Page 1

n° 44 FÉVRIER-AVRIL 2012

CAHIER 16 PAGES

% bonheur eau,100 ciels, lumières

Peignez

ceux que vous

aimez ! Pastel

Les couleurs de la neige Fleurs à l’aquarelle

Lumineuses et contrastées

EXTRAIT Le couteau en pratique

• Aplats • Graphismes • Mélanges et superpositions

Reportage

Des portraits d’inspiration Art déco Les bons gestes

Réussir un sujet en mouvement L 19056 - 44 - F: 6,00 € - RD

CH : 13FS - LUX : 7,20 € - CAN : 11 $ CAN - TUN : 7,200 DTU - ESP : 7,20 € PORT. CONT. : 7,20 € - SPM : 7,20 € - GR : 7,20 € - BEL : 7,20 € - ITA : 7,20 € MAR : 55 DH - MAY: 7,80 € - DOM SURFACE : 6,00 € - TOM : 990 CFP CFA SURFACE : 4200 CFA - CFA AVION : 4700 CFA


46 Démo aquarelle

Ces hibiscus éclatants donnent toute leur puissance sur un fond sombre. P. 4 Courrier des lecteurs P. 6 Idées sorties

Démo acrylique/huile

16

Superpositions, touches… tout sur le couteau

P. 8 Shopping P. 10 REPORTAGE Diane Rousseau, la féminité revisitée P. 16 Démo acrylique/huile Un printemps éclatant P. 22 PETITE HISTOIRE À la recherche de l’éternel féminin P. 26 Démo pastel Sapin en hiver en blancs et gris colorés P. 30 INTERVIEW COUP DE CŒUR Éric Le Pape Un rêve devenu réalité

10 REPORTAGE

P. 34 Démo aquarelle Effets de matière sur la plage P. 35 CAHIER SPÉCIAL PETITS BONHEURS

p. 35

P. 38 Démo huile À la manière de Corot P. 42 Pastel : la leçon de

Joël Simon Créer le mouvement P. 46 Démo aquarelle Un hibiscus tout en légèreté

Un cahier spéc ial ten

dresse

Son penchant pour la spiritualité et le symbolisme a naturellement orienté Diane Rousseau vers un style vitrail influencé par Klimt. Ses œuvres, travaillées en techniques mixtes, rendent hommage à la grâce féminine.

P. 52 Vos corrections d’œuvres P. 56 Galerie des lecteurs P. 58 Librairie, anciens numéros P. 62 Petites annonces P. 63 Vos esquisses P. 67 Sommaire du prochain numéro & carnet d’adresses

Dans l’atelier de… Joël Simon

42 Une leçon sur le mouvement au pastel.

PLAISIRS DE PEINDRE 17, avenue du Cerisier Noir - 86530 Naintré - Tél.rédaction : 05 49 90 37 64 - Fax : rédaction : 05 49 90 09 25 - www.plaisirsdepeindre.com Directrice de la publication : Édith Cyr • RÉDACTION Directeur de la rédaction : Jean-Philippe Moine - Assistante de la rédaction : Manuella Pineau - Rédactrice en chef adjointe : Marie-Pierre Lévêque - Secrétaire générale de la rédaction : Élodie Blain - Première rédactrice-graphiste : Audrey Salé - Rédacteurs-graphistes : Nadine Tillet, Hervé Magnin Rédacteur : Laurent Benoist - Scannériste : Franck Sellier ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO : Gérard Bastien, Élisabeth Besnier, Roland Charbonnier, Laurianne Chevalier, Jean-Marc Janiaczyk, Marie-Pierre Le Sellin,Brigitte Monerie, Joël Simon,Wim Verhelst • PUBLICITÉ Tél. : 05 49 90 09 19 - Fax : 05 49 90 09 25 • E-mail : publicite@plaisirsdepeindre.com • ABONNEMENT Responsable : Sonia Seince - Tél. : 05 49 90 09 16 • PROMOTION • DIFFUSION Directeur des ventes : Frédérik Favier - Tél. : 05 49 90 37 64 Diffusion : Messageries lyonnaises de presse • GESTION Directeur administratif et financier : Fabien Richard • PLAISIRS DE PEINDRE Édité par DIVERTI Éditions - S.A.R.L. au capital de 15000 € 490 317 369 RCS Poitiers - 17, avenue du Cerisier Noir - 86530 Naintré, France - Principaux actionnaires : CAPELITIS Groupe et CAP DÉVELOPPEMENT - Gérant : Jean-Paul Cyr Photogravure : DIVERTI ÉDITIONS - Imprimerie : Megatop, 86530 Naintré. L’envoi des textes ou photos implique l’accord des auteurs pour une reproduction libre de tous droits et suppose que l’auteur se soit muni de toutes les autorisations éventuelles nécessaires à la parution.Tous droits réservés pour les documents et textes publiés dans Plaisirs de peindre. La reproduction totale ou partielle des articles publiés dans Plaisirs de peindre sans accord écrit de la société DIVERTI Éditions est interdite, conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique. Les articles et photos non retenus ne sont pas renvoyés. La rédaction n’est pas responsable des textes, illustrations et photos qui lui sont communiqués. Plaisirs de peindre Ce numéro comporte 1 encart non paginé de 4 pages en pages 10 et 58. est une publication © ADAGP, Paris, 2012, pour les œuvres de ses membres.

Imprimé en France / Printed in France Imprimé en France / Printed in France

du groupe CapElitis

Commission paritaire : 0712 K 78956. ISSN : 1291-3987. Dépôt légal à la date de parution Trimestriel - N° 44 17 fév. / 18 mai 2012

>>> SERVICE CLIENTS Pour vos abonnements, livres, anciens numéros, SONIA est à votre écoute du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30. Tél. : 05 49 90 09 16 / Fax : 05 49 90 09 25 abonnement@plaisirsdepeindre.com Abonnements France : 1 an/4 nos = 19,90 € os 2 ans/8 nde =peindre 29,90 € n° 33 / juillet-août 2009 Plaisirs

3


vosesquisses

Sapin en hiver, en blancs et gris colorés (démo p. 26)

2 FAÇONS DE LES UTILISER

✔ Aidez-vous du quadrillage pour reporter votre dessin, à l’échelle (1 carré = 1 cm) ou en l’agrandissant. ✔ Si vous ne souhaitez pas utiliser le quadrillage, il vous suffit de photocopier l’esquisse en l’agrandissant à votre guise, de la placer sur votre support, puis de repasser sur les traits de contour avec un crayon de papier gras (type 3B) en appuyant fermement.

Plaisirs de peindre n° 44 / février-avril 2012

63


64

Un hibiscus tout en légèreté (démo p. 46)

vosesquisses

Plaisirs de peindre n° 44 / février-avril 2012


Effets de matière sur la plage (démo p. 34)

Toutes les nuances d’un paysage poétique (démo p. 38)

Plaisirs de peindre n° 44 / février-avril 2012

65


reportage enVendée

Les Célestes. Août 2010. Pastel à l’huile, acrylique, papiers collés sur toile, 60 x 80 cm. « Ce tableau a été réalisé en août 2010. Il s’agit d’une représentation symbolique à la fois lunaire et solaire, une ode à l’harmonie universelle (le Yin et le Yang). Ces sœurs célestes nous enseignent que la dualité est illusoire et que seule l’union dans le UN crée l’harmonie. »

10

Diane Rousseau

La féminité

Plaisirs de peindre n° 44 / février-avril 2012

revisitée


reportage enSeine-et-Marne

Jeune maman de 37 ans en reprise d’études d’arts plastiques, Diane se définit comme une « chercheuse d’art ». Elle a adopté les techniques mixtes pour mettre en scène son univers résolument féminin et coloré. TEXTE ET PHOTOS : CÉLINE CHEVALLIER.

P

Plaisirs de peindre : Diane Rousseau, votre travail s’inscrit dans une démarche spirituelle et onirique, colorée et féminine. Dans quel univers évoluez-vous ? Diane Rousseau : Je suis à la fois une pastelliste académique issue d’une formation classique et une peintre en quête de découvertes artistiques. Ma peinture est un mélange de ce que je suis et de ce que je sais. Après un travail de portraits réalistes au pastel, j’ai développé depuis un an une œuvre plus à mon image. Ma démarche actuelle est avant tout spirituelle, fruit de mes recherches artistiques et plastiques. Enveloppées d’un voile onirique et coloré, mes bases classiques transpa-

raissent à travers mes portraits. La femme est au centre de mon travail. Elle est appropriée à l’émotion que je cherche à faire passer à travers sa grâce : positive et idéalisée. Ma démarche ne s’inscrit pas dans l’art qui dénonce, mais plutôt dans l’optique d’apporter de la joie, raconter des histoires, faire rêver.

PDP : Comment avez-vous développé votre technique à base de médiums variés ? D. R. : Petit à petit, j’ai éprouvé moins de plaisir dans la réalisation de portraits classiques au pastel. Je me suis alors tournée vers la technique mixte, au gré de mes inspirations, d’essais, de ce que j’appelle des expériences créatives. Je

Plaisirs de peindre n° 44 / février-avril 2012

11


galerie deslecteurs

Bénédicte Baraston

En cadeau pour notre lauréate :

Plaisirs de peindre, en partenariat avec Boesner, est heureux de décerner à la gagnante cette blouse d’artiste « Giverny ». Inspirée des modèles portés par les grands maîtres impressionnistes, elle a l’avantage d’être très ample et permet une grande liberté de mouvements. À vos pastels, chère Bénédicte!

Pastel

Bouquets veloutés À 25 ans tout juste, Bénédicte se passionne pour le pastel depuis qu’elle a visité une exposition Quentin de la Tour il y a cinq ans. Formée auprès de professeurs de la Société des Pastellistes de France, elle continue à se perfectionner tout en menant de front deux autres de ses activités, le chant lyrique et l’histoire de l’art…

56

Bouquet d’hortensias. 2011. Pastel sec sur Pastel Card, 45 x 33cm. Plaisirs de peindre n° 44 / février-avril 2012


Mes petits

bonheurs Jeux d’enfants

II

PASTEL SEC

À l’heure de la lecture

VI

DESSIN AUX TROIS CRAYONS

Goûter d’anniversaire

X

CRAYONS DE COULEUR

Petits pas de danse HUILE AU COUTEAU

XII


PASTEL

SEC

Jeux

d’enfants

Format carré, fond suggéré, palette vive, ce quadriptyque s’amuse de poses enfantines. Écoutez bien ! Colorés, gais, dynamiques, ces petits tableaux résonnent d’éclats de rire… MATÉRIEL v Papier Pastelmat de Clairefontaine v Carrés Conté et pastels Girault v Passe-partout 13 x 13 cm pour le tracé des cadres v Mine fusain v Gomme mie de pain v Pinceau fin sec (pour les rectifications de couleur)

Les carrés Conté Fins, précis, ils me permettront de réaliser avec justesse certains détails, de mieux rendre certains volumes, plutôt en fin de composition — pour les ballons, par exemple. Mais attention: leur texture dure les rend plus complexes à marier avec les autres pastels ; ils se fondent moins bien dans les couleurs déjà posées. Secs, les carrés Conté sont plus proches de la craie que du pastel: peu poudreux, ils présentent l’avantage de ne pas se salir à chaque passage. Ils s’achètent à la pièce ou à en boîte (de 48).

Les lignes initiales Le dessin de base doit être le plus fin possible: il est réalisé à la mine fusain. C’est l’une des règles du petit format: moins la surface à travailler est grande, plus il faut éviter de la salir par des lignes trop épaisses et brouillonnes. Le croquis de fond peut aussi être tracé au crayon à pastel, un peu plus épais cependant. Ici, le Pastelmat est le support le mieux adapté. II Plaisirs de peindre Petits bonheurs

PAR BRIGITTE MONERIE. TEXTE ET PHOTOS : ELSA COLIN.


Les formes générales Un passage soigneusement dosé de Girault noir, assez sec, sur certaines lignes, principalement les ombres, me permet de préciser et situer mes silhouettes. Ce noir, passé sur le bout et la tranche, sera recouvert : il est donc important de marquer les masses pour retrouver le dessin à mesure de son avancement, notamment là où les couleurs se concentreront – les plis, les zones plus sombres. Pour autant, ce Girault noir ne laisse pas de trace foncée « irrattrapable » sous la teinte.

Conseil

des carnations, Hormis pour la pose sur les quatre faite à tour de rôle soin de dessiner ds mp co ositions, je prenen bas pour éviter ut ha de s ne les scè été réalisé. de salir ce qui a déjà ent, j’incline cid Pour parer à tout ac moi quand mon chevalet vers s du haut. je travaille les scène

Proportions bien cernées Attention aux proportions: dans ce quadryptique, les petits personnages doivent être de tailles sensiblement identiques, un peu comme si toutes les scènes étaient observées avec le même recul… sans quoi l’harmonie générale pourrait en être bousculée. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt de cet assemblage de petits formats, qui présentent, par leur contiguïté, un certain intérêt narratif… Curieusement, cette question des proportions pose aussi problème au moment de la représentation des chaussures, souvent vues trop petites: il faut se rappeler que la taille d’un visage est celle… d’un pied de profil ! Plaisirs de peindre Petits bonheurs III


42

Plaisirs de peindre n°44 / fÊvrier-avril 2012


Dansl’atelierde…

Joël Simon

La rencontre fortuite avec des poules sur le chemin de sa promenade a inspiré Joël Simon de manière inattendue. De photos floues que d’autres auraient jetées, lui est venue l’idée de créer une composition dynamique. C’est l’occasion pour nous de revenir en détail sur un des principaux défis que rencontrent les artistes : la traduction du mouvement en peinture. TEXTE ET PHOTOS : STÉPHANIE PORTAL.

Créer le mouvement

P

Plaisirs de peindre: Joël, vous nous avez réalisé un sujet qui met en avant le mouvement. Comment êtes-vous passé concrètement de la photo à l’idée de l’œuvre ? Joël Simon : Dans la précipitation de ma rencontre avec ces poules, je n’avais pas eu le temps de régler mon appareil, d’où ce « flou de bougé » comme disent les photographes, tant sur le sujet que dans le fond. Mais, à la réflexion, ces photos s’avéraient plus intéressantes que les clichés nets car l’effet de flou recréait bien le mouvement qui m’intéressait.

PDP: Expliquez-nous comment vous transformezcesflousgraphiquement… J. S.: Le mouvement peut être traduit de plusieurs manières: par des traînées, par un effet flouté, par des frottages en aplats, par des grattages au cutter ou au papier abrasif, par un graphisme abstrait, etc. Mais le plus important, c’est de décider ce qui va rester net pour la compréhension du sujet et ce qui va être traduit en mouvement pour créer l’effet recherché. On peut soit se concentrer sur le motif en mouvement (ici, la poule) et garder un fond fixe et descriptif, soit on peut figer le motif et créer le mouvement dans le fond.

aupastel

PDP : Vous avez choisi la deuxième alternative… J. S.: Le mouvement de mes poules était déjà signifié par leur attitude: avec une patte en l’air, il est facile de donner l’illusion qu’elles sont en train de s’enfuir. Je pouvais donc rester descriptif en traitant leur plumage coloré à peine flouté. Et porter mon attention sur le fond en mouvement, que je décidai de traiter de manière stylisée. Imaginez une poule posant fièrement, les deux pattes ancrées au sol : même si vous créez du mouvement à l’arrière-plan, vous ne parviendrez pas à donner l’impression qu’elle est en train de bouger. C’est donc la combinaison de tout cela qui crée l’effet désiré. Les photos me donnaient une autre indication: la direction du mouvement, horizontale ou oblique, que je n’avais qu’à traduire au moyen de mes touches. J’ai ensuite essayé d’accompagner la configuration du sol, creux et irrégulier, par une incurvation des motifs graphiques. PDP: Vous êtes allé plus loin en stylisant votre fond. Est-ce un parti pris ? J. S. :J’ai toujours été intéressé par le fond : son traitement est souvent plus important qu’il n’y paraît. Ici, il contribue vraiment à l’atmosphère de la scène que je

voulais dynamique. J’aurais pu user de simples traînées mais j’avais envie de partir dans quelque chose de plus libre : styliser ou rendre abstrait au moyen de formes géométriques, par exemple. L’importantestderesterbasésurlaréalité, par les formes ou les teintes qui servent à donner des repères de lieu.

PDP: Quels sont les autres moyens pour donner du mouvement au sujet? J. S.: On peut créer des traînées de couleur en frottant la poudre avec la paume de la main ou le doigt selon la taille du motif. On peut aussi se servir d’outils en mousse (voir les PanPastel) ou d’un morceau de chiffon, voire de papier absorbant. On traduira ensuite la vitesse par l’amplitudedelatraînée.Letypedepapier joue ici un rôle important. Sur papier abrasif type Pastel Card, l’accroche est si efficace que le pigment se déplace à peine: l’effet sera limité et peu spontané.Onobtiendraunrésultatplusconvaincant sur un papier pastel classique (Ingres, Mi-teintes). PDP:Peut-oncréerlemouvementavec d’autres techniques ? J. S. : Naturellement. À l’aquarelle, la technique mouillé sur mouillé est par-

ticulièrement efficace pour créer des flous. On peut procéder à l’aide d’un pinceau humide ou d’une éponge pour créer des traînées de couleur.

PDP: Quelles sont les erreurs à éviter? J. S.: Le mouvement génère des flous qu’il faut apprendre à gérer pour ne pas aboutir à quelque chose de mou ou de confus. Le geste de frottement doit être franc afin que les couleurs se mélangent naturellement. Plus la palette sera réduite, moins le risque sera grand. Mais l’effet sera intéressant si, justement, plusieurs teintes se mêlent et fusionnent de manière aléatoire. Tout est dans le geste ! PDP: Un dernier conseil ? J. S. : Ne négligez pas la direction des traînées ou des motifs abstraits (droit, oblique, circulaire) car ils renseignent sur le mouvement. Ici, dans le fond, j’ai donné deux directions contradictoires : vers l’extérieur pour ouvrir un passage à la poule et vers l’intérieur pour suggérer la profondeur. Imaginez ces mêmes traînées verticales : on aurait eu l’impression d’être devant un mur. La poule ainsi placée au centre d’un éclatement de formes et couleurs est mise en évidence et son ■ mouvement renforcé.

Plaisirs de peindre n°44 / février-avril 2012

43


démo aquarelle

Untout hibiscus en

légèreté Gardons le plus simple… pour la fin ! Telle pourrait être une des clés pour réussir cette aquarelle. Une autre serait d’accepter de travailler chacune des parties du sujet l’une après l’autre, sans s’éterniser sur l’une d’entre elles. Comment savoir alors si l’on est sur la bonne voie ? Faites une feuille sans nervures et, si vous vous dites en la regardant : « Elle a de belles nervures ! »… c’est gagné !

46

AVEC LA COLLABORATION DE GÉRARD BASTIEN. TEXTE ET PHOTOS : HÉLÈNE RENAIS.

« Inutile de commencer par les bourgeons ou les pistils, ni de détailler quoi que ce soit. Au contraire, cherchez à épurer au maximum et à rester dans la suggestion. »

Plaisirs de peindre n° 44 / février-avril 2012


LE MATÉRIEL ➔ Papier Arche 300 g, grain torchon ➔ Petits et gros pinceaux à lavis ➔ Petits pinceaux synthétiques pour l’acrylique ➔ Gomme à masquer ➔ Vaporisateur ➔ Sopalin.

LA PALETTE

Bleu de cobalt

Gris de Payne

Sépia (ou brun van Dyck)

Vert de pérylène

Vert olive

Vert de vessie

Jaune de cadmium

Ocre jaune

Cramoisi d’alizarine

Magenta

Terre de Sienne brûlée

Retrouvez votre esquisse page 64

Plaisirs de peindre n° 44 / février-avril 2012

47


Pour toutes informations, téléphonez au :

05 49 90 09 16 Pour l’étranger : 00 33 549 900 916

www.plaisirsdepeindre.com

LES DÉMOS ARTISTIQUES

Suivez pas à pas les conseils de nos démonstrateurs pédagogues et réussissez des œuvres à l’aquarelle, au pastel, à l’acrylique, à l’huile au couteau…

À LA LOUPE

5

BONNES RAISONS DE VOUS

RÉABONNER

Une œuvre décryptée par l’artiste lui-même pour détailler toutes les astuces qui lui ont permis de la réaliser.

IDÉES SORTIES

1. Vous bénéficiez d’une remise privilégiée. 2. Vous choisissez la formule d’abonnement qui vous convient le mieux. 3. Vous ne manquez aucun numéro. 4. Vous évitez toute augmentation de prix pendant toute la durée de votre abonnement. 5. Vous recevrez Plaisirs de peindre directement chez vous.

Toutes les tendances du monde de l’art et des loisirs créatifs, toutes les expositions à voir près de chez vous sont dans la rubrique consacrée aux actualités.

LE CAHIER CENTRAL THÉMATIQUE Apprenez à peindre à l’aquarelle, au pastel, à l’acrylique ou à l’huile, le tout sur un même thème : déclinaison des techniques et des écritures artistiques, les artistes pédagogues de Plaisirs de peindre vous accompagnent pas à pas et libèrent vos idées créatives.

Plaisirs de peindre n°44  

Peignez ce que vous aimez : fleurs à l'aquarelle, peinture au couteau, portraits de vos enfants, scènes de vie au pastel… les meilleurs arti...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you