__MAIN_TEXT__

Page 1

VIE ÉCONOMIQUE CAHIER SPÉCIAL À CONSERVER

DE LA RÉGION D’ACTON

NOV 2020

11


VIE ÉCONOMIQUE

VIE ÉCONOMIQUE DE LADERÉGION D’ACTON LA RÉGION D’ACTON Pandémie : en route vers la relance Alain BÉRUBÉ Journaliste, La Pensée de Bagot

Une année, en économie, c’est bien souvent une éternité. L’an dernier, le cahier Vie Économique de la région d’Acton faisait un retour sur la pénurie de main-d’œuvre, tout en mettant en avant-plan des histoires témoignant de la confiance et de la fierté de nos entrepreneurs. En 2020, c’est la pandémie de COVID19 qui fait les manchettes. La crise sanitaire est un véritable choc, qui a fait déraper l’économie et crée une ambiance teintée d’incertitude.

Certains commerces et industries ont vécu de véritables drames, avec dans plusieurs cas la fin de leurs activités. Mais heureusement, une majorité d’entrepreneurs ont pu retrousser leurs manches et, avec créativité et originalité, traverser cette période trouble la tête haute. Les intervenants économiques de la région constatent que l’entrepreneuriat est en santé dans la MRC d’Acton. Nos partenaires pour ce cahier annuel, soit la MRC d’Acton, la SADC Saint-Hyacinthe-Bagot et la Chambre de commerce de la région d’Acton, témoignent de ce vent de positivisme, malgré la morosité qui entoure la pandémie, en relatant les bons coups d’entreprises qui visent le succès. C’est donc avec plaisir que nous offrons cette véritable bouffée d’air frais. Avec solidarité, passion et audace, la région sortira grandie de cette épreuve et sera assurément prête quand viendra la relance. Bonne lecture!

LA MRC D’ACTON EN BREF

2 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

Jean-Marie Laplante ................................................................Préfet de la MRC Revenu d’emploi médian des 25-64 ans en 2018.....................................36 686 $ Augmentation de 1279 $ avec 2017 Nombre d’habitants dans la MRC d’Acton...................................15 684 (Décret du 11 décembre 2019) Acton Vale ..........................................................................7733 Valois,Valoises Béthanie...............................................................315 Béthaniens, Béthaniennes Roxton (Canton)....................................................1091 Roxtonois, Roxtonoises Roxton Falls.......................................................1310 Roxtonnois, Roxtonnoises Sainte-Christine ....................................................712 Christinois, Christinoises Saint-Nazaire-d’Acton .............................................852 Nazariens, Nazariennes Saint-Théodore-d’Acton ................................1519 Théodoriens, Théodoriennes Upton ......................................................................2152 Uptonais, Uptonaises Taux des travailleurs de 25 à 64 ans en 2018 .............................................76,6 % Valeur totale des permis de bâtir en 2018 .........................................12 823 000 $ Valeur foncière moyenne des maisons unifamiliales en 2019 ..................182 423 $ Superficie totale de la MRC ...................................................................579 km2 (97,6 % en zone agricole provinciale) Nombre d’exploitations agricoles 1 ...........................................................................................414 Nombre d’entreprises manufacturières ...........................................................74 Parc industriel d’Acton Vale : Superficie totale ........................................................................1 039 854,49 m2 Entreprises dans le parc industriel ...................................................................34 Autres zones industrielles d’Acton Vale : Superficie totale (calcul approximatif).............................................1 224 200 m2 Zones industrielles de Roxton Falls : Superficie totale (calcul approximatif) ...............................................237 839 m2 Entreprises dans les zones industrielles .............................................................8 Zones industrielles d’Upton : Superficie totale ...............................................................................155 000 m2 Entreprises dans les zones industrielles .............................................................4 Sources : MRC d’Acton 2020, ministère des Affaires municipales et Habitation 2020, Institut de la statistique du Québec– données 2018 et 2019 1

Données de décembre 2018 provenant du MAPAQ


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON SADC Saint-Hyacinthe-Acton

Une confiance renouvelée envers les entrepreneurs Alain BÉRUBÉ Journaliste, La Pensée de Bagot

Les impacts de la crise sanitaire sur la santé financière des entreprises sont difficiles à évaluer. Même si certains secteurs de l’économie sont particulièrement touchés (événementiel, restauration, hébergement), la SADC Saint-Hyacinthe-Acton croit que les entrepreneurs de la région sauront rebondir. Bien que cette pause ralentit le développement de plusieurs entreprises, la SADC garde espoir. « Nos entrepreneurs ont démontré à plusieurs occasions qu’ils peuvent vaincre les obstacles. Depuis septembre, les projets

Éric Thibodeau

d’investissements ont redémarré de façon plus importante. Et les demandes en matière de démarrage d’entreprises n’ont pas ralenti du tout. D’ailleurs, notre Fonds d’investissement jeunesse est très populaire, signe que le goût d’entreprendre est toujours très fort », résume le directeur général Éric Thibodeau.

La SADC a pu faire largement sa part en déployant, sur son territoire, le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR). Par ailleurs, elle a informé plusieurs entrepreneurs des modalités des programmes d’aide, dont la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC).

« Notre équipe chevronnée et accessible a su conseiller avec calme notre clientèle et lui proposer des alternatives adaptées. Plusieurs entreprises ont pu ainsi bénéficier d’assouplissements au niveau du remboursement de leur prêt. Leur santé financière tend actuellement à s’améliorer », indique M. Thibodeau. Ce dernier affirme que la SADC réussit avec brio à bien épauler les entrepreneurs, en travaillant avec les plus vulnérables afin de les aider à poursuivre leurs opérations. « Notre équipe a une belle complicité avec les entrepreneurs. Elle est empreinte de respect, engagement et empathie. Nos conseillers savent donner l’heure juste et faire preuve de compréhension. Cette relation de confiance avec nos clients contribue certainement à bien préparer la relance. Par ailleurs, l’élargissement de notre territoire à l’ensemble de la MRC des Maskoutains se déroule très bien. Cela représente un potentiel de développement très intéressant », conclut M. Thibodeau.

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 3


4 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Améroquois, une relève passionnée pour Huiles Champy Karine FILIATRAULT

Conseillère au développement et à l’entrepreneuriat collectif DEL-MRC d’Acton

Le transfert des entreprises agricoles est un enjeu important partout au Québec. En 2018, dans la MRC d’Acton, environ 60 entreprises agricoles prévoyaient vendre leur entreprise d’ici 5 ans, ce qui représente 14 % des fermes.

Janel Laplante et Anthony Houle, propriétaires d’Améroquois, qui prend la relève des Huiles Champy.

C’est le nom Améroquois que les nouveaux propriétaires ont choisi comme nom d’entreprise. Toutefois, la marque de commerce Huiles Champy sera conservée pour les huiles, tandis que les produits cosmétiques (savon, baume à lèvres, déodorants, etc.) seront commercialisés sous le nom Améroquois. LES FACTEURS SOCIAUX : UNE CLÉ D’UN TRANSFERT RÉUSSI

Il est connu que, dans tout processus de transfert, le budget, la formation et l’expérience sont des facteurs importants pour la relève. Or, les facteurs sociaux, qui se rapportent aux dimensions personnelles, relationnelles et entrepreneuriales, sont également significatifs. Dans le cas du transfert d’Huiles Champy, la dynamique entre le cédant et la relève, comme l’implication du cédant dans le transfert de savoir-faire, facilite le processus. C’est aussi grâce au réseau familial que les nouveaux propriétaires ont pu avoir accès à une terre, avec bail de location, sur la terre agricole paternelle d’un des associés, à Sainte-Christine. C’est à cet endroit que la nouvelle huilerie a été érigée et que

leur production de tournesol s’amorcera à compter de l’été prochain. Pour mener à bien le projet, les associés doivent depuis le début faire appel à divers professionnels (comptable, notaire, fiscaliste, etc.), ce qui demande une grande agilité de la part de la relève. « Le plus grand défi consiste à planifier et orchestrer chaque étape, en plus de se familiariser avec les rouages du système (permis, transfert opérationnel de la production, demandes de subvention au MAPAQ, etc.). Un accompagnement personnalisé prend ici toute son importance », souligne Janel Laplante. UNE VISION ORIENTÉE VERS L’EXPANSION ET L’AGROTOURISME

En général au Québec, 70 % des jeunes de la relève en situation de transfert ont fait prendre de l’expansion à leur entreprise. C’est justement cette ambition que partage le duo de Janel Laplante et Anthony Houle, qui souhaite, d’ici 3 ans, tripler le chiffre d’affaires des Huiles Champy. La vente de l’huile en vrac à des transformateurs alimentaires est une des avenues prometteuses.

Anthony Houle en est convaincu. « Dans le contexte de la COVID-19, plusieurs entreprises de transformation ont réalisé que leur approvisionnement n’était pas sécurisé. Elles ont eu des difficultés avec leur approvisionnement en matières premières. L’huile de tournesol pourrait par exemple remplacer l’huile de palme », déclare-t-il. L’entreprise misera également sur la vente directe à compter de l’été 2021. En plus des marchés de Racine et de Sainte-Christine, d’autres marchés s’ajouteront, notamment les marchés de Sherbrooke et Chambly. De plus, l’équipe souhaite développer l’agrotourisme sur la terre agricole de Sainte-Christine, avec un événement annuel durant la période de floraison des tournesols. Rappelons que l’événement des Tournesols plein les yeux à Upton pouvait attirer entre 2000 et 3000 visiteurs. Enfin, notons que la transformation d’huile de tournesol débutera à SainteChristine dès cet automne. C’est à compter du 1er janvier 2021 que le transfert de l’entreprise sera complètement effectif. D’ici là, les clients peuvent continuer à s’approvisionner auprès d’Huiles Champy à Upton, grâce au comptoir libre-service.

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 5

Si le transfert familial est bien connu, le transfert non familial, aussi appelé transfert non apparenté, est une autre option pour assurer la pérennité des entreprises. Il s’agit aussi d’une occasion pour des jeunes de la relève agricole de mettre de l’avant un projet d’entreprise. C’est cette occasion d’affaires qu’ont saisie Janel Laplante et Anthony Houle, qui finalisent actuellement le processus d’acquisition des Huiles Champy, une entreprise bien connue de production d’huile de tournesol biologique située à Upton depuis 20 ans. Janel Laplante et Anthony Houle se sont rencontrés en 2015, lors de leurs études au programme de Technologie de la production horticole et de l’environ nement, à l’Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe. C’est dans le cadre d’un travail de fin de session que M. Laplante, qui s’intéressait déjà à la production d’huile, a fait la connaissance de Christian Champigny, propriétaire des Huiles Champy. M. Champigny l’a informé qu’il envisageait de vendre son entreprise, ce qui a suscité immédiatement son intérêt et celui d’Anthony, qui évolue comme technicien en agroenvironnement auprès du Groupe FBE à Saint-Hyacinthe. Ceux-ci ont décidé de se lancer et le transfertse concrétise.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Malgré la COVID-19

Le goût d’entreprendre toujours aussi présent

Eric THIBODEAU,

Directeur général SADC Saint-Hyacinthe-Acton

À l’instar des autres régions du Québec, la crise sanitaire actuelle met à rude épreuve la communauté d’affaires de notre milieu. Malgré cette période incertaine, le goût d’entreprendre ne faiblit pas et les demandes d’accompagnement pour le démarrage d’entreprise se multiplient.

6 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

Vu de l’extérieur, ce désir d’entreprendre en période de crise a de quoi étonner. Pour nous qui accompagnons les entrepreneurs depuis plus de 30 ans, nous savons que ces derniers sont des gens fascinants, animés d’une volonté de réalisation et capables de saisir les opportunités. Les entrepreneurs se veulent donc des actifs incontournables de la vitalité de nos milieux. Éco Chic Création, nouvelle entreprise située à Upton, en est un bel exemple. Oeuvrant dans la confection d’items réutilisables de notre quotidien (sacs écologiques, couvre-plats et couvre-visages), l’entreprise a pris son véritable envol durant la crise sanitaire actuelle.

Provenant d’une famille d’entrepreneurs, Geneviève Lafrance a su saisir l’opportunité. « La production de masques durant la COVID-19 a propulsé mon entreprise. La forte demande pour les couvre-visages m’a permis de développer de nombreux nouveaux points de vente, et ce, pour l’ensemble de mes produits. Avec une bonne utilisation des médias sociaux, appuyée d’un tout nouveau site Web, mon entreprise compte sur des bases solides pour la poursuite de mes projets », déclare-t-elle. FDF Plomberie et services inc. est une nouvelle entreprise de Sainte-Hélène-deBagot qui a démarré en août dernier. Pour Francis Dussault, l’entrepreneuriat a été la réponse à son besoin de combiner ses 10 ans d’expérience comme plombier et sa passion pour la préservation de l’environnement. « Durant mon enfance, j’ai eu le privilège de passer mes étés sur la rive du Richelieu. Ce contact avec la nature a développé chez moi un amour de la nature et de la pêche qui font partie de mon ADN. Alors, dès les débuts de la planification de mon projet, l’objectif était de pouvoir offrir un service de plomberie écoresponsable. Aujourd’hui, il existe de nombreuses alternatives écologiques, en termes de matériaux et de pratiques, qui sont également abordables pour la clientèle », soutient M. Dussault. C’est donc sur la base de valeurs de développement durable et fort d’un service à la

On voit ici des participants à une joute de laser tactique d’Escouade Élite.

clientèle exemplaire que l’entreprise compte faire une différence dans le marché. Escouade Élite, une entreprise d’Acton Vale offrant un jeu de poursuite au laser tactique, mobile, s’apprêtait à vivre un démarrage solide avec un été 2020 fort prometteur, avec plusieurs participations à des événements touristiques et des festivals. Mais la COVID-19 en a décidé autrement et toutes les activités furent annulées, une semaine avant l’ouverture officielle de l’entreprise. Le désir d’entreprendre de Michel Jr Deslauriers a été plus fort que la pandémie. « Quand on parle de timing, je pourrais très certainement gagner un grand prix pour mon démarrage! Dans pareille situation, l’entraide fait toute la différence. La collaboration de la Ville d’Acton Vale, grâce à l’utilisation de la patinoire extérieure derrière l’aréna tous les jeudis et vendredis de l’été, m’a permis de rejoindre ma clientèle dans des conditions sanitaires sécuritaires. C’est en gardant le cap sur mon objectif de sortir les jeunes de 13 à 18 ans de leur écran pour les faire bouger dehors que j’ai trouvé l’énergie et l’agilité nécessaires pour passer à travers ce départ hors de l’ordinaire », confie M. Deslauriers. Ces trois portraits d’entrepreneurs se veulent un petit échantillonnage de tous les nouveaux projets de la dernière année. Nous pouvons être fiers de la fibre entre-

preneuriale de notre région. À nous maintenant de les encourager! Éco Chic Création https://ecochiccreation.com/ FDF Plomberie et services https://www.facebook.com/francis.dussault.16 Escouade Élite https://escouadeelite.com/

Geneviève Lafrance, propriétaire de Éco-Chic Création.

Francis Dussault, propriétaire de FDF Plomberie et services inc.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

La MRC d’Acton, un engagement encore plus grand Alain BÉRUBÉ Journaliste, La Pensée de Bagot

Le ralentissement de l’économie causé par la pandémie de COVID-19 a mis en relief des valeurs telles l’entraide et la solidarité au sein de la communauté. Le service de développement économique et local (DEL) de la MRC d’Acton a démontré, plus que jamais, que ses services de première ligne destinés aux entreprises peuvent faire la différence. « Dès le début de la crise sanitaire, nous étions en contact étroit avec plusieurs organismes et le ministère de l’Économie et de l’Innovation afin que les entrepreneurs puissent obtenir toute l’information nécessaire pour les mesures et programmes disponibles », indique René Pedneault, directeur du DEL.

René Pedneault

Avec en plus de récentes nouveautés apportées au programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) volet 1, les entrepreneurs peuvent bénéficier

de liquidités - moins de 50 000 $ - avec des conditions avantageuses. « Dans plusieurs cas, on a préféré aider les entreprises à regarnir leur fonds de

roulement au lieu de leur consentir simplement un prêt. Depuis le début de la pandémie, une soixantaine d’entreprises ont profité de nos services. Et le processus est très personnalisé », mentionne M. Pedneault. Ce dernier croit que les entrepreneurs ne doivent pas céder à la panique. « Notre équipe est vraiment à l’écoute et aime proposer des solutions créatives. La crise sanitaire peut être le moment de faire le point et d’aller de l’avant avec des nouvelles opportunités. Il faut sortir du cadre et redoubler d’ardeur, mais on peut y arriver », ajoute M. Pedneault. Le directeur du DEL rend aussi hommage à l’engagement de son équipe. « On ne compte pas nos heures, car c’est primordial pour nous d’être en contact avec nos entrepreneurs. Oui, c’est une période difficile mais j’ai confiance que le dynamisme de notre MRC, combiné au sentiment d’appartenance très fort, permettra de traverser cette épreuve », conclut M. Pedneault.

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 7


VIE ÉCONOMIQUE

VIE ÉCONOMIQUE DE LADERÉGION D’ACTON LA RÉGION D’ACTON La CADIR, un outil de développement précieux pour la région de Roxton Falls Alain BÉRUBÉ Journaliste, La Pensée de Bagot

8 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

Fondée en 1991, la Corporation administrative de développement industriel de Roxton (CADIR) participe activement à l’essor économique de Roxton Falls et du Canton de Roxton. Son nouveau président, Yannick Charlebois, affirme que l’organisme est sur une belle lancée. Président de Métal Express, à Roxton Falls, membre de la direction du centre de transbordement ferroviaire valois Trackvale et président de la Chambre de commerce de la région d’Acton, M. Charlebois dit être heureux de participer pleinement à l’arrivée de nouvelles entreprises sur le territoire desservi par la CADIR. « Plusieurs beaux efforts ont été réalisés au cours des dernières années et je souhaite que ce mouvement continue. Nous multiplions nos démarches afin d’attirer des petites et moyennes entreprises, qui peuvent bénéficier de terrains bien situés, aux abords de la route 139, à prix compétitif », soutient-il. La CADIR, qui a comme mandat de gérer des motels industriels et ainsi contribuer au développement industriel et

commercial, est constamment à l’affût, selon M. Charlebois. « Toutes les bonnes idées sont les bienvenues. La diversité de notre économie est une véritable force », dit-il. Yannick Charlebois mentionne que la CADIR doit prévoir l’acquisition de nouveaux terrains, car la demande est forte. Un autre bâtiment sera ainsi érigé prochainement. « Le parc industriel est presque plein et on doit donc étendre notre rayonnement. De beaux projets sont sur la table, dont celui des Constructions JC Élite qui inaugureront prochainement de nouveaux bureaux à Roxton Falls, avec près de 30 employés sur place. L’entreprise B&G Fab, spécialisée en transformation du métal et en soudure, est en pleine expansion. Et le manufacturier d’attachements pour machinerie lourde GRYB, qui comblera le départ de Denis CIMAF, sera une très belle addition à l’économie locale », allègue-t-il. Le maire de Roxton Falls, Jean-Marie Laplante, est très fier du dynamisme de la CADIR. « Avec en plus de nombreux commerces, industries et services sur le territoire, c’est très avantageux pour ces PME de venir s’installer chez nous. C’est très bon, car plusieurs familles viennent s’installer en région. L’équipe de la CADIR est formée de gens très compétents, qui croient grandement au potentiel de Roxton Falls et du Canton de Roxton », déclare-t-il.

La CADIR, qui gère des motels industriels, contribue grandement au développement économique de Roxton Falls et du Canton de Roxton.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Rencontre avec le député Simon-Pierre Savard-Tremblay

Garder la tête haute durant la tempête Alain BÉRUBÉ Journaliste, La Pensée de Bagot

La crise sanitaire a meublé une bonne partie de la première année de SimonPierre Savard-Tremblay à titre de député fédéral de Saint-HyacintheBagot. C’est avec confiance et détermination que ce dernier a multiplié les interventions et les initiatives afin de réduire les impacts négatifs de la pandémie. « Depuis le début de la pandémie, nous avons aidé près de 1000 citoyens pour des demandes de tous genres, notamment en ce qui a trait à la Prestation canadienne d’urgence. Notre bureau est devenu un véritable guichet d’information pour les entreprises qui avaient besoin d’être accompagnées durant cette période dif ficile », mentionne M. Savard-Tremblay.

La consommation de produits agroalimentaires locaux a également été au cœur des préoccupations du député fédéral. « On peut ainsi à la fois soutenir la collectivité et faire un beau geste écologique. Nos agriculteurs méritent cet appui, qui représente des retombées économiques majeures. Et on est assuré qu’ils respectent les normes environnementales, en proposant ainsi des aliments frais et savoureux », affirme-t-il. M. Savard-Tremblay cite d’ailleurs comme exemple la popularité du marché public en ligne. « La pandémie aura eu l‘effet d‘une prise de conscience salutaire quant à l’importance de l’achat local. Avec la concurrence féroce des géants du Web (Google, Amazon, Facebook, Apple), c’est un coup de pouce bien apprécié », dit-il. Le député de Saint-Hyacinthe-Bagot note également le travail accompli par les organismes communautaires de la MRC d’Acton. « Je suis impressionné par la passion des gens qui y travaillent. La communauté se prend ainsi en main », soutient-il.

Simon-Pierre Savard-Tremblay

M. Savard-Tremblay est fier des actions de son parti, le Bloc québécois, afin que les citoyens puissent traverser la crise sanitaire le mieux possible. « Nous avons élaboré un plan de relance avec des moyens financiers afin de lutter contre la COVID-19, où les régions

sont mises en avant-plan. L’avenir s’annonce encore imprévisible, mais on saura faire évoluer ce plan et ainsi proposer au gouvernement des idées fort intéressantes. Et j’ai bon espoir que la MRC d’Acton saura très bien tirer son épingle du jeu », conclut-il.

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 9


10 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Subvention salariale d’urgence du Canada

Un appui important pour la relance

Yves SALOIS,

Conseiller | Développement en financement PME de la SADC

Depuis le début de la pandémie, beaucoup d’argent a été injecté dans l’économie pour aider les entreprises à passer au travers. Parmi les outils mis à la disposition des entreprises, il y a la subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) qui peut les aider dans le contexte de baisse de revenus et de maintien des employés au travail. Durant les derniers huit mois, la grande majorité des entreprises ont été affectées par la situation. Elles ont dû mettre à pied les employés ou encore fonctionner à demirégime faisant en sorte d’affecter le fonds de roulement de l’entreprise. Une baisse de revenus a toujours des effets néfastes sur la rentabilité des entreprises. En cette période difficile, il nous faut

protéger cette dernière à tout prix afin que sa pérennité soit assurée. Pour le président de SL Exploration, Steven Lauzier, l’accès aux informations concernant les programmes gouvernementaux dès le début de la crise a simplifié sa gestion. « Dans cette période où j’étais dans l’urgence du moment afin de gérer les conséquences des modifications de nos planifications de travaux, la SADC a été en mesure de m’assister et de m’indiquer clairement les démarches à suivre pour adhérer aux programmes offerts par le gouvernement provincial et fédéral. À ce jour, SL Exploration a été chercher plus de 125 000 $ en subventions salariales pour assurer le maintien de ses activités malgré le contexte difficile actuel. Cet argent aura permis d’assurer une pérennité d’emploi, de former des employés et d’assurer une liquidité des fonds dans l’entreprise », raconte M. Lauzier. La SSUC, mise en place pour soutenir les entreprises canadiennes, donne beaucoup de fil à retordre aux entrepreneurs et gestionnaires par sa complexité a priori. Par contre, c’est un outil indispensable pour les entreprises y ayant droit. Chaque entreprise

qui vit des baisses de ses revenus doit absolument faire les calculs pour vérifier son admissibilité à l’aide fédérale. D’ailleurs, Monique Larivière, du Verger Cidrerie Larivière à Saint-Théodored’Acton, invite tous les entrepreneurs à ne pas hésiter à consulter au besoin. « Pour nous, entrepreneurs, s’y retrouver dans ce programme n’est pas toujours évident. Pourtant, il peut faire une grande différence pour la relance. Plusieurs ressources peuvent vous aider à y avoir accès, dont la SADC. Ce programme est disponible pour les entrepreneurs, mais trop souvent, ce sont des milliers de dollars qui nous sont accessibles et qui demeurent inutilisés faute de savoir comment y avoir accès », affirme Mme Larivière. Durant les premières périodes 1 à 4 (de mars à juin), les critères étaient assez clairs. Les baisses de revenus devaient être de 15 % pour mars et de 30 % pour les trois autres périodes. Les employés ne devaient pas avoir été mis à pied plus de 14 jours consécutifs durant la période réclamée pour être admissibles à la subvention. Or, depuis la période 5 et suivantes (juillet jusqu’en novembre), la subvention

Monique Larivière, du Verger Cidrerie Larivière.

s’est assouplie quelque peu de sorte que les baisses de revenus peuvent maintenant être moindre que 30% pour obtenir l’aide de la SSUC. Il est très important que toutes les entreprises qui ont des baisses de revenus fassent leurs calculs pour au moins vérifier leur admissibilité. Cette subvention peut, bien souvent, faire la différence au niveau d’un « cash-flow » serré en période difficile. De plus, si vous n’avez pas encore regardé ce dossier de subvention, sachez qu’il n’est pas trop tard, car vous avez maintenant jusqu’au 31 janvier 2021 pour faire vos réclamations. Cette subvention est non remboursable, mais imposable au niveau des revenus. La SADC peut vous guider dans ce processus ayant déjà aidé beaucoup d’entrepreneurs à faire leurs réclamations.

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 11


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Vitesse grand V dans les voiturettes de Kegolf Marie-Line ROCHETTE, Conseillère au développement DEL - MRC d’Acton

C’est en 2010, à Roxton Falls, que Kevin Asselin démarra son entreprise de vente de voiturettes de golf d’occasion remises à neuf et de pièces neuves en tout genre. Étant un passionné de ce sport et ayant déjà travaillé dans le même domaine, il a découvert cette belle opportunité de créer son propre centre de distribution dans la région. Les premières années du démarrage de Kegolf furent modestes, cette grande aventure débuta dans le garage de M. Asselin. L’achalandage étant au rendez-vous, l’espace vint rapidement à manquer avec la hausse du nombre de clients ainsi que l’augmentation du nombre de fournisseurs, de types de composantes et de voiturettes usagées tenues en inventaire. Kegolf entreprit son premier projet d’expansion en 2014 en réalisant l’achat d’un terrain et d’un bâtiment de plus de 20 000 pieds carrés à Acton Vale. La prochaine étape de sa croissance fut en 2017, lorsqu’elle a fait l’acquisition d’un concurrent, Voiturettes de golf Express

De gauche à droite, on voit quelques employés de Kegolf, soit Vincent Durand, Jinny-Lee Beaupré, Dave Racine (copropriétaire), Kevin Asselin (copropriétaire), Fany Racine, Michaël Lussier et Jason Pratte.

située à Sainte-Cécile-de-Milton. Cet achat lui permit d’augmenter considérablement son bassin de clients. En 2018, l’ascension se poursuit avec la construction de son nouveau bâtiment de 48 000 pieds carrés sur deux étages et le déménagement de ses activités dans ses installations situées à Roxton Falls. C’est aussi à ce moment que Dave Racine joignit l’entreprise à titre de copropriétaire et mit à contribution depuis, ses

compétences en gestion et en production pour appuyer l’essor de Kegolf. À ce jour, l’entreprise compte une dizaine d’employés en saison forte. Elle vend et distribue principalement au Québec, mais aussi dans les autres provinces canadiennes, plus de 4800 variétés de pièces pour toutes les marques de voiturettes, dont les plus populaires, Yamaha, E-Z-Go et Club car. Kegolf offre aussi à sa clientèle, principalement constituée de clubs de golf et de

campings, un service de réparation de voiturettes, VTT et trottinettes électriques. Kegolf est devenue un leader au Québec dans la distribution de pièces pour les voiturettes usagées. L’entreprise se distingue de ses concurrents en misant beaucoup sur des délais de livraison courts, la disponibilité des articles en inventaire et un catalogue très vaste de produits. C’est d’ailleurs la clé de son succès depuis le tout début et parions que ce le sera encore pour longtemps!

12 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

Chambre de commerce de la région d’Acton

Un outil majeur pour la promotion de l’achat local

Alain BÉRUBÉ Journaliste, La Pensée de Bagot

vague de fermetures », mentionne le président Yannick Charlebois. La plateforme d’achat local, disponible depuis la fin avril, permet de regrouper les commerces de détail, les services, les entreprises manufacturières ainsi que les producteurs locaux et agricoles.

« C’est une vitrine très intéressante qui témoigne de la vitalité du milieu », atteste M. Charlebois. La campagne de financement participatif Achetons local dans la MRC d’Acton, qui a cumulé des ventes de 32 125 $ en ventes de cartes-cadeaux, a connu un vif

Plus que jamais, avec les turbulences économiques provoquées par la pandémie, la Chambre de commerce de la région d’Acton est un joueur majeur dans la promotion de l’achat local. L’équipe permanente et le comité d’administration de la Chambre de commerce ont pour mission de stimuler l’économie locale, en étant au cœur d’un réseau de gens d’affaires fiers de leur région. « Au cours des derniers mois, nous avons su adapter nos actions au contexte de la pandémie. Plusieurs activités sociales ont dû été annulées, dont la Foire agroalimentaire. Mais la Chambre de commerce a été pour plusieurs commerces et entreprises une ressource d’information très appréciée, de concert avec nos deux députés. Et heureusement, notre territoire a été épargné par une

Joanne Joannette et Yannick Charlebois, directrice générale et président de la Chambre de commerce de la région d’Acton.

succès. La Chambre de commerce et la SADC Saint-Hyacinthe-Acton collaboraient à cette initiative du Mouvement Desjardins, qui avait comme porteur de dossier la MRC d’Acton. La plate-forme La Ruche a été mise à contribution. « Ce fut une magnifique occasion d’encourager l’achat local et d’aider les organismes communautaires touchés par la pandémie. L’enthousiasme des commerçants participants a été très apprécié. Et ce fut une bonne dose de dynamisme dans l’économie de la région », note la directrice générale Joanne Joannette. La Chambre de commerce a pu malgré tout, au cours des derniers mois, opérer le bureau touristique dans l’ancienne gare. Elle a pu par ailleurs tenir son traditionnel tournoi de golf afin de souligner la fin de l’été en beauté. « Nous continuons à être dans le feu de l’action. Avec plus de 120 membres, la Chambre de commerce est le reflet du dynamisme de la région. On se serre les coudes et on est à l’écoute des gens. Tous ensemble, nous serons prêts pour la relance en 2021, en ayant donné une visibilité plus grande aux commerces d’ici », conclut M. Charlebois.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 13


VIE ÉCONOMIQUE

VIE ÉCONOMIQUE DE LADERÉGION D’ACTON LA RÉGION D’ACTON

Comparaison du nombre d’employés de 2020 à 2017 parmi les 10 plus grandes employeurs de la MRC d’Acton

Répartition des emplois selon le secteur économique parmi les 50 plus grands employeurs de la MRC d’Acton en 2020

10 %

Beaulieu Canada

Air Boss Defense Groupe

Pâtisserie Gaudet

CHSLD MRC d’Acton

Fermes Burnbrae

Life Science Nutritionals

CLSC MRC d’Acton

Polyvalente Robert-Ouimet

Remorques N&N

2%

Ernest Joly & Fils inc.

12 %

Répartition des emplois parmi les 20 plus grands employeurs du secteur manufacturier de la MRC d’Acton en 2020 54 %

8% 21 %

%

22 %

Répartition des emplois parmi les 20 plus grands employeurs du secteur manufacturier de la MRC d’Acton en 2020

37 %

24 %

14 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

10 %


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON 2020

2019

2018

NOM DE L’ENTREPRISE

MUNICIPALITÉ

PRODUITS / SERVICE

SITE INTERNET

340

355

313

Beaulieu Canada

Acton Vale

Fabrication de tapis haut de gamme, distributeur de couvre-planchers en bois et de prélart

www.beaulieucanada.com

275

340

250

ADG AirBoss Défense Groupe

Acton Vale

Fabrication de produits militaires, bottes de pompiers, produits industriels semi-finis

www.airbossofamerica.com

180

148

123

Pâtisserie Gaudet inc.

Acton Vale

Fabrication de tartes et tartelettes

www.patisseriesgaudet.com

155

60

60

Centre d'hébergement MRC d’Acton (CSSS Richelieu-Yamaska)

Acton Vale

Services de santé, services d'hébergement, d'assistance et surveillance aux adultes en perte d'autonomie

www.santemonteregie.qc.ca

150

153,5

143,5

Fermes Burnbrae

Upton

Transformation d’œufs liquides et produits préparés

www.burnbraefarms.com

150

127

102

Life Science Nutritionals

Acton Vale

Fabrication de vitamines, oméga-3, pectines

www.lifescinutritionals.com

118

59,5

59,5

CLSC MRC d’Acton (CSSS Richelieu-Yamaska)

Acton Vale

Services de santé et de services sociaux

www.santemonteregie.qc.ca

100,5

97

100,5

Polyvalente Robert-Ouimet

Acton Vale

Enseignement de niveau secondaire

www.cssh.qc.ca

86

59,5

23

Remorques N&N

Saint-Théodore-d'Acton

Fabrication de remorques adaptées

www.nnremorques.ca

68,5

100,5

76,5

Ernest Joly & Fils inc.

Acton Vale

Marché d'alimentation

www.iga.net

65

65

50

Roski Composites

Roxton Falls

Fabrication de véhicules récréatifs et agricoles en fibre de verre

www.roski.com

57,5

50

50

Société culturelle du Lys

Upton

Fabrication de marionnettes géantes, production et diffusion artistique

www.damedecoeur.com

57

51,5

51,5

Caisse Populaire Desjardins de la Vallée d’Acton

Acton Vale, Upton, Roxton Falls

Services financiers

www.desjardins.com

47

43,5

45

Équipements Adrien Phaneuf (Les)

Upton

Machines et fournitures agricoles

www.adrienphaneuf.com

47

36

43

Fibres Serden

Acton Vale

Fabrication de boîtes de camionnettes en composite

www.marandacap.com

45

43

45

Carrière Acton Vale ltée

Acton Vale

Pierres concassées, béton préparé et chaux agricole naturel, granulats recyclés

www.carrieredactonvale.ca

44

33

25

Laboratoires Sterigen inc.

Upton

Fabrication de produits pharmaceutiques

www.sterigen.com

42

52

72

Réalisations Newtech inc.(Les)

Acton Vale

Installation de mobiliers architecturaux

www.newtechinstallation.com

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 15


16 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON 2020

2019

2018

NOM DE L’ENTREPRISE

MUNICIPALITÉ

PRODUITS / SERVICE

SITE INTERNET

40

40

38,5

École St-André

Acton Vale

Enseignement de niveau primaire

www.cssh.qc.ca

36,5

36,5

35,5

Ville d'Acton Vale

Acton Vale

Administration municipale

www.ville.actonvale.qc.ca

35

27

25

Food 4 Pet

Acton Vale

Fabrication de nourriture pour animaux

www.food4petscanada.com

32

31

29

Penske Logistics

Acton Vale

Centre logistique, centre de distribution

www.pensketruckleasing.com

31,5

37

30

Pharmacie N. Jean et P. Côté (Uniprix)

Acton Vale

Pharmacie

www.uniprix.com

31

30

38,5

École St-Jean Baptiste

Roxton Falls

Enseignement de niveau préscolaire et primaire

www.cssh.qc.ca

30

39

37

Produits Mobilicab Canada

Acton Vale

Vente et entretien de voiturettes de golf, quadriporteurs et véhicules utilitaires, industriels et commerciaux

www.mobilicab.com

29

35

30

Centre de la petite enfance la Douce Couvée (Acton Vale et Roxton Falls)

Acton Vale/Roxton Falls

Service de garde pour enfants de 0 à 5 ans, milieu familial

www.ladoucecouvee.ca

29

30

36

École Roger LaBrèque

Acton Vale

Enseignement de niveau primaire

www.cssh.qc.ca

29

36

32

Résidence de la Présentation

Acton Vale

Résidence pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes

27,5

31

24

Résidence du Domaine Rousseau

Acton Vale

Service d'hébergement et de soins de santé pour personnes agées

27

30

35

Laferté Acton Vale

Acton Vale

Quincaillerie

www.laferte.com

26,5

32

22,5

S.V.A. Triple V inc.

Acton Vale

Clinique vétérinaire

www.triple-v.ca

25

20

20

Autobus Tesco inc.

Acton Vale

Transport scolaire

www.autobustesco.ca

24

32

35

Soudure Richard St-Amant inc

Acton Vale

Fabrication de remorques, pelles à neige, godets et coupe de métal au plasma

www.ssta.info

23

33

24

McDonald's

Acton Vale

Service de restauration

www.mcdonalds.ca

23

23

21

Sûreté du Québec

Acton Vale

Service de police

www.suretequebec.gouv.qc.ca

22,5

20,5

25,5

École des Moissons

Saint-Théodore-d'Acton

Enseignement de niveau préscolaire et primaire

www.cssh.qc.ca

22,5

21

22

École de la Croisée

Upton

Enseignement de niveau préscolaire et primaire

www.cssh.qc.ca


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON 2020

2019

2018

NOM DE L’ENTREPRISE

MUNICIPALITÉ

PRODUITS / SERVICE

SITE INTERNET

22

22

22

Centre d'insémination porcine du Québec inc.

Roxton Canton

Production et distribution

www.cipq.com

22

20

23

Maison Toxi-Co-Gîte inc.

Upton

Centre de désintoxication

www.toxicogite.ca

21,5

22

18,5

Donais & Fils inc.

Upton

Vente de matériaux de construction

www.bmr.co/fr/donais-fils-inc

21,5

18

23

École Sacré-Coeur

Acton Vale

Enseignement maternelle et pré-maternelle

www.cssh.qc.ca

21

17,5

23

Centre de la petite enfance Les P'tites Frimousses enr.

Acton Vale

Service de garde pour enfants de 0 à 5 ans

21

22

25

Entreposage et Transport JSMG inc.

Acton Vale

Transport et entreposage

21

N/D

N/D

Métal Express

Roxotn Falls

Recyclage de métaux ferreux et non ferreux

www. metalexpress.ca

20,5

19,5

21,5

Automobile J. P. Yergeau inc.

Acton Vale

Concessionnaire automobile

www.yergeauford.ca

20

18

15

Aliments St-Germain

Acton Vale

Transformatin d'arachides, noix et mélanges, emballages, distribution de bonbons

www.aliments-st-germain.com

20

45

58

Club de Golf Acton Vale inc.

Acton Vale

Club de golf et salles de réception

www.golfactonvale.qc.ca

19

23

20

Pharmacie Brunet

Acton Vale

Pharmacie

www.brunet.ca

19

22,5

22,5

Tim Hortons

Acton Vale

Service de restauration

www.timhortons.com

18

17

15,5

École Notre-Dame

Sainte-Christine

Enseignement de niveau préscolaire et primaire

www.cssh.qc.ca

Ce tableau représente le nombre approximatif d’employés à temps plein par entreprise ou établissement. Afin de bien comprendre la représentation des données, il faut savoir que deux emplois à temps partiel équivaut à un emploi temps plein. C’est pourquoi certains nombres ne sont pas entiers. Source : DEL-MRC d’Acton et Chambre de commerce de la région d’Acton.

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 17


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Teneurs de livres

Un premier pas vers un regroupement Patrick BESSETTE

Conseiller principal | Développement & financement PME à la SADC

Intervenants de toute première ligne en développement économique ayant les pieds directement dans les petites entreprises, les travailleurs autonomes en tenue de livres de la région ne courent pas les rues et sont souvent débordés. De plus, nous avons des indications qu’ici, au Québec, ils sont laissés passablement à eux-mêmes avec très peu de formation, de support et d’encadrement.

18 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

Dans le reste du Canada, particulièrement dans l’Ouest canadien, ainsi qu’aux ÉtatsUnis, on retrouve des associations ou des regroupements pour les travailleurs autonomes en tenue de livres. Les membres de ces groupes bénéficient de formations spécifiques et adaptées, d’échanges, de banques d’heures avec différents experts

en tenue de livres, comptabilité et/ou en utilisation des différents logiciels comptables. Ils ont la possibilité d’obtenir des accréditations et obtiennent alors de la publicité et du référencement selon leurs compétences et intérêts. Le Québec est très loin de cette forme d’organisation, malheureusement pour tous les entrepreneurs actuels et en devenir. Néanmoins, dans la région d’Acton, la SADC conserve un petit répertoire de ces précieuses ressources et tente de garder contact et de travailler de concert avec cellesci le plus souvent possible au bénéfice des

entreprises en commun. Elle effectue même des référencements auprès d’entrepreneurs. La période de pandémie a également ouvert la porte à quelques rencontres virtuelles entre les intervenants de la SADC et ce premier regroupement de teneurs de livres. Ces rencontres ont permis, entre autres, de mettre en commun les connaissances sur les différents programmes gouvernementaux d’aide aux entreprises pour la COVID-19. Par le biais de ces 10 travailleurs autonomes en tenue de livres, c’est plus de 70 entreprises de la région d’Acton qui ont possiblement obtenu le meilleur des programmes d’aide.

Lors de ces rencontres, on a alors pu apprécier l’expertise de ces travailleurs autonomes, la valeur ajoutée de leurs connaissances variées en gestion administrative d’une entreprise, l’implication de ceux-ci dans le succès de chacune des entreprises de la région pour lesquelles ils effectuent un travail et la pertinence de leurs interventions en entreprise. Ils font souvent la différence pour une entreprise qui souhaite assurer sa pérénnité. L’expérience a été accueillie très positivement par les personnes qui ont assisté à ces premières rencontres. Elles ont émis le souhait que ces rencontres se répètent à nouveau et de façon régulière. Certaines aimeraient même participer activement à l’élaboration progressive de ce projet de regroupement qui en est à ses tous premiers balbutiements. Vous faites de la tenue de livres pour des entreprises de la région? Vous voulez faire partie de la liste? Vous voulez participer aux prochaines rencontres virtuelles? Vous voulez faire partie des acteurs de fondation d’un éventuel regroupement? La SADC veut vous connaître. Faites-nous signe!


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Pandémie de COVID-19

Le député André Lamontagne fier de la solidarité au sein de la MRC d’Acton Alain BÉRUBÉ Journaliste, La Pensée de Bagot

La pandémie de COVID-19 a grandement bouleversé les plans du gouvernement du Québec, qui a dû réajuster son tir afin que la situation économique ne souffre pas trop de la situation exceptionnelle que nous traversons sur le plan économique. Le député de Johnson, André Lamontagne, soutient que la MRC d’Acton s’en sort bien dans les circonstances. Également ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation – ainsi que ministre responsable du Centre-duQuébec –, M. Lamontagne avoue que la pandémie a été la source de plusieurs inquiétudes et remises en question.

« Sur le terrain, on a ressenti et on continue de ressentir beaucoup de fragilité chez plusieurs entrepreneurs. C’est tout à fait compréhensible, ils ont tous et toutes mon empathie. Mon équipe et moi sommes à l’écoute et en mode solution afin de leur apporter le meilleur soutien possible dans les circonstances », affirme-t-il. M. Lamontagne note que la sensibilisation à l’achat local a permis à quelques projets, dont le marché public en ligne, de voir le jour. « La solidarité est une valeur très importante en région. Ce formidable esprit de mobilisation fera la différence d’ici les prochains mois. Et en visant une plus grande autonomie alimentaire, avec des produits de grande qualité, le secteur agroalimentaire vivra une belle progression », soutient-il. Dans un autre ordre d’idées, ce dernier a rappelé le soutien apporté par le gouvernement du Québec aux régions pour les aider à bien traverser la crise sanitaire. Il cite comme exemple l’aide financière accordée, en collaboration avec le gouvernement du

Canada, versée aux municipalités afin de couvrir les dépenses occasionnées par la pandémie et de soutenir les organismes et entreprises sur leur territoire. « Nous avons injecté d’importantes sommes dans l’économie, de manière générale, afin d’accompagner les municipalités et les entreprises à répondre aux défis auxquels nous sommes confrontés. De mon côté, j’ai une pensée spéciale pour nos agriculteurs qui, en sus des défis liés à la pandémie, ont eu à composer avec des conditions de sécheresse. J’invite ceux et celles pour qui c’est difficile à contacter l’organisme Au Cœur des familles agricoles qui offre des services d’accompagnement avec ses travailleurs de rangs. J’en profite pour souligner la grande force de caractère et en la résilience de nos entrepreneurs agricoles », déclare M. Lamontagne. Le député de Johnson prévoit d’ailleurs un avenir ensoleillé pour la région. « Le taux de chômage est déjà en baisse. Avec les politiques mises en place par le gouvernement, dont le projet de loi 66 qui permettra d’accélérer plusieurs projets

André Lamontagne

d’infrastructures, beaucoup de positif est à venir partout au Québec. Pour la MRC d’Acton, ses entreprises et ses citoyens, il y a des bons jours qui pointent à l’horizon. Dans ce contexte, j’invite les citoyens à continuer de respecter les consignes. C’est en se serrant les coudes qu’on pourra relancer l’économie le plus rapidement possible », conclut-il.

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 19


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Quand la pandémie éveille le désir de s’approvisionner de l’agriculture à dimension humaine ! René PEDNEAULT

Directeur au développement économique DEL-MRC d’Acton

Depuis janvier 2020, Les Trouvailles Gourmandes du Canton et la Ferme MK et fils ont uni leurs forces afin de répondre à l’achat local, une tendance qui a été amplifiée lors de la pandémie de COVID-19.

20 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

Dès les premières rencontres dans le cadre du Plan de développement de la zone agricole (PDZA), Kelly-Ann Moreau-Beaudry et Dominic Châtelain ont pu partager leur vision de l’agriculture et le désir de la maintenir à dimension humaine. Bien que différentes, ces deux entreprises se sont ralliées autour de valeurs communes pour répondre à la demande d’achat local pour les produits d’agneaux. La première entreprise, Les Trouvailles Gourmandes du Canton, située au Canton de Roxton, est à sa treizième année d’opération dans l’élevage ovin. Les propriétaires, Dominic Châtelain et Chantal Boulé, élèvent 250 brebis qui produisent 450 agneaux par année. Ils opèrent parallèlement une boucherie (C-1) directement à la ferme pour mettre en marché eux-mêmes

Dominic Châtelain, des Trouvailles Gourmandes du Canton et Kelly-Ann Moreau-Beaudry, de la Ferme MK et fils.

les viandes issues de leur entreprise. Avec leurs quatre enfants, ils possèdent des valeurs familiales fortes, dont celle de ne faire aucun compromis pour assurer la meilleure qualité pour leurs clients. La seconde entreprise, Ferme MK et fils, est établie à Saint-Nazaire-d’Acton depuis 2015. Ses propriétaires, Kelly-Ann MoreauBeaudry et Maxime Poirier, élèvent un cheptel de 380 brebis avec 760 agneaux produits, dont une première moitié de la

production est axée sur une mise en marché plus traditionnelle. L’autre moitié est vendue comme femelles de reproduction à d’autres producteurs ovins. Avec leurs quatre enfants, ils sont également unis par des valeurs familiales fortes pour qui la qualité des produits est primordiale. Dès le début, l’objectif visé n’a jamais été de concurrencer les gros joueurs en production de masse pour répondre aux grandes bannières. D’autant plus qu’afin de répondre

aux exigences de ces marchés, il est recommandé d’augmenter à un minimum de 550 moutons la production pour atteindre la rentabilité. Nos deux entreprises ont décidé de tirer leur épingle du jeu autrement. En effet, elles choisissent d’assurer leur croissance par des ventes en circuit-court avec une grande variété de produits, tels des carrés d’agneaux, des jarrets, des saucisses, du smoked meat, etc. C’est ainsi que près de 150 agneaux de la Ferme MK et fils ont joint les 450 agneaux sur les étals de la boucherie des Trouvailles Gourmandes du Canton. Leur volonté de travailler pour un objectif commun a permis de répondre aux besoins locaux tout en conservant la stabilité du prix pour une viande de toute première qualité. Ainsi, en janvier 2020, les premiers agneaux de Saint-Nazaire étaient redirigés vers le Canton de Roxton. En une année seulement, cette initiative a permis d’assurer une croissance de plus de 40 % des ventes en circuit court et de générer des opportunités de développement. À titre comparatif, une initiative semblable a été réalisée aux États-Unis, de 1994 à 2006, et celle-ci a permis une augmentation des ventes en circuit court de 394 %. Ces chiffres démontrent que l’achat local devient une tendance à exploiter. On peut ainsi se permettre d’espérer que nos entrepreneurs pourront rentabiliser leurs projets à venir en répondant aux besoins locaux de notre MRC et des MRC environnantes.

Plus d’un million $ déjà investis en région

Des investissements supplémentaires par le SADC de Saint-Hyacinthe-Acton grâce au FARR Dans le cadre d’une rencontre virtuelle éclair de l’Honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles, accompagnée du secrétaire parlementaire Peter Schiefke et de la députée Brenda Shanahan, les SADC et les CAE de la Montérégie ont dévoilé le bilan de la première phase du FARR-PDC. Mis en place par le gouvernement du Canada en collaboration avec le Réseau des SADC et CAE, le FARR-PDC a permis d’aider les petites entreprises en région, touchées par la COVID-19, qui n’étaient pas admissibles aux autres programmes du gouvernement. Pour la Montérégie, du 1er juin au 31 août, 6 083 293$ ont été versés rapidement à 511 entreprises et 19 projets collectifs. La SADC de Saint-Hyacinthe-Acton a aidé jusqu’à présent 36 entreprises

(938 873 $) et appuyé 24 projets (91 791 $), pour un total de 1 030 664 $. Nouveaux investissements Avec la situation actuelle qui évolue rapidement et devant cette livraison efficace du FARR par les SADC, l’Honorable Mélanie Joly annonce aujourd’hui des investissements supplémentaires du gouvernement du Canada de 2,1 M$ aux SADC et aux CAE de la région. Plus précisément, les SADC SuroîtSud, Pierre De-Saurel, Saint-HyacintheActon et les CAE Haute-Montérégie, Haute-Yamaska et Capital pourront compter chacun sur 352 039 $ de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC). Le soutien financier additionnel accordé dans le cadre du FARR 2.0 viendra en aide plus précisément aux entreprises les plus touchées par la crise actuelle.

« Nos professionnels et administrateurs bénévoles ont travaillé avec agilité pour aider rapidement les entrepreneurs et nos collectivités à faire face aux conséquences de la COVID-19 », a affirmé M. Luc Guérin, président du CAE Haute-Montérégie. « Je suis très heureux de cet appui supplémentaire du gouvernement fédéral qui nous permettra de poursuivre nos efforts. Ce support additionnel est nécessaire et je tiens à remercier la ministre Mélanie Joly pour son écoute. Je remercie également Développement économique Canada pour les régions du Québec pour la mise en place rapide de cette mesure efficace. Nous travaillons tous ensemble pour que les entrepreneurs gardent confiance », a ajouté M. Guérin. « Le gouvernement du Canada veut aider les petites entreprises de partout au Québec à s’outiller pour qu’elles puissent rebondir avec vigueur après la crise

économique. Grâce à cette aide financière, les SADC et les CAE pourront maintenir leur soutien aux entrepreneurs et aux commerçants de leur région. Ceuxci créent et maintiennent des emplois de qualité et le gouvernement s’engage à les accompagner. Nous avons été là durant la première vague de la pandémie avec des mesures concrètes et nous serons là pour les aider au fur et à mesure que la situation sanitaire évolue », mentionne la ministre Joly. Pour plus d’information, les entrepreneurs sont invités à contacter leur SADC ou CAE. Pour trouver la SADC ou le CAE de votre région : sadc-cae.ca. Rappelons que ces investissements régionaux font suite à l’annonce effectuée le 2 octobre par l’honorable Mélanie Joly, de l’ajout de 600 M$ pour l’ensemble du Canada, dont 23,3 M$ pour les SADC et les CAE du Québec.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 21


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON DU NOUVEAU DANS LA RÉGION D’ACTON ACTON VALE AIGUILLES ET ARTISANE

SERVICE DE TRAITEUR REBEL

450 236-0446

450 501-5211 En août 2020, Audrey-Ann Normandin, couturière de ­formation, inaugurait son nouvel emplacement au 1103, rue du Marché. Elle y offre maintenant en nouveautés des vêtements pour les enfants de 0 à 24 mois ainsi que des peluches personnalisées. Elle continue d’y offrir les services de couture, broderie, réparations et confections sur mesure et récupération de vêtements.

C’est en novembre 2019, avec plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la restauration et du service traiteur que Bianca Deslandes et ses associés, des idées plein la tête et une tonne d’ambitions, ont fait naître Service Traiteur Rebel situé au 275, rue de Roxton. Service Traiteur Rebel est prêt à tout type d’événement pour des groupes de 20 à plus de 1500 personnes, et ce, à l’emplacement de votre choix. Que ce soit pour un buffet chaud, buffet froid, méchouis, cocktail, BBQ, ils ont l’expertise et l’équipement nécessaires. Un service de cantine a été offert jusqu’à la fin octobre et reviendra au printemps prochain.

La couturière offre aussi des cours de couture pour débutant et intermédiaire, la location de machines à coudre DIY et la vente de produits pour enfants écoresponsables et artisanaux.

L’INDUSTRIE T.N.

ESCOUADE ÉLITE

450 278-8665

450 558-2363 L’INDUSTRIE TN est une compagnie dans le domaine de la soudure. Elle travaille à la conception de pièces surmesure, à faire de l’installation de machineries et fabrication en série. De plus, cumulant énormément d’expérience dans le secteur industriel, commercial et de la construction, elle est en mesure d’offrir un service de soustraitance pour votre entreprise. L’entreprise possède aussi une licence d’entrepreneur général en construction et opère principalement comme monteur-­assembleur. Elle s’assure que le client bénéficie d’un produit de qualité et d’un service irréprochable. Avec leur bagage de connaissances et leur soif d’apprentissage, chaque nouveau projet est une occasion pour se surpasser. Elle se démarque avant tout dans la conception de foyers extérieurs qui peut à la fois être un BBQ. En réponse à la pandémie, on a développé six nouveaux produits.

LES PETITS PLATS DE FANNY 450 546-0404

Escouade Élite offre un service de divertissement de fusils laser tactiques mobiles, à la fine pointe de la technologie et accessible à tous. Leur système, sans fil et sans vestes, vous plongera dans un style de jeu axé sur la stratégie et la coopération, idéal pour tous vos projets de rassemblement. En plus des fusils laser tactiques à la fine pointe de la ­t echnologie, le système mobile d’Escouade Élite offre plusieurs modes de jeux ainsi que des outils d’interaction qui modifient la partie en cours instantanément. Il reproduit avec fidélité une partie jouée en ligne sur console ou ordinateur.

PHOENIX TATTOO 450 546-5412

C’est en septembre que Stéphanie Latour ouvre son nouveau restaurant, Les Petits Plats de Fanny, situé au 900, rue Daigneault. On y sert les déjeuners à compter de 5 h le matin du lundi au samedi et à compter de 7 h le dimanche. On y offre aussi trois spéciaux du jour à l’heure du midi et un spécial du jour pour le souper en plus d’un menu à la carte jusqu’à 20 h.

En janvier, Steve Paulin, gestionnaire de l’entreprise et sa conjointe Anick Gagné, tatoueuse professionnelle, ouvrent leur local situé au 1352, rue Ricard. Vous pouvez prendre rendez-vous du mercredi au samedi. On y offre exclusivement les services de tatouage et la vente de bijoux. D’autres services pourraient s’ajouter prochainement.

22 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

Le restaurant offre également le service «take out» et la livraison est gratuite. Les Petits Plats de Fanny offriront prochainement des plats préparés maison chauds ou froids. Il a également une cantine mobile pour offrir ses services de restauration lors de vos événements.

DÉPANNEUR VOISIN

TOILETTAGE DOMINIQUE MAILLETTE OBOMUSO

450 546-5598

514 219-3824 En avril, Sébastien St-Louis, propriétaire des dépanneurs Voisin, débute l’agrandissement du dépanneur situé au 1537, rue Landry. Il agrandit sa superficie de 1200 pieds ­carrés, dont 600 pieds sur le plancher et 600 pieds dans l’entrepôt, permettant ainsi de mettre en valeur ses produits dans ce nouvel espace et d’entreposer davantage.

Toilettage Dominique Maillette Obomuso ouvre officiel­ lement ses portes le 10 décembre 2018 au 1244, rue ­Boulay, mais c’est le 21 septembre 2020 que les nouvelles instal­lations seront terminées. Toilettage Dominique Maillette Obomuso offre des services de toilettage pour toutes races et grosseurs de chiens et de chats dans une belle ambiance de calme et de détente avec un accueil simple et chaleureux. Les animaux sont d’ailleurs toilettés un à la fois.

Des travaux extérieurs, tels que la réfection du station­ nement et l’installation de nouvelles pompes à essence et réservoirs font également partie des investissements. C’est en juillet qu’il a procédé à la réouverture du dépanneur pour sa clientèle.

CONCEPT BEAUTÉ

RESTAURANT ACTON BBQ

450 546-4969

450 546-2751 Après plus de vingt ans comme coiffeuse chez Concept Beauté, Charlyne Adam fait l’acquisition du salon appartenant auparavant à Nathalie Picard. Elle décide d’emménager dans de nouveaux locaux aménagés au goût du jour au 1029, rue du Marché au mois d’août afin d’offrir un bel environnement à la clientèle et plus de places de stationnement. Trois artistes coiffeurs pour hommes, femmes et enfants sont à votre service, soit la propriétaire Charlyne Adam, Nathalie Picard et Karine Fontaine. Laurence Beauregard, esthéticienne, offrira prochainement ses services d’esthétique dans leurs locaux.

C’est en juin que Martin Daigneault, propriétaire du ­Restaurant Acton BBQ, déménageait dans des nouveaux locaux plus spacieux situés au 1475, rue d’Acton. Avec l’ajout de nouveaux équipements, il peut répondre à la demande toujours grandissante de sa clientèle. De plus, la salle à manger offre une quarantaine de places. Vous pouvez toujours déguster leurs spécialités, telles que le poulet et la pizza en salle à manger ou en service de livraison gratuite à Acton Vale. Un menu du jour est offert du lundi au vendredi de 11 h à 14 h.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON DU NOUVEAU DANS LA RÉGION D’ACTON ACTON VALE ÉRIC BLANCHETTE

SIGNÉES JM

514 688-2711

SigneesJM.com C’est en avril qu’Éric Blanchette s’installait dans son nouveau local situé au 250, route 139 Sud, local 1 (dans l’édifice de Triple V). Son commerce consiste à acheter des lots d’électroménagers neufs avec de légers défauts esthétiques, modèles discontinués ou surplus d’inventaire.

C’est en novembre 2019 que Mélissa Malboeuf et Julie Brassard unissent leurs talents pour fonder l’entreprise Signées JM. Elles offrent une méthode simple d’accompagnement dans l’autoédition pour écrire votre livre, le publier et le vendre. La prise en charge peut être partielle ou complète. Que l’auteur en soit à l’étape du concept ou à celui de faire imprimer son œuvre, elles assurent une qualité à son travail et une orientation adaptée à ses besoins pour tenir son livre entre ses mains. Le siège social de l’entreprise se situe à Acton Vale.

Il vend en gros pour d’autres commerces, mais vend ­é galement au détail pour les gens de la région sur rendez-vous seulement.

L’ART AU NATUREL

TRANSPORT ET DÉMÉNAGEMENT BRUNELLE

819 475-7215

450 501-5221 Depuis novembre, Kathleen Amadon offre ses services de maquillage permanent : yeux, lèvres et sourcils. On offre également la mésothérapie : rides, tonus de peau, pores dilatés, taches pigmentaires, couperose, rosacée, calvitie, perte de cheveux, acné, cicatrices et teint terne.

C’est en novembre 2019 que Francis Brunelle fonde son entreprise Transport et Déménagement Brunelle. L’entreprise offre ses services de transport pour les entreprises et particuliers. Elle est spécialisée dans le déménagement de pianos, spas, photocopieurs, matériel de bureau, débarras et rachat de meubles.

Elle offre aussi des traitements de pigmentation réparatrice : cernes, calvitie (tricopigmentation), cicatrices, brûlures, vergetures et décoloration de la peau. Elle offre tous ses services dans les locaux du salon de coiffure Muse situé au 1094, rue Saint-André, sur rendez-vous.

SERVICES LSA

MAÇONNERIE DOMINIC CÔTÉ INC.

450 502-8363

450 223-9270 En octobre 2019, Lucas St-Amant démarre son entreprise dans les services d’installation et câblage de systèmes automatisés, branchements et configurations d’instruments de procédés et panneaux de contrôle. D’autres ­services s’ajouteront à cette liste selon la demande.

C’est en 2018 que Dominic Côté fonde sa compagnie Maçonnerie Dominic Côté inc. Elle est située au 524, rue du Boisé à Acton Vale. L’entreprise offre des services de maçonnerie dans le secteur résidentiel et commercial pour la pose de briques, pierres et blocs ainsi que le ­service de restauration de maçonnerie.

Ce jeune entrepreneur a été impliqué dans plusieurs projets d’envergure comme le projet Fairlife à Peterborough en Ontario, Liberté Saint-Hyacinthe, Fromagerie St-Laurent au Saguenay Lac Saint-Jean et bien plus. Il pense maintenant à engager de nouveaux employés au sein de son entreprise vu l’engouement croissant pour ses services. Ayant une soif d’apprentissage dans le domaine, Lucas St-Amant ne manque pas une occasion pour offrir un service de grande qualité.

450 546-9888

SAINTE-HÉLÈNE-DE-BAGOT FDF PLOMBERIE ET SERVICES INC.

C’est en juin 2020 que Massothérapie Alison Clément a quitté Roxton Falls pour les locaux de Détente et ­Bien-Etre chez Verena situés au 1136, rue du Marché à Acton Vale. Elle y offre depuis tous ses services habituels, dont la massothérapie qu’elle pratique depuis 15 ans et l’orthothérapie depuis 2014.

450 209-7326

Fort de ses 10 années d’expérience comme plombier et contremaître, Francis Dussault décide de fonder sa propre entreprise, il y a deux ans. Il suit un cours en gestion ­d’entreprise de la construction et son projet se réalisera finalement en octobre 2020.

Un tout nouveau service vient aussi de s’ajouter, soit le massage indien crânien. Elle assure également depuis le mois d’août la gérance de la clinique Détente et Bien-Être chez Verena.

L’entreprise offre des services de plomberie générale dans le domaine résidentiel autant pour faire la plomberie complète dans les maisons neuves que pour des réparations de tous genres dans toutes autres résidences. Il ­possède également une grande expérience dans la réparation de vieille plomberie.

SAINT-NAZAIRE-D’ACTON

UPTON

MINIMAX EXCAVATION INC.

MACHINE A COUDRE SYLVAIN LANDRY

450 278-4663

Maxime Noël, opérateur depuis plus de 9 ans, fonde son entreprise d’excavation en 2019. Disponible pour tous vos travaux (excavation, aménagement paysager, champs d’épuration et transport) il se fera un plaisir d’aller discuter de vos projets pour les concrétiser. Vous pouvez consulter sa page Facebook afin de visualiser ses travaux, soit Mini-Max Excavation inc.

450 502-5036

Fort de ses 35 ans d’expérience dans le domaine de réparation de machines à coudre, c’est en décembre que Sylvain Landry démarre sa nouvelle entreprise qui se spécialise dans la réparation de machines à coudre industrielles et domestiques. L’entreprise fait également la vente de pièces de rechange ainsi que la vente de machines à coudre neuves et usagées. Les visites se font par ­rendez-vous seulement.

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 23

DÉTENTE ET BIEN-ÊTRE CHEZ VERENA

Soucieux du travail bien fait, Dominic et son équipe prennent toujours à cœur  les projets qu’ils entreprennent.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON DU NOUVEAU DANS LA RÉGION D’ACTON UPTON ECO-CHIC CRÉATION

ISOLATION XL

514 730-6678

819 818-8245 Éco-chic création est une entreprise œuvrant dans la confection d’items réutilisables que nous employons régulièrement dans notre quotidien. La fabrication de ces articles est faite dans un souci de durabilité et d’écologie, tout en étant chic. L’entreprise est située à Upton et la propriétaire se nomme Geneviève Lafrance. Elle a débuté la couture à la naissance de ses enfants.

C’est au printemps de cette année qu’Axel Desroches fonde son entreprise Isolation XL. L’entreprise se spécialise dans le domaine de l’isolation : polyuréthane giclée et cellulose soufflée. Ces mousses isolantes combinent des caractéristiques d’isolant thermique, barrière pare-air et pare-vapeur pour isolation de sous-sol, fondations, garages et plus.

Cette passion l’a amenée à la confection de sacs à col­ lation pour la rentrée scolaire. Actuellement, l’entreprise se spécialise dans la confection de sacs de tous genres (sacs à pain, sacs à vin, bourses, sacs à cosmétiques et sacs à masques), avec l’option de les personnaliser à l’image de la clientèle.

ROXTON FALLS CHIRO-CLINIQUE SOPHIE SEYER 1-581-992-5995

24 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

Dre Sophie Seyer, chiropraticienne, pratique dans la MRC d’Acton Vale depuis 28 ans. Toujours passionnée par l’être humain et par son travail, c’est en fin septembre 2020 qu’elle choisit de revenir à sa clinique de départ à Roxton Falls dans un espace intime et accueillant où elle offre un service personnalisé dans le but de faciliter la résolution de toutes vos problématiques ­n euro-musculo-squelettiques, et ceci toujours en ­gardant l’humain dans sa globalité au cœur de ses soins.

LE CHOU ET LA FLEUR 450 577-1082

C’est au printemps 2020 qu’Aurélie Robin se lance dans la production de légumes super frais, bouquets champêtres et bleuets savoureux. Ces produits ne contiennent aucun produit chimique et sont garantis sans OGM. Des pratiques d’agriculture régénératrice de conservation des sols sont mises en place. Un kiosque à la ferme libre-service est également disponible tous les jours de juin à novembre. Vous pouvez également trouver leur récolte au Marché de Sainte-Christine les mercredis après-midi, tous les jeudis soir devant Le Carnet Noir à Acton Vale et sur la plateforme en ligne des producteurs de la MRC d’Acton. La ferme est située au 2208, 9e rang à Roxton Falls


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 25


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Industrie TN

Tout feu, tout flamme Patrick BESSETTE

Conseiller principal | Développement & financement PME à la SADC

26 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

Conception, expérience, industriel, commercial, sur mesure, clés en main… Ce n’est qu’une liste sommaire de termes qui peuvent très bien représenter Industrie TN. L’entreprise valoise a été créée à l’origine pour faire différents mandats dans le domaine des pièces métalliques. Industrie TN n’a pas peur de relever les défis qui se présentent à elle, aucun projet n’étant trop compliqué. Au contraire, ces projets ne sont qu’une occasion de plus de démontrer son grand savoir-faire. Que ce soit pour la modification d’une pièce ou d’un objet déjà existant ou encore en créant quelque chose de complètement nouveau ou même en fabriquant des pièces en série, l’entreprise assure une conception sur mesure et clés en main de chaque projet en répondant aux besoins des clients jusqu’à pleine satisfaction. Possédant une licence d’entrepreneur général en construction et œuvrant principalement comme monteur-assembleur, son propriétaire Tom Normandin a énormément d’expérience dans le secteur industriel et commercial. D’ailleurs, il est même en mesure d’offrir un service de sous-traitance pour d’autres entreprises dans l’installation de machinerie, une de ses spécialités. Bref, du moment que votre projet touche une machine, un produit, une pièce, un accessoire à concevoir avec des pièces métalliques, pensez à Industrie TN. Ce qui retient l’attention depuis quelques années, ce sont les produits « maison » d’Industrie TN. L’entreprise a conçu des

Catherine Poissant et Tom Normandin, copropriétaires de Industrie TN.

foyers extérieurs accessibles à tous et à tous les budgets. Jusqu’à maintenant, six modèles (trois diamètres en deux matériaux possibles) ainsi que des accessoires de cuisson d’aliments sur feu ont été développés, fabriqués et commercialisés. « Ce n’est pas les idées qui manquent, j’ai déjà en tête plusieurs nouveaux modèles et accessoires pour développer la gamme de produits », explique M. Normandin. Les gens sont de plus en plus adeptes de leur cour arrière. Les rencontres de types « backyard », les soirées devant un feu, les soupers recherchés avec cuisson au bois ou charbon sont en croissance. Une

tendance profonde qui prend de l’ampleur partout dans le monde et qui est maintenant bien implantée au Québec. L’entreprise compte bien mettre à profit son expertise alors qu’on réalise que l’engouement pour ce type de produits est palpable dans le marché. D’ailleurs, les investissements pour tous les types de produits confondus pour l’exploitation de la cour arrière sont en forte croissance. « Et ce n’est certainement pas la pandémie qui a freiné cet élan, bien au contraire », ajoute Catherine Poissant, copropriétaire de l’entreprise.

Une fois que l’on expérimente les produits, on comprend bien pourquoi les foyers et accessoires fabriqués par Industrie TN sont tant recherchés. L’entreprise est en expansion constante. L’embauche d’un employé supplémentaire est déjà prévue et on aimerait doubler sinon tripler le nombre d’unités dans le marché pour la prochaine saison estivale. Les promoteurs espèrent bien profiter de l’hiver pour accroître l’inventaire de leurs produits, créer de nouveaux produits et être prêts pour le printemps prochain à faire face à une demande accrue. Pour en savoir plus : https://industrietn.ca.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 27


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Aiguilles et Artisane

Audrey-Ann Normandin, une jeune entrepreneure fonceuse Isabelle DAUPHINAIS,

Responsable des communications DEL-MRC d’Acton

28 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

Vous avez certainement remarqué la nouvelle boutique au centre-ville d’Acton Vale. C’est le résultat de la détermination d’Audrey-Ann Normandin. Cette jeune entrepreneure, résidente de Saint-Théodore d’Acton, s’est lancée en affaires afin d’offrir aux citoyens de la MRC d’Acton une boutique de vêtements pour les tout-petits ainsi qu’un service de couture, deux services très recherchés et pratiquement absents dans la région depuis quelques années. Après avoir travaillé sept ans pour Acton Expert comme responsable du département de couture et de broderie, AudreyAnn avait une excellente idée du besoin et des demandes à combler dans le milieu. Lorsque le commerce a fermé son département, la jeune femme est devenue travailleuse autonome et elle a accepté des contrats de couture en sous-traitance. Cependant, cette formule ne lui permettait pas d’obtenir le revenu souhaité, étant mère de quatre enfants. Elle devait réfléchir à une autre option. Entre-temps, elle avait démarré en 2017, avec sa belle-sœur Marie-Josée Déry, une boutique en ligne de peluches à personnaliser à l’aide d’une broderie soit Créations Capucino. Cette petite entreprise évoluait bien depuis deux ans. Après mûres réflexions et quelques embûches, notre jeune entrepreneure décide de foncer et d’ouvrir sa propre boutique, Aiguilles et Artisane, en septembre 2019

Audrey-Ann Normandin

dans un local attenant aux Galeries d’Acton. Aiguilles et Artisane a fonctionné rondement dès le début. C’est pourquoi en novembre 2019, Audrey-Ann décide de racheter les parts de sa belle-sœur de la boutique en ligne, Créations Capucino, et d’incorporer le tout en une seule entreprise. La demande pour le service de couture étant en pleine croissance, le local devient bientôt trop étroit. D’autant plus, qu’Audrey-Ann ajoute la vente d’une ligne de vêtements pour les 0-24 mois dans son magasin.

Ayant évalué la clientèle depuis son ouverture et les besoins dans le milieu, elle décide, durant la pandémie, de faire un nouveau saut et d’acquérir un immeuble à revenus dans le centre-ville d’Acton Vale pour y aménager sa boutique. Dans ce nouveau lieu, l’espace plancher est triplé, sans compter l’ajout d’un sous-sol servant de lieu d’entreposage. « L’ouverture officielle a eu lieu en août 2020, et depuis, les ventes de vêtements pour enfants ont augmenté de 60 %. La visibilité de la boutique, avec les grandes vitrines, a permis de faire connaître ma

boutique à toute la population », déclare Audrey-Ann. Malgré les embûches rencontrées en cours de route, Audrey-Ann est ravie des choix qu’elle a fait. Elle comprend bien que tout n’est pas encore gagné, mais elle compte bien persévérer et développer d’autres projets. D’ici un an, elle souhaite profiter de la tendance « achat local » pour fabriquer ses propres vêtements sur commande, notamment des vêtements pour les enfants de type évolutif. Cette jeune femme a une véritable âme d’entrepreneure et parions que les projets, dans les prochaines années, ne lui manqueront pas.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Un bel accueil pour la Cellule de propulsion du DEL-MRC d’Acton Annick LEFRANÇOIS,

Conseillère au développement économique DEL-MRC d’Acton

C’est en novembre 2019 qu’a commencé la toute première Cellule de propulsion pour les entreprises de la région. En collaboration avec la Clinique d’accompagnement entrepreneuriale du Québec, le DEL-MRC d’Acton a offert la possibilité à huit entrepreneurs du territoire de faire croitre leur entreprise et d’atteindre leurs véritables objectifs. La Cellule de propulsion propose une formation sur 10 séances en codéveloppement avec un petit groupe d’entrepreneurs de différents secteurs activités, en plus d’un coaching mensuel personnalisé sur une période d’un an. Le principe est bien simple : regrouper des entrepreneurs de domaines différents, motivés et prêts au changement, et les inviter à partager leurs expériences à travers différents ateliers thématiques. Malgré le contexte particulier, et peutêtre même à cause de celui-ci, on peut affirmer que les participants ont tous su y trouver quelque chose. L’objectif premier de cette année était de propulser la croissance des entreprises participantes, d’améliorer les réflexes de

La Cellule de propulsion du DEL-MRC d’Acton a connu un bon succès à sa première expérience. (photo Pexell)

gestion et de recentrer l’entrepreneur sur ses objectifs. Finalement, mieux se connaître en tant que gestionnaire a été l’élément le plus déterminant après les dix séances complétées pour les participants. De plus, le coaching individuel offert par la Clinique d’accompagnement entrepreneuriale du Québec a grandement contribué au succès de cette première cohorte. Selon une participante, Amélie StGermain, des Aliments St-Germain, « la

Cellule de propulsion a été une excellente source d’échanges avec d’autres entrepreneurs de la région. Le tout s‘est déroulé dans un mode de confiance mutuelle ». « La Cellule de propulsion fait prendre conscience des leviers que nous pouvons utiliser pour optimiser nos processus sur plusieurs aspects de l’entreprise », renchérit Olivier Laliberté-Beaulieu, d’Action Sport Vélo.

« La Cellule de propulsion m’a amenée à être plus proactive dans mon entreprise et a permis de mieux me connaître », fait remarquer de son côté Linda Lazure, du Gîte des Oies. Avec les commentaires positifs recueillis et la satisfaction générale exprimée par les participants, le DEL-MRC d’Acton étudie la possibilité de mettre en place une prochaine édition en 2021-2022, si les entrepreneurs sont au rendez-vous. Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 29


VIE ÉCONOMIQUE

VIE ÉCONOMIQUE DE LADERÉGION D’ACTON LA RÉGION D’ACTON Symbiose Agroalimentaire Montérégie

Des échanges qui portent fruit ! Kathy ARCHAMBAULT,

Agente en économie circulaire Conseil régional de l’environnement de la Montérégie

Toute entreprise génère des matières résiduelles et des ressources sous-valorisées. Faute d’alternatives évidentes, ces rejets, coproduits, emballages et autres résidus se retrouvent souvent à l’enfouissement, ce qui engendre des coûts importants. La symbiose industrielle se présente alors comme une voie à explorer pour la mise en valeur des résidus et l’optimisation de l’utilisation des ressources à travers la création de synergies. Celles-ci permettent des économies, voire même un revenu additionnel, en plus de réduire les impacts négatifs des activités sur l’environnement.

30 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

QU’EST-CE QUE SYMBIOSE AGROALIMENTAIRE MONTÉRÉGIE?

Le projet Symbiose agroalimentaire Montérégie a été lancé il y a un peu plus d’un an afin de fournir aux producteurs, transformateurs et distributeurs de l’agroalimentaire de la région un accompagnement dans la valorisation de matières résiduelles ou la mutualisation de besoins. En voyant plutôt les déchets comme des ressources à valeur ajoutée pouvant être valorisées, la symbiose industrielle permet aux entreprises de la Montérégie d’augmenter leur compétitivité, d’investir dans l’innovation et d’augmenter leur résilience grâce à un approvisionnement plus local. Tout le monde y gagne! Afin d’identifier les gisements de matières à valoriser et mettre en relation les entreprises de la région, Symbiose agroalimentaire Montérégie effectue des visites personnalisées en entreprise, en plus de tenir des ateliers de maillage. Les entreprises de la région auront justement l’occasion de participer à un atelier de maillage virtuel organisé en collaboration avec la SADC Saint-Hyacinthe-Acton le 25 novembre. C’est donc le moment idéal pour s’initier à l’économie circulaire! COMMENT SE DÉROULE UN ATELIER DE MAILLAGE?

Les ateliers de maillage sont des événements regroupant toute entreprise liée au secteur agroalimentaire qui a des résidus à valoriser, qui souhaiterait en valoriser ou qui rencontre des enjeux qui pourraient être résolus grâce à la mise en commun de ressources et besoins. Les entreprises de toute taille sont donc invitées à venir en apprendre davantage sur les concepts de l’économie circulaire et de la symbiose

industrielle, et à entrer en relation avec de nouveaux partenaires d’affaires potentiels. Concrètement, avant l’événement, nous vous questionnerons à propos de vos offres de matières résiduelles ou vos besoins de matières premières. Nous analyserons ensuite le tout afin de répondre à vos besoins de façon optimale le jour de l’atelier de maillage. Le jour venu, vous aurez la chance d’assister à un témoignage d’une entreprise ayant intégré des pratiques d’économie circulaire dans ses activités. Par la suite, vous serez mis en relation avec d’autres organisations qui partagent des enjeux communs aux vôtres ou qui pourraient fournir des solutions à vos problématiques. Une période est alors dédiée afin de vous permettre de discuter en petits groupes et d’identifier des solutions potentielles. Robert Desmarais, agriculteur et entrepreneur d’Acton Vale, a pu voir les retombées concrètes d’un tel événement. Sa participation à un atelier de maillage virtuel, le 25 juin, a mené au développement de nouveaux partenariats d’affaires pour son entreprise Inuliflora. Lors de l’événement, l’entreprise spécialisée dans la déshydratation de légumes à froid a été mise en contact avec des organisations générant divers résidus végétaux. De nouveaux partenariats ont été développés grâce à l’identification de sources d’approvisionnement à proximité des installations de l’entreprise, en plus d’offrir des opportunités d’innovation pour la déshydratation de nouveaux types de résidus. QUE SE PASSE-T-IL APRÈS L’ATELIER DE MAILLAGE?

À la suite de l’atelier de maillage, on fait un suivi avec vous et on s’assure que les contacts effectués lors de l’événement ont pu être poursuivis. On ajoute également vos offres de matières résiduelles et vos besoins en matières premières de façon confidentielle à l’outil informatique de maillage afin d’élargir les possibilités et de vérifier si une synergie pourrait être créée avec l’une des 75 entreprises participant au projet. L’équipe offre également un accompagnement personnalisé tout au long de la concrétisation des projets de valorisation ou de mutualisation, tant par un soutien technique que par la mise en contact avec des centres de recherche pertinents ou des organismes de financement. Le prochain atelier de maillage aura lieu le 25 novembre. L’événement virtuel est offert gratuitement aux entreprises montérégiennes qui souhaitent en apprendre davantage sur les rouages de l’économie circulaire. Pour y participer, veuillez contacter Kathy Archambault à kathy.archambault@ crem.qc.ca.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

L’édition « à la carte »! Annick LEFRANÇOIS,

Conseillère au développement économique DEL-MRC d’Acton

Trouver un éditeur n’est pas facile. Les maisons d’édition reçoivent des centaines de manuscrits par année et n’en publient qu’environ 3 %. De plus en plus d’écrivains se tournent donc vers la publication à compte d’auteur.

Julie Brassard et Mélissa Malboeuf, de la maison d’édition Signées JM. (photo Joanie Boudreau)

jour. Mariée à un résidant de SaintThéodore-d’Acton et récemment maman de jumeaux, elle souhaite s’ancrer dans la communauté. « L’auteur est le client principal. Il est le cœur du projet, le créateur de l’œuvre. Il cherche à se faire entendre, à se faire voir, à prendre la place qui est la sienne. Mais il a besoin d’aide pour concrétiser son rêve jusqu’au produit final. C’est là que nous entrons en scène », mentionne Julie Brassard. Mme Brassard est une femme généreuse à l’esprit analytique et très terre-àterre. Diplômée en gérance d’artistes de l’école du Show Business, Julie explore différentes avenues dans sa quête de direction artistique. Au cours de sa carrière, elle a réalisé plusieurs de ses rêves à travers des projets d’envergure en tant qu’agente de spectacles, gérante d’artistes, animatrice, chroniqueuse et coordonnatrice du Théâtre de la Petite Comédie. Installée à Terrebonne avec sa famille, elle côtoie le monde littéraire

depuis l’écriture de son premier roman paru en mars 2017. Et si vous vous demandez si finalement, votre manuscrit soumis à une

maison d’édition traditionnelle il y a quelques années, mériterait d’être revisité? La réponse est peut-être oui, à vous de faire les premiers pas!

Vie économique de la région d'Acton - Mercredi 11 novembre 2020 - La Pensée de Bagot - 31

Les maisons d’édition à compte d’auteur représentent 50 % du marché québécois. Elles offrent un service d’édition « à la carte » qui vient avec une expertise complète permettant aux auteurs de vivre une expérience éditoriale de qualité, et à laquelle ils s’engagent à participer activement. Ayant elles-mêmes publié deux romans, Mélissa Malboeuf et Julie Brassard savent de quoi elles parlent. Meilleures amies depuis 19 ans et aujourd’hui associées, elles ont démarré il y a presqu’un an maintenant Signées JM, la toute première maison d’édition de la région. « Notre service aux auteurs est dynamique, engageant et sincère. Nous sommes présentes pour offrir du soutien à l’écriture, à l’édition, à la mise en marché ainsi qu’à la diffusion de l’œuvre dans le milieu. Nous accompagnons les nouveaux auteurs dans la réalité qu’est le monde littéraire dans le but de leur offrir une voie à la hauteur de leur message, tout en prenant en charge la quasi-totalité des opérations », affirme Mélissa Malboeuf. Femme de cœur et redoutable machine d’organisation, Mélissa est tombée dans l’événementiel dès l’âge de vingt ans. Diplômée de l’école du Show Business en 2002, elle est devenue gérante d’artistes, coordonnatrice de tournées, puis productrice exécutive. Elle s’est occupée de plus de 500 événements de petite à très grande envergure jusqu’à ce


32 - La Pensée de Bagot - Mercredi 11 novembre 2020 - Vie économique de la région d'Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Profile for DBC Communications

Vie économique de la région d'Acton  

La Pensée de Bagot - Édition du 11 novembre 2020

Vie économique de la région d'Acton  

La Pensée de Bagot - Édition du 11 novembre 2020

Advertisement