Page 1

DevMcGill CÉLÈBRE SES VINGT ANS Lumière sur le parcours de ce leader du paysage immobilier montréalais.

+ de 20 pages d’histoire !

LE COMPLEXE H,

HUMANITI LA TOUTE PREMIÈRE « COMMUNAUTÉ VERTICALE ÉVOLUÉE À MONTRÉAL» 30

TAK, LA VAGUE SCANDINAVE 24 Vol

L’ART SOUS TOUTES SES FORMES

4 2018

Architecture, sculptures, déco, design industriel et plus encore... devmcgill.com

Au fil des pages


DevMcGill

2


D E VM CGILL A 2 0 ANS ! Je me rappelle nos débuts comme si c’était hier. Beaucoup de bonne foi, de l’énergie à revendre, des méthodes un brin artisanales et une volonté de fer. Voilà un peu ce qui nous propulsait. Philippe Boisclair, Christian Dusablon et moi-même avons dû puiser dans notre sens de la persuasion (et nous vider les poches) pour faire la téméraire acquisition d’un vieil entrepôt désaffecté de la Compagnie de la Baie d’Hudson et le transformer en magnifique écrin de 12 lofts. Les services de l’architecte Jean Pelland - aujourd’hui associé principal de la firme Sid Lee - ont permis à la magie d’opérer. Le 100 McGill s’est avéré une grande réussite et a jeté de manière concrète les assises de DevMcGill. U N B ILAN É LO Q U E NT

STÉPHANE CÔTÉ

PRÉSIDENT

Aujourd’hui, le chiffre d’affaires des projets sur lesquels travaille DevMcGill s’élève à 577 M$. En 20 ans, l’entreprise a réalisé près de 50 projets commerciaux et résidentiels, dont 2 193 unités résidentielles et a reçu de très nombreux prix et distinctions. Après, notamment, les Caverhill, Couvent Outremont, Square Benny, M9 et autres Castelnau, des projets aussi emballants qu’acclamés, que reste-t-il de nos 20 ans ? Beaucoup de passion, le sens de l’engagement, le respect du travail bien fait et l’ardent désir d’aller beaucoup plus loin. Dorénavant, épaulée par Cogir Immobilier, cette volonté de dépassement s’avère parfaitement arrimée. Nous sommes toujours nourris par le désir de contribuer à améliorer le patrimoine bâti et à faire en sorte qu’un nombre important de gens puissent profiter d’une qualité de vie qui s’en trouve ainsi rehaussée. Nous lorgnons de plus en plus des projets à usages mixtes, une tendance de fond qui permet de redéfinir notre rapport à la densité urbaine de façon intelligente. De plus, des visées expansionnistes nous poussent, actuellement, à envisager des développements importants du côté de l’Ontario. Comme quoi, « quand on aime on a toujours 20 ans ». À la vôtre,

1998 - 2018 -----


devmcgill.com

Vol 4 2018

MAGAZINE

30 44

RÉTROSPECTIVE 5 8 12 16 20 22

Un peu d’histoire Vision commune Que la fête commence ! Le portfolio de DevMcGill Maintes fois primées Dans l’œil des médias

DÉCO, DESIGN, TENDANCES ET INSPIRATIONS 28 «Rosemont, je t’aime !» 58 Habité par deux stars 72 Hommage aux artisans 84 NAHB, Nec-plus-ultra 86 BoConcept 112 Le design d’objet 120 Céragrès tendance

96

ART ET ARCHITECTURE

24 DevMcGill

44 49 92 96 102 106 116 2

Stikki Peaches Prix Parc Basin-du-Gravier Le Mile-Ex vu par Stéphane Grasset La Shed à NDG XTU, l’architecture verte Fusion art/architecture Les pierres grises de Montréal au CCA

106


RÉSUMÉ COMPLET DES PROJETS IMMOBILIERS DE DEVMCGILL

NOUVEAUTÉS

TAK 24, 28 Condominiums, maisons de ville et triplex, Rosemont - Angus 30

HUMANITI Condominiums, Centre-ville

NOCA 38, 44 Condominiums, Griffintown Ouest BEAUMONT 52, 58 Condominiums, NDG 60

ARTHAUS Condominiums, Ottawa

ATELIERS CASTELNAU 66, 72 Condominiums, Mile-Ex CASTELNAU 74, 80 Condominiums, Mile-Ex

D E V M CG I L L .CO M

Eric Béland – Designer graphique (Direction artistique, mise en page et rédaction du texte « Rosemont, je t’aime! ») Caroline Roberge – Photographe

DESIGN

Tina Dostie – Directrice Marketing Madeleine LeBlanc – Rédactrice Sophany Sin – Direction artistique Édouard Robitaille – Réviseur

ÉQUIPE DE RÉDACTION DEVMCGILL

12 3


RÉTROSPECTIVE


MODÈLE DE RÉUSSITE

N OU S AVO N S 2 0 A N S ... E T PL E IN D E C H A N S O NS …

Le premier iMac, Harry Potter, Google, et… DevMcGill ont tous vu le jour en 1998 ! Eh oui, 20 ans déjà que l’entreprise déploie effort et talent pour insuffler une vision audacieuse en matière de patrimoine bâti résidentiel.

DEPUIS 1998, AU SERVICE D E S E S PA C E S DE DEMAIN

1998 - 2018 ----5


IL ÉTAIT UNE FOIS

2 0 A N S / H I S TO I R E

AVOI R 2 0 A N S ! S I DE V M CG IL L M ’ É TA IT CO NTÉ

« C’est l’histoire d’un gars… », d’un gars qui était jeune, ambitieux et plein de rêves. Qui menait sa barque au gré des rencontres, de quelques coups de cœur et de bons filons. Tout a commencé un peu par hasard. Au détour d’un projet de réno, d’une acquisition et d’un « trip de chums ». De fil en aiguille et de bons coups en réussites, Stéphane Côté a monté sa boîte. Quelques associés se sont joints au défi. Lentement mais sûrement, on voulait faire plus, faire mieux. Développer un créneau, trouver les bons outils, mettre sur pied un laboratoire de création, flirter avec le patrimoine bâti. S’entourer d’experts. Affûter sa vision. Avancer.

DevMcGill

6


20 A N S D É J À  ! E T C E N ’ E ST Q U E L E D É BU T

Ainsi, DevMcGill a donc officiellement vu le jour en 1998. Un réseau imposant d’espaces résidentiels plus tard, de signatures et de projets emballants, d’accomplissements salués, d’un peu de chance et de beaucoup de dur labeur, un nouveau chapitre est à construire. Après notamment les 100 McGill, Caverhill, Couvent Outremont, Square Benny, M9 et autres Castelnau, que reste-t-il de nos 20 ans ? Beaucoup d’amour, de la fougue, de la passion, le sens de l’engagement, le respect du travail bien fait et l’ardent désir d’aller un peu plus haut, un peu plus loin. Dorénavant, épaulée par Cogir Immobilier, cette volonté de dépassement s’avère parfaitement arrimée. À S U I VR E D E P R È S.

1998 - 2018 ----7


«

20 ANS / VISION

R E N CO N T R E AU S O M M E T

PAR MADELEINE LEBLANC

E NTREVUE

Alors que DevMcGill souffle ses 20 bougies et évolue au sein de Cogir Immobilier depuis juin 2017, l’entreprise a le vent dans les voiles notamment grâce au grandiose projet Humaniti qui symbolise, en quelque sorte, l’union des parties. À l’heure des bilans, nous avons souhaité réunir les deux dirigeants afin de brosser un constat partiel de cette fusion et de dégager quelques grandes orientations.

H U M A N I T I M O N T R E A L .CO M

Q?

CO GI R I MMO B I L I E R A FAIT L’ACQ U IS IT IO N DE DE VMCG ILL, I L Y A MAI N T E NANT PRE S Q U E U N AN. Q U E L B ILAN T RACE Z-VO U S DE C E T T E P R E MI È RE ANNÉ E DE T RANS IT IO N E T Q U ’ E ST-CE Q U I S E MB L E É MA N E R DE CE PART E NARIAT ?

M AT H I E U D U G U AY

STÉPHANE CÔTÉ

« Je crois que nous avons la confirmation que Stéphane (Côté) et moi pouvons travailler ensemble et que nos équipes respectives peuvent devenir une seule et grande équipe. Comme les valeurs fondamentales et la philosophie de gestion qui nous animent étaient au départ les mêmes, cela a beaucoup aidé. Nous nous connaissons depuis 15 ans et cette complicité simplifie les choses. Même si Cogir a acheté DevMcGill, Stéphane agit à titre d’associé de ses projets. Le succès de la transaction repose donc sur son bien-être. Je veux greffer davantage de responsabilités au leader qu’il est et aux membres de son équipe.»

« Un des grands faits saillants de cette transaction, c’est la participation de DevMcGill dans le projet Humaniti. Nous assumons un volet très axé sur la commercialisation, sur la vente donc et nous intégrons graduellement le marketing. J’apprends davantage sur d’autres catégories d’actifs et de produits afin de bien assimiler les objectifs. Je m’adapte à cette nouvelle réalité et j’élargis mes horizons. Je trouve cette conjoncture très stimulante. Cela fait 20 ans que j’évolue dans le secteur du condo et je suis très content d’affronter de nouveaux défis. J’aime cette partie exploratoire. Cela dit, toute l’infrastructure est déjà en place chez Cogir et de nombreux experts maîtrisent très bien la diversité des produits. »

POUR EN SAVOIR PLUS SUR HUMANITI, RENDEZ-VOUS À LA PAGE 30

DevMcGill

8


Mathieu Duguay et Stéphane Côté

2

Q?

AMBITIEUX ET DE CALIBRE INTERNATIONAL, LE PROJET HUMANITI CO N C R É T I S E EN Q U E LQ U E S O RT E LA FU S IO N DE S DE UX E NT R E P R I S E S E T LA PRE MIÈ RE CO LLAB O RAT IO N RÉ E LLE . E N Q U O I E ST- I L E MB LÉ MAT IQ U E DE VOT RE APPRO CH E  ?

MD

SC

« En fait, le rapprochement initial s’est fait à travers ce projet. On voulait aller chercher le savoir-faire qu’on n’avait pas entièrement, surtout du côté du condo résidentiel, et j’ai demandé à Stéphane s’il voulait nous aider comme consultant. Stéphane était intéressé par ce projet d’envergure qu’il voyait comme un laboratoire qui pourrait servir pour d’autres projets. Sa participation représente vraiment une grande valeur ajoutée.

« Nous sommes chanceux pour ce premier test. L’ampleur du projet, son aspect novateur et les enjeux qu’il soulève, notamment en matière de densité urbaine, ont tout de suite retenu mon attention. Nos talents sont bien arrimés. Cette occasion d’y contribuer permet aussi d’apprendre sur ce nouveau type de produit original à usages mixtes axé sur les attentes des clients. Nos projets ArtHaus à Ottawa et Beaumont dans le quartier NDG combinent aussi plusieurs fonctions. Avec sa complexité, Humaniti compte cinq usages (NDLR : condos, hôtel, restaurant, locatif et bureau) qui se bonifient les uns les autres et permet de proposer une solution aux nouveaux défis que les villes présentent. La communauté y est aussi mise de l’avant et de nombreux services sont offerts en partage. Nous sommes en position continuelle d’adaptabilité et nous aimerions éventuellement pouvoir reproduire et ajuster ce modèle à d’autres villes nord-américaines. »

Aujourd’hui, on est fiers de posséder des forces aussi complémentaires. C’est rassurant pour les équipes de conception intégrée composées d’architectes, d’ingénieurs et d’autres métiers de la construction, que nous réunissons. Quand on a un emplacement qui est unique, il ne faut pas avoir peur de sacrifier du rendement pour créer quelque chose d’exceptionnel. Nous avons laissé l’architecte Andrew King, de la firme Lemay, déterminer d’abord l’enveloppe du projet. » 9


20 ANS / VISION

3

Q?

Stéphane Côté au MIPIM à Cannes

DEUX ENTITÉS, UN MÊME CŒUR!

DevMcGill

SAVO I R CO MP OS ER AVE C LE CH ANG E ME NT S ’AVÈ RE U N ATO U T P R I MO R DI A L . Q U ELS MÉ CANIS ME S ME T T E Z-VO U S DE L’AVANT P O U R VO U S ASS URE R D’AVANCE R DANS LA B O NNE DIRE CT IO N ?

MD

SC

« À titre de promoteur immobilier, on crée des milieux de vie et on doit les adapter à notre époque. Si on se projette en 2020, on doit se demander ce qui sera d’actualité et tenter de saisir l’évolution sociale. Nous n’avons pas de boule de cristal, mais un aspect de notre travail consiste en cette faculté d’anticiper les changements grâce à de nombreux indicateurs. Nous nous inspirons des meilleures pratiques et des tendances internationales pour comprendre la façon dont les gens vivront dans les centres-villes. On voyage beaucoup et on sait ce qui se fait ailleurs. Les phénomènes comme l’économie de partage dont parlait Stéphane et la recherche d’un sentiment d’appartenance à une communauté sont très forts. Il faut aussi intégrer les changements technologiques et offrir les nouveaux services qui en découlent. Humaniti part de cette vigie et de notre lecture du marché. On essaie de proposer un projet qui attire le regard à l’extérieur du Canada. La présence de Stéphane à Cannes au MIPIM, plus grand rendez-vous du développement immobilier mondial, fait partie de notre volonté de faire connaître ce grand projet partout. Nous sommes convaincus que cela va aider à nous propulser. »

« Ce qui est intéressant dans le fait de présenter Humaniti au MIPIM, c’est, entre autres, de contribuer à l’élever au niveau des projets de classe mondiale grâce à cette fabuleuse vitrine. Le projet n’est pas encore construit, mais il est en cours de réalisation et sa construction est bien entamée. C’est important de créer de l’intérêt autour du projet maintenant. Cela permet de conscientiser les gens sur l’aspect novateur qu’il présente et sur le fait qu’il est appelé à devenir une référence en la matière. Pour nous, il s’agit en quelque sorte d’un prototype susceptible d’être adapté à d’autres réalités dans d’autres villes. Cela devrait aussi permettre de sensibiliser les acteurs d’ici au fait qu’il s’agit d’un projet novateur. Les contraintes du site ont été transformées en occasion d’innover et le résultat est très heureux. Sur l’échiquier international, on voit que la Ville est en train de s’affirmer. Montréal représente une destination touristique, mais aussi une ville de savoir. On veut hausser la barre et on souhaite que la Ville appuie ce type de projets de grande qualité et qui se démarquent. Il faut collectivement faire preuve d’audace. »

COGIR IMMOBILIER CETTE COMPAGNIE FIGURE AU 55e RANG AU QUÉBEC, REGROUPE 2 800 EMPLOYÉS ET ASSURE LA GESTION DE PLUS DE 150 PROPRIÉTÉS. LA SOCIÉTÉ ADMINISTRE DES IMMEUBLES COMMERCIAUX, INDUSTRIELS ET DE BUREAUX. CÔTÉ RÉSIDENTIEL, L’ENTREPRISE ADMINISTRE PLUS DE 17 200 LOGEMENTS, DONT PRÈS DE 40 RÉSIDENCES PRIVÉES POUR AÎNÉS EN PLUS DE POSSÉDER UNE EXPERTISE HÔTELIÈRE. DEVMCGILL L’ENTREPRISE A CONSTAMMENT À CŒUR DE CRÉER AUJOURD’HUI LES ESPACES DE DEMAIN ET CONTRIBUE À REHAUSSER LE PATRIMOINE BÂTI DE MONTRÉAL DEPUIS 1998. SES PROJETS REFLÈTENT UN GOÛT MARQUÉ POUR LE DESIGN ET L’INNOVATION TOUT EN MISANT SUR LA PÉRENNITÉ. SON APPROCHE COLLABORATIVE PERMET DE PROPOSER UN MODE DE VIE EMPREINT D’INNOVATIONS INTELLIGENTES.

10


4

Q?

D E V M CG I L L .CO M

COGIR.NET

5

Q?

Q U E L L E S S O N T LE S G RANDE S FO RCE S Q U E CH ACU N D’ E NT RE VO U S VO I T C HE Z L’AU T RE ?

MD

SC

Stéphane m’a toujours beaucoup impressionné par son souci du beau et par sa capacité de créer des projets durables. Quand je passe devant un de ses projets, j’ai l’impression de sentir une âme qui veille, un peu comme gardienne de la qualité. Il y a de l’émotion dans ce qu’il construit. C’est un visionnaire qui a un talent naturel pour créer des endroits où l’on se sent bien et à sa place. C’est aussi quelqu’un qui est très rationnel, méticuleux et diligent. J’admire beaucoup cet équilibre.

Je pense que Mathieu est ambitieux, il repousse les limites et ne se satisfait pas du statu quo. Il n’a pas peur de prendre des risques calculés. Il est très fort en partenariat et est capable de monter de très bonnes équipes. Si tu es capable d’avoir de bons partenariats à long terme, cela parle beaucoup de qui tu es. C’est quelqu’un de chaleureux et de déterminé qui inspire beaucoup confiance.

Q U ’ E ST- C E Q U I VO U S MOT IVE PRO FO NDÉ ME NT E T Q U E LLE E ST L’ E SS E N C E DE CE Q U E VO U S VO U LE Z T RANS ME T T RE  ?

MD

SC

De plus, en plus l’immobilier est au service des occupants. Notre travail a un impact direct. Si nous offrons une expérience de qualité, cela devient une petite contribution sur l’indice de bonheur des gens et c’est fantastique. Cette différence est mesurable. On fait partie de l’écosystème qui peut créer cette ressource rare. J’aime aider l’autre à travers l’immobilier. C’est cela qui donne du sens à mon travail. On veut être des promoteurs honnêtes, fiables, responsables, on veut essayer des choses, faire vivre de belles expériences, créer du beau. Le dépassement de soi est très important, on veut tester nos limites. C’est une philosophie, une aventure, une expédition d’équipe qui emmène nos familles, nos équipes et nous-mêmes, ailleurs. Personnellement, c’est ce qui me rend le plus heureux. Les profits sont importants parce qu’ils nous permettent d’accomplir nos rêves, mais c’est le sentiment d’accomplissement et de dépassement qui est le plus important.

Nous avons le souci de faire en sorte que les bâtiments traversent bien le temps. C’est une fierté de montrer un projet à mes enfants et peut-être un jour à mes petits-enfants et de pouvoir dire c’est nous qui avons construit ça. On veut faire des bâtiments qui appartiennent à leur époque mais qui possèdent aussi une certaine intemporalité. On a la chance de faire un travail tangible. Nous, si on a bien travaillé, bien calculé nos affaires, pris les bons risques, on laisse quelque chose. Ça vient avec une certaine responsabilité et c’est très valorisant d’être capables de laisser une trace. Mais il faut toujours s’assurer que celle-ci soit pertinente.

11

»


2 0 A N S / C É L É B R AT I O N

CO U P D ’ENVO I FESTIF P O U R LE S 2 0 ANS D E D EVM CGILL !

CÉLÉB R ATION

DevMcGill procédait, en janvier dernier, à la première manifestation d’une série d’événements qui souligneront, tout au long de l’année, ses 20 ans d’existence. Tapis rouge et banderoles soulignant cet anniversaire attendaient les employés et les principaux partenaires du promoteur immobilier qui ont pris part à l’événement. Mimosa à la main, une cinquantaine de personnes ont ainsi participé aux célébrations de ce vingtième anniversaire. En effet, depuis vingt ans, DevMcGill déploie effort et talent pour insuffler une vision audacieuse en matière de patrimoine bâti. Afin de souligner ce moment marquant, un calendrier bien rempli est prévu pour célébrer cette année charnière. Promos, concours, rappels thématiques, célébrations et survols historiques sont à l’honneur.

DevMcGill

12


13


20 ANS / ÉQUIPE

L’ É Q U I P E D E V M CG I L L E N G AG E M E N T LEADERSHIP PA S S I O N RESPECT RIGUEUR

DevMcGill

14


1998 - 2018 ----15


20 ANS / PORTFOLIO

2 0 A N S D E R ÉALISATIO NS  : L E S P R OJ E TS D E D E VM CGILL, D E S D É B U TS À AUJ O U RD ’H U I

P O R TFOLIO

Depuis 1998, DevMcGill a livré pas moins de 2 193 unités résidentielles ! Nous sommes fiers d’en dresser ici une rétrospective en résumant chacun des projets.

407 MCGILL PROJET Revitalisation d’édifice commercial DESCRIPTION Immeuble de bureaux et commerces au rez-de-chaussée Rénovation d’un immeuble patrimonial à bureaux – Vieux Montréal ADRESSE 407, rue McGill, Montréal, H2Y 2G3 STATIONNEMENT Aucun OCCUPATION 2001 ARCHITECTES Nomade architecture

100 MCGILL PROJET Développement mixte DESCRIPTION 12 condominiums (style loft) et 2 espaces commerciaux Rénovation de l’ancien entrepôt de la Compagnie de la baie d’Hudson ADRESSE 599, rue Wellington (coin McGill) Montréal, H3C 5T2 STATIONNEMENT Intérieur, 12 places OCCUPATION 1999 ARCHITECTES Nomade Architecture

DevMcGill

16


C AV E R H I L L

LE COUVENT OUTREMONT

PROJET Ensemble résidentiel DESCRIPTION 30 condominiums (style loft) 8 Penthouses et 2 espaces commerciaux /Rénovation/ conversion de l’ancienne Quincaillerie Caverhill ADRESSE 455, rue St-Pierre, Montréal, H2Y 2M8 STATIONNEMENT Intérieur, 36 places OCCUPATION 2002 ARCHITECTES Nomade architecture

PROJET Ensemble résidentiel DESCRIPTION 35 condominiums Rénovation/conversion d’un ancien couvent ADRESSE 1025, avenue du Mont-Royal Ouest, Montréal, H2V 2H4 STATIONNEMENT Extérieur et souterrain, 56 places OCCUPATION 2003 ARCHITECTES Nomade architecture

LE 777 PROJET Développement mixte DESCRIPTION 45 condominiums, 7 penthouses et 4 espaces commerciaux Construction neuve ADRESSE 777, rue Gosford, Montréal, H2Y 4B7 STATIONNEMENT Souterrain 2 étages, 49 places OCCUPATION 2004 ARCHITECTES Nomade architecture

17


20 ANS / PORTFOLIO

SQUARE BENNY PROJET Ensemble résidentiel DESCRIPTION 114 unités – condominiums ADRESSE 4000 & 4100 rue Benny, Montréal, H4B 2R8 STATIONNEMENT 120 places OCCUPATION 2009 ARCHITECTES Nomade architecture

ORLÉANS PROJET Développement mixte DESCRIPTION 52 condominiums et 5 espaces commerciaux Rénovation partielle d’immeuble patrimonial et construction neuve ADRESSE 81, rue de Brésoles, Montréal, H2Y 0A1 STATIONNEMENT Souterrain 4 étages, 97 places OCCUPATION 2005 ARCHITECTE Nomade architecture

AV E N U E 3 2 PHASES I, II ET III PROJET Ensemble résidentiel en 3 phases DESCRIPTION 158 unités – condominiums Construction neuve ADRESSE 750, et 740, 32e Avenue, Lachine, H8T 0A2 STATIONNEMENT Souterrain et extérieur, 208 places OCCUPATION 2012 à 2015 ARCHITECTES Forme Studio

DevMcGill

18


M9 PHASES I, II, III ET IV

S T- D O M I N I Q U E PROJET Développement mixte DESCRIPTION Deux espaces commerciaux et 67 unités ; lofts, condominiums et penthouses Conversion d’immeuble existant et construction neuve ADRESSE 2118, rue St-Dominique, Montréal, H2X 2X3 STATIONNEMENT Souterrain, 30 places OCCUPATION 2013 ARCHITECTE Karl Fisher

PROJET Développement mixte Espaces commerciaux, de bureau et résidentiel en 4 phases DESCRIPTION 372 unités ; lofts, condominiums et penthouses Construction neuve ADRESSE 80, rue Prince, Montréal, H3C 2M8 90, rue Prince, Montréal, H3C 2M8 71, rue Duke, Montréal, H3C 2M1 888, rue Wellington, Montréal, H3C 1T7 STATIONNEMENT Souterrain 2 étages, 253 places OCCUPATION 2007 à 2015 ARCHITECTE Nomade architecture

CASTELNAU PHASES I, II, III ET IV PROJET Ensemble résidentiel en 4 phases DESCRIPTION 392 unités ; lofts, condominiums et penthouses / Conversion d’immeuble historique existant et construction neuve ADRESSE 7400, boul. St-Laurent, Montréal, H2R 2Y1 1, rue Castelnau Ouest, Montréal, H2R 2W1 8, rue Gary-Carter, 88, rue Gary-Carter, Montréal, H2R 2W1 STATIONNEMENT Souterrain 1 étage, 298 places OCCUPATION 2013 à 2017 ARCHITECTES Cardinal Hardy, Lemay HBA

19

1998 - 2018 -----


20 ANS / HONNEURS

En 20 ans d’existence, DevMcGill s’est valu plus d’une vingtaine de prix. Il est vrai que depuis le début, l’excellence est au cœur de ses valeurs, ce que reflètent ces distinctions. DevMcGill est reconnue notamment pour son grand savoir-faire, grâce au

H O N N E U R S E T D ISTINCTIO NS

2018

2017

2015

2014

2011

FINALISTE PRIX H A B I TAT I O N DE PRESTIGE GRAND PRIX DU DESIGN

Catégorie Appartement ou maison témoin et bureau de vente Noca

P R I X I N O VA

Catégorie Multirésidentiel, Coûts de construction supérieurs à 50 millions de dollars Institut de Développement Urbain du Québec (IDU) Projet Castelnau

P R I X H A B I TAT DESIGN

Bureau de vente – Design graphique, Le Beaumont NDG

Garantie des Maîtres Bâtisseurs M9, Phase 3 FINALISTE PRIX GALA H A B I TAT I O N

Garantie Qualité Habitation et Plans de Garantie ACQ Castelnau, Phase II L A U R É AT PLANS DE GARANTIE

P R I X H A B I TAT DESIGN

Bureau de vente – Design d’intérieur avec mention spéciale pour le design industriel Ateliers Castelnau

ACQ - M9 Phase 4 Prix Armatura catégorie Résidentielle M9

Garantie Qualité Habitation et Plans de Garantie ACQ – St-Dominique

PRIX PROJET CONSTRUCTION D E L ’A N N É E

Gala reconnaissance – Cogir - Castelnau IV

DevMcgill

FINALISTE PRIX GALA H A B I TAT I O N

20

PRIX LEED ARGENT DU CONSEIL DU BÂTIMENT DURABLE D U C A N A DA -

Square Benny


recrutement des meilleurs talents, à l’adoption des normes les plus élevées et à la pertinence des projets et du choix de leurs quartiers. Chaque détail compte et c’est avec cet idéal que nous sommes passés maîtres dans l’art de créer des espaces de vie contemporains qui se démarquent souvent par leur architecture audacieuse.

A

SU CC È S E T RE CO NNAISSANC E

2009

2008

2006

2004

2001

PRIX PROJET DOMICILIAIRE

PRIX PROJET DOMICILIAIRE

PRIX DE DESIGN

Condominiums de 20 unités et plus – Garantie des Maîtres Bâtisseurs – M9 Phase 3

Condominiums de 20 unités et plus – Garantie des Maîtres Bâtisseurs – M9 Phase 3

Campagne media Summit Creative Awards M9 Phase 1

PRIX DE PROJET RÉSIDENTIEL M U LT I FA M I L I A L D E L ’A N N É E

PRIX ENTREPRENEUR D E L ’A N N É E

PRIX ENVIRONNEMENT E T E F F I C AC I T É ÉNERGÉTIQUE

GRAND PRIX

Garantie des Maîtres Bâtisseurs – M9 Phase 2 PRIX PROJET DOMICILIAIRE

Condominiums de 20 unités et plus – Garantie des Maîtres Bâtisseurs – M9 Phase 2 PRIX ENVIRONNEMENT E T E F F I C AC I T É ÉNERGÉTIQUE LEED ARGENT

Maisons ou Condominiums Garantie des Maîtres Bâtisseurs, Square Benny PRIX PROJET DOMICILIAIRE

Condominiums de 20 unités et plus – Garantie des Maîtres Bâtisseurs – Square Benny

Intégration Urbaine – Façades – Créativité Montréal – M9 Phase 1

PRIX ENTREPRENEUR D E L ’A N N É E

Condominiums en hauteur Plan de garantie ACQ L’Orléans PRIX D ’ I N T É G R AT I O N ARCHITECTURALE

Ville de Montréal, Le 777 PRIX DE MISE E N VA L E U R D U PAT R I M O I N E

Ville de Montréal – Le Couvent Outremont Prix du patrimoine architectural de Montréal – Lofts 2091 Beaudry

Domus – APCHQ – Le 777

Projet Multifamilial réhabilitation – Gala habitation – Le Caverhill

2003 PRIX ENTREPRENEUR D E L ’A N N É E

PRIX P R O M OT E U R D E L ’A N N É E

Projet Multifamilial réhabilitation – Plan de garantie ACQ – Le Couvent Outremont

Rénovation – Domus – APCHQ – Le Caverhill

PRIX DE CONVERSION DE BÂTIMENT E N H A B I TAT I O N NEUVE

PRIX DU PAT R I M O I N E ARCHITECTURAL DE MONTRÉAL

Ville de Montréal – Lofts 2091 Beaudry

Domus – APCHQ – Le Couvent Outremont

PRIX DU PAT R I M O I N E ARCHITECTURAL DE MONTRÉAL

– Ville de Montréal – Le 100 McGill

1998 - 2018 ----21


20 ANS / PRESSE

Au fil des ans, DevMcGill a fait la manchette immobilière. Avec son souci d’intégration patrimoniale de bâtiments souvent tombés en déréliction, ses investissements de plus en plus importants, son flair et son audace, l’entreprise a su alimenter l’intérêt pour ses bons

FIER S D E L’AVO I R É T É

D E V M CG I L L .CO M

DevMcGill

22


coups et son développement exponentiel. La gueule de jeune premier de son président n’a peut-être pas nui à la couverture. Quoi qu’il en soit, voici quelques extraits qui retracent l’évolution de l’entreprise, en paroles, en images et en actes.

1998 - 2018 -----

ET D’Y ÊTRE TOUJOURS!

23


PROJET IMMOBILIER

NOUVEAUTÉ

DevMcgill

24


L E TA K , C ’ E ST Q U O I  ! Tak Village, c’est un projet rassembleur qui incarne l’équilibre parfait entre l’essence du quartier Rosemont et l’atmosphère nordique. Le Tak (toit en suédois) propose un art de vivre actuel et recherché. La famille sous toutes ses formes et l’accès à la nature demeurent des piliers de cette approche. On apprécie la beauté en toute simplicité. On profite à plein des espaces verts et d’un mode de vie sain. On prend soin de soi, achète localement autant que possible à pied ou en vélo et on cultive son jardin ! L E TA K , U N V I L L AGE DA N S U N Q UART IE R !

Bien délimité, orné d’un lien piétonnier, bordé de parcs, le Tak se décline en plusieurs formules : maisons en rangée, maisons adossées, triplex, condos. Il est aussi polyvalent que ses occupants et propose un mode de vie actuel, actif et sans chichi. On va à l’essentiel, apprécie l’élégance des lignes pures et la splendeur du blanc.

25


TA K

NAT U R E URBAINE QUARTIER ANGUS

Un village nordique aux caractéristiques distinctes :

TA K V I L L A G E . C O M

- - - - - - - - -

DevMcGill

Lancement printemps 2018

Projet en 7 phases : 257 unités de types variés Condos, triplex et maisons de ville (du studio aux unités de 4 chambres) Idéal pour tous les types de familles Design nordique épuré et grandes terrasses privées Nouveau parc linéaire et 40 % d’espaces verts Havre de paix pour cyclistes et marcheurs (indice d’accessibilité en vélo de 93 % et 85  % de potentiel piétonnier) Accessible en vélo, à pied, en autobus et en voiture (stationnement souterrain) 4 voitures Communauto à la disposition des habitants Vues sur le mont Royal, le centre-ville, le Stade olympique et le pont Jacques-Cartier

Le Tak Village : un vent de fraîcheur à deux pas du Vieux-Rosemont au cœur de Rosemont Angus.

Condos à partir de 149 000$ (avant taxes)

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT PAR LE SITE WEB

26


BORAS CONDOS LULEA TRIPLEX SKARA MAISONS DE VILLE

27


DÉCOUVERTE

« R OSE M O N T, J E T’AIM E !» PAR ÉRIC BÉLAND

DI X A DR E SS E S I NCO NTO U RNAB LE S PO U R SAVO U RE R C E Q UA RT I E R R E CH E RCH É .

Barbara Sainte-Marie habite Rosemont depuis plus de dix ans. L’ex-résidente du Plateau a été parmi les premiers à essaimer vers un quartier de plus en plus prisé. À consulter la liste de ses endroits préférés, on a envie de faire de même !

« Rosemont est un quartier très verdoyant, familial, moderne, vivant et même précurseur de tendances », soutient-elle.

BARBARA SAINTE-MARIE, COURTIER IMMOBILIER, RE/MAX DU CARTIER

« Rosemont est au cœur de l’île. Son emplacement est enviable. Avec le parc Maisonneuve et le Jardin botanique à proximité, les fervents de la nature sont comblés. L’arrondissement a le vent dans les voiles. La valeur des habitations est en constante progression et le quartier est très recherché. Il fait vraiment bon y vivre ». Parmi les nombreuses adresses qu’elle affectionne particulièrement, plusieurs se trouvent à proximité les unes des autres.

« La rue Masson n’a rien à envier à l’avenue du Mont-Royal. La mixité des commerces et de la population est très agréable à côtoyer, et ici, les bonnes adresses se multiplient ». Barbara nous dévoile ses adresses fétiches. Bonne découverte !

HOOGAN & BEAUFORT

Photos : Caroline Roberge

LABARAKE

DevMcGill

28

B A R B A R ASA I N T E M A R I E .CO M

Sa profession de courtier immobilier l’amène, bien sûr, à sillonner les rues de l’agglomération chaque jour. Ainsi, elle parcourt Rosemont avec ses clients depuis 1990.


BOUL A N GE R I E - C A F É

Mamie Clafoutis Angus 4093, rue Molson La célèbre boulangerie artisanale y a aussi pris racine. Déjà une institution dans Rosemont. mamieclafoutis.com RESTAUR ANTS O Ù VO I R E T Ê T RE V U S  !

Hoogan et Beaufort 4095, rue Molson Le restaurant du chef vedette Marc-André Jetté et son complice le sommelier William Saulnier propose une cuisine qui met en valeur les produits régionaux. Légumes, viandes et fruits de mer du Québec. Un espace et des plats incroyables. hooganetbeaufort.com Labarake 3165, Rachel Est Une ancienne caserne de pompier convertie en resto branché. Une cuisine inspirée des brasseries françaises. Terrasse magnifique et stationnement à profusion. labarake.com BRASSE R I E 5 -7

Quai no4 2800, rue Masson Resto de quartier aux airs de brasserie. Plats rustiques, ambiance festive et jeune. / quaino4.ca

SAVE U RS

Le marché Angus Rue William Tremblay près du Parc Jean-Duceppe Une trentaine d’exposants qui proposent une variété de produits frais attirent plus de 1 000 visiteurs chaque soir.
Tous les vendredis du 18 mai au 26 octobre de 15 h à 19 h lautremarche.weebly.com Odessa Poissonniers 900 rue Molson Une poissonnerie grande surface qui offre une large variété de produits de la mer. odessapoissonnier.com B O U T IQ U E S

VOUS?

La boulette 2223, rue Beaubien Est À quelques pas du Cinéma Beaubien, l’endroit idéal pour savourer un burger gourmet ou un excellent tartare. laboulette.ca

LA MANSARDE BLEUE

S AV I E Z -

Pots Masson 3141, rue Masson Un menu varié à moins de 5 $, matin, midi et soir (la terrasse est sympathique !) potmasson.com

Rosemont compte plus de 60 parcs (parcs récréatifs, de détente, aires de jeux, parc-école, places publiques, etc.) totalisant plus de 2 225 000 m2 d’espaces verts. Jardin botanique : 713 126 m2 Parc Maisonneuve, avec le golf : 802 588 m2

ville.montreal.qc.ca

Elsdale 2381, rue Beaubien Est Un peu plus au nord, pour dénicher un cadeau qui saura plaire autant à la femme de carrière chic qu’au carnivore urbain, cette boutique de type café a une sélection de produits pour tous les goûts. Et le personnel est vraiment enthousiaste. elsdale.cafe La Mansarde bleue 2563 Beaubien Est Une petite caverne d’Ali Baba aux trésors uniques. Cette boutique promeut les talents québécois et propose ses dernières trouvailles d’un peu partout à travers le monde. mansardebleue.com 29

DevMcGill lance le nouveau projet TAK VILLAGE, au printemps 2018 dans Rosemont. Condos à partir de 149 000 $ (avant taxes)

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT PAR LE SITE WEB

TA K V I L L A G E . C O M


PROJET IMMOBILIER

PAR MADELEINE LEBLANC

NOUVEAUTÉ

H U M A N IT I : TO U S P O U R U N ! Toujours partant pour relever des défis inédits, mais à la mesure de son savoir-faire, DevMcGill est très honoré de pouvoir mettre l’épaule à la roue et de prendre activement part à l’édification du spectaculaire projet mixte Humaniti mis de l’avant par le groupe immobilier Cogir auprès duquel DevMcGill a récemment uni sa destinée.

DevMcGill

30


31


HUMANITI

DevMcGill

32


33


HUMANITI

DevMcGill

34


35


HUMANITI

Situé au cœur du Quartier international et adoptant littéralement la forme de la lettre H comme dans Humaniti, le complexe comportera cinq usages : 160 condos, 314 appartements locatifs, 193 chambres d’hôtel, 57 000 pc d’espaces de bureaux, 17 000 pc d’espace commercial.

Ainsi, l’Humain est au cœur de la planification des aménagements immobiliers de ce projet. Grâce au concept architectural époustouflant élaboré par la firme Lemay, on imagine sans peine comment ce milieu de vie hors de l’ordinaire est susceptible de faire émerger les affinités électives favorisant le contact humain, les échanges de services et les regroupements par champ d’intérêt. Projet intelligent et connecté, Humaniti promet d’exalter les qualités humaines les plus dignes. DevMcGill

36

H U M A N I T I M O N T R E A L .CO M

Il comptera aussi un restaurant. Humaniti, toute première « communauté verticale évoluée » à voir le jour à Montréal aspire à recevoir la certification Well, une norme internationale qui promeut le bien-être des occupants.


L'EXPÉRIENCE HUMAINE AU COEUR DE L’UNIQUE COMMUNAUTÉ VERTICALE ÉVOLUÉE

QUARTIER INTERNATIONAL CONDOS • APPARTEMENTS HÔTEL • COMMERCES • BUREAUX

LANCEMENT AVRIL 2018 INSCRIVEZ-VOUS

humanitimontreal.com

OFFERT EXCLUSIVEMENT PAR

CERTIFICATIONS

RÉALISATION


DevMcGill

38


G RI F FIN TOW N , M O N TRÉAL* CROISSANC E D E 2 0 0 6 À 2 016

Adresse 1550, rue Basin, Montréal, Québec, H3J 1S1

Population 71 380 78 010 Variation : 9,3 % Ménages privés 33 350 39 455 Variation : 18,3 % NO CA, U N PROJ E T T RÈ S RE CH E RCH É

*Territoire : Sud-Ouest

Conçu par l’architecte Roch Cayouette de Provencher_Roy, le Noca prendra racine sur les berges du Canal de Lachine dans Griffintown Ouest. Résolument minimaliste, il propose des lignes pures et invitantes. Déjà très prisées, plus de 50 % des unités de la phase I ont été vendues et la construction débute ce printemps.

39


NOCA GRIFFINTOWN MONTRÉAL

NOCA Un projet en copropriété inspiré de la nature environnante. Les attributs du site (ensoleillement, vue vers la nature) ont été pris en compte en positionnant les bâtiments sur le terrain, en alignement avec la course du soleil. NOCA est un projet nature. Les lieux en soi, les espaces extérieurs et intérieurs reflètent cette caractéristique unique de design intuitif.

2019  Occupation Fin automne

98 

Unités, phase 1

3 PHASES

DevMcGill

40


L’UNI T É T É MO I N E T B U R E AU D E V E NT E DU P R OJ E T NO C A REM P O RT E U N GR AND P R I X D U DE S I GN

DevMcGill est très fière que le spectaculaire espace-vente du projet Noca réalisé par Inné-Design ait remporté le Grand Prix du design dans la catégorie Appartement ou maison témoin et bureau de vente dans le cadre de la 11e édition des Grands Prix du design qui se tenait en février dernier. Cet honneur très convoité est, entre autres, redevable à l’ambiance qui prévaut dans ce magnifique espace : angles ouverts et accueillants, lignes fortes et modernes de même qu’un motif unifiant noir et blanc contribuent à conférer à ce lieu un charme fou. Les salles de rencontres vitrées logées dans une section dotée de chaleureux murs lambrissés de lattes de bois proposent des espaces invitants où les choix de finis sont présentés de façon simple et agréable. Un salon d’attente meublé avec goût crée une atmosphère de détente. Attenant, le condo-témoin propose un aménagement intelligent et très séduisant. Un art de vivre actuel y est suggéré avec beaucoup de finesse esthétique. Ce parcours fait ressortir les points forts du projet, soit des espaces de vie aérés, lumineux et contemporains.racs 41


NOCA GRIFFINTOWN MONTRÉAL

Structure en béton de 8 étages

Plafonds de 9 à 10 pieds

Ascenseurs silencieux écoénergétiques

Luminosité Grande fenestration

Eau Système central d’eau chaude

Air Système de climatisation (SdC) à évaporateur mural (loft et 1 chambre) et SdC à évaporateur gainé (2 et 3 chambres) Stationnements souterrain exclusivement – 240 cases

Espaces ver ts 16 000 pi.ca. cour intérieure N O C ACO N D O S .C A

DevMcGill

42


Hope | 60" x 60" | Technique mixte sur toile / Mixed media on canvas


ART

E

A

C

H

E

S

AR T I S T E E M B L É M AT I Q U E D U S T R E E T A R T, IL ADOPTERA LE NOCA COMME TOILE DE FOND !

Stikki Peaches : Coco Juice Mtl

PAR MADELEINE LEBLANC

P

STIKKI

DevMcGill

44


45

Stikki Peaches : Série Street Art / Paris

De plus en plus souvent invité à participer à des foires contemporaines internationales, Stikki Peaches voit ses œuvres adoptées, entre autres, à Barcelone, à Rome, à Miami, à Stockholm et à San Francisco. Celui qui propose que l’art mène le monde (What if Art Ruled the World), pose un regard ludique et décalé sur des figures mythiques de la culture pop (Lauren Bacall, Humphrey Bogart, Naomi Campbell, Michael Schumacher, etc.).

Moss / Los Angeles

Coco Rochas / New York

L’artiste Stikki Peaches désire garder l’anonymat d’où le nom et le masque.

Avec ses murs en béton, ses allures avant-gardistes et sa dégaine cosmopolite, le NOCA s’est avéré le parfait canevas pour un artiste de la trempe du talentueux Stikki Peaches, habitué des murs de briques et autres surfaces rugueuses qui tissent les espaces publics du Vieux-Montréal et ceux de Griffintown. En attendant que trois œuvres de l’artiste ne parent les espaces communs de la phase III du projet NOCA, les curieux peuvent admirer un tableau de Stikki Peaches actuellement en montre dans l’unité-témoin du projet au 1551, rue Basin, Griffintown Ouest.


DevMcGill

Stikki Peaches : MoZ Believe

Stikki Peaches : Bella Bacall

G A L E R I E L E R OY E R . C O M

Galerie Le Royer 60, rue Saint-Paul Ouest, MontrĂŠal H2Y 1Y8, 514.287.1351 info@galerieleroyer.com

ST I K K I P E AC H E S

46


Stikki Peaches réalise ses œuvres à l’aide de multiples techniques dont le collage, la peinture acrylique et la sérigraphie. Soulignons que cet artiste montréalais a aussi posé son imprimatur à l’entrée du siège social de la compagnie Nike à New York.

Stikki Peaches : Dupond et Dupont

« C’est un honneur de pouvoir mettre en valeur le talent d’un artiste local et de permettre à nos clients d’admirer les propositions que Stikki Peaches met de l’avant. Son type de sensibilité et la touche qu’il a développée collent à l’architecture que le NOCA propose : un style contemporain, dépouillé et rafraîchissant », note Stéphane Côté, président de DevMcGill.

G A L E RI E L E R OY E R

Stikki Peaches : Atelier

Établie dans le Vieux-Montréal depuis 1995, la Galerie LeRoyer, qui représente notamment l’artiste Stikki Peaches, a investi un bâtiment historique néo-gothique datant de 1887. Brian Brisson, le fondateur, a su conserver le cachet d’époque de l’immeuble. Ce spectaculaire espace lui permet d’exposer les œuvres d’artistes émergents canadiens et internationaux retenus pour la force de leur singularité. 47


C R É AT I O N S QUÉBÉCOISES LUMINAIREAUTHENTIK.COM INFO@LUMINAIREAUTHENTIK.COM 514.662.0352


ARCHITECTURE

PAR MADELEINE LEBLANC

D E S VO IS INS D E Q UALITÉ : L E S B O N S CÔ TÉ S D ’Ê TRE À C Ô TÉ ! L’herbe y est pour l’instant franchement plus verte ; le parc du Bassin-à-Gravier, si bien conçu et déjà très populaire, s’avère le voisin idéal !

49


A R C H I T E C T U R E / PA R C

Le Noca, projet résidentiel judicieusement situé, en profitera pour établir un dialogue soutenu avec diverses composantes de son environnement. Le canal de Lachine lui confère d’emblée un lien privilégié avec l’eau et tout ce que cette grande ressource naturelle évoque. Attenant à l’emplacement du Noca, le parc du Bassin-à-Gravier se déploie sur un million de pieds carrés.

DevMcGill

C I V I L I T I .CO M

Peter Soland, Fannie Duguay-Lefebvre Architectes Civiliti

P R

Lauréat du grand prix du design 2017 dans la catégorie Terrasse et aménagement public décerné par l’agence PID, ce grand espace public bénéficie aussi d’un emplacement de rêve ; également situé aux abords du canal et à proximité du centre-ville, il offre des perspectives exceptionnelles. Élaboré avec beaucoup de soin par Fannie Duguay-Lefebvre et Peter Soland de la firme montréalaise Civiliti, spécialisée en projets d’aménagement urbain, ce formidable projet urbain met de l’avant un concept écologique et ludique qui fait subtilement référence au passé maritime du site. Une grande barge symbolique, des jets d’eau et autres modules de cordages rappellent les anciens bassins érigés sur ce terrain à la fin du XIXe siècle (le tout a été, par ailleurs, remblayé dans les années 60).

50

I


Au sud, un bassin de biorétention permet une gestion verte des eaux pluviales; celles-ci sont ainsi retenues sur le site plutôt que de gagner le système de canalisation. Environ 24 000 plantes indigènes profitent de ce milieu luxuriant. Le parc a, par ailleurs, reçu la certification LEED neighborhood. « La gestion des eaux de ruissellement faisait partie des objectifs du plan directeur développé avec d’autres firmes. Cet enjeu majeur s’avère de plus en plus à l’avant-plan de nombreux projets notamment en Europe » relève Peter Soland.

X

Lauréat du grand prix du design 2017 dans la catégorie Terrasse et aménagement public décerné par l’agence PID.

Avant-gardiste, ce projet est plutôt unique à Montréal. Par ailleurs, la firme de M. Soland assume des mandats de diverses échelles en aménagement du domaine public. « En plus des éléments liés au paysage urbain, on travaille tant sur l’architecture d’ouvrage d’art – ponts et passerelles – que sur des projets d’espace commémoratifs, » souligne-t-il. Ainsi, il rappelle que Civiliti réfléchit davantage à la forme urbaine qu’à la gestion d’espaces publics. « Nous, on croit fortement à la nature singulière des lieux urbains. Les meilleurs projets naissent d’une excellente connaissance d’un site donné.» Alors que Civiliti vient de remporter en partenariat avec les firmes Dan Hanganu architectes et EVOQ, le projet d’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve, Fannie Duguay-Lefebvre rappelle que tout le monde prend part à l’espace public en mode conscient ou non puisque les espaces de vie collectifs appartiennent à tous. « Notre plus grand plaisir, une fois un projet terminé, c’est de voir les gens se l’approprier. »

51


DevMcGill

52


N DG , M O N T R É A L* CROISSANC E D E 2 0 0 6 À 2 016

Adresse 4599 Clanranald, Montréal, Québec, H3X 2R7

Population 159 350 165 610 Variation : 3,9 % Ménages privés 69 610 74 465 Variation : 7,0 % *Territoire : Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce

53


BEAUMONT NDG MONTRÉAL

B E AU M O N T Premier projet de cette nature dans le quartier, Le Beaumont NDG propose un tout nouveau style de vie. Les résidents peuvent profiter de la qualité et de la modernité de leur résidence, tout en bénéficiant du fort sentiment d’appartenance au quartier.

2019 

Occupation Printemps-Été

139  Unités

1 PHASE

DevMcGill

54


55


BEAUMONT NDG MONTRÉAL

Structure en béton de 11 étages

Plafonds de 8’-9’’ à 10 pieds

Ascenseurs silencieux écoénergétiques

Luminosité Grande fenestration

Eau Système central d’eau chaude

Air Système de climatisation avec une unité de type bibloc (mini-split) 

Stationnements souterrain exclusivement – 127 cases

B E AU M O N TCO N D O S .CO M

DevMcGill

56


NOUVEAUX PLANS 1 CHAMBRE À PARTIR DE 229 000 $ BEAUMONTCONDOS.COM

% 5 7 + NDU VE

ESPACE VENTE ET VISITE 5511, Avenue Monkland 

Villa-Maria

| 514 800.6841


PLAISIR DE VIVRE

Deux personnalités montréalaises très en vue dans leur domaine respectif ont flanché pour les charmes de ce projet résidentiel aussi sophistiqué que douillet. Le restaurateur Paul Holder et le commentateur sportif Brian Wilde nous expliquent les raisons de leur coup de cœur et leur choix respectif pour un appartement en hauteur.

PA U L

HOLDER

PAR MADELEINE LEBLANC

H ABITER LE BE AU M O NT, C ’EST FRANCH E M ENT TO P  !

DevMcGill

58


G EN T L EMAN H Ô T E L I E R

U NE FO RMU LE G AG NANT E

Pour Paul Holder, le choix d’élire domicile au Beaumont allait de soi. Doyen d’une fratrie (avec ses frères jumeaux Maurice et Richard) bien connue qui anime le milieu du night life montréalais depuis le début des années 1980, il a vu neiger et aspire maintenant à une formule d’habitation « reposante » où tout est flambant neuf, bien conçu, solide et fiable.

Même enthousiasme du côté du journaliste Brian Wilde, qui a couvert les sports pendant plus de 30 ans pour le réseau de télévision CTV, et que l’on retrouve maintenant aux commandes du site Recrutes.ca. « Tous les choix que j’ai faits sont conformes à ceux en montre à l’unité témoin de l’espace des ventes », observe-t-il. « J’adore ces combinaisons. Cela fait très frais et moderne. »

« Pour ma conjointe et pour moi, le choix du Beaumont était très simple. Nous habitons déjà le quartier Notre-Dame-de-Grâce, dans une maison quasi centenaire avec beaucoup de cachet, mais aussi avec tout l’entretien que cela comporte. » Un immeuble possédant un niveau de confort optimum grâce à toutes les avancées techniques qu’il déploie a eu l’heur de plaire rapidement au couple. « L’épicerie au rez-de-chaussée, la vue sur la montagne et le balcon de 58 pieds de longueur ont fait le reste ». Malgré le mode de vie trépidant qu’il a toujours promu par le biais de ses établissements – d’abord les bars Le Braque et Le Business, et aujourd’hui Le Darling, Le Waverly, Le Holder, le Café du nouveau Monde et la Brasserie Bernard où nous l’avons rencontré, Paul Holder préfère de loin la simplicité au flafla et a lui-même opté depuis des années pour un style de vie personnel très simple qui semble presque austère en comparaison du faste auquel ses estaminets nous ont habitués.

Originaire d’Edmonton, Brian Wilde a déjà possédé plusieurs maisons, mais en sera à son premier condo. La perspective du neuf l’a également séduit. « J’aime vraiment beaucoup l’idée d’emménager dans un endroit où je serai le premier occupant. » Grand amateur de hockey et de soccer, il a bien hâte de se détendre au bord de la piscine et d’échanger des prédictions avec quelques autres irréductibles. Allez, les Canadiens !

59

BRIAN

Par ailleurs, ce chaleureux dandy, qui salue avec profusion tout le personnel, sait faire confiance et lâcher prise quand vient le temps d’arrêter les choix pour sa propre demeure. « J’ai bien aimé toutes les personnes avec lesquelles j’ai transigé chez DevMcGill. Chacun effectue son travail avec beaucoup de rigueur. On connaît bien les matières, les tuiles et les finis. Tout ce que l’on nous a proposé nous convenait. On est prêts et on a bien hâte d’emménager ». Celui qui se projette continuellement vers l’avant, en quête d’une nouvelle aventure, semble convaincu que changement rime avec divertissement. « Change is a vacation » laisse-t-il tomber.

WILDE

Cela dit, il aborde chacun des endroits auxquels ses frères et lui donnent naissance avec beaucoup de circonspection. Tous les aspects sont étudiés et rien n’est brusqué pour trouver la parfaite combinaison. « Nous, on attend que le bon amalgame se présente. Ce n’est pas toujours évident de collaborer avec nous. J’ai dû regarder 10 000 luminaires avant de trouver le bon pour la brasserie Bernard. Cela dit, j’ai fait remplacer la chaîne par une tige et doubler les plafonniers. On a trouvé l’ingrédient de base; le reste faisait partie d’un processus. »


DevMcGill

60


C E N TR E -V IL L E , OT TAWA* CROISSANC E D E 2 0 0 6 À 2 016

Adresse 20 Daly Avenue, Ottawa, ON K1N 6E2

Population 846 802 991 726 Variation : 1 % Ménages privés 333 320  395 395 Variation : 4,7 % *Territoire : Ville d’Ottawa

61


ARTHAUS CENTRE-VILLE OTTAWA

ART HAUS

La vision de DevMcGill est axée autour de la synergie entre les résidences privées du ArtHaus et du tout premier hôtel-boutique Le Germain de la capitale nationale, édifiés aux côtés de la magnifique Galerie d’art d’Ottawa et la salle de théâtre de l’Université d’Ottawa. Il offre un espace de vie nouveau et moderne en milieu urbain avec un accès facile à tous les meilleurs secteurs.

2018  Occupation Printemps

87  Unités

1 PHASE

DevMcGill

62


63


ARTHAUS CENTRE-VILLE OTTAWA

Structure en béton de 9 étages (du 15e au 23e étage)

Plafonds de 9 à 11 pieds

Ascenseurs silencieux écoénergétiques

Luminosité Grande fenestration

Eau Système central d’eau chaude

Air Thermopompe

Stationnement souterrain exclusivement – 59 cases

Espaces ver ts Aménagement paysager A R T H AU S CO N D O S .CO M

DevMcGill

64


OCCUPATION IMMÉDIATE

80%

VENDU

IRÉE PAR UN UNE CONCEPTION INSP

UE

MODE DE VIE ARTISTIQ

ArtHaus propose une collection de 89 condominiums développés avec une approche artistique, incluant des finis de designer, des cuisines inspirées par nos plus grands chefs et des salles de bain raffinées dignes des spas.

PROJET SITUÉ A U 20, AVENUE D ALY, OTTAWA (O

NTARIO)

INSCRIVEZ-VOUS | ARTHAUSCONDOS.COM | 613 909 3223


DevMcGill

66


MI L E -EX , M O N T R É A L* CROISSANC E D E 2 0 0 6 À 2 016

Adresse 65, rue de Castelnau O, Montréal, QC H2R 2W3

Population 142 695 143 900 Variation : 1 % Ménages privés 61 790 64 680 Variation : 4,7 % *Territoire : Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

67


ATELIERS CASTELNAU MILE-EX MONTRÉAL

ATELIERS CASTE LN AU

Des condos inspirés par les artisans d’hier à aujourd’hui : accord idéal du passé et du présent. Ateliers Castelnau s’intègre dans un quartier qui ne cesse de se renouveler et qui est en train de devenir un milieu branché et contemporain où la créativité et la liberté sont un mélange honoré.

2019 

Occupation Été (phase 1)

310  Unités

5 PHASES

DevMcGill

68


69


ATELIERS CASTELNAU MILE-EX MONTRÉAL

Structure en béton de 6 étages

Plafonds de 8’6’’ à 10 pieds

Ascenseurs silencieux écoénergétiques

Luminosité Grande fenestration

Eau Système central d’eau chaude

Air Système de climatisation avec une unité de type bibloc (mini-split)

Stationnement souterrain exclusivement – 225 cases

Espaces ver ts Aménagement paysager AT E L I E R S C A S T E L N A U . C O M

DevMcGill

70


CONDOMINIUMS MILE-EX

02 # E S A PH LINA BOUCHARD DIRECTRICE DES VENTES T 514 900-2290 C 514 655-1748 LINA@ATELIERSCASTELNAU.COM

STÉPHANIE COURTOIS COURTIER IMMOBILIER T 514 900-2290 C 514 265-7833 STEPHANIE@ATELIERSCASTELNAU.COM

ESPACE VENTE ET VISITE 65, rue de Castelnau Ouest

Castelnau

71


DÉCOUVERTE

LE MARCHÉ CRÉATIF ATELIERS CASTELNAU

U N É V É N E M E NT S U R M E S U RE Q U I A FA IT S E S P REU VE S

PAR MADELEINE LEBLANC

Afin d’animer la salle de montre et de reconnaître la vitalité et la pertinence du travail d’artisans contemporains et en complément de notre projet résidentiel, nous avons voulu saluer la valeur artistique de leur production en présentant leurs créations dans le cadre d’un événement éphémère. Des artisans sélectionnés proposent : accessoires déco, meubles, bijoux, céramiques, produits du terroir, etc. À la suite du grand succès obtenu en 2017 grâce à plus de 75 talentueux artisans, le marché créatif Ateliers Castelnau revient en force avec d’autres remarquables trouvailles pour les mordus du design et tous ceux qui aiment offrir des perles rares et locales !

DevMcGill

Présentée dans notre magnifique salle de montre (gagnante du Prix Habitat Design, dans la catégorie Design d’intérieur avec mention spéciale pour le design industriel), au 65 rue de Castelnau Ouest, l’édition 2018 promet d’irrésistibles exclusivités. Un rendez-vous à inscrire à votre agenda.

72


LES PROCHAINS

RENDEZVOUS

PRINTEMPS 2018

PRINTEMPS 2018

Édition 2018 du marché créatif aux Ateliers Castelnau : 12 h à 17 h • Samedi 28 avril • Samedi 18 août • Marché de Noël (25 artisans) :

73

le week-end du 1er et 2 décembre


DevMcGill

74


MI L E -EX , M O N T R É A L

Adresses I 7400, boul. St-Laurent, Montréal, QC H2R 2Y1 II 1, et 15 rue de Castelnau Ouest, Montréal, QC H2R 2W3 III et IV 8, et 88 rue Gary-Carter, Montréal, QC H2R 2V7

Selon le principal architecte du projet, Roch Cayouette : « Le défi était d’intégrer un bâtiment historique qui a une figure institutionnelle et de le transformer en immeuble d’habitation. Il fallait réussir à conserver cette valeur tout en créant un milieu de vie hors de l’ordinaire pour les résidents. » Cet édifice est situé sur le boulevard Saint-Laurent à un jet de pierre de la station de métro De Castelnau. La troisième phase est située au nord de l’ancien Institut des Sourds-Muets, en symétrie de la phase II. Fait intéressant : une grande partie des appartements de cette dernière donnent sur le parc Jarry.

1

3

2

4 75


CASTELNAU MILE-EX MONTRÉAL

LE CASTELNAU

Ce projet de condominiums haut de gamme réalisé par DevMcGill et TGTA est une histoire en 4 temps. Il est né de la conversion et de la restauration d’un bâtiment historique érigé par les Clercs de Saint-Viateur de 1916 à 1921. U N PARI RÉU SSI ! • TENIR COMPTE DE L’ENVIRONNEMENT EXISTANT • RESPECTER LA PRÉSERVATION DU BÂTIMENT HISTORIQUE OFFRANT UNE QUALITÉ ARCHITECTURALE UNIQUE • L’IMPOSANT VERDISSEMENT DU SITE A AUSSI COMPTÉ PARMI LES GRANDES PRÉOCCUPATIONS TOUT AU LONG DE LA RÉALISATION DU PROJET • ÉCONOMIE DES RESSOURCES ET DE L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

2017 Occupation Automne

400  Unités

4 PHASES

DevMcGill

76


77


CASTELNAU MILE-EX MONTRÉAL

Structure en béton de 6 étages

Plafonds de 9 à 11 pieds

Ascenseurs silencieux écoénergétiques

Luminosité Grande fenestration

Eau Système central d’eau chaude

Air Système central de climatisation à circulation d’air frais

Stationnements souterrain exclusivement – 240 places de stationnement

Verdissement majeur des espaces L’ancien site possédait 18  % de surface verte. Aujourd’hui l’aménagement paysager représente près de 60 % de la superficie du terrain. Cinquante-six nouveaux arbres ont été ajoutés à la copropriété.

DevMcGill

78

C AST E L N AU CO N D O S .CO M


MERCI !

ENCORE

Afin de remercier fournisseurs et partenaires de leur indéfectible soutien pour la réalisation des quatre phases du magnifique projet Castelnau, l’équipe de DevMcGill et son président Stéphane Côté les conviaient à un cocktail dînatoire le jeudi 1er mars dernier alors que ce dernier déclarait: « nous tenions à manifester notre reconnaissance à nos précieux collaborateurs pour l’excellence de leur travail et le grand professionnalisme dont ils ont fait preuve tout au long de la construction de ce projet qui comportait, notamment, l’intégration d’un bâtiment historique ». Rappelons que DevMcGill a remporté l’automne dernier le prix Inova (décerné par l’IDU) pour Le Castelnau dans la catégorie Multirésidentiel - coûts de construction supérieurs à 50 millions de dollars. Entièrement vendu avant même le début de l’occupation à l’automne 2017, ce projet constitue assurément l’une des plus belles réalisations de DevMcGill et de TGTA.


PAR MADELEINE LEBLANC

DÉCO

L E P R OJ E T C ASTE LNAU  : U NE RÉ U SS ITE R E M A R Q UA BLE S O U S LE S FE UX D E L A R A M P E  ! Avant même que sa quatrième et dernière phase ne soit entièrement occupée, le Castelnau remportait, l’automne dernier, le prix Inova dans la catégorie Multirésidentiel - coûts de construction supérieurs à 50 millions de dollars. Fort convoitée, cette distinction, décernée par l’Institut de développement urbain du Québec (IDU), souligne l’important apport de projets immobiliers à la communauté grâce, notamment, à leur côté novateur.

DevMcGill

80


81


CASTELNAU DÉCO

Ce projet est né notamment de la volonté de convertir l’Institut des Sourds-Muets, un immeuble historique phare de style Beaux-arts et composé de pierres grises (voir article à la page 120), datant de 1921. S’il appartient à une époque révolue, il est aujourd’hui entouré de bâtiments élégants d’une facture architecturale résolument contemporaine et finement intégrée. Le Castelnau totalise près de 400 unités de condos haut de gamme et témoigne d’un souci marqué pour la mémoire des diverses strates qui ont conféré une identité propre à ce quartier populaire de Montréal. En mettant de l’avant une architecture de grande qualité, pensée et élaborée par des architectes chevronnés des firmes Cardinal Hardy et du groupe Lemay, dont Roch Cayouette (aujourd’hui associé chez Provencher_Roy), TGTA et DevMcGill ont été soucieux de créer un projet respectueux du contexte qui l’a vu émerger. La réalisation du Castelnau profite à l’ensemble de la communauté immédiate grâce à la revitalisation significative et à l’embellissement du site auxquels il a donné le jour.

DevMcGill

82


CE Q U ’ E N PE NS E NT NOS CLIE NTS

Le financier Paul Kent Choy souligne qu’il apprécie notamment les différents services à proximité. « Pour un gourmet comme moi, c’est formidable d’habiter à deux pas du marché Jean-Talon, de la Petite-Italie et de nombreux restos. La proximité avec le métro est aussi tellement pratique et je ne suis qu’à 10 minutes de marche de mon travail, » expose-t-il. Johanne Villeneuve, conseillère en art, soutient que l’expérience-client s’est avérée très heureuse. « J’ai reçu un accueil professionnel de la part de l’équipe des ventes lors de la recherche de mon condo acheté sur plan. Les demandes de changements que j’avais acheminées au promoteur ont été réalisées en respectant mes besoins et les promesses faites par DevMcGill ont toutes été tenues concernant l’architecture, les espaces verts, etc ».

Attenant à cette réalisation, le projet Ateliers Castelnau propose des espaces de vie modernes, pratiques et inspirants. AT E L I E R S C A S T E L N A U . C O M

Photo : Bureau des ventes.

83


NAHB

T E N DA N C E

À VOT R E SERVICE !

Tina Dostie, Directrice Marketing et Alexandra Serafini, Directrice Vente et Développement Produit, en sont revenues conquises après avoir assisté à 15 conférences, pris part à 12 heures de formation, visité 1500 kiosques et parcouru 54 000 m2 d’espace d’exposition.

PAR MADELEINE LEBLANC

TINA DOSTIE, DIRECTRICE MARKETING

Constamment à la recherche du nec-plus-ultra qui donnera pleinement satisfaction à ses clients, DevMcGill a dépêché deux de ses dirigeantes au récent National Association of Home Builders (NAHB) International Builders’ Show 2018 qui se déroulait en Floride du 9 au 11 janvier dernier.

DevMcGill

84


A L E XA N D RA SE R A FINI, D IR E C T R ICE VENTE ET DÉVELOPPEMENT P R O D U IT

Les voilà plus déterminées que jamais à offrir des échanges de qualité à la clientèle en continuant de mettre de l’avant trois notions essentielles : détail, expérience et communication, des thèmes qui se déclinent autant en développement de projet et en marketing qu’en relations clients/employés. Rompues aux expressions et concepts de l’heure telle FOMO (Fear of Missing Out), elles sont davantage outillées pour mettre en pratique les méthodes actuelles et fournir à leurs équipes les ressources nécessaires pour s’assurer de donner entière satisfaction à leurs clients et de les accompagner mieux que jamais au cours du processus d’acquisition.

85


DÉCO

PAR MADELEINE LEBLANC

B O CO N C E P T  : Q UAND LE BE AU S’AV È R E U NIVERS E L AV E C U N J E- NE- SAIS - Q U O I D E SC A N D IN AVE !

DevMcGill

Pour le fabricant de meubles BoConcept, notre intérieur en dit long sur notre personnalité, nos goûts et notre mode de vie. Ardent défenseur du design de haute qualité, ce créateur de meubles danois s’assure, depuis 1952, que la fonctionnalité sera accessible au plus grand nombre possible afin que chacun puisse s’entourer d’objets inspirants qui facilitent et enjolivent la vie. 86


Pour illustrer l’esprit dans lequel prendra place le projet Tak, notre nouveau projet dans Rosemont-Angus, un partenariat avec BoConcept semblait couler de source. Notre salle de montre sera meublée exclusivement par ce chic évocateur et enveloppant. L’approche du Tak se veut avant-gardiste et les 257 unités réparties sur les sept phases qui le composeront feront l’éloge d’un mode de vie nordique où la beauté est souvent célébrée au naturel, avec juste ce qu’il faut de sobriété et de bon goût. U NE PO PU LARIT É MO NDIALE

Hani Hamze, Designer, BoConcept

Depuis ses modestes débuts, la marque a connu une ascension fulgurante. Aujourd’hui, les produits de BoConcept sont distribués dans plus de 60 pays. Au Québec, c’est sous l’égide du franchisé Hani Hamze, que le lien est assuré. Cet architecte de formation, également détenteur d’un MBA, a la fibre aussi entrepreneuriale qu’artistique et assure avec bonheur les destinées de cette bannière.

87


DÉCO

« Mes quelque 20 ans d’expérience en construction, en design et en architecture sont vraiment mis à contribution », explique ce sympathique Libanais d’origine qui a vécu notamment dans les Émirats arabes unis, au Koweït et en Arabie Saoudite. Après un séjour de quelques années à Vancouver, sa famille et lui ont finalement craqué pour la sensibilité un brin européenne des Québécois pour le design et les belles choses. Si ses quatre enfants parlent avec l’accent d’ici, ils n’en sont pas moins entièrement entourés de meubles danois dont le fameux canapé Mezzo, un classique indémodable. « Les gens recherchent le confort tout en appréciant un bon design. Nous sommes soucieux d’offrir cette équation. On essaie de bien comprendre nos clients afin de leur proposer le produit qui leur convient le mieux », expose-t-il. DevMcGill

88


‘‘

Karim Rashid, Designer, BoConcept

Les gens recherchent le confort tout en appréciant un bon design...

89


DevMcGill

Ce grand globe-trotter souligne que les collections portent souvent des noms de villes comme pour asseoir la portée internationale de BoConcept : notamment Osaka, Harvard, Hampton, Fargo et Ottawa. Eh oui, le designer canadien Karim Raschid a créé une série polymorphe de plusieurs produits destinés tantôt à la salle à manger (chaise Ottawa) ou à des espaces aussi hétéroclites que communs : espace commercial, salon, salle d’attente. Son sofa se décline en de très multiples combinaisons et laisse libre cours à l’imagination. À vous de jouer !

B O C O N C E P T. C O M

BoConcept Quartier Laval 620 boul. Le Corbusier Laval 450-681-1011

DÉCO

90


Meubles Design Danois depuis 1952

Nous sommes plus qu’un magasin de meubles.

620 Boul Le Corbusier, Laval | boconcept.com


PAR MADELEINE LEBLANC

Q UA N D L E M ILE- E X S E M ÉTAM O RP H OS E E N Q UA RT IER D E S ARCH ITE CTES  !

STÉPHANE RASSELET ARCHITECTE _naturehumaine

ARCHITECTURE

Le quartier Mile-Ex, contraction de Mile-End et de Parc-Extension (ou l’Alexandra-Marconi pour les intimes), bouge, se réinvente, se revitalise et explose tant au niveau du design que de l’architecture. Autrefois occupé par de nombreuses industries – textile et transformation alimentaire notamment, ce village urbain est aujourd’hui pris d’assaut par des adresses liées aux nouvelles technologies et de nombreux architectes y ont eux-mêmes élu domicile. C’est le cas du très doué Henri Cleinge alors que la prestigieuse firme Saucier + Perrotte y a établi son atelier.

DevMcGill

92


Le secret de cette attraction ? La richesse de la mixité y joue sans doute pour beaucoup. Un tel mélange des genres semble propice pour redéfinir le paysage de la ville et redéployer les codes d’un secteur hétéroclite où de nombreuses rues en cul-de-sac hébergent autant de bâtiments industriels que de petits duplex. On y voit d’ailleurs éclore de plus en plus de commerces – restos, bars, micro-brasseries et autres galeries d’artistes. L’architecte Stéphane Rasselet, co-fondateur de l’atelier _naturehumaine – architecture & design a eu l’occasion d’y réaliser quelques projets commandés par le même promoteur soit la Résidence Alexandra et les Résidences St-Zotique (prix de l’Ordre des Architectes du Québec en 2013 dans la catégorie habitation résidentielle, une des très nombreuses récompenses remportées par sa firme). À la demande de l’organisme la Maison de l’architecture, il a joué le guide 93


ARCHITECTURE / MILE-EX

DevMcGill

94


N AT U R E H U M A I N E . C O M

de façon ponctuelle et a accompagné un groupe de curieux dans le secteur afin de contribuer à démystifier le rôle des architectes. Lors de notre passage à son atelier, il a mis en relief les avantages que présente un voisinage comme celui du Mile-Ex et a retenu plusieurs éléments de son incursion dans ce secteur. « On a assisté à des transformations majeures au cours des 10 dernières années. À l’époque, il y avait encore quelques terrains vacants et les prix étaient très 95

abordables. Évidemment, c’est moins le cas aujourd’hui, mais nous avons pu voir de belles propositions émergées. Pour les architectes, c’est une très heureuse combinaison » croit-il. Après les deux magnifiques projets que _naturehumaine y a réalisés, Stéphane Rasselet collabore actuellement, entre autres, à un projet de bureaux collectifs qui devrait voir le jour sous peu rue Jean-Talon. Le projet résidentiel de 300 unités Ateliers Castelnau aura donc le bonheur de s’insérer dans un milieu où la cohabitation diversifiée a fait ses preuves. Pressenti comme l’un des quartiers les plus recherchés d’un certain circuit de globe-trotters, le Mile-Ex verra certainement l’émergence de lieux inusités, originaux et accueillants persister. Nous avons bien hâte de les découvrir et de serrer la pince à nos futurs voisins. À bon entendeur !


PAR MADELEINE LEBLANC

L E Q UA RT IER NOTRE - DAM E - D E- GRÂC E IN S P IR E AU SS I LA S H E D ARC H ITE CTU RE !

LA SHED ARCHITECTE

ARCHITECTURE

Le village Monkland est très couru pour ses restos, ses cafés, ses épiceries fines et ses petites boutiques exclusives. Ce quartier résidentiel bordé d’arbres matures et attenant à Westmount est aussi très recherché. Avec ses airs distincts et son emplacement privilégié, Le Beaumont s’avère un joueur de taille qui y constituera l’un des rares projets modernes. Le secteur possède par ailleurs son lot de rénovations résidentielles majeures et quelques-unes ont le bonheur de porter la griffe des architectes de la firme La Shed. C’est le cas pour cette maison surnommée NDG, aussi immaculée qu’invitante, et représentative d’une architecture de pointe conçue avec intelligence et doigté.

DevMcGill

96


De cette transformation majeure d’une résidence unifamiliale de dimensions moyennes (1 900 pc), il reste bien peu d’éléments d’origine. La coquille extérieure est toujours parée de briques comme c’est le cas pour la vaste majorité des maisons cossues quasi centenaires du quartier. Si les fenêtres à carreaux rappellent celles d’origine, les nouvelles ouvertures pratiquées à l’arrière de l’agrandissement sont parées de parois de verre qui vont du plancher au plafond. L’effet est spectaculaire et permet de laisser pénétrer pleinement la lumière naturelle. Un immense puits de lumière situé au-dessus du nouvel escalier aux marches ajourées remplit aussi cette fonction. 97


ARCHITECTURE / NDG

Autrement, certaines des anciennes boiseries et plinthes ont été préservées, mais sont dorénavant peintes en blanc, de même que le manteau de la cheminée. Ainsi, pour tous les éléments de cette demeure monochrome, le contraste entre le noir (plancher, pourtour des fenêtres, comptoir, meuble-lavabo) et le blanc est omniprésent. Et le résultat de ce parti pris esthétique s’avère épuré, aéré et plutôt chaleureux. D’emblée, en franchissant le seuil de la porte, nous sommes en quelque sorte aspirés par cette ligne directrice à la fois envoûtante et apaisante. La fluidité semble couler de source et la transition entre le salon situé à l’avant et l’espace cuisine/salle à manger à l’arrière s’effectue en douceur grâce à la grande ouverture qu’on a pratiquée entre les deux pièces.

DevMcGill

98


Fidèle au thème chromatique de l’échiquier classique, l’îlot de la cuisine est revêtu de DektonMD (mélange très résistant composé de matières premières), affichant une surface ultra compacte en symbiose avec les tendances actuelles. À l’étage, la grande salle de bain attenante à la chambre principale, profite aussi d’immenses parois de verre, ici givrées pour conférer au lieu de détente une certaine intimité alors que le bain se trouve à proximité de ce mur. 99


ARCHITECTURE / NDG

L A S H E DA R C H I T E C T U R E . C O M

Le marbre blanc veiné s’avère le matériau de prédilection pour le sol et une mosaïque de tout petits carreaux de verre noir orne les murs de la douche de la salle de bain des invités.

Des matériaux à l’état brut sont exposés au sous-sol : béton poli pour le plancher et les murs à découvert. Un petit espace d’entraînement a été réservé. Il est attenant au garage intérieur et bénéficie de l’effet de grandeur que donne la paroi vitrée installée entre ces deux pièces. Comme quoi, rien n’a été laissé au hasard et l’effet global est tout simplement saisissant. DevMcGill

100


LE BONHEUR ÉMANE DE NOTRE NATURE

BROMONT, SORTIE 74 DE L’AUTOROUTE 10


DevMcGill

La recherche est au cœur de leur pratique et la production de facture écologique constitue la pierre d’assise de leur carnet de commandes. Le béton végétal et les façades à microalgues tiennent le haut du pavé de leur démarche entreprise dans le but de réduire la consommation énergétique. L’Algo-House, qui prendra racine (!) dans le 13e arrondissement à Paris, sera dotée d’ailleurs de ces biofaçades mises au point par XTU.

&

NICOLAS DESMAZIÈRES

LEGENDRE

PAR MADELEINE LEBLANC

Pimpante, pleine de bagou, dynamique et généreuse, Anouk Legendre (qui figurait sur la courte liste 2017 pour le Prix Architecture Review pour les femmes), fondatrice en l’an 2000 de la firme française XTU avec son mari Nicolas Desmazières, était l’invitée d’honneur d’une Master Class tenue en janvier dernier par Index-Design. Cette prolifique architecte a exposé la démarche derrière cette agence d’architecture française qui se fait dorénavant un point d’honneur d’adopter une approche rigoureusement écologique pour aborder chacun de ses projets.

ANOUK

X T U A R C H ITECTES , U NE VIS IO N V E RT E P O U R U NE ARCH ITE CTU RE TO U R N É E VE RS LE FU TU R

XTU ARCHITECTES

ARCHITECTURE

102

Anouk Legendre, qui voulait d’abord être agronome mais qui a été « contrainte » par ses parents de mettre de l’avant son grand talent de dessinatrice et d’ainsi devenir architecte (la petite histoire veut que ce soit sa propre fille qui officie aujourd’hui comme agronome), en revient en quelque sorte à ses premières amours et s’adonne quasi exclusivement aujourd’hui à « l’architecture végétale ».


La Maison des Civilisations et de l’Unité Réunionnaise (MCUR), Ville de Saint Paul, La Réunion, 2012

Au départ, quelques concours hyper courus remportés par son conjoint et elle-même les ont convaincus de démarrer leur boîte tôt dans leur carrière. Après la réalisation de plusieurs projets d’universités, un voyage marquant en Islande aura raison de leur approche linéaire ; à force d’admirer combien les paysages y sont façonnés par les éléments naturels, ils ont apposé leur signature à ces flux « qui organisent les êtres ». Le musée de la Préhistoire de Jeongok en Corée du Sud puis la réalisation de la Maison des Civilisations et de l’Unité Réunionnaise (MCUR), premier musée à énergie positive et la Cité des civilisations du vin à Bordeaux marquent ce renouveau dans leur création. Ardents défenseurs, par ailleurs, de la conception paramétrique, les dirigeants d’XTU apprécient l’extraordinaire gain de temps que les logiciels de conception assistée autorisent et la multitude de possibilités qu’ils permettent de mettre de l’avant. Leur production en découle tout naturellement. 103


Le musée de la Préhistoire ville de Jeongok, Corée du Sud, 2011

ARCHITECTURE VERTE

DevMcGill

104


105

X -T U . C O M

La CitĂŠ des civilisations du vin, Bordeaux, France, 2016


ART

L’art et l’architecture semblent naturellement appelés à faire bon ménage et pas seulement pour des raisons étymologiques. Les correspondances d’univers sont évidentes et l’un devient vite le prolongement de l’autre pour peu qu’une volonté de prêter à l’architecture des desseins autres que fonctionnels soit présente et que les moyens de transcender ce statut soient accordés. Alors que DevMcGill est constamment à la recherche de matières nouvelles et de combinaisons inusitées, nous avons cru bon de recenser le travail d’artistes dont le filon brouille parfois les pistes pour faire émerger des œuvres puissantes qui ont souvent le chic de nous éblouir.

N U C L E O .T O

PAR MADELEINE LEBLANC Studio NUCLEO

NUCL E F U S IO N A RT/ARCH ITE CTU RE : U N E SO L ID E ASS O CIATIO N

Studio Nucleo, collectif d’artistes et de designers basé à Turin, en Italie, entrelace notamment béton et meubles anciens dans le cadre d’une série et, ébranle notre code de classification de la réalité en jouant sur le fil ténu des limites de la perception, mettant ainsi en jeu la « loi de l’expérience passée ». Des meubles en bois antiques sont ainsi tronqués pour accueillir des blocs de béton monolithiques ou simplement pour déjouer nos attentes. Ces assemblages ingénieux de deux objets composés de matériaux très différents remettent en cause nos repères. On y postule que lorsque le regard est confronté à une multitude d’éléments, il fait un choix et donne une interprétation de la réalité à partir de ses propres mécanismes perceptuels. Nucleo fragmente en quelque sorte notre appréhension visuelle et oblige la mémoire à parcourir ses souvenirs pour aborder les objets comme s’ils étaient courants alors qu’ils se dissolvent pour devenir des sculptures inattendues.

DevMcGill

106

ìBooleanî And (Cabinet) , 2017, Nucleo Piergiorgio Robino + Marzia Ricci Concrete, vintage furniture, 72 x 80 x 218h cm, Unique piece in an edition 1+1 Photo : Studio Pepe Fotografia

Q UAND LE S MAT IÈ RE S INE RT E S S ’ANIME NT


ìBooleanî And (girl with a bird) , 2017, Nucleo Piergiorgio Robino+Edoardo U. Trave welded, polished, bronze plates on vintage sculpture, 38,5 x 32,2 x 99h cm, Unique piece Photo : Studio Pepe Fotografia

E O

107


Fleeting Parts , Photo : Lisa-Marie Vlietstra

Weight Of Four Generations , Photo : Alice Trimouille

M I LE N ART / SCULPTURE

DevMcGill

108


I NA M I L E N A N A E F. C O M

Fleeting Parts , Photo : Bibi Altink2

L A C H A I R F E R ME DE MILE NA

Très intime et surprenant, le travail de l’artiste néerlandaise Milena Naef illustre, de son côté, la fusion peu probable de la peau et du marbre. Taillées à même la pierre, des ouvertures incongrues permettent l’émergence qui d’un bras, qui d’une jambe, à partir de dalles de marbre. Des figures abstraites s’en dégagent ainsi. Ce puissant contraste étonne et séduit à la fois ; impossible 109

de rester de marbre (!). ‘Fleeing Parts ’ présente ainsi des membres en quelque sorte dépecés de leur tronc d’origine. Inusitées, ces propositions séduisent. Il est, en effet, fascinant de constater à quel point ce lien semble naturel et fluide et comment ce matériau jadis si prisé des sculpteurs, et aujourd’hui si répandu comme revêtement dans les espaces domestiques, peut se réinventer et demeurer vivant.


ART / ARCHITECTURE

CH

Ligne de vie , Nicolas Baier, 2017

PRÈ S DE CH E Z VO U S  !

DevMcGill

Tout récemment, la phase II du nouveau CHUM a offert de nombreux exemples éloquents d’intégration de l’art à l’architecture. Dans le cadre de cette politique instaurée en 1961, le programme artistique du CHUM constitue le plus important déploiement d’art depuis les débuts de cette initiative gouvernementale. Ici, la dizaine d’œuvres retenues l’a été notamment dans l’espoir d’insuffler un milieu de vie dynamique et propice au processus de guérison.

110


HUM C H U M O N T R E A L .Q C .C A

Parmi celles-ci, Ligne de vie, de Nicolas Baier, qui s’étire sur un parcours de 180 m et trace une ligne de lumière depuis l’entrée de la rue Viger jusqu’à celle de l’entrée de la rue Saint-Denis. L’intervention de l’artiste participe intrinsèquement au projet des architectes en rappelant qu’une part de l’architecture est reliée à l’art et vice versa. Cet alignement artistique représente le parcours d’une vie et une enfilade lumineuse devient susceptible d’apaiser les moments d’appréhension et de transmettre une lueur d’espoir. Puisse cette mission s’accomplir !

111


PAR MADELEINE LEBLANC

«  O B J E TS IN ANIM É S , AV E Z-VO U S D O NC U NE ÂM E  ? » On associe étroitement le nom du designer industriel Michel Dallaire à sa production. La conception du flambeau olympique pour les Jeux olympiques de Montréal, le design des vélos Bixi et celui du mobilier urbain du Quartier International, primés un nombre incalculable de fois, sont signés Dallaire.

DevMcGill

112

Le flambeau des Jeux olympiques de 1976

– MIC HEL DALLAIRE.

« C’EST EN ALLANT CHERCHER L’EXPRESSION QUI ÉVOQUE AU PLUS PRÈS LA FONCTION QUE L’ON DONNE UNE SIGNIFIANCE AUX FORMES. »

DESIGN


Le porte-étendard d’une profession longtemps méconnue au Québec a ainsi vu sa griffe marquer une multitude de produits et séduire l’imaginaire d’un nombre incalculable d’usagers. L’ouvrage Michel Dallaire De l’idée à l’objet lancé à l’automne 2017 par les Éditions du passage trace, sous la plume avisée de la journaliste et auteure Myriam Gagnon, les pourtours du processus de création et recense les principaux objets auxquels Dallaire a donné le jour.

113

Mobilier de la Grande bibliothèque du Québec, 2003

Le vélo en libre-service BIXI, 2009

Mieux faire connaître le métier était l’idée maîtresse derrière le livre. L’idée que les fiers représentants de ce milieu soient des spécialistes du bricolage rebute en effet hautement le principal intéressé comme le souligne l’auteure. « J’étais ahurie de la complexité derrière la mise au point de nombreux objets. Michel est en quête de perfection. Alors chaque détail est étudié avec un soin minutieux puisque l’objet est présenté dans sa grande nudité et sa totale efficacité ». Au-delà des réalisations de prestige, elle-même craque pour « la modestie de certains objets du quotidien » et trouve notamment remarquable l’obturateur de flacon à moutarde que Dallaire a créé jadis.


DevMcGill

114 Bouteille de javellisant, Groupe Lavo Ltée, 1994 Moniteur pour bébé Angelcare AC1100, 1998

Exerciseur résidentiel CCM, Procycle Canada Inc., Prototype 1985

Mallette «L’Attaché», Plasticase Inc., 1985

DESIGN INDUSTRIEL


M CQ .O R G

Motoneige ski-doo™ série Formula, Bombardier Inc., 1988

Livre : Michel Dallaire : de l’idée à l’objet Auteur : Myriam Gagnon Éditeur : PASSAGE ED. DU Collection : BEAU LIVRE Nombre de pages : 288

115

Si le Musée de la civilisation du Québec (MCQ) dispose depuis 2011 du fonds Dallaire composé de 130 objets et de plus de 1 000 dessins techniques, esquisses, maquettes, moulages, prototypes, photos et d’une correspondance abondante illustrant les méandres de la création à une époque précédant essentiellement la modélisation, le livre Michel Dallaire De l’idée à l’objet permet aux lecteurs de se faire une tête sur le processus de conception et de commercialisation d’un objet en parcourant les pages de cet album finement ciselé et qui donne à penser que le designer lui-même a sûrement eu son mot à dire sur le magnifique rendu.


PAR MADELEINE LEBLANC

ARCHITECTURE

DevMcGill

P IE R R E Q U I RO U LE... Dénominateur commun, la pierre grise s’avère l’une des principales caractéristiques architecturales de Montréal. Ainsi, la métropole possèderait la plus grande concentration de bâtiments en pierre d’Amérique du Nord, selon Phyllis Lambert, Directeur fondateur émérite du Centre Canadien d’Architecture et instigatrice de l’exposition Pierre grise : Des outils pour comprendre la ville que le CCA présentait à Montréal du 12 octobre 2017 au 4 mars 2018. 116


Photographies prises entre 1973 et 1974. Collection Phyllis Lambert © Phyllis Lambert et Richard Pare.

Magasin-entrepôt Jodoin, Vieux-Montréal Centre, 1872-1873. Maisons en rangée Lusignan/Guy-Fabre, Saint Jacques, 1866.

Phyllis Lambert, Directeur fondateur émérite, CCA. © CCA, Montréal. Maison de ville Roy-Robert, Saint Jacques, 1894-1898.

Témoignant de l’affection particulière que Phyllis Lambert voue à la pierre grise, l’exposition relatait le projet de recherche entrepris par le photographe britannique Richard Pare et madame Lambert elle-même au début des années 1970. Cette étude retrace des immeubles construits à même ce matériau entre le XVIIe et le début du XXe siècle. Pour la « grande dame de l’architecture », une telle mission photographique, qui s’attardait d’abord à l’aspect visuel, est devenue « un catalyseur des préoccupations croissantes entourant la conservation du patrimoine de la ville. Les bâtiments de pierre grise créent un sens unificateur à travers l’île de Montréal. » Partie prenante de ce legs historique majeur, les projets le Castelnau et Ateliers Castelnau comportent des bâtiments construits avec ce matériau endémique. Reflétant un localisme près d’un siècle avant la lettre, la bâtiment de la phase I du Castelnau (anciennement l’Institution des sourds-muets) et l’ancienne imprimerie qui constituera la Phase V d’Ateliers Castelnau sont revêtus de pierres grises, calcaire provenant d’une carrière qui était située à seulement 300 mètres de leurs lieux d’édification. 117


A R C H I T E C T U R E / H I S TO I R E

DevMcGill

CC A .Q C .C A

Entre 1916 et 1921 est construit le bâtiment principal de l’Institution des sourds-muets. aujourd’hui le cœur du projet immobilier Castelnau En 1926 est érigé l’édifice des ateliers des Sourds-Muets situé sur la rue De Castelnau. Ce bâtiment sera intégré à la phase V du projet immobilier les Ateliers Castelnau.

Ainsi, certains documents historiques font état du fait que « la pierre nécessaire à la construction des premiers immeubles a été extraite à même le site, dans la portion ouest du terrain. » La carrière aurait, par ailleurs, été fermée vers 1929. Ces pierres faisaient partie de la formation géologique dite du Mile-End et appartenaient au groupe Chazy. Les usagers de la station de métro Jean-Talon, située à proximité, peuvent d’ailleurs voir un rappel de la pierre dans son état naturel alors que la station est construite en partie à même cette ressource naturelle.

118

Conscient que l’immeuble principal possédait une valeur patrimoniale exceptionnelle (et était identifié comme tel par la Ville), DevMcGill, en revitalisant le bâtiment principal, a voulu témoigner d’un souci marqué pour la mémoire des divers passages qui ont conféré une identité propre à ce quartier phare en faisant preuve d’une intégration judicieuse et en mettant de l’avant une architecture de grande qualité, pensée et élaborée par des architectes chevronnés du groupe Lemay. Comme l’expliquait l’architecte principal du projet Roch Cayouette (aujourd’hui associé chez Provencher_Roy), « le défi était d’intégrer un bâtiment historique qui a une figure institutionnelle et de le transformer en immeuble d’habitations. Il faut réussir à conserver cette valeur tout en créant un milieu de vie hors de l’ordinaire pour les résidents ». Pari tenu, non ?


DOSSERET – Céramique Liverpool

Votre

cuisine ROBINET – Baril Design

COMPTOIR – Marbre Carrara

CÉRAMIQUE – COMPTOIRS – FINE PLOMBERIE Montréal – Plateau Mont-Royal – Dix30 – Carré Union – Québec


DÉCO

DevMcGill

3 conseils d’experts pour une maison stylée et à l’avant-garde des tendances. PAR CÉRAGRÈS

C E R AG R E S .C A

À L’AVANT- GARD E D ES TENDANCES

DE S CARRE AUX T E X T U RÉ S

Dans une salle de bain, créez un décor à la Mid-Century Modern en incorporant des carreaux 3D/texturés sur les murs. 120


À L A N EW-YO R K CO F F E E S H O P

Pour créer un effet de grandeur, allez-y pleine hauteur et installez de la céramique du plancher au plafond. Les murs accents sont très tendance et remplacent maintenant le papier peint ; une option plus chic et durable.

L’EF F E T B O I S

Inspirez-vous de la simplicité et de la pureté des décors scandinaves en utilisant la richesse de la texture du bois sur les murs, comme devanture de comptoir de cuisine ou pour un foyer.


CONDOMINIUMS

TRIPLEX

MAISONS DE VILLE

À PARTIR DE

149 000 $

NOUVELLE NATURE URBAINE ROSEMONT-ANGUS HABITER AU TAK VILLAGE VOUS INTÉRESSE ? INSCRIVEZ-VOUS

TAKVILLAGE.COM | 514 900-3434 | INFO@TAKVILLAGE.COM

DevMcGill Magazine - Vol. 4 - 20 ans  

Nous sommes très heureux d’annoncer la toute récente parution de la quatrième édition du magazine corporatif DevMcGill. S’adressant à nos cl...

DevMcGill Magazine - Vol. 4 - 20 ans  

Nous sommes très heureux d’annoncer la toute récente parution de la quatrième édition du magazine corporatif DevMcGill. S’adressant à nos cl...