Page 1


Pour ce numéro 3

Georges vous propose :

Partie 1

DES HISTOIRES

(avec des glaçons et une cousine) page 4

Partie 2

DES JEUX

(avec une corne de gazelle et un bain-marie) page 20 / solutions page 48

Partie 3

DES RUBRIQUES-À-BRAC

(avec des avions et un extra-terrestre) page 34

+ UN LEXIQUE

(avec des mots un peu compliqués) page 46

Georges vous souhaite, Mesdames et Messieurs, une agréable lecture !


Partie 1

DES HISTOIRES L’HISTOIRE “LoNGue” • Banquise, banquise... • • page 6 • L’interview* du père de Robert, l’ours polaire • page 14

L’histoire “CouRTe” • Panpi & Gorri : • la nouvelle cousine • page 16

L’histoire “vraie” • Tintintin... les sœurs Tatin ! • page 18

Tous les mots un peu compliqués et marqués de ce signe * sont expliqués dans le lexique page 46.

4


L’HISTOIRE “LoNGue”

Robert est un ourson polaire. Il habite avec son papa sur la banquise.

6

Texte & Illustration : Gaëlle Almeras


Là où ils vivent, il n’y a pas beaucoup d’ours mais énormément de pingouins. Le meilleur ami de Robert, c’est Rodrigue, et c’est un pingouin.

7


10


Le papa de Rodrigue dit que ce ne sont pas ses affaires et que si les ours n’avaient pas tant de poils tout chauds, leur maison ne fondrait pas. En plus, si on leur donne de la glace, les pingouins n’auront plus de place pour leurs glissades... La maman de Rodrigue, elle, dit qu’il est de mauvaise foi et que lorsqu’il s’agit d’en mettre dans ses cocktails, il est moins regardant sur la quantité de glace qu’il prend...

11


L’HISTOIRE “VRaie”

M

ais qui a eu cette idée folle et délicieuse, d’inventer un jour une tarte aux pommes renversée ?

un moule qu’elle garnit de beurre et de sucre, avant de le mettre au four précipitamment.

La tarte tatin tient son nom et sa recette de Stéphanie et Caroline Tatin, deux sœurs propriétaires d’un restaurant très apprécié des chasseurs à la fin du XIXe siècle et situé dans la ville de Lamotte-Beuvron, dans le centre de la France.

Elle s’aperçut un peu tard que son dessert ne serait ni une tarte ni des pommes cuites, et l’odeur de caramel lui donna une idée. Elle disposa une pâte brisée sur les fruits et remit le tout dans la cuisinière. Au moment de servir, elle retourna alors la tarte, à la grande surprise des clients attablés qui se régalèrent.

Certains ont tenté de nous rouler dans la farine*, en voulant nous faire croire que le dessert était né le jour où l’une des sœurs laissa tomber une tarte avant de la mettre au four. Elle aurait alors ramassé les ingrédients à la hâte et replacé le tout comme elle le pouvait dans le plat. Mais cette explication semble surprenante, car les deux cordonsbleus étaient réputés pour leur sérieux dans leur cuisine. D’autres affirment qu’un jour, en plein coup de feu*, l’une des cuisinières, craignant de ne pas avoir assez de desserts, jeta des pommes de reinettes déjà épluchées dans 18

Texte : Vincent Jadot - Illustration : Séverin Millet

Le délicieux dessert remporta un grand succès, si bien qu’un célèbre auteur de livres gastronomiques dénommé Curnonsky le mit à l’honneur dans un de ses ouvrages en 1926. Des années plus tard, Louis Vaudable, propriétaire du prestigieux restaurant parisien Maxim’s, réussit même à obtenir la formule magique de cette gourmandise tant convoitée et put l’inscrire à son menu. Le gratin* parisien se régala et la pâtisserie entama sa carrière internationale. Elle demeure encore aujourd’hui un très célèbre dessert.


19


Partie 2

LES JEUX JEU n°1. PouR 6 PeRSoNNeS page 22

JEU n°2. La CeRiSe SuR Le GâTeau page 24

Au milieu du magazine, il y a uN LoT De PeTiTS NaPPeRoNS à DéCouPeR page 26

JEU n°3. PaS De La TaRTe ! page 28

JEU n°4. TRoNCHeS De CaKeS page 30

JEU n°5. Ça DéMouLe ! page 32

Solutions p.48. Tous les mots un peu compliqués et marqués de ce signe * sont expliqués dans le lexique page 46.

20


1

JEU n°

PouR 6 PeRSoNNeS

L’autre jour, Georges a voulu recopier une recette qu’il avait entendu à la radio, mais il n’est pas sûr d’avoir tout bien compris. A. À toi de réécrire correctement la recette en remplaçant chaque mot en gras par un mot de cette liste :

- fondre - blancs - cuire - au bain-marie* - sucre

- mélange - four - neige - beurrer - faire chauffer

- refroidir - huit - séparer - gâteau - farine

Gâteau au chocolat Faire pêcher le four à thermostat* huître. Faire pondre le chocolat dans le bain de Marie. Réparer les jaunes des bancs d’œufs. Ajouter le beurre, le truc, la cabine et les jaunes d’œufs au chocolat. Battre les blancs en beige et les incorporer au mésange. Blaguer le moule et y verser la préparation. Enfourner le château et le laisser fuir pendant 25 minutes. Une fois cuit, sortir le gâteau du jour et le laisser repartir. 22


Illustration : Lili Scratchy

23


JEU n°

4

TRoNCHeS De CaKeS

Benny

Paulin Gisèle

Chaque année pour la Fête du gâteau, les amis de Georges se déguisent en pâtisseries étrangères. A. Retrouve, pour chacun, la définition (page de droite) qui correspond à son gâteau/déguisement :

30

Gisèle > définition n°..............................

Habib > définition n°...............................

Benny > définition n°..............................

Boris > définition n°................................

Paulin > définition n°..............................

Lila > définition n°...................................


Illustration : Small Studio

Lila

Habib Boris

Définitions : 1. Donut : beignet sucré en forme d’anneau qui peut être nappé de différentes saveurs. Il a beaucoup de succès aux États-Unis.

4. Churros : spécialité espagnole en forme de “gros spaghetti”. On la trouve souvent dans les foires ou kermesses.

2. Panettone : brioche fourrée de raisins secs, de fruits confits* et de zestes* d’agrumes, traditionnellement dégustée à Noël en Italie.

5. Fortune cookie : servi dans les restaurants chinois des États-Unis. On trouve dans ce gâteau un papier sur lequel est inscrit une phrase prédisant l’avenir.

3. Corne de gazelle : pâtisserie en forme de petit croissant. Elle accompagne le thé à la menthe dans les pays du Maghreb*.

6. Gaufre liégeoise : spécialité belge en pâte légère, qui cuit entre deux plaques métalliques. 31


Partie 3

LES RUBRIQUESÀ-BRAC LA RUBRIQUE “MéTieRS” • Aiguilleuse du ciel • page 36

LA RUBRIQUE “LaNGue” • Le javanais • page 38

LA RUBRIQUE “SCieNCeS” • Le haricot en boîte • page 40

LA RUBRIQUE “CiNéMa” • E.T. l’extra-terrestre • page 42

LA RUBRIQUE “BRiCoLaGe” • La cupcake-loterie ! • page 44

Tous les mots un peu compliqués et marqués de ce signe * sont expliqués dans le lexique page 46.

34


LA RUBRIQUE “CiNéMa”

Illustration : Stéphanie Lasne

TchiTcha E.T. l’extra-terrestre est un film de science-fiction*. Avant toute chose, il faut que

tu saches que E.T. se prononce « i-ti », car c’est de l’anglais. Ce film a été réalisé par Steven Spielberg en 1982. E.T. l’extra-terrestre a connu un succès mondial. En attendant de le voir (ou revoir), Georges te propose un petit jeu autour de ce film culte*. Pour cela, pas besoin de soucoupe volante ! C’est un jeu de mime pour deux personnes.

Histoire : Pour éviter d’être tous capturés par l’armée américaine, des extra-terrestres doivent abandonner sur Terre un des leurs. Toujours poursuivi, ce dernier se réfugie dans le cabanon du jardin de la maison d’Elliot, un jeune garçon de 10 ans. Elliot décide de venir en aide à celui qu’il appelle E.T. Une amitié très forte naît entre Elliot et E.T., à tel point que l’un peut vivre à distance ce que l’autre ressent ou pense (la tristesse, la maladie...). Petit jeu autour de ce film : Pour comprendre cette étrange connexion entre E.T. et Elliot, voici une petite liste d’actions à mimer en deux temps. Celui qui joue E.T. commence, et celui qui fait Elliot enchaîne. Une fois la liste terminée, vous pouvez échanger les rôles, puis trouver d’autres actions : Celui qui fait E.T. :

alors celui qui fait Elliot :

- se cogne la tête............................................. > se frotte le front. - lit une drôle de BD......................................... > rigole. - regarde un film triste...................................... > pleure. - mange quelque chose de très mauvais.......... > fait la grimace. - mange beaucoup trop de chocolat................. > a mal au ventre. - est très fatigué............................................... > s’endort. - se fait piquer par un moustique..................... > se gratte. - a peur de quelque chose................................ > crie.

Anecdote* Si quelquefois tu aperçois, avant le début de certains films, E.T. et Elliot sur un vélo, volant vers la lune, c’est parce que Steven Spielberg a choisi cette image comme logo* pour sa société. 42


43


LA RUBRIQUE “CuiSiNe”

Illustration : Stéphanie Lasne

Et pour terminer ce numéro, Georges vous propose une “Cupcake-loterie” ! Le cupcake est un minigâteau anglais des années 50, qui redevient très à la mode.

Voici comment se compose un cupcake : Le petit plus (tout ce que l’on a envie d’ajouter sur son gâteau, ici des noisettes)

Le glaçage (préparation avec laquelle on recouvre le gâteau) La caissette (petit papier que l’on place dans le moule et dans lequel on verse la pâte avant de faire cuire le gâteau)

Le gâteau

Ingrédients pour environ 10 cupcakes (préparation : 30 min, cuisson : 20 min) : - 100 g de beurre - 120 g de sucre - 150 g de farine

- 2 œufs - 1 sachet de sucre vanillé - 1/2 sachet de levure

- une pincée de sel - 70 g d’amandes en poudre - 1 ingrédient mystère

Le gâteau : 1. Préchauffer le four à 180°C. 2. Faire fondre le beurre à feu doux. 3. Mélanger la farine, la levure et le sel. 4. Fouetter les œufs, le sucre et le sucre vanillé, puis ajouter la farine, la poudre d’amandes, l’ingrédient mystère et le beurre fondu. Mélanger doucement. 5. Verser la pâte dans les moules et faire cuire pendant 20 minutes environ. 6. Laisser refroidir. 7. Recouvrir le gâteau avec le glaçage et laisser 2h au réfrigérateur. 8. Ajouter le petit plus avant de déguster. Les glaçages : - Au citron : mélanger énergiquement 1 blanc d’œuf et 150 g de sucre glace jusqu’à obtenir une crème blanche. Puis ajouter le jus d’un demi-citron et mélanger de nouveau. - Au chocolat (noir ou blanc) : faire fondre 150 g de chocolat avec un peu d’eau, ajouter 75 g de sucre glace et mélanger. - À la confiture : faire chauffer la confiture (1/3 du pot) à feu doux, avec le jus d’un demicitron et 1 grand verre d’eau, jusqu’à ce que le mélange soit liquide. 44


Déroulement de la cupcake-loterie :

Pour déterminer ta recette, fais tourner 3 fois un stylo au centre de la roue. Regarde sur quelle case il s’arrête, une 1re fois pour l’ingrédient mystère, la 2e pour le glaçage et la dernière pour le petit plus. Tu n’as plus qu’à suivre la recette de gauche. Grâce à cette cupcake-loterie, ce n’est pas 1 ni 4, mais 64 cupcakes que tu vas pouvoir tester ! 45


Fin de l’aperçu du numéro

Mesdames et Messieurs, à bientôt !


L’entrée du magazine se trouve de l’autre côté Mesdames et Messieurs.

DES HISTOIRES + DES JEUX + DES RUBRIQUES-À-BRAC pour des enfants ni trop petits, ni trop grands / 5 euros Éditions Grains de Sel

ISBN 978-2-95-385272-1

9 782953 852721

Georges n°Cupcake  

Petit aperçu....

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you