Page 1

CAHIER SPÉCIAL

BILAN ÉCONOMIQUE

2018


22

Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 2 mai 2019 | lecourrier.qc.ca

2018

BILAN ÉCONOMIQUE

SAINT-HYACINTHE POURSUIT SA CROISSANCE AVEC PRÈS DE 200 M$ D’INVESTISSEMENTS DES ENTREPRISES EN 2018 Saint-Hyacinthe Technopole tourne la page sur une autre excellente année en matière de développement économique. L’année 2018 aura été marquée par un nombre sans précédent d’annonces d’expansions ou d’implantations d’entreprises commerciales et industrielles sur le territoire. C’est ce qui ressort du bilan annuel de l’organisme qui a été présenté devant une centaine de représentants des milieux économique et politique de la région. « Les investissements réalisés par la communauté d’affaires maskoutaine dans les secteurs liés à la mission de Saint-Hyacinthe Technopole, soit le tourisme, le commerce et l’industrie, frôlent la somme considérable de 200 M$. Il s’agit d’un signe d’une croissance stable appuyée par des conditions économiques nationales favorables, mais aussi par un contexte local qui stimule la confiance des entrepreneurs », s’est réjoui le directeur général de SaintHyacinthe Technopole, André Barnabé. Cela se remarque particulièrement dans le secteur commercial où les efforts déployés par la Ville de Saint-Hyacinthe et ses partenaires en faveur de l’accroissement de la population et des activités en tourisme d’affaires ont, encore une fois cette année, entraîné l’ouverture de plusieurs nouvelles places d’affaires. Une vitalité qui a permis la concrétisation de quelque 26 M$ en projets d’immobilisations commerciales. La croissance des entreprises manufacturières s’est quant à elle maintenue au-delà de la

barre symbolique que représente la moyenne des dix dernières années avec un peu plus de 159 M$. Un dynamisme de l’activité industrielle freiné uniquement par le manque de grandes surfaces de terrain industriel à développer et de disponibilité de main-d’œuvre. Les activités en tourisme ne sont pas en reste. La première année complète d’opération du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe et la synergie développée avec les installations d’Espace Saint-Hyacinthe nous ont permis de reprendre le titre envié de « plus grande destination en tourisme d’affaires au Québec ». Il faut dire que les objectifs fixés pour le retour chez nous de congrès et d’expositions d’envergure ont été dépassés un an plus vite que prévu. « Plusieurs autres signaux positifs nous permettent de croire que cette ferveur de notre économie sera durable. D’abord, SaintHyacinthe Technopole voit le nombre de ses dossiers actifs d’intervention en entreprises et de projets d’implantation atteindre des niveaux importants. Elle assiste notamment à l’arrivée d’une nouvelle génération de gens d’affaires déterminés à amorcer leur parcours entrepreneurial. De plus, elle remarque une volonté ferme de ses industriels de s’attaquer au défi de la croissance par des stratégies orientées vers l’innovation et l’économie du savoir », a conclu le président de Saint-Hyacinthe Technopole, Bernard ForgeLe directeur général de SaintHyacinthe Technopole.

André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, le préfet de la MRC des Maskoutains, Francine Morin, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, et le président de Saint-Hyacinthe Technopole, Bernard Forget, lors de la présentation de la performance économique de Saint-Hyacinthe le 16 avril.

Une partie de l’équipe de Saint-Hyacinthe Technopole : André Barnabé, Karine Guilbault, Sylvain Gervais, Nancy Lambert et Bernard Forget.


23

Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 2 mai 2019 | lecourrier.qc.ca

2018

BILAN ÉCONOMIQUE

SAINT-HYACINTHE TECHNOPOLE : UN NOM ET UNE MARQUE RECONNUE EN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE En 2018, l’organisme a accompagné 158 entreprises commerciales et industrielles dans leur projet d’investissements et a travaillé sur une quarantaine de dossier de prospection de nouvelles entreprises. La réputation de Saint-Hyacinthe Technopole n’est plus à faire en matière de développement économique et de support aux entreprises. « Bien que peu nombreuse [à peine une dizaine de personnes], l’équipe de professionnels qui œuvrent au sein de notre organisation compte sur un cumul de plus de deux siècles d’expérience en matière de développement économique. Cela en fait l’une des plus expérimentées dans le domaine au Québec. S’ajoute à eux une équipe d’administrateurs, issus du milieu des affaires, dont la contribution aux processus de développement nous est précieuse », précise le président de Saint-Hyacinthe Technopole, Bernard Forget. Ainsi, au cours de la dernière année, les professionnels de Saint-Hyacinthe Technopole ont réalisé quelque 158 interventions en soutien aux entreprises du territoire. Réalisées à la demande même de leurs dirigeants, celles-ci constituaient des appuis à des projets d’implantation et de relocalisation, d’expansion ou encore de recherche de financement. De plus, les conseillers de l’organisme ont mené de front une quarantaine de démarches de

prospection auprès d’entreprises de l’extérieur du territoire de la MRC des Maskoutains. Ces opérations visent à faire valoir les atouts de Saint-Hyacinthe comme lieu idéal pour l’implantation de leur commerce ou industrie. Pour ce faire, Saint-Hyacinthe Technopole travaille en étroite collaboration avec les nombreux contacts qu’elle a établis grâce à son réseau de partenaires nationaux et internationaux. « Nous avons la chance d’avoir un actif important pour l’attractivité de notre territoire qui nous soutient dans nos activités de prospection, à savoir la marque Saint-Hyacinthe Technopole, a souligné le directeur général de l’organisme, André Barnabé. Celle-ci continue de susciter un intérêt qui s’étend bien au-delà de nos frontières. Elle demeure reconnue des grands organismes nationaux dédiés à la prospection d’investissements et du milieu des affaires, de façon plus marquée dans le secteur agroalimentaire où son rayonnement atteint également la sphère internationale. Cela a pour effet de placer dans nos écrans radars un bon nombre de projets d’investissements et d’attirer chez nous de nombreux promoteurs intéressés par nos infrastructures d’accueil. ». Les interventions de Saint-Hyacinthe Technopole touchent aussi le secteur du tourisme d’affaires. En 2018, elle a contribué au dépôt d’une trentaine de dossiers de candidatures pour l’obtention d’événements majeurs à Saint-

Le président et le directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, Bernard Forget et André Barnabé, se sont dit très satisfaits de l’impact des interventions de l’organisme sur les résultats économiques 2018.

Hyacinthe. Dans le cadre de ses services de support aux événements, elle a assisté les promoteurs de près de 120 congrès (réalisés en 2018 ou à venir) dans leurs démarches organisationnelles. Des interventions dont l’objectif est de maximiser les retombées économiques de leur présence, mais aussi de s’assurer qu’ils conservent la meilleure impression possible de leur passage à Saint-Hyacinthe. « Nous ne pouvons pas, à nous

seuls, nous attribuer les bons résultats du bilan économique. Toutefois, nous sommes convaincus que nos interventions sont déterminantes dans la réalisation d’un grand nombre de projets d’affaires et laissent une empreinte concrète sur le développement de notre économie. Les résultats démontrent l’efficacité de nos interventions et du modèle d’affaires de Saint-Hyacinthe Technopole », a conclu M. Barnabé.


24

Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 2 mai 2019 | lecourrier.qc.ca

2018

BILAN ÉCONOMIQUE

INVESTISSEMENTS ET EMPLOIS À LA HAUSSE

LE SECTEUR INDUSTRIEL MASKOUTAIN MAINTIENT SON NIVEAU DE CROISSANCE C’est bien connu, avec un taux d’industrialisation qui dépasse la moyenne nationale, SaintHyacinthe est l’une des plus importantes zones de développement manufacturier au Québec. Une position qui se maintient grâce à une certaine stabilité de la croissance de nos entreprises locales et des activités de production qu’elles réalisent sur le territoire. Les données recueillies pour l’année 2018 permettent de constater que Saint-Hyacinthe se remet bien du léger ralentissement enregistré en 2015 et 2016 alors que le niveau d’investissement se situait sous la barre symbolique de 150 M$, soit au deçà de la moyenne de la dernière décennie. Ainsi, avec des investissements totaux d’un peu plus de 159 M$, cette barrière est brisée pour une deuxième année consécutive. Près du tiers de ces investissements, soit quelque 50 M$, l’ont été pour des agrandissements ou des nouvelles constructions dans les parcs industriels de Saint-Hyacinthe. D’ailleurs, huit nouvelles industries se sont installées sur notre territoire en cours d’année 2018. « Le secteur manufacturier a incontestablement été très actif en 2018. Nous avons enregistré 127 projets d’investissements à SaintHyacinthe, c’est-à-dire que plus de la moitié des

industries du territoire ont réalisé des projets d’expansion. Il n’est pas étonnant, dans ce contexte, que Saint-Hyacinthe se soit vu classer parmi les meilleures villes d’affaires et d’entrepreneuriat au pays », a commenté Karine Guilbault, directrice du développement industriel de Saint-Hyacinthe Technopole. 397 nouveaux emplois industriels en 2018 En ce qui concerne l’emploi, bien que le total des nouveaux postes créés en industrie ait été plus bas que ce à quoi nous sommes habitués, la variation nette de l’emploi est positive et atteint le nombre de 66. Le démarrage de nouvelles entreprises et l’expansion des sociétés déjà présentes sur notre territoire auront donc compensé positivement, avec 397 nouveaux postes créés, le nombre d’emplois touchés par les rationalisations. À ce sujet, une large part des baisses d’emplois enregistrées comme des rationalisations, sont plutôt des postes toujours à combler au sein des entreprises visitées. D’ailleurs, depuis 2010, Saint-Hyacinthe a connu une croissance nette de l’emploi manufacturier de 17 %, une excellente performance qui a permis l’ajout de plus de 1400 travailleurs dans nos parcs industriels.

Avec un peu plus de 159 M$ en investissements en 2018, le secteur industriel de Saint-Hyacinthe continue de performer. Les projets d’implantations et d’expansions d’usines réalisés ont été nombreux. Parmi ceux-ci, l’agrandissement de l’entreprise Norbec Architectural, annoncé en fin d’année par Saint-Hyacinthe Technopole, représentait à lui seul un investissement de 3,5 M$.


25

Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 2 mai 2019 | lecourrier.qc.ca

2018

BILAN ÉCONOMIQUE

41,7 M$ EN 2018

LE QUART DES INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS TOTAUX ENREGISTRÉS DANS LA CITÉ DE LA BIOTECHNOLOGIE La Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale a clos l’année de son 15e anniversaire de fondation avec des investissements privés totalisant 41,7 M$. Ainsi, les entreprises du parc technologique maskoutain ont réalisé une vingtaine de projets d’expansion, ramenant le total des investissements à un niveau supérieur à la moyenne des dix dernières années. Il s’agit d’ailleurs de la quatrième meilleure performance enregistrée depuis 2010 dans cette zone spécialisée vouée à l’industrie innovante des secteurs vétérinaire et agroalimentaire. « Depuis plusieurs années, le secteur des biotechnologies et de l’agroalimentaire génère plus de la moitié des nouveaux investissements et des nouveaux emplois manufacturiers à SaintHyacinthe. Une large part de ceux-ci le sont sur le territoire de la Cité de la biotechnologie, ce qui en fait incontestablement la principale locomotive du développement économique à Saint-Hyacinthe », a précisé la directrice du développement industriel de Saint-Hyacinthe Technopole, Karine Guilbault. Actuellement, 2417 travailleurs œuvrent quotidiennement dans les limites du parc technologique. Ils sont répartis dans 29 entre-

prises privées de haute technologie et 13 institutions de recherche, de transfert technologique et d’enseignement supérieur. Près d’un milliard d’investissements en 15 ans L’empreinte de la Cité de la biotechnologie sur notre économie locale et régionale est majeure. Ainsi, au cours des 15 dernières années, le développement du parc technologique a permis la réalisation de plus de 350 M$ en investissements privés à Saint-Hyacinthe. Cela s’est concrétisé à travers l’implantation de nouvelles entreprises, mais aussi par l’expansion de celles existantes. En ce qui concerne le secteur public, ce sont plus de 500 M$ en investissements qui ont été réalisés dans la Cité pour la croissance, la spécialisation et l’amélioration des infrastructures de recherche et d’enseignement dans ses institutions d’enseignement supérieur et de recherche. L’impact des 15 années d’existence de la Cité de la biotechnologie sur l’économie de Saint-Hyacinthe s’approche donc du milliard de dollars en termes d’investissements, une empreinte phénoménale à laquelle il faut ajouter les importantes retombées fiscales pour la ville et les milliers d’emplois créés dans des industries de pointe.

Le parc immobilier propriété de Saint-Hyacinthe Technopole compte sept bâtiments dont six sont situés dans la Cité de la biotechnologie. Il regroupe près de 193 000 pieds carrés d’espace locatif destiné à des sociétés en croissance du secteur des biotechnologies et de l’agroalimentaire. Actuellement, il compte 18 entreprises locatrices et a un taux d’occupation de 83 %. En 2018, quatre chantiers dans ces bâtiments ont permis l’expansion d’autant de ses entreprises occupantes. Ceux-ci ont représenté des investissements de l’ordre de 5 M$. Le plus important, celui de la société Biovet, a nécessité un agrandissement de 10 000 pieds carrés du pavillon Édouard-Brochu situé sur l’avenue Beaudry.


26

2018

Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 2 mai 2019 | lecourrier.qc.ca

BILAN ÉCONOMIQUE

26,4 M$ D’INVESTISSEMENTS EN 2018

LE SECTEUR COMMERCIAL POURSUIT SA CROISSANCE RECORD Le secteur commercial maskoutain est incontestablement celui dont la croissance a été la plus perceptible en 2018. Pour une troisième année consécutive, les nouvelles constructions et les nouvelles ouvertures de places d’affaires atteignent des niveaux impressionnants. Il faut dire que le milieu commercial demeure stimulé par le retour en force des activités de congrès sur le territoire. D’ailleurs, plus du tiers des commerçants ont affirmé avoir bénéficié de l’ouverture du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe. Ainsi, 29 nouveaux commerces ont ouvert leurs portes en 2018. Cela a eu un impact important sur la valeur de l’investissement dans ce secteur qui a atteint 26,4 M$, soit la troisième meilleure performance de la dernière décennie. La part de ce montant lié à la construction de nouveaux bâtiments commerciaux grimpe à 40 %, résultat de la transformation importante qu’a connue la zone du pôle autoroutier en cours d’année. La balance entre cet ajout de nouveaux espaces et l’apparition de nouvelles entreprises dans les bases de données de Saint-Hyacinthe Technopole a permis au taux d’occupation commerciale de passer à un peu plus de 91 %, ce qui est une excellente nouvelle pour notre milieu, d’autant plus que l’augmentation la plus nette de ce taux est enregistrée au centre-ville et dans les zones qui l’entourent. « Le commerce se porte bien à SaintHyacinthe. Le dynamisme économique de notre milieu est un facteur attractif pour les investisseurs qui démontrent un intérêt croissant pour le marché maskoutain. Notre défi, maintenant, est de nous assurer que l’ensemble des secteurs commerciaux du territoire profite de ce dynamisme. Une attention particulière va bien sûr à notre centre-ville, compte tenu de l’importance de préserver le caractère distinctif de son offre de boutique et d’établissements de restauration », a expliqué Sylvain Gervais, directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole.

Une confiance des commerçants qui stimule l’investissement Les performances économiques récentes du territoire maskoutain ont stimulé la confiance de la communauté d’affaires. De façon plus particulière en 2018, l’optimisme des commerçants locaux quant à la croissance de leurs ventes connaît encore une hausse importante. En effet, 28 % des commerçants maskoutains pensent investir dans l’amélioration ou l’expansion de leur établissement en 2019. Ils sont près des trois quarts à prévoir une augmentation de leurs ventes pour l’année en cours. Cela vient soutenir les prévisions d’investissements et laisse entrevoir de bonnes perspectives pour le développement de ce secteur. Actuellement, le noyau commercial de SaintHyacinthe compte un peu plus de 1500 places d’affaires, soit 1117 commerces de détail et de services à la personne de même que 410 établissements de bureaux et de services administratifs. Cela représente un bassin de travailleurs de plus 19 300 personnes.

Le directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole, Sylvain Gervais, a présenté les détails des nombreux investissements commerciaux réalisés au cours de la dernière année. En atteignant 26,4 M$, ceux-ci ont dépassé la barre des 20 M$ pour la quatrième année consécutive.


27

Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 2 mai 2019 | lecourrier.qc.ca

2018

BILAN ÉCONOMIQUE

AVEC 87 CONGRÈS ET ÉVÉNEMENTS D’ENVERGURE

LES OBJECTIFS DE SAINT-HYACINTHE TECHNOPOLE EN MATIÈRE DE TOURISME D’AFFAIRES ATTEINTS UN AN PLUS TÔT QUE PRÉVU Saint-Hyacinthe vient de traverser une importante période de transformation de son économie touristique. Après l’ajout de nouvelles infrastructures d’exposition à Espace Saint-Hyacinthe et l’ouverture du Centre de congrès, celle-ci s’est complétée en 2018 avec l’ouverture de l’hôtel Sheraton. Cela a permis une bonification de l’offre hôtelière avec l’ajout de 223 chambres. Après une absence presque complète dans cette industrie jadis florissante, Saint-Hyacinthe redevient donc officiellement la ville disposant des plus grandes superficies disponibles pour des congrès, salons, expositions et autres événements d’affaires en région. Le bilan touristique 2018 reflète bien ce nouvel état de fait alors que la région maskoutaine a atteint un niveau quasi record de retombées économiques directes pour le secteur touristique avec un peu plus de 46 M$. De ce nombre, près de 5 M$ sont générés par des congrès et événements d’affaires d’envergure. À cet effet, Saint-Hyacinthe Technopole et ses partenaires en tourisme d’affaires dépassent déjà les objectifs stratégiques visés pour 2019 en termes de nombre d’événements tenus. Avec 87 congrès et événements de plus de 40 nuitées tenus, il s’agit d’une hausse marquée de cette donnée dont la valeur est multipliée par six par rapport à l’an dernier.

C’est donc quelque 88 300 congressistes qui ont été de passage à Saint-Hyacinthe au cours de la dernière année. Ce niveau frôle celui atteint en 2012, qui avait été une année record pour SaintHyacinthe. Près de 100 congrès s’étaient alors tenus sur le territoire, notamment dans les anciennes installations de congrès fermées un an plus tard. « Les équipes de Saint-Hyacinthe Technopole, du Centre de congrès et d’Espace SaintHyacinthe ont développé une collaboration sans précédent en matière de promotion de notre offre pour la clientèle de tourisme d’affaires. Ce premier bilan réalisé depuis l’ouverture des nouvelles infrastructures de congrès nous démontre que cette synergie, la stratégie de vente qui a été adoptée et la mise sur pied du Cercle des ambassadeurs ont porté fruit », a souligné la directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole, Nancy Lambert. 1 107 000 visiteurs en 2018 En ce qui concerne le secteur du tourisme d’agrément, il maintient son rythme de croissance. La très grande majorité des événements et attraits ont relevé des hausses non négligeables de leur achalandage. Supporté par l’ajout de nouveaux événements, principalement en saison autom-

Le travail combiné des équipes de Saint-Hyacinthe Technopole, du Centre de congrès de SaintHyacinthe et d’Espace Saint-Hyacinthe auront permis d’attirer 87 congrès et événements d’affaires majeurs sur le territoire en 2018. Sur la photo : François Brouillard, directeur général d’Espace SaintHyacinthe, Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole, et Michel Douville, directeur général du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe.

nale, le nombre de visiteurs des fêtes, festivals et expositions ouverts au grand public a atteint 410 000 personnes. Ainsi, le territoire de la MRC des Maskoutains a accueilli, en 2018, quelque

1 107 000 visiteurs dont la provenance dépasse les 40 km. Les retombées économiques directes du secteur touristique sont évaluées à quelque 46 M$ pour la région.


28

Le Courrier de Saint-Hyacinthe | Jeudi 2 mai 2019 | lecourrier.qc.ca

2018

BILAN ÉCONOMIQUE

ESPACE ICI ST-H

PRÈS DE 8000 VISITEURS EN 2018 POUR LE NOUVEAU BUREAU D’INFORMATION TOURISTIQUE OPÉRÉ PAR SAINT-HYACINTHE TECHNOPOLE

Saint-Hyacinthe Technopole a ouvert, en mars 2018, l’espace ici ST-H, situé à l’intérieur du Centre de congrès, au carrefour avec le nouvel hôtel Sheraton. Ici ST-H se veut à la fois un espace d’information, une vitrine et une boutique mettant en valeur la région. En plus des services d’information touristique pour la planification d’un

séjour dans notre région ou ailleurs au Québec, il propose une zone d’exposition ainsi que des outils technologiques présentant différents secteurs d’activité de la région, son histoire, son économie et ses principaux attraits. Des bornes interactives, situées à proximité de l’espace, permettent également aux visiteurs d’avoir accès à l’information touristique (hébergement, restaurants, attraits et événements) de la région 24 h sur 24 h. « Nous avons tout mis en œuvre pour offrir un espace moderne et épuré qui s’intègre bien dans son environnement, mais surtout qui répond aux nouvelles réalités du marché touristique et aux besoins de nos visiteurs. Nous sommes très fiers du résultat et nous avons la conviction que le Bureau d’information touristique de Saint-Hyacinthe est désormais l’un des plus fonctionnels et conviviaux du réseau », avait mentionné la directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole, Nancy Lambert, au moment de l’inauguration de ce nouveau site. À la fin de sa première année d’opération, ici ST-H avait accueilli près de 8000 visiteurs venus se procurer de la documentation touristique ou des informations sur les attraits et événements de la région. La moitié de ces visiteurs provenait de l’extérieur du territoire de la MRC des Maskoutains.

Le Cercle des ambassadeurs de Saint-Hyacinthe crée un grand engouement dans le milieu maskoutain. Plus d’un an après sa création par l’équipe de Saint-Hyacinthe Technopole, celui-ci compte maintenant 34 personnalités engagées à faire la promotion de Saint-Hyacinthe comme destination pour des expositions et des congrès d’envergure, ainsi que de ses infrastructures en tourisme d’affaires. Les efforts de ces ambassadeurs ont porté fruit alors que neuf événements et congrès d’envergure, pour lesquels ils ont soutenu la candidature de Saint-Hyacinthe ont été confirmés en 2018. Ceux-ci généreront plus de 3000 nuitées et des retombées économiques directes de près d’un million de dollars.

Profile for DBC Communications

Bilan économique 2018  

Le Courrier de Saint-Hyacinthe - Édition du 2 mai 2019

Bilan économique 2018  

Le Courrier de Saint-Hyacinthe - Édition du 2 mai 2019

Advertisement