Issuu on Google+

magazine Crolles

de

Magazine d’information de la ville de Crolles www.ville-crolles.fr

Grand Format

La parentalité, on peut en parler ! page 7

crolles à vivre le 26 janvier, participez au 1er “samedi citoyen” page 5

territoire Une famille crolloise s'engage page 16

27 janvier

2013


2 Mémo

Don du sang

lieu le La prochaine collecte aura à 12 h et mercredi 16 janvier de 9 h Boris Vian. de 16 h 30 à 20 h, à la salle service Information auprès du 42 43 44 des collectes au 04 76

Numéros à retenir

Mairie

Mairie > 04 76 08 04 54 Pompiers > 18 - Samu > 15 Centre anti-poison > 04 76 42 42 42 Police municipale > 06 08 25 14 62 Gendarmerie (antenne de Crolles) > 04 38 72 96 72 Enfants disparus, numéro d’urgence > 116 000 SERGADI (Service des eaux) > 04 76 33 57 35, permanence en mairie le mercredi de 10 h à 11 h 30 Le Curé, Père Philippe Rey > 04 76 90 20 29

BP 11 - 38921 Crolles Cedex > 04 76 08 04 54 - Fax 04 76 08 88 61 Courriel : bienvenue@ville-crolles.fr, Site : www.ville-crolles.fr Horaires d’ouverture : lundi et vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 - 13 h 30 à 16 h 30. Mardi de 8 h 30 à 11 h - 13 h 30 à 18 h. Mercredi et jeudi de 8 h 30 à 12 h 30 13 h 30 à 18 h. Samedi de 8 h 30 à 12 h.

SAMU - Médecin de garde

François BROTTES, Secrétariat parlementaire. Les Portes de Crolles, Rond-point du Rafour, 38920 Crolles. > 04 76 92 18 96 - Fax 04 76 92 18 98.

En semaine, contactez votre médecin traitant habituel. En dehors des horaires de consultation, pour des conseils médicaux et demandes de visite à domicile d’un médecin généraliste, composez le > 0810 15 33 33 (numéro Azur facturé sur la base d’un appel local – 0,14 2 l’appel, quelle que soit la durée de l’appel - tarif en vigueur au 1er juin 2008).

Pour les urgences et risques vitaux, faites le > 15

magazine Crolles

de

Directeur de la publication : François Brottes I Rédaction : Nathalie de Leiris, Valérie Saes, Florent David I Photos : Mairie de Crolles I DL I Création & réalisation : Société2filles I Imprimerie Notre Dame I Le journal de Crolles est imprimé sur papier recyclé par un imprimeur certifié “Imprim’vert®”, label garantissant la bonne gestion des déchets dangereux, la sécurisation de stockages des liquides dangereux et la nonutilisation de produits toxiques.

Centre Technique Municipal Rue Charles de Gaulle > 04 76 08 98 65

Député de l’Isère

Permanence Conseiller général

Mardi 5 février 2013 de 8 h 30 à 10 h en mairie. En dehors de sa permanence trimestrielle à Crolles, le Conseiller général Georges Bescher reçoit sur rendez-vous en fin de semaine, à la mairie de la Terrasse (Contact : Hélène Robert-Michon au Conseil général, > 04 76 00 38 10). Associations et particuliers du canton peuvent l’informer des projets et dossiers déposés auprès du Conseil général de l’Isère, afin d’en assurer un meilleur suivi. Adressez toute correspondance au 204, rue des Thermes - 38660 La Terrasse.

Police municipale - Gendarmerie

669, av. Ambroise Croizat Police municipale > 04 38 72 96 72 ou 06 08 25 14 62. Gendarmerie Antenne de Crolles > 04 38 72 96 72. Présence sur rendez-vous du lundi au vendredi de 18 h à 19 h 30. Gendarmerie - Brigade de St-Ismier 390, route du Rivet, 38330 Saint-Ismier > 04 76 52 15 45 - Fax 04 76 52 92 35.

Maison du Grésivaudan

Permanences des élus

Vous voulez rencontrer un élu : prenez rendez-vous en téléphonant à l’accueil de la mairie. François BROTTES, Maire, affaires générales, économie : les lundis, jeudis et vendredis après-midi, Françoise CAMPANALE, 1re adjointe, chargée des finances, Gilbert CROZES, 2e adjoint, chargé de la voirie et des travaux, Liliane PESQUET, 3e adjointe, chargée des risques industriels, des risques naturels, de l’assainissement et de l’eau, Patrick PEYRONNARD, 4e adjoint, chargé du sport et de la vie associative, Anne-Françoise HYVRARD, 5e adjointe, chargée des affaires scolaires et de la jeunesse, Bernard FORT, 6e adjoint, chargé de l’urbanisme, Patricia LEVASSEUR, 7e adjointe, chargée de l’environnement, de l’agriculture et de l’Agenda 21, Claude GLOECKLE, 8e adjoint, chargé de la culture et du patrimoine, Patricia MORAND, conseillère déléguée au social, au logement et à la solidarité. — Élus “Ensemble pour Crolles”, Corinne DURAND, Françoise DRAGANI et Élisabeth Millou. Élus “Écologie pour Crolles”, Vincent GAY et Nelly GROS.

magazine d’information de la ville de

71, chemin des Sources - 38190 Bernin Ouvert du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30. Maison du Conseil général Bâtiment ANTHERALP B > 04 56 58 16 00. Centre médico-social Bâtiment ANTHERALP A > 04 56 58 16 91. Assistantes sociales : sur rendez-vous. Conseillère en Économie Sociale et Familiale : sur rendez-vous. Puéricultrice : sur rendez-vous. Permanence RSA : sur rendez-vous.

Centre médico-psychologique

CMP Enfants : La Batie à St-Ismier, espace Victor > 04 76 52 61 61 Fax 04 76 52 61 78. CMP Adultes : Espace Belle Étoile à Crolles. > 04 76 92 82 90.

Caisse Primaire d’Assurance Maladie

La CPAM propose des permanences gratuites en mairie, le mardi de 15 h à 16 h 15, les semaines impaires.

Conseils juridiques

Ces permanences, financées par la commune en direction des Crollois, sont gratuites. Prendre rendez-vous à l’accueil de la mairie. Avocat Permanences les samedis 12 et 26 janvier, de 9 h à 11 h en mairie. Notaire Permanence le samedi 12 janvier, de 9 h à 11 h en mairie.

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27

Architecte conseil

Trésorerie du Touvet

Avenue Montfillon - BP 16 38660 Le Touvet Courriel : t038043@cp.finances.gouv.fr. > 04 76 08 45 87. Ouverture du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 16 h, avec ou sans rendez-vous.

Bibliothèque municipale

Place de la Mairie > 04 76 08 14 11 Ouverture au public Mardi : 13 h 30 à 18 h 30. Mercredi : 10 h à 12 h et 13 h 30 à 18 h 30. Vendredi : 16 h 30 à 18 h 30. Samedi : 10 h à 12 h et 13 h 30 à 18 h 30. Horaires vacances scolaires Mercredi : 13 h 30 à 18 h 30. Vendredi : 16 h 30 à 18 h 30. Samedi : 10 h à 12 h et 13 h 30 à 18 h 30.

Centre nautique intercommunal/ Squash

Construire, aménager ou rénover une habitation ? Sophie Rey, architecte à Grenoble et membre du CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) assure des permanences : le 2e vendredi du mois, de 9 h à 12 h, et le 4e mercredi du mois, de 14 h à 17 h en mairie. Rendez-vous > 04 76 08 04 54.

Déchetterie

47, rue des Frères Montgolfier > 04 76 08 03 03. Ouverture tous les jours, y compris dimanches et fêtes, de 8 h 30 à 17 h 45 (sauf le 1er mai, 25 décembre et 1er janvier). Collectes lundi (poubelle traditionnelle) et mardi matin (poubelle bleue “Je trie”) de 4 h à 11 h. Collecte des vêtements et chaussures à déposer dans des sacs à la déchetterie le mercredi et le vendredi, de 8 h 30 à 16 h. Verre et papier : utilisez les colonnes implantées dans la commune. Le site internet www.le-gresivaudan.fr vous permet de consulter en ligne les modifications des tournées suite aux jours fériés et télécharger les différentsdocuments (plaquette “le juste tri”, journaux intercommunaux, guides du compostage...).

Rue Henri Fabre > 04 76 92 10 56 Horaires période scolaire Lundi de 12 h à 13 h 45 et de 19 h à 22 h. Mardi de 12 h à 13 h 45 et de 20 h 30 à 22 h. Mercredi de 12 h à 18 h. Jeudi de 12 h à 13 h 45. Vendredi de 12 h à 13 h 45 et de 19 h à 22 h. Samedi de 12 h à 18 h. Dimanche de 9 h à 17 h (rappel : les bassins sont évacués 1/4 d’heure avant la fermeture). Horaires vacances scolaires Du lundi au samedi de 12 h à 18 h. Dimanche de 9 h à 17 h. Nocturnes lundi et vendredi de 19 h à 22 h. Pas de nocturnes les jours fériés.

Centre de planification et d’éducation familiale

Relais d’Assistantes Maternelles (RAM)

Poste

94, mail Nelson Mandela > 04 38 92 14 90 - ram@ville-crolles.fr Lundi de 17 h à 19 h, mardi et vendredi de 11 h 30 à 14 h, et le samedi 19 janvier de préférence sur rendez-vous. Animatrice : Virginie Léon. Renseignements complémentaires auprès de Delphine Gontard, coordinatrice des structures petite enfance > 04 76 04 00 56.

L’Envol : lieu d’accueil enfants-parents

94, place Nelson Mandela > 04 76 45 85 97. Ouverture au public lundi et mercredi de 8 h 45 à 11 h 45 et vendredi de 14 h 30 à 17 h 30. L’envol est ouvert pendant la moitié des vacances scolaires.

Logement

> Pour connaître les droits et devoirs du propriétaire et du locataire, se renseigner sur les subventions pour réaliser des travaux d’amélioration, en savoir plus sur les financements pour l’accession à la propriété... le Pact de l’Isère organise une permanence à la mairie de Villard-Bonnot, le 2e jeudi du mois, sur rendez-vous au > 04 76 12 11 17. > Pour en savoir plus sur les conditions et possibilités de devenir propriétaire, pour vendre, louer, faire des travaux, l’ADIL, Agence Départementale d’Information sur le Logement, propose 2 permanences gratuites, ouvertes à tous : > Mairie de Crolles : le 2e jeudi de chaque mois de 14 h à 17 h > Mairie de Pontcharra : le 4e jeudi de chaque mois de 14 h à 17 h. Pour toutes informations ou pour prise de rendez-vous, contacter directement l’ADIL > 04 76 53 37 30. Bailleurs sociaux SDH : permanence en mairie tous les mardis de 9 h à 10 h. OPAC : permanence en mairie tous les jeudis de 9 h 30 à 10 h 30.

Espace Belle Étoile - 43 rue Henri Fabre > 04 76 13 39 51. Ouvert le lundi de 9 h à 13 h, le mardi de 13 h à 17 h, le mercredi de 13 h à 19 h et le jeudi de 13 h à 17 h. Fermeture le vendredi.

278, avenue Joliot Curie > 36 31. Horaires d’ouverture Lundi, mercredi, jeudi et vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30. Mardi, de 8 h 30 à 12 h et de 14 h à 17 h 30. Samedi, de 8 h 30 à 12 h. Heures de levée 15 h du lundi au vendredi et 11 h le samedi.

Service développement social

Bénéficiaires du RSA : en mairie sur rendez-vous. Point info emploi-insertion : en mairie sur rendez-vous le mercredi de 14 h à 16 h 30. Point info retraités : en mairie sans rendez-vous, le lundi de 9 h à 12 h 30 et le jeudi de 13 h 30 à 18 h.

Pôle emploi

Pontcharra. Un seul numéro d’appel > 39 49 (selon le service, appel gratuit ou de 0,11 2 TTC depuis un poste fixe, hors surcoût éventuel de votre opérateur). Vous serez orienté, selon votre demande > Vers un conseiller : du lundi au jeudi de 8 h 45 à 15 h 30 et le vendredi de 8 h 45 à 11 h 45. > Vers un serveur vocal : 24 h/24 et 7j/7.

Mission locale du Grésivaudan

Pour les 16-25 ans. Contact : Anne Kervaon. Antenne de Crolles : Le Projo (Espace Jeunes), place Ingrid Betancourt à Crolles. Rendez-vous à prendre directement au siège de la Mission Locale du Grésivaudan. 147, rue du Pré de l’Horme > 04 76 08 08 70.

EDF/GDF

Vous pouvez contacter les numéros de téléphone ci-dessous 7j/7 et 24 h/24 : Urgence Gaz 0 810 433 038 Urgence Électricité 0 810 333 338 Si vous souhaitez un nouveau devis, composez le > 0810 14 46 84.

Accueil des nouveaux arrivants

Monique Gautier > 04 76 92 24 60. Christine Braun > 04 76 68 22 89.


Édito 3 19

24 13

20

Sommaire 22

04 Crolles à vivre

> C'est parti pour les jobs jeunes ! > Interdictions d'accès aux sentiers du facteur et des coteaux > Participez au premier “samedi citoyen” > Les nouveaux arrivants font salle comble >N  oël au Soleil : c'est du recyclé ! >U  ne charte des ATSEM en préparation > Un banquet de fête ! > économie

07 Grand format

> La parentalité, on peut en parler !

14 Expression politique 15 Conseil municipal 16 Territoire

> Une famille crolloise s'engage > Skibus, tous en piste ! > Xtrèm limiT

18 Associations

> La MJC

19 C pour les jeunes

> C'est parti pour la glisse > Ils ont fait leur Daisy !

Une année à cultiver ensemble Une année qui débute est toujours synonyme d’espoir. Elle invite à avancer, à concrétiser ses projets, à tourner une page pour en écrire une nouvelle. En 2013, nous allons récolter les fruits de ce que nous avons semé, ensemble, au cours de ces dernières années. L’image est symbolique, elle prendra forme dans quelques semaines, sur dix hectares d’espaces verts, d’allées et de vergers, au cœur du village, quand nous pourrons tous profiter de l’ouverture du parc Jean-Claude Paturel. Le parc, un nouveau lieu de vie à partager, une preuve de plus de notre volonté de maintenir les grands équilibres, le gage d’une qualité de vie préservée, tout simplement. Les enfants n’ont pas attendu l’ouverture complète, ils ont déjà leurs habitudes à l’aire de jeux. Les familles prendront les leurs, certains même préparent déjà outils et semis pour cultiver les 3 000 m2 de jardins, au bas du parc. Chaque mois, ils sont plus de trente à se réunir, aux côtés des élus qui accompagnent le projet, pour imaginer ces jardins, leur fonctionnement et les modes de culture utilisés. Sur ces parcelles pousseront des fruits et des légumes. Mais au final, nous récolterons tous du lien, parce que ce sont l’entraide et le partage de connaissances qui serviront d’engrais. Une année à cultiver, ce sont aussi des projets à voir fleurir en 2013. Pêle-mêle, des logements sortent de terre, au Clos Masson et sur le site de l’ancien Institut rural. à l’image du Marronnier, ces 21 logements, adaptés aux besoins des seniors, feront la part belle, une fois encore, à l’échange et à l’entraide entre générations. Un nouveau cheminement doux tracera son sillon dans le parc du Château. De culture il en sera question aussi,

mais sous une autre forme, avec la future médiathèque. Ces réalisations, et bien d’autres, nous les avons imaginées avec vous. Des idées que nous vous avons soumises, germeront ces réponses adaptées à vos besoins. Parce que cultiver ensemble, c’est aussi le souhait de vous associer et de vous impliquer. Des rendez-vous ont été créés ces dernières années, ils murissent avec le temps et grâce aux bonnes volontés. En mars, les jeux ont leur fête et au printemps, nous nous retrouverons pour un grand pique-nique sur la rue Paul Eluard. L’organisation de ces temps forts a débuté, il est encore temps d’y prendre part. Et tout au long de l’année, d’autres événements portés par la commune, par les associations, par des habitants, sonneront comme autant d’occasions de s’ouvrir aux autres, d’échanger et de s’enrichir. Ce message d’ouverture, je l’ai porté auprès des familles que j’ai reçues en mairie, avec les élus du Conseil municipal, pour la cérémonie d’accueil des nouveaux arrivants. Cette envie de faire ensemble, je l’ai retrouvée, avec satisfaction, au traditionnel banquet des seniors à La Marelle. Elle respire aussi du rendez-vous des jeunes, le Daisy, qui s’est tenu en fin d’année au Projo. Se retrouver pour partager, s’unir pour faire de grandes choses ou passer de bons moments, sont le ciment de notre vivre ensemble. Ils nous animeront pour cultiver cette nouvelle année. Je vous souhaite à toutes et à tous une belle année 2013, faite de santé et de bonheurs partagés.

20 Sport

 > C'est d'la balle !  > Grand concours de gymnastique à Guy Bolès

21 Culture

François Brottes, Maire de Crolles, Député de l'Isère

> La bibliothèque > Espace Paul Jargot

24 Regard magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


4 Crolles à vivre

C’est parti pour les jobs jeunes ! Les recrutements jobs jeunes pour 2013 sont lancés. L’année de leurs 16 ans, les jeunes peuvent postuler pour une mission dans les services municipaux. Rappel du dispositif.

Les jobs jeunes, pour une première expérience Les jobs jeunes ont pour objectif de faire découvrir le monde du travail, notamment aux - de 18 ans. Ils acquièrent ainsi une première expérience professionnelle, découvrent le fonctionnement des services de la Mairie, trouvent une solution de financement pour un projet (permis de conduire, vacances, etc). Chaque année, ce sont plus de 100 missions qui leur sont proposées : administratif, entretien des locaux, manutention, aide en restauration, aide lingère... Les attributions sont faites en fonction des besoins de la collectivité, en respectant autant que faire se peut les souhaits des candidats. Chaque mission est payée au SMIC horaire, soit 9,43 e brut de l’heure au 1er janvier 2013.

Pendant les vacances Les missions sont de 3 semaines, consécutives ou non. Elles se déroulent principalement pendant les vacances scolaires. La nouvelle saison concerne les vacances de printemps 2013 à février 2014.

Qui peut postuler ? Les jobs jeunes sont réservés aux jeunes ayant 16 ans révolus à la date de début de leur mission et n’ayant jamais eu de jobs jeunes par le passé. Les jeunes nés avant le 15 mai 1997 pourront être positionnés sur l’ensemble des périodes proposées. Pour les autres, les recrutements se feront uniquement pour les vacances de Toussaint, Noël et février 2014.

Comment postuler ? Présence obligatoire de tous les candidats sur l’une des 2 réunions d’information collective qui auront lieu mercredi 6 février à 18 h et samedi 9 février à 10 h 30, en salle du Conseil municipal en mairie. Dossier à rendre ensuite au plus tard le 16 mars 2013 (à remettre en main propre au service développement social – Attention, les dossiers déposés dans la boîte aux lettres ne seront pas étudiés).

Interdictions d'accès aux sentiers du facteur et des coteaux Le 29 novembre dernier, plusieurs blocs se sont décrochés du sommet du Rocher du Luisset, allant jusqu’à barrer le sentier du facteur pour trois d’entre eux. à l’origine de cette chute de blocs, l’érosion, accentuée par l’alternance de périodes de froid et de pluie, qui motive l’interdiction d’accès au site jusqu’à la fin de la période hivernale. Un mois plus tard, un phénomène similaire s’est produit en amont du sentier des coteaux, entre le torrent de Crolles et celui du Craponoz. Face à la possibilité d’une nouvelle chute de blocs et afin d’assurer la sécurité des promeneurs, l’accès au sentier des coteaux est également interdit sur le secteur concerné.

Rentrée scolaire de septembre 2013 : pensez aux inscriptions Nouveaux arrivants sur la commune ou première année de maternelle ? Pour inscrire votre enfant à l’école vous devez obligatoirement remplir un dossier auprès de la mairie.

L

e dossier d’inscription est téléchargeable sur et/ou disponible le site www.ville-crolles.fr auprès du service Éducation en mairie. Il est à rendre avant le 31 janvier 2013 (pensez aux justificatifs nécessaires : copie du livret de famille, de la carte d’identité des responsables légaux de l’enfant et d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois. En cas de divorce ou séparation, copie du jugement ou autorisation de l’autre parent). Une réunion d’information pour les parents d’enfants démarrant leur scolarité à Crolles en septembre 2013 aura lieu le jeudi 21 février 2013, à 18 h en salle du Conseil, en mairie. magazine d’information de la ville de

Vie pratique

Pour les nouveaux arrivants Même si votre enfant termine son année scolaire sur une autre commune et n’intègrera une école à Crolles qu’à partir de septembre 2013, il est important de l’inscrire dès le mois de janvier auprès du service Éducation en mairie.

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27

Pharmacies de garde en janvier Dimanche 13 // Pharmacie de Brignoud Tél. : 04 76 71 40 03 Dimanche 20 // Pharmacie Fontaine Amélie à St-Ismier - Tél. : 04 76 52 28 62 Dimanche 27 // Pharmacie Plemer à St-Nazaire-les-Eymes - Tél. : 04 76 52 20 17 Dimanche 3 février // Pharmacie Sylvestre à Domène - Tél. : 04 76 77 23 08


Crolles à vivre 5

! Le 26 janvier, participez au premier “samedi citoyen”

à l’image des ateli ers “des enjeux pour demain”, les samedis citoyens nouveau lieu d’é sont un changes entre élu s et habitants.

U

n samedi - une thématique - une rencontre entre habitants et élus, pour échanger, faire part de ses remarques, imaginer des propositions d’actions nouvelles sur la commune. Voilà l’idée de ces samedis citoyens, un nouveau rendez-vous mensuel, qui s’inscrit dans la lignée des ateliers proposés en novembre dernier à la suite des 51e États généraux. > Le premier samedi citoyen aura pour thème la nouvelle organisation scolaire et ses incidences sur les rythmes des enfants. Il aura lieu le samedi 26 janvier, de 9 h à 12 h à la salle Méli-Mélo, au rez-de-chaussée de la salle Cascade. L’atelier sera animé par Anne-Françoise Hyvrard, adjointe chargée des affaires scolaires et de la jeunesse, Patricia Levasseur, adjointe chargée de l’agriculture, de l’environnement et de l’Agenda 21, et Liliane Pesquet, adjointe chargée de la prévention des risques, de l’assainissement et de l’eau. Pré-inscriptions en ligne sur www.ville-crolles.fr . Entrée libre.

Fin des autorisations de sortie de territoire

D

epuis le 1er janvier 2013, les autorisations de sortie de territoire pour les enfants mineurs sont supprimées (Réf. Circulaire du 20 novembre 2012 – N° INTD1237286C 6-). Les mineurs doivent désormais voyager munis de leur carte d’identité (ou du passeport) dans les pays d’Europe. Pour les pays hors Europe, les mineurs doivent avoir leur propre passeport.

Le Printemps des pique-niques se prépare déjà Vous êtes invités, le dimanche 2 juin, à descendre dans la rue pour... pique-niquer tous ensemble !

U

n espace sans voiture, un coin d’herbe, un bout de nappe, un barbecue, des amis, tout sera réuni pour passer ensemble une journée sympathique. Chacun peut trouver sa place dans l’organisation de cet évènement : cuisiner, décorer la rue, proposer une animation, en parler à ses voisins... La toute première réunion de préparation s’est déroulée courant décembre. Elle a réuni des élus

et des agents municipaux, des membres de la MJC et de l’EMC et des habitants bénévoles. « Nous avons fait le point sur le précédent Printemps des pique-niques pour réfléchir ensemble à ce que l’on peut améliorer, expliquent AnneFrançoise Hyvrard et Patricia Morand. Il est important que les habitants trouvent leur place dans cette manifestation, que le partenariat avec les associations volontaires se mette en place

progressivement. L’idée est vraiment que les Crollois s’approprient cette journée et l’animent à leur façon. » Une seconde réunion se tiendra le jeudi 10 janvier à 18 h 30, salle Méli-Mélo. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, venez nombreux !

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


6 Crolles à vivre

Les nouveaux arrivants font salle comble

P

lus d’une centaine de nouveaux Crollois s'est rendue à la traditionnelle cérémonie d’accueil qui s’est déroulée le 29 novembre en mairie. Après s’être félicité de la forte affluence, dans une salle du Conseil municipal qui affichait complet pour l’occasion, le Maire a présenté le cadre de vie de la commune, les équipements municipaux, la vie associative, l’activité économique... et évoqué au passage les grands projets en cours, comme la médiathèque, les logements en construction et l’aménagement du parc Jean-Claude Paturel. « 10 hectares de parc et 3000 m2 de jardins vont bientôt voir le jour au cœur de notre commune et vous y serez les bienvenus ! » a annoncé le Maire, avant d’évoquer les grands rendez-vous à venir : « le Printemps des pique-niques, les Trophées des sports, la fête des jeux... autant de moments conviviaux à ne pas manquer ! »

> Témoignage

> Contact AVF : 06 89 11 08 17

Médiathèque, le chantier démarre

L

e chantier de la future médiathèque, sur le site de l’ancienne grange Chatain, débute au mois de janvier. La circulation sur l’avenue de la Résistance sera maintenue pendant toute la durée des travaux, grâce à l’aménagement de voirie réalisé en septembre dernier. Pour rappel, le tracé de circulation a été légèrement dévié afin de sécuriser le chantier et permettre les flux de véhicules en double sens. Dans quelques cas exceptionnels, la circulation pourrait être alternée, mais seulement dans la plage horaire 9 h -16 h 30, afin de faciliter au maximum la traversée de Crolles.

> Arsène Pendant que son papa découvre la commune, Arsène profite du stand pâte à modeler.

Aménagements

La rue Gaston Angelier, en toute sécurité C’ était une préoccupation des riverains, relayée par l’association du quartier du Brocey, et suite à une concertation avec Gilbert Crozes, adjoint à la voirie et aux équipements publics, des travaux de sécurisation ont été réalisés sur la rue Gaston Angelier. Deux plateaux surélevés, un alternat de circulation, ainsi qu’une signalétique et un marquage au sol renforcés, permettent de faire ralentir les véhicules sur la chaussée.

Des luminaires à puissance régulée Les 13 mats qui jalonnent l’avenue Ambroise Croizat ont été remplacés par des lampadaires à Led. Ces nouveaux modèles affichent une puissance de 80 watts, contre 250 watts précédemment, tout en offrant une qualité d’éclairement supérieure. Atout supplémentaire et gage d’économies d’énergie, ces luminaires sont équipés d’un système de variation automatique de puissance. De 100 % d’éclairement jusqu’à 22 h, la puissance diminue à 70 % jusqu’à minuit, puis 50 % jusqu’à 5 heures du matin - là où l’avenue est la moins fréquentée - pour remonter progressivement jusqu’au lever du jour. magazine d’information de la ville de

> Abde et Dalila Bouafia Ils ont emménagé il y a trois mois avec leurs trois enfants aux Jardins des poètes. « Nous sommes ravis de l’environnement trouvé ici : l’aire de jeux fait la joie de nos enfants et pouvoir vivre au pied des montagnes est un vrai plaisir ! Ce soir nous découvrons en plus les activités sportives et culturelles qui existent sur Crolles. On a bien fait de venir ! »

> Nadine Gaillard « L’Accueil des Villes Françaises est une association nationale de bénévoles, a rappelé Nadine Gaillard, la présidente de l’AVF de Meylan. Nous sommes là pour accompagner ces personnes dans la découverte de leur nouvelle région. Nous leur proposons des adresses utiles ainsi que de nombreuses animations (visites de musées, conférences, café rencontres...).

> Témoignage

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27

Aménagements rue des Frères Montgolfier

S

uite à une concertation avec les commerçants, l’accès aux commerces est à présent facilité et sécurisé sur la rue des Frères Montgolfier, grâce à la réalisation d’un trottoir et la matérialisation de places de parking. Le tracé de la voirie a également été modifié afin d’éviter le dépôt d’ordures sur la chaussée en dehors des heures d’ouverture de la déchetterie.


Grand format 7

La parentalité, on peut en parler ! Parce qu’on se sent parfois seuls et démunis, en tant que parents, face aux grandes étapes de l’enfance et de l’adolescence, la commune fait de l’aide à la parentalité une action prioritaire. Pour chaque âge, des lieux de rencontres et d’échanges existent, et des interlocuteurs sont là pour vous conseiller et trouver des solutions.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


8 Grand format

Premiers relais de proximité, les élus et les services de la commune sont disponibles pour vous écouter, dialoguer, et peut-être vous orienter vers une association ou un organisme spécialisé.

Vous pouvez composer le 04 76 08 04 54 et joindre en mairie : > Anne-Françoise Hyvrard, adjointe chargée des affaires scolaires et de la jeunesse, > Patricia Morand, conseillère déléguée au social, au logement et à la solidarité, > Sylvie Bourdarias, présidente de la commission petite enfance enfance jeunesse, >D  elphine Gontard, coordinatrice du service petite enfance, > L uc Lauverjat, responsable du service jeunesse et vie locale, >V  irginie Brunet Manquat Perrache, éducatrice spécialisée au Projo.

parenta ê

tre parent n’est pas un long fleuve tranquille, de la petite enfance à l’adolescence, jusqu’à l’âge adulte, des questions se posent, des problèmes jaillissent, et trouver une réponse et un comportement appropriés n’est pas toujours facile. « Il ne s’agit surtout pas de dire qu’être parent est un problème, tempère Anne-Françoise Hyvrard, adjointe chargée des affaires scolaires et de la jeunesse. Pour autant, on voit que chacun peut se retrouver en difficulté par rapport à l’éducation de ses enfants. Notre volonté est d'épauler les parents et de leur faire savoir que des dispositifs existent pour les accompagner. »

commission petite enfance – enfance-jeunesse. Le lieu est ouvert à tous, et pas uniquement aux parents d’élèves. » En moins d’un an d’existence, l’Espace parents a déjà été utilisé à plus de quarante reprises. « Au-delà, notre volonté est de multiplier les opportunités d’échanger », reprend Anne-Françoise Hyvrard. Un exemple ? Les portes ouvertes dans les services périscolaires. Elles permettent de découvrir le fonctionnement du service, de discuter du projet pédagogique, d’en expliquer le sens... « Mais aussi de créer des liens avec les parents, pour assurer une continuité entre ce qui se passe à la maison et pendant les temps de garde. »

Favoriser l’échange entre parents

Dès la petite enfance

Face aux difficultés, la première attitude, essentielle, est déjà d’en parler. « Tout le monde passe à peu près par les mêmes étapes, et si on a un souci, en parler avec d’autres permet de mieux s’en sortir », reprend l’adjointe. L’Espace parents, à l’école des Clapisses, a été créé pour favoriser ces échanges autour des questions de parentalité. « Nous avons souhaité un lieu gratuit, simple d’accès, où des informations, par le biais d’un tableau d’affichage et de dépliants, sont mises à disposition, explique Sylvie Bourdarias, conseillère municipale et présidente de la magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27

Chez les tout-petits aussi, l’échange est une priorité. à l’Envol, parents et grands-parents trouvent un lieu convivial, animé par deux professionnels de l’enfance et de la famille, où sont privilégiés les échanges d’expériences, l’écoute et la parole. Tous les jours, dans les multi-accueils de la commune, les équipes des Bout‘chous et des P’tits Lutins sont à l’écoute des parents. Au Relais assistantes maternelles, ils peuvent trouver conseil auprès de l’animatrice pour leurs questions relatives à la parentalité. Pour aller plus loin, des ateliers “parentalité” sont également proposés : ils permettent d’aborder, avec


Grand format 9

Du théâtre pour en jouer Avec le théâtre forum, on met en vie une situation, on réagit, on interagit... Une manière décalée d’aborder les questions de parentalité, un exercice auquel se sont prêtés des collégiens et leurs parents dans le cadre d’ateliers animés par Laurent Poncelet, artiste associé à l’Espace Paul Jargot. L’expérience sera renouvelée en 2013 dans le cadre des actions de médiation culturelle de la commune.

alité le médecin référent, des sujets variés, de l’acquisition de la propreté aux rythmes du sommeil, et d’échanger sur les méthodes pédagogiques mises en place dans les structures. Le conseil des multi-accueils, où siègent élus, parents et professionnels de la petite-enfance, est aussi un lieu de dialogue. « Enfin, il faut aussi noter que les parents peuvent bénéficier du soutien d’un psychologue pour répondre à leurs questions », ajoute Patricia Morand, conseillère déléguée au social, au logement et à la solidarité.

Jusqu’à l’adolescence Les enfants grandissant, les questionnements évoluent. « Et les parents ne savent pas toujours à qui s’adresser, reprend Anne-Françoise Hyvrard. à l’adolescence, ça peut devenir difficile pour eux. » Là encore, la meilleure réponse reste d’en parler. Des relais de proximité sont là pour écouter et conseiller, les jeunes, mais aussi leurs parents. Au collège, auprès de la Conseillère principale d’éducation, au service jeunesse, où une éducatrice spécialisée est présente pour accompagner les familles, à la MJC, où des temps d’écoute permettent de partager ses difficultés (lire par ailleurs). « Même les moments informels sont tout indiqués, complète Luc Lauverjat, responsable du service jeunesse et vie locale de la commune. En marge des activités, toutes les rencontres

avec les parents sont prétexte à la discussion, pour prendre des conseils et se rassurer, parce qu’on a parfois tendance à surestimer les difficultés en essayant de les traiter de manière isolée. » Reste que face à certaines problématiques, échanger ne suffit plus. « C’est là que nous pouvons orienter vers des interlocuteurs spécialisés, ajoute Luc Lauverjat. à chaque âge ses problématiques, et sur le territoire, des structures existent pour ne pas se sentir seul et aider à y faire face. »

L’Espace parents, un lieu pour se rencontrer Lieu de rencontres et d’échanges, l’Espace parents est ouvert à tous les parents qui souhaitent se réunir. Une simple réservation suffit pour en disposer gratuitement, toute la semaine (excepté de 13 h 30 à 15 h en période scolaire) et le week-end jusqu’à 1 heure du matin. à l’école des Clapisses – Mail Nelson Mandela. Réservation auprès du service éducation, en mairie : 04 76 08 04 54. En période scolaire, réservation auprès du service jeunesse : 04 76 04 00 65

Au périscolaire ou dans les multi-accueils, les temps d’échanges entre parents sont une des clés du soutien à la parentalité.

Dernièrement, un atelier proposé aux Bout’chous et aux P’tits lutins a permis d’échanger sur la question du sommeil chez les enfants. Le même atelier aura lieu au RAM le lundi 28 janvier à 20 h (inscription avant le 23 janvier).

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


10 Grand format

à Crolles, des lieux

Les parents se retrouvent à la MJC “Un temps pour soi”, “la papothèque”, les “sorties familles”... L’aide à la parentalité se décline sous toutes les formes à la MJC. « Nous accueillons en majorité de jeunes mamans, même si ces temps d’échanges sont ouverts à tous, explique Françoise Ruggiero, coordinatrice enfance-famille à la MJC et responsable de ces “parenthèses”. Le vendredi matin, des coins spécifiques sont préparés pour les tout-petits, afin de permettre à leurs mamans de boire un café, de bricoler, mais aussi d’échanger sur leurs expériences réciproques, de raconter leurs doutes, leurs victoires. « Ces rendezvous sont très importants pour nous, assurent Anne et Agnès, respectivement mamans de quatre et deux enfants. On discute, on rit, on fait des activités manuelles, on se donne des trucs et astuces avec nos enfants. » Un lieu d’échanges, tout simplement. « C’est important de se rendre compte que d’autres familles sont parfois confrontées aux mêmes problèmes que nous, ajoute Françoise. Prendre du recul, en parler, permet de dédramatiser, mais aussi de mieux se connaître. J’ai vu beaucoup d’histoires d’amitié se nouer ici. »

Le service de la Protection Maternelle et Infantile, un service du Conseil Général de l’Isère

Il propose à tous les futurs parents et parents d’enfants de 0 à 6 ans, un accompagnement médico-social par le biais de :

> Consultations prénatales, visites à domicile et préparation à la naissance par la sage-femme de PMI, > Rencontres au centre médico-social ou à domicile avec la puéricultrice de PMI pour peser le bébé, répondre aux différentes questions que se posent les parents, trouver ensemble des solutions aux difficultés (sommeil, alimentation, autorité...), > Consultations médicales au centre médico-social avec le médecin de PMI, > Bilans de santé des enfants de 3-4 ans dans les écoles maternelles.

Le service de la PMI est composé de 6 infirmières puéricultrices, 2 médecins, 1 infirmière et 1 sage-femme.

Maison du conseil général du Grésivaudan 71 chemin des sources à Bernin 04 56 58 16 91 magazine d’information de la ville de

Au RAM, un accompagnement pour les parents Virginie Léon, l’animatrice du Relais Assistantes Maternelles est à votre disposition pour toutes vos questions relatives à la parentalité. Permanences

• Lundi de 17 h à 19 h • Mardi de 11 h 30 à 14 h • Vendredi de 11 h 30 à 14 h • Un samedi par mois de 8 h 30 à 11 h 30 (date précisée dans le mémo du magazine de Crolles).

Possibilité de prendre rendez-vous en dehors de ces permanences 94 mail Nelson Mandela Tél. 04 38 92 14 90.

parenta

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


Grand format 11

pour échanger L’autorité parentale, ça s’apprend L’association Petits mots pour grandir, créée par deux mamans, propose des cycles d’ateliers pratiques sur la communication entre parents et enfants autour de la parentalité bienveillante, notion basée sur l’écoute et la nonviolence. Une nouvelle approche de l’autorité parentale, qui place les échanges entre parents au cœur de cette démarche de formation.

Le Planning familial vous permet de rencontrer des conseillères conjugales et familiales, de consulter médecins et psychologues, en entretiens individuels ou par le biais d’actions collectives d’information et de prévention, pour trouver des réponses sur la contraception, la famille ou la vie de couple.

71 rue de l’Eperon - 38920 Crolles Tél. 04 57 39 59 78 petitsmotspourgrandir@hotmail.fr https://sites.google.com/site/petitsmotspourgrandir/ (Formations payantes)

Espace belle étoile, 43 rue H. Fabre 38920 Crolles - Tél. 04 76 13 39 51 Lundi 9 h à 13 h, mardi et jeudi 13 h à 17 h, mercredi 13 h à 19 h.

L’envol, un lieu d’accueil enfants-parents L’Envol accueille les parents, grands parents, futurs parents et les enfants de 0 à 4 ans, sans rendez-vous, de manière gratuite et anonyme. Les lundis et mercredis de 8 h 45 à 11 h 45, les vendredis de 14 h 30 à 17 h 30 et durant la moitié des vacances scolaires. 94 place Nelson Mandela Tél. 04 76 45 85 97 L’Envol est un service intercommunal situé dans les locaux du multi-accueils les P’tits lutins.

alité

Le Planning familial vous reçoit

Une maison pour les jeunes et leurs parents Mal-être, sentiment d’être incompris de leurs proches... L’adolescence est une étape souvent difficile pour les jeunes comme pour leur famille. La Maison des adolescents, créée en 2009 par le Conseil général de l’Isère, est ouverte à tous les jeunes de 12 à 21 ans et à leurs parents. Ils peuvent y rencontrer des professionnels, en toute confidentialité, pour parler de leurs problèmes et mettre des mots sur leurs difficultés. 74 rue des Alliés - Grenoble Tél. 04 56 58 82 00 accueil.si@ado38.fr - www.ado38.fr

Un guide pour vous aider En janvier, la commune édite un guide de la parentalité. Recueil de coordonnées des organismes et associations à Crolles, dans le Grésivaudan et sur l’agglomération grenobloise, il proposera, en quelques pages, de trouver facilement le bon interlocuteur. Le guide de la parentalité sera disponible en mairie, dans les structures en lien avec les questions de parentalité (RAM, L’Envol, MJC, associations...) et sur www.ville-crolles.fr . magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


12 Crolles à vivre

Noël au Soleil : c’est du recyclé !

C

ette année les guirlandes et le sapin de Noël de l’école du Soleil étaient en plastique et en carton. Un parti pris pour répondre au projet d’école “Créons demain”. « Nous avons convié les parents sur des ateliers de décoration de Noël, explique Brigitte Saouabi, la directrice de l’école, et la règle était de créer des décorations à partir d’objets récupérés. »

Bouteilles en plastique, CD, bouchons... ont été apportés par les enfants, les parents et les institutrices. Ajoutez un peu d’imagination, quelques doigts de fées, le résultat est réussi ! « Nous continuerons de travailler, dans les semaines qui viennent, à partir de matériaux recyclables, sur différents projets que nous restituerons à l’occasion d’une exposition de fin d'année », ajoute la

directrice. Dans le même esprit, le carton utilisé à l’école est recyclé et provient des papeteries de Champ-Près-Froges. Et au mois d’avril prochain, une classe environnementale est prévue avec les élèves de grande section à Saint-Maximin : une première pour les maternelles de Crolles. à suivre !

Une charte des Atsem* en préparation

S

Une rencontre entre personnel communal et directeurs des écoles maternelles, organisée à l’initiative de la commune, a permis de mettre à plat, puis de définir, ensemble, les différentes tâches qui incombent aux Atsem. L’objectif : harmoniser les pratiques d’une classe à l’autre.

«

i certains points sont communs à toutes les écoles, et donc à tous les agents, on s’aperçoit que pour d’autres missions, de grandes différences de pratiques peuvent exister, explique Anne-Françoise Hyvrard, adjointe aux affaires scolaires et à la jeunesse. Nous avons donc proposé à Luc Sindirian, Inspecteur de l’éducation nationale, de travailler ensemble à la rédaction d’une charte des Atsem. »

Des définitions plus précises Sur la base d’un questionnaire anonyme envoyé à tous les acteurs, Atsems, directeurs et enseignants des écoles maternelles, les points qui ne faisaient pas l’unanimité ont été discutés lors de cette réunion, organisée en ateliers de travail. Qui accueille les enfants le matin ? Qui a en

charge le rangement ? Comment mettre en valeur les réalisations des enfants ? Comment se préparent les différents ateliers ? De nombreuses thématiques, qui sont le quotidien des Atsems, ont été discutées. « à ce jour, il existe un texte de loi définissant le poste d’Atsem. Mais il est vaste et plusieurs interprétations sont possibles, note Béatrice Lahellec, responsable du service Éducation. Ce manque de cadre n’est pas simple à gérer pour les agents qui ont parfois du mal à trouver leur place, pour les enseignants aussi, mais également pour les parents qui peuvent constater des différences de pratiques selon les écoles, sans explications. » Deux autres réunions de travail sont prévues en février et avril prochains. L’objectif fixé : que la charte soit effective pour la rentrée de septembre 2013.

* La commune compte 12 Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles (ATSEM), recrutés pour seconder les maîtres et maîtresses dans les quatre groupes scolaires de Crolles. magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27

Les projets pédagogiques sur www.ville-crolles.fr Tous les parents peuvent désormais consulter les projets pédagogiques élaborés par les équipes des services de garde périscolaire et des multi-accueils. Ces outils, fruits d’une réflexion autour du bien-être des enfants, traduisent les engagements, les priorités et les principes de fonctionnement de ces services municipaux. Ces projets pédagogiques sont des documents références, qui uniformisent les différentes pratiques et répondent à toutes les questions que peuvent se poser les parents sur les temps pendant lesquels ils ne sont pas avec leurs enfants.


Crolles à vivre 13

Un banquet de fête ! Le rendez-vous sonne comme une tradition. Ils étaient, cette année encore, 345 convives à répondre à l’invitation de la commune pour le banquet des seniors.

L

a Marelle était comble et l’ambiance à la fête, le 9 décembre dernier, pour le traditionnel repas de fin d’année offert par la commune aux plus de 60 ans. à table, de la bonne humeur, dans les assiettes, un beau menu de fête, et sur la piste de danse, un tourbillon de valse, tango et madison. Tous les ingrédients d’une journée réussie, bien animée par la chorale des jeudis chantants, dans une salle décorée des œuvres de nombreux artistes de talent, qui exposaient leurs créations au regard des convives. François Brottes a profité de son discours pour rappeler les grands projets qui concernent directement les seniors, avec une mention particulière aux logements intergénérationnels qui seront prochainement livrés sur le site de l’ancien Institut rural. Le Maire s’est également joint à Patricia Morand pour remercier tous les retraités présents. « Merci pour ce que vous faites et ce que vous êtes, a dit la conseillère déléguée au social, au logement et à la solidarité. Vous faites beaucoup pour le lien social et par votre action vous nous montrez que vieillir est une chance. »

350

Les ainés qui ne pouvaient ou ne souhaitaient pas participer au banquet de fin d’année se sont vus remettre l’un des 350 colis de Noël offerts par la commune aux plus de 70 ans. Afin de n’oublier personne, Patricia Morand s’est également rendue auprès des Crollois résidant en maisons de retraite pour leur remettre leur colis. >

+  de photos sur

www.ville-crolles.fr

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


anime les écrans C

ette société est toute jeune mais le savoir-faire est ancien et solide. Après dix ans d’expérience dans le domaine, Eric Barnéoud-Rousset a créé Théasoft, en mars 2012, et propose à ses clients, grâce au logiciel ThéaView, d’animer leurs écrans. « Je développe un concept d’affichage dynamique qui permet de passer tout type d’information sur une télévision privée » explique le chef d’entreprise. Dans les restaurants, fini l’ardoise ou le menu traditionnel. Les plats du jour et les formules s’affichent à l’écran. Une nouvelle manière de renseigner les clients, en proposant un contenu en images. « L’avantage

© Thomas Bianc hin

14 Crolles à vivre économie

Théasoft anime l'écran

géant du stade Le sdiguières.

est que les messages peuvent être planifiés à l’avance, et pourquoi pas de chez soi, via Internet, pour apparaître aux bonnes heures et s’adapter au public qui reçoit l’information. Cette solution est proposée dans des restaurants, mais aussi des administrations et des clubs de sport. » à Grenoble, le FCG a adopté la technologie Théasoft qui anime son écran géant pendant les matches de Top 14. « J’ai développé avec le FCG un module spécifique pour présenter les joueurs. Quand l’un d’eux entre sur le terrain, une image est créée automatiquement, avec son visage, son nom et son numéro de maillot. » Même la gestuelle

de l’arbitre est présentée à l’écran, un outil pédagogique qui apporte un vrai plus aux spectateurs. De quoi tenter d’autres clubs d’adopter le logiciel ThéaView ? « L’idée est de proposer ThéaView à d’autres clubs de rugby, mais aussi à d’autres sports. La technique est simple d’utilisation, elle gère les scores, le temps du match... on peut facilement l’adapter à tous les sports collectifs. » Théasoft – développement de logiciels sur mesure //// Eric Barnéoud-Rousset //// 269 rue Victor Hugo 38920 Crolles //// Tél. 06 51 34 48 66 //// e.barneoud@theasoft.com //// www.theasoft.com

Expression politique écologie pour Crolles

De la TRANSITION énergétique à la TRANSITION écologique Le débat national sur la transition énergétique est l'occasion de réfléchir à la transition écologique de notre société que nous appelons de nos vœux. Et bien sûr, toute transition est difficile. Elle implique de lâcher nos certitudes d'hier, nos habitudes d'aujourd'hui, notre manière de penser et de se comporter au quotidien... Il faut également accepter de tâtonner, d'expérimenter des comportements nouveaux, d'envisager de nouveaux modèles... Et au sujet de ces transitions, ce qui distingue les écologistes, c'est notre vision du futur, ce vers quoi nous souhaitons nous diriger, non pas dans 10 ou 20 ans mais à un horizon bien plus lointain. Nous avons l'ambition d'aller vers une société plus juste et heureuse, basée sur la convivialité, où l'activité humaine ne compromet pas l'avenir de la planète et le bonheur des générations futures. C'est ce souci permanent pour les générations futures, enfants, petits enfants, etc. qui pour nous, donne un sens à cette vision. La transition ne consiste pas à adopter des mots, un discours, mais à agir résolument dans ce sens. Dans cette vision de l'avenir, nous arrivons parfois à nous mettre d'accord avec des partenaires politiques pour aborder la transition ensemble... mais cela crée aussi sur certains points, des tensions et des divergences qui s'inscrivent dans la durée. Ainsi sur la transition énergétique, nous nous rapprochons de nos partenaires politiques sur la sobriété, les énergies renouvelables... mais notre vision d'une réduction d'un facteur 4 des émissions de Gaz à effet de serre et le souci des générations futures nous amènent à aller beaucoup plus loin et plus vite dans les scénarios de transition, à vouloir stopper les projets issus magazine d’information de la ville de

d'une vision dépassée de l'avenir (Notre-dame-deslandes, projet Lyon-Chambéry-Turin, EPR de Flamanville, et maintenant... la résurrection du projet de l'A51 par le président du conseil général). Nous pensons qu'il est fondamental de recentrer les moyens financiers et l'intelligence collective sur les investissements pertinents pour l'avenir : une très forte ambition de sobriété créatrice d'emplois, un paquet énergétique renouvelable, l'effort sur les déplacements doux et collectifs. D'autant plus que c'est la condition pour préserver notre santé immédiate (qualité de l'air), pour une politique de l'emploi réaliste (qui ne mise pas sur une croissance fantôme) et pour épargner les générations futures du scénario de réchauffement le pire. Et cette transition, que nous voulons durable et équitable, il faut la bâtir tous ensemble. C'est ce même souci qui nous anime aujourd'hui à tous les niveaux de collectivités territoriales où nous sommes représentés : communes et intercommunalités. Avancer résolument et pragmatiquement en direction de notre vision de société, agir pour la santé, l'équité sociale et la responsabilité par rapport à notre planète et aux générations futures. Mais pour autant, dans les communes où les Maires sont écolos, les écoles ne sont pas éclairées à la bougie ! (pour reprendre un des clichés que certains voudraient accoler à l'écologie politique). Bien au contraire, et tout en prenant en compte les contraintes réelles, des avancées pragmatiques ont lieu en permanence, le plus rapidement possible, vers les ambitions de l'écologie politique (par exemple : économie d'énergie, cantine bio, éoliennes, biogaz,...). Ainsi les solutions de l'écologie politique, lorsqu'elles sont mises en place prouvent leur efficacité.

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27

Les doux rêveurs ne sont pas les écologistes, mais ceux qui veulent nous faire croire qu'on limitera le réchauffement climatique avec des petites adaptations de notre modèle climatique. Les doux rêveurs sont ceux qui croient que l'emploi s'améliorera bientôt car la réduction des coûts du travail ramènera la croissance moribonde, et que l'on passera le cap de la crise par des grands programmes d'infrastructures. Les doux rêveurs sont ceux qui pensent que notre santé à tous va s'améliorer en continuant à payer toujours plus chers des soins privés sans s'attaquer aux maladies environnementales. Les doux rêveurs sont ceux qui nous expliquent qu'en continuant à développer les infrastructures autoroutières, et les aéroports, sans transferts massifs sur les modes doux, nous pourrons limiter les dégâts sur le climat. Notre action est donc guidée par cette volonté d'agir régulièrement et de manière réaliste, aujourd'hui au niveau du Conseil municipal, et qui guidera demain le projet écologique que nous voulons bâtir avec les Crollois pour Crolles à l'occasion des municipales de 2014, au travers de notre blog, de réunions à venir, de réflexions thématiques. Si vous souhaitez être associés à cette réflexion, n'hésitez pas à nous contacter. Nous vous souhaitons une excellente nouvelle année 2013. Pour toutes questions ou commentaires, n’hésitez pas à nous contacter Vincent Gay, vincent_gay@libertysurf.fr - 04 76 92 17 39 Nelly Gros, nellygros@orange.fr - 04 76 92 26 51 ou sur notre blog htttp://ecologiepourcrolles.over-blog.org


Conseil municipal 15

Compte-rendu du Conseil municipal //// Vendredi 21 décembre 2012

L’an deux mil douze, le 21 décembre, le Conseil municipal de la commune de Crolles, dûment convoqué, s’est réuni en session ordinaire, à la Mairie, sous la présidence de François Brottes, Maire. Nombre de conseillers municipaux en exercice : 29 Date de convocation du Conseil municipal : 14 décembre 2012. Présents : 20 ////// Absents : 9 ////// Votants : 27. Présents : Mmes Bourdarias, Campanale, Chevrot, Durand, Gros, Hyvrard, Levasseur, Melis, Millou, Morand, Pesquet. MM. Brottes, Brunello, Carrasco, Crozes, Fastier, Fort, Gloeckle, Lorimier, Peyronnard. Absents : Mmes Aizac, Brunet-Manquat (pouvoir à M. Peyronnard), Catrain, Dragani (pouvoir à Mme Durand), Bouchaud (pouvoir à Mme Morand) MM. Gay (pouvoir à Mme Gros), Gimbert (pouvoir à M. Lorimier), Leroux (pouvoir à M. Brottes), Pianetta (pouvoir à M. Carrasco).

Mme Patricia Morand a été élue secrétaire de séance. Le Conseil municipal, conformément à l’ordre du jour, a pris les décisions suivantes :

Affaires Techniques – Urbanisme Environnement > Délibération n° 148-2012 : Autorisation au 

Maire de déposer un permis de construire pour le projet de la salle festive La commune souhaite réaliser la reconversion d’un bâtiment vacant (ancien centre technique municipal) situé 47 rue du Moulin, sur la parcelle cadastrée AV0219, en salle festive, avec un espace de restauration. L'objectif est d'élargir l'offre de salles festives sur la commune car les salles existantes sont très demandées et sources de nuisances pour les riverains. L’espace de restauration sera mis à disposition d’un tiers sous la forme d’un bail commercial. L’exploitant sera choisi à l’issue d’un appel à candidatures qui est en cours. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité (deux abstentions) des suffrages exprimés, autorise M. le Maire à : - déposer une demande de permis de construire pour ce projet, - signer tout document y afférent.

> Délibération n° 149-2012 : Avis de la 

commune sur l’augmentation de la capacité de production de la société SOITEC sur ses unîtes Bernin 1, 2 et 3 La société SOITEC présenté à la Préfecture de l’Isère le 4 mai 2012 une demande, accompagnée de l’étude d’impact et des plans des lieux et complétée les 18 juin et 27 août 2012, en vue d’obtenir l’autorisation pour son site de Bernin : - d’augmenter la capacité de production sur ses unités Bernin 1, 2 et 3, - d’implanter une nouvelle ligne pour le process de matériaux destinés à des applications LED et CPV sur l’unité de Bernin 3. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, a émis un avis favorable à l’augmentation de la capacité de production de la société SOITEC sur ses unités Bernin 1, Bernin 2, Bernin 3 (projet Ramp-up), ainsi qu’à l’implantation d’une nouvelle ligne pour le process de matériaux destinés à des applications LED et CPV sur son unité Bernin 3 (projet Corsica).

> Délibération n° 150-2012 : Avis sur la révision 

du plan de protection de l’atmosphère (PPA) de Grenoble et sa région Le PPA est un document réglementé par le Code de l’environnement. Il a pour objectif la lutte contre la pollution atmosphérique et propose des actions concourant à l’amélioration de la qualité de l’air en établissant une stratégie territoriale visant à atteindre les normes en vigueur. L’autorité compétente dans l’élaboration du PPA est l’État. Un premier PPA 2006-2011, approuvé par arrêté préfectoral le 18 décembre 2006, avait été établi sur un périmètre comprenant 45 communes de l’agglomération grenobloise, dont la commune de Crolles. Après cinq années de mise en œuvre, ce document doit faire l’objet d’une révision et il est présenté aujourd’hui pour consultation aux collectivités territoriales et aux acteurs locaux.

Le périmètre du PPA révisé a été étendu aux 273 communes du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) de l’agglomération pour prendre en compte le fait que les émissions affectant le bassin grenoblois proviennent d’une zone beaucoup plus large que le périmètre du premier PPA. Sa période de validité s’étend de 2011 à 2015. Le PPA a pour objectif de : - ramener les concentrations en polluants à des niveaux inférieurs aux valeurs réglementaires, avec une priorité sur les particules et les oxydes d’azote puis, dans une moindre mesure, l’ozone. - décliner la directive plafond au niveau local et arriver à une baisse de 40 % des émissions d’oxydes d’azote, et de 30 % des émissions de particules PM10. - tendre à une exposition minimale de la population à la pollution et traiter les points noirs résiduels par des actions spécifiques. Pour parvenir à cet objectif, 22 actions sont proposées dans les secteurs de l’industrie, de l’habitation, des transports et de l’urbanisme. Il faut souligner l’ambition de ce plan qui doit permettre d’atteindre des objectifs sanitaires primordiaux. Cependant le contenu des actions appelle un certain nombre de remarques. Ainsi, la mise en place du PPA ne devra pas : • Empêcher le développement des chaufferies collectives au bois performantes (fiches 5 et 6). • Fragiliser la filière bois énergie dont l’intérêt économique et environnemental est démontré (fiches 5, 6, 11). • Pénaliser les ménages modestes. Il faudrait préciser les mesures compensatoires et alternatives mises en œuvre pour répondre aux besoins de déplacements lors de la restriction d’accès des véhicules les plus polluants sur certains périmètres de l’agglomération grenobloise (fiche 15). Il sera également nécessaire de : • prendre en compte l’absence de moyen de contrôle des collectivités concernant les interdictions des moyens de chauffage à foyers ouverts (fiche 9), • préciser les aspects financiers du plan et, notamment, la répartition entre les différents acteurs, • préciser la hiérarchisation des actions en fonction des bénéfices attendus et même d’une analyse coût/bénéfices. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité (trois abstentions) des suffrages exprimés, donne un avis favorable au projet de PPA de Grenoble et sa région sous réserve de la prise en compte des remarques formulées ci-dessus.

Affaires Financières > Délibération n° 151-2012 : Autorisation pour 

l’engagement des dépenses d’investissement avant le vote du budget 2013 Dans l’attente du vote du budget primitif, le Maire est en droit d’engager et de mandater les dépenses de fonctionnement, dans la limite des dépenses inscrites au budget de l’année précédente, ainsi que les dépenses afférentes au remboursement du capital de la dette venant à échéance avant le vote du budget. La commune peut, en outre, décider d’engager et mandater des dépenses d’investissement dans la limite de 25 % des dépenses du budget de l’année précédente (hors remboursement de la dette). Les crédits correspondants seront inscrits au budget primitif lors de son adoption. Une autorisation du conseil municipal précisant le montant et l’affectation des crédits est pour cela nécessaire. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, autorise M. le Maire à engager et mandater des dépenses d’investissement nouvelles dans la limite de la répartition suivante : - chapitre 20 (immobilisations incorporelles) 50 000 €. - chapitre 204 (subventions d’équipement) 600 000 €. - chapitre 21 (immobilisations corporelles : acquisitions) 700 000 €. - chapitre 23 (immobilisations en cours : travaux) 1 743 000 €.

Affaires Juridiques > Délibération n° 152-2012 : Délégation 

du conseil municipal au Maire en matière de marchés publics Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - de déléguer à M. le Maire la prise de toute décision concernant la préparation, la passation, l'exécution et

le règlement des marchés et des accords-cadres d’un montant inférieur à 3 000 000 d’€ H.T, lorsque les crédits sont inscrits au budget, sous réserve de réunir les membres de la CAO pour avis lorsque leur montant excède 200 000 € pour les marchés de travaux passés en procédure adaptée. - de déléguer à M. le Maire toute prise de décision concernant les avenants aux marchés visés ci-dessus, lorsque les crédits sont inscrits au budget. - d’abroger et remplacer par les présentes les dispositions de la délibération n° 47/2008 concernant la délégation du conseil municipal au Maire en matière de marchés publics.

Affaires Sociales > Délibération n° 153-2012 : Subvention pour 

l'association “Club Arthaud” - Chorale Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, attribue une subvention de 2 200 € à l’association “Club Arthaud”.

Affaires Jeunesse - Vie associative > Délibération n° 154-2012 : 

Tarification des activités jeunesse Une disparité est apparue entre les différents modes de soutien de la commune aux jeunes qui partent en séjour. C’est pourquoi, afin de les harmoniser, Monsieur le Maire propose de reprendre la tarification des activités jeunesse. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - de créer 4 “classes” d’activités qui auront un tarif réparti de manière linéaire selon le quotient familial, avec un plancher à 500 et un plafond fixé à 1900 comme les autres services de la commune. Le calcul de ce tarif sera arrondi à l’euro inférieur jusqu’à 50 centimes et à l’euro supérieur au-delà de 50 centimes. - de fixer les tarifs suivants à compter du 1er janvier 2013 : • Pour les activités “de base” qui ne nécessitent pas un encadrement spécifique supplémentaire, ni de prestation de service onéreuse : tarif de 1 à 6 € par activité. • Pour les activités “spécifiques” : celles avec un encadrement spécialisé ou une prestation externe importante : tarif de 2 à 20 € par activité. • Pour des activités exceptionnelles qui incluent des coûts importants et/ou des déplacements lointains et/ou un encadrement particulier : tarif de 3 à 40 € par journée. • Pour les activités avec nuitée et les séjours en l’absence de délibération distincte : tarif de 4 à 80 € par nuitée. - d’abroger et remplacer les dispositions de la délibération n° 160/2010 par la présente délibération.

Affaires culturelles > Délibération n° 155-2012 : Médiathèque : 

demandes de subventions à l’État pour le mobilier, l’équipement informatique, les services aux usagers et la constitution d’un fonds audiovisuel et numérique L’État est susceptible de subventionner le volet investissement pour l’équipement en mobilier et l’informatisation de la médiathèque, ainsi que pour la constitution d’un fonds de documents audiovisuels et numériques. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, autorise M. le Maire à solliciter le soutien de l’État sur cette opération, en prenant rang dès aujourd’hui pour une inscription en avril 2013.

> Délibération n° 156-2012 : Médiathèque : 

demandes de subventions au Conseil Général de l’Isère pour le mobilier et l’équipement informatique Le Conseil Général de l’Isère est susceptible de subventionner le volet investissement pour l’équipement en mobilier et l’informatisation de la médiathèque. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, autorise M. le Maire à solliciter le soutien du Conseil Général de l’Isère sur cette opération, en prenant rang dès aujourd’hui pour une inscription en avril 2013.

Ressources humaines > Délibération n° 157-2012 : Tableau des 

postes – Créations et transformations de postes Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : Voir tableau www.ville-crolles.fr

La séance est levée à 22 h 30. Prochain Conseil municipal : vendredi 25 janvier à 20 h 30 en salle du Conseil. magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


16 Territoire

Une famille crolloise s’engage Plus de 100 familles iséroises participent à la 5e édition du concours “Familles à énergie positive” organisé au niveau national pour agir ensemble contre le réchauffement climatique.

C’

est peut être parce qu’ils aiment jouer que Jean-Antoine Martinez et sa petite famille ont décidé de s’inscrire. Ou tout simplement parce que les mots “environnement” et “écologie” font depuis longtemps partie de leur vocabulaire. « J’avais entendu parler de cette opération, explique Jean-Antoine et on a eu envie d’entrer dans le mouvement cette année. Il suffisait de s’inscrire avant le 1er décembre. Ensuite tous les participants se sont retrouvés à l’occasion d’une réunion d’information à la Terrasse, avec l’Ademe*. On nous a présenté les trois autres familles avec lesquelles nous allions faire équipe, et notre capitaine : il participe depuis déjà trois ans au concours et est là pour animer, prodiguer des conseils, répondre aux questions. »

L’objectif fixé : diminuer ses consommations électriques, gaz et eau de 8 %. « On nous a demandé nos consommations de l’hiver dernier pour effectuer le comparatif. Et tous les 15 jours, nous entrons les chiffres de nos compteurs sur le site internet dédié. On voit ainsi nos consommations en temps réel. » Chez Jean-Antoine et sa famille, le développement durable est bien ancré (lire l’encadré). « Participer à ce concours ne va pas occasionner de gros changements chez nous. Mais ça va nous faire avancer dans certains domaines et nous booster sur d’autres. Il faut par exemple améliorer l’isolation des portes et fenêtres si on veut être plus efficaces. » Fin avril, toutes les consommations auront été étudiées et comparées et l’équipe qui aura

Permanence Info-énergie Quelle énergie choisir dans son projet de construction ou de rénovation ? Comment réduire sa consommation énergétique actuelle ? Quelles solutions techniques et financières ? Le Grésivaudan vous propose une permanence gratuite, sur rendez-vous, assurée par un expert de l’AGEDEN. Elle se déroulera mercredi 16 janvier, de 9 h à 13 h, au siège de la Communauté de communes, 115 rue Louis Néel. Inscriptions au 04 76 23 53 50

effectué le plus d’économies d’énergie sera déclarée vainqueur. Mais au final tout le monde y gagne, puisque les familles participantes économisent en moyenne 200 e sur leur facture. Alors, rendez-vous au printemps pour faire les comptes !

*Agence Départementale de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie.

> « Plutôt que consommer, éviter de gaspiller » C’est un peu le leitmotiv de Jean-Antoine, Sandrine et Aymeric, 6 ans. « C’est vrai qu’habiter à Crolles facilite la tâche : on trouve presque tout ce dont on a besoin. En plus j’ai la chance de travailler sur la commune, je circule donc surtout à vélo. Ma compagne travaille par contre à Grenoble, mais son patron a accepté qu’elle soit en télétravail deux jours par semaine. Et les autres jours elle se déplace en bus. » à la maison aussi, ce sont les petits gestes qui finissent par compter. « Nous avons des ampoules fluocompactes basse consommation. Mais selon les pièces, c’est parfois pénible d’attendre que la lumière atteigne son maximum. Alors peu à peu, à cause des prix nettement plus élevés de cette technologie, nous achetons des ampoules à led. L’éclairage est immédiat et ça ne consomme rien du tout. »

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27

Autre astuce, Jean-Antoine a dissocié son réseau électrique : d’un coté, les appareils qui doivent rester branchés 24 h/24 comme le téléphone et la box. Et sur une autre prise, ceux qui peuvent s’éteindre la nuit (plutôt que de les laisser en veille) : le téléviseur, l’ordinateur, l’imprimante, etc. « Pour ceux-là, j’ai un interrupteur qui pilote l’ensemble, c’est pratique et ça finit par faire des économies. » Dans les chambres aussi il y a des choses à faire, surtout dans celle d’Aymeric. « On s’est rendu compte que plusieurs fois par jour, il allait dans sa chambre en coup de vent, juste pour prendre un jeu et le ramener au salon. Sauf qu’une fois sur deux, le soir, la lumière restait allumée. Du coup j’ai installé un détecteur de présence qui s’allume automatiquement quand Aymeric passe devant. Et quand il veut rester jouer dans sa chambre, il lui suffit d’actionner l’interrupteur, comme avant. »


Territoire 17

Xtrèm limiT

4 jours pour prévenir, informer et éduquer Du 14 au 17 janvier 2013, le Grésivaudan donne rendez-vous aux jeunes et leurs parents, ainsi qu’aux animateurs et professionnels de la jeunesse, autour de plusieurs temps forts (films, débats, conférences et spectacle) sur des sujets liés à l’adolescence et ses difficultés. La première rencontre est programmée le lundi 14 janvier à 19 h à l’Espace Aragon à Villard-Bonnot autour de la thématique “Génération Internet : pour le meilleur et pour le pire”. Le film Trust sera projeté, suivi d’une conférence-débat. Le mardi 15 janvier, rendez-vous est donné au cinéma Jean Renoir à Pontcharra à 15 h pour une conférence-débat sur le sujet sensible “Fête et alcool”, puis à 18 h pour la projection du film Polisse autour du thème “Enfance en danger : l’enfant victime”. Un clip de la sécurité routière “Vivre ensemble, c’est partager aussi la route” sera diffusé avant chaque film. Le mercredi 16 janvier, la question “Mon ado et moi : c’est donc ça l’adolescence ?” sera abordée lors d’une conférence-débat prévue à 18 h à l’Espace Aragon à Villard-Bonnot, animée par Daniel Marcelli, professeur en psychiatrie de l’enfant et l’adolescent au CHU de Poitiers. Cette semaine Xtrèm limiT s’achèvera le jeudi 17 janvier toujours à l’Espace Aragon par un spectacle intitulé “L’enfant-porte”. Il s’agit d’une fiction musicale sur la lutte contre l’illettrisme et la surconsommation imaginée à partir d’un conte de Yannick Jaulin et sous la direction artistique de Francis Cabrel. Une première séance pour les scolaires aura lieu à 14 h, une deuxième séance tout public se déroulera à 20 h. Entrée gratuite et ouverte à tous.

Skibus, tous en piste ! P

> Contact Le Grésivaudan : 04 76 08 04 57

our la quatrième année consécutive, les Skibus reprennent le chemin des stations du Grésivaudan.

Pour un euro l’aller-retour, et en accès libre pour les abonnés des Transports du Grésivaudan, de TransIsère et du train TER, ces navettes saisonnières desservent les stations de Belledonne : le Collet d’Allevard, Les 7 Laux, Chamrousse et le Col du Barioz – Le Grand Plan. Toutes les lignes assurent deux allers-retours par jour le week-end et un aller-retour par jour le mercredi après-midi, hors vacances scolaires, ainsi que deux allers-retours par jour, 7 jours sur 7, en période de vacances. Alors pourquoi s’en priver ? Pour tous renseignements, plaquette disponible sur le site www.le-gresivaudan.fr et dans les lieux publics.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


18 Associations

Du côté de la MJC

Retrouvez tout le programme détaillé à la MJC, sur notre site et sur notre blog

horaires d'inscription MJC - 41, rue du Brocey Tél. 04 76 08 01 81 // www.mjc-crolles.com // blog mjccrolles.canalblog.com // Inscriptions Lundi, mardi, mercredi et jeudi de 16 h 30 à 19 h // Pendant les vacances scolaires : du lundi au jeudi de 17 h à 18 h 30.

Toute l'équipe de la Maison des Jeunes et de la Culture vous présente ses meilleurs vœux pour 2013 et vous souhaite des projets enthousiasmants, couronnés de succès. C'est avec beaucoup de plaisir que la Présidente de la MJC, vous accueillera autour d'une galette, le mercredi 16 janvier 2012 à partir de 18 h.

Vie quotidienne Ludothèque

Pour jouer sur place en famille ou entre amis et pour le prêt de jeux. Gratuit (Prêt du jeu, adhésion à la MJC + caution 50 €). > Mardi 16 h 30-18 h 30, mercredi 10 h-12 h, jeudi 16 h 30-18 h 30. > Pendant les vacances scolaires, le mardi et le jeudi, de 10 h à 12 h.

Papothèque

Pour se rencontrer, faire connaissance, papoter, partager un thé ou un café, pendant que les enfants jouent. Pour créer du lien, pour faire des projets ensemble. > Le vendredi de 9 h 30 à 11 h 30.

Les événements Soirée Gratinée

Les soirées en partenariat avec le service jeunesse continuent. Après l'été, une soirée d'hiver bientôt au four à pain (derrière l'église) ! > Tenez-vous au courant pour avoir la date.

Les Renc'Arts de la MJC (rencontres artistiques)

La MJC met en place une découverte de spectacles, une ouverture culturelle sur une pratique, des ateliers artistiques, etc. Renseignements auprès du Pôle Animation culturelle. Une programmation de spectacles avec garde d'enfants est mise en place en partenariat avec l'Espace Paul Jargot sur certains spectacles. Le prochain : "Cosi Fan Tutte", opéra-théâtre (renseignements et tarifs sur le programme de l'Espace Paul Jargot). > 25 janvier. Garde d'enfant : 1 enfant 5 €, 2 enfants 8 €, 3 enfants10 €.

Les ateliers parents/enfants

Semaine de la Solidarité Internationale

Dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, la MJC de Crolles, en partenariat avec la MPT de Biviers, l'association “Bernin-Bekamba”, l'association “L'Echo de l'Alpe” et l'association “N'Todem le pont”, proposait aux enfants du centre aéré de découvrir un peu de la vie de villages du Tchad, du Cameroun et du Burkina Faso. Diaporama, marché local (découverte et dégustation de fruits et de légumes), peinture d'un bogolan, pour une journée dépaysante et enrichissante.

à venir... Carnaval de Crolles

Retenez la date et le thème : “Les supers-héros”. Parce que nous sommes tous des supers héros. > Samedi 9 mars 2013.

Séjours été

Dès janvier, l'été se prépare !

Potière en résidence

Du 14 au 26 janvier, Sylvie Chauvin-Droz, artisan potière travaillera en direct dans la salle poterie de la MJC. Venez la rencontrer, la voir tourner et travailler la terre en direct.

L'équipe de la MJC concocte pour les enfants (713 ans), deux séjours d'été : > “Davy Crockett à la montagne” (du 15 au 19 juillet). > “Mettons les voiles” (du 22 au 26 juillet). > Week-end en famille (du 20 au 21 juillet à Aix-les-Bains) > “FFF, le retour”. > Plus de renseignements auprès du Pôle Enfance.

Retour sur...

Formidable Fournée Firque, le retour

Découverte d'activités en famille (cirque, biodanza, poterie,...). Programme à suivre ! > Le samedi, de 10 h à 12 h.

Veillée d'halloween

Après avoir passé plus d'une semaine à tout faire pour que Crolles ne soit pas transformée en marécage et vous en crapauds, les enfants des centres de loisirs ont réuni leurs forces pour prononcer la formule magique qui vous a sauvés de ce sortilège... dans le plus grand secret. Après cette réussite, ils ont pu déguster un fameux repas, préparé par les parents. magazine d’information de la ville de

Fort de la réussite de la tournée 2012, l'équipe organisatrice relance le voyage itinérant, avec chariots et chevaux. Pour les enfants qui pratiquent le cirque, ou qui l'ont pratiqué à la MJC, un beau projet de création sur lequel s'engager bientôt : création d'un spectacle pendant les vacances de printemps puis tournée dans le Vercors et en Royans. > Plus de renseignement au 04 76 08 01 81.

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27

Ils ont


Le service jeunesse et vie locale change de numéro !

C pour les jeunes 19

Vous pouvez désormais joindre l’équipe au

04 76 04 00 65

C’est parti pour la glisse Succès des sorties en semaine La saison glisse démarre tambour battant ! Les 9 sorties ski du mercredi et du samedi, en partenariat avec le FOC de Froges, affichent complet. 50 Crollois de 7 à 18 ans iront skier, encadrés par des animateurs et des moniteurs ESF.

Du ski et des sorties pendant les vacances aussi Autre formule, autre partenaire : les sorties ski pendant les vacances de février, avec la « Permettre à tous les enfants MJC. Les enfants de 7 à 18 ans profiteront de de pratiquer la glisse sous toutes ses formes, est la politique deux fois 5 après-midi de ski, encadrés là aussi par des animateurs et des moniteurs que s’est fixée la commune », rappelait Anne-Françoise ESF. Les inscriptions auront lieu le samedi Hyvrard lors de la réunion 26 janvier, de 9 h à 12 h, au Projo. d’information aux parents qui s’est tenue le 18 décembre au Projo. Aides financières, partenariat de longue durée avec la MJC et le Foc de Froges, autant de moyens mis en œuvre pour répondre à cet objectif.

Un séjour dans une station des Hautes-Alpes sera proposé aux 12-16 ans. 14 jeunes s’initieront au ski de rando, entre autres. Sans oublier les sorties “Découverte de la neige” à la journée : luge, ski de fond, traîneau à chiens, raquettes, construction d’un igloo, utilisation d’un Arva,... pour les 11-18 ans.

En mars, “sensations” garanties Pour les 11-18 ans aussi, découverte du freeride avec un guide, initiation au freestyle (en snowpark), sauts et figures, ça va décoiffer !

> Infos pratiques : la commune de Crolles propose une aide financière à la glisse pour les familles au Quotient Familial inférieur à 1372 e. Renseignements : service jeunesse et vie locale au 04 76 04 00 65.

fait leur Daisy !

>

+  de photos du Daisy#3 sur www.ville-crolles.fr

Le Daisy soufflait ses trois bougies et pour l’occasion, les jeunes, en plus de trouver un nouveau nom à leur ancien Days'n itiatives, ont montré tout ce qu’ils savaient faire et surtout ce qu’ils aimaient : toucher à tout et faire la fête !

A

ux côtés d’Anne-Françoise Hyvrard, adjointe aux affaires scolaires et à la jeunesse, Françoise Campanale, 1ère adjointe, s’est chargée de féliciter tous ces jeunes talents réunis au Projo le 22 décembre dernier : « Ils ont des idées, ils s’engagent, il se mobilisent pour une association, un sport, une passion, ils vont de l’avant et c’est une richesse dont nous sommes fiers. »

L’après-midi, le Projo a donc accueilli différents ateliers, de la photographie à la démonstration de magie en passant par un bar à cocktails sans alcool et une manœuvre des jeunes sapeurs pompiers. Plus tard, le Daisy nuit, concocté avec l’association Capokaze, a proposé une série de concerts, entrecoupée de sketchs de théâtre, d’une démo de danse hip hop et autres per formances. « Le contenu est vraiment réussi ! », résument

des jeunes présents toute la journée. Un Daisy préparé par les jeunes pour les jeunes dans une ambiance festive. C’est certain, les jeunes s’investissent !

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


20 Sport

C’est d’la balle !

Se rassembler pour mieux se développer. C’est ce qu’ont fait les clubs de tennis de table des communes de Crolles, Froges et Le Versoud en 2002, pour n’en former plus qu’un, le Chartreuse Belledonne Tennis de table.

«C

ette décision nous a permis de mutualiser nos moyens, explique Michel Selva, secrétaire du club, et de conserver des entraîneurs salariés. » Aujourd’hui, le club compte 187 licenciés, 6 entraîneurs (dont 4 bénévoles) et propose des créneaux d’entraînements par niveau sur les trois communes, accessibles à tous les adhérents. « Par exemple, si vous avez raté l’entraînement de Crolles un soir, vous pouvez tout à fait jouer à Froges le lendemain. » Le tennis de table est accessible à tous à partir de 5 ans. Une section babyping est proposée aux plus jeunes le mercredi matin à Froges. « Et le plus âgé du club a 80 ans et des poussières. C’est un sport qui conserve ! » sourit Michel Selva. Un cours de Stretchping a également vu le jour, le lundi soir à Crolles. « C’est une séance qui alterne jeux de raquette et étirements. On pensait

avoir des femmes, mais pour l’instant ce sont surtout des hommes qui sont inscrits ! Alors avis aux dames, des places vous sont réservées. »

Une championne olympique Pratiqué en loisirs et en compétition, le tennis de table a son classement, ses tournois et ses champions ! « Nous sommes fiers d’avoir parmi nos membres Isabelle Lafaye ! Elle a décidé de quitter la section handi du club d’Échirolles et nous a proposé d’en monter une ici. On a bien sûr tout de suite accepté et on aimerait vraiment que cette section se développe ! »

L’essayer c’est l’adopter Le tennis de table (ou ping-pong, au choix) est un sport accessible à tous, qui stimule le calme et la maîtrise de soi tout en faisant travailler le cœur. Profitez du grand week-end tennis de table pour le (re)découvrir (lire l’encadré ci-après).

Renseignements : Leoni Bergey, référente de la section de Crolles, 04 76 92 03 12 – Michel Selva, trésorier du CBTT, 04 76 48 60 80.

Actualités

> Les 26 et 27 janvier, un week-end Tennis de table Samedi 26 : tournoi individuel handisport. 40 compétiteurs de niveau Nationale 2 seront présents et disputeront des matches toute la journée. De 9 h à 17 h à la Marelle, entrée libre. Dimanche 27 : Finale départementale par classement. Les rencontres seront organisées en fonction des niveaux de jeu, sans notion d’âge. Plus de 100 compétiteurs inscrits. Ambiance garantie ! De 9 h à 17 h à la Marelle, entrée libre.

>Un club labellisé à 3 niveaux Encadrement, développement de la pratique sportive des enfants, formation d’arbitres, autant de critères auxquels le CBTT répond positivement, ce qui lui a valu une reconnaissance au niveau du département, de la ligue Rhône-Alpes et de la Fédération.

Grand concours de gymnastique à Guy Bolès Le dimanche 13 janvier, les gymnastes de Gym et Rythme se retrouveront pour le concours interne du club. Cette journée est l’occasion de rassembler tous les adhérents et de montrer aux parents l’évolution de leurs enfants. C’est aussi une façon, pour toutes celles et ceux qui vont prochainement débuter les compétitions, de faire une dernière mise au point de leurs enchaînements. Dimanche 13 janvier, de 9 h à 17 h 30, gymnase Guy Bolès - entrée gratuite – Buvette et tombola sur place.

Handball

Au gymnase Léo Lagrange Sam. 12 > Moins de 15M et 17M. Championnat régional. Crolles reçoit Valence, à partir de 16 h. dim. 13 > Seniors M1. Championnat régional. Crolles reçoit Meylan, à 16 h. magazine d’information de la ville de

sam. 19 > Seniors M1. Championnat régional. Crolles reçoit Charmes sur Rhône, à 21 h. dim. 20 > Moins de 19M. Championnat régional. Crolles reçoit Valence, à 14 h. Sam. 26 > Moins de 17M. Championnat régional. Crolles reçoit Giffre Marignier, à 15 h 15.

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27

Sam. 26 > Moins de 15M et 19M. Championnat régional. Crolles reçoit Chabeuil, à partir de 17 h 15. Sam. 26 > Seniors M1. Championnat régional. Crolles reçoit Rhône Eyrieux, à 21 h.

Basket ball

Au gymnase Guy Bolès sam. 26 > Championnat régional. Cadet / garçon. Crolles reçoit l’Amicale B C Domène, à 18 h 15. dim. 3 > Promotion Excellence féminine. Crolles Reçoit Bièvre à 15 h 30.


Tél. 04 76 08 14 11

Culture La bibliothèque 21

l’actualité de la Bib

Une histoire des musiques électroniques, conférence-concert

avec Daniel Brothier et DJ Izwalito, du duo Total RTT, le vendredi 11 janvier 2013 à 19 h 30

C’

Exposition culture urbaine Jusqu'au 25 janvier Hip hop, slam, basket de rue, roller, skateboard, musique, etc. sont autant d’expressions des cultures urbaines, que cette exposition de la Bibliothèque Départementale de l’Isère propose de mettre en scène, pour témoigner de la créativité tous azimuts des artistes de cette mouvance.

est un peu moins que de l’histoire, et un peu plus qu’un concert... disons un parcours illustrant l’évolution des musiques électro, à la portée de tous, connaisseurs ou non. Mais laissons parler les organisateurs : « À la manière du bras d'une platine vinyle, l’histoire de la musique électronique n’est qu’un mouvement d’avant en arrière, d’aller et retour historique, qui reproduit, explore, et réinterprète le passé de manière constante, mais sans pour autant rester figé. Plus on cherche et plus on est obligé de remonter dans le temps, puis on s’aperçoit bien vite que des éléments vont apparaître, et ce puzzle sans bordures ni frontières s’agrandit de plus en plus car chaque pièce en apporte de nouvelles. » Illustré en direct et pendant la conférence-concert par un mix du duo, nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir les DJ’s et les courants les plus importants du mouvement des musiques électroniques. Et pour en savoir plus : Http://totalrtt.musicblog.fr

Des livres, des histoires pour les petits Marie-Hélène et Céline présentent et lisent des albums aux petits les mercredis 9 et 23 janvier de 10 h 30 à 11 h.

coups de cœur ++++ Notre-Dame du Nil Au Rwanda, un lycée de jeunes filles, dans les années 70. Dans cet établissement “sélect”, tenu par des enseignants français et des religieuses belges, sont inscrites des filles de bonne famille, issues de l’élite du pays. Des Hutus, et un quota de 10 % de Tutsis. Dans ce huis-clos fermentent tous les fantasmes et toute la violence qui aboutiront au génocide de 1994, dans lequel l’auteur a perdu une trentaine des membres de sa famille. Scholastique Mukasonga, dont c’est le premier roman, reçoit un Renaudot mérité, qui est une surprise heureuse, et permettra une plus large diffusion d’un roman à lire et à méditer. Scholastique Mukasonga //// Gallimard 2012.

++++++++++++++++++++++++ Pour faire pendant à la conférence qui aura lieu à la bibliothèque le 11 janvier, voici les coups de cœur de la bibliothèque en musiques électroniques :

Invisible / Chapelier Fou

Innovator / Derrick May

Luo Han, 14 ans, et un vieux paysan tentent d'emmener un jeune bovin châtré chez le vétérinaire pour soigner sa plaie qui ne cicatrise pas. L'instituteur Zhu Zongren, malingre et myope, participe à une compétition sportive à l'école... Ces deux courts romans décrivent la Chine rurale des années 60, entre souvenirs, imagination et drôlerie. Un bon moyen de découvrir l’œuvre du Prix Nobel de littérature 2012.

Selon Wikipédia, l'electronica désigne généralement une musique électronique tournée vers l'expérimentation et qui n'a pas comme vocation première la danse. C’est souvent avec ce terme qu’est décrite la musique de Chapelier Fou. C’est de l’électro qui s’écoute, et on peut aimer Chapelier Fou même si on est rebuté par la techno. Ici, le plus grand soin a été apporté aux mélodies et cet album prend un aspect plus pop que le précédent, avec notamment l’apparition de nouveaux instruments et surtout de la voix... à faire découvrir à ceux qui détestent les musiques électroniques, ils pourraient bien changer d’avis...

Mo Yan //// Seuil 2012.

Ici d’ailleurs, 2012.

Le veau, suivi de Le coureur de fond

Derrick May est considéré comme l’un des fondateurs du style techno à la fin des années 80 à Detroit. Cet album est une sorte de best-of des morceaux du DJ parus sur son label entre 1990 et 1997. Les 29 titres résument à eux-seuls l’histoire de la techno des années 90. Voici comment Derrick May décrit sa musique : « Notre musique, c'est la rencontre dans un même ascenseur de George Clinton et de Kraftwerk. Elle est à l'image de Détroit : une totale erreur. » Transmat Records.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


22

Sur la scène, comme les vrais ! A

rtistes d’un soir... c’est un peu ce qu’ont ressenti les élèves de CM1 et CM2 de la chorale de l’école Belledonne en se produisant devant un vrai public, sur la scène de l’Espace Paul Jargot, en avant-première du spectacle Zor El Pacha de Lionel Damei. Depuis le mois de septembre ils ont appris les paroles – pas toujours simples – de quatre chansons de ce chanteur à textes, aux multiples facettes. Et ont pu découvrir les coulisses d’une salle de spectacle, l’importance des lumières, du son. « C’est une expérience très enrichissante que l’on a la chance de pouvoir vivre ici », a tenu à souligner Eric Maignol, le directeur de l’école. « Ce partenariat avec les écoles est très important pour nous, a complété Eric Latil, responsable du service culturel ; car c’est une manière de former des futurs spectateurs. En venant ici avec leur enseignant, ils reviendront peut-être avec leurs parents. » Lionel Damei a lui aussi été très touché par ces échanges : « Si je dois garder une image vive de ma rencontre avec les enfants à Crolles, c'est celle du premier jour, quand j'ai ouvert la porte de l’auditorium et qu'ils chantaient en chœur "Ma rivière". Je ne m'y attendais pas, et je me suis fait tout petit. Ça fait du bien d'être chanté par d'autres. »

Prochain rendez-vous “Une mondée à partager en famille” Samedi 19 janvier à 16 h, Autrefois, les familles se retrouvaient pour décortiquer les noix, le soir à la veillée. Venez découvrir cette tradition avec nos “anciens” pour un petit retour convivial dans le temps. Goûter pour les enfants, démonstration de pressage sur place, musique : tous les ingrédients seront là pour une belle après-midi en famille ! Apportez vos noix ; une fois décortiquées, elles seront pressées au moulin de Revel pour être transformées en huile. Vous pourrez ainsi repartir avec un souvenir savoureux !

Les spectacles théâtre

“Les Bonnes”

d’après Jean Genêt par la Cie des Lumas Mardi 15 janvier à 19 h 30

Deux sœurs, Claire et Solange Lemercier, employées dans la même maison, s'enferment dans un monde de fantasmes autour du désir de meurtre de leur patronne. De délires en machinations clownesques, entre schizophrénie et paranoïa, elles accomplissent une dernière cérémonie qui leur sera fatale. Restaurant Le Blanc Désir, avenue Ambroise Croizat à Crolles. Dès 15 ans – Tarif repas + spectacle 25 €/ réduit 23 €. Spectacle seul : 10 € / réduit : 8 €. Réservation anticipée indispensable à la billetterie de l’Espace Paul Jargot.

Jeudi 17 janvier à 19 h 30

Scène ouverte © Fleur Arens

Entrée libre. Restauration légère possible. Si vous souhaitez faire découvrir votre talent quelle que soit votre pratique artistique, n’hésitez pas, inscrivez-vous sur : windels.l@ville-crolles.fr ou au 04 76 04 09 95. magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27

atelier de percussions corporelles

Soleo

(qui assurera le soir la 1ère partie du concert de La Mal Coiffée) Samedi 19 janvier de 10 h à 12 h

Les trois musiciens composant Soleo franchissent les frontières sonores, mélangent les harmonies du monde, emmêlent les rythmiques. Découvrez avec eux l’univers des percussions corporelles. Dès 12 ans. Tarif : 10 € + place du spectacle de La Mal Coiffée (tarif B).


Espace Paul Jargot 04 76 04 09 95 Abonnez-vous à la newsletter sur www.ville-crolles.fr

Culture 23

Chansons occitanes + percussions corporelles

La Mal Coiffée Òu ! Los Òmes 1ère partie Soleo

exposition

“Des pochettes sur les murs”

Vernissage de l’exposition, jeudi 31 janvier à 18 h 30

© Nicolas Faure

Exposition retraçant l’histoire du reggae à travers les plus belles pochettes d’albums au format vinyle (collection particulière). Exposition du 29 janvier au 2 février. Entrée libre.

cinéma

Samedi 19 janvier à 20 h 30 Cinq voix, cinq femmes ont appris l'occitan pour porter le message de cette langue qui claque et qui roule, qui dit la vie, la vigne et le vent. Les mots de la tradition orale ou des poètes occitans insufflent l'humanité au son du tambourin, des castagnettes, du bendir ou du brau.

de Hélène Lee

Jeudi 31 janvier à 19 h L’étonnante histoire de Leonard Percival Howell, fondateur du mouvement mystique rasta. Projection suivie d’un échange en présence de la réalisatrice. Entrée libre. Restauration légère possible.

Reggae © Jean-Pierre Leloir

Tout public. Durée : 1 h 30 avec entracte. Tarif : 6 à 15 € // Dîner spectacle. Repas sur réservation avant le 11 janvier. Tarif repas : 13 € hors boisson + place de spectacle. Le repas prévu à 19 h sera mitonné par l'association Accueil paysan qui vous propose ainsi de découvrir sa convivialité, ses saveurs et son savoir-faire. (De 16 h à 18 h : Mondée à partager en famille. Entrée libre).

Projection du film “Le premier rasta”

From Babylon to Kingston - Back to the roots

Vendredi 1er et samedi 2 février à 20 h 30

Photographies

Opéra/théâtre

Photographies de François Rasse. Exposition proposée

Cie L’Envolée lyrique

“Libraires, librairies” par l’association Imago Lucis.

Vernissage de l’exposition, jeudi 24 janvier à 18 h 30

Dans une librairie petite ou grande, en n'importe quel lieu de la planète, il y a toujours un libraire. Mais on y trouve parfois un coin salon où manger, boire un verre et échanger, peu importe la langue locale. François Rasse, passionné de livres et de voyages, nous fait partager en images ses découvertes parfois surprenantes.

Cosi Fan Tutte

Vendredi 25 janvier à 20 h 30

L’opéra-bouffe fait entrer le théâtre populaire à l’opéra ; la compagnie l’Envolée Lyrique amène l’opéra au théâtre, avec force et modernité, sans pour autant rompre avec les règles du genre. Dès 10 ans. Durée : 1 h 40. Tarif : 8 à 20 €. Vos enfants pourront être accueillis sur place pendant le spectacle en partenariat avec la MJC. Sur réservation. Tarif : 5 € pour un enfant, 8 € pour 2 et 10 € pour 3.

Replongez dans l’univers des plus grands groupes de reggae grâce à ces deux concerts exceptionnels et découvrez les standards de ce style musical si particulier. Little Ced (Orange Street) sera accompagné par un backing band créé spécialement pour l’occasion et quelques invités surprise... Ce projet est une création originale.

photographies

“Lost places 2”

Photographies d’Arnaud Thurel

Exposition du 15 au 28 janvier. Entrée libre.

chant lyrique

Aper’art avec l’EMC Jeudi 24 janvier à 19 h 30

Les élèves de la classe de chant lyrique de l'Ensemble Musical Crollois, hommes, femmes et adolescents, vous proposent de découvrir le répertoire lyrique de Haendel, Fauré, Mozart, Puccini et Duparc. Une soirée conviviale, en ouverture au spectacle Cosi fan Tutte, pour aller à la rencontre de cet art exigeant. Espace bar de l’Espace Paul Jargot. Restauration possible sur place. Entrée libre.

Vernissage de l’exposition, jeudi 7 février à 18 h 30

Photographies noir et blanc au sténopé. Structures détruites, objets de la vie courante abandonnés - chaises, bureaux, pianos, plantes vertes... Autant de preuves de “ce qui a été” mais aussi de ce que ces objets et lieux sont devenus après que les activités humaines “normales” ont laissés derrière elles les friches industrielles. Du 5 au 18 février. Entrée libre. magazine d’information de la ville de

Crolles ////// Janvier 2013 ////// Numéro 27


24 Regard

Noël en images En passant dans les rues de Crolles, Noël a frappé aux portes des restaurants scolaires et des multi-accueils avec ses guirlandes et ses papillotes, pour une fin d’année joyeuse et illuminée !

2

4

1

5

3

6

Un sacré père Noël... à l’école du Soleil !

1- L’incontournable bûche de Noël a fait des heureux au restaurant scolaire de l’école des Sources, comme dans les autres terminaux. 2- Un père Noël junior à l’école Cascade : « Cette année, confie Thomas,

je me suis dit pourquoi pas moi ! Alors j’ai fait la distribution des papillotes à tous les copains et copines et j’ai lu les lettres que les enfants avaient envoyées au père Noël. »

3- Placettes, ronds-points, ruelles, hall de l’Espace Paul Jargot... Comme chaque année, les agents du centre technique municipal ont mis du cœur à l’ouvrage pour décorer la commune aux couleurs de Noël.

4- Les élus référents de chaque groupe scolaire ont partagé le repas de Noël avec les enfants. Ici Sylvie Bourdarias à l’école Chartreuse-Ardillais.

5- Les enfants du RAM et des multi-accueils ont profité d’un joli spectacle de fin d’année. 6- Au collège aussi les bonnets de père Noël étaient de mise.


Janvier 2013 /// Magazine de Crolles