Issuu on Google+

magazine

25

Crolles hors-sĂŠrie

de

Magazine d’information de la ville de Crolles www.ville-crolles.fr

noveMbre

2012


2

l'action d'une Équipe

Le Conseil municipal de Crolles est constitué de 29 conseillers municipaux. Ensemble, ils travaillent à l’élaboration, la mise en place et l’avancée des actions et des projets pour Crolles. Pour cela ils se réunissent une fois par mois au sein du Conseil municipal où les propositions sont soumises au vote, des propositions construites très régulièrement au sein de 6 commissions thématiques et en municipalité, temps d’échange du maire et des adjoints qui a lieu tous les 15 jours.

Élus de la majorité François Brottes, Maire, député de l’Isère Françoise Campanale, 1re adjointe, chargée des finances GilBert Crozes, 2e adjoint chargé de la voirie et des travaux liliane pesquet, 3e adjointe, chargée de la prévention des risques, de l’assainissement et de l’eau patriCk peyronnard, 4e adjoint chargé du secteur sportif anne-Françoise Hyvrard, 5e adjointe chargée des affaires scolaires et de la jeunesse Bernard Fort, 6e adjoint chargé de l’urbanisme patriCia levasseur, 7e adjointe chargée de l’environnement, de l’agriculture et de l’Agenda 21

magazine d’information de la ville de

Claude GloeCkle, 8e adjoint chargé de l’action culturelle et du patrimoine patriCia morand, conseillère déléguée au social, au logement et à la solidarité pHilippe lorimier, président de la commission cadre de vie sylvie Bourdarias, présidente de la commission petite enfance, enfance jeunesse Françoise BouCHaud, présidente de la commission économie, emploi, insertion marC Brunello président de la commission sport, culture, animation, patrimoine

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25

Élus de la minorité GeorGes Fastier olivier leroux FaBienne aizaC François GimBert alain pianetta murielle melis natHalie Catrain Blandine CHevrot Jean-François CarrasCo laetitia BertHieux

Corinne durand (Ensemble pour Crolles) Françoise draGani (Ensemble pour Crolles) elisaBetH millou (Ensemble pour Crolles) vinCent Gay (Ecologie pour Crolles) nelly Gros (Ecologie pour Crolles)

magazine Crolles

de

Directeur de la publication : François Brottes I Rédaction : Nathalie de Leiris, Valérie Saes, Florent David, Isabelle Relave I Photos : Mairie de Crolles I DL I Alain Inglese I Esther Delboulbe I Ecrin systems Création & réalisation : Société2filles I Imprimerie Notre Dame I Le journal de Crolles est imprimé sur papier recyclé par un imprimeur certifié “Imprim’vert®”, label garantissant la bonne gestion des déchets dangereux, la sécurisation de stockages des liquides dangereux et la non- utilisation de produits toxiques.


édito

hors série Bilan 2008 > 2012

2008-2012 : Plus de 80 % des engagements déjà tenus ! Voilà plus de quatre ans et demi que vous avez élu l’équipe municipale que je dirige. Aujourd’hui, à l’heure d’un bilan d’étape, j’ai la satisfaction de vous annoncer que plus de 80 % des engagements que nous avions pris dans notre programme de campagne ont été tenus. J’ai coutume de dire que ce que nous disons, nous le faisons. Nos paroles ne sont pas des promesses, elles sont de vrais engagements. Les chiffres, les résultats obtenus, les actions entreprises, les chantiers réalisés, sont là pour le prouver. Les choses ne sont pas simples pour autant. Derrière ces avancées, il a fallu du travail et de l’engagement. Vous nous avez aidés, parce qu’à travers la concertation – près de 60 réunions et ateliers en quatre ans ! – nous avons montré notre attachement à une démocratie vivante. Dans bien des domaines nous avons innové et essuyé les plâtres. Et parfois, face aux lois qui évoluent, à la réglementation qui change, nous avons dû nous adapter, corriger notre copie, avec toujours la même volonté d’aboutir. Avec ce numéro spécial en images, c’est un peu comme si nous vous rendions nos devoirs. Et ce bilan est, je crois, éloquent sur l’action de notre équipe.

François Brottes, Maire de Crolles, Député de l'Isère

Quelques chiffres clés

8 805 33% 8 959 1116

haBitants

de la population a moins

de 25 ans (moyenne nationale 25 %)

dont

travaillent,

emplois

actifs qui vivent à crolles et y

5001 viennent de l’extérieur.

751 33,8 km 13,9 km

logements sociaux fin 2012 : soit plus de 24 % des résidences principales

de voirie – piétons-cycles.

105

d’aménagements

associations

crolles est memBre de la communauté de communes le grésivaudan :

47 communes - 97 560 habitants

3


4

les moyens de l’action

le budget, l’Économie, les le budget de la commune

« Le point sur quatre années budgétaires ? Je le résumerais en 3 expressions : maîtrise, solidarité, développement durable. Maîtrise des dépenses bien sûr, parce que le contexte économique nous oblige à la prudence, encore plus qu’à l’habitude. Solidarité, parce que c’est bien ce qui marque nos choix budgétaires : des taux d’imposition qui n’augmentent pas, des abattements sur les impôts locaux que nous maintenons à leur plus haut niveau, des tarifs de l’eau progressifs qui favorisent une consommation raisonnable, des aides aux activités culturelles et sportives qui s’adressent désormais aux adultes aussi... Nous faisons tout pour ménager le pouvoir d'achat des familles. Et puis développement durable car tous nos choix d’investissement sont marqués par notre souci de protéger l’environnement et d’accorder une place prépondérante aux valeurs sociales. »

Le budget de la commune permet l’action politique. Les recettes proviennent des impôts locaux (dont 60 % émanent des entreprises crolloises, le reste des ménages).

3 points clé reflètent l’identité de ce budget : > la maîtrise des dépenses > l’exigence de solidarité > l’ambition du développement durable

une économie dynamique et diversifiée L’action de la commune est soutenue par une économie diversifiée. On compte à Crolles environ 400 entreprises, 70 commerces de proximité et sept exploitations agricoles toujours très dynamiques.

Françoise Campanale, adjointe chargée des finances

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25


hors série bilan 2008 > 2012

habitants

5

>>> le grésivaudan

des habitants bien présents Autour des associations, individuellement, par votre propre initiative ou à travers la concertation engagée pour chaque projet, vous êtes une des richesses de la commune, de son présent comme de son devenir. L’Agenda 21, le Plan Local d’Urbanisme, le projet jeunesse... mais aussi le printemps des pique-niques, la fête des jeux... ont été pensés et construits avec vous. Ateliers et réunions publiques jalonnent la vie locale pour l’élaboration des grands projets de la commune. Des réunions de proximité permettent également de recueillir avis et idées, au plus proche des habitants.

« L’adoption de notre Agenda 21 identifie à elle seule notre volonté politique en matière économique, sociale et environnementale. Elle symbolise aussi notre souhait de faire avec les citoyens. Au final, une large concertation a permis de concevoir 56 actions autour de trois grandes orientations : Crolles un territoire responsable, un environnement préservé, un territoire solidaire. Une multitude de choses ont déjà été entreprises en ce sens et nous continuons à garder ce cap essentiel du développement durable. » Patricia Levasseur, adjointe chargée de l’environnement, de l’agriculture et de l’Agenda 21

crolles au cœur du grésivaudan Le 1er janvier 2009 nait la Communauté de communes Le Grésivaudan, un territoire de 47 communes et près de 100 000 habitants. 5 des 51 vice-présidents sont des élus de Crolles, et 4 autres conseillers municipaux siègent au conseil de communauté. Le 9 juillet 2012, Francis Gimbert est élu président, il succède à François Brottes, qui occupait la fonction depuis la création de la Communauté de communes. Crolles joue un rôle central au sein de ce territoire solidaire, qui permet d’engager des actions cohérentes à l’échelle du Grésivaudan, en terme, entre autres, de développement économique et social, de gestion des déchets, de transports et de déplacements.


6

habitat des logements

pour tous et pour tous les

« Au cours de ces quatre années, nous avons poursuivi une politique active en faveur du logement social. Je pense aux constructions nouvelles mais aussi aux réhabilitations thermiques dans les quartiers du Soleil, des Charmanches et des Ardillais. Parce que nous sommes convaincus qu’être bien logé est un droit pour tous. » Patricia Morand, chargée du social, du logement et de la solidarité

300 logements mieux isolés Après les logements du Soleil en 2010, des travaux de réhabilitation

thermique sont en cours sur l’ensemble des logements du quartier des Charmanches

et débuteront en 2013 aux Ardillais. Le couple loyer-charges restera inchangé pour les locataires, grâce au concours financier de la commune.

150

aux logements soci ts ui tr ont été cons s ur co en ou sont n io at is al de ré depuis 2008.

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25

La commune impose un quota de 30 % de logements sociaux pour les opérations immobilières privées de plus de 10 logements. Sur les 50 appartements construits rue du Lac, 15 seront des logements sociaux. Dans l’Eco-centre, 4 logements sont réservés à l’habitat social.

des logements pour les jeunes

La Canopée propose 43 logements, en priorité aux jeunes de moins de 30 ans. Une réalisation qui favorise le premier accès au logement.

magazine d’information de la ville de

la mixité dans les opérations privées


hors série bilan 2008 > 2012

besoins

>>>

24 %

Le logement so représente plus cial des résidences de 24 % principales

28 familles accèdent à la propriété 28 familles à revenus modestes accèdent à la propriété dans le cadre du programme de construction porté par Dauphilogis et soutenu par la commune, près des terrains de tennis. Livraison prévue : 2013.

une résidence intergénérationnelle Le Marronnier, au cœur du quartier de l’église, dispose de 16 logements sociaux

dont 11 adaptés aux personnes âgées. La dimension intergénérationnelle

de cette résidence, inaugurée en 2009, permet de rompre l’isolement et de favoriser l’entraide.

>>> Et demain... • 21 logements sur le site de l’ancien institut rural

Une nouvelle résidence intergénérationnelle qui favorise les liens entre familles et personnes âgées. Travaux en cours /// Livraison prévue : printemps 2013.

• Le quartier durable, autour du parc Jean-Claude Paturel /// Choix en cours d’une équipe de maîtrise d’œuvre pour engager le projet.

• 14 logements au Clos Masson

Travaux en cours /// Livraison prévue : mars 2013. magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25

7


8

enfance-jeunesse

ouvrir au monde

>>>

« Qu’on parle des services que la commune assure autour de l’école ou plus largement de nos actions en direction de la jeunesse, notre travail s’est porté sur deux axes : la qualité et l’ouverture au monde. Qualité symbolisée par l’introduction des produits bio et locaux dans la restauration scolaire, et du personnel toujours mieux formé, à l’écoute... L’ouverture au monde avec les services scolaires où l’animation culturelle, mais aussi éducative, prend une large place. Des activités pour les jeunes tournées vers l’apprentissage de l’autonomie et de la citoyenneté. J’ajouterais un dernier point que nous n’avons eu de cesse de développer : la concertation. Parce que lorsqu’on parle des enfants, échanger, discuter avec les différents acteurs de la sphère éducative est indispensable. » Anne-Françoise Hyvrard, adjointe chargée des affaires scolaires et de la jeunesse

la musique pour s’éveiller

Les enfants des multiaccueils sont accueillis à l’Espace Paul Jargot pour des séances d’éveil musical. Des temps de découverte désormais ouverts aux assistantes maternelles, dans le cadre des activités proposées par le relais d'assistantes maternelles.

le conte pour imaginer... La culture hors-les-murs s’invite aussi aux multi-accueils et dans les écoles.

l’éducation au goût Dans les restaurants scolaires, les repas à thèmes permettent de découvrir les goûts et les saveurs, mais aussi des cultures venues d’ailleurs.

Des animations sont proposées pendant le temps périscolaire pour sensibiliser les enfants aux goûts et à l’origine des aliments, en complément de l’introduction du bio dans les assiettes.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25


hors série bilan 2008 > 2012

à l’école de la culture L’Espace Paul Jargot accueille plus de 150 élèves, chaque année, dans le cadre de classes culturelles, et propose, au cours de la saison, 15 séances de spectacles réservées aux scolaires.

60 %

calme et repos au périscolaire

de produ it et/ou locas bio ux

Deux services de repas successifs en élémentaire, un coin aménagé pour les devoirs au périscolaire, un autre pour se reposer, parce que la journée d’un écolier est longue et fatigante, ces aménagements apportent des temps calmes aux enfants. Un nouveau créneau à midi permet aussi aux parents de récupérer leurs enfants pour manger à la maison.

Plus de la moitié des aliments servis aux collégiens et aux élèves de maternelle et d’élémentaire est d’origine bio et/ou locale. Une part qui augmente progressivement pour atteindre l’objectif de 80 % fixé en début de mandat. En 2011, le bio a aussi fait son apparition dans les assiettes servies aux enfants des multi-accueils. Un gage de qualité supplémentaire pour des repas déjà cuisinés sur place.

avec vec vous Créé en 2010, le Conseil des multi-accueils réunit parents, élus et professionnels de la petite enfance. Cette instance de dialogue permet d’associer les parents à la vie des multi-accueils, de mieux les informer et de recenser plus facilement leurs besoins. à l’école, la commission scolaire est élargie aux représentants de parents d’élèves, afin de travailler avec l’ensemble de la communauté éducative, notamment sur la question de l'évolution des effectifs.

un personnel formé Plusieurs fois dans l’année, les écoliers prennent le chemin de la bibliothèque Gilbert Dalet pour des animations autour de la lecture, pour rencontrer un auteur ou découvrir une exposition.

répondre à vos besoins Pour répondre aux besoins des familles et aux rythmes de travail parfois décalés, les horaires d’accueil ont été allongés : de 7 h à 19 h aux multi-accueils, et, à partir de 7 h le matin et jusqu’à 18 h 30 le soir au périscolaire.

9

Le personnel au contact des enfants pendant le temps périscolaire bénéficie d’une formation spécifique pour adapter les

proposées aux besoins et au rythme de l’enfant. magazine d’information de la ville de

activités

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25


10

enfance-jeunesse

accompagner à la

« Aux jeunes ne traçons pas un seul chemin, ouvrons-leur toutes les portes. Tel est le souhait poursuivi par notre équipe. Les aides aux projets que nous proposons sont un exemple de ces portes que nous leur ouvrons : soutenir leurs initiatives, les accompagner dans leurs projets est un bon moyen de les amener à avancer dans leur vie. » Sylvie Bourdarias, présidente de la commission petite enfance, enfance, jeunesse

accompagner les jeunes

18 ans, l’âge de voter

Ils ont créé l’association Capokaze, organisent des concerts et donnent des cours de musique à domicile. Elles ont monté leur projet de voyage et sont partis à la découverte de Londres en 2011. Deux exemples de l’accompagnement du service jeunesse aux projets des jeunes.

Les jeunes inscrits sur les listes électorales sont conviés en mairie pour recevoir leur première carte d’électeur. Une cérémonie qui marque l’importance du vote comme acte citoyen.

des loisirs éducatifs

Après cette sortie en montagne, ils savent construire un igloo et ont appris à rechercher une victime sous une avalanche. A l’image des activités proposées en hiver, les animations du service jeunesse ont un sens et une vraie dimension éducative. Des loisirs construits, en majorité, avec les jeunes eux-mêmes. magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25


citoyennetÉ

hors série bilan 2008 > 2012

>>>

100

une aide pour les projets Les 16-25 ans peuvent recevoir une aide financière de la commune pour réaliser leurs projets, en complète autonomie ou avec l’aide des animateurs jeunesse. 21 projets

jeunes sont ac cuei année pour trav llis chaque ai des services de ller au sein la commune, un “job jeune” synonyme de première ex périe du monde du tr nce avail.

ont été soutenus depuis 2008.

la mix’n style, soirée incontournable C’est le rendez-vous des ados, chaque veille de vacances au Projo. Une soirée pour danser et faire la fête, mais aussi pour sensibiliser la jeunesse, avec des animations sur la prévention,

la sécurité routière ou la formation aux gestes de premiers secours.

le rendez-vous des initiatives à la “Days n’itiatives”, chaque année au mois de décembre, les jeunes montrent l’étendue de leur talent. Ils font de l’humanitaire, ils s’engagent dans une association, ils ont monté un groupe de musique... Leur point commun, l’envie de faire et d’aller de l’avant.

les es gestes qui sauvent Les formations aux gestes de premiers secours proposées pendant les vacances avec la Croix-Rouge de Crolles affichent complet.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25

11


12

dÉplacements

privilÉgier les modes

« Nous bénéficions à Crolles d'un environnement privilégié et je crois que nous en avons tous conscience. Pour conserver cette qualité, le développement des déplacements doux est l’une des clés pour réussir. Aussi, la commission cadre de vie en a fait un sujet prioritaire, qu’il s’agisse de pistes cyclables, de parkings à vélos, de la création d’un plan des itinéraires doux ou de faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite. » Philippe Lorimier, président de la commission cadre de vie

allée aimé césaire a Ce chemin piéton permet de rejoindre le gymnase Guy Bolès depuis l’Espace Paul Jargot et le quartier des Clapisses.

rue de la bouverie r L’aménagement de la rue de la Bouverie, réalisé en 2010, comprend une piste piétons-cycles, en prolongement de la piste qui mène au collège.

r emmanuel mounier rue et chemin du meunier Cette voie en site propre rejoint l’avenue Ambroise Croizat, via la piste cyclable du chemin du Meunier, facilitant l'accès à la zone commerciale et à la zone industrielle.

avenue ambroise croizat a Une piste piétons-cycles de près d’un kilomètre a été aménagée en 2009, sur la contre-allée, dans le sens de la montée, depuis le rond-point du Raffour jusqu’à la rue du Moulin. La continuité de cet équipement, en direction de la gare de Brignoud, est à l'étude.

4 chemins de la plaine rendus aux piétons Depuis 2009, les chemins des Meylons, du Pont de fer, des Iles et le chemin Lamartine sont réservés uniquement aux engins agricoles, aux piétons et aux vélos.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25

rue de belledonne r Un contre-sens cyclable a été matérialisé sur la rue de Belledonne amont, du pont de Masson à l’avenue de la Résistance.


doux

hors série bilan 2008 > 2012

>>>

13

4,6 km

de p piéton istes ont été s-cycles am depuis énagés 2008.

pied de crolles > rond-point p du coteau > funiculaire

4 parkings covoiturage 102 places allouées au covoiturage ont été aménagées, à l’entrée de Crolles, aux Clapisses, au gymnase Léo Lagrange et au lotissement Le Coteau, avec un marquage au sol et une signalétique adaptée.

Le long de la RD 1090, les deux sens de circulation sont à présent sécurisés pour les cyclistes.

e si on venait et à l’école à vélo ? Au périscolaire, les enfants ont réfléchi, en compagnie des élus, aux alternatives à la voiture pour se rendre à l’école. Une animation proposée dans le cadre de la semaine sur les déplacements doux en avril 2012.

6 lignes de pédibus Le pédicrobus est né en 2009 d’une initiative de parents d’élèves. Aujourd’hui ce sont 6 lignes qui desservent les groupes scolaires Cascade-Soleil et Charmanches-Sources.

— les liaisons piétonscycles existantes — les nouvelles liaisons piétons-cycles depuis 2008 — le réseau pédicrobus

>>> Et demain... • La liaison piétons-cycles, entre la rue de Mayard et la rue de Belledonne, dans le

cadre du projet d’aménagement du haut du Parc du château.

le projet de liaison crolles-brignoud a fait l'objet d'une concertation au niveau intercommunal. les aménagements prévus : > Doublement du pont de l'Isère : études en cours. > Remplacement du passage à niveau de Brignoud par un pont d'ici 2017. > Création d'une entrée sur l'autoroute en direction de Grenoble à hauteur de Bernin en 2013. > Création d'un 1/4 de trèfle, depuis la rive gauche, en direction de Grenoble.

• L’aménagement de la rue Léo Lagrange et du Chemin de Masson, permettra aux piétons et aux cyclistes de rallier le parc Jean-Claude Paturel, depuis la rue de Belledonne et la rue Paul Eluard, en toute sécurité.

• Un aménagement sécurisé pour les piétons entre Crolles et Montfort.

• Un plan de circulation sur les modes doux

identifiera les itinéraires les plus adaptés pour se rendre à pied ou en vélo vers les équipements de la commune.

• Une signalétique spécifique piéton informera du temps de parcours à pied pour rejoindre différents lieux de Crolles.


14

solidaritÉ

agir pour toutes les gÉnÉrations

115

>>>

l’aide aux activités élargie aux adultes

ultes En 2011, 115 ad reçu t on s nt et 419 enfa de la e èr ci an fin une aide ique at pr la commune pour d’une d’un sport ou lle. activité culture

L’accès à la culture, au sport, ou à toute activité de loisirs est un droit à Crolles. C’est ce qu’a montré le Conseil municipal en élargissant l’aide financière aux activités pour les adultes, en complément du soutien déjà apporté aux familles pour les loisirs des moins de 18 ans.

tous les services municipaux au quotient familial Depuis juin 2009 le calcul des tarifs de tous les services municipaux – activités jeunesse, restauration scolaire, portage de repas, garde périscolaire - et des aides apportées aux familles s'effectue au quotient familial.

Le prix de l’eau en baisse Coût de l’abonnement qui diminue, mise en place d’un tarif progressif par tranche de consommation, tarif modique pour les faibles consommateurs, le nouveau contrat de distribution d’eau potable signé en 2011 avec la Sergadi se traduit par une diminution sensible de la facture d’eau : jusqu’à 18,6 % de baisse pour une consommation domestique de 120 m3 par an. Une avancée à la fois sociale et écologique, puisqu’elle encourage une utilisation raisonnable de la ressource en eau.

des es conférences pour bien vieillir Des conférences sont proposées aux seniors et à leurs familles autour des thématiques qui les concernent : maintien à domicile, perte de l’équilibre, transmission du patrimoine...

une antenne du planning lanning familial

Parallèlement, la participation de la commune est portée à 95 % d’aide pour un quotient inférieur ou égal à 500 €. Grâce à cette mesure, un bénéficiaire de l’allocation adulte handicapé ou du minimum vieillesse ne paye plus son repas livré à domicile 5 € mais 1 €.

prenons le temps de jouer ! Scrabble, cartes, dominos, tous les jeux et tous les participants sont les bienvenus, au Foyer Arthaud, le lundi après-midi. Ces moments de convivialité sont proposés gratuitement aux séniors depuis l’été 2009.

d visites pour des les personnes âgées Un agent de la commune, qualifié en aide médico-psychologique, se rend chez les personnes âgées, pour partager un moment avec elles et rompre leur solitude.

La commune a favorisé l’installation d’une antenne du Planning familial à l’Espace Belle Etoile.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25

49 personnes ont profité en 2011 de cet accompagnement gratuit, unique dans l’agglomération grenobloise.


favoriser l’emploi

>>>

hors série bilan 2008 > 2012

15

« Économie, emploi ou insertion ; le maître mot c’est encore solidarité ! Notre attention s’est portée en priorité sur l’accès à l’emploi pour ceux qui en ont le plus besoin : les jeunes, en augmentant de manière conséquente le nombre d’apprentis dans nos services ; les personnes en difficulté pour lesquelles nous avons développé les contrats aidés en mairie, qui permettent de remettre le pied à l’étrier. Nous avons également formalisé des accords avec des structures d’insertion : nous faisons appel à celles-ci pour des chantiers ponctuels mais aussi de manière plus permanente pour le remplacement d’agents municipaux. » Françoise Bouchaud, présidente de la commission économie, emploi, insertion

550

soutenir l’apprentissage

heures de trav aux ont été réalisées par le d’insertion Solid s chantiers ’Action et Arece au cours de l’a nnée pour des missi 2011, ons débroussaillage de d’entretien des et digues pare-éboulis.

La commune mène une politique d’aide au retour à l’emploi durable, avec une attention particulière portée aux publics en difficulté d’insertion. Quatre personnes en contrat d’accompagnement dans l’emploi et six apprentis sont accueillis au sein des services de la mairie.

un point info conseil en mairie Le point information emploi, insertion et création d’entreprise, créé en 2010 en mairie, répond à toutes questions relatives au monde professionnel.

20 semaines de chantiers éducatifs depuis 2008 Une éducatrice spécialisée suit les jeunes en situation de décrochage scolaire, en lien avec le collège. Elle travaille avec eux à la réalisation de chantiers éducatifs rémunérés pour les plus de 16 ans. Des expériences valorisantes qui permettent de reprendre confiance.

partenariat avec l’adef Un partenariat avec l’ADEF Grésivaudan, signé en décembre 2010, a permis l’année suivante à 63 personnes de compléter leur emploi du temps par des missions spécifiques de courte durée ou des remplacements au sein des services municipaux.


16

cadre de vie

valoriser le patrimoine

>>>

le moulin des ayes revit Après la réfection du plancher, la toiture qui abrite la roue à aube et le gruoir est refaite en 2011. La serve qui jouxte le moulin a été curée puis remise en eau. La mise en valeur du jardin est désormais assurée par Les Raisonneurs de pierre.

le four à pain s’offre une seconde vie Démonté pierre par pierre, l’ancien four banal de la ferme Jacob, promis à la démolition, est remonté à l’identique sur le site de l’ancien institut rural. Il devient un lieu de vie et d’animation pour le quartier.

le vieux crolles mis en valeur

L’image a toujours le mot juste

Les travaux d’enfouissement de réseaux et d’aménagement de surface, à l’image de ceux réalisés

D’abord sur le quartier de l’église, puis sur le monde agricole, les concours photos initiés par la commune participent à la valorisation du patrimoine.

sur la rue du Fragnès, embellissent les vieux quartiers de Crolles.

le patrimoine vit avec les associations Les médiévales au château de Montfort, la journée du moulin, les rendez-vous au jardin, les journées du patrimoine... Des temps forts proposés par la commune et les associations pour animer le patrimoine de Crolles.

le quartier de l’église réhabilité L’aménagement des places de l’église et de la Liberté a permis de réaffirmer le quartier de l’église comme lieu de vie et de rencontres, autour de la résidence le Marronnier et en attendant la livraison des 21 logements intergénérationnels à l’ancien Institut rural.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25


hors série bilan 2008 > 2012

vous offrir un espace agrÉable

>>>

17

« Ces dernières années auront été marquées par l’élaboration, avec vous, du plan local d’urbanisme de Crolles. De nombreuses réunions publiques, des tables rondes, des ateliers de réflexion ont abouti à la rédaction d’un document qui marque le devenir de Crolles. Et si je ne dois évoquer qu’un seul de ces engagements inscrit, réaffirmé dans notre PLU, c’est le maintien des grands équilibres de la commune. Parce que notre volonté à tous, c’est bien de préserver notre qualité de vie. » Bernard Fort, adjoint chargé de l’urbanisme

moins d’eau dans les massifs Les essences de plantes peu gourmandes en eau et les aménagements minéraux sont privilégiés. Le recours au paillage a été généralisé et l’arrosage automatique permet d’optimiser les apports en eaux.

une aire de jeux de 8 500 m2

une gestion différenciée des espaces verts

L’aire de jeux du parc Jean-Claude Paturel et sa célèbre tyrolienne, inaugurée en 2011, fait le bonheur des petits et des grands.

Un plan de gestion adopté en 2009 permet d’adapter l’entretien apporté aux différents espaces, selon leur emplacement, en réduisant notamment les fréquences de tailles et de tontes.

un poumon vert de 10 hectares L’aménagement du parc Jean-Claude Paturel s’achèvera au printemps 2013. Plus de 1 500 arbres ont déjà été plantés et le mobilier est exclusivement en bois. Les eaux de toiture de l'Espace Paul Jargot permettront l'arrosage des 3000 m2 de jardins familiaux en partie basse du parc.

les grands espaces préservés Le PLU a confirmé le maintien des grands équilibres entre zones urbanisées et naturelles : pas d’extension de la zone urbaine par rapport au POS.


18

cadre de vie

vous offrir un espace

97 % de la commune raccordés au réseau d'assainissement collectif Les travaux de voirie réalisés depuis 2008 ont permis aux riverains de se relier au réseau d’assainissement séparatif, sur les rues Jean Jaurès, du Fragnès, Saint Sulpice (photo - travaux en cours), de la Cascade, du Brocey, du Bois Cornu et l’impasse Bayard.

Aujourd'Hui

la voirie sécurisée Chaque nouvel aménagement de voirie est conçu de manière à sécuriser les

déplacements piétons-cycles,

grâce à la mise en place d’alternats de circulation, au renforcement de la signalétique et à la création de plateaux surélevés. Les rues du Brocey, du Fragnès, de la Bouverie et Jean Jaurès ont ainsi été embellies et sécurisées depuis 2008.

un spanc pour l’assainissement autonome

AvANt

l’enfouissement des lignes continue Les réseaux téléphonique, électrique et d’éclairage public sont progressivement enterrés, comme c’est le cas sur la rue Jean Jaurès. L'impasse René Clair, le chemin des Échelles, la rue des Eglantines, les rues de la Cascade, de la Perrade, de la Gifle et le chemin de Masson ont également bénéficié de l’enfouissement des réseaux secs.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25

Un Service Public pour l’Assainissement Non Collectif a été créé en 2010. L’ensemble des systèmes d’assainissement individuels a été contrôlé par un bureau d’études mandaté par la commune, soit 80 visites en 2011 et 2012.


agrÉable

hors série bilan 2008 > 2012

>>>

19

des commerces et des services de proximité La commune a favorisé l’installation d’une auto-école et d’un magasin de musique sur la place Ingrid Bétancourt.

une nouvelle poste La création du nouveau bureau de Poste, sur l’avenue Joliot Curie, a été entièrement financée par la commune. Le bâtiment accueille à l’étage des logements accessibles aux personnes à mobilité réduite.

En 2010, une IRM est installée au centre d’imagerie médicale du Grésivaudan, situé rue Henri Fabre, en complément du scanner inauguré en 2007.

Symbole d’une mixité d’usages entre logements, entreprises de services et commerces, l’Eco-centre accueille ses premiers clients depuis le mois de septembre 2012.

>>> Et demain... • Le projet de réhabilitation des ateliers de la MFR, sur le site de l’ancien Institut rural,

une ne brasserie au centre-village Située dans les murs de l’ancienne Poste, la nouvelle brasserie, qui s’apprête à accueillir ses premiers clients, participera à l’animation du centre-village.

prévoit la réfection des locaux associatifs et la création d’une nouvelle salle de quartier. Le concours d’architectes va être prochainement lancé /// Livraison estimée : 2014.

• Objectif accessibilité : un audit d’accessibilité

a été mené sur l’ensemble des bâtiments publics de la commune. Il a permis de définir les aménagements qui seront réalisés d’ici 2015 pour faciliter l’accès des personnes souffrant de tout type de handicap.


20

cadre de vie

prÉvenir les risques

>>>

« Surveillance et aménagements des ruisseaux, entretien et construction des digues, nous poursuivons notre politique de prévention et de protection contre les risques. Ce que je veux souligner en particulier, c’est la mise en place de notre réserve communale de sécurité civile dès 2008 : une équipe de bénévoles crollois, que nous avons mobilisée et que nous formons, une équipe dynamique et forte de propositions, prête à aider les services municipaux en cas d’événement exceptionnel. » Liliane Pesquet, adjointe chargée de la prévention des risques, de l’assainissement et de l’eau

prévention des crues torrentielles Les travaux de sécurisation le long des berges du ruisseau de Montfort ont été achevés en mars 2010.

37 bénévoles sensibilisés aux risques et formés par la commune aux conduites à tenir, se tiennent disponibles en cas de crise.

la réserve communale de sécurité civile se mobilise contre les chutes de blocs Tout au long de l’année, les digues pare-blocs font l’objet d’un entretien régulier, afin d’assurer leur efficacité contre les incendies et les chutes de blocs.

7 défibrillateurs installés Des formations

gratuites sont proposées aux Crollois, aux associations

et aux commerçants, pour accompagner l’installation de ces appareils de secours aux victimes d’arrêts cardio-respiratoires. Un 8e défibrillateur sera prochainement installé.

un système d’alerte en masse Créé en 2009, il permet d’informer la population en cas d’événement majeur.

>>> Et demain... • Les travaux d’aménagement d’1 kilomètre

le dicrim réactualisé Une nouvelle édition du document d’information sur les risques majeurs a été publiée en 2009 et distribuée à l’ensemble de la population.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25

de digue supplémentaire, au-dessus du vieux Crolles, entre les ouvrages du Fragnès et du Brocey, vont débuter en 2013.

• Les études sont en cours pour la réalisation d’une digue au-dessus de Montfort.

• Les ruisseaux de Crolles et du Craponoz vont faire l'objet de travaux de sécurisation. Etude en cours /// Travaux prévus en 2014.


assurer la tranquillitÉ

>>>

hors série bilan 2008 > 2012

police municipale : prévention et médiation En complément de ses missions de sécurité, la Police municipale assure un rôle de prévention et de médiation auprès des habitants, avec une présence de terrain renforcée en soirée.

une permanence de la gendarmerie nationale Un service de proximité pour les Crollois. La Gendarmerie assure une permanence hebdomadaire au sein de l’antenne qu’elle partage avec la Police municipale sur l’avenue Ambroise Croizat.

le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance est réactivé Il réunit tous les acteurs de prévention et de sécurité. Un comité opérationnel se rencontre tous les mois pour traiter des situations et statuer sur les réponses à apporter.

des médiateurs dans les rues pendant l’été deux médiateurs sont présents dans les rues de Crolles, de mai à septembre, pour échanger, apaiser et prévenir d’éventuels conflits de voisinage.

21


22

Énergies

viser la performance ÉnergÉtique « Si je devais retenir une seule chose de ces années d’exercice, c’est tout le travail fait en faveur de l’amélioration énergétique : un audit et un diagnostic énergétique sur tous les bâtiments de la commune, que nous avons analysés avec précision pour entreprendre les travaux nécessaires. Certains aménagements ont été faits, je pense en particulier à l’éclairage public qui est de plus en plus performant, d’autres sont en cours, d’autres encore se feront demain puisqu’un programme pluriannuel d’envergure a été lancé en 2012. Oui, l’amélioration énergétique est un choix d’avenir, c’est pour cela qu’il est essentiel ! » Gilbert Crozes, adjoint chargé de la voirie et des travaux

les bâtiments étiquetés Les données sur les performances énergétiques des bâtiments sont affichées à l’entrée des équipements de plus de 1000 m2.

Au boulodrome,

un audit énergétique Un audit énergétique global, réalisé en 2008, a permis d’évaluer les déperditions d’énergie dans les équipements publics et de cerner les bâtiments les plus énergivores.

à La Marelle,

des travaux pour favoriser les économies d’énergie

des films de protection solaire permettent de mieux réguler la température.

Des travaux d’optimisation ont été réalisés à la suite de l’audit énergétique global, sur l’éclairage, la régulation des systèmes de chauffage et pour économiser la ressource en eau dans les équipements publics.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25

le chauffage a été remplacé par un système radian moins énergivore.


hors série bilan 2008 > 2012

>>> l’éclairage public optimisé

Le programme pluriannuel de remplacement des anciens luminaires à boules, énergivores et peu efficaces, est achevé. Quelques

23

820 m2

de panneaux ph otovoltaïques on été installés su r la nouvelle to t iture du gymnase Lé o capacité de prod Lagrange. Leur uction d’électr icité correspond à la consommation annuelle de 20 famill de 4 personne es s.

600 lampadaires ont ainsi été remplacés

par des lampes basse consommation. Pour les nouveaux aménagements, le recours aux lampadaires à LED est désormais généralisé.

un diagnostic sur sept bâtiments prioritaires objectif basse consommation L’impact environnemental est un critère de décision pour les nouvelles constructions. Le gymnase Guy Bolès, l’Eco-centre ou la future médiathèque répondent aux normes de haute performance énergétique.

Un diagnostic énergétique sur les bâtiments les plus énergivores a été réalisé entre 2011 et 2012 : les groupes scolaires Sources-Charmanches et Clapisses-Belledonne, le multi-accueil Les P’tits Lutins, le gymnase Léo Lagrange, la Marelle, le Projo et la bibliothèque. Un programme d’amélioration énergétique a été adopté, il prévoit d’importants travaux jusqu’en 2015 et fixe pour objectif une

baisse de 20 à 30 % de la consommation énergétique de ces bâtiments.

>>> Et demain... • La seconde phase du diagnostic énergétique est lancée. Elle concerne l’ensemble

des bâtiments communaux, des ateliers relais de la zone industrielle à la MJC, de la mairie au centre technique municipal. Elle permettra de définir un nouveau programme de réhabilitation énergétique dans le courant de l’année 2013.

• Les actions d’économies d’énergies liées à l’audit énergétique global se poursuivent.

Le système de chauffage du foyer Arthaud ainsi que les menuiseries de la Cure vont être prochainement changés.


24

culture

la culture pour tous

>>>

« Côté culture, notre fer de lance est la “médiation culturelle” : il s’agit d’aller à la rencontre des publics, de tous les publics. En offrant une programmation culturelle diversifiée mais également en allant à la rencontre des Crollois : avec des animations pour les écoles, le collège, les petits des multi-accueils et du Relais d’Assistantes Maternelles, des sorties pour les seniors, des spectacles dans les quartiers, chez l’habitant. Sans oublier des tarifs particulièrement attractifs qui permettent à tous, d’accéder à la culture. » Claude Gloeckle, adjoint chargé de l’action culturelle et du patrimoine

des ateliers pour découvrir En marge des spectacles, les ateliers rassemblent parents et enfants, permettent de rencontrer les artistes, autour de toutes les pratiques artistiques... et même culinaires ! Les ateliers cuisine de l’Espace Paul Jargot sont un beau moyen de découvrir les cultures venues d’ailleurs.

une caravane dans les quartiers La caravane de l’Espace, arpente les rues de Crolles pour annoncer les spectacles de la saison au pied des immeubles. Symbole de la culture qui va à la rencontre du public, une passerelle dressée vers l’Espace Paul Jargot.

des rencontres à la bibliothèque Avec la réception d’auteurs (ici Audren en photo), mais aussi de peintres, de plasticiens, la bibliothèque élargit le champ de la lecture et attire de nouveaux publics. Une volonté d’ouverture qui augure du projet culturel de la future médiathèque.

même chez vous ! La culture hors les murs investit les quartiers, jusque dans les appartements, à la résidence le Marronnier ou au Foyer Arthaud.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25


hors série bilan 2008 > 2012

25 415

part belle à la pratique amateur

spectateurs

L’Espace Paul Jargot vit au rythme des associations. Musique, danse, chorale, théâtre, toutes les pratiques sont représentées. une dizaine

de spectacles amateurs

JC Carbonne

sont proposés chaque saison au public dans le cadre de la programmation culturelle.

crolles s’ouvre au monde Festival de la Francophonie, Visages de Taïwan, accueil d’une délégation d’indiens d’Amazonie, célébration des 20 ans de la chute du mur de Berlin... les échanges rythment la vie culturelle.

C'est le nombre de spectateurs à l'Espace Paul Jargot en 2011, en comptant les entrées aux spectacles, les apér'arts, les séances scolaires, les hors les murs...

pour tous les publics Des séances pour les enfants des multi-accueils, d’autres pour les classes maternelles et élémentaires, des spectacles identifiés pour les personnes âgées... Tout au long de l’année, l’Espace Paul Jargot ouvre ses portes à tous les publics.

médiathèque : la culture attend son nouvel espace La future médiathèque ouvrira ses portes en 2014 sur le site

de l’ancienne grange Chatain, avenue de la Résistance. Un nouvel équipement de proximité, au centre-village, dont le projet culturel devrait satisfaire les milliers de lecteurs de l’actuelle bibliothèque. Et bien au-delà, puisque la médiathèque sera tête de réseau pour le Grésivaudan.

25


26

sport et vie associative la dynamique continue

>>>

« Le bilan du sport sur ces quatre ans ? D’abord de très bons résultats, grâce à tous nos sportifs et leurs clubs. Et puis des évènements exceptionnels : le lancement de la saison sportive handibasket, celui aux couleurs du handball, un critérium du Dauphiné inoubliable et un trophée des sports qui a pris toute sa dimension. Sans oublier un nouveau gymnase... que beaucoup nous envient ! » Patrick Peyronnard, adjoint chargé du secteur sportif

de nouveaux équipements de qualité

Les tennis recouverts de gazon synthétique.

Le skatepark et son célèbre bowl : un équipement unique dans la région, décoré dans le cadre d'un projet jeunesse.

et aussi... Au parc jean-Claude Paturel, la pétanque trouve son nouveau jardin.

Un nouveau terrain et des vestiaires homologués pour la pratique du football, le Dojang agrandi pour accueillir les compétitions de taekwondo, le sol du gymnase Léo Lagrange refait à neuf et des containers de rangement au skatepark.

les trophées des sports changent de dimension Acrobates, cirque et même comédies musicales, chaque année les Trophées sont un vrai spectacle.

2009 : feu vert pour Guy Bolès !

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25


hors série bilan 2008 > 2012

27

« Difficile de parler bilan sans évoquer le rôle majeur des associations dans la dynamique de la commune. Nous faisons, je le crois, ce qu’il faut pour les soutenir, avec des équipements de qualité, une enveloppe de subventions chaque année réévaluée, et des formations pertinentes pour les dirigeants et les bénévoles, afin de les aider à gérer au mieux leurs associations. » Marc Brunello, président de la commission sport, culture, animation, patrimoine

des handballeurs champions olympiques en 2012.

la petite reine fait étape à crolles

105

la barre des 10 0 associations a été franchie Aujourd’hui, la en 2008. vie représente 8 00 associative 0 pratiquants et bénévoles.

Les coureurs du Critérium du Dauphiné 2010 s’élancent de Crolles direction... l’Alpe d’Huez.

pour lancer la saison sportive, crolles crée l’événement L’équipe de France handibasket en 2009.

d formations des pour les dirigeants Depuis 2010 des formations sont proposées gratuitement aux dirigeants associatifs sur l’ensemble des thématiques de la gestion d’un club. Des fiches pratiques sont aussi à leur disposition sur www.ville-crolles.fr . Elles s'inscrivent dans l'aide globale de la commune et notamment le soutien apporté pour l'organisation des événements associatifs.

Ateliers tennis de table avec jacques Secrétin en 2011.

crolles soutient ses champions !

la piste de karting se transforme en vélodrome L’initiation au cyclisme sur piste a permis aux 6/14 ans de faire la course sur la piste de kart, avant de continuer l’expérience sur le vélodrome d’Eybens.

La commune soutient 7 athlètes de haut niveau pour leur préparation et pour leur permettre de prendre part aux compétitions internationales.


28

vivre ensemble

des rencontres et des

les soirées de l’amitié Chaque mois, l’Espace Paul Jargot ouvre ses portes pour une soirée d’échanges et de trocs de savoirs, autour de la cuisine, de la couture, de la décoration... Une initiative citoyenne, portée par une habitante et soutenue par la commune.

les liens se tissent entre générations Les rencontres entre générations se multiplient, à l’occasion d’un atelier cuisine, pour un stage d’informatique, avec toujours le même enrichissement à la clé.

le printemps des pique-niques Quand la rue Paul Eluard se transforme en aire de pique-nique ! Déjà deux éditions (et deux belles réussites) pour ce rendez-vous convivial désormais porté par un collectif d’habitants.

des salles pour se rencontrer Le Méli-Mélo, au rez-de-chaussée de la salle Cascade. Une salle ouverte à tous sur simple demande. Une bourse aux vêtements s’y est tenue au printemps 2012 à l’initiative d’un collectif d’habitants. Dans le même esprit, une ancienne salle de classe de l'école maternelle des Clapisses a été reconvertie en espace parents. Un endroit idéal pour se rencontrer, discuter ou monter un projet entre parents d’élèves.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25


Échanges,toute l’annÉe

>>>

hors série bilan 2008 > 2012

la fête des jeux Un rendez-vous désormais traditionnel, la fête des jeux, pour tous les goûts, sous toutes les formes, de 0 à 99 ans !

un troc plantes Chaque printemps on s’échange boutures, graines et conseils dans le jardin du Moulin des Ayes. Une belle initiative des Raisonneurs de pierre, avec l’aide de la commune.

les seniors sont à la fête ! 350 retraités ont participé en 2011 au traditionnel repas dansant de fin d’année offert par la commune.

>>> Et demain... • Une salle festive

Construite sur le site de l’ancien centre technique municipal, la future salle festive pourra accueillir jusqu’à 350 personnes. Un espace de restauration indépendant, type “Bistrot”, ouvert midi et soir, sera aménagé dans son prolongement. /// Livraison prévue : été 2014.

29


30

vous informer

pour vous faciliter la vie

un site internet dynamique

>>>

4

L’actu de la commune, des documents à télécharger, un plan de ville interactif... www.ville-crolles.fr a fait peau neuve et s’enrichit régulièrement de nouvelles rubriques.

Les panneaux électroniques vo us informent des temps forts à ve nir à Crolles

l’e-administration : plus de services, de chez vous Vous pouvez désormais emprunter en ligne des livres à la bibliothèque, inscrire vos enfants au restaurant scolaire, acheter vos billets pour l’Espace Paul Jargot... des services pour vous faciliter la vie, en complément de l’accueil physique en mairie.

le journal municipal devient magazine de crolles Plus de photos, une mise en page attrayante, votre magazine d’information a changé de forme en 2010.

des supports pour chaque public Pour tout savoir des multi-accueils, du Relais Assistantes Maternelles, de la bibliothèque, des services offerts aux retraités et aux personnes âgées... Ces nouveaux supports sont disponibles à l’accueil de la mairie et sur www.ville-crolles.fr

les nouveaux arrivants accueillis en mairie Chaque année, le Maire et les élus invitent les nouvelles familles installées à Crolles à venir découvrir la commune et les services de la mairie, à l’occasion d’une cérémonie d’accueil conviviale.

l’accès aux droits, une priorité Un point d’information pour les retraités, un autre pour les demandeurs d’emploi ou les créateurs d’activité, les conseils d’un architecte... De nouveaux temps d’accueil ont été créés pour renseigner et orienter le public, en complément des permanences déjà existantes.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// novembre 2012 ////// numéro 25


hors série bilan 2008 > 2012

31

impôts locaux : ce qu’il faut retenir vous avez reçu dans votre boîte aux lettres votre avis d’imposition sur la taxe d’habitation, et, pour les personnes propriétaires, sur les taxes foncières. dans un contexte économique difficile, la commune confirme sa volonté de ne pas alourdir la pression fiscale sur les ménages.

États gÉnÉraux : les films du bilan 2008 > 2012 sur www.ville-crolles.fr

>>>

La 51e édition des États généraux s’est déroulée le 19 octobre dernier à la Marelle. Une soirée pour faire le bilan sur quatre années d’action municipale. Les quatre films projetés sont à (re)découvrir dans la galerie vidéo de www.ville-crolles.fr

> les trois taux votés par le conseil municipal n’augmentent pas : - taxe d’habitation : 11,73 % - taxe foncière sur le bâti : 23,98 % - taxe foncière sur le non bâti : 61,11 % > les abattements pour la taxe d’habitation décidés par la commune restent à leur plus haut niveau, y compris pour les abattements facultatifs. néanmoins le montant de votre impôt augmente quelque peu du fait de la revalorisation de 1,8 % de la valeur locative de base décidée au niveau national. par ailleurs, un changement de situation familiale ou des travaux sur votre habitation peuvent aussi faire évoluer le montant de l’impôt. > les taux restent identiques également pour les parts de la taxe d’habitation et de la taxe foncière sur le non bâti perçues par la Communauté de communes le grésivaudan. > le taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, voté par la Communauté de communes le grésivaudan, est fixé à 0,43 % pour 2012.

écologie pour crolles

santé : le grand absent Nous vous proposons aujourd'hui d'explorer un thème trop souvent abordé de manière marginale dans les problématiques environnementales et sociales : la santé. Pourtant, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, la logique du progrès, du développement qui avait permis d'améliorer la santé de tous ne fonctionne plus : les enfants seront en moins bonne santé que leurs parents ! L'espérance de vie a reculé dans les pays développés et pire, l'espérance de vie en bonne santé a reculé encore plus (actuellement en France, l'espérance de vie en bonne santé est stable autour de 64 ans pour les femmes, 63 ans pour les hommes). Notre système de santé s'est concentré sur le soin, le fait de guérir les maladies, plutôt que sur la prévention des maladies. La mortalité et la morbidité liées aux maladies chroniques explose, et les scientifiques ont démontré que beaucoup sont d'origine environnementale. Dans les 20 dernières années, cancer et maladies cardio-vasculaires ont progressé 4 fois plus vite que l'augmentation de la population, le diabète 3,5 fois plus vite que la croissance démographique entre 2000 et 2008.

Quels sont les facteurs ?

L'augmentation majeure des maladies chroniques ne peut pas s'expliquer uniquement par la consommation de tabac et d'alcool, aussi mauvaise soit-elle ! Tout notre environnement est en cause : alimentation, modes de vie, pollution... • L'alimentation, de plus en plus industrielle, élaborée à partir de l'agriculture conventionnelle sur base de pesticides et engrais de synthèse et utilisant sans scrupule, toute sorte d'additifs pour uniformiser les goûts, porte une grande responsabilité dans le développement de l'obésité, du diabète et des cancers. Ajoutons à ce savant cocktail, le triptyque “trop gras, trop sucré, trop salé” ! • De même, l'évolution du mode de vie, marquée par la baisse de l'activité physique, la sédentarité, les déplacements en voiture, le temps passé devant les

écrans, ajoute un facteur de risque sur la santé. • Les pollutions diverses sont une cause prépondérante de l'explosion des maladies chroniques : - La pollution urbaine, autrefois essentiellement industrielle, est aujourd'hui surtout liée à l'usage de l'automobile : particules fines et ozone. - La pollution intérieure, souvent encore plus importante que la pollution extérieure (COV = Composés Organiques Volatiles,...). - La contamination chimique liée aux activités domestiques, emballages, jouets, cosmétiques... sans oublier les médicaments que l'on retrouve dans l'air et dans l'eau en quantité importante. - Les perturbateurs endocriniens, substance qui dérègle le système hormonal, ont un rôle majeur dans les maladies chroniques. Leur présence, même à très faible dose, a des effets importants, d'autant plus que l'individu est fragile : gestation et enfance, moments critiques du développement de l'être. - Enfin, les pollutions physiques : bruit, champs électromagnétiques, radiations ionisantes (radioactivité). Et bien évidemment, l'importance du facteur social, avec l'impact du stress au travail, de la précarité et la surexposition aux risques des personnes les plus défavorisées.

Que faire ?

• La collectivité doit prendre toutes les mesures pour limiter l'impact de ces pollutions : agir directement sur son propre impact, inciter quand ce n'est pas sa responsabilité directe. D'abord éliminer les sources de pollutions intérieures : utiliser des produits d'entretien non polluants, choisir des matériaux qui n'émettent pas de COV dans les crèches, écoles, bibliothèque et autres équipements accueillant du public, aussi bien pour les murs et les sols que pour le mobilier – ce qui veut dire d'inclure ce critère dans les marchés publics. Par ailleurs, nous invitons la commune de Crolles à faire une campagne de mesure de pollution intérieure

dans les bâtiments publics en commençant par les lieux les plus sensibles, les crèches et les écoles pour faire un état des lieux, par anticipation de l'application du décret du 4 décembre 2011,portant sur l'obligation de surveillance de la qualité de l'air. Ensuite limiter l'usage de la voiture dans Crolles, pour préserver la santé de tous, en incitant aux modes de déplacements doux : marche et vélo pour les petits trajets, co-voiturage, bus, train pour les trajets plus importants et par une animation régulière et permanente auprès des habitants et usagers des équipements. Enfin en s'appliquant une politique de zéro pesticide, zéro engrais par les services de la commune (ce qui a été réalisé presque complètement) et en basculant progressivement les achats alimentaires de la commune vers l'agriculture biologique, afin d'inciter la conversion de la filière agricole. Bien sûr, il reste à chacun d'entre nous de faire notre part, en tant que consommateur et citoyen pour ne pas nous exposer, nous-mêmes ou nos proches : ne pas utiliser de produits d'entretien ou déodorant dégageant des COV, première source de pollution intérieure, choisir des matériaux et produits (meubles, planchers, peintures,...) peu émissifs en polluants, aérer régulièrement son appartement ou sa maison, choisir une alimentation le moins industrielle possible en privilégiant les produits bruts issus d'une agriculture sans chimie, se déplacer à pied et en vélo le plus possible ou en bus et train... Sur ce sujet de la santé, comme sur les autres, nous voyons bien que le souci de l'écologie politique est de remettre l'être humain et son bien-être au centre des politiques publiques. Pour toutes questions ou commentaires, n’hésitez pas à nous contacter Vincent Gay, vincent_gay@libertysurf.fr - 04 76 92 17 39 Nelly Gros, nellygros@orange.fr - 04 76 92 26 51 ou sur notre blog htttp://ecologiepourcrolles.over-blog.org


32

des enjeux pour demain >>> après le bilan, les perspectives ! les élus vous invitent à venir réfléchir avec eux sur cinq thématiques d’avenir pour la commune, dans le cadre d’ateliers qui auront lieu samedi 17 novembre de 9 h à 12 h

à l’espace paul jargot.

vous avez des idées, des propositions, vous souhaitez contribuer et imaginer de nouvelles solutions, inscrivez-vous dès maintenant sur www.ville-crolles.fr, à l’accueil de la mairie ou par téléphone au 04 76 08 04 54.

Les 5 ateLiers • Vieillissement de la population Pour apporter de nouvelles réponses, favoriser les liens et l’entraide, imaginer de nouveaux services destinés aux seniors et aux retraités pour bien vieillir à Crolles.

• QUARtieR DURABle et entrÉe de ville La mixité d’usages entre habitat, commerces et services préfigure le futur quartier durable sur les terrains réservés au bas du parc Jean-Claude Paturel. Venez faire part de vos idées et vos réactions sur cette ambition qui devra s’étendre à l’entrée de ville, dans le cadre d’un projet de requalification de la zone commerciale.

• logement De l’habitat partagé à la cohabitation entre jeunes et personnes âgées, quelles solutions alternatives pourraient-être développées pour répondre à la demande croissante de logements ?

• DéplAcements Un atelier pour réfléchir aux aménagements qui favorisent le recours aux déplacements doux et encouragent l’approche multimodale initiée sur la commune.

• cRolles AU QUotiDien Toutes les questions sur la vie de tous les jours à Crolles, le cadre de vie, l’accessibilité, l’e-administration, les services... pour bien vivre sa ville.


Hors-série Novembre 2012 /// Magazine de Crolles