Issuu on Google+

DOSSIEr SPECIAL

Les Cleantechs

Le rendez-vous de l’economie fribourgeoise Der treffpunkt der freiburger wirtschaft

INCONTOURNABLE NO 2 avril / april 10


2


EDItorial

Au-delà du trend

LES CLEANTECHS

Toutes les enquêtes le confirment, l’écologie est aujourd’hui en tête des préoccupations. Chaque parti politique ou entreprise a d’ailleurs intégré cette notion dans sa stratégie. A l’avenir, l’impact écologique du produit prendra de l’importance jusqu’à devenir l’argument commercial décisif. Ce nouveau critère de décision d’achat découle d’une prise de conscience des consommateurs. Les fabricants de leur côté sont également conscients que les ressources naturelles sont limitées et que leur prix n’ira qu’en augmentant. Le gaspillage de celles-ci par l’entreprise est non seulement coûteux mais également plus toléré par leurs clients. C’est ainsi que le trend des Cleantechs se renforce avec l’objectif de faire mieux avec moins de ressources, moins de matières, moins d’énergie et donc finalement à moindre coût. C’est une opportunité fantastique qui permettra aux entreprises jeunes et flexibles d’innover plus rapidement en tenant compte de ces nouveaux critères. Pour un certain nombre de produits, ces critères sont devenus des obligations pour répondre aux exigences que le législateur ou les instances de normes ont mises en place. L’entreprise innovante n’attendra pas que les lois lui imposent le changement, elle va de manière préventive inclure ces réflexions dans son innovation et aura ainsi une avance déterminante sur ses concurrents dès que le marché l’exigera. C’est également une occasion formidable de créer de nouvelles propositions d’affaires qui répondront aux demandes futures du marché. Le canton de Fribourg s’est doté d’une plateforme Cleantech attachée au Pôle Scientifique et Technologique. En ce sens, Fribourg fait figure de leader dans le domaine. La Chambre de commerce Fribourg et la Plateforme Cleantech ont créé et lancé le prix Cleantech afin d’encourager les entreprises privées qui ont décidé de jouer un rôle actif dans le développement durable d’investir dans ce nouveau créneau. Nous voulons ainsi récompenser ces entreprises et mettre en valeur leurs efforts et résultats afin d’inspirer d’autres Fribourgeois à les suivre. La participation est ouverte à toute entreprise, association ou groupe d’experts domicilié dans le canton de Fribourg. Le prix a pour objectif de faire connaître les projets particulièrement intéressants et novateurs; il sera décerné au lauréat à l’occasion du congrès Fribourgissima, le 17 septembre 2010 (pour complément d’information voir page 10 de cet Echo).

Alain Riedo, directeur Les matières premières se font rares, nous n’en avons de toute façon pas en Suisse, faisons donc marcher notre matière grise!

Sommaire Editorial 3 | Dossier spécial 7 | Apéritif du printemps 12 | Nouveaux membres 17 | Nos membres 22 | Nos activités 25 | Publireportage 26 | International trade 27 | Service aux entreprises 31 | Wirtschaftspolitik 33 | Manifestations 35 | Calendrier 38

3


4


EDItorial

Mehr als ein Trend

DIE CLEANTECHS

Alle Untersuchungen bestätigen, dass die Ökologie heute an der Spitze der Besorgnisse steht. Die politischen Parteien oder Unternehmen haben allesamt dieses Konzept in ihre Strategie integriert. Die ökologischen Auswirkungen eines Produktes werden in Zukunft an Wichtigkeit gewinnen und mit der Zeit sogar zum entscheidenden Verkaufsargument werden. Dieses neue Kriterium beeinflusst das Konsumverhalten der Verbraucher und ist die Folge eines wachsenden Umweltbewusstseins letzterer. Den Herstellern ist es ihrerseits auch bewusst, dass die natürlichen Ressourcen begrenzt sind und dass deren Preis stetig steigen wird. Eine Verschwendung dieser Ressourcen durch die Unternehmen ist nicht nur kostspielig, sie wird zudem von ihren Kunden nicht mehr geduldet. Aus diesem Grunde intensiviert sich der Trend der Cleantechs mit dem klaren Ziel: besser machen mit weniger Ressourcen, weniger Materialien, weniger Energie und letztendlich zu geringeren Kosten. Diese fantastische Gelegenheit wird es den jungen und flexiblen Unternehmen ermöglichen, unter der Berücksichtigung dieser Kriterien, schneller zu innovieren. Für eine bestimmte Anzahl von Produkten sind diese Kriterien bereits zwingend, um den von den Gesetzgebern oder den Normengremien formulierten Anforderungen zu entsprechen. Innovative Unternehmen werden nicht warten, bis die Gesetze Änderungen vorschreiben. Sie werden vorbeugend diese Überlegungen in ihre Innovation integrieren und sich auf diese Weise einen entscheidenden Vorsprung auf ihre Konkurrenten sichern. Dies ist ferner auch eine hervorragende Gelegenheit, neue Geschäftsvorschläge zu entwickeln, welche den zukünftigen Anforderungen des Marktes entsprechen werden. Der Kanton Freiburg hat sich mit einer CleantechPlattform ausgestattet, welche dem Wissenschafts- und Technologiezentrum angeschlossen ist und unseren Kanton zum Leader in diesem Bereich macht. Die Handelskammer Freiburg und die Cleantech-Plattform haben den Cleantech-Preis ins Leben gerufen, um diejenigen Privatunternehmen, welche sich entschlossen haben, eine aktive Rolle in der nachhaltigen Entwicklung zu spielen, zu ermutigen, in diese neue Marktnische zu investieren. Auf diese Art und Weise wollen wir die Unternehmen belohnen und ihre Anstrengungen und Resultate hervorheben, um so auch andere Freiburger aufzufordern, diesen Weg einzuschlagen. Die Teilnahme steht allen Unternehmen, Vereinigungen oder Expertengruppen mit Sitz im Kanton Freiburg offen. Das Ziel des Preises ist, die besonders interessanten und innovativen Projekte kundzutun. Die Auszeichnung wird dem Gewinner am 17. September 2010 anlässlich des Kongresses Fribourgissima (weitere Informationen auf der Seite 10 dieses Echos) übergeben werden.

Alain Riedo, Direktor Die Rohstoffe werden immer knapper. In der Schweiz haben wir so oder so keine, demzufolge müssen wir unsere grauen Zellen in Bewegung bringen!

LPP: refus de l’adaptation du taux de conversion

A la suite du refus en votation de l’adaptation du taux de conversion minimal de la LPP, la Chambre de commerce Fribourg (CCF) souhaite réagir: Nous regrettons la décision du peuple suisse qui ne fait que différer la problématique au lieu de la résoudre. La question a probablement été posée trop tôt et dans une période d’incertitude créée par la crise financière. La majorité des votants s’est laissée influencer par une campagne populiste de la gauche escamotant systématiquement les réalités de la situation future. Avec un taux de conversion inchangé, la situation évoluera vers des difficultés de financement pour lesquelles il faudra bien trouver une solution. Ainsi, la même question devra à nouveau être posée si l’on ne veut pas laisser une charge injuste aux futures générations. Espérons que d’ici là la situation n’aura pas empiré rendant la décision encore plus difficile. L’avenir du système social de la Suisse est en péril si nous refusons de prendre en considération les réalités et que le populisme politique évince une saine et rationnelle analyse des problèmes.

5


6


Dossier special

Et si nous parlions de Cleantech

Le mot franglais à la mode!

Cleantech regroupe «les techniques et les services qui utilisent les ressources naturelles, l’énergie, l’eau, les matières premières dans une perspective d’amélioration importante de l’efficacité et de la productivité. Cette approche s’accompagne d’une réduction systématique de la toxicité induite et du volume de déchets, et assure une performance identique aux technologies existantes ou supérieure à celles-ci». Les entreprises qui se sont positionnées dans ce domaine peuvent retirer de nombreux avantages: en consommant moins de ressources, elles réduisent leur dépendance aux fluctuations de prix et de disponibilité, donc leurs coûts. Il en va de même lors de la réduction des déchets, tout en augmentant la sécurité des collaborateurs. Les pays émergents aspirent également à une augmentation de leur bien-être et de leur confort matériel pour leurs nombreux habitants. Afin d’éviter de répéter les erreurs du passé, il semble donc impératif d’utiliser les connaissances technologiques acquises pour développer le «mieux» au lieu du «plus».

Les entreprises fribourgeoises ont la possibilité d’obtenir des fonds pour étudier et faire progresser des innovations porteuses d’avenir. Ceci s’adresse à un large éventail d’entreprises, qui doivent investir actuellement pour profiter de l’engouement autour des produits verts.

Au cours des dernières années de crise économique, cette gamme de produits a vu une augmentation de chiffre d’affaires souvent de 10 à 40% par an. Cet engouement provient tant de contraintes légales (par exemple, l’exigence dans plusieurs régions d’installer des panneaux solaires sur toute construction neuve) que d’une sensibilité marquée des consommateurs. Aujourd’hui, les Cleantechs sont donc indiscutablement un moteur de progrès, demain probablement une nécessité pour survivre si les concurrents proposent des produits répondant mieux aux attentes des consommateurs. L’ensemble des départements de l’économie de suisse occidentale a décidé de favoriser ce domaine très porteur et de mettre sur pied un cluster. Il commencera officiellement dès juin 2010, Fribourg assurant la coprésidence, avec le canton du Valais. Afin de favoriser l’innovation dans les Cleantechs, les autorités politiques fribourgeoises ont été très rapides à financer la Plateforme Cleantech Fribourg, sous l’égide de la Nouvelle Politique Régionale, plateforme rattachée au Pôle scientifique et technologique (PST-FR). Dans le cadre du plan de relance de l’économie, la Confédération est également active. Sous la houlette de Mme la Conseillère Fédérale Doris Leuthard, un programme de soutien a été lancé en automne 2009. Plusieurs groupes d’investisseurs, dont certains basés en Suisse, sont aussi prêts à injecter des sommes importantes dans des produits innovants Cleantech. Parce que toutes ces initiatives sont assez récentes, il y a actuellement un certain flou et une difficulté à s’y retrouver. Gageons que les structures qui se mettent en place permettront de clarifier et de simplifier cette situation. Axes principaux à Fribourg • Energie et bâtiments, optimisations énergétiques • Transport et logistique • Ecologie industrielle • Agriculture, Food et Tourisme • Technologies de l’information et de la communication (y compris les supports aux éléments ci-dessus, notamment le smart-grid, la gestion dynamique des réseaux de distribution énergétique) Il est important de noter que le soutien ne se limite pas à ces domaines.

>>>

7


spezialdossier

LASST UNS ÜBER CLEANTECH SPRECHEN Die Freiburger Unternehmungen haben die Möglichkeit, eine finanzielle Unterstützung für die Studie und die Entwicklung zukunftsträchtiger Innovationen zu erhalten. Dies richtet sich an ein breites Spektrum von Unternehmungen, welche investieren müssen, um von der aktuellen Neigung zu umweltfreundlichen Produkten profitieren zu können.

Cleantech umfasst «Technologien und Dienstleistungen, welche die natürlichen Ressourcen, die Energie, das Wasser und die Rohstoffe in einer Perspektive der grundlegenden Verbesserung der Effizienz und der Produktivität einsetzen. Dieser Ansatz geht einher mit einer systematischen Reduktion der induzierten Toxizität und des Volumens der Abfälle und garantiert eine Leistung, die derjenigen der bestehenden Technologien entspricht oder diese gar übertrifft». Den Unternehmungen, die sich in diesem Bereich positioniert haben, bieten sich etliche Vorteile: da sie weniger Ressourcen konsumieren, verringern sie ihre Abhängigkeit hinsichtlich der Preis- und Verfügbarkeitsschwankungen und demzufolge auch ihre Kosten. Dies gilt auch bei der Reduktion der Abfälle, wobei gleichzeitig die Sicherheit der Mitarbeiter gesteigert wird. Für ihre zahlreichen Einwohner streben die Schwellenländer ebenfalls eine Steigerung ihres Wohlbefindens und ihres materiellen Komforts an. Damit die Fehler aus der Vergangenheit nicht wiederholt werden, scheint es demzufolge unabdingbar, die erworbenen technologischen Kenntnisse einzusetzen, um «besser» statt «mehr» zu entwickeln. Im Verlauf der vergangenen Jahre unter dem Zeichen der Wirtschaftskrise hat diese Produktlinie Umsatzsteigerungen von meist 10 bis 40% pro Jahr verzeichnet. Die Wurzeln dieses Interesses sind sowohl in den rechtlichen Einschränkungen (wie zum Beispiel die Anforderung mehrerer Regionen, auf allen Neubauten Solarmodule zu installieren) wie auch in einer zugespitzten Sensibilität der Konsumenten zu finden. Heute sind die Cleantechs zweifellos ein Antrieb des Fortschrittes und morgen vielleicht eine Notwendigkeit, um zu überleben, falls die Konkurrenten Produkte anbieten, welche den Erwartungen der Konsumenten besser entsprechen. Alle Volkswirtschaftsdepartemente der Westschweiz haben beschlossen, diesen äusserst verheissungsvollen Bereich zu fördern und ein Cluster auf die Beine zu stellen, dessen Aktivität offiziell im Juni 2010 starten wird. In diesem Cluster wird Freiburg, zusammen mit dem Kanton Wallis, den Vorsitz sicherstellen. Zur Förderung der Innovation in den Cleantechs haben sich die Freiburger Behörden kurzerhand entschlossen, die Plattform Cleantech Freiburg unter der Schirmherrschaft der Neuen Regionalpolitik (NRP) zu finanzieren. Diese Plattform ist dem Wissenschafts- und Technologiezentrum Freiburg angeschlossen. Auch die Schweizerische Eidgenossenschaft beteiligt sich aktiv im Rahmen des Plans zur Wiederankurbelung der Wirtschaft. Unter der Leitung der Bundesrätin, Frau Doris Leuthard, wurde im Herbst 2009 ein Förderprogramm gestartet. Mehrere Investorengruppen, darunter auch einige mit Sitz in der Schweiz, haben sich ebenfalls bereit erklärt, grosse Summen in innovative Cleantech-Produkte zu investieren. Die Rolle von Cleantech Freiburg Unternehmungen zu unterstützen, welche ihre Produkte oder Dienstleistungen verbessern möchten: • Beratung in Bezug auf das Potenzial des Unternehmens • Innovationsunterstützung (von der Idee bis zum Projekt) • Finanzierungs- und Analysemöglichkeiten

Auskünfte: www.cleantech-fr.ch

8

Zur Finanzierung von Machbarkeitsstudien, welche in Zusammenarbeit mit einer regionalen Hochschule durchgeführt werden, bietet Cleantech Freiburg den Freiburger Unternehmungen Innovations-Checks im Wert von CHF 8’000.- an. Aus diesen Studien werden oft Finanzierungsanträge für beträchtliche Summen bei Organismen in der Schweiz oder Europa resultieren. Die zu unterstützenden Projekte werden von einem wissenschaftlichen Ausschuss ausgewählt und durch das Selektions-Komitee der NRP-Projekte validiert.


Rôle de Cleantech Fribourg Soutenir les entreprises qui désirent améliorer leurs produits ou services:

Cleantech Fribourg propose aux entreprises fribourgeoises des chèques à l’innovation d’un montant de CHF 8’000.- permettant de financer des études de faisabilité réalisées en partenariat avec une haute école régionale. Ces études seront très souvent à la source d’une demande de financement auprès d’organismes en Suisse ou en Europe, pour des montants importants. Les projets à soutenir seront sélectionnés par un jury scientifique et validés par le Comité de sélection de projets NPR. Le deuxième volet proposé à Fribourg est l’aspect formation Les acteurs des métiers techniques doivent comprendre le vocabulaire Cleantech et maîtriser certains outils et concepts. Grâce aux formations continues proposées par Cleantech Fribourg, ils s’habitueront à tenir compte des concepts du développement durable en intégrant, dès le début des projets, l’optimisation du cycle de vie. Cette prise de conscience doit être renforcée dans les formations de base. Une première étape sera une réflexion sur le développement d’une filière d’Eco-architecture, le domaine du bâti étant sans conteste le plus grand consommateur de ressources, par les matériaux et le chauffage – climatisation. Pour conclure, je ne peux que vous encourager à réfléchir à votre portefeuille de produits ou prestations et à en évaluer les impacts! Pour aller plus loin, contactez Cleantech Fribourg, nous verrons ensemble comment vous aider.

Vladimir Mange Responsable Cleantech Fribourg >>>

www.cleantech-fr.ch

dossier special

9


dossier special

PRIX CLEANTECH | CLEANTECH-PREIS Inscrivez-vous jusqu’au 31 mai 2010 Le Prix Cleantech Fribourg est destiné à encourager les entreprises privées actives dans le développement durable. Il est ouvert à toute entreprise, association ou groupe d’experts domicilié dans le canton de Fribourg. Le lauréat se verra récompensé à l’occasion de Fribourgissima, le 17 septembre 2010. La décision d’attribution du prix appartient à un jury formé de membres du conseil scientifique de Cleantech Fribourg, des représentants du monde scientifique, des hautes écoles et de l’économie, et du président de la Chambre de commerce Fribourg. Le prix a pour objectif de faire connaître les projets particulièrement intéressants et novateurs. Pour cette raison, l’auteur verra son projet publié de manière large et expliqué au public.

Melden Sie sich bis zum 31. Mai 2010 an Der Preis Cleantech Freiburg dient als Ansporn für Privatunternehmen, die sich mit nachhaltiger Entwicklung beschäftigen und darin aktiv sind. Die Teilnahme ist allen Unternehmen, Verbänden oder auch Expertengruppen mit Sitz im Kanton Freiburg offen. Der Gewinner wird anlässlich der Veranstaltung Fribourgissima am 17. September 2010 seinen Preis entgegennehmen können. Der Entscheid über die Zuteilung des Preises wird von einer Jury getroffen. Zu dieser Jury gehören Mitglieder des wissenschaftlichen Beirates von Cleantech Freiburg, Vertreter der Wissenschaft, der Hochschulen und der Wirtschaft sowie der Präsident der Handelskammer Freiburg. Pour en savoir plus Für weitere Informationen www.ccfribourg.ch

10

Das Ziel dieses Preises ist, besonders interessante und innovative Projekte öffentlich bekanntzumachen. Daher wird das Projekt des Gewinners publiziert und der Öffentlichkeit erklärt werden.


Témoignage de DEUX acteurs «Cleantech» fribourgeois Les Cleantechs, vision d’une PME fribourgeoise SAPAC SA, propriété de Jacques Grandgirard & Fils, est une entreprise familiale avec plus de 25 ans d’expérience dans la construction de pompes à chaleur pour le chauffage (PAC) et la distribution à travers les installateurs en chauffage. Sa première unité de production a été fondée en 1965 déjà par un ingénieur suisse de la Haute Ecole Polytechnique de Zurich et s’appuie donc sur une longue expérience et tradition dans le secteur des énergies renouvelables. Les appareils fabriqués avec un développement technique continu, remplissent tous les exigences de «Swiss perfection» et les performances sont conformes aux exigences du Centre de Tests fédéral de pompes à chaleur, à Buchs. Ses produits sont des PAC soutirant entre 70% et 80% d’énergie gratuite, sans émission de CO2 et d’azote, des sources naturelles inépuisables du sol, de l’air ou de l’eau. Pour la rénovation, SAPAC SA offre des PAC de hautes performances provenant des sources énergétiques du sol et de l’air utilisant les radiateurs ou le chauffage au sol existant. Convaincu que l’avenir énergétique est dans les sources naturelles, SAPAC SA va implanter dans le courant de cette année une nouvelle unité de fabrication de PAC sur territoire fribourgeois à Tinterin/Tentlingen pour satisfaire la demande sur le marché local et à l’exportation. SAPAC SA est représentée en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grèce, Irlande et le Portugal à travers des entreprises spécialisées en chauffage. D’autres pays sont en discussion.

Jacques Grandgirard SAPAC SA

Les Cleantechs, plus qu’une qualité de vie, l’avenir local Conrad Lutz Architecte Sàrl, fondée en 1970, occupe 25 personnes: architectes, conducteurs de travaux, dessinateurs, écobiologues, ingénieure en environnement, chargée de communication, administration et apprentis. Notre devise: construire, transformer, rénover en respectant le développement durable. Des valeurs telles que bien-être, santé, qualité, simplicité et économie des moyens nous guident vers l’élaboration de projets personnalisés hors du commun. Nous accordons une grande importance à la lumière naturelle dans l’habitation et au choix de matériaux simples et nobles en synthèse avec des colorations douces. Le bois est durable et sensuel et il est le seul matériau de construction renouvelable. Dans toutes nos réalisations, nous nous efforçons d’utiliser autant que possible des matériaux écologiques et de diminuer les polluants. Toutes nos constructions sont conçues de manière à être peu gourmandes en énergie. Une maison Minergie-P consomme environ 10% de l’énergie consommée par une maison conçue selon les normes en vigueur. Le chauffage au bois libère la même quantité de CO2 que l’arbre a retiré de l’atmosphère pendant sa croissance. En construisant dans le respect du développement durable, nous contribuons à la diminution de l’effet de serre.

Conrad Lutz Conrad Lutz Architecte Sàrl

dossier special 11


Aperitif du printemps

LA PLATEFORME DE RÉSEAUTAGE UNIQUE «Imaginez l’avenir et agissez comme s’il était impossible d’échouer»…. c’est en ces termes plein d’espoir et d’optimisme que le président de la Chambre de commerce, Charles Phillot, a clôt son discours lors de la 17e édition de l’incontournable Apéritif du printemps de l’économie fribourgeoise. Les quelques 700 personnalités économiques et politiques réunies dans la magnifique halle de Lussy à Châtel-St-Denis ont également pu assister à une table ronde axée sur le thème des Cleantechs à laquelle ont participé MM. Rolf Gobet, Patrick Grandgirard, Conrad Lutz, Vladimir Mange et Pierre Varenne, tous venus exposer leurs activités actuelles et futures dans ce domaine. Comme de coutume, la 9e édition du magazine économique «Fribourg Network Freiburg» est sortie de presse à cette occasion et a été distribuée à tous les participants. En totale adéquation avec cette rencontre, il met en avant le domaine des technologies propres (Cleantech) et du développement durable. Informations sur www.fribourgnetwork.ch.

12


13


Conseil communal de Ch창tel-St-Denis

14


DIE EINZIGARTIGE NETWORKING-PLATTFORM «Stellen Sie sich die Zukunft vor und handeln Sie als ob nichts schief gehen könnte.» Mit diesen Worten voller Hoffnung und Optimismus hat der Präsident der Handelskammer, Herr Charles Phillot, seine Ansprache anlässlich der 17. Ausgabe des unumgänglichen Frühjahrs-Aperitifs der Freiburger Wirtschaft beendet. Die annähernd 700 Persönlichkeiten aus Wirtschaft und Politik, welche sich in der grossartigen Halle von Lussy in Châtel-St-Denis versammelt hatten, konnten zudem einer Diskussionsrunde über das Thema Cleantechs beiwohnen, an welcher auch die Herren Rolf Gobet, Patrick Grandgirard, Conrad Lutz, Vladimir Mange und Pierre Varenne teilgenommen haben. Alle waren sie gekommen, um ihre aktuellen und zukünftigen Aktivitäten in diesem Bereich zu präsentieren. Wie gewohnt ist die 9. Ausgabe des Wirtschaftsmagazins «Fribourg Network Freiburg» für diese Gelegenheit frisch aus der Presse erschienen und wurde allen Teilnehmern ausgehändigt. In völliger Übereinstimmung mit diesem Treffen hebt es den Bereich der sauberen Technologien (Cleantech) und der nachhaltigen Entwicklung hervor. Weitere Informationen auf www.fribourgnetwork.ch.

aperitif du printemps 15


16


NOUVEAUX MEMBRES

NOUVEAUX MEMBRES

F A CONSULTING – Fribourg

Leadership et Management

pollution planétaire. Une tendance incontestablement positive, mais plutôt restrictive, si pas assimilée aux choix managériaux pérennes touchant à l’ensemble d’une organisation et son environnement.

F A Consulting est notamment spécialisée en stratégie, intelligence compétitive, finances, gestion stratégique des ressources humaines et éthique.

La mission de F A Consulting est le développement de ce type de leadership, l’achèvement de la reconnaissance générale que le développement durable s’obtient via la gestion d’une organisation la considérant comme un ensemble, ainsi qu’en favorisant l’utilisation optimale de ses ressources.

Fabio Antonello Aujourd’hui, les leaders doivent notamment composer avec le développement durable, la sensibilisation à l’équilibre environnemental et l’application de mesures réduisant la pollution planétaire. De plus, ils sont confrontés à des responsabilités dites «sociales» voire «éthiques»: la responsabilité sociale en organisation (Corporate Social Responsibility - CSR). Le CSR est encore un jeune concept et ce n’est pas certain qu’il s’imposera comme le modèle de gestion de référence, toutefois, il sera certainement à la source d’un changement de paradigme en leadership. Son application reste encore une démarche ambitieuse pour la plupart des dirigeants, car les facteurs dominateurs d’une économie à court terme prévalent et influencent l’appréciation de la performance organisationnelle… et c’est là qu’intervient F A Consulting. F A Consulting offre des services basés sur des choix managériaux stratégiques et durables aux organisations du secteur privé, public et sportif. Pour beaucoup d’organisations, le développement durable consiste en la sensibilisation à l’équilibre environnemental et à l’application de mesures réduisant la

Sa stratégie La performance organisationnelle reste son objectif, mais elle la considère comme la somme des éléments précités. Concrètement, voici quelques voies possibles à suivre dans une organisation: • • • •

vision et stratégie durables travailler sur l’engagement individuel et force collective optimiser l’utilisation des ressources l’application de l’éthique

Fondée par passion et par engagement envers le management, le progrès et le développement, la philosophie de F A Consulting est le respect, l’intégrité, l’honnêteté et la confiance. Elle encourage la liberté des choix, mais elle préconise les choix durables.

F. Antonello, Consulting Rue de Romont 20 1700 Fribourg T. 026 411 09 40 F. 026 411 09 41 M. 079 734 98 86 info@faconsulting.ch www.faconsulting.ch

17


NOUVEAUX MEMBRES

hotesse.ch L’agence est une société spécialisée dans le management d’hôtesses.

HOTESSE.CH L’AGENCE Fribourg

Des prestations sur mesure Créée en 2007, hotesse.ch possède déjà une solide expérience. Elle collabore avec les plus grandes firmes mondiales au niveau national et international. Spécialisée plus précisément dans le recrutement, le placement, le coaching du personnel, l’accueil et la promotion, ses services sont engagés dans les événements les plus divers: • • • • • • • • • •

Boîte postale 122 1762 Givisiez M. 079 451 88 41 F. 026 422 38 66 info@hotesse.ch www.hotesse.ch

18

accueil professionnel et VIP salons, congrès, réceptions promotions conventions dégustations inaugurations remises de prix lancements de produits animations sur lieu de vente manifestations d’entreprise et sportives

Avec plus de 2’000 hôtes/hôtesses sur toute la Suisse, hotesse.ch propose des prestations de qualité adaptées à tous les événements. Les hôtesses possèdent suffisamment de sensibilité pour s’intégrer parfaitement aux divers mandats en y apportant leur sens de l’organisation, leur expérience ainsi que leurs compétences linguistiques. Sur un simple appel, hotesse.ch met à disposition ses hôtesses professionnelles soigneusement sélectionnées en fonction de la mission. En répondant à la demande d’une clientèle de plus en plus exigeante, hotesse.ch a complété sa palette de prestations avec le service de limousines et de voituriers. De plus, elle a élargi sa gamme de services en proposant un éventail de formations conseil-vente, dédiées au personnel interne d’entreprises ainsi qu’à des auxiliaires telles que des promotrices. Dynamisme, élégance et Swiss quality définissent la nouvelle identité d’hotesse.ch.


RÜESCH INTERNATIONAL L.L.C. DOVER U.S.A. Zurich

Sa priorité: les paiements internationaux Des paiements internationaux mal dirigés, ralentis ou imprécis sont des difficultés critiques pour un directeur financier. Les faits: 40% des entreprises sondées traitent les paiements internationaux manuellement avec des moyens qui ne sont pas intégrés à leurs systèmes de comptabilité - 75% des sociétés ont recours à leur banque principale pour les paiements internationaux - 25% des sociétés utilisent plusieurs plateformes de banque en ligne.

Selon quelques recherches indépendantes, plus de la moitié des directeurs financiers effectuant des paiements ont connu des difficultés quant à leur traitement dans les 12 derniers mois…

Dans une économie mondiale, la capacité à transférer des fonds rapidement et de façon fiable prend une importance croissante. Ruesch Travelex répond à ce besoin grandissant car, en tant que partenaire stratégique de sociétés évoluant sur la scène mondiale, son but est de faciliter l’exécution de paiements internationaux. L’émission et la réception de paiements internationaux doivent être simples, rapides et exactes. Pour satisfaire ces exigences, Ruesch Travelex a créé une solution personnalisée et moderne: le système GlobalPay. GlobalPay est une plateforme intuitive de paiement en ligne qui s’intègre de façon transparente à un système de comptabilité principal ou un PGI. Grâce à une présentation simple, il permet une gestion proactive du risque de change influençant les décisions sur les flux de trésorerie. Ruesch Travelex propose des renseignements synthétiques et un accès à des rapports sur les marchés afin d’aider à choisir le moment opportun pour les demandes tout en disposant des données nécessaires. Ruesch est une division de Travelex, une des plus grandes entreprises se consacrant à la livraison de devises et de solutions de paiements internationaux. Servant plus de 30 millions de consommateurs chaque année, Travelex est le leader des organismes non-bancaires déplaçant de l’argent dans le monde entier.

Werdstrasse 2 Case postale 2063 8021 Zurich T. 0848 80 42 42 F. 0848 80 41 41 contactch@ruesch.com www.ruesch.com travelexbusiness.com

Nouveaux membres 19


NOUVEAUX MEMBRES

Société suisse de services Tyco Fire & Integrated Solutions SA couvre tous les besoins existants dans le domaine de la sécurité et de la communication.

TYCO FIRE & INTEGRATED SOLUTIONS SA Granges-Marnand

La sécurité de A à Z

Tyco Fire & Integrated Solutions apporte conseils et assistance depuis le début du projet jusqu’à la mise en route de son installation, par le biais de prestations étendues en matière de conseil, de planification, de réalisation, de montage, de formation et de maintenance. Tyco Fire & Integrated Solutions appartient à Tyco International Ltd, le plus grand groupe

Frédéric Danzi Rte de Ménières 4 1523 Granges-Marnand T. 026 668 07 17 N. 079 206 78 74 F. 021 803 28 17 fdanzi@tycoint.com www.tyco.ch

20

mondial dans le domaine de la sécurité. Son intégration dans une entreprise technologique de premier plan au niveau mondial lui fait bénéficier d’énormes ressources et lui permet d’accéder à une offre de produits très riche. En d’autres termes, Tyco International Ltd lui procure un accès à toutes les technologies et produits leaders dans le secteur de la sécurité. Un plus pour ses clients! Un réseau mondial et de proximité Ses clients profitent non seulement du réseau global de l’ensemble du groupe, mais également d’une présence régionale en Suisse. Tyco Fire & Integrated Solutions

est présente dans toute la Suisse avec son siège principal à Näfels et ses succursales et agences à Dietikon, Egerkingen, Brig, Préverenges, Meyrin, Manno ainsi que des bureaux sur d’autres sites. Son équipe se compose de quelques 350 collaboratrices et collaborateurs répartis sur 10 sites. Au cours de l’exercice écoulé (2008), Tyco Fire & Integrated Solutions a réalisé un chiffre d’affaires de 80 millions de francs suisses.

Tyco International Ltd C’est une entreprise aux multiples facettes qui distribue des produits et des prestations de service à des clients dans plus de 100 pays à travers le monde. Tyco est un des fournisseurs leaders de systèmes électroniques et de prestations de service dans le domaine de la sécurité. Ce sont plus de 118’000 collaborateurs qui travaillent pour Tyco International Ltd.


ORIF VAULRUZ – Vaulruz

Le lien entre intégration professionnelle et économie

Avec plus de 60 ans d’expérience, 9 structures réparties dans l’ensemble de la Suisse romande et plus de 350 collaborateurs et collaboratrices, l’Organisation romande pour l’intégration et la formation professionnelle (Orif) est un des grands partenaires des Offices de l’Assurance-invalidité (AI). Elle offre aux Offices AI des prestations spécialisées destinées aux personnes atteintes dans leur santé.

teint qu’avec un soutien fort des entreprises. C’est donc un esprit de partenariat qui prévaut dans les relations que l’Orif tisse depuis toujours avec le réseau économique régional. Il permet de créer des places de stages, de proposer des périodes d’observation sur le terrain et, dans l’absolu, de placer les assurés durablement au sein des entreprises. Alain Cuennet confirme: «Il est essentiel pour les assurés évalués ou formés chez nous,

L’Organisation romande pour l’intégration et la formation professionnelle (Orif) offre désormais également ses prestations dans le canton de Fribourg.

L’équipe de l’Orif Vaulruz (de g. à d.): Françoise Riat Moret  |  Freddy Pilloud  |  Yves Chassot  |  Akima Claret  |  Alain Cuennet, responsable du site  |  Mary-Laure Richoz Christian Brodard  |  Absent sur la photo: Pierrette Thalmann

Esprit de proximité Après 10 mois de fonctionnement, l’Orif Vaulruz, placée sous la responsabilité d’Alain Cuennet et de 8 collaborateurs, permet à une trentaine d’assurés fribourgeois de suivre une période d’observation, d’orientation et/ou de se former professionnellement à proximité de leur lieu de vie. Cette approche des nouvelles structures de l’Orif élargit et favorise les possibilités de réinsertion. Partenariat avec l’économie Si l’Orif propose en interne plus de 30 formations dans les 3 secteurs économiques, l’objectif final d’intégration ne peut être at-

que les patrons jouent le jeu de l’intégration. Nos structures et nos programmes offrent toutes les composantes des entreprises modernes. Dans ce contexte, donner une chance à une personne en réinsertion représente un geste de solidarité avec l’assurance d’engager un employé qui ne demande qu’à démontrer son potentiel. Je vous invite à découvrir l’Orif Vaulruz, jeudi 24 juin prochain. Nous organisons à cette date des portes ouvertes ainsi qu’un événement intitulé «Merci Patrons!». Pour connaître les détails liés à l’organisation, visitez notre site Internet».

Alain Cuennet, responsable du site Grand-Rue 96A 1627 Vaulruz T. 026 919 21 21 F. 026 919 21 22 vaulruz@orif.ch www.orif.ch

Nouveaux membres 21


NOS MEMBRES

Benoît Criblet, son directeur et propriétaire, fête ce quart de siècle avec sérénité, professionnalisme, tout en restant fidèle à ses valeurs humaines.

Ch. de Torry 1 Case postale 80 1763 Granges-Paccot T. 026 460 81 00 F. 026 460 81 09 info@collaud-criblet.ch www.collaud-criblet.ch

22

COLLAUD & CRIBLET SA Granges-Paccot

Un quart (de siècle) s’il vous plaît! Au début était la rencontre. Celle d’un graphiste, Christian Collaud et d’un sérigraphe, Benoît Criblet. C’est ainsi qu’en 1985 la maison Collaud & Criblet vit le jour à Rosé.

ses nombreux clients. Garant de la pérennité de l’entreprise, son directeur compte avec la complicité de ses collaborateurs, dont Eric Buntschu et Antoine Criblet, qui ont su le seconder dans cette évolution majeure.

Soutenue par leurs familles, l’entreprise, qui mettait déjà en pratique le concept très actuel des synergies, grandit rapidement au point d’élire nouveau domicile en 1987, toujours à Rosé. En 1988, le décès de Christian Collaud marque d’une pierre noire la jeune histoire de l’entreprise. Mais la pugnacité de Benoît Criblet le fait poursuivre cette aventure d’entrepreneur qui le mènera dans les méandres des marchés économiques, des stratégies et autres choix technologiques toujours plus pointus. Les années se succèdent, de nouveaux associés rejoignent la PME aprienne et intègrent même le capital en 1995.

En 2008, le besoin d’espace se fait ressentir, au propre comme au figuré: début mai, Collaud & Criblet s’installe à Granges-Paccot sur 500 m2. De nouveaux locaux et une nouvelle image d’entreprise maintenant reconnue. Pétri d’indépendance, Benoît Criblet redevient, dès la mi-mai de cette même année, l’unique actionnaire et propriétaire de sa petite entreprise.

Les procédés traditionnels cédant la place au tout numérique, l’entreprise investit régulièrement dans des machines de pointe technologique, à telle enseigne que son savoir-faire fait référence, au grand contentement de

Bien dans son image et son activité, la PME de 14 employés honore les mandats de clients aussi divers que prestigieux, locaux, suisses ou bien encore étrangers. Privilégiant les relations humaines, que cela soit auprès de ses clients ou de ses employés, Benoît Criblet envisage son activité au travers de l’individu, de ses valeurs propres et de son environnement et ce, de manière durable, pour un autre quart de siècle…


BRP (SUISSE) BERNARD ROUSSEL PLASTIQUES Corminboeuf

Une contribution à la sauvegarde de la planète! A l’occasion du Salon Energissima 2010 qui s’est tenu à Fribourg, BRP (Suisse) Bernard Roussel Plastiques a présenté sur son stand une solution originale pour recycler les emballages usagés en Sagex (Polystyrène Expansé). BRP (Suisse) et son partenaire chinois Intco Recycling ont montré le chemin à suivre pour valoriser ces emballages et ces déchets industriels que tout le monde connait. Grâce à une machine, simple et d’un coût raisonnable, les objets en Sagex, légers (15–20 kg/m3), mais très volumineux, sont broyés et compactés pour obtenir des lingots très denses (300-400 kg/m3), facilement transportables sur palette. Intco Recycling, le partenaire de BRP (Suisse), achète ces lingots de Sagex compacté et les recycle dans son usine chinoise pour fabriquer des corniches décoratives, des cadres photos et des encadrements de miroirs. Voici un bel exemple de valorisation d’emballages plastiques usagés et de déchets plastiques industriels!

Si ces lingots de Sagex ne partent pas pour la Chine, BRP (Suisse) collabore également avec des entreprises suisses, allemandes, italiennes et turques qui achètent cette matière première pour la recycler. Il ne faut pas oublier que la fabrication d’un kg de Sagex neuf représente environ 2 kg d’équivalent pétrole soit une émission de 5 kg de CO2; les experts estiment que chaque kg de Sagex recyclé ne représente que 2,5 kg de CO2, donc 50% de réduction au bénéfice de notre planète!

BRP (Suisse) est un intermédiaire de commerce. Il représente des fournisseurs de matières premières et de machines pour la transformation et le recyclage des matières plastiques.

Le polystyrène expansible est une des spécialités de BRP (Suisse) mais l’entreprise propose également des matières plastiques techniques pour l’injection et l’extrusion ainsi que des machines pour l’emballage des panneaux isolants. Enfin, en partenariat avec plusieurs recycleurs spécialisés dans les matières plastiques, BRP (Suisse) offre un concept global de recyclage des déchets industriels plastiques: enlèvement des déchets de fabrication, broyage, vente de plastiques broyés et de granulés recyclés.

Impasse de la Forge 1 1720 Corminboeuf T. 026 470 92 10 F. 026 470 90 10 M. 079 789 39 15 bernard.roussel@brpsuisse.com www.brpsuisse.com

NOS MEMBRES 23


ECHO 2010

annonces 1

2

3

4

5

6

8

9

7

Format en mm

1 1/1 page 2-3 1/2 page 4-5 1/4 page 6 7 8 9 10

2e et 3e de couverture pavé édito 4e de couverture sous texte 1/2 sous texte 1/4

190x263 190x129.5 93x263 190x62.8 93x129.5 210x297.5 45x105 210x297.5 185x127 185x63.5

10

membres CCF noir-blanc quadri CHF 950.CHF 950.CHF 380.CHF 590.-

Non-membres noir-blanc quadri CHF 1’050.CHF 1’050.CHF 450.CHF 650.-

CHF

CHF

CHF CHF

-

200.-

CHF 350.-

460.240.-

CHF 1’100.CHF 300.CHF 1’300.CHF 670.CHF 400.-

-

CHF CHF

250.-

CHF 400.-

510.290.-

CHF 1’200.CHF 350.CHF 1’400.CHF 720.CHF 450.-

Publireportages 12

13

12 1 page 13 2 pages

Format en mm 210x263 420x263

membres CCF quadri CHF 760*.CHF 1’500*.-

50 premiers tirés-à-part gratuits tirés-à-part par centaine CHF

100.-

Non-membres quadri CHF 850*.CHF 1’650*.CHF

100.-

* Tarifs tenant compte de la livraison d’un matériel complet. Sur demande, le texte, les photos et la réalisation du matériel peuvent être effectués par Publicitas pour un forfait de CHF 400.-.

ENcarts 1’750 exemplaires à livrer De 1 à 25 g De 26 à 50 g De 51 à 75 g De 76 à 100 g

membres CCF CHF 950.CHF 990.CHF 1’030.CHF 1’070.-

Non-membres CHF CHF CHF CHF

1’050.1’090.1’130.1’170.-

RABAIS DE REPETITION (pour ordres fermes) 2X = 3%, 3X = 5%, 6X = 10% (changement de texte autorisé si matériel plein).

Dates de parution 22 février | 21 avril | 21 juin | 23 août | 18 octobre | 6 décembre Informations Jean-Luc Torche | Chef publicité | Publicitas SA | Rte Petit-Moncor 1 | Case postale 1232 | 1701 Fribourg T. 026 408 29 31 | F. 026 408 29 39 | jean-luc.torche@publicitas.com

24


NOS ACTIVITES

SWISSFIRMS

Votre entreprise sous les feux de la rampe

SWISSFIRMS, la base de données qui regroupe les membres des Chambres de commerce suisses (CCIS), est avant tout une plateforme Internet. Le site SWISSFIRMS (www.swissfirms.ch), couvrant ainsi la totalité du territoire helvétique, constitue la principale base de données économique du pays.

Le site SWISSFIRMS a pour mission de promouvoir les entreprises membres des Chambres de commerce suisses (CCIS).

Grâce à ses différentes possibilités de sélection par activité, SWISSFIRMS permet d’effectuer facilement des recherches ciblées. Chaque entreprise membre d’une Chambre de commerce bénéficie gratuitement d’une fiche de présentation complète. Afin de vous faire connaître ce portail, et notamment les opportunités de mieux mettre en valeur votre entreprise, nous organisons une séance d’information:

mardi 18 mai 2010, de 17h00 à 19h00 à l’UBS SA, Rte du Jura 37, 1701 Fribourg Entrée libre, mais inscription obligatoire

Isabelle Mouret T. 026 347 12 28 (uniquement le matin) imouret@ccfribourg.ch

25


26


International Trade

A new vision

THAILAND

Event in Lausanne on 26th February 2010: “Exploring Business and Investment Opportunities in Thailand”. The above event was organized for small and medium size Swiss companies by the Swiss-Asian Chamber of Commerce together with the Royal Thai Embassy. With its population of 67 mio and a GDP of USD 275 bio, Thailand is an attractive business and investment destination offering also interesting investment incentives. One of its many strengths is its large pool of well educated managers and engineers and its skilled labour force. Thailand is still a low cost production environment and offers excellent living conditions for expatriate staff and their families. It also enjoys a strategic location at the heart of Asia and its privileged position makes it an ideal place for expansion into the ASEAN region which, with its combined population of over 580 mio and with its combined GDP of more than USD 740 bio, offers great business opportunities for Swiss companies. Mrs Duangjai Asawachintachit, Assistant Secretary General of the Thailand Board of Investment (BoI) in Bangkok, was the key note speaker of the event. In her excellent presentation she briefed the audience on the latest economic development, on the investment policies and on the many business opportunities in Thailand. Of great interest was the fact that the potential investor can obtain all information and assistance in obtaining investment incentives and the necessary licences through a “one stop” at the offices of the BoI. After the official programme, Mrs Asawachintachit conducted individual meetings with several participants advising them on their specific questions and/or problems. This possibility is always greatly appreciated by the participants as it gives them first-hand access to a key member of the Board of Investment and assists them in evaluating business opportunities. Based on the success of this small seminar, the Swiss-Asian Chamber of Commerce will continue to organize similar events in the Suisse romande in 2010 and beyond.

Thailand: an attractive business and investment destination for small and medium size Swiss companies.

Barbara Möckli-Schneider sacc@sacc.ch www.sacc.ch

27


COURS EXPORT Reportages

Ro et del esectet ummolortin henim iusci esto odiat adiam, veraesed eum duisi bla feugait aut iriureet luptatum irilism odiamconse faccum vel iuscin eliquam, vero euisim ipit la feuis dolobore dunt amconse quation ulputem velis autat lore coreros nulla feum eugue volorperos etum inim venit aut wisl utem dolenit ad modo commodio od doloreet aut lor sit am irit lam zzriure magna faccum nulluptat.esed ent nibh er am, se core tem ex erilisi eum nos dipsum in el eu feu faccum vero dit alis enim dolore modip ese Virginie Romanens T. 026 347 12 20 F. 026 347 12 39 vromanens@ccfribourg.ch www.ccfribourg.ch | Rubrique Services/Commerce international

28

Certificat d’origine & Carnet ATA Février 2010: une trentaine de personnes ont pris part au cours sur le thème des Certificats d’origine et Carnets ATA. Il a permis aux participants de se familiariser avec les documents délivrés par la Chambre de commerce. Certificat d’origine Ce document, qui permet d’exporter définitivement des marchandises, est attesté par la Chambre de commerce du canton où se situe l’entreprise exportatrice. L’obtention d’un certificat d’origine est soumise à des règles bien précises, à savoir l’Ordonnance sur l’attestation de l’origine non préférentielle des marchandises (OOr) et l’Ordonnance du DFE sur l’attestation de l’origine non préférentielle des marchandises (OOr-DFE). Le domaine non préférentiel constitue le régime normal et habituel de la législation de l’origine suisse pour autant que la Suisse n’ait pas signé d’accord économique bilatéral ou multilatéral impliquant des préférences douanières. Il est important que les entreprises qui émettent ce genre de documents connaissent cette réglementation afin que leurs déclarations d’origine soient légalement correctes. Carnet ATA Le Carnet ATA est un document douanier international qui peut être utilisé, en lieu et place des documents douaniers nationaux habituellement nécessaires, pour l’importation et l’exportation temporaire de marchandises, ainsi que pour leur transit. Ce document présente de nombreux avantages pour l’exportateur qui peut préparer à l’avance les formalités douanières, à un coût prédéterminé. Il peut également visiter 66 pays avec le même Carnet et l’utiliser pour plusieurs voyages pendant sa durée de validité, soit un an. Le Carnet ATA couvre divers types de marchandises, soit: a) Echantillons commerciaux: c’est-à-dire des articles reproductibles représentatifs d’une production b) Marchandises destinées aux foires, expositions et autres manifestations commerciales, à l’exception des expositions dans les locaux privés aux fins de ventes des marchandises c) Matériel professionnel Toutefois, le Carnet ATA ne couvre pas les produits périssables ou de consommation, les marchandises pour des opérations de transformation ou de réparation et la location de marchandises.


DOUANE ET ORIGINES PREFERENTIELLES Présenté par Jean-Claude Bruttin, Chef de service à la section Tarif & Régimes douaniers, de la Direction d’arrondissement des douanes à Genève, ce cours a permis à la trentaine de participants de mieux appréhender les origines préférentielles liées aux accords de libre-échange. Certains documents à l’export, notamment dans le domaine de l’origine préférentielle et des accords de libre-échange (EUR.1, EUR-MED, 11.030, etc.), contiennent des informations dont le contenu a une portée économique et juridique importante. Les règles d’origines préférentielles sont des conditions matérielles qui doivent être remplies pour qu’une marchandise soit considérée comme produit originaire au sens des accords de libre-échange, conclus par la Suisse ou l’AELE. Elles permettent ainsi d’obtenir des préférences douanières dans le pays d’importation. Il existe deux critères pour qu’un produit soit considéré comme «originaire» soit: • entièrement obtenus ou • suffisamment ouvrés ou transformés dans les territoires couverts par les accords Les conditions pour l’obtention du caractère originaire sont reprises dans les protocoles et les annexes (p. ex. dans la liste D.30). Récapitulatif • Base légale: Accords de libre-échange conclus par la Suisse ou l’AELE • But: Attribution de préférences douanières; réductions ou exemption des droits de douanes dans le pays d’importation • Preuve d’origine: Certificats de circulation des marchandises EUR.1, EUR-MED ou déclaration d’origine sur facture • Office de légalisation: Bureaux des douanes (uniquement pour les EUR.1 et les EUR-MED)

Virginie Romanens T. 026 347 12 20 F. 026 347 12 39 vromanens@ccfribourg.ch www.ccfribourg.ch | Rubrique Services/Commerce international

COMMERCE INTERNATIONAL 29


30


SERVICE AUx ENTREPRISES

FRI UP

Progiciels de gestion pour start-up et PME

Tobie Fornerod, vous êtes économiste et travaillez au sein de l’association Fri Up où vous assurez le suivi des start-up et les conseillez en matière d’organisation. Quels sont les instruments que vous privilégiez dans ce contexte? Le suivi d’une start-up s’appuie tout d’abord sur des méthodes simples, telles le coaching et le réseautage. Il y a ensuite les outils de gestion qu’une jeune entreprise doit utiliser dès le départ, je veux parler ici de la gestion des processus opérationnels, comme les RH, la comptabilité, la vente ou les stocks. Or, beaucoup ne parviennent pas à s’y retrouver dans la jungle des services informatiques. Nous intervenons également sur ce point.

Dans le cadre de la Nouvelle Politique Régionale et de son projet INNO-FR, Fri Up a développé des progiciels de gestion intégrée sur mesure et aide aussi bien les PME que les start-up à les implémenter.

Quelle est la spécificité de ce type d’intervention? Notre fonction est de conseiller, d’accompagner et d’aider les start-up et les PME à implémenter ce que l’on appelle des ERP ou progiciels de gestion intégrée. Le choix d’un ERP, qu’il soit propriétaire ou open source, n’est pas chose facile lorsqu’on démarre. Nous proposons donc un regard extérieur, une vue d’ensemble et une approche critique qui permettent aux start-up et PME qui s’adressent à nous de choisir en toute connaissance de cause et de s’y retrouver parmi les innombrables éditeurs qui proposent des solutions de ce type. Et la demande est-elle forte de la part des jeunes entreprises et des PME? Pour la seule année 2009, nous avons répondu à quelques 200 sollicitations dans des domaines très variés. Lors de ces entretiens, toujours plus de petites entreprises montrent un intérêt pour les outils que Fri Up utilise tout comme nos start-up hébergées. Nous partageons notre expérience, parce que gratuité de licence open source ne veut pas dire facilité d’implémentation. Dans ce cadre, nous mettons aussi à disposition nos configurations. On surmonte plus aisément les manipulations techniques initiales. La phase de test permet de se concentrer sur les fonctionnalités et les limites de l’ERP.

Propos recueillis par Véronique Monney

Tobie Fornerod

Rte de la Fonderie 2 Case postale 235 1705 Fribourg T. 026 425 45 00 F. 026 425 45 01 office@friup.ch www.friup.ch

31


APPEL AUX ENTREPRENEURS

L’avenir de jeunes gens est en jeu!

Le Centre de Formation Professionnelle Spécialisé (CFPS) permet à de jeunes gens, présentant des difficultés d’apprentissage, d’accomplir une formation professionnelle initiale afin d’intégrer avec succès l’économie libre. Le CFPS a une capacité d’accueil d’environ 100 apprentis de langues française ou allemande, et provenant des quatre coins du pays. Leur séjour est financé et suivi par les Offices cantonaux de l’Assurance Invalidité (OAI). Le CFPS emploie plus de 80 personnes, pour la plupart bilingue, équivalant à environ 65 postes de travail à plein temps.

Le Centre de Formation Professionnelle Spécialisé à Courtepin

Appel de Claude Baechler, directeur du CFPS, aux entrepreneurs «De nombreuses démarches sont engagées auprès d’entreprises de l’économie fribourgeoise pour permettre à nos apprentis de connaître la réalité du monde économique. Ceux-ci bénéficient actuellement, pour chaque année de formation, d’un stage de quatre semaines dans une entreprise externe. Ils font ainsi une première expérience de découverte du monde professionnel. L’attitude au travail et la capacité de rendement sont évaluées lors de ces stages. Ces avis permettent de déterminer si l’apprenti aura la capacité de s’intégrer directement dans une entreprise ou si une aide au placement devra être proposée. Le succès de ces stages est indéniable. Nous faisons donc appel aussi à vous, entrepreneurs fribourgeois, pour être acteurs de l’intégration. Nous recherchons continuellement de nouveaux partenaires.

Rte de Morat 12 1784 Courtepin T. 026 684 71 00 claude.baechler@prof-in.ch www.prof-in.ch

32

Au terme de la formation, les démarches de recherche de places de travail pour tous ces apprentis sont souvent couronnées de succès. Bon nombre de nos apprentis quittent notre Centre de formation avec, à la clé, un emploi. Etes-vous intéressé(e) à être l’un des futurs employeurs de nos apprentis? Si tel est le cas, nous serions très heureux de vous rencontrer. Viser l’obtention d’une place de travail dans l’économie libre pour nos apprentis est notre but; réussir ensemble avec vous est notre idéal.»


Wirtschaftspolitik

Verlängerung auf 24 Monate

KURZARBEIT

Der Bundesrat hat seine Kompetenz gemäss Art. 7 des Bundesgesetzes über befristete konjunkturelle Stabilisierungsmassnahmen ausgenutzt, um die maximale Bezugsdauer für die Kurzarbeitsentschädigung (KAE) von 18 auf 24 Monate auszudehnen. Er hat gleichzeitig beschlossen, die verkürzte Karenzfrist von einem Tag beizubehalten. Beide Massnahmen wurden auf den 1. April 2010, mit Geltungsdauer bis zum 31. Dezember 2011, in Kraft gesetzt.

Der Bundesrat hat beschlossen, die maximale Bezugsdauer für die Kurzarbeitsentschädigung von 18 auf 24 Monate zu erhöhen. Zudem wird die verkürzte Karenzfrist von einem Tag beibehalten.

Rechtzeitige Schaffung von Planungssicherheit Je nach Entwicklung des Marktes einerseits und der betriebswirtschaftlichen Auswirkungen andererseits können die Unternehmensleitungen bestimmen, ob sie sich für die Verlängerung oder für die Wiederaufnahme der Kurzarbeit entscheiden. Kurzarbeit verhindert unnötige Know-how-Verluste Die Verlängerung der Kurzarbeit ermöglicht den betroffenen Unternehmungen, ihr qualifiziertes Personal und das bestehende Know-how beizubehalten. Dank dieser Massnahme können sie dann schneller vom Wiederaufschwung profitieren. Für die betroffenen Arbeitnehmer sind die Vorteile eindeutig, und die für die Arbeitslosenversicherung (ALV) resultierenden Kosten einer Verlängerung der Kurzarbeitsentschädigung liegen im Verhältnis zu den Kosten einer Entlassung in der Regel tiefer. Verantwortbare Risiken Diese positiven Aspekte der Kurzarbeit sind wesentlich höher zu gewichten als die allfälligen (minimalen) Strukturerhaltungs- und Wettbewerbsverzerrungs-Risiken der verlängerten Kurzarbeit. Solche Wettbewerbsverzerrungen bestehen bereits zu Ungunsten der schweizerischen Exporteure, da ihre Konkurrenten im Ausland teilweise massive staatliche Unterstützung erhalten. Zudem ist die Kurzarbeit für die Unternehmungen nicht gratis. Sie müssen einen Teil der Sozialkosten tragen und einen Karenztag pro Arbeitnehmer und Abrechnungsperiode übernehmen. Dieser «Selbstbehalt» verhindert nicht nur allfällige Missbräuche, sondern vermindert auch die oben erwähnten Risiken. Schliesslich schliesst die in Art. 7 des Bundesgesetzes über befristete konjunkturelle Stabilisierungsmassnahmen festgelegte Wartezeit von sechs Monaten nach Inanspruchnahme der KAE während 24 Monaten innerhalb der Zweijahresfrist einen übermässigen Gebrauch der Kurzarbeit aus.

CHôMAGE Prolongation à 24 mois

Le Conseil fédéral a fait usage de la compétence que lui octroie l’art. 7 de la loi fédérale sur des mesures de stabilisation conjoncturelle limitées dans le temps pour porter la durée maximale d’indemnisation du chômage partiel (IRHT: Indemnité pour réduction de l’horaire de travail) de 18 mois à 24 mois. Par la même occasion, il a décidé de maintenir la durée de carence d’un jour. Les deux mesures sont simultanément entrées en vigueur le 1er avril 2010 pour une durée allant jusqu’au 31 décembre 2011.

33


AU COEUR DU NIGER Une œuvre de bienfaisance

Dans la région du Zinder au Niger, 350 enfants sur 1’000 meurent avant l’âge de 5 ans, la dénutrition touche 40% des enfants de moins de 14 ans… Créée en octobre 2009, l’Association «Au Cœur du Niger» est menée par une jeune et dynamique équipe de bénévoles. Son objectif est d’apporter - aux enfants des rues et aux filles-mères de Zinder - une formation (scolaire et de couture), des repas réguliers et un abri dans le but de les accompagner vers plus d’autonomie. L’Association «Au Cœur du Niger» sera présente • Du vendredi 7 au dimanche 16 mai 2010 Comptoir de Romont, en collaboration avec le Rotary Club de Romont • Samedi 15 mai 2010 Course VTT «La Glânoise» à Ursy organisée par le Ski-Club de Siviriez. Pour chaque participant à la randonnée non chronométrée «le Glâneur», CHF 5.- seront reversés à l’Association «Au Coeur du Niger». • Vendredi 25 et samedi 26 juin 2010 Braderie de Romont Dons et parrainage pour offrir à ces enfants et filles-mères un avenir meilleur:

www.aucoeurduniger.ch

34


Manifestations

PUBLI-SéMINAIRE

Assurance-crédit: Repoussez vos limites!

L’assurance-crédit permet de se prémunir et de développer des affaires en toute sécurité.

Une seule perte et c’est tout un équilibre qui est rompu. Cette unique perte ne sera compensée que par 20 ventes équivalentes (marge nette de 5%)… et pourtant, il existe des solutions: l’assurance-crédit, un savant mélange de métiers qui vont de l’analyse du risque au recouvrement en passant par l’assurance. Pour en savoir plus sur l’assurance-crédit, IBC vous propose un publi-séminaire:

MARDI 4 MAI 2010, DE 16H30 à 18H30

Au Centre de formation professionnelle et sociale du Château de Seedorf Rte de Seedorf 101, à Noréaz IBC, leader romand du courtage en assurance, a renforcé son expertise dans les branches de l’assurance-crédit, du factoring et des risques politiques. Déjà fort de ses 4 pôles de compétence - Risk Management / Insurance solutions / Employees Benefit / Alternative Risk Financing - IBC propose désormais des solutions dans l’ensemble des domaines qui touchent à la problématique du risque «clients». L’assurance-crédit est un monde complexe dans lequel se côtoient, certes, moins d’acteurs, mais présentant une infinité de solutions souvent «sur mesure», ce qui les rend difficilement comparables pour qui n’a pas exploré la matière de l’intérieur. La thématique assurance-crédit couvre généralement les 4 métiers suivants: • Analyse et prévention du risque d’impayé • Surveillance des risques • Assurance • Recouvrement et gestion du contentieux L’une des problématiques de cette fin de décennie provient de la crise traversée. Ces deux dernières années ont profondément marqué le monde de l’assurance-crédit qui, au prix d’une concurrence acharnée, s’est dirigé vers un équilibre de plus en plus fragile marqué par une diminution des primes d’une part, et par une surexposition des intérêts assurés d’autre part. La détérioration du marché et la recrudescence des sinistres ont contraint les assureurs à prendre des mesures d’urgence parfois dramatiques. La baisse de leur exposition globale, traduite par une diminution des limites de crédit cristallise aujourd’hui toute l’attention. Cette baisse est-elle une fatalité? La réalité est en effet plus complexe que les professionnels veulent bien le laisser entendre. Obtenir davantage de capacité, c’est possible à condition de combattre les idées reçues. C’est le thème qui sera abordé mardi 4 mai prochain par Stéphane Chavy, ancien membre de la direction (Suisse) de l’un des grands assureurs-crédit, qui évolue désormais au sein d’IBC.

Stéphanie Neuhaus T. 026 347 12 31 F. 026 347 12 39 sneuhaus@ccfribourg.ch

Rte de Chantemerle 58 Case postale 73 1763 Granges-Paccot T. 026 466 55 05 info@ibc-broker.com www.ibc-broker.com

35


36


manifestations

Prix de l’Entreprise SVC Suisse romande

Mise en lumière des PME régionales

Après plusieurs mois de sélections puis d’analyses, les quinze experts du Jury dévoileront devant plus de 1’000 invités les finalistes et le classement final. Qui sera couronné en 2010? Pour la deuxième fois, le canton de Fribourg est représenté parmi les finalistes, avec la sélection des entreprises Gainerie Moderne SA et Sottas SA.

24 juin, Beaulieu Lausanne: lever de rideau romand sur les 6 entreprises finalistes du 4e Prix de l’Entreprise du Swiss Venture Club (SVC). Deux entreprises fribourgeoises en lice.

Cette année, la remise du Prix est particulièrement chargée de sens. En effet, la sélection des candidats démarre alors que la crise financière est là. Les entrepreneurs sont face à des choix et à des défis de taille. Mettre en lumière la formidable vitalité du tissu économique suisse est devenu encore plus essentiel, car nombreuses sont les PME à avoir fait preuve d’esprit d’innovation et de flexibilité pour affronter des conditions de marché très difficiles avec courage et détermination. Grâce à toutes ces qualités, les 6 finalistes du Prix de l’Entreprise SVC sont autant d’ambassadeurs de choix de l’économie romande. Premier concurrent fribourgeois retenu par le Jury: Gainerie Moderne SA. L’entreprise fabrique et commercialise des coffrets et emballages pour des objets précieux, tels que montres ou bijoux notamment. Son univers sera dévoilé en partie le 24 juin prochain. Second concurrent: Sottas SA. Ses charpentes métalliques et façades vitrées sont visibles sur l’enveloppe de grands noms tels que Nestlé, Serono, Rolex ou Procter & Gamble. Les petits et les grands écrins nés dans le canton de Fribourg sont à l’honneur! Grâce au soutien des sponsors, à l’investissement des experts du Jury - dont Alain Riedo, directeur de la Chambre de commerce Fribourg fait partie - aux Chambres de commerce romandes, aux organisations patronales, à l’OSEC et à Swiss Export, le SVC est fier d’organiser pour la 4e fois un Prix dédié aux forces vives de l’économie romande. Cette manifestation d’envergure compte parmi les nombreuses occasions de networking que le SVC offre à ses membres au cours de l’année. Le rendez-vous est pris.

Swiss Venture Club Case postale 1401 1001 Lausanne T. 021 340 22 52 F. 021 340 22 60 info@swiss-venture-club.ch www.swiss-venture-club.ch/fr

Remise du Prix de l’Entreprise SVC 2008, dont le 1er Prix a récompensé l’entreprise yverdonnoise Symbios Orthopédie SA

37


CALENDRIER

avril - mai - juin

manifestations

27.04.2010

FI Conférence: «Entraide administrative en matière fiscale entre la Suisse et la France: jusqu’où aller?» Renseignements: Fribourg international (FI) – T. 026 347 12 27 – www.fribourg-international.ch

04.05.2010

Publi-séminaire IBC INSURANCE BROKING CONSULTING «Assurance-crédit: Repoussez vos limites!» Renseignements: Stéphanie Neuhaus – T. 026 347 12 31 – www.ccfribourg.ch Lieu: Centre de formation professionnelle et sociale du Château de Seedorf à Noréaz (lire en page 35)

06.05.2010

CCF – Chambre de commerce Fribourg Séminaire: «La prévention et la résolution des disputes dans le commerce international» Renseignements: Virginie Romanens – T. 026 347 12 27 – www.ccfribourg.ch Lieu: UBS SA à Fribourg

06.05.2010

GIF-VFI Visite de Yendi Swiss Retail SA Renseignements: Groupement industriel du canton de Fribourg (GIF-VFI) – T. 026 347 12 34 www.gif-vfi.ch Lieu: Bulle

18.05.2010

CCF – Chambre de commerce Fribourg SWISSFIRMS: Information sur ce portail aux membres CCF Renseignements: Isabelle Mouret – T. 026 347 12 28 – www.ccfribourg.ch Lieu: UBS SA à Fribourg (lire en page 25)

18.05.2010

HR Fribourg Conférence atelier: Licenciements collectifs, plans sociaux, indemnités de départ Renseignements: HR Fribourg, Société de gestion des ressources humaines (HR Fribourg) T. 026 347 12 38 – www.hr-fribourg.ch Lieu: Centre de formation professionnelle et sociale du Château de Seedorf à Noréaz

20.05.2010

FI Lunch-débat: «Fribourg International School, préparez la rentrée!» Renseignements: Fribourg international (FI) – T. 026 347 12 27 – www.fribourg-international.ch

31.05. au 07.06.2010

CCF – Chambre de commerce Fribourg SEMECO, semaines économiques Renseignements: Sandra Leuthold – T. 026 347 12 38 – www.ccfribourg.ch Lieu: Collège St-Croix à Fribourg Extrait du programme des manifestations sur Internet, à l’adresse www.ccfribourg.ch

Impressum

Editeur: Chambre de commerce Fribourg (CCF) – www.ccfribourg.ch Rédactrice en chef: Alexandra Macheret – CCF – amacheret@ccfribourg.ch Publicité: Publicitas S.A. Fribourg – Jean-Luc Torche – jean-luc.torche@publicitas.com Graphisme et layout: ACTE7 S.A. – Givisiez – info@acte7.ch Couverture: Photomontage fotolia-ACTALIS Impression: Imprimerie MTL S.A. – Villars-sur-Glâne – imprimerie@mtlsa.ch

38



echo_avril_10