Page 1


Pour Aurélie François

Pour mamie Jacqueline et papi Raymond Lizou


MA MAMIE en POÉVIE texte de François David illustrations Elis Wilk

CotCotCot Éditions


J’ai de la chance. Vraiment beaucoup de chance. Ma mamie, elle est poète. Elle joue avec les mots. Elle les transforme, elle en invente, c’est une jongleuse de mots ex  -  tra  -  or  - di  -  naire.

3


Même les  mots  très  simples,  elle  préfère  les  changer,  ou  plutôt  les  échanger. C’est  drôle. Et  ça fait rêver. Le crayon, par exemple, ce n’est pas tellement joli, comme mot : “Crayyyyon ! Crayyyyon !” Ça fait penser à craie, la craie qui crisse. Aïe ! aïe ! aïe ! C’est horrible ! Ça me donne des frissons. Et puis, quand j’entends “crayon”,  ça  me  fait  penser aussi à un “grillon” qui aurait mangé des morceaux de grès et qui chanterait faux. Mamie, elle, elle l’appelle la “mésange”. Et ça ne sonne pas du tout pareil ! « Regarde, ma chérie, comme on écrit bien avec la mésange.  Et puis, tu peux dessiner avec des mésanges de couleur. » Souvent, elle me donne des conseils :  « Tiens-la souplement. Tu vois, le déboulé n’est pas le même.  Et prends maintenant des mésanges du verger.  La mésange cerise. Et puis la mésange kiwi.  Voilà ! Et puis, pour finir, la mésange pamplemousse.  Ah ! C’est très bien ! »  Mamie est indulgente avec moi. Et grâce à elle, j’apprends et je sens que je dessine mieux.

4


Quand elle  échange  des  mots,  parfois je  ne  trouve  pas  tout  de  suite ce  qu’elle veut  dire. Mais  il  y  a  toujours  des  indices. Avec  le  ton. Le reste de la phrase. Grâce à un geste ; ou  un  mouvement du  nez. Et si elle dit : «  Tu  vas  me  chercher mes  vitraux,  ma  chérie  » ou bien «  Passe-moi la petite boussole », c’est facile de comprendre qu’elle a besoin de ses lunettes ou de la télécommande. Je  souris car je trouve qu’elle choisit vraiment de  jolis  mots, bien plus beaux que ceux dont on se sert d’ordinaire. Et « Tu peux suivre ma rivière » ou bien « Je vais délarmer le jardin », c’est quand même beaucoup plus poétique que « Prends mon porte-monnaie » et que « Je vais essorer la salade ». Après, quand je rentre à la maison, j’ai envie d’essayer, d’inventer comme mamie réussit si bien. Ce n’est pas facile. Mais avec ma sœur, on s’entraîne. On y passe des heures, c’est drôle et on adore ça.  Vous voulez voir quelques-unes de nos transformations ? Je vous montre : • C’est une belle journée d’hiver. • Où est donc ma brosse à cheveux ? • Il faut passer l’aspirateur.

Il y a du soleil dans les glaçons. Où s’est glissée ma hérissonne ? Faudrait nettoyer la poussière…

Qui a envie d’essayer de poétiver les mots comme mamie ? Je vous préviens, il faut de la patience. Et de l’invention. Et surtout, de la poévie. Mais si vous y mettez beaucoup de cœur, en insistant, vous pourrez acquérir de la mamisque peu à peu pour  créer des  phrases souriantes et belles. Mais d’abord, il faut commencer avec des mots. Je vous en donne déjà trois : MOTS AVANT MAMIMORPHOSE

la mer u

squelette

vea le cer

7


Alors ?  Pas  facile, hein ! C’est bizarre, mais ça vient mieux quand on transforme toute une  phrase. Vous allez  voir ! En  assemblant  les  mots. En les transfigurant. On les reconnaît toujours un peu, puisqu’on devine le sens. Et en même temps, les mots sont comme neufs. On dirait qu’ils veulent s’envoler. Ils ont un joli son. Et surtout, surtout, ils font rêver.  Si  vous  voulez,  vous  pouvez  essayer  (mamie  dirait  «  vous  pouvez  arlequiner  ») avec  ces  phrases :   • Est-ce que la mer est toujours bleue ?   . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  • J’aimerais bien qu’il fasse beau ce dimanche.    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  • Montre-moi la clé du cagibi.   . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour  la  dernière,  c’est  plus  difficile,  car  "cagibi", c’est  déjà  un  mot  qui  réveille les oreilles. Là, pour faire mieux, il faut réellement avoir de la mamisque. Mais je vais regarder par la fenêtre : et si vos mots sont légers, s’ils sont aériens, s’ils  s’élèvent dans la poésie, comme ceux de mamie, peut-être que je les verrai passer…

8


Page 7 : mots après mamimorphose ! Cerveau : le lâcheur ; la mer : la vagueleuse ; squelette : ossarium.

L’ éditrice remercie vivement François, Elis, Dan et Clémentine ; Nelly Herry, Véronique Meyer, Sylvain Tribouillard, Thierry Cazals, Jacqueline David, Virginie et Anne chez Møtus pour leur relecture et leurs conseils avisés ; Guillaume Lagravière et le Trio Spilliaert pour la fabuleuse bande originale du livre numérique ; Anne Quévy, Anne Cession et Cécile Delaive, Luc Battieuw et toute l’équipe du CLJBXL, Christiane Bertrand, Philippe Goffe, Morgane Batoz-Herges et Clotilde Cantamessa du PiLEn, Léon Azatkhanian du CRLL, le Service général des Lettres et du Livre ainsi que la Direction de la Langue Française de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour leur confiance et leur soutien. Livre imprimé en Europe sur papier Munken issu de forêts gérées durablement. © CotCotCot Éditions - Des Carabistouilles Sprl ISBN 978-2-930941-02-8 Dépôt légal : janvier 2018 Tous droits réservés.


MA MAMIE en numérique

Il est également possible de lire cette histoire sur tablette tactile et ordinateur ! EPUB 3 iPad / Android + Readium AU PROGRAMME : PIXELS ET POÉSIE • Texte lu par l’auteur et une petite fille, ma mamie et un gondolier ; • B.O. mêlant musique savante, chansons françaises et compositions originales ; • Animation multimédia et interactive soucieuse du rapport texte-images ; • Jeux de langue poétiques.

Tous les  détails  de  l’offre  numérique sont  à  retrouver  sur  le  blog  de  Ma  Mamie  : Licences familiale et PRO, points de vente, dossier pédagogique et liens possibles avec l’ouvrage 100 Jeux de Langue publié par la Direction de la Langue française… mamamieblog.wordpress.com

Profile for CotCotCot éditions

Ma Mamie en Poévie [extrait]  

Jetez un oeil à l'intérieur du livre imprimé "Ma Mamie en Poévie" de François David et Elis Wilk. NB : il existe également une version numér...

Ma Mamie en Poévie [extrait]  

Jetez un oeil à l'intérieur du livre imprimé "Ma Mamie en Poévie" de François David et Elis Wilk. NB : il existe également une version numér...

Advertisement