Issuu on Google+

IFSI_CONCOURS_as/ap:estem 01/04/10 11:32 Page1

r: oncours infirmie c u d P /A S A e ll re l’épreuve passe gie Tout pour réussir urs u méthodolo o c e d ls e p p ra su u infos pratique u annales t n e m e în a tr n e u arce que seuls 20 % des candidats sont reçus au concours d’entrée en institut de formation en soins infirmiers, une préparation complète et efficace est indispensable pour mettre toutes les chances de votre côté. Cet ouvrage a été conçu pour vous accompagner pas à pas jusqu’au jour J.

P

> Des informations pratiques sur le concours, les études et le métier infirmier Ce livre vous donne toutes les clés pour comprendre le déroulement du concours, de l’inscription aux résultats. Il vous explique en détail le contenu et l’organisation du programme des études en soins infirmiers, et vous informe précisément sur la profession.

> Le rappel des connaissances à maîtriser Faites le point sur les connaissances que votre expérience professionnelle vous a apportées, et consolidez vos savoirs pour les restituer parfaitement le jour J : • les besoins de l’être humain et comment les analyser ; • les savoirs théoriques et pratiques à mobiliser dans la prise en charge du patient ; • les connaissances numériques (des calculs de base aux proportionnalités).

> Une méthodologie claire, véritable marche à suivre Cet ouvrage passe en revue l’ensemble des techniques qui vous permettront : • d’organiser votre temps ; • de comprendre et cerner les 3 situations professionnelles qui vous seront présentées ; • de construire vos réponses en tenant compte de ce que le jury attend. Des exemples commentés et détaillés vous aideront à vous approprier les méthodes de lecture, d’analyse et de synthèse des situations professionnelles, ainsi que les procédés de rédaction pour chacun des 3 types de questions.

> De l’entraînement pour se mettre en situation d’examen L’entraînement est fondamental pour réussir le concours d’entrée. Pour accompagner vos révisions, nous avons réuni dans cet ouvrage de nombreux exercices, sujets blancs et annales corrigés pour vous auto-évaluer.

Conception graphique : Primo&Primo

Les auteurs de cet ouvrage, Nicole Jeanguiot, Michèle Scandariato, Nadine Kolivanoff et Euphrasie Chrétien sont enseignantes, formatrices en IFSI et en IFAS, et préparatrices au concours d’entrée en IFSI.

ISBN : 978-2-84371-511-2

INFASAP

www.estem.fr

u infos pratiques u rappels de cours u méthodologie u exercices d’entraînement u annales corrigées


Réussir son concours infirmier

Épreuve passerelle AS/AP Euphrasie Chrétien Nicole Jeanguiot Nadine Kolivanoff Michèle Scandariato


Éditions ESTEM DE BOECK DIFFUSION 2 ter, rue des Chantiers 75005 Paris Tél. : 01 72 36 41 60 – Fax : 01 72 36 41 70 E-mail : info@estem.fr www.estem.fr

ISBN : 978-2-84371-511-2 © 2010, Éditions ESTEM, une marque du Groupe De Boeck s.a. Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.


Les auteurs Euphrasie Chrétien est cadre de santé et formatrice auprès des étudiants aides-soignants et infirmiers. Elle est l’auteur des parties « Présentation du concours, des études, du métier », « Connaissances requises » et « Méthodologie ». Nicole Jeanguiot, infirmière puis formatrice et directrice d’IFSI, est aujourd’hui formatrice auprès des professionnels de santé. Elle s’intéresse particulièrement aux questions d’évaluation, aux méthodes pédagogiques actives et à l’analyse réflexive des pratiques. Elle est co-auteur de la partie « Entraînement ». Nadine Kolivanoff est professeur agrégé de mathématiques. Elle est l’auteur de la partie « mathématiques », dans les « Connaissances requises ». Michèle Scandariato est directrice adjointe de l’IFSI-IFAS de Pontoise, responsable de la formation continue et notamment des préparations aux concours infirmiers et aidessoignants. Elle est co-auteur de la partie « Entraînement ».


Table des matières PARTIE 1 – PRÉSENTATION DU CONCOURS, DES ÉTUDES, DU MÉTIER ..................................1 CHAPITRE 1 : Le concours ...............................................................................................................3 >1. Inscription au concours ............................................................................................................3 1.1. Conditions d’inscription...........................................................................................................3 1.2. Modalités et dates des concours ...............................................................................................4 >2. Épreuve : déroulement et résultats ..........................................................................................7 2.1. En quoi consiste l’épreuve.........................................................................................................7 2.2. Compétence professionnelle testée lors de l’épreuve .................................................................7 2.3. Résultats des épreuves ..............................................................................................................9 >3. Conseils de préparation au concours .....................................................................................11 3.1. Comment préparer le concours (seul ou en école préparatoire) ..............................................11 3.2. Organisation des révisions ......................................................................................................12 3.3. Le jour du concours ................................................................................................................13

CHAPITRE 2 : Les études en IFSI ...................................................................................................14 >1. Modalités d’inscription...........................................................................................................14 1.1. Obligations administratives pour le candidat reçu..................................................................14 1.2. Choix de l’IFSI.......................................................................................................................15 1.3. Frais de scolarité .....................................................................................................................16 >2. Déroulement des études .........................................................................................................16 2.1. Organisation des études .........................................................................................................16 2.2. Supports d’enseignement ........................................................................................................24 2.3. Évaluation de l’étudiant ..........................................................................................................27 >3. Financement des études et vie pratique ................................................................................32 3.1. Aides financières ...................................................................................................................32 3.2. Droits financiers des étudiants ...............................................................................................33 3.3. Aides à la vie pratique ............................................................................................................34

CHAPITRE 3 : La profession d’infirmier .......................................................................................36 >1. Présentation du métier ............................................................................................................36 1.1. Profil requis (aptitudes, qualités) ............................................................................................36 1.2. La profession en quelques chiff res ..........................................................................................37 1.3. Rôle ........................................................................................................................................37 1.4. Fonction .................................................................................................................................39 1.5. Rémunération.........................................................................................................................39 >2. Lieux d’exercice .......................................................................................................................40 2.1. Exercice en milieu hospitalier .................................................................................................40 2.2. Exercice en milieu extra-hospitalier .......................................................................................43 2.3. Exercice en libéral ..................................................................................................................47 >3. Évolutions professionnelles possibles...................................................................................48 3.1. Formation continue ................................................................................................................48 3.2. Formations spécifiques ...........................................................................................................48 3.3. Spécialisations : IADE, IBODE et puéricultrice ...................................................................49 3.4. Cadre de santé et cadre de santé supérieur .............................................................................50 3.5. Directeur des soins de la fonction publique hospitalière.........................................................51 >4. L’Ordre infirmier .....................................................................................................................52


PARTIE 2 – CONNAISSANCES REQUISES ....................................................................................53 >1. Pour répondre aux questions de synthèse .............................................................................55 >2. Pour répondre aux questions d’analyse .................................................................................56 2.1. Les attendus de l’analyse de situation .....................................................................................56 2.2. Les éléments sur lesquels s’appuyer dans l’analyse des besoins ...............................................56 2.3. Les savoirs théoriques et pratiques à mobiliser dans la prise en charge du patient .................64 >3. Pour répondre aux questions de type numérique .................................................................66 3.1. Les opérations de base............................................................................................................66 3.2. Les fractions, proportions et pourcentages ............................................................................85 3.3. Les unités de mesure, les conversions ....................................................................................91 3.4. La mesure du temps et de la durée ....................................................................................... 104

PARTIE 3 – MÉTHODOLOGIE ...................................................................................................... 109 CHAPITRE 1 : Se familiariser avec l’épreuve ............................................................................. 111 >1. À quoi vous attendre le jour de l’épreuve ? .......................................................................... 111 >2. Types de questions ................................................................................................................. 112 >3. Notation ................................................................................................................................. 113 CHAPITRE 2 : Méthodologie générale ....................................................................................... 114 >1. Avant l’épreuve ....................................................................................................................... 114 1.1. Le matériel ........................................................................................................................... 114 1.2. L’arrivée ................................................................................................................................ 115 >2. Pendant l’épreuve ................................................................................................................... 115 2.1. Prendre connaissance des trois sujets ....................................................................................115 2.2. Organiser son travail et son temps........................................................................................116

CHAPITRE 3 : Méthodologie des 3 types de questions ........................................................... 121 >1. La question de synthèse ........................................................................................................ 121 1.1. En quoi consiste une question de synthèse ........................................................................... 121 1.2. Répondre en 4 étapes ........................................................................................................... 122 >2. La question d’analyse ............................................................................................................ 124 2.1. En quoi consiste une question d’analyse ............................................................................... 124 2.2. Répondre en quatre étapes ................................................................................................... 124 >3. La question de mathématiques........................................................................................................... 129

PARTIE 4 – ENTRAÎNEMENT ....................................................................................................... 131 CHAPITRE 1 : Énoncés.................................................................................................................. 133 >1. Exercices de révision numérique.......................................................................................... 133 Niveau 1 ...................................................................................................................................... 133 Niveau 2 ...................................................................................................................................... 135 Niveau 3 ...................................................................................................................................... 137 >2. Sujets blancs d’entraînement ................................................................................................ 138 Sujet 1 ......................................................................................................................................... 138 Sujet 2 ......................................................................................................................................... 140 >3. Sujet d’annale, Île-de-France, octobre 2009 ....................................................................... 142


CHAPITRE 2 : Corrigés ................................................................................................................. 145 >1. Exercices de révision numérique.......................................................................................... 145 Niveau 1 ...................................................................................................................................... 145 Niveau 2 ...................................................................................................................................... 147 Niveau 3 ...................................................................................................................................... 150 >2. Sujets blancs d’entraînement ................................................................................................ 152 Sujet 1 ......................................................................................................................................... 152 Sujet 2 ......................................................................................................................................... 155 >3. Sujet d’annale, Île-de-France, octobre 2009 ....................................................................... 158


Avant-propos En choisissant de préparer le concours d’entrée en institut de formation en soins infirmiers (IFSI), vous vous apprêtez à aff ronter une sélection extrêmement difficile puisque seuls 20 % des candidats sont admis en IFSI à l’issue des épreuves. En tant qu’aide-soignant ou auxiliaire de puériculture, le concours d’entrée en IFSI vous propose une épreuve spécifique dite « épreuve passerelle ». En effet, vous êtes déjà des professionnels, votre expérience vous a donc permis d’acquérir des connaissances et des compétences qui seront évaluées au cours de cette épreuve. Elle fera appel à vos capacités d’analyse, de synthèse et de calculs numériques à travers trois situations professionnelles présentées sous la forme de trois textes. Seule une préparation efficace, sur la base d’un travail méthodique et assidu les mois qui précèdent le concours, vous permettra d’être armé pour l’épreuve et de mettre ainsi toutes les chances de votre côté. Cet ouvrage a été conçu afin de vous proposer tous les outils dont vous pouvez avoir besoin si vous entreprenez de vous préparer seul à cette épreuve et sera un complément utile si vous suivez une préparation en école. Son contenu exhaustif, organisé et hiérarchisé, répond à toutes les questions d’ordre pratique, administratif, organisationnel liées au concours, aux études et au métier, que vous vous posez. Il répond également avec précision, ordre et méthode à toutes les problématiques qui se posent lors des révisions et de la préparation à l’épreuve : – l’identification, l’appréhension et la mémorisation des connaissances requises ; – la compréhension de la méthodologie, de la marche-à-suivre à mettre en œuvre lors de l’épreuve pour aborder le sujet, construire sa réponse et la présenter en tenant compte de ce que le jury attend ; – l’entraînement avec des exercices corrigés pour tester vos connaissances et un sujet d’annale pour vous mettre en situation d’examen. C’est par une approche très pédagogique que les auteurs vous accompagnent à chaque étape de la préparation de cette épreuve. En effet, cadres de santé et formateurs en IFSI, ils connaissent bien les candidats et les rouages des concours : la majorité d’entre-eux participe activement depuis plusieurs années à l’organisation du concours, à la rédaction des sujets et sont membres des jurys d’évaluation. Ainsi parce qu’ils connaissent les obstacles liés à l’apprentissage, à la restitution des connaissances mais aussi à l’adaptation à chaque situation, ils ont mis l’accent sur l’identification des difficultés, la façon de les aborder puis de les résoudre par des conseils pratiques, des propos simples et clairs, une méthodologie précise et adaptée à chaque type de question, des rappels de cours avec des exemples commentés et des exercices d’entraînement spécifiques à l’épreuve : autant d’éléments qui vous permettront d’aborder votre préparation de manière efficace. Nous souhaitons vivement que cet ouvrage réponde à vos attentes et vous accompagne dans la voie du succès. L’éditeur


> partie 1 Présentation du concours, des études, du métier


CHAPITRE

Le concours

1

Le concours d’entrée en IFSI prévoit une épreuve particulière pour les AS et les AP diplômées et pouvant justifier de 3 ans d’exercice professionnel. Cette épreuve leur permet de faire valoir les connaissances et les compétences déjà acquises afin de faire évoluer leur carrière. Les métiers d’AS, d’AP et d’infirmier sont toutefois des métiers différents à bien des égards. La nouvelle épreuve est donc orientée vers l’évaluation des aptitudes du candidat à entrer en IFSI, à en suivre les modules de formations et à exercer la profession infirmière. Il s’agit d’un examen d’admission, c’est-à-dire qu’il constitue la seule épreuve qu’aura à présenter le candidat AS/AP pour intégrer l’IFSI de son choix ; une fois cet examen passé avec succès, il n’aura pas à passer d’autre épreuve. Il est organisé par le directeur de l’institut et soumis à un jury composé : 3 du directeur de l’institut (ou des directeurs en cas de regroupement) ; 3 d’infirmiers cadres de santé formateurs ; 3 d’infirmiers cadres de santé exerçant en secteur de soins ; 3 de personnes qualifiées.

>1. Inscription au concours Les modalités d’inscription au concours et à l’admission en IFSI sont définies par l’arrêté de juillet 2009 relatif à l’entrée en vigueur du nouveau programme des études et du nouveau concours. Ce texte précise aussi bien les modalités d’inscription au concours que le type et le déroulement des épreuves de sélection.

1.1. Conditions d’inscription 1.1.1. Conditions générales Pour s’inscrire au concours, les candidats doivent être titulaires d’un diplôme d’État d’aide-soignante (DEAS) ou d’auxiliaire de puériculture (DEAP) et justifier d’une expérience d’au moins 3 ans dans un secteur de soins au poste d’AS ou d’AP.

3


1.1.2. Nationalité et zone géographique Toute personne, dès lors qu’elle remplit les conditions requises peut s’inscrire au concours d’entrée en IFSI, quelle que soit sa nationalité. Les candidats domiciliés dans les DOM-TOM et souhaitant intégrer un IFSI de métropole peuvent passer l’épreuve écrite dans leur département d’origine. Ils doivent en faire la demande écrite au directeur de l’IFSI au moment de leur inscription.

1.2. Modalités et dates des concours 1.2.1. Périodicité et dates des concours Le nombre et les dates des concours organisés pour une session de rentrée sont variables d’une région à l’autre. Les dates de concours sont fixées par les DRASS, en accord avec les IFSI, sous tutelle du ministère de la Santé. Le nombre de candidats à admettre en formation est déterminé nationalement ; chaque région, puis chaque IFSI se voit attribuer un quota d’étudiants à admettre en 1re année en fonction des besoins régionaux et des capacités d’accueil de l’IFSI (les IFSI doivent être agréés par l’État). Généralement, la date du concours des IFSI du secteur public est commune pour une région donnée. Par exemple, la région Île-de-France, qui compte 62 IFSI, propose en fait 3 concours pour la rentrée de septembre. En effet, la majorité de ces IFSI est rattachée à des hôpitaux publics (AP-HP et hors AP-HP1). Certains IFSI sont, quant à eux, rattachés à des hôpitaux privés à but non lucratif et d’autres dépendent de la Croix-Rouge française. En Île-de-France, cas particulier, le nombre d’IFSI et la variété de leur statut font que 3 dates de concours sont fixées pour la rentrée de septembre : 3 un concours commun aux IFSI AP-HP ; 3 un concours commun aux IFSI publics et privés, hors AP-HP ; 3 un concours pour les IFSI de la Croix-Rouge française. Un candidat peut s’inscrire aux 3 concours de la région Île-de-France. Par ailleurs, si la majorité des IFSI organise sa rentrée en septembre, certains optent pour une rentrée en février, d’où la nécessité de bien s’informer auprès de la DRASS sur les dates des concours, la clôture des inscriptions, les jurys finaux.

1. AP-HP : Assistance publique – Hôpitaux de Paris.

4


Les inscriptions au concours s’effectuent directement auprès des IFSI. Chaque IFSI gère son mode de retrait des dossiers d’inscription : par courrier, lors de journées « portes ouvertes », par téléchargement sur Internet, etc. Il convient donc de se renseigner au moins 3 mois avant le concours (qui a lieu généralement en mars-avril, pour la rentrée de septembre, et octobre-novembre pour la rentrée de février) auprès de la DRASS de votre région ou directement auprès de l’IFSI dans lequel vous souhaitez entrer. Date du retrait des dossiers

Date du concours

Date de rentrée

Décembre

Mars-Avril

Septembre

Juillet

Octobre-Novembre

Février

Présentation du concours, des études, du métier

1.2.2. Retrait des dossiers : où et quand retirer les dossiers d’inscription

1.2.3. Dates limite d’inscription La date limite d’inscription est fixée par la DRASS : en principe, les dossiers doivent être retournés, dûment complétés au moins 1 mois avant la date du concours (le cachet de la Poste faisant foi). Cependant, ce délai peut varier en fonction du nombre de dossiers d’inscription à traiter. En revanche, tout dossier incomplet à la date limite de dépôt est rejeté, quel que soit l’IFSI : n’attendez pas la dernière minute pour formaliser votre inscription ! La convocation est adressée aux candidats, environ deux semaines avant le concours. Un accusé de réception est souvent envoyé à chaque candidat. La convocation aux épreuves étant adressée environ 10 jours avant la date des épreuves, il ne faut pas hésiter à prendre contact avec l’IFSI si la convocation n’est pas parvenue 48 heures avant le jour de l’épreuve.

1.2.4. Dépôt du dossier de candidature, pièces à fournir Le dossier comporte généralement : 3 une fiche d’inscription à remplir par le candidat mentionnant son état civil, son adresse, son numéro de téléphone, la date d’obtention des diplômes ou titres requis pour l’inscription. Le candidat atteste sur l’honneur, l’exactitude des renseignements donnés, date et signe cette fiche ; 3 la copie d’une pièce d’identité (carte d’identité recto et verso, passeport en cours de validité). Les candidats étrangers doivent fournir une carte de séjour ou une carte de résident en cours de validité ;

5


3 la photocopie du diplôme d’AS ou d’AP aux épreuves d’admission permettant l’inscription au concours. En général, l’original est demandé lors de l’inscription définitive à l’IFSI, après la réussite au concours ; 3 les certificats des employeurs attestant de l’exercice professionnel de l’intéressé ; 3 un chèque postal ou bancaire, en règlement des droits d’inscription au concours (compter entre 70 et 150 € selon les IFSI) ; 3 une ou plusieurs enveloppes timbrées au tarif en vigueur, portant le nom et l’adresse du candidat. En cas de regroupement d’IFSI, les candidats ne déposent qu’un seul dossier d’inscription en précisant leurs choix par ordre de préférence.

1.2.5. Cas des candidatures multiples Le candidat qui s’inscrit à plusieurs concours devra constituer autant de dossiers que d’inscriptions. Cependant, en accroissant ainsi ses chances de réussite, il multiplie également les frais engagés. Un candidat peut s’inscrire dans autant de régions qu’il le souhaite, à partir du moment où les dates de concours sont différentes. Il est donc bon de s’en assurer avant de formaliser votre inscription car les droits d’inscription ne seront pas remboursés en cas de désistement !

6


Le jury de l’épreuve est composé : 3 du directeur de l’IFSI, ou des directeurs en cas de regroupement ; 3 d’infirmiers cadres de santé formateurs ; 3 d’infirmiers cadres de santé exerçant en secteur de soins ; 3 de personnes qualifiées.

Présentation du concours, des études, du métier

>2. Épreuve : déroulement et résultats

2.1. En quoi consiste l’épreuve L’épreuve dure 2 heures. Elle est notée sur 30 points et le candidat doit obtenir une note au moins égale à 15 sur 30 pour être admis. L’épreuve consiste en une analyse de trois situations professionnelles. Chaque situation professionnelle fait l’objet d’une question. L’épreuve vise à évaluer les capacités d’écriture, d’analyse, de synthèse ainsi que les aptitudes numériques du candidat, à travers l’étude de 3 situations professionnelles (présentées sous forme de texte). Pour que le jury évalue vos différentes capacités, attendez-vous à ce que l’un des textes soit assorti d’une question d’analyse de la situation, le 2e d’une question de synthèse de la situation et le 3e d’une question impliquant un raisonnement numérique. Votre capacité d’écriture quant à elle sera bien sûr évaluée à travers l’ensemble de vos réponses (voir conseils méthodologiques page 117).

2.2. Compétence professionnelle testée lors de l’épreuve Cette épreuve passerelle qui vous permet d’intégrer la formation infirmière a pour but de valider votre compétence professionnelle « Accompagner une personne dans la réalisation des soins quotidiens ». Si vous êtes admis, vous serez donc dispensé des enseignements relatifs à l’acquisition de cette compétence (compétence n° 3, dans le programme des études infirmière, voir page 17). Cette compétence s’appuie précisément sur trois grandes unités de savoir : 3 l’infectiologie et l’hygiène ; 3 les soins de confort et de bien-être ; 3 l’accompagnement dans la réalisation des soins quotidiens. Ce sont les savoirs et savoir-faire en lien avec ces thématiques, que vous utilisez au quotidien en tant qu’AS ou AP, qui seront testés lors de l’épreuve. Sont récapitulées dans le tableau page suivante, les connaissances détaillées associées à ces savoirs.

7


Infectiologie et hygiène Objectif : être capable de décrire les mécanismes d’action des agents infectieux et d’identifier les règles d’hygiène utilisées dans les établissements de soins et en argumenter l’usage. Connaissances : – les agents infectieux : • les bactéries, virus, champignons, parasites, agents transmissibles non conventionnels ; • l’écologie microbienne ; – les mécanismes d’action des agents infectieux sur l’organisme humain : la relation hôte-agent infectieux, les modes de transmission, les facteurs de sensibilité, la notion de résistance ; – la structure générale du système immunitaire : • les lymphocytes et leurs modes d’action ; • l’action du système immunitaire, l’auto-immunité, les allergies, les déficits immunitaires, la compatibilité fœto- maternelle. – les infections afférentes aux soins : épidémies, épidémies iatrogènes, coût des infections, impact social, etc. ; – les règles d’hygiène : hygiène hospitalière, hygiène des mains, habillage professionnel, circuits propres et sales dans les établissements des soins ; – les moyens de lutte contre l’infection : • pré-désinfection, nettoyage, désinfection, décontamination, stérilisation ; • précautions standards et précautions complémentaires, isolement protecteur ; • protocoles d’hygiène ; • règles de fonctionnement à domicile ou en collectivité. Soins de confort et de bien-être Objectifs : – appréhender les concepts fondamentaux permettant une vision intégrée de la personne lors de la réalisation des soins de proximité ; – identifier le caractère singulier de l’expérience vécue par la personne en situation de dépendance lors de la réalisation de ses soins quotidiens ; – développer une attention au confort et au bien être de chaque personne ; – réaliser des activités et des soins d’hygiène et confort adaptés aux besoins et aux souhaits de la ou des personnes et conformes aux bonnes pratiques. Connaissances : – concepts de bien-être selon les contextes et les cultures : dignité, pudeur, intimité ; – principes de base et valeurs des soins infirmiers : autonomie, dépendance, secret professionnel ; – besoins fondamentaux et attentes de la personne ; – soins quotidiens confort et bien être ; – hygiène générale ; – équilibre alimentaire ; – prévention des escarres ; – lever et aide à la mobilisation ; – ergonomie dans les soins ; – bonnes pratiques et sécurité dans les soins.

8


> partie 2 Connaissances requises


>2. Pour répondre aux questions d’analyse 2.1. Les attendus de l’analyse de situation Après le recueil de données concernant l’identité individuelle du patient, sa prise en charge sociale et ses habitudes de vie, l’AS ou l’AP analyse la situation. Cela signifie qu’il évalue objectivement l’ensemble des informations recueillie auprès du patient, de l’équipe soignante, dans le dossier médical et auprès de la famille, afin de déterminer la ou les causes des difficultés rencontrées par le patient (voir ci-dessous, paragraphe 2.2), de façon à lui proposer une solution adaptée (voir ci-dessous, paragraphe 2.3). Cette analyse requiert la réflexion de l’AS ou de l’AP, l’amène à se poser les questions nécessaires à la compréhension de la situation et à faire le lien entre causes et conséquences. C’est cette réflexion que vous mettez en œuvre chaque jour auprès de vos patients qu’il vous sera demandé d’exprimer par écrit face à une question d’ordre analytique.

2.2. Les éléments sur lesquels s’appuyer dans l’analyse des besoins Comme dans le cadre de votre exercice professionnel, votre analyse de la situation présentée dans le texte s’appuiera sur les objectifs listés ci-dessous.

2.2.1. Identifier les besoins essentiels de la personne Votre analyse de la situation passe par l’analyse des besoins fondamentaux de la personne, c’est-à-dire des besoins nécessaires à l’entretien de la vie. Il s’agit de déterminer ce qui est satisfait ou insatisfait à l’intérieur de chaque besoin. En effet, si la satisfaction d’un besoin fait défaut, la personne éprouve une difficulté, une tension, un malaise, un déséquilibre au niveau de son organisme et de son intégration sociale. Plusieurs modèles de soins peuvent être utilisés, néanmoins le plus répandu, et sans doute le plus complet, est celui proposé par Virginia Henderson (détaillé ci-contre).

56


> Respirer Définition C’est la capacité de l’être humain à satisfaire les besoins en oxygène (O2) des cellules de l’organisme et à assurer l’élimination du gaz carbonique (CO2). Les échanges gazeux de qualité nécessitent un appareil respiratoire et cardio-vasculaire efficace. Biologie humaine – Anatomie de l’appareil respiratoire et mécanisme de la respiration : échanges gazeux, odorat, affections et maladies de l’appareil respiratoire, asphyxies. – Anatomie de l’appareil circulatoire et circulation : sang et lymphe. – Circulation sanguine et lymphatique : hygiène, prévention et dysfonctionnement. – Notions de pharmacologie : devenir du médicament (action et effets secondaires du médicament). Hygiène hospitalière Mécanisme de l’infection, infections nosocomiales, prévention des risques en milieu hospitalier, méthode d’asepsie et d’antisepsie, technique de nettoyage et bio-nettoyage des locaux, techniques de pré-désinfection et stérilisation, règles d’isolement des patients, circuits en milieu hospitalier. Sciences médico-sociales – Le vieillissement de l’appareil respiratoire. – Le vieillissement de l’appareil cardio-vasculaire. – La mort. – Les facteurs de développement de la personnes. – Les besoins aux différentes âges de la vie. – L’altération de la santé (les maladies à incidence sociale). – Les structures d’accueil. – la protection sanitaire. – le secourisme (désobstruction des voies respiratoires). – La participation aux soins et à la surveillance des patients.

Connaissances requises

Savoirs associés

> Boire et manger Définition C’est la capacité de l’être humain à ingérer, à digérer, et à absorber des nutriments indispensables à la croissance et au renouvellement des cellules de l’organisme. Savoirs associés Biologie humaine – Appareil digestif : anatomie, physiologie de la digestion, pathologies digestives, système endocrinien, système immunitaire. – Notions de pharmacologie : devenir du médicament (action et effets secondaires du médicament).

57


Microbiologie générale et appliquée – Les biocontaminations : les différentes flores, les voies de transmission et de pénétration. – Prévention et traitement des biocontaminations : les méthodes de conservation alimentaire (chaud, froid), les agents antimicrobiens. Nutrition et alimentation – Constituants alimentaires. – Étude des aliments. – Besoins nutritionnels. – Alimentation rationnelle. – Régimes alimentaires. – Hygiène de la digestion. – Comportements alimentaires. – Goût et odorat. Sciences médico-sociales – Altération de la santé. – Structures d’accueil. – Vieillissement de l’organisme humain. – Secourisme (désobstruction des voies respiratoires). – Participation aux soins et à la surveillance des patients.

> Éliminer Définition C’est la capacité rénale de l’être humain à filtrer le sang, à en extraire les toxines et les déchets et à réguler la quantité d’eau nécessaire à l’organisme. Savoirs associés Biologie humaine – Appareil urinaire : anatomie, physiologie, urine, excrétion urinaire, pathologies urinaires. – Appareil digestif : anatomie, physiologie de la digestion, excrétion intestinale, pathologies digestives. – Appareil génital féminin : anatomie, physiologie, fécondation, gestation, pathologies et dysfonctionnements. Microbiologie générale et appliquée Les biocontaminations : les différentes flores et les voies de transmission et de pénétration. Nutrition et alimentation Les régimes alimentaires. Sciences médico-sociales – Vieillissement de l’appareil urinaire, de l’appareil digestif, de l’appareil génital féminin. – Altérations de la santé. – Complications de décubitus. – Structures d’accueil. – Participation aux soins et surveillance des patients.

58


> Se mouvoir et maintenir une bonne posture Définition C’est la capacité de l’être humain à se mouvoir et à se déplacer harmonieusement dans l’espace en fonction de ses activités et de ses besoins.

Biologie humaine Appareil locomoteur : anatomie, physiologie, muscles et pathologies musculaires, articulations et pathologies articulaires, squelette et déformations, fractures osseuses. Nutrition, alimentation Besoins nutritionnels, carences alimentaires. Sciences médico-sociales – Développement staturo-pondéral. – Troubles de la motricité. – Vieillissement de l’appareil locomoteur. – Altérations de la santé. – Handicap physique. – Législation en faveur des handicapés. – Établissements spécialisés. – Participation aux soins et à la surveillance des patients.

Connaissances requises

Savoirs associés

> Dormir et se reposer Définition C’est la capacité de l’être humain à évacuer la fatigue accumulée afin de régénérer son organisme. Savoirs associés Biologie humaine – Système nerveux. – Sommeil. – Notions de pharmacologie : devenir du médicament (action et effets secondaires du médicament). Sciences médico-sociales – Troubles du sommeil. – Vieillissement de l’être humain. – Hygiène de vie. – Participation aux soins et à la surveillance des patients.

> Se vêtir et se dévêtir Définition C’est la capacité de l’être humain à revêtir une tenue en rapport avec son activité, à se vêtir ou se dévêtir en fonction de la température ambiante.

59


Savoirs associés Biologie humaine – Étude des mouvements. – Dysfonctionnement du squelette, des muscles et des articulations. – Système nerveux. Sciences médico-sociales – Développement moteur et intellectuel. – Troubles du comportement. – Vieillissement biologique de l’appareil locomoteur. – Vieillissement cognitif et psychologique. – Perte d’autonomie. – Handicap et conséquences individuelles.

> Maintenir la température du corps dans les limites de la normale Définition C’est la capacité de l’être humain à maintenir sa température corporelle dans les limites de la normale (environ 37 °C). Savoirs associés Biologie humaine – Peau. – Thermorégulation. – Infection microbienne. Sciences médico-sociales – Vieillissement et ses conséquences. – Troubles du comportement. – Hygiène de l’environnement. – Participation aux soins et à la surveillance des patients.

> Être propre et soigné, protéger ses téguments Définition C’est la capacité de l’être humain à assurer son hygiène corporelle pour permettre l’accomplissement des fonctions de la peau et des phanères. Savoirs associés Biologie humaine – La peau et ses fonctions. – Notions de pharmacologie : devenir du médicament (action et effets secondaires du médicament). Microbiologie générale et appliquée Origine des biocontaminations. Nutrition – Besoins nutritionnels. – Carences alimentaires.

60


Sciences médico-sociales – Hygiène corporelle et vestimentaire. – Développement moteur et intellectuel. – Troubles du comportement. – Vieillissement biologique de l’appareil locomoteur. – Vieillissement cognitif et psychologique. – Perte d’autonomie. – Handicap et ses conséquences individuelles. – Participation aux soins et à la surveillance des patients.

> Éviter les dangers C’est la capacité de l’être humain à protéger son corps contre les agressions extérieures de toute origine et à préserver sa santé par une hygiène de vie adaptée. Savoirs associés Biologie humaine – Notions de pharmacologie : devenir du médicament (action et effets secondaires du médicament). – Système immunitaire. – Vaccinations et sérothérapie. – Système endocrinien. Microbiologie générale et appliquée – Hygiène. – Prévention et traitement des biocontaminations. Nutrition, alimentation Régimes alimentaires. Sciences médico-sociales – Facteurs de développement de la personne. – Vieillissement. – Altération de la santé (les maladies à incidences sociales, le handicap, la santé mentale, les besoins spécifiques de la personne malade ou handicapée). – Protection sanitaire. – Participation aux soins et à la surveillance des patients. Module 2 : l’état clinique d’une personne – Observer la personne et identifier les signes de détresse ou de douleur. – Identifier les anomalies au regard des paramètres vitaux habituels, des risques liés à la situation de la personne. – Discerner le caractère urgent d’une situation.

Connaissances requises

Définition

> Communiquer avec ses semblables Définition C’est la capacité de l’être humain à entrer en relation avec le monde qui l’entoure, par la parole, l’écoute, la vue, les gestes, afin d’établir des liens sociaux et affectifs de qualité.

61


> partie 3 MĂŠthodologie


CHAPITRE

2

Méthodologie générale

Le concours consiste en une épreuve écrite : la maîtrise des savoirs théorique et la bonne restitution à l’écrit des savoirs pratiques sont donc capitales. Bien qu’une mise en situation permette de faire valoir vos qualités de professionnel de la santé, il s’agit, lors de cette épreuve, de démontrer au jury que vous possédez ces qualités, ces savoirs et ces compétences nécessaires à l’entrée en IFSI, de les faire apparaître dans votre copie. Vous devrez vous montrer capable d’analyser les situations, c’est-à-dire d’identifier et de hiérarchiser les besoins, les ressources et les difficultés du patient, et de proposer des activités adaptées au cas qui vous sera présenté ; de synthétiser des informations (compétence qui vous sera utile dans des transmissions de soins à vos collègues par exemple) ; et de mettre en pratique des aptitudes numériques. Soignez donc bien les différentes étapes de traitement du sujet afin de rendre un travail qui reflètera votre compétence. Le guide méthodologique ci-dessous vous y aidera.

>1. Avant l’épreuve 1.1. Le matériel Prévoyez donc le matériel nécessaire à l’avance : stylo, crayon, règle, effaceur, mouchoir… L’épreuve dure 2 heures : pensez donc à apporter de l’eau et de quoi manger ! Vous ne pourrez pas quitter la salle avant une heure d’épreuve, donc prenez vos précautions avant de commencer. Vérifiez tout votre matériel avant de venir vous présenter à l’épreuve : 3 pièce d’identité ; 3 convocation ; 3 stylos (une seule couleur est autorisée pour l’ensemble de la copie car il faut éviter toute marque distinctive afin de respecter l’anonymat) ; 3 effaceur d’encre. Les feuilles de brouillon sont fournies par le centre ainsi que les copies. Ayez une montre pour bien gérer votre temps. Bien sûr les portables sont interdits.

114


1.2. L’arrivée Prévoyez d’arriver un peu à l’avance afin de ne pas être essoufflé, d’avoir le temps de vous reprendre, de trouver la salle, d’aller aux toilettes, etc. Vous pouvez vous installer pour attendre à l’endroit indiqué. Pensez à éteindre votre portable. Vous allez sûrement devoir émarger (émarger veut dire signer en face de votre nom sur la liste). L’épreuve est toutefois anonyme, c’est-à-dire que les examinateurs ne connaîtront pas votre identité lorsqu’ils liront votre copie et donneront leur note : la seule chose qui importera alors sera la qualité de votre travail. Il vous sera souvent demandé de laisser votre sac à l’extérieur et de ne prendre que le nécessaire dans la salle. Le concours se passe parfois dans une grande salle ou un amphithéâtre surveillé par plusieurs personnes ou dans une petite salle de cours au sein de l’institut de formation.

Les copies sont anonymes, mettez donc votre nom et numéro de candidat uniquement sur la partie que vous cacherez grâce au rabat. Vous devez écrire de la même couleur tout au long de la copie (en noir ou en bleu) sans souligner avec un stylo de couleur différente ou écrire avec une encre fantaisie. Attention, tout signe distinctif peut faire annuler la copie. Vous utiliserez les brouillons et les copies fournies (pas de feuilles personnelles). Pensez à numéroter les pages pour faciliter la lecture au correcteur. Ne pas demander si vous avez droit aux documents : bien entendu c’est non. Vous ne devrez communiquer avec les autres candidats sous aucun prétexte sous peine d’exclusion de la salle.

Méthodologie

>2. Pendant l’épreuve

2.1. Prendre connaissance des trois sujets Avant toute chose, il est important de parvenir à gérer votre stress à la découverte du sujet : le jury ne cherche pas à vous piéger mais à déterminer vos capacités à suivre le cursus des études infirmières. Vous aurez sans doute déjà été dans les situations de soins qui vous seront proposées. Quoi qu’il en soit, lisez attentivement les trois sujets et leurs questions une première fois pour en prendre connaissance.

115


2.2. Organiser son travail et son temps

Phase de réflexion

Il ne s’agit pas d’un concours de vitesse, ne vous jetez pas tête baissée dans la rédaction : vous avez le temps de traiter le sujet. Le jury note la qualité de vos réponses et non la rapidité à laquelle vous les avez données ! Identifiez les sujets qui vous demanderont le plus de temps et commencez par traiter ceux dont les réponses vous semblent les plus évidentes. Cela vous permettra de commencer l’épreuve de façon positive et de vous assurer d’obtenir un certain nombre de points : il s’agit d’obtenir la moyenne pour ne pas être éliminé. Toutefois, comme il s’agit d’un concours, pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devrez obtenir la meilleure note possible (voir page 7). Gardez bien 15 minutes pour la relecture. Dans l’ensemble, il convient d’aborder les situations professionnelles de la façon suivante. Identifiez la mise en situation : quel type de situation vous présente-t-on ? Qu’engaget-il habituellement de la part de l’AS/AP ?

Relisez attentivement la question.

Phase de rédaction

Repérez les éléments importants de la situation.

Triez, organisez les éléments du sujet utiles à la résolution de la question en y ajoutant vos connaissances.

Préparez votre brouillon. Rédigez vos réponses au propre. Relisez-vous.

2.2.1. Phase de réflexion > Identifiez la mise en situation Après la première lecture du sujet, cette étape d’analyse va vous aider à bien cerner ce qu’on vous demande et à éviter le hors sujet.

116


É N ON CÉS 138

>2. Sujets blancs d’entraînement Les sujets blancs qui vous sont proposés sont tous composés d’une question d’analyse, d’une question de synthèse et d’une question de calcul numérique.

Sujet 1 Situation professionnelle n° 1 (corrigé page 152) > Énoncé Vous travaillez en tant qu’aide-soignant dans un service de chirurgie orthopédique. Vous accueillez Mme A. qui vient de bénéficier de la pose d’une prothèse totale de hanche suite à une fracture du col du fémur, conséquence d’une chute dans sa chambre. Cette intervention chirurgicale a été réalisée sous anesthésie générale. À 5 h ce matin, Mme A. s’est levée pour aller aux toilettes, elle s’est entravée dans le tapis de sa chambre, ce qui a entraîné sa chute. Le moindre mouvement de la jambe droite était douloureux, elle ressentait également une douleur violente au poignet droit. Mme A. est amenée aux urgences par les pompiers, accompagnée de son mari. À son arrivée, le médecin constate un raccourcissement du membre inférieur droit avec une douleur à la mobilisation du membre. Le bilan radiologique permet de diagnostiquer une fracture du col du fémur ; il n’y a pas de luxation ni de fracture au niveau du poignet mais la contusion reste douloureuse. Le chirurgien est intervenu dans la matinée pour réduire la fracture. Après quelques heures passées en salle de surveillance post-interventionnelle (SSPI), Mme A. est arrivée dans votre service à 14 h, réveillée et calme. Mme A. est âgée de 70 ans, mesure 1,60 m et pèse 60 kg. Elle habite dans une maison individuelle avec un étage, elle est retraitée agricole. Elle vous explique qu’elle est une personne dynamique avec de nombreuses activités : elle est membre actif du foyer rural de son village, elle fait du crochet et des mots croisés, et une fois par semaine organise des marches dans la campagne. Elle ajoute, les larmes aux yeux, qu’elle craint la dépendance vis-à-vis du personnel soignant et d’être à charge pour sa famille, elle a peur de rester handicapée suite à cet accident. Ses antécédents sont une hypertension artérielle traitée par un antihypertenseur et une ostéoporose traitée par une thérapeutique hormonale. Elle porte un appareil dentaire et des lunettes de vue. Suite à l’intervention, la prescription médicale de Mme A. comporte : 3 un traitement anticoagulant (héparine à bas poids moléculaire) ; 3 un traitement antalgique par perfusion ; 3 une perfusion de 1 L de soluté glucosé à 5 % sur 24 heures ;


> Question Vous travaillez en tant qu’aide-soignant de 13 h à 20 h 30 ; en regard des besoins perturbés, quels sont les soins à réaliser et les paramètres à surveiller dans l’après midi et la soirée ? Consigne : rédigez votre réponse en 30 lignes maximum.

Situation professionnelle n° 2 (corrigé page 153) > Énoncé Vous êtes aide-soignant en oncologie. Vous recevez un appel téléphonique d’une personne se présentant comme une voisine de Mme B. hospitalisée en soins palliatifs pour un cancer du poumon en phase terminale. Elle vous demande si Mme B. est hospitalisée dans le service et comment elle se porte ?

É N ON CÉS

Mme A. a présenté des difficultés pour uriner à son arrivée dans le service et le chirurgien a prescrit une sonde urinaire qui a été posée par l’infirmière dès son arrivée.

> Question Que répondez-vous à la voisine de Mme B. ? Argumentez votre réponse en vous référant à la réglementation en vigueur à ce jour. Consigne : répondez en 10 lignes maximum.

Situation professionnelle n° 3 (corrigé page 154) > Énoncé Vous êtes auxiliaire de puériculture, vous exercez en crèche. Une maman vous sollicite au sujet du poids de sa petite fille Léa, 31 mois, qu’elle trouve trop menue pour son âge. Elle vous propose d’analyser sa courbe de poids depuis sa naissance et vous montre le tableau ci-dessous qu’elle tient à jour régulièrement. Âge de Léa

Poids

Naissance

2,850 kg

3 mois

4,400 kg

6 mois

5,800 kg

1 an

7,800 kg

18 mois

9,100 kg

2 ans

10,500 kg

2 ans et demi

11,500 kg

Ce jour

11,650 kg

139


É N ON CÉS

> Questions 1. Pour donner des informations précises à cette jeune maman, calculez les pourcentages d’évolution du poids de Léa, en regard du poids de naissance de la petite fille. 2. Quels conseils allez-vous donner à la maman de Léa ? Consignes : 3 répondez sous forme de tableau à la première partie de la question ; 3 synthétisez les conseils à donner à la maman de Léa en 6 lignes maximum.

Sujet 2 Situation professionnelle n° 1 (corrigé page 155) > Énoncé Capucine, âgée de 4 mois, arrive ce jour dans le service de pédiatrie après un passage aux urgences pour bronchiolite. Elle est accompagnée de sa maman. Elle a le nez qui coule, elle pleure et paraît fatiguée. Capucine ne finit plus ses biberons. Elle a présenté un épisode de dyspnée ce qui a motivé son hospitalisation. À l’arrivée, Capucine a une température à 38,8 °C, une polypnée à 55 mouvements par minute, une saturation en oxygène à 95 %. Le médecin prescrit : 3 une surveillance toutes les 2 heures : fréquence cardiaque, fréquence respiratoire, saturation en O2 ; 3 désobstruction rhinopharyngée ; 3 fractionnement des repas ; 3 kinésithérapie respiratoire 2 fois par jour ; 3 un traitement bronchodilatateur ; 3 un traitement antipyrétique toute les 4 heures si fièvre > 38,5 °C ; 3 une oxygénothérapie au masque à 3l/min. Vous êtes auxiliaire de puériculture dans le service et vous prenez en charge Capucine dès son arrivée.

> Question Citez les soins et les actions de surveillance que vous mettez en œuvre en collaboration avec la puéricultrice, dès l’arrivée de Capucine et de sa maman.

140


> Énoncé Vous êtes aide-soignant en unité de soins de longue durée (USLD). Ce matin vous êtes responsable de la distribution du repas de midi en salle à manger. L’arrivée du chariot en liaison froide est prévue à 10 h.

> Questions Expliquez comment vous allez procéder : 3 pour installer le chariot en liaison froide ; 3 pour assurer le service du repas en salle à manger en respectant les règles d’hygiène relatives au repas, avant et après celui-ci. Consigne : synthétisez votre réponse en une vingtaine de lignes.

É N ON CÉS

Situation professionnelle n° 2 (corrigé pages 156)

Situation professionnelle n° 3 (corrigé pages 157) > Énoncé Vous êtes aide-soignant en soins de suite et rééducation et vous surveillez la diurèse d’une patiente qui est sous diurétique depuis 10 jours. Voici le relevé de la diurèse de la patiente : mL 2 000 1 900 1 800 1 700 1 600 1 500 1 400 1 300 1 200 1 100 1 000 900 800 700 600 500 400 300 200 100 0 1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15 jours

141


É N ON CÉS

> Questions Élaborez un tableau comportant, pour chaque jour, les informations suivantes : 3 la diurèse observée (en mL) ; 3 le pourcentage que représente cette diurèse par rapport à une diurèse normale évaluée, pour cette patiente, à 1,250 L. Consigne : synthétisez vos réponses sous la forme d’un tableau.

>3. Sujet d’annale, Île-de-France, octobre 2009 Situation professionnelle n° 1 (corrigé page 158) > Énoncé Vous exercez dans le service de maternité, au 5e étage de l’hôpital. Vous avez en charge Mme B., âgée de 26 ans, mannequin d’une maison de couture. Elle a été césarisée en urgence hier soir vers 23 h, à 7 mois et demi de grossesse, pour HTA (hypertension artérielle) et souff rance fœtale aiguë. Le bébé, qui pèse 1 950 grammes, a été transféré au service des prématurés, au 1er étage. En entrant dans la chambre, ce matin à 8 h, vous trouvez Mme B. en larmes. Elle est pâle, le visage crispé, elle dit avoir « mal au ventre » et est gênée par sa sonde urinaire. En discutant, il vous semble surtout percevoir une importante angoisse. Vous évaluez les paramètres suivants : TA = 16/9 ; FC = 98 ; T° = 36°6 ; EVA (échelle visuelle analogique) = 7 et vous les transmettez immédiatement à la sage-femme. Il est alors prescrit un hypotenseur et un anti-inflammatoire à visée antalgique. Il vous est demandé de vérifier la pression artérielle, la coloration des urines et de réévaluer l’EVA. À 8 h 35, vous retournez auprès de Mme B. pour l’aider dans sa prise du traitement et vous lui proposez de revenir pour l’aider à faire une toilette succincte qui devrait la rafraîchir. Elle apprécie et se détend un peu, tout en vous avouant être très préoccupée car elle n’a pas vu son enfant à la naissance et ne sait pas s’il va bien. À 9 h 45, Mme B. sonne, elle souhaite faire sa toilette. Vous vérifiez les paramètres TA = 13/8 ; FC = 68 ; EVA = 2. Vous constatez également que ses urines sont claires (500 cc) et que la perfusion coule bien. Vous l’aidez à faire sa toilette au lit. À 10 h 30, l’infirmière requiert votre collaboration pour effectuer le 1er lever de Mme B., qui se passe sans incident.

142


> Question

É N ON CÉS

Mme B., très volontaire, demande à rester au fauteuil dans l’attente du passage du pédiatre ; celui-ci vient à 12 h avec une photo polaroïd du bébé. C’est un beau petit garçon qui, dit-il, est vigoureux et se porte très bien, mais qui devra rester quelque temps en incubateur. Mme B. se sent rassurée mais fatiguée et demande à être recouchée. Pendant que vous l’aidez à se recoucher elle vous exprime sa crainte de ne pouvoir allaiter son fils étant donné qu’il se trouve dans un autre service. Vous transmettez ces informations au cadre de santé qui planifie alors une visite à la puéricultrice ce jour-ci dès 15 h, pour expliquer à Mme B. comment va se réaliser l’allaitement de son fils, ainsi qu’une visite en fauteuil roulant à l’enfant le lendemain en fin de matinée. Avant de quitter votre service, vous rendez une dernière visite à Mme B. pour lui faire part des résultats de votre entretien avec le cadre de santé.

Lors des transmissions inter-équipes, présentez la situation de Mme B. à ce jour à votre collègue qui revient de congé. Consigne : rédigez votre réponse en 8 à 12 lignes.

Situation professionnelle n° 2 (corrigé page 159) > Énoncé Depuis 6 mois, Mme S. séjourne en maison de retraite. Sa famille ne pouvait plus assurer sa sécurité au domicile après plusieurs fugues répétées et des périodes de manifestation de signes confusionnels, de désorientation. Elle ne pense pas toujours à se laver et pourtant Mme S. est coquette, aime être parfumée et légèrement maquillée. Sa fille lui apporte régulièrement des affaires personnelles. Mme S. est atteinte de rhumatismes douloureux aux mains qui l’handicapent dans les gestes de la vie quotidienne. Elle porte une prothèse dentaire (en haut et en bas). Parfois, Mme S. ne sait plus où elle est et oublie le jour de la semaine. Il lui arrive aussi d’errer dans les couloirs et de ne plus exprimer le besoin de manger.

> Question Proposez les actions à mettre en œuvre au regard des besoins perturbés suivants : 3 « être propre et protéger ses téguments » ; 3 « boire et manger ». Argumentez.

143


É N ON CÉS

Consignes : 3 rédigez votre réponse en 20 à 30 lignes. 3 5 actions minimum par besoin sont attendues.

Situation professionnelle n° 3 (corrigé page 161) > Énoncé Vous travaillez dans un service de pédiatrie. Douze enfants sont en isolement septique avec ports de gants, sur-blouse, masque, sur-chaussures à chaque passage, soit une moyenne de 8 passages par jour. Les blouses sont conditionnées par paquet de 20. Les masques et sur-chaussures sont conditionnés par boîte de 100.

> Question Après avoir expliqué, pour 2 éléments du texte, les précautions à prendre lors d’un isolement septique, calculez combien de paquets de blouses, de boîtes de masques et de sur-chaussures il faut commander pour un week-end de 3 jours, en ayant une marge supplémentaire de 20 %.

144


2

>1. Exercices de révision numérique Les 10 exercices que nous vous proposons sont de difficulté croissante. Ils sont classés en 3 niveaux, du plus simple au plus compliqué. Dans tous les exercices, le raisonnement et le résultat sont attendus.

Niveau 1 Situation professionnelle n° 1 (énoncé page 133) > Question Quel volume d’eau Mme M. devra-t-elle boire durant son repas pour terminer sa bouteille ?

CO R RI GÉS

CHAPITRE

Corrigés

> Réponse Mme M. a bu 1,5 ÷ 2 = 0,75 L d’eau à 16 h. Il reste donc 0,75 L d’eau dans la bouteille. Elle s’engage à boire 0,75 ÷ 3 = 0,25 L d’ici le repas du soir. Avant celui-ci, elle aura bu 0,75 + 0,25 = 1 L donc il lui reste à boire lors du repas 1,5 L – 1 L soit 0,50 L d’eau.

145


IFSI_CONCOURS_as/ap:estem 01/04/10 11:32 Page1

r: oncours infirmie c u d P /A S A e ll re l’épreuve passe gie Tout pour réussir urs u méthodolo o c e d ls e p p ra su u infos pratique u annales t n e m e în a tr n e u arce que seuls 20 % des candidats sont reçus au concours d’entrée en institut de formation en soins infirmiers, une préparation complète et efficace est indispensable pour mettre toutes les chances de votre côté. Cet ouvrage a été conçu pour vous accompagner pas à pas jusqu’au jour J.

P

> Des informations pratiques sur le concours, les études et le métier infirmier Ce livre vous donne toutes les clés pour comprendre le déroulement du concours, de l’inscription aux résultats. Il vous explique en détail le contenu et l’organisation du programme des études en soins infirmiers, et vous informe précisément sur la profession.

> Le rappel des connaissances à maîtriser Faites le point sur les connaissances que votre expérience professionnelle vous a apportées, et consolidez vos savoirs pour les restituer parfaitement le jour J : • les besoins de l’être humain et comment les analyser ; • les savoirs théoriques et pratiques à mobiliser dans la prise en charge du patient ; • les connaissances numériques (des calculs de base aux proportionnalités).

> Une méthodologie claire, véritable marche à suivre Cet ouvrage passe en revue l’ensemble des techniques qui vous permettront : • d’organiser votre temps ; • de comprendre et cerner les 3 situations professionnelles qui vous seront présentées ; • de construire vos réponses en tenant compte de ce que le jury attend. Des exemples commentés et détaillés vous aideront à vous approprier les méthodes de lecture, d’analyse et de synthèse des situations professionnelles, ainsi que les procédés de rédaction pour chacun des 3 types de questions.

> De l’entraînement pour se mettre en situation d’examen L’entraînement est fondamental pour réussir le concours d’entrée. Pour accompagner vos révisions, nous avons réuni dans cet ouvrage de nombreux exercices, sujets blancs et annales corrigés pour vous auto-évaluer.

Conception graphique : Primo&Primo

Les auteurs de cet ouvrage, Nicole Jeanguiot, Michèle Scandariato, Nadine Kolivanoff et Euphrasie Chrétien sont enseignantes, formatrices en IFSI et en IFAS, et préparatrices au concours d’entrée en IFSI.

ISBN : 978-2-84371-511-2

INFASAP

www.estem.fr

u infos pratiques u rappels de cours u méthodologie u exercices d’entraînement u annales corrigées


REUSSIR son concours infirmier - Epreuve passerelle AS-AP