Page 1

ENTER TAINMENT & BUSINESS GUIDES

ALGERIE BUSINESS RESOURCES ENERGY INDUSTRY

ECONOMY A G R I C U LT U R E

FINANCE LEGAL E N T E R TA I N M E N T


EBIZGUIDE

- ALGÉRIE

CREDITS PRODUCTION Producteur: Pascal Belda Direction Régionale: Frederic Van de vyver Direction Locale: Xavier Bruneau Assistants de Production: Natalia Anguas, Delphine Reynaud, Massimiliano Brigida, Elizabeth Campero-Casey Direction post Production: Anne Marie Hampton

EDITION Écrit et édité par: eBizguides Direction artistique: Andres Sbrancia et Armando Resino Edition du texte: eBizguides Architecture et Design: Andres Sbrancia et Armando Resino Contributeurs: Section sur l’Economie Algérienne écrite par Khaled Remouche, Alem Abdelkrim et Khris Badreddine. Photos: eBizguides Maquettes publicitaires réalisées par: Prestaser Communication, Samir Ghanem et Professional Consulting Services (PCS)

REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier particulièrement les personnes citées ci-dessous et sans lesquelles ce guide n’aurait pu être réalisé:

Monsieur le Chef de Cabinet du Ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme; Mr. Ahcène SAAID, Conseiller chargé de la Communication, Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme; Mr. Omar OUKIL, Conseiller au Ministre des Travaux Publics; Mr. Belkadem FERRACHI, Chef de Cabinet, Ministère Travaux Publics; Mr. KenucheConseiller en Communication du Ministre des Finances; Mr. Abdel - Ouahid HAMITOU- Conseiller du Ministre de la Participation; Mr. Mustapha TEMMAR, Chef de Cabinet, Ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication; Mr. BENTERKIA, Chef de cabinet, Ministère du Commerce; Mr. Djamel TOUALBI, Chargé de la Communication, Ministère du Commerce; Mr. Abdelkader KHIAT Conseiller au Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication; Mr. Abdelmadjid Baghdadli, Directeur général de l’ANDI; Mr. Djamel Zeriguine, Chef de Division à l’ANDI; Melle Safia Kouiret, Chef d’Etude à l’ANDI; Mr. Kamal Gheffari, Conseiller du PDG de Cévital; Mr. Omar Ramdane, Président du Forum des Chefs d’Entreprises; Melle Radhia Benabderrahmane, Secrétaire Général du Forum des Chefs d’Entreprises; Mr. Jean-François Heugas, Directeur de la CFCIA; Mr. Mohamed CHAMI, DG de la CACI- Mr. Hacène BENSAID, OASYS, Malik Djellouah, Conseiller, N. Boumzar, Amel Bouras, Sonatrach, Zohra Bensmara, Photographe, Abderramane Boumalit.

eBizguides Ltd. - 37, Upper Mount Street

Imprimé par: GRAFIHUMO

Dublin 2 - Ireland

Imprimé en Espagne - EU

Service Clientèle Tel: + 34 91 345 66 07 - Fax: + 91 91 787 38 89 E-mail: info@ebizguides.com

2

Dépot Legal: www.ebizguides.com

ISBN 84-609-0600-0


EBIZGUIDE

- ALGÉRIE

Préface Ce premier eBizguides spécial Algérie a pour but de mettre à disposition des hommes d’affaires étrangers un ensemble d’informations utiles à une meilleure compréhension du paysage économique algérien et destinées à accompagner les investisseurs dans leur approche du marché national. Les principaux thèmes développés dans cette étude abordent: Les démarches pour investir sur le sol algérien à travers des informations sur la législation et la fiscalité applicables aux investisseurs. Le climat de l’investissement présenté à travers des analyses macro-économiques sectorielles et des projections sur l’évolution future de chaque marché. Notre sélection des sociétés et institutions les plus dynamiques de chaque secteur de l’économie. Le tourisme à travers des recommandations d’itinéraires sur les principales destinations touristiques du territoire algérien. Ce guide ne prétend pas répondre de manière exhaustive à toutes les questions relatives à l’investissement en Algérie et pour lesquelles une assistance peut être requise. Malgré l’attention apportée dans la rédaction et la publication de ce guide, aucune responsabilité ne pourra être admise pour toutes interprétations, erreurs ou omissions.

3


EBIZGUIDE

- ALGÉRIE

Table des Matières Saviez-vous que...................................................................................................5 Fiche technique...................................................................................................7 Information Générales..........................................................................................9 - 32 Ressources Comerciales...............................................................................33 - 42 l’Economie Algérienne.........................................................................43 to 198 Investir...............................................................................................................43 Aperçu Général..................................................................................................59 Agroalimentaire..................................................................................................67 Energie..............................................................................................................79 Finance...............................................................................................................99 Industrie............................................................................................................113 Télécommunication et technologies de l’Information..........................................133 Tourisme...........................................................................................................................147 Transport...........................................................................................................159 Habitat...............................................................................................................183 Top Companies.........................................................................................212 - 214 Tourisme et Loisirs..................................................................................215 - 248 Introduction........................................................................................................216 Alger.........................................................................................................216 - 219 Visites: Musées..........................................................................................220 - 221 Visites: Galleries d’Art.........................................................................................221 Visites: Salles de Spectacles.................................................................................222 Informations Utiles: Cinemas, Cybercafes............................................................222 Ou Loger: Hôtels.................................................................................................223 La cuisine Algériennes.........................................................................................224 Ou Manger: Restaurants......................................................................................225 La musique Algérienne........................................................................................226 Villes..........................................................................................................227 - 240 Tour Opérateurs Internationals.............................................................................241 Bon à Savoir........................................................................................................242 Adresses Utiles...........................................................................................242 - 243 Listes des Sites Internet........................................................................................245 Quelques phrases utiles........................................................................................246

4


EBIZGUIDE

- ALGÉRIE

Saviez-Vous Que... * Une des premières usines de Coca Cola à l’étranger fût ouverte en Algérie pendant la deuxième guerre mondiale.

* La ville américaine de El Kader est nommée d’après l’Émir Abdelkader, un personnage algérien historique, et une autre ville américaine, El Djazair, est nommée d’après Alger, la capitale d’Algérie.

* Comme de nombreux pays musulmans, les Algériens posent la paume de leur main sur leur Cœur après avoir serré la main de quelqu’un. C’est un signe de respect et d’amitié.

* La famille du joueur de football Zinedine Zidane (Champion du Monde et Ballon d’Or) vient de la ville de Béjaïa, capitale de la Kabylie à l’Est du pays. Cette région jouit d’un riche héritage historique qui précéde l’invasion musulmane de l’Algérie.

* La ville de Béjaïa est connue sous le nom de “Bougie” en français, car elle exporta pendant des siècles de la cire d’abeille pour produire des chandelles ou plutôt... des bougies.

* Albert Camus, l’auteur français de La Peste et L’Étranger, est né en Algérie et a vécu une grande partie de sa vie à Oran, la deuxième ville du pays.

* Une présence Espagnole importante existe en Algérie depuis le 15e siècle, et Miguel de Cervantes, l’auteur espagnol de Don Quixote, a aussi vécu à Oran pendant de nombreuses années.

* Les chanteurs Enrico Macias, Khaled et Cheb Mamil sont tous nés en Algérie. Yves Saint Laurent, le célèbre grand couturier, est né à Oran.

5


EBIZGUIDE

- ALGÉRIE

Spain Bordj Bou Arredij Constantine Bourmedas Skikda Tizi Ouzu ALGIERS Beja•a Jijel

Portugal Mostaganem Arzew Oran Mascara

Temouchent

Blida

Chlef

SŽtif Batna

Sidi Bel Abbs Sa•da

Djelfa

Chott ech Chergul

Oum el B™uaghi TŽbesa

Biskra Chott Melnhir

Laghouat

El Bayadh

Naama

Chott el Bou Hodna Sa‰da

Annaba

Souk Ahras

MŽdŽa Relizane Tiaret

Tlemcem

Morocco

Bouira

El Oued

Touggourt

Tunisia

A•n Sefra Gharda•a Beni Ounif Kenadsa

Ouargla

Hassi Messaoud

BŽchar

Abadla

El Golea

Libya

Timimoun Bordj Omar Driss Tindouf

I-n-Amenas

Adrar I-n-Salah Illizi

Reggane Chenachene

Sebkha Azzel Matti

Mauritania

Djanet

Tamanrasset Poste Maurice Cortier

Bordj le Prieur

ALGERIA

Ti-n-Zaou‰tene

CAPITAL

I-n-Guezz‰m

Railroad

Mali

6

e

B

i

z

g

u

i

d

e

s

P

r

o

d

u

c

t

i

o

n

Niger


EBIZGUIDE

- ALGÉRIE

Fiche Technique de l’Algérie Nom officiel: Superficie: Divisions administratives: Capitale: Population: Ville la plus importante: Croissance: Revenue per capita: Dette publique:

République algérienne démocratique et populaire. 2,382 millions de kms. 48 wilayas (Provinces), 1541 communes. Alger. 32,818,500. Alger (2,1 millions d’habitants). 5-6%. 1550 USD. 30 milliards USD.

Unité monétaire:

Dinar algérien (D.A).

Dette extérieure:

22 milliards USD.

Dette publique:

30 milliards USD.

Budget de l’Etat:

20 milliards USD.

Taux de change:

1 USD = 94 dinars (environ) / 1 euro = 105 dinars.

Réserves de changes: Taux de chômage: PIB: Inflation: Ressources naturelles:

23,1 milliards USD. 27%. 65 milliards USD. 2%. hydrocarbures, fer, phosphate, marbre, zinc, aluminium, ardoise, argent, or.

Terres arables: Salaire minimum garanti par la loi: Force de travail:

13.7%. 10.000 DA / mois = 120 USD / mois. 9,4 millions de travailleurs.

Exportations:

23,7 milliards USD (pétrole, gaz naturel, dattes, véhicules).

Importations:

12,3 milliards USD (biens de consommation, aliments, équipements industriels et pièces détachées, intrants industriels).

Fuseau horaire: Principaux partenaires:

1 hours ahead of GMT. France, Italie, Espagne, Allemagne, Etats-Unis, Russie, Belgique, Arabie Saoudite, Irak

7


- ALGÉRIE

© eBizguides

EBIZGUIDE

8


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

© eBizguides

INFORMATIONS GENERALES

9


INFORMATIONS GÉNÉRALES HISTOIRE DE L’ALGERIE

SUR L’ALGÉRIE

en apportant la farouche résistance de leurs corsaires contre les flottes européennes et en aboutissant à l’appel

AVANT 1830

des habitants du Maghreb à la protection de l’empire ottoman (1500-1830). En 1520, l’Empire ottoman con-

Autrefois dénommée la Numidie (dont l’étendue des fron-

trôle Alger et scelle une alliance avec la France contre

tières étaient inférieure à l’Algérie contemporaine),

Charles-Quint, qui échoue devant Alger en 1541.

l’Algérie était en l’an 202 avant J.C peuplée par les Berbères, sous le règne de Massinissa, avec pour capitale Cirta (actuelle Constantine) qui connut un siècle plus tard

L’ALGERIE FRANÇAISE

sa première guerre de résistance à Rome, avant de devenir une province romaine jusqu’en 622. La romanisation de

En 1830, Charles X assiège l’Algérie. Le Dey capitule le 5

l’Afrique du Nord vit se frayer le chemin de la route du

juillet de la même année. Jusqu’en 1848, l’armée fran-

commerce de l’or, de l’ivoire et des esclaves d’Afrique

çaise étendra sa zone d’influence depuis la côte jusqu’aux

noire, passant par le Sahara et la Numidie, ce qui amena

versants Sud de l’Atlas Saharien, à l’exception de la

dans la richesse de la région. Entre 324 et 430, la région

Grande et de la Petite Kabylie (entre Alger et

regroupait trois peuplades: les Romains, les Phéniciens, les

Constantine). A l’Ouest du pays (en 1832), ce sera l’émir

Berbères, et les tribus Hebreux de l’exode suite a la des-

(commandeur) Abdelkader qui dirigera la résistance, bien

truction du second temple. Cette époque qui vit l’appari-

que la colonisation ait déjà commencé dans plusieurs

tion et la mort de St Augustin. Le siècle qui suivit fut

régions, dès 1833. Par le traité de la Tafna, la souveraineté

marqué par l’invasion des Vandales, puis la conquête de la

d’Abdelkader est reconnue sur la plus grande partie de

Numidie par l’empire byzantin.

l’ancien beylik d’Oran et la majeure partie du Titteri.

Vers 670, les conquêtes musulmanes, en provenance

En 1839, le Ministère de la Guerre adopte le nom

d’Arabie atteignirent le Maghreb et al-Djazaïr, nom donné

d’Algérie pour la zone occupée. En 1847, l’émir

au Nord de l’Algérie et signifiant « les îles ». Cette époque

Abdelkader se rend. Il est détenu en France (au château

marque l’islamisation, l’arabisation et l’orientalisation des

d’Amboise.). Il s’établit à Damas après 1852; il y reçoit

villes de l’Algérie à partir desquelles s’élança la conquête

une pension de la France. La colonisation se poursuit et le

du royaume wisigoth d’Espagne qui deviendra, dès 714,

pays (pour lequel a été créé le Ministère de l’Algérie),

l’Andalousie qui connu son détachement de l’empire

reçoit une longue visite de Napoléon III, en 1865. A sa

arabe de Baghdad (les Abassides) le siècle suivant.

chute, en 1870, la IIIe République donne le statut de

Au Maghreb, après la chute des Abassides, l’époque fut

citoyen français à toute la population juive d’Algérie

celle des dynasties berbéro-maghrébines (800-1500). De

(35.000 personnes) sui une population total estimèe à 3

petits royaumes se partagèrent le Maghreb, à l’image des

million. L’année suivante, l’insurrection enregistrée en

Rustémides à Tahert, l’actuelle Algérie Occidentale

Kabylie s’achève par la déportation d’Algériens en

(761-911)

Nouvelle Calédonie. Deux années plus tard, la loi Warnier

La Fin de la Reconquista, reconquête chrétienne en

enclenche la spoliation des terres agricoles au profit des

Espagne et exode des Sarrazins et des Juifs, marqua un

colons, tandis que le code de l’Indigénat achève de léga-

tournant dans l’histoire de la région, avec les offensives

liser la discrimination entre les populations euro-

espagnoles sur les côtes de l’Afrique du Nord. C’est par ce

péennes et les autochtones.

facteur que les Ottomans firent leur entrée au Maghreb,

10


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

A la fin de la première guerre mondiale, le contingent des

France. Le 19 juin 1965, le colonel Houari Boumédiène

populations Algeriennes, 173.000 volontaires et appelés,

mène un coup d’Etat, destitue Ben Bella et instaure le

subit des pertes sévères: 26.000 morts. L’année suivante,

Conseil de la Révolution Algérienne, une direction collé-

une loi élargit le corps électoral et le nombre d’élus

giale qui se chargera du « redressement révolutionnaire ».

autochtone algériens dans les conseils municipaux et

But de la politique: baser la société sur le “socialisme

généraux. Les élections locales de 1919 et 1920 témoig-

scientifique” ce qui implique des nationalisations de ban-

nent d’une opposition musulmane croissante aux candi-

ques, d’assurances, de mines, de compagnies pétrolières

dats soutenus par l’administration.

et d’oléoducs (prise de participation majoritaire pour les

A la fin de la seconde guerre mondiale, sur fonds de

sociétés françaises) et un programme d’industrialisation

misère sociale, un soulèvement éclate en petite Kabylie.

accélérée pour rattraper les puissances européennes avant

Les partis algériens sont dissous. Depuis cette période,

l’an 2000. Le manque d’ingénieurs, de cadres et d’indus-

une nouvelle tendance politique radicale se dégage et se

tries d’équipement force le pays à tout importer; le

traduit, en 1948, par la création de l’OS (Organisation

pétrole et le gaz paieront la facture, et largement, depuis

Spéciale) dirigée par Ahmed Ben Bella et dissoute en

le relèvement des prix par l’OPEP en 1973. En 1976, deux

1951, donnant naissance en 1954 au CRUA (Comité

ans après par la mort de Boumédiène, une nouvelle cons-

Révolutionnaire d’Unité et d’Action) qui aura à charge de

titution organise les pouvoirs en fonction des réalités: le

déclencher la guerre de libération, le 1er novembre 1954.

chef de l’État est tout-puissant et issu du parti unique,

A la différence d’insurrections antérieures, celle-ci est

Le Conseil de la Révolution, composé de six colonels et de

dirigée de l’extérieur, internationalisée et fondée sur une

deux civils, désigne un successeur dans ses rangs, le

théorie, celle de la guerre subversive préconisant le terro-

Colonel Chadli Bendjedid. Le mécontentement populaire

risme contre la population algérienne aussi bien que

gronde à cause de la pénurie, des files d’attente, de la

contre le pouvoir colonialiste par l’action de l’Armée de

spéculation, de la corruption et des pouvoirs parallèles

Libération Nationale (ALN).

qui, en 1988, amènent des révoltes populaires dans les grandes villes du pays, elles feront 500 morts. Ces

L’INDEPENDANCE

émeutes forceront Chadli à proposer une nouvelle Constitution: la référence socialiste disparaît, le multipar-

Après sept ans d’enlisement de la guerre, un référendum

tisme est admis et l’économie libéralisée.

donne carte blanche au Général de Gaulle (1961) pour négocier une solution avec le GPRA (Gouvernement Provisoire de la Révolution Algérienne). Les négociations sont entamées à Evian et l’indépendance est approuvée. A l’indépendance, à l’issue de mésententes entre les dirigeants, Ben Bella accède à la Présidence de la République et le FLN devient, avec le soutien de l’armée, le seul parti légal autorisé. Deux années plus tard, c’est l’effondrement économique. L’Algérie survit grâce à ses échanges avec la France (200 milliards de francs par an) et enregistre 2,5 millions de chômeurs, dont 600.000 émigrent vers la

Le drapeau Algérien

11


INFORMATIONS GÉNÉRALES LE MULTIPARTISME ET LA MONTEE DE L’ISLAMISME

SUR L’ALGÉRIE

cipées: Abdelaziz Bouteflika, né en 1935, ancien de la guerre d’indépendance et Ministre des affaires étrangères de Boumedienne de 1965 à 1980, l’emporte, après le

L’islamisme politique sort de la clandestinité et emporte, à

retrait spectaculaire des six autres candidats. Le 5 juillet, le

travers le Front islamique du Salut (FIS) 54% des com-

Président Bouteflika, à l’occasion de la fête nationale, fait

munes. Fort de son succès, le FIS appelle à une grève insu-

bénéficier d’une grâce présidentielle quelques milliers d’is-

rrectionnelle qui échoue. Ses chefs sont arrêtés en juin

lamistes non impliqués dans les crimes de sang. Le 16 sep-

1991, alors que le deuxième tour des législatives

tembre, une loi sur « la concorde civile » du Président

(décembre 1991) qui allait donner la majorité absolue au

Bouteflika est adoptée à une majorité de 98,63%

FIS est interrompue; le président Chadli démissionne. Pour

(85,06% de votants) après avoir été votée par les députés

gérer la crise politique, un Haut Comité d’État (HCE) est

et les sénateurs en juillet. La loi prévoit d’amnistier tous

créé, sa présidence est confiée à une figure historique

les militants islamistes qui déposent les armes avant le 13

Mohamed Boudiaf, 72 ans, en exil au Maroc depuis 1966.

janvier 2000 et qui n’ont pas commis de crimes de sang,

Il sera assassiné 6 mois plus tard (juin 1992).

viols, incendies ou dépôts de bombes dans les lieux publics.

Le pays est plongé dans le chaos et placé sous la furie terroriste islamiste qui fera 100.000 morts en moins de dix

Vers une économie de marché

ans (civils, forces de l’ordre, islamistes armés). Des milliers d’Algériens ont fuit le pays qui accuse une véritable

Fin Janvier 2000, Bouteflika annonce de grandes réformes

déroute économique. L’Algérie est contrainte à des

et une vague de libéralisation dans tous les secteurs, y

réformes économiques sous l’impulsion d’un plan d’ajus-

compris dans les hydrocarbures, longtemps considérés

tement structurel recommandé par le FMI: libéralisation

comme une souveraineté nationale.

du commerce, privatisations, dévaluation, arrêt des sub-

Les impératifs d’insérer l’Algérie dans l’économie mon-

ventions à la consommation pour obtenir un allégement

diale mènent, en 2002 au paraphe de l’accord d’associa-

financier.

tion avec l’Union Européenne et à la reprise des discus-

À la fin de l’année 1995, le Président Liamine Zéroual

sions en vue de l’adhésion de l’Algérie à l’OMC.

(Général de l’ANP, en retraite) estime contrôler suffisamment la situation pour pouvoir organiser une élection présidentielle qui le fera réélire. En 1996, une nouvelle Constitution est votée interdisant l’utilisation de la religion à des fins politiques, renforçant les pouvoirs présidentiels et introduisant le bicaméralisme. L’année suivante, les élections législatives et locales sont organisées donnant la majorité relative au RND (parti soutenant le président Zeroual). L’AIS (branche armée du FIS) déclare sommet. En octobre 1998, Zeroual annonce son intention d’écourter son mandat et d’organiser des présidentielles anti-

12

© eBizguides

une trêve unilatérale, sur fond de malaise politique au

S.E Abdelaziz Bouteflika


INFORMATIONS GÉNÉRALES GEOGRAPHIE

SUR L’ALGÉRIE

- Oran, située à 431 kms à l’Ouest d’Alger, dont la population s’élève à 660 000 habitants.

L’Algérie est le plus grand des cinq pays composant le

- Constantine, située à 431 kms à l’Est d’Alger, dont la

Maghreb (Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie et Libye), le

population s’élève à 500. 000 habitants.

deuxième plus grand pays d’Afrique et le dixième du

- Annaba, située à 600 kms à l’extrême Est d’Alger, dont

monde.

la population s’élève à 400.000 habitants.

CLIMAT De par son étendue, le climat de l’Algérie est diversifié, ce qui lui donne trois régions climatiques distinctes. Au Nord, le climat méditerranéen est de quelques degrés plus chaud que celui du Sud de l’Europe, marqué par des hivers doux et une longue période estivale, chaude et tempérée. La température oscille entre 5°C et 15°C l’hiver et entre 25°C à 35°C l’été. Dans les régions mon tagneuses (la chaîne nordique du Tell), les hautes cimes abritent la neige généralement de Décembre à Mars. Dans les hauts plateaux, un climat steppique, dit semi-aride fait s’alterner dure sécheresse et fortes pluies (parfois de la neige) et est connu pour être une zone de passages des vents chauds du Sud vers le Nord, appelés siroccos. Quant aux régions sahariennes, à l’extrême Sud du pays, celles© eBizguides

ci sont dominées par un climat sec et très chaud, avec une amplitude de la température allant de 45°C à midi à 3°C la nuit.

Un habitant de Timimoun

POPULATION

Sa superficie est de 2.381.741 kms. Elle offre une façade

En 2000, la population algérienne était estimée à 30,25

maritime de 1.200 kms bordant la mer Méditerranée.

millions d’habitants. Le nombre de ménages est de 4,5

Son territoire pénètre le continent africain à travers le

millions environ. 60% de la population a moins de 30 ans.

Sahara, jusqu’aux frontières du Mali et du Niger.

Le taux de natalité était l’un des plus forts du monde il y a 20 ans. La répartition géographique de cette population

Principales villes du pays

coïncide avec celle du climat et du relief, elle varie du Nord au Sud. Toutefois, les conditions orographiques

Les principales villes d’Algérie se situent en zone littorale

défavorables n’ont pas empêché les Algériens de s’insta-

ou sur les hautes plaines, notamment:

ller dans certaines régions montagneuses où la densité est

- Alger, capitale de l’Algérie, dont la population s’élève à

aussi importante que dans les plaines (Kabylie, Aurès).

3 millions d’habitants.

13


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

Taux de croissance de la population: 2,28%

Les fêtes religieuses s’inscrivent dans le calendrier hégi-

Ethnies / races:

rien, qui a commencé en 662 après J.C., à la date de

arabes, berbères, touaregs.

Structure d’âge:

l’arrivée du prophète Mahomet à Médine.

- 0-19 ans:

48,24 %

- 15-64 ans:

59,3%

- 64 ans et plus:

4,5%

Fetes religieuses

Ratio sexe:

51 hommes pour 49 femmes.

- Aïd El-Fitr ou Aïd El-Seghir, (intervient après le mois de

Espérance de vie:

71 ans

Ramadan). - Aïd El-Adha (intervient deux mois et dix jours après l’Aïd El Fitr). - Awal Moharem (le nouvel an musulman). - Achoura (intervient le 10 du mois de Moharem).

© eBizguides

© eBizguides

- Le Mouloud (célébration la naissance du prophète).

Les enfants du pays

LANGUE Langues officielles:

arabe, tamazight

Langues parlées:

arabe, kabyle, français, chaoui,

mozabite, targui.

RELIGION L’Islam est la religion d’Etat en Algérie. Il est quasi-exclusif dans ce pays; les musulmans Algériens sont en majorité sunnites, de rite malékite. La tolérance religieuse et la liberté de culte sont de tradition et des églises chrétiennes

La mosquée d’El Biar à Alger

sont toujours actives. La communauté juive était jadis très importante en Algérie, mais le plus grande partie de ses

PERMIS DE CONDUIRE

membres a quitté le pays après la seconde guerre mondiale et à l’indépendance en 1962.

Un permis de conduire français permet de conduire en Algérie pendant 3 mois. Le réseau routier est en bon état mais le code de la route est parfois peu respecté.

14


INFORMATIONS GÉNÉRALES COMPAGNIES AERIENNES

SUR L’ALGÉRIE

Egyptair 8 rue Didouche Mourad, Alger

Air Algérie (Siège Social)

Tel: 213- (0)21- 429796

1 Place Audin, Alger

Fax: 213- (0)21- 429799

Tel. agence: 213- (0)21- 653340 Fax. agence: 213- (0)21- 610553

Tunisair

Tel. réservation: 213- (0)21- 689503 / 05

6 rue Amir El Khettabi, Alger

Tel. aéroport H. Boumédiène: 213- (0)21- 761018

Tel: 213- (0)21- 714566 Fax: 213- (0)21- 714884

Air France Immeuble Maurétania, Place du Pérou, Alger

Royal Air Maroc

Tel. agence: 213- (0)21- 732721

49 rue Didouche Mourad, Alger

Tel. réservation: 213- (0)21- 731610

Tel: 213- (0)21- 744520

Tel. aéroport H. Boumédiène: 213- (0)21- 779143

Fax: 213- (0)21- 744522

Aigle Azur Tel: 213- (0)21- 733736

HEURES D’OUVERTURE DES BUREAUX

Antinéa Airlines

Du samedi au mercredi:

87-88 rue Asselah Hocine, Alger

- Matin: 8 h - 12 h

Tel: 213- (0)21- 740105 / 736750

- Après-midi: 13 h - 16 h 30

Alitalia

Le jeudi: 8 h - 12 h (pour certaines entreprises privées et

Hôtel El Aurassi, Alger

les services postaux)

Tel: 213- (0)21- 737723 Fax: 213- (0)21- 739321

Jours d’ouverture des banques et des agences d’assurances: du dimanche au jeudi.

Turkish Airlines

(Repos hebdomadaire le vendredi et le samedi)

1 Avenue Pasteur, Alger Tel: 213- (0)21- 727356

BANQUES

Fax: 213- (0)21- 726247

Banque d’Algérie Syrianair

08 Bd Zighout Youcef, Alger

65 rue Didouche Mourad, Alger

Tel: 213- (0)21- 739590 / 739593 / 739673

Tel: 213- (0)21- 715858 Fax: 213- (0)21- 734979

BNA 08 Bd Ché Guevara, Alger Tel: 213- (0)21- 714747 / 48 / 49 / 714719 / 713703 Fax: 213- (0)21- 714759

15


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

BEA

SOCIETE GENERALE

01 rue Docteur Lucien Raynaud, Hydra, Alger

75 Chemin Cheikh Bachir

Tel: 213- (0)21- 605000

El Ibrahim, El Biar

Fax: 213- (0)21- 602253

Tel: 213- (0)21- 922181 Fax: 213- (0)21- 688384

Banque Al-Baraka d’Algérie Haï Bouteldja Houidef, Villa nº1

ARCO BANK

Rocade Sud Ben Aknoun, Alger

71 Mohamed Delkaceni, Alger

Tel: 213- (0)21- 916450 / 51 / 52 / 53 / 54 / 55

Tel: 213- (0)21- 774932 / 774934

Fax: 213- (0)21- 916457 / 58

Fax: 213- (0)21- 772122

BAD

COMMUNICATIONS

12 Bd Colonel Amirouche, Alger Tel: 213- (0)21- 738895 / 738950 / 745253 / 745254

Appels de l’étranger vers l’Algérie: 00.213 (indicatif de l’Algérie) + indicatif de la wilaya (deux

BADR

chiffres, sans le zéro) + les 6 numéros du correspondant).

17 Bd Colonel Amirouche, Alger Tel: 213- (0)21- 647264 / 65 / 66 / 67 / 647322 / 641636

Appels de l’Algérie vers l’Algérie:

Fax: 213- (0)21- 743367 / 611459

Indicatif de la wilaya (deux chiffres, précédés par le zéro) + les six numéros du correspondant.

BDL 5 rue Gassi Amar, Staoueli, Tipaza

Appels de l’Algérie vers l’étranger:

Tel: 213- (0)21- 392800 / 392820

00 + indicatif du pays + indicatif de zone (sans le zéro)

Fax: 213- (0)21- 393771

+ le numéro du correspondant.

CPA

Télécoms: téléphone fixe, 1,9 million d’usagers (6% de la

2 Bd Colonel Amirouche, Alger

population). Mobile, 1 million d’usagers.

Tel: 213- (0)21- 740528 / 643838 - 475558 / 638410

Internet providers: Cerist (public), Gecos, Eepad, Solinet

/ 611334

(privés).

Fax: 213- (0)21- 641179

SERVICES MEDICAUX CNEP 42 rue Khelifa Boukhalfa, Alger

Hopitaux

Tel: 213- (0)21- 713353 Fax: 213- (0)21- 717022

ALGER

Arab Bank

SAMU

96 rue Didouche Mourad, Alger

Tel: 213- (0)21- 661616 / 621199

Tel: 213- (0)21- 749113 Fax: 213- (0)21- 747488

16


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

Centre Anti-Poison

Hopital Ibn-Sina

Tel: 213- (0)21- 574545 / 661414

Tel: 213- (0)38- 820244

Ambulances

Hopital Seraïdi

Tel: 213- (0)21- 606666

Tel: 213- (0)38- 828697

Assistance Express (privé)

CONSTANTINE

Tel: 213- (0)21- 736969

Hopital Ibn Badis Hopital Central de l’Armée

Tel: 213- (0)31- 944966

Tel: 213- (0)21- 560505

Hopital Sidi Mabrouk CHU Mustapha

Tel: 213- (0)31- 683700

Tel: 213- (0)21- 673333 / 666822

Cliniques Privées CHU Aït Idir Tel: 213- (0)21- 963099 / 627522

ALGER

CHU Bab El Oued

Clinique Africa

Tel: 213- (0)21- 570222

7, rue Amar Houloussi, Lavigerie Mohamadia Tel: 213- (0)21- 538514 / 20 / 820931/ 32

CHU Hussein Dey Tel: 213- (0)21- 777844 / 598200

Clinique El Qods 16 rue D’Icosium, Hydra

CHU Kouba

Tel: 213- (0)21- 590906 / 693503 / 691235

Tel: 213- (0)21- 589114

Clinique de Bologhine CHU Ben Aknoun

104 rue Abdelkader Ziar, Bologhine

Tel: 213- (0)21- 912163 / 598200 / 912165

Tel: 213- (0)21- 950060 / 950393

ORAN

Clinique Cybèle 06 rue Mohamed Ouazzane, Bordj El Kiffan

Hopital d’Oran

Tel: 213- (0)21- 202054 / 205454

Tel: 213- (0)41- 343311 / 343316

ANNABA

Clinique Chirurgicale El Feth Bt 704 Cité des Anassers, Kouba Tel: 213- (0)21- 679033

Hopital Ibn Rochd Tel: 213- (0)38- 863212 / 863215

17


INFORMATIONS GÉNÉRALES ORAN

SUR L’ALGÉRIE

Fête de l’indépendance: 5 Juillet Anniversaire du déclenchement de la Révolution:

Clinique Benserai

1er Novembre.

55 rue Grine Belkacem, Oran

Week-end: Jeudi et vendredi.

Tel: 213- (0)41- 341816 / 322877 / 322887

Y ACCEDER Clinique El Hikma 195 avenue Mohamed Ben Boulaid, Bir El Djir Tel: 213- (0)41- 431134 / 35 / 36 / 41- 19 36 à 56

Clinique El Abed 18 avenue Cheikh Abdelkader Mediouni, Oran Tel: 213- (0)41- 346822

Pharmacies Les pharmacies en Algérie sont nombreuses et bien

Quelques prix indicatifs Taxis: 4-6 euros l’heure 30-50 euros la journée Vol domestiques: 60-120 euros (selon la distance) Location de voiture: 25 à 52 euros par jour (selon la classe) 750 à 1200 par mois (sans chauffeur) compter 300 euros en plus avec chauffeur 6 jours traversée du désert: 400 euros

approvisionnées. On y trouve les mêmes produits pharmaceutiques et parapharmaceutiques qu’en Europe.

Pharmacie Ben Bouali 33 rue Didouche Mourad, Alger Tel: 213- (0)21- 735075

Pharmacie G. Boudaoud 101 rue Didouche Mourad, Alger Tel: 213- (0)21- 730338

Pharmacie Chellah © eBizguides

17 rue Idir Toumi, Ben Aknoun, Alger

Pharmacie Kiared 32 rue Ahmed Zabana, Alger Tel: 213- (0)21- 718673

Fêtes nationales

Intérieur d’une demeure dans la Casbha d’Alger

Pour des raisons de confort, il est préférable d’être accueilli à l’arrivée à l’aéroport d’Alger ou d’utiliser la

Jour de l’An: 1er janvier

navette de votre hôtel. Tous les grands hôtels ont un gui-

Fête du travail: 1er mai

chet à l’arrivée où vous pouvez vous renseigner.

Anniversaire du 19 juin (sursaut révolutionnaire)

18


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

Pour les grandes distances à l’intérieur du pays, l’avion

carte car ainsi vous pourrez le faire venir là où vous vous

s’impose.

trouvez et vous éviter le casse-tête de la recherche d’un taxi. Vous pouvez même lui proposer de travailler à

Par Air

l’heure ou à la journée en négociant le prix. - Les taxis collectifs qui se développent de plus en plus, qui

Air Algérie

effectuent un trajet bien défini et que l’on prend au

Réservations:

niveau des stations. Ils sont reconnaissables à leur plaque

Tel: 213- (0)21- 689505

jaune sur le toit du véhicule.

Air France

Les taxis inter-wilayas sont nombreux et assurent toutes

Réservations

les liaisons dans le pays, reconnaissables à leur couleur

Tel: 213- (0)21- 731610

jaune. A prendre au niveau de la gare centrale.

AMBASSADES D’ALGERIE À L’ETRANGER

Alitalia Tel: 213- (0)21- 727356

Aigle Azur

AFRIQUE DU SUD

Réservation

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Tel: 213- (0)21- 733736

d’Algérie en Afrique du Sud 950 Arcadia Street Hatfield 0083

Cf P.15

Pretoria

Par Train

Afrique du sud

Alger est relié par un réseau de chemin de fer aux princi-

ALLEMAGNE

pales villes du pays notamment celles qui se situent sur les

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

lignes de l’Est jusqu’à Tunis et de l’Ouest jusqu’à

d’Algérie en Allemagne

Casablanca. De la gare centrale d’Alger s’élance le réseau

Reinalle 213- (0)32 / 34- 531- 75

Centre-Est qui assure les liaisons avec Bejaïa, Constantine,

Bonne 2

Skikda, Batna, Annaba et Tunis. Cependant, pour des rai-

Bonne

sons de confort et de sécurité, il est fortement recom-

Allemagne

mandé de préférer l’avion.

Par Taxi

ANGOLA Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur d’Algérie en Angola

Il existe deux catégories de taxis à Alger.

Edificio Siccal Rainha Ginga

- Les taxis classiques que l’on peut emprunter au niveau

Luanda

des stations ou que l’on peut héler en route. Pour plus de

Angola

sécurité, il est pourtant préférable de prendre un de nombreux taxis se trouvant aux portes des grands hôtels. N’hésitez pas à demander au chauffeur de vous donner sa

19


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

ARABIE SAUDITE

BRESIL

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie en Arabie Saoudite

d’Algérie au Brésil

Quartier Diplomatique

Shis Qi 09 Conjonto 13

P.O. Box 94388

Casa 1 DF 70 472 900

11 693 KSA

Brasilia

Ryadh

Brésil

Arabie Saudite

BULGARIE ARGENTINE

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie en Bulgarie

d’Algérie en Argentine

16 Slavania 1000

Calle Montevideo 1889 CP 1021

Sofia

PO. Box 4890

Bulgarie

Buenos Aires Argentine

BURKINA FASO Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

AUTRICHE

d’Algérie au Burkina

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Place des Nations Unies

d’Algérie en Autriche

BP 3893 Ouagadougou

Rudolfinergrasse 16- 18 A- 1190

Burkina Faso

Vienne Autriche

CANADA Son Excellence Monsieur l’Ambassdeur

BAHREIN

d’Algérie au Canada

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

435 Daly avenue Kin-6113

d’Algérie en Bahrein

Ottawa

Villa 579 Road 3622

Canada

Adlia 336 Manama

CAMEROUN

Bahrein

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur d’Algérie au Cameroun

BELGIQUE

Quartier Bastos, Rue 1828

Son Excellence Monsieur L’Ambassadeur

433 BP 1613

d’Algérie en Belgique

Yaoundé

209 avenue Molière 1050

Cameroun

Bruxelles Belgique

20


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

CHINE

DANEMARK

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie en Chine

d’Algérie au Danemark

7 San Li Tun Lu

Amaliegade 36 1256

Chang Gan 100600

Copenhague

Pékin

Danemark

Chine

EGYPTE COLOMBIE

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie en Egypte

d’Algérie en Colombie

14 Boulevard Brésil

Calle 95 15- 33

P.O. Box 39 Zama lek

Bureau 604- 605

Le Caire

Bogota Colombie

EMIRATS ARABES UNIS Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

CONGO

d’Algérie aux Emirats Arabes Unis

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Sheikh Khalifa Street

d’Algérie au Congo

El Zaabi

Rue Colonel Brisset

P.O.Box 3070

BP 2100

Abu Dhabi

Brazaville

Emirats Arabes Unis

Congo

ESPAGNE COTE D’IVOIRE

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie En Espagne

d’Algérie en Cote D’Ivoire

Calle General Oraa, 12

53, boulevard Clauzel Plateau

28006 BP 6025

01 BP 1015

Madrid

Abidjan

Espagne

Cote D’Ivoire

ETATS UNIS D’AMERIQUE CUBA

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie aux Etats Unis d’Amérique

d’Algérie à Cuba

2118 Kalorama Road, DC 20008

5, Ta Avenida, 12426

Washington

Esquina A 28 Miramar

Etats Unis d’Amérique

La Havane Cuba

21


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

ETHIOPIE

GUINEE

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie en Ethiopie

d’Algérie en Guinée

Higher Keftegna 20

Cité de l’O.U.A

Kebele 29 house 2.BP 5740

BP 1004 Kaloum

Addis Abeba

Conakry

Ethiopie

Guinée

FRANCE

HONGRIE

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie en France

d’Algérie en Hongrie

50, rue de Lisbonne 75008

1024 Romer Floris 56

Paris

Budapest

France

Hongrie

GABON

INDONESIE

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie au Gabon

d’Algérie en Indonésie

BP 4003

Jalan Rasuna Said Kav

Liberville

10 Kuningane Selatan

Gabon

12950 P.O. Box 875 Djakarta

GHANA

Indonésie

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur d’Algérie au Ghana

IRAK

22 Tito av. Cantonments

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

P.O.Box 2747

d’Algérie en Irak

Accra

Hay El Daoudi Mhalla 613

Ghana

Tuhak 14 - House13 Baghdad

GRECE

Irak

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur d’Algérie en Grèce

ITALIE

14 Varsiléos

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Constantinou 11635

d’Algérie en Italie

Athènes

26, Via Barnaba Oriani 00197

Grèce

Rome Italie

22


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

JAPON

MADAGASCAR

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie au Japon

d’Algérie en Antananarivo

2- 10- 67 Mita Meguro- Ku 153

Villa Ny Ivandry 101

Tokyo

BP 634

Japon

Antananarivo Madagascar

JORDANIE Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

MALAISE

d’Algérie en Jordanie

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Mohamed Hussein Haykel Street

d’Algérie en Malaisie

Jaba Amman HD circle

5, Jalan Masra off Jalan

Amman

Damai 55000

Jordanie

Vuala Lumput Malaisie

KOWEIT Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

MALI

d’Algérie au Koweït

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Istiklal Street Lot 18 Bloc 5

d’Algérie en Mali

Ambany Area

349 avenue de l’O.U.A

P.O. Box 578 Safat

Daouda Bougou BCKO

Koweit City

BP2

Koweit

Bamaco Mali

LIBAN Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

MAROC

d’Algérie au Liban

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Jnah Face Hotel

d’Algérie au Maroc

Summerland BP 4794

46 et 48 Avenue Tarik Ibn Ziad

Beyrouth

BP 448

Liban

Rabat Maroc

LIBYE Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

MEXIQUE

d’Algérie en Libye

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

12, rue Salah de Keirouan

d’Algérie au Mexique

Tripoli

Sierra Madre 540

Libye

Lomas de Chapultepec 11000 Mexico Mexique

23


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

MOZAMBIQUE

OUZBEKISTAN

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie en Mozambique

d’Algérie en Ouzbékistan

Rua Mukumbura 121 BP 17009

Rue Mourtazaéva 06 Bloc 4

Maputa

Tachkent

Mozambique

Ouzbékistan

NAMIBIE

PAKISTAN

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie en Namibie

d’Algérie au Pakistan

111 A Goudina Street

Street 9 House 107

Ludwigs Dorf 9000

Islamabad

PO. Box 3079

Pakistan

Windhoek Namibie

PAYS BAS Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

NIGERIA

d’Algérie aux Pays Bas

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Van Stolklaan 1- 3 2585 JS

d’Algérie au Nigeria

Den Haag

203 Etim Inyang Street

La Haye

Victoria Ms Pand

Pays Bas

Lagos Nigeria

POLOGNE Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

OMAN

D’Algérie en Pologne

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

UL 21 Dorowieka 03 932 BP 45

d’Algérie a Oman

Varsovie

Al Inchirah street

Pologne

P.O.Box 216 Mascate

PORTUGAL

Oman

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur d’Algérie au Portugal

OUGANDA

Rua D. Pcheco Pareira 581400

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Lisbonne

d’Algérie en Ouganda

Portugal

Acacias av. Kololo P.O. Box 4925 Kampala Ouganda

24


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

QATAR

ROYAUME UNI

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie au Qatar

d’Algérie au Royaume Uni

23, Jaber Ben Haine

54 Hollande Park W 11 3 RS

Matar -El-Kadim

Londres

P.O. Box 2454

Royaume Uni

Doha Qatar

SENEGAL Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

REPUBLIQUE DE COREE

d’Algérie au Sénégal

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

5, rue Mermoz

d’Algérie en République de Corée

BP.3233

36-34 Litae Wondong Yong

Dakar

Sanku 140- 200

Sénégal

Séoul République de Corée

SOUDAN Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

d’Algérie au Soudan

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

P.O. Box 80

d’Algérie en R.D.C

Khartoum

50 / 52 av. Colonel Ebeya

Soudan

Street 31 El Amarat

Kinshasa République Démocratique du Congo

SUEDE Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

RÉPUBLIQUE POPULAIRE DÉMOCRATIQUE DE CORÉE

d’Algérie en Suède

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

P.O. Box 26027

d’Algérie en R.P.D.C

Stockholm

Arrondissement Daidong

Suède

Danderyasgatan 3- 5

Commune Munsu BP 50 Pyongyang

SUISSE

République Populaire Démocratique de Corée

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur d’Algérie en Suisse

ROUMANIE

Villa Dinweg 74 3000- 15

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Berne

d’Algérie en Roumanie

Suisse

29 bd Laser Catargiu Bucarest Roumanie

25


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

TANZANIE

VENEZUELA

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie en Tanzanie

D’Algérie au Venezuela

34 Upanga Roada

7 a Transversal de Altamira

P.O.Box 2963

C/ Avada San Juan Basco

Dar Es Salam

Qta.Tatau

Tanzanie

Caracas Venezuela

TCHEQUIE Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

VIETNAM

d’Algérie en Tchéquie

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Na Marne 16, 22521

d’Algérie au Vietnam

Prague

13, rue Phan Chu Thrinh

Tchéquie

Hanoi Vietnam

TUNISIE Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

YEMEN

d’Algérie en Tunisie

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

18, rue du Niger

67 Boulevard El-Djezair,Bâtiment Mokhtar Rachidi,BP 509

1002 Belvédère

Sanaa

Tunis

Yémen

Tunisie

YOUGOSLAVIE TURQUIE

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

d’Algérie Yougoslavie

d’Algérie en Turquie

Maglajska, 26 B 11.000

Schit Ersan Caddeis, 42 Schit Cankaya

Belgrade

06680

Yougoslavie

Ankara Turquie

ZIMBABWE Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

UKRAINE

d’Algérie au Zimbabwe

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

8 Pascoe av. Belgravia

d’Algérie en Ukraine

P.O. Box 2929

Rue Khmelnitskogo 64

Zimbabwe

Kiev Ukraine

26


INFORMATIONS GÉNÉRALES AMBASSADES ETRANGERES EN ALGERIE

SUR L’ALGÉRIE

BELGIQUE 22 chemin Youcef Tayei, El Biar, Alger Tel: 213- (0)21- 922620 / 4320

AFRIQUE DU SUD

Fax: 213- (0)21- 925036

30 rue Capitaine Hocine Slimane Poirson, El Biar, Alger

BRESIL

Tel: 213- (0)21- 230900 / 04 / 07

55 Bis Cheikh Bachir El-Ibrahimi, El Biar, Alger

Fax: 213- (0)21- 230827

Tel: 213- (0)21- 924462 / 4437 Fax: 213- (0)21- 924125

ALLEMAGNE 165 chemin Sfindja, Alger

BULGARIE

Tel: 213- (0)21- 741941 / 741956

13 blvd Colonel Bougara, El Biar, Alger

Fax: 213- (0)21- 740521

Tel: 213- (0)21- 230014 / 230121 Fax: 213- (0)21- 230553

ANGOLA Rue Mohamed Khoudi, villa n°12, Alger

CANADA

Tel / Fax: 213- (0)21- 920418

18 rue Khalef Mustapha, Ben Aknoun, Alger Tel: 213- (0)21- 914959

ARABIE SAOUDITE

Fax: 213- (0)21- 914720

05 rue Doudou Mokhtar, Ben-Aknoun, Alger Tel: 213- (0)21- 914902 / 914904 / 05

CHINE

Fax: 213- (0)21- 914364

34 blvd des Martyrs, El-Madania, Alger Tel: 213- (0)21- 693189 / 1888

ARGENTINE

Fax: 213- (0)21- 692362

26 rue Finalterie, El Biar, Alger Tel: 213- (0)21- 923423

CONGO

Fax: 213- (0)21- 923443

Av des Frères Abdesselami Vieux Kouba, Alger Tel / Fax: 213- (0)21- 283970

AUTRICHE 17 chemin Abdelkader Gadouche, Hydra, Alger

COTE D’IVOIRE

Tel: 213- (0)21- 69 10 34 / 86

Immeuble “ Le Bosquet “, Paradou, Hydra, Alger

Fax: 213- (0)21- 69 12 32

Tel: 213- (0)21- 692828 / 2378 Fax: 213- (0)21- 693032

AUSTRALIE Représentation diplomatique à le Caire, Egypte

CUBA

Tel: 213- (0)20- 25750444

22 av Alik Larbi, Hydra, Alger

Fax: 213- (0)20- 25781638

Tel: 213- (0)21- 692148 / 1048 Fax: 213- (0)21- 693281

27


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

DANEMARK

ITALIE

12 av Emile Maquis, Lot Djenane El-Malik, Hydra, Alger

18, rue Mohamed Ouidir Amellal, Alger

Tel: 213- (0)21- 692234 / 3567

Tel: 213- (0)21- 922330 / 922550

Fax: 213- (0)21- 962846

Fax: 213- (0)21- 925986

EGYPTE

PAKISTAN

08 chemin Abdelkader Gadouche, Ben-Aknoun, Alger

14, avenue Souidani Boudjemâa, BP 1023, Alger

Tel: 213- (0)21- 691673

Tel: 213- (0)21- 693781 / 693194 / 692212

Fax: 213- (0)21- 692952

Fax: 213- (0)21- 692212 Télex: 213- (0)66- 277

EMIRATS ARABES UNIS 20 rue Mohamed Drami, Hydra

PAYS-BAS

Tel: 213- (0)21- 691039 / 692574 / 692394 / 692081

23, Chemin Cheïkh El-Bachir El-Ibrahimi, El Biar, Alger

Fax: 213- (0)21- 693770

Tel: 213- (0)21- 922828 / 922935

Télex: 213- (0)21- 67911

Fax: 213- (0)21- 922947 Télex: 213- (0)66- 364

ESPAGNE 46 bis, Rue Mohamed Chaabane, El-Biar, Alger

QATAR

Tel: 213- (0)21- 922713 / 922752

7, Chemin Doudou Mokhtar - Ben Aknoun BP 348, Alger

Fax: 213- (0)21- 922719

Tel: 213- (0)21- 912009 / 912866 / 911156 / 922010 Fax: 213- (0)21- 912011 / 912012

ETATS-UNIS D’AMERIQUE

Télex: 213- (0)61- 440

04 chemin Cheikh El-Ibrahimi, El-Biar, Alger Tel: 213- (0)21- 691186 / 1255 / 1425 / 1716

RUSSIE

Fax: 213- (0)21- 693979

7, chemin du Prince d’Annam, El Biar, Alger Tel: 213- (0)21- 923139 / 923184 / 922614

FINLANDE

Fax: 213- (0)21- 922882

10 rue des Cèdres, El-Mouradia, Alger

Télex: 213- (0)61- 561

Tel: 213- (0)21- 692925 Fax: 213- (0)21- 691637

SUISSE - CHANCELLERIE 27, boulevard Zirout Youcef, Alger

FRANCE

Tel: 213- (0)21- 737310 / 738250 / 739543

Chemin Abdelkader Gadouche, Hydra, Alger

Fax: 213- (0)21- 738158

Tel: 213- (0)21- 692488

Télex: 213- (0)56- 042

Fax: 213- (0)21- 691369

VIETNAM - CHANCELLERIE GRANDE - BRETAGNE

30, rue Chenoua, Hydra, Alger

06, avenue Suidani Boudjemaâ, Alger

Tel: 213- (0)21- 692752 / 693778

Tel: 213- (0)21- 230040 / 230048

Fax: 213- (0)21- 693778

Fax: 213- (0)21- 230751

Télex: 213- (0)66- 053

28


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

YEMEN - CHANCELLERIE

Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme

Villa 19, Cité DNC - Chemin du Kadous, rue Larbi Alik

173 rue Didouche Mourad, Alger

Hydra, Alger

Tel: 213- (0)21- 740722

Tel: 213- (0)21- 693085 / 693793

Fax: 213- (0)21- 747664

Fax: 213- (0)21- 691758 Télex: 213- (0)66- 037

Ministère des Travaux Publiques 20 rue Mustapha Khalef, Ben Aknoun, Alger

MINISTERES

Tel: 213 (0)21- 914989 / 014128 Fax: 213 (0)21- 914730

Premier Ministère Tel: 213- (0)21- 731200 / 2340 / 2348

Ministère de la Santé et de la Population

Fax: 213- (0)21- 717927

125 rue Abderahmane Laâla, El Madania

Rue du Docteur Saâdane, Alger

Tel: 213- (0)21- 279900

Ministère de la Défense nationale

Fax: 213- (0)21- 279641

Avenue Ali Khodja, Les Tagarins, El Biar, Alger Tel: 213- (0)21- 711515

Ministère de la Jeunesse et des Sports 03 rue Med Belouizdad, Ben Aknoun, Alger

Ministère des Affaires Etrangères

Tel: 213- (0)21- 683350 / 3358

Place Med Seddik Benyahia, El Mouradia, Alger

Fax: 213- (0)21- 657778

Tel: 213- (0)21- 504545 / 4343 / 504579 Fax: 213- (0)21- 504242 / 4141 / 504316

Ministère de la Formation Professionnelle

Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales, de l’Environnement et de la Réforme Administrative

Rte de Dely-Ibrahim, Ben Aknoun, Alger

Rue du Docteur Saâdane, Alger

Ministère des Affaires Religieuses

Tel: 213- (0)21- 732340 / 2348 / 1200

04 rue de Timgad, Hydra, Alger

Fax: 213- (0)21- 605210

Tel: 213- (0)21- 608555

Tel: 213- (0)21- 911528 Fax: 213- (0)21- 912779

Fax: 213- (0)21- 600936

Ministère de la Justice Tel: 213- (0)21- 921608

Ministère du Travail et de la Protection Sociale

Fax: 213- (0)21- 921243

44 Avenue Med Belouizdad, Belcourt, Alger

08 Place de Bir-Hakem, El Biar, Alger

Tel: 213- (0)21- 683366 Fax: 213- (0)21- 745306

29


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

Ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication

04 bis, Bd Krim Belkacem, Alger

Tel: 213- (0)21- 684461 / 292113

Tel: 213- (0)21- 711220 / 734011 / 739704

Fax: 213- (0)21- 692219 / 292113

Palais de la Culture, Les Annassers, Kouba, Alger

/ 719119 Fax: 213- (0)21- 730047 / 428152

Ministère de l’Education Nationale 08 Avenue de Pékin, Alger

Ministère des Moudjahidines

Tel: 213- (0)21- 605560 / 5562 / 481796

02 Avenue du It. Med Benarfa, El Biar, Alger

Fax: 213- (0)21- 606757

Tel: 213- (0)21- 922355 Fax: 213- (0)21- 922739

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Ministère des Transports

11 rue Doudou Mokhtar, Ben Aknoun, Alger

119 rue Didouche Mourad, Alger

Tel: 213- (0)21- 912323 / 2926

Tel: 213- (0)21- 740699 / 740687 / 743992 / 743228

Fax: 213- (0)21- 912113

Fax: 213- (0)21- 646637 / 743391

Ministère de l’Agriculture Ministère des Finances

12 Bd Colonel Amirouche, Alger

Val d’Hydra

Tel: 213- (0)21- 711712 / 746681 / 745129

Tel: 213- (0)21- 733846 / 5617 / 3871

Fax: 213- (0)21- 795986 / 745129 / 746681

213- (0)21- 595303

Ministère Délégué à la Participation et la Promotion de l’Investissement- MDPPI

Ministère de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire Grand Séminaire, Kouba, Alger

Chemin Ibn Badis El Mouiz, El Bia, Alger

Tel: 213- (0)21- 689500

Tel: 213- (0)21- 929896

Fax: 213- (0)21- 588974

Fax: 213- (0)21- 929884 Site Internet: www.mpcr-dz.com

Ministère du Commerce 46, Bd. Mohammed V, Alger

Ministère de l’Energie et des Mines

Tel: 213- (0)21- 732340 / 2348 / 1200 / 631379 / 643238

80 Avenue Ahmed Ghermoul, Alger

/ 643241

Tel: 213- (0)21- 673300

Fax: 213- (0)21- 735478

Fax: 213- (0)21- 662862 / 668729

Ministère de la PMI-PME 04 Ahmed Bey, Immeuble le Colisée, Alger Tel: 213- (0)21- 601144 / 230329 Fax: 213- (0)21- 592658 / 230349

30


INFORMATIONS GÉNÉRALES

SUR L’ALGÉRIE

Route Nationale nº36, El Biar, Alger

Ministère de la Peche et des Ressources Hydrauliques

Tel: 213- (0)21- 792301 / 02 / 03 / 04 / 05

Chemin des quatre canons, Alger

Fax: 213- (0)21- 2632

Tel.: 213- (0)21- 433943 / 3173 / 3174 / 3175

Ministère du Tourisme et de l’Artisanat

© eBizguides

Fax: 213- (0)21- 433168

L’enseignement est obligatoire en Algerie

31


SUR L’ALGÉRIE

© eBizguides

INFORMATIONS GÉNÉRALES

S.E A. Bouteflika, Président de la République Démocratique et Populaire d’Algérie

32


INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES

INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES

33


INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES ORGANISMES ECONOMIQUES ET COMMERCIAUX

CNRC Centre National du Registre du Commerce Route Nationale nº24-BP 18, Bordj El Kiffan

ANDI Agence Nationale de Développement de l´Investissement

Tel: 213- (0)21- 201028 / 205538 / 201971 / 203743

28 Rue Ahmed Ouaked, Dely-Ibrahim, Alger Tel: 213- (0)21- 373080 / 81 ou 362896 / 97 / 98

CNES Centre National Economique et Social

Fax: 213- (0)21- 373084

3 rue Hassan Ibn Naamane, Les Vergers

E-mail: information@andi.dz

Birkhadem, Alger

Site Internet: www.andi.gov.dz

Tel: 213- (0)21- 542116 / 542117

Fax: 213- (0)21- 203753 / 201971

Fax: 213- (0)21- 540433

CACI Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie

Site Internet: www.cnes.dz

6 Bd Amilcar Cabral, Alger

CNIS Centre National Informatique et des Statistiques

Annexe: Palais des Expositions

17 rue des Mourabitoun (ex La Marine)

Tel: 213- (0)21- 965050 / 966666 / 967767

Place des Martyrs, Alger

Fax: 213- (0)21- 710174

Tel: 213- (0)21- 715600

Site Internet: www.caci.com.dz

Fax: 213- (0)21- 715640

CEIMI Club des Entrepreneurs et Industriels de la Mitidja Avenue KRITLI Mokhtar (Centre Hippique), Blida

COSOB Commission Nationale d’Organisation et de Surveillance des Opérations en Bourse

Tel: 213- (0)25- 403266 / 67

6 Bd Amilcar Cabral, Place des Martyrs, Alger

Fax: 213- (0)25- 403839

Tel: 213- (0)21- 712712 / 711946

E-mail: ceimi@wissal.dz

Fax: 213- (0)21- 7198

Palais Consulaire

Site Internet: www.cosob.com.dz

CFCIA Chambre Française de Commerce et d’Industrie en Algérie

DGI Direction Générale des Impots

Tel: 213- (0)21- 607704 / 601630 / 480800

Tel: 213- (0)21- 712146

Fax: 213- (0)21- 609509

INAPI Institut National Algérien de la Propriété Industrielle 42 Larbi Ben M’Hidi, Alger

34


INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES Tel: 213- (0)21- 732358 / 736084 Fax: 213- (0)21- 735581 / 739644 Site Internet: www.inapi.org

CAAR Compagnie Algérienne d’Assurance et de Réassurance 48 rue Didouche Mourad, Alger

ONS Office Nationale des Statistiques

Tel: 213- (0)21- 645432 / 33 / 34 / 35 / 21- 641352 / 53

8-10 rue des Moussebiline, Alger

Succursales: Alger, Oran, Constantine et Annaba

/ 54 / 55 / 56 / 57 / 58 / 21631195

Tel: 213- (0)21- 744100 Fax: 213- (0)21- 3839 Site Internet: www.ons.dz

CAAT Compagnie Algérienne des Assurances 7 rue Hamani, Alger

PROMEX Office Algérien de Promotion du Commerce Extérieur

Tel: 213- (0)21- 731749 / 726833 / 726835 / 611044

Tel: 213- (0)21- 521485

CIAR Compagnie Internationale d’Assurance et de Réassurance

Fax: 213- (0)21- 521126 Site Internet: www.promex.dz

Succursales: Alger, Constantine, Oran et Annaba

29 Bd Zirout Yoticef, Alger

SAFEX Société Algérienne des Foires et Exportations

Tel: 213- (0)21- 733109 / 738300

Tel: 213- (0)21- 01 23 à 30 / 210385

CAGEX Compagnie Algérienne d’assurance et de Garantie des Exportations

Fax: 213- (0)21- 0540 ou 0135 à 42

10 Route Nationale, Dely Ibrahim, Alger

Site Internet: www.safex.com.dz

Tel: 213- (0)21- 369534 / 35 / 36

Pins Maritimes, Mohammedia, Alger

Fax: 213- (0)21- 369541 / 42

Secrétariat Général du Gouvernement

Succursales: Oran, Annaba

Informations sur la constitution et le Journal Officiel Tel: 213- (0)21- 686550, postes 3251 à 3255 Site Internet: www.joradp.dz

SAA Société Algérienne d’Assurance 5 Bd Ernesto Ché Guevara, Alger

COMPAGNIES D’ASSURANCES

Tel: 213- (0)21- 714760 / 61 / 62 / 63 / 718109 / 712216 Succursales: Alger, Mouzaïa, Chlef, Médéa, Laghouat, Tizi Ouzou, Oran, Mostaganem, Relizane, Sidi-Bel-Abbès,

2A L’Algérienne des Assurances

Tlemcen, Constantine, Annaba, Sétif, Batna, Skikda,

10 rue Jules Favres

Biskra, Béjaïa, Ouargla et Béchar

El Mouradia, Alger Tel: 213- (0)21- 944397 / 942411 Succursales: Alger, Annaba, Tlemcen et Oran

35


INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES SGCI Société de Garantie des Crédits Immobiliers

CONSEIL EN INVESTISSEMENTRECRUTEMENT

7 Chemin du Paradou, Site Sider BP33M, Hydra, Alger Tel: 213- (0)21- 592209 Fax: 213- (0)21- 592352

C.R.A.P. Centre de Recherche et d’Application Psychologique 60 Ave Ali khodja, El Biar

TRUST ALGERIA

Tel: 213- (0)21- 926232 / 2904 / 2896

BP187, Malki, Ben Aknoun, Alger

Fax: 213- (0)21- 926233

Tel: 213- (0)21- 694631 / 608239 / 609737

E-mail: Fekrache-psy@wissal.dz

Succursales: Alger, Oran, Batna et Constantine

Prestazi CASH Compagnie d’Assurance des Hydrocarbures

Tel: 213- (0)21- 947822 / 23

54 Avenue des Trois Frères Bouadou, Bir Mourad Raïs

Agence Nationale pour l’Emploi - ANEM

BP375, Alger

Tel: 213- (0)21- 238788 / 7323 / 6407 / 7908

E-mail: Prestazi@yahoo.fr

Tel: 213- (0)21- 541535 / 447411 / 12 / 13 Fax : 213- (0)21- 541329 / 447415

SPECIALISTES INFORMATIQUES

Société Al-Baraka-Oua-El-Amane d’Assurance et de Réassurance

OASYS

Cité des PTT, Villa nº77, Hydra, Alger

15 rue Payen, Hydra, Alger (Siège Social)

Tel: 213- (0)21- 592686

16 Lot Extension Paradou, Saïd Hamdine, Hydra, Alger

Fax: 213- (0)21- 606787

Tel: 213- (0)21- 547725 / 26 / 27 / 28

Succursales: Alger, Oran et Batna

Fax: 213- (0)21- 546789 Site Internet: www.oasys.dz

CNMA Caisse Nationale de Mutualité Agricole

AFALCO Informatique

Cité des PTT, Villa nº77

7A rue Payen, Hydra, Alger

Hydra, Alger

Tel: 213- (0)21- 603372 / 73

Tel: 213- (0)21- 2686

Fax: 213- (0)21- 601792

Fax: 213- (0)21- 606787

Site Internet: www.afalco.com

BECAM Informatique 1 rue des Frères Amrouche, Alger Tel / Fax: 213- (0)21- 718423

36


INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES


INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES COMIL Sarl

INI Internet Network & Informatique

Coopérative Ben Ennahar, Bir Mourad Raïs

1 rue Douzi Mohamed, Bordj El Kiffan

Tel / Fax: 213- (0)21- 440534

Tel / Fax: 213- (0)21- 213906

E-mail: comil_dz@hotmail.com

E-mail: info@iniakhen.com/net

DATA NEWS 96 rue des Frères Abdeslami, Kouba

AGENCES DE COMMUNICATION

Tel / Fax: 213- (0)21- 283128

Djaz RP IDEAL COMMUNICATION

90, Rue Didouche Mourad, Alger

Cité les Asphodèles Bt B3 nº18, Ben Aknoun

Tel / Fax: 213- (0)21- 742705

Tel: 213- (0)21- 911117

E-mail: djazrp@yahoo.fr

Fax: 213- (0)21- 916777 / 916778 E-mail: idcom@djazair-connect.com

Instinct Design 13 rue Rachid Lekfir, El Mouradia, Alger

IKRA Informatique

Tel: 213- (0)21- 543109

28 rue Zighout Youcef, Rouiba

Fax: 213- (0)21- 543111

Tel / Fax: 213- (0)21- 856252

E-mail: instinctd@hotmail.com

E-mail: ikrainfo@yahoo.fr

McCann Alger / fp7 KOURTY Computer

8 rue des Rosiers, El Biar, Alger

12 Lotissement des Mandarines, Mohammadia

Tel: 213- (0)21- 792242 / 43 / 45

Tel: 213- (0)21- 219663 / 210315 / 219896 / 210762

Fax: 213- (0)21- 920445

Fax: 213- (0)21- 9681 E-mail: hdjadi@caramail.com

MMC Agence Conseil (Media Mail Communication)

NEXTECH

55 Chemin Poirson, El Biar, Alger

No 6 Cité el-Djamila, Paradou, Hydra

Tel: 213- (0)21- 790026 / 213- 21- 790027

Tel: 213- (0)70- 911513

Fax: 213- (0)21- 921464

Site Internet: rferrah@nextechnology.net

PIXAL Communication PRODATA

143 Boulevard Krim Belkacem, Alger

55 Bd Mohamed V, Alger

Tel: 213- (0)21- 746315 / 741729

Tel: 213- (0)21- 631747 / 631228

Fax: 213- (0)21- 746310

Fax: 213- (0)21- 631748

E-mail: pixal@djazair-connect.com

E-mail: prodata@wissal.dz

Prestaser Communication Réda HIMEUR (Directeur et Infographe) 40 Boulevard Mohamed V, Alger Tel: 213- (0)21- 645012

38


INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES Fax: 213- (0)21- 645011

cipalement El Watan, Le Matin, Liberté et La Tribune), et

E-mail: prestaser@postinbox.com

10 autres en langue arabe (principalement El Khabar avec le tirage le plus important: 400.000 exemplaires par jour).

Professional Consulting Services - PCS

Les domaines de l’audiovisuel (radiodiffusion et télédiffu-

Cité Saïd Hamdine Bt 20

sion) restent à ce jour monopolisés par l’Etat bien que la

No2, 384 Lgt.

création de sociétés de production audiovisuelle soit auto-

Tel: 213- (0)21- 548341 / 42

risée. Une dizaine d’entreprises agissent en Algérie, mais

Fax: 213- (0)21- 548340

leur produit est majoritairement acheté et diffusé par des

E-mail: hayet_03@yahoo.fr

chaînes de télévisions installées en Europe (France télévision, Arte, ZDF, MBC...).

RSM Communication Villa 17, rue nº4

AGENCES IMMOBILIERES

Le Paradou, Hydra, Alger Tel: 213- (0)21- 694235 / 694389

Agence Immobilière Algeria

Fax: 213- (0)21- 694417

Mme Djebbari 139Ter Boulevard Drim Belkacem

Samir Ghanem

1er étage Télemly, Alger

Tel: 213- (0)70- 303428

Tel: 213- (0)21- 742195 / 741541

E-mail: Mir77@caramail.com

TRADUCTIONS

Colonne Immobilière 14 Chemin Tefeul, Colonne Voirol Hydra, Alger

Arabe - Anglais - Français Professional Consulting Services - PCS

Tel: 213- (0)21- 484696 / 600275 E-mail: a_la_colonne@hotmail.com

Cité Saïd Hamdine Bt 20 No2, 384 Lgt. Tel: 213- (0)21- 548341 / 42

EQUIPEMENT ET MOBILIER DE BUREAU

Fax: 213- (0)21- 548340 E-mail: pcs.fm@lycos.com; faridovsky@usa.com

Mobiline Bureautique Aménagement et Maintenance

MEDIAS

13 Chemin Sidi Yahia, Hydra, Alger Tel: 213- (0)21- 480558 / 60 / 61 /62 / 65

Médias algériens

Fax: 213- (0)21- 480559

Le champ médiatique algérien a connu son ouverture

E-mail: mobiline@mobi-line.com

dans les années 90, avec l’adoption en 1990 d’une nou-

Site Internet: www.mobi-line.com

velle loi sur l’information qui a permis l’apparition de publications privées, alors que jusqu’à cette date, l’on ne

SNC Grande Surface de la Bureautique

pouvait lire que la presse d’Etat (El Moudjahid, Echaab,

Cité Lycée nº29, Rouiba

Horizons). Aujourd’hui, dans la presse privée, l’on compte

Tel: 213- (0)61- 582177 / 611420

près de 12 journaux quotidiens en langue française (prin-

39


INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES LOCATION DE VEHICULES ET CHAUFFEURS Voila nos recommendations pour vos sejours prolonges.

Love Tour Tel: 213- (0)21- 509262

TAXIS

Plus Pratique et bon marché. M. Idir Moudres: 213- (0)70- 330732 / 680696

Alger

M. B. Noureddine: 213- (0)61- 525001

Kader: 213- (0)70- 495795

M. Abderrahmane Boumalit: 213- (0)71- 566566

Abdelkader: 213- (0)70- 363178

/ 21- 909901

Nacer: 213- (0)70- 495762

M. Rachid Blamri: 213- (0)71- 132319 / 924081

Hadi: 213- (0)71- 228365 Benarab Mebarek: 213- (0)21- 760222

Top service Location (Hotel Sofitel) M. Ami Mouloud

Oran

Location avec ou sans chauffeur

Hichem: 213- (0)41- 436234 / 411628

Hôtel Sofitel

Houari: 213- (0)71- 247664

172 rue Hassiba Ben Bouali, Alger Tel: 213- (0)61- 559684

TRANSPORT MARITIME

Fax: 213- (0)51 12 55

Melle Nacera CHAOUI (Directrice)

ENTMV Entreprise Nationale de Transport Maritime de Voyageurs

64 rue Djilali Kadour, Hydra, Alger

5-6 rue Jawaharlal Nehru, Alger

Tel: 213- (0)21- 694034 / 483301 / 65

Tel: 213- (0)21- 740585

Fax: 213- (0)21- 483365

Fax: 213- (0)21- 648876

Rapid Car Tel: 213- (0)21- 748252

CNAN Compagnie Nationale Algérienne de Navigation

Aéroport: 213- (0)21- 509512

2 Quai d’Ajaccio nº9, Nouvelle Gare Maritime, Alger

Safir Car

Hôtel El Aurassi

Tel: 213- (0)21- 748252

Prestige Car

Fax: 213- (0)21- 717287

161 Lotissement Med Saïdoune, Kouba Tel / Fax: 213- (0)21- 282033

CMA Résidence Chabani, bloc 2FB, Val d’Hydra, Hydra, Alger

ADA

Tel: 213- (0)21- 692929

Tel: 213- (0)21- 913232

AMS (Algerian Maritime Services) Europcar

15 Rue des Frères Bouzid, El Harrach, Alger

Tel: 213- (0)21- 377222

Tel: 213- (0)21- 528053 / 54 / 55 Fax: 213- (0)21- 521769

40


INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES MAERSK ALGERIE Tel: 213- (0)70- 924972 / 68 / 65

CALTRAM Compagnie Algério-Lybienne de Transport Maritime

Fax: 213- (0)21- 600753

19 rue des Frères Bouadou, Bir Mourad Raïs

47 Lot Petit Prince Saint Handrine, Hydra, Alger

Tel: 213- (0)21- 541700

ISCOMAR ALGERIE

Fax: 213- (0)21- 542104

06 Rue Mustapha Ferroukhi, Alger

COURRIER EXPRESS

Tel: 213- (0)21- 739341 / 58 / 66 Fax: 213- (0)21- 717851

CNAN Compagnie Nationale Algérienne de Navigation

DHL International Algérie (international & national) 07 A, rue Blaise Pascale, Alger Tel: 213- (0)21- 743370 / 743377

2 Quai d’Ajaccio nº9, Nouvelle Gare Maritime, Alger

Fax: 213- (0)21- 746602

Tel: 213- (0)21- 748252

Site Internert: www.dhl.com

Fax: 213- (0)21- 717287

United Parcel Service - UPS (international seulement) 18/20, Ave Franklin Roosevelt, 16000, Alger Tel: 213- (0)21- 230033 / 0460

© eBizguides

Fax: 213- (0)21- 230304

La Grande Poste d’Alger

41


© eBizguides

INFORMATION PRATIQUES COMMERCIALES

42


INVESTIR

EN

ALGÉRIE

INVESTIR EN ALGERIE

43


INVESTIR L’ENVIRONNEMENT DE L’INVESTISSEMENT

EN

ALGÉRIE CONVENTIONS INTERNATIONALES

Proclamée en août 2001, l’aménagement signé par

Au plan international, l’Algérie est une partie de divers

Abdelaziz Bouteflika et qui traitait des nouvelles disposi-

groupes régionaux, elle a signé la majorité des conven-

tions concernant l’investissement est un progrès indiscu-

tions internationales offrant des garanties externes à l’in-

table vers l’économie de marché pour un pays qui a reçu

vestissement.

la même année plus de 2 mds USD d’IDE (Investissements Directs Etrangers).

Organisations internationales

Cette nouvelle loi permet une série de bénéfices aux

Dans l’optique de son adhésion à l’Organisation Mondiale

investisseurs, sans distinguer le capital national ou

du Commerce (O.M.C), l’Algérie a recommencé les négo-

étranger. Ces avantages incluent, entre autres, le volet

ciations dans le cadre multilatéral. Ayant le statut de pays

fiscal et parafiscal en octroyant des réductions consé-

observateur, elle devrait adhérer à l’O.M.C.

quentes, voire des exonérations sur certaines charges des entreprises (Impôts sur le bénéfice annuel, Impôt sur le

Ensembles régionaux

revenu global, charges de télécommunications, TVA sur

Union du Maghreb Arabe (UMA): Créée en 1989 et

les achats destinés à la production...). Ces bénéfices peu-

incluant l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la

vent se répartir sur 3 ans sous le régime général et à dix

Tunisie. Cette alliance signée en 1989 a pour but l’inté-

ans sous le régime dérogatoire, selon la nature et l’intérêt

gration par la création d’une Zone de Libre Echange,

de l’investissement (voir section sur l’ANDI pour plus de

d’une union douanière, d’un marché commun et d’une

précisions).

union économique. Seuls les accords commerciaux et tarifaires et ceux relatifs à l’échange de produits agricoles ont

Principaux textes régissant l’investissement en Algérie

été conclus. L’accord d’association avec l’Union Européenne

La loi n° 90-10 du 14 avril 1990 concernant la Monnaie et

Cet accord a été signé avec l’Union Européenne et

au Crédit.

l’Algérie en Décembre 2002. Il sera ratifié en 2004.

L’ordonnance n°01-03 du 20 Août 2001 concernant le

L’accord d’association s’incorpore dans le processus

développement de l’investissement.

Euromed de Barcelone (1995) qui prévoit la création

Décret exécutif n°01.281 du 24 Septembre 2001 concer-

d’une Zone de Libre Echange entre l’UE et tous les pays

nant la composition, à l’organisation et au fonctionne-

méditerranéens.

ment du Conseil National de l’investissement. Décret exécutif n°01.282 du 24 Septembre 2001 relatif à

Zone Arabe de Libre Echange

l’attribution, l’organisation et au fonctionnement de

L’Algérie a adhéré à la Zone Arabe de Libre Echange qui

l’ ANDI.

est entrée en vigueur en 2003. Cette zone comprend l’ensemble des pays arabes, excepté la Tunisie.

44


INVESTIR

COMMENT INVESTIR

EN

ALGÉRIE LES GARANTIES OFFERTES

L’Algerie autorise les résidents et les non-résidents ayant obtenu ce statut depuis au moins deux ans à transférer

La garantie des investissements

des capitaux en Algérie pour financer toutes activités économiques.

Outre les garanties de traitement égalitaire entre personnes physiques et / ou morales non résidentes, l’ordon-

Plusieurs possibilités d’intervention sur le territoire algé-

nance 01-03 du 02 Août 2001 énonce différentes sortes

rien sont à la disposition de tout investisseur, personne

de garanties couvrant:

physique ou morale ayant le statut de non résident (de

- Le capital investi.

nationalité algérienne ou non) depuis au moins deux ans,

- Les revenus qui en découlent.

intéressé par le marché algérien:

- Le règlement des différends entre l’Etat et l’Investisseur.

- S’installer en son nom propre, créant une entité juridique de Droit Commun algérien (Droit commercial algé-

La garantie du Droit international

rien) constituée à hauteur de 100% de capitaux non-résidents.

L’Algérie a adhéré à la convention relative à la reconnais-

- S’associer à un ou plusieurs résidents (personne physique

sance et à l’exécution des sentences arbitrales internatio-

ou personne morale) pour créer une Société d’Economie

nales, à la convention pour le règlement des différends

Mixte (S.E.M.).

concernant les investissements (CIRDI), à l’Agence

- Prendre une ou plusieurs participations dans le capital

Multilatérale de Garantie des Investissements (M.I.G.A.) et

d’une entreprise dores et déjà existante.

au traité pour la création de la Communauté Economique

- Souscrire à un contrat de management.

Africaine. Dans le domaine douanier, l’Algérie a conclu plusieurs

LES APPORTS EN CAPITAL

accords, dont la convention de Genève sur l’importation temporaire d’aéronefs, de véhicules routiers commer-

On définit la notion de financement comme suit: « tout

ciaux, et d’embarcations de plaisance, l’accord de

apport en capital ainsi que toute avance, quelle qu’en soit

Belgrade sur la création du système général des préfé-

sa forme, d’une durée supérieure à un an ».

rences commerciales entre pays en développement, ou

Les apports en capital peuvent revêtir ou regrouper l’une

encore la convention de New York sur l’importation tem-

des formes exposées ci-dessous:

poraire de véhicules routiers privés. Enfin, en matière de

- Apport en numéraire.

transports internationaux des marchandises, l’Algérie est

- Apport en nature.

signataire de la convention de Chicago qui concerne

L’évaluation des apports en nature doit se faire par l’inter-

l’aviation civile.

médiaire d’un Commissaire aux Apports à la demande de l’une des parties.

Accords sur la protection réciproque des

Cette évaluation fera l’objet d’une annexe intégrée aux

investissements

statuts de la société ainsi créée.

Les accords relatifs à la promotion et la protection réciproques des investissements entre l’Algérie et différents pays ont été ratifiés par plusieurs décrets, citons quelques pays:

45


INVESTIR

EN

ALGÉRIE

Etats-Unis, Pays de l’Union du Maghreb Arabe (U.M.A.),

- Une étude technico-économique du projet d’investisse-

Union Economique Belgo-Luxembourgeoise, Italie, France,

ment.

Roumanie, Espagne, Jordanie, Qatar, Egypte, Syrie, Mali,

- Factures proforma ou factures définitives des équipe-

Niger, Allemagne, Corée, Mozambique, République

ments directement liés à la réalisation de l’investissement.

Hellénique, Afrique du Sud, Yémen, Malaisie, Bulgarie,

- Copie des statuts de la société et / ou du registre de

République Tchèque, Sultanat d’Oman, Indonésie, EAU,

commerce ou éventuellement pièces notariales justifica-

Chine, Bahreïn, Ethiopie, Nigeria, Soudan..

tives.

Traités de non double imposition Des traités de non double imposition ont été signés avec

DISPOSITIONS PARTICULIERES

les pays suivants: France, Italie, Turquie, Union du Maghreb Arabe, Canada, Mali, Belgique, Indonésie,

Parafiscalité des entreprises étrangères

Jordanie, Afrique du Sud, Suisse, Belgique, Sultanat d’Oman.

Toutes les entreprises qu’elles soient étrangères ou algériennes et installées ou non en Algérie, doivent effectuer

L’intangibilité de la loi

une déclaration d’existence auprès des inspections fiscales dont elles relèvent territorialement dans les conditions

Outre les garanties ci-dessus, le principe de l’intangibilité

suivantes:

de la loi est clairement proclamé dans l’ordonnance

- Auprès de l’inspection des Taxes sur le Chiffre d’Affaires

01-03: « Les révisions ou abrogations susceptibles d’inter-

(inspection des TCA) dans les 15 jours suivant la signature

venir à l’avenir ne s’appliquent pas aux investissements

du marché.

réalisés dans le cadre de la présente ordonnance, à moins

- Auprès de l’Inspection des Impôts (inspection des directs)

que l’investisseur ne le demande expressément ».

également dans les 15 jours suivant le début de leur activité (article 183 de la loi de finances pour 1991).

LES AVANTAGES OFFERTS

Si l’entreprise n’est pas localisée sur le territoire algérien, joindre une copie certifiée conforme du ou des contrat(s) conclu(s) et de tout avenant.

D’une manière générale, les textes relatifs à la promotion

Pour ce qui est de la comptabilité, l’entreprise étrangère

de l’investissement ont listé toute une gamme d’avan-

ayant choisi le régime fiscal du réel, de droit commun est

tages financiers, fiscaux, et douaniers, qui sont modifiés

astreinte à tenir une comptabilité dans les formes com-

selon le régime de l’investissement élu par l’investisseur

merciales légales, c’est-à-dire que sa comptabilité doit

dans le cadre de l’ordonnance.

pouvoir permettre à l’administration fiscale, en cas de contrôle, d’effectuer le calcul des impôt dus.

DOSSIER A FOURNIR EN CAS DE DEMANDE D’AVANTAGES

De plus, les entreprises étrangères, non établies en Algérie, doivent avoir une domiciliation locale en accréditant auprès de l’administration un représentant fiscal (opérateur économique) résidant en Algérie, qui doit

- Une « Déclaration d’investissement ».

effectuer les déclarations fiscales nécessaires et acquitter

- Une « Demande d’avantage ».

les impôts et taxes non retenus à la source et, en répondre, le cas échéant.

46


INVESTIR

EN

ALGÉRIE

Enfin, pour le calcul des impôts et taxes, les sommes ver-

Le gouvernement algérien s’est engagé à effectuer le

sées en devises sont converties en dinars au taux de

cadastre à l’échelle nationale de toutes les réserves fon-

change officiel en vigueur à la date de signature du con-

cières pour un programme d’assistance lancé en 1993 en

trat ou de l’avenant au titre duquel l’entreprise doit ces

partenariat avec la Banque Mondiale, mais ce programme

sommes.

n’est qu’à 40% de taux d’avancement. Pour résoudre le problème du foncier destiné à l’investis-

Les changes

sement (qu’il s’agisse du foncier industriel, des zones urbanisables ou des zones d’extension touristiques), la

Pour tout mouvement de capitaux non effectué en dinars,

création d’un guichet unique a été annoncée en mai

il est nécessaire d’ouvrir un compte en devises dans une

2002. Ce projet est au stade d’élaboration.

banque de droit algérien (plusieurs comptes en devises peuvent être ouverts par une même personne ou société).

CREER UNE SOCIETE

Ce compte permet de recevoir des versements ou virements de toute somme libellée dans quelque devise que

Généralités

ce soit. Le titulaire du compte peut, donc, effectuer tout paiement en Algérie, acquérir en devises des biens, en

Le code de commerce algérien prévoit les formes de

Algérie comme à l’étranger, pourvu qu’ils entrent dans le

sociétés suivantes:

cadre ou en support de son objet ou de son activité; il

- La société par actions - capital social minimum:

peut également payer tous services acquis de l’étranger,

1.000.000 DA, soit environ 15.200.

tous salaires de personnel étranger, honoraires, droits ou

- La société à responsabilité limitée - capital social

royalties et effectuer tout transfert ou paiement à l’é-

minimum: 100.000 DA soit environ 1.500.

tranger autre que ceux cités précédemment, sous le cou-

- L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée -

vert d’une autorisation de la Banque d’Algérie.

capital minimum: 100.000 DA soit environ 1.500. - La commandite en nom collectif - capital social

LE FONCIER

minimum: 30.000 DA soit environ 300. - La commandite simple: 100.000 DA, soit environ 1.500.

A partir des années 1990, le cadre législatif et réglementaire ainsi que la libéralisation de l’économie ont réintro-

Une personne physique ou morale non résidente peut

duit la notion de marché du foncier, avec un handicap

créer en Algérie une succursale ou filiale ou un bureau de

conséquent puisque l’information sur le foncier est tou-

liaison.

jours très difficile à obtenir.

Le montant du capital de la société doit être rapatrié sur

L’information est donc peu courante, disparate et

un compte d’attente algérien ouvert auprès d’une banque

inadaptée aux besoins des opérateurs, notamment pour

locale.

ce qui est de leurs deux premières préoccupations: Où construire? A quel prix acheter le terrain?

Procédure notariale

Le Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme a estimé que 300.000 hectares sont aujourd’hui disponibles (10% dans

La création d’une société implique de comparaître devant

les zones urbaines, 70.000 dans la première couronne et

un notaire établi en Algérie et de fournir:

plus de 100.000 en dehors de la seconde couronne des zones urbaines).

47


INVESTIR

EN

ALGÉRIE

Pour l’acte constitutif de la société, un dossier com-

du Centre National du Registre de Commerce (pour Alger

prenant les pièces suivantes

et banlieue, 42, rue Ben M’hidi - Alger centre, 1er étage)

- Procès-verbal des associés portant décision de créer la

pour y retirer des formulaires et fiches de paiement. Ces

société.

formulaires doivent être remplis en arabe et signés par le

- Original de l’acte de naissance de chacun des associés /

représentant de l’investisseur, avant d’être légalisés à

actionnaires personnes physiques.

l’APC (mairie). Un spécimen ordinaire de signature est

- Registre de commerce et statuts des associés / action-

nécessaire à cet effet.

naires personnes morales (dans la société). - Pouvoirs du représentant légal pour l’associé / ac-

L’investisseur doit ensuite fournir un dossier comprenant

tionnaire personne morale.

les pièces suivantes:

Le montant du capital est déposé chez le notaire et y reste

- Original et copie des statuts de la société.

jusqu’à l’inscription de la société au registre du

- Original et copie du Bail notarié au nom de la société.

commerce.

- Attestation de non inscription fournie par la Direction Générale du Registre de Commerce afin de vérifier que la

Pour le bail, un dossier comprenant les pièces

dénomination retenue par l’investisseur n’est pas déjà uti-

suivantes

lisée et de la réserver pour une durée de six mois, délai

- Procès verbal établi par huissier de constatant l’existence

estimatif pour la constitution et le dépôt du dossier

du local.

d’immatriculation au registre de commerce. Pour se faire,

- Pièce d’identité du propriétaire (personne physique ou

il faut remplir sur place un imprimé, puis payer un droit de

registre de commerce pour le propriétaire personne

recherche et un timbre fiscal de 310 DA (environs 3 USD),

morale).

par dénomination demandée sur le formulaire. Il est à

- Acte de propriété du local.

noter que la dénomination accordée par la Direction

- Registre de commerce de l’acheteur (personne morale)

Générale du Centre National du Registre du Commerce

ou acte de naissance et pièce d’identification.

est celle demandée en numéro (1) sur l’imprimé. Le dépôt de la demande et la réponse sont effectués, en général,

Le notaire prend généralement en charge les procédures

dans la même journée.

d’enregistrement et de publication dans le Bulletin Officiel des Annonces Légales et dans la presse, les frais étant

- Une copie de la parution des statuts de la société dans

couverts par l’investisseur.

le Bulletin Officiel des Annones Légales et dans un quotidien national.

Le montant des premiers frais (honoraires du notaire, droits d’enregistrement, droits d’inscription) s’élève à

- Un extrait d’acte de naissance délivré à partir du registre

80.000 DA environ, soit approximativement 1200 Euros.

de l’état civil de la commune du lieu de naissance, pour chaque associé, administrateur, gérant, membre du con-

Procédure auprès du Centre de Registre de Commerce

seil de surveillance, membre du directoire. - Original du constat d’existence du local commercial

Immatriculation L’investisseur doit se présenter au Département Régional

48

établi par huissier.


INVESTIR

EN

ALGÉRIE

- Attestation de position fiscale délivrée. Pour obtenir ce

saire pour toute installation figurant dans la nomenclature

document, l’investisseur doit s’adresser à l’inspection des

des installations classées.

impôts territorialement compétente et fournir un dossier

- L’agrément ou l’autorisation délivré par les administra-

constitué des pièces suivantes:

tions compétentes pour l’exercice d’une activité régle-

- Une demande.

mentée.

- Une copie certifiée conforme des Statuts de la société. - Une copie certifiée conforme du Bail au nom de la

Pour la création d’une filiale ou d’une succursale, la

société.

démarche est identique, exception faite pour les docu-

- Un constat d’existence du local par huissier.

ments à remettre au notaire pour leur constitution, à

- Un acte de naissance et spécimen de signature légalisée

savoir:

du représentant légal de la société (gérant, président du

- Procès-verbal portant décision de la maison mère de

conseil d’administration, délégué de pouvoirs, etc.).

créer la filiale.

- Sur place, le demandeur devra faire une déclaration

- Registre de commerce et statuts de la maison mère.

d’existence établie sur formulaire, qui sera suivie sous huit

- Un original de l’acte de naissance de chacun des associés

jours d’une visite effectuée par un agent de l’inspection

(dans la filiale), statuts et pouvoirs du représentant légal

pour constater l’existence du local.

pour l’associé personne morale.

- Extrait d’attestation d’apurement de l’impôt foncier pour

N.B: en Algérie, le registre de commerce est exigé pour toute installation matérielle ou structure économique appartenant ou dépendant de toute personne physique ou morale, placée sous son contrôle ou sa direction et traduisant le prolongement de l’activité de base et / ou l’exercice d’autres activités établies dans le ressort territorial de la wilaya de l’établissement de base et / ou d’autre wilaya.

le local considéré (doit être produit par le propriétaire du local). - Original de la quittance justifiant l’acquittement du droit de timbre prévu par la législation. Ce droit s’élève à 4.000 DA, soit 40, il doit être réglé, après présentation de l’attestation de position fiscale, auprès de la recette des impôts territorialement compétente. - Original de la quittance de paiement des droits d’immatriculation au Registre du Commerce. Le montant de ces

Modification

droits varie selon le montant du capital social de la société

La modification du Registre du Commerce peut se faire

à créer et est versé auprès des guichets de la banque

par rectification, ajout ou suppression des mentions qui y

Crédit Populaire d’Algérie.

sont portées. Pour plus de renseignements concernant la procédure relative à l’immatriculation au centre de

- Extrait du casier judiciaire daté de moins de trois mois:

Registre du Commerce, contacter la Direction Générale:

pour chaque administrateur, gérant, membre du conseil

Bordj El Kiffane Lido, R.N no 24. Alger

de surveillance, membre du directoire.

Tel: 213- 21- 201028 / 205538 / 203753

- Eventuellement, l’autorisation retirée, auprès du Ministre chargé de l’environnement, du Wali ou du Président de l’Assemblée Populaire Communale, selon le cas, néces-

49


INVESTIR DROIT DU TRAVAIL

EN

ALGÉRIE

- Formulaire n°3: fiche de renseignements, remplie et signée par l’employé.

Généralités Le délai de remise du permis de travail est en général de - Textes de référence: loi 90-11 du 21 avril 1990 concer-

deux à trois semaines.

nant les relations de travail. - Durée légale de travail: 40 heures par semaine à temps

Procédure pour l’obtention de la carte de résident

plein, aménagées à la guise de l’employeur.

Il faut fournir un dossier au commissariat territorialement

- Amplitude journalière légale: 8 heures avec une heure de

compétent (lieu du domicile) qui comprend les pièces

pause dont une demi heure considérée comme temps de

suivantes:

travail.

- Formulaire retiré auprès dudit commissariat et rempli et

- Volume légal d’heures supplémentaires.

signé par l’intéressé.

- Salaire National Minimum Garanti (SNMG): 10.000 DA

- Copie du contrat de travail.

par mois (100 Euros).

- Copie du permis de travail.

- Rémunération des heures supplémentaires: majoration

- Copie de la carte d’immatriculation auprès de l’amba-

de 50 % du salaire horaire avec récupération de la

ssade.

journée travaillé un jour de repos légal.

- Copie du passeport. - Copie du registre de commerce.

Emploi de personnel étranger

- 8 photos.

Procédure d’obtention du permis de travail

Pour plus de renseignements concernant la procédure

Demande en est faite auprès de l’Agence Nationale de

relative à l’immatriculation au centre de registre de com-

l’Emploi - Service main d’œuvre. Elle doit spécifier la

merce, contacter l’inspection générale du travail:

raison sociale de l’entreprise et les exigences du poste de

Tel: 213-21-659999

travail à pourvoir avec description des missions, elle doit être complétée avec les pièces suivantes:

Sécurité Sociale

- CV et copies certifiées conformes des diplômes, titres et

Il existe un système d’assurance obligatoire géré par la

références professionnelles.

Caisse Nationale d’Assurance Sociale (CNAS). La législa-

- Copies du passeport de l’employé.

tion est la suivante:

- Certificat médical.

-Tout employeur est tenu de s’immatriculer auprès de l’or-

- Contrat de travail.

ganisme de Sécurité Sociale territorialement compétent

- 5 photos d’identité.

dans les 10 jours qui suivent le début de son activité.

- Registre de Commerce de l’employeur.

-Tout employé recruté doit être déclaré par son employeur

- 3 formulaires sont retirés auprès de l’Agence et remplis

auprès de la CNAS dans les 10 jours qui suivent son recru-

comme suit:

tement.

- Formulaire n°1: contrat de travail, rempli par l’employé et signé par l’employeur. - Formulaire n°2: déclaration de travailleurs étrangers, remplie et signée par l’employeur.

50


INVESTIR

EN

ALGÉRIE

Cotisations sociales

se fait au taux de 30 %. Les bénéfices réinvestis dans l’en-

Le taux de cotisation est de 35%, réparti comme suit:

treprise sont, selon certaines conditions, taxés au taux de

- 26% à la charge de l’employeur.

15 %. Dans certains cas, l’IBS est retenue à la source.

- 9% à la charge de l’employé. - Impôt sur le Revenu Global (IRG): Il concerne tous les Conventions de sécurité sociale

revenus perçus par les personnes physiques ayant leur

Des accords ont été signés entre l’Algérie et la France, la

domicile fiscal en Algérie. Le taux d’imposition varie selon

Belgique, la Tunisie et la Roumanie. Ils permettent géné-

le revenu:

ralement aux salariés détachés de rester affiliés à la caisse

- Jusqu’à 60.000 DA: 0 %

de Sécurité Sociale dont ils relèvent dans leur pays. Ces

- De 60.000 DA (600 Euros) à 180.000 DA (1.800 Euros):

conventions ne s’appliquent que pour une durée limitée

10 %

de détachement (e.g: 3 ans pour un Français).

- De 180.000 DA (1.800 Euros) à 360.000 DA (3.600 Euros): 20 %

Emploi de personnel Algérien

- De 360.000 DA (3.600 Euros) à 720.000 DA (7.200

Le contrat peut être conclu pour une durée déterminée ou

Euros): 30 %

indéterminée, à temps plein (40h / semaine réparti sur 5

- De 720.000 DA (7.200 Euros) à 1.920.000 DA (19.200

jours ouvrables) ou à temps partiel (20h / semaine). L’âge

Euros): 35 %

requis pour une activité professionnelle est de 16 ans au

- Au-delà de 1.920.000 DA (192.000 Euros): 40 %

minimum. - Taxe sur l’Activité Professionnelle (T.A.P): Payable par les Heures supplémentaires: elles ne peuvent excéder 20% de

contribuables soumis à l’IBS ou à l’IRG, elle est basée sur

la durée légale de travail et donnent lieu au paiement

le chiffre d’affaires; son taux est de 2,55 %. Elle est

d’une majoration qui ne peut être inférieure à 50% du

déductible du bénéfice imposable.

salaire horaire normal. - Versement Forfaitaire (V.F): Cet impôt est dû par tout Salaire minimum: le salaire de base dépend de la classifi-

employeur établi en Algérie; avec par exemple certaines

cation professionnelle du salarié déterminée par la con-

exonérations. Son taux est de 3 % et diminue chaque

vention collective applicable à l’employeur. Le Salaire

année d’un point. Il est déductible du bénéfice imposable.

National Minimum Garanti (SNGM) correspondant à une durée hebdomadaire de travail de 40h (soit 173,33 h /

- Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA): Elle est perçue au taux

mois) est fixé à 10.000 DA / mois. Le taux horaire est de

normal de 17 %. Il existe un taux réduit de 14 % et un

46,15 DA.

taux réduit spécial de 7 %, pour les biens importés dans le cadre des opérations de SKD et CKD par exemple. Des

LE SYSTEME FISCAL

franchises de TVA sont accordées pour certaines opérations telles que les admissions temporaires ou dans le

La législation algérienne prévoit pour les sociétés les

cas de décisions d’octroi d’avantages, etc.

taxes et impôts suivants - Impôt sur les Bénéfices des Sociétés (IBS): Il est appliqué

- Taxe foncière: Cette taxe est appliquée sur les propriétés

à toutes les sociétés à l’exception des sociétés de per-

bâties et non bâties, à usage d’habitation, commercial ou

sonnes et des sociétés civiles. L’imposition des bénéfices

51


INVESTIR

EN

ALGÉRIE

industriel. On la calcule en multipliant la valeur locative

- De 30.000.001 à 50.000.000: 2,0 %

fiscale au mètre carré (déterminée par voie réglementaire)

- 50.000.001 et plus: 2,5 %.

- Voir code des impôts) de la propriété bâtie par la super-

- Droits d’enregistrement et de timbre:

ficie imposable. La base d’imposition est déterminée après

Cessions d’actions et de parts: 5 %

application d’un taux d’abattement de 2 % par an pour

Baux commerciaux à durée implicitement déterminée:

tenir compte de la vétusté, sans que ce taux n’excède les

2%

40 %.

Echanges d’immeubles: 3 % Transport, cessions et autres mutations à titre onéreux de

- Taxe d’assainissement: cette taxe est établie annuelle-

créances: 5 %.

ment au nom des propriétaires ou usufruitiers qui peuvent

Mutation à titre onéreux des fonds de commerce et de

être poursuivis conjointement ou solidairement pour non

clientèle: 8 %

paiement. Elle varie de 375 DA (3,75 Euros) à 4.000 DA

Parts et portions acquises par licitation de biens mobiliers

(40 Euros), selon la situation géographique de la

en indivision: 5 %, et de biens immobiliers en indivision:

propriété.

10 % et 7 % si la part est acquise par un co-divisaire. Actes de formation, de prorogation et de modification des

- Taxe de publicité foncière: Elle est de 1 % pour les actes

sociétés sans transmission de bien mobiliers ou immobi-

constatant une mutation ou constitution de droits réels

liers: 1 %.

immobiliers autres que les privilèges et hypothèques. Ce

Ventes et autres actes translatifs de propriété ou d’usu-

taux est réduit à 0,5 % dans certains cas.

fruit de biens mobiliers et immobiliers, de droits immobiliers, d’objets mobiliers, de fonds de commerce ou de

- Taxe notariale: Cette taxe est à la charge des usagers, sa

clientèle ainsi que de cession de droit au bail à titre oné-

liquidation et son paiement incombent au notaire. Elle

reux: 5 %.

peut être forfaitaire en général entre 100 à 400 DA (1 à 4 Euros) ou sous forme d’un taux allant de 0,25 à 6 % du montant de la transaction (article 372 code de l’enregis-

Régime fiscal dérogatoire pour les sociétés n’ayant pas d’installation permanente.

trement). Champ d’application - Impôt sur le patrimoine des personnes physiques: sont

Les revenus réalisés par les entreprises étrangères ne dis-

soumises à cet impôt les personnes physiques ayant leur

posant pas d’installation professionnelle permanente en

domicile fiscal en Algérie, il concerne leurs biens situés en

Algérie et les réalisations des prestations de services sont

Algérie ou hors d’Algérie ainsi que les personnes physi-

soumis à une retenue à la source au titre de l’activité

ques n’ayant pas leur domicile fiscal en Algérie, in con-

déployée temporairement dans le cadre de marchés.

cerne dans ce cas leurs biens situés en Algérie.

L’installation professionnelle de l’entreprise étrangère doit avoir un caractère provisoire.

Le taux d’imposition varie selon la fraction de la valeur

Une prestation est considérée comme fournie en Algérie

nette taxable du patrimoine comme suit:

lorsque le lieu d’utilisation effective de la prestation se

- 8.000.000 DA et moins: 0,0 %

situe en Algérie. En cas de location, le critère retenu est le

- De 8.000.001 à 10.000.000: 0,5 %

lieu d’utilisation du bien loué.

- De 10.000.001 à 30.000.000: 1,5 %

Les prestations peuvent revêtir plusieurs formes:

52


INVESTIR

EN

ALGÉRIE

- Montage, réparation ou entretien en Algérie d’un maté-

Pour plus de renseignements concernant le système fiscal

riel, études de toute nature réalisées en Algérie, prospec-

en Algérie, contacter la direction générale des impôts:

tion commerciale effectuée en Algérie, marchés de

avenue du 1er novembre - Alger.

recherche géophysique, de formation professionnelle, fournitures d’informations d’ordre industriel, commercial ou scientifique et fourniture d’études techniques, rede-

REGLEMENTATION BANCAIRE

vances pour brevet et marque de fabrique, honoraires, commissions, etc.

Le Dinar Algérien (DA) peut être converti pour toutes les

- Contrat de management

opérations commerciales avec l’étranger.

Base d’imposition

Les bénéfices produits par des investisseurs étrangers sont

Le chiffre d’affaires taxable est représenté par le montant

transférables par voie bancaire.

des encaissements bruts opérés au titre du marché. En cas de financement partiel de l’investissement par Calcul de l’impôt

apports en numéraires libellés en DA et / ou apports

Le taux de l’impôt retenu à la source est de:

locaux en nature et / ou de financements en DA algériens,

- 24% sur les sommes perçues dans le cadre de marchés

le montant des bénéfices nets à transférer est évalué au

de prestations de services.

prorata des apports extérieurs par rapport à l’investisse-

- 18% sur les sommes payées en rémunération de presta-

ment.

tions de toute nature fournies ou utilisées en Algérie. - 20% sur les sommes perçues dans le cadre d’un contrat

Les investissements réalisés sous forme d’apport en capital

de management.

au moyen de devises régulièrement transférées bénéfi-

Ces retenues à la source forfaitaires dispensent les entre-

cient de la garantie de transfert des revenus correspon-

prises étrangères du paiement de la Taxe sur l’Activité

dant ainsi que du produit de la cession ou de la liquida-

Professionnelle (TAP) et la Taxe sur la Valeur Ajoutée

tion de l’investissement, y compris les plus values du

(TVA).

capital initialement investi.

DAP: Droit Additionnel Provisoire (droit de douanes).

Le transfert des bénéfices au titre des investissements

Applicable aux produits importés et ayant leurs similaires

étrangers est admis par les services du contrôle des

fabriqués en Algérie.

changes. L’autorisation est accordée dans un délai

Il a été institué par la loi de finance 2000 à un taux de 60

maximum de deux mois.

% afin d’accorder aux sociétés nationales un délai de remise à niveau de leur outil de production face à la con-

Le principe de mobilité des capitaux est garanti pour ce

currence internationale. Chaque année, cet impôt

qui concerne les investissements de portefeuille des non-

diminue de 12 %, jusqu’à sa disparition en 2005.

résidents.

La liste des produits concernés par ce droit est établie

Plusieurs banques françaises, arabes et américaines exer-

annuellement par la loi de finance.

cent leurs activités en Algérie; on compte plus d’une dizaine d’établissements bancaires privés dont la majorité du capital est détenue par des ressortissants Algériens.

53


INVESTIR NB: les transferts ne sont autorisés que si l’investisseur présente au préalable la déclaration d’investissement faite par ce dernier auprès des services de l’ANDI.

DISPOSITIF D’ENCOURAGEMENT A L’INVESTISSEMENT

EN

ALGÉRIE

l’Agence Nationale de Développement de l’investissement.

Premier volet: les avantages prévus par l’ordonnance 01-03 Ces avantages résultent en un certain nombre d’exonérations fiscales et parafiscales déterminées selon le régime sollicité. On en distingue deux sortes.

Il est régi par l’ordonnance 01-03 du 20 août 2001 concernant le développement de l’investissement.

Le régime général Il est appliqué aux investissements courants, sans condi-

Cette ordonnance vient consolider le principe de la liberté

tions particulières ni exigences par rapport aux particula-

d’investissement, et offre des garanties fondamentales à

rités du projet envisagé. Ses avantages sont les suivants:

l’investisseur telles que:

- Application d’un taux réduit en matière de droits de

- L’intangibilité des avantages acquis.

douane pour les équipements importés entrant directe-

- Le traitement identique des promoteurs.

ment dans la réalisation de l’investissement.

- La garantie de transfert des revenus et capitaux investis.

- Une franchise de la TVA pour les biens et services entrant

- La possibilité de recourir à l’arbitrage international.

directement dans la réalisation de l’investissement.

- Le non recours à la réquisition administrative.

- Une exonération du droit de mutation à titre onéreux

- La couverture par les conventions et accords internatio-

pour toutes les acquisitions immobilières effectuées dans

naux en matière d’encouragement et de protection des

la réalisation de l’investissement concerné.

investissements. Le régime dérogatoire Dans son premier volet, l’ordonnance fixe les facilitations

Il est appliqué à des investissements particuliers, en raison

et avantages accordés aux projets d’investissements réa-

de leur lieu d’implantation ou de leur caractère straté-

lisés dans les activités économiques de production de

gique. Il s’agit des investissements réalisés dans les zones

biens et de services, y compris:

dont le développement nécessite une contribution parti-

- Les acquisitions d’actifs entrant dans le cadre de création

culière de l’Etat, des investissements entrant dans le cadre

d’activités nouvelles, d’extension de capacités de produc-

de l’attribution de licences et / ou de concessions, ainsi

tion, de réhabilitation ou de restructuration.

que ceux présentant un intérêt particulier pour l’économie

- La participation dans le capital d’une entreprise sous

nationale.

forme d’apports en numéraires ou en nature. - Les reprises d’activités dans le cadre d’une privatisation

Les investissements correspondant à ce régime bénéficient

partielle ou totale ainsi que celles réalisées dans le cadre

d’une série d’avantages plus large, accordée au titre de la

de l’attribution d’une concession et/ou d’une licence.

phase de réalisation et de la phase d’exploitation.

Son second volet met en place deux organes d’encadre-

- Au titre de la réalisation de l’investissement:

ment, qui sont le Conseil National de l’Investissement et

54


INVESTIR

EN

ALGÉRIE

- Exemption du droit de mutation à titre onéreux pour

de l’Investissement. Elle est publiée au Journal Officiel de

toutes les acquisitions immobilières effectuées dans le

la République Algérienne Démocratique et Populaire.

cadre de l’investissement.

Un délai pour la réalisation des investissements visés est

- Epplication du droit fixe en matière d’enregistrement au

convenu préalablement, lors de la décision d’octroi des

taux réduit de deux pour mille (2‰) pour les actes consti-

avantages.

tutifs et les augmentations de capital. - Prise en charge partielle ou totale par l’Etat, après évaluation de l’ANDI des dépenses au titre des travaux d’in-

Deuxième volet: l’encadrement et le suivi de l’investissement

frastructures nécessaires à la réalisation de l’investissement.

Dans son second volet, l’ordonnance 01-03 confit la pro-

- Franchise de la TVA pour les biens et services entrant

motion, l’encadrement et le suivi des investissements aux

directement dans la réalisation de l’investissement, qu’ils

deux organes que sont le Conseil National de

soient importés ou acquis sur le marché local, lorsque ces

l’Investissement ainsi que l’Agence Nationale de

biens et services sont destinés à la réalisation d’opérations

Développement de l’Investissement.

assujetties à la TVA. - Application du taux réduit en matière de droits de

Le Conseil National de l’Investissement - CNI

douane pour les biens importés et entrant directement

Mis en place par le décret exécutif du 01-281 du 24 sep-

dans la réalisation de l’investissement.

tembre 2001 en application de l’ordonnance 01-03, le CNI propose la stratégie et les priorités d’investissement,

Au titre de l’exploitation de l’investissement:

l’adaptation aux évolutions constatées des mesures incitatives pour l’investissement ainsi que toutes décisions et

- Exonération, pendant une période de 10 ans d’activité

mesures nécessaires à la mise en œuvre du dispositif de

effective, de l’Impôt sur le Bénéfice des Sociétés (IBS), de

soutien et d’encouragement de l’investissement.

l’IRG sur les bénéfices distribués, du Versement Forfaitaire (VF) et de la Taxe sur l’Activité Professionnelle (TAP).

Il se prononce également sur les conventions d’investisse-

- Exonération, à compter de la date d’acquisition, de la

ments, les avantages accordés au titre du régime déroga-

taxe foncière sur les propriétés immobilières entrant dans

toire, en liaison avec les objectifs d’aménagement du terri-

le cadre de l’investissement pour une période de 10 ans.

toire, sur les zones à développer, évalue le caractère stra-

- Octroi d’avantages supplémentaires de nature à amé-

tégique des projets d’investissement pour les investisseurs

liorer et / ou à faciliter l’investissement, tels que le report

qui sollicitent le régime dérogatoire, décide des mesures

des déficits et les délais d’amortissement.

incitatives et des avantages à accorder dans le cadre de ces conventions d’investissements et approuve les projets

Enfin, il y a lieu de préciser que pour les investissements

de convention d’investissement lorsqu’ils sont finalisés par

présentant un intérêt particulier pour l’économie du pays

l’ANDI.

mais n’étant pas implantés dans les zones à développer, ou ceux entrant dans le cadre de la concession ou de la

Véritable pouvoir de décision, le Conseil est présidé par le

licence, les avantages qui leur sont octroyés résultent

Chef du Gouvernement, il se compose de tous les minis-

d’une convention signée entre l’investisseur et l’Agence

tres dont le département est impliqué dans le processus

Nationale du Développement de l’Investissement pour le

d’investissement. Tous ses membres siègent intuitue per-

compte de l’Etat, après approbation du Conseil National

sonae et ses travaux sont sanctionnés par des décisions et

55


INVESTIR

EN

ALGÉRIE

des recommandations, dont certaines sont publiées dans

chets uniques, des organismes chargés du foncier destiné

le journal officiel, notamment celles concernant l’appro-

à l’investissement.

bation des conventions d’investissements. Son secrétariat est assuré par l’Agence Nationale de

Les Guichets Uniques Décentralisés - GUD

Développement de l’Investissement.

L’ANDI dispose de structures décentralisées organisées en guichets uniques créés au niveau de la wilaya. Ils regrou-

L’Agence Nationale de Développement

pent en leur sein, les représentants locaux de l’ANDI et

de l’Investissement - ANDI

ceux des administrations et organismes impliqués dans le

Mise en place par le décret exécutif 01-282 du 24 sep-

processus de l’investissement, à savoir les représentants:

tembre 2001 en application de l’ordonnance 01-03,

- Du centre national du registre de commerce.

l’ANDI est un service créé auprès du Chef du

- Des impôts.

Gouvernement. Située à Alger, elle dispose de structures

- Des douanes.

décentralisées regroupées en guichets uniques.

- De l’urbanisme. - De l’aménagement du territoire et de l’environnement.

La mission principale de l’ANDI est de développer, de pro-

- Du ministère du travail.

mouvoir et d’assurer le suivi des investissements.

- Des organismes chargés du foncier destiné à l’investissement.

Elle doit donc informer, orienter et assister les investis-

- Des recettes du trésor et des impôts.

seurs le long de leur parcours, depuis les formalités cons-

- De la Banque d’Algérie (Banque Centrale).

titutives de leurs sociétés jusqu’à la concrétisation de leurs

- Le préposé de l’APC du lieu d’implantation du guichet

projets grâce aux prestations des Guichets Uniques

unique.

Décentralisés qui regroupent les administrations et organismes impliqués dans le processus de l’investissement.

A l’heure actuelle, les guichets uniques décentralisés sont au nombre de six, soit à Alger (Centre), Blida (Centre),

Elle gère également, le dispositif d’encouragement des

Oran (Ouest), Annaba (Est), Constantine (Est) et Ouargla

investissements, en examinant des demandes et en éta-

(Sud).

blissant des décisions d’octroi d’avantages, en négociant et en déterminant des avantages à accorder dans le cadre

Leur mission est de veiller, en relation avec les administra-

des conventions d’investissements, lesquelles conventions

tions concernées, à la bonne mise en œuvre des allège-

doivent être approuvées au préalable par le Conseil

ments et des simplifications des procédures et formalités

National de l’Investissement et en statuant sur l’éligibilité

constitutives des entreprises et des réalisations des

des projets au financement par le biais du fonds d’aide à

projets.

l’investissement, concernant notamment les dépenses relatives aux travaux d’infrastructures.

A ce titre, les représentants des administrations et organismes représentés au niveau du guichet unique sont plei-

Enfin l’ANDI est chargée de la gestion du portefeuille fon-

nement habilités à délivrer directement à leur niveau, les

cier, constitué à partir des actifs résiduels des entreprises

documents requis et à fournir les prestations administra-

publiques dissoutes et destiné à fournir l’assiette foncière

tives liées à la réalisation de l’investissement. En outre, ils

au projet d’investissement. L’attribution de cette dernière

sont chargés d’intervenir auprès des services centraux et

intervient à travers la représentation au niveau des gui-

locaux de leur administration ou organisme d’origine pour

56


INVESTIR

EN

ALGÉRIE Prix hors taxes

lever les difficultés éventuelles rencontrées par l’investis-

Nature

Unité

≠DA

USD

Thermie Thermie Thermie

0,144 0,271

0,002 0,003

-

Kwh Kwh Kwh

1,73 2,66

0,022 0,033

-

100 Litres 100 Litres

2.240 1.200

28 15

-

seur. *Gaz

COUT DES FACTEURS

-Niveau de pression

Salaires bruts moyens

- Haute pression

Salaires bruts moyens

- Moyenne pression

DA

USD

24.00032.000

300-400

--

Industrie / BTPH

12.000156.000

150-195

-

*Electricité

Services

17.60018.400

220-230

-

-Niveau de tension

Secteurs d’activités Hydrocarbures

Les fourchettes englobent la rémunération des cadres, agents de maîtrise et agents d’exécution. Les salaires bruts comprennent les indemnités et primes.

- Haute tension - Moyenne tension

Charges sociales Energie *Carburant Catégories

Taux

Observations

-Essence -Gasoil

Charges patronales

25%

Applicables aux salaires bruts Prix de vente moyen de l’électricité et du gaz. Valable à partir du 01/07/2003

Eaux Transports de marchandises Charges employés

9%

Couverture de la sécurité sociale, retraite et chômage Prix Hors taxes

Catégories

Versement forfaitaire

3%

Applicable à la masse salariale. Le VF diminue de 1% annuellement (extinction prévue pour 2006)

Unité

Industrielle 100 m3

Potable

Observations

DA

UD

2.480

31

-

100 m3 300-2.200 27,5

Les tarifes varient en fonction des volumes consommés

-

T / Km: Tonne Kilométrique - T / Hv: Tonne par heure de vol

57


INVESTIR

EN

ALGÉRIE Prix hors taxes

Prix Hors taxes

Catégories

Unité DA

UD

Routier

T / Km

3

0,025 0,044

-

Ferroviaire

T / Km

0,88 4,32

0,011 0,054

-

T / Hv

48,000

600

-

-

-

-

-

Aérien

Maritime

Les tarifes varient en fonction des itinéraires

La tarification du transport maritime est fixée selon les spécificités de chaque itinéraire et de la nature de la marchandise transportée et de son emballage.

Foncier industriel: offre publique Constructions

Nord

Unité

M_

Unité

*Traditionnel - Gros œuvres - Tous corps d’Etat

M_ M_

*Charpente métallique - Gros œuvres - Tous corps d’Etat

M_ M_

≠DA

USD

13.000 21.040

150-163 263

-

13.000 16.000-17.040

150-163 200-213

-

Les tarifs et prix présentés dans cette publication sont donnés à titre indicatif pour l’année 2003. Pour plus de renseignements, il est conseillé de contacter les entreprises et organismes fournisseurs.

CONTACTS UTILES

Prix hors taxes Nature

Nature Observations

≠DA

USD

7.040

88

-

Ministère Délégué à la Participation et la Promotion de l’Investissement MDPPI Chemin Ibn Badis El Mouiz, El Biar, Alger Tel: 213- (0)21- 929896 Fax: 213- (0)21- 929884 Site Internet: www.mpcr-dz.com

Hauts plateaux

M_

2.480

31

-

Agence Nationale de Développement de l´Investissement - ANDI 28 Rue Ahmed Ouaked, Dely-Ibrahim, Alger Sud

M_

1.200

15

-

Tel: 213- (0)21- 373080 / 81 / 362896 / 97 / 98 Fax: 213- (0)21- 373084 E-mail: information@andi.dz; dzeriguine@andi.dz Site Internet: www.andi.gov.dz

Grand Sud

M_

400

ANDI Juin 2003

58

5

-


L’ECONOMIE

ALGÉRIENNE

© eBizguides

L’ECONOMIE ALGERIENNE

59


L’ECONOMIE

L’ALGERIE EN CHIFFRES

ALGÉRIENNE Pour soutenir cette croissance, un plan de relance économique de trois ans (2001-2004) de 7 milliards de dollars a

AGREGATS MACROECONOMIQUES

été mis en œuvre, s’appuyant principalement sur les grands chantiers, c’est-à-dire sur des investissements publics dans la réalisation d’infrastructures hydrauliques,

L’Algérie a rétabli ses équilibres macroéconomiques après

de routes, de voies ferrées, de logements...Ces dépenses

quatre ans de mise en œuvre de programmes convenus

publiques supplémentaires complètent les dotations bud-

avec le Fond Monétaire Internationale (1994-1998).

gétaires. Un instrument nouveau a permis le démarrage

Elle connaît depuis 2000 une relative embellie financière.

de ce plan triennal: la caisse de régulation instituée pour

Le maintien du solde positif de la balance des comptes

faire face au retournement du marché pétrolier et ali-

courants a contribué à l’augmentation des réserves de

mentée grâce aux excédents fiscaux pétroliers. Ce fond

change qui sont passées de 6,8 milliards de dollars en

disposait en 2002 de 275,5 milliards de dinars à titre de

1998, à 11,9 en 2000, à 17,5 fin 2001, à 23,1 milliards

reliquat accumulé depuis 2000.

de dollars fin 2002, soit environ deux ans d’importations,

Parmi ces chantiers, des projets importants destinés aux

ceci renforçant la position extérieure du pays. La dette

grandes entreprises étrangères, tels que le projet de trans-

extérieure du pays de 30,4 milliards de dollars en 1998 a

fert des eaux du barrage de Taksebt au centre, d’un coût

été ramenée à 22,6 milliards de dollars en 2001. Son

de 500 à 600 millions de dollars.

volume est remonté à 23,1 milliards de dollars à fin 2002, en raison essentiellement de l’appréciation de l’euro par

Par ailleurs, l’Algérie a réalisé également ces dernières

rapport au dollar américain, la monnaie européenne cons-

années des excédents du Trésor. Le solde positif a été de

tituant environ 30% de son encours. Le service de la dette

0,02% du PIB en 2001 et de 1,3% en 2002.

ne représente plus qu’environ 20% des exportations, soit un seuil considéré comme acceptable.

D’autre part, elle enregistre des excédents successifs de sa balance commerciale dus à la quasi-stagnation de ses

L’inflation, du reste, a été maîtrisée. Son taux est passé de

importations et la progression de ses exportations, en

5% en 1998, à 0,3% en 2000, à 4,2% en 2001, à 2% en

raison du maintien de la hausse des prix du pétrole. Les

2002.

échanges commerciaux tournent autour de 28 à 30

Ces résultats positifs créent des conditions favorables à

milliards de dollars annuellement. Les exportations de

l’afflux des investissements étrangers. Néanmoins, la

marchandises ont atteint un pic en 2000: 21,6 milliards de

croissance de l’économie reste modeste. Elle est positive

dollars, avant de retomber à 19,2 milliards en 2001 et

depuis 1997 mais son taux moyen depuis cette date n’est

18,8 milliards de dollars en 2002. Les hydrocarbures con-

que de 3%, une performance considérée comme insuffi-

tinuent à représenter plus de 97% des recettes du pays.

sante pour inverser la tendance en matière de chômage

Les ventes hors hydrocarbures stagnent, elles tournent

dont le taux est estimé actuellement à 30% de la popula-

autour de 500 à 700 millions de dollars annuellement.

tion active. Les experts s’accordent à souligner qu’il con-

Après plusieurs années de stabilité du niveau des importa-

vient de réaliser un taux minimum de 7% annuellement

tions, l’Algérie a enregistré une croissance de 18,5% de

pendant une longue période pour réduire les déficits

ses achats à l’étranger en 2002, avec un volume de 11,7

sociaux (emplois, logements, infrastructures).

milliards de dollars contre 9,9 milliards de dollars en 2001. Il s’agit en effet du plan de relance.

60


L’ECONOMIE

ALGÉRIENNE LES REFORMES

Concernant le taux de change, le dinar a connu une dépréciation par rapport à l’euro de 8,2% en 2002. La monnaie Européenne s’échangeait à 75,36 DA en 2001

L’Algérie table donc sur les réformes structurelles dites de

contre 69,20 DA en 2002. Le dollar américain s’est, lui,

seconde génération pour atteindre son principal objectif

apprécié de 3,2%. Il valait 79,7 DA en 2002 contre 77,3

de croissance élevée et durable à fort contenu d’emplois.

DA à l’exercice précédent. Le dinar s’est déprécié égale-

Elle compte en partie sur l’investissement extérieur pour

ment en 2003. La baisse de la valeur de la monnaie locale

redynamiser la création d’emplois. A cette fin, on attend

est directement liée à l’appréciation de l’euro sur le dollar

l’amélioration du climat d’affaires et la mise à niveau de

sur les marchés de change internationaux.

l’économie.

Les taux d’intérêts appliqués par les banques commerciales ont connu de successives diminutions. La fourchette

Parmi les principales réformes en cours figurent la moder-

est passée de 8-10% pour les taux débiteurs à la fin 2001

nisation du système bancaire et financier, les privatisa-

à 6,5-9% à la fin 2002. La tendance se poursuit en 2003.

tions, la poursuite de la libéralisation des secteurs des télé-

L’objectif de l’autorité monétaire à travers ces baisses est

communications et de l’énergie.

de stimuler l’investissement.

LE SYSTEME BANCAIRE La dette publique constitue une sérieuse préoccupation. On estime qu’elle absorbera 20% des recettes budgé-

La mise à niveau du secteur bancaire et financier constitue

taires au cours des prochaines années ce qui pourrait

une réforme capitale. Parmi les principales actions en

limiter la prise en charge des besoins de la population et

cours de mise en œuvre figurent la modernisation du

l’amélioration de son niveau de vie. Son encours s’est

système de paiement, avec une échéance pour la dématé-

établi en 2002 à 2 424,2 milliards de DA, soit 30 milliards

rialisation fixée à 2005. Cette réforme a pour objectif l’a-

de dollars, contre 2 410,6 milliards de DA en 2001.

mélioration des services bancaires, essentiellement une plus grande rapidité de traitement des opérations et la

Mais comment situer l’Algérie en termes de revenus? Elle

modernisation des banques publiques. Elle est appuyée

est classée comme pays à revenus intermédiaires. Son PIB

par une assistance technique de la Banque Mondiale et de

a atteint 54,7 milliards de dollars en 2001. Par habitant, le

l’Union Européenne. Cette dernière agit à travers le pro-

revenu se situe à 1 750 $.

gramme MEDA, un programme en coopération avec les autorités financières visant la mise à niveau des fonctions

En résumé, malgré une amélioration nette du cadre

bancaires telles que la gestion de trésorerie et la

macroéconomique, les équilibres extérieurs et intérieurs

formation.

restent fragiles. Leur consolidation passe impérativement

Quant à la Banque Mondiale, elle assiste l’Algérie dans

par la diversification des exportations et la poursuite des

l’opération d’ouverture du Capital de la Banque Publique

réformes approfondies. Ces dernières sont en attente

CPA. Cette privatisation partielle destinée à des banques

d’un consensus social.

internationales sera normalement bouclée en 2004. Par

ailleurs,

l’accord

d’association

avec

l’Union

Européenne prévoit le jumelage entre banques locales et banques européennes.

61


L’ECONOMIE

LES PRIVATISATIONS

ALGÉRIENNE Dans le même élan, l’Algérie s’apprête à vendre la troisième licence à un second opérateur privé en janvier

Les privatisations constituent également une réforme

2004. On considère que le potentiel est important, d’où

importante. Les transferts de propriété sont conçus

l’intérêt d’opérateurs internationaux de renom. Au cours

comme moyens de moderniser l’outil de production et de

des cinq prochaines années, 6 millions de lignes GSM sont

préserver l’emploi. Mais elles restent bloquées faute

susceptibles d’être installées. En matière de téléphonie

d’adhésion du partenaire social. Sur ce plan, l’Algérie a

fixe, les communications internationales seront ouvertes à

enregistré des progrès timides. Elle a connu l’ouverture du

la concurrence au plus tard en 2005. Du reste, la sépara-

capital de l’ENAD, au profit du groupe allemand Henkel et

tion entre postes et télécommunications est effective.

Sider, devenu Ispat au profit de la firme indoue LNM,

Algérie Poste est devenue une entreprise publique à

classée quatrième sidérurgiste au monde.

intérêt commercial (Epic). Le nouveau programme du gouvernement consacre un

On enregistre également trois privatisations partielles à

chapitre aux nouvelles technologies de l’information et de

travers la bourse: ouverture du capital de Saïdal (industrie

la communication (Ntic). L’exécutif entend encourager

pharmaceutique), d’Eriad Sétif ( agroalimentaire) et l’en-

l’accès à internet. Il vise à la promotion d’une industrie

treprise de gestion de l’hôtel El Aurassi. Par ailleurs, la

nationale en matière de Ntic, et à créer rapidement un

liquidation des 1 200 entreprises publiques locales, des

pôle de formation et de recherche dans les nouvelles tech-

PME, a donné naissance à 1 000 sociétés au profit de 20

nologies de l’information. La nouvelle ville de Sidi

000 salariés. Mais les grandes privatisations n’ont pas

Abdallah, non loin de la capitale, a été choisie pour abriter

encore commencé.

ce centre d’excellence.

La liste des entreprises privatisables n’a toujours pas obtenu le quitus du partenaire social. Elle prévoyait la

L’ENERGIE

ce-ssion de 300 entreprises sur deux ou trois ans. A des fins de prudence, le nouveau train sera moins ambitieux.

La nouvelle réforme sur les hydrocarbures, elle, reste gelée. Le même texte précise que l’avant-projet de loi sur

LES TELECOMMUNICATIONS

les hydrocarbures n’est pas à l’ordre du jour. L’absence de consensus sur le nouveau partage de la rente pétrolière explique le report de la mise en œuvre des changements.

En revanche, l’application de la réforme du secteur des

En attendant, le département énergie anticipe l’adoption

télécommunications n’a pas connu de difficultés.

de la loi en continuant à appliquer des procédures trans-

L’Algérie a ouvert le secteur de la téléphonie mobile à un

parentes et rapides d’octroi des concessions, d’où un

opérateur privé, le groupe égyptien Orascom, à travers la

intérêt maintenu pour le potentiel minier algérien.

vente de la seconde licence pour une valeur de 730 millions de dollars. Orascom compte déjà 500 000 clients,

L’exécutif entend cependant ouvrir en particulier l’aval

contre 100 000 pour l’opérateur historique Algérie

pétrolier, les segments de la distribution de produits éner-

Telecom.

commerciale

gétiques. Il vise à poursuivre la réforme du secteur de

d’Orascom Algérie vise à atteindre 1 million de clients à la

l’électricité, à travers l’élimination progressive du mono-

fin 2003. Algérie Telecom, lui, a attribué à Sony Ericsson

pole de l’Etat sur la production, la distribution et le trans-

la réalisation d’un réseau GSM de 500 000 lignes, devant

port de l’électricité.

Djezzy,

la

être opérationnel en 2003.

62

dénomination


L’ECONOMIE

INFRASTRUCTURES

ALGÉRIENNE privée, en vue de stimuler et de diversifier les productions destinées aux marchés locaux et d’exportation. »

En matière d’infrastructures, eu égard aux importants

La coopération financière porte sur des domaines tels que

moyens financiers requis pour moderniser les réseaux

la facilitation des réformes visant la modernisation de

routiers et les voies ferrées, le gouvernement entend

l’économie, la mise à niveau de l’information écono-

développer la concession, notamment la formule BOT.

mique, la promotion de l’investissement privé, la prise en

Concernant l’hydraulique, pour assurer les besoins à long

compte des conséquences sur l’économie algérienne de la

terme de la population, l’Algérie a opté pour le dessale-

mise en place progressive de la Zone de Libre Echange

ment d’eau de mer. L’objectif est de réaliser à l’horizon

sous l’angle de la mise à niveau et de la reconversion

2005 des unités d’une capacité globale de 1 million de m3

industrielle.

par jour.

En termes d’importance de l’arrangement, «l’accord

ACCORDS INTERNATIONAUX

d’association conduit à la stabilisation du cadre juridique et institutionnel, ce qui devrait donner à l’investisseur plus d’assurances et plus de visibilité. Il représente un signal fort à l’investissement étranger, mais il impose à l’Algérie

ASSOCIATION AVEC L’U.E.

de définir de nouvelles stratégies d’accompagnement sans lesquelles des pans entiers de l’économie risquent d’être

Toutes ces réformes sont en droite ligne de l’instauration

affectées » souligne M. Amer Yahia, expert en matière de

d’une économie de marché. Elles visent à améliorer

restructuration industrielle, membre de l’équipe de négo-

l’attractivité du marché et à favoriser progressivement

ciations.

l’Algérie dans le commerce mondial. L’accord d’associa-

La signature de l’entente a induit d’ores et déjà une baisse

tion conclu avec l’Union Européenne vise justement à

significative des droits de douane et de TVA qui a amorti

l’accélération des changements. Pour sa mise en œuvre, il

l’impact de la hausse de l’euro sur le coût des importa-

faudra cependant attendre que les parlements des pays

tions. Elle contraint les entreprises locales, essentiellement

membres ratifient l’arrangement. On estime à deux ans le

les PME à entamer des efforts de mise à niveau sous pro-

délai entre la date de signature et la mise en vigueur de

gramme de l’Union Européenne ou du Département de

l’accord. En un mot, il vise la suppression des restrictions

l’Industrie.

aux échanges.

Le volet politique de l’accord prévoit des garanties en

Par ailleurs, l’arrangement prévoit le développement de la

matière de respect des droits de l’homme, une coopéra-

coopération économique à travers notamment un dia-

tion dans la lutte contre la corruption et le blanchiment

logue économique régulier entre les deux parties qui cou-

d’argent, ce qui devrait améliorer le climat des affaires.

vrent tous les domaines de la politique macroéconomique des échanges d’information. Le volet coopération industrielle énonce que « l’accord vise à encourager la coopération entre les opérateurs des deux parties, valoriser les efforts de modernisation et de restructuration de l’industrie, favoriser le développement de petites et moyennes entreprises, encourager le développement d’un environnement favorable à l’initiative

Principaux partenaires à l’importation 1 France 2 Espagne 3 Italie

63


L’ECONOMIE

4 Etats-Unis 5 Allemagne

ALGÉRIENNE négociations de la consolidation des tarifs douaniers, du degré d’ouverture des différents segments des services et d’une transposition des règles de l’OMC sur la propriété intellectuelle dans la législation locale. Par anticipation, ces discussions induisent la poursuite de la tendance à la

Principaux partenaires à l’exportation 1 Italie 2 Etats-Unis 3 France 4 Espagne 5 Allemagne

L’ADHESION A L’OMC

baisse des droits de douane et la suppression progressive des mesures tarifaires de protection de la production nationale tel que le droit additionnel provisoire réduit chaque année de 12% et appelé à disparaître en 2006. Elles induisent déjà des changements institutionnels, en voie d’adoption au Parlement, pour lutter de manière plus efficace contre la contrefaçon, la concurrence déloyale, l’informel et les autres pratiques anticoncurrentielles qui se sont généralisées dans le pays et qui constituent un sérieux obstacle à l’intégration de l’Algérie dans l’économie mondiale.

INTEGRATION REGIONALE

L’accord d’association n’a pas abordé le volet services. Il a

Ce processus d’insertion dans le commerce mondial

été convenu qu’il sera abordé dans le cadre de l’OMC.

s’accompagne d’efforts régionaux d’intégration économique. L’Algérie entend adhérer à la Zone de Libre

Avec l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), les

Echange arabe et profiter de sa position géostratégique

négociations se poursuivent. L’adhésion de l’Algérie à

privilégiée, aux portes de l’Europe.

l’OMC est attendue pour le premier semestre 2004. En

En ce sens, elle reste très active au sein de l’Union

fait, le processus d’accession a suivi plusieurs étapes.

Africaine. Etant l’un des architectes de l’initiative africaine

L’Algérie a déposé un mémorandum en 1996 qui consiste

Nepad, l’Algérie s’impose d’être à l’avant-garde sur le

en une présentation de la politique économique et com-

continent en matière de droits de l’Homme. En clair, cette

merciale du pays. Ce texte a été réactualisé en juillet

chance de l’Afrique de sortir de son isolement, du cercle

2001. L’étape préliminaire a consisté à répondre aux

de la pauvreté, de l’endettement et de la récurrence des

questions, plus de 500 interrogations des pays membres

conflits se résume à attirer les investissements privés occi-

essentiellement des Etats Unis et de l’Union Européenne,

dentaux, sous l’appui politique et financier des pays les

sur le régime du commerce extérieur algérien. Les vérita-

plus riches de la planète, en contrepartie de l’engagement

bles négociations ont débuté en avril 1998 avec la tenue

des pays africains à respecter les droits de l’Homme, l’état

de la première réunion du groupe de travail, la seconde a

de droit et les principes de bonne gouvernances.

eu lieu le 7 février 2002. Elle a porté en particulier sur le

Dans ce contexte, l ‘Algérie a proposé des projets régio-

calendrier de révision législative destiné à rendre la régle-

naux structurants qui tendent à une plus grande intégra-

mentation du pays conforme aux accords de l’OMC. La

tion économique du continent: le gazoduc Nigéria-Algérie

même année, l’Algérie devait déposer ses offres initiales

et l’achèvement de la Transsaharienne.

en matière de tarifs et de services. Il est question dans ces

64


L’ECONOMIE

PMI-PME, MOTEUR DE L’INVESTISSEMENT

ALGÉRIENNE La PME privée dans ce créneau participe à 38% de la valeur ajoutée du secteur.

Le dynamisme de l’économie nationale provient actuelle-

Le secteur privé est, du reste, fort présent dans le bâti-

ment surtout du secteur privé. Ce dernier a assis au cours

ment. Il y emploie 209 000 salariés. On estime à 90% la

de ces dernières années sa prédominance. Il contribue à

part du secteur privé dans la réalisation de logements

hauteur de 73,7% du PIB hors hydrocarbures et 53,6% de

dans le pays.

la valeur ajoutée globale. Le secteur privé est prépondérant notamment dans l’agriculture, les industries agroali-

Concernant les Investissements Directs Etrangers (IDE), ils

mentaires, le commerce, les transports, le bâtiment et la

s’orientent essentiellement vers la branche hydrocarbures.

sidérurgie. L’agroalimentaire draine une bonne partie des

Hors hydrocarbures, la CNUCED a classé l’Algérie au troi-

investissements privés. Le dynamisme du secteur privé

sième rang en Afrique en 2001, après l’Afrique du Sud

constitue l’un des leviers de la croissance. En fait, l’essen-

(6,7), le Maroc (2,7), en matière d’accueil des IDE avec 1,2

tiel des investissements dans le pays est réalisé par le sec-

milliard de dollars US. En 2000, le montant était de 400

teur privé. L’agence chargée de la promotion de l’investi-

millions de dollars contre 500 millions en 1999. Les IDE

ssement a enregistré depuis sa création fin février 2001,

restent donc faibles. Ce qui est sûr, à moyen terme, c’est

40 000 dossiers d’investissement, principalement natio-

que les hydrocarbures continueront à drainer entre 1 et 2

naux et privé d’un montant de 40 milliards de dollars US,

milliards de dollars au moins annuellement. Toujours hors

devant créer 1,5 million d’emplois dont 10% ont été

hydrocarbures, les progrès dans la libéralisation des sec-

lancés. Ces chiffres montrent que le potentiel de croi-

teurs tels que les transports et l’hydraulique vont progre-

ssance des investissements reste important. Par ailleurs,

ssivement infléchir la tendance.

les considérables liquidités détenues par les banques publiques sont appelées à être orientées, sous exhortation de la valeur des pouvoirs publics, vers le financement des projets des promoteurs privés. Il suffit cependant que les

PARTENARIATS: LES SUCCESS STORIES ISPAT ET HENKEL

établissements bancaires jouent de manière plus efficiente leur fonction d’intermédiaire pour que la somme de do-

Dans cette course aux engagements étrangers, les PME

ssiers se traduise en une multitude de projets productifs

privées attirent de plus en plus d’investissements en par-

de biens et services, créateurs d’emplois.

tenariat. Tel est le cas du groupe Othmani. Outre un accord de franchise avec la multinationale Coca Cola pour

Il convient de souligner qu’à la source du dynamisme du

la production de sodas au centre, le groupe a conclu un

secteur privé se trouve la PME. En effet, l’entreprise privée

contrat avec la firme suédoise Scania pour l’assemblage

dans le pays est fondamentalement de type PME familiale.

de véhicules industriels en Algérie. Le premier véhicule

Elles étaient en 2001 au nombre de 180 000 et emplo-

sortira des chaînes de montage en principe en juillet

yaient 732 000 salariés. Il s’agit quasiment de petites

2003. Tel est le cas également de la société Djurjura avec

entreprises: 93% de ces PME ont un effectif qui ne

Danone, du groupe Yahiaoui avec Sodige (Yoplait) pour la

dépasse pas 9 travailleurs.

fabrication de yaourts.

L’investissement privé se concentre également dans le

Mais au départ, les alliances se sont conclues avec des

secteur pharmaceutique. On y recense une dizaine de pro-

sociétés publiques. Le groupe indien LNM a acquis une

jets d’un coût global d’environ 100 millions de dollars.

participation de 70% dans le capital de Sider, entreprise

65


L’ECONOMIE

ALGÉRIENNE

publique spécialisée dans la production de rond à béton,

cain et européen. Naftec produit également 305 000

un produit très demandé eu égard au boom de la cons-

tonnes par an de bitumes, 192 000 tonnes de lubrifiants

truction, actuellement en grande partie importée, à un

et 191 000 tonnes d’aromatiques. Elle poursuit un pro-

million de tonnes par an.

gramme de réhabilitation des installations d’un coût de

Le partenariat avec ce groupe international constitue un

800 millions de dollars pour rendre conformes le gasoil et

cas d’école car il a été mené avec l’appui du syndicat d’en-

les essences exportées aux normes internationales en

treprise.

vigueur en 2005. La Naftec a lancé, du reste, un appel

Autres cas d’école: la firme Henkel qui a conclu un accord

d’offres pour la réalisation d’une raffinerie de condensat

de partenariat avec l’entreprise publique Enad pour la

de 5 millions de tonnes, en partenariat.

reprise des complexes de détergents avec une part de

Naftal, filiale également à 100% de Sonatrach, elle, est

marché d’environ 40%. Cette performance a été réalisée

spécialisée dans la distribution des produits énergétiques.

après des investissements de l’ordre de 15 millions de

Elle a réalisé près de 2 milliards de dollars en 2001. La

dollars dans la réhabilitation des installations et après de

Naftal dispose de 700 stations services. La même année,

sérieux efforts de marketing.

elle a commercialisé 6,6 millions de tonnes de carburants, 1,4 millions de tonnes de GPL, 303 000 tonnes de bitumes

L’ENERGIE, LA LOCOMOTIVE DE L’ECONOMIE

et 99 000 tonnes de lubrifiants. Elle a exporté vers les marchés internationaux 40 000 tonnes de carburants pour aviation et marine, 18 000 tonnes de gaz butane vers la Tunisie et 9 000 tonnes d’huiles usagées vers la Grèce.

En dépit d’un potentiel hors hydrocarbures parmi les plus

Sonelgaz, entreprise publique détenue à 100% par l’Etat,

prometteurs de la zone Afrique du Nord, l’Algérie conti-

est chargée de la production et de la distribution d’électri-

nuera à tirer pendant de nombreuses années l’essentiel de

cité et de gaz. Elle dispose d’une capacité installée de

ses ressources de la croissance du secteur des hydrocar-

6000 MW parmi les plus importantes d’Afrique du Nord.

bures. Cette branche représente 41% du PIB. Elle procure

Sonelgaz a à son actif l’électrification à 95% du pays.

97% des recettes en devises du pays et participe à hau-

Grâce à l’entité constituée entre Sonelgaz et Sonatrach,

teur de 77% des entrées fiscales du pays. Sonatrach, la

ACE, elle a dans son portefeuille de projets la réalisation

compagnie publique détenue à 100% par l’Etat, est

des câbles sous-marins Algérie-Espagne, Algérie-Italie,

classée douzième compagnie au monde et première en

destinés à l’exportation d’électricité vers l’Europe. © eBizguides

Afrique. Elle est le premier exportateur mondial de condensat, le second en GNL et GPL, le troisième en gaz. Le plan de développement de Sonatrach 2003-2007 prévoit des investissements de l’ordre de 23,5 milliards de dollars dont 75% dans l’amont. Il inclut les projets de gazoducs Algérie-Espagne, Algérie-Italie qui sont considérés comme prioritaires par la commission européenne. Parmi les entreprises les plus importantes du secteur, on trouve la Naftec, la Naftal et la Sonelgaz. La Naftec, filiale à 100% de la Sonatrach, dispose d’une capacité de raffinage de 22 millions de tonnes par an. Elle exporte 14 millions de tonnes annuellement vers les marchés améri-

66

L’informatique a connu un grand développement


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE

© eBizguides

AGROALIMENTAIRE

67


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE

AGRICULTURE & AGROALIMENTAIRE

dispose le secteur, les politiques économiques envisagées et les impacts nationaux et régionaux sur le type d’agriculture à envisager. Dans cette perspective, le Plan National

La crise qu’a connue l’agriculture en Algérie dès les

de Développement Agricole (PNDA) a vu le jour en avril

années 1970, marquée par des difficultés d’approvisio-

2000. Ce plan devait assurer entre 2000 et 2004 une aug-

nnement des régions en produits agricoles, a contraint les

mentation des niveaux de production, de productivité, et

décideurs à libéraliser progressivement le secteur. Il a

une amélioration de la sécurité alimentaire du pays,

donc fallu dégager une stratégie de lutte contre l’insécu-

notamment concernant les produits essentiels pour la

rité alimentaire et enclencher la relance de l’agriculture.

subsistance alimentaire des Algériens.

Cette dernière a donné lieu à un démantèlement des Exploitations Agricoles Publiques, ainsi que des Domaines Agricoles Socialistes pour les transformer en EAC et EAI

PNDA: DES RESULTATS ACCEPTABLES

(Exploitations Agricoles Collectives et Individuelles) à gestion privé. Réduire la dépendance alimentaire et créer

Le PNDA vise également à la modernisation des structures

davantage d’emplois a toujours été le challenge des res-

agraires et des exploitations agricoles et encourage les

ponsables en charge du secteur.

investissements productifs. Les principales actions retenues dans le programme du PNDA concernent la mise en

L’APPROFONDISSEMENT DES REFORMES UNE NECESSITE

valeur, la reconversion des systèmes de production, la réhabilitation des espaces ruraux et agricoles dégradés, la valorisation des ressources naturelles et leur exploitation rationnelle. Le dispositif doit contribuer aux besoins du

Trois décennies après, le bilan, malgré quelques perfor-

marché intérieur par la promotion des productions défici-

mances, demeure en deçà des attentes. De plus, l’agricul-

taires à l’origine de cette dépendance alimentaire.

ture reste encore tributaire des aléas climatiques et du

L’exportation figure, en outre, parmi les objectifs assignés

poids des mutations. Ce constat peu reluisant a donc

à ce plan. Ce dernier se veut un cadre privilégié pour la

nécessité l’approfondissement des réformes. L’Algérie

mise à niveau du secteur agricole et alimentaire et pour

devra en une moderniser son agriculture pour étre au

promouvoir, de façon durable, le monde rural, ce qui

rendez-vous à la création de la Zone de Libre Echange

explique la nouvelle appellation PNDAR (Plan National du

avec l’UE (Union Européenne) vers 2010 et de réussir son

Développement Agricole et Rural). Les programmes

adhésion à l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce).

dégagés ont pour but d’améliorer l’étendue végétale de

Cette adhésion s’inscrit dans un processus de réformes

l’Algérie et de porter le taux de reboisement au nord de

économiques visant à asseoir une politique de développe-

11 % à 13 %, en privilégiant les plantations utiles et éco-

ment, fondée sur la diversification de l’économie natio-

nomiques. A travers la mise en valeur des terres et l’amé-

nale et la mise à niveau de l’outil de production.

lioration du potentiel de production par la voie de la con-

L’agriculture est régie par un accord spécifique qui couvre

cession, les concepteurs du plan comptent atteindre un

les produits agricoles et agroalimentaires, et traite les

taux d’accroissement de la Surface Agricole Utile (SAU) de

questions liées à l’accès aux marchés, aux soutiens

plus de 7 %, soit 120 000 hectares par an durant la

internes et aux subventions concernant les exportations.

période 2000-2004 et la création de quelques 500 000

Une chose est certaine, le développement agricole reste

emplois. Il est à noter que le mode de financement du

en forte corrélation avec les potentialités et atouts dont

PNDAR repose sur le budget de l’Etat et partiellement sur

68


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE

les ressources propres mobilisées par les exploitations

tion avec les espaces afro méditerranéen, européen, amé-

agricoles et les promotions du secteur par le biais des cré-

ricain et asiatique. L’Algérie pourra, de ce fait, profiter

dits octroyés par le système mutualiste de la CNMA

d’un transfert de technologie et bénéficier des échanges

(Caisse Nationale de la Mutualité Agricole), les CRMA

dans le domaine de l’Agriculture. La professionnalisation

(Caisses Régionales de la Mutualité Agricole) et la BADR

de l’encadrement est également considérée comme l’une

(Banque Algérienne de Développement Agricole). Trois

des priorités dans le cadre de ce plan. L’Etat a, par ailleurs,

ans après sa mise en œuvre, le PNDAR a suscité un

opté pour un droit d’exploitation matérialisé par la con-

engouement voire un espoir pour certains agriculteurs, en

cession. Le projet de loi sur le foncier agricole a été, d’ores

effet, plus de 160 000 exploitations ont adhéré à cette

et déjà, élaboré et attend son cheminement parlementaire

stratégie gouvernementale. Bien que ce chiffre soit appré-

habituel avant sa mise en œuvre sur le terrain. Sur les 8

ciable, il n’en demeure pas moins faible en comparaison

millions d’hectares de la SAU du pays, seuls 2,5 millions

au nombre d’exploitations recensées, évaluées à plus d’un

appartiennent à l’Etat. Le Conseil National Economique et

million dont 470 000 adhérentes à la chambre d’agricul-

Social (CNES), dans sa note de conjoncture du 2ème

ture et aux associations professionnelles agricoles. De

semestre 2002, concède que le secteur dépend énormé-

nombreux investisseurs se sont manifestés pour des pro-

ment des facteurs climatiques. L’agriculture a connu une

jets liés à la modernisation de leurs exploitations et le ren-

croissance de -1,3 % après les 13,2 % enregistrés entre

forcement de leurs capacités de production. Cette dyna-

2000 et 2001. La filière céréaliculture a subi une baisse de

mique a été consolidée par la mise en application du Plan

7 millions de quintaux (qx) par rapport à l’exercice 2000-

de Soutien à la Relance Economique (PSRE) initié par le

2001, soit une production de 26 millions de qx. En 2002,

Président de la République Abdelaziz Bouteflika. Le sec-

38 huileries, 11 confiseries, etc., ont été créées. Le pro-

teur a bénéficié dans ce sens, d’un concours financier sup-

gramme du PNDAR, selon l’analyse du CNES, a permis

plémentaire de 65 milliards de DA (dinars algériens) pour

l’accompagnement de 181 000 exploitations. L’Algérie

la période 2001-2004. Tous les ingrédients sont, en prin-

reste, toutefois, le troisième importateur mondial de céré-

cipe, réunis pour que l’agriculture joue son rôle dans la

ales. Le pays continue à importer du sucre, de la poudre

croissance globale et le développement économique et

de lait, etc.

social de l’Algérie.

CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT Le role de l’agriculture

AGROALIMENTAIRE Un sous-secteur porteur Le secteur de l’agroalimentaire constitue l’une des activités qui peut contribuer à la croissance économique sans

Durant la période 1989-2000, le secteur agricole a, faut-il

compter les hydrocarbures. Cette production diversifiée a

le souligner, participé à hauteur de 10% en moyenne au

connu une hausse considérable ces dernières années. Les

PIB (Produit Intérieur Brut). Le taux de croissance a

perspectives d’exportation commencent déjà à se concré-

dépassé 3% pendant la décennie 90. L’agriculture

tiser. L’encouragement du privé à travers le PNDAR et

emploie, selon les statistiques officielles, près de 21 % de

l’implication dans la production de nombreux importa-

la population active totale. Sur un autre registre, le volet

teurs en produits alimentaires ou agroalimentaires, ont

du partenariat occupe une place importante dans le

permis l’émergence de ce nouveau secteur. Le noyau

PNDAR. C’est un cadre idéal pour développer la coopéra-

d’une véritable industrie agroalimentaire vient donc de se

69


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE

LA PECHE ET L’AQUACULTURE EN ALGERIE

former. C’est un secteur porteur qui peut intéresser les investisseurs étrangers, les besoins en Algérie étant considérables. Depuis cinq années, ce créneau est devenu l’un des moteurs de la croissance du secteur privé dans le pays. L’industrie agroalimentaire se concentre pour le moment sur certaines filières notamment la céréaliculture qui a connu une explosion du nombre des minoteries ; le

UN POTENTIEL PROPICE ET DES CHANCES CRÉATRICES

nombre de nouveaux moulins crées a dépassé les 300. La laiterie, la tomate, les eaux minérales, le raffinage de

L’Algérie dispose d’un potentiel économique très impor-

sucre, etc., sont autant de filières dans lesquelles a investi

tant dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture. Au

le privé algérien. Le taux d’engagement de ces investis-

vu de la richesse disponible, le ministère de la pêche et des

seurs va crescendo. Des exemples d’investissements étran-

ressources halieutiques a entrepris de grandes opérations

gers en Algérie illustrent parfaitement l’intérêt que suscite

de développement, basées sur une stratégie d’exploitation

ce secteur émergent.

durable des ressources naturelles disponibles ainsi que la

Il s’agit, en l’occurrence, de Danone qui a repris les laite-

promotion et la modernisation des activités de soutien

ries de Djurdjura dans la wilaya de Bejaia (Kabylie), le

liées à la pêche et à l’aquaculture.

groupe Sud Africain Wonderfood sous la marque Loya; la Fromagerie Bel a, quant à elle, crée une filiale en Algérie en sous-traitant avec un industriel algérien. Le groupe Castel a monté deux usines de boissons gazeuses et s’intéresse à des investissements dans des eaux minérales et

POTENTIALITES DU SECTEUR DE LA PECHE ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES

dans la biscuiterie. © eBizguides

- Une façade maritime de plus de 1 280 km de côte. - Une surface maritime sous juridiction nationale de près de 9,5 millions d’hectares, réservée à l’exercice de la pêche maritime. - Une superficie de plans d’eau naturels et artificiels repartis sur tout le territoire national destiné à l’aquaculture évaluée à 100 000 hectares. - Une biomasse considérable de 500 000 tonnes. - Une importante réserve en poissons migrateurs et d’autres espèces à grande valeur marchande (le thon rouge, le poisson blanc, le poisson bleu, le coquillage...). - Environ 600 espèces d’algues marines dont l’utilisation est diverse et multiple à la fois (médecine, produits cosmétiques, agriculture, irrigation et les produits pharmaceutiques...). Les vagas du sud

70

- D’importantes réserves de corail rouge et d’éponges.


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE LA PECHE ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES Principes généraux

L’INVESTISSEMENT DANS LE SECTEUR DE LA PECHE ET DE L’AQUACULTURE L’INVESTISSEMENT ET LA COOPERATION

Une pêche économique, une pêche durable, une pêche

Afin de concrétiser les objectifs stratégiques du secteur, le

responsable, une pêche intelligente, une pêche intégrée,

ministère de la pêche et des ressources halieutiques a éla-

une pêche professionnelle, une pêche écologique.

boré une carte géostratégique qui fixe les domaines de coopération, notamment:

Objectifs La coopération institutionnelle - L’augmentation et l’augmentation de la qualité et du ratio alimentaire du citoyen algérien à moyenne de 6,2 kg

- Le soutien de l’encadrement de gestion durable des res-

/ h par an.

sources halieutiques.

- La création de nouveaux emplois.

- La mise en place d’une instance scientifique chargée de

- La participation à la promotion des exportations hors

réfléchir sur les principales préoccupations du secteur.

hydrocarbures, en générant de nouvelles recettes en

- L’augmentation du niveau d’efficacité de la formation

devises.

dans le secteur et la mise à niveau des marins pêcheurs.

- La contribution à la sédentarisation des populations dans

- La mise en exécution des conventions dans le cadre de

les régions isolées.

la coopération.

- La promotion et le soutien à l’investissement national et - La participation à la sécurité alimentaire.

La coopération économique et financière

Axes de développement

- Mise en place d’un programme d’investissements directs

étranger.

ou en partenariat avec les opérateurs algériens. - Le développement de la pêche et de l’aquaculture.

- Mise en place d’un système de crédit bancaire et de

- La mise en valeur et la modernisation de la pêche artisa-

financement en faveur des partenaires.

nale. - Le soutien des activités en amont et en aval de la production.

CRENEAUX D’INVESTISSEMENTS

- L’amélioration de la capacité des infrastructures portuaires.

Industrie et répartition navale

- Le renouvellement et la modernisation de la flottille de pêche.

- Réhabilitation et relance d’entreprises publiques de construction et de répartition navale.

71


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE

- Création d’entreprises spécialisées dans la construction et la répartition navale.

Vente d’engins de peche et d’aquaculture

Peche maritime, peche au large et peche océanique - Introduction d’unités industrielles et semi-industrielles dont la production sera destinée à l’exportation et qui favorisera la pêche aux poissons blancs, aux crustacés, aux

- Création d’entreprises spécialisées dans la fabrication et

mollusques...

la vente d’engins de pêche et d’aquaculture.

- Encadrement de l’exploitation du corail et des spongiaires dans un cadre responsable et durable.

Marier culture et aquaculture continentales et sahariennes

La peche au Thon

- Création d’entreprises spécialisées dans la conchylicul-

- Exploitation des grands migrateurs halieutiques en par-

ture.

tenariat.

- Soutien aux unités de fabrication d’aliments de poissons. - Création de fermes d’élevage de poissons d’eau de source et d’eau de mer.

PRINCIPALES COMPAGNIES

- Soutien à l’exploitation en pisciculture dans les zones rurales.

ABC (Atlas Bottling Corporation)

- Soutien aux établissements d’élevage de poissons d’ornement.

M. Djamel Mehri, PDG M. Abdallah Hamdane, DG

Conditionnement, commercialisation et transformation des produits de peche et d’aquaculture

Zone Industrielle de Rouiba, Alger Tel: 213- (0)21- 811864 / 1755 Fax: 213- (0)21- 813433 E-mail: abcdg@netcourrier.com

- Création et gestion des halles de pêche. - Création de centre de conditionnement de produits de

- Secteur: Boissons gazeuses

pêche obéissant aux normes d’hygiène internationales en

- Date de création: 27 mars 1995

vigueur.

- Capital: 20 M$

- Création de centres de production (transformation) sous

- Chiffre d’affaires: 38 M$

contrôle douanier afin de faciliter les opérations d’expor-

- Nombre d’employées: 1.100

tation. - Création de halles de stockage pour absorber le surplus de production destiné au marché national et à l’exporta-

ABC, entré en production en 1998, fabrique et commer-

tion.

cialise les produits de la gamme Pepsi Cola : Pepsi,

- Création de fabriques de glaces et acquisition de

Mirinda Orange et Citron, et 7Up. ABC possède 2 unités

camions isothermes.

de production, Sétif et Alger, cette dernière comptant pour 70% de la production globale du groupe. ABC commercialise ses produits à travers deux canaux de distribu-

72


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE

tion: la vente directe grâce à une flotte de 60 camions jus-

dédiée à l’exportation (Alchemtrade) et 1 aux affaires

qu’aux points de vente et la vente indirecte, en passant

sociales (Cajas).

par des dépositaires et distributeurs. L’adaptation aux

En 2001, ASMIDAL produisait 290 M de Tonnes d’Engrais

besoins du marché se traduit notamment à travers la con-

Azotés dont 115 M de Tonnes étaient exportées, 252 M

ception de nouveaux formats d’emballages entièrement

de Tonnes d’Engrais Phosphatés et 585 M de Tonnes

fabriqués par ABC.

d’ammoniac dont 386 M de Tonnes étaient exportées, ce

Grâce à ses récents investissements et une politique mar-

qui a engendré un chiffre d’affaire total de 130 M$.

keting plus agressive et mieux orientée vers la demande

ASMIDAL cherche aujourd´hui à se développer autour de

locale, Pepsi est devenu le leader des boissons cola dans le

2 axes:

pays. La société, qui produit plus de 100 millions de

- Mise à niveau du potentiel industriel existant avec exten-

litres/an toutes boissons confondues, compte, à travers un

tion des capacités.

investissement de plus de 10 millions d’euros sur 5 ans,

- Réalisation de nouvelles capacités de production

étendre et diversifier sa gamme de boissons, à l’image de

d’ammoniac d’urée, d’UAN et d’acide phosphorique en

l’entrée d’ABC en septembre 2003 sur le marché de l’eau

partenariat.

en bouteille sous la marque « Daouia ».

Pour cela, ASMIDAL recherche des groupes industriels étrangers disposés à investir, à apporter la technique, le financement et le management.

ASMIDAL M. Hasnaoui, PDG

Groupe Cevital spa

Route des salines BP 326, Annaba Tel: 213- (0)38- 52 3002 / 2990

M. Issad Rebrab, PDG

Site Internet: www.asmidal-dz.com

Ilot D No 6 Zhun Garidi, Kouba, Alger Tel: 213- (0)21- 563666 / 80 / 90 / 563802

- Secteur: Production, commercialisation,

Fax: 213- (0)21- 563824

développement d’engrais, de l’ammoniac et des dérivés - Chiffre d’affaires: 130 M$

- Secteur: Agroalimentaire

- Nombre d’employées: 1850

- Date de création: 1971

- Part de marché: 1er exportateur d’ammoniac dans le

- Capital: 7,5 md DA

bassin méditerranén, dans le monde Arabe et dans

- Chiffre d’affaires: 36 Md DA ($ 430 million)

l’Afrique, 7ème exportateur d’ammoniac dans le monde.

- Nombre d’employées: 3500

Le groupe ASMIDAL compte avec 9 filiales: 2 spécialisées

Cevital regroupe 25 filiales réparties dans les secteurs de

dans l’engrais et l’ammoniac (Fertial et Azofert), 1 en tri-

la Métallurgie, communication, distribution automobile,

polyphosphate de sodium (Kimial), 1 en maitenance

transport maritime, terrestre et industrie agro-alimentaire.

industrielle (Somias), 3 unités de distribution (Afertrade,

Cevital spa Industrie agro-alimentaire, créé en 1998, est

Afertrade Unité Est, Afertrade Unité Ouest), 1 filiale

aujourd’hui l’une des principales activités de la société. L’Algérie est passée du stade d’importateur à celui d’exportateur dès la mise en production de la raffinerie d’huile

73


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE

Cevital en 1999. Sa capacité est de 1800T/j soit 550.000T/an. D’autres unités de production sont en acti-

GBA Groupe Boissons d’Algérie

vité: la margarinerie en production depuis Déc. 2001 avec 150.000 T/an de capacité, la raffinerie de sucre mise en

M. Boukeffa Mohamed Tayeb, PDG

production en Oct. 2002 avec une capacité de 660.000

21 rue Bellouchet Mouloud, Hussein Dey, Alger

T/an. Extension à 1m T/an en 2003, quatre silos (graines

Tel: 213- (0)21- 231619

oléagineuses et céréales, sucre roux, sucre blanc, silos

Fax: 213- (0)21- 231401 / 1815

tourteaux de soja tournesol), une raffinerie de sucre. Les investissements sont couverts à 70% par les fonds propres

- Secteur: Boissons

de la société.

- Date de création: Janvier 1999 - Capital: 2 M$

Projets 2004: Une unité de trituration de graines oléagi-

- Chiffre d’affaires: 30 M$ (2002)

neuses et d ‘extraction d’huile prévue avec une capacité

- Nombre d’employés: 2395 (au 31/12/2002)

de 1,8 m T/an; une minoterie semoulerie; une unité d’aliments de bétail; une unité de pâtes alimentaires et céréales; une unité eau minérale et boissons carbonatées; une

Le GBA a pour mission la production, la commercialisa-

unité savonnerie; une unité de préfabriqués industriels,

tion, l’exploitation et le développement des Boissons

une unité de verre plat et verre creux; une unité de distri-

Gazeuses, Sirops, Eaux Minérales, Bières et les Extraits

bution directe complétée par l’installation de 50 centrales

Aromatiques.

d’achat pour alimenter ses futurs super et hypermarchés.

Le GBA dispose de 11 unités de production, dont 10 éri-

Tous ces projets permettront au groupe de continuer à

gées en filiales: 4 Brasseries situées à Réghaïa, El-Harrach,

percer le marché de l’export. Cevital s’intéresse aussi à l’a-

Oran et Annaba; 4 Sources d’Eaux Minérales: Saida,

griculture et souhaite conclure de nouveaux partenariats.

Batna, Mouzaia et Ben Haroun; 2 Limonaderies: Didouche

Le groupe projette notamment d’investir dans la produc-

Mourad et Tolga; 1 Unité d’Extraits Aromatiques: Réghaïa

tion laitière et dans les arbres fruitiers.

D’autre part, 4 centres de distribution sont rattachés au

Le groupe compte investir chaque année près de 60 m

GBA et à ses filiales.

USD.

Il existe 15 autres centres de distribution implantés sur tout le territoire national essaimés en 1998 et transférés par contrat de location ou gérance libre aux travailleurs. Pour atteindre les objectifs fixés, le GBA a conçu un plan d’actions pour la période 2003/2004 qui lui permettra de développer son activité dans le secteur des boissons. Au cours de cette période, le GBA a retenu un plan d’investissements de plus de 10,6 M$ (dont 3 M$ réservés aux © eBizguides

nouveaux emballages).

Usine Cévital à Béjaïa: un modèle industriel algérien

74


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE

GIPLAIT

Projet de lancement d’une unité d’aliments de bétails (coût: 5M$) ainsi que de silos de stockage (coût: 9M$)

M. Nourredine Boudjema, PDG

pour 2004. L’expérience et les besoins du marché renfor-

Tel: 213- (0)21- 496457

cent permettent de renforcer le développement de l’en-

Fax: 213- (0)21- 496454

treprise. LIANA tente en outre d’élargir ses activités par le biais de partenariats locaux ou étrangers.

- Secteur: Production et commercialisation des laits et produits laitiers - Date de création: 10 mai 1998

NCA (Nouvelle Conserverie Algérienne)

- Capital: 25000 USD - Nombre d’employés: 4 500

M. Othmani Salah, PDG M. Othmani Slim, DG Zone Industrielle de Rouiba - RN 5, Rouiba

Giplait regroupe 19 usines de production, une ferme à

Tel: 213- (0)21- 811151

vocation laitière (rattachée à la filiale Edough) et une

Fax: 213- (0)21- 812293

société de Trading (Milk Trade Spa). Une fromagerie à Es

Site Internet: www.rouiba.com.dz

Sénia (Oran) est en projet. Capacité totale du groupe: environ 1,4 milliards de litres de lait dont 87% réservés à

- Secteur: Boisson non - alcoolisées

la production des laits de consommations.

- Date de création: 02 mai 1966 - Nombre d’employées: 328

LIANA La NCA est un des leaders sur le marché des jus de fruits M. Khelifa Mohammed Kaif, PDG

en Algérie. La stratégie s’appuie surtout sur la qualité, l’in-

11, rue Kenouni Sebti, 23000, Annaba

novation et la communication. Elle produit plus de 60

Tel: 213- (0)38- 868052

millions de litres par an, sous emballage Tetra Brik, sans

Fax: 213- (0)38- 867589

faire appel aux conservateurs, aux additifs ou à la réfrigé-

E-mail: liana23annaba@hotmail.com

ration. Le procédé de fabrication est normalisé selon le CODEX International et les lois algériennes en vigueur. La

- Secteur: Agroalimentaire

NCA propose aussi une gamme de sorbets et des produits

- Date de création: 1989

conditionnés en boîte métallique (e.g. double concentré

- Capital: 24000 USD

de tomate, confiture).

- Chiffre d’affaires: 60 M USD - Nombre d’employés: 225

Activité principale: Transformation, importation et distri-

Office National de Commercialisation des Produits Vitivinicoles ONCV

bution de céréales. LIANA dispose de 12 dépôts régionaux Activité secondaire: Fabrication de pâtes alimentaires.

M. Saïd Mebarki, PDG

3000kg/h pâtes courtes et 3500kg/h pâtes longues.

112 Quai Sud, Alger

75


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE Groupe SIM Semoulerie Industrielle de la Mitidja

Tel: 213- (0)21- 737275 / 825960 Fax: 213- (0)21- 737297 / 6940 E-mail: info@oncv-dz.com

M. Abdelkader Taïeb Ezzraïmi, PDG

Site Internet: www.oncv-dz.com

ZI de Aïn Romana, Mouzaïa, Blida - Secteur: Vins

Tel: 213- (0)25- 381106 / 381101

- Date de création: 1968

Fax: 213- (0)25- 381105

- Capital social: 7,5 Millions de Dollars

Site Internet: www.sim-spa.dz

- Chiffre d’affaires: 106 Millions de Dollars dont 20% à l’exportation

- Secteur: Agroalimentaire

- Nombre d’employés: 1500

- Date de création: 1994 - Capital: 820 m DA (10 m$) - Nombre d’employées: 500

L’ONCV, entreprise crée en 1968 a évolué en société par actions à partir de1990. Avec son propre vignoble de 5500 ha et un réseau de

SIM est un groupe composé de quatre semouleries (capa-

3000 viticulteurs partenaires, l’entreprise produit 500.000

cité 800 t/jour), trois minoteries (capacité 500 t/jour), deux

hl/an de vin en moyenne. L’ONCV dispose de 132 caves

unités de pâtes courtes, une unité de pâtes longues et

de vinification d’une capacité totale de 3.000.000 d’hl, de

deux unités de couscous. Pour l’ensemble du groupe, l’in-

11 chais portuaires d’une capacité de 960.000 hl et de 8

vestissement existent est évalué à 44 m$ tandis que les

centres

investissements en cours sont de 16,7 m$.

de

conditionnement

d’une

capacité

de

80.000.000 bouteilles/an. Sa position de leader de la filière vitivinicole en Algérie se réaffirmera davantage avec

La SIM exporte ses produits en Europe notamment vers la

l’extension de son propre vignoble à hauteur de 15.000

France, l’Italie et la Belgique mais aussi au Moyen Orient

ha à l’horizon 2007.

vers le Liban, Dubaï, la Libye et le Canada et compte s’ins-

Mise en œuvre d’une stratégie de qualité: elle intègre les

taller prochainement en Angleterre.

préoccupations en matière de traçabilité des produits, la

La société accorde une importance particulière à la forma-

production de vins biologiques, l’introduction de cépages

tion et c’est la raison pour laquelle elle a investi dans un

nobles reflétant les tendances du marché mondial en vue

centre de formation au sein même de la société.

de promouvoir les exportations. Développement d’une politique de partenariat à long terme et avec les viticul-

Outre l’extension et le développement de sa 1ère filiale

teurs pour sécuriser sa source d’approvisionnement en rai-

dans l’agro-alimentaire, le groupe a élargi ses activités

sins. Parallèlement à l’activité vinicole, l’ONCV développe

vers d’autres créneaux par la création actuelle ou en cours

de nouveaux programmes d’investissement sur deux

de plusieurs filiales dans le domaine de la santé (cliniques

autres créneaux porteurs du secteur agroalimentaire: les

médico-chirurgical), de la promotion immobilière (société

dattes et l’oléiculture.

Promosim), de trading de céréales, de l’énergie et de la métallurgie.

76


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: AGROALIMENTAIRE

Production de semoule a l’usine SIM de Blida

SOUF dattes, spa

La mission de Souf Dattes consiste donc à relancer la production d’un produit typique de la région d’El Oued,

M. Menai Ali, PDG

célèbre pour la qualité de ses dattes, notamment la Deglet

B.P. 027 Tiksebt, El-Oued

Nour. La politique d’investissement de la société prévoit

Tel: 213- (0)32- 218545

d’améliorer les infrastructures de conditionnement et de

Fax: 213- (0)32- 218545

traitement des dattes afin d’augmenter la productivité sur l’année ainsi que diversifier l’utilisation de la matière pre-

- Secteur: Agroalimentaire

mière pour produire du vinaigre, des confitures, etc.

- Date de création: 1er Décembre 1998

La société, qui fonctionne a environ 5% de sa capacité de

- Capital: 4.3321.000 DA (45.000 USD)

production, espère a travers ses investissements atteindre

- Chiffre d’affaires: 10m DA (125.000 USD)

30% en 2004 pour un chiffre d’affaires de 1,6m USD et

- Nombre d’employées:150

un total de 400 ouvriers. Dans le cadre de son développement à moyen terme, Souf Dattes est à la recherche de partenaires ou contacts

Société par actions privée née du rachat de la société

d’affaires susceptibles de venir en soutien de sa stratégie

publique Office Nationale de la Datte.

d’investissement dans son unité de production d’El Oued

Souf Dattes est une société leader spécialisée dans le con-

ou dans ses démarches de prospection de nouveaux mar-

ditionnement et la commercialisation des dattes de la

ches à l’export.

région d’El Oued, située contre frontière avec la tunisie. La

Selon M. Menai, PDG de la société, « la région d’El Oued, de par la qualité de ses facteurs macro climatiques, est un des trésors de l’Algérie... elle possède l’or bleu (la mer), l’or blanc (le sel) et l’or doré (le sable) ».

majorité de sa production est destinée à l’exportation. Ses clients à l’export se concentrent essentiellement sur la région du Maghreb, ainsi que dans le Sud de la France.

78


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

© eBizguides

ENERGIE

“Il a fait ses provisions de bois avant de faire sa demande en mariage” Proverbe Algérien

79


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

LE MOTEUR DE LA CROISSANCE

la valeur des produits, par le biais de projets pétrochimiques, par le commerce et par la présence en aval principalement dans les marchés de gaz et d’électricité européens.

C’est le secteur le plus prometteur qui suscite le plus d’in-

Pour atteindre ces objectifs, la compagnie mise sur le par-

térêts de la part des investisseurs étrangers. La branche

tenariat avec les groupes pétroliers internationaux. Grâce

constitue pour l’Algérie un facteur puissant d’intégration

à l’association avec des sociétés pétrolières étrangères,

économique à l’Union européenne. En raison de son poids

Sonatrach a pu retrouver, d’ailleurs, ces dernières années

et de son potentiel, le secteur continuera pendant de

le niveau de ses réserves de brut de 1971, comme si la

nombreuses années à soutenir le développement de

production avait cessé à ce moment-là.

l’Algérie. En effet, l’industrie des hydrocarbures contribue

Le plan de développement de Sonatrach 2003-2007 pré-

à hauteur de 41% au PIB. Elle procure 97% des recettes

voit des investissements de l’ordre de 23,5 milliards de

en devises du pays et 77% des entrées fiscales. Le secteur

dollars US dont 65% en devises. L’amont absorbera 75%

emploie 150 000 salariés. Les réserves d’hydrocarbures de

du portefeuille, soit 17, 8 milliards de dollars, le transport

l’Algérie sont les plus importantes d’Afrique: 140 milliards

par canalisations 18%, l’aval 1 ,4 milliard de dollars. Il pré-

de barils en place dont 40 récupérables. Le gaz naturel

voit les parties onshores des gazoducs Medgaz (Algérie-

représente 56% de ces recettes, le brut 28%, le con-

Espagne) et Galsi (Algérie-Italie). Le premier transportera

densat 10% et le GPL 6%, le domaine minier restant sous

annuellement de 8 à 10 milliards de m3 de gaz algérien

exploré. Sur une surface sédimentaire de 1,6 km, le

vers l’Europe, le second 10 milliards de m3 annuellement

nombre de puits forés est de 8 par 10 000 km, contre 52

également vers le vieux continent via la Sardaigne.

en Europe de l’ouest, et 110 en Amérique du Nord.

L’objectif de Sonatrach est d’exporter 85 milliards de m3

Sonatrach, la compagnie nationale, détenue à 100% par

de gaz par an à l’horizon 2010, contre 60 milliards de m3

l’Etat, est classée 12ème groupe pétrolier et gazier mon-

actuellement.

dial. Grâce à Sonatrach, l’Algérie est le troisième exporta-

Ces nouvelles routes vont consolider la position de

teur mondial de gaz, second de GNL et de GPL, premier

l’Algérie comme l’un des principaux fournisseurs de gaz

de condensas. Elle dispose de 14 529 kilomètres de pipe-

de l’Union Européenne. En 2001, elle était le second four-

lines. En 2002, Sonatrach a produit 206 millions de

nisseur de gaz de l’Europe. Les besoins européens en gaz

Tonnes Equivalent Pétrole (TEP) dont 120 millions ont été

connaîtront une augmentation d’ici à 2010-2020, ce qui

exportées, procurant des recettes de l’ordre de 18,1

explique pourquoi les deux projets sont considérés comme

milliards de dollars US.

prioritaires par l’Union Européenne. Le troisième projet,

La stratégie à moyen terme de Sonatrach est d’élargir ses

en phase d’études, le gazoduc Nigéria-Algérie, destiné

réserves d’hydrocarbures y compris à l’international, à tra-

aussi à l’exportation vers l’Europe, entre dans le cadre de

vers tout d’abord l’intensification de l’exploration, des

l’initiative africaine, Nepad. De portée écologique et de

prises de participation dans des gisements découverts à

développement régional, il vise à récupérer les gaz torchés

l’étranger, et aussi l’intensification des projets d’améliora-

actuellement brûlés au Nigeria.

tion des taux de récupération d’huile de champs en

Par ailleurs, les intérêts pétroliers étrangers sont en aug-

exploitation. Elle prévoit également de développer des

mentation. Les profits des compagnies internationales

nouveaux gisements de pétrole et de gaz, d’accroître la

augmentent de façon significative. Les rapatriements, au

capacité d’exportation d’hydrocarbures et de maximaliser

titre du profit poil, sont passés de 1 milliard de dollars en

80


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

2001 à 1,5 milliard de dollars en 2002. Les intérêts amé-

En revanche, la loi sur l’électricité a été promulguée en

ricains restent les plus nombreux. La compagnie US

2OO2. Elle ouvre le domaine de la production d’électricité

Anadarko qui a réalisé en partenariat les plus grandes

à l’investissement privé et instaure le régime de la con-

découvertes de pétrole de ces dernières années dispose

cession dans la distribution de l’électricité et du gaz. Les

d’une capacité de production en association avec

marchés de l’électricité et du gaz seront étendus d’au

Sonatrach de 300 000 barils par jour. Elle possède une

moins 30% au plus tard en 2006. Une commission de

part dans le plus gros gisement de brut découvert en asso-

régulation veille au bon fonctionnement de ces marchés.

ciation:

de

L’opérateur du système production - transport de l’électri-

Sonatrach, de Cepsa (Espagne), d’Agip (Italie), et de

cité (dispatching) sera créé un an après la promulgation

Burlington Ressources (USA). Le gisement produit actue-

de la loi. L’opérateur du marché (Bourse de l’Electricité)

llement 230 000 barils par jour de brut. Anadarko

devrait voir le jour cinq ans après l’adoption du texte.

escompte en 2005 atteindre une capacité de production

Sonelgaz, qui en possède le monopole, est érigé en

de 500 000 barils par jour, un niveau d’extraction en asso-

société par actions; ses différentes activités seront filiali-

ciation de 700 000 à 800 000 barils par jour, la produc-

sées.

tion globale du pays à cette échéance étant évaluée à 1,5

La capacité de production installée est de 6329 MW, soit

million de barils par jour. En deçà des intérêts américains,

parmi les premières en Afrique. La production croît de

se placent les intérêts italiens (Eni), espagnols (Cepsa et

4,6% par an en moyenne depuis 1990. Le taux d’électri-

Repsol), et australiens ( BHP).

fication du pays est de 95% Mais les besoins sont estimés

Pour soutenir l’intérêt du domaine minier national, le

à 4% an, soit 400 MW; Un projet de réalisation de cen-

département Energie a élaboré un avant-projet de loi sur

trales de 2000 MW dont 1200 MW à l’exportation vers

les hydrocarbures. Cette nouvelle réforme du secteur vise

l’Europe attend la désignation définitive de l’entreprise

à accroître les investissements étrangers dans le secteur

chargée de sa réalisation. L’AEC, l’entité constituée entre

pétrolier et à favoriser le développement de gisements

Sonelgaz et Sonatrach a retenu cinq offres techniques:

marginaux, dans un contexte de forte concurrence entre

celles d’Endesa (Espagne), Enel (Italie), SNC Lavalin

compagnies pétrolières internationales. Le texte autorise

(Canada), EDF (France), AES (Etats-Unis). Liés à ce projet,

l’investissement étranger direct dans l’exploration, ce qui

deux câbles sous-marins vers l’Espagne et l’Italie d’une

est actuellement exclu, et supprime le ratio 51 / 49, 51%

capacité de 3000 MW, destinés à l’exportation d’électri-

pour l’état, un plafond de 49% pour la compagnie étran-

cité, adjoints aux deux gazoducs, sont en phase d’études.

gère, la part du partenaire pouvant y atteindre 70%. Ce

Pour assurer la couverture des besoins locaux en forte

nouveau partage de la rente pétrolière a rencontré une

croissance, l’Algérie devra investir 5 milliards de dollars US

vive opposition des différents acteurs économiques et

d’ici à 2010 uniquement en moyens de production. Des

sociaux. Devant cette levée de boucliers, le Président de la

centrales sont en cours de réalisation en vue de satisfaire

République a dû geler l’avant-projet de texte sur les

la demande, l’une à Arzew par Black and Veatch (USA),

hydrocarbures. Le nouveau programme du gouvernement

d’une capacité de 330 MW, couplée à une usine de des-

précise qu’il n’est pas à l’ordre du jour. Mais ce texte

salement de 90 000 m3 par jour, l’autre à Skikda de 700

insiste sur la nécessité de poursuivre les réformes de la

MW par SNC Lavalin, la troisième de 300 MW à Oum El

branche. Il prévoit une plus grande ouverture de l’aval au

Bouaghi par Alstom.

Ouroumtsi.

Anadarko

est

partenaire

secteur privé national et étranger. Jusqu’à présent, le gel de l’avant-projet n’a pas eu d’impact sur les engagements des investisseurs internationaux.

81


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

PERSPECTIVES

Sonatrach mettra incessamment en oeuvre le développement en partenariat des gisements de gaz et d’huile, de

La présence de nombreuses compagnies internationales

Rhourde Nouss, Tinhert, du Sud Est d’Illizi, nécessitant 5

qui comptent pérenniser leurs engagements augure des

milliards de dollars d’investissements.

perspectives prometteuses. On dénombre 26 contrats de

Le projet intégré de Gassi Touil, qui va du développement

recherche d’hydrocarbures en vigueur actuellement,

de gisements de gaz, au transport, à la réalisation d’une

notamment avec de grandes compagnies telles que Total,

unité de liquéfaction de 4 à 5 millions de tonnes par an et

Gaz de France, ENI, Repsol, Péronnas; en particulier, le

à la commercialisation conjointe des quantités sur le

développement de la nouvelle province gazière Timimoun

marché international a suscité l’intérêt des majors Exxon

- Reggan - Ahnet au Sud Ouest (qui recèle selon les pre-

Mobil, Shell ainsi que de Total et Gaz de France. La séléc-

mières estimations 700 milliards de m3 de gaz) drainera

tion définitive de la compagnie ou du consortium chargé

de gros investissements, se chiffrant en milliards de

de la réalisation du projet se fera en novembre 2003.

dollars. Le géant BP a pris de l’avance. Il mettra en exploi-

En matière d’électricité, l’exportation vers l’Europe via les

tation en 2004 les gisements de Gaz d’In Salah, en asso-

câbles sous-marins est susceptible d’intéresser également

ciation avec Sonatrach, d’une capacité de production de 9

les groupes internationaux.

milliards de m3 par an, destinés au Sud de l’Europe. Le projet aura nécessité un investissement de 2,5 milliards de

© eBizguides

dollars.

Services pétroliers de Red Med à Hassi Messaoud

82


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

PRINCIPALES COMPAGNIES

- Star Aviation: issue de l’alliance avec le Suisse Zimex. Propose en location une flotte aérienne spécialement conçue pour les environnements désertiques ainsi que des

Groupe RedMed

services de logistique aérienne pour l’industrie pétrolière. - Jet Air Sahara: compagnie de charters née de l’associa-

M. Mohammed Fechkeur, PDG

tion entre Jet Air (UK) et RedMed et offrant des vols régu-

Route In-Amenas, Po Box 509, Hassi Messaoud

liers entre Londres et Hassi Messaoud.

Tel: 213- (0)29- 739268 / 70 / 71 / 9194 / 96 / 97

- RedMed: société de construction, levage, manutention

Fax: 213- (0)29- 739195

et transport détenu à 100% par RedMed.

E-mail: redmed@algeria.datamarine.net

RedMed est membre fondateur de l’US-Algérie Business

Site Internet: www.red-med.net

Council. Projets:

- Secteur: Services Pétroliers

- Création d’un centre d’excellence pour le développe-

- Date de création: 1996

ment et la mise à jour des connaissances techniques des

- Capital: 300 M DA (3,7 M$)

pétroliers algériens.

- Nombre d’employés: 280

- Montage d’appareils de forage hydraulique. - Création d’une activité de transport, de manutention et d’intervention spécialisée dans le déménagement des

Le groupe REDMED, composée d’une équipe dirigeante

appareils de forage et les services spécifiques aux puits

avec plus de 30 ans d’expérience dans le secteur des

d’hydrocarbures.

hydrocarbures, se veut être un catalyseur dans le domaine des services pétroliers tant pour les entreprises nationales que pour les entreprises étrangères. RedMed a participé aux premières installations de plusieurs multinationales

Association Algérienne de l’Industrie du Gaz (AAIG)

telles que BP, Total, Cepsa, AmeradaHess, BHP, Repsol, Petronas, ExxonMobil, Bechtel et autres. Le groupe offre

M. Abdelhak Bouhafs, PDG

une vaste gamme de services intégrés allant de l’héberge-

10 rue du Sahara, Hydra, Alger

ment au transport en passant par le soutien administratif

Tel: 213- (0)21- 601353

et approvisionnement, mais aussi le soutien opérationnel

Fax: 213- (0)21- 601353

(location de grues, sites de stockage pour produits tubulaires). RedMed propose d’autres services notamment à

- Secteur: Gaz

travers ses filiales:

- Date de création: Sep. 1995

- AFMC (Algerian Facilities Management Company): permet au secteur des hydrocarbures de s’aligner avec les normes de sécurité internationales.

L’association fut fondée par les sociétés algériennes

- VIP Privilège: offre aux sociétés étrangères souhaitant

Sonatrach et Sonelgaz, à l’origine du développement de

s’implanter sur le marché algérien un service d’assistance,

l’industrie nationale du gaz. Aujourd´hui, l’AIG compte 15

liaison et coordination. 80 véhicules disponibles à travers

membres adhérents personnes morales et plus de 300

le territoire.

membres personnes physiques. L’objectif de l’AIG est de créer un cadre de concertation entre gaziers algériens. Elle

83


PRINCIPAUX SECTEURS

84

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

a aussi pour but de promouvoir la participation des pro-

l’énergie” chargé de l’établissement du bilan énergétique,

fessionnels gaziers algériens aux activités d’associations

des études de prospectives ainsi que de l’évaluation des

internationales telles que celles de l’Union Internationale

potentiels à moyen et long termes.

de l’Industrie du Gaz (UIIG) qui regroupe les associations

- Etablir les orientations du développement à long terme

gazières de 50 pays. L’AIG est aussi présente au congrès

de la maîtrise de l’énergie ainsi qu’une programmation à

mondial du gaz, où son action vise à promouvoir une forte

moyen terme de son développement

participation de l’industrie algérienne en densité et en

- Organiser et diffuser l’information appropriée aux

qualité. Elle participe en outre à de nombreux travaux d’é-

besoins du développement de la maîtrise de l’énergie

tudes et de réflexion à l’étranger, notamment dans le

- Organiser des programmes de formation en partenariat

cadre des discussions actuelles sur l’ouverture du marché

avec les secteurs concernés

gazier entre l’Union Européenne et les pays exportateurs

- Animer le développement de la maîtrise de l’énergie par

de gaz, regroupés depuis janvier 2002 au sein du Forum

l’organisation du partenariat par :

des Pays Exportateurs de Gaz.

- le montage de programmes et projets élaborés avec les

Par ailleurs, l’AIG organise tous les deux ans un sympo-

partenaires

sium ouvert aux acteurs du secteur et dont l’objectif est

- l’élaboration de propositions législatives ou réglemen-

de faire le point sur une forme d’énergie en essor: ses

taires relatives à la maîtrise de l’énergie

qualités et avantages énergétiques d’une part, et les avan-

- la recherche de financements des actions de maîtrise de

cées technologiques d’autre part.

l’énergie. Ses objectifs concernent essentiellement la conservation

APRUE Agence nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l’Utilisation de l’Energie

et les économies d’énergie, la promotion des énergies renouvelables et la réduction de l’impact du système énergétique sur l’environnement. L’APRUE intervient ainsi dans les secteurs industriel, rési-

M. Mohamed Salah Bouzeriba, PDG

dentiel, transports, bâtiment. L’utilisation des énergies

2, Rue Chenoua BP 265, Hydra, Alger

renouvelables apparaît de plus en plus comme une prio-

Tel: 213- (0)21- 603132 / 602446

rité et l’APRUE tente de la développer dans les zones iso-

Fax: 213- (0)21- 482568

lées où l’énergie conventionnelle n’est pas compétitive.

E-mail: info@aprue.org

L’APRUE travaille notamment avec un partenaire sur la

Site Internet: www.aprue.org

production de bio-gaz au niveau des décharges publiques qui permet à la fois de produire de l’énergie et préserver

- Secteur: Energie

l’environnement.

- Date de création: 1985 Programmes en cours: - Mise en place de banques données pour traitement de L’APRUE est un établissement public à caractère écono-

l’information sur l’énergie. Programme en partie associé à

mique et commercial sous tutelle du ministère de l’énergie

l’UE.

et des mines. Ses mission visent principalement à:

- Etudes prospectives pour connaître le gisement potentiel

- Etablir en son sein un “Observatoire de la maîtrise de

85


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

d’économie à l’horizon 2020 ainsi que le potentiel de

Sonatrach permettra au groupe BP de profiter au mieux

cogénération.

du potentiel pétrolier et gazier du pays et de sa position

- Formations destinées à favoriser la création d’entreprises

de 2nd exportateur mondial vers l’Europe.

de services énergétiques pour déboucher sur la création

Projets d’investissement: Les opérations de BP Algérie s’ar-

d’un marché de la maîtrise d’énergie.

ticulent autour de trois principaux projets en amont, deux

- Projets régionaux en développement à travers

projets gaziers et un pétrolier. Le premier projet se trouve

l’Association des Agences de Maîtrise de l’énergie du

à In Salah. Il concerne la production de gaz sec à hauteur

Bassin Méditerranéen.

de 9 milliards m3/an et la construction de 550 Km de pipelines dans le sud algérien. Le second grand projet, In

La mondialisation et le rapprochement à l’Union euro-

Amenas, porte sur le développement de gaz naturel et

péenne favorisent différentes formules de partenariat et

liquéfié dans le Bassin d’ Illizi, dans le Sud-est algérien.

de coopération méditerranéenne Nord/Sud.

Quant aux troisième grand projet, Rhourde El-Baguel, il repose sur la réalisation de forages supplémentaires et l’injection de gaz afin d’augmenter la pression des réser-

BP Algérie

voirs et augmenter la production. BP a déjà investi 1,5 milliard de dollars en Algérie, et projeté un investissement

M.Gregory Saunders, PDG

supplémentaire de 2 à 3 milliards de dollars dans les pro-

12, Rue de Slimane Amirat, Alger

chaines années.

Tel: 213- (0)21- 694043 Fax: 213- (0)21- 484041 Site Internet: www.bp.com

Entreprise Nationale de Forage (ENAFOR)

- Secteur: Energie

M. Ali Acila, PDG

- Date de création: 1992

BP 89, Hassi Messaoud, 30500

- Nombre d’employées: 3200

Tel: 213- (0)29- 738185 / 7540 / 2226

E-mail: saung3@bp.com

Fax: 213- (0)29- 735554 E-mail: enafor@wissal.dz BP Algérie est à la fois le plus grand opérateur et le plus grand investisseur étranger en Algérie. A travers ses

- Secteur: Forages

alliances avec la Sonatrach, BP a consolidé sa présence sur

- Date de création: 1 Août 1981

le sol Algérien dans le cadre de son plan d’expansion pour

- Capital: 4 milliards de DA

la production et la commercialisation de gaz naturel. BP Solar, leader mondial dans la transformation de rayons solaires en électricité, a récemment fait son entrée sur le

L’Enafor est issue de la restructuration de la Sonatrach. A

marché algérien. Suite à la libération du marché domes-

ce titre, l’entreprise dispose d’un grand savoir-faire tech-

tique, BP a commencé à commercialiser des lubrifiants aux

nique et humain qui lui permettent de réaliser des forages

industries algériennes et aux consommateurs.

(plus de 2200 puits forés) tant pour le compte de la

Stratégie de croissance: Un partenariat durable avec la

86


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

Sonatrach (dont elle est filiale à 51% depuis 1998) que pour des opérateurs étrangers comme par exemple Anadarko, Arco, BP Amoco, Elf Aquitaine, BP, Repsol, etc. Son expérience dans le domaine lui a permis de devenir

Groupe ENOF Entreprise Nationale des Produits miniers non-ferreux et des Substances Utiles

précurseur en matière de forage horizontal en Algérie ainsi que dans la réalisation de forages puits en moins de

M. Tahrat, PDG

30 jours.

31 rue Mohamed Hattab, Hassen Badi El Harrach - 16200, Alger Tel: 213- (0)21- 525236

E.NA.GEO Entreprise Nationale de Géophysique

Fax: 213- (0)21- 521527 E-mail: info@enof-mines.com Site Internet: www.enof-mines.com

M. Réda Rahal, PDG BP 140 Hassi Messaoud Wilaya de Ouargla 30500, Algérie

- Secteur: Exploitation minière

Tel: 213- (0)29- 737700 / 738103 / 738614

- Date de création: 17 juillet 1983

Fax: 213- (0)29- 737212 / 738429

- Capital: 8 M USD

Email: enageoh1@wissal.dz / enageoh5@wissal.dz

- Chiffre d’affaires: 24 M USD (dont 2,4 M USD à l’export)

- Secteur: Energie - Capital: 16 M USD

Spécialisée dans l’exploitation des mines souterraines et

- Nombre d’employées: 3000

des mines à ciel ouvert pour la production des minerais non ferreux et des substances non métalliques. Le Groupe est organisé en 6 filiales et exploite ainsi 19 mines et

Filiale à 51% de Sonatrach, ENAGEO a totalisé une expé-

carrières pour la production d’une grande variété de

rience de 35 années dans l’activité sismique aussi bien en

minerais (mercure, concentré de zinc, plomb, baryte, ben-

Algérie qu’à l’étranger. Elle est spécialisée dans la réalisa-

tonite...). Tous les produits du Groupe ENOF sont

tion de toutes études de prospection et de recherche des

reconnus mondialement pour leur grande qualité. Chaque

hydrocarbures et autres substances minérales par les

année, ENOF investit dans des opérations de développe-

méthodes géophysiques. E.NA.GEO envisage à court

ment pour la mise en valeur de nouveaux gisements. Dans

terme le développement de ses capacités technologiques

le cadre de son programme de valorisation et le dévelop-

dans tous les domaines par l’extension de ses activités à

pement de gisements, le groupe est à la recherche de par-

l’échelle mondiale, la généralisation d’équipes sismiques

tenaires spécialisés dans le domaine minier.

tridimensionnelles dotées de laboratoires télémétriques à grand nombre de canaux, le traitement et l’interprétation en 3D, la généralisation de la vibro-sismique à la quasi totalité des équipements sismiques et le redéploiement de

Plus d’amples informations sur www.winne.con/africa/index.php

activités hydrauliques et topographiques.

87


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

Groupe ENSP Entreprise Nationale des Services Pétroliers

L’ENSP a pour objectif de créer d’autres actions de partenariat afin de satisfaire la demande croissante dans les services pétroliers.

M.Abdelhak Ziada, PDG BP83, Hassi Messaoud

NAFTAL

Tel: 213- (0)29- 737333 Fax: 213- (0)29- 737809

M. Akli Remini, PDG

E-mail: abdelhak.ziana@enspgroup.com

Route des dunes. Chéraga, Alger

Site Internet: www.enspgroup.com

Tel: 213- (0)21- 381918 / 6968 Fax: 213- (0)21- 381318

- Secteur: Services aux puits

E-mail: naf-div-bp@wissal.dz

- Date de création: 1981

Site Internet: www.naftal-dz.com

- Capital: 4,5 M USD - Chiffre d’affaires: 100 M USD

- Secteur: Energie

- Nombre d’employées: 2600

- Date de création: 1982 - Capital: 180 M$ - Chiffres d´affaires: 3 Mds$

Filiale à 51% de la Sonatrach, l’ENSP est spécialisée dans

- Nombre d’employés: 30.000

le service aux puits.

- Part de marché: premier distributeur de produits pétro-

Le groupe est organisé en 3 filiales:

liers en Algérie.

- La BJSP en association avec BJ Services Company (en 1986), spécialisée dans les interventions aux puits d’hydrocarbures.

NAFTAL, Société par actions filiale à 100% de Sonatrach,

- l’HESP en association avec Halliburton Amérique (en

a pour mission principale la distribution et la commerciali-

2000), spécialisée dans les services logging.

sation des produits pétroliers sur le marché national.

- La BASP (en 2003),spécialisée dans les fluides de forage.

NAFTAL a mis en place une nouvelle stratégie de développement dont l’objectif est de conserver sa position de

Afin de mieux s’adapter aux marchés, l’ENSP a aussi créé

leader de la distribution sur le plan national et de se

3 sociétés en partenariat:

déployer sur le plan international. Dans ce contexte,

- WSP, avec Weatherfort: spécialisée dans les clés de

NAFTAL a mis en place une nouvelle organisation, com-

tubage.

posée de six divisions opérationnelles ayant une totale

- SESP, avec Solid Energy Services (entreprise canadienne)

indépendance de gestion, en l’occurrence la division

, spécialisée dans le servicing pétrolier.

Carburant, la division commerciale, la division lubrifiants

- MESP, avec Medes (Mediterranean Environmental

et

Services): spécialisée dans le traitement de l’environne-

Aviation/Marine et enfin la division bitumes. La société

ment.

contribue à hauteur de 51% de l’énergie finale algérienne

pneumatiques,

la

division

GPL,

la

division

en fournissant plus de 9 millions de tonnes tous produits confondus en l’occurrence, les carburants, les GPL, les bitumes, les lubrifiants, les produits aviation/marine et les

88


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

produits spéciaux. NAFTAL a, en outre, lancé un large pro-

NAFTEC

gramme de formation à l’endroit de ses employés et ses cadres, une modernisation de ses installations et de ses

M. Salah Cherouana, PDG

infrastructures ainsi qu’une mise a niveau de tous ses

BP n° 130, Sidi Arcine, Baraki, Alger

systèmes de gestion.

Tel: 213- (0)21- 672112 Fax: 213- (0)21- 672196 / 216722 / 01

NAFTAL a inscrit dans sa stratégie de développement une

E-mail: naftec@naftec-dz.com

option sérieuse pour l’international et elle est déjà pré-

Site Internet: http://www.naftec-dz.com

sente sur le marché international puisqu’elle réalise du remplissage à partir de Tébessa vers la Tunisie; elle est

- Secteur: Energie

également présente en Mauritanie. NAFTAL est en discus-

- Date de création: 1998

sion avec des groupes privés Marocain, Egyptien, Libyen

- Capital: 12 milliard de DA

et Yéménite pour des alliances stratégiques à travers la

- Chiffre d’affaires: 89,15 Md DA (1 md $)

création de sociétés mixtes, des joint-venture ou des

- Nombre d’employés: 3260

échanges d’actifs. Elle est aussi en discussion avec plusieurs sociétés de pays africains, européens et latino américains. Dans ce contexte, NAFTAL est en pourparlers avec

Société de raffinage, filiale à 100% de Sonatrach avec une

des major de la distributions des produits pétroliers à

capacité de raffinage de 22 millions de tonnes de pétrole

l’instar de BP, Shell et Agip.

brut par an. 7 m T sont destinées au marché domestique et le reste est exporté. La production se fait sur 4 sites de

Pour la période 2003-2007, NAFTAL s’est engagée sur un

raffinage (Alger, Hassi Messaoud, Arzew et Skikda) essen-

programme de développement qui nécessite une enve-

tiellement au nord du pays. La volonté de l’entreprise

loppe financière de 35 millions USD. 70% des fonds

d’accélérer son développement à l’international, l’ouver-

mobilisés seront orientés vers l’activité de distribution

ture du marché à la concurrence nationale et internatio-

stratégique: 3 pipelines, stockage carburant, 1 centre

nale, associés à l’ancienneté des raffineries ont amené

enfûteur (25M $), infrastructures GPL; les 30% restants

Naftec à adopter un programme de réhabilitation sur 5

seront destinés à l’activité de la petite et moyenne distri-

ans des installations et équipements: remplacement de

bution: Stations services, flotte de transport, infrastruc-

l’instrumentation pneumatique par une instrumentation

tures de maintenance ainsi que l’introduction de systèmes

électronique, mise en place de nouveaux systèmes de ges-

de gestion modernes. L’ensemble des installations seront

tion (ERP) et certification ISO 9001. Dans le cadre de ce

améliorées pour une meilleure mise en conformité avec la

projet, Naftec est à la recherche de partenaires financiers

nouvelle législation relative à la protection de l’environne-

(apport de capital étranger, alliance avec des banques

ment pour laquelle NAFTAL accorde la plus grande impor-

nationales).

tance à travers, notamment le développement de l’es-

Naftec cherche à accélérer son développement à l’interna-

sence sans plomb, des GPL et la récupération des huiles

tional. La société gère notamment des installations en

usagées.

Mauritanie. Cette modernisation programmée vise aussi à entrer en conformité avec les nouvelles réglementations en matière d’environnement et pour lesquelles Naftec a lancé un programme de 10 m USD jusqu’à 20005.

89


PRINCIPAUX SECTEURS

90

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

91


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

Dans le cadre de l’ouverture du marché domestique,

E-mail: sarpi@sarpi-dz.com

Naftec s’adresse désormais aux distributeurs privés et con-

Site Internet: www.sarpi-dz.com

currence Naftal. En matière de partenariat associé au développement de l’aval pétrolier, Naftec travaille sur la

- Secteur: Constructions industrielles

création d’une raffinerie de condensât, sur une usine de

- Date de création: 1992

fabrication de paraxylène, sur le développement de la

- Capital: 420 282 000 DA (5 M USD)

pétrochimie et sur des installations de cracking de fuel.

- Chiffre d’affaires: 3 000 000 000 DA (40 M USD) - Nombre d’employés: 2.000

SARPI Société par actions filiale de Sonatrach et de ABB

SARPI Spa est une société industrielle certifiée ISO 9001, filiale de Sonatrach (Algérie) et de ABB (Italie). En Algérie, elle se place au premier rang des sociétés d’études et de

M. Akli Tarzalt, PDG

réalisation de projets industriels dans le domaine des

24, Rue de Timgad, HYDRA, Alger

hydrocarbures et de l’énergie en général.

Tel: 213- (0)21- 602987 à 94

SARPI Spa propose une large gamme de technologies, de

Fax: 213- (0)21- 602995

produits et de services permettant d’optimiser la production, d’améliorer les performances et de développer de

92


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

nouvelles capacités de production.

- Chiffre d’affaires: 20MD USD

SARPI dispose de la méthodologie, des équipements de

- Nombre d’employés: 49.500 ( en groupe 120 500 )

construction et d’un important réservoir de ressources humaines de ABB et de Sonatrach. Domaines d’intervention: Montage des stations de com-

Sonatrach est la 11ème société pétrolière au monde, la

pression et unités de traitement d’huiles et de gaz;

première en Afrique et dans le bassin méditerranéen, le

Traitement des eaux industrielles; Interconnexion des

second plus grand exportateur de gaz de pétrole liquéfié

réseaux de pipelines; Réalisation et rénovation des réseaux

(GPL) et le troisième plus gros exportateur de gaz naturel

de tuyauterie et montage d’équipements connexes;

au monde.

Réhabilitation des pipelines (Gazoduc et Oléoduc); Construction et rénovation des stations de déballastage;

Le groupe est un véritable moteur de l’économie algé-

Réparation et rénovation des parcs de stockage d’hydro-

rienne, un fournisseur essentiel de revenues d’exporta-

carbures; Montage des postes électriques haute tension;

tions, de revenues fiscaux, d’emploi et de formation. En

Revamping des stations de compression; Réalisation d’ins-

tant que groupe de renommée internationale, Sonatrach

tallations dans le domaine de l’énergie. Maintenance

maîtrise toutes les activités amont et aval de l’industrie

industrielle globale (Full service).

des hydrocarbures et du gaz. A travers ses filiales, ses joint

Stratégie de Croissance: Diversification du portefeuille

ventures et ses partenariats stratégiques avec d’impor-

clients en se basant sur la riche expérience acquise dans la

tantes multinationales, Sonatrach opère dans de nom-

réalisation de projets industriels pour Sonatrach et ses

breux pays.

associés. Pénétration du marché de l’hydraulique (y compris dessalement d’eau de mer)

Amont: Sonatrach couvre tous les domaines de l’amont,

Projet d’investissement: Développement de la mainte-

notamment a travers ses filiales et partenaires (Enageo,

nance globale, amélioration des techniques de réhabilita-

Enafor, GCB, ENSP, ENTP, ENGTP) aussi engagées dans la

tion de pipelines, de revamping de stations de pompage

prospection, les services pétroliers, l’ingénierie, les travaux

ou compression et augmentation des capacités de réalisa-

publiques et la construction. En 2002, l’Algérie possède

tion de la société.

51 millions de TEP de réserves. 29puits d’exploration ont été achevés dans l’années dont 20 par Sonatrach seule en effort et 9 en association. Cet effort a abouti à 6 décou-

SONATRACH

vertes. La production cette là année s’est montée à 206 Mtep dont 31,8Mtep en association.

M. Mohamed Meziane, PDG

Avec l’un des plus importants champs gaziers au monde

Chemin Djenan El Malik, Hydra, Alger

situé à Hassi R’Mel ainsi que d’autres champs importants

Tel: 213- (0)21- 547000

tels que In Salah, Tin Fouye Tabankort, Rhourde Nouss,

Fax: 213- (0)21- 547700

Hamra et Alrar, le gaz naturel représente plus de 56% des

E-mail: sonatrach@sonatrach.dz

réserves d’hydrocarbure de Sonatrach ainsi qu’un impor-

Site Internet: www.sonatrach-dz.com

tant potentiel pour des explorations futures. En 2002, Sonatrach a produit 140 milliards de m3 de gaz naturel, le

- Secteur: Hydrocarbures et gaz

gisement Hassi R’mel contribue a lui seul à 73%.

- Date de création: 1963 - Capital social:3 MD USD

93


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

Transport: La longueur totale du réseau d’oléoducs et

SONELGAZ

gazoducs atteint plus de 14.529 Km. Le transport par gazoduc contribue à hauteur de 60% du

M. Abdelkrim Benghanem, PDG

total des exportations de gaz du groupe, notamment

2 bd Krim Belkacem, Alger

grâce a ses deux gazoducs sous-marins transportant du

Tel: 213- (0)21- 723100

gaz naturel vers l’Espagne et l’Italie. En 2002, 202 Mtep

Fax: 213- (0)21- 723161 / 722690

ont été exportes dont un volume de 47% de gaz naturel..

Site Internet: www.sonelgaz.dz

En 2002, un protocole d’accord a été signé entre l’Algérie et le Nigéria pour lancer les études de faisabilité du projet

- Secteur: Electricité / Gaz

de gazoduc qui reliera Abuja à Beni saf. Sonatrach est en

- Date de création: 1969

outre devenu un important intervenant du transport mari-

- Capital: 150 Md DA (2 Md $)

time grâce à sa filiale SNTM Hyproc et du transport indus-

- Chiffre d’affaires: 700 m$

triel de gaz à travers sa filiale Cogiz.

- Nombre d’employés: 20800

Aval: Sonatrach vient d’achever un programme de 10 ans

P

de modernisation de ses unités et possède aujourd’hui

Société de production, transport et distribution d’électri-

une capacité de liquéfaction de 51 millions de m3.

cité et de gaz par canalisation devenue SPA en 2002 suite à la promulgation de la nouvelle loi sur l’électricité et la

Dans le cadre de sa stratégie de développement,

distribution du gaz. Réseau d’électricité de plus de

Sonatrach privilégie la recherche de partenariats. En 2002,

200.000 Km en distribution et 15.000 Km en transport.

18 accords ont été signés dont 8 d’exploration d’hydro-

Production moyenne d’électricité: 27 T Wh pour un porte-

carbures. On retiendra en premier lieu les trois accords

feuille de 5 millions de clients sur le réseau électrique et

signés avec CEPSA.

1,5 millions de clients pour le réseau gaz.

Afin de réorganiser ses activités à l’international;

Au cours des dernières années, Sonelgaz s’est engagé sur

Sonatrach décide en 1999 de créer la Sonatrach

un programme important de remise à niveau de ses cen-

International Holding Corporation. Le groupe opère

trales électriques. Les infrastructures de transport d’élec-

aujourd’hui dans des pays tels que le Yémen, le Pérou, le

tricité (3000km de réseau) sont inscrites dans un pro-

Venezuela et l’Espagne, notamment pour le développe-

gramme de réhabilitation pour un coût estimé à 130 m$.

ments de célèbres projets tels que « CAMISEA » au Pérou,

L’adjonction d’unités de dessalement d’eau de mer ou de

« MEDGAZ » pour la réalisation d’un gazoduc sous-marin

cycle combiné est envisagée.

entre l’Algérie et l’Espagne ou encore « BSP ».

Plan triennal 2002-2004: plan de distribution publique du gaz visant à orienter la demande vers une plus grande utilisation du gaz naturel et pour un coût de 400 m$. Sonelgaz envisage de se doter de son propre réseau de

Plus d’amples informations sur www.winne.con/africa/index.php

télécommunications par le déploiement de la fibre optique sur les artères du réseau de transport avec dans une 1ère phase la réalisation d’une dorsale Est-Ouest Sonelgaz tend à se déployer au niveau international et ambitionne de devenir l’une des entreprises leaders du Bassin Méditerranéen d’ici 2007. Sonelgaz est en voie de

95


PRINCIPAUX SECTEURS

96

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

97


PRINCIPAUX SECTEURS

DE L’ECONOMIE: L’ENERGIE

réaliser une ligne pouvant transporter 2000 Mégawatts

duction électricité avec dessalement d’eau de mer à

entre l’Algérie et l’Espagne par voie sous-marine en cou-

Arzew; travaux d’études pour la liaison par câble sous-

rant continue.

marin entre l’Italie et l’Espagne; accord de coopération

Dans le cadre des réformes institutionnelles et de l’ouver-

avec «ENEL » et «ENDESA».

ture du marché, Sonelgaz œuvre pour le renforcement du

Les statuts de SONELGAZ lui permettent de se diversifier

partenariat afin de redéployer ses activités. Dans ce con-

sur une large gamme de services, y compris l’exploration

texte, Sonelgaz et Sonatrach ont renforcé leur alliance à

et la recherche des hydrocarbures et leur exploitation.

travers la création en 2001 de l’Algerian Energy Company (AEC) dont la mission est de tirer profit des perspectives offertes par la convergence électricité/gaz. Réalisations et

© eBizguides

projets AEC: concrétisation du projet 2000MW; pro

L’or noir Algérien

98

Plus d’amples informations sur www.winne.com/africa/index.php


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: FINANCE

© eBizguides

FINANCE

99


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

LE SECTEUR BANCAIRE

L’ECONOMIE: FINANCE haite baser sur des critères exclusivement financiers. Paradoxe: aujourd’hui après l’effort d’assainissement des

Longtemps considérées comme un véritable écueil à toute

banques publiques via le trésor, ces dernières regorgent

dynamique économique et placées au banc des accusées

de ressources qu’elles peinent à placer, faute d’investisse-

pour leur bureaucratie caractérisée et leur excès de pru-

ments d’envergure et de solvabilité réelle des demandeurs

dence freinant l’acte d’entreprendre, les banques algé-

de crédit. Ce casse-tête dans lequel se sont retrouvés les

riennes ont lentement mais sûrement refait surface pour

établissements de crédit algériens les a amenés à innover

regagner en solvabilité et redoubler d’agressivité commer-

en produits et en services tels les dernières trouvailles

ciale. A la faveur d’un processus de réforme engagé ces

mises au point, les crédits à la consommation et les prêts-

dernières années, la banque publique algérienne est en

logement, dont le but est d’intéresser les épargnants. De

passe de renverser la tendance au lendemain de sa fraîche

fait, le crédit immobilier qui mobilise des ressources à long

recapitalisation et de sa pleine autonomie. Cette réforme

terme a rendu nécessaire la création de plusieurs orga-

vise à réhabiliter le crédit, les instruments de paiements, la

nismes financiers destinés à sécuriser les banques dans

modernisation d’une conception de la banque visant en

leurs

priorité la gestion et l’ouverture des vannes financières à

Hypothécaire) qui permet à la banque de se refinancer, la

l’investissement. Dans cet élan, les pouvoirs publics ont

CNL (Caisse Nationale du Logement) qui soutient les

dévoilé le contenu de la réforme en préconisant des

demandeurs de ce types de crédits par des concours défi-

ouvertures de capital de certaines banques publiques à

nitifs, la SGCI (Société de Garantie des Crédits

l’image de ce qui est actuellement entrepris avec la

Immobiliers) sont autant d’instruments récemment mis en

banque CPA, et d’autres actions de jumelage avec des

place pour permettre la rencontre de deux centres d’in-

banques étrangères de premier ordre dans l’espoir de

térêt autour du crédit immobilier.

prêts.

La

SRH

(Société

de

Refinancement

reconvertir cette technique en prise de participation effective. Les choses semblent soudainement aller vite pour la

Des efforts sont également entrepris pour replacer le

banque algérienne qui voit depuis quelques temps son

chèque sur le marché et raccourcir les délais de traitement

paysage enregistrer de nouveaux venus privés, locaux et

des services bancaires en plus de la politique marketing

étrangers. Le sursaut qualitatif est devenu inéluctable

qui a récemment gagné les usages. Fait à signaler, chaque

pour elle; d’où l’accélération des actions de modernisation

établissement propose ses propres taux d’intérêts qui osci-

internes dans lesquelles chaque banque s’est investie pour

llent entre 6 et 8 %, sur fond d’une concurrence qui tend

maintenir ou arracher des parts de marché plus que jamais

à placer la qualité et l’efficacité comme seuls éléments

menacées. Des créneaux nouveaux, des produits ban-

d’évaluation sur un marché où l’investissement se fait de

caires revus et des prestations requalifiées sont mises sur

plus en plus rare. Une concurrence qui porte pour nom

le marché par ces banques publiques, qui apprennent non

des établissements bancaires de rang international à l’i-

seulement à communiquer mais aussi à cohabiter dans un

mage de la Société Générale ou BNP Paribas installées au

environnement totalement remodelé. Fini le temps où la

cours de ces

banque algérienne était confinée à une simple caisse au

plutôt sur le financement d’opérations de commerce exté-

service d’une économie centralisée. Après le nouvel agré-

rieur et de services de caisse sans menacer sérieusement

ment gagné suite à sa recapitalisation, la banque algé-

l’emprise des banques publiques qui accaparent plus de

rienne revendique une autonomie d’action et impose ses

95% de parts de marché. La sous-capitalisation des éta-

conditions

blissements privés nationaux et étrangers explique cet état

100

avant

tout

financement

qu’elle

sou

trois dernières années. La course porte


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

de fait et l’absence de ces filiales étrangères dans les

L’ECONOMIE: FINANCE ASSURANCES

financements de projets d’envergure. L’Algérie compte plus de 33 institutions bancaires dont 7 banques publi-

Près de huit ans après la libéralisation du marché domes-

ques, riches d’un vaste réseau réparti sur l’ensemble du

tique des assurances et l’implantation de plusieurs com-

pays. Alors que le CPA est officiellement candidat à une

pagnies privées, des règles nouvelles ont été d’emblée ins-

ouverture de capital, les autres BNA, BADR, BEA, BDL, et

taurées quant aux principes de la rentabilité et de la com-

CNEP s’emploient à lancer les différents chantiers de la

pétitivité, règles dictées par la croissance du marché lui-

réforme portant sur les systèmes de paiements modernes,

même et la multiplication de ses opérateurs. Du point de

notamment les cartes de paiements, le réseau de trans-

vue de la gestion des ressources humaines, le secteur

mission et la monétique. A l’horizon 2006, tout le pro-

public, bien que fort de son assise financière et de son

cessus de la modernisation escomptée devrait être

expérience, s’est vite heurté à la rude concurrence que lui

achevé. Il s’agit de chantiers conduits par l’organisme

livrent les assureurs privés. En effet, sur ces quelques der-

interbancaire LA SATIM chargé de finaliser le dossier

nières années seulement, le nombre de cadres, gestion-

monétique et l’inter-banques avec la généralisation des

naires ou autres, qui ont quitté le secteur public pour

distributeurs automatiques de billets. L’objectif est égale-

rejoindre le privé, se chiffre bel et bien à plusieurs milliers.

ment d’arriver à la dématérialisation des effets et valeurs

D’existence récente, les compagnies privées ont basé leur

bancaires en introduisant notamment la signature électro-

action commerciale sur l’apport prépondérant de leur

nique et une plus grande interconnexion bancaire à l’é-

réseau de distribution composé essentiellement d’agents

chéance 2006. Ainsi, en plus des options de privatisation

généraux agréés, agissant pour le compte de leurs com-

arrêtées pour le secteur bancaire algérien, il faut souligner

pagnies respectives, rétribués en commissions sur la base

que d’ores et déjà aucune discrimination dans l’acte de

de leur rendement et ne générant pas de charges ou d’au-

financement ne trouve place dans ces nouvelles mœurs de

tres frais de fonctionnement à la comptabilité de leurs

la finance algérienne. Le crédit est ouvert aussi bien aux

compagnies-mères. A contrario, les sociétés d’assurances

sociétés locales qu’aux investisseurs étrangers souhaitant

publiques se sont vues pénalisées par leurs gigantesques

financer une partie de leur implantation par des fonds

réseaux d’agences directes implantées jusque dans les très

locaux. L’exemple en a été donné par la cimenterie

petites localités du pays, ne drainant pas de rentabilité

Orascom dont le financement a fait appel à un fond ban-

suffisante et surtout, induisant des charges très lourdes au

caire public algérien. Par ailleurs, les banques algériennes

plan financier.

ont acquis une réputation solide sur le plan international

Pour sauver les compagnies publiques, l’Etat va recourir

où les opérations de transferts d’argent liées au com-

au partenariat, dans le même schéma que les banques,

merce extérieur ou simples mouvements particuliers s’a-

avec la perspective d’une privatisation. La CAAR, première

méliorent en termes de délais de traitements grâce à la

au plan du chiffre d’affaires et du portefeuille, est la pre-

généralisation des outils technologiques tels les systèmes

mière sur la liste.

Swift. Enfin, espace réellement cosmopolite, le paysage bancaire algérien compte aujourd’hui des établissements de nationalités américaines, françaises et des pays du

Plus d’amples informations sur www.winne.con/africa/index.php

Golfe. Les conditions de création et d’implantation bancaire se sont nettement assouplies ces dernières années; ce qui tend à conclure que l’espace est encore à investir.

101


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

PRINCIPALES COMPAGNIES

L’ECONOMIE: FINANCE Utilisation intensive des techniques modernes de gestion, notamment l’outil informatique. 2A projette l’élargissement de son réseau national d’agences ainsi que de sa

2A

gamme de produits, notamment à travers des partenariats.

M. A. Slimani, DG 71 Rue Belkacemi Mohamed

ARCO BANK

El Madania, Alger Tel: 213- (0)21- 476867 Fax: 213- (0)21- 476878

M. A. Rahim, PDG

Site Internet: www.2a-dz.com

M. B. Duboe, DG 71 Rue Mohammed Belkacemi - Ruisseau, Alger

- Secteur: Finances / Assurances

Tel: 213- (0)21- 774932 / 34

- Date de création: 1998

Fax: 213- (0)21- 776160

- Capital: 6 M$

E-mail: arcobank@arcobank.com

- Chiffre d’affaires: 15,3 M$

Site Internet: www.arcobank.com

- Nombre d’employées: 300 - Secteur: Banque

- Part de marché: 5%

- Date de création: 15 janvier 2003 - Capital social: 25 M$ Actionnariat constitué par un groupe d’investisseurs d’en-

- Nombre d’employés: 30

vergure en expansion, activant dans des secteurs d’activité diversifiés (distribution et production de produits pharmaceutiques, promotion immobilière, banque, assurance.

La création d’ARCOBANK est l’aboutissement d’une stra-

Sa démarche vise à instaurer une concurrence saine et

tégie de développement du pole financier du groupe

loyale portant d’abord et avant tout sur la qualité des

ARCOFINA déjà actif dans l’assurance et la réassurance

prestations offertes.

ainsi que dans l’immobilier, l’hôtellerie, les nouvelles tech-

2A possède 120 agences et 6 délégations régionales.

nologies de communication et la pharmacie. Pour assurer la qualité et la performance de son offre de services, la

Segments de marché visés:

banque s’est dotée du système informatique Delta V.8. A

- Les assurances des particuliers et des ménages .

travers ses produits et ses services, l’établissement cible les

- Les assurances de personnes à caractère de prévoyance

PME algériennes et les particuliers.

et d’épargne.

Projets: Création d’une direction « Recherche et

- Les assurances de PME / PMI.

Développement » afin de concevoir et proposer des pro-

Les produits nouveaux d’assurance qui accompagnent l’é-

duits innovants adaptés au marché algérien (fonds d’in-

volution de l’économie et de la société (risques électroni-

vestissement, banque à distance, cartes de paiement, lea-

ques,

sing, etc.).

assurances

monétaires,

assistance

voyage,

assurances retraite, maladie complémentaire, etc.). Sa Stratégie de croissance est inscrite dans la durée et vise à promouvoir la confiance entre l’assureur et le public.

102


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

BADR Banque de l’Agriculture et du Développement Rural

L’ECONOMIE: FINANCE Avec l’ouverture du marché depuis 1988 et son statut de pionnier dans le domaine du développement de la monétique en Algérie, la banque publique CPA se développe dans le soutien aux PME PMI et le crédit aux ménages tels

M. Farouk Bouyacoub, PDG

que le crédit immobilier ou le crédit automobile ainsi que

17 Bd Colonel Amirouche, Alger

les crédits spécifiques aux professionnels.

Tel: 213- (0)21- 634665

Le secteur du bâtiment est traditionnellement l’un des cré-

Fax: 213- (0)21- 634665

neaux du CPA qui compte mettre à profit son expérience dans le domaine pour participer aux projets initiés par

- Secteur: Bancaire

l’Etat. En 2003, 98 % des entreprises publiques du bâti-

- Date de création: 1982

ment sont clientes du CPA qui tente d’attirer les entre-

- Nombre d’employées: 7000

prises privées. 50 % du portefeuille de la banque est constitué néanmoins d’entreprises (objectif de 70 % en 2005). A défaut de s’engager dans les projets de ses clients, le

Bien qu’elle intervienne dans le financement de tous les

CPA prend des participations dans le capital des entre-

secteurs d’activité, la BADR a pour mission principale de

prises à la tête de projets intéressants. Dan le domaine

développer le secteur agricole et promouvoir le monde

médical, le CPA a financé la construction de plusieurs

rural. Elle est la première banque d’Algérie et est classée

usines de fabrication de médicaments ainsi qu’une bonne

au 668ème rang mondial (sur 4100 banques répertoriées).

partie des cliniques privées existant en Algérie.

En 2003, elle comptait, 286 agences et 31 succursales. L’ouverture du capital du CPA est une priorité de l’institution qui souhaite en outre développer un département

CPA Crédit Populaire d’Algérie

banque d’investissement avec un partenaire étranger et se déployer sur les marchés internationaux. Dans ce contexte, des objectifs ont été fixés à l’horizon 2005: mettre

M. El-Hachemi Meghaoui, PDG

en place un réseau dense et compétitif d’agence avec la

2, Boulevard Amirouche, Alger

construction de 30 nouvelles agences d’ici 2005 faisant

Tel: 213- (0)21- 432700 / 635708 / 635612 / 635693

passer le nombre d’agences de 121 à 150; atteindre les

Fax: 213- (0)21- 635883 / 635698 / 432604

standards internationaux de gestion avec un rendement

E-mail: cpadmc@gecos.net; cpa_dmc@yahoo.fr

de plus de 15 %; rester rigoureux en matière d’accord de

Site Internet: www.cpa-bank.com

crédits; le passage de la banque avec toutes ses agences à un nouveau système informatique de gestion de l’infor-

- Secteur: Banque

mation.

- Date de création: 1966 - Capital: 260 M USD - Nombre d’employés: 4515

Plus d’amples informations sur www.winne.con/africa/index.php

103


PRINCIPAUX SECTEURS

104

DE

L’ECONOMIE: FINANCE


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

CAAR Compagnie Algérienne d’Assurance et de Réassurance

L’ECONOMIE: FINANCE Le partenariat ne restant pas en marge de ces mesures d’adaptation puisque des contacts ont été noués avec le groupe Alliance avec business plan. La CAAR veut certes, bénéficier, par le biais du partenariat de la maîtrise des

M. Ali Djendi, PDG

produits nouveaux.

48 Rue Didouche Mourad, Alger

Dans ce cadre, l’assurance vie s’avère être pour la CAAR

Tel: 213- (0)21- 632071 / 72 / 73 / 88 / 55

un produit d’avenir, surtout associé à un marché boursier

Fax: 213- (0)21- 631981 / 631377

actif et une fiscalité avantageuse. D’autres produits peu-

E-mail: caaralg@caar.com.dz; caarassurance@caar.com.dz

vent être développés, tels que l’assurance voyage, mais

Site Internet: www.caar.com.dz

l’opération ne se fera qu’avec un partenaire sérieux et crédible. Un partenariat Banque Assurance peut également

- Secteur: Assurances

voir le jour pour la vente des produits principalement à

- Date de création: Juin 1963

travers leur réseau.

- Chiffre d’affaires: 60 M USD - Nombre d’employés: 1.400

CAAT Compagnie algérienne d’assurances Jusqu’à la libéralisation du secteur, la CAAR, pionnière des assurances en Algérie, était traditionnellement spécialisée

M. Abdelkrim Djafri, PDG

dans l’assurance des risques industriels. Et c’est au début

52 avenue des Frères Bouadou, Bir Mourad Rais

des années 90 et surtout lors de l’ouverture du marché à

Tel: 213- (0)21- 449049

la concurrence en 1996, que la compagnie s’est déve-

Fax: 213- (0)21- 449203

loppée sur l’ensemble des segments du marché.

E-mail: info@caat.dz

Aujourd’hui, elle occupe 28 % des parts de marché, tota-

Site Internet: www.caat.dz

lisant un bénéfice net de 400 millions DA et dispose d’un réseau commercial de 5 succursales régionales, 119

- Secteur: Assurances

agences dont 41 en intermédiation (agents généraux).

- Date de création: 1985

La CAAR, à l’instar des compagnies d’assurance interna-

- Capital: 2.900 mDA

tionales, développe une activité dynamique de placements

- Chiffre d’affaires: 5.328 mDA

financiers, avec le placement des excédents dans le capital

- Nombre d’employés: 1.492

de sociétés nationales restant donc très engagée dans les gros investissements et la maîtrise des risques lourds tels que

la

pétrochimie,

l’engineering

et

l’industrie.

La

CAAT

est

un

des

leaders

du

secteur.

L’assurance automobile représentant la seconde source de

Traditionnellement, la CAAT, était l’assureur privilégié à

revenus dans un marché concurrentiel favorise la diversifi-

l’échelle nationale des risques industriels liés au transport

cation avec le développement de produits nouveaux tels

aérien, maritime et terrestre.

que les « packs » (pack chef d’entreprise, pack chef de famille, pack commerçant et artisan), l’assurance scolaire, l’assurance individuelle accident et la multirisque des commerçants et artisans.

105


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: FINANCE

Les derniers résultats font état d’un bénéfice net de

21 février 1998 en la forme d’un Etablissement Public à

479,19 millions de dinars qui prouvent toute sa solvabilité

caractère Industriel et Commercial - EPIC -. Elle est placée

et son savoir-faire dans le domaine des assurances. Grâce

sous la tutelle du Ministère des Finances.

à la réalisation de cette performance, l’institution a pu

La Caisse de Garantie des Marchés Publics -C.G.M.P.- est

transférer un montant équivalent à 47,9 millions de dinars

une institution financière spécialisée chargée de faciliter la

au profit du fonds des calamités naturelles et risques tech-

réalisation des projets d’investissement et toutes com-

nologiques.

mandes publiques initiées par l’Etat et ses démembre-

La CAAT est engagée dans le secteur de l’énergie avec

ments. La CGMP permet aux entreprises: D’obtenir toutes

SONATRACH dans la couverture des risques industriels liés

cautions ou garanties leur permettant de participer à la

à l’industrie pétrolière.

réalisation des marchés ou commandes publics; d’obtenir

En matière de stratégie, la CAAT, acteur incontournable

les garanties exigées par les services contractants, des

dans le marché algérien des assurances, anticipe depuis

avances contractuelles destinées à couvrir les dépenses

forts longtemps les mutations qui s’opèrent dans son sec-

prévues dans le cadre de la réalisation des marchés ou

teur d’activité. L’offre de nouveaux produits et re-profi-

commandes publics; d´obtenir des avances sur situations

lage du réseau en fonction du marché, impose une pré-

de travaux avant que le service contractant ne leur recon-

sence dans tous les chefs-lieux de wilayas et grands pôles

naisse des droits à paiement; de prétendre à des crédits

industriels.

globalisés qui pourraient couvrir de manière indistincte

En classant récemment la CAAT comme meilleure com-

leurs besoins de préfinancement ou de mobilisation de

pagnie d’assurance en Afrique, STANDARD & POORS

créances lorsqu’elles disposent de portefeuille de marchés

récompense les efforts consentis par la CAAT, cette dis-

ou commandes importants et réguliers conclus avec les

tinction continentale lui impose également un challenge

services de l’Etat ou ses démembrements.

permanent d’excellence.

En 2003, les commandes publiques représentent l’équivalent de 7 Md $.

CGMP Caisse de Garantie des Marchés Publics M. Arslane Bachetarzi, DG

FINALEP Financière Algéro Européenne de Participation

46, rue des frères BOUADOU, Bir Mourad Rais, Alger

Mr Bouatouata Kamel Eddine, DG

Tel: 213- (0)21- 449595

Route Nationale n°11, Staoueli, Alger

Fax: 213- (0)21- 449596

Tel: 213- (0)21- 393494 / 393496

E-mail: cgmp@wissal.dz

Fax: 213- (0)21- 392020

Site Internet: www.cgmp.org.dz

E-mail: finalep@wissal.dz Site Internet: www.finalep.com.dz

- Secteur: Finance - Date de création: 1998

- Secteur: Finance - Date de création: 1991 - Capital: 159.750.000 DA (2M$) - Nombre d’employés: 7

106


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

La FINALEP est la première et, actuellement, la seule

L’ECONOMIE: FINANCE KPMG Algérie

société de capital investissement (capital risque ou venture capital) de droit algérien.

M. Jean-Marie Pinel, PDG

Elle a été créée en 1991, par la volonté partagée de

16 chemin Parmentier, Hydra, Alger

l’Union Européenne et de l’état Algérien, pour assurer la

Tel: 213- (0)21- 604266

promotion de projets industriels montés en partenariat

Fax: 213- (0)21- 600229

par des algériens et des européens.

E-mail: jpinel@kpmg.com

Ses statuts seront, plus tard, élargis pour lui permettre de

Site Internet: www.kpmg.com

s’associer à des affaires montées uniquement par des algériens.

- Secteur: Audit et conseil financier

Elle possède actuellement des participations dans le

- Date de création: 2002

capital de dix (10) sociétés par actions qui ont investi dans différents secteurs d’activités (agriculture, agro-alimentaire, promotion immobilière).

KPMG, l’un des « Big Four » intervient en Algérie depuis

Dans ce portefeuille de prises de participation, la FINALEP

1992 avec des équipes françaises, en partenariat avec des

comptabilise pas moins de sept (07) sociétés montées en

cabinets algériens. Mais l’accord d’association avec

association par des personnes physiques ou morales de

l’Union européenne, et l’annonce de l’accession de

nationalité algérienne et de nationalité européenne (fran-

l’Algérie à l’OMC en 2003 sont autant d’éléments ayant

çaise, allemande, grecque). Ces européens ont participé

poussé le cabinet à s’installer en Algérie.

aux investissements par des apports en devises. La FINALEP participe donc au développement de l’investisse-

Depuis mi-2002, il participe à la réalisation de projets d’in-

ment direct étranger (IDE) en Algérie.

vestisseurs étrangers.

Pour réaliser son objectif d’investissement et de prises de

KPMG Algérie joue deux rôles essentiels :

participation, la FINALEP se fixe comme missions subsi-

- D’abord un rôle d’interface avec les entreprises étran-

diaires:

gères en facilitant leur installation en Algérie en leur com-

- La recherche et l’identification de partenaires intéres-

muniquant toutes les informations sur l’environnement

sants et de projets d’investissements rentables,

économique telles que la législation en vigueur, les diffé-

- La prise en charge des études de faisabilité et de forma-

rentes opportunités d’affaires, conseils, etc.

tion.

KPMG réalise des études concernant des entreprises à pri-

- L’assistance à l’élaboration des études de faisabilité.

vatiser pour déterminer la viabilité, le potentiel et la valeur

- La recherche de crédits domestiques et extérieurs.

de ces entreprises, ainsi que les risques que prennent les

- L’accomplissement des formalités administratives et

investisseurs et les probabilités de réussite.

légales.

KPMG conseil les investisseurs étranger sur la législation

La FINALEP privilégie l’intervention dans des activités pro-

Algérienne afin d’être en conformité et éviter les piège

ductives (de biens et services) à fortes valeurs ajoutées.

éventuels. Il réalise aussi des opérations de reporting pour le compte de ces investisseurs pour d’intégrer les sommes au niveau internationale et pour fiabiliser les résultats transmis concernant les risques interne et externe à l’entreprise.

107


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: FINANCE

- Mettre au service des entreprises algériennes leur expé-

etc.). Stratégie de filialisation qui a mené la banque au

rience et savoir-faire sous forme de services, conseils,

cœur d’un réseau multisectoriel (pêche, immobilier, trans-

assistance et mise à niveau. Le domaine d’intervention du

ports et services aériens, agriculture, bourse, chirurgie

cabinet va de l’audit, la création de valeurs, l’évaluation

cardio-vasculaire, haute finance).

en passant par le conseil et le support technique aux PME

- Transformation vers la banque universelle.

jusqu’aux conseils juridiques et fiscaux. KPMG augmente continuellement sa part de marché en Algérie, c’est ainsi qu’il vient d’être choisi pour la privati-

SAA

sation de deux (02) grands hôtels. M. Amara Latrous, PDG 5, bd Ernesto Che Guevara, Alger

UNION BANK

Tel: 213- (0)21- 712452 / 714760 / 62 Fax: 213- (0)21- 712216

M. Brahim Hadjas, Président du Conseil d’Administration

E-mail: saa@wissal.com.dz

30 Djenane El Malik, Hydra, Alger

Site Internet: www.saa.com.dz

Tel: 213- (0)21- 5482 to 46 Fax: 213- (0)21- 603566

- Secteur: Assurances

E-mail: ubank@ubgroup.com.dz

- Date de création: 1963

Site Internet: www.ubgroup.com.dz

- Capital: 3,8 MDA (31000 $) - Chiffre d’affaires: 72 MDA (1 M$)

- Secteur: Banque d’Investissement / Banque Universelle

- Nombre d’employées: 3.673

- Date de création: Déc. 1995

- Part de marché: 38 %

- Capital: 100 M Da (1,2 M USD) - Actif: 4,5 M USD - Nombre d’agences: 5

Malgré l’ouverture du marché aux intermédiaires privés nationaux et étrangers par la loi de 1995, la SAA maintient sa place de leader dans un environnement concu-

L’Union Group a commencé avec la création de l’Union

rrentiel. Avec ses 315 agences intégrées, elle dispose de

Bank, première banque privée à être créée en Algérie.

62 % du réseau de distribution du secteur et couvre 40 %

Aujourd’hui, le groupe possède 9 filiales: Union pêche

des indemnisations de ce même secteur.

(démarré en 2000 en partenariat avec des opérateurs

L’enrichissement de son réseau et une prestation à fidé-

étrangers pour la fourniture au marché national en thon

liser sa clientèle sont les clés d’un leadership maintenu

méditerranéen), CMA Algérie, Union Immobilier, UB

tant en chiffre d’affaires, qu’en part de marché.

Brokerage, Air Fret Services, Algeria Aviation Services,

Cette position de leader stimule son souci à développer

Union Santé, Union Li Industry, China Trading. Branches à

d’autres produits et à tendre la main à d’autres parte-

Montréal, Madrid.

naires: - Partenariat national avec les banques BADR et CNEP

Stratégie de croissance:

Banque, par l’assurance-crédit.

- Projets diversifiés en partenariats avec des sociétés et ins-

- Partenariat étranger avec des Portugais dans le produit

titutions internationales (Harvard University, Swissair,

assurance-vie, bien que le marché semble fébrile.

108


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: FINANCE

L’assurance auto, qui représente 2/3 de l’activité SAA doit

électronique, opérationnel depuis fin 2002. L’objectif est

être modernisée avant 2005, en modernisant son système

de toucher le grand public, de faire entrer la culture du

gestion d’indemnisation en le pourvoyant d’un système

paiement électronique en Algérie que ce soit au niveau du

assistance au client d’une part, et en lui adaptant un

commerçant, de l’émetteur, de l’acquéreur et du client

système informatique adéquat d’autre part.

final «le particulier ». La mise en place du projet, déma-

Le marché de la SAA étant un marché stable, un marché

rrera avec la circulation de 100.000 cartes à puces.

d’assurance directe (particuliers, PME, professionnels),

Partenaires déjà identifiés: Bull et CIME.

donc peu risqué est moins concerné par le système de

Afin de réussir, la SATIM se penche actuellement sur le

réassurance.

développement des “distributeurs automatiques de billets, de cartes de paiement commerçant, ainsi que de cartes internationales (visa, Mastercard). 2004 est l’éché-

SATIM Société d’Automatisation des Transactions Interbancaires et de la Monétique

ance retenue pour la mise en place de la circulation de l’information ayant trait au système de paiement sur tout le territoire national. Le service Prélèvement automatique à destination des particuliers sera aussi opérationnel dès 2003.

M. El-Hadj Alouane, DG 46 Rue des Fères Bouadou, Bir Mourad Raïs, Alger

SOCIETE GENERALE ALGERIE

Tel: 213- (0)21- 562500 à 03 Fax: 213- (0)21- 364477 / 561898

M. Joel Jarry, PDG

E-mail: Satim@wissal.dz

75, Chemin Bachir el I brahimi, Alger Tel: 213- (0)21- 922181 / 9200 à 05

- Secteur: Monétique / Télécommunication

Fax: 213- (0)21- 922182

- Date de création: 1995

E-mail: j-jarry@sgalgerie.com.dz

- Capital: 267m DA - Secteur: Banque - Date de création: 29 mars 2000 Société détenue par 8 banques algériennes: BNA, CPA,

- Capital:6 M$

Baraka, BADR, BDL, CNMA, BEA et CNEP Banque. La SATIM a été créée pour l’automatisation et la numérisation des transactions bancaires, un volet important comp-

Banque de détail détenu à 61% par le groupe Société

tant parmi la réforme et la modernisation du secteur ban-

Générale, à 10% par la SFI, filial de la banque mondiale et

caire en Algérie. La SATIM a pour mission de concrétiser

à 29% par la FIBA, holding luxembourgeois, composé

le projet de liaison entre tous les établissements bancaires

d’investisseurs algériens, européens et américains. La

à travers le RIS (réseau interbancaire spécialisé). Ce projet

banque dispose dans le pays de 5 agences implantées

de 350m DA, datant de 1996 et lancé par l’ABEF (associa-

dans l’Algérois et à Oran. 4 nouvelles agences sont en

tion des banques et établissements financiers) a reçu le

projet sur Annaba, Blida et Sétif.

soutien des différents gouvernements.

A travers ses produits, la SGA vise les particuliers et les

La SATIM œuvre à introduire la fonction du paiement

entreprises. Ces dernières sont soit des filiales de multina-

109


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

tionales installées dans le pays et qui désirent que la banque les accompagnent en Algérie comme elle le fait

L’ECONOMIE: FINANCE SRH (Société de Refinancement Hypothécaire)

dans les 75 pays où elle est présente, soit des grands groupes privés ou « capitaines d’industrie » qui activent

M. Abderazak Beltas, PDG

dans l’importation, les biens d’équipement et l’agroali-

Site Sider 7 Chemin du Paradou Hydra, Alger

mentaire, soit des PME, lesquelles constituent un nouveau

Tel: 213- (0)21- 603593

marché pour l’établissement financier.

Fax: 213- (0)21- 604741

Au cours des 3 dernières années, la SGA a élargi son por-

E-mail: beltas@djazaïr_connect.com ; srh@wissal.dz

tefeuille de clients, sa palette de produits et services, et souhaite développer davantage le financement à moyen

- Secteur: Finance

terme.

- Date de création: 1997

A court terme, la SGA compte tripler voire quadrupler son

- Capital: 4,160 MD DA (48 M USD)

capital, levier essentiel du développement de sa capacité à

- Chiffres d´affaires: 3 MD DA (35 M USD) (2002)

accompagner les investisseurs. La SRH est un établissement financier dont les actionnaires sont le Trésor Public, les banques et les assurances. L´objectif principal est le refinancement des prêts aux


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: FINANCE

logements consentis par les intermédiaires financiers

La SRH collabore depuis sa création avec la banque BDL et

agréés.

compte inciter les autres banques à la suivre. Pour son

Elle a aussi pour objectifs:

financement, la SRH a recours à l’émission de titres sur le

- L´amélioration de l´efficience du système de financement

marché financier.

de logement à moyen et long terme,

La SRH travaille avec le concours de la banque mondiale

- La mobilisation des ressources nécessaires pour son

sur un nouveau projet de 5,5 MS qui vise a développer le

fonctionnement,

refinancement hypothécaire: formation de 3000 cadres,

- L´encouragement de la concurrence entre les institutions

assistance auprès des banques pour la création de dépar-

financières dans l´octroi du crédit hypothécaire,

tements de refinancement hypothécaire et assistance

- Le prolongement de la maturité des emprunts hypothé-

pour développer le marché financier dans l’émission d’o-

caires.

bligations adressées à des hypothèques.

Nouveau Ministère des Finances réalisé par l’égyptien Arab Contractors

111


DE

L’ECONOMIE: FINANCE

© eBizguides

PRINCIPAUX SECTEURS

112


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

© eBizguides

INDUSTRIE

“La meilleure science est celle qui est utile, et la meilleure parole est celle que l’on écoute” Proverbe Algérien

113


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

INDUSTRIE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE d’équipements, le secteur continue à souffrir d’un niveau d’investissements insignifiant. Parmi les rares projets

Depuis son indépendance, l’Algérie a accordé un intérêt

lancés par les étrangers en Algérie, on note l’usine de

particulier à son industrie. Aujourd’hui, elle peut s’enor-

ciment initiée par la société Orascom Constructor, une

gueillir d’être en possession d’un véritable tissu industriel

filiale du groupe égyptien Orascom dans la localité Debil à

assez dense qui couvre l’ensemble des branches d’activité.

M’Sila. Aujourd’hui, force est de constater que l’environ-

La récente industrie algérienne a cependant été victime de

nement économique actuel, marqué par de fâcheux

la gestion administrative des affaires économiques du

fléaux, tels que le marché informel, la contrefaçon, la con-

pays durant les années 1980; les entreprises publiques de

currence déloyale, l’insuffisance du contrôle aux fron-

ce secteur en ont fait les frais. Cette situation, on ne peut

tières, etc., ne permet plus aux entreprises industrielles

plus contraignante, a poussé les décideurs à engager une

algériennes de faire face aux échéances qui attendent

série de réformes susceptibles d’apporter un nouveau

l’Algérie, à savoir la création de la Zone de Libre Echange

souffle à ces sociétés. Leur statut juridique et leur gestion

avec l’UE à l’horizon de 2010 et son adhésion, probable-

constituent le volet le plus important de ces mutations.

ment en 2004, à l’OMC.

Conséquences: plus de 400 entreprises publiques sont devenues autonomes après avoir bénéficié d’un assainissement financier. Néanmoins, des dizaines d’autres,

UNE CONTRIBUTION INFIME AU PIB

agissant dans le secteur de l’industrie ont été dissoutes tandis que des unités entières ont été fermées. Mais le

La consolidation des équilibres macro-économiques et les

verdict sévère reste indubitablement le chiffre de travai-

dépenses considérables engagées par l’Etat au titre du

lleurs congédiés: 400 000. C’est ainsi que deux lois fonda-

Plan de Soutien pour la Relance Economique (PSRE) (20

mentales ont été élaborées en 1995 dont l’objectif était

milliards de DA) et du Plan National de Développement

de redresser les entreprises en difficulté financière avant

Agricole et Rural (PNDAR) n’ont pas été suivies de résul-

leur privatisation. Cette action a été considérée comme un

tats satisfaisants dans le secteur. Les activités industrielles

pas audacieux vers l’économie de marché.

n’arrivent plus, en effet, à renouer avec la croissance. La participation de l’industrie à un niveau de seulement 5%

PRIVATISATION UN NOUVEAU SOUFFLE POUR LES ENTREPRISES

du PIB et de 9% selon le CNES, reste tout de même infime, compte tenu des potentialités disponibles. Sa croissance a atteint pour l’année 2002 le taux de 2,9%. Le total des PMI (Petite et Moyenne Industrie) s’élève à 25

Le premier texte de loi est l’ordonnance 95-25 relative à la

000 pour l’industrie publique et on compte quelques 450

gestion des capitaux marchands de l’Etat qui crée de nou-

600 salariés. Sa production est estimée à 372 milliards de

velles relations entre l’Etat actionnaire et les entreprises

DA (4 milliards d’euros) alors que son chiffre d’affaires est

publiques. Le second est l’ordonnance 95-22 qui consacre

de 410 milliards de DA et que la valeur ajoutée avoisine

la privatisation des entreprises publiques et explicite les

les 150 milliards de DA. Les exportations dans le secteur

modes et procédures relatifs à leur cession. En dépit des

ont, quant à elles, connu une hausse de 51% en passant

capacités de production importantes que recèle l’industrie

entre fin 2001 et la clôture de l’exercice 2002, de 15,65 à

algérienne et des besoins réels de consommation en biens

23,6 milliards de DA, mais leur volume reste encore faible.

114


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

Les principales entreprises exportatrices, faut-il le sou-

La réalisation d’une quantité de 500 000 tonnes par an

ligner, sont ISPAT Annaba (Complexe d’El Hadjar à

permettra d’équilibrer l’offre et la demande. Pour lancer

Annaba), SNVI (Rouïba, Alger), Asmidal, Metanof, CMT,

tous ces projets, le MIR doit impérativement régler la pro-

CMA, EMB. Les d’investissements ont enregistré une

blématique du foncier qui bloque de nombreux investis-

baisse de 7%, soit de 12 à 11,25 milliards de DA entre

seurs dans la mise en œuvre de leurs projets. Si l’Algérie

2001 et 2002. La masse salariale de l’industrie algérienne

occupe la seconde place mondiale quant au nombre et à

est évaluée à 60 milliards de DA. Par ailleurs, les besoins

la superficie des Zones Industrielles (72 ZI d’une superficie

du secteur à l’horizon 2010, au titre de la réhabilitation et

de 148 000 hectares et 449 zones d’activités de 7 556

des nouveaux projets, sont estimés à 520 milliards de DA

ha), il n’en demeure pas moins qu’elle est classée dernière

(5,7 milliards d’euros). Trois cas de figure en terme de

sur le plan de la qualité et de la productivité.

stratégie et de mise en œuvre ont été d’ores et déjà identifiés. Le premier a trait aux industries stratégiques comme la chimie-engrais, la pétrochimie, les médicaments, le ciment. Pour ce type d’industrie, une alliance avec les

INVESTISSEMENT LE FONCIER: PRINCIPAL ELEMENT DE BLOCAGE

grands groupes étrangers est nécessaire. Le deuxième cas concerne les industries de transformation de produits «

Seulement 24% des terres industrielles détiennent des

bio » (biologiques), les primeurs, l’acier, le rond à béton,

actes de propriété alors que 239 hectares sont cédés à des

les textiles et cuirs, etc., qui sont également stratégiques

occupants sans titre, sans aucune relation avec les acti-

mais à vocation nationale et régionale. Le Ministère de

vités du secteur. Il reste encore 30%, soit une superficie

l’Industrie et de la Restructuration (MIR) estime que, pour

de 6 000 hectares, de terres destinées à l’industrie sans

ce cas, des délocalisations peuvent être envisagées.

qu’aucune activité industrielle n’y soit effectuée, ce qu’on appelle communément les «actifs dormants». Le MIR a

DES BESOINS ESTIMES A 5,7 MILLIARDS D’EUROS

pu, cependant, accomplir 38 opérations de réhabilitation pour un montant de 1,2 milliards de DA. A la fin juin 2002, 46% des zones d’activités ont obtenu un acte de

La troisième option cible les industries locales, les PMI ou

propriété notarié. Un projet de loi chargé de cet épineux

les services à développer localement par le biais de capi-

problème a été proposé par les services du MIR au chef du

taux nationaux ou étrangers au moyen de la sous-trai-

gouvernement. Le texte attend son passage aux deux

tance. Les cinq filières que compte développer le MIR sont

chambres du Parlement pour y être débattu et adopté. Le

l’agroalimentaire, les industries pharmaceutiques dont les

mode de gestion des ZI envisagé par le ministère serait la

importations sont respectivement évaluées chaque année

concession. Le projet de loi a abordé aussi toutes les ques-

à 2,5 milliards de dollars US et 400 millions de dollars US.

tions liées au foncier industriel qualifié, unanimement, par

Le développement du ciment et des produits sidérurgi-

les gouvernants et les gouvernés, d’élément de blocage

ques est, en outre, impératif car la demande nationale en

numéro 1 de l’investissement en Algérie.

ciment sera de 3 millions de tonnes à l’horizon 2005. Les importations de ce produit avoisinent actuellement les 100 millions de dollars US. L’Algérie importe ainsi pour 250 millions de dollars US de ronds à béton.

115


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

PRINCIPALES COMPAGNIES

L’ECONOMIE: INDUSTRIE Aventis Pharma Algérie M. Mahmoud Abbas Terki, DG

Groupe ANABIB

20, Rue des Cèdres, El Mouradia, 16070, Alger Tel: 213- (0)21- 691166 / 4005 / 4006

M. Abdelkader Rahal, DG

Fax: 213- (0)21- 694040

B.P. 131 Reghaia, Wilaya d’Alger

E-mail: amina.mediene@aventis.com

Tel: 213- (0)21- 850111 / 850203/ 852295 Fax: 213- (0)21- 850185 / 858480 / 850580

- Secteur: Industrie Pharmaceutique

E-mail: anabib@ist.cerist.dz

- Date de création: 1996 - Chiffre d’affaires: 48m Euros (2001)

- Secteur: Industrie, tubes et transformation de produits

- Nombre d’employés: 296

plats

- Part de marché: 11%

- Date de création: 1983 - Capital: 3.548.450.000 DA - Chiffre d’affaires: 9 Md DA (approx. 110m$)

Aventis est né en 1999 de la fusion entre le Français

- Nombre d’employées: 2708

Rhône Poulenc Rorer et l’Allemand Hoescht Marion. En

- Part de marché: leader national dans le tube

Algérie, Aventis Pharma Algérie, filiale d’Aventis Pharma, est un des leaders sur le marché du médicament et occupe une place privilégiée compte tenu de son implication dans

L’expérience de plusieurs décennies dans le secteur de la

la production, à travers le façonnage et la construction

sidérurgie a fait du groupe ANABIB un leader national

d’une unité de production. Il est le premier laboratoire

dans la transformation de l’acier. Sa vocation première est

international à lancer une véritable production de médica-

la fabrication de tubes soudés en acier laminé à chaud ou

ments en Algérie. Il s’appuie pour cela sur son partenariat

à froid.

avec le groupe Saïdal.

Depuis le 1er Janvier 2001, ANABIB devient une holding

En 1996, quatre produits ont été proposés par Aventis

et se structure en quatre filiales intervenant dans la pro-

Pharma Algérie afin de renforcer les anciens produits par

duction et la commercialisation d’une gamme diversifiée

des produits stratégiques, ce qui a permis d’être présent

de produits sidérurgiques dans les secteurs des hydrocar-

sur le marché algérien dans toutes les classes thérapeuti-

bures, de l’hydraulique, de l’agriculture et de l’habitat:

ques.

Le groupe ANABIB, par le biais de ses filiales constitue un

Les évolutions ont été positives grâce notamment à une

partenaire indispensable pour des alliances stratégiques

croissance du chiffre d’affaires de 15% entre 2000 et

en matière de savoir-faire technique et commercial pour la

2001.

conquête du marché national et l’expansion sur la scène

Les produits fabriqués localement correspondent aux

internationale.

classes thérapeutiques suivantes: anti-inflammatoires, antibiotiques, antalgiques et anti-hypertenseurs. Ces produits représentent près de 20% du chiffre d’affaires réalisé par le groupe en Algérie. Le défi essentiel d’Aventis pharma Algérie est de s’adapter

116


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

de façon efficace à l’accroissement de son activité en

Leader dans son domaine depuis plus de 25 ans grâce à la

Algérie, pour maintenir sa position parmi les leaders et

variété de ses produits, sa distribution est aujourd´hui

accroître significativement ses parts de marché.

étendue sur l’ensemble du territoire national et dans de nombreux pays d´Afrique et d´Europe. Sa capacité de production est de 20.000 tonnes/an. Belcol

BELCOL

touche à la fois la petite et la grande production grâce à une variété d’emballages allant de 25 gr à 200 kg.

Mr Mokhtar Belhadj, PDG

Sa mission consiste à mettre à la disposition de ses clients

Zone IndustrielleOued Smar B.P. 72 16270, Alger

des produits performants et novateurs mais aussi des ser-

Tel: 213- (0)21- 516410 / 6658 / 6940

vices susceptibles de créer de véritables partenariats. Dans

Fax: 213- (0)21- 516614

ce contexte, Belcol dispose d’un laboratoire d’études et de

E-mail: belcol@entreprises.dz.com

recherches de colle spécifiques, permettant à l’entreprise

Site Internet: www.belcol.entreprises.dz.com

de s’adapter à la demande du client. Belcol prévoit d’investir dans l’élargissement de sa gamme de produits et de

- Secteur: Colle Industrielle - Date de création: 1968 - Part de marché: 50 / 70 %

s’ouvrir davantage à l’exportation.


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

BYA Electronic

L’ECONOMIE: INDUSTRIE nariats industriels avec des firmes prestigieuses telles que UNIVERSAL MULTIMEDIA dans le domaine du téléviseur à

M. Aït Yala Slimane, PDG

écran plasma, SONY BROADCAST dans le domaine du

Zone d’activité Aïn, El Bia - BP. 393 Arzew, Oran

broadcast professionnel, FAMAVAL dans le domaine de la

Tel: 213- (0)41- 475006 / 474719 / 20 / 21

fabrication d’antennes paraboliques, THOMSON MULTI-

Fax: 213- (0)41- 486219

MEDIA dans le domaine AUDIO-VIDEO grand publique,

Tel / Fax (Alger): 213- (0)21- 744146

THOMSON ELECTROMENAGER dans le domaine du blanc.

E-mail: contact@bya-electronic.com

L’exportation de produits tels que les réflecteurs paraboli-

Site Internet: www.bya-electronic.com

ques vers la communauté européenne démontre les performances actuelles de l’entreprise.

- Secteur: Industrie

Dans ce contexte, BYA-ELECTRONIC vient de s’engager

- Date de création: 1993

dans un processus de certification ISO9001.

- Capital: 180 m DA - Nombre d’employés: 170 - Part de marché: 40% pour les produits électroniques et 95% pour les antennes paraboliques.

ENAD Groupe spa Entreprise nationale des détergents M. Mohammed Chadli, PDG

BYA-ELECTRONIC, partenaire officiel de THOMSON en

BP 91 Sour El Ghozlane, Bouira

Algérie, évolue dans les domaines de l’électronique, du

Tel: 213- (0)26- 966051 / 6828

multimédia et du broadcast grand public et professionnel.

Fax: 213- (0)26- 966325

Il s’est aujourd’hui imposé, à l’échelle nationale, comme

E-mail: enadgrp@wissal.dz

leader dans le domaine de l’audiovisuel. La société est le prolongement d’un groupe familial, implanté en France à

- Secteur: Détergents

travers Universal Multimédia, actuellement leader dans la

- Date de création: 04 décembre 1982

technologie plasma en Europe.

- Capital: 5 M$

BYA-ELECTRONIC dispose d’un complexe industriel

- Chiffre d’affaires: 42 M$

moderne s’étendant sur une superficie de 16000 m

- Nombre d’employés: 1.910

comptant trois grandes unités de production dotées d’équipements sophistiqués: une unité de fabrication électronique CKD, une unité de montage électronique

Société publique dont la mission consiste en la produc-

SKD, une unité de fabrication mécanique, assurant la pro-

tion, la commercialisation et le développement des pro-

duction de réflecteurs paraboliques. Ces derniers intè-

duits d’entretien. La société dispose d’une capacité glo-

grent, à 95%, de la matière première locale (tôle HISPAT

bale de production installée de 120.000 tonnes/an, ainsi

et boulonnerie BCR). La société fabrique aussi l’écran

que d’une importante gamme de produits cosmétiques et

plasma.

d’hygiène corporelle. ENAD possède 4 filiales: SODEAL,

La société s’est attelée à étendre progressivement son

CHIMICA, SI DET et SODET (Est). 23% de la production est

réseau de distribution à travers tout le territoire national.

exportée dans la région. Par ailleurs, le groupe détient

Depuis sa création, BYA-ELECTRONIC s’est investi dans le

40% au sein de la joint-venture Henkel Enad Algérie,

transfert de technologie et ceci en développant des parte-

créée en 2000, dans le cadre d’un protocole de partena-

118


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

riat conclu avec la firme allemande. Cette initiative a

Stratégie de Croissance:

notamment contribué de manière efficace au redéploie-

Renforcement de sa position sur le marché national par la

ment et au développement des activités du groupe.

diversification de ses produits et le développement de sa gamme de production dans le sens de l’évolution mondiale de l’industrie des peintures ; nouer des relations de

ENAP Entreprise Nationale des Peintures

partenariat avec des opérateurs économiques de la branche ; extension du marché de l’entreprise par le développement des exportations de ses produits semi-finis.

M. Madjid Hassaine, PDG R.N No 5 BP Lakdharia, 10200 Bouira

Projet d’investissement:

Tel: 213- (0)26- 901006 / 58 / 901144 / 901244

Investissements de renouvellement et de mise à niveau

Fax: 213- (0)26- 901093 / 04

pour

E-mail: enapdz@cetic.dz / peintures@enapdz.dz

(années 2003 à 2005)

un

montant

de

600

millions

de

dinars

Site Internet: www.enapdz.dz

ENIEM

- Secteur: Peintures - Date de création: 1983 - Capital: 500 MDA

M. Yadaden, PDG

- Chiffre d’affaires: 7 MD DA (90 m$)

Boulevard Stiti Ali, BP 71 A Chikhi, Tizi Ouzou

- Nombre d’employés: 1700

Tel: 213- (0)26- 218746 / 218811 / 218242 / 218944

- Part de marché: 80%

Fax: 213- (0)26- 218744 / 218241 E-mail: commercial@eniem.com.dz Site Internet: www.eniem.com.dz

L’ENAP, entreprise publique économique, a pour métier de base la production des revêtements organiques (pein-

- Secteur: Electroménager

tures, vernis, résines, émulsions, siccatifs et colles). L’ENAP

- Date de création: 2 janvier 1983

est composée de 6 unités de production implantées sur le territoire national (Alger, Bouira, Oran, Mascara, SoukAhras). Capacité de production de 150.000 tonnes en

Eniem est une entreprise publique économique issue de la

peinture et 50.000 en produits semi-finis.

restructuration organique de la Sonelec, leader sur le © eBizguides

marché de l’électroménager en Algérie depuis 30 ans. L’entreprise, première entreprise en Algérie à être certifiée ISO 9002, s’est organisée par centres d’activités stratégiques qui se composent de 4 unités de production, d’une unité commerciale, d’une unité de prestations de services ainsi que d’une filiale. ENIEM offre des opportunités réelles de partenariat dans le domaine du froid, de la cuisson, de la climatisation et de la fabrication de sanitaires et lampes. Une source intarissable de matériaux de construction

120


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

GIPEC Groupe Industriel du Papier et de la Cellulose

L’ECONOMIE: INDUSTRIE - Privatisation totale ou partielle par une cession d’actifs et des prises de participation. Pour un marché évalué à plus de 500 Millions de Dollars US, le défi vaut la peine d’être relevé avec GIPEC, qui offre

M. Mustapha Merzouk, PDG

un savoir-faire reconnu, et les garanties d’un partenariat

Route de la Gare Baba Ali, Alger

sérieux.

Tel: 213- (0)21- 309884 / 309291 / 99 Fax: 213- (0)21- 309194 / 309638

Groupe Hamiani

E-mail: info@gipec-dz.com Site Internet: www.gipec-dz.com

M. Réda Hamiani, Ancien ministre de la PMI-PME entre ‘90 et ‘93, PDG

- Secteur: Industrie / Papeterie & cellulose

1 Route de Birtouta, Kheraicia

- Date de création: 1962-Restructuration 1998 (GIPEC)

Tel: 213- (0)21- 444766 / 61 / 65

- Capital: 3,7 md DA (40 m$)

Fax: 213- (0)21- 443519

- Chiffre d’affaires: 7md DA (87m USD)

E-mail: ghamiani@hotmail.com

- Nombre d’employées: 3.100 - Part de marché: 30 - 35%

- Secteur: Textiles, Habillement / Agroalimentaire / Télécoms - Date de création: Années 70

Né en Décembre 1998, de la fusion des deux leaders de

- Chiffre d’affaires: 6 M$

l’industrie papetière, CELPAP et ENEPAC, « GIPEC » capi-

- Nombre d’employées: 300

talise plus de 30 années d’expérience dans le secteur du papier, des emballages et de la cellulose. Il regroupe 10 entreprises filialisées, deux (02) complexes de production

Le groupe de Réda Hamiani a été lancé dans les années

de papier et un (01) réseau de Distribution. Sa gamme de

‘70 avec la société Redman, référence à l’époque dans

production très étendue, assure une disponibilité impor-

l’habillement avec une spécialisation dans la chemise,

tante en sacs de grande, moyenne et petite contenance,

mais aussi référence du privé à l’époque de l’économie

en papier d’impression écriture, en caisses en carton

socialiste.

ondulé, en papier soie doux, sanitaires et domestiques, en

La diversification entamée dans les années 1990 s’est faite

produits chlorés et sodiques et en boites pliantes en

avec plusieurs partenaires et d’horizons différents. Ces

carton compact.

activités diverses ont en commun l’acquisition d’un savoir

Sur une demande de plus de 420.000 tonnes le Groupe

faire et d’une technologie. Tout en sachant vendre, l’ex-

GIPEC occupe un positionnement favorable par la couver-

pertise étrangère s’avère nécessaire.

ture potentielle de près de 280.000 tonnes. GIPEC

Le Groupe a engagé une série de partenariats dans:

compte moderniser totalement son potentiel de produc-

- La climatisation avec une société américaine (Société

tion grâce à différentes formules de partenariat:

Finair).

- Ouverture de son capital et celui de ses filiales pour une

- Le sanitaire avec Porcher (Société SAB).

gestion associative.

- L’automobile avec FIAT en collaboration avec la CIAR.

122


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

- L’agroalimentaire:

- GHKomatsu: Distributeur exclusif de Komatsu. plus de

o Magal société de fabrication de margarine en partena-

60% de part de marché dans le matériel de travaux-

riat Turc (Evin).

publics. - Nissan: Distributeur exclusif sur tout le territoire.

o Biscotal société de biscuiterie à la recherche d’un parte-

- Diamal, importatrice et la distributrice officielle des mar-

naire.

ques de General Motors: Opel, Chevrolet et Isuzu.

- Le commerce:

- Htelecom: Partner exclusif EADS, il compte 3 secteurs

Le groupe importe étudie en même temps le marché avec

d´activité: Téléphonie, téléphonie mobile, internet.

la commercialisation de marques importées telles que

- Altruck: Distributeur exclusif de Volvo Truck, avec un

Bavaria, Président, Poult, Accord, Bahlsen, Pinar et

réseau de succursale sur 4 points principaux.

Lavazza. Ce commerce reste pour le groupe une anti-

- Holding financier Groupe Hasnaoui Finance (GH

chambre pour l’industrie.

Finance), est en charge de la gestion et la diversification du groupe.

“Le marché algérien reste un marché porteur et pour lequel on doit porter un intérêt particulier. Les conditions s’avèrent être idéales pour différentes opérations de partenariat.” R.Hamiani

L’exportation représente l’un des objectifs prioritaires du groupe à partir de 2003. Projets d’investissement: Le groupe Hasnaoui prévoit une stratégie de développement dans les nouvelles technologies ainsi que la création d’une société de leasing pour le développement financier du groupe et la recherche des partenaires internationaux.

Groupe Hasnaoui M. Abdellah Hasnaoui, PDG

Henkel-Enad Algerie

6, bd du Colonel Amirouche, Alger Tel: 213- (0)21- 635655

M. Rafik Kanoun, PDG

Fax: 213- (0)21- 635842

1, Rue Moktar Doudou, Ben Aknoun

E-mail: contact@groupehasnaoui.com

Tel: 213- (0)21- 912062 / 2069 / 2071 / 2200

Site Internet: www.groupehasnaoui.com

Fax: 213- (0)21- 91 2100 / 3445 E-mail: rafik.kanoun@henkel.com

- Secteur: Industrie, services, distribution de véhicules particuliers et industriels

- Secteur: Détergents

- Date de création:1964

- Date de création: 23 mai 2000

- Nombre d’employées: 630

- Capital: 21 M$ - Chiffre d’affaires: 90 M$ - Nombre d’employés:1800

Groupe privé algérien doté d’une grande expérience dans l´industrie et les services, le groupe Hasnaoui est présent à travers ses 7 filiales dans 4 régions:

Henkel-Enad Algérie est né d’un accord de partenariat

- Alfem: Distributeur de matériel de collectivités, avec plus

signé en mai 2000 entre la filiale française du groupe alle-

de 36 ans d´expérience. Le groupe peut conter sur une

mand Henkel et le leader algérien Enad (Entreprise natio-

usine de 25000 m2 et une fonderie de 2000 tonnes/an.

nale des détergents). L’Enad est la première entreprise

123


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

publique à avoir ouvert son capital au profit d’un inves-

Ces investissements cadrent avec une politique d’aug-

tisseur étranger, Henkel devenu majoritaire avec 60% des

mentation des capacités de production et de consolida-

parts. L’Algérie fait désormais partie des 75 pays dans les-

tion de sa position de leader sur le marché national tout

quels Henkel est aujourd’hui implanté. Sur les 15 m$ d’in-

en l’autorisant à développer dans le futur une politique

vestissement prévus sur 3 ans, 12 millions ont déjà été

d’exportation.

investis dans la mise à niveau des processus de fabrication depuis la création du partenariat. Après les complexes de Réghaïa et de Aïn Témouchent, Henkel-ENAD Algérie a

Ispat Annaba Spa

acquis en mai 2002 un troisième complexe à Chelghoum Laïd. La joint-venture a enrichi la gamme Isis existante

Dr. Brahma Nang Singh, PDG

avec le lancement de cinq nouveaux produits depuis sa

Sidi Amar, Complexe El-Hadjar, B.P.2055, Annaba 23000

création, ce qui lui a permis d’augmenter son chiffre d’af-

Tel: 213- (0)38- 876669 / 6669 / 1630

faires de 10% en 2002 et de gagner de nouvelles parts de

Fax: 213- (0)38- 872434 / 6585 / 1830

marchés.

124


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

E-mail: bn.singh@ispat.com / Nirbhay.Kumar@ispat.com

Fax: 213- (0)24- 843968

Site Internet: www.ispat.com

E-mail: lpa@wissal.dz

- Secteur: Acier, rond à béton

- Secteur: Pharmaceutique

- Date de création: 2002

- Date de création: 1991

- Capital: 239 USM$

- Capital social: 12 M USD

- Chiffre d’affaires: 330 US M$

- Nombre d’employés: 500

- Nombre d’employés: 10.000 LPA est une entreprise familiale organisée en deux filiales, Le groupe LNM, actionnaire à 70% de la société Ispat

l’une pour la production dotée de son laboratoire de con-

Annaba Spa (30% pour le groupe Sider), est le second

trôle et l’autre pour la distribution sur le marché national.

producteur d’acier dans le monde mais aussi le plus global

Une trentaine de médicaments génériques ou sous licence

à travers son implantation dans 12 pays et une capacité

sont produits par ses usines et de grands noms de labora-

de production de 38 millions de tonnes. Le chiffre d’af-

toires tels Glaxosmithekline, Roche sont distribués par

faires estimé du groupe pour 2003 dépasse les US$ 12

LPA. La société compte au total 14 laboratoires fournis-

milliards.

seurs. Sa capacité de production sèche atteint les 300.000

Ispat Annaba est une importante usine intégrée de fabri-

m2 et celle de la production liquide excède les 10,000 m2

cation d’acier dans la région du Maghreb associée à une

ou 3 millions d’unités liquides. Son centre de distribution

capacité de production de 1,8 millions de tonnes. Elle fut

de Boumerdès, construit selon les normes européennes,

la première opération de privatisation en Algérie. L’usine

est le plus important d’Algérie. 300 distributeurs s’appro-

s’approvisionne en fer auprès des mines de Ouenza et

visionnent auprès de ce site qui offre une gamme de 250

Boukhadra sous le contrôle de Ispat Tebessa. Ispat

produits sur un air de stockage de 100.000 m2. Deux

Annaba produit à la fois des plaques d’acier longues et

autres sites existent sur Oran et Constantine. Le site de

plates ainsi que des tubes sans soudure. L’usine s’est muni

Ouargla, opérationnel en 2004, permettra d’étendre la

d’une capacité de production de produits à valeur ajoutée

distribution au sud du pays.

afin de répondre aux besoins des secteurs de l’énergie, de

Pour un montant investit de 10 M$, LPA a inauguré en

la construction, de l’ingénierie et de l’emballage.

2003 un nouveau centre de conditionnement et de distri-

Parallèlement à sa position dominante sur le marché

bution. De cette unité sortira une gamme d’antibiotiques

national, Ispat Annaba exporte sa production vers plus de

génériques avec une capacité de 18 millions d’unités.

15 pays dont ceux du Maghreb, le Sud de l’Europe, la Chine et le reste de l’Asie.

L’objectif du groupe pour 2004 est de développer sa gamme de produits à travers la recherche de nouveaux fournisseurs ou de nouvelles productions tels que les

LPA Laboratoire Pharmaceutique Algérien

médicaments essentiels destinés aux diabétiques, cancéreux, asthmatiques. Parallèlement à cette vision, LPA espère d’ici à fin 2004 être en mesure de réduire son taux

M. Mustapha Aít Adjedjou, PDG

d’importations et produire 65% des produits qu’il dis-

Z.I. Boudouaou-Est, Boumerdès

tribue. Satisfaire le marché national est donc une priorité

Tel: 213- (0)24- 844079 / 3220 / 4305

avant d’aborder les marchés à l’export.

125


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

GROUPE SAÏDAL

L’ECONOMIE: INDUSTRIE Faso, au Soudan et au Yemen. D’ici 2005, le groupe compte atteindre un chiffre d’affaires export de 10 à 15

M. Ali Aoun, PDG

M$ sans compter sa volonté d’accroître sa présence sur les

Route de Wilaya nº11, Dar El Beida, Alger

marchés européens.

Tel: 213- (0)21 508573 / 5818 / 6042

Enfin, le groupe travaille sur l’ouverture de son capital à

Fax: 213- (0)21 505268 / 8467 / 5737

hauteur de 60 à 80% en 2004.

E-mail: saidalgr@wissal.dz Site Internet: www.saidalgroupe.com

SGP Industrie du Ciment - Secteur: Pharmaceutique - Date de création: 1987

M. Abdelhamid Thamri, PDG

- Capital: 30 M$

7 chemin Belkacem Amani, Val Sidi Yahia,

- Chiffre d’affaires: 75 M$

Le Paradou, Alger

- Nombre d’employé: 3700

Tel: 213- (0)21- 482584 / 41 Fax: 213- (0)21- 605005

Leader de la fabrication de produits pharmaceutiques en

E-mail: athamri@lexpress.net

Algérie avec une part de 90% de la production nationale et environ 150 produits enregistrés. Production certifiée

- Secteur: Industrie du ciment

ISO 9001 et 9002.

- Date de création: 23 janvier 2002 - Chiffre d’affaires: 506 M USD (340 M USD pour le

En 1997, Saïdal crée 3 filiales: BIOTIC, PHARMAL outre le

ciment)

Complexe de Médéa spécialisé dans la fabrication d’anti-

- Résultat: 80 M USD

biotiques. Le développement de Saïdal sur le marché

- Nombre d’employés: 11 000

national se fait en partie sur la base de partenariats avec des multinationales telles que Aventis, Novo-Nordisk, Pfizer, Dar Edawa, Ram Pharma, Eli Lilly parmi d’autres et

La SGP agit dans le cadre du mandat de gestion des par-

dont les investissements induits se montent à 120 M$,

ticipations qui lui est confié par le Conseil des

permettant une production de 150 millions d’unités de

Participations de l’Etat (CPE).

vente. L’autre volet du partenariat industriel relève des

La SGP Ciment détient et gère pour le compte de l’Etat un

opérations de façonnage que le Groupe Saïdal a entrepris

portefeuille de quatre Groupes de cimenteries (ERCE (Est),

à dans les années 1997/1998 avec des laboratoires étran-

ERCC (Centre), ECDE (Centre Ouest), ERCO (Ouest)) cons-

gers. Il met à leur disposition ses lignes de production et

tituées régionalement et totalisant 26 filiales dont 12

obtient en échange un savoir-faire, des dossiers techni-

cimenteries totalisant une capacité de production

ques... lui permettant d’élargir et enrichir sa gamme de

annuelle de 11,5 millions de tonnes. Depuis 1998, les

production. Début 2004, Saïdal commercialisera l’insuline

cimenteries ont été érigées en filiales des Groupes, statut

produite par le complexe de Médéa.

qui leur confère le pouvoir de décision d’une entreprise

Sur le plan international, Saïdal dispose d’une cellule

autonome:

export lui permettant de vendre ses produits au Sénégal

Ces groupes ont créé trois filiales conjointes: T.C.S

(sérums injectables et antibiotiques), en Afrique du Sud,

(Importation), C.F.I.C (Formation) et CETIM (Etudes et

au Mali, au Niger, au Tchad, au Cameroun, au Burkina

Recherches).

127


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

Les défis liés à l’industrie du ciment restent la modernisa-

A moyen terme, la SNVI vise un désengagement de l’Etat

tion de l’équipement et l’accroissement de la capacité de

et la finalisation du processus de restructuration et de

production, but à atteindre via l’investissement et la priva-

filialisation de la société.

tisation. Dans ce cadre, certaines cimenteries ont été proposées à l’ouverture du capital par la SGP.

TAPIDOR SNVI spa Société Nationale des Véhicules Industriels

M. Hamou Ameloune, PDG Chemin Vicinal No1 Hassiane Ettoual, 31242 Oran Tel: 213- (0)41- 524416 / 88 Fax: 213- (0)41- 524487

M. Mokhtar Chahboub, DG

Direction administrative:

RN 5, Rouiba, Alger

Adresse: 03 Rue de la caisserie, 31000 Oran

Tel: 213- (0)21- 812436 à 39

Tel: 213- (0)41- 454812 / 453829

Fax: 213- (0)21- 811489

Fax: 213- (0)41- 453830

Site Internet: www.snvi-dz.com

E-mail: contact@tapidor.net Site Internet: www.tapidor.net

- Secteur: Production de véhicules industriels - Date de création: 12 Déc. 1981

- Secteur: Industrie du tapis

- Capital social: 24 M$

- Date de création: 1980

- Chiffre d’affaires: 16 M$

- Nombre d’employés: 250 (30 ingénieurs)

- Nombre d’employés: 8000

- Part de marché: 70 %

- Part de marché: 45% Tapidor est une entreprise familiale fondée en 1980. La Conception, fabrication, commercialisation de véhicules

société se donne pour vocation l’étude, la création et la

industriels. Production de 5000 véhicules / an.

fabrication de tapis du traditionnel au moderne à base

Camions porteurs

de matières nobles. Deux décennies plus tard, et suite à

- Camions tous terrains.

des investissements en équipements, en ressources

- Tracteurs routiers.

humaines et en marketing, Tapidor couvre plus de 70%

Autocars et autobus

du marché algérien. Afin de conserver sa position de

- Minicars et minibus.

leader national, Tapidor opte pour un renouvellement

Remorques

quinquennal de ses équipements, lui permettant ainsi

- Semi-remorques.

d’appuyer continuellement son développement sur une

- Porte engins.

technologie de dernière génération et des systèmes de production informatisés. Depuis 1995, la société travaille

Les perspectives d’exportation pour le moment s’orientent

avec des partenaires étrangers, lui permettant de rester en

vers le Cameroun, la Côte-d’Ivoire et d’autres pays afri-

contact avec les techniques récentes de l’industrie du

cains tels que le Sénégal qui apprécie la gamme des pro-

tapis.

duits.

128


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

Tapidor vise d’ailleurs une meilleure intégration de ses

Fax: 213- (0)21- 231598

activités en investissant dans la production de sa propre

E-mail: groupe_texmaco@yahoo.com

matière première. Dans le cadre de sa stratégie de développement continue,

- Secteur: Industrie textile

la société doit s’adapter aux conditions de la mondialisa-

- Date de création: 1999

tion de l’économie et investit le marché international en

- Capital: 7.243.980.000 DA.

étendant ses exportations au delà du Maghreb. Dans ce

- Chiffre d’affaires: 120 M$

contexte, elle est à la recherche de contacts pour de nou-

- Nombre d’employés: 18000

veaux débouchés. L’entreprise devient ainsi un puissant

- Part de marché: 30%

soutien à l’industrie textile algérienne et contribue de manière efficace au développement du secteur sur le marché national et international.

Le groupe Texmaco est issue de la restructuration de l’Ex sonitex; une restructuration dont le but est d’adapter les produits aux nouvelles exigences qualitatives du marché

TEXMACO

une meilleure maîtrise des techniques nouvelles ainsi que la décentralisation des organes de gestion. Ceci en plus de

PDG: M. Arras Mohamed

l’objectif d’attirer des partenaires susceptibles de conso-

Adresse: 1 Rue Cador Rahi Hussein Dey Alger

lider la place du groupe sur le marché national et interna-

Tel: 213- (0)21- 495640 / 42

tional. Texmaco gère 30 filiales de production dans les activités de filature, de tissage et de finissage, pour les


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

matières coton, synthétiques lainages et mélanges.

lopper toutes formes de partenariat voire ouvrir le capital

Stratégie de croissance: l’objectif premier est la mise à

de ses filiales.

niveau des 30 filiales. Les entreprises Alcovel d’Akbou (velours), Mantal de Tlemcen (couvertures) ou encore

Texmaco disposed un outils de production complètement

Safilco l’aurassienne (couvertures), ont obtenu le certificat

intégré depuis la matière fibre jusqu’au tissu fini en plus

ISO 9002.

d’un marché important à travers son réseau de distribu-

Le programme de relance économique de Texmaco est

tion de 200.000 m2 sur l’ensemble du territoire Algérien.

basé sur l’assainissement de la situation financière de ses

Capacités de production: Filés: Coton: 34 000 Tonnes;

filiales et du patrimoine foncier, l’adéquation entre les

Laine et mélange: 8 000 Tonnes; Acrylique: 12 000

capacités humaines, l’outil de production et le marché, la

Tonnes; Jute: 8 000 Tonnes; Fil à coudre: 2 000 Tonnes.

recherche et le développement de nouveaux tissus

Tissus: Coton: 100 millions ml; Soierie Synthétique: 45

importés par le passé tels que le tissu microporeux, le

millions ml; Toile industrielle: 9 millions ml; Couverture: 4

mélange avec le lycra et l’ignifugé. Le groupe est réguliè-

millions d’articles.

rement présent lors des manifestations économiques nationales et internationales en vue de faire conaître les gammes de produits fabriqués par ses usines et déve-

Texmaco - leader du textile en Algérie

130


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

Texturfil

Groupe Wouroud

M. Mohamed Bachir Cherifi, PDG

M. Mohamed Bachir Djedidi, PDG

Route des deux cimetières, El Achour, Alger

zone industrielle kouinine 39450, El-Oued

Tel: 213- (0)21- 307566

Tel: 213- (0)32- 201500 / 322015 / 15

Fax: 213- (0)21- 307543

Fax: 213- (0)32- 201560 / 322160 / 60

E-mail: texturfilgp@hotmail.com

E-mail: pdg@wouroud.com; wouroud@wouroud.com Site Internet: www.wouroud.com

- Secteur: Industrie Petrochemie - Date de création: 1967

- Secteur: Cosmétiques

- Capital: 1,2 M$

- Date de création: 1963

- Chiffre d’affaires: 70 M$

- Chiffre d’affaires: 800 m DA (Approx. 10 m USD)

- Nombre d’employées: 177

- Nombre d’employées: 189 - Part de marché: 20% dans les parfums

Après avoir débuté en 1967 dans le textile, Texturfil a lancé dans le début des années ‘90 un programme de diversification tourné vers les nouvelles opportunités du

Le groupe Wouroud, qui signifie « fleur » en langue

marché. Texturfil est désormais un groupe composé de 5

arabe, possède deux filiales: les Parfums Wouroud et El-

filiales:

Walid Emballages.

- Etablissement Cherifi: construction, travaux publics et

Parfums Wouroud est spécialisé dans la fabrication de

réalisation d’ouvrage d’art. Elle collabore avec l’AADL

parfums haute gamme, eaux de toilette, déodorants et

pour la réalisation de logements location-vente. Cette

cosmétiques, activité exercée de père en fils. Elle est

filiale réalise plus de 50% du chiffre d’affaire du groupe.

leader de l’industrie des parfums en Algérie sur un marché

- Agrobio: importation et distribution de céréales. CA= 17

de 50 m USD et qui croît d’environ 15 % par an.

M$. - Bitutrade: achat et distribution d’hydrocarbures et de

Le groupe appuie sa progression sur une croissance

bitume.

interne financée à 85 % sur autofinancement. Entre 1986

- Chimicaplast: distribution d’engrais et autres produits

et 1997, 3m USD ont été investis dans les équipements et

chimiques.

infrastructures des parfums Wouroud. Le groupe s’ap-

- Unicarbide: projet pétrochimique. Création à Skikda

prête en outre à lancer la création de “boutiques

d’une unité de production de PET pour bouteilles pour un

Wouroud”.

investissement de 80 M$ et qui s’inscrit dans un projet à court terme de réalisation d’un complexe industriel des-

La stratégie marketing du groupe Wouroud repose sur

tiné à valoriser les matières premières de l’industrie pétro-

une réduction des coûts, une meilleure organisation

chimiques. Coût global estimé: 350 M$ US sur trois ans.

industrielle

Texturfil s’est rapproché des entreprises étrangères pour

- Développer le savoir-faire et le contrôle industriel

la gestion de son unité de production et l’exportation de

- Accélérer la mise au point de nouveaux produits.

la production.

131


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: INDUSTRIE

Avec un investissement global de 15 m USD, la création

ISO de ses activités de Recherche et Développement.

d’El-Walid Emballages (emballage et le conditionnement)

Pour Wouroud, la mondialisation n’est pas la négation des

en 2000 répond à cette volonté de réduire les coûts et

cultures et des identités, c’est au contraire l’opportunité

intégrer au mieux les activités du groupe.

de développer des nouveaux avantages compétitifs.

Le groupe projette enfin de créer une usine de fabrication de flacons et récipients pour produits cosmétiques. Dans le cadre du positionnement futur du groupe sur le marché, Wouroud s’inscrit en tant que société globale, consciente des opportunités qu’offrent la mondialisation et de la nécessité de créer des alliances stratégiques avec les grands parfumeurs et les leaders mondiaux de la cosmétique. Dans ce contexte et afin de se focaliser sur la qualité, le groupe s’est engagé à acquérir la certification

132

Plus d’amples informations sur www.winne.con/africa/index.php


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION

© eBizguides

TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION

“Fréquente des gens heureux et tu seras heureux” Proverbe Algérien

133


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION POSTES TELECOMMUNICATIONS ET NOUVELLES TECHNOLOGIES

modernisé et l’introduction des systèmes technologiques développés, Algérie Télécom qui gère la téléphonie fixe en monopole jusqu’en 2005 est engagée sur la qualité de service et la fiabilité de son réseau. Cette entreprise qui

D’ici 2005 le secteur des postes et télécommunications

fera l’objet d’une filialisation verra son capital partielle-

sera totalement libéralisé. Des étapes importantes ont

ment ouvert en 2005. 3 millions de lignes fixes supplé-

déjà été franchies puisque la séparation de la poste et des

mentaires sont d’ores et déjà en chantier.

télécommunications a fini par donner deux entreprises distinctes: Algérie Télécom et Algérie Poste. De même,

Une autre nouveauté concernant les postes cette fois, est

une plus nette activité commerciale sera perceptible et

la venue d’Algérie Poste transformée en entreprise com-

laissera place à la concurrence après notamment la nais-

merciale qu’il convient d’enregistrer. Celle-ci compte

sance d’une autorité de régulation, l’ARPT, pour les télé-

désormais offrir des services diversifiés et modernes allant

communications appelée à garantir la fiabilité du réseau

du courrier accéléré à la mise en place de distributeurs

et des services aux usagers en termes de qualité technique

automatiques de billets ou accès aux comptes via Internet.

et financière. Depuis pratiquement Août 2001, les choses

L’avantage dont jouit cet établissement public est surtout

semblent aller vite notamment après la vente de la deu-

conféré par sa présence dans les endroits les plus reculés

xième licence GSM pour 722 millions de dollars à l’opéra-

du pays. Dans le service courrier domestique, elle enre-

teur privé Orascom Télécom. Sur ce réseau mobile, on

gistre l’arrivée de quelques nouveaux concurrents privés

enregistre aujourd’hui près de 65.0000 abonnés dont

et même publics à l’image de l’AME, Agence de

50.0000 pour le seul privé en place depuis février 2002

Messagerie Express, qui se spécialise dans le courrier de

sous le nom de DJEZZY et relevant de Orascom, contre

valeur notamment celui des banques. Au niveau du cou-

150.000 pour l’opérateur public Algérie Télécom. Avant la

rrier international, les concurrents sont UPS ou encore

fin 2003, ERICSSON devra réaliser l’extension du réseau

DHL qui est en place depuis 1994 en Algérie et qui offre

au profit d’Algérie Télécom pour 500 000 lignes. Il est

un service national depuis le 1er juillet 2003.

attendu un niveau d’investissement de plus de 1.3 milliard de dollars à court terme.

NOUVELLES TECHNOLOGIES

Dans la téléphonie mobile en Algérie, le ratio d’exploitation est d’une ligne pour mille habitants. Dans moins de

Un vaste programme a été lancé dans ce domaine; il place

deux ans, on prévoit deux millions d’abonnés alors qu’à

l’Algérie comme un marché pratiquement à exploiter. Des

l’horizon 2010 l’ambition est d’atteindre les dix millions

centaines de milliers d’ordinateurs, destinés à équiper les

d’abonnés. Il faut souligner que les investissements sont

secteurs de l’éducation et les administrations, sont ainsi

toujours attendus dans ce segment par les autorités algé-

annoncés.

riennes. Début 2004 une troisième licence GSM sera également

Quant à l’Internet, on fait état de près de 500 000 inter-

inscrite à la vente.

nautes dont 50 000 abonnés recensés en 2000. L’exploitation des services Internet est totalement libre et

Pour la téléphonie fixe, le taux de raccordement actuel est

simplifiée, ce qui a largement contribué à la multiplication

de 6%, alors que celui-ci est appelé à doubler en 2004

des cybercafés et autres espaces internet. Le nombre des

suivant les objectifs indiqués. Avec réseau totalement

providers aussi bien nationaux publics que privés et étran-

134


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION gers s’est nettement développé. Il faut dire que la législa-

Fax: 213- (0)21- 691204

tion algérienne facilite une telle implantation technolo-

E-mail: mohantri@aol.com

gique sous seule condition de créer à cet effet une société de droit algérien. A retenir donc la concurrence qui s’an-

- Secteur: I.T

nonce déjà entre ces providers par la multiplication des

- Date de création: Novembre 1990

services à destination d’usagers de plus en plus nombreux.

- Capital: 80 millions DA

On citera quelques providers comme le Cerist ou le privé

- Chiffre d’affaires: 2,5 mdDA

Gecos et autres mariages Eepad-Wanadoo.

- Nombre d’employées: 30 - Part de marché: Leader dans la distribution

PRINCIPALES COMPAGNIES ABM a débuté en 1990 en tant que distributeur des mar-

ABM Algerian Business Multimedia

ques EPSON et APC principalement auprès des administrations publiques. Aujourd’hui, ABM vise l’ensemble des secteurs de l’économie y compris les ménages. ABM dis-

M. Mohamed Antri Bouzar, PDG

tribue aujourd’hui sept marques essentielles : HP, EPSON,

2, Rue de Savoie, Hydra 16035, Alger

APC, 3Com USRobotic, Tally et Microsoft. Doté d’un

Tel: 213- (0)21- 481449 / 481450

réseau de distribution constitué de plus de mille reven-


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION deurs dont une centaine d’opérateurs majeurs, interve-

aux administrations, avec l’objectif d’atteindre 4 millions

nant dans différents segments de marché, du profe-

d’abonnés en 2004. Ses principaux équipementiers sont

ssionnel au domestique, allant de la distribution régionale

Ericsson, Alcatel, Siemens et Motorolla. Pour diversifier ses

à l´intégration, les marchés et les grandes comptes.

partenaires, elle a signé récemment des accords de coopé-

Une politique d’extension de la gamme est poursuivie.

ration avec les sociétés chinoises Huawei et Zte. Depuis

Dans ce contexte, ABM n’exclut pas de faire appel à de

mars 2001, en partenariat avec Thuraya, Algérie Télécom

nouveaux partenaires. La stratégie de développement

offre des services de téléphonie mobile par satellite à 99

d’ABM est axée exclusivement sur le renforcement de sa

pays dans le sous-continent Indien, l’Asie Centrale,

présence sur le marché national.

l’Afrique Centrale, l’Afrique du Nord et l’Europe. Parmi les grands projets internationaux d’ Algérie Télécom, on retient la liaison de téléphonie fixe Alger-Palma désormais

Algérie Télécom

opérationnelle. Les objectifs visés sont de doubler la densité téléphonique,

M.Chettih Messaoud, PDG

passant ainsi de 6 à 12% d’ici 2004.

Route N°05 Cinq Maisons, Mohammadia

En 2003, 500 000 lignes GSM supplémentaires seront dis-

El-Harrach Alger

ponibles sur le réseau national.

Tel: 213- (0)21- 823843

Aux vues de la libéralisation du marché, Algérie Telecom

Fax: 213- (0)21- 823839

se dirige vers l’ouverture de son capital.

E-mail: mchettih@postelecom.dz

Un délai de 2 ans est prévu pour accomplir la remise à niveau technologique ainsi que l’extension du réseau de

- Secteur: Postes et Télécoms

télécommunication, l’Internet, le réseau GSM comprenant

- Date de création: Avril 2002

la technologie GPRS en attendant la troisième avec

- Chiffre d’affaires: 40md DA (approx. 450m USD)

l’UMTS.

- Nombre d’employée: 20,000 agents

Domaine de la transmission nationale de données: projet

- Part de marché: Monopole sur le fixe jusqu’à

de réseau multiservices à large bande avec 4.000 accès

2003 / 2005

hauts débits. Projet câble fibre optique Alger-Lagos (Nigéria). Projet RASCOM: réseau satellite africain. Partenariat Algérie Télécom-Thuraya: service GMPCS

Algérie Télécom, Société Publique par Actions née de sa

mobile par satellite.

séparation des services du Ministère des postes et

Algérie Télécom a en outre le projet de s’investir dans la

Télécommunications, possède un monopole sur la télé-

« boucle méditerranéenne », un projet qui concerne entre

phonie fixe jusqu’à la libéralisation du réseau international

autres la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, l’Espagne, la France,

en Août 2003 et du réseau national en 2005 qui offriront

et l’Italie.

de multiples opportunités pour les opérateurs et équipe-

“Recherche de relations d’affaires avec les opérateurs économiques intéressés par le secteur. Recherche de partenariats extérieurs pour saisir les opportunités offertes par les évolutions des technologies de l’information et de la communication.” C. Messaoud

mentiers internationaux. Début 2003, Algérie Télécom comptait 130.000 abonnés GSM et 1,9 millions sur le réseau fixe, dont 70% appartiennent aux entreprises et

136


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ARPT Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications

niveau du marché des télécoms et souhaite que les opérateurs étrangers s’intéressent davantage au marché des télécoms en Algérie.” A. Gaceb

M. Ahmed GACEB, PDG 1 bd Kaddour Rahim, Hussein Dey, Alger Tel: 213- (0)21- 470183 / 470205 / 0206

Site Internet: www.arpt.dz

CATEL Les Cableries de Télécommunications d’Algérie

- Secteur: Postes et Télécoms

M. D. Aliturki, PDG

- Date de création: 5 Mai 2001

Zone Industrielle de Oued Smar, El Harrach, Alger

Fax: 213- (0)21- 470197 / 0183 E-mail: arpt@postelecom.dz

Tel: 213- (0)21- 513234 / 515335 Fax: 213- (0)21- 513234 / 516088 L’ARPT est une institution neutre et indépendante des

E-mail: dg@catel-dz.com

pouvoirs publics et des opérateurs. Elle est dirigée par un

Site Internet: www.catel-dz.com

président qui assure la direction d’un conseil de 7 membres. Elle propose au ministère les évolutions à la régle-

- Secteur: Télécommunications

mentation en matière de télécommunications, émet des

- Date de création: 1998

avis

des

- Capital social: 600.000 $

Télécommunications, supervise les contributions de l’ARPT

- Chiffre d’affaires: 12 M$

à l’attribution des nouvelles licences (elle a notamment

- Nombre d’employés: 315

au

Ministre

chargé

de

la

Poste

et

participé à la vente de la deuxième licence GSM), autorise les réseaux et décide des fréquences (bandes radioélectri-

Production de câbles de télécommunications.

ques) des télécommunications, délivre les agréments et

Investissements en câbles de réseau LAN et fibre optique.

admissions (notamment pour les ISP et cyber cafés), constate, corrige et, le cas échéant, sanctionne les manquements des opérateurs et prestataires aux dispositions légales et réglementaires ou aux termes des autorisations et licences. L’ARPT arbitre donc les litiges entre opérateurs

CERIST Centre de Recherche sur l’Information Scientifique et Technique

ou entre opérateurs et clients et tranche les différends entre opérateurs en matière d’interconnexion.

M. Abdelkader Khelladi, PDG

En matière postale, l’ARPT a délivré deux autorisations

Rue des Frères Aissou Ben Aknoun BP 143, Alger

pour le courrier accéléré international: DHL et UPS en con-

Tel: 213- (0)21- 916205 à 08

currence avec l’opérateur historique Algérie Poste.

Fax: 213- (0)21- 912126 E-mail: info@cerist.dz; khelladi@wissal.dz

“La loi offre un cadre réglementaire législatif adéquat pour rassurer les investisseurs étrangers. L’ARPT assure une concurrence loyale au

138

Site Internet: www.cerist.dz


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION - Secteur: Information scientifique et technique / Internet

DHL est né aux Etats-Unis le 25 sept. 1967. Cette création

provider/ technologies de l’information

d’entreprise allait donner naissance à la première com-

- Date de création: 1986

pagnie de transport express international. L’actionnaire

- Chiffre d’affaires: 2 M $

majoritaire de DHL est le groupe Deutch Post. Les autres

- Nombre d’employées: 236

actionnaires sont Lufthansa et Japan Airlines. Réseau mondial de DHL à la fin de l’année 2001: Présence dans 229 pays, 71.000 employés, 120.000 destinations et

Les missions du CERIST incluent la mise en place d’un

36 centres de tri repartis sur les 5 continents. Une flotte

système national d’information scientifique et technique

de 251 avions avec 714 vols DHL par jour et plus de 160

IST et la participation à la mise en place d’un réseau

millions de courriers traités chaque année. Plus d’un

national d’IST et son interconnexion à des réseaux régio-

million de clients. 37,5% du marché mondial du transport

naux et internationaux. En 1994, le CERIST s’est lancé

express international (en valeur), un chiffre d’affaires de

dans l’introduction d’Internet en Algérie, il était alors le

6,5 milliard d’euro.

seul provider d’Internet jusqu’à l’arrivée de la concurrence

En 1994, DHL s’installe en Algérie. Elle est aujourd’hui à

en 1997. Le CERIST est organisé en un siège central à

la tête de 10 agences opérationnelles sur le territoire

Alger et un réseau de dix représentations régionales.

national (Alger, Hassi Messaoud, Oran, Arzew, Tlemcen,

Activités et projets: Recherche & Développement;

Annaba, Skikda, Constantine, Bejaia et Tizi Ouzou). Plus

Réalisation de produits logiciels et informationnels;

de 317.000 courriers ont été traités en 2002 et 26 véhi-

Prestations de services / consulting; Formation diplômante

cules destinés à la livraison et à la récupération du cou-

en IST et en sécurité informatique.

rrier. Un centre de tri au niveau de l’aéroport d’Alger.

Projets en cours: Télémédecine; Projet ARN (Academic & Research Network ); Télé-enseignement; Bibliothèque virtuelle;

Catalogues

collectifs

nationaux

Commerce électronique.

en

Evolution du chiffre d’affaires en Algérie:

ligne; % de croissance 1998 vrs 1997 1999 vrs 1998 2000 vrs 1999 2001 vrs 2000

Chiffre d’affaire

47%

27%

22%

37%

DHL international Algérie sarl M. Mustapha Rezzoug, CM 7 Rue Blaise pascale, 16000 alger

(E.N.S.I.) Entreprise Nationale des Systèmes Informatiques

Tel: 213- (0)21- 743370 à 77 Fax: 213- (0)21- 747279 / 746602

M. Ali Belkhiri, PDG

E-mail: alginfo@dhl.com

Route Nationale N° 5 Cinq Maisons Mohammadia, Alger.

Site Internet:www.dhl.com

(à coté d’Algérie-Télécoms), Alger Tel: 213- (0)21- 523330

- Secteur: Transport express

Fax: 213- (0)21- 521197

- Date de création: 18 Avril 1994

E-mail: pdg@ensi-net.com

- Capital: 44 m DA (530.000 $)

Site Internet: www.ensi-net.com

- Nombre d’employés: 94

139


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION - Secteur: Informatique

riat avec Siemens depuis une vingtaine d’années.

- Date de création: Déc. 1969

95% du chiffre d’affaires est actuellement réalisé avec les

- Capital social: 92.200.000 DA

entreprises étatiques.

- Chiffre d’affaires: 400m DA (approx. 5m USD)

Sa stratégie de croissance repose sur le développement de

- Nombre d’employées: 200

l’outil informatique ainsi que de ses capacités de mise à

- Part de marché: Leader avec 9%

niveau pour accompagner celle des entreprises. Contrats de partenariat avec 2 sociétés québécoises. Le premier porte sur l’intégration des logiciels et périphéri-

L’E.N.S.I a pour objectif de satisfaire les besoins des clients

ques, produit par la société québécoise Alis technologies,

en matière de services liés aux nouvelles technologies d’in-

dans les produits de l’entreprise. Sa valeur initiale est

formation et de la communication à travers ses départe-

estimée à 2 millions de dollars prévoyant la création de 5

ments (Réseaux & Ingénierie, Conseil & Logiciels,

emplois permanent au Québec et 5 autres en Algérie. Le

Prestations Machines), outre la formation. Jusqu’à l’ouver-

second qui reste au stade de lettre d’intention prévoit l’ac-

ture du marché en 1988, l’E.N.S.I. était la seule entreprise

quisition des systèmes intégrés de sécurité et de contrôle

à s’occuper de l’acquisition et de la distribution d’équipe-

des accès aux immeubles, produits par l’entreprise

ments et services informatiques. L’E.N.S.I. est en partena

systèmes Kantech et qui devront être commercialisés très prochainement en Algérie.


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION Message: L’E.N.S.I. vise aussi à réaliser le transfert techno-

de l’installation des 500.000 lignes GSM d’Algérie

logique via le partenariat, notamment dans la sécurité

Télécom.

informatique ainsi que pour la mise en place d’un ISP

Stratégie de croissance: S’imposer comme l’équipemen-

(50m DA investissement).

tier n°1 en Algérie. Recherche d’opportunités dans la vente de la 3ème licence GSM et de la 2ème licence sur le fixe en 2004. Lancement des réseaux multi services.

ERICSSON M. Sören Skold, DG

GECOS spa

Lotissement du Val d’Hydra, n°50, villa n°30, Hydra, Alger

M. Younès Grar, PDG

Tel: 213- (0)21- 693344

126 cité Mohamed Saidoune, Djenane Ben Omar, Alger

Fax: 213- (0)21- 694360

Tel: 213- (0)21- 281084

E-mail: soren.r.skold@etx.ericsson.se

Fax: 213- (0)21- 285887

Site Internet: www.ericsson.se

E-mail: info@gecos.net Site Internet: www.gecos.dz

- Secteur: Equipements télécoms - Date de création: 1973

- Secteur: Internet Provider - Date de création: 1997 - Capital: 300.000 $

Depuis 1973, Ericsson fournit a l’Algérie des équipements

- Chiffre d’affaires: 1 M $

téléphoniques, met en place des infrastructures et déve-

- Nombre d’employées: 53

loppe le réseau de télécommunications. Mais c’est en 1988 que le groupe décide de renforcer sa position sur le marché à travers la création d’un partenariat avec la

Gecos, fournisseur de services dans les nouvelles techno-

société algérienne Sitel, détenue à 35% par Ericsson.

logies s’est installé comme le leader dans le secteur des

Dans le cadre de cette joint-venture, Ericsson a équipé le

ISP, activité démarrée en 1999 suite à la promulgation du

réseau algérien à plus de 95% et réalisé la conversion de

décret d’ Août 1998 réglementant l’activité des providers.

l’analogique au numérique à près de 90%. Ericsson

Gecos est la première société du monde arabe à avoir

détient ainsi 98% de part du marché de l’équipement

lancé sa propre station d’émission réception par satellite.

d’Algérie Télécom. Ce partenariat avec Sitel apparaît

Gecos est le plus important des 30 ISP algériens et le 1er

comme une référence en matière de transfert technolo-

provider des cyber cafés. La société est présente dans 10

gique d’un groupe multinational vers une société algé-

wilayas et totalise plus de 40 revendeurs de cartes d’accès

rienne. Ericsson encourage SITEL à se développer et se

prépayées à Alger seulement. Gecos est le provider de la

diversifier tout en accordant une importance particulière

plupart des organes de presse. Il s’est imposé aussi

au renouvellement de la technologie qu’elle utilise.

comme le premier partenaire des entreprises.

Ericsson pousse ainsi Sitel à développer le volet service de

Gecos a initié la création de l’Association Algérienne des

ses activités, permettant à ce dernier d’assister Ericsson en

Fournisseurs de Services Internet (AAFSI) en Déc. 2002 qui

tant que prestataire de services notamment dans le cadre

regroupe 28 providers et dont l’objectif est de défendre leurs intérêts et de promouvoir la politique Algérienne en

141


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION matière d’Internet. Gecos prévoit la création du premier

Avec le lancement du prépayé (Djezzy carte), le nombre

site dynamique arabophone dans le Maghreb Arabe

de ventes mensuelles de lignes a dépassé 50.000.

conçu en PHP/HTML (www.el-youm.com). Gecos projette à court terme d’ouvrir son capital aux

Tout en restant dans la téléphonie mobile, Orascom

investisseurs étrangers pour s’engager dans des projets

entend compléter sa couverture du réseau national, déve-

régionaux.

lopper de nouveaux services complémentaires (infos spor-

Gecos projette aussi de se développer dans d’autre sec-

tives, consultation du compte bancaire, horoscope, heures

teurs et services liés à l’Internet comme la télécommunica-

de prières) par téléphone. OTA a obtenu l’autorisation de

tion, le commerce électronique ainsi que toutes les acti-

provider ISP pour devenir fournisseur d’accès à Internet.

vités à valeur ajoutée. Dans ce contexte, Gecos est à la recherche de partenaires étrangers.

L’un des principaux objectifs d’Orascom est de doubler le nombre de zones de couverture en 2003 et continuer à remplir le cahier des charges. A long terme, Orascom veut

Djezzy GSM - Orascom Telecom Algérie

faire de l’Algérie un point de développement du groupe dans la région et contribuer au processus de démocratisa-

M. Hassan Kabbani, PDG

tion du secteur des télécoms en Afrique.

Immeuble Djezzy, Campagne chekikene, Rue Hamidouche Mohamed, El Biar, Alger Tel: 213- (0)70- 900517 Fax: 213- (0)21- 915112

SITEL (Société Industrielle Algérienne de Télécommunications)

E-mail: Hassan.kabbani@otalgérie.com Site Internet: www.djezzygsm.com

M. Amine Baghli, PDG Zone Industrielle, Route de Chetouane

- Secteur: Télécoms / téléphonie mobile

1252, Tlemcem 13000 RP, Algérie

- Date de création: 2001

Tel: 213- (0)43- 271466

- Capital: 30.513.980.000 DA (380 M$)

Fax: 213- (0)43- 272093

- Chiffre d’affaires: 120 M$

E-mail: webmaster@dg.sitel.dz

- Nombre d’employés: 1300 (+ de 6000 emplois indirects)

Site Internet: www.sitel.dz

- Part de marché: 70% (+ d’un million d’abonnés) - Secteur: Télécommunications - Date de création: 1988 La holding égyptienne Orascom Telecom Holding SAE est

- Capital: 400 millions de DA

actuellement représentée sur plusieurs marchés de la

- Chiffre d’affaires: 40 M USD

région, les plus stratégiques étant la Jordanie, le Pakistan,

- Nombre d’employés: 300

l’Algérie et la Tunisie. Orascom télécom Algérie (OTA) est

- Part de marché: 100% en commutation fixe

devenu opérateur algérien du mobile GSM après l’achat de la licence en Août 2001 pour un montant de 737 millions de dollars. Les équipementiers d’OTA sont essen-

SITEL est une joint-venture compagnie créée dans le cadre

tiellement Siemens et Alcatel. OTA a également lancé des

d’un partenariat entre le suédois Ericsson (35%), la SGP

packs (puce+mobile) avec Motorola, Samsung et Alcatel.

CABELEQ (20%), l’ENTC (20%), la Sonatite (15%) et la

142


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION

143


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION Banque Extérieure d’Algérie (10%), pour la fabrication,

SITEL va lancer prochainement son téléphone mobile sur

l’ingénierie, l’installation et la mise en service de centraux

le marché à raison de 100.000 unités par an qui seront

téléphoniques numériques initialement pour le compte

produites dans un premier temps.

de l’opérateur public national. Depuis 1990, SITEL a pro-

Par ailleurs, le créneau de la fibre optique intéresse le sec-

duit et installé 2,25 millions de lignes avec la technologie

teur industriel et SITEL qui étudie les possibilités que peut

Ericsson (AXE10) sur près de 1200 sites. Actuellement, elle

offrir le marché pour l’intégrer éventuellement.

équipe environ 800 localités isolées avec un produit dérivé de l’AXE adapté aux besoins locaux. SITEL, aujourd’hui en

SONATITE

voie de certification ISO 9002, réalise pour le compte de l’opérateur national ALGERIE-TELECOM une plate forme

M. Abdelkrim Benadda, PDG

de réseaux multiservices.

Zone d’activité No3, Cheraga, Alger Tel: 213- (0)21- 367023

Dans le but de diversifier son activité SITEL propose et ins-

Fax: 213- (0)21- 365488

talle des produits de technologie GSM, des serveurs

E-mail: sonatite@wissal.dz

d’accès Internet.

Site Internet: www.sonatite-dz.com

SITEL offre en outre ses services d’ingénierie pour le compte du groupe Ericsson à travers d’autres régions du

- Secteur: Travaux d’infrastructures et de

monde telles que l’Afrique, l’Asie, moyen orient.

télécommunication

SITEL sera partie prenante du marché décroché par

- Date création: 1971

Ericsson, consistant en la réalisation de 500.000 lignes

- Chiffre d’affaire: 10 M$

GSM pour le réseau d’ALGERIE-TELECOM avec la respon-

- Nombre d’employées: 1.200

sabilité d’assurer l’ingénierie, la supervision et la mise en

- Part de marché: 15%

© eBizguides

service des équipements.

Le ITC offre encore une belle marge de progression

145


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: TÉLÉCOMMUNICATIONS ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION La société nationale des travaux d’infrastructures et de

PABX, réseaux LAN, ONE et réseaux Internet, communica-

télécommunication (publique) est active dans le domaine

tion d’entreprise (réseau de voies et de données), les ins-

des installations de transmissions et de commutations.

tallations de centraux publiques pour les P&T (fixe et

A travers ses 26 agences en Algérie elle constitue l’équi-

GSM), la réalisation de grands chantiers de transmissions

pementier algérien en matière de télécommunications. A

des P&T, de la Sonatrach et de Sonelgaz.

la demande du ministère des P&T, elle a réalisé l’installa-

Sonatite est aussi un instrument du gouvernement pour le

tion des équipements téléphoniques, les réseaux de trans-

développement du secteur des télécoms dans les hauts

mission et les installations de faisceaux hertziens, y com-

plateaux et le sud (programme 2010-2020)

pris pour la radio et la télé, les réseaux en fibre optique

Projets d’investissement: projet de 150 millions DA avec

(via sa joint-venture avec ENTC et Ericsson), et depuis

Sonatrach pour la réalisation d’une grande liaison en fibre

1997, les plate-formes ISP pour Internet.

optique entre Hassi Rmel et Bordj Menayel (dans la région

En 1990, Sonatite s’implique aux cotés de ENTC et la BEA

de Tizi-Ouzou. Création d’une joint-venture avec une

(banque extérieure d’Algérie) pour un partenariat avec

entreprise française pour le développement des réseaux

Ericsson pour la création d’une joint-venture (SITEL) qui

GSM.

sera chargée de la numérisation du téléphone fixe et qui

Sonatite est ouverte à toute proposition de joint -venture

a déjà installé 2 millions de lignes depuis 1990, dont

avec des partenaires étrangers possédant un savoir-faire

400.000 pour la seule année 1999.

et les moyens financiers de s’associer à l’étude et à la réa-

Sonatite est en partenariat avec Alcatel pour la fourniture

lisation de grands projets télécoms.

de centraux du type PABX. Sonatite s’occupe de la revente et de l’installation de


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TOURISME

© eBizguides

TOURISME

147


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

TOURISME

L’ECONOMIE: TOURISME LE SAHARA: UNE DES SOLUTIONS À LA CRISE

Le tourisme en Algérie est encore à ses premiers balbutiements, c’est un secteur qui se cherche. Des efforts ont été

Celui-ci est considéré, pourtant, comme l’une des solu-

accomplis, des stratégies ont été mises en œuvre mais les

tions à la crise que vit actuellement le secteur. En dépit

résultats restent en deçà des attentes. En dépit de ses

des 202 sources (thermales) inexploitées et d’une

apports considérables à l’avenir pour la relance écono-

demande réelle, l’apport du thermalisme reste néglige-

mique, le tourisme demeure, cependant, tributaire d’une

able. Les quelques hôtels haut de gamme de 4 et 5 étoiles

volonté politique réelle. L’Algérie est un très beau pays

concentrés sur la capitale sont insuffisants. Les autorités

avec des atouts touristiques considérables. Son histoire,

algériennes sont, dès lors, tenues de se lancer sur deux

en revanche, a fait qu’elle ne les a jamais valorisés, con-

fronts essentiels: valoriser et diversifier, d’une part, les

trairement à ses voisins qui, eux, se sont tournés très tôt

potentialités touristiques et convaincre les investisseurs

vers ce type d’activités. Ni les résultats réalisés chaque

étrangers, d’autre part, de concrétiser des projets en

année ni les statistiques d’exploitation et encore moins le

Algérie. Il s’agit en fait de réunir toutes les conditions

regard de la tutelle ne peuvent démentir un tel constat. Le

nécessaires pour que cet investisseur, qu’il soit national ou

pays dispose d’un potentiel d’accueil et de développe-

étranger, puisse mettre en œuvre son projet. Le ministère

ment énorme mais tout est à faire. Riche de ses 1 200 kms

du tourisme doit, pour cela, prendre en considération l’or-

de côtes et dotée de 14 wilayas côtières, l’Algérie pré-

donnance relative à l’investissement et le partenariat, pro-

sente un patrimoine naturel enviable. Les capacités de

mulguée au mois d’août 2001. La tutelle s’attelle à lever

production actuelles se limitent à 17 entreprises publiques

toutes les contraintes qui bloquent ces initiatives pour

qui prennent en charge un patrimoine hôtelier composé

pouvoir créer enfin l’environnement incitatif tant attendu.

de 74 établissements outre les résidences de l’Etat de

Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan d’action

Club des Pins et de Sahel ainsi que l’hôtel Sheraton, pro-

décennal pour le développement du tourisme en Algérie

priété de la SIH (Société d’Investissement Hôtelier). Les

d’ici à 2020, le ministère a initié un autre texte législatif. Il

deux tours opérators, ONAT (Office National du Tourisme)

s’agit de l’avant-projet de loi relatif au développement

et le TCA (Touring Club d’Algérie) assurent la production

durable du tourisme.

et la commercialisation des voyages. Le secteur privé opte, quant à lui, pour la petite hôtellerie et les activités paratouristiques. Plus de 613 hôtels et 317 agences de tourisme et de voyage relèvent de ce secteur. Le parc hôtelier

DEVELOPPEMENT DU TOURISME: ELABORATION D’UN TEXTE DE LOI

global offre une capacité d’hébergement estimée à 68 000 lits. Compte tenu de la demande nationale et des exi-

Ce texte a pour objet de définir les conditions de dévelop-

gences des touristes étrangers, cette offre reste faible sur

pement durable des activités touristiques, les mesures et

les plans quantitatif et qualitatif. L’hôtellerie urbaine a pris

instruments de leur mise en œuvre. La loi contribuera à

la part du lion dans ce parc en comparaison avec les

l’insertion de l’Algérie dans le marché international du

autres types comme l’hôtellerie balnéaire, thermale, cli-

tourisme, la réhabilitation des établissements hôteliers et

matique et saharienne.

touristiques, la diversification de l’offre, la mise en valeur du patrimoine et l’amélioration de la qualité des prestations touristiques... Cet avant-projet est fondé sur le

148


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TOURISME

triptyque: écologiquement supportable, économiquement

infrastructures et la formation du personnel. La SGP

viable et socialement équitable. La tutelle tente de pro-

compte dégager la meilleure formule de partenariat et /

poser, ainsi, une offre foncière des plus incitatives. En

ou de privatisation des unités dont elle a la charge. Quatre

termes plus claires, il s’agit d’offrir des Zones d’Expansion

formules sont ainsi, arrêtées. C’est la privatisation totale à

Touristique (ZET) aménagées prêtes à recevoir des investis-

travers une cession à un repreneur privé ou une société de

sements dans de meilleures conditions. Une caisse d’appui

salariés, l’ouverture du capital de 1 à 100% de quelques

à l’investissement touristique a, en outre, vu le jour con-

hôtels comme Sofitel (Accor), Mazafran (Es Safir), Albert

formément à la loi de finances 2002. Des études d’amé-

1er et l’entrée en bourse, réservée normalement à l’hôtel

nagement de 174 ZET sont inscrites au programme de la

El Djazair et l’EGT de Biskra. A cela, vient s’ajouter la pri-

tutelle. Parmi ces ZET, vingt ont un caractère prioritaire et

vatisation d’un lot de quatre autres établissements hôte-

toucheront essentiellement les régions côtières dont 3

liers, initiée par le ministère de la participation et de la

seront implantées dans les wilayas du grand sud. Lancée

promotion des investissements en collaboration avec la

en juin 2002, cette opération a nécessité une enveloppe

Banque Mondiale.

de 170 millions de DA. Le ministère attend toujours l’examen de son projet de loi sur l’aménagement des ZET et des sites touristiques par le conseil du gouvernement.

UNE LARGE OPERATION DE PRIVATISATIONS

Pour le choix de ces ZET, sélectionnées pour cette première phase, le tourisme balnéaire est prééminent. En

L’opération a touché l’hôtel El Aurassi (Alger), Les Zianides

somme, plus de 385 projets ayant essentiellement trait à

(Tlemcen), Tahat (Tamanrasset) et les Andalouses (Oran).

la petite hôtellerie sont en cours ou en fin de réalisation

D’autres formules sont également envisagées pour des

sur tout le territoire national. Des discussions sur d’autres

structures telles que le Grand-Hôtel d’Oran, le Cirta et le

projets d’investissements se poursuivent toujours avec des

Panoramique de Constantine, l’hôtel d’Orient et le

promoteurs saoudiens, italiens et nationaux non rési-

Seybous de Annaba, le Djanoub de Ghardaia, le Hidhab

dents...Les négociations tournent autour de projets de

de Sétif et le Chélia de Batna. Gestour compte créer, en

grande envergure tels que les complexes balnéaires qui

outre, une chaîne hôtelière de 2 et 3 étoiles de type Ibis

sont les plus prisés et l’hôtellerie d’affaires. Il est constaté,

dans les grands centres urbains. La stratégie de dévelop-

par ailleurs, un manque flagrant d’investissements des

pement du secteur prévoit à l’horizon 2010 la réalisation

grandes chaînes hôtelières étrangères dans la réalisation

de 55 000 nouveaux lits. L’Algérie attend, selon les statis-

d’infrastructures et d’équipements touristiques en Algérie.

tiques officielles, près de 1,2 million de touristes étran-

Leur intervention, relève-t-on, se limite à leur métier de

gers, ce qui porterait le flux des visiteurs nationaux et

base, à savoir, la gestion et le management. Toutefois,

étrangers à 2,1 millions. D’ici à 2005, il est inscrit comme

des partenariats entre ces chaînes, à l’image de Sofitel,

objectif primordial, la reconquête des 685 000 touristes

Mercure, Safir, Hilton, Sheraton... et des Entreprises de

étrangers déjà enregistrées en 1990. Les investisseurs qui

Gestion Touristique (EGT) ont été concrétisées, il y a de

optent pour la destination Algérie trouveront des

cela une décennie. Sur un autre registre, la tutelle a ouvert

richesses naturelles et patrimoniales exceptionnelles, des

le chantier de la réorganisation des entreprises publiques

infrastructures routières et aéroportuaires adéquates, des

autour de la Société de Gestion des Participations (SGP) de

climats contrastés et d’une grande complémentarité, une

tourisme et hôtellerie «Gestour». Cette institution se

demande intérieure importante, une législation attractive

chargera, entre autre mission, de la mise à niveau des

et une volonté politique affirmée.

149


PRINCIPAUX SECTEURS PRINCIPALES COMPAGNIES

DE

L’ECONOMIE: TOURISME Afin de mieux valoriser le potentiel touristique de l’Algérie, le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat a mis en œuvre une stratégie d’expansion sur la période 2001-

ANDT Agence Nationale de Développement du Tourisme

2010 et qui repose sur l’encouragement des investissements par la définition de ZET (Zones d’Expansion Touristique), un régime fiscal incitatif et un travail de promotion du produit touristique, aussi bien à l’intérieur du

Mr. Cheloufi Rachid, PDG

pays qu’à l’étranger.

Village Artisanal Sidi Fredj BP 78 Sidi

L’ANDT est actuellement l’un des vecteurs essentiels de

Fredj Staoueli, Alger

l’application de cette politique de tourisme à long terme

Tel: 213- (0)21- 376317 / 376316 / 17

engagée par l’Etat. Ce dernier s’appuie sur l’expertise de

Fax: 213- (0)21- 376716

l’ANDT afin de révéler, exploiter et préserver le potentiel foncier touristique existant en Algérie. L’ANDT gère 174

- Secteur: Tourisme

ZET dont les plans d’aménagement et de développement

- Date de création: 1998

sont étudiés en collaboration avec des experts étrangers.

- Capital: 560 m DA

Dans ce contexte, L’ANDT s’est engagée à dégager des

- Nombre d’employées: 96

assiettes foncières destinées à accueillir des projets d’investissement touristiques estimés à plus de 1000 ha de terrains viabilisés. L’ANDT doit ainsi procéder à la sélection

150


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TOURISME

des zones prioritaires destinées à être remises à niveau, le

L’EGT Andalouses gère le complexe touristique « Les

but étant de développer un tourisme écologique, culturel

Andalouses » situé à proximité d’Oran en bordure de

et de découverte. L’ensemble des ZET retenues depuis le

plage dans la baie des Corailleurs.

début de l’opération se concentre à 90% sur les rives de

Ce village balnéaire s’étend sur 20 hectares et dispose

la méditerranée, les 10% restant étant axés sur les régions

d’une capacité d’accueil de 1600 lits répartis entre l’hôtel

mythiques du Hoggar, du Tassili et du Gourara.

et 175 résidences bungalows.

Ce programme, qui prévoit la réalisation de tous types

L’EGT Andalouses a deux segments de marché: le tou-

d’infrastructures touristiques telles que des hôtels, rési-

risme de congrès en hiver et le tourisme balnéaire en été.

dences de luxes ou centres de remise en forme, cible un

L’EGT, en partenariat avec une société espagnole, projette

investissement global de 940 M$ pour une capacité d’ac-

de réaliser dès 2004 un centre de thalassothérapie destiné

cueil nationale de 52.000 lits et la création de 25.000

à attirer la clientèle d’hiver. Ce centre deviendra le second

emplois.

construit en Algérie après celui de Sidi Fredj Alger.

Dans le cadre de cette stratégie de promotion du tourisme

Cette action de partenariat, à travers l’ouverture du

algérien, l’ANDT devient donc le partenaire privilégié des

capital de la société vise aussi à réaliser une mise a niveau

investisseurs dans le secteur touristique par le biais d’une

de l’entreprise qui s’est parallèlement lancée dans un pro-

offre élargie de services destinés accompagner ces der-

gramme de formation du personnel, notamment au

niers à travers toutes les étapes de réalisation, de suivi et

niveau des grandes chaînes hôtelières internationales.

de contrôle de leur projet d’investissement.

Une fois la remise à niveau achevée, l’EGT prévoit de conclure un contrat de management avec un groupe étranger pour la gestion du complexe.

EGT Andalouses Entreprise de gestion Touristique des Andalouses M. Hacène Bahlouli, DG

EGT-CENTRE Entreprise de Gestion Touristique du Centre

Aïn El Turck, Oran Tel: 213- (0)41- 319327 / 9251 /52

M. Senni Salah Eddine, PDG

Fax: 213- (0)41- 319326

170, Rue Hassiba Ben Bouali - Hamma, Alger

E-mail: info@cplx-andalouses.com

Tel: 213- (021)- 670305 / 670307

Site Internet: www.cplx-andalouses.com

/ 670308 / 670328 Fax: 213- (0)21- 674900

- Secteur: Tourisme

E-mail: egtcentre@wissal.dz

- Date de création: 1973

Site Internet: www.egtcentre.com

- Capital: 50 MDA - Chiffre d’affaires: 120 MDA

- Secteur: Tourisme

- Nombre d’employés: 240

- Date de création: 1989

- Part de marché:

- Capital: 325 MDA ( 3,35 M USD) - Chiffres d’affaires: 1.865 MDA ( 19,2 M USD) - Nombre d’employées: 1.450

151


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TOURISME

L’EGT-Centre gère 11 unités sur les Wilayates d’Alger,

trat de Management. L’EGTC se focalise sur l’hôtellerie

Blida, Tizi ouzou et Bouira, mais projette un développe-

moyenne gamme du fait d’une saturation du créneau

ment au niveau national. L’EGT-Centre a pour mission:

haut de gamme sur la capitale.

l’acquisition de techniques modernes de gestion, le déve-

Dans ce contexte, l’EGTC compte lâcher ses activités

loppement et la commercialisation d’établissements hôte-

annexes et se recentrer sur une stratégie unique de déve-

liers et touristiques.

loppement passant par le partenariat. Très rentable, le

L’EGTC est en partenariat avec un grand groupe interna-

tourisme d’affaire est sa priorité à court et moyen terme.

tional de gestion hôtelière gérant pour le compte de

A long terme, l’EGTC n’exclut pas la possibilité d’investir

l’EGTC les hôtels SOFITEL et MERCURE dont elle est la

dans le tourisme de loisir.

propriétaire. L’EGTC bénéficie ainsi des compétences et du savoir faire d’un groupe étranger en matière de Management. L’EGTC projette d’étendre ce type de partenariat aux régions de Tizi Ouzou, Oran, Annaba et Constantine de manière à avoir une chaîne d’hôtels de

EGT Ouest Entreprise de Gestion Touristique de l’Ouest

moyenne et haut de gamme. L’EGTC vise aussi la rénovation d’hôtels urbains tels que

M. Abdelaziz Sellal, DG

l’ALBERT 1er, AMRAOUA et le SAFIR afin de les hisser aux

Adresse: 10, Rue Nemmiche Djelloul - Maraval, Oran

normes internationales tout en préservant l’architecture,

Tel: 213- (0)41- 355717

la décoration et le cachet algérien, pour ensuite céder leur gestion à des sociétés internationales par le biais de con-


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TOURISME

- Secteur: Tourisme

Fax: 213- (0)21- 717287 / 717290

- Date de création: 1983

E-mail: aurassi@yahoo.com

- Capital: 3,3 M$ - Chiffre d’affaires: 3 M$

- Secteur: Tourisme

- Nombre d’employés: 335

- Date de création: 1975 - Capital: 1500 000 000 DA - Nombre d’employés: 686

L’EGTO gère une chaîne d’hôtels de catégorie 3 étoiles (Grand Hôtel à Oran, Hôtel El Mekther à Aïn Sefra, hôtel Antar à Bechar, hôtel Taghit à Taghit, hôtel Rym à Beni

L´Hôtel El Aurassi est situé à 15 Km de l´Aéroport d’Alger

Abbès, hôtel Gourara à Timimoun, hôtel Touat à Adrar).

et à proximité du centre ville, de Ministères, des banques,

L’EGTO couvre la Saoura (1300 Km). La société travaille

et de l´ensemble des commerces et des sites culturels. Il

avec des agences nationales ou étrangères. Le 1er parte-

domine la baie d´Alger du haut de ses 13 étages tout en

naire de l’EGTO demeure l’ONAT « l’Office National de

donnant à ses clients une authentique vue sur la ville.

l’Artisanat et du Tourisme ». La clientèle des hôtels de

L´Hôtel dispose de 455 chambres, toutes équipées de l’air

l’EGTO est essentiellement composée d’hommes d’af-

conditionné, ligne directe, télévision avec accès aux

faires. L’EGTO combine des circuits touristiques à partir

chaînes étrangères, minibar, coffre-fort, et balcon.

des villes desservies par le transport aérien.

L´offre de base de l´Hôtel est l`organisation des congrès et conférences, grâce à ses capacités en salles de réunions.

La stratégie de croissance est basée sur le développement

Toutes les salles sont équipées de sonorisation avec possi-

du tourisme saharien de la Saoura offrant des sites uni-

bilités de traduction simultanée en quatre langues. L´hôtel

ques et un patrimoine culturel, artisanal et gastronomique

dispose également d´un secrétariat technique et de maté-

inestimable. L’EGTO associe à ces sites l’organisation d’é-

riels pour les besoins de tous types de conférences.

vénements tels que la venue à Timimoun de l’Orchestre

El Aurassi offre en outre un service entièrement dédié aux

philharmonique de Genève pour le nouvel an 2003 ou le

hommes d´affaires. Le centre business dispose de tous les

marathon international de Taghit.

équipements nécessaires. L´Hôtel offre des navettes pour

La formation du personnel constitue une priorité et entre

l’aéroport, un parking annexe, des bureaux en location,

dans le programme de développement 2003 - 2004 d’a-

une station de taxi, une agence de voyages, une banque,

mélioration de la qualité de ses services. La privatisation

des compagnies aériennes.

de l’EGTO est prévue à moyen terme mais elle devra éviter

La clientèle bénéficie d’une piscine avec coin barbecue

le démantèlement de la société de manière à conserver les

entouré d’un un grand jardin, 5 courts de tennis en plain

atouts d’une vaste couverture du territoire national.

air, une discothèque et un centre de remise en forme avec salle de gym et Hammam. Projets d´investissements: re-nouvellement de toutes les

HOTEL EL AURASSI

chambres et des infrastructures dans le but d’améliorer la qualité des services et attirer davantage une clientèle de

Mr Abdelkader Lamri, PDG

touristes.

2 Boulevard Frantz Fanon Les Tagarins, Alger Tel: 213- (0)21- 748252

153


PRINCIPAUX SECTEURS HOTEL EL DJAZAIR

DE

L’ECONOMIE: TOURISME L’hôtel El Djazair se différencie de par son histoire. Il fait en effet partie du patrimoine culturel algérois. Ancienne

M. Hamamouche Kamel, PDG

résidence du dey d’Alger à l’époque ottomane, situé en

24, Av. Souidani Boudjemaâ, Alger

centre ville, le bâtiment a acquis son statut d’hôtel Saint

Tel: 213- (0)21- 692121 / 3060

Georges durant la période coloniale. A l’époque, le Saint

Fax: 213- (0)21- 693508 / 691156

George était une résidence d’hôtes réservée à la bourge-

E-mail: htldz@wissal.dz; hamk@lycos.fr

oisie et de ce fait d’illustres personnes y ont séjourné,

Site Internet: www.hoteleldjazair.dz

entre autres Churchill, Charles De Gaule, Eisenhower, Edith Piaf, etc.

- Secteur: Hôtellerie

L’hôtel El Djazair est caractérisé par son architecture d’ins-

- Date de création: 1889

piration Arabo-ottomane associé au cachet exotique de

- Capital: 300 m DA (3,6 m USD)

son jardin issu de l’époque des deys et contenant une

- Chiffres d´affaires: 450 m DA (5,4 m USD)

multitude d’espèces très rares.

- Nombre d’employées: 450

Le saint Georges est rebaptisé hôtel El Djazair en 1982. A cette époque, d’importants travaux ont permis d’agrandir l’hôtel dont la capacité est passée de 48 à 296 chambres. L’hôtel bénéficie d’un taux de remplissage de 75% sur

154


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

l’année avec une clientèle ciblée et constituée en grande

L’ECONOMIE: TOURISME PHOENIX HOTEL

partie d’hommes d’affaires étrangers. Le chiffre d’affaires dépend principalement de l’hébergement suivi de la bras-

Rond point de l’aéroport d’Es-Sénia, Oran

serie. L´Hôtel offre un service de transport en limousine et

Tel: 213- (0)41- 418991

de transfert pour l’aéroport, ainsi qu’un parking annexe. Il

Fax: 213- (0)41- 418968 / 69

dispose également de salles de banquets, de séminaires et

E-mail: phoenixhotel@wanadoo.fr

de conférences d´une capacité allant de 10 à 300 partici-

Site Internet: http://www.hotel-oran.com

pants. Parmi les autres services, l´Hôtel El Djazair propose plusieurs boutiques, salon de coiffure, artisanat, Court de

- Secteur: Hôtellerie

tennis, Fitness, sauna, location de voitures, Piscine exté-

- Date de création: 16 Février 1992

rieur, Agence de voyages, Night Club et room service 24/24. Afin de maintenir sa réputation d’hôtel de haut standing,

Etablissement hôtelier cinq étoiles situé à 10mn du centre-

Le El Djazair a mis l’accent sur le développement des ser-

ville d’Oran et à 3 min. de l’aéroport. L’hôtel Phœnix,

vices, la restauration avec la présence de son restaurant

entièrement climatisé, dispose de 103 chambres (single:

gastronomique, un restaurant chinois, un snack au niveau

32, double : 59, suites : 12) équipées de toutes les utilités

de la piscine ainsi qu’une brasserie, un centre de remise

nécessaires au confort du client : mini-bar, TV Satellite,

en forme et de fitness et un business center doté de l’in-

téléphone direct, room-service. Différentes salles modula-

ternet.

bles jusqu’à 600 personnes pour vos conférences, sémi-

Hotel Phoenixnaires, d’Oran banquets...Fitness club, Sauna, Hammam, Piscine, La direction a en outre tracé un important programme

d’investissement pour la modernisation des chambres.

Piano-bar, Bar Américain, Bar Anglais, Salon de Coiffure,

155


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TOURISME

Boutique Tabac & journaux. Services: Service Secrétariat,

Le Sheraton compte 419 chambres dont 2 suites présiden-

Business Center, Navettes reliant l’aéroport à l’hôtel,

tielles, 38 suites diplomatiques et 62 suites junior, ainsi

Voitures avec Chauffeurs, Agence de voyages, Galerie

que toutes les facilités relevant de la chaîne Sheraton.

d’exposition, Parkings gardés.

L’hôtel dispose en outre d’un auditorium de 700 places pouvant accueillir de grands rassemblements et sémi-

Restauration: Le Régent (Carte gastronomique), Le Bab Ali

naires, d’unités de traduction simultanées, d’un centre de

(Plats du pays, mets internationaux, Poissons).

presse, de salles de réunion, de cours et de réception, tous ces espaces étant équipés de moyens techniques modernes. L’hôtel organise régulièrement des excursions

HOTEL SHERATON CLUB DES PINS

dans les anciennes cités romaines de Tipaza et de Cherchell et surtout la visite de la Casbah. A proximité se

Alessander Gassauer, PDG

trouvent le petit port de pêche de la Madrague et le com-

Club des Pins, B.P. 62 -Staouéli

plexe touristique de Sidi-Fredj...

Tel: 213- (0)21- 377777 Fax: 213- (0)21- 377700 Site Internet: www.sheraton.com - Secteur: Hôtellerie-Restauration - Date de création: 24 juin 1999


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

HOTEL SOFITEL

L’ECONOMIE: TOURISME - Secteur: Tourisme - Date de création: années 50

M. Bonnet Jean-Pierre, PDG

- Nombre d’employées: 385

172, rue Hassiba Ben Bouali, Bp 152R, Alger Tel: 213- (0)21- 685210 Fax: 213- (0)21- 673142

L’ONAT est une agence publique de voyages et de tou-

E-mail: h1540@accor-hotels.com

risme. L’entreprise a été créée dès l’indépendance de

Site Internet: www.sofitel.com; www.accor-hotels.com

l’Algérie et a eu à assumer diverses missions: des études touristiques à l’aménagement du territoire, en passant par

- Secteur: Hôtellerie-Restauration

la construction d’hôtels et leur gestion. Les diverses res-

- Date de création: 25 janvier 1992

tructurations opérées l’ont confiné depuis 1983 dans un

- Chiffre d’affaires: 11 M$ (en 2002)

rôle de tour-opérateur avec les missions classiques d’une

- Nombre d’employées: 400

agence de voyages, à savoir: Animation, production et informations touristiques, Organisation et réalisation de visites ou excursions sur l’ensemble du territoire national

Idéalement situé à 20 minutes de l’aéroport, le Sofitel

et même émission de touristes sur l’étranger, vente de

Alger est près du centre ville. Il jouxte le jardin d’essais,

billetterie aérienne et maritime, location de véhicules, réa-

considéré comme l’un des plus beaux jardins botaniques

lisation et vente de tous supports touristiques. Pour ce

du monde.

faire, elle dispose de: 30 agences de voyages réparties sur

Le Sofitel Alger garanti à sa clientèle (qu’elle soit en

le territoire national, dont 3 bases chargées du «réceptif »

voyage d’affaires ou en loisirs) un séjour de luxe dans ses

pour la Sahara au niveau des villes de Djanet, Tamanrasset

308 chambres luxueuses et ses 26 suites, dont une prési-

et Timimoun, un parc de 52 autocars de tourisme, une

dentielle.

flotte de 24 véhicules tout-terrain pour l’organisation des

L’hôtel est aménagé dans un style contemporain et élé-

expéditions sahariennes. L´ONAT privilègie la destination

gant. Il est doté du plus haut confort avec des équipe-

SAHARA, mais peut aussi offrir a la demande des circuits

ments propres aux hôtels de classe internationale.

ou séjours à travers l´ensemble de l´Algérie. L`ONAT situe sa stratégie à deux niveaux: Reprendre pied sur le marché européen du tourisme et réintroduire la pro-

ONAT Office Algérien National du Tourisme

duction ONAT dans les principaux réseaux de vente, et également rechercher et intéresser tout partenariat à participer à la gestion de l´ONAT par un apport de fonds, de

M. Hammouche Belkacemi, PDG

compétences ou de clientèle.

126 bis rue Didouche Mourad, Alger Tel: 213- (0)21- 742985 Fax: 213- (0)21- 747049 / 9368 E-mail: direction-marketing@onat.com Site Internet: www.onat-dz.com

157


DE

L’ECONOMIE: TOURISME

© eBizguides

PRINCIPAUX SECTEURS

158


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT

© eBizguides

TRANSPORT

159


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

LES TRANSPORTS ET INFRASTRUCTURES

L’ECONOMIE: TRANSPORT Dans la partie Nord du pays, qui concentre à elle seule les 2 /3 de la population, la croissance du trafic routier a atteint les 7 % par an depuis une dizaine d’années. Les

Passage obligé pour le développement économique du

échanges intermaghrébins et la croissance soutenue du

pays, le secteur des transports est appelé à une mutation

trafic ont rendu indispensable le projet de lancement de

accélérée qui devra s’étendre sur les 2,38 millions de km

l’autoroute Est - Ouest. Inscrite dans le cadre du projet

que compte la superficie de l’Algérie. Les pouvoirs publics

d’autoroute maghrébine, cette réalisation est longue de

l’ont bien compris et s’embarquent volontiers dans la

1.216 kms et devra être réalisée entre 2002 et 2010. D’un

réforme de ce système sous tous ses angles: rail, route,

coût global de dix milliards de dollars, l’autoroute Est -

transports aérien et maritime. En fait, la libéralisation du

Ouest reliera les principales villes du pays, de Maghnia à

secteur des transports a commencé dès 1988 et jusqu’à

Taref en passant par Tlemcen, Sidi Bel Abbes, Oran, et

aujourd’hui encore de grands chantiers sont attendus afin

Alger avec sur le parcours, Sétif, Bordj Bou Arreridj,

de relier les 1200 kms de la côte algérienne et la distance

Constantine et Annaba. A l’heure actuelle, 250 kms sont

de 2.000 kms entre le nord et le sud du vaste pays. A ces

réalisés, en cours de travaux ou sur le point de l’être. Dans

données viennent s’ajouter des objectifs stratégiques liés

cet effort, les pouvoirs publics espèrent mettre en chantier

au regard que porte l’Algérie sur ses voisins maghrébins et

pas moins de 600 kms pour la période 2003-2004, la prio-

européens. Un état de proximité que la nouvelle politique

rité étant donnée aux tronçons à trafic dense.

tente d’optimiser pour un meilleur rapprochement de ses

Nouveauté: il est prévu dans ce cadre la mise en place de

partenaires étrangers. En témoignent les nouvelles dispo-

la formule du concessionariat. Au delà des aspects techni-

sitions réglementaires consacrant la libéralisation de l’en-

ques et économiques de ce projet par lequel l’Algérie

semble des branches du secteur désormais ouvert à l’in-

ambitionne de confirmer son élan de développement,

vestissement privé, national et étranger. Dans le transport

l’autoroute Est - Ouest est considérée comme un véritable

aérien ouvert au privé, la compagnie publique Air Algérie

défi pour l’Algérie. Les principaux acteurs du transport

trône en maître, depuis la chute des petites compagnies

routier sont des privés auxquels s’ajoute notamment l’i-

privées nationales à l’image de Khalifa Airways, Eco Air ou

llustre entreprise publique SNTR.

Sahara Airlines aujourd’hui disparues. Air Algérie est en plein essor puisque des commandes d’envergure pour l’achat d’une flotte variée ont été lancées au 1er semestre

INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES

2003. Sur les 52 aéroports dont dispose l’Algérie, 12 sont de

INFRASTRUCTURE ROUTIERE

classe internationale. Près de 90 % du trafic passagers national et international est actuellement concentré entre les principaux aéroports d’Alger, Oran, Annaba, et

Sur les 104.000 kms de réseau routier que compte le pays

Constantine. Aujourd’hui un vaste programme d’exten-

aujourd’hui, 73.000 kms de routes sont revêtues. La caté-

sion de ces enceintes aéroportuaires est lancé. Le projet

gorie routière la moins développée concerne notamment

du nouvel aéroport d’Alger en est le meilleur exemple.

les petits chemins communaux et les pistes à l’intérieur et

Celui-ci dont les gros œuvres sont pratiquement en phase

l’extrême Sud du pays. Dans la vie économique de

terminale est pris en charge par des fonds publics puisque

l’Algérie, le mode de transport routier reste prédominant,

les appels à sa mise en concession se sont avérés infruc-

la quasi totalité des activités étant desservie par ce canal.

tueux. De standing international, le nouvel aéroport

160


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT

d’Alger s’étendra sur une superficie importante, 82.000 m

des craintes soulevées par le puissant syndicat de cette

pour l’aérogare passagers, 5.000 m pour le salon d’ho-

entreprise.

nneur en plus des espaces réservés aux avions (240.000 m) et des parkings pour près de 3.000 véhicules. Il est

LES PORTS

attendu dans ce cadre de répondre à une capacité d’accueil de 6 millions de passagers par an. Alors que les tra-

Sur les 34 ports que compte l’Algérie, 2 sont destinés

vaux ont été confiés à une entreprise chinoise de renom,

exclusivement aux hydrocarbures (Arzew et Skikda), 10

les Aéroports De Paris Ingénierie (ADPI) prendront en

principalement au commerce, on compte aussi 1 port

charge les aspects suivi et maîtrise de l’ouvrage. Par

mixte et 21 ports dits secondaires. Pour la seule année

ailleurs, un programme est en cours pour la modernisa-

2002, on a recensé 100 millions de tonnes de marchan-

tion des systèmes de sécurité et de gestion des trafics

dises traitées. Au programme développement, la moderni-

aériens.

sation des équipements et des infrastructures est activement mise sur rails.

LE TRANSPORT FERROVIAIRE

Classement des ports (2002)

1er

2nd

3ème

4ème

5ème

Le réseau ferroviaire algérien s’étend sur 4.500 kms avec plus de 200 gares opérationnelles. Majoritairement à voie

Chiffre d’Affaires

Arzew Alger Skikda Oran Bejaïa 68 M USD 60 M USD 38 M SUD 21 M USD 20 M USD

unique, ce réseau relie les frontières Est et Ouest en desservant les principales villes du pays notamment les ports de commerce et les zones industrielles à forte activité. On prévoit pour la rocade Nord pas moins de 600 kms en double voie. N’échappant pas à la règle, le secteur est ins-

Nombre de navires

Alger 2.821

Skikda 1.737

Arzew 1.650

Oran 1.332

Bejaïa 1.165

Tonnage Arzew Skikda Bejaïa Alger Annaba trafic 48.932.483 26.584.932 11.645.336 8.732.250 4.532.911 marchandises

crit dans une dynamique nouvelle de relance notamment pour le propulser au niveau des échanges attendus avec les partenaires maghrébins et européens et ce tel que

Conteneurs (tonne)

Alger 2.609.136

Oran 504.211

Skikda 207.966

Bejaïa 167.172

Annaba 55.136

Nombre de passagers

Alger 261.992

Oran 224.125

Ghazaouet 43.587

Bejaïa 30.336

Skikda 29.155

défini par la Déclaration de Barcelone. Les schémas de réhabilitation de ce secteur visent notamment la rocade des hauts plateaux qui relie les voies marocaines et tunisiennes. Le désenclavement des régions Sud - Ouest du pays est prévu avec la desserte Mohammedia - Bechar sur

TRANSPORT MARITIME

500 kms. A ce titre, la principale et unique entreprise qui agit dans le domaine des chemins de fer, en l’occurrence

Exclusivement public le transport maritime est partagé

LA SNTF (Société Nationale des Transports Ferroviaires),

entre LA CNAN pour ce qui est des marchandises et

est appelée à un vaste et profond mouvement de restruc-

L’ENTMV pour le transport des voyageurs. Le privé tarde

turation qui tend à instaurer le système des filiales et pri-

encore à investir dans ce secteur qui voit le vieillissement

vilégier la portée commerciale de l’entreprise qui a fait

de la modeste flotte publique menacer sérieusement le

l’objet à cet effet d’une étude guidée par la Banque

devenir de ces entreprises même si pour L’ENTMV des

Mondiale. L’ouverture au privé n’est pas exclue en dépit

investissements récents portant sur l’acquisition de deux nouveaux navires espagnols de dernière génération laisse

161


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT

entrevoir une bouffée d’oxygène. Pour le cas de la CNAN,

industriel, bâtiment et travaux publics, les deux dernières

les pouvoirs publics prévoient un plan de sauvetage car

branches réalisant près de 90% du chiffre d’affaires de

pas moins de 20 navires sont hors d’usage et donc candi-

l’entreprise.

dats au retrait définitif. La restructuration bat son plein en attendant le recours à l’affrètement qui est devenu inéluc-

Exemples de projets impliquant Batigec: collaboration

table pour cette branche.

avec 2 entreprises Française et Algérienne pour la réalisation d’un ouvrage d’art à Oran. Soumission pour le projet

PRINCIPALES COMPAGNIES

de ligne de chemin de fer reliant Méchria à Bechar dans le cadre d’un consortium constitué de 9 entreprises dont 5 étrangères de grande renommée internationale tel que

BATIGEC (Société de Constructions Industrielles et de Génie Civil)

COGIFER, SNCF International et une entreprise Egyptienne ORASCOM Construction. Soumission pour la réalisation d’une ligne de chemin fer à Tizi-Ouzou en partenariat avec une société Italienne spécialisé dans la construction

M. Boudjema Talai, PDG

de tunnels. Partenariat avec une société Chinoise pour la

Route de Meftah BP 71 M Oued Smar,

construction de logements à Alger. L’entreprise négocie

El Harrahch 16270, Alger

en outre un contrat pour la réalisation de 3.000 loge-

Tel: 213- (0)21- 516063 / 516876 / 515272

ments dans le cadre du programme AADL.

Fax: 213- (0)21- 515239

Dans le cadre d’un partenariat avec une société italienne

E-mail: batigec@wissal.dz

et une algérienne, Batigec construit à Alger une usine de

Site Internet: www.batigec.dz

fabrication de composants pour bâtiment (Polystyrène et Treillis soudés) afin de réduire les coûts et délais de réali-

- Secteur: BTP (Bâtiments, Travaux Publiques

sation. Coût de l’investissement: 410 millions DA. Ce

et Construction)

montant renseigne sur un processus de désinvestissement

- Date de création: 1970

installé dans la durée, illustrant par là même le besoin de

- Capital social: 600 m DA

mobiliser des capitaux étrangers.

- Chiffre d´affaires: 3 Md DA - Nombre d’employés: 2500

COSIDER, Spa Batigec, spécialisé dans les infrastructures routières et

M. Lakhdar Rekhroukh, PDG

aéroportuaires, résulte de la restructuration du groupe

7 Chemin du Paradou, Hydra, Alger

Batimétal qui emploie 4000 personnes et dont Batigec

Tel: 213- (0)21- 482443 / 46 / 49 / 692956

constitue la plus importante filiale avec 50 % du chiffre

Fax: 213- (0)21- 692857 / 590634

d’affaire du groupe. Basé à Alger, avec 4 pôles régionaux,

E-mail: groupe@cosider-groupe.com

Batigec réalise 50 % des ses activités au sud du pays, dans

Site Internet: www.cosider-groupe.com

les secteurs suivants: promotion immobilière, génie civil - Secteur: BTPH - Capital: 3md DA (55% BEA ; 45% SGP) - Chiffre d’affaires: 22md DA = 275m USD (2002);

162


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT

(est. 2003 : 300m USD)

Tel: 213- (0)41- 419641 / 511105 / 24 / 511235

- Nombre d’employées:14.500

/ 485111 / 5059

- Part de marché: Leader National

Fax: 213- (0)41- 511282 / 416331 - Secteur: Aéroports - Date de création: 1988

Issue d’une joint-venture entre l’ex-SNS et la firme danoise

- Capital: 7,6 M$

Christien & Nielsen, elle est devenue propriété à 100% de

- Chiffre d’affaires: 5,5 M$

l’Etat par le rachat des actions de son partenaire danois, l’Etat cherchant alors à disposer d’une société de génie civil au profit de l’industrie sidérurgique. Cosider est

Ayant à sa charge dix aéroports dont deux internationaux;

impliqué dans les grands projets de génie civil du pays

ORAN/ ES.SENIA et TLEMCEN/ MESSALI El-Hadj qui trai-

grâce à ses 8 filiales (travaux publics dans l’hydraulique,

tent à eux seuls plus de 74% du trafic global avec 19.973

construction et génie civil, construction métallique, réno-

mouvements d’avions et 1’800’000 passagers/an, l’EGSA

vation de matériel de travaux publics, carrières et agré-

se veut être pilote des aéroports de l’Ouest et du Sud-

gats, promotion immobilière, commerce de matériaux de

Ouest algérien.

construction, mise en valeur des terres agricoles et exploi-

Aujourd’hui, l’EGSA Oran se fixe comme objectif la pour-

tation arboricole).

suite des efforts de qualité de service sur ses plates-formes

Par ailleurs, Cosider a signé plusieurs grands projets: Sur

entrepris depuis 1996 et ce après les différentes exten-

les 55.000 logements à construire dans le cadre du pro-

sions et aménagements qu’ont connu ses aéroports de

gramme AADL de Location-vente, 10.000 logements

l’Ouest. Pour Oran, L’EGSA compte réaliser une deuxième

seront réalisés par Cosider. En matière d’infrastructures

piste d’atterrissage de 3 000 m parallèle à la piste actuelle,

portuaires, elle est intervenue sur les aéroports de Batna,

suivie d’une seconde aérogare pour faire face a l’accrois-

d’Oum El-Bouaghi et de Constantine. Dans les transports,

sement du trafique des passagers sur cette plate forme.

l’EMA (entreprise du métro d’Alger) a confié à Cosider la

Ces installations aéroportuaires offrent de réelles possibi-

réalisation des 4 tunnels à Alger. Quant à la pose de cana-

lités de développement à toute compagnie aérienne dési-

lisations hydrocarbures, domaine où Cosider est leader

reuse de s’installer dans ses aéroports à l’image de Rym

national, celle-ci est sur le projet d’oléoduc Rhoude El

Airlines. Dans le domaine du fret, des projets de déve-

Hamra/Arzew, en partenariat avec Brown & Root. Un

loppement et de réhabilitation des aires de traitement ont

projet certifié ISO 4001. Enfin, à noter que la majorité des

été réalisés.

barrages réalisés ces 10 dernières années l’ont été par

La politique d’investissement de l’EGSA est de plus en plus

Cosider.

axée sur le développement des activités extra aéronautiques telles que le transport et les navettes aéroportuaires ou la restauration qui représentent 55 % de son CA.

EGSA Oran Etablissement de Gestion des Services Aéroportuaires d’Oran

EL-AMANA

M. A. Djellat, PDG

M. Ronny Stroobandt, Gérant

Aéroport d’Oran Es-Senia, Oran

BP.113, DZ-16012 Saïd-Hamdine, Alger Tel: 213- (0)21- 445197

163


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT

Fax: 213- (0) 21 54 21 13

Ainsi, EL AMANA apporte son concours dans les activités

E-mail: elamana@djazair-connect.com

suivantes:

Site Internet: www.el-amana.com

- Etude des moyens de transport à mettre en oeuvre en fonction des caractéristiques des colis à transporter.

- Secteur: Transport exceptionnel et hors gabarit

- Etude de reconnaissance des itinéraires.

- Date de création: 1992

- Réalisation des transports de bout en bout.

- Capital: 75.000 $

- La manutention.

- Chiffre d’affaires: 1,2 M$ - Nombre d’employés: 25

El Amana a pour références: Nuovo-Pignone, SNC Lavalinpetro Canada, Brown & Root Condor (BCR), Sofracid,

La Sarl EL AMANA a pour mission principale d’offrir des

Sofragaz, Anadarko, Siemens, JGC Corporation, Pauwels,

prestations de transports lourds et hors gabarit souvent en

Sonelgaz et Sonatrach.

masses indissociables dans les meilleures conditions de sécurité, de coût et de qualité. Cette activité qui génère un ensemble de prestations

EPAL (Entreprise Portuaire d’ Alger)

annexes a permis à la Sarl EL AMANA de disposer d’un personnel d’ingénierie compétent et dynamique pouvant

M. Ali Ferrah, PDG

dispatcher ses moyens dans les meilleurs délais pour un

2, Rue d´Angkor BP 259 Alger Gare, Alger

prix compétitif.

Tel: 213- (0)21- 71543940


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT

Fax: 213- (0)21- 715452

à l’import et l’export; remorquage portuaire. Le cadre d’e-

Site Internet: www.portalger.com

xercice est appelé à être réaménagé afin de permettre un partenariat public/privé.

- Secteur: Transport

L’EPAN dispose des infrastructures et superstructures sui-

- Date de création: 1989

vantes: 3 bassins (Avant port 45 ha - Grande darse 40 ha

- Capital: 8,5 M USD

et petite darse 9 ha), 22 postes à quai totalisant 3455 ml

- Nombre d’employés: 3.256

(tirant d’eau de -9m a - 14m), 82 000 m de terre plein et 7.000 m de hangars.

L’EPAL a consacré près de 24 millions de dollars d´investis-

Traitant les flux de marchandises sous toutes formes de

sement productif sur ces dernières années dans les

conditionnement, l’EPAN dispose d’un large éventail de

domaines suivants: Réhabilitation et modernisation du

postes spécialisés et terminaux, dont un destiné aux

port, réalisation du Terminal à conteneurs, réalisation des

navires RO/RO et portes-conteneurs d’une superficie de

infrastructures et des bâtiments, acquisition des équipe-

8,6 ha.

ments de production.

Position géographique avantageuse avec un important nœud de voies de communications terrestres et ferroviaires desservant les 14 wilayas de l’est algérien. Un aéro-

EPAN Entreprise Portuaire d’Annaba

port international à une dizaine de kilomètres du port dessert les villes Européennes. L’EPAN met à la disposition des opérateurs économiques

M. Djilani SALHI, PDG

d’importantes surfaces pouvant servir d’aires de dédoua-

Quai Nord - Môle cigogne B.P 1232 Annaba 23000

nement, entrepôts, zones de dispatching et /ou entrepo-

Tel: 213- (0)38- 863131 / 863143

sage pour tous types de marchandises.

Fax: 213- (0)38- 865415

L’EPAN dispose d’un terminal céréales, de silos à grains

E-mail: epan@annaba-port.com; pdg@annaba-port.com

d’une capacité de 16.000 tonnes, d’un terminal conte-

Site Internet: www.annaba-port.com

neurs pouvant recevoir les navires rouliers de première et deuxième génération et assurant la manutention des con-

- Secteur: Activités portuaires

teneurs de 20 à 40 pieds, frigorifiques ou non, et d’un ter-

- Date de création: 1989 comme Entreprise Publique

minal polyvalent inauguré en 1997. Elle totalise près de

Economique, société par actions.

3,5 kilomètres de quai et 22 postes d’amarrage. La direc-

- Capital: 300 MDA (3,5 M$)

tion envisage d’importants travaux d’extension destinés à accueillir les navires de plus de 50.000 tonnes. Elle veut aussi augmenter la part des marchandises à forte valeur

Le port d’Annaba se situe au premier plan des ports natio-

ajoutée.

naux, à la fois minéralier, industriel et commercial. Il est le 1er port exportateur hors-hydrocarbures. L’EPAN est

Le port dispose aussi d’entrepôts permettant de travailler

chargée de: la gestion, l’exploitation du domaine public

en régime d’exemption des droits de douane. Les indus-

portuaire et des fonctions afférentes de police et sécurité

tries qui destinent leur production aux marchés étrangers

dont le pilotage et le lamanage; la manutention portuaire

165


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT

peuvent s’implanter sur des terrains qui totalisent une

d’Hydrocarbures, de 3 Ponts bascules et de Cal de

superficie de 45 hectares.

halage: 1ber de 800T et 2bers de 200T de charge utile. Le port accueille en moyenne 100 000 EVP/an (30 % du volume globale) et 4 millions de Tonnes de produits, dont

EPO Entreprise Portuaire d’Oran

1 800 000 Tonnes de produits alimentaires. Face à l’augmentation des échanges commerciaux et dans un souci de meilleur rendement, l’EPO a investi dans l’informatisation

M. Louhibi Mahmoud Selim, PDG

de son administration.

01, Rue du 20 Août, Oran

L’extension des infrastructures et l’augmentation des

Tel: 213- (0)41- 332441 / 49 / 97 / 74

capacités existantes représentent le projet d’investisse-

Fax: 213- (0)41- 332498

ment majeur à court terme (e.g. extension de quai sur 500

E-mail: eporan@oran-port.com

m linéaires sur 14 hectares afin d’accueillir 3 navires supplémentaires).

- Secteur: Transport - Date de création: 1982 - Capital: 4,3 M$

ETRHB

- Chiffre d’affaires: 25 M$ - Nombre d’employés: 1400

M. Ali Haddad, PDG Zone Industrielle de Dar El Baida Tel: 213- (0)21- 505821

Le port d’Oran est considéré comme le deuxième port du

Fax: 213- (0)21- 508969 / 5925

pays après celui d’Alger. Il représente le principal accès

E-mail: etrhbhaddad@yahoo.fr

des équipements et autres produits de l’industrie pétrolière en direction du sud. Parallèlement au transit tradi-

- Secteur: Travaux Publics

tionnel de produits céréaliers, blé, maïs, soja etc. dont les

- Nombre d’employées: 800

volumes équivalent au port d’Alger, son rôle s’est accru avec le développement de l’industrie de l’électronique, du plastique et des machines agricoles dans la région.

ETRHB, société privée, a pour mission la réalisation de tous types de travaux publics, d’infrastructures, routes,

L’EPO dispose d’une capacité d’accueil de 20 navires, de

bâtiments et tous corps d’Etat. Elle est l’une des plus

15 Docks de 26 000 m, d’un Terminal à conteneurs de

importantes de son secteur, autant de par son plan de

110 000 m d’une capacité de 4 200 unités, d’un parcs

charge, que par ses moyens matériels. Sa stratégie de

roulier de 23 000 m, d’un parc pour véhicules légers de 5

développement repose en grande partie sur la création

000 m dont 3 000 m couverts, de deux silos à céréales de

d’alliances lui permettant de capitaliser un plus grand

40 000 Tonnes, d’une gare maritime, d’une gare ferro-

savoir faire.

viaire, d’un Chai à Huiles d’une capacité de 16 800 Hl, d’un Chai à Vin d’une capacité de 14 500 Hl, d’un bac à Bitume d’une capacité de 18 000 m3, d’un Bacs

167


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

GCB

L’ECONOMIE: TRANSPORT GCB est candidate à la certification ISO 9001 version 2000 pour juillet 2003.

M. Mourad Zeriati, PDG Route de Corso, B.P. 23 Boudouaou,

Le Bâtiment et la route sont les métiers dans lesquels GCB

Boumerdes, Alger

a débuté et elle conserve actuellement une place prépon-

Tel: 213- (0)24- 843526 à 29

dérante dans l’activité du groupe où les travaux de routes

Fax: 213- (0)24- 843009

et plateformes représentent plus de 30% du chiffre d’af-

E-mail: gcb@wissal.dz

faires. C’est aussi un des domaines les plus rentables de la

Site Internet: www.gcb.com.dz

société. Dans ce contexte, GCB s’investit dans divers projets routiers d’envergure, notamment dans sa futur parti-

-Secteur: Energie et Mines / Travaux Publics

cipation à la construction de l’autoroute Est-Ouest. La

-Date de création: 1981

nécessité de consortiums pour la mise en œuvre de ces

-Capital: 2.Md DA (approx. 23 m USD)

grands chantiers incite GCB à prospecter et faire appel à

-Chiffre d’affaires: 80 m USD

des partenaires nationaux et étrangers pour la conception

-Nombre d’employées: 7000

et réalisation d’ouvrages d’art et de routes. Le secteur des hydrocarbures contribue directement ou

Entreprise créée en 1981 en tant qu’Entreprise Socialiste,

indirectement à 90% des recettes de GCB. Il est le secteur

dont la mission originelle était de réaliser tous travaux de

prioritaire de la politique d’investissement de GCB aux

construction pour le secteur des Hydrocarbures. Dans les

vues des opportunités à venir.

années ‘90, GCB se spécialise dans le génie civil industriel où elle est leader sur son marché du Sud.

L’hydraulique est une priorité de la stratégie de croissance

Avec sa transformation en Sociétés par actions fin ‘99

et de diversification de GCB à moyen terme. Les pro-

(Spa, filiale de Sonatrach),qui lui permet d’acquérir une

grammes d’investissement en cours comprennent des

plus grande autonomie de gestion, GCB conforte sa posi-

projets de construction et d’interconnexion de barrages,

tion sur le marché des hydrocarbures, à la fois sur son seg-

d’abduction d’eau, des interventions en génie civil sur de

ment principal, qu’est le Génie-civil, et sur les travaux de

grandes villes telles que Alger ou Skikda.

routes, de plate-formes de forages et de pistes d’accès et se développe sur de nouveaux secteurs, notamment de

GCB s’est en outre investi dans l’exportation de ses ser-

travaux Hydrauliques et d’Autoroutes.

vices avec le concours de quatre autres parapétroliers

Depuis 2000, GCB a lancé un programme d’investisse-

algériens, essentiellement filiales de Sonatrach, (dont des

ment sur quatre ans axé sur l’achat d’équipements de pro-

sociétés spécialisées dans les études sismiques et les

duction performants (20m$ investis entre 2000 et 2002)

forages) pour implanter une filiale commune à Omane.

afin de répondre aux exigences de ses clients, dont Sonatrach et ses associés au Sud, l’ANB (agence nationale des barrages) et Lavalin au Nord. Dans le cadre de l’amélioration de sa politique de management de la qualité,

169


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

INFRAFER

L’ECONOMIE: TRANSPORT Entreprise Publique de réalisation d’infrastructures ferroviaires, Infrafer est spécialisée dans la pose de voies

M. Hassane Saidi, PDG

ferrées, le renouvellement et la modernisation des voies et

5 Rue Colonel Amirouche BP 208 Rouiba 16007, Alger

ballasts, le béton armé et ouvrages d’arts, la maintenance,

Tel: 213- (0)21- 856822 / 18

les gares et autres infrastructures d’accompagnement, la

/ 856413 / 854963

maintenance d’engins de voies, les structures d’assise de

Fax: 213- (0)21- 854629 / 856272

plates-formes, le concassage et le terrassement.

E-mail: info@infrafer.com

Infrafer dispose de 3 centres de maintenance, à l’Ouest,

Site Internet: www.infrafer.com

au Centre et à l’Est du pays. Infrafer cumule près de 1700 Km d’exploitation de voie.

- Secteur: Infrastructure ferroviaire

Elle dispose d’un équipement hérité de la SNTF et des

- Date de création: 1986

sociétés étrangères venues réaliser des projets en Algérie,

- Capital: 6,5 M$

ce qui fait d’elle l’une des plus grandes entreprises du sec-

- Chiffre d’affaires: 27 M$ (2002), 37 M$ (est. 2003),

teur au niveau du bassin méditerranéen. Dans ce con-

60 M$ (est. 2004)

texte, l’entreprise a dû investir dans des centres de main

- Nombre d’employés: 1500

tenance importants et dans la formation du personnel en

- Part de marché: 75%

Algérie et à l’étranger.


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT

Infrafer estime pouvoir fonctionner à 80 % de ses capa-

INFRARAIL est une Société Par Actions qui évolue dans

cités dans le cadre de sa participation au programme de

trois secteurs d´activités:

relance triennal (2001-2004) du secteur du rail qui prévoit

- Travaux d’infrastructures ferroviaires couvrant principa-

un renouvellement de 600 Km de voies et la réalisation de

lement les travaux d’entretien de voies ferrées, travaux de

400 Km de lignes nouvelles ainsi que 400 Km de dédou-

bourrage lourd des voies ferrées, travaux de renouvelle-

blement de voie. Infrafer prévoit notamment de décrocher

ment des voies et réalisation de lignes nouvelles, produc-

de 30 à 40% des projets de ce plan dont le coût global est

tion de joints isolants collés (JIC).

estimé à 700 M$. Par ailleurs, Infrafer a achevé la cons-

- Travaux de béton et agrégats: Produits préfabriqués des-

truction d’une ligne de 160 Km qui reliant Aïn Bessam à

tinés aux travaux ferroviaires (Traverses en béton armé

M’Sila.

TBA, murettes, gardes -ballast, murs et auvents de quais,

L’entreprise prévoit en outre d’exporter son savoir-faire en

passerelles, poutres de pont, caniveaux, chambres d´éclai-

réalisant des projets à l’étranger notamment en Afrique

rage); Produits destines au BTP (pavés, caniveaux, bor-

du Nord. A terme, elle projette de réaliser 10% de son

dures de trottoirs, panneaux et semelles de clôture)

chiffre d’affaires à l’étranger.

- Génie civil et travaux publics comprenant les travaux de

Concernant ses unités de production, Infrafer s’est

terrassement, ainsi que les travaux de fouille, de montage

engagé à finaliser sa certification ISO 9001 version 2000

de poteaux et de bétonnage pour l´électrification de lignes

avant 2004. La filialisation de l’entreprise est à l’étude et

ferroviaires.

ce dans le but de faciliter les partenariats et ouvrir son

Infrarail a capitalisé une expérience dans la sous-traitance

capital.

auprès d’entreprises étrangères réalisant des projets en Algérie. Dans le cadre d’un groupement d’entreprises elle a décroché deux grands marchés en Algérie pour un mon-

INFRARAIL

tant global de 50 M$. Infrarail prévoit d’atteindre un chiffre d’affaires de 30 M$

M. Kamel Slaimia, PDG

en 2006 accompagné d’un plan d’investissement de 12

15, Rue Colonel Amirouche Rouiba, Alger

M$. Ces objectifs nécessitent d’être consolidés par des

Tel: 213- (0)21- 855111 / 855093

actions de partenariats ou alliances avec des entreprises

Fax: 213- (0)21- 854465

nationales ou étrangères afin de moderniser les équipe-

E-mail: infrarail01@djazair-connect.com

ments, le management et la formation du personnel.

Site Internet: www.infrarail-dz.com

Dans le secteur des infrastructures ferroviaires il est prévu l’évolution du portefeuille d’activités. Niveau d´investisse-

- Secteur: Travaux Publics

ment prévu: 6 M$. Dans le secteur du béton et agrégats,

- Date de création: 1997

il est envisagé de nouveaux investissements et le renouve-

- Capital: 380 m DA

llement des moyens de production existants. L´extension

- Chiffres d´affaires: 8 M$

de ce secteur visera une nouvelle clientèle et de nouveaux

- Nombre d’employées: 1000

produits permettant de s´affranchir de la dépendance

- Part de marché: 30%

voire de la situation actuelle de mono client vis-à-vis de la SNTF. L’objectif du programme de diversification est d’arriver à terme à faire 50% du chiffre d’affaire de l’entreprise avec les nouvelles activités.

172


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

MEDITRAM Méditerranéenne des Travaux Maritimes

L’ECONOMIE: TRANSPORT Meditram souhaite enfin accroître ses contacts avec des partenaires étrangers et nationaux pour le développement des travaux maritimes et la réparation navale.

Zone Industrielle Voie C, BP 143 Réghaia, Alger Tel: 213- (0)21- 813211 / 3411 / 2508 / 2015 Fax: 213- (0)21- 813159 / 1103

SAETI Société Algérienne d´Etudes et Infrastructures

- Secteur: Travaux maritimes - Date de création: 12 juin 1970

M. Ali Kerkoub, PDG

- Capital: 3 M USD

13, Rue Amani Belkacem Paradou-Hydra, Alger

- Chiffre d’affaires: 4 MD USD

Tel: 213- (0)21- 601120

- Nombre d’employées: 1.400

Fax: 213- (0)21- 601227 E-mail: saeti@wissal.dz

Leader dans les travaux maritimes, MEDITRAM est spécia-

- Secteur: Travaux Publics et infrastructures de transport

lisée dans tous les travaux se rapportant à la construction

- Date de création: 1974

et à l’entretien d’infrastructures portuaires:

- Capital: 330.000 $

- Travaux d’entretien courants (sauvegarde des ouvrages

- Chiffre d’affaires: 2,7 M$ (+15% en 2003)

maritimes et portuaires)

- Nombre d’employées: 350

- Travaux de grosses réparations (réparation et remise en état) - Travaux neufs (travaux sous-marins, construction de

SAETI est une société d’économie mixte créée en partena-

digues, jetées, quais...)

riat avec le bureau d’étude allemand Deutsch Consult.

- Travaux divers (reconnaissance sous-marines, campagne

Spécialisée dans les études techniques économiques et

géotechnique, expertise...).

d’environnement, elle contrôle et suit la réalisation des

Le groupe Meditram intervient de manière spatiale sur les

projet d’infrastructures de transports routiers, ferroviaires,

1200 Km de la façade maritime algérienne et comprend

aériens, hydrauliques et énergétiques.

trois filiales autonomes:

LA SAETI a réalisé en étude plus de 350 projets d´enver-

- SOTRAMEST et SOTRAMO spécialisées dans la réalisation

gures diverses en Algérie et à l´étranger, parmi lesquelles

et le confortement d’ouvrages portuaires, le dragage

on retrouve le renforcement et l’aménagement des aéro-

maritime et fluvial, et la protection des rivages et rives.

dromes

- ALDIPH (Algérienne de Dragage des Infrastructures

Constantine. La société SAETI assure actuellement le con-

Portuaires et Hydrauliques), dont les principales activités

trôle et le suivi des travaux de nombreux chantiers à tra-

sont le dragage maritime et fluvial, et le dévasement des

vers tout le territoire algérien, notamment ceux de l’auto-

barrages.

route Alger Est-Ouest qui s’étend sur 1200 Km, le métro

4 M USD auront été nécessaires au programme de réno-

d’Alger, la deuxième rocade d’Alger (autoroute périphé-

vation et de maintenance des équipements prévu jusqu’à

rique sud). Elle participe aussi a l’étude de l’autoroute de

2004. Parallèlement, le groupe se prépare à la certification

l’Atlas Télien (la rocade de l’Atlas) qui suivra un tracé

ISO.

parallèle à celui de l’autoroute est-ouest.

174

d’Alger,

Oran,

Tamanrasset,

Tlemcen,


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

SAETI suit en outre des projets à l’étranger où elle a réalisé plus de 25% de son chiffre d’affaire. Elle est présente en Mauritanie, au Mali, Tchad, Cameroun, Sénégal,

L’ECONOMIE: TRANSPORT SEROR Société d’études et Réalisation d’Ouvrages d’Art de l’Ouest

Rwanda. Pour ce faire, la SAETI compte sur ses partenaires Algérien et étrangers. Elle collabore avec des consultants

M. Abdelkader Bouterfas, PDG

européens (Français, Belges, Italien, Portugais), Canadien

Tlemcen

et d’Afrique du sud.

Tel: 213- (0)43- 276025 / 271040

Au vu des projets auxquels la SAETI a participé, celle-ce

Fax: 213- (0)43- 271059

dispose désormais d’une importante base de donnée sur

E-mail: seror@algeriecom.com

l’infrastructure de transport du territoire algérien, ce qui fait d’elle un partenaire privilégié pour tout investisseur

- Secteur: Travaux Publics

national ou étranger.

- Date de création: 1981 - Capital: 100 M$ - Chiffre d’affaires: 15 M$ - Nombre d’employés: 1.200

176


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT

SEROR est une Entreprise Publique Economique (EPE) sous

La SNTF exploite un réseau ferroviaire de 3 973Km sur

la tutelle de la SGP Travaux Publics dont l’actionnaire

lequel elle transporte personnes et marchandises. La SNTF

unique est l’Etat. SEROR est spécialisée dans les domaines

travaille en partenariat avec General Motors dans le

d’activités suivants: ouvrages d’art, barrages et aménage-

domaine de la maintenance des engins moteurs, avec

ments hydrauliques, bâtiments, réparations d’ouvrages,

Siemens pour la signalisation, les télécommunications et

ingénierie et expertise.

l’électrification, et avec DE Consult (Allemagne) pour l’in-

Elle est présente sur huit wilayate à travers huit projets

génierie ferroviaire. Elle envisage d’autres partenariats

d’envergure dont le barrage de Tlemcen et un pont sur

dans le domaine de la conteneurisation des transports de

Oran, projet pour lequel SEROR s’est associée avec la

marchandises diverses. Le groupe compte 8 filiales à

société de construction française Frecinet pour son apport

100% et 2 filiales communes.

de nouvelles technologies. SEROR est en outre fréquem-

La SNTF a pour objectif de doubler son nombre de voya-

ment retenue au sein de grands consortiums nationaux et

geurs et son tonnage de marchandises d’ici 2010 grâce à

internationaux pour la soumission de projets d’infrastruc-

son programme d’investissements et le renforcement de

tures routière dans le cadre de la politique de développe-

la compétitivité de son exploitation. La société est en

ment du réseau routier engagée par l’Etat sur les dix pro-

outre chargée de l’aménagement des infrastructures

chaines années.

ferroviaires de la banlieue algéroise et prévoit l’électrifica-

Fin 2003, la société achèvera la certification de ses procé-

tion des lignes de ce réseau. Ce projet devrait voir le jour

dures selon la norme ISO 9000 version 2000.

à l’horizon 2015.

SEROR compte développer et diversifier ses domaines d’intervention à moyen terme, l’objectif étant d’attirer de nouveaux partenaires sur des projets nationaux à grand

SNTP Société nationale de Travaux publics

potentiel tels que les grands projets d’infrastructures routières et hydrauliques et ainsi de bénéficier de transferts

M. Lallali Abdelmadjid, PDG

technologiques et du savoir-faire étranger.

RN. N° 05, El-Hamiz-Rouiba, Alger Tel: 213- (0)21- 869325 / 869326 Fax: 213- (0)21- 869030

SNTF Entreprise Nationale de Transport Ferroviaire

E-mail: info@sntp.dz Site Internet: www.sntp.dz - Secteur: Travaux Publics

M. Lalaimia, PDG

- Date de création: 1977

21, 23 Bd Mohamed V, Alger

- Capital: 146,9 millions DA (2m USD)

Tel: 213- (0)21- 711510

- Chiffre d’affaires: 1.246 millions DA (12 m USD)

Fax: 213- (0)21- 633298 / 743799

- Nombre d’employés: 700

- Secteur: Transport ferroviaire - Chiffre d’affaires: 75 M USD (en 2002) - Nombre d’employés: 11 900 (en 2002)

178


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

Entreprise Publique Economique (EPE) spécialisée dans la

L’ECONOMIE: TRANSPORT STELE sarl

réalisation d’infrastructures routières, autoroutières et aéroportuaires ainsi que la réalisation d’ouvrages cou-

M. Ahcène Bennamane, PDG

rants, la production d’agrégats et enfin la maintenance, la

Coop. E’Snoubber, Lot N 07 BEZ, Alger

rénovation et l’entretien du matériel.

Tel: 213- (0)21- 536773

Parmi ses réalisations, peuvent être citées l’aérodrome

Fax: 213- (0)21- 536692

international de Béjaia ainsi que ceux de Jilel et Ain Salah ou encore le revêtement du port de Jilel, et la modernisa-

- Secteur: Travaux Publics

tion et l’aménagement de plusieurs routes dans les

- Date de création: 1964 (sarl en 1983)

régions de Bouira, Jilel, Bejaia, Tizi Ouzou.

- Capital: 50.000 $

La stratégie de croissance de l’entreprise vise à atteindre

- Chiffre d’affaires: 3,5 M$

la 3ème place des EPE présentes dans le secteur des tra-

- Nombre d’employés: 150

vaux publics, notamment par le renforcement de sa présence au sud et grand sud et le remplacement des moyens de production atteints par la limite d’âge. Dans ce con

Société pionnière dans les travaux publics, présente sur le

texte, la SNTP vise l’augmentation de son capital avec le

marché depuis 1964. STELE a diversifié son activité dans la

concours de nouveaux partenaires nationaux et/ou étran-

construction de bâtiments, l’hydraulique, le terrassement,

gers prêts à contribuer au développement des activités de

l’assainissement et la viabilisation.

l’entreprise et à sa remise à niveau technologique.

STELE propose des services tels que la définition de tra-


PRINCIPAUX SECTEURS

180

DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT


PRINCIPAUX SECTEURS

DE

vaux (mètre et quantification), évaluation de travaux (valorisation et coût), suivi technique et transport. L’entreprise a investi dans des équipements et matériels destinés à la

L’ECONOMIE: TRANSPORT SONATRO Société Nationale de Grands Travaux Routiers

réalisation du grand projet de l’autoroute Est-ouest. Elle s’est notamment dotée des équipements suivants: cen-

M. Mustapha Rebbouh, PDG

trale d’enrobé, centrale à béton, station de concassage, et

Zone Industrielle Réghaia

du matériel pour les œuvres de terrassement, assainisse-

BP 26, Réghaia

ment et construction de bâtiment.

Tel: 213- (0)21- 811072

Parmi les projets déjà réalisés, STELE a pris en charge la

Fax: 213- (0)21- 812185

construction d’un échangeur à Dar El Beida Ouest qui

Site Internet: www.sonatro.com.dz

conférera l’accès au nouvel aéroport international Houari Boumédienne. STELE souhaite en outre développer l’ex-

- Secteur: Travaux Publics et construction

portation de ses services dans la région. Elle est notamment ouverte à d’éventuels partenariats au niveau national et international, avec une coopération multi-

© eBizguides

forme.

181


DE

L’ECONOMIE: TRANSPORT

© eBizguides

PRINCIPAUX SECTEURS

182


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION

© eBizguides

HABITAT CONSTRUCTION

“Fais le bien et mets-le derrière toi, demain tu le trouveras devant toi” Proverbe Algérien

183


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION

HABITAT CONSTRUCTION

août 2001 et orientée là où la demande est la plus importante, à savoir, les revenus moyens. Fondée sur la notion d’accession à la propriété, la formule constitue l’amorce

La croissance de 4 % en 2002 a été essentiellement due à

d’une solution à la crise du logement dans toute son

la filière du BTPH et aux services. Les activités du secteur

étendue et sa complexité. Il faut dire que la L-V a redonné

de l’habitat ont connu une précieuse expansion durant

espoir à plusieurs franges de la société. Pour le pro-

l’exercice 2002. Le secteur a eu un rendement acceptable

gramme de 2001, il a été prévu 20 000 logements de ce

mais surtout régulier durant ces dernières années. Il a

type et 35 000 autres pour 2002. En somme, 55 000 loge-

enregistré une évolution positive en 2002, avec une crois-

ments seront financés sur concours définitif de l’Etat et

sance réelle qui se situe entre 5 et 7%, soutenue par une

seront remboursés par le locataire-acquéreur sur 20 ans,

augmentation sensible des dépenses d’équipements de

sans intérêts.

l’Etat. Une analyse globale des activités du secteur révèle une croissance réelle de 8% de la valeur ajoutée en raison de la dynamique insufflée à la réalisation des objectifs de

LOCATION-VENTE L’ESPOIR DES ALGERIENS

développement, à travers le Programme de Soutien à la Relance Economique (PSRE) et des investissements dans le

Environ 55% de ce programme ont été confiés à des

domaine des hydrocarbures. Les nouvelles approches du

entreprises nationales, soit un total de 19 250 logements.

financement du logement par le biais desquelles le béné-

Le second programme a été réparti sur 24 wilayas (division

ficiaire devient partie prenante du dispositif, ont suscité

administrative en Algérie) alors que le premier a touché 8

un engouement certain auprès de la population éligible.

wilayas. Les capacités de production des sociétés natio-

L’une de ces formules les plus récentes est la location-

nales, publiques et privées, se situent entre 75 000 et 100

vente

de

000 logements par an. La réussite caractérisée de cette

Développement du Logement (AADL) a été chargée

opération n’a pas laissé indifférents les décideurs. Les

de chapeauter cette opération, au titre d’une maîtrise

ministères de l’habitat et des finances ont aussitôt signé

d’ouvrage.

un accord permettant à la CNEP Banque (Caisse Nationale

L’Agence

L’opération

de

l’Amélioration

a

été

et

lancée

en

© eBizguides

(L-V).

L’habitat, facteur principal de relance économique et sociale du pays

184


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION d’Epargne et de Prévoyance) de s’engager pour la réalisa-

4000 autres. Un don de 1 500 logements a également été

tion d’un autre programme de 65 000 logements suivant

concrétisé. La tutelle a voulu faire de 2003, l’année des

la formule L-V. Deux principales raisons ont motivé la

plus grandes opérations du logement rural, du LSP et de

décision des deux Ministres: satisfaire les nombreux

la L-V sans oublier le logement social. Dans ce sens, le

demandeurs qui n’ont pas pu s’inscrire sur les tranches de

ministère a décidé de revoir à la hausse le montant des

2001 et de 2002 et utiliser les excédents dont dispose

aides quant au traitement de l’habitat rural, passant à

cette banque. Celle-ci, faut-il le préciser, jouit d’une riche

250 000 DA pour les aménagements ou l’extension. Pour

expérience dans la construction de logements. D’autres

toute construction nouvelle, le soutien de l’Etat a été

formules et dispositifs ont été, en outre, crées par les res-

relevé de 400 000 DA à 500 000 DA. Les modalités d’in-

ponsables du secteur; on peut citer la résorption de l’ha-

tervention de la Caisse Nationale du Logement (CNL),

bitat précaire, le logement promotionnel et le Logement

Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial

Social Participatif (LSP). En 2002, la situation qui prévaut

(EPIC), chargé de gérer les contributions et les aides de

dans le secteur de l’habitat indique que le parc du loge-

l’Etat en faveur de l’habitat, en matière de soutien finan-

ment total est de 5,4 millions d’unités (logement) dont

cier aux ménages ont été révisées.

800 000 dépassent 50 ans d’âge. Le parc immobilier en exploitation par les OPGI (Office de Promotion et Gestion

LES PROJETS IDENTIFIES

Immobilière) comprenait au 31 décembre 2002, 589 640 structures dont 546 777 logements. Avec un Taux

Pour l’accession à un logement ne dépassant pas les 2

d’Occupation par Logement (TOL) de 5 personnes, le

millions de DA, l’aide de l’Etat sera de 500 000 DA au lieu

déficit est estimé à 1,3 millions d’unités.

de 400 000 DA. Conscients de la complexité de la crise du logement, les pouvoirs publics projettent la livraison de

UN DEFICIT DE PLUS D’UN MILLION DE LOGEMENTS

367 000 unités, tous programmes confondus, soit 120 000 logements par an en moyenne. La tutelle s’intéresse également à la réhabilitation d’un certain nombre de

Il sera de 800 000 logements si le TOL est de 5,5. L’Etat a

logements constituant l’ancien bâti qui est estimé à 2

livré durant l’exercice 2002, 92 496 logements contre 101

millions d’unités. L’éradication de l’habitat précaire qui

962 en 2001. La même année, les lancements de pro-

devrait être soutenue par les autres secteurs notamment

grammes ont atteint 99 957 logements contre 101 000

par le PNDAR (Plan National de Développement Agricole

en 2001. Ces résultats révèlent ainsi un recul dans la pro-

et Rural) et le programme de lutte contre la pauvreté,

duction. Durant le second semestre 2002, il a été livré 53

devrait s’achever dans des délais se situant entre 5 et 10

207 logements urbains dont 33 288 logements sociaux,

ans. Les autorités concernées doivent, en revanche, tenir

11 797 logements d’aide et 4 386 logements promotion-

compte des autres aspects ayant trait à l’urbanisation

nels privés. Le nombre de logements ruraux livrés à la

anarchique, aux constructions non-conformes aux

même période est de 10 503 unités. Précisons, si besoin

normes, marquées par une viabilisation quasi inexistante,

est, que le privé est présent en force dans le BTPH. Les

par la déstabilisation des sols et surtout par la lancinante

entreprises de réalisation privées ont livré, à elles seules,

question du foncier, considérée comme l’une des plus

90% des logements et lancé 67% des programmes

grandes contraintes ayant donné lieu à des fléaux, tels

prévus. Le portefeuille global totalisait à la fin 2002, 450

que la spéculation et la dilapidation des espaces et des

millions de dollars US pour la réalisation de 25 217 loge-

terres agricoles. Pour atteindre ce but, un aménagement

ments, 28,2 millions d’euros, destinés à l’édification de

idoine du territoire est primordial voire vital pour la pro-

185


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION tection des populations et des terrains contre les risques

situation de l’urbanisme demeure catastrophique.

liés aux aléas naturels. La récente catastrophe causée par

L’Algérie dépense des centaines de milliards de DA mais

le séisme du 21 mai / mars ( ??) 2003 où plus de 2 274

les pouvoirs publics n’arrivent plus à imposer la moindre

personnes ont péri et un millier d’autres ont disparu, ne

règle urbanistique dans les villes. Toutefois, en dépit des

doit en aucun cas se reproduire à l’avenir. Ainsi, chaque

2 000 milliards de DA mobilisés en 2002 et des moyens

commune doit être dotée d’un PDAU (Plan Directeur

considérables mis en place pour endiguer un tant soit peu,

d’Aménagement et de l’Urbanisme). Cet instrument

la crise du logement, les résultats restent, aux yeux des

définit entre autres, le Plan d’Occupation du Sol (POS). Les

observateurs avertis, modestes. D’autres dispositions

collectivités locales doivent être aussi munies d’un POS qui

législatives adaptées aux nouvelles données du secteur

prescrit les droits d’usage des sols et des constructions

doivent être proposées par la tutelle afin d’assainir en pro-

d’une manière plus détaillée. Le permis de construire, le

fondeur la situation du foncier et de l’urbanisme en

certificat de conformité, etc., sont les autres pièces dont

Algérie et de produire ainsi des logements de qualité.

doit disposer un promoteur ou un citoyen qui souhaite

Cette démarche peut commencer, d’ores et déjà, par une

concrétiser un projet de construction. Il doit au préalable,

véritable réhabilitation de certains corps de métiers spé-

détenir une étude du sol sur lequel il compte mettre en

cialisés dans le bâtiment dont la police de l’urbanisme.

œuvre son projet. L’Etat compte en son sein d’éminents

© eBizguides

urbanistes et élabore les règles les plus strictes, mais la

Construction d’une tour sour le site de la Résidence Chabani

186


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION PRINCIPALES COMPAGNIES

- La conception et la diffusion la plus large de l’information, en direction des acteurs des marchés foncier et immobilier (promoteurs, citoyens, institutions financières,

AADL Agence Nationale de l´Amélioration et du Développement du Logement

pouvoirs publics locaux, producteurs de matériaux, bureaux d’études, entreprises de réalisation, gestionnaires d’immeubles, associations...). A ce dernier titre, l’Agence ADL, à crée en son sein un

M. Kamel Maiche, PDG

Observatoire National de l’Habitat sur la base de termes

BP. Nº 62 Saïd Hamdine, Bir Mourad Raïs, Alger

de références élaborées en relation avec le Ministère de

Tel: 213- (0)21- 446316 / 20

l’Habitat, les services de l’USALD et de la Banque

Fax: 213- (0)21- 446318

Mondiale.

E-mail: aadlcour@aadl.com.dz Site Internet: www.aadl.com.dz

ARAB CONTRACTORS - Secteur: Habitat - Date de création: 1991

M. Hazem Abdelmalek, PDG

- Nombre d’employées: 600

32, Allée des Caroubiers. Lot Citmel, Dely Brahim, Alger Tel: 213- (0)21- 910460 / 64 / 67

Société sous la tutelle du Ministère de l´Habitat dont la

Fax: 213- (0)21- 910460 / 64 / 67

mission est de développer et de proposer des nouveaux

E-mail: arabcoalgeria@icqmail.com

schémas de promotion immobilière en direction des

Site Internet: www.arabcont.com

ménages moyens. La société, réputée être la plus importante société de promotion immobilière au monde avec

- Secteur: Construction

un programme de 55.000 logements à réaliser sur tout le

- Date de création: 1940 (Egypte), 1998 (Algérie)

territoire, a pour objet:

- Nombre d’employés: 500 Egyptiens

- Maîtrise d’ouvrage délégué. Programme National type Location - Vente

Arab Contractors est une société Egyptienne spécialisée

- la promotion et le développement du marché foncier et

dans le bâtiment, les travaux publics et les ouvrages

immobilier;

d’arts. Créée en 1940, elle possède aujourd’hui 28 bran-

- l’encadrement et la dynamisation des actions de:

ches à travers le monde (Afrique, Asie, Europe et monde

o résorption de l’habitat insalubre;

Arabe).

o rénovation et de restauration des tissus anciens;

Arab Contractors est présent en Arabie Saoudite et au

o restauration urbaine;

Kuwait depuis les années 50 et en Libye depuis les années

o création de villes nouvelles;

60.

* l’élaboration et la vulgarisation en vue de leur dévelop-

Avec la mondialisation Arab Contractors a étendue sa pré-

pement, des méthodes de construction novatrices à tra-

sence internationale notamment dans le monde Arabe

vers son programme d’action;

(Algérie, Tunisie, Maroc, Jordanie, Liban, Emirates, Oman, Qatar et Yemen). Elle est aussi présente dans les pays

187


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION Africains (Mauritanie, Tchad, Bénin, Nigeria, Rwanda,

Batigec, spécialisé dans les infrastructures routières et

Ghana, Botswana et Ouganda). Depuis l’ouverture de son

aéroportuaires, résulte de la restructuration du groupe

bureau en Algérie en 1998, la société réalise plusieurs

Batimétal qui emploie 4000 personnes et dont Batigec

projets notamment la construction du siège du Ministère

constitue la plus importante filiale avec 50 % du chiffre

des finances en plus d’un programme avec l’AADL qui

d’affaire du groupe. Basé à Alger, avec 4 pôles régionaux,

concerne la réalisation de 1.500 logements. Les prix, les

Batigec réalise 50 % des ses activités au sud du pays, dans

délais et la qualité sont les 3 axes de différenciation du

les secteurs suivants: promotion immobilière, génie civil

groupe.

industriel, bâtiment et travaux publics, les deux dernières branches réalisant près de 90% du chiffre d’affaires de

En tant que l’une des principales compagnies de construc-

l’entreprise.

tion, Arab Contractrors a été impliquée dans la planification, la conception et la réalisation de logements, de bâti-

Examples de projets impliquant Batigec: collaboration

ments sportifs et contractuels, de ports et d’aéroports de

avec 2 entreprises Française et Algérienne pour la réalisa-

barrages station d’épuration ainsi que d’important

tion d’un ouvrage d’art à Oran. Soumission pour le projet

réseaux d’assainissement etc.... et elle compte développer

de ligne de chemin de fer reliant Méchria à Bechar dans le

ses activités dans ces domaines.

cadre d’un consortium constitué de 9 entreprises dont 5 étrangères de grande renommée internationale tel que COGIFER, SNCF International et une entreprise Egyptienne

BATIGEC (Société de Constructions Industrielles et de Génie Civil)

ORASCOM Construction. Soumission pour la réalisation d’une ligne de chemin fer à Tizi-Ouzou en partenariat avec une société Italienne spécialisé dans la construction de tunnels. Partenariat avec une société Chinoise pour la

M. Boudjema Talai, PDG

construction de logements à Alger. L’entreprise négocie

Route de Meftah BP 71 M Oued Smar,

en outre un contrat pour la réalisation de 3 000 loge-

El Harrahch 16270, Alger

ments dans le cadre du programme AADL.

Tel: 213- (0)21- 516063 / 516876 / 515272

Dans le cadre d’un partenariat avec une société italienne

Fax: 213- (0)21- 515239

et une algérienne, Batigec construit à Alger une usine de

E-mail: batigec@wissal.dz

fabrication de composants pour bâtiment (Polystyrène et

Site Internet: www.batigec.dz

Treillis soudés) afin de réduire les coûts et délais de réalisation. Coût de l’investissement: 410 millions DA. Ce

- Secteur: BTP (Bâtiments, Travaux Publiques

montant renseigne sur un processus de désinvestissement

et Construction)

installé dans la durée, illustrant par là même le besoin de

- Date de création: 1970

mobiliser des capitaux étrangers.

- Capital social: 600 m DA - Chiffre d´affaires: 3 md DA - Nombre d’employés: 2500

188


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION CGS Centre National de Recherche Appliquée en Génie Parasismique

Entreprise Chabani / Entreprise de BTPH et Promotion Immobilière M. Chabani Louardi, PDG

M. Mohamed Belazougui, PDG

Résidence Chabani, Val d’Hydra, Alger

Rue Kaddour RAHIM BP 252 16040

Tel: 213- (0)21- 693614 / 483573

Hussein Dey, Alger

Fax: 213- (0)21- 693264 / 691089

Tel: 213- (0)21 495539 / 46 à 49 / 60 à 62 Fax: 213- (0)21- 495536

- Secteur: Bâtiment, travaux publics, promotion immobi-

E-mail: cgsd@cgs-dz.org; info@cgs-dz.org

lière, hydraulique

Site Internet: www.cgs-dz.org

- Date de création: 1955 - Capital: 38 M DA

- Secteur: Recherche parasismique

- Chiffre d’affaires: 35 M USD

- Date de création: 1985

- Nombre d’employées: 600

- Début d’activité: 1987 - Nombre d’employés: 80 Au prix de longues années d’efforts, l’entreprise s’est donné une renommée de bâtisseur dans la construction Le CGS, organisé en quatre départements scientifiques et

de logements, universités, complexes industriels et com-

techniques et un secrétariat général, est né de la prise de

plexes familiaux et touristiques. Actuellement, l’Entreprise

conscience par l’Etat des risques sismiques auxquels le

Chabani réalise un programme de promotion immobilière

nord de l’Algérie est confronté, notamment depuis le

de haut standing sur Hydra à Alger.

1séisme de Chlef le 10/10/1980. Le CGS a donc pour mission la Recherche en vue de mieux connaître le mouvement sismique, le comportement des structures, et l’interaction sol-structures afin de formuler et d’améliorer la réglementation technique de la construction. L’institution dispose de 300 accélérographes, emploie 46 chercheurs et forme les cadres techniques, elle diffuse et veille à l’application des résultats de ses recherches. Elle applique de manière stricte la réglementation technique de la construction. Elle planifie l’utilisation de l’espace. Le centre se

Caisse Nationale du Logement (CNL)

veut être le moteur de la réduction du risque sismique au niveau national avec un rayonnement régional arabe. Le

M. Nacer Djama, DG

nouveau séisme du 21/05/03 rappelle le rôle central du

4/6 Bd Mohamed V, Alger

CGS et la nécessité d’investir dans de nouvelles études et

Tel: 213- (0)21- 637869 / 65

de nouveaux laboratoires principaux qui permettront au

Fax: 213- (0)21- 637885

CGS de jouer pleinement son rôle au service de tous les

E-mail: cnl-dz@wissal.dz

partenaires concernés et du pays.

Site Internet: www.cnl.gov.dz

190


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION - Secteur: Habitat

Fax: 213- (0)21- 823791 / 92

- Chiffre d’affaires: 680 M USD

E-mail: yousefgouraya@hotmail.com - Secteur: Construction

Organisme sous la tutelle du Ministère de l’habitat et de

- Date de création: Sep. 1998

l’Urbanisme, la CNL, qui dispose de 48 agences rapatriés

- Capital: 120.000 $

a travers le pays, est chargée de gérer et de promouvoir

- Chiffre d’affaires: 6 M$

les aides et contributions de l’Etat en faveur de l’habitat,

- Nombre d’employés : 500

des financements a destination du logement social, de la restructuration urbaine, des loyers, de la réhabilitation et de la maintenance du cadre bâti, ainsi qu’a la résorption

E.CO.PROM, société publique issue de la dissolution

de l’habitat précaire. Au vu de ces missions qui lui ont été

d’ECOTEC, intervient essentiellement dans les wilayas du

confiées, La CNL est un maillon essentiel de la chaîne de

centre notamment Alger, Boumerdès, Tizi-Ouzou. Elle

la construction du logement. Elle assure pour le compte

compte élargir son champ d’action dans les wilayas de

de l’Etat et en relation avec les collectivités locales, les

Blida et Tipaza. E.CO.PROM est spécialisé dans la réalisa-

maîtres d’ouvrage, les promoteurs immobiliers, les bénéfi-

tion d’ouvrages diversifiés, notamment dans le logement

ciaires d’aides personnalisées, la gestion des financements

et les équipements, la promotion immobilière et la pro-

publics mobilisés annuellement. La CNL gère le finance-

duction de matériaux de construction.

ment d’environ 60.000 logements sociaux locatifs, de

L’entreprise dispose de 2 centrales à béton d’une capacité

40.000 unités en accession aidée à la propriété (LSP) ainsi

de 120m3/jour et d’un centre de production d’agglo

que des logements promotionnels en accord avec les ban-

béton conçu pour produire dans un premier temps des

ques (CPA, CNEP, BDL, BNA). L’objectif de la CNL est de

parpaings, des hourdis et bordures de trottoir. La capacité

parvenir a moyen terme a financer 200.000 logements par

de production ainsi installée est de 1.000 U/jour pour par-

an. Ces trois dernières années, la CNL s’est vue confiée la

paings et hourdis et 100 ML pour bordures de trottoir.

gestion des programmes de Location-vente (55.000 loge-

E.CO.PROM a réalisé 825 logements, 41 villas et un grou-

ments pour les programmes 2001-2002), de réhabilitation

pement scolaire. Elle a actuellement en cours de réalisa-

du dispositif d’aide a l’habitat rural initié en 2002 avec le

tion 641 logements et 50 villas et projette la construction

Ministère de l’Agriculture et de résorption de l’habitat

d’un centre d’archives pour 22M$.

précaire, financé à hauteur de 50m USD par la Banque

E.CO.PROM souhaite consolider sa position sur le marché

Mondiale.

de la construction à travers la réhabilitation de son métier de base et l’amélioration de ses performances techniques

E.CO.PROM Entreprise de Construction et de Promotion

et de sa productivité et projette d’atteindre un CA de 15M$ en 2004.

EPLF Alger M. Youcef Gouraya, PDG 3, Route de Ouargla, Zône Ind. El Harrach, Alger

M. Slimane Bouzerara, PDG

Tel: 213- (0)21- 823791

222, Rue Beluoizdad El Anassers, Alger Tel: 213- (0)21- 673411

191


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION Fax: 213- (0)21- 673358 E-mail: eplf@algeria-market.com

EPLF Bejaia Entreprise de Promotion du Logement Familial

- Secteur: Promotion immobilière - Date de création: 1985

M. Elias Benidir, PDG

- Capital: 560.000 $

Bureau régional d’Alger, EGSH,

- Chiffre d’affaires: 24 M$

7 Chemin du Paradou, Hydra

- Nombre d’employées: 80

Tel: 213- (0)21- 607669 Fax: 213- (0)21- 482430

L’EPLF Alger, société par action (spa), est leader dans la

- Secteur: Habitat

promotion immobilière en Algérie. Elle réalise 700 à 800

- Date de création: 12/02/1984

logements par an en plus des locaux commerciaux et des

- Capital: 50.000 $

bureaux. Dans le cadre de sa stratégie de développement,

- Chiffres d´affaires: 72 M$

l’EPLF Alger se concentre sur son métier de base, la pro-

- Nombre d’employées: 104

motion immobilière, et préfère sous-traiter les travaux d’études et de réalisation des projets. L’EPLF se charge du suivi des chantiers et consacre 20% de ses effectifs l’acti-

L’EPLF Béjaïa est une entreprise dont la vocation est la

vité commerciale. L’EPLF Alger n’est pas limitée à la zone

promotion immobilière. Elle s’occupe notamment de la

Algéroise qui représente 90% de ses projets et s’étend sur

réalisation et de la vente de logements promotionnels,

les autres régions du pays. Elle réalise un nouveau projet

d’hôtels, de centres commerciaux et d’espaces pour

à Boumerdès et deux projets à Skikda, un centre touris-

bureaux.

tique d’une centaine de logements et une tour multifonc-

L’EPLF opère sur plusieurs Wilayas, en l’occurrence Alger,

tion affaires logements de grand standing en centre ville

Annaba, Béjaïa et Oum El Bouaghi.

avec un parking de 200 places, des commerces et 1000 m

Elle pratique tous types de vente: vente sur plan vente par

de bureaux.

facilité de paiement et vente cash. Elle réalise aussi son

Afin d’éviter les problèmes de mévente, l’EPLF Alger réa-

propre programme location-vente indépendamment du

lise de petits projets d’une centaine de logements en

programme AADL de l’Etat.

moyenne. Dans ce contexte, l’entreprise demeure ouverte à de nou-

L’EPLF Béjaïa s’est lancé dans la reprise des anciens pro-

veaux projets impliquant l’intervention de partenaires

grammes de logements Communes-CNEP, et c’est dans

nationaux ou étrangers, financiers ou techniques, suscep-

ce cadre qu’elle a repris un chantier de 2 000 logements

tibles d’investir à moyen et long terme.

près d’Alger pour en faire un quartier de haut standing. L’EPLF réalise en outre 2600 logements sur la capitale. Elle prospecte dans les Wilayas d’Oran, Mostaganem et Laghouat afin d’étendre son marché. L’EPLF développe en parallèle son programme 2003-2006 qui prévoit la réalisation de 10 000 logements dont 3000

194


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION sur Alger. Dans ce contexte, l’EPLF a engagé une

village touristique de Zemmouri El Bahri sur la cote à l’est

recherche de partenariats nationaux ou étrangers.

d’Alger. D’autres partenaires sont sollicités pour la création de sociétés mixtes sous forme de joint venture. Afin de répondre aux nouvelles exigences du marché, le

Groupe EPLF Boumerdès Entreprise de Promotion du Logement Familial

Groupe s’est engagé sur la voie de la certification ISO de

M. Mohamed Selkim, PDG

EPLF de Tlemcen Entreprise de Promotion du Logements Familial

BP 50 M Boumerdes Tel: 213- (0)24- 816028 / 7129 / 7718

ses normes de gestion.

Fax: 213- (0)24- 818795 E-mail: eplfb@solinet.dz

M. Kara Slimane Abdelkader, PDG Boulevard IMAMA BP 180, Tlemcen

- Secteur: Habitat / Tourisme

Tel: 213- (0)43- 275710

- Date de création: 1985

Fax: 213- (0)43- 275710

- Capital: 200 M DA - Chiffre d’affaires: 8,3 Md DA

- Secteur: Habitat

- Nombre d’employées: 1.218

- Date de création: 1985 - Chiffre d’affaires: 130 m DA (Approx. 1,5 m USD) - Nombre d’employées: 67

Le Groupe EPLF Bourmerdès, société par action (spa) et Entreprise publique Economique (EPE) spécialisée dans la réalisation de logements individuels, collectifs en simplex

L’EPLF Tlemcen est une entreprise publique de promotion

ou duplex, centres d’affaires, centres commerciaux, cen-

immobilière. Sous cette attribution, l’EPLF s’occupe de

tres de santé, aires de jeux, parking est à la tête de 13

l’acquisition des terrains, des études et de la réalisation

filiales. Ces dernières sont issues de l’opération de filialisa-

des projets immobiliers. L’un des atouts de l’EPLF Tlemcen

tion démarrée en 2000 et qui a vu la création de filiales de

est son capital foncier prêt à accueillir prés de 1.000 loge-

maîtrise d’ouvrages et de réalisation, de gestion des patri-

ments. Les produits de L’EPLF s’adressent à une clientèle

moines et de la copropriété, une filiale centrale d’achat, et

assez aisée qui n’a pas droit au logement social. L’EPLF

enfin un bureau d’étude technique. En quinze années, le

Tlemcen réalise une centaine de logements par an dans le

Groupe EPLF Boumerdès est devenu un des plus grands

cadre de petits projets d’une trentaine de logements en

noms de la promotion immobilière et foncière en Algérie

moyenne. l’EPLF affiche un taux de mévente de 0%.

avec pour optique l’investissement touristique.

Depuis 1996, L’EPLF Tlemcen réduit son recours aux ban-

Dans le cadre de sa stratégie de développement, le

ques grâce au lancement d’une formule d’autofinance-

groupe prévoit la création d’une société de financement

ment de ses projets immobiliers: la vente sur plan (VSP).

et d’investissement ainsi que l’ouverture de son capital.

L’EPLF Tlemcen accorde une importance particulière aux

Des accords de partenariat ont été signés avec des parte-

délais de réalisation. C’est la raison pour laquelle sa poli-

naires étrangers pour le lancement du grand projet de

tique se base sur des études préalables rigoureuses et le

196


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION

197


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION

198


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION recours a des sous-traitants de taille moyenne, bénéficiant

- Capital social: 120 m DA

de charges réduites, de coûts plus faibles et d’une grande

- Chiffre d’affaires: 30 m USD

souplesse de réaction.

- Nombre d’employés: 3500

Groupe ERCA Entreprise de Réalisation et de Construction d’Alger

Le groupe ERCA, considéré comme le second groupe du pays dans le domaine du bâtiment, est composé de filiales activant toutes dans le bâtiment. La filiale de réalisation et celle de promotion immobilière sont considérées comme

M. Mamoun Boucekkine, PDG

les deux locomotives du groupe car elles déterminent l’ac-

Route nationale 5, cinq maisons, El-harrach, Alger

tivité des autres filiales comme celles du terrassement ou

Tel: 213- (0)21- 219861

du trading. Le programme de relance économique du sec-

Fax: 213- (0)21- 219867 / 516364

teur lancé en 2000 par l’Etat a permis d’engager le

E-mail: erca-dg@wissal.dz

groupe sur une révision de sa stratégie de croissance au

Site Internet: www.erca.com.dz

sein d’un marché s’ouvrant à la concurrence nationale et internationale. Le groupe ERCA a ainsi revu son organisa-

- Secteur: Bâtiment

tion avec le passage au système des 3 x 8 heures et une

- Date de création: Février 1982

adaptation des structures de management et d’encadrement.


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION L’ERCA est présent dans les programmes AADL de 20.000

Alger BP 49 Dély-Ibrahim

et 35 000 logements et ambitionne d’adhérer au pro-

Tel: 213 (0)21- 363269 à 71

gramme de 65.000 logements lancé prochainement.

Fax: +213 (0)21- 375880 / 375264

Cette situation nouvelle a poussé l’ERCA à se réorganiser

E-mail: mc@ modern-ceramics.com

en vue de devenir plus concurrentiel et faire du groupe un

Site internet: www.modern-ceramics.com

acteur influent sur le marché. Un autre objectif est d’attirer à travers les différents projets des partenaires étran-

- Date de création: 1987

gers pour bénéficier de leurs savoir faire dans le domaine

- Capital social: 150 millions de Dinars

du management et de profiter de leur avance en matière

- Secteur: production industrielle, branche des matériaux

d’équipements.

de construction

Les dirigeants de l’ERCA souhaitent la venue de parte-

- Surfaces utiles: 40.000m dont 20.000 m construits.

naires européens prêts à s’engager au delà d’opérations

- Capacité de production: 2.500.000 m par an

purement commerciales. Dans ce contexte, des protocoles d’accord ont été signés

Activité principale: fabrication de carreaux céramiques

avec des entreprises libanaise, turc, tunisienne et des dis-

pour revêtement des murs, types européen et hispano-

cussions sont en court avec des sociétés espagnoles.

mauresque, pavements en grès pour sols, pièces décora-

L’ERCA vise la mise en place de partenariats filiale par

tives, tableaux en céramique.

filiale à travers l’ouverture du capitale afin de créer des sociétés mixtes. Pour l´heure, c’est la filiale promotion qui vise la concrétisation d’un contrat de partenariat supposé renforcer leur part de marché. Dans le cadre de sa stratégie de diversification, des discus-

OPGI Bir Mourad Raïs Office de Promotion et de Gestion Immobilière

sions sont en court avec une société Algéro-Libienne pour la création d’une entreprise qui active dans le domaine

M. Messaoudi, PDG

extra portuaire.

24 Rue des Frères Bouadou

La période 2003-2004 verra en outre une restructuration

Bir Mourad Raïs, Alger

du groupe par métier, c’est-à-dire la création de 18 filiales

Tel: 213- (0)21- 544175 / 76 / 82

permettant de diminuer les coûts de revient et d’aug-

Fax: 213- (0)21- 544178

menter le pouvoir d’adaptation aux évolutions du marché.

“L’ERCA ambitionne de devenir le leader dans le secteur en améliorant sa compétitivité grâce a une mise a niveau des systèmes de management et des équipements en concrétisant les actions de partenariat.” M. Boucekkine

- Secteur: Habitat - Date de création: Jan 1980 - Chiffre d’affaires: 350 M DA (approx. 4,3 m USD) - Nombre d’employées: 480

L’OPGI de Bir-Mourad-Raïs à l’instar de 48 OPGI créés à

MODERN CERAMIC Spa

l’échelle nationale, s’occupe essentiellement de la réalisation du logement social, et accessoirement du logement

Omar Ramdane, PDG

promotionnel.

2, Route de Ouled-Fayet, Dély-Ibrahim

Il existe depuis 1980, et a su développer progressivement

200


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION entre 1985 et 1990 nous n’avions pas de programme de

Tel: 213- (0)21 25 392109

logements, nous nous occupions de la gestion et de l’en-

Fax: 213- (0)21 25 392104

tretien de l’ancien parc colonial laissé par ses occupants

E-mail: z.mohamed@hotmail.com

après d’indépendance. Par la suite, l’OPGI a progressive-

Site Internet: www.opgiblida@yahoo.fr

ment commencé la réalisation de programmes publics. Depuis 1990, nous avons commencé à développer le loge-

- Secteur: Habitat

ment social jusqu’en 1995, et depuis nous avons introduit

- Date de création: 12 mai 1991

une autre dynamique, le logement promotionnel a partir

- Nombre d’employées : 642

de 1998, nous avons développé le logement aidé et le logement participatif. Actuellement l’OPGI de Bir-Mourad-Raïs, couvre un patri-

Entreprise publique à caractère industriel et commercial

moine de 46000 locaux tous biens confondus dont 31000

dont les attributions relèvent de la promotion immobi-

cédés et 15000 en location. Ce parc s’étend sur 14 com-

lière, la maîtrise d’ouvrage déléguée pour le compte

munes, il est géré par quatre (04) unités déconcentrées. Le

exclusif de l’Etat dans le cadre de la réalisation du loge-

patrimoine en construction est de 5450 logements dont

ment social locatif et la promotion foncière.

3500 logements social et participatif, et 1950 logements

Son champ d’action s’étend sur tout le territoire de la

promotionnel.

Wilaya de Blida et sur une partie de celui d’Alger. L’OPGI est composé de: 1 siège social, 6 unités déconcentrées de

“Aussi, nous avons beaucoup de projets, nous prévoyons , la construction de tours qui ne pourront pas être réalisés exclusivement avec nos propres ressources, nous ferons donc un appel à un partenariat aussi bien national qu’étranger pour participer au financement et à la réalisation. La restructuration de BabEl-Oued est également un projet ambitieux et important, auquel nous pensons à court et moyen terme, une partie en sera réhabilitée par nos propres moyens, mais pour la partie à reconstruire nous devrons faire appel à des partenaires nationaux ou étrangers.” M. Messaoudi

gestion ayant pour taches principales la gestion du parc de l’OPGI, son entretien ainsi que le recouvrement des loyers, 1 unité de réalisation et de maintenance chargée de la réalisation de divers programmes en tout corps d’Etat et de l’opération d’intervention dans le cadre de l’entretien du parc immobilier de l’Office. L’OPGI Blida gère un parc immobilier de 26.330 logements et 821 locaux à usage autre que l’habitation. Il dispose en outre d’un parc immobilier en cours de réalisation de 4140 unités dont 1000 logements financés dans le cadre du FADES et 720 sur don koweïtien.

OPGI Boumerdès PDG: M. HENNI ADDA Kamel Adresse: Cité Bouzegza, Reghaia, Alger

OPGI Blida Office de Promotion et de Gestion Immobilière

Tel: 213- (0)21- 815114 / 852247 Fax: 213- (0)21- 815118 - Secteur : Habitat

DG: M. Mohamed El Habib Zahana Adresse: 2 Bd, BLIDA

202

- Date de création: 1985


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION L’OPGI de Boumerdès est un EPIC « Etablissement

multitude d’actions à caractère commercial et lucratif

Publique à Caractère Industriel et Commercial » dont la

dans le cadre de la promotion immobilière de nouvelles

mission est la réalisation de logements sociaux et locatifs

réglementations stipulant l’élimination de certaines de

ainsi que la gestion du patrimoine immobilier publique.

contraintes administratives ont déjà été adoptées. L’OPGI

L’OPGI de Boumerdès gère la réalisation du logement

offre aujourd’hui un climat propice au développement du

social au niveau de la Wilaya de Boumerdès uniquement.

partenariat, outil incontournable de la résorption de la

Elle réalise en revanche des logements participatifs et pro-

crise du logement.

motionnels à travers tout le territoire national. Pour le social ou participatif, l’Etat finance 30% du coût du logement avec un plafond de 2 millions de dinars par unité, le

OPGI Hussein Dey

reste étant pris en charge par l’acquéreur, alors que pour le logement promotionnel le coût global est supporté par

M. Mohamed Rehaimia, PDG

l’acquéreur. L’OPGI gère au total 9900 biens en location

Cité Amirouche - Bât. D - Hussein Dey, Alger

dont 8700 logements et 1200 locaux commerciaux. 630

Tel: 213- (0)21- 234200 / 71 / 72 / 496608 / 09

logements participatifs et 1486 logements sociaux en

Fax: 213- (0)21- 595141

cours de réalisation et disponibles a la fin 2003. Pour le

E-mail: opgi_hd@hotmail.com

moment, l’OPGI ne sous-traite qu’avec des entreprises nationales. Ces dernières sont à 95% privées. L’OPGI est

- Secteur: Habitat & Urbanisme

bien entendu ouverte à toutes opportunités de partena-

- Date de création: 1954

riats avec l’étranger pour développer sa politique d’inves-

- Chiffre d’affaires: 318 m DA (3,9 m USD)

tissement.

- Nombre d’employés: 912 au 31.12.02

OPGI Dar El Beida

L’Office est placé sous la tutelle du Ministère de l’Habitat

M. Chabane, PDG

et de l’Urbanisme comme tous les Offices, il est chargé de

Cité Rabia Tahou, Bt M5, Bab Ezzouar, Alger

la gestion d’un important parc de logements publics et

Tel: 213- (0)21- 243016 / 4416

assure la maîtrise d’ouvrage des programmes de loge-

Fax: 213- (0)21- 243076

ments sociaux décidés annuellement par l’Etat. L’Office peut également développer des activités de promotion

- Secteur: Habitat

immobilière, de promotion foncière, de rénovation et de restructuration urbaine. A ce titre il assure:

L’exercice de sa tutelle est assuré par le ministre de

- La location des logements sociaux, appartenant au parc

l’Habitat et de l’Urbanisme. Comme toutes les OPGI en

public et des locaux commerciaux.

Algérie, l’OPGI Dar El Beida est principalement respon-

- Entretien les immeubles entrant dans son patrimoine.

sable pour la promotion immobilière et la gestion du

- Intervient en qualité de copropriétaire diligent dans la

budget étatique alloué au logement social au niveau

maintenance des immeubles cédés en copropriété.

régional. L’OGPI a lancé un programme de restructuration

- Recouvre les loyers et les charges locatives.

urbaine au niveau du bâti ancien.

- Réalise, les projets de logements sociaux qui lui sont

Projets d’investissement: L’Office tend à développer une

confiés.

205


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION -En plus des opérations éminemment commerciales qu’il

l’Urbanisme. Comme toutes les OPGI en Algérie, l’OPGI

peut décider lui-même et financer sur ses fonds propres,

Tlemcen est principalement responsable de la promotion

l’Office peut être chargé par les pouvoirs publics de :

immobilière et la gestion du budget étatique alloué au

- la réalisation d’opérations de logement social participatif

logement social locatif au niveau régional. L’OPGI s’in-

(LSP).

vestit de manière accrue dans la promotion immobilière,

- La rénovation des tissus urbains vétustes.

la maîtrise d’ouvrage, la promotion foncière, les services

- L’amélioration du cadre bâti.

d’entretien, la maintenance, la réhabilitation et la restau-

Il tient également

ration des biens immobiliers. Actuellement, son patri-

- Le fichier des attributions de logement

moine s’élève à 9.000 logements. Au titre des pro-

- Le fichier des entreprises et des bureaux d’études

grammes de 2000 et de 2001, l’office a réalisé 1.050 logements. 1.000 autres logements seront réceptionnés

- Projet d’investissement: deux projets très importants qui

entre fin 2003 et début 2004.

représentent un investissement global de 6 milliards de

Dans le cadre du programme étatique de location-vente,

dinars (79,4 millions d’euros). il s’agit de deux complexes

l’OPGI Tlemcen projette la réalisation de 500 logements

résidentiels doté d’espaces commerciaux, de bureaux et

pour la ville de Tlemcen et pour lesquels près de 6 000

de parkings, dans le quartier des Annassers et sur la com-

demandes ont été enregistrées. Dans le cadre de ses pro-

mune de Mohammadia. Le premier projet de la filiale de

jets de réalisation, l’OPGI lance régulièrement des appels

promotion immobilière, visant la construction de six tours,

d’offre nationaux. Elle n’exclue cependant pas le recours

est estimé à 3 milliards de dinars (39,7 millions d’euros).

à l’expertise et au savoir-faire étranger. La direction générale de l’OPGI Tlemcen estime le déficit en logements sur la Wilaya de Tlemcen à 5 000, ce qui démontre l’impor-

OPGI DE TLEMCEN Office de Promotion et de Gestion Immobilière

tance du marché pour n’importe quel promoteur immobi-

M. Belbatibimar Abd El Wahab, PDG

SOPIREF

lier, qu’il soit nationale ou étranger.

Hai Nassim Imam, Tlemcen Tel: 213- (0)43- 201058 / 203507

M. M’hamed Sahraoui, PDG

Fax: 213- (0)43- 201303

Résidence des 2 Bassins, Ben Aknoun Tel: 213- (0)21- 947320 / 21 / 25

- Secteur: Habitat

Fax: 213- (0)21- 947328

- Date de création: 1976

E-mail: sopiref@hotmail.com

- Chiffre d’affaires: 1 M$

Internet: www.sopiref.com.dz

- Nombre d’employées: 423 - Secteur: Habitat - Date de création: 1996 L’OPGI de Tlemcen, qui opère sur la Wilaya de Tlemcen à

- Capital: 113.100.000 ,00 DA

l’ouest d’Oran, est un EPIC (Etablissement Publique à

- Chiffre d’affaires: 6 M$

Caractère Industrielle et Commerciale). L’exercice de sa

- Nombre d’employés: 300

tutelle est assuré par le ministre de l’Habitat et de

207


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION Société de promotion immobilière issue du cabinet d’ar-

Le Groupe Tourky est représenté par neuf entreprises

chitecture fondé par M. Sahraoui lui-même en 1976 et

capitalisant plus de huit années de savoir faire qui est mis

dont la démarche consiste à édifier, sur des sites sous-

au service de sa clientèle.

exploités, des ensembles intégrés de standing. Son

Hodna Constructor: Bâtiment, travaux publics, réhabilita-

domaine d’intervention s’articule autour de l’acquisition

tion de l´habitat, études TCE et réalisation de complexe

d’assiettes foncières, études, réalisations et commerciali-

sportifs et promotion immobilière.

sation de projets suivant la formule de la vente sur plans. C’est avec la résidence des 2 bassins en 1988 que la

Orion.Com: Formation continue, audit, et conseil, acquisi-

société a acquis sa notoriété et s’est imposée sur le

tion d´ouvrage scientifiques, travaux d´impression, traite-

marché comme un cabinet d’architecture et une entre-

ment et animation de l´image, organisation et conduites

prise de grande renommée. Plusieurs projets ont suivis,

de séminaires et colloques.

d’autres sont toujours en cours mais demeurent axés sur

Dect.Rayan: Télécommunication, télésurveillance, sonori-

la réalisation de logements, centres commerciaux et d’af-

sation, détection incendie, contrôle d´accès, réseaux et

faires alliant modernisme et originalité. L’adaptation à la

équipements informatique, maintenance.

demande du marché n’en reste pas moins essentielle pour

Nedjma Lumière: électricité générale et industrielle, éclai-

Sopiref qui s’oriente progressivement vers une diversifica-

rage public, lumière de spectacles, climatisation et main-

tion de ses projets. C’est ainsi que l’entreprise s’est lancée

tenance.

de nouveaux défis, notamment la réalisation d’un important parc de loisirs sur Alger (Aqua-Parc), 1800 logements

Amilux: menuiserie aluminium, aménagement d´intérieur,

sur El-Hachour, deux tours d’affaires, etc.

et ferronnerie d´art. Doucen: fabrication et commercialisation de meubles et mobilier, agencement d´intérieur, décoration et équipe-

GROUPE TOURKI

ments. Ino-Technologie France: distribution, importation et

M. Brahim Tourki

exportation de produits de équipements industriels, scien-

Résidence Nedjma LotBaranes, villa No 135 Bouzaréah,

tifiques, technico-pédagogiques, médicaux et tous pro-

16006, Alger

duits annexes, logiciels et conseils se rattachant aux acti-

Tel: 213- (0)21- 943133 / 37

vités.

Fax: 213- (0)21- 944280

Emal/st: Équipements et mobilier d´atelier, de collectivités

E-mail: grouptourki@caramail.com

et de laboratoires scientifiques et techniques.

Site Internet: En construction

Salux-froid: Fabrication d´équipements en froid industriel. Itaca: Société Algéro-Italienne (Pancolini) spécialisée dans

- Secteur: Commerce Ameublement / Immobilier /

la réalisation de complexes et industries agroalimentaire,

Industrie Agro-alimentaire / Promotion Immobilière /

traitement des eaux, industrie de traitement et stockage

Téléphonie & services / Provider /

du lait et dérivés.

Matériel & équipement agricole

Rahba: Société Algéro-Italienne spécialisée dans l´équipe-

- Date de création: 1993

ments et matériel agricole, importation, vente et produc-

- Chiffre d’affaires: 72 M$

tion de produits agricoles.

- Nombre d’employées: 400

Le groupe Tourki est constituer de dix entreprises qui activent dans des domaines variés par mis lesquels la cons-

209


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION truction, l’ameublement et l’aménagement intérieure où il

travaux de fission et pour acquérir un savoir faire dans le

a réalisé des projets pour la présidence de la république,

cadre d’un partenariat mutuellement profitable.

la résidence d’Etat, et le ministère de la défense.

Le groupe Tourki compte se lancer dans le domaine de la

Hodna constructor est une filiale du groupe spécialisée

réhabilitation des anciennes battisses car c’est un créneau

dans l’immobilier qui actuellement réalise un programme

porteur avec plus de 75000 logements à réhabilités en

important avec l’ADL

Algérie. Le groupe Tourki a crée une société mixte Algéro-Italienne

Le groupe Tourki a démarré avec la société Amilux, spé-

nommée « Itaca » avec le groupe italien Pancolini spécia-

cialisée dans la menuiserie aluminium, avec des compé-

lisé dans la mise en place de complexes d’industries agro-

tences étrangère notamment Belge et Tunisienne, mais

alimentaire et considéré comme leader mondial, cette

Aujourd’hui 90% de la main d’œuvre de cette société est

société à réalisé un chiffre d’affaire de 4 millions d’Euros

Algérienne. Dés le début, Le groupe Tourki s’est spécialisé

en six mois d’existence. Actuellement elle est en pour-

dans l’immobilier de haut standing, et actuellement se

parler avec le gouvernement Algérien pour la réalisation

groupe est entrain de réalisé 600 villas et demeures avec

de plusieurs minis laiterie dans diverses régions du pays

des exigences strictes de qualité pour des immigrés

ainsi que de centres de stockage.

Algérien installé à l’étranger.

Itaca étudie aussi les possibilités de mise en place de la

A l’heur actuelle Le groupe Tourki est à la recherche d’un

production de certaines composantes des complexes

partenaire étranger pour s’améliorer dans le domaine des

qu’elle réalise en Algérie afin de réduire les coûts

210


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION Entreprise Promotion Immobilière « YSREF »

actif la réalisation de nombreux projets que lui ont confiés ses divers partenaires. Contribuant pleinement à l’essor que connaît le pays et dans le but de réduire la déficit en

M. Ysref Saïd, PDG

logement de la région de Boumerdes où elle est

Route de C.E.M , B.P N° 62 Chabet El Ameur

implantée, l’entreprise s’est assigné d’autres objectifs con-

35220, Boumerdes

sistant

Tel: 213- (0)24- 889083 / 815634 / 889220

( Participatifs ) et promotionnels (Vente sur plan de loge-

Fax: 213- (0)24- 811461 / 815634

ment dans le cadre de la promotion immobilière) avec le

E-mail: dg@ysref.com

concours de la banque « B.D.L ».

en

la

réalisation

de

logements

sociaux

Internet: www.ysref.com Le sérieux et la compétence du promoteur, qui lui-même - Secteur: Promotion immobilière, bâtiment et travaux

jouit d’une longue expérience tant à l’étranger qu’en

publics:

Algérie, a valu à cette entreprise la réputation et l’enver-

- Date de création: Nov. 1981

gure qu’on lui connaît aujourd’hui. Prenant de plus en

- Capital: 34 936 MDA (400 M$)

plus d’ampleur, « YSREF » envisage d’investir dans d’au-

- Chiffre d’affaires: 2 M$

tres domaines tel que celui du tourisme qui offre de nom-

- Nombre d’employés: 300

breux avantages non encore exploités. Son plan de charges prévisionnel prévoit la réalisation d’importants et ambitieux projets nécessitant la création d’une société

L’Entreprise de Travaux de Bâtiment et Promotion

mixte et le concours de partenaires étrangers ou natio-

Immobilière (YSREF) intervient dans le domaine de la cons-

naux. Dans le souci d’améliorer continuellement la qualité

truction à travers plusieurs régions de l’Algérie et a à son

de ses travaux, «YSREF» a engagé un processus de certification ISO 9001 V 2000 qui lui permettra d’asseoir sa notoriété reconnue dans le secteur et sa crédibilité vis avis d’éventuels partenaires étrangers. A signaler que tous les ouvrages réalisés par cette entreprise sur n’ont subi aucun

© eBizguides

dommage, suite au séisme du 21/05/2003.

Le secteur de croissance par excellence

211


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION

TOP COMPANIES par order alphabetique 2A

CEVITAL

AADL

CIAR ( Co. Internat. Assurances et Reassur.)

ABC (Arab Banking Corporation)

CMI

AGID (Agence d’Irrigation et du Drainage)

CNAN (Tpte Maritime)

AIP (Algerian Investment Partnership)

CNEP ( Caisse Nation. D’epargne et de prevoyance)

Air Algerie

CNL (Caisse Nat. De Logement

ALCATEL

Conserverie El Bousten

ALFON

Crédit Populaire d’Algérie

Algérie Telecom

Djurdjura

Algérie Poste

EGSA Oran

ANA (Agence Nat. des Autoroutes)

EGT Ouest

ANABIB (Ent Nat. De tubes et transformation des produits

EGTR (Ent. des Grands Travaux Routiers)

plats)

ENAD (Ent. Nat. Des Détergents)

ANADARKO

ENAFOR (Ent. Nat. De Forage)

ANDART

ENAGEO (Ent. Nat de Géophysique)

ANDI

Enajuc (Ent. Nat. Des jus et conserves alimentaires)

ANDT

ENAP (Ent. Nat. Des Peintures)

ANEP Group

ENASUCRE

ANRH (Agence Nationale des Ressources Hydrauliques)

ENAVA (Ent. Nat. Des Verres & Abrasifs)

APRUE

ENCG (Ent. Nat. Des Corps Gras)

Arab contractors

ENGI (Ent. Nat. Des Gaz Industriels)

ASMIDAL

ENGOA (Ent. Nat. Des Grands Ouvrages d’Art)

Atlas Bottling Corporation (PEPSI)

ENHYD (Ent Nat. des Etudes Hydrauliques)

BAD ( Banque Algérienne du Dévelopment )

Eniem (Ent. Nat. des Industries de l’Electroménager)

BADR (Banque de l’Agric. et Dév. Rural )

ENMTP (Ent. Nat des Materiels de Travaux Publiques)

BATIGEC

ENNA (Ent. Nat. De la Navigation Aérienne)

BCIA

ENPC

BDL ( Banque du Développement Local)

ENPS (Ent. Nat. des Panneaux de Signalisation)

BEA ( Banque Extérieure d’Algerie)

ENSI (Ent. Nat. des Systèmes Informatiques)

BJSP

ENSP

BLANKY INDUSTRY CO.

ENTC

BNA (Banque National d’Algerie)

ENTMV (Ent. Nat. de transports maritimes des voyageurs)

BP

ENTP (Ent. Nat. des Travaux aux Puis)

BYA ELECTRONIC

Ent. de BTPH et Promotion Immobilière

CAAR (Assurances)

EPAN (Ent. Portuaire d’Annaba)

CAAT (Co. Algerienne des Assurances)

EPA (Ent. Portuaire d’Arzew)

CCR (Compagnie Centrale de Réassurance)

EPA (Ent. Portuaire d’Alger)

212


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION EPB (Ent. Portuaire de Bejaia)

LPA (Labo Pharmaceutique Algérien)

EPD (Ent. Portuaire de Djendjen)

MEDITRAM

EPEAL (Ent. de Production d’Eau d’Alger)

NAFTAL

EPLF ALGER

NAFTEC

EPLF BEJAIA

NATEXIS AL AMANA

EPLF Tlemcen

NCA (Nouvelle Conserverie Algérienne)

EPO (Ent. Portuaire de Oran)

O.N.T. (Office Nat. de Tourisme)

EPS (Ent. Portuaire de Skikda)

ONAB (Office Nat. des Aliments du Bétail)

EPTP Alger

ONAT

ERCA (Ent. De Réalisation de Construction d’Alger

ONCV (vins d’Algérie)

ERCC (Ent. Regionale de Ciment et Ceramique)

OPGI ANNABA

ERCE-SGP Ciment

OPGI BEJAIAI

ERIAD (Agro-Alimentaire)

OPGI BLIDA

ERIAD ALGER

OPGI BOUMERDES

ERIAD SETIF

OPGI CONSTANTINE

ERIAD TIARET

OPGI DAR EL BAIDA

ETRHB (Ent. Travaux Realisation Habitat et Batiment)

OPGI HUSSEIN DEY

EVSM (Ent de Viabilisation de Sidi Moussa)

OPGI ORAN

FERPHOS (Ent. Nat. Du fer et du Phosphate)

OPGI TLEMCEN

GBA (Groupe Boissons d’Algérie)

ORASCOM/ DJEZZY

GIPEC (Groupe Industriel du Papier et de la Cellulose)

ORGM

GIPLAIT (Groupe Industriel des Productions Laitières)

RED MED

Groupe COSIDER

SAA (Société Algérienne d’Assurance)

Groupe EPLF Boumerdes (Ent. Promotion Logement

SAETI

familiale)

SAFEX - Soc. Alger. Des foires et expos

Groupe HAMIANI

SARPI

Groupe HASNAOUI

SCHLUMBERGER

Groupe SAIDAL

SEROR

Groupe UNION BANK

SGCI

GTP (Grands Travaux Publics)

SGP Ciments

HALLIBURTON Co. (petrol-participates w/ sonatrach)

HOTEL SHERATON Club des Pins

HELIOS / COGIZ

SIM (Semoulerie Industrielle de la Mitidja)

HOTEL EL-AURASSI

SITEL (Société Industrielle Algérienne

HOTEL EL-DJAZAIR

des Télécommunications)

HOTEL INTERNATIONAL

SNC Lavalin

HOTEL SOFITEL

SNTP

INFRAFER

SNVI ( Ent. Nat. Des Vehicules Industriels)

INFRAFER

SOCIETE GENERALE Algérie

ISPAT

SONATITE

KAHRIF (Ent. Nat. de Travaux d’Electrification)

SONATRACH

213


PRINCIPAUX SECTEURS DE L’ECONOMIE: HABITATCONSTRUCTION STELE (Société des TP, hydraulique et viabilisation)

SONELGAZ

TONIC EMBALLAGE

SOPIREF

VITAJUS

SRH

YSREF

© eBizguides

SONATRO (Soc. Nat. des Travaux Routiers)

214


TOURISME

ET

LOISIRS

© eBizguides

TOURISME ET LOISIRS

215


TOURISME INTRODUCTION

ET

LOISIRS

tissements, par la définition de ZET (Zones d’Extension Touristiques), un régime fiscal incitatif et un travail de pro-

L’Algérie, pays de tous les contrastes, offre sans doute

motion du produit touristique, aussi bien à l’intérieur du

plus que toute autre contrée, ces diversités inouïes et ces

pays qu’à l’étranger.

paysages fascinants qui séduisent les plus avertis des tou-

C’est dans ce cadre que les grands circuits du sud ont été

ristes, les écrivains, les peintres, les cinéastes... Bertolucci

redynamisés, action menée aussi bien par l’ONAT (Office

qui a choisi le Sud algérien pour « Un Thé au Sahara » en

National du Tourisme, tour opérator public) que par les

est le dernier exemple saisissant.

agences de tourisme privées qui ciblent principalement la

Avec une diversité de paysages particulière, de par l’im-

population du Nord du pays et l’Europe.

mense étendue de son territoire, l’Algérie recèle un

En matière d’artisanat, la réorganisation des différents

potentiel touristique certain, comprenant à la fois la mer,

métiers du secteur a enregistré une restructuration des

les montagnes enneigées, les oasis ou encore le désert du

chambres de métiers et d’artisanat, en incluant celles-ci

Sahara.

dans une optique plus commerciale, voire d’exportation.

Au Nord, le tourisme balnéaire mise sur plus de 1.200 kms de côtes, soutenu par une noria d’infrastructures aussi bien anciennes que nouvelles, grâce à d’importants inves-

ALGER (El Djazaïr signifie « Les Ilots »)

tissements privés dans les complexes touristiques et les loisirs. Pour autant, cette partie du pays reste le terrain de

S’étalant le long de la rade d’Alger, la capitale est devenu

prédilection du tourisme d’affaires, où des hôtels de haut

le premier pôle économique du pays. C’est ce qui fait

standing offrent à la clientèle une multitude de services

aussi d’elle la ville où l’hôtellerie d’affaires est très déve-

répondant aux standards internationaux (salles de congrès

loppée, comprenant six hôtels de norme internationale du

ou de conférences, business center, services financiers,

rang de 5 étoiles (El-Aurassi, El Djazaïr, Le Mercure,

location de voitures, loisirs et détente). Autant d’activités

L’hôtel International, le Sofitel et le Sheraton-Club des

qui se sont densifiées avec l’amélioration de la situation

Pins). Leurs services s’étendent à l’organisation des sémi-

interne du pays. Preuve en est l’investissement étranger

naires et des congrès et disposent tous de business cen-

qui s’est traduit par l’installation de labels tels que Accor,

ters. Tous les modes de paiement y sont acceptés, à l’e-

Sheraton, Hilton...

xemple de El-Aurassi où un bureau de change est ouvert.

Au Sud du pays, le tourisme grand public se révèle attirant notamment pour les étrangers grâce aux magnifiques

Pour sortir, l’on peut aussi déjeuner ou dîner dans l’un des

paysages sahariens qui ne manquent pas non plus de con-

restaurants les plus en vue de la ville: Djenina et le Corso

traste. Ainsi, si le visiteur peut apprécier la quiétude atem-

pour découvrir la cuisine traditionnelle, le Bardo et le

porelle des monts du Hoggar et des peintures rupestres

Diplomate spécialisé dans la cuisine française, le Sauveur

du Tassili, il trouverait repos et fraîcheur dans les oasis du

pour savourer les spécialités de poisson local et, enfin, le

M’zab (Ghardaïa), à Djanet ou à Timimoune, l’oasis rouge.

restaurant chinois ou encore le restaurant indien. Les

Mais, c’est bien à Tamanrasset, la ville la plus au Sud que

amateurs de sports auront la possibilité de choisir entre le

ce dernier sera au confluent des cultures arabe, africaine

tennis au club de Moretti, le golf à Dely Ibrahim, l’équita-

et saharienne.

tion au club équestre de Caroubier ou, peut-être, les mul-

Pour promouvoir ce potentiel, le gouvernement a mis en

tiples clubs de gym qui existent à Alger. Quant aux spec-

œuvre une stratégie d’expansion allant sur la période

tacles, il est toujours possible d’apprécier une pièce au

2001-2010 et qui repose sur l’encouragement des inves-

Théâtre National d’Alger (TNA), de voir musiciens et chan-

216


TOURISME

ET

LOISIRS

teurs se produire à la salle Ibn Zeidoune de Ryad El Feth

Mahieddine... Ainsi Alger ne manque pas de trésors.

ou au théâtre de verdure ou, plus calmement, d’admirer

Riad El-Feth: Ensemble culturel et commercial inauguré en

des toiles exposées à la galerie Omar Racim au centre

1984. Il comprend une salle de spectacle, une biblio-

d’Alger. Dans tous ces lieux publics, le payement se fait en

thèque, le musée de l’armée, le musée du Djihad, 360

dinars, par chèque ou en espèce.

commerces, le village des artisans.

Pour se déplacer, le moyen le plus pratique est le taxi, pour une moyenne de 300 à 500 dinars pour un taxi de l’hôtel (il y a toujours de nombreux taxis privés à la sortie

LES PLAGES DE LA COTE ALGEROISE

des grands hôtels qui sont affiliés à ces derniers et qui offrent une plus grande sécurité) ou de louer une voiture

EL-DJAMILA

avec ou sans chauffeur pour un tarif moyen de 3.500 dinars. Le prix des taxis est négociable à la course ou à

La côte est différente. On l’appelle la Turquoise d’Alger

l’heure (pour une heure, il faut compter à peu près 500

jusqu’à Aïn Benian une succession de petites criques

dinars).

nichées dans les rochers de Bologhine à Baïnem et jusqu’à El-Djamila (ex- la Madrague).

Alger est la capitale politique, mais elle est en même

El-Djamila à 16 kms d’Alger, première plage au sable fin

temps l’une des plus belles villes du pays. Pour saisir cette

sur la côte ouest très animée (restaurants, pêcheries, etc.)

beauté, il faut l’aborder par le cap de Tamentefoust ou

avec un petit port de pêche bien abrité. Poissons et crus-

mieux encore, par la mer, en bateau.

tacés sont vendus immédiatement sur le port par les pêcheurs et par les restaurants où l’on déguste les

Le centre-ville: gigantesque et animé à la fois, la Grande

fameuses crevettes algéroises.

poste, le Palais du gouvernement, la Bibliothèque nationale, l’hôtel El-Aurassi en sont les symboles. Le front de mer: Perchés à 20 mètres au-dessus du port, les immeubles à arcades construits à la fin du XXème siècle, présentent une silhouette monumentale et homogène qui s’allonge sur 1.500 mètres et donne à Alger son image de marque. © eBizguides

La Casbah: La Casbah est le nom donné à l’ancienne médina d’Alger, un conglomérat de bâtisses remontant à la période turque. La Casbah demeure, cependant, un patrimoine architectural et historique incomparable pour le pays classée

Bon vent les windsurfers et surfers!

monument historique dès 1887, elle fait l’objet, en 1974 d’un projet de rénovation avant d’être inscrite, en 1992,

Douaouda marine

par l’UNESCO au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Une belle plage familiale que l’on appelle « Colonel Abbas » et juste à côté se situe Fouka Marine avec son

Les villes mauresques: A la Casbah ou sur les hauteurs

petit port de pêche, des criques pittoresques.

d’Alger, ce sont le Palais Hassan Pacha, Dar Azziza bent el-Beyn Palais Mustapha Pacha, Dar Ahmed, Villa

217


TOURISME

ET

LOISIRS SIDI FREDJ (SIDI FERRUCH)

A 31 kms d’Alger, et entre les grands complexes touristiques de l’Ouest d’Alger, Sidi Fredj (Sidi Ferrruch) est une station construite par l’architecte français F. Pouillon qui dispose d’un port de plaisance, d’un complexe touristique comprenant hôtels et appartements meublés. A noter enfin un centre de thalassothérapie qui se transforme en centre de remise en forme le week-end. A côté se trouve Le Club des pins, une station balnéaire avec de nombreuses villas, des plages splendides avec de belles infrastructures hôtelières. Y trône le vaste Palais des Nations, complexe doté d’installations et d’équipement modernes qui a accueilli des conférences internationales

© eBizguides

© eBizguides

historiques.

Port La Madrague, une poésie

BOU ISMAIL A 48 kms d’Alger, ce petit village balnéaire vous accueille avec son symbole: l’hypocampe, bien visible à l’entrée et à la sortie de la ville. Une fois dépassé l’Institut Supérieur Maritime, une petite rue à droite mène au front de mer, passage obligé du visiteur. C’est une station expérimentale d’aquaculture et de pêche, comprenant laboratoires, bibliothèque et aquarium.

ZERALADA Centre touristique très fréquenté avec sa magnifique plage des Sables d’or et ses hôtels, bungalows, centre commercial et enfin sa base nautique. Une forêt voisine, appelée Forêt des planteurs, transformée en parc naturel, constitue une importante réserve synergique. Port de Sidi Fredj

218


TOURISME CHENOUA

ET

LOISIRS

3-4 Jours

Population berbère, nature luxuriante et une très belle

Tour de la ville coloniale, Cathédrale du Sacré Cœur,

plage au fond d’une baie splendide.

Riadh El feth et son parc de la victoire et la forêt des Arcades avec son village aux artisans. Le Palais du Dey (le

LES CIRCUITS RECOMMANDÉS

plus ancien de l’époque Ottomane 1516).

5-8 Jours Alger Le musée des Arts populaires de la Casbah appelé Palais de Khedaoudj El Amia, le quartier de la vente aux poissons Le Bastion 23, la place des Martyrs, Jamaâ El Kebir: la plus

© eBizguides

ancienne mosquée de la ville.

Façade de l’Hôtel Albert 1er à Alger, prés de l’avenue Didouche Mourad

219


TOURISME

LES ENDROITS A VISITER

ET

LOISIRS

Musée national du Bardo

MUSEES L’art, la préhistoire et l’histoire réunis redeviennent un patrimoine national par excellence. Tous ces musées sont les trésors de l’Algérois. Beaucoup de choses sont à voir et

3, rue Franklin Roosevelt, Alger

à découvrir.

Tel: 213- (0)21- 747641 Fax: 213- (0)21- 742453

Le Musée National des Antiquités et d’Art Musulman

C’est un édifice classé « monument historique » retraçant

177, bd Krim Belkacem, Alger

deux périodes: l’ottomane et la coloniale (française). La

Tel: 213- (0)21- 746686

partie ottomane est le monument construit à la fin du XVIIIe siècle dans la banlieue algéroise de Mustapha

Ce lieu est une invitation au voyage à travers la préhis-

Pacha. La partie coloniale a été construite en 1879 par le

toire. Il se distingue par son originalité et par la diversité

Français Joret. Le 16 avril 1930, l’édifice devient musée,

des objets antiques qu’il recèle. Il est le premier en Algérie

destiné à l’exposition des collections de la préhistoire:

et en Afrique de ce genre. Naguère, il s’appelait le Musée

traces matérielles de civilisations passées et particulière-

d’Alger. Son département d’antiquités classiques ren-

ment celles retrouvées en Algérie qui représente un haut

ferme une collection datant de 1835 constituée de sculp-

lieu de la préhistoire mondiale, puisque la présence

tures, mosaïques et des bronzes découverts sur les princi-

humaine y est attestée depuis au moins un million d’an-

paux sites archéologiques d’Algérie. On y relève entre

nées. Des vestiges de la préhistoire sont à découvrir dans

autres, les bustes de la famille numide Juda I, le roi de

ce musée.

Cirta dont l’original se trouve au Caesare et celui de sa jeune épouse Cléopâtre Sélléné ainsi que leur fils

Musée National des Beaux Arts

Ptolémée. Le reste du musée est occupé par les collections

Place Dar Essalam, El Hamma, Alger

de l’occident musulman. C’est l’art de la première période

Tel / Fax: 213- (0)21- 664916

qui se traduit à travers la mosaïque, la poterie, les bijoux, la céramique, etc. Le musée vous invite à découvrir ses tré-

Le site du Hamma est classé depuis le début du siècle. Il

sors. Vous y trouverez également une bibliothèque et un

est situé au cœur du Jardin d’Essai, devenu Musée de la

personnel spécialisé. La carte d’accès à la bibliothèque est

Nature, la fontaine du Marabout, la villa Abd-El-Tif, la

obtenue sur la base d’un dossier comprenant certificat de

forêt des Arcades, la grotte Cervantès où, dans sa fuite,

scolarité ou de travail, 300 DA, 2 photos d’identité, un

l’écrivain Espagnol s’est réfugié. Enfin les fantastiques

chèque annulé.

vues aériennes sur la ville et la baie d’Alger, constituent un ensemble naturel et culturel réputé unique dans son genre en Algérie.

220


TOURISME

ET

LOISIRS

Ses collections sont diversifiées: peintures, sculptures, des

Musée National du Moudjahid

sins, céramiques, gravures, mobilier et arts décoratifs réu-

Le sanctuaire du martyr, El Madania, Alger

nissent aujourd’hui environ 8.000 objets, présentés sur

Tel: 21- 713414

deux niveaux couvrant une superficie totale de 4.000 m. La bibliothèque du musée est certainement, encore

Crée en 1985, il a pour mission l’acquisition, la récupéra-

aujourd’hui, la plus importante et la plus grande d’histoire

tion, la restauration, la conservation et la présentation au

de l’art du monde arabe et de l’Afrique.

public des objets et collections se rapportant à la lutte contre la colonisation. Ouvert surtout sur le monde sco-

Musée National des Arts et Traditions Populaires

laire et de la jeunesse, le Musée essaye de remémorer à

69, rue Akli Malek, Basse Casbah.

temporaine de l’Algérie (1830-1962). C’est un centre où

Tel: 213- (0)21- 713414

est regroupé un vaste fond de documents représentatifs

l’aide d’outils didactiques cette branche de l’Histoire con-

des divers aspects de la guerre pour l’indépendance Le musée fut édifié sur l’emplacement de la Zaouia de Sidi

(tracts, correspondances, imprimés, photographies,

Ahmed Ben Abdellah El Djezaïra, ancien marabout. La

tenues vestimentaires, armes, etc.).

Zaouia comprenait une mosquée, un logement et un cimetière. Ce palais est vraiment remarquable et présente

GALERIES D’ART

un réel intérêt, notamment son vestibule, ses escaliers, ses couloirs, ses galeries, ses faïences siciliennes et surtout

Galerie Isma

son grand salon, tout de dentelle. C’est seulement en

Centre des Arts, niveau 108 - Riadh-El-Feth, Alger

1986 qu’il est érigé en Musée National des Arts

Tel / Fax: 213- (0)21- 671314

Populaires. Ce n’est pas uniquement un lieu d’exposition

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf le vendredi

et de conservation de pièces rares, mais c’est aussi l’espace où s’exprimeront certainement les futurs artistes de

Galerie Khelil

la Casbah.

2 rue Didouche Mourad, Alger centre Tel: 213- (0)21- 635572

Musée Central de l’Armée Riadh El Feth, El Madania, Alger

Espace Hotel El Aurassi

Tel: 213- (0)21- 671547

Bd Frantz Fanon, Alger centre Tel: 213- (0)21- 748252

Il a ouvert ses portes au public en 1985, a une superficie de 21.000 m, répartis sur 5 étages dont 4 sont réservés à

Galerie Mohamed Racim

l’exposition de témoignages retraçant les différentes

7 avenue Pasteur, Alger centre

périodes de l’histoire militaire d’Algérie. L’histoire du pays

Tel: 213- (0)21- 649244

est un foisonnement extraordinaire de faits, d’événe-

Ouvert tous les jours de 9h à 12 h et de 13h à 17h sauf le

ments, caractérisée par la lutte séculaire du peuple pour

vendredi

l’indépendance et la liberté.

221


TOURISME

ET

LOISIRS

1 rue Touileb Mohamed, Alger centre

Office national de la culture et de l’information (ONCI)

Tel: 213- (0)21- 632058

1 pl. Maurice Audin, Alger centre

UNAG

Tel: 21- 728607

Top Action Cité des Bois des Cars nº3, lot 164, Dely Brahim

Palais de la culture Moufdi-Zakaria

Tel / Fax: 213- (0)21- 374533

BP 105, El Anasser, Kouba Tel: 21- 728607

Espace Founoun 67 rue Didouche Mourad, Alger centre

INFORMATIONS UTILES

Tel / Fax: 213- (0)21- 716165

SALLES DE SPECTACLES

CINEMAS

Théatre National Algérien

Cinémathèque algérienne (musée du cinéma)

10 rue Hadj-Omar, Alger centre

16 rue Khelifa Boukhalfa, Alger centre

Tel: 213- (0)21- 712175

Tel: 213- (0)21- 637996

Square Port-Saïd

Fax: 213- (0)21- 738246

Tel: 213- (0)21- 714567 / 6761

La Salle Théatre de Verdure

26 rue Larbi Ben M’Hidi

Bd Frantz Fanon

Tel: 213- (0)21- 738268

Tel: 213- (0)21- 428941 Service Expo:

El Khayam

Tel: 213- (0)21- 425617

23 avenue El Ouani Mustapha Sabed

Office Riadh El Feth (OREF)

L’Algeria 52 rue Didouche Mourad, Alger centre

El Atlas 27 rue Mohamed Séghir Saâdaouil, Bab El Oued

El Mouggar Maqam Echahid, El Madania

2 rue Asselah Hocine

Tel: 213- (0)21- 670282

L’Afrique 35 rue Khelifa Boukhalfa, Alger centre

222


TOURISME CYBER-CAFES

ET

LOISIRS

Hotel Sheraton*****

Cyber-Galerie d’Artmultimédias 55, rue Asselah Hocine, Alger

Cyber-Café « Art et Culture » 5, rue Lahcène Mimouni, Place du 1er Mai-Alger Club des Pins Staoueli, Alger

Cyber-Café Pichon

Tel: 213- (0)21- 377677 (plage privée)

Espace Piéton, Place Audin-Alger

Fax: 213- (0)21- 377700

OU DORMIR

Hotel El-Aurassi***** 2, bd Frantz Fanon, Les Tagarins, El-Biar, Alger

© eBizguides

HOTELS

Tel: 213- (0)21- 748252 (centre ville, vue exceptionnelle)

Sheraton Hotel

Fax: 213- (0)21- 717287

Hotel Sofitel***** Hotel El-Djazaïr*****

172, rue Hassiba Ben Bouali, Alger Tel: 213- (0)21- 685210 (centre ville, proche monuments) Fax: 213- (0)21- 673142

Hotel Mercure***** Aéroport d’Alger, 5 Juillet Bab-Ezzouar, Alger Tel: 213- (0)21- 245970 / 71 / 72 / 73 / 74 / 75 / 76 / 77 24, avenue Souidani Boudjemâa, Alger

/ 78 / 79 / 80 / 81 / 82 / 83 / 84 / 85

Tel: 213- (0)21- 693508 (centre ville, bâtiment historique)

(proche aéroport)

Fax: 213- (0)21- 693508

Fax: 213- (0)21- 693508

Hotel Hilton*****

Hotel Es Safir****

Pins Maritimes El-Mohammadia, Alger

14 rue Asselah Hocine

Tel: 213- (0)21- 219696 (proche du Palais des expositions)

Tel: 231- (0)21- 735040

Fax: 213- (0)21- 219797

Fax: 213- (0)21- 736587

Albert 1er*** 5, avenue Pasteur, Alger Tel: 213- (0)21- 736506 Fax: 213- (0)21- 738084 (plein centre ville)

223


TOURISME

LA CUISINE ALGERIENNE

ET

LOISIRS PLATS TRADITIONNELS

Le Couscous Elle se distingue par une identité forgée au fil des siècles.

Foncièrement local, le plat traditionnel que partagent

La cuisine algéroise est composée de plats à base de

toutes les régions du pays reste certainement le Couscous.

légumes frais ou secs, de céréales, de volailles, de viandes

Ce met des grandes occasions est fait à base de semoule

et de poissons, notamment au niveau des zones littorales.

roulée et garni de viande et de légumes.

A partir de ces éléments, la femme algéroise prépare des repas succulents aux épices et plantes aromatiques qui

La Chakhchoukha

poussent dans l’environnement méditerranéen.

Plat originaire de l’Est du pays, il est fait, d’abord, par la

Les plats algérois sont à base d’oignons, d’ail, d’olives, de

préparation laborieuse d’une pâte, dont la réussite est

tomates, de thym, de laurier et de basilic, et aussi à base

déterminante et à côté de laquelle viennent s’ajouter

d’épices, de cannelle, de coriandre et de gingembre.

diverses viandes (mouton, poulet) et une sauce riche. Un

Enfin, le soleil, l’air, la terre et l’espace donnent une

plat qui égaie les mariages et qui honore l’invité.

nourriture riche qui ne se limite pas au couscous et autres rechta...

Osbaan

La cuisine algéroise se caractérise aussi par ses originalités

Ressortie à chaque Aïd El Adha (la fête du sacrifice), sa

dans la variété de la préparation des légumes cuits ou

recette emplit des tranches de panse farcies et cousues

crus, les apprêts délicieux des abats. Parmi les soupes, on

avant leur cuisson, pouvant être servi seul, avec une sauce

peut citer la soupe au poulet et aux pâtes dite « langues

ou en garniture du Couscous.

d’oiseaux », la soupe piquante à l’ail, la soupe de poissons, la soupe à l’origan et au thym sauvage, la chorba

La Chorba

blanche ou rouge servie traditionnellement pour la rup-

Soupe que l’on mange en toute occasion, en entrée ou en

ture du jeûne lors du mois de Ramadhan.

plat. Elle est essentiellement composée de coriandre, pois

Les fruits de mer, les poissons ont leur place à table et

chiches et de viande. La Chorba Beyda, dite blanche, est à

sont grillés, pannés, ou en sauce relevée. Le mérou, le

base de poulet et de vermicelle; la Chorba Hamra, dite

rouget, l’espadon, le merlan... en sont les vedettes.

rouge, se fait avec des légumes et de la viande de

Mais aussi les viandes (hachées en sauce), les tadjines, le

mouton.

veau aux olives et les différentes variétés de couscous au mouton, poulet et aux légumes.

Le Méchoui

Les plats sucrés laissent un goût sucré aux gourmands:

mouton rôti.

viande aux raisins secs et aux pruneaux, sans oublier les tripes de mouton, le célèbre bouzelouf (tête de mouton)

Les mets durant le ramadan

et les pieds de veau aux haricots secs. Quant au pain, il est sujet à découverte et il ne faut pas oublier de goûter aux galettes de semoule, au pain maison, au pain d’orge et au pain au beurre. Enfin, Alger est connu pour être la capitale des gâteaux aux amandes et des pâtisseries qui se dégustent en général avec du thé (baklaoua, kalbelouz, ktaïef, samsa, dziriettes, etc).

224

Le mois de jeûne est aussi celui où les familles algériennes garnissent leurs tables de mets propres au ramadan, dont l’incontournable Chorba qui se sert avec le Bourek (pâte feuilletée roulée farcie, avec des ingrédients au choix selon le plat de résistance), la Dolma


TOURISME (courgette farcie de viande hachée) ou encore le M’thouem (sauce avec viande hachée en boulettes, accompagnée de morceaux de viande rouge). Des plats sucrés précèdent le dessert, dont L’ham Lahlou (viande cuite en sauce sucrée, accompagnée de fruits secs). Enfin, une préparation de jus de citron dite Charbate est traditionnellement offerte à l’enfant ou l’adolescent qui fait carême pour sa première fois.

OU MANGER CUISINE TRADITIONNELLE

ET

LOISIRS

2, Rue Franklin Roosevelt, Alger Tel: 213- (0)21- 747924

CUISINE EUROPEENE L’Auberge du Moulin 24, rue Abane Ramdane, Chéraga Tel: 213- (0)21- 361073 / 74

Fantasia Rue Blaise Pascal, Alger Tel: 213- (0)21- 747157

El Kosseiria Parc Zoologique d’Alger

El-Djenina

Entrée Hôtel Mouflon d’Or, Alger

10, rue Franklin Roosvelt, Alger

Tel: 213- (0)21- 544094

Tel: 213- (0)21- 594292

Le Béarnais Hotel Mansourah ou « Chez Laid »

5, rue Burdeau, Alger

La colonne Voirolle, Alger

Tel: 213- (0)21- 716667

Tel: 213- (0)21- 604278 Vous ne serez pas déçu de l’accueil chaleureux et original

Le Normand

réservé par Laîd dans ce petit restaurant très intime mais

1, rue Tancrède, Alger

où chacun peut déguster l’une des meilleures cuisines

Tel: 213- (0)21- 737634

d’Alger. De préférence, réserver la veille car les places sont très limitées. N’hésitez pas à lui apporter votre pêche du

Marco Polo

jour, il la cuisinera pour vous.

Restaurant italien 2, Rue Chaabane, El Biar, Alger

Le Gourbi

Tel: 213- (0)21- 920379

Aïn Beïda, Aïn Taya Tel: 213- (0)21- 866290

Le Bardot

GRILLADE, GIBIER Feux de Braise 11, rue Khelifa Boukhalfa, Alger Tel: 213- (0)21- 635689

Le Bon Gibier Centre des Arts Niv 104 Riadh El-Feth

225


TOURISME Le Carthage

ET

LOISIRS

Chez Sauveur

1, chemin des Glycines, Alger Tel: 213- (0)21- 602863

Le Grill-Room Centre des Arts Niv 104 Riadh El-Feth Tel: 213- (0)21- 665868 La Madrague-Aïn Benian, Alger

Le Cheval Blanc

Tel: 213- (0)21- 819982

Centre des Arts Niv 108 Riadh El-Feth Tel: 213- (0)21- 667069

Le Cercle Nautique La Madrague-Aïn Benian, Alger

Dar Es-Saada Centre des Arts Niv 112 Riadh El-Feth

La Pecherie

Tel: 213- (0)21- 663282

CUISINES VIETNAMIENNES ET CHINOISES

La Marine Le Raïs 49 rue Colbert, La Madrague-Aïn Benian, Alger

Le Pekinois

Tel: 213- (0)21- 302654

58, avenue Messaoud Taleb-El Biar, Alger Tel: 213- (0)21- 601000

LA MUSIQUE ALGERIENNE

Hotel El Djazaïr

Le Chaabi

(Ex- St Georges), Alger

Le Chaâbi, nom qui veut dire « populaire » est la musique

Tel: 213- (0)21- 601000

léguée par les premiers artistes d’Alger du début du siècle dernier. Porté des Cheikhs, il est institutionnalisé dès les

Le Dragon d’Or

années 1930 par plusieurs maîtres, qui empruntèrent des

4, rue Maidi Achour, Alger

textes de qacidates (chansons) marocaines. Dans les

Tel: 213- (0)21- 736214

années 70, la figure de proue du Chaâbi, Ckeikh Momahed El Anka achève, empiriquement, de fixer les

SPECIALITE POISSONS

règles de cet art ancestral et, bien que décédé, ses chansons sont encore la référence des inconditionnels de cette

La Sarrasine

musique. Depuis, plusieurs noms ont fait irruption sur la

129, route de la Corniche

scène nationale, introduisant variétés du texte et varia-

La Madrague-Aïn Benian, Alger

tions musicales.

Tel: 213- (0)21- 306445

226


TOURISME

ET

LOISIRS

Le Raï

tout juste de quitter l’Algérie pour pénétrer l’Europe,

Le Raï est l’expression de la jeunesse post-indépendance,

porté notamment pour un groupe du même nom, lequel

le blues des quartiers populaires, celui qui chante les maux

est guidé par Amazigh Kateb, le fils de l’écrivain Kateb

des jeunes en quête de perspectives, d’amour et de

Yacine, une référence littéraire nationale hors pair.

liberté. Né en Oranie (Ouest algérien), il est au départ une somme de chants bédouins et andalous qui seront

VILLES HISTORIQUES

adaptés, dans les années 70, par l’introduction des instruments modernes (guitare, saxophone, clavier.). Les pre-

REGION CENTRALE

miers noms émergent et l’on retrouve déjà Khaled et Mami qui animaient les fêtes et les soirées à Oran (deu-

DJEMILA

xième ville du pays, 450 kms d’Alger). Le raï chante l’amour cru et la mal vie, un cri du coeur qui gagne rapide-

Ville romaine autrefois opulente abritait près de 10.000

ment toute l’Algérie. Plusieurs artistes se sont installés en

habitants. Située sur les hautes plaines de Sétif, entre

France, à l’image de Khaled qui se classe dans les dix pre-

l’Atlas littoral et l’Aures, la région servait d’oliveraie et de

miers top mondiaux avec son tube “Didi” produit en

grenier à blé aux Romains. La ville échappa aux destruc-

France. A la fin des années 90, le retour progressif à la sta-

tions vandales et ses vestiges restent relativement bien

bilité relance le raï et une noria de nouvelles étoiles fait

conservés.

son apparition, au grand bonheur des jeunes avides de

Depuis 2000 ans rien n’a vraiment changé, le paysan sur

nouveautés. En même temps, les talents confirmés se lan-

sa mule traverse le Cardo ou le Decumanus pour se rendre

cent dans la world music pour donner un cachet interna-

de son champ au village.

tional au raï. Il s’agit notamment de Mami qui multiplie les

Les ruines ne sont pas de simples fondations découvertes

concerts à l’étranger (Los Angeles, Londres, Tokyo) et qui

sous les herbes; ici, par centaines, les colonnes bordent les

signe un tube avec Sting en 1999.

rues, de hauts murs délimitent les maisons et les trois marches du perron sont encore là pour permettre au visi-

Le Gnawa

teur d’y entrer.

Sorti de l’immensité du grand sud, le Gnawa est la com-

Des temples se dressent imposants. La prison aménagée

plainte des longues traversées du désert qu’accomplissent

dans les caves du Capitole était fermée par une quadruple

les nomades depuis des siècles. Le temps d’une halte,

porte qui a laissé des traces visibles.

cette musique, interprétée comme une incantation, reproduit le rythme de la marche du chameau, sur un fond

Hôtels

sonore à même de donner la transe et qu’accomplit le « guembri », un instrument à corde, fabriqué par un écrin

Hotel Setifis****

de chameau tendu sur la peau d’un animal du cheptel. La

1, avenue Said Boukhrissa, Setif

musique est accompagnée du claquement rythmé de

Tel: 213- (0)36- 852989 / 901111

mains, cependant qu’un chanteur fait appel au protecteur

Fax: 213- (0)36- 851794

et reprend les valeurs qui unissent la communauté, ses clameurs étant reprises par ses compagnons. Cet art vient

227


TOURISME

LOISIRS

ET

El-Hidhab***

de fleurs et la lumière à gros bouillons dans les amas de

Bd Cheikh Laifa, Setif

pierres... A peine au fond du paysage puis-je voir la masse

Tel: 213- (0)36- 854545

noire du Chenoua qui prend racine dans les collines

Fax: 213- (0)36- 851542

autour du village et s’ébranle d’un rythme sûr et pesant pour aller s’accroupir dans la mer. », disait d’elle Albert

Musées

Camus, écrivain français né à Oran, dans « Noces à Tipaza ».

Musée de Djemila Antiquités Classiques

Restaurants Restaurant Le Lisboa Cité Hachemi, 1ère tranche, Setif © eBizguides

Tel: 213- (0)36- 913548

Autour de Djemila Les Grottes de Jilel et le Parc National de Taza Le Medracen (mausolée des rois numides)-Batna

Tipaza-ruines romaines

Centres Touristique Centre touristique Cet Tel: 213- (0)24- 478760 / 61

Musée de Timgad-Batna Centre touristique Corne d’Or Musée de Tazoult-Batna Parc National de Belzma-Batna

TIPAZA

Tel: 213- (0)24- 470815

Hôtels Hotel de la Baie**** Tipaza.

Tipaza est l’une des plus belles villes romaines de la

Tel: 213- (0)24- 461822 / 23 / 24 / 25 / 26 / 27 / 28 / 29

Méditerranée. On y trouve encore le Mausolée juste en

/ 30

bordure de mer, le Forum a aussi été préservé et le Musée de Tipaza est petit mais renferme beaucoup de mosaï-

Tipaza Village****

ques.

EGT Tipaza

« Au printemps Tipaza est habitée par les dieux et les

Tel: 24- 478760 / 61

dieux parlent dans le soleil et l’odeur des absinthes, la mer

Fax: 24- 478770

cuirassée d’argent, le ciel bleu écru, les ruines couvertes

228


TOURISME Musées Musée de Tipaza et le Parc Archéologique

ET

LOISIRS Plongée sous-marine

Club Aqua Forme au complexe touristique Cet de Tipaza.

Wilaya de Tipaza Tel / Fax: 213- (0)24- 477543 Il date de 1954, il n’est pas grand, une seule salle et un patio constituent l’essentiel de l’espace d’exposition. Le véritable musée est ailleurs, à ciel ouvert, sur 4 hectares. Avec le même ticket, on peut visiter le véritable musée à

Moniteur agréé par la Confédération Mondiale des

100m: le parc archéologique. Dès l’entrée, on est invité à

Activités Subaquatiques

mettre ses pas dans ceux du grand écrivain qui donna son

Tel: 213- (0)24- 479096

âme à Tipaza: Albert Camus, qui entretînt une relation

E-mail: djouab@caramail.com; mbalistro@hotmail.com

particulière avec cette région: « Au printemps, Tipaza est habitée par les Dieux et les Dieux parlent dans le soleil et

Circuit recommandé

l’odeur des absinthes, la mer cuirassée d’argent, le ciel bleu et cru, les ruines couvertes de fleurs et la lumière a gros bouillon dans les amas de pierre » (Les noces).

Départ Alger à Tipaza (voiture) 2-3 Jours Le tombeau royal Mauritanien, le port antique, les grands

Restaurants

Thermes de l’Est, les sites archéologiques (amphithéâtre, temples, basilique chrétienne, nécropoles, mausolée,

Restaurant Ali-Bab

Chapelle du père Alexandre et le stèle de Camus), et ses complexes touristiques (La Corne d’Or et l’école de plongée).

CHERCHELL Située à environ 100 kms d’Alger, Cherchell était une illustre cité romaine qui fût aussi la capitale de la Chenoua-Plage, Tipaza

Maurétanie Césarienne jusqu’au premier siècle avant J.C,

Tel: 213- (0)24- 478656 / 470026

puis chef-lieu de province dans l’Empire romain. Les foui-

Gastronomie Pratique

lles, effectuées dans la ville au début du XIXème siècle,

Grillades: viandes et poissons au feu de bois (bord de

ont mis à jour: le théâtre, l’amphithéâtre, les Termes de

plage, terrasse ombragée par des vignes).

l’Ouest, le cirque et l’îlot du phare. C’est une paisible ville côtière à vocation touristique et culturelle où le passage de Rome reste vivace et immortel.

229


TOURISME

ET

LOISIRS

Les plages sont fascinantes dominées par des collines ver-

Parc National de Gouraya

doyantes, les ruines romaines, le musée archéologique et

Richesses archéologiques et esthétiques exceptionnelles,

le port de pêche.

notamment en site historique, Pic des Singes, Fort de Gouraya, la promenade de Cap Carbon et les mervei-

Musées

lleuses falaises.

Musée de Cherchell et le Parc Archéologique

Beni-Yenni

Place des martyrs, Cherchell

La Kabylie fête le bijou dans la pure tradition de la région

(Wilaya de Tipaza)

et s’est élargie aux artisans de vannerie, broderie et tapis-

Tel / Fax: 213- (0)24- 439184

serie. C’est l’occasion de découvrir les facettes culturelles

Fête du bijou (juillet)

de la région qui sans être très loin de la capitale se singu-

Musée en plein air de Cherchell

larise.

Parc Bocquet-Cherchell

Artisanat: poterie et tapis berbères. Bijoux en argent.

Mosaïque antique

Hôtels

REGION DE L’EST

Complexe Hotelier Sophotel****

BEJAIA

Route Nationale nº9 Ireyahen-Béjaïa

Située au cœur de l’espace méditerranéen, Béjaïa donna

Tel: 213- (0)34- 202020 / 22

son nom aux petites chandelles (les bougies), c’est à partir

Fax: 213- (0)34- 212891

d’elle que les chiffres arabes ont été popularisés en Europe. Cette ville renferme de nombreux sites naturels et

Hotel Club Allaoui****

vestiges historiques, qui témoignent encore aujourd’hui

Tichy-Béjaïa

des fastes de sa longue histoire. Son tissu urbain est carac-

Tel: 213- (0)34- 235862 / 64 / 56

térisé par une continuité ininterrompue d’occupation

Fax: 213- (0)- 235863 / 53

depuis l’antiquité.

Site Internet: www.cluballaoui-annances-dz.com

© eBizguides

Auberge du Taïs

Les criques de Béjaïa

230

Route de Béjaïa (40 kms avant Béjaïa) Tel: 213- (0)61- 630014


TOURISME Restaurants

ET

LOISIRS

Annaba abrite également un important pôle industriel dont plusieurs complexes sidérurgiques, métallurgiques et

Es Salem****

de phosphate.

Choulak et Cie Route Nationale nº12 Bir Es Salem, Béjaïa Tel: 213- (0)34- 224405 / 4556 Fax: 213- (0)34- 214041

La Grande Terrasse*** Tel: 213- (0)34- 235880 Fax: 213- (0)34- 235554

© eBizguides

Tichy Plage, Béjaïa

Le Petit Bateau***

Las ruines d’Annaba

10, rue Si El Haouès Béjaïa

Un peu d’histoire

Tel: 213- (0)34- 227435 Annaba a été fondée sous le nom d’Hippone, dont les

ANNABA

ruines ont une grande importance archéologique.

Surnommée le « Petit Paris », Annaba compte environ

En effet, les ruines d’Hippone rassemblent les vestiges sui-

585.000 habitants et se situe à 600 kms de la capitale

vants:

Alger et environ 100 kms de la frontière tunisienne, à l’extrême Est du pays. La wilaya de Annaba est limitée géo-

- Le quartier résidentiel dont la plupart des mosaïques est

graphiquement par:

exposée au musée. - La Grande Basilique Chrétienne de Saint Augustin,

- La Méditerranée, au Nord

érigée au sommet d’une colline près des ruines sur l’em-

- La wilaya de Guelma, au Sud

placement du Temple Païen de Baal hammon. Elle fut

- La wilaya d’El-Tarf, à l’Est

construite vers 1880 et est une réplique de la cathédrale

- La wilaya de Skikda, à l’Ouest

de Carthage. - Les grands thermes dont une partie des statues est

Les ressources naturelles d’Annaba sont les suivantes:

exposée au musée. - Le quartier du Forum.

- Les ressources halieutiques sont riches car ses côtes s’étalent sur 80 kms, les opportunités du secteur de la pêche

Ancien comptoir phénicien, implanté au Xle siècle avant

sont multiples,

J.C., elle devient une ville numide alliée de Carthage jus-

- Les forêts de la wilaya s’étendent sur 75.500 ha,

qu’à la chute de celle-ci. Hippone fut la plus prospère des

- 58.600 ha de terres sont cultivées.

villes de commerce de l’Afrique pré-romaine, et un des centres du christianisme africain, siège épiscopal de Saint

231


TOURISME

ET

LOISIRS

Augustin (392-430). Les Vandales et les Byzantins y reste-

Chem’s les Bains***

ront un siècle.

Tel: 213- (0)38- 868683

Le port qui allie le style mauresque et occidental, le Cours

El-Mountazah***

de la Révolution où se situe les plus importants édifices

Tel: 213- (0)38- 874218

d’Annaba, la Place d’Armes au cœur de la vieille ville, les mosquées Abou Mérouane et Jamaa El Bey, la Kasbah, le

L’Orient***

Hammam El-Kaïd ...

Tel: 213- (0)38- 860364

Annaba est aussi une station balnéaire. Au nord de la ville,

Mouna***

une route dessert plusieurs plages et criques.

Tel: 213- (0)38- 868193

Annaba dispose d’infrastructures touristiques importantes dont 13 hôtels classés, 30 non classés, 20 restaurants

Andalous**

classés, 14 agences de voyage.

Tel: 213- (0)38- 863457

Fakhama** Hoggar** Tel: 213- (0)38- 869974

Mondial** Tel: 213- (0)38- 863236

Nouzha**

© eBizguides

Tel: 213- (0)38- 862196

St.Augustin Annaba

Hôtels

Sid Okba** Atlantic* Tel: 213- (0)38- 865759

Restaurants

Seybouse International *****

Al-Atlasi

Tel: 213- (0)38- 862426 / 2093

5 rue Zenine Larbi, Tel: 213- (0)38- 802570

Rym El-Djamil*** Tel: 213- (0)38- 882143 / 44 / 45 / 46 / 47

Au petit vatel 8 rue Bouzebid Ahmed, Tel: 213- (0)38- 882038

232


TOURISME Complexe Bel-Azur

ET

LOISIRS Hôtels

El-Manzah

Hotel Cirta*****

62 bd Mostefa Ben Boulaïd, Tel: 213- (0)38- 882038

1 Avenue Rahmani Achour Constantine

Le Bamako

Tel: 213- (0)31- 943033 / 34

5 Boughazi Saïd, Tel: 213- (0)38- 867746

Fax: 213- (0)31- 943565

Le beau rivage

Hotel Panorama*****

Plage Rizi Amor, Tel: 213- (0)38- 864995

59 Avenue Aouti Mostefa Constantine

La caravelle

Tel: 213- (0)31- 942474

Route de la corniche, Tel: 213- (0)38- 868931

Comment venir à Annaba

A voir Les dolmens de Ouled Rahmnoun

Par voie aérienne

Période préhistorique

Annaba est reliée directement par vols réguliers de Marseille-Lyon-Paris ou par vols intérieurs quotidiens.

Le mausolée de Massinissa Période antique

Par voie maritime Depuis le port de Marseille. Les traversées durent environ

Le Tombeau de Salah Bey

24 heures.

Début du 18ème siècle

Par route

Le Palais de Ahmed Bey

Autocars et taxis desservent la wilaya d’Annaba quoti-

Début du 19ème siècle

diennement. Prix du taxi de l’aéroport au centre ville: 50 DA par place / 300 DA la course.

CONSTANTINE Elle fût la première capitale du Maghreb, au XXIème siècle. Elle est connue pour être la ville des ponts. On y © eBizguides

trouve aussi de nombreux vestiges antiques même si ces derniers y sont nettement moins apparents qu’à Hippone par exemple. Le grand chanteur Enrico Macias est né dans cette belle ville. Constantine

233


TOURISME Les plages de l’Est

ET

LOISIRS

Oran regorge d’endroits à visiter puisque c’est une des villes algériennes les plus riches en vestiges historiques qui

De Zemmouri à Djejeli, vous rencontrez une multitude de

témoignent de son histoire. De nombreuses personalités

petites plages de caractère. Si vous longez la côte de la

françaises y sont nés tel que Albert Camus, Yves St.

Kabylie, vous pourrez admirer toutes ces criques et ces

Laurent, etc

plages de rochers aux eaux limpides, nichées entre la montagne du Djujura et la mer Méditerranée. Il vous

A voir

faudra passer Béjaïa, ville phare de la région, pour trouver de nouveau des plages de sable fin.

La mosquée Mohamed Ben Othman Connue sous le nom de Mohamed El Kébir pour avoir pris

LA REGION OUEST

Oran sous l’occupation espagnole. Le Bey avait fait construire cette mosquée pour contenir sa tombe.

ORAN La mosquée Djamaa El Pacha Oran, se situe au centre de l’Oranie, dont elle est la capi-

A été construite en 1796 par le Bey Mohamed Ben

tale. C’est aussi la 2ème agglomération, le 2ème port

Othman, elle était dédiée au Dey d’Alger.

d’Algérie et la métropole économique de la région Ouest. Oran est située au fond d’une baie ouverte au Nord et est

Le Fort

dominée à l’Ouest par la montagne de l’Aïdour.

Sur la route de la corniche à la sortie d’Oran, construit par les Espagnols en 174.

Oran aurait été fondée avec les vagues migratoires provenant d’andalousie et du levant espagnol. Le port d’Oran

Santa-Cruz

s’est développé très rapidement, ce qui a permis à la ville

lorsqu’ils s’emparèrent d’Oran au début du XVI siècle, les

de devenir prospère. Les relations d’Oran avec les pays

Espagnols fortifièrent Santa-Cruz. Ne pas manquer de

méditerranéens ont prosperé sous la dynastie des Zianides

visiter la Chapelle de Santa Cruz (période moderne), dont

de Tlemcen.

la vierge fut ramené a Nimes.

Les Espagnols, qui ont occupé Oran pendant plus de trois siècles (jusqu’au début 18ème siècle), ont sensiblement

La Place du 1er novembre (Ancienne place des Armes)

marqué la construction de certains monuments tels que

C’est la plus célèbre place d’Oran ornée au centre d’une

Santa-Cruz. En 1791, à la suite d’un tremblement de terre

stèle à l’effigie de l’Emir

(2.000 victimes) et des attaques du Bey de Mascara, le roi d’Espagne Charles Vl négocia avec le Dey d’Alger la

Abdelkader théathre

reddition d’Oran.

C’est aussi là que se situe le théatre Abdelkader Allouala.

Les Français entrèrent à Oran en 1831.Oran a perdu de sa

Le vieil Oran

splendeur et quelques quartiers du centre ville sont en

Notamment la rue de Gènes et la Calère, le plus vieux et

decrepitude et peu amenagés sanitairement. Par ailleurs

premier quartier d’Oran, qui servit de décor à Albert

elle s’est developpée en urbanisme avec son campus uni-

Camus pour son roman la Peste.

versitaire.

234


TOURISME

ET

LOISIRS

Le boulevard de l’ALN

Hotel Le Bel Air

Ou Front de mer, promenade sur le port et la

12 rue de l’Escalone, Tel: 213- (0)41- 455432

Méditerranée.

Le Royal Hotel Le théatre de verdure

03 boulevard de la Soumam, Tel: 213- (0)41- 393144

Lieu de tous les galas de plein air en été et auquel l’on accède après avoir traversé un superbe petit jardin appelé

Hotel Résidence Le Timgad

jadis, le Petit Vichy.

22 boulevard Emir Abdelkader, Tel: 213- (0)41- 394797

La Blanca

Grand Hotel

Porte de Canastel, d’où s’effectuait tout le trafic commer-

05 place du Maghreb, Tel: 213- (0)41- 395469

cial du temps des Espagnols.

La Médina Djedida

Complexe touristique « Les Andalouses »

Où l’on peut trouver des produits commerciaux.

Musée National Zabana Le site naturel de Merdjadjou Diverses plages de sable fin

Tel: 213- (0)41- 319327 / 9251 / 52

Bou Sfer, Bomo plage, Ain El Turck, la baie de Mers El

www.cplx-andalouses.com © eBizguides

Kébir, village pittoresque dont le vieux fort Djebel El Marsa fut construit en 1347. Oran dispose de plusieurs hôtels très confortables et de nombreux restaurants servants des spécialités algériennes.

Hôtels Hotel Phoenix*****,

EGT Andalouses

Rond point de l’aéroport, Es Senia, Tel: 213- (0)41- 418991

235


TOURISME TLEMCEN

ET

LOISIRS Hôtels

Ville qui a vu naître l’actuel president A. Bouteflika. C’est

Hotel Ritane Palace****

une ville d’art et d’histoire incontournable. Elle représente

Guemar, El Oued

l’âge d’or algérien. Elle fût la capitale après Béjaïa et avant

Tel: 213- (0)32- 201539 / 18

Alger. Le chanteur Français, Maurice Benguigui, plus

Fax: 213- (0)32- 201885

connu sous le nom de Patrick Bruel y est né

Hôtel

Hotel du Souf*** Rue de la Palestine, El Oued Tel: 213- (0)32- 228523

Hotel Les Zianides

Fax: 213- (0)32- 247320

Rue Khedim Ali Tlemcen

A voir

Tel: 213- (0)43- 277125

Le Musée A voir

Est une introduction indispensable à la découverte d’El Oued.

Le musée de Tlemcen La Mosquée de Sidi Bel-Hacène

Les Coupoles d’El Oued Donnent à cette ville algérienne le charme d’une cité des

LA REGION SUD

mille et une nuits.

Quelle que soit votre destination dans le désert vous aurez

Le marché

un hôtel à mille étoiles...

Ses couleurs et ses parfums sont une invitation pour découvrir le « méchoui ».

El OUED Termemou Les environs de la ville offrent au touriste une grande

Constitue un paysage lunaire admirable au Sud-Est du

variété de curiosités. Aux marchés d’El Oued et de

chef-lieu.

Guémar, l’odeur du tabac se marie à celles du cuir, de la laine, des fruits et des légumes. L’architecture de la ville,

Guémar ou Kouinine

qui contraste avec celle des maisons à terrasses plates du

Recèlent de beaux vestiges d’une histoire religieuse folklo-

Sud algérien, l’avait fait surnommer par Isabelle

rique.

Eberhardt, une voyageuse qui tomba amoureuse du Souf, « la ville aux mille coupoles ». Sur l’océan des dunes, El Oued et les villages du Souf sont un archipel de civilisation.

236


TOURISME GHARDAIA

ET

LOISIRS

Hotel M’Zab*** (Ex Rostomides), Ghardaïa

Aux portes du désert: C’est la capitale du M’zab. On peut

Tel: 213- (0)29- 893579 / 3881

y admirer la grande mosquée, bâtie sous la forme d’une

Fax: 213- (0)29- 895420

forteresse, son marché d’artisanat, un musée à ciel ouvert où le tapis fait à la main est roi. Les mozabites ont inventé

A voir

un art de vivre. De chaque cité, ils ont fait un paysage. Pour les urbanistes du monde entier, Ghardaïa est la réfé-

Le Musée Folklorique de Ghardaïa

rence. Rencontrer le M’Zab, c’est engager un dialogue

Ghardaïa

paisible mais vivifiant avec une civilisation.

Artisanat, collection folklorique

Toutes les palmeraies Celle de Béni Isguen, avec son long barrage blanc se faufilant sous la verdure; les cimetières Mozabites, celui de Melika le Haut d’où se dégage au crépuscule une impression extraordinaire. Du haut du Belvédère, on découvre les cinq villes du « pentapole »: Bou Noura, El Atteuf, Beni © eBizguides

Isguen, Melika et Ghardaïa.

Ghardaïa

Spécialités de la région le tapis et le tissage algériens restent dans une certaine richesse de styles. Cet art ancestral s’est enrichi des apports africains, arabo-islamiques, berbères orientaux.

Fête locale: Fête du Tapis (en Mars): les artisans proposent à la vente de véritables merveilles tissées à la main que les connaisseuses s’arrachent littéralement.

Hôtels

Circuits recommandés Départ Alger à Ghardaïa (avion) 2-3 Jours

Hotel El Djanoub*** BP 375 CTR-Ghardaïa Tel: 213- (0)29- 890630 / 885631 Fax: 213- (0)29- 886881 Le Belvédère: vue sur 4 villes du M’Zab (Beni Isguen,

Hotel Rym***

Melika, Bou Nouria et Ghardaïa), visite de la ville (son

Rue du 1er Novembre

marché, sa ville résidentielle, sa mosquée), la Palmeraie de

Ghardaïa

Ghardaïa et son partage des eaux.

Tel: 213- (0)29- 883202 / 823203

237


TOURISME

ET

LOISIRS

4-5 Jours Visite de Beni Isguen et de son marché pittoresque aux enchères. Visite de la Doyenne des villes du M’Zab, El Atteuf, avec sa fameuse mosquée Sidi Brahim qui a inspiré

© eBizguides

Le Corbusier.

Les portes de la Casbah

Hôtels Hotel Gourara Timimoun © eBizguides

Tel: 213- (0)49- 904451 Fax: 213- (0)49- 900262

A voir:

Alimentation en eau des palmeraies du désert algérien

Aux environs, le Gourara offre d’intenses émotions, en

TIMIMOUN-LA SAOURA

4X4 on atteint la grotte d’Ighzer et Ouled Said. Au retour on passe cueillir quelques roses des sables. Rouge profond

L’oasis rouge: édifiée sur la couverture du Tadmaït, nom

de la falaise dominant l’étendue blanche de la Sebkha. Et

qui signifie la colline, Timimoun est séparée des grandes

à l’arrière plan, le moutonnement des dunes. Ne terminez

dunes par la palmeraie et la sebkha (lac desséché).

pas la visite sans vous arrêtez au marché du Ksar.

Recelant un formidable trésor d’artisanat, son architecture est singulière, car de type soudanais, et ses constructions

Circuit recommandé

conservent une couleur ocre en majorité qui épouse parfaitement le paysage environnant. Autour de cette ville

Départ Alger à Timimoun (avion)

accueillante, de magnifiques grottes peuvent être visitées où l’on rencontre une fraîcheur surprenante. On ne saurait parler de Timimoun sans évoquer le grand Erg Occidental: territoire de dunes entrelacées, champs de roses de sables, cet erg dit aussi « Circuit des Ksours » (villages fortifiés) est d’un ravissement qui laisse pantois, traversé par des méharées ou des véhicules 4X4 qui donnent un sens à l’infiniment beau.

238

4-5 Jours


TOURISME Palmeraie de Timimoun avec son partage des eaux, sa

ET

LOISIRS Hôtel

Casbah et son marché, Ighzer (du Ksar à la grotte), les sites accidentés de la falaise dominant la Sebkha avec les

Hotel Tahat

Ksours de Feraoun, Tindjelet et Samouta. Visite du village

Bd Emir Abdelkader

appelé Ouled Said et sa Kasria. Le Ksar de Kali, spécialisé

Tamanrasset

dans la poterie, Aghlad (Ksours à l’argile noire) et Tala, le

Tel: 213- (0)29- 332472 / 74

Ksar pittoresque et totalement enclavé (entouré de dunes

Fax: 213- (0)29- 332333

de sables). Bivouac au campement de la rose des ables, hôtel du

A voir :

Gourara. Randonnée à pied, à dos de chameaux ou en 4X4.

Une fois qu’on a goûté au charme pittoresque de « Tam », on peut consacrer du temps à la visite du Musée

TAMANRASSETLE HOGGAR

d’art traditionnel de l’Ahaggar. Le circuit de l’Assekrem vous demandera deux jours. Nuit au refuge, au pied du plateau, de façon à visiter l’ermitage du Père Foucauld

L’autre dimension: un immense territoire parmi le désert,

avant le crépuscule. Panorama à vous couper le souffle. A

où le silence des pierres, usées par les années et créant

voir aussi: la source thermale d’Adriane et les gueltas

des paysages aux couleurs métalliques, partage avec le

d’Imlaoulaouène et des Afilale et admirer de belles pein-

temps suspendu la magie des lieux. On peut le traverser

tures rupestres.

en admirant les vestiges colorés des coulées de lave dans ces lieux millénaires qui mènent vers l’Askrem. Là où le

Fêtes Locales

climat est tellement paradoxal et les amplitudes de températures élevées que, parfois, il neige sur le Sahara. L’étoile du sud: Située à 1.385 m d’altitude dans le massif du Hoggar, sur ce qui fut Oued (la rivière) Tamanrasset, la ville prend sa source dans la montagne d’Atakor, plus

Le Sboue (Le Mawlid) Le sceau du sacré. Le S’boue marque le 7ème jour de la célébration de l’anniversaire du prophète Mohamed. L’ambiance est à la danse, chants et spectacles en tous genres.

haut point culminant au Maghreb. Le climat est vivifiant, l’hiver est doux et la température, en été, ne va pas au-

Célèbre le Tafsit (Avril)

delà de 35°. Les maisons sont de couleur rouge et le

Cette fête marque l’avènement du printemps et s’étale sur trois jours.

panorama est indescriptible. Cette région est le pays des Touareg, les hommes bleus. Lieu d’échanges marchands, elle rassemble tous les nomades de la région, venant aussi du Mali et du Niger.

La fête de Daghmouli (Mai) C’est l’auréole de sainteté: une fête religieuse qui dure deux jours pendant lesquels les visiteurs se mettent autour du mausolée de Moulay Sidi Abderrahmane, un saint de Daghmouli, toutes les tribus du Hoggar s’y donnent rendez-vous pour un rassemblement se voulant aussi une kermesse mêlant les

239


TOURISME ingrédients du grand Sud: chants, danses, festins et thé à flot.

ET

LOISIRS

pourrez découvrir des paysages fantastiques: des gueltas, des artères naturelles, des ravins profonds, des pics et des colonnes gigantesques en forme d’aiguilles suivis d’im-

Circuit recommandé

pressionnants canyons et une vallée de cyprès millénaires insolites dans ce site lunaire où l’émotion sera toujours au

Départ Alger à Tamanrasset (avion)

rendez-vous.

5-6 Jours

Tour de la ville de Tamanrasset, visite du vieux Fort, et de © eBizguides

la Chapelle du Père Foucault à Tamanrasset. Village d’Adriane avec ses forgerons. Traversée des sites volcaniques et arrêt à la source Tahabort et les gueltas d’Imlaoulaouène et d’Afilale sur la route de l’Assekrem. Arrivée à l’Ermitage du Père Foucault à 2.800m d’altitude.

Gravure rupestre au lieu-dit Tinterhert

Un des plus beaux couché de soleil au monde.

Auberge des Ajjers

Hébergement en bivouac et refuge au pic de l’Assekrem.

Djanet

Traversée en 4X4 recommandée.

DJANET-Tassili N’Ajjer Situé au cœur du Sahara, à près de 2.000 kms au Sud Est d’Alger, ce territoire traditionnel des Kel N’Ajjer, ces hommes bleus seigneurs du désert appelés aussi Touaregs

Fête Locale de la « Sbiba » C’est une fête religieuse se déroulant pendant la Achoura, une autre fête religieuse non moins réputée à travers tout le pays. Cette opportunité est saisie pour reconduire le pacte de la paix.

reconnus pour leur hospitalité et leur noblesse abrite l’un des plus riches Musée d’Art Préhistorique à ciel ouvert du

Circuit recommandé

monde. C’est un vaste plateau de grès, profondément creusé d’un

Départ Alger à Djanet (avion)

dédale de couloirs escarpés, dressé sur des centaines de kilomètres, un barrage difficilement franchissable.

6-7 Jours

Nichée entre le plateau du Tassili-N’ajjer et l’Erg Admer,

Visite des villages d’Azelouaz, d’El Mihan et d’Adjahil qui

Djanet n’a pas usurpé sa réputation de perle du Tassili.

composent la ville de Djanet, son musée, sa palmeraie.

C’est la grâce, l’apaisement, une douceur quasi féminine.

Expéditions vers le village d’Idarhen et son oasis en pas-

En somme, un autre monde, au décor envoûtant où vous

sant par le site de Tigharghart et ses gravures rupestres «

240


TOURISME

ET

LOISIRS

immenses et colorées. Point culminant: Tahot. Randonnée

International Travel Services Direction générale

à l’intérieur du Tassili N’Ajjer. Tikobaouine, ses pitons

2, rue Kaddour Rahim, Hussein Dey, Alger

rocheux, son arche perdue et guelta d’Issendilène. Séjour

Tel: 213- (0)21- 495227 / 45

plus long pour voir les peintures rupestres de Djabbaren.

Fax: 213- (0)21- 495229

Hébergement partagé entre bivouac sous tente et

Bureau de vente

auberge à Djanet, sorties en 4X4 ou caravane de cha-

Niveau 108 Riad El Feth, El Madania

meaux.

Tel: 213- (0)21- 682274

Possibilité de combiner un itinéraire Tamanrasset-Djanet

Fax: 213- (0)21- 582273

Les vachent qui pleurent ». Plaine d’Admer avec ses dunes

en 6 jours en véhicule tout terrain.

TAGHIT

Voyages Sans Frontières 2, rue Kaddour Rahim, Hussein Dey, Alger Tel: 213- (0)21- 495227 / 45

Située à 90 kms de Béchar (où l’on trouve un aéroport),

Fax: 213- (0)21- 495229

Taghit surplombe la « Zoufana », rivière venant de l’Atlas; c’est une ville pleine de charme en plein erg (dunes

Touring Voyage Algérie

de sable).

Centre commercial, El Hammadia, Air de France, Alger Tel: 213- (0)21- 942689

AGENCES DE TOURISME

Fax: 213- (0)21- 942687

ONAT Office National Algérien du Tourisme

Zenata Voyages

126 Bis A, rue Didouche Mourad, Alger

Tel: 213- (0)21- 633944

Tel: 213- 21- 742985 / 9368

Fax: 213- (0)21- 633959

16, rue Didouche Mourad, Alger

Fax: 213- 21- 747120 / 7049 Website: http :www.onat.dz

D.S Tours

E-mail: Onat@-dz.com

56, chemin El Ibrahimi, El Biar Tel: 213- (0)21- 929418

Club d’Aventures Africaines

Fax: 213- (0)21- 922340

17, rue des Frères Oughlis El Mouradia, Alger

Dunes

Tel: 213- 21- 697922

18, rue Farid Bouiche, Kouba

Fax: 213- 21- 697910

Tel: 213- (0)21- 687793 Fax: 213- (0)21- 688211

Touring Club d’Algérie Rue Hassane Benaâme

Voyagis

Les Vergers-Birkhadem, Alger

1, avenue Md. Boudiaf, Chéraga

Tel: 213- 21- 541313

Tel: 213- (0)21- 373918

Fax: 213- 21- 541939

Fax: 213- (0)21- 373600

241


TOURISME BON A SAVOIR

ET

LOISIRS ADRESSES UTILES

Formalités

Ministère du Tourisme

Passeports en cours de validité. Visa nécessaire pour la

Route nationale nº36 El-Biar

plupart des pays européens, selon le principe de la réci-

Tel: 213- (0)21- 792301 / 02 / 03 / 04 / 05

procité. Se renseigner à l’ambassade ou au consulat

Fax: 213- (0)21- 792632

d’Algérie.

E-mail: mtazm@wissal.dz

Change

Il est crée au niveau de chaque Wilaya (qui sont au

Chaque entrée en Algérie implique l’échange d’une

nombre de 48). Son rôle en matière de tourisme consiste

somme en devises. Conserver le récépissé de la banque, il

essentiellement à mettre en œuvre les programmes et

sera exigé par les agents des douanes au moment de

mesures de promotions, de développement des activités

quitter le territoire algérien.

de tourisme et de thermalisme.

Pour conduire Un permis de conduire étranger est valable sur tout le

ANDT (Agence Nationale pour le Développement Touristique)

territoire algérien, pendant une année. Passé ce délai, le

Village Artisanal Sidi Fredj

titulaire du permis de conduire devra accomplir une pro-

BP 78 Staoueli, Alger

cédure pour l’obtention d’un permis algérien.

Tel: 213- (0)21- 376043 Fax: 213- (0)21- 376716

Pour prendre des photos Généralement, la prise de photos touristique est libre,

Organisme public sous tutelle du Ministère du Tourisme, il

dans tous les sites à l’exception des prises qui ciblent les

a une vocation industrielle et commerciale. Jouissant de la

institutions publiques (ministère, collectivité locale, poste

personnalité morale et de l’autonomie financière, l’a-

de police, caserne de l’armée...), ce qui requiert une auto-

gence s’identifie comme outil principal spécialisé dans la

risation de l’institution en question.

gestion, le développement, l’utilisation rationnelle de la préservation du foncier touristique. Elle est par consé-

Pour filmer

quent l’un de principaux acteurs de la mise en œuvre de

S’il s’agit de filmer des séquences avec un caméscope

la politique nationale de développement touristique.

ordinaire, cela pourra se faire dans les mêmes conditions qu’une séance photo. Par contre, l’utilisation d’un maté-

Office National du Tourisme (O.N.T)

riel professionnel est soumise à autorisation quel que soit

2, rue Ismail Kerrar, Alger

l’endroit.

www.algerie-infotourisme.dz Tel: 213- (0)21- 713060 / 64

Il est interdit d’emmener avec soi des jumelles ou une longue vue, celles-ci vous seront automatiquement retirées à votre arrivée à l’aéroport.

242

Fax: 213- (0)21- 713059


TOURISME

ET

LOISIRS

Etablissement public à caractère administratif sous tutelle

tégies adoptées. Ces principales occupations sont la con-

du Ministère du Tourisme. Son rôle essentiel est de parti-

ception, la présentation et le contrôle du milieu naturel de

ciper à la promotion du tourisme et de son image de

Zones d’Expansion Touristiques (ZET), ainsi que l’améliora-

marque.

tion de l’architecture tant sur le plan esthétique que fonctionnel.

Etablissement National des Etudes Touristiques (E.N.E.T) BP 151, Sidi-Fredj Staoueli, Alger Tel: 213- (0)21- 376037 Fax: 213- (0)21- 376316 E-mail: ENETDZ@yahoo.fr Institution de l’Etat chargée de la réflexion sur les aspects liés au développement du secteur touristique, c’est aussi

© eBizguides

un instrument de concrétisation de la politique et des stra

Le bivovac: hôtel 1000 étoiles

243


www.winne.com

Your compass to investment.

On line since 1996 and reporting about investment opportunities in emerging markets. The best data base available on the net.

The Multimedia Information Company


TOURISME

ET

LOISIRS

LISTES DES SITES INTERNET * Organismes

www.jeuneafrique.com

La Présidence

El Watan

www.elmouradia.dz

www.elwatan.com

Le Gouvernement

El Moudjahid

www.gouvernement.dz

www.elmoudjahid-dz.com

ONS, Organisme National des Statistiques

Liberté

www.ons.dz

www.liberte-algerie.com

Banque d’Algérie

La Tribune

http://www.bank-of-algeria.cerist.dz/

www.latribune-online.com

Agence Nationale de Développement et d’Investissements

* Informations

http://www.andi.com.dz/ http://www.algeriainfo.com Direction Générale des Archives Nationales

http://www.cirtainfo.com

http://www.archives-dgan.gov.dz/

http://www.algeriecom.com http://www.123algeria.com

Journal officiel www.joradp.dz

* Autres

Chambre algérienne de commerce et d’industrie

Portail sur l’Algérie

www.caci.com.dz

www.algerieinfo.com

Organisme de promotion des exportations (PROMEX)

Office National du Tourisme (ONT)

www.promex.dz

http://www.algeria-tourism.org/

Ministère des Finances

L’Entreprise Nationale Algérienne de Tourisme (ONAT)

www.multimania.com/mefdgep

http://www.onat-dz.com

Ministère de l’Industrie et de la Restructuration

AlgérieCom

www.mir-algeria.org

www.algeriecom.com

* Presse

Cirtainfos www.cirtainfo.com

Jeune Afrique

245


TOURISME

ET

LOISIRS

Quelques mots usuels en arabe Bonjour = Sabah el kheir Bonsoir = Massa el kheir Comment allez - vous? = Wishrack S’il vous plaît = Min fadlek Merci = Saha Je m’apelle = Ismi Quel est votre nom? = Wesmek? Je ne parle pas arabe = Ma netkelemche bel arbia Parlez - vous français (anglais)? = Tetkellem bel françawia (anglizia)? Combien? = Châal? Quoi? = Wache? Où = Wine? Quand? = Waktache? Pourquoi? = Alache? Donnez - moi = Aâtini Excusez - moi = Samahni Oui = Naam Non = Lala Ca va = Labès

246


Entertainment

www.ebizguides.com

331


Re j o i g n e zn o t r ec o mmu n a u t ĂŠs u r

L ac o l l e c t i o n

Profile for ebizguides

eBizguides Algerie  

Algerie, country, Investment, guide, guidebook, business, entertainment, top 100 companies, legal framework, infrastructure, energy, educati...

eBizguides Algerie  

Algerie, country, Investment, guide, guidebook, business, entertainment, top 100 companies, legal framework, infrastructure, energy, educati...

Advertisement