Page 1

Guide d’élevage

LA CAILLE tion essentielle à l’élevage des cailles. Rédigé par des auteurs d’expérience, il couvre l’ensemble des aspects de la production, soit l’économie, les bâtiments et les équipements, la reproduction, l’alimentation, la santé ainsi que la régie.

Cet ouvrage de référence plaira autant aux éleveurs commerciaux et amateurs qu’aux intervenants et étudiants intéressés par ces gibiers à plumes.

L A CAILLE – GUIDE D’ÉLEVAGE

Voici un guide pratique et accessible qui vous livre l’informa-

ISBN 2-7649-0025-2

AT 020

CENTRE DE RÉFÉRENCE EN AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE DU QUÉBEC


LA CAILLE Guide d'élevage


Photos Nous tenons à remercier M. Gilbert Bernier de la Ferme KegoCailles inc. de nous avoir permis de prendre des photos sur sa ferme pour illustrer ce guide.

Avertissements Au moment de sa rédaction, l’information contenue dans le présent guide était jugée représentative du secteur de la coturniculture et son utilisation demeure sous l’entière responsabilité du lecteur. Les renseignements présentés peuvent avoir évolué de manière significative depuis la rédaction de cet ouvrage, le lecteur est invité à en vérifier l’exactitude avant de les utiliser et de les mettre en application. Il est interdit de reproduire, éditer, imprimer, traduire ou adapter cet ouvrage, en totalité ou en partie, sous quelque forme ou par quelque procédé que ce soit, incluant la photocopie, sans l’autorisation écrite du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec. Dans le présent guide, le masculin englobe le féminin et est utilisé uniquement pour alléger le texte.

Pour information et commentaires Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec 2875, boul. Laurier, 9e étage Sainte-Foy (Québec) G1V 2M2 Téléphone : (418) 523-5411 Télécopieur : (418) 646-1830 ou 644-5944 Courriel : client@craaq.qc.ca Site Internet : www.craaq.qc.ca

© Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec, 2003 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Canada, 2003 Bibliothèque nationale du Québec, 2003 ISBN 2-7649-0025-2


Remerciements Le Comité aviculture du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec tient à remercier les auteurs de la première édition de la brochure Caille (CPAQ, 1982) qui a servi de document de base pour la réalisation de ce guide ainsi que les collaborateurs suivants qui ont contribué à la rédaction ou à la révision de cette nouvelle édition. Gilbert Bernier, éleveur, Ferme KegoCailles inc., Cap-Saint-Ignace Martine Boulianne, D.M.V., Université de Montréal, Faculté de médecine vétérinaire, Saint-Hyacinthe Martine Bourgeois, agronome, Les Aliments Maple Leaf inc., Division Shur-Gain, Brossard Dany Cinq-Mars, Ph.D., agronome, MAPAQ, Direction des services technologiques, Québec Francine Dufour, D.M.V., agronome, Coopérative fédérée de Québec, Sainte-Foy Paul Laguë, Ph.D., agronome, Université McGill, Campus Macdonald, Sainte-Anne-de-Bellevue Serge Poulin, ingénieur et agronome, Les œufs Breton ltée, Saint-Bernard Roger Turcotte, agronome, MAPAQ, Direction des services technologiques, Québec

Coordination et édition Chantale Ferland, agronome, Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec, Sainte-Foy

Coordination de la production graphique Marie Caron, conceptrice-graphiste, Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec, Sainte-Foy

Graphisme Siamois graphisme

V

CRAAQ / LA CAILLE


Table des matières CHAPITRE 1 INFORMATION GÉNÉRALE .......................................................................................................1 INTRODUCTION ..........................................................................................................................2 ÉLEVAGE DANS LE MONDE.........................................................................................................2 DESCRIPTION DE LA CAILLE JAPONAISE ET AUTRES CAILLES DOMESTIQUES ..............................3 Caille japonaise sauvage .............................................................................................................3 Caille japonaise domestique........................................................................................................3 Caille anglaise de prairie .............................................................................................................3 Caille anglaise blanche................................................................................................................3 Caille Tuxedo ..............................................................................................................................4 Caille dorée de Mandchourie ......................................................................................................4 COLIN .........................................................................................................................................4 CHAPITRE 2 ASPECTS ÉCONOMIQUES.........................................................................................................5 INTRODUCTION ..........................................................................................................................6 LISTE DES ABATTOIRS .................................................................................................................9 PERSPECTIVES D’AVENIR .............................................................................................................9 CHAPITRE 3 BÂTIMENTS, AMBIANCE ET ÉQUIPEMENTS..........................................................................11 INTRODUCTION ........................................................................................................................12 BÂTIMENTS...............................................................................................................................12 CHAUFFAGE .............................................................................................................................13 VENTILATION ............................................................................................................................14 Besoins de ventilation ...............................................................................................................14 ENTRÉES D’AIR..........................................................................................................................16 ÉCLAIRAGE ...............................................................................................................................16 TYPES D’ÉLEVAGE .....................................................................................................................17 Élevage sur parquet ..................................................................................................................17 Élevage en batteries ..................................................................................................................17 Batteries de croissance ..............................................................................................................18 Batteries de ponte.....................................................................................................................18 Batteries de reproduction..........................................................................................................19 MANGEOIRES ET ABREUVOIRS..................................................................................................19 Élevage sur parquet ..................................................................................................................19 Élevage en batteries ..................................................................................................................20 SALUBRITÉ ................................................................................................................................21 VII

CRAAQ / LA CAILLE


CHAPITRE 4 REPRODUCTION......................................................................................................................23 INTRODUCTION ........................................................................................................................24 SÉLECTION................................................................................................................................24 CONSANGUINITÉ ......................................................................................................................25 DÉTERMINATION DU SEXE ........................................................................................................25 ORGANE GÉNITAL SECONDAIRE CHEZ LE MÂLE .......................................................................25 MATURITÉ SEXUELLE.................................................................................................................26 TEMPÉRATURE ..........................................................................................................................26 PROGRAMME LUMINEUX .........................................................................................................26 PONTE ......................................................................................................................................27 Environnement..........................................................................................................................27 ŒUFS........................................................................................................................................27 Nettoyage .................................................................................................................................28 Lavage ......................................................................................................................................28 Entreposage..............................................................................................................................28 INCUBATION .............................................................................................................................29 ÉCLOSION.................................................................................................................................30 TRIAGE DES CAILLETEAUX ........................................................................................................31 CHAPITRE 5 ALIMENTATION .......................................................................................................................33 INTRODUCTION ........................................................................................................................34 NUTRIMENTS ............................................................................................................................34 Énergie .....................................................................................................................................34 Protéines...................................................................................................................................35 Lipides ......................................................................................................................................35 Vitamines..................................................................................................................................35 Vitamines hydrosolubles............................................................................................................35 Vitamines liposolubles ...............................................................................................................35 Minéraux majeurs et oligoéléments...........................................................................................36 Eau ...........................................................................................................................................36 EXIGENCES ALIMENTAIRES........................................................................................................40 Caille de chair ...........................................................................................................................42 Caille reproductrice ...................................................................................................................43 CALCIUM..................................................................................................................................43 AGENTS ANTICOCCIDIENS........................................................................................................44

CRAAQ / LA CAILLE

VIII


CHAPITRE 6 SANTÉ......................................................................................................................................45 INTRODUCTION ........................................................................................................................46 MESURES PRÉVENTIVES ET SANITAIRES .....................................................................................46 Contrôle de la circulation entre les fermes ................................................................................47 Contrôle des animaux ...............................................................................................................48 Autres mesures de prévention...................................................................................................48 PRINCIPAUX PROBLÈMES DE SANTÉ..........................................................................................49 MALADIES BACTÉRIENNES ........................................................................................................54 DIAGNOSTIC.............................................................................................................................54 CHAPITRE 7 RÉGIE .......................................................................................................................................55 INTRODUCTION ........................................................................................................................56 BÂTIMENTS ET ÉQUIPEMENTS FONCTIONNELS .........................................................................56 CHAUFFAGE .............................................................................................................................56 Arrivée des cailleteaux...............................................................................................................56 Conditions optimales de température .......................................................................................57 VENTILATION ............................................................................................................................59 ÉCLAIRAGE ...............................................................................................................................60 MANGEOIRES ET ABREUVOIRS..................................................................................................60 ENTREPOSAGE DES ALIMENTS ..................................................................................................61 LITIÈRE ......................................................................................................................................61 Copeaux de bois .......................................................................................................................61 Paille .........................................................................................................................................61 Importance d’une bonne litière .................................................................................................62 BIEN-ÊTRE ANIMAL ...................................................................................................................62 ÉLIMINATION DES DÉJECTIONS .................................................................................................63 DISPOSITION DES OISEAUX MORTS ..........................................................................................64 BIOSÉCURITÉ.............................................................................................................................64 VISITEURS .................................................................................................................................64 NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DU BÂTIMENT ..........................................................................65 Nettoyage .................................................................................................................................65 Lavage et désinfection ..............................................................................................................65 Fumigation................................................................................................................................66 Répression des insectes et de la vermine ...................................................................................66 Vide sanitaire ............................................................................................................................66 VÉRIFICATION ET ENTRETIEN DU MATÉRIEL...............................................................................67 CONCLUSION ...........................................................................................................................67 CONSEILS PRATIQUES ...............................................................................................................67

IX

CRAAQ / LA CAILLE


BIBLIOGRAPHIE.......................................................................................................................69 ANNEXE 1. RECETTES .............................................................................................................71 BON DE COMMANDE.............................................................................................................78

CRAAQ / LA CAILLE

X


Chapitre 1

I N F O R M AT I O N G É N É R A L E


I N F O R M AT I O N G É N É R A L E

Introduction La caille est le plus petit représentant de l’ordre des gallinacés. À l’état naturel, elle est présente sur tous les continents, à l’exception de l’Amérique. Il existe de nombreuses espèces et sous-espèces, les plus communes sont la caille japonaise (Coturnix coturnix japonica) et la caille européenne (Coturnix coturnix coturnix). Seule la caille japonaise a pu être domestiquée, son élevage en captivité est d’ailleurs pratiqué depuis plusieurs siècles par les Japonais. La domestication de la caille européenne, quant à elle, n’a pas encore réussi. La caille japonaise domestique est un petit oiseau qui requiert peu d'espace et qui est très prolifique. En effet, la croissance est rapide, la maturité sexuelle est hâtive et la ponte est précoce et abondante. La caille peut produire six générations par année. La période d'incubation n'est que de 17 jours et les cailleteaux atteignent leur maturité sexuelle vers la sixième semaine après l'éclosion. C'est un élevage très rapide lorsqu'on le compare aux autres oiseaux domestiques. La caille est très appréciée des gourmets et les possibilités culinaires sont très variées. La chair de cet oiseau est constituée de fibres délicates et savoureuses. L’utilisation des œufs pour la consommation humaine a aussi contribué à la popularité de la caille à travers les siècles. Les œufs de caille peuvent être consommés de la même façon que ceux des poules. Les œufs frais peuvent être mangés frits, en omelettes ou encore être utilisés dans l'industrie alimentaire. Les œufs à la coque, marinés dans le vinaigre ou dans la saumure sont largement utilisés en restauration et sont également vendus dans les épiceries fines pour la préparation de hors-d’œuvre.

Élevage dans le monde L'élevage de la caille japonaise domestique se pratique à peu près partout dans le monde. Cet oiseau est surtout élevé au Japon, à Taiwan, aux Philippines, en Italie, en Espagne et en France. De l'Europe, la caille est venue en Amérique où son élevage a connu un essor rapide. Au Québec, la coturniculture a débuté dans les années 1950.

CRAAQ / LA CAILLE

2


I N F O R M AT I O N G É N É R A L E

Description de la caille japonaise et a u t r e s c a i l l e s d o m e s t i qu e s Caille japonaise sauvage La caille japonaise appartient à l'ordre des gallinacés et à la famille des perdicidés. Les différences dans les caractéristiques physiques sont peu prononcées entre le mâle et la femelle. Le mâle est toujours plus petit que la femelle aussi bien en taille qu’en poids. La couleur du plumage au niveau de la gorge est brun-roux chez le mâle. La femelle présente une gorge beige tachetée de points plus sombres. En général, cet oiseau petit mais dodu mesure environ 18 centimètres. Sa queue est très courte, ses pattes sont bien développées et ne présentent pas d’éperons et son bec est délicat. La caille japonaise sauvage pond de 10 à 12 œufs par année.

Caille japonaise domestique Figure 1.1 La caille japonaise domestique possède les mêmes caractéristiques que la caille japonaise sauvage. Elle se différencie par son poids qui est de 30 à 60 % supérieur à cette dernière et par sa prolificité; elle pond jusqu'à 250 œufs par année. Elle présente également des variations dans la coloration du plumage. Au Québec, la plupart des cailles d'élevage proviennent d'une lignée améliorée connue sous le nom commercial de Pharaoh.

Caille anglaise de prairie

Caille femelle (à gauche) et caille mâle (à droite) à maturité

Cette caille présente un plumage noir ou d’un bleu très prononcé et riche. Elle pond tout aussi bien que la Pharaoh, mais elle est plus légère.

Caille anglaise blanche Le plumage de cette caille est d'un blanc pur. Elle atteint la maturité sexuelle aussi rapidement que les autres lignées et elle pond autant d’œufs.

3

CRAAQ / LA CAILLE


I N F O R M AT I O N G É N É R A L E

Caille Tuxedo Cette caille a un plumage de deux couleurs bien distinctes. Elle a le dos noir, mais la poitrine et l'abdomen sont blancs. Les autres caractéristiques sont les mêmes que celles des autres lignées. Cet oiseau a été importé de l'Europe.

Caille dorée de Mandchourie Cette caille a un plumage jaune doré dont la couleur rappelle celle de la paille de blé. Son poids est légèrement inférieur à celui de la Pharaoh. La plupart des cailles sont élevées pour la chair et les œufs, mais elles peuvent aussi être utilisées pour la chasse. La caille dorée de Mandchourie est utilisée pour cette activité.

Colin Le colin de Virginie (Colinus virginianus virginianus), le colin de Californie (Lophortyx californica californica), le colin de Floride (Colinus virginianus floridus) et le colin du Texas (Colinus virginianus texanus) sont des oiseaux indigènes des États-Unis. Les premiers émigrants européens leur ont donné le nom de caille en raison de leur ressemblance avec les cailles européennes. Cependant, ils constituent d’autres espèces qu’il ne faut pas confondre avec ces dernières. Les colins sauvages peuvent aussi être élevés en captivité, mais leur élevage est bien différent de celui des cailles. Ces oiseaux ont une croissance très lente lorsqu’on les compare aux cailles domestiques. De plus, leur cycle biologique est annuel. Même en captivité, la ponte est surtout abondante au printemps et le nombre d'œufs récoltés par femelle est nettement inférieur à celui des cailles domestiques. Le colin de Virginie, entre autres, pond environ de 60 à 70 œufs par année en captivité. Le poids de cet oiseau est légèrement supérieur à celui de la caille domestique. La chair des colins est délicate et ferme en plus d’être d'une saveur particulière. Les méthodes d'élevage et d'alimentation sont sensiblement les mêmes que celles des faisans. Ces oiseaux sont élevés pour la chair et la chasse et non pour la production d'œufs.

CRAAQ / LA CAILLE

4

Issuu caille  
Issuu caille