Issuu on Google+

magazine Crolles

de

Magazine d’information de la ville de Crolles www.ville-crolles.fr

09 M

A

I

2011


2 Mémo Trésorerie du Touvet

Numéros à retenir

Mairie > 04 76 08 04 54 Pompiers > 18 - Samu > 15 Centre anti-poison > 04 76 42 42 42 Police municipale > 06 08 25 14 62 Gendarmerie (antenne de Crolles) > 04 38 72 96 72 Enfants disparus, numéro d’urgence > 116 000 SERGADI (Service des eaux) > 04 76 33 57 35, permanence en mairie le mercredi de 10 h à 11 h 30 Monsieur le Curé > 04 76 08 01 13

SAMU - Médecin de garde

En semaine, contactez votre médecin traitant habituel. En dehors des horaires de consultation, pour des conseils médicaux et demandes de visite à domicile d’un médecin généraliste, composez le > 0810 15 33 33 (numéro Azur facturé sur la base d’un appel local – 0,14 € l’appel, quelle que soit la durée de l’appel - tarif en vigueur au 1er juin 2008).

Pour les urgences et risques vitaux, faites le > 15

magazine Crolles

de

Directeur de la publication : François Brottes I Rédaction : Isabelle Relave, Nathalie de Leiris, Valérie Saes, Florent David I Photos : Mairie de Crolles I MJC I F. Zarbo I Cie Lézards bleus Création & réalisation : Société2filles I Imprimerie Notre Dame I Le journal de Crolles est imprimé sur papier recyclé par un imprimeur certifié “Imprim’vert®”, label garantissant la bonne gestion des déchets dangereux, la sécurisation de stockages des liquides dangereux et la nonutilisation de produits toxiques.

Mairie

BP 11 - 38921 Crolles Cedex > 04 76 08 04 54 - Fax 04 76 08 88 61 Courriel : bienvenue@ville-crolles.fr, Site : www.ville-crolles.fr Horaires d’ouverture : lundi et vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 - 13 h 30 à 16 h 30. Mardi de 8 h 30 à 11 h - 13 h 30 à 18 h. Mercredi et jeudi de 8 h 30 à 12 h 30 13 h 30 à 18 h. Samedi de 8 h 30 à 12 h.

Député de l’Isère

François BROTTES, Secrétariat parlementaire. Les Portes de Crolles, Rond-point du Rafour, 38920 Crolles. > 04 76 92 18 96 - Fax 04 76 92 18 98.

Permanence Conseiller général

En dehors de la permanence trimestrielle qu’il tient à Crolles, le Conseiller général Georges Bescher reçoit sur rendez-vous en fin de semaine, à la mairie de la Terrasse (Contact : Hélène Robert-Michon au Conseil général, > 04 76 00 38 10). Associations et particuliers du canton peuvent l’informer des projets et dossiers déposés auprès du Conseil général de l’Isère, afin d’en assurer un meilleur suivi. Adressez toute correspondance au 204, rue des Thermes - 38660 La Terrasse.

Police municipale - Gendarmerie

669, av. Ambroise Croizat Police municipale > 04 38 72 96 72 ou 06 08 25 14 62. Gendarmerie Antenne de Crolles > 04 38 72 96 72. Présence sur rendez-vous du lundi au vendredi de 18 h à 19 h 30. Gendarmerie - Brigade du Touvet Priola, 38660 Le Touvet > 04 76 08 45 94 - Fax 04 76 92 34 94.

Maison du Grésivaudan

Permanences des élus

Vous voulez rencontrer un élu : prenez rendez-vous en téléphonant à l’accueil de la mairie. François BROTTES, Maire, affaires générales, économie : les lundis, jeudis et vendredis après-midi, Françoise CAMPANALE, 1re adjointe, chargée des finances, Gilbert CROZES, 2e adjoint, chargé de la voirie et des travaux, Liliane PESQUET, 3e adjointe, chargée des risques industriels, des risques naturels, de l’assainissement et de l’eau, Patrick PEYRONNARD, 4e adjoint, chargé du sport et de la vie associative, Anne-Françoise HYVRARD, 5e adjointe, chargée des affaires scolaires et de la jeunesse, Bernard FORT, 6e adjoint, chargé de l’urbanisme, Patricia LEVASSEUR, 7e adjointe, chargée de l’environnement, de l’agriculture et de l’Agenda 21, Claude GLOECKLE, 8e adjoint, chargé de la culture et du patrimoine, Patricia MORAND, conseillère déléguée au social, au logement et à la solidarité. — Élus “Ensemble pour Crolles”, Corinne DURAND, Françoise DRAGANI et Francis ODIER. Élus “Écologie pour Crolles”, Vincent GAY et Nelly GROS.

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

71, chemin des Sources - 38190 Bernin Ouvert du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30. Maison du Conseil général Bâtiment ANTHERALP B > 04 56 58 16 00. Centre médico-social Bâtiment ANTHERALP A > 04 56 58 16 91. Assistantes sociales : sur rendez-vous. Conseillère en Économie Sociale et Familiale : sur rendez-vous. Puéricultrice : sur rendez-vous. Permanence RSA : sur rendez-vous.

Centre médico-psychologique

CMP Enfants : La Batie à St-Ismier, espace Victor > 04 76 52 61 61 Fax 04 76 52 61 78. CMP Adultes : Espace Belle Étoile à Crolles.

Caisse Primaire d’Assurance Maladie

La CPAM propose des permanences gratuites en mairie, le mardi de 15 h à 16 h 15.

Conseils juridiques

Ces permanences, financées par la commune en direction des Crollois, sont gratuites. Prendre rendez-vous à l’accueil de la mairie. Avocat Permanences les samedis 14 et 28 mai, de 9 h à 11 h en mairie. Notaire Permanence le samedi 7 mai, de 9 h à 11 h en mairie. Conciliateur de justice Contactez M. Aubert > 06 67 23 20 62. Permanence sur rendez-vous le samedi matin en mairie de Goncelin.

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9

Avenue Montfillon - BP 16 38660 Le Touvet Courriel : t038043@cp.finances.gouv.fr. > 04 76 08 45 87. Ouverture du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h, avec ou sans rendez-vous.

Bibliothèque municipale

Place de la Mairie > 04 76 08 14 11 Ouverture au public Mardi : 13 h 30 à 18 h 30. Mercredi : 10 h à 12 h et 13 h 30 à 18 h 30. Vendredi : 16 h 30 à 18 h 30. Samedi : 10 h à 12 h et 13 h 30 à 18 h 30. Horaires vacances scolaires Mercredi : 13 h 30 à 18 h 30. Vendredi : 16 h 30 à 18 h 30. Samedi : 10 h à 12 h et 13 h 30 à 18 h 30.

Centre nautique intercommunal/ Squash Rue Henri Fabre > 04 76 92 10 56 Horaires période scolaire Lundi de 12 h à 13 h 45 et de 19 h à 22 h. Mardi de 12 h à 13 h 45 et de 20 h 30 à 22 h. Mercredi de 12 h à 18 h. Jeudi de 12 h à 13 h 45. Vendredi de 12 h à 13 h 45 et de 19 h à 22 h. Samedi de 12 h à 18 h. Dimanche de 9 h à 17 h (rappel : les bassins sont évacués 1/4 d’heure avant la fermeture). Horaires vacances scolaires tous les jours de 12 h à 18 h. Sauf dimanche de 9 h à 17 h. Nocturnes lundi et vendredi de 19 h à 22 h. Pas de nocturnes les jours fériés.

Relais d’Assistantes Maternelles (RAM)

94, mail Nelson Mandela > 04 38 92 14 90 Lundi de 17 h à 19 h, mardi et vendredi de 11 h 30 à 14 h, samedi 21 mai de préférence sur rendez-vous. Animatrice : Virginie Léon. Renseignements complémentaires auprès de Delphine Gontard, coordinatrice des structures petite enfance > 04 76 04 00 56.

L’Envol : lieu d’accueil enfants-parents

94, place Nelson Mandela > 04 76 45 85 97. Ouverture au public lundi et mercredi de 8 h 45 à 11 h 45 et vendredi de 14 h 30 à 17 h 30. L’envol est ouvert pendant la moitié des vacances scolaires.

Logement

> Pour connaître les droits et devoirs du propriétaire et du locataire, se renseigner sur les subventions pour réaliser des travaux d’amélioration, en savoir plus sur les financements pour l’accession à la propriété... le Pact de l’Isère organise une permanence à la mairie de Villard-Bonnot, le 2e jeudi du mois, sur rendez-vous au> 04 76 12 11 17. > Pour en savoir plus sur les conditions et possibilités de devenir propriétaire, pour vendre, louer, faire des travaux, l’ADIL, Agence Départementale d’Information sur le Logement, propose 2 permanences gratuites, ouvertes à tous : > Mairie de Crolles : le 2e jeudi de chaque mois de 14 h à 17 h > Mairie de Pontcharra : le 4e jeudi de chaque mois de 14 h à 17 h. Pour toutes informations ou pour prise de rendez-vous, contacter directement l’ADIL > 04 76 53 37 30.

Bailleurs sociaux SDH : permanence en mairie tous les mardis de 10 h à 11 h. OPAC : permanence en mairie tous les jeudis de 9 h 30 à 10 h 30.

Architecte conseil

Construire, aménager ou rénover une habitation ? Sophie Rey, architecte à Grenoble et membre du CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) assure des permanences : le 2e vendredi du mois, de 9 h à 12 h, et le 4e mercredi du mois, de 14 h à 17 h en mairie. Rendez-vous > 04 76 08 04 54.

Déchetterie

47, rue des Frères Montgolfier > 04 76 08 03 03. Ouverture tous les jours, y compris dimanches et fêtes, de 8 h 30 à 17 h 45. Collectes lundi (poubelle traditionnelle) et mardi matin (poubelle bleue “Je trie”) de 4 h à 12 h. Collecte des vêtements et chaussures à déposer dans des sacs à la déchetterie le mercredi et le vendredi, de 8 h 30 à 16 h. Verre et papier : utilisez les colonnes implantées dans la commune. Le site internet du SICIOMG www.siciomg.fr vous permet de consulter en ligne les modifications des tournées suite aux jours fériés et télécharger les documents réalisés par le SICIOMG (plaquette “le juste tri”, journaux intercommunaux, guides du compostage...).

Centre de planification et d’éducation familiale

Espace Belle Étoile - 43 rue Henri Fabre > 04 76 13 39 51. Ouvert le lundi de 9 h à 13 h, le mardi de 13 h à 17 h, le mercredi de 13 h à 19 h et le jeudi de 13 h à 17 h. Fermeture le vendredi.

Service développement social secteur emploi-insertion

En mairie sur rendez-vous. Bénéficiaires du RSA, Emmanuelle Balestra. Point info emploi-insertion, permanence en mairie sur rendez-vous le mercredi de 14 h à 16 h 30.

Pôle emploi (ANPE-ASSEDIC) Pontcharra. Un seul numéro d’appel > 39 49 (selon le service, appel gratuit ou de 0,11 € TTC depuis un poste fixe, hors surcoût éventuel de votre opérateur). Vous serez orienté, selon votre demande > Vers un conseiller : du lundi au jeudi de 8 h 45 à 15 h 30 et le vendredi de 8 h 45 à 11 h 45. > Vers un serveur vocal : 24 h/24 et 7j/7. Mission locale du Grésivaudan

Pour les 16-25 ans Marlène Pajtak. Antenne de Crolles : Le Projo (Espace Jeunes), place Ingrid Bétancourt à Crolles. Rendez-vous à prendre directement au siège de la Mission Locale du Grésivaudan. 147, rue du Pré de l’Horme > 04 76 08 08 70.

EDF/GDF

Vous pouvez contacter les numéros de téléphone ci-dessous 7j/7 et 24 h/24 : Urgence Gaz 0 810 433 038 Urgence Électricité 0 810 333 338 Si vous souhaitez un nouveau devis, composez le > 0810 14 46 84.

Accueil des nouveaux arrivants

Monique Gautier > 04 76 92 24 60. Christine Braun > 04 76 68 22 89.


Édito 3 05

Notre réponse est collective

23 18

14

Sommaire 26

04 Crolles à vivre > Des médiateurs dans les rues > Concours des maisons fleuries > Donnez une seconde vie à vos vélos > 18 ans l’âge de voter > Économie > Bilans de santé pour les séniors > Aménagements > Un quartier en 2 D > Jacques Fort, bénévole éclairé > Et si c’était vrai ?

09 Grand format > À l’école de la culture

16 Développement durable > l’Agenda 21

17 Expression politique 18 Territoire > Vos épaves au rancard > Les artistes de Chartreuse

19 Associations > Comment manager et animer > Rallye vélo FCPE > Du côté de la côté MJC

22 Sport > Le judo club fête ses 30 ans > Trophées des sports

24 C pour les jeunes > Fête des jeux

La tranquillité et le bien-vivre ensemble sont mis à mal depuis quelques mois sur notre commune par une succession d’actes malveillants, les plus graves étant les feux de voitures ou de dégradation du mobilier urbain. Il n’est pas question d’occulter ces faits ni de les minimiser. Je les ai d’ailleurs déjà évoqués à plusieurs reprises dans cette tribune et j’ai mobilisé tous les moyens, tous les dispositifs, tous les acteurs pour apporter une réponse adaptée, concertée et intelligente. Par contre, il me semble nécessaire d’être prudent quand il s’agit de parler de ces incidents, d’une part pour ne pas donner trop d’importance à leurs auteurs et d’autre part afin de ne pas cultiver l’anxiété. Pour autant, je comprends le sentiment des personnes touchées, j’entends aussi les questionnements, les interrogations des riverains et voisins, je comprends les craintes qui peuvent naître et alimenter les discussions au sein des quartiers concernés. Je constate aussi que, de ce terreau fertile à l’inquiétude, jaillissent des contre-vérités que je ne peux laisser se propager sans répondre. C’est pour cela que je souhaite apporter un éclairage sur la situation et les réponses données, en toute transparence.

Oui, Crolles est sujette à des faits inacceptables, il ne faut pas se le cacher.

Ces faits ne sont pas l’apanage de notre commune, cette triste réalité touche d’autres villes comparables à la nôtre. Pourtant je refuse de sombrer dans la stigmatisation et le catastrophisme. Chaque fait est à appréhender de manière individuelle ; tous les cas ne sont pas de pure délinquance : des escroqueries à l’assurance, des destructions de véhicules épaves sont à mettre, je le sais avec certitude, dans le lot de ces actes inadmissibles. Crolles n’est pas devenue ce “quartier” que certains décrivent, avec une délinquance urbaine importée des “cités difficiles”, à cause d’un prétendu “laxisme de la mairie dans l’attribution des logements sociaux ”. La mixité a toujours été notre credo, elle doit être une richesse, en aucun cas véhiculer la crainte.

Ce qui est vrai, c’est que face à ces actes, isolés je le répète, nous opposons la plus grande fermeté. Autour de notre Police

Municipale, dont je réaffirme ici le rôle de proximité pour la sérénité de tous, et de la Gendarmerie Nationale, qui me rend compte régulièrement de son action sur la commune, un panel de mesures concrètes, sur le terrain, a été déployé. Pour prévenir des situations difficiles et être réactifs, trois médiateurs de nuit ont désormais pour mission

de sillonner les rues chaque soir et tard dans la nuit avec pour objectifs d’apaiser les tensions, de dialoguer, de faire comprendre paisiblement ce qui ne peut se faire à certaines heures... (lire en p. 4). Deux autres agents ilotiers mènent également une veille de proximité, à pied, dans les rues et les quartiers de la commune. Dans ce dispositif, vous aussi avez un rôle à jouer. L’échange direct est essentiel pour connaître vos besoins et apporter des améliorations. C’est pour cela que le coordinateur du CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance) tient une permanence en mairie tous les deux mois : vous pouvez aller lui faire part de vos interrogations. Enfin, pour ce qui est des logements, je tiens d’abord à préciser que ceux qui commettent des actes de malveillance ne sont pas forcément Crollois, qu’ils n’habitent pas nécessairement dans tel ou tel quartier ou telle catégorie de logements. Je veux par ailleurs rappeler qu’il existe une procédure légale d’attribution des logements sociaux. Et dans ce cadre réglementaire, la mairie de Crolles gère uniquement l’attribution de 25 % du parc locatif social de la commune, soit 174 logements sur les 696 qui le constitue. Le reste est attribué par les entreprises (au titre du 1 % patronal), le Préfet, le Département, les bailleurs sociaux. Pour la part qui lui revient, la commune analyse les dossiers présentés sous forme anonyme, qu’elle sélectionne en fonction de critères uniquement sociaux : situation d’urgence, ancienneté de la demande, taille du ménage... Bref, aucune possibilité de choisir arbitrairement un habitant d’une commune plutôt que d’une autre. Et je tiens à préciser que 60 % des 198 logements sociaux attribués en 2010 sur Crolles l’ont été en faveur de demandeurs qui vivaient dans le Grésivaudan.

Face aux difficultés, la polémique n’est jamais une solution. Au contraire ! Et je le redis, il appartient à chacun de maintenir le lien qui nous unit, entre voisins, entre Crollois... Continuer à renforcer ce lien est notre meilleure réponse, une réponse empreinte de solidarité, de tolérance, une réponse avant tout collective. Ainsi, parce qu’il n’y a rien de mieux que la convivialité et les échanges, je vous invite tous au Printemps des pique-niques le dimanche 22 mai (lire en p. 28). Cet événement est un rendez-vous important avec le “bien-vivre ensemble”. J’espère vivement vous y retrouver.

25 Culture > La bibliothèque > Espace Paul Jargot

28 Regard

François Brottes, Maire de Crolles, député de l’Isère

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


4 Crolles à vivre

Des médiateurs dans les rues de Crolles

> Germain Lathoud, éducateur spécialisé

A

ller à la rencontre des habitants, discuter, comprendre, calmer si besoin, faire remonter les problèmes,... telles sont les missions confiées par la commune aux trois médiateurs qui sillonnent désormais les rues de Crolles en soirée et tard dans la nuit. « Notre rôle, explique Chokri Badreddine (au centre sur la photo), professionnel de l’action sociale, est vraiment d’aller au devant des gens. Nous circulons à deux dans les rues de Crolles, à pied, pour faciliter le contact. Et nous allons travailler à anticiper les situations qui peuvent poser problème. » Avec Beisma Ouled-Ahmed et Hassan Bouachiba, ils seront présents sur la commune les mardis, mercredis et jeudis de 17 h à minuit, et les vendredis et samedis, de 18 h à 1 h du matin. N’hésitez pas à les aborder ou à les joindre par téléphone sur ces horaires au 06 58 06 85 10.

remplace ponctuellement Virginie Brunet Manquat rattachée au service jeunesse de la commune. Doté d’une expérience en foyer et en institut, Germain sera sur le terrain et au Projo pour assurer une relation éducative personnalisée avec les jeunes. Il est notamment chargé de l’encadrement des chantiers éducatifs, du partenariat avec le collège et de la mise en place de divers projets de jeunes à venir pour cet été.

Vie pratique

Permanences Info Energies Comment réduire ma facture d’énergie ? Comment isoler mon logement ? L’Ageden vous propose des conseils gratuits sur les économies d’énergie et les énergies renouvelables, au téléphone ou à l’occasion de permanences gratuites assurées par un de ses experts. Sans rendez-vous, par téléphone du lundi au vendredi en composant le numéro de l’Espace Info Énergie de l’Ageden au 04 76 23 53 50 de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30. Uniquement sur rendez-vous avec un conseiller-énergie, le premier mercredi du mois au siège de la Communauté de communes Le Grésivaudan - 115 rue Louis Néel. Prochaine permanence le Mercredi 1er juin 2011 à Crolles de 9 h à 12 h - 14 h à 17 h. Vous pouvez consulter la liste de ces permanences sur le site Internet de l’Ageden à l’adresse suivante : www.ageden.org

Pharmacies de garde en mai

Dimanche 8 Pharmacie Dussert à Lancey - Tél. 04 76 71 43 36 Dimanche 15 Pharmacie Ferradou à Le Versoud Tél. 04 76 77 26 39 Dimanche 22 Pharmacie Luu Duc à Crolles - Tél. 04 76 08 01 59 MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

> Deux enquêtes Insee en cours sur la commune /// Sur l’emploi, le chômage et l’inactivité /// Sur la santé, le vieillissement et la retraite

Quelques consignes de savoir-vivre

Dans les deux cas, un enquêteur, muni d’une carte officielle, peut être amené à vous interroger par téléphone ou par visite. Vous serez prévenus individuellement par courrier et informés du nom de l’enquêteur. Les réponses resteront strictement anonymes et confidentielles. Elles ne serviront qu’à l’établissement de statistiques ; la loi en fait la plus stricte obligation.

L’usage de tondeuses, taille-haies, perceuses, est autorisé uniquement les jours ouvrables, de 8 h à 12 h et de 14 h à 19 h 30, le samedi de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h et le dimanche et jours fériés de 10 h à 12 h.

Dimanche 29 Pharmacie Belle Etoile à Crolles Tél. 04 38 92 02 15 Dimanche 2 juin pharmacie de Bernin - Tél. 04 76 08 03 19 Dimanche 5 juin Pharmacie de Brignoud - Tél. 04 76 71 40 03

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9

Le bruit à certaines heures uniquement

Les feux de jardin sont rigoureusement interdits Si vous n’avez pas de compost sur votre terrain, la déchetterie est ouverte 7 jours/7, de 8 h 30 à 17 h 45. Les barbecues sont autorisés, mais attention aux bruits qui vont souvent de pair avec les grillades, toujours par respect pour vos voisins.


Crolles à vivre 5

maisons fleuries 2011 : c’est parti !

Concours des

L

es inscriptions pour participer au concours des maisons fleuries 2011 sont ouvertes jusqu’au 21 mai. Qu’il s’agisse d’une terrasse, d’un jardin, d’un balcon, le seul impératif est que le fleurissement soit visible de la rue. Le jury communal passera fin juin, début juillet. Il tiendra compte de l’effort qui aura été fait dans le choix d’essences peu consommatrices d’eau, et plutôt issues de nos régions, afin de résister à nos conditions météorologiques.

pour des échanges botaniques et culinaires !

É

change de boutures, graines, semis, de fleurs ou légumes... le troc plantes est un bon moyen d’enrichir sa production à moindre coût, et de partager conseils et expériences entre passionnés, que l’on soit débutant ou jardinier accompli. Des échanges seront également possibles autour des produits faits maison : confitures, gelées, pâtés, terrines... toutes les saveurs sont permises et les transactions de recettes bienvenues. La commune profitera de ce rendez-vous pour récompenser, à 11 h, les participants du concours des maisons fleuries 2010 (lire texte ci-dessus).

• Par courrier à Mairie de Crolles - BP 11 - 38920 Crolles. • Par téléphone auprès de Martine Lunardi, assistante des services techniques, au 04 76 68 49 90.

Donnez une seconde vie à votre vélo

Troc plantes,

L’association “Les Raisonneurs de Pierre” organise en partenariat avec la commune le premier Troc plantes de Crolles. Il aura lieu le samedi 7 mai de 10 h à 12 h au Moulin des Ayes, chemin du Meunier.

> INSCRIPTIONS

Un vieux vélo encombre votre garage ? Vous pouvez le porter samedi 21 mai de 9 h à 13 h à la déchetterie de Crolles et en même temps vous ferez un geste solidaire... Cette collecte de vélos est organisée par l’association Repérages, avec le soutien de la commune.

D

es centaines de vélos sont chaque année oubliés dans les caves ou finissent leur vie dans des déchetteries. Et pourtant... ils ont encore de la valeur et peuvent avoir une seconde vie, particulièrement en Afrique où le vélo est un moyen de locomotion essentiel pour beaucoup de personnes. Depuis 2001, l’association REPÉRAGES collecte, répare et recycle environ 3 000 vélos par an pour les expédier en direction du Burkina Fasso et du Mali. Parallèlement, cette association fait aussi de la valorisation de ces “déchets” un outil d’insertion en employant cette année dans son atelier 11 personnes en contrat d’insertion. Deux bonnes raisons de recycler son vieux vélo ! Association REPÉRAGES - 11 rue de l’Abbé Vincent - Fontaine - (ZI des vouillands) tél : 04 76 25 51 10.

Rendez-vous aux jardins, vendredi 3 et samedi 4 juin Pour sa 9 édition*, cette manifestation nationale À e

aura pour thème “le jardin nourricier”.

Crolles, c’est dans les jardins du château que vous pourrez découvrir des animations qui nourriront le corps et l’esprit, pour le plaisir des petits et grands.

> Vendredi 3, de 14 h à 16 h : atelier “cueillette et animation botanique” dans le parc du château. Encadré par Simone Sarah-Chabert de l’association “La sauge et le cosmos”, apprenez à reconnaître les multiples plantes et herbes comestibles. Sur inscription auprès de P. Alberto au 04 76 08 04 54 (l’inscription vaut pour l’atelier cueillette et l’atelier cuisine). > Samedi 4, de 9 h à 12 h : atelier cuisine, pour apprendre à préparer mousses, verrines et autres toasts à partir des plants cueillis la veille. Animé par Simone Sarah-Chabert, à l’Espace Paul Jargot. Sur inscription auprès de P. Alberto

au 04 76 08 04 54 (l’inscription vaut pour l’atelier cueillette et l’atelier cuisine). > Samedi 4, de 14 h à 18 h : animations variées - atelier land art en famille : réalisez vos propres œuvres à partir de matériaux tirés de la nature. Ouvert à tous, il suffit juste d’avoir un peu d’imagination et de patience, - séances de conte, par l’association Cadeau d’Histoires, - à 18 h : pot de l’amitié et dégustation des plats réalisés le matin lors de l’atelier cuisine. En cas de pluie : maintien des ateliers cueillette et cuisine, le pot aura lieu par contre à L’Espace Paul Jargot vers 12 h 30. *152 parcs, jardins privés et publics seront ouverts en Rhône-Alpes à cette occasion. Retrouvez tous les sites et thématiques sur le programme disponible sur le site www.rendezvousauxjardins.culture.fr/

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


6 Crolles à vivre Pour préparer des études en alternance En cette période de l’année, de nombreux jeunes recherchent une entreprise pour entamer ou poursuivre leurs études en alternance à partir de la rentrée prochaine.

18 ans,

P

l’âge de

L

e 26 mai prochain, les tout jeunes majeurs sont invités à venir retirer leur carte électorale en mairie à l’occasion de la “cérémonie de citoyenneté”. Au cours de cette rencontre officielle, ces futurs électeurs auront l’occasion d’échanger avec les élus de la commune autour du verre de l’amitié. Tous les jeunes concernés ont été automatiquement inscrits sur les listes électorales de la mairie et ont reçu une invitation personnelle pour cette cérémonie qui se déroulera le 26 mai à 19 h, salle du Conseil en mairie.

La Caisse de Crédit Mutuel de Crolles et l’association Ulisse viennent de signer, avec le soutien de la commune, la convention permettant le microcrédit social. Réservé aux particuliers et familles aux ressources modestes, n’ayant pas accès au crédit bancaire, ce dispositif permet d’emprunter de 300 à 3 000 € avec un taux d’intérêt d’environ 5 % et des remboursements mensuels de 20 à 100 € maximum en fonction des situations. Pour tout renseignement, demande de dossier, etc, vous pouvez contacter l’association Ulisse au 04 76 44 35 88 MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

Renseignements Mission Locale de Crolles. Tél : 04 76 08 08 70.

Pour comprendre le bio

© Le Dauphiné Libéré

Un crédit pour les plus démunis

our les aider la Mission Locale du Grésivaudan partenaire de l’emploi, des jeunes et des entreprises du territoire organise le mardi 10 mai de 14 h à 17 h un forum de recrutement “Alternance” dans les locaux au 147, rue du Pré de l’Horme à Crolles. C’est pour les jeunes une opportunité de rencontrer leurs futurs employeurs, de consulter des offres d’emploi et d’être conseillés par des professionnels de l’emploi.

Christelle Delamezière, l’animatrice explique aux enfants les différentes variétés de farine.

A

Manon a 8 ans, elle observe à la loupe des grains de blé qui germent : « Je ne savais pas d’où venait la farine et comment on fabriquait du pain : maintenant je sais ! »

vant d’être animatrice au restaurant scolaire Cascade-Soleil, Christelle Delamezière menait une double activité de boulangère bio et d’éducatrice à l’environnement : « Aujourd’hui, je surveille les cantines et j’avais envie de transmettre mes connaissances et de sensibiliser les enfants à ce qu’ils mangent. Cela me semblait d’autant plus intéressant avec la démarche de la commune d’introduire des aliments bio ou de production locale. » Aussi, durant le temps périscolaire, Christelle a accueilli des groupes d’élèves volontaires afin de les initier à l’alimentation biologique et locale à travers la découverte de la filière pain. Lors de petites séquences d’animation, les enfants ont observé, goûté et deviné différentes variétés de pains : bio, complet, au son... Ils se sont questionnés sur l’origine du blé, les différentes farines, ce que représentent le levain, la levure, puis ont identifié les trois métiers de la filière pour reconstituer les différentes étapes de la fabrication du pain. Ils ont ensuite “joué” aux agriculteurs, meuniers et boulangers à l’aide de petites expériences imaginées par Christelle : « Ce qui est intéressant, ajoute l’animatrice, c’est que les enfants prennent conscience de l’énergie du travail et du temps nécessaire pour fabriquer un aliment... La finalité étant de réfléchir à la notion de gaspillage alimentaire. »

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


Crolles à vivre 7

Nous sommes intégrées dans les équipes d’intervention en cas de risques sanitaires (méningite) et dans les cellules d’aide psychologique en cas d’événements graves dans les établissemnts scolaires (accidents, décés...).

Le centre médicoscolaire a déménagé

7 médecins et 13 infirmières sont rattachés à ce centre, qui gère 13 000 élèves, répartis dans les 114 écoles de la vallée. Le docteur Denise Bressy, médecin de santé public et Elsa Jean-Bart, infirmière, se réjouissent de cet emménagement : « Nous sommes très satisfaites de ces nouveaux locaux plus fonctionnels qui vont nous permettre un travail plus efficace et un meilleur accueil des familles. » Leurs missions, dictées par l’Inspection Académique, sont les suivantes : « Le bilan de Grande Section de maternelle, effectué dans les écoles, explique le docteur Bressy, qui permet de détecter précocement des problèmes

La commune vient de mettre à disposition un étage du bâtiment Cascade (derrière la mairie) pour le centre médico-scolaire, à l’étroit dans les locaux de l’école des Ardillais qu’il occupait jusqu’à présent. L’occasion pour le docteur Bressy, en charge de la médecine scolaire pour Crolles, de nous rappeler ses missions (service promotion de la Santé en faveur des élèves).

de santé et de lutter contre l’échec scolaire et les inégalités. Ces bilans comportent un examen psychomoteur, un bilan visuel et auditif, des tests de langage et une évaluation des facultés d’adaptation au groupe. » Autre mission : l’accueil des élèves handicapés avec la mise en place d’aménagements sous la forme de projets personnalisés de scolarité : « À Crolles, les écoles et collège accueillent 34 enfants handicapés et nous sommes de plus en plus impliqués sur cette mission. Notre priorité est de définir les difficultés des élèves, leurs besoins particuliers et les aménagements à prévoir. » Dans le cas des maladies chroniques, type

allergie alimentaire ou encore diabète, il revient aussi au médecin scolaire d’établir “un protocole d’urgence” mis à disposition des équipes qui encadrent les enfants dans les écoles et dans les restaurants scolaires. Enfin, pour les cas de maltraitance, le médecin peut aussi être amené à intervenir en partenariat avec le Conseil général : « Parce que nous travaillons sur le terrain, nous sommes à même de repérer si un enfant subit des maltraitances. » Centre médico-scolaire - (182, rue du 8 mai 1945) 19, Place de la mairie - Tél. : 04 76 08 13 62. Mail : cms.crolles@orange.fr cms38-crolles@ac-grenoble.fr - secrétaire : sandrine Variot.

Économie

L’atelier alesslaur, ouvre ses portes à Crolles :

pour que la broderie rime avec tendance

P

assionnée depuis longtemps par la broderie, Alessandra a décidé d’en faire profiter les autres. Elle a ouvert son magasin fin avril et propose un large choix d’articles : du linge de maison (serviettes, draps de bain, peignoir, etc), des objets de décoration pour toutes les pièces de la maison, du textile en coton biologique... Avec un véritable “plus” : « si les gens le souhaitent, je peux broder leurs achats pour en faire de véritables cadeaux personnalisés : le prénom de jeunes mariés sur des peignoirs par exemple, un petit motif naïf pour un sac à doudou, une phase humoristique sur un t-shirt, un logo sur une casquette... le choix est vaste ! Et le résultat durable puisque toutes les broderies sont réalisées au moyen d’une brodeuse professionnelle ». Fête des mères, naissance, mariage ou tout simplement l’envie de se faire plaisir, les occasions ne manquent pas de visiter l’atelier alesslaur, aux portes du Rafour.

Violette change de propriétaire

Changement d’enseigne

L

aurence de la Rosa est la nouvelle propriétaire de la boutique Violette, située aux 112 rue du 8 mai 1945, dans le quartier des Ardillais. Cette mère de famille, jusqu’alors bien impliquée dans des activités de parents d’élèves (Laurence est notamment à l’origine de l’initiative Pédibus) a choisi aujourd’hui de se lancer dans le commerce de prêt-à-porter féminin. Les dernières collections des mêmes marques de vêtement (comme Bianca, Salt & Pepper ou encore Petit Baigneur) sont toujours présentes dans les rayons avec aussi quelques accessoires comme des sacs et bijoux. Petit plus : pour celles qui ont une pause entre midi et deux, la boutique ouvre ses portes du mardi au vendredi à l’heure du déjeuner ! Boutique Violette - 112, rue du 8 mai - Tél. : 04 76 08 17 97 Horaires : du mardi au vendredi de 10 h à 19 h ; mercredi et jeudi 9 h 30-12 h 30 et 14 h 30-19 h - samedi 9 h 30- 12 h 30 et 14 h 30-18 h.

Art’iff coiffure T

iffany Valencin Fusi vient de reprendre le salon de coiffure situé avenue Joliot Curie, face au stade de foot. Décoration épurée, ambiance agréable et lumineuse et bientôt une terrasse extérieure... de quoi patienter tranquillement à l’ombre des parasols en attendant son shampoing ! Tiffany, qui détient son brevet professionnel de styliste visagiste, coiffe les femmes comme les hommes, utilisant une gamme de produits l’Oréal labélisés bio avec une spécialité : le lissage japonnais et brésilien.

Avec ou sans rendez-vous, Tiffany vous accueillera du lundi au vendredi de 9 h à 19 h (avec relâche le jeudi) et le samedi de 9 h à 16 h. Art’iff coiffure, 624 avenue Joliot Curie - 38 920 Crolles - Tél. 04 76 08 01 89.

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


8 Crolles à vivre

Aménagements

Bilans de santé pour les séniors Vous êtes retraités ? Le centre de prévention des Alpes, en partenariat avec la commune de Crolles, vous propose un bilan de santé qui se compose d’une consultation spécialisée et si nécessaire un électrocardiogramme, un bilan mémoire, un bilan nutritionnel, l’équilibre...

L

es bilans de santé CPA sont ouverts aux retraités qui dépendent de : CPAM, MGEN, EDF, PTT, SLI, MNH, CNACL, CRPCEN, MSA ainsi qu’aux personnes bénéficiant de caisses de retraite complémentaire partenaires du centre de prévention. Une adhésion de centre de 8 € vous sera demandée pour bénéficier de ce bilan qui aura lieu le mardi 24 mai (dans les locaux de l’ancien centre social, derrière la mairie). Renseignements et inscription auprès du service développement social de la mairie de Crolles au 04 76 08 04 54.

La serve du Moulin des Ayes bientôt en eau

O

n pourrait appeler cela un curage de jouvence. Les engins se relaient autour du bassin qui jouxte le Moulin des Ayes pour le délester des tonnes de vase qui en étouffaient l’écosystème. D’ici à la fin du printemps, canards et poissons devraient retrouver leur espace de vie, pour le plus grand plaisir des promeneurs. Les abords ne donneront pas lieu à un aménagement paysager particulier, confiance est faite à la nature pour faire son œuvre.

> DE NOUVEAUX ARBRES

POUR LE PARC

Alzheimer :

un sujet qui préoccupe les Crollois

La conférence sur la maladie d’Alzheimer, présentée à l’Espace Paul Jargot par le Docteur Blanc-Brude, médecin gériatre du centre de prévention des Alpes, a remporté un franc succès.

Près de 200 arbres ont été plantés le mois dernier pour poursuivre l’aménagement du Parc Jean-Claude Paturel. Il s’agit de chênes et de hêtres, des arbres feuillus auxquels s’ajoutent plus de 500 arbustes. Cette plantation précède la prochaine installation de l’aire de jeux.

C

ette conférence était la 2e d’un cycle organisé par le service développement social de la commune, après le “Bien vieillir” présenté au mois de novembre, et avant “L’entrée en maison de retraite” programmée au mois d’octobre. Élaborée en collaboration avec le service autonomie du Conseil Général et ouverte à tous les habitants de l’intercommunalité, cette conférence a permis à des personnes des communes alentours de venir s’informer sur cette maladie. « Le nombre de personnes venu assister à cette conférence montre à quel point les gens aujourd’hui sont préoccupés par la maladie

> Témoignage > Jeanne Bellocq « Il faut poursuivre ce genre d’intervention. Lorsqu’on est à la retraite, ce n’est pas toujours facile : on est bien souvent isolés et ces problèmes nous concernent tous. J’avoue que les témoignages du public m’ont aussi beaucoup apporté. Je regrette de ne pas avoir pu venir à la précédente conférence, je viendrai sans aucun doute à la suivante. » MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

La conférence s’est terminée autour d’un verre : ici le docteur Blanc-Brude et Patricia Morand, conseillère déléguée au social, au logement et à la solidarité

d’Alzheimer, explique Patricia Morand, conseillère municipale déléguée au social, au logement et à la solidarité. Ce qui est intéressant, c’est de constater que beaucoup de jeunes étaient également présents dans le public car ils se trouvent eux-mêmes confrontés à cette problématique dans leur famille. Cette conférence permet de dédramatiser la maladie et de poser les questions qui préoccupent. 850 000 personnes sont touchées en France comme l’a précisé le médecin. Il est donc nécessaire aujourd’hui que notre société propose des réponses face à ce constat. Commencer par pouvoir en parler avec des spécialistes et échanger ensemble est un premier pas. » Durant cette conférence le médecin a apporté des éléments d’information en matière de thérapie, d’attitude à adopter vis-à-vis des personnes atteintes et a évoqué les aides qui existent. Elle s’est félicitée de l’extrême richesse des échanges au cours de son exposé : « Tout l’intérêt d’un rendez-vous comme celui-ci est de pouvoir échanger car les témoignages apportés par le public viennent éclairer mes propos. »

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9

Un nouveau

lien piétons-cycles

rue Emmanuel Mounier

D

ès la fin mai, les cyclistes pourront emprunter une nouvelle piste qui les mènera de la rue de la Bouverie, en passant devant la Maison Familiale et Rurale et la Canopée, jusqu’au chemin du Meunier, pour rejoindre les pistes cyclables avenue Ambroise Croizat. Sur la partie haute de la piste - partie urbaine -, les cheminements piétons et cycles seront séparés : le premier, large d’1 m 50, sera en stabilisé, sur le second, les vélos rouleront sur un enrobé de 2 m 50 de largeur. Sur le deuxième tronçon - partie champêtre -, la piste et le cheminement piéton ne feront qu’un et seront réalisés avec du stabilisé renforcé de 3 m de large. Un éclairage à led très peu consommateur d’énergie sera installé. Réunion de chantier sur la future piste piétonscycles


Grand format 9

À l’école

de la culture

Ils se souviendront peut-être qu’à 8 ans ils ont découvert la guitare entre deux leçons de calcul, qu’ils ont attrapé le virus de la lecture en rencontrant un auteur à la bibliothèque, qu’ils ont aimé le théâtre le jour où ils sont montés sur les planches de l’Espace Paul Jargot. Pour l’heure, ils ont juste envie de toucher à tout, de tout découvrir, alors la commune fait en sorte que toutes les portes de la culture leur soient ouvertes. Zoom sur ces classes “Hors les murs” que propose la commune à toutes les classes de maternelles et élémentaires. MAGAZINE MAGAZINE D’INFORMATION D’INFORMATION DE LA DE VILLE LA VILLE DE C DEROLLES CROLLES ////// ////// JANVIER MAI

2011 ////// NUMÉRO 9 5


10 Grand format

L’Espace Paul Jargot :

un lieu ouvert toute l’ann

Les chiffres clés EN 2011, L’ESPACE PAUL JARGOT A ACCUEILLI

7 CL ASSES CULTURELLES,

180 ÉLÈVES, ET ORGANISÉ 15 SÉANCES SCOL AIRES,

SOIT

> Les classes culturelles Chaque année, ils sont plus de 150 élèves à prendre le chemin de l’école en direction de l’Espace Paul Jargot. C’est ce qu’on appelle les classes culturelles, des classes construites en complète collaboration avec l’enseignant, elles s’inscrivent dans le projet d’école et le projet de classe. Durant une semaine, les élèves troquent cartables et stylos contre pinceaux et xylophones, afin de s’immerger dans la vie d’une salle de spectacle. Reportage en images avec la classe de Mme Couque, grande section de maternelle de l’école du Soleil. Les élèves ont visité tout l’espace culturel en passant par les coulisses, la salle de spectacles, les loges, le local technique, la régie, les salles de cours, l’entrée des artistes...

Des parents se sont relayés pour aider durant 4 jours la maîtresse et Agnès Vidal, la médiatrice culturelle. Sur la photo, un cours traditionnel car malgré le plaisir il faut continuer le programme scolaire !

Atelier de danse contemporaine proposé par Amandine Crochet de la compagnie “Les ailes de Babelou” en lien avec la spectacle “Voyage d’une goutte d’eau” auquel ont assisté les enfants. MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9

Les enfants découvrent avec la médiatrice culturelle la salle de percussion de l’école de musique avec timbale, batterie, xylophone et gong.

> Madame Saouabi, directrice de l’école du Soleil Notre projet d’école cette année : « Favoriser la découverte et le respect de l’autre en enrichissant les références culturelles et artistiques des élèves. » Cette classe culturelle était en parfaite adéquation avec notre programme et nous a offert une semaine riche d’activités et de rencontres. La commune a mis à notre disposition du personnel de l’Espace Paul Jargot, du matériel... Nous avons été accueillis dans de très bonnes conditions avec des rencontres d’artistes tout à fait passionnantes.


Grand format 11

ée aux scolaires > Des animations ponctuelles Tout au long de l’année, l’équipe de l’Espace Paul Jargot propose des représentations ouvertes aux scolaires et présentées en journée. Des événements culturels, tels le festival du cirque ou encore le conte urbain associent les écoles. Les expositions temporaires d’artistes, accueillies sur le lieu, reçoivent régulièrement la visite des élèves accompagnés de leurs enseignants.

Des élèves de l’école du Soleil venus découvrir les tableaux des artistes de Chartreuse exposés à l’Espace Paul Jargot.

Jeudi après-midi : atelier de percussion avec Rahina Hassane, une artiste qui utilise son corps comme instrument de percussion. Les élèves ont reproduit des rythmes avec leur bouche, leurs mains et leur ventre.

« Sensibiliser, faire découvrir le spectacle vivant, éveiller le jeune spectateur et son esprit critique : tout l’intérêt de rapprocher les écoles et la culture. » Claude Gloeckle, adjoint chargé de l’action culturelle et du patrimoine

Jérôme Stéfanini, l’animateur en arts plastiques de la commune, intervient toute l’année dans les écoles. Avec les élèves il pousse aussi les portes de l’Espace Paul Jargot pour des créations à la dimension du lieu !

Inspirés par l’exposition photos sur l’art aborigène, qu’ils étaient venus voir une semaine auparavant à l’Espace Paul Jargot, les enfants ont appris à peindre à la manière des aborigènes : sur des pierres, à l’aide d’un coton tige, avec une préparation curieuse (!) constituée de pigments et de fromage blanc. MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

Atelier de lutherie pour la classe culturelle de CM2 de l’école Cascade. CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


12 Grand format

L’école à la bibliothèque Les chiffres clés POUR L’ANNÉE SCOLAIRE 2010-2011,

13 CLASSES MATERNELLES SONT VENUES 5 FOIS CHACUNE, LES 22 CLASSES PRIMAIRES ONT ÉTÉ ACCUEILLIES 4 FOIS. AU TOTAL, 890 ENFANTS FRÉQUENTENT AINSI

LES

Les bibliothèques ne sont plus ces lieux confinés et silencieux qu’ils étaient autrefois. Au contraire ! Elles ouvrent tout grand leurs portes pour accueillir des animations, des auteurs, des expos,... et font profiter largement les écoliers de toutes ces richesses. Car les professeurs des écoles et la commune le savent : c’est en se familiarisant très tôt avec le livre qu’on se l’approprie, qu’il devient un ami, et qu’il donne envie de savoir lire. Alors, plusieurs fois dans l’année, les écoliers Crollois prennent le chemin de la bibliothèque municipale Gilbert Dalet.

LA BIBLIOTHÈQUE. PLUS DE

1 000 LIVRES TOURNENT

TOUTE L’ANNÉE DANS LES ÉCOLES.

Sur place, les classes sont partagées en deux groupes : le premier groupe se rend dans la grande salle pour écouter les histoires lues par la maîtresse et/ou les parents accompagnateurs. Chaque enfant choisira ensuite un livre qu’il ramènera à l’école et qui sera lu en classe.

> Catherine Degroot,

enseignante, classe de grande section à école maternelle des clapisses, « C’est la 8e année que je travaille sur Crolles et j’emmène ma classe à la bibliothèque chaque année. C’est important d’apprendre à aimer les livres. À l’époque du tout numérique, il faut continuer à toucher, manipuler “l’objet livre”. Et ce d’autant plus que toutes les familles ne se rendent pas à la bibliothèque. »

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9

Le second groupe entre dans la petite salle où les bibliothécaires, Marie-Helène ou Marie-Christine, les attendent avec une animation autour de laquelle ils vont échanger et qui servira de prétexte pour découvrir un auteur, un livre, un thème.


Crolles à vivre 13

Garde des tout-petits Journée de préinscription aux multi-accueils municipaux pour la rentrée de septembre 2011.

Rencontrer l’auteur de ses livres préférés

L

a bibliothèque organise chaque année la venue d’un auteur jeunesse, mais le projet a pris une autre ampleur cette année, avec 6 classes concernées par un travail plus approfondi avec les bibliothécaires et l’accueil de l’auteur dans les classes, plus une rencontre tous publics à la bibliothèque le mercredi. Audren s’est prêtée au jeu avec passion et talent. Elle a échangé avec les 6 classes qui avaient préparé interview, mise en scène de ses romans et autres travaux d’approche autour de la lecture. En amont, toujours dans le but de stimuler les enfants et de les inciter à lire, la bibliothèque avait organisé le “prix Audren” : les écoliers devaient lire plusieurs de ses œuvres parmi les 9 sélectionnées, puis voter pour les 3 qu’ils préféraient. « Nous travaillons sur les livres d’Audren depuis le début de l’année, explique Mme Amen, l’une des enseignantes de l’école des Sources et partie prenante du projet avec sa classe de CE2. Les enfants ont vraiment bien accroché. J’adhère chaque année à ce type de projet, c’est un moment fort pour les enfants, ça renforce aussi les liens entre eux. Et ça leur donne envie de lire, à une époque où la place du livre est malmenée. » Autre point fort de cet événement : le moment du vote, comme les grands, avec des bulletins, un isoloir et une véritable urne ! À Cascade, dans la classe de CM1 de Colette Montmory, c’était la même excitation à l’idée de rencontrer Audren. Antoine, Adélaide, Arthur et leurs copains ont beaucoup lu et travaillé sur les visuels : ils ont dessiné Walter, Simon, le grand costaud... les personnages des romans tels qu’ils se les imaginaient, puis ils ont fait un petit film d’animation à partir du “Paradis d’en haut”. Et Antoine de confirmer « c’est trop bien de voir Audren pour de vrai ! »

La classe de Mme Amen lors du vote pour le prix Audren.

A

fin de prévoir la garde de vos enfants, âgés de 0 à 3 ans, sur les deux multi-accueils municipaux - Bout’chous et P’tits Lutins, une journée de préinscription est prévue le mercredi 15 juin en mairie, auprès du service petite enfance, de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h. Ces préinscriptions concernent les demandes d’accueil occasionnel et/ou régulier de 3 h à 16 h par semaine.

Pour plus de renseignements, contacter Delphine Gontard, coordinatrice du service petite enfance en mairie 04 76 08 04 54. À noter également qu’un accueil est possible pour les enfants scolarisés jusqu’à 4 ans les mercredis et les vacances scolaires en fonction des places disponibles.

> Réunion publique

Un quartier en 2 D

2 D comme Développement Durable, la couleur affichée par la commune pour son projet d’aménagement du quartier de la zone sud de Crolles. Une quarantaine de personnes s’est rendue en mairie à l’occasion de la réunion publique où était présenté ce projet.

A «

vec ses logements, ses commerces de proximité orientés bio équitable, sa placette accueillante, sa conception en matériaux durables, l’éco-centre donne un peu le la de notre projet. » a souligné François Brottes en introduisant la rencontre. Un premier pas donc vers la refonte de tout un secteur au sein duquel il s’agira de mixer les fonctions, en introduisant de l’habitat là où il n’y a aujourd’hui que de l’activité, mais aussi de développer les transports doux et garantir une certaine qualité de vie respectueuse de l’environnement. Bernard Fort, adjoint à l’urbanisme, a indiqué pour sa part que la com-

mune s’attachait à « offrir un logement pour tous » et qu’imaginer de l’habitat là où il n’y avait jusqu’à présent que des bâtiments industriels était une solution intéressante, « d’autant plus que cela est aussi un bon moyen de requalifier le quartier en construisant des structures de meilleure qualité. » Serge Gros, directeur du CAUE de l’Isère (Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement) a apporté son regard d’expert tout au long de la soirée et confirmé « Le tissu économique va devoir rejoindre les préoccupations de la ville et comprendre que cette requalification porte aussi son intérêt. »

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


14 Crolles à vivre

Jacques Fort, bénévole éclairé

Jacques Fort, à droite, dans un restaurant laotien.

La traversée de la grotte, le plus court passage pour accéder au village de Boumlou.

Joie des enfants lors de l’installation des puits avec pompe à main.

Jacques Fort revient tout juste du Laos et on le sent encore exalté par son projet. Bénévole au sein d’Énergies Sans Frontières, il participe avec cette association à l’amélioration du cadre de vie des populations en permettant aux villages les plus pauvres un accès à l’eau et à l’électricité. Rencontre avec ce passionné au grand cœur. Parlez-nous un peu d’Énergies Sans Frontières Cette association a été créée il y a plus de 20 ans, à l’initiative d’agents d’EDF et de GDF. Le financement Aujourd’hui, elle compte 160 adhérents de d’Énergies Sans différents horizons, les savoir-faire se sont Frontières est diversifiés même si l’objectif premier reste en partie assuré identique : l’eau et l’électricité pour tous.

par les dons et subventions d’entreprises et collectivités, dont la mairie de Crolles.

Depuis quand en faites-vous partie ?

Avant la retraite, je cherchais une association dans laquelle je pouvais me rendre utile. Étant salarié d’EDF, je me suis rapproché d’Énergies Sans Frontières et en suis devenu membre en 2006.

Racontez-nous votre dernière mission C’est celle que j’ai le plus appréciée. Nous devions intervenir dans le village de Boumlou au MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

Laos, un village isolé au milieu des montagnes, auquel on ne peut accéder qu’en suivant une piste de 22 km défoncée, puis en traversant une grotte à la frontale pendant ¾ d’heure, avant de marcher encore pendant 2 h ! Les conditions n’étaient donc pas des plus simples, mais nous savions que les habitants attendaient vraiment après nous. Au programme, la réalisation de 4 forages avec pompe à mains pour éviter les 2 h quotidiennes de corvée d’eau, la réalisation de toilettes sèches pour les 74 maisons du village, l’éclairage de chaque maison avec un panneau solaire et deux ampoules, l’installation de stations de charge de batteries avec lampes pour que les familles puissent traverser plus facilement la grotte. Autant dire que la vie quotidienne des villageois s’est véritablement améliorée ! Enfin, nous avons aussi dispensé une formation de sensibilisation à l’hygiène et à la préservation de la forêt et des animaux.

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9

Mission accomplie donc ? Tout s’est très bien passé en effet, les habitants nous ont bien aidés. Ils se sont relayés pour préparer des repas copieux alors que chaque jour il faut aller pêcher ou chasser la nourriture. Ça a d’ailleurs été l’occasion de goûter de la viande de renard, de souris ou encore les œufs de fourmis rouges, un plat un peu spécial, j’avoue. Les enfants étaient adorables, toujours souriants, respectueux. Ça a été difficile de partir car de vrais liens se sont noués avec tous ces gens, et du coup j’attends avec impatience de retourner en mission au Laos et d’aller les revoir !

Renseignements : www.energies-sans-frontieres.org 44, avenue de la République 38170 Seyssinet-Pariset Tél. 04 76 20 86 01 est.grenoble@orange.fr


Crolles à vivre 15

Et si c’était vrai ?

Il était une fois une sculpture mystérieuse découverte dans le parc Jean-Claude Paturel... Fausse histoire mais vrai passé ? Conte véridique ou canular authentique ?

Coup de pouce pour les vacances de vos enfants ! La commune peut apporter une aide financière pour les vacances de vos enfants en fonction de vos revenus.

C

ertes, il semble bien que le fictif ait pris le pas sur le réel... mais s’agit-il de démêler le vrai du faux ou simplement de laisser vagabonder notre imagination sur les traces de nos ancêtres ? Et si finalement cette pièce archéologique n’était que prétexte à émettre des hypothèses sur notre lointaine histoire ? Car s’il est une réalité, c’est bien que la vallée du Grésivaudan est peuplée par les hommes depuis fort longtemps. Comment vivaient-ils ? Quels étaient leurs us, leurs coutumes, leurs croyances ? D’après “d’hypothétiques hypothèses”, nous serions en présence d’un espace “aménagé” daté du néolithique, à coup sûr un lieu de rituel, un lieu dédié à des incantations, à des cérémonies “religieuses”. Quel rite était pratiqué à cet endroit ? Qui était sacralisé et célébré ? Et si les symboles gravés sur ces pierres révélaient d’authentiques messages... Et si ces 2 archéologues qui arpentent notre commune n’étaient là que pour nous aider à nous laisser porter par notre imaginaire...

C

Continuez l’histoire avec nous

Service Développement social, en mairie, ouvert du lundi au samedi, aux heures d’ouverture habituelles. Une plaquette informative est disponible à l’accueil de la mairie et téléchargeable sur le site de la commune wwww.ville-crolles.fr

Renseignements sur ce projet : Espace Paul Jargot 04 70 04 09 95.

ette aide s’applique à de nombreuses formules : séjour à la mer ou à la montagne, de 3 jours ou 3 semaines... Seuls quelques critères sont impératifs pour y avoir droit : votre quotient familial doit être inférieur à 1370 €, votre enfant doit avoir moins de 18 ans, le séjour doit être agréé Jeunesse et Sports et compter au minimum 3 nuits. Le service développement social de la commune dispose de catalogues de différents organismes et peut faire avec vous une estimation en direct du montant de l’aide qui pourrait vous être versée.

Comme un conte écrit à plusieurs mains, comme une légende portée par tous les habitants d’une ville, poursuivez l’aventure avec nous : venez donner votre opinion, votre vision des choses. Le prochain chapitre de cette histoire se construit avec vous, petits et grands, grâce à votre imaginaire, vos véritables connaissances ou vos rêves véridiques... Venez rencontrer les vrais comédiens-faux archéologues (ou l’inverse ?) sur le marché de Crolles le 8 mai à partir de 10 h pour partager leurs vraies connaissances ou bien leurs extrapolations, leurs intuitions, les vôtres... Par ailleurs, depuis le 20 avril, les mystérieuses pierres sont exposées dans différents lieux de la commune (MJC, Espace Paul Jargot...) et un questionnaire vous invite à émettre vos propres hypothèses sur le pourquoi du comment. Vos rêves, vos idées et suppositions seront présentés le dimanche 22 mai à l’occasion du Printemps des pique-niques. Prêtez-vous au jeu, amusez-vous à rentrer dans la suite de cette histoire fabuleuse qui, avec votre complicité, n’a pas encore livrée tous ses mystères.

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


16 Développement durable

« C’est dans le respect des traditions de chacun que l’on peut construire la République ». François Brottes a accueilli les 3 représentants du village colombien, mené par le chef du village, Taita Domingo Tisoy, par cette phrase lourde de sens. Un message entendu et confirmé par ces indiens du nouveau monde puisque Ricardo Dias, ethnologue colombien a expliqué qu’il comprenait maintenant l’intérêt que portent depuis toujours les intellectuels colombiens sur la France : « Votre curiosité, votre ouverture à la culture des autres, votre respect de la différence, est quelque chose de très important à l’heure actuelle. » Andes Cordoba, artiste musicien et représentant de la communauté Cofan a pour sa part remercié ses ancêtres, tous ceux qui l’ont précédé, de l’avoir amené jusqu’ici et fait comprendre que « tous les hommes, au-delà des frontières, au-delà des continents, sont bien un seul et même peuple. »

L’Agenda 21 version solidarité

De solidarité internationale il en était question le 11 avril dernier et pendant toute la semaine “Terre des peuples” à l’Espace Paul Jargot. La venue d’une délégation indienne, de la communauté Inga qui vit dans la vallée du Sibundoy, au sud de l’Amazonie, a permis de parler de solidarité, d’acceptation de la différence, de fraternité... La construction de notre Agenda 21 avait presque une couleur universelle, celle de la fraternité, le temps d’une semaine, avec la réception d’une délégation d’indiens de Colombie (lire l’encadré) et la projection du film “Peuples indigènes”. On pourrait penser que le devenir des peuples indigènes d’Amérique du Sud n’a pas d’impact au niveau de la commune. C’est tout le contraire qu’il faut retenir de ces temps d’échanges et d’ouverture. D’abord parce que les valeurs de citoyenneté, de solidarité, de justice et d’égalité n’ont pas de frontières, et qu’elles sont « Au même titre que les transposables d’une partie du monde à l’autre. Ensuite, parce qu’une aspects économique et multitude d’acteurs, associations, collectifs et écoles mènent, au quoti- écologique, la solidarité dien, des actions de solidarité internationale. Enfin, parce que dans un locale et internationale monde globalisé, les enjeux locaux et internationaux sont étroitement est un pilier du liés, la déforestation, la surexploitation des ressources naturelles sont là développement durable. » pour nous le rappeler.

Dans le cadre de la semaine “Terre des Peuples”, la projec tion du film “El des pujo mapuche” était pro grammée à l’Espa ce Paul Jargot. Un peu plus de 60 personnes sont venus découvri r en images le quoti dien du peuple Mapuche au Chili. Le débat qui a sui vi a permis de prolonger les thè mes abordés duran t la projection : racisme, risque de disparition d’une culture... MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


Expression politique 17 ÉCOLOGIE POUR CROLLES

Changement climatique : 3 axes d’actions La communauté de communes a signé avec l’ADEME un plan d’engagement dans le cadre de son “Plan climat” signé le 7 Avril 2011. À cette occasion les habitants du Grésivaudan ont pu voir le film “2075” et participer au débat organisé par la Communauté de communes sur le thème du réchauffement climatique.

Quels sont les enjeux ?

Maintenant il y a un large consensus à propos du réchauffement climatique global de la planète : • La température moyenne de la planète a augmenté plus rapidement ces dernières décennies. • Cette augmentation de température est provoquée principalement par l’émission de gaz à effet de serre (= GES) liée à l’activité humaine. • Les GES mettant environ 1 siècle à se résorber, l’augmentation rapide de la T° va se poursuivre pendant des décennies, et d’autant plus que nous continuons à en produire. • Les effets d’une augmentation continue et rapide des températures peuvent avoir des répercutions majeures voire catastrophiques pour la planète (inondations des terres en basse altitude, désertification, perte de biodiversité, exil de populations, réfugiés climatiques, déséquilibres mondiaux,...). Pourtant, ces évolutions dramatiques ne sont pas inéluctables : en réduisant nos émissions GES dès aujourd’hui pour les diviser par 4 d’ici 2050, on peut limiter le réchauffement pour la terre à 2°C (en moyenne globale) et donc limiter les impacts, pour l’homme et la planète.

Comment réduire, réussir à prévenir les évolutions catastrophiques ? Atteindre l’objectif de réduire d’un facteur 4 nos émissions de GES d’ici 2050, nécessite d’agir à trois niveaux : individuel, économique, et institutionnel. Au niveau individuel : celui qui veut savoir, peut déjà faire son bilan carbone et évaluer sa “contribution” aux émissions de Gaz à effet de serre (par exemple: http://www.bilancarbonepersonnel.org/). Ensuite, cela permet à chacun de voir quelles actions volontaires il peut faire, de ré-évaluer l’impact sur ses émissions, tout en préservant le cadre de vie qu’il souhaite. On constate ainsi que couper le robinet quand on se lave les dents n’apporte quasiment rien au problème climatique, alors que réduire l’usage de la voiture de 10 % (un ou deux trajets en mode doux en plus par quinzaine), réduire la température de chauffage de 1°C ou réduire sa consommation de viande de 20 % peut avoir un impact significatif sur son bilan carbone. L’engagement individuel dans cette démarche permet de se sensibiliser à ce problème et de mieux accepter les décisions collectives au niveau économique et institutionnel qui permettront d’avoir un impact réellement significatif. Au niveau des mécanismes économiques : Il faut mettre en place les mécanismes de régulation. Face à un choix économique, il faut amener les acteurs à préférer les solutions qui permettent une

réduction de l’émission de GES. Cela peut passer par renforcer le coût des combustibles (pétrole, gaz, charbon,...), taxer les émissions de GES... Ces mesures doivent alors être accompagnées par des mesures sociales adéquates afin de ne pas pénaliser les plus fragiles ou les plus précaires. Au niveau institutionnel : Les outils règlementaires pourront contraindre et accompagner les évolutions nécessaires : interdire des pratiques ou des produits qui produisent beaucoup de GES, rendre plus exigeantes les normes,... Un bon exemple de cela est la réglementation thermique RT 2012 qui imposera pour tous les nouveaux permis de construire déposés après le 01/01/2013, un niveau proche des bâtiments basse consommation.

Et à Crolles ? N’attendons pas !

Chacun de nous peut faire son bilan carbone individuel et choisir une action pour réduire ses émissions de GES. La commune aussi ! Elle doit mettre en place un plan climat permettant d’évaluer et de réduire les émissions de GES sur son territoire pour atteindre l’objectif du facteur 4 d’ici 2050, en lien avec le plan climat du Grésivaudan. Il faut agir... pour les générations futures... ! Pour toutes questions ou commentaires, n’hésitez pas à nous contacter Vincent Gay, vincent_gay@libertysurf.fr - 04 76 92 17 39 Nelly Gros, nellygros@orange.fr - 04 76 92 26 51 ou sur notre blog htttp://ecologiepourcrolles.over-blog.org

La Canopée primée

L

a 6e édition des Lauriers de la construction bois, récompense décernée chaque année à l’occasion du salon du bois de Grenoble, a primé La Canopée réalisée par les architectes r2k dans la catégorie “bâtiment collectif/logement/habitat groupé”. Rappelons que ce projet qui regroupe 43 logements pour les jeunes travailleurs a été porté par la commune qui a souhaité que cette résidence sociale soit exemplaire en matière de performance énergétique et d’intégration dans l’environnement. Bravo donc aux architectes mais aussi à Crolles pour son choix judicieux et sa volonté de s’inscrire dans une démarche durable.

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


18 Territoire

Vos épaves au rancard ! Le Grésivaudan lance une collecte des épaves de véhicules des particuliers.

N

e pouvant être acceptés en déchetterie ou en casse, nombre de véhicules hors d’usage sont laissés à l’abandon en pleine nature. Ils deviennent autant de “points noirs” dans le paysage, mais également des sources de pollution dangereuses. Cette collecte gratuite sera organisée au mois de juin 2011, dans les 47 communes de la collectivité.

Communauté de communes Le Grésivaudan - 115, rue Louis Néel - 38926 Crolles cedex - Tél. 04 76 08 04 57.

POUR LES PERSONNES INTÉRESSÉES : Un dossier d’inscription est à retirer au siège du Grésivaudan ou à télécharger sur le site internet : www.le-gresivaudan.fr

Les dossiers complétés et les pièces administratives nécessaires à l’enlèvement des épaves (carte grise du véhicule hors d’usage, photocopie d’une pièce d’identité du propriétaire du véhicule et certificat de non-gage) devront être retournés avant le 23 mai 2011. Attention : les véhicules devront être suffisamment accessibles au camion de collecte, à proximité immédiate de la route.

se Les Artistes de Chartrteseu de leurs ouvrent les por ateliers... les week-end des 21 et 22 mai, et des 28 et 29 mai.

Une journée pour tout découvrir avec les “Décou’Vertes

en Chartreuse”, dimanche 5 juin

Pendant toute une journée, le massif de Chartreuse vous ouvre ses portes et vous dévoile les différentes activés pleine nature qu’il est possible de pratiquer sur son territoire. De quoi donner un avant-goût d’été !

P

our la 14e édition de l’opération, les peintres, sculpteurs et plasticiens habitués invitent un autre artiste et z vous accueillent dans leur atelier. Vene le travail collectif découvrir leur travail personnel et/ou ce sera un joli cas, les tous s qui aura été créé. Dan moment d’échange. nne et peintre, À Crolles, Murielle Ouarab, plasticie thousiasme” et d’en ur élate “rév accueillera Alex Aimard, etc. (144 rue de auteur de scénarios, pièces de théâtre, peintre, recevra quant à elle le sculpteur Belledonne). Marie Montagnat Ponsar, jaurès). métal Robert Chevalier (378, rue Jean ignements au 06 20 01 52 01. De 14 h à 19 h /// entrée libre /// rense .artistesdechartreuse.com bibliothèque, etc et sur le site www Plaquette disponible à la mairie, MJC,

P

lus de 50 activités sont proposées aux visiteurs, toutes encadrées par des professionnels : VTT, escalade, vol libre, grimpe d’arbre, pêche, spéléologie, parcours d’orientation, trottinette tout-terrain, marche nordique, balade avec des ânes... Que l’on soit en famille, entre amis, sportifs, amoureux de la nature, jeunes ou plus âgés, chacun trouvera son bonheur. De nombreuses activités sont ouvertes aux personnes à mobilité réduite grâce à du matériel spécifique mis à disposition. Pour participer, vous pouvez réserver votre activité en vous inscrivant sur le site internet www.decouvertesenchartreuse.fr ou par courrier. Ou vous inscrire sur place le jour même, dans la limite des places disponibles. Participation de 2 à 10 € par activité, gratuit pour les moins de 10 ans.

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9

Marché de producteurs

“Terres d’ici” P

roduits locaux de qualité et de saison, respect de l’environnement, accueil chaleureux, venez faire votre marché et rencontrer les producteurs en direct. Rendez-vous à la Ferme des Échelles de Crolles les vendredis 6 mai et 3 juin, de 15 h à 19 h. En partenariat avec l’ADAYG (association pour le développement de l’agriculture dans l’Y grenoblois) et la Communauté de communes du Grésivaudan.


Associations 19

Comment manager et animer les membres

d’une équipe associative ? C’était le thème e de la 3 formation proposé par la commune aux dirigeants associatifs.

U

ne trentaine de bénévoles ont répondu présent et apprécié l’exposé de Jocelyne Borszcz, conseillère à la vie associative à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale. Après avoir rappelé les bases du fonctionnement d’une association - les statuts et le règlement intérieur -, Jocelyne Borszcz a expliqué comment motiver une équipe et impliquer bénévoles et dirigeants afin de partager un projet associatif. Ces formations, qui s’inscrivent dans le processus engagé par la commune pour faciliter leur activité bénévole, sont particulièrement appréciées des responsables associatifs. Rappelons que le service vie associative en mairie (04 76 08 04 54) est également à leur disposition, et des fiches pratiques sont disponibles sur le site internet (www.ville-crolles.fr – rubrique vie associative). La prochaine formation devrait avoir lieu à l’automne prochain.

> Témoignages > Jocelyne Borszcz, L’animatrice

« J’assure régulièrement des formations auprès des bénévoles associatifs. Nous savons en effet que le rôle des associations est indispensable : au-delà de l’aspect sociabilisation, elles rompent l’isolement de certains, transmettent des valeurs pour d’autres, facilitent l’acquisition de l’autonomie... Et j’ai de plus trouvé les participants très impliqués et positifs, il y avait de vrais échanges, ça a été une séance agréable ».

> Annie Dideron,

> Michel Selva,

Présidente de l’association D’eau à D’eau

Secrétaire de Chartreuse Belledonne Tennis de Table

« Je me précipite à chaque fois ! Notre association a tout juste deux ans, et je suis nouvelle dans ce milieu. Alors dès que je peux glaner des informations, je suis preneuse ! Je trouve que ces formations sont vraiment une très bonne chose, elles sont toujours intéressantes et les animateurs sont bien choisis et compétents dans leur domaine. Je n’ai qu’une chose à dire : pourvu que ça dure ! »

« Si la première partie de la formation ne m’a pas appris grand-chose - je connaissais déjà bien les statuts et règlements -, elle m’a au moins conforté dans ma position : globalement, notre association suit les bonnes règles. J’ai par ailleurs beaucoup apprécié les informations sur le management et l’animation d’une équipe. La formatrice nous a fourni une espèce de “boîte à outils” pleine de solutions. Et je suis persuadé que si les associations suivaient tous les conseils qui ont été prodigués ce jour-là, on se plaindrait beaucoup moins de la “fuite des bénévoles”. »

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


20 Associations

Rallye vélo FCPE

MJC - 41, RUE DU BROCEY TÉL. 04 76 08 01 81 // WWW.MJC-CROLLES.COM // BLOG MJCCROLLES. CANALBLOG.COM // Inscriptions Lundi, mardi, mercredi et jeudi de 16 h 30 à 19 h 30 // Pendant les vacances scolaires : lundi, mardi, mercredi et jeudi de 17 h à 18 h 30.

Le conseil local FCPE primaire (Fédération des Conseils de Parents d’Élèves) de Crolles organise la 18e édition du rallye vélo le samedi 21 mai 2011 : parcours balisés de 6 km pour les enfants de 4 à 7 ans et de 15 km pour les 7 à 15 ans.

D

es stands “jeux” sur le thème de “L’aviation” seront proposés aux équipes (de 4 à 6 enfants) tout au long des parcours. À l’arrivée, un cadeau, une boisson et des crêpes confectionnées par le Club Arthaud seront offerts aux participants. Vous pourrez également profiter d’une exposition du club d’aéromodélisme de Ste-Marie-d’Alloix et participer à un atelier d’arts plastiques animé par Isabelle Renault. À vos vélos petits et grands ! Venez nombreux !

RDV parking de la salle Boris Vian samedi 21 mai : inscriptions sur place à partir de 13 h 30, départs échelonnés entre 13 h 30 et 15 h. Tarif : 2,50 euros par enfant Contact : rallyevelo@fcpe-crolles.net

Concert de la Chorale Mosaique La chorale Mosaïque poursuit son voyage en diversités musicales et invite cette fois son public à embarquer à bord de l’Orient-Express...

A

u départ de Venise vous traverserez des pays de l’Est et des Balkans jusqu’à Istanbul. Un autre itinéraire vous mènera jusqu’aux confins des vastes steppes russes. Le Quatuor klezmer Caravan (accordéon, guitare, contrebasse, clarinette) accompagnera certaines de ces musiques nomades, tziganes et jazz manouche. Attention au départ... À l’Espace Paul Jargot - dimanche 15 mai à 17 h 30.

Contacts et réservations : concerts.mosaique@free.fr, site : http://choralemosaique.fr/choristes/index.php Plein tarif 12 €, Tarif réduit 8 € (-18 ans, étudiants, chômeurs).

Vie quotidienne La parentalité

Tout simplement pour se rencontrer, échanger, avec un espace jeux petite enfance. Pour tous. Entrée libre. > de 9 h 30 à 11 h 30, vendredis 13 et 20 mai, 10 et 24 juin.

Ateliers Parents/Enfants

Contines et chansons > De 10 h à 11 h 30 (de 2 à 7 ans). >Samedi 14 mai. Sur inscription /// Tarifs : 2 personnes 12 €, 3 personnes 16 €, 4 personnes 20 €. Cirque > De 10 h à 12 h (dès 3 ans). >Samedi 21 mai. Sur inscription /// Tarifs : 2 personnes 15 €, 3 personnes 20 €, 4 personnes 25 €.

Les Expos Arts Plastiques

Aquarelle, Huile, Atelier Créatif, Poterie, sur le thème de “La Plage”. Vernissage le mercredi 8 juin à 18 h 30. > Du mardi 7 au lundi 20 juin 2011, à l’Espace Paul Jargot. Aquarelle, Huile d’après le spectacle “Le Frichti de Fatou”, la bibliothèque municipale a invité les adhérents de la MJC à représenter leur “orientalisme”. > À partir du 9 mai à la bibliothèque.

Les Tryptiques

Balade contée :

un jardin, une histoire “Tistou a les pouces verts. Et sous ses doigts extraordinaires, roses, chèvrefeuilles, pervenches et volubilis transforment la ville de Mirepoil”

Cadeau d’Histoires*, l’association de conteurs amateurs, vous donne rendez-vous dans le jardin d’une maison crolloise pour écouter l’histoire de Tistou les pouces verts, adaptée du livre de Maurice Druon. Pour tout public, à partir de 7 ans. Entrée libre. Vendredi 13 mai à 18 h, dans le jardin du 117, avenue de la Résistance à Crolles (à environ 150 m de la Mairie, trottoir de gauche, direction Lumbin) /// Renseignements : 06 74 51 00 83 - http://cadeaudhistoires.free.fr *Constitué de 6 conteuses : Catherine Bessy, Catherine Douillard, Catherine Giret, Christiane Gaillard, Nicole Loiseau et Françoise Teisseron. MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9

Compte-tenu du vif succès remporté l’année dernière lors de leur première exposition, les ateliers Huile et Créatifs de la MJC vous représentent leurs œuvres. Entrée libre. > Du 15 avril au 6 mai. À la MJC.

Expo les Arts du Cirque

Dans le cadre de Crolles fait son cirque Entrée libre. > du 10 au 28 mai.


Associations Du côté de la MJC

Crolles fait son Cirque en mai - Espace Paul Jargot

Manifestation sur les arts du cirque professionnels et amateurs. Du jeudi 19 au vendredi 27 mai. Une partie du programme : > Vendredi 20 (10 h-11 h 30), Éveil des Petits : pour découvrir l’univers du cirque en famille. Gratuit, Entrée libre. > Samedi 21 (10 h-12 h), Atelier parents/ enfants, à partir de 3 ans. Inscription à la MJC /// Tarifs : 2 personnes 15 €, 3 pers. 20 €, 4 pers. 25 €. > Mercredi 25 : journée découverte et rencontre autour des arts du cirque, avec trapèze, boule, fil,..., spectacles des écoles de l’agglo... Inscription le jour même, sur place. > Jeudi 26, Apér’Art à l’Espace Paul Jargot : rencontre avec les artistes de la Compagnie Stockfish et les amateurs. > Vendredi 27, Soirée Cabaret : la MJC tiendra la baraque à frites (restauration rapide) et fait appel à votre savoir-faire pour aider le personnel. Tél. 04 76 08 01 81.

Vacances d’été

Centre de loisirs de 3 à 13 ans

Centre de loisirs, animation dans les parcs, séjours,... Programme disponible en juin. > Les inscriptions sont ouvertes (en fonction des places disponibles).

Le projet associatif

D

epuis fin mars, avec un intervenant du Centre Régional de Formation de la Fédération des MJC en Rhône Alpes, des administrateurs, adhérents et les salariés de la MJC se sont lancés à travers une formation et un groupe de réflexion dans l’aventure de l’écriture du projet associatif. De quoi s’agit-il ? Et bien simplement de s’interroger sur où en est l’association aujourd’hui et ce qu’on aimerait en faire dans les années à venir. Et cela en se questionnant sur l’image qu’on en a, ce qu’on y fait, la place qu’elle occupe sur la commune, les missions qu’elle remplit, ne remplit pas et devrait remplir... etc. Si la réflexion a commencé en interne, elle a aussi besoin d’être éclairée par ce que pensent les adhérents et habitants de Crolles. C’est pourquoi, un questionnaire vous sera bientôt proposé, à la MJC pour les adhérents, et dans votre quartier, par votre voisin, adhérent à la MJC, qui va se transformer en “enquêteur” le temps de recueillir votre avis. Merci de prendre quelques minutes pour répondre. Vous pouvez aussi rejoindre le groupe de réflexion pour participer à cette démarche !

Sport 21

Résultats prometteurs pour les gymnastes

E

n avril dernier s’est déroulée à Fontaine la compétition de la Zone Sud-Est des Ensembles des Divisions Fédérales et Nationales de Gymnastique Rythmique. Les gymnastes crolloises se sont très bien défendues : une 3e place sur le podium pour l’ensemble de la Division Fédérale Esthétique TC et une qualification pour le championnat de France, qui se déroulera les 28 et 29 mai 2011 à Thiais en région parisienne. Bravo également à l’équipe Poussines de Gym & Rythme qui a terminé 4e sur 6 et aux 2 duos qui ont obtenu respectivement les 11e et 12e places sur 20. Un grand merci à ces gymnastes et à leurs entraîneurs, Caroline Thiebaud, Aurélie Michel et Audrey Thery, qui défendent brillamment les couleurs de Crolles. Et tous nos vœux de réussite pour le championnat de France.

/// AGENDA SPORTIF MAI Football

DIM. 8 MAI > U19. Championnat. Crolles reçoit l’UO Portugal, à13 h au terrain de foot. SAM. 14 MAI > U13. Championnat. Crolles reçoit Rachais, à 14 h au terrain de foot. SAM. 14 MAI > U13. Championnat. Crolles reçoit Martinerois, à 14 h au terrain de foot. SAM. 14 MAI > Seniors 2. Championnat. Crolles reçoit Gières, à 18 h au terrain de foot. DIM. 15 MAI > U19. Championnat. Crolles reçoit Vallée Gresse, à 13 h au terrain de foot. DIM. 15 MAI > Seniors 1. Championnat. Crolles reçoit Charvieu, à 15 h au terrain de foot. SAM. 28 MAI > U19. Championnat. Crolles reçoit Eybens, à 13 h au terrain de foot. SAM.28 MAI > U15. Championnat. Crolles reçoit Rachais, à 14 h au terrain de foot. SAM. 28 MAI > U17. Championnat. Crolles reçoit Vourey, à 16 h au terrain de foot.

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


22

Le Judo Club de Crolles fête ses 30 ans !

Benoit Mollard, président du club de judo depuis 3 ans.

Les cours ont lieu le mercredi et en soirée.

O

««

n salue toujours le tatami avant et après un combat », rappelle Vincent, professeur de judo, aux minots de 5 ans qu’il entraîne tous les mercredis. Le judo est en effet une discipline qui se pratique dès le plus jeune âge et que l’on peut poursuivre jusque très tard dans la vie. C’est également un sport que l’on peut choisir de pratiquer en compétition ou tout simplement en loisirs. C’est enfin une discipline adaptée aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Toutes ces qualités et ces libertés de pratique expliquent sans doute en partie la longévité

Le club de Crolles c’est :

336 ADHÉRENTS DONT 237CROLLOIS 227HOMMES,109FEMMES 240 MEMBRES ONT MOINS DE 18 ANS 48 CEINTURES NOIRES 7 BREVETS D’ÉTAT, DONT 2 ENTIÈREMENT FORMÉS

PAR LE CLUB

5

LE CLUB EST CL ASSÉ DANS LES MEILLEURS CLUBS ISÉROIS (SUR LES 100 EXISTANTS) DEPUIS 2007

du club crollois et le nombre d’adhérents supérieur à 300 depuis plus de 15 ans. Ajoutons qu’il y règne une bonne ambiance, un état d’esprit sain, que l’enseignement est de qualité, et nous avons à coup sûr tous les ingrédients de son succès ! « Aujourd’hui, nous sommes 336 exactement. Avec pour l’encadrement 7 Brevets d’État et 3 assistants, témoigne Benoit Mollard, président du club depuis 3 ans. Nous proposons, en plus du judo, des cours de jujistsu et de taiso, de la gymnastique japonaise. » Si aujourd’hui les jeunes semblent davantage se tourner vers la pratique loisirs du judo, le club compte cependant un noyau fort de compétiteurs de haut niveau avec Léa Digennaro, au pôle Espoir de Grenoble, Maurice Lambert et Manuel Delannoy, en haut niveau universitaire, Karim Slimani, arbitre national, et enfin, les deux professeurs Stéphane Cano et Frédéric Rouhet, en équipe de France de kata depuis 2009, et affiche de beaux résultats avec une cadette qui se place dans les 32 meilleures Françaises, et une équipe junior qui a terminé 9e aux championnats de France 2011.

Réservez votre soirée !

P

our fêter ses 30 ans, le judo club organise un grand gala d’arts martiaux le vendredi 3 juin à 20 h 30 à la Marelle. Au programme : des démonstrations de judo, jujitsu, aïkido, taekwondo, karaté, capoeira, boxe anglaise... Et la participation de Gévrise Emane, multiple championne du monde et d’Europe de judo ! Entrée : 10 €. Points de vente : Tabac presse le village de Crolles – Noris Arts Martiaux Gières – Judo club de Crolles (de 17 h à 21 h).

Premier Pas Pongiste : les CM1 de l’école Belledonne remportent le challenge du nombre. 40 enfants ont participé au PPP. Il consiste à faire découvrir le tennis de table aux enfants, du CE1 au CM2, puis à s’affronter dans une petite compétition. Les responsables remercient les jeunes du club CBTT de Crolles venus prêter main forte. MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


Sport 23

Trophées des sports, place au spectacle !

C’est une soirée des Trophées des sports “new look” qui vous attend le vendredi 20 mai. La traditionnelle remise de récompenses aux dirigeants, champions ou bénévoles des clubs sportifs de la commune prend des allures de cabaret-spectacle, pour toute la famille, avec un homme araignée et des virtuoses du taekwondo en têtes d’affiches...

B

ien-sûr les 24 associations invitées vont pouvoir décorer celui ou celle qui a le plus marqué, dans sa discipline, cette saison de sport à Crolles. D’exploits, d’engagements bénévoles, de performances ou de dévouement pour son club, on va en parler. Peut-être que les juniors du judo vont être distingués pour leur participation aux championnats de France et sûrement qu’Antoine Maure va recevoir une ovation pour son titre de champion du monde de ski adapté. Et cette année, le spectacle, ouvert à toutes et à tous, sera certes sur scène, mais il débordera bien autour. « En 2010, nous avions amorcé un virage avec une soirée sous un chapiteau de cirque, se souvient Patrick Peyronnard, adjoint aux sports. Cette année, nous investissons un

vrai lieu sportif, La Marelle, et le spectacle, croyez-moi, sera au rendez-vous ! »

Un acrobate et des combattants L’adjoint aux sports est enthousiaste parce que dans son équipe, il compte de grands artistes. Antoine Le Ménestrel est l’un d’eux, version... aérienne. Les murs des villes sont ses terrains de jeux, le funambulisme sa seconde nature, et c’est à des dizaines de mètres du sol qu’il met en scène ses plus belles chorégraphies. D’Avignon à Glasgow, de Toulouse à Valladolid, de nombreuses villes l’ont vu passer de fenêtres en fenêtres, le long des façades, dans le cadre de spectacles à couper le souffle. « La Marelle était le lieu tout indiqué pour permettre à cet artiste – avant tout grimpeur de très haut niveau – de

9ES TROPHÉES DES SPORTS > Vendredi 20 mai 2011 à La Marelle Animé par Hervé Haggaï

Ouvert à tous

Avec la Cie lézards bleus - “Service à tous les étages”, danseur de façade : Antoine Le Menestrel et les champions du taekwondo de Crolles. “Coup d’envoi” à 19 h 30 par une performance à l’extérieur de La Marelle. Renseignements : service sport et animations en mairie 04 76 08 04 54.

s’exprimer, reprend Patrick Peyronnard. Avec le mur d’escalade en toile de fond, on ne devrait pas être déçus. » Les autres vedettes de la soirée sont bien connues des amoureux du sport. Non contents de truster les podiums des championnats nationaux et internationaux, ils sont passés maîtres dans l’art de mettre en valeur leur discipline lors de démonstrations de haute-volée. Ils, ce sont les athlètes du club de taekwondo. « Avec eux les couleurs de Crolles brillent bien au-delà de nos frontières, parce que ce club est une vraie fabrique à champions ! s’amuse Patrick Peyronnard. Quand on voit ce qu’ils ont réussi en 30 ans d’histoire du club, on se demande ce que nous réservent les 30 prochaines années ! » Rendez-vous pour cette 9e édition des Trophées des sports pour en avoir un avant-goût...

VIA FERRATA La Via ferrata de la Cascade de l’Oule est ouverte. Un topo est disponible à l’accueil de la mairie et sur le site de la ville www.ville-crolles.fr

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


24 C pour les jeunes

L’après-midi, la MJC avait proposé des jeux pour les tout petits (dinette, lego, kapla...) qui ont remporté beaucoup de succès.

> Témoignage > Françoise Ruggiero de la MJC Françoise est animatrice coordinatrice du secteur enfance famille à la MJC. Elle a participé à l’organisation de la fête des jeux, en partenariat avec le service Jeunesse de la commune et un collectif d’habitants. Elle nous raconte : « Beaucoup de familles étaient présentes à la fête et c’était intéressant de rencontrer les gens dans un moment de détente comme celui-ci. Ça nous a permis de voir aussi les papas ! Et puis, c’est l’occasion de jouer en famille, ce qui devient de plus en plus rare aujourd’hui. La formule est souple et conviviale puisque les personnes venaient et repartaient quant elles le souhaitaient. À refaire ! »

Fête des jeux

La fête battait son plein La fête des jeux, qui s’est déroulée le 26 mars sur le parvis du Projo, a connu un grand succès. Ce moment convivial et familial a en effet réunit quelques 300 personnes entre les parents et les enfants présents. > Rachelle Ahmidi, nouvelle arrivante à Crolles

> Témoignage

Rachelle habite dans le quartier des Ardillais avec ses 3 enfants, elle raconte avoir passé une soirée bien sympathique : « Mes enfants sont arrivés les premiers à la fête et je les ai rejoints ensuite. Nous étions tous ravis de ce moment. Pour ma part, j’ai joué au Mow (un jeux de cartes) avec mes enfants puis des adultes : c’était très sympa d’autant que c’était intergénérationnel. On est restés jusqu’à 23 h. Dommage qu’il n’y ait pas d’autres fêtes des jeux dans l’année ! »

Saison glisse

Deux séjours pour cet été Du 10 au 15 juillet, à St Marcellin, pour les collégiens

Temps d’accueil Service Jeunesse - Projo, place Ingrid Betancourt, tél. 04 76 92 28 10, jeunesse@ville-crolles.fr

Remise des médailles et petite fête à l’occasion de la fin de la saison glisse, histoire de féliciter les enfants et d’échanger avec leurs parents. MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9

/// Pour tous les jeunes, le mercredi après-midi. /// Pour les + de 15 ans, le mardi et le vendredi à partir de 17 h. /// Activités pour tous le samedi après-midi. Voir le programme pour connaître les thèmes, les dates et les horaires.

Deux groupes seront formés, avec des thématiques différentes : > la réalisation d’un film d’animation, > des activités sportives variées, notamment équitation et natation. Tarifs au quotient familial, de 50 à 400 €

Du 18 au 29 juillet, à Nyon en Suisse, pour les + de 15 ans

> La 1re semaine sera réservée au Paléo Festival, > la 2nde pour le nettoyage du site. Tarifs au quotient familial INSCRIPTIONS AU PROJO : // MERCREDI 18 MAI DE 14 H À 17 H // JEUDI 19 ET VENDREDI 20 MAI : DE 17 H À 19 H


Bibliothèque Gilbert Dalet Tél. 04 76 08 14 11

Couleurs d’Orient, aquarelles, huiles Du 10 mai au 4 juin Exposition réalisée par les élèves de Murielle Ouarab. Plasticienne crolloise reconnue, Murielle enseigne aussi la peinture à la MJC. Elle laisse s’exprimer la sensibilité de ses élèves autour de diverses thématiques, ici, leur vision de l’orientalisme, en écho au spectacle “Le frichti de Fatou” présenté à l’Espace Paul Jargot dans le cadre des Arts du Récit. Cette exposition est le fruit de cette démarche tant collective que très personnelle, et d’une sollicitation de la bibliothèque, qui désire faire connaître ces artistes en devenir. Vernissage le mardi 17 mai à 18 h 30. Entrée libre. Club de lecture itinérant de bibliothèque en bibliothèque* Prochaine rencontre à la bibliothèque Gilbert Dalet : mercredi 8 juin à 19 h 30 Au menu : littérature “nature et grand large”, avec les propositions suivantes : Kyoto limited express/ Olivier Adam, Le chant du pluvier/ Amandine Laprun, Joseph Béhé, Le signal/Ron Carlson, Vers l’Aube/ Dominic Cooper, Rosa Candida/Ava Olafsdottir, En Sibérie/Colin Thubron. Tous ces ouvrages sont disponibles à la bibliothèque. La participation au club de lecture est libre et gratuite, il suffit d’avoir lu un ou plusieurs livres, ou tout simplement d’avoir envie d’idées de lecture et d’échanges avec d’autres lecteurs. *Le club de lecture itinérant se réunit 4 à 5 fois par an dans les bibliothèques du Grésivaudan qui le souhaitent. Il est organisé par un collectif de bibliothécaires dont Crolles fait partie.

Des livres, des histoires pour les petits Les mercredis 18 mai et 1er juin de 10 h 30 à 11 h Marie-Hélène présente et lit des albums aux petits. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Culture La bibliothèque 25

> Mardi 10 mai, 18 h

Aper’art Debout sur la Terre

U

ne rencontre informelle et conviviale avec Antoine Choplin, autour de son œuvre, et notamment de ce texte poétique conçu comme matériau pour la chorégraphie de François Veyrunes (vendredi 13 et samedi 14 mai, à l’Espace Paul Jargot – lire plus loin, rubrique Du côté de l’Espace Paul Jargot). Antoine Choplin Antoine Choplin, artiste multiforme, romancier, poète, organisateur d’événesera présent à ments culturels atypiques et “marcheur en terrain pentu” vit en Isère. Ses textes évoquent la bibliothèque des thèmes très divers (la guerre, la montagne, la Tchétchénie, la musique, le monde ouvrier, ou encore Tchernobyl...), mais qui ont comme point commun d’être en prise avec la terre des hommes. Comment l’écriture en général, et la sienne en particulier, peut “entrer en friction” avec un événement, une période de l’histoire, un pays, un art comme la danse... il en sera question le 10 mai... autour d’un verre, et Antoine lira des extraits de textes encore inédits. Les œuvres d’Antoine Choplin sont disponibles à la bibliothèque //// Entrée libre.

++++ Le musée de l’innocence Le dernier roman du Prix Nobel de littérature a pour cadre l’Istanbul des années 50. Istanbul, la ville porte, entre Orient et Occident, tradition et modernité, est le théâtre d’une histoire d’amour belle, et tragique, bien sûr. Le jeune narrateur, riche rejeton insouciant de la jeunesse dorée laïque et républicaine de la nouvelle Turquie, tombe amoureux d’une cousine pauvre, qu’il ne peut épouser, mais qui l’obsède. Grand roman d’amour alliant sensualité et nostalgie, analyse remarquable du sentiment amoureux, portrait d’une ville : du grand Pamuk ! Orhan Pamuk //// Gallimard 2011.

Les yeux au ciel Cinquième roman de l’auteur, Les yeux au ciel raconte l’histoire d’une famille qui se retrouve en Bretagne, à l’occasion de l’anniversaire du grand-père. Une famille qui, sous les dehors de la fête, se heurte aux fantômes du passé, et tente une réconciliation qui ne pourra passer que par la mise au jour des secrets, des tabous, des vieilles souffrances qui ont désordonné le cours des choses. Karine Reysset //// Éd. de l’Olivier, 2011.

++++

++++ Le Journal D’Anatole Frot en Mongolie

Ronchonchon et Cie, Alexis HK et Liz Cherhal

Anatole est un jeune français moderne qui joue à la console, vit en région parisienne et rêve de partir aux États-Unis. Ses parents, quant à eux, rêvent de la Mongolie, de ses immenses espaces et de son peuple nomade. La maman d’Anatole y a déjà séjourné une dizaine d’années auparavant et avec un ami mongol espère mettre en place un nouveau type de tourisme équitable qui permettrait de partager le quotidien de ces nomades. Ils ont donc décidé de partir pour les vacances de la Toussaint tous les trois en Mongolie... Ce qui n’est pas du tout du goût d’Anatole : il y fera froid et il s’ennuie déjà ! L’arrivée en Mongolie réservera bien des surprises à notre jeune héros

Dans le village de la Grognardière tous les habitants passent leur temps à râler pour un oui, ou pour un non. Et surtout, Bernard, Jean-Pierre et Marie-Pierre, deux frères et une sœur qui ont perdu leurs rêves, et n’ont de cesse depuis, de râler, bougonner et ronchonchonner. Un jour, atterrit de l’autre côté de la rue, une maison volante habitée par de curieux propriétaires, la Famille Foncky. Cette famille apporte avec elle sa tornade de bonne humeur, de joie et de folie. Cette rencontre va transformer la vie du village. À partir de ce jour, pour Bernard, Jean-Pierre et Marie-Pierre rien ne sera plus comme avant. Juliette, Jehan et Loïc Lantoine interprètent les trois ronchonchonneurs, Alexis HK le narrateur. Un CD à écouter en famille, plein d’humour et de bonne musique, pour passer un bon moment...

Armandine Penna, Heidi Jacquemond //// Éditions Mango, 2009.

Formulette Productions, 2011.

Encore + + de coups de cœurs sur www.ville-crolles.fr Amour, Anne Orstawik, Les Allusifs, 2011. Les Invités, Charlotte Moundlic ; Éditions Thierry Magnier, 2011. Mercedes cabossée, Hubert Ben Kemoun ; Éditions Thierry Magnier, 2011. Terrienne, Jean-Claude Mourlevat ; Gallimard Jeunesse, 2011. With love, Yom, Buda Musique, 2011.

Bibabrac, les cafés de la bib Samedi 21 mai de 10 à 12 h Rendez-vous pour échanger autour d’un café, avec les coups de cœur des bibliothécaires, mais aussi et surtout si possible des lecteurs. Entrée et sortie libres. MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


26 Culture

Il n’y a pas d’âge pour chanter

Et c’est bien ce que la soirée du 29 mars a prouvé !

L

a chorale des “jeudis chantants” du club Arthaud et celle de l’école élémentaire Belledonne se sont données le la pour une production particulière : chanter ensemble, sur la scène de l’Espace Paul Jargot, pour le plus grand plaisir du public qui s’est déplacé en nombre. 50 séniors, dirigés par Robert Cannie, et 90 écoliers, entraînés par Eric Maignol, ont ainsi interprété des classiques, d’ “Amstrong” de Claude Nougaro, aux “cornichons” de Nino Ferrer. Une jolie soirée et une initiative intergénérationelle à saluer !

ur, > Édith Couvre rthaud A ub cl du pianiste

> Clément, Eymeric et Romane de l’école Belledonne

> Pierre Perinetti, beaucoup « J’ai éprouvé nt va ou ém t ai ch ’ét anteur des “jeud de plaisir. C is voix d’enfants. chantants” d’entendre ces t en m « Ce type de rencont J’aimerais vrai re, ça crée expérience. » tte ce er el uv no du lien social, et les re jeunes ça nous booste ! »

Du 27 avr. au 10 mai

Exposition Irisations

par le photographe Alain Doucé En opposant des ambiances monochromes à la flamboyance d’un parapluie multicolore, le photographe Alain Doucé invite par ses clichés à découvrir autrement les paysages. Il décale l’image, change le regard que l’on peut porter sur un espace donné. Le parapluie est ici un objet vecteur d’évasion, de voyage. Vernissage le jeudi 5 mai à 19 h 30. Exposition ouverte du mardi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 h. Entrée libre.

conséquences sanitaires de Tchernobyl au lieu de son bilan définitif de 50 morts en 2005. Le débat sera précédé d’une introduction sur la question nucléaire, de Cédric Cagnat, professeur de philosophie et auteur. Entrée libre.

Mer. 11 et jeu. 12 mai à 20 h 30

Tchernobyl le récit de la nuit ou comment dire ? Théâtre

« Nous avions trop le stress de chanter devant 400 personnes. Nous n’avions pas eu beaucoup de répétitions avec le club Arthaud. Mais c’était super, on est trop contents ! »

Du 11 au 25 mai

Exposition “Lumières éphémères” Photographe auteur et grand admirateur de la nature, Christophe Suarez est un chasseur d’orage effréné. Depuis 2005, toujours à l’affût d’un événement météo, il parcourt l’Europe à la recherche de lumières dramatiques et de temps violent. Pour en savoir plus : www.chasseursorages.com. Ouverture du mardi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 h. Vernissage le Jeudi 12 mai 2011 à 19 h 30. Entrée libre.

Ven. 13 et sam. 14 mai à 18 h 30, 19 h 30 et 20 h 30

Lun. 9 mai à 19 h

Debout sur la terre Danse

Projections de deux films du journaliste documentariste, Wladimir Tcherkoff sur le drame sanitaire vécu par les populations contaminées par la catastrophe de Tchernobyl : “Sacrifice“ et “Controverses Nucléaires”. Lors du débat qui suivra la projection, Wladimir Tcherkoff sera assisté de Maryvonne DavidJougneau et de Claude Proust représentants de Collectif “Indépendance pour l’OMS” qui tient depuis 4 ans une vigie devant l’OMS à Genève afin que cette institution dise la vérité sur les

Cie Les Amis de Franck Nogent. Tchernobyl, catastrophe charnelle et rupture métaphysique. La terre est abîmée. L’homme est défiguré, meurtri. L’URSS bouleversée s’effondrera quelques mois plus tard. Qu’est-ce que la réalité – sur quel fantasme, quelle fiction collective se construitelle ? Ce spectacle est une réflexion en acte sur le mensonge et sur la peur, sur le déni et sur la quête de sens, sur le silence et sur le cri.

Cie François Veyrunes. Écriture dansée en déambulation. Après douze ans d’expériences partagées, l’écrivain Antoine Choplin et le chorégraphe François Veyrunes confrontent leurs quêtes artistiques et se rejoignent autour d’une commande formulée par l’Espace Paul Jargot sur la thématique de saison. Leurs écritures, poétiques, chorégraphiques et musicales, partagent un regard “d’archéologue du sensible, curieux des énigmes, des complexités, des étrangetés et des imaginaires”. Debout sur la terre est un recueil de poèmes écrits par Antoine Choplin, matière première que le chorégraphe malaxe pour confectionner la chair du spectacle.

De 5 à 11 € //// À partir de 15 ans //// Création.

De 5 à 11 € //// À partir de 15 ans //// Création.

Rencontre autour de la catastrophe Tchernobyl

MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


ESPACE PAUL JARGOT 04 76 04 09 95 ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER SUR WWW.VILLE-CROLLES.FR

Culture 27

Crolles fait son cirque Ven. 20 mai de 10 h à 11 h 30

Mar. 24 mai de 10 h à 12 h

Parents, grands-parents, cousins et copains de tous âges sont invités à venir découvrir l’univers du cirque lors d’un moment de rencontre convivial.

à partir de 60 ans

Atelier éveil des petits

Gratuit sans réservation //// Renseignement auprès de la MJC 04 76 08 01 81.

Sam. 21 mai de 10 h à 12 h

Atelier cirque parents enfants Venez pratiquer les différentes disciplines du cirque avec vos enfants à partir de 3 ans. Tarifs pour 2 personnes : 15 €, pour 3 personnes : 20 €, pour 4 personnes : 25 € //// Sur réservation //// Renseignement auprès de la MJC 04 76 08 01 81.

Mer. 25 mai

Atelier découverte cirque

Journée Découverte et rencontre autour des arts du cirque

Pour la seconde année, la compagnie Estock fish propose aux personnes retraitées de s’initier à l’art du cirque. Rencontre avec les artistes, souvenirs de jonglage autour d’un café, sensations d’équilibre sur les agrès... chacun à son rythme sera accompagné pour cette balade dans l’univers du cirque. Inscrivez-vous auprès de l’Espace Paul Jargot pour un atelier adapté et convivial sous le chapiteau de la compagnie. Entrée libre.

Différents ateliers de découverte du cirque (jonglerie, équilibre aérien, magie) et spectacles des écoles de cirque de l’agglomération Grenobloise se succéderont autour et dans le chapiteau aux abords de l’Espace Paul Jargot. Entrée libre //// Renseignement auprès de la MJC 04 76 08 01 81.

Jeu. 26 mai

Aper’art cirque Scène ouverte et rencontre avec la cie Esctock Fish. Entrée libre.

Ven. 27 mai

Cabaret cirque

dans le cadre de Crolles fait son cirque 18 h 30 foire à l’ancienne, jeux et repas/spectacle à 20 h 30. Cie Estock Fish. Retrouvez la compagnie Estock Fish et son univers décalé. Elle vous accueille sous son chapiteau dans un décor inspiré de la littérature fantastique du 19e siècle. Avant le spectacle, ce lieu s’anime de jeux forains (jeux de force ou d’adresse), ainsi que de quelques attractions et entre-sorts (paris farfelus, arnaques foraines). Dès 6 ans //// De 6 à 15 € + repas sur place.

Mer. 18 mai à 20 h 30

Le frichti de Fatou Théâtre / récit - D’après le texte de Faïza Kaddour Tout en préparant son frichti, Fatou nous raconte son histoire, à la fois ordinaire et si personnelle, qui nous conduit d’un village algérien où elle passe son enfance au 18e arrondissement de Paris. Et la sexualité est au cœur de ce récit. Cela commence avec le mystère de l’alcôve de son enfance, puis le précieux œuf qu’elle doit préserver, le mariage et les traditions qui l’accompagnent. Puis tout est bouleversé par sa rencontre avec Janine, militante au planning familial. La rencontre de deux cultures, deux traditions dans un vent de revendications féministes. Se connaître, comprendre son corps et les mécanismes du plaisir prennent alors la valeur d’une liberté fondamentale... Car tout cela n’est au fond qu’une petite cuisine que chacun doit pouvoir agrémenter à sa sauce ! Rencontre après spectacle. //// Durée : 1 h 30 //// De 5 à 11 € //// À partir de 14 ans.

Vous avez des difficultés à vous déplacer ? Dans le cadre de son action culture et lien social, la ville de Crolles propose aux personnes de + de 60 ans qui ont des difficultés à se déplacer de les accompagner au spectacle “Le frichti de Fatou” jeudi 19 mai à 14 h. Réservation service développement social à la mairie de Crolles : 04 76 08 04 54. MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE

CROLLES ////// MAI 2011 ////// NUMÉRO 9


28 Regard

Dimanche 22 mai à partir de 12 h devant l’école des Ardillais (repli à la Marelle en cas de pluie)

,

Pique-nique géant Dès 11 h 30

ouvert a tous

Danse et escalade urbaine entre le marché et le site du pique-nique. La compagnie Lézards bleus investira les façades des immeubles de la rue du 8 mai 1945 et ira à la rencontre des habitants, leur proposant un sourire, une rose, un cœur rouge, une pirouette.

De 12 h 30 à 16 h 30

La rrue ue est à vous ! La portion située entre l’école des Ardillais et l’allée des Charmanches sera fermée à la circulation. Recouverte de gazon synthétique et de nappes, elle attendra les habitants et leurs pique-niques. Deux barbecues seront à disposition pour vos grillades. Quelques tables et chaises attendront ceux qui le souhaitent. Le groupe “Les Alamass” et la fanfare de l’Est de l’EMC animeront ce moment en musique.

Toutes les recettes sont acceptées. Un jury de gourmands, e ut to pendant désignera le gagnant.

concours de gâteaux

La caravane de l’image vous attendra sur le petit parking pour une séance photo pas ordinaire. Les (auto)portraits seront projetés en fin d’après-midi pour une exposition éphémère. Durant l’après-midi, diverses animations : pétanque, jeux, etc. La cour de l’école des Ardillais sera ouverte pour que les enfants puissent jouer en sécurité, sous la responsabilité de leurs parents. Scène ouverte Venez assister et pourquoi pas participer ! Extrait d’un spectacle, chanson, que vous soyez connu ou inconnu, la scène sera toute à vous ! Contacter l’Espace Paul Jargot à resa.epj@ville-crolles.fr Restitution et témoignages des habitants sur le conte urbain “la pierre mystérieuse”.

16 h 30, Goûter.

la journée !

Navette gratuite Pour toutes celles et ceux qui sont un peu trop loin pour s’y rendre à pied, la commune propose une navette gratuite. Elle circulera sur les grands axes de la commune entre Montfort, le Rafour et le quartier du Brocey, à partir de 11 h 30. N’hésitez pas à faire signe au chauffeur pour qu’il s’arrête. Renseignements au 04 76 92 28 10 - www.ville-crolles.fr


Mai 2011 - Magazine de Crolles