Page 1

François, l'insoumis de Dieu - couv 13/09/12 11:14 Page1

ISBN 978-2-87356-533-6 Prix TTC : 24,95 â‚Ź

9 782873 565336

François d’Assise l’insoumis de Dieu RÊcit

l’insoumis de Dieu

Journaliste, auteur d’ouvrages d’anthropologie urbaine, de livrets pĂŠdagogiques et d’un roman poĂŠtique, Oo, Ville d’eau. TouchĂŠe par la ďŹ gure de Françoise d’Assise, elle a mis sa très belle plume au service de cet ÂŤ insoumis de Dieu Âť.

François d’Assise

DanBeaurain-GaĂŤl

En couverture : Saint François d’Assise, icône byzantine peinte par Chantal Legay-Gilbert, coll. privÊe Caen.

l’insoumis de Dieu  LelangagepoÊtiquedeDanBeaurain-GaÍlinvitelelecteurà suivrel’itinÊrairespiritueldeFrançoisaufildecourtschapitres, austylealerteetÊvocateur,vÊritablesmosaïqueschatoyantesoÚ, àtraverschaquepierredecouleur,sedessinelentementledestin exceptionneld’unefigured’Êvangilequirejointencorelaquête desensdel’hommed’aujourd’hui. Jerecommandeplusparticulièrementceromanhistoriqueàtous ceuxquiontgardÊuneâmed’enfantetquidÊsirentdÊcouvrir saintFrançoisau-delàdequelquesclichÊstelsleloupdeGubbio ouleCantiquedesCrÊatures. Etchacun,enarrivantautermedeceparcours,oÚsemêlent l’histoireetlalÊgende,dÊcouvriraqu’ils’agitenfaitd’un vÊritablevoyageintÊrieuroÚilestconviÊàunnouvelenfantementdesoi-même,àunesecrètemÊtamorphose,libÊrÊdesa lourdechrysalidedeterrepourdÊployersesailes,commele papillon,danslalumièredeDieu (MichelHubaut,franciscain, extraitsdelaPrÊface).

DanBeaurain-GaĂŤl

DanBeaurain-GaĂŤl

François d’Assise


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page1

Dan Beaurain-Gaël

François d’Assise, l’insoumis de Dieu


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page2

© 2012 Éditions Fidélité, 7 rue Blondeau, 5000 Namur. Dépôt légal : D. 2012, 4323.10 ISBN : 978-2-87356-533-6 Maquette et mise en page : Jean-Marie Schwartz En couverture : Saint François d’Assise, icône peinte par Chantal Legay-Gilbert, coll. privée Caen. Imprimé en Belgique


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page3

Préface

O

n pourrait se dire : « Encore une nième biographie de saint François ! » Tant d’ouvrages lui ont déjà été consacrés ces dernières années, y compris par des écrivains ou des spécialistes médiévistes prestigieux tels que Julien Green, André Vauchez, Raoul Manselli…. Et de plus, les éditions franciscaines en collaboration avec les éditions du Cerf ont publié, en 2010, pour le huitième centenaire de la naissance de l’Ordre franciscain, deux énormes ouvrages intitulés François d’Assise. Écrits, Vies et témoignages. Difficile d’être plus exhaustif… Que peut-on encore écrire sur saint François qui n’ait point été dit ? Et pourtant, Dan Beaurain-Gaël a osé entreprendre ce « Mémoire d’un Amour mystique ». Il faut se rendre à l’évidence, saint François est un personnage inépuisable, un être solaire quasi mythique qui n’est la propriété exclusive de personne. Dan Beaurain-Gaël fait partie de ces pèlerins qui, en venant errer dans les ruelles d’Assise et cheminer dans les vallées ombriennes, ont été saisis par cet étrange « virus franciscain » qui inocule, au plus profond de votre âme, fascination, envoûtement, émerveillement… Celui ou celle qui est touché par cette « contagion » de l’amour fou est inguérissable. Il a 3


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page4

Préface

besoin, désormais, de crier l’urgence d’aimer, de chanter la magnificence de la création, de semer la paix et la joie autour de lui, de bercer tendrement l’homme blessé, l’enfant qui pleure, de repeindre en couleurs la vie de tous les jours… Voilà la merveilleuse affection qui a frappé Dan Beaurain-Gaël. Elle a respiré le parfum d’un « amour mystique », celui de François dont la présence lumineuse continue, encore de nos jours, de hanter sa terre natale, l’air et les pierres d’Assise. Elle a humé ce parfum jusqu’à l’ivresse spirituelle, en escaladant les hauteurs du mont Subasio, en écoutant le bruissement du vent dans les champs d’oliviers et en vagabondant dans les vallées du Chiasco ou de Rieti. Oui, Dan est une bienheureuse captive de ce « passeur pour l’éternité », le Poverello d’Assise. Elle ne se veut ni historienne ni hagiographe, mais l’humble écho d’un chant d’amour qui a changé son regard sur le monde et sur les hommes. Pour transmettre cette vibration intérieure, elle a choisi un genre littéraire particulier : celui du « roman historique » qui, tout en s’appuyant sur d’authentiques données historiques et en respectant la chronologie des faits, aime restituer une ambiance, celle d’une cité médiévale, animer ces personnages dans un dialogue imaginaire souvent savoureux mais toujours vraisemblable, suivre les interrogations de ce jeune homme d’Assise désireux de croquer la vie à pleines dents et en même temps travailler, labouré par une voix intérieure dont l’auteur, à travers le regard émerveillé de la jeune Chiara Offreducio di Favarone, la future sainte Claire, suit les rêves, les tâtonnements, les intuitions spirituelles et les combats. Le langage poétique de Dan Beaurain-Gaël invite le lecteur à suivre l’itinéraire spirituel de François au fil de courts chapitres, au style alerte et évocateur, véritables mosaïques chatoyantes où, à travers chaque pierre de couleur, se dessine lentement le destin exceptionnel d’une figure d’évangile qui rejoint encore la quête de sens de l’homme d’aujourd’hui.

4


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page5

Préface

Je recommande plus particulièrement ce roman historique à tous ceux qui ont gardé une âme d’enfant et qui désirent découvrir saint François au-delà de quelques clichés tels le Loup de Gubbio ou le Cantique des Créatures, ce « fou qui a ouvert à tous les portes du possible », qui fut et qui est pour des milliers de frères et de sœurs, depuis plus de huit siècles, « un éveilleur de conscience », « un miroir dans lequel les êtres vivants ont pu déchiffrer le meilleur d’euxmêmes », comme l’écrit si bien l’auteur. Et chacun, en arrivant au terme de ce parcours, où se mêlent l’histoire et la légende, découvrira qu’il s’agit en fait d’un véritable voyage intérieur où il est convié à un nouvel enfantement de soi-même, à une secrète métamorphose, libéré de sa lourde chrysalide de terre pour déployer ses ailes, comme le papillon, dans la lumière de Dieu. Michel Hubaut, franciscain


Franรงois, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page6


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page7

Introduction

J

e n’ai pas fait œuvre d’historienne, encore moins d’hagiographe. J’ai simplement laissé mon imagination cheminer aux côtés d’un être de lumière, pour essayer de relater son voyage, qui avait déjà été conté dans de multiples ouvrages, au fil du temps passé. Je me suis recueillie dans les ruelles de sa terre natale, heureuse de respirer comme il avait dû le faire, le vent sur les hauteurs du mont Subasio, d’entendre le chant des oiseaux dans la vallée du Chiasco, et de contempler le soleil couchant derrière les murs de la Rocca Maggiore. Dans ce vent, dans ces chants, j’ai cru entendre sa voix me dicter son histoire, qui réunit deux âmes sur la terre comme au ciel, celles de Claire et de François d’Assise. C’est cette histoire que j’ai tenté de retranscrire, le plus fidèlement possible à l’Histoire, sous l’appellation « Mémoire d’un amour mystique ».

7


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page8

Première partie — L’éclosion

Je la dédie à tous ceux dont la voix est trop humble pour être entendue. Je l’offre aussi à mon frère Claude et à tous nos frères, à mes amis de toujours et de ce jour, à mon ami de cœur le conteur Maurice Boyikasse Buafomo, à mes amis spirituels les franciscains d’Assise et au vénérable Gangchen Rimpoche, artisan de la Paix. À la mémoire de Brigitte et de Jean, mes parents de la terre et du ciel. À Nathalie, notre petite graine devenue une si belle fleur. Je remercie tout particulièrement le professeur Jean-François Godet-Calogeras, de l’université franciscaine de Saint Bonaventure (New York), pour ses continuels encouragements, et mon éditeur, Jean Hanotte, pour ses précieux conseils et son chaleureux accompagnement. Dan Beaurain-Gaël


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page9

Prologue Une volonté de fer, l’équilibre et la bonne humeur sont l’apanage du mystique authentique. Jean Cassien (360 – 445)

Je m’appelle Chiara. Ce que j’ai à conter à propos de mon indigne personne et de mon insignifiante existence est si peu important que j’hésite à prendre la plume. Mais les merveilles dont je veux témoigner sont tant extraordinaires que ce serait péché de me taire. J’implore le ciel de m’assister à ne réunir dans ma mémoire que des souvenirs intacts ! Que chacun de mes mots devienne fragment du miroir où se reflète, fidèle, la réalité d’une existence sacrée. Je ne connais que l’absolu. Je n’ai rêvé que d’impossible. Et pas à pas, je tente de rejoindre l’inaccessible.

9


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page10

Prologue

Puisse la lumière du soleil m’éclairer à jamais. Et à travers tout ce qui est, ce qui fut et sera, puisse l’âme de celui que j’ai tant vénéré, toute ma vie durant, me guider, dans mon chemin vers l’Autre, le Très Haut, Celui qu’on appelle Dieu. Je veux exprimer ma vérité, celle d’une femme dont on dira plus tard qu’elle fut une sainte et une visionnaire. Je veux témoigner au nom d’un amour divin, qui avant d’être céleste, fut bel et bien né de la terre d’Ombrie, nourri de ses chants, brûlé par le feu de son soleil, abreuvé par l’eau de ses lacs, élevé jusqu’au ciel par l’esprit de ses montagnes, sublimé d’instant en instant jusqu’à l’éternité. Ainsi, je veux faire appel à la mémoire du temps. Je veux me souvenir, pour n’oublier jamais. J’ai vu le jour dans la cité d’Assise, en l’an de grâce 1194. J’y ai grandi avec mes sœurs. Notre famille était riche et jouissait d’une grande renommée. Nous étions promises, Agnès, Béatrice et moi, à de fastueux mariages. Nous avions d’ailleurs été éduquées dans ce sens. Et puis, reconnaissons-le, nous étions jeunes, instruites, très sages et même jolies. Pour la mémoire des hommes, on dira qu’à dix-huit ans, lorsque j’ai quitté les miens et ainsi anéanti les ambitions de mes parents ou du moins grand nombre de leurs espérances, j’ai pris le nom de Sorella Chiara, en françois comme l’on disait jadis, Sœur Claire. Mon authentique nom de famille, Offreduccio di Favarone, de la lignée des comtes Sciffi et de Sasso-Rosso, peut-être même apparenté à la noble descendance de Coccorano, aussi brillant soit-il, fut vite abandonné, et je ne fus héritière que de la Pauvreté.

10


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page11

Prologue

Un chant a bercé ma vie et en lui j’ai reconnu le souffle de l’infini. Une larme est tombée du ciel et j’ai contemplé en elle l’océan d’où a jailli l’univers. Une comète a traversé la nuit et j’ai vu briller toute la lumière du firmament. Un soleil a éclairé l’aurore et c’est toute la clarté du monde qui a scintillé sous mes yeux. Ce récit est celui de nombreuses rencontres, et avant tout, celle d’un homme avec sa conscience. J’ai croisé les pas de cet homme et à travers lui, j’ai reconnu l’humanité entière. J’ai aimé cet être de lumière et l’aimant, j’ai vénéré chaque parcelle de la création. Une voix s’est élevée dans le tumulte et j’ai entendu en elle tous les langages de la vie, ceux de l’âme et du cœur, ceux du corps et de l’esprit, ceux du rire et des pleurs, ceux du silence et de la prière. C’était la voix du passeur d’éternité. La voix que j’ai suivie. La voix de François. François, frère Soleil.


Franรงois, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page12


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page13

Première partie

L’éclosion Un chant « Farai chansoneta nueva ans que vent ni gel ni plueva Ma dona m’assaya e-m prueva quossi de qual guiza l’am, E ja per plag que m’en mueva no-m solvera de son liam. » « Ferai chansonnette nouvelle avant qu’il vente, pleuve ou gèle, Ma Dame m’éprouve, tente de savoir combien je l’aime, Mais elle a beau chercher querelle, jamais je ne renoncerai à son lien. » « Je n’adorerai qu’elle », Chanson de Guillaume IX de Poitiers

U

n soir d’été, il y a de cela bien longtemps, je n’étais alors qu’une petite fille, il faisait lourd dans la nuit, une nuit où la chaleur devenue torpeur s’empare de l’esprit sans lui offrir de

13


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page14

Première partie — L’éclosion

réel repos. J’avais du mal à trouver le sommeil et je perçus, au dehors, les accents d’une mélodie merveilleuse. Le chant était d’une beauté intense, je crus d’abord que j’avais rêvé. Provenait-il de la cathédrale Saint-Rufin, à l’abri de laquelle était située notre maison ? Ma mère, Donna Ortolana, m’avait assuré qu’au moment de Noël, les anges descendent du ciel dans la grande nef de l’église pour chanter des cantiques que seuls les enfants sages sont capables d’entendre. Mais nous étions en plein été, la vallée qui s’étendait au pied du mont Subasio crissait de sécheresse, et le seul chant qu’on pouvait percevoir était celui des cigales. Il ne pouvait s’agir de cantiques, et pourtant la voix, cristalline, semblait proche. Les mots d’un amour ardent, prononcés dans la langue occitane de nos voisins de France ne célébraient pas les louanges du créateur de ce monde, comme dans les chants sacrés écoutés à la messe. Ils faisaient l’éloge des dames et leur sens, vu mon jeune âge, m’était encore bien mystérieux. La chanson se rapprocha de plus en plus, jusqu’à ce que ses étranges paroles s’arrêtent au seuil de notre demeure. Je ne dis pas que la voix s’était tue en s’arrêtant, mais son chant ne s’éloigna pas. Il ne continua pas sa route. Il provenait maintenant de la petite esplanade qui bordait l’entrée de notre domus. J’écartai doucement les épaisses courtines, dissimulée dans les drapés du velours, pour, sans être vue, observer le troubadour. Il se tenait là, planté sous mes fenêtres, et un rayon de lune, échappée des hauteurs embrumées du château fort de la Rocca, venait éclairer son visage. « Qu’ans mi rent a lieys e-m liure qu’en sa carta – m pot escriure

14


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page15

Un chant

E no m’en tenguatz per yure s’ien ma bona dompna am ! » « Je me rends à elle, je me livre, elle peut m’inscrire en sa charte, Et ne me tenez pas pour ivre, si j’aime ma Bonne Dame ! » Mince, le teint bistre, les yeux taillés en amande, tout était grâce en lui. Ses cheveux noirs, longs et bouclés s’échappaient d’une coiffe en velours écarlate. Il riait, laissant apercevoir des dents petites et gourmandes. Ses mains, longues et fines, ornées de bagues qui étincelaient de mille feux, caressaient de son archet une vièle qui répondait par une harmonie frémissante. Je contemplai cet être éblouissant qui fascinait autant par son chant que par son allure. — Comme il est beau ! On le dirait tombé du ciel, rien que pour me bercer dans la nuit ! C’est peut-être un ange de Noël perdu en plein été ! Avais-je parlé ou seulement pensé ? Il me sembla qu’il tourna la tête vers moi, et je me cachai davantage afin qu’il ne puisse m’apercevoir. J’étais encore très jeune, mais cette voix troublante avait trouvé le chemin de mon cœur, pour y semer une indicible émotion. Comme toutes les fillettes de mon âge et de ma condition d’enfant choyée, je rêvais du prince charmant qui un jour me prendrait par la main pour me conduire, ainsi que je l’espérais tant, au secret pays du bonheur…

15


En lecture partielle‌


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page421

Table des matières Préface ..................................................................................

3

Introduction..........................................................................

7

Prologue ................................................................................

9

Première partie. L’éclosion.................................................... 13 Un chant.................................................................................... L’étable ...................................................................................... La jeunesse ................................................................................ La charité .................................................................................. La geôle...................................................................................... La Croisade................................................................................ Mendiant à Rome ...................................................................... Le lépreux ..................................................................................

421

13 23 29 37 43 57 69 79


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page422

Table des matières

Partie II. La métamorphose .................................................. 87 La disgrâce ................................................................................ 87 La révélation .............................................................................. 91 Le larcin .................................................................................... 97 La grotte .................................................................................... 101 Le jugement .............................................................................. 107 L’envol ...................................................................................... 117 Les raisins .................................................................................. 127 Pace e Gioia .............................................................................. 131

Partie III. Le déploiement .................................................... 141 Les premiers frères...................................................................... 141 Les Frères mineurs .................................................................... 151 La joie parfaite .......................................................................... 161 Les robes des moineaux .............................................................. 169 La Ville éternelle ........................................................................ 177 Le Maître du monde .................................................................. 189 Frère Jacqueline ........................................................................ 199 Le retour .................................................................................... 205

Partie IV. L’alliance .............................................................. 213 L’amour...................................................................................... 213 L’abandon .................................................................................. 221 Les Dames de Pauvreté .............................................................. 227 Errances et prédications.............................................................. 235 Le loup de Gubbio .................................................................... 247 Élie et les raisins noirs ................................................................ 255 Au monastère de l’Alverne.......................................................... 265 Partages et amitiés...................................................................... 273

422


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page423

Table des matières

Partie V. La rédemption ...................................................... 279 Sainte-Marie-des-Anges.............................................................. 279 La fin d’un géant........................................................................ 285 Le pardon d’Assise...................................................................... 289 Amertume et missions ................................................................ 295 Dialogue avec le Sultan .............................................................. 303 En Terre Sainte .......................................................................... 313 Le retour d’Orient...................................................................... 319 Le Tiers Ordre .......................................................................... 329

Partie VI. L’Œuvre ..............................................................333 La Deuxième Règle .................................................................... 333 La parole perdue ........................................................................ 337 Rassembler ce qui est épars ........................................................ 345 Noël à Greccio ou la vision intérieure ........................................ 355 Les signes .................................................................................. 361 Une pluie de souris .................................................................... 369 Le Cantique de frère Soleil ........................................................ 373

Partie VII. L’ultime ..............................................................379 Discours à frère Âne .................................................................. 379 Dernier voyage .......................................................................... 387 L’Adieu à la cité d’Assise ............................................................ 395 Dernier souffle .......................................................................... 399 Le silence .................................................................................. 405 Le rosier .................................................................................... 409 Nos qui cum eo fuimus… ............................................................ 413

Épilogue................................................................................ 417


François, l'Insoumis de Dieu 13/09/12 11:52 Page424

Achevé d’imprimer le 14 septembre 2012 sur les presses de l’imprimerie Bietlot, à 6060 Gilly (Belgique)


François, l'insoumis de Dieu - couv 13/09/12 11:14 Page1

ISBN 978-2-87356-533-6 Prix TTC : 24,95 â‚Ź

9 782873 565336

François d’Assise l’insoumis de Dieu RÊcit

l’insoumis de Dieu

Journaliste, auteur d’ouvrages d’anthropologie urbaine, de livrets pĂŠdagogiques et d’un roman poĂŠtique, Oo, Ville d’eau. TouchĂŠe par la ďŹ gure de Françoise d’Assise, elle a mis sa très belle plume au service de cet ÂŤ insoumis de Dieu Âť.

François d’Assise

DanBeaurain-GaĂŤl

En couverture : Saint François d’Assise, icône byzantine peinte par Chantal Legay-Gilbert, coll. privÊe Caen.

l’insoumis de Dieu  LelangagepoÊtiquedeDanBeaurain-GaÍlinvitelelecteurà suivrel’itinÊrairespiritueldeFrançoisaufildecourtschapitres, austylealerteetÊvocateur,vÊritablesmosaïqueschatoyantesoÚ, àtraverschaquepierredecouleur,sedessinelentementledestin exceptionneld’unefigured’Êvangilequirejointencorelaquête desensdel’hommed’aujourd’hui. Jerecommandeplusparticulièrementceromanhistoriqueàtous ceuxquiontgardÊuneâmed’enfantetquidÊsirentdÊcouvrir saintFrançoisau-delàdequelquesclichÊstelsleloupdeGubbio ouleCantiquedesCrÊatures. Etchacun,enarrivantautermedeceparcours,oÚsemêlent l’histoireetlalÊgende,dÊcouvriraqu’ils’agitenfaitd’un vÊritablevoyageintÊrieuroÚilestconviÊàunnouvelenfantementdesoi-même,àunesecrètemÊtamorphose,libÊrÊdesa lourdechrysalidedeterrepourdÊployersesailes,commele papillon,danslalumièredeDieu (MichelHubaut,franciscain, extraitsdelaPrÊface).

DanBeaurain-GaĂŤl

DanBeaurain-GaĂŤl

François d’Assise

François d’Assise, l’insoumis de Dieu  

« Le langage poétique de Dan Beaurain-Gaël invite le lecteur à suivre l’itinéraire spirituel de François au fil de courts chapitres, au styl...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you