Clutch Toulouse, mars 2013

Page 1

la griffe culturelle #6 • Mars 2013 • Toulouse • gratuit


ce mois-ci, dans ton Clutch...

ÉDITO & SOMMAIRE #6 | MARS 2013

Appel d’air

La vie culturelle se refait une sacrée santé en mars. Même le dimanche n’est plus de tout repos (voir p.54) et avec le retour du soleil, les événements de plein air sortent aussi leurs têtes. Ce mois-ci apparaît presque comme un tremplin pour avril, dont le premier week-end donne sérieusement le tournis. Sans oublier, la Clutch O Rama #7, le jeudi 4 avril (voir p.72) : ciné-concert et Dj’s sets dans la cour de la Cinémathèque (oui, on se place, mais c’est notre édito). De même que, comme de glorieux chercheurs d’or (soyons modestes), à force de creuser dans le vivier culturel, nous nous sommes lancés dans un État des lieux sur les auteurs de bande-dessinée à Toulouse (voir p.4). Un filon s’est ouvert sous nos pieds, autant en profiter. Alors Toulouse n’est peut être pas la capitale culturelle 2013 mais pas besoin d’initiative européenne pour dynamiser la ville, comme en témoignent nos 16 pages d’agenda, pour pas loin de 600 dates... rien qu’en musique. | Les Clutchers

04 État des lieux

Les auteurs BD à Toulouse

10 Brèves 16 Clutch folio

Manon Lacoste, artiste collagiste

24 Art visuel | Agenda p.30

Gameplay, Mitau, Carnaval, ...

32 Littérature | Agenda p.34

La Gardienne : police secours, ...

36 Chroniques livres & bd 38 Spectacle vivant | Agenda p.44 Torquato Tasso, Olivier Py, ...

46 Projection | Agenda p.50

Monstres Universal, Cinélatino, ...

52 Chroniques dvd & blu-ray 54 Dossier Les dimanches à Toulouse

56 Concert & club

Blues Challenge, Airs Solidaires, ...

70 Chroniques disques 74 Agenda concert & club + de 550 dates !

Couverture : Super heroes... © Manon Lacoste | Voir Clutch folio p.16 Magazine gratuit édité par la Coopérative Éditions 138 avec le soutien de l'association Les Clutchers. Rédacteur en chef : Baptiste Ostré (baptiste.ostre@clutchmag.fr, 06 16 45 74 17) • Rédaction & événementiel : Alexandre Courtey (alex.courtey@clutchmag.fr) • Collaborateurs : Matthieu Borrego, Youness Hamelat, Maylis Jean-Préau, Mathieu Laforgue, Julie Leblanc, Valérie Lassus, Nicolas Mathé, Jack McCoy, Paul Muselet, Mary-Ann Singleton. Conception & direction artistique : La Fée Clutchette - julieleblanc.fr (pao@clutchmag.fr) • Directeur de publicité : Benoît Joyeux (benoit.joyeux@clutchmag.fr, 06 62 19 98 39) • Directrice de la publication : E-M Chevrier • Distribution : Becycle, Jerkov Pour recevoir le magazine dans votre établissement : benoit.joyeux@clutchmag.fr. Retrouvez Clutch sur clutchmag.fr Éditions 138 - Coopérative à capital variable de 3 440 € - RCS de Foix 753 921 675 (editions138.fr). Clutch a choisi un imprimeur éco-responsable, Pure Impression, Montpellier, France. N° ISSN : 2262-5542. Dépôt légal à parution. Tous droits de reproduction réservés. L'éditeur décline toutes responsabilités quant aux visuels fournis par ses annonceurs et partenaires. Ne pas jeter sur la voie publique.


état des lieux

Auteurs de BD à Toulouse

sous les pavés, la bulle À force de tourner autour du pot culturel local, on a fini par se rendre compte que de nombreux auteurs de bandes dessinées exercent dans la région et plus particulièrement à Toulouse. Rencontre.

A

ussi surprenant que cela puisse paraître, la Ville Rose est une terre d’accueil pour les auteurs français, malgré l’éloignement avec la capitale et ses grands groupes éditoriaux. Mais attention, on reste loin de la créativité et de l’aura de villes comme Bruxelles ou Angoulême. Aujourd’hui, seule la maison d’édition Misma est encore en activité dans la région, après le départ des Requins Marteaux d’Albi pour Bordeaux. Les éditions Milan, elles, se sont concentrées sur la presse jeunesse depuis longtemps. D’un autre côté le public répond présent aux événements, comme Indélébiles ou le festival BD Colomiers et le nombre de librairies spécialisées va croissant (Terres de Légendes, Atmosphères, BD Fugue, BD Ciné, Ombres Blanches, Gibert Joseph...). Comme le fait remarquer Amandine Doche 4•

(voir entretien), il manque peut-être des structures pour valoriser le travail des artistes locaux, notamment les indépendants, et encore plus depuis la fermeture de la galerie GHP et de la fanzinothèque des Musicophages. Car des auteurs, il y en a. Difficile de savoir combien exactement, c’est un métier de solitaire, où l’on peut vivre caché. À la louche on peut estimer qu’une centaine gribouille dans nos contrées. Aussi, la frontière entre illustrateurs, graphistes et auteurs est parfois mince. Souvent les crayons, pinceaux et palettes graphiques mélangent les genres, pour de simples raisons alimentaires. Auteurs et dépendances De tous, Coyote (Little Kevin) reste le plus fameux : c’est même l’auteur labellisé “toulousain”. Fidèle à la ville - on peut facilement le trouver boire un coup dans le centre -,

Dopututto © Alessandro Tota

Par Alexandre Courtey

il n’est pas le seul “local” à connaître des séries à succès. Si le nom de Hugues Labiano ne vous parle peut être pas, ses œuvres vous aideront. Il s’est fait connaître grâce à Dixie Road, avec Jean Dufaux au scénario, et surtout Black OP dont les droits pour le ciné sont actuellement négociés. Originaire des Landes, il est parti, comme beaucoup, sur Paris tra-

vailler dans l’illustration avant de devenir bédéiste pour finalement atterrir chez nous. Grâce à l’activité et la richesse de la vie artistique toulousaine ? Pas vraiment et son itinéraire est commun à de nombreux auteurs : il connaissait bien la ville, il y apprécie la qualité de vie et sa localisation, entre ses Landes natales et la Méditerranée. Ce qui a joué, c’est la présence •5


dessin animé pour M6), Raphaël Drommelschlager et d’autres. Il y a une volonté de trouver une ambiance de travail, de partage et de convivialité (le fameux rendez-vous pizza-jaja du mardi midi). Après trente ans de profession, Eric Stalner, lui, a laissé sa table de dessin à la maison pour s’installer à l’atelier La Mine (rue Pargaminière), considérant que « c’est un métier où l’on apprend à tout âge, il est intéressant de voir les autres travailler ». S’il a toujours dessiné sur papier, Sebastien Goethals, autre pensionnaire de La Mine, lui a donné le virus de la palette graphique et de l’écran Cintic*. Plus facile d’actionner le fameux “pomme Z” que de gommer l’aquarelle, même si la qualité artistique peut en pâtir. « On joue sa vie avec le pinceau, c’est un truc de samouraï », résume Eric. Moins de prises de risques pour un confort inégalé.

S’ils travaillent essentiellement en “home office”, beaucoup de bédéistes s’installent en atelier. Comme l’Aquarium (rue du Taur) pour Serge et Hugues, avec aussi Dab’s (Tony et Alberto, adapté en

Trois questions à Amandine Doche

Amandine Doche © DR

« Un dynamisme enthousiasmant à Toulouse » Chargée de mission BD à Colomiers et organisatrice du festival, Amandine est idéalement placée pour parler du 9e art dans la région. Comment expliquer le succès et la longévité de BD Colomiers sans la présence d’auteurs grand public ? C’est fou ! Je crois que la dimension ludique du festival, avec des ateliers, des rencontres et des jeux, attire un public qui n’est pas forcément spécialiste de bande dessinée, mais qui, une fois sur place, est curieux de découvrir les maisons d’édition présentes. Le travail de médiation est aussi très important : expliquer notre démarche de soutien aux jeunes auteurs et à la création dite « indépendante », monter des expositions de qualité mais suffisamment ludiques pour interpeller différents publics...

Dessinateur sans frontière ? Mais si les auteurs cités naviguent dans le circuit grand public et pu-

Il y a alors un public et un esprit BD à Toulouse et en région? Il est vrai que Toulouse compte de nombreux auteurs BD et qu’il y a un dynamisme enthousiasmant dans ce domaine : la présence du collectif Indélébile, la création de SuperLoto éditions (dans le Lot) ou encore la reconnaissance de Misma à Angoulême... Il faut aussi reconnaître le travail de fond mené par les librairies indépendantes spécialisées qui sensibilisent tous les jours de nouveaux publics au 9e art.

6•

* écrans interactifs à stylet

Atelier La Mine © GOMS

Vous avez lancé un cycle Comics au Pavillon Blanc cette année. Le public est aussi au rendez-vous ? Avec le lancement du cycle nous ne savions pas trop où nous mettions les pieds car le comics n’est pas très bien représenté dans le Sud. Nous avons donc été les premiers surpris du succès rencontré. Le public est de plus en plus nombreux à chaque rendez-vous, si bien que nous envisageons d’investir une salle plus grande pour les prochaines conférences. Il y aura en tout cas une deuxième saison en 2013-2014 avec plein d’auteurs passionnants. J’en profite d’ailleurs pour remercier Paul Renaud (auteur toulousain publié par Marvel Comics), Noël Gourvennec et Terres de Légendes sans qui le montage de ce cycle n’aurait pas été possible !

blient chez les plus grosses maisons d’éditions (Dargaud, Glénat, Delcourt, Soleil...), tous ne peuvent vivre exclusivement de leurs planches (voir encadré). L’on pense évidemment aux auteurs indépendants, très nombreux et productifs. Lors des rencontres avec ce petit milieu, une chose interpelle : il y a peu d’échanges entre les deux mondes, “mainstream” et “indépendant”. Eric et Sébastien concèdent que s’ils lisent de la BD indépendante, les indés ne s’intéressent pas à eux et restent dans leur coin. Ce que confirme à demimots Guillaume (El Don Guillermo, de son nom d’auteur), co-fondateur avec son frère jumeau, Estocafich, des éditions Misma. Même si pour lui, c’est une question de goût : « je suis très difficile, je n’aime pas tout ». Cette exigence a fini par payer. Lauréats d’un Fauve d’Or de la BD Alternative à Angoulême pour leur revue Dopututto, ils ont été nourris et inspirés par L’Association, illustre éditeur indépendant.

•7

état des lieux

dans son cercle d’amis d’un auteur installé à Toulouse. En l’occurrence Serge Carrère, trente ans de bande dessinée au compteur, une activité débordante qui le fait jongler entre la BD jeunesse et tout public.


état des lieux

Misma est passée professionnelle il y a deux ans en prenant un diffuseur, Les Belles Lettres, et ne produit que par petits tirages (1 000 ex), pris en charge à 30% par le Centre Régional des Lettres. « Sans ça, nous n’aurions pas pu passer le cap » affirme Guillaume, illustrant la difficulté inhérente au métier. Tout se joue par la rencontre avec le public, comme l’organisation du festival Indélébile (voir p.14), des échanges avec d’autres maisons d’édition et la participation aux

nombreux festivals nationaux. Si la frontière entre les deux mondes peut paraître imperméable, Sébastien Goethals, venu assister à une dédicace de L’homme chien (voir p.37), confiera vouloir s’inspirer des productions indés (format, liberté de mise en page...) pour continuer à évoluer, et surtout ne pas vieillir avec ses lecteurs. Si indés et auteurs grand public ne vivent pas leur métier de la même manière, la passion est identique et la frontière plus floue qu’elle ne paraît...

Des cases en trop ? En 2012, plus de 5 000 albums BD sont sortis en France (pour approximativement le même nombre d’auteurs), un chiffre impressionnant qui a plus que triplé en dix ans ! Vu que les ventes baissent, de nombreux bédéistes sont en difficulté, surtout les derniers arrivés, à quelques exceptions près. Ne bénéficiant pas du chômage, il leur faut produire toujours plus. Le prix de la page peut aller de 50 à plus de 400 €. Et on parle ici de la BD franco-belge classique, soit des albums de 46 pages en moyenne. Deux types de contrats sont exercés. Le fixe (payé à la page et en droits d’auteur), ou l’à valoir (payé à la page puis aux droits d’auteur une fois l’éditeur remboursé). Ce dernier prédomine aujourd’hui. Chez les indépendants, dans la majorité des cas, c’est le seul droit d’auteur qui vaut. Et avec un tirage faible, les retombées sont souvent minces. En termes de vente, il y a dix ans, un album d’une grande maison d’édition s’écoulait au minimum à 5 000 exemplaires, grâce notamment aux collectionneurs et bibliothèques. Aujourd’hui, en vendre 4 000 est déjà très bien. Dans le haut du tableau avec Black OP, Hugues Labiano et son scénariste Stephen Desberg ont vendu 60 000 exemplaires du premier tome et la série tourne à 20 000 exemplaires en moyenne. Une exception qui donne le tournis. De ce fait, beaucoup d’auteurs multiplient les casquettes : illustrateurs, storyboardeurs pour le cinéma ou la publicité, graphistes... Pour aller plus loin : - Sous les bulles, documentaire sur l’économie de la BD en France, devrait sortir courant 2013 (bande-annonce disponible sur Internet). - un article complet à trouver sur Rue89 Culture : Trop de Bd tue la BD ? Radioscopie d’une crise.

Un grand merci à... Cédric de BdFugue et Amandine Doche

8•


brèves

Poskka Connexion En dernière minute, on nous chuchote que le peintre et dessinateur, Nikko Kko exposerait au Connexion Live du 15 mars au 9 avril. Croisé dans le projet 4cha4 ou aux côtés de Dj Nice et à Rouen avec les Veines urbaines, il peuple son monde de personnages colorés en quête d’exil. À ne pas louper : un triptyque original créé en collaboration avec Gilen & Kzper. Culture de la parité Le collectif H/F Midi-Pyrénées, qui milite pour l’égalité HommeFemme dans le spectacle vivant, organise une rencontre-débat autour du sujet « Pouvoir, Culture et Parité » | Espace des Diversités de la Laicité (rue d’Aubuisson), lun. 11 mars,19h 100% cheval Non, il ne s’agit pas de la nouvelle campagne pub de Findus mais du spectacle de cirque équestre Emmène-moi (voir Clutch#5). Les voltigeurs, acrobates, trapézistes et musiciens de la compagnie Pagnozoo joue les prolongations à la Grainerie. | jusqu’au 10 mars 05 61 24 33 91

© Nikko Kko

Rock’n Tarn : 20 ans 650 groupes ont foulé la scène en 20 ans de Rock’n Tarn, tremplin musical qui compte bien marquer les esprits pour fêter cet anniversaire. Au programme du 9 mars, une succession de certains lauréats des années passées et de jeunes pousses. Khodbreaker, Florentines, Los Jamones, Do you wanna marry me ?, Los Jamones ou R-Cut promettent une variété de styles, le tout emballé par les Dirty Fonzy. Ces derniers pourraient d’ailleurs faire participer les autres groupes à leur set. | Carmaux, sam. 9 mars, 17h, grat., rocktime.org

Branchez les guitares Du 21 mars au 6 avril, Aucamville fera vibrer les cordes avec son 21e festival de guitare. Acoustique, électrique, reggae ou country, il y en aura pour tous les goûts : Cordcore, Jefferson Noizet, Johnny Winter, Rod Taylor et le Positive Roots Band. Expositions, animations et showcases complètent la programmation. | guitare.festival.online.fr 10 •


brèves

Sebastian © DR

Campagne Mp3. L’État lance la campagne de prévention MP3 qui touche tout le monde. Le but, nous faire prendre conscience de notre « capital auditif ». Ecouter de la musique au casque, oui bien sûr, mais moins fort, moins souvent et pour longtemps. | mp3-ecoute.org

Tilt Festival Un Festival electro sur 4 jours, vous en rêviez ? Perpignan l’a fait ! À l’affiche du Tilt Festival, quelques grosses pointures : Sebastian, Fukkk Offf, Dope D.O.D, South Central... de quoi envoyer quelques semelles à la poubelle ! Soirée d’ouverture (entrée libre), avec projection, conférence, apéro accompagné des Djs et lendemain avec avalanche de gros son ! | Perpignan (à 2h de Toulouse) du 21 au 24 mars | tilt-festival.org

un air de bohème L’association Kultur Bazar met tout en œuvre pour la soirée pluridisciplinaire Ethnik Season#4 mêlant sonorités (Mong, U-Stone...), projections et danses. Déguisement de rigueur pour une soirée haute en couleur ! | Salle Jacques Brel (Castanet-Tolosan), ven. 29 mars, 20h30, 9 à 13 € 12 •

Les Réveils créatifs Un concept étonnant et un rendez-vous qui peut vite devenir une addiction. Réveil créatif est une jeune association qui propose, une fois par mois, dans un lieu public toulousain, une rencontre-conférence autour d’un petit déjeuner (et en plus, c’est offert !). Tout ceci avec la présence d’une personnalité qui ouvre le débat. Ce mois-ci, l’invité sera Steve Kessel. | reveilcreatif.com Appel à auteurs. Le Festival Séquence Court Métrage lance un cri d’appel aux créatifs. Le projet : un scénario de 10 pages & un film de 15min, la date limite est fixée au 15 mars. Allons-y gaiement stylo à la main et caméra au point ! | Réglement sur : sequence-court.com Rémi en famille. Rémi Panossian quitte son fief du Resto Jazz et déplace son piano à la Salle Nougaro, le mercredi 12 mars. En trio, le toulousain jouera son nouvel album BBang, sorti le 7 février dernier. | remipanossian.com


brèves

L’art sur son 31 Le shop Dalbe (2 av. d’Atlanta) fait son Printemps des Arts. Le 30 mars, caricatures, bd, acryliques, sculptures ou encore graff s’exposeront jusqu’au 30 avril. 31 artistes se prêtent au jeu avec un vernissage en musique (18h). | dalbe.fr

Post-image invite John Greaves Depuis sa formation en 1987, Post-Image a collaboré avec Miles Davis, Herbie Hancock, ou Wayne Shorter. Le groupe invite cette fois le guitariste John Greaves pour une musique ethno-electrojazz. | La fabrique, mar. 26 mar., 12h45

La Chapelle se souvient. La Chapelle est tellement bien installée dans le paysage culturel toulousain que l’on oublierait presque que c’est un squat. Le 4 juillet, elle fêtera ses 20 ans. L’Atelier Idéal vous propose, à travers le jeu initié par Georges Perec, Je me souviens, de lui envoyer un souvenir du lieu. Que ce soit à travers les luttes, les débats, les émotions musicales et théâtrales, les ateliers ou comme simple voisin... Envoyez vos jolis mots, en 5 lignes maximum. | contact@atelierideal. lautre.net ou 36 rue Daniel Casanova

Un petit jaune ? Les locaux de Yaa accompagneront les Naïve New Beaters et Colors in the street le 2 avril au Bikini pour le concert Ricard S.A. live ! | Et c’est gratuit (sur résa - voir flashcode). Une montagne de jazz Il n’y a pas que le festival télé à Luchon. La toute jeune association Jazz à pique compte bien y faire exister son festival, Jazz en Cordée, qui se tiendra du 8 au 10 mars. Ouverture avec Et Hop, adjoint à des projections de films Super 8. | jazzencordee.com

Indélébile indéboulonnable Après une très grosse édition 2012 et une autre à venir en 2014, le festival Indélébile ne s’essouffle pas et tiendra stands et expos du vendredi 5 au dimanche 7 avril. Le camp de base se situera à La Chapelle (rue Casanova). Retrouvez, entre autre, Yann Taillefer exposé à la librairie Ombres Blanches et les Brigades du Foutre dans les sex shops du quartier de la gare. | indelebile.org © Yann Taillefer

14 •


clutch folio

Manon Lacoste

LE GRAND DÉTOURNEMENT Clutch O Rama #6 - ven. 1e mars | exposition au Cri de la Mouette Expo Manon Lacoste au Dispensary – du 8 mars (vernissage - mix rock) au 4 avr.

Manon Lacoste, artiste toulousaine émergente, aère les pages de Clutch à coup de récupération et de « do it yourself » grinçant. Ses collages font un beau pied de nez à notre société assiégée par des visuels en tous genres. | Photos : Matthieu Borrego

Monsieur Qui..., 80x30 cm

Vanités, 57x47 cm

16 •

Make A Choice, 80x30 cm

• 17


abord improvisé pour passer le temps, le collage est devenu pour Manon Lacoste un outil d’expression qui lui est propre. Ce penchant lui est venu à l’adolescence, âge de la télé-addiction et du bouquinage intensif de magazines féminins. Influencée

Manon Lacoste

clutch folio

D

par la couleur, le mouvement et la beauté des images, elle prend ensuite conscience de la réalité des médias. De spectatrice passive, elle devient « spect-auteur », animée par la critique du tout-consommable et révoltée par l’image qu’on donne de la Femme : la base de sa satire sociale. Armée de ses ciseaux, Manon détourne les éléments visuels populaires comme tout artiste aux références Pop art : du kitsch, du banal, du beau et du flashy. Pour parvenir à ses fins, elle collecte et accumule divers supports glanés ici et là (flyers, affiches, journaux...), qu’elle recycle et transforme dans ses patchworks. Le plus souvent sans trop les élaborer au préalable, favorisant la spontanéité. Son processus créatif ? Une idée principale à laquelle elle ajoute ses bribes visuelles pour former un ensemble harmonieusement critique. Comme pour pallier à la morosité, Manon amasse les clichés qu’elle presse comme des citrons et transforme en tableaux à facettes aux multiples interprétations. Rien ne vaut une bonne citronnade ! Par Julie Leblanc

« Parce que la vie est plus belle quand il y a de l'art » MANON LACOSTE Zombies, 50X70 cm

18 •

Super heroes..., 47x37

cm

• 19


clutch folio San Francisco style, 40x50 cm (DiPTYQUE)

G.B.L., 80x40 cm

20 •

Marina’s, 50x70 cm

• 21


clutch folio L.A. Trip, 41x35 cm (DiPTYQUE)

22 •

• 23


art visuel

Pas de Mitau avec l’art

Gameplay

Jeux interdits

Artisan, ferronnier d’art, peintre du sacré, autodidacte. Qui est vraiment Mitau ? Exposé à Tournefeuille, l’artiste donnera sa réponse aux visiteurs.

© DR

Le temps suspendu | Médiathèque de Tournefeuille | du 20 mars au 27 avr. mairie-tournefeuille.fr

Odyssud (Blagnac) | du 12 mars au 4 avr. | grat. | 05 61 71 75 15 odyssud.com

Propos recueillis Maylis Jean-Préau

© Mitau

Vous travaillez directement la matière sur le support avec vos mains. Comme un enfant aime toucher la terre ? Il s’agit bien là d’un acte voulu. Depuis ma plus tendre enfance, je ne peux m’empêcher de travailler la matière, quelle qu’en soit la nature, à mains nues. Je pense que l’enfance est toujours présente dans l’œuvre d’un artiste. Tout ce que nous créons vient de très loin. Nous sommes de grands enfants qui avons parfois oublié de grandir. Et c’est bien ainsi en ce qui me concerne. Tout comme l’aspect spirituel, l’influence des grottes de Lascaux est omniprésente dans vos peintures, y a-t-il une différence entre ces peintres du magdalénien et vous ? Oui ! Ces peintres des grottes ont laissé des œuvres uniques et exceptionnelles que l’on ne pourra jamais égaler. De plus, ils n’ont jamais signé les œuvres d’une façon pompeuse, signe d’humilité. Beaucoup de nos contemporains pourraient s’en inspirer. Si ma peinture laisse apparaître quelque chose de spirituel, ça, c’est le ressenti du visiteur, néanmoins je peux revendiquer aujourd’hui une forme de spiritualité dans mon travail. À Tournefeuille, vous allez commenter des circuits en intérieur et en extérieur pour les visiteurs. Quels thèmes seront abordés ? Les visites que je souhaite faire ne sont pas axées sur l’explication de ma peinture en particulier, davantage sur un moment de partage permettant à tous de pouvoir essayer de comprendre comment un jour nous découvrons que nous sommes capables de réaliser une peinture ou bien d’autres choses... 24 •

Violents, infantiles, abrutissants. Les jeux-vidéos n’ont pas toujours la côte auprès du public. Pour changer cette image, Odyssud présente Gameplay, exposition autour d’un média injustement décrié.

S

oyons clairs : le jeu vidéo est un média sous-évalué. Témoin d’une évolution fulgurante depuis la fin des années 70, la sphère vidéo-ludique tarde à se classer au rang d’art comme son grand frère le cinéma. Pourtant, le jeu vidéo va plus loin que le 7e art, en nous permettant d’être acteurs et plus seulement spectateurs d’un écran. Pourtant, lui aussi a ses grandes sagas, ses stars et ses univers. La richesse d’un Assassin’s Creed, le background d’un Metal Gear ou le réalisme d’un Uncharted auraient dû convaincre l’intelligentsia culturelle mondiale. Hélas, il ne s’agit que de futilités pour enfants. Pour geeks tout au plus. Nul besoin donc de s’attarder sur la passion de toute une génération… qui se ruera à coup

sûr entre les murs d’Odyssud. Avec un brin de nostalgie pour certains, en souvenir de leurs premiers émois sur Megadrive avec Sonic, de leurs premiers champignons avec Mario, ou des nuits blanches passées sur Zelda. De Pong à World of Warcraft, Gameplay raconte l’histoire des jeuxvidéos de façon ludique, dans un cheminement rétrospectif. Ce dernier s’achèvera par un espace pratique : une vaste table, dix postes de jeux avec manettes d’époque, plusieurs bornes d’arcade pour rejouer ou expérimenter les jeux des années 70 à 90. Enfin, des rencontres et débats poseront la question du jeu vidéo en tant qu’objet culturel, de ses composantes économiques, politiques, ethnologiques et artistiques. Par Youness Hamelat

• 25


art visuel

Carnaval de Toulouse parade graphique

Si on déguisait la ville ? | Toulouse | du 30 mars au 20 avr. Grand défilé | Toulouse | ven. 5 avr. | carnavaldetoulouse.fr

Qui dit carnaval dit défilé, spectacles et musiques mais aussi arts visuels. Outre la parade du samedi 5 avril, l’édition 2013 convie artistes graphiques et habitants à s’approprier son univers. Et la ville.

A

près vingt ans d’absence, les retrouvailles allaient forcément être attendues. Le 21 mars 2012, une trentaine de chars défilaient de Jean-Jaurès au Cours-Dillon, suivie par près de 50 000 personnes (selon la police, c’est dire). Toujours à la tête du cortège, le Cocu et l’association Samba Résille ont probablement dans l’idée de dépasser ce chiffre pour le bûcher 2013 – la traditionnelle mise à feu de Mr.Carnaval. Le grand défilé du 5 avril sera ainsi précédé d’une vingtaine d’interventions dans la ville à partir du samedi 30 mars (et jusqu’au 20 avril). Le titre Si on déguisait la ville ? a le mérite d’être limpide : l’espace public situé sur le parcours du carnaval va être habillé avec le concours des habitants. Tissus, peintures, tricots ou autres confettis (le thème général) prendront d’assaut le square du musée des Augustins, la place Esquirol, la rue de Metz ou encore le Château d’eau avec en ligne de mire le jardin du musée des Abattoirs. Agoraphobia,

26 •

la sculpture rose de Franz West, y sera collectivement détournée et travestie en un « Tricoparasite » géant. Pour le Cocu il s’agit de lancer « une rumeur graphique » et une réappropriation de la ville qui dépasse l’événement éphémère du 5 avril. Certaines œuvres créées pour orner les chars de la parade seront ainsi exposées à Samba Résille (voir p.30). Par Baptiste Ostré

Tricoparasite versicolore, projet d'Hélène Durand et la Boîte à Outils (dessin du projet)

• 27


art visuel | et aussi...

La saveur de l’ordinaire

Série I Love Böras © Lars Tunbjörk - Agence VU

Lars Tunbjörk | Galerie le château d'eau | jusqu’au 17 mars | 05 61 77 09 40

Monde du travail kafkaïen (Office), obsession de la consommation (I love Böras) ou solitude de l’hiver scandinave (Vinter). Le photographe suédois Lars Tunbjörk critique la société d’une façon implacable : banale et désenchantée. La satire y révèle les absurdités de notre réalité. Considéré comme un maître européen de la couleur, il présente un sens profond de la chromie – le flash est d’ailleurs un allié important. S’ajoute, dans les trois séries présentées ici, la précision d’un cadrage incisif associé à un humour acide... mais toujours ombré de critique politique. | J.L.

Sur-urbain Espace Croix-Baragnon du 12 mars au 11 mai | 05 62 27 61 62

Plus qu’à David Lynch, référence avouée un peu encombrante, c’est à Dark City que fait penser l’exposition de Mathilde Veyrunes. Non pas qu’on y croise des aliens issus du Rocky Horror Picture Show mais qu’on y retrouve cette façon de mettre en scène une ville en « pastichant » différentes époques. Mélange de photographies et de vidéo, Sur-urbain puise dans le romantisme du XIXe siècle pour créer un dédale fantasmatique, théâtralisé. La ville n’y est pas qu’un décor mais le personnage principal d’une histoire où un homme est à la recherche de lui-même. | B.O. 28 •

Scratch Da Surface Green Galerie | du 16 mars au 27 avr. vernissage le sam. 16 mars | 09 51 43 45 45 facebook.com/ScratchDaSurface

Le collectif 4CHA4 - les artistes toulousains Nikko Kko, Gilen, Blasté & Jhano - est à l’origine de ce cri de ralliement artistique. En résulte une exposition collective réunissant plus de 40 artistes d’univers différents (graff’, dessin, tatoo, peinture,...). La Green Galerie sera le premier cabinet de curiosité contemporain de cette exposition itinérante avant la conquête de Lyon puis de Paris. Des supports communs (crânes et vinyles), une technique de customisation singulière : c’est l’ambition de Scratch Da Surface, témoigner des richesses et des divertés artistiques actuelles. | J.L.


AGENDA

art visuel

anon Lacoste (voir Clutch folio p.16) M Exposition de la Clutchorama #6 du ven. 8 mars au jeu. 4 avr., au Dispensary (St Cyprien, 1 rue M. Varsi)

Du 12 au 23.03

Partances [Festival] Altigone (St-Orens) | place Jean Bellières | altigone.fr 10e édition du festival Partances de St-Orens. Axé sur le thème du voyage il propose à la fois des projections (15 et 16 mars) et des expositions. Dont un Journal de la mer d’Arabie mariant dessins, bd, textes et photos. Une multitude d’outils artistiques au service de la transmission.

Du 15.03 au 20.04

Les artistes et graphistes Thomas Petitjean et Julien Hourcade, fondateurs du studio Hey Oh, exposent différentes cultures du livre et une sélection d’éditions dans une scénographie particulière. Typographie, design et ligne graphique à l’honneur de ce dispositif : le livre s’expose.

[1]

Jusqu’au 9.03

Paysage sans limite [photo] Lieu Commun | 25 rue d’Armagnac | lieu-commun.fr

Du 21 au 24.03

Des œuvres à la plastique singulière, des jeux de réflexions entre ouverture sur l’imaginaire et mise en perspective du monde. Le Lieu Commun expose les diplômés 2012 de l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse.

Jusqu’au 3.04

Cégébé [Dessin] Le Ver Luisant | 41 rue de la Colombette | leverluisant.fr A poil ! Tel semble le mot d’ordre que s’est donnée la toulousaine Cégébé. Si elle fait aussi de la peinture, du collage et de la sculpture (la vierge de la Dynamo, c’est elle), on retiendra surtout toute une série de dessins sur le thème de la pilosité. Cheveux, barbes, sourcils proéminents... Étrange passion pour des dessins surprenants.

Du 2.03 au 31.03

Déambulations à Madagascar [photo] L’Évasion | 29 gde rue St-Michel | facebook.com/levasion.bar Des visages aux paysages : les photographies de Zélo prises sur « l’île rouge » Madagascar s’attardent sur l’humain, livrant de très fins portraits d’habitants, mais dérivent aussi sur les côtes et hauts-plateaux. Un beau reportage photo, sublimé par l’utilisation du noir & blanc.

Du 7 au 29.03

3D/2D [1] [graff] Samba Résille | 38 rue Roquelaine | samba-resille.org Cinq membres du crew Mémoires Industrielles (Xerou, Spazm, Dspri, Mikoz et Spot) et trois autre graffitti artists toulousains (Etr-one, Servo et Resa) sortent les bombes pour le Carnaval et exposeront à Samba Résille les toiles, dessins, et décorations des chars des « jardins partagés » 2012 & 2013. Vernissage le 7.03 avec mix hip-hop et dub. | © Spazm, Xerou, Resa

30 •

Studio Hey Oh [Livre d’art et graphisme] Pavillon Blanc (Colomiers) | 1 place Alex Raymond | pavillonblanc-colomiers.fr

Week-end art contemporain [Festival] Toulouse | pinkpong.fr Parcours, expositions, rencontres et animations mettent pour la 5e année les lieux d’arts contemporains à l’honneur (le BBB, le Château d’eau ou encore la Maison Salvan à Labège). Lancement et présentation le 21 mars (18h) aux Abattoirs, avec diffusion d’œuvres et concerts.

Du 21.03 au 2.05

À distance [photo] Plateforme d’art (Muret) | 1 square des Combattants d’AFN | 05 34 63 98 19 Comment l’art perçoit-il l’actualité ? À rebours d’une tendance à l’obsolescence programmée de l’info, les 6 artistes, exposés à Muret (via des œuvres des Abattoirs), imposent distanciation et réflexion sur l’usage des images.

Du 23.03 au 2.06

Les premiers visiteurs [sculpture] Espace Paul-Eluard (Cugnaux) | 2 rue du Pré-Vicinal | mairie-cugnaux.fr Comme une continuation de l’expo Dreamland (jusqu’au 9.03), Cugnaux reçoit la visite de 60 sculptures en bois, silhouettes proches de la taille humaine moyenne. Des « marcheurs » symboles de la dynamique d’une ville qui se projette dans son futur centre d’arts.

Du 28.03 au 5.06

Luis Barràgan [architecture] Cmav | 5 rue St-Pantaléon | cmaville.org « L’architecture émotionnelle ». C’est sous ce nom que se présente l’exposition du mexicain Luis Barràgan, figure majeure de l’architecture contemporaine. Le Cmav propose une découverte et une lecture de son travail, témoignant de sources et de références variées : peintures, spectacles, photos, voyages et rencontres.

• 31


littérature

et aussi...

La Gardienne : Police secours

La Gardienne et Perez © DR

Je ne reviendrai pas Dédicace | sam. 16 mars | 15h librairie Coulier (Castres) bordulot.fr

On l’a connue avec le duo La Gardienne & Perez. Ce qu’on ignorait, c’est que ce nom de scène n’est pas fortuit. Dans le livre Je ne reviendrai pas, la Gardienne revient sur douze ans passés au service de l’ordre.

E

lle préfère Gardien de la paix à Force de l’ordre. Dans Je ne reviendrai pas, La Gardienne livre un témoignage où la douleur le dispute à une tendresse protectrice envers ses désormais ex-collègues de la police, métier « surtout connu pour ses vices ». Plus social que polar, son récit n’est pas pour autant une tentative de réhabilitation. Plutôt le moyen d’officialiser son départ et de se projeter dans l’avenir : « passée la trentaine, on commence à prendre conscience que rêver ne suffit pas ». L’avenir, c’est d’abord la musique, avec le duo de chanson La Gardienne & Perez. « Au départ, je ne faisais pas le lien entre mon métier et la musique. Mais certains titres y 32 •

font référence, donc on me pose des questions. C’est plutôt bien accueilli. L’inverse est valable : les collègues me soutiennent ». Vient ensuite l’écriture, que la Gardienne compte bien poursuivre. « Je ne veux pas rentrer dans des polémiques sur la politique du chiffre ou ce genre de sujet, mais rester dans l’humain ». Collée à la réalité, et pourquoi pas via d’autres témoignages, recueillis auprès de ses collègues cette fois. Pour l’heure, elle se considère toujours en transition. « La musique et l’écriture sont des passions mais ce n’est pas la raison de mon départ de la police. Je l’ai quittée parce que je n’avais plus les épaules suffisamment fortes... ». Par Baptiste Ostré

Ce mort que nul ne pleure

Les Bruissonnantes

Série B | mar. 5 mars | 19h30 | grat. librairieserieb.fr

On connaissait les résumés façon « si vous avez raté le début ». La toute jeune librairie Série B (voir Clutch#4) propose, elle, d’imaginer la fin. Tous les 1e mardis du mois, elle sélectionne un roman noir à énigme et coupe la lecture quelques pages avant la résolution de l’affaire. Une semaine plus tard, tout le monde se réunit pour confronter les pistes et théories de chacun sur l’identité du coupable. Ce mort que nul ne pleure, de Déborah Combie, ouvrira la première enquête. De quoi réviser les méthodes de Sherlock Holmes (et du Cluedo). | B.O.

Le Hangar | du jeu. 21 au sam. 23 mars 7 € ou 15 € (3 soirs) | lehangar.org

Il existe à Toulouse un festival consacré à... la poésie ! Oui oui, la poésie, ni plus ni moins. La grande oubliée des manifestations même les plus littéraires prendrait-elle sa revanche ? C’est bien ce que laisse penser la seconde édition des Bruissonnantes qui scande le vers à l’heure où certains le lèvent. Au théâtre du Hangar, se succèdent ainsi à la fin du mois de mars, des lectures, des récitals, des performances et même des improvisations verbales. Le thème central de l’année 2013 est la voie, mais aussi un peu la voix. Comme pour ne pas la perdre... | M-A.S.

Itinérances Orales 2 Le Bol Bu | sam. 23 mars | 20h | 10 € (avec repas) | 05 61 21 11 31

Contes, rencontres et improvisations en public sur le thème de la peur étaient au menu du premier festival Itinérances Orales en novembre dernier. La seconde édition se prépare déjà, cette fois axée sur l’habitat (des maisons hantées, peut-être ?), et démarre sous une forme ponctuelle... et inattendue. Une fois par mois, un conteur s’invitera chez un habitant de Toulouse et proposera une performance dans la ville, puis au domicile même de la personne d’accueil. Premier rendez-vous le 23 mars avec la conteuse Céline Verdier, au salon de thé le BolBu (8 rue du May). | B.O. • 33


AGENDA

littérature

LIBRAIRIES GRIFFÉES [1]

Du 9 au 24.03

[2]

[3]

[4]

[5]

Printemps des poètes [1] [festival] Toulouse et agglo | printempsdespoetes.com

TERRA NOVA

Quinzième édition pour la manifestation nationale du Printemps des poètes. À Toulouse ou ailleurs, des événements sporadiques célèbrent la poésie. Retenons, entre autres, la déambulation de Laetitia Rapin (le 13.03, 16h, Bibliotheque Fabre) ou Les voix du poème, le même jour à Cugnaux (18h30).

Une librairie indépendante, mais aussi un lieu d’échanges et de rencontres qui ose une sélection de qualité (petites maisons d’édition, fonds de littérature étrangère et sciences humaines conséquents) et un concept convivial (espace café). En prime, les rayons DVD, BD et jeunesse se développent dans le meme esprit : curiosité, exigence et plaisir !

Les 11, 18 Les lundis poésie [atelier] et 25.03 Cave Poésie | 71 rue du Taur | cave-poesie.com à 20h30 Chaque lundi tout au long de l’année (hors vacances), la Cave Poésie organise un atelier « de création, d’expression et d’éducation populaire ». Le chantier d’art provisoire explore à chaque séance un thème différent : lecture, performance et slam en mars. Le 16.03 à 16h

Philippe Briones & David Lafuente [2] [Comics] Pavillon Blanc (Colomiers) | 1 place Alex Raymond | pavillonblanc-colomiers.fr Suite du cycle consacré aux Comics à Colomiers (voir Clutch#5). Cette fois avec une double rencontre : Philippe Briones, ancien de Marvel, et David Lafuente, jeune espagnol mixant influences mangas et comics.

Le 26.03 à 18h

Nouilles froides à Pyongyang [3] [récit de voyage] Ombres Blanches | 50 rue Gambetta | ombres-blanches.fr Un récit de voyage pas comme les autres, puisqu’il s’agit ici d’une entrée illégale en Corée du Nord (les journalistes y sont interdits). L’auteur, Jean-Luc Coatalem sera présent pour discuter de son livre.

Le 27.03 à 19h

Mahmoud Traoré et Bruno Le Dantec [4] [récit de voyage] Terra-Nova | 18 rue Gambetta | librairie-terranova.fr Trois ans pour atteindre l’Europe via le Sahel, le Sahara, la Lybie et le Maghreb. C’est l’histoire de Mahmoud Traoré, raconté par le reporter Bruno Le Dantec dans Dem Ak Xabaar (Partir et raconter). Un récit clandestin à découvrir.

Le 5.04 à 18h

XXI [5] [revue] Ombres Blanches | 50 rue Gambetta | ombres-blanches.fr La revue XXI, fer de lance de la mode des mooks, part à la rencontre de ses lecteurs. Son fondateur Patrick de St-Exupery sera accompagné de Laurent Beccaria et Marie Dubois.

34 •

18 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 17 47 | librairie-terranova.fr |

Série B 16 rue Sainte-Ursule | Toulouse | 05 62 27 03 34 | librairieserieb.fr | À 100 m du Capitole, la seule librairie spécialisée en polars à Toulouse ! Une touche de roman noir dans la ville rose : 5 000 références au total, dont un bonus avec une belle sélection SF et Fantasy... Dans un cadre épuré et aéré, il est bon de flâner entre les différents espaces et découvrir les sélections du mois : 1 auteur, 1 série et 1 thème...

OMBRES BLANCHES 50 rue Gambetta | Toulouse | 05 34 45 53 33 | ombres-blanches.fr | Une institution toulousaine ! À 50m du Capitole, trois entrées, deux boutiques distinctes, de multiples couloirs et étages, plus de 1 600m2... investis par les bibliothèques ! Une invitation à la promenade au gré des nombreux thèmes, références et espaces mis en avant... Véritable lieu de rdv, assistez aux rencontres, signatures et débats réguliers...

Gibert Joseph -21 rue du Taur & 22 rue des Lois | Toulouse | gibertjoseph.com/Toulouse 3 05 61 11 17 77 | À deux pas du Capitole, rue du Taur, la librairie offre un vaste choix en littérature grand format, poche et VO, BD, jeunesse, vie pratique... Pour les mangas, comics : Gibert Musique au 22 rue des Lois. Deux adresses, un même principe : qualité des conseils, rencontres-dédicaces et l'offre la plus large en neuf et occasion.

BD FUGUE CAFE 1 rue Sainte-Ursule | Toulouse | 05 34 25 17 47 1 bdfugue.com/librairie-bdfugue-toulouse Plus de 18 000 références sur 180 m2 chez ces fanas de BD : Franco-Belge, Comics (y compris fascicules presse et VO), mangas, para-bd, Ex-libris en exclu, TT etc ! Bertrand et les anciens d’Arcade ont pensé confort avec un espace café où presse spécialisée et BD sont à dispo ! Dédicaces et expos. Du lun. au sam. dès 9h30, ferm. 19h sauf sam. 19h30.

• 35


bandes dessinées

livres Bring The Noise

Simon Reynolds (Au Diable Vauvert)

Simon Reynolds est un critique musical important. Pas un pisse-froid qui écrit dans Clutch (parle pour toi, ndlr). Vraiment important. Le genre a qui l’on attribue l’invention du terme post-rock. À faire une interview des Beastie Boys quand tout le monde les prenait pour des imposteurs et lancer la rivalité Blur vs Oasis au détour d’un article. Bring The Noise est une compilation de 20 ans d’écriture rock et hip-hop, de Husker Dü à M.I.A en passant par Miles Davis et la musique electronica. Un ouvrage imposant (600 pages), très bien traduit, aussi intelligent que pertinent, comme les petites notes actualisées à chaque fin d’article (cf Manic Street Preachers). | A.C.

Oh, Bobby

Alexandra Apperce (Le Somnambule Équivoque)

Frôlant la timidité maladive dès qu’il s’agit de donner une interview, Robert de Niro a de quoi susciter l’imagination. L’ange exterminateur de Taxi Driver se retrouve au cœur d’un docu-fiction où il doit affronter son passé, Charlie Sheen, et préparer un nouveau rôle pour Martin Scorsese. Alexandra Apperce revisite la filmographie de l’acteur avec délectation : minimalisme, sens du rythme et de la petite phrase qui fait mouche, rappelant parfois l’écriture de Chuck Palhaniuk (Fight Club). Malgré un final un peu plat, elle évite l’écueil de l’exercice de style grâce à une attachante étude de caractère. | B.O.

Facebook, anatomie d’une chimère

J. Azam (CMDE)

Facebook, révélateur des tendances profondes de la société ? Pourquoi pas, le social network ayant l’ambition d’un véritable empire. Julien Azam démonte la « chimère » de la liberté des réseaux virtuels, ne laissant qu’un organisme de contrôle des masses de plus - la nouveauté étant que chacun devient son propre flic et celui des autres. Citant Debord et les situationnistes, la démonstration s’embourbe parfois, lorsqu’elle résume en quelques maigres lignes une lutte des classes 2.0. Surtout, sans le vouloir, l’essai invite un autre penseur : impossible de ne pas songer à Baudrillard et Simulacres et Simulation... | B.O.

RAP, HIP-HOP, 30 années en 150 albums Sylvain Bertot (Le Mot et le Reste) Des ouvrages attendus et stéréotypés sur le rap, il y en a eu un paquet. Celui-ci n’en fait pas partie. Sylvain Bertot décrypte 30 années de hip-hop d’une façon très personnelle, s’attachant à dresser un panorama « fidèle » du chemin parcouru tout en affichant opinions et partis pris. Car disons-le, mettre ABN et Run DMC côte à côte en couverture, c’est une petite provocation. C’est toute la force du livre, des incontournables classiques aux opus les plus underground. On apprend beaucoup sur les albums mythiques, et on découvre de petites perles quand l’auteur déploie sa fine connaissance du rap indé. | P.M. 36 •

DOPUTUTTO

Revue collective (Misma)

Auréolée d’un Fauve d’Or à Angoulême, la revue Dopututto (prononcer à l’italienne) n’a pas volé son titre, quoi qu’en disent modestement ses auteurs. Le recueil passe de la BD absurde et surréaliste (Yoon-Sun Park, Marie De Monti ou Simon Hanselmann pour l’excellent Megg, Mogg & Owl), à l’essai plus classique mais tout aussi bon (le Action comics de Alessandro Tota ou Sandrine Martin) ou par la narration graphique (Christelle Enault ou Singeon). Porté par ses jumeaux fondateurs, Dopututto est vraiment dans la lignée des glorieux indépendants français (comme l’Association ou 6 Pieds Sous Terre). | A.C.

MONSIEUR FERNANDO

Mathieu Bourrillon (La cinquième couche)

Mathieu Bourillon, dessinateur et illustrateur toulousain, aussi présent au sein du collectif La Toile, livre une œuvre graphique noire, empreinte de cauchemars paranoïaques. Son personnage, Mr Fernando, sujet à de graves troubles d’angoisses, décide de se cloîtrer chez lui et coupe contact avec le monde extérieur. Son médecin le forçant à sortir, les délires et son anxiété démesurée prennent forme sous le trait précis et sombre de l’auteur. Tout réside dans cet univers chaotique et torturé avec un dessin, magnifique, comme des tableaux sans décors, sans dialogues et fortement explicite. Black is beautiful. | A.C.

L’AVENTURE DE L’HOMME CHIEN

Yoon-Sun Park (Misma)

Mr Kim est ce que l’on appelle communément un branleur. Son rêve est de rentrer dans la fonction publique mais, ratant tous les concours, mis à la porte par ses parents, il décide de devenir chien policier. Et oui, les chiens policiers sont des fonctionnaires comme les autres ! Partie sur cet immense délire, l’auteure Yoon-Sun Park, sud-coréenne installée à Angoulême, est le relais parfait entre son pays d’origine et d’adoption. Un récit soutenu, sans aucun temps mort, et un dessin plus proche de la bande-dessinée franco-belge que du manga. Une très belle réussite. | A.C.

Batman Saga

Revue mensuelle (Urban Comics)

À travers une parution mensuelle, la maison d’édition Urban Comics revient au temps béni des comics en magazine. Dans Batman Saga, on retrouve quatre histoires différentes, la meilleure restant La cour des hiboux, de Scott Snyder et Greg Capullo, où Bruce Wayne a trouvé encore plus crypto-fasciste que lui à travers une société secrète. Le Detective Comics reste de facture plus classique, alors que Batman et Robin va puiser dans l’esprit de famille, Robin étant ici le fils de la chauve souris et sa crise d’adolescence n’est pas évidente à gérer. Machisme oblige, la série Batgirl n’a, par contre, pas grand intérêt. | A.C. • 37


spectacle vivant

Torquato Tasso, Cher poète... Théâtre Garonne du 12 au 14 mars à 20h - ven. 15 et sam. 16 mars à 20h30 | 11 à 22 € 05 62 48 54 77 | theatregaronne.com

Torquato Tasso © Pascal Gely

Guillaume Delaveau, metteur en scène de la compagnie X ici, s’empare de la pièce de Goethe, Torquato Tasso, où il est question des rapports troubles entre l’artiste et le pouvoir. Propos recueillis par Valérie Lassus

Ce texte est peu connu en France... Et cela fait longtemps que j’ai envie de le monter. Cette question du compromis entre le poète et le politique (l’un et l’autre en tirant des bénéfices), ici abordée à travers un personnage qui a existé, s’est d’ailleurs posée à toutes les époques. Que ce soit au XVIe siècle du Tasse - poète italien adulé de son vivant -, au XVIIIe siècle de Goethe et aujourd’hui, où l’artiste recherche toujours les réseaux et financements publics ou privés. Goethe ne fait-il pas ici un portrait de lui-même ? Certes, lui aussi est le protégé d’un prince... mais c’est un portrait décliné en deux personnages : le poète, et son quasi contraire, un ambassadeur raisonnable et « adapté ». La lutte entre Goethe-jeune poète et Goethe-grand écrivain est là. Pour sortir de ce tourment, il doit renoncer à sa personnalité romantique, « rentrer dans le rang », et il est conscient de ce choix à faire. Quels sont les autres thèmes liés à celui-ci dans la pièce ? Celui de l’exclusion d’un homme hors normes, dont le comportement ne correspond pas aux critères de bienséance d’un certain milieu. Il y a également la question du tourment psychologique, jusqu’à la folie, et de la passion amoureuse qui touchent le personnage. Cette complexité a rendu le travail avec les comédiens passionnant. 38 •


spectacle vivant

Docteur Py et Miss Knife © Alain Fonteray

Théâtre Sorano jeu. 28 et ven. 29 mars | 20h 8 à 18 € | 05 81 91 79 19 sorano-julesjulien.toulouse.fr

Cela fait 25 ans que le dramaturge, metteur en scène et comédien Olivier Py vit avec sa créature miroir : Miss Knife...

T

rop. Trop de strass, de faux-cils, de talons hauts. C’est le plein de souffrance et d’émotion avec cet alter ego d’Olivier Py, version séductrice en plumes. C’est lui qui a inventé la flamboyante Miss Knife et lui écrit les textes de ses chansons. Il l’incarne de façon récurrente depuis quelques années, ici dans un nouveau spectacle, entouré d’un quatuor oscillant entre tango et jazz. « Se travestir est une façon de se révéler », explique Py. « Surtout avec un costume de femme. Si j’ai une perruque, c’est pour pouvoir l’enlever, si je suis trop fardé, c’est pour qu’on voit le maquillage couler sous les larmes ». Car Miss Knife chante des textes réalistes qui disent les espoirs déçus et 40 •

les amours tordus. Mademoiselle Couteau dit la douleur et la joie d’aimer avec amertume et insolence. Rires et grimaces. « La chanson permet en deux minutes de dire des choses très profondes qui peuvent paraître légères », ajoute Py. Une façon pour cet auteur prolixe (il a écrit sa première pièce en 1988) au style baroque, d’explorer une autre scène, celle du cabaret. Une parenthèse entre la direction du théâtre de l’Odéon, dont Frédéric Mitterrand a désiré qu’il parte en 2012, et la reprise de la direction du festival d’Avignon, dès septembre 2013. L’occasion, rare pour nous, de voir en scène un artiste qui marque la scène française depuis plus de 20 ans. Par Valérie Lassus


spectacle vivant | et aussi...

Eva et monsieur Wolf

© Mona

Théâtre du Grand Rond | du 19 au 30 mars | 21h | 8 à 12 € | grand-rond.org

Au départ comédien puis metteur en scène, Alain Régus s’est tourné avec bonheur vers l’écriture en commençant par écrire ses propres one-man shows (Ce lien subtil qui unit Dieu au raton laveur). Sous l’humour pointaient déjà la finesse et des interrogations sur l’homme en société. Eva et monsieur Wolf est un solo rédigé pour Mary Lynn Clarke en 2010. Un texte qui évoque Eva Braun, compagne d’Hitler et qui pose en douce la question de ce qui séduit/aveugle, un individu/des masses ou comment aimer un monstre ? Il a fait du chemin le raton laveur ! | V.L.

L’otage & Le pain dur TNT | L’otage – le 15, 19 et 21 mars à 20h Le pain dur – le 16, 20 et 22 mars à 20h Intégrale – le dim. 17 mars à 16h tnt-cite.com

C’est à peine sorti de l’École du Théâtre National de Strasbourg en 2007, que Thomas Condemine, comédien et metteur en scène, crée le TPN-Théâtre avec deux compagnons. Ils montent L’échange de Paul Claudel en 2010. Sa connaissance de cet auteur s’affine. Dans L’otage et Le pain dur, Condemine devient un Claudel tentant de concilier sa morale chrétienne et la tentation de l’esprit révolutionnaire. Il imagine une corrida. Et il scrute, au delà du contexte historique et des personnages flamboyants « les vraies choses », celles qu’il faut transmettre. | V.L. 42 •

Jon Fosse saison 1 Le Ring | du 12 au 17 mars | 19h ou 20h30 | 8 et 12 € | theatre2lacte.com

La comédienne Séverine Astel s’intéresse à Jon Fosse depuis quelques temps. Un auteur dramatique réputé impossible à monter : langage minimaliste, intrigue plate mais intensité des relations entre les personnages. Elle parvient à deux conclusions : 1/ il y a de l’humour derrière les pièces grises du Norvégien, 2/ il existe chez lui une thématique importante de la résistance au changement. En montant plusieurs textes en un spectacle, la jeune metteuse en scène place l’acteur au centre d’une problématique sur son rapport aux autres. Expérimental. | V.L. • 43


AGENDA

spectacle vivant

Du 19 au 24.03

Empalot s’Agite en ville [1] [Festival] Jardin du Grand-Rond | 05 61 24 85 48 | agit-theatre.org

Grat à 10 €

Le théâtre itinérant l’Agit et les associations d’Empalot posent leurs chapiteaux au Grand-Rond pour la 15e édition d’Empalot s’Agite en Ville. Théâtre, musique, danse, spectacle jeune public, cinéma et rencontres rythmeront une semaine pour faire éclater les frontières culturelles. | Boucherie Esperance © Jean-Pierre Estournet

Le 19.03

Le 11.11.11 à 11h11 [Desproges revival] Théâtre Municipal (Muret) | 05 61 51 91 59 | mairie-muret.fr

[1]

Du 6 au 9.03

Féminitudes [Festival humour] Café-Théâtre Les Minimes | lesminimes.com

20h

Du 26 au 28.03

Les fourberies de Scapin [Marionnettes] L’Escale (Tournefeuille) | 05 62 13 60 30

17h | 10 à 14 €

Du 26 au 30.03

Le 28.03

Mathilde [Théâtre] T héâtre du chien blanc 05 62 16 24 59 | theatreduchienblanc.fr

20h | Grat. sur réservation

Un des grands mythes fondateurs européens revisité par le groupe Ex-Abrupto, remis en selle avec Nana (voir Clutch#1). Céline Cohen et Régis Goudot ont travaillé en résidence un mois durant ce nouveau défi théâtral : l’histoire d’un homme à la recherche d’une seconde chance.

44 •

C’est idiot [Cabaret crétin] Cave Poésie | 05 61 23 62 00

mar. au sam. - 19h30 | jeu. - 21h | 8 et 12 €

Pierre Emmanuel Barré [Humour noir] 20h | 24 et 18 €

Pierre Emmanuel Barré est un sale con. C’est pas de nous, c’est le titre de son spectacle et le comédien prend une délectation non feinte à balancer des saloperies. Entre stand-up et sketch, ses textes raviront les amateurs d’humour noir. Les autres n’auront qu’à se boucher les oreilles.

Du 2 au 19.04

Faust [sortie d’Usine] L’Usine (Tournefeuille) | 05 61 07 45 18 | lusine.net

20h30 | 21 à 35 €

La Comédie de Toulouse | lacomediedetoulouse.com Jeu. à sam. | 20h30 | 8 et 12 €

Nouvelle création de la Cie maison Les amis de monsieur, Mathilde adapte l’œuvre de Véronique Olmi. Soit le retour dans son foyer d’une femme ayant purgé une peine pour détournement de mineur et les tentatives de recoller les morceaux entre elle et son mari. Un huis-clos plus sensible que polémiste. Le 15 et 16.03

Odyssud | 05 61 71 75 10 | odyssud.com

Faire un inventaire de l’idiotie dans la chanson : c’est la mission que se sont fixés Les Cyranoïaques dans leur nouvelle création. De la chanson d’enfant au répertoire classique, le trio n’épargne rien. Le pire : c’est qu’il ne sont pas loin de la vérité.

Comment redécouvrir une histoire archi-connue ? Grâce à huit marionnettes de près d’1,40 m et une adaptation qui évite l’écueil de la naphtaline. Ce Scapin manipulateur fait revivre avec fascination le classique de Molière.

Du 14 au 23.03

Tango y noche [Danse] A Toulouse, on connaît surtout Carlos Gardel. Mais il existe un autre grand compositeur argentin : Astor Piazzolla à qui ce spectacle rend hommage en réunissant les meilleurs danseurs (12 dont 2 champions du monde) et musiciens d’Argentine.

Septièmes rencontres des arts au féminin, qui tombent pile durant la journée de la femme (le 8 mars). Pendant une semaine, musique, one-woman-show et duos se succèdent sur la scène des Minimes avec une prédilection pour la légèreté et l’humour.

Le 10.03

20h30 | 8 à 15 €

Créé au départ pour n’être qu’éphémère (le 11 novembre 2011 donc), ces lectures de Desproges par les inénarrables Tom Pozieux et Alexis Gorbatcheshy tournent depuis avec un succès jamais démenti. Un spectacle savoureux autour d’un comique salvateur... et de comédiens-clowns au diapason.

Migrations 2 [Danse] TNT, Studios du Cdc, La Fabrique... | cdctoulouse.com Le festival du CDC, se lance dès le 2 avril au TNT : le danseur et chorégraphe Emio Greco et le pianiste Franck Krawcsyk s’immergent dans La Passion de St-Matthieu pour un spectacle ébouriffant. En guise de mise en bouche, le Théâtre Jules-Julien propose la création Lil’Dragon, mix entre arts numériques et danse (le 16 mars).

• 45


projection

MONSTRES UNIVERSAL HORREUR À VOLONTÉ

Cinémathèque | du 1e au 28 mars | lacinemathequedetoulouse.com

Frankenstein, Dracula et les autres : anecdotes et morceaux choisis de la rétrospective des films de monstres des studios Universal. Par Baptiste Ostré

Dracula

Tod Browning (1931)

Jack Arnold (1954)

Ressorti au cinéma l’an dernier, L’étrange créature du lac noir a surpris en rappelant que la 3D existait avant Avatar. Sans relief, le film garde une aura de poésie étrange, sa créature fatalement kitsch inspirant plus de compassion que de terreur.

L’Homme Invisible James Whale (1933)

Sa performance vaudra au british Claude Rains une sérieuse réputation à Hollywood. Paradoxal pour un homme invisible ? Pas tant, le film, tiré du roman de H.G. Wells, restant porté par l’abattage de l’acteur plus que par les effets spéciaux signés John P. Fulton (toujours bluffants au demeurant).

La fiancée de Frankenstein James Whale (1935)

Plus que le premier film, c’est avec sa suite que James Whale atteint de véritables sommets. Toujours sous les traits de la créature de Frankenstein, Boris Karloff demande cette fois une fiancée. Un régal de gothique comme Tim Burton ose tout juste en rêver.

Photos © DR

On se souvient de Tod Browning pour Freaks. Et on se souvient de son Dracula pour avoir donné naissance à une version espagnole saugrenue, tournée en même temps et dans les mêmes décors. Mais sans Bela Lugosi, Hongrois au port aristocrate qui finira toxicomane et oublié...

L’étrange créature du lac noir

Le fantôme de l’opéra • Rupert Julian (1925)

Le loup-garou • George Waggner (1941)

Surnommé L’homme aux mille visages en raison de son goût pour le déguisement, Lon Chaney a crée lui-même son maquillage du Fantôme de l’opéra. Universal commandera en 1943 un remake de cette œuvre du muet, en technicolor et avec Claude Rains (également au programme de la Cinémathèque).

Lancé grâce à Des souris et des hommes, Lon Chaney Jr. décollera suite au succès du premier Wolfman. Contrairement à papa (Le fantôme de l’opéra, ci-contre), Junior laisse le soin du maquillage à Jack Pierce qui le lui rendra bien : 10 heures de travail pour parfois à peine quelques secondes de film !

46 •

• 47


projection

et aussi...

CinelatinO 25 ans après

Room 237 Utopia (Toulouse) | dim. 24 mars | 21h45 cinemas-utopia.org

Et si Shining n’était pas qu’un film où Jack Nicholson pète une durite mais un grand film sur l’Holocauste ? C’est une des nombreuses thèses tenues par une poignée de fans hardcore du film de Stanley Kubrick. L’œuvre du maître regorgeant de chaussetrappes (combien d’analyses contradictoires de la fameuse ombre de l’hélicoptère ?), ces théories développées dans le documentaire Room 237, tantôt farfelues, tantôt surprenantes, ont quelque-chose de contagieux. Histoire de bien se plonger dans l’ambiance de l’Overlook, l’Utopia projette Shining en avant-programme à 18h45. | B.O.

Garage olimpo © DR

Abc, Cinémathèque, Cratère, Utopia, Terra-Nova, Cave Poésie et région du 15 au 24 mars | 3,5 à 6 € cinelatino.com.fr

Du 15 au 24 mars, le festival Cinélatino célèbre 25 ans de défrichage des cinémas d’Amérique Latine. Retour aux sources d’un événement aussi militant que cinéphile.

48 •

entre les moyens de l’Argentine et ceux du voisin Uruguayen) mais qui n’a pas fini de prendre à bras-lecorps les questions sociales. Articulé autour de ces sujets, les œuvres du jeune réalisateur mexicain Edgardo Aragón Díaz auront ainsi droit à un focus spécial au cours de la semaine. Bien que les événements festifs ne manqueront pas (apéros-concerts tous les jours, rencontres avec les réalisateurs...), le Cinélatino ne déroge pas à sa règle de conduite : celle d’un festival à la programmation aussi exigeante – très orientée art & essai et inédits – que populaire : chaque année, plus de 30 000 spectateurs emplissent les salles de Toulouse et de la région. Par Baptiste Ostré

Abc | sam. 23 mars | 16h30 abc-toulouse.fr

Chaque année, la Journée Mondiale de l’Eau sensibilise aux enjeux liés à « l’or bleu ». En écho au Cinélatino (voir ci-contre), l’édition 2013 se fait quelques toiles, dont la projection de l’inédit Rios des Hombres. Ce docu de 2011 revient sur la lutte qui a opposé les populations locales aux autorités de Cochabamba (Bolivie) pour le droit à l’accès de l’eau. Le 19 mars, l’Utopia reviendra, lui, sur les conflits entre Israël et Palestine (L’eau de chez nous, l’eau de chez eux). Autre « bataille d’eau » : un reportage photo sur le fleuve Sénégal et la Garonne, exposé au Museum. | B.O.

Traverse Vidéo Lycée des Arènes, Esav, UGC... | du 13 au 29 mars | grat. | traverse-video.org

Anna © DR

C

inéma et politique. L’association n’est pas nouvelle pour le festival Cinélatino : né Rencontres Cinémas d’Amérique Latine à la fin des années 80 (époque symbolisée par la chute de Pinochet et d’autres dictatures), il s’est d’abord établi comme un lien entre une poignée de militants toulousains et le sous-continent américain. Logique, donc, que pour fêter sa 25e édition, le festival rappelle ses racines avec une thématique centrée autour de problématiques politiques. Répartis dans quatre sections (Dictature & violence d’Etat, Migrations, Globalisation, Média & politique), 35 films font le point sur une cinématographie à la santé variable (peu de points communs

Rios des Hombres

Métaphore, abstraction, détournement : par son rejet des conventions narratives, le cinéma expérimental emprunte des chemins de traverse pour raconter ses histoires. Dans une dizaine de lieux, le festival Traverse Vidéo explore l’art et la manière de raconter, de dire, de montrer, loin des structures traditionnelles. Soixante artistes émergents ou reconnus sont ainsi invités à donner leur définition du thème Histoire(s). Projections, installations, expositions et performances : déjà à sa 16e édition, ce parcours artistique n’a pas fini de stimuler de nouvelles façons de voir. | B.O. • 49


AGENDA

projection

Le 21.03 à 20h15

The shop around the corner [La revoyure] Utopia (Tournefeuille) | cinemas-utopias.org Deuxième rendez-vous pour La Revoyure, cycle de redécouverte de pépites du cinéma à Tournefeuille. Pour l’occasion, ce sont les spectateurs qui ont choisi la projection de The shop around the corner (Rendez-vous) de Lubitsch, rare film des années 40 à traiter de la question du chômage.

Le 21.03 à 18h et 20h30

[1]

Du 6 au 26.03

La Porte du Paradis [1] [Michael Cimino] Utopia (Toulouse) | cinemas-utopias.org

Sortie le 23.03

Chair pour Frankenstein [Extrême Cinémathèque] Cinémathèque | lacinemathequedetoulouse.com

Le 27.03

Les Vidéophages [Courts-métrages] Connexion Live | lesvideophages.free.fr

Du 27.03 au 15.04

Promised land [Gus Van Sant] Ciné Rex (Blagnac) | cinerex-blagnac.fr Pour leurs retrouvailles, Matt Damon et le réalisateur de Gerry se mangent un gadin aux ÉtatsUnis. L’avant-première au Ciné Rex donne l’occasion de voir ce qu’il en retourne, Promised Land demeurant un alléchant (et actuel) sujet autour de la question du gaz de schiste.

50 •

Incendies [Denis Villeneuve] Abc | abc-toulouse.fr

4h44, Dernier jour sur Terre [Abel Ferrara] Le Cratère | cinemalecratere.com Sans doute l’ultime occasion de donner sa chance au petit dernier d’Abel Ferrara (voir Clutch#4). Un film d’apocalypse en appartement, sans Bruce Willis pour sauver le monde mais avec une réelle tendresse portée sur l’être humain. Par un réalisateur revenu de l’enfer.

150 spectateurs s’étaient réunis en février pour la soirée des Vidéophages, dans un Connexion transformé en salle de projection. Le 11 mars, l’association au logo d’élan remet ça en invitant le Cinelatino, Traverse Video, et la radio Fil de l’eau. Toujours avec des courts-métrages en présence d’invités.

Le 19.03 à 21h

Alps [Yórgos Lánthimos] Abc | abc-toulouse.fr

Adapté d’une pièce de Wajdi Mouawad, Incendies était une des surprises de 2010. Une tragédie familiale sur fond d’exploration du Liban, d’une intense maîtrise. Séance spéciale avec une analyse du film par Alice Vincens, enseignante à l’Esav.

Comme pour moquer les monstres Universal (voir p.46), la Cinémathèque programme une improbable bisserie sur laquelle plane l’ombre d’Andy Warhol (véridique). Udo Kier s’amuse comme un fou dans ce détournement gore, porn, incestueux et gay du mythe de Frankenstein. Un joli carnage.

Le 11.03 à 20h30

Souvenez-vous : Angela Davis c’est cette militante proche de Luther King et des Black Panther, accusée dans les 70’s de tentative d’évasion, emprisonnée et condamnée à mort avant d’être libérée suite à un élan de soutien populaire. La dame en personne accompagnera à l’Utopia Shola Lynch, réalisatrice d’un documentaire sur son histoire.

« Le film Grec le plus étrange depuis Canine (du même réalisateur) » nous informe l’Abc. Bonne nouvelle qu’un film sorte d’une industrie fortement touchée par la crise. Mais le propos d’Alps n’est pas de prendre le pouls du pays. À travers une troupe d’acteurs jouant les rôles de proches décédés, Yórgos Lánthimos filme une féroce comédie noire.

Bien des années plus tard, que devient La porte du Paradis, film qui a ruiné le studio United Artists, la carrière de Michael Cimino (Voyage au bout de l’enfer) et plus globalement mis un terme au Nouvel Hollywood ? Une fresque bigger-than-life, fascinante et mythique. À réévaluer d’urgence donc, en version intégrale et restaurée ! | © 2013 Metro Goldwyn Mayer Studios Le 8.03 à 21h15

Free Angela [Power to the people] Utopia (Toulouse) | cinemas-utopias.org

Le 29.03 à 21h

L’homme d’Aran [Cine-concert] Ciné Rex (Blagnac) | cinerex-blagnac.fr Cela fait quelques années que le groupe Doolin’ a rodé son ciné-concert autour de L’homme d’Aran, documentaire de Robert Flaherty autour de la vie quotidienne d’une famille de pêcheurs. De quoi poursuivre la St-Patrick, avec ces toulousains inspirés par les airs irlandais.

• 51


dvd & blu-ray Killer Joe

William Friedkin (Pyramide)

Sorti de la retraite avec Bug (dans lequel Michael Shannon et Ashley Judd affrontaient une invasion de microbes imaginaires), papy Friedkin reprend du poil de la bête grâce à Killer Joe. L’occasion de rappeler que le cinéma américain a puisé tout un pan de sa mythologie dans le Sud de ses États. Certes, il s’agit souvent de mettre en scène du bouseux déviant et Friedkin ne déroge pas à la règle avec cette histoire de tueur machiavélique (Matthew McConaughey, surprenant) et de famille dysfonctionnelle. Ou quand le White Trash rencontre le Redneck : sombre, féroce et malsain. | B.O.

Django

Sergio Corbucci (Wild Side)

Pas d’ambition de revisiter l’Histoire dans le « film qui a inspiré Django Unchained ». En 1966, deux ans après la sortie de Pour une poignée de dollars, Sergio Corbucci faisait la nique à Sergio Leone : aux grands espaces ensoleillés, il substitue un décor boueux pré-Mad Max, à l’action lyrique, il préfère les giclées soudaines de violence. Curieusement, ce western spaghetti fantastique (Django traîne derrière lui un cercueil) rappelle moins le cinéma de Tarantino que celui de Robert Rodriguez (Desperado) : même violence inoffensive à l’ironie rigolarde et, surtout, même façon de tourner à l’arrachée, en totale improvisation. | B.O.

Beauté de la beauté

Kijû Yoshida (Carlotta)

De 1973 à 1977, le cinéaste japonais Kijû Yoshida a tourné 95 épisodes d’une série sur l’art pictural. Bosch, Bruegel, Le Caravage, Goya, ou encore Cézanne : ce coffret de 3 dvd retient 20 « leçons » sur des maîtres de la peinture occidentale. Le dispositif est inamovible (un panoramique, une brève apparition devant la caméra) mais passionne plus par ses questionnements que son érudition. Le réalisateur en profite pour s’évader au-delà de la peinture dans la ville ou le pays concerné, remettant en perspective les œuvres et offrant une lecture qui va bien au-delà d’un cours aux Beaux-Arts. | B.O.

L’amère patrie

Manon Pillas & Fréderic Biamonti (Montparnasse)

Cinquante ans après les accords d’Evian (1962), la nébuleuse de la Guerre d’Algérie ne s’est toujours pas éclaircie. En prenant pour sujet l’exode des piedsnoirs, le documentaire de Marion Pillas et Frédéric Biamonti dresse le portrait aux contours jamais rassurants d’une France schizophrène – pour ne pas dire malsaine. Construit autour d’entretiens récents et d’images d’archives, le film opère un contraste entre la colère des pieds-noirs, l’hostilité de la métropole et la rhétorique glaçante du gouvernement. Ou quand des décisions politiques aberrantes engendrent la haine dans toutes les franges de la population. | B.O. 52 •


reportage

Comme un dimanche

par mois (excepté en mars), l’association convie les curieux à une recette originale, entre expo, dégustation sonore et petits-plats. Vu qu’on ne peut plus rien avaler, on profite de la musique. De l’autre côté de la rue, quelques étudiants poussent la porte du bar La Maison pour le rendez-vous dominical de l’association Aparté : animations thématiques, live painting et... petits gâteaux (décidément). 18 heures sonnent déjà. C’est le début de Face B, où l’équipe de Bakélite (l’ex-galerie GHP) propose un live et un dj set de musiques électroniques dans une ambiance chaleureuse et intimiste.

à Toulouse

Lapidaire, la sentence est souvent entendue : « Toulouse, le dimanche, c’est mort ». Clutch tente de combattre le repli fataliste vers le canapé. Balade dominicale dans les rues de la ville... parce qu’il y a une vie avant le lundi. Par Paul Muselet

54 •

dimanches. La seconde n’ouvrant qu’à treize heures, une balade le long de la Garonne compense la déception. La journée Midi, la Daurade. Après avoir hésité entre le Dispensary, le Code Bar et le De Danu, nous sommes tentés par l’ambiance nord-américaine de l’Appart (et ses fameux club-sandwichs) pour un des temps forts de la journée : le brunch, bien sûr. Finalement, nous remontons la rue de Metz direction François Verdier et le marché St-Aubin pour ses animations, spectacles de rue et concerts de jazz manouche. En ligne de mire : les moules-frites du Delicatessen, après le pastis du Petit London. Pour combattre la digestion, nous filons au Connexion où le collectif Sauce Tart’Art organise une après-midi art-food-music. Une fois

La Daurade, Toulouse © Julie Leblanc

D

imanche, 7 heures du matin, place Arnaud Bernard. Fracture nette de l’œil droit quand les spotlights de la Casa Manolo laissent place à la lumière du jour. Tout bon départ rime avec Jeanne d’Arc, pour le ravitaillement traditionnel (sinon vital) au Marché Victor Hugo : café, pâté en croûte et chocolatines. Pour occuper la matinée, l’idée d’assister à une messe avec la gueule de bois nous traverse l’esprit. Mais à St Cyprien il y a les ateliers Double-Boucle à 9h30 : autour d’une tasse de thé, Agathe et Marie forment toute personne souhaitant s’initier à la fabrication textile, aux techniques de coupe et de couture. Sentant le désastre, nous partons faire un tour à l’espace d’exposition Edf-Bazacle, puis à la Galerie du Château d’eau, ouverts tous les

Le soir 19 heures 30. Dilemme. Les cinéphages se motivent pour une projection de courts-métrages des Vidéophages au Breughel, tandis que les irréductibles buveurs de bières hésitent entre le concert du London Town aux Carmes, celui du Cactus à Compans-Caffarelli ou à Arnaud B., Chez ta mère. Le coin est

idéal pour faire un tour à La Chapelle et aller voir ce qui se passe aux Pavillons Sauvages. Les neurones faiblards, nous abandonnons l’idée du Pub Quiz au Frog & Rosbif, optant pour la scène ouverte du Filochard avant de passer à l’Ôbohem. Le café culturel de St-Michel accueille aussi des musiciens le dimanche. Sur place, un constat de dernière minute s’impose : nous loupons de très bons concerts à la Dynamo, au Connexion et au Bikini (on ne peut pas être partout). Epuisant. Le barman nous glisse que cette année, la Saint-Patrick tombe... le dimanche 17 mars. Comme quoi, il y a définitivement une vie avant le lundi.

Tous les 1e dimanches du mois, les musées sont ouverts et gratuits : • Les Abattoirs • Musée des Augustins • Musée Georges-Labit • Musée des Jacobins • Musée Paul-Dupuy • Musée Saint-Raymond • Muséum d’histoire naturelle

• 55


événement

Bikini, Dynamo, Connexion Live, Médiathèque J. Cabanis du 7 au 9 mars | toulousebluessociety.com

Shaggy Dogs © DR

Au Bikini, 20 groupes pour autant de pays défileront pour le titre suprême. Avec des showcases dans le centre la veille, la ville rose va vibrer blues. Par Alexandre Courtey

L’

organisation* de ce festival à Toulouse à de quoi étonner (voir entretien), surtout avec des groupes inconnus du grand public. Car comme son nom l’indique, il s’agit bien d’un concours mais ici pas d’applaudimètre ou de SMS à envoyer. Un jury de pros désignera le gagnant, qui partira sur la route de Memphis représenter l’Europe lors de l’International Blues Challenge, une sorte de championnat du monde musical. Le concept peut paraître désuet

56 •

mais c’est l’occasion de redécouvrir une musique vieille comme le monde (moderne), et pourtant toujours d’actualité. Sans revenir sur l’histoire, « toute la musique que j’aime, elle vient de là... », le blues est toujours présent dans les productions actuelles. Le rock forcément, à l’image des turbulents représentants français, les Shaggy Dogs, mais aussi l’électro et le hip-hop. Si on pense avoir tout entendu du blues, de Robert Johnson à Kid Koala, sa diversité et son universalité ne sont que meilleures sur scène et l’événement a tout le loisir de nous le rappeler, pour un retour au sources festif. Et c’est l’occasion ou jamais d’être en admiration devant un solo d’harmonica. Croyez le ou non, mais ce petit instrument si anodin peut surprendre. Et pas qu’un peu. * par France Blues, en coopération avec la Toulouse Blues Society

Eric Lavalette ©

DR

European Blues Challenge Alter Eurovision

Eric Lavalette « Le blues n’est pas prêt de s’arrêter » Musicien, professeur de guitare et chargé de communication de la Toulouse Blues Society, Eric Lavalette nous en dit un peu plus sur l’European Blues Challenge. Toulouse est-elle une ville blues? C’est la grande question que l’on s’est posé quand on a monté l’association, il y a un an et demi. Il ne se passait pas grand chose à ce niveau, les artistes blues en tournée ne passent pas par Toulouse. Et je sais pourquoi : il n’y a toujours que deux pelés et trois tondus aux concerts ! Mais quand on a organisé la première soirée du TBS, on a réunit 850 personnes. Alors si on remplit le Bikini avec dix artistes locaux, pourquoi pas avec des pointures européennes. Pourquoi Toulouse pour accueillir l’European Blues Challenge ? Grâce à la renommée du Bikini ? Toulouse a une très bonne image, bien desservie au niveau européen, capable d’accueillir un tel festival avec ses hôtels, les moyens de transports... Comme on connaît les organisateurs, ils ont fait appel à nous. Au début, par un souci stratégique et politique, ils voulaient le faire dans le centre de la ville, mais il n’y a pas de salles capables d’accueillir l’événement. Alors ils le font au Bikini... qui était notre idée de départ et on le leur avait dit, forcément. Le blues a quand même une image assez poussiéreuse, joué par des puristes... Il y a toujours des ayatollahs mais c’est une musique qui a 100 ans et qui n’est pas prête de s’arrêter. Pour les showcases du 7 mars*, il y aura Scarecrow, un groupe toulousain de blues hip-hop qui marche très bien. Et regardez les C2C : leurs samples, c’est du blues. Il faut savoir s’ouvrir, comme l’a fait le flamenco par exemple, pour ne pas tomber dans la caricature et la répétition. * Dynamo et Connexion Live, 20h, entrée libre


concert & club

Semaine du rock

The Ex [NOISE-ROCK, JAZZ] La Dynamo | mar. 12 mars | 20h30 | 15 €

Sans jamais faire dans le spectaculaire, depuis 1979, The Ex écrit l’histoire du rock et n’est pas prêt d’arrêter. Inclassable et hyper classe.

L

es néerlandais forment peut être l’un des plus vieux groupes de rock encore en activité, on ne va pas les voir comme on va à la procession d’un rockeur sur le retour dont on espère juste entendre les tubes, en souvenir de ses plus belles années. Et des nôtres avec. The Ex reste une formation de free-punk expérimentale. Ne vous attendez pas à pogoter ou prendre une douche de bière. Leur début anarcho-créteux pourrait le faire croire, mais le groupe a gardé de ses jeunes années une liberté et un engagement permanent. Peu peuvent se vanter d’avoir influencé Sonic Youth ou Fugazi et compter parmi ses plus grand fans Steve Albini. The Ex a joué partout. Au Rio Loco avec Gétatchèw Mékuria pour un 58 •

set afro-jazz-punk, dans les squats d’Amsterdam, à Addis Abeba et New-York, où la rencontre avec le violoncelliste Tom Cora a accouché de leur album le plus connu, Scrabbling at the Lock. Difficile de suivre leur très riche carrière : 22 albums, autant de compilations et singles, des milliers de concerts et de nombreux projets collaboratifs, le tout en total indépendance, loin de l’industrie musicale. Le groupe ne fait jamais la même chose deux fois, si ce n’est multiplier les rencontres, propager la bonne note et continuer d’apprendre des autres. À l’occasion de leur venue à la Dynamo, ils seront accompagnés par le musicien éthiopien Zerfu Démissié et les Toulousains Alfie Ryner. Par Alexandre Courtey

rose’n roll [ROCK] Toulouse | du 25 au 31 mars progres.son31.free.fr

Deadly Fang © DR

© DR

la classe internationale

L’association Progrès-Son célèbre le rock tous les ans par le biais d’un festival d’une semaine - brillamment nommé la Semaine du rock.

P

our ceux qui l’ignoreraient, Progrès-Son est une association qui œuvre pour la scène musicale toulousaine. « On est là pour animer Toulouse, en proposant des concerts avec des groupes locaux et des entrées pas chères », explique François, aka Fanch, membre de cette joyeuse bande de bénévoles qui organise plusieurs événements dans l’année, dont le festival La semaine du rock qui débarque du 25 au 31 mars pour sa neuvième édition. Vingt-cinq groupes s’y produisent dans huit lieux : le Communard, L’Esquile, l’Ôbohem, l'Autan, le Cri de la Mouette, le Connexion, la Dynamo et le Mandala. Si le rock est à l’honneur, avec des groupes comme Roze, Go Baby Go, Deadly Fang, The Holy Spank ou In Delirium, d’autres styles

sont proposés – la folk de Dreamy Dog ou de Dead Man River – et des Dj sets concluent les dates. ProgrèsSon donne également carte blanche à leurs confrères de Too Loose Punkers, le 27 mars à l’Autan avec Charly Fiasco et Wank for Peace. Alors, Toulouse ville rock le temps d’une semaine ? Oui mais : « Toulouse, c’est rock tout le temps ! La Semaine du rock, c’est juste un festival qu’on fait tous les ans. Progrès-Son organise deux concerts rock par mois tout le long de l’année », bondit Fanch qui est aussi l'un des six programmateurs du festival. À noter l'organisation cette année d'un festival off au Larsen Lupin le 29 mars et au Breughel l'Ancien le 30 mars. Par Jack McCoy

• 59


et aussi...

concert & club

Les Airs Solidaires

SquareS Events [pluri-geek] Musicophages | mar. 2 et mer. 3 avr. | 9h-19h | grat. St-des-seins | mer. 3 avr. | 18h | grat.

Édition 2012 du festival © DR

passent à table

Créé il y a deux ans du côté de Montpellier, le label associatif Squares Events vient se faire connaître dans nos contrées. S’ils se présentent comme « fortement imprégnés des concepts DIY et de la production collective », ses membres semblent aussi à l’aise dans le monde geek. En témoignent des expositions et projections aux Musicophages sur les mondes virtuels couplées à des bornes de jeux-vidéos. Le St des Seins aura droit aux concerts de The Dagonaut, The Algorithm, Dot et Decrease. Et à un championnat de Street Fighter 2. Yeah ! | B.O.

De la graine à l’assiette : les Airs Solidaires nourrissent le débat sur les alternatives pour une alimentation durable. Tout un programme pour une sixième édition où il y en aura résolument pour tous les goûts. Et toutes les oreilles.

C

réé en 2007, le festival des Airs solidaires est devenu l’un des classiques de l’agenda culturel toulousain. Cette année, l’objectif de l’association sera de traiter de la problématique de l’alimentation et des alternatives au système agricole et alimentaire conventionnel, au travers de conférences, expositions et autres débats. Toujours au menu, nombre d’animations gratuites (théâtre, matchs d’improvisation, ateliers pour les enfants...) seront également proposées dans les différentes universités toulousaines. Histoire de rassasier tout le monde, le festival n’oublie pas ce qui a fait sa réputation : les concerts. 60 •

Le 23 mars, la salle du Cap ravira les amateurs d’électro avec un guest de choix : Dragongaz, nul autre que la moitié du duo mythique Interlope. Pour compléter l’affiche, Krumble se fera un plaisir de bousculer l’assemblée à grand coups de sonorités drum’n bass et Takine jouera à domicile un mix à fortes connotations dubstep-glitch-hop. Le 28 mars, le Bikini sera plus orienté hip-hop avec un gros plat de résistance venu d’outre Atlantique, composé des New Yorkais Das EFX et d’Afu-Ra dont le dernier opus est signé par le légendaire Dj Muggs. En guise de dessert, 008 Prod, spécialité locale, clôturera la soirée. Par Mathieu Laforgue

Dagonaut © DR

[FESTIVAL] Toulouse du 21 au 30 mars | Salle du Cap – sam. 23 mars | Bikini – jeu. 28 mars lesairssolidaires.org

Stéphane Eicher [Chanson] Bikini | ven. 22 mars 20h30 | 30 €

Et si on réévaluait ton cas, Stéphane Eicher ? Déjà qu’il n’est pas toujours facile d’être Suisse, il eut fallu que tu commettes « Déjeuner en paix » pour que nos oreilles te vomissent instantanément. Mais il faut avouer, Stéphane, que ton dernier album L’envolée surprend par ses brusques changements de registres et tes variations de timbre. Entre nous, niveau chanson française, on a connu plus agaçant et toi au moins tu ne nous la joue pas avec des faux airs de rebelle gnangnan. Allez Stéphane, on fait la paix ? Promis, je dirai plus que tu fais de la variété. | B.O.

The Lost Fingers [Jazz manouche 80’s] Connexion Live | mar. 12 mars | 20h | 12 et 14 €

Imaginons que Django Reinhairdt ait vécu dans les années 80, aidé Michael Jackson à pondre « Billie Jean » ou filé une claque à Soft Cell en reprenant avant eux « Tainted Love ». C’est l’idée qui est à la base de The Lost Fingers, trio québécois reprenant façon jazz manouche les plus grands tubes de la décennie du Rubik’s cube. Les nostalgiques (il y en a) apprécieront. Les autres aussi, car le show est bien rôdé et les accords jazzy bien troussés. Loin de se contenter d’un pastiche, The Lost Fingers amuse avec sérieux. Et talent. | B.O. • 61


concert & club | et aussi...

Les Grandes Bouches

Al Tarba vs Lord Lhus [HIP-HOP] La Dynamo | ven. 8 mars 20h | 5 € | ladynamo-toulouse.com

Après avoir mis en musique la lutte des Molex et piqué la vedette à Mélenchon lors de son meeting au Capitole, Les Grandes Bouches battent le rappel sur scène avec un nouveau spectacle, 3 voix ensemble. Festif et (forcément) fort en gueule, ce trio descendant des Motivés vient donner de la voix entouré d’une « chorale citoyenne » formée pour l’occasion : un rassemblement de leur meilleurs titres pour un enregistrement live. Gageons que cela ne freinera pas l’ardeur qu’ils mettent à faire détonner leurs textes militants à coup d’improvisation. | B.O.

Les Découvertes du Connexion 2 [Rock – Indie Dance] Connexion Live jeu. 28 mars | grat. | connexion-cafe.com

Il y a les Curiosités du Bikini. Il y a désormais aussi les Découvertes du Connexion Live. Coups de cœurs d’artistes émergents de la scène internationale pour cette seconde édition rue Gabriel Peri. D’abord le groupe School is cool (ah bon ?), dont la solide pop-rock mérite bien de dépasser les frontières Belges. Place ensuite à David Shaw& the beat, dont le single « Infected » (extrait de l’album So it goes) ne sera pas inconnu des amateurs de newwave. Des sonorités 80’s remises avec talent au goût du jour par un Mancunien qui a refusé de choisir entre rock et electro. | B.O. 62 •

Pour fêter comme il se doit la sortie de l’album de Al’Tarba vs Lord Lhus, le nouveau label toulousain Crazy Mother Fuckers Records (la fusion de NRS Prod et du collectif CMF), investit la Dynamo avec un beau plateau qui fera finalement la part belle à Al’Tarba. En duo avec DJ Nixon, au micro avec la Droogz Brigade, il présentera sur scène l’excellent Acid & Vicious avec l’explosif californien Lord Lhus (voir p.70). Pas de pacotille donc pour cette soirée 100% hip-hop, labellisée gros son et ambiance moite. | A.C.

Théodore, Paul & Gabriel [pop-folk] Dynamo | ven. 22 mars 20h | 16 €

Aucun doute, les trois Parisiennes qui forment le groupe Théodore, Paul & Gabriel sont plus dandy que dindons. Carrément androgynes, elles aiment l’idée qu’on puisse les prendre pour des garçons et rappellent au passage que parité et musique sonnent souvent faux. Ce qui n’est évidemment pas le cas de leurs mélodies rugueuses et entêtantes. Ça fleure bon le cuir, la clope et les seventies gratteuses. Silent Weil, leur premier Ep a fait un carton, leur offrant la première partie sexy de Lilly Wood & the Prick. Reste désormais à conquérir un public rien qu’à elles. | M-A.S.

Festival Intercollectifs [Rock] Dynamo | ven. 5 avr. |20h30 | 5 € Dernière Chance | sam. 6 avr. | 21h | Part. libre

Témoin de la solidarité qui existe entre les acteurs des musiques amplifiées à Toulouse, l’Interco’ regroupe huit associations (Progrès-son, Too loose punkers, THS, Kicycol...) ayant un certain amour des décibels qui déboîtent. Mais si la tendance est au rock, cette 8e édition du festival sait aussi surprendre. L’afro-beat des Charlie All Star côtoiera ainsi le rockab’ de Les ennuis commencent et le punk des Palavas Surfer à la Dynamo. Le lendemain, à la Dernière Chance, une prog’ plutôt orientée punk-rock (Sec, Spaghetti Incident, We the people) sera complétée par... du métal ! Et ouais. | B.O.

Les Ptits bouchons [FESTIVAL] Gaillac | du 4 au 7 avr. | lesptitsbouchons.net Wax Tailor © Hadrien Denoyelle

© Caroline Petriz

[MEGAPHONE] Odyssud | dim. 17 mars | 20h30 | 10 à 18 € | lesgrandesbouches.fr

Petit à petit, l’association Arpèges & Trémolos tisse sa toile dans le Tarn. Après le succès ininterrompu du festival Pause Guitare à Albi, le petit frère gaillacois Les Ptits bouchons est en passe de suivre le même chemin. Deuxième édition seulement et une affiche déjà impressionnante mêlant Higelin, Gréco, Wax Tailor, Chilly Gonzales... sans oublier les jeunes pousses à découvrir. Bref, du côté des organisateurs, on ne change pas une recette qui gagne, on s’adapte simplement à la terre d’accueil avec par exemple des concerts chez les vignerons. | N.M. • 63


concert & club

Triphonik Festival Trance mission

[Trance] Complexe La Dune (Sesquière) | dim. 31 mars | 23h | 22 à 25 €

Genre électro encore méconnu du grand public, la trance s’offre un plateau d’envergure internationale à La Dune grâce au collectif Natural Beat Makerz. Réunissant tous les activistes de la scène française, l’objectif est simple : faire de Toulouse la capitale de la trance.

L

Captain Hook © DR

es amateurs de boucles planantes peuvent se réjouir. Toulouse accueille fin mars le premier festival hexagonal à réunissant les acteurs majeurs du mouvement trance. Cela fait deux ans que le collectif Natural Beat Makerz tente d’introduire le genre à Toulouse avec plusieurs soirées au Ramier ou à l’Inox. « Le Triphonik festival, c’est l’aboutissement de ce travail en amont, c’est la première vraie coalition de la

culture trance avec des artistes vraiment pointus » explique Gael Reboul, chargé de communication du festival. Mais au fait, kezaco la trance ? « C’est une longue histoire que l’on peut faire partir de Goa en Inde », nous éclaire Gael. « Pour résumer, c’est un milieu électro vraiment séparé du clubbing et des freeparty, autant dans l’underground que dans l’officiel. En France, le mouvement en est à l’état embryonnaire, c’est un peu en train d’émerger mais ce n’est pas encore commercial ». Comme son nom l’indique le Triphonik repose sur trois piliers puisque Natural Beat Makerz a eu la bonne idée d’inviter Hadra et World People, deux autres associations à la pointe du mouvement. Trois salles donc, trois univers avec leur propre déco et des artistes majeurs dont la tête d’affiche, Captain Hook, qui se produira pour la première fois en France. Et oui, c’est un dimanche mais pas de souci, le lendemain c’est jour férié. Aucune raison de s’échapper. Par Nicolas Mathé

64 •

• 65


et aussi...

concert & club

Midnight In Toulouse XXL démons de minuit

Biga*Ranx + Ackboo

De gauche à droite : The Sexinvaders © Aaronupscene / Bart B More © DR / Zombie Nation © DR

Son premier album On Time montrait tous les signes d’influences bien digérées et d’une identité affirmée. Il faut dire que le Tourangeau Biga*Ranx n’en est pas à ses débuts : plongé dans le reggae et le hip-hop dès l’adolescence, il fonde son premier sound system à 13 ans (!). Accompagné de son groupe, le petit blanc, dont on vante la puissance du flow, place des influences electro tapageuses dans son dancehall. Final electro-dub tout aussi sévère avec le toulousain Ackboo, dont le premier disque, Turn Up the Amplifier, est prévu pour le 25 mars. | B.O.

Trois scènes, 23 Dj’s, du costaud et de la découverte. L’affiche de Midnight in Toulouse pourrait être celle d’un nouveau festival électro. Il n’en est rien.

66 •

Par Baptiste Ostré

Double saveur pour Les femmes s’en mêlent, festival 100% féminin découvert il y a quelques années à Toulouse grâce à La Petite Invite. Départ en douceur avec une programmation folk le 20 mars. Mais qui dit douce, ne dit pas forcément « chansons à siffloter au coin du feu » : Kaki King, The 1969 Club et surtout My Imaginary Loves (voir Clutch#4) s’y entendent pour donner dans le son musclé. Le 22 mars monte dans les synthés et les bpm avec Go Chic et Tubbe, deux formations qui savent donner des suées au dancefloor. Énergiques, séduisantes et délirantes. | B.O.

Les Curiosités du Bikini 15 [electro] Bikini | ven. 29 mars | 23h | 5 €

Strip Steve © Pielles Sebastian

R

rassemble pas moins de 23 Dj’s sur trois scènes. Dont une à l’exclusivité des artistes toulousains (parmi lesquels Pzyon, Sks, Redeyes, Beasty Nasty...). Mais l’artillerie lourde se partagera entre la scène électro et celle des bass music, avec rien moins que le vétéran des platines Dave Clark (!), Sebastian, Chase & Status, Surkin, Zombie Nation. Le tout complété par Skism, Bart B More, ou Trolley Snatcha. Des noms moins connus qui reflètent l’appétit de découverte des organisateurs. « C’est la première fois que nous faisons un événement d’une telle envergure » confie Gilles. Qui sait, le format pourrait être réitéré... « Mais pas forcément à Toulouse ».

[Folk – Electro] Connexion Live mer. 20 mars et ven. 22 mars | 20h | 10 à 13 €

[DANCEHALL - ELECTRO DUB] Bikini ven. 5 avr. | 20h | 18 € | bleucitron.net

Complexe La Dune (Sesquières) | ven. 5 avr. | 28 et 30 € | recreactif-event.com

ome, Florence, Marseille et Toulouse en attendant prochainement Madrid ou Barcelone. Créées en 2011, les soirées Midnight In veulent se projeter au-delà du traditionnel concept des soirées electro. « Organiser une seule date dans une grande ville d’Europe puis partir dans une autre » résume un de ses membres, Gilles. Mais toujours, à chaque étapes, mettre en avant des Dj’s internationaux et des figures locales. « Cela apporte de la fraîcheur aux soirées. Et il ne faut pas oublier que c’est grâce aux locaux que la musique électronique peut se faire entendre dans une ville ». Conçue en partenariat avec les membres de Difuzion (How to kill the party) et des Dirty Dancin’ (voir p. 75), la soirée

Les femmes s’en mêlent

La découverte du line-up des prochaines Curiosités, concoctées par Clekclekboom, fait le même effet que la lecture de la prog’ des Transmusicales de Rennes : c’est trop, c’est top, c’est électro... mais qui sont ces artistes au juste ? Manaré, Jean Nipon, The Town... on ne connaît personne. Qu’importe, on longerait vingt-cinq fois le canal du Midi pour rejoindre la désormais légendaire salle de Ramonville et se reluire les tympans des beats décomplexés d’une bande de Dj’s plutôt doués. Surveillez Strip Steve du très bon BoysNoize Records, c’est une pépite ! | M-A.S. • 67


concert & club

ElectroSnow #1 Glisse et musique

De gauche à droite : NinaKraviz © DR / Sound Pellegrino Thermal Team © Keffer / Carl Craig © DR

[Electro] Grand Valira, Andorre | du 30 mars au 1e avr. de 25 à 199 € (hébergement + forfait ski + festival) | electrosnow.com

Du 30 mars au 1e avril, la station andorrane de Grand Valira accueille la première édition d'Electrosnow. L’événement combine concerts électro de haut vol et compétitions de snowboard au cœur du plus grand domaine skiable des Pyrénées.

L

es organisateurs du Piknic Electronik de Barcelone ont vu les choses en grand. Ce week-end de Pâques en Andorre amorce un tout nouveau concept : trois jours de son non-stop en partenariat avec le Total Fight Master of Freestyle. La compétition réunit les plus grands snowboarders d’Europe dans un haut lieu des passionnés de Freestyle. Les tricks pourront donc être admirés en musique : plus de vingt DJs internationaux se succéderont, en altitude la journée (Altitude Stage) et aux pieds des pistes le soir (El Tarter Stage). Côté programmation, la présence d’un 68 •

certain Carl Craig donne le ton. Comptant parmi les ambassadeurs les plus légitimes de la techno made in Detroit, le légendaire producteur est une icône des musiques électroniques. On remarque aussi Nina Kraviz (forcément), Michael Mayer, et le duo français Miss Kittin & The Hacker. Notons que la Sound Pellegrino Thermal Team (projet électro de Teki Latex et Orgasmic) sera de la partie. Les choix artistiques s’orientent nettement vers la house et la techno, avec de grandes figures de la scène électronique française et espagnole. Par Paul Muselet


disques MAYANOB

Music Movement (Zumol Records)

Laurent Mayanob qualifie sa musique de pop industrielle. Venant de Decazeville, les fourneaux et usines désaffectés donnent tout le loisir et l’inspiration nécessaire à l’album, vu comme une B.O. de film imaginaire. Chants superposés et vocodés, rythme trip-hop, nappe de son, Music Movement s’écoute en entier et chaque chanson possède son identité, comme les scènes d’un film, où l’on ne sait jamais si ce sont des machines ou des instruments que l’on entend. Si ce mystère nous perd un petit peu - trop d’effet tue l’effet -, on est loin de la musique d’ambiance et proche d’un album original et planant. | A.C.

JUNKYARD BIRDS

Free Whelling Free Will (Dead Bees)

Les auscitains continuent leur croisade stoner sans dévier d’un poil de barbe. Maximum rock’n’roll, potards à fond, la frappe du batteur prête à décapiter n’importe qui s’approchant un peu trop. Le trio, toujours mené par son bassiste Mathieu Bézian, conserve ce côté groovy et blues dégueulasse qui fait que, malgré un genre éprouvé et une longue carrière, les Junkyard Birds restent solides et n’ont pas perdu de plumes en route. Et tant qu’il est question de sorcières et de filles faciles, on se dit qu’ils ont toujours la foi et ne sont pas prêts de couper les amplis. | A.C.

THE SKINTS

Part & Parcel (Bomber Music)

Très populaires outre-manche, les Skints sortent cet album grâce au soutien financier de leurs fans. Si le lion couronné sur la pochette évoque un « reggae made in England », les quatre londoniens élaborent une recette originale entre reggae, dub, ska, hip-hop, rock et punk, faisant même le trait d’union entre les cultures rasta et mod’s. Si les musiciens n’étaient pas anglais, le mélange pourrait paraitre improbable. Portées par la voix de l’excellente Marcia Richards, leurs compositions subliment une somme d’influences musicales typiquement british pour un métissage efficace et cohérent. | P.M

AL’TARBA vs LORD LHUS

Acid & Vicious (CMF Records)

Pour une première, CMF Records fait fort. Une collaboration entre le beatmaker toulousain Al’Tarba et le californien Lord Lhus. Un hip-hop sombre et précis. Pas de bling-bling ou de biatchs à la pelle, mais un regard dur et lucide, où la barrière de la langue n’empêche pas la compréhension du propos (Welcome to Hell), tant grâce aux instrus et aux rythmes envoyés par Al’Tarba qu’au flow du californien. Un petit côté malsain, un beat lourd mais sans tomber dans le « noir c’est noir », il n’y a rien à jeter sur les 17 titres de l’album. À noter le featuring, quasi obligatoire, de la Droogz Brigade. | A.C.

70 •


soirée iné à la c ue È math q

ClutCh O rama#7 À la CINÉmathÈQuE [ElEctro, hip-hop + ciné-concErt] cinémathèque | jeu. 4 avr. | 19h - 0h Grat. (scène extérieure), 8 € (ciné-concert)

les clutchers

Un grand merci à... Clarisse & Franck de la Cinémathèque, Jacqueline et Stéfanie du Goethe Institut, et un « gavé-merciement » à Raph des Somnambulist

) lse (t h 19

présente son nouveau live electro. Tout le long des Dj’s sets, l’Atelier Spark s’occupera de l’habillage avec un show de live-painting numérique. Deuxième acte : en partenariat avec le Goethe Institut et l’aide de la Cinémathèque, c’est un ciné-concert exceptionnel que nous vous proposons. Autour du film Berlin, symphonie d’une grande ville, chef d’œuvre de Walter Ruttmann (1927), le groupe cosmopolite berlinois The Somnambulist posera sa musique kraut et post-rock. Un voyage unique à travers ce documentaire d’une journée dans le Berlin de l’entre-deux guerres. Un véritable film d’avant-garde porté par les sonorités intrigantes et énergiques du trio. Action !

E

u 5 au 13 avril, la 7e édition du festival Zoom Arrière se consacrera aux «drôles de films» : une anthologie du rire tournée vers le burlesque et interrogeant la dimension subversive du rire. La veille de l’ouverture, la Clutch O Rama #7 profitera de la cour intérieure de la Cinémathèque, grâce à la programmation musicale de l’association Quali District. Ses membres partageront leur connaissance de la scène electro et hip-hop toulousaine avec une sélection tout à leur honneur. Le producteur Le Couturier lancera la soirée sous le signe du trip-hop, Vect (aka Emile Sacré) prouvera que son potentiel ne s’arrête pas à la vidéo, le beatmaker hip-hop ProleteR apportera son groove sous le chapiteau avant que Burnsfield ne nous

Nouvelle salve Clutch en ville. En préambule au festival Zoom Arrière, nous investissons la Cinémathèque pour une Clutch o rama en deux actes : cinéconcert et Dj’s sets aux côtés de l’association Quali District. Moteur.

t. Gra € et 8

culturelle à la rife CIN g la Ém a #7 • J e m a r o at u. 4 tch u l hÈ Av c ril 20 Qu 13

rt nCe S o C éet Cin DJ’S S &

Carte blanche à QualI-DIstrICt CINÉ-CONCErt - 8 €

Berlin (film de 1927) + The Somnambulist (Kraut et post-rock)

EXPOsItION :

Clutch folio #7

- gratuit -

Le Couturier (Trip-hop, electro) + Vect (Live electro) + ProleteR (hip-hop, beatmaking) + Burnsfield (Live electro) + AtEliEr SpArK (peinture numérique live)

la CINÉmathÉQuE - 69 rue du taur - tOulOusE Toutes les infos sur : clutchmag.fr

facebook.com/clutchtoulouse

twitter.com/clutchmag


AGENDA

concert & club

Le 16.03

Dirty Dancin’ [Dubstep, Drum’n bass] Bikini | 23h | 15 et 17 € Les soirées du Vandal Crew font leur grand retour en invitant le label Shogun. Le boss Friction, accompagné de Mc Linguists, lancera les hostilités avant les passages de Icicle, Spectrasoul & The Prototypes, toujours bien entourés des locaux Sks et Peyo. De quoi se réchauffer en attendant le printemps.

Le 19.03

On l’entend de plus en plus ici où là : le rock psyché des 70’s se refait une santé dans nos oreilles. Fer de lance, la formation Aqua Nebula Oscillator refait un tour au Saint-des-Seins après trois ans d’absence pour présenter son nouvel album, sobrement intitulé Third, mais au son toujours aussi ténébreux et expérimental.

[1]

Le 10.03

Lil Wayne [Hip-hop] Zénith | 20h | 48,80 à 54,30 € Lil’Wayne bientôt à la retraite ? C’est ce qu’a pu parfois laisser entendre le rappeur du Dirty South – qu’on croise plus souvent dernièrement dans la rubrique fait-divers que culture. Ambassadeur d’une frange toute particulière du hip-hop (et pygmalion de Nicki Minaj), autoproclamé « plus grand rappeur vivant », il vient défendre sa réputation au Zénith.

Du 11 au 23.03

Drums Summit [Batterie] Odyssud, Mandala, Impro... | drumssummit.com

Le 29.03

Jill is Lucky [Pop] Connexion Live | 20h | 15 et 17 €

Le 3.04

Raggamuffin revival [Reggae] Connexion Live | 20h | 13 et 15 € Les productions Talowa mettent les petits plats dans les grands pour ce plateau qui réunit ancienne et nouvelle génération reggae-ragga. Les bouillonnants Soom T, Skarra Mucci et Papa Style accompagnent le jeune-qui-monte, Naäman. Deux mots : Pull up !

74 •

Puggy [1] [Rock Pop] Bikini | 20h30 | 23 à 28 € Discrètement mais sûrement, la pop-rock de Puggy creuse son trou. Riffs de guitare bien présents mais jamais envahissants, énergie communicative : ceux qui les ont vus sur scène vantent l’efficacité et l’aisance du trio. | © DR

Le 4.04

Rufus Bellefleur + tremplin [Beetle rock] Salle du Cap | 20h | grat. Découverte avec Groovin’ tales from the Gator Blaster, la formation emmenée par Julien Cassarino (Manimal) prépare actuellement un second album qu’on espère tout aussi réussi dans son mélange de hip-hop, de rock et de country du bayou. En attendant, Rufus est en tête d’affiche du tremplin musical In-dépendances.

« The Wonderer » l’avait hissé au rang de sensation de l’année 2009. Avec son mélange de pop, folk et world, Jill is Lucky aurait rapidement eu de quoi irriter. Heureusement, le niçois a suffisamment de fraîcheur et de fantaisie pour faire baisser les armes. Son deuxième opus, In the tiger’s bed, confirme le bien qu’on peut penser du garçon.

Le 14.03

Chicha Libre + Kalakuta Selectors [Cumbia Psyché – Afro-beat] La Dynamo | 20h30 | 10 à 14 € Après le rock psychédélique, c’est au tour de la Cumbia de se mettre aux sonorités progressives, planantes et expérimentales. Pour leur 54e soirée, les Kalakuta Selectors font découvrir une fusion musicale surprenante avec le groupe New-yorkais Chicha Libre.

Parmi la bonne dizaine d’événements du 10e festival de batterie, s’il fallait n’en retenir qu’un, ce serait évidemment le nouveau spectacle d’Ali Baba et les 40 batteurs. Nouvelle formation, nouvelle partition, mais toujours une virtuosité de la percussion, en ouverture à Odyssud (11 au 16.03).

Le 13.03

Aqua Nebula Oscillator [Heavy Psyché] Saint des seins | 20h30 | 5 €

Le 6.04

Toulouse Soul Club 9 [Mix Soul] Connexion Live | 21h | 5 € Le Toulouse Soul Club passe à l’international. Rejointe par le Mancunien George Mahood, l’équipe toulousaine invite pour cette nouvelle sélection de musiques afro-américaines le New-yorkais Chairman Mao. Ou quand le son du Bronx souffle sur Toulouse.

• 75


AGENDA sam.2.03

concert & club

I Want You To Mix | FLIM FLAM FRANcK (TSC) | Open platines Gibert Joseph Disques | 16h | Grat.

Session irlandaise

Apéro - spectacle | TRISTAN et YVETTE | Chanson kitsch Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre

FALLASTER - OUR THEORY - FUNERAL FOR A FRIEND

JEAN MARC MONTAUT TRIO | Trio jazz 40's, 50's

CONTREBAND | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

PLACE DES ARTS | Chanson

London Town | 21h30 | Grat.

Sir Harry's Preposterous pub quiz | Quiz déjanté

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

CHOUF EN QUARTET | Chanson

Le Carson | 21h | Prix du repas

Quiz night bilingual

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

BOFF | Musiques de films acoustiques

Dubliners | 20h | Grat. Saint des Seins | 20h30 | 8 et 12 €

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

Café du Burgaud | 20h | nc

Mulligan's | 22h | Grat.

Les 1 an de Chez Ta Mère | PLACE DES ARTS | All night long Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre GONDWANA | Jazz manouche

L'Evasion | 20h30 | Grat.

FURAX BARBAROSSA - JEFF LE NERF | Hip-hop

La Dynamo | 20h30 | 10 et 12 €

mer.6.03

SAMI JUKEBOX | Human juke box

Connexion Live | 21h | 5 €

ALEAS | Jazz

Ôbohem | 21h | Grat.

LE ROM DES FOINS | Chansons des balkans

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

DJ NOBODY | Mix electro rock indus

Larsen Lupin | 22h | Grat.

Sexy Sci-fi | DJ NO BREAKFAST | Psyché et sci-fi 60's DESPERANZA Pub Live | Concert BLACKOUT SOUND | Reggae, ragga SARAH SHEBI - SIDIOUS - FARFA | Dnb, dubstep Dark Entries#14 | Goth rock, indus, post punk... After | TONIO B - BROCK LANDERS - KEV | Electro L'after du Klub 23 | Mix

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Scène ouverte slam

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

NATTY JEAN FEAT DANAKIL | Reggae

La Dynamo | 20h | 10 et 12 €

QUIZ

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

TEA DANcE TEA LIGHT | Thé bouillant Scène ouverte - cantine dominicale

Mulligan's | 22h30 | Grat. Petit Voisin | 22h30 | nc

London Town | 21h | Grat.

MELL | One woman ban

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

Kiss my bass | Dubstep, electro, dnb

Bikini | 23h | 6 € Klub 23 | 6h | Grat.

jeu.7.03

Student night

ERIC BIBB et HABIB KOITE | Blues AFGRUND - MUMAKIL - NOLENTIA | Grind core

L'Autan | 19h30 | nc

LES PLANTEURS

Ôbohem | 19h30 | Grat. La Dynamo | 20h | nc

London Town | 19h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

LES ENNUIS COMMENcENT | Rockabilly

Connexion Live | 18h | 5 € Le Cactus | 20h | Grat.

Quiz

L'Elektro | 23h | Grat.

L'Autre | 5h | Grat.

SEVANE et BASTIEN | Duo jazz

L'Esquile | 19h30 | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

howcase European Blues Challenge | FLYIN' MUFFINS - DANIEL BLANc et CO S - DRIFTIN' BLUES - JUMPIN' TO THE WEST SIDE - ... Connexion Live | 20h | Grat.

Frog et Rosbif | 20h | Grat.

MARC BIENNE | Chanson des îles

Le Filochard | 21h | Grat.

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

EL GATO NEGRO | Reggae, cumbia Listen 2 Me

lun.4.03

Txus | 20h | Grat.

Ladies night | Grat.

Fest'Inp | PEAR STREET - ROCK AVENUE - MUFFINHEADS - ... | Tremplin rock Cri de la Mouette | 22h | nc

L'Elektro | 23h | Grat.

PETULA CLARCK - JEAN JEAN | Post rock, noise Les scènes ouvertes du Filo | Free

Dubliners | 20h | Grat.

FONKY BOEUF

Breughel | 22h | Grat.

DOCKA PICKUP | One man band blues PUB QUIZ

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Scène ouverte

Cri de la Mouette | 22h | nc

Apéro - spectacle | JANE FOR TEA | Chanson dim.3.03

Klub 23 | 20h | Grat.

EASY LIVING | Duo jazz

THIS SILLY THING | Rock

Le Moloko | 22h | Grat.

Soirée Zigomazik | GWY - BORIS LE HACHOIR - HED IKS - KEN AKI

Larsen Lupin | 18h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Scène ouverte

La Loupiote | 21h | Grat.

BOOGIE DOWN | GONES THE DJ AVEC LOGILO | Electro

Soirée Métal Saucisse | Mix métal - charcuterie Apéro - spectacle | JANE FOR TEA | Chanson

LA GARDIENNE et PEREZ - BY THE WAYS - MAXIME D'ARTENSAC Frog et rock (Grauhlet) | 20h30 | 5 €

Dubliners | 20h | Grat. Salle Nougaro | 20h30 | 15 à 23 €

IBRA TRIO JAZZ | Jazz

L'Evasion | 20h30 | Grat.

POSSUM FLEXTET | Fanfare

Le Filochard | 21h | Grat.

MELL | One woman ban

Saint des Seins | 21h | 8 €

Txus | 20h | Grat. La fille du brasseur | 20h | Grat.

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

Pub Song | Scène ouverte mar.5.03

Apéro - spectacle | JANE FOR TEA | Chanson

LA TORMENTA | Cumbia

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 19h30 | Part. libre Free Live Music Jam | ALYSS | Scène ouverte REMI PANOSSIAN | Piano Le Mardi c'est permis | Hip-hop, funk Scène ouverte

76 •

Mulligan's | 22h | Grat.

Indie Disco Club | Mix pop rock indé

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Larsen Lupin | 22h | Grat. Cri de la Mouette | 22h | nc

I&I love reggae | ASHANTI - BAM SALUTE - ONE BLOOD SOUND

L'Evasion | 19h30 | Grat.

Farafina | 22h | 3 €

Seb's beurkday | S.CARGO - MISS DJENA - FL13 - WOBBLE BOY | Electro L'Elektro | 23h | Grat.

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas La Dynamo | 20h | nc Cherche Ardeur | 20h | Grat.

ven.8.03

Apéro - spectacle | JANE FOR TEA | Chanson Pour avril, envoyez vos dates avant le 15 mars à agenda@clutchmag.fr

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

• 77


AGENDA ven.8.03

concert & club

NEMOCAINE - ZINGA TRIO

Soirée Vinyles et Co | LAUNDRYMIX - DJ NO BREAKFAST | Guachafita Mandala | 21h30 | 3 €

L'Esquile | 19h30 | Grat.

ROCKIN' ROBIN | Rock 50 to 90's, vinyl only

VERNISSAGE EXPO CLUTCHORAMA #6 - Manon Lacoste - Voir clutchfolio p.16 | Mix rock Le Dispensary | 19h | Grat

Jacques Prévert | PHILIPPE LAUDET QUARTET | Jazz

Connexion Live | 22h | Grat.

Crime by night 2 | DESIRE LOUVE | No wave, mutant rock, psyché Le Moloko | 22h | Grat. DUB BRINGER - ORIGINAL ROCKERS SOUNDSYSTEM | Roots dub Cri de la Mouette | 22h | nc

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Soirée Amérique Latine | Débats et concerts

Larsen Lupin | 22h | Grat.

BETTIE PAGE "IN SPACE" PARTY | Mix

PUB LIVE | Concert

Mulligan's | 22h30 | Grat.

T-TIME FANTAZY - FANNIE SOSA ET MOZIIMO - MISS BLACKAMERICA | Dj's set Connexion Live | 20h | 5 €

THE SLAUGHTERS | Hard rock metal

Petit Voisin | 22h30 | 3 €

CMF Records | AL'TARBA VS LORD LHUS - DROOGZ BRIGADE | Hip-hop La Dynamo | 20h | 5 €

BUNT-X - DICK'XS - RAY-C - BROKE | Electro, techno

SEXTA FEIRA | Samba pagode

After | FRITZ DK | Electro

L'Autre | 5h | Grat.

L'after du Klub 23 | Mix

Klub 23 | 6h | Grat.

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

3ème European BLues Challenge | Blues explosion

Bikini | 20h | 17 et 18 €

L'Elektro | 23h | Grat.

Boite à soupirs et monte à regret | Chansons et accordéons Café du Burgaud | 20h | nc CA PEUT PLAIRE A TA MERE | Chanson drôlatique

Le Petit Bouchon | 20h | Grat.

Fest. Polare | VAETXH - RUBY MY DEAR - THOMAS BIGOT | Art visuel et sonore Mix'Art | 20h | Part. libre HOT CLUB TOULOUSE | Swing rock'ailleux

dim.10.03

L'Evasion | 20h30 | Grat.

KUBRYK | Rock

Klub 23 | 21h | Grat.

LES COMPTES DE KORSAKOFF - TURBO NIGLO TRIO

Amanita Muscaria | 21h | 5 €

LE 25 BIS | Chansons populaires intempestives et dégagées ! Plastic | LEÏLA MARTIAL | Ironie post rock

Ôbohem | 21h | Grat.

Larsen Lupin | 22h | Grat.

J-YEAHMAN - WATUSI - WE ARE SURPRISE - NABASS | World, rock Cri de la Mouette | 22h | nc PUB LIVE | Concert

L'Elektro | 23h | Grat.

AFTER RAGGA JUNGLE | BUNKCORE | Ragga jungle

La Dernière Chance | 1h30 | Grat.

After | FRITZ DK | Electro sam.9.03

lun.11.03

Gibert Joseph Disques | 16h | Grat.

ock'n Tarn | DIRTY FONZY - R-CUT - SILLY GAME - TRASHNASTY - KHODBREAKER R THE FLORENTINES Salle F. Mitterrand (Carmaux) | 18h | Grat.

Scène ouverte - cantine dominicale

Ôbohem | 19h30 | Grat.

LIL WAYNE - CHAINZetMACMILLER | Hip-hop

Zénith | 20h | 48 à 54 € Le Cactus | 20h | Grat. Frog et Rosbif | 20h | Grat.

MARTYRS - OTARGOS - ANAAL NATHRAKH | Death

Saint des Seins | 20h | 15 €

The Ear Clinic Part 2 : Dr Rophare et Mrs Allin | Mix

The Dispensary | 20h | Grat. Le Filochard | 21h | Grat.

SEPT MINUTES AVANT - BACKDRAFT - RESILIENcE - ANAS | Metal Saint des Seins | 20h | nc T WO DOOR CINEMA CLUB - DOG IS DEAD | Pop, rock

L'Autre | 5h | Grat.

I Want You To Mix | JACQUES | Open platines

Connexion Live | 19h30 | 9 et 10 €

Les scènes ouvertes du Filo | Free

Mulligan's | 22h30 | Grat.

Acid et Vicious | Hip-hop dnb

Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre

NRS PROD | GAVLYN - PLUM' - MESS BASTARDE | Hip-hop

PUB QUIZ

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

My Own Ass Mix | LE PLAN LUC | Rock 90

Orangerie de Rochemontès | 16h30 | 23 €

MODAL NODES | Trip hop

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

DELINQUANTE | Chanson

SANDRINE TILLY - ANNE LE BOZEC | Classique TROMPETTASSES SISTERS | Trio vocal barré

mar.12.03

Bikini | 20h30 | 26,5 à 29 €

PAUL BEYNET - ENGUERRAND | Lieder et musique française

La Fabrique (CIAM) | 12h45 | Grat.

JAZZADI | Jazz

Chapeau Rouge | 15h | 3 et 6 €

Apéro - spectacle | IRE | Ethno trip pop

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

onecrusher fest 2013 | GOROD - MAKE THEM SUFFER - AS THEY BURN - WAR FROM B A HARLOTS MOUTH - BENEATH THE MASSACRE - ... | Metal, rock Rio Grande | 19h | 19 €

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Apéro - spectacle | JANE FOR TEA | Chanson

Jacques Prévert | PHILIPPE LAUDET QUARTET | Jazz SERTIKO | Blues grec Folklore Agency#3 | Electro LES GLUCOSES | Chanson rock jazz 3ème European BLues Challenge | Blues explosion

REMI PANOSSIAN | Piano

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Chez ta Mère | 20h | Part. libre La Dynamo | 20h | nc Cherche Ardeur | 20h | Grat. Bikini | 20h | 17 et 18 €

Boite à soupirs et monte à regret | Chansons et accordéons Café du Burgaud | 20h | nc ALOHA SURF | X-RAY VISION - CANNIBAL MOSQUITOS - THE SPACE ROCKETS D ernière Chance | 20h | 6 € ROB - MARYLOU AND THE MIRROR | Rap, métal, punk ODEO DREAM | Soul, pop, rock Welcome in Tziganie | DJ BABA RASPOPOV - AÂLMA

Le Champagne | 21h | Grat. Klub 23 | 21h | Grat. Cri'Art (Auch) | 21h | 8 et 10 €

Les amis de Béthanie au Tchad | GOLDAROCK - FREAKY FROGS | Rock Ôbohem | 21h | 4 € KALAKUTA SELECTORS | Explosive global groove

78 •

La Loupiote | 21h30 | Grat. Pour avril, envoyez vos dates avant le 15 mars à agenda@clutchmag.fr

• 79


AGENDA mar.12.03

concert & club

THE LOST FINGERS - GUEST | Jazz manouche

AUDRIEL | Songwriters' duo

Connexion Live | 20h | 12 et 14 €

THE EX - ZERFU DEMISSIE - ALFIE RYNER | Free punk FRED TEISSEIRE TRIO | Duo jazz

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Session irlandaise

Dubliners | 20h | Grat.

Open mic Inrocks Lab

Ôbohem | 21h | Grat.

DESPERANZA | Rap latino

La Dynamo | 20h | 14,5 et 15 €

Le Filochard | 21h | Grat.

Jam Session

Mandala | 21h30 | 0 à 5 €

THOMAS PITIOT | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

My Own Ass Mix | Rock grunge, indé

Saint des Seins | 20h | nc

Larsen Lupin | 22h | Grat.

Festival Intercollectifs | SAMI JUKEBOX | One man karoake band Le Petit Bouchon | 20h | Grat.

Human Jukebox | Ask your song

Drums Summit | ALI BABA et LES 40 BATTEURS | Batterie

CARLOS VALVERDE ET LE FORRO PIFADO | Bal forro

REMI PANOSSIAN TRIO | Jazz

Odyssud | 20h30 | 10 à 18 €

LES A'MIX DE LA KUMPANIA | Truc de gitan

Salle Nougaro | 20h30 | 9 à 13 €

AUSTRALIAN PINK FLOYD SHOW | Dark side revival

La Dernière Chance | 22h | 5 €

D-GRAY - M0RPH3US - ROBB D | Techno minimal

Zénith | 20h30 | nc

Quiz night bilingual

Mulligan's | 22h | Grat. Cri de la Mouette | 22h | nc L'Elektro | 23h | Grat.

London Town | 21h30 | Grat.

Sir Harry's Preposterous pub quiz | Quiz déjanté

The Dispensary | 21h30 | Grat.

PUB QUIZ

Mulligan's | 22h | Grat.

ven.15.03

Apéro - spectacle | IRE | Ethno trip pop

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

R'N'CS | Punk rock

L'Autan | 19h30 | nc

EL GATO NEGRO mer.13.03

JAZZADI | Jazz

Chapeau Rouge | 15h | 3 et 6 €

Soirée Métal Saucisse| Mix métal - charcuterie Apéro - spectacle | IRE | Ethno trip pop

Larsen Lupin | 18h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Scène ouverte Spoken Word | RAJEL | Slam

Maison Blanche | 19h | Part. libre

EL BEC TRIO | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

JIL IS LUCKY - JULIEN PRAS | Pop, folk

Connexion Live | 20h | 15 et 17 €

X-OR AND THE YANNICK'S | Death zouk

La Dynamo | 20h | nc

QUIZ THIBAUD DUFOY'S TRIO | Jazz Scène ouverte

jeu.14.03

Soirée revue Rayon Frais Apéro - spectacle | IRE | Ethno trip pop

La Dynamo | 20h | 5 € Cherche Ardeur | 20h | Grat.

TOA DE CAMARGO | Do brasil

Dubliners | 20h | nc

CATHERINE RIBAUT | Jazz vocal

Café du Burgaud | 20h | nc

Drums Summit | ALI BABA et LES 40 BATTEURS | Batterie

Odyssud | 20h30 | 10 à 18 € L'Evasion | 20h30 | Grat.

Centre Culturel des Mazades | 20h30 | Grat.

Klub 23 | 21h | Grat.

KONICK - ALIVE - SKYLOCKS - INUM-1 - JAZE | Dirty electro

NOT SO DJ'S | Mix

PAAMATH EN TRIO | Chanson

Rio Grande | 20h30 | 18 et 22 €

Scènes ouvertes be acoustic | Open

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

KILL YOUR BOSS | Crumble sound system | Mix afterwork

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Bikini | 20h30 | 23,5 à 26 €

THE COMMITMENTS - NICOLAS CASSAGNEAU | Soul

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

DORA MARS | Chanson

BEM GELADA | Samba de rais

Txus | 20h | Grat.

PSY 4 DE LA RIME | Hip-hop

LORENZO NACCARATO TRIO | Impro jazz

Vasco Le Gamma | 20h | Grat. Dubliners | 20h | Grat.

Afro Jam Session

L'Esquile | 19h30 | Grat.

L'Elektro | 23h | Grat.

Studio Lucette | 19h | Grat. sur invit

NABASS | Chanson, jazz

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

DISIZ - NEMIR - YASS | Hip-hop

Lo Bolegason (Castres) | 20h30 | nc

L'OMBRE DE L'ELFINE - TRIO TENZA

Espace Bonnefoy | 21h | 3 à 8 €

Les "ELLES" Café Quincaille | DALELE MULLER | Chanson JEFFERSON NOIZET | Folk blues

Centre St Simon | 21h | Grat.

Centre Culturel Henri Desbals | 21h | Grat.

Soirée David Bowie | Underpressure

Connexion Live | 21h | Grat.

THE HYENES - MARIA GHANINA | Rock

Cri'Art (Auch) | 21h | 7 à 12 €

LAS HERMANAS CARONNI | Fusion argentine Théâtre Paul Eluard (Cugnaux) | 21h | 5 à 10 €

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Jam Session

L'Esquile | 19h30 | Grat.

ANcAJAZZ | Duo guitare voix

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Raggamuffin | SKARRA MUCCI - SOOM T - NAÂMAN ET PAPA STYLE Connexion | 20h | 13 et 15 € YO-BJECT - LAUNDRYMIX - DJ NO BREAKFAST - DJ SKANK | Dj's set electro La Dynamo | 20h | 5 € CARNETS NOMADES | World

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

La Marmaille | Fanfare approximative

La fille du brasseur | 20h | nc

Drums Summit | ALI BABA et LES 40 BATTEURS | Batterie

Odyssud | 20h30 | 10 à 18 €

THIBAUD DUFOY'S TRIO | Jazz TETE | Chanson SUBURBAN LEGENDS - REEL BIG FISH | Ska punk

80 •

Txus | 20h | Grat.

AMUZELER - GUEST | Hip-hop

L'Evasion | 20h30 | Grat. Bikini | 20h30 | 22,5 à 25 € Saint des Seins | 20h30 | 8 et 12 €

Pour avril, envoyez vos dates avant le 15 mars à agenda@clutchmag.fr

• 81


AGENDA ven.15.03

concert & club

TRASHBUG | Duo métal indus, punk THE GARTLONEY RATS - DOOLIN | Irish

Ôbohem | 21h | Grat.

St Patrick's day

Salle Garossos (Beauzelle) | 21h | 7 et 10 €

Carte blanche | SOZINHO PROD

St Patrick's Day !!! | Trèfle

Samba Résille | 21h | 3 et 5 €

ELASTIC BAND | Jazz

LES FILS DE TA MERE | Cabaret-chanson

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

THOMAS PITIOT | Chanson

Scène ouverte - cantine dominicale

Larsen Lupin | 22h | Grat.

ANDY MOSES - MR NILS - ACOUSTIC SOUL LIONS | Reggae

NICOLAS | Blues

Cri de la Mouette | 22h | nc

ST PATRICK'S DAY | THE BOOZE | Punk Celtic

Garosnow | YOAN L - ETIENNE DE CRECY - MISSILL Salle du Capcir (Les Angles) | 22h | 12 et 15 € PUB LIVE | Concert

sam.16.03

Dubliners | 12h | nc

I Want You To Mix | DA FONK - CHICKY BOOM Apéro - spectacle | IRE | Ethno trip pop

Gibert Joseph Disques | 16h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

DORA MARS | Chanson

Les scènes ouvertes du Filo | Free

lun.18.03

mar.19.03

Quiz

Le Filochard | 21h | Grat. Dubliners | 20h | Grat.

Free Live Music Jam | ALYSS | Scène ouverte

Espace Job | 20h | nc

KOCKA NEBA DUO | Balkanique REMI PANOSSIAN | Piano

AKAMATSU - MAYANOB - BUDAPEST - LUC AUSSIBAL | Rock, pop, trip-hop La Dynamo | 20h | 6 € DIMITRI NIRMAN | Chanson

MADY KEITA | Pop rock

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

CATHERINE RIBAUT | Jazz vocal

Session irlandaise

Café du Burgaud | 20h | nc

Drums Summit | ALI BABA et LES 40 BATTEURS | Batterie LES GALOPINS | Chanson

Drums Summit | Batterie

Odyssud | 20h30 | 10 à 18 €

AQUA NEBULA OSCILLATOR | Heavy psyché

L'Evasion | 20h30 | Grat.

LA GITANA TROPICAL | Bossa, Samba, Afro latino

Quiz night bilingual

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

Sir Harry's Preposterous pub quiz | Quiz déjanté

Music'Halle | EMILE PARISIEN - INITIATIVE H | Small big band Espace JOB | 20h30 | 3 à 8 € LA SALAAD | Ethio-jazz

MOCHELAN | Chanson, hip-hop

La Loupiote | 21h | Grat.

FIREKANE | Rock

PUB QUIZ

Klub 23 | 21h | Grat.

DESPERANZA | Hip hop espagnol

Apéro - spectacle | BRASSINSOLITE | Reprises sympas Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

WE HAVE NOISE | LES PETITS PILOUS - DIFUZION - THE VOYAGER - ... | Electro Connexion Live | 20h | 10 €

L'Evasion | 19h30 | Grat. Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas La Dynamo | 20h | Part. libre Dubliners | 20h | Grat. Espace Bonnefoy | 21h | 3 à 8 € Saint des Seins | 21h | 5 € London Town | 21h30 | Grat. The Dispensary | 21h30 | Grat. Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 € Mulligan's | 22h | Grat.

Ôbohem | 21h | Grat.

SANG MELE - PREMIERE LIGNE | Hip-hop

La Dernière Chance | 21h | 5 €

Tribute to Weather Report | Jazz fusion

mer.20.03

Soirée Métal Saucisse | Mix métal - charcuterie

Larsen Lupin | 18h | Grat.

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

DJ NOSTRING | Rock 60's to now

Larsen Lupin | 22h | Grat.

Soirée Tekdown 1 | DJ STEPHAN - DUBSTEPH

Cri de la Mouette | 22h | nc Salle du Capcir (Les Angles) | 22h | 12 et 15 €

PUB LIVE | Concert EDEX-CHUX - GUEST MASCASAGNE | Jungle tek, dnb AFTER - OLWS AM TANZEN | Electro DIRTY DANcIN' | Drum n' bass, dubstep L'after du Klub 23 | Mix Week-end de la St Patrick | Guiness record Paddy's Day Brunch et Irish Shindig | St Patrick

82 •

La Dynamo | 20h | nc Frog et Rosbif | 20h | Grat.

FRANZ SHUBERT | ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE L'Escale (Tnf) | 20h30 | 5 et 12 €

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

INITIATIVE H

dim.17.03

Le Cactus | 20h | Grat.

Salle Albert Camus (Cugnaux) | 17h | Grat.

NEW ORLEANS FIESTA - BOSS | New orleans

Garosnow | ELISA DO BRASIL - BOUNcE!! - ...

Bikini | 19h30 | nc

Ôbohem | 19h30 | Grat.

3 Voix Ensemble | LES GRANDES BOUCHES | Militant et festif Odyssud | 20h30 | 10 à 18 €

L'Elektro | 23h | Grat.

Week-end de la St Patrick | Guiness record Concert des Orchestres | EMEA | Classique

PUB QUIZ

Mulligan's | 22h30 | Grat.

TALKIN FINGAZ - MADZIKILLA SAW | Hip-hop, dnb

Mulligan's | 19h | Grat. Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre

Saint Patrick | DOOLIN - MC IVER et SAUNIERE | Musique Celtique

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

DJ NOBODY | Mix electro rock indus

London Town | 18h | Grat.

Mulligan's | 22h30 | Grat. Petit Voisin | 22h30 | nc L'Elektro | 23h | Grat. L'Autre | 23h | Grat. Bikini | 23h | nc Klub 23 | 6h | Grat. Dubliners | 12h | nc The Dispensary | 12h | Grat. Pour avril, envoyez vos dates avant le 15 mars à agenda@clutchmag.fr

• 83


AGENDA mer.20.03

concert & club

Apéro - spectacle | BRASSINSOLITE | Reprises sympas T h. du Grand Rond | 19h | Part. libre

I&I love reggae | ASHANTI - BAM SALUTE - ONE BLOOD SOUND | Reggae Farafina | 22h | 3 €

HEXECUTOR - ACARIEN - EVILNESS | Trashmétal

Allô! | Dubstep, glitch, dnb

La Dernière Chance | 19h30 | 5 €

KOCKA NEBA DUO | Balkanique Présences Vocales : Schubert Winterreise

Théâtre du Capitole | 20h | 10 à 20 €

3BUTE 2STEVIE DUO | Revival

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ven.22.03

DAS REGALEC - PROJET LAFAILLE - ET HOP | Disco rock

AMSTERDAM KLEZMER BAND | World

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

LES FEMMES S'EN MÊLEnt | GO CHIC - TUBBE - LE BESTIAIRE Connexion Live | 20h | 10 et 13 € THEODORE PAUL et GABRIEL - YELLOW | Folk

Klub 23 | 21h | Grat.

La Dynamo | 20h | 16 €

Michel Vivoux chante Brassens

Théâtre Paul Eluard (Cugnaux) | 21h | 5 à 10 €

Café du Burgaud | 20h | nc

MY SONIC ROSE | Rock

Drums Summit | Trio Luc, Ceccarelli et Eliez | Batterie Théâtre des Mazades | 21h | nc

Puits de jour (Lauzerte) | 20h | Part. libre

ROBIN MCKELLE et THE FLYTONES | Jazz

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

AUDREY GRAHAM | Electro, dirty house

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

TRIO LOUBELYA | Bal trad

Salle Nougaro | 20h30 | 12 à 18 €

FRANZ SHUBERT | ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE L'Escale (Tnf) | 20h30 | 5 et 12 €

MOCHELAN | Chanson, hip-hop

Samba Résille | 20h | 5 €

JAZZCATS | Swing

Saint des Seins | 20h | nc

Scènes ouvertes be acoustic | Open

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

L'apéro pappareil | BEAT URBAIN - BUSTIC PLASTER

Dubliners | 20h | Grat.

LAGERSTEIN - ALLERSTORM - EX DEO | Epic death metal

L'Impro | 19h30 | Grat.

KOCKA NEBA DUO | Balkanique

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Scène ouverte

L'Esquile | 19h30 | Grat.

ROBIN FINcKER TRIO | Jazz

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

J.O. Larquier invite

L'Autan | 19h30 | nc

DJ PAIKAN

La Dynamo | 20h | 6 €

QUIZ

Apéro - spectacle | BRASSINSOLITE | Reprises sympas Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre NO FLUTE - TOURNE BROCHE | Rock-noise

FEMMES S'EN MÊLENT | THE 1969 CLUB - MY IMAGINARY LOVES - ... Connexion Live | 20h | 10 et 12 €

Opéra Éclaté « Louis Aragon » | Opéra

L'Elektro | 23h | Grat.

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

Salle Nougaro | 20h30 | 13 à 20 €

GADJOZEF | Groove hard swing

L'Elektro | 23h | Grat.

L'Evasion | 20h30 | Grat.

ORCHESTRE D'HARMONIE DE TOURNEFEUILLE | B.O Films STEPHAN EICHER | Petit suisse, rock

jeu.21.03

Drums Summit | DERIVARO | Pause musicale, percussion Salle du Sénéchal | 12h30 | Grat.

VOLEURS DE POULE | Chant et cirque

Apéro - spectacle | BRASSINSOLITE | Reprises

MOUSTACHE GRACIAS | Klezmer, Swing, Chansons

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

LE RANG DU FOND KOCKA NEBA DUO | Balkanique ENTRE DEUX | Guitar heroes

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre Espace JOB | 20h30 | 3 à 8 €

ERIK TRUFFAZ QUARTET - LE TIGRE DES PLATANES | Jazz Lo Bolegason (Castres) | 20h30 | nc

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

UNO'S TRIO | Chanson

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Théâtre Municipal de Pibrac | 21h | 8 à 10 €

TREPONEM PAL - 3404 - ELEPHANT SOUND SYSTEM - NAÏVE

La Dynamo | 20h | 12 et 14 €

Passions Baroques | LES PASSIONS Théâtre Olympe de Gouges (Montauban) | 21h | nc

CLAIR DE LUNE | Quintet jazz

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

ACKBOO - THE BANYANS | Reggae, dub

Dubliners | 20h | nc

LE CABARET DE L'IMPASSE | Jazz, punk

RUE DES PALMIERS | SOULAS - FINcKER - POLLE | Trio de pointures

Txus | 20h | Grat.

RUDYMENTAIRE - BENJOOF - LYA | Chanson, rock

La fille du brasseur | 20h | nc

ERIK TRUFFAZ QUARTET | La trompette dans le jazz Drums Summit | TRIO COULEURS PRIMAIRES | Batterie

Soirée Eclectic Circus | LES PINES UP - GUEST | Punkabilly Ice cube shot party KAFE | Cumbia, latino

ALEXANDRE POULIN | Chanson, Québec

Ôbohem | 21h | nc London Town | 21h | Grat. Le Filochard | 21h | Grat. Mandala | 21h30 | 7 et 10 € Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

COSMIK - GUEST | Funk, rock

Petit Voisin | 21h30 | 3 €

DJ MAMELLE BENT | Mix indie pop rock

Larsen Lupin | 22h | Grat.

Human Jukebox | Ask your song LE COUTURIER - 3.0S - KATCROSS | Electro

La Dernière Chance | 21h | nc

SALVADOR PATERNA et PASCAL DELALEE

111 Lunares | 21h | 12 et 14 €

LA CEIBA | Forro cumbia

Hall Comminges (Colomiers) | 21h | 12 et 15 € Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Connexion Live | 21h | Grat.

Festival de Guitare | GINO | Pop, rock, blues S alle Clairefontaine (Fonbeauzard) | 21h | Grat. THIERRY MAILLARD | Jazz

Ôbohem | 21h | Grat.

DAVID CARROLL et THE MIGRATING FELLOWS | Folk rock

DE TEMPS ANTAN - CELUI QUI MARCHE

Espace JOB | 20h30 | 3 et 5 € Chapeau Rouge | 21h | 3 à 8 €

Heroes Of Nineties | Dj's Set 90's

Cri'Art (Auch) | 21h | 5 à 10 €

STEEVE LAFFONT et FIONA MOMBET | Hommage à Django Salle des fêtes (Launaguet) | 21h | Grat.

Bikini | 20h30 | 20,5 à 23 €

ZED QUARTET | Jazz punk

84 •

Salle du Confluent (Portet) | 20h30 | Grat.

MYRA MELFORD et BEN GOLDBERG | Jazz klezmer

L'Esquile | 19h30 | Grat.

Le Phare | 20h30 | Grat. Bikini | 20h30 | 28,5 à 31 €

Mulligan's | 22h | Grat. Cri de la Mouette | 22h | nc

sam.23.03

Passions Baroques | GUILLERMO PEREZ

Espace des augustins (Montauban) | 16h | nc

I Want You To Mix | MICKAEL - DAVID | Open platines Gibert Joseph Disques | 16h | Grat. Apéro - spectacle | BRASSINSOLITE | Reprises sympas Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre LAST NIGHT - LA FLINGUE | Garage punk KOCKA NEBA DUO | Balkanique QUARTET CARAIBES | Jazz caraibes

L'Autan | 19h30 | nc Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Supersoul | JOE'S FUNKY BUSINESS - OLI et THE LP's - DR WAX | Soul MERCI MARLENE | Rock Michel Vivoux chante Brassens

Pour avril, envoyez vos dates avant le 15 mars à agenda@clutchmag.fr

La Dynamo | 20h | 10 €

Cherche Ardeur | 20h | Grat. Café du Burgaud | 20h | nc

• 85


AGENDA sam.23.03

concert & club

LOADING DATA - MUDWEISER - 7 WEEKS | Stoner Chansons d'hier à demain | Familial

GEORGIO VALENTINO - THE RANDOLPH ASH - FRANZ O' CLOCK Chronic Argo | 20h30 | Grat.

Saint des Seins | 20h | 12 et 15 €

Les Airs Solidaires | KRUMBLE - DRAGONGAZ (INTERLOPE) | Electro

HetM - OBSTRUCT - SECTARIAN VIOLENcE | Hardcore

Salle du CAP | 20h | 5 €

Quiz night bilingual

Foyer rural de Grenade | 20h30 | Grat.

XXELLES | Jazz, rock

Sir Harry's Preposterous pub quiz | Quiz déjanté

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

VISON - FATALS PICARDS | Rock festif

Rio Grande | 20h30 | 20 et 24 €

YOTANGOR | Rock symphonique

Salle Ernest Renan | 21h | 17 €

BISMILLAH - ANAS | Pop, rock

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Osons mars | Scène ouverte

Le Bijou | 21h30 | Grat.

PUB QUIZ

Mulligan's | 22h | Grat.

Klub 23 | 21h | Grat.

Whip it on me baby ! | T'N'A | Rythm'n blues, rock, soul, funk Désir Sublime | HYPNOLOVE - CHIQUINHO | Electro

Le Moloko | 21h | Grat. Connexion Live | 21h | Grat.

S.W.Y | Rock

mer.27.03

Ôbohem | 21h | Grat.

CYRIL AMOURETTE - REMI LECLERC | Piano guitare BOFF | Musiques de films acoustiques

L'Evasion | 21h30 | Grat.

NBM Trio | Jazz funk rock

PUB LIVE | Concert

Mulligan's | 22h30 | Grat.

BACKDRAFT | Trash metal

Petit Voisin | 22h30 | 3 €

FLASHBALL 13 - BACCHANT | Dubstep, glitch, dnb

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

CHOUF - PAUVRE MARTIN | Chanson

La Dynamo | 20h | 6 et 8 €

Scène ouverte

Dubliners | 20h | Grat.

LOU DOILLON | Chanson, fille de...

Bikini | 20h | 22,5 à 25 €

VINcENT NICLO & LES CHOEURS DE L'ARMEE ROUGE | Faucille et micro

L'Elektro | 23h | Grat.

L'after du Klub 23 | Mix

La Petite Gouaille | 20h | Grat.

QUIZ

Tropicalia Grooves 11 | PEQUI - VODKAKOKA - GUACHAFITA Cri de la Mouette | 22h | 4 € Larsen Lupin | 22h | Grat.

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Toulouse Acoustique fait encore son cinéma | Reprise sur prise Connexion Live | 20h | 7 €

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

DJ HOFFMAN | Rock'n dance party

Larsen Lupin | 18h | Grat.

CABARET CRETIN | CIE LES CYRANOÏAQUES | Chanson bête Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

Esp. J. Roubin (Fenouillet) | 21h | 2,5 et 5 €

LOVELY BONES

Soirée Métal Saucisse | Mix métal - charcuterie

Apéro - spectacle: Paroles de la nuit sauvage | Lou Reed Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre

DEAD HORSE ONE - SOUND SWEET SOUND - ... | Rock psyché La Dernière Chance | 21h | nc Festival de guitare | CORDCORE | Metal acoustique

Saint des Seins | 21h | 5 € London Town | 21h30 | Grat.

NO RETURN - DEW SCENTED | Trash metal

Klub 23 | 6h | Grat.

JOE LOUIS WALKER et CO - JEFFERSON NOIZET

Salle G. Brassens (Aucamville) | 20h30 | 18 et 20 €

Scènes ouvertes be acoustic | Open dim.24.03

GILLES et AUGUSTE | Chanson Scène ouverte - cantine dominicale

Frog et Rosbif | 20h | Grat.

Les scènes ouvertes du Filo | Free

mar.26.03

Le Filochard | 21h | Grat.

THE CAMELTOE MIX - UP TO NO GOOD - DEAD MAN RIVER Karaoke night

JOHN GREAVES - POST IMAGE | Electro ethno jazz

L'Elektro | 23h | Grat.

Connexion Live | 20h | 20 €

PUB QUIZ

UNcLE HAYWOOD et LUCIEN | Hip-hop

Ôbohem | 21h | Grat.

Cave Poésie | 21h30 | 3 €

Catch me if you can | Dubstep, drumstep, dnb

Le Cactus | 20h | Grat.

HOCICO | Dark electro

lun.25.03

La Nuit de la Pleine Lune | Scène ouverte

Ôbohem | 19h30 | Grat.

PETER'S FRIENDS | Rock

Klub 23 | 21h | Grat.

Semaine du Rock | DREAMY DOGS - IN DELIRIUM - ROZE | Rock

Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre

Zénith | 20h30 | nc

Saint des Seins | 20h30 | 12 et 15 €

Le Communard | 19h45 | nc La Dynamo | 20h | nc

jeu.28.03

Apéro - spectacle : Paroles de la nuit sauvage | Lou Reed Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Semaine du rock | CHARLY FIASCO | Punk rock ESTHER NOURRI TRIO | Chant

L'Autan | 19h30 | nc Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Découvertes #2 | SCHOOL IS COOL - DAVID SHAW AND THE BEAT

Connexion Live | 20h | Grat.

London Town | 21h | Grat.

La Fabrique (CIAM) | 12h45 | nc

Apéro - spectacle : Paroles de la nuit sauvage | Lou Reed Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Semaine du rock | THIS SILLY THING - DREAMY DOGS

Maison Blanche | 19h30 | Part. libre L'Esquile | 19h30 | Grat.

CABARET CRETIN | CIE LES CYRANOÏAQUES | Chanson bête Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € REMI PANOSSIAN | Piano JOANDRE CAMARGO TRIO | Latin jazz, bossa Session irlandaise

86 •

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Cherche Ardeur | 20h | Grat. Dubliners | 20h | Grat.

Décroche le son | Tremplin

Espace Bonnefoy | 20h30 | Grat.

LES DOIGTS DE L'HOMME | Jazz

Salle Nougaro | 20h30 | 9 à 13 € Pour avril, envoyez vos dates avant le 15 mars à agenda@clutchmag.fr

• 87


AGENDA jeu.28.03

concert & club

Dawa Soul Funk | Soul, funk

JAH LEGACY - JAYANNAH | Reggae

La Dynamo | 20h | nc

Les Airs Solidaires | DAS EFX - AFU-RA - 008 PROD | Hip-hop cultissime Bikini | 20h | 8 €

THE GAWKA | Pop blues rock

STRUTS | Funk

PUB LIVE Concert

Txus | 20h | Grat.

LE 25 BIS - ROZE | Rock

Larsen Lupin | 21h | Grat.

Pic'Art | THE TAPES - AINAMATY | Rock

Cri'Art (Auch) | 21h | 2 €

DJ OFF WOOD | Mix

Ôbohem | 21h | nc

DJ BOUKANE | Soul, funk, afro

Le Filochard | 21h | Grat.

CABARET CRETIN | CIE LES CYRANOÏAQUES | Chanson bête Festival de guitare | TITI ROBIN

After | DR SCHWARZMAN | Electro

Lo Bolegason (Castres) | 20h30 | nc

Concert CANOPE | Chanson pas tout à fait française

Cave Poésie | 21h | 8 à 12 €

Salle Georges Brassens (Aucamville) | 21h | 16 et 18 €

ENTRE DOS AGUAS | Flamenco fusion

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

NEVCHEHIRLIAN | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

IBUPROFUNK - LES GLUCOSES

Petit Voisin | 21h30 | nc

Human Jukebox | Ask your song

Mulligan's | 22h | Grat.

HOLY SPANK - SHE HUNTS KOALA - DJ MULOT VS MOLTISANTI Cri de la Mouette | 22h | nc SERRATO RUIZ - SARAH SHEBI | Electro, dubstep

L'Elektro | 23h | Grat.

sam.30.03

L'Autre | 5h | Grat.

I Want You To Mix : Showcase « Semaine du rock » Gibert Joseph Disques | 16h | Grat. Electrosnow | MICHAEL MAYER - MISS KITTIN etTHE HACKER - ... Grandvalira (Andorre) | 17h | 25 à 30 € Apéro - spectacle : Paroles de la nuit sauvage | Lou Reed Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre TOM TERRIEN | Electro

L'Impro | 19h30 | Grat.

CABARET CRETIN | CIE LES CYRANOÏAQUES | Chanson bête Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € MATHIEU BORE - SUZIE BLACKSTONE | Swing

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ELECTRIC OCTOPUS ORCHESTRA - ROZE - ROUGH INFLUENcE | Rock La Dynamo | 20h | 5 € DJ U-SOUND | Multi mix

Txus | 20h | Grat.

RUE DES PALMIERS | Rock

L'Evasion | 20h30 | Grat.

Musiques actuelles de la scène toulousaine | Surprise S alle Alizé (Muret) | 20h30 | nc CA PEUT PLAIRE A TA MERE | Chansons festives

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

CUMBIA AL POBRE | Cumbia ven.29.03

La Loupiote | 21h | Grat.

Apéro - spectacle: Paroles de la nuit sauvage | Lou Reed Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre

DEMAZADI | Musique du monde

SWORD - RAZPOP | Rock

Soulshake 2 | GILLES M. - DR WAX | Soul, funk, rythm'n blues

Lo Bolegason (Castres) | 19h | Grat.

CABARET CRETIN | CIE LES CYRANOÏAQUES | Chanson bête Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

Disco freaks | John Travolta

SUZIE BLACKSTONE - MATHIEU BORE | Swing

REJANE et THE COOPER BAND | Pop, rock

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ARCAHIC TIME MACHINE - IN DELIRIUM - DESPERATE FAJITAS | Rock Kalakuta#54 | CHICHA LIBRE | Latino

La Dynamo | 20h | 12 et 14 €

BUNKORE | trashy funk

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Apéro-concert | ALIX

Dubliners | 20h | Grat.

Instant Donné | Trio classique

Théâtre Garonne | 20h30 | nc

Décroche le son | Tremplin ARTHUR H | Chanson

Chapeau Rouge | 20h30 | Grat. Salle Nougaro | 20h30 | 15 à 23 €

JAONDRE CAMARGO | Bossa Nova LES DJANGONAUTES | Jazz manouche

Connexion Live | 20h | 5 €

L'Elektro | 23h | Grat.

Les Curiosités | STRIP STEVE - MANARE - JEAN NIPPON - THE TOWN Bikini | 23h | Grat. à 5 €

L'Evasion | 20h30 | Grat.

ALICE RUSSEL - SING SING MY DARLING | Soul pop

Petit Voisin | 22h | 3 € Mulligan's | 22h30 | Grat.

CUCKYDUCK - NOSTROMO - ANNE KGB - DJULY | Techno, electro

La fille du brasseur | 20h | nc

FUZZY JAZZ | Jazz

Cri de la Mouette | 22h | nc

MAMPY | Rocksteady DJS ROPHARD ALLIN UBERKLASS | Pop, surf, garage GRIFOLKLOR - EL GATO NEGRO - Dj JEANNOT YEAHMAN LES BINOUSES OURS | Punk variété PUB LIVE | Concert OH ONE - BROKEN GLASSES | Rock, metal PSY M2 - DJ YOH | Trance, psytrance

Salle Ernest Renan | 21h | Grat. Le Moloko | 21h | Grat. Connexion Live | 21h | 5 € Ôbohem | 21h | Grat. Mandala | 21h30 | 7 et 10 € Larsen Lupin | 22h | Grat. Cri de la Mouette | 22h | nc Breughel | 22h | Grat. Mulligan's | 22h30 | Grat. Petit Voisin | 22h30 | nc L'Elektro | 23h | Grat.

L'Evasion | 20h30 | Grat. Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

HILL VALLEY - SOMA - WE THE PEOPLE | Rock, power-pop Rio Grande | 20h30 | 10 et 14 € Ethnik Season 4 | HANGetRANK - DRAGON PUNcH - ... | Salle J. Brel (Castanet-Tolosan) | 20h30 | 9 et 13 € MP 1.2 - STRANGE ENQUÊTE | Hip-hop, folk BAAZAR BOUTIK | Souk acoustique

Espace Bonnefoy | 21h | 3 à 8 € Centre Culturel Alban-Minville | 21h | Grat.

MOONLIGHT ROSE | Pop, rock Plastic Fangs 3 | 80's wave, post punk LE CARAVAGE | Spoken trip rock FIREDOG EMPIRE - LES IMBERBES - BUDAPEST | Pop, folk

Ôbohem | 21h | n.c La Dernière Chance | 21h | 5 €

DANA QUARTET | Jazz vocal

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

NEVCHEHIRLIAN | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

DJ NOBODY | Mix electro rock indus

88 •

Klub 23 | 21h | Grat. Le Moloko | 21h | Grat.

Larsen Lupin | 22h | Grat. Pour avril, envoyez vos dates avant le 15 mars à agenda@clutchmag.fr

• 89


AGENDA sam.30.03

concert & club

European Beardrop | Electro

SOLVÄNDA | Musique du monde

Bikini | 23h | nc

After spécial Beardrop | Electro rainbow L'after du Klub 23 | Mix Dispensary's Diner : american brunch et concert Electrosnow | NINA KRAVIZ - CARL CRAIG - ...

Cri de la Mouette | 22h | nc

Klub 23 | 6h | Grat. jeu.4.04

dim.31.03

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

Tremplin Equalyte

L'Autre | 5h | Grat.

Student night

London Town | 19h | Grat.

The Dispensary | 14h | Grat.

Grandvalira (Andorre) | 17h | 25 à 30 €

Scène ouverte - cantine dominicale

CLUTCHORAMA #7 | Sortie du magazine avec le FESTIVAL ZOOM-ARRIÈRE et QUALI-DISTRICT LE COUTURIER - PROLETER - BURNSFIELD - VECT (Grat.) | Electro, hip-hop Cinémathèque | 19h | Grat. et 8 € ciné-concert berlin, THE SOMnambulist (8 €)

Ôbohem | 19h30 | Grat.

FRED TERRIER

Le Cactus | 20h | Grat.

PUB QUIZ

Frog et Rosbif | 20h | Grat.

Semaine du Rock | TERRE NEUVE - LAFCADIO | Rock, folk

Mandala | 20h30 | 3 €

TEMPUS FUGIT | Musique et danse

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

Les scènes ouvertes du Filo | Free

Le Filochard | 21h | Grat.

EASY LIVING | Duo jazz

BASTIAN LEEROX - DJ FAB FROM TOULOUSE vs ROLAND | Dj's set

Connexion Live | 22h | Grat.

Tremplin In-dépendances | RUFUS BELLEFLEUR

Mighty Earth Birthday Bash | TAIRO - MONSIEUR LEZARD - TIRELESS - LORD BITUM Bikini | 22h | nc

GABLE | Folk venue d'ailleurs

triphonik | MODULE VIRUS - GAUDIUM - CAPTAIN HOOK - ... | Trance La Dune | 23h | 22 et 25 €

JOANDRE CAMARGO TRIO | Bossa

After | DR SCHWARZMAN | Electro

ASAF A VIDAN et BAND | Pop

L'Autre | 5h | Grat.

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Salle du CAP | 20h | Grat. La Dynamo | 20h | 8 et 10 € Txus | 20h | Grat. Bikini | 20h30 | 24 et 25 €

LES PTITS BOUCHONS | Jacques Higelin – Vendeurs d’Enclumes lun.1.04

Electrosnow | UNDO - FAIRMONT - HORLA - BRUMA

EVELYNE GALLET | Chanson

Grandvalira (Andorre) | 12h | 25 à 30 €

Festival de guitare | JEAN-LUC RIBES

Gaillac | 20h30 |16 à 30 €

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 € Centre d'animation Lalande | 21h30 | nc

Shhh ! There's a party in the Basement | DJ MAMELLE BENT | Mix Larsen Lupin | 22h | Grat. mar.2.04

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 19h30 | Part. libre TEMPUS FUGIT | Musique et danse REMI PANOSSIAN | Piano Le mardi c'est permis | Hip-hop, funk

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas La Dynamo | 20h | Grat.

Session irlandaise

Dubliners | 20h | Grat.

Ricard S.A. Live | NAÏVE NEW BEATERS - COLOUR IN THE STREET - Y.A.A CONTREBAND | Jazz Quiz night bilingual Sir Harry's Preposterous pub quiz | Quiz déjanté SOLVÄNDA | Musique du monde PUB QUIZ

mer.3.04

Soirée Métal Saucisse | Mix métal - charcuterie

Bikini | 20h30 | Grat.

Le Carson | 21h | Prix du repas London Town | 21h30 | Grat. The Dispensary | 21h30 | Grat. Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 € Mulligan's | 22h | Grat.

Larsen Lupin | 18h | Grat.

uare Events#1 | DAGONAUT - DOT - Championnat Streetfighter II Sq Electro geek, jeux vidéo Saint des Seins | 18h | nc TEMPUS FUGIT | Musique et danse les vendeurs d'enclumes - l'herbe folle | Pop, folk ALAIN ANGELI et XAVIER FARO | Piano, saxo Scène ouverte jam QUIZ Scène ouverte PUGGY | Pop rock Scènes ouvertes be acoustic | Open

90 •

Human Jukebox | Ask your song

Mulligan's | 22h | Grat.

TEMPUS FUGIT | Musique et danse

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € La Dynamo | 20h | 12 €

ven.5.04

BIGA RANX - ACKBOO | Dancehall, dub

Bikini | 20h | 18 €

estival Intercollectifs | LES CHARLIE ALL STARS - PALAVAS SURFER - LES ENNUIS F COMMENcENT | Rockab, garage punk, afro beat La Dynamo | 20h30 | 5 € LES PTITS BOUCHONS | Scarecrow – Wax Tailor – Dj Moule Gaillac | 20h30 |14 à 23 € estival de guitare | ROD TAYLOR - BOB WASA - POSITIV ROOTS BAND F Reggae Esp. Garone (Gagnac) | 21h | 10 et 15 € EVELYNE GALLET | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

oulouse Break 4 | PORION - ACID ADVENTURES - BROKEN TOY - RUBY MY DEAR T Jungle, acid, breakcore Petit Voisin | 21h30 | 3 € idnight in Toulouse XXL | SEX INVADERS - ENEI - MUMBAI SCIENcE - TROLLEY M SNATCHA - BART B MORE - SKISM - SURKIN - ZOMBIE NATION - DAVE CLARK - SEBASTIAN - CHASE et STATUS - DIFUZION - SKS - PZYON - REDEYES Electro Complexe La Dune | 22h | 28 et 30 € PUB LIVE | Concert

Mulligan's | 22h30 | Grat.

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Chez ta Mère | 20h | Part. libre Vasco Le Gamma | 20h | Grat. Dubliners | 20h | Grat. Bikini | 20h | 23,8 à 28 €

Pour avril, envoyez vos dates avant le 15 mars à agenda@clutchmag.fr

Klub 23 | 21h | Grat.

• 91


RESTOS GRIFFÉS

VandV Bagel 5 place du Parlement | Toulouse | 05 61 25 75 42 | vandvbagel.com NY au coeur de Toulouse pour déguster de véritables bagels préparés sous vos yeux : pastrami, saumon, végétarien... Profitez des fameux desserts sur une terrasse ensoleillée à deux pas des Carmes : cheesecake, banoffe, carrot cake... Sur place ou à emporter. Soirée ukulélé une fois par mois. Service continu du L au V : 11h-19H. 100% homemade cooking.

LES TERRASSES DE ST ROME 39 rue St Rome | Toulouse | 05 62 27 06 06 | terrasses.saint.rome.free.fr

LE BIJOU 123 Avenue de Muret | Toulouse | 05 61 42 95 07 | le-bijou.net |

Depuis 17 ans, un des secrets les mieux gardés de Toulouse ! À 30 mètres du Capitole, une entrée discrète vous mène à une vaste et belle terrasse fleurie... Au menu : service à l’ancienne (demandez Petit Jean) et cuisine régionale, authentique et généreuse. Des plats sans fioritures avec un très bon rapport qualité/prix ! Du lun. au sam. midi et soir.

Ici tout est fait maison ! Légumes de saison, produits de qualité, frais et locaux, composent le menu qui change tous les jours... Sans oublier la fameuse entrecôte ou la salade végétarienne ! Depuis peu, une petite boutique de produits équitables (dont le vin servi à table) a vu le jour... Inutile de vous rappeler les découvertes en concerts...

O SUSHI BAR

LE MAHARAJA

30 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 98 64 | o-sushibar.com |

46 rue Peyrolières | Toulouse | 05 34 30 50 12 | maharajatoulouse.fr |

Unique à Toulouse ! À deux pas du Capitole, une entrée discrète dévoile un cadre zen, cosy et agréable... Plusieurs formules dont celle à volonté (16,5 € à midi, 23,5 € le soir) : choisissez vos sushis grâce à une rivière sur laquelle défilent de petits bateaux en bois qui vous amènent vos plats ! Livraison à domicile. Ouvert 7/7 midi et soir.

À deux pas de la Daurade, ce resto discret et en devenir mise sur la qualité de l’accueil et de ses plats, tous ceux qui le connaissent vous le diront... Ses atouts ? Service soigné, spécialités indiennes et hallal traditionnelles (piment en supp), très bon rapport qualité prix, plats à emporter et maintenant spécialités de bœuf ! Fermé mer. midi.

LA KASBAH

LES METS TISSES

30 rue de la Chaîne | Toulouse | 05 61 23 55 06 | lakasbah.fr

20 rue Denis Papin | Toulouse | 05 61 20 52 20 | lesmetstisses.fr |

À sa manière, une oasis de détente. Depuis plus de 30 ans, une entrée incongrue préserve des trésors de tradition familiale : un cadre apaisant, un accueil chaleureux, des tajines de saison, couscous et autres spécialités algériennes, le thé typique et des tarifs plus qu’abordables. Lundis populaires (musique live). Midi et soir. Fermé mer.

Un voyage gustatif mixé avec une bonne ambiance, c’est le cocktail proposé par ce resto musical trop peu connu. Au niveau de St Aubin, derrière le Bd. de la Gare, vous découvrirez une déco originale, un accueil charmant, des saveurs d’Asie, d’Afrique, des îles ainsi que des potions magiques... DJ tous les week-ends. Ouvert le soir, du mar. au dim.

LE NEW DELHI

LE PERY

9 rue de l’Industrie | Toulouse | 05 61 62 20 64 | newdehli-toulouse.com |

22 rue Gabriel Péri | Toulouse | 05 61 62 13 62 | lepery.com |

1er resto indien au classement Cityvox, on comprend pourquoi ! Entre Gabriel Péri et la Colombette, ce doyen sur Toulouse offre une décoration et un service agréables, des plats généreux dont une nouveauté (bœuf à l’indienne), des prix très raisonnables et une atmosphère invitant au voyage... Un conseil ? Mieux vaut réserver ! 7/7 midi et soir.

Depuis peu, une nouvelle équipe chaleureuse vous accueille 7/7 à partir de 7h30 (10h le WE), brasserie midi et soir, bar-tapas dès 19h, brunch copieux le dim. (11h-16h) et le tout à des prix raisonnables ! Vous en voulez plus ? Grande terrasse, ambiance musicale, menus groupes, mojitos et rhums arrangés, Happy Hour pichet, soirées à thèmes et matchs...

REST’O JAZZ

CODE BAR

8 rue Amélie | Toulouse | 05 61 57 96 95 | restojazz.com | Digne d’un club de la Nouvelle Orléans des années 50, gangsters et cigares en moins ! Une déco feutrée, un service impeccable et le voyage commence... Côté resto, un subtil mélange de saveurs du Sud-Ouest et de cuisine traditionnelle. Côté scène, une programmation live pointue, jouant avec les formats et les influences. De 20h à 22h30 du mar. au sam.

92 •

35 Rue de Rémusat | Toulouse | 05 61 22 47 05 | Ouvert 7/7, testé et approuvé par Clutch, que ce soit pour y manger (service brasserie le midi, plats chauds et tapas le soir) ou pour y boire un verre tranquillement. Le dimanche, plusieurs formules de brunch vous sont proposées (salé, sucré ou les deux). Un lieu de détente agréable où vous serez accueillis par des serveurs sympas et souriants.

Service bar également

• 93


CAVES GRIFFÉES AUTOUR D’UNE BIERE

BARS GRIFFÉS LE FILOCHARD

259 avenue de Muret | Toulouse | 09 51 56 52 01 | autourdunebiere.fr |

6-8 place du Pont-Neuf | Toulouse | 05 61 52 66 80 |

À côté du Fer à Cheval, près de 200 réfs vous attendent : belges, nordistes et allemandes ! Les pressions changent régulièrement et permettent de tester avant d’emporter... Pour les néophytes, suivez les conseils avisés qu’on y prodigue ! Concert chaque 1er vendredi du mois et idées cadeaux (anniv, noël...). Mar. au sam.10h30-12h30 et 15h30-20h30.

Déjà dix ans que le Filo distille 7/7 sa bonne humeur communicative et vous offre l'un des plus beaux couchers de soleil de la ville ! Un bar populaire, avec des happy hours réputées (18h30 à 19h30), des expos régulières et une équipe festive, où l'on vient discuter et danser avec son voisin ! Concerts les jeudis, scène ouverte les dimanches...

LA CAVE D’OCCITANIE

VASCO LE GAMMA 1 place de l’Estrapade | Toulouse | 05 61 50 68 11 | le-vasco.com |

3 rue des Artisans | Pechbonnieu | 05 61 82 50 78 | occitanieboissons.com Cave / shop pour pros (vente en gros), assos et particuliers depuis plus de 10 ans ! Fournisseur des 2 « Autour d’une Bière », vous y trouverez leurs 300 références mais aussi des vins et champagnes sélectionnés... Location de machines et fûts pour particuliers, articles pour tégéstophiles (verres, sous-bocks...). Lun. au sam. 9h30-12h30 et 15h-18h30.

Un bar-tapas à l’ancienne ! Sur une petite place de St Cyp., un des endroits les plus sympas et décontractés de Toulouse ! Une terrasse ensoleillée, des prix cools, de bonnes assiettes et plein d’animations bon esprit : Happy Hour Pichet, Apéros campagnards, soirée Blind test et le fameux Quiz du Vasco ! Ici, rires et détente font loi... 7/7 dès 16h.

LA HOUBLONNIERE

THE DISPENSARY 1 rue Marthe Varsi | Toulouse | 05 61 42 00 88 |

37 rue de la République | Toulouse | 09 51 14 53 71 | Au cœur de St Cyp, caché par des travaux, un plaisir pour les amateurs de bonnes bières : 250 références en rayon, belges et françaises, toutes locales ou artisanales ! Le patron souriant connait toutes ses bières par cœur (12 ans d’exp.) et vous conseillera si vous avez peur de vous y perdre... Ouv. Lun. 16h, mar. au ven. 12h et sam.11h. Ferm. 22h.

Un pub différent dispensant de bonnes cures pour le corps et l'esprit ! En peu de mots : petits plats soignés midi et soir, brunch le week-end, bières anglaises, Sailor Jerry Spiced Rum et autres curiosités... Niveau zik : vieux rock, noise, pop anglaise, punk, Pub Quiz le mardi, concerts à l’occaz... Matchs... Happy Hour à 19h30. Métro St Cyp. Fermé lundi.

Le Bieratorium

Ô BOHEM 138 grande rue St Michel | Toulouse | 05 67 68 55 64 |

17 rue Peyrolières | Toulouse | Du lun. au sam. de 14h à 2h. Depuis peu 5 pressions (Gulden Draak, Straffe Hendrik ou Guldenberg...) s’ajoutent à plus de 200 réf. de bières belges, françaises (autres européennes à l’occaz’). A déguster chez soi ou en terrasse et dans la salle du bas, avec, au choix : pain d’épice, saucisson, jambon de sanglier, charcuterie, fromage... et du bon rock !

Ici on s'attache aux bonnes choses comme la culture - l'art imprègne les murs : c'est vivant... On y mange aussi (tapas, charcuterie et fromage), un bon verre à la main, dans la bonne humeur ! Un apéro, un repas, une scène, mettez le tout dans un shaker et vous passerez une bonne soirée ! En 2 mots : éclectique et enchanteur ! Du mar. au dim. dès 15h.

AUTOUR D’UNE BIERE

LE TXUS

Impasse Honoré Daumier - avenue de Fronton | Toulouse | 05 62 75 26 89 1 autourdunebiere.fr |

9 rue St Charles | Toulouse | 08 72 22 76 25 |

À seulement 10 min. des Minimes, depuis plus de 5 ans, plus de 300 réfs de bières spéciales y sont proposées ! Découvrez de nouveaux produits en afterwork, avec les pressions (pas de pils) qui changent régulièrement, ou à emporter chez vous pour faire déguster à vos amis ! Mar. au sam. 10h30-12h30 et 14h30-20h. Parking. Sortie rocade Aucamville.

94 •

Restauration également

T’en veux du quartier populaire et vivant ?! T’en veux de la bonne bière belge à foison ? T’en veux des bons gros concerts qui tâchent ?! T’en veux du ch’ti grolandais derrière le zinc ?! Bah ramène ta fraise au TXUS alors !! C’est pas vrai ça, faut tout leur dire à ces jeunes ! (du mardi au samedi à partir de 18h30, à l’heure de l’ happy hour !)

• 95


bars griffés

LE DELICATESSEN 11 rue Riquet | Toulouse | 05 61 62 49 00 |

LE MANDALA 23 rue des amidonniers | 05 61 21 10 05 | lemandala.com |

Bar-tapas Le Delicatessen. Ouvert tous les soirs même le dimanche. Happy-Hour de 18h30 à 19h30. Dans le quartier St Aubin, un café à l'atmosphère conviviale, une déco surprenante ! Un voyage dans le temps et l'espace. On y revient pour sa carte de tapas maison et profiter de sa sélection de bières. Réservation pour les groupes uniquement.

Lieu incontournable et véritable laboratoire musical, voilà 27 ans que le Mandala fait vibrer nos oreilles ! Une programmation éclectique de concerts jazz, musiques du monde ou improvisées, ainsi qu’une saison de Leçons de jazz, festivals, jam sessions et apérosconcerts en terrasse. Jeu. au Sam. dès 18h. Petite cuisine tous les soirs de concerts.

LE PETIT VOISIN

L’IMPRO

37 rue Peyrolières | Toulouse | 05 61 22 65 22 | Depuis plus de 20 ans, à deux pas de la Daurade, le PV est un lieu de rendez-vous incontournable : terrasse prisée, public éclectique, tarifs et accueil à la cool, babyfoot, ambiance décontractée la journée et animée le soir... la cave propose une prog riche en soirées et concerts d’assos et groupes locaux (du jeu. au sam.). Dès 7h30, fermé le dim.

7 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 78 94 Douceur, calme et volupté... L'Impro est un lieu sympathique où l'on peut se détendre, boire de bonnes bières, apprécier une expo, se laisser bercer par les rythmes jazzy ou assister à un concert... Dès 7h30 du lundi au samedi.

La Loupiote 39 rue Réclusane | Toulouse | 05 61 42 73 07 |

CLUBS GRIFFÉS

Un des plus vieux caf'conc' toulousain ! On y sert des bières belges, des vins du coin, des tapas maison, au fil des envies et des saisons. On y entend des groupes live, des Djs branchés, des bœufs funk et reggae. On y voit des peintures, des dessins, des photos, tous les mois y'a du nouveau ! Du lun. au ven. de 17h30 à 2h, samedi 19h à 3h. Métro St Cyp.

LONDON TOWN 14 rue des Prêtres | Toulouse | 05 61 53 36 98 | londontownpub.fr |

COCOON CLUB 56 Port St Sauveur | Toulouse |

Au cœur des Carmes, un pub typique : boiseries, bonne bière, fléchettes et détente... une enclave britannique où tout le monde s’y retrouve ! Retransmissions sportives, soirées quiz et ladies night, tournois de fléchettes, bonne musique live et jeux de société... Sans même parler de l’ambiance chaleureuse qui y règne ! Lun. au sam. dès 15h, dim. dès 17h.

Le White Club est mort, vive le Cocoon ! En plein centre-ville, les djs résidents distillent une ambiance clubbing électro qui plaira à tous...En résumé, la solution pour bien terminer vos soirées, où l’entrée est toujours gratuite ! Du jeudi au samedi, de minuit à 7h, profitez d’un club digne de ce nom! Quartier St Aubin, face au Port St Sauveur.

L’Evasion

ZOOM CLUB

29 Grande rue St Michel | Toulouse | 05 61 52 87 76 |

1 bis rue du Puits Vert | Toulouse | zoomclub.fr |

A boire, à manger... mais pas seulement ! Un lieu chaleureux où il fait bon venir se détendre autour d’un verre, partager une assiette du sud-ouest, regarder un match, refaire le monde ou juste découvrir des artistes (peinture, photo, musique...). En face de la prison St Mich’, l’Evasion n’aurait pas pu trouver meilleur nom. Lun. au sam. 8h-2h.

À mi-chemin entre le Capitole et Esquirol, dans une rue perpendiculaire à St-Rome, retrouvez un club design qui possède tous les atouts (carrés VIP, espace fumeur...) et abrite une magnifique cave voutée. Anthony Spinosi, Joy Nickson et Meddy Sass, Dj’s résidents, sauront vous envouter jusqu’au bout de la nuit... Du mer. au sam. de minuit à 6h.

L’Esquile

LE CRI DE LA MOUETTE

63 rue du Taur | Toulouse | Entre le Capitole et St Sernin, un des derniers bastion local dans une rue touristique, un bar vivant comme on aime : musique éclectique (Jazz, Chanson, Hip-hop, Electro...), service accueillant et sincère, tarifs cools et rencontres en pagaille ! Un remède à l’ennui où les nombreux habitués profitent d’une pause-café ou d’un moment plus animé...

96 •

anal de Brienne – Square Heraclès | Toulouse | 05 62 30 05 28 C lecridelamouette.com | Erich, une légende de la nuit toulousaine, vous accueille sur sa péniche, antre des amoureux de bonne zik... Une programmation riche, éclectique et toujours de qualité, le patron y veille personnellement ! Concerts funk, soul, rock, pop, electro, blues, groove, electro-jazz... P.a.f 3 à 5 €. Mer. au sam. dès 22h. Jeu, ven., sam. et veille de fête ferm. à 5h. Restauration également

• 97


Lil’Dragon : danseurs et toiles Avant l’ouverture de son festival le 2 avril, le CDC (Centre de la Développement Chorégraphique) mêle art numérique et danse avec Lil’Dragon. Issu du cinéma d’animation et de la danse hip-hop, son créateur Eric Minh Cuong Castaing propose une hybridation aussi sensorielle que plastique. À découvrir le 16 mars au Théâtre Jules-Julien.

© Elise Pailloncy Dessin

à la loop...

En mars sur le site (ouvert pendant les travaux)

Le collectif des Métiers de l’édition : à livre ouvert Découvert lors du festival Itinérances Orales en novembre dernier, le Collectif des Métiers de l’Édition se démarque par ses collections mais aussi par son fonctionnement. Focus sur une jeune maison d’édition pas comme les autres.

Indélébiles : bandes à part Le succès de l’édition 2012 appelait bien une suite. Du 5 au 7 avril, le festival de la bd indépendante fait son retour sur Toulouse. À La Chapelle ou Ombres Blanches, un parcours de l’édition graphique met à l’honneur les publications créatives (voir État des Lieux, les auteurs Bd à Toulouse page 4) ...

CLUTCH en off... « La première partie du concert était si atroce que j’ai lu tout mon Clutch » « Y’a quoi cette année sur le festival ? Damien Saez. Ah, et sinon en musique ? » « nina kraviz c'est un peu la maria sharapova de l'electro »

Entendu en bouclage à l'Évasion !

Suivez-nous sur :

98 •

facebook.com/ClutchToulouse

twitter.com/clutchmag