Page 1

Publicité - Ne pas jeter sur la voie publique - © NICE COTE DʼAZUR

EDITION 07 SEPTEMBRE 2013 - N°2


Interview M. Christian Estrosi

Président du Comité National des Jeux de la Francophonie

Secrétaire général de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) M. Diouf, quel est l'état de la Francophonie dans le monde en 2013 ? Avec plus de 220 millions de francophones sur les cinq continents et plus de 116 millions d’apprenants de et en français, je dirais que la Francophonie se porte bien. La langue française est l’une des grandes langues étrangères apprise dans la plupart des systèmes éducatifs du monde. La Francophonie dans le monde, ce sont aussi ces voix porteuses de toutes les cultures qui chantent, qui récitent, qui déclament ou qui lisent en français ; ces romans, essais, pièces de théâtre ou poèmes rédigés par des plumes nourries à tous les imaginaires, baignées de références culturelles, sociales, spirituelles ou historiques très différentes. Et n’oubliez pas les médias de langue française, au premier rang desquels se trouve TV5 Monde, 2e réseau mondial de télévision en français. Que représentent les Jeux de la Francophonie ? Organisés tous les quatre ans, dans l’année postolympique, les Jeux de la Francophonie invitent la jeunesse de l’espace francophone à se rencontrer au travers d’épreuves sportives et de concours culturels. Aux exploits des sportifs répondent le talent et la créativité des artistes. Les sites sportifs, les aires d’expression culturelles et le village des Jeux sont autant de lieux d’échange et de dialogue entre les participants. D’une manière générale, ces Jeux favorisent l’émergence de jeunes talents artistiques francophones sur la scène artistique internationale et contribuent à la préparation de la relève sportive francophone. Il faut aussi dire que la présence de ces 3000 jeunes venus des cinq continents constitue un formidable message d’espoir. Alors que le monde est en proie à des déchirements, à des disparités énormes, notamment entre le Nord et le Sud, ces sportifs et artistes nous donnent une belle

leçon de diversité, de solidarité et de partage. Ces jeunes nous montrent la voie, indiquant le chemin de demain qu’il nous faut emprunter par un message qui est d’abord celui de l’amour de la vie. Ils sont le reflet de la solidarité et du partage exercés au sein de notre Organisation. Au-delà de ce grand rassemblement réunissant les jeunes du monde entier dans un esprit festif, ces Jeux constituent une vitrine formidable pour la Francophonie. Ils permettent de véhiculer des messages forts à travers les médias, dont notamment les valeurs de cette 7e édition France/Nice 2013 placée sous le signe de la solidarité de la diversité et de l'excellence mais aussi des valeurs chères à la Francophonie de paix, de diversité culturelle et linguistique. Que doit-on dire aux Niçois et aux gens de toute la région pour les inciter à venir participer à la fête ? Qu’ils ont la chance de venir assister à des compétitions qui révèleront les talents de demain. Qu’ils pourront rencontrer des jeunes qui portent des projets originaux et créatifs. Assister aux Jeux, c’est être le témoin privilégié d’une rencontre formidable entre jeunes artistes et athlètes venus du monde entier dans une ambiance de fête d’échange et d’ouverture. Je suis certain que le public niçois répondra présent ! Une dernière question en forme de clin d'oeil, si vous le voulez bien. Si vous deviez participer aux Jeux, dans quelle(s) épreuve(s) aimeriezvous vous inscrire ? Je vous aurais bien répondu le basket en raison de ma taille mais aux Jeux de la Francophonie, les compétitions de basket sont réservées aux filles. Si je devais choisir une discipline, je dirais le tennis de table. Quand j’étais jeune, j’y jouais volontiers au Sénégal.

M. Estrosi, en quoi Nice peut-elle être une étape déterminante pour les Jeux de la Francophonie ? C’est le plus grand événement sportif et culturel du monde francophone et pourtant il n’a pas encore la notoriété qu’il mérite. Nous mettrons donc tout en oeuvre pour en faire une grande fête populaire qui installe durablement ces Jeux dans le temps. Nice ville de sport, Nice ville de culture, Nice capitale de la Méditerranée... il y a une logique à ce que les Jeux de la Francophonie trouvent ici un lieu d’expression privilégié pour représenter la France de la plus belle façon qui soit. C’est un honneur, c’est une fierté mais c’est aussi et surtout une grande responsabilité. Nice a non seulement le devoir de réussir ces Jeux mais également de leur donner une dimension médiatique supplémentaire, d’impulser un nouvel élan et d’offrir un véritable tremplin à la Côte d’Ivoire qui accueillera les Jeux en 2017. C’est un superbe défi. Qu’attendez-vous de ce grand rassemblement sportif et culturel ? Le mariage du sport et des arts est une originalité de ces Jeux mais ce que je retiens surtout c’est cette exigence de solidarité qui est inscrite dans le projet des Jeux de la Francophonie avec l’alternance entre pays du Sud et pays du Nord. Nice y est forcément sensible de par sa position géographique et par son histoire qui font de notre ville un lieu d’échanges et de rencontres. La Francophonie est un enjeu majeur pour le monde de demain et cet événement porte des valeurs qui, à mon sens, sont essentielles. Nous avons reçu le message de Beyrouth en 2009 et retenu cette magnifique leçon de paix, de fraternité et d’ouverture sur le monde que nous a donné le Liban en transcendant les différences de cultures et de religions. A notre tour de transmettre le témoin de la plus belle façon qui

ÈMES

JEUX DE LA FRANCOPHONIE

du 7 au 15 septembre 2013 PLUS DE 10 HEURES DE DIRECT

Cérémonie d’ouverture en direct sur France Ô samedi 7 septembre à partir de 19h15 Athlétisme • Football • Lutte africaine • Judo • Résumés des épreuves culturelles

soit en poursuivant et en renforçant l’oeuvre de tous ceux qui dans le monde et depuis des décennies ont soutenu cette dynamique francophone. Plus qu’une langue en partage, une vision du monde portée par de grands hommes d’Etat comme le Secrétaire Général Abdou Diouf qui depuis 2003 conduit avec la conviction et l’humanisme qu’on lui connait l’action politique de la Francophonie. Le sport et la culture y ont un grand rôle à jouer et je note d’ailleurs que le sport est l’un des terrains privilégiés de la promotion du français, langue officielle des Jeux Olympiques. Cette 7e édition des Jeux de la Francophonie doit donc être un révélateur de cette grande richesse, de cette histoire et de toutes ces valeurs que nous portons… Un révélateur également des futurs talents, artistes et sportifs, qui feront le monde francophone de demain. Une nouveauté dans ces Jeux, l’apparition du cyclisme. Est-ce votre choix ? Statutairement, le pays organisateur choisit un sport de démonstration qui s’ajoute au programme défini par le Comité International des Jeux de la francophonie. Nous avons choisi le cyclisme, car notre ville s'inscrit aujourd'hui dans une nouvelle dynamique, celle de la Métropole Nice Côte d'Azur qui valide une histoire, une géographie et une économie qui nous sont propres. Notre territoire y puise une identité particulière entre littoral, collines, vallées et montagnes. C'est pourquoi j’ai voulu que le cyclisme fasse son apparition aux Jeux. Outre l’importante notoriété dont bénéficie ce sport dans la communauté francophone et notamment en Afrique où il connaît un remarquable essor, il offrira une belle illustration de notre territoire et de la diversité de ses paysages et... de ses reliefs. Il symbolise parfaitement cette logique de territoire de par le tracé de son parcours entre mer et montagne. © CIJF

M. Abdou Diouf


Tout sur la cérémonie d’ouverture

Une féerie en V actes ! Comme les tragédies et les comédies de l'âge classique, la cérémonie qui va se dérouler ce soir sous les yeux du monde entier a été conçue en cinq actes distincts. Et elle aussi, grâce à son programme éblouissant, saura rester dans les mémoires.

Nice : une ville hôte en harmonie avec les Jeux Porte d'entrée de la Côte d'Azur, Nice offre une capacité d'accueil inégalée notamment grâce à son aéroport international et son parc hôtelier à la mesure de son attractivité : plus de 4 millions de visiteurs chaque année ! Mais le lien entre la cité et les Jeux de la Francophonie va bien au-delà de ces aspects pratiques. Entre autres atouts, Nice la Belle est connue dans le monde entier pour être une extraordinaire capitale de la fête, avec son célèbre carnaval. En tant que « Ville Verte » de la Méditerranée, elle est également très engagée sur le plan de l'environnement, et c'est pourquoi elle a souhaité placer cette VIIe édition des Jeux de la Francophonie sous le signe du développement durable. Enfin, Nice est une ville qui a l'expérience des grands événements internationaux, qu'ils soient politiques, sportifs ou culturels. Un gage capital pour le bon déroulement des Jeux et l'assurance d'une belle fête parfaitement réussie !

A

ttention les yeux ! Si la grande cérémonie d'ouverture des VIIe Jeux de la Francophonie va patiemment attendre le coucher du soleil (19 h 56) pour débuter, les lunettes fumées pourraient -presque- être de rigueur tant le programme va scintiller avec ses deux feux d'artifice encadrant un spectacle de haute volée.

Prologue

Sous l'œil du Président de la République française, M. François Hollande, et de nombreux chefs d'État, ministres et dignitaires étrangers, la soirée va débuter par le défilé des délégations. Deux jeunes figures niçoises auront le privilège et la responsabilité d'ouvrir la présentation en tant que porte-drapeaux de ces Jeux : la championne olympique Camille Muffat et le chef d'orchestre prodige Lionel Bringuier. A leur suite, c'est la délégation libanaise qui lancera le défilé, le pays ayant organisé la dernière édition de la manifestation à Beyrouth en 2009. Ce sont ensuite 53 nations qui vont parader joyeusement, par ordre alphabétique, de la plus massive (le Canada avec 216 membres) à la plus modeste (l'Uruguay avec 3). Un véritable tour du monde des nations francophones et francophiles ! Enfin, c'est la délégation française qui va clore le ban, en tant que pays organisateur, 19 ans après les jeux de Paris-Bondoufle en 1994.

Instants solennels

Le maire de Nice, Christian Estrosi, président du Comité national des Jeux de la Francophonie prononcera ensuite une allocution de bienvenue qui sera suivie par une intervention de M. Abdou Diouf, le Secrétaire Général de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) puis par l'ouverture officielle des Jeux par le président Hollande. Il sera temps alors

pour l'ensemble des artistes et athlètes, ainsi que des juges et officiels, de prêter un serment de loyauté et respect des règlements pour la gloire du sport et de la culture.

Une scène ouverte

Place ensuite au divertissement avec une belle affiche internationale qui compte notamment Grand Corps Malade, à qui a été confié le soin de dire le texte d'introduction, ou la très internationale Patricia Kaas. Autour d'eux, collectifs et artistes venus d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques, vont enchanter la soirée en se produisant, tour à tour dans l'écrin de la place Masséna. Une scène ouverte qui va résonner de sons et de couleurs, d'énergie et de joie en mêlant la chanson, la musique et la

danse. Les officiels, les délégations et les spectateurs sur place, on attend près de 80.000 personnes, tout comme les quelque 100 millions de téléspectateurs potentiels des multiples retransmissions à travers le monde vibreront ainsi à l'unisson des idéaux de ces Jeux qui célèbrent la jeunesse et qui portent des valeurs humanistes de solidarité et de justice. Enfin, comme un paraphe final, le ciel niçois s'illuminera à nouveau pour un dernier feu d'artifice qui marquera la fin de la cérémonie, certes, mais également le début de cette manifestation ambitieuse que la France et la ville de Nice souhaitent offrir au monde entier. Voici le sport, voici la culture et vivent les VIIe Jeux de la Francophonie !

La place Masséna : écrin de la cérémonie d'ouverture Majestueuse autant que pimpante, la place Masséna ne fait pas ses presque deux siècles. Les débuts de sa conception datent pourtant des années 1820-1830. Elle est sans doute la pièce maîtresse des travaux du Consiglio d'Ornato, institution chargée de l'urbanisme de la cité à l'époque du roi Charles-Albert. Le Consiglio avait imposé à l'époque cette architecture digne des palais italiens et réglementé jusqu'à la couleur des façades. Le résultat est cet espace unique qui s'épanouit au cœur de Nice, à deux pas de la mer et qui sait si bien mettre en valeur les grands événements. "C'est une scène naturelle extraordinaire", confirme le maire de Nice, Christian Estrosi, "et en accueillant la cérémonie d'ouverture, elle symbolise parfaitement l'esprit de ces Jeux ouverts sur le monde francophone et sur la Méditerranée".


les sites des v II èmes jeu SALLE LEYRIT ET SALLE BRANCOLAR

PARC DES SPORTS CHARLES EHRMANN

• Basket-ball : Du 6/09 au 14/09 - Finale le 14/09 • Athlétisme : Du 10/09 au 14/09 • Handisport : Du 10/09 au 12/09 • Tennis de table : Du 7/09 au 13/09 • Lutte africaine : Du 12/09 au 14/09 - Finale le 14/09 • Petite finale et finale foot : Le 15/09 • Cérémonie de clôture : Le 15/09

PALAIS NIKAIA

STADE DU RAY

• Football : Demi-finale le 13/09

STADE MEARELLI • Lutte libre : Du 8/09 au 10/09 • Judo : Du 11/09 au 13/09 • Cérémonie de clôture : Le 15/09

• Football : Du 6/09 au 11/09

COMPLEXE DE LA PLAINE Stade des Francs-Archers

PROMENADE DES ANGLAIS • Football : Du 6/09 au 11/09

• Cyclisme sur route (démonstration) : Le 8/09 • Marathon (athlétisme) : Le 15/09


ux de la francophonie BIBLIOTHEQUE LOUIS NUCERA

Retrouvez toutes les infos des Jeux sur www.nice2013.fr NICE ACROPOLIS

• Littérature : Du 8/09 au 11/09 - Finale le 11/09

PLACE GARIBALDI • Photographie : Du 7/09 au 13/09 • Arts visuels : Du 7/09 au 13/09 • Création numérique : Du 10/09 au 13/09 • Création écologique : Du 8/09 au 13/09 Finales le 13/09 • Gala des Lauréats : Le 14/09 • Arts de la rue - Marionnettes géantes : Du 10/09 au 13/09 - Finale le 13/09

THEATRE NATIONAL DE NICE

OPERA • Arts de la rue - Jonglerie : Du 9/09 au 10/09 Finale le 10/09 • Arts de la rue - Hip Hop : Du 11/09 au 12/09 Finale le 12/09

• Chanson : Du 8/09 au 12/09 - Finale le 12/09

• Conte : Du 7/09 au 12/09 - Finale le 12/09 • Danse de création : Du 8/09 au 13/09 Finale le 13/09

PLACE MASSENA

• Cérémonie d’ouverture

NICE

UN ÉTÉ POUR MATISSE 21 JUIN AU 23 SEPTEMBRE

http://matisse2013.nice.fr

Les informations contenues sur cette double page sont susceptibles de modifications.

THEATRE DE VERDURE


des jeux pour tous Pour la septième fois, les Jeux de la Francophonie vont réunir des jeunes du monde entier pour participer à des épreuves sportives et culturelles, autour de la langue française et dans une ambiance festive.

Les 17 disciplines des Jeux 2013 LES COMPÉTITIONS SPORTIVES

mettront à l'épreuve le courage des athlètes : il va falloir bander les muscles, gérer le souffle et puiser dans les réserves pour trouver ce petit supplément de détermination qui fait les champions.

• Athlétisme

(Course, saut, lancer et épreuves combinées)

• Basket-ball

(Féminin)

• Football

(Masculin)

• Handisport

(Athlétisme : 400 m, lancer du disque et saut en hauteur)

• Judo

(13 catégories hommes et femmes, du super-léger au lourd)

• Lutte

(Lutte libre et lutte africaine)

• Tennis de table

C

’est en 1987, dès le second sommet des chefs d'État de lafrancophonie, qu'est née l'idée de créer une grande fête populaire capable de rassembler la jeunesse des pays francophones. A l'image des jeux antiques, est alors imaginée une compétition qui mêle des épreuves sportives et des activités culturelles, qui se déroule tous les quatre ans, dans l'année suivant les jeux olympiques et dont l'organisation est confiée alternativement à un pays du "Sud" puis un pays du "Nord". Le concept des Jeux de la Francophonie était né. Deux ans seulement après cette impulsion, les villes de Casablanca et Rabat accueillaient la toute première édition à laquelle participè-

rent plus de 1500 sportifs et artistes représentant fièrement 39 délégations.

La diversité culturelle... Autour d'une langue commune Le succès des Jeux ne s'est plus démenti depuis et chaque nouveau rendez-vous est synonyme d'extraordinaires moments partagés par les compétiteurs et un public toujours plus nombreux. La formule originale qui associe l'effort physique, le fair-play et le dépassement de soi du sport avec la libre expression du talent artistique à travers la représentation et la création permet en effet de satisfaire toutes sortes de spectateurs

avec un large éventail d'occasions de vibrer, tour à tour, pour les athlètes ou pour les artistes. Un mélange des goûts et des cultures sublimé par le partage de la langue française qui agit comme un média d'échange et de compréhension mais aussi un signe de reconnaissance et d'attachement à de grandes valeurs communes.

Quatre années de préparation pour un jour “J” flamboyant Ces Jeux pour la jeunesse du monde présentent ainsi, tous les quatre ans, une vitrine nouvelle de l'art et des forces vives de la francophonie. Mais entre deux éditions, l'esprit des Jeux continue à battre dans chacune des nations engagées où se tiennent des épreuves préparatoires pour découvrir et former les compétiteurs de demain. Un processus qui favorise également le développement des activités féminines dans de nombreux pays et qui entretient la motivation des compétiteurs. Tous ont à présent hâte de se retrouver -et vous retrouver-, à Nice, du 7 au 15 septembre 2013, pour vivre, ensemble, une grande célébration du sport, de l'art, de la culture et de la fraternité.

(Simple hommes, simple dames et double mixte)

• Cyclisme sur route

(Présenté en sport de démonstration)

LES CONCOURS CULTURELS verront s’affronter

des artistes de tous les horizons : qui saura, l’esprit concentré, le timbre clair, les doigts précis, avoir l’étincelle de génie qui fait toute la différence ?

• Arts de la rue

(Hip-hop, marionnettes géantes et jonglerie)

• Arts visuels : peinture et sculpture

(Exposition et atelier)

• Chanson

(Concert live de 15 à 25 minutes)

• Conte et conteurs

(Narration libre de 25 minutes)

• Danse de création

(Prestation contemporaine de 15 à 25 minutes)

• Littérature

(Nouvelle)

• Photographie

(Exposition et création sur place)

• Création écologique

(Produits innovants en économie d’énergie, en énergie renouvelable ou en gestion durable des ressources naturelles)

• Création numérique

(Oeuvre audio-visuelle sur le thème : “Droit de l’homme, paix et démocratie)

écouter et regarder le Monde


la francophonie : une force en action Bien plus que l'ensemble des pays dont tout ou partie de la population parle le français, la Francophonie, avec un "F" majuscule, est une organisation énergique œuvrant dans le monde entier.

Les éditions précédentes

• 1989 :

Maroc

• 1994 :

France

• 1997 :

Madagascar

• 2001 :

Canada

• 2005 :

Niger

• 2009 :

Liban

Les 55 délégations des Jeux 2013

Avec 56 délégations venues des 5 continents et ayant engagé plus de 3000 jeunes sportifs, artistes et accompagnateurs, l'édition 2013 des Jeux de la Francophonie à Nice bat déjà des records.

Les forces en présence

C

réé en 1970, le cadre institutionnel de la Francophonie réunit aujourd'hui, au sein de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), 77 états et gouvernements membres ou observateurs. Un réseau littéralement tissé tout autour de la planète puisque le français est la seule langue, avec l'anglais, à être parlée sur les cinq continents. Ce qui lui confère à la fois des variations originales suivant les zones géographiques mais également un foisonnement culturel d'une richesse inouïe. Avec 220 millions de locuteurs, le français est aussi la 5e langue la plus utilisée au monde et, preuve de sa modernité, la 3e en volume sur internet.

Des valeurs communes qui rapprochent les peuples

Par son histoire et son patrimoine tant politique que culturel, la langue française est

aussi attachée à des valeurs humanistes dans lesquelles se reconnaît la Francophonie. Cela apparait clairement dans la charte dont s’est dotée l’OIF en 1997 au sommet de Hanoï, au Vietnam. Ainsi, si l'organisation a pour vocation première la promotion de la langue française, elle fixe également parmi ses objectifs le rapprochement des peuples par leur connaissance mutuelle, l’intensification du dialogue des cultures et des civilisations ou encore la promotion de l’éducation et de la formation. Pour accomplir ces tâches essentielles, les 77 états membres, qui représentent ensemble plus du tiers des pays de l'ONU et une population totale de 890 millions de personnes, s'appuient notamment sur une coopération multilatérale efficace et ils peuvent compter sur des instances politiques décisionnelles dont la plus haute réunit tous les deux ans leurs chefs d'État et de gouvernement à l'occasion du Sommet de la Francophonie.

Un cadre stratégique durable et solidaire L'organisation internationale de la Francophonie se donne en outre des missions par périodes de dix ans. Le cadre stratégique actuel, appliqué jusqu'en 2014, cherche en particulier à promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’Homme et à développer la coopération au service du développement durable en apportant une attention spéciale aux jeunes et aux femmes et en œuvrant à l’accès du plus grand nombre aux technologies de l’information et de la communication. Dans la droite ligne de la position des pays membre de l'OIF, les Jeux apportent un coup de projecteur sur la Francophonie et sa formidable ouverture sur le monde, multiculturelle et joyeuse, mais qui sait aussi être utile et engagée.

(ou le tour du monde en 56 étapes) : A comme… Andorre, Arménie et Autriche B comme… Bénin, Bulgarie, Burkina Faso et Burundi C comme… Cambodge, Cameroun, Comores, Canada (+ Nouveau Brunswick & Québec), Cap Vert, Centrafrique, Chypre, Rép du Congo (Brazzaville), RD Congo (Kinshasa) et Côte d'Ivoire D comme… Djibouti E comme… Egypte, Estonie et ERY Macédoine F comme… Fédération Wallonie-Bruxelles et France G comme… Gabon, Guinée Conakry, Guinée Bissau et Guinée Equatoriale H comme… Haïti L comme… Liban et Luxembourg M comme…Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Monaco, Monténégro N comme… Niger P comme… Pologne Q comme… Qatar R comme… Roumanie et Rwanda S comme… Sainte Lucie, Sénégal, Seychelles, Slovaquie et Suisse T comme… Tchad, Togo et Tunisie U comme… Uruguay V comme… Vanuatu et Vietnam La Gazette des VIIèmes Jeux de la Francophonie Edition du 07 septembre 2013 Comité National des Jeux de la Francophonie 2 rue de la Préfecture - 06364 NICE CEDEX 4 - 04 97 13 57 00 Directeur de publication : Bernard Maccario (Directeur Général du CNJF) Crédit photos : CNJF ; CIJF ; Images & Expressions ; www.lsnphoto.com ; Métropole NICE COTE D'AZUR Direction de l’Information Géographique ; Nice Côte d’Azur ; OTC Nice Eurosud Côte d'Azur Impression: S.A.P.O nice-matin - 214 route de Grenoble, 06290 Nice La reproduction même partielle des articles et illustrations est interdite Photos non contractuelles, ne peut être vendu.


Demandez le programme des Jeux Vendredi 6 septembre ■ Basket, salle Leyrit - Salle Brancolar - Matchs de poule. ■ Football, complexe de la Plaine - Stade MÊarelli - Matchs de poule. ■ Animation, thÊâtre de Verdure - MÊga chorale de 457 enfants. ■ Animation, villa MassÊna - Prix de l’Êconomie Francophone (FFA). ■ Animation, TNN - La fête de la pub Francophone. ■ Animation, palais de la MÊditerranÊe - Forum Êconomique de l’investissement en Afrique.

Samedi 7 septembre ■ Basket, Salle Leyrit - Salle Brancolar - Matchs de poule. ■ Tennis de table, halle des sports Charles-Ehrmann. ■ Football, complexe de la Plaine - Stade MÊarelli - Matchs de poule. ■ Conte, TNN - SÊlection groupe A. ■ Arts visuels (peinture, sculpture), Acropolis - Vernissage. ■ Photographie, Acropolis - Vernissage. ■ CrÊation numÊrique, Acropolis.x ■ Officiel, p l a c e M a s s Ê n a, cÊrÊmonie d’ouverture des Jeux de la Francophonie. ■ Village, place MassÊna - Inauguration du village, animation asiatique, confÊrences : Solidarsport, immigration au QuÊbec, Moulins à paroles (m@p). ■ Animation, Acropolis - Exposition : Les Petits Artistes à l’Êcole de la Francophonie. ■ Animation, Acropolis - Exposition : L’histoire des Jeux de la Francophonie.

Dimanche 8 septembre ■ Lutte libre, Nikaïa. ■ Basket, salle Leyrit - Salle Brancolar - Matchs de poule. ■ Tennis de table, halle des sports Charles-Ehrmann. ■ Football, complexe de la Plaine - Stade MÊarelli - Matchs de poule. ■ Cyclisme sur route, promenade des Anglais. ■ Chanson, OpÊra - SÊlection groupe A. ■ Danse de crÊation, TNN - SÊlection groupe A. ■ Conte, TNN - SÊlection groupe B. ■ LittÊrature, bibliothèque Louis-NucÊra - Lecture publique. ■ Photographie, Acropolis - Exposition et ateliers. ■ Arts visuels (peinture, sculpture), Acropolis - Exposition et ateliers. ■ CrÊation numÊrique, Acropolis. ■ Village, Place MassÊna - Taï-Chi, casa Capo Verde Universo, tournoi d’Êchecs des  espoirs francophones , prÊsentation de la crÊation numÊrique, animations culinaires (stand de la Suisse). ■ Animation, complexe sportif la Lauvette - Tournoi de football U13.

Lundi 9 septembre â–  Lutte libre, NikaĂŻa. â–  Basket, salle Leyrit - Salle Brancolar - Matchs de poule.

■ Tennis de table, halle des Sports Charles-Ehrmann, finale par Êquipe, finale du double. ■ Football, complexe de la Plaine - Stade MÊarelli - Matchs de poule. ■ Chanson, OpÊra - SÊlection groupe B. ■ Danse de crÊation, TNN - SÊlection groupe B. ■ Conte, TNN - SÊlection groupe C. ■ LittÊrature, bibliothèque Louis-NucÊra - Lecture publique. ■ Photographie, Acropolis - Exposition et ateliers. ■ Arts visuels (peinture, sculpture), Acropolis - Exposition et ateliers. ■ Arts de la rue (jonglerie), thÊâtre de Verdure. ■ CrÊation numÊrique, Acropolis. ■ CrÊation Êcologique, Acropolis. ■ Officiel, v i l l a M a s s Ê n a - Signature du jumelage Nice - Abidjan ■ Village, place MassÊna - Flash Fu et Black Killers, Gym seniors, Max M (Tribute à Baudelaire) et Alexandra Miller, confÊrences : immigration au QuÊbec, Êtudier - Vivre - Travailler au Canada, prÊsentation de la crÊation numÊrique, sportifs francophones dans l’histoire, Animations culinaires  Les Toques BrÝlÊes . ■ Animation, CUM - Tournoi de Scrabble. ■ Animation, OpÊra - Questions pour un champion. ■ Animation, UFR Staps - Vin d’honneur de l’athlÊtisme. francophone (AEFA - Guyane, base avancÊe 2014-2016)

Mardi 10 septembre ■ AthlÊtisme, parc des sports Charles-Ehrmann. ■ Handi-athlÊtisme, parc des sports Charles-Ehrmann. ■ Lutte libre, Nikaïa. ■ Football, complexe de la Plaine - Stade MÊarelli - Matchs de poule. ■ Chanson, opÊra - SÊlection groupe C. ■ Danse de crÊation, TNN - SÊlection groupe C. ■ Conte, TNN - SÊlection groupe D. ■ LittÊrature, bibliothèque Louis-NucÊra - Lecture publique. ■ Photographie, Acropolis - Exposition et ateliers. ■ Arts visuels (peinture, sculpture), Acropolis - Exposition et ateliers. ■ Arts de la rue (jonglerie), thÊâtre de Verdure - Demi-finales et finale. ■ Arts de la rue (marionnettes gÊantes), place Garibaldi. ■ CrÊation numÊrique, Acropolis. ■ CrÊation Êcologique, Acropolis. ■ Village, place MassÊna - Lazy et Don Seydi, Tai Chi, confÊrences : le sport comme vecteur d’autonomisation des femmes, mode de production durable, rêves de Louisiane et d’Acadie, sportifs francophones dans l’histoire, animations culinaires  Les Toques BrÝlÊes . ■ Animation, CUM - Tournoi de Scrabble, colloque de la FFLutte.

Mercredi 11 septembre â–  AthlĂŠtisme, parc des sports Charles-Ehrmann. â–  Handi-athlĂŠtisme, parc des sports Charles-Ehrmann. â–  Basketball, salle Leyrit - Quarts de finale, salle Brancolar - Matchs

de classement. ■ Tennis de table, halle des sports Charles-Ehrmann. ■ Football, complexe de la Plaine - Stade MÊarelli - Matchs de poule. ■ Judo, Nikaïa. ■ Chanson, opÊra - SÊlection groupe D. ■ Danse de crÊation, TNN - SÊlection groupe D. ■ LittÊrature, bibliothèque Louis-NucÊra - finale. ■ Arts de la rue (hip-hop), thÊâtre de Verdure. ■ Arts de la rue (marionnettes gÊantes), place Garibaldi - SÊlection groupe A. ■ CrÊation numÊrique, Acropolis. ■ CrÊation Êcologique, Acropolis. ■ Village, place MassÊna - Gym seniors, Ali M’Baye - Manoe Ross Afrika Bak, Nissa pilou, confÊrences : Êtudier - vivre - travailler au Canada, MÊditerranÊe 2000, mobilitÊ jeunesse, culture orale et dÊveloppement durable, sportifs francophones dans l’histoire, animations culinaires  Les Toques BrÝlÊes , nocture village des partenaires, chasse aux TrÊsors. ■ Animation, CUM - Tournoi de Scrabble. ■ Animation, opÊra - Spectacle : Diva Franco Fun (Violons de LÊgende). ■ Animation, complexe sportif la Lauvette - Tournoi de football U13.

Jeudi 12 septembre ■ AthlÊtisme, parc des sports Charles-Ehrmann. ■ Handi-athlÊtisme, parc des sports Charles-Ehrmann. ■ Lutte africaine, parc des sports Charles-Ehrmann. ■ Basketball, Salle Leyrit - Demi-finales. Salle Brancolar - Matchs de classement. ■ Tennis de table, halle des sports Charles-Ehrmann. ■ Judo, Nikaïa. ■ Chanson, opÊra - Finale. ■ Conte, TNN - Finale. ■ Photographie, Acropolis. ■ Arts visuels (peinture, sculpture), Acropolis. ■ Arts de la rue (hip-hop), ThÊâtre de Verdure - Demi-finales et finale. ■ Arts de la rue (marionnettes gÊantes), Place Garibaldi - SÊlection groupe B. ■ CrÊation numÊrique, Acropolis. ■ CrÊation Êcologique, Acropolis. ■ Village, place MassÊna - Tai Chi, DÊfilÊ Êthnique A. Sylla - CrÊations Joome, Auklair, ConfÊrences : FFA - Economie du sport, rÊseau jeunesse, Êtudier - vivre - travailler au Canada, FFA - Urgence de la prÊservation de la mÊditerranÊe, sportifs francophones dans l’histoire, animations culinaires  Les Toques BrÝlÊes . ■ Animation, CUM - Colloque sur l’enseignement du français. ■ Animation, TNN - CrÊation chorÊgraphique  Tourbillon . ■ Animation, TNN - Chanson de la francophonie et  mail-art .

EDF PARTENAIRE DES 7ES JEUX DE LA FRANCOPHONIE 2013 À NICE DU 7 AU 15 SEPTEMBRE. GFHEQO .oÅPGTIKG GUV PQVTG CXGPKT ÅEQPQOKUQPUNC 

'&(    4%5 2#4+5  2CTKU s

Retrouvez toutes les infos des Jeux sur www.nice2013.fr


Gazette des 7èmes Jeux de la Francophonie - 07/09/2013  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you