Page 1

magazine Crolles

de

Magazine d’information de la ville de Crolles www.ville-crolles.fr

grand format

la nouvelle équipe municipale page 11

Crolles à vivre budget 2014 : entre transition et Continuité page 14

sport CHallenge l'eQuipe : Crolles dans le sprint final ! page 23

40 a v r i l

2014


2 Mémo

Architecte conseil

Trésorerie du Touvet Mairie

Numéros à retenir

mairie > 04 76 08 04 54 Pompiers > 18 - samu > 15 centre anti-poison > 04 76 42 42 42 Police municipale > 06 08 25 14 62 Gendarmerie (antenne de Crolles) > 04 38 72 96 72 enfants disparus, numéro d’urgence > 116 000 Association culturelle musulmane de crolles, mohamed Hedi mannaï > 06 09 15 47 64 Le curé, Père Philippe rey > 04 76 90 20 29 Le Pasteur, Jean-Luc Tabailloux > 06 89 44 02 02

SAMU - Médecin de garde

en semaine, contactez votre médecin traitant habituel. en dehors des horaires de consultation, pour des conseils médicaux et demandes de visite à domicile d’un médecin généraliste, composez le > 0810 15 33 33 (numéro Azur facturé sur la base d’un appel local – 0,14 2 l’appel, quelle que soit la durée de l’appel - tarif en vigueur au 1er juin 2008).

Pour les urgences et risques vitaux, faites le > 15

BP 11 - 38921 Crolles Cedex > 04 76 08 04 54 - Fax 04 76 08 88 61 Courriel : bienvenue@ville-crolles.fr, Site : www.ville-crolles.fr Horaires d’ouverture : lundi et vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 - 13 h 30 à 16 h 30. mardi de 8 h 30 à 11 h - 13 h 30 à 18 h. mercredi et jeudi de 8 h 30 à 12 h 30 13 h 30 à 18 h. samedi de 8 h 30 à 12 h.

Centre Technique Municipal Rue Charles de Gaulle > 04 76 08 98 65

Député de l’Isère

François BroTTes, Secrétariat parlementaire. 77, place de la mairie - 38660 La Terrasse. > 04 76 92 18 96 - Fax 04 76 92 18 98.

Permanence Conseiller général

En dehors de sa permanence trimestrielle à Crolles, le Conseiller général Georges Bescher reçoit sur rendez-vous en fin de semaine, à la mairie de la Terrasse (contact : Hélène Robert-Michon au Conseil général, > 04 76 00 38 10). Associations et particuliers du canton peuvent l’informer des projets et dossiers déposés auprès du Conseil général de l’Isère, afin d’en assurer un meilleur suivi. adressez toute correspondance au 204, rue des Thermes - 38660 La Terrasse.

Police municipale - Gendarmerie

Permanences des élus

Vous voulez rencontrer un élu : prenez rendez-vous en téléphonant à l’accueil de la mairie. Philippe Lorimier, Maire, Anne-Françoise HYVrArD, 1re adjointe, chargée du quartier durable, marc BruneLLo, 2e adjoint, chargé des déplacements, des bâtiments et de l’énergie, Françoise BoucHAuD, 3e adjointe, chargée de l’éducation et de la jeunesse, Patrick PeYronnArD, 4e adjoint, chargé des sports, Françoise cAmPAnALe, 5e adjointe, chargée des finances, Bernard ForT, 6e adjoint, chargé de l’urbanisme, nelly Gros, 7e adjointe, chargée de l’agriculture, des espaces naturels et des risques, claude GLoecKLe, 8e adjoint, chargé de la culture et de la coopération internationale, Patricia morAnD, Conseillère déléguée aux solidarités, à l’habitat social et au CCAS, Gilbert croZes, Conseiller délégué au suivi des travaux, sylvie BourDAriAs, Conseillère déléguée au vieillissement et au lien intergénérationnel, Vincent GAY, Conseiller délégué à l'économie, au commerce et à l'emploi, sophie GrAnGeAT, Conseillère déléguée à la petite enfance, au rythme de l’enfant et à la parentalité. — Élus “La parole aux Crollois”, Christophe Lemonias, Laure FayoLLe, maxime Le Pendeven, aude Pain et Claude muLLer.

magazine Crolles

de

magazine d’information de la ville de

669, av. Ambroise Croizat Police municipale > 04 38 72 96 72 ou 06 08 25 14 62. Gendarmerie Antenne de Crolles > 04 38 72 96 72. Présence sur rendez-vous du lundi au vendredi de 18 h à 19 h 30. Gendarmerie - Brigade de st-ismier 390, route du Rivet, 38330 Saint-Ismier > 04 76 52 15 45 - Fax 04 76 52 92 35.

Maison du Grésivaudan

71, chemin des Sources - 38190 Bernin ouvert du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30. maison du conseil général Bâtiment ANTHERALP B > 04 56 58 16 00. centre médico-social Bâtiment ANTHERALP A > 04 56 58 16 91. assistantes sociales : sur rendez-vous. Conseillère en Économie sociale et Familiale : sur rendez-vous. Puéricultrice : sur rendez-vous. Permanence rsa : sur rendez-vous.

Centre médico-psychologique

CmP enfants : La Batie à St-Ismier, espace Victor > 04 76 52 61 61 Fax 04 76 52 61 78. CmP adultes : Espace Belle Étoile à Crolles. > 04 76 92 82 90.

Caisse Primaire d’Assurance Maladie

La CPAM propose des permanences gratuites en mairie, le mardi de 15 h à 16 h15, les semaines impaires.

Conseils juridiques

Ces permanences, financées par la commune en direction des Crollois, sont gratuites. Prendre rendez-vous à l’accueil de la mairie. Avocat Permanences les samedis 12 et 26 avril, de 9 h à 11 h en mairie. notaire Permanence le samedi 26 avril, de 9 h à 11 h en mairie.

Avenue Montfillon - BP 16 38660 Le Touvet Courriel : t038043@cp.finances.gouv.fr. > 04 76 08 45 87. ouverture du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 16 h, avec ou sans rendez-vous.

Bibliothèque municipale

Place de la Mairie > 04 76 08 14 11 ouverture au public mardi : 13 h 30 à 18 h 30. mercredi : 10 h à 12 h et 13 h 30 à 18 h 30. vendredi : 16 h 30 à 18 h 30. samedi : 10 h à 12 h et 13 h 30 à 18 h 30. Horaires pendant les vacances scolaires mercredi : 13 h 30 à 18 h 30. vendredi : 16 h 30 à 18 h 30. samedi : 10 h à 12 h et 13 h 30 à 18 h 30.

Centre nautique intercommunal/ Squash

Rue Henri Fabre > 04 76 92 10 56 ouverture au public Lundi de 12 h à 13 h 30 et de 19 h à 22 h. mardi de 12 h à 13 h 30 et de 20 h 30 à 22 h. mercredi de 12 h à 15 h 45. Jeudi de 12 h à 13 h 30. vendredi de 12 h à 13 h 30 et de 19 h à 22 h. samedi de 12 h à 18 h. dimanche de 9 h à 17 h (rappel : les bassins sont évacués 1/4 d’heure avant la fermeture). Horaires vacances scolaires Du lundi au samedi de 12 h à 18 h. Dimanche de 9 h à 17 h. nocturnes lundi et vendredi de 19 h à 22 h. Pas de nocturnes les jours fériés.

Relais d’Assistantes Maternelles (RAM)

94, mail Nelson Mandela > 04 38 92 14 90 - ram@ville-crolles.fr Lundi de 17 h à 19 h, mardi et vendredi de 11 h 30 à 14 h, et le samedi 12 avril, de préférence sur rendez-vous. animatrice : Virginie Léon. renseignements complémentaires auprès de Delphine Gontard, coordinatrice des structures petite enfance > 04 76 04 00 56.

L’Envol : lieu d’accueil enfants-parents

94, place Nelson Mandela > 04 76 45 85 97. ouverture au public lundi et mercredi de 8 h 45 à 11 h 45 et vendredi de 14 h 30 à 17 h 30. L’envol est ouvert pendant la moitié des vacances scolaires.

Logement

> Pour connaître les droits et devoirs du propriétaire et du locataire, se renseigner sur les subventions pour réaliser des travaux d’amélioration, en savoir plus sur les financements pour l’accession à la propriété... le Pact de l’isère organise une permanence à la mairie de villard-Bonnot, le 2e jeudi du mois, sur rendez-vous au > 04 76 12 11 17. > Pour en savoir plus sur les conditions et possibilités de devenir propriétaire, pour vendre, louer, faire des travaux, l’ADIL, Agence Départementale d’Information sur le Logement, propose 2 permanences gratuites, ouvertes à tous : > mairie de Crolles : le 2e jeudi de chaque mois de 14 h à 17 h > mairie de Pontcharra : le 4e jeudi de chaque mois de 14 h à 17 h. Pour toutes informations ou pour prise de rendez-vous, contacter directement l’ADIL > 04 76 53 37 30. Bailleurs sociaux sdH : permanence en mairie tous les mardis de 9 h à 10 h. oPaC : permanence en mairie tous les jeudis de 9 h 30 à 10 h 30.

directeur de la publication : Philippe Lorimier i rédaction : Nathalie de Leiris, Valérie Saes, Florent David i Couverture et portraits des élus : David Richalet i Photos : Mairie de Crolles i DL i MJC i Création & réalisation : Société2filles i imprimerie Notre Dame i Le journal de Crolles est imprimé sur papier recyclé par un imprimeur certifié “Imprim’vert®”, label garantissant la bonne gestion des déchets dangereux, la sécurisation de stockages des liquides dangereux et la non-utilisation de produits toxiques.

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40

Construire, aménager ou rénover une habitation ? sophie rey, architecte à Grenoble et membre du CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) assure des permanences : le 2e vendredi du mois, de 9 h à 12 h, et le 4e mercredi du mois, de 14 h à 17 h en mairie. rendez-vous > 04 76 08 04 54.

Déchetterie

47, rue des Frères Montgolfier > 04 76 08 03 03. ouverture tous les jours, y compris dimanches et fêtes, de 8 h 30 à 17 h 45 (sauf le 1er mai, 25 décembre et 1er janvier). collectes lundi (poubelle traditionnelle) et mardi matin (poubelle bleue “Je trie”) de 4 h à 11 h. collecte des vêtements et chaussures à déposer dans des sacs à la déchetterie le mercredi et le vendredi, de 8 h 30 à 16 h. Verre et papier : utilisez les colonnes implantées dans la commune. + d'info sur www.le-gresivaudan.fr

Centre de planification et d’éducation familiale

Espace Belle Étoile - 43 rue Henri Fabre > 04 76 13 39 51. ouvert le lundi de 9 h à 13 h, le mardi de 13 h à 17 h, le mercredi de 13 h à 19 h et le jeudi de 13 h à 17 h. Fermeture le vendredi.

Poste

278, avenue Joliot Curie > 36 31. Horaires d’ouverture Lundi, mercredi, jeudi et vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30. mardi, de 8 h 30 à 12 h et de 14 h à 17 h 30. samedi, de 8 h 30 à 12 h. Heures de levée 15 h du lundi au vendredi et 11 h le samedi.

Service développement social

Bénéficiaires du rsA : en mairie sur rendez-vous. Point info emploi-insertion : en mairie sur rendez-vous le mardi de 13 h 30 à 16 h 30. Point info retraités : en mairie sans rendez-vous, le lundi de 9 h à 12 h 30 et le jeudi de 13 h 30 à 18 h.

Pôle emploi

Pontcharra. un seul numéro d’appel > 39 49 (selon le service, appel gratuit ou de 0,11 2 TTC depuis un poste fixe, hors surcoût éventuel de votre opérateur). Vous serez orienté, selon votre demande > vers un conseiller : du lundi au jeudi de 8 h 45 à 15 h 30 et le vendredi de 8 h 45 à 11 h 45. > vers un serveur vocal : 24 h/24 et 7j/7.

Mission locale du Grésivaudan

Pour les 16-25 ans. Contact : Anne Kervaon. antenne de Crolles : Le Projo (Espace Jeunes), place Ingrid Betancourt à Crolles. Rendez-vous à prendre directement au siège de la Mission Locale du Grésivaudan. 147, rue du Pré de l’Horme > 04 76 08 08 70.

EDF/GDF

vous pouvez contacter les numéros de téléphone ci-dessous 7j/7 et 24 h/24 : urgence Gaz 0 810 433 038 urgence Électricité 0 810 333 338 Si vous souhaitez un nouveau devis, composez le > 0810 14 46 84.

Accueil des nouveaux arrivants

Monique Gautier > 04 76 92 24 60. Christine Braun > 04 76 68 22 89.

Présence d’un essaim ?

Contactez René Saint-Pierre, représentant crollois de l’Abeille Dauphinoise > 06 12 86 12 48 www.abeille-dauphinoise.fr


Édito 3 07

23 27

28

Sommaire 16

04 Crolles à vivre

> Contre la prolifération des chats : la stérilisation > L'éloge de la différence > PEDT : des ateliers constructifs > C'est le printemps au jardin > Cinq actions Agenda 21 passées à la loupe > Aménagements > Budget 2014 : entre transition et continuité > Libr'ArTbitre, une exposition de qualité

11 Grand format

> La nouvelle équipe municipale

A

u lendemain des élections municipales, je tiens à remercier toutes celles et ceux qui ont porté leur suffrage sur la liste que j’ai conduite, mais au-delà, je m’adresse à vous tous, pour vous dire que je serai le maire de l’ensemble des Crollois, sans discrimination et avec le souci permanent de répondre à l’intérêt général. L'action que j'entends mener avec mon équipe s'inscrit dans une certaine continuité, et, à l'heure d'écrire ce premier édito, j'ai une pensée pour mes prédécesseurs. Mais continuité ne veut pas dire immobilisme. De grands défis se présentent à nous, des projets d’importance sont à mener, et nous les conduirons avec l’ambition d’engager une évolution harmonieuse d’une commune devenue ville, qui se doit d’assurer son rôle de centralité au sein de la Communauté de communes, tout en se montrant solidaire avec les presque 100 000 habitants du territoire du Grésivaudan. Parmi les priorités du mandat qui s’ouvre, l’aménagement des espaces urbains est un thème majeur, et nous serons vigilants pour articuler histoire, identité et modernité de notre commune. à ce titre, nous travaillerons à rendre plus agréable, je dirais même plus “vivable” sur certains aspects, le secteur entre l’église et la mairie. Je pense également à la question du logement, qui est fondamentale. Notre souhait est de poursuivre la politique volontariste engagée en la matière, afin de permettre aux familles, aux jeunes couples, de s’installer à Crolles et d’accéder aux infrastructures qu’offre notre commune. Ainsi, l’aménagement du quartier durable, de l’entrée de ville jusqu’au parc Jean-Claude Paturel, occupera une grande place dans ce mandat, avec la volonté de placer la concertation au cœur de nos choix. Il s’agit de trouver les moyens d’associer la population, d’enrichir notre réflexion d’un dialogue constructif sur ces projets d’importance.

17 Conseil municipal 19 Expression politique 20 Territoire

Cette volonté du “faire ensemble” se traduira prochainement par la mise en place d’un comité d’habitants, organisé selon le principe du tirage au sort, afin de représenter les différentes classes d’âges de la population. Dans la même idée, nous veillerons à poursuivre le dialogue avec nos partenaires, je pense aux agriculteurs, aux commerçants, aux associations, aux entreprises, qui contribuent à la vitalité de la commune et à notre qualité de vie.

21 associations

Notre ambition pour la commune, faîte de dynamisme et de solidarité, portée vers un développement équilibré et harmonieux, devra en outre s’inscrire dans une gestion budgétaire appropriée.

> Le Grésivaudan a son Agenda 21

> Concours photo autour de l'arbre > La MJC

22 Sport

à l’aube de ces six prochaines années, en retour à la confiance que vous nous avez témoignée, vous pourrez compter sur notre engagement et notre disponibilité.

> Encore deux médailles d'or pour Antoine Maure ! > Crolles dans le sprint final !

24 C pour les jeunes > Destination Laos

25 Culture

> La bibliothèque > Espace Paul Jargot

PHILIPPE LoRIMIER, Maire de Crolles

28 regard magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


4 Crolles à vivre

Vacances de printemps, vacances d’été

une aide financière existe Colonies, camps de vacances, séjours linguistiques... vous regardez de près les différentes solutions et possibilités pour occuper vos enfants lors des prochaines vacances. Sachez que la commune peut vous apporter une aide financière si vous remplissez certains critères.

Admissions dans les multi-accueils pour la rentrée de septembre 2014

V

ous avez besoin de quelques demi-journées, d’une ou plusieurs journées de garde et vous n’êtes pas encore inscrits sur la liste d’attente ? Le service Petite Enfance vous attend en mairie le mardi 15 avril de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h pour vous inscrire. Renseignements : service Petite Enfance - Tél. 04 76 08 04 54.

P

our bénéficier de l’aide aux vacances, votre enfant doit avoir moins de 18 ans, il doit partir au moins 3 nuits, avec un organisme agréé Jeunesse et Sports. Et votre quotient familial doit être inférieur à 1370 euros. L’aide se calcule après déduction des aides de la Caf et de votre Comité d’Entreprise (imprimé à faire remplir par votre CE téléchargeable sur le site de la commune). Vous pouvez être aidés sur un maximum de 21 jours sur l’année civile. Si vous le souhaitez, des catalogues de différents organismes sont à votre disposition en mairie. Et des agents du service développement social pourront faire une estimation financière du montant de l’aide qui pourrait vous être versée.

Permanences “Aides aux vacances” - service Développement social en mairie, le mercredi et le jeudi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30, et le samedi de 9 h à 11 h 30. Une plaquette Aide aux vacances est disponible à l’accueil de la mairie et sur le site www.ville-crolles.fr

Pharmacies de garde en avril Dimanche 13 // Pharmacie de la Houille Blanche à Lancey - Tél. 04 76 71 43 10 Dimanche 20 et lundi 21 // Pharmacie des Charmettes à Domène Tél. 04 76 77 44 59 Dimanche 27 // Pharmacie Plemer à Saint-Nazaire-les-Eymes - Tél. 04 76 52 20 17 Jeudi 1er mai // Pharmacie Sylvestre à Domène - Tél. 04 76 77 23 08 Dimanche 4 mai // Pharmacie Blanchard à Champ près Froges - Tél. 04 76 71 40 75 Jeudi 8 mai // Pharmacie de l’Orchidée à Lancey - Tél. 04 76 71 43 36

magazine d’information de la ville de

Le lycée Marie Reynoard recherche ses anciens élèves

à

l’occasion de son dixième anniversaire, le lycée Marie Reynoard de VillardBonnot recherche des anciennes et anciens élèves. Si vous êtes concernés, merci de contacter le lycée à l’adresse : LMR.10ans@ac-grenoble.fr

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40

Bientôt la bourse aux vêtements

Habits trop petits, accessoires rangés au fin fond d’un placard... Fini le gaspillage ! la prochaine bourse aux vêtements aura lieu MERCREDI 16 AvRIL AU PRojo. le dépôt des vêtements se fera mardi 15 avril de 8 h 45 à 17 h : il est limité à 15 articles, renouvelable une fois, soit 30 articles au total. les vêtements, printemps-été, doivent être récents, propres et non démodés. La vente se tiendra de 9 h à 20 h le mercredi 16 avril et la restitution des invendus se fera le jeudi 17 avril de 12 h 30 à 18 h. Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de l'association : http://boursevetementscrolles.com


Crolles à vivre 5

© Christian Fauchille

Clair de vitres

Crollois depuis vingt ans, Christian Fauchille a choisi le jour du printemps pour démarrer sa nouvelle activité : l’entretien des surfaces vitrées. Sur toute la vallée et les balcons de Belledonne, ce professionnel du nettoyage de vitres propose ses services aux particuliers, entreprises et professions libérales sur simple appel téléphonique. Clair de vitres - Tél : 04 76 04 76 76 www.clairdevitres.fr

Des permanences en cas de difficultés financières vous avez besoin de conseils pour trouver des solutions envers les organismes de crédit, la banque, les agences de recouvrement, etc. ?

L

es Conseillères en économie sociale et familiale du Conseil général de l’Isère sont présentes lors de permanences individuelles gratuites pour répondre à vos questions, vous conseiller et vous aider si besoin à constituer votre dossier de surendettement. Pour toute information, prenez contact avec le centre médico-social de Bernin, 71 chemin des sources, Bâtiment A, à Bernin - Tél. : 04 56 58 16 91. Les prochaines permanences individuelles, sans rendez-vous, auront lieu le mardi 22 avril et le vendredi 9 mai, de 10 h à 12 h.

Un nouveau kiné à la Cotinière lucien Pilloni a ouvert son cabinet de kinésithérapie au rez-de-chaussée de la résidence la Cotinière (ancien institut rural), dans des locaux aménagés pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite. il vous accueille tous les jours de la semaine, sur rendez-vous. Lucien Pilloni 73 chemin de la Falaise Tél. 04 56 00 29 78

Contre la prolifération des chats : la stérilisation

L

a stérilisation des chats évite les naissances non désirées (et l’euthanasie des chatons) et la surpopulation (en cas d’abandon des chatons). Elle améliore la vie de votre animal (il est ainsi protégé contre le FIV qui se contracte pas les voies sexuelles). Et votre vie de propriétaire est plus simple puisque vous n’avez plus à subir la période des chaleurs, les fugues, l’agressivité, les marquages odorants et

les miaulements intempestifs. « La stérilisation est réellement le seul moyen de contrôler le nombre de chats, rappelle Marie-Noëlle Chanel, présidente de l’association l’École du chat libre de Grenoble et Agglomération. D’ailleurs toutes les associations animales stérilisent les chats recueillis avant de les proposer à l’adoption. » Pour plus d’informations, contactez votre vétérinaire ou le site www.ecoleduchat-grenoble.fr / 04 76 49 59 07

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


6 Crolles à vivre

L’éloge de la différence

otre association dispense des cycles d’Arthérapie, explique Stéphanie Delaunay, coordinatrice d’Handy’Namic et ce projet était une belle occasion pour nous de mettre en lumière le travail artistique de nos adhérents, mais également celui réalisé par les résidents de la Ferme Bellechambre et du Vallon de Sésame. Au total, 80 œuvres ont été exposées dans une trentaine de lieux sur Crolles. Pour la première fois, de nombreux acteurs ont répondu présents pour participer ensemble à un projet qui fait l’éloge de la différence. J’en suis ravie. » En effet : Le Projo, la bibliothèque, la

Grenier des Scouts et Guides de France vous voulez vous débarrasser de vélos, de bibelots, de jouets, de petit électroménager ou outillage, de matériel de puériculture, le tout en état de marche ? les Scouts et Guides de France peuvent vous y aider à l’occasion de leur grand “grenier” qui se tiendra les 17 et 18 mai 2014 à Grenoble. l’argent récolté permettra de financer la formation des jeunes adultes bénévoles qui encadrent nos jeunes et d’aider l’association la Maison des Familles (lieu d’échange et de rencontre parents-enfants situé à Grenoble).

MJC, la mairie... et une quinzaine de commerçants crollois ont prêté leur murs pour exposer les tableaux de ces artistes. Côté musique, les musiciens de l’orchestre Tétras Lyre, dirigés par Isabelle Herlin, ont joué devant 4 classes de maternelle avant d’interpréter le soir, un sympathique programme de cabaret concert devant un public conquis.

Nouveau point de collecte pour les déchets de soins à risques infectieux

Jusqu’alors collectés à la déchetterie et via le Médibus, les déchets de soins à risques infectieux (DaSri) produits par les patients en auto-traitement sont désormais à déposer à la pharmacie Belle Étoile.

Contactez les Scouts et Guides de France avant le 22 avril par téléphone au 06 09 22 39 53 ou par mail (grenier.scouts.smm@gmail.com) pour prendre rendez-vous.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40

Pharmacie Belle Étoile, espace Belle Étoile rue Henri Fabre Tél. 04 38 92 02 15 Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi : 9 h-13 h / 14 h-19 h 30, le samedi : 9 h-12 h 30 / 14 h 30-19 h 30.

i

l s’agit des produits piquants, coupants ou tranchants (seringues, aiguilles, cathéters... utilisés pas les personnes atteintes du diabète, d’hémophilie, insuffisance rénale, etc.). Les particuliers ont l’obligation légale de mettre ces déchets, qui peuvent présenter des risques infectieux, dans des boîtes spécifiques étanches (de couleur jaune, à couvercle vert, proposées gratuitement dans toutes les pharmacies), puis de les déposer dans les points de collecte identifiés. Depuis le début de l’année, c’est l’éco-organisme Dastri qui est en charge de récupérer ces déchets, et non plus la Communauté de communes. Quatre pharmacies de la vallée ont accepté, sur la base du volontariat et à titre gracieux, d’être points de collecte. à Crolles, c’est la pharmacie Belle Étoile qui s’est proposée.

© DASTrI

N

«

© rEMI MArTInEz

l’art est un moyen de s’enrichir des différences. l’opération “Tendez l’oreille ouvrez les yeux” qui accueillait 40 musiciens de l’orchestre Tétras lyre et des œuvres exposées sur toute la commune en a été une bien belle illustration.

Pour connaitre les autres points de collecte situés en isère et en savoie : http://nous-collectons.dastri.fr Composer le numéro vert, le 0 800 664 664 (appel gratuit depuis un poste fixe), pour tous renseignements complémentaires.


Crolles à vivre 7

PEDT : des ateliers constructifs la construction du projet éducatif territorial de Crolles s’est poursuivie en ce début d’année sous la forme d’ateliers de travail. les questions des horaires, de l’organisation et du suivi des contenus proposés aux enfants ont été discutées par les membres de la communauté éducative. à la clé, des propositions d’amélioration qui seront mises en place dès la rentrée de septembre. revue de détails.

à

la base, quatre enjeux majeurs qui servent de socle à la rédaction du projet éducatif territorial de Crolles : le vivre ensemble, l’autonomie de l’enfant, son ouverture au monde et son épanouissement. Quatre enjeux qui dessinent une direction partagée par tous les acteurs de la communauté éducative, et qui doivent se concrétiser à travers les différents temps de la journée, que ce soit en classe, pendant le temps périscolaire, et même durant les temps de transition. Réunis en deux groupes de travail (16 personnes sur les maternelles et 20 sur les élémentaires), les participants* ont donc planché pour décliner ces grands objectifs en actions à mettre en œuvre dès la rentrée de septembre.

L’organisation du temps scolaire et des temps de transition Les échanges ont été nourris, notamment dans le groupe dédié au fonctionnement en école maternelle, sur l’opportunité d’harmoniser les horaires scolaires du matin sur tous les jours de la semaine. Côté élémentaire, les enseignants sont attachés à l’horaire de 9 h le mercredi, « parce qu’il permet de mettre en place les APC** sur un horaire plus bénéfique pour les enfants qu’en fin de journée. » Difficile aussi pour les familles de gérer des horaires décalés entre maternelle et élémentaire, l’avis général se rangera finalement du côté du statu quo. Pour autant, une autre proposition fait consensus, celle de mettre en place une transition de 15 minutes entre la fin de la classe et le démarrage du temps d’activité périscolaire. Les TAP ne commenceront plus à 15 h 45 mais à 16 h, « pour permettre aux enfants de décompresser et de se défouler avant d’aller en activités. »

Le temps périscolaire du soir La question des TAP justement a occupé une large part des débats. En maternelle, on penche sur une « approche globale de l’après 15 h 45 à 18 h 30. » Sur la base du périscolaire actuel, l’idée est de proposer deux entrées : l’une de type “multi-activités”, avec des groupes d’âges hétérogènes, les enfants étant libres d’aller vers

l’activité qu’ils souhaitent (conte, bricolage, jeux...) ; l’autre, tournée vers une “activité de découverte”, d’une durée de 45 minutes, à raison d’une fois par semaine, à laquelle l’enfant s’inscrit sur une période. En élémentaire, l’idée qui fait consensus est de réduire le nombre de TAP à deux par semaine. Ils prendront la forme de “parcours éducatifs”, avec des activités portées sur la découverte et la sensibilisation, dans les domaines du sport, des arts et de la culture, des sciences et de la citoyenneté. Le reste de la semaine, l’accueil se fera sous la forme de multi-activités, comme en maternelle. Autre nouveauté, la durée des TAP en élémentaire sera allongée à 1 h, plus le temps de transition, de manière à pouvoir déplacer, si besoin, l’activité en dehors de l’école. La sortie de TAP se situera alors à 17 h, contre 16 h 30 aujourd’hui.

Le suivi et l’information sur les contenus Reste à valoriser ce qui se passe durant le temps périscolaire. Les parents ont envie de connaître plus précisément le contenu des activités proposées, les intervenants ont besoin d’informations sur le projet de l’école et sur les règles de vie de l’établissement, les enseignants souhaitent connaître les personnes qui encadrent les activités... Le chantier est ouvert pour trouver

venir

Un nouveau comité de suivi du PEDT est programmé le mardi 22 avril. De nouveaux groupes de travail vont ensuite se réunir pour discuter des points qui restent à approfondir. Une démarche participative à suivre dans ce magazine et sur www.ville-crolles.fr

les moyens de mieux communiquer. Il sera débattu dans le cadre de nouveaux groupes de travail à venir. Parce que les sujets ne manquent pas, de la question des leçons à la gestion des temps de transition (en cas d’activités hors les murs, où les parents viennent-ils récupérer les enfants ?), de la possibilité d’échelonner les départs à celle du choix des activités, les prochains échanges devraient encore être denses, afin de construire un PEDT qui concilie l’intérêt des enfants et la qualité de services.

Et la sieste ? La question de la sieste a été longuement abordée par le groupe dédié aux maternelles. Les récentes directives ministérielles insistent sur l’intérêt de coucher les enfants tout de suite après le repas. « Oui mais à quelle heure ? Dans quelle mesure décaler l’heure du repas pour avoir une heure de coucher adaptée aux enfants ? » Si les avis convergent vers l’idée de coucher les enfants après le repas, cela se fera « dans la mesure du possible. » Pour ce faire, les modalités de mises en œuvre devront être discutées dans le cadre des conseils d’école.

* Enseignants, parents d’élèves, associations, élus, intervenants TAP et services de la commune, dont huit ATSEM. **APC : activités pédagogiques complémentaires.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


8 Crolles à vivre

C’est le printemps au jardin avec l’arrivée du printemps, les températures remontent et les jours rallongent. Et vient l’envie de remettre son jardin ou son balcon en état. attention à respecter certaines règles pour que chacun profite de son petit coin de verdure sans se fâcher avec ses voisins.

on ne fait pas du bruit comme on veut quand on veut

L’usage de matériels électriques ou à essence (tondeuse, taille-haie, perceuse...) est autorisé aux horaires suivants : • Les jours ouvrables, de 8 h à 12 h et de 14 h à 19 h 30. • Le samedi : de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h. • Le dimanche et jours fériés : de 10 h à 12 h.

Petit rappel aux propriétaires/ locataires de jardins

Vos haies ne doivent pas dépasser 2 mètres de haut lorsqu’elles sont situées à moins de 2 mètres du terrain de vos voisins. Le service urbanisme se tient à votre disposition si vous avez des questions ou êtes dans une situation particulière.

Les feux de jardin sont rigoureusement interdits

Si vous n’avez pas de compost sur votre terrain, vous pouvez emmener vos déchets verts (tontes, tailles) directement à la déchetterie, ouverte 7 jours/7, de 8 h 30 à 17 h 45. Les barbecues sont autorisés, mais attention toutefois aux bruits qui vont souvent de pair avec les grillades, toujours par respect pour vos voisins.

Enfin, tous les aménagements et travaux qui modifient la façade de votre

habitation doivent obligatoirement être déclarés en mairie : store, antenne parabolique, climatisation, velux... Ces déclarations sont à effectuer, que vous soyez locataire ou propriétaire.

Pour tous renseignements sur vos droits et obligations, vous pouvez contacter ou rencontrer le service urbanisme du lundi au samedi, aux heures d’ouverture de la mairie (précisées en page 2, rubrique mémo).

L’obligation de débroussailler

P

our éviter le risque d’incendie, les habitations situées sur les coteaux à moins de 200 m de la forêt ont l’obligation de débroussailler et ce avant le 30 juin de chaque année. L’arrêté du préfet correspondant stipule que, dans un périmètre de 50 mètres autour de la construction, le bois mort doit être évacués en déchetterie, la végétation basse ne doit pas excéder 50 cm, les arbres doivent être élagués jusqu'à une hauteur de deux mètres, et les branches qui touchent les toits doivent être taillées.

La commune aussi

à noter que l’obligation de débroussaillement vaut aussi pour la commune sur les parcelles bâties dont elle est propriétaire sur les coteaux, ainsi que sur les digues pare-blocs.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


Crolles à vivre 9

Cinq actions Agenda 21 passées à la loupe la commune poursuit la mise en place des actions sur lesquelles elle s’est engagée en terme de développement durable. le comité de suivi agenda 21 – composé d’élus et de techniciens territoriaux – évalue régulièrement l’avancement des actions jugées les “plus prioritaires”. retour sur ce dernier point d’étape.

L’

un des engagements de la commune consiste à développer une commande publique responsable ou, dit autrement, à intégrer la notion de développement durable dans les marchés publics (Action n°3). Mission remplie. à ce jour, les grandes opérations (marché de la médiathèque, de la salle festive et transformation de l’ancien institut rural) incluent des clauses d’insertion par le travail. Dans d’autres marchés de travaux, des obligations sont données quant au choix des matériaux utilisés. Et autre exemple : les entreprises qui proposent des mesures de protection de l’environnement dans la gestion de leur chantier gagnent des points lors de l’étude des offres, un procédé incitatif qui porte ses fruits.

Manger responsable L’Action n° 10 répond elle aussi à la volonté de développement durable puisqu’elle a pour objectif d’accentuer la part du bio et du local dans les repas fournis par la commune. Constat est fait, aujourd’hui 63 % des aliments servis dans les écoles et 85 % de ceux proposés en multi-accueil sont issus de l’agriculture biologique et/ou de provenance locale. Les efforts se poursuivent, « mais il faut prendre en compte le surcoût financier induit et l’influence de la météo sur les récoltes de fruits et légumes, parfois insuffisantes, modérait à ce propos Patricia Levasseur, adjointe sortante en charge de l’Agenda 21, lors du dernier comité de suivi. La cuisine municipale actuelle est de plus un peu à l’étroit pour stocker et gérer de grosses quantités de légumes et fruits. »

C’est parti pour une deuxième saison dans les jardins partagés du parc Jean-Claude Paturel

Des bâtiments accessibles à tous

Le programme de mise en accessibilité des bâtiments et de l’espace public se poursuit (Action n° 20). S’appuyant sur le diagnostic réalisé en 2009, la phase 1 du programme est en cours. Les marchés de travaux pour les bâtiments et les équipements jugés prioritaires ont été lancés, certains ont déjà été livrés. 2014 verra la poursuite des travaux du patrimoine bâti et la mise en place d’un plan d’aménagement de la voirie et des espaces extérieurs.

Des jardins pour le plus grand nombre

Autre challenge, autre réussite : le développement du jardin dans toutes ses formes (Action 29). « C’est une action porteuse de sens, a dit Patricia Levasseur, et ce pour plusieurs raisons. Pour certaines familles le jardin est en effet une réelle nécessité et a une vocation nourricière. Il est également source de lien et d’échanges entre les habitants. » Enfin, les jardins partagés permettent aux personnes en appartement de cultiver un lopin de terre. Ainsi, entre le parc Jean-Claude Paturel, les logements de la Cotinière, du Clos Masson et de la Maison Cerrutti, ce sont 80 nouvelles familles qui peuvent aujourd’hui gratter, bêcher, planter et récolter.

Faciliter les échanges et trocs Pour finir, c’est l’Action 52 qui a été évaluée. Elle a pour objectif de faciliter la mise en place d’échanges de services et le troc. Un fonctionnement convivial, bon marché et durable, qui se développe de plus en plus. Ainsi, entre les soirées de l’amitié, les trocs jeux, livres, plantes, bourses aux vêtements, Crolles voit fleurir de nombreuses initiatives solidaires. La commune met un lieu à disposition au besoin (le Méli-Mélo). Elle informe les citoyens via les différents supports de communication, et soutient les idées nouvelles, comme c’est le cas avec le SEL de Crolles, un système d’échanges local porté par des citoyens qui souhaitent échanger autrement.

Retrouvez l’ensemble des actions et engagements de la commune dans le cadre de son Agenda 21 dans la plaquette Agenda 21, disponible à l’accueil de la mairie et sur le site www.ville-crolles.fr

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


10 Crolles à vivre aménagements

La médiathèque soigne ses abords

L

e chantier aura duré tout le mois de mars, nécessitant un alternat de circulation sur l’avenue de la Résistance. Encore quelques finitions et les abords de la médiathèque auront leur aspect définitif, avec un accès facilité et sécurisé pour les piétons et les personnes à mobilité réduite. Les trottoirs ont été élargis de chaque côté de la voirie et un plateau surélevé a été réalisé pour traverser la chaussée. Trois places de stationnement à durée limitée ont été matérialisées pour permettre la dépose et l’accès aux commerces proches. Le chantier a également permis d’installer 5 mâts d’éclairage LED et de refaire à neuf l’enrobé de surface.

Crolles fait école

V La réception du chantier a eu lieu le 27 mars dernier, en présence de Gilbert Crozes, conseiller délégué au suivi des travaux, des entreprises prestataires et de Florian Golay, l’architecte du projet.

La halle est prête pour le printemps L

a halle du parc Jean-Claude Paturel avait rendez-vous avec les beaux jours, la voici ouverte au public, à mi-chemin entre l’Espace Paul Jargot et les jardins partagés. Qui se promène dans le parc pourra faire une halte, à l’abri du vent et du soleil, et profiter de la vue, côté Sud, sur le massif de Belledonne. Au Nord, une alcôve s’ouvre sur la Chartreuse, la Dent de Crolles et la cascade. Particularité de cette

magazine d’information de la ville de

construction bois et métal : sa perception change selon l’angle duquel on la regarde, grâce au jeu de facettes imaginé par l’architecte Florian Golay. Les lignes de la halle, en lattes de châtaigner d’aspect volontairement irrégulier, font écho aux autres aménagements du parc, du mobilier alentour aux abris et cabanes des jardins partagés et de l’aire de jeux toute proche, participant ainsi à l’harmonie de l’ensemble.

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40

enus de Sassenage, de Champ près Froges, de Voiron et même de Lyon, ils étaient 27 élus et responsables de services techniques à avoir répondu, en février dernier, à l’invitation de GRDF pour découvrir les travaux de rénovation thermique réalisés à Crolles sur les installations de la cure et du boulodrome couvert. Gilbert Crozes, qui avait suivi ces travaux, s'est chargé d’accueillir la délégation, rappelant la problématique du chauffage de locaux de grands volumes, comme c’est le cas au boulodrome, et le choix d’installer une gaine radiante basse température, source de meilleur rendement et donc d’économies d’énergie. à la cure, l’installation d’une chaufferie gaz avait permis de répondre au besoin en chauffage de plusieurs bâtiments, dont le foyer Arthaud, de quoi, là aussi, optimiser la consommation énergétique. Pour Pierre Bourdon, responsable du développement de GRDF, le principal opérateur du réseau de distribution de gaz naturel en France, ces deux exemples méritent d’être imités. « Ces rénovations ont permis de répondre à l’enjeu environnemental tout en augmentant le confort des utilisateurs. Et les chiffres sont là, avec une baisse de 50 % de la consommation au boulodrome et de 20 % sur le système de la cure. »


Grand format 11

La nouvelle équipe municipale les élections municipales du dimanche 23 mars ont mis en place l’équipe chargée de gérer et d’organiser la vie de la commune pendant les six années à venir. 29 conseillers municipaux qui auront à prendre des décisions, en concertation avec la population, sur le quotidien mais aussi l’avenir de Crolles. Qui sont nos nouveaux élus ? Quels sont les rôles des uns et des autres ? Comment vont-ils travailler ? Présentation. 3 714 électeurs crollois (58,89 % des inscrits) se sont rendus aux urnes pour élire les membres du nouveau conseil municipal. La liste conduite par Philippe Lorimier – Crolles Grésivaudan, un territoire en mouvement - a remporté 63,6 % des suffrages. Ce résultat permet à la liste composée de femmes et d’hommes de sensibilité socialiste, communiste et écologiste, d’obtenir 24 sièges au conseil municipal, formant ainsi la majorité, alors que 5 sièges sont attribués à l’opposition, composée d’élus de la liste “La parole aux Crollois”, emmenée par Christophe Lemonias. Le vendredi qui a suivi les élections, le 28 mars, ces conseillers municipaux se sont réunis pour une première séance au cours de laquelle ils ont élu le Maire. Les adjoints et les conseillers délégués ont également été annoncés.

LES RÉSULTATS 6 307 Crollois sont inscrits sur les listes électorales. Ce dimanche 23 mars, 3 714 personnes sont allées voter, soit un taux de participation de 58,89 %, dont 244 bulletins nuls et 3 470 suffrages exprimés : - liste conduite par Philippe Lorimier : 2 207 voix soit 63,6 % - liste conduite par Christophe Lemonias : 1 263 voix soit 36,4 % magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


12 Grand format MAjoRiTÉ MUniCiPALE : CRoLLES GRÉSiVAUDAn, Un TERRiToiRE En MoUVEMEnT

PHILIPPE LoRIMIER Maire

ANNE-FRANçoISE HyVRARD 1ère adjointe, chargée du quartier durable

MARC BRUNELLo 2e adjoint, chargé des déplacements, des bâtiments et de l’énergie

FRANçoISE BoUCHAUD 3e adjointe, chargée de l’éducation et de la jeunesse

PATRICk PEyRoNNARD 4e adjoint, chargé des sports

SyLVIE BoURDARIAS, Conseillère déléguée au vieillissement et au lien intergénérationnel

VINCENT GAy Conseiller délégué à l’économie, au commerce et à l’emploi

SoPHIE GRANGEAT Conseillère déléguée à la petite enfance, au rythme de l’enfant et à la parentalité

FRANCIS GIMBERT

MARTINE DEPETRIS

DIDIER GERARDo

ANNIE FRAGoLA

Les six éLus communautaires à l’occasion du scrutin de mars, les conseillers communautaires étaient pour la première fois élus au suffrage universel direct. Vous avez ainsi désigné directement les six élus de Crolles qui siégeront au sein du conseil communautaire, l’organe délibérant du Grésivaudan : - Philippe Lorimier - Anne-Françoise Hyvrard - Francis Gimbert - Françoise Bouchaud - Vincent Gay - Christophe Lemonias Plus d’informations à venir sur le site www.le-gresivaudan.fr et dans le magazine Interlignes.

Le rôle des élus > LE MAIRE Le Maire anime l’équipe municipale, il propose, en collaboration avec ses adjoints, les principaux projets discutés en conseil. Chargé de réunir le conseil municipal, c’est à lui que revient la préparation de l’ordre du jour, et, par la suite, l’exécution des délibérations. Il a en charge la direction des services municipaux et la gestion du personnel, il délivre les autorisations d’urbanisme et les permis de construire, il exerce également le pouvoir de police municipale puisqu’il se doit de veiller à la sécurité, la salubrité et la tranquillité de la commune. En tant que représentant de l’État, le Maire est chargé de l’état-civil : inscriptions des naissances et des décès, célébration des mariages, organisation des élections... Il doit également magazine d’information de la ville de

représenter la commune lors des différentes cérémonies officielles, en cas de litiges engageant la responsabilité de la mairie, et dans tous les dossiers pour lesquels il a une délégation du conseil municipal.

nombre a été porté à 8 adjoints et 5 conseillers délégués, afin de couvrir un champ de thématiques élargi. L'enveloppe des indemnités des élus reste néanmoins inchangée par rapport au précédent mandat.

> LES ADjoINTS ET CoNSEILLERS DÉLÉGUÉS

> LES CoNSEILLERS MUNICIPAUx

Chaque adjoint et conseiller délégué est en charge d'un champ de responsabilité défini par le Maire et pour lequel il assure la coordination avec les services municipaux, le lien avec les autres institutions et prestataires extérieurs, la représentation et la signature d'un certain nombre d'actes règlementaires ou de courriers. Les adjoints et les conseillers délégués ont aussi pour mission de suppléer le Maire en cas d’empêchement. Pour ce nouveau mandat leur

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40

Les autres élus siègent au conseil municipal, afin de discuter et voter les projets présentés. Les conseillers peuvent également prendre part à différentes commissions thématiques. Maire, adjoints, conseillers délégués et conseillers municipaux forment ainsi le conseil municipal, organe chargé d’administrer la commune, et disposant, à ce titre, d’un pouvoir de décision, notamment sur le vote du budget.


Grand format 13

FRANçoISE CAMPANALE 5e adjointe, chargée des finances

BERNARD FoRT 6e adjoint, chargé de l’urbanisme

NELLy GRoS 7e adjointe, chargée de l’agriculture, des espaces naturels et des risques

CLAUDE GLoECkLE 8e adjoint, chargé de la culture et de la coopération internationale

PATRICIA MoRAND Conseillère déléguée aux solidarités, à l’habitat social et au CCAS

GILBERT CRozES Conseiller délégué au suivi des travaux

BLANDINE CHEVRoT

ALAIN PIANETTA

MAUD LAPLANCHE

BENDEHIBA BoUkSARA

BRIGITTE GERoMIN

JEAN-PHILIPPE PAGèS

MAxIME LE PENDEVEN

AUDE PAIN

CLAUDE MULLER

ÉLUS "LA PARoLE AUx CRoLLoIS"

CHRISToPHE LEMoNIAS

LAURE FAyoLLE

Comment travaillent-ils ? > LA MUNICIPALITÉ Une fois par semaine, le Maire, les adjoints et conseillers délégués se réunissent dans le cadre d’une réunion de municipalité. C’est l’occasion de faire le point sur les dossiers en cours, de décider sur certains sujets relatifs à la vie quotidienne, de travailler sur des projets qui seront ensuite soumis au conseil municipal.

> LE CoNSEIL MUNICIPAL Le conseil municipal réunit autour du Maire l’ensemble des adjoints et conseillers municipaux, un vendredi par mois. C’est l’organe de représentation des habitants. Ses attributions sont très larges depuis la loi de 1884 qui le charge de régler “par ses délibérations les affaires de la commune”. Les lois de décentralisation de 1982 ont concrétisé cette compétence

qui s’étend à de nombreux domaines. Il émet des vœux sur tous les sujets d’intérêt local : il vote le budget, il est compétent pour créer et supprimer des services publics municipaux, pour décider des travaux, pour gérer le patrimoine communal, pour accorder des aides favorisant le développement économique. Il a pour mission d’examiner les projets présentés et, pour que les décisions, appelées délibérations, soient actées, elles doivent être votées à la majorité. Ces délibérations sont ensuite envoyées à la Préfecture pour l’exercice du contrôle de légalité.

> LES CoMMISSIoNS Les commissions thématiques sont des lieux d’échange, de débat, qui permettent d’aider à la décision. Composées chacune de différents

conseillers municipaux, de la majorité et de l’opposition, elles se réunissent régulièrement pour réfléchir sur certains projets spécifiques, ou faire le bilan d’actions menées dans leur domaine de réflexion. Leur travail est porté à la connaissance de l’ensemble du conseil municipal par le biais de compte-rendus. Les différentes commissions, ainsi que les président(e)s chargé(e)s de les animer, seront désigné(e)s lors du conseil municipal du vendredi 11 avril. ■ Pour aLLer PLus Loin http://www.vie-publique.fr/ rubrique découverte des institutions. Présentation des missions du Maire et du conseil municipal.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


14 Crolles à vivre

Budget 2014

Entre transition et cont le budget primitif de la commune pour l’année 2014 a été adopté lors du conseil municipal du 21 février, quelques semaines avant les scrutins municipal et communautaire. il s’inscrit dans un contexte de transition, tout en assurant la continuité des engagements et de la solidarité communale et intercommunale.

L

e budget 2014 confirme les orientations budgétaires annoncées et débattues au conseil municipal du 24 janvier : • ne pas augmenter la pression fiscale sur les ménages, par le maintien des taux et des abattements pour les impôts locaux ; • maintenir la politique sociale de la commune et la qualité des services publics ; • financer des investissements par l’autofinancement. Il prend en compte un contexte national de réduction des déficits publics, entraînant une baisse annoncée, dans le cadre de la loi de finances 2014, des concours de l’État aux collectivités territoriales.

Des recettes qui baissent quelque peu

Pour Crolles, une légère diminution des recettes. Il s’agit en partie de quelques baisses des dotations nationales et de solidarité financière au niveau de la Communauté de communes,

Chiffres clés •

20 M€ : les recettes de

fonctionnement dont 61,6 % sont liés directement et indirectement à l’activité économique et 11,7 % aux contributions des ménages.

• •

16,9 M€ : les dépenses de fonctionnement. 13,4 M€ : les dépenses

d’investissement financées sur fonds propres. •

1 M€ : la participation de Crolles

au projet Nano 2017 pour l’année 2014.

notamment à travers la contribution de Crolles au projet Nano 2017 à hauteur de 1 M€ en 2014. Ce montant, qui est une dépense d’investissement, sera, au plan comptable, défalqué des recettes. Le niveau global des recettes de la commune, estimé à 21 M€ pour cet exercice budgétaire est de ce fait ramené à 20 M€. Ce montant global comprend une prévision de recettes liée aux impôts locaux de 5 M€ (contre 4,9 M€ en 2013). Peu de progression : les taux des trois taxes (habitation, foncières sur propriétés bâties et non bâties) demeurent inchangés ; la part communale de la taxe finale sur la consommation d’électricité reste nulle. Les taux d’abattements plafonnent toujours à leur maximum autorisé, ce qui bénéficie en particulier aux ménages avec enfants et aux ménages à faibles ressources. Ces décisions traduisent la volonté de ne pas alourdir la pression fiscale sur les ménages.

Des dépenses qui augmentent nécessairement

Dans ce contexte, la poursuite d’une gestion maîtrisée des dépenses de fonctionnement reste une priorité. Malgré cela, le budget 2014 traduit la volonté de maintenir la politique sociale de la commune et la qualité des services publics. La progression des dépenses prévue pour cette année (16,9 M€ contre 16,4 M€ en 2013) intègre les coûts liés au fonctionnement et à l’entretien des nouveaux équipements, notamment le Parc Jean-Claude Paturel et la médiathèque, mais aussi les dépenses supplémentaires induites par la réforme des rythmes scolaires. Autre facteur, la solidarité de Crolles au sein du Grésivaudan, à travers la contribution au Fonds de Péréquation Intercommunal et Communal (FPIC), auquel la commune participe à hauteur de 250 k€ (contre 139 k€ en 2013). Enfin, l’évolution des charges de personnel traduit la poursuite de la politique d’insertion engagée au cours

du précédent mandat (contrats d’avenir, contrats d’apprentissage, mesures de déprécarisation du personnel communal) et le maintien de services de qualité accessibles à tous.

Les actions de solidarité communale

se poursuivent en 2014, entre autres, le dispositif jobs jeunes, les aides financières aux activités, aux vacances, ainsi que la tarification au quotient familial pour l’ensemble des services et la gratuité du transport scolaire. L’enveloppe des subventions aux associations est revalorisée pour tenir compte de l’inflation et de nécessités spécifiques.

Côté investissements, les programmes engagés se poursuivent, sans recours à nouvel

emprunt. Ces projets confirment la dynamique du développement durable, avec un accent fort sur l’amélioration énergétique des logements sociaux et bâtiments communaux, la mise en accessibilité des équipements et espaces publics, et la réalisation d’infrastructures à vocation sociale et culturelle. 2014 verra ainsi l’achèvement de nombreux chantiers démarrés les années précédentes, comme la réhabilitation thermique des logements sociaux des Ardillais, la halle du parc Jean-Claude Paturel, les passages piétons couverts sur l’avenue de la Résistance, les travaux d’assainissement, de réseaux secs et de voirie de la rue Mayard, la médiathèque, les ateliers de l’ancienne MFR, la salle festive, le déplacement des bureaux du club de football, les tennis couverts mutualisés à Bernin ainsi que l’accessibilité des gymnases la Marelle, Léo Lagrange et de l’Espace Paul Jargot. Sur l’amélioration énergétique des bâtiments et de l’éclairage public, l’effort est appelé à se poursuivre dans les années à venir, les programmes d’investissement votés s’échelonnant sur plusieurs exercices budgétaires.

Taux d’imposition inchangés pour les taxes locales • TAxE D’HABITATIoN : 11,73 % • TAxE FoNCIèRE SUR LES PRoPRIéTéS BâTIES : 20,92 % • TAxE FoNCIèRE SUR LES PRoPRIéTéS NoN BâTIES : 61,11 % • TAxE CoMMUNALE sur la consommation finale d’électricité : 0 % Pour rappel : depuis 2011, les taux d’imposition relatifs aux ordures ménagères sont de la responsabilité de la Communauté de communes.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


Crolles à vivre 15

inuité • RÉPARTiTion

DES DÉPEnSES DE FonCTionnEMEnT PAR SECTEUR Services généraux

5,3 Me

3,3 Me

Fonctionnement des bâtiments mairie et centre technique municipal, personnel administratif et technique.

Culture (fonctionnement Espace Paul Jargot, bibliothèque, saison culturelle, personnel, patrimoine), Sport (fonctionnement des équipements), jeunesse (activités jeunesse, entretien du Projo, personnel communal), Animation (cérémonies, vie locale).

Scolaire

3 Me

Restauration, entretien des bâtiments, personnel communal, subventions pour fournitures scolaires, projets d’écoles, sorties scolaires, classes découverte et transport scolaire toujours gratuit pour les usagers.

Interventions sociales

2,5 Me

Petite enfance (fonctionnement multi-accueils, personnel, fournitures), personnes âgées (portage des repas), aide aux familles (CCAS, aides aux vacances et aux activités), aide à l’emploi (accompagnement insertion).

2014 verra l’achèvement de nombreux chantiers démarrés les années précédentes, comme la médiathèque.

• RÉPARTiTion DES inVESTiSSEMEnTS

*(nano 2017) Cette dépense d’investissement est comptablement retenue sur l’attribution de compensation versée par la Communauté de communes.

M€

4,7

5 4,5 4 3,5 3

2,2 Me

Services urbains et cadre de vie

Entretien de la voirie, éclairage public, espaces verts, environnement, personnel technique.

2,3

2,5 2

1

0,4 0,3

0

0,6 Me

1

0,9

1 0,5

Remboursement des intérêts des emprunts

1,4

1,4

1,5

N ES €) ME ICES AL LLES ICS TIO OCI BL QU 1M NIS E A S RV U V I S S O U T BA S SE N RI S P ET R R O A R A U T E T N U C BI S DE EN ÉN T N ET SÉ UX N TS HA URE ON IER ET TIM SEA N O I T D Â E É ( T C É B T NC IE EM X RA ,R ILI RU FO UIP IO ST AU OIES NOM SIB A S V ÉL Q E V O FR TRA SÉ X AM ACC IN ÉC AT AU H V A AC TR UE

IQ

T GÉ

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


16 Crolles à vivre

Libr’ARTbitre, une exposition de qualité

I

ls étaient 10 femmes et 2 hommes, artistes de tous horizons, qui peignent, sculptent, dessinent, photographient. En dilettante pour certains, à temps plein pour d’autres. Mais tous avec passion ! à l'origine de cette jolie aventure, la commune et ses partenaires* du dispositif “culture et lien social”. L’objectif : mettre en valeur le travail de personnes en parcours d’insertion sociale et professionnelle. Des élèves des cours de

peinture de la MJC étaient également associés au projet. Tout le monde s’est retrouvé à plusieurs reprises pour construire et installer cette exposition collective. L’occasion de faire de nouvelles connaissances et de créer des liens. Et de présenter, au final, une exposition de qualité, mêlant des styles et des sensibilités variés que le public a pu apprécier.

> Rencontre avec

Christian Ramié

le sculpteur de l’exposition a beaucoup apprécié cette expérience. « il y avait de belles choses et le public est venu nombreux au vernissage, c’était bien. Cela permet aussi des échanges entre les participants. J’ai même pu donner quelques conseils à celles qui débutent. il y en a par exemple qui ont beaucoup de mal à se séparer de leurs œuvres... J’étais comme ça moi aussi à mes débuts... » Christian travaille le fer depuis près de 20 ans, et aime faire bénéficier les autres de son expérience, même s’il ne vit pas de cette activité et que ça reste un complément. il a commencé par hasard : en voyant de vieux outils qui traînaient dans un atelier, il en a fait des animaux. Puis un bateau. Et puis toutes sortes de sculptures au fil de ses rencontres. « aujourd’hui je fais en plus beaucoup de récup, explique ce touche-àtout. Je travaille tout ce qui peut s’assembler avec un poste à souder dans mon atelier. »

> Rencontre avec

Priscille Coulaud

l’une des exposantes « la peinture a toujours fait partie de ma vie, et encore plus depuis mon divorce en 2005. Je m’y consacre tous les jours, j’en rêve la nuit, j’ai des milliers de projets. après des métiers très variés, du paramédical à la vente, j’aimerais vivre de mon art aujourd’hui mais c’est difficile. Je suis bénéficiaire du rSa pour l’instant. Et c’est ma référente au Secours populaire qui m’a proposé d’exposer avec d’autres personnes dans une situation similaire à la mienne. » résultat ? « Cette expo, ça a été magique ! C’est une façon de se faire connaître et de rencontrer d’autres artistes. J’ai eu de beaux échanges, des compliments, c’est important, ça réconforte. »

Merci à tous les artistes ayant participé à l’exposition : Priscille Coulaud, Christian Ramié, Lucie Kroepfle, Cécilia Hapanco, Marie Bondu, Sophie Bizec, Michèle Mermoz-Peroz, Anne-Sophie Garchery, Maxime Cotte, Hélène Ricci, Christine Rivoalland et Elodie Barré. magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40

*Avec la participation de la commune de Pontcharra et du Secours Populaire de Froges.


Conseil municipal 17

Compte-rendu du Conseil municipal //// Vendredi 21 février 2014 L’an deux mil quatorze, le 21 février, le Conseil municipal de la commune de Crolles, dûment convoqué, s’est réuni en session ordinaire, à la Mairie, sous la présidence de François Brottes, Maire. Nombre de conseillers municipaux en exercice : 29 Date de convocation du Conseil municipal : 14 février 2014. Présents : 21 ////// Absents : 8 ////// Votants : 22. Présents : Mmes Bouchaud, Campanale, Chevrot, Dragani, Gros, Hyvrard, Levasseur, Millou, Morand, Pesquet. MM. Brottes, Brunello, Carrasco, Crozes, Fastier, Fort (à partir de 23 h 15), Gay, Gimbert, Gloeckle, Lorimier, Peyronnard, Pianetta. Absents : Mmes Aizac, Bourdarias (pouvoir à Mme Pesquet), Brunet-Manquat, Catrain, Durand, Melis. MM. Fort (jusqu'à 23 h 15), Leroux.

Mme Campanale a été élu secrétaire de séance. Le quorum étant atteint, le Conseil municipal, conformément à l’ordre du jour, a pris les décisions suivantes :

Affaires Techniques – Urbanisme Environnement > Délibération n° 009-2014 : Acquisition et classement de la voirie du lotissement les Vergers du Château La commune a engagé des négociations avec les copropriétaires du lotissement Les Vergers du Château pour classer leur voirie dans le domaine public communal. La voirie en question est constituée par la voie interne du lotissement comprenant les jonctions piétonnes et par le parking situé en bordure de la rue des Vergers. Les copropriétaires ont donné leur accord pour céder à titre gratuit l’emprise de la voirie et du parking cadastrées AO 28 en partie pour 1 189 m² et AO 34 en partie pour 115 m² pour un linéaire total de 180 m environ. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - d’acquérir à tire gratuit les parcelles AO 28 en partie pour une superficie de 1 189 m² et AO 34 en partie pour une superficie de 115 m² pour les classer dans le domaine public communal en tant que voie ouverte à la circulation. - de conférer à Monsieur le Maire tous pouvoirs pour signer tous les documents afférents et, notamment, les conventions et les actes de cession authentiques. > Délibération n° 010-2014 : Acquisition foncière – Piste de karting du Pré Pichat La commune de Villard-Bonnot est toujours propriétaire de deux parcelles sur l’emprise de la piste de karting des Iles d’Amblard cadastrées BA 212 pour 6 283 m² et BA 214 pour 5 351 m² soit une superficie totale de 11 634 m². La commune de Crolles souhaite régulariser la situation foncière de ce complexe d’une superficie totale de 18 425 m² dont l’exploitation a été confiée à un délégataire en mars 2004 (délégation de service public). Elle a obtenu l’accord de la commune de Villard-Bonnot pour acquérir ces deux parcelles au prix de 17 500 euros conformément à l’avis de France-Domaine du 5 décembre 2013 soit 1,50 euro le m². Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - d’acquérir les deux parcelles de la commune de VillardBonnot BA 212 et BA 214 au prix de 17 500 euros. - de conférer à Monsieur le Maire tous pouvoirs pour signer tous les documents afférents et, notamment, le compromis de vente et l’acte de vente authentique. > Délibération n° 011-2014 : Acquisition et classement dans le domaine public de la voirie de la copropriété les Ardillais Rue Abbé Pierre La commune a engagé des négociations avec les copropriétaires de la résidence “Les Ardillais” située rue Abbé Pierre (ex propriété DAUPHILOGIS) représentés par le syndic “Immobilière Victor Hugo” pour classer leur voirie interne de circulation dans le domaine public communal. Cette voirie comprend la voie principale avec les trottoirs, les cheminements piétons et cycles côté Chartreuse, le cheminement piétons et l’escalier entre les bâtiments ainsi que le cheminement piétons en direction des tennis municipaux. Les copropriétaires ont donné leur accord pour céder à titre gratuit l’emprise de la voirie cadastrée AP 327 d’une superficie de 2 026 m² pour un linéaire total de 290 m environ. Les locaux privatifs tels que les locaux à vélos, les espaces verts, et places de stationnement restent à la copropriété “Les Ardillais”.

Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - d’acquérir à titre gratuit la parcelle AP 327 pour la classer dans le domaine public communal en tant que voie ouverte à la circulation, - de conférer à Monsieur le Maire tous pouvoirs pour signer tous les documents afférents et, notamment, les conventions et les actes de cession authentique. > Délibération n° 012-2014 : Convention financière entre la commune de Crolles et l’oPAC 38 dans le cadre de l’opération de construction rue Charles de Gaulle La société COGEDIM, promoteur immobilier, réalise une opération immobilière située rue Charles de Gaulle comprenant 31 logements répartis en 3 bâtiments R+1+combles, à côté du Centre Technique Municipal. Ce projet a fait l’objet d’un permis de construire délivré le 10 juillet 2013. Les constructions respectent la réglementation Thermique 2012 (RT 2012). Cette opération compte 30 % de logements sociaux, soit 9 logements dont 3 PLAI et 6 PLUS. Le bailleur social OPAC 38, va acquérir ces 9 logements en Etat Futur d’Achèvement (dite “acquisition VEFA”) auprès de COGEDIM. Les logements seront aménagés puis loués par le bailleur social. Le prix de revient prévisionnel de l’opération d’achat en VEFA est de 1 243 417,70 € TTC. L’OPAC 38 sollicite pour cette opération une subvention de 55 663 € TTC à la commune de Crolles. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - d’approuver le versement d’une subvention à l’OPAC 38 à hauteur de 55 663 € TTC, - d’autoriser Monsieur le Maire signer la convention financière jointe à la présente délibération traduisant les engagements entre la commune de Crolles et l’OPAC 38. > Délibération n° 013-2014 : Convention de labellisation refuge “LPo” du parc Jean-Claude Paturel La commune de Crolles a mis en place depuis plusieurs années des actions de valorisation de la biodiversité urbaine qu'elle a inscrites dans son Agenda 21 (plan de gestion différencié, promotion du jardin sous toutes ses formes et de la réduction des produits phytosanitaires...). La labellisation “refuge LPO” du parc Jean-Claude Paturel s'inscrit pleinement dans cette démarche et s'appuie sur une conception durable du parc (choix des essences, parcours de l'eau alimenté par les eaux de pluie...). Au travers de la signature de cette convention la commune s'engage à mettre en place une gestion favorable à la biodiversité en s'appuyant sur la charte des refuges LPO. La LPO apportera ses compétences, ses connaissances et ses informations dans les domaines du génie écologique et de l’éducation à l’environnement. Elle accompagnera les services municipaux dans la mise en place et le suivi du plan de gestion grâce à sa technicité et à son expertise. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés (une abstention), décide d'approuver l'adhésion au réseau des “refuges LPO collectivités” et d’autoriser Monsieur le Maire à signer la convention pluriannuelle avec la LPO.

Affaires financières > Délibération n° 014-2014 : Reprise anticipée des résultats 2013 Faute de disposer des comptes administratifs 2013 approuvés, il est possible de procéder à une reprise anticipée des résultats et des restes à réaliser 2013, Il est proposé d’inscrire au budget primitif 2014 la reprise anticipée des restes à réaliser et résultats prévisionnels de l’exercice 2013, qui s’établissent à ce jour comme suit : voir tableau sur www.ville-crolles.fr Au vu de ce tableau et après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - d’inscrire les restes à réaliser 2013 du budget communal au vu de l’état fourni au trésorier, - de reprendre au budget primitif 2014 les résultats tels que présentés aux tableaux du présent projet de délibération. > Délibération n° 015-2014 : Affectation des résultats 2013 Les résultats de la section de fonctionnement doivent faire l’objet d’une affectation. Il est proposé l’affectation suivante : voir tableau sur www.ville-crolles.fr

Au vu de ce tableau et après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide de reprendre au budget primitif 2014 les résultats de la section de fonctionnement tels que présentés au présent tableau d’affectation. > Délibération n° 016-2014 : Taux d'imposition 2014 Conformément à ce qui a été indiqué lors du débat d’orientations budgétaires, il est envisagé de conserver

inchangés par rapport à 2013 les taux communaux des 3 impôts directs. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide d’adopter les taux suivants à appliquer pour 2014 : • taxe d’habitation : 11.73 % • taxe foncière sur les propriétés bâties : 20.92 % • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 61.11 % > Délibération n° 017-2014 : Révision des autorisations de programme Au vu des derniers éléments de programmation connus pour actualiser les programmes en cours ; Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - de réviser les Autorisations de Programme existantes conformément au tableau joint au projet de délibération ; - d’approuver la répartition prévisionnelle des crédits de paiement conformément au tableau joint au projet de délibération. Les crédits de paiement prévisionnels sont ouverts aux budgets primitifs du budget principal et du budget annexe de l’assainissement et seront prévus sur les budgets respectifs. > Délibération n° 018-2014 : Constitution d'une provision au titre des emprunts complexes Les règles de comptabilisation des provisions au titre des emprunts complexes souscrits préalablement au 31 décembre 2012 ont été précisées par un arrêté ministériel paru en fin d’année 2013. La provision initiale concerne deux emprunts, soit un encours de 7 407 845,45 euros au 31/12/2014. La provision à effectuer a été évaluée à 1 830 140,51 euros selon la méthode de comparaison entre le taux de référence à la date de signature de l’emprunt et le taux structuré anticipé. La commune relève du régime de droit commun des provisions semi-budgétaires. La constitution de la provision initiale n’a pas d’incidence budgétaire mais est inscrite dans les comptes du Trésorier, jusqu’à extinction des prêts. Une évaluation annuelle des conditions du marché permet de diminuer si nécessaire le montant de la provision, également par écriture non budgétaire dans les comptes du Trésorier. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - de constituer une provision non budgétaire, à hauteur de 1 830 140,51 euros ; - d’autoriser le comptable public à procéder aux écritures d’ordre non budgétaires du débit du compte 1521 et du crédit du compte 194. > Délibération n°019-2014 : Budgets primitifs 2014 La loi de finances 2014 se caractérise par une diminution des dotations versées par l’Etat qui concentre l’effort de rétablissement des finances publiques sur une réduction des dépenses publiques. Ce contexte a des répercussions sur les finances des collectivités territoriales mises à contribution dans le cadre du pacte de confiance et de responsabilité. L’année 2014 est une année de changement de mandat pour les municipalités et les intercommunalités. Aussi, les orientations budgétaires présentées au débat le 24 janvier 2014 ont envisagé un budget 2014 comme un budget de transition qui garantisse la continuité de ce qui est engagé, tout en permettant le fonctionnement des services au même niveau de qualité et de solidarité sociale. Rappel des orientations budgétaires pour 2014 : - ne pas augmenter la pression fiscale des ménages, par le maintien des taux et abattements, - maintenir la politique sociale de la commune et la qualité des services publics, - financer des investissements par l’autofinancement et la déconsignation d’emprunt déjà consolidé. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés (quatre abstentions), vote le budget principal 2014 qui s’équilibre à 19 982 745.04 e en section de fonctionnement et 16 245 087.67 e et section d’investissement. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, vote le budget 2014 de l’eau s’équilibre à 1 063 194.55 e en fonctionnement et 2 336 444.34 e en investissement. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, vote le budget 2014 de l’assainissement s’équilibre à 819 635.33 e en fonctionnement et 375 519.41 e en investissement.

Affaires juridiques > Délibération n° 020-2014 : Plan de déplacements d'administration Convention de partenariat avec le Grésivaudan Il est du rôle de l’employeur, dans le cadre d’une réflexion globale sur la mise en place d’un Plan de Déplacements d’Administration, de sensibiliser les

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


18 Conseil municipal agents à l’utilisation des transports en commun. La Communauté de communes du pays du Grésivaudan, dans le cadre de sa politique sur les déplacements, favorise l’utilisation des transports en commun par les agents des collectivités relevant de son territoire en proposant, par le biais d’une convention avec la collectivité employeur, un abattement, à hauteur de 25 %, sur l’ensemble des abonnements existants sur le réseau de cars mis en place par les transports du Grésivaudan. Aussi, dans la continuité de son action et afin d’inciter les agents communaux résidant sur le Grésivaudan à utiliser les transports en commun et après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - d’approuver la convention de partenariat avec le Grésivaudan visant à promouvoir les déplacements en transports en commun pour les agents résidant sur le Grésivaudan, - d’autoriser Monsieur le Maire à signer tous les documents afférents à ladite convention.

Affaires sociales > Délibération n° 021-2014 : Subventions aux associations relevant de l'action sociale, du logement, de la prévention et du sanitaire Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide d’approuver le versement listées ci-dessous : voir tableau sur www.ville-crolles.fr

La dépense sera prélevée à l’article 6574 du budget communal. > Délibération n° 022-2014 : Convention d'objectifs et de financement 2014-2017 du relais assistants maternels Un Relais Assistants Maternels (RAM) a ouvert à Crolles en novembre 2001. Ce service, destiné à améliorer l’accueil des jeunes enfants au domicile des assistants maternels exerçant à Crolles, a pour principales missions de : - mettre à disposition des parents la liste des assistants maternels, les informer sur leurs disponibilités et les aider dans leur fonction d’employeur, - soutenir les assistantes maternelles, favoriser les rencontres et les échanges entre elles et avec les parents, - organiser des temps d’accueil collectifs destinés à familiariser les enfants à la collectivité. En contrepartie de l’exécution de ces missions par la commune, et en vertu du contrat RAM conclu entre la commune et la Caisse d’allocations familiales de Grenoble pour la période 2009-2013, la CAF participe aux frais de fonctionnement du Relais, depuis l’année 2011 à hauteur de 43 % (dans la limite d’un plafond fixé par la CAF elle-même) contre 40 % les années précédentes. Ce contrat arrivant à échéance le 31 décembre 2013, la CAF propose de le renouveler, dans les mêmes conditions, pour une durée de 4 ans à compter du 1er janvier 2014. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide d’autoriser Monsieur le Maire à signer la convention d’objectifs et de financement 2014-2017 avec la Caisse d’Allocations Familiales de Grenoble, ainsi que tous les documents afférents. > Délibération n° 023-2014 : Subvention pour l'association ADEF L’ADEF, acteur de l’emploi solidaire dont l’objectif est d’accompagner dans leur projet professionnel les personnes en recherche d’emploi, met à disposition ces personnes auprès de particuliers, collectivités, associations et entreprises, à titre onéreux. L’association indique avoir mis à disposition en 2013, sur l’antenne de Crolles, 123 personnes (dont 45 Crollois) auprès de 158 clients (dont 72 Crollois) soit 24 424 heures travaillées. Considérant l’engagement de la commune à maintenir l’activité de l’association dans le local, 27 allée des Charmanches afin de poursuivre un accueil et un accompagnement de proximité (local occupé par celle-ci depuis 1997, et dont le bailleur est la S.D.H), Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide de verser à l’ADEF une subvention d’un montant de 4 900 e pour l’année 2014.

Affaires jeunesse - vie associative > Délibération n° 024-2014 : Convention de partenariat entre la commune de Crolles et la Maison des Jeunes et de la Culture de Crolles La commune de Crolles souhaite soutenir l’action de la MJC de Crolles se rapportant aux missions d’animation du territoire, de jeunesse, de soutien aux initiatives d’habitants, de lien intergénérationnel et de parentalité. Au regard des réunions régulières de commission paritaire entre la commune et l’association qui font état de la qualité du travail accompli durant la durée de la précédente convention, et après en avoir délibéré, le Conseil magazine d’information de la ville de

municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - d’approuver la présente convention élaborée pour une durée de trois ans entre la commune de Crolles et la MJC de Crolles. - d’autoriser Monsieur le Maire à signer cette convention. > Délibération n° 25-2014 : Subvention 2014 pour la Maison des Jeunes et de la Culture de Crolles Le bilan d’activité 2013 de la MJC correspond aux objectifs fixés par la précédente convention. Le budget prévisionnel de l’année 2014 a été transmis par la MJC lors de la commission paritaire du 29 janvier 2014. Ces documents sont disponibles au salon des élus. Les actions envisagées par la MJC s’intègrent dans le projet de développement du lien social et les logiques de continuité éducatives défendues par la commune. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide d’octroyer à la MJC, une subvention de 217 000 e. > Délibération n° 26-2014 : Convention de partenariat entre la commune de Crolles et la Fédération régionale “Les MJC en Rhône Alpes” La MJC de Crolles est fédérée à la fédération “les MJC en Rhône Alpes”. La fédération “Les MJC en Rhône-Alpes” est chargée de l’emploi du directeur. La mission fédérale comprend : • l’intervention d’un professionnel fédéral incluant salaire, indemnité de mission, charges sociales et conventionnelles, taxes, provisions conventionnelles et contractuelles, • les frais occasionnés pour l’intervention fédérale. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide : - d’approuver la convention élaborée pour une durée d’un an entre la commune et la fédération régionale “Les MJC en Rhône-Alpes”, - d’autoriser Monsieur le Maire à signer cette convention, - d’octroyer à la fédération régionale “Les MJC en RhôneAlpes”, une subvention pour la mission fédérale d’un montant de 69 020 e. > Délibération n° 27-2014 : Subvention 2014 - Maison des Lycéens - Projet CERN Une équipe d’enseignants du lycée Marie Reynoard organise un projet pluridisciplinaire autour de la physique des particules. Ce projet verra sa concrétisation dans une visite à l’European organization for nuclear research (CERN) à Genève. 9 jeunes Crollois de première et de terminale ont été sélectionnés pour participer à ce projet. Le lycée souhaite que ce projet reste accessible pour les familles et a fixé le montant de la participation pour chaque élève à 75 e. Mais le coût de cette visite s’établit à 132 e par personne. Il reste donc 57 e par participant à financer. L’équipe d’organisation sollicite les communes dont sont originaires les lycéens. La quasi totalité des communes a donné son accord pour un soutien financier. Il est envisagé que les jeunes participants à ce projet puissent développer une action de promotion de la culture scientifique et puissent participer à la journée consacrée aux projets des jeunes : le Daisy. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide d’attribuer à la maison des lycéens une subvention au prorata du nombre de jeunes crollois participant soit 9 x 57 e = 513 e.

Affaires sportives - Animation > Délibération n° 28-2014 : Subventions 2014 aux associations sportives, culturelles et du patrimoine Après avis de la commission sport-culture-animation-patrimoine du 28 janvier 2014, sur proposition de la municipalité, et après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide d’attribuer des subventions de fonctionnement et des aides spécifiques destinées aux associations sportives, culturelles, du patrimoine, de l’animation et à vocations diverses selon le tableau ci-après : voir tableau sur www.ville-crolles.fr > Délibération n° 29-2014 : Subvention de fonctionnement pour l'association “L'unité régionale des ingénieurs et scientifiques Dauphiné Savoie” L’association “l’Union Régionale des ingénieurs et scientifiques Dauphiné Savoie” a pour missions de : - rassembler les ingénieurs et scientifiques et promouvoir leurs intérêts, - aider ses membres à la création d’entreprise, - aider par le réseau ses membres en formation et recherche d’emploi, - favoriser les échanges et l’information par l’organisation de colloques, - faire connaître ces métiers pour susciter des vocations parmi les jeunes. L’association impulse chaque année le projet “courses en cours” au collège Simone de Beauvoir. 57 élèves de deux classes construisent en équipe une mini-voiture de course en vue de participer à un concours national. Les membres de l’association accompagnent les jeunes dans toutes les étapes de leur projet : conception, design, réalisation, recherche de sponsors.

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40

L’association finance l’achat des matières premières et des moteurs. Son implication financière sur ce projet représente environ 1 500 euros (achats et déplacements). En complément les ingénieurs et les élèves ingénieurs bénévoles interviennent régulièrement dans les classes pour faire découvrir les différents métiers de l’ingénierie. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à la majorité des suffrages exprimés, 2 voix contre et deux abstentions, décide d’attribuer à l’association “l’Union Régionale des ingénieurs et scientifiques Dauphiné Savoie” une subvention d’un montant de 500 e. > Délibération n° 30-2014 : Subvention évènementielle Isabelle LAFAyE-MARzIoU - Sport de haut niveau Isabelle Lafaye - Marziou, résidante à Crolles et membre actif de l’association Chartreuse Belledonne Tennis de Table, prépare les prochains Championnats du monde qui se dérouleront en Chine du 6 au 14 septembre 2014. Dans le cadre de sa préparation, elle doit investir dans du matériel spécifique à l’activité et participer à des compétitions nationales et internationales dont les frais sont très partiellement couverts par la fédération. La commission Sports Culture Animations Patrimoine du 28 janvier 2014 a donné un avis favorable à l’attribution de cette subvention. En contrepartie de cette aide, Isabelle Lafaye participera à des manifestations communales et poursuivra son investissement au sein de son club. La convention correspondante précisera, entre autres, ces engagements pour l’année 2014. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide d’attribuer une subvention d’un montant de 5 500 e.

Ressources humaines > Délibération n° 31-2014 : Subvention définitive 2013 et acompte sur la subvention 2014 pour le CoS Conformément aux dispositions de la convention, le réajustement de la subvention définitive 2013 et l’acompte de la subvention 2014 sont versés en cours d’année. Concernant le montant de la subvention définitive 2013, Madame l’adjointe aux finances explique que celui-ci s’élève à 160 226.82 e. Au vu de l’acompte de 150 445 e, versé en février 2013, il y a lieu de verser un complément de 9 781.82 e au titre de l’année 2013. Toujours pour l’année 2013, et conformément aux dispositions de l’avenant du 10 janvier 2010, il est prévu de verser au COS la régularisation pour les enveloppes agents nouveaux arrivants et les retraités, soit la somme de 3 175.53 e. Concernant l’acompte sur la subvention 2014, la convention initiale prévoit que celui-ci est égal à la subvention définitive de 2013, soit 160 226.82 e. Au vu de l’acompte de 30 000 e versé en janvier 2014, il y a lieu de verser la somme de 130 226.82 e. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide de verser au Comité des Œuvres Sociales du personnel communal : - 9781.82 e au titre de la régularisation de la subvention 2013, - 3175.53 e au titre de la régularisation pour les enveloppes des agents nouveaux arrivants et des retraités en 2013, - 160 226.82 e au titre de la subvention provisoire 2014 (dont 30 000 e d’acompte déjà versé). Soit un montant total de 173 184.17 e. Cette somme sera prélevée à l’article 6574 du budget communal. > Délibération n° 32-2014 : Tableau des postes : transformation et création de postes Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, décide de : - transformer un poste d’ATSEM principal de 2e classe à temps complet, en un poste d’adjoint du patrimoine de 2e classe à temps complet, à compter du 1er janvier 2014, afin de permettre le reclassement d’un agent au service bibliothèque, - transformer un poste d’infirmière de classe normale à temps complet existant, en un poste d’infirmière de classe supérieure à temps complet, à compter du 1er février 2014, afin de permettre l’intégration suite à détachement d’un agent au service Petite enfance, - transformer un poste de puéricultrice de classe normale à temps complet existant, en un poste de puéricultrice de classe supérieur à temps complet, à compter du 17 février 2014, afin de permettre le recrutement suite à détachement d’un agent au service Petite enfance, - créer un poste d’adjoint technique de 2e classe à temps complet, à compter du 1er janvier 2014, afin d’assurer les missions d’espaces verts sur le site du parc Jean-Claude PATUREL, et permettre le recrutement d’un agent au sein du service maintenance urbaine, - créer un poste d’adjoint technique de 2e classe à temps complet, à compter du 1er janvier 2014. Afin d’assurer les missions d’entretien et nettoiement du site du parc Jean-Claude PATUREL, et permettre le recrutement d’un agent au sein du service maintenance urbaine.

La séance est levée à 23 h 30.


Conseil municipal 19 Compte-rendu du Conseil municipal //// Vendredi 28 mars 2014 L’an deux mil quatorze, le 28 mars, le Conseil municipal de la commune de Crolles, dûment convoqué, s’est réuni en session ordinaire, à la Mairie, sous la présidence de François Brottes, qui a procédé à l’installation des conseillers municipaux nouvellement élus. Nombre de conseillers municipaux en exercice : 29 Date de convocation du Conseil municipal : 24 mars 2014. Présents : 29 ////// Absents : 0 ////// Votants : 29. Présents : Mmes Bouchaud, Bourdarias, Campanale, Chevrot, Depetris, Fayolle, Fragola, Geromin, Grangeat, Gros, Hyvrard, Laplanche, Morand, Pain. MM. Bouksara, Brunello, Crozes, Fort, Gay, Gerardo, Gimbert, Gloeckle, Lemonias, Le Pendeven, Lorimier, Muller, Pages, Peyronnard, Pianetta.

Mme Hyvrard a été élu secrétaire de séance. M. Fort, doyen, a pris la présidence de l’assemblée. Le quorum étant atteint, le Conseil municipal, conformément à l’ordre du jour, a pris les décisions suivantes :

> Délibération n° 035-2013 : élection des adjoints au Maire Après un vote au scrutin secret, le conseil municipal, à la majorité absolue, a élu les adjoints suivants : - Première adjointe : Anne-Françoise HYVRARD - Deuxième adjoint : Marc BRUNELLO - Troisième adjointe : Françoise BOUCHAUD - Quatrième adjoint : Patrick PEYRONNARD - Cinquième adjointe : Françoise CAMPANALE - Sixième adjoint : Bernard FORT - Septième adjointe : Nelly GROS - Huitième adjoint : Claude GLOECKLE

Affaires juridiques > Délibération n° 033-2014 : élection du Maire Après un vote au scrutin secret, le Conseil municipal, à la majorité absolue, a élu Maire de Crolles M. Philippe Lorimier. > Délibération n° 034-2013 : Fixation du nombre des adjoints au Maire Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité des suffrages exprimés, a décidé de fixer le nombre d’adjoints à huit.

Le Maire a indiqué qu’il donnera également délégation à : - Patricia MORAND - Gilbert CROZES - Sylvie BOURDARIAS - Vincent GAY - Sophie GRANGEAT

La séance est levée à 20 h 12. Prochain Conseil municipal : vendredi 11 avril à 20 h 30 en salle du Conseil.

Expression politique LA PARoLE AUx CRoLLoIS

La parole aux Crollois Nous remercions les 1263 Crollois et Crolloises qui nous ont fait confiance pour les représenter dignement au sein du conseil municipal. Comme nous l'avions indiqué dans notre campagne, nous sommes et serons toujours indépendants des partis politiques et éloignés des extrêmes. Nous nous sommes rassemblés autour de trois idées fortes. La démocratie, l'emploi et la solidarité. Nous continuerons de porter ces valeurs tout au long de ce mandat. Sur le chemin de la démocratie participative, nous nous sommes aussi engagés à permettre à chaque Crollois de s'exprimer et de s'impliquer dans le développement de notre ville. Pour qu’ils puissent prendre La Parole, nous engageons tous les Crollois à rejoindre, ou à créer lorsqu'elles n'existent pas encore, leurs Unions de quartier. Ainsi, ils pourront débattre avec la municipalité toute entière en de nombreuses occasions et plus particulièrement

lors des réunions de quartier que l'équipe majoritaire s'est engagée à réunir régulièrement. Conformément au Code général des collectivités territoriales, nous sollicitons auprès de la majorité municipale la mise à disposition de tous les moyens nécessaires pour nous permettre de nous exprimer librement. Nous espérons que cet engagement ira jusqu'à proposer la présidence d'une commission à la minorité, comme beaucoup d'assemblées locales ou nationales le pratiquent aujourd'hui.

Nous comptons aussi sur vous pour saisir l'opportunité de prendre la parole en nous contactant par courrier à la mairie ou par téléphone 04 76 08 04 54, par mail laparoleauxcrollois@gmail.com Enfin, nous souhaitons partager avec vous tous, pour la première chronique de cette mandature, les célèbres mots d'Albert Camus : “La démocratie, ce n'est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité.”

De notre côté, nous nous engageons à vous tenir régulièrement informés de nos différentes réflexions et actions par le canal de cette tribune libre, par internet https://www.facebook. com/laparoleauxCrollois, par la presse et par tous les moyens dont nous pourrons disposer. Nous vous assurons de notre engagement et de notre mobilisation pour représenter tous les habitants de Crolles.

Laure Fayolle, Christophe Lemonias, maxime Le Pendeven, Claude muller, aude Pain.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


20 Territoire

Le Grésivaudan a son Agenda 21 le Grésivaudan a décidé de placer son engagement en faveur du développement durable au cœur de ses politiques publiques, de ses compétences et de ses pratiques. l’agenda 21 de la collectivité, dont la réflexion avait été lancée en 2009, dès la naissance de la Communauté de communes, vient d’être adopté. le programme d’actions a reçu, à l’unanimité, l’approbation du conseil communautaire le lundi 27 janvier 2014.

L’

Agenda 21 du Grésivaudan précise les 47 fiches actions “développement durable” qui doivent être mises en œuvre à plus ou moins long terme au sein de la collectivité et du territoire. Ces actions découlent de cinq axes stratégiques préalablement définis par la Communauté de communes : • l’énergie climat, • une gestion économe et solidaire du territoire, • une dynamique économique recentrée sur les ressources et les besoins du Grésivaudan, • des acteurs responsables au service du développement durable, • un territoire d’initiatives et d’innovations. Les orientations et les actions de l’Agenda 21 du Grésivaudan sont issues d’une démarche participative qui a regroupé quatre groupes d’acteurs : des élus et membres du Conseil de Développement du Grésivaudan, des agents de la Communauté de communes, des acteurs économiques et enfin des habitants du territoire. Ils se sont réunis

lors d’ateliers de travail, puis de forums de restitution et de concertation organisés en 2012 et 2013. Il s’agit à présent de mettre en œuvre les 47 actions déterminées. Certaines sont nouvelles, d’autres déjà existantes ont été approfondies avec des objectifs “développement durable” plus ambitieux ou ont été amorcées via notamment le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) du Grésivaudan. Le comité de suivi et d’évaluation de l’Agenda 21 sera d’ailleurs commun à celui du PCAET, lui-même adopté récemment (lire ci-après). Ce premier Agenda 21 permet de donner de la cohérence et de la visibilité aux actions “développement durable” que la Communauté de communes mène dans le but de générer un développement équitable et solidaire, respectueux de l’environnement et économiquement efficace sur son territoire et à travers ses compétences. Il sera réévalué périodiquement dans une démarche d’amélioration continue.

Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grésivaudan : penser global, agir local ! après avoir reçu un avis favorable du Préfet de région, le Plan Climat du Grésivaudan, lancé en 2010, a définitivement été adopté par le conseil communautaire le 23 septembre dernier.

C'

Bientôt une formation sur le compostage

L

a Communauté de communes vous propose une nouvelle formation sur l’art du compostage ou comment produire son propre “or brun”. Le compost offre plusieurs avantages : c’est une manière de recycler ses déchets organiques et d’obtenir, de manière naturelle, un engrais qui améliore la structure du sol et libère des nutriments facilitant le développement racinaire des plantes. Le compostage est une pratique assez simple, mais qui nécessite quelques connaissances pour que le processus de décomposition se fasse dans les bonnes conditions, sans mauvaises odeurs, avec un compost de qualité à la sortie. Que vous soyez néophyte ou déjà connaisseur, cette formation vous permettra d’en savoir plus et d’échanger sur vos pratiques avec les autres participants. La prochaine session, gratuite et ouverte à tous, aura lieu le lundi 14 avril de 18 h à 21 h. Le lieu vous sera communiqué lors de l’inscription.

est un pas de plus vers la réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre sur notre territoire. Ce dispositif poursuit ainsi son chemin pour préparer l’adaptation du Grésivaudan aux changements climatiques mais aussi initier des politiques et des actions plus vertueuses pour notre planète. Les habitants, les communes et les professionnels sont sensibilisés et associés à la démarche depuis le début de l’aventure.

Renseignements et inscriptions auprès de Luc Bahurel Tél. : 04 76 33 52 05 / 04 76 08 04 57 Courriel : lbahurel@le-gresivaudan.fr

> RETRoUVEz ToUTES LES INFoS SUR : www.le-gresivaudan.fr

Plus d’informations également sur www.le-gresivaudan.fr/-Compostage

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


Concours photo autour de l’Arbre l'atelier la Chantourne, en collaboration avec les associations imago lucis et la Passion du Bois, organise un concours photo sur le thème de l'arbre.

C

e concours est gratuit et ouvert à tous. L’idée est de sensibiliser le public aux arbres, d’inciter à regarder de près, toucher, observer... bref changer le regard sur les arbres.

CoMMENT PARTICIPER

Pour participer, il suffit d’envoyer une photo (format numérique ou non) en lien avec le thème de l’arbre aux organisateurs avant le 1er octobre 2014. Le lieu et la date de prise de vue seront précisés à titre indicatif.

Plusieurs catégories ont été définies :

- éCoRCES : on peut faire et voir des merveilles en s'intéressant de près aux écorces. à découvrir, le travail de Cédric Pollet qui a “ouvert” ce monde magnifique : http://www.cedric-pollet.com/site/livre.php - ARBRES AUx FoRMES INSoLITES : certains “accidents de vie” ont poussé des arbres à se déformer et ont conduit à la formation d’arbres extraordinaires, parfois loufoques, fantasmagoriques ou plein de poésie... Ainsi, le magazine La Hulotte a répertorié plus de deux milles photos envoyées par des lecteurs et montrant des arbres “avaleurs de pancarte ou de rambarde”, des arbres “amoureux”, “cannibales”, “à 2 pattes”, ondés, vrillés,... http://lahulotte.fr/expo.php. Pour peu que l’on regarde avec un autre œil les arbres qui nous entourent, ces étonnantes “gueules de bois” apparaissent... - ARBRES REMARQUABLES DANS LEUR ENVIRoNNEMENT : majestueux, revêtus d’une parure de fête, vénérables, étonnants... ces arbres nous touchent et retiennent notre admiration. - LES “INCLASSABLES” : tout ce qui est en lien avec le thème des arbres mais ne rentre pas dans les 3 catégories précédentes... 5 photos seront sélectionnées (avec le cas échéant une mention particulière “jeune/enfant”) dans chaque catégorie par un jury. Chaque participant peut envoyer jusqu’à 5 photos maximum, toutes catégories confondues. Les 20 photos sélectionnées seront agrandies (format 40 x 60 cm) et exposées pendant la fête du bois qui aura lieu les 15-16 novembre 2014 à Crolles. Les lauréats pourront ensuite conserver l’agrandissement de leur photo, et gagneront également des lots offerts par nos partenaires. > Règlement complet et modalités de participation au concours photo sur www.lachantourne.fr

associations 21

Du côté de la MjC RETRoUvEz ToUT LE PRoGRAMME DÉTAILLÉ à LA MjC oU SUR LE SITE hTTP://www.MjC-CRoLLES.CoM/ ET SUR LE BLoG MjCCRoLLES.CANALBLoG.CoM

hoRAIRES D'INSCRIPTIoN

41, RUE DU BRoCEy TÉL. 04 76 08 01 81 // inscriptions du lundi au jeudi de 16 h30 à 19 h // Pendant les vacances scolaires : du lundi au jeudi de 17 h à 18 h 30.

Vacances de printemps Lundi 28 – Mardi 29 – Mercredi 30 avril Lundi 5 – Mardi 6 – Mercredi 7 mai

Centre de Loisirs (3-13 ans)

Événements Papothèque

Pour se rencontrer et échanger tout simplement avec d'autres adultes, d'autres enfants, dans des lieux aménagés pour les petits, dans une ambiance de détente. Pour tous. Entrée libre > Le vendredi de 9 h 30 à 11 h 30.

Ludothèque

Pour jouer sur place en famille ou entre amis et pour le prêt de jeux. > Mardi 16 h-18 h 30, mercredi 10 h-12 h, jeudi 16 h-18 h 30.

Inscription à la journée ou à la ½ journée, activités manuelles, sportives, ludiques. Programme détaillé disponible à l'accueil de la MJC et sur le site internet.

Stages Découverte cirque (3-9 ans, le matin) et cultures urbaines (10-13 ans, à la journée)

Les p’tits plus de la MJC : • Possibilité de garderie (de 8 h à 9 h 30 ou de 16 h à 18 h selon stage). • Passerelle possible avec le centre de loisirs en ½ journée + repas.

Création artistique dès la 6e

Dans un espace aménagé pour les tout petits, animation gratuite autour des jeux. Entrée libre. Les enfants sont sous la surveillance des parents. > Samedi 12 avril de 10 h-12 h.

Vous aimez vous mettre en scène ? Vous avez une pratique artistique ? (hip-hop, théâtre, danse, ...) Ce stage de création est fait pour vous : du 26 au 30 avril, venez créer un spectacle avant de partir en tournée. 6 représentations à jouer devant un public, au cours d'un séjour itinérant, en juillet. voir les séjours d'été ci-dessous.

Pêche (7-14 ans)

Ludobus

Matinée petite enfance (0-7 ans)

Reprise des séances le 16 avril au lac de Montfort. Venez-vous inscrire rapidement. Entre 21 et 60 euros le trimestre.

Les Renc'Arts de la MjC (rencontres artistiques)

La MJC continue ses propositions de découvertes de spectacles, ouvertures culturelles sur une pratique, des ateliers artistiques, etc. Contactez-nous pour les réservations. > Mercredi 23 avril à l'Hexagone de Meylan : Drums and Digging. Danse. Dès 10 ans. > Mardi 29 avril, à l'Hexagone de Meylan : “Nos amours bêtes”. Théâtre danse, dès 6 ans.

Atelier parents-enfants

Tout au long de cette saison, des rendez-vous ponctuels vous sont proposés les samedis matins, pour découvrir et partager une activité commune avec votre(s) enfant(s) ou petit(s)-enfant(s). > Samedi 26 avril : Capoeira. 10 h-12 h. à la MJC. Sur inscription. Tarifs : 2 personnes 16 €, 3 personnes 23 €, 4 personnes 28 €.

Stage découverte Bodynergy

Pour découvrir le BodyART® et le DeepWORK™ avec l'association Bodynergy. Nouvelles pratiques favorisant le bien-être, la santé, la forme. Diminution du stress et du mal de dos et renforcement musculaire général. Plus de renseignements : www.bodynergy.zz.mu > Samedi 12 avril, de 10 h à 12 h. 20 € (Adhérents bodynergy : 15 €).

vente d'œufs décorés par des enfants de la MjC de Crolles et la Maison Pour Tous de Biviers

Au profit de l'association Imbidjadj solidarité, qui achètera des poules pour l'école de Gangabéra au Mali, afin que des enfants puissent manger des œufs. > Dimanche 20 avril de 9 h à 12 h.

Pendant ces vacances, retrouvez-nous les mardis 29 avril et 6 mai sur le parvis du Projo et les mercredis 30 avril et 7 mai aux Ardillais, de 10 h à 12 h, avec de nombreux jeux mis à votre disposition. Annulé si pluie.

Séjours été

Formidable Fournée Firque

En collaboration : MJC de Crolles, MJC Village de Saint-Martin-d'Hères, Les Agrès du Vent, l'AD MJC relance pour la 3e année consécutive. Au programme : • Un stage de création du 26 au 30 avril : les jeunes vont créer le spectacle qu'ils vont présenter lors de leur tournée en juillet. La première vendredi 23 mai, sous chapiteau, à Crolles. • Une nuitée du vendredi 23 au samedi 24 mai, sous chapiteau à Crolles. • Un séjour itinérant du 5 au 16 juillet, avec représentation d'un spectacle devant public. • La glisse en été (CM1-CM2 avec la MJC et 6e-5e avec le service jeunesse), du 7 au 11 juillet, Entremont le vieux (73). • Les pieds dans l'eau (CP-CM2), du 15 au 19 juillet à Talloires (74). • à dos d'âne et week-end création cirque (CE1CM2), du 21 au 25 juillet, plateau des Petites Roches. > Inscriptions avant le 10 avril. De 20 € à 300 € suivant l'aide de la Ville (supplément pour les circassiens + 30 € pour le week-end de création). Renseignements auprès du Pôle Grandir de la MJC.

être animateur cet été Les accueils de loisirs de la MJC de Crolles recherchent des animateurs pour la saison d'été 2014. Jeunes ou moins jeunes, diplômés BAFA ou en cours de formation, n'hésitez pas à nous contacter (3/6 ans, 7/9 ans et 10/13 ans). > Envoyer CV et lettre de motivation à centre-loisirs@mjc-crolles.com

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


22 Sport

Retrouvez Antoine en vidéo sur le site www.ville-crolles.fr

Encore deux médailles d’or pour Antoine Maure ! Depuis ses débuts en compétition de ski adapté, antoine Maure truste les podiums ! agé de 19 ans, atteint d’une forme d’autisme, il skie depuis 7 ans. avec succès.

«o

n a commencé au Collet d’Allevard, puis Handy’Namic, dont Antoine faisait partie, nous a mis en relation avec le comité d’entreprise du CEA/ STMicroelectronics qui avait une section sport adapté*» précise Pierre, son papa. Très vite, Antoine devient un vrai mordu de glisse et ne cesse de progresser. Il y a trois ans, c’est la création de l’équipe de France ski sport adapté. Antoine est naturellement sélectionné au vu des ses résultats. Il intègre l’année suivante le club de Lans en Vercors. Et dès ses premiers championnats de France en 2010, il est sur le podium dans les trois catégories : l’or en Géant, le bronze en Slalom et en Super G. Depuis, il enchaîne les virages et les consécrations. Avec le sourire. Et la “niaque” bien sûr. « Antoine adore vraiment skier, explique son père. Et aime gagner. Mais toujours avec un bon esprit ! Si c’est un copain qui finit devant lui, il sera sincèrement

content pour lui. » Et tout ce qu’il fait, il le fait à fond. « Quand il est à l’entraînement, il fait et refait les enchaînements. Il ne râle jamais. » Résultat, encore deux médailles d’or aux derniers championnats de France, en Slalom et en Super G. Et le chamois d’or aussi, en passant.

Le travail, son autre grande réussite Si Antoine affiche aujourd’hui un si large sourire, c’est aussi parce qu’il vient de signer un CDI chez Skis Rossignol. « C’est une vraie réussite pour lui et pour nous, témoigne son père. Il a commencé par un stage chez eux, puis un CDD. L’entreprise avait besoin de temps pour évaluer les compétences d'Antoine. » En effet, Skis Rossignol n'est pas une entreprise adaptée avec des missions réservées spécifiquement à des personnes handicapées. « Chez Skis Rossignol, Antoine est sur un poste normal, avec les mêmes

*Le sport adapté concerne les déficients mentaux. Le terme handisport est utilisé pour les sportifs porteurs de handicap physique. magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40

missions que les autres employés. Son embauche posait question, c’est normal. Le PDG, Bruno Cercley, a accepté de prendre le pari. Et pas seulement par conviction ! En plus de la passion d'Antoine pour le ski, Bruno Cercley nous a bien précisé qu'il n'aurait pas envisagé de prendre Antoine en CDI s'il n'était pas convaincu de sa valeur ajouté, conscient du dynamisme qu'il insuffle à l'équipe. » Un bon point pour Skis Rossignol, qui profite en prime d’un retour gagnant : Antoine a gagné avec un équipement complet fourni par son employeur sponsor. Et la suite ? Grâce à ses résultats en Championnats du Monde ces trois dernières années, Antoine est désormais reconnu comme sportif de haut niveau, et bénéficie d’un programme sportif et de stages avec l’équipe de France. Il attend, serein, les prochaines compétitions.


Sport 23

Crolles dans le sprint final !

L

Crolles est en course pour obtenir le titre de “ville la plus sportive de France” (catégorie moins de 20 000 habitants) décerné par le journal l’Équipe. Pour remporter le challenge, la commune devra convaincre le jury chargé de départager quatre villes finalistes. le podium n’est pas loin, la plus haute marche est accessible, et pour l’emporter, nous devons tous participer !

a nouvelle, tombée il y a quelques jours à peine, est déjà en soi une belle récompense. Crolles figure parmi les quatre villes les plus sportives de France, aux côtés d’Auterive (31), Lannion (22) et Lavaur (81). La commune est donc qualifiée pour la finale du Challenge organisé chaque année, depuis 1937, par le journal l’Equipe, où sont mis en avant « les efforts d’une ville dans tous les domaines du sport, tant au niveau de la masse que de l’élite, mais surtout la stratégie et la cohérence de sa politique sportive », précise le quotidien. à l’origine de ce pari, Patrick Peyronnard, adjoint aux sports, goûte déjà la satisfaction d’appartenir aux quatre finalistes. En bon capitaine, il a su fédérer les services de la commune pour construire un dossier complet, argumenté, qui a convaincu un premier jury. « Nous avons joué sur nos forces, commente l’adjoint, et surtout sur le crédo de la ville, depuis des années :

le sport pour tous, tout le temps. à Crolles, quelque soit votre âge, votre niveau ou vos moyens, vous pouvez pratiquer une activité sportive, grâce à des équipements de qualité, une politique tarifaire d’accès au plus grand nombre et un formidable mouvement associatif, diversifié et dynamique. Sans compter le cadre de vie qui offre tous les loisirs possibles. Et puis il y a cette volonté d’ouverture et de mélange, symbolisée par le développement du handisport. Je pense que cette dimension a elle aussi joué. »

Un jury va visiter la ville Reste le plus difficile, remporter le sprint final. Un comité de sélection composé de représentants de l’État, du comité national olympique, de l’association des maires de France et de journalistes, se rendra à Crolles dans le courant du mois d’avril, comme dans chacune des trois autres villes finalistes, pour départager les candidats.

Au programme : une rencontre avec le Maire et les élus pour aborder les grands axes de la politique sportive de Crolles, et la visite des nombreux équipements de la commune, pourquoi pas du skatepark, en tous points symbole de cette volonté de mélanger les publics et d’innover dans les formes de pratiques. Enfin, dernière étape, vous pourrez tous participer, ainsi que vos amis, vos collègues, votre famille et toutes vos connaissances, en vous rendant sur le site lequipe.fr pour dire “j’aime” au film de présentation du sport à Crolles. Patience, ce court-métrage, en cours de montage, ne sera en ligne qu’à partir du 20 mai. Mais déjà, parlez-en autour de vous ! Et qui sait, le soir du 5 juin, date de la proclamation des résultats, nous pourrons peut-être dire que nous vivons dans la ville la plus sportive de France !

Le Triple Défi Vélo est lancé !

I

ls étaient 55 ce samedi matin sur la piste de karting de Crolles pour le premier rendezvous du Triple Défi Vélo, proposé par la commune en association avec Jean Avarello et Pierangelo Bincoletto, deux grands noms du cyclisme. Après la vérification des vélos et quelques tours de chauffe, les enfants se sont lancés sur la piste par groupe de classe - du CP au CM2 - puis ont fait leur plus beau chrono en ligne droite départ arrêté. Chacun est reparti avec le sourire et une médaille, assorti d’une coupe pour les trois premiers de chaque catégorie. Chaque fille arrivée première de sa catégorie a également reçu un prix. Une belle réussite pour ce premier épisode, en attendant le suivant, programmé le mercredi 2 juillet de 14 h à 17 h.

Plus de photo sur le site www.ville-crolles.fr

/// AGENDA SPoRTIF AvRIL Handball

Au Gymnase Léo Lagrange SAM. 12 > Séniors G. Championnat régional. Crolles reçoit Beaurepaire, à 21 h. SAM. 26 > Moins de 19 G. Championnat régional. Crolles reçoit Annecy le Vieux, à 17 h.

SAM. 26 > Séniors G1. Championnat régional. Crolles reçoit Annecy le Vieux, à 19 h.

Le nouveau Maire, Philippe Lorimier, était présent pour la remise des médailles, en compagnie de Patrick Peyronnard, adjoint aux sports, Marc Brunello, adjoint aux déplacements, aux bâtiments et à l'énergie, et Didier Gerardo, conseiller municipal.

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


24 C pour les jeunes

SERvICE jEUNESSE ET vIE LoCALE Le Projo, place Ingrid Betancourt

04 76 04 00 65

jeunesse@ville-crolles.fr Rejoignez Le Projo : facebook.com/LeProjo

hoRAIRES D'oUvERTURE DU

SERvICE jEUNESSE ET vIE LoCALE

PÉRIoDE SCoLAIRE // du mardi au samedi // Accueil du public du mardi au vendredi de 9 h à 12h 30, le mardi et mercredi de 14 h à 17 h // Accueil des jeunes le mardi et vendredi de 17 h à 19 h // Animations (en fonction du programme) le mercredi et samedi entre 10 h 30 et 19 h. PÉRIoDE DE vACANCES // du lundi au vendredi // Accueil du public du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et le mardi, mercredi et vendredi de 14 h à 17 h // Animations (en fonction du programme) du lundi au vendredi entre 9 h et 19 h.

vacances de printemps Retrouvez le programme des activités jeunesse distribué avec ce magazine.

DEvENEz ANIMATEUR ! Pour devenir animateur, vous devez obtenir votre BAFA, le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur. il se déroule en deux temps, avec une première session “formation générale” puis une seconde “formation approfondissement”. Plusieurs dates de sessions sont proposées. Pour vous inscrire ou en savoir plus, connectez-vous sur le site www.bafa-bafd.gouv.fr Des bulletins d’inscription papier sont également disponibles au siège du Grésivaudan, rue Henri Fabre. Le Grésivaudan s’engage aussi auprès des jeunes et peut prendre en charge jusqu’à 23 % du coût des stages. Plus d’infos auprès de Blandine Marrocco au 06 80 53 61 05 / Véronique Pellé au 04 76 08 04 57 - vpelle@le-gresivaudan.fr

Destination Laos avec onze de ses camarades du lycée du Grésivaudan et trois enseignants, lou Castera, jeune Crolloise de 17 ans, était au laos pour 2 semaines de découverte et d’expérimentation. Sur place : des visites, des échanges, des rencontres pour “tester” des actions de développement durable et réaliser un film documentaire. Un projet de solidarité internationale ambitieux, largement porté par cette jeune lycéenne, que la commune a soutenu par l’intermédiaire de la bourse aux projets.

«C

e projet, confie Lou Castera, on le mène à bras le corps depuis septembre 2012. à l’origine, certains élèves avaient travaillé sur la conception d’un bouilleur solaire (un système pour rendre l’eau potable) dans le cadre des TPE*, pendant que d’autres, dont moi, œuvraient sur l’expérimentation d’élevage d’insectes. Suite à ces travaux, des idées ont germé, les professeurs ont échangé, des élèves d’autres sections nous ont rejoints... et un projet en partenariat avec le Laos est né pour tenter “d'apporter des solutions” à la problématique de l’accès à l’eau et de l’alimentation dans ce pays. »

membres du jury de la bourse aux projets : « Notre objectif, explique le responsable du service jeunesse, est d’aider les jeunes qui prennent des initiatives intéressantes. Cette jeune Crolloise a porté son projet avec beaucoup d’énergie et d’enthousiasme. Son travail était particulièrement élaboré et on l’a suivi à l’unanimité. » Lou et ses camarades ont également vendu des gâteaux, joué de leurs relations, organisé des conférences de presse... « Tout un travail de démarchage, explique Lou, qui nous a beaucoup appris sur la façon de faire fonctionner un réseau, de vendre un projet, d’être persuasif. Nous avions un budget à obtenir et nous y sommes arrivés. »

Bouilleur solaire et dégustation d’insectes

Un projet qui continuera à vivre

La destination ? Khammouane, une province du Laos où se trouve l’université de Tkakhek qui entretient déjà des relations avec la région Rhône Alpes : « L’un des objectifs de notre projet était de rencontrer des lycéens pour échanger sur leur mode de vie, découvrir leur culture et trouver parmi eux des personnes ressources. Le Laos est l’un des pays les plus pauvres au monde et nous voulions connaître le quotidien de jeunes Laotiens de notre âge. Voir de nous-mêmes comment ils ressentent la difficulté d’accès à l’eau potable pour tenter, à notre échelle de lycéens, d’adapter notre modeste bouilleur solaire à leurs besoins tout en découvrant des élevages d’insectes pour enrichir nos connaissances. » Les jeunes Français ont visité une centrale hydraulique, des fermes d’élevage d’insectes : « Nous nous sommes rendus à l’Université de Tkakhek où nous avons aidé les étudiants de la section hôtelière à cuisiner un repas avec des insectes. Nous avons présenté aux élèves de terminal du village de Lang Kang notre bouilleur solaire dans l’idée, un jour peut-être, d’alimenter les écoles de la ville en eau potable. Et dans un esprit d’observation, nous avons découvert un mode de vie à mille lieues du nôtre et fait des rencontres passionnantes. »

Une logistique riche d’enseignement

Pour organiser un tel projet et trouver des fonds, les élèves et leur famille se sont fortement mobilisés... C’est ainsi que Lou est venue présenter son projet aux

Parce que certains élèves du voyage sont en option cinéma-audiovisuel, des images ont été tournées pour réaliser un film documentaire sur le thème de l’aide au développement en rapport avec l’eau. Soutenus par leurs professeurs, les élèves avaient préalablement travaillé sur l’écriture du scénario et cet outil leur servira pour rendre compte de leur projet : « Car notre objectif est bien de sensibiliser les élèves de notre lycée et d’autres publics aux enjeux du développement durable, rajoute la jeune Crolloise. Nous présenterons ce film à l’occasion de conférences, ainsi que des expos photos sur différents lieux : écoles, collèges, lycées, chez nos partenaires... Sur Crolles par exemple, nous serons présents à l’occasion du Daisy, mais également à l’Espace Paul Jargot avec une exposition de photos et une présentation de notre documentaire. Aujourd’hui, je peux vous dire que ce partenariat va continuer avec l’université de Thakhek, puisqu'il est prévu de mettre en place un bouilleur solaire et une ferme d’insectes : les Laotiens pourront les manger et vendre le surplus au profit de l’université. Et un deuxième bouilleur sera aussi installé dans le village de Lang Kang. » Pour ce qui est des années à venir, Lou espère que les relations avec le Laos continueront, que d’autres élèves, ou associations, reprendront le flambeau pour contribuer durablement au développement de cette région. *Travaux personnels encadrés (épreuve du bac).

magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


Tél. 04 76 08 14 11

Culture la bibliothèque 25

l’actualité de la Bib

Entre rire et tendresse, une journée avec Plumo

Mercredi 16 avril

à la bibliothèque La bibliothèque propose un mercredi consacré aux enfants, avec deux spectacles du clown Plumo pour tous les âges. Basé en Haute-Savoie, Christophe magdinier crée des spectacles jeune public depuis plus de 10 ans. Il écrit et interprète, joue de plusieurs instruments, chante, et mime, dans une veine tendre, drôle et poétique. Parallèlement à son activité de clown-auteur, il anime aussi des ateliers de clown-théâtre.

Plumo Doux

spectacle musical de clown-théâtre adapté aux tout-petits. durée 30 minutes, à 10 h 30

En attendant la médiathèque

L'

ouverture de la médiathèque, annoncée début septembre, va être un peu décalée, en raison de retard des travaux. Une entreprise ayant déposé le bilan, la ville a dû refaire une consultation sur le lot faux-plafonds. Des informations plus précises vous seront données dès que possible. La fermeture temporaire de la bibliothèque pour déménagement, initialement annoncée pour le 12 mai, est donc reportée à la fin de l’été. Le prêt de livres et de CD se poursuit, plus quelques animations, dont vous pouvez consulter le calendrier sur cette page et sur le site www.ville-crolles.fr

++++

++++

mer agitée à très agitée

Un spectacle doux et tendre, plein de couleurs, de sons, de rythmes et de musiques légères. Jouant avec sa voix et ses instruments de musique – ukulélé, guitare, accordéon – il jongle avec des sons tels des balles colorées ! Alors à sa manière, Plumo nous parle et nous emmène dans un monde plein d’émotion et de poésie. Et s’il se sent seul parfois, il s’invente volontiers une compagnie... sur réservation auprès de la bibliothèque (places limitées).

Plumo le clown

spectacle tout public, dès 4 ans. durée : 45/50 minutes, à 16 h Prétextant l’interprétation anodine d’une chanson légère, Plumo se laisse emporter par sa rêverie et son imaginaire loufoque, invitant alors le public à visiter un univers poétique et touchant. La musique et la chanson grommelée lui permettent de faire vivre sa riche palette émotionnelle. Clown musicien inspiré par le mime, il sait donner vie aux objets et n’a pas son pareil pour impliquer le public dans ses numéros. sur réservation auprès de la bibliothèque (places limitées).

Un couple d’anciens VIP qui tiennent une maison d’hôtes en Bretagne, leur fille adolescente mal dans sa peau, le passé qui refait surface, un meurtre sur la plage... Ce n’est pas un polar, mais un roman doux-amer très agréable à lire, dont les personnages sont complexes, et attachants.

Série B : des récits haletants, pleins d’humour et d’énergie. Un format hybride, entre court roman illustré et comics (Sarbacane).

Dancing love Une comédie musicale dans un petit restaurant, avec des chansons et des chorégraphies de rêve, des paillettes et du cambouis – mais aussi les sentiments troublants de l’amour et une scène torride sur un comptoir !

Sophie Bassignac //// J.C. Lattès, 2014.

Guillaume Guéraud //// Illustré par Hélène Georges //// éditions Sarbacane, Série B.

calcutta Trisha revient à Calcutta pour assister à la crémation de son père. La jeune femme erre dans la maison vide, une chambre d’échos qui ressuscite le passé de sa famille, et l’Inde d’Indira Gandhi. Une écriture forte et sensuelle à la fois, qui dit les souvenirs intimes de la tragédie politique. Shumona Sinha //// éditions de l’olivier, 2014.

La maison du splendide isolement Huis clos entre une vieille femme et un clandestin de l’IRA qui s’installe dans sa maison, cela ne résume rien, ce n’est qu’un thème, quoique riche et inspiré. Ce roman de la grande Irlandaise charrie tant de vies, tant d’odeurs d’herbes, de vent, tant de menus travaux, chagrins, pensées, amours, tant d’émotions, tant d’intelligence et de beauté... De la très grande littérature. Edna o’Brien //// S. Wespieser, 2013.

une vie en bleu Une vie en bleu c'est calme, doux, tendre, joli... mais c'est aussi sans surprise ! Quel ennui ! Charmante réflexion sur la vie, ce qu'on en attend et ce qu'elle nous apporte à condition d'accepter les virages, les hauts et les bas... Une vie aux mille couleurs, aux mille saveurs ! Un album au texte bien ciselé et aux illustrations pleines de poésie. Alice Brière-Haquet //// Illustré par Claire Garralon.

++++ illusions Il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste du jazz pour aimer la musique d’Ibrahim Maalouf. Le trompettiste réussit à nous emmener dans son univers, cette fois entre jazz-rock et sonorités orientales, grâce à un subtil dosage de virtuosité et d’accessibilité. Un album pour les amateurs de jazz, mais aussi pour les autres ! http://www.youtube.com/watch?v=HXzv7P7qGdM Ibrahim Maalouf //// Mi'ster Productions, 2013.

Encore + + de coups de cœurs sur www.ville-crolles.fr Les ogres mutants, Guillaume Guéraud. Bob le raté, Guillaume Guéraud. Deux qui s'aiment, Jürg Schubiger et Wolf Erbuch. Babel, Mumford & Sons. magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


ESPACE PAUL jARGoT 04 76 04 09 95 ABoNNEz-voUS à LA NEwSLETTER SUR www.vILLE-CRoLLES.FR

26 Culture

Retrouvez le détail des spectacles dans la plaquette culturelle saison 2013-2014 et sur le site www.ville-crolles.fr

La danse, un langage qui se partage L’Espace Paul jargot accueille actuellement en résidence la Cie 47.49 François Veyrunes. Sous cette appellation énigmatique se cachent cinq personnes, sans compter les artistes qui interviennent ponctuellement en fonction des projets. La direction artistique est assurée par François Veyrunes, danseur chorégraphe. Retrouvez des extraits des spectacles de la cie 47.49 sur le site www.ville-crolles.fr rubrique Culture

F

rançois Veyrunes, un homme passionné et passionnant, porte la danse là où elle ne va pas pour mieux la partager. « Ce qui m’a toujours guidé, c’est la recherche de l’être, de ce qui nous constitue, nous donne envie de nous lever le matin. Qu'est-ce qui fait qu’on est nous et pas un autre ? Comment conserver notre libre-arbitre, notre esprit critique et ne pas tomber dans le paraître, dans le “ce qu’on attend de nous” ? Comment rester digne ? » La danse est pour lui une des pistes de réponse. « Elle est une façon de s’approcher de l’essence de tout un chacun. Avec la danse on ne peut pas tricher, c’est le corps qui s’exprime ; les cachotteries, les faux-semblants sont impossibles. Et c’est en même

temps un langage universel, qui existe depuis la nuit des temps. » Et la danse, comme tout langage, se partage, se nourrit de l’autre. Alors François va à la rencontre des autres, pour faire avec eux. « Je ne cherche pas à juste me produire devant eux. Ce que j’aime c’est planter des petites graines, faire germer des envies, des émotions. Faire réagir, quand c’est possible. Pour que la poésie continue même quand je suis parti. » Avec ses danseurs, il intervient dans les maisons de retraite, dans les écoles, dans les prisons, à l’hôpital, il organise des ateliers avec des personnes en insertion. à Crolles aussi, des rencontres sont prévues dans le cadre de sa Résidence. Il y a eu “Tendre Achille”, un spectacle créé à l’Espace Paul Jargot en janvier. Une version “Tendre Achille au féminin” verra le jour dans les mois à venir. Des séances de découverte avec les scolaires sont programmées, ainsi qu’avec les participants des ateliers animés par Laurent Poncelet, autre

artiste en résidence. « Les projets sont nombreux, ça vit, ça se construit, j’aime cette dynamique. » Autre public, Autre sensibilité François intervient par ailleurs au Hameau à Crolles, l’Institut Médico Educatif (IME) pour les enfants autistes. « Cette aventure, quel défi ! C’est un projet qu’on a lancé ensemble, l’équipe soignante, pédagogique et moi, sans savoir si ça allait marcher. 12 séances sont prévues avec des pensionnaires, elles se déroulent entre un enfant et moi. J’essaie de créer un lien, aussi ténu soit-il, d’accrocher son regard. Je danse pour et autour de lui et parfois le miracle se produit, il me répond, refait les mêmes gestes, en invente de nouveaux pour que je le suive. » Ces faces-à-faces sont filmés par Philippe Veyrunes, plasticien, membre de la compagnie lui-aussi. « Nous allons faire un documentaire, mais c’est difficile d’en dire plus car on ne peut pas écrire le scénario à l’avance, il se décide et se modifie en temps réel, au gré des rencontres. »

une résidence, c’est quoi ? Un artiste en résidence bénéficie d’un soutien à la création sur une certaine durée. Mise à disposition ponctuelle de l’auditorium, participation de l’équipe technique, prêt de matériel son et lumière ou soutien administratif, soutien financier... autant de “coups de main” apportés par la commune, le Conseil général et la Communauté de communes à une compagnie, une troupe, un artiste afin qu’il puisse créer, approfondir, finaliser un projet.

APER’ARTS Jeudi 10 avril à 19 h 30

Aper’art

avec Lamuzgueule Les artistes vous présenteront leur projet participatif produit par les internautes et vous donneront un avant-goût de leur spectacle qui aura lieu le 12 avril. Entrée libre. magazine d’information de la ville de

En contrepartie de cet accompagnement, l’artiste propose des répétitions publiques, rencontre les habitants, organise des ateliers, intervient dans les écoles, collèges, en d’autres termes, il présente son œuvre au plus grand nombre et participe à la création de lien avec un public qui n’est pas toujours initié ou n’a pas l’habitude de fréquenter les salles de spectacle. Crolles s’est engagée sur neuf résidences pour cette saison, dont nous vous parlons régulièrement

Jeudi 17 avril à 19 h 30

Aper’art

avec l’EMC à la rencontre de l’univers musical du groupe Etsaut Espace bar de l’Espace Paul Jargot. Entrée libre.

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40

au fil des magazines. Celle de François Veyrunes est un peu particulière car elle est initiée et financée en partie par le Conseil général de l’Isère, en collaboration avec la Communauté de communes Le Grésivaudan. La première année c’est l’Espace Paul Jargot qui sert de “camp de base”. Le Coléo de Pontcharra et l’Espace Aragon de Villard Bonnot prendront le relais pour les deux années suivantes.

EXPOSITION Jeudi 10 avril à 18 h 30 Vernissage de l’exposition

Projets portés et réalisés par de jeunes Crollois Exposition du 8 au 12 avril. Entrée libre.


Suivez l'actu de l'Espace Paul Jargot sur www.facebook.com/espacepaul.jargot

Culture 27

Silence on tourne !

à l’occasion d’une classe culturelle à l’Espace Paul jargot, les CM2 de l’école Cascade ont réalisé des films d’animation. Une expérience innovante qui a passionné les élèves et dont le résultat est à découvrir en ligne.

A

lors que la compagnie Turak présentait son spectacle de théâtre d’objets à l’Espace Paul Jargot, les élèves de Colette Montmory, qui ont eu droit à une avant-première, ont fabriqué leurs propres personnages et décors afin de réaliser des films d’animations. Sur le thème de “Voyage dans un autre monde”, les élèves ont enchaîné les prises de vues selon la technique du stop motion : « Ce concept, explique Manon, consiste à filmer une scène à l’aide d’une petite caméra qui ne prend qu’une image à la fois et entre chaque image, on

déplace légèrement les objets. Lorsque le film est projeté à une vitesse normale, la scène semble animée. Pour réaliser un film de 1 minute 30, il faut beaucoup de patience car on fait plus de 200 photos. » En fusée ou en bateau à voile... avec des cosmonautes ou encore des dinosaures, l’inspiration n’a pas manqué... et pour ceux qui seraient intéressés par cette performance artistique, vous pouvez visionner quelques une des ces images animées en vous rendant sur la page facebook de l’Espace Paul Jargot : www.facebook.com/espacepaul.jargot

Samedi 12 avril à 20 h 30 Au Projo. Placement debout. Durée 2 h 30 avec entracte. De 5 à 11 €

Lamuzgueule

1ère partie Bab’Y’Lionnes, lauréates du Tremplin musical ! Lamuzgueule vous invite à un voyage musical à la croisée des ambiances et des époques. De compositions pétillantes en mélodies à l’ancienne, le swing rencontre l’électro pour que trottent dans les têtes un je-ne-sais-quoi des années rétro et des textes qui sonnent comme un appel à rêver et à lutter contre la morosité. Leur dernier album, sorti en juin 2012 et enregistré à Grenoble, a été produit par les internautes et reçoit un bel accueil du public et des artistes puisque Bozo et Oliver de Sinsémilia et Arash d’Emzel Café, ont accepté de rejoindre l’aventure sur plusieurs titres. Un nouvel album est en préparation que vous aurez l’occasion de découvrir lors de ce concert ! Attention : le soir du spectacle, règlement des billets en chèques ou espèces uniquement.

© Julien_Mignot

© Stéphane Lagarde

SPEcTAclES

Vendredi 18 avril à 20 h 30 Durée 2 h 50 avec entracte. De 6 à 15 €

Hadouk Quartet 1ère partie Etsaut

Après dix-sept années d'existence, deux victoires de la musique et sept albums, Hadouk vous propose de retrouver ses sonorités et son univers uniques et envoûtants, entre jazz planétaire et folk imaginaire, en formation quartet. Loy Erlich et Didier Malherbe (ex-membre de Gong), fondateurs du groupe, invitent Eric Lohrer à la guitare et Jean-Luc Di Fraya aux percussions. En 1ère partie, Etsaut vous conduit à la frontière entre jazz et musiques traditionnelles du monde, au son du piano, du sax et de la contrebasse mais aussi de la cornemuse, du oud et des flûtes traditionnelles. Un grand moment de jazz partagé à ne pas manquer !

Vendredi 25 avril à 20 h 30

Dans la peau d’un noir par Clémentine Célarié SPECTACLE COMPLET !

Jeudi 24 avril à 18 h 30 Vernissage de l’exposition

Ces visages qui s’entremêlent

Photographies de Franck Ardito et textes recueillis par Véronique Buthod Au-delà de la diversité de ces visages, des histoires d’amour, de transmission, d’équilibre et de culture partagée. Entrée libre. Exposition du 15 avril au 17 mai. magazine d’information de la ville de

Crolles ////// avril 2014 ////// numéro 40


28 regard

TS

n nA

nE GAG U M S oM A LE S DES iES C LA nSER oUR LEUR H C F E 1 à 1 CoMP ConSonS 13 RÉ DU MAi E 20 D

S

amedi 26 avril, c’est le Troc Plantes du printemps, organisé par la commune et les Raisonneurs de pierres. Tous les amateurs, passionnés, connaisseurs, débutants ont rendez-vous au Moulin des Ayes avec leurs semis, boutures et oignons. Le principe : échanger ses plants contre d’autres, nouveaux, inconnus, différents... C’est aussi l’occasion de discuter entre jardiniers en herbe, de glaner des conseils ou de proposer des solutions.

Le Troc Plantes, c’est toujours un moment agréable, avec la satisfaction de partager et le plaisir de rentrer chez soi avec de nouvelles espèces, sans rien débourser !

EnTRÉE LiBRE // REnSEiGnEMEnTS AU 04 76 68 49 90

Avril 2014 // Crolles magazine ,n°40.  

Magazine de Crolles, Avril 2014. Grand format: - présentation de la nouvelle équipe municipale - présentation du budget de transition

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you