Clutch Toulouse

Page 1

la griffe culturelle #1 • Septembre 2012 • Toulouse • gratuit



Ce mois-ci, dans ton Clutch...


MERCI

À TOUS CEUX QUI ONT CRU EN NOUS ! À nos partenaires privilégiés : Ben et sa super team de Bakélite, Carré d'Info, le Connexion et Matthieu Narbonne, Cyrille et Muriel de l'URSCOP, Naty et Alan de la Green Galerie, l'Intercollectifs (Lacabre, Nath...), Sergent Papers (Vic, Didier, le Mulot et Charles, changez surtout pas) Les groupes et artistes de la Clutch O Rama #1 : Bruit Qui Court, les Cagettes, Desperate Fajitas, Gilen, Dj Mulot et Moltisanti, Dr Troll... Les collaborateurs : Romain, Youness, Maylis, Valérie, Nicolas, Sébastien, Stéphanie, Mary-Ann, Mr White et tout le Clutch Crew... Aux annonceurs qui nous font confiance : Laura Bastier, Julien Blaize, Stéphane Boitel, Mr Caïla qui fête ses 25 ans, Mélanie Carpentier & David Duchein, Karine Chapert, Didier Chouchane, le Conseil Général, Aurélie Corbi, Nico FAW, Julien Gourlay, Marie et Zelda, Oliv' et Karim de Reg@rts, Mr Paulet, Magali Peyrat, Sébastien Pressac (on va y arriver !), Julie Schmitt ainsi que la Mairie de Toulouse... Aux associations, groupes, lieux culturels, bars et restos : Anne et Claire les Bohémiennes, Aurélia du TPN, Arthur Collin, Charlie et Dagmar, Thomas Delafosse, Farhad et Zahad Hussain, Farid "Funkmaster", Guillaume "Bouge", Guillaume RTMT, Jeff' Noizette, Marianne de la Loupiote, Pat du Classico, Philippe Pagès, le fameux Romain Des Bois, Dani Schneider... Évidemment, nos parents et familles : Chantal, Jacky, Marie-Christine, Marie-Laure, Pascal, Pascaline, Patrick, Yves... Ainsi que nos proches qui nous ont supporté et soutenu pendant ces longs moments de labeur, plus particulièrement Claire (et merci pour les relectures), Framboise, Julie, Le gars de la meuf. Sans oublier Becycle, notre dévoué Bruno, les futurs parents Damien & Virginie, mes potes de Dirty Fridays (les absents excusés aussi), Petit Jean et Roger (maîtres du soutien et du conseil béton), Jules et Lise, Mr Kko, Krol (même à l'autre bout de la Terre), Mr Lecouillard le bien nommé, Mammouth& Duodenal&Supercherie, les Nin-nins : Stéphanie&Laura&Tony, les Pinousses, Paulin et Céline Pompidou, Say Lyn K, le Tofou... Et tous ceux qui nous ont encouragés, sans oublier les petites embûches qui nous ont encore plus motivés... ...Et toi public ! Les clutchers

...ça va clutcher !


#1 | SEPTEMBRE 2012

La griffe

La culture mérite plus qu'un bête relais d'information. C'est à partir de cette conviction que Clutch a laissé la place au graphisme et à l'écriture, sans que la qualité esthétique (c'est beau) de l'un ne prenne le pas sur le fond (c'est intéressant) de l'autre. Au final, il nous est apparu comme un objet hybride, entre magazine événementiel et revue culturelle. Petits présomptueux que nous sommes, nous avons aussi dans l'idée d'être un lien entre les acteurs toulousains et le public. En plus de rentrer dans les concerts gratuitement et boire à l’œil aux buvettes des théâtres (une fois la gloire acquise), nous espérons aiguiser la curiosité du lecteur, donner envie de sortir de la routine culturelle ou au contraire satisfaire les monomaniaques. Le dire est un peu facile... mais, juré, c'est la vérité. Pour l'instant, le plus important est que Clutch est tel que nous le voulions. Maintenant, son identité n'appartient qu'à lui. Les Clutchers

06 État des lieux

Cafés, concerts : mes chers voisins ?

10 Brèves 16 Clutch folio

Gilen, zinzin de l'espèce

26 Art visuel | Agenda p.34 Manifesto, Géométrie...

36 Spectacle vivant | Agenda p.44 Festival de rue de Ramonville...

46 Chroniques livre & bd 48 Dossier événement Les 20 ans de Groland...

54 Projection | Agenda p.60

Cartoon forum, Cinespaña ...

62 Chroniques dvd & blu-ray 64 Concert & club

Rock In Opposition, Electro Alternativ...

76 Chroniques disque 78 Agenda concert & club + de 400 dates !

Magazine gratuit édité par la Coopérative Éditions 138 avec le soutien de l'association Les Clutchers. Rédacteur en chef : Baptiste Ostré (baptiste.ostre@clutchmag.fr, 06 16 45 74 17) • Rédaction : Alexandre Courtey (alex.courtey@clutchmag.fr) • Collaborateurs : Romain Blanc, Youness Hamelat, Maylis Jean-Préau, Valérie Lassus, Nicolas Mathé, Stéphanie Pichon, Mary-Ann Singleton • Conception & direction artistique : La Fée Clutchette (pao@clutchmag.fr) • Directeur de publicité : Benoît Joyeux (benoit.joyeux@clutchmag.fr, 06 62 19 98 39) Directrice de la publication : E-M Chevrier • Couverture : GILEN. Distribution : Les Clutchers - pour recevoir le magazine dans votre établissement, contactez-nous : benoit.joyeux@clutchmag.fr. Retrouvez Clutch sur clutchmag.fr Éditions 138 a choisi un imprimeur éco-responsable. Clutch est ainsi imprimé par Pure Impression, Montpellier, France. N° ISSN en cours. Dépôt légal à parution. Tous droits de reproduction réservés. Ne pas jeter sur la voie publique.

Ce mois-ci, dans ton Clutch...

ÉDITO & SOMMAIRE


Cafés-concerts : mes chers voisins ? Entre boire et conduire, c’est entendu, il faut choisir. Mais entre une ville festive et une ville tranquille, faut-il vraiment trancher ? Face à l’exaspération grimpante des riverains, la carte postale d’une Toulouse frivole s’est quelque peu écornée. Montrés du doigt, les cafésconcerts de la ville dénoncent, eux, la précarisation de leur métier.

T

oulouse aurait-elle la gueule de bois ? Après s’être gargarisées pendant des années de ses 100 000 étudiants et de son caractère festif, les autorités publiques ont semble-t-il sonné la fin de la récréation en 2011. Obligation de fermeture des bars à 3h (2h en semaine) depuis janvier, interdiction de consommation d’alcool dans la rue en août et enfin, en octobre, signature avec les représentants de cafetiers et discothèques d’une charte de la vie nocturne, censée apaiser les tensions entre professionnels et riverains. Responsables irresponsables ou victimes collatérales d’un phénomène de société les dépassant, les bars et cafés sont au cœur de la polémique. Les témoignages de riverains exaspérés se multiplient dans la presse locale et

6•

les excédés s’organisent pour mener la vie dure à ceux qui les empêcheraient de dormir. Petit London, Breughel, Communard, Autan, sans parler de la place Saint-Pierre, tous ont en commun des relations de voisinage loin d’être idéales. Et l’objet de la discorde n’est pas la taille des haies mais bien souvent le bruit généré par les concerts. La loi antibruit en question Selon des chiffres fournis par la Mairie, le nombre de plaintes liées au bruit provenant des bars musicaux est passé de 733 en 2010 à 1 214 en 2011, soit une augmentation de 165 % (à noter que le 3101 a été lancé en septembre 2009). Yannick Grabot, en charge de l’antenne régionale du collectif BarBars et patron du Breughel déplore


état des lieux © Julie Leblanc

la tendance. « Dans les années 80 / 90, il y avait beaucoup plus de concerts dans les bars. Aujourd’hui, il y a moins de tolérance, les gens se plaignent beaucoup plus vite ». Rien de neuf derrière les comptoirs au contraire pour Philippe Pagès, patron du Bijou : « il y a toujours eu des problèmes entres les bars et les riverains. La loi antibruit de 1998 n’est pas arrivée par hasard. Elle est le fruit d’une collaboration entre tous les acteurs concernés. C’est d’ailleurs une loi équilibrée ». Pour rappel, cette loi impose une limitation auditive stricte et, pour

être aux normes, les bars doivent réaliser une étude d’impact qui définit l’ampleur des travaux d’insonorisation à effectuer. Soit des milliers d’euros d’investissement. Ces règles sont le cœur du problème. Jugées beaucoup trop contraignantes par le collectif Bar-Bars, elles seraient à l’origine de la lente disparition de ces lieux indispensables au dynamisme culturel d’une ville. « L'insonorisation ne réglera pas le problème » selon Yannick Grabot. « 80% des bars n'ont pas les moyens de faire des travaux très onéreux, impliquant plusieurs

•7


mois de fermeture ». Du côté de la Mairie, tiraillée entre l’attrait d’une ville festive et la tranquillité des habitants, le discours est ferme mais se garde de toute répression aveugle. « Dossier insoluble » souffle d’ailleurs Jean-Paul Makengo, adjoint chargé de la police administrative, à l’évocation du sujet. « On est dans le dialogue, quand des riverains exagèrent, on le leur dit. Mais il n’y a pas 36 000 solutions : soit le bar arrive à maîtriser sa clientèle, soit il fait les travaux. Sinon il ferme. Je prône la responsabilité, beaucoup de bars ont

8•

un fonctionnement inadapté, on ne fait pas n’importe quoi, n’importe où. Le Maire doit la tranquillité à ses habitants, c’est la loi ». Une menace permanente au-dessus des cafés-concerts Cité en exemple par M. Makengo, Philippe Pagès abonde plutôt dans ce sens : « quand j’ai ouvert le Bijou en 87, le premier truc que j’ai fait c’est l’isolation acoustique. J’en ai eu pour une forte somme à l’époque mais je n’ai jamais eu de problèmes. Je trouve ça idiot d’ouvrir un bar


fermés temporairement, beaucoup ont des problèmes de voisinage, mais nombreux aussi sont ceux qui continuent les concerts sans se mettre aux normes. « C’est la politique du pas vu pas pris » explique Jean-Paul Makengo. Mais malgré la reconnaissance d’un réel dialogue avec la Mairie, le collectif Bar-Bars ne se satisfait pas de cette situation où les conflits se règlent au cas-par-cas et où une épée de Damoclès plane en permanence au-dessus des cafésconcerts. Bar-Bars veut faire bouger les mentalités et se bat pour la modification de la loi antibruit. Alors Maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault proposait d’examiner la faisabilité d’une loi permettant d’établir un cadre légal de bon sens pour tous. Il s’agissait là d’un bon signe. À moins qu’avec ses nouvelles fonctions, le personnage en question ait d’autres chats à fouetter. Par Nicolas Mathé

Permis de jouer Au-delà de 6 représentations par an, un bar doit obligatoirement être détenteur d’une licence d’entrepreneur de spectacles qui s’obtient auprès du Ministère de la Culture. La licence 1 concerne les lieux, les licences 2 et 3 sont pour la diffusion. Les licences sont gratuites, il faut justifier du paiement de cotisations, tout musicien devant être payé sur la base d’une présomption de salariat. Les candidats doivent aller chercher un dossier à la DRAC et doivent répondre à une de ces trois conditions : soit avoir un bac + 2, soit avoir une expérience dans le spectacle, soit avoir fait une formation qualifiante de 500 heures. La licence est renouvelable tous les trois ans à condition d’être à jour de cotisation.

•9

état des lieux

sans faire ça d’emblée, mais quand des gens achètent aujourd’hui à Saint-Pierre, ce sont eux les idiots. Le principe d’antériorité avancé par le collectif Bar-Bars est une démarche intelligente, il faut avertir quand il y a un bar à proximité ». Pour Yannick Grabot, il faut faire la différence entre une salle de concerts et un lieu qui fait un concert par semaine. « Pour nous, faire venir un groupe, c’est un moyen de ramener des clients. Ça fait vivre le lieu mais aussi la ville. On fait partie du côté séducteur de Toulouse ». Autre argument avancé par Bar-Bars : les cafés-concerts constituent le premier bassin d’emploi pour les musiciens. Aujourd’hui, la situation à Toulouse est encore loin du désert culturel craint par le collectif et du constat national pour le moins inquiétant (2 500 fermetures en 2008 selon le collectif ). Quelques bars ont dû arrêter les concerts, d’autres ont été


brèves

Arty Empty comble le vide Le label toulousain prend la rentrée à bras le corps avec trois concerts et la sortie de l'EP des poulains de Noir Coeur. Le 21 septembre, Frustration et la nouvelle formation noise toulousaine UltraPD seront au Connexion Live (voir p.70). Le 13, Electric Electric n'a pas trouvé meilleur endroit que la Dynamo pour turbiner (voir p.78) et le 06, toujours à la Dynamo, le jeune groupe Noir Cœur défendra la sortie de son Jahnimal en première partie du producteur américain venu du futur, Shigeto. | artyempty.com L'Autan amorce la rentrée avec la banane. Après 2 ans de silence, les concerts reprennent en douceur. Crash Tes Couilles le 19.09 et le 24.09 Forrest et Billy Gas Station. Hell yeah!

Toulous'Up : appel à projets Jusqu'au 14 octobre, les projets de création innovants peuvent répondre à l'appel de Toulous'Up. Lancé en 2009 par la Mairie de Toulouse, ce dispositif est un label doublé d'un système de bourses à destination des artistes et acteurs culturels visant à favoriser la création. Une quinzaine de projets y sont sélectionnés chaque année. | Renseignements sur toulouse.fr

© Guillaume Fraysse

L'Escale arrive à bon port Tournefeuille continue son offensive culturelle et après avoir rasé la tôle branlante de son vieux foyer Panouse, l'Escale, nouvelle salle de spectacle, voit le jour. L'inauguration aura lieu du 15 au 23 septembre pour une programmation pluridisciplinaire. Avec une capacité de 490 places modulables, un amphithéâtre extérieur, l'Escale sera aussi un lieu de résidence pour compagnies. Le Grenier de Toulouse y a trouvé un point de chute salutaire tandis que l'Usine s'est déjà accoquinée avec son nouveau voisin. | Place de la Mairie | mairie-tournefeuille.fr 10 •



brèves

À livre ouvert Le 28 septembre à 19h, la bibliothèque de Beauzelle recevra la visite de Julien Campredon, auteur de Brûlons tous ces punks pour l'amour des elfes. Ce rendez-vous lance la nouvelle saison des Métropolitaines, rencontres littéraires du Grand Toulouse. Jusqu'à décembre, des Le Trou © A. Agopian Le Rouergue événements réguliers sont proposés. À découvrir : les siestes littéraires, fictions radio inspirées de la littérature vampirique (17 au 31.10, Odyssud) et une lecture dessinée de l'album Le Trou, d'Annie Agopian & Alfred (13.10, Seilh). | boutiquedecriture.com

LeS TROIS COUPS DU Brigadier

Un nouveau magazine consacré au théâtre arrive le 8.09 en kiosque et dans les théâtres. Bimestriel, Le Brigadier décortiquera et analysera l'actualité du spectacle vivant sur Toulouse et ses environs. 64 p. pour 5,50 €, la future référence du genre à n'en pas douter.

Rugissants : la lecture a du Po' Fini les lectures du mardi à la Cave Poésie, place aux jeudis Rugissants. Comme il est toujours agréable de se faire conter une œuvre majeure ou de découvrir un texte par l'oral, citons L'Assommoir de Zola, le 4 octobre, avec les comédiens Céline Cohen et Régis Goudot. Le 1er Novembre, Céline Pique lira Le secret des Andrônes de Pierre Magnan, tandis que Pierre Marty nous régalera avec George Perec, "L'art et la manière d'aborder son chef de service pour lui demander une augmentation", le 15 novembre. | Un jeudi sur deux | Cave Poésie | 5 € lecture seule et 10 € avec le spectacle. 12 •

Dédicace jeunesse en septembre à Gibert Joseph. Pauline Alphien présentera et signera son livre le 22.09 à 15h. Gagnez-vos places avec Clutch. Régulièrement, le site proposera des jeuxconcours. Concerts, ou spectacles, rendez-vous sur clutchmag.fr ou facebook/ClutchToulouse. Le 29 septembre place du Capitole, Handicap International vous invite à participer à une pryamide de chaussures afin de lutter contre les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions.



brèves

Au théâtre cette saison

© jfL delibes

Toulouse en poche Développée suite au projet Open Data Grand Toulouse, l'application gratuite Toulouse & Me informe en temps réel des services et divertissements toulousains. Disponible sur Iphone, elle devrait se lancer sous peu sur Android. Infos : toulouseandme.fr De plus en plus de groupes foulent la scène du Connexion. Une tendance qui ne devrait pas s'arrêter : désormais Connexion Live, le bar de la rue Gabriel Pery s'affirme en salle de concerts.

Le 07 septembre (18h30), les compagnies programmées cette année au Théâtre du Pavé présenteront leurs spectacles avant que ne se déroule un bal populaire dans la cour. Le lendemain, à 19h30 ce sera au tour des musiciens de Wrong Side de reprendre l'univers de Tom Waits, pour la présentation d'un Pavé dans le Jazz.

Bakélite : In Design Un espace modulable de 1000m3 au cœur de Toulouse, rue de la Halle aux poissons. C'est là que se réunissent cinq communicants et créatifs : graphisme, webdesign, scénographie, création multimédia, création de mobiliers, luminaires ou aménagement d'espace. Pour concevoir ou organiser un événement, cette équipe apporte une attention particulière. | Bklt.fr

S'il faudra attendre début octobre pour que s'ouvre la saison de concert, rien n'empêche de jeter un oeil à la programmation de Box Office. Au menu : des papys (et mamies) qui font de la résistance : outre The Cranberries le 25 octobre (Zénith), on rentre dans le vif du sujet avec le retour d'Earth Wind & Fire le 14 novembre (Le Phare) et des Deep Purple en décembre (Zénith). | À voir sur box.fr 14 •

Earth Wind Fire © DR

Funk not dead


• 15


Gilen : Zinzin de l'espèce Connexion Live - Clutch O Rama | 1e septembre Retrouvez des toiles originales de Gilen à la Green Galerie à partir du 8 sept. (voir Agenda Expo p.35) | 4 rue du Coq d'Inde | métro Esquirol | 09 51 43 45 45

Le trait de Gilen ne vous est sûrement pas inconnu si vous fréquentez assidûment les toilettes de bars du centre-ville. Il y a stické ses petits personnages si caractéristiques, du travesti ivre au DJ morveux, à cheval entre Les Crados et Oggy et les Cafards.

16 •


• 17

clutch folio


O

n pourrait dire que ses peintures ne font pas dans la dentelle et le raffinement, en ne s'y attardant que furtivement. Il le dit lui même : « j'aime ce qui est laid, poilu et les monstres ». Mais en s'y penchant, en plus de trouver son folklore aussi attachant que marrant, on y découvre du mouvement, des postures et un fond. Non pas qu'il dénonce ou se targue de représenter notre société à travers ses personnages. Son côté décalé, sur des sujets qui le sont déjà, est révélateur d'un certain regard. Sale, bête et méchant, cela reste très enfantin mais on s'y retrouve. Ses racines sont bayonnaises, on distingue un pan de jeunesse dans son inspiration : « j'aime bien détourner le CRS ... Gamin, je faisais pas mal de manifestations, j'étais ancré dans le truc basque, avec ma famille. » Même s'il y a un côté critique, sa peinture reste gentille,

18 •

« c'est tout rond, c'est juste de la dérision ». L'histoire veut que cela fasse rigoler les policiers. Ixilik!, sa marque de tee-shirt, a aussi une signification précise. « Cela veut dire tais-toi. C'est une surveillante de l'école quand j'étais gamin qui nous le répétait, "Ixilik ta jan !", tais-toi et mange ! Ça m'est resté ». Mais il ne faut pas enfermer Gilen dans ses seules origines. Parti cinq ans étudier les Beaux-Arts à Bourges, un séjour scolaire de six mois à Montréal va le conforter dans son approche du dessin. « C'était une autre approche de l'art », moins conceptuelle et plus concentrée sur la technique et l'apprentissage. Accoquiné avec Nikko Kko, Jhano et Blasté, dans le collectif Catch à 4, Gilen a besoin de travailler avec d'autres, sur des projets différents, pour ne pas rester enfermé et se sentir piégé par ses personnages freaks. Par Alexandre Courtey


• 19

clutch folio


20 •


• 21

clutch folio


22 •


• 23

clutch folio


24 •


clutch folio « S’il faut être beau soyons laids, s’il faut être ordonné soyons bordéliques, s’il faut être lucide soyons bourrés et s’il y a des bons préférons les cons ! » Manu Berk

• 25


Manifesto, 10e round Toulouse (Grand Rond), Tournefeuille | 15 sept. au 7 oct. | entrée libre festival-manifesto.org

Né en contrepied d’une culture toulousaine jugée trop plan-plan, Manifesto a désormais fini de jouer les outsiders. Pour ses dix ans, le festival de photographie frappe un grand coup avec 10 invités de marque, 10 jeunes lauréats, et déménagement au Grand Rond. De quoi faire tourner les têtes.

26 •

nous avons conquis une vraie place dans le paysage de la photo contemporaine. Mais nous continuons de jouer notre rôle de découverte de jeunes talents, et notre équipe est toujours entièrement bénévole ». Carré de dix Pour fêter ses 10 ans, la formule habituelle "quinze jeunes lauréats sélectionnés par un jury + un photographe de renommée internationale invité"

Clint Eastwood © Alain Duplantier

M

anifesto. Un festival au nom rageur. Et pour cause. « Nous sommes nés d’une contestation politique », se souvient JeanFrançois Daviaud, l’un des membres du collectif de photographes aux origines du festival. « À l'époque, c’était les années Douste-Blazy. La région était un véritable vivier artistique, mais la municipalité ne s’intéressait qu’aux gros événements comme le Printemps de Septembre ou le Marathon des Mots. Manifesto s’est créé en réaction ». C’était en 2002. Manifesto installait pour la première fois ses jeunes talents photographiques dans des containers. Et choisissait la gratuité. Depuis, le festival a cessé de jouer les outsiders, a accueilli 20 000 spectateurs l’an dernier, reçoit désormais l’aide de la mairie. Et a même appris à pactiser avec Le Printemps de septembre. Le début de l’institutionnalisation ? Pas tout à fait. « En dix ans


art visuel

a été modifiée. Et les containers du Port Viguerie ont pris la direction bucolique du jardin du Grand Rond. Pour l’édition 2012, ce ne sera pas un, mais dix invités, ayant tous un jour travaillé ou étudié à Toulouse, qui exposeront des photographies souvent inédites : Jean-Christian Bourcart, aujourd’hui installé à New York et sa série sur Haïti, les grands portraitistes Ludovic Carème et Alain Duplantier, Denis Dailleux et son regard sur la révolution égyptienne, ou Antoine de Givenchy, un ancien de l’ETPA, et ses souvenirs américains. Sans oublier l’hommage posthume exceptionnel au grand Jean Dieuzaide, qui fut le fondateur du Château d’eau. Même carré de dix pour les lauréats sélectionnés par le jury de professionnels, la marque de fabrique de Manifesto qui aime à mettre en lumière de jeunes talents. Certains sortent tout juste de l’école d’Arles (Anna Sommer avec Teufelsberg), d’autres exposent pour la première fois ou proposent un travail atypique en duo (le Huis Clos d’Amélie Chassary et Lucie Belarbi ou le Glissé Amoureux de Camille Hervouet et Grégory Valton). Dans la verdure du Grand Rond, les spectateurs pourront aussi se planter devant un écran géant où les clichés des quelques 200 photographes passés par Manifesto y défileront. Comme pour mieux mesurer le chemin accompli.

© Julie Cerise

LE TEMPS DE LA CERISE Née à Montauban, installée à Toulouse, Julie Cerise aime les portraits acidulés, les ambiances champêtres, le regard décalé. Pour Manifesto, elle figure parmi les dix lauréats 2012 avec sa série Les petites bottes ont des grands pieds, ou le portrait de femmes agricultrices, wonderwomen des champs... 10 photographes invités : JeanChristian Bourcart, Ludovic Carème, Denis Dailleux, Alain Duplantier, Philippe-Gérard Dupuy, Gilles Favier, Antoine de Givenchy, Cedric Martigny, Françoise Nuñez, hommage à Jean Dieuzaide. 10 lauréats 2012 : Amélie Chassary et Lucie Belarbi, Claudio Gobbi, Camille Hervouet et Grégory Valton, Julie Cerise, Marie Leroux, Frédérique Massabuau, Marion Pedenon, Alexandra Serrano, Marie Sommer, Jacques Villiere.

Par Stéphanie Pichon

• 27


art visuel

Géométrie : nombres & lumière Jardin Raymond VI | du 7 sept. (vernissage 18h30 à Ombres Blanches) au 27 oct. bizartpop.com

© Ray K. Metzker

À partir du 7 septembre, les murs du Jardin Raymond VI soutiendront une cinquantaine de photographies. Le long du rouge des briques toulousaines et du noir et blanc des œuvres exposées, chacun est invité à la promenade.

P

ourquoi l’art contemporain resterait-il l’apanage de galeries froides, de musées obscurs ? Depuis 10 ans, Biz’art populaire expose la photographie mondiale au plein air. Directrice de l’association, Prune Bérest n’en démord pas : « la photo ne peut se contenter de s’adresser aux initiés ; il faut la décloisonner. Il y a du sens à la montrer le long d’une promenade, à deux pas d’une aire de jeux... Certes, les passants ne sont pas obligés de s’arrêter, mais s’ils le décident, c’est pour s’accrocher à l’œuvre, la regarder vraiment ».

28 •

Depuis 1982 et la fondation de l’association, le plein air foisonne. Le concept créé par Prune Bérest n’en reste pas moins unique : « un mot, un thème ; 4 photographes internationaux ; des grands formats ; un catalogue d’exposition. Et surtout, du noir et blanc ». Le noir et blanc, « essentielle vérité photographique » selon la formule de Ralph Gibson, pointure de cette 10ème édition. Reconnu pour sa "Trilogie noire" ou pour avoir découvert Larry Clark, l’américain a joué un rôle moteur à la construction de l’exposition. Le thème de celle-ci, Géométrie, constitue le dénominateur commun à son œuvre complète. L’horizontalité et la verticalité de ses photographies se multiplient jusqu’à produire un exercice de mathématiques poétiques, une géométrie algébrique du chaos supposé du réel... Autant d’équations que même les plus littéraires se plaisent à résoudre. Par Romain Blanc


• 29


Printemps de septembre : Hors saison St-Pierre des Cuisines, Bbb, Château d’Eau, Beaux-arts, Espace Croix-Baragnon, Espace EDF-Bazacle, Musée les Abattoirs... | 28 sept. au 21 oct. nocturnes les 28-29 sept. et 5-6 oct. jusqu’à 00h30

Le plus incompris des festivals toulousains revient en 2012 avec une saveur nouvelle et une programmation captivante. Une kyrielle d’expositions, des soirées nomades électrifiantes, des nocturnes mystifiants... et si cette année était la bonne pour aller se délecter des délices récoltés pendant le Printemps de Septembre ?

C

The Feast of Trimalchio. Allegory #7 (Secure world) (2010) © AES+F

haque année, les Toulousains font le Printemps. Pas celui des hirondelles, non ! Celui des artistes contemporains au menu d’un festival qui ose souvent d’étranges intitulés : « Là où je vais,

je suis déjà »... Chaque année, les Toulousains y croient. Ils attrapent le programme à bras-le corps et battent le pavé de musées en galeries pensant y dénicher quelques nourritures artistiques et spirituelles qui les bousculeraient. Mais chaque année c’est le même nectar aigredoux qui sort de l’alambic. C’est bien, c’est gratuit, c’est louable mais l'événement reste obscur malgré de mémorables pépites (on pense à la venue d’Anish Kapoor en 2006). 2012 marque un tournant. C’est la dernière édition qui aura lieu à la rentrée. Dès 2013, le festival retourne à ses premières amours et reviendra au printemps. Deuxièmement, le thème retenu pour rassembler la quarantaine d’artistes exposés est clair : « L’histoire est à moi ! ». On y

30 •


Hyperréalisme Du côté de la programmation, c’est le choix des rois ! Véritable centre névralgique du dispositif, les Abattoirs est un incontournable avec la présence d’AES+F, un collectif russe de créateurs d’images hyper-réalistes qui aime torturer ses spectateurs avec l’épineuse question du luxe, de l’orgie et plus largement de la consommation de masse. Un poil plus apocalyptique, Christoph Draeger, s’est spécialisé dans la catastrophe, notamment celle de 1972, où un commando palestinien avaient pris en otage des athlètes israéliens aux Jeux olympiques de

Photo haut : Le Radeau des Illusions © Gérard Rancinan Photo bas : Dead Hostage (Black September) © Christoph Draeger

art visuel

découvrira des récits très personnels relevant du street-art, de la photographie ou encore du design culinaire, et établissant un lien plus ou moins étroit avec le passé. Ensuite, la direction artistique brillamment occupée par Paul Ardenne, historien et critique d’art s’est attachée à rendre le Printemps lisible par tous et accessible à chacun. L’événement a été conçu comme une seule et unique exposition prenant d’assaut tout ce que Toulouse compte de lieux d’exposition et rayonnant depuis le musée des Abattoirs. Enfin, l’équipe du festival reprend tout ce qui a fait le succès des éditions précédentes : les soirées nomades qui recevront le chorégraphe Jan Fabre avec Preparatio Mortis (voir page 40). Les +... Les tags collés au « sol » par L’Atlas, les projections de mounir fatmi sur la façade de l’hôtel-Dieu, les photographies musclées des célèbres Pierre et Gilles aux Abattoirs, la pop culture revue par David et Peter McDermott & McGough au Bazacle.

Munich. Pour les 40 ans de cette tragédie, l’artiste a récréé, à Toulouse, la chambre d’hôtel où otages et terroristes suivaient la télé en direct. Et après ? Il n’y a qu’à vagabonder vers l’Espace Écureuil, le Lieu Commun, le Pavillon Blanc... pour des images vraiment inhabituelles. Par Mary-Ann Singleton

• 31


art visuel

Reza : Expo extra-large Du pont St-Pierre au quai de Tounis | 12 sept. au 11 oct. | rezatoulouse.org

Derrière ce patronyme aux sonorités de bonbon acidulé se cache l’un des plus grands noms de la photographie mondiale, venu d’Iran. Après avoir parcouru le monde pour en dresser le bilan, il dépose son talent sur les berges de la Garonne avec 25 clichés de 6 x 4 m, parfois inédits. Autant dire que ce format XXL étonne, déroute et amplifie l’immense humanité de Reza. L’artiste militant témoigne de ce qu’il a vu avec une esthétique aussi délicate que puissante. En parallèle, une série d’ateliers et de rencontres pédagogiques sont organisés à la Reynerie, en prévision de la future Maison de l’Image. | M-A.S. | © Reza Webistan - www.rezaphotography.org

La bd prend l'air Cajarc (46) | 22 et 23 sept. labdprendlair.net

Petite commune médiévale du Lot, Cajarc est surtout connue pour son événement annuel, Afri'Cajarc. Le festival aura d'ailleurs droit à hommage durant la 14e édition de La bd prend l'air, via une exposition de croquis réalisés en 2011. Car oui, Cajarc joue aussi la corde du 9e art. Durant deux jours, une dizaine d'exposition auront lieu (dont L'ultime défi de Sherlock Holmes, de Jules Stromboni) pour une trentaine d'invités. En tête de liste, le scénariste et dessinateur belge Jean-Claude Servais, auteur de Tendre Violette et de la collection La mémoire des arbres. | B.O. 32 •

Garonne expose Berges de la Garonne | 2 sept. au 15 oct.

C’est souvent par surprise que l’on se laisse appâter par La Garonne Expose. Venu prendre le frais sur les berges de la Garonne, c’est une bonne tranche d’art contemporain que l’on y déguste en guise de promenade dominicale. Nombre d’artistes régionaux ont accroché leur création sur les remparts en briques de la Daurade, préférant cette galerie à ciel ouvert, qui leur offre un site exceptionnel et des conditions financières avantageuses, aux circuits plus traditionnels de diffusion. Peinture, sculpture, photographie... on n’aime pas tout mais on salue l’initiative. | M-A.S.



AGENDA

1

Jusqu'au 15.09

2

3

Dropper 01 [installation] ESPACE CROIX-BARAGNON | 24 rue Croix-Baragnon | 05 62 27 60 60 Cymbales, planchettes, pots de fleurs... huit objets sont frappés par des gouttes d'eau en rythme, jouant une partition musicale écrite spécialement pour cette "lutherie contemporaine". Lancée lors de Toulouse d'été, cette installation d'Arno Fabre joue les prolongations jusqu'à mi-septembre. | 1 © Arno Fabre

Jusqu'au 16.09

Ex Nugis Seria [photo] GALERIE DU CHÂTEAU D'EAU | 1 place Laganne | galeriechateaudeau.org Plus que deux semaines pour jeter un oeil à la collection de Freddy Denaës, directeur des éditions de l'Oeil. 75 photographies rassemblées au cours de trente ans de voyage sur différents continents. Divisée en trois thèmes, cette collection donne à voir des noms connus (Larry Clark, William Klein) et à découvrir des grands noms de la photo africaine (Sergio Sentimano, Pierrot Men...).

Jusqu'au 23.09

Transfigurations [photo] ESPACE EDF-BAZACLE | 11 quai St-Pierre | bazacle.edf.com Nature, être humain, installations éphémères sont quelques uns des thèmes abordés par Francis Bacon depuis des dizaines d'années. Transfigurations en met en lumière un autre : la photographie plasticienne. Lumière et matière se conjuguent dans cette série où les formes et les objets, méconnaissables, prennent des allures de sculptures.

Du 1e au 20.09

Sophie Bacquié [dessin, peinture] GALERIE SOLLERTIS | 12 rue des Regans | sollertis.com Artiste basée à Toulouse, Sophie Bacquié saisit des motifs géométriques, souvent urbains (mais pas toujours), dans lesquels l'empreinte de l'Homme tend à s'effacer. Ses jeux sur la lumière ou sur les couleurs en font des représentations nouvelles : fondues dans la nature, les constructions urbaines font, littéralement ici, partie du paysage.

34 •


Prière de toucher s'il vous plaÎt [toiles tactiles] ESPACE BONNEFOY | 4 rue du Faubourg Bonnefoy Peintre et musicien, Yohan Hennequin a souvent cherché à mêler ces deux domaines. C'est en discutant avec des mal-voyants qu'il a eu l'idée de cette exposition tactile : huit toiles originales en relief croisent huit morceaux de musique, chacuns dédiés à une peinture. Toucher et écouter, un parcours ludique aussi ouvert aux personnes sans handicap, bien sûr.

Du 3 au 30.09

Jacques Mataly [photo] OMBRES BLANCHES | 50 rue Gambetta | ombres-blanches.fr Traquer la ligne qui sépare le ciel de la mer. Un obsédant travail de plusieurs années que présente le toulousain Jacques Mataly. Comme une brèche forée au milieu de l'univers, cette ligne médiane obsessionnelle ouvre à chaque photographie une porte différente : inquiétante ou rassurante, selon la couleur du ciel et l'agitation de la mer. | 2 © Jacques Mataly

Du 8.09 au 5.10

Gilen [Clutch O Rama] GREEN GALERIE | 4 rue du Coq d'Inde | 09 51 43 45 45 Après le Connexion, l'exposition de Gilen dans le cadre de Clutch O Rama (voir portfolio) s'installera à la Green Galerie, concept shop où un espace d'expo axé street art et art actuel se mélange à un studio tattoo. Vernissage le 12 septembre en compagnie de l'artiste et des équipes de Clutch et de la Green Galerie ! | 3 - Super Connard © Gilen

Du 18.09 au 27.10

Synesthésies [collages, ferrailles] ODYSSUD | 4 avenue du Parc | Blagnac | odyssud.com Collages, ferrailles, jouets détournés... Lili Plasticienne, Florent Poujade et Lucas Braastad nous invitent dans un espace de jeux et de plaisirs. Métamorphoses d'objets oubliés, poupées ou peluches délurées et fantasques... Une ôde à un perpétuel et enfantin esprit de création.

Le 21.09

Metamorphose(s) [multimedia] CENTRE CULTUREL BELLEGARDE | 17 rue de Bellegarde | electro-alternativ.com Une semaine durant, plasticiens, musiciens et danseurs ont mis leurs talents en commun pour réaliser une oeuvre dans le cadre du festival Electro Alternativ. Danse, musique et images investissent le numérique, jouant sur la disparition du corps, les projections mentales, l'écriture sur la peau. Un échange esthétique entre le physique et le numérique.

Le 27/09

Jif [PHOTOS] CONNEXION LIVE | 19h | 8 rue Gabriel Péri | connexion-cafe.com Après la sortie il y a quelques mois d'un livre retraçant aussi bien ses photos de concerts que son travail personnel (C'était mieux maintenant, Édition Populaire), le photographe Jif expose au Connexion Live à l'occasion d'un apéro de rentrée. Le vernissage sera animé par un battle de collectifs Dj's.

• 35

art visuel

Du 1e au 30.09


Festival de Rue de Ramonville LITTLE BIG FESTIVAL Ramonville-Saint-Agne | 13 et 14 sept. à 19h | 15 et 16 sept. de 13h à 1h grat. sauf Ktha 3 € | festivalramonville-arto.fr | 05 61 73 71 00

Joël Lécussan, le directeur artistique de l'association ARTO depuis 2009, s'amuse à balancer tous les ans sa petite question. Après Un monde presque parfait, Et toi, qui tu es ?, Et vous comment ça va ?, son Et maintenant on fait quoi ? est plutôt pertinent pour questionner les 25 ans d'un vétéran des festivals de théâtre de rue.

O

«

n reste curieux, généreux, vigilant et on s’agace autant que nécessaire… ensemble » synthétise Joël Lécussan, épaulé dans sa tâche par Matthieu Maisonneuve de l'Usine à Tournefeuille. Ramonville est un festival qui a de la bouteille mais garde toute sa saveur, en restant fidèle aux anciens et en ouvrant grand la porte aux jeunots. Les vieux de la vieille, ce sont les cow-boys de Royal de Luxe (voir

36 •

encadré) qui installent leur superproduction 2012 sur le bord du canal. Rue de la Chute nous prend - comme d'habitude - à contre pied en annonçant un western façon True Grit qui en a dans les tripes, et en profite pour nous glisser les souvenirs cinématographiques et joliment surréalistes du patron, Jean-Luc Courcoult. Mais encore ? Cirk'Oblique, Klassmute (danse), connus des habitués, seront là et puis, histoire de passer le relais, on retrouvera dans la sélection officielle Les Chiennes Nationales dont la création, Rouge, a reçu le prix Découverte du festival l'an dernier. Cette récompense, créée en 2003, n'a peut-être pas été pour rien dans l'essor de Frichti Concept (prix 2003), du Théâtre du vide-poches (2004), d'Albe-


Par Valérie Lassus

Photos : Royal de Luxe © Serge Koutchinsky

Car un festival de théâtre de rue, par essence, doit être aux aguets, suivre le rythme du bitume. Inventer, maître mot du pavé. L'espace urbain inspire des écritures nouvelles puisant dans le réel d'un territoire ou bien utilisant cet espace pour faire évoluer les formes des spectacles et le rapport au public. Les enjeux des compagnies, depuis une trentaine d'années où le théâtre de rue a beaucoup évolué, restent d'éveiller : rire, émotion, réflexions, débat ou simplement curiosité... Par exemple,

savez-vous comment se passera votre enterrement (de première classe) ? Alors faites un essai avec la Brigade d’Intervention Théâtrale Haïtienne et leur accueillant cercueil ; ne passez pas à côté de containers qui pourraient bien contenir des surprises imaginées par Ktha compagnie ; laissez-vous gagner par la différence avec le très chaud Livre des Amours [contes de l’envie d’elle et du désir de lui], un spectacle en langue des signes de la Pierre en Bois ; ou par l'autocritique avec une parodie de conte africain qui en dit long sur les Blancs : Attifa de Yambolé, imaginé par Anne-Sybile Couvert. Alors on fait quoi ? On y va, on écoute, on regarde, on se regarde !

Noces d'argent L’idylle a commencé il y a 25 ans, lorsque la mairie demanda au Royal de l'aider à créer un nouvel événement (programmation, organisation). C'est ainsi que le premier Festival de rue de Ramonville s'ouvrit avec Roman photo, le 26 mai 1988...

• 37

spectacle vivant

muth (2005), de Sara Martinet (Les Baigneurs) (2007), du G.Bistaki et Toi d'abord (égalité 2009). Cette année vous pourrez participer à la distinction d'une des cinq compagnies émergentes programmées.


Cave Poésie | 25 sept. au 6 oct. 19h30 ou 21h | 8 à 12 € cave-poesie.com 05 61 23 62 00

Trois questions à Régis Goudot et Céline Cohen, « piliers » d'Ex-Abrupto, de retour à la Cave Poésie avec un monument, Nana, d’Émile Zola. Propos recueillis par Valérie Lassus

Comment s'est passée cette « remise en scène » d'Ex-abrupto ? Une période de flottement voire de découragement a suivi la perte de la structure du Sorano, à laquelle nous n'étions pas préparés. Et puis, on a regardé tout ce que l'on avait réalisé depuis 1996, les appuis que l'on a encore, et on s'est dit que ce n'était pas possible de laisser tomber... Alors monter Nana est un nouveau défi ? Aussi. Cependant, adapter de grandes œuvres littéraires fait partie de notre identité. De plus, ce texte nous parle, il trouve un écho dans la société du spectacle qui est la nôtre, prête à tout pour briller, pour exister par l'image et s'y perdre. Il y a une dimension spectacle dans le roman et c'est vrai que cela aussi colle à ce que nous aimons faire. On va donc retrouver la « patte » Ex-Abrupto ? Nous continuons à travailler avec la même sincérité. Ensuite, le ressenti du public ne nous appartient pas. C'est sûr, il a fallu s'adapter au lieu exiguë de la Cave et nous ne sommes que deux pour la réécriture et l'interprétation de ce texte imposant, dont nous assurons également la mise en scène... sous le regard bienveillant de Didier Carette. Ceci dit, le challenge n'en est que plus excitant ! 38 •

© DR

spectacle vivant

Ex-Abrupto refait surface... à la Cave



spectacle vivant

LA NUIT JUSTE AVANT LES FORÊTS TPN | 14 au 22 sept. | répétition publique le 05 sept. | 19h30 ou 21h | 8 à 12 € theatredupontneuf.fr | 05 62 21 51 78

© Tristan Lorenzo Garcia

Chaque texte de Bernard-Marie Koltès est un crachat sur les lâchetés des hommes en même temps qu'une main tendue vers chacun d'entre nous. « J'ai cherché quelqu'un qui soit comme un autre au milieu de ce bordel et tu es là... je t'aime ». dit le monologue de La nuit..., où un homme essaie désespérément d'en retenir un autre avec ses histoires de solitudes à se flinguer. Une prose coup de poing, presque un passage obligé pour un comédien, ici Pierre-Benoît Duchez - passé par l'atelier du TPN - ou un metteur en scène, ici Filippo De Dominicis. | V.L.

Preparatio Mortis St-Pierre des Cuisines | CDC/Printemps de Septembre | 28. sept. | 21h30 gratuit | printempsdeseptembre.com

Jan Fabre, artiste belge, éventuellement chorégraphe et habitué des scandales, aime à farfouiller les recoins de la vie pour en chasser la mort et à décortiquer la mort pour y trouver la vie. Preparatio mortis est une pièce de contrastes où Éros bouscule Thanatos. Du milieu de fleurs fraîches à la senteur entêtante, une morte s'éveille, bientôt agitée de soubresauts rageurs et inquiétants ; une femme nue dans son cercueil flotte avec des papillons. Onirisme et sensualité, violence et beauté, cette œuvre de 2010 ne peut laisser de marbre... | V.L. 40 •

En atendant Odyssud | 25 au 27 sept. | 20h30 16 à 27 € | www.odyssud.com 05 61 71 75 10

Cette pièce de 2010 signée Anne Teresa De Keersmaeker est un moment de grâce tout en doux corps à corps, en déplacements de chats et élans retenus, en respirations calquées sur une musique polyphonique du XIVe siècle. En effet, c'est l'Ars subtilior qui a inspiré la chorégraphe flamande dont le travail, depuis plus de 30 ans, est intimement lié à la musique. Ainsi, ces partitions vieilles de 600 ans trouvent-elles leur pleine expression corporelle aujourd'hui, avec les danseurs magnifiques de Rosas. | V.L.


• 41


Théâtre Garonne | 2 au 6 oct. | 20h ou 20h30 | 11 à 22 € | theatregaronne.com 05 62 48 54 77

Les Tg Stan sont comme à la maison au Théâtre Garonne, avec lequel des liens étroits se sont tissés depuis leur premier passage ici en 2000. Aujourd'hui, ils y créent la version française des Estivants de Maxime Gorki.

© Thomas Legrève

spectacle vivant

Les Estivants : encore l'été ?

G

orki signifie « amer » en russe. Amer, comme son enfance pauvre et le sentiment de rejet, amer, comme son écriture. Pourtant, dans ce portrait estival d'amis nantis et désœuvrés perce un humour, une légèreté qui n'est pas sans rappeler les couleurs de la Cerisaie de Tchekhov, auteur admiré de Gorki. Ce texte, écrit un an avant la Révolution de 1905, dresse un tableau pathétique des élites de l'époque, paumées, coupées du monde, vaguement conscientes de la nécessité d'un changement mais incapables de réaliser quoi que ce soit. Même les grands mots son42 •

nent creux et les belles intentions tombent à l'eau au moment où il est question d'agir. Le vide triomphe. Le jeu fameux, volontiers détaché des acteurs du collectif belge a cette faculté, au détour d'une réplique, de nous projeter brutalement au milieu de ces vacanciers en sandalettes et au verbe acéré. Acculé au jugement, ne voilà-t-il pas que l'on trouverait – horreur - quelque affinité entre le naufrage russe du début du XXe et notre Occident du XXIe siècle, vain, arrogant et aveugle ? Mais ce ne serait qu'une impression, un début d'automne en pente douce... Par Valérie Lassus


• 43


AGENDA

1

Du 04.09 au 15.09

2

3

L'amant [Vaudeville absurde] THÉÂTRE DU GRAND ROND | 05 61 62 14 85 | grand-rond.org Du mar. au sam. | 21h | 8 à 12 € Avec Denis Rey à la mise en scène et dans le rôle du mari conciliant, accompagné de Sylvie Maury, la femme à l'amant, le talentueux duo affronte les menaces qui pèsent sur un couple libre mais pas tranquille. Cela ressemble à une comédie de boulevard mais l'amant n'est pas dans le placard, monsieur est prié de rester au bureau pour que madame profite de ses après-midi salaces. Harold Pinter, dramaturge britannique influencé par S. Becket et le théâtre de l'absurde, prend un malin plaisir à transgresser le vaudeville et en déjouer les codes. | 2 © Patrick Moll

Les 06 et 07.09

La conférence [Discussion drôlatique] LE SORANO | 05 81 91 79 19 | sorano-julesjulien.toulouse.fr

20h | 10 à 18 €

Quand une clown, Emma, rencontre une haptothérapeute, Catherine Dolto, la fille de qui vous savez, le mélange est détonnant. Elles parleront psychanalyse et place des clowns dans la société, non pas pour assommer l'auditoire d'une conférence scientifique, mais bien pour le faire réagir et rire. C'est à la suite de la lecture de Rire Guérir, ouvrage de C. Dolto que l'auteure Nathalie Papin a décidé de réunir son amie le clown Emma et l'écrivain pour une rencontre « coup de foudre ». Les 05.09 et 15.09

Rencontres publiques TPN | 05 62 21 51 78 | theatredupontneuf.fr Pour cette nouvelle saison, le Théâtre du Pont Neuf innove, une fois encore, avec des rencontres publiques. Cela se déroule en trois temps. Le premier, une discussion-apéro autour du projet de la compagnie en résidence. S'en suit une répétition publique du travail en cours. La troisième étape est consacrée au bord de scène. Pendant la deuxième sortie officielle, le public pourra échanger directement avec les comédiens et metteurs en scène. Le but ? Suivre et comprendre le processus créatif et que les compagnies profitent des retours spectateurs, devenus acteurs du projet.

44 •


Mademoiselle [Filature chorégraphique] ST GAUDENS ET CARBONNE | pronomades.org Pronomade(s) reprend son périple régional. C'est à St Gaudens (les 14 et 15) et Carbonne (le 16) que vous pourrez suivre cette filature poétique de la Cie Jeanne Simone. Le pitch est simple : Monsieur la connait, il l'appelle Mademoiselle mais n'ose pas l'aborder ni lui parler. Alors il ne s'agira pas de rester assis sur son siège, mais bien de suivre dans les rues ce périple amoureux, fait de petits rien espiègles. Attention, réservation indispensable. | 1 © Gaël Guyon

Les 15 et 16.09

Week-end de la péniche Tourmente [Fête au port] PORT ST SAUVEUR

À partir de 10h | Grat.

Pour les Journées Européennes du Patrimoine et après son voyage pour Convivencia, la flotte de la Péniche Tourmente fait escale à Toulouse. Avec comme but de faire découvrir le patrimoine immatériel du canal du Midi, un week-end de fête s'organise. Fanfare, cirque ou encore une exposition sonore et un film documentaire, Paroles de mariniers, pour profiter de l'été qui file, dans un cadre artistique, populaire et familial. Le dimanche à 17h, le départ des bateaux se fera en musique. Du 25 au 27.09

12 en scene [L'Aveyron à Toulouse] MIX'ART MYRYS | mixart-myrys.org

Part. libre

En accueillant des compagnies reconnues au delà du Larzac, Mix'Art offre trois jours de théâtre engagé, drôle et burlesque. Si le Théâtre Molotof fait dans le grand n'importe quoi, comme dans Cocktail 7, cela ne les empêche pas d'interroger le monde, à leur manière. En se crachant dessus. De son côté la Compagnie à l’Ombre du Sycomore, rend hommage à la journaliste russe Anna Politkovskaïa, connue pour ses reportages sur la Tchétchénie, avec une dramaturgie sans métaphore, directe et crue. Un concert, Mayanob and One Eye Jack, viendra clore cet aparté aveyronais. Le 30.09

Heliotropolka [Tragicomédie Clownesque] CHEZ TA MÈRE | cheztamere.org

19h30 | Part. libre

Drôle de nom pour drôle de personnage. Abigaël Vésicule, curieuse, joyeuse, guerrière d'un futur moyenâgeux, part dans une quête frénétique. Ce solo mené tambour battant par Nathalie Vinot, co-fondatrice du trio vocal Les Petites Faiblesses, et mis en scène par Christian Brazier, retourne l'auditoire. Elle chante, gazouille, gesticule, meurt à plusieurs reprises, pour mieux revivre, sans oublier son but : partir à la recherche de qui lui fera comprendre le pourquoi de son utérus intergalactique. Ouiii ! | 3 © photo : Jacques-Olivier Badia - graphisme : Christine Fages Du 03 au 06.10 et du 10 au 13.10

Le dernier jour d'un condamne [Drame] THÉÂTRE DE LA VIOLETTE | 05 61 73 18 51 | theatredelaviolette.com

21h | 8 et 12 €

« Condamné à mort ! Voilà cinq semaines que j'habite avec cette pensée, toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours courbé sous son poids ! » L'illustre œuvre de Victor Hugo a beau dater, sa portée reste d'actualité. C'est en tout cas le parti pris de la Cie Le Local-Espace Jean Durozier, en se mettant dans la peau du condamné, de sa souffrance et de l'éternel questionnement ; un état de droit peut-il infliger une peine, la mort, qu'il a condamné au préalable ?

• 45

spectacle vivant

Du 14 au 16.09


livres

Les Talons Rouges

De Gabriel Maffre [Kirographaire]

Les Talons Rouges. C’est le titre qu’a choisi le jeune journaliste toulousain Gabriel Maffre pour son premier roman aux éditions Kirographaire. Un polar sur fond de prostitution entre Toulouse et Barcelone. Une étudiante bulgare s’amourache d’un bel étalon franco-espagnol qui lui promet la vie de bohème à la française. Mais c’est bien les trottoirs du canal du Midi qui l’attendent. Fasciné par la thématique de la marchandisation du corps, Gabriel Maffre expose une vision noire et réaliste du travail du sexe. Même si il n’évite pas toujours les écueils du premier roman, Les Talons Rouges s’avère captivant, bien aidé par une écriture rythmée. | Y.H.

Chibani

De Ahmed Dich [Anne Carrière]

Ahmed Dich pose intelligemment la question de l’intégration à travers le conflit intergénérationnel qui oppose Malick, fils d’ouvrier agricole algérien, aspirant acteur, et le Chibani, l’ancien, le voisin aigri. Alors qu’il revient se ressourcer dans le village du Sud-Ouest où il a grandi, Malick se voit contraint de partager du temps avec un vieux qui ne le ménage pas. Le jeune se sent français à 100 % et vit pour lui même alors que l’autre ne rêve que de retour au pays et ne pense qu’à travers sa communauté. Pas de mélo inutile ni de morale simpliste, juste deux visions de la vie pour deux générations. | A.C.

Hiver sur les continents cernés

De FJ Ossang [Le feu sacré]

On aurait tendance à oublier F.J. Ossang. Justement parce que ce réalisateur reste marginal – qui se souvient de Dharma Guns, film de 2011 ? On aurait donc encore plus tendance à oublier qu’il fut aussi écrivain. Les éditions Le feu sacré réparent l’oubli avec ce recueil de textes de la revue Cée (jeu de mot anar autour de la Communauté Economique Européenne), fondée en 1976 à Toulouse. Son but, Ossang le rappelle en préambule : « Produire des frictions à défaut de fictions ». Ecrits entre 77 et 79, ses textes témoignent d’un furieux esprit de révolte. Le pendant littéraire d’un certain cinéma-guerilla. | B.O.

Nouveaux commentaires sur la mort du rêve américain De Hunter S.Thompson [Tristram]

Tristram poursuit son entreprise de revalorisation des écrits de Hunter Thompson. En attendant deux autres volumes, ce troisième tome de l’inventeur du journalisme gonzo rappelle à nouveau qu’il était plus que le trublion sous acide de Las Vegas Parano. Petit à petit, le portrait qui s’en dessine laisse part à d’importantes nuances. Celles d’un homme, né trop tard pour être beat, trop tôt pour faire hippie, coincé entre journalisme pur et ambition d’être le meilleur écrivain de sa génération. A ce sujet, on conseillera (pour une fois) l’article que lui a consacré Pierre Siankowski dans Les Inrocks. | B.O. 46 •


De Catel et Bocquet [Casterman]

On connaissait Olympe, la féministe, pour sa fameuse Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Catel et Bocquet restituent dans cette bédé colossale la véritable histoire de Marie Gouze, montalbanaise frivole, éprise de théâtre, dont le veuvage à 18 ans lui permit de vivre librement. Comme dans leur très réussie Kiki de Montparnasse, les auteurs parviennent à dévoiler l’intimité d’une vie tout en faisant revivre une page de l’histoire. Cette page, c’est celle de la révolution dans laquelle Olympe de Gouges, devenue une femme de lettres reconnue et contestée, se lancera corps et âme. Jusqu’à y perdre sa tête. | M.J-P.

Lorna, Heaven is here

de Brüno [Treize Étrange]

Quand J-P. Dionnet, monsieur Cinéma de Quartier, préface de manière dithyrambique une bd hommage au cinéma bis, la qualité de l’objet ne fait auncun doute. Si l’idylle traite l’auteur d’homme dangereux, rajoutons que Brüno a surtout tout compris. Bichromie blanc et or du plus bel effet, scénario où l’auteur du pourtant sérieux Atar-Gull se lâche et se (nous) fait plaisir. L’histoire : lourdé par une star du porno, un scientifique invente un médicament qui grossit le phallus, avant de disparaître et qu’un robot extraterrestre n’arrive sur Terre sous la forme d’une femme nue de trente mètres. Culte. | A.C.

Super Negra

De Winshluss [Requins Marteaux]

Nouvelle édition pour ce corrosif détournement de Mickey Mouse, nucléarisé par des militaires au cours d’une partie de pêche avec l’ami Dingo. Agrémenté de deux histoires courtes (Caroline et La femme nuit-elle au récit d’aventure ?), il témoignait déjà du style cradingue et déviant de son auteur, Winshluss, coréalisateur de Persépolis et de Poulet aux prunes. Un style qui trouvera son apogée avec Pinocchio, relecture à la sauce gore et contemporaine du conte de Collodi qui a lui aussi droit à une réimpression. Vu l’épuisement rapide des premières versions, mieux vaut se jeter dessus... | B.O.

Les Voisins du Chaos

De Tohad [lesvoisinsduchaos.com]

« Mais comment une chaussure de taille 42 peut-elle se retrouver en orbite autour de la planète Terre ? » C’est ainsi que débute cette web-série du Toulousain Sylvain Sarrailh, aka Tohad, qui a fait le choix de publier ses planches gratuitement sur Internet. On est plongé directement dans l’univers fantastique de ce récit pour grands adolescents, où les garçons sont idiots et bagarreurs avec leurs copines comme garde-fous. L’arrivée de trois fugitifs du futur va plonger la bande de copains chamailleurs dans des aventures qui vont vite les dépasser sans pour autant refuser d’y plonger la tête la première. | A.C. • 47

bande dessinées

Olympe de Gouges


PREMIER FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM GROLANDAIS

DES ARTS ET DES LITRES Utopia, Abc, Le Cratère, Cinémathèque, Dynamo, Connexion... | 17 au 23 sept. groland31.wordpress.com

Sortez les tires-bouchons. Du 17 au 23 septembre, Toulouse se jumelle avec la présipauté pour le premier festival international du film Grolandais. Cinéma, concerts, spectacles de rue, exposition... Avec, en bonus, les 20 ans de l'émission Groland. Par Baptiste Ostré et Alexandre Courtey

L

a légende remonterait à l'époque d'Aaltra ou d'Avida. Benoît Delépine et Gustave Kervern présentent un de leurs premiers films à l'Utopia, picolent sec avant la rencontre, s'engueulent méchamment devant toute la salle. En pleurs, l'un des deux finit par claquer la porte. Dès lors, le duo aurait développé une relation toute particulière avec le public toulousain. « C'est devenu une blague, mais chacune de leur venue est attendue pour voir s'ils vont remettre ça ! »

raconte Guillaume, membre d'À côté, l'association organisatrice du festival. Peut-être est-ce un peu pour cela que Groland prend ses quartiers à Toulouse. À en croire Guillaume, l'idée serait surtout venue d'une « boutade » lancée à Delépine par le dessinateur de presse toulousain Jiho. Parti d'une blague. Parti de rien, donc. Ou presque : ce premier festival international (carrément)

GROCINÉ, L'EXCEPTION CULTURELLE A quoi reconnaît-on un film Grolandais ? C'est la question épineuse que l'association A côté a du résoudre. Engagé ou drôle, fauché ou étrange ont été les principaux critères retenus, résume Guillaume. Le mieux ? « Quand un film remplit toutes ces conditions ! »

48 •


© DR

prend ses racines dans le festival Grolandais de Quend. De 2005 à 2009, cette commune de la Somme a été le point de ralliement des Grolandais. « C'était un festival qui venait un peu de nulle part, sorti de terre dans une ville sans trop de cinémas. Les projections se faisaient souvent sous chapiteau ». Pas d'angoisse de ce côté à Toulouse. Utopia, Abc, Cratère, Esav soutiennent cette première édition. Même la Cinémathèque se met à l'heure de la présipauté et offre sa cour au village grolandais. Foutraque Remplir les salles est le challenge de cette première édition, par ailleurs bien fournie en événements musicaux et autres festivités. « Benoît Delépine a insisté sur ce point : il

• 49

dossier événement

voulait que le festival soit avant tout dédié au cinéma ». Conséquente, la programmation célèbre également les 20 ans de l'émission Groland. Rétrospective des films Delépine/ Kervern, best-of des œuvres primées à Quend, nuit belge, café-philo de Noël Godin (lire interview), discours du président Salengro... Le tout sous l’œil d'un Grojury composé rien moins que de Bertrand Blier, Stéphane Mercurio (fille de Siné, auteure du très bon docu À côté), Aure Atika, Jackie Berroyer ou de notre régional de l'étape, Jean-Henri Meunier, réalisateur de la trilogie Najac : La vie comme elle va, Ici, Najac à vous la terre, et Y'a pire ailleurs. Guillaume s'avoue presque surpris de réunir un tel jury, après avoir lancé quantité d'invitations persuadé que personne ne répondrait. « Jusqu'au début de l'été, nous n'étions pas sûr de pouvoir monter le festival. Et je crois bien que cette première édition devrait être totalement foutraque ! » Banzaï, donc.


PREMIER FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM GROLANDAIS

Noël Godin, Tartes Attack ! Grophilo : Qui peut que puisse | Le Cratère | 18 sept. | 17h

« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente ». Cette devise des pompeux Shadoks va comme un gant au célèbre entarteur, Noël Godin et sa guérilla burlesque. Le truc ? Déposer directement la tarte dans le faciès, délicatement. Derrière l'entartage, il y a l'humour mais aussi la subversion. Était-ce dès le départ un acte de résistance ? Au début, on s’attaquait aux tenants de la culture narcotique, c'est de Nietzsche, c'est à dire la culture gonflante, comme Marguerite Duras, la toute première entartée. Après, il y a eu la deuxième phase de la croisade pâtissière, contre les médias faux-culs, dont PPDA ou Jean-Pierre Elkabbach alors qu'il présidait France Télévision. On a aussi eu Hélène du temps d'Hélène et les garçons et toute les niaiseries d'AB Production qui représentaient le star-system. Ensuite notre réseau de complices s’est étendu et on est passé à la phase n°3, les élites politiques et économiques. La tarte ne fait pas rire ceux qui la prennent. L'entartage serait-il un summum de l'humiliation ? La tarte est révélatrice en très peu de temps de la nature profonde de l’entarté. Il pourrait le prendre à la rigolade et ainsi améliorer son image. Mais les réactions sont plutôt violentes et déplacées, alors qu'il ne s'agit que d'un gâteau à la crème. Pourquoi la tarte plutôt que le parpaing ? C'est une violence symbolique. L'Internationale Pâtissière relève du terrorisme burlesque, une nouvelle forme de combat ludique. Jean-Pierre Chevènement, après avoir été entarté, nous a collé un procès et a déclaré qu'il aurait préféré recevoir un coup de poing plutôt qu'une tarte. 50 •


Vous n'avez pas peur qu'à trop en faire cela perde de sa valeur symbolique ? Non pas du tout car les médias en sont trop friands. Peut-être n'êtes-vous pas au courant, car ce sont les médias des pays concernés qui en parlent. Et puis il n'y a pas que l'entartage. Nous applaudissons toutes nouvelles formes de combat, non violentes mais chouettes. Par exemple les Yes Men et leurs canulars extraordinaires aux Etats-Unis, qui foutent le bordel dans des organismes comme l'OMC. Si vous deviez entarter une personnalité toulousaine, ce serait qui ? On ne connaît pas la politique locale. Le café-philo sera justement l'occasion de savoir qui vous aimeriez entarter et ce serait formidable si l'entartement était collectif. Rien n'est plus beau qu'un bel attentat collectif.

© DR

Donc pas d'entartage prévu pendant le festival ? Non, mais cela s'improvise souvent un attentat pâtissier. On espère que de bonnes idées viendront pendant la soirée philo. Nous sommes à une période où les choses se rejouent en France. Les victimes idylliques étaient dans le précédent gouvernement. Maintenant on va voir ce qui va se passer. Il ne s'agit pas d'opérer gratuitement, il nous faut de bonnes raisons, la chasse aux Roms notamment. Dans le nouveau gouvernement, Manuel Valls a l'air psychorigide. On le surveille de près...

• 51

dossier événement

Quel est le but réel du café-philo que vous animerez, engager de nouveaux entarteurs ? Oui, à chacune de nos interventions le nombre d'entarteurs grandit. Le mouvement s'émancipe et on peut compter un entartage par semaine dans le monde.


Grosse ouverture, sacrée clôture La Dynamo - 17 sept., 20h30, 6 € | Place St-Sernin - 22 sept., 19h, gratuit

Le 17 septembre, après la cérémonie d'ouverture à l'ABC (19h30, projection de Louise Michel) en compagnie du jury, Benoît Delépine/ Michael Kaël lancera les hostilités à la Dynamo par un discours inaugural. Guitare désaccordée au poing, Zapp Brannigan assaillira l'auditoire de textes percutants et incisifs avant que X-OR extended ne soit encore plus démonstratif dans la connerie et la parodie, avec un répertoire qui défonce la chanson française. Le punk des Charly Fiasco, nerveux et jouissif, annoncera le retour de Légitime Défonce, reformé vingt ans après avoir embrasé la scène toulousaine. En clôture, le 22.09 à St Sernin, seront en place les Brassen's Not Dead, qui continuent de visiter le répertoire du célèbre chansonnier à la sauce punk, et Rufus Bellefleur avec son hip-hop cajun bardé de références cinés. Kassla Datcha fera guincher la foule au son du rock balkanique, avant que le groupe du président Salengro, les Producteurs de Porcs, auteurs du fameux générique « God Save The President », ne concluent l'affaire en massacrant les standards du rock.

EX-DRUMMER, sale, méchant et jouissif

© Jo Voets

ABC | 17 sept. | 21h30 | dans le cadre du "Retour de la vengeance des films que tout le monde a pas vu".

Belle initiative que de remettre en salle des œuvres qui ont pu nous échapper. En particulier Ex-Drummer du belge Koen Mortier. Ce film punk, très noir, présente Ostende par les bas fonds avec la quête de trois musiciens handicapés à la recherche d'un batteur. Provocateur, crasseux, dérangé : la musique joue un rôle important, ici le rock, le vrai, sans se noyer dans la trame narrative. Les scènes de live tapent dans le mille, ce qui, avec une réalisation audacieuse, donne au film toute sa dimension. Ex-Drummer est à ranger du côté de Orange Mécanique ou de Salò. La morale, s'il y en a une, n'est pas là où on le pense. 52 •


Pneu, Poil et Papaye : les 3P a l'attaque

Trilogie Dupieux

Trilogie Lanners

Utopia | 23 sept. | à partir de 11h

ABC | 23 sept. | à partir de 11h

Baigné par un soleil crépusculaire, un pneu vivant dézingue tout ce qui passe sur sa route. C'est l'argument de Rubber, hommage aux films de monstres de Quentin Dupieux (Mr Oizo). Depuis la pénible expérience de tournage classique de Steak, comédie burlesque dynamitée par Éric & Ramzy, Dupieux s'est improvisé chef op' grâce aux possibilités d'un appareil photo. Véritable naissance de réalisateur, Rubber a désormais un petit frère : Wrong, soit l'histoire d'un homme qui cherche son chien. Surréaliste, comme toujours chez Dupieux, outsider résolu à tracer sa propre voie.

Une rétrospective des films réalisés par Bouli Lanners ? Ça tombe bien, le cinéaste belge tourne en ce moment dans la région et devrait être sur place pour rencontrer les spectateurs. Complice de la paire Delépine/Kervern, tueur à gage raté dans Louise Michel, gardien de centre-commercial aux savoureux dialogues devossiens dans Le Grand Soir, ce belge multicasquette surprend par la finesse de ses films. Si Eldorado reste son plus connu, voilà l'occasion de revoir son premier long, Ultranova, et Les Géants, road-movie trop rapidement passé chez nous.

© Dominique Houcmant

Wrong © UFO Films

Trois groupes pour une musique à la fois carrée, tordue, dissonante et des prestations scéniques de très haut vol. Les Lyonnais de Poil sont tout aussi proche du math-rock que des délires verbaux de Christian Vander (Magma). Papaye ne fait pas dans la pop tropicale. Ce All-Star Band pratique un rock recherché, aux sonorités noise remplies de bouffées d'air réjouissantes. On finit avec les champions, Pneu, duo noise fou qui a dépassé ses influences pour imposer sa patte et enfoncer le clou lors de shows hallucinants de maîtrise, envoûtant le public par la fluidité des compositions et la puissance qui s'en dégage.

• 53

dossier événement

Connexion Live | 18 sept. | 20h30 | 8-10 €


Cartoon Forum : dessiner, c'est gagner ? Centre de Congrès Pierre-Baudis | 11 au 14 sept. | cartoon-media.eu

La 23e édition du Cartoon Forum va mettre de l'animation. Pendant trois jours, producteurs et acteurs clés de l'animation européenne seront réunis. Recherche de financement pour les uns, de nouvelles séries pour les autres : l'événement n'est pas à confondre avec un festival. Le public n'est toutefois pas oublié, grâce à des programmations spéciales.

P

rojet d'animation sous le bras, ils n'ont que quelques dizaines de minutes pour convaincre un producteur potentiel. France Télévisions, la BBC ou la Rai écoutent ce qu'ils ont à dire. Sorte de speeddating professionnel, le Cartoon Forum loge tout le monde à la même enseigne : parfaits inconnus ou studios européens renommés. Pour Jean-François Tosti, cofondateur du studio TAT Production, l'association Cartoon, crée en 1990, serait direc-

54 •

tement responsable de l'émergence d'une vraie "patte" européenne : « Nous sommes un peu l'exception qui confirme la règle, vu que notre modèle reste Pixar ! Mais il y vingt ans, la majorité des séries pour la jeunesse étaient japonaises ou américaines. Le Forum a largement inversé cette proportion depuis », affirme-t-il. Créée et basée à Toulouse, complètement autodidacte, la TAT Production doit en partie son existence à son premier passage au Cartoon Forum, à Pau en 2006. Démarrée à trois, l'aventure de ce studio concerne désormais une vingtaine d'intervenants et pourrait bien compter sur une quarantaine de plus dans les mois qui viennent. Avec des séries (Spike, Les As de la Jungle) diffusées dans une centaine de pays, il bénéficie aujourd'hui


Visus (droite à gauche) : About Love © Gertry Srl - Tram © M. Pavlatova

Strictement réservé aux professionnels, il réunit 700 participants de 35 pays. Parmi les 65 projets d'animations présentés au cours des trois jours, 25 séries françaises seront pitchées, dont trois de la région (Tat Production, Xbo films et Le Lokal). Selon les organisateurs, la qualité de l'animation française - qui serait un leader européen -, ainsi que la vigueur des trois studios de la région toulousaine auraient convaincu d'y implanter pour trois ans le Cartoon Forum, événement d'ordinaire itinérant.

Soirées animées Histoire de ne laisser personne de côté, cette première édition se double d'événements publics. Sur la place du Capitole, trois soirées permettront de découvrir à la fois une sélection des meilleurs courts produits en Europe depuis vingt ans et des extraits en avant-première des films les plus attendus (dont le dernier Kirikou de M. Ocelot le 14 à l'ABC). Le 12 septembre, la Cinémathèque organisera spécialement un ciné-concert sur les débuts de l'animation française (20h). Les Vidéophages avec des films d'ateliers les 12 et 13 septembre. Une volonté manifeste de surfer sur l'installation du Forum. On ne va pas s'en plaindre. Par Baptiste Ostré

CHERCHEURS D'OR Le 13 septembre au TNT aura lieu la cérémonie du Cartoon d'Or, remise du prix du meilleur court-métrage d'animation européen. Parmi les cinq finalistes, deux sont français : Edmond était un âne, de Franck Dion, et Tram de Michaela Pavlatova.

• 55

projection

d'une renommée internationale. Conjointement avec Xbo Films, autre société basée en Midi-Pyrénées, la TAT Production a été très active pour faire venir le Cartoon Forum au Centre de Congrès Pierre Baudis.


Village dans la cour de la Cinémathèque. Abc, Le Cratère, Utopia, Esav, Institut Cervantès... | 28 sept. au 7 oct. cinespagnol.com

La crise n'épargne pas le cinéma espagnol. Clutch évoque le sujet avec Patrick Bernabé, programmateur de la 17ème édition de Cinespaña. Propos recueillis par Baptiste Ostré

Comment se porte le cinéma espagnol ? Comme tous les domaines, le cinéma n'échappe pas aux restrictions de budget. Fin juillet, une grande actrice a posé nue dans El Periòdico, des billets de 500 € sur les seins et le sexe pour dénoncer cette situation - dans une interview qui a fait pas mal de bruit. On sait par exemple qu'au premier trimestre 2012, environ 25 films sont entrés en production contre près de 70 l'année précédente. La TVA pour la culture a sauté de 8 à 21%. Moins de fictions sont produites et beaucoup de cinéastes se tournent vers le documentaire, plus simple à produire. Le sujet est-il traité dans les films ? Tout à fait. Le cinéma espagnol a toujours été très réactif sur les questions sociales. Il y a eu quantité de documentaires sur le mouvement des Indignés, sur les événements du 15 mai 2011... Les cinéastes sont très au courant de la situation de leur pays et s'investissent dans le cinéma. Je pense par exemple à Terrados, une première oeuvre sur ces jeunes désoeuvrés qui squattent les toîts de Madrid... Quelles conséquences cette situation a-t-elle sur Cinespaña ? Cette 17ème édition sera très bonne pour nous parce qu'énormément de films ont été achetés en France, ce qui nous permet d'avoir plusieurs avant-premières. Le problème se posera sans doute l'année prochaine. Mais il y aura toujours des choses à montrer, par des rétrospectives par exemple. Il ne faut pas oublier que l'Espagne reste la deuxième cinématographie européenne ! 56 •

© DR

projection

Cinespaña pique une crise



projection

Séquence Court-Métrage

© Le Banquet de la Concubine

Abc | 21 et 23 sept. | 21h et 19h | 6,5 et 5,5 € | du 24 sept. au 4 oct. en région sequence-court.com

Quatrième présélection 2012 pour Séquence court-métrage. Jusqu'ici, rien d'inhabituel : comme à chaque session, le public est convié de voter pour sélectionner les films éligibles au Prix du Public du festival de novembre. Très axé sur l'animation, ce programme de 6 films a pourtant une saveur particulière. L'asso Séquence annonce qu'il devrait être le dernier composé d'oeuvres uniquement tournées sur pellicule. À l'instar des longs-métrages, le numérique prendra dorénavant l'avantage. La pellicule est morte, vive le cinéma ? | B.O.

Jean-Louis Trintignant

Les Vidéophages

Cinémathèque | 11 au 26 sept. lacinemathequedetoulouse.com

Connexion Live | 1e oct. | 20h30 part. libre (adhesion annuelle 4 €) lesvideophages.free.fr

Bouclage oblige, l'information restait sous réserve. N'empêche, elle a de la gueule : le 18 septembre, la Cinémathèque pourrait recevoir la visite de Jean-Louis Trintignant, à qui une rétrospective est consacrée. De gueule il s'agit lorsqu'on évoque l'acteur, bientôt à l'affiche d'Amour, le dernier Haneke. Passé chez les grands classiques (Rohmer, Truffaut, Vadim), comme chez les renégats (Mocky), Trintignant tire surtout son magnétisme de sa voix. Travaillée, affinée, amplifiée par le théâtre ou la lecture, elle résonne d'une mémoire du cinéma... | B.O.

Après une saison à l'Espace Job, c'est au Connexion Live que les Vidéophages posent leurs toiles mensuelles. Première salve avec une dizaine de courts-métrages de la production indépendante (La Ménagerie...) en présence de réalisateurs. Documentaires ou fictions, cette sélection de films en tous genres confine parfois à l'expérimental : image par image, diaporama, créations farfelues mettant le public à contribution... Clou de la soirée : un écran libre sur lequel sont diffusés les films (de moins de 15mn) amenés par le public en début de projection. | B.O.

58 •


• 59


AGENDA

1

Sortie le 29.08

2

La Vierge, les Coptes et Moi UTOPIA | cinemas-utopia.org | 05 61 21 22 11

3

De Namir Abdel Messeeh

Petite surprise que ce documentaire plutôt menteur. Soit des nouvelles d'Egypte par le biais de Namir Abdel Messeeh, franco-egyptien de retour dans son pays pour traquer une apparition de la Vierge. Entre mise en abyme, dérive fictionnelle et quête de sens, un premier film d'un réalisateur à suivre. Mobile Home UTOPIA | cinemas-utopia.org | 05 61 21 22 11

De Francis Pirot

Genre éminément américain, le road-movie semble avoir trouvé asile en Belgique. Après les films de Bouli Lanners (cf dossier Groland), ce premier film de François Pirot détourne le genre : le rêve d'évasion de deux amis d'enfance s'y heurte aux ennuis mécaniques d'un camping-car. Un road-movie coincé sur place. | 1 © DR

Du 1e au 15.09

Ciné-guinguette PLEIN AIR ITINÉRANT | lesvideophages.free.fr | 05 61 25 43 65

Les Vidéophages

Le Ciné-Guinguette continue sa tournée d'été. Au programme de ce ciné plein air pas comme les autres : projections de courts et tournage interactif en direct. Le 1.09 à Vieillevigne (31), 8.09 à St Antonin-Noble-Val (82) et le 15.09 à Flourens (31). Finale le 6.10 à L'isle Jourdain (32).

Le 6.09

Diseponti – des murs et des fissures ABC | abc-toulouse.fr | 05 61 21 20 46

De Clément Delage et Jules Ribis

Ecrit, tourné et monté façon DIY, Diseponti fait plus office de document que de documentaire. Tourné par deux jeunes toulousains sur les traces d'un projet théâtral hors-frontières, Diseponti est l'aperçu d'un projet, incluant livre et photographies, qui devrait se réunir dans un coffret dvd début 2013. | 3 © DR

60 •


La Traversée du Temps, Summer Wars, Les enfants loups De M. Hosada ABC | abc-toulouse.fr | 05 61 21 20 46 Une soirée consacrée à la trilogie de Mamoru Hosada. Venu de nul part avec le charme serein de La Traversée du Temps en 2006, le Japonais a eu droit à une reconnaissance publique et critique dès son deuxième animé : Summer Wars. Reste désormais à découvrir son troisième film, Les Enfants Loups.

Sortie le 12.09

The We and The I UTOPIA | cinemas-utopia.org | 05 61 21 22 11

De Michel Gondry

Son style régurgité par l'industrie hollywoodienne (le malhabile Green Hornet), quelle suite pour Michel Gondry ? Loin des bricolages de La Science des Rêves, il revient à une veine plus urbaine et intimiste. Amusé, décalé, ce trajet en bus en compagnie de lycéens du Bronx s'achève sur une note mélancolique. Sortie le 19.09

Captive UTOPIA | cinemas-utopia.org | 05 61 21 22 11

De Brillante Mendoza

Brillante Mendoza embarque Isabelle Huppert dans la jungle philippine. Basé sur des faits réels (une prise d'otage d'occidentaux par des guerilleros islamistes, à l'été 2001), Captive est un survival qui ne ressemble à aucun survival. A la fois le prix et la réussite de ce film trop vite mis de côté à Cannes.

Les Mouvements du bassin UTOPIA | cinemas-utopia.org | 05 61 21 22 11

De HPG

Pionnier du porno-gonzo, mis en scène dans le docu Il n'y a pas de rapport sexuel, HPG retourne à l'assaut du cinéma classique. Qu'on se rassure : compilant Éric Cantona, Rachida Brakni, Jérôme LeBanner, de la self-défense, un zoo, une banque de sperme, Les mouvements... n'aura rien de tout à fait classique. | 2 © Capricci Films

Le 20.09

Caravagio De Derek Jarman CINÉMATHÈQUE | lacinemathequedetoulouse.com | 05 62 30 30 11 Le britannique Derek Jarman plonge dans l'esprit du Caravage dans ce film de 1985, plus proche d'un voyage à l'intérieur des créations du peintre que d'un biopic classique. D'où une belle utilisation du clair-obscur, et une projection en miroir de l'exposition Corps et Ombres au Musée des Augustins. Vous n'avez encore rien vu ABC | abc-toulouse.fr | 05 61 21 20 46

De Alain Resnais

Le dernier Alain Resnais, 90 ans, divise. Le réalisateur d'Hiroshima mon amour glisserait-til vers le caprice gâteux ? Peu importe : ne cherchant jamais l'approbation des uns ou des autres, Resnais livre une réfléxion sur l'art où son goût pour l'expérimentation, toujours vigoureux, vaut bien des films...

• 61

projection

Le 8.09


dvd & blu-ray

Schizophrenia

de Gerald Kargl [Carlotta Films]

Schizophrenia aurait été un choc esthétique et émotionnel pour Gaspar Noé. On veut bien le croire, certaines séquences de ce film autrichien rappellant son Irréversible. À coup de monologue intérieur, le réalisateur Gerald Kargl nous enfonce dans la tête d'un psychopathe qui, à peine libéré de prison, se met en quête de nouveaux assassinats. Souvent éprouvant, ce film au goût d'interdit se teinte d'un décalage d'où transite un étrange humour noir. Surtout, le travail du chef opérateur bluffe littéralement : mouvements de grue impossibles, prises de vues en miroir... Une terrassante leçon de cinéma. | B.O.

Bellflower

DE Evan Glodell [Zylo]

Dans un coin paumé de Californie, deux amis d'enfance qui ont trop vu Mad Max se préparent à l'apocalypse. Sorti de nulle part, si ce n'est un buzz venu de Sundance, ce premier film autofinancé a tout de l'oeuvre dont on aurait voulu être l'auteur. Devant et derrière la caméra, Evan Glodell a embarqué ses amis (et ses économies) dans ce film où l'apocalypse se fait intime. Grattage de pellicule, montage en chapîtres, références de série B... Jusque dans ses poses les plus artificielles, Bellflower dégage un enthousiasme frondeur et jusqu'au boutiste. Une certaine idée du romantisme. | B.O.

Obsession

DE Brian De Palma [Wilde Side]

C'est officiel : Vertigo a ravi le titre de meilleur film de l'histoire à Citizen Kane. Scrutin surprenant, tant Orson Welles atteint un plus haut sommet, technique et narratif, qu'Hitchcock. C'est d'ailleurs pour prouver qu'il pouvait faire mieux que Brian De Palma décide, en 1975, de reprendre le thème principal de Vertigo – un homme hanté par le souvenir d'une femme perdue. Las, avec sa photo vaporeuse et son casting de soap, Obsession accuse plus son âge que son modèle. Mais plus qu'un remake, ce détournement torturé (avec supplément incestueux) conserve une aura morbide. Et fascinante. | B.O.

La Terre Outragée

DE Michale Boganim [Hfilms]

L'écho produit par La Terre Outragée dépasse son statut de "premier film de fiction sur Tchernobyl". Antispectaculaire, le film de Michale Boganim agrippe par les tripes et laisse avec une terrible émotion de nostalgie. Car si la catastrophe, laissée hors-champ, boulevèrse, c'est avant tout le traitement des personnages qui touche. Une jeune femme se marie lorsque la centrale rentre en fusion. Dix ans plus tard, on la retrouve en guide touristique dans la zone contaminée. Contrastée par la palette de couleurs de la photographie, son errance et celle des autres personnages est celle de fantômes déracinés. | B.O. 62 •


• 63


Rock in Opposition : à contre-courant [ROCK PROGRESSIF] Cap Découverte, Blaye-Les-Mines (81)| 21 au 23 sept. 19h, 13h et 9h30 | 10 à 20 € | rocktime.org/rio

Les festivals passent et se ressemblent. Cette saison encore, une poignée d'artistes trustent le haut des affiches et les impressions de déjà-vu laissent le festivalier parfois amer. Pourtant, certains rendezvous rares s'opposent à cette démarche commerciale de la musique. C'est le cas du festival Rock in Opposition près de Carmaux (81) dont la 5e édition fait toujours figure d'exception providentielle.

S

De gauche à droite : Christian Vander © DR - Kafka © Emmy Etié - We Insist © DR

ans étiquette, les chantres du Rock in Opposition (RIO) défendent une musique libre. Depuis les seventies et les premiers émois de Fred Frith et sa bande (cf Henry Cow), le mouvement n'a jamais cessé d'user les cordes de l'expérimentation. En marge des formats éprouvés d'une industrie du disque aussi archaïque qu'une adresse MSN, le RIO d'aujourd'hui comme d'hier est le cri salutaire d'une musique à vivre

64 •

plutôt qu'à vendre. Sam, habitué du festival depuis 2007, ne s'y trompe pas. « Le Rio n'est pas dans cette pseudo logique de faire du chiffre en proposant une affiche que l'on retrouvera dans tous les festivals de l'hexagone. Pas de facilité avec des artistes écoutés en boucle à la radio, à la télé ou au supermarché du coin. Là, on est dans le vrai ! ». Une vérité guidée par le multiculturalisme (pour la première édition, seul un tiers du public était originaire de la région)


État d'esprit Rock expérimental, free jazz, musique d'avant-garde ou classique, le RIO mise sur une programmation riche, singulière et surtout libre, dispensée non sans fierté par l'association Rocktime. « Ce qui m'attire en premier lieu, c'est la programmation », assure Alec, autre inconditionnel de l’événement. « Elle permet, en compagnie d'amateurs du monde entier, de voir sur scène des groupes et artistes qui se produisent très peu en général. Elle n'est jamais anodine, voire souvent aventureuse, ce qui n'est pas pour me déplaire, aimant être bousculé dans mes convictions musicales ». Outre la fusion jazz rock du groupe Magma de Christian Vander, figure presque tutélaire de ce festival, les élucubrations rythmiques de One Shot enchanteront les amateurs d'improvisation si caractéristique du genre zeuhl. Quelques envolées tout en démesure du quatuor clermon-

concert & club

tois Kafka sont à prévoir alors que Caravan, groupe britannique fondée en 1968 (école de Canterbury), promet une grande prestation. Hors scène, on appréciera également parler musique avec la tenue de conférence de presse. « Chaque groupe s'exprime sur leur prestation et leur condition artistique », assure Alec. « L'esprit y est très convivial ». Par Youness Hamelat Erik Baron © Pierre Planchenault

et l'envie d’appréhender la musique autrement. « Ma première édition, je l'ai vécue avec peu de référence mais avec un énorme plaisir à la sortie des trois jours de festival », ajoute Sam. « Et cela se répète maintenant à chaque édition » . Pour Odile, c'est le grand baptême vers l'inconnu. « Je ne sais absolument pas ce qui m'attend dans ce festival,. J'imagine quelque chose d'assez fou, de délirant ».

Mesure à deux temps Cette année, le festival se déroule en deux temps. Vendredi et samedi feront la part belle à la scène mais le dimanche laisse place notamment à la diffusion du film réalisé par Adèle Schmidt et José Zegarra Holder sur le mouvement « Rock in Opposition » en Europe.

• 65


Mond'n Rock

Rococo © Fabrice Demessence

[ROCK] Mondonville (dir. Pibrac) | le 28 (gratuit) et 29 sept. (8/5 €) | mondnrock.blogspot.fr

Mondonville remet ça. La 4ème édition du festival Mond’n Rock est prévue pour la fin du mois. L’occasion d’apprécier la pop-rock léchée des Rococo (découverte Printemps de Bourges cru 2011), mais surtout d’écouter The Gabelt. Cette chouette formation auchoise, bien dans son temps, propose un rock indé appuyé, très Arctic Monkeys. Sélectionnés par la ville, 3 groupes émergents pourront également faire leurs preuves. Côté animation, on attend bien sûr l’électro one-man show de Mr Tristan, jamais avare de bonnes vannes, sans oublier le spectacle clownesque des Givrés ou Givrés Pas. | R.B.

Assaut Musical, 10 ans [ROCK] La Dynamo | 14 sept. | 19h | 5 € assautmusical.com ou ladynamo-toulouse.com

Pilier de la scène rock locale, l’Assaut Musical a déjà 10 ans. Pour fêter ça, l’association fait des infidélités à sa bonne vieille salle des fêtes de Labège : le temps d’un soir, elle investit La Dynamo. Quatre groupes sont au programme, dont entre autres, le rock français de Face-b. On se réconciliera avec la SNCF et la fédé CGT-Cheminots grâce aux cuivres des Gimmick Five Syndicates, une excellente fanfare qui nous offrira un aller simple vers la Nouvelle-Orléans. Le plan idéal pour l’after-work, puisqu’un punch sera offert à tout arrivant entre 19h et 20h. | R.B.

66 •

Melquiadès Quartet [JAZZ] Le Mandala | 7 sept. | 21h30 6/9 € | 05 61 21 10 05 | lemandala.com

Le prophète annonçant la malédiction dans le roman de Gabriel García Márquez, Cent ans de solitude, avait oublié de prédire l'avènement d'un groupe de jazz portant son nom. Le Melquiadès Quartet n'invite pourtant pas à l'isolement. Ses sonorités traditionnelles issues des Balkans, d'Écosse ou de la pampa argentine sentent bon la vadrouille et la liberté. Fous d'improvisation, les quatre musiciens repoussent les frontières du swing. Ces membres du collectif montpelliérain KOA, ont d'ailleurs propulsé le jazz improvisé dans les écoles et les quartiers. | M.J-P.


The Elderberries © Guillaume Trouve

[ROCK] La Dynamo | 22 sept. | 20h | gratuit | ladynamo-toulouse.com

Samedi 22 Septembre, une nouvelle saison de programmation rock débute à La Dynamo. Tout en acoustique, This Silly Thing ouvrira le bal avec son ukulélé et ses douces compos folk. Bien sûr, le courant sera vite rétabli par The Shaking Heads qui, comme chacun sait, est le groupe préféré de Scarlett Johansson. Autant dire qu'il y aura de l’électricité dans l’air. Toujours en manque de watts ? The Eldeberries, fameuse formation anglo-clermontoise, soignera ça à forte dose de hard rock et de grosses guitares teintées 70’s. De quoi avoir du jus ! | R.B.

MediterranéO [WORLD] Portet-sur-Garonne 14 au 16 sept. | festivalportet.fr

Pendant trois jours, Portet-sur-Garonne s’invente une contrée quelque part entre le Sud et l’Est, où le métissage serait roi. Invité d’honneur de cette 8ème édition de MediterranéO' : le Sénégal et les légendaires Touré Kunda. Le reste du programme avance dans toutes les directions, du son tzigane de la Cie Mohein aux envolées brésiliennes du Samuel Geffroy Trio, de la chanson façon Nougaro d’Alsina à la cumbia punk colombienne de la Chiva Gantiva. En local de l’étape, Claude Sicre, vendra du rêve méditerranéen, doublé en langage des signes. Sans frontières, on vous dit. | S.P.

Sigur Ros [POST ROCK] Bikini | 12 sept. 20h | 35 et 36 € | lebikini.com

On pourrait presque croire à un pastiche tellement Sigur Ros prend à son compte les clichés forgés sur la musique islandaise. Ambiance mystique, voix suraiguë, canons chantés... à l’écoute de cette pop éthérée et vaporeuse, on est directement pris par les tripes et propulsé dans la steppe d’Islande, entouré de gamins blonds qui dévalent les vallons de ce rocher volcanique. Pourtant, la nostalgie de Valatri, leur sixième et dernier album n’a rien de stéréotypé. Ce « rouleau compresseur » - selon la traduction littérale - a l’énergie du désespoir et la puissance du ralenti. | M-A.S. • 67

concert & club

Progrès-Son fait sa rentrée.


PIANO AUX JACOBINS : PEINTURE FRAÎCHE Guillaume Coppola n'est pas le fils caché de Francis Ford. Parallèlement à la sortie de son deuxième album, Granados Danzas Espagnolas, le pianiste participe au 33e festival Piano aux Jacobins, via un tableauconcert aux Abattoirs le 15 septembre. Entretien. Propos recueillis par Baptiste Ostré

Comment faire dialoguer musique et peinture ? C'est vraiment l'imaginaire le premier moteur. Tout peut entrer en résonnance, alors les correspondances peuvent être multiples mais aussi plutôt abstraites. Ici, j'ai trouvé des liens entre la composition musicale et les techniques de peintures. Me retrouver face à Monique Frydman, une artiste influencée par l'Espagne, rejoignait mon travail sur les danses espagnoles de Granados. Elle est originaire de la région. C'est de là qu'on partira pour s'échapper dans différents univers, époques et pays, avec un final sur l'oeuvre d'un compositeur chinois dans le prolongement de Debussy. On passe donc du début du XXe siècle à des compositions actuelles. Un peu comme un voyage dans le temps, l'espace et les styles de musique... La musique classique garde une image élitiste. Faudrait-il détruire quelques chambres d'hôtels pour la faire sortir de sa niche ? Je suis un jeune musicien et j'espère bien ne pas être enfermé dans une tour d'ivoire. Mais c'est vrai, peut-être que le rituel du concert classique donne cette image. Je suis né dans une famille qui n'écoutait pas de musique. La 68 •

© Emilie Mille

[TABLEAU CONCERT] Guillaume Coppola | Musée des Abattoirs | 15 sept. | 20h 6 et 20 € | pianojacobins.com


Le tournant de votre vie aurait eu lieu à 14 ans. À cet âge, beaucoup de gamins rêvent plutôt de faire rock-star, non ? Mais c'était ma façon à moi de faire rock-star ! (rire) La musique classique m'éclatait. Je pratiquais déjà le piano mais à 14 ans j'ai eu l'étincelle en découvrant la scène et la virtuosité. Ça a vraiment fait exploser une passion latente. Et finalement, les sensations ne doivent pas être si éloignées. On se sent tout petit quand on entre sur scène mais lorsque la musique se met en marche, il y a un frisson qui se communique dans les deux sens : entre la salle et la scène et inversement. N'aurait-on pas tendance à oublier que certains compositeurs avaient une sacrée réputation d'anticonformistes ? Mozart et Haydn passaient déjà pour des instables à leur époque mais Beethoven a complètement explosé le système classique. Beaucoup de compositeurs se sentaient coincés, limités par les moyens qu'ils avaient et ont bousculé les codes. Je suis par exemple fasciné par Lizst parce qu'il a enfoncé beaucoup de portes.

© Cyrille Cauvet

Les compositeurs classiques étaient-ils les premiers punks ? Je ne suis pas spécialiste, mais enfin on ne peut pas réduire ce mouvement à une idée de destruction. Il y avait du sens dans ce qu'ils faisaient, qui dépassait cette image. Une envie de faire bouger les choses, de proposer de nouvelles idées et d'aller toujours plus loin dans l'expression. Ce sont des valeurs communes aux compositeurs !

• 69

concert & club

première fois que j'ai passé du Prokoviev, j'ai eu droit à des regards un peu bizarres ! Mais ça a finit par mûrir dans l'esprit de mes parents. C'est important de rester curieux pour s'ouvrir à de nouveaux horizons. Et j'espère bien pouvoir parler à un public de ma génération.


concert & club

I Can't Get No, Frustration [POST PUNK / NOISE] Connexion Live | 21 sept. | 20h | 10 et 12 € connexion-cafe.com

Uncivilized | Artwork : Baldo © Born Bad Records

Les parisiens de l'excellent label Born Bad nous reviennent avec un nouvel album, Uncivilized, accompagnés par la noise toulousaine de UltraPD.

L

e post-punk de Frustration s'est fait connaître du grand public avec le film La guerre est déclarée mais ne doit pas sa notoriété à une simple apparition au générique. Après plusieurs EP, dont le mythique Full Of Sorrow, et un album, Relax, le groupe a trouvé son public depuis longtemps. Pour comprendre ce qu'est Frustration, plutôt qu'allonger les multiples références habituelles, je peux raconter ma découverte 70 •

du groupe, il y a quelques années. C'était au volant d'une vieille voiture rouge, avec pour seul accompagnement musical un poste radiocassette posé sur la banquette arrière et sa cassette magnétique raccordée à l'Ipod. Ma passagère, au commande de la bastringue mélodique, enchaîne sur un groupe inconnu à mes oreilles et l'effet est immédiat. J'adhère et j'adore tout en demandant comment j'ai pu les ignorer toutes ses années, pensant, vu la qualité du son, qu'il s'agissait là d'une obscure formation anglaise des années 80. Le chant a des relents à la Ian Curtis, le clavier est new-wave, la rythmique punk, simple et terriblement efficace. Il s'agissait en fait d'un groupe français contemporain. Et maintenant, dès les premières notes, je reconnais la touche Frustration. Comme quoi, à bien digérer ses influences et les moderniser... Par Alexandre Courtey


• 71


Electro Alternativ LES VARIATIONS CRÉATIVES Bikini, Dynamo, Complexe du Ramier... | 15 au 30 sept. | electro-alternativ.com

Autrefois en plein air à Sesquières, l'Electro Alternativ a évolué avec la musique. Amplifiée par des événements multimédias, la 8e édition offre un panel des cultures numériques. Aperçu. Par Alexandre Courtey et Baptiste Ostré

Soirée Code

[Dubstep]

Le Bikini | 15 sept. | 22h | 19 et 22 € | Ramonville-St-Agne | lebikini.com

Démarrage en trombe avec un concentré de dubstep. Seconde collaboration entre l'Electro Alternativ et l'association Ombilikal, cette première soirée Code se place idéalement en ouverture du festival. En tête d'affiche, le londonien Skream sera épaulé par des figures montantes. Inspiré des rythmes du reggaeton - couplés avec de lourdes basses electro -, Munchi mettra en avant le mouvement émergent du Moombahton. A suivre un petit prodige de 17 balais (Teknian) et le show de Tha New Team, trio masqué qui cache des membres de Tha Trickaz et de Banzaï Lab.

Clark et le Cabanon

[Electronica]

La Dynamo | 16 sept. | 20h | 14 et 16 € | Toulouse | ladynamo-toulouse.com

Invitant Clark, rien moins qu'un des meilleurs représentants actuels du fameux label Warp, l'Electro Alternativ met en avant l'electronica, son art de l'ambiance et des atmosphères nébuleuses. Sans pour autant la jouer en sourdine, les basses se pareront d'une envoûtante touche d'onirisme, le style mélodique et progressif de Clark rappelant, de loin en loin, Amon Tobin. Sur scène, se croisent également les expérimentations de Bruma et l'abstract de Tom Terrien, artistes du label toulousain Le Cabanon. ATELIERS ALTERNATIFS En partenariat avec le Mao Center, le Centre Culturel Bellegarde organise deux journées de création multimédia. Prises de vue, montage avec Final Cut ou techniques de productions audio-numériques. Les 20 et 21 septembre (gratuit). Le plus : Big Splash Party (22 sept., Bikini), soirée La Factory (29 sept., Le Ramier) et Not4kids (28 sept.,Bikini).

72 •


[Swing, funk & fire]

Señor Zazou © DR

Le BM | 21 sept. | 23h à 6h | 6 et 10 € | Toulouse

Comme le nom l'indique, electro, swing et funk s'allieront entre les mains du collectif BeBop Swing. Mêler jazz et breaks electros ? La formule n'est pas si nouvelle, mais la spécificité du swing en fait une recette à danser imparable. D'autant que le BM Club ne se contentera pas de ces seuls sons : outre les electro-swing K.D.S., Ixi et Señor Zazou, le swing'n bass de Dutty Moonshine ou le bebop-swing de Kalagang, la salle du Complexe du Ramier retentira des rythmiques hip-hop du duo Tha Funk Booster. Quatre platines vinyles, deux mixettes et une vraie énergie communicative.

Rocks the Party

[Hip-Hop]

La Dynamo | 27 sept. | 19h | 13 et 15 € | Toulouse | ladynamo-toulouse.com

On conseillera aux rockeurs durs de durs de s'abstenir. Car le 27 septembre n'aura que peu à voir avec guitares désaturées et perfectos défroqués. Nrs Prod et Lodidodi, émission de la radio FMR, ont préparé une affiche hip-hop rafraîchissante. Valeur locale montante, le quatuor MP1.2 se retrouvera en compagnie des bangers Alchemist & Big Twins. Le grand coup reste la venue de Blake Worrell : croisé dans le groupe Puppetmastaz, sorte de fils illégitime et hip-hop de Franck Zappa, le "monsieur" impressionne par sa capacité à varier de timbre de voix.

EZ3kiel Extended

[Electro Symphonique]

© DR

La Halle Aux Grains | 30 sept. | 20h30 | 20 et 22 € | Toulouse.

Longtemps catégorisé dub, EZ3kiel n'est pas le groupe d'un seul genre. Depuis longtemps les tourangeaux enchaînent les projets et collaborations. La dernière en date, avec 15 musiciens du conservatoire de Tours, qui forment le Naphtaline Orchestra, n'aurait pas pu trouver mieux que la Halle Aux Grains pour l'accueillir. Toujours aux commandes de leur machines et instruments, les trois d'EZ3kiel voient leur musique et leur univers si particulier transcendés par un ensemble symphonique, pour clore de la plus belle des manières l'Electro Alternativ 2012. • 73

concert & club

Electro Swing vs Ghetto Funk


concert & club

Play ! Ground [DUBSTEP] Bikini | 8 sept. | 23h | 10 € | lebikini.com

Jade © DR

Déjà responsable des défouloirs Dirty Dancin', l'organisation Vandal Events continue son entreprise récréative sous le préau du Bikini. Le concept bien rodé des Play!Ground prend à nouveau le relais en cette rentrée avec un plateau drum&bass fumant. Les beats nerveux de l'anglais Prolix (Virus, Tru Playaz) y croiseront la « tek » convulsive du Hongrois Jade (Lifted, Eat Brain). Et pour finir de vous faire yoyoter de la mansarde, les parisiens Danny & K.Spé (Taktile Touch) ainsi que les locaux Peyo, Redeyes, SKS et Miss Leia apporteront leurs mix de sueur. Rabbitkillerz, lui, assurera le visuel. | Y.H.

Toulouse Soul Club [SOUL] Connexion Live | 6 oct. | 21h 5 € | connexion-cafe.com

Moderne, rétro ou classique dépoussiéré : le TSC réinjecte la soul music dans les oreilles toulousaines. Début octobre, les retrouvailles se noueront autour d'une sélection de Pilooski, moitié du duo Discodéine. Plus connu pour ses influences electro-pop, ce membre du collectif D.I.R.T.Y. Sound System a également la passion de la soul, qu'on retrouve dans une collection de 45 tours à la réputation garguantuesque. Selon les organisateurs du Soul Club, leur invité affectionnerait particulièrement la soul brute de décoffrage à fort potentiel dansant. Pas mieux. | B.O.

74 •

La Petite Invite : Worldwide Festival [ELECTRO] Bikini | 29 sept. | 22h | 10 €

Après les Nuits Sonores, l'association la Petite a dévoilé cet été son nouvel invité. En novembre, le Worldwide Festival quittera temporairement l'air méditerranéen de Sète pour Toulouse. Crée par l'influent Gilles Peterson, ce festival electro à la réputation flatteuse reste pourtant méconnu du grand public. Avant de rentrer dans le vif du sujet, La Petite fait les présentations au Bikini avec cette pré-soirée au line-up bien balancé : le flow minimaliste de Ghostpoet, les beats funkisants de Souleance, la virtuosité écrasante de Plapa Pinky... Belle entrée en matière. | B.O.


• 75


disques

Space Padlocks

S/T [Close Up Records]

Le 5 septembre, les Space Padlocks jouent à la Dernière Chance. L’occasion d’écouter la garage pop rafraîchissante de ce trio tout en se procurant leur premier EP. Un chouette objet sorti chez Close Up Records, petit label à la réputation montante. Face A, « Automatic Waterloo » brille par son riff implacable et « Guru’s Not Dead » monte en tension avec un changement de rythme astucieux, le chant lo-fi du muretain Thibaut invoquant l’immense Dean Tracy des Television Personalities. Plus que certains écarts psychés, c’est bien lorsqu’ils sortent la pop du garage que les Space Padlocks décollent. | R.B.

We Are Disco Doom Revenge

[Kaometry]

À l’initiative de feu B.A.M., collectif monté avec Michel Cloup et les texans de Word Association, Francisco Esteves, aka Cisco, a l’habitude des projets participatifs et du virage musical, c’est même la genèse de son parcours. WADDR n’échappe pas à la règle pour ses productions « electro hip-hop shoegaze », comme il aime à le dire. Riche de sons tout aussi abstract que trip-hop les featurings sont efficaces dans le style du hip-hop indépendant américain, et rappellent Buck 65. Un côté soul et mélancolique se dégage de ce premier album, comme pour illustrer au mieux ce nouveau projet, loin d’une simple récréation. (Dispo sur kaometry.bandcamp.com) | A.C.

sec

sEC [seclerock.com]

Il n’est jamais facile pour un duo noise, basse-batterie, de sortir un album vraiment révélateur de ce qu’ils sont et donnent sur scène. Surtout avec une autoproduction, quand on s’appelle SEC et que l’on a l’esprit dérangé. Pour le coup les Columérins assurent et on retrouve toute la force de leurs prestations, les voix et des insertions sonores en plus. Pour prendre un raccourci facile on va dire que SEC se situe entre No Means No, pour le jeu de basse et Lightning Bolt, pour le côté pas tranquille. Cela à l’air brouillon, redondant, violent et sans limite mais la maîtrise des deux compères nous offre un incroyable album. (Dispo chez Vicious Circle) | A.C.

Zenzile

Electric Soul [Yotanka - Differ-Ant]

On avait beau apprécier le virage rock de Zenzile depuis quelques albums, force est de constater qu’ils trouvent un surplus de cohérence dans leurs racines. Retour au dub, donc, soutenu par des basses bien rondes et des chants éthérés – avec le concours de Winston Mcanuff et de la fidèle Jamika. Et si les escapades rocks se font encore sentir, elles se fondent pour la première fois sans mal, dans un album surprenant d’apaisement mélodique. Sans pour autant faire l’impasse sur une certaine noirceur ni mettre de côté les idéaux (musicaux ou non), Electric Soul dégage une paisible et rassurante assurance. | B.O. 76 •



AGENDA Le 6.09

LA RIVIÈRE | JORIS DELACROIX [électro] MOULIN TOULOUSAIN | 19h | 11,80 et 12 € Cet été, Toulouse Plages c'était un peu elle aussi : une boîte de nuit à ciel ouvert, peu ou prou le concept gagnant des soirées La Rivière au Moulin Toulousain. Dernières occasions d'en profiter ce mois-ci. Le 6 septembre avec Joris Delacroix, jeune nom montant de la scène électro-house française. Le 13 septembre avec les Dj's Joachim et Peter Brown. Clôture de saison le 20 septembre avec pour l'occasion une affiche composée uniquement des Dj's résidents.

Le 7.09

SAM'AFRICA | ELECTRO BAMAKO – DJELI MOUSSA CONDE World [électro FUSION] Plein air, Samatan (32) | 19h | Grat. Dans le Gers, Sam’Africa ravira les amateurs de musique africaine. Pendant ces trois jours de concerts en plein air ou de stages destinés aux enfants, la petite ville de Samatan va bouger comme jamais. Vendredi 7 Septembre, c’est à un Guinéen-Parisien que revient la charge d’inaugurer la fête : Djeli Moussa Condé. Représentant le Mali, Electro Bamako monte ensuite sur scène. Entre traditionalisme et drums & bass, ce trio très arty propose un mélange musical détonant, mais assez excitant. Ça commence à 21h et pour ce soir-là, c’est gratuit.

Le 13.09

ELECTRIC ELECTRIC – YOSHI TONKU [NOISE] DYNAMO | 20h | 8 et 10 € Une semaine après Noir Coeur et Shigeto, le label Arty Empty rameute Electric Electric sur Toulouse. Le duo guitares-samples / batterie avait fait énormément parler de lui avec Sad Cities Handclappers, son premier et dernier album paru en 2007. Unanimement salué par la critique, cet opus électro-rock avait mis tout le monde en transe : boucles frénétiques, charley à contre-temps, guitares dans le rouge… Une véritable fusée sonique.

Le 20.09

GROLAND : LADIES LAST | MAGGY BOLE – LES SIMONES – TRASH CROUTES + DJs [Pop, Chansons] CONNEXION LIVE | 20h | 4 et 8 € On entend déjà des dents grincer. Le Festival Groland détourne les soirées Ladies First de Jerkov en Ladies Last. Si les groupes resteront féminins, ce sont donc les hommes qui paieront moitié prix pour entendre les reprises des Trash Croûtes. Le concept des toulousaines ? Reprendre en acoustique et en français des tubes de langue anglaise. Un goût de l'absurde qu'on retrouve dans les chansons façon café-théâtre de Maggy Bolle et du quatuor des Simones. Final avec deux Djettes échappées des Dodoz et de Dancers in Red.

Le 21.09

INSTANT DONNé [Trio piano,violon, violoncelle] THÉÂTRE GARONNE | 20h30 | Grat. Adhérents En résidence au Théâtre Garonne, l'ensemble L'Instant Donné y donnera trois concerts cette saison. Début ce 21 septembre avec trois trios piano, violon et violoncelle qui mettent en lumière des correspondances entre Maurice Ravel et l'Italien Salvatore Sciarrino. Pour les profanes, c'est avant tout une profonde démonstration musicale de l'ensemble, invité régulier de festivals européens depuis sa création en 2002.

78 •


BOURBAKI BOUGE | SERGENT GARCIA + guests [Latino] QUARTIER BOURBAKI (LES MINIMES) | 14h | Grat. Pour sa 20ème édition, le Festival Bourbaki Bouge s’offre une pointure : Sergent Garcia. De retour d’une tournée estivale aux États-Unis et au Canada, l’ex-guitariste des Ludwig Von 88 s’arrête aux Minimes pour un concert gratuit. Le samedi 22 septembre, à 21h pétantes, il se produit au cœur du quartier Bourbaki, rue du Général Hoche. L’occasion d’entendre ou de réentendre son dernier album, Una Y Otra Vez, pétri de culture colombienne.

Le 27.09 et 28.09

ÉRIC LAREINE ET LEURS ENFANTS [Chanson rock] SORANO | 20h | nc Courant octobre, Éric Lareine et leurs enfants sortiront un nouvel album : Embolie. Avant cela, le Théâtre Sorano les accueille pour deux concerts, deux soirs de suite. Premier rendez-vous le Jeudi 27 septembre. Rodolphe Burger ouvrira les hostilités en piochant dans son propre répertoire, mais aussi dans celui du Velvet Underground, auquel il vient de rendre hommage. Puis Éric Lareine nous présentera enfin son dernier opus : un journal intime tout en prose, tout en blues

Le 27.09 et 28.09

STRANGE ENQUÊTE [Chanson] LE BIJOU | 21h30 | 6 à 12 € Strange Enquête est un duo de « tchatche et contrebasse ». À la tchatche, Jérôme Pinel : phrasé hip-hop et textes noirs. À la contrebasse, Manuel Mouret : assise rythmique et richesse acoustique. Le slam de ces deux Tarnais nous entraîne vers l’envers du décor, vers le côté terne et paumé du quotidien urbain. La ville désindustrialisée en concret, coincée entre campagnes reculées et grandes agglomérations étouffées. Des histoires courtes, souvent drôles, à écouter les Jeudi 27 et Vendredi 28 septembre au Bijou.

Le 29.09

TOUCOULEURS | SOULEYMAN & THE YAHLA CREW - JIMMY OIHID - DISTRICT 3 NOUVELLE VAGUE [pluridisciplinaire] MIX'ART MYRYS | 14h | Part. libre Le festival Toucouleurs poursuit sa tournée itinérante. Intitulée Alternative et Résistance, cette 4e escale donnera lieu à un débat autour des lieux alternatifs – à Mix'Art Myrys, l'endroit était tout trouvé. Et, bien sûr, des concerts : le funk afro-jazz de Souleyman et la world music de Jimmy Oihid succèderont à Nouvelle Vague et District 31. En préambule, dès 14h, rencontres artistiques et villages solidaires rythmeront l'après-midi.

Le 29.09

SCARECROW [Blues hip-hop] ÔBOHEM | 21h | Grat. Ne pas se laisser impressionner par le nom (épouvantail en english, ça donne des frissons). Pour se rassurer, il suffit d'écouter le son de Scarecrow. Changement de nom, sortie d'album (Evil & Crossroads, à télécharger sur bandcamp), préparation de live. Les derniers mois ont été mouvementés pour les toulousains mais les bases sont solides : le blues-hiphop est là, affirmé et cohérent tant ces musiques dialoguent entre elles. L'énergie tout autant. Après avoir pris le Capitole en juin dernier, être monté sur la scène des Francofolies, Scarecrow continue sa tournée à l'Ôbohem. Pour octobre, envoyez vos dates avant le 15 septembre à agenda@clutchmag.fr

• 79

concert & club

Le 22.09


AGENDA SEPTEMBRE sam 1

LUTCH'O'RAMA #1 | BRUIT QUI COURT - LES CAGETTES – DESPERATE FAJITAS – DR TROLL C DJ MULOT VS MOLTISANTI | Première sortie de griffe Connexion Live | 19h | Grat. AINTS FESTIVAL | NOIR CŒUR – SELENITES – SHIVA & THE DEADMEN – THE FEELING OF LOVE S DJ GET NERVOUS PARTY | Space garage, glam, post-metal Saint des Seins | 19h | 6 € COMMANDO NOUGARO | Reprises

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

DR PICKUP | Blues

Hold'em Café (L'Union) | 20h | nc

CANAL AUDITIF | TIMID BOY – PANDA YOHM – INITIAL DJ – KYAN | Électro Le Beaucoup | 21h | Grat. GET YOUR BLISTER | Fusion funk

Breughel l'ancien | 22h | Grat.

OPULSIF – HERETIK | Électro, techno

L'Elektro | 23h | Grat.

DARK ENTRIES 13 | Mix goth

Bikini | 23h | 6 €

LUCAS BARIANI – ALFA B – FLEX | Techno

White Club | minuit | 8 €

DJ JEANNOT YEAHMAN | Mix

dim 2

La Dernière Chance | 1h30 | Grat.

TEA LIGHT | Électro, piscine

Bikini | 15h | nc

L E SON DES RIVES | SUDDEN SENSE – DOMIDEEP – DEXIMA – DEUX POINTS ZÉRO BRICE (PELOUSE INTERDITE) | Électro Berges du Tarn | 15h | Grat. UN THÉ POUR DEUX | Swing

Le Cactus | 19h | Grat.

PUB QUIZ

lun 3

Frog & Rosbif | 20h | Grat.

SCÈNE OUVERTE

Saint des Seins | 19h | Grat.

OLLECTIF MONTESS | DREKFORE – PATRICK DUVIGNACQ – ENBALAD – SPAG – SUPERCELLUL C Rock, world occitan, mix électro Dynamo | 20h | 4 €

mar 4

APÉRO-SPECTACLE | IOANES TRIO | Chanson métissée

Théâtre du Grand-Rond | 19h | Part. libre

SCÈNE OUVERTE | SYLVAIN PEYRIÈRES | Jazz manouche RESONESSENCE | FRÉDÉRIQUE TRUNK & INVITÉS SAVE YOUR BREAST – SHORTER FASTER LOUDER | Rock PIANO AUX JACOBINS | HENRI BARDA | Ravel, Chopin RÉMI PANOSSIAN | Jazz CONTREBAND | Jazz

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € Saint des Seins | 20h | 4 € Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 € Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Carson City | 20h30 | Prix du repas

MANON & NICO | Acoustique pop, rock et metal

Fleurs du mal | 21h | Grat.

SIR HARRY'S PUB QUIZ

Dispensary | 21h30 | Grat.

PUB QUIZ

mer 5

Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

CHRIS TAAL | Poésie, slam APÉRO DE RENTRÉE ANTISTATIC

Mulligan's | 22h | Grat.

Maison Blanche | 19h30 | Part. libre Connexion Live | 19h | Grat.

APÉRO-SPECTACLE | IOANES TRIO | Chanson métissée Théâtre du Grand-Rond | 19h | Part. libre RESONESSENCE | FRÉDÉRIQUE TRUNK & INVITÉS

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

BLANK PAGES - MOSCOW DRIVER - ELAOÏN SDRETU | Hardcore La Dernière Chance | 20h | 5 € PIANO AUX JACOBINS | ANASTASYA
 TERENKOVA | Chopin Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 € QUIZ

80 •

Vasco le Gamma | 20h | Grat.


Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

LES RODGER'S | Jazz N.O.

Mandala | 21h30 | 6 et 9 €

NIAMA – E-DARTA | Électro, dubstep

L'Elektro | 23h | Grat.

DJ RESIDENTS | Électro, techno, house

jeu 6

L A RIVIÈRE | JORIS DELACROIX | Électro

White Club | minuit | Grat.

Moulin Toulousain | 19h | 11,80 et 12 €

APÉRO-CONCERT

Classico | 19h | Grat.

APÉRO-SPECTACLE | Ioanes Trio | Chanson métissée Théâtre du Grand-Rond | 19h | Part. libre RESONESSENCE | Frédérique Trunk & invités

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

PIANO AUX JACOBINS | NELSON GOERNER | Chopin

Cloître des Jacobins | 20h | nc

PRÉ-RENTRÉE DES PAS CLASS | BRICATCHACK | Duo rock

Txus | 20h | Grat.

SHIGETO - NOIR CŒUR | Électro pop du futur

Dynamo | 20h | 8 et 10 €

SÉVANE & BASTIEN | Jazz MARIANNE COLOMBIER | Chanson

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

SOIRÉE ELEMENTS THE GAME | Jeu musical PHIL WALTER | Jazz PUB SONG | Jukebox live FAB FROM TOULOUSE | Électro tech, house JULIO MILO | Minimal tech house GONESTHEDJ - SUPA | Hip-hop

ven 7

APÉRO UKULÉLÉ | LES LÉLÉS

Fleurs du mal | 21h | Grat. Mandala | 21h30 | 6 et 9 € Mulligan's | 22h | Grat. Connexion Live | 22h | Grat. L'Elektro | 23h | Grat. White Club | minuit | 5 €

Bikini | 18h | Grat.

AM'AFRICA | ELECTRO BAMAKO – DJELI MOUSSA CONDE S World, électro, fusion Plein air, Samatan (32) | 19h | Grat. APÉRO-SPECTACLE | IOANES TRIO | Chanson métissée Théâtre du Grand-Rond | 19h | Part. libre RESONESSENCE | FRÉDÉRIQUE TRUNK & INVITÉS

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

IANO AUX JACOBINS | DUO YAARA TAL & ANDREAS GROETHUYSEN P Bach, Mozart... Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 € AGRION SPLENDENS – DIMITREE – GENERAL LEE | Rock EL BEC DUO | Jazz NOTIZI | Pop rock MELQUIADES QUARTET | Jazz, world CONSCIOUS EMBASSY | Roots, reggae, dub melody SOIRÉE POPISSIMO | Mix indie pop WHY NOT ASSO | Électro, techno

sam 8

Dynamo | 20h | 8 € Rest'Ô Jazz | 20h | Grat. Ôbohem | 21h | Grat. Mandala | 21h30 | 6 et 9 € La Dernière Chance | 22h | 3 € Connexion Live | 22h | Grat. L'Elektro | 23h | Grat.

OKTAIL EVENTS | Fetoo – Lowmode – Wobbler - Tealanb K Électro, dubstep

White Club | minuit | 10 €

CORRADO JUNIOR | Mix

Gibert Joseph | 17h | Grat.

AM'AFRICA | WASSA FARE - CHANGETAI - SUPREME JIKA – KINKELIBA S World, fusion Plein air, Samatan (32) | 19h | Grat.

Pour octobre, envoyez vos dates avant le 15 septembre à agenda@clutchmag.fr

• 81

concert & club

EASY LIVING | Jazz


concert & club

AGENDA SEPTEMBRE sam 8

APÉRO-SPECTACLE | IOANES TRIO | Chanson métissée Théâtre du Grand-Rond | 19h | Part. libre N PAVÉ DANS LE JAZZ (PRÉSENTATION) U WRONG SIDE – DUO GELDA & CHAMPAGNE

Théâtre du Pavé | 19h30 | Grat.

RESONESSENCE | FRÉDÉRIQUE TRUNK & INVITÉS

Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 €

ZYNGA TRIO | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

GRIOFOLKLORE | Folk trad. mexicain

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

JEZABELLIA | Rock alternatif

Fleurs du mal | 20h30 | 3 €

LES FILLES ET LES GARÇONS | Électro pop

Chez ta Mère | 21h | Part. libre

CANAL AUDITIF | AARON DECAY - KYAN - INITIAL DJ - PANDA YOHM ASAP | Rock

Beaucoup | 21h | Grat. Ôbohem | 21h | Grat.

XXXSOUND SYSTEM | Rock, funk, dub

Café du Burgaud | 21h30 | 4 et 6 €

KALAKUTA | Global groove

La Loupiote | 21h30 | Grat.

CHIQUITO LAMBERT & TCHAVALO HASSAN | Swing manouche

Mandala | 21h30 | 6 et 9 €

LA RENTRÉE DES CLASS' | MAMPY | Rocksteady

Breughel | 22h | Grat.

GROOV'HITS CONNEXION | DAVYD VENER | Mix hip-hop VINNY MANGO | Techno minimal

Connexion Live | 22h | Grat. L'Elektro | 23h | Grat.

LAY!GROUND | JADE – PROLIX – DANNY & K.SPÉ – SKS & PEYO – RABBITKILLERZ (VJ) P Dubstep, drum'n bass Bikini | 23h | 10 € OKINN – YES'IN | Tech house

White Club | minuit | 8 €

PING PONG EXTRAVAGANZA | Rock'ab exotica

dim 9

La Dernière Chance | 1h30 | Grat.

SAM'AFRICA | MAMISO MEVAH - LES RAKOUTES | World

Plein air, Samatan (32) | 10h30 | Grat.

EL GATO NEGRO | Cumbia & son cubano

Le Cactus | 19h | Grat.

DORA MARS | Chanson

Chez ta Mère | 19h30 | Part. libre

PUB QUIZ

lun 10

Frog & Rosbif | 20h | Grat.

Scène OUVERTE

Saint des Seins |19h |Grat.

PIANO AUX JACOBINS | EMMANUELLE
 SWIERCZ

St Pierre des Cuisines | 20h | 6 et 20 €

Sunday soundtrack | boff

mar 11

BLIND TEST Apéro CONCERT | GRR… | Chanson

Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

GEORGY TCHAIDZE | Beethoven

Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 €

CONTREBAND | Jazz SIR HARRY’S PUB QUIZ PUB QUIZ

Apéro CONCERT | GRR… | Chanson Scène OUVERTE SPOKEN WORD | RAJEL | Slam

82 •

Saint des Seins | 19h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Scène OUVERTE - SYLVAIN PEYRIERES | Jazz manouche Rémi PANOSSIAN | Jazz

mer 12

Dispensary | 20h | Part. libre

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Carson City | 20h30 | Prix du repas The Dispensary | 21h30 | Grat. Mulligan’s | 22h | Grat.

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

Pour octobre, envoyez vos dates avant le 15 septembre à agenda@clutchmag.fr


concert & club Pour octobre, envoyez vos dates avant le 15 septembre Ă agenda@clutchmag.fr

• 83


AGENDA SEPTEMBRE mer 12

L ES COURTS INTENSES 2 | LAIA AUTONELL – BRUNO RUIZ – GILLES ET AUGUSTE Chanson, lecture, danse Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € Q – SLURM – BURNT – KAIN | Stoner

La Dernière chance | 20h |5 €

SIGUR ROS – BLANCK MASS | Post rock

Bikini | 20h | 35,10 et 36 €

PIANO AUX JACOBINS | THOMAS ENHCO | Carte blanche jazz PIANO AUX JACOBINS | SIMONE DINNERSTEIN | Chopin QUIZ

Cité de l’espace | 20h | 6 et 20 €

Cloître des jacobins | 20h | 6 à 38 € Vasco le Gamma | 20h | Grat.

ELECTRIC GEISHA – LA TAIFA | Rock tzigane

Dynamo | 20h | nc

ZAMPARUTTI TRIO | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

COLIJN BUIS TRIO | Jazz, funk

Mandala | 21h30 | 6 et 9 €

BLOODY BASS | FARFA AND FRIENDS | Électro, dubstep

L’Elektro | 23h | Grat.

ATF PROD | Hip-hop

jeu 13

White Club | minuit | 5 €

Apéro CONCERT

Classico | 19h | Grat.

Apéro CONCERT | GRR… | Chanson

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

L ES COURTS INTENSES 2 | LAIA AUTONELL – BRUNO RUIZ – GILLES ET AUGUSTE Chanson, lecture, danse Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € PIANO AUX JACOBINS | MENAHEM PRESSLER | Schubert

Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 €

FESTIVAL SAFART | SAPHAR’OUD | Quatuor percus-oud

Txus | 20h | Grat.

ELECTRIC ELECTRIC – YOSHI TONKU | Noise

Dynamo | 20h | 8 et 10 €

ANCAJAZZ | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

LOU CADILLAC | Odyssée intimiste

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

La rivière | PETER BROWN – JOACHIM | Électro

Le Moulin Toulousain | 21h | 10 €

SERGIO DOLET | Impro chanson

Chez ta Mère | 21h | Part. libre

SULLZ – LIBERTO PANICK | Pop rock

Cri de la Mouette | 21h | nc

SAMBATUDO | Afro-brésilien

Mandala | 21h30 | 6 et 9 €

DIDIER LABBE | Jazz

Le Bijou | 21h30 | 12 et 15 €

TOMBéS POUR LA FRANCE | SUPERETS | DJ set

Saint des Seins | 22h | Grat.

PUB SONG

Mulligan’s | 22h | Grat.

LA BOUM PATCHWORK | DJ JAMES | Mix

Connexion Live | 22h | Grat.

AUDREY GRAHAM | Électro dirty house

L’Elektro | 23h | Grat.

BUDDY AND FRIENDS | Électro, dubstep

White Club | minuit | 5 €

FUNKY FRESH #1 | DJ JUDOBOY | Hip-hop, funk

ven 14

La Dernière Chance | minuit | Grat.

DEAD LIKE ME | Hardcore THE CHASE – ENTERRE SOUS X | Slam, rock Apéro CONCERT | GRR… | Chanson

Saint des Seins | 19h | Grat. Le Chapeau Rouge (Carcassonne) | 19h | nc Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

L ES COURTS INTENSES 2 | MICHELINE SARTO – LES âMES SONS – BERCEUSES AU BUTAGAZ Musique, lecture Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € STUNTMAN - DEAD LIKE ME | Hardcore

Saint des Seins | 20h | nc

10 ANS ASSAUT MUSICAL | GIMMICK FIVE SYNDICATE – FACE B | Rock PIANO AUX JACOBINS | ANNE-MARIE MAC DERMOTT | Haydn

84 •

Dynamo | 20h | 5 €

Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 €


DOUBLE BOB | Chanson française

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

CHARLIE WINSTON | Pop, folk

Zénith | 20h30 | 30,30 et 32 €

THE DREAMY DOGS | Folk

Chez Ta Mère | 21h | Part. libre

FESTIVAL Méditerraneo | ALSINA : HOMMAGE A NOUGARO

Halle (Portet) | 21h | Grat.

ESTIVAL Méditerraneo | TOURE KUNDA – L’HERBE FOLLE F World, swing Chapiteau du Ramier de Garonne | 21h | Grat. ASKEHOUG | Chanson urbaine

Ôbohem | 21h | Grat.

M’ORGAN TRIO | Jazz

Mandala | 21h30 | 6 et 9 €

LEZEBRA K.RO – GEO SOUL – VERTIGO | Rock, blues

Cri de la Mouette | 22h | nc

louis angels 2 | le chinois vs dj louis | Tropicana

Beaucoup | 22h45 | Grat.

Soirée ANNéES 2000 | Rock, électro, hip-hop

Bikini | 23h | 5 €

MADZIKILLA – TALKIN’FINGAZ | Drum'n bass, hip-hop

sam 15

L’Elektro | 23h | Grat.

OPEN YOUR MIND | C BIS – NEEGART – ROD – JUSAI | Techno

White Club | minuit | 10 €

ESCALE TOURMENTE : MUSIQUE, SPECTACLE DE RUE | Pluri.

Port St Sauveur | 10h | Grat.

ESTIVAL Méditerraneo | HERVé LAPALUD ET JONATHAN MATHIS - LILI BABA F SOHAM – LES GALOPINS | Blues, world Halle (Portet) | 14h45 | Grat. LA GUINGUETTE AU KIOSQUE | Bal populaire

Kiosque à Musique (Cugnaux) | 15h | Grat.

FESTIVAL Méditerraneo | ISABELLE GAIGNIER | Chanson

Médiathèque (Portet) | 16h | Grat.

GRUM | Mix Apéro CONCERT | GRR… | Chanson

Gibert Joseph | 17h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

L ES COURTS INTENSES 2 | MICHELINE SARTO – LES AMES SONS – BERCEUSES AU BUTAGAZ Musique, lecture Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € ESTIVAL Méditerraneo | LA CHIVA GANTIVA – TRAM DES BALKANS – SAMUEL GEFFROY TRIO F Flamenco, klezmer, colombien Chapiteau du Ramier de Garonne | 19h30 | Grat. IANO AUX JACOBINS | ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE P Mozart

Halle aux Grains | 20h | nc

PIANO AUX JACOBINS | GUILLAUME COPPOLA | Tableau concert

Abattoirs | 20h | 6 et 20 €

Soirée PIRATES

Fleurs du mal | 21h | Grat.

PEPE ALGIE | Supersound of the 70's L’éTRANGLEUSE | Post rock, chanson

La Loupiote | 21h | Grat. Café du Burgaud | 21h30 | 4 et 6 €

LOCO SON | Jazz cubain, salsa

Mandala | 21h30 | 6 et 9 €

CHEERLEADER – STOCKHOLM SYNDROM – AINSOPHAUR | Cold wave

Cri de la Mouette | 22h | nc

EZZA | Fusion du Niger OOGIE DOWN, SEASON 4 | GONES THE DJ B Old School hip-hop, funk

Breughel | 22h | Grat. Connexion Live | 22h | 5 €

LECTRO ALTERNATIV : Soirée CODE | THA NEW TEAM – TEKNIAN – MUNCHI – SKREAM E Dubstep Bikini | 22h35 |19 et 22 € ROB-D - SERRATO RUIZ | Techno, électro

L’Elektro | 23h | Grat.

I T’S TIME TO PLAY | WANER – EMMANUEL R – APPARENCE – VINCENT MALVILLE Tech house White Club | minuit | 10 € UNICORNIBOT – SEC | Noise rock

Amanita Muscaria | minuit | Part. libre

Pour octobre, envoyez vos dates avant le 15 septembre à agenda@clutchmag.fr

• 85

concert & club

OUDOIR NITE MIX | THE PUMPLIES – KID BOMBARDOS – DJ’S BOUDOIR MODERNE B Rock, pop Connexion Live | 20h | 5 €


concert & club

AGENDA SEPTEMBRE dim 16

SCALE TOURMENTE : MARCHé, EXPOSITION, FANFARE... | GRAI’OLI E Pluridisciplinaire Port St Sauveur | 10h | Grat. ESTIVAL Méditerraneo | DELPHINE SAINT-RAYMOND – CLAUDE SICRE – SIENA F Chanson, spectacle Halle (Portet) | 12h | Grat. FESTIVAL Méditerraneo | EUGENIE URSCH | Bohème barock

Église St Martin | 15h | Grat.

ESTIVAL Méditerraneo | CIE MOHEIN – CIE MONTANARO F World Chapiteau du Ramier de Garonne | 15h30 | Grat. PIANO AUX JACOBINS | GUILLAUME VINCENT | Mozart, Chopin Cloître des Jacobins | 16h | 6 à 38 € SOCRATE | Trio jazz

Le Cactus | 19h | Grat.

PUB QUIZ

Frog and Rosbif | 20h | Grat.

Apéro MUSICAL

lun 17

Dispensary | 20h | Grat.

Soirée BIèRE BENOîT | DON PASTA | Cooking Dj set

Connexion Live | 19h | 5 €

RAMESSES | Doom psyché stoner

Saint des Seins | 20h | nc

PIANO AUX JACOBINS | FLORENCE CIOCCOLANI | Tableau-concert IANO AUX JACOBINS | VANESSA WAGNER P Chaminade, Severac

Abattoirs | 20h | 6 et 20 €

Auditorium St Pierre des Cuisines | 20h | 6 et 20 €

UVERTURE GROLAND | ZAPP BRANNIGANN – X-OR EXTENDED – CHARLY FIASCO O LéGITIME DéFONCE | Punk, rock Dynamo | 20h | 6 €

mar 18

Apéro CONCERT | CORDCORE | Chanson

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Scène OUVERTE – SYLVAIN PEYRIERES | Jazz manouche

Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

PIANO AUX JACOBINS | KAROLY MOCSARI | Debussy

L’Escale (Tournefeuille) | 20h | 12 €

IANO AUX JACOBINS | PHILIPPE BIANCONI P Schumann, Debussy

Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 €

LES 20 ANS DE GROLAND | PNEU – PAPAYE – POIL | Noise heroes Connexion Live | 20h | 8 et 10 € Rémi PANOSSIAN | Jazz CONTREBAND | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Carson City | 20h30 | Prix du repas

SIR HARRY’S PUB QUIZ

Dispensary | 21h30 | Grat.

PUB QUIZ

mer 19

Mulligan’s | 22h | Grat.

GROLAND | BOUDINS ET CHANSONS | Duo feministo-charcutier Apéro CONCERT | CORDCORE | Chanson

Txus | 19h | Grat.

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

20 ANS DE GROLAND | Crash tes couilles | Punk situationniste WE RIDE | Hardcore IANO AUX JACOBINS | ALEXANDER KRICHEL P Schumann, Beethoven QUIZ

L’Autan | 19h30 | nc Saint des Seins | 20h | 5 €

Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 € Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

ROLAND | GOD FRANCOIS - HAKIMIZENITE (HAKIM DE ZEBDA) - ANDREAS & NICOLAS G Chanson Dynamo | 20h | 8 et 10 € ENTRE DEUX | Jazz THOMAS SHIRMANN TRIO – HeRVé ROUSSEAU | Jazz Soirée TIMBA ET CARAïBES | DJ MABE

86 •

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Mandala | 21h30 | 6 et 9 € Connexion Live | 21h30 | Grat.

Pour octobre, envoyez vos dates avant le 15 septembre à agenda@clutchmag.fr


• 87


AGENDA SEPTEMBRE mer 19

ELBROUT AND FRIENDS | Électro, techno

L’Elektro | 23h | Grat.

RESIDENTS | Électro, tech house

jeu 20

White Club | minuit | Grat.

DJ ALL-RESIDENTS | Électro

La Rivière | 19h | 10 €

Apéro-CONCERT Apéro-CONCERT | CORDCORE | Chanson

Classico | 19h | Grat. Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

LECTRO ALTERNATIV : CLARK & LE CABANON E TOM TERRIEN – CLARK – BRUMa

Dynamo | 20h | 14 et 16 €

PIANO AUX JACOBINS | NICHOLAS ANGELICH | Bach

Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 €

TRIBUTE TO PAT METHENY | Trio

Txus | 20h | Grat.

ROLAND : LADIES LAST | MAGGY BOLE – LES SIMONES – TRASH CROUTES + DJs G Pop, chanson Connexion Live | 20h | 4 et 8 € ALAIN ANGELI & XAViER FARO | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix d'un repas

CARLOS VALVERDE et le FORRO PIFADO | Bal

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

ELECTRAEL – BANGLADICE - LES 2 SHéS | Électro, hip-hop EL DEDZU – J. VON CORDA | Folk rock

Cri de la Mouette | 21h | nc

LA GUEUSE | Cie VIEUSSENS | Polar musical

Mandala | 21h30 | 6 à 9 €

LA REINE DES AVEUGLES | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

PUB SONG | Jukebox live

Mulligans | 20h | Grat.

BABA MTRK | Techno, électro

L'Elektro | 23h | Grat.

ESTEBAN – ANDY MYERS | Tech. house

ven 21

La Dernière Chance | 20h | 3€

White Club | 23h | minuit | 5 €

OCK IN OPPOSITION | CARAVAN – ONE SHOT – KAFKA & B. DE LA FUENTE R Prog. rock Cap Découverte (Blayes les Mines, 81) | 21h | 20 à 30 € APéRO-CONCERT | CORDCORE | Chanson

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

ACCORDEONISTADE | FLORIAN DEMOSANT | Scène ouverte Maison Blanche | 19h30 | Part. libre DILOLULA | Folk balkanique

Chez Ta Mère | 19h30 | Part. libre

PIANO AUX JACOBINS | KRYSTIAN ZIMERMAN | Debussy

Halle aux Grains | 20h | 16 à 55 €

FRUSTRATION - ULTRA PD | Post-punk, noise

Connexion Live | 20h | 10 et 12 €

PIANO AUX JACOBINS | GréGORY PRIVAT | Jazz WASSA FARé - KALAND-Ô | Afro fusion INSTANT DONNé | Trio piano, violon, violoncelle

Cloître des Jacobins | 20h | nc Dynamo | 20h | nc Théâtre Garonne | 20h30 | Grat. adhérents

SOIRéE DE REPRISE(S) | LES CROQUANTS – BROC Rio Grande (Montauban) | 20h30 | 14 et 18 € K-LEFT | Jazz quartet

La Dernière Chance | 21h | Grat.

LOULA B – MICHEL FRAISE | Blues rock

Café du Burgaud | 21h | 4 et 6 €

ROLAB | SALUT C'EST COOL – DENUM - DA CREW - + guests G Techno, électro, hip-pop Mix'Art Myrys | 21h | Part. libre WAB | Human funk box

Mandala | 21h30 | 6 et 9 €

LA REINE DES AVEUGLES | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

REDNECK NIGHT ROZE – LEVOSI SUN | Rock BUDDY & FRIENDS | Dubstep

88 •

Fleurs du mal | 22h | Grat. Cri de la Mouette | 22h | nc L'Elektro | 23h | Grat.


I LOVE MOUSTACHE I | TEALANB – THE GEEK – NO FAKE ? Électro rock, dubstep

sam 22

OURBAKI BOUGE | SERGENT GARCIA – guests B Latino

White Club | minuit | 10 €

Quartier Bourbaki (Les Minimes) | 14h | Grat.

FESTIVAL OCCITANIA | Défilé dans la ville

Toulouse | À partir de 15h | Grat.

OCK IN OPPOSITION | MAGMA – THINKING PLAGUE – WE INSIST – SPOKE ORCHESTRA R Prog. rock Cap Découverte (Blayes Les Mines, 81) | 19h | 20 à 30 € LÔTURE GROLAND | LES PRODUCTEURS de PORCS – KASSLA DETCHA – C RUFUS BELLEFLEUR – BRASSEN'S NOT DEAD | Festif Place St Sernin | 19h | Grat. OUVERTURE DE SAISON | NIUVER – DJ BENA | Folk, mix ApéRO-CONCERT | CORDCORE | Chanson

Lo Bolegason (Castres) | 19h | Grat.

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

FOIRE AU GRAS | Metal

La Dernière Chance | 20h | Grat.

OIRéE PROGRèS-SON | THE ELDEBERRIES – THE SHAKING HEAD – THis SILLY THING – S DJ MULOT VS MOLTISANTI | Rock Dynamo | 20h | Grat. EL GATO NEGRO Y LA LOCA ZEBRA | Musique du monde

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE | Classique

L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | nc

BLASTOFF – Q?M GROUPE | Rockabilly

BE Acoustic | 20h30 | Grat. sur réservation

FORRO DE VITROLA | Forro BETTY PAGE PARTY : BACK TO THE SCHOOL | Mix popissimo

Chez ta Mère | 21h | Part. libre Saint des Seins | 21h | Grat.

SOIRéE OLDSCHOOL

Ôbohem | 21h | nc

BLACKMARKET SESSION | Mix reggae, soul, funk

La Loupiote | 21h30 | Grat.

ETNOSTATIC | World électro

Mandala | 21h30 | 6 et 9 €

SOIRéE éLECTROPHAGE | Mix électro

Cri de la Mouette | 22h | nc

LECTRO ALTERNATIV : BIG SPLASH PARTY 2 | SAVANT – BELZEBASS – GTRONIC – PRO 7 E Lucha électro Bikini | 22h | 15 et 17 € ROYAL ROOST | Fanfare funk

Breughel | 22h | Grat.

ALAN FARKA & CHICK | Dj set OIRéE GUACHAFITA | DJ NO-BREAKFAST – LAUNDRYMIX – S PING-PONG JUNIOR (VJ)

Txus | 22h | Grat. Connexion Live | 22h | Grat.

FTER GROLAND | MECTOOB – BRAIN BREAK AZZ – DJ MIKE ROCK A Électro, dubstep FARFA SIDIOUS | Électro, dubstep BEATDOWN II | Électro, dubstep

dim 23

Le Frigo | 23h | 9 € L'Elektro | 23h | Grat. White Club | minuit | 8 €

OCK IN OPPOSITION | HASSAN K – ERIK BARON – FAT 32 – MR LE DIRECTEUR R Prog. rock Cap Découverte (Blayes les Mines, 81) | 09h30 | 10 à 15 € ESTIVAL OCCITANIA | PEP GEMINO BOTIFARRA F Musique catalane NAKED IN THE SEA | Duo folk

St Pierre des Cuisines | 17h | nc Le Cactus | 19h | Grat.

DIMANCHE CHEZ TA MèRE | LES FILS DE TA MèRe | Cabaret chanson Chez ta Mère | 19h30 | Grat.

Pour octobre, envoyez vos dates avant le 15 septembre à agenda@clutchmag.fr

• 89

concert & club

LECTRO ALTERNATIV | DUTTY MOONSHINE – KALAGANG – THA FUNK BOOSTER – Guests E Électro swing BM Club | 23h | 10 et 12 €


AGENDA SEPTEMBRE dim 23

PUB QUIZ

lun 24

BILLY GAS STATION - FORREST | Folk, punk ISKRA – KREEPER OV SEAL - FATAL NUNCHAKU Fastcore, blackmetal CAVE | Psyché krautrock PIANO AUX JACOBINS | VICTORIA AJA | Tableau concert IANO AUX JACOBINS | SANDRO DE PALMA P Scarlati, Bach... SILVER APPLE | Électro psyché

mar 25

ENSIFERUM | Viking metal

La Dernière Chance | 20h | 5 € Saint des Seins | 20h | 5 € Abattoirs | 20h | 6 à 20 € St Pierre des Cuisines | 20h | 6 à 20 € Dynamo | 20h | 7 €

Bikini | 19h | 21 à 25 € Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

IANO AUX JACOBINS | DANA CIOCARLIe P Jaëll, Lizst, Wagner

Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 €

CONTREBAND | Jazz EN ATENDANT | Musique médiévale, danse SIR HARRY'S PUB QUIZ PUB QUIZ

PIANO AUX JACOBINS | ELISABETH LEONSKAJA AFRO JAM SESSION QUIZ ENREGISTREMENT LIVE | PLACE DES ARTS | Chanson ESTHER NOURRI DUO | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Carson City | 20h30 | Prix du repas Odyssud | 20h30 | 16 à 27 € Dispensary | 21h30 | Grat. Mulligan's | 22h | Grat.

Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 € Txus | 20h | grat. Vasco le Gamma | 20h | Grat. Dynamo | 20h | nc Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

EN ATENDANT | Musique médiévale, danse

Odyssud | 20h30 | 16 à 27 €

ISRAEL VIBRATION – ACOUSTIC SOUL LIONS | Reggae

Bikini | 20h30 | 21,50 à 24 €

LAS SIMPLES COSAS | Canciones, coplas y tangos OSONS (AUDITIONS PUBLIQUES) KISS MY ASS | Électro, dubstep, glitch, drum'n bass DJ RESIDENTS | Électro, techno, tech house

jeu 27

L'Autan | 19h30 | Grat.

SCÈNE OUVERTE | SYLVAIN PEYRIERES | Jazz manouche

RÉMI PANOSSIAN | Jazz

mer 26

Frog & Rosbif | 20h | Grat.

Mandala | 21h30 | 6 et 9 € Le Bijou | 21h30 | Grat. L'Elektro | 23h | Grat. White Club | minuit | Grat.

LECTRO ALTERNATIV : ROCKS THE PARTY | THE ALCHEMIST & BIG TWINS - BLAKE WORELL – E MP1.2 – LODIDODI ALL STAR | Électro hip-hop Dynamo | 19h | 13 et 15 € APÉRO-CONCERT

Classico | 19h | Grat.

PÉRO DE RENTRÉE | GUACHAFITA - LE BESTIAIRE - DAVYD VENER - DJ'S BOUDOIR MODERNE – A KALAKUTA SELECTORS | Battle collectifs, vernissage expo Jif Connexion Live | 19h | Grat. éRIC LAREINE ET LEURS ENFANTS | Chanson rock

90 •

Sorano | 20h | nc

JEFFERSON NOIZET | Country blues

Deux Ormeaux | 20h | nc

PIANO AUX JACOBINS | ALINA AAZARIO | Tableau concert

Abattoirs | 20h | 6 et 20 €


Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 €

LUCIEN LA MOVAIZ' GRAINE | Chanson

Txus | 20h | Grat.

SANDRINE ROMAIN GARCIA DUO | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

EN ATENDANT | Musique médiévale, danse

Odyssud | 20h30 | 16 à 27 €

Flippin' Heck – Die Hombre | Punk, rock

La Dernière Chance | 21h | Grat.

HOLTONE – ALPAGA | Pop, rock

Cri de la mouette | 21h | nc

BASTIEN RIBOT | Jazz swing

Mandala | 21h30 | 6 et 9 €

STRANGE ENQUÊTE | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

PUB SONG | Jukebox Live

Mulligan's | 22h | Grat.

SARAH SHEBI | Électro, dubstep, drumstep

L'Elektro | 23h | Grat.

BUDDY & FRIENDS | Électro, dubstep, tech house

ven 28

White Club | minuit | 5 €

OND'N ROCK | MR. TRISTAN – GIVRÉS OU GIVRÉS PAS M Rock Salle Orion (Mondonville) | 14h | Grat. JAM SESSION | Scène ouverte

Lo Bolegason | 19h | Grat.

FINALE DROP THE BEAT | DJ SHOGUN - METRONOM – STAMINA éRIC LAREINE ET LEURS ENFANTS | Chanson rock IANO AUX JACOBINS | BAPTISTE TROTIGNAN P Carte-blanche jazz

Dynamo | 19h30 | 5 € Sorano | 20h | nc

Cloître des Jacobins | 20h | 6 à 38 €

THE WEST BIRDS | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

IBUPROFUNK | funk

La Dernière Chance | 21h | Grat.

FESTIVAL OCCITANIA | MARILIS ORIONNA | Chant oriental

Église de Pechbonnieu | 21h | Grat.

NBM TRIO | No brain music STRANGE ENQUÊTE | Chanson MAKG – SKANDALYSE – TUFF LIONS | Reggae

Mandala | 21h30 | 6 et 9 € Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 € Cri de la mouette | 22h | nc

LECTRO ALTERNATIV : NOT4KIDS | DRUM SOUND & BASSLINE SMITH – EPTIC – NOT4KIDS E Drum Bikini | 22h | 14 et 16 € J UNIOR KAMBELL – SERGIO VICENTE – JULIO MILIO Techno minimal, dubstep, moombah-core

sam 29

L'Elektro | 23h | Grat.

MAT DENUM – ALEX K – J.RIDE – FLEX B2B PEHA – ONE NIGHT Techno

White Club | minuit | 10 €

JOURNÉE GREEN DAY | Sons, vidéos, mix...

Gibert Joseph | 09h | Grat.

OND'N ROCK | ROCOCO - THE GABELT - OUT OF SINK - TWO TIMES LATE M TWO HATS AND A CAT - MULTIMUSIQUE | Rock Salle Orion (Mondonville) | 14h | 5 et 8 € OUCOULEURS | SOULEYMAN & THE YAHLA CREW - JIMMY OIHID - DISTRICT 31 T NOUVELLE VAGUE | Pluridisciplinaire Mix'Art Myrys | 14h | Part. libre SOIRÉE MÉDIÉVALE | Les Compagnons du Gras Jambon NOISEPRESSO | Dj set électro-rock BLIND TEST SOIRÉE TRIBUTE THE CURE ET MIX 80'S ANNIVERSAIRE ECLECTIK CIRCUS

Pour octobre, envoyez vos dates avant le 15 septembre à agenda@clutchmag.fr

Fleurs du mal | 20h | nc Saint des Seins | 20h | Grat. Vasco le Gamma | 20h | Grat. Connexion Live | 20h | 3 € Dynamo | 20h | nc

• 91

concert & club

IANO AUX JACOBINS | ELISABETH LEONSKAJA P Beethoven, Tchaikovsky...


concert & club

AGENDA SEPT./OCT. sam 29

THE WEST BIRDS | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ZERFO – 100% SWING | Duo swing

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

LLE DE VERS - L'EFFET KARADOK – OROB – MARIA GHANIMA – ARCANE BU Rock, metal, jazz, électro Rio Grande | 20h30 | Grat. REDIS-LE-ME | Comédie musicale

Odyssud | 20h30 | 10 à 18 €

L A PETITE INVITE #WORDLWIDE FESTIVAL | GHOSTPOET – SOULEANCE – PLAPLA PINKY – DEBRUIT – VECT | Électro Bikini | 21h | 10 € LE 25BIS | Chanson

La Dernière Chance | 21h | Grat.

FESTIVAL OCCITANIA | Parzunarella | Ensemble

Église de Fonsorbes | 21h | Grat.

SCARECROW | Blues hip-hop

Ôbohem | 21h | Grat.

CUARTETO TAFI | Latino

La Loupiote | 21h30 | Grat.

STRUTS | Funk

Mandala | 21h30 | 6 et 9 €

KEY FUNK – DRAPOK | Funk

Cri de la Mouette | 22h | nc

FOSSILUS ORCHESTRA | Klezmer

Breughel | 22h | Grat.

ZOO BEASTIE CLUB | Mix décalé

Connexion Live | 22h | 3 à 5 €

LECTRO ALTERNATIV : LA FACTORY | COSTELLO - MARC HOULE - TROY PIERCE - GAISER – E UMEK | Techno Le Ramier | 23h | 23 et 25 € LORD SINIXTA – PASHA | Uk-garage, hip-hop

L'Elektro | 23h | Grat.

ROMANO DAVIS & FRIENDS | Électro, tech-house

dim 30

White Club | minuit | 10 €

REDIS-LE-ME | Comédie musicale FESTIVAL OCCITANIA | MAROMBRINA | Chant

Odyssud | 15h | 10 à 18 € Église de Montesquieu-Volvestre | 17h | nc

PETER'S FRIENDS | Rythm'n blues PUB QUIZ LÔTURE ELECTRO ALTERNATIV | EZ3KIEL EXTENDED C Trip-hop, électro SOULFLY | Metal

mar 2 oct.

mer 3 oct.

SCÈNE OUVERTE | Sylvain Peryrieres | Jazz manouche

Le Cactus | 19h | Grat. Frog & Rosbif | 20h | Grat. Halle aux Grains | 20h30 | 22 et 25 € Bikini | 20h30 | 22,55 à 25 €

Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

FRÉDÉRIKA PROJECT | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

FESTIVAL OCCITANIA | Barbara Fortuna | Polyphonie

Chapelle Ste-Anne | 20h30 | nc

GRANDS INTERPRÈTES : LES ARTS FLORISSANTS KARIS | Jazz DIONYSOS | Rock

Halle aux Grains | 20h | 16 à 59 € Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Bikini | 20h30 | 27,50 à 30 €

Pour octobre, envoyez vos dates avant le 15 septembre à agenda@clutchmag.fr

92 •


• 93


RESTOS GRIFFÉS LE BIJOU 123 Avenue de Muret | Toulouse | 05 61 42 95 07 | le-bijou.net | Au Bijou on ne mange que des bonnes choses ! Produits frais, légumes de saison, cuisine traditionnelle : à midi on y trouve les salariés des entreprises environnantes et le soir les amateurs de beaux spectacles. La carte des vins reflète les voyages de l'équipe chez les vignerons bio - trouvés à proximité des festivals qui alimentent aussi la salle de spectacles. Ouvert du lundi au vendredi midi et du mardi au vendredi soir.

LE NEW DELHI 9 rue de l’Industrie | Toulouse | 05 61 62 20 64 | newdehli-toulouse.com | Premier resto indien au classement cityvox, on comprend pourquoi ! Entre Gabriel Péri et la Colombette, ce doyen sur Toulouse offre une décoration et un service agréables, des plats généreux et typiques (suivez les conseils des serveurs), des prix très raisonnables et une atmosphère invitant au voyage... Un conseil ? Mieux vaut réserver ! 7/7 midi et soir.

CLASSICO 37 rue des Filatiers | Toulouse | 05 61 53 53 60 | classico-cafe.com | Brasserie le midi, restaurant et bar musical le soir à partir du mercredi. Depuis plus de 20 ans, cette institution toulousaine propose le midi des plats inspirés du marché des Carmes adjacent et des tapas originaux le soir. Apéros concerts jeudi soir (jazz, swing, bossa...). Tournois de poker gratuits mardi soir. Terrasse. Du lun. au sam. dès 10 h.

LA PLAGE 60 Grande Rue Saint-Michel | Toulouse | 05 61 73 83 77 | laplage-toulouse.fr | Une bulle de tranquillité en plein St Michel ! Un cadre qui mérite le détour avec lumières tamisées, boiseries élégantes et un grand jardin arboré. Une cuisine brasserie midi et soir et des tapas copieux le soir vous sont servis par une équipe agréable et disponible. En plus, les prix sont raisonnables ! 12h-14h lun. au ven. et lun. au sam. dès 18h.

LE MAHARAJA 46 rue Peyrolières | Toulouse | 05 34 30 50 12 | maharajatoulouse.fr | À deux pas de la Daurade, ce resto discret et en devenir mise sur la qualité de l’accueil et de ses plats, tous ceux qui le connaissent vous le diront… Ses atouts ? Un service soigné, des spécialités indiennes et hallal traditionnelles (piment en supp), un très bon rapport qualité/prix et en plus les plats peuvent être emportés… Fermé mercredi midi.

94 •


restos griffés

LES TERRASSES DE ST ROME 39 rue St Rome | Toulouse | 05 62 27 06 06 | terrasses.saint.rome.free.fr Depuis 17 ans, un des secrets les mieux gardés de Toulouse ! À 30 mètres du Capitole, une entrée discrète vous mène à une vaste et belle terrasse fleurie… Au menu : service à l’ancienne (demandez Petit Jean) et cuisine régionale, authentique et généreuse. Des plats sans fioritures avec un très bon rapport qualité/prix ! Du lun. au sam. midi et soir.

O SUSHI BAR 30 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 98 64 | o-sushibar.com | Unique à Toulouse ! À deux pas du Capitole, une entrée discrète dévoile un cadre zen, cosy et agréable… Plusieurs formules dont celles à volonté (16,5 € à midi, 23,5 € le soir) : choisissez vos suhis grâce à une rivière sur laquelle défilent de petits bateaux en bois qui vous amènent vos plats ! Livraison à domicile. Ouvert 7/7 midi et soir.

LA KASBAH 30 Rue de la Chaîne | Toulouse | 05 61 23 55 06 | lakasbah.fr À sa manière, une caverne d’Ali Baba… Depuis plus de 30 ans, une entrée incongrue préserve des trésors de tradition familiale : un cadre apaisant, un accueil chaleureux, des tajines de saison, couscous et autres spécialités algériennes, le thé typique et des tarifs plus qu’abordables. Lundis populaires (musique live). Midi et soir. Fermé mer.

LE PERY 22 Rue Gabriel Péri | Toulouse | 05 61 62 13 62 | lepery.com | Depuis peu, une nouvelle équipe chaleureuse vous accueille 7/7 à partir de 7h30 (10h le WE), brasserie midi et soir, bar-tapas dès 19h, brunch copieux le dim. (11h-16h) et le tout à des prix raisonnables ! Vous en voulez plus ? Grande terrasse, ambiance musicale, menus groupes, mojitos et rhums arrangés, Happy Hour pichet, soirs à thèmes et matchs...

LES METS TISSES 20 Rue Denis Papin | Toulouse | 05 61 20 52 20 | lesmetstisses.fr | Un voyage gustatif mixé avec une bonne ambiance, c’est le cocktail proposé par ce resto musical trop peu connu. Au niveau de St Aubin, derrière le Bd. de la Gare, vous découvrirez une déco originale, un accueil charmant, des saveurs d’Asie, d’Afrique, des îles ainsi que des potions magiques... Dj tous les week-ends. Ouvert le soir, du mer. au dim.

REST’O JAZZ 8 Rue Amélie | Toulouse | 05 61 57 96 95 | restojazz.com | Digne d’un club de la Nouvelle-Orléans des années 50, gangsters et cigares en moins ! Une déco feutrée, un service impeccable et le voyage commence... Côté resto, un subtil mélange de saveurs de Louisiane et de cuisine du Sud-Ouest. Côté scène, une programmation live pointue, jouant avec les formats et les influences. De 20h à 23h du mar. au sam. Service bar également

• 95


BARS GRIFFÉS LE DELICATESSEN 11 rue Riquet | Toulouse | 05 61 62 49 00 | Bar-tapas Le Delicatessen. Ouvert tous les soirs même le dimanche. Happy-Hour de 18h30 à 19h30. Dans le quartier St Aubin, un café à l'atmosphère conviviale, une déco surprenante ! Un voyage dans le temps et l'espace. On y revient pour sa carte de tapas maison et profiter de sa sélection de bières. Réservation pour les groupes uniquement.

THE DISPENSARY 1 rue Marthe Varsi | Toulouse | 05 61 42 00 88 | Un pub différent dispensant de bonnes cures pour le corps et l'esprit ! En peu de mots : petits plats soignés midi et soir, brunch le week-end, bières anglaises, Sailor Jerry Spiced Rum et autres curiosités... Niveau zik : vieux rock, noise, pop anglaise, punk, Pub Quiz le mardi, concerts à l’occaz... Matchs... Happy Hour à 19h30. Métro St Cyp. Fermé lundi.

La Loupiote 39 rue Réclusane | Toulouse | 05 61 42 73 07 | Un des plus vieux caf'conc' toulousain ! On y sert des bières belges, des vins du coin, des tapas maison, au fil des envies et des saisons. On y entend des groupes live, des Djs branchés, des bœufs funk et reggae. On y voit des peintures, des dessins, des photos, tous les mois y'a du nouveau ! Du lun. au ven. de 17h30 à 2h, samedi 19h à 3h. Métro St Cyp.

LE TXUS 9 rue St Charles | Toulouse | 08 72 22 76 25 | T’en veux du quartier populaire et vivant ?! T’en veux de la bonne bière belge à foison ? T’en veux des bons gros concerts qui tâchent ?! T’en veux du ch’ti grolandais derrière le zinc ?! Bah ramène ta fraise au TXUS alors !! C’est pas vrai ça, faut tout leur dire à ces jeunes ! (du mardi au samedi à partir de 18h30, à l’heure de l’ happy hour !)

CONNEXION LIVE 8 rue Gabriel Péri | Toulouse | 09 77 08 59 64 | connexion-cafe.com | Attention ! Haut lieu de la culture Toulousaine ! Une programmation à la fois ouverte, éclectique et pointue. Tout au long de l'année, profitez de la terrasse couverte, des concerts et des expos novatrices qui font la part belle aux assos culturelles, aux collectifs ainsi qu’à des artistes méconnus ou à la notoriété avérée. Du lun. au sam. dès 17h.

96 •


bars griffés

LA PLAGE 60 Grande Rue Saint-Michel | Toulouse | 05 61 73 83 77 | laplage-toulouse.fr | Comme dans le film du même nom, c’est d’abord le cadre qui enchante : grand jardin arboré, nouvelle déco exotique et élégante... mais la comparaison s’arrête là ! Une équipe efficace et sympa vous propose des mojitos à tomber, des cocktails savoureux et des tapas copieux le soir. Comme un air de vacances...12h-14h lun. au ven. et lun. au sam. dès 18h.

El Dorado 10 Descente de la Halle aux Poissons | Toulouse | 05 61 32 97 00 | À Esquirol, en allant vers la garonnette, se trouve un des meilleurs représentants de l’Amérique du Sud... Bar musical, piste de danse prisée dans Toulouse, tapas originaux, délicieux mojitos et cocktails envoûtants, voici El Dorado ! La philosophie du lieu : musique latino et rythmes endiablés pour une fiesta caliente ! Du mer. au sam. dès 20h.

LE CRI DE LA MOUETTE anal de Brienne – Square Heraclès | Toulouse | 05 62 30 05 28 C lecridelamouette.com | Erich, une légende de la nuit toulousaine, vous accueille sur sa péniche, antre des amoureux de bonne musique... Une programmation riche et éclectique, mais toujours de qualité, le patron y veille personnellement ! Concerts funk, soul, rock, pop, électro, blues, groove, électro-jazz... P.a.f 3 à 5 €. Mer. au sam. dès 22h, jeu. au sam. fermeture à 5h.

L’IMPRO 7 Rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 78 94 Douceur, calme et volupté…L'Impro est un lieu sympathique où l'on peut se détendre, boire de bonnes bières, apprécier une expo, se laisser bercer par les rythmes jazzy ou assister à un concert... Lun. au mer. 7h-22h, jeu. au sam. 7h-2h, dim. 14h-20h.

Ô BOHEM 138 Grande Rue St Michel | Toulouse | 05 67 68 55 64 | Ici on s'attache aux bonnes choses comme la culture - l'art imprègne les murs : c'est vivant…On y mange aussi (tapas, charcuterie et fromage), un bon verre à la main, dans la bonne humeur ! Un apéro, un repas, une scène, mettez le tout dans un shaker et vous passerez une bonne soirée ! En 2 mots : éclectique et enchanteur ! Du mar. au dim. dès 15h.

VASCO LE GAMMA 1 Place de l’Estrapade | Toulouse | 05 61 50 68 11 | le-vasco.com | Un bar-tapas à l’ancienne ! Sur une petite place de St Cyp., un des endroits les plus sympas et décontractés de Toulouse ! Une terrasse ensoleillée, des prix cools, de bonnes assiettes et plein d’animations bon esprit : Happy Hour Pichet, Apéros campagnards, soirée Blind test et le fameux Quiz du Vasco ! Ici, rires et détente font loi…7/7 dès 16h.

Restauration également

• 97


à la loop

en septembre sur le site (en construction)...

La guérilla burlesque de Noël Godin Plus d'une heure d'entretien complet à retrouver avec l'entarteur Noël Godin. Et à suivre sur Carré d'Info : le festival Groland au quotidien.

Entretien avec Gilen Après la Clutch O Rama et avant son exposition à la Green Galerie, Gilen est sur clutchmag.fr. À voir et à lire : portfolio et interview du créateur d'Ixilik !

Alexandre Lecouillard, le culotté Chronique inédite du Voleur de petites culottes. Tendances lubriques et influences bukoswkiennes pour ce premier livre auto-édité. ...

À relire : Diseponti, des sourires et des hommes. Amanita Muscaria, la cave se rebiffe.

CLUTCH en off... « Et si on éditait un magazine à l'envers, façon manga ? » « Mon ordi chauffe comme s'il y avait un feu de bois à l'intérieur, Y va pas tarder à claquer ! » « Speed, Mars Attacks et Men In Black, ce sont quand même des grands films sur l'éjaculation précoce. »

Suivez-nous sur :

98 •

facebook.com/ClutchToulouse

twitter.com/clutchmag