Page 1

N° 39 - Mai 2013

Mensuel de la Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie

Actualité

3 et 12

Conjoncture : entre incertitude et optimisme

Votre CVCI

19

Visitez notre nouveau site web

Cahier pratique

24

Quelques applications professionnelles pour smartphones

© Zuzanna Adamczewska-Bolle

Le rôle de l'entrepreneur au coeur l'Assemblée générale CVCI p. 8


Sommaire

Editorial

Actualité

Les PME s'inquiètent des excès de réglementation

3 Editorial 4

Agenda de la CVCI

8

Assemblée générale Redonner ses lettres de noblesse à la prise de risque

Économie et politique 12 Conjoncture : les perspectives restent favorables malgré une baisse de régime 13 Les ménages toujours légèrement optimistes 14 Il y a une place pour les OGM dans l'agriculture suisse 15 Trophées PERL 2013 : une très bonne cuvée Les chiffres du commerce extérieur 16 1er trimestre 2013 Les chiffres du mois 17 Avril 2013

Votre CVCI Service du mois 19 Venez naviguer sur le nouveau site CVCI En bref 20 Forum professionnel du G21 21 Nouvelles de nos membres

Cahier pratique Fiche juridique 23 N° 185 – Détachement des travailleurs Fiche économique 24 N° 85 – Applications professionnelles pour smartphones

De partenaire à partenaire Nos publi-séminaires 25 T&N - La communication de nouvelle génération 25 SICPA - Protection et traçabilité des produits comme vecteurs de valeur, d’intégrité et de confiance 26 Agenda des partenaires

Annexes : • KPMG • Forum Economique du Nord Vaudois • Compétitivité des administrations cantonales • Repères conjoncturels du printemps 2013

Mensuel de la CVCI - Mai 2013

Malgré les incertitudes, les entreprises vaudoises restent plutôt optimistes. Notre dernière enquête conjoncturelle (lire en page 12 et 13) montre que deux sociétés sur cinq s'attendent à une croissance de leurs ventes supérieure à 4 % cette année. A l'heure où le chômage dépasse les 12 % dans la zone euro, il y a de quoi être satisfait. Le PIB devrait croître de 1,5 % cette année dans le canton de Vaud et de 2 % l'an prochain, des taux bien supérieurs au maigre +0,5 % que devrait connaître l'Allemagne. Sans parler d'une possible année de récession en France, ni du marasme qui sévit en Italie. Ces perspectives réjouissantes ne sont toutefois pas le pain quotidien de toutes les entreprises, comme les statistiques des exportations vaudoises de l'an dernier le révèlent. Au niveau global, les volumes exportés se sont accrus de 1 % à 13,4 milliards de francs en 2012. Mais regardons de plus près : alors que l'horlogerie affichait un bond de 25,1 % et la chimie une progression de 10,7 %, les exportateurs de machines voyaient leurs livraisons à l'étranger dégringoler de 41,4 % ! Toutes les entreprises ne sont pas exposées aux mêmes marchés. Certaines subissent la crise de la zone euro alors que d'autres profitent du dynamisme des pays émergents. Pour peu qu'on s'y attarde, le tableau est donc beaucoup plus contrasté qu'il n'y paraît de prime abord. Dans un tel contexte, inutile de dire que la plus grande vigilance est de Etant donné la situation intermise. D'une part, les prévisions sont nationale, on sent bien que la sans cesse révisées et le sentiment confiance est fragile. d'optimisme du début de l'année pourrait rapidement céder la place à des attentes plus alarmistes. Etant donné la situation internationale, on sent bien que la confiance est fragile. De l'autre, les entreprises sont soumises à un feu continu de nouvelles exigences de la part de la gauche. Voyez plutôt : initiative 1:12, qui vise à limiter le salaire le plus élevé dans une entreprise à douze fois le salaire le plus bas. Ce texte obligerait sans doute toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, à faire préalablement agréer le salaire du directeur par l'Etat ! Initiative pour un salaire minimum à 4'000 francs pour tous, sans aucune prise en compte des différences entre les secteurs d'activité. Initiative pour un impôt sur les successions qui rendra plus coûteuse, voire prohibitive, la transmission des entreprises familiales. Probable initiative cantonale pour une assurance de soins dentaires financée par des prélèvements sur les salaires. Si l'on ajoute là-dessus la remise en cause de la libre-circulation des personnes avec l'Union européenne via deux initiatives, on se rend compte que pour les entreprises, le risque n'est pas – ou n'est plus – que conjoncturel. L'excès de réglementation et l'addition de nouvelles charges sont des problèmes qui gagnent dangereusement du terrain. Notre dernier baromètre des préoccupations montre que presque une entreprise sur cinq (19 %) déclare s'inquiéter de ce phénomène. Elles n'étaient que 16 % il y a six mois. Espérons que nos autorités, les partis et les citoyens entendent ce signal d'alarme ! Claudine Amstein Directrice de la CVCI

.

3


Agenda de la CVCI

05.06.

Salon bitoubi, Beaulieu-Lausanne

Rejoignez-nous sur le stand CVCI et visitez les entreprises présentes à ce nouveau rendez-vous des PME, qui aura lieu les 5 et 6 juin 2013 à Expo Beaulieu Lausanne. Venez nombreux échanger des informations, augmenter vos contacts, faire des affaires ou simplement acquérir de nouvelles connaissances. Un programme de conférences, des ateliers et des présentations de cas apporteront des éclairages et témoignages concrets aux professionnels. Plus de cinquante entreprises issues de la finance, de l’assurance, du droit, de la fiscalité ou encore des ressources humaines vous présenteront leurs offres. Des invitations gratuites sont à votre disposition à la CVCI sur demande. Renseignements et inscriptions : pauline.ribolzi@cvci.ch www.bitoubi.ch

19.06.

Petit-déjeuner RH sur le télétravail de 8 h 00 à 9 h 30, CVCI

Le prochain petit-déjeuner RH, organisé par le Service juridique de la CVCI, traitera du thème du télétravail. Cette rencontre s'adresse aux responsables des ressources humaines et à toute personne intéressée par cette question. Après un accueil cafés-croissants, une introduction sur les questions juridiques liées au télétravail vous sera donnée par le Service juridique. Puis, Dominique Rochat d'economiesuisse, vous présentera les résultats d'une étude sur le télétravail, suivie des témoignages de Mathieu Quartier, de Swisscom, et d'un représentant de la société Bio-Eco Sàrl. Le but de la manifestation est de laisser une grande place aux questions et aux échanges d'expériences. Le nombre de places étant limité (max. 60), la priorité sera donnée aux membres et nous nous réservons le droit de n'accepter qu'un représentant par entreprise. Prix (HT) : 30 francs pour les membres et 50 francs pour les non-membres. Renseignements et inscriptions : Sonia Delgado, droit@cvci.ch

20.06.

Swiss Retail Forum de 13 h 30 à 18 h 00, Beaulieu

Organisé par imadeo, le Swiss Retail Forum est l'unique évènement de ce type dédié à la consommation et au commerce en Suisse romande. Lors d'un après-midi riche en interventions, vous pourrez découvrir les tendances du moment, profiter d'étendre votre réseau d'affaires, visiter les stands des partenaires, chercher et peut-être même trouver l'inspiration en écoutant les nombreux intervenants issus ou proches du commerce de détail. La CVCI se réjouit de vous accueillir sur son stand lors de cette manifestation et offre la possibilité de participer gratuitement à l'événement à dix de ses entreprises membres. Si vous êtes intéressé par cette manifestation, vous trouverez de plus amples informations sur le site www.swissretailforum.com. Prix (HT) : 450 francs Renseignements et inscriptions : christine.walter@cvci.ch

4

Actualité

28.08.

Comment réseauter à la CVCI ? de 17 h 00 à 19 h 00, CVCI Avec ses manifestations, ses médias, son Business Club, son portail SWISSFIRMS et ses outils de mise en relations, la CVCI offre un cadre propice au développement de contacts d’affaires. Encore faut-il bien connaître ces différents moyens. C’est l’objectif de ce séminaire. Prix : gratuit pour les membres et 50 francs (HT) pour les non-membres. Renseignements et inscriptions : zuzanna.bolle@cvci.ch

29.08.

A taste of South Africa - Afterwork de la CVCI de 18 h 00 à 21 h 00, CVCI Si vous avez envie de découvrir les vins d'Afrique du Sud et quelques spécialités culinaires de ce pays, n'hésitez pas à nous rejoindre sur la terrasse de la CVCI, pour un agréable moment de réseautage sans prétention. Une dégustation de vins du Cap sera organisée par Mme Heather Munetsi, spécialisée dans les vins d'origine sud-africaine. Prix (HT) : 50 francs pour les membres et 80 francs pour les non-membres, gratuit pour les membres du CMA. Renseignements et inscriptions : christine.walter@cvci.ch

05.09.

8e Forum Economique du Nord Vaudois de 7 h 15 à 15 h 30, La Marive, Yverdonles-Bains Dès la première édition, en 2006, la CVCI est partenaire de ce Forum. Cette année, le thème retenu est : « Gestion et intégration du savoir ». La plaquette présentant la 8e édition du Forum est jointe au présent Journal. N’hésitez pas à vous inscrire ! Renseignements et inscriptions : veronique.gauzargues@cvci.ch

Mensuel de la CVCI - Mai 2013


Agenda de la CVCI

Actualité

12.09.

Comment communiquer avec les médias ? de 17 h 00 à 19 h 00, CVCI

Afin de répondre à une question qui préoccupe de nombreux responsables d'entreprise, nous poursuivons nos soirées thématiques dont le fil rouge est « Comment communiquer avec les médias ? ». Nos prochains 5 à 7 apporteront un éclairage sur : • L'utilisation des médias sociaux et du storytelling pour se faire remarquer, en présence de spécialistes des nouvelles technologies et d'entreprises qui donnent l'exemple, le 12 septembre • Les relations publiques - un travail de pro ? en présence de professionnels des RP et d'un journaliste, le 9 octobre • La communication de crise, en présence de spécialistes et d'entreprises ayant eu à gérer une crise interne ou externe (date à définir). Nous nous réjouissons de vous accueillir nombreux lors de ces manifestations ! Prix (HT) : 50 francs. Renseignements et inscriptions : christine.walter@cvci.ch

Compétitivité des administrations cantonales Les résultats complets de l'étude sur la compétitivité des administrations cantonales, qui ont fait l'objet d'un article dans l'édition d'avril, sont encartés dans ce journal. www.cvci.ch/politique/themes/reglementation

COURS DE DROIT DU TRAVAIL

04.06.

Echos des Tribunaux en droit du travail CVCI

27.06.

Employment Law from 2 p.m. to 5 p.m., CVCI

29.08.

Introduction au droit du travail de 9 h 00 à 17 h 00, CVCI

03.09.

Résiliation abusive et résiliation immédiate de 13 h 30 à 17 h 00, CVCI

Présentation de la jurisprudence récente du Tribunal fédéral en matière de droit du travail. Les trois sessions à choix du rendezvous incontournable des RH de Suisse romande auront lieu le mardi 4 et le jeudi 6 juin 2013, de 16 h 00 à 18 h 00, ou le mardi 11 juin 2013, de 9 h 00 à 11 h 00. Prix (HT) : 100 francs pour les membres et 150 francs pour les non-membres.

It is a half day introduction course for those who only have little or no knowledge of Swiss employment law. The aim is to know how to manage workers in a way that respects the legal requirements. Price (ex. VAT) : 150 Swiss francs International Link members, 225 Swiss francs CVCI members, 300 Swiss francs nonmembers (documentation and coffee breaks are included).

Ce cours a pour objectif d'aborder les principales implications juridiques d'une relation de travail sous l'angle du Code des obligations et de la Loi sur le travail. Il est destiné à toute personne souhaitant acquérir des connaissances de base en matière de droit du travail. Prix (HT) : 400 francs pour les membres et 600 francs pour les non-membres, documentation, repas et pauses-café inclus.

Cette demi-journée de formation a pour but de traiter de manière approfondie des thèmes cruciaux du licenciement abusif et de la résiliation immédiate. Prix (HT) : 150 francs pour les membres et 225 francs pour les nonmembres, documentation et pause-café comprises.

Renseignements et inscriptions pour tous les cours de droit du travail : Sonia Delgado, droit@cvci.ch, T. 021 613 36 37 Le programme complet de nos cours est disponible sur : www.cvci.ch/evenements

Mensuel de la CVCI - Mai 2013

5


La chronique Ergostyle

Actualité

Améliorons la qualité de notre environnement de travail Nuisances sonores sur votre lieu de travail ? Des solutions ! Les stratégies acoustiques employées dans le monde du travail peuvent s’avérer très complexes. De nos jours il est important de garder la communication « ouverte » tout en respectant le droit de chacun à un espace propice à la concentration. De plus en plus de nos clients nous demandent de trouver des solu- Cellules indépendantes tions à ce genre de situations. Augmenter la productivité des Un concentré de solutions : la création d’espaces pour vous employés en leur fournissant le calme nécessaire à la concentration. aider à vous isoler. Le ThinkTank de König+Neurath répond parfaitement à cette demande par des modules autonomes Voici des réponses possibles : qui se posent dans des locaux ouverts sans toucher à la structure du bâtiment. Ces nouveaux espaces vitrés, avec Espaces de discussions feutrés ventilation et lumière intégrée, vous permettent de rester connecté avec l’environnement tout en profitant d’un espace La réflexion des dernières années a été de créer du « mobilier propice aux discussions et aux réflexions en petit comité. phonique » pour se réunir dans le calme et l’intimité. Un bon compromis pour pallier aux nuisances sonores qu’engendrent Ergostyle SA dispose, pour vous, des compétences nécesles discussions nécessaires à la bonne communication. saires pour l’étude complète de votre espace. Produits acoustiques Un moyen très souvent utilisé pour résoudre les problèmes ERGOSTYLE SA Ch. du Petit-Flon 31 acoustiques est l’intégration de produits acoustiques absor1052 Le Mont-sur-Lausanne bants, tels que parois ou plafonds qui permettent de réduire T. 021 641 70 30, F. 021 648 05 50 la réverbération du son dans les grands espaces ouverts. www.ergostyle.ch

6

Mensuel de la CVCI - Mai 2013


Agenda de la CVCI

Actualité

LE COIN DE L'EXPORTATEUR Transports aériens de 13 h 30 à 17 h 00, CVCI, Lausanne

18.06.

L'objectif de cette formation est de vous permettre de maîtriser la terminologie correcte relative au transport aérien, ainsi que les connaissances qui vous permettront d’organiser un tel transport de manière optimale. Le cours s'adresse à toute personne professionnellement concernée par l’exportation et/ou l’importation de marchandises commerciales par le biais de ce type de transport. Renseignements et inscriptions : anne.morales@cnci.ch

25.06.

Formalités douanières de 13 h 30 à 17 h 00, Neuchâtel

20.08.

Carnet ATA et origine non préférentielle de 9 h 00 à 17 h 00, Bienne

03.09.

Douane et Origine préférentielle de 9 h 00 à 17 h 00, Neuchâtel

Ce cours a pour but d'aborder et d'expliquer la différence entre les règles d’origine non préférentielle et les règles d'origine préférentielle, ainsi que les documents qui leur sont liés. Des exemples de documents remplis et de pièces requises par les Bureaux de l’origine suisses illustrent la présentation. Ce cours s'adresse plus particulièrement aux personnes débutant dans l'exportation et les transports, aux étudiants préparant un brevet de spécialiste en exportation et/ou en logistique et aux collaborateurs souhaitant se perfectionner. Renseignements et inscriptions : eleonore.pugnot@cvci.ch

A l'occasion de cette formation, nous vous présenterons le carnet ATA, ses avantages et les erreurs à ne pas commettre, ainsi que les règles d'origine non préférentielle selon l'Oor - DFE 9 avril 2008 et les certificats d'origine qui leur sont liés. Ce cours s'adresse aux utilisateurs du carnet ATA et aux personnes en charge des exportations et des transports, aux responsables logistiques dans des entreprises prestataires de services, aux étudiants préparant un brevet de spécialiste en exportation et/ou en logistique, ainsi qu'aux collaborateurs souhaitant se perfectionner. Renseignements et inscriptions : sandra.luett@bern-cci.ch

L'objectif de ce cours est de permettre aux participants de remplir correctement les documents à l'exportation, et de comprendre la signification, l'importance et, dans certains cas, la portée juridique des déclarations qui y figurent. Certains documents douaniers sont une simple formalité, à but statistique notamment, mais d'autres contiennent des informations dont la portée économique et juridique est importante, comme par exemple l'application d'un accord de libre-échange qui évite à l'importateur de payer des droits de douane, ou un certificat d'origine destiné à libérer un accréditif. De nombreux accords de libre-échange font l'objet de contrôles chez l'exportateur, généralement à la demande des douanes du pays de destination de la marchandise. Dans ce cas, l'exportateur doit être en mesure de prouver que les déclarations qu'il a faites sur les formules correspondent à la réalité. Ce cours sera animé par Jean-Claude Bruttin, de la Direction des douanes de Genève. Il s'adresse plus particulièrement aux personnes bénéficiant d'une expérience pratique dans le domaine de l'exportation. Renseignements et inscriptions : anne.morales@cnci.ch

Mensuel de la CVCI - Mai 2013

Impressum Éditeur : Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie (CVCI), Avenue d’Ouchy 47, CP 315, 1001 Lausanne T. 021 613 35 35, F. 021 613 35 05 cvci@cvci.ch, www.cvci.ch Rédaction & administration : Claudine Amstein, Mireille Bigler, Guy-Philippe Bolay, Zuzanna Bolle, Sonia Delgado, Véronique Gauzargues, Julien Guex, Philippe Gumy, Jacky Lampo, Mathieu Piguet, Patrick Roulet, Serge Sahli, Norma Streit-Luzio, Christine Walter-Luz. Gervaise Zumwald (rédactrice responsable) Conception : Buxum communication & digital strategy - Founex www.buxum.ch Imprimeur : IRL plus SA – Renens Acquisition de partenaires : DG Marketing, Grandvaux, T. 021 793 16 10 Tirage : 4’500 exemplaires Paraît la 4e semaine du mois

7


Assemblée générale

Actualité

Photos © Zuzanna Adamczewska-Bolle

Redonner ses lettres de noblesse à la prise de risque

Plus de 700 personnes ont participé le 24 avril dernier à l'Assemil correspondrait à trois fois le smic français. « Non, l'Etat ne doit blée générale de la CVCI, à Beaulieu-Lausanne. L'affluence étant pas tout nous dicter et nous mettre sous tutelle. Il doit revenir chaque année en augmentation – notre association grandit, elle a au partenariat avec l'économie », a conclu le président de la CVCI. fêté son 3'000e membre il y a quelques mois Le modèle suisse fonctionne, il est à la base « L'Etat ne doit pas tout – la partie officielle s'est tenue cette année du succès de notre place économique. Si la dans la salle Lausanne, plus spacieuse. nous dicter et nous mettre tendance à l'hyper-réglementation se pourLe président de la CVCI, Bernard Rüeger, sous tutelle. Il doit revenir suivait, la prise de risque entrepreneuriale a ouvert la partie officielle avec un discours serait menacée. Il est temps de « revenir au partenariat avec dédié au rôle de l'entrepreneur dans la à la normale », a dit M. Rüeger, car c'est en l'économie » société. « Pour prospérer, les entreprises pouvant prendre des risques que les sociétés Bernard Rüeger innovent, qu'elles se développent et créent doivent pouvoir conserver une marge de manoeuvre. Les entrepreneurs doivent se des emplois. sentir libres de prendre des décisions. Les entreprises doivent Claudine Amstein, directrice de la CVCI, a pour sa part insisté sur pouvoir se consacrer à leurs affaires », a-t-il déclaré, critiquant la le fait que les différentes branches de l'économie doivent resserrer tendance, depuis l'éclatement de la crise financière de 2008, à les rangs pour faire valoir leurs intérêts. « Plutôt que de tirer toutes l'excès de réglementation. L'initiative 1:12, qui veut limiter le sa- à la même corde, les branches de notre économie, à l'image des laire le plus élevé dans les entreprises à douze fois la rémunérapartis politiques, sont parfois tentées de se concentrer sur leurs tion la plus basse, et celle sur le salaire minimum à 4'000 francs seuls intérêts. On le voit dans les dossiers de la transition énergésont de nouveaux fardeaux administratifs et financiers qui hantique, du secret bancaire ou encore du Swissness », a-t-elle détaillé. dicaperaient les sociétés, si elles étaient acceptées. Même la C'est une erreur, car « pour être entendu, il faut parler d'une seule France socialiste ne connaît pas la règle du 1:12 et ne l'envisage voix ». Cette unité sera particulièrement nécessaire dans le pas, a observé M. Rüeger. Quant au salaire minimal à 4'000 francs, domaine de l'imposition des entreprises. Les difficiles négociations

8

Mensuel de la CVCI - Mai 2013


Actualité

Assemblée générale

menées par la Confédération avec Bruxelles sur la question des Invité à délivrer le message du Conseil d'Etat, Philippe Leuba, régimes fiscaux spéciaux cantonaux, que l'Union européenne chef du Département de l’économie et du sport (DECS), a dé(UE) juge discriminatoires, recèlent des enjeux cruciaux. fendu la stratégie du canton en matière de politique économique. La Suisse ne peut pas se payer le luxe de Novartis, Bobst, Dentsply : ces exemples « Pour être entendue, supprimer sans compensation ces statuts, de soutiens de l'Etat montrent qu'il y a une qui permettent aux sociétés qui réalisent l'économie doit parler marge de manœuvre pour agir de manière l'essentiel de leurs affaires à l'étranger ciblée, sans empiéter sur les principes libéd'une seule voix » de profiter – dans le canton de Vaud – en veillant à ne pas créer des distor Claudine Amstein raux, d'un taux d'impôt sur le bénéfice moitié sions de concurrence, a dit le magistrat. Les moins élevé que les autres entreprises. succès sont là. Une forte hausse de la fiscalité les ferait certainement quitter « Il faut cependant rester attentif », a-t-il poursuivi, car à vouloir le pays à plus ou moins brève échéance. Pour la Confédération, ajouter sans cesse de nouvelles entraves au fonctionnement des l'impact serait énorme puisque les sociétés soumises aux régimes sociétés privées – comme avec l'acceptation de l'initiative Minder – spéciaux contribuent pour moitié aux revenus de l'impôt fédéral on prend le risque de « scier la branche sur laquelle on est assis ». direct sur le bénéfice. Cela correspond à 5 milliards de francs, a Faisant référence au récent discours du président de Nestlé, souligné Mme Amstein. Peter Brabeck, lors de l'Assemblée des actionnaires, M. Leuba a Pour le canton de Vaud, qui abrite de nombreuses multinationoté que le dirigeant du plus grand groupe alimentaire mondial nales, les conséquences seraient très importantes également. a dit « souhaiter » rester en Suisse. Décryptant cette rhétorique, La directrice de la CVCI a déclaré que la solution passait par une le Conseiller d'Etat appelle à la vigilance. « Nestlé dit 'souhaiter' baisse de la fiscalité des entreprises actuellement soumises à rester en Suisse », a insisté M. Leuba. Il s'agit là d'un message à une imposition normale et par une petite hausse pour celles qui prendre au sérieux, qui doit résonner comme « un signal d'alarme sont aujourd'hui au bénéfice de statuts spéciaux. à l'ensemble de la population ». Le maintien d'un cadre légal souple et pragmatique doit être privilégié.

Mensuel de la CVCI - Mai 2013

9


Actualité


Assemblée générale

Actualité

Elections dans les conseils  Au cours de la partie statutaire, l'Assemblée générale a procédé à l'élection de 10 nouveaux membres pour l'Assemblée des délégués : Mmes Murielle Girardin, directrice de Compétencielle Girardin, et Nathalie Trembley-Sierro, responsable du Département juridique de Philip Morris SA, ainsi que MM. Patrick Chuffart, directeur de TELECOM SYSTEMS SA, Charles Gonset, administrateur de Gonset Holding SA, Christian Kolly, directeur de Creabeton Matériaux SA, Antoine Lorotte, directeur de FiveCo Sàrl, Jean-Jacques Morard, directeur de de Rham et Cie SA, Marc-André Muller, membre de la direction du Groupe Mutuel, Frederic Van Mullem, Chief Human Resources Officer de SICPA Management SA, et Sylvain Zuber, responsable du département international de Kessler & Co SA.

Message de l'AEIP M. Philippe Cottet, président de l’Association des Entreprises d’Intégration Professionnelle (AEIP), a brièvement présenté le Prix de l’Intégration Professionnelle. Celui-ci a pour but de favoriser et de récompenser des entreprises, des PME ou des administrations publiques qui proposent des emplois fixes au sein même de leur structure à des personnes atteintes dans leur santé par un handicap. L'Association regroupe parmi ses membres plus de 2000 places de travail à caractère productif ou de formation, pour personnes de tout handicap, dans plus de 25 lieux du canton de Vaud. www.pdip.ch En fin d'assemblée, la CVCI a eu l'honneur d'accueillir cette année le Conseiller fédéral Alain Berset. Le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI) s'est en particulier concentré sur l'un des dossiers clés dont il a la charge : la prévoyance professionnelle et l'AVS. « Nous sommes dans une phase où il n'est plus permis de tergiverser longtemps », a-t-il affirmé, car « si rien n'est entrepris, les comptes pourraient être déficitaires à hauteur de 10 milliards de francs par an » dans les années 2020. M. Berset a noté que « la tentation est grande de vouloir saucissonner le dossier ». Mais cela ne marche que pour des questions techniques, selon lui. Face au défi actuel, une réforme en profondeur s'impose et elle nécessite « une prise en main globale ». Le projet définitif de réforme sera présenté à la fin de l'année, mais quelques grandes orientations ont déjà été décidées. « Il faudra toucher au taux de conversion, je n'en fais pas un tabou », a dit le Conseiller fédéral, « mais il faut pour cela trouver des majorités ». A cette fin, l'objectif consiste à maintenir le niveau des rentes, harmoniser l'âge de la retraite à 65 ans et, surtout, poser les conditions pour augmenter l'âge de départ réel à la retraite. Car, en moyenne, les femmes et les hommes quittent aujourd'hui le monde professionnel avant l'âge légal de respectivement 64 et 65 ans. Pour l'AVS, la solution retenue par le Conseil fédéral passera par une proposition de hausse de la TVA. Dans le 2e pilier, les services d'Alain Berset planchent notamment sur une transparence accrue, en particulier pour les assureurs et la question de la « legal quote ».

.

Remerciements  La CVCI remercie vivement ses deux partenaires de l’Assemblée générale : UDITIS, pour la gestion des inscriptions, et Klewel Sàrl qui, par son film, a permis de garder une trace de cet événement important. Nous sommes également reconnaissants aux partenaires qui ont animé des ateliers en avant-Assemblée générale et qui ont été présents sur leur stand : • Banque privée Notenstein • BuyByePME Sàrl • CGF Fiduciaire Sàrl • Espace Projets • Jacques & Aurélia Joly • Juggers Sécurité SA • La Mobilière • Pemsa Human Resources • reuteler & cie SA • Romande Energie • Swiss Wine Selection SA • Syselcom Mutuelle Informatique SA • Tendance Fruit Sàrl • Villars Ski School

Philippe Gumy et Jacky Lampo Mensuel de la CVCI - Mai 2013

11


Economie et politique

Actualité

Conjoncture : les perspectives restent favorables malgré une baisse de régime La situation des entreprises vaudoises s'est quelque peu dégradée au cours des six derniers mois, selon les résultats de notre dernière enquête conjoncturelle de printemps. 30 % des membres CVCI s'estiment actuellement insatisfaits de la marche de leurs affaires alors qu'ils n'étaient que 18 % lors de l'enquête d'automne 2012. Cette baisse de régime devrait toutefois être passagère puisque deux entreprises sur cinq s'attendent à une croissance de leur chiffre d'affaires supérieure à 4 % et que les effectifs s'annoncent même en légère hausse. Au niveau de l’appréciation générale des affaires, les avis sont partagés sur l'année 2012 : 38 % des entreprises la jugent bonne à très bonne, contre 30 % à la considérer comme médiocre ou mauvaise. La situation ne devrait pas évoluer significativement en 2013 : en effet, 31 % des sondés tablent sur un exercice bon à très bon alors qu'une entreprise sur cinq environ (22 %) s'attend à un exercice difficile. Près d'une entreprise sur deux (47 %) anticipe une évolution stable. Marche des affaires 2012

47 %

2013

32 %

31 % 28 %

23 %

7 %

Les perspectives de bénéfices sont également positives. Alors que l’évolution du bénéfice entre 2011 et 2012 a été supérieure à 4 % pour 34 % des entreprises, 37 % d’entre elles prévoient une telle croissance en 2013. La part des entreprises s'attendant à une diminution supérieure à 4 % passe à 20 %, contre 36 % un an auparavant. Au cours de cette année, 19 % des entreprises envisagent d'augmenter leur personnel, alors que 9 % d'entre elles annoncent une réduction. Près de trois quarts des entreprises sondées ne prévoient cependant aucune nouvelle embauche. Ces perspectives sont quasi similaires à celles enregistrées l'automne dernier puisque 18 % des sondés annonçaient alors vouloir embaucher du personnel, alors que la part des membres prévoyant de réduire leurs effectifs se montait à 8 %. Effectifs du personnel – Evolution

19 %

7 % 3 %

3 %

L'an dernier, 39 % des entreprises ont réalisé une progression du chiffre d'affaires supérieure à 4 %. A l'inverse, près d'un tiers des membres ont signalé une contraction de leurs affaires. Les perspectives pour 2013 s'annoncent cependant réjouissantes : la proportion des entreprises craignant une réduction de leurs ventes baisse de 14 points, alors que le pourcentage de membres s’attendant à une progression supérieure à 4 % augmente de 3 points.

12

Mensuel de la CVCI - Mai 2013


Economie et politique

Actualité

2013

Si l'emploi résiste, le climat d'investissement s'est quelque peu dégradé en une année. Au printemps 2012, 20 % des entreprises questionnées planifiaient une augmentation des investissements dans le courant de l'exercice, contre 24 % qui disaient vouloir les réduire. Cette année, si la proportion des membres de la CVCI envisageant une augmentation de leurs investissements n'a pas évolué, le nombre d'entreprises comptant les réduire a en revanche légèrement augmenté (27 %). Publié pour la 5e année consécutive le Baromètre des préoccupations des entreprises enregistre des résultats globalement similaires à la dernière édition. L'évolution de la situation économique générale reste en tête des préoccupations (60 %), suivie par la concurrence (39 %) et la recherche de nouveaux clients (37 %). La seule évolution significative concerne le niveau du franc suisse, qui perd 8 points, mais reste au 4e rang (20 %) des préoccupations. Retrouvez tous les graphiques sur www.cvci.ch/enquetes

Baromètre des préoccupations

2012

2013

2012 60% 60%

Situation économique générale Concurrence

35%

37%

Recherche de nouveaux clients

34% 20%

Niveau du franc suisse

28% 19% 16% 18% 20%

Excès de réglementations Difficulté à recruter

16% 15%

Manque de liquidités

15% 14%

Paiements des débiteurs

8% 10%

Prix des matières premières Evolution des charges sociales

6% 6%

Obtention de crédits bancaires

6% 6%

Imposition des entreprises

5% 6%

Transmission d’entreprise

4% 4%

Niveau de formation

4% 4%

.

39%

Remarque : trois réponses possibles donc total > 100%

Mireille Bigler

Les ménages toujours légèrement optimistes Après une amélioration sensible en janvier dernier, la progression du climat de consommation en Suisse s’est stabilisée en avril 2013 : situé à -5 points (contre -6 en janvier), l’indice est resté pratiquement inchangé à un niveau légèrement au-dessus de sa moyenne historique. Ce niveau reflète un optimisme prudent des ménages depuis janvier dernier. En avril, ce sont essentiellement la sécurité de l’emploi et l’évolution future du taux de chômage qui ont été jugées de manière moins négative qu’en janvier dernier. Sur les quatre sous-indices entrant dans le calcul de l’indice du climat de consommation, deux sont restés pratiquement inchangés entre janvier et avril. Les attentes des ménages relatives à l’évolution future de la situation économique ont

Mensuel de la CVCI - Mai 2013

affiché pratiquement le même niveau qu’en janvier (+3 points contre 0 point en janvier). Cet indicateur reste ainsi nettement au-dessus de sa valeur moyenne historique de -10 points. Aucun changement significatif n’a été enregistré au chapitre de l’évolution future de la situation financière personnelle (+2 points en avril, contre +4 en janvier). Par contre, la possibilité d’épargner au cours des mois à venir a été jugée de manière moins positive en avril qu’en janvier (+23 points en avril, contre +34 en janvier). En revanche, les ménages se sont montrés nettement plus optimistes au sujet de l’évolution future du chômage (+47 points en avril, contre +62 en janvier). www.seco.admin.ch

.

13


Economie et politique Il y a une place pour les OGM dans l'agriculture suisse

Actualité

Prise de position

Les agriculteurs suisses doivent pouvoir opter pour une Ces modifications législatives s'inscrivent dans le cadre d'un production génétiquement modifiée s'ils le souhaitent. Dans débat plus global, dans lequel les autorités peuvent désormais le cadre de la consultation sur la modification de la loi sur le s'appuyer sur des données scientifiques neutres. Au niveau génie génétique, la CVCI a estimé qu'il faut maintenant tirer mondial (hors Europe), les plus grands pays producteurs agricoles les enseignements des expériences recourent déjà aux organismes génétiscientifiques menées depuis quement modifiés. Ces derniers Avec son important secteur l'instauration d'un moratoire sur les agro-chimique, la Suisse a intérêt permettent d'utiliser moins de pestiOGM en 2005, moratoire reconduit cides et de fongicides, de mieux à rester dans le train du génie en 2010 par les Chambres fédérales, exploiter les terres disponibles ou génétique. puis à nouveau l'été dernier pour une encore d'accroître la production. Compte période de quatre ans. Le programme tenu de l'accroissement constant de national de recherche 59 n'ayant identifié aucun risque pour la population mondiale et de la diminution parallèle de terres l'environnement, ni pour la santé, le Conseil fédéral a raison cultivables, les OGM constituent visiblement une partie de la de proposer une adaptation de la législation, avec entrée en réponse à apporter aux nouveaux défis en matière d'alimentation. vigueur en 2017. Avec son important secteur agro-chimique et sa position de La CVCI s'est prononcée en faveur du régime de coexistence pointe dans de nombreux domaines de la recherche et du des cultures (conventionnelles et biotechnologiques), mais développement, la Suisse a intérêt à rester dans le train du génie avec des règles strictes et transparentes. Les produits et les génétique. Les opportunités de développement sont nombreuses. cultures doivent être répertoriés dans des registres officiels, La fin du moratoire et l'établissement de garde-fous explicites – les filières doivent être clairement séparées et l'étiquetage doit mais pas prohibitifs comme le seraient des « régions sans OGM » être adéquat. Il n'est en revanche pas nécessaire, comme le – seraient profitables aux agriculteurs, aux consommateurs propose de Conseil fédéral, de prévoir la création de « régions (qui garderont toujours la liberté de choix) ainsi qu'à la place sans OGM ». Le libre choix des agriculteurs devrait primer. industrielle et scientifique suisse. Philippe Gumy

.

Faire la différence Plus que jamais, la valeur de son capital humain permet à l’entreprise de faire la différence sur ses marchés. À l’écoute de vos besoins, le CRPM propose et anime l’offre la plus complète de formation en management de Suisse romande : séminaires à la carte, conseil et programmes sur mesure, organisation et gestion de la fonction formation au sein de l’entreprise. www.crpm.ch


Economie et politique

Actualité

Trophées PERL 2013 : une très bonne cuvée Organisée avec le soutien de la CVCI, la 11 e édition des Trophées PERL (Prix Entreprendre Région Lausanne) a enregistré un nouveau record avec la présentation de quarante-cinq projets d’entreprise, une illustration de la diversité et du dynamisme du tissu économique de la région lausannoise. Sous la présidence du syndic de Lausanne Daniel Brélaz, les membres du jury ont eu la lourde tâche d’analyser et de désigner les cinq projets retenus en qualité de lauréats. Une vingtaine de dossiers auraient pu recevoir un prix tant ils ont impressionné par leur qualité. La remise des Trophées PERL, dotés d’une enveloppe totale de 100'000 francs, a eu lieu le 2 mai 2013, à Beaulieu-Lausanne. Les différents dossiers nominés ont fait l’objet d’une présentation sous forme de films en trois dimensions. Le 1er prix, d’une valeur de 50'000 francs, a été attribué à la firme DomoSafety à Ecublens, pour le développement d'un système de prévention des accidents des personnes âgées grâce à un réseau de capteurs au domicile qui détectent les mouvements et les habitudes de l'occupant. Grâce à ce prix, deux stagiaires pourront être engagés. Le 2e prix, d’une valeur de 20'000 francs, est allé à la société SWISSto12 à Ecublens, pour l'utilisation des signaux térahertz. En profitant du savoir-faire horloger de la Vallée de Joux, ils ont développé des systèmes de transmission ayant de très nombreuses applications, tant au niveau de la sécurité que du WiFi en passant par l'analyse médicale. Le 3e prix, d’une valeur de 10'000 francs, a été attribué à la société Tinynode à Lausanne, pour la mise en place d’un système de détection des places de parc vides en plein air, à l'instar des parkings couverts. Ce guidage intelligent des automobilistes peut ainsi se décliner au niveau d'applications smartphone ou encore de panneaux d'indication au début des rues ou des centres commerciaux. Le Jury a attribué son prix « coup de cœur », doté d’un montant de 10'000 francs, à la firme MobileMed, à Lausanne, pour le développement d'une application smartphone visant à localiser efficacement et rapidement les victimes d'accident qui contactent les secours, en Suisse et à l'étranger. Lancé cette année, un nouveau prix « micro-entreprise », d’une valeur de 10'000 francs, a été attribué à Wizzy Education Technologies qui propose des applications éducatives sur différents supports (ordinateurs, smartphones, tablettes) afin de stimuler l'esprit de dépassement des écoliers en se basant sur le Plan d'étude romand.

Dans le cadre de son partenariat, la CVCI offre trois années d’adhésion gratuite à tous les lauréats, de manière à leur faciliter l’accès au vaste réseau de ses membres. La soirée a été conclue par Monika Walser, CEO de l'entreprise suisse bien connue Freitag, qui a présenté le travail d'innovation de sa firme, sa vision du développement durable, sa conception du « beyond budgeting » ainsi que la nécessité de préserver sa philosophie d'entreprise. Guy-Philippe Bolay

.

www.lausanne-region.ch

Mensuel de la CVCI - Mai 2013

15


Les chiffres du commerce extérieur

Actualité

1er trimestre 2013 Exportations

Variations

Importations

Variations

Solde

en mio de frs.

annuelles

en mio de frs.

annuelles

en mio de frs.

Janvier - mars 2013

49'850

-0.7%

43'901

-1.8%

5'949

Europe 1

29'367

-1.9%

33'079

-5.4%

-3'712

Afrique 2

865

12.1%

1'126

89.7%

-261

10'685

-0.8%

6'309

3%

4'376

Moyen-Orient

2'500

2.8%

530

5.1%

1'970

Amérique du Nord 4

6'663

5.1%

2'560

6.2%

4'103

Amérique latine 5

1'562

-4%

733

22.1%

829

661

-4.8%

76

-21.4%

585

Asie 3

Océanie 6

Autres régions économiques Zone euro OCDE

23'628

0.2%

29'053

-5.4%

-5'424

4'177

-12.8%

3'371

-5.6%

806

Source statistique : www.ezv.admin.ch

1. EUROPE : Allemagne, France, Italie, Pays-Bas, Belgique, Autriche, Royaume-Uni, Danemark, Suède, Portugal, Finlande, Irlande, Espagne, Grèce, République tchèque, Hongrie, Pologne, Slovaquie, Roumanie ZONE EURO : Allemagne, Italie, France, Autriche, Espagne, Pays-Bas, Belgique, Grèce, Finlande, Portugal, Irlande, Slovaquie HORS ZONE EURO : Royaume-Uni, Pologne, Suède, République tchèque, Hongrie, Danemark, Roumanie AUTRES PAYS EUROPEENS : Fédération de Russie, Turquie, Norvège, Ukraine. 2. AFRIQUE : Afrique du Sud, Libye, Egypte, Algérie 3. ASIE : Japon, Chine, Hong Kong, Inde, Singapour, Corée du Sud, Taïwan, Thaïlande, Malaisie, Kazakhstan MOYEN-ORIENT : Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Israël, Iran, Azerbaïdjan 4. AMERIQUE DU NORD : USA, Canada 5. AMERIQUE LATINE : Brésil, Mexique 6. OCEANIE : Australie


Les chiffres du mois - avril 2013

Actualité

- 1 %

Évolution comparée des indices des prix

Indice des prix à la

consommation (rythme annuel) en avril 2012

-0.6 % Indice des prix à la

consommation (rythme annuel) en avril 2013

indice des prix à la consommation

indice des prix de l’offre totale

2013 Indicateurs

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

Janv.

Fév.

Mars

Avril

Indice prix consom. (IPC) CH, déc. 10 = 100

99.8

99.8

99.5

99.0

99.0

99.3

99.4

99.1

98.9

98.6

98.9

99.1

99.1

Indice prix offre totale (IPO) CH, déc. 10 = 100

98.7

98.5

98.2

97.9

98.3

98.7

98.6

98.5

98.6

98.4

98.5

98.5

Marche des affaires (dans l’industrie) VD

-20.2

-25.0

-22.9

-18.5

-23.4

-22.5

-25.7

-23.8

-24.3

-29.1

-25.5

-25.4

-27.9

Marche des affaires (dans l’industrie) CH

-20.9

-29.7

-27.9

-19.9

-21.2

-25.0

-27.3

-16.6

-20.8

-23.9

-17.1

-22.7

-23.4

Demandeurs d’emploi VD

22'806

22'240

21'878

22'153

22'730

22'507

23'129

24'055

24'961

25'748

25'788

24'816

24'751

Chômeurs complets et partiels VD

17'046

16'453

16'162

16'568

17'177

16'933

17'345

17'926

19'065

19'861

19'701

18'715

18'668

Taux de chômage VD en % (RF 2010)

4.6

4.4

4.3

4.4

4.6

4.5

4.6

4.8

5.1

5.3

5.3

5.0

5.0

Taux de chômage CH en % (RF 2010)

2.8

2.7

2.7

2.7

2.8

2.8

2.9

3.1

3.3

3.4

3.4

3.2

3.1

Mises à l’enquête VD (tous types, rév. mai 94)

358

390

519

458

380

338

373

431

260

...

...

Taux d’intérêt sur les nouvelles hypothèques

1.88

1.73

1.77

1.74

1.72

1.73

1.72

1.72

1.75

1.98

1.95

Les chiffres inconnus au moment de l’impression de la publication sont signalés par ...

Construction vaudoise : activité en augmentation Source graphique : Statistique Vaud (STATVD) 30’000

400’000 20’000 300’000

200’000 10’000 100’000

0

Personnes occupées dans la contruction (30 juin)

Surfaces commerciales vacantes (m2) (1er juin)

500’000

0 97

98

99

00

01

02

03

04

05

06

Surfaces commerciales vacantes (m2, 1er juin)

Mensuel de la CVCI - Mai 2013

07

08

09

10

11

12

Personnes occupées (30 juin)

17


La chronique ICE Fagioli

ActualitĂŠ


Service du mois

Votre CVCI

Venez naviguer sur le nouveau site CVCI Depuis quelques semaines maintenant, le nouveau site Web de la CVCI est en ligne. Design épuré, architecture de navigation simplifiée... Visite guidée de cet outil repensé pour vous faciliter l'accès aux informations. La plupart des données qui se trouvaient sur la version précédente du site Web de la CVCI ont été conservées, mais organisées de manière différente. Notre nouvelle plate-forme s'ouvre sur une page d’accueil épurée qui vous propose dans la barre du menu un accès direct aux principales activités de la CVCI.

Au dessous du menu, le slider est destiné à attirer l'attention du visiteur sur un fait marquant ou une information sur laquelle nous souhaitons mettre l'accent. A droite, en cliquant sur « Adhérer à la CVCI », l'internaute est dirigé vers une page qui présente en quelques mots les atouts principaux de la CVCI, ainsi que les conditions financières et le formulaire d'adhésion. Si vous êtes déjà membre, avant de commencer votre navigation nous vous recommandons vivement de vous connecter, en introduisant dans le module de connexion vos code d'accès et mot de passe. Ceci vous permettra d'atteindre sans limite toutes les pages du site. En effet, l’inscription aux manifestations ainsi que le téléchargement de fichiers pdf vous demandent désormais d’être connecté. Si vous n’êtes pas membre, le site vous proposera de créer un compte invité pour effectuer ce type de démarches. Toutes les actualités comme les articles rédigés par les membres de la direction de la CVCI ou les communiqués de presse, sont publiées sur la page d’accueil au-dessous du slider. En fonction de leur thème, on les trouvera également dans les rubriques correspondantes du site, en principe dans la partie « Politique » ou « Services ». Mensuel de la CVCI - Mai 2013

Dans la partie droite de la home page, au-dessous de l’espace réservé à notre partenaire publicitaire, les prochaines manifestations sont annoncées. Celles-ci sont également accessibles depuis la plupart des pages du site. L’onglet rouge indique que c'est une manifestation CVCI et le bleu qu'elle est proposée par un de nos membres. Au bas de cette colonne, des liens vous conduisent directement les autres sites CVCI, à savoir celui du Business Club, d'International Link et des Caisses sociales. Dans le footer (bas de la page d'accueil), on relèvera plus particulièrement l'accès direct au formulaire qui vous permet de proposer la publication de vos manifestations ou formations dans l'agenda de la CVCI. Cette facilité est toutefois réservée à nos membres. Au chapitre des modifications notables, on relèvera que la partie « Politique » du site propose désormais des informations et des actualités sur les thèmes importants à l'agenda politique tant vaudois que fédéral. Dans l'onglet « Services », sous « Appui aux entreprises » vous trouverez de nombreuses informations sur la vie de l'entreprise, depuis sa création jusqu'à sa transmission, ainsi que des pages sur la formation et les relations entre les écoles et les entreprises. Dans la partie « Média », outre les communiqués de presse émis par la CVCI, vous pouvez feuilleter, imprimer, envoyer par mail ou relayer sur les réseaux sociaux, le journal ainsi que toutes les publications de la CVCI. Sous l'onglet « CVCI », vous trouverez - en plus de la présentation de la CVCI, de son personnel, des ses organes dirigeants, de la structure de ses membres - un formulaire de contact. N'hésitez pas à vous en servir pour nous communiquer vos remarques, suggestions et propositions d'amélioration du site. Cet outil a été développé pour vous et nous espérons qu'il vous sera utile. Bonne navigation ! www.cvci.ch Gervaise Zumwald

.

Les nouveautés à signaler  • Lorsque vous vous inscrivez à une manifestation, vous recevrez une confirmation accompagnée d’un fichier. En ouvrant ce fichier, la manifestation sera, si vous le souhaitez, directement notée dans votre agenda. • Une google map est intégrée à chaque manifestation. • Toute personne, qu’elle soit membre ou pas, a désormais la possibilité de lire le journal de la CVCI en ligne et de l’imprimer. Dans la version précédente, cette possibilité n’était offerte qu’aux membres. • Sur la plupart des pages du site, vous avez accès aux coordonnées du collaborateur le la CVCI responsable de l’activité présentée. Vous pourrez ainsi le contacter directement et intégrer sa carte de visite à votre carnet d’adresses. • Vous avez désormais la possibilité de relayer chaque page du site sur vos pages Facebook, Twitter ou Linkedin. N'hésitez pas à en abuser !

19


En bref

Votre CVCI

Forum professionnel du G21 Nous avons le plaisir de vous convier à la 3e édition du G21-Swisstainability Forum : mardi 28 et mercredi 29 mai 2013, à l'IMD et à la HEP, à Lausanne. Organisé par NiceFuture (www.nicefuture.com), association à but non lucratif dont la mission depuis dix ans est de promouvoir une transition collective vers la durabilité, le G21-Swisstainability Forum (www.g-21.ch) propose deux événements en parallèle : Le G21-Swisstainability Leadership Forum : un programme avec des orateurs de reCe forum aura lieu les 28 et 29 mai, Un programme avec des de 13 h 15 à 19 h 00. L'entrée est nommée internationale pour comprendre orateurs de renommée interles enjeux économiques et écologiques gratuite. nationale pour comprendre de demain. Pour la troisième année consécutive, Il aura lieu mardi 28 et mercredi 29 la CVCI est partenaire de cette édition. les enjeux économiques et mai, de 9 h 00 à 19 h 00. L'entrée est Les membres de la CVCI bénéficient écologiques de demain. payante. ainsi d'une réduction de 20 % en saisisLe G21-Swisstainability Forum Entresant le code suivant « CVCI_Partenaire » prises : à l'attention des professionnels en recherche de solors de l'inscription. Vous trouverez le programme complet et pouvez vous inscrire lutions, de services et de prestataires pour les accompagner dans la réalisation de leurs projets durables. Il est consacré à sur : www.g-21.ch l'application pratique de la durabilité dans l'entreprise. Vous pourrez également rencontrer sur l’espace Showroom des professionnels du secteur pouvant vous accompagner dans la mise en place de ces actions.

.

La chronique UBS Cash management : nous pouvons vous aider à surmonter vos défis Comme beaucoup d'entreprises, vous avez désormais développé vos activités au plan international. Conséquence : vous êtes confronté à un environnement global et devez faire face à de nouvelles réglementations.

façon à assurer ainsi un contrôle, une sécurité et un rendement optimisé de vos liquidités.

« UBS cash management » vous offre une gestion de trésorerie professionnelle via l'implémentation de produits sur mesure et dédiés, avec le soutien et les conseils d'experts spécialisés sur ces questions.

Grâce à nos plateformes de paiement, vous disposez d'un vaste choix de devises pour effectuer vos paiements et vos opérations de change en direct, tout en profitant des taux avantageux d'UBS. Développé dans le cadre de la réglementation SEPA, « UBS Gateway Account » donne un accès direct au marché européen pour vos paiements et encaissements en Euro. Cette solution vous permet de profiter des conditions avantageuses qu'offre cette réglementation.

Concrètement, ces solutions vous permettent d'assurer un contrôle optimal de votre trésorerie. En particulier en offrant la visibilité requise sur vos liquidités et sur leur mobilité. Vous pouvez également optimiser la gestion de vos liquidités en intégrant ces solutions dans votre système propre.

Enfin, pour les clients ayant des échanges commerciaux avec la Chine, UBS vous offre la possibilité d'ouvrir un compte en yuan. De cette façon, vous pouvez traiter cette devise directement en Suisse pour diverses opérations telles que paiements et encaissements, change et lettres de crédit.

Grâce à « UBS e-banking », vous pouvez visualiser vos limites de crédit, leur utilisation et le montant encore à disposition.

Giuseppe Bianco Cash Management Consulting UBS SA, Lausanne T. 021 215 89 06 giuseppe.bianco@ubs.com

En combinant ces solutions avec l'offre « UBS cash pooling », vous avez la possibilité de concentrer vos avoirs en Suisse de

20

Mensuel de la CVCI - Mai 2013


Nouvelles de nos membres

Votre CVCI

Des étudiants MBA de Business School Lausanne parmi les dix premiers de la compétition d’études de cas de l’Aspen Institute Une équipe d’étudiants MBA de Business School Lausanne a été classée parmi les dix premières de la compétition d’étude de cas de l’Aspen Institute. Cette compétition opposant 25 business schools du monde entier, portait sur un cas réel : les questions de développement économique et régional et de durabilité environnementale auxquelles fait face actuellement Golden Agri-Resources, la deuxième entreprise mondiale de production d’huile de palme. Les étudiants disposaient de trois jours pour analyser et répondre à cette étude de cas. Avoir une équipe remportant une mention d’honneur dans cette prestigieuse compétition est un réel succès pour BSL. www.bsl-lausanne.chh

.

L’équipe gagnante : de gauche à droite Almendra Salazar, Jon Baguley, Juan Barbero et Misha Liatowitch

Guide pratique pour mieux comprendre vos clients et employés Pourquoi ce livre ? Pour augmenter les chances d’adoption des produits, services et mesures organisationnelles ! « L’ethnographie au service de l’entreprise » présente une méthode alternative pour anticiper des besoins futurs. Par exemple, pour réinventer la mobilité de demain, on commence par comprendre ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas aujourd’hui dans la mobilité quotidienne. Les trois parties du livre permettent d'aborder toutes les étapes concrètes d'une telle démarche, depuis la construction du cadre jusqu'à l'observation sur le terrain, l'analyse des données et l'exploitation des résultats. Ce livre, co-écrit par Valérie Bauwens et Laure Kloetzer, est destiné à tout responsable en entreprise ou dans un service public, qui aimerait mieux comprendre ses clients, utilisateurs ou employés. www.humancentricity.com

.

Partenariat industriel dans le domaine des Analyses du Cycle de Vie (ACV) L’Empa (Swiss Federal Laboratories for Materials Science and Technology), délègue ses activités de service en Analyse du Cycle de Vie (ACV) à Quantis, une entreprise internationale leader dans ce domaine. Ce partenariat, qui vise à renforcer la compétitivité de notre pays et son positionnement sur une thématique d'actualité, constitue un excellent exemple de collaboration entre les régions germanophone et francophone de

la Suisse. La nouvelle branche de Quantis débutera ses activités le 1er mai 2013 dans le parc technologique glaTec à Dübendorf, près de Zurich, et se concentrera sur les services et la recherche appliquée dans les domaines de l’énergie, de la mobilité, des matériaux et de la construction, ainsi que des banques de données d’inventaire de cycle de vie. www.quantis-intl.com

.

La banque Piguet Galland & Cie SA, partenaire principal du Festival CULLY CLASSIQUE Déjà présente sur plusieurs grands rendez-vous musicaux en Suisse romande, la Banque Piguet Galland & Cie SA s’est associée au Festival CULLY CLASSIQUE dont elle est devenue le partenaire principal jusqu’en 2015. Le Festival CULLY CLASSIQUE, situé au cœur de Lavaux, a lieu chaque année au mois de juin. Cette année, pour son 10e anniversaire, il met à l’honneur la musique des pays de l’Est. Avec près de 70 concerts programmés entre le 21 et le 30 juin, le Festival propose les plus belles pages écrites par Chopin, Rachmaninov, Mensuel de la CVCI - Mai 2013

Prokofiev, Chostakovitch, Bartók ou Janácek et interpretées par des grands musiciens, eux aussi originaires de l’Est. Aujourd’hui, CULLY CLASSIQUE est particulièrement réputé pour sa programmation de qualité, son éclectisme et les relations privilégiées qu’il a su créer avec son public. Il est parvenu ainsi à se forger une excellente notoriété en préservant son esprit très convivial, ce qui a convaincu la banque Piguet Galland de s’y associer. www.piguetgalland.com

.

21


UN CHANTIER, PLUSIEURS RÉALITÉS

WWW.GABELLA.CH Cahier pratique

Des réalités récentes, en voici quelques-unes en chiffres « brut de coffrage » : 570'000, 530'000, 3'400 et 29. Vous devinez ce dont nous parlons ? Si oui, vous êtes vraiment très, très forts ! > 570'000 mètres carré, voilà l’espace occupé par la plus grande foire professionnelle du monde dédiée aux machines et engins de chantiers, la Bauma à Munich > 530'000 : le nombre incroyable de professionnels du bâtiment venant du monde entier pour découvrir les nouveautés en cours et discuter avec les exposants. Une véritable ruche ! > 3'400 : le nombre d’exposants des cinq continents se battant pour avoir des espaces à la taille de leurs ambitions > Et 29… le nombre de représentants de Ernest Gabella SA ayant fait le voyage de Munich en avril. Cadres et machinistes, tous réunis par une même passion et heureux de vivre ensemble trois jours de découvertes et (soyons honnêtes) de plaisirs festifs. Rencontrez-les, votre prochain chantier se déroulera dans la bonne humeur ! Didier Grobet, Administrateur

Ernest Gabella SA Rue des Champs-Lovats 19 / CP 655 1401 Yverdon-les-Bains

Tel 024 424 11 99 Fax 024 424 11 98

www.gabella.ch info@gabella.ch


Fiche juridique N° 185

Cahier pratique

Détachement des travailleurs I. Généralités On parle de détachement de travailleurs lorsque des collaborateurs d'une entreprise suisse sont envoyés à l'étranger pour y fournir leurs services (point II) ou lorsqu'une entreprise étrangère envoie ses collaborateurs en Suisse (point III). La Confédération a mis en ligne un site internet (www.detachement.admin.ch) qui informe sur ces deux cas de figure de manière détaillée. Cette plate-forme d'information est dès lors destinée tant aux entreprises suisses qu'étrangères.

II. Détachement de travailleurs suisses à l'étranger De nombreuses appellations sont utilisées en cas de travail effectué à l'étranger d'une durée plus ou moins longue. Voici quelques définitions non juridiques retenues : • Voyage d'affaires : le salarié doit se rendre sporadiquement à l'étranger pour y fournir ses services. Les dispositions du Code des obligations doivent alors toujours être respectées. Il en va de même des règles légales visant la protection de la santé au sens large qui se trouvent dans la Loi sur le travail (LTr), notamment la règlementation sur les périodes de repos et les durées maximales de travail à respecter, pour autant que le domicile du travailleur soit en Suisse, ainsi que le siège de l'employeur. En effet, il existe dans cette hypothèse un intérêt général au respect des dispositions sur la protection de la santé des travailleurs. • Détachement : le salarié est détaché à l'étranger pour une courte durée. Son contrat de travail initial est maintenu, mais il fait l'objet d'un avenant. Le détachement correspond ici à une notion d'assurances sociales. • Expatriation : le salarié part à l'étranger pour une durée assez longue. Son contrat de travail en Suisse est suspendu, mais non résilié. Il conclut un contrat avec la filiale du pays d'accueil pour la durée de son expatriation. • Contrat local : le salarié est envoyé à l'étranger pour une durée indéterminée. Son contrat de travail d'origine est résilié par la maison-mère en Suisse et il conclut un contrat de durée indéterminée avec la filiale du pays d'accueil. Il ne s'agit ici donc pas d'un cas de détachement en tant que tel. Il faut retenir qu'en cas d'envoi de travailleurs à l'étranger, ce sont les règles du pays d'accueil qui font foi en matière de permis de travail et également de conditions de travail.

Droit des étrangers

III. Détachement de travailleurs étrangers en Suisse A. Permis de travail La question de l'obtention des autorisations de travail n'est pas traitée dans la présente fiche (voir fiche juridique n° 89 sur les prestataires de service étrangers). B. Loi sur les travailleurs détachés (LDét) i. But Le détachement de travailleurs étrangers en Suisse est spécifiquement réglé par le droit fédéral. Il s'agit de la Loi sur les travailleurs détachés (LDét) et son ordonnance, dont le but est essentiellement d'éviter la sous-enchère salariale au détriment des travailleurs locaux. La loi règle donc les conditions minimales de travail et de salaire. ii. Définition Il y a détachement de travailleur au sens de la LDét dans deux hypothèses : premièrement lorsqu'un travailleur est envoyé en Suisse par un employeur ayant son domicile ou son siège à l'étranger dans le but de fournir une prestation de travail pour le compte et sous la direction de cet employeur, dans le cadre d'un contrat conclu avec le destinataire de la prestation. Dans la seconde situation, le travailleur est détaché dans une filiale ou une entreprise appartenant au même groupe que l'employeur. iii. Conditions La LTr est applicable à tout travailleur occupé en Suisse par une entreprise sise à l'étranger (art. 1 al. 3 LTr), le champ d'application de cette loi étant territorial. Le lieu de travail est alors déterminant. Ce principe est concrétisé dans la LDét. Dans la notion de conditions minimales de travail se regroupent les questions de la durée du travail et du repos, la durée minimale des vacances, la sécurité, la santé et l'hygiène au travail, la protection des femmes enceintes et des accouchées, des enfants et des jeunes, ainsi que la non-discrimination, notamment l'égalité de traitement entre femmes et hommes (art. 2 LDét). Pour toutes ces questions, le droit suisse doit être respecté. En outre, l'employeur doit garantir aux travailleurs détachés des conditions d'hébergement répondant aux normes d'hygiène et de confort qui sont habituelles sur le lieu de travail. C. Droit européen Une Directive européenne sur le détachement de travailleurs a permis d'établir une coopération entre les Etats concernés, en mettant en place des bureaux de liaison, dont la tâche est, entre autres, de rendre accessibles les informations concernant les conditions de travail et d'emploi dans différents pays. Les contacts se trouvent sur le site http://ec.europa.eu/social. Pour tout renseignement complémentaire, contactez le Service juridique de la CVCI : T. 021 613 35 31, droit@cvci.ch

Mensuel de la CVCI - Mai 2013

23


Fiche économique N° 85

Cahier pratique

Applications professionnelles pour smartphones Le smartphone est devenu en peu de temps un outil professionnel incontournable. De nombreuses applications ont ainsi été développées dans le but de faciliter les tâches du quotidien, que ce soit pour numériser des cartes de visites, gérer son emploi du temps, scanner ou encore imprimer un document. Voici un aperçu d'applications qui peuvent s'avérer fort utiles dans le domaine professionnel. Quick Office Pro Cette solution tout-en-un permet d'effectuer un travail en ligne et hors ligne, comme l'édition de documents, de tableurs et de présentations. Elle permet également d'annoter des fichiers PDF ou encore d'accéder à Google Drive ou d'autres comptes de stockage en nuage et de gérer les pièces jointes.

Dragon Dictation En plus d'être très fiable, donc très utile pour dicter un texte et récupérer le fichier généré (par e-mail), Dragon Dictation permet également de dicter un SMS, d'envoyer un tweet, de mettre à jour un statut Facebook. L'utilisation de cette application nécessite toutefois une connexion internet.

Evernote Evernote est un aide-mémoire multimédia, qui permet d'organiser et de conserver ses idées, ses notes, écrites ou orales, et ses photos. Le tout étant synchronisé sur un compte via le serveur Evernote, et accessible depuis un smartphone ou depuis n'importe quel ordinateur disposant d'une connexion internet.

Google Traduction Une fois la langue d'origine et la langue cible indiquées, il suffit de parler pour que l'application lance une traduction écrite mais aussi audio (17 langues sont accessibles via cette fonction). Il existe également une version « voix à voix » : chaque interlocuteur parle tour à tour dans sa propre langue, l'application se chargeant de la traduction.

Teamviewer Meeting Permet de participer à une web conférence depuis son smartphone. Avec cette application, il est possible de rejoindre une réunion en cours, même pendant un appel téléphonique, ou d'héberger sa propre réunion, d'envoyer des messages de type chat, d'accéder à une fonction de pointeur ou de téléconférence.

Calculs Co & TVA Cette application s'occupe de calculer les différents taux de TVA, mais également le prix d'achat ou le prix de vente hors taxe, le prix de vente toutes taxes comprises, la marge, les taux de marge et de marque, ou même le coefficient multiplicateur d'un produit. Il suffit de saisir deux valeurs – pas besoin de connaître les formules – et l'application s'occupe du reste.

Printer Share Premium C'est la solution pour imprimer tous les types de documents depuis un smartphone – bureautiques (.doc, .docx, .xls, .xslx, .ppt, .pptx, .pdf, .txt), courriels, photos, contacts, agenda, SMS, pages web, journal d'appels – vers une imprimante partagée sur un réseau Mac ou PC, en WiFi ou en Bluetooth, ou sur une imprimante distante.

Business Card Reader Facilite la gestion des cartes de visites. Il suffit d'en prendre une en photo pour que l'application lance une phase de reconnaissance de caractères, remplisse automatiquement les champs d'une fiche contact et importe le tout dans le répertoire du téléphone.

Cam Scanner Pro Transforme un smartphone en scanner portable. Très utile pour récupérer un schéma sur un tableau blanc ou une présentation Powerpoint, une facture ou un courrier. Le document PDF généré peut ensuite être envoyé ver un fax, googles Docs, Evernote, etc.

24

Convert Bot Cet outil pratique et d'une ergonomie très efficace sert à convertir vitesse, distance, température ou encore plus d'une centaine de devises.

Mensuel de la CVCI - Mai 2013


Publi-séminaires

De partenaire à partenaire

La communication de nouvelle génération Pour communiquer avec vos clients, stimuler la vente ou mettre en avant vos atouts, il faut interagir avec votre marché en utilisant les nouveaux moyens. En plus de la voix, les outils de communication se sont étendus à la vidéo, la messagerie instantanée et les médias sociaux. Beaucoup de ces médias sont portés par des applications mobiles et utilisés de manière individuelle ou collective sur des Smartphones, faisant de la gestion intégrée voix-vidéodonnées-mobilité « Le » sujet d’actualité. Les services Internet ne vous garantissant pas la confidentialité requise, T&N, leader dans son domaine, suit de très près l’impact opérationnel des

nouveaux médias, met à votre disposition des solutions professionnelles et répondra aux questions que se posent les entreprises, lors d'un publi-séminaire : • Comment structurer les différents médias de communication ? • Comment sécuriser les Smartphones et Tablettes ? • Comment profiter sereinement de ces nouveaux outils comme moyens de promotion ? • Quelles sont les solutions qui sont offertes ? Rejoignez-nous, jeudi 13 juin 2013, de 17 h 00 à 19 h 00, à la CVCI !

.

Protection et traçabilité des produits comme vecteurs de valeur, d’intégrité par SICPA pour protéger l’intégrité des produits et accroître la visiet de confiance Contrefaçon, Diversion, Fraude et Adultération sont des phénomènes auxquels nul ne peut prétendre pouvoir échapper. Leurs conséquences peuvent avoir des effets désastreux sur la santé des consommateurs, mettre en péril des investissements consentis en matière d’innovation et de développement de produits, et être fortement préjudiciables à la réputation et à la solidité financière d’une marque. Cette présentation traitera tout d’abord des défis auxquels les fabricants et titulaires de droits sont confrontés, dans une conjoncture favorisant l’émergence de ces pratiques illicites. Elle décrira l’approche, les technologies et les solutions proposées

bilité sur l’ensemble de leurs chaînes de suivi. Elle inclura des exemples de solutions déployées dans des secteurs industriels variés et illustrera qu’une stratégie de protection des produits contribue de manière directe ou indirecte à la création de valeur dans les domaines opérationnels, marketing et promotionnels. Finalement, cette présentation permettra avant tout de recueillir des éléments de soutien à une réflexion en matière de protection, d’authentification et de traçabilité des produits. Rejoignez-nous pour ce publi-séminaire, mardi 25 juin, de 8 h 30 à 10 h 30, à la CVCI !

.

Renseignements et inscriptions : zuzanna.bolle@cvci.ch, T. 021 613 35 35, www.cvci.ch/evenements


Agenda des partenaires

FORMATIONS

04.06.

Le Centre de formation Virgile propose les séances d'informations suivantes : • Préparation au Brevet fédéral de Spécialiste en finance et comptabilité, le 4 juin 2013, à Lausanne, et le 11 juin 2013, à Sion • Préparation au Diplôme fédéral d'Expert en finance et control- ling, le 5 juin 2013, à Lausanne, et le 11 juin 2013, à Sion. Renseignements et inscriptions : Virgile Formation, T. 021 921 19 62 info@virgile.ch, www.virgile.ch

10.06.

De partenaire à partenaire

27.06.

HR Jura-Bienne organise un séminaire, le 27 juin 2013, intitulé Marketing RH, traditionnel ou novateur, à Bienne. Renseignements et inscriptions : HR Jura-Bienne, T. 032 721 39 66 m_alle_mann@bluemail.ch, www.hrtoday.ch

01.07.

FMP Formation propose, à Yens, les formations certifiantes et à distance suivantes :

• Certificat MarKom, Généraliste en marketing et communica- tion, dès le 1er juillet 2013 • Brevet fédéral de spécialiste en marketing, dès le 30 septembre 2013.

L’institut ARIAQ organise, à Yverdon-lesBains, les formations suivantes : • Techniques et outils pour l’amélioration de la qualité, les 10 et

Renseignements et inscriptions : FMP Formation, T. 021 800 55 55 info@fmpformation, www.fmpformation.ch

11 juin 2013 • Gestion documentaire, les 14 et 21 juin 2013 • Contrôle par échantillonnage, les 17 et 18 juin 2013 • Lean Six Sigma – Black Belt, dès le 4 juillet 2013.

04.07.

Renseignements et inscriptions : ARIAQ SA, T. 024 423 96 50 info@ariaq.ch, www.ariaq.ch

11.06.

GENILEM propose une formation Créer son entreprise, les 11 et 12 juin 2013,

à Lausanne. Renseignements et inscriptions : GENILEM, T. 022 817 37 77 info@genilem.ch, www.genilem-suisse.ch

12.06.

Le Centre romand de promotion du management (CRPM) organise, à Lausanne, les cours suivants : • Déléguer, les clés du succès, le 12 juin 2013 • Réunions efficaces – mode d'emploi, le 25 juin 2013. Renseignements et inscriptions : CRPM, T. 021 341 31 51 crpm@crpm.ch, www.crpm.ch

24.06.

L'Université Populaire de Lausanne orga- nise un séminaire sur la Gestion des courriers électroniques Outlook, le 24 juin 2013, à Lausanne. Renseignements et inscriptions : Université Populaire Lausanne, T. 021 315 24 24 info@uplausanne.ch, www.uplausanne.ch

26

La BCV propose son 5 à 7 de la finance, le 4 juillet 2013, à Prilly. Renseignements et inscriptions : BCV, genevieve.nussbaum@bcv.ch

02.09.

SECURETUDE, centre de formation spécialisé reconnu par le SECO et l'OFSP, propose différentes formations : • Chargé de sécurité en protection incendie, du 2 au 4 septembre 2013, à Aigle • Cours Secourisme d'entreprise – Sanitaire niveau 2, du 17 au 19 septembre 2013, à Lausanne. Renseignements et inscriptions : SECURETUDE, T. 024 466 52 57 formation@securetude.com, www.securetude.com

09.09.

L'Association suisse d'organisation et de management (ASO) organise une formation de Business Analyst, dès le 9 septembre 2013, à Lausanne. Renseignements et inscriptions : ASO, T. 022 362 90 40 www.aso-organisation.ch, info@aso-organisation.ch

MANIFESTATIONS

13.06.

ABO-AuditGestion organise pour les dirigeants d'entreprises son 2e Forum technique et After-work de l'économie 2013 sur Comment

rendre pérenne une entreprise : du démarrage jusqu'à sa transmission ? le 13 juin 2013, à Lausanne. Renseignements et inscriptions : ABO-AuditGestion, T. 021 534 54 05 info@abo-auditgestion.ch, www.abo-auditgestion.ch

Mensuel de la CVCI - Mai 2013


De partenaire Ă partenaire


LeJournal CVCI n° 39 - Mai 2013  

Le rôle de l'entrepreneur au coeur de l'Assemblée générale CVCI

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you