Issuu on Google+

www.ville-manosque.fr

N°62

Co u l e u r

s

M ANOSQUE LE MAGAZINE DE LA VILLE

Nov-Déc 2012

Risques majeurs : Manosque anticipe

ACTUALITÉS P. 6 Agglomération : 26 communes réunies

DOSSIER P. 8 & 9 Risques majeurs : Manosque anticipe

SPORT P. 11 Cérémonie des récompenses sportives

CULTURE P.13 Expositions et concerts à la fondation Carzou


ÉDITOrial

SOMMAIRE 3

Actualités

Semaine de la mobilité : voici les gagnants.........................................................................3

150 écoliers futurs“as du volant”..................................................................................5

Agglomération : 26 communes réunies par un destin commun.................................6

Depuis que je suis maire de Manosque, protéger et prévoir sont deux mots qui ont toujours guidés mon action. Dans le cadre des mesures de prévention aux risques majeurs auxquels la commune est exposée, j’ai voulu que tous les Manosquins sachent que, si le risque zéro n’existe pas, aucune place n’est laissée à l’improvisation. Pour assurer la meilleure protection des biens et des personnes, notre Plan communal de sauvegarde est opérationnel. Pour que chacun d’entre nous devienne acteur de sa propre sécurité, notre document d’information sur les risques majeurs est aujourd’hui disponible auprès des services de la mairie. C’est ce que vous allez découvrir dans le dossier de ce dernier numéro de Couleurs Manosque. Prévoir, c’est aussi imaginer l’avenir de notre commune à une plus vaste échelle. C’est toute l’ambition de la Communauté d’agglomération qui sera créée au 1er janvier prochain. Unis à 26 communes autour d’un projet commun, nous pourrons offrir de meilleurs services aux habitants. De même, nous serons plus forts pour faire entendre notre voix auprès des instances départementales, régionales, nationales et européennes. Bonnes fêtes de fin d’années à toutes et à tous

7

réalisations

Crèche de Chanteprunier : les travaux commencent................................................. 7

8

Dossier

Risques majeurs : Manosque anticipe.......................................................................... 8 & 9

10

ÉCONOMIE

Forum Génération job Provence : découvrez les métiers d’avenir............................10

11

SPORTS

Cérémoniedesrécompensessportives......................................................................11

12

CULTURE

Tour de chauffe à suivre le 24 novembre.................................................................12 Expositions et concerts à la fondation Carzou..........................................................13

EXPRESSION LIBRE MANOSQUE EN IMAGES GENS D’ICI, GENS D’AILLEURS

2 Couleurs Manosque N°62

14 15 16


ACTUALITéS

Dossier

réalisations

F I N D ’ U N E é p o q ue . . .

INFOS UTILES Leswcpublicsdenaguèrecèdentlepas aux sanisettes. Déjà ceux du haut du Bd Léon Mure, du Bd Majoral Arnaud et du Bd de la Plaine sont condamnés. Question de normes d’hygiène et de coût. Ne restent que ceux de dessous le Terreau. Comme c’est déjà le cas au parc de Drouille, une sanisette automatique gratuite et accessible aux personnes à mobilité réduite sera installéeaujardindeVoghera.D’autres seront implantées dans plusieurs espaces publics de la ville.

C ’ est dans la boite   ! Colorée, originale, sympathique... les facteurs ont eu un coup de coeur pour la boite aux lettres de Yolande Boisson. Elle gagne le concours de boites aux lettres organisélorsdela14èmeéditiondesCorrespondances en partenariat avec les Correspondances, La Poste, la Ville de Manosque, le Comité d’intérêt de Quartier du Centre Historique et l’Association des Commerçants et Artisans de Manosque.

A qui la plus jolie lettre au Père Noël ? Petits ou grands, si vous croyez encore au Père Noël, c’est le moment de lui écrire ! Du 29 novembre au 15 décembre, l’Association des commerçants de Manosque et La Poste organisent le concours de la plus jolie lettre au Père Noël. Il suffit de glisser vos plus beaux dessins ou vos gentilles missives dans les boites disposées chez les commerçants du centre ville, à la Poste ou à l’hôtel de ville. Remise des prix le 19 décembre sur la place Saint Sauveur par... le Père Noël en personne bien sûr !

Culture

SEMAINE DE LA mobilité, voici les gagnants

Mairie de Manosque Place de l’Hôtel de Ville 04100 Manosque Tél. : 04 92 70 34 56 ou 00 Fax : 04 92 70 34 99 www.ville-manosque.fr Horaires : Les différents services de la mairie sont ouverts de : 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h du lundi au vendredi Le service des Formalités Administratives est ouvert (rue Jean-Jacques Rousseau) : Du lundi au jeudi : de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h le vendredi en journée continue etat-civil@ville-manosque.fr Le service Logement est ouvert au public les lundi, jeudi et vendredi de 9h00 à 12h00 ou sur rendez-vous 04 92 70 35 14 Numéros utiles : Police : 17 ou 04 92 72 17 00 Police Municipale : 04 92 70 34 10 Hôpital : 04 92 73 42 00

Couleurs Manosque La Poste assure la distribution de ce magazine. Chaque foyer Manosquin doit en principe l’avoir dans sa boîte aux lettres. Merci de bien vouloir nous avertir si vous ne le receviez pas.

En septembre dernier, un jeu-concours était organisé lors de la semaine de la mobilité. Il y a eu 348 participants. Sur les 168 bonnes réponses recensées, le tirage au sort a désigné troisvainqueursquiontreçuleurprixenmairie. 1er prix : Roger Samarito qui a gagné 4 entrées à Marineland, 2nd prix : Isabelle Giupponi, gagne un aller/retour sur une ligne LER. 3eme prix : Coralie Renée, gagne deux cartes Zou !

Magazine de la ville de Manosque Directeur de la publication : Bernard Jeanmet-Péralta Conception/Coordination : Service Communication - Ville de Manosque Rédaction : HPI Photos : Laurent Gayte / HPI / MISE EN PAGE : Service Communication Ville de Manosque 04 92 70 35 15 Impression : Imprimerie Zimmermann “ce numéro a été imprimé à 12.127 exemplaires. Dépôt légal 4 ème trimestre 2012.”

N°62 Couleurs Manosque

3


ACTUALITéS

Dossier

réalisations

Culture

La photo du mois ... Hommage du calligraphe Mérou à Jean Giono sur les murs et les arbres de la ville à l’occasion du 14ème festival des Correspondances.

TOUT MANOSQUE EN IMAGEs

Colis de Noël du CCAS

Comment voyez-vous Manosque et ses environs ? Pour répondre à la question, il suffit de sortir votre smatphone ou votre reflex préféré et d’envoyer vos photos sur le blog du Parc du Luberon www.pnrl-dessinonsleluberon.fr. Une trentaine de photos est déjà à découvrir sur le site. Elles concernent aussi bien la beauté du paysage, que des endroits insolites de la ville, ou plus simplement, des éléments qui déplaisent... Vos images exprimeront ce qui vous plait ou vous deplait dans votre ville et ses environs. Ces images seront exposées sur le blog et certaines exposées le 17 novembre à l’espace Vie@Manosque, place de l’hôtel de ville. L’opération se terminera le samedi 17 novembre pour “réinventer les paysages urbains” lors d’ateliers de 9h à 14h. “Pour recueillir votre perception des paysages manosquins et vos idées d’aménagement, nous nous invitons à participer aux ateliers, ainsi que toutes les personnes ayant participé à l’appel à cliché seront conviées”. Inscription : www.pnrl-dessinonsleluberon.fr/les-ateliers/ Les photos a envoyer sur : www.pnrl-dessinonsleluberon.fr

4 Couleurs Manosque N°62

Le CCAS offre chaque année un colis de noël aux personnes âgées de 65 ans et plus domiciliées sur la commune, sous conditions de ressources. Pour savoir si vous répondez aux conditions de ressources requises, contactez le CCAS. L’inscription doit être faite avant le 27 novembre sur présentation de l’avis d’imposition 2012, d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Tel : 04 92 74 47 40


ACTUALITéS

Dossier

réalisations

150 écoliers futurs « as du volant » ! La municipalité de Manosque organisait mi-octobre sa traditionnelle journée de sensibilisation à la prévention routière pour les jeunes écoliers de la ville. Cette année, 150 élèves de CM1 et CM2 des Plantiers, de Saint-Lazare et de l’école internationale ont pris le volant sous le regard vigilant de la Prévention routière. La Région Paca, représentée par la société EFFIA, la SNCF et l’association de Prévention routière ont sensibilisé les enfants à la sécurité et aux bons comportements. Des actions marquées par des mises en pratique grâce notamment aux pistes cyclistes mettant les écoliers en situation réelle, comme s’ils étaient en ville, avec passages piétons, feux tricolores, panneaux de signalisation, ronds-points, priorités à respecter... “Ces mises en situation permettent aux enfants d’apprendre à observer, à mesurer les risques et ainsi assumer totalement leur sécurité”.

Culture

Manosque au jour le jour 10 novembre 10h-18h Forum des métiers, salle Osco Manosco. 11 novembre Cérémonie Commémorative de la fin de la guerre 14-18, monument de la Victoire, Place du Terreau. 17 novembre Spectacle ADIS (Burkina Faso) à la salle Osco Manosco. Vente de pâtisseries de l’école la Luquèce au marché. 23 et 24 novembre Journée du don du sang à la salle des Tilleuls. 24 novembre Vide-grenier du CPE à l’école des Tilleuls. 29 novembre 18h Parade des peluches Porte Soubeyran et illuminations de Noël. 19h vin chaud suivi d’un feu d’artifice au Parc de Drouille.

Fruits et saveurs d’autrefois à la Thomassine Le Parc naturel régional du Luberon organise la 5e journée des « Fruits et saveurs d’autrefois », le dimanche 2 décembre à la Maison de la biodiversité. L’occasion de découvrir les arbres fruitiers d’autrefois, d’en acheter pour les planter dans le jardin. Ce dimanche, de nombreux exposants présenteront leurs produits : arbres fruitiers, rosiers, plants et semences de légumes anciens, produits du terroir et biologiques. Il y aura aussi des animations, comme le pressage traditionnel de jus de pommes, la fabrication d’huile d’olive, la taille des arbres fruitiers, des expositions et des collections de variétés de

fruits anciens... car à la maison de la biodiversité, le Parc du Luberon s’est lancé dans un programme de sauvegarde et de valorisation de son patrimoine fruitier ancien avec des vergers conservatoires d’espèces fruitières domestiques. On y trouve plus de 15 espèces de fruits et 4 100 variétés (90 variétés de pêchers, 70 d’oliviers, 66 de poiriers, 60 de pommiers..), mais aussi des jujubiers, grenadiers, cognassiers.... Maison de la biodiversité, domaine de La Thomassine, de 9 h30 à 17 h. www.parcduluberon.fr

30 novembre 18h cérémonie des récompenses sportives au Théâtre Jean-le-Bleu. 30 novembre et 1er décembre Stands Festivités sur la promenade Aubert-Millot. 1er décembre Vente de gâteaux des élèves de l’Ecole Internationale, place Hôtel-Ville. Vente blé de l’espérance place Hôtel de ville 5 décembre Cérémonie commémorative des morts d’Algérie, Maroc, Tunisie au monument aux morts du cimetière. 8 décembre TELETHON 2012 sur la promenade Aubert-Millot. 17h30 Concert de Noël organisé par Rode Osco Manosco à l’église Saint Sauveur. 15 décembre Ouverture de la patinoire et du manège au parc de Drouille. 22 décembre Caminado di Santoun : Balade dans la ville avec âne et moutons,veillée calendale, conférence sur les traditions... 24 décembre Défilés du Rode Osco Manosco, places Joubert et Saint Sauveur Messe de minuit à Saint Sauveur : départ à 23h15 de l’office de tourisme avec le Rode Osco Manosco.

N°62 Couleurs Manosque

5


ACTUALITéS

Dossier

réalisations

Culture

Agglomération : 26 communes réunies par un destin commun Après plus de deux années de travaux préparatoires, la Communauté d’agglomération Durance Luberon Verdon (DLVA) verra le jour au 1er janvier 2013. La DLVA qui regrouperalescommunautésdecommunesLuberon-DuranceVerdon, ILO et Sud 04 ainsi que Riez et Roumoules, scellera le rapprochement de 26 communes déjà liées par un destin commun. Car c’est ici, au sein d’un bassin de vie de près de 62.000 habitants que des hommes et des femmes ont depuis longtemps forgés leurs habitudes de vie : habiter sur le plateau de Valensole, travailler à Volx, scolariser ses enfants à Oraison, sortir au cinéma à Gréoux, faire ses courses à Manosque et balader le dimanche dans le Verdon… quoi de plus naturel ? En franchissant cette étape « historique », les communes se donnent incontestablement les moyens de renforcer l’attractivité économique du territoire et de répondre aux aspirations des habitants en matière d’emploi, de logement, de déplacements, de services. Autant dire que l’avenir est résolument tourné vers le développement du territoire.“Les 26 communes imaginent ensemble l’avenir de leur territoire, doté d’une véritable ambition. C’est pour cela que dans un esprit de solidarité, “nous avons choisi de mettre en commun certaines de nos ressources dans le cadre d’un pacte financier entre la communauté d’agglo et les communes qui vont la constituer”, expliquaient Jacques Echalon, Dominique Hermitte et Bernard Jeanmet-Péralta, respectivement présidents d’ILO, SUd04 et de la CCLDV. Dans ce sens, de nombreuses compétences passeront dès le 1er janvier prochain sous gestion de l’agglo. Parmi celles-ci, on peut noter le développement économique, l’aménagement du territoire, la culture, l’eau et l’assainissement, la maîtrise de l’énergie, le traitement des déchets, les voiries communautaires... le tout “pour oeuvrer chaque jour dans le souci de développer la solidarité entre les communes”, et ce pour un projet de territoire.

26 communes Allemagne-en-Provence, Brunet, Corbières, Entrevennes, Esparronde-Verdon, Gréoux-les-Bains, La Brillanne, Le Castellet, Manosque, Montagnac-Montpezat, Montfuron, Oraison, Pierrevert, Puimichel, Puimoisson, Quinson, Riez, Roumoules, Saint-Laurent-du-Verdon, Saint-Maime, Saint-Martin-de-Brômes, Sainte-Tulle, Valensole, Villeneuve, Vinons-sur-verdon, Volx. 61.655 habitants sur 846 km² 145 conseillers communautaires Jusqu’aux élections municipales et communautaires de 2014, le Conseil communautaire sera composé des élus des trois communautés de communes actuelles et des représentants de Riez et Roumoules. 1 président et 38 vice-présidents Le 8 janvier 2013, le 1er conseil communautaire élira son (ou sa) président(e) ainsi que les 38 vice-président(e)s. Des commissions thématiques seront créées et des groupes de travail seront constitués.

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES LUBERON - DURANCE - VERDON

10 ans de coopération intercommunale exemplaire Avant de s’intégrer dans la Communauté d’agglomération, la Communauté de communes LuberonDurance-Verdon célèbre 10 ans d’une coopération exemplaire entre les 13 communes qui la composent. Créée en 2002 autour de Manosque, Gréoux et Saint Martin de Brômes, le cercle des trois communes du début s’est peu à peu élargi pour accueillir Vinon, Montfuron, puis Valensole, Brunet, Allemagne, Esparron, Montagnac-Montpezat, Puimoisson, Saint Laurent de Verdon et Quinson. Parmi les réalisations remarquables de la CCLDV on peut noter : le développement d’un réseau culturel proche des habitants, l’organisation d’une collecte efficace des déchets, l’aménagement de zones d’activité qui favorisent le développement économique, la création d’un Agenda 21... Mais c’est le principe de solidarité financière qui a permis aux plus petites communes de réaliser des travaux d’aménagement indispensables à l’équilibre de ce grand territoire. Ce principe sera également la clé de voûte de l’agglomération.

6 Couleurs Manosque N°62


Actualités

Dossier

Réalisations réalisations

Culture

Gare SNCF : renovation sur toute la ligne Plus de trains, plus de rails, plus de ballasts... les TER ont laissé la place aux camions et autres tractopelles depuis le 3 septembre car la ligne des alpes est en pleine rénovation. Elle devrait réouvrir le 9 décembre. La gare SNCF de Manosque connaît elle aussi un sacré « lifting ». RFF va réhausser les quais et reprendre l’éclairage. A partir de fin novembre et jusqu’à la fin mars, une passerelle aérienne sera installée afin de relier les quais et d’éviter que les voyageurs traversent dangereusement la voie. « Ce sont plus de 3 M € qui sont engagés pour rénover la gare de Manosque”, expliquait le conseiller municipal aux transports, Bruno Martin, à l’occasion de la semaine de la mobilité. Cette rénovation préfigure le projet de gare multimodale qui devrait, dans quelques petites années, devenir un moteur économique pour la ville et la communauté d’agglomération.

Accessibilité personnes à mobilité Réduite : une rampe au théâtre Jean-le-Bleu Depuis plusieurs années la ville de Manosque s’est engagée dans une mise aux normes de l’accessibilité des lieux publicaux personnes à mobilité réduite  : handicapés, poussettes, charriots... cela concerne presque tout le monde ! Dernier exemple, le théâtre Jean-le-Bleu et la MJC, avec la réalisation d’une rampe d’accès depuis le parking. Cet aménagement de 38.000 € conçu par les services techniques, s’inscrit dans le plan d’accessibilité de la voirie et des espaces publics (PAVE) qui sera mis en place par la municipalité afin d’améliorer les conditions de vie et de rendre les bâtiments accessibles à tous. Bientôt un ascenseur sera créé pour relier les différents niveaux et des blocs sanitaires seront également créés”, explique Bruno Martin, conseiller municipal délégué aux déplacements urbains, à la circulation et à la qualité de la ville.

Crèche de Chanteprunier : les travaux commencent Sur la ZAC de Chanteprunier, juste au-dessus de l’Ecole internationale, un nouveau chantier est en cours. Ici dans un peu plus d’une année naîtra la future crèche qui offrira 60 berceaux pour les petits de moins de 4 ans ainsi que 40 à 60 places en accueil collectif (mercredi et vacances scolaires) pour les 3-5 ans. Cet équipement d’une surface bâtie de 1200 m2 comprendra des espaces extérieurs avec un jardin et une aire de jeux de 1800 m2. La commune dispose actuellement de quatre structures multi-accueil qui offrent 139 places pour les enfants à partir de 18 mois et 114 places à partir de 3 mois. Ce nouvel équipement permettra également de créer 19 nouveaux emplois.

N°62 Couleurs Manosque

7


Actualités

Dossier

Réalisations

Culture

Risques majeurs : Manosque anticipe Séismes, incendies, inondations, accidents industriels... le risque zéro n’existe pas plus à Manosque que partout ailleurs. Préparation minutieuse du Plan communal de sauvegarde et étroite coordination avec les services de secours sont la meilleure protection contre la fatalité. Août et septembre 2012 : en quelques jours d’intervalles trois fuites de gaz menacent les habitants du centreville de Manosque. Mercredi 19 septembre, un séisme de magnitude 3,5 frappe Manosque et ses environs. Pas de dégâts, mais il s’agit de la troisième secousse en 3 ans... C’est pourquoi, les municipalités sont tenues de prévenir ces risques et d’anticiper ces phénomènes naturels et technologiques afin d’élaborer des parades par l’élaboration de plans et d’outils d’information. « Cette prévention passe aussi par la recherche d’une organisation de crise en cas d’événement afin de limiter les conséquences qui pourraient être dramatiques », précise Carine Fratello, chargée de la gestion des risques majeurs à la mairie de Manosque. Mairie : politique de prévention Le 17 janvier dernier, dans le cadre de l’exercice Richter 2012, les équipes municipales ont simulé un exercice de crise majeure. Le maire et ses équipes, mobilisés dans un PC de crise ont dû faire face en temps réel au scénario catastrophe d’un tremblement de terre avec risque nucléaire et ont dû coordonner les secours. Prévenir pour mieux réagir, tel est l’objectif de la politique de prévention des risques majeurs et d’information au public, réalisée par la ville de Manosque.

Pour ce faire, les services techniques et les élus ont mis au point un Plan Communal de Sauvegarde (PCS). “ Il contribue à l’information préventive et à la protection de la population. C’est aussi un plan local de gestion de crise qui s’inscrit dans le cadre des pouvoirs de police du maire” ajoute Carine Fratello. Le document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM) permet d’informer les habitants sur les risques majeurs, leurs conséquences, les mesures de sauvegarde, de prévention et de protection. Il est disponible auprès des services municipaux et sera bientôt distribué à tous les Manosquins. Pompiers : interventions extrêmes Face aux risques, les sapeurs-pompiers de Manosque sont parés à toute éventualité. « Dans le département il manque seulement le risque volcanique”, remarque le commandant Denis Barkat. Pour les incendies de forêt, “en été nous avons

Trois questions à Bernard Jeanmet-Péralta, maire et directeur des opérations en cas de crise Face aux risques majeurs, Manosque est-elle bien préparée ?

Si le risque zéro n’existe pas, il n’y a en matière de risque pas de place à la moindre improvisation. C’est pour cela que la municipalité de Manosque s’est dotée d’un plan communal de sauvegarde et a participé à l’exercice Richter 2012 en janvier. Nous nous entraînons, équipons et collaborons avec les services d’urgence. Il est essentiel d’avoir une solide culture du risque qui permette d’avoir les bons réflexes au cas où...

En quoi consiste ce nouveau plan communal de sauvegarde ?

Le dernier PCS datait de 2008. Nous l’avons mis à jour. Il n’était pas assez opérationnel. Du coup, dans cette nouvelle version, nous avons axé les différents points sur l’opérationnalitépourallerauplusrapidesidesproblèmesmajeurssurviennent.CenouveauPCSaétévalidéauprintemps,aprèsl’exerciceRICHTER2012du17janvier dernier. Le nouveau PCS se présente avec des documents plus visuels, à la porté de tout le monde.

Vous avez voulu que les établissements scolaires soient sensibilisés. Pourquoi ?

C’est primordial d’informer celles et ceux qui ont en charge la sécurité de centaines d’enfants. Une réunion d’information avec les directeurs et directrices des écolesdeManosque,maisaussideVolxetVilleneuve,apermisdepartagerdesexpériencesetdefaireconvergerdespointsdevueenmatièredeprévention.Ce futl’occasionderevenirsurleplanparticulierdemiseensûretédespersonnesquiconstituepourchaqueécoleouétablissementlameilleureréponsepourfaire face à un accident majeur en attendant les secours.

8 Couleurs Manosque N°62


Actualités

Dossier

Réalisations

un dispositif préventif et curatif afin d‘être prêts à intervenir”. Face aux autres risques, “nous n’avons pas de dispositifs spécialement prévus, mais nous avons des sapeurs-pompiers formés pour différentes interventions. Nous avons une unité capable d’intervenir dans le déblaiement, par exemple. Dans le département, plus de 100 pompiers sont formés à cela”. Il en va de même pour les inondations avec des sauveteurs aquatiques, des plongeurs. Pour être prêt à intervenir à tout moment, ces pompiers font des sessions d’entraînement tous les ans. Si la ville dispose du PCS et du DICRIM, les sapeurs-pompiers travaillent également avec le SDACR (Schéma Départemental d’Analyse de Couverture des Risques). Ce document dresse l’inventaire des risques de toute nature pour la sécurité des personnes et des biens dans les Alpes-de-Haute-Provence et détermine les objectifs de couverture par ce dernier. “Il est renouvelé tout les cinq ans” conclut Denis Barkat.

Pour en savoir plus : www. ville-manosque.fr www.prim.net

www.plate-forme-risques-paca.brgm.fr www.meteofrance.com

Culture

LES BONS REFLEXES FACE AUX RISQUES MAJEURS école SIRÈNE NATIONALE D’ALERTE signal modulé 3 fois 1 mn 41s

Ne téléphonez pas N’allez pas chercher vos enfants à l’école

SIGNAL DE FIN D’ALERTE signal continu de 30s

89.6 MHz

92.8 MHz

Ecoutez la radio 92.8 96.5 MHZ

Respectez les consignes des autorités

N’emportez que l’indispensable

C es risques ma j eurs qui concernent la commune

t u k h

Les risques naturels

Risques climatiques

Manosque peut être impactée par de violents orages, des vents forts, des chutes de neige, le verglas, la canicule... Des pluies exceptionnellespeuventprovoquer des inondations par la durance et des crues torrentielles pour les rious qui dévalent la commune

les forêts représentent la moitié de la surface de la commune, soit 2800 ha. Manosque à connu des feux importants ces dernières années : 92 ha brulés route de Géométhane en 2001, 30 ha brulés montée des Spels en 2003.

Séismes

La commune est traversée par la faille de la moyenne Durance. Elle est exposée à un risque sismique moyen. En 1509 et 1708 deux séismes de magnitude 5 ont frappé la ville. En 2010 et 2012 deux séismes de magnitude 3.5 ont occasionnés peu de dégâts.

Mouvements de terrain

Cavités souterraines naturelles, anciennes mines, carrières et sols argileux créent des risques de coulées de boues, de retraits et gonflement d’argiles, d’effondrements de cavités, d’éboulements et de glissements de terrain.

Les risques technologiques

Photo Géosel Géostck

n w e m

Feux de forêt

Risques industriels

Sur Manosque, il y a 12 intallations classées. Géométhane (stockage souterrain de gaz naturel) et Géosel (stockage souterrain d’hydrocarbures) sont classées à risque important, SEVESO seuil haut. Le 1er mai 2010, la rupture d’unecanalisationd’hydrocarbures de Géosel a nécessité un périmètre de sécurité de 1km.

Transport de matières dangereuses (TMD)

L’A51, la RN96 et la D907 sont les voies les plus empruntées par les camions citernes. La voie ferrée de Sisteron à Pertuis, le pipe-line Transéthylène, les canalisations d’hydrocarbures liquides et de gaz haute-pression traversent la commune.

Ruptures de barrage

En cas de rupture du barrage de SerrePonçon, une onde de submersion destructrice se produirait. Ses caractéristiques (hauteur, vitesse, horairedepassage…)ontétéétudiées dans le cadre du Plan Particulier d’intervention. L’eau n’impacterait que le sud de la commune, 5heures après l’accident.

Accident nucléaire

Située à 15 Km du centre de recherche de Cadarache, Manosque n’est pas dans le périmètre de son plan particulier d’intervention (5km plus loin). Même si aucune énergie électrique nucléaire n’y est produite,selon l’évènement et les conditions météo, la ville pourrait être impactéepar des particules radioactives. N°62 Couleurs Manosque

9


Actualités

Dossier

ÉCONOMIE Réalisations

Culture

Emploi : La zone de Manosque la plus dynamique !

Denis Vogade nouveau président de l’UDE 04 Denis Vogade a pris la succession de Jean-Luc Monteil à la présidence de l’UDE 04. Patron de Lothantique, société spécialisée dans les cosmétiques basée à Peyruis qui emploie une quarantaine de personnes, le Bas-Alpin de 47 ans devra s’attaquer aux missions de l’UDE 04 : promouvoir le tissu économique départemental, développer les liens écolesentreprises, et fédérer le monde de l’entrepreneuriat, alors que l’UDE 04 compte actuellement quelque 800 adhérents.

19 décembre Rencontres de l’énergie et de l’innovation Après Aix-en-Provence en 2011, EDF organise le 2nd Forum de l’innovation énergétique destiné cette année aux entreprises et aux collectivités des Alpes de Haute-Provence. Au programme : deux tables rondes avec témoignages d’acteurs novateurs sur l’écomobilité et les économies d’énergie. La mise en lumière de la salle Osco Manosco sera la touche artistique et futuriste de cette soirée. 18 h salle Osco Manosco

10 Couleurs Manosque N°62

L’URSSAF vient de publier son analyse de l’emploi à la fin du 2ème trimestre pour les régions de Paca et de Corse. « Si l’emploi régional éprouve des variations sensibles d’un département à l’autre, il évolue tout de même +0,14 % par rapport au 1er trimestre. Il peut tout de même se féliciter de ne pas être concerné par les destructions d’emplois globalement observées en France (-0,08 %) ». Les Alpesde-Haute-Provence sont le département de la région qui s’en sort le mieux avec une croissance de 1,4 % de ses effectifs et de 0,9 % de son SMPT. Au niveau des zones d’emploi, si Nice subit une suppression de plus de 1 500 postes, c’est la zone de Briançon qui affiche l’évolution négative la plus forte (-4,5 %, ce qui représente près de 500 emplois en moins). Parmi les zones dynamiques en Paca en terme d’évolution d’emploi, Manosque est la plus dynamique avec un taux de +4 %.

Forum Génération Job Provence : découvrez les métiers d ’avenir Deux ans après avoir lancé le Forum des métiers «  Génération Job Provence  » à la salle Osco Manosco, la Jeune Chambre Economique Manosque-Val de Durance renouvelle l’opération le samedi 10 novembre. Destiné à favoriser la rencontre entre personnes à la recherche d’une voie professionnelle (collégiens, lycéens, adultes en reconversion…) et chefs d’entreprise, ce forum permet aux visiteurs de découvrir des métiers méconnus. Des ateliers de rédaction de CV, de préparation à l’entretien d’embauche ou de «  relooking  » afin de mettre toutes les chances de son côté sont prévus. «  Nous voulons promouvoir les métiers d’avenir et faire les connaître les filières de formation », précise le président de la JCE, Romain Tardieu. La JCE est une association qui regroupe des jeunes actifs et des bénévoles âgés de 18 à 40 ans. Son but est de promouvoir le territoire à travers des actions de civisme et des projets citoyens.


Actualités

Dossier

Réalisations

SPORT

Cérémonie des récompenses sportives A la fin d’une saison particulièrement active, la cérémonie des récompenses sportives est devenu un moment incontournable à Manosque. Le vendredi 30 novembre, la municipalité récompensera ses sportifs au Théâtre Jean-le-Bleu. Poussins, espoirs, seniors ou vétérans, garçons ou filles, la centaine de valeureux présents ce soir-là, auront fièrement porté les couleurs de leur club dans les divisions départementales, régionales, voire pour certains nationales et mêmes internationales au cours de l’année 2012.En présence des bénévoles et des dirigeants des associations, ainsi que des proches des récompensés, la cérémonie devrait une nouvelle fois être un beau moment de convivialité et mettre en avant la vitalité du monde sportif de Manosque fort de 7700 licenciés. Vendredi 30 novembre 18h - Théâtre Jean-le-Bleu.

Patinoire de Drouille : ça glisse dès le 15 décembre A partir du 15 décembre, les patins seront à l’honneur au Parc de Drouille, et ce jusqu’au 6 janvier 2013. A l’occasion des fêtes de fin d’année, la patinoire sera installée pour le plus grand bonheur des petits et des grands au parc de Drouille. Ouverte au public les 15 et 16 décembre, elle laissera la place aux scolaires du 17 au 21 décembre dans la journée, pour une initiation gratuite au patinage (le public pourra goûter aux joies de la glace à partir de 17h), avant un accès libre à tous du 22 décembre au 6 janvier 2013. Pour le public, le tarif est inchangé par rapport aux années précédentes, c’est-à-dire un euro la demi-heure par personne, prêt des patins inclus.

Concours des archers manosquins 150 tireurs de toute la région sont attendus les 10 et 11 novembre pour le concours des archers manosquins au gymnase des Varzelles. Qualificatif pour le championnat de France, et faisant office de championnat départemental, le concours comportera trois séances de tir, ou de « départ », entre samedi après-midi, dimanche matin et dimanche après-midi. A chaque séance, une cinquantaine de concurrents tenteront d’atteindre le cœur de cible un maximum de fois et de se placer dans les premières places du classement. Soixante flèches sont à tirer à une distance de 18 mètres, sur un blason de quarante centimètres. Le club de tir à l’arc de Manosque compte actuellement une cinquantaine d’adhérents, donc la moitié de jeunes. Les entraînements sont organisés au gymnase des Varzelles les mardis et jeudis soir. N°62 Couleurs Manosque

11


Actualités

Dossier

Réalisations

CULTURE

TOUR DE CHAUFFE À SUIVRE LE 24 NOVEMBRE

Jusqu’au printemps 2013. Centre Jean Giono, 20 ans de créations  Parcours scénographique. Centre Jean Giono Rens.04 92 70 54 54 centre-giono@ccldv.fr Entrée libre. Du 5 octobre au 31 décembre Giono en portraits Musée de l’Occitane, ZI SaintMaurice à Manosque. L’Occitane : 04 92 70 26 12 Peintures, dessins, photographies : les plus grands artistes nous restituent le visage de Giono entre 1929 et 1968. L’exposition « Giono en portraits » propose des œuvres signées Lucien Jacques, Édith Berger, Bernard Buffet, Jacques Thévenet, Justin Grégoire, Charles Martel, Gisèle Freund, Denise Bellon, Irving Penn, Christine Wurm, Jean Dieuzaide...   24 novembre à 20h30 Angélique de Jean Giono Chapelle Saint-Elzéar Montfuron. Théâtre et musique, avec Philippe Payraud, Jacques Sarrazin et Ali Derradji. Les Amis de Jean Giono : 04 92 87 73 03 06 37 55 73 18  

Structure ressource qui permet l’émergence des meilleurs talents musicaux de la région, le Tour de Chauffe revient pour une nouvelle édition le samedi 24 novembre au Café Provisoire de Manosque. Fruit du travail en réseau et de la collaboration de plusieurs structures Musiques Actuelles de la région, l’événement est organisé depuis 2004. Autour d’un plateau musical, Tour de Chauffe réunit plusieurs groupes repérés au cours de l’année par ces structures. Il témoigne de la dynamique locale, et propose à l’occasion d’une tournée à travers la région des concerts de qualité, avec des jeunes groupes en devenir. Pas moins de quarante groupes ont été programmés dans le cadre de la manifestation depuis huit ans. Pour la neuvième édition, quatre groupes seront à l’honneur : « Little d Big B » (rock pop), « 100-16 l’équipe » (hip-hop), « Junky Monkeys » (punk rock) et « The game boys » (House fidget).

Tour de Chauffe A partir de 20h30 5 € Contact MJC : 04 92 72 19 70.

Steve Waring invité exceptionnel de la MJC

C’est un chanteur qui a vendu plusieurs millions de disques qui s’apprête à pousser la porte du Théâtre Jean Le Bleu le mardi 11 décembre. Répondant à l’invitation du Bruit qui Court et de la MJC, l’Américain Steve Waring, sexagénaire spécialisé depuis les années 80 dans la musique pour enfants, proposera des titres issus de son dernier album « Timoléon », ainsi que ses classiques. Accompagné d’Alice et de Robin, musiciens confirmés, Steve Waring développe sur scène des airs aux confins du jazz, du blues, du folksong et de paysages sonores plus insolites. Destiné aux plus petits, mais aussi aux plus grands, ce « ConcerTimo » sera joué à 18h30 pour tous les publics et à 14h30 pour les scolaires. Mardi 11 décembre 18h30 - Théâtre Jean le Bleu Entrée : 13 € . Adhérents : 8 €

12 Couleurs Manosque N°62


Actualités

Dossier

Réalisations

CULTURE

Expositions et concerts à la Fondation Carzou L’éclectique programme culturel de la FondationCarzousepoursuitbienévidemment en ces dernières semaines de l’année 2012. Yvon Bonnaffoux présentera ses peintures dans la salle Denis-Valvérane du 29 novembre au 15 décembre. Quelques jours auparavant, les 24 et 25 novembre, une exposition d’art africain sera donnée au même endroit. Côté musique, le 30 novembre, la chapelle de la Fondation accueillera un concert lyrique, alors

que les élèves du Conservatoire exposeront leurs talents dans la salle des Potiers le même jour. La chorale Allegretto, forte de quarante membres, assurera un concert au profit du Téléthon le 8 décembre à 18h30. A noter également l’organisation d’une conférence le vendredi 7 décembre. Ange Duino évoquera 4 décembre à 21h son ouvrage « L’éternel rire des Dieux ». Tel : 04 92 87 40 49 www.fondationcarzou.fr

Ateliers et spectacles au Théâtre La Fourmi

La Pantoufle perdue ou Cendrillon Théâtre burlesque Jean le Bleu Manosque Les Amis de Lucien Jacques 06 84 83 98 11 jacky.michel@sfr.fr   21 décembre à 18h. Regain Théâtre Jean le Bleu à Manosque. Centre Jean Giono  & Handi Cap Evasion 04. Rens.04 92 70 54 54 centre-giono@ccldv.fr Service de développement culturel Communauté de communes Luberon Durance Verdon Hôtel de Ville Place de l’Hôtel de Ville 04100 Manosque tel 04 92 70 34 07 04 92 70 34 09 fax 04 92 70 34 76 www.cc-luberon-durance-verdon.fr

Plusieurs rendez-vous attendent les petits et les grands au Théâtre La Fourmi. Le spectacle « Là où les ours ne font que jouer » sera programmé les 18 et 25 novembre, ainsi que le 9 décembre. Proposé par le Brakabrik Théâtre, il donnera la part belle aux marionnettes... Le week-end du 30 novembre, 1er et 2 décembre, c’est une création originale de Saida Churchill qui devrait ravir les enfants. « L’andouillette de Troyes n’aura pas lieu » a été monté dans la ville de Montpellier avant d’arriver dans la cité de Giono.Enfin, les adultes ne sont pas oubliés, puisque Pierre Giraud animera un atelier d’écriture pour adultes le samedi 24 novembre à 14h (tarif 12 euros). Prix des places : 6,50 euros. Carte 6 places : 32 euros. Contact : 04 92 72 90 42

N°62 Couleurs Manosque

13


expression libre

LES ARCHIVES RACONTENT...

Potions d’amour et sortilèges Le 7 septembre 1321, une habitante de Manosque, Esmeniarde Bannilona, comparaît avec sa fille Astrug devant la cour criminelle de la ville. Les deux femmes sont accusées d’avoir fait manger à Guillaume Roche, fils d’un notaire manosquin, des mets empoisonnés, préparés par leurs soins. A cause de ces potions, Guillaume serait tombé éperdument amoureux d’Astrug et souhaiterait même l’épouser. C’est le frère de Guillaume, Pierre, visiblement hostile à cette union, qui apporte aux juges des informations sur cette affaire. D’après lui, Astrug poursuit Guillaume de ses assiduités depuis quelques temps et lui a déjà demandé, sans succès, de la prendre pour épouse. Et la nuit de la Saint-Jean, alors que le notaire et son épouse s’étaient absentés, Astrug s’est rendue chez le jeune homme qu’elle convoite et lui a offert des mets maléfiques préparés grâce à la connivence maternelle. La nourriture ensorcelée a produit son effet puisque, toujours d’après Pierre, son frère a complètement perdu la tête et s’est mis à suivre

Astrug en tous lieux. Il l’accompagne même un jour au moulin, où elle se rend avec une amie pour moudre le grain. C’est là que, l’amie congédiée, Astrug et Guillaume seraient restés seuls la nuit à une « heure suspecte »... Astrug serait donc parvenue à réaliser son dessein... L’hostilité de Pierre vis-à-vis des émois de son jeune frère (visiblement très amoureux!) vient probablement du fait qu’un tel mariage ne cadrait pas avec les stratégies matrimoniales en usage dans les familles de notaire. Malheureusement les archives n’indiquent pas comment s’est terminé ce procès. Par contre, on retrouve Astrug en 1325 dans un autre procès et, dans le chef d’accusation, on peut lire qu’elle est promise en mariage à un certain Guillaume Roche...

Le groupe de l’opposition Actuellement se tient en mairie l’enquête publique sur le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) dont nous avons déjà eu l’occasion de parler. Le projet a été arrêté fin juin 2012 par le Syndicat de SCOT, puis transmis pour avis à diverses instances : Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre d’Agriculture, Parc du Luberon, Conseil Régional, Conseil Général, Etat …ainsi qu’à l’ensemble des communes formant le territoire du SCOT. Ces avis sont annexés au projet soumis à enquête. Chacun peut consulter le dossier et éventuellement faire des remarques. Le SCOT doit viser à un développement urbain cohérent, solidaire et durable de l’ensemble des communes de son périmètre. Il exprime la vision qu’ont les élus de l’évolution du territoire pour les 1520 ans à venir avec le souci d’harmoniser les politiques d’urbanisme, de transport, d’environnement et d’habitat des différentes communes. Il fixe des

14 Couleurs Manosque N°62

prescriptions qui s’imposeront aux Plans Locaux d’Urbanisme (PLU). C’est dire son importance. Et là surprise, pas d’avis de la commune de Manosque  ! En fait, ce n’est pas une vraie surprise, aucune présentation du projet n’ayant été faite aux élus manosquins, aucun débat n’ayant eulieuenconseilmunicipal,contrairement aux engagements du maire. C’est dire l’importance que le maire accorde aux réflexions des élus ! Et pourtant, il y avait matière à débat ! Il n’est qu’à lire les avis évoqués ci-dessus, avis défavorables ou émis avec de nombreuses et importantes réserves. Citons-en quelques uns : .aucuneargumentationsurleshypothèses d’évolution de la population ; . pas de présentation ni d’analyses des besoins en logements sociaux ; . une intention affichée de conserver les zones agricoles sans rien de précis en termes de mise en œuvre et de localisation, donc inopérante ; . des zones de développement de

l’urbanisation imprécises, sans caractère de prescription ; . pas de prise en compte des logements vacants, rien de précis sur la requalification des centres anciens ; l’impact du développement sur l’environnement insuffisamment mesuré tout comme la prévention des risques naturels… etc. Autant de points qui auraient sans doute été évoqués lors d’un débat municipal et auraient permis de soulever la question de fond  : quel(s) projet(s) pour NOTRE territoire ? En résumé, ce projet apparait davantage comme un catalogue de (bonnes  ?) intentions, sans aucun caractère contraignant, qui ne donnera à ce SCOT, s’il est adopté en l’état, aucune efficacité en termes de cohérence du territoire.

Conformément à la loi relative à la démocratie de proximité du 27/02/2002, un espace est réservé dans les colonnes du magazine municipal à l’expression des groupes d’élus représentés au Conseil municipal.


MANOSQUE EN IMAGES

Nos enfants sont toqués ! Pour la semaine du goût du 15 au 19 octobre, les élèves de quatre écoles élémentaires de Manosque ont coiffé la toque des grands chefs. A Saint Lazare, les fruits étaient au menu : tartare de tomates aux olives noires, sauté de veau aux pommes, fromage aux noix et tarte aux poires ! Pour cette découverte de nouvelles saveurs, les enfants ont réalisé des décors de fruits servis en fin de repas à leurs camarades.

Comme un arbre dans la ville... Le 8 octobre dernier, 4 platanes de la place de l’hôtel de ville ont dû être abattus. Le tronc creux rongé par des polypores (champignons microscopiques), ils menaçaient la sécurité des passants. De nouveaux spécimens seront plantés d’ici quelques mois. En 2010, les 1470 platanes de la commune ont fait l’objet d’un diagnostic phytosanitaire individuel.

EPM athlétisme : 50 ans de pleine forme ! Samedi 13 octobre, l’EPM athlétisme avait convié les anciennes gloires du club et les espoirs de demain à un meeting au stade Adrien Gilly. L’occasion de réunir toutes les générations et de célébrer les 50 ans du club lors d’un grand meeting sportif.

Le grand rendez-vous des entreprises

texte

Mardi 25 septembre, Laurence Parisot, présidente du MEDEF ouvrait la soirée de l’Union des entreprises du 04. Plus de 750 acteurs du monde de l’économie étaient au rendez-vous au théâtre Karim Guerfi et son Manager allemand Mario Pokowiech Jean-le-Bleu. 8 « pépites » ont été remises aux entreprises performantes du département, signe que l’esprit d’entreprise souffle fort dans ce territoire.

15 Couleurs Manosque N°62


GENS D’ ICI, gens d’ailleurs Jean-Claude Roldan, président du Collectif Sportif Manosquin Amateur de basket-ball avant même son arrivée en France en 1961, Jean-Claude Roldan ne taquine pas que la ballon orange. Jusqu’alors vice-président de l’EPM basket , il est devenu cette année président du CSM en remplacement de Christiane De Palma. Aujourd’hui 36 associations sportives sont affiliées au CSM, dont l’objectif premier est de “regrouper les associations sportives de la commune de Manosque afin de soutenir, d’encourager, de provoquer tous efforts et initiatives tendant à développer la pratique de l’éducation physique et des sports”. Jean-Claude Roldan souhaite “remobiliser les clubs pour aller de l’avant”. Parmi ses premiers objectifs : le Téléthon des 7 et 8 décembre prochain, puis fin mai l’action “prête-moi ton sport” où les licenciés changent de discipline pour découvrir d’autres activités et enfin en septembre 2013 le Forum des sports sur l’esplanade Mitterand. “On doit se poser la question de la délocalisation éventuelle de l’événement afin de permettre aux clubs de bénéficier de plus de place et pourquoi pas d’avoir un terrain plus approprié pour réaliser des démonstrations et permettre aux jeunes d’essayer la discipline”. En attendant, Jean-Claude vibre aux performances des basketteurs de la Coopération territoriale Manosque-Volx-Forcalquier, unis depuis cet été pour parvenir à faire évoluer une équipe bas-alpine au plus haut niveau régional.

Denis Barkat, un pompier en haut de l’échelle Arrivé en juillet 2008 à la direction du centre de secours de Manosque et du groupement Sud (17 casernes), , Denis Barkat a été le premier pompier professionnel en fonction à Manosque. Quatre ans plus tard, Denis Barkat vient d’être promu au grade de commandant. Il a reçu ses nouveaux galons lors du dernier congrès départemental des sapeurs-pompiers d’octobre. Pour lui, cette nomination “est un peu l’aboutissement de ma carrière, et une grande satisfaction. Elle concrétise l’investissement que j’ai mis tout au long de ma carrière, alors qu’au départ je ne pensais pas spécialement faire une carrière d’officier, puisque quand je suis devenu sapeur-pompier, je ne savais même pas que je serai caporal”. Si la passion des sapeurs-pompiers l’a attrapé très tôt, son parcours professionnel ne le prédestinait pas spécialement à cette carrière au service des autres, alors qu’il rêvait de faire du sport de haut-niveau. Denis Barkat a rejoint le corps des Sapeurs-pompiers à 26 ans. Ce passionné de canoë-kayak, est passé près d’une carrière professionnelle dans cette discipline sportive. Mais la passion le poursuit depuis 33 ans sur les rivières de Provence.Jusqu’àassurerlaprésidenceduclubdeVinon-sur-Verdon. Depuis son arrivée à Manosque, il a entrepris le renforcement et le développement du centre de secours de Manosque (plus de 2500 interventionsparan),etcompteaujourd’huimenerungrostravailsur ledéveloppementduvolontariat.Nousavonsdenombreusespetites communes qui pourraient manquer à terme de sapeurs-pompiers volontaires. C’est dramatique, car ils sont le premier maillon de la chaîne de secours”. 16 Couleurs Manosque N°62


Couleurs manosque, nov-déc 2012