Issuu on Google+

la griffe culturelle #5 • Jan. - Fév. 2013 • Toulouse • gratuit


ce mois-ci, dans ton Clutch...

ÉDITO & SOMMAIRE #5 | JANVIER - FÉVRIER 2013

Extra Muros

Selon les derniers chiffres de l’Insee, Toulouse connaîtrait un ralentissement de sa traditionnelle hausse de population au profit des villes périphériques. Les chiffres ont beau parfois être contestés (en cause, la méthode de recensement), il suffit de prendre le périphérique tôt le matin pour se faire à l’évidence – et éructer quelques insultes à l’égard du voisin de bouchon : il y a de plus en plus de monde (bordel). Pour ce premier numéro de 2013, Clutch bifurque donc encore plus au-delà des limites de Toulouse pour voir comment s’envisage la culture dans des villes souvent considérées comme « cités-dortoirs ». Derrière certaines locomotives, d’autres sont endormies ou luttent pour faire vivre musique, arts et spectacles à leur échelle. Mais, sans pour autant abandonner les soirées toulousaines, Clutch a ramené dans ses pages de quoi prendre la route. | Les Clutchers

04 État des lieux

TRÈS Bonne ANNÉE 2 013 !

Culture & banlieue

Prochain e sortie le 1.03

08 Brèves 14 Clutch folio

Le Petit Cowboy

24 Art visuel | Agenda p.30 Germaine Chaumel, ...

32 Littérature | Agenda p.34 Les Comics à Colomiers, ...

36 Chroniques livres & bd 38 Spectacle vivant | Agenda p.46 Cuba Hoy, Nez Rouge, ...

48 Evénement

Made in Asia : l'explosion du Japon

52 Projection | Agenda p.56

Team America, Film-opéra, ...

58 Chroniques dvd & blu-ray 60 Concert & club

Détours de Chants, Jon Spencer, ...

70 Chroniques disques 74 Agenda concert & club + de 500 dates !

Couverture : LE PETIT COWBOY © Erik Damiano | Voir Clutch folio p.14 Magazine gratuit édité par la Coopérative Éditions 138 avec le soutien de l'association Les Clutchers. Rédacteur en chef : Baptiste Ostré (baptiste.ostre@clutchmag.fr, 06 16 45 74 17) • Rédaction & événementiel : Alexandre Courtey (alex.courtey@clutchmag.fr) • Collaborateurs : Romain Blanc, Sébastien Iwansson, Maylis Jean-Préau, Mathieu Laforgue, Julie Leblanc, Valérie Lassus, Nicolas Mathé, Paul Muselet, Stéphanie Pichon, Mary-Ann Singleton. Conception & direction artistique : La Fée Clutchette (pao@clutchmag.fr) • Directeur de publicité : Benoît Joyeux (benoit.joyeux@clutchmag.fr, 06 62 19 98 39) • Directrice de la publication : E-M Chevrier • Distribution : Becycle, Jerkov Pour recevoir le magazine dans votre établissement : benoit.joyeux@clutchmag.fr. Retrouvez Clutch sur clutchmag.fr Éditions 138 - Coopérative à capital variable de 3 440 € - RCS de Foix 753 921 675 (editions138.fr). Clutch a choisi un imprimeur éco-responsable, Pure Impression, Montpellier, France. N° ISSN : 2262-5542. Dépôt légal à parution. Tous droits de reproduction réservés. Ne pas jeter sur la voie publique.


état des lieux

LA culture en périphérie

désert ou oasis ?

Inutile de râler contre les parigots s’il faut rejouer le centralisme à l’échelle régionale : point de jacobinisme chez Clutch, parti voir si l’herbe culturelle est plus verte en banlieue. Petit tour d’horizon non exhaustif. Par Maylis Jean-Préau et Nicolas Mathé

À

Toulouse la liste des structures en difficulté a beau s'allonger toutes les semaines, l'offre culturelle reste foisonnante. Mais alors que l'époque est à l'intercommunalité et que l'explosion de l'aire urbaine fournit toujours plus de nouveaux habitants aux villes de la première couronne et au-delà, qu'en est-il une fois passé le périphérique ? Bien entendu, il y a autant de réponses que de communes. Certaines ont pris de l'avance tandis que d'autres dorment encore, se contentant de leur statut de ville-dortoir. Entre les deux, beaucoup se réveillent et on assiste ces derniers temps à une course à l'équipement culturel (voir encadré). Simple vitrine destinée à attirer les travailleurs toulousains 4•

ou vrai facteur de lien social ? La culture semble en tout cas devenir un enjeu important. Et force est de constater que tout est question de volonté politique. À l’ombre de la métropole Hormis Tournefeuille qui, depuis 15 ans, a su créer une véritable dynamique culturelle (voir entretien), la plupart des villes accolées à Toulouse ont basé leur politique sur des centres municipaux pluridisciplinaires comme Altigone à SaintOrens ou Odyssud à Blagnac, la plus grosse structure de la région. À Balma, en revanche, la présence de la Grainerie, la fabrique des arts du cirque, est plus liée à une stratégie globale du Grand Toulouse (devenu Toulouse Métropole) qu'à


un vrai désir des élus locaux. « La ville n’a pas la culture de la culture », explique Geo Martinez, coordinateur de la Grainerie. « Il fallait un lieu pour les compagnies sortant du Lido, le Grand Toulouse s'est intéressé à nous et nous a en quelque sorte casé à Balma. Il ne s'y passe pas grandchose mais le Lido est tout proche, cela crée un effet cluster ». Plus loin de Toulouse, dans ces zones dont on ne sait plus si elles sont rurales ou urbaines, le schéma est différent. À Grenade ou à Montberon, les mairies s'appuient sur des associations pour faire bouger leur commune. « Les élus m'ont sollicité parce que je suis musicien », raconte Eric Anglas, président de l'association Multimusique (Grenade). « Avant, c'était le désert. Il y avait tout à faire et petit à petit nous sommes devenus les référents de la ville pour tous les projets culturels ». De son côté, Benjamin, de l'association DIAM (Développement Initiative Associatif Montberonnais) concède : « on fonctionne de manière autonome, mais on est clairement le bras armé de la mairie ». Difficile de trouver son public La culture périphérique a du mal à fidéliser son public. En particulier dans certains domaines, comme les musiques actuelles, où la concurrence toulousaine est rude.

« Le festival Grenad’in a très bien marché pendant 10 ans, aujourd’hui c’est plus compliqué. Avec tous les festivals proposés à Toulouse, c’est difficile d’exister », poursuit Eric Anglas. Pour tirer son épingle du jeu, il faut cultiver sa singularité. La Grainerie, seul lieu dédié au cirque contemporain dans la métropole, attire un public bien plus large que les frontières de Balma. Même effet à Montberon où le festival ...

© Julie Leblanc

•5


de théâtre amateur accueille chaque année 2 000 spectateurs dont une bonne moitié de citadins. Attirer les Toulousains est une chose, faire venir les habitants de son propre territoire, souvent des rurbains travaillant en ville, en est une autre. Et cela ne tient qu’à un fil. Il a par exemple fallu la neige pour que les habitants de Montberon viennent en nombre à la première édition du festival de conte en 2009. À Grenade, malgré le désintérêt des locaux pour le festival, l’école de musique affiche complet. L’équilibre à trouver

pour associer les habitants aux événements culturels reste fragile. En 2008 à Verfeil, un petit festival, Musique de l’âme, remportait l’adhésion du public. Deux ans plus tard, sous l’égide du Pays Tolosan, l’événement pris de l’ampleur et fit un flop. Malgré tout, il reste par endroits des déserts culturels. C’était le cas de Bouloc où les dernières notes de musique dataient des bals de hard rock des années 80. Après avoir créé la Pause Musicale à Toulouse, Joël Saurin, bassiste de Zebda, décide d’adapter le concept dans

Overdose de salles Fini le temps des salles des fêtes. Sur le territoire péri-urbain, la tendance est aux grandes infrastructures : en 2009, la mairie de Léguevin inaugurait Tempo, en 2011 Bruguières ouvrait les portes du Bascala, un immense complexe ultra-performant de 2 000 places, en 2012 l’Escale s’implantait à Tournefeuille. Et ce n’est pas fini. Des villes comme Cugnaux et Muret souhaitent faire évoluer leurs équipements culturels. Muret a prévu d’insérer une salle de spectacle multimodale et des studios de musique dans son futur centre commercial. Mais cette multiplication de lieux culturels soulève la question de leur pertinence. Ces sites répondent-ils à de réels besoins ou ne sont-ils que de couteuses coquilles vides, arborées comme des trophées par les élus ? « Le Bascala est né d’un constat : il manquait un lieu pour le canton nord de Toulouse, c’est une salle complémentaire de ce qui existe déjà », assure Sébastien Garcia, son directeur. Autre son de cloche à Aussonne où une salle multifonctions (plus de 10 000 places) faisant partie du futur parc des expositions est accusée de faire double-emploi avec un Zénith rarement complet. Or, ces hyper-salles ont un coût. « La phase d’investissement est toujours plus facile, ce qui pose problème c’est le fonctionnement », poursuit Sébastien Garcia. « Bruguières est une commune modeste, nous sommes obligés d’avoir un volet commercial en louant la salle pour des séminaires… ». Reste aussi à fidéliser les publics de ces cités-dortoirs. Au Bascala, on espère reproduire le modèle d’Odyssud. Affaire à suivre.

6•


Danielle Buys © DR

avec des artistes originaux et assez pointus. « On se demandait s’il y aurait une adhésion du public. Il suffit de faire la bonne proposition au bon moment. La curiosité est universelle  », assure Joël Saurin.

Tournefeuille, le phare culturel Marrionnettissimo, Manifesto, l'Usine, l'Utopia, le Phare, l'Escale...La culture se plaît à Tournefeuille et ce n'est pas un hasard. Explications avec Danielle Buys, adjointe à la culture. Pourquoi une telle concentration de festivals et de structures culturelles à Tournefeuille ? C'est une volonté politique qui dure depuis 15 ans. La culture est un facteur de lien social, nous en avons fait l'élément moteur de notre politique publique en se basant sur trois piliers : une forte présence artistique, la participation des habitants et enfin, amener l'art dans la rue. On donne des bonnes conditions pour créer. Pour Marrionnettissimo, par exemple, on apporte un soutien financier, technique et on loge les artistes. Tout cela a forcément un coût ? Notre budget culturel doit être dans la moyenne de celui des autres villes. Pas plus. Est-ce une manière d'exister face à Toulouse ? L'idée, c'est de se demander comment une ville moyenne peut être créative à côté d'une métropole. On est passé de 6 000 habitants dans les années 70 à près de 28 000 aujourd'hui. La ville s'est développée en mettant en avant la culture. À chaque spectacle, il y a 60 % de Tournefeuillais, les gens sont fiers d'habiter ici. Mais il est faux de dire que les spectateurs ne bougent pas, on attire aussi des Toulousains. Il faut savoir être complémentaire : il n'y a pas d'intérêt pour nous d'avoir un musée, on privilégie les choses émergentes comme l'Usine. Cette politique est-elle transposable dans des villes plus grandes ? Il faut toujours une volonté politique mais il est certainement plus facile d’œuvrer sur un territoire plus petit. On dit souvent que ce sont les politiques qui n’en font pas assez mais les artistes doivent aussi se demander si leur action correspond à l’endroit où ils se trouvent. Si on vient me voir avec un projet élitiste, je dirais non. Il faut une alchimie entre les habitants, les élus et les artistes.

•7

état des lieux

cette ville, sous la forme d’un salon musical le dimanche après-midi. Cent-quarante spectateurs ont assisté au premier concert, de la cithare chinoise. Depuis, quatre salons sont organisés chaque hiver


brèves

Gibraltar nouvelle revue toulousaine, s’inscrit avec succès dans le sillon de XXI : du grand reportage, de l’illustration et de la bd autour de la Méditerranée. Premier numéro actuellement en librairie. | gibraltar-revue.com

La couleur du coton Après un lancement sur le net, le shop Have a Good World a inauguré sa boutique en décembre (au 15 rue Peyras) : de la mode principalement pour ados et pour garçons avec des vêtements 100% éthique et en coton biologique. Le crédo ? « Un juste équilibre entre style, nature, qualité et esprit ». Une démarche éco-responsable qui met l’accent sur la qualité plus que sur la quantité. | haveagoodworld.com

Tous Cocu ! En amont de la nouvelle édition du Carnaval de Toulouse, le Comité d’Organisation du Carnaval Unifié fait appel aux Toulousains. Le 30 mars, jour de l’événement, tout le monde pourra participer en recouvrant de confettis le parcours du défilé. Il est également possible de prendre part au Tricoparasite Versicolore, relecture de la sculpture Agoraphobia de Franck West. | carnavaldetoulouse.com

8•

Ciné de poche Après un joli succès en salles (près de 100 000 entrées), le documentaire Les Nouveaux Chiens de Garde est disponible en vidéo de poche au cinéma Utopia. Pour 5 €, l’occasion de voir ou de découvrir cette adaptation du livre de Serge Halimi sur les accointances entre médias et pouvoir. | videoenpoche.info Le TMP (Théâtre Musical de Pibrac) reçoit Jack et le Haricot Magique, adaptation jouée uniquement en anglais et composée par des amateurs de 7 à 77 ans (du 26.01 au 2.02) | tmp-pibrac.com


brèves

Pop anti-morosité Motorama © DR

L’info est de dernière minute mais méritait bien une place. Le 10 février, le Connexion Live renoue avec le rock indé de Spinto Band, bel antidépresseur à la morosité hivernale (8 et 10 €). Venus du froid, les Russes de Motorama seront eux sur scène le 19 février avec leur pop saillante (7 €). | connexion-cafe.com À vos plumes

Ecriture de fiction, scénario de court-métrage, de bande-dessinée ou chanson : les jeunes auteurs (entre 15 et 25 ans) ont jusqu’au 15 février pour participer au Prix d’Ecriture Claude Nougaro. | midipyrenees.fr Be Acoustic (Tournefeuille) accueille le 16 février (21h, 10 €) la fanfare funky La Rustine et des reggaeman MakG, auteurs d’un premier album mixé entre Dakar et Toulouse. | beacoustic.com

Le Toulouse Soul Club sera au Connexion Live le 2 février (21h, 5 €) avec Ian Wright, Dj notamment connu pour avoir compilé les deux volumes de Sister Funk. | facebook.com/ ToulouseSoulClub

Khodd Breaker et Neofluxx ont faim

Un 4 titres, Sandwich, un clip tout frais, un roman-photo, suivi d'un nouvel EP et d'une tournée. Le groupe de chips-hop et le producteur toulousain commencent 2013 à fond. | khodbreakeretneofluxx.bandcamp.com

Rock Belda, premier bilan Après une semaine de concert à la Dynamo (voir Clutch#4), une grande partie des fonds nécessaires pour le départ à Alger sont dans la caisse. Pour continuer de soutenir le projet, il reste des tee-shirts (et la bière Rock Belda). | facebook.com/RockBelda

Plaisir d’offrir Avec Offrandes, la compagnie Myriam Naisy mêle installations plastiques et chorégraphie à Muret, les 15 et 16 février (20h30). Au Théâtre Municipal de la ville, des danseurs évoluent au milieu d’offrandes faites à Francis Bacon, Jimi Hendrix, Maria Callas ou Antoine de St-Exupéry. Une manière de souligner l’inspiration léguée par ces artistes. | mairie-muret.fr 10 •


brèves

Moule Beat Club L’été a beau être encore loin, l’association le Bestiaire sort les maillots et les slips de bain. Le 25 janvier au Connexion Live, le Madrilène Meneo ( « révélation à venir » selon les organisateurs), réchauffera l’ambiance avec un set DJ composé d’une Game Boy et d’un micro pour un son 8bit tendance soul au flow survolté. En première partie, Les Mé12, Cloopiflex et Lambert Hait Contre Tous apporteront aussi leur lot de soleil dans un Connexion habillé à l’estivale : plantes tropicales et cascades… numériques. | Connexion Live, ven. 25 jan., 5 € Les arts décalés Tous les deux mois, la salle Ernest Renan et le MAPCU joignent leurs forces pour mettre en lumière des artistes émergents. Musique, spectacle vivant, audiovisuel ou encore arts visuels, tous les domaines sont pris en compte dans ces soirées basées sur le modèle des afterwork (avec boissons et tapas). Prochain rendez-vous le jeudi 7 février (19h, 10 €). | 05 61 57 99 28 Archi’court fait appel aux talents des cinéastes et architectes (amateurs ou pros) pour des créations vidéos autour de l’architecture. Date limite d’envoi des œuvres le 5 avril. | cmaville.org In-Dépendances récompensera les musiciens lauréats de son concours par un parcours musical : studio, résidence et scène régionale. Clôture le 1er mars. | in-dependances.com

12 •

Music & Ride Comme pour mieux marquer sa filiation avec le Garorock, le festival De L’oxygène pour les Oreilles devient Garosnow et se lance sur les pistes de trois stations cet hiver. Ouverture les 15 et 16 février à Cauterets, halte à Ax-les-Thermes du 22 au 25, et final aux Angles les 15 et 16 mars. Et à chaque étape, une programmation qui fait honneur aux musiques actuelles : pêle-mêle Maniacx, Étienne de Crecy, Missill, Élisa Do Brasil, Mr Magnetix ou encore Biga Ranx. | garosnow.com


14 •

Clutch O Rama#5 | mer. 16 jan. | Le Bikini Exposition Le Petit Cowboy – du 24 jan. au 1er mar. | L’Evasion (St-Michel) | lepetitcowboy.com

Jefferson des caraïbes et sa soeur

Photographie, fiction, documentaire, installation plastique ou art expérimental..., le collectif Le Petit Cowboy prône la transversalité et l'applique pour chacun de ses projets. À travers leurs yeux, leurs parcours, leurs spécialités et leurs démarches, les Petits Cowboys sortent grandis de chaque aventure artistique. | Photos : Erik Damiano

piste les clichés

Le Petit Cowboy

clutch folio


• 15

Brooklyn aimerait ĂŞtre footballeur


clutch folio

PROJET LES YEUX FERMéS Nathalie Marshall

O n a découvert le travail du collectif et de Loran Chourrau avec le film Back, fiction-ovni réalisée en 2010, avec des habitants de l'agglomération toulousaine, en relation étroites avec différentes associations et collectivités. C'est toujours avec la même démarche que Le Petit Cowboy opère et cette série photo ne déroge pas à la règle. Pour Ce que je suis / Ce que j'aimerais être, portraits tirés de mômes des aires d'accueils des gens du voyages et de personnes âgées de Toulouse et ses environs, ils ont travaillé avec des animateurs et travailleurs sociaux et l'aide des collectivités locales*, pour avoir un relais sur le terrain, gagner la confiance des protagonistes et ne pas jouer le rôle de photomaton ambulant, favorisant le partage et la découverte. Car si portrait il y a, en travaillant avec les gens du voyage, Loran Chourrau, responsable du projet et Erik Damiano, * dont le Conseil Général 31, les Villes de Toulouse, de Gourdan-Polignan, Bessières, Frouzins...

Par Alexandre Courtey

le photographe, veulent casser les clichés inhérents à cette communauté. Le principe est simple, les participants se présentent tels qu'ils sont aujourd'hui et le deuxième cliché les met en scène dans leurs rêves les plus fous. Si les jeunes veulent être sportif ou star de cinéma et de variété, et non plus pompier ou vétérinaire, les anciens reviennent avec plaisir et humour sur le chemin qu'ils auraient aimé emprunter : sculpteur, glandeur ou détective... Car en plus de délivrer une série de photographies des plus drôles et touchantes, le décalage générationnel interpelle forcément, même s'il ne surprend pas vraiment. Après cette expérience marquante, Loran est retourné travailler avec les jeunes des gens du voyage pour réaliser un nouveau moyen-métrage, Les Yeux Ouverts.


• 17

maurice, pierre et une copine, maison de retraite oasis palmeraie pointis de rivière


clutch folio

Dawson et Gochan aimeraient être joueurs de pétanque


• 19

Jean-Pierre aurait aimé être che guevara


clutch folio

Jeanette aurait aimĂŠ ĂŞtre gitane


• 21

Françoise aurait aimé être cantatrice


clutch folio

Gérard aurait aimé être inspecteur


• 23

Malone et VersÇ aimeraient être batman et spiderman


art visuel

Germaine Chaumel reporter humaniste Espace Edf-Bazacle | jusqu’au 24 fév. | grat. | bazacle.edf.com

L’exposition rend hommage à la photographe jusqu’au 24 février. Grande artiste de l’entre-deux guerres, elle a durablement marqué l’histoire de la ville par sa personnalité et la qualité de son travail. Portrait d’une grande dame, sensible et proche des toulousains.

U

n père peintre, une mère pianiste et un oncle photographe. Difficile pour Germaine Chaumel de ne pas songer à embrasser un jour une carrière artistique. Petite, elle excelle déjà en dessin, piano et chant, tout en jouant des rôles pour le Théâtre du Capitole. Au début des années 30, elle choisira la photographie, se situant déjà en avance sur son temps : il s’agit alors d’une des seules femmes à exercer la profession de reporter-photographe en province. Décrite comme « heureuse et souriante », elle sillonne Toulouse pour La Dépêche et L’Express du Midi. Curieuse de tout, passionnée et infatigable, la photographe montre déjà tout son talent par sa capacité à immortaliser les moments en captant les sentiments de ses

24 •

sujets. Les scènes les plus banales sont empreintes de sensibilité. Du manège de la foire aux pelouses d’Ernest Wallon en passant par la gare Matabiau, Germaine Chaumel ramène le pittoresque du quotidien à une certaine forme de poésie. Le New York Times ne s’y trompe pas. La voyant très active sur les sujets d’actualité, le journal la nomme correspondante en 1938. L’actualité et la rue Femme d’action, elle s’épanouit au contact de la population, au plus proche de la réalité des pavés. Malgré ses origines bourgeoises, la complicité avec ses sujets est perceptible, parfois flagrante. Les populations les plus défavorisées n’y font pas exception : fuyant tout misérabilisme, elle saisit l’instant en tant que témoin


L’art du portrait À l’aise dans toutes sortes de contextes, Germaine Chaumel double son activité d’intenses séances photo en studio. Portraitiste réputée, elle reçoit les notables toulousains pressés de se faire photographier dans son appartement du quartier St-Étienne. Là encore, elle met à profit son sens artistique et la douce attention qu’elle porte à son modèle. Le regard de la mère peut alors perdre sa neutralité : ses

Photos : Germaine Chaumel © Martinez Chaumel

ayant le vœu de rendre compte de plusieurs réalités où l’humain est au centre de l’image. Pendant la guerre d’Espagne, ses clichés de l’exode des familles de réfugiés à Luchon traduisent ce sens du contact et de la rencontre, quand l’œil de la photographe saisit émotions, atmosphères et dignités. Quelques années plus tard, la reporter vit coup sur coup l’ordre de mobilisation, l’ère Pétainiste et l’occupation allemande en 42. Dans un climat de guerre civile, elle s’arme de courage et prend tous les risques pour aller photographier des soldats allemands Place du Capitole. Parmi les photos volées témoignant de l’occupation nazie à Toulouse, le cliché de Germaine Chaumel est le plus célèbre de l’époque. Dans une période où la violence atteignait son paroxysme la photographe pouvait travailler jusqu’à dix-huit heures par jour.

plus beaux portraits sont ceux de sa fille Paqui, qu’on voit grandir à travers l’objectif. Une citation de Marie de Thézy pourrait résumer l’état d’esprit de cette artiste encore trop méconnue : « Les photographes dits humanistes [...] ouvrent toutes grandes leurs portes sur l’extérieur, posent sur le monde et d’abord sur l’homme un regard ébloui ». Par Paul Muselet

• 25


art visuel

Dreamland

vivre heureux, vivre caché

Dreamland © Nevelson

Espace Paul-Eluard (Cugnaux) | du 22 jan. au 9 mar. 05 61 76 88 99

B

À Cugnaux on attend ! On attend la fin 2014, que l'architecte Munvez-Morel termine le futur centre d’arts. On attend, mais on ne perd pas son temps. On en profite même pour s'offrir une saison qui balance entre art et architecture. Point d’orgue de cette programmation, une exposition sur l’espace rêvé.

ienvenue à Dreamland. C’est une expo mais c’est aussi une œuvre. Celle de Berdaguer & Péjus conçue en 2007 et élément phare du parcours proposé par le service culturel de la ville de Cugnaux. C’est autour de cette étrange « grotte » que toute une réflexion autour de l’architecture et de l’espace s’articule. À première vue, Dreamland n’a rien de folichon. C’est juste un regroupement de cartons plume aux airs de modèles réduits qui ressemble à s’y méprendre à une maquette des Pyrénées, les sommets enneigés en moins. Brouiller les pistes Il faut s’approcher, se plier, se faufiler pour prendre la mesure de cette 26 •

création aux allures d’expérience. Il faut s’allonger sur les matelas à l’intérieur de l’installation, admirer les dessins, scruter les écrans pour savoir ce qu’habiter veut dire. Une fois sur le dos, les yeux rivés dans le néant (ou les néons), le brouilleur d’ondes coupera toute envie de monde extérieur. Bien caché, comme protégé, Dreamland peut alors devenir l’endroit idéal et échapper à tout contrôle. Abri, caverne ou bunker, chacun se fera son idée à l’heure où toute la surface de la planète a été explorée et analysée. La peinture de Dado, Alberto et Magnelli, la sculpture de Louise Nevelson et la photographie de Georges Rousse feront le reste. Par Mary-Ann Singleton


• 27


art visuel

Tales of the Uncute

Play guts © Malojo

Green Galerie | jusqu'au 9 fév. | 09 51 43 45 45 malojoart.blogspot.fr

Déconseillé aux petits et grands enfants. Ici, les créatures naissent avec une douceur apparente mais leurs difformités et leurs blessures à vif évoquent bien plus qu'un dessin animé. Si Malojo cultive le vice, peut-être est-ce une catharsis : il brosse un tableau des plus complexes, entre douceur chromatique et horreur charnelle. C'est toute la subtilité de son travail, alliant icônes religieuses et mythologiques aux univers de comics et de films d'horreur. En résultent des cartoons maléfiques à l'aspect candide : un " beau " spectacle aussi dérangeant que du Happy Tree Friends. | J.L.

FONDRE, BATTRE, BRISER Le Pavillon Blanc (Colomiers) du 26 jan. au 20 avr. | 05 61 61 50 00 pavillonblanc-colomiers.fr

Pour bien attaquer 2013, le Pavillon Blanc donne un cours sur la destruction en trois leçons. En n°1 : fondre. C’est la délicieuse Anita Molinero qui montre la voie en chauffant le plastique pour mieux le déformer. Pour preuve, son aire de jeux définitivement interdite aux moins de 12 ans. En n°2 : battre. Florian Pugnaire et David Raffini sont experts en la matière. Voiture, cimaise, tractopelle, rien ne leur résiste. En n°3 : briser à la manière de Baptiste Debombourg. Pour compléter le cours, on fonce aux ateliers ou visites contées et on participe à la sieste musicale du 19.02 à 12h15. | M-A.S. 28 •

Mascottes d'hier et d'aujourd'hui Centre de l'Affiche | ­jusqu'au 15 mar. centreaffiche.toulouse.fr

Pour son deuxième volet de saison sur le thème animalier, le Centre de l'Affiche dévoile une sélection des plus étoilée. Honneur aux Stars de pub : chaque marque a sa mascotte, et chaque mascotte a son produit. Ce bestiaire vieux d'un siècle nous met fasse à l'évolution de ces égéries qui ont fait la renommée de leurs marques au fil des années et des campagnes publicitaires. La star, doyenne de toute ? Un Fox-terrier, emblème du radiophone Pathé Marconi. Plus connue sous son ancienne appellation La voix de son maître, cette publicité du début du XXe siècle est la plus ancienne du Centre. | J.L.


AGENDA

art visuel

[1]

Du 15.01 au 10.02

Au commencement était le blues [Dessin] Médiathèque José-Cabanis | 1 allée Jacques Chaban-Delmas | bibliotheque.toulouse.fr Dessins, croquis, portraits de musiciens de blues et bien plus : quatre décennies (de 1940 à 1970) du mouvement blues dans le sud des Etats-Unis. Créée à partir du livre d’Alan Lomax (Le pays où naquit le blues), l'exposition en est à la fois le reflet et son prolongement.

Du 16.01 au 17.03

Lars Tunbjörk [Photo] Galerie Château d’eau | 1 place Laganne | galeriechateaudeau.org Qu’il shoote l’insupportable vie active dans des bureaux à travers le monde ou qu’il épingle les travers de la société suédoise, le photographe Lars Tunbjörk pose toujours un regard acide et satirique. Son travail est aussi le résultat d’une intense maîtrise de la couleur.

Jusqu’au 1.02

Traverses [1] [Photo] Passage à l’art | 5 grande rue St-Nicolas | passagealart.com Entre 2010 et 2011, la photographe Diane Chaudouet a découvert Berlin, ses lieux (hôpitaux, usines, casernes…) en partie liés au nazisme ou rattachés au stalinisme, tentant de trouver une nouvelle existence. Au travers d’un attachement particulier à la lumière, Traverses est le compte-rendu de ces métamorphoses de la capitale allemande. | Traverses © Diane Chaudouet

Jusqu’au 1.02

Le concept du hérisson [Pluridisciplinaire] La Fabrique (Ciam) | 5 allées Antonio Machado | univ-tlse2.fr Derniers jours pour découvrir ce qui fut un des temps forts de la programmation 2012 du Ciam. Référence à une fable grecque (opposant un renard et un hérisson), l’exposition croise art, design et architecture. Deux artistes et un designer envahissent ainsi l’espace de La Fabrique.

30 •


 oran Chourrau & Érik Damiano (voir Clutch folio p.14) L Exposition de la Clutchorama #5 du 24 janvier au 1er mars, à L'Évasion (29 grande rue St Michel).

Jusqu’au 3.03

La poétique des ruines [Peinture] Musée St-Raymond | Place St-Sernin | saintraymond.toulouse.fr Paysages dévastés ou désolés, ruines du temps qui passe ou destructions de la main de l’Homme. L’artiste Annie Favier expose plusieurs croquis et tableaux, souvenirs de voyages ou de rencontres, qui tentent de faire le lien entre passé et présent.

Du 1.02 au 30.03

Liu Bolin [Photo] Espace Ecureuil | 3 place du Capitole | caisseepargne-art-contemporain.fr L’homme invisible c’est lui : Liu Bolin, artiste chinois adepte du camouflage. Les photographies de Hiding in the city le représentent fondu dans des éléments de décor. Un être transparent, symbole d’un monde oppressant les individualités ?

Du 16.01 au 28.02

Original Custom [Graff] Hip-hop store | 4 rue Tripière | facebook.com/hiphop-store Une exposition renouvelée tous les quinze jours avec de nouvelles toiles de trois artistes du crew Original Custom : Akee1, Posh et Blast 97. Le Hip-Hop Store dégaine les bombes, les poska et même les platines, avec un vernissage où seront conviés Dj’s et Mc’s (1.02). Big up !

Du 22.01 au 16.02

Cuba, l’amour, la danse [Photo] Médiathèque (Tournefeuille) | 3 impasse Max Baylac | festival-cuba-hoy.fr Si tu ne viens pas à Cuba, Cuba ira à toi. Le photographe Jérôme Dédébat a ramené du pays de Fidel des clichés focalisés sur les ambiances et les lieux. De la photo de rue principalement, qui tente de faire la part entre l’imagerie associée à ce pays et sa réalité.

Du 17.01 au 28.02

Über etwas im Bilde [Photo, peinture] Plateforme d’Art (Muret) | 1 square des combattants d’AFN | 05 34 63 98 19 Formée à l’école de photographie d’Arles, Isabelle Le Minh développe depuis plusieurs années un travail basé sur le questionnement de l’image (peinture ou photo). Hommage, citations ou détournements mettent en relief les liens entre les artistes d’aujourd’hui et leurs aînés.

Du 22 .02 au 5.05

Solid Light Call [Installation] Les Abattoirs | 76 allées Charles-de-Fitte | lesabattoirs.org Les Abattoirs comme on ne les a jamais vus : l’anglais Anthony McCall a été invité à reconfigurer le musée de St-Cyprien via une série de « films de lumière solide », projections alternativement horizontales et verticales qui discutent autant avec l’architecture qu’avec le cinéma.

• 31


littérature

Comics

Rencontres du troisième genre Iron Man © Bob Layton

Pavillon Blanc (Colomiers) sam.19 jan. et sam.16 fév. | 16h pavillonblanc-colomiers.fr 05 61 63 50 00

De Hollywood aux étalages des médiathèques le Comics est devenu roi. Pour aller plus loin, le Pavillon Blanc à Colomiers propose des rencontres avec des acteurs du secteur.

I

l fut un temps pas si lointain où le lecteur de comics se planquait dans un coin de la cours de récré pour lire tranquillement sans subir les railleries de ses camarades. C'était l'affaire de spécialistes, les nerds (pré-geeks) qui s'attiraient l'œil hautain des libraires chez qui ils venaient commander le dernier X-Men ou l'édition complète de Watchmen. Depuis le cinéma est passé par là, popularisant un genre qui, d'une certaine manière, a suivi le même chemin que la BD européenne ou le manga : du fascicule pour enfant on est passé à la noblesse du titre. Aussi les éditeurs français se sont intéressés aux comics dans leur ensemble et aujourd'hui, la

32 •

diversité de l'offre ne peut que séduire le plus grand nombre. Thierry Mornet est de ceux là. Éditeur de fanzines spécialisés dans les années 90, il est aujourd'hui directeur d'édition chez Delcourt (Walking Dead, Invincible...). Auteur de Les indispensables de la BD américaine, un guide pour néophyte, il sera présent le 19 janvier, accompagné de Stéphanie Hans, illustratrice chez le prestigieux Marvel. Le 16 février, Colomiers aura l'honneur d'accueillir Bob Layton, aujourd'hui conseiller à Hollywood, mais surtout dessinateur et coscénariste d'Iron Man dans les années 80. Deux générations pour deux belles rencontres. Par Alexandre Courtey


Polars d’hiver Espace Paul-Eluard (Cugnaux) | du 7 au 9 fév. | grat. 05 61 76 88 90

« Un vrai roman noir et une allégorie sur les ogres ». L’éditeur François Guérif résume ainsi La nuit du chasseur (voir Clutch#2). Cette pièce-maîtresse de la littérature et du cinéma sera présentée à Cugnaux le 9 février par Michel Chandelier, « docteur ès Lettres en cinéma » qui animera la veille une conférence sur la figure du tueur en série. Exposition, bande-dessinée et lectures de romans noirs (par Danielle Catala, cofondatrice de la Cave Poésie) se succèderont durant cette 4e édition de Polars d’Hiver, placée sous le thème de « l’arme du crime ». | B.O.

Maurice Rajsfus Librairie Terra-Nova | mer. 30 jan. |19h librairie-terranova.fr

Mais que fait la police ? C’est sous ce titre roublard que l’historien militant Maurice Rajsfus tient, depuis 1994, un observatoire des dérives et abus de pouvoir de la police française. Rescapé du Vel d’Hiv, Rajsfus se définit lui-même comme « violemment pacifiste » mais, à plus de 80 ans, son combat est mené avec une vitalité intacte. Il présente son dernier ouvrage, Je n’aime pas la police de mon pays (ed. Libertalia) qui retrace l’aventure de son bulletin anti-autoritarisme : 187 numéros papiers et un relais internet en place depuis 2006. | B.O.

Ximena Escalante Espace Croix-Baragnon | mer. 20 fév. 20h30 | 5 à 8 €

De la Grèce Antique au Mexique et plus généralement à l’ensemble de la société contemporaine. Avec ses adaptations de Phèdre ou Électre, la dramaturge Ximena Escalante plie la mythologie à l’aune de la modernité. « Les mythes pour moi ne sont pas dépassés. Il y a des Phèdre, des Andromaque, des Œdipe qui marchent dans la rue. Nous sommes tous ces personnages », déclare cette auteure de théâtre éditée en France par Le Miroir qui fume. Également critique et scénariste, la Mexicaine sera à rencontrer dans le cadre du cycle « Mauvaises Herbes ». | B.O.

• 33


AGENDA

[1]

littérature

[2]

[3]

[4]

Le 18.01 à 20h30

Star Wars, au risque de la psychanalyse [1] [Darth Divan] Ombres Blanches | 50 rue Gambetta | ombres-blanches.fr Dark Vador, adolescent mélancolique ? C’est la thèse de Hubert Stoecklin, psychiatre et psychanalyste toulousain. Une explication du passage au côté obscur d’Anakin Skywalker.

Jusqu’au 26.01

Quinzaine du Polar [SÉLECTION] Gibert Joseph | 3 rue du Taur | 05 61 11 17 77 Pendant quinze jours, Gibert Joseph fait redécouvrir les auteurs du roman noir au travers d’une sélection maison d’ouvrages. Ce qui s’appelle chiner sur la scène du crime...

Le 6.02 à 16h

Les plus beaux baisers de cinéma [2] [Photo] Ombres Blanches | 50 rue Gambetta | ombres-blanches.fr Le recueil de photos de Didier Roth-Bettoni regroupe quelques-unes des plus fameuses soupes de langue du grand écran (Autant en emporte le vent...). Rencontre avec l’auteur à l’occasion du festival des Images Aux Mots.

Le 8.02 à 19h

Féminismes Islamiques [3] [Essai] Terra-Nova |18 rue Gambetta | librairie-terranova.fr A priori, rien de plus antinomique que les mots féminismes et islamisme. Zahra Ali bat les stéréotypes en brèche dans Féminismes Islamiques (La fabrique). Ou comment, à l’intérieur du cadre religieux, des femmes luttent pour leurs droits et leurs libertés.

Le 9.02

Finitude & Christian Estèbe [4] [ÉDITION] L’Autre Rive | 24 avenue Étienne Billières | 05 61 31 92 65 Éditeur de grands textes et de nouveaux auteurs (Oscar Coop-Phane, dont le second livre, Demain Berlin, est sorti ce 16.01), la maison d’édition Finitude dévoilera son travail aux côtés d’un de ses écrivains, Christian Estèbe.

Le 12.02 à 19h

Jérôme Ferrari [Roman] Médiathèque José-Cabanis | 1 allée Jacques Chaban-Delmas | bibliotheque.toulouse.fr Avec Le Sermon sur la chute de Rome (Actes Sud), Jérome Ferrari signe une fable sur la fin d’un monde parfait : un petit bar corse dont l’idéal utopiste va peu à peu sombrer. Rencontre avec l’auteur, lauréat du Goncourt 2012.

34 •


LIBRAIRIES GRIFFÉES TERRA NOVA 18 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 17 47 | librairie-terranova.fr | Une librairie indépendante, mais aussi un lieu d’échanges et de rencontres qui ose une sélection de qualité (petites maisons d’édition, fonds de littérature étrangère et sciences humaines conséquents) et un concept convivial (espace café). En prime, les rayons DVD, BD et jeunesse se développent dans le meme esprit : curiosité, exigence et plaisir !

Série B 16 rue Sainte-Ursule | Toulouse | 05 62 27 03 34 | librairieserieb.fr | À 100 m du Capitole, la seule librairie spécialisée en polars à Toulouse ! Une touche de roman noir dans la ville rose : 5 000 références au total, dont un bonus avec une belle sélection SF et Fantasy... Dans un cadre épuré et aéré, il est bon de flâner entre les différents espaces et découvrir les sélections du mois : 1 auteur, 1 série et 1 thème...

OMBRES BLANCHES 50 rue Gambetta | Toulouse | 05 34 45 53 33 | ombres-blanches.fr | Une institution toulousaine ! À 50m du Capitole, trois entrées, deux boutiques distinctes, de multiples couloirs et étages, plus de 1 600m2... investis par les bibliothèques ! Une invitation à la promenade au gré des nombreux thèmes, références et espaces mis en avant...Véritable lieu de rdv, assistez aux rencontres, signatures et débats réguliers...

Gibert Joseph  -21 rue du Taur & 22 rue des Lois | Toulouse | gibertjoseph.com/Toulouse 3 05 61 11 17 77 | À deux pas du Capitole, rue du Taur, la librairie offre un vaste choix en littérature grand format, poche et VO, BD, jeunesse, vie pratique... Pour les mangas, comics : Gibert Musique au 22 rue des Lois. Deux adresses, un même principe : qualité des conseils, rencontres-dédicaces et l'offre la plus large en neuf et occasion.

BD FUGUE CAFE  1 rue Sainte-Ursule | Toulouse | 05 34 25 17 47 1 bdfugue.com/librairie-bdfugue-toulouse Plus de 18 000 références sur 180 m2 chez ces fanas de BD : Franco-Belge, Comics (y compris fascicules presse et VO), mangas, para-bd, Ex-libris en exclu, TT etc ! Bertrand et les anciens d’Arcade ont pensé confort avec un espace café où presse spécialisée et BD sont à dispo ! Dédicaces et expos. Du lun. au sam. dès 9h30, ferm. 19h sauf sam. 19h30.

• 35


livres

Jours de destruction, jours de révolte Chris Hedges & Joe Sacco (Futuropolis) Le format roman graphique de l’ouvrage et le nom de Joe Sacco sur la couverture en trompera plus d’un. Et c’est tant mieux. Les dessins du célèbre BDreporter sont ici disséminés avec parcimonie. Ils illustrent plusieurs reportages du journaliste Chris Hedges. Une réserve indienne, une ville de banlieue du New-Jersey, des mines de charbon à ciel ouvert de Virginie Occidentale et des plantations de tomate en Floride. Le point commun ? Des populations sacrifiées, exploitées et des paysages ravagés. Plus fort que toute théorie, un procès sidérant et hyper-documenté du capitalisme. | N.M.

Le marathon d’Honolulu

Hunter S. Thompson (Souple)

Hunter S. Thompson renaît de ses cendres le temps d’une nouvelle aventure inédite. Envoyé à Hawaï pour couvrir le marathon d’Honolulu, le saint père du journalisme gonzo compte bien se la couler douce sur place, profitant, avec son collaborateur Ralph et leurs familles respectives, des activités locales comme la pêche ou le surf. Mais, bien entendu, rien ne se passe comme prévu. Coincé dans l’œil du cyclone, le dorage de pilule annoncé tourne rapidement à la paranoïa collective et vire au mélodrame. Ceci pour le plus grand plaisir du lecteur d’un récit à consommer une fois de plus sans modération. | M.L.

GERMAINE CHAUMEL

(Privat)

En complément de l’exposition (voir p.24), les Editions Privat publient ce foisonnant livre sur Germaine Chaumel, dirigé par François Bordes (directeur des archives municipales de Toulouse). Outre le décryptage de son parcours et les anecdotes ayant jalonné sa carrière, des spécialistes mettent en perspective son travail à la lumière du contexte de l’époque (historique, social…) en lien avec son inscription dans le courant des photographes humanistes. Parmi les points forts de l’ouvrage : le nombre important de clichés consacrés à la « photographe artiste » qui révèle son immense talent de portraitiste. | P.M.

PATERNOSTRA

EUGENE S. ROBINSON (Inculte)

Cela commence comme un film de Guy Ritchie : par un casse chez un diamantaire juif à Brooklyn. C’est un huis-clos qui n’en a pas l’air, on étouffe rapidement, c’est cru, ça va vite et ça ne pose pas de question. Chaque personnage a une histoire minable, il n’y a pas de méchants, ni de gentils, il n’y a que ceux qui ont de l’argent et ceux qui n’en ont pas. L’histoire n’est pas très originale mais Eugène S. Robinson nous emmène très rapidement sur place, on en sentirait presque le gras des frites ou le pneu qui brûle. Un roman à l’image de son auteur (chanteur d’Oxbow et L’Enfance Rouge, invité de la Clutch O Rama #4). | A.C.

36 •


bandes dessinées

Doggybags #3

(Label 619)

Après deux premiers volumes bourrés d’adrénaline, de sang et de jolies pépées, le Label 619 (Mutafukaz) continue de jouer avec les codes du gore et garde le format de trois récits pour trois auteurs. Toujours dans l’hommage aux comics d’horreur, la bande délaisse les rednecks et les grosses voitures pour se faire plaisir avec la Santa Muerte dans un Mexique gangréné par la violence et la corruption. Mêlant toujours le fantastique à la justice sanglante, c’est aussi malin que des rugbymen lors d’une soirée open bar, mais bien marrant. | A.C.

Daytripper

Moon et Bá (Vertigo)

Sorti au printemps, ce comics des jumeaux brésiliens Fábio Moon et Gabriel Bá va forcément pencher pour une histoire de famille. Ou plutôt celle d’un homme, Brãs, qui à force d’écrire des nécrologies pour un journal à São Paulo, vit avec la mort des autres. C’est sa vie que l’on suit, et à chaque étape importante de son existence, les auteurs l’imaginent mourir. À moins que ce ne soit Brãs, qui fantasme dessus, à force de côtoyer la faucheuse et de la craindre, pour lui et ses proches. La force du titre est que, malgré le sujet, le récit reste chaleureux, coloré et positif. | A.C.

Stalag IIB

Tardi (Casterman)

S’il fait plus l’actualité pour avoir refusé la Légion d’Honneur, on retiendra surtout de Jacques Tardi son nouveau roman graphique : l’histoire de son père, prisonnier de guerre en 40, dans un camp au nord de l’Allemagne. Dans ce premier tome (il y en aura deux) le dessinateur à choisi la double narration : son paternel donc, et lui, le questionnant sans cesse, sous les traits d’un enfant impatient qui veut en savoir toujours plus sur cette petite histoire dans la grande Histoire. Personne ne dessine la guerre comme Tardi sait le faire, alors quand l’affect rentre en jeu, il sublime la chose. | A.C.

I Love Alice

Nine Antico (Les Requins Marteaux)

Les Requins Marteaux continuent d’élargir à un rythme régulier leur collection BD-Cul. Après de jolies plumes comme Romain Vives ou Hugues Micoul, c’est au tour de Nine Antico de verser dans le salace. À partir d’une parodie de sitcom pour ado des années 80, on retrouve toujours son personnage de la jeune fille candide, qui finit par se dévergonder. Et plutôt violemment pour le coup. L’auteure tire sur les grosses ficelles des deux genres empruntés, et il faut s’imaginer un scénario avec des jeunes filles, un club de rugby, les copains, le vestiaire, les valeurs, les douches, les coachs... | A.C. • 37


spectacle vivant

Des nouvelles de Tennessee

Tennessee Williams short stories © Polo Garat - Odessa

TNT | du 22 jan. au 9 fév. | 20h | 14 à 25 € | 05 34 45 05 05 | tnt-cite.com

Longue vie à Shorts Stories qui revient en deuxième saison après avoir conquis le public du TNT en 2011.

T

ennessee Williams a écrit une cinquantaine de nouvelles qui parlent de lui, des autres, de leur beauté ou de leur laideur, de leur capacité à détruire ce qui est fragile et précieux, de leurs drôles de petits travers. Ces courts récits, ces portraits tendres ou sans concession nous éclairent sur les pièces de théâtre et leurs nombreuses adaptations cinématographiques qui font la célébrité de cet écrivain. Agathe Mélinand en a choisi quatre : « Les jeux de l'été s'est imposé à moi à cause du personnage Brick Pollitt, alcoolique et mystérieux ; Malédiction, cette histoire d'amour entre un pauvre homme et une chatte, m'a beaucoup touchée ; Sucre d'orge est drôle. Ensuite, j'ai rajouté Le por-

38 •

trait d'une jeune fille en verre, parce que c'est beau de voir la genèse d'une pièce (La ménagerie de verre) et que ce texte frôle l'autobiographie ». La scénographie intègre beaucoup d'images, qui appellent autant de sensations. Le cinéma est là, tout près de surgir du décor mouvant. « J'ai voulu faire cela pour correspondre à la notion de " théâtre plastique " que voulait développer Williams en mêlant musique, sons, effets visuels et mise en scène. Je me suis d'ailleurs intitulée " réalisatrice "  de ce spectacle parce que, de la traduction aux lumières, en passant par l'adaptation, la direction des six comédiens/conteurs, les costumes, le décor, c'est un objet global que j'offre au public ». Par Valérie Lassus


spectacle vivant

Cuba Hoy Cie Octavio De La Roza © G. Morelle

latin lover L’Escale, Le Phare, Gymnase du Château (Tournefeuille) du 1er au 3 fév. yemaya.asso.fr

Musique, expositions, spectacles et animations pour tous. Le festival Cuba Hoy s’imprègne de l’ambiance de l’Amérique Latine à travers de multiples disciplines. Gros morceau de cette 16e édition, Tango mon amour, spectacle de danse contemporaine.

D

e la Havane à Buenos Aires en passant par Rio de Janeiro. Ne pas se méprendre : malgré son nom, le festival Cuba Hoy puise dans le bouillonnement de toute l’Amérique Latine. Si l’événement nous avait habitué à toute une panoplie pluridisciplinaire, les organisatrices de l’association Yemaya, Christine Weber et Gisèle Lemoine, ont mis les bouchées doubles cette année. L’Escale ouvrira les festivités avec la compagnie du chorégraphe Octavio de La Roza. Ancien danseur étoile de Maurice Béjart (jusqu’à sa mort en 2008), l’Argentin s’est peu à peu affranchi de l’influence du maître. Après Voulez-vous danser avec Gains-

40 •

bourg, surprenante chorégraphie autour des chansons du grand Serge, Octavio de La Roza présentera sa dernière création. Avec Tango mon amour, il ne se contente pas de rendre hommage au Tango argentin mais retrace son évolution, de la danse de salon aux rythmes groove du Gotan Project. Car la musique reste indissociable de l’image de l’Amérique Latine. Latin rock d’ El Gato Negro, bal brésilien de Carlos Valverde et le Forro Piffado, world de Babel El Canto, steel drums de Gazoline et latin jazz du Philippe Baden Powell Trio (fils du légendaire guitariste) rythmeront ainsi les trois premiers jours de février. Par Baptiste Ostré


spectacle vivant

Goma Gon © DR

Festival Nez Rouges red boules Altigone (St-Orens-de-Gameville) du 5 au 16 fév. | altigone.fr

L’Altigone bat le rappel de clowns déjantés, tendres ou mélomanes, pour sa 18e édition du festival Nez Rouges. Et non, ce n’est surtout pas que pour les enfants !

D

ans « nez rouge », il y a enfance, rires, clowns. Gradins, chapiteau et flonflons nostalgiques. Faux. On recommence. Ce festival-là a depuis longtemps tourné la page des clowns d’antan pour laisser place aux saltimbanques du 21e siècle, pas prêts à servir les recettes du gag réchauffé ni à s’en tenir aux éclats de rire des moins de 7 ans. En lançant le festival il y a 18 ans, l’Altigone de Saint-Orens-de-Gameville voulait proposer un genre neuf, issu de ce nouveau cirque dont la région est un des berceaux. Des artistes qui s’emparent de la culture de leur temps pour revisiter le numéro de clown façon trash, tendre, théâtral ou mélomane. Bingo, la formule fonctionne. Le public adulte comme enfants (3 à 5 000 par édition) en redemande.

42 •

Tradition oblige, c’est l’école toulousaine du Lido qui ouvre le bal. Autres fidèles : les Catalans de Chapertons déjà croisés l’an dernier sur ces mêmes terres, présentent leur Goma Gom déjanté, ou comment disserter autour du pneu avec force gags et mimiques. Toujours dans le registre automobile, les Cousins nous font tourner en bourrique autour des ronds-points de France dans Plein Tube !. Embarquement pour un Farwest très cinématographique avec les espagnols de la Cie Ylana avant que la musique retrouve ses droits dans le joli duo à l’accordéon Cours Toujours, ou le tour de piste au piano des Nouveaux Nez et Cie. Le final se la jouera " Cabaret " dans un beau mélange des genres entre les artistes du Cirk’oblique et le groupe L’Herbe Folle. Par Stéphanie Pichon


spectacle vivant

Micro Micro © Pierre Grosbois

Sorano | du 5 au 9 fév. et du 12 au 14 fév. – 20h | 10 fév. – 16h | sorano-julesjulien.toulouse.fr

Qu’on se rassure, il ne s’agit pas ici de tresser des lauriers à la dernière création de Kamel Ouali. Dans cet opéra-rock, le chorégraphe toulousain Pierre Rigal utilise les codes et l’imagerie du rock pour les confronter à une performance de danse. Un peu de Bowie, une touche d’Iggy : cette expérience électrique donne à entendre mais aussi « à voir » la musique. À la fois réflexion sur la forme des concerts, l’industrie musicale et une interaction entre corps et sons, accompagnée par le trio Moon Palace. À retrouver également le 4.02 sous le grand-hall de l’UT1 Capitole. | B.O.

El tiempo todo entero

Fête de la danse

Théâtre Garonne | du 17 au 26 jan. 20h et 20h30 | 11 à 22 € | 05 62 48 54 77 theatregaronne.com

Odyssud | du 23 au 26 jan. - 19h à minuit 27 jan. – 14h à 18h30 | 16 à 27 € 05 61 71 75 10 | odyssud.com

Tennessee Williams encore, (c'était en 2011 le centenaire de sa naissance, voir p.38), mais pour une adaptation libre d'un théâtre argentin en liberté, celui de la comédienne, metteuse en scène et dramaturge Romina Paula. Comme dans la Ménagerie de verre de Williams, il s'agit d'un huis clos familial étouffant où ce qui est vraiment important n'est pas dit, où les silences en cage blessent des personnages fragiles. Romina Paula, en soignant ces portraits de reclus, instille une réflexion essentielle sur le repli comme opposé à l'engagement dans le monde. | V.L.

C'est fou ce qu'on peut faire avec un parapluie. Sans se mesurer à Gene Kelly dans Chantons sous la pluie, il est possible de répéter chez soi, via Internet, la petite danse imaginée par la chorégraphe Blanca Li, afin de se trémousser sans trébucher à la dance mob des 25 ans d'Odyssud. Dans tout le théâtre, ce seront aussi ateliers ouverts offrant tous type de danses et déambulations œcuméniques. Le maître-mot : participer. Avant de regarder les danseurs de la reine du métissage nous terrasser avec un Electro Kif, enthousiaste et grand public. | V.L.

44 •


Attifa de Yambolé PAR Anne-Sybille Couvert Théâtre du Grand Rond | du 15 au 26 jan. 21h | 8 à 12 € | 05 61 62 14 85 grand-rond.org

On rit beaucoup au récit naïf d'Anne-Sybille - alias Valérie Véril de la compagnie des 26 000 Couverts dont le jeu, faussement amateur, est hilarant. Derrière l'histoire de la passion soudaine de l'héroïne pour l'Afrique se révèlent pourtant notre indécrottable ethnocentrisme, notre bonne conscience facile, notre ignorance, notre paternalisme alimenté de stéréotypes raciaux, qui empêchent les relations vraies - que redoute, au fond, la voyageuse «à la FRAMçaise ». Une des leçons les plus fines et les plus drôles que l'on ait vu sur le sujet. | V.L.

MANUEL DE L’AMOUR MODERNE Théâtre 2 l’Acte – Le Ring du 28 fév. au 2 mar. | 20h30 | 6 à 12 € theatre2lacte.com

Cette drôle de conférence de « sexologie pratique » explore le discours (souvent moraliste et empreint de bons sentiments) des psychologues, médecins et sexologues des années 50-60. Menée par un certain docteur Vir conseillant un couple de jeunes mariés de l’époque sur les bases d’un « traité de bonne conduite », la fiction est habile et grinçante. Elle emprunte les chemins d’une réalité ayant marqué les représentations de toute une lignée de baby-boomers. L’occasion de mesurer l’évolution des mœurs et le fossé des générations sur la question du mariage et de l’amour. | P.M.

Rendez-vous © Ph. Emmanuel De

St-Pierre-des-Cuisines | 27 et 28 fév. | 21h | 10 à 16 € | 05 61 23 36 82 | balletactuel.com

La rue. Ses bruits, sa respiration, ses passants et ses bancs pour se poser, se heurter, crâner, se rencontrer, s'aimer, jouer avec un corps qui n'en finit pas de se découvrir. Les danseurs de Ballet Actuel, en suspension aérienne dans la précédente création de Nathalie Bard, O positif, ont atterri sur un banc. On passe avec eux du drôle au drame : une fille à talons hauts comme un oiseau perché là ; l'attente ; les pas de deux audacieux ; la perte de l'autre (et de soi) ; le vide ; l'inconnu, les autres... L'intense petite vie des bancs publics. | V.L. • 45


AGENDA

spectacle vivant

[1]

[2]

Les 24 Salomé [Spectacle Musical] et 31.01 Le Kalinka | 06 84 47 07 21 | lekalinka.com 20h | 8 et 12 € et 7, 14, 21 Depuis quelques temps, le cabaret Kalinka se diversifie avec des concerts et du théâtre. et 28.02 Programmé au départ pour trois représentations à l’automne dernier, son adaptation « libre » du Salomé d’Oscar Wilde est prolongée jusqu’en février. Les 25 et 26.01

Jacques et Mylène [Comédie] Théâtre Paul-Eluard (Cugnaux) | 05 61 76 88 99

21h | nc

La Cie 26 000 Couverts maîtrise l’humour et le second degré telle une fille spirituelle des Monty Pythons. Jacques et Mylène ne déroge pas à la règle, comédie délirante difficile à résumer. Disons qu’il y a Jacques, Mylène, des invités, un salon… et un placard.

Du 25 au 27.01

Puppetnight [Marrionnettes] S eilh, Mons, Colomiers | 05 62 48 30 72 marionnettissimo.com

19h30, 18h et 17h | Grat.

Le festival Marionnettissimo s’évade de Tournefeuille et vient tirer les ficelles à Seilh, Mons et Colomiers. Chaque soir, la Puppetnight privilégie la forme courte pour présenter quatre spectacles en « version télévisée » (de vieux écrans télés vides). Une forme peu académique avec un final en Dj spécial 60’s. Du 25.01 au 2.02

Les sept jours de Simon Labrosse [2] [Théâtre] Théâtre du Pont-Neuf | 05 62 21 51 78 theatredupontneuf.fr ven. et sam. - 21h | mar. au jeu. - 19h30 | 8 et 12 € Et si l’imagination était le remède à la crise ? C’est ce qu’on se dit à la fin de cette pièce, dans laquelle un homme acculé de toutes parts va s’octroyer sept jours pour réinventer sa vie. Loin d’être enfermé dans une bulle, le Théâtre de l’Echappée Belle offre une singulière bouffée d’air. | Les 7 Jours © Julien Simon

46 •


Du 6 au 8.02

Smashed [Jongle Danse] TNT | 05 34 45 05 05 | tnt-cite.com

14h30 et 19h30 | nc

Depuis 2010, le succès de Smashed ne se dément pas. Précurseur de l’utilisation de la danse contemporaine dans l’univers de la jonglerie, la troupe menée par Sean Gandini rend un hommage jubilatoire et rafraichissant à la chorégraphe Pina Bausch. Le 9.02

Mobylette [Bidalot] Salle des Fêtes (Gaillac) | 05 63 56 36 87 | etedevaour.org

21h | 5 et 10 €

Vaour ce n’est pas qu’un festival d’été, ce sont aussi des rendez-vous toute l’année. Samedi 9 février, Gaillac reçoit ainsi L’ Atelier de Mécanique Générale Contemporaine. Dans Mobylette, un père mécanicien et un fils dramaturge échangent leurs points de vue sur les fiches techniques d’une mob. Une histoire de filiation qui donne envie de mettre les mains dans le cambouis. Le 9.02

Un atelier au paradis [Impro] Maison du Lac (Villeneuve-Tolosane) | 05 81 64 51 01

20h | 5 et 8 €

Une fois par mois, la Cie d’improvisation C Cédille recrée en direct l’ambiance et la vie d’un atelier de théâtre amateur. Cours, stages, entraînements se succèdent avec une inventivité chaque fois renouvelée. Ce qu’on appelle littéralement « faire du théâtre »… Du 12 au 16.02

Quebrada, la cassure [Danse] Cave Poésie | 05 61 23 62 00 cave-poesie.com

mar. au sam. - 19h30 | jeu. - 21h | 8 à 12 €

À travers la danse tango et le théâtre, la Cie Aqui Macorina explore tous les sens du mot « Quebrada ». Chaîne de montagne en Argentine, premier pas de tango ou mot espagnol signifiant « cassure ». Cassure que ce spectacle s’ingénie à représenter dans le corps de son interprète et les variations de rythmes.

Du 13 au 16.02

Hans was Heiri [1] [Cirque] Odyssud | 05 61 71 75 15 | odyssud.com

20h30 | 16 à 27 €

Ou Jean comme Henri si on en croit le traducteur de Google, nouvelle création loufoque de Zimmerman & de Perrot. Le duo est ici entouré de cinq artistes issus du cirque, de la danse et du chant qu’ils enferment dans une roue scindée en quatre parties, chacune renfermant son lot de personnages extravagants. | Hans Was Heiri © Mario Del Curto Du 22.02 au 10.03

Emmène-moi [Cirque équestre] La Grainerie | 05 61 24 33 91 la-grainerie.net ven. et sam. - 20h | mer., jeu. et dim. - 17h30 | 8, 13 et 18 € Des voltigeurs, acrobates, trapézistes et musiciens comme dans tout spectacle circassien qui se respecte. Mais le jeu se corse avec la Cie Pagnozoo : neuf chevaux sont lancés sous le chapiteau dans ce périple frénétique aussi spectaculaire que poétique.

• 47


Made In Asia L'explosion du japon Toulouse et la région | du 7 au 23 fév. | 09 51 51 70 13 | festivalmadeinasia.com

Pour fêter le nouvel an lunaire asiatique, l'association Tchin-Tchin nous invite à la découverte de la culture contemporaine de l'archipel. Par Alexandre Courtey

Q

uand on lui demande pourquoi avoir attendu la sixième édition du MIA pour s'attaquer au géant japonais et sa culture rayonnante, Didier Kimmoun, le directeur artistique, utilise la rhétorique tant la réponse est dans la question : tout le monde connait un pan du Japon, que ce soit à travers les mangas, le cinéma ou la littérature. Aussi l'Asie est bien trop riche pour n'être représentée que par un seul pays, et face à son

48 •

originalité et sa richesse, comment aborder la culture niponne ? Les organisateurs ont donc attendu que le festival soit bien en place et d'une certaine manière, le tsunami de 2011 a quelque peu accéléré l'envie de s'attaquer au Japon. Il y aura certes un cycle sur Fukushima, pour ne pas oublier, mais c'est au travers du prisme culturel que le Japon sera à l'honneur avec, cette année, beaucoup de danse et des créations originales.

De gauche à droite, puis de haut en bas : © Christophe Boisvieux / Plexus © Aglaé Bory / Bal en Chine © Gérard Truffandier / Colorful © DR / Letters from Iwo Jima © DR / École des loisirs © DR

événement


La majorité sont des co-productions franco-japonaises, avec des occidentaux à la mise en scène. Quand, d'une manière détournée, on demande si ce n'est pas une forme d'ethnocentrisme, Didier Kimmoun assume : c'est l'idée de départ du MIA, une passerelle entre les deux continents. Cela

apporte un éclairage particulier sur le Japon, facilité par la fascination des occidentaux pour le pays. De plus, « les danseurs asiatiques connaissent un grand succès, grâce à leur technicité et leur engagement, qui va au delà de l'aspect culturel ». Raison de plus d'éveiller notre curiosité.

ain r loint Quartie

© Carole Parodi

) (Blagnac Odyssud n. 22 fév. ve t e 1 2 . u je 0 à 18 € 20h30 | 1

Sacré pari que de mettre en scène le manga-roman de Jiro Taniguchi, soit 400 pages graphiques pour l'une des œuvres les plus marquantes du célèbre mangaka. L'histoire a plus à voir avec un périple initiatique et une quête philosophique qu’avec la science fiction : Hiroshi, père de famille de 48 ans en voyage d'affaire, se retrouve dans son corps d'adolescent et va revivre sa jeunesse avec sa conscience d'adulte. Alors comment théâtraliser en une heure et demie ce monument ou, selon Dorian Rossel le metteur en scène, « comment être aussi délicat que l'est Taniguchi avec une feuille et un crayon? »*. Comme pour le manga, avec simplicité et créativité, grâce à la force du théâtre où l'on « peut raconter dans l'immédiateté ce que le dessinateur exprime sur trois pages »*. Si les critiques louent la réussite de la pièce, on est impatients de retrouver les personnages et curieux de cette adaptation. On ne sait pas trop si l'on doit vous conseiller de lire le manga avant, ou vous laisser la fraîcheur de la découverte "live", car comme le dit Dorian Rossel : « le théâtre est le seul à permettre aux gens de vivre ensemble cette histoire ».* * in lexpress.fr./culture, en date du 8.10.2011

• 49


50 années Japon 'or l'âge d

6 jan. au

ue | du 2

De haut en bas : Passions Juvéniles © DR / Rashomon © DR

hèq Cinémat 3 à 6,5 €

28 fév.

La Cinémathèque se penche sur ce que l'on appelle l'âge d'or du cinéma nippon. Au sortir de la guerre, le pays s'ouvre et si la production cinématographique était déjà conséquente, son "occidentalisation" en est plus que marquante et va conquérir les salles du monde entier. C'est avec Rashômon d’Akira Kurosawa que le tsunami va prendre son essor. Lion d'Or à Venise en 1951, le film mêle habilement la tradition japonaise du film d'époque avec une réalisation moderne qui va inspirer les réalisateurs européens et américains. Après tout, les Sept Mercenaires ne sont que le remake des Sept samouraïs du même Kurosawa et le western spaghetti à la Sergio Leone trouve son inspiration dans Yojimbo, du maître japonais. Outre la figure qu'est Kurosawa, d'autres œuvres vont déferler et changer à jamais la face du cinéma mondial. À commencer par La Vie d’Oharu, femme galante, de Kenji Mizoguchi, sorti en 1952, qui va sublimer la lenteur à l'écran et marquer une génération de cinéphiles. À (re)découvrir aussi le Chien enragé, de Kurosawa toujours, un polar fondateur de 1949 et Le repas (1952), de Mikio Naruse. 50 •


événement

Yoshi Oida © Mamoru Sakamoto

tre rencon ion ct + proje

er. 20 fév. hèque | m t de 3 à 6,5 € Cinémat e t. ra 21h | g 19h30 et

À lui seul Yoshi Oida pourrait incarner la rencontre entre le Japon et l'Occident. Formé au théâtre traditionnel japonais, le nô, il s'installe en 1968 à Paris, au Théâtre des Bouffes du Nord, tout juste réhabilité par le célèbre metteur en scène anglais Peter Brook, avec qui il fondera le très contemporain Centre International de la Recherche Théâtrale. Après avoir joué dans les plus célèbres pièces de Brook (La Tempête, La Conférence des oiseaux...), aux antipodes de sa formation d'origine, il écrira et dirigera des spectacles, partagé entre l'Asie et l'Europe. Au cinéma son rôle le plus marquant aura été celui de l'éditeur, maître chanteur sexuel, dans The Pillow Book de Peter Greenaway (1996). Inspiré des Notes de Chevet, ouvrage majeur dans la littérature médiévale japonaise, le film suit la descente aux enfers d'une jeune calligraphe cherchant à venger son père écrivain, en offrant à son ancien éditeur (Yoshi Oida) 13 romans sur des corps de jeunes hommes, dont son amant Jérome (Ewan McGregor).

Yuko Yamada © Pierre Ricci

naise se japo n a d e | 21h jeun u. 14 fév. mada Soirée nefoy | je n c Yuko Ya o B ve e a e ac p sé Es dan encontre 30 3 à 8 € | R | jeu. 14 fév. | 12h P A C u d Salle

La danse est à l'honneur cette année et parmi les créations du festival, on retiendra celles de Yuko Yamada et Yuta Ishikawa de la compagnie e.g. Milk. Les deux artistes, installés à Toulouse, ont commencé leur formation au Japon avant de venir se perfectionner en Europe avec le CDC notamment. Yuko Yamada, a écrit sa pièce, Les objets perdus, sur la mémoire et l'oubli, en hommage à sa grand-mère, atteinte du trouble d'Alzheimer. Dans Dust Park, Yuta Ishikawa, revient aux sources de la culture japonaise : l'intériorisation des pensées et des sentiments et la vénération « des choses invisibles à l'œil ». • 51


projection

Film-opéra

La Tosca © DR

malade d’imaginaire

Cinémathèque - du 7 au 16 fév. Théâtre du Capitole - mar. 19 fév. cinemathequedetoulouse.com

La Cinémathèque s’intéresse en février à la relation entre film et opéra à travers un hommage à Daniel Toscan du Plantier, qui fut son président de 1996 à 2003. 

G

enre réservé à la hautesociété ou au mafieux (du Parrain à Al Capone, le cinéma a souvent immortalisé ses gangsters en amateurs de lyrisme), l’opéra reste confiné dans un carcan. Disparu il y a dix ans, Daniel Toscan du Plantier en fera le constat : « le cinéma est un art populaire alors que l’opéra ne l’est plus ». Profitant de l’arrivée dans les salles du Dolby Stéréo, il lancera avec Joseph Losey une adaptation de Don Giovanni en 1979. Un classique qui en appellera d’autres (Carmen, La Bohème, Boris Godounov ou Parsifal, tous projetés à la Cinémathèque). Mais adapter une œuvre lyrique n’est pas de tout repos : si cinéma et opéra se croisent, l’un prêtant son immersion et sa popularité, l’autre sa fantaisie 52 •

et son émotion, le mariage nage parfois en pleine schizophrénie, tant la sensation de réel du cinéma se situe à l’opposée de la dramaturgie hors normes et colorée de l’opéra. Présent en clôture de cette rétrospective au Théâtre du Capitole (aux côtés du costumier Bernard Gasc), Benoît Jacquot aurait ainsi eu l’appréhension de tomber dans un piège lorsque « Toscan » lui proposa d’adapter La Tosca en 2001. Le réalisateur de Sade se piquera d’expérimental, mêlant tournage en studio, images numériques de décors réels et inserts en noir&blanc de l’orchestre. En maintenant une séparation entre les deux amants maudits, le résultat en décuple l’expérience. Par Baptiste Ostré


Team America

les poupées rustres

Team America © DR

Utopia (Toulouse) | dim. 17 fév. | cinemas-utopias.org

La Dernière Zéance programme en janvier le dernier film en date des créateurs de Southpark, détournement salace des Sentinelles de l’Air.

R

ien que pour cette séquence où deux marionnettes se tapent un 69 avant que leurs ébats ne dégénèrent en best-of de la culbute extrême, Team America mérite de passer à la postérité. Pourtant, en passant du dessin-animé au film de marionnettes, les auteurs de Southpark et de Captain Orgasmo (une petite bombe indé) perdent, il faut l’avouer, un peu de leur mordant. Ce n’est pas faute de cibles : en 2005, deux ans après le début de l’invasion américaine en Irak, Trey Parker et Matt Stone égratignaient sévèrement l’Amérique bushienne avec ce pastiche des Sentinelles de l’Air. Troupe d’élite toujours prompte à préserver le monde de l’axe du mal à grand coup de destructions

massives, la Team America doit faire appel à un acteur pour affronter Kim Jong-Il. Jamais tendres envers leur pays, les deux réalisateurs se gardent aussi bien de donner des leçons. Chez eux, tout le monde à droit à son quart d’heure de vanne bête et méchante que ce soit la géopolitique américaine ou Hollywood et ses acteurs démocrates (mentions spéciales aux marionnettes de Michael Moore et Matt Damon). Car la cible principale de ce film au cynisme hilare reste le cinéma d’action. Reprenant les codes les plus débiles des blockbusters de Michael Bay ou de feu Tony Scott (Top Gun), Team America rase tout et ne fait aucun prisonnier. Par Baptiste Ostré

• 53


projection

Des Images aux mots

Louise De Ville © DR

Abc, Utopia, Cinémathèque... - du 4 au 10 fév. | en région - du 11 au 24 fév. | des-images-aux-mots.fr

Alors que le débat sur le « mariage pour tous » n’en finit pas de résonner de petites phrases homophobiques, le festival du film gay, lesbien, bi et trans lance sa 6e édition. Événement à caractère certes militant, Des Images aux mots est aussi un vrai festival de cinéma. Sur la trentaine de films sélectionnés, un bon nombre sont inédits, certains doublés de rencontres avec les réalisateurs ou les acteurs. En bonus deux films références à la Cinémathèque : le Tabou de Nagisa Oshima et Passion de Masumara, un des cinéastes les plus marquants de la Nouvelle Vague nippone. | B.O.

FIFDH 2013 ABC et cinémas en région | du 18 au 27 jan. ecoledesdroitsdelhomme.com

Depuis sa création en 2007, le Festival International du Film des Droits de l'Homme prendrait chaque année un peu plus d’ampleur. On ne saurait dire s’il s’agit d’une bonne nouvelle ou d’une confirmation du recul des Droits de l’Homme dans le monde... Quoi qu’il en soit, cette 6e édition convoque une dizaine de films dans 16 salles à Toulouse et en région. Primeur au fond plus qu'à la forme : abordant autant le mouvement révolutionnaire en Iran, la situation des prisons françaises ou un retour à Tchernobyl, chaque séance est suivie de débats ou de rencontres. | B.O. 54 •

La Grande Illusion Ciné-Rex (Blagnac) | jeu. 7 fév. | 21h cinerex-blagnac.fr

Si La règle du jeu a plus souvent les honneurs dans les listes des meilleurs films de tous les temps, on peut penser sans rougir que La Grande Illusion est l’œuvre de Jean Renoir la plus aboutie. En 1937, alors qu’un nouveau conflit menaçait l’Europe, le réalisateur du Fleuve tournait un film criant d’humanisme, tentant d’abolir les différences de classes entre des officiers français prisonniers des Allemands durant la première Guerre Mondiale. Restauré l’an dernier (avec le concours de la Cinémathèque de Toulouse), cet hymne à la fraternité est toujours autant d’actualité. | B.O.


• 55


AGENDA

projection

[1]

Jusqu’au 29.01

Ernst Lubitsch [Rétrospective] Cinémathèque | lacinemathequedetoulouse.com Des débuts aux classiques (Le Ciel peut attendre, Ninotchka, Jeux Dangereux ou encore Sérénade à trois), la Cinémathèque retrace la filmographie du maître de la comédie Ernst Lubitsch. Précieux sur un strict plan analytique et toujours aussi léger et réussi pour le simple plaisir.

Jusqu’au 31.01

Femmes Fatales [Cycle] Médiathèque José-Cabanis | bibliotheque.toulouse.fr Laura, Gilda, Rebecca etc… Sous les traits d’actrices telles que Rita Hayworth ou Veronika Lake, la femme fatale a été une figure radicale du cinéma noir des années 50. Une icône contrastée toujours aussi influente dans les films contemporains. Un continent à explorer chaque jeudi et dimanche.

Du 16 au 22.01

Festival Telerama [1] [Revival 2012] Le Cratère | cinemalecratere.com Malgré ce qu’on peut penser de Telerama, ce petit festival est alléchant : l’occasion de revoir sept films marquants de 2012, dont certains injustement trop vite oubliés (Holy Motors). À noter, le 22 janvier, la projection du magnifique Tabou en présence de Guy Chapouillé, fondateur de l’Esav. | Holy Motors © DR

Le 24.01

We Are Legion [Brian Knappenberger] Utopia (Toulouse) | cinemas-utopia.org A ce jour, We Are Legion est le premier (et seul) documentaire consacré au mouvement des Anonymous. Un portrait passionnant –mais pas toujours tendre- de ces hacktivistes masqués, et une projection exclusive en France, suivie d’un débat avec un activiste au Moyen-Orient et membre du groupe Telecomix.

56 •


Du 24.01 au 5.02

La Revoyure [cycle] Utopia (Tournefeuille) | cinemas-utopia.org Comme son nom l’indique presque, La Revoyure est un nouveau cycle consacré aux pépites du cinéma. L’idée ? Faire passer le flambeau de la programmation de l’exploitant au public. La première séance de la reprise des Enfants du Paradis sera ainsi suivie d’une rencontre pour personnaliser ce nouveau rendez-vous.

Le 27.01

Ne nous fâchons pas [Grog & Plaids] Le Moloko | le-moloko.com Avec un nom en référence au cocktail d’Orange Mécanique, le Moloko (rue Joutx-Aigues) devait bien célébrer le 7e art. Tous les dimanches, le bar organise ainsi une projection « Grog & Plaids » orientée Ciné-Club. Après Faster Pussycat Kill Kill et La nuit des mortsvivants, honneur à monsieur Georges Lautner avec Ne nous fâchons pas.

Le 31.01

Solaris [Andreï Tarkovski] Cinémathèque | lacinemathequedetoulouse.com Oubliez la soporifique version expérimentale du duo Soderbergh/Clooney, le véritable Solaris c’est celui-ci. Adapté d’un roman de Stanislas Lem, le film du maître russe Andreï Tarkovski - dans lequel une planète contrôle la psyché d’astronautes - touche droit au cœur de la nature humaine.

Le 16.02

Tatsumi [Eric Khoo] Ciné rex (Blagnac) | cinerex-blagnac.fr Sorti il y a pile un an, le documentaire animé de Eric Khoo, biographie d’un des plus importants auteurs de manga (Tatsumi Yoshihiro), retrouve le chemin des salles pour une projection à Blagnac. L’occasion de découvrir ou revoir ce film à sketch noir et émouvant. Et pourquoi pas, d’assister ensuite au défilé de cosplay (oui, oui).

Le 19.02

Una vida sin palabras [Cinelatino] Terra-Nova | librairie-terranova.fr En attendant le festival en mars, les Rencontres Cinelatino proposent un avant-goût avec Una vida sin palabras, documentaire de Adam Isenberg primé lors de l’édition 2012, suivie d’une rencontre avec l’équipe de sélection des documentaires du festival.

Le 24.02

La vie secrète de Mme Yoshino [Dernière Zéance] Utopia (Toulouse) | cinemas-utopia.org Après Team America (voir p.53), La dernière Zéance de février sera fortement déconseillée au moins de 16 ans. Le cinéma Utopia programme le film érotique japonais La vie secrète de Mme Yoshino. Cru, pervers, surréaliste mais aussi brillamment mis en scène.

• 57


dvd & blu-ray

La Servante

Kim Ki-Young (Carlotta)

Entre soap, étude de mœurs, film noir voire épouvante, La Servante est aussi un étrange film bien peu tendre avec la gent masculine. Entre hommes et femmes, Kim Ki-Young tranche dans le vif. Si les deuxièmes sont prisonnières d’une société machiste, ce sont bien les premiers qui constituent le sexe faible. Dans un quasi huis-clos, sur une famille séquestrée par sa servante (mi-victime abrutie, mi-femme fatale sauvage), la caméra de Ki-Young fait des merveilles, rendant chaque mur poreux et propice à l’invasion. Jusqu’à un final surprenant de grotesque, qui laisse le doute : et si tout ceci n’était qu’une blague ? | B.O.

Twixt

Francis Ford Coppola (Pathé)

Troisième partie du « renouveau artistique » de Francis Coppola, Twixt concentre les thèmes du mystique Homme sans âge et du classieux Tetro en revisitant sa période Roger Corman (Dementia 13). En Stephen King du pauvre, Val Kilmer croise le fantôme d’Edgar Poe dans une ville paumée. Petit plaisir coupable de gothique kitsch, Twixt est un déroutant exorcisme. Tout le film est porté par un chant d’outre-tombe, une force désespérée à affronter le temps et à faire ses adieux à la jeunesse (la sienne mais surtout celle de son défunt fils, Giancarlo). Sous ses dehors mineurs, il pourrait bien être son film le plus déchirant. | B.O.

Go Go Tales

Abel Ferrara (Capricci)

Inutile de s’attarder sur l’intrigue tirée par les cheveux (un patron de club de strip-tease en faillite doit retrouver un ticket de loto gagnant). Go Go Tales est comme le making-of (le strip ?) de la méthode Ferrara (voir Clutch #4). Ce n’est pas tant le produit fini qui importe mais le plaisir de « faire », d’être sur un plateau, de diriger des acteurs, de la torride Asia Argento à l’ahurissant Matthew Modine. Impressionnant de tendresse, l’ange maudit du cinéma indé semble désormais en paix avec lui-même et le monde. Et peut-être parce que ses films sont difficiles à monter, son plaisir de les tourner n’en est que plus touchant. | B.O.

Diseponti

Clément Delage et Jules Ribis

Voyage sur les traces d’un projet théâtral à cheval sur quatre pays (Palestine, Liban, Allemagne, Italie), Diseponti n’est pas vraiment un film. De l’aveu même de son coréalisateur, le Toulousain Jules Ribis, il envoie en l’air les règles les plus élémentaires de la narration, du tournage et du montage. Porté par une énergie insouciante, il constitue à la fois un récit de voyage entre potes autant qu’une quête humaniste. Présenté comme un coffret disque, amplifié de bonus, sa sortie est aussi l’occasion pour ses deux auteurs d’inscrire une nouvelle page : le 12 janvier, leur voyage a repris. Infos sur diseponti.net. | B.O. 58 •


• 59


concert & club

Festival Détours de Chant Au goûter de la découverte Toulouse et agglo | du 23 jan. au 3 fév. | detoursdechant.com

Thomas Fersen et Olivia Ruiz s’ajoutent à la programmation d’un festival aussi original qu’audacieux, surtout connu pour sa capacité à déceler les perles locales. Ce travail d’orfèvre doit encore être affiné par le public lui-même. De notre coté, voici quelques morceaux choisis : « la curiosité est un bon guide ». Par Paul Muselet

Les Coups de Pousses

Strange Enquete © DR

[Chanson] Le Bijou | sam. 26 jan. | 10 à 12 €

En parlant de curiosité : l’antre du défrichage accueille à bras ouverts cinq artistes (ou groupes) méconnus ayant particulièrement retenu l’attention des organisateurs. Si les univers sont différents, les « coups de cœur » du samedi ont le point commun de transmettre une sensibilité musicale à fleur de peau. À 16 heures l’entrée en matière sera fantasque aux côtés du duo toulousano-breton Gilles et Auguste et leur « poésie fébrile d’anti-héros ». La magie tend à se prolonger via l’intervention musicale (et théâtrale) de Barbara Weldens, proche du monde du cirque. Les Vents Malins viendront clôturer cette première session d’une poésie libre et engagée. À 21 heures, le duo tchatche-contrebasse Strange Enquete distillera ses tonalités graves, du verbe poignant qui lui est cher, enveloppant l’auditeur d’une atmosphère intimiste, du coin d’une ruelle à l’ombre d’un réverbère. Au menu : hip-hop direct et minimalisme assumé. Le groupe parvient à garder l’essentiel : l’expression du bon mot quand la gravité rejoint l’humour. Pour finir, Les Fils de Mon Chien donneront tout pouvoir aux forces de l’imagination. 60 •


[Chanson, Pop] Espace Bonnefoy ven. 1er fév. | 21h | 3 à 8 €

[Rap] CIAM La Fabrique | mar. 29 jan. 12h45 | Grat.

Foutraque, fantasque et imprévisible. Taillé pour la scène, Hyperclean détonne dans l’ironie et la démesure d’un spectacle original où Fréderic Jean multiplie les clins d’œil grinçants sur la culture " jeune " des années 80 : musicalité pop et attitude punk, indéniablement. La capacité des musiciens à improviser rend chaque performance unique. En deuxième partie de soirée, Benjamin Paulin (ex-rappeur du groupe Puzzle) déploiera le langage pop original issu de sa seconde vie musicale.

Reprogrammés cette année et à juste titre ! Les deux jeunes frères toulousains (16 et 19 ans) n’ont attendu personne pour développer leur propre style. Armé d’une grande technique au micro, le duo trouve sur scène une aisance naturelle, entre maîtrise et détournement des codes du hip-hop. Ces élèves du conservatoire (batterie et trompette) ont déjà une certaine notoriété à Toulouse, mais rien de tel qu’un live pour se faire une (vraie) idée de leur talent.

© DR

Big Flo & Oli

© DR

Hyperclean

Dalele [Chanson] La Cave Poésie | mar. 29 et mer. 30 jan. | 19h30 | 8 à12 €

L’hommage est sincère, tendre et chaleureux. Le spectacle de Dalele (au chant et à l’accordéon) est un hymne à la simplicité de la vie des gens normaux. Grande voyageuse, la conteuse pose ses valises à Toulouse du côté du " Café Quincaille ". L’observatoire est idéal pour une peinture lucide et attachante des héros du quotidien : les " vedettes de quartier ". Quand les anecdotes prennent vie d’une voix claire au tempo des musiques tsiganes, le récit fait souvent mouche. • 61


concert & club

La Face Cachée

de Ferdinand Doumerc [JAZZ AFRO FUNK] Connexion Live mer. 30 jan. | 20h | 5 €

© Dani Bogenhagen

Trois questions au saxophoniste du trio La Face Cachée des Sousbois, à l'occasion de la sortie d'un premier album, Aaaah. Propos recueillis par Baptiste Ostré

D’où vient ce nom, La Face Cachée des Sous-bois ? Julian Babou, le bassiste du groupe, était tombé sur un prospectus touristique lorsqu’il vivait à La Réunion : « découvrez la face cachée des sous bois ». Le nom l’a marqué et il nous plaisait bien. Il a un peu de mystère, d’autodérision et il fait parler : il y a des gens qui sont persuadés qu’il s’agit d’une contrepèterie ! (rire) Comment définirais-tu la musique du groupe, du jazz festif ? La Face Cachée pioche dans pas mal de musiques : le rock, le funk, l’afrobeat et le côté caribéen et réunionnais. On est un trio majoritairement instrumental mais on a voulu éviter de tomber dans quelque chose d’austère. C’est pour ça qu’il y a un rapport essentiel à la scène. C’est peut-être présomptueux mais on a vraiment remarqué que le public se composait de gens de cultures et d’origines sociales différentes : il y a des punks, des fans de funk, des rastas... Est-ce à cause de cela que votre premier album est un enregistrement live ? Exactement ! On a essayé deux fois d’enregistrer en studio mais à chaque fois il manquait cette étincelle qu’il y a dans les échanges avec le public. La question qu’on peut se poser c’est : pourquoi ou comment faire un disque quand on pratique l’improvisation ? Je pense que c’est important de le faire, déjà comme témoignage. Et c’est aussi un passage obligé pour un groupe s’il veut pouvoir tourner. On a eu la chance pendant six ou sept ans de pouvoir donner des concerts grâce au bouche à oreille. Aujourd’hui, on voudrait essayer de franchir un nouveau palier... 62 •


concert & club

EBO TAYLOR + KALAKUTA SELECTORS Ebo Taylor © J. Hahn

[AFROBEAT - HIGHLIFE] | La Dynamo | jeu. 7 fév. | 20h | 14 à 18 €

Les Kalakuta Selectors, véritables DJ's sans frontières, ont décidé de faire la part belle à l’afrobeat et au highlife, courant musical d’Afrique de l’ouest né au Ghana, avec en tête d’affiche Ebo Taylor, légende en son pays au même titre que Fela Kuti. Artiste aux multiples facettes (musicien, producteur, enseignant à l’université), le Ghanéen d’origine aura passé la majeure partie de sa vie à se battre pour faire évoluer et subsister cette musique populaire. Accompagné de son groupe Opadajan, pour la première fois à Toulouse, la rencontre avec ce génie de l’afro-funk-jazz s’annonce unique. | M.L.

ZENZILE + Sakya [DUB REGGAE ELECTRO] Connexion live jeu. 24 jan. | 20h | 13 à 16 €

Fer de lance de la scène dub hexagonale vers la fin des années 90, Zenzile aura au fil du temps traversé nombres de paysages musicaux : tantôt reggae, dub, électronique voir même plus récemment rock. La dernière galette en date, Electric soul, marque pour les Angevins un véritable retour aux sources. Un album envoûtant, qui vous remue à l’intérieur et vous fait inconsciemment bouger la tête au rythme des voix d’invités comme Winston McAnuff ou Jamika. Le côté studio étant une franche réussite, il ne reste désormais plus qu’à ces derniers de prodiguer leurs bonnes vibrations sur scène. | M.L. 64 •

Noktambules + BQC + The Tanks [ROCK] La Dynamo | ven. 1er mar. | 20h 5 € | ladynamo-toulouse.com

Avis aux sceptiques pour qui le rock français n'est qu'une pâle copie de ce qui se fait outre-Manche, les groupes Noktambules et Bruit qui court sont la preuve qu'il n'est pas besoin de se mettre à l'Anglais et clamer de tristes “come on baby yeah“ avec un accent de grenouille pour faire du rock indé de caractère. Partant d'une solide base rock, ils piochent dans la chanson, le post-rock et le folk, ajoutant accordéon, sax ou clavier pour explorer d'autres horizons. Sans oublier la pop superclasse des Tanks et l'expo Autobiographie d'un chanteur inconnu pour compléter la soirée. | S.I.


Une bouchée de jazz [JAZZ] Rest'Ô Jazz | du 23 au 26 janv. 20h | 10 et 32 € avec repas | restojazz.com

Hommage aux sources du jazz, le Rest'Ô Jazz propose un retour aux origines avec son festival dédié au style Nouvelle-Orléans et à l'âge d'or du swing. Quatre jours de concerts pour remonter le Mississipi et retrouver ce bon vieux jazz sautillant furieusement entrainant. Cette année, zoom sur la scène locale avec les Jazzcats le mercredi 23, le Gascony Jass Trio le jeudi 24 et la formation Happy Feet, dans l'esprit des brass band louisianais les 25 et 26. Ils seront accompagnés d'Aurélie Tropez, clarinettiste montante de la scène jazz traditionnelle française. | S.I.

Apollo Brown & Guilty Simpson [HIP-HOP] La Dynamo | lun. 11 fév. | 20h 7 à 9 € | ladynamo-toulouse.com

On est gâtés. En provenance de Detroit, le magicien Apollo Brown est de passage du côté de la rue Amélie. Nul ne sait vraiment comment, mais le beatmaker produit à la chaine des instrus qui donnent des frissons avec la simplicité et la pureté des morceaux qui durent : la marque des classiques. En deux ans, il a infligé une série de gifles discographiques dont les auditeurs se remettent encore difficilement : Daily Bread  avec Hassaan Macky, Trophies avec O.C, et le fameux Dice Game en compagnie du rappeur Guilty Simpson, lui aussi présent. D’autres questions ? | P.M.

Winter Saints Born Gold © DR

[Rock] Saint des seins | 26, 27, 30 jan. et 1er fév. | Pass 18 € | lesaintdeseins.com

Comme un fiévreux démenti à la rumeur qui courrait depuis peu – selon laquelle le Saint des seins abandonnerait toute programmation de concerts – le Saints festival fêtait la rentrée avec quelques jours d’avance en août dernier. Bis repetita pour bien commencer 2013. Le Winter Saints convoque sur scène du lourd et de la curiosité : pop futuriste de Born Gold, rock à haute intensité de The Datsuns, noise de Cortez ou math-rock des locaux Ancre. Et puis, accompagné de Saåad, il y a le duo inclassable (et immanquable) ZombieZombie (le 27 janvier). | B.O. • 65


concert & club

© Nataworry Photography

THE JON SPENCER BLUES EXPLOSION [GARAGE ROCK BLUES] Le Bikini l dim. 10 fév. l 20h l 21,5 à 24 €

Huit ans après leur dernier album studio, Jon Spencer et ses deux compères, Judah Bauer et Russel Simius, reviennent sur le devant de la scène avec un nouvel opus qui tache et une tournée qui va avec.

D

ès les premières notes de « Black Mold », morceau d’ouverture de Meat + Bone, on a comme une sensation de poils qui se hérissent tout le long de la nuque. Quarante minutes plus tard, on ne ressort pas vraiment indemne de cette première écoute, mais plutôt avec l’impression d’être passé dans une machine à laver. Une chose est sûre, le Jon Spencer Blues Explosion est de retour aux affaires. Comme à la vieille époque, les New-Yorkais, figures de proue de la scène garage punk des 90’s, nous balancent direct à la figure une succession de riffs lourds et

66 •

crasseux à souhait. De viande et d’os, c’est bien de cela qu’il s’agit, mais de la chair bien fraiche, sans tendon ni morceau de gras pour une musique qui ne semble n’avoir pris aucune ride. Survitaminé, cet album ne met pas pour autant de côté ce qui fait du JSBE son originalité, ce petit côté blues qui vient assaisonner des titres comme l’excellent « Bag of bones ». Reformés il y a deux ans pour la scène, discipline dans laquelle ils excellent, leur future venue sur celle du Bikini colle déjà des frissons... jusqu’à la moelle. Par Mathieu Laforgue


concert & club

Kavinsky + Dj Pone Kavinsky © Marcus Herring / Dj Pone © DR

[Electro] Le Bikini | sam. 2 fév. | 23h | 20 à 23 €

La soirée Midnight In Toulouse & How to Kill the Party convoque Dj Pone qui a su imposer son style des Svinkels aux Birdy Nam Nam. Sur scène, ce virtuose des platines relève les manches pour enflammer son public, pas seulement pour exhiber ses tatoos. Dans la famille old school, on s’incline également devant Kavinsky. Avant, il faisait les premières parties de Daft Punk. Désormais, c’est lui la tête d’affiche. La raison ? Le méga-carton remporté par son « Nightcall » intégré à la BO de Drive. N’empêche qu’au Bikini, où il jouera en live un nouvel album toujours très 80’s, on l’attend au tournant. | M-A.S.

Blackout Invaders [ELECTRO] L’Inox | sam. 2 fév. | 23h 12 et 14 € | karnage.fr

Venant des labels Karnage et Audiogenic, on ne peut s’attendre qu’à une soirée bien burnée. Quand il s’agit en plus de fêter la sortie de Blackout, dernier album de Maissouille, il y a comme un tsunami sonore dans l’air. Ce dernier s’est fait un nom sur la scène hardcore en mêlant pour la première fois techno et tribe. Ses beats entêtants seront certes l’attraction principale mais ils seront bien entourés : deux dancefloors, une quinzaine de Djs et quelques maîtres du genre - Speed Freak, Hellfish, Thanos, Lenny Dee ou encore Hedflux. | B.O. 68 •

freak out of dub [Dub, Dubstep] Salle Le Cap (Paul-Sabatier) jeu. 31 jan. | 20h | 5 € | univ-tlse3.fr

La salle du Cap a bouffé du Lyon (vanne 100% L’OL) : le 31 janvier, l’association Whawha invite sur scène quelques figures du dub hexagonal affranchies de leurs groupes. Twelve, le Dj d’High Tone, a déjà prouvé qu’il savait tisser en solo des atmosphères mêlant basses lourdes et instrus traditionnelles. De leur côté, deux ex-membres du bien méchant Kaly Live Dub, Stéphane Bernard (Uzul) et Ricks (Five Keys), virent vers le dubstep. Le post-rock du jeune trio Ubikar propose lui un son différent mais une recette proche : la bandeson d’un film imaginaire. | B.O.


• 69


disques

Sakya

Cella (Jarring Effects)

À l’instar de plusieurs formations ayant débuté dans le dub (Ez3kiel, Idem…), le groupe landais Sakya a pris le virage du crossover entre rock, noise et electro. Auteur d’un premier album en 2011 (Pré), ce quintet surprend sur les premières mesures. Mélodies presque world, chant en français, « La flaque » donne l’impression d’avoir lancé le mauvais disque. Tout rentre assez vite dans l’ordre : Sakya enchaîne par la suite des morceaux principalement instrumentaux, joue sur différentes textures, varie rythmes et sensations. Le terrain a beau rester connu, une touche de légèreté le distingue de ses aînés. | B.O.

FRUSTRATION

UNCIVILIZED (Born Bad)

Nouvel album des quadra parisiens toujours bloqué en 1981, mais c’est du bon rock n’ roll. Des riffs déjà entendus mais pas joués pareil, avec un côté encore plus dancefloor, histoire de faire bouger les filles. Ils ont tout compris. Mais c’est d’une efficacité redoutable, loin d’être sirupeux, ça braille, il y a le petit riff qui va bien et la cavalerie qui arrive derrière. Toujours là, le synthé tend vers la coldwave mais le groupe ne tient pas longtemps en place. Et la voix bien sûr, un peu crooner, la signature Frustration. Parfait pour les after à la maison. | A.C.

THE EVENS

THE ODDS (Dischords)

On s’y est fait, The Evens est un vrai groupe et non pas le side-projet de Ian McKaye, le chanteur de Fugazi et Minor Threat, avec Amy Farina à la batterie. Le troisième album du couple est toujours aussi folk-rock, empreint d’une belle énergie, du genre qui a encore envie de foncer dans le tas. Mais avec leurs mots et leurs seuls instruments, pas de démonstration de force, de la sagesse et de la justesse. Comme ce break sludge de 2 minutes au milieu de « Wonder Why », il y a une fausse simplicité, on croit entendre un chant autour d’un feu, mais c’est du punk. Et si ça tourne parfois un peu en rond, on ne s’en lasse pas. | A.C.

Allah-Las

Allah-Las (Innovative Leisure)

Le premier album des Allah-Las est une des ces merveilles que l’on a parfois la chance de retrouver échouées le long des plages californiennes. Comme un coquillage esseulé que l’on se presse de porter à l’oreille, ce disque de pop océanique apaise. Ses sonorités surf accompagnent le bruit des vagues, ses guitares vaporeuses amplifient celui de l’écume : les Allah-Las nous éclaboussent de leurs talents. Héritiers des maîtres-nageurs du son 60’s, ils parviennent aussi à nous plonger en plein désert de Joshua Tree, où Keith Richards et Gram Parsons composaient « Wild Horses ». Un album à la fois planant et rafraîchissant. | R.B.

70 •


spectacle vivant

SOIRÉE DE LA AU CRI TE MOUET

CLUTCH O RAMA#6 SOIRÉE CHROMATIC

[FOLK-PSYCHÉ, SOUL, HIP-HOP, ELECTRODUBSTEP, EXPO] | Le Cri de la Mouette ven. 1er mar. | 20h à 5h | 3 €

Toute l’équipe de Clutch vous donne à nouveau rendez-vous pour célébrer la sortie du petit sixième. On squatte la péniche d’Erich avec Chromatic, pour une longue et riche soirée accompagnée par des artistes toulousains. oute nouvelle association, Chromatic est surtout la face officielle des Electrophages, ces grosses soirées électro organisées au Cri de la Mouette (allée de Barcelone) qui ont plutôt tendance à laisser du monde à la porte, faute de place. Devant le succès de leurs parties, les organisateurs ont décidé de voir un peu plus large, tant au niveau de l’organisation que de la proposition artistique. Clutch s’associe à eux pour leur première sortie sous leurs nouvelles couleurs et pour le coup, ils nous ont concocté une programmation plutôt éclectique. Cela va commencer avec la tribu de Sound Sweet Sound, de la folk-psyché jouée à sept et colorée seventies. La cale de la péniche résonnera 72 •

d’un concert chaleureux et enivrant avant la réception du Black Market Session, pour des DJ’s sets teintés de soul et d’hommages à la musique de “l’Atlantique noir”. On se laissera tranquillement embarquer dans un voyage à base de vinyles et de son tout aussi vintage que dansant. Pour aller jusqu’au bout de la nuit, les DJ’s electro prendront le relais, à commencer par Tomassonn, et son set electro-dubstep, rehaussé de reggae et de dub. D’autres suivront pour une soirée comme on les aime sur la plus célèbre scène flottante toulousaine. Les Clutchers

Dernière minute : Tuileries et son hip-hop théâtral seront de la fête aussi.


TE

3€

turelle au CR e cu l I DE f i r g LA # 6 a • m V a la r e n. 1 er M ho c t O Ma clu U rs 2 0 ET 13

(T

) lse h  5 h-

20

LA GRIFFE JETTE L’ANCRE !

Carte blanche à CHROMATIC :

Sound Sweet Sound (Folk-Psyché)

EXPOSITION :

Clutch folio #6

+ Black Market Session (Soul) + Tomassonn (Electro Dubstep) ...

LE CRI DE LA MOUETTE - 78 Allée de Barcelone - TOULOUSE

• 73


AGENDA

concert & club

[1]

Le 19.01

[2]

Boogie Down, 3 ans [Black Music] Connexion Live | 21h | 5 € Trois ans, un total de 27 soirées et un succès qui ne démord pas : animées par le fameux Gonesthedj, les soirées Boogie Down rendent hommage à la musique noire avec toujours autant de plaisir de la découverte. Gageons que ce sera encore le cas pour ce troisième anniversaire de la soulitude.

Le 23.01

Antistatic girls vs Progres-Son boys [Reprises de volée] La Dynamo | 20h | 6 € Deux assos musicales phares de Toulouse s’affrontent à la Dynamo Arena. Honneur aux filles d’Antistatic (Cats on trees, Dwail, Maria Ghanima et Rufus Bellefleur) qui vont affronter les boys de Progrès-Son à coups de reprises décalées. Cinq sets avec chacun un thème (Rock, 80’s, Love, En Français, Libre) pour une rencontre arbitrée par le public.

Le 25.01

Crossover 3 [Bass Music] Le BM Club | 23h | 8 et 10 € Et de trois pour le crew des Not4Kids. Le collectif organise sa troisième soirée dédiée à la Bass Music : du dubstep au glitch, de la drum’n bass au moombahcore. Toute une variante de musique électro bien velue et de sound systems tapageurs sous la férule de Pzyon, Takine, Troublegum, Sks et Krank. Au passage : happy b-day, Pzyon !

Le 10.02

Metz [Post-Punk] La Dynamo | 20h30 | 10 € À ne pas confondre avec la ville du même nom : Metz c’est un groupe canadien qui inscrit ses riffs dans la lignée du fameux label Sub Pop (Nirvana, Tad). Si on n’ira pas jusqu’à parler de retour du grunge (snif), ce post-punk frénétique donne envie de ressortir les jeans troués. À découvrir à la Dynamo avec une première partie assurée par Sunshine Parker’s Messy Mess.

74 •


Le 13.02

Crystal Castles [Electro punk] Le Bikini | 20h30 | 26 à 27 € Au vu de sa réputation, on peut croiser les doigts pour que le duo canadien Crystal Castles n’annule pas sa venue au dernier moment. Découvert sur myspace, le groupe est un brin devenu tendance mais n’a rien perdu de son côté punk sur son troisième album (III). De l’électro torturée et triturée. Fulgurant.

Le 14.02

Les Airs Solidaires [1] [Tremplin] Connexion Live | 20h | 5 € On peut compter sur les Airs Solidaires pour proposer chaque année une programmation aussi maousse qu’une affiche de mauvais goût. En attendant, trois Dj’s toulousains se disputeront une place en première partie sur le festival (mars), encadrés par l’abstract hip-hop de ProletR et les beatmakers de La Fine Équipe. | La Fine Equipe © DR

Le 15.02

In Bikini Dura Electro 4 [ELECTRO] Le Bikini | 23h | 18 à 21 € Son premier album, By Your Side, encore tout chaud dans les oreilles, Breakbot débarque au Bikini pour le plus grand plaisir des amateurs du barbu excentrique d’Ed Banger. Accompagné de Lifelike, Cherokee et de Sophonic, il annonce une soirée d’électro groovy que même les non-hipsters peuvent apprécier.

Le 20.02

Fatoumata Diawara [World] Salle Nougaro | 20h30 | 12 à 18 € Ancienne de la compagnie Royal de Luxe, la Malienne Fatoumata Diawara a sorti son premier album, Fatou, fin 2011. Un disque porté par la voix de sa créatrice, mélange de culture africaine (le Wassoulou), de jazz, de blues et de folk. Délicat et (on imagine) particulièrement chaleureux sur scène.

Les 21 et 22.02

Blink & The Mediums [Jazz] Espace Croix-Baragnon | 20h30 | 5 à 10 € Entre des aveugles d’un côté et des voyants de l’autre, une rencontre devait se faire. Blink & The Mediums, c’est la réunion de deux formations londoniennes dont le style se teinte de toutes les couleurs musicales qui agitent la capitale britannique. Du Jazz inédit en France.

Le 28.02

The Kandinsky Effect [2] [Jazz rock] Mandala | 21h30 | 7 et 10 € C’est l’histoire d’un Américain, d’un Français et d’un « Gringo » qui montent un groupe de jazz, The Kandinsky Effect. Adepte de l’improvisation, le trio essaie de repousser les limites du genre en lui insufflant des sonorités rock mais aussi hip-hop et électronique. | © DR

• 75


AGENDA jeu. 17.01

concert & club

Apéro - concert | BASTOON et BABOUSCHKA | Chanson Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre MAXIME D'ARTENSAC - BYTHEWAYS - LA GARDIENNE et PEREZ | Chanson La fille du brasseur | 20h | 5 € DOG | Musique de l'espace

Txus | 20h | Grat.

LE 25 BIS

Le Bistrot de la Daurade | 20h | Grat.

EL BEC DUO | Duo jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

CODE S2 - Ep 4 | BACCHANT - FLASHBALL 13 - KHK - FLATMATE LES IMBERBES | Pop rock

La Dynamo | 20h | 3 €

La Dernière Chance | 20h | Grat.

Obohêm Tour : showcase / Open Mic | freestyle

Ôbohem | 20h30 | 3 €

BOF - Quiz | Bandes originales de films

L'Evasion | 20h30 | Part. libre

TREY SONGZ | R'n'b STABAT AKISH | Jazz

Bikini | 20h30 | 39,50 € Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

RUE SÉSAME - MIKY AND THE STIRRERS | Pop

Cri de la Mouette | 21h | nc

LES FRERES PARISH | Electro hip hop

Le Filochard | 21h | Grat.

Pub Song | Scène ouverte

Mulligan's | 22h | Grat.

SARAH CHEBI | Electro, Dubstep, DNB

ven. 18.01

L'Elektro | 23h | Grat.

Apéro - concert | BASTOON et BABOUSCHKA | Chanson Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre CHEVEU - CLONE CLOWN | Garage, rock

Connexion Live | 20h | 10 et 13 €

LOS JAMONES | Ramones cover

L'Autan | 20h | nc

SKUNKY TRIGGA - SN'C FAYAMAN - MOUDJAHYZ - SKANDALYSE Reggae, dancehall, hip-hop VIOLON BRINGUE | Jazz manouche

Ôbohem | 20h | Grat.

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Cinémix Kalakuta / Radio Favela | KALAKUTA SELECTORS | Soul, salsa La Dynamo | 20h | 5 € BETIS | Rock

Klub 23 | 20h | nc

LES GALOPINS | Chansons inédites

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

LES TAMBOURS DU BRONX | Percussions urbaines

Rio Grande | 20h30 | 18 et 22 €

BEM GELADA | Samba

L'Evasion | 20h30 | Part. libre

MASS HYSTERIA - DWAIL - UNZEN | Metal STABAT AKISH | Jazz

Lo Bolegason | 20h30 | 10 à 17 € Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

MERCI MARLENE | Blues rock

Chronic Argo | 21h | Part. libre

BANANE | chanson hispano-franco-humoristique

Café du Burgaud | 21h | nc

LEÏLA MARTIAL QUARTET | Jazz, blues, bop

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

PARADIGM | Hard rock

Petit Voisin | 22h | Grat.

GUEST PARTY VOL2 | DJ SAM MENDONSAM | Skate et Hip hop Saint des Seins | 22h | Grat. DJ BUNKORE | Rockabilly, hip-hop

Cherche Ardeur | 22h | Grat.

MATT MENDEZ - WEXON - MARTIN SAYKER | Electro

Select Club (Aucamville) | 22h | nc

LES PLANTEURS - MOURADIKAL - DJ MAYDAY | Reggae Pub Live | Concert

Cri de la Mouette | 22h | nc Mulligan's | 22h30 | Grat.

Natural Birthday Party | D-ADDICTION - KLOPFGEISTER | Techno, electro L'Inox | 23h | 12 € MADZIKILLA SAW - TALKIN' FINGAZ - SINIXTA | Hip hop, DNB CodeS2Ep4|MC2 - INSPECTOR DUBPLATE - MRK1 -VIRUS SYNDICATE - FIGURE EPEAK | Reggae, jungle, dnb FRITZ DK | Electro

76 •

L'Elektro | 23h | Grat. Bikini | 23h | 17 à 20 €

La Dernière Chance | minuit | Grat. L'Autre | 05h | Grat.


sam.19.01

I Want You To Mix | MAX LE BRETON

Gibert Joseph Disques | 16h | Grat.

Apéro - concert | BASTOON et BABOUSCHKA | Chanson Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre DJ PAIKAN | Mix afrobeat, funk

Txus | 20h | Grat.

TIONEB | Beatbox machine

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

MEAJAM | Jazz fusion MOONLIGHT ROSE - ABH TRIO | Pop, rock

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Be Acoustic | 20h30 | Grat. sur réservation

EL GATO NEGRO Y LA LOCA ZEBRA | Reggae, cumbia

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

3 Years of Boogie Down | GONES THE DJ | Boogie

Connexion Live | 21h | 5 €

MASS HYSTERIA - RUFUS BELLEFLEUR | Métal fusion Le Chapeau Rouge (Carcassone) | 21h | 11 à 15 € LA TÊTE EN VRAC | Chanson festive

Ôbohem | 21h | Grat.

BANANE | chanson hispano-franco-humoristique

Café du Burgaud | 21h | nc

FUNK YOU PART 2 | DJ NICE - DJ FAAB | Mix

Père Peinard | 21h | Grat.

STRUTS | Funk jazz

La Loupiote | 21h | Grat.

HORLA - KLAUS - LA PETITE COMPAGNIE | Electro

La Dynamo | 21h | 8-10 €

PAT KEBRA

La Dernière Chance | 21h | nc

Sauce Swing | Swing, jazz manouche

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Soirée expérimentale | THE EGERIES - THE PEYOTL SHOW PAUL NAZCA - ELECTRIC RESCUE | Electro

Petit Voisin | 22h | 3 €

Select Club (Aucamville) | 22h | nc

 THREE SOME PARY | LILJA ANDERSEN - BURNSFIELD -VIPÈRES' ELECTROFUCK DISCOSUICIDE PARTY Trip-hop, electro, disco Cri de la Mouette | 22h | nc Pub Live | Concert

Mulligan's | 22h30 | Grat.

LA FLEUR - LULU - TAÏBASS | Electro, DNB, hardtek

L'Elektro | 23h | Grat.

Code S2 Ep4 | STENCHMAN - D-JAHSTA - POISOUND - TC - CASPA

Bikini | 23h | 17 à 20 €

KEV - BROCK LANDERS - TIONEB | Electro

dim.20.01

L'Autre | 05h | Grat.

Brunch de la Sauce Tart'Art | GILEN | Manger-boire

Connexion Live |12h | Grat.

Hommage à Magyd Cherfi | LES FILS DE TA MERE | Cabaret chanson Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre Pub Quiz

Frog & Rosbif | 20h | Grat.

UN THÉ POUR DEUX | Chanson française

Le Cactus | 20h | Grat.

Scène ouverte

Ôbohem | 20h | Grat

Jazzy Sunday | BLUE CHERRY CLUB

lun.21.01

BURNING WORMS - FLEAU - BARON SAMEDI - LOUDER | Rock X ART PARTY #2 | DJ's set, expo

mar.22.01

London Town | 20h | Grat.

La Dynamo | 19h30 | 5 € Connexion Live | 20h | 5 €

Apéro - concert | BLUMEN BONES | Road movie chanté Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre TINO ET SAMI | Récits de voyage musicalisé Quizz REMI PANOSSIAN | Piano La Semaine de l'Etudiant | Pop rock Scène ouverte | ALYSS | Free Live Music Jam BIRDS IN ROW | Hardcore Pour mars, envoyez vos dates avant le 15 février à agenda@clutchmag.fr

Txus | 20h | Grat. Cherche Ardeur | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas La Dynamo | 20h | nc L'Evasion | 20h30 | Part. libre Saint des Seins | 21h | 5 €

• 77


AGENDA mar.22.01

concert & club

DREAMY DOGS | Blues country folk

Café du Burgaud | 21h | nc

Quiz Night

London Town | 21h30 | Grat.

Sir Harry's Preposterous Quiz | Quiz déjanté

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

mer.23.01

Mulligan's | 22h | Grat.

Apéro - concert | BLUMEN BONES | Road movie chanté Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre BLACK MARKET SESSION - THE HERTZ - VECT - LE CABANON | Soul AFRO JAM SESSION | Afro

Txus | 20h | Grat.

LE BARDI MANCHOT | Jazz New Orleans JAZZCATS | Swing

Connexion Live | 20h | 5 €

Cherche Ardeur | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | 10 € ou prix du repas

ANTISTATIC girls Vs boys PROGRES SON | Clash

La Dynamo | 20h | 6 €

Quiz

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

Détours de chant | RODINKA - THOMAS FERSEN | Chanson Halle Aux Grains | 20h30 | nc Tremplin CFPM

Chronic Argo | 21h | Part. libre

ALOEHELENA - GUESTS | Folk

Cri de la Mouette | 21h | nc

Ladies night

London Town | 21h | Grat.

DREAMY DOGS | Blues country folk

jeu.24.01

Café du Burgaud | 21h | nc

Détours de chant | LIZ CHERHAL | Chanson

Le Bijou | 21h30 | nc

BLOODY BASS | FARFA et THE K | Electro, Dubstep, DNB

L'Elektro | 23h | Grat.

Détours de chant | CAROLE PETIT | Chanson

Salle du Sénéchal | 12h30 | nc

Apéro - concert | BLUMEN BONES | Road movie chanté Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Détours de chant | GERARD MOREL | Chanson

Cave Poésie | 19h30 | nc

Détours de chant | JULIETTE GRECO - DALELE | Chanson ZENZILE - SAKYA | Dub, rock

Connexion Live | 20h | 13 et 16 €

LA GOUTTE | Chanson française GASCONY JASS TRIO | Jazz créole

Halle Aux Grains | 20h | nc Txus | 20h | Grat.

Rest'Ô Jazz | 20h | 10 € ou prix du repas

ALEA JACTA EST - THROUGH MY EYES - BLACK KNIVES | Metal La Dynamo | 20h | 5 et 8 € STEEL LARSEN | Metal STEFANO GERVASONI | Classique

La Dernière Chance | 20h | 5 € Théâtre Garonne | 20h | 10 à 20 €

VERNISSAGE EXPO CLUTCHORAMA #5 (LORAN CHOURRAU & ERIK DAMIANO) - Voir clutchfolio p.14 GONDWANA | Jazz manouche L'Evasion | 19h | Grat.

DIEDERIK WISSELS QUARTET - DAVID LINX | Jazz Mortelle Soirée | Sourds

Salle Nougaro | 20h30 | 13 à 20 € Chronic Argo | 21h | Part. libre

Concert asso Etudiants Toulousains pour l'Aide Internationale Ôbohem | 21h | nc DJ NO BREAKFAST | Music bazaar MERCI MARLENE - REJANE et THE COPPY BAND | Rock BABOU et CHANCE | Soul, funk Las simples cosas | Canciones, coplas y tango Détours de chant | LIZ CHERHAL | Chanson LA BOOM DE NOISEPRESO | Sophie Marceau Pub Song | Scène ouverte

78 •

Cherche Ardeur | 21h | Part. libre Cri de la Mouette | 21h | nc Le Filochard | 21h | Grat. Mandala | 21h30 | 7 et 10 € Le Bijou | 21h30 | nc Saint des Seins | 22h | Grat. Mulligan's | 22h | Grat.


APOCALYPSE COW | Dubstep, drumstep

ven.25.01

L'Elektro | 23h | Grat.

Apéro - concert | BLUMEN BONES | Road movie chanté Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Détours de chant | GERARD MOREL | Chanson

Cave Poésie | 19h30 | nc

LAME HOT | Punk rock acoustique

L'Autan | 20h | nc

DREAMY DOGS | Folk

Chronic Argo | 20h | nc

YUM YUM AURELIE TROPEZ - HAPPY FEET | Brass band

Cherche Ardeur | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | 10 € ou prix du repas

FLESHDOLL - ZUBROWSKA - NOLENTIA | Metal, punk

La Dynamo | 20h | 5 et 8 €

PERCEPOLIS | Rap Unique

Klub 23 | 20h | nc

Détours de chant | LES POUBELLE BOYS - STRANGE ENQUÊTE MARS RED SKY - ÖFÖ AM | Stoner, psyché

Th. des Mazades | 20h30 | nc Saint des Seins | 20h30 | nc

Le régional de la Casa de Foro | Do Brasil

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

LE BARDI MANCHOT | Swing, jazz manouche

L'Evasion | 20h30 | Part. libre

MARILLION | Rock Détours de chant | BROC | Chanson

Bikini | 20h30 | 28 à 31 € Centre Culturel Alban-Minville | 21h | nc

Détours de chant | LA JEANNE | Chanson

Chapeau Rouge | 21h | nc

MouleBeatClub|MENEO - CLOOPIFLEX - LAMBERT HAIT CONTRETOUSE FIGHTS AND FIRE - BIAS | Punk ETHNOSTATIC | Ethno electro world MARIANO ZAMORA et TONY HERNANDEZ | Flamenco MA CHERE ET TENDRE - LYA - ASAP | Rock JELL-OO | Pop, folk, world Détours de chant | LIZ CHERHAL | Chanson LES SKALPEURS | Ska punk

Connexion Live | 21h | 5 € Saint des Seins | 21h | 5 €

Café du Burgaud | 21h | nc 111 Lunares | 21h | 12 et 14 € La Dernière Chance | 21h | 5 € Mandala | 21h30 | 7 et 10 € Le Bijou | 21h30 | nc Petit Voisin | 22h | 3 €

ORIGINAL ROCKERS SOUNDSYSTEM - AKBOO ET ZIONI | Reggae Cri de la Mouette | 22h | nc Pub Live | Concert

Mulligan's | 22h30 | Grat.

Crossover 3 | Pzyon – Takine – Troublegum – Sks – Krank Bm Club | 23h | 8 et 10 € BUDDY et FRIENDZ | Minimal electro, dubstep FRITZ DK | Electro

Pour mars, envoyez vos dates avant le 15 février à agenda@clutchmag.fr

L'Elektro | 23h | Grat. L'Autre | 05h | Grat.

• 79


AGENDA

concert & club

I want you to mix | GERMAIN

sam.26.01

Gibert Joseph Disques | 16h | Grat.

LES FILS DE MON CHIEN - GILLES et AUGUSTE - BARBARA WALDENS

Le Bijou | 16h | 10 et 12 €

Australian Day

London Town | 18h | Grat.

ANGUS STONE | Pop, folk

Bikini | 19h | 20 à 23 €

Apéro - concert | BLUMEN BONES | Road movie chanté

Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre

Tribute to the Clash | I ME MINE - AINAMATY - THE TANKS | Punk legend Connexion Live | 20h | Grat. THE ZODIACS | Wild rockabily FRED TEISSEIRE TRIO | Jazz rock HAPPY FEET - AURELIE TROPEZ | Brass band

L'Autan | 20h | nc Cherche Ardeur | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | 10 € ou prix du repas

NEPHALOKIA - ERYN NON DAE - DRAWERS - SELENITES | Metal, punk BLASTOFF | Rockabilly DILOLULA | Musique des Balkans SOL CARIBE | Musica Latina LOVELY BONES | Folk

La Dynamo | 20h | 5 et 8 € Klub 23 | 20h | nc

Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre Maison Blanche | 20h30 | Part. libre L'Evasion | 20h30 | Part. libre

GINGER SPANKING etTHE LUPANAR - SUNDERING -WALNUT GROVE Dernière Chance | 20h30 | Part. libre MOUSSU T | Chanson

Salle Alizé (Muret) | 20h30 | 5 à 15 €

Détours de chant | DE CALM - SCARECROW | Blues hip-hop Salle Ernest Renan | 21h | nc BORN GOLD - MILEY SERIOUS - DJ GET NERVOUS PARTY | Electro pop Saint des Seins | 21h | nc CA PEUT PLAIRE A TA MERE | Chanson festive ETHNOSTATIC | Ethno electro world 5 OREILLES | Foutraque DJ NO BREAKFAST - ROBIN | Mix CANT'ORENS ET CANTEMOS | Ensemble vocal WEN QUARTET | Jazz contemporain BUSTY BLONDY PITCHER et KERMAN BIRTHDAY | Electro

Tea Dance Tea Light | Discudanse

dim.27.01

BAL FORO IKEBANA | Do brasil Détours de chant | GUILLAUME BARRABAND Détours de chant | IMBERT IMBERT | Chanson TRIO TENZA | Musique eurazienne métissée

Ôbohem | 21h | nc Café du Burgaud | 21h | nc La Loupiote | 21h | Grat. Le Filochard | 21h | Grat. Salle Garossos (Beauzelle) | 21h | 5 et 7 € Mandala | 21h30 | 7 et 10 € Petit Voisin | 22h | 2 € L'Autre | 05h | Grat.

Connexion Live | 12h | 5 € La Dynamo | 16h | 6 € Médiathèque José Cabanis | 16h | Grat. Espace JOB | 18h | 3 à 8 € Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre

WINTER SAINTS FESTIVAL | ZOMBIE ZOMBIE live - SAåAD - DJ SET | Electro Saint des Seins | 20h | nc FJ FLOWERS | One Man Band Pub Quiz Scène ouverte

Si on chantait | Orlando Trio | Chanson

lun.28.01

Le Cactus | 20h | Grat. Frog & Rosbif | 20h | Grat. Ôbohem | 20h | Grat

Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

IDOLS FOR DINNER - ALSHAMATH - BLOOD AGES | Death Metal Saint des Seins | 21h | 4 €

mar.29.01



Détours dE chant | BIG FLO et OLI | Chanson Scène ouverte | ALYSS | Free Live Music Jam

80 •

La Fabrique (CIAM) | 12h45 | Grat. L'Evasion | 19h | Part. libre


Apéro - concert | MR TRISTAN - ONE MAN LIVE | Hip-hop Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Détours de chant | DALELE | Chanson

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

KITCHENMEN - THE SPACE PADLOCKS | Garage LORENZO NACCARATO | Piano solo REMI PANOSSIAN | Piano

Connexion Live | 20h | 7 € Cherche Ardeur | 20h | Part. libre Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

L'ANIMAL X ARCEL VICE - CABALLERO X LOMEPAL - FIXPEN SILL | Hip-hop La Dynamo | 20h | 10 € Détours de chant | BERTRAND BETSCH | Chanson

Le Sorano | 20h | 10 à 18 €

VIENTO DEL PUEBLO | MIGUEL HERNANDEZ - VICENTE PRADAL | Classique Odyssud | 20h30 | 10 à 18 € Détours de chant | CAUMON et COSTA - MANU GALURE Théâtre des Mazades | 20h30 | 15 et 18 € Quiz Night Sir Harry's Preposterous Quiz | Quiz déjanté

London Town | 21h30 | Grat. The Dispensary | 21h30 | Grat.

Détours de chant | JUR | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

Pub Quiz

mer.30.01

Mulligan's | 22h | Grat.

Apéro - concert | MR TRISTAN - ONE MAN LIVE | Hip-hop Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Café-repaire : les prisons en France | Débat Détours de chant | DALELE | Chanson

Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

LA FACE CACHEE DES SOUS-BOIS - GUESTS | Jazz

Connexion Live | 20h | 5 €

LORENZO NACCARATO | Piano trio Quiz DAYAN VIRELLES - CYRIL AMOURETTE | Guitare saxo AYEKANDUN | Folklore chilien

Cherche Ardeur | 20h | Grat. Vasco Le Gamma | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas L'Evasion | 20h30 | Part. libre

LILLY WOOD et THE PRICK - OWLLE | pop

Bikini | 20h30 | 23 à 26 €

WINTER SAINTS | THE DATSUNS - WHITE MYSTERY | Rock 'n roll high energy Saint des Seins | 21h | nc Détours de chant | JUR | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

CATCH ME IF YOU CAN | Electro, Dubstep, DNB

jeu.31.01

Détours de chant | LA MEUTE RIEUSE | Chanson

L'Elektro | 23h | Grat.

Salle du Sénéchal | 12h30 | Grat.

Apéro - concert | MR TRISTAN - ONE MAN LIVE | Hip-hop Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Freak Out of Dub | DJ TWELVE - UZUL - FIVE KEYS - UBIKAR

Salle le CAP | 20h | 5 €

Sol City | MIHAI POPOVICIU - DIRTY B. et ROMEO - ADRIAN BELLING | Electro Connexion Live | 20h | 10 € AMOR FATI TRIO | Jazz impro LES DUPONTS ACOUSTIQUES | Psyché acoustique ESTHER NOURRI DUO | Duo jazz OLIVIA RUIZ | Chanson

Txus | 20h | Grat. Cherche Ardeur | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Bikini | 20h | 26 à 28 €

 uck les Mayas After Mix “GROS FUTURE” | MOLLY MC HARREL - THIS LIFE F - LEGITIME DEFONCE - WE THE PEOPLE | Punk, metal La Dynamo | 20h | 6 et 8 € SO GROOVY | Funk, groove HOMMAGE À POULENC | Musique sacrée

Klub 23 | 20h | nc Eglise de Blagnac | 20h30 | 16 à 27 €

Détours de chant | AMELIE LES CRAYONS - JULES NECTAR Th. des Mazades | 20h30 | 3 à 8 € AYEKANDUN | Musique chilienne MY SONIC ROSE - WORM WOOD | Rock, stoner

Pour mars, envoyez vos dates avant le 15 février à agenda@clutchmag.fr

Chronic Argo | 21h | Part. libre Cri de la Mouette | 21h | nc

• 81


AGENDA jeu.31.01

concert & club

LE RANG DU FOND | Rockab'

Le Filochard | 21h | Grat.

LA THEORIE DES CORDES | Jazz rock progressif

La Dernière Chance | 21h | nc

GARDEL PARTY | Groove Jazz

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Détours de chant | LOUIS VILLE | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

Pub Song | Scène ouverte

Mulligan's | 22h | Grat.

T W MUSIC - FONK MOB SINIXTA | Hip hop, electro funk

ven.1.02

L'Elektro | 23h | Grat.

Apéro - concert | MR TRISTAN - ONE MAN LIVE | Hip-hop Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre CUBA HOY - INAUGURATION | LA BANDITA | Salsa Gymnase du Château (Tournefeuille) | 19h | Grat. WINTERSAINTS|CORTEZ - AUSSITOT MORT - SUGARTOWN CABARET - ANCRE Saint des Seins | 19h30 | 5 € BERTOLINO BOOGALOO BAND | Blues groove

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Fuck les Mayas | SALUT C COOL - GOD FRANÇOIS | Punk, metal La Dynamo | 20h | 6 et 8 € SAÎD NIFEUR | Chanson, reggae

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

Détours de chant | WLADIMIR ANSELME - EMILY LOIZEAU Th. des Mazades | 20h30 | 24 et 21 € Release party et vernissage | MERCI MARLENE | Blues rock MARIN | Chanson

Ôbohem | 21h | Grat. Café du Burgaud | 21h | nc

Détours de chant | BENJAMIN PAULIN - HYPERCLEAN Espace Bonnefoy | 21h | 3 à 8 € SALUT LES ANGES | Rock

La Dernière Chance | 21h | 5 €

CUBA HOY | EL GATO NEGRO | Cumbia Gymnase du Château (Tournefeuille) | 21h | 4 à 8 € ALDAVIJAH | Musique indienne

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

OLINSHA - LA VERMINE | Hip-hop militant

Petit Voisin | 21h30 | Grat.

Détours de chant | LOUIS VILLE | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

LOCOSON - DJ TRISTAN - DJ SASSO | Cumbia

Cri de la Mouette | 22h | nc

OBF SOUND - DUB INVADERS | Dub, soundsystem

Bikini | 22h | 12 à 15 €

Pub Live | Concert

Mulligan's | 22h30 | Grat.

DJ OPHOBE - DJ SEB | Electro, DNB

sam.2.02

L'Elektro | 23h | Grat.

I want you to mix | Toulouse Soul Club

Gibert Joseph Disques | 16h | Grat.

CUBA HOY | TUMBAO DE CHANGA | Charanga Gymnase du Château (Tournefeuille) | 17h | Grat. Apéro - concert | MR TRISTAN - ONE MAN LIVE | Hip-hop Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Détours de chant : soirée de clôture | Chanson

Espace Bonnefoy | 19h | 5 et 8 €

CUBAHOY|CONGA LIBRE - DJ JACK EL CALVO - DJ AXEL CUBADICTO - DJ PANDA Le Phare | 19h | 12 à 35 € BLACK MARKET SESSION | Mix groove rare

Txus | 20h | Grat.

PATRICK ARTERO - THIERRY OLLE TRIO | Impro jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

FOLKLORE AGENCY #2 | Délire

La Dynamo | 20h | nc

THE GARDERS | Pop rock

Be Acoustic | 20h | Grat. sur réservation

RAISINS ET AMANDES | Chants judéo-espagnols

Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre

La Dynamo prend l'air | LA GRANDE SOPHIE | Chanson Salle Alizé (Muret) | 20h30 | 13 à 20 € CUBA HOY | PHILIPPE BADEN POWELL TRIVELA | Latin jazz L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 12 à 19 € CUBA HOY | LA TORMENTA | Cumbia

Gymnase du Château (Tournefeuille) | 20h30 | 3 €

PUNK HAINE ROLL - LES AFFEKTES - ARNY ET LES CHACHYZ | Punk TOULOUSE SOUL CLUB | IAN WRIGHT | Soul, 45 tours BREATHING METHOD - BOREA | Rock acoustique

82 •

La Dernière Chance | 21h | Part. libre Connexion Live | 21h | 5 € Chronic Argo | 21h | Part. libre


MARIN | Chanson

Café du Burgaud | 21h | nc

IMPERIAL QUARTET | Jazz

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

ACOUSTIC SOUL LIONS - GUEST | Reggae

Cri de la Mouette | 22h | nc

BLACKOUT SOUND | Ragga, reggae

Petit Voisin | 22h30 | nc

Pub Live | Concert

Mulligan's | 22h30 | Grat.

 lackout Invaders | HARRY POTAR - THANOS - HEDFLUX - MAISSOUILLE - THE SPEED B FREAK - LENNY DEE - SNOTROCKET | Hardcore, Frenchcore L'Inox | 23h | 12 et 14 € BROKE BRAINHACKER - SIDIOUS - FARFA | Electro, Dubstep, DNB

L'Elektro | 23h | Grat.

 ow to kill the party et Midnight in Toulouse | FAMILLE ELECTRO - OSTBLOCKSCHLAMPEN H - KAVINSKY - DJ PONE - DIFUZION | Electro, bass music Bikini | 23h | 20 à 23 €

dim.3.02

RAISINS ET AMANDES | Chants judéo-espagnols CRAZY DUCKS | Rock Scène ouverte

Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre Le Cactus | 20h | Grat. Ôbohem | 20h | Grat

The Dispensary's Week end Clinic: La Chatte à la Voisine | Cure The Dispensary | 20h | Grat. Pub Quiz

lun.4.02

CUBA HOY | CARLOS VALVERDE ET LE FORRO PIFADO Gymnase du Château (Tnf) | 20h30 | 12 à 19 € SCENE OUVERTE MICRO | PIERRE RIGAL | Opéra rock CHANO DOMINGUEZ | Latin jazz

mar.5.02

Frog & Rosbif | 20h | Grat.

FRANCOIS DUMONT | Piano

Saint des Seins | 19h | Grat. UT1 Fac du Capitole | 20h | Grat. Salle Nougaro | 20h30 | 13 à 20 €

Espace Croix Baragnon | 18h30 | nc

Apéro - concert | LUCIEN LA MAUVAIZ GRAINE | Chanson Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre BLIND TEST REMI PANOSSIAN | Piano Le Mardi c'est Permis ! | DJ MAYDAY | Mix WRONG SIDE | Tom Waits Quiz Night

Pour mars, envoyez vos dates avant le 15 février à agenda@clutchmag.fr

Saint des Seins | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas La Dynamo | 20h | Grat. Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 € London Town | 21h30 | Grat.

• 83


AGENDA mar.5.02

concert & club

Sir Harry's Preposterous Quiz | Quiz déjanté

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

mer.6.02

Mulligan's | 22h | Grat.

Apéro - concert | LUCIEN LA MAUVAIZ GRAINE | Chanson Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Scène ouverte Slam

Chez ta Mère |19h30 | Part.libre

MONONC' SERGE | Chanson décalé

L'Autan | 20h | nc

ALAIN ANGELI et XAVIER FARO | Piano saxo

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

MONSIEUR NOV | Hip-hop

La Dynamo | 20h | 18 €

CROSSOVER | GONESTHEDJ - CHIKY BOOM | Electric soul

Connexion Live | 21h | Grat.

Ladies night

London Town | 21h | Grat.

WRONG SIDE | Tom Waits

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

Léa's Birthday | THE K - ELOY - JANE K. - PEPPER DOLL | Dubstep, DNB

jeu.7.02

L'Elektro | 23h | Grat.

Apéro - concert | LUCIEN LA MAUVAIZ GRAINE | Chanson Th.du Grand Rond | 19h | Part. libre JAZZ'CHIRE | Jazz ANAGE B et DAVID D | Beat box et impro

Txus |20h | Grat. Maison Blanche | 20h | Part. libre

SANDRINE ROMAN GARCIA DUO | Piano voix LETZ ZEP | Tribute

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Casino Théâtre Barrière | 20h | nc

Soirée Kalakuta | EBO TAYLOR et OPADAJAN | Afrobeat L'OSCAR DELGAR | Tango stupéfiant

La Dynamo | 20h | 16 et 18 € Chez ta Mère | 20h30 | Part.libre

ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE | Classique L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 5 et 12 € MOONLIGHT ROSE | Duo blues acoustique

Chronic Argo | 21h | Part. libre

Jam Session | Jazz

Mandala | 21h30 | 5 €

GINKGOA | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

NOT4KIDS "WHAT'S HOP" | YOBJECT - TAKINE - PZYON | Hip-hop trap Connexion Live | 22h | 5 € CAT FACE PARTY

Saint des Seins | 22h | Grat.

POLAR BRIGADE - GUEST | Rock

Cri de la Mouette | 22h | nc

Pub Song | Scène ouverte

Mulligan's | 22h | Grat.

AUDREY GRAHAM et FRIENDS | Electro dirty house

ven.8.02

L'Elektro | 23h | Grat.

LORENZO NACCARATO | Jazz

L'Impro | 19h | Grat.

Apéro - concert | LUCIEN LA MAUVAIZ GRAINE | Chanson Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre TOPPER HARLEY - YVAN LE TERRIBLE - THE ANGRY DEAD PIRATES ZAMPARUTTI TRIO | Latin jazz HANDCRAFTED SOUL | Folk, rock URBAN BLISS | Jazz funk

La Dynamo | 20h | 16 € Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

Soirée Black Market Session | Mix Dj's

Ôbohem | 21h | Grat.

LES GRANDS FAUVES | Chanson délirante

Café du Burgaud | 21h | nc

VITALIC | Electro KALAKUTA SELECTORS | Xplosive global groove RODINKA | Musiques slaves, tziganes LES GALOPINS | Chanson

84 •

Saint des Seins | 20h | 5 €

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Bikini | 21h | 23 à 26 € La Loupiote | 21h | Grat. Mandala | 21h30 | 7 et 10 € Petit Voisin | 21h30 | 3 €


LIVE BUNRNSFIELD | DJ FAB FROM TOULOUSE vs ROLAND STOCKHOLM SYNDROM - GUESTS

Connexion Live | 22h | Grat. Cri de la Mouette | 22h | nc

CONSCIOUS EMBASSY | Roots reggae dub

La Dernière Chance | 22h | 3 €

Pub Live | Concert

Mulligan's | 22h30 | Grat.

OUDJA - HANBLECEYA - ASS SHAKER - MAX ITUP - MAJOR 7 - CRYSTAL DISTORSION PROHIBEAT III | Electro minimal

sam.9.02

LORENZO NACCARATO | Jazz

L'Impro | 19h |Grat.

Apéro - concert | LUCIEN LA MAUVAIZ GRAINE | Chanson

Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre

SHADY AND THE VAMP | Garage punk

L'Autan | 20h | nc

LE 25 BIS

La Loupiote | 20h | Grat.

JEFF ZIMA TRIO | New orleans

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Ikebana Tropicalia Grooves # 11 | Do brasil

La Dynamo | 20h | nc

GO-BABY-GO - GUEST | Rock

Saint des Seins | 20h30 | nc

JULES NECTAR | Chanson

Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre

Anniversaire Maison Blanche

Maison Blanche | 20h30 | nc

Dj JEANNOT YEAHMAN | Mix généraliste

Ôbohem | 21h | Grat.

LES GRANDS FAUVES | Chanson délirante

Café du Burgaud | 21h | nc

MAELSTROM - PURPLE LIPS | Rock

La Dernière Chance | 21h | Part. libre

Vinyles et Co | Mix Jazz, world, electro EDEN VICE - EN ATTENDANT SEPTEMBRE | Chanson rock THE JAHRDINIANS - HIGHLIGHTS | Reggae Pub Live | Concert

Mandala | 21h30 | 5 € Petit Voisin | 21h30 | 4 € Cri de la Mouette | 22h | nc Mulligan's | 22h30 | Grat.

RIDO - CULTURE SHOCK - VERSE - PENDELUM DJ SET - SKS - KICK'S | Drum'n bass CLOZZE - GUESTS | Glitch, Dubstep

dim.10.02

L'Inox | 23h | 15 €

L'Elektro | 23h | Grat.

Bikini | 23h | nc

L'Elektro | 23h | Grat.

JULES NECTAR | Chanson

Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre

THE SPINTO BAND | Indie Rock

Connexion Live | 20h | 8 et 10 €

KENXIO | Pop groove, soul

Pour mars, envoyez vos dates avant le 15 février à agenda@clutchmag.fr

Le Cactus | 20h | Grat.

• 85


AGENDA dim.10.02

concert & club

Pub Quiz

Frog & Rosbif | 20h | Grat.

Scène ouverte

Ôbohem | 20h | Grat

THE JON SPENCER BLUES EXPLOSION | Rock

Bikini | 20h | 21 à 24 €

METZ

lun.11.02

La Dynamo | 20h | nc

METSATOLL - KORPIKLAANI | Metal

Bikini | 19h30 | 21 à 25 €

APOLLO BROWN et GUILTY SIMPSON - I2C - GROSSO MODO | Hip-hop

mar.12.02

Apéro - spectacle | NOSOTROS PODEMOS EL MUNDO | Folk clown Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre AMOUL SOLO | Chanson rock festif

Connexion Live | 20h | 5 €

KING DUDE - GUEST | Dark folk

Saint des Seins | 20h | 5 €

REMI PANOSSIAN | Piano

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Hip Hop Connexion Match retour "Marseille / Toulouse" LA MAISON TELLIER | Chanson

La Dynamo | 20h | nc

Le Bijou | 21h30 | 12 et 15 €

Quiz Night

London Town | 21h30 | Grat.

The Dispensary's Carnival Quiz | Quiz déguisé

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

mer.13.02

La Dynamo | 20h | 7 et 9 €

Mulligan's | 22h | Grat.

Apéro - spectacle | NOSOTROS PODEMOS EL MUNDO | Folk clown Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Scène Ouverte | RAJEL | Spoken word

Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

THROES AND THE SHINE - KALAKUTA SELECTORS | Rockuduro Connexion Live | 20h | 8 et 10 € LORENZO NACCARATO - ANOUK DUBOIS | Piano voix Quiz

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

LA CARAVANE PASSE | Melting pot

La Dynamo | 20h | 16 €

CRYSTAL CASTLES | Electro punk

Bikini | 20h30 | 26 à 27 €

PORTICO QUARTET | New jazz

Salle Nougaro | 20h30 | 13 à 20 €

LA MAISON TELLIER | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 12 et 15 €

BLOODY BASS | FARFA et THE K | Electro, Dubstep, DNB

jeu.14.02

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

L'Elektro | 23h | Grat.

Apéro - spectacle | NOSOTROS PODEMOS EL MUNDO | Folk clown Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre AIRS SOLIDAIRES | LA FINE EQUIPE - PROLETER - Tremplin DJ's | DJ's set Connexion Live | 20h | 5 € LAOBAND | Afrobeat

Txus | 20h | Grat.

Jazzy St Valentin | BLUE CHERRY CLUB

London Town | 20h | Grat.

FREDERIKA QUARTET | Love

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

RAGGASONIC | Reggae, ragga

Bikini | 20h | 16 à 19 €

Anti Valentine with Michel Cloup et Mary Jane | Single or not The Dispensary | 20h | Grat. LOVE IS HOLE (CONTRE ST. VALENTIN) | Fuck cupidon IZEO | Chants basques de femmes EL COMUNERO | Chansons révolutionnaires LES GALOPINS | Chanson française CAROLE PETIT | Chanson

86 •

La Dynamo | 20h | nc Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre

Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 € Le Filochard | 21h | Grat. Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €


Pub Song | Scène ouverte

Mulligan's | 22h | Grat.

PEPPER DOLL - JANE K. | Drum'n bass, dubstep

ven.15.02

L'Elektro | 23h | Grat.

Apéro - spectacle | NOSOTROS PODEMOS EL MUNDO | Folk clown Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre YAA - SING SING MY DARLING - DUNST! | Pop

Saint des Seins | 20h | nc

THE SPACE ROCKET | Surf rockabily

L'Autan | 20h | nc

DREAMY DOGS | Folk

La Pistouflerie (31) | 20h | nc

LAO KOUYATE | World EL COMUNERO | Chansons révolutionnaires

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

Made In Asia | MIEKO MIYAZAKI et GUO GAN | Fusion asiatique Salle Nougaro | 20h30 | 9 à 15 € RICE et BEANS - CLUB VOODOO | JENNIFER CARDINI | Dark disco Connexion Live | 21h | 8 € MY SONIC ROSE | Rock trio

Ôbohem | 21h | Grat.

LOUIS CHERON | Chanson

Café du Burgaud | 21h | nc

WATERMANE - GHOST ON TAPE | Metal

La Dernière Chance | 21h | 5 €

ALEXIS BARO | Jazz

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

SERGENT IKAROS | Electro

Petit Voisin | 21h30 | 5 €

CAROLE PETIT | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

MP 1.2 - GUEST | Hip-hop

Cri de la Mouette | 22h | nc

Pub Live | Concert

Mulligan's | 22h30 | Grat.

MADZIKILLA SAW - TALKIN' FINGAZ | Hip hop, DNB

L'Elektro | 23h | Grat.

In Bikini Dura Electro | BREAKBOT - SOPHONIC - CHEROKEE - LIFELIKE Bikini | 23h | 18 à 21 €

sam.16.02

I want you to mix | GILLES / PLUGSIDE

Gibert Joseph Disques | 16h | Grat.

Apéro - spectacle | NOSOTROS PODEMOS EL MUNDO | Folk clown Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Studios Sessions | FUMBLE BEAT - KIDWYSE - RUBY CUBE - MP1.2 - MAKARA SOIREE SPECIALE GREASE | Mix 50's - 60's

Le Phare | 19h30 | Grat.

Connexion Live | 20h | Grat.

WILD WOMEN AND THE SAVAGES - THE UNKNOW PROJECT | Rock Saint des Seins | 20h | nc DJ CODE | Mix afro funk, rock, soul LA RUSTINE - MAKG | Fanfare funky, reggae DILOLULA | Musique des Balkans

Txus | 20h | Grat. Be Acoustic | 21h | Grat. sur réservation Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

SKA FEVER | Ska ELECTRIC VOCUHILA | Jazz contemporain LA GAUDRIOLE | Chanson à texte LADY AND THE HAPPY MEN | Rythm'n blues COLLECTIF VRACK | Musique des Balkans

Ôbohem | 21h | Grat. Café du Burgaud | 21h | nc La Loupiote | 21h | Grat. Salle Garossos (Beauzelle) | 21h | 5 et 7 € Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Bunkore Night | Breakcore L'AMI FUNKY - GLOWFISH | Funk

Petit Voisin | 22h | nc Cri de la Mouette | 22h | nc

Toulouse Dub Club 7| ITAL SOUND - MINIMAN - EARL 16 - MAD PROFESSOR Pub Live | Concert BUDDY et FRIENDZ | Minimal electro, dubstep

dim.17.02

CALI | Pop variété Pour mars, envoyez vos dates avant le 15 février à agenda@clutchmag.fr

Bikini | 22h | 11 à 15 €

Mulligan's | 22h30 | Grat. L'Elektro | 23h | Grat. Bikini | 19h | 30 et 31 €

• 87


AGENDA dim.17.02

concert & club

LES FILS DE TA MERE | Cabaret-chanson

Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre

PISTON

Le Cactus | 20h | Grat.

Scène ouverte

Ôbohem | 20h | Grat

Pub Quiz

lun.18.02

Frog & Rosbif | 20h | Grat.

LES TROIS ACCORDS | Chanson déjantée

La Dynamo | 20h | 15,80 €

HIPBONE SLIM - THOMPSON BEAT | Voodoo, surf

mar.19.02

Saint des Seins | 21h | 5 €

Apéro - spectacle | DES ALGUES DANS LE PRESSE CITRON

Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre

MOTORAMA - GUEST | Indie Rock

Connexion Live | 20h | 5 et 8 €

REMI PANOSSIAN | Piano

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

KARAKOE DU SAINT

Saint des Seins | 21h | Grat.

Quiz Night

London Town | 21h30 | Grat.

Sir Harry's Preposterous Quiz | Quiz déjanté

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

mer.20.02

Mulligan's | 22h | Grat.

Apéro - spectacle | DES ALGUES DANS LE PRESSE CITRON

Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre

ELECTRIC VOCUHILA | Rock afro

Txus | 20h | Grat.

ENTRE DEUX | Guitar heroes

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

FATOUMATA DIAWARA | Jazz , folk

Salle Nougaro | 20h30 | 12 à 18 €

Ladies night | Grat.

London Town | 21h | Grat.

CATCH ME IF YOU CAN | Electro, Dubstep, DNB

L'Elektro | 23h | Grat.

Quiz

jeu.21.02

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

Apéro - spectacle | DES ALGUES DANS LE PRESSE CITRON

Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre

AGAFIA TRIO | Jazz

Txus | 20h | Grat.

Apéro, bal forro | CARLOS VALVERDE ET LE FORRO PIFADO C2C | Turntablism

Zénith | 20h | nc

SCRATCH BANDITS CREW | Hip-hop BLINK et THE MEDIUMS | Blue Jazz

La Dynamo | 20h | nc Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

Soirée Eclectik circus | PIED TENDRE | Electro balkanique DJ BOUKANE | Soul, funk, afro FRANCOIS PETIT SOLO CARRIERA NOVA | Flamenco RAPHAEL WAS A GOOD BOG | Rock indie RODINKA | Musiques slaves

Maison Blanche | 20h | Part. libre

Ôbohem | 21h | nc Le Filochard | 21h | Grat.

La Dernière Chance | 21h | Part. libre Mandala | 21h30 | 7 et 10 € Petit Voisin | 21h30 | 3 € Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

FANCY DRESS CONTEST - MY IMAGINARY LOVES | Rock, pop Cri de la Mouette | 22h | nc Pub Song | Scène ouverte APOCALYPSE COW | Dubstep, drumstep

ven.22.02

88 •

AGAFIA TRIO | Jazz

Mulligan's | 22h | Grat. L'Elektro | 23h | Grat.

L'Impro | 19h | Grat.


Apéro - spectacle | DES ALGUES DANS LE PRESSE CITRON

Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre

Les curiosités | ALINE - LESCOP - LES FILLES ET LES GARCONS L'HERBE FOLLE EN GOGUETTE | Jazz manouche BLINK et THE MEDIUMS | Blue Jazz

La Dynamo | 20h | nc Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

MIKE et THE STIRRERS - URBAN BLISS | Jazz 20 ans | HIP JAZZ TRIO | Jazz

La Dernière Chance | 21h | 5 € Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

MERCI MARLENE | Chanson rock

Petit Voisin | 21h30 | 3 €

RODINKA | Musiques slaves

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

YELENA | Mandingue groove

Cri de la Mouette | 22h | nc

Pub Live | Concert

Mulligan's | 22h30 | Grat.

DJ YOH - ELBROUT | Techno, psytrance, DNB

sam.23.02

Apéro - spectacle | DES ALGUES DANS LE PRESSE CITRON TRIPLE SCOTCH | On the rock GUILLAUME BARRABAND | Chanson

L'Elektro | 23h | Grat.

Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre

SUZI | Cosmic pop

Ôbohem | 21h | Grat.

TONTON SAID | Chanson décalée DISPENSER THE DISPENSER

La Loupiote | 21h | Grat. La Dernière Chance | 21h | 5 €

LA RUE QUI BLOUSE - THE YOUNG CROCODILES | Reggae, rock Pub Live | Concert FURIOUS BREAKDOWN | Electro, dubstep, techno La factory 3 | Paul Ritch – Superlate

dim.24.02

Bikini | 20h | Grat. à 5 €

Jazzy Sunday | SEE EMILY PLAY GUILLAUME BARRABAND | Chanson DVA Pub Quiz Scène ouverte THE SKINTS | Reggae

Pour mars, envoyez vos dates avant le 15 février à agenda@clutchmag.fr

Petit Voisin | 22h | nc Mulligan's | 22h30 | Grat. L'Elektro | 23h | Grat. Le Bikini | 23h | nc

London Town | 19h | Grat. Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre Le Cactus | 20h | Grat. Frog & Rosbif | 20h | Grat. Ôbohem | 20h | Grat La Dynamo | 20h | 9,80 €

• 89


AGENDA

concert & club

lun.25.02

CONCERT HUMANITAIRE | KARMA ZERO - GUEST | Métal

mar.26.02

Apéro - spectacle | TRISTAN et YVETTE | Chanson kitsch Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre REMI PANOSSIAN | Piano

Saint des Seins | 20h | 5 €

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Osons | Scène ouverture

Le Bijou | 21h30 | Grat.

Quiz Night

London Town | 21h30 | Grat.

Sir Harry's Preposterous Quiz | Quiz déjanté

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

mer.27.02

Mulligan's | 22h | Grat.

Apéro - spectacle | TRISTAN et YVETTE | Chanson kitsch Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre POSITIV ROOTS BAND - BOB WASA - ROD TAYLOR | Reggae ESTHER NOURRI TRIO | Jazz LES TOUFFES KRETIENNES | Fanfare festive

La Dynamo | 20h | 10 et 12 €

Quiz

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

BLUMEN BONES | Epopée du rock

Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre

ERIC TOULIS | Chanson

Le Bijou | 21h30 | nc

BONNY AND CLYDE PARTY | Twist, yéyé

jeu.28.02

Connexion Live | 20h | 10 €

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Saint des Seins | 22h | Grat.

Apéro - spectacle | TRISTAN et YVETTE | Chanson kitsch Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre TRIBUTE PINK FLOYD | FLOYD GENERATION | Reprise sur prise Connexion Live | 20h | 7 et 10 € ZINGA TRIO VS MR TRISTAN | Reprises débiles

Txus | 20h | Grat.

REMI LECLERC - CYRIL AMOURETTE | Piano guitare

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

CHRIS TAAL | Slam poétique

Chez ta Mère | 20h30 | Part.libre

AFRO PERCU | Percus

Le Filochard | 21h | Grat.

KANDINSKI EFFECT | Jazz rock expérimental

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

ERIC TOULIS | Chanson

Le Bijou | 21h30 | nc

EN ATTENDANT SEPTEMBRE - ASHES AND PUPPETS | Rock Pub Song | Scène ouverte

Mulligan's | 22h | Grat.

SINIXTA | Electro, hip hop

ven.1.03

Cri de la Mouette | 22h | nc L'Elektro | 23h | Grat.

Apéro - spectacle | TRISTAN et YVETTE | Chanson kitsch Th. du Grand Rond | 19h | Part. libre  CLUTCH O RAMA#6 | SOUND SWEET SOUND - TOMASSON - BLACK MARKET SESSION Sortie du magazine avec Chromatic | Psyché, soul, Dubstep Cri de la Mouette | 20h | 3 € NOKTAMBULES - BRUIT QUI COURT - THE TANKS | Rock EL GATO NEGRO | Fiesta Latine CHOUF | Quartet chanson ERIC TOULIS | Chanson Pub Live | Concert

90 •

La Dynamo | 20h | 5 € Chez ta Mère | 20h30 | Part. libre Café du Burgaud | 21h | nc Le Bijou | 21h30 | nc Mulligan's | 22h30 | Grat.

Pour mars, envoyez vos dates avant le 15 février à agenda@clutchmag.fr


RESTOS GRIFFÉS LES METS TISSES 20 rue Denis Papin | Toulouse | 05 61 20 52 20 | lesmetstisses.fr | Un voyage gustatif mixé avec une bonne ambiance, c’est le cocktail proposé par ce resto musical trop peu connu. Au niveau de St Aubin, derrière le Bd. de la Gare, vous découvrirez une déco originale, un accueil charmant, des saveurs d’Asie, d’Afrique, des îles ainsi que des potions magiques…DJ tous les week-ends. Ouvert le soir, du mar. au dim.

VandV Bagel 5 place du Parlement | Toulouse | 05 61 25 75 42 | vandvbagel.com NY au coeur de Toulouse pour déguster de véritables bagels préparés sous vos yeux : pastrami, saumon, végétarien... Profitez des fameux desserts sur une terrasse ensoleillée à deux pas des Carmes : cheesecake, banoffe, carrot cake... Sur place ou à emporter. Soirée ukulélé une fois par mois. Service continu du L au V : 11h-19H. 100% homemade cooking.

LE NEW DELHI 9 rue de l’Industrie | Toulouse | 05 61 62 20 64 | newdehli-toulouse.com | 1er resto indien au classement Cityvox, on comprend pourquoi ! Entre Gabriel Péri et la Colombette, ce doyen sur Toulouse offre une décoration et un service agréables, des plats généreux dont une nouveauté (bœuf à l’indienne), des prix très raisonnables et une atmosphère invitant au voyage…Un conseil ? Mieux vaut réserver ! 7/7 midi et soir.

CODE BAR 35 Rue de Rémusat | Toulouse | 05 61 22 47 05 | Ouvert 7/7, testé et approuvé par Clutch, que ce soit pour y manger (service brasserie le midi, plats chauds et tapas le soir) ou pour y boire un verre tranquillement. Le dimanche, plusieurs formules de brunch vous sont proposées (salé, sucré ou les deux). Un lieu de détente agréable où vous serez accueillis par des serveurs sympas et souriants.

LE BIJOU 123 Avenue de Muret | Toulouse | 05 61 42 95 07 | le-bijou.net | Ici tout est fait maison ! Légumes de saison, produits de qualité, frais et locaux, composent le menu qui change tous les jours... Sans oublier la fameuse entrecôte ou la salade végétarienne ! Depuis peu, une petite boutique de produits équitables (dont le vin servi à table) a vu le jour... Inutile de vous rappeler les découvertes en concerts...

92 •


LE MAHARAJA 46 rue Peyrolières | Toulouse | 05 34 30 50 12 | maharajatoulouse.fr | À deux pas de la Daurade, ce resto discret et en devenir mise sur la qualité de l’accueil et de ses plats, tous ceux qui le connaissent vous le diront... Ses atouts ? Service soigné, spécialités indiennes et hallal traditionnelles (piment en supp), très bon rapport qualité prix, plats à emporter et maintenant spécialités de bœuf ! Fermé mer. midi.

LA KASBAH 30 rue de la Chaîne | Toulouse | 05 61 23 55 06 | lakasbah.fr À sa manière, une oasis de détente. Depuis plus de 30 ans, une entrée incongrue préserve des trésors de tradition familiale : un cadre apaisant, un accueil chaleureux, des tajines de saison, couscous et autres spécialités algériennes, le thé typique et des tarifs plus qu’abordables. Lundis populaires (musique live). Midi et soir. Fermé mer.

LES TERRASSES DE ST ROME 39 rue St Rome | Toulouse | 05 62 27 06 06 | terrasses.saint.rome.free.fr Depuis 17 ans, un des secrets les mieux gardés de Toulouse ! À 30 mètres du Capitole, une entrée discrète vous mène à une vaste et belle terrasse fleurie… Au menu : service à l’ancienne (demandez Petit Jean) et cuisine régionale, authentique et généreuse. Des plats sans fioritures avec un très bon rapport qualité/prix ! Du lun. au sam. midi et soir.

O SUSHI BAR 30 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 98 64 | o-sushibar.com | Unique à Toulouse ! À deux pas du Capitole, une entrée discrète dévoile un cadre zen, cosy et agréable… Plusieurs formules dont celle à volonté (16,5 € à midi, 23,5 € le soir) : choisissez vos sushis grâce à une rivière sur laquelle défilent de petits bateaux en bois qui vous amènent vos plats ! Livraison à domicile. Ouvert 7/7 midi et soir.

LE PERY 22 rue Gabriel Péri | Toulouse | 05 61 62 13 62 | lepery.com | Depuis peu, une nouvelle équipe chaleureuse vous accueille 7/7 à partir de 7h30 (10h le WE), brasserie midi et soir, bar-tapas dès 19h, brunch copieux le dim. (11h-16h) et le tout à des prix raisonnables ! Vous en voulez plus ? Grande terrasse, ambiance musicale, menus groupes, mojitos et rhums arrangés, Happy Hour pichet, soirées à thèmes et matchs...

REST’O JAZZ 8 rue Amélie | Toulouse | 05 61 57 96 95 | restojazz.com | Digne d’un club de la Nouvelle Orléans des années 50, gangsters et cigares en moins ! Une déco feutrée, un service impeccable et le voyage commence... Côté resto, un subtil mélange de saveurs du Sud-Ouest et de cuisine traditionnelle. Côté scène, une programmation live pointue, jouant avec les formats et les influences. De 20h à 22h30 du mar. au sam. Service bar également

• 93


CAVES GRIFFÉES LA CAVE D’OCCITANIE 3 rue des Artisans | Pechbonnieu | 05 61 82 50 78 | occitanieboissons.com Cave / shop pour pros (vente en gros), assos et particuliers depuis plus de 10 ans ! Fournisseur des 2 « Autour d’une Bière », vous y trouverez leurs 300 références mais aussi des vins et champagnes sélectionnés…Location de machines et fûts pour particuliers, articles pour tégéstophiles (verres, sous-bocks …). Lun. au sam. 9h30-12h30 et 15h-18h30.

AUTOUR D’UNE BIERE  Impasse Honoré Daumier - avenue de Fronton | Toulouse | 05 62 75 26 89 1 autourdunebiere.fr | À seulement 10 min. des Minimes, depuis plus de 5 ans, plus de 300 réfs de bières spéciales y sont proposées ! Découvrez de nouveaux produits en afterwork, avec les pressions (pas de pils) qui changent régulièrement, ou à emporter chez vous pour faire déguster à vos amis ! Mar. au sam. 10h30-12h30 et 14h30-20h. Parking. Sortie rocade Aucamville.

Le Bieratorium 17 rue Peyrolières | Toulouse | Du lun. au sam. de 14h à 2h. Depuis peu 5 pressions (Gulden Draak, Straffe Hendrik ou Guldenberg…) s’ajoutent à plus de 200 réf. de bières belges, françaises (autres européennes à l’occaz’). A déguster chez soi ou en terrasse et dans la salle du bas, avec, au choix : pain d’épice, saucisson, jambon de sanglier, charcuterie, fromage…et du bon rock !

AUTOUR D’UNE BIERE 259 avenue de Muret | Toulouse | 09 51 56 52 01 | autourdunebiere.fr | À côté du Fer à Cheval, près de 200 réfs vous attendent : belges, nordistes et allemandes ! Les pressions changent régulièrement et permettent de tester avant d’emporter... Pour les néophytes, suivez les conseils avisés qu’on y prodigue ! Concert chaque 1er vendredi du mois et idées cadeaux (anniv, noël...). Mar. au sam.10h30-12h30 et 15h30-20h30.

LA HOUBLONNIERE 37 rue de la République | Toulouse | 09 51 14 53 71 | Au cœur de St Cyp, caché par des travaux, un plaisir pour les amateurs de bonnes bières : 250 références en rayon, belges et françaises, toutes locales ou artisanales ! Le patron souriant connait toutes ses bières par cœur (12 ans d’exp.) et vous conseillera si vous avez peur de vous y perdre…Ouv. Lun. 16h, mar. au ven. 12h et sam.11h. Ferm. 22h.

Restauration également

94 •


BARS GRIFFÉS LONDON TOWN 14 rue des Prêtres | Toulouse | 05 61 53 36 98 | londontownpub.fr | Au cœur des Carmes, un pub typique : boiseries, bonne bière, fléchettes et détente…une enclave britannique où tout le monde s’y retrouve ! Retransmissions sportives, soirées quiz et ladies night, tournois de fléchettes, bonne musique live et jeux de société... Sans même parler de l’ambiance chaleureuse qui y règne ! Lun. au sam. dès 15h, dim. dès 17h.

CONNEXION LIVE 8 rue Gabriel Péri | Toulouse | 09 77 08 59 64 | connexion-cafe.com | Attention ! Haut lieu de la culture Toulousaine ! Une programmation à la fois ouverte, éclectique et pointue. Tout au long de l'année, profitez de la terrasse couverte, des concerts et des expos novatrices qui font la part belle aux assos culturelles, aux collectifs ainsi qu’à des artistes méconnus ou à la notoriété avérée. Du lun. au sam. dès 17h.

La Loupiote 39 rue Réclusane | Toulouse | 05 61 42 73 07 | Un des plus vieux caf'conc' toulousain ! On y sert des bières belges, des vins du coin, des tapas maison, au fil des envies et des saisons. On y entend des groupes live, des Djs branchés, des bœufs funk et reggae. On y voit des peintures, des dessins, des photos, tous les mois y'a du nouveau ! Du lun. au ven. de 17h30 à 2h, samedi 19h à 3h. Métro St Cyp.

L’Esquile 63 rue du Taur | Toulouse | Entre le Capitole et St Sernin, un des derniers bastion local dans une rue touristique, un bar vivant comme on aime : musique éclectique (Jazz, Chanson, Hip-hop, Electro...), service accueillant et sincère, tarifs cools et rencontres en pagaille ! Un remède à l’ennui où les nombreux habitués profitent d’une pause-café ou d’un moment plus animé…

LE PETIT VOISIN 37 rue Peyrolières | Toulouse | 05 61 22 65 22 | Depuis plus de 20 ans, à deux pas de la Daurade, le PV est un lieu de rendez-vous incontournable : terrasse prisée, public éclectique, tarifs et accueil à la cool, babyfoot, ambiance décontractée la journée et animée le soir... la cave propose une prog riche en soirées et concerts d’assos et groupes locaux (du jeu. au sam.). Dès 7h30, fermé le dim.

• 95


bars griffés

L’Evasion 29 Grande rue St Michel | Toulouse | 05 61 52 87 76 | A boire, à manger...mais pas seulement ! Un lieu chaleureux où il fait bon venir se détendre autour d’un verre, partager une assiette du sud-ouest, regarder un match, refaire le monde ou juste découvrir des artistes (peinture, photo, musique...). En face de la prison St Mich’, l’Evasion n’aurait pas pu trouver meilleur nom. Lun. au sam. 8h-2h.

VASCO LE GAMMA 1 place de l’Estrapade | Toulouse | 05 61 50 68 11 | le-vasco.com | Un bar-tapas à l’ancienne ! Sur une petite place de St Cyp., un des endroits les plus sympas et décontractés de Toulouse ! Une terrasse ensoleillée, des prix cools, de bonnes assiettes et plein d’animations bon esprit : Happy Hour Pichet, Apéros campagnards, soirée Blind test et le fameux Quiz du Vasco ! Ici, rires et détente font loi...7/7 dès 16h.

Le Cherche Ardeur 40 rue des Couteliers | Toulouse | 05 61 55 27 22 | lechercheardeur.net | Lieu non normé pour les 7 à 77 ans, tout y est possible ou presque ! Piano et guitares à dispo, livres à consulter sur place ou acheter, jeux, wifi, petite resto (sandwichs, oeufs durs au comptoir, fromages/charcuteries, plats chauds... ), bières artisanales, vins sélectionnés, concerts live et DJ... Mar. au sam. dès 18h. Métro Esquirol ou Carmes.

Ô BOHEM 138 grande rue St Michel | Toulouse | 05 67 68 55 64 | Ici on s'attache aux bonnes choses comme la culture - l'art imprègne les murs : c'est vivant... On y mange aussi (tapas, charcuterie et fromage), un bon verre à la main, dans la bonne humeur ! Un apéro, un repas, une scène, mettez le tout dans un shaker et vous passerez une bonne soirée ! En 2 mots : éclectique et enchanteur ! Du mar. au dim. dès 15h.

LE TXUS 9 rue St Charles | Toulouse | 08 72 22 76 25 | T’en veux du quartier populaire et vivant ?! T’en veux de la bonne bière belge à foison ? T’en veux des bons gros concerts qui tâchent ?! T’en veux du ch’ti grolandais derrière le zinc ?! Bah ramène ta fraise au TXUS alors !! C’est pas vrai ça, faut tout leur dire à ces jeunes ! (du mardi au samedi à partir de 18h30, à l’heure de l’ happy hour !)

L’IMPRO 7 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 78 94 Douceur, calme et volupté... L'Impro est un lieu sympathique où l'on peut se détendre, boire de bonnes bières, apprécier une expo, se laisser bercer par les rythmes jazzy ou assister à un concert... Dès 7h30 du lundi au samedi.

96 •


THE DISPENSARY 1 rue Marthe Varsi | Toulouse | 05 61 42 00 88 | Un pub différent dispensant de bonnes cures pour le corps et l'esprit ! En peu de mots : petits plats soignés midi et soir, brunch le week-end, bières anglaises, Sailor Jerry Spiced Rum et autres curiosités... Niveau zik : vieux rock, noise, pop anglaise, punk, Pub Quiz le mardi, concerts à l’occaz... Matchs... Happy Hour à 19h30. Métro St Cyp. Fermé lundi.

LE DELICATESSEN 11 rue Riquet | Toulouse | 05 61 62 49 00 | Bar-tapas Le Delicatessen. Ouvert tous les soirs même le dimanche. Happy-Hour de 18h30 à 19h30. Dans le quartier St Aubin, un café à l'atmosphère conviviale, une déco surprenante ! Un voyage dans le temps et l'espace. On y revient pour sa carte de tapas maison et profiter de sa sélection de bières. Réservation pour les groupes uniquement.

CLUBS GRIFFÉS ZOOM CLUB 1 bis rue du Puits Vert | Toulouse | zoomclub.fr | À mi-chemin entre le Capitole et Esquirol, dans une rue perpendiculaire à St-Rome, retrouvez un club design qui possède tous les atouts (carrés VIP, espace fumeur...) et abrite une magnifique cave voutée. Anthony Spinosi, Joy Nickson et Meddy Sass, Dj’s résidents, sauront vous envouter jusqu’au bout de la nuit... Du mer. au sam. de minuit à 6h.

LE CRI DE LA MOUETTE  anal de Brienne – Square Heraclès | Toulouse | 05 62 30 05 28 C lecridelamouette.com | Erich, une légende de la nuit toulousaine, vous accueille sur sa péniche, antre des amoureux de bonne zik… Une programmation riche, éclectique et toujours de qualité, le patron y veille personnellement ! Concerts funk, soul, rock, pop, electro, blues, groove, electro-jazz... P.a.f 3 à 5 €. Mer. au sam. dès 22h. Ven., sam. et veille de fête ferm. à 5h.

COCOON CLUB 56 Port St Sauveur | Toulouse | Le White Club est mort, vive le Cocoon ! En plein centre-ville, les djs résidents distillent une ambiance clubbing électro qui plaira à tous…En résumé, la solution pour bien terminer vos soirées, où l’entrée est toujours gratuite ! Du jeudi au samedi, de minuit à 7h, profitez d’un club digne de ce nom! Quartier St Aubin, face au Port St Sauveur.

Restauration également

• 97


Soirée Code saison 2 version longue Le 17 janvier à la Dynamo et le 18 et 19 au Bikini, l’asso Reg@rts remet le paquet avec la nouvelle édition des soirées Code, dédiées au dubstep. Et si ce courant musical était l’antithèse de la techno ? Le beat organique comme alternative aux pulsations rigides ?

Caspa © DR

à la loop

En JAN. - FÉV. sur le site (en travaux : un jour ca va finir !)...

La Face Cachée se démasque Une touche d’énergie rock, un zeste de funk, un soupçon d’afrobeat, le tout sur une base jazzy au service du groove. Après les scènes, La Face Cachée des Sous-Bois veut faire bouger les platines avec son premier album, Aaaah.

Liu Bolin, l’homme invisible Performeur et contestataire chinois, Liu Bolin a conquis le monde de l'art contemporain avec sa série Camouflage. Ou comment se fondre dans le décor en se peignant le corps. L'artiste s'est imprégné de son environnement comme personne. ...

CLUTCH en off... « Mon poisson rouge s’est suicidé en sautant de son aquarium »

Drame du nouvel An : RIP Sushi

Pourquoi tu ris ? « Je me suis raconté une blague que je connaissais pas »

« Je peux plus avaler la fumée d’un coup, j’ai l’impression que j’étouffe » À fond la forme !

Suivez-nous sur :

98 •

facebook.com/ClutchToulouse

twitter.com/clutchmag



Clutch Toulouse