Collectissim Magazine n°1

Page 1

COLLECTISSIM JEWELRY MAGAZINE

Patrimoine Joaillier

Van Cleef & Arpels

FRED, LE MODERNE JOAILLIER CREATEUR

LEGEND OF DIAMONDS



EDITO Invitation au Rêve

Admirable, luxueux et secret, le monde de la Joaillerie est un monde qui semble parfois inaccessible voir totalement hermétique. Lorsque j'ai eu l'idée de créer ce magazine je voulais avant tout permettre aux gens de découvrir la Joaillerie à travers des articles et des interviews afin de mettre en avant un patrimoine et un savoir-faire en danger. Passionné depuis toujours par la Joaillerie il me semblait important de contribuer à préserver cet univers d'exception. C'est donc après quelques mois de travail intense que je suis fier de vous inviter à voyager avec moi autour de la Joaillerie. J'espère que ce premier numéro vous plaira et marquera le début d'une belle aventure ! Je vous souhaite à tous une bonne lecture. Amicalement, Guilhem Merolle

Collectissim Magazine n°1 - Janvier 2023 Sur une idée originale de Guilhem Merolle Couverture : Legend of Diamonds par Van Cleef & Arpels Directeur de la publication : Guilhem Merolle Les textes publiés dans ce numéro sont la propriété exclusive de Collectissim SARL au capital de 1000€ et les visuels sont la propriété exclusive des personnes citées en source.

3



SOMMAIRE

09.

HAUTE JOAILLERIE Découvrez des collections de Haute Joaillerie inspirantes et exceptionnelles

20.

16.

Totalement passionnée par son métier Estelle Lagarde nous éblouit avec ses gouachés d'une précision chirurgicale

On ne présente plus Emmanuel Tarpin, ce jeune joaillier bourré de talent qui enchaîne les réalisations plus incroyables les unes que les autres

LES COUPS DE PINCEAU D'ESTELLE LAGARDE

24.

LEGEND OF DIAMONDS Zoom sur une collection haute en couleurs mettant la pureté du diamant blanc à l'honneur

RENCONTRE AVEC EMMANUEL TARPIN

12.

INSPIRÉS PAR LA NATURE Mazarin et la Maison Mathon ont un point en commun : ils s'inspirent de la nature pour la retranscrire en bijou


30.

FRED LE MODERNE JOAILLIER CRÉATEUR Découvrez l'histoire haute en couleurs de la Maison Fred à travers son créateur Fred Samuel

46.

42.

Zoom sur le précieux trèfle porte bonheur de la Maison Van Cleef & Arpels

On ne présente plus l'iconique serpent italien, véritable ambassadeur de la Maison romaine

SOUS LE SIGNE DU TRÈFLE

51.

GEM GENÈVE Visite du salon devenu rendezvous incontournable pour les amateurs de bijoux

SERPENTI PAR BULGARI

38.

13 RUE DE LA PAIX Redécouverte d'un lieu mythique après quelques années de fermeture


54.

LES BIJOUX DES LANG-WILLAR

60.

Découvrez une histoire rocambolesque liée aux bijoux entre destins tragiques et vol de bagues

72.

HERISTORIA Heristoria : une plateforme qui met en avant le patrimoine des grandes Maisons du groupe LVMH

L'ECOLE DES ARTS JOAILLIERS

66.

Installée près de la Place Vendôme, l'Ecole des Arts Joailliers nous a ouvert ses portes.

LE MÉTIER DE GEMMOLOGUE Le métier de gemmologue à travers les expériences de Benoit Charbonneau

77. VEVER

Balade dans le monde féerique de la Maison Vever

80.

WHISHLIST Une sélection de bijoux neufs et anciens pour la Saint Valentin



Haute Joaillerie

La Maison Cartier nous invite à voyager autour des Beautés du Monde, une collection haute en couleur alliant diversité culturelle et nature. Ces deux éléments sont célébrés à travers une série de pièces hors du commun alliant géométrie, jeu de couleurs et de pierres et savoir-faire. Beautés du Monde c'est apprendre à admirer de plus près, à écouter et à apprécier une nature luxuriante et infiniment précieuse. Parmi les pièces principales, le collier Apatura souligne par exemple

les couleurs chatoyantes des ailes d'un papillon figuré ici par le jeu de lumière entre deux somptueuses opales d'Australie et les saphirs. Le collier Nouchali quant à lui permet de souligner et de sublimer la beauté des couleurs d'une fleur aquatique, représentée ici par une captivante rubellite serte dans des pétales de diamants cernés de laque noire. Beautés du Monde c'est donc une invitation à nous attarder sur les détails offerts par la nature.

Beautés du Monde par Cartier 9


Haute Joaillerie

Immersion dans le Jardin d'Eden pour découvrir la collection Eden, The Garden of Wonders par la Maison Bulgari qui comprend 140 pièces exceptionelles mises en valeur par de nombreuses personnalités à l'image d'Anne Hataway ou encore Zendaya. Cette collection s'inspire des merveilles offertes par le Jardin d'Eden interprétées par la directrice artistique de la Maison : Lucia Silvestri mêlant respect du patrimoine et audace avec un style inimitable. Avec un nombre impressionnant de bijoux tous plus beaux les uns que les autres certaines pièces sortent du lot à l'image du collier Tribute to Paris formé de petites Tour Eiffel composées d'émeraudes, pierre de prédilection de la Maison Bulgari et de diamants. L'imposant collier Emerald Glory qui a nécessité près de 3000 heures de travail témoigne d'un savoir-faire propre à la Maison italienne, les 11 émeraudes taille poire sont ainsi sublimées par la pureté du diamant blanc.

Eden, The Garden of Wonders par Bulgari 10


Haute Joaillerie

Symbole d'éternité et de pureté, le diamant blanc est à l'honneur dans cette nouvelle collection de la Maison Van Cleef & Arpels. Second chapitre de Legend of Diamonds cette White Diamond Variations apparait comme beaucoup plus sage mais pas moins envoûtante. Avec cette collection c'est le savoir-faire et l'histoire de la Maison qui sont mis en avant. Les pièces s'inspirent de réalisations plus anciennes à l'image de ce collier Voûtes Précieuses, clin d'oeil

à un collier des années 60. La collection met en avant tout le processus de sélection des diamants qui s'opère en coulisse afin de proposer uniquement des pierres totalement blanches et sans inclusions. Un travail lent et minutieux transposé dans des pièces pleines de poésie et de légèreté. La bague Éventail de Diamants fait également écho aux délicates formes évasées souvent utilisées dans les créations de la Maison Van Cleef & Arpels.

White Diamond Variations par Van Cleef & Arpels 11


©Mazarin

MAZARIN Mazarin c'est la rencontre entre ses deux fondateurs, Keagan Ramsamy et Louise de Rothschild, un mélange de l'Orient et de l'Occident qui se traduit par de superbes pièces où la matière est mise en avant.


L'ÉLÉPHANT POUR EMBLÈME Chez Mazarin, c'est la matière qui est mise à l'honneur. Pour preuve, cette magnifique manchette en or jaune représentant un éléphant enlaçant dans sa trompe un diamant de synthèse. Manchette Éléphant en or sculpté enlaçant un diamant de synthèse dans sa trompe.

Bague Eboris en or jaune serti d'un diamant de synthèse taille poire

Collier Eboris en or sculpté et brossé à la main serti d'un diamant de synthèse taille poire

13


MATHON Mathon c'est une imagination débordante depuis 1931. Proposant des dessins aux grandes maisons à ses débuts elle s'est lancée pleinement dans la création en présentant des pièces très originales inspirées du monde végétal et animal.


BALADE DANS LES VERGERS Les créations de la Maison Mathon s'inspirent de la nature. Ainsi une libellule se transforme en bague tout comme une simple feuille de chêne.

Bague Automne en or jaune et rose sertie d'une Topaze à regarder de près pour capter chaque détail

Bague Grenouille en or jaune sertie d'un grenat, de diamants, de tourmalines et de saphirs

Bague Chêne Printemps en or jaune et blanc, émeraudes, diamants et grenats

15


Rencontres

©Forbes

EMMANUEL TARPIN LE JOAILLIER DE LA NATURE Jeune prodige de la Joaillerie, Emmanuel Tarpin transforme ses émotions en bijoux. La nature et ses infinies nuances l'inspire et donne vie à des créations à la fois simples et exubérantes. Après un passage chez Van Cleef & Arpels et une collaboration avec De Grisogono, Emmanuel Tarpin ne cesse de nous éblouir avec des pièces hors du commun qui ont également séduits des célébrités telles que Rihanna ou encore Mandy Moore. Le monde de la Joaillerie est difficilement pénétrable. Cependant, Emmanuel Tarpin a su s'imposer et s'élever au rang de jeune prodige. Son travail est remarquable et remarqué, ses créations d'une finesse et d'une légèreté incomparables incarnent une Joaillerie nouvelle et libérée ... 16


©Coral Gardeners

Emmanuel Tarpin est originaire de Haute Savoie. Passionné depuis l'enfance par les minéraux, la sculpture et la nature il intègre, après des études générales, la Haute École d'Art et de Design de Genève où il assiste à des cours en partenariat avec de grandes maisons. Après l'obtention de son diplôme il passe par la Maison Van Cleef & Arpels où il apprend les grandes étapes de la création d'un bijou.

En 2017, il crée sa propre marque éponyme et se consacre à la réalisation de pièces uniques hors du commun inspirées de la nature dont une qui sera proposée aux enchères lors d'une vente chez Christie's à New York présentant ainsi son travail aux amateurs de Joaillerie. En 2019, il collabore avec le joaillier suisse De Grisogono, une expérience enrichissante qui lui permettra de développer ses compétences. 17


Fort de ces expériences, Emmanuel Tarpin ne cesse d'impressionner en proposant des pièces inspirées de ses découvertes et de ses voyages. Cet amoureux de la nature se plait à retranscrire sa poésie et sa beauté en bijoux. Ainsi, un simple épi de blé se transforme en une délicate broche, les orchidées en somptueuses boucles d'oreilles serties de tourmalines ou encore de simples glands recouverts de neige éveillent son esprit créatif

Récemment, ce joaillier un poil baroudeur est parti au Mexique pour découvrir et apprendre auprès des chercheurs d'opales en travaillant avec eux dans les mines. Ou encore en Polynésie afin d'apporter son soutien à la préservation des récifs coralliens en réalisant une magnifique broche figurant une méduse en cristal sertie de diamants dont les bénéfices seront offerts à l'association Coral Gardeners.

©Magnus Oculus

18



Rencontres

©Estelle Lagarde

ESTELLE LAGARDE PRÉCIEUX GOUACHÉS Le Gouaché en Joaillerie est un art peu connu du grand public. En effet, évoquer le gouaché c'est évoquer les nombreuses heures de travail en coulisses pour transformer une esquisse, une idée en un dessin très réaliste du bijou. Le gouaché est une étape importante du processus de fabrication, au delà du simple dessin c'est un véritable plan technique, il est en quelque sorte le lien entre le dessinateur et le joaillier. Du gemmologue au sertisseur, tout les acteurs vont s'y référer pour donner naissance au bijou. De cet art, Estelle Lagarde en a fait son métier et nous émerveille à travers ses réalisations d'une précision hors du commun maitrisant aussi bien la Haute Joaillerie que l'Horlogerie. Devenue une référence dans le domaine, Estelle transpose ses émotions pour donner vie à ses gouachés.

20


Quelques réalisations d'Estelle Lagarde dont deux incroyables reproductions de montres ©Tous droits réservés

Passionnée depuis l'enfance par tout ce qui brille et plus particulièrement les bijoux et les montres il n'a pas fallu longtemps pour qu'Estelle Lagarde trouve son orientation. Après un CAP et un BMA au lycée professionnel d'Amblard à Valence Estelle part s'installer à Paris où elle commence sa carrière au sein du studio création de la Maison Van Cleef & Arpels en tant que gouacheuse. Forte de cette expérience elle part s'installer en

Suisse afin d'adapter son pinceau à la précision horlogère et découvre le travail de l'émail appliqué aux cadrans de montres. Estelle entre alors dans un atelier d'émaillage où elle travaille à la chaîne se sentant un peu enfermée ce qui la poussera à le quitter pour retrouver sa créativité et sa liberté. Elle se concentre alors sur la réalisation de gouachés de montres d'une extreme précision qu'elle commence à partager sur les réseaux sociaux. 21


salon Gem Genève où elle animera un stand dédié au gouaché qui rencontre un vif succès auprès des visiteurs. Plus récemment, elle se voit confier la réalisation d'un tableau représentant la montre qui sera remise au ballon d'or 2022 et qui sera exposé lors de la cérémonie.

Ses travaux suscitent tout de suite beaucoup d'interêt et elle commence à recevoir des demandes de la part d'entreprises horlogères et joaillières. Ce qui l'encouragera à se lancer en 2018 en tant que freelance. Puis, elle décide de partager sa passion et son talent en créant une formation en ligne accessible à tous pour apprendre les bases du gouaché tout en continuant à réaliser des gouachés toujours plus précis et de plus en plus remarqués. Estelle Lagarde se voit alors proposer une place de choix au

Une belle histoire pour cette passionnée qui ne cesse de croire en ses rêves en se lançant à fond dans ses projets et qui nous réserve encore quelques surprises ...

©Estelle Lagarde

22



©Van Cleef & Arpels


Haute Joaillerie

©Van Cleef & Arpels

LEGEND OF DIAMONDS 25 MYSTERY SET JEWELS Il existe des histoires qui méritent d'être racontées et d'autres qui méritent d'être mises en lumière. Cette histoire c'est avant tout celle d'une rencontre entre la Maison Van Cleef & Arpels et un diamant d'exception. Cette belle rencontre c'est avec le Lesotho Legend, un diamant brut d'une qualité exceptionnelle de 910 carats qui éveillera l'esprit créatif de la Maison et qui donnera naissance à la collection Legend of Diamonds et à 25 pièces de Haute Joaillerie. Cette rencontre représente un défi de taille pour la Maison qui est habituée à travailler avec des pierres déjà taillées, le brut sera confié pendant un an à un diamantaire anversois qui réussira à mettre en lumière 67 diamants pour 441,75 carats d'une qualité exceptionnelle. Ces derniers vont ensuite inspirer les dessinateurs de la Maison qui vont s'efforcer à magnifier ces 67 pièces à travers 25 montures directement inspirées de l'histoire de Van Cleef & Arpels en mettant notamment en avant des pièces transformables ainsi que la signature de la Maison : le Serti Mystérieux.

25


©Van Cleef & Arpels


Haute Joaillerie

Serti du diamant le plus imposant de la collection, le collier Atours Mystérieux sublime la pierre de 79,35 carats présentée dans un écrin de rubis en Serti Mystérieux. Inspiré du fameux collier Collerette et d'un collier réalisé pour la Reine Nazli d'Egypte en 1938 cette pièce majestueuse met en avant le savoir faire et l'histoire de la Maison Van Cleef & Arpels. Majestueuse mais confortable, la pièce est articulée et se révèle légère une fois portée. Le diamant est amovible et remplaçable par une composition en Serti Mystérieux.

Collier Atours Mystérieux serti d'un diamant de 79,35 cts, serti mystérieux rubis et diamants © Van Cleef & Arpels

Inspiré des années 1950, le collier Chevron Mystérieux apparaît comme la pièce la plus impressionnante de la collection. Les saphirs et les émeraudes viennent révéler les trois imposants diamants taille poire d'un blanc cristallin. La composition d'émeraudes de saphirs et de diamants comme évoquant le ruissellement de l'eau laissant perler ces trois magnifiques pierres. Mettant en avant le savoir-faire de la Maison Van Cleef & Arpels et sa maitrise des bijoux à transformation la pièce est entièrement modulable laissant apparaitre six possibilités grâce aux diamants détachables. Collier Chevron Mystérieux avec trois diamants détachables, serti mystérieux saphirs, émeraudes et diamants. © Van Cleef & Arpels

27


Haute Joaillerie

La bague Couture Mystérieuse apparait comme un délicat ruban de rubis en Serti Mystérieux se nouant autour du doigt. Inspirée d'une superbe broche des années 1930, la bague prend la forme d'un ruban de rubis mettant en avant un magnifique diamant de 18,32 carats serti sous trois griffes qui permettent ainsi d'observer la pierre sous toutes ses coutures. Toujours dans un souci du détail le ruban est bordé d'un délicat revers serti de diamants.

Bague Couture Mystérieuse sertie d'un diamant de 18,32 cts, sert mystérieux rubis © Van Cleef & Arpels

Le collier Collerette Mystérieuse s'inspire également du monde de la couture et renvoie au collier Col Claudine crée en 1983 par la Maison Van Cleef & Arpels. Le collier est composé d'une alternance de rangs de diamants et de rubis en Serti Mystérieux ourlés de saphirs roses et de diamants.

Collier Collerette Mystérieuse serti mystérieux rubis et diamants © Van Cleef & Arpels

28

Au coeur de cette pièce impressionnante deux diamants apparaissent : l'un de près de 10 carats et l'autre de près de 50 carats détachable pour venir orner une bague tandis qu'une composition en Serti Mystérieux peut prendre sa place.



Maisons Joaillières

FRED Fred c'est un génie créatif depuis 1936 qui a su marquer son époque et les gens qui l'entourent grâce à sa joie de vivre et sa gentillesse, traversant les crises majeures du XXème siècle en se renouvelant sans cesse. ©Fred


Maisons Joaillières

©Fred

FRED L'HOMME DERRIÈRE LE MODERNE JOAILLIER CRÉATEUR Raconter l'histoire de la Maison Fred c'est avant tout raconter l'histoire d'un homme animé par une joie de vivre sans pareil qui se plaisait à transposer ses émotions en bijoux donnant vie à des créations lumineuses hors du commun et en avance pour l'époque. Émerveillé par le monde qui l'entoure le joaillier célèbre la lumière et la beauté offerte par la nature telles que les perles dont il deviendra un véritable expert. Retour sur une existence pleine de rebondissements et sur une merveilleuse "success story" marquée par le travail et l'audace du moderne joaillier créateur.

31


Du petit Fred dans les rues de Buenos Aires au Joaillier du 6 rue Royale ©Fred

Fred Samuel naît le 3 Août 1908 sous le soleil radieux de Buenos Aires en Argentine de parents Alsaciens qui avaient fui les persécutions antisémites. Son père Albert Samuel est bijoutier ce qui fera naître une vocation chez son fils. Le jeune Fred intègre le meilleur collège de Buenos Aires où il découvre notamment l'aviron qui l'amènera à se passionner pour la marine, passion qui sera présente

dans bon nombre de ses futures créations. Suite à la défaite allemande de 1918, les Samuel rentrent en France et s'installent à Paris où le petit Fred continuera ses études jusqu'à l'obtention de son diplôme. En 1925 il décide de suivre les traces de son père et commence son apprentissage en Joaillerie chez le célèbre René Worms où il s'exercera à reconnaitre les pierres précieuses et les perles.

32


Fred Samuel s'inspire du Paris mondain qui l'entoure, il en apprend les codes et se fait rapidement une place parmi les négociants en gemmes qui voient en lui un jeune homme passionné et déterminé. En 1936, à l'âge de 28 ans, il saisit une opportunité et achète une boutique au 6 de la rue Royale contre les avis de ses confrères mais avec la bénédiction de son ancien patron qui le pousse à prendre son envol. Les premières créations de

Fred sont d'une qualité irréprochable, il lance les fameux "charms", de petits pendentifs qui s'inspirent des monuments parisiens et s'accumulent au gré des envies sur un bracelet. Ces derniers rencontreront beaucoup de succès grâce aux touristes étrangers et des personnalités commencent à affluer dans cette nouvelle boutique dont tout le monde parle à l'image de la richissime Barbara Hutton qui s'intéresse aux créations ornées de perles de culture.

©Fred

33


L'importance des perles est capitale et Fred l'a bien compris dès son entrée en apprentissage chez les Worms. En effet, le marché des perles est en pleine mutation et doit faire place aux perles de culture introduites par Mikimoto au Japon. Semblables aux perles fines elles sont beaucoup plus accessibles en termes de prix et Fred reconnu comme expert en la matière en fait une de ses spécialités. En 1939, la Seconde Guerre mondiale éclate et Fred Samuel souhaite s'engager pour défendre la France. Cependant sa nationalité argentine ne lui permettent pas

Yvonne Printemps épouse de Sacha Guitry était une cliente régulière de la Maison Fred ©AKG-Image

Fred Samuel (2ème au second rang) ©Collection Privée

34

de s'engager dans l'armée régulière. Il opte donc pour la Légion Étrangère et sera capturé par l'armée allemande avant de parvenir à s'enfuir et à rentrer à Paris. Le marché du bijou n'est pas vraiment propice aux affaires mais Fred et le climat global devient chargé. En 1941, il est sommé de retirer le nom Samuel de sa boutique et d'apposer une étoile jaune sur sa devanture. Très vite ces obligations ne sont plus suffisantes et le joaillier décide de


sauver sa boutique en la vendant (fictivement) à un de ses amis et s'installe avec sa famille en zone libre jusqu'en 1942 où il est arrêté et conduit au camp du Vernet. Sa femme Thérèse parviendra à faire jouer ses relations à Paris et à le faire libérer. Fatigué de devoir se cacher il décide alors de s'enrôler dans la Résistance et participe à des opérations clandestines jusqu'au débarquement des alliés. En 1944 il retrouve enfin Paris et sa boutique du 6 rue Royale mais doit faire face aux profondes mutations

du marché suite à ces longues années de crise. Cependant l'horizon semble enfin s'éclaircir et les ventes redémarrent ... En 1962 Fred ouvre une seconde boutique à l'aéroport d'Orly, un pari risqué mais qui s'avèrera payant et quelques années plus tard le bracelet Force 10 inspiré sa passion pour la voile voit le jour, puis se sont des boutiques à Monte Carlo et à Beverly Hills qui s'ouvrent. En 1977 la Maison Fred rencontre le Soleil d'Or un diamant jaune de près de 105 carats qui sera présenté au 6 rue Royale et chez

Bracelet Force 10 ©Fred

35


Fred Samuel et le Soleil d'Or ©Fred

Maxim's (restaurant) en présence de bon nombre de personnalités venues découvrir cette incroyable pièce rayonnante de lumière. Devant le succès rencontré par le bracelet au noeud marin, Fred lance la collection Force 10 en 1978 en diversifiant la gamme. La Maison continue sans expansion et ouvre des boutiques un peu partout dans le monde et notamment en Asie. En 1995 Fred rejoint le groupe LVMH et devient ainsi la première maison de Joaillerie à rejoindre le groupe, elle entre également dans le classement des 10 plus grandes marques de bijoux au monde grâce au nombre de boutiques toujours grandissant

La Maison Fred s'installe Place Vendôme en 1999 et renforce ainsi sa présence en tant que grande Maison de Joaillerie. Fred Samuel décède en 2006 à l'âge de 98 ans. Son existence haute en couleur sera marquée par la création et les évènements bouleversants qui l'obligeront à innover sans cesse pour satisfaire sa clientèle toujours en quête de nouveauté. Du soleil radieux de Buenos Aires au rayonnement du Soleil d'Or Fred Samuel a laissé son empreinte dans le monde de la Joaillerie et la Maison continue de nos jours de faire briller et de commémorer le moderne joaillier créateur à travers ses créations. 36


©Fred


©Bruno Moinard

13


Réouverture

©Archives Cartier

13 RUE DE LA PAIX RÉOUVERTURE D'UNE ADRESSE MYTHIQUE 13 ! Un sacré numéro. Symbole de malchance pour certains, symbole de chance pour d'autres ... La Maison Cartier quant à elle en a fait son chiffre fétiche, installée depuis 1898 au 13 rue de la Paix. Après deux ans de fermeture la boutique emblématique de la Maison Cartier, temple de la création, rouvre ses portes et laisse apparaitre un endroit métamorphosé dans lequel on retrouve l'ADN de la marque à chaque endroit, comme un véritable sanctuaire où l'on peu encore percevoir la présence de Jeanne Toussaint ou encore celle de Louis Cartier. Cette métamorphose est née de la volonté de célébrer la création et l'histoire de la Maison à travers un aménagement représentant toutes les époques sans pour autant s'enfermer dans une seule. 39


Réouverture

C'est une tâche titanesque qui s'est dressée face aux trois équipes d'architectes et décorateurs : repenser entièrement les six étages du bâtiment soit près de 3000 m2 !

temps et des évolutions des styles. Mais quelle est l'histoire de ce lieu si particulier ? Du petit atelier de la rue de Montorgueil à la première boutique de la rue Neuve des Petits Champs en passant par le boulevard des Italiens, la Maison Cartier déménage plusieurs fois avant que Louis Cartier décide de s'installer en 1899 au 13 rue de la Paix. Fait important pour l'époque, il décide d'ouvrir un studio de création permettant à la Maison de développer son style.

Il était nécessaire de sublimer ce lieu chargé d'histoire qui a vu au fil des années défiler des têtes couronnées, des stars de cinéma, des musiciens et des politiques. En effet, le 13 rue de la Paix n'est pas uniquement une simple boutique mais un véritable emblème, un temple de la création témoin du

©Cartier

40


Réouverture

©Bruno Moinard

Elle impose notamment le Platine et présente des bijoux d'inspiration néo-classique, le fameux style guirlande et rencontre rapidement le succès auprès d'une clientèle fortunée. Plus tard c'est la montre Santos qui y est dessinée puis la non moins fameuse montre Tank. En 1933, c'est Jeanne Toussaint qui prend la direction de la création et dessinera dans ces murs des bijoux désormais iconiques inspirés du registre animalier à l'image de la panthère ou encore des pièces colorées d'inspiration indienne : les bijoux dits Tutti-Frutti. Tout a été modifié pour souligner l'esprit intemporel de Cartier, une Maison se renouvelant sans cesse, à la pointe de la modernité. Ainsi, seule la façade mythique a été conservée, les différents espaces sont métamorphosés et baignent dans la lumière offerte par les grandes ouvertures, l'espace de vente a été allégé pour en faciliter l'accès, les salons historiques totalement repensés pour rendre hommage aux personnalités qui ont marqué l'histoire du joaillier et un espace (la Résidence) pour recevoir les clients privilégiés comme à la maison.

41


©Bulgari


Évènement

©Bulgari

SERPENTI PAR BULGARI LES 75 ANS DU SERPENT ITALIEN Véritable icône de la Maison Bulgari, le serpent aux multiples facettes fête ses 75 ans d'existence. Symbole de sagesse, d'éternité et de vitalité il est un sujet récurrent en Joaillerie en particulier chez Bulgari. Présenté comme un puissant talisman le Serpenti italien s'est décliné en de nombreuses formes au fil des années. Ainsi la Maison romaine a été la première à l'adapter en montre dans les années 40. Pour célébrer cet anniversaire une exposition totalement dédiée à ce motif s'est tenue à la Saatchi Gallery à Londres en collaboration avec l'artiste Refik Anadol conduisant le visiteur dans un voyage immersif à travers des oeuvres multimedia, des archives de la Maison ainsi que des pièces exclusives des années 1940 à nos jours.

39


Quelques oeuvres de Refik Anadol (cicontre) exposées à la Saatchi Gallery à Londres ©Bulgari

Fondée en 1884 à Rome par Sotirio Bulgari, orfèvre d'origine grecque la Maison Bulgari s'est imposée au fil des années comme un emblème de l'excellence italienne et de la Haute Joaillerie à travers de nombreuses réalisations nées d'un savoir-faire incomparable à l'image de la collection Serpenti. Emblème de séduction et de renaissance, le symbole du serpent est lié à l'histoire de l'humanité depuis des

siècles. Dans les années 1940 la Maison Bulgari charmée par ce pouvoir envoutant transpose le puissant symbole en le transposant en bijou. Naissent alors les premiers bracelets souples qui adoptent la forme du poignet confectionnés avec des anneaux tubogas ou en mailles d'or. L'élégance de ce précieux serpent enfin dressé rencontre immédiatement un franc succès

40


dans un monde d'après guerre en présentant des versions toujours plus recherchées. Il faudra attendre jusqu'à la fin des années 50 pour voir apparaitre des bracelets totalement réalistes et d'une extrême précision. Le corps du serpent se compose alors de maillons travaillés à la main et fixés ensembles indépendamment, l'ouvrage est traversé par un ressort en or garantissant la flexibilité du bijou. Naissent alors des pièces offrant de multiples combinaisons de couleurs et de matières, les écailles s'ornent

d'émail et de diamants. Ces dernières sont aujourd'hui des pièces très recherchées à l'image d'un bracelet de 1965 vendu par la Maison Christie's en 2014 pour plus d'un million de dollars. Aujourd'hui Bulgari propose une collection Serpenti déclinée en bagues ou en bracelets dans des prix relativement plus accessibles tout en proposant encore des créations en haute joaillerie.

©Bulgari

41



Icone Joaillière

ALHAMBRA® : SOUS LE SIGNE DU TRÈFLE


Icone Joaillière

©Van Cleef & Arpels

COLLECTION ALHAMBRA PAR VAN CLEEF & ARPELS Véritable icône de la Joaillerie et désormais signature de la Maison Van Cleef & Arpels, la collection Alhambra n'a cessé de se renouveler au fil des époques et revêt aujourd'hui un large éventail de matières et de couleurs ... Le motif de trèfle apparait dès les années 20 comme en témoignent les archives de la Maison. Cependant, le premier véritable sautoir Alhambra apparait en 1968. Inspiré du trèfle à quatre feuilles, symbole de chance, plus qu'un talisman c'est véritable porte-bonheur du quotidien il se compose de 20 motifs en or jaune froissé délicatement bordés de perles d'or. Le sautoir Alhambra rencontre immédiatement un énorme succès et de nombreuses personnalités se parent du précieux porte bonheur à l'image de Romy Schneider, de Françoise Hardy ou encore la princesse Grace de Monaco. 44


Romy Schneider, Françoise Hardy et la princesse Grace de Monaco portant des sautoirs Alhambra ©Tous droits réservés

En 1971 la Maison Van Cleef & Arpels décide d'ajouter de la couleur à ses trèfles à quatre feuilles. Ainsi, les motifs sont sertis de pierres dures telles que la malachite ou encore le lapis-lazuli. Ensuite la collection Alhambra sera déclinée en bracelets puis en montres dès 1998 et le catalogue des matières disponibles continuera de s'élargir avec la cornaline, la calcédoine, la nacre ou encore l'onyx. En un demi-siècle la collection s'est largement enrichie et s'est transformée en un véritable ambassadeur mettant à l'honneur le savoir-faire des artisans de la Maison Van Cleef & Arpels. 45



Visite

GEM GENÈVE UN RENDEZ-VOUS DEVENU IMMANQUABLE Le salon Gem Genève est un salon consacré à la Joaillerie organisé par deux experts reconnus du secteurs : Ronny Totah et Thomas Faerber, deux amis de longue date que j'ai eu la chance de rencontrer et d'interviewer lors de la dernière édition afin d'en savoir un peu plus sur les origines de ce salon. Gem Genève c'est un peu le paradis pour amateur de bijoux, les allées regorgent de pièces exceptionnelles, de pièces Art Nouveau signées Lalique, des pierres somptueuses en passant par des créations contemporaines hautes en couleur, tout est fait pour faire rêver le visiteur qu'il soit là pour affaires ou comme simple amateur. Un salon dédié à la Joaillerie, il en existe déjà plusieurs me direz-vous ! En effet, il en existe un bon nombre mais Gem Genève c'est bien plus qu'un salon ... 51


Visite Forts de nombreuses participations à des salons professionnels déjà existants, les deux fondateurs de GemGenève Ronny Totah (Horovitz & Totah) et Thomas Faerber (Faerber Collection), deux marchands de bijoux anciens reconnus ont décidé de créer un salon en reprenant toutes les erreurs qu’ils ont pu rencontrer ailleurs. Ainsi, tout est fait pour que les exposants se sentent chez eux et pour qu’ils puissent accueillir leurs clients et les visiteurs dans les meilleures conditions.

Gem Genève est également ouvert au grand public, tout est fait pour que les visiteurs passent un agréable moment. Ainsi, il est possible de se promener dans les allées du salon, admirer les vitrines, découvrir des pièces uniques telles que des bijoux Art Nouveau signés Lalique, Vever ou encore Fouquet, poser des questions aux nombreux exposants, visiter des expositions, rejoindre une conférence et même participer à des ateliers !

Même les plus jeunes y trouvent leur compte ©Gem Genève

52


Visite

Et les plus âgés aussi ©Gem Genève

Pour cette édition de Novembre 2022 ce sont plus de 170 exposants de renom en provenance de 19 pays qui ont participé au salon. Tout est mis en oeuvre par les organisateurs pour que chaque secteur soit représenté, ainsi on trouve des négociants de diamants, de pierres de couleurs, des marchands de bijoux anciens, de bijoux signés, des pièces abordables, des pièces exceptionnelle et j'en passe. Gem Genève c'est aussi un espace d'expression avec le "designer vivarium" fondé par l'historienne

Vivienne Becker qui permet à de jeunes joailliers de mettre en avant leurs créations à travers un espace dédié. Le salon voulu par Ronny Totah et Thomas Faerber est devenu une référence au fil des éditions rassemblant de plus en plus de participants et de plus en plus de visiteurs s'inscrivant désormais dans la petite liste des évènements immanquables pour un amateur de bijoux qu'il soit acheteur, marchand ou simple passionné.

53


Récit

Alfred Lang-Willar, Albert Londres et Suzanne Lang-Willar ©Tous droits réservés

LES BIJOUX DES LANG-WILLAR RÉCIT D'UNE HISTOIRE ROCAMBOLESQUE Lyon, 1934 un joaillier reçoit dans sa boutique un mystérieux personnage qui lui présente des bijoux à expertiser dans l'objectif d'un rachat. Le propriétaire de ces derniers, un italien nommé Fausto Alary, n'a pas vraiment le profil ... En effet, les bijoux posés sur le bureau sont d'une qualité exceptionnelle, le joaillier examine de plus près la première pièce, le résultat est formel, il s'agit d'un solitaire serti d'un diamant remarquable pesant 9 carats, la seconde une bague sertie d'une impressionnante émeraude. Il estime les deux pièces pour près de 300.000 francs (environ 200.000 euros actuels). Cependant un élément l'interpelle et confirmera ses soupçons. Les deux bagues sont signées Van Cleef & Arpels ... 54


Récit

Lyon - Place des Jacobins ©Tous droits réservés

Dès le départ du mystérieux Fausto Alary, le joaillier s'empresse de contacter Van Cleef & Arpels afin de connaitre l'origine de ces deux bagues. Grâce aux archives de la Maison les bijoux sont immédiatement identifiés : ils appartiennent à Alfred et Suzanne Lang-Willar. Mais comment ce personnage s'est-il retrouvé en possession de ces deux pièces ? Le joaillier contacte les autorités qui se chargent de l'affaire ...

Qui sont les Lang-Willar ? Alfred Lang-Willar est né le 20 Janvier 1875 à Bâle en Suisse, il n'est autre que le neveu de Leopold-Louis Dreyfus fondateur du groupe Louis-Dreyfus. À 25 ans il devient l'adjoint de son oncle et devient directeur du principal comptoir du groupe à Buenos Aires et participe activement à l'approvisionnement des troupes lors de la Première Guerre mondiale ce qui 55


Récit

Léopold Louis-Dreyfus ©Tous droits réservés

lui vaudra d'être décoré de la Légion d'honneur. En 1915 il épouse Suzanne Picard, fille d'un horloger suisse. De retour à Paris il cesse ses activités au sein du groupe et devient une personnalité du Tout-Paris en fréquentant les cercles littéraires et les hippodromes entre Longchamp et Deauville. Cependant le Krach de 1929 l'oblige à reprendre sa place dans le groupe et il part en Chine avec son épouse afin de développer le marché du soja.

Albert Londres ©Tous droits réservés

Une rencontre inattendue ... À Shanghai le couple Lang-Willar rencontre une vieille connaissance, le célèbre journaliste Albert Londres. Cependant, suite aux bombardements, les Lang-Willar sont capturés et condamnés à mort mais parviendront à s'enfuir et à s'embarquer à bord du Georges Philippar où ils retrouvent Albert Londres qui rentre également en France. 56


Récit

Le Georges Philippar ©Tous droits réservés

Au large d'Aden le bateau prend feu, Albert Londres qui cherche à sauver son reportage meurt comme 54 autres passagers mais les Lang-Willar échappent une seconde fois à la mort en sautant à l'eau.

Un tragique accident ...

Marcel Goulette (à gauche) ©Tous droits réservés

Rescapés du naufrage le couple n'a plus qu'une envie : retrouver leurs enfant et regagner enfin Paris. Ils affrètent alors un avion piloté par Marcel Goulette, un as de l'aviation. Malheureusement, lors du vol l'avion rencontre des conditions météo défavorables et percute les monts Ernici près du village italien de Veroli. Les occupants sont tués sur le coup. 57


Récit

Stèle commémorative ©Tous droits réservés

Les secours mettent plusieurs jours à atteindre le lieu de l'accident à cause de la météo et des chemins escarpés. La tragique nouvelle reste à la une des journaux français pendant des semaines et se transforme peu à peu en lointain souvenir ...

Réapparition des bijoux de Suzanne Lang-Willar ... Suite à cette étrange visite le joaillier lyonnais contacte les autorités qui résoudront partiellement l'enquête. À l'arrivée des secours sur le lieu du crash, un sauveteur remarque immédiatement les deux bagues et les dissimule immédiatement. Il les fait expertiser en Italie et seront jugés sans aucune valeur par le bijoutier. Ils seront alors confiés à Fausto Alary qui décidera de les montrer à un joaillier lyonnais qui soupçonnera immédiatement l'origine frauduleuse des deux pièces ... Sources : Wikipédia et l'excellent blog de Jean Jacques Richard.

58




Inside ...

©L'Ecole des Arts Joailliers

L'ÉCOLE DES ARTS JOAILLIERS AVEC LE SOUTIEN DE VAN CLEEF & ARPELS Installée dans un magnifique hôtel particulier de la Place Vendôme à deux pas des grandes maisons joaillières l'École des Arts Joailliers cherche à valoriser, depuis 1o ans maintenant, la culture joaillière. Fondée en 2012 à l'initiative de la Maison Van Cleef & Arpels, l'École des Arts Joailliers s'inscrit dans une démarche de transmission du patrimoine et du savoir-faire Joaillier, deux éléments aujourd'hui menacés. Car on le sait déjà, le secteur du luxe est en quête de mains nécessaires à la préservation de ce patrimoine inestimable ...

61


Inside ...

L'École des Arts Joailliers a vu le jour avec la volonté de valoriser les métiers de la Joaillerie en le faisant découvrir au grand public par le biais de cours pratiques dispensés par des professionnels du secteur choisis pour leur capacité de transmission . Ainsi se sont environ 50 cours pratiques et théoriques qui sont dispensés au sein de l'École. De l'atelier d'introduction au sertissage au cours sur l'histoire de la Joaillerie à travers les époques le choix est vaste et permet d'approcher de manière concrète le monde du

bijou. L'accueil des élèves est à la hauteur du lieu, ils sont reçus dans le salon de réception autour d'un rafraîchissement et de petits gâteaux afin de permettre d'échanger avec les autres participants et les professeurs pour un cours dans une ambiance décontractée. L'Ecole c'est aussi un fond documentaire rassemblant un nombre incalculable d'ouvrages de référence sur la Joaillerie. La consultation est gratuite pour les membres qui souhaitent se documenter sur un sujet spécifique

62



Inside ...

©L'école des arts joailliers

ou pour approfondir un cours. L'École propose aussi de belles expositions autour du bijou accessibles à tous gratuitement sur simple réservation. Elle dispose d'un bel espace dédié permettant de mettre en valeur les pièces exposées et de modeler la salle au gré des expositions. En ce moment l'École propose une magnifique exposition sur les bijoux chinois, une manière d'en apprendre plus sur 3000 ans d'ornements chinois (retrouvez plus d'informations sur leur site internet). L'École des Arts Joailliers c'est aussi une école qui voyage, elle se

déplace à Dubai, Hong-Kong, New York ou plus proche de nous Lyon où elle a proposé en partenariat avec la Maison Van Cleef & Arpels une découverte de l'univers du bijou dans le but de créer des vocations chez les jeunes et les moins jeunes dans un secteur en quête de nouvelles mains. L'École c'est donc une expérience enrichissante pendant laquelle le temps s'arrête où seuls les bruits des limes et les voix des professeurs résonnent le temps d'une visite ou d'un cours, une belle initiative permettant de faire rêver et de faire découvrir le monde merveilleux du bijou. 64



Gemmologie

VOYAGE AU PAYS DES GEMMES AVEC BENOIT CHARBONNEAU Le métier de gemmologue présente quelques disparités. En effet, il est possible de distinguer les gemmologues de laboratoire et les gemmologues de terrain. Ces derniers sont les plus rares, il en existe quelques uns à travers le monde et Benoit Charbonneau en fait partie. Ce dernier parcours le monde à la recherche des plus belles pierres, en quête du beau et de l'exceptionnel.


Gemmologie

Procédé traditionnel de traitement thermique de la pierre ©Gem Sélection

Benoit Charbonneau Passionné depuis l'enfance, Benoit Charbonneau est joailler de formation, après un CAP métaux précieux option Joaillerie, un brevet des métiers d'art et une mention complémentaire en sertissage il part travailler à Saint Barthélemy dans les Antilles Françaises. C'est à cette occasion qu'il se verra proposer une formation au GIA à New York, une véritable révélation pour lui ...

67


Gemmologie Pourrais-tu nous parler de ton travail ? Après ma formation au GIA j'ai créé ma société de négoce de pierres précieuses : Gem Sélection. Je travaille principalement sur commande pour les grandes Maisons de la Place Vendôme mais aussi pour des joailliers classiques. Je possède un stock de près de 200 pierres toutes très belles, je ne travaille qu'avec des pierres bien taillées sans inclusions visibles à l'oeil nu et sans fenêtres. Comment sont sélectionnées tes pierres ?

Benoit Charbonneau ©Tous droits réservés

C'est avant tout une question de "feeling", il faut que la pierre me parle, qu'elle soit bien taillée, sans inclusions visibles à l'oeil nu et pas trop saturée en couleurs. J'ai également un avantage c'est celui de connaitre le métier de joailler, je suis donc capable de me faire rapidement une idée compte tenu de la demande d'un client. Comment devient-on gemmologue ?

Ce qui fait la particularité de Benoit c'est sa quête de la perfection, une quête de pierres exceptionnelles presque sans inclusions dans des endroits reculés et dans des pays dans lesquelles aucun gemmologue ne va tels que le Pakistan très récemment. Un homme passionné par son métier au regard avisé que j'ai eu le plaisir d'interviewer à Paris lors de ses très rares retours en France

Il y a deux grandes écoles reconnues à l'international qui sont le GIA (Gemmological Institute of America) dont l'école phare se trouve à Carlsbad en Californie et la GEM-A (Gemmological Association of Great Britain) qui se trouve en Angleterre. Plus proche de nous il y a l'ING (Institut National de Gemmologie) qui existe depuis très longtemps et qui forme les élèves avec le diplôme européen de la FEEG. 68


Gemmologie Tu parles de pierres d'investissement. Pourrais- tu nous en dire plus ? Depuis peu je travaille sur les pierres d'investissement suite à la demande de clients particuliers notamment d'Arabie Saoudite, d'Inde ou encore du Qatar qui souhaitaient diversifier leur épargne. Ce type d'investissement offre des rendements bien différents des livrets classiques puisqu'ils se situent entre 10 et 20% annuels avec une taxation uniquement à la revente. Je ne propose que très rarement d'investir dans le diamant hormis pour des pierres exceptionnelles telles que les diamants de couleur. Je préfère travailler avec les pierres de couleurs. Une anecdote de voyage à partager ? J'ai beaucoup d'anecdotes sur mes voyages mais je me souviens particulièrement lorsque je me suis fait mordre par un chien enragé au Sri Lanka ce qui a demandé une hospitalisation et de nombreuses injections. J'ai également failli marcher sur un mamba noir sur la terrasse de mon hôtel. Une anecdote un peu plus drôle : lorsque je voyage je ne divulgue jamais les endroits dans lesquels je séjourne. Cependant j'ai posté une photo sur les réseaux et je me suis rendu compte après coup que mon hôtel était malheureusement reconnaissable, résultat des courses, une file de 200 mètres devant l'établissement avec des personnes voulant me vendre des pierres ...

©Gem Sélection

69


Gemmologie

©Gem Sélection

Une pierre particulièrement marquante pour toi ? Sans contestes une Tourmaline Lagoon de 12,08 carats sans aucune inclusion ... Lorsque j'ai acheté cette pierre il y avait une minuscule inclusion en fond de culasse je l'ai confiée à un excellent lapidaire de Bangkok et l'inclusion a disparue avec une perte minime de 0,80 carat. J'ai vendu la pierre en trois jours ... Voyager avec Benoit Charbonneau En plus de son activité de négoce, Benoit Charbonneau organise des séjours autour de la Gemmologie proposés dans trois pays : l’Inde, le Sri Lanka et la Thaïlande. Il emmène des petits groupes de 6 personnes maximum dans les mines et les marchés pendant 5 à 10 jours ce qui crée des rapports forts entre les participants. Si vous voulez en savoir plus sur les destinations ou encore l’organisation de ces séjours vous pouvez visiter son site : Discovery Gems.

70



HERISTORIA PASSEURS D'HISTOIRE Il y a peu, je découvrais un mystérieux site internet nommé Heristoria. À première vue, cela ressemblait à une nouvelle boutique en ligne de pièces vintage, mais à y regarder de plus près le projet semble plus vaste et témoigne de la volonté des grandes maisons à mettre en avant leur patrimoine à travers des pièces historiques proposées à la vente sur la plateforme.


Gérosine Henriot, Nicolas Forge et Laurence Mayer ©Heristoria

Voyage à travers le temps Heristoria, c'est l'histoire d'une rencontre, celle de Gérosine Henriot, Nicolas Forge et Laurence Mayer. Amoureux des objets du passé et qui souhaitaient proposer à la vente des objets représentatifs de l'histoire des marques du groupe LVMH. Ainsi, c'est près de 30 pièces iconiques signées Fred, Bulgari ou encore Kenzo qui sont proposées sur le site dans une démarche de mise en avant du patrimoine de ces maisons emblématiques ...

Bracelet Bulgari ©Heristoria

73


©Heristoria


Plus qu'une simple plateforme de vente en ligne, Heristoria propose aux acheteurs une expérience unique. En effet, les objets sont proposés via des scénographies originales et racontent une histoire. De plus, le site propose à l'acheteur une rencontre avec les équipes de chaque Maison, une belle idée qui permet de mettre en avant l'objet et de plonger l'acquéreur dans l'univers LVMH à travers les époques. Les objets sont dénichés lors de ventes aux enchères, de rachat aux particuliers et sont restaurés si besoin afin d'être proposés dans un état irréprochable. Tout les domaines de LVMH sont représentés, on retrouve sur Heristoria des bijoux, des parfums, des vins ou encore des montres proposés à tous les prix. Heristoria, une belle démarche qu'on aura le plaisir de voir évoluer dans le futur.

©Heristoria

75



Zoom sur ...

©Vever

MAISON VEVER ENTRE FÉES ET NATURE LUXURIANTE, PROMENADE DANS LE MONDE ENCHANTÉ DE LA MAISON VEVER ... Ancrée dans un monde féerique et enchanteur, la Maison Vever renaît de ses cendres et nous propose une véritable invitation au rêve. C'est à l'âge de 16 ans lorsqu'elle se voit offrir un bijou dont l'écrin est signé de son nom que Camille Vever réalise qu'elle doit relancer la Maison familiale. En 2021 elle se décide avec l'appui de son frère Damien à réveiller cette belle endormie ... Désireuse de la doter d'un modèle responsable adapté au XXIème siècle elle décide notamment d'utiliser le diamant de synthèse dans ses créations ou encore de faire de la Maison Vever la première entreprise à mission dans le secteur du luxe.

77


Zoom sur ...

L'ÉCLAT D'UN NOUVEAU MONDE

Vever c'est la recherche d'un monde plus beau, plus éthique. Inventer le bijou d'art, une oeuvre d'art en soi pour soi...

©Vever

La création de la Maison est établie en 1821 lorsque Pierre-Paul Vever, orfèvre de formation dépose son poinçon au bureau municipal de la ville de Metz. Cependant c'est avec son fils Ernest que l'aventure va réellement débuter ... Formé dès son plus jeune âge à la bijouterie il prend la suite de son père en continuant de se perfectionner dans les ateliers les plus réputés de l'époque. La famille Vever s'installe à Paris et pose ses valises au 19 rue de la Paix et, en 1884 ce sont Paul et Henri Vever qui prennent les rênes de l'atelier et qui donneront son réel éclat à la Maison Vever pendant la période Art Nouveau avec des pièces exceptionnelles à l'image du pendentif "Sylvia" ... Sylvia ©Mad Paris

78


Zoom sur ... Sans s'affranchir du passé, les créations Vever sont inspirées du registre Art Nouveau : la femme, la faune et la flore. Ainsi, des déesses et des nymphes mystérieuses émergent d'une nature libérée et apaisante. Elles incarnent la pluie ou encore le feu soulignant ainsi leur puissance et leur majesté. Chaque pièce Vever apparaît comme une petite oeuvre d'art avec un travail d'émaillage plique-à- jour comme un clin d'oeil supplémentaire à l'Art Nouveau réalisé par la talentueuse Sandrine Tessier. Sautoir Impératrice ©Vever

Puissante et libérée, la Nature selon Vever apparaît comme le pilier de ce monde mystique. La bague Ginkgo symbole d'éternité en or sertie d'un diamant de synthèse d'un carat met en avant cette nature luxuriante. Pour ses créations, la Maison a pris le parti du diamant de laboratoire pour une provenance certifiée "sans conflit" ainsi que l'or recyclé. Une démarche qu'elle met en avant en devenant la première entreprise à mission du secteur du Luxe. Bague Ginkgo ©Vever

79



Whishlist

SÉLECTION SAINT VALENTIN DU CÔTÉ DU NEUF

Parce qu'on peut se dire "Je t'aime" avec des bijoux voici une sélection de pièces neuves originales et plus classiques pour tous les budgets.

Bague Elixir en or jaune et diamants de laboratoire Vever : 1790€

Bague Eboris en or jaune et diamant de laboratoire Mazarin : 3990€

Bague Ginkgo en argent et perle Akoya Vever : 750€

81


Whishlist

Bracelet Memory Charm en or jaune Mazarin : 660€

Bracelet Alhambra or et onyx Van Cleef & Arpels : 4500€

Bague juste un clou PM en or jaune Cartier : 1330€

Bague Force 10 petit modèle or blanc et diamants Fred : 1650€

82


Whishlist

Bague Serpenti Viper en or jaune Bulgari : 1400€

Bague Jeux de Liens en or rose et diamants Chaumet : 1310€

Bracelet Force 10 MM en or blanc Fred : 2440€

Pendentif Jeux de Liens PM or rose et malachite Chaumet : 2310€

83



Whishlist

SÉLECTION SAINT VALENTIN DU CÔTÉ DE L'ANCIEN

Parce qu'on peut se dire "Je t'aime" avec des bijoux, voici une sélection de pièces anciennes, témoins du temps, pour tous les budgets.

Bague "bombée" or et platine et diamants vers 1920 Gerphagnon : 2300€

Bague Tank or rose et diamants vers 1940 Gerphagnon : 1200€

Bracelet Napoléon III roses de diamants (vers 1860) Gerphagnon : 2200€

85


Whishlist

Bague Art Deco (vers 1920) rubis et diamants Macklowe Gallery : 7500$

Bague opales et diamants vers 1910 Macklowe Gallery : 3250$

Bague opale deux ors et diamants fin XIXe Gerphagnon : 3800€

Bracelet perles fines et roses de diamants Napoléon III (vers 1860) Gerphagnon : 3400€ 86


Whishlist

Clips d'oreilles diamants Art Déco Bentley & Skinner : 4950£

Broche Art Nouveau (vers 1900) par Masriera Bentley & Skinner : 8750£

Bague Belle Époque rubis et diamants Bentley & Skinner : 5750€

Bague godrons en or rose et diamants vers 1960 Gerphagnon : 960€ 87



Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.