__MAIN_TEXT__

Page 1

GOLF Santé docdusport.com

LE GOLF SUR

ORDONNANCE

BIOMÉCANIQUE DU GOLF

GOLF ET LOMBALGIES

LE GOLF UN ATOUT

POUR VOTRE SANTÉ NUMÉRO RÉALISÉ EN PARTENARIAT AVEC LA

DDSGOLF_001_COUVERTURE.indd 1

25/03/2019 13:24


OLOGIE TECHNEMENT C DÉPLA U POIDS D ntre

ce nne le Positio é pour it v a de gr vols de ler vos contrô tant le en met ans ballesrd u du To fitting ains. m s o v

e le prendr ir o v u o er ps de p de loup m n e t io t s n n a poids ppréhe ainten gie de lo sans l’a Il est m o u n o h r c t tion d’un elle te départ e nouv r la solu ôle r e t v o u N o . r ays contr ra de t le fairw plus de ermett c p e s v u a o v vec la ys aussi a mobile fairwa s a r le d r n e uch ela vie z pour pour to ce. Et c s voule n u a o t v is e s on ce qu et de c toléran la t e e c nce. distan puissa c e v a jouer FAITE © 2 0 19

DDSGOLF_PUB.indd 2

UI

URD’H

G AUJO

ITTIN S UN F

P ING

28/03/2019 12:04


golf Santé

NOS EXPERTS

docdusport.com

du golf

golf et lomBalgies

le golf un atout

pour votre santé numéro réalisé en partenariat avec la

© PUHHHA/SHUTTERSTOCK.COM

le golf sur

ordonnance

Biomécanique

docdusport.com

GOLF Santé

Avec l’aimable autorisation de monsieur Philippe FRANCOIS détenant la marque Golf Santé (I.N.P.I. numéro 154185252) DOC DU SPORT EST UNE PUBLICATION DE MÉDIATHLÈTE 294, avenue de la Capelette 13010 Marseille Tél. 09 51 92 77 12 RCS Marseille 844 467 506 au capital de 1000 € E-Mail : contact@docdusport.com ISSN 2649-6615 Directeur de la publication : docteur Bruno Emram Rédacteur en chef : docteur Stéphane Cascua Rédactrice en chef adjointe : Anne Odru Directrice de la publicité et du développement Muriel Hatem Chef de projet Juliette Raudrant Comité scientifique : docteur Stéphane Cascua, docteur Bruno Emram, docteur Philippe Chaduteau, Olivier Bouillon, docteur Dany-Michel Marcadet, Charles-Antoine Winter, docteur Marc Rozenblat Comité de rédaction : docteur Stéphane Cascua, docteur Olivier Rouillon, professeur Olivier Dubourg, professeur Nicolas Mansencal, docteur Dany-Michel Marcadet docteur Frédéric Sebag, docteur Rémi Mifsud docteur Jonathan Bellity, docteur Charles Pioger, docteur Maxime Bourgain, docteur Jacques Peyrot, Charles-Antoine Winter, Anne Odru Correctrice : Anne Vialletet Les news du Doc : Anne Odru Webmaster : Grégory Herlez Conception réalisation : Opé Spé p.larche@opespe.com

Docteur Stéphane CASCUA

Triathlète adepte du cardio-training et de la musculation. Médecin du sport, traumatologue du sport et nutritionniste du sport. Diplômé en entraînement du sportif Rédacteur en chef

Anne ODRU

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_003_OURS_CONTRIBUTEURS.indd 3

Docteur Dany-Michel MARCADET

Grégory HERLEZ

Runner et ultra-trailer Community Manager

Golfeur, voile en compétition. Consultant FFT et FFG Cardiologue du sport

Docteur Philippe CHADUTEAU

Instructeur de plongée et de Krav Maga Médecin traumatologue du sport

Juliette RAUDRANT

Triathlon longue distance, yoga Chef de projet

DR

docdusport.com

Docteur Bruno EMRAM

Charles-Antoine WINTER

R E JOIG N E Z L A C OM M U NAU T É

Muriel HATEM

Triathlète, marathonienne Directrice de la publicité et du développement

Ancien pratiquant de raids, cycliste amateur et passionné de courses d’obstacles Diététicien nutritionniste, consultant et conférencier

Aucun article publié dans ce magazine ne peut être reproduit sous forme d’imprimé, photocopie, microfilm ou par tout autre procédé sans autorisation expresse des auteurs et de l’éditeur. Les articles de ce magazine sont rédigés sous la responsabilité de leurs auteurs et reflètent leurs opinions. Ils n’engagent en aucune façon la société éditrice. Les articles sont des articles de fond.

Golfeur et cycliste. Président honoraire de la Société française de traumatologie du sport (SFTS) Président du Syndicat national des Médecins du Sport - Santé (SNMS Santé)

Triathlète aventurière. Journaliste de sport et sportive, formation universitaire en sciences de la nature et de la vie Rédactrice en chef adjointe

Triathlète, Ironman, boxeur. Médecin ORL et médecin de la plongée Directeur de publication

Groupe Concordances Rue Denis-Papin - Zi « La Molière » 36100 Issoudun Dépôt légal à parution

Docteur Marc ROZENBLAT

3

28/03/2019 11:59


RENCONTRER

TESTER

S’ÉQUIPER

VOYAGER

il 2019 r v a 4 1 u a 2 du 1 PARC DES EXPOSITIONS L’ÎLE L’AUMÔNE ALLÉE DES ÎLES ÉRIC TABARLY 78200 MANTES-LA-JOLIE A Autoroute

A13 sortie N°11 /

www.mondialdugolf.com / +33 (0)1 34 78 98 47

DDSGOLF_PUB.indd 230x270MondialDuGolf4logos.indd 1

25/03/2019 11:22 08:57 08/02/2019


ÉDITO

© ALHOVIK/SHUTTERSTOCK.COM-© ALEXIS ORLOFF/FFGOLF

LE GOLF, C’EST LA SANTÉ ! Le golfeur ne court pas, il marche. Mais il marche longtemps et très régulièrement. Un parcours de 18 trous correspond parfaitement aux 10 000 pas par jour recommandés par les médecins pour rester en forme et en bonne santé. Cela, vous êtes très nombreux à le savoir. Mais en revanche, vous ignorez peutêtre que : ➧ Le golfeur est parfaitement socialisé, entouré le plus souvent de ses fidèles partenaires. Et surtout que c’est une des raisons principales mises en avant par une très sérieuse étude suédoise pour expliquer le gain de cinq ans d’espérance de vie chez les golfeurs ayant une pratique régulière de leur sport. Le golf, activité à faible risque de blessures, est adapté aux pratiquants de tous âges. Il favorise donc le dialogue intergénérationnel et permet de combattre l’isolement. Maintenir ou rétablir le lien social est désormais un vrai enjeu de santé publique, un facteur clé pour rester plus longtemps en bonne santé. ➧ Le golfeur atteint facilement sa fréquence cardiaque maximale soit en raison du terrain, soit des conditions environnementales ou du stress de la compétition. ➧ Le golfeur, en raison des spécificités de son sport, est obligé de se mobiliser pour essayer de conserver au moins de la force dans les membres inférieurs afin d’être stable ; au moins de la force dans la préhension, du fait d’avoir à tenir le club ; au moins de la force dans les abdominaux et les muscles du dos pour « tenir » une position qui permette de tourner sans trop solliciter les articulations et de générer de la vitesse…

GOLF DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_005_EDITO.indd 5

➧ Le golfeur, pour taper dans la petite balle blanche, fait appel à ses capacités de concentration, de visualisation et de gestion du stress ; la seule technique n’étant pas suffisante pour venir, de façon satisfaisante, à bout du parcours. Et qu’ainsi, Il conserve davantage ses fonctions cognitives et ralentit son vieillissement neurologique. ➧ Le golfeur s’offre, grâce à son sport, le répit indispensable à notre équilibre psychologique. Le rapport au temps dans la pratique du golf est de nature à modifier notre dépendance immédiate à la récompense, de l’inscrire dans une autre temporalité que celle de la frénésie des images et des informations qui imprègne le fonctionnement de notre cerveau, notamment chez les jeunes. Il me faut plus que quelques lignes pour faire une complète et surprenante énumération des bienfaits du golf sur la santé. Un peu partout, tous les jours, de plus en plus souvent, nous lisons, nous entendons le besoin des Français de mieux manger, de bouger plus... pour être en bonne santé. Le golf, à bien des égards, peut contribuer à satisfaire en partie ce besoin. Grâce à ce numéro spécial consacré au golf, nous allons le faire savoir plus largement. Et sans nul doute cela participera à changer aussi le regard du grand public sur une discipline trop longtemps observée et jugée à travers d’injustes clichés. Il est temps de regarder le golf autrement et objectivement. Et vous trouverez plus d’une raison de l’adopter… pour longtemps. ✱

JEAN-LOU CHARON PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE GOLF 5

26/03/2019 10:41


NOUVEAU

docdusport.com

-VOUS TENEZ RMÉ INFO

Commandez les prochains numéros sur docdusport.com/boutique, ou en renvoyant ce bulletin ❏ M. ❏ Mme Prénom* : N° de

rue*

:

Rue* : Complément d’adresse : Code postal* : Ville* :

Avril

❏ Voile Santé

4,90 € le numéro x

ex. =

Mai

❏ Triathlon Santé

4,90 € le numéro x

ex. =

Juin

❏ Randonnée Santé

4,90 € le numéro x

ex. =

juin

❏ Trail Santé

4,90 € le numéro x

ex. =

Août

❏ Natation Santé

4,90 € le numéro x

ex. =

Septembre

❏ Femmes Santé

4,90 € le numéro x

ex. =

TOTAL =

Numéro de téléphone* : Adresse

email*

:

Coupon à compléter et à envoyer avant le 10 du mois précédant le mois de distribution du magazine souhaité (cachet de la poste faisant foi) avec un chèque dûment complété et signé, libellé à l’ordre de Médiathlète, à l’adresse suivante :

Médiathlète - 294 avenue de la Capelette - 13010 Marseille

DDSGOLF_006_ABO.indd 6

docdusport.com

*Mentions obligatoires-© Shutterstock.com

JE SOUHAITE RECEVOIR LES NUMÉROS SUIVANTS

Nom* :

25/03/2019 13:17


NUMÉRO RÉALISÉ EN PARTENARIAT AVEC LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE GOLF

GOLF Santé

08

16

20

42

36

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_007_SOMMAIRE_corrections.indd 7

50

08 ANALYSE Biomécanique du golf 16 SANTÉ Le golf, un atout pour votre santé 20 BLESSURE L’épaule du golfeur 22 CONSEIL Le golf sur ordonnance 28 MISE AU POINT Golf et lombalgies : pour en finir avec les idées reçues 32 CARDIO Le golf avec un stimulateur cardiaque ou un défibrillateur 34 PRÉVENTION Le golf est une activité de plein-air 36 RÉCUPÉRATION Reprise du golf après prothèse totale du genou 38 LES NEWS DU DOC 40 RENCONTRE Gwladys Nocera 42 NUTRITION L’hydratation du golfeur 46 INNOVATION Le golf, une activité neurocognitive intense 48 FOCUS La prévention solaire 50 RECETTE Muffins 34

7

26/03/2019 10:42


ANALYSE

BIOMÉCANI Q DU GOLF Le partenariat de recherche entre l’Institut de biomécanique humaine Georges-Charpak (école nationale supérieure des arts et métiers, Paris) et la Fédération française de golf, un tandem à la pointe de la recherche pour le bien des golfeurs.

L

e golf est un sport très populaire à l’échelle mondiale : environ 60 millions de personnes le pratiquent régulièrement (Farally et al. 2003). En France, la population de golfeurs est un peu plus faible car la fédération compte seulement 400 000 licenciés (FFG 2016), avec plus de la moitié considérés comme seniors (210 000 ont plus de 55 ans). Malgré cet aspect, plus de 1 200 personnes sont référencées comme joueurs professionnels en France et évoluent sur les tournois internationaux. Les motivations de ces deux populations ne sont pas les mêmes : du simple hobby pour certains, il est une profession pour d’autres. Toutefois, nombreux ont cette volonté d’améliorer leur performance. L’enjeu consiste à les accompagner pour que cela ne se fasse pas au détriment de leur santé. Par bien des aspects, le golf est vu comme un bon candidat pour l’approche sport-santé, de plus en plus répandue. Depuis que le gouvernement français a autorisé les médecins à prescrire le sport comme moyen thérapeutique, le problème est désormais 8

DDSGOLF_008_014_BIOMECANIQUE.indd 8

d’identifier quel sport est à prescrire et à qui. Et malgré de nombreuses études scientifiques et médicales sur le sujet, les sociétés savantes semblent encore loin d’avoir résolu ce problème. Le golf est un sport où l’on vient alternativement effectuer des phases d’endurance et des phases dynamiques. En effet, sur un parcours, le golfeur doit marcher de l’ordre de 10 km en 4 h et réaliser un nombre variable de swings en fonction de la technicité et des compétences du golfeur. Le swing, mouvement clé du golf, est réalisé pour faire parcourir de longues distances à la balle, couramment de l’ordre de 200 m pour un premier coup. Pour l’analyser, il est commun de le décomposer en 4 phases : l’address, la phase de préparation du mouvement, le backswing lorsque l’on vient armer le club en arrière, la phase de downswing où l’on vient accélérer le club jusqu’à l’impact et la phase de follow-through où l’on vient ralentir le club. Le swing est crucial : perdre quelques mètres obligera le golfeur à faire un coup supplémentaire mais aussi à avoir un défaut d’orientation. À cette distance, un défaut d’orientation de 5° à l’impact conduit

© OSTILL IS FRANCK CAMHI/SHUTTERSTOCK.COM

PAR MAXIME BOURGAIN, ENSEIGNANT CHERCHEUR EN BIOMÉCANIQUE ET RESPONSABLE DE LA MAJEURE INGÉNIERIE ET SANTÉ DE L’EPF ÉCOLE D’INGÉNIEURS

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

26/03/2019 10:45


I QUE

➔ GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_008_014_BIOMECANIQUE.indd 9

9

25/03/2019 13:13


analyse

Un sport complet qui a suscité l’intérêt de la communauté scientifique Dans sa revue de littérature, Murray et ses collaborateurs ont montré que pratiquer le golf permettait d’améliorer la santé physique et mentale des joueurs (Murray et al. 2016). Au-delà de l’aspect purement physique du sport, les interactions entre les joueurs, les habitudes, les rencontres, etc., ont aussi un rôle positif sur la santé mentale et le bien-être. Certains médecins préconisent la pratique du golf après une lombalgie chronique (Ribaud et al. 2013), voire pour une reprise d’activité physique après une opération de prothèse totale de hanche (Swanson et al. 2009). Toutefois, une étude récente de Perron (Perron et al. 2016) a montré, sur une population française, qu’une blessure ou une douleur apparaissait toutes les 500 h de jeu, principalement au niveau des lombaires. Ces douleurs sont la première cause d’arrêt des carrières des joueurs professionnels (McHardy et al. 2016). Ce type de douleur peut apparaître suite à une amplitude articulaire plus faible au niveau de la région lombaire (Gluck et al. 2007) mais aussi au niveau des hanches (Lindsay et al. 2014). Plus généralement, il a été montré que ces douleurs ou blessures apparaissent lors ou suite au swing, notamment à cause d’un mauvais échauffement – voire son absence – ou suite à des sessions d’entraînement trop intensives. Pour résumer, le golf semble être un bon candidat pour être un sport à recommander tout au long de la vie; cependant, actuellement, nous souffrons d’un manque de compréhension de la biomécanique associée pour savoir dans quelles mesures sa pratique sera bénéfique ou au contraire induira des douleurs ou blessures. Ainsi, la problématique actuellement investiguée par de nombreux chercheurs dans le monde entier est d’augmenter la compréhension de la biomécanique du swing pour permettre la pratique du golf en minimisant le risque de blessure. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Où en sommes-nous actuellement au niveau de la recherche dans le domaine ? Que

IL A été démontré que ces douleurs ou blessures apparaissent lors ou suite au swing 10



DDSGOLF_008_014_BIOMECANIQUE.indd 10

peut-on mesurer en laboratoire ? Peut-on avoir les mêmes informations directement sur le terrain ? Avant d’améliorer la performance, il est nécessaire de la définir. Par définition, un joueur de golf plus performant est un joueur qui arrive à réaliser son parcours en moins de coups que ses concurrents. Pour cela, le joueur doit analyser le terrain, les conditions météorologiques, choisir le bon club en fonction de la distance à parcourir, réaliser un swing contrôlé pour effectuer la plus longue distance ou la distance voulue. Dans ces conditions, comment comparer la performance réelle entre deux joueurs, celle due à l’environnement de celle due au joueur (sa technique propre) ? Ainsi, les mesures en laboratoire permettent de contrôler la situation à laquelle est confronté le joueur et donc de n’étudier que la technique de ce dernier. Par exemple, une étude en laboratoire permettra de ne pas confronter le joueur aux conditions météorologiques extérieures : il n’y aura de vent que si l’expérimentateur le veut et potentiellement celui-ci sera contrôlé, comme dans le cas d’études en soufflerie (à notre connaissance jamais réalisées jusqu’ici pour le golf). De cette manière, il est possible d’isoler la composante technique de la performance, c’est-à-dire celle uniquement liée au geste. Ainsi, il est commun en laboratoire d’estimer la performance uniquement par la vitesse de tête de club, celle-ci pouvant être mesurée par des radars tels que le Trackman. Toutefois, il est rare de considérer le carry (distance parcourue par la balle) ou le side (écart de la balle par rapport à l’orientation cible, une fois arrêtée) car ces deux éléments sont estimés à l’aide de la mesure du vol de la balle à l’impact. En effet, il est courant que les swings soient exécutés à l’intérieur d’un bâtiment, il faut donc arrêter la balle en plein vol (souvent à l’aide d’un filet). Ainsi, le carry et le side sont simulés - et non mesurés - à partir d’un nombre très limité de mesures pendant les premiers mètres de vol et donc potentiellement entachés d’erreurs. De plus, la trajectoire de la balle est influencée par la technique biomécanique du golfeur mais aussi par la qualité du matériel, la position de la balle sur la face du club à l’impact, son inclinaison, etc. D’un point de vue biomécanique, un swing parfait exécuté quelques millimètres en décalé par rapport à la balle pourrait engendrer la même vitesse de club mais la balle n’aurait pas une trajectoire idéale. En prenant la performance comme étant la vitesse de tête de club, on fait le choix de se focaliser sur la technique biomécanique du golfeur : l’organisation et l’évolution de son corps dans l’espace lors du swing. Le golfeur pourra, dans un second temps, travailler son positionnement par rapport à la balle. Mais la performance n’est pas le seul élément étudié en laboratoire, l’intérêt est aussi d’étudier le risque de blessure.

Blessures et douleurs L’étude du risque de blessure ou de l’apparition de douleur est nécessairement compliquée : il faudrait pour cela que le volontaire se blesse lorsque la mesure est réalisée. Or, aucun expérimentateur ne veut blesser les volontaires qui s’engagent dans un protocole de recherche. Tout est fait pour que ce ne soit pas

© Ostill is Franck Camhi/Shutterstock.com

à un écart de presque 20 m par rapport à la cible. Ainsi, la concentration pendant le mouvement, la maiîtrise de soi, mais également la proprioception deviennent primordiales pour la bonne exécution de ce mouvement. On peut voir l’exécution d’un parcours de golf, réalisé en 3-4 h, comme une succession de phases d’endurance puis de phases dynamiques nécessitant de la puissance ainsi que de la concentration et de la proprioception. Un sport complet en somme.

golf santé docdusport.com

28/03/2019 12:09


le cas. L’étude des mécanismes lésionnels se fait donc indirectement en posant par exemple l’hypothèse que si les efforts (forces, couples mécaniques, énergie, puissance) sont plus faibles, alors les structures telles que les os, les ligaments, les tendons sont moins sollicités et risquent moins d’engendrer douleurs ou blessures. Les résultats de ces recherches doivent être transférés aux pratiquants, par les entraîneurs ou la Fédération française de golf, par exemple. Toutefois, le transfert aux entraîneurs est parfois délicat pour au moins deux raisons. La première est, chez certains, une mauvaise compréhension des phénomènes physiques ou mécaniques qui sont en jeu pour bien comprendre le mouvement. Une analyse complète nécessite la compréhension des efforts (forces et moments mécaniques), de la cinématique (le mouvement des différentes zones du corps, regroupées en segments tels que le bras, le tronc, le bassin), mais aussi de la dynamique qui permet de lier les efforts à la cinématique (les curieux pourront se rappeler les théorèmes de Newton), voire de l’énergétique (énergie cinétique, travail et puissance mécaniques). Tous ces éléments doivent être mis en perspective avec les caractéristiques du golfeur : sa physiologie par exemple, mais aussi sa forme physique du jour, etc. Le travail du biomécanicien (expert dans l’application des théories méca-

Illustration du X-factor : à gauche X-factor épaule/bassin, à droite X-factor tronc/bassin et au milieu l’écart entre les deux

niques au corps humain pour en comprendre son fonctionnement) est complémentaire de celui de l’entraîneur (qui a désormais aussi pour mission de faire la traduction de ce que le biomécanicien veut dire au golfeur). La seconde raison concerne le matériel car celui disponible sur le marché est de qualité variable, à plusieurs niveaux. Le premier niveau est ce que le matériel mesure réellement. La plupart des plate-formes de force du marché (comme Smart2Move) permettent de mesurer la force verticale entre chaque pied et le sol. On peut alors en déduire le centre de pression de chaque pied, le centre de pres-

LE DOMAINE DE FALGOS

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_008_014_BIOMECANIQUE.indd 11

11

26/03/2019 10:46


ANALYSE

sion global, la répartition gauche/droite de l’effort vertical. Toutefois, les efforts appliqués par le golfeur sur le sol sont tri-dimensionnels. Or, ce système ne permet pas de mesurer les composantes de ces efforts dans le plan de la surface de contact (composante médio-latérale et composante antéro-postérieure). Or, l’effort dans le plan est nécessaire car c’est lui qui permet la propulsion du mouvement grâce à l’adhérence. Celui qui ne comprend pas où l’on veut en venir pourra essayer de faire un swing sur une patinoire : une fois que l’on essaie d’amorcer un backswing, les pieds risquent de glisser, car l’adhérence au sol n’est pas adéquate, et l’on ne peut donc pas réaliser convenablement le swing. Ne mesurer que l’effort vertical sous-entend que le rôle de l’adhérence sol/pied n’est pas important. Or, c’est bien pour améliorer cette adhérence que certains utilisent des crampons spécifiques sur le parcours. Pourtant, ce n’est que très récemment que des acteurs du marché du golf se sont positionnés pour proposer des moyens de mesure des efforts horizontaux : à notre connaissance seul le système Swing Catalyst annonce pouvoir le faire.

ET D’UN POINT DE VUE RECHERCHE, OÙ EN SOMMES-NOUS ? Les outils utilisés en recherche sont développés pour permettre la mesure la plus précise possible (tout en maîtrisant les incertitudes et les biais inhérents aux mesures). Ces outils ne sont nécessairement pas les mêmes que ceux utilisés directement 12

DDSGOLF_008_014_BIOMECANIQUE.indd 12

sur le terrain car les contraintes d’utilisation sont différentes. En laboratoire (voir figure suivante) on pourra utiliser du matériel lourd et complexe qui n’a pas à être déplacé. Par exemple, les plate-formes de force permettent de mesurer en 3 dimensions les efforts (verticaux et horizontaux) mais aussi les mouvements (efforts de rotation, ou effet d’une force à distance par son bras de levier), et ce à des fréquences de mesure de l’ordre de 1 000 Hz, c’est-à-dire 1 000 mesures prises par seconde. Ces systèmes sont calibrés régulièrement et ne sont jamais déplacés vu que cela pourrait les décalibrer et ainsi fausser la mesure. Mais cela ne suffit pas car il faut aussi savoir comment le corps bouge dans l’espace. Pour cela, en recherche, il est courant d’utiliser un système de capture du mouvement de type optoélectronique. Il s’agit d’un système composé d’émetteurs/récepteurs de lumière infrarouge mais aussi de billes réfléchissantes (ou marqueurs). Ainsi, la lumière est émise par l’émetteur, puis réfléchie par le marqueur et captée par le récepteur. En pratique, ce sont des caméras avec un filtre de lumière rouge ou infra-

L’EFFORT DANS LE PLAN DE LA SURFACE DE CONTACT EST NÉCESSAIRE CAR C’EST LUI QUI PERMET LA PROPULSION DU MOUVEMENT

© OSTILL IS FRANCK CAMHI/SHUTTERSTOCK.COM

En plus de la mesure, il est important d’interpréter les données. Par exemple, on peut mesurer la position du tronc et du bassin dans l’espace mais il est plus courant de donner des indicateurs, comme le X-factor qui représente la dissociation entre le bassin et les épaules. Initialement introduit par McLean en 1992, il part du principe que le tronc agit comme un ressort de torsion pendant le swing, celui-ci s’étirant pendant le backswing et se relâchant lors du downswing. Donc, plus le ressort est étiré, plus l’énergie potentielle disponible au downswing sera importante. Toutefois, les articles scientifiques à ce sujet montrent que ce n’est pas si simple : certains ont montré que ce facteur était faiblement lié à la performance (Chu et al. 2010, Joyce et al. 2016, Cheetham et al 2001), d’autres qu’il ne l’était pas (Ferdinands et al. 2013, Kwon et al. 2013). De manière générale, le calcul de ce facteur n’a pas actuellement de méthodologie figée. Il existe principalement deux manières de calculer le X-factor : celle épaule/bassin où l’on regarde globalement où se situent les épaules par rapport au bassin (colonne vertébrale et épaules). Et celle thorax/bassin où l’on regarde principalement la rotation de la colonne vertébrale. Pour mesurer le X-factor, certains entraîneurs de golf utilisent la K-Vest. Il s’agit d’un ensemble de capteurs qui s’utilisent pardessus les vêtements. Les capteurs de la K-Vest étant sur le bassin, le tronc et la main, il n’est possible de mesurer que le X-factor tronc/bassin. De plus, les capteurs se mettant pardessus les vêtements, il peut y avoir un glissement potentiellement source d’erreurs de mesure, et entraiînant un problème de répétabilité d’une session de mesure à l’autre.

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

26/03/2019 10:48


T.BAO-PACK T.FALL-CAN T.ZENDO T.4FOLD PROFEEL

, c’est aussi : Une brouette électrique

et la première poussette électrique au monde !

Trolem, un choix de chariots et accessoires incomparable sur www.trolem.fr DDSGOLF_PUB.indd 13

26/03/2019 17:42


ANALYSE

rouge. À partir du moment où deux caméras voient cette bille, il est possible de connaître sa position dans l’espace 3D. Cela nécessite que les caméras sachent où elles se trouvent les unes par rapport aux autres, ce qui s’obtient à travers une étape de calibration du système. De cette manière, la précision de mesure est inférieure au millimètre. Ces billes sont positionnées directement sur le corps sur des zones anatomiques caractéristiques. Très souvent, elles sont collées directement sur la peau car le mouvement relatif du vêtement par rapport à la peau engendre des mouvements relatifs supplémentaires entre la bille et les os, diminuant ainsi la précision des résultats. Un troisième outil couramment utilisé en biomécanique du sport est la mesure de l’activité électromyographique (EMG) à travers les activités électriques des muscles. Il s’agit d’électrodes qui permettent de mesurer les différences de potentiel électrique (tension) d’un muscle lorsqu’il est sollicité. Cela permet de savoir quel muscle s’active, à quel moment, et à quelle intensité. Toutefois, cette méthodologie est longue à mettre en place, nécessite des experts pour positionner les électrodes, vérifier les signaux mais aussi traiter ces derniers. De plus, le mouvement de swing est un mouvement du corps complet. Il faudrait donc pouvoir mettre des électrodes pour chaque muscle, ce qui est expérimentalement très compliqué, voire impossible. Notamment parce que les électrodes pour les muscles profonds sont des aiguilles à insérer jusque dans le muscle. Celles-ci ne sont que rarement utilisées dans l’étude des mouvements sportifs à cause de leur complexité d’utilisation mais aussi par la gêne occasionnée lors du mouvement. En outre, pour les électrodes placées à la surface de la peau (électrodes de surface), la masse adipeuse empêche une mesure précise car elle augmente l’impédance – la résistance au courant électrique - ce qui peut être problématique pour la ceinture abdominale par exemple. Donc, on voit bien qu’il existe du matériel très spécifique en recherche permettant une mesure précise. Toutefois, cela ne fait pas tout : il est aussi nécessaire d’extraire l’information utile, à partir de cette mesure. Cela se fait avec des choix de modèles qui comportent de nombreux paramètres notamment liés à la morphologie du golfeur (centre articulaire, longueur des segments, etc.). La communauté scientifique se fonde sur plusieurs approches pour les déterminer : extrapolation de mesures faites sur cadavres, ou l’utilisation de systèmes d’imagerie médicale pour adapter précisément le modèle à la personne. Cela est fait par exemple à l’Institut de biomécanique humaine GeorgesCharpak où certains protocoles de recherche utilisent le système EOS. Celui-ci permet de faire deux radiographies simultanées, de face et de profil puis de reconstituer en 3D le squelette du golfeur (voir image suivante). Mais aussi de repérer les marqueurs sur ces radiographies. Ainsi, on a la position relative des os par rapport aux billes. De cette manière, la mesure qui est faite par le système optoélectronique devient, après traitement des données, une mesure de la position du squelette dans l’espace au cours du swing. 14

DDSGOLF_008_014_BIOMECANIQUE.indd 14

À partir de ces mesures, il est possible d’étudier de nombreux paramètres géométriques comme le X-factor, mais aussi ceux liés aux efforts au sol. Il est également possible d’évaluer les contributions relatives des différentes articulations dans le mouvement (dynamique articulaire). Toutefois, si la mesure de base n’est pas précise et que les modèles de traitement sont grossiers, le résultat sera nécessairement à prendre avec du recul. A contrario, une mesure précise ajoutée à un modèle fidèle à la réalité permet d’obtenir des informations riches. Outre la mesure, il se pose la question de l’objectif : vers quoi veut-on orienter le golfeur ? On serait tenté de suggérer aux joueurs amateurs de se rapprocher le plus possible des mouvements des joueurs professionnels. Mais comment être sûr que le joueur en a la capacité physique ? Peut-on raisonnablement dire à un joueur amateur d’une cinquantaine d’années, qui fait une session de practice et un parcours par semaine, que son swing doit être le plus proche possible de celui d’un jeune joueur professionnel de 25 ans qui s’entraîne 40 h par semaine ? Les joueurs professionnels nous permettent de comprendre les éléments clés de la performance et c’est la compréhension des phénomènes mécaniques mis en place permet d’identifier le cap à suivre pour performer. Pour résumer, le swing parfait universel n’existe pas, mais il existe un swing optimal pour chaque pratiquant. Ainsi, la mesure semble être de plus en plus cruciale dans la quête de la performance. Mais elle n’aura de sens que si l’analyse effectuée est personnalisée et adaptée. ✱

À gauche : stéréo-radiographie réalisée à l’aide du système EOS Au milieu : superposition du modèle 3D du squelette sur la stéréographie À droite : modèle 3D du squelette Images issues de la thèse de Maxime Bourgain, 2018

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

26/03/2019 10:50


Le golf,

faites de votre passion votre métier ! vous propose plusieurs parcours gagnants et vous accompagne pour driver votre carrière pro.

Du moniteur à l’entraineur de haut niveau : BPJEPS / DEJEPS / DESJEPS golf

Accueil commercial Titre professionnel de conseiller commercial

Jéka Formation, la meilleure approche pour votre avenir

www.jeka-formation.fr DDSGOLF_PUB.indd 15

Directeur de golf Titre professionnel de manager de petites et moyennes structures

Responsable Proshop Titre professionnel de vendeur conseil en magasin ©belombra communication / photo : Istock

Enseignement

28/03/2019 12:05


SANTÉ

LE GOLF

UN ATOUT POUR VOTRE SANTÉ Le golf constitue une activité physique et sportive dont l’impact positif sur la santé est soutenu par de nombreuses publications scientifiques. PAR LE DOCTEUR OLIVIER ROUILLON, MÉDECIN FÉDÉRAL NATIONAL ET MÉDECIN DES ÉQUIPES DE FRANCE

LES 5 ITEMS PRINCIPAUX RETROUVÉS EN LA MATIÈRE SONT INDIQUÉS CI-DESSOUS 1

2

IMPACT POSITIF DE LA PRATIQUE DU GOLF SUR L’ESPÉRANCE DE VIE

16

DDSGOLF_016_018_SANTEs.indd 16

3

IMPACT POSITIF DE LA PRATIQUE DU GOLF SUR LE SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE,

IMPACT POSITIF DE LA PRATIQUE DU GOLF SUR LE SYSTÈME OSTÉOARTICULAIRE

4

5

IMPACT POSITIF DE LA PRATIQUE DU GOLF SUR LE SYSTÈME NEUROLOGIQUE

IMPACT POSITIF DE LA PRATIQUE DU GOLF SUR LA GESTION DU STRESS

1

2

IMPACT POSITIF SUR L’ESPÉRANCE DE VIE

IMPACT POSITIF SUR LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE

Une publication (Farahmand B, Broman G, de Faire U, Vagero D and Ahlbom A. « Golf: a game of life and death--reduced mortality in Swedish golf players. Scand J Med Sci Sports ». 2009;19:41924.) a mis en évidence un gain de 5 ans d’espérance de vie chez les golfeurs suédois. En effet, ce travail compare la population générale suédoise avec les 300 800 golfeurs licenciés dans ce pays, afin d’arriver à cette conclusion. À noter que les deux populations sont parfaitement comparables en termes d’âge, de sexe et de niveau socio-économique. Les auteurs de ce travail avancent deux explications à ce constat : le fait de pratiquer une activité sportive (ce qui n’est pas une spécificité du golf) et la notion de prévention par socialisation. Derrière ce concept, ils valident le fait suivant : les golfeurs jouent le plus souvent avec des partenaires qui leur ressemblent en termes d’âge et de niveau de jeu. Lorsqu’un golfeur constate qu’il éprouve des difficultés à suivre le rythme de marche et de jeu de ses partenaires, il va, de lui-même, s’engager dans une démarche de prévention en allant consulter un médecin pour obtenir la raison de cet état de fait.

Parmi les études publiées en la matière, une semble particulièrement contributive sur cet aspect des choses. En effet, ce travail a comparé 55 joueurs âgés de 48 à 64 ans, sédentaires pendant les 7 mois précédant l’étude, avec un groupe de 55 hommes sédentaires appariés en âge. Le premier groupe pratiquait le golf de façon bi-hebdomadaire pendant 20 semaines. Les résultats montrent une amélioration significative du rapport HDL cholestérol /cholestérol total, ainsi qu’une amélioration des capacités aérobies. La pratique du golf améliore donc les facteurs de risque cardio-vasculaire. De plus, des travaux récents semblent ouvrir une piste pour la prévention de la maladie d’Alzheimer par augmentation du débit sanguin cérébral (obtenue par l’activité sportive). Enfin, en ce qui concerne la dépense énergétique, la pratique du golf (parcours) entraîne la consommation de 350 calories par heure si l’on utilise un chariot manuel, soit 1 400 calories sur 18 trous (parcours semi-plat). GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

25/03/2019 13:10


3

© 9GEORGE/SHUTTERSTOCK.COM

IMPACT POSITIF SUR LE SYSTÈME OSTÉO-ARTICULAIRE Les données scientifiques sont nombreuses en la matière, et mettent en évidence l’aspect positif de la pratique du golf sur les 3 items suivants : force, souplesse et proprioception (équilibre et sens de position). En outre, le golf est un sport présentant un risque faible de traumatismes ostéo-articulaires. Bien évidemment, cet aspect bénéfique de la pratique du golf est sous-tendu par la nécessité d’un échauffement de qualité, sans, puis avec les clubs, pendant environ 10 minutes, afin de prévenir les blessures potentielles (microtraumatiques) et d’optimiser le niveau de jeu de chacun. Une publication en 2011 a, par exemple, mis en évidence le fait que les golfeurs seniors ont un meilleur contrôle de l’équilibre (proprioception) que les sujets sains non golfeurs. Un autre travail en 2010 rapporte les mêmes conclusions en termes de GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_016_018_SANTEs.indd 17

contrôle statique et dynamique chez les sujets âgés. L’une des problématiques spécifiques dans le domaine ostéoarticulaire est la pratique du golf après arthroplastie totale et en particulier après prothèse totale de hanche. En effet, nombreux sont les patients qui questionnent leur médecin ou leur chirurgien sur la possibilité de reprise du golf après prothèse totale de hanche, et dans quels délais. Une enquête menée par la Fédération française de golf permet, en plus de la bibliographie, de répondre à ces interrogations : ➧ sur 685 golfeurs porteurs d’une PTH, 99% d’entre eux ont été en capacité de reprendre (ou débuter le golf) ; ➧ le niveau de jeu après PTH est globalement amélioré ou identique ; ➧ les délais de reprise du golf sont en moyenne : ➧ putting 2 mois ; ➧ chipping 3 mois ; ➧ practice et parcours entre 5 et 6 mois ; ➧ les résultats de cette enquête ont fait l’objet d’une thèse de médecine, soutenue le 4 octobre 2013 par le docteur Jérôme Delambre (chirurgien orthopédiste). Ci-dessous, un résumé des résultats de ce travail.

➔ 17

25/03/2019 13:11


SANTÉ LES RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE NATIONALE SUR LA PRATIQUE DU GOLF APRÈS PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE

4 IMPACT POSITIF SUR LE SYSTÈME NEUROLOGIQUE

5 IMPACT POSITIF SUR LA GESTION DU STRESS Le golf bénéficie dans ce domaine d’un certain nombre d’arguments positifs : ➧ il se pratique dans un environnement calme, agréable. Cela recouvre le concept anglo-saxon de Greenness ; ➧ les objectifs du jeu sont déconnectés de la vie professionnelle ; ➧ sa pratique nécessite d’alterner des phases de concentration courtes au moment de la préparation des coups et de leur exécution, avec des temps de relâchement de l’attention. Ces différents éléments sont favorables à une optimisation de la gestion du stress, en particulier de celui lié aux contraintes de la vie professionnelle. Tous les éléments expliqués ci-dessus font que le golf peut être considéré comme LA discipline Sport et Santé par excellence. Notre sport peut être commencé quasiment à tous les âges et ne présente que peu de contre-indications absolues à sa pratique. En conclusion, si vous êtes golfeur, continuez à jouer de façon régulière, c’est excellent pour votre santé. Encouragez vos amis non golfeurs à débuter ce sport, en leur expliquant tous les aspects positifs de sa pratique pour leur santé et leur bienêtre. ✱

18

DDSGOLF_016_018_SANTEs.indd 18

La reprise du golf fait partie des objectifs d’une prothèse totale de hanche chez les patients souffrant d’une coxarthrose (arthrose de hanche). Les effets bénéfiques sur la sante de cette activité sportive sont démontrés. Mais à quel délai et à quel niveau ? Les publications scientifiques consacrées au golf après une prothèse totale de hanche portent souvent sur un nombre restreint de joueurs et ont des conclusions qui reposent essentiellement sur des tendances et des convictions. Pour répondre à cette question, souvent posée par le patient golfeur en vue de l’intervention sur sa hanche, nous avons réalisé une enquête nationale au moyen d’un auto-questionnaire permettant de recueillir les informations chez 685 joueurs de golf licenciés auprès de la Fédération française, opérés d’une prothèse totale de hanche depuis plus de 2 ans. Dans cette série, l’implantation d’une prothèse de hanche a permis une reprise du golf dans un délai moyen de 4 mois, à un niveau identique ou meilleur dans 73 % des cas à deux ans postopératoires. Seul l’index de jeu préopératoire intervient dans le délai de reprise du golf, celui-ci étant d’autant plus court que l’index du joueur est bas. De plus, la prothèse de hanche semble augmenter la longueur des drives dans 32 % des cas. Cette enquête a aussi permis d’étudier le mode de déplacement des joueurs sur le parcours après l’intervention. Seuls 31 % l’ont modifié après l’intervention avec une tendance au passage du chariot manuel au chariot électrique. Enfin, l’âge, le côté opéré, la voie d’abord utilisée par le chirurgien n’interfèrent pas de façon statistique sur le délai de reprise du golf. Comme l’ont confirmé Tom Watson et Jack Nicklaus et maintenant 99 % des patients ayant répondu à notre questionnaire, la reprise du golf est possible rapidement après une intervention pour prothèse totale de hanche à un niveau bien souvent identique, voire meilleur. Docteur Jérôme Delambre Professeur Didier Hannouche Docteur Olivier Rouillon

© ALEX MIT/SHUTTERSTOCK.COM

Dans ce domaine également, les données scientifiques sont nombreuses et concordantes. Certaines ont mis en évidence, au travers de l’activité électrique du cerveau (électroencéphalogramme [EEG]), le fait que les golfeurs développent et conservent des habiletés mentales par rapport à des non-golfeurs. Les auteurs concluent sur l’impact positif de la pratique du golf en matière de vieillissement cérébral. Dans le même ordre d’idées, des travaux en 2009 ont démontré que des modifications neuro-anatomiques sont induites par la pratique du golf, avec un effet de seuil de 800 heures de pratique annuelle (15 heures par semaine). Cela traduit pour les auteurs des adaptations positives en matière de vieillissement cérébral.

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

28/03/2019 12:11


Biofuture SAS - RCS AIX 513 117 978 - Moonimoon Graphisme - Photographies : signelements. Mars 2019

QUINTESENS ET SI VOUS CHANGIEZ D’HUILE POUR RESTER EN

BONNE SANTÉ ?

Pour couvrir vos besoins nutritionnels après 50 ans, il est essentiel de varier les huiles et de les mélanger au quotidien. L’huile Quintesens 50+, mélange de 6 huiles complémentaires, a été conçue avec des nutritionnistes pour combler vos carences en Oméga-3, Vitamine E et surtout DHA. Ces nutriments agissent en synergie sur la régulation du cholestérol et sur le bon fonctionnement du cœur et de la mémoire. En cuisine, délicieusement fruitée, elle remplacera votre huile habituelle pour une cuisine saine et savoureuse.

Disponible en magasins Bio et sur internet - 04 13 57 03 92 DDSGOLF_PUB.indd 19

230x270_Huile50.indd 1

25/03/2019 08:58

14/03/2019 16:29


blessure

Les blessures de l’épaule liées à la pratique du golf représentent 11,8 % de l’ensemble des blessures chez les joueurs amateurs et 8 à 12 % chez les professionnels selon les séries publiées dans la littérature scientifique (étude australienne). Chez les professionnels, l’épaule constitue la 3e localisation en fréquence chez les hommes et la 4e chez les femmes. Il faut bien comprendre que la nature, les causes et les localisations des blessures de l’épaule sont différentes chez les professionnels et chez les amateurs. Par le Docteur Olivier Rouillon, médecin fédéral NATIONAL et MÉDECIN des équipes de France

La mécanique de l’épaule dans le swing de golf ➧ Lors du backswing, l’épaule gauche (chez les droitiers) va se mobiliser en élévation, adduction (près du corps) et rotation interne. Pour l’épaule droite durant cette phase du swing, on observe surtout une rotation externe et une abduction (le bras s’éloigne du corps). ➧ En haut du backswing au niveau de l’épaule gauche, il existe une mise en compression de l’articulation entre la clavicule et l’acromion (une partie de l’omoplate). ➧ Lors du downswing, l’épaule constitue le point fixe de la mobilité du membre supérieur. Il s’agit alors d’un mouvement à grande vitesse permettant de lancer la tête de club vers la balle. Certains muscles des deux épaules sont alors sollicités de façon très importante, par exemple les grands pectoraux.

La pathologie de l’épaule chez les joueurs amateurs 1. Les tendinopathies des tendons de la coiffe des rotateurs (tendinites !!) a. Le golf n’est pas responsable de ce type de blessure, mais il 20



DDSGOLF_020_021_BLESSURE.indd 20

révèle un état préexistant (lié au vieillissement classique des tendons moteurs de l’épaule), cela par la répétition du mouvement avec certaines fautes techniques qui sont en fait l’élément déclencheur. b. Ces fautes techniques sont : ➧ l’over swing : il conduit à un effet d’écrasement des tendons de l’épaule, lequel, lorsqu’il est répété, finit par entrainer inflammation et douleur. Il est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes, et touche surtout l’épaule gauche chez les droitières ; ➧ un finish trop ample (comme les champions à la télévision) : les amplitudes extrêmes dans la mobilité de l’épaule sont néfastes, aussi bien pour les tendons que pour les ligaments et la capsule articulaire (manchon qui entoure toute articulation). c. Les autres facteurs déclencheurs les plus importants : ➧ échauffement insuffisant (ou même absent !). Il faut insister sur la mobilisation des deux épaules, d’abord à vitesse lente et sans club, puis avec plus de vitesse et avec 1 club ; ➧ vouloir frapper « trop fort », par exemple pour survoler un obstacle ; ➧ des clubs inadaptés : trop lourds, mal équilibrés, avec des shafts trop « raides ». Les fabricants de clubs estiment que seulement 25% des pratiquants de notre sport utilisent des clubs adaptés en France !! ➧ la fréquence des frappes au practice : le fait de frapper des balles à un rythme trop élevé (le maximum est 3 balles par minute, le mieux est 2 balles par minute) favorise les lésions des tendons de l’épaule. Cela correspond à des phénomènes d’ischémie paradoxale qui peuvent entraîner de véritables lésions anatomiques (des fibres des tendons vont rompre). d. Lorsque l’on dépasse l’âge de 50 ans, le cocktail « tendons un peu vieillissants » + fautes techniques + échauffement insuffisant + clubs inadaptés + manque de mobilité de la colonne vertébrale en rotation (que l’on cherche à compenser avec les bras et les épaules) constitue la base des problèmes de l’épaule chez le golfeur (et la golfeuse). e. Le traitement de ces tendinopathies d’épaule passe en premier par une rééducation de qualité, guidée par une imagerie performante (échographie +/- IRM, arthroscanner).

© Sattahipbeach/Shutterstock.com

L’épaule du golfeur

golf santé docdusport.com

26/03/2019 10:51


2. La pratique du golf après prothèse totale d’épaule (PTE) A. Toutes les études scientifiques publiées dans la littérature confirment que la pratique du golf est parfaitement possible après ce type de chirurgie. B. La PTE est la plupart du temps justifiée par une arthrose importante (omarthrose). C. La reprise du golf s’effectue entre 8 et 9 mois en moyenne. D. De nombreux joueurs notent une amélioration de leur distance au drive (car ils ont plus de mobilité qu’avant l’opération). E. Le niveau de jeu est identique, voire amélioré. F. 90 % des joueurs notent une diminution des douleurs durant la pratique du golf par rapport à leur état avant la chirurgie. 3. La pathologie de l’épaule chez les joueurs professionnels et de haut niveau amateur A. L’origine des blessures est ici corrélée à la quantité et à la fréquence des balles frappées : notion de contraintes cumulatives. B. Très souvent, les premiers signes douloureux sont négligés par les joueurs, lesquels continuent à s’entraîner et à jouer en tournoi, ce qui entraîne une aggravation de la blessure initiale. C. Il existe des différences importantes homme / femme dans ce cadre : 1. Chez les femmes droitières, atteintes de l’articulation acromioclaviculaire. Cette articulation est mise en compression en haut du backswing. Il va s’ensuivre une véritable arthropathie (maladie du cartilage de cette articulation), très problématique chez les jeunes joueuses de haut niveau. Cette blessure est favorisée par l’instabilité (antérieure) de l’épaule, fréquente chez ces jeunes GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_020_021_BLESSURE.indd 21

joueuses. Le traitement et la prévention reposent sur le renforcement musculaire et le travail de la proprioception de l’épaule ; 2. chez les hommes, il existe une forme particulière d’atteinte des tendons de l’épaule, le conflit postéro-supérieur. Il touche l’épaule gauche chez le droitier. Cette blessure est favorisée par le déficit de rotation externe de l’épaule ; 3. chez les hommes également, on note des formes particulières d’instabilité de l’épaule (instabilité postérieure), avec atteinte secondaire des tendons, cela sur l’épaule gauche chez le droitier ; 4. enfin chez les femmes comme chez les hommes, il existe des circonstances de déclenchement des blessures de l’épaule liées à des décélérations brutales, par exemple « planter » le club dans le sol sur un coup avec un lie en montée, ou rough très épais. Les lésions peuvent alors concerner les tendons ou le bourrelet glénoïdien (c’est une sorte de ménisque dans l’articulation de l’épaule). ✱

Les problèmes d’épaule liés à la pratique du golf représentent un peu plus de 10 % des blessures chez les amateurs comme chez les professionnels.

CONCLUSION

Les problèmes d’épaule liés à la pratique du golf représentent un peu plus de 10 % des blessures chez les amateurs comme chez les professionnels. Le diagnostic et le traitement médical doivent être complétés par des corrections techniques et le choix d’un matériel adapté chez les amateurs. La prévention passe par une préparation physique adaptée chez les professionnels et par un échauffement de qualité chez les amateurs.

21

25/03/2019 13:09


conseil

© Thaikrit/Shutterstock.com

PARCOURS SPORT SANTé

22



DDSGOLF_022_027_CONSEIL.indd 22

golf santé docdusport.com

25/03/2019 13:05


LE GOLF SUR ORDONNANCE Avant de prescrire le golf sur une ordonnance médicale, il existe deux problématiques à envisager : ➧ la première concerne l’activité physique et son retentissement sur la santé ; ➧ la deuxième concerne le sport, et en particulier le golf, comme facteur d’amélioration de la santé et pouvant par là même participer à la correction des facteurs de risque cardio-vasculaires. La conjonction de ces différents éléments, associée à notre expertise sur le dépistage des facteurs de risque et leur correction dans le 92, nous permet d’espérer la prescription prochaine du golf dans le cadre de l’opération Sport Santé dans le 92. PAR LE PrOFESSEUR Olivier Dubourg, CARDIOLOGUE À L’HÔPITAL AMBROISE PARÉ et le professeur Nicolas Mansencal, Service de Cardiologie Hôpital Ambroise Paré, CESP Chef du Service de Cardiologie

L

’activité physique a un effet sur la qualité de vie et sur la mortalité : elle améliore la première et diminue la seconde. C’est un facteur démontré de prévention et de traitement de nombreuses pathologies chroniques, en particulier des maladies cardio-vasculaires puisqu’elle agit sur des facteurs de risque comme l’hypertension artérielle, le cholestérol, le diabète de type 2 et l’obésité. Cette action ne se limite pas aux effets bénéfiques sur les facteurs de risque cardio-vasculaires. Elle agit favorablement sur de nombreuses autres pathologies, notamment sur la BPCO, sur les maladies tumorales, sur les maladies rhumatismales dégénératives et certaines maladies neurologiques. C’est pourquoi différents centres spécialisés utilisent l’activité physique soit pour prévenir soit pour soulager. D’ailleurs, l’activité physique agit aussi en termes de prévention

de l’ostéoporose. Enfin, elle agit favorablement chez les sujets présentant un surpoids et/ou une obésité quels que soient l’âge et le sexe. Le golf n’est pas seulement une activité physique mais aussi un sport à part entière puisqu’il est régi par des règles strictes et une organisation qui dépassent de loin une simple activité physique. Le plus intéressant dans cette activité, c’est qu’elle est de faible intensité et réalisée pendant deux à quatre heures suivant la longueur des terrains et le nombre de trous joués (9 ou 18). Le gros avantage du golf sur d’autres sports, c’est qu’il associe un effort de marche régulière, prolongée mais aussi fractionnée, permettant des périodes de récupération. Un autre avantage est que cette activité sportive peut être répétée facilement deux à trois fois par semaine. MURRAY et coll. ont rapporté que l’effort physique du golf représentait 4,8 METs (Metbolic Equivalent of Task), équivalent à un effort moyen. Pour resituer le golf dans un cadre plus général, on classe les efforts physiques : de faible intensité comme la marche de la vie courante qui représente environ 2 METs, d’intensité moyenne comme le golf (4,8 METs comme nous l’avons dit) et important comme le tennis car il représente 7.5 METs. Mais si l’effort physique d’une partie de golf est d’intensité moyenne, il peut être totalement modifié suivant les conditions de jeu (la pluie, le vent, les terrains en particulier celui de demi-montagne ou montagne, les côtes et le stress notamment pendant les compétitions). PARKKARI et coll. ont montré chez 38 sujets âgés de 55 ans en moyenne que, après quatre heures de golf, la fréquence cardiaque moyenne était de l’ordre de 60 % de la fréquence maximale théorique (220 – l’âge). Il s’agit là d’une fréquence moyenne car au pic de l’effort, les sujets atteignaient pour certains 80 à 90 % de leur fréquence maximale théorique, quant aux autres, ils

LE GOLF N’EST PAS SEULEMENT UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE MAIS AUSSI UN SPORT À PART ENTIÈRE golf santé docdusport.com 23



DDSGOLF_022_027_CONSEIL.indd 23

26/03/2019 10:53


conseil

Figure 1 Le Golf, un jeu à la vie à la mort réduisant la mortalité chez les golfeurs suédois

1A Graphique représentant le Standardized Mortality Ratio (SMR) : rapport mortalité observée du groupe golfeur / mortalité théorique attendue en population générale, présenté suivant différents groupes socioprofessionnels et selon le sexe (hommes golfeurs (Men G), femmes golfeuses (Women G), tous les golfeurs (All G)). Les catégories sont les suivantes : ouvrier (Blue Colar) ; classe intermédiaire (lower middle white Colar), col blanc, c’est à dire classe supérieure (High white Colar), entrepreneur (entreprener), et non classifiable (unclassifiable). Notez que la mortalité standardisée la plus faible est observée dans le groupe ouvrier.

1B Graphe représentant le rapport mortalité observée du groupe golfeur / mortalité théorique attendue en population générale suivant le sexe des golfeurs et les handicaps en golf : handicap supérieur à 30, entre 21 et 30, de 11 à 20, inférieur à 10.

LE GOLF A UN EFFET POSITIF SUR LA SANTÉ 24



DDSGOLF_022_027_CONSEIL.indd 24

restaient à 30 % de leur fréquence maximale théorique. Cela est aussi vrai pour le volume d’oxygène maximum (ou VO2max) du fait de l’entraînement et des conditions physiques ainsi que de l’âge. Donc, les sujets les plus entraînés et les plus sportifs vont rester bien en dessous de leur fréquence cardiaque maximale théorique alors que les sujets les plus âgés vont avoir une fréquence cardiaque et une VO2max qui vont être situées à près de 60-70 % de leur capacité maximale. Le golf a un effet positif sur la santé, puisque dans ce groupe de malades, on observe aussi une diminution de la masse graisseuse, du tour de taille, du pli cutané abdominal, une amélioration du HDL cholestérol et du rapport HDL/cholestérol sur dosage cholestérol.

DES BIENFAITS AVÉRÉS Tous ces éléments doivent participer à l’amélioration de la survie qui a été observée dans l’étude de FARAHMAND et coll. : chez 300 818 golfeurs suédois, il existait une diminution de la mortalité rapportée à celle de la population générale, qui pouvait se traduire par une augmentation théorique de cinq ans de l’espérance de vie (Figure 1 A). Dans cette étude, les auteurs ont distingué les sujets golfeurs, c’est-à-dire environ la moitié des golfeurs ayant une licence en Suède, des non-golfeurs et ils les ont comparés d’une part par tranche d’âge mais aussi par catégories socioprofessionnelles (les ouvriers, les classes moyennes, les classes supérieures, les entrepreneurs et enfin un groupe de non-classables [étudiants ou sans emploi]). Ils ont observé qu’il existait une diminution de la mortalité des golfeurs par rapport aux non-golfeurs, mais très curieusement si on s’intéressait à la catégorie socioprofessionnelle, la mortalité diminuait de façon plus significative chez les ouvriers et les classes moyennes que dans les autres catégories étudiées. Ils ont envisagé une deuxième manière de caractériser cette population en considérant les sujets selon leur classement, c’est-à-dire leur handicap golfique (supérieur à 30, de 21 à 30, de 11 à 20 ou inférieur à 10 (Figure I B). Ils ont ainsi rapporté que les handicaps les plus hauts (> 30) avaient la mortalité la plus élevée alors que ceux qui avaient les handicaps les plus bas (>10) étaient ceux avec la mortalité la plus basse. C’est particulièrement vrai chez les hommes, mais aussi chez les femmes dans les deux groupes étudiés (Figure I B) sauf chez les femmes avec un handicap inférieur à 10 en raison du très faible nombre de femmes concernées (seulement 3 dans ce groupe). De plus, le sport en général, le golf en particulier, pourrait avoir un effet bénéfique sur l’altération des fonctions supérieures secondaires au vieillissement. Le golf entretient la socialisation et intervient non seulement par les rapports conviviaux, mais il permet aussi une conservation des capacités mentales en stimulant la réflexion, grâce à la visualisation des coups, au choix golf santé docdusport.com

25/03/2019 13:06


Figure 2

de stratégie de jeu, et au calcul régulier des scores. Ce sont là des éléments qui favorisent le maintien d’une bonne condition cérébrale chez les golfeurs tout au long de leur vie. L’activité physique a bien un effet favorable sur la santé et le golf étant un sport complet devient très intéressant dans cette optique. La prescription du golf nous semble donc logique dans le cadre de l’opération « sport sur ordonnance ».

© Vahe 3D/Shutterstock.com

BON POUR LE CŒUR Le golf comme nous l’avons vu semble particulièrement adapté à prévenir et même traiter certains des facteurs de risque cardio-vasculaires. Cependant, des blocages persistent avant de considérer le golf comme un acteur de premier plan dans ce domaine, malgré les différentes actions de la Fédération française de golf (FFGolf) conduites par son président Jean-Lou Charon et son directeur exécutif Christophe Muniesa. Trois opérations notables ont été conduites avec la FFGolf : l’opération des 100 golfs de proximité pour multiplier les terrains de golf en France avec des petites structures, golfs compacts et Pitch & Putt, qui permettent de satisfaire tous les publics, l’opération all you need is golf destinée au golfeur débutant et surtout la tenue récente au Golf national de la Ryder Cup , grâce à Pascal Grizot, qui a eu avec la victoire de l’équipe européenne et la participation de Tiger Woods un très fort impact médiatique. Malgré cela, le blocage persiste encore et on retrouve des causes multiples : une image sociale d’élitisme et/ou associée pour certains golfeurs à une forme de réussite sociale, une image de sport coûteux réservé aux plus fortunés, une difficulté réelle d’apprentissage du jeu et aussi

Répartition des 17 sites de la campagne CARVAR 92 dans le département des Hauts-de-Seine : Antony 2009, Asnières-sur-Seine 2010, Bagneux 2008-2012, Boulogne 2006, Châtillon 2006-2009, Châtenay-Malabry 2011-2013, Colombes, 2008, Fontenay-aux-Roses 2014, Gennevilliers 2006-2011, Issy-les-Moulineaux 2007, Malakoff 2013, Montrouge, 2009, Nanterre 2007, Le Plessis-Robinson 2006-2011, Rueil-Malmaison 2013, Suresnes 2007 , Neuilly-Courbevoie 2009

une difficulté de connaissance des règles et de l’étiquette. Enfin, la disponibilité des terrains et l’éloignement des infrastructures du fait des surfaces nécessaires pour jouer au golf sont là encore des sujets limitant qui ont pu être traités seulement partiellement par la FFGolf avec le développement de golfs publics et commerciaux avec accès ouvert à côté des golfs privés d’un accès plus fermé. La FFGolf mène encore le combat pour arriver à une démocratisation du golf en France, mais vouloir faire prescrire le golf sur une ordonnance et dans le cadre de sport de santé

LA FFGolf MÈNE ENCORE LE COMBAT POUR ARRIVER À une DÉMOCRATISATION DU GOLF

golf santé docdusport.com 25



DDSGOLF_022_027_CONSEIL.indd 25

29/03/2019 06:25


conseil

Figure 3

Logiciel de la campagne CARVAR 92 qui permet le calcul du risque cardiovasculaire global suivant différentes méthodes? en particulier celle de Framingham et/ou par le calcul du risque global européen. Ce risque de mortalité ou d’accident cardiovasculaire est expliqué au patient et calculé à partir des différents paramètres (apparaissant en rouge) que l’on peut retrouver en détail sur cette figure. Il est d’ailleurs possible pour le lecteur de se connecter (www.cardio.pifo.uvsq.fr/frcv5.php) et d’utiliser ce logiciel disponible en accès libre mais qui ne permet pas de stocker de données car seules celles des patients rentrant dans CARVAR 92 sont susceptibles de pouvoir être stockées sur le serveur de l’URF Simone-Veil et analysées par notre département de statistique (Docteur Alain Beauchet).

reste encore une aventure à mener. Nous conduisons une campagne de dépistage des facteurs de risque depuis 10 ans, associant la caisse primaire d’assurance maladie des Hauts-deSeine (CPAM 92), l’AP-HP par l’intermédiaire de l’hôpital Ambroise-Paré et son service de Cardiologie, l’Inserm (CESP) et l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines par l’intermédiaire de son UFR de médecine Simone-Veil. Cette campagne a été commencée en 2007, et à ce jour 32 000 consultants en ont bénéficié. La population cible, rapportée ici concerne seulement les plus de 50 ans et représente 22 408 patients. Les différents sites (19) de cette campagne CARVAR 92 reflètent par leur répartition assez fidèlement la population du 92 et apparaissent de façon détaillée dans la Figure 2. Concernant la campagne elle-même, les sujets peuvent être contactés soit par un questionnaire adressé à domicile, soit par téléphone proposant cette campagne qui associe d’une part, un dépistage biologique gratuit dans le laboratoire de proximité de leur lieu d’habitation et d’autre part une consultation toujours située à proximité de leur domicile. Cette consultation clinique se résume à un interrogatoire et à un examen clinique, puis le praticien calcule le risque global du sujet grâce à un logiciel développé à Ambroise-Paré par le 26



DDSGOLF_022_027_CONSEIL.indd 26

CELA SE TRADUIT PAR UNe dIMINUTION DU RISQUE CARDIOVASCULAIRE GLOBAL Docteur Alain Beauchet (Figure 3). Le calcul est fait suivant la méthode de Framingham et/ou par le calcul du risque global européen. Ce risque de mortalité ou d’accident cardio-vasculaire est expliqué au patient et calculé à partir des différents paramètres que l’on peut retrouver en détail sur la figure 3. Il est d’ailleurs possible de se connecter et d’utiliser facilement ce calculateur disponible en accès libre, mais qui ne permet pas de stocker bien sûr de données car seules celles des patients rentrant dans CARVAR 92 sont susceptibles de pouvoir être stockées et analysées par notre département de statistique. En ce qui concerne l’évolution des différents paramètres, il est notable que suivant les quatre grands paramètres (diabète, hypertension artérielle, dyslipidémie et tabagisme), on voit une golf santé docdusport.com

28/03/2019 12:17


© RTimages/Shutterstock.com

diminution franche de ceux-ci année après année pour les différents sujets venus consulter. Cela se traduit d’ailleurs par une diminution du risque cardiovasculaire global et ces résultats encourageants nous ont permis de proposer à plusieurs reprises à la CPAM de commencer la prescription du sport sur ordonnance et en particulier celle du golf comme activité physique. Malheureusement, il existait encore une certaine réticence à considérer le golf comme une activité physique comparable et aussi intéressante que des sports plus « classiques » dans cette indication. Depuis un appel à projet très récent (en juillet 2018) de la CPAM 92, on a pu proposer une prescription du sport aux personnes atteintes non seulement d’affections de longue durée, mais aussi en conformité avec le plan régional « santé et bien-être » aux sujets obèses ou présentant une hypertension artérielle. Les prescriptions peuvent donc être étendues à des sujets ayant des facteurs de risque cardio-vasculaire et cela nous autorisait à faire une extension de la consultation dépistage facteurs de risque avec une évaluation et une prescription du golf chez les consultants à risque. Le projet a été mené en association avec la FFGolf (Jean-Lou Charon et le docteur Olivier Rouillon), ce qui nous a permis de proposer un partenariat à Blue Green qui a déposé un dossier. Le projet est actuellement accepté par la CPAM, laquelle devient partenaire dans cette opération qui restera calquée sur l’opération Prescri’forme, l’activité physique sur ordonnance en Île-de-France. Nous respecterons le parcours patient avec remise du carnet de suivi Prescri « forme », après 1) évaluation médicale des capacités physiques et motivation par un éducateur sportif, 2) réalisation d’un certificat de non-contreindication à la pratique du sport, 3) adressage à un club certifié conforme en l’occurrence le club Blue Green de Rueil, partenaire dans cette opération. L’opération pilote qui a été acceptée pour 30 consultants sera évaluée à son terme et après une visite à trois mois et six mois. Les conclusions de cette opération devraient permettre, si cette expérimentation s’avérait un succès, une extension sur d’autres territoires de santé. En conclusion, une activité physique régulière est un facteur démontré de prévention et de traitement de nombreuses pathologies chroniques dont les maladies cardio-vasculaires et elle permet une correction au moins partielle des facteurs de risque. Le golf permet d’apporter une amélioration effective tout en étant une activité physique modérée, particulièrement adaptée à des sujets ayant des facteurs de risque. La prescription du golf pour corriger ces facteurs de risque devient donc logique mais reste à faire accepter. Nous espérons que l’étude pilote que nous allons réaliser grâce au partenariat entre la CPAM 92, l’APHP, la Fédération française de golf, et Blue Green y participera. ✱

Figure 4

Courbe d’évolution de 2007 à 2017 des facteurs de risque chez les 22 408 patients âgés de plus de 50 ans. La courbe des hommes est en bleu, celle des femmes en rouge. Ces courbes montrent une diminution du diabète, de l’hypertension et de l’hyperlipidémie dépistés chez les hommes comme chez les femmes pendant la période d’observation (2007-2017). Notez que si la consommation de tabac diminue régulièrement chez les hommes, elle a tendance à augmenter chez les femmes.

golf santé docdusport.com 27



DDSGOLF_022_027_CONSEIL.indd 27

28/03/2019 12:16


mise au point

Golf et lombalgies Pour en finir avec les idées reçues

Parmi les idées reçues les plus tenaces concernant le golf, il en est une qui est entretenue même par certains professionnels de santé, à savoir que la pratique du golf entraîne l’apparition de lombalgies. Par le Docteur Olivier Rouillon, Médecin Fédéral national et mÉdecin des équipes de France

Si l’on considère les données épidémiologiques disponibles dans la littérature scientifique, on observe : 1. que la lombalgie représente 18 à 20 % des « blessures » déclarées par les golfeurs amateurs sur une période de 12 mois (McHardy A et coll, Am J Sports Med. 2007 Aug; 35(8) : 1354-60) ; 2. que 8 à 10 % des golfeurs déclarent avoir souffert d’une lombalgie sur une période de 2 ans (Gosheger G & all « Injuries and overuse syndromes in golf » Am J Sports Med 2003). Ces chiffres sont-ils supérieurs à ceux observés dans la population générale ? Cette question peut aussi se formuler de la façon suivante : le golf représente-t-il un surrisque de lombalgie ? Que ce soit les données publiées par l’INRS (47 % des travailleurs européens déclarent avoir souffert d’une lombalgie sur une période de 12 mois) ou celles publiées en 2018 dans le Lancet (11 % d’incidence de la lombalgie sur 12 mois au niveau mondial), il semble bien que les données statistiques épidémiologiques invalident cette notion de surrisque liée à la pratique du golf. Pour analyser ces données épidémiologiques et définir les axes de prévention, il est nécessaire de passer en revue les facteurs favorisants des lombalgies chez le golfeur (« Risk factors associated with low back pain in golfers : a systematic review and meta-analysis » : Smith & all, Sports Health 2018) ➧ Facteurs généraux : ils sont retrouvés quelle que soit la population considérée (golfeurs et non-golfeurs) : ➧ l’âge ; ➧ les antécédents ; ➧ le surpoids ; ➧ Lls déficits musculaires et proprioceptifs du segment abdomino-lombaire. 28



DDSGOLF_028_030_MISE AU POINT.indd 28

Selon l’étude précitée (« Risk factors associated with low back pain in golfers : a systematic review and meta-analysis » : Smith & all, Sports Health 2018), l’âge et le surpoids sont les 2 facteurs les plus importants. Facteurs spécifiques : ils sont nombreux et peuvent s’analyser au travers de 4 grandes catégories : Overuse et charges cumulatives : les pathologies ostéo-articulaires liées à la pratique du golf sont le plus souvent la conséquence de microtraumatismes répétés (geste du swing). C’est ce que les Anglo-Saxons nomment les Overuse injuries. La répétition, un grand nombre de fois, d’un geste spécifique est ici en cause, que ce soit chez les joueurs amateurs ou les professionnels. Chez ces derniers, il y a de plus la notion de charges cumulatives, laquelle correspond au très grand nombre d’heures d’entraînement chez ces joueurs de haut niveau (8 à 10 heures par jour si l’on considère le practice, le jeu sur le parcours et la préparation physique). De ce fait, la lombalgie est la pathologie la plus souvent déclarée par les joueurs professionnels et la première cause d’arrêt de la carrière chez ces athlètes. Il convient donc d’être « raisonnable » quant aux quantités d’entraînement et donc de balles tapées au practice hebdomadairement ; ➧ biomécaniques : l’analyse biomécanique du swing est aujourd’hui possible avec une grande précision, ce qui permet de cerner les facteurs les plus fréquemment en cause chez les joueurs lombalgiques ; ➧ la posture : ➧ il existe 3 types de posture : en C (avec l’ensemble du dos en cyphose = dos rond), neutre (c’est la posture la plus saine pour la colonne vertébrale), en S avec hyper extension lombaire et cyphose dorsale, ➧ cet aspect des choses doit être pris en charge avec le professionnel enseignant avec lequel le ou la joueuse prend des cours ou s’entraîne, ➧ une posture neutre et athlétique est ainsi un facteur de prévention des lombalgies mais également un facteur de performance (plus grande facilité à tourner le tronc dans le swing) ; ➧ les déficits de mobilité : ➧ le déficit de rotation interne de hanche (droite comme gauche golf santé docdusport.com

25/03/2019 13:03


© SEBASTIAN KAULITZKI/SHUTTERSTOCK.COM

chez un droitier) est un facteur favorisant des lombalgies chez le golfeur. (Vad et al., Am J Sports Med. 2004 / Murray et al., Phys Ther Sport. 2009) ; ➧ il convient donc, même en l’absence de signes douloureux à ce niveau, de tester de façon bilatérale les rotations internes des coxo-fémorales. Toute asymétrie doit alors être prise en compte. Il sera utile ici de faire appel à un kinésithérapeute qui montrera les exercices pertinents pour lutter contre ces limitations (étirements principalement) ; ➧ les déficits musculaires et les anomalies de recrutement musculaire : ➧ l’incidence des lombalgies chez le golfeur est inversement proportionnelle à la force des quadriceps. Autrement dit, plus on est puissant au niveau des quadriceps (muscle antérieur de la cuisse), moins on a de risque d’avoir une lombalgie (pour un golfeur). On en déduit facilement que le travail de renforcement des quadriceps est important dans ce cadre et principalement chez les joueurs de bon et de haut niveau, ➧ lorsque l’on compare des joueurs lombalgiques avec des joueurs ne présentant aucune douleur à ce niveau, on observe (Sol-Bi Kim et al., Am J Sports Med 2015) : ➧ des retards de contraction sur les muscles abdominaux obliques, ➧ des diminutions de force et d’endurance sur les muscles para-vertébraux et le transverse de l’abdomen, il est donc nécessaire de proposer un travail de renforcement musculaire sous la forme de gainage et de gainage dynamique, à effectuer dans un premier temps avec un kinésithérapeute puis sous forme d’un programme à domicile 3 à 4 fois par semaine. ➧ les déficits de dissociation : 3 types de dissociation sont nécessaires à l’exécution d’un swing de golf : ➧ épaules mobiles en rotation sur bassin fixe, GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_028_030_MISE AU POINT.indd 29

LA LOMBALGIE REPRÉSENTE 18 À 20 % DES BLESSURES DÉCLARÉES PAR LES GOLFEURS AMATEURS SUR UNE PÉRIODE DE 12 MOIS ➧ bassin mobile en rotation avec épaules fixes, ➧ ante / rétro version. ➧ Les 2 premières dissociations sont nécessaires à l’exécution d’un swing complet. Le déficit de l’une d’entre elles augmentent les contraintes lombaires à différents moments du swing. ➧ La dissociation ante / rétroversion correspond à l’un des aspects de la mobilité lombaire au cours du swing. Il est connu depuis plusieurs décennies que cette dissociation est indispensable et fait partie du programme de base de la rééducation des lombalgies. ➧ Le Crunch facteur : il correspond à la phase allant du milieu du downswing jusqu’à l’impact (parfois au-delà) et associe une

➔ 29

25/03/2019 13:03


MISE AU POINT

LA PRATIQUE DU GOLF N’EST PAS RESPONSABLE DES DIFFÉRENTES PATHOLOGIES LOMBAIRES

inclinaison latérale droite du tronc (chez le droitier) avec une rotation du bassin à vitesse très rapide (vers la gauche chez le droitier). Durant cette phase du swing les contraintes au niveau lombaire sont très importantes à droite (chez le droitier). ➧ Les anomalies de transfert du poids : ils doivent faire l’objet d’un travail technique avec le pro enseignant du joueur ou de la joueuse : ➧ le slide : il correspond au fait de glisser vers le pied avant lors du downswing (phase de descente du club) sans réelle rotation vers la gauche du tronc. Cela entraîne une augmentation des contraintes sur les articulaires postérieures droites chez le droitier ; ➧ le pivot inversé : il correspond à l’inversion du transfert de poids avec un swing qui se termine en appui sur le pied droit et non principalement sur le pied gauche. Cela conduit à une augmentation des contraintes sur les articulaires postérieures droites également ; ➧ le finish en hyper extension : il correspond à une grande hyperlordose lombaire, très négative pour toutes les articulaires postérieures. Fort heureusement, le swing moderne tel qu’enseigné essaye de limiter cet effet par rapport à ce que l’on pouvait observer il y a quelque 20 ans ; ➧ absence d’échauffement correct : c’est un élément que l’on retrouve fréquemment chez les joueurs « de loisir », lesquels préfèrent consacrer plus de temps au jeu, au détriment d’un échauffement indispensable comme dans tous les sports ; ➧ Un matériel inadapté : 20 % seulement des pratiquants français jouent avec un matériel adapté (d’où la nécessité d’un fitting afin de choisir les clubs qui correspondent à l’âge, le niveau, la morphologie… du joueur). Dans le même ordre d’idées, le mode de transport du sac peut être en cause, sachant qu’il est préférable d’utiliser un chariot que de porter le sac à l’épaule (surtout en cas d’antécédents rachidiens). En fait, sous certaines conditions, la pratique du golf va révéler les atteintes dégénératives classiques du rachis lombaire. Le golf n’en est pas la cause, à l’exception de certains cas chez des joueurs professionnels. Par contre, la pratique du golf est très intéressante dans le cadre de la prévention du vieillissement physiologique du rachis : ➧ conserver (dans le cadre du vieillissement) ou améliorer la force musculaire (abdominaux, grands fessiers, muscles postérieurs de la région lombaire…) ; ➧ conserver ou améliorer l’extensibilité des tendons et des mus30

DDSGOLF_028_030_MISE AU POINT.indd 30

cles ; ➧ conserver ou améliorer les qualités de proprioception (sens de l’équilibre + sens de position dans l’espace) ; ➧ conserver ou améliorer les capacités de dissociation : ➧ épaules par rapport au bassin (et inversement), ➧ anteversion et rétroversion du bassin (constituent un élément de base de la rééducation des lombalgies depuis plusieurs décennies !). Enfin, les contraintes mesurées au niveau lombaire durant le swing de golf sont importantes à connaître : ➧ elles sont maximales entre 70 % du downswing et l’impact 5 ; ➧ elles correspondent à 6 fois le poids du corps chez les amateurs et 7 fois chez les professionnels 6, 7, ceci au niveau du disque intervertébral L5-S1. ✱

LES BONS CONSEILS ➧ Effectuer un échauffement de 7 à 10 minutes sans les clubs de

golf avant de taper vos premières balles. Vous réduirez ainsi les risques de blessure et vous jouerez mieux ! ➧ Adopter un swing adapté à votre âge, votre morphologie. Voyez cela avec votre pro enseignant qui est le docteur de votre swing. ➧ Effectuer un fitting afin d’être certain que votre matériel est parfaitement adapté à votre niveau de jeu, votre âge, votre morphologie… C’est ici qu’intervient le docteur des clubs ! ➧ Attention à la fréquence des frappes au practice : maximum 3 balles à la minute ! Cela réduit considérablement les risques de blessure. ➧ Attention aux excès de practice après une interruption hivernale par exemple ! Il faut reprendre la pratique de manière progressive. ➧ Attention au practice sur des tapis reposant sur une surface dure (béton) ! Préférer le practice sur herbe, mais cela n’est pas évident dans de nombreux clubs en France !

POUR CONCLURE ➧ La pratique du golf n’est pas responsable des différentes

pathologies lombaires, elle ne fait que révéler un état préexistant lié au vieillissement classique du rachis. ➧ La pratique du golf a un impact positif vis-à-vis du vieillissement de l’appareil ostéo-articulaire et en particulier de la colonne lombaire. ➧ « J’ai des douleurs lombaires donc je ne peux pas jouer au golf » est une idée reçue à combattre, mais il faut accompagner la pratique de notre sport de précautions simples (voir les bons conseils). ➧ L’analyse Bénéfices / Risques de la pratique du golf est positive même chez les individus lombalgiques dans la majorité des cas .✱

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

25/03/2019 13:04


COMMUNIQUÉ WELEDA

UN ESPACE

POUR VOUS

Pour bien préparer ou se remettre d’un effort physique, quoi de mieux qu’un bon massage ?... La marque de cosmétique naturelle et bio Weleda vous propose un espace dédié aux soins, une bulle sensorielle au cœur de Paris pour profiter de massages et d’ateliers pratiques pour répondre à toutes les envies de Bien-être.

SHUTTERSTOCK.COM

Massage Sportif : 1h - 83 €

LE BIEN-ÊTRE AVANT TOUT

APPRENDRE L’AUTOMASSAGE

Ouvert en 2006, l’espace Weleda connaît un succès grandissant depuis treize ans. Dans ces 300 m² dédiés à la détente et au bien-être, plus de 30 000 massages ont été réalisés et 7 000 Ateliers Pratiques animés. Aujourd’hui, vous pouvez faire votre choix parmi plus de 15 prestations de massages, ou d’Ateliers d’Automassage, des séances pédagogiques pour apprendre à faire vos propres soins à la maison.

Grâce à l’Atelier d’Automassage sportif, vous allez pouvoir apprendre comment bénéficier d’une préparation ou d’une récupération optimales. Il s’agit d’un soin qui se réalise avec l’Huile de massage à l’Arnica, qui réchauffe et qui prévient des raideurs.

Depuis 2016, cet espace s’intéresse de plus près aux sportifs pour les aider dans leur préparation ou dans leur récupération. Le protocole du massage sportif a été élaboré par deux expertes, elles-mêmes sportives afin de mieux appréhender et répondre aux besoins spécifiques des sportifs. Les muscles sont travaillés en profondeur tout en s’attardant sur des zones spécifiques (cuisses, mollets, trapèze). Il s’agit d’un massage d’une heure qui s’adaptera à chacun et avec de légères différences s’il intervient en préparation (plus pour chauffer le muscle) d’un effort, ou si il intervient après l’effort (récupération, soin des pieds…). À partir d’avril 2019, vous découvrirez le nouvel Espace Weleda qui aura fait peau neuve après quelques mois de travaux pour vous accueillir toujours au mieux. GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_031_WELEDA.indd 31

Avant l’effort : massage en frictions rapides pour une réaction réchauffante et tonifiante qui vous permettra de limiter l’apparition de raideurs durant l’effort.

Atelier automassage Sportif en cours individuel : 35 min - 65 € Plus d’informations : https://www. weleda.fr/ espace-weleda Espace Weleda 10, avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris

Après l’effort : massage ample et lent sur une peau propre et humide pour optimiser le temps de récupération. Des pieds au fessier, en passant par les articulations, vous saurez comment délasser et soigner votre corps en finissant par quelques étirements. Tous les gestes et les conseils à connaître n’auront plus de secret pour vous ! Le Massage et l’Automassage, constituent un véritable plus dans la préparation à une compétition sportive, deux techniques à ne pas négliger. Et pour optimiser au maximum ces bienfaits, optez pour le Massage sportif dans les 48 heures après votre parcours ou une compétition. ✱ 31

26/03/2019 17:15


CARDIO

LE GOLF AVEC UN STIMULATEUR CARDIAQUE OU UN DÉFIBRILLATEUR Les bienfaits du sport sur la santé ont été largement démontrés et le golf y participe. Citons, par exemple, cette étude suédoise publiée en 2008 qui a démontré un gain d’espérance de vie de 5 ans chez ceux qui pratiquent le golf. Les risques liés à la pratique sportive sont aussi parfaitement connus, en particulier le traumatisme, la déchirure musculaire ou la tendinite. Le risque cardiaque, par contre, est souvent sous-estimé alors qu’il est loin d’être nul. Certaines précautions sont indispensables pour le diminuer. La moitié des problèmes cardiaques pourrait être évitée en respectant simplement certaines règles. PAR LE DOCTEUR DANY MICHEL MARCADET CARDIOLOGUE, CENTRE CŒUR ET SANTÉ BERNOULLI PARIS, MEMBRE DE LA COMMISSION MÉDICALE DE LA FFGOLF ET LE DOCTEUR FRÉDÉRIC SEBAG DE L’INSTITUT MUTUALISTE MONTSOURIS

I

32

DDSGOLF_032_033_CARDIO.indd 32

© SINDY/THOMAS

Évolution de la fréquence cardiaque au cours d’une partie de golf sur un parcours fortement accidenté

l faut insister au préalable sur le fait que le golf est bien un sport à part entière. Certains médecins pensent qu’il ne représente qu’une faible dépense énergétique et signent souvent le certificat médical sans être vigilants. Ils doivent absolument savoir que, au cours d’une partie de golf, on peut atteindre facilement sa fréquence cardiaque maximale, en raison soit du terrain, soit des conditions environnementales ou du stress de la compétition ! Ci-contre, par exemple, l’enregistrement de la fréquence cardiaque chez un sujet de 60 ans sur le parcours de Rochefort-enYvelines qui présente des trous au fort dénivelé Fig. Chez tous ceux qui ont eu un accident cardiaque ou qui présentent des facteurs de risque, l’examen cardiologique est donc indispensable. La plupart du temps, une autorisation sera signée, mais il peut être utile de profiter de ce passage chez le cardiologue pour revoir les limites à ne pas dépasser. Certains patients (au nombre de plus en plus important d’ailleurs) sont porteurs d’une prothèse très particulière : un stimulateur cardiaque ou pacemaker et d’autres, d’un défibrillateur. Ces appareils sont très sophistiqués. Ils sont implantés pour traiter certaines maladies cardiaques. Ils sont constitués d’une pile, d’un circuit électronique (véritable micro-ordinateur) et de sondes qui se fixent directement dans les cavités cardiaques. Le boîtier contenant la pile et le circuit électronique est généralement placé sous la peau dans la région sous-claviculaire (Fig) aussi bien à droite qu’à gauche et les sondes sont introduites, à partir de là, jusqu’au cœur. GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

26/03/2019 10:56


Le système peut donc être soumis à des contraintes par les mouvements du bras, notamment chez les golfeurs.

© ALEX KRAVTSOV-TOMATHEART-KALOMIRA E/SHUTTERSTOCK.COM

QUELS SONT LES RISQUES CARDIAQUES CHEZ LES SUJETS PORTEURS D’UN TEL APPAREILLAGE ? Il y a tout d’abord les risques liés à la pathologie sous-jacente. L’examen cardiologique cité plus haut permet de rechercher une contre-indication. Le golf sera autorisé pratiquement dans toutes les pathologies cardiaques stabilisées, en dehors des poussées aiguës. Il y a maintenant les risques liés au système implanté lui-même. 1 — Les chocs et les traumatismes directement au niveau du boîtier, ce qui pourrait l’endommager et entraîner un dysfonctionnement. À moins d’une chute sur le parcours, cette éventualité est rare. 2 — La rupture des sondes est aussi rarement rapportée lors de la pratique du golf. Les sondes sont relativement souples. Le phénomène peut se produire lorsque la sonde est « coincée » par la clavicule. La position du boîtier et des sondes est importante pour éviter au maximum la rupture de sonde. En plaçant les sondes à distance de la clavicule, on diminue le risque. La première des précautions est de prévenir le médecin qui implantera le pacemaker ou le défibrillateur si vous êtes golfeur avant la pose du boîtier et des sondes. GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_032_033_CARDIO.indd 33

Au bout de 2 mois, après une visite de contrôle avec vérification du fonctionnement du pacemaker, de la position des sondes et de la cicatrisation, il pourra autoriser la reprise du golf avec des règles simples. ➧ Commencer par le petit jeu puis passer au grand jeu. ➧ Faire un nouveau contrôle à distance (3 mois après la reprise) ➧ Consultater au moindre symptôme anormal : douleur, fièvre, essoufflement, hoquet par stimulation du diaphragme, ou contractions rythmées des muscles intercostaux lorsque la sonde se déplace. Dans la majorité des cas, le patient pourra alors rejouer au golf ou s’y mettre, car ce sport est particulièrement conseillé chez les cardiaques. Chez les médecins qui implantent des stimulateurs cardiaques et défibrillateurs, on constate, à travers un sondage que nous avons effectué, que les attitudes peuvent être très différentes. De la contre-indication définitive à jouer au golf (6,5 %) jusqu’à l’autorisation immédiate, on note des contre-indications temporaires allant d’une semaine à deux mois. Environ 38,7 % des médecins n’interrogent pas les patients sur leur pratique du golf avant l’implantation. Pour les autres, le choix des sondes, la position du boîtier, voire du système sont nettement influencés par cette pratique. Par exemple, il existe des défibrillateurs dont les sondes peuvent être posées en sous-cutané. Certains médecins choisissent ce système chez les golfeurs. Parmi tous les golfeurs ayant un tel appareillage, on note que les plaintes liées à ce dernier sont rares (< 8 %) et n’entraînent qu’exceptionnellement une modification de l’appareillage (< 3 %). En conclusion, la plupart des patients porteurs d’un stimulateur cardiaque ou d’un défibrillateur peuvent jouer au golf. Rappelons quelques précautions simples : ➧ prévenir le médecin avant la pose du boitier ; ➧ attendre la cicatrisation pour une reprise sans risque (environ deux mois) ; ➧ rester vigilant en consultant au moindre symptôme anormal. ✱

LE GOLF SERA AUTORISÉ PRATIQUEMENT DANS TOUTES LES PATHOLOGIES CARDIAQUES STABILISÉES 33 25/03/2019 13:00


PRÉVENTION

LE GOLF EST UNE ACTIVITÉ DE PLEIN-AIR Cette activité sportive nécessite tout de même quelques précautions, car nous ne sommes pas les seuls êtres vivants à vivre au grand air. PAR LE DOCTEUR RÉMI MIFSUD, MÉDECIN DU SPORT MEMBRE DE LA COMMISSION DE LA FFGOLF

LES PIQUEURS Les piqueurs sont surtout les guêpes et les frelons, dont la piqûre est très désagréable, voire dangereuse en cas d’allergie. L’autre piqueur est le moustique, notamment le fameux moustique-tigre qui pique aussi en journée, donc lorsque nous jouons, et qui peut être vecteur de maladies, en particulier lorsque nous jouons sous les tropiques… La seule solution est de ne pas se faire piquer, en utilisant des répulsifs, depuis le practice jusqu’à la fin de la partie, mais aussi au bar et lors des soirées en plein air…

LES HÉMATOPHAGES Parmi les hématophages, les plus connus sont les puces, les punaises et les tiques. Leur morsure est aussi désagréable qu’une piqûre, mais il nous faut être un peu plus attentif car il y a danger, et donc des précautions à prendre. La tique est un petit insecte qui peut transmettre des maladies dont la maladie de Lyme, potentiellement très grave si elle n’est pas prise à temps. On trouve des tiques dans les parcs, les forêts et les parcours de golf. La tique aime les animaux à sang chaud, depuis les petits rongeurs jusqu’aux plus gros, sans oublier les êtres humains...

Il y a des tiques dans le rough, dans les buissons, les hautes herbes, les fougères, dans la forêt ; la tique se laisse tomber sur l’animal ou le joueur qui passe à proximité. La meilleure des préventions et d’éviter de se faire mordre, la morsure est indolore, il faut s’inspecter après chaque parcours ! Il est recommandé de porter des vêtements clairs et longs qui recouvrent bien, une casquette ou un chapeau qui permet de voir les tiques avant qu’elles ne se glissent en dessous et qu’elles plantent leur rostre pour s’accrocher. Il faut utiliser des répulsifs, comme pour les autres insectes, contenant du DEET. À la suite de chaque parcours, il faut se doucher et inspecter attentivement les endroits chauds et humides, c’est-à-dire les plis du corps où les tiques ont l’habitude de s’installer (aisselles, aines, creux des genoux, tête, nuque). Lorsqu’on découvre une tique, on ne doit surtout pas l’anesthésier à l’éther ou autre produit, ni uiliser une pince à épiler. Il existe des tire-tiques, crochets en plastique que l’on trouve dans toutes les pharmacies et dans toutes les boutiques de sport ou de découverte, qui permettent d’enlever complètement la tique en la soulevant sans qu’elle soit écrasée et régurgite les microbes et parasites qu’elle contient. Il faut ensuite désinfecter soigneusement ! Après toute morsure de tiques, il faut consulter son médecin, lui expliquer combien de temps la tique est restée accrochée, comment elle a été enlevée, pour qu’il décide de la meilleure thérapeutique à mettre en œuvre. ✱ Toutes les informations sont sur le site francelyme.fr

IL N’EXISTE PAS DE RISQUE ZÉRO, LES SPORTS DE PLEIN-AIR NÉCESSITENT UNE ATTENTION TOUTE PARTICULIÈRE. 34

DDSGOLF_034_PREVENTION.indd 34

© IRIN K-AKIYOKO-KLETR-SANDRA HUBER/SHUTTERSTOCK.COM

E

n effet, les insectes représentent l’espèce la plus nombreuse sur la planète et si, pendant un parcours, il nous arrive de contempler un papillon posé sur notre balle, il existe aussi des insectes plus agressifs, piqueurs ou hématophages.

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

25/03/2019 12:59


AGRANDISSEZ VOTRE TERRAIN DE JEU

8 6

7

5

2 4

1 3

1. Putting Mirror Visio : 49€ / 2. Edge Rail : 79€ / 3. Gazon synthétique thétique de putting green : 47,90€ le m2 / 4. Gazon synthétique de tour de de  green : 32,90€ le m2 / 5. Green flottant : 390€ / 6. Tapis classic 150 15€.  (Prix TT TTC) 0 : 219€ / 7. Balles 2 pièces : 39€ les 50 / 8. Seau carré 120 balles : 15€.

E-Shop dédié à l'univers nivers du golf à domicile : domicile : Practice, Green, Putting Green, Outils pédagogiques, Déco

www.golfathome.com DDSGOLF_PUB.indd 35

02/04/2019 10:10


récupération

Reprise du golf

après prothèse totale de genou Le monde des golfeurs connaît bien la prothèse totale de hanche et sa compatibilité avec le jeu grâce à Tom Watson, mais les résultats fonctionnels de la prothèse totale de genou (PTG) ne sont en revanche pas illustrés. Le nombre de prothèses totales de genou en France est en augmentation constante depuis 50 ans. Cette augmentation s’est accélérée depuis le début des années 2000 : 90 000 PTG étaient posées en 2016 en France contre 62 000 en 2008, soit une augmentation proche de 50 % en une décennie. La moyenne d’âge des patients opérés est de 70 ans. Par les Docteurs Jonathan Bellity, chirurgien orthopédiste membre de la commission médicale de la ffg, Charles Pioger, interne en chirurgie orthopédique et Olivier Rouillon, médecin fédéral national et médecin des équipes de france

E

n parallèle, le nombre de golfeurs en France est en plein essor. 38 000 Français étaient licenciés en 1980 contre 410 000 en 2017, et l’effet Ryder Cup de 2018 au Golf national devrait booster les inscriptions dans les années à venir. La moyenne d’âge des golfeurs en France est de 52 ans, et plus de la moitié des joueurs ont plus de 55 ans. En tant que golfeurs et chirurgiens orthopédistes ou médecin rééducateur, nous souhaitons informer nos patients sur les possibilités de reprise du golf après PTG, le délai de cette reprise ainsi que son niveau. Pour des golfeurs confirmés souffrant d’arthrose au genou, ces informations sont cruciales dans la prise de décision avant de se faire opérer. Nous avons donc réalisé une étude évaluant le délai et le niveau de reprise du golf après PTG chez les golfeurs de plus de 50 ans, grâce à un questionnaire mis en ligne sur le site de la Fédération française de golf. Entre Mars et Mai 2018, 245 licenciés opérés d’une PTG ont répondu au questionnaire. Les données de 143 d’entre eux ont pu être incluses dans nos analyses après avoir exclu les patients porteurs d’autres prothèses pouvant influer sur les résultats. Leur moyenne d’âge était de 71 ans. 95 % des patients (142 d’entre eux) ont repris le golf après leur chirurgie. En moyenne, ils ont repris l’entraînement de putting après 11 semaines, le chipping après 13 semaines, sont retournés au practice après 15 semaines et sur un 18 trous après 18 semaines. Leur index de jeu était de 25, 2 en moyenne avant l’intervention, il est passé à 25, 1 deux ans après la chirurgie, et 24, 3 au dernier recul. Les douleurs de genou pendant le jeu étaient évaluées à 6/10 avant l’intervention (0 = indolore et 10 = très douloureux), et sont passées en moyenne à 1/10 après l’intervention. Les patients ne déclarent pas de changement dans leur swing, seul le mode de

36



DDSGOLF_036_037_RECUPERATION_correctionsOK.indd 36

golf santé docdusport.com

25/03/2019 12:57


port du sac a changé : 37 % des joueurs utilisaient le chariot électrique avant l’intervention, contre 47 % après, au détriment du chariot manuel. La rééducation post opératoire est primordiale après prothèse totale de genou : elle est la plupart du temps effectuée en centre de rééducation. Elle permet notamment de travailler quotidiennement les mobilités du genou et le renforcement musculaire. Des chaussures adaptées et en bon état avec des crampons efficaces sont nécessaires pour protéger le genou lors de la reprise. Certains joueurs se sentiront rassurés par le port d’une genouillère à l’entraînement ou sur le parcours, même si la majorité des joueurs déclarent ne pas en porter lorsqu’ils reprennent le golf. Seuls quelques auteurs se sont intéressés à la pratique du golf après PTG, mais il s’agit ici d’une première en comparant les données avant et après l’intervention. Cette étude a confirmé que la reprise du golf pouvait se faire sans difficulté après la pose d’une PTG, dans un délai relativement court (< 6 mois) et à un niveau au moins équivalent au leur avant l’intervention. De plus, il a été montré que les golfeurs ayant bénéficié d’une chirurgie prothétique pratiquaient leur sport favori avec un volume horaire plus important (8,5 heures au golf par semaine avant l’intervention contre 10,5 heures après). Nous avons étudié ici les prothèses totales de genou mais d’autres types d’implants sont disponibles : les prothèses unicompartimentales sont plus adaptées aux patients souffrant d’arthrose localisée (fémoro-tibiale interne ou externe). La récupération fonctionnelle après une prothèse unicompartimentale est en général plus rapide qu’en cas de prothèse totale, il est donc logique d’envisager que le retour au golf peut être encore plus rapide.

© Liya Graphics/Shutterstock.com

En conclusion, la prothèse totale de genou est une solution efficace pour les golfeurs souffrant d’ arthrose du genou douloureuse et handicapante lors du jeu. ✱

LA MOYENNE D’ÂGE DES GOLFEURS EN France EST DE 52 ANS

golf santé docdusport.com 37



DDSGOLF_036_037_RECUPERATION_correctionsOK.indd 37

28/03/2019 12:20


NEWS

du doc PROJET X41

CODE41 n’est pas une marque danslesenstraditionnelduterme, c’est plutôt un projet communautaire.L’objectifestde rassemblerdespassionnésautour d’un projet horloger afin qu’il se concrétise. Ces derniers deviennentalorslesCréateursdu projet. Le mouvement X41 met en exerguelesavoir-faired’excellence propre à la haute horlogerie. Les finitions et l’assemblage sont réalisésàlamain.Lalecturesefait directement sur le mouvement, sans cadran, pour mettre en évidence la magie de ces sculptures mécaniques. Du pur arthorlogeretunelégèretépour le swing ! Prix HT : 1 644 euros

LA CHAUSSETTE DE FRANCE

Une chaussette en fibre carbone naturelle et non toxique en talon pointe, hautement performante. Cette fibre high-tech a des propriétés antistatiques, anti-crampes, antibactériennes, thermorégulantes ; elle favorise la circulation sanguine et l’évacuation de la transpiration. La sensation de bien-être est accrue. Laine et Deocell, des matières naturelles douces antibactériennes qui sèchent vite, entrent également dans la composition de la Upland. Prix : 24, 99 euros

UNE BRASSIÈRE ADAPTÉE

La brassière Anita active garantit un maintien optimal, assure un climat corporel irréprochable et une sensation d’extrême légèreté. En matière respirante, sa structure est entièrement nouvelle : triangulaire et échancrée sur sa partie basse et les côtés, elle assure une aération permanente. Grâce au filet ultraléger dans le haut du bonnet, elle crée un visuel incomparable associé à des fonctionnalités maximales. Prix : 74, 95 euros

LE PARFAIT ENCAS SUR VOTRE PARCOURS

Du golf en illimité dans un cadre idyllique, c’est l’offre alléchante qui attend les golfeurs répondant à l'invitation du Verdura Resort de réserver un séjour sur le site sicilien ce printemps. Le complexe est l'un des plus beaux sites de golf au monde et propose une offre exceptionnelle : « Golf Illimité » - trois nuits à partir de 407 € par personne. Disponible jusqu'au 24 mai, l’offre comprend un nombre illimité de tirs sur le parcours 18 trous du Verdura, qui accueille le Rocco Forte Sicilian Open du Tour d’Europe, en plus de l'utilisation gratuite du terrain de pratique. Plus d’informations sur : www.roccofortehotels.com

38

DDSGOLF_038_NEWS_corrections.indd 38

DR-© HOTEL PHOTOGRAPHY X 2

LE PARADIS DU GOLF

Santé publique France a présenté de nouvelles recommandations sur l’alimentation, l’activité physique et la sédentarité. S’il est toujours recommandé de manger au moins cinq fruits et légumes par jour, American Pistachio Growers se réjouit, car elle préconise également la consommation des fruits à coque non salés dont les pistaches pour leurs qualités nutritives. Le Haut Conseil de la santé publique avait déjà recommandé en 2018 de consommer 28 g de pistaches par jour (soit 49 pistaches). www.americanpistachios.fr

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

25/03/2019 12:56


PUBLI-RÉDACTIONNEL

L

e Golf International Barrière La Baule accueille tous les niveaux de golfeurs pour profiter de ses 220 hectares de parcours à quelques kilomètres de la plage de La Baule. Avec ses 45 trous sur 3 parcours et sa diversité de jeu, le plus grand complexe golfique français attire et ravit tous les amateurs de ce sport de plein-air. Et pour mieux les accompagner, le groupe Barrière met à disposition tout son Resort : 3 hôtels***** L’Hermitage, Le Royal, Le Castel MarieLouise, 7 restaurants, 3 bars face à la mer, un centre de thalassothérapie, 2 spas Diane Barrière, un casino, un club de tennis de 24 courts en terre battue qui accueille l’espace de loisirs Green Parc... Vivez une escapade inoubliable !

A L’HERMITAGE, dès le réveil, s’émerveiller de la vue sur l’Atlantique. Laisser ses enfants revisiter l’art du château de sable au Studio by Petit VIP. En profiter pour se délasser dans une piscine d’eau de mer chauffée à 28°C. S’évader au spa Diane Barrière avec soin de la Ligne St Barth ou Biologique Recherche. Profiter de l’agrandissement de la terrasse de l’Eden Beach pour siroter un cocktail. Côté cuisine, la nouvelle carte propose produits frais et saveurs iodées. Une adresse gourmande où se restaurer dès le petit-déjeuner et tout au long de la journée avec une carte snack. Dans un cadre enchanteur, savourez en famille tous les plaisirs de cette destination balnéaire. AU ROYAL, lâcher prise dans un décor inspiré des marais salants : subtil camaïeu de beige et de bleu, photos des salines et étoffes soyeuses. Goûter au bien-être absolu le temps d’un massage à la Thalasso & Spa Barrière Le Royal. Face à l’océan, se délecter du menu «bien-être» sur la terrasse du Fouquet’s. Le restaurant Le Ponton fait peau neuve. Dès cet été, détendez-vous entre amis sur la grande terrasse et découvrez la nouvelle carte inspirée des cuisines du monde.

Partagez snacks et finger foods issus de produits locaux. À l’after beach, dégustez une boisson estivale sur une musique lounge. Entre luxe et sérénité, appréciez tous les bienfaits du bord de mer. AU CASTEL MARIE-LOUISE, deviner l’élégance intemporelle d’un manoir au style Belle Époque niché dans un parc arboré. Se détendre au bord de l’océan dans un décor imaginé par Jacques Garcia. Déguster la cuisine créative du chef Eric Mignard. Un écrin d’exception à l’éveil de tous vos sens. LA THALASSO & SPA BARRIÈRE LE ROYAL, un havre de paix pour une expérience aussi luxueuse qu’authentique. Un savoir-faire unique en France, grâce à l’expertise de nos partenaires et à la spécialisation pointue de notre personnel qui vous propose un harmonieux programme de soins. Une nouvelle esthétique de vie, durable, saine et intégrée à votre quotidien vous attend. ✱

Séjour Golf : ur 5 €, la nuit po à partir de 29 s, deux personne uners, les petits déje par personne un green-fee

DR-© FABRICE RAMBERT X 2

DU GOLF AUX ACTIVITÉS DE BIEN-ÊTRE À LA BAULE

Plus d’informations : www.hotelsbarriere.com ou au 02 40 11 48 80

DDSGOLF_039_PUBLIBARRIER.indd 39

28/03/2019 18:52


rencontre

40



DDSGOLF_040_041_ITVNOGERA_corrections.indd 40

golf santĂŠ docdusport.com

25/03/2019 12:53


POUR GAGNER,

IL FAUT SE CONNAÎTRE PARFAITEMENT. Gwladys Nocera est une jeune retraitée. À 43 ans, elle quitte le circuit professionnel européen où elle a évolué pendant 17 ans et se lance désormais dans le coaching. Une nouvelle vocation qui lui va bien car elle sait exactement comment se gérer, aussi bien mentalement que physiquement, afin d’arriver au plus haut niveau. Propos recueillis par Anne Odru photos alexis orloff/ffgolf

Gwladys Nocera a évolué au plus haut niveau sur le circuit européen féminin et se consacre désormais au coaching pour mettre son expérience au service des autres.

Comment votre entraînement a-t-il évolué tout au long de votre carrière ? J’ai commencé très jeune le golf mais, comme je pratiquais déjà d’autres sports (tennis et handball), j’ai conservé un rythme d’entraînement incluant une préparation physique traditionnelle. À 14 ans, j’étais même la seule à en avoir une dans le milieu du golf, mais pour moi il a toujours été question de pratiquer un sport comme les autres avec les mêmes codes d’entraînement. En revanche, je n’ai jamais fait de régime car je suis très gourmande et comme le golf est très physique, ça ne m’a jamais posé de problème. Et puis ce n’est pas une discipline qui demande trop d’exigence à ce niveau-là même s’il y a une bonne hygiène de vie à respecter. C’est la base de beaucoup de sports. Pourquoi avez-vous choisi le golf ? Je pense que j’avais une carte à jouer même si je n’envisageais pas de parvenir à un aussi haut niveau ! Je n’étais pas assez bonne en tennis pour passer professionnelle et le handball était trop violent. Je n’avais pas une ambition de grande championne mais je me suis trouvé une place dans cette discipline qui a été mon école de la vie. J’ai travaillé dur et c’est comme ça que j’ai réussi. Est-ce un sport difficile psychologiquement ? Oui, car il faut se connaître parfaitement et être honnête avec soi-même. On est responsable de ce qui se passe sur le parcours et on se retrouve seul face à la balle. Dans ce sport, c’est le joueur qui pose des questions à l’entraîneur et non pas l’entraîneur qui donne ses instructions ce qui est différent des autres sports. Et puis, ça reste également une grosse responsabilité de décider de faire du sport tous les jours pour bien se préparer.

Quel était votre rythme d’entraînement ? Je faisais de la préparation physique tous les jours. Sur 15 ans de carrière, j’ai dû passer 3 ans en salle de musculation seulement. J’ai gardé des entraînements avec des exercices très proches de ce que je faisais en tennis et j’ai toujours fait mes séances en extérieur, peu importe la météo, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il fasse froid, ça renforce en plus le mental ! Les mouvements pratiqués dans le golf peuvent être traumatisants, comment gériez-vous cela ? C’est vrai que le swing est un mouvement complètement asymétrique et qu’il faut y faire attention. Un mauvais mouvement entraîne des douleurs et des tendinites au coude et à l’épaule qui sont les blessures les plus fréquentes. Il faut éviter de trop taper de balles pour ne pas s’user en s’infligeant des répétitions excessives. Ma préparation physique m’a permis de ne pas me blesser,. Si j’avais trop forcé, je me serais forcément blessée. Au-delà de la préparation physique, la préparation mentale est-elle importante ? Toute ma carrière j’ai évolué avec une préparatrice mentale. Mais attention, il ne faut pas confondre devoir faire une préparation mentale et poser des questions pour s’aider. Il faut que ça serve à s’améliorer sur un sujet précis. La maturité est aussi importante dans ce sport, tout comme la détermination. « Connaissez-vous, sachez ce que vous voulez », en suivant ces directives, on peut se donner les moyens de réussir. ✱

golf santé docdusport.com 41



DDSGOLF_040_041_ITVNOGERA_corrections.indd 41

25/03/2019 12:53


NUTRITION

L’ HYDRATATIO DU GOLFEUR

PAR CHARLES-ANTOINE WINTER, DIÉTÉTICIEN NUTRITIONNISTE

42

DDSGOLF_042_045_NUTRITION_corrections.indd 42

RAPPELS ET GÉNÉRALITÉS Faisons un petit point de la situation sur la pratique du golf et ses exigences physiques. D’après The Royal Canadian Golf Association, une partie de golf (circuit 18 trous) dure en moyenne 3 h 45 pour un parcours minimal de 9 km. Sur une partie, la perte moyenne en kilo des joueurs serait de 1,2 kg. Précisons d’ores et déjà qu’il s’agit là de pertes en sueur et non en tissu adipeux (ce serait trop beau !). Cela correspond aux pertes en sueur moyenne comprises entre 1 à 2 litres/heure tous sports confondus. Oui, rappelons que ces 1,2 kg soit 1 200 ml sur 4 heures signe surtout le déficit en apport hydrique de 300 ml/h. Cela confirme que les golfeurs (comme la plupart des sportifs) se déshydratent toujours pendant l’exercice. Ce phénomène consistant à ne pas boire assez pendant l’entraînement ou la compétition, même lorsque le liquide est facilement disponible, s’appelle la « déshydratation volontaire » et il est très (trop) fréquent ! C’est l’occasion de vous rappeler les effets de la déshydratation sur l’organisme et sur vos performances : ➧ De l’ordre de 1 % du poids corporel (700 ml environ), elle induit une diminution de la capacité physique de 10 %. ➧ De 2 à 3 % du poids corporel, elle diminue le rendement musculaire de 20 %. À noter que ce n’est qu’ici que se déclenche la sensation de soif ! À plus de 3 %, il y a diminution de la vidange gastrique et augmentation des symptômes gastro-intestinaux. Le début du cercle vicieux… ➧ De l’ordre de 4 % du poids corporel elle abaisse la durée de l’exercice de 40 % !! ➧ De plus de 5 % du poids de corps, il y a un risque mortel avec le « coup de chaleur » qui est une hyperthermie !

© SATTAHIPBEACH/SHUTTERSTOCK.COM

Manque de concentration, faiblesse, sensation de fatigue… Le golfeur y est également soumis en cas de négligences diététiques. Cependant, trop souvent on pense à l’hypoglycémie. Or le « nutriment » le plus utilisé sur cette pratique sportive de plusieurs heures, voire plusieurs jours, est l’eau ! Activité physique de plein-air, d’intensité moyenne modérée proche de l’endurance fondamentale et d’exigences cognitives, le golfeur ne doit pas sous-estimer ses besoins en eau. Zoom sur l’hygiène hydrique pour une pratique du golf agréable et performante.

1

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

25/03/2019 09:14


tion

➔ golf santé docdusport.com 43



DDSGOLF_042_045_NUTRITION_corrections.indd 43

25/03/2019 09:15


NUTRITION VOICI UN TABLEAU DE SIGNES CLINIQUES DE DÉSHYDRATATION SIGNES PRÉCOCES

SIGNES SÉVÈRES

SENSATION DE FATIGUE

DIFFICULTÉ À DÉGLUTIR

PERTE D’APPÉTIT

TRÉBUCHEMENT

ROUGEUR DE LA PEAU

ROUGEUR DE LA PEAU

INTOLÉRANCE À LA CHALEUR

YEUX CAVES, VISION TROUBLE

PEAU DESSÉCHÉE

MICTION DIFFICILE

ÉTOURDISSEMENT

DOIGTS ENGOURDIS

URINES SOMBRES ET ODEUR FORTE

SPASME MUSCULAIRE

TOUX SÈCHE

DÉLIRE

D’autre part, une étude de Grandjean en 2007 met en évidence les effets de l’hydratation sur les fonctions cognitives. À partir d’une déshydratation de plus de 1 % du poids de corps (qui peut légèrement précéder la sensation de soif !), qu’elle soit due à la chaleur ou à l’exercice, on observe une augmentation de la sensation de fatigue, une augmentation du nombre d’erreurs et une diminution de la mémoire à court terme. Vous comprenez désormais mon introduction où je soulignais l’importance de songer dès les premiers signes de fatigue, d’inattention, de faiblesse, bien plus à la déshydratation qu’à l’hypoglycémie. D’autant plus que dans une pratique sportive où un bon stock en glycogène en début de compétition et une VO2max dépassent rarement les 75 %, les capacités métaboliques peuvent tout à fait assurer les 2 à 3 premières heures d’efforts sans signes de faiblesse physique. (Réf. article Dr Cascua sur le jeûne !).

2

HYDRATATION PRÉ-COMPÉTITION Une bonne hydratation avant le jour J est aussi importante qu’un bon stock de glycogène ou qu’une bonne nuit de sommeil ! En effet, comme nous l’avons vu, vous ne pourrez pas rattraper un manque d’hydratation pendant votre compétition. Rares sont

UNE BONNE HYDRATATION LE JOUR J EST AUSSI IMPORTANTE QU’UN BON STOCK DE GLYCOGÈNE 44

DDSGOLF_042_045_NUTRITION_corrections.indd 44

ceux qui ne tombent pas dans la « déshydratation volontaire ». Comment faire ? En plus d’une alimentation équilibrée pourvoyeuse de végétaux riches en eau, il est recommandé de boire avant d’avoir soif. En théorie (cela dépend de la température extérieure, de votre état de stress, etc.), on conseille 15 ml/kg/j. 4 heures avant la compétition, il est établi qu’il faut s’assurer une consommation de 5 à 7 ml/kg. Cependant, 2 heures avant l’effort, ce sont vos urines qui vont vous guider sur un possible ajustement de vos besoins : ➧ Des urines transparentes, sans odeurs : ne changez rien, hormis peut-être de travailler sur votre stress. ➧ Des urines absentes ou foncées et odorantes : Ajoutez 3 à 5 ml/kg. Ne dépassez pas ces volumes, au risque de vous retrouver en hyponatrémie (concentration sanguine en sodium insuffisante) et de connaître un état léthargique avec faiblesse et somnolence ! Certains recommandent des boissons isotoniques de l’effort. Pour un circuit, cela n’est pas nécessaire si vous vous êtes assuré via votre alimentation d’un bon apport en glucides les 48 h à 72 h précédentes. Pour un tournoi, c’est envisageable selon les dosages mentionnés ci-après.

3

HYDRATATION PENDANT LA COMPÉTITION Ici, il est important de recommander une stratégie d’hydratation planifiée avec l’accompagnement d’un diététicien nutritionniste spécialisé en nutrition du sport. Cela consistera à estimer, lors d’un entraînement en condition réelle, le volume de votre transpiration. Cette estimation se calcule ainsi : Poids perdu (différence entre poids avant compétition et poids en fin de compétition) + volume de liquides consommés (à définir selon vos capacités digestives propres) / durée de l’effort en heure. Maintenant, il est généralement admis que 2 ml/kg/15 minutes de boisson à température ambiante sont bien tolérés et permettraient de couvrir en partie les pertes hydriques. Garder ce rythme théorique vous obligera à boire sans soif sans pour autant risquer l’hyponatrémie. Faut-il une boisson glucidique de l’effort ? Sur une compétition de 4 h en une seule journée, cela n’est pas impératif. Le golf permet les prises solides facilement. Sur un tournoi de 4 jours et plus de 16 h d’activité physique, c’est plus sérieux. Le dosage en glucides de votre boisson dépendra GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

25/03/2019 09:15


essentiellement de la température extérieure. Précisons qu’il est important d’avoir du glucose et du fructose afin d’optimiser l’absorption intestinale. Notons également que pendant l’effort vous ne pourrez digérer plus de 60 g de glucides par heure ! Retenez ceci :

TEMPÉRATURE EXTÉRIEURE 0 °C À +12 °C

15 °C À 18 °C

PLUS DE 25 °C

7 % SOIT 70 G/L

5 % SOIT 50 G/L

2 % SOIT 20 G/L

HYDRATER

Risque digestif - vidange gastrique incomplète et lente. Absorption intestinale des liquides diminuée

Jusqu’à 6 %, bonne tolérance digestive et absorption des liquides optimale

© JPC-PROD/SHUTTERSTOCK.COM

NOURRIR

LES IMPÉRATIFS ! Plus importants que les glucides, le sodium et le potassium sont absolument indispensables à l’assimilation et à la rétention des fluides. En effet, une concentration de sodium augmentée dans le sang stimule à son tour la réabsorption de l’eau dans les reins diminuant les fréquences et volumes urinaires. Sans oublier leur rôle primordial dans les échanges cellulaires et donc votre activité musculaire et cognitive. Les boissons toutes faites en sont toujours pourvues tant qu’elles sont isotoniques. Si vous souhaitez faire votre boisson vousmême, il faudra 460 à 690 mg de sodium/L (1 sachet de 1 g de sel de table) et 78 à 195mg/l de potassium (complément alimentaire). Une petite remarque qui a son importance pour celles et ceux qui ne boivent pas assez et craignent les inconforts digestifs avec ces volumes conseillés : le confort de l’estomac et la tolérance aux liquides s’améliorent avec l’entraînement ! Alors incluez à vos entraînements les volumes hydriques !

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_042_045_NUTRITION_corrections.indd 45

4

EN RÉCUPÉRATION Vous l’avez compris, vous finirez certainement votre compétition en état de déshydratation plus ou moins sérieux. L’objectif de la stratégie d’hydratation planifiée est de limiter le niveau de déshydratation mais il n’est à priori pas possible de l’empêcher. COMMENT FAIRE ? Les 3 à 4 heures qui suivent l’arrêt de votre effort, la réhydratation doit être « agressive » d’autant plus si vous êtes en tournoi et que vous enchaînez les journées. Voici le protocole communément admis : ➧ Un apport hydrique égal à 150 % des pertes hydriques constatées soit environ 1,5 litre/kg perdu. Sur les 1,2 kg de perte moyenne de poids chez le golfeur sur 1 journée, cela fait 1,8 litre de liquide à consommer. ➧ 1 à 1,5 g de glucides/kg/h sur 3 à 4 heures (cela inclut les apports via vos repas). ➧ Boire et/ou manger salé ! Cependant, une boisson apportant les glucides et le sodium en même temps aurait plus d’efficacité. Je vous invite à répartir une partie de vos glucides dans une bouteille Vichy Célestins® riche en sodium et en bicarbonate, l’occasion de neutraliser en plus l’acidose métabolique posteffort. De plus, évitez toutes les boissons diurétiques et échauffantes comme le thé noir, le café fort, l’alcool et autres boissons énergisantes certes sources de glucides mais également de caféine. Cela les rend trop diurétiques et à risque pour la qualité de votre sommeil ! ✱ 45

25/03/2019 09:16


INNOVATION

LE GOLF,

©PROJET HB3

UNE ACTIVITÉ NEUROCOGNITIVE INTENSE

46

DDSGOLF_046_047_NNOVATION_corrections.indd 46

GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

25/03/2019 09:03


Le projet HB3 (Human Brain Body and Biomechanics) a pour but de créer une plate-forme de recherche disposant de compétences techniques de pointe en biomécanique, chirurgie, réalité virtuelle et neurosciences, afin de comprendre l’action de l’activité physique sur l’individu et de développer des techniques innovantes en faveur de la santé et du bien-être.

I

l est important d’investiguer plus profondément la biomécanique et les mécanismes neurosensoriels de l’activité physique afin de formuler des recommandations efficaces et adaptées aux patients pour leur permettre de récupérer une meilleure mobilité, d’améliorer les résultats des interventions chirurgicales et prothétiques, et enfin de diminuer à terme les coûts sur la santé. Une démarche lancée par le professeur Didier Hannouche (médecinchef du Service de chirurgie orthopédique HUG-UNIGE) et son équipe dans les locaux de la Swiss Foundation for Innovation and Training in Surgery (SFITS), à Genève.

LES OBJECTIFS Le golf offre, par séquences, une activité physique modérée endurante (putting et marche) alternée avec une activité physique intense et courte. Il peut être pratiqué par une population large et diversifiée, de tous âges et de tous niveaux.

➧ Élucider les mécanismes biologiques et physiques de l’activité physique sur le cerveau et le corps humain. ➧ Comprendre l’action de l’activité physique sur la plasticité cérébrale pour améliorer la mobilité, l’équilibre, l’autonomie, la confiance en soi, la concentration et la performance. ➧ Étudier les mécanismes neurosensoriels à l’origine des phénomènes d’appréhension lors du retour à une activité physique. ➧ Comprendre la biomécanique et les mécanismes neurosensoriels de l’activité physique afin de formuler des recommandations efficaces et adaptées aux patients. ➧ Développer des prothèses et autres dispositifs chirurgicaux favorisant la réadaptation, la mobilité et la performance. ➧ Offrir aux patients et à la population des recommandations personnalisées sur leur activité physique, basées sur la connaissance de leur patrimoine cérébral, physique et psychique.

POURQUOI LE GOLF ? Sur le plan biomécanique, les observations peuvent porter sur : la force, la puissance, l’équilibre, les torsions, les contraintes musculaires, les contraintes articulaires, la résistance et l’endurance. Le golf est aussi une activité neurocognitive intense : les mécanismes cérébraux peuvent être observés lors du putting, ainsi que ceux impliqués dans l’évaluation et la correction des erreurs en temps réel. Les situations de stress, la position dans la compétition, l’anxiété liée à la performance et l’influence de l’environnement permettent de mesurer l’inhibition ou la stimulation des réseaux neuronaux du cerveau et ses conséquences sur le geste et les facteurs de réussite. Par la réalité virtuelle, la préparation à l’action peut être étudiée, sous ses aspects psychophysiologiques. La répétition d’une même tâche (le geste de putting) permet d’observer le « yips », une dystonie focale neuromusculaire, signe d’éventuelles anomalies de la commande motrice. Le mécanisme cérébral central impliqué et son association avec le mécanisme périphérique des membres supérieurs et inférieurs peuvent être examinés de façon concomitante. L’efficacité des différentes approches thérapeutiques pour y remédier peut également être étudiée. ✱

LES GRANDES ÉTAPES

Novembre 2018 : établissement des programmes de recherche Décembre 2018 : approbation de la convention de collaboration entre la SFITS, les HUG et les différents partenaires impliqués dans les programmes de recherche. Obtention des fonds pour le financement du projet Mars 2019 : préparation des locaux, engagement des équipes Avril 2019 : phase pilote d’utilisation des équipements Mai 2019 : début des programmes de recherche À terme, HB3 permettra le développement de tout programme de recherche en lien avec la biomécanique et les neurosciences.

PAR LA RÉALITÉ VIRTUELLE, LA PRÉPARATION À L’ACTION PEUT ÊTRE ÉTUDIÉE GOLF SANTÉ DOCDUSPORT.COM

DDSGOLF_046_047_NNOVATION_corrections.indd 47

47

28/03/2019 12:22


focus

Le golf,

un sport à haut niveau de risque solaire La protection solaire des golfeurs représente un enjeu de santé publique. Les golfeurs sont parmi les sportifs les plus exposés au risque solaire : 5 fois plus d’UV que pour une partie de tennis, souvent plusieurs fois par semaine, pendant des années. PAR LE Docteur Jacques Peyrot, Dermatologue 48



DDSGOLF_048_049_DERMATO_corrections.indd 48

D

ans une étude récente*, sur 351 golfeurs examinés à la sortie des greens par des dermatologues, 10,7 % étaient porteurs d’un cancer de la peau non détecté et 40 % porteurs de lésions à risque. Aux USA, des campagnes d’information sur les dangers du soleil ont le soutien de grands joueurs, comme Brian Davis, et de la Skin Cancer Foundation.

Les ultraviolets : des agresseurs invisibles ! Les UV sont invisibles et ne chauffent pas. Le coup de soleil constitue une brûlure sévère qui survient sans la moindre sensation de chaleur immédiate. Il faut savoir que les ultraviolets traversent les nuages. Un voile nuageux laisse passer plus de 90 % des UV. La peau exposée au soleil fabrique un pigment brun protecteur, la mélanine, en quantité variable selon le « phototype » de chaque personne. Les sujets qui ont la peau, les yeux et les cheveux clairs, surtout les roux, en fabriquent moins et doivent se protéger plus efficacement. Le bronzage ne préserve pas des effets du soleil à long terme. La quantité globale d’UV reçue au cours de la vie accélère le vieillissement et favorise les cancers de la peau. Une protection solaire n’empêche pas de bronzer. Le bronzage se fera plus lentement (avec moins de risques d’abîmer la peau à long terme), sera de meilleure qualité et durera plus longtemps. golf santé docdusport.com

25/03/2019 09:01


Les conseils du dermatologue aux golfeurs ➧ Évitez impérativement les coups de soleil. ➧ Portez un chapeau à bord large et des lunettes de soleil. ➧ Protégez-vous même si le temps est nuageux. ➧ Choisissez pour votre protection solaire : - le plus fort indice, SPF 50+, à appliquer toutes les 2 heures. Un indice moins élevé (SPF 15 à 30) protégera moins longtemps et devra être renouvelé plus souvent ; - une protection anti-UVB (qui provoquent les coups de soleil), anti-UVA (qui pénètrent profondément et accélèrent le vieillissement de la peau) et anti-IR (infrarouge) ; - une formule « résistante à la sueur ». ➧ Évitez les sprays sur le visage (filtres solaires irritants pour les yeux). ➧ Appliquez votre protection solaire généreusement sur les zones exposées au soleil. ➧ Ré-appliquer votre protection solaire au trou n° 9. ✱ *Skin Cancer Prevention and Detection Campaign at Golf Courses on Spain’s Costa del Sol - J. del Boz & Morano & coll, Actas Dermosifiliogr. 2015, 106(1) : 51-60

TÉMOIGNAGE DE KARINE ICHER,

N° 1 française sur le LPGA Tour depuis plus de 10 ans Participation aux jeux Olympiques de Rio 2016 Je suis golfeuse professionnelle depuis de nombreuses années et la protection solaire fait effectivement partie de ma routine de jeu. La majorité des golfeurs ne sont pas conscients que le soleil comporte un vrai danger pour la peau. Un parcours de 18 trous expose le golfeur à une dose importante d’UV. L’exposition solaire est en effet à la fois intense et longue. Les golfeurs jouent souvent en milieu de journée, moment où le soleil est le plus haut dans le ciel et le rayonnement UV le plus intense. Ils passent plusieurs heures par jour sur les parcours, de nombreux jours dans l’année, pendant de nombreuses années. Mon conseil à tous et à toutes, que vous soyez golfeur occasionnel ou fou de golf : protégez-vous bien et appliquez votre protection solaire méthodiquement sur le visage, la main droite, les bras, le décolleté, les oreilles, sans oublier l’arrière des oreilles. En effet, c’est l’une des zones où les dermatologues trouvent le plus de lésions cancéreuses chez les golfeurs.

LA PROTECTION SOLAIRE DES GOLFEURS

“ Les golfeurs sont parmi les sportifs les plus exposés aux risques du soleil, protégez-vous sur le parcours ! ” KARINE ICHER Golfeuse Française N°1 Ambassadrice de DERMASWING®

CAMPAGNE DE PRÉVENTION SOLAIRE AUPRÈS DES GOLFEURS

Le 1er Pinceau Solaire Mains Libres Grip Propre - Résistant à la sueur - Non Gras

KARINE ICHER

Golfeuse Française N°1 sur le LGPA Tour depuis plus de10 ans

Créé par une équipe de médecins et pharmaciens passionnés de golf Retrouver DERMASWING® dans votre Proshop ou sur notre site :

www.dermaswing.com

DDSGOLF_048_049_DERMATO_corrections.indd 49

MADE IN FRANCE

25/03/2019 09:02


les recettes de baptiste

Bonjour à tous ! En matière de sport, d’entraînement et de compétition, l’alimentation tient une place particulière dans la vie de chaque sportif ! Je partage avec vous, ce mois-ci, un bon petit muffin chocolat beurre de cacahuètes, healthy, facile et rapide à faire, qui ravira vos papilles ! Par Baptiste Nobilet, Ironman et Artisan Boulanger Pâtissier au Fournil de Baptiste (2, place de L’église, 35340 Ercé-près-Liffré)

muffins Temps de préparation : 10 minutes + 20 minutes cuisson / Recette pour 6 muffins !

noir

préparation ÉTAPE 1 Préchauffer le four à 160 °C. ÉTAPE 2 Dans un saladier, mélanger avec un fouet les œufs, la purée de cacahuètes, le lait et le sirop d’agave, jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. ÉTAPE 3 Ajouter ensuite la farine, la levure et le sel. Mélanger de nouveau, puis ajouter les pépites de chocolat. Mélanger une dernière fois. ÉTAPE 4 Verser la pâte dans des moules à muffins (huiler légèrement les moules s’ils ne sont pas en silicone), puis enfourner pendant 20 minutes. ÉTAPE 5 À la fin de la cuisson, laisser refroidir avant de démouler. À conserver 5 jours maximum emballés à l’abri de l’air libre.

50



DDSGOLF_050_RECETTE_corrections.indd 50

BONNE DÉGUSTATION ET BON ENTRAÎNEMENT !

© Floki-Olivier Hoffmann/Shutterstock.com

INGRÉDIENTS

l 2 œufs l 80 g de lait, végétal ou non l 60 g de sirop d’agave l 110 g de beurre de cacahuètes l 50 g de farine semi-complète l 1/2 sachet de levure chimique l 1 pincée de sel fin l 60 à 70 g de pépites de chocolat

golf santé docdusport.com

25/03/2019 09:01


Neptune distribution RCS CUSSET 391 751 351 - Visuels non contractuels - crédit photos : Pascal RIBES

vichy-celestins.com * L’eau minérale naturelle stimule la digestion - arrêté du 14 mars 2007.

Digestion,* Teint

DDSGOLF_PUB.indd 51

01/04/2019 18:30

VICHY-CELESTINS-SP-Beaute-2019-Doc du sport-230x270.indd 1

01/04/2019 17:33


GOODYEAR VOUS ACCOMPAGNE SUR TOUS LES TERRAINS

(1) Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019 inclus, pour l’achat simultané de 2 ou 4 pneus de 15 pouces et plus de marque Goodyear des gammes Tourisme, 4x4, V.U., été, 4 saisons ou hiver, porteurs de l’offre, dans un point de vente ou sur le site internet d’un point de vente participant en France métropolitaine (Corse incluse), toute personne physique titulaire de la licence de la Fédération Française de Golf 2019 pourra bénéficier d’un remboursement par virement bancaire de 20% du montant TTC des pneumatiques achetés et dans la limite de 200 euros. Voir modalités complètes sur www.goodyear.fr, onglet Partenariat ffgolf. Goodyear France, S.A.S au capital social de 15.991.440 euros, 330 139 403 R.C.S. Nanterre, Tour First - 1 Place des Saisons - 92400 Courbevoie Paris La Défense 1.

DDSGOLF_PUB.indd 52 GoodYear-Affiche Mars2019-230x270.indd 1

*Commencez quelque chose de grand aujourd’hui.

25/03/2019 08:59 15/03/2019 12:45

Profile for DocDuSport

Golf Santé