Clutch Toulouse jan. 2016

Page 1

#37 • Janvier 2016 • Toulouse • gratuit

la griffe culturelle





ce mois-ci, dans ton Clutch...

ÉDITO & SOMMAIRE #37 | JANVIER 2016

Territoire(s)

L’heure du changement a sonné ! Bon, ce n’était peut-être pas celui qu’on attendait, mais tout de même : le 1e janvier, nous serons officiellement entrés dans l’ère de la « grande région ». Promulguée à l’été 2015, cette réforme des territoires soulève son lot de questions, politiques, économiques et, bien sûr, culturelles. Au premier tour des élections régionales, le score du candidat FN dans les départements du Languedoc-Roussillon n’a ainsi pas manqué de laisser craindre un mariage compliqué (mais, pour être honnête, le cas était similaire dans le Tarn et le Tarn & Garonne avant le second tour). Culturellement parlant aussi, ce sont les incertitudes qui priment pour l’heure (voir p.9), alors que ces deux espaces bénéficient d’une dynamique certaine, mais aussi de problématiques intrinsèques. Un petit tour culturel chez nos voisins s’imposait donc pour ce premier numéro de 2016, l’occasion de s’autoriser quelques escapades artistiques supplémentaires(p.6 et p.10). Mais pas de chamboulement en profondeur de la ligne éditoriale de Clutch à l’horizon : le cœur du magazine reste à Toulouse. | Les Clutchers

shop.clutchmag.fr

06 État des lieux - Grande région 10 Zone libre - Le DB à Narbonne 12 Court-circuits - Formations 14 Brèves 20 Clutchfolio - Fräneck 32 Art visuel | Agenda p.38 Letris, Pixelrama, Les Joueurs...

40 Littérature

Hans Fallada, éditions de l’Ombù

42 Livres & bd 44 Spectacle vivant | Agenda p.50

Sébastien Bournac, Mickey le rouge...

52 Projection

50 ans ABC, R.W. Fassbinder...

56 Vidéo club 58 Concert & club

Rock my geek, Détours de chant...

70 Albums 72 Soirée Clutcho'

Sortie mag' dE FÉVRIER

74 Agenda concert & club 529 dates !

Couverture : © FRÄNECK | Voir Clutchfolio p.20 Magazine gratuit édité par la Scop Éditions 138 avec le soutien de l'association Les Clutchers. Directeur de publication & rédacteur en chef : Baptiste Ostré (baptiste.ostre@clutchmag.fr) • Collaborateurs : Alexandre Faure, Fräneck, Maylis Jean-Préau, Mathieu Laforgue, Valérie Lassus, Nicolas Mathé, Paul Muselet, Mathilde Raviart • Conception & direction artistique : Julie Leblanc aka La Fée Clutchette (pao@clutchmag.fr) • Directeur commercial : Benoît Joyeux (benoit.joyeux@clutchmag.fr, 06 62 19 98 39) • Conspirateur positif : Loïc Blanc • Distribution : Altern'mobil • Pour recevoir le magazine dans votre établissement : benoit.joyeux@clutchmag.fr. Éditions 138 - Société coopérative et participative à responsabilité limitée et à capital variable RCS de Toulouse 753 921 675 • 68 avenue de l’URSS, 31400 Toulouse • editions138.fr N° ISSN : 2262-5542. Dépôt légal à parution. • Clutch a choisi un imprimeur éco-responsable : Imprimerie Escourbiac, Graulhet (81) / Sergent Papers. • Tous droits de reproduction réservés. L'éditeur décline toutes responsabilités quant aux visuels fournis par ses annonceurs et partenaires. Ne pas jeter sur la voie publique.


état des lieux

Grande Région Le mariage culturel

On était bien sans eux mais puisqu’on va faire partie de la même région, autant mieux connaître nos voisins. Et pour cela, rien de tel qu’un petit tour d’horizon culturel en Languedoc-Roussillon ! | Maylis Jean-Préau & Nicolas Mathé

Hérault Comme partout, la rigueur fait son œuvre à Montpellier. Des lieux ferment, comme la fabrique artistique de la Chapelle-Gely, d’autres se serrent la ceinture. Mais, dans ce département qui a fait figure d’exemple dans le domaine pendant des décennies, l’offre reste largement à la hauteur de ses nombreux étudiants et de sa population qui ne cesse de grandir. Réseau de théâtres assez dense, Opéra Comédie, festivals réputés comme celui de Radio France ou I Love techno, plus gros événement indoor du genre en Europe, et surtout le Rockstore et sa Cadillac encastrée dans la façade, symbole du dynamisme musical de la ville. La salle culte qui a vu passer Lenny 6•

Kravitz ou Radiohead à leurs débuts fête ses 30 ans en 2016 et se porte toujours bien malgré l’absence de subventions. « La ville est riche en salles de concert et l’offre est particulièrement bien adaptée. Toutes les jauges sont présentes, cela crée de l’émulation », se félicite Stéphane Al-Mallack, directeur du Rockstore. Des cafésconcert (Antirouille, Black Sheep, Black Out) aux mastodontes (Arena, Zénith) en passant par la salle Victoire et ses locaux de répétition à SaintJean-de-Védas, il y a effectivement de quoi faire. Notamment pour les groupes locaux qui sont nombreux à avoir profité de ce terreau fertile pour se développer au delà du département comme les Sheriff et OTH pour les anciens et plus récemment Rinôçerôse, Fanga ou encore Marvin.


Lozère Rien à voir avec le désert culturel que l’on pourrait imaginer venant du département le moins peuplé de France. Mais forcément avec « seulement » 75 000 habitants et des contraintes géographiques de taille, on fait les choses différemment. Peu de lieux vraiment équipés donc - la Genette Verte à Florac, seule salle un peu professionnelle, date de la fin des années 90 - mais un tissu de petites structures particulièrement dynamiques. Et, pour fédérer le tout, le département dispose de Scènes Croisées, une scène conventionnée qui a la particularité d’être itinérante.

Pyrénées Orientales Les acteurs culturels n’ont pas attendu la Grande Région pour nouer des relations. Entre la Cinémathèque de Toulouse et l’Institut Jean Vigo à Perpignan, c’est même une longue histoire commune. Toutes deux issus de la mouvance des ciné-clubs, les structures entretiennent encore des relations fortes via le projet Mémoires filmiques du Sud, un travail de collecte de films amateurs. Avec sa programmation hebdomadaire, son historique festival Confrontation et une toute récente exposition estivale destinée

« Quand la question d’un outil de diffusion s’est posée, plutôt qu’une salle, l’ADDA a opté pour une structure qui s’appuierait sur le réseau déjà existant et dont la mission serait d’élaborer un projet artistique sur le territoire », raconte Nicolas Blanc, le directeur. Autour des écritures contemporaines, Scènes Croisées travaille donc autant avec des structures ayant déjà leur propre saison comme le théâtre de la Mauvaise Tête à Marvejols et le service culture de Mende qu’avec les nombreux foyers ruraux du département. Et grâce aux festivals qui proposent une saison à l’année (Festiv’Allier, Festival d’Olt, Détours du Monde), l’offre culturelle couvre l’ensemble du territoire.

à mettre en valeur la troisième collection d’affiches en France qu’il recèle, l’Institut Jean Vigo est un haut lieu de la vie culturelle locale. Les deux autres atouts de la ville sont presque voisins : El Mediator, salle de concert de 800 places qui organise tous les ans le festival électro Tilt et depuis 2011, le flamboyant Théâtre de l’Archipel, le plus vaste de la région avec ses deux salles et son studio. « Le département est très rural et si la seule grande ville est bien équipée, le reste du territoire n’est pas abandonné. Le Conseil Général mène beaucoup d’actions et fait vivre des lieux comme le château de Collioure », expose Frédéric Borgia, le directeur de l’Institut Jean Vigo.


état des lieux

Aude Le 1e avril 2014, lendemain de l’élection du nouveau maire de Carcassonne, Gérard Larat, l’association 11 bouge qui gérait depuis 4 ans la salle Le Chapeau Rouge reçoit un coup de fil : « on nous a expulsé alors qu’on allait recevoir le label SMAC », se désole Franck Tanneau, le directeur. Ambiance. Depuis, le Chapeau Rouge est retourné dans le giron municipal. L’Aude reste sans label SMAC, elle n’a ni locaux de répétitions, ni salle de concert capable d’accueillir des groupes en résidence. Malgré l’ouverture du dB à Narbonne (voir p.10), les musiques actuelles sont en souffrance. « En 10 ans tous les projets de

Gard Les romains ont laissé des traces dans le Gard. Un patrimoine devenu le théâtre de grands événements culturels à l’instar du festival de Nîmes, qui fait chanter Pharrell Williams dans les Arènes, ou des nombreux spectacles organisés sur la scène du Pont du Gard. Mais depuis 2012, les musiques actuelles connaissent un nouvel élan grâce à l’ouverture de Paloma, la SMAC de Nîmes. Soit 5 000 m2 au service des publics et des artistes, avec une salle

festivals associatifs ont disparu pour être transformés en de gros événements gérés par le public, devenus des vitrines politiques. Tout cela au détriment de l’action culturelle et éducative », regrette Franck Tanneau. Avec ses 200 000 spectateurs annuels et ses grosses têtes d’affiches, le festival de Carcassonne est le premier pris pour cible. L’Aude peut néanmoins compter sur un riche réseau de théâtres en milieu rural : du théâtre dans les vignes à Couffoulens au Na Loba à Pennautier, le maillage du territoire est assuré. C’est d’ailleurs sur ces lieux que s’est notamment appuyé le 11 bouge pour rebondir. « Nous avons monté une saison de concerts en milieu urbain et rural », explique Franck Tanneau.

de 1 200 places, 90 concerts par an et, surtout, toute une politique d’accompagnement. Nîmes est aussi une ville tournée vers le théâtre. Malgré l’impact de la baisse importante des subventions, le Théâtre de Nîmes, le Télémac et le Périscope proposent une belle programmation. Ailleurs dans le Gard, c’est Uzès qui tient le haut du panier. Une dynamique impulsée par l’organisation de nombreux festivals (Electro d’Uzès, Nuits musicales, Uzes Danse...) et la présence du Centre de Développement Chorégraphique de Languedoc-Roussillon.


Interview

Quelle culture pour la Grande Région ? Interview croisée de Nicolas Dubourg, directeur du théâtre de la Vignette à Montpellier et du metteur en scène Jean-Claude Fall. Membres du syndicat Syndeac, ils ont animés un débat sur l’avenir de la culture en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Quels risques pèsent sur la culture avec la Grande Région ? J-C. Fall : Il y a deux possibilités : un nivellement vers le haut ou vers le bas. Languedoc-Roussillon consacrait 4 % de son budget à la culture contre 2 % en Midi-Pyrénées, nous craignons un lissage vers le bas. Par exemple, que va t-il advenir des deux opéras ? Vont-ils collaborer ou l’un deviendra t-il la succursale de l’autre ? Historiquement, les deux régions n’ont pas les mêmes priorités : en Midi-Pyrénées c’est la musique et le théâtre, en Languedoc-Roussillon la danse. Les déséquilibres vont-ils se creuser ou va t-on tenter d’impulser une même dynamique ? Nicolas Dubourg : Le principal risque serait de nier l’histoire et la réalité des territoires en inventant des politiques calquées sur des schémas administratifs. Les artistes, les lieux sont des projets concrets, réels. Ils vivent et construisent à des endroits précis. Quelles sont les attentes du secteur culturel ? ND : La principale, c’est l’ouverture d’une nouvelle étape dans l’aménagement culturel et artistique du territoire et la mise en place d’espaces de concertation avec les politiques. J-C.F : Carole Delga s’était engagée à consulter les professionnels et à mettre en place un vrai dialogue. Le secteur culturel est dans une phase économique de survie. Or, la nouvelle région est porteuse d’un grand espoir, il y a un potentiel culturel fort, si on travaille sur une synergie des territoires cela peut être gagnant-gagnant. N’y a t-il pas un risque de concentration de la culture à Toulouse et Montpellier au détriment des périphéries ? ND : Cela est vrai pour tout : l’économie... Mais il ne faut pas négliger les centres non plus, car Toulouse et Montpellier se sont développées à une vitesse extrême et souffrent d’un retard très important en matière culturelle si on les compare à Paris.


zone libre

Le dB À NARBONNE plage musicale

Avec la fusion des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, le curseur culturel de Clutch se déplace vers le sud-est et fait halte du côté de l’Aude, question de proximité. Ça tombe plutôt bien : depuis septembre 2014, Narbonne abrite (enfin) une salle de musiques actuelles digne de ce nom ! | Paul Muselet

O

n vous voit venir... non, nous ne parlerons pas de Narbonne plage, même en 2016 ! Pour trouver le dB, c’est simple : prenez la sortie d’autoroute juste avant (la n°38), puis tournez direction « centre ville ». Après deux ronds-points, la salle sera là, juste sur votre droite, en lieu et place de l’ancienne discothèque l’Olympe (ou Le Vinyl pour les clubbers les plus old school). Derrière ce projet, il y a un homme : Dominique Beylacq dit « Doumé » -, local historique de l’étape, porteur du festival Le Porte

Voix et programmateur au sein de l’asso Label ID depuis plus de 20 ans. Pour lui, l’existence d’une telle salle de concert était devenue « nécessaire » dans une région gorgée de musiciens talentueux jusqu’ici privés de lieu adapté pour se produire dans de bonnes conditions : « il a fallu faire beaucoup de travaux. On a remonté les plafonds, tout remis aux normes... Aujourd’hui, on dispose d’une belle scénographie. On voit très bien les artistes. C’est une salle intimiste, avec une capacité de 260 personnes. Au niveau technique c’est également un

Horaires d’ouverture Mercredi : 18h (soirée bœuf ouverte aux musiciens) 10 •

Jeudi : 23h (2e partie de soirée uniquement)

Vendredi et samedi : 20h - Concert / 1h - After DJ


très bel outil ». Une exigence ayant déjà permis d’accueillir des groupes confirmés en tournée, comme Grupo Compay Secundo, Pigalle, Les Hurlements d’Léo, Israël Vibration ou The Gladiators. Grands noms & scène locale Parfois en coproduction avec d’autres associations, mais globalement assurée par le label ID, la programmation n’oublie pas son réseau de musiciens locaux, comme le montrent les régulières « soirées bœuf » du mercredi : « ce sont vraiment mes soirées préférées ici. Elles fonctionnent très bien. Nous avons un peu de matériel avec des techniciens pouvant aider à la mise en place. C’est ouvert à tous. Ce qui m’intéresse, c’est l’équilibre. On veut attirer des artistes qui ne seraient jamais passés à Narbonne, tout en restant un lieu où les groupes du coin se sentent à l’aise ». Autre atout revendiqué par le dB, sa fonction de « salle de travail » pour les formations souhaitant se perfectionner au travail scénique. « C’est un écrin idéal pour les groupes. On a tout ce qu’il faut. La résidence, c’est un passage obligé pour franchir un cap ». Quant à vous, insatiables consommateurs de concert, il ne reste qu’à passer le cap de la distance psychologique... 1h30 de route pour vous faire votre propre avis sur le dB !

On veut attirer des artistes qui ne seraient jamais passés à Narbonne, tout en restant un lieu où les groupes du coin se sentent à l’aise

Quelques dates en 2016 Sam. 9 jan. Papet J (chanteur du Massilia Sound System) Sam. 30 jan. Bellita y Jazztumbata Sam. 19 mars S.P.I (ex- OTH) Ven. 20 mai Will and the people

• 11


court-circuits

Les formations artistiques à Toulouse L’art et la matière

Vous rêvez de devenir illustrateur, de savoir tenir une grosse caméra ou de gagner votre vie en jouant du pipeau ? Bingo. Toulouse regorge de formations artistiques. Privées, publiques, ruineuses ou pas... Clutch fait son circuit. | Maylis Jean-Préau

Arts graphiques Quai de la Daurade, on ne fait pas que traîner en terrasse. On vient aussi pour étudier aux Beaux-arts de Toulouse, 5 quai de la Daurade intégrés à l’Institut Supérieur des Arts de Axe Sud Toulouse (ISDAT). La voie royale en somme. 9 rue des Amidonniers Trois options, art, design et design Studio M graphique s’offrent aux heureux élus. « Il y a 3509 La Lauragaise, Labège 600 candidatures pour 80 admis », prévient PREP'ART la directrice, Anne Dallant. Pour mettre 18 rue de Bayard toutes les chances de son côté, on peut opter par un passage chez Prép’art, prépa privée aux écoles d’arts. Mais pas de panique pour ceux qui n’ont pas réussi à rentrer dans la place. Toulouse compte de très bonnes formations privées ayant fait leurs preuves. En centre-ville, Axe Sud prépare notamment au métier de concepteur designer et propose une mise à niveau en arts appliqués. Chez Studio M, on peut rentrer pour un bac pro artisanat et métiers d’art et ressortir par exemple avec un BTS Design graphique. Et aussi : Ecran, 12 •

ESMA, Lim’Art, Aries, Lycée des Arènes...

Visuel : © Julie Leblanc

ISDAT / École des beaux-arts


Audiovisuel

Même sur les rives de la Garonne il est ESAV possible de devenir le futur Alain Resnais. Pour 56 rue du Taur mettre le maximum de chance de son côté, on Lycée des Arènes peut commencer tôt au lycée des Arènes avec Place Émile Male l’option cinéma-audiovisuel dès la seconde. Rue ETPA et ESMA du Taur, la cour de l’École supérieure d’audiovi50 route de Narbonne, suel (ESAV) ne sert pas qu’à faire la fête. C’est Auzeville aussi là que trône l’une des trois grandes écoles ISPRA françaises de cinéma. Depuis 1979, réalisateurs, 4099 la lauragaise, monteurs ou chefs op sortent de ses murs. Si votre cœur penche pour les jeux vidéos, direction Labège l’ETPA, école de photo reconnue qui propose une formation Game Design. La 3D a elle aussi ses formations dédiées, comme le cycle professionnel cinéma d’animation de l’ESMA, une école d’arts appliqués. Pour passer du métier de barbier à celui de documentariste animalier, optez pour une formation pro à l’ISPRA, l’ex Mao Center (voir Clutch#15).

Musique

ISDAT spectacle vivant

La multitude d’écoles de musique donne l’embarras du choix ! Bien sûr, Centre Occitan des le Conservatoire à rayonnement musiques & danses trad. régional reste une référence. Pour se professionnaliser, l’école des musiques 5 rue du Pont de Tounis Music’Halle n’a pas son pareil. Conservatoire vivaces Chaque année des groupes sortent de à rayonnement régional son cycle de formation en trois ans, 17 rue Larrey comme Anakronic Electro Orkestra. Music’Halle Pour apprendre la cornemuse gasconne 105 route de Blagnac et la vielle à roue dès l’enfance, rendezvous au Centre Occitan de Musiques et Danses Traditionnelles. Enfin, si enseigner la flûte à des mioches vous attire, le Diplôme d’État de prof de musique s’obtient au département spectacle vivant de l’ISDAT. Chantez maintenant ! 37 rue de Metz

Et aussi : M usiques

et ondes, Espace musical de la Digue, école de musique le chat perché... • 13


brèves © Hugues Anhès

4 ans Maison Blanche

El Gato Negro

Fast forward : le samedi 6 février, la Maison Blanche se délocalise le temps d’une soirée au Metronum. Le café-associatif d’Arnaud-Bernard fête ses 4 ans en (très) bonne compagnie : le projet musical de Mouss & Hakim, Origines Contrôlées et l’excellent El Gato Negro (Clutch#33), avec en bonus une jam manouche, spécialité de la Maison. | cafe-maison-blanche.fr

Le PV refait Le Petit Voisin se refait une jeunesse. Le bar-concert de la rue Peyrolières ferme en début d’année et dévoilera une nouvelle déco dès le 18 janvier. Tête à têtes Petite nouveauté au bar Ô Boudu Pont : tous les premiers mercredis du mois, le lieu recevra des conférences autour du cerveau. Lancement le 6 janvier (19h) avec le sujet « sait-on vraiment ce qu’est l’attention ? ».

Les Curios

Retour aux racines annoncé pour le prochain se dévoilen t Weekend des Curiosités. Du 3 au 5 juin prochain, le festival se recentre autour du Bikini avec une programmation qui devrait être axée sur les groupes découvertes. En attendant d’en savoir plus, rendez-vous le 11 février pour une prochaine soirée des Curiosités, avec Perez, L’Impératrice, Fishback et After Marianne. | leweekenddescuriosites.com

Un troisième pour la route

Diffusée sur Campus FM et traditionnellement enregistrée dans les bars de la ville, l’émission « Pas Plus haut qu’le bord » rejoue son cabaret festif pour la troisième année au Bijou. Les 5 et 6 janvier, à 21h30, les chroniqueurs ont programmé une rétrospective savamment décalée de l’année écoulée, entre sketchs, musique, humour et mauvaise foi ! | le-bijou.net 14 •

Portes ouvertes L’école d’arts graphiques Axe Sud ouvre ses portes le 23 janvier. De 10h à 18h, expos, conférences et rencontres (voir p.12). | axesud.fr



brèves

Les Implacables © Marc N'Guessan

Livres jeunesse Notre numéro de décembre vous a convaincu de l’intérêt de la culture jeunesse ? Alors rendez-vous du 22 au 24 janvier à St-Orens pour la 14e édition du Festival du Livre Jeunesse de Midi-Pyrénées. Une trentaine d’auteurs et illustrateurs invités, dont Marc N’Guessan (interview à lire dans Clutch#36).

Vide dressing Le Père Noël t’as encore apporté des cadeaux inutiles ? Plutôt que de les brader sur Le Bon Coin, rendez-vous le 17 janvier au Vasco de Gamma : vide dressing et « revente des cadeaux de Noël de merde ». Sympa. 7 ans de La Plage Le bar-restaurant de St-Michel fête ses 7 ans. Le 30 janvier, autour de sa terrasse chauffée, La Plage recevra le groupe soul Loma Songs pour célébrer son anniversaire avec des petites bulles.

Star Wax

Pour fêter ses neuf ans, le magazine gratuit en musique Star Wax a sorti la deuxième compile de son histoire. Hip-hop, trap et bass-music sont à retrouver sur un disque sorti exclusivement sur vinyle picture disc (soit une galette sertie d’un superbe dessin, fruit d’un concours co-organisé par Posca). | starwaxmag.com Appel à auteurs Le festival de photographie Map lance son appel à auteurs pour l’édition 2016. Du 11 janvier au 11 avril, les jeunes talents ont la possibilité de mettre en avant leur sens artistique autour du thème « Une photographie française ». | map-photo.fr

16 •

Le Phare se rallume

Elle n’a pas récolté que des éloges au fil des ans, en premier lieu à cause d’une acoustique pas toujours à la hauteur des groupes qui ont foulé sa scène. Mais la salle du Phare n’a pas dit son dernier mot. Cette année, l’équipe de Bajo El Mar relève le défi. Rendez-vous le 11 février à Tournefeuille pour découvrir le nouveau Phare. | bajoelmar.fr



brèves

© Père Peinard

11 ans Père Peinard Du 27 janvier au 7 février, le Père Peinard fête ses 11 ans, avec une programmation chaque soir : Dj sets (Nice, Vega...), concerts (Tioneb), théâtre d’impro (La Brique), quiz et blind test, soirée Brésil (Cumbia al pobre et Dj Yeahman), performance live dessin... Beau programme, et l’occasion pour les moins initiés de découvrir les nombreux changements que le lieu a connu fin 2015. Portes ouvertes (bis) Après Bordeaux, Montpellier ou Rennes, une école web et multimédia a ouvert près de Toulouse. Portes ouvertes le 30 janvier pour découvrir les diverses formations en webdesign, webmarketing ou développement web, proposées par le Digital Campus à Labège. | digital-campus.fr

Le son de st yle

Le samedi 30 janvier, l’Ôbohem accueille la jeune marque toulousaine Hope & Done. Animations et défilé de créations pour découvrir, entre autres, des T-shirts dont les visuels feront plaisir aux amateurs de jeux de mots. Spécialisé dans la reprise de classiques hip-hop, le trio jazz Kilotone sera aussi de la partie. | hopedone.com

18 •

Soutien au Fil à plomb

Manhattan Sisters © DR

Accroc à la musique L’édition 2016 du tremplin In-Dépendances se tiendra le 12 avril au Saint-des-Seins. En attendant la finale, les auteurs, compositeurs et interprètes ont jusqu’au 13 mars pour répondre à l’appel à candidatures de l’événement, autour de la prévention des addictions. | in-dependances.com

La programmation du Fil à plomb va s’arrêter fin février. Et ne devrait reprendre au mieux qu’en septembre ! En cause ? Des travaux de rénovations et de mises aux normes qui devraient donner une nouvelle jeunesse au lieu, ouvert en 1999. Pour les soutenir, les dons sont possibles. | theatrelefilaplomb.fr



clutchfolio

FRÄNECK, boule et ville Expo clutch - frÄneck, à l'esquinade

du 6 au 31 jan.  |  Apéro-expo Clutch - le mer. 6 jan., 18h-20h 28 rue de la Chaîne - Toulouse  | Compans Caffarelli - Jeanne d'Arc neneck.blogspot.com Autoportrait © Fräneck

Ses dessins joyeusement psychédéliques ont autant de liens avec la douceur de l’illustration jeunesse qu’avec la provocation trash. Membre d’Indélébile, Fräneck trouve son équilibre dans un entredeux. Personnages aux traits ronds et décors urbains à angles droits. Fanzines à petit tirage et édition pro. Maîtrise et part de hasard.

Si vos pieds coulent et que votre nez sent mauvais ; vous êtes né à l'envers X

20 •


• 21 Annonciation


22 •


o clutchfolio ilofhctulc

C

ouillu. C’est facile, mais c’est bien le premier terme qui vient à l’esprit pour décrire les personnages de Fräneck (si, si, regardez bien). N’allez pas chercher une explication précise au pourquoi de cet attrait pour les têtes en forme de roustons, au-delà d’un humour plus proche de la farce enfantine que de la vulgarité. Un héritage, peut-être, du temps où il grattait sur les bancs des Beaux-Arts ? Venu de la région parisienne en 2003, ce grand fan de Dran esquissait alors beaucoup de « bonhommes un peu bizarres ». À peu près cinq ans plus tard, ses créatures se mettront à évoluer à l’intérieur de constructions géométriques. « J’ai travaillé une série de maison, avec l’idée de faire un mélange d’architectures, de déconstruire et reconstruire un peu comme des Lego. En ce moment, je fais une série à partir d’une fenêtre, que je remplis de différents points de vue ». Le résultat sera publié en livre, souvent objet de départ pour ce membre d’Indélébile, collectif toulousain spécialisé dans l’édition indépendante. « Je commence toujours par définir un support. J’ai besoin d’avoir un projet en tête, et généralement c’est un projet d’édition indépendante. J’aime bien garder ce côté-là, avoir la maîtrise de ce que je fais jusqu’au bout ». Maniaque, Fräneck ? Au quotidien, pas vraiment, mais dans le dessin certainement, assure-t-il, rieur. « Par exemple, je vais faire un crayonné à la règle, et ensuite

je vais passer dessus à la main. Je préfère quand ça tremble un peu, qu’il y a de la sensibilité. Bon, dès que j’ai le malheur de dépasser, je continue... mais ça m’énerve un peu ! ». Pour autant, une fois le cadre défini, la question ne se pose plus : les idées lui viennent librement, au fur et à mesure qu’il remplit les cases. Ou la manière de laisser entrer une part de hasard. | Baptiste Ostré

• 23










art visuel

Letris

Marmots et typo [INSTALLATION] Médiathèque José-Cabanis | jusqu’au 20 mars grat. | bibliotheque.toulouse.fr

La culture jeunesse est décidément partout ! Dans la continuité de notre dernier numéro, nous avons parcouru les étages de la Médiathèque à la découverte de Letris, retraçant le traitement de la lettre dans la littérature jeunesse de 1920 à nos jours. | Paul Muselet e pencher sur l’évolution des codes typographiques via le livre pour enfants pourrait s’apparenter à un concept. Il n’en est rien. À la Médiathèque JoséCabanis, « le choix des thématiques fait sens » souligne la commissaire d’exposition Murièle Modély. Selon elle, la littérature jeunesse serait un observatoire idéal pour mesurer l’influence de la création contemporaine sur la représentation de la lettre dans l’édition courante : « historiquement, l’abécédaire - en tant que dictionnaire de l’écriture - a changé au XXe siècle, avec un tout nouveau rapport à l’image. Les artistes se sont mis à reconsidérer la lettre comme un

dessin. Les albums pour enfants disent des choses sur notre société ». En plus d’être intéressant, le choix de la lettre permet à la bibliothèque de présenter au public une partie de son fond de conservation jeunesse. Une collection colossale. « Peu d’usagers le savent, mais notre fond patrimonial compte plus de 40 000 ouvrages jeunesse, du XIXe siècle à nos jours. Ils ne sont pas consultables, mais nous souhaitons tout de même les montrer, de la façon la plus ludique possible ». En place jusqu’au 20 mars, Letris n’oublie pas de vivre, avec l’ajout d’une vingtaine d’ouvrages supplémentaire toutes les trois semaines. Quatre étages à visiter... et à revisiter, donc !

Letris, au pluriel Afin d’enrichir son panel de créations, Bakélite s’est entouré d’autres artistes locaux : le collectif Pépite, Nicolas Jaoul, Thomas Deudé, Big Addict...


Visuels : © Bakélite

Bakélite, lettres de motivation Si la Bibliothèque de Toulouse est à l’initiative de Letris, le collectif Bakélite s’est aussi attelé à la réalisation de l’exposition. Rencontre avec Émile Sacré et Benoît Sicre. Qu’est-ce que la médiathèque José Cabanis attendait de vous ? Nous devions mettre en valeur une partie de son fond de conservation jeunesse en confrontant le patrimonial au contemporain. On s’est vite rendu compte que c’était un domaine très riche en termes de concepts et de choix créatifs autour de la lettre. Parmi les 55 ouvrages, il y a des livres-objets qui portent des notions d’expérimentation et de rareté. Du coup, les visiteurs ne peuvent pas les manipuler. Pour rendre la visite attractive, nous nous sommes appuyés sur les concepts ludiques contenus dans ces livres. Votre carte blanche était-elle limitée en termes de choix esthétiques ? On nous a totalement confié l’identité visuelle, la scénographie, la gestion des ateliers et la communication globale autour de l’événement. Mais ce n’est pas un centre d’art. Sur l’installation, nous devions prendre en compte l’utilisation quotidienne des usagers de la médiathèque. Les livres présentés correspondent à des pôles spécifiques, étage par étage. Comment avez-vous conçu l’espace d’exposition principal, situé au rez-de-jardin ? C’est l’espace phare qui marque le début du parcours. Nous avons suivi le corpus des livres pour élaborer des univers. La cuisine, la salle de classe, la voiture des années 30... On a utilisé des objets et des matières qui correspondent à l’époque des ouvrages, pour les ancrer dans leur temporalité.

• 33


art visuel

Pixelrama

l’expo multi-joueurs [Jeu-video] Médiathèque de Montauban | jusqu’au 31 jan. mediatheque-montauban.com

l’étage de la Médiathèque de Montauban se trouve un espace dédié au jeu-vidéo, avec ses consoles toutes récentes implantées au milieu des collections. « Dès le départ, nous avons eu le désir de nous tourner vers les cultures actuelles » explique Ann-Sarah Laroche, directrice du lieu. Au sous-sol de la Médiathèque, parmi les reliques de l’histoire du jeu-vidéo exposées pour l’évenement Pixelrama, on peut découvrir une imprimante 3D (et repartir avec sa figurine de Pacman), préfiguration d’un FabLab à ouvrir cette année. Entre les bonnes d’arcades rénovées, et les classiques du game show sur grand

34 •

écran, cette expo-qui-se-joue croise les générations de gamers. « Il y a un lien intergénérationnel qui marche bien » témoigne Jean-François Garrigues, élu à la jeunesse de la ville. Mais, à en croire Ann-Sarah Laroche, l’attrait des plus jeunes sur Pixelrama serait plus à chercher du côté de la scénographie elle-même (assurée par l’association Deco’n pix) que les jeux old-school : « cela doit leur paraître comme la préhistoire ! ». Un fossé technologique qui peut engendrer certaines inquiétudes. « Notre approche c’est que le jeu-vidéo est avant tout ludique. Mais la question des pratiques excessives interroge beaucoup, surtout du côté des adultes et des parents ». Le 26 janvier, en matinée, une conférence reviendra sur le sujet. Mais pas question de tomber dans le didactisme. La discussion sera ainsi entrecoupée d’interventions improvisées d’une troupe de théâtre, en interaction avec le public. | Baptiste Ostré

© Laurent Parson, Mémo Médiathèque de Montauban

Ouverte en 2013, la Médiathèque de Montauban organise chaque année en décembre un « mois du jeu-vidéo ». Particularité de cette édition : l’expo Pixelrama se tient sur deux mois, entre retrogaming et ouverture aux nouvelles technologies.



art visuel | et aussi...

Les Joueurs [Collectif] Pavillon Blanc (Colomiers) | du 30 jan. au 14 mai pavillonblanc-colomiers.fr

« Le jeu est la forme la plus élevée de la recherche » disait l’ami Albert Einstein. On pourrait sans doute dire la même chose pour l’art. C’est d’ailleurs tout le sujet de l’exposition de rentrée du Pavillon Blanc, le centre d’art de Colomiers accolé à une médiathèque. Les joueurs du titre, ce sont bien sûr les quatre artistes de cette expo collective. De l’origami assisté par ordinateur, une installation photographique jouant sur les juxtapositions d’objets, un travail sur l’alphabet ou un ensemble de modules façon Rubik’s cube géant : ici, c’est aussi nous, les joueurs. | B.O.

Pourvu qu’elle soit utile [Sculpture, installation] Espace Écureuil | du 14 jan. au 5 mars caisseepargne-art-contemporain.fr

Pourquoi travaille-t-on ? Bonne question, tiens. Car il est probable que, si le but demeure (la fameuse « quête du bonheur »), les moyens évoluent, à une époque où la sécurité de l’emploi est devenue une légende. Au fil de cinq œuvres entre installations et sculptures, l’artiste Sandra Lorenzi interroge le sens que l’on donne à la notion de travail, en tant que composant total d’un système de société. Un questionnement pris dans une acception générale et d’actualité. Mais aussi, plus précisément, une façon de sonder l’utilité du travail artistique. | B.O.

Sadhu le Serbe

© Sadhu le Serbe

[Photo, Tattoo] Green Galerie | du 15 au 30 jan. | facebook.com/greengalerieexpo

Sur le site du Old Serb Tattoo Club, son fief à Perpignan, de superbes peintures et illustrations de Sadhu le Serbe sont à voir. Mais ce sont des photographies qui seront exposées en janvier à la Green Galerie : la série noir & blanc « Instaserb », réminiscence de la photographie pictorialiste. Invité par Banksy sur le Cans festival en 2008 (on a vu plus dégueu), le bonhomme est un artiste touche à tout : pochoir, peinture, graphisme et photo (donc) mais surtout tatouage, sa passion première. Bonne nouvelle, il sera en guest-tattoo du 13 au 16 janvier. | B.O. 36 •



AGENDA

art visuel

Du 9.01 au 1.02 Bris Collés. Re-garder/Fixer [Photo] Café Côté-cour (Ombres Blanches) 50 rue Gambetta | ombres-blanches.fr

© DR

Des photographies d’assemblages rappelant l’art ready-made cher à Marcel Duchamp : ici des objets du quotidien sont brisés puis réassemblés, pas dans leur forme d’origine (il ne s’agit pas de réparer) mais réarrangés. Vernissage le 15 janvier.

Jusqu’au 15.01

Le Baron Lafage & les 21 Veuves Noires [Photo] K alinka | 10 bis rue des Teinturiers | lekalinka.com L’expo-enquête de Zakari Babel joue les prolongations au Kalinka. Faisons les choses dans l’ordre : l’expo nous envoie enquêter sur le meurtre du Baron Lafage grâce à des indices laissés dans les photos-portraits de ses 21 veuves. Nous, on sait qui est la coupable, mais non on dira rien.

Jusqu’au 16.01

La ligne noire [Graphisme] Lieu-Commun | 25 rue d'Armagnac Lancée dans le cadre du festival de dessin Graphéine, l’exposition Ligne Noire propose à sept artistes d’horizons plastiques divers d’occuper les murs du Lieu-Commun. L’ensemble du rez-de-chaussée du centre d’art est ainsi occupé par des dessins singuliers à l’encre noire.

Jusqu’au 5.02

Les enfants de Klang-Leu [Photo] Passage à l’art | 5 grande rue St-Nicolas | passagealart.com En Automne 2013, le photographe toulousain Dany Tami se rend au Cambodge et passe un court séjour à Sihanoukville au sein de l’association Klang-Leu, créée dans le but d’apporter de l’aide aux enfants démunis. Il en a tiré une série de portraits photographiques à découvrir.

Jusqu’au 20.02

Mafalda [Dessin, Installation] Odyssud | 4 avenue du Parc | odyssud.com Pourquoi le personnage de Mafalda continue d’intéresser les jeunes générations, cinquante ans après sa création sous le crayon du dessinateur argentin Quino ? Peut-être parce que les interrogations du personnage sont toujours d’actualité (voir Clutch#36).

38 •


Du 5.01 au 19.02

L’Encercleur [Installation] Ciam - La Fabrique | 5 allées Antonio Machado | ciam.univ-tlse2.fr Gestation, naissance, enfance... Lydie Parisse construit une cosmologie imaginaire au travers d’un parcours ludique dans La Fabrique. Mêlant le texte à une installation sonore et visuelle, L’Encercleur est un cheminement sensoriel sur la création.

Du 6.01 au 31.01

North American [Photo] Filochard | 8 place du Pont-Neuf | lefilochard.fr Une croix chrétienne à l’allure de néon de pharmacie, portant l’inscription « Jesus save » et surplombant une enseigne McDo’. La photographie est visible sur le site du photographe Pierre-Noël Cuq, auteur d’une série d’images sur l’Amérique du Nord. Vernissage le 6 janvier avec mix de l’excellent Dj Yeahman !

Du 13.01 au 27.02

De la Lande [Photo] L’Adresse | 2 quai de la Daurade | facebook.com/LePrintempsDeSeptembre Dans le cadre de la semaine franco-allemande (organisée par le Goethe Institut), L’adresse du Printemps de Septembre dévoile la facette photographique de l’écrivain allemand Arno Schmidt : une sélection de portraits et de paysages.

Le 16 et 17.01

Talents cachés [Divers] Maison de quartier Pradettes Impasse Ferdinand de Lesseps | talentscachesdespradettes.com Deux jours pour une trentaine d’artistes : les 16 et 17 janvier, la maison de quartier des Pradettes met en lumière les artistes du coin. Acrylique, calligraphie, dessin, illustration, collage, origami ou photographie, un panel de création large.

Du 20.01 au 27.03

Max Armengaud [Photo] Galerie Château d’eau | 1 place Laganne | galeriechateaudeau.org Depuis 1986, le photographe Max Armengaud mène un travail de portraitiste autour des institutions européennes célèbres. De la Villa Médicis à l’Opéra de Paris, des Arènes de Madrid au Mont St-Michel, une expo rétrospective de ce travail au long-cours.

Le 23.01 à 16h

La naissance de Tolosa [Conférence] Musée St-Raymond | 1 ter place St-Sernin | saintraymond.toulouse.fr Auteur de l’ouvrage Toulouse, naissance d’une ville, Jean-Marie Pailler retrace la naissance de Tolosa sous l’Empereur romain Auguste, au fil d’une conférence suivie d’une session de questions-réponses et d’une séance de dédicaces. Attention, places limitées.

• 39


littérature

Hans Fallada, vie et mort du buveur [Rencontre-dédicace] Ombres Blanches | mer. 27 jan. | 17h ombres-blanches.fr

Hans Fallada © Denoël Graphic

É

crit secrètement en 1944, depuis la prison dans laquelle il croupissait parce que soupçonné du meurtre de sa femme, Le Buveur est un des romans les plus personnels de son auteur, l’Allemand Hans Fallada. Le roman graphique Vie et mort du buveur adapte ce livre noir tout en y injectant des éléments biographiques de cet écrivain ô combien tourmenté, dont la vie a été une succession d’addictions (alcool, morphine) et de va et vient entre prison et hôpital psychiatrique. Déjà responsable d’une adaptation en bande-dessinée du Traumnovelle d’Arthur Shnitzler (base de l’ultime Kubrick, Eyes Wide Shut), le scénariste et illustrateur Jakob Hinrichs fait exploser un enfer expressionniste mêlant l’intime et l’Histoire - la montée du nazisme. | Baptiste Ostré

Éditions de l’Ombù, mémoire du Mexique [Rencontre] Librairie Terra-Nova | mar. 26 jan. | 19h | librairie-terranova.fr

© Éditions de L'Ombù

A

près les intenses publications de la collection À l’ombre du Maugey par le CMDE (Mourir au Mexique et La nuit de Tlatelolco, voir Clutch#25), c’est une nouvelle maison d’édition toulousaine qui poursuit la mise en lumière de l’Amérique Latine. Plus précisément, ici, du Mexique contemporain, gangrené par la corruption et la violence de l’État et des cartels. Avec déjà une petite poignée d’ouvrages à leur actif, les éditions de l’Ombù présenteront à la librairie Terra-Nova Cuadernos de Ayotzinapa, ouvrage collectif en hommage aux 43 étudiants disparus dans une province du Mexique en 2014 (et dont les corps n’ont, à ce jour, toujours pas été retrouvés). Mêlant approche littéraire et iconographique, ce livre militant soigne aussi son aspect artistique. | Baptiste Ostré 40 •



livres Abattez les grands arbres

Christophe Guillaumet (Cairn)

On imaginerait bien Idris « Luther » Elba dans la peau du Kanak, flic de la ville rose originaire de Nouvelle-Calédonie. Enquêtant sur un double meurtre à la machette, le personnage est iconisé avec un plaisir évident dès le premier chapitre par Christophe Guillaumet. Pour son second roman, ce capitaine de police témoigne d’un respect fort pour le roman de genre, soigne les détails et les descriptions, donne à ses personnages une épaisseur pas uniquement physique, et à son histoire des implications qui dépassent le cadre du simple polar. Pour reprendre la punchline du Kanak : une belle « gifle amicale ». | B.O.

Les Girafes n’aiment pas les tunnels

Auguste Derrière (Le Castor Astral)

Ça fait quelques temps maintenant que la collection Auguste Derrière est devenue un de nos pêchés mignons. Co-édité par Le Castor Astral et la Maison Poaplume, ce quatrième livre soulève à nouveau une question trépidante : entre les jeux de mots improbables (mais où vont-ils chercher tout ça) et le graphisme, qu’est-ce qu’on préfère ? Comme l’œuf et la poule, difficile de trancher, mais il faut tout de même dire qu’entre les jeux sur les typographies et une collection d’« affiches oubliées », ce tome est un nouveau plaisir gourmand pour l’œil. Hop, à ranger aux côtés de ses prédécesseurs. | B.O.

The Rockyrama TV Show

Revue (Ynnis Éditions)

Et bim. Nos chouchous de Rockyrama remettent ça en s’octroyant 20 € de notre budget mensuel, avec ce hors-série consacré aux moments cultes de la TV américaine. On pourra à nouveau mesurer le fossé culturel séparant Oprah Winfrey de notre Claire Chazal nationale (qui nous manque, c’est dit) au royaume de l’entertainment, entre sports, séries, concerts live, late shows, flashs info et cartoons en tous genres. On vous prévient, ce classement en forme de plongeon dans la culture US est sérieux sans l’être (pour ne pas dire débile) mais toujours remarquablement documenté. Du Rockyrama pur jus en somme. | P.M.

À L’Est

Jean Gab’1 (Don Quichotte)

La différence entre MC Jean Gab’1 et les autres rappeurs de l’hexagone, c’est que son passé mouvementé a plus attrait à la réalité qu’à la fiction. Ni petite frappe, ni gros bonnet, « Charles » fut un braqueur parisien fiché au grand banditisme à la fin des années 80. Avec son sens de la formule, il raconte une épopée rocambolesque en Turquie via les pays de l’est pour une sombre histoire de trafic avant d’évoquer son dangereux périple à Chicago, en plein marché de la came dans le quartier de Gabrini Green. Ça ne fait pas dans la dentelle, avec un phrasé de titi parisien tendance « vieille école » que n’aurait pas renié Audiard ! | P.M. 42 •


bandes dessinées Carnet d’Asie

Benoit Guillaume (Cambourakis)

Nous l’avions déjà remarqué dans De la fenêtre, le trompe l’œil édité chez 5c : cet auteur est fasciné par le foisonnement de l’architecture urbaine, et la vie des populations qui s’y agitent. Là encore, Benoit Guillaume trouve un équilibre subtil entre retranscription poétique et posture critique. Ces récits dessinés pendant plusieurs voyages au Cambodge, Vietnam et Laos (paysages, portraits pris sur le vif et scènes de rue) traduisent une dichotomie entre sa fascination visuelle pure et son regard ironique, portée sur l’exploitation touristique menée dans les villes les plus attractives de ces pays. | P.M.

Tyler Cross

Brüno & Nury (Dargaud)

Amateurs de romans noirs : bienvenue en enfer. Celui du bagne d’Angola, au beau milieu d’une jungle de codétenus. Si vous avez manqué le premier tome aux tréfonds du Texas, jetez-vous sur ce second épisode des aventures amorales et grinçantes du tueur Tyler Cross. Une mise en scène calibrée à un scénario sous testostérone, un dessin « à la serpe » adapté à une rythmique nerveuse, une atmosphère pesante, des retournements de situation imprévisibles... Toutes les recettes du genre sont au rendez-vous, sans oublier l’importance accordée aux seconds rôles. Un polar sanguin assené à la matraque ! | P.M.

X-Mas Surprise

Roope Eronen (Misma)

Suite à une fausse manip’, un lutin alcoolo permet d’exaucer tous les vœux possibles, jusqu’aux plus improbables (comme des bonbons qui dénudent, oui). Offices & Human, première publication chez Misma du Finlandais Roope Eronen nous avait charmé avec son inversion des rôles (des dragons jouant à un jeu-vidéo avec des humains). Sa surprise de Noël enclenche le mode psychédélique, tout en conservant un penchant pour le jeu narratif - sa séquence en marche arrière. Petit format, l’album aurait été du plus bel effet sous le sapin. Mais après tout, janvier c’est le mois des étrennes, il n’est jamais trop tard. | B.O.

Esmera

Zep, Vince (Glénat)

Ça peut paraître incongru de prime abord, mais voir le papa de Titeuf franchir le cap de la bd érotique n’est, au fond, pas si surprenant (après tout, il a bien sorti Le guide du zizi sexuel et Happy Sex). Dans cet album à réserver aux adultes, Zep se contente cette fois du scenario. Une histoire dans laquelle on retrouve son humanisme : soit la vie d’Esmera, jeune fille découvrant à la faveur des premiers ébats sexuels que son corps peut physiquement switcher entre fille et garçon. Le trait réaliste et finement sensuel de Vince parvient à éviter à cette fable sur l’évolution des mœurs de glisser dans la vulgarité. | B.O. • 43


spectacle vivant

Sébastien Bournac :

le nouveau directeur du théâtre Sorano

marche à l’envie [Théâtre] Le Bourgeois Gentilhomme | du 16 au 21 jan. [Théâtre - Lecture] Le Retireur des Eaux | du 21 au 23 jan. [Théâtre - Lecture] Tout Dostoïevski (voir Clutch#11) | du 27 au 29 jan. sorano-julesjulien.toulouse.fr

Le metteur en scène, qui a présenté sa dernière création début novembre au Sorano, Dialogue d’un chien avec son maître sur la nécessité de mordre ses amis, a été nommé directeur en juillet dernier par la Mairie. Rencontre. l est un peu en retard et s’excuse, il est tombé sur une connaissance bavarde en chemin. Il faut dire que le café où nous avons rendez-vous est à deux pas de son futur bureau. La prise de fonction officielle, c’est pour le deuxième trimestre 2016 mais le travail est bien entamé et les rencontres se multiplient. Il reconnaît lui-même qu’il a sans doute été nommé parce qu’il fait consensus, parce qu’il est du coin, qu’il connaît les artistes et les structures d’ici et que ce qu’il propose, finalement, c’est « une nouvelle formule qui n’est pas en rupture avec le passé mais qui va inventer de nouvelles manières d’habiter le lieu en recentrant la programmation sur le théâtre ». Un nouveau directeur anonyme ? Une program44 •

mation plan-plan ? Plutôt adepte des tenues passe-muraille, ce Toulousain de 43 ans déteste être pris en photo et pratique l’aimable discrétion. Mais il faut se méfier de l’eau qui dort, dit ma maman. Car il veut, pour ce théâtre dont il est déjà amoureux, « inventer des choses qui n’existent pas ». Rien que ça. Sébastien Bournac est un passionné tranquille, attentif mais bourré d’envies et motivé par l’urgence de redonner - en seulement trois saisons, durée de son premier mandat - une identité à un théâtre cher aux Toulousains. On l’espère plus enthousiaste qu’anxieux. En fait, il précise : schizophrène. « En ce moment, je suis plongé dans la réalité administrative du théâtre avec


des montées d’angoisses terribles. Le passage de la régie municipale à un régime associatif va nous donner beaucoup plus de liberté mais les aspects juridiques sont complexes et je suis néophyte ». Cependant, il jubile dès qu’il se replonge dans le projet artistique. « J’aborde la direction en metteur en scène, c’est l’équipe qui va porter le projet. Moi, je suis là pour animer, impulser, coordonner ». Ses yeux pétillent. En prenant ce poste, Sébastien Bournac poursuit un chemin logique, peut-être inscrit profondément en lui. Depuis longtemps il dose savamment deux choses paraissant de prime abord antinomiques : la

sagesse et la création artistique. Un équilibre qui date puisqu’il vient d’une famille modeste où l’important est de construire un avenir stable, exercer une profession solide qui permette de vivre, alors que pour lui, la vie c’est nourrir ses rêves, son imaginaire... « Alors on est pas tout à fait d’accord sur ça », dit-il avec le sourire espiègle de celui qui a joué un bon tour. Aujourd’hui, ses parents et sa sœur sont fiers de son parcours, ils viennent voir tous ses spectacles. Une façon pour lui d’entretenir un dialogue avec eux. « Car un spectacle, c’est un endroit où l’on parle de soi. Et j’espère que dans ma façon de diriger le Sorano, quelque chose de moi restera aussi ». | Valérie Lassus

J’aborde la direction en metteur en scène, c’est l’équipe qui va porter le projet

Sébastien Bournac © Patrice Nin

• 45


spectacle vivant

le Rouge

Boum-boum [Théâtre] TNT du 13 au 16 jan. 20h | tnt-cite.com

acteur et metteur en scène Thomas Condemine a adapté pour la scène avec Adeline Picault le roman d’une figure de la culture underground américaine, Tom Robbins, Still Life with Woodpecker (1980). Un challenge au regard de la complexité et de l’étrangeté camouflée derrière l’écriture dense et colorée. La trame elle-même est loufoque. Hawaï, 1980 : Bernard, alias Mickey le Rouge qui connu son heure de gloire médiatique dans les années 60 pour avoir posé des bombes dans des bâtiments publics, rencontre au festival de géo-thérapie Leigh-Cheri, 20 ans, bavarde princesse écolo de son état, qui aimerait aussi transformer le monde. Bernard ne croit pas 46 •

au « changement de l’intérieur » adopté par ses anciens collègues artificiers ; Leigh-cheri ne croit pas à la dynamite. Et puis, Bernard-Mickey n’arrive pas à mettre la main sur son destin, il a plutôt quelque chose du clown délabré, ce qui le rend difficilement crédible en tant que héros. Tout les sépare, sauf leur tignasse rousse : belle histoire d’amour en perspective. Entre ces deux êtres, peut-être tombés des étoiles, la faim et la solitude vont accomplir des miracles. Tragique et comique à la fois, le couple se perd entre désir de conformisme et marginalité rêvée. Pas si facile d’être des héros par les temps qui courent... | Valérie Lassus

Visuel : © Vincent Arbelet

L’amour est-il compatible avec l’engagement politique ? Qui sont les héros d’aujourd’hui ? Qu’attendons-nous du monde ? Deux ou trois choses abordées par Thomas Condemine dans sa toute dernière création.


et aussi...

Carte blanche [DANSE] L’Escale (Tournefeuille) ven. 29 et sam. 30 jan. | 20h30 12 et 14 € | cieemgrivet.com

La compagnie d’Emmanuel Grivet fête 15 ans de collaboration avec la ville de Tournefeuille en mêlant les disciplines artistiques via la technique de l’improvisation ! Lors de deux soirées-événements, le chorégraphe s’entourera de danseurs confirmés (le burkinabé Salia Sanou) et de deux musiciens férus d’impro, connus pour leur capacité à mêler les répertoires classiques et free-jazz en live dans le contexte du spectacle vivant. Deux cartes blanches forcément uniques : hormis une légère trame prédéfinie, le partage d’expérience se fera directement sous les yeux du public ! | P.M.

L’Idéal Club [Cabaret] Odyssud du 15 au 17 jan. | 15h, 20h30 odyssud.com

Cela fait cinq ans que la troupe des 26 000 couverts, plutôt connue dans notre région comme une compagnie de théâtre de rue, fait semblant d’imaginer, en direct et sous la direction de Philippe Nicolle, ce cabaret tout nouveau et pour tout dire, « idéal ». Seulement, l’idéal, c’est à géométrie variable. Il y a ceux pour lesquels c’est de jouer de la flûte à bec déguisés en cow-boys et ceux qui sont dresseurs de tente (un vrai défi). Ces artistes non conformes adorent égratigner la norme et le consensus. Ici, ils le font dans un seul but : s’amuser. | V.L.

12h de l’Impro

La Bulle Carrée © DR

[Impro] Espace Job | sam. 30 jan. | 12h | facebook.com/festivalimprotoulouse

C’est ce qui s’appelle un marathon. Dès midi, le samedi 30 janvier, et jusqu’à 23 heures, onze compagnies de théâtre d’improvisation de Toulouse se succéderont sur la scène de l’Espace Job. Au programme de cette épique première édition : un best-of des spectacles d’impro locaux, parmi lesquels ceux de La Ludi (voir p.72), La Brique, Lambda, Les Acides ou La Bulle Carrée (qui nous avait régalé en novembre avec son Impro-ciné à la Clutcho’ Cinémathèque). Et final de 23h à minuit sous forme de feu d’artifice avec un jam rassemblant toutes les compagnies. | B.O. • 47


spectacle vivant

Deux et deux font plein

Rodrigo García dans sa dernière création installe le chaos sur le plateau. Comme d’habitude. Quant au sujet, comme d’habitude, il est question de nous... et de lui. our ceux qui cherchent un thème, nos pièces sont idéales : comme nous ne nous y arrêtons jamais, la recherche du thème appartient au spectateur, ce sera son passe-temps, devoir déchiffrer ce qui dans la pièce lui semble familier ou évocateur », annonçait Rodrigo García, directeur du CDN de Montpellier depuis janvier 2014. Ça va bien nous occuper cinq minutes... Les inconditionnels retrouveront les fondamentaux qui font la signature de l’Argentin : corps (nus) enduits de matière visqueuse (ici, eau et savon de Marseille géant), animaux (quatre coqs chaussés de baskets et une peau de loup), chef d’œuvre drôlement détourné (l’Origine du monde), scène de bouffe dégueu 48 •

(des plantes carnivores boulottant des vers), saturation des sons... Poésie et vulgarité Ils ne seront pas non plus déçus par un texte brillant qui sait lier poésie et vulgarité pour nous parler de nous, depuis le sexe jusqu’à la mort. Une parole qui s’invite tranquille au micro, au milieu d’une succession de performances plus ou moins fines, plus ou moins drôles, plus ou moins sensées. Le tout évoquant dans son exubérance, sa bizarrerie, son décalage, toute la gamme des rêves, des fantasmes et des cauchemars. Rodrigo García se sert du théâtre comme d’un dérivatif à des angoisses qui peuvent aussi être les nôtres. Alors tant pis pour l’air de | Valérie Lassus déjà vu ?

© Marc Ginot

[Théâtre] Théâtre Garonne | du 8 au 16 jan. 20h, 20h30 | theatregaronne.com


et aussi...

Mu Arae, conquête spatiale [Théâtre visuel] Grainerie | ven. 22 jan. | 20h30 | 9 à 14 € | la-grainerie.net

Endogene © Arthur Bramao

S

ortez de l’orbite terrestre. Enclenchez l’hyperespace. Détendez-vous, le voyage ne durera que 51 années-lumière. Destination ? Mu Arae, une étoile deux fois plus grosse que notre Soleil autour de laquelle gravitent quatre exoplanètes. C’est là que nous fait atterrir la compagnie Endogène. Sur scène, une centaine de sphères en porcelaine sont suspendues dans l’espace. Ce n’est pas un simple décor, mais un personnage à part entière, au même titre que les corps de la plasticienne et comédienne Céline Couronne et du danseur et jongleur Morgan Cosquer. Ce n’est pas du théâtre, mais une expérience à la croisée des arts plastiques et de la performance. C’est un univers de sensations dans lequel l’espace-temps se délite. Mu Arae, ou comment avoir la tête dans les étoiles. | Baptiste Ostré

Sur une île, retour à Utoya [Théâtre] Théâtre Garonne | du 21 au 29 jan. | 20h | theatregaronne.com

© Ida Jakobs

L

e malheur n’est pas une idée neuve en Europe. Ni le fait que des démocraties occidentales dévoyées n’empêchent pas les brutes les plus épaisses de se travestir (maladroitement) en agneaux. Nous acceptons cela. Par peur, par consensus, parce que la servitude volontaire n’est pas qu’une vue de l’esprit. Et de nos propres failles jaillissent les extrêmes. La tuerie de l’île d’Utoya en Norvège - 69 personnes abattues et 151 blessées par Anders Breivik le 22 juillet 2011 - est une de ces explosions de violence. Sur une île, écrit par Camille de Toledo à la demande du metteur en scène Christophe Bergon, évoque cette « histoire de fou » pour nourrir une réflexion sur ce que l’on appelle, comme pour s’en débarrasser, « la crise des démocraties ». | Valérie Lassus • 49


AGENDA

spectacle vivant

Du 26.01 au 13.02 Les Fédérées [Festival] Théâtre du Pont-Neuf theatredupontneuf.fr

Nunzio © DR

L’année semble plutôt bien commencer pour le Théâtre du Pont Neuf. Fin janvier et début février, le festival des Compagnies Fédérées invite le public à venir découvrir le nouveau projet du lieu : trois spectacles sur trois fins de semaine (La Douleur, La secrète obscénité de tous les jours, Nunzio) plus des lectures.

Du 5 au 16.01

All’Arrabiata [Cabaret] Théâtre du Grand-rond | grand-rond.org

21h | 6 à 12 €

Le Théâtre du grand-rond achève son « mois du cabaret » avec cette création de la compagnie Trilces Théâtre. La troupe adapte des textes de l’auteur, comédien et metteur en scène italien Asanio Celestini, et complète le tout de chansons engagées du répertoire italien. Du 6 au 8.01

Lucrèce Borgia [Spectacle] Odyssud | odyssud.com

20h30 | 16 à 28 €

Béatrice Dalle fait ses débuts au théâtre dans cette lecture moderne du mélodrame de Victor Hugo. Dans un décor aquatique et autour d’un orchestre rock jouant en live, la comédienne se retrouve en compagnie de danseurs hip-hop et d’artistes venus du cirque. Du 7 au 9.01

Il était une fois [Comédie musicale] Théâtre le 57 | le57.com jeu. à 21h30, ven. et sam. à 20h | 13 € Chansons, danse, costumes et décors pétillants... La troupe toulousaine Muzic’all parodie les contes de fées dans cette comédie musicale enlevée. Une héroïne mélange du Petit Chaperon Rouge, Cendrillon et la Belle au bois dormant, loup, rois, sorcières et prince charmant... Tout y est. Manhattan Sisters [Spectacle musical] Fil à plomb | theatrelefilaplomb.fr

21h | 8 à 12 €

Deux sœurs, chanteuses et crooneuses, nous prennent par la main et font revivre les 50’s : rock à la Elvis, glamour de Marylin Monroe, classe de Frank Sinatra et humour cartoon à la Tex Avery au menu de ce flashback coloré, produit par Gilles Ramade (voir p.18).

50 •


Le 9, 16 et 23.01

Trilogie Molière [Théâtre] Altigone (St-Orens) | altigone.fr

21h | 8 à 18 €

Durant trois samedis de janvier, la salle de spectacle de St-Orens rend hommage à Molière. Dans l’ordre, Les Fourberies de Scapin, L’Avare et le Malade Imaginaire (avec une scénographie alliant onirisme, baroque et humour). Du 12 au 14.01

Jérémy Ferrari [Humour] La Comédie | lacomediedetoulouse.com

20h30 | nc

Dans son dernier spectacle, l’humoriste Jérémy Ferrari trempait les religions dans sa plume acérée. Son petit dernier s’attaque à un nouveau sujet casse-gueule : la guerre, vue du Liban, où il cherche à revendre un deux-pièces parce que le quartier « est devenu trop calme ». Du 12 au 16.01

Dreck [Théâtre] Cave Poésie | cave-poesie.com

mar. à sam. à 20h45, jeu. à 19h30 | 6 à 12 €

Cette adaptation (très) libre du texte de l’écrivain autrichien Robert Wagner (longtemps resté inédit), convoque une hybridation de théâtre et de vidéos autour de la figure de Sad, vendeur de roses ayant fui son pays suite à une guerre de plus. Rencontre et discussion autour du spectacle le 13 janvier après la représentation. Capello Furioso [Commedia dell’arte] Théâtre de la Brique Rouge | theatrebriquerouge.free.fr

20h30 | nc

Rare troupe à pratiquer actuellement la Commedia dell’arte, le Lazzi Théâtre reprend un spectacle qui a déjà prouvé sa réussite. Au 19e siècle, une jeune femme reprend en main l’usine à chapeaux de son père, envoyé au bagne pour complot anarchiste. Des saillies humoristiques et rocambolesques sous fond de tensions sociales. Du 15.01 au 13.02

Vent d’Est [Festival] Théâtre le Ring | theatre2lacte-lering.com Expositions, lectures et spectacles autour de l’Est Européen : belle rentrée au Théâtre du Ring qui, pour son lancement, délocalise à la librairie Oh les beaux jours, puis à Terra-Nova et à l’Utopia. Mais rendez-vous sur place pour les expos et spectacles.

Du 26 au 30.01

Qu’est-ce qu’on fait pour Noël [Humour] Théâtre du Pavé | theatredupave.org

20h30 | 9 à 18 €

Quasiment tout pile un mois après les fêtes, le Théâtre du Pavé nous replonge dans une ambiance de Noël... un brin déglinguée. Dans un étrange décor, habillés comme les concierges d’un grand palace, le duo Jacques Dau et Vincent Roca bat la mesure dans des joutes verbales de haut vol.

• 51


projection

Le cinéma Abc :

50 ans d’histoire(s) [Festival] Abc | du 9 au 17 jan. | 5 € la séance | abc-toulouse.fr

I

l est tout juste 14 heures, mercredi 16 décembre. Tandis qu’ailleurs, on fait la queue pour assister à la renaissance de Star Wars, c’est plutôt le nouveau Amos Gitaï (Le dernier

jour d’Ythzak Rabin) qui intéresse les spectateurs du cinéma Abc. Avant les séances, certains prennent leur temps dans le bel espace d’attente du plus vieux cinéma art & essai de

Fondé par quelques passionnés et porté par le professeur Roger Clerc, le Ciné-Club de la Jeunesse de Toulouse pose ses toiles au 13 rue St-Bernard après des années de projections itinérantes. « C’était déjà un cinéma de quartier mono-écran, qui a été mis en vente » retrace Gaëlle Bonnemaison.

Grand chambardement : la vieille salle laisse place à trois écrans, une salle d’exposition, et un centre de ressource. Au fil des ans, une partie des collections de ce dernier sera transmis à la Cinémathèque. « Pour un cinéma de notre taille, il y a des tas de dossiers qui ne sont plus utilisables aujourd’hui, entre autres parce qu’Internet a simplifié les usages » résume Buny Gallorini. Reste tout de même un fond de quelques 15 000 affiches et pléthore de revues. « Le centre de ressources a un peu été délaissé ces dernières années, mais on essaie petit à petit de le remettre en avant » ajoute Gaëlle.


Toulouse. « On croise parfois des gens qui viennent seulement pour des renseignements, et restent un peu bouquiner ici sans prévoir de voir un film » s’amuse Gaëlle Bonnemaison, chargée de communication depuis trois ans. Cet attachement pour le cinéma du quartier St-Sernin, on en trouve d’autres preuves sur son site Internet. Pour ses 50 ans, l’Abc a ouvert un « livre d’or » recueillant des témoignages de spectateurs. Entre

Visuels : © J.F. Le Mouël

Les temps modernes sont là. Menacé par la vétusté de ses équipements, l’Abc se délocalise au Centre Culturel Alban-Minville le temps d’une rénovation en profondeur. Pari gagnant : depuis sa réouverture, le cinéma a conservé ses fidèles et gagné 50 % de spectateurs en plus !

les lignes, c’est la persistance d’un état d’esprit singulier que beaucoup retiennent. « Je suis assez admirative de ça : l’Abc a été plus fort que les ego qui l’ont composé, ce n’est pas le cas de tous les cinémas associatifs. C’est un cinéma qui a toujours les mêmes valeurs, même s’il a su évoluer avec son temps » analyse la programmatrice Buny Gallorini. Résumé de cinquante ans d’histoire(s) en quelques dates. | Baptiste Ostré

C’est l’heure du passage à la projection numérique. Mais l’Abc n’envoie pas pour autant à la retraite ses projecteurs 35 mm, toujours régulièrement fidèles (voir Clutch#3).

Du 9 au 17 janvier, une foisonnante semaine fête les 50 ans du cinéma. Les compagnons de route ont répondu présents. Du côté des festivals, dont Cinélatino, Séquence Court-métrage, le Festival du Cinéma Italien, le Fifigrot ou Made in Asia. « C’est important de montrer que l’Abc a cette particularité de travailler avec l’extérieur. On partage une vision commune de la culture, ouverte, avec des équipes que nous soutenons parfois depuis leurs débuts ». Et si certains sont retenus en tournage, les cinéastes aussi prennent part au programme. Parmi lesquels Yves Jeuland (Le Président), Pascale Ferran (L’âge des possibles) ou Benoît Forgeard (Gaz de France). Carte-blanche « découverte » à l’Acid, matinée dédiée à Miyazaki et nombreuses avant-premières, dont celle de Les premiers, les derniers en présence de Bouli Lanners.


projection

[Rétrospective] Cinémathèque | du 12 jan. au 23 fév. lacinemathequedetoulouse.com

Il avait l’aura d’une rock-star. Celle qui sentait la foudre, la fureur et la folie. L’énergie révoltée de Rainer Werner Fassbinder se propage toujours dans ses films. Question de sensibilité, Clutch se penche sur l’atypique téléfilm de science-fiction Le monde sur le fil. e monde dans le monde dans le monde. Le thème est un classique de la science-fiction (qui a dit Matrix ?). Mais, en 1973, Internet n’existe pas, le jeu-vidéo se résume à Pong, et George Lucas n’a pas encore révolutionné les effets spéciaux. Comment alors mettre en scène un récit se déroulant dans un univers futuriste ? Avec ses décors datés, Le monde sur le fil n’échappe pas à un certain goût de kitsch, typique des films d’anticipation de l’époque (Rollerball). Mais Fassbin-

der, qu’on imagine de toute façon peu intéressé par le bric à brac SF, prouve à quel point il était un réalisateur inspiré. Jeux de renversement, miroirs en abondance, perspectives étranges... En adaptant le roman Simulacron 3 pour la télévision, l’auteur de Lili Marleen se joue des contraintes techniques et transfigure un support limité par son usage du zoom. Insolence suprême : glacial et mélancolique, le final renoue avec la force des grands mélodrames du maître allemand. | Baptiste Ostré

Un concert événement Depuis L’amour est plus froid que la mort, à l’œuvre posthume Querelle, la Cinémathèque attaque 2016 avec cette impressionnante rétrospective de Fassbinder. Point d’orgue : deux soirées exceptionnelles en présence de l’actrice et muse du cinéaste, Hanna Schygulla. Rencontre le 12 février avant la projection du Mariage de Maria Braun, et concert en compagnie du compositeur Jean-Marc Sénia le lendemain.

54 •

Le Monde sur le fil © Carlotta Films

le monde sur le fil


et aussi...

Cinéma Télérama [Festival] Le Cratère | du 20 au 26 jan. | cinemalecratere.com

Elle a plutôt bonne gueule, cette sélection de films coup de cœur de 2015 par la rédaction de Télérama. Chaque année, ce festival permet de voir (ou revoir) des films dans quelques 300 salles art & essai à travers le pays. Un concept façon « slow-movie », manière de prendre le temps quand l’actualité des sorties chasse les films chaque semaine. À Toulouse c’est dans la belle salle du Cratère qu’on pourra enfin voir sur grand écran le beau portrait de James Dean par Anton Corbijn (Life) ou le bouleversant Much Loved aux côtés des - relativement - plus « mastodontes » Birdman et Dheepan. | B.O.

Des images aux mots [Festival] Utopia, Abc, Cinémathèque... | du 1e au 7 fév. des-images-aux-mots.fr

Le festival gay, lesbien, bi et trans poursuit sa voie : s’il y a bien au moins une soirée sur le tournant des années 80 - à la Cinémathèque le 4 février -, Des images aux mots ne s’embarrasse pas d’une thématique particulière. Après tout, il en est une à lui tout seul. D’où une sélection d’œuvres largement inédites, de documentaires et de courts-métrages, ensemble complété d’expositions pour cette 9e édition (voir Clutch#27). Quelques nouveautés se rajoutent néanmoins cette année, entre autres une soirée festive à La Chapelle en avant-première de l’événement (le 25 janvier). | B.O.

La chambre interdite

© ED Distribution

[Surréalisme] Utopia (Toulouse) | jusqu’au 12 jan. | cinemas-utopia.org

Conseil : si le cinéma de Guy Maddin est pour vous une nouveauté, mieux vaudra commencer par rattraper ses œuvres précédentes - ça tombe bien, l’Utopia en propose une sélection sous format « vidéo de poche ». Car La chambre interdite est parmi les plus radicales des productions du Canadien fou. Trip expérimental basé sur des performances réalisées au Centre Pompidou et à Montréal, ce film à sketchs convoque Jules Verne et une mémoire « reconstituée » du cinéma à coup de tripatouillages visuels toujours aussi audacieux. Un voyage intense... dès lors qu’on en accepte les conditions. | B.O. • 55


Horreur

Biopic

Thriller

Série

vidéo club Bloodline

Todd A. Kessler (Netflix)

Kyle Chandler en aura fait du chemin depuis Friday night lights (ou Demain à la Une pour les puristes). Mais c’est peut-être dans Bloodline qu’il fendille pour la première fois son apparence d’américain moyen les pieds ancrés dans le sol. En tête d’un casting haut de gamme (Sissy Spacek, Sam Shepard), il rappelle ses qualités de comédien face à un Ben Mendelssohn au rôle proche de celui qu’il incarnait dans Animal Kingdom. Histoire de liens familiaux complexes et torturés, Bloodline tire le meilleur parti de son décor, la Floride poisseuse de Key West, pour porter le drame intimiste sur les sentiers du thriller. | B.O.

The Sorcerer

William Friedkin (Wild Side)

William Friedkin n’a jamais caché que The Sorcerer était son bébé préféré, dans une filmographie qui compte pourtant quelques sommets bien identifiés (French Connexion, L’Exorciste...). Ce ne fut pas le cas ni du public ni de la critique à sa sortie, le film manquant même de tirer un trait définitif sur la carrière de Wild Bill. Il aura donc fallu attendre 2015 pour assister à la réhabilitation de cette réadaptation (plus que remake) du Salaire de la Peur de Clouzot, sorti en 1977. Sombre, fou et torturé, le film est à redécouvrir autant pour lui-même que pour son histoire (un tournage à la Apocalypse Now). | B.O.

NWA

F. Gary Gray (Upv)

À sa sortie au cinéma, NWA - Straight Outta Compton donnait l’impression d’être le film ultime sur le gangsta rap. Il y a certes un peu de ça - suffit de le comparer au nanardesque Réussir ou mourir. En retraçant l’existence d’un groupe qui a marqué la musique, le film de F. Gary Gray tente beaucoup : rendre hommage au défunt Eazy-E d’une part, équilibrer les personnages de Dr. Dre ou Ice Cube, ne pas trop édulcorer les frasques et la violence du milieu d’autre part. Nerveuse, la mise en scène arrive le plus souvent à maintenir l’équilibre, même si les facilités inhérentes au biopic posent aussi en featuring. | B.O.

THE GREEN INFERNO

Eli Roth (Wild Side)

Un groupe d’activistes new-yorkais parti sauver la forêt amazonienne qui se retrouvent pris au piège d’une tribu locale pas franchement accueillante, voilà la dernière folie d’Eli Roth. Fidèle à ses habitudes, le réalisateur d’Hostel explose une nouvelle fois son budget hémoglobine, notamment grâce une succession de scènes d’éviscérations et autres barbaries à la limite du soutenable. Tourné dans la moiteur péruvienne, The Green Inferno rend ici un sanguinolent hommage non dissimulé à Cannibal holocaust, référence du genre. Âmes sensibles, merci d’arrêter la projection après le crash aérien... | M.L. 56 •



concert & club

Rock my geek

Culte de l’imaginaire [Musiques de l’imaginaire] Bikini, Meltdown, Bascala du 14 au 16 jan. | 19h30 | pass 35 à 44 € | rockmygeek.fr

Après une première édition confidentielle en 2013, le festival Rock my geek revient mettre la musique live au service des cultures de l’imaginaire. Rencontre avec Nicolas Chaccour, compositeur et membre du Neko Light Orchestra, « un groupe de rock qui se prend pour un orchestre ». | Baptiste Ostré ès la fin de l’entretien, Nicolas Chaccour passera un coup de fil pour rencontrer un potentiel 18e membre du Neko Light Orchestra. « On pourrait monter une équipe de foot avec les remplaçants ! » sourit-il. Suivant les concerts, c’est en effet jusqu’à six formations différentes qui peuvent s’aligner sur scène. « Plus ça va, plus je me rends compte que le NLO fonctionne sur un schéma qui ne ressemble qu’à lui » reprend Nicolas. Formé par des musiciens souvent multi-instrumentistes, le Neko est spécialisé dans la réinterprétation, à la différence d’un orchestre traditionnel. À son palmarès : des réorchestrations des thèmes de Star Wars, du Seigneur des Anneaux ou des films de Miyazaki (voir encadrés). « Transformer un orchestre 58 •

symphonique en orchestre de rock, c’est une grosse paire de manches » affirme Nicolas. Mais qui vaut le coup : à la fois posé et puissant, le son développé se situe à mi-chemin du respect de la matière première et la réinterprétation personnelle. « Depuis quatre ans qu’on parcoure les conventions geek, on a pu se rendre compte que l’acoustique et la capacité d’écoute y avaient des limites. D’où l’envie de réunir de bonnes conditions, pour les musiciens autant que le public ». Les salles du Bikini et du Bascala devraient profiter à cette formation à géométrie variable, omniprésente sur les trois jours du Rock my geek et aussi bien accompagnée. « Dès qu’on leur a parlé du festival, les autres groupes ont répondu présents. Il y en a même qu’on n’a pas pu caler ! » Rendez-vous l’année prochaine ?


Geek me rock

Bikini | jeu. 14 jan. | 18 à 21 € Hommage à Star Wars, le concert « Échos d’une galaxie lointaine » clôturera cette première soirée. Le Neko Light Orchestra a déjà rôdé le show dans une version « Intimate Stars », notamment avant la première séance de Star Wars VII au ciné Rex de Paris. Avant ça, le groupe réinterprétera des musiques d’animés et de jeux-vidéos en fomation rock, puis enchaînera sur les « Échos de la vallée du vent », hommage à Miyazaki. Entre temps, les super-héros de Goldarock, la fusion metal et J-pop Starrysky et les Kuro Knightfall offriront un show électrique et décalé.

Jam’n Games

Le Meltdown | ven. 15 jan. | 14 € Avec sa petite centaine de places, le bar des gamers risque de vite se remplir pour cette deuxième soirée au cours de laquelle on pourra disputer des parties de Street-Fighter contre la joueuse pro Kayane, entre des jam sessions du Neko Light et un Dj set du Japonais Square Tune Magician.

Médiévale fantastique

Bascala (Bruguières) | sam. 16 jan. | 23 à 26 € Le final devrait faire le bonheur des fans de Tolkien, avec les « Échos de la Terre du Milieu », hommage aux compositions d’Howard Shore pour la trilogie du Seigneur des Anneaux. Animations par deux éminences de la web-série Noob (Sparadrap et Golgotha), expo annoncée de Gwen Vibancos (artiste Clutch#35), taverne médiévale assurée par les restaurateurs du Tranchoir... Cerise sur le lembas (les vrais savent) : le folk-metal-païen de Stille Volk et le concert du Naheulband, mythique formation déclinant la musique du Donjon de Naheulbeuk.

Neko Light Orchestra © Guillaume Art Photography


concert & club

Plan.B, bon dimanche

Buvette © DR

[LIVE - DJ SET] Bakélite | dim. 24 jan. |18h | 8 € | lebikini.com

onne surprise de ce début d’année : le retour des régulières de Bakélite (anciennement « Face B ») dans les locaux du collectif, descente de la Halle aux poissons. Si l’after-brunch dominical le plus célèbre d’Esquirol change de nom, c’est pour fêter son acoquinement avec Les Curiosités du Bikini, désormais associé au projet ! Le concept, lui, reste inchangé : on pourra continuer à déguster quelques spécialités culinaires « au calme », en découvrant l’univers de musiciens émergents. Pour cette première, place à un son electronica planant sur fond de house et d’influences dub, en la personne du jeune producteur suisse Buvette (ça ne s’invente pas), nouvelle pépite du label Pan European Recording. Le tout précédé d’un savant mix du digger local Dj 2Spee. | Paul Muselet

JACCO GARDNER, HOLLANDAIS VOLANT

Jacco Gardner © DR

[POP PSYCHéE] Metronum | mar. 2 fév. | 20h30 | 17 € | bleucitron.net

vec sa tête de premier de la classe, on donnerait à Jacco Gardner le bon Dieu sans confession. Pourtant, celui à qui on a décerné le titre honorifique de petit Prince de la pop baroque n’a pas fini de vous dévergonder, vous délivrant, à travers ses exaltantes compositions psychédéliques, de votre marasme quotidien. Du haut de ses 27 piges, le natif de Hoorn vous invite à vous téléporter grâce à un florilège d’envolées guitaristiques et une voix ultra planante dans une époque 60’s bien moins encline à la prise de tête. À son écoute, le Hollandais créé autour de vous une sorte de cocon dont vous n’avez pas la moindre envie de vous extirper, la preuve avec le bien nommé Hypnophobia, trip musical totalement légal à consommer sans modération. | Mathieu Laforgue 60 •


et aussi...

Doolin’ [Rio Loco] Théâtre des Mazades sam. 28 jan. | 21h| 8 € | rio-loco.org

En guise d’apéritif à une édition consacrée aux « Mondes Celtes », le Rio Loco s’entoure des six interprètes de Doolin’ (spécialistes reconnus du traditionnel irlandais) pour animer sa première valise pédagogique dédiée à la musique, autour de rencontres, ateliers et concert tout public. Avant d’aborder les arts visuels en février et le spectacle vivant en mars, on pourra donc s’initier à l’art du tin-whistle (la flûte traditionnelle à six trous) et du bodhràn (un tambour qui dépote). Si pour vous, « trad » rime avec ennui, vous risquez d’être surpris ! | P.M.

Endless Project [Electro] Connexion Live, Bikini, Dynamo | du 20 au 24 jan. facebook.com/EndlessProject

Trance, techno, deep ou acid... Dans la famille electro, piochez un style au hasard : il sera probablement à l’honneur d’une des soirées de cet ambitieux festival Endless. Quarante artistes se succéderont sur cet événement imaginé comme un parcours sonore à travers les scènes et clubs de Toulouse (dont le Limelight, l’Opium et La Couleur de la culotte) durant quatre jours de festivités agrémentés de plusieurs afters. Gros morceaux : le 22 janvier au Bikini avec Dj Hell, The Hacker, et le même jour carte blanche au label trance Hadra (dans un lieu au secret). | B.O.

BIRDY NAM NAM

Birdy Nam Nam © DR

[ELECTRO] Bikini | jeu. 21 jan. | 20h | 24 à 27 € | bikini.com

Après quatre années éloignés des studios, c’est en Californie et plus précisément à Los Angeles que les Birdy Nam Nam ont repris leur envol. Avec un nouvel album au titre relativement explicite, Dance or die, Crazy B, Little Mike et Dj Need ont l’air d’avoir bien profité du soleil californien pour redonner de l’allant à leur musique, désormais téléchargeable gratuitement via leur site. Le premier extrait, « Can’t do me » montre à lui seul les intentions d’un désormais trio dont l’électro-scratchée n’a au final pas perdu de sa splendeur d’antan. | M.L. • 61


Le Metronum

An II : avancées & perspectives [Concerts anniversaire] Metronum | du 30 jan. au 1e fév. metronum.toulouse.fr

Avant de souffler sa deuxième bougie lors de notre prochaine Clutchorama, nous avons rencontré plusieurs acteurs du Metronum afin de dresser le bilan de l’année écoulée, tout en évoquant les perspectives de 2016... | Paul Muselet

N

ous vous en parlions il y a tout juste un an (voir Clutch #26). Dans sa conception initiale, le Metronum n’est pas qu’une salle de concert. Avec ses bureaux, ses salles de réunion, sa Music-Box et son centre de ressources, la structure a aussi vocation à développer la filière des musiques actuelles pour accompagner le bouillonnement artistique toulousain. En ce sens, rappelons qu’il est un des seuls équipements en France à abriter un cluster spécialisé dans les musiques actuelles, le Cluster MA Sphère, regroupement de 16 structures adhérentes destiné à impulser des projets au sein de la filière. Pour sa présidente Emily

62 •

Lecourtois, si de nombreux chantiers on été menés, le Metronum recèle un potentiel qui n’est pas encore totalement utilisé : « le lieu n’est qu’à un quart de ses possibilités. Il faudrait montrer qu’on a ici un dispositif d’accueil important pour les musiciens. Tous les ingrédients sont là. Il manque juste les usagers ». En effet, à ce jour, les locaux de répétition n’ont toujours pas ouvert. Marie Déqué - conseillère municipale déléguée à la musique - invoque un souci de ligne budgétaire : « cela n’a pas été fait, car quand le projet a été monté, les budgets n’avaient pas été proposés. Mais ils vont ouvrir sous peu ! ». En attendant, les spectateurs, eux, ne boudent pas le plaisir.

© Metronum

concert & club


Soufiane Djaffer

« Des esthétiques de plus en plus larges » Deux questions au responsable du Metronum Quel bilan peut-on tirer cette année du côté du live ? En 2015, nous avons accueilli 96 soirées, 150 groupes, et plus de 32 000 spectateurs. C’est bien plus que l’année dernière. On a accentué la notion de partage avec les producteurs associés. Il y a un vrai équilibre, avec toutes sortes de profils. Ensemble, on entretient un vrai lien de confiance, il n’y a qu’à voir les réservations pour les locations. Actuellement, nous sommes pleins jusqu’au mois de juin ! Au niveau des esthétiques représentées, on balaye de plus en plus large. C’est au cœur du projet. Et concernant l’activité du lieu en dehors de la grande salle ? On est devenu un lieu de réunion important des professionnels des musiques actuelles. La structure accueille aussi de nombreuses formations. Le centre de ressources est ouvert du lundi au vendredi, mais forcément, il accueillera plus de visiteurs quand Les 3 soirées les locaux de répétition seront opéd’anniversaire rationnels. À partir de septembre, on animera davantage la Music-Box Sam. 30 jan. avec des concerts de découverte. Therapy ? - Flesh Roxon Concernant l’accueil d’un public Dancers in Red « lambda » en journée, ce n’est pas 20h | 12 à 16 € d’actualité. Il faudrait que le lieu soit attractif au quotidien, et pour Dim. 31 jan. l’instant, il n’a pas vocation à faire Spectacle musical de la restauration. “M le méchant” (jeune public) 16h | 3 et 5 €

© Bakélite

Lun. 1 e fev.

Soirée Clutcho' : Francky Goes To Pointe à Pitre - Wab & the funky machine - La Ludi 19h | grat.


concert & club

La parole à... Christophe Mangou

[HOMMAGE À ZAPPA] La Halle aux Grains sam. 9 jan. | 20h | grat. (étudiants) univ-toulouse.fr/culture

Un concert de classique sous forme d’hommage à Zappa ? C’est l’idée de cet événement gratuit - pour les étudiants. À la direction de cet étrange projet : Christophe Mangou, également chef d’orchestre « officiel » de Jeff Mills. Rencontre avec un spécialiste du soundpainting mêlant volontiers sa culture classique aux musiques actuelles. | Propos recueillis par Paul Muselet

e suis à l’origine du projet, étant totalement fan de Zappa ! En tant que compositeur, il excellait dans le rock, le classique, la musique contemporaine, l’électro-acoustique... Pour moi c’est un des plus grands génies du XX e siècle. Avec son goût pour le dadaïsme, ses œuvres peuvent parfois dérouter. Nous jouerons 4 pièces de Zappa, allant de « Peaches » en « Regalia » (un de ses plus grands tubes, un morceau très rock, avec une batterie) à « Naval Aviation in Art », un morceau de musique contemporaine plus abstrait et dénué de rythmique.

En amont du concert, à 18h30, nous organisons une rencontre avec Fréderic Maurin pour expliquer les rudiments du soundpainting. Ce sera une conférence active, avec la participation du public ! »

© Patrice Nin

Nous interpréterons également un Soundpainting Concerto, avec Fréderic Maurin à la guitare électrique. Le soundpainting, c’est un langage gestuel permettant à un chef-compositeur (le soundpainter) de donner des indications en temps réel à des artistes (les performers). Il a été créé il y a 35 ans par Walter Thompson, frappé par l’attitude de Zappa lors de ses concerts, qui dirigeait parfois ses musiciens « en direct ». Ce langage d’improvisation dirigée est très développé. Aujourd’hui, plus de 1 000 signes sont répertoriés ! L’objectif, c’est que ces codes deviennent universels, pour que des artistes qui ne se connaissent pas puissent se comprendre.



concert & club

MOJITO FEST [FESTIVAL] Tournefeuille du 5 au 7 fév. festival.cuba.hoy.fr

oncerts, danses, expos, Dj’s sets, projections, performances, ateliers d’initiations, vous n’aurez que l’embarras du choix pour partir à la rencontre des traditions cubaines et environnantes. Histoire de vous guider dans une programmation aussi riche qu’alléchante, rendez-vous dès 19h le vendredi soir au Port de rencontre pour récupérer un programme tout en sirotant un cocktail sur fond de samba brésilienne avec La Boucada. Dans la foulée, faites un tour par l’Escale avec le concert des Argentins Tango y màs avant de retourner à bon Port pour finir la soirée en compagnie de Dj Ti-Punch, fortement apprécié par la rédaction du magazine. Le samedi, tout commence par un petit déjeu66 •

ner à la Médiathèque suivi d’un rallye consacré aux rebelles zapatistes en guise de décrassage matinal. L’aprèsmidi, découvrez le magnifique ouvrage La Raiz del ombù avant de prendre la direction de l’Escale pour assister au live du Sénégalais Paamath Sextet. Si vous êtes plutôt salsa cubaine, aucun problème, prenez plutôt le chemin du Phare pour danser avec Adalberto Alvarez y su son. Le dimanche, même si vous regrettez quelque peu votre after avec Dj Boucané, ne ratez pas la grande fête des percussions au Port. Le temps d’une sieste dominicale et place à La lucha libre, théâtre d’improvisation à base de catch, avant de finir en beauté avec Dj Zum Zum. | Mathieu Laforgue

Visuel : Bresil Ward Cup © DR

Pour sa 19e édition, le Festival Cuba Hoy s’invite en ville, redécorant trois jours durant la citadelle tournefeuillaise aux couleurs de la culture latino-américaine. Y’a comme une odeur de salsa dans l’air...


et aussi...

Rinse France [Electro] Bikini | ven. 8 jan. 23h | 8,5 à 12 € | lebikini.com

Première soirée made in 2016 pour le Bikini et troisième collaboration avec la web-radio Rinse France. Cette dernière fête la sortie de sa première compilation maison, sélection house et techno confiée aux bons soins de la bien nommée Piu Piu. La Djette prendra les platines à Ramonville, pour cette release party qui convie également le producteur French Fries, signé sur ClekClekBoom records, le tout-terrain Simo Cell, Geena (de la minimale déconstruite en provenance du label défricheur de talents Antinote) et le collectif underground multidisciplinaire Folklore. | B.O.

GET THE BLESSING [JAZZ] Salle Nougaro | mer. 3 fév. 20h30 | 13 à 20 € | sallenougaro.com

De prime abord, Get the blessing a tout d’une formation jazzy classique. Sauf que, quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit que parmi ses membres figurent Jim Barr et Clive Deamer, la section rythmique de Portishead, le genre de mecs qui à son temps perdu file un coup de main à Radiohead en live. Associés à Jake McMurchie et Pete Judge, le quatuor de Bristol se présente tout simplement comme le « versant punk du jazz », ce qui est parfaitement illustré par Astronautilus, dernière fournée musicale de Britanniques réputés très remuants sur scène. | M.L.

LES Inouïs

I Me Mine © Moltisanti

[MELTING POT] Athanor (Albi) | ven. 29 & sam. 30 jan. | 20h | grat. | avant-mardi.com

Pour les auditions régionales des Inouïs du Printemps de Bourges, l’Athanor d’Albi reçoit huit représentants de la scène locale aux mœurs musicales aussi diverses que variées. C’est ainsi qu’il y en aura pour tous les goûts dès le vendredi soir, de la pop envoutée de Norma au hip-hop de Kevo, en passant par l’électro d’Harry Brown ou de Proleter. Au programme du samedi, de la chanson avec Chouf, du rock qui tache avec I Me Mine, mais également Clozee et son étrange univers sonore ou encore After Marianne, nouveau projet des p’tits gars de Kid Wise. | M.L. • 67


concert & club

Détours de chant

cultive la proximité [Festival] Toulouse et agglo (21 lieux) | du 27 jan. au 7 fév. detoursdechant.com

Quinze années déjà que le festival Détours de chant s’enracine dans la culture toulousaine, quinze années de concerts et de rencontres. En 2016, retour aux sources, pleins feux sur la scène locale et sur les plus beaux lieux toulousains. ci comme ailleurs, le sujet s’invite fatalement dans la conversation : comme tout le secteur associatif et culturel de Toulouse, le festival reprend cette année en faisant face aux mesures de baisses de subventions impulsées en 2015. Mais pas de quoi décourager pour autant l’équipe de Détours de chant, qui s’est remontée les manches pour fabriquer cette quinzième édition. Un retour aux sources des forces vives de la région s’est fait ressentir :« cette année, la programmation est une véritable représentation de ce qu’est le festival », témoigne Yasmine Belayel. « Nous sommes revenus à des valeurs plus authentiques, tel que le festival a envie d’être ». Pas moins de quarante artistes monteront sur vingt-et-une scènes de la ville et, parmi eux, une bonne part de groupes locaux. Jusqu’au bouquet final, le dimanche 7 février, avec le Toulouse Con Tour, 68 •

un show à la toulousaine réunissant Magyd Cherfi, Art Mengo et Yvan Cujious - plus quelques invités de marque (Cali) et les incontournables Big Flo & Oli. De quoi faire décoller les briques de la Halle aux grains, de retour parmi les lieux phares du festival. En territoires nouveaux Petite nouveauté de cette quinzième année : un spectacle de cirque à la Grainerie. Et pour compléter la liste déjà grandiose des vingt et un lieux de concerts, viennent s’ajouter le petit théâtre de Colomiers, la salle des fêtes de Launaguet et le mythique auditorium de Saint-Pierre-des-Cuisines, qui accueillera le concert de Jehan Suarez, le 28 janvier. Comme un écrin spécialement conçu pour ce chanteur authentique, les voûtes de l’ancienne église sauront à nul doute rendre fidèlement la puissance des


textes de Jehan, teintés de Ferré et de Tom Waits, accompagnés de l’accordéon de Suarez. La culture solidaire Si le plaisir pur sera au rendez-vous de la programmation, un volet « pro » témoigne aussi d’un engagement politique. Exemple le 1e février, avec un petit déjeuner conviant le mouvement HF Midi-Pyrénées, collectif sensibilisant sur la place des femmes dans la culture, organisé au Bijou. Rien de mieux qu’une intervention matinale sur le thème de l’égalité homme-femme dans le milieu de la musique pour faire un premier pas vers le changement

(sachant qu’aujourd’hui seulement 4 % de femmes sont cheffes d’orchestre, 1 % sont compositrices et 24 % metteuse en scène, voir à ce sujet notre État des lieux sur Clutch#28). Exemple aussi : le travail de co-programmation avec des structures comme les Centres culturels, un aspect sans doute moins visible depuis le public mais dont l’importance n’est pas moins réelle. « C’est grâce à de telles collaborations que nous arrivons à assurer le festival chaque année. Et c’est une des solutions solidaires face aux baisses de subventions. Il est urgent de penser la culture autrement ». confie Yasmine. | Mathilde Raviart

Il est urgent de penser la culture autrement

Jehan Suarez © DR

Camu

© Lola Velasquez


Hardcore indus

Hip-hop soul

Folk klezmer

Rap

albums Sha HeF

Super Villain (Black Market)

On le sait : la scène new-yorkaise a un sérieux penchant pour les atmosphères froides et oppressantes. Muni d’un superbe sourire à l’envers, Sha HeF ne fait pas exception à la règle avec ce nouveau projet d’une noirceur abyssale. Un long tunnel de 14 titres privés d’oxygène, jonchés de cris d’enfants, de bruits de scies et autres partitions dissonantes annonciatrices d’une joyeuse marche funèbre (« Hunnit Fifty »). Dans une ambiance de film d’horreur, le mix volontairement bruitiste de Super Villain prend directement à la gorge, avec un rappeur semblant prendre un malin plaisir à triturer les plaies. | P.M.

The Angelcy

Exit Inside (Sony Music)

Si ce n’est pas déjà le cas, il y a de fortes chances que le bouche-à-oreille porte jusqu’à vous « My baby boy », hymne de ce premier album aussi sensible que sensé. Un titre qui se termine en fanfare et se fredonne avec légèreté, mais dont le propos inquiet est loin d’être surfait. Propulsés par une folk acoustique touchant au klezmer, les textes de Rotem Bar Or, chanteur-guitariste à la tête de cette formation israélienne, s’ancrent dans l’histoire de son pays. Mais le message est universel (« Freedom fighters » aurait pu être un titre reggae), et emplit d’une belle générosité musicale. | B.O.

Satya

Satya (Autoprod)

Brut, minimaliste, et sans artifices, le premier album de N-Jin (beatbox) et Sanka (guitare-voix) opte pour la spontanéité du rendu live face aux facilités d’enregistrement propres aux conditions « studio ». Hormis quelques chœurs assurés par Jahvie, le duo toulousain revisite ses fondamentaux pour poser la pierre fondatrice du projet. Mention spéciale à l’artwork de l’illustrateur Gutter, où l’image du béton réinvestit par la nature peut symboliser la fusion entre références urbaines et tonalités plus roots... Pour ne pas dire reggae, le skank laissant plus largement place aux influences groove et soul ! | P.M.

Splinter Cell & The Clamps

Koalition Norse (Karnage Records)

Vous reprendrez bien un morceau de Koalition ? Notre label local de hardcore industriel est là pour vous servir, avec des productions du protégé The Clamps et du « soldat » australien Splinter Cell, l’auteur du fameux titre « Killer ». Après un bel aftermovie (signé NX Vidéo), voici un nouvel EP sans concessions, en mémoire d’une Norse Edition ayant particulièrement marqué les esprits. Parmi les réjouissances, l’hymne de l’événement, deux morceaux inédits, et le très playlisté « We are Karnage ». Du hardcore pur et dur qui martèle et qui tabasse, en veux-tu en voilà ! Prévenez quand même vos voisins ! | P.M. 70 •


Electro Rockabilly Jazz progressif Rock - spoken word

MR OIZO

HAND IN THE FIRE (Ed Banger)

Comment promouvoir un nouveau morceau quand on est un réalisateur de talent ? Facile, sortir un court métrage éponyme détonant, Being Flat, et balancer la piste au cœur de l’action. Grosse lignes de basse, beats survoltés, Mr Oizo est bel et bien de retour aux affaires. Pour accompagner cet EP, Quentin Dupieux a fait équipe avec une des valeurs montantes de la scène électronique du moment, Charli XCX, nous offrant un très addictif Hand in the fire qui n’a pas fini d’enflammer les dancefloors. À découvrir de toute urgence avant d’aller voir ce drôle d’oiseau sur scène en mars du côté du Bikini. | M.L.

Les ennuis commencent

Love-o-rama (M. & Buzzbuzz)

Ça commence très fort, façon psycho surf. La suite revient vite dans le sillon du rockabilly pur, troué d’envolées électriques. Entre compos maisons et reprises (« 2 000 light years frome home » des Stones), Love-o-rama fait revivre le genre, tantôt avec déférence, tantôt en l’emmenant sur les rivages du blues-rock (l’harmonica de « The Godspell according to A.A. Newcomb », d’après le Brian Jonestown Massacre). Si elle donne envie de sortir les blousons noirs, la musique de ce groupe straight from Decazeville n’est certainement pas celle d’un musée 50’s figé. Mais elle colle la banane, ça c’est sûr. | B.O.

Initiative H

Dark Wave (Neuklang)

Avec un tel line-up, Initiative H aurait pu être un bœuf des meilleurs jazzmen de Toulouse. Mais ce big-band aventureux est bien plus que ça. À l’initiative du projet, David Haudrechy a réuni une douzaine de musiciens (Ferdinand Doumerc, Nicolas Gardel, Julien Duthu...) pour définitivement exploser le jazz. Rock, electro, pop - une reprise du « Time to pretend » de MGMT -, ce second album triture une matière sonore unique en compagnie d’invités de choix. Dont Médéric Collignon, sur un « Black out » qui colle des frissons. Ce pourrait être théorique et élitiste. C’est au contraire totalement euphorisant. | B.O.

The And

The And EP (Autoprod)

Ce n’est pas tous les jours qu’on a la joie de recevoir un vinyle à la rédaction. Ça fait déjà un bon point pour The And (oui, on est comme ça). Formé par Sok (ex-The Ex) et Nicolas Lafourest, déjà compagnons de route sur Cannibales & Vahinés (voir Clutch#36), le duo sort un premier EP où le spoken word se confronte à une guitare folk-bluesy rugueuse. Deux textes maisons complètent un ensemble composé à partir des mots de David Bowie, Bob Dylan ou du Captain Beefheart. Et tout ça sans accroc : sur un tempo feutré, les 6 titres s’enchaînent avec fluidité, rythmiques obsessionnelles découlant les unes des autres. | B.O. • 71




AGENDA

concert & club

Le 23.01 Le nuit de le rock [Rock] La Taverne | 21h | 8 € facebook.com/progres.son

Undergang © DR

Et de deux pour le nouveau concept de concerts rock de l’asso Progrès-Son. Et il y a du lourd pour pousser les murs de la Taverne : Undergang, tout juste auteur d’un terrible album live (voir Clutch#36), les enragés de Strugg, et les énergiques de Keemah. Final en mix assuré par Popissimo, Lacabre et Mulot.

Le 14 et 15.01

Parcours d’artiste [Showcases] Espace Bonnefoy | 19h | grat. | avant-mardi.com Après 5 jours de résidence au Rio grande, le groupe soul-funk-rock Watusi se dévoilera à l’Espace Bonnefoy le 14 janvier (avec Slift et Sofaz). De son côté, c’est au Cri’art que Papa Joe a perfectionné son funk caribéen grâce au coup de pouce « parcours d’artiste » du réseau Avant-Mardi (voir Clutch#21), à découvrir avec Camu et Yvette’s not dead. Strange Enquête [Chanson] Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 € | le-bijou.net À la contrebasse, Manuel Mouret pince les cordes, les frotte, les frappe... épuisant toutes les possibilités de son instrument. À ses côtés, Jérôme Pinel restitue les textes dans un mélange de chant et de slam. Nouvelle création à découvrir pour ce duo récemment auteur de l’album Dix heures d’avion.

Le 16.01

Kartier Libre [Punk rock] La Dernière Chance | 19h | part. libre | kartierlibre.org Pour fêter ses 8 ans, l’association Kartier Libre invite des collectifs locaux (Intercollectifs, To loose punkers...) au fil d’une soirée qui ravira les amateurs de punk rock. Roti Bondage, Charly Fiasco, Punk Haine Roll, Shut Up Twist Again pour le son, avec dégustation de bières par Les Forces du Malt en amont.

Le 21.01

Carmen Souza & Theo Pascal [Jazz World] Salle Nougaro | 20h30 | 15 à 23 € | sallenougaro.com Carmen Souza et Theo Pascal appellent ça du « jazz organique ». Entre jazz trad’ et rythmes traditionnels africains et capverdiens, le duo créé un genre inclassable, porté par la voix de Carmen Souza et les percussions des musiciens réunis autour du mentor Theo Pascal.

74 •


Le 21.01

In love With [Jazz] Espace Croix-Baragnon | 20h30 | 6 à 12 € | cultures.toulouse.fr À la batterie, la percussion et la cithare, Sylvain Darrifourcq tient aussi un rôle de chef d’orchestre de ce trio, également composé de Théo et Valentin Ceccaldi (violon et violoncelle). In Love with, c’est du free-jazz de chambre, acéré et non dénué d’humour.

Le 22.01

Toulouse House Nation [Electro] Cri de la mouette | 23h | 6 € | lecridelamouette.com La 18e soirée Toulouse House Nation est aussi l’occasion d’en fêter le deuxième anniversaire. House, techno old-school et « New-york garage » au rendez-vous, avec Dj Camisole, Folklore, Dale Cooper, Oxxa et A House Dance Class.

Le 23.01

Lost Paradise [Techno, Trance] L’Inox | 23h | 15 à 20 € | facebook.com/RiseOfTranceOfficial Pour sa première à Toulouse, la soirée Lost Paradise fait revivre un Éden de la musique trance. En préparation d’un nouvel album, Captain Hook officie en tant que maître de cérémonie à la trance prog’ puissante, rejoint par le londonien Avalon, considéré comme un des des plus grands de la psytrance actuelle. Bassmatik, Logic Brothers, Manax et Slavin complètent le line-up.

Du 28 au 30.01

Festival Nouvelle-Orléans [Jazz] Rest’Ô Jazz | 20h | Prix du repas | restojazz.com Nouvelle édition du festival consacré au Jazz de la Nouvelle-Orléans par le Rest’Ô Jazz. Premier rendez-vous le jeudi soir avec Jazz Cats, puis sur deux jours, un double concert du Mississipi Jazz Band qui invite Marc Lafferiere.

Le 30.01

Vox Low - Wild women & the savages [Rock] Connexion Live | 19h30 | 10 et 12 € | connexionlive.fr Guitares malicieuses, voix angoissante et claviers percutants, c’est en quelques mots ainsi que nous décrivions Wild Women & The Savages le mois dernier. Session de rattrapage pour ceux qui auraient raté le groupe rock toulousain en décembre, à voir avec le duo Vox Low. Alors braille [Metal] Le Rio (Montauban) | 20h30 | 11 € | lerio.fr Grosse soirée metal du côté de Montauban. La salle de concert du Rio achève le mois de janvier dans la furia du metal fusion : Psykup, Dwail, 9mm, Hipposonik Project et Hanibal Death Machine vont secouer tout ça.

• 75


AGENDA mer. 30.12

concert & club

Scène Ouverte

Dubliners | 20h | Grat.

Jam Session groove | Camel Jakson

L'Aventura | 20h | Grat.

Boteco Peinar' | Concert et dj's set do brasil

Père Peinard | 20h | Grat.

Scène Ouverte Jazz Manouche

L'Internazionale | 20h | Grat.

Apéros quizz

Café de la Concorde | 20h | Grat.

EASY LIVING | Duo guitare voix La Moustache Festive | Cabaret

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Théâtre du Centre (Colomiers) | 20h45 | 10 et 15 €

LES TRASH CROUTES | Pop pourrie

Le Bijou | 21h | 6 à 12 €

Didier Labbé Quartet | Musique brésilienne

Cave Poésie | 21h30 | 6 à 12 €

Quiz Night

jeu. 31.12

George and Dragon | 21h30 | Grat.

Réveillon Live | Six Tease et The Rocket - Dj's

Le dB (Narbonne) | 19h | 35 et 48 €

Réveillon d'Anthologie

Connexion Live | 19h | Grat.

Chicago 1932 | Swing, rhum et prohibition Orchestre National du Capitole de Toulouse

L'Excale | 20h | Grat. Halle Aux Grains | 20h | 16 à 50 €

New Year's Eve

The Wild Rose | 20h | Grat.

JEROME GATIUS FEAT OYSTER BROTHERS | New Orleans

Rest'Ô Jazz | 20h | Complet

RéVEILLON : LES ANNéES STARS | Dîner, comédie musicale, dj LES TRASH CROUTES | Repas et concert DJ Allan et Ivan | Cumbia

Le Filochard | 21h | Grat.

DJ Musux | Courts de salsa et mix

L'Aventura | 21h | Grat.

DJ YEAHMAN ! | Muuundial mix !

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Pub Songs | Human jukebox

Mulligan's | 22h | Grat.

DJS YEAHMAN & BLACKSHEPARD ! | Back to the 90's !

Blind Tiger | 22h | Grat.

La Moustache Festive | Cabaret

Théâtre du Centre (Colomiers) | 22h15 | 10 et 15 €

Rise of trance | Gary Beck - Exium et Reeko - Slam Trance, techno

L'Inox | 23h | nc

Réveillon : 33 ans de musique au Bikini ! | Mix pop, rock

ven. 1e.01

Orchestre National du Capitole de Toulouse

DJ STEBAN | Musiques latines DJ ALLAN | Cumbia beat box

Rythmes du Monde Disastro Discoteca | BOUDOIR MODERNE | Italo disco Deviant Groove | DRAMA - CARO ALLAN | Cosmic disco... Soirée Kitsch, c'est vous qui choisissez le son ! GUILTY PLEASURE | Soirée kitsh et décalée DJ VEGA | Hip-hop electro funk MACHA (Paramour) & LA CLAIRIERE (Campus fm) | Deep

76 •

Bikini | 23h | 12 €

Halle Aux Grains | 18h | 16 à 50 €

Cantine Napolitaine | CHAVIRE - HEAVY HEART Indie punk

sam. 2.01

Le Rex | 20h | 125 € Le Bijou | 21h | Sur résa

L'Internazionale | 20h | Grat. L'Aventura | 21h | Grat. Le Filochard | 21h | Grat.

L'Aventura | 21h | Grat. Nasdrovia Bar | 22h | Grat. Connexion Live | 22h | Grat. Ô Boudu Pont | 22h | Grat. The Petit London | 22h | Grat. Père Peinard | 22h | Grat. The Speak Easy | 22h | Grat.


dim. 3.01

Le Concert du Dimanche LORENZO NACCARATO DUO | Jazz Scène Ouverte et Cantine Dominicale

lun. 4.01

Ôbohem | 19h | Grat.

LES DOIGTS NYLON | Spanish guitar trio

Le Cactus | 19h30 | Grat.

Filo'World | Scène ouverte

Le Filochard | 21h | Grat.

Jazz Connexion DJ DALAÏ | Latino beats Scène Ouverte | Jazz, swing Blind test du Blind Tiger The Monkey Quiz

mar. 5.01

Le Dahu | 15h | Grat. Brasserie le Bibent | 18h | Grat.

Connexion Live | 19h | Grat. L'Aventura | 19h | Grat. La Madeleine de Proust | 19h30 | Grat. Blind Tiger | 20h | Grat. The Four Monkeys | 21h | Grat.

Pierre et Marie célèbrent l’amour | Récital Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Apéros Open Vinyles | Jazz, swing, blues Blind Test - L'Amour du Quiz

Balthazar | 19h | Grat. Père Peinard | 20h | Grat.

Viens passer tes vinyles | Open platines

Connexion Live | 20h | Grat.

Quizz / Blind Test | Avec Jojo & Jiji

L'Internazionale | 20h | Grat.

CANTAR | Musique latine

Cave Poésie | 20h | 6 à 12 €

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 20h | Part. libre Ô Quiz dans l'aile Les Cr!eurs crient ce que vous écrivez ! CONTREBAND | Jazz new orleans Filo'Jazz | Scène ouverte

Ô Coup dans l'Aile | 20h | Grat. Ô Boudu Pont | 20h30 | Grat. Le Carson | 21h | Prix du repas Le Filochard | 21h | Grat.

Cabaret Populaire de Pas Plus Haut que le Bord | Cabaret FM Le Bijou | 21h30 | 5 et 8 €

mer. 6.01

Jean-François Zygel | ... joue avec Dvorak Espace Croix-Baragnon | 15h30 & 18h15 | 6 à 12 € p. 39 Expo North American | DJ YEAHMAN ! Vernissage muundial mix Le Filochard | 19h | Grat. E-KYOZ | Hip-hop, funk

annonceZ vos évÉnements sur le numéro de FÉVRIER !

> envoyez vos dates avant le 19 janvier à : agenda@clutchmag.fr

Nasdrovia Bar | 19h | Grat.


AGENDA mer. 6.01

concert & club

Pierre et Marie célèbrent l’amour | Récital Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

apéro - vernissage | FRÄNECK | neneck.blogspot.com

p. 20

Exposition artiste clutch... à l'esquinade > du 6 au 31 jan. 28 rue de la Chaîne - Compans Caffarelli - Jeanne d'Arc 18h - 20h | grat. Boteco Peinar' | Concert & dj's set do brasil

Père Peinard | 20h | Grat.

Chasse aux Trésors

L'Excale | 20h | Grat.

Jam Session groove

L'Aventura | 20h | Grat.

Scène Ouverte Jazz Manouche

L'Internazionale | 20h | Grat.

Apéro quiz

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Scène Ouverte

Dubliners | 20h | Grat.

L | Chanson Irish Session | Session irlandaise traditionnelle

Salle Nougaro | 20h30 | 16 à 18 € La Mécanique des Fluides | 21h | Grat.

Quiz avec "Trucs de Ouf" | Avec Chloé

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

Cabaret Populaire de Pas Plus Haut que le Bord | Cabaret FM Le Bijou | 21h30 | Grat. Quiz Night

George and Dragon | 21h30 | Grat.

The petit Blind Test

jeu. 7.01

The Petit London | 22h | Grat.

Vernissage Expo Photo | Perf danse & musique

L'Internazionale | 18h30 | Grat.

Pierre et Marie célèbrent l’amour | Récital Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre SLIM PAUL | Blues

L'Excale | 20h | Grat.

Boudu Jazz session et plus si affinités... | Jeudi jazz The Monkey Live Music

Ô Boudu Pont | 20h30 | Grat. The Four Monkeys | 20h30 | Grat.

Bagarre de DJ Saison 2 Episode 01

Connexion Live | 21h | Grat.

Bal Forró

La Candela | 21h | 3 €

LOS OUISTITIZ | El ouistiti mix

Père Peinard | 21h | Grat.

Jam Session | Fayssal Naceur | Ramène tes instrus et tes oreilles ! Blind Tiger | 21h | Grat. LES PTB | Duo de nanas déjantées sur fond d'humour velouté

Le Filochard | 21h | Grat.

Jeudis Jazz | ALISTAIR BROWN & ANTOINE DUCLOS | Guitare, sax L'Escale à la Notté | 21h | Grat. Scène Ouverte | Pop, rock, blues, jazz, funk Le Blues du Carson | Blues du monde EMILIE CADIOU | Chanson Stoned Thursdays | DJ NO BREAKFAST | Stoners music Music’Halle JAM

Bistrot de Julie | 21h | Grat. Le Carson | 21h | Prix du repas Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 € Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. Cave Poésie | 21h30 | Grat.

Selecta Topee black sound vol 1 only vinyl | Black music The Petit London | 22h | Grat. Pub Songs | Human jukebox

ven. 8.01

AfterWork "The Tube"

Mulligan's | 22h | Grat.

Le Club (Rodez) | 18h30 | 5 à 12 €

Pierre et Marie célèbrent l’amour | Récital Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre MEE AND MEE | Folk rock blues et grande gueule FLESHDOLL - OROB | Metal BLUES WHISKEY | Blues

78 •

L'Excale | 20h | Grat. Saint des Seins | 20h | 5 € L'Autan | 20h | Grat.


Apéro Mix | George - Carabine Collectif

George and Dragon | 20h | Grat.

CALL THE COPS - CIRROHSE ATAK - RADIATION | Punk

La Dernière Chance | 20h | 8 €

RQUESTA SINFONICA - SIMON BOLIVAR DE VENEZUELA O Grands interprètes, classique Halle Aux Grains | 20h | 16 à 96 € Les Vendredis Sucrés / Salés | Timal et Guests | Concert, jam Père Peinard | 20h | Grat. SEXTA FEIRA | Roda de samba

L'Aventura | 20h | Grat.

Fils de Plume | Hip-hop live

L'Internazionale | 20h | Grat.

MARCEL DORCEL ET SON ORCHESTRE DE MERDE ! | Chansons délurées L'Evasion | 20h30 | Grat. HOT 4 STRING BAND | Swing

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

Masters of Universe | 45 tours only

Connexion Live | 21h | Grat.

KISS et CRY | Folk

Le Communard | 21h | Grat.

LES BONNES RÉSOLUTIONS DES FANFLURES | Brass band jazz Espace Allegria | 21h | Part. libre DJ ALLAN | Cumbia beat box

Le Filochard | 21h | Grat.

Orchestre de chambre de Toulouse

Espace St-Cyprien | 21h | 3 à 9 €

EMILIE CADIOU | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

ALPHA OMEGA et ANTEFORME | No wave, post wave

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

DJ CIRIAC | Vintage sounds

The Petit London | 22h | Grat.

p. 67 FRENCH FRIES - GEENA - SIMO CELL - PIU PIU - FOLKLORE Bikini | 23h | 8,5 à 12 € Esthétique #10 | PSLK TR - ALBATROS - R.S.T. | Electro Cri de la Mouette | 23h | 5 à 8 €

sam. 9.01

Pierre et Marie célèbrent l’amour | Récital Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre p. 64 Hommage à ZAPPA | Concerto soundpainting THE RUMP SHAKERS | Groove session

Halle aux Grains | 20h | Grat. Père Peinard | 20h | Grat.

PAULO VILEGAS | Do brasil

L'Aventura | 20h | Grat.

FRANCK CELESTE et FRIENDS | Afro caraïbes

L'Evasion | 20h30 | Grat.

SERGE LOPEZ et FRANCOIS PETIT DUO | Guitare

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

GUACHAFITA | Worldwide ghetto music

Connexion Live | 21h | Grat. et 3 €

LES DRÔLES D'OISEAUX | Chanson

La Candela | 21h | 3 à 8 €

REPOS D'HALLOM - DJ R | Rock, post-punk

L'Internazionale | 21h | Grat.

GENERAL MUSTAFA (Campus FM) | Steamfunk 100 % vinyles DJ PAÏKAN | World groove Germain et son Blind Test de Merde ! LA MUERTE ELECTRICA DJ VINODILO | Balkan beat LONGWAY RECORDS | Kendal - H.ICH | Techno

L'Excale | 22h | Grat. Le Communard | 22h | Grat. Ô Boudu Pont | 22h | Grat. The Petit London | 22h | Grat. Nasdrovia Bar | 22h | Grat. L'Episode | 22h | Grat.

SCARFINGER VS PWIK MASTA - FENOM VS SKANK - PEYO VS LUTIN Bikini | 23h | 10 et 12 € LAMACHE - ZENDID - GUILLAUME TAILLIEU | Deep, techno Cri de la Mouette | 23h | 10 €

dim. 10.01

Le Concert du Dimanche

Le Dahu | 15h | Grat.

LORENZO NACCARATO DUO | Jazz

Brasserie le Bibent | 18h | Grat.

Early Show du Dimanche | BESSUS | Rock stoner

L'Internazionale | 18h30 | Grat.

outien au Delirium Ordinaire | SERGE LOPEZ et FRANCOIS PETIT - ZYNGA TRIO S Acoustique et genéreux Espace Allegria | 19h | Part. libre annonceZ vos évÉnements sur le numéro de FÉVRIER !

> envoyez vos dates avant le 19 janvier à : agenda@clutchmag.fr


AGENDA dim. 10.01

concert & club

Scène Ouverte et Cantine Dominicale

Ôbohem | 19h | Grat.

MARCEL DORCEL ET SON ORCHESTRE DE MERDE ! | Chansons déjantées Le Cactus | 19h30 | Grat. Filo'World | Scène ouverte

lun. 11.01

Jazz Connexion DJ DALAÏ | Latino beats Scène Ouverte | Jazz, swing Blind test du Blind Tiger Scènes Ouvertes | Blues, funk The Monkey Quiz

mar. 12.01

Le Filochard | 21h | Grat.

Connexion Live | 19h | Grat. L'Aventura | 19h | Grat. La Madeleine de Proust | 19h30 | Grat. Blind Tiger | 20h | Grat. George and Dragon | 21h | Grat. The Four Monkeys | 21h | Grat.

Monsieur le directeur | Solo big band

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Apéros Open Vinyles | Jazz, swing, blues

Balthazar | 19h | Grat.

Chasse aux Trésors

L'Excale | 20h | Grat.

LIFETIME'S - ALDERAAN - JUSQUIAME - KALEIDOSCOPE - LE SUBSTITUT Rock Saint des Seins | 20h | 5 € Viens passer tes vinyles | Open platines Blind Test - L'Amour du Quiz Quizz / Blind Test | Avec Jojo & Jiji

Connexion Live | 20h | Grat. Père Peinard | 20h | Grat. L'Internazionale | 20h | Grat.

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 20h | Part. libre Ô Quiz dans l'aile Les Cr!eurs crient ce que vous écrivez ! Titi Robin | Musique du monde Filo'Jazz | Scène ouverte Karaoké Acoustique | Avec Fanny CONTREBAND | Jazz new orleans LES LEÇONS DE JAZZ #3 Pub Quiz

mer. 13.01

Monsieur le directeur | Solo big band

Ô Boudu Pont | 20h30 | Grat. Salle Nougaro | 20h30 | 16 à 18 € Le Filochard | 21h | Grat. Le Pery | 21h | Grat. Le Carson | 21h | Prix du repas Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 € Mulligan's | 22h | Grat.

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Chasse aux Trésors

L'Excale | 20h | Grat.

Jam Session groove

L'Aventura | 20h | Grat.

Scène Ouverte Jazz Manouche

L'Internazionale | 20h | Grat.

Scène ouverte Les Mercredis des Jazz

Maison Blanche | 20h | Part. libre

Apéro quiz

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Scène Ouverte EL BEC TRIO | Jazz manouche Quiz | Avec Coco Quizz & Blind test | Avec Nadia BEREZKO | Chanson Quiz Night Soirée Métal Toulouse

80 •

Ô Coup dans l'Aile | 20h | Grat.

Dubliners | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Vasco Le Gamma | 21h | Grat. Le Pery | 21h | Grat. Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 € George and Dragon | 21h30 | Grat. The Petit London | 22h | Grat.


jeu. 14.01

Fête Souterraine | CLICHE, LA FELINE et EDDY CRAMPES Pop en français Connexion Live | 19h | 7 et 10 € Monsieur le directeur | Solo big band

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

p. 58 Rock My Geek | MAGOYOND - NEKO LIGHT ORCHESTRA - STARRYSKY - GOLDAROCK MIOUNE - KURO NIGHTFALL | Rock, geek Bikini | 19h30 | 18,6 à 21 € Scène ouverte | RÂJEL | Slam, poésie, musiques MAGYD CHERFI | Lecture musicale

Maison Blanche | 19h30 | Part. libre

Centre d'animation Lalande | 19h30 | 3 à 9 €

Les Ateliers de l’Impro | Jazz

L'Impro | 20h | Grat.

Apéro-concert | Dang van nhan | Vernissage et concert Boudu Jazz session et plus si affinités... | Jeudi jazz The Monkey Live Music

Mano facto | 20h | Grat. Ô Boudu Pont | 20h30 | Grat.

The Four Monkeys | 20h30 | Grat.

Jeudis Internazionali | JACKSON PROJECT | Funk, hip-hop L'Internazionale | 20h30 | Grat. DJ SUPA (Campus FM) | Hip-hop hooray

L'Excale | 21h | Grat.

FORRO DE FORA | Forró

La Candela | 21h | 3 à 8 €

HARRY SHELDON | Electro barré

Père Peinard | 21h | Grat.

Jam Session | Fayssal Naceur | Ramène tes instrus et tes oreilles ! Blind Tiger | 21h | Grat. OXO TRIO | Jazz funk

Le Filochard | 21h | Grat.

Purple Room | Jam session rock blues

Cri de la Mouette | 21h | nc

DJ JAMES | Patchwork music

Le Pery | 21h | Grat.

Jeudis Jazz | ALISTAIR BROWN & ANTOINE DUCLOS | Guitare, sax L'Escale à la Notté | 21h | Grat. Scène Ouverte | Pop, rock, blues, jazz, funk

Bistrot de Julie | 21h | Grat.

Le Blues du Carson | Blues du monde

Le Carson | 21h | Prix du repas

STRANGE ENQUÊTE | Tchatche et contrebasse

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

FABIO TRON | Disco, funk Made In Mix

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. La Mécanique des Fluides | 22h | Grat.

Popissimo Vinyl Party

The Petit London | 22h | Grat.

Pub Songs | Human jukebox

ven. 15.01

Mulligan's | 22h | Grat.

E-KYOZ | Hip-hop groovy funky... déguisement de rigueur ! Monsieur le directeur | Solo big band

annonceZ vos évÉnements sur le numéro de FÉVRIER !

> envoyez vos dates avant le 19 janvier à : agenda@clutchmag.fr

L'Autruche | 19h | Grat.

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre


AGENDA ven. 15.01

concert & club

ck my geek | Neko Light Orchestra - Square Tune Magician p. 58 Ro Jam'n games Le Meltdown | 19h30 | 14 € AN EAGLE IN YOUR MIND | Folk RESISTE | Succès de Michel Berger et France Gall

L'Autan | 20h | Grat. Casino Théâtre Barrière | 20h | 35 à 79 €

BOND | Jazz

L'Impro | 20h | Grat.

ADDIS BLACK MEMBA | Afro beat

Père Peinard | 20h | Grat.

CARNAVAL FOLKS & WAYRA TAMBO | Musiques des plateaux des Andes L'Aventura | 20h | Grat. MATANDO AL PRESIDENTE | Hip-hop latino GEORGIO - YEMGUY | Hip-hop

L'Internazionale | 20h | Grat. Lo Bolegason (Castres) | 20h30 | 10 à 17 €

LA BELLE ET LE STUPIDE | Vieille chanson française, jazz Maison Blanche | 20h30 | Part. libre La MIFA - Collectif des élèves de Music’Halle | Jazz DJ CIRIAC (Campus FM) | Garage et clé de 10

Espace Job | 20h30 | 5 € L'Excale | 21h | Grat.

Disconnexion | Mix disco, funk, soul, house

Connexion Live | 21h | Grat.

DJ BART | Une musicale comédie

Le Communard | 21h | Grat.

MADOU MADOUJAN | Afro funk, reggae

Ô Boudu Pont | 21h | Grat.

BIG FAT PARTY | Jazz swing et jam

Espace Allegria | 21h | 3 €

DJ JOF | Mix soul, jazz, funk

L'Evasion | 21h | Grat.

DJ ALLAN | Cumbia beat box

Le Filochard | 21h | Grat.

BUSTIC PLASTER | Rocky-dub électro

Samba Résille | 21h | 3 et 5 €

Rafael Pradal | Flamenco p. 74 STRANGE ENQUÊTE | Tchatche et contrebasse MARIA JAZMIN | Tropical beat JOHN LES NONNES et CHYMENE KDY

Espace St-Cyprien | 21h | 3 à 9 € Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 € Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. The Petit London | 22h | Grat.

Somos Sonideros | SONIDO TABURAY - YEAHMAN - EL GUICHARD - MARIA JASMIN DJ DALAI | Latino beats Cri de la Mouette | 23h | nc OPE D.O.D - IVY LAB - SAM BINGA - DIGGERZ - HERTZ HYENE - FUKUCHINWA D Hip-hop, drum'n'bass, dubstep Bikini | 23h | 16 et 18 € LOS OUISTITIZ | Dj set

sam. 16.01

Monsieur le directeur | Solo big band

La Dernière Chance | 1h | Grat.

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

BASTARD PROD - GUESTS | Hip-hop Saint des Seins | 19h30 | 10 et 15 € p. 58 Rock my geek | Naheulband - Stille Volk - Neko Light Orchestra Medieval fantasy Bascala | 19h30 | 23 à 26 € PIN'S | Downhome blues fait maison

L'Excale | 20h | Grat.

BIRDIE STEPTOE | Post hardcore

L'Autan | 20h | Grat.

RESISTE | Succès de Michel Berger et France Gall Casino Théâtre Barrière | 20h | 35 à 79 € p. 74 ROTI BONDAGE - PUNK HAINE ROLL - CHARLY FIASCO - SHUT UP TWIST AGAIN Punk La Dernière Chance | 20h | Part. libre Melt | Rock alternatif JAZZ NOW TRIO ALUMINE GUERRERO | Latino folk sound system

Le Champagne | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

Boogie Down #44 : 6TH BIRTHDAY | Hip-hop, soul, boogie, afro Connexion Live | 21h | 7 € MAYFLIES | Jazz

82 •

La Candela | 21h | 3 à 8 €


DOUMBALA | Ambiance africaine festive

Le petit Vasco | 21h | Grat.

GIVEN TO FLY | Rock

L'Internazionale | 21h | nc

Mon Disquaire est un chic type ! | Vicious circle

Le Communard | 22h | Grat.

Blind Test d'alex, suivi d'un karaoké second degré

Ô Boudu Pont | 22h | Grat.

Vicious Bullitt Conspiracy : Conspiration des Disquaires The Petit London | 22h | Grat. DJS DEXIMA et RICK HARRD | Deep house, house

Père Peinard | 22h | Grat.

DJ VEGA | Funk, hip-hop, urban grooves

L'Aventura | 22h | Grat.

JOSE TOO LOOSE | Rock et pop

Nasdrovia Bar | 22h | Grat.

MR. CARDBOARD - APOLLO - POWDER | Deep, techno

Cri de la Mouette | 23h | nc

Natural Birthday #4 | RINKADINK - BROKEN TOY - ODDWAVE - RUDBOY J-BOO et IANOCHE | Trance Bikini | 23h | 16 et 20 € GHASTON - WEHBBA - ALEX MINE | Electro

dim. 17.01

L'Inox | minuit | 15 €

Brunch Musical | LA BELLE ET LE STUPIDE | Jazz, blues Ô Boudu Pont | 12h30 | Prix du repas Le Concert du Dimanche

Brasserie le Bibent | 18h | Grat.

Early Show | FUZZ CAKE - JUSQUIAME | Grunge garage

L'Internazionale | 18h30 | Grat.

Scène Ouverte et Cantine Dominicale

lun. 18.01

Le Dahu | 15h | Grat.

LORENZO NACCARATO DUO | Jazz

Ôbohem | 19h | Grat.

B.O.F.F | Ciné fanfare

Le Cactus | 19h30 | Grat.

Filo'World | Scène ouverte

Le Filochard | 21h | Grat.

Réouverture : le PV s'est refait une beauté ! DJ DALAÏ | Latino beats Scène Ouverte | Jazz, swing DRAW ME A SHEEP - SEYLEN - LESSEN | Métal

Petit Voisin | 19h | Grat. L'Aventura | 19h | Grat. La Madeleine de Proust | 19h30 | Grat. Saint des Seins | 20h | 8 €

KREMERATA BALTICA - MARTHA ARGERICH | Classique Halle Aux Grains | 20h | 16 à 92 € Blind test du Blind Tiger

Blind Tiger | 20h | Grat.

NOM DE ZEUS ! | Lecture, ciné, musique

Cave Poésie | 20h30 | 6 à 12 €

The Monkey Quiz

The Four Monkeys | 21h | Grat.

annonceZ vos évÉnements sur le numéro de FÉVRIER !

> envoyez vos dates avant le 19 janvier à : agenda@clutchmag.fr


AGENDA mar. 19.01

concert & club

Aline Piboule | Classique

Espace Croix Baragnon | 18h15 | 6 à 12 €

Bertine et autres racontars | Conte, chant & musique Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Apéros Open Vinyles | Jazz, swing, blues

Balthazar | 19h | Grat.

Chasse aux Trésors

L'Excale | 20h | Grat.

Viens passer tes vinyles | Open platines

Connexion Live | 20h | Grat.

Blind Test - L'Amour du Quiz

Père Peinard | 20h | Grat.

Quizz / Blind Test | Avec Jojo & Jiji

L'Internazionale | 20h | Grat.

Scène ouverte Jazz Manouche : SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 20h | Part. libre Ô Quiz dans l'aile

Ô Coup dans l'Aile | 20h | Grat.

REMI PANOSSIAN | Piano solo

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Les Cr!eurs crient ce que vous écrivez !

Ô Boudu Pont | 20h30 | Grat.

Filo'Jazz | Scène ouverte

Le Filochard | 21h | Grat.

Karaoké Acoustique | Avec Fanny

Le Pery | 21h | Grat.

CONTREBAND | Jazz new orleans

mer. 20.01

Le Carson | 21h | Prix du repas

OSONS ! | Auditions publiques

Le Bijou | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

Mulligan's | 22h | Grat.

p. 61 Endless festival | PHAXE - NERVO - HU BEE B2B PHAZE - BEAT DEFENDERS B2B THE FOXX - MEDICAL TRIP | Deep trance, techno... Connexion Live | 19h | 8 et 12 € Bertine et autres racontars | Conte, chant & musique Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre NOM DE ZEUS ! | Lecture, ciné, musique

Cave Poésie | 19h30 | 6 à 12 €

Chasse aux Trésors

L'Excale | 20h | Grat.

Jam Session groove

L'Aventura | 20h | Grat.

Scène Ouverte Jazz Manouche

L'Internazionale | 20h | Grat.

Apéro quiz

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Scène Ouverte

Dubliners | 20h | Grat.

ALAIN ANGELI et XAVIER FARO | Piano sax Irish Session | Session irlandaise traditionnelle

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas La Mécanique des Fluides | 21h | Grat.

Quiz spécial Coco

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

Quizz & Blind test | Avec Nadia

Le Pery | 21h | Grat.

LA MAL COIFFÉE | Chanson

jeu. 21.01

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

Les bronzés à compostelle ! | Pélerinage de St-Michel

L'Evasion | 19h | Grat.

Bertine et autres racontars | Conte, chant & musique Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre NOM DE ZEUS ! | Lecture, ciné, musique

Cave Poésie | 19h30 | 6 à 12 €

Lancement JEUDI CLUB | House, techno Connexion Live | 20h | Grat. Bikini | 20h | 24,5 à 27 € p. 61 BIRDY NAM NAM - DOGG MASTER | Electro, bass music Les bronzés à compostelle ! | Pélerinage de St-Michel

La Plage | 20h | Grat.

Jeudis Internazionali | DJS TALKING FINGERS | Rap'n roll L'Internazionale | 20h | Grat. Un Bout de toi | TRIO TSATSALI | Concert théâtralisé EASY LIVING | Duo guitare voix Blind Test | Quizz musical

84 •

Maison Blanche | 20h | Part. libre Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

La Mécanique des Fluides | 20h30 | Grat.


Boudu Jazz session et plus si affinités... | Jeudi jazz The Monkey Live Music

Ô Boudu Pont | 20h30 | Grat. The Four Monkeys | 20h30 | Grat.

Les Gazouillis du Père Blaise | Chanson

Le Club (Rodez) | 20h30 | 6 €

Tremplin musical Centre Animation Soupetard | 20h30 | 3 à 9 € p. 75 In love with | Sylvain Darrifourcq - Théo et Valentin Ceccaldi Free jazz Espace Croix-Baragnon | 20h30 | 6 à 12 € Salle Nougaro | 20h30 | 21 à 23 € p. 75 Carmen Souza et Theo Pascal | Jazz DJ SKANTIN MACAREL | Reggae roots from Rennes

L'Excale | 21h | Grat.

Bal Forró

La Candela | 21h | 3 €

JULIEN K | Electro

Père Peinard | 21h | Grat.

Jam Session | Fayssal Naceur | Ramène tes instrus et tes oreilles ! Blind Tiger | 21h | Grat. ADDIS BLACK MAMBA | Éthio-jazz et afrobeat

Le Filochard | 21h | Grat.

Reggae on the Channel | LEXON - UNCLE RAFF

Cri de la Mouette | 21h | nc

DJ JAMES | Patchwork music

Le Pery | 21h | Grat.

Jeudis Jazz | ALISTAIR BROWN et ANTOINE DUCLOS | Guitare, sax L'Escale à la Notté | 21h | Grat. Scène Ouverte | Pop, rock, blues, jazz, funk

Bistrot de Julie | 21h | Grat.

Le Blues du Carson | Blues du monde

Le Carson | 21h | Prix du repas

LA MAL COIFFÉE | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

LOS OUISTITIZ | Soul, funk, Hip-hop

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Grraaoouu - Senor Zazou (kkc) - Vinodilo - Pied Tendre The Petit London | 22h | Grat. Pub Songs | Human jukebox

ven. 22.01

Mulligan's | 22h | Grat.

Bertine et autres racontars | Conte, chant & musique Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Concert O Bar | THE SOUL SWEATERS | Soul

Lo Bolegason (Castres) | 19h30 | Grat.

NOM DE ZEUS ! | Lecture, ciné, musique

Cave Poésie | 19h30 | 6 à 12 €

LES BOUILLANTS | Klezmer-yiddish et mélopées sud-américaines POWER JAZZ TRIO | Jazz funk

L'Excale | 20h | Grat. Nain Jaune | 20h | Grat.

ALBAKORE | Punk rock

L'Autan | 20h | Grat.

ZOBI LE LOBI | Jazz

L'Impro | 20h | Grat.

WIMP - BUSTIC PLASTER - DJ PAÏKAN | Rock electro psyché

annonceZ vos évÉnements sur le numéro de FÉVRIER !

> envoyez vos dates avant le 19 janvier à : agenda@clutchmag.fr

Espace Allegria | 20h | 5 €


AGENDA ven. 22.01

concert & club

ZUMBUL DES BALKANS | Concert ethnobalkanique

L'Autruche | 20h | Grat.

Vendredis Sucrés / Salés | Timal et Guests | Concert, jam

Père Peinard | 20h | Grat.

CHARLY et LULU | Du funk au rock avec des influences jazzy, folk ST PETERSBOURG - UNDERZUT | Rock

L'Aventura | 20h | Grat.

L'Internazionale | 20h | Grat.

GOOD EVENIN' MR JACK | Rhythm'n'blues

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ZAPP BRANNIGAN | Chansons marrantes et qui piquent ! BLUE STOMPERS | Blues, new orléans

L'Evasion | 20h30 | Grat.

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

Long Distance | DJ MADAME ZAZA - ROMAN OFF | House, techno Connexion Live | 21h | Grat. THIBAUD DUFOY TRIO | Jazz

La Candela | 21h | 3 à 8 €

DJ LOU STRUMMER | Rock on

Le Communard | 21h | Grat.

SATURNINE ET FLORESTAN | Cabaret musical, burlesque & poétique Ô Boudu Pont | 21h | Grat. DJ ALLAN | Cumbia beat box

Le Filochard | 21h | Grat.

BEWITCHED - VELUXED | Garage popsyché

Forbidden Zone | 21h | Part. libre

Elbasan trio | Musique du monde

Espace St-Cyprien | 21h | 3 à 9 €

CLAIRE GIMATT | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 6 à 12 €

LOONATIX | Rock

Petit Voisin | 21h30 | nc

GENERAL MUSTAFA | Funk

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

31 Hardcore | Mix soul blues punk The Petit London | 22h | Grat. p. 61 ENDLESS project #4 | THE HACKER - DJ HELL - PEHA - VERSET ZERO Electro, techno, old school Bikini | 23h | 19 à 23 € DJ KOKO

sam. 23.01

La Dernière Chance | 1h | Grat.

Heroes of 90s Retrogaming | P.T.B. (live) | Mix 90 La Fantaisie Cachée | Musique baroque

Connexion Live | 17h30 | 5 €

Centre Culturel Henri Desbals | 18h | 3 à 9 €

Bertine et autres racontars | Conte, chant & musique Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre 3EME CLASSE | Ragga français LES EX TATAS | Chansons françaises de bar populaire KEMAN KIZ | Jazz

L'Excale | 20h | Grat. Nain Jaune | 20h | Grat. L'Impro | 20h | Grat.

Délirium Ordinaire | VICTORIA SPONGE X - GINGER SPANKING - LES COUSINS LAFLEUR DJ BOUCANE | Rock burlesquo-freaks et dj bouillant Espace Allegria | 20h | 5 € APACHE ET LE QUINCHO | Musique festive et engagée

The Speak Easy | 20h | Grat.

REMI PANOSSIAN TRIO (RP3) invite CAMILLE ARTICHAUT Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Zi Über Metal Sing Contest | Karaoké metal punk J-FAME | Afro-latino Soirée Yennayer 2966 YAZILI | Musique des balkans

La Méca des Fluides | 20h30 | Grat. L'Evasion | 20h30 | Grat. Maison Blanche | 20h30 | Part. libre La Candela | 21h | 3 à 8 €

Block Party | DJ OREL et DJ SULIAN

La Loupiote | 21h | Grat.

REMI et LILOU | Blues rock

Le Filochard | 21h | Grat.

ELECTRIC RABBIT | Pop rock L'Internazionale | 21h | nc p. 74 La nuit de le rock | Undergang - Strugg - Keemah - Dj Popissimo Dj Lacabre - Dj Mulot La Taverne | 21h | 8 € DJ YEAHMAN ! | Muundialmixer Germain et son Blind Test de Merde ! BLACK OUT SOUND SYSTEM | Reggae , ragga

86 •

Le Communard | 22h | Grat. Ô Boudu Pont | 22h | Grat. Petit Voisin | 22h | nc


La Vieille École | Les pépites de 1950 à 2000

The Petit London | 22h | Grat.

Boudoir Moderne #2 | Electro

Père Peinard | 22h | Grat.

DJ JAZMIN | Latino beats

L'Aventura | 22h | Grat.

Ouvre tes Chakras #2 | DJS MIKA RAMBAR et LA TIGRESSE

Blind Tiger | 22h | Grat.

Slame Slame | JEFF 23 - DUBSTEPH - YOUG | Techno Cri de la Mouette | 23h | nc p. 61 ENDLESS project #4 | FLORIAN MEINDL - TRUSS - AND - UVB - OVERTAL Acid techno, industrial Bikini | 23h | 19 et 23 €

dim. 24.01

brunch | marcel dorcel | Pintxos & chansons déjantées Esquinade | 12h | Prix du repas Le Concert du Dimanche Anamorphose | Concert jeune public

Le Dahu | 15h | Grat. Théâtre Paul Eluard (Cugnaux) | 17h | nc

LORENZO NACCARATO DUO | Jazz p. 60 plan b | Buvette - dj 2SPEe | BLive dj set

Brasserie le Bibent | 18h | Grat. Bakélite | 18h | Grat.

Apéro-concert | ROBIN GENTIEN | Chanson

La Candela | 19h | 3 à 8 €

Scène Ouverte & Cantine Dominicale

lun. 25.01

Ôbohem | 19h | Grat.

APACHE ET LE GINCHO | Rock festif

Le Cactus | 19h30 | Grat.

Filo'World | Scène ouverte

Le Filochard | 21h | Grat.

Jazz Connexion

Connexion Live | 19h | Grat.

DJ DALAÏ | Latino beats Scène Ouverte | Jazz, swing

L'Aventura | 19h | Grat. La Madeleine de Proust | 19h30 | Grat.

Blind test du Blind Tiger

Blind Tiger | 20h | Grat.

Scènes Ouvertes | Blues, funk

George and Dragon | 21h | Grat.

The Monkey Quiz

mar. 26.01

Conservatoire de Toulouse | Classique

The Four Monkeys | 21h | Grat.

Espace Croix-Baragnon | 18h15 | 6 à 12 €

BLACK DAHLIA MURDER - BENIGHTED - GOROD | Metal Connexion Live | 19h | 16 et 20 € Pas plus haut que le bord | Émission de radio et concert surprise La Loupiote | 19h | Grat. LORENZO NACCARATO | Piano solo K ! | Chanson

Hôtel Crowne Plaza | 19h | Grat. Théâtre du Grand-Rond | 19h | Part. libre

Apéros Open Vinyles | Jazz, swing, blues Chasse aux Trésors Blind Test - L'Amour du Quiz Quizz / Blind Test | Avec Jojo et Jiji

Balthazar | 19h | Grat. L'Excale | 20h | Grat. Père Peinard | 20h | Grat. L'Internazionale | 20h | Grat.

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 20h | Part. libre Ô Quiz dans l'aile Les Cr!eurs crient ce que vous écrivez ! BHARATI 2 | Bollywood Filo'Jazz | Scène ouverte Karaoké Acoustique | Avec Fanny CONTREBAND | Jazz new orleans Pub Quiz annonceZ vos évÉnements sur le numéro de FÉVRIER !

> envoyez vos dates avant le 19 janvier à : agenda@clutchmag.fr

Ô Coup dans l'Aile | 20h | Grat. Ô Boudu Pont | 20h30 | Grat. Zénith | 20h30 | 43 à 59 € Le Filochard | 21h | Grat. Le Pery | 21h | Grat. Le Carson | 21h | Prix du repas Mulligan's | 22h | Grat.


AGENDA mer. 27.01

concert & club

Mamzel Bou | Concert sans gluten

Centre Culturel Alban Minville | 18h30 | 3 à 9 €

K ! | Chanson

Théâtre du Grand-Rond | 19h | Part. libre

Chasse aux Trésors

L'Excale | 20h | Grat.

SABOTAGE - THE STRINGS | Rock'n'roll p. 18 11 ans du PP | DJS SASSO - PAÏKAN - NICE

Connexion Live | 20h | Grat. Père Peinard | 20h | Grat.

Jam Session groove

L'Aventura | 20h | Grat.

Scène Ouverte Jazz Manouche

L'Internazionale | 20h | Grat.

Scène ouverte Les Mercredis des Jazz

Maison Blanche | 20h | Part. libre

Apéro quiz

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Scène Ouverte

Dubliners | 20h | Grat.

REMI PANOSSIAN | Piano solo

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

COCKPIT | Rock

Le Ravelin | 20h30 | Part. libre

Jam Funk, Jazz Session | Scène ouverte

La Loupiote | 21h | Grat.

Quiz | Avec Coco

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

Quizz et Blind test | Avec Nadia Le Pery | 21h | Grat. p. 68 Détours de chant | DIDIER SUPER | Chanteur corrosif Le Bijou | 21h30 | 12 et 15 € Quiz Night

jeu. 28.01

George and Dragon | 21h30 | Grat.

p. 68 Détours de chant | Lizzie | Chanson Présentation de saison | Ezza | Groove touareg K ! | Chanson

Salle du Sénéchal | 12h30 | Grat. Cri'Art (Auch) | 19h | Grat.

Théâtre du Grand-Rond | 19h | Part. libre

PURPLE PLANE - BIG DELTA - DJ GUILHEM MARIPOSA - S-BA Rock, deep house Connexion Live | 19h30 | 5 € Père Peinard | 20h | Grat. p. 18 11 ans du PP | JUST A RIDE - DJ ACOK Jeudis Internazionali | LOS OUISTITIZ | Jazz hip-hop, funk L'Internazionale | 20h | Grat. JAZZCATS | Swing

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Boudu Jazz session et plus si affinités... | Jeudi jazz The Monkey Live Music LAST TRAIN - NORMA | Pop, folk Alma Forrer

Ô Boudu Pont | 20h30 | Grat. The Four Monkeys | 20h30 | Grat. Le Club (Rodez) | 20h30 | 5 à 12 €

Centre Animation Saint Simon | 20h30 | 3 à 9 €

Orchestre de Chambre de Toulouse | Classique C. C. Henri Desbals | 20h30 | 3 à 9 € Tout Opéra ! | Choeur du Capitole

Centre Animation Soupetard | 20h30 | 3 à 9 €

étours de chant | Toctoctoc | Chanson Espace Croix Baragnon | 20h30 | 6 à 12 € p. 68 D p. 68 Détours de chant | Jehan - Suarez Audit St-Pierre des Cuisines | 20h30 | 16 et 19 € TARA'S FOLK | Folk

La Candela | 21h | 3 à 8 €

Jam Session | Fayssal Naceur | Ramène tes instrus et tes oreilles ! Blind Tiger | 21h | Grat. Surprise ! | Dj set ACTUAL GROOVE - YOU GET SEXTAPE | Funk, jazz DJ JAMES | Patchwork music p. 61 Valise Rio Loco | Doolin' | Irish music

Le Filochard | 21h | Grat. Cri de la Mouette | 21h | nc Le Pery | 21h | Grat. Théâtre des Mazades | 21h | 3 à 9 €

Jeudis Jazz | ALISTAIR BROWN et ANTOINE DUCLOS | Guitare, sax L'Escale à la Notté | 21h | Grat. Scène Ouverte | Pop, rock, blues, jazz, funk Le Blues du Carson | Blues du monde

88 •

Bistrot de Julie | 21h | Grat. Le Carson | 21h | Prix du repas


p. 68 Détours de chant | DIDIER SUPER | Chanteur corrosif Le Bijou | 21h30 | 12 et 15 € GINO NIEMITZ | Pépites rares Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. 1 POSTEUR | Rock my soul. 100 % vinyle

The Petit London | 22h | Grat.

Pub Songs | Human jukebox

ven. 29.01

K ! | Chanson

Mulligan's | 22h | Grat. Théâtre du Grand-Rond | 19h | Part. libre

GOUPIL | Spectacle musical en langue des signes C. Culturel de Ramonville | 19h30 | 6 et 7 € MULLYHAND HUT | Pop rock

Nain Jaune | 20h | Grat.

LES TIRE-BOUCHONS | Concert

Le Communard | 20h | Grat.

P-LEEZ 4TET | Jazz

L'Impro | 20h | Grat.

ANTENAC DAGAR - THE WYTCHERS - MENTAL SHIFT - NIBUL C Rock expérimental Espace Allegria | 20h | 5 € DJ ALL GROOVE TO THE PEOPLE L'Autruche | 20h | Grat. p. 18 11 ans du PP | TIONEB | Concert & scène ouverte beatbox Père Peinard | 20h | Grat. CHEIKH FATIH | Concert

L'Aventura | 20h | Grat.

BLACK OUT SOUND SYSTEM | Dance hall all night long L'Internazionale | 20h | Grat. p. 67 Les Inouïs | NORMA - KEVØ - PROLETER - HARRY BROWN Pop, rock, electro, hip-hop Athanor (Albi) | 20h | Grat Melt | Rock alternatif

Puits de jour (Lauzerte) | 20h | nc

MISSISSIPPI JAZZ BAND invite MARC LAFERRIERE Concert Surprise ! POLYMORPHIE - OSTAAR KLAKE | Rock, noise

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas L'Evasion | 20h30 | Grat. Espace Job | 20h30 | 5 €

IBUPROFUNK | Funk Maison Blanche | 20h30 | Part. libre p. 68 Détours de chant | Toctoctoc | Chanson E space Croix Baragnon | 20h30 | 6 à 12 € p. 68 Détours de chant | Camu | Chanson Salle des fêtes (Launaguet) | 20h30 | 5 et 8 € DJ SKANK JUKEBOX | Drum'n'bass dub et reggae L'Excale | 21h | Grat. PLATINIUM WHOOPS | Pop, rnb, house, techno

Connexion Live | 21h | Grat.

THE SHOES | Electro pop

Bikini | 21h | 20,5 à 23 €

DJ ALLAN | Cumbia beat box

Le Filochard | 21h | Grat.

Ben Mazué | Chanson, hip-hop

annonceZ vos évÉnements sur le numéro de FÉVRIER !

> envoyez vos dates avant le 19 janvier à : agenda@clutchmag.fr

Centre Culturel Alban Minville | 21h | 3 à 9 €


AGENDA ven. 29.01

concert & club

p.68 Détours de chant | Aël - Frédéric Jean | Chanson Espace Bonnefoy | 21h | 3 à 9 € p.68 Détours de chant | La Reine des aveugle | Chanson Espace St-Cyprien | 21h | 3 à 9 € p.68 Détours de chant | DIDIER SUPER | Chanteur corrosif Le Bijou | 21h30 | 12 et 15 € PARADIGM | Hard rock

Petit Voisin | 21h30 | nc

BEATJANGLES | Afro american beats

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Groovy Swing'n Soul Session

The Petit London | 22h | Grat.

La Raie de l'Espace | YOUGUN - GYUFA - STANIMAL | Electro DJ BOUKANE

sam. 30.01

K ! | Chanson

Cri de la Mouette | 23h | nc

La Dernière Chance | 1h | Grat. Théâtre du Grand-Rond | 19h | Part. libre

p.75 VOX LOW - WILD WOMEN AND THE SAVAGES | Rock Connexion Live | 19h30 | 10 et 12 € ZE TIUBE | Top 50 en jazz manouche Nain Jaune | 20h | Grat. p. 16 Les 7 ans de La Plage ! | LOMA SONGS | Soirée soul et bulles La Plage | 20h | Grat. p. 67 Inouïs | CHOUF - I ME MINE - CLOZEE - AFTER MARIANNE Pop, chanson, rock, electro Athanor (Albi) | 20h | Grat. p. 62 An II | Therapy ? - Dancers In Red - Flesh Roxon Le Metronum | 20h | 12 et 16 € MISSISSIPPI JAZZ BAND invite MARC LAFERRIERE Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Ôbohem | 20h | Grat. p. 18 Hope et done | Kilotone | Défilé et concert jazz, hip-hop UNCOUNSCIOUS HARMONY | Reggae

L'Evasion | 20h30 | Grat.

LUKE - HIGHJACK BROTHERS | Rock Lo Bolegason (Castres) | 20h30 | 10 à 17 € p. 75 Psykup - Dwail - 9mm - Hipposonik project - Hanibal death machine Metal fusion Rio Grande (Montauban) | 20h30 | 10 et 14 € ALIMA HAMEL | Chanson, world folk p. 68 Détours de chant | Badaboum | Chanson

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre Halle Aux Grains | 20h30 | 10 et 12 €

DEXTER | Chanson BIG DELTA | Garage blues et rock'n roll... Blind Test spécial années 90 | Avec Chloé TIPOLO | Reggae, ska Soirée Kitsch, c'est vous qui choisissez le son ! OPEN MIX Soirée Métal Toulouse p. 18 11 ans du PP | YOHAN L et GREEN TECKER | Electro ARCHIBALD ONE | Reggae , ragga TOPEE SELECTA | Soul, funk, Hip-hop After show by Boudoir Moderne | Electro Boussole Party : 3 YearS Birthday ! | Techno, house

La Candela | 21h | 3 à 8 € La Loupiote | 21h | Grat. Vasco Le Gamma | 21h | Grat. L'Internazionale | 21h | Grat. Ô Boudu Pont | 22h | Grat. Petit Voisin | 22h | nc The Petit London | 22h | Grat. Père Peinard | 22h | Grat. L'Aventura | 22h | Grat. Nasdrovia Bar | 22h | Grat. Connexion Live | 22h30 | Grat. Bikini | 23h | 5 et 7 €

La Berlinoise | MUNI - JULES GAARDLS - LISA ENGEL | Techno Cri de la Mouette | 23h | nc

dim. 31.01

Le Concert du Dimanche

Le Dahu | 15h | Grat.

p. 68 Détours de chant | Olivier Depardon | Chanson Médiathèque J. Cabanis | 16h | Grat. Old king Dooji | Swing session La Candela | 17h | 5 € La Grainerie | 17h | 12 et 15 € p. 68 Détours de chant | Voleurs de poule

90 •


THOMAS DUTRONC | Chanson

Casino Théâtre Barrière | 18h | 40 et 48 €

LORENZO NACCARATO DUO | Jazz p.68 Détours de chant | XXelles - Super Dragon

Brasserie le Bibent | 18h | Grat. Espace Job | 18h | 3 à 9 €

Scène Ouverte et Cantine Dominicale

lun. 1e.02

Ôbohem | 19h | Grat.

YELLOW | Pop

Le Cactus | 19h30 | Grat.

Filo'World | Scène ouverte

Le Filochard | 21h | Grat.

Jazz Connexion

Connexion Live | 19h | Grat.

DJ DALAÏ | Latino beats

L'Aventura | 19h | Grat.

clutcho' : Soirée de sortie du mag' de février

p. 72

v ernissage | 19h > EXPOsition artiste clutch match d'impro | 19h30 > la ludi (Improvisation théâtrale) CONCERTS | 21 h > Wab & The Funky Machine (Groove & beatbox) 22H > Franky Goes to Pointe à Pitre (Zouk noise tropical rock)

(+) Photomaton live / bar et restauration sur place

LE METRONUM | 19h - 23H | Grat.

Scène Ouverte | Jazz, swing

La Madeleine de Proust | 19h30 | Grat.

HUNK! NO, CAPTAIN CHUNK! - OUR THEORY - EARL GREY C Pop punk Saint des Seins | 20h | 12 et 15 € p. 18 11 ans du PP | La Brique de Toulouse | Théâtre d'impro Père Peinard | 20h | Grat. Blind test du Blind Tiger The Monkey Quiz

annonceZ vos évÉnements sur le numéro de FÉVRIER !

> envoyez vos dates avant le 19 janvier à : agenda@clutchmag.fr

Blind Tiger | 20h | Grat. The Four Monkeys | 21h | Grat.

• 91


lieux clutchés --Microbrasserie artisanale ---

L'Autruche

Bar micro-brasserie

Txus

Bar grolandais

---

L'état d'esprit : Lieu culturel, microbrasserie artisanale (avec ateliers brassage) et bar à St Aubin ! on aime... Goûter à des bières produites sur place, l'accueil chaleureux et décontracté des patrons. 1 rue Mercadier, Toulouse | Du mardi au samedi dès 17h

---

La Plage

terrasse fumeur chauffée

Resto - bar

---

Happy-Hour à 18h30 (sauf retard du patron) L'état d'esprit : T'en veux du Ch'ti grolandais derrière le zinc ? Bah ramène ta fraise alors !!!

on aime... plein de choses et ce fou furieux de patron qui vaut le détour, à qui on fait des bisous ! 9 rue St-Charles, Toulouse 08 72 22 76 25 | Mar. au sam . dès 18h30

Vasco

Bar - tapas

---

L'état d'esprit : Bar à tapas de quartier, accueil amical : idéal pour un apéro-terrasse décontracté

Des bonnes résolutions ? Viens plutôt boire un coup! L'état d'esprit : Pas uniquement un bar à tapas, c'est surtout une équipe chaleureuse 7/7 dès 17h.

on aime... Stéphane et Patrick, les terrasses (couverte ou arborée !) et le bar intérieur ambiance des îles....

on aime... le côté bonne franquette décontractée, les tapas (au top !), les quiz et l'état d'esprit !

60 grande rue Saint-Michel, Toulouse 05 61 73 83 77 | laplage-toulouse.fr | Du lun. au ven. midi et du lun. au sam. dès 18h

1 place de l'Estrapade, Toulouse 05 61 50 68 11 | le-vasco.com | 7/7 dès 17h.

Père Peinard

---

Bar - tapas - concerts & dj

Bières à prix mini + 11 ans du PP ! ---

L'état d'esprit : Institution toulousaine où cultures et gens se brassent, comme nul bar ailleurs !

Ô Boudu Pont

Resto - bar - concert

Le 1 er mer. du mois, conférences autour du cerveau ! L'état d'esprit : Petits plats & brunchs du chef Charlie, concerts, quizz, expos, café, l'addition !

on aime... son charme à l'ancienne et les gens qu'on y rencontre, la prog et la carte de spiritueux.

on aime... le brunch, la terrasse en journée, les tapas, les vins, les expos, les soirées...

1 rue des Chalets, Toulouse Le-Pere-peinard 05 61 63 81 82 | Du lundi au vendredi : 17h - 2h - samedi : 17h - 3h

1 rue de la République, Toulouse 09 53 88 49 60 | 7/7 dès 9h

92 •


Bière

Autour d'une bière - Impdu mois érial IPA -

Bar - cave à bières

de la Brasserie Danoise HORNBEER

le bar se refait une beauté et réouvre le 18 Janv.

Petit Voisin

Bar - tapas

L'état d'esprit : Près de 400 références de produits houblonnés, à déguster au bar ou chez soi.

L'état d'esprit : Lieu de rdv incontournable, à l'ambiance décontractée et animée, 6/7 dès 7h30 !

on aime... les conseils, le nombre de bières qu'on peut ramener chez soi ou déguster au comptoir !

on aime... la terrasse, les concerts de sa petite cave toulousaine, l'accueil et les shooters !

259 avenue de Muret, Toulouse 09 51 56 52 01 | aoutourdunebiere.fr |

37 rue Peyrolières, Toulouse 05 61 22 65 22 | 7/7 dès 7h30, fermé le dimanche

---

L'Impro

Concert tous les vendredis !

Bar - Café

---

1 shooter ou café offert : dire « tasse »

Bistrot de Julie

Resto - bar - concert

---

---

L'état d'esprit : Une atmosphère jazzy empreinte de douceur, calme et volupté...

L'état d'esprit : Familial et dynamique ! Un accueil très sympa, une cuisine faite maison avec des produits frais.

on aime... cette agréable pause jazzy en plein centre ville, les expos, l'accueil sincère de Tanguy.

on aime... les bons petits plats, l'accueil sympa, les scènes ouvertes et concerts en fin de semaine.

7 rue Gambetta, Toulouse 05 61 21 78 94 | Lun. au sam. dès 7h30

4 allées Paul Feuga, Toulouse 05 61 25 23 71 | lebistrotdejulie.fr | Lun. et mar. 9h-18h, mer. au sam. 9h-2h.

Houblonnière

Cave à bières

---

Plus de 250 références

Au Fût et à mesure

Bar à bières

---

L'état d'esprit : Au coeur de St-Cyprien, bières belges et françaises, locales ou artisanales.

1 insecte offert si tu viens de la part de Clutch

L'état d'esprit : Une carte pour tester 10 bières belges selon le principe 1 table = 1 tireuse.

on aime... la qualité des conseils, la gentillesse de l'accueil et le choix de bières.

on aime... changer de table pour goûter une nouvelle bière et discuter avec ses occupants.

37 rue de la République, Toulouse 09 51 14 53 71 | la-houblonniere.fr |

20 rue Gabriel Péri, Toulouse 05 62 80 70 93 |

• 93


lieux clutchés Almanach

Bar - tapas - burgers

---

bières artisanales à la pression

L'Aventura

Bar latino

---

Mojito à 2 € le lundi ! ---

---

L'état d'esprit : À deux pas du métro St-Cyprien, cool prices, néo art déco & happy hour 18h30-20h

L'état d'esprit : Ambiance et musique latino, accueil sympa et amical, happy hours de 19h à 22h.

on aime... les happy-hours patatas bravas, les expos, les pressions, les burgers et le côté paisible

on aime... y retrouver les sonorités, la chaleur et les rythmes latins, les jam session du mercredi !

53 rue de la République, Toulouse 09 83 87 52 70 | Dès 17h du mar. au ven. - 18h30 le sam.

6 rue de la Colombette, Toulouse | 7/7 dès 19h.

Green galerie

Tatoueur - Galerie

---

Clutch Artbook en vente ici !

LE Bijou

Resto - bar - concert

---

L'état d'esprit : Ici, tout est fait maison ! Produits frais et locaux pour un menu qui change tous les jours.

L'état d'esprit : Salon de tatouage et galerie d'art en même temps, avec petite boutique artistique. on aime... Alan, Naty et leur équipe, où comment allier le professionnalisme à la décontraction. 4 rue du Coq d'Inde, Toulouse 09 51 43 45 45 |

Zoom Club

Club

Heure heureuse > Café à 1 € < Heure Joyeuse > La Pinte < à3€

on aime... l'entrecôte à déguster, les concerts où l'on va les yeux fermés : la qualité de la prog n'est plus à prouver ! 123 av. de Muret, Toulouse | 05 61 42 95 07 | le-bijou.net | Lun. 7h30-14h30 & mar. au ven. 7h30-0h30

---

DU Mer. au sam. Dès minuit. ---

L'état d'esprit : Club design avec carré VIP et espace fumeur dans une belle cave voutée.

Maharaja

Resto Indien

---

Ouvert 7/7 ---

L'état d'esprit : Un chef de plus de 15 ans d'expérience, des serveurs attentifs et aimables, des produits frais et halal.

on aime... les dj's résidents, l'emplacement (proche du Capitole) et l'ambiance en fin de soirée.

on aime... la simplicité et la qualité, la vente à emporter et le piment à la demande.

1 bis rue du Puits Vert, Toulouse zoomclub.fr |

46 rue Peyrolières, Toulouse 05 34 30 50 12 | maharajatoulouse.fr | 7/7 midi et soir

94 •


---

Cocktail club, boudoir & canapés

Les Pieds sous la table

Négligé chic

--quizz tous les mardis ---

ô Coup dans l'aile

Bar - resto - concerts

---

L'état d'esprit : Bar à vins, tapas de saison et créateurs de soirées décalées !

L'état d'esprit : Cuisine d'inspiration permanente et déco forment un mix subtil entre tradi & moderne. on aime... se glisser dans le soulier... il se dévoile aux gourmets férus de spiritueux de qualité...

on aime... le sourire et l'accueil de Seb, les vins et tapas, les concerts et les plats à emporter.

4-8, rue Arnaud Bernard,Toulouse 05 67 11 01 72 | aux-pieds-sous-la-table.com | Du mer. au sam. (midi et soir)

26 rue du languedoc, Toulouse 05 81 34 92 26 | ocoupdanslaile.com |

---

Beer Mosaic

Nombreuses exclus à Toulouse

Cave à bières

---

Clutch Artbook en vente ici !

Gibert Joseph

Librairie - papeterie - disquaire

---

---

L'état d'esprit : Tout le monde aime la bière, sauf ceux qui n'ont pas encore goûté la bonne !

L'état d'esprit : Librairie, papeterie, cd, dvd, vinyles, bds, mangas, showcases... autre chose ?

on aime... les conseils avisés et toutes les exclus uniques en ville (en dehors d'Un bout du Monde)

on aime... les conseils et l'accueil des vendeurs, tous passionnés et spécialistes dans leur domaine.

7 bis rue Riquet, Toulouse 09 82 48 70 29 |

22 rue des Lois, Toulouse 05 61 11 17 77 | gibertjoseph.com | Lun. au sam. Dès 9h - 19h

évasion

Resto - bar - concert

--Faites le tour du monde de la bière ! ---

Dispensary

Bar - resto

---

Brunch samedi & dimanche ---

L'état d'esprit : Des bons petits plats le midi, des apéros mémorables et des concerts le week-end !

L'état d'esprit : Un pub différent dispensant de bonnes cures pour le corps et l'esprit !

on aime... les bons petits plats, les concerts, la bonne humeur ambiante et bien sûr Flo et Jé au bar !

on aime... son brunch, ses burgers, ce fabuleux mix entre ambiance punk et familiale : so british !

29 grande rue St-Michel, Toulouse 05 61 52 87 76 | Fermé sam. midi et dim.

1 rue Marthe Varsi, Toulouse 05 61 42 00 88 |

• 95


lieux clutchés Cri de la mouette

Club - concerts

--Jusqu'à 5h le week-end et veille de jour férié ---

---

La Faim des Haricots

Buffet à volonté fait maison !

Resto végétarien

---

L'état d'esprit : Une institution : le resto végétarien de Toulouse ! Et un menu à composer soi-même.

L'état d'esprit : Erich, légende de la nuit toulousaine, vous accueille sur sa péniche à concerts. on aime... Erich ! Et ce qu'il continue à faire dans cette salle de concert/boîte de nuit flottante !

on aime... le buffet à volonté : rapide, pratique, pas cher et sain, avec un grand choix de plats !

Canal de Brienne - Square Heraclès, Toulouse 05 62 30 05 28 | lecridelamouette.com |

2 bis rue du Puits Vert, Toulouse 05 61 22 49 25 | lafaimdesharicots.fr | 7/7 midi et soir

Ras la Tasse

Coffee shop

---

Free Wifi toute la journée !

Le Tranchoir

Resto médiéval

---

Banquet Croisade avec Ventrech, 35€ le 28 janv. L'état d'esprit : Un voyage dans le passé le temps d'une ripaille ! Repas, tenues et ornements traditionnels.

L'état d'esprit : Un coffee shop de qualité, à l'ambiance cool et cosmopolite dans un cadre moderne. on aime... la mezzanine, ses canapés, l'accueil, les cafés et gâteaux, les prises électriques partout !

on aime... l'ambiance, la déco, la nourriture médiévale, bref : tout le concept !

3 rue du Puits Vert, Toulouse 05 31 98 74 30 | raslatasse.fr | Ouvert 7/7, 9h - 19h (sauf dimanche : 12h - 19h)

1 bis rue du May, Toulouse 05 61 21 66 57 | letranchoir.fr | Mar. au sam midi et soir.

ÔBohem

Bar - resto - concert

--Cuisine paleo de 12h à 14h du lun. au ven. --L'état d'esprit : Ici on aime la culture, l'art imprègne les murs, c'est vivant, et éclectique !

Blind Tiger

Bar - concerts

---

Happy-Hour All Night Long le MARdi ---

L'état d'esprit : Digne de la prohibition : cave rock, boudoir & ambiance rétro pour rugir de plaisir !

on aime... Anne, Claire, Omar, Pierre, leur énergie et leur accueil, l'ambiance et les soirées !

on aime... la cave avec ses salles, l'ambiance rock et déjantée, l'accueil des barmen et leur côté félin !

138 grande rue St-Michel, Toulouse 05 67 68 55 64 | Du lun. au ven. 12h-14h & du mar. au dim. dès 17h.

61 rue Pargaminières, Toulouse 05 61 23 90 78 | Lun. au sam. dès 18h

96 •


---

Brunch Basque & mix by l'Excale le 20/12 !

L'Esquinade

Resto Tapas

MÉca des Fluides

Bar - tapas

---

happy hour samedi 19h-20h30 ---

---

L'état d'esprit : Plus de 60 shooters et 7 pressions qui tournent... pour le reste, faut y aller !

L'état d'esprit : Tentacules et poulpitudes. Cuisine ouverte, produits frais, de saison & 100 % maison ! on aime... la qualité des tapas, les expos, l'ambiance et ce putain d'accueil : unique à Toulouse !

on aime... le bar mécanique, les shooters, les whiskies, les soirées, les expos et les tapas.

28 rue de la Chaîne, Toulouse | 05 61 12 06 70 lesquinade.fr | | Du lun. au sam. soir (le midi : mar., jeu. & ven.), 1 dim. midi par mois

1 place Riquet, Toulouse 06 52 80 51 32 | Mar. au sam. dès 17h

L'Internazionale

---

Bistrot gourmand & culturel

Happy-Hour toute la soirée le jeudi

---

Nasdrovia

Dj's du jeudi au samedi

Bar à vodka

---

---

L'état d'esprit : Cuisine bistronomique à midi en semaine. Expos, bières artisanales et tapas 7/7 pour bons vivants.

L'état d'esprit : Seul bar à vodka de la ville, mais pas que ! La déco change tous les trois mois.

on aime... le choix de bières, l'accueil et l'ambiance éclectique qui y règne.

on aime... l'accueil, le sourire et l'efficacité des barmen et leurs Russes Blancs dignes du Dude !

11 avenue Maurice Hauriou, Toulouse 05 62 26 61 92 | bar-linternazionale.com | 7/7 dès 10h.

2 rue Maletache, Toulouse 05 62 88 01 09 | Lun. au sam. dès 17h

---

Rest'o jazz

Concert tous les soirs !

Resto - concerts

---

Happy-hour 7/7 : 18h30 À 19h30

Delicatessen

Bar - Tapas

---

L'état d'esprit : Digne d'un club de la Nouvelle Orléans des 50's, gangsters et cigares en moins !

---

L'état d'esprit : Atmosphère conviviale, déco surprenante : un voyage dans le temps et l'espace.

on aime... pouvoir apprécier un concert de jazz pendant un bon repas... un délice.

on aime... ses barmans, sa déco et ses tapas, son côté hors du temps et ses habitués

8 rue Amélie, Toulouse 05 61 57 96 95 | restojazz.com |

11 rue Riquet, Toulouse 05 61 62 49 00 |

• 97


soirée ClutchO' (voir p.72)

à la loop...

lun. 1 e FéV. - au METRONUM 19h - 23h | grat. | clutchmag.fr, metronum.toulouse.fr vernissage | 19h > expo artiste clutch match d'impro | 19h30 > la ludi (Improvisation théâtrale) CONCERTS | 21h > Wab & The Funky Machine (Funk...) | 22h > Franky Goes to Pointe à Pitre (Noise...)

Sortie du magazine de février !

Et rebelote : pour la 2e année, Clutch vient clôturer les festivités d’anniversaire du Metronum. Expo, théâtre d’impro et concerts au menu de la première Clutcho’ de 2016 !

© Alexandre Faure - flickr.com/alexfpix

Flashback - déc. 2015 Pour la der de 2015, le magazine culturel Clutch a pris ses quartiers au Rex de Toulouse : mini-expo de Lenz (artiste Clutch#36), release party bouillante de The Roach, final décalé sur des reprises d’animés japonais par le Neko Light Orchestra (voir p.58)... avec apparition spéciale de l’excellent Dédo. Cowabunga ! À revoir en vidéo sur Youtube.

en off « T’as commencé l’apéro y’a longtemps ? Non, y’a deux jours ! » « C’est anciennement de l’ancien ! » « Je suis tellement fatigué, j’ai l’impression d’être un invertébré » « Le droit de pas aimer c’est un droit aussi ! »

Complète ta collection

nt neme

abon mag’ chez toi !

reçois

K ARTBOO LIVREmitée - 160 pages Éditio

n li

le

shop.clutchmag.fr

éros s num ec’ ! ancien ur ta coll mettre pour

Toutes les infos sur : clutchmag.fr

IEs GOODso ! ciété

se la clas

en

à jo

ClutchToulouse