Page 1

LE CONGRÈS 2015 DE FIX AUTO SOUS LES TROPIQUES

FORGER L’AVENIR

Les constructeurs ouvrent la voie au progrès en matière de soudage.

ÉCONO ET ÉCOLO

Les matériaux mixtes changeront la structure de l’industrie.

Partenaires de la communauté La culture d’entraide chez Carrossier ProColor répond aux besoins les plus urgents.

PLUS

Mitchell lance la version française de RepairCenter, des réseaux majeurs en pleine croissance, et bien plus encore ! AUTOMNE 2015 

l 

4,95 $ 

l 

Convention de la poste-publications numéro 40841632   l 

186, rue Jean-Proulx, bureau 104, Gatineau (Québec) J8Z 1V8


Le nouveau noir La flexibilité de mélange des produits Onyx HD™ R-M à base aqueuse ou à base de solvant offre un avantage unique par rapport aux finis conventionnels à faible teneur en COV. En alliant les avantages des produits à base aqueuse et à base de solvant dans une seule gamme de produits, Onyx HD offre à votre atelier une solution unique, ultra-productive et très rentable. Une couverture supérieure et des temps de séchage rapides se traduisent par des réparations plus rapides en utilisant moins de matériaux, tout en respectant les normes COV les plus exigeantes. De plus, Onyx HD offre l’excellent appariement de couleurs auquel vous vous attendez de R-M. Maximisez vos bénéfices avec BASF. Pour plus d’information, visitez basfrefinish.com/rm.

VISITEZ-NOUS AU CONGRÈS 2015 DE LA SEMA, AUX KIOSQUES 21437 ET 16026.

Finish smart


SOMMAIRE

COUVERTURE 13  ENTRAIDE LOCALE Des ateliers du groupe Carrossier ProColor souhaitent venir en aide à leurs communautés.

Volume 6 Numéro 2, Automne 2015

ARTICLES 16  LES VOITURES PROPRES La nanotechnologie moléculaire permettra bientôt la commercialisation de finis automobiles autonettoyants. 22  CONTRE VAGUES ET MARÉES Fix Auto prend le large lors de son congrès annuel. 19  VÉHICULES BRANCHÉS Les géants de la technologie de l’information changent la donne.

13

24  DIVERSITÉ DES MATÉRIAUX Les matériaux mixtes plus présents que jamais. 27 SOUDURE Les constructeurs ouvrent la voie au progrès en matière de soudage.

24

NOUVELLES

27

06 NOUVELLES Fix Auto bénéficie d’un investissement majeur, Mitchell lance une version française de RepairCenter, et bien plus !

SECTIONS LE CONGRÈS 2015 DE FIX AUTO SOUS LES TROPIQUES

FORGER L’AVENIR

Les manufacturiers ouvrent la voie au progrès en matière de soudage.

ÉCONO ET ÉCOLO

Les matériaux mixtes changeront la structure de l’industrie.

Partenaires de la communauté La culture d’entraide chez Carrossier ProColor répond aux besoins les plus urgents.

PLUS Mitchell lance la version française de RepairCenter, des réseaux majeurs en pleine croissance et bien plus encore !!! AUTOMNE 2015

l

4,95 $

l

Convention de la poste-publications numéro 40841632

l

COUVERTURE : Mary Jayn de Villers et Mario Verret, de Carrossier Procolor PHOTOGRAPHIE PAR PETER FORD

VOTRE SOURCE INTERNET La ressource au Canada pour des renseignements sur la carrosserie. De nouveaux articles et des grands titres à tous les jours. Visitez collisionquebec.com.

04  LE MOT DE L’ÉDITEUR  par Darryl Simmons

Soyez futé. 10  QUI EST AUX COMMANDES ?  par Jay Perry

Habiletés en communication

186, rue Jean-Proulx, Suite 104, Gatineau, QC, J8Z 1V8

COLLISIONQUEBEC.COM

30  LE MOT DE LA FIN  À VOUS LA PAROLE. Nous voulons connaître vos commentaires sur tout ce que vous lisez dans Collision Québec. Envoyez vos réactions à editor@collisionrepairmag.com.

par Mike Davey

Culture d’entreprise

AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC 03


LE MOT DE L’ÉDITEUR

SOYEZ FUTÉ Investissez dans la productivité et l’efficacité. Par Darryl Simmons

E

n été, mes pensées se tournent souvent vers la formation. Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait que de voir les jours s’allonger m’amène à réfléchir à des manières d’être plus productif. Car c’est bien ce dont il s’agit : amélioration des compétences. L’accroissement de la productivité, autant pour le personnel de gestion que pour celui de production, est l’essence même de la formation et du développement, même si toutes les formations ne sont pas égales à cet égard.

Même un séminaire d’une seule journée sur la façon d’identifier et de résoudre les conflits peut faire des merveilles au sein d’une équipe sous-performante. Mais, ne confiez pas cette tâche au premier venu. Il n’y a aucune réglementation encadrant la formation en entreprise. Informez-vous auprès d’autres gestionnaires pour obtenir des références. Et, puisqu’il n’est pas question ici de formation technique, ne limitez pas vos recherches à vos contacts dans l’industrie. Consultez des gestionnaires d’entreprise où les communications internes sont importantes.

ÉVALUEZ LES FORMATIONS DE LA MÊME FAÇON QUE VOUS LE FERIEZ POUR N’IMPORTE QUEL INVESTISSEMENT. Et ces activités coûtent cher. Mis à part les coûts engendrés en dollars, il faut tenir compte de la perte de temps de production, alors il est absolument essentiel que l’investissement soit profitable. Il faut donc évaluer correctement quelles seront les formations qui feront une réelle différence en soupesant les forces et les faiblesses de chacun et celles de l’équipe dans son ensemble. Et n’oubliez pas d’évaluer les compétences transversales. Par exemple, théoriquement, votre équipe pourrait montrer de grandes compétences techniques, mais ne pas être aussi productive qu’elle le devrait. Considérez votre équipe dans son ensemble et les individus qui la composent. Vous pourriez découvrir que certaines personnes sont plus productives lorsqu’elles travaillent seules. Cela pourrait indiquer un conflit de personnalités ou un problème de communication sous-jacent. Dans notre industrie, l’offre de formation est variée, et plusieurs formateurs se spécialisent précisément dans ce type d’intervention. 4  COLLISION QUÉBEC  COLLISIONQUEBEC.COM

Évaluez les formations de la même façon que vous le feriez pour n’importe quel investissement. Considérez les offres disponibles, leur prix et le retour sur investissement attendu. Le fait de considérer la formation uniquement sous l’angle financier facilite le calcul. S’il vous en coûte 1000 $ et que vous prévoyez un retour de 1200 $, n’hésitez pas. Souvent, ce n’est pas aussi évident. Vous devrez alors soupeser soigneusement le pour et le contre pour déterminer si l’effort vaut l’investissement. Comme je l’ai déjà mentionné, votre personnel veut le bien de l’entreprise et est prêt à trimer dur pour sa réussite. Les outils sont là, le talent aussi. Il ne tient qu’à vous de créer un environnement propice à la réussite. CQ

ÉDITEUR DARRYL SIMMONS 905 370-0101 publisher@collisionrepairmag.com RÉDACTEUR EN CHEF MIKE DAVEY editor@collisionrepairmag.com DIRECTRICE ARTISTIQUE CANDACE TAYLOR candace@mediamatters.ca RÉDACTRICE ADJOINTE MELISSA HAYES melissa@mediamatters.ca RÉDACTEUR ATTITRÉ JEFF SANFORD jeff@collisionrepairmag.com V. P. RELATIONS AVEC L’INDUSTRIE ET PUBLICITÉ GLORIA MANN 647 998-5677 advertising@collisionrepairmag.com DIRECTRICE VENTES ET MARKETING ELLEN SMITH 416 312-7446 ellen@mediamatters.ca ADJOINT AU MARKETING WILL JACQUES will@mediamatters.ca JOURNALISTE ADRIEN MONTOYA CHRONIQUEURS ET CONTRIBUTEURS JAY PERRY TRADUCTION/RÉVISION TECHNOSERV TRADUCTION AUTOMOBILE

ABONNEMENT Un an 24,95 $ / deux ans 35,95 $

Collision Québec est une publication bimestrielle de Media Matters Inc. au service des intérêts commerciaux de l’industrie de la carrosserie. Les articles dans Collision Québec ne peuvent être reproduits sous aucune forme sans l’autorisation écrite de l’éditeur. L’éditeur se réserve le droit de refuser toute publicité et décline toute responsabilité pour les opinions et déclarations faites par les publicitaires ou les chroniqueurs indépendants. Tout fait, opinion ou déclaration présenté dans cette publication appartient uniquement aux rédacteurs et chroniqueurs et ne peut être d’aucune façon considéré comme étant dune déclaration, une opinion ou un témoignage de l’éditeur. IMPRIMÉ EN BEAUCE (QUÉBEC) PAR SOLISCO IMPRIMEURS ISSN 1707-6072 CONVENTION DE LA POSTE-PUBLICATIONS NUMÉRO 40841632 PORT DE RETOUR GARANTI Envoyez l’avis de changement d’adresse et les copies non livrées à : 186, rue Jean-Proulx, bureau 104, Gatineau (Québec) J8Z 1V8

Nous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques du ministère du Patrimoine canadien.

Collision Québec est publié par Media Matters Inc., l’éditeur de : BODYWORX THE VOICE OF COLLISION REPAIR TECHS & PAINTERS

magazine

Trainingmatters.ca T H E T RA I N I N G P O RTA L F O R C O L L I S I O N R E PA I R

PROFESSIONAL


Plus de puissance dans les courbes, les virages en épingle et en ligne droite.

La famille Vaspar s’agrandit pour mieux vous servir. Valspar Automotive étend ses activités pour vous permettre d’en faire plus. Vous avez désormais accès à une gamme encore plus vaste de produits de finition performants, dont des peintures, des systèmes de revêtement et des accessoires de haute technologie. Nous offrons aussi en un seul point de service tout le soutien technique et l’aide professionnelle nécessaire pour atteindre la perfection à chaque étape du processus.

INDUSTRIAL MIX

www.valsparauto.com


NOUVELLES

Mitchell lance la version française de la plateforme RepairCenter

Mitchell lance la version française de RepairCenter

Le fournisseur de logiciels Mitchell a annoncé récemment que l’application logicielle RepairCenter est maintenant disponible en français. Les utilisateurs francophones peuvent désormais utiliser RepairCenter pour gérer le flux de production de leurs ateliers. Selon le communiqué de presse de Mitchell, « désormais, plus rien ne se perdra dans la traduction ». « La plateforme RepairCenter a été créée pour gérer les processus de réparation, qui peuvent parfois s’avérer fort complexes. C’est un guichet unique qui gère l’ensemble des activités », explique le vice-président à la gestion des produits, Jim O’Leary. « Alors que la version anglaise de la plateforme est offerte depuis un bon moment, nous sommes très fiers d’offrir la plateforme aux usagers francophones. Cela témoigne de notre engagement à offrir la gamme complète de nos outils de gestion aux usagers francophones du pays. » Lors d’une entrevue publiée dans Collision Repair, Jim O’Leary a expliqué les étapes qui ont mené à cette réalisation. « C’est le fruit d’un effort à long terme, alors que nous avons travaillé plus de trois ans pour adapter la plateforme RepairCenter au marché québécois, un marché qui présentait un potentiel intéressant pour nous et que nous jugions mal desservi », explique le vice-président. Le marché québécois de la carrosserie est unique, et il fonctionne parallèlement au marché nord-américain. « Même si le Québec fait partie du Canada, il est un peu à part. L’approche universelle n’a pas fonctionné pour l’ensemble

6  COLLISION QUÉBEC  COLLISIONQUEBEC.COM

des intervenants, alors que Mitchell connaît beaucoup de succès dans ce marché, autant chez les carrossiers que chez les assureurs. Nous allons assurément récolter le fruit de nos efforts », ajoute M. O’Leary. Quelque 25 clients utilisent désormais la version française de RepairCenter, alors que des clients de la région métropolitaine utilisent encore la version anglaise. « Nous allons les convertir dans les prochains mois », prévoit Jim O’Leary. « La traduction a certes été complexe, mais l’intégration du calcul des taxes, qui diffèrent de ce qui se pratique dans le reste du Canada, a été très ardue. Notre équipe québécoise a trimé fort pour y arriver. » Mitchell est en mode expansion en Europe. L’entreprise a d’abord attaqué le marché espagnol avant de poursuivre vers la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Est-ce que les sommes investis pour la traduction française serviront la cause de l’expansion en Europe ? « L’avenir le dira », lance Jim O’Leary. Pour l’instant, les clients francophones apprécient l’effort. «  Je sens que le client est au centre de la démarche de Mitchell, alors qu’ils ont conçu et traduit ce logiciel pour nous aider à mieux gérer notre quotidien. Je me sens important », explique Gaëtan Gadbois, propriétaire du centre de carrosserie Pro Expert de Brossard. « La plateforme RepairCenter nous donne les informations précises, à jour, et qui s’appliquent à chaque modèle de véhicule. » Pour en savoir plus, visitez le www.mitchell.com.


NOUVELLES

LE CENTRE DE DÉBOSSELAGE NICOLET-BÉCANCOUR SE JOINT AU RÉSEAU CARROSSIER PROCOLOR Carrossier ProColor a annoncé l’ajout du Centre de débosselage Nicolet-Bécancour à son vaste réseau d’ateliers, sous l’appellation Carrossier ProColor Nicolet. L’atelier offre ses services à la population de la région de Nicolet-Bécancour sous la nouvelle bannière Carrossier ProColor depuis le 13 juillet. « Au fil des ans, nous avons tissé des liens », confirme Mario Verret, directeur du développement des affaires chez Carrossier ProColor. « Nous étions enfin prêts à travailler ensemble. » L’atelier a été fondé il y a près de 40 ans, en 1977, par le père, Mathieu Raymond. Patrick, son fils, travaille avec lui depuis plus de 25 ans. « Mon père est discret, mais ça ne l’empêche pas d’être très présent dans l’entreprise », dit Patrick Raymond. Malgré les travaux d’agrandissement et de rénovation qui ont eu lieu au fil du temps, l’atelier a toujours été situé boulevard Louis-Fréchette, à Nicolet. « Nous sommes très attachés à la région », confie le fils du fondateur. Son père habite Nicolet, et lui, Bécancour. Il évoque l’esprit de famille comme principale motivation pour se joindre à la bannière Carrossier ProColor. « Nous aimons l’ambiance amicale et l’esprit d’équipe qui règne chez Carrossier ProColor. Ça nous rappelle notre propre équipe », explique-t-il. Parmi les nombreux avantages que présente le réseau Carrossier ProColor, Patrick Raymond mentionne les nombreux services offerts aux carrossiers membres, les liens privilégiés avec les assureurs, un soutien efficace et une visibilité accrue.

« Dans l’ensemble, pour nous, Carrossier ProColor représentait une occasion d’affaires qu’il fallait absolument saisir. » Quand on lui parle d’avenir, il mentionne plusieurs pistes, dont de nouveaux investissements et peut-être même l’acquisition d’un nouvel atelier. Il envisage d’intégrer une nouvelle génération à l’équipe. « Même si rien n’est encore sûr, mon fils, qui poursuit ses études, démontre un certain intérêt. C’est à suivre », termine-t-il. Carrossier ProColor Nicolet est situé au 3865, boulevard LouisFréchette, à Nicolet. Pour plus d’information, consultez le www.carrossierprocolor.com.

Patrick Raymond, de Carrossier ProColor Nicolet Photo de Jean-Marie Savard pour Le Carrossier

Science. Au service de la vie.

MC

L’abrasif Cubitron II 3M s’use uniformément pour former des pointes et des bords acérés. Vous pouvez donc accomplir le travail plus rapidement et utiliser moins d’abrasifs. MC

MC

3M, 3M Science. Au service de la vie. et Cubitron sont des marques de commerce de 3M, utilisées sous licence au Canada. © 2015, 3M. Tous droits réservés. BA-15-20710 151003857 F

AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC 7


NOUVELLES

Le réseau Carrossier ProColor à l’assaut de la Montagne-des-Roches, à Québec

L’équipe de bénévoles à ramassé plus de dix tonnes de déchets.

Les membres du réseau Carrossier ProColor ont participé à une opération de grand nettoyage de la Montagne-des-Roches. Les bénévoles du réseau Carrossier ProColor et de LKQ Pintendre ont retiré plus de dix tonnes de déchets de la Montagne-desRoches, située entre Charlesbourg et Beauport, lors du nettoyage organisé par l’organisme

PurNat, qui a eu lieu le 6 juin dernier. « Par nos actions, nous souhaitons protéger la nature et ses habitants », explique Marcel Poiré, président-directeur général et cofondateur de PurNat. « Nettoyer la Montagne-des-Roches est un geste qui permettra aux citoyens de profiter pleinement de la nature. »

Aluminum Tech Tools are here! Les outils aluminium sont là!

#35000

SPR

SPR

INSERTIO

EXTRACTION

N

TOOL

TOOL

#21970

#21960

Trousse de conversion aluminium

13

#21892

Al 13

um

Alumin

um

Alumin

#35025

#21896

2

See your local tool distributor or visit… Communiquez avec votre distributeur d’outils local ou visitez le… www.steckmfg.com

MORE GREAT TOOLS FROM… PLUS DE SUPER OUTILS DE…

Innovative Body Shop Tools & Equipment

Outils Et Équipement D’atelier Innovants

8  COLLISION QUÉBEC  COLLISIONQUEBEC.COM

ROSANNA RUBBO SE JOINT À L’ÉQUIPE CARSTAR QUÉBEC Rosanna Rubbo a été nommée coordonnatrice du développement régional au Québec. Elle relèvera d’Yves Robichaud, directeur régional de CARSTAR pour cette province. Mme Rubbo a occupé un poste important chez un constructeur automobile pendant neuf ans avant de se joindre à CARSTAR. Elle détient un baccalauréat en administration des affaires avec majeure en marketing de HEC Montréal. Elle a complété son parcours d’études par l’obtention d’un diplôme en estimation de dommages automobiles du Vale Technical Institute, en Pennsylvanie. Elle s’occupera du développement des affaires de CARSTAR pour toute la province de Québec.

Rosanna Rubbo

Hard Cap Body Hammer Cover Couvre-marteau de carrossier dur

Al

La coordonnatrice des communications et du marketing chez Carrossier ProColor, Mary Jayn de Villers, a exprimé le grand plaisir que procure cette collaboration étroite avec l’organisme PurNat, qui a pour but de préserver la nature par l’implication bénévole. « Nous voulons remercier Yvon Bernier et son fils, de Carrossier ProColor ArmandParis, à Beauport, ainsi que Jérôme Bolduc, de notre siège social, qui, par le don généreux de leur temps, ont été au cœur du succès de cette opération », a déclaré Madame de Villers. En novembre 2014, 15 tonnes de détritus ont été retirées de la montagne, ce qui porte à 25 tonnes la quantité de métaux, de plastique, de matériaux de construction et de déchets divers qui a été arrachée à la montagne depuis le début de cette activité. Pour participer ou pour organiser une opération de nettoyage, consultez le www.purnat.ca. Pour plus d’information sur le réseau Carrossier ProColor, visitez le www.carrossier procolor.com.


NOUVELLES

FIX AUTO FAIT ÉQUIPE AVEC LA PUISSANTE CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT

Fix Auto reçoit l’aide de la Caisse dans son plan d’expansion.

Le vent de convergence qui souffle dans l’industrie de la carrosserie ne va pas s’estomper de sitôt. Fix Auto a en effet annoncé que la Caisse de dépôt et placement du Québec a investi une importante somme dans l’entreprise. Selon le communiqué de presse, « la Caisse de dépôt et placement du Québec a investi 8,5 M$ dans Fix Auto afin de contribuer à l’accélération de sa croissance au Canada et dans le monde ». Les sociétés de fonds communs de placement investissent massivement dans les réseaux de carrossiers ces derniers temps. La participation de ces fonds sert surtout à accélérer les efforts de convergence de l’industrie, créant ainsi des conditions qui favorisent le rendement sur leurs investissements. Récemment, le fonds de placement ontarien OMERS a acquis une participation dans le réseau de carrossiers américain Caliber afin de profiter du mouvement de convergence, tout comme le fonds américain Blackstone, qui a investi dans le réseau Service King pour les mêmes raisons. Et maintenant, la Caisse ajoute son apport à cette convergence. Comme la rapportait le magazine anglophone Collison Repair, la Caisse est un des plus importants investisseurs institutionnels au Canada et en Amérique du Nord. Elle gère les avoirs de 32 régimes de retraite et d’assurance des secteurs public et privé québécois. L’investissement de 8,5 M$ dans le réseau Fix Auto n’est qu’une infime partie de son gigantesque portefeuille de 225,9 G$ investis dans un large éventail de projets. Elle compte parmi les dix plus grandes sociétés de placement immobilier de la planète. Tout dernièrement, elle a annoncé qu’elle investissait 250 M$ dans un réseau autoroutier mexicain en plus de sa participation de 53 M$ dans l’Aéroport Jean-Lesage de Québec. La Caisse a su surmonter la mauvaise réputation qu’elle avait acquise en tant que grand argentier de Québec inc. Quelques mauvais placements ont poussé les dirigeants de la Caisse à re-

voir leurs critères d’investissement, qui sont maintenant basés strictement sur le potentiel de rendement. Le fonds est dirigé par l’ancien PDG de Bell Canada, Michael Sabia. Selon un article du quotidien Globe and Mail, dans un récent discours prononcé à Montréal, M. Sabia a annoncé que la nouvelle orientation de la Caisse sera moins centrée sur le Québec. De nouveaux bureaux situés à Washington, Mexico, Singapour, Mumbai et Sydney s’ajouteront à ceux de New York et Beijing. « La mondialisation est une des pierres angulaires de notre plan quinquennal », a déclaré le PDG. L’entente entre la Caisse et Fix Auto témoigne du fait que les sociétés de fonds de placement, comme le fonds OMERS, voient d’un bon œil le mouvement de convergence dans l’industrie de la carrosserie. Le tandem Fix-Caisse sera un joueur redoutable dans ce contexte. « L’ajout d’un partenaire financier à long terme nous donne des outils indispensables qui permettront à notre réseau d’atteindre ses objectifs élevés de croissance au Canada et à l’international », explique le président de Fix Auto, Steve Leal. « La participation d’un partenaire d’envergure comme la Caisse témoignage de la confiance du marché dans le réseau Fix Auto. » L’investissement, sous forme de capital-actions et de dette subordonnée, sera réparti entre les divisions canadienne et internationales de Fix Auto. « Ce partenariat avec la Caisse symbolise notre engagement face au marché québécois. Fix Auto est une réussite canadienne qui œuvre maintenant à l’échelle mondiale. Malgré le rythme soutenu de notre croissance internationale, nous sommes fiers de garder nos racines au Québec », ajoute Steve Leal. Fondée au Québec en 1992, Fix Auto compte désormais plus de 360 centres de réparation dans le monde. Pour en savoir plus, visitez le www.fixauto.com. AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC 9


QUI EST AUX COMMANDES ?

BIEN À PROPOS Les communications efficaces sont gage de performance.

Par Jay Perry

U

ne enquête récente de Bloomberg Businessweek révélait des faits étonnants au sujet des recruteurs.L’article mettait en relief la différence marquée entre le curriculum scolaire et les besoins de l’industrie. Je crois que tous les propriétaires et directeurs d’entreprise seront d’accord pour dire que, malgré les efforts du système d’éducation, les nouvelles recrues ont pas mal de rattrapage à faire. L’article nous révélait que dix des onze secteurs industriels étudiés considéraient les habiletés en

les employés relativement à leurs communications, leurs aptitudes dans ce domaine, prendre conscience de ce qu’ils disent et de ce que leurs interlocuteurs comprennent réellement. Au final, lorsqu’une entreprise analyse les plaintes qu’elle reçoit, et c’est vrai pour tous les secteurs, les communications sont en cause. Les gens veulent qu’on les respecte et qu’on les informe. La plupart ne s’intéressent pas aux détails, mais ils veulent à tout le moins connaître l’état de leur dossier pour être en mesure d’anticiper la suite des choses.

DANS UNE ENTREPRISE, TOUS LES POSTES DOIVENT ÊTRE COMBLÉS PAR DES GENS AYANT UNE GRANDE FACILITÉ D’EXPRESSION. communication comme l’une des trois principales compétences essentielles recherchées chez un candidat. De ce groupe, six les plaçaient en haut de la liste. Il paraît évident que, pour réussir dans certaines postes, il faut de bonnes aptitudes en communication. C’est le cas pour les représentants du service à la clientèle, les superviseurs, les directeurs et autre personnel qui doivent communiquer avec les employés et les clients. Cependant, je pense que, pour atteindre un niveau d’efficience optimal et se démarquer de la concurrence, tous les postes doivent être comblés pas des gens ayant une grande facilité d’expression. Quel que soit le poste occupé, il est essentiel de bien se faire comprendre pour communiquer des informations et travailler efficacement en équipe. Parallèlement, je constate qu’aucune des dix plus grandes écoles d’Amérique ne met la priorité sur le développement des habiletés en communication. Même si la marche est haute, il incombe donc à l’entreprise d’améliorer les compétences de son personnel dans ce domaine. Je préconise une approche formelle visant à sensibiliser 10  COLLISION QUÉBEC  COLLISIONQUEBEC.COM

La culture nord-américaine a adopté un style de communication qui repousse sans cesse les limites de l’acceptabilité. À preuve, les textos bourrés d’abréviations bizarroïdes et les communications sans intérêt. Même chose pour les courriels souvent ambigus qui seraient avantageusement remplacés par des conversations en direct permettant de saisir les nuances non verbales avant que les malentendus ne s’installent. Je préconise des méthodes qui aident à prévenir à la source toutes formes d’incompréhension. J’ai pu voir des améliorations marquées du taux de satisfaction des clients et de réussite des équipes de ventes lorsqu’on énonce clairement nos intentions, suivi du récapitulatif des étapes à venir. Le fait d’utiliser des méthodes éprouvées pour construire son argumentaire permet d’éviter les pièges et de maîtriser la conversation. CQ

Jay Perry est fondateur et propriétaire d’Automobile Business Consultants (ABC), une entreprise de formation œuvrant dans le secteur automobile. Son adresse courriel est jayperry@a-b-c-inc.com.


Merci aux milliers d’étoiles qui scintillent dans l’univers de CARSTAR—nos partenaires franchisés, assureurs et fournisseurs, et nos employés. Ensemble, nous valons notre pesant d’or. Plus de 230 centres dans 10 provinces | carstar.ca


Fabriqué aux É.-U.

NOUS AVONS CE QU'IL VOUS FAUT POUR LES RÉPARATIONS

d'ALUMINIUM!

Nous avons aussi des soudeuses par résistance! • Pinces à souder par point deux côtés • Bras d'extension pour toutes les • Soudure d'un seul côté • Fonction de connexion pour usage par plusieurs utilisateurs • Fonction collecte des données pour enregistrer, télécharger et imprimer toutes les données de soudure • Pour applications acier uniquement

Riveteuse PR-5 • Auto-perceur, applanisseur et chasse-rivet • Processus non thermique • Électrohydraulique • Portable, fonctionne avec une batterie

MIG Smart Pulse SP-5 tout-en-un

Chariot soudure aluminium

• 3 chalumeaux et bobines – Aluminium, acier et bronze au silicium • TIG et goujon (MMA) • 220 V CA • Technologie MIG pulsée • Commutation auto - Logiciel intelligent • Courbes synergétique préréglées

• Système tire-bosse tout-en-un • Soudeuse à goujon à décharge de condensateur AL-5 • Barre tire-bosse Pro Spot • Panneau 110/220 V • Marteaux aluminium • Plus de choix en option!

PROSPOT.COM Sans frais : 1-877-PRO-SPOT (776-7768) Tél. : +1 760-407-1414

Votre distributeur autorisé au Québec est : Les Entrepôts A.B. inc. 1-866-435-0725 mfurtado@entrepotsab.ca


PROFIL DE RÉUSSITE

Carrossier ProColor :

Source de partage avec la communauté Le réseau redonne plus d’un million à la communauté. Par Jeff Sanford

L’équipe du siège social de Carrossier ProColor Dernière rangée : Jérôme Bolduc, Mario Verret, Serge Noreau Première rangée : Mario Lépine, Renée Fortier, Josée Bélanger, Mary Jayn de Villers, Claude Gravel Absents de la photo : Michel Charbonneau, Alain Villeneuve, Michel Fournier, Mélissa Murphy

AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC 13


PROFIL DE RÉUSSITE

CI-DESSOUS : En compagnie du responsable du comité local de financement, Denis Taillon, et de la présidente du conseil d’administration de la Traversée internationale du lac SaintJean, Ginette Fortin, le président d’honneur de la campagne de financement, Michel Charbonneau, a dévoilé le montant amassé lors de la campagne de financement.

CI-DESSUS : Une étudiante de l’EMEMM, Roxanne Cloutier, est bien concentrée et tente le tout pour le tout afin de récupérer quelques pièces originales de la Mustang 1967. Crédit photo : Alain Morin, Guide de l’auto

L

a mission de Carrossier ProColor se résume simplement : occuper la première place dans la sphère de la réparation automobile au Canada. Et depuis sa mégafusion avec CSN, c’est mission accomplie.

Et si philanthropie et soutien à la communauté définissent aussi la réussite, alors Carrossier ProColor, dont la politique est de contribuer aux communautés ou elle opère, est déjà en avant du peloton. Car, joignant le geste à la parole, l’entreprise a depuis financé plusieurs causes caritatives. Le réseau a vu le jour en 2001, sous le nom de ProColor Prestige. Il comptait à l’époque 26 ateliers de carrosserie au Québec. Entre 2001 et 2008, le réseau connaît une expansion rapide, passant à 90 ateliers de carrosserie, puis à 130 en 2010 et à 156 en 2015. Carrossier ProColor s’est depuis associée à Collision Solutions Network (CSN) par le biais d’une fusion marquante pour l’industrie, créant du coup le plus vaste réseau d’ateliers de carrosserie au Canada et l’un des plus importants en Amérique du Nord. La transaction s’est avérée très bénéfique pour les deux parties. Carrossier ProColor 14  COLLISION QUÉBEC  COLLISIONQUEBEC.COM

devenait aussitôt membre d’un réseau pancanadien grâce à cette alliance, et le réseau CSN voit son nombre croitre à plus de 315 ateliers de carrosserie. De plus,CSN s’assurait instantanément une présence très importante au Québec. Depuis, Carrossier ProColor représente les intérêts de CSN au Québec. L’entreprise exploite des installations à la fine pointe, fait figure de pionnier en matière d’utilisation de technologies nouvelles et est l’un des plus importants exploitants d’ateliers multiples au Canada. À n’en pas douter, les dirigeants de Carrossier ProColor sont fiers d’être les meneurs de l’industrie. Depuis qu’elle a commencé à recueillir et mesurer les indicateurs de performance de ses ateliers, l’entreprise maintient un taux de satisfaction de sa clientèle de 98 pour cent. Il est évident que les affaires se portent très bien chez Carrossier ProColor.

L’entreprise se démarque également d’autre façon, dont son implication dans divers projets au sein de la communauté. Carrossier ProColor a instauré une rigoureuse politique philanthropique, et elle est un modèle en matière de responsabilité sociale d’entreprise (RSE) au pays. Depuis trois ans, elle chapeaute le Projet caritatif de Noël, l’un des grands évènements annuels. La société profite de son tournoi de golf annuel pour amasser des sommes destinées à offrir de l’épicerie à des familles dans le besoin durant les Fêtes. L’évènements a pris beaucoup d’ampleur au fil des ans, et les dons recueillis cette année ont atteint des sommets. « Nous organisons plusieurs activités de collecte de fonds durant l’année. Depuis trois ans, nous aidons les familles démunies durant les fêtes de fin d’année », explique Mary Jayn de Villers, coordonna-


PROFIL DE RÉUSSITE

trice du marketing et des communications chez Carrossier ProColor. L’entreprise voulait au départ remettre des paniers de Noël, mais a jugé qu’il conviendrait mieux d’offrir des cartes-cadeaux d’épicerie. « Nous voulions d’abord donner des paniers de denrées, mais les allergies alimentaires dont souffrent bien des gens rendent aujourd’hui la chose moins pratique. Nous avons donc opté pour des cartes-cadeaux, avec lesquelles les familles pourront faire leurs propres achats. » Le réseau a amassé 20 000 $ cette année, ce qui double le montant des dons recueillis l’année dernière et par le fait même le nombre de familles qui en bénéficieront. Ainsi, cent familles défavorisées recevront une cartecadeau d’épicerie de 200 $. En trois ans, l’entreprise a remis 40 000 $ à 190 familles. Carrossier ProColor a également versé plus de 700 000 $ à l’organisme Fondation Rêves d’enfants, dont la mission est de permettre à des enfants atteints d’une maladie grave de réaliser leur plus grand rêve. Les sommes proviennent d’une activité de collecte de fonds durant son congrès annuel, ainsi que des ateliers de carrosserie qui contribuent également en remettant un don pour chaque devis de réparation effectué. Carrossier ProColor soutient la fondation depuis 2007 et a ainsi permis de réaliser 70 rêves. L’entreprise est aussi impliquée dans d’autres projets d’aide à la communauté. Par exemple, elle soutient l’organisme PurNat. Créé en juillet 2013 par Marcel Poiré, Jean-Raphaël et André Côté, PurNat est un organisme sans but lucratif voué au nettoyage des dépotoirs illégaux. Il va sans dire que les terrains vacants utilisés comme dépotoirs par des gens peu scrupuleux polluent l’environnement. Débris de construction, voitures, vieux matelas et autres s’empilent et détruisent la nature environnante. PurNat est un organisme caritatif qui se consacre au nettoyage de tels sites. En plus de coordonner les opérations de nettoyage et de mobiliser des bénévoles, il éduque les jeunes sur les dangers de ces déchets et les dommages qu’ils causent. En juillet dernier, Carrossier ProColor s’est joint à la deuxième opération de nettoyage du Parc de la Montagne-des-Roches, à Québec. Vingt bénévoles ont retiré plus de dix tonnes de métal, plastique, matériaux de construction et déchets ménagers jetés illégalement. Jusqu’à présent, 25 tonnes de déchets ont été retirées du site. L’équipe de nettoyage regroupait entre autres des bénévoles du réseau Carrossier ProColor et de LKQ Pintendre.

« Nous avons une entente de trois ans avec PurNat. Nous aidons à faire connaître l’organisme en invitant les membres de notre réseau ainsi que nos partenaires à devenir bénévoles », dit Mary Jayn de Villers. C’est une belle façon pour nos ateliers de redonner à leur communauté. Avec 156 ateliers dans toute la province, nous sommes bien positionnés pour donner un bon coup de main lors des activités de nettoyage. » La société a également commandité l’édition 2014 de la Traversée internationale du lac St-Jean. L’évènement légendaire est une épreuve de nage en eau libre de 32 km entre Péribonka et Roberval. Il se tient chaque dernier samedi de juillet depuis 60 ans. C’est l’un des plus anciens évènementsportifs en Amérique du Nord. En 1994, le magazine Outside l’a déclaré sixième épreuve sportive la plus difficile au monde. Carrossier ProColor soutient également les jeunes nageurs canadiens en commanditant la Coupe Espoir Canada pour les trois prochaines années, soit de 2015 à 2017 inclusivement. La Coupe Espoir Canada Carrossier ProColor est une course de nage en trois étapes qui s’adresse aux jeunes athlètes canadiens âgés de 15 et 26 ans et qui se tient durant la Traversée internationale du lac St-Jean, la Traversée du lac Memphrémagog et la Traversée du lac Mégantic. Les nageurs ayant accumulé le plus de points à la fin de la compétition se partagent des prix d’une valeur de 5 000 $. Carrossier ProColor a également donné généreusement à la Croix-Rouge pour aider la municipalité de Lac-Mégantic après le désastre ferroviaire qui l’a frappée. En outre, la société participe depuis peu aux initiatives de l’industrie de la carrosserie en matière de formation. Elle commandite, dans un engagement caritatif hors du commun, un projet du Guide de l’auto en collaboration avec l’École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal qui consiste à restaurer une vieille Mustang 1967. « Pour aider des étudiants à se découvrir une passion pour une carrière en réparation de carrosserie, nous commanditons avec l’école le projet de reconstruire de toutes pièces une Mustang 1967 », explique Mary Jayn de Villers. La Mustang restaurée sera vendue lors d’un encan silencieux durant le Salon International de l’Auto de Montréal de 2016. Les recettes de la vente iront à la Fondation Trioomph, qui encourage et motive les étudiants à terminer leurs études secondaires ou professionnelles. « Notre industrie est en sérieux déficit de main-d’œuvre. Le projet Mustang est notre façon d’aider les étudiants à se passionner pour ce métier », ajoute-t-elle.

Répandre ses bienfaits Pour Carrossier ProColor, l’implication caritative, c’est du sérieux. Depuis les cinq dernières années, elle a remis plus de 1 000 000 $ à différentes œuvres, fondations et causes caritatives. Carrossier ProColor a également appuyé financièrement les organismes suivants : • Adaptavie • Soutien-O-Sinistrés • Relais pour la vie • Société Saint-Vincent de Paul de Québec • Fondation du CHUM • Opération Enfant Soleil • Epilepsy Support Centre • Fondation des Musées de la civilisation • Dystrophie musculaire Canada • Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés • Fondation des maladies du coeur et de l’AVC • En Coeur Fondation québécoise pour les enfants malades du coeur • Fondation Movember

Le corps professoral des programmes d’affaires s’entend pour dire que les dons d’entreprises présentent plusieurs bienfaits. Ils bénéficient bien évidemment à la communauté. Mais l’entreprise ellemême y gagne au change. Les spécialistes ont d’ailleurs identifié plusieurs avantages externes. La firme en bénéficie sur le plan des relations publiques, de la réputation et d’une image d’entreprise assez positive. Les clients savent qu’ils peuvent traiter en toute confiance avec elle. Mais il y a d’autres avantages, internes ceuxlà. Les employés se sentent impliqués, le moral général s’en trouve relevé et l’esprit d’équipe s’améliore. Enfin, une attitude généralement plus positive se développe au sein de l’entreprise. Pas étonnant alors que Carrossier ProColor soit considérée comme l’une des entreprises les plus prestigieuses de l’industrie de la carrosserie automobile au Canada. CQ AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC 15


TECHNOLOGIE La vidéo diffusée par Nissan Europe montrant une Note enduite d’Ultra Ever Dry sur le flanc gauche et roulant sur un parcours accidenté et boueux a fait le tour du monde.

Voitures PROPRES

Par Melissa Hayes

La science de la nanotechnologie moléculaire permettra bientôt la commercialisation de finis automobiles autonettoyants.

E

n avril 2014, la société Nissan Europe a diffusé une vidéo sur YouTube montrant une Nissan Note blanche roulant à vive allure sur un parcours accidenté parsemé d’eau et de boue. Alors que son flanc droit est couvert de saletés, le côté gauche est propre comme un sou neuf, l’eau boueuse s’évacuant comme par magie. La vidéo est vite devenue virale. Le fameux clip n’a pas fait appel à des subterfuges ni à des jeux de caméras pour attirer quelque cinq millions d’internautes. En fait, le flanc gauche de la voiture a été traité avec un fini automobile issu de la nanotechnologie, le Ultra Ever Dry, commercialisé par la société f loridienne UltraTech International. Ce revêtement révolutionnaire est à la fois hydrophobe et oléophobe, car il crée une couche d’air protectrice entre la surface du véhicule et l’environnement ambiant qui repousse tout : saletés, pluie, neige, poussières, déjections et autres. Fort des succès remportés par la division européenne, Nissan North America a produit une vidéo quelques mois plus tard mettant en vedette la LEAF et proclamant qu’elle est désormais « la voiture la plus propre de la planète ! »

« La LEAF peut bouder toutes les stations-service, y compris celles où on trouve un lave-auto », a déclaré Pierre Loing, viceprésident à la planification des produits pour les Amériques chez Nissan, laissant présager une utilisation à grande échelle de cette nouvelle technologie. Très fier de l’engouement initial pour l’Ultra Ever Dry, Mark Shaw, le PDG d’UltraTech International, entreprise spécialisée dans le

16  COLLISION REPAIR  COLLISIONREPAIRMAG.COM

confinement des déversements fondée il y a vingt ans, vise des sommets encore plus hauts. « Le Ultra Ever Dry connaîtra beaucoup de succès dans l’industrie automobile pour protéger les composantes électroniques comme les cartes mères et les raccords, alors qu’il ajoute une teinte blanchâtre non désirée aux finis », ajoute-t-il. « Nous lancerons bientôt une toute nouvelle technologie, le Gentoo, utilisé par l’armée de l’air sur les hublots de F-16. Il est

Comme le démontre cette image, l’Ultra Ever Dry repousse les éléments dommageables comme la pluie, la neige, la saleté, la poussière et les déjections.


TECHNOLOGIE

hydrophobe et transparent en plus de résister à l’abrasion, alors nous croyons qu’il sera idéal pour protéger les surfaces peintes, parebrises, vitres, pare-chocs, lentilles, roues, jantes ainsi que le dessous du châssis, en fait, l’ensemble de l’extérieur du véhicule. » « Pour ce qui est de l’habitacle, notre nouveau produit omniphobe pour tissus, le EverShield, également mis au point par l’armée américaine, a été conçu pour réduire la fréquence des lessives en temps de guerre. Une fois le produit appliqué, les tissus deviennent autonettoyants. Il est efficace pour 30 à 50 cycles de lessive », explique M. Shaw. « Les tissus demeurent inchangés, à part le fait qu’ils repoussent ketchup, boue, eau, etc. » Bien qu’on puisse affirmer que la société UltraTech International a réussi à desservir tout le marché automobile, ça ne s’arrête pas là. La société floridienne a acquis les droits d’un troisième produit qui neutralise les odeurs, le Aveho, de la société Kimberley Clark. Alors que ces produits ne sont pas encore utilisés à grande échelle dans l’industrie automobile, plusieurs constructeurs ont démontré leur l’intérêt à ce jour, en plus de Nissan. L’arrivée de véhicules autonettoyants semble probable, voire inévitable. « Les sociétés Nissan et UltraTech poursuivent leurs discussions afin d’explorer la meilleure façon de conjuguer leurs efforts pour intégrer les technologies d’UltraTech dans les produits Nissan », raconte Josh Clifton, directeur des relations publiques pour les produits dans les Amériques chez Nissan. À l’aube d’un monde sans lave-autos, il faut s’interroger sur l’impact futur de cette technologie pour les ateliers de carrosserie et leurs techniciens. « C’est un produit aérosol courant qui s’applique par immersion ou par pulvérisation à basse pression », souligne M. Shaw. « Advenant le cas où vous devez remplacer l’aile avant de votre véhicule et que le nouveau panneau n’a pas été traité au préalable, les carrossiers pourront le faire avec des équipements qu’ils possèdent déjà. » Selon Mark Shaw, la durée de vie du Ultra-Ever Dry dépend de l’usage qu’on en fait, passant d’une à deux années lorsqu’il est appliqué sous un véhicule à plusieurs années sur les composantes électroniques. Quant au Gentoo, qui sera commercialisé bientôt, les essais en laboratoire laissent entrevoir une durée de vie de l’ordre de quatre à cinq ans, tout comme l’Aveho. Bien que la société se consacre avant tout à fournir une solution efficace à long terme pour garder les autos propres, UltraTech est consciente que ses produits recèlent de nombreux avantages additionnels.

« Chaque fois que nous lavons un véhicule, nous utilisons environ 190 litres d’eau (50 gallons). Considérant qu’il y a

« SI LES VÉHICULES SONT AUTONETTOYANTS, AU DÉPART ILS SONT MOINS SALES, ILS SE NETTOIENT ÉGALEMENT À CHAQUE AVERSE, ET NOUS RÉCUPÉRERONS AINSI UNE QUANTITÉ INCROYABLE D’EAU ANNÉE APRÈS ANNÉE. » – MARK SHAW, PDG, ULTRATECH INTERNATIONAL

environ un milliard de véhicules sur la planète, explique Mark Shaw, vous pouvez imaginer le nombre de lavages annuels, engendrant une quantité incroyable d’eau gaspillée. » « Si le s vé h ic u le s s ont autone ttoyants, au départ ils sont moins sales, ils se nettoient également à chaque averse, et nous récupérerons ainsi une quantité incroyable d’eau année après année. » Mark Shaw souligne que les éléments de sécurité comme les vitres d’autos, les phares et les feux arrière sont plus sécuritaires quand ils sont propres, prévenant potentiellement un grand nombre d’accidents et de décès. « Nous envisageons un futur dans lequel les véhicules seront plus propres, plus sécuritaires et moins dommageables pour l’environnement », conclut-il. CQ

UNE SOLUTION SANS TACHE LA POLYVALENCE DE L’ULTRA EVER DRY L’Ultra Ever Dry a certes gagné en notoriété depuis qu’il a été vu repoussant saletés et eau sur les véhicules Nissan, mais ce produit a été utilisé à plusieurs sauces depuis son lancement. En mars dernier, un groupe d’homme d’affaires de Hambourg, en Allemagne a fait appel à cette nanotechnologie pour protéger les murs extérieurs de deux boîtes de nuit populaires du quartier des spectacles afin de convaincre les badauds d’uriner ailleurs. Des affiches en allemand et en anglais avertissaient les fêtards : « En urinant ici, vous aurez la monnaie de votre pièce ! » Cette technologie a aussi été utilisée pour imperméabiliser drones et quadricoptères dans les labos d’UltraTech International. Lors des essais, les chercheurs ont laissé choir un drone en plein étang, et il en est ressorti sec et intact, prêt à s’envoler à nouveau. L’application d’une couche de Ultra Ever Dry sert aussi à protéger les mécanismes internes de distributrices de boissons gazeuses de la rouille produite par les infiltrations d’eau et d’humidité. Les sociétés minières et de génie civil ont aussi mis à l’essai ce produit pour protéger les bétonnières et autres machines lourdes. Au Brésil, les sociétés de transport en commun ont appliqué l‘Ultra Ever Dry sur les composantes de leurs autobus électriques pour prévenir les courts-circuits par temps pluvieux.

AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC 17


TECHNOLOGIE

Les géants de la technologie de l’information comme Apple ne font pas que lorgner le domaine des véhicules branchés avec des produits comme Apple CarPlay : ils y plongent.

L’avenir des réclamations Les géants de la technologie de l’information changent la donne.

«

L

a télémétrie est là pour rester, et son impact sur la façon de traiter les réclamations se fera sentir dans les prochains 36 à 48 mois. » Cette déclarationchoc est mon entrée en matière lors de mes présentations aux colloques de l’industrie de la carrosserie comme la conférence I-CAR de Détroit, ou lors du Symposium IBIS. Il s’agit selon moi d’un élément à ne pas négliger dans les stratégies. Autre fait important à souligner : la vitesse de ces changements. Que ce soit à Londres, Munich ou Chicago, chaque conférence annonce à nouveau le devancement des échéances. Lorsque les experts débattent des questions entourant les véhicules autonomes, la conduite autonome et, surtout, la communicat ion inter véhic u le (V2V) et véhicule-infrastructure (V2I), on cons‑ tate que les lancements prévus pour 2025 sont devancés à 2020 et que ceux prévus pour 2020 sont devancés à 2017. Il faut s’y faire : les véhicules branchés sont arrivés, et les changements qui

Par Sean Carey

L’IMPLICATION DES GÉANTS DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION PROVOQUERA UNE MUTATION DE L’INDUSTRIE.

les accompagnent arrivent encore plus vite. Les intervenants de l’industrie de la carrosserie doivent donc sans délai se repositionner pour l’avenir. Il suffit de consulter les sites web des constructeurs ou les nouvelles du jour pour tomber sur une manchette

annonçant une nouvelle technologie révolutionnaire. Par contre, ces manchettes ne mentionnent pas l’impact q u’a u r o n t c e s t e c h n o l o g i e s s u r l e t raitement des ré cl amat ions et des réparations. Il y a cependant là une belle possibilité de simplifier les processus et de faciliter les choses pour toutes les p e rs on ne s i mpl i qu é e s . D e plus , d e nouveaux intervenants s’associeront à l’industrie avec une approche nouvelle de la façon de traiter les dossiers et un modèle d’affaires mieux adapté. Pens ons aux nombreux capteurs d i s s é m i n é s d a n s l e v é h i c u l e e t au fait qu’ils communiquent de plus en plus par télémétrie avec des tiers. Les véhicules pourront-ils un jour remplir automatiquement les demandes d’indemnisation ? Pe n s e z - y. Au m o m e n t m ê m e d e l’impact, les données seraient captées en temps réel, amorçant le processus de réclamation, y compris les communications au réparateur. OCTOBRE 2015  COLLISION QUÉBEC  19


TECHNOLOGIE

Les services d’urgences seraient informés du même coup et recevraient les renseignements concernant les véhicules impliqués, le lieu de l’accident et l’état des passagers. Les ambulanciers et les premiers répondants vous diront que connaître le nombre de passagers et leur état les aide à sauver des vies. Par une simple recherche avec le NIV, on pourrait obtenir toute l’information sur les personnes impliquées (âge, sexe, etc.), la situation géographique, les circonstances de l’accident, la force et la direction de l’impact et l’état général du véhicule. Tout cela serait téléversé vers un site web sécurisé qui lancerait le processus de réclamation : • Les services d’urgence routière seraient informés en temps réel. • Les démarches pour obtenir un véhicule de remplacement s’enclencheraient. • Les données seraient analysées pour créer une simulation visuelle de la période de cinq secondes précédant l’accident et des effets de l’impact. • Une première déclaration de sinistre fournirait une mine de renseignements aux assureurs. • Les données envoyées par télémétrie seraient compilées afin d’effectuer une analyse historique et prédictive des dommages pour déterminer le coût précis des travaux ou la valeur du véhicule en cas de perte totale. • Les devis pourraient être produits avec la liste de pièces nécessaires et acheminés au concessionnaire ou aux fournisseurs de pièces. Google est déjà bien présente dans le domaine des véhicules branchés avec son Android Auto et ses fameux véhicules autonomes. L’entreprise a récemment ajouté Alan Mulally, ancien président et PDG de Ford, à son conseil d’administration.

20  COLLISION QUÉBEC  COLLISIONQUEBEC.COM

• L’atelier le mieux qualifié serait choisi selon son rendement et les disponibilités déclarées (en réseau ou non), et les devis et listes de pièces lui seraient ensuite acheminés. • Les communications mobiles seraient utilisées pour informer les clients du déroulement du processus en temps réel. Ces actions se dérouleraient instantanément et en parallèle. Pas d’appel, ni p ap erass e, auc un dé doublement d’information aux nombreux intervenants. Rappelez-vous qu’à cette étape, le véhicule est toujours sur les lieux de l’accident ! Imaginez les économies de temps et d’argent. C’est à ce moment de ma présentation que les gens me demandent comment et quand tout ceci deviendra réalité. Ma réponse est simple : aucune entreprise ne possède tous les outils ni les éléments pour mettre cela en œuvre aujourd’hui, mais ils existent. Il faudra créer des alliances entre les inter venants. D’ailleurs, nous voyons depuis peu quelques nouveaux partenariats entre constructeurs et assureurs. Le partenariat entre State Farm et General Motors en est un bel exemple. Avec le consentement de son propriétaire, certaines données du véhicule sont acheminées par On-Star directement à State Farm pour établir la prime basée sur l’usage (UBI, ou User Based Insurance). GM/OnStar a établi une entente similaire avec Progressive, Liberty Mutual, 21’st Century et National General, alors qu’en Europe, BMW et Allianz ont fait de

même pour les nouveaux modèles BMW électriques qui portent la marque UBI. Ces nouveaux partenariats constituent un évènement majeur, une véritable révolution. Historiquement, les assureurs et les constructeurs étaient à couteaux tirés quant à l’usage et au coût des pièces de remplacement. Tout cela est chose du passé, puisque les nouveaux impératifs pour les deux parties sont la loyauté de marque et la rétention du client.

NOUVEAUX JOUEURS Il faut de nouvelles compétences pour arrimer tout ceci, et cela représente un énorme défi. Je pense que les intervenants actuels n’y arriveront pas, alors de nouveaux joueurs feront leur entrée. Le segment des véhicules branchés regorge de fournisseurs de services de télémétrie (TSP, ou Telematics Service Provider’s), qui ont une longueur d’avance dans le domaine de la connectivité et de la gestion de données. En examinant attentivement les Microsoft, Apple et Google de ce monde, on découvre qu’ils sont déjà très présents dans le domaine des véhicules branchés. Microsoft Sync et Apple CarPlay sont des exemples de systèmes d’infodivertissement et de services branchés, sans oublier Google. Le géant du Web a annoncé qu’il utilisera le nouveau Android Auto pour se connecter à quelque 28 constructeurs de véhicules afin de faire de la voiture une extension du téléphone intelligent par l’entremise de l’ordinateur de bord. Le programme de véhicules autonomes de Google a obtenu une autorisation pour faire circuler 22 véhicules en Californie. Il a récemment acquis un agrégateur de flux RSS assurance aux États-Unis et en Grande-Bretagne et a nommé Alan Mulally, ancien président et chef de la direction de Ford, à son conseil d’administration. Voyez-vous la tendance se dessiner ? L’implication des géants des technologies de l’information provoquera une mutation de l’industrie. Celle-ci sera incontestablement basée sur les données. Quand nous pensons gestion des travaux, les gens des TI pensent gestion des données ; quand nous pensons que quelque chose est impossible, eux cherchent la façon de le faire. E n c e m o m e nt , c e s o nt l e s c o n structeurs qui mènent la barque. Ils ont les véhicules, et tout part de là. Depuis quelque temps, ils s’impliquent dans le domaine de la carrosserie afin d’instaurer des programmes axés sur les probléma-


TECHNOLOGIE

tiques entourant les nouveaux matériaux comme l’aluminium. Mais, au bout du compte, ces programmes auront un impact sur la satisfaction de la clientèle et la promotion des marques. Les assureurs cherchent à établir des partenariats, et ils se tournent présentement vers les constructeurs. Les ateliers de carrosserie n’en ressentent pas les effets pour l’instant. Néanmoins, l’impact qu’auront ces données sur la façon de gérer les réclamations et, subséquemment, les travaux en atelier sera majeur, et ceux qui s’adapteront auront plus de travail. Les maillons de la chaîne d’approvisionnement doivent réfléchir aux produits et services qu’ils fournissent et à leur valeur dans l’écosystème à venir. Selon moi, les décisions d’achats de pièces qui autrefois étaient prises en atelier seront désormais prises plus tôt dans le processus de réclamation. Peu importe qui gagnera, je suis conv ai nc u qu e l’ave n i r app ar t i e nt au x données. Comme un directeur de compagnie d’assurance m’a déjà dit, « nous avons le don de compliquer la vie aux

clients au moment de faire une réclamation et de réparer le véhicule. Vu l’abondance d’information, nous devons absolument trouver de meilleures façons de faire. » Les technologies et les données sont censées améliorer les processus de réclamation et de réparation. Nous répétons les mêmes erreurs depuis vingt ans. Réinventons le système et avançons. C’est le début de la fin de l’ancienne façon de faire, et la fin du début de la nouvelle. L’époque de la convergence de la technologie, des données et du service centré sur le client est arrivée. CQ Sean Carey est président de SCG Management Consultants, un cabinet-conseil de Chicago œuvrant dans le domaine des réclamations et de la réparation automobile. Il est conférencier et expert en télémétrie. La société SCG fournit des conseils tactiques et stratégiques aux constructeurs automobiles, aux assureurs, aux entreprises de TI, aux sociétés de capital privées et aux sociétés de gestion de chaîne d’approvisionnement. sean@careyscg.com | 847 387-3104

Les constructeurs mettent au point leurs propres systèmes, comme le MyFord Touch (haut), qui gèrent les communications et l’infodivertissement, et le Safety Connect, de Toyota (en bas) pour la navigation. Image du FordMyTouch par Randy Stern.

Le premier mot auquel on devrait penser après un accident.

FIXAUTO.COM • SUIVEZ-NOUS SUR

LE RÉSEAU DE LA CARROSSERIE

AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC  21


ÉVÈNEMENTS DE L'INDUSTRIE

Contre vagues et marées

Les membres du réseau Fix Auto prennent le large. Par Adrien Montoya

L

e congrès annuel du réseau Fix Auto est l’occasion idéale d’échanger sur les meilleures façons de faire et de côtoyer des professionnels de l’industrie de la carrosserie qui partagent le même désir d’exceller. En temps normal, le congrès se déplace vers un nouveau site chaque année, alors que cette année c’est le site qui s’est déplacé avec le congrès. L'évènement a eu lieu sur le bateau de croisière Oasis of the Seas. Ce navire de classe Oasis compte parmi les plus grands au monde, alors que le Allure of the Seas le dépasse de seulement 50 millimètres, une longueur tellement insignifiante qu’elle peut être imputée aux variations de température ! C’était le décor idéal pour le congrès Fix Auto. Alors que le navire promet de livrer une expérience client mémorable, il est équipé pour être à la hauteur des attentes. « Cette philosophie d’assiduité au travail et dans les loisirs s’applique parfaitement à notre réseau », explique le vice-président à la mise en marché chez Fix Auto Canada, Carl Branander. Nous avons beaucoup de raisons de nous réjouir : une croissance de plus de 10 % des ventes pour les ateliers comparables, 25 nouveaux ateliers dans les six derniers mois et le réseau Fix Auto, qui comprend désormais quelque 360 membres mondialement. Fix Auto était à l’origine Canadien, alors que le réseau s'étend maintenant à quatre autres pays ; ÉtatsUnis, Mexique, France et Royaume-Uni. 22  COLLISION QUÉBEC  COLLISIONQUEBEC.COM

Ci-dessus et ci-dessous : Les participants ont profité pleinement du soleil et de la plage tout en promouvant la marque Fix Auto.

Le navire a parcouru les Caraïbes pour s’arrêter aux Bahamas et à Saint-Martin. Les membres du réseau ont participé en grand nombre aux ateliers et présentations, qui avaient comme thème principal « le changement ». « Notre industrie traverse une période de changements profonds. Or, qui dit changement dit possibilité. Nous devons focaliser cet esprit entrepreneurial qui nous anime tous pour profiter pleinement des possibilités qui s’offrent », raconte Carl Brabander. « Nous nous sommes penchés sur des sujets importants comme la prolifération de bannières et de réseaux de concessionnaires, les nouvelles technologies et le manque de main-d’œuvre qualifiée. » La vaste sphère d’influence et d’expérience du réseau Fix Auto nous apporte un éventail diversifié d’outils et de pratiques. Alors, nous n’avons pas besoin de perpétuellement réinventer la roue. « Les membres du réseau au Royaume-Uni ont mis en place de nouveaux processus de production dans leurs ateliers, que nous allons certainement lancer au Canada l’année prochaine », a révélé Carl Brabander.

Les conférenciers ont participé à des activités de groupe servant à resserrer les liens et solidariser les équipes en plus de rencontres plus informelles et des extraordinaires dîners de groupe, qui ont eu lieu dans une des nombreuses salles à manger du navire. Pour plus d’information, veuillez visiter le site fixauto.com. CQ


ÉVÈNEMENTS DE L'INDUSTRIE Les conférenciers Fix Auto des quatre coins du globe se sont tous réunis sur la plage.

Milo Chebly et Angham Chebly, de Fix Auto Mississauga Est, Dominique et Jean Laoureux, de Fix Auto Casselman, Joanna O'Keefe et Daryll O'Keefe, directeur général de Fix Auto Ontario

Dan Hogg, directeur financier de Fix Auto Canada ; Jennifer Hogg ; Paul Randles, directeur général de Fix Auto Atlantique ; Kelly Polito, directeur général adjoint de Fix Auto Canada pour l’ouest du Canada

Le lancement officiel du congrès a eu lieu lors du cocktail de bienvenue à l’Hôtel Epic de Miami.

Daryll O’Keefe, directeur général de Fix Auto Ontario

Carlos Salsa, de Fix Auto Dollard-des-Ormeaux, Centre-ville et Verdun ; François Castelon, de Fix Auto Carrefour Laval ; Carl Brabander, vice-président à la mise en marché chez Fix Auto Canada ; Phil Ewbanic, de Fix Auto Royaume-Uni — Fix Auto Rochdale ; Milo Chebly, de Fix Auto Mississauga Est

Le discours d’ouverture sur le Oasis of the Seas

L’équipe de Fix Auto Royaume-Uni en train de s’éclater.

AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC 23


TENDANCES EN DESIGN AUTOMOBILE

Sur la chaîne de montage, les techniciens doivent suivre des formations approuvées par BMW et spécifiques à chaque modèle.

ÉCONO et ÉCOLO Les matériaux mixtes changeront la structure de l’industrie. Par Melissa Hayes

I

l fut un temps où la courte liste des matériaux nécessaires pour construire un véhicule ne comprenait que quelques éléments de base fort simples et connus de tous. Cette époque est clairement révolue. Les avancées techniques se multiplient à un rythme effréné, et des matériaux complexes tels l’aluminium, l’acier à haute densité et la fibre de carbone ont été introduits dans les procédés de fabrication de tous les constructeurs. Les véhicules actuels sont désormais composés d’un mélange complexe de plusieurs matériaux de pointe qui ne cessent d’évoluer. BMW se targue d’être à l’avant-garde de l’innovation et du changement. Le cons‑ tructeur allemand recourt à l’aluminium à grande échelle depuis plus d’une décennie déjà, en plus d’utiliser depuis peu la fibre de carbone pour fabriquer de nombreuses composantes. « Nous pouvons dire avec certitude que les techniques d’assemblage actuelles dif24  COLLISION QUÉBEC  COLLISIONQUEBEC.COM

Les marques telles que Cadillac suivent la tendance. La nouvelle CT6 utilise plusieurs composantes faites de matériaux mixtes, qui doivent être assemblées en combinant divers procédés complexes, dont le soudage au laser.

fèrent en tous points de celles du passé », déclare Mike D’Angelo, de BMW Canada. « BMW utilise plusieurs sortes d’aciers à haute densité, de l’aluminium et du plastique renforcé de fibres de carbone. La nouvelle i3, qui utilise une coque en fibre de carbone sur un châssis 100 % aluminium, s’inspire de ces technologies. »

Les consommateurs réclament des véhicules toujours plus sécuritaires et innovants, et les exigences gouvernementales en matière d’environnement ne cessent d’augmenter, forçant BMW et l’ensemble des constructeurs à produire les véhicules écolos et éconos de demain. M. D’Angelo explique que l’utilisation de ces matériaux


TENDANCES EN DESIGN AUTOMOBILE À GAUCHE : Les méthodes d’assemblage conventionnelles ne s’appliquent plus, alors que BMW utilise déjà les matériaux mixtes comme l’aluminium et la fibre de carbone à grande échelle. CI-DESSOUS : La coque de la nouvelle i3 de BMW est composée à 100 % de fibre de carbone.

avancés contribue à réduire, voire à éviter les dommages causés par une collision en absorbant l’impact et en fournissant une protection accrue aux passagers. Il ajoute que certains panneaux extérieurs (capot et autres) sont conçus pour absorber une partie de l’impact subi par le piéton en cas de collision. « Plusieurs impératifs s’ajoutent à celui de la sécurité, comme la réduction de poids et l’économie de carburant afin de respecter les nouvelles normes gouvernementales », explique-t-il, en ajoutant que l’ajout de composantes liées aux avancées technologiques, comme la télématique, la vision nocturne, et les capteurs de proximité, va à l’encontre des objectifs de réduction de poids, ce qui rend encore plus urgent la mise au point de nouveaux matériaux encore plus légers. « Les matériaux traditionnels utilisés pour construire les véhicules, comme les aciers conventionnels, ne suffisent plus », ajoute-t-il. « Les véhicules doivent être plus légers, moins énergivores et plus sécuritaires ; c’est pourquoi nous devons nous tourner vers ces nouveaux matériaux afin d’utiliser ceux qui nous aideront à mieux atteindre ces objectifs. » Les avantages de ces matériaux mixtes sont indéniables pour les constructeurs et les consommateurs. Mais quel impact leur adoption aura-t-elle pour les propriétaires d’ateliers et les techniciens ? « Il n’est plus question d’étirer le châssis d’un véhicule de façon arbitraire comme autrefois », soutient M. D’Angelo. « Il faut appliquer la bonne procédure correctement, sinon le véhicule pourrait devenir inutilisable, voire dangereux. »

« NOUS POUVONS DIRE AVEC CERTITUDE QUE LES TECHNIQUES D’ASSEMBLAGE ACTUELLES DIFFÈRENT EN TOUS POINTS DE CELLES DU PASSÉ. » - MIKE D’ANGELO

Selon Mike D’Angelo, seules les formations adaptées à chaque modèle de véhicule et approuvées par le constructeur peuvent assurer des réparations sécuritaires. Il faut bien sûr aussi enseigner les bonnes techniques et utiliser les outils appropriés. Avec son réseau de carrossiers certifiés, BMW passe de la parole aux actes. Cette approche holistique et avantgardiste pourrait être adoptée par l’ensemble de l’industrie, alors qu’un nombre important de véhicules construits avec des matériaux mixtes feront leur apparition sur

Chez BMW, la fibre de carbone est appelée à jouer un rôle important dans le développement des futurs modèles.

le marché dans un proche avenir. Selon lui, la popularité de l’aluminium dans les modèles à haut volume, comme le F-150 de Ford, n’exclut pas l’usage à grande échelle de la fibre de carbone à long terme, quand les coûts élevés associés à sa production auront été normalisés. « Vu la complexité et le prix de la fibre de carbone, l’ensemble des constructeurs à gros volume devra s’en tenir à l’aluminium à court terme », confirme-t-il. « Notre apprentissage se poursuit, mais je pense que la fibre de carbone a un bel avenir chez BMW. » L’homme d’affaires explique que les investissements en recherche et développement chez BMW, en partenariat avec un producteur de fibre de carbone, démontrent une fois de plus que le constructeur allemand est un précurseur en matière de matériaux innovants et performants. « Seule notre quête incessante de produits innovants ouvre la voie à l’avenir », conclutil. « Nous devons toujours regarder vers les nouveaux horizons que ces technologies nous laissent entrevoir afin d’être prêts à y accéder au moment opportun. » CQ AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC 25


Refaites votre stock en un seul clic!

Ventes aux enchères de véhicules accidentés Chaque lundi à 10 h 30.

STARK AUTO SALES se spécialise dans la vente de véhicules accidentés complets à l’industrie du recyclage. Nous utilisons toutes nos ressources pour vous simplifier l’achat de véhicules accidentés. De la vente par référence au transport, nous satisfaisons les besoins des professionnels d’aujourd’hui. Avec notre gros volume, nous vous offrons un grand choix. Ces gros volumes combinés à notre focalisation sur la vente de véhicules accidentés entiers vous donne un maximum de souplesse aux meilleurs prix. PAS BEAUCOUP DE TEMPS? Chaque véhicule que nous offrons est accompagné de photos en ligne. Et avec l’accès en ligne à nos ventes aux enchères et à notre salle de montre, vous constituez votre stock sans quitter votre bureau.

Appelez Stark Auto Sales aujourd’hui pour savoir comment nous pouvons vous aider!

starkautosales.com 416.654.7222


SOUDURE

Forger l’avenir

Par Melissa Hayes

Les constructeurs ouvrent la voie au progrès en matière de soudage.

E

ntre le lancement du F-150 2015, le premier véhicule populaire muni d’un châssis tout en aluminium, et l’introduction massive de matériaux avancés tels les aciers à haute densité, la fibre de carbone et autres, les constructeurs automobiles sont les vecteurs de changements qui affectent l’ensemble de l’industrie automobile, et les carrossiers peinent parfois à suivre la cadence. Heureusement, les fabricants d’équipements de soudage comme Chief, Car-O-Liner, Pro Spot, Tecna et Spanesi ont pris le taureau par les cornes pour aider les propriétaires d’ateliers et les techniciens à s’adapter aux changements. La gamme de soudeuses automatiques conçues uniquement pour l’aluminium de Chief Automotive illustre bien ces efforts. La fonction TrueAutoMode du modèle Elektron MULTISPOT MI-100 automatise le processus de soudage afin de produire des points de soudure conforme aux exi-

gences des constructeurs. Lancé en 2014, c’est le premier système 100 % automatisé du genre, selon son fabricant. Le système ne nécessite aucune programmation de la part du technicien et il peut donc commencer le travail dès sa mise en marche. Selon Chief Automotive, en simplifiant les procédures à un point tel que les techniciens n’ont qu’à diriger la tête de l’unité

Avec les postes de soudage à onduleur Elektron MultiMig 511 et 522 , l’aluminium se soude aussi facilement que l’acier.

Selon Chief, le Elektron TrueAutoMode est le premier système de soudage par points 100 % automatisé.

au bon endroit, la fonction TrueAutoMode est un véritable réducteur de stress. Le TrueAutoMode contrôle automatiquement les paramètres de soudage et s’ajuste selon l’épaisseur, le type et la résistance des matériaux. Deux nouveaux systèmes de soudage pour l’aluminium faisant partie du programme de réparation de carrosserie du AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC 27


SOUDURE

des matériaux modernes, tels le soudage des différents aciers et de l’aluminium, et le brasage au MIG. La société souligne que le lecteur de carte mémoire et l’onduleur permettent de sélectionner la méthode de soudage appropriée et que la mémoire interne peut stocker les paramètres de plus Le système CMI3000III, de Car-O-Liner, répond aux nouvelles exigences du marché.

Ford F-150 s’ajoutent à l’Elektron MultiSpot MI-100. Lancé en 2014, l’Elektron MultiSpot M22 AL, une composante du poste de travail Elektron MultiTool, est conçu spécifiquement pour les travaux de débosselage sans peinture sur les panneaux extérieurs en aluminium. L’année 2014 a aussi vu le lancement des modules de soudage à onduleur Elektron MultiMig 511 et 522, créés pour aider les techniciens à souder l’aluminium aussi facilement que l’acier, en plus d’effectuer les opérations de soudage et de brasage sur les alliages d’aluminium, la tôle galvanisée, l’acier inoxydable et l’acier à haute densité. Selon Car-O-Liner, l’agitation créée par le lancement du F-150 a fait de l’aluminium la nouvelle marotte. La société reconnaît l’importance d’avoir le bon équipement afin de répondre aux exigences des constructeurs automobiles en matière de soudage. Elle propose donc trois modules approuvés par plusieurs programmes de certification. Le système de soudage CMI3000III MIG/MAG a été mis au point pour réaliser divers travaux de soudure sur

HEUREUSEMENT, LES FABRICANTS D’ÉQUIPEMENTS DE SOUDAGE ONT PRIS EN MAIN LA FORMATION DES PROPRIÉTAIRES D’ATELIERS ET DES TECHNICIENS.

de 200 réparations sur carte SD. De plus, le module possède les fonctions True Spray Pulse et Quattro Pulse, qui contribuent à produire les travaux structurels les plus perfectionnés, de façon sécuritaire, sur les matériaux thermosensibles comme l’aluminium et l’acier galvanisé. La soudeuse AUTOMIG 273i Pulse Boost est la compagne idéale du système

Le système AUTOMIG 273i Pulse Boost à tête de soudage unique, de Car-O-Liner, offre une programmation 100 % automatisée.

Le système SP-5 SMART MIG, de ProSpot, est muni de trois têtes de soudage MIG pour faciliter tous les travaux.

28  COLLISION QUÉBEC  COLLISIONQUEBEC.COM

3000III. Munie d’une tête de soudage compatible avec l’acier inoxydable, l’aluminium et la tôle galvanisée, c’est l’outil de choix pour les travaux de base. Elle peut aussi accomplir des travaux de soudure au TIG et à l’arc. Le modèle Pro Spot SP-2 possède deux embouts MIG, qui peuvent être utilisés pour souder l’acier, le bronze au silicium ainsi que l’aluminium. Tout comme le modèle SP-5, le SP-2 peut souder à la fois l’aluminium et l’acier inoxydable en continu ou par pulsations. La soudeuse par impulsions SP-1 Pulse MIG complète la gamme. Il s’agit d’une machine tout-en-un compacte à tête de

Le SP-1, de ProSpot, est idéal pour les travaux de soudure au MIG, au TIG et à l’arc.

soudage unique qui peut souder aussi bien l’acier inoxydable que l’aluminium. Son chariot polyvalent et maniable en fait l’outil parfait pour les travaux au MIG, au TIG et à l’arc. Les trois postes de soudage sont munis de bobines de fil d’aluminium 5554 de 1,2 mm exigé par Ford pour le F-150, alors que le nombre de bobines correspond au nombre de têtes de soudage de chaque poste. Afin de répondre aux exigences de l’industrie, les nouveaux appareils de soudage peuvent mesurer l’intensité du courant à la tête de soudage et la pression exercée, en plus de reconnaître l’épaisseur et les types de matériaux. Ces fonctions éliminent les approximations dans les travaux de soudure. Le poste de soudage Tecna 3664P SMART Welder illustre bien ces améliorations, car il s’ajuste automatiquement à chaque nouvelle opération. Distribué au Canada par Arslan Automotive, ce poste est aussi compatible avec les scellants et adhésifs structurels. La société Spanesi n’est pas en reste quant à l’évolution de ses équipements de soudage. Elle souligne que


SOUDURE

Le 3664P SMART Welder, de Tecna, s’ajuste en cours de route pour exécuter les travaux de façon optimale.

les postes à souder MIG/MAG par impulsion de type « Synergic Pulse » sont désormais nécessaires pour réparer l’aluminium, un matériau qui sera utilisé couramment pendant les prochaines années. Spanesi commercialise aussi ses propres modèles, notamment le Q3 MIG/ MAG Welder, muni d’une tête de soudage unique et d’un pistolet à bobine, en plus du Q5 MIG/MAG Synergic Pulse

Welder, muni de trois têtes. Ce dernier permet aux techniciens de passer rapidement de la soudure d’aluminium à la soudure au brasage MIG en changeant simplement de tête. La troisième tête est munie de fil de fer. Les usagers occasionnels bénéficient d’une mémoire interne qui sauvegarde les réglages optimaux. Ce programme rend les opérations de soudage plus efficaces par l’utilisation de paramètres éprouvés évolutifs. Le système donne la priorité à la sélection automatique du mode de soudage par impulsion, à la fréquence de pulsation en relation au taux de débit de fil et au contrôle électronique afin d’assurer une pénétration et un profil de cordon de soudure uniforme. En clair, les opérations synergiques permettent aux techniciens de faire la présélection des paramètres du travail à accomplir par le biais d’un système de contrôle convivial. Selon Spanesi, tous ses postes réalisent des soudures pratiquement sans projection et peuvent souder les matériaux du plus mince au plus épais sans changer le gabarit de fil.

IMP-0187 Ad_largest selection_hlf pg_print.pdf

2

10/1/14

Dans l’ensemble, la gamme de systèmes à pulsation synergique rassemble les meilleures fonctionnalités afin d’offrir un système idéal pour les travaux de soudure sur l’acier et l’aluminium.

Le Q3 MIG/MAG, de Spanesi, est muni d’une tête universelle et fonctionne avec une seule bobine de fil.

En attendant la prochaine vague de changements, les fabricants de produits de soudage continuent d’encadrer les techniciens afin qu’ils demeurent à l’avant-garde du changement. CQ

10:45 AM

La plus grande sélection au Canada de Véhicules accidentés pouvant être remise en état • Véhicules pour les pièces • Véhicules volés et retrouvés • Véhicules spécialisés récupérés Comptant 14 succursales partout au Canada qui ont accès au LiveBlock, Encan d´auto Impact est votre choix évident.

C

M

Y

CM

MY

CY

CMY

K

Calgary Les mercredis à 9 h 00 403-285-1411 Calgary Nord Les jeudi à 9 h 00 403-945-5900

Edmonton Les lundis à 9 h 00 780-955-4325

Hamilton Les jeudis à 9 h 00 905-560-4045

Halifax Les mercredis à 11 h 00 902-873-3933

London Les mercredis à 9 h 00 519-457-6448

LIVEBLOCK

IMPACT AUTOBID

Moncton Tous les 2 vendredis à 11 h 00 506-855-5297 Montréal Les jeudis à 9 h 00 450-452-4043

Ottawa Les lundis à 9 h 00 613-443-3171 Québec Tous les 3 vendredis à 9 h 00 418-839-0070

MOST LOCATIONS RUNNING WEEKLY!

St. John’s Les mercredis à 11 h 00 902-873-3933 Sudbury Toutes les 3es mercredis à 12 h 00 705-560-2723

Toronto (Oshawa) Les mardis à 9 h 00 289-316-0646 Vancouver Tous les 3es mardis à 10 h 00 604-278-6556

www.impactauto.ca

AUTOMNE 2015  COLLISION QUÉBEC 29


.ca

LE MOT DE LA FIN

nO

UV

Visitez

EA

U!

Trainingmatters.ca TOUT SUR LA FORMATION DANS LE DOMAINE DE LA CARROSSERIE

GÉRÉ PAR

LA CARROSSERIE

GÉRÉ PAR

CHANGER LA CULTURE Même les vieux singes peuvent apprendre de nouvelles grimaces... parfois. Par Mike Davey

Votre ressource en matière de « formation » dans le domaine

Communiquez avec EllEn smith au ellen@mediamatters.ca pour discuter de publicité @CR_Training

30  COLLISION QUÉBEC  COLLISIONQUEBEC.COM

O

n entend beaucoup parler de « culture d’entreprise », mais c’est un concept que l’on voit rarement défini. C’est plutôt quelque chose que l’on perçoit de l’intérieur. C’est difficile d’avoir une discussion fructueuse sur un sujet qu’on ne parvient

Imaginez l’impression qu’un tel comportement laisse sur l’ensemble du personnel : lorsqu’on a du talent et que l’on fait du bon travail, on peut se permettre des sautes d’humeur et de bousculer ses collègues. Voilà ce qui peut arriver si on laisse la culture de notre entreprise se déve-

IMAGINEZ L’IMPRESSION QU’UN TEL COMPORTEMENT LAISSE SUR L’ENSEMBLE DU PERSONNEL. pas à définir. Il faut au moins s’entendre sur ce dont on discute. En fait, c’est la culture d’entreprise qui détermine les balises qui dictent au personnel comment interagir avec les clients et les collègues. À l’occasion, la culture d’entreprise est fortement influencée par la direction, mais souvent elle émerge d’elle-même, au gré des personnalités et des comportements du personnel. D’une façon ou d’une autre, elle se développe. Cependant, la laisser évoluer sans balise peut avoir des conséquences imprévisibles. Imaginez-vous embaucher un technicien d’expérience, bon travailleur, rapide et consciencieux. Vous seriez comblés, non ? Mais imaginez que c’est un capricieux de la pire espèce qui regarde ses collègues de haut, et particulièrement les jeunes. Il ne fait pas souvent d’erreurs, mais quand il en fait, il refuse d’en assumer la responsabilité et choisit plutôt de blâmer les autres. Vous appréciez son travail, mais il vous faut gérer les conflits de personnalités qu’il attise à répétition.

lopper à sa guise. On ne sait jamais trop bien l’allure que cela prendra. Ça ne veut pas dire qu’il faille rédiger un document définissant précisément le genre de culture d’entreprise que l’on veut mettre en place. Vous savez probablement déjà à quelle enseigne vous logez et les améliorations que vous pourriez y apporter. Chacune des personnes que vous embauchez devrait vous aider à implanter votre vision. Le talent et le travail bien fait, c’est bien, mais ces qualités ne remplacent pas la nécessité de faire progresser l’entreprise. Une culture d’entreprise misant sur une ambiance de travail agréable commence par l’équipe de direction, mais tout le personnel doit être mis à contribution. Ceux qui traînent leur mauvaise humeur autour d’eux ont la possibilité de changer, mais vous devrez les presser de la faire. Même les vieux singes peuvent apprendre de nouvelles grimaces... CQ Mike Davey est rédacteur en chef de la revue Collision Québec. Vous pouvez communiquer avec lui au 905 370-0101 ou par courriel à : editor@collision repairmag.com.


PEINTURE AUTOMOBILE OFFICIELLE DE

PASSEZ À NOTRE MAGASIN, OU NOUS ACHEMINERONS LE MAGASIN CHEZ VOUS.

Quoi qu’il en soit, nous respectons nos engagements.

Nous sommes le seul fabricant de peinture qui est aussi un distribureur PBE à service complet, nous avons alors tout ce dont vous avez besoin - offre incomparable de produit, services et expertise qui vous aideront à rester opérationnels de façon efficace et rentable. Pour trouver un po int de vente, en sav oir plus ou nous fai part de vos sugges re tions, appelez-no us au : 800-79

8-5872 | sherwin-a

DemanDez

  

utomotive.com

La Compagnie She rwin-Williams © 201 4 NASCAR® Inc., est une marque de com merce déposée de Nationale Améric l’Association aine pour Stock Car Auto Racing, Inc.

Collision Quebec Issue #6-2  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you