__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

#24 • Novembre 2014 • Toulouse • gratuit

la griffe culturelle


ce mois-ci, dans ton Clutch...

ÉDITO & SOMMAIRE #24 | NOVEMBRE 2014

Définition Qu’est-ce que la culture ? Alors que les problèmes du secteur sont de plus en plus soulevés, certaines réactions, trouvées ici ou ailleurs sur des médias généralistes traitant du sujet, laissent songeur. Que voulez-vous... « ces trucs-là n’apportent pas grand-chose ». « Pas de temps à perdre avec ces bêtises ». Futile, inutile, cette culture uniquement entendue dans sa dimension de loisir luxueux, zappant ne serait-ce que le levier économique qu’elle peut représenter (en temps de crise, ça peut servir pourtant). Mais au-delà de ça, la culture a surtout une portée et une implication politique. À l’heure où l’actualité nationale et internationale nous montre chaque jour un monde menaçant de basculer dans un obscurantisme dégénéré, la culture peut - et doit - s’ériger en rempart. Pas seulement parce que l’art s’épanouit bien souvent sous la contrainte. Mais parce qu’il est une manière de décrypter le monde et l’humain tout autant qu’un vecteur d’alternatives, un mouvement d’évolution sociale. Qu’est-ce que la culture ? Une liberté à conquérir sans cesse. La culture, c’est résister. | Les Clutchers

NOUVEAU SITE avant l’hiver ! Retrouvez le magazine sur

04 État des lieux - Electro à Toulouse 08 Zone libre - La culture du jeu 10 Court-circuits - Plats d'hiver 18 Clutchfolio - Les Rhubarbus 28 Art visuel | Agenda p.36 Graphéine, Ornement, Éricailcane, ...

38 Littérature - Festival BD Colomiers 40 Chroniques livres & bd 42 Spectacle vivant | Agenda p.50 Marionnettissimo, Mush-room, ...

52 Dossier Projection 58 Chroniques dvd & blu-ray 60 Concert & club Culture Bar-Bars, Mathpromo, ...

70 Chroniques disques 72 C  lutchorama - Médiathèque 74 Agenda concert & club 544 dates !

Couverture : Oumgawa © anne laval (collectif Les Rhubarbus) | Voir Clutchfolio p.18 Magazine gratuit édité par la Scop Éditions 138 avec le soutien de l'association Les Clutchers. Directeur de publication & rédacteur en chef : Baptiste Ostré (baptiste.ostre@clutchmag.fr) • Collaborateurs : BD Colomiers, Alexandre Faure, Maylis Jean-Préau, Carole Lafontan, Mathieu Laforgue, Valérie Lassus, Nicolas Mathé, Paul Muselet, Mathilde Raviart, Les Rhubarbus, Quentin Saillant, Le Stavanger Masqué • Conception & direction artistique : La Fée Clutchette julieleblanc.fr (pao@clutchmag.fr) • Directeur de publicité : Benoît Joyeux (benoit.joyeux@clutchmag.fr, 06 62 19 98 39) • Distribution : Becycle • Pour recevoir le magazine dans votre établissement : benoit.joyeux@clutchmag.fr. Éditions 138 - Société Coopérative et participative à responsabilité limitée et à capital variable RCS de Toulouse 753 921 675 • 68 avenue de l’URSS, 31400 Toulouse • editions138.fr Clutch a choisi un imprimeur éco-responsable : Imprimerie Escourbiac, Graulhet (81) / Sergent Papers. N° ISSN : 2262-5542. Dépôt légal à parution. Tous droits de reproduction réservés. L'éditeur décline toutes responsabilités quant aux visuels fournis par ses annonceurs et partenaires. Ne pas jeter sur la voie publique.


état des lieux

Identité(s) Electro(s) Toulousaine(s) Le succès des familles

Après le rock, il semblerait bien que Toulouse soit devenue une « ville électro ». Encore mal perçues il y a à peine 20 ans, les musiques électroniques se sont progressivement imposées pour incarner un genre dominant de l’identité musicale toulousaine. | Paul Muselet

P

our retracer les étapes de la construction d’une « identité électro toulousaine », Le Bikini reste un observatoire privilégié. Deux décennies séparent Antoine Fantuz - le programmateur actuel - d’Hervé Sansonetto, premier responsable de salle à accueillir des soirées électro à Toulouse. Quand il évoque les débuts, sa première anecdote plante le décor : « ces musiques étaient vraiment mal vues, un peu comme le punk. Le problème principal, c’était la drogue. Quand les gendarmes ont commencé à s’en mêler vers 1996, ça nous a complètement dépassés. Un jour, ils ont choppé un dealer qui disait vendre essentiellement au Bikini. C’est allé très vite : j’ai été convoqué, je suis sorti du tribunal, et le soir même j’avais des scellés sur les portes ! C’était la première - et la seule fois que l’on nous interdisait un genre 4•

musical ». Aujourd’hui, les temps ont bien changé. Dans un tout autre contexte, la salle produit ses propres événements estampillés « electro », comme à la fin du mois de novembre avec la seconde édition du Festival Breathe (voir p.75). Pour Antoine Fantuz, c’est bien l’electro qui s’est imposée aux lieux de diffusion et pas l’inverse. « Avant on ne programmait pas nous-mêmes. Depuis 3 ans, on a eu envie de le faire car on a été sollicité par notre réseau de tourneur « classique », qui a commencé à rentrer des artistes electro au milieu de ses groupes variété, reggae, et rock. L’electro s’est tellement imposée qu’elle est entrée dans un circuit qui était encore marginal il y a quelques années. Cela dit, pour les programmations les plus pointues, on continue à s’appuyer sur les associations locales.


Disco Deviant

Strictly Dnb

Dj’s Odyssée, Désirée Louve, David Vincent.

Matrix & Futurebound, Smooth, Inside Info...

le 7 nov. - Connexion Live

le 21 nov. - Bikini

Boys Noize le 22 nov. Bikini

Avec aussi Scntst et Dirty Groove en live.

MIX DE SOIRÉES

c

lan e Leb

© Juli

Breathe Festival Vandal Crew Party#3 le 22 nov. - Dynamo

Sks, Redeyes, Skank, Peyo...

C’est essentiel si l’on veut proposer des choses nouvelles et rester au plus près des attentes du public ». D’ailleurs, qu’attend donc le public ? Y’a-t-il un style toulousain ? « Il y a bien une réputation toulousaine. Ici, « il faut que ça tape ». C’est un public bass music ! Trance, drum’n’bass, dubstep... ce sont ces soirées qui marchent le mieux ». Mais pourquoi tant de violence chers toulousains ? Pour l’expliquer, il faut revenir au début des années 90...

du 27 au 29 nov.

Deuxième édition. Ouverture à la Dynamo avant de poursuivre au Bikini avec (entre autres) les Pachanga Boys.

La « tradition » des rythmiques lourdes Avant la bass music, les esthétiques techno les plus « dures » et underground rencontraient déjà leur public il y a plus de vingt ans, dans le contexte des rave-party clandestines. Grand habitué de ces rendez-vous, Brice Absolut Dj, de l’association Canal Auditif, revendique une exception toulousaine à ce niveau : « on était une des rares villes françaises où •5


état des lieux le mouvement explosait vraiment, alors qu’il n’y avait pas encore de culture house. La scène hard techno était particulièrement active. Ça marchait super bien, on se retrouvait dans des grandes fermes à la campagne, ou dans des hangars à Portet-sur-Garonne. Mais c’était encore à destination d’un public averti ». Selon Bertrand Cortes (des soirées How to Kill the Party), ces grands messes auraient servi de « terreau commun » à la formation du goût des organisateurs d’événements de sa génération. À l’époque, les amateurs d’electro se rassemblaient sous la bannière techno, sans réelle distinction « d’école » : « les différences entre les genres étaient beaucoup moins marquées. Je me sou-

Quelques genres

que vous ne connaissez (peut-être) pas...

Future house Issu de la jeune scène australienne (Chet Faker, Flume...), renouveau des sonorités house proches du disco. G-House Pour «Gangsta House». Combine les grosses basses du funk et les inspirations de la hip-house de la fin des années 80. Neurofunk Dérivé drum’n’bass se distinguant par des beats plus lourds et marqués, sous influence techno, house, jazz et funk. R’n’Bass Mélange entre les productions R&B du début des années 2000, et les rythmiques bass music.

6•

viens des soirées Chrysalide à la boîte de nuit Le Chapitre à la Zone Thibaud. Il y avait des concerts de hardcore très durs, avec Lenny Dee notamment. Mais tout le monde y allait ! Tu retrouvais tous les styles de publics, c’était très mélangé. Il y a eu des départs plus précoces comme la jungle (voir encadré Le Lutin), mais c’est plutôt à la fin des années 90 que les organisateurs se sont spécialisés dans leur propre style, suite à l’immense démocratisation de l’electro, amorcée par le mouvement french touch ». À l’heure actuelle, les organisateurs d’événements techno « durs » font plus que jamais partie du paysage toulousain : leurs soirées rencontrent un succès croissant auprès d’un public beaucoup plus large, mais dans un autre contexte, celui des discothèques, comme le festival Koalition qui, après plusieurs années au Ramier, s’est installé à La Dune. Si selon Céline Saylyn (responsable de l’événement), ces esthétiques font peur et souffrent encore d’une certaine stigmatisation, on peut observer que cette fameuse réputation toulousaine est toujours d’actualité. Un constat partagé par Marc Chambon (directeur de La Dune), n’ayant pas hésité à ouvrir l’Inox en 2007, partie du club de 1 500 places plus spécifiquement dédiée aux musiques électroniques underground. Vitalité et diversité Depuis une dizaine d’années, Toulouse a vu naître bon nombre d’associations liées aux musiques électroniques en général, dépassant largement le


Le Lutin © DR

spectre de la seule bass music. Pour Hervé Sansonetto, les propositions de ces petites structures sont essentielles : « avec Internet maintenant, tout va très vite. Je me souviens, à la réouverture du Bikini en 2007, on était complètement largués en matière d’électro. Heureusement, ces passionnés étaient là avec une expertise forte dans leurs esthétiques respectives ». Reg@rts, Ombilikal, Kosenprod, Vandal Crew, How To Kill The Party,

Karsound, Strictly Dnb, Natural Beat Makerz, Les Productions du Possible, Crossfader, Les Siestes Electroniques, Canal Auditif, Not4kids, La Petite... autant d’organisations que de propositions et d’esthétiques ayant contribué à placer Toulouse au cœur de l’actualité des musiques électroniques dans les clubs mais aussi les bars, les salles de concerts, et des lieux plus atypiques, vers 2015... et au delà.

LE LUTIN EN 3 DATES Dj depuis 1994, pionnier des esthétiques jungle en France, Le Lutin fait partie des activistes ayant vécu de près l’avènement de la bass music à Toulouse. 13 déc. 1995 C’est la date de notre première soirée « Jungle Fever » au Bikini ! On était en pleine période post-rave. À côté de la techno, la jungle était encore « à l’underground de l’underground ». En général, on ne pouvait entendre cette musique qu’en after, au petit matin. Et contre toute attente... la salle s’est totalement remplie. On a donc maintenu un rythme mensuel, avec entrée gratuite. La plupart des membres d’associations et organisateurs d’événements actuels étaient de la partie ! Je pense que ces soirées ont participé à forger l’identité bass music toulousaine. 21 sept. 2001 Jusqu’à ce jour, Toulouse n’avait vraiment rien à envier aux capitales européennes en matière de drum’n’bass. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi, mais ici, nous étions vraiment « synchro » avec ce qui se passait à Londres. Alliant musiques électroniques et culture reggae des soundsystem, ces soirées « cross-over » attiraient beaucoup de monde. Elles fonctionnaient mieux qu’à Paris, et c’est encore le cas ! Mais avec l’explosion d’AZF et la fermeture temporaire du Bikini, ce dynamisme a connu un coup d’arrêt pendant 5 ans. 13 sept. 2014 Les 10 ans de l’association Vandal Crew. Pour moi, cette soirée synthétise parfaitement le contexte bass music à Toulouse, avec des organisateurs passionnés, réputés et sérieux, qui proposent des plateaux de grande qualité. C’est un « petit London » ! Quand on voit les plateaux que proposent le festival Electro Alternativ, je pense que cette réputation va bien au-delà la scène drum’n’bass.

•7


zone libre

Oulupo

la culture du jeu

Dans un magazine comme Clutch, on prend la culture au sérieux, ce n’est pas un jeu. Mais le jeu ne serait-il pas de la culture ? C’est en tout cas ce que défend corps et âme l’association Oulupo qui, en plus de ses nombreuses activités, organise en ce moment Griffus Investigations, un grand jeu d’énigmes sur Toulouse. Élémentaire mon cher Watson ! | Nicolas Mathé

S

ûrement l’a t-on croisé tard dans la nuit, furetant dans les rues de Toulouse. Cela fait quelques années que Sam Griffus s’emploie à résoudre crimes et délits en tous genres avec son agence Griffus Investigations. Et autant dire que les affaires tournent pas trop mal, surtout ces derniers temps. Tellement que ce détective alliant la gouaille de Nestor Burma et le flegme de Sherlock Holmes cherche des collaborateurs. Alors si l’âme d’un Docteur Watson sommeille en vous, rendez-vous sur le site Internet de Griffus Investigations, la dernière création sortie des cerveaux foisonnants des membres d’Oulupo, l’association d’innovation culturelle par le jeu. Toutes les semaines depuis le mois de mars 8•

et jusqu’au 7 décembre, date de la grande soirée de récompenses, des énigmes y attendent les joueurs avec un classement réactualisé à la fin de chacune. « En tout, cela fait une quarantaine d’énigmes à écrire et comme nous sommes dans un processus de co-création, cela prend un certain temps », s’amuse Céline Guébert, une des fondatrices d’Oulupo. « Chacune mène à un endroit méconnu de la ville ou à des lieux symbolisant son histoire. Le but étant de se réapproprier l’espace public et de redécouvrir les richesses culturelles qui nous entourent ». Une bulle non-productive indispensable Griffus Investigations est bien sûr ouvert à tous, comme toutes les


activités proposées par l’association, du jeu de construction au jeu de rôle en passant par les jeux de société ou les jeux animés. La précision peut paraître insignifiante. Elle est pourtant au cœur de l’action de ces militants qui entendent faire évoluer le regard de la société sur les activités ludiques, trop souvent uniquement associées à l’enfance et à la pédagogie. « Le jeu est pédagogique en soi, ce n’est même pas la peine de le préciser. Il y a cette idée très ancrée que le jeu n’est pas pour les adultes mais l’éducation ne s’arrête pas à l’enfance ! Tout au long de la vie, on ne cesse d’apprendre », souligne Céline Guébert. Pour cette ludothécaire de formation, le jeu n’est d’ailleurs pas un objet social, mais un objet culturel. Et ce n’est pas un hasard si le nom de

© Julie Leblanc

Il y a cette idée très ancrée que le jeu n’est pas pour les adultes mais l’éducation ne s’arrête pas à l’enfance ! l’association fait référence à l’Oulipo, ce groupe d’écrivains qui pratiquait la littérature sous-contrainte. « La contrainte favorise la création », poursuit Céline. « Avec le jeu c’est pareil, plus les règles sont précises, plus il y a de liberté à l’intérieur ». Afin de prêcher la bonne parole au public le plus large, l’association propose aussi ses services aux entreprises et aux institutions. Elle a déjà joué avec le Muséum de Toulouse et élabore en ce moment un scénario pour Tisséo en vue de l’inauguration de la ligne Envol. Bref, tout le monde peut jouer, d’accord, mais qu’est-ce qu’on gagne ? Uniquement du plaisir martèle Céline et c’est déjà beaucoup : « le jeu est futile par essence. C’est une bulle non-productive de plus en plus indispensable ». •9


court-circuits

Plats d’hiver

Réchauffe-moi si tu peux Plats mijotés façon grand-mère, fondue au pinard ou raclette qui colle aux dents... Quand l’hiver arrive, il n’y a pas que l’amour pour se réchauffer. Laissez tomber le régime Dukan et jetez-vous sur notre circuit.

© Julie Leblanc

| Maylis Jean-Préau

Terroir Balthazar

50 rue des Couteliers

Au Buron

15 rue des Salenques

Le Dahu

10 rue des Blanchers

Ce n’est pas qu’on soit chauvin... Mais franchement, c’est quand même en Midi-Pyrénées qu’on trouve les meilleures barbaques de l’univers. La preuve chez Balthazar. Dans une petite salle, ambiance bistrot parisien, Philippe, moustache brune à la The Artist, laisse mijoter de la poitrine de veau d’Aveyron farcie et un pot au feu made in Tarn. Anti entrecôte-frite par excellence, le lieu est revigorant dès l’entrée : soupe tous les midis. Pieds congelés, optez pour le feu de cheminée du Dahu. Assis au comptoir, on peut s’enfiler une assiette de raviolis de mamie (ou un cassoulet) et se laisser embarquer par l’ambiance bon enfant. Si votre envie de terroir est trop prononcée, prenez plutôt le chemin d’Au Buron avec ses murs en pierres apparentes. Là, une assiette de tripoux et une truffade au cantal sauront vous rassasier. On vous met au défi de vider la casserole d’aligot, à volonté le mercredi soir ! * À voir aussi :

Le tranchoir - 1 bis rue du May


Collants

Le Cornet à fondue

19 boulevard de Strasbourg

Le Barbu

9 rue Clémence Isaure

Le Grenier de pépé

1 rue Denfert-Rochereau Avoir des filaments de fromage fondu coincés entre les dents, c’est pas ça le bonheur ? Les nostalgiques des stations de sports d’hiver se consolent aisément au Cornet à fondue. Dans un univers de chalet de montagne un peu kitsch, on partage une raclette ou une fondue savoyarde sans se prendre les pieds dans les skis du voisin. Si vous voulez sérieusement mettre à l’épreuve les sentiments de votre partenaire, foncez au Barbu et commandez un camembert rôti. Collant et coulant à souhait ! Les hurluberlus qui n’aiment pas le fromage (vade retro satanas) passeront inaperçus au Grenier de pépé. La jeune équipe fait défiler à toute allure des casseroles fumantes dans lesquelles on jette ses morceaux de bœuf ou de canard. Attention à la fondue vigneronne avec son bouillon au vin blanc qui, mine de rien, met dans de bonnes dispositions.

Exotiques L’île verte

202 rue des fontaines

La Pente douce

6 rue de la Concorde

Bon, on le reconnaît. Nous ne sommes pas les seuls à savoir réchauffer les cœurs avec une bonne tambouille. Les grands froids pékinois ont donné de sacrées recettes à nos amis chinois. Certaines d’entre-elles trônent sur les tables coquettes de l’Île verte où Yu Hui nous reçoit d’un grand sourire mandarin. Difficile de ne pas se laisser séduire par sa marmite aux huit merveilles bouillonnant sous nos yeux et par sa soupe pékinoise au piment qui met littéralement le feu aux joues. C’est également les joues rougies de plaisir qu’on ressort de La Pente douce, l’antre du maestro Hamid Miss. Au programme, une cuisine métissée et fine préparée au milieu du restaurant. Et dans son assiette, de la daube de joue de porc saupoudrée de harissa. Vous trouvez vraiment qu’il fait froid ?


brèves

Le Metronum, or d’oeuvre

r Pie

re

ard

ticket pour l’espace Du 13 au 16 novembre, le festival Des étoiles et des ailes met à l’honneur l’industrie aéronautique et spatiale à la Cité de l’espace. | desetoilesetdesailes.com Du monde aux Balkans L’association Via Melina donne rendez- vous le 8 novembre à la salle Tangueando (rue Bayard) pour une soirée sur le thème MéditerranéeBalkans. Dès 18h, avec un duo lecture-chant, concert de Lakhdar Anou Trio, exposition, épicerie... | associationviamelina. wordpress.com

Jeudis des Abattoirs © DR

Er nest Bar ber y © Vo y

Vous vous êtes déjà posé la question qui tue : mais à quoi correspondent ces concerts surlignés en couleur dorée sur les programmes du Metronum ? Simple : il s’agit des événements produits par le lieu lui-même. Ce mois-ci, Arto Lindsay & Ernest Barbery (le 12 novembre) et Blitz the Ambassador (le 15) sont donc des concerts 100 % made in Metronum.

Jeudis créatifs Lancés la saison dernière, les Jeudis des Abattoirs décloisonnent l’art moderne en proposant des croisements avec d’autres formats artistiques. Un éventail de manifestations à retrouver en novembre. Rencontre avec Leo Fabrizio sur l’évolution de l’espace urbain le jeudi 20, et performance littéraire le 27. À cette occasion, l’éditeur Benoit Casas présentera La rage, poème filmique de Pasolini, suivi par une création originale de poésie-performance (19h) | lesabattoirs.org

Neige sur la ville

Plus de 12 tonnes de neige venue tout droit des Pyrénées. Le 22 novembre, la Allbro’s Jib Session annonce l’ouverture des stations de ski... place de la Daurade ! De 18h à minuit, spectacle, son et vidéo seront au programme de cet atypique contest de freestyle, organisé par le store spécialisé All Bro’s, qui invite à ressortir les snowboards. Oui, c’est un peu Noël avant l’heure pour les amoureux de sports d’hiver. | all-bros.com 12 •


brèves

Le Forum de l’Économie Sociale et Solidaire fait son retour, le 14 et 15 novembre au 6e étage des espaces Vanel (Arche Marengo). Centrée sur le thème des « innovations sociales », cette édition présentera différents acteurs de l’économie sociale et solidaire de la région. Les sociétés coopératives seront bien représentées, parmi lesquelles Enercoop, fournisseur d’électricité 100 % renouvelable, dont Clutch est un nouveau sociétaire. | fress-midi-pyrenees.fr

Duo Qalis © Nico Sénégas

La toile et les planches Le Théâtre Sorano s’offre une nouvelle jeunesse... sur la toile. Un temps disparu, son site web a récemment fait sa réapparition, plus sobre, clair et dynamique. | sorano-julesjulien.toulouse.fr

Espoir féminin

© Paul Muselet

Économie solidaire

çon L’apéro fa rde o c n Co

L’emblématique café de la Concorde (voir Clutch#11) a lancé toute une série d’apéros à thème. À côté des traditionnels apérosquizz (le mercredi) et concerts (le jeudi), le café programme chaque mardi des apéros-projections et inaugure en ce mois de novembre des soirées autour du vin, tous les vendredis. | 05 81 60 25 69 Bien ou bien ? Porter un regard neuf sur Toulouse. C’est exactement le projet de Bien Claude, jeune marque, lancée par trois locaux, au principe aussi simple que décalé : 1 mois, 1 image, 1 tee-shirt. | facebook.com/ bien claudetlse

L’association Espoir Contemporain organise la seconde édition de son festival Regard de femme. Après Dubaï, c’est Toulouse qui sera la ville hôte de l’événement : du 22 novembre au 10 décembre, ce festival pluridisciplinaire donne la parole à des femmes artistes de toutes origines. Plusieurs expositions mais aussi des spectacles au Théâtre du Grand-rond, concert à la Dynamo, et animations à l’espace W31. | espoircontemporain.com 14 •


Soutien à Lieu-Commun La disparition du Lieu-Commun ? Ce serait malheureusement envisageable, d’ici fin 2015. Malgré une gestion saine, cette galerie pas comme les autres subit de plein fouet le manque de soutien structurel aux associations. Pour alerter sur sa situation, l’espace d’art contemporain lance une soirée de soutien « Lieu-Commun, c’est pas banal ! ». Rendez-vous le 3 décembre à 19h, au 25 rue d’Armagnac, pour une tombola atypique : en partenariat avec les artistes, des œuvres d’art originales seront à gagner ! | lieu-commun.fr Le marché du Connexion 25 stands de créateurs, de l’animation musicale et une restauration originale. Le dimanche 16 novembre, dès 14h, le Connexion Live se change en marché de créateurs avec l’association Fait main 31. Rien à voir mais à noter aussi : le marché solidaire organisé à l’Espace Duranti par le Secours populaire du 21 au 23 novembre.

dernier métro

Et comme ça, une bonne nouvelle : annoncée et attendue, la modification des horaires du métro sera appliquée à partir du 7 novembre. Tous les vendredis et samedis, les derniers départs se feront désormais à 3h du matin. Plus besoin de stresser à l’apéro, au resto ou en soirée par peur de louper la dernière rame ! | tisseo.fr MAO aux Abattoirs Outre ses formations sur la musique assistée par ordinateur, le MAO Center organise aussi des conférences. Direction les Abattoirs pour rencontrer le 8 novembre Ken Scott, légendaire producteur et ingénieur du son, collaborateur des Beatles et de Bowie ! | maocenter.com

16 •

Manu Galure © M. Galure

Lieu-Commun © DR

brèves

Bon plan En amont de sa 14e édition (fin janvier), le festival Détours de chant met en place une opération spéciale pour le futur concert de Manu Galure et Barcella au Bikini : la place à 12 € au lieu de 20 € jusqu’au 30 novembre. | lebikini.com


clutchfolio

LES Rhubarbus voyages imaginaires Exposition-installation Exotiques au Pavillon Blanc (Colomiers) du 12 nov. au 20 déc. | rhubarbu.over-blog.fr, bdcolomiers.com

Ils sont Strasbourgeois, mais leur actualité est Toulousaine. Columérine plus précisément : les Rhubarbus exposent le projet Exotiques durant le festival Bd de Colomiers. Une excursion à travers quinze pays imaginaires. auteurs d’imaginer les pays, dans des récits prenant la forme de lettre de voyageur ou de guide de tourisme. Suivant le modèle du cadavre exquis, les écrits ont été transmis à quinze illustrateurs, pour créer les affiches touristiques des pays concernés. En jouant délibérément sur les codes et clichés de ce type d’exercice publicitaire, les illustrations présentées ici recollent avec une esthétique graphique proche des réclames des 60’s. Mais le « Mundi Exoticus » ne s’arrête pas à une simple vitrine : créations sonores, vidéos et volumes se sont rajoutés grâce aux installations de treize artistes tandis qu’une carte géante définit la topographie de ce continent rêvé. Oui, il est donc possible de le visiter.

Maison d’étape Les Exotiques sont à découvrir du 12 novembre au 20 décembre au Pavillon Blanc, dans le cadre du festival BD Colomiers (du 14 au 16 novembre, voir p.38).

laval

| Baptiste Ostré

OUMGAW A © anne

U

ne montagne haute de 8 000 mètres derrière laquelle se dévoilent des navires échoués, « dressés tels les géants de l’île de Paques ». Une forêt lugubre, fuie par les animaux, mais envahie par des arbres menaçants qui pourraient bien être vivants. Un voyageur qui s’égare dans un pays qui ressemble à un enfer motorisé. Les pays imaginaires explorés par Les Rhubarbus n’ont rien à voir avec le Neverland de J.M. Barrie. À moins, bien sûr, que nous en soyons les enfants perdus, tant le projet ouvre diverses histoires propices à l’imagination. Collectif strasbourgeois à géométrie variable, Les Rhubarbus ont réuni 39 participants pour donner corps, âme et relief, aux quinze pays imaginaires de cette série Exotiques. À charge de quinze


exotiques © Anne Laval (affiche de l'exposition Les Rhubarbus, à voir au festival BD Colomiers 2014)


OUMGAWA Š anne laval


PYLL-tË-errËt © marie lallemand


le pays du bout du lit Š elisa gÉhin


visitez la palindrie Š violaine leroy


Stone Š laurent moreau


bloomland Š lucie brunellière


MéGALOPOLIS © claire frossard


lA LEXIE © amélie dufour


art visuel

GRAPHÉINE #6, l’art conscient [Festival] Toulouse et agglo | du 6 nov. au 6 déc. | pinkpong.fr

La 6e édition du festival d’art contemporain Graphéine fait preuve d’ambition : pas moins de dix-sept lieux sont impliqués dans une démarche de médiation et de sensibilisation à l’art. | Quentin Saillant

P

lus que jamais, cette édition est imprégnée d’une dimension sociale, politique même. Le réseau Pink Pong, à l’initiative du projet, mise sur la diversité avec un panel bigarré d’artistes, et réussit le pari de donner à Toulouse et son agglomération des accents d’utopie, où perception et interprétation de notre environnement sont questionnées.

mune

© A4 Putevie

La ville de Cugnaux se fait la part belle dans ce festival engagé en accueillant Alexandre Lessoult, aka A4 Putevie et Véronique Barthe, respectivement avec leurs expositions Good Luck, Have Fun ! et Tangram. Si le premier tente de croquer les instants d’une société complexe et pleine de contradictions, la seconde interroge notre manière de voir et ce qui fait signe dans une œuvre. Une synergie dynamique qui invite à prendre le temps de se questionner sur l’actualité et sur nous-mêmes.

Mon Poing © Je suis Super

Appartenance com

Arrêt sur image

Avec Conscience de classe, Lieu-Commun cristallise dans le même temps l’appartenance des artistes au monde et leur conscience de groupe. Les huit artistes conviés inspectent de nouveaux territoires d’expérimentations en abordant l’art contemporain par son versant politique. Sur une trame de prolétariat, cette exposition où se côtoient affiches, architectures et gravures, s’impose comme une clameur nous appelant à porter une attention approfondie au bien commun qu’est la société démocratique.


• 29


art visuel

Ornement : troupe au sol [GRAPHÉINE] Espace Croix-Baragnon | du 13 nov. au 10 jan. cultures.toulouse.fr, pinkpong.fr

Vincent Abadie Hafez © DR

Le calligraphe Vincent Abadie, aka Zepha (artiste Clutch#11), dévoile son travail dans le cadre de l’exposition Ornement. | Propos recueillis par Quentin Saillant Concrètement pour toi, l’objet de cette exposition, c’est quoi ? J’ai toujours la même envie de jouer avec le lieu, à la différence que cette fois-ci, c’est le sol que j’ai décidé de m’approprier ! J’avais l’idée en tête depuis longtemps. J’utilise des chutes de cagettes en bois, donc il y a tout un travail de marqueterie, de décomposition et de réassemblage. J’aime beaucoup cet aspect artisanal, il me permet de revisiter le sens même de l’ornement et de la composition. Il y a toute une symbolique autour, notamment dans le fait de désacraliser une œuvre en marchant dessus et de l’user. Tu exposes en même temps avec Zoulikha Bouabdellah et Cédric Bartoli. Avez-vous directement travaillé ensemble ? Chacun part avec ses idées, mais il faut veiller à ce que les pièces n’empiètent pas les unes sur les autres. On peut donc envisager qu’il y aura une intervention commune sur certaines réalisations : par exemple sur la teinte du bois et de la patine que je vais utiliser, pour qu’elle ne jure pas avec l’ensemble des productions. Au delà de ça oui, il est possible qu’il y ait une collaboration entre Zoulikha, Cédric et moi. Justement, est-ce une occasion pour toi de retrouver l’aspect collaboratif du graffiti ? Un lieu fermé reste différent de la rue, la marge de manœuvre n’est pas la même, mais je retrouve un peu de ça oui ! C’est drôle de se retrouver tous les trois avec nos différentes approches. C’est là que le dialogue se crée, ce qui fait toute la valeur des rencontres : elles influencent et enrichissent ma démarche en m’apportant de nouvelles clés de lecture.


• 31


art visuel

Puissance dE feu Retour en enfance

[STREET-ART] Muséum d’Histoire Naturelle | jusqu’au 29 mars museum.toulouse.fr

Une expo de street-art dans un muséum d’histoire naturelle, c’est déroutant. Surtout quand il s’agit de l’artiste mystère Ericailcane et que le bonhomme réutilise ses dessins d’enfant. Éclairages.

I

se

l s’appelle Ericailcane et il ne donnera pas d’interview. Le streetartist italien a beau avoir réalisé des fresques dans le monde entier, notamment sur la façade du musée d’art contemporain de Bogotá, il évite la presse et le marché de l’art. Fuyant comme une bête sauvage cet Ericailcane ! Sans se prendre pour Freud, on peut chercher dans son enfance, au contact de la nature et des animaux, quelques explications. Bonne pioche ! Quand il était petit, inspiré par l’univers de son père naturaliste, Ericailcane dessinait des animaux à coups de crayons de couleurs, sans véritable conscience artistique. Vingt

E

ne ca ail ric

©C

. N it

M ard

u us e

m

de

o ul To

u

ans plus tard, alors que l’artiste est mondialement connu pour ses travaux représentant des animaux humanisés, il a repris avec humilité ses dessins de marmot. L’exposition Puissance de feu est le résultat d’un travail peu commun : Ercailcane a recréé ses gribouillis pour réaliser un drôle de bestiaire dans lequel figure « puissance de feu », un personnage imaginé dans son enfance. On comprend mieux pourquoi cet anthropologue du street-art se retrouve au Muséum. « Sa démarche est en plein dans la problématique Naître et grandir autour de laquelle nous travaillons en ce moment », explique Francis Duranthon, le conservateur. Une façon aussi, pour cette institution, de décloisonner les disciplines et de bousculer son public comme ce fut déjà le cas avec la fresque murale du graffeur 100Taur l’an dernier (artiste Clutch#13). Cette fois encore, on pourra admirer une fresque originale et unique. Erilcaine l’a réalisée au Muséum, mais de nuit, quand tous les chats sont gris. | Maylis Jean-Préau


art visuel | et aussi...

SABHA ONI [DESSIN] Green galerie | jusqu’au 17 nov. | facebook.com/greengalerie

Chiba © Sabha Oni

Au départ il y avait Chiba, bande-dessinée réalisée par les bons soins du tatoueur Sabha Oni pour le fanzine du collectif toulousain 51 pegaze. Dix ans plus tard, le pensionnaire de La cour des miracles redonne, à travers une exposition d’illustrations et autres peintures, une seconde vie à sa création et à ses farfelus résidents. Rendez-vous donc à la Green galerie pour (re)découvrir Chiba, ville futuriste imaginée de toutes pièces par le graphiste toulousain, dans laquelle s’entremêlent à merveille street-art, féérie et univers cyber punk. | M.L.

Dénature [SCULPTURE] Galerie Ingres (Canopé-Crdp) | du 17 nov. au 30 jan. reseau-canope.fr

L’adage est connu : rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme. Peu ou prou l’approche de la sculptrice Martine Reverchon-Billot, mise à l’honneur à la galerie Ingres du Crdp (au 68 boulevard de Strasbourg). Tout un travail sur les cultures végétales, que l’artiste tire de la mort dans des bouquets déstructurés. En guise de cadre végétal, on serait plus dans l’atelier d’un Frankenstein qui, en lieu et place d’un corps humain, s’attacherait à (re)donner vie à de nouvelles formes de nature, branches, racines, terre ou glaise amalgamés dans une dimension artistique expérimentale. | B.O. 34 •

Jam Graffiti [STREET-ART] Skatepark des Ponts-Jumeaux | du 7 au 9 nov. dès 10h | assoara.blogspot.com

Place forte de la culture urbaine depuis 15 ans, le skatepark des Ponts-jumeaux s'offre une première jam de graffiti. L'occasion d'inaugurer le nouveau bowl, récemment installé, grâce aux bons soins des associations A.R.A. et Atria. Der, Gutter, Spazm, Tober et Xerou sortiront les bombes, entourés d'autres représentants du graffiti : performance des artistes de 10h à 20h le vendredi et le samedi, démonstrations, cours et compet' de skate le dimanche. Trois jours de croisement de sport et de street-art, saupoudrés de musique avec la présence de Dj's tout au long de l'événement. | B.O.


• 35


art visuel © Françoise Pétrovitch

AGENDA

Françoise Pétrovitch dès le 15.11

Jusqu’au 28.11

Carnevale di Venezia [Photo] Passage à l’art | 5 grande rue St-Nicolas | passagealart.com On ne peut plus parlant que ce nom d’exposition. Le photographe Henri Espié est subjugué par le carnaval de Venise, fascination qu’il partage avec des tirages photos aux couleurs et contrastes forts. Un rien kitsch sur certains portraits, le ballet de masques qu’il orchestre laisse un étrange sentiment, partagé entre émerveillement et inquiétude.

Jusqu’au 12.12

Sur mon chemin [Dessin] Samba Résille | 38 rue Roquelaine | samba-resille.org Alors que les heurts avec Israël ont été relégués au second plan dans les médias, Samba Résille ramène un peu de Palestine à Toulouse. Sur mon chemin, ce sont des dessins aux techniques mixtes et variées créés dans le cadre d’un album écrit par des étudiants du territoire palestinien. À noter : une conférence sur la culture de la paix à l’heure de l’embrasement du Moyen-Orient, le 10 décembre.

Jusqu’au 4.01

Anthropocène Monument [Novela] Abattoirs | 76 allées Charles de Fitte | lesabattoirs.org Anthropo quoi ? Si vous voulez épater vos amis en les emmenant aux Abattoirs, le mot anthropocène désigne une nouvelle époque géologique durant laquelle l’influence de l’homme aurait pris le pas sur la nature. Directeur de recherche à Science-Po Paris, Bruno Latour décrit à travers cette exposition de 30 projets les bouleversements scientifiques, politiques et artistiques d’une telle période, où la frontière entre nature et culture s’estompe.

Jusqu’au 10.01

Identités Remarquables [Photo] La Cuisine (Nègrepelisse) | Esplanade du château | la-cuisine.fr Fraîchement installée dans son nouveau repaire (le château de Negrepelisse, rien que ça), La Cuisine offre ses murs au collectif Bruit du Frigo pour une exposition sous forme d’un jeu des 7 familles fictif. Entre photographies et cartographies, l’équipe a reconstruit la topographie du pays du Midi Quercy à l’aide de ses habitants. Où quand les questions de territoire prennent un tour ludique.

36 •


LES RHUBARBUS (voir Clutchfolio p.18) Exposition-installation Exotiques par le collectif strasbourgeois au Pavillon Blanc (Colomiers) Du 12 nov. au 20 déc. | rhubarbu.over-blog.fr, bdcolomiers.com

Du 4 au 30.11

Les vieux ou le ballet du quotidien [Photo] Maison Blanche | 10 rue Arnaud Bernard | cafe-maison-blanche.fr Préambule à un travail d’installation croisant photo, vidéo et entretiens sur les gestes du quotidien, cette exposition de Delphine Klos associe des portraits de personnes âgées à des citations, au sein du café associatif du quartier Arnaud-Bernard. Vernissage le 6 novembre avec projection (20h).

Du 5 au 30.11

Au fil de la vigne [Photo, dessin] Au Chabrot | 9 rue Cujas | facebook.com/chabrot31 Pendant un an, l’artiste Jhano (membre du 4CHA4) a suivi les vignerons Robert et Sébastien Agelet. De la production biologique à la mise en bouteille, ce témoignage fait de croquis, sculptures et photos (signées Olga Ribeiro de Sousa) se vit comme un passionnant reportage sur la culture du vin. Et oui, ça donne soif.

Du 7.11 au 7.12

Nikko K.k.o [Dessin] La Mécanique des Fluides | 1 place Riquet | facebook.com/lamecaniquedesfluides La Fuckin’ Family Project ? Le concept de l’association Esper’arte pour mettre en avant des artistes émergents locaux. Après une expo d’artistes plasticiens au Petit Voisin, c’est au tour de Nikko K.k.o de rejoindre la « family » à la Mécanique des fluides. Entre peinture, dessin et influence des cultures urbaines, un monde de jouets désarticulés fourmillant de détails qui avait fait la couv’ de Clutch en décembre 2013 !

Du 10.11 au 19.12

Graphie d’argile [Sculpture] La Fabrique - Galerie Studio (Mirail) | 5 allées Antonio Machado | etudesmirail.com Des figurines, grandes ou petites, mises en scène et taillées dans la terre d’argile. Tour à tour naïves, brutes ou colorées, les créations de Sybille Parant ramènent à un acte créatif proche de l’enfance, entre volume et dessin. Tout le charme d’une démarche au fondement poétique, comme un retour aux racines ancestrales de l’art.

Du 13.11 au 17.01

We-Traders [Installation] Cmav | 5 rue St-Pantaléon | cmaville.org Alors non, We-traders n’est pas une exposition sur les Loups de wall-street, mais un réseau européen entre Lisbonne, Madrid, Turin, Berlin et Toulouse, dernière étape (et la plus longue) d’un projet visant la réappropriation des villes par les citoyens. Un rendez-vous singulier pour une nouvelle approche en réponse aux crises que traversent les villes.

Du 15.11 au 20.12

Françoise Pétrovitch [Graphéine] du 19.11 au 20.12 - Maison Salvan (Labège) | 1 rue de l’Ancien Château | maison-salvan.fr du 15.11 au 18.12 - Plateforme d’art (Muret) | 1 square des Combattants d’Afn mairie-muret.fr Deux expositions connexes pour mieux appréhender le travail multiforme de Françoise Pétrovitch. Un grand dessin mural inédit, une création vidéo et des œuvres sur papier seront à découvrir à Labège. L’artiste change d’ambiance à Muret avec des travaux sous forme imprimée, expérimentations sur la narration.

• 37


littérature

Bus stop © John McNaught

FESTIVAL BD COLOMIERS Bulles en tête Colomiers (Hall Comminges, Le Pavillon Blanc) du 14 au 16 nov. | bdcolomiers.com Toulouse (Espace Bonnefoy) Exposition Wouzit | jusqu'au 30 nov.

À l’image du jeune dessinateur anglais John Mc Naught invité cette année (photo), le nom du festival continue de monter, aux avant-postes de la BD indé. Rencontre avec Amandine Doche, programmatrice d’une édition consacrée au rêve et à la méditation. | Propos recueillis par Paul Muselet

Aujourd’hui, quelle identité porte le festival au niveau national ? Avec les festivals d’Aix-en-Provence et Bastia, nous axons notre programmation autour de l’illustration et de la BD indépendante. Nous nous adressons à un public familial, tout en mettant en avant de nouvelles formes d’expression. Les dessinateurs invités sont issus d’horizons très différents. Yûichi Yokohama, par exemple, vient de l’art contemporain (voir Clutch#23). On a de plus en plus de retours de la part des professionnels. C’est très positif ! Mettrez-vous en avant la scène locale ? Bien sûr ! On collabore depuis longtemps avec le Collectif Indélébile. D’ailleurs cette année, dans le cadre des « Pépites » (mise en avant de quatre maisons d’édition) nous avons invité les toulousains de Misma. On pourra aussi retrouver Les Machines qui viennent de s’installer ici il y a peu. Nous remettrons également le Prix Découverte pour récompenser un jeune auteur professionnel de la région. Mais ça, c’est une surprise ! Quels seront les temps forts à ne pas manquer cette année ? La conférence du samedi après-midi, en présence de Lorenzo Mattotti, figure majeure de l’illustration depuis plus de 30 ans. Nous proposerons aussi un jeu interactif entre le public, des comédiens et des dessinateurs avec des matchs d’impro BD au cinéma le Central. Enfin, on recommande les rendez-vous dessinés, où les artistes commenteront leurs réalisations en direct !  38 •


• 39


livres Electro 100

Olivier Pernot (Le mot et le reste)

L’exercice de la compilation a beau toujours être intéressant, il requiert néanmoins un sens de l’organisation. Faire le tri dans tout ce que l’electro a produit depuis sa naissance peut donner le vertige. Journaliste spécialisé dans le genre, Olivier Pernot s’attelle à la tâche en remontant le fil de l’histoire. Au-delà de l’intérêt que les collectionneurs y trouveront, ces 100 albums essentiels de la musique électronique surprendront même les passionnés. L’auteur réserve bien des surprises, jusqu’aux pépites d’expérimentations d’une époque (1924 !) où le terme « electro » restait encore à inventer. | B.O.

La nuit de Tlatelolco

Elena Poniatowska (CMDE)

2 octobre 1968. Avant le début des Jeux Olympiques, l’armée mexicaine massacre plusieurs manifestants d’un imposant mouvement étudiant. Publié pour la première fois en 1971, La nuit de Tlatelolco rétablissait une vérité historique (les responsables n’auraient encore jamais été traduits en justice). À l’origine racontée oralement, l’histoire est rééditée par le collectif toulousain CMDE, dans un livre à la hauteur de ce que l’événement représente : 328 pages, 5 cahiers photos, des témoignages sous forme de récits, de poésies... Une somme forte, poignante et documentée sur une page méconnue par chez nous de l’Histoire du Mexique. | B.O.

La Malédiction de Rascar Capac Philippe Goddin (Casterman) Avec la mémorable apparition de la momie à la fenêtre du professeur Bergamotte, l’épisode des 7 Boules de cristal abrite bien le cauchemar le plus flippant des aventures de Tintin. Explorant en profondeur les cahiers et les brouillons d’Hergé, Philippe Goddin revient sur l’enquête nécessaire au décryptage des légendes et iconographies Incas, à une époque où l’accès aux ressources documentaires relevait d’un véritable travail de fourmi. Au-delà de la fascination d’Hergé pour le sujet, l’ouvrage éclaire une méthode de travail à part entière : celui de la construction de l’album, étape par étape. | P.M.

Renaissance

Jean-Baptiste Dethieux (Taurnada)

Renaissance démarre comme une étude de caractère pour petit à petit s’engouffrer sur les sentiers du thriller labyrinthique. Perte de repères, frontière poreuse de la réalité et du délire... L’auteur, signant ici son premier roman, nous enferme dans la tête d’un protagoniste à la mémoire défaillante, orchestrant (toute proportion gardée) une sorte de rencontre entre Gone Girl et Shutter Island. Il faut dire que Jean-Baptiste Dethieux connaît son sujet : il est lui-même psychiatre et psychanalyste à Toulouse. Ses connaissances sont mises au service d’une fiction noire, tirant un plaisir certain à jouer avec le lecteur. C’est réciproque. | B.O. 40 •


bandes dessinées Intégrale Autobio

Cyril Pedrosa (Fluide Glacial)

Pour dépeindre les états d’âme d’un écolo convaincu avec autant de cruauté et de tendresse, il fallait bien que la série Autobio sente le vécu ! Ancien militant des Verts, Cyril Pedrosa malmène son propre personnage, tiraillé entre ses choix de vie théoriques (le compost dans le jardin, les déplacements à vélo, le boycott des saucisses-cocktails...), les réalités de son quotidien (l’achat des saucisses-cocktails), et ses constantes remises en questions (bobo, pas bobo ?). Assumant ses contradictions, l’auteur préfère l’humour aux discours moralisateurs et on lui dit merci ! | P.M.

Ed the Happy Clown

Chester Brown (Cornélius)

Êtes-vous (vraiment) prêts à entrer dans le crâne de Chester Brown ? Après Vingt-trois prostituées (déjà bien barré), Cornélius édite en français Ed the Happy Clown, l’œuvre la plus malsaine, absurde, violente et scato du dessinateur canadien pendant les années 80. Multipliant les références aux pulsions sexuelles les plus taboues, l’album peut d’abord être perçu comme un défouloir brut. À la fin de l’ouvrage, on apprend que Brown faisait appel à la création spontanée, passionné par le mouvement surréaliste et les théories de l’inconscient. Nous voilà rassurés quant à sa santé mentale. Ou pas. | P.M.

Urban, tome 3

L. Brunschwig & R. Ricci (Futuropolis)

Plus besoin de chercher à remaker Mondwest, le film d’anticipation de Michael Crichton : au rayon Bd, on trouve une histoire à la fois proche et éloignée, comme une réactualisation terriblement inventive. Après deux tomes ambitieux, portés par le style virtuose du dessinateur Roberto Ricci, Urban retrouve le parc d’attraction géant qu’est devenu la mégapole Monplaisir. Son auteur, Luc Brunschwig profite de cet épisode pour épaissir l’intrigue, démontrant toujours plus sa maîtrise du storytelling. Surprenante (quelques twists inattendus), la narration se déploie avec une densité captivante. | B.O.

Axolot

Collectif (Delcourt)

Bestiaire de bizarreries scientifiques, collection d’histoires curieuses, fantastiques et réelles : depuis 2009, Patrick Baud met son talent de conteur au service de l’étrange sur le blog Axolot. Une chaîne Youtube et un livre plus tard, la bande-dessinée prend désormais la suite avec cet étonnant recueil collectif. Sur 128 pages, treize talentueux bédéastes (Boulet, Erwann Surcouf...) se sont emparés de ses histoires, tantôt avec fidélité tantôt en leur donnant un nouveau tour. Un régal à la fois pour le talent narratif que pour la variété du trait et des approches. Une mine de savoir décalé. | B.O. • 41


spectacle vivant

Circus Incognitus, Fiat lux Jamie Adkins © Amanda Russel

[Cirque] Théâtre Sorano | du 25 au 30 nov. | 16h ou 20h | 8 à 18 € sorano-julesjulien.toulouse.fr

Jamie Adkins est un Américain qui a dit good bye aux paillettes. Désormais loin des shows qui pètent et qui en jettent, c’est un « clown low-tech », qui se dévoile dans ce spectacle au titre mystérieux...

Q

uand il arrive sur scène, il titube et se cogne, c’est normal, il fait tout noir. C’est avec une petite lampe de poche qu’il commence à s’installer. Il annonce la couleur : simplicité, fragilité et recherche du contact avec le public. Mais derrière l’apparente vulnérabilité, il y a la précision diabolique d’un Buster Keaton, maître es gags, et la virtuosité héritée d’années de pratique, notamment au cirque Eloize - un des monstres actuel du genre. Muet, son corps s’exprime pour lui à la perfection : jonglage, fil de fer, acrobaties témoignent de sa finesse et de son sens comique. Ses tours ne sont pas sans rappeler l’inventivité d’un Charlie

42 •

Chaplin, dans le style pourquoi faire simple quand on peut risquer de se casser la figure ? Qu’il bataille avec une chaise récalcitrante, une feuille de papier en équilibre sur son nez, un chapeau qui l’empêche de s’habiller, c’est une vive inspiration qui sort des choses comme de ce grand carton informe qui lui sert de chapeau de magicien. Ainsi, au fil d’une heure, s’invente sur le plateau un langage dont il est la source et qui pourtant parle à tout le monde (le spectacle a tourné dans une vingtaine de pays). Un univers prend naissance, qui n’est plus du tout incognitus, mais revêt la familiarité de nos jeux d’enfants. | Valérie Lassus


et aussi...

Mush-Room, Hallucinant [Danse] Théâtre Garonne | du 4 au 6 déc. | 20h et 20h30 | 12 à 23 € theatregaronne.com

Titre facile pour une histoire de champignons ? Oui, mais c’est juste l’impression qui vous saisit, scotché au fauteuil, face à une bande de fungi surexcités menés à la baguette (magique) par une Grace Ellen Barkey plus allumée que jamais.

E

Mush room © Ursula Kaufmann

n ont-ils trop fumé ? Trop mangé ? En tout cas Lot Lemm (installation et costumes) et Grace Ellen Barkey (chorégraphie, mise en scène, texte) ont imaginé un décor de délicats champignons de papier géants qui vous met d’entrée dans l’ambiance. Sept esprits sporeux et néanmoins enragés sont là pour vous secouer la couenne et vous

coller la révolutionnite. « We are alive and kicking ! Full of exceptional dreams and cosmic wishes ! » scandent-ils. Rock’n roll, c’est comme ça que Grace Ellen Barkey souhaite le monde depuis presque 30 ans qu’elle a créé la Needcompany et pour cela, le média idéal, c’est le théâtre, lieu de vie réel. Alors, sur scène, il faut se la donner en dansant, en hurlant, en discourant (le champignon est bavard et revendicatif). Mouvements fluides ou mimiques bouffonnes, cris ou douce sensualité, lumière blanche agressive ou lueur diffusée par la brume, l’idée première est de bouleverser votre logique, de vous perdre dans un récit absurde. N’essayez pas de vous y retrouver, laissez-vous juste emporter par la fantaisie délirante de la chose et par la musique originale signée The Résidents (collectif underground américain qui sévit depuis les années 70). Mush room est peut-être la première pièce à effet psychotrope... | Valérie Lassus

• 43


spectacle vivant Mottes © Julie Moulierac

Des théâtres près de chez vous

Vous êtes ici... et ailleurs

[Festival] Théâtre du Pont-neuf, Cave Poésie, théâtre du Hangar, Fil à Plomb, théâtre du Grand Rond, Mix’art Myrys, Le Ring | du 7 au 16 oct. destheatrespresdechezvous.org

N’ayez pas peur de vous perdre, en sortant à l’aventure dans le quartier d’à côté. Il suffit de suivre les chemins de programmations éclectiques offertes par les petites salles toulousaines. À présent regroupées en association, elles vous invitent à la quatrième édition de « Des théâtres près de chez vous ».

L

aurence Riout, comédienne, metteur en scène et codirectrice du théâtre Le Hangar revient sur les premières rencontres qui ont mené à cette fédération de neuf théâtres bien différents dans leur façon de travailler et leur orientation. « C’était au moment des Assises de la culture et, peu à peu, est née l’idée que l’on pouvait travailler en commun, tout en gardant chacun notre identité et même en la valorisant, puisque les rencontres, les échanges permettent de mettre en relief les différences. C’est ainsi que nous percevons mieux notre singularité. Personnellement, ça me

44 •

permet de mieux définir mon travail et de mieux le défendre ». Et le public tente l’expérience, pas si évidente, d’aller voir ailleurs s’il n’y aurait pas quelque chose de chouette. « Au Hangar », reprend Laurence, « depuis la première édition de Des théâtres... nous avons conçu ce spectacle-portesouvertes qu’est Histoires d’art. Nous invitons des artistes (une trentaine) comédiens, danseurs, metteurs en scène, directeurs de salles à venir lire un texte en lien avec une œuvre d’art. C’est bien dans l’esprit de l’événement, puisque tout le monde se retrouve là, sur les planches ». | Valérie Lassus


spectacle vivant

Marionnettissimo

Même pas peur !

[Festival] Tournefeuille et région | du 18 au 23 nov. | grat. à 17 € | marionnettissimo.com Puppet night Nuit bleue # 2 le sam. 22 nov. | navettes à 19h et 19h30 | 5 €

L

'

le The Tab

a Chin

©D

R

Pour sa 17e édition, le festival international de formes animées s’intéresse à la lumière comme matière de l’art marionnettique et donc, aux ombres, au fantastique, aux stéréotypes de la trouille...

Usine a tout compris et profite du volet « Mario hors les murs » du festival pour faire son Puppet night Nuit bleue #2. Au prétexte d’une déambulation de 5 heures, ils vont tout faire pour vous terroriser. L’Usine, la nuit, est le décor parfait pour le Hamlet façon grandguignol à mourir de rire de Elvis Alatac (Il y a quelque chose de pourri) ainsi que pour Banana-Strip ou le piège sanglant de la consommation, de Label brut : un cours sur l’horreur économique en quelques objets animés. La farce s’arrête là parce

qu’avec La caravane de l’horreur, vous n’allez pas la ramener. La compagnie Bakélite séquestre 17 malchanceux pour un tête à tête avec un tueur en série. Si vous en ressortez, le Tof théâtre vous invite Dans l’atelier pour assister à la fabrication chaotique d’une marionnette par elle-même. Pour recoller les morceaux, ce sera direction Sextoys klub, concert performance « électro punk rock » du Théâtre des hommes de terre. Réflexion faite, plus que l’effroi, c’est la surprise qui sera probablement au programme. | Valérie Lassus

La magie de Méliès Mais encore, Marionnettissimo, qui continue de développer les collaborations internationales, nous offre la première mondiale de Mephisto Méliès, évocation flamboyante de l’illusionniste Georges Méliès par les Canadiens du théâtre Motus et Pupulus Mordicus.

46 •


• 47


spectacle vivant | et aussi...

Tunis, 14 janvier 2011 [Danse] Musée des Augustins sam.15 nov. | 20h | 9 à 12 € cdctoulouse.com

Le musée des Augustins sera pour un soir le lieu d’une rencontre détonante entre un Orient d’hier tout droit sorti d’un mirage et la dure réalité du Maghreb d’aujourd’hui. Dans le cadre d’une grande exposition sur le peintre orientaliste Benjamin-Constant (1845-1902, voir Clutch#23), le musée invite le chorégraphe (et ici interprète) Radhouane El Medded. Dans un écrin d’Orient coloré, idéalisé, alangui à souhait, l’artiste tunisien évoque « son » 14 janvier 2011, ce jour de révolution tant attendue... qu’il a vécue depuis la France, derrière son ordinateur. | V.L.

Syndrôme Marilyn [Glam Punk] Vent des Signes du 4 au 6 déc. | 20h30 | 10 et 13 € leventdessignes.fr

Dans cette création signée Zart Compagnie, Julie Pichavant autopsie, disséque et revisite le mythe Marilyn. Le moins qu’on puisse dire est qu’elle n’y va pas avec le dos du scalpel ! L’énergie punk est ici bouillonnante : plongée charnelle entre glamour et trash, on assiste au sacrifice de l’icône hollywoodienne version 2.0 sur l’autel de la société du spectacle. Si le divan du psy y prend des allures de table d’opération pour Norma Jean Baker, le spectateur n’est pas épargné non plus : la performance est un appel sans concession à l’introspection. | Q.S.

Séquence 8

Les 7 doigts de la main © Lionel Montagnier

[Cirque] Odyssud | du 11 au 16 nov. | 20h30 (15h le dim.) | 16 à 28 € | odyssud.com

Le mois dernier, le salon international Focus Cirque rappelait la passion que la région éprouve pour les arts circassiens. Depuis des années, le centre culturel Odyssud joue un rôle certain dans cet engouement. En novembre, outre les étonnantes prouesses du Cirque Éloize (du 26 au 30), Séquence 8 signera le retour de la compagnie montréalaise Les 7 doigts de la main - considérée par certains comme une des meilleurs compagnies de cirque au monde. Morceau de bravoure de cette orgie acrobatique : un duo en planche sautoir, récompensé d’une médaille d’or au Festival Mondial du Cirque de demain. | B.O. 48 •


spectacle vivant

© Elizabeth Carecchio

AGENDA

Les Marchands - dès le 4.11

Jusqu’au 9.11

Concerto en lutte majeure [Danse-théâtre] T héâtre du Pavé 34 rue Maran | theatredupave.org

20h du mar. au sam., 16h le dim. | 6 à 18 €

Deux personnages, naufragés survivant à bord d’un radeau à la dérive. Mais où exactement ? On ne le saura vraiment jamais. En revanche, ce qui est sûr, c’est que la chorégraphe Brigitte Fischer utilise cet argument avant tout comme une métaphore, une enveloppe fantastique et burlesque pour mieux évoquer la solitude et l’entraide. Du 4 au 16.11

Les Marchands & Au monde [Dyptique] TNT | 1 rue Pierre Baudis | tnt-cite.com

19h30 ou 20h30 | 9,5 à 25 €

Double affiche Joël Pommerat. L’excellent auteur et metteur en scène commence fort avec Les Marchands (du 4 au 8.11), interrogation - à très haute résonance actuelle - sur la manière dont le travail s’inscrit (ou non) dans nos existences. Il poursuit ensuite avec Au monde (du 12 au 16.11), huis-clos majeur sur le thème de la famille qui a contribué à sa renommée. À raison. Du 6 au 8 et du 13 au 15.11

Le 8.11 et 3.12

Toute ressemblance avec [Solo] T héâtre du Chien-Blanc 26 rue du Général Compans | theatreduchienblanc.fr

19h30 | 8 à 12 €

On avait déjà goûté avec bonheur à ce solo de Tom Pozieux, l’homme en noir aux chaussures vertes. Un dépouillement scénique (une chaise pour tout décor) pour un one-man-show schizo : le comédien incarne 13 personnalités, habitants d’un petit immeuble comme un concentré de société. Ma drôle de saison [Humour] Bascala (Bruguières) | 12 rue de la Briqueterie lebascala.com le sam. 8.11 - 21h - 35 € | le mer. 3.12 - 20h30 - 16 et 31 € Après Norman sur scène, spectacle complet du prodige du « web man show », Ma drôle de saison se poursuit au Bascala (voir Clutch#23). Premier rendez-vous avec le retour des Bodin’s, le 8 novembre, avant le nouveau cirque décalé et déjanté de Semianyki : 6 clowns déglingués pour un portrait de famille au vitriol, le 3 décembre.

50 •


Du 18 au 22.11

Inventer de nouvelles erreurs [Antispectacle] TNT | 1 rue Pierre Baudis | tnt-cite.com

20h | 9,5 à 25 €

Les coulisses d’un théâtre vous ont toujours intrigué ? Les trublions de Grand Magasin déballent le grand jeu... à leur façon. Car ces adeptes du calembour ne font rien comme les autres : à la limite de l’impro, Inventer de nouvelles erreurs est telle une partition qui s’écrirait sur le fil, suivant des idées et des directions mais sans attachement à un script. Autrement dit : le spectacle a de belles chances de n’être jamais le même d’un soir à l’autre. Du 21 au 28.11

Owen Wingrave, Le tour d’écrou [Opéra] Théâtre du Capitole | place du Capitole theatreducapitole.fr 19h30 ven. et mar., 15h le dim., 20h le jeu. et ven. | 13 à 100 € C’est assez rare pour être signalé : le Théâtre du Capitole présente deux opéras à la suite d’un même compositeur. Benjamin Britten, suivi à la mise en scène par le britannique Walter Sutcliffe, adapte deux textes d’Henry James, grande figure littéraire du XIXe siècle.

Du 22 au 29.11

Huit jours en Turakie [Théâtre d’objets] Encausse les Thermes, Boussens, Saint Gaudens, Rieux-Volvestre, L’Isle-en-Dodon | pronomades.org 17h le sam. et dim., 20h | 5 € Les Pronomades poursuivent leur saison de théâtre de rue en Haute-Garonne avec ces intrigants 8 jours en Turakie, pays imaginaire du Turak Théâtre, spécialisé dans un théâtre d’objet à découvrir en 3 pièces débordant d’inventivité.

Du 25 au 29.11

Les amours inutiles [Bilingue] T héâtre du Grand-rond 23 rue des Potiers | grand-rond.org

21h du mar. au sam. | 6 à 12 €

Adapter quatre nouvelles de Maupassant ? À priori, rien de bien unique, même si cela n’empêche certainement pas ces Amours inutiles d’être une réussite savoureuse. Mais le truc en plus, c’est que le spectacle est bilingue et interprété en langue des signes. Le 27 et 28.11

Yvonne [Théâtre]  iam- La Fabrique C Université Toulouse le Mirail | univ-tlse2.fr

20h | grat. (étudiants) et 15 €

Un prince héritier décide d’épouser une femme d’une autre condition, acceptée au Palais mais rejetée par la cour. Sous son mutisme, Yvonne va petit à petit faire éclater les coutures mondaines, miroir grossissant des monstres tapis sous le vernis des bonnes manières. Les Toulousains de By Collectif aux manettes d’une création à l’humour superbement vicieux. Du 28.11 au 21.12

Les Acrostiches [Cirque] Grainerie (Balma) | 61 rue St-Jean | la-grainerie.net

20h30 ou 15h | 8 à 18 €

Depuis la création de la compagnie, les Acrostiches se sont fait une spécialité des spectacles où le cirque se déploie sur un mode humoristique (et inversement). Les cinq artistes fêtent leurs 20 ans avec un double gâteau d’anniversaire : sous chapiteau et en musique (C’est quoi ce cirque) et en salle avec un best-of (Le cabaret des Acrostiches). À ne pas rater.

• 51


dossier projection

Un mois de cinéma Le cinéma, art populaire par essence ? S'il en fallait encore une preuve, il suffira de mettre la tête dehors. En novembre, le cinéma sera partout... et pas que dans les salles. | Baptiste Ostré

Expositions événements Du cinéma autrement chasse au trésor Grande Illusion © Cinémathèque Tlse

Médiathèque José-Cabanis

du 20 nov. au 15 mars bibliotheque toulouse.fr, lacinemathequedetoulouse.com

La Cinémathèque clôture une année anniversaire faste avec Du cinéma autrement, exposition conçue à partir d’une riche collection d’éléments du 7e art. Jusqu’ici, la collection de la Cinémathèque de Toulouse était surtout connue par ses chiffres : 75 000 affiches, soit la plus complète de l’Hexagone, 44 000 copies, 500 000 photos... Le décompte impressionne, mais demeure obscur tant qu’on ne l’a pas approché de près. Tout le principe de cette exposition, puisée dans le stock et les archives du Centre de Conservation et de Recherche, antenne de la Cinémathèque installée à Balma. 52 •

« Une collection ne doit pas rester secrète. C’est parce qu’elle est montrée qu’elle est vivante » reconnaît Natacha Laurent, déléguée générale de la Cinémathèque. Il faut dire que le terme même de collection peut laisser dans le brouillard. Qu’est-ce que c’est exactement ? Pour faire simple, cela correspond à l’ensemble de ce que le cinéma produit, film et hors-film. Copies, négatifs mais aussi appareils de projection ou de tournage,


costumes, scénarios, photos, ouvrages... Un assortiment qui pourrait vite tourner au bric-à-brac. Étendue sur tous les niveaux de la Médiathèque José-Cabanis, Du cinéma autrement montre au contraire qu’une collection se construit selon des critères particuliers. Sous la forme d’un parcours divisé en 10 modules, reliés les uns aux autres, l’exposition invite à remonter le temps jusqu’aux origines

foraines du cinéma, avant de traverser petit à petit toutes les étapes de la création. L’effet ne consiste pas uniquement à s’immerger dans l’envers du décor. Il témoigne aussi de la manière dont cette « chasse au trésor » s’est peu à peu constituée : selon un axe historique et sociologique, impulsé par son fondateur, Raymond Borde, et poursuivi depuis par ses successeurs.

Toile de front le 7e art de la guerre © La Ménagerie

Odyssud | jusqu’au 22 nov.

odyssud.com

Le cinéma et la guerre, une longue histoire. Même à Toulouse, où Marc Ménager (fondateur du studio La Ménagerie) avait entamé en 2008 l’aventure d’un long-métrage d’animation, situé durant la Grande-Guerre. Dans Fire Waltz, à l’hiver 1917, les soldats des tranchées sont exténués par des années de batailles. Pour leur redonner courage, des généraux forment des musiciens de fanfare à la stratégie militaire. Glissant dans une fièvre créative, le chef d’orchestre transforme sa mission pour créer une œuvre guerrière, tirant le monde du chaos. Le film Et aussi... retrace l’ambiance trouble de l’époque, que Le 6 décembre, Jeanl’on retrouve dans la scénographie de cette François Sanz présentera exposition. Toile de front va même plus loin. aux Abattoirs Des jeunes Par le biais de 40 figurines et sculptures, de gens modernes, docu sur tableaux, croquis, accessoires, de simulation le mouvement post-punk 3D ou de bande-sonores, elle lève le voile sur et cold wave. Séance suivie les coulisses d’une réalisation. Des premières du concert d’Adn’Ckrystall recherches graphiques et plastiques à l’aboutis(qui n’avait pas joué à Toulouse depuis 25 ans). sement, ce décorticage permet d’approcher au plus près un tournage d’animation. Rare.


dossier projection

Festivals en tous genres

Answer ? © N0 Reason

Séquence court-métrage courts toujours ! Toulouse et région | du 21 nov. au 7 déc.

sequence-court.com

Autour d’un programme toujours dantesque, la 23e édition du festival Séquence court-métrage se déploie au-delà des salles de cinéma. L’Abc, la Cinémathèque, le Cratère... Les salles historiquement partenaires du festival sont toujours là, hôte de temps forts de l’événement. Mais les cinémas ne sont pas les seuls à craquer pour le court. Si le festival a souvent témoigné de son esprit d’ouverture à d’autres lieux de diffusion, la tendance semble s’accélérer pour cette édition. Aux côtés du Cmav, des Centres-culturels ou du Goethe Institut, de nouveaux lieux font leur apparition. Au Musée des Augustins, la projection du sensible Où je mets ma pudeur, sera suivie d’une visite de l’exposition consacrée à BenjaminConstant (voir Clutch#23). Mieux : l’actrice Hafsia Herzi pourrait y être présente. À l’Esma, école spécialisée d’Auzeville-Tolosane, une master-class consacrée au cinéma d’animation sera à découvrir sous la forme originale d’un battle (le 26 novembre). Le Connexion Live sera également de

la partie : le 28 novembre, la soirée Shorts & Mix débutera avec des clips et films loufoques avant de faire place aux Dj’s No Breakfast, David Vincent et Déjà-vu. Sur ce total de 32 salles, se répartissant plus de 200 films en provenance de 39 pays, la création locale n’est pas oubliée : parmi le foisonnant programme se cache ainsi Answer ?, trip expérimental proche de l’absurde de Quentin Dupieux (voir p.58), tourné par le collectif toulousain n0 Reason. Et aussi... Le Toulouse Game Show fait son retour du 29 au 30 novembre, au Parc des expositions. MAIS ENCORE... Du 13 au 22 novembre, la 6e édition de Motor met en lumière la nouvelle génération du cinéma roumain, de l’Abc au Central de Colomiers. | festival-motor.ro


Mois du documentaire Toulouse et région | du 6 au 31 nov. | moisdudoc.com

De la Salle Nougaro (en ouverture, avec Ça tourne à Villapaz) aux bibliothèques et médiathèques (un programme centré sur le street-art à Odyssud), pas moins de 230 événements sont au rendez-vous du Mois du documentaire ! La production régionale y a sa place : le docu Gari !, produit par Le Lokal, le 7 novembre à l’Autan (Ramonville), ainsi que Les enfants phares, dernier né du Petit Cowboy (Clutch#4), le 13. À noter également : un film sur les armes chimiques dormant au fond des océans, produit à Toulouse et à voir à l’Utopia de Tournefeuille le 25 novembre.

Extrême Cinéma, à la folie Frissons de l'angoisse © Cinémathèque Toulouse

Cinémathèque | du 4 au 8 nov.

lacinemathequedetoulouse.com

Ici, le coup de folie domine. Des films mad, comme Mad Movies ? Ça tombe bien, le cinéphage Christope Lemaire, collaborateur du ma(d)gazine, présentera trois films (Terreur dans le Shangaï Express, Théâtre de sang et La légende des 7 vampires d’or). Le webzine 1kult a droit aussi à sa carte-blanche (Le duo de la mort), tout comme l’auteur Nicolas Stanzick pour une tranche spéciale Hammer. Programme Vigilante & Survival, courts-métrages, exposition (Gilen...) et hallucinante nuit de clôture (interdite aux moins de 18 ans, désolé les jeunes) complètent une édition saignante.

Les toiles de pleine nature Montagne en Scène paye sa tournée ! Gaumont Wilson | 20 nov. | 20h | 15 € | montagne-en-scene.com

Montagne en Scène sillonne la France pour égrainer le bonheur d’être en montagne, en projetant 4 films exceptionnels (une ode à la wild life teintée de snowboard avec Valhalla, un manifeste de la verticalité avec Beyond good and evil, le must du freeride avec Mission Steeps et un Holi Festival version ski phosphorescent avec Afterglow). Vertigineux, pas vrai ? | Le Stavanger Masqué


dossier projection

Alone On The River © We Are Hungry

Festival Pyrénicimes Théâtre Musical et Esplanade Sainte-Germaine

(Pibrac) | du 27 au 29 nov. | pyrenicimes.fr

Kayak extrême en Himalaya (Alone On the River), highline sur la Brèche de Roland (De Fil en Aiguilles), ou grimpe vertigineuse en Espagne (Orbayu) vont vous cramponner au siège... Mais pas que ! C’est surtout la rencontre humaine qui est au cœur du festival avec un court débat proposé après chaque film, en présence des protagonistes ou réalisateurs. En plus des ciné-débats (28 et 29.11), un repas conté (27.11), des expos, un village (29.11 en journée) avec tout plein de démos et une conférence du snowboarder Polo de Le Rue sur son expérience aux JO de Sotchi (29.11). | L.S.M.

De l’écrit à l’écran (et inversement) Jeremiah Johnson, le mangeur de foie Librairie Terra-Nova | mar. 25 nov. | 18h | grat. | editions-anacharsis.com

Le retour à la nature ? Très loin de tout idéalisme, celui de Jeremiah Johnson fut brutal et meurtrier. Après l’assassinat de sa femme indienne, il poursuivra une violente vendetta jusqu’à la frontière de la démence, dévorant cru le foie de ses ennemis. La monstruosité du personnage a été popularisée par Robert Redford, sous la caméra de Sydney Pollac en 1972. L’éditeur toulousain Anacharsis (voir Clutch#17) est retourné à la source en publiant Jeremiah Johnson, le mangeur de foie. Le préfacier Xavier Daverat, et Bernard Daguerre, présenteront le livre à la librairie Terra Nova, avant la projection du film à l’Utopia (20h30).

Nicole Garcia Et aussi... En partenariat avec Sosh, le magazine Be Street fait un tour de France en rétro-movies. Halte toulousaine le 14 novembre à l’UGC avec Jumanji.

Théâtre Sorano | lun. 10 nov. (20h), mar. 11 nov.

(16h) | 10 à 18 € | sorano-julesjulien.toulouse.fr

Réalisatrice émérite, scénariste et comédienne, Nicole Garcia chausse une nouvelle casquette au Théâtre Sorano. Elle donnera une lecture-mise en scène de 14, texte de Jean Echenoz sur la première guerre mondiale. La veille, c’est sur un texte de Marguerite Duras qu’elle laissera parler ses talents de lectrice, La Musica deuxième.


Série

Post-apo

Docu

dvd & blu-ray Made in France

Benjamin Carle (Ed. Montparnasse)

Qui se souvient d’Arnaud Montebourg, posant en marinière sur la Une du Parisien Magazine ? À l’évidence, l’image a marquée Benjamin Carle, jeune journaliste décidé à se faire labelliser 100 % made in France. Un parcours du combattant, tant certains produits sont impossibles à trouver (un frigo, c’est tout de même pratique) mais qui ne s’arrête pas à un simple constat la désindustrialisation de masse - pour creuser son sujet vers de nouvelles directions. Énergique dans sa forme pop, mais surtout éloigné de toute nostalgie conservatrice. | B.O.

The Rover

David Michôd (Metropolitan)

Qu’allait faire David Michôd après Animal Kingdom ? Surprendre. The Rover démarre dans une Australie post-apo mais dévie instantanément d’un simili Mad Max. Il lui suffit de déjouer les attentes d’une course-poursuite inaugurale. La scène fait éclore le personnage anonyme et instinctif (au sens animal) campé par un Guy Pearce au sommet de son art, boostant par ricochet la perf’ autiste de Robert Pattinson (oui, oui). Science-fiction, western, drame, comédie... En prenant la tangente dès que les contours du genre apparaissent, The Rover emmène la série B sur des hauteurs qu’elle n’avait pas touchée depuis (trop) longtemps. | B.O.

A Young doctor’s notebook Robert Mac Killop (Ed. Montparnasse)

Comédie

On avait laissé le docteur incarné par Jon Hamm (Mad Men) en désintox tandis que, 20 ans dans le passé, son jeune double (Daniel Radcliffe) s’enfonçait dans sa dépendance à la morphine. Cette deuxième saison retrouve l’équilibre entre humour et tragédie : quatre épisodes de 20 minutes tendus par un rythme frénétique et incisif. Servie par une direction artistique ad hoc, l’étrangeté inquiète de cette série fonctionne autant sur les frictions de son double personnage que sur ses oppositions de rythmes. La force de la matière principale (le poids du passé, de la vanité de la jeunesse) étant de tomber sur la pleine légèreté des tournures comiques. | B.O.

Wrong Cops

Quentin Dupieux (Ufo)

En attendant la concrétisation de Reality, projet de comédie plus « classique » dans les tiroirs depuis des années, Wrong Cops ne va pas aider ceux qui ont du mal avec ce drôle d’oiseau qu’est Quentin Dupieux. Ils ne pourront ni se rattacher à la mise en abyme méta de Rubber, ni à la poésie de l’absurde de Wrong. L’art de Dupieux parvient dans Wrong Cops à sa forme la plus brute, une récréation sauvage à l’instar d’une face-b - après tout, le point de départ était un court-métrage, devenu une série (en bonus sur le dvd), devenue un film. Un humour bien méchant que n’aurait pas renié Albert Dupontel. | B.O. 58 •


Billy Hornett © Richard Storchi

concert & club

Culture bar-bars les nuits de la musique [FESTIVAL] Toulouse | du 27 au 29 nov. | bar-bars.com

La 13e édition du festival Cultures Bars-Bars réunit une nouvelle fois une vingtaine de bars toulousains. L’occasion de faire un constat rapide sur la situation délicate des cafés-concerts. lutch s’était intéressé aux cafés-concerts dès son premier numéro, en septembre 2012. Deux ans plus tard, la situation des patrons de bars ne semble pas aller en s’améliorant. Romain (responsable du Txus) et David (responsable national du collectif ) font le point. Premier constat, depuis dix ans, le niveau de tolérance des riverains et des politiques serait en baisse. « Il y a une réelle stigmatisation des bars nocturnes, parce que nous sommes un débit de boissons alcoolisées » constate Romain. « Pourtant nous ne

sommes pas que ça mais aussi des lieux culturels, faiseurs de liens sociaux entre les habitants. Aujourd’hui dès qu’il se passe quelque chose on va tout de suite appeler les flics avant de passer par de la médiation ». Présent dans 54 villes, le collectif Cultures Bar-bars (et son festival national) milite justement pour la voie du dialogue. Pour David, le champ des possibles doit être exploré avec les villes : « il faut pouvoir avoir une réflexion globale sur la nuit avec tous les acteurs de la nuit, pas seulement avec les bars » précise-t-il. | Mathilde Raviart

En bref Concerts, expositions, spectacles... Parmi les 24 bars de Toulouse associés à la manifestation, on notera entre autres la cumbia de Iojala!, le 28 au Filochard, le rockab des Billy Hornett le 29 à l’Ôbohem, ou le jazz « hypno érotique » de Mitsu Hirato, le même soir à la Loupiote.

60 •


et aussi...

Raùl Paz [Latino pop] Metronum | mer. 26 nov. 20h | 24 € | bleucitron.net

De retour sur le sol français à l'occasion de la sortie de son nouvel album (Ven Ven), Raùl Paz s’offre un détour toulousain. Chanteur-auteur-compositeur, il se démarque en mélangeant les styles et ambiances : hip-hop ou reggae, les différentes teintes se superposent et secouent la base d’havanization. Pas de quoi trahir les rythmes de guitares et déhanchés cubains, mais certainement de quoi les renouveler, par des mélodies et un flow à l’énergie urbaine. Bien loin d’une carte postale pour touristes nostalgiques des 50’s, souvent associée à ce style de musique. | M.R.

Les Ogres de Barback + Eyo’nlé Brass Band [CHANSON] Le Phare | mar. 4 déc. | 20h 22 à 28 € | premiere-pression.com

Fêter les « 20 ans de joyeux bordel » des Ogres de Barback, c’est forcément se payer une bonne tranche de chiffres : 700 000 albums vendus, 2 000 concerts dans les pattes, 8 albums studio, 4 live, 4 dvd et 13 ans d’autoproduction (avec leur propre label et distributeur Irfan)... Ces résultats déboulonneraient n’importe quel business plan. Mais bien plus qu’une série de chiffres, ce sont l’intégrité, la rencontre et l’ouverture d’esprit qui dictent leur ligne musicale. Et ce n’est pas le brass brand béninois Eyo’nlé (percus & cuivres) convié à la fête qui me contredira ! | C.L.

THE DǾ

The Do © Alice Moitie

[POP ELECTRO] Bikini | dim. 9 nov. | 20h | 25,50 et 28 € | lebikini.com

N’y allons pas par quatre chemins, Shake shook shaken a littéralement secoué la rentrée musicale. En mai dernier, après trois ans d’absence, The Dǿ donnait le la de sa nouvelle fabrication, avec un « Keep your lips sealed » des plus remuants. Pour ce nouvel opus, le duo a clairement pris une nouvelle trajectoire, Dan Levy laissant de côté les rythmiques acoustiques au profit d’une ambiance électronique, collant à ravir avec la voix planante d’Olivia Merilathi. Ahurissants sur scène, une véritable succession de frissons sonores vous attend du côté du Bikini. | M.L. • 61


concert & club

LE PEUPLE DE L’HERBE Septième niveau

[Musique de chanvre] Bikini | jeu. 13 nov. | 20h | 21 à 24 € | lebikini.com

Deux ans après A matter of time, les lyonnais du Peuple de l’Herbe reviennent avec un septième album, Next level. Débriefing avec Dj Pee avant le passage du groupe au Bikini. Le Peuple de l'Herbe © Ra2

| Propos recueillis par Mathieu Laforgue

Quoi de neuf dans ce Next level ? Alors tout d’abord ce n’est pas le numéro neuf mais bien le septième opus du Peuple de l’Herbe, toujours aussi frais et marrant comme tu peux le constater. Ce disque est garanti 100 % « musique recyclée », à base de samples analogiques, batterie en chanvre, basses souples et élastiques, scratches origine vinyle contrôlée et, cerise on the cake, guitares et autres instruments à cordes métalliques. On y retrouve au chant l’invité permanent JC001, mais aussi Marc Nammour de La Canaille et Louis Michot de Lost Bayou Ramblers. C’est moi ou ce disque sonne plus rock que d’habitude ? Puisque tu abordes le sujet, il fallait qu’on en parle : depuis que tu t’es acheté un Perfecto, tu vois le rock partout... Certes, la guitare de Varou est bien présente sur ce nouvel album, mais elle sait sonner funk quand il le faut, aborder la surf music ou la soul, se glisser slide blues et même se transformer en mandole quand le besoin s’en fait ressentir. Bon d’accord, deux ou trois pistes sonnent clairement rock voir carrément fusion, mais il y a aussi des morceaux sans, plus influencés bass music, reggae-dub, ou encore hip-hop acoustique. La tournée fait étape à Toulouse, hâte de venir présenter vos nouveaux morceaux au Bikini ? Oui, bien sûr ! C’est toujours un grand plaisir de retrouver la scène du Bikini afin de présenter de nouveaux morceaux ainsi que quelques anciens en live.

62 •

Le goût de Guts Un conseil : ne loupez pas la première partie du concert, assurée par Guts, beatmaker émérite revenu à ses premiers amours avec l’album Hip-hop after all.


et aussi...

Frànçois & The Atlas Mountain [Pop] Connexion Live | mer. 26 nov. 20h | 14 et 16 € | connexion-cafe.com

Il faisait un peu peur, ce Frànçois & The Atlas Moutain, précédé d’un buzz un peu trop unanime pour être honnête. On avait tort (et oui, ça arrive). Parce qu’avant d’atterrir sur le label Domino Records, le groupe avait entamé les fouilles sur trois premiers albums et le dernier (Piano Ombre) montre bien que l’étiquette « phénomène de mode » ne le concerne pas. De plus en plus axé chanson - avec textes en français -, chaque titre relie les influences de pop british, world ou même classique comme autant de points sur une carte de navigation. De la musique d’explorateur, donc. | B.O.

La danse du chien & Alfie Ryner [Punk blues] Dynamo | ven. 21 nov. 20h | 5 et 8 € | ladynamo-toulouse.com

Le jazz post-punk d’Alfie Ryner, pas de souci : on connaît et on recommande. Mais quid de La danse du chien ? Une claque surprise : un zeste de Bukowski, une pincée de Tom Waits (pour la voix rocailleuse) généreusement arrosé de rock. La recette d’un blues féroce, trempé dans le punk et maturé au fond d’une cave de cabaret clandestin. À l’origine, cette formation parisienne devait n’exister que le temps de la bande-son d’un film. Aujourd’hui, le film n’a pas vu le jour, mais a permis la naissance d’un groupe aux riffs cinglants et à la nervosité électrique. Ou plutôt : volcanique. | B.O.

Isaac Delusion

Isaac Delusion © Valentin Boudet

[Electro Pop] Connexion Live | jeu. 27 nov. | 20h | 12 et 14 € | connexion-cafe.com

Insaisissable, la musique du quatuor parisien Isaac Delusion a quelque chose de lumineux. Pop flottant entre électro, world fusion et beats hip-hop, elle n’a de cesse de nous entraîner dans des ballades oniriques, aux confins de grandes étendues aux contours flous et indéfinissables. Le nouvel album éponyme du groupe délivre une infinité d’horizons musicaux, tout en évoquant cet instant nuageux au réveil, où la frontière entre rêve et réalité est incertaine. Après un premier EP évoquant un soleil à minuit, ce deuxième opus rayonnant symbolise sans conteste l’aube. | Q.S. • 63


concert & club

Mathpromo la musique en partage De Calm © DR

[Rock, Electro-klezmer] Metronum | ven. 28 nov. 20h | 12 à 16 € facebook.com/MetronumToulouse

L’agence de communication toulousaine Mathpromo organise sa première soirée de concert. Une programmation hétéroclite, de la chanson à l’electro-klezmer. assilia Sound System, Scarecrow, Rufus Bellefleur... des musiques diverses, avec au moins un point commun : toutes sont passées par Mathpromo, structure fondée en 2007 par Mathieu Artaud. « Notre principal travail, c’est de faire connaître l’actualité des groupes aux médias, que ce soit un album, un clip ou un concert » résume Julien Oliba, qui a rejoint l’agence en 2010. Mais les activités, généralement concentrées sur une période intensive de 6 mois (en amont, pendant et après la sortie d’un disque), ne s’arrêtent pas là. Les attachés de presse apportent aussi des conseils et partagent leurs expériences avec les groupes qu’ils

défendent. N’importe quel groupe ? Julien nous assure du contraire. « On est assez éclectique, et le coup de cœur est primordial. On démarche ceux qui nous plaisent et on se fait des « commissions d’écoutes » quand les groupes viennent à nous. C’est important parce qu’on ne pourrait pas apporter une aide valable sans passion ». Les coups de cœur motivent ainsi la programmation du 28 novembre, au Metronum : De Calm, Prohom et Anakronic Electro Orkestra (qui serait en préparation d’un nouvel album). Julien reprend : « Pour nous, c’est aussi une façon de se frotter à un autre aspect du métier, de traverser le miroir ». Et d’y | Baptiste Ostré prendre goût ?

Ticket solidaire Mathpromo et la billetterie Festik proposent un ticket solidaire. Le principe : verser 4 € lors de l’achat des places pour faire bénéficier un tiers qui n’a pas les moyens ou l’habitude d’assister à un concert.


concert & club | et aussi...

BERNARD ADAMUS [FOLK BLUES] Dynamo | lun. 17 nov. 20h | 12 € | ladynamo-toulouse.com

Voilà un artiste pas piqué des hannetons. Révélation de la scène montréalaise, Bernard Adamus vient vous conter ses hilarantes aventures made in Québec. Avec un accent typique à couper au couteau, ou plutôt à la scie, le Polonais d’origine régale au fil de morceaux souvent burlesques, comme les incontournables « Brun » ou « Arrange-toi avec ça ». Accompagné par une fanfare dont les membres semblent tout aussi délurés que lui, le bon vieux Bernard débarque en centre-ville pour égayer une soirée où le port de la chemise à carreaux sera de rigueur. | M.L.

Gong [Space Rock] Métronum | lun. 14 nov. 20h | 22 à 29 € | jerkov.net

Véritable machine de guerre issue des 70’s, le vaisseau Gong en fera planer plus d’un au Métronum. Et pour cause, le mythique gourou Daevid Allen et sa bande de lutins sous influence dispensent un space rock méchamment efficace. Accros au rock progressif et au free-jazz, cette communauté de musiciens marquée par les poètes de la beat-generation comme Allen Ginsberg ou William Burroughs a survécu à toutes les modes, naviguant entre punk, electro et hip-hop. À l’écoute, on pensera à un certain Captain Beefheart : les mélodies sont grisantes, l’ambiance, magnétique. | Q.S.

Semaine du Ska

The Upsessions © DR

[Festival] Cri de la mouette, Dynamo, Communard... | du 8 au 15 nov. | pass 35 et 39 € facebook.com/lasemaineduska

Toulouse, capitale du ska ? On l’aurait volontiers localisée quelque-part en Espagne et pourtant... La Semaine du ska serait le seul festival en Europe, sur un tel format, à mettre en avant le genre précurseur du reggae. Cette troisième édition explore les styles via des groupes aussi bien locaux (The Branlarians, Uncle Joe) qu’internationaux (les Hollandais The Upsessions en ouverture, une première à Toulouse). Et pour mieux se familiariser avec la musique, rendez-vous le 12 novembre à l’Autan pour une émission de radio en direct sur l’histoire de la musique jamaïcaine. | B.O. 66 •


Elephanz

Elephanz © Matthieu Dortomb

[Pop] Connexion Live | jeu. 13 nov. | 20h | 19 et 20 € | bleucitron.net

Les débuts en live auraient été plutôt timides, mais Elephanz aurait peu à peu pris goût à la scène. Il faut dire que le duo Nantais fonctionnait au départ sur un projet studio avant tout, dont le premier aboutissement a été l’album Time for a change, collection de morceaux pop sucrés assumant l’influence dandy et hybride de Bowie (l’ombre de l’ex-Ziggy Stardust plane sur tous les titres). Renforcés par une section rythmique, les concerts doivent être aujourd’hui le support parfait pour faire décoller des mélodies qui ne demandent qu’à atteindre (dépasser ?) des sphères cosmiques. | B.O.

La demoiselle inconnue [Chanson] Bijou | jeu. 27 et ven. 28 nov. 21h30 | 5 à 12 € | le-bijou.net

Qui est La Demoiselle Inconnue ? Peu importe, au fond, ce qui compte n’est pas tant l’identité que la voix et les textes de cette chanteuse. Lauréate du public lors de la dernière édition du festival Alors... Chante !, elle déroule des paroles touchantes... la plupart du temps. Jonglant entre guitare et ukulélé, elle peut aussi s’aventurer sur des terrains plus troublants, les airs écorchés faisant place à des vannes décalées, le romantisme à vif rebondissant sur des déclarations d’amour aux zombies. Mais loin d’être une simple Giedré bis, cette demoiselle gagne à être connue. | B.O.

Tapage Nocturne [Electro] Inox (Sesquières) sam. 29 nov. | 23h | 12 et 16 € tapage-nocturne-itinerant.fr

C’est le retour de la techno hardcore, de l’electro puissante et des dancefloors explosifs. Sous un doux-nom à faire exploser les standards de feu l’Office de la Tranquillité, les soirées itinérantes Tapage Nocturne ont déjà passé le mur du son à Lyon ou Marseille. Le passage à Toulouse devrait se faire entendre : live de Banditos, Teknambul, Neurokontrol, Floxytek, The Outside Agency et Al Core (de Micropoint) et sets Dj’s de Xtech Okupe et Nash Meteke. Un line-up qui promet une surcharge de beats taillés dans du TNT, histoire de bien marquer les consciences. | B.O. • 67


concert & club

Diverses féminités, hit girls [Electro] Bikini | sam. 6 déc. | 22h | 11 € facebook.com/DiversesFéminités

© JiF

P

armi les derniers nés des Productions du possible (Cabaret Freaks, le festival Pink Paradize), les soirées Diverses féminités sont peut-être les plus discrètes. Jusqu’ici. Tous les ingrédients sont là : décorum et maîtresse de cérémonie en fil rouge extra-musical (Vj’ing et mapping de Miadana & Echovisuelle, animation de l’incendiaire Tia), programmation musicale embrassant les styles, de l’electro au trip et hip-hop. Rien moins que la toujours parfaite Jennifer Cardini, le groupe allemand Dat Politics, Bonnie Lie, Nad Mika, Schlaasss, Sarah Chebi... Un plateau presque exclusivement féminin, mais au féminisme pluriel, joyeux et combatif, charnel et cérébral. Au fond, et si les Diverses Féminités étaient la somme de tout ce qu’ont fait les Productions du possible ? Un triple manifeste : transdisciplinaire, transgressif et transgenre. | Baptiste Ostré

Toulouse Dub Club, French Dub

Shanti D © DR

[DUB] Bikini | sam. 15 nov. | 22h | 13 et 15 € toulousedubclub.com

P

artons du principe que les Toulouse Dub Club sont déjà pleinement ancrés dans le paysage culturel local et passons sur le concept. Par chauvinisme, on rappellera juste que des soirées dub de cette ampleur et avec ce niveau de qualité, il n’y a qu’ici que ça se passe ! Une fois n’est pas coutume, cette 14e édition laisse au repos les légendes jamaïcaines ou britanniques pour mettre à l’honneur la production française. Figure incontournable des scènes dub et bass music du monde, le sound system OBF fait le déplacement avec sa sono home-made et ses productions avant-gardistes. Quant au deuxième collectif de ce plateau made in France, il est peut-être moins connu mais tout aussi efficace. Il s’agit d’Ondubground, remarqué pour ses nombreuses collaborations avec Biga Ranx et dont chaque EP est un vrai petit bijou. | Nicolas Mathé 68 •


Rock

Trip-hop indus

Abstract

Pop

disques Mina Tindle

Parades (Believe music)

Qu’il fasse référence au spectacle ou plus prosaïquement à l’acte d’esquiver, le titre Parades définit bien le deuxième album de Mina Tindle, disque aux mélodies enjouées qui éclatent comme des feux d’artifice. Mais aussi réponse à Taranta, premier album conçu patiemment (près de deux ans), à l’inverse de celui-ci (quelques mois). Parades n’est pas pour autant un brouillon. Chaque note est finement ciselée pour apporter sa touche au défilé mais le centre de tout ceci reste la voix de la chanteuse. Mina Tindle joue avec les textures de sa voix, passe du français à l’anglais, dans une flamboyante polyphonie pop. | B.O.

Al’Tarba

Let The Ghosts Sing (Jarring Effects)

Les lyonnais de Jarring Effects ne s’y sont pas trompés. Après 10 années d’expériences et de projets dans une multitude d’esthétiques (dépassant largement le spectre des étiquettes hip-hop et trip-hop), le beatmaker avait toutes les clés pour sortir l’album de la « maturité ». Dans la lignée de l’excellent titre « Dusty Signal » (et ses fameuses envolées jungle), Let The Ghosts Sing a bien la trempe des grands disques. Grâce à un traitement tout en nuances, les fantômes de Tim Burton hantent l’atmosphère sans jamais plomber l’ambiance. L’assaisonnement à l’échelle d’un projet. Voici la dernière clé d’Al’Tarba. | P.M.

Nïats

Antares (Banzai Lab)

Dire comme ça que Nïats rappelle certaines expérimentations d’Amon Tobin peut être périlleux : un héritage un peu trop lourd à porter pour l’Agennais. La référence vient pourtant à l’esprit, dès l’intro de cet EP. La suite prend son envol, entre basses lourdes, abstract cinéphile et indus hyperactif. Pas étonnant que son auteur soit à la fois musicien et ingénieur du son : le sound design d’Antarès nappe et enveloppe toute la matière musicale. Une pièce sonore, conçue à base de samples combinés comme un recueil de nouvelles. Un laboratoire cosmique. Après tout, Antarès est le nom d’une étoile... | B.O.

Zenzile

Berlin (Yotanka)

Les détracteurs de Living in Monochrome en seront pour leur frais. Car Zenzile a repris le chemin du rock, deux ans après le retour (salué) au dub d’Electric Soul. La ligne de basse refait son apparition, tout comme les guitares. Mais le groupe n’a pas pour autant délaissé le groove, et s’autorise même un superbe passage au piano. Centré sur les parties instrumentales, cet album était au départ la bande-son d’un ciné-concert, Berlin symphonie d’une grande ville (souvenir : Clutch l’avait projeté en 2013 à la Cinémathèque). En résulte une tonalité urbaine forte, jouant avec délices sur les contrastes et le contre pied. | B.O.

70 •


concert & club

BREATHE - VILLANOVA, le 29.11

Le 5 et 7.11

Ez3kiel [Trip-hop electro] Le 5. 11 - Bikini | 20h | 20 à 23 € | Le 7.11 - Lo Bolegason (Castres) | 20h30 | 13 à 20 € Coup de chance ! Si vous loupez la première date d’Ez3kiel au Bikini, il sera toujours possible de se rattraper le surlendemain au Bolegason. Pas d’excuses donc pour rater le concert des Tourangeaux. Ez3kiel devrait à nouveau surprendre, avec un dispositif scénique adapté à l’ambiance du petit dernier, Lux (chroniqué dans notre précédent numéro).

Du 6 au 8.11

Origines Contrôlées [Festival] Bourse du Travail (place St-Sernin) | 18h | 8 et 10 € | tactikollectif.org La culture, porte d’entrée de la compréhension du monde ? L’association Tactikollectif l’a bien compris et revient pour une 11e édition de son festival. Trois thèmes pour trois soirées : le rap est-il toujours une contre-culture ? (avec concerts de La Scred Connexion, Psykick Lyrikah, Billie Brelok), rencontre avec Edwy Plenel (avec La Rumeur, Flynt...), et débat sur les voyageurs et sédentaires (Shutka Roma Rap, Gypsys Band, Dj Zebra...).

Le 8.11

Sidilarsen [Metal] Metronum | 20h | 13 et 15 € Guitares hardcores, textes vindicatifs et beats lourds : la recette Sidilarsen bout dans une marmite de metal-dancefloor depuis déjà cinq albums. Les Toulousains sont la tête d’affiche de cette soirée bien heavy, où l’on croisera également Dwail et A Plane to the Void.

Du 8 au 16.11

Novelum [Festival] Odyssud & Auditorium St-Pierre-des-Cuisines | 6 à 20 €, pass 20 à 44 € | studio-eole.com Après avoir reçu l’an dernier le pape de la musique électroacoustique, le festival organisé par le collectif éOle poursuit son travail de défrichage autour des musiques singulières. Scindé en deux week-ends, l’un à Blagnac l’autre à Toulouse, avec en point d’orgue le concertperformance futuriste Pendulum Choir, le 14 novembre à St-Pierre-des-Cuisines.

74 •

© DR

AGENDA


Le 13.11

Scarecrow - Billy Hornett [Blues, Rockab] Metronum | 20h | 10 € | cultures.toulouse.fr Qu’on ne se méprenne pas : à Clutch, on est fans de Scarecrow, fusion de blues et de hip-hop qui prend toute sa mesure en live. Mais ce concert sera aussi l’occasion de découvrir Billy Hornett, autre formation explosive du coin qui balance un rockabilly électrique. Être à l’heure pour la première partie est donc conseillé.

Le 14.11

NOT4KIDS Release party [Bass music] Connexion live | 21h | 5 € | connexion-cafe.com Réunion de la famille Not4Kids. Généralement, le genre d’événement qui se fait pour une raison et celle-ci mérite bien de participer à la fiesta. Le collectif fêtera la sortie du nouvel EP de Troublegum (Skaters on the storm, salut électronique au Roi Lézard), avec Eye Dolls et Pzyon. Le thème ? Bass music, bien sûr !

Le 17 et 18.11

Festival des Inrocks [Festival] Bikini | 20h | 23 à 26 €, pass 40 € | lebikini.com Difficile de faire mieux que l’édition 2013 du festival des Inrocks, qui nous avait révélé Half Moon Run ou Jacco Gardner. Pourtant, il faut bien essayer. Et pour mettre toutes les chances de son côté, l’événement joue à nouveau la carte « découverte » : Palma Violet, Parquet  Cours, The Orwells, Benjamin Booker pour bien démarrer. Asgier, Baxter Dury, The Acid, Nick Mulvey pour finir en beauté !

Le 19.11

Natas Loves You - Kid Francescoli [Pop] Connexion live | 20h30 | 17 € | bleucitron.net Revival 60’s, ambiance psychédélique et modernisme electro. Sur le papier, le projet semble au mieux foutraque au pire grotesque. En vrai, l’alchimie est miraculeuse. Découverte sur les Curiosités du Bikini, la bande de Natas Loves You emmène la musique vers un horizon hybride à l’harmonie étonnante.

Le 20 et 21.11

Whahay et invités [Jazz] Espace Croix-Baragnon | 20h | 5 à 10 € | freddymorezon.org Trio réunissant Paul Rogers, Robin Fincker et Fabien Duscombs, Whahay émerge avec un premier album conçu comme une suite d’improvisation autour de thèmes de Charles Mingus. Tour à tour lyrique ou intimiste, le jazz de cette formation se parera d’une nouvelle dimension en live, à travers l’apport d’invités au piano et à la guitare. Showcase en bonus le 21 novembre à Made in Jazz (18h).

Du 27 au 29.11

Breathe [Electro] Bikini, Dynamo | 20h (le 27), 23h (28 et 29) | 5 et 7 € & 18 et 20 € | lebikini.com Comment ça, juste un entrefilet sur le Breathe, deuxième édition d’un festival qui réchauffe les oreilles avant l’hiver ? Et bien non : rendez-vous en tout début de ce numéro pour en savoir plus sur les trois jours de cette nouvelle édition (p.4). L’occasion au passage d’en apprendre sur la scène electro à Toulouse. Elle est pas belle, la vie ?

• 75


AGENDA mer. 5.11

concert & club

After work | BILLIE JUNE | Rock and pop 50's 60's

Nasdrovia Bar | 18h | Grat.

Partir | Récital

Cave Poésie | 19h30 | 8 et 12 €

Vernissage expo Jhano | Mix vinyles

Le Chabrot | 19h30 | Grat.

LES P'TITS CONCERTS DU MERCREDI

Nain Jaune | 20h | Grat.

Apéro quizz

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Quizz Delire

L'Evasion | 20h | Grat.

EZ3KIEL - DORIAN et THE DAWNRIDERS | Electro trip-hop Macbeth | Opéra

Bikini | 20h | 20 à 23 €

Théâtre Garonne | 20h | 11 à 26 €

Philippe Laudet | Piano solo jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ROBI - RADIO ELVIS - ESLKELINA | Chanson

Chez ta Mère | 20h | 6 €

GAWKS - RED WOODS - ProleteR - Dj AZRA | Rock, psyché

Connexion Live | 20h | 3 €

Ramène ton blind test !

Ô Boudu Pont | 20h | Grat.

Apéro Quizz

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Quizz Délire

L'Evasion | 20h30 | Grat.

THE MARIVAUX - JUDIE - THE FLORENTINES | Indie rock, folk

La Dynamo | 20h30 | Grat.

Quiz

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

DAVY KILEMBE | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

REGGAE ROOTS MELODY - CONSCIOUS EMBASSY

jeu. 6.11

La Dernière Chance | 23h | 3 €

Vernissage expo Caminando | DJ Stanimal

L'Evasion | 19h | Grat.

Groovy Hours | Boussole Records – Mangabey | Live

Gibert Joseph | 19h | Grat.

Des théâtres près de chez vous | Duo Dulieux-Boccalin Cave Poésie | 19h30 | Grat. MELANIE BRIAND ET LES THAUMATURGES ! | De la chanson qu'elle est bien Txus | 19h30 | Grat. MIAOU THE BEATBOX | Chorale grivoise

La Mécanique des Fluides | 19h30 | Part. libre

SOIREE BLIND TEST

Nain Jaune | 20h | Grat.

Apéros concerts

Café de la Concorde | 20h | Grat.

IRMA | Chanson ELEONORE ROCHAS - LOL KARBON | Folk rock Apéro concert | ONE RUSTY BAND | One man band Macbeth | Opéra SEB ET NOUNOURS EN GOGUETTE | Chanson Easy Living | Jazz vocal SPICY FROGS - GUESTS | Rock Rio FLORES | Apéro, concert, vernissage LA FINE EQUIPE | Beatmakers JULIEN K | Cosmopolit' Tiken Jah Fakoly | Conscious reggae THE PETIT BLIND TEST | Dj set

Bikini | 20h | 33 € L'Autan | 20h | Grat. Blind Tiger (ex Tigre) | 20h | Grat. Théâtre Garonne | 20h | 11 à 26 € Le P'tit Truc | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Cri de la Mouette | 20h | nc Mano facto | 20h | Grat. Connexion Live | 20h | 15 € Père Peinard | 20h | Grat. Le Phare | 20h30 | 26 à 29 € The Petit London | 21h | Grat.

BRASSENS NOT DEAD - SALUT LES ANGES - BINOUZOURS La Dernière Chance | 21h | 8 € Yoogos | Mix old-school The Wild Birthday Quiz La Belle et le Stupide DJ SASSO | Brésilien 60' 70'

76 •

Le Moloko | 21h | Grat. The Wild Rose | 21h | Grat. L'Oncle Pom | 21h | Grat. Ô Boudu Pont | 21h | Grat.


LSD

Petit Voisin | 21h30 | 4 €

NINO et NOUS | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

DJ YEAHMAN et DJ ANTU (Chili) | Muundial Mix

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Human Jukebox | Pub songs

Mulligan's | 22h | Grat.

Un an du Hold Up ! | Anniversaire

ven. 7.11

Jam Graffiti | Street-art et mix

Le Hold Up | 23h55 | Grat.

Skate-Park des Ponts Jumeaux | 10h | Grat.

Orchestre national du Capitole

Halle Aux Grains | 14h | nc

vernissage EXPO Nikko KKO | Dj set

La Mécanique des Fluides | 19h30 | Grat.

Mitsu Hirato | Jazz psyké électro

Nain Jaune | 20h | Grat.

Mowgli | Jazz

L'Impro | 20h | Grat.

Wild Birthday Party

The Wild Rose | 20h | Grat.

Macbeth | Opéra

Théâtre Garonne | 20h | 11 à 26 €

THE BLUE LODGE TRIO | Jazz'n blues

Le P'tit Truc | 20h | Grat.

ZWELL | Rock

Le Roland Garros | 20h | Grat.

Philippe Laudet Trio | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

LES FILS DE TA MERE CHANTENT BARBARA | Cabaret chanson Chez ta Mère | 20h | Part. libre LOUIS LUCIEN PASCAL, YOUSSEF ET LES AUTRES | Chansons Six Toys Vibration | Live Mashup Cuivre

Ô Boudu Pont | 20h | Grat. L'Evasion | 20h30 | Grat.

Masco | Jazz chanson

Maison Blanche | 20h30 | Grat.

EZ3KIEL - Videotape

Lo Bolegason | 20h30 | 13 à 20 €

COMMANDO NOUGARO | Chanson

Centre Culturel Henri Desbals | 20h30 | nc

Chloé Lacan | Chanson

Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

Acoustic Show | Heart Shadow - Chris Vil - HemSi

Ôbohem | 20h30 | Part. libre

Odyssey DJ’ s - Désirée Louve - David Vincent | Electro

Connexion Live | 21h | Grat.

Glow | Beatjangles | Mix Funk, Soul

Le Moloko | 21h | Grat.

Canal Auditif - Grand Paradis - Maurice Aymard Péniche St-Louis | 21h | 20 € résa MICHEL KULT | Rock

Blind Tiger (ex Tigre) | 21h | Grat.

La Machine Fleuve | Arno Fabre et Boris Filanovsky Théâtre le Hangar | 21h | 8 et 10 €

Pour le numéro dE DÉCEMBRE > envoyez vos dates avant le jeu. 20 nov. à agenda@clutchmag.fr


AGENDA ven. 7.11

concert & club

 ns bas ni haut | Le Grand Méchant Crew - Waari Waar - Landry Sa Plume et Philomicé - DJ BAF2F - La Garderie Samba Résille | 21h | 3 et 5 € TEDDY NIGHT #2 | THE DEEP BROTHERS - MUSCLEFARM | Deep house La Dynamo | 21h | 12 € RONAN | Chanson SUGAMAMA | Soul, pop et rock

Espace St-Cyprien | 21h | 3 à 7 € Centre Culturel Alban-Minville | 21h | nc

CHRONOMÉTRIE | Piano platine

Espace Bonnefoy | 21h | nc

PARADION | Hard rock

Petit Voisin | 21h30 | Grat.

NINO et NOUS | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

DJ PAIKAN | Funk

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Cumbia in the Basement

The Petit London | 22h | 2 €

FAUX REVEURS | Soul, pop, rock, funk

Spyko Bar | 22h | Grat.

IetI LIVITY - KER ROOTS - DJ ANTU | Reggae, cumbia de chile Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Cri de la Mouette | 22h | nc Mulligan's | 22h | Grat.

HILIGHT TRIBE - Q.U.A.K.E - BEAT'N'JUICE - MAOKAI - OUDJA | Tribal psy Bikini | 23h | 20 à 22 € REGGAE ROOTS MELODY - CONSCIOUS EMBASSY | Reggae dub La Dernière Chance | 23h | 3 €

sam. 8.11

BONSOIR ! | Deep house, electro

L'Autre | 1h | Grat.

Jam Graffiti | Street-art et mix

Skate-Park des Ponts Jumeaux | 10h | Grat.

Milu | Mix electro

Gibert Joseph | 16h | Grat.

 n Sourire d'Automne | LA CABOCHE - ANTON SERRA et OSTER LAPWASS - CIAO TYMPANS U LES PRINCESSES DE L'UNIVERS - LES TOUFFES KRETIENNES Saurat(09) | 17h | 10 € Les 2 ans du Nain ! | SOFA - Afreymonko | Maloya electro, afrobeat Nain Jaune | 18h | Grat.  oirée Méditerranée-Balkans | Lakhdar Hanou trio - Vespa Cougourdon S Ourchestra | Lecture, expo, concert Salle Tangueando | 18h | 7 € Soul Food Chez Mama | Soirée thématique

Bistro des Minimes | 20h | Prix du repas

 USSOLE PARTY | Goldhammer - Fahy et Sanchez - La Petite Grande - Khalk BO TOT - Bien ou Bien - Almanaac La Dynamo | 20h | 5 € Dj Sasso | Mix Macbeth | Opéra THE LOVELY BONES | Pop, funk, soul Thierry Ollé TriOrg | Jazz

L'Impro | 20h | Grat. Théâtre Garonne | 20h | 11 à 26 € Le P'tit Truc | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

LES FILS DE TA MERE CHANTENT BARBARA | Cabaret chanson Chez ta Mère | 20h | Part. libre Dj Aphrodite - SKS - Le Lutin | Bass music DJ SET | Cosmopolit' SIDILARSEN - DWAIL - A PLANE TO THE VOID | Metal Drôle d'Histoire | Chansons incisives Birthday Concert | Six String Bros | Blues La Polvadera Novelum | Jordi Savall Maeso | Latino rock Soirée Blogvipère | QUEENS OF NIGHT

Connexion Live | 20h | 8 et 10 € Père Peinard | 20h | Grat. Le Metronum | 20h | 15 € L'Evasion | 20h30 | Grat. The Wild Rose | 20h30 | Grat. Maison Blanche | 20h30 | Grat. Odyssud | 20h30 | 16 à 28 € Caravan Serail | 21h | nc Blind Tiger (ex Tigre) | 21h | Grat.

La Machine Fleuve | Arno Fabre et Boris Filanovsky Théâtre le Hangar | 21h | 8 et 10 € GUSH - TERRE NEUVE COLLECTIVE Diasporap mixtape

78 •

Rio Grande | 21h | 16 et 20 € Ôbohem | 21h | Grat.


DJ PAIKAN | Multimix d' origines contrôlées

Txus | 21h30 | Grat.

La Muerte Electrica | Garage pop 60's

The Petit London | 22h | Grat.

HYBRID HARMONY | Punk metal

Petit Voisin | 22h | nc

From Loft to Paradise | Etienne Seeligmuller | Mix 1970 to 1987 Le Moloko | 22h | Grat. DJ BOUKANE | South in da mouth

Le Communard | 22h | Grat.

Drinks ’n’ Tastes | SKILO-ONE - DJ 2SPEE | Funk, electro

Spyko Bar | 22h | Grat.

Disastro Discoteca | BOUDOIR MODERNE | Italo disco

Nasdrovia Bar | 22h | Grat.

Semaine du Ska | THE UPSESSIONS

Cri de la Mouette | 22h | nc

TIWIZA | Chanson franco algérienne

Breughel | 22h | Grat.

Germain et son blind test de merde

Ô Boudu Pont | 22h | Grat.

Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Mulligan's | 22h | Grat.

What's Up | PAGANO - CELINE MODIIN - SYLVIN WOOD | Electro house DJ DALAÏ | Mexican sounds

dim. 9.11

Jam Graffiti | Street-art et mix

Bikini | 23h | nc

La Dernière Chance | minuit | Grat.

Skate-Park des Ponts Jumeaux | 10h | Grat.

Orchestre National du Capitole Championzé | Bd-concert

Halle Aux Grains | 15h | nc Médiathèque José Cabanis | 16h | Grat.

Novelum | Stockhausen - Berio - Parmegiani BONSOIR ! | Deep house, electro

Odyssud | 17h | 6 à 9,5 € La Couleur de la Culotte | 18h | Grat.

THE DØ - SAGE

Bikini | 20h | 25 à 28 €

LES FILS DE TA MERE CHANTENT BARBARA | Cabaret chanson Chez ta Mère | 20h | Part. libre Semaine du Ska | THE MENTO MEN - UNCLE JOE

lun. 10.11

Ôbohem | 21h | nc

LOS OUSTITIZ | Marsupiaux décadents PINK MARTINI | Swing lounge

Le Communard | 20h | Grat. Halle Aux Grains | 20h30 | 53 à 58 €

THE ROTI BONDAGE - GUESTS | Rock

Blind Tiger (ex Tigre) | 21h | Grat.

Sombre Velours | Dj An Thakaa - guest | Minimale

Connexion Live | 21h | Grat.

La Semaine du Ska | JAH ON SLIDE - THE BRANLARIANS ROCKIN ROBIN | Dj set

Pour le numéro dE DÉCEMBRE > envoyez vos dates avant le jeu. 20 nov. à agenda@clutchmag.fr

La Dynamo | 21h | 8 €

La Dernière Chance | minuit | Grat.


AGENDA mar. 11.11

concert & club

Rémi Panossian

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Pas plus haut que le bord | Emission

La Mécanique des Fluides | 20h | Grat.

NIRO | Rap

Le Metronum | 20h | 23 €

Scène ouverte | Sylvain Peyrières | Jazz manouche

Maison Blanche | 20h30 | Grat.

Les Séances de tes idoles Spéciale Bob Marley | Projo & musique Connexion Live | 20h30 | Grat. Lindbergh - It It Anita | Rock

Ôbohem | 21h | Grat.

Pub Quiz

mer. 12.11

Mulligan's | 22h | Grat.

After work | DR WAX | Rock'n roll, rnb, northern soul, modbeat Nasdrovia Bar | 18h | Grat. Anna C et Barbiche | Cabaret swing et humour

Le Chabrot | 19h30 | Grat.

The Waiting Room #7 | Electro

Chapelle des Carmélites | 19h30 | nc

Get Yor Dose #7 | Mix electro, new wave, rock, noïse

L'Almanach | 19h30 | Grat

MACHINE HEAD - DEVIL YOU KNOW - DARKEST HOUR | Metal James Carter | Jazz

Bikini | 20h | 24 à 30 €

Salle Nougaro | 20h | 21 et 23 €

Les p´tits concerts du mercredi

Nain Jaune | 20h | Grat.

ESKALE QUILOMBO SKA RADIO SHOW | Semaine du ska

L'Autan | 20h | Grat.

SHARE YOUR NEEDLES - DEATH BURING - REPTILICUS

La Dernière Chance | 20h | 5 €

El Bec Trio | Jazz manouche

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Ramène ton blind test !

Ô Boudu Pont | 20h | Grat.

TIWIZA - PWIK MASTA - GUESTS | World fusion

La Dynamo | 20h | 5 €

ARTO LINDSAY - ERNEST BARBERY | Rock hybride

Le Metronum | 20h | 12 et 16 €

Apéro Quizz

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Quizz Délire

L'Evasion | 20h30 | Grat.

Les mercredis du jazz | Vincent Alloui | Scène ouverte Maison Blanche | 20h30 | Grat. Gospel Touch | Twenty Feet from Stardom | Ciné-concert Utopia (Tournefeuille) | 20h30 | nc Orchestre de Chambre de Toulouse

L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 5 et 15 €

Quiz

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

After Waiting Room | Boudoir Moderne | Dream, electro

jeu. 13.11

Guts | Rencontre

Connexion Live | 22h | nc

Gibert Joseph | 14h | Grat.

Semaine du Ska | Early reggae, ska et boustifaille jamaicaine

Le Communard | 18h | Grat.

Uncle Joe | Mento calypso

L'Evasion | 19h | Grat.

ONE AND ONE IS ALL | Folk

La Mécanique des Fluides | 19h30 | Part. libre

LE PEUPLE DE L'HERBE - GUTS (Live Band) | Bass, electro, hip-hop Bikini | 20h | 21 à 24 € Soirée blind test

Nain Jaune | 20h | Grat.

NATHAN | Chanson française théatralisée

Le P'tit Truc | 20h | Grat.

Jazzcats | Jazz trad LE CRI DU POILU | 14 chansons sur la guerre de 14 ELEPHANZ - ALB | Pop indée FREDDY DJ | Hip-hop, funk, soul

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Chez ta Mère | 20h | Part. libre Connexion Live | 20h | 19 et 20 € Père Peinard | 20h | Grat.

RIO FLORES | Musique d’Amérique latine, charango et accordéon Ô Boudu Pont | 20h | Grat. SCARECROW - BILLY HORNETT | Blues hip-hop, rockabilly

80 •

Le Metronum | 20h | 10 €


Apéros concerts

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Scène ouverte | Rajel | Spoken word

Maison Blanche | 20h30 | Grat.

100 % Groove | Docteur Groove | Soul, funk

Le Moloko | 21h | Grat.

Wild Quiz

The Wild Rose | 21h | Grat.

LA BELLE ET LE STUPIDE | Duo old school accoustic

Blind Tiger (ex Tigre) | 21h | Grat.

DJ Tonton Patate | Le patron passe aux platines

L'Oncle Pom | 21h | Grat.

MONSIEUR ROUX | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

CAROLINE ALLAN | Electro dark, deep house, indie dance JAMAICAN BOUSTIFAILLE - SOUND SYSTEM | Ska

ven. 14.11

ÉMILIE CADIOU | Chanson

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. La Dernière Chance | 23h55 | Grat.

Espace St-Cyprien | 15h | nc

Gospel Touch Festival | Bardi Manchot

L'Escale (Tournefeuille) | 19h | Grat.

Monkey Friday | SPIRIT CATCHER - FREEDA - FRITZ DK Péniche St-Louis | 20h | 15 et 20 € Papa Jo | Reggae afro

Nain Jaune | 20h | Grat.

IRRADIATES | Surf garage

L'Autan | 20h | Grat.

Happy music

L'Impro | 20h | Grat.

Inauguration du Ice café

Ice Café | 20h | Grat.

FRED TEISSEIRE JAZZ TRIO | As swing as possible Yvon Vicq Quartet | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

LA BELLE VAGABONDE | Aventure musicale GONG - MAGUSAGA | Space rock

Chez ta Mère | 20h | Part. libre Le Metronum | 20h | 22 et 29 €

Orchestre National du Capitole

Halle Aux Grains | 20h | nc

SHAKA PONK Novelum | Pendulum Choir

Le P'tit Truc | 20h | Grat.

Zénith | 20h | 36 à 45 € Auditorium St-Pierre des Cuisines | 20h | 10 à 20 €

One Rusty Band | Blues rock MARKIT ZERO | Epic jazz

L'Evasion | 20h30 | Grat. Maison Blanche | 20h30 | Grat.

CORNELL CAMPBELL - SOOTHSAYERS - SATYA | Reggae Lo Bolegason | 20h30 | 10 à 17 € Gospel Touch Festival | Faada Freddy | Soul L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 12 à 20 € Soirée Hip-hop Sasso Jardim Eclectico | Mix Psyché, Tropicalia

Pour le numéro dE DÉCEMBRE > envoyez vos dates avant le jeu. 20 nov. à agenda@clutchmag.fr

Petit Voisin | 21h | nc Le Moloko | 21h | Grat.


AGENDA ven. 14.11

concert & club

DJ VEGA | Hip-hop , soul, funk

Blind Tiger (ex Tigre) | 21h | Grat.

NOT4KIDS Release Party | Troublegum - Eye Dolls - Pzyon Connexion Live | 21h | 5 € MOVE OVER | Pure rock 70's

Bistrot de Julie | 21h | Grat.

PIGALLE - ANAÏS | Chanson, rock

Rio Grande | 21h | 20 et 24 €

LES 4 ANS DU OBOHEM | Hertz Hyène Dj’s | Bass music 100 % féminin Ôbohem | 21h | Grat. MONSIEUR ROUX | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

Funky Party | DJ FAAB | Funk, funk, and more funk

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

DJ PAIKAN

The Petit London | 22h | Grat.

SOIREE FREEBEATS PARTY | Electro

Cri de la Mouette | 22h | nc

Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Mulligan's | 22h | Grat.

Les Inrocks Philips | BRODINSKI - MYD - DJ SLOW - MPA SHITRO Bikini | 23h | 20 à 24 € ACKEE et SALTFISH - MAMBA CORPORATION | Ska

sam. 15.11

Gospel Touch Festival | Trione

La Dernière Chance | minuit | 4 €

L'Escale (Tournefeuille) | 12h | Grat.

Gospel Touch Festival | Kanazoe Orkestra | Afro L'Escale (Tournefeuille) | 17h | 8 à 15 € Cycle Jazz | X-tet Mirail Band

Médiathèque José Cabanis | 17h | Grat.

Soul Food Chez Mama | Soirée thématique

Bistro des Minimes | 20h | Prix du repas

Repod´halom | Rock punky

Nain Jaune | 20h | Grat.

Kalakuta | Mix

L'Impro | 20h | Grat.

Weekend d'inauguration du Ice café

Ice Café | 20h | Grat.

OS VIZINHOS | Duo léger du monde

Le P'tit Truc | 20h | Grat.

Bernard Lara Trio | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

LA GAUDRIOLE | Chanson Lucien La Movaiz Graine | Chanson

Chez ta Mère | 20h | Part. libre Salle des fêtes Montégut Plantaurel | 20h | 8 €

ALONE - WINDER - FODEEGY | Electro rock

Amanita Muscaria | 20h | 6 €

LOS OUISTITIS | El wistimix

Père Peinard | 20h | Grat.

BLITZ THE AMBASSADOR - ST LÔ - DJ CORRADO | Hip-hop Le Metronum | 20h | 13 et 17 € Momar AfroDream | AfroBlues

Maison Blanche | 20h30 | Grat.

Gospel Touch | Craig Adams et the Voices of New Orleans Le Phare | 20h30 | 20 à 30 € VÉRONIQUE RIVIÈRE | Chanson

Centre Animation Saint Simon | 20h30 | nc

COLLECTIF MHBH | Soirée rap

Espace JOB | 20h30 | Part. libre

Boogie Down | Gones The Dj - Dj FRESHHH | Soul, hip-hop

Connexion Live | 21h | 5 €

La semaine du Ska | 8°6 CREW - SKA FEVER - ALL STAR DJ'S

La Dynamo | 21h | 13 €

LES 4 ANS DU OBOHEM | Samba de Morro | Brésil

Ôbohem | 21h | Grat.

 oulouse Dub Club #14 | OBF Sound System ft. SHANTI D T ODG ft. BROTHER CULTURE - U-STONE DJ WAX | Campus FM rock LAUREN CROSS - SOYUZ BEAR | Hard rock, metal

Bikini | 22h | 13 et 15 €

The Petit London | 22h | Grat. Petit Voisin | 22h | nc

Bettie Page party | Cosma - Popissimo et VJ Serpico | Mix 60's Le Moloko | 22h | Grat. DJ SEB | Indie, pop DJ YEAHMAN | Stay young stay rude DJ VEGA | Funk hip-hop mix

Blind Tiger (ex Tigre) | 22h | Grat. Le Communard | 22h | Grat. Nasdrovia Bar | 22h | Grat.

AFTER FESTIVAL BD COLOMIERS | GUACHAFITA | Tropical bass Cri de la Mouette | 22h | nc

82 •


SOFAZ | Maloya electro

Breughel | 22h | Grat.

SENOR ZAZOU | Electro swing vintage remix

Ô Boudu Pont | 22h | Grat.

Les Concerts du Mulli | Rock, irish

dim. 16.11

Mulligan's | 22h | Grat.

Gospel Touch | Loeve - Claire Aberlenc Trio

L'Escale (Tournefeuille) | 10h | Grat.

Gospel Touch | Geffray Gospels Singers | Messe

Le Phare | 10h30 | Grat.

 ospel Touch Festival | Ali Alaoui et Moultaqa Salam - Maayan - One Love G Concert - One Heart Gospel Espace Monestié (Plaisance-du-Touch) | 16h | 8 à 15 € Cantates sans filet | Ensemble Baroque de Toulouse Novelum | Focus Eole NOUBI TRIO | Afro folk

Ô Boudu Pont | 19h | Grat.

PETER GABRIEL - JENNIE et LINNEA | Live formation de 1987 LES 4 ANS DU OBOHEM | Scène ouverte spéciale Weekend d'inauguration du Ice café LA GAUDRIOLE | Chanson

lun. 17.11

Eglise St-Exupère | 17h | nc

Auditorium St-Pierre des Cuisines | 18h | 6 à 9,5 €

JOURNEE M.U.S.E. Student Jam Sessions | SIX PLUS | Jazz band

Zénith | 19h | 59 à 74 € Ôbohem | 19h | Grat. Ice Café | 20h | Grat. Chez ta Mère | 20h | Part. libre Le Metronum | 09h30 | Grat. Connexion Live | 18h30 | Grat.

 estival les Inrocks Philips | PALMA VIOLETS - PARQUET COURTS - THE ORWELLS F BENJAMIN BOOKER Bikini | 20h | 23 à 26 € LES 4 ANS DU OBOHEM | The Hot Dogz | Rock forever

mar. 18.11

Ôbohem | 21h | Grat.

les Inrocks Philips | ÀSGEIR - BAXTER DURY - THE ACID - NICK MULVEY Bikini | 20h | 23 à 26 € The Bad Plus | Jazz

Salle Nougaro | 20h | 18 et 20 €

Rémi Panossian

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Scène ouverte | Sylvain Peyrières | Jazz manouche

Maison Blanche | 20h30 | Grat.

MAD CADDIES - LAME SHOT - BAROOM HEROES | Punk

La Dynamo | 20h30 | 15 et 18 €

La Disco Madame | Mme Gaultier | Disco funk soul KEITH KOUNA

Pour le numéro dE DÉCEMBRE > envoyez vos dates avant le jeu. 20 nov. à agenda@clutchmag.fr

Connexion Live | 21h | Grat. Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €


AGENDA

concert & club

mar. 18.11

Pub Quiz

mer. 19.11

After work avec L'Orient Express | Musique live

Mulligan's | 22h | Grat.

Nasdrovia Bar | 18h | Grat.

Hard Bop Session | Jam session

Le Chabrot | 19h30 | Grat.

STARTING BLOCK #4 | Scène ouverte

Lo Bolegason | 19h30 | Grat.

DUB FX | Beat box, electro

Bikini | 20h | 18 à 20 €

Entre Deux | Jazz manouche

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

LA GOGUETTE | Chanson participative

Chez ta Mère | 20h | Grat.

Ramène ton blind test !

Ô Boudu Pont | 20h | Grat.

Apéro Quizz

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Quizz Délire

L'Evasion | 20h30 | Grat.

Marionnettissimo | SEXTOYS | Rock et marionnette

Espace Job | 20h30 | Part. libre

NATAS LOVES YOU - KID FRANCESCOLI | Pop DICK ANNEGARN | Chanson

La Dynamo | 20h30 | 17 € Halle Aux Grains | 20h30 | 26 à 34 €

Quiz

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

Soirée Mix | Mamelle Bent | Rock, pop, indie

Connexion Live | 22h | Grat.

Roaring - Blank tapes | Rock psyché

jeu. 20.11

Ôbohem | 22h | Grat.

Marionnettissimo | CUBI

Txus | 19h30 | Grat.

TIGRAN HAMASYAN - Shadow Theater | Jazz

Bikini | 20h | 23 à 26 €

KKC ORCHESTRA | Swing, hip-hop, electro

Dynamo | 20h | 8 €

Les Jeudis du Kalinka | Cherry Swing

Kalinka | 20h | nc

Sirba | Musique des Balkans

Nain Jaune | 20h | Grat.

MASTER - ENTRAPMENT - ASILE OBSCENE - DJ BOUKANE La Dernière Chance | 20h | 10 € Carlos Valverde et le Forró Pifado | Apéro bal forró Two for Jazz | Jazz L'HOMME DESCEND DU SONGE | Rap acoustique

Maison Blanche | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Chez ta Mère | 20h | Part. libre

THE WILD - SABOTAGE | Rock

Cri de la Mouette | 20h | nc

DJ PAÏKAN | Ethno groove

Père Peinard | 20h | Grat.

BLACK CURLS | Reprises pop-folk Grands Interprètes | Piano Apéros concerts FRED PACO | Chanson française pop folk Whahay Trio et invités - Baron | Jazz

Ô Boudu Pont | 20h | Grat. Halle Aux Grains | 20h | 16 à 85 € Café de la Concorde | 20h | Grat. Le Peilharote | 20h30 | Prix du repas Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

Napoléon Solo - Ghost on tape - Ben et Fist | Punk rock Histoire du soldat | Théâtre musical Six Cent Quatre Anderson | Mix Indé Wild Quiz Marionnettisimo | Sextoys Klub DJ Déjà Vu | Oldies but goodies DELUXE - SHAKE US | Groove funk INTO THE BASS | Techno, electro

84 •

Ôbohem | 20h30 | 5 € Odyssud | 20h30 | 16 à 28 € Le Moloko | 21h | Grat. The Wild Rose | 21h | Grat.

Blind Tiger (ex Tigre) | 21h | Grat. L'Oncle Pom | 21h | Grat. Rio Grande | 21h | 16 et 20 € Petit Voisin | 21h30 | Part. libre


MARIANNE AYA OMAC | Chanson du monde

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

DJ LA GROSSE PUTE | Punk, new wave

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Fab From Toulouse | Tech house

ven. 21.11

PAAMATH | World

Connexion Live | 22h | Grat.

Maison de quartier Pradettes | 18h30 | Grat.

SELAH SUE | Pop, soul

Bikini | 19h | 29 et 30 €

FACE B - VISON | Rock

L'Autan | 20h | Grat.

The roach

L'Impro | 20h | Grat.

GORDON'S | Guitare folk

Le P'tit Truc | 20h | Grat.

Zynga Trio | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

VIL FRANCOIS et SO-LO-LO | Chanson

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

LA DANSE DU CHIEN - ALFIE RYNER RELEASE PARTY

La Dynamo | 20h | 5 et 8 €

OPEN MIC - EUX = MC - DJ PAIKAN | Hip-hop et Dj set La Dernière Chance | 20h30 | Part. libre Little BalOuf | Swing Whahay Trio et invités - Baron | Jazz

Maison Blanche | 20h30 | Grat. Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

Carte Blanche à... | Almanaac (Boussole Records) La Fabrique (CIAM) | 21h | Grat. Dj Broken Pop | Mix 80's et Kitsch NEWTON'S LOST APPLEPIE | Pop, rock CATFISH - SOUND SWEET SOUND | Rock blues, psyché LAKHDAR HANOU TRIO | World baroque Oakman | Rock MARIANNE AYA OMAC | Chanson du monde Downstairs 45 #5 | SKET - LARNAK - KOOLSTEADY Soirée METAL et BIGOUDIS | Musiques extrèmes PUNGLES DJ FAAB | Soul, funk, hip-hop

Le Moloko | 21h | Grat. Bistrot de Julie | 21h | Grat. Connexion Live | 21h | 12 et 14 € Espace St-Cyprien | 21h | nc Ôbohem | 21h | Grat. Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 € Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. The Petit London | 22h | Grat. Petit Voisin | 22h | nc Blind Tiger (ex Tigre) | 22h | Grat.

HIGH LEVEL PROJECT | Electro

Spyko Bar | 22h | Grat.

Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Mulligan's | 22h | Grat.

L atinodocs Festival | GUAIRAS CINETICAS - LOS GUAYABOS BROTHERS - DJ YEAHMAN GUACHAFITA | Fusion colombienne, tropical bass Bourse du Travail | 22h30 | Grat.

Pour le numéro dE DÉCEMBRE > envoyez vos dates avant le jeu. 20 nov. à agenda@clutchmag.fr


AGENDA ven. 21.11

concert & club

Strictly D'N'B | MATRIX et FUTUREBOUND - SMOOTH - INSIDE INFO Bikini | 23h | 15 à 17 € GREEN-TECKER - MISS K - GUESTS | Deep house

sam. 22.11

Cri de la Mouette | 23h | nc

Pzyon | Mix electro

Gibert Joseph | 16h | Grat.

ALLBRO'S Jib Session #5 | Snow et mix

Quai de la Daurade | 18h | Grat.

Soul Food Chez Mama | Soirée thématique

Bistro des Minimes | 20h | Prix du repas

Titty twister | Groove soul, funk

Nain Jaune | 20h | Grat.

SKEPTICS | Fuzz garage

L'Autan | 20h | Grat.

Soirée mix

L'Impro | 20h | Grat.

TRIBAL SWING | Hard groove swing

Le P'tit Truc | 20h | Grat.

Zynga Trio | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

IAROSS | Chanson rock

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

RED MARS SKY - YEAR OF NO LIGHT | Stoner psyché

Connexion Live | 20h | 10 et 12 €

DJ SASSO | Tropicalian and brasilian groove

Père Peinard | 20h | Grat.

BLACK M ET LE WATI B | Rap

Zénith | 20h | 31 et 35 €

VANDAL CREW PARTY #3 | Bass music, drum'n bass

La Dynamo | 20h | 10 €

KISSIN’ DYNAMITE - ULTIMATE MUSIC COVER - HIGHWAY BEER Le Metronum | 20h | 17 € Bardi Manchot | Ragtime

L'Evasion | 20h30 | Grat.

Urban bliss | Jazz funk

Maison Blanche | 20h30 | Grat.

PUNISH YOURSELF - Seylen | Metal La voix des anges | Au diwan du monde

Lo Bolegason | 20h30 | 10 à 15 € Auditorium St-Pierre des Cuisines | 20h30 | nc

Bunkore | All styles, all vibes

Le Moloko | 21h | Grat.

Latinodocs | DJ JASMIN - LA POLVADERA - EL GATO NEGRO - DJ DALAÏ Bourse du Travail | 21h | Grat. Soirée Balkan

Ôbohem | 21h | Grat.

SAXTOY'S | Jam session jazz

Spyko Bar | 21h30 | Grat.

DJ LOU STRUMMER | Soirée kitsch et déguisée

The Petit London | 22h | Grat.

PATTE ROUSSE | Chanson

Petit Voisin | 22h | 3 €

Dale Cooper b2b Rouge Baiser - Sam Deemsaar DJ CAMILLE | Psyche, rock, american

L'Episode | 22h | Grat. Blind Tiger (ex Tigre) | 22h | Grat.

ROCKIN ROBIN | Like a bee party

Le Communard | 22h | Grat.

Boudoir Mix by Boudoir Moderne | Cold wave, new wave School of hip-hop #7 | DJ NICE | Hip-hop old school

L'Almanach | 22h | Grat. Nasdrovia Bar | 22h | Grat.

 péro Kronic # 2 | BATZ NOISE - WIIL ADDICT - THE UNKNOWN PLAYERS A THA FUNK BOOSTER - BONE MACHINE | Electro Cri de la Mouette | 22h | 7 et 10 € ROCKING TIME | Reggae

Breughel | 22h | Grat.

 NGEL VIBES N°13 | RYYYK"S - J ROB - ALEXANDRE LEVRIER - DAVID CARRETTA A CRISTIAN VARELA - CHRIS LIBERATOR (...) | Techno Infoline 06 51 20 04 06 | 22h | 20 € Germain et son blind test de merde

Ô Boudu Pont | 22h | Grat.

Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Mulligan's | 22h | Grat.

BOYS NOIZE - SCNTST - DIRTY GROOVE - Guest | Electro, techno

Bikini | 23h | 22 à 25 €

Groov'Hits Connection | Davyd Vener | Mix hip-hop

Connexion Live | 23h | Grat.

ZENDID - BARASO - YAMEN et EDA - SONS OF TIKI - LOQUACE Le Loft (ex Kost Club) | minuit | nc

86 •


dim. 23.11

SEFARAD’S | Chants sépharades

Théâtre Garonne | 19h | 11 à 26 €

Scène ouverte - cantine dominicale

Ôbohem | 19h30 | Grat.

TAÏRO - KENYON

Bikini | 20h | 18 à 20 €

ZINGA TRIO | Swing, manouche

lun. 24.11

Ô Boudu Pont | 20h | Grat.

Student Jam Sessions | SIX PLUS | Jazz band

Connexion Live | 18h30 | Grat.

SUGAR BONES - TITTY TWISTER | Soul funk

mar. 25.11

La Dynamo | 20h | 5 €

Jean-Paul Raffit et l’Ochestre de chambre d’hôtes Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € EMILIE SIMON | Chanson

Bikini | 20h | 29 à 31 €

Céu | World

Salle Nougaro | 20h | 16 et 18 €

Rémi Panossian

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ROOTZ UNDERGROUND | Reggae

Connexion Live | 20h | 10 et 15 €

Scène ouverte | Sylvain Peyrières | Jazz manouche Orchestre National du Capitole

mer. 26.11

Maison Blanche | 20h30 | Grat.

L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 12 et 18 €

OSONS | Auditions publiques

Le Bijou | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

Mulligan's | 22h | Grat.

DJ POPISSIMO | Indie pop, northern soul 60s

Nasdrovia Bar | 18h | Grat.

Jean-Paul Raffit et l’Ochestre de chambre d’hôtes Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € Brazilidadji | Bossa nova

Le Chabrot | 19h30 | Grat.

SAXON - SKID ROW | Metal

Bikini | 20h | 30 €

Les mercredis du jazz | Vincent Alloui | Scène ouverte Cyril Amourette | Guitare solo jazz

Maison Blanche | 20h | Grat.

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

FRÀNÇOIS & THE ATLAS MOUNTAIN - BABE - PETIT FANTÔME Connexion Live | 20h | 14 et 16 € Ramène ton blind test !

Ô Boudu Pont | 20h | Grat.

Orchestre National du Capitole

Halle Aux Grains | 20h | nc

RAÚL PAZ | Urban Cuba Apéro Quizz

Pour le numéro dE DÉCEMBRE > envoyez vos dates avant le jeu. 20 nov. à agenda@clutchmag.fr

Le Metronum | 20h | 24 € Café de la Concorde | 20h | Grat.


AGENDA mer. 26.11

concert & club

Quizz Délire

L'Evasion | 20h30 | Grat.

Quiz spécial Séries

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

LILY LUCA - ELIE GUILLOU | Plateau chanson

jeu. 27.11

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

Festival Bar-bars | LOVELY BONES | Chansons groovées méga faya ! Txus | 19h30 | Grat. FESTIVAL CULTURE BAR-BARS | MarieNö

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

MIOSSEC - MARIE MODIANO - TWIN TWISTERS | Chanson rock

Bikini | 20h | 22 à 25 €

Festival bar bars | Fada do samba | Foro, rock brésilien

Nain Jaune | 20h | Grat.

HILTON - CORDE | Road movie folk

L'Autan | 20h | Grat.

Festival Bar-bars | KASSLA DATCHA | Turbo klezmer

Le Communard | 20h | Grat.

Festival Bar-bars | THE BLUE LODGE TRIO | Jazz'n blues

L'Almanach | 20h | Grat.

Festival Bar-bars | LITTLE BALOUF

La Mécanique des Fluides | 20h | Part. libre

Alain Angeli et Xavier Faro | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

ISAAC DELUSION - LE COMMON DIAMOND | Pop electro Connexion Live | 20h | 12 et 14 € MARKO'S MELT DOWN | So rock

Père Peinard | 20h | Grat.

Festival Bar-bars | KORE MORONS - POMPIDOO BOYS | Rock core Ôbohem | 20h | Grat. Breathe | THE GEEK x VRV - CLOZEE - BIEN OU BIEN | Electro La Dynamo | 20h | 5 et 7 € MUSTANG - GASPARD ROYANT - KEBOUS - [CAMÉRA] | Rock Apéros concerts

Le Metronum | 20h | nc

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Lakhdar Hanou - Debajyoti Sanyal | Duo Inde-Orient Maison Blanche | 20h30 | Grat. FESTIVAL BAR BARS | LA BELLE ET LE STUPIDE

Dubliners | 20h30 | Grat.

FESTIVAL BAR BARS | CATFISH

Le Chabrot | 20h30 | Grat.

FESTIVAL BAR BARS | SOFAZ

Le Filochard | 20h30 | Grat.

FESTIVAL BAR-BARS | VICTORIA SPONGE X

The Petit London | 21h | Grat.

Jean-Paul Raffit et l’Ochestre de chambre d’hôtes

Cave Poésie | 21h | 8 à 12 €

SALANDER | Rock funk

Petit Voisin | 21h | Grat.

KRAV BOCA - TURBO SEMELLE - MAELSTROM | Fusion

Cri de la Mouette | 21h | 3 €

Don't Forget the Night | Billy June | Mix rock'n'roll, rythm'n'blues Le Moloko | 21h | Grat. Wild Quiz

The Wild Rose | 21h | Grat.

Festival Bar-bars | LA POLVADERA | Music from mexico Blind Tiger (ex Tigre) | 21h | Grat. Festival Bar-bars | LE BARDI MANCHOT | Swing, new orleans Ô Boudu Pont | 21h | Grat. LA DEMOISELLE INCONNUE | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

Festival Bar-bars | FREDDY MASSIF (TOULOUSE SOUL CLUB) Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. KALAKUTA SELECTORS

La Dernière Chance | 22h | Grat.

Festival Bar-bars | WATUSI | Jazz, funk

ven. 28.11

Duo Demonsant Doumerc

Breughel | 22h | Grat.

Bibliothèque d'étude et du patrimoine | 12h30 | Grat.

Jean-Paul Raffit et l’Ochestre de chambre d’hôtes Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € Festival Bar-bars | PAPA JO | Chansons qui filent la patate douce Festival bar bars | Julian Babou Festival Bar-bars | Electric Vocuhila Festival Bar-bars | DIRTY FONZY | Punk, rock Festival Bar-bars | LOMA-H | Duo folk accoustique

88 •

Txus | 19h30 | Grat. Nain Jaune | 20h | Grat. L'Impro | 20h | Grat.

Le Communard | 20h | Grat. Le P'tit Truc | 20h | Grat.


Festival Bar-bars | LULU'S NOT MY NAME | Pop, folk

L'Almanach | 20h | Grat.

Festival Bar-bars | BLUES SUSPECT BAND | Blues La Mécanique des Fluides | 20h | Part. libre Cyril Amourette Trio | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

TCHILIBIM | Chansons et airs du monde

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

Festival Bar-bars | YELLOW | Folk

Le petit Vasco | 20h | Grat.

NoBreakfast - David Vincent - DJ Déjà-Vu | Projo et mix

Connexion Live | 20h | 5 €

ANAKRONIC ELECTRO ORKESTRA - DE CALM - PROHOM

Le Metronum | 20h | 11 à 16 €

FESTIVAL BAR BARS | SCENE OUVERTE | Funk jazz

La Loupiote | 20h | Grat.

Festival Culture Barbars | Little Balouf | Positive rumba Masia Mya | Acoustic latin hip-hop

L'Evasion | 20h30 | Grat.

Maison Blanche | 20h30 | Grat.

FESTIVAL BAR BARS | NAKED IN THE SEA

Le Chabrot | 20h30 | Grat.

FESTIVAL BAR BARS | ¡OJALA!

Le Filochard | 20h30 | Grat.

FESTIVAL CULTURE BAR-BARS | ULTRA PD

The Petit London | 21h | Grat.

ZUT - GUESTS | Rock groovy

La Dernière Chance | 21h | Grat.

Dj Y3AHMAN | Muundialmix

Le Moloko | 21h | Grat.

Festival Bar-bars | ONE AND ONE IS ALL | Rock

Blind Tiger (ex Tigre) | 21h | Grat.

Festival Bar-bars | LA BELLE ET LE STUPIDE | Chanson

Ô Boudu Pont | 21h | Grat.

FESTIVAL BAR BARS | FANOUS | Afrobeat

Ôbohem | 21h | Grat.

LA DEMOISELLE INCONNUE | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

Festival Bar-bars | DJ 2SPEE | Afro-american grooves mix

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Festival Bar-bars | EZZA | Blues touareg

Breughel | 22h | Grat.

Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Mulligan's | 22h | Grat.

FESTIVAL BAR BARS | FEASOGA

Dubliners | 22h | Grat.

Breathe | DUSKY - EJECA - CONI - BASS SYNDROM | Techno, bass Bikini | 23h | 18 et 20 € SOIREE TEKDOWN | Electro

sam. 29.11

Cri de la Mouette | 23h | nc

Jean-Paul Raffit et l’Ochestre de chambre d’hôtes Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € Festival Bar-bars | ROUDOLPHO | Duo de frangins sarcastiques

Txus | 19h30 | Grat.

Soul Food Chez Mama | Soirée thématique

Bistro des Minimes | 20h | Prix du repas

FESTIVAL CULTURE BAR-BARS | Little Juice

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

Pour le numéro dE DÉCEMBRE > envoyez vos dates avant le jeu. 20 nov. à agenda@clutchmag.fr


AGENDA sam. 29.11

concert & club

Festival bar bars | Afreymonko | Afrobeat

Nain Jaune | 20h | Grat.

Les Miss' Guinguette | Chansons 30's 50's

L'Evasion | 20h | Grat.

Festival Bar-bars | dj Boucané

L'Impro | 20h | Grat.

Festival Bar-bars | LES TRASH CROUTES | Pop pourrie

Le Communard | 20h | Grat.

Festival Bar-bars | Scène ouverte

Le P'tit Truc | 20h | Grat.

Festival Bar-bars | Vernissage "Animals Stories"

L'Almanach | 20h | Grat.

Paul Chéron et Nadia Cambours Swingtet | Jazz swing Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Les Beaux Jours | VINCENT PEREZ

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

Festival Bar-bars | NINA et VALENTIN | Jazz, blues, bossa DJ VEGA | Hip-hop

Le petit Vasco | 20h | Grat. Père Peinard | 20h | Grat.

FESTIVAL BAR BARS | PIERRE BARDOT - DJ FIX et FOX

Foxy | 20h | Grat.

La Marmaille | Post fanfare atypique

Maison Blanche | 20h30 | Grat.

Concert de Sainte-Cécile

L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 6 €

Festival Bar-bars | INLANDSYS | Death métal La Mécanique des Fluides | 20h30 | Part. libre THE RABEATS | Pop

Casino Théâtre Barrière | 20h30 | 36 à 39 €

FESTIVAL BAR BARS | ID-FIX

L'excale | 20h30 | Grat.

FESTIVAL BAR BARS | POSSUM FLEXTET

Le Filochard | 20h30 | Grat.

FESTIVAL CULTURE BAR-BARS | HOT-O-MATIX | Rockab' PSYCHEDELIC REVOLUTION - ROCKIN ROBIN | Psyché

The Petit London | 21h | Grat. La Dernière Chance | 21h | Grat.

Festival Bar-bars | JERRY KHAN BANGERS | Rock'n roll Blind Tiger (ex Tigre) | 21h | Grat. ENTRE DOS AGUAS | Flamenco fusion

Salle des fêtes (Pinsaguel) | 21h | 8 et 10 €

Festival Bar-bars | Blind Test Spécial " BadBoys" GUACHAFITA | THE BUSY TWIST | Tropical bass FESTIVAL BAR BARS | Billy Hornett | Rockab FESTIVAL BAR BARS | MITSU HIRATO THE RUMP SHATERS | Funk, swing, cumbia

Vasco Le Gamma | 21h | Grat. Connexion Live | 21h | 5 € Ôbohem | 21h | Grat. La Loupiote | 21h | Grat. Petit Voisin | 22h | nc

Divergence #2 | Désirée Louve | Musique moderne et divergente Le Moloko | 22h | Grat. Mix Vinyle | SKILO-ONE | Old school house, disco, funk Festival Bar-bars | BEATJANGLES et FRIENDS SOIREE HEY JOE Festival Bar-bars | LES ROGER'S | Jazz new orleans

Spyko Bar | 22h | Grat. Nasdrovia Bar | 22h | Grat. Cri de la Mouette | 22h | nc Breughel | 22h | Grat.

Festival Bar-bars | DJ PAIKAN | Mix afro, funk et autres surprises. Ô Boudu Pont | 22h | Grat. Les Concerts du Mulli | Rock, irish FESTIVAL BAR BARS | BACK TO THE TREE | Blues rock

Mulligan's | 22h | Grat. Foxy | 22h | Grat.

Breathe | PACHANGA BOYS - VILLANOVA - WEVAL - TOT | Techno Bikini | 23h | 18 et 20 €  APAGE NOCTURNE | BANDITOS - TEKNAMBUL - FLOXYTEK - NEUROKONTROL T XTECH OKUPE - NASH METEK - THE OUTSIDE AGENCY - AL CORE L'Inox | 23h | 12 à 16 €

dim. 30.11

Concert de Sainte-Cécile TINARIWEN | Blues touareg Scène ouverte - cantine dominicale Les Beaux Jours | VINCENT PEREZ

90 •

L'Escale (Tournefeuille) | 16h | 6 € Lo Bolegason | 18h | 15 à 22 € Ôbohem | 19h30 | Grat. Chez ta Mère | 20h | Part. libre


lun. 1.12

KREATOR - ARCH ENEMY - GUEST | Metal

mar. 2.12

Anniversaire du patron | Mais on s'en fout, y'aura rien quand même ! Txus | 18h30 | Grat.

Bikini | 19h30 | 29 et 35 €

DUB INC. | Reggae

Bikini | 20h | 27 à 28,5 €

Rémi Panossian

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Scène ouverte | Sylvain Peyrières | Jazz manouche

Maison Blanche | 20h30 | Grat.

Ibrahim Maalouf | Jazz rock

Odyssud | 20h30 | 21 à 36 €

DADÈF QUARTET | Jazz des steppes

Espace St-Cyprien | 21h | nc

Pub Quiz

mer. 3.12

Mulligan's | 22h | Grat.

SOIRÉE DE SOUTIEN | Lieu-Commun, c'est pas banal #2

Lieu-Commun | 19h | Grat.

Jean-Paul Raffit et l’Ochestre de chambre d’hôtes | Jazz Cave Poésie | 19h30 | 8 à 12 € EPICA - DRAGONFORCE - DAGOBA | Metal

Bikini | 20h | 29 à 33 €

Les p´tits concerts du mercredi

Nain Jaune | 20h | Grat.

Ramène ton blind test !

Ô Boudu Pont | 20h | Grat.

Apéro Quizz

Café de la Concorde | 20h | Grat.

Quizz Délire

L'Evasion | 20h30 | Grat.

Festival L'Europe du Piano | Récital

L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 10 et 14 €

Quiz

jeu. 4.12

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

KASSLA DATCHA | Turbo klezmer

Centre animation Reynerie | 19h | Grat.

ClutchORAMA #25 | Sortie du magazine à la MÉDIATHÈQUE JOSÉ-CABANIS Clutch invite... (voir p.72) Aller Simple, voyage sans valise (Concert-vidéo | 20h-21h) DJ Ouifonk & DJ 2Spee (Dj Campus FM + Vjing | 21h-23h)

+ EXPOSITION ARTISTE CLUTCH

JEU. 4 DÉC.

|

19h-23h | Grat.

CANNARY | Musique sauvage et tendre à la fois

Txus | 19h30 | Grat.

ARTHUR H | Chanson

Bikini | 20h | 26 à 30 €

Soirée blind test

Nain Jaune | 20h | Grat.

SEB ET NOUNOURS EN GOGUETTE | Chanson

Le P'tit Truc | 20h | Grat.

MINA TINDLE - FANEL | Pop

Connexion Live | 20h | 10 et 12 €

DJ KOKO BRICE | Hip-hop old school, funky break

Père Peinard | 20h | Grat.

20 ans | LES OGRES DE BARBACK - LA FANFARE EYO'NLÉ Apéros concerts Festival L'Europe du Piano | Récital

Le Phare | 20h | 22 à 28 € Café de la Concorde | 20h | Grat.

L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 10 et 14 €

Jean-Paul Raffit et l’Ochestre de chambre d’hôtes Wild Quiz Habemus Tam Tam | Jazz éclectique

Pour le numéro dE DÉCEMBRE > envoyez vos dates avant le jeu. 20 nov. à agenda@clutchmag.fr

Cave Poésie | 21h | 8 à 12 € The Wild Rose | 21h | Grat. Ôbohem | 21h | Grat.


guides

Ice Café 3 rue Baour Lormian | Toulouse | Le ICE club vous convie à inaugurer le futur lieu de vos débuts de soirées : le “ICE CAFÉ”. Venez déguster une cuisine contemporaine dans un cadre chic et raffiné. Tous les soirs dès 22h30 retrouvez nos meilleurs djs pour des soirées d'exceptions où nous revisiterons les plus grands classiques des cocktails. Métro Esquirol ou Capitole.

LE BIJOU 123 avenue de Muret | Toulouse | 05 61 42 95 07 | le-bijou.net | Ici tout est fait maison ! Légumes de saison, produits de qualité, frais et locaux, composent le menu qui change tous les jours... Sans oublier la fameuse entrecôte ou la salade végétarienne ! Depuis peu, une petite boutique de produits équitables (dont le vin servi à table) a vu le jour... Inutile de vous rappeler les découvertes en concerts...

BALTHAZAR 50 rue des Couteliers | Toulouse | 05 62 72 29 54 | Un charmant voyage dans le temps. Un bistrot vintage chic qui fait ce qui ne se fait plus : beaucoup de recettes oubliées (pot-au-feu, blanquette,...), simples mais élaborées, mettant en valeur les produits du marché, donc de saison et locaux. Une cantine aux airs jazzy qui innove chaque jour et chaque semaine... Ouv. mercredi au vendredi midi et soir, samedi soir.

LE VER LUISANT 41 rue de la Colombette | Toulouse | 05 61 63 06 73 | leverluisant.fr | Le resto-bistrot de St Aubin ! Un charme vintage et une chaleur humaine comme on aime ! Côté resto : cuisine tradi, raffinée et originale, avec des menus le soir de 18 à 32 €. Côté bistrot : Tapas dès 4 €, 30 bières belges et une belle carte de vins. Pour les amateurs : bonne musique et brunch au sortir du marché le dimanche... Fermé sam. midi, dim. soir et lun.

LE PETIT MAGRE 4 rue Baronie | Toulouse | 05 61 22 55 48 | lepetitmagre.com | Un salon de thé/resto atypique et charmant où tout est fait maison : sur place ou à emporter. Depuis peu aussi en soirée, 3 plats du jour, buffet d’entrées et de desserts en libre service, tarif à la pesée pour petites et grosses faims (2,5 € les 100gr). Ne prenez que les entrées ou les desserts selon l’envie. En bref : parfait avant un théâtre ou un ciné ! Du mar. au sam, dès 19h.

92 •

Service bar également


COOKY WOOGY 12 rue Alexandre Fourtanier | Toulouse | 05 61 23 42 36 | Glacier et salon de thé : difficile de faire original et pourtant ! Des glaces surprenantes, sucrées et salées, réalisées par Pierre Geronimi (meilleur ouvrier de France). Ici, tout est fait maison, des salades et tartines du midi aux sorbets cocktails du soir. Avec sa déco vintage et ses expos : le parfait mix entre rock'n roll et bons produits ! Mar. au sam.12h-21h.

L'Extrapade 6 place de l'Estrapade | Toulouse | 05 34 51 20 10 | lextrapade.com | Après 15 ans passés à régaler les toulousains de poissons, l'Extrapade se met à la mode espagnole avec ses Pintxos, ses vins et sa bonne humeur... Tapas basques tous les soirs du mardi au samedi, burgers, bagels et salades le midi du lundi au vendredi. Sans parler des vins de régions et desserts très gourmands ; on en oublierait presque la terrasse...

Le Dahu 10 rue des blanchers | Toulouse | 05 61 13 73 13 | Plus besoin de chasser le Dahu ! On l'a trouvé entre la Daurade et St Pierre et il régale petites et grandes faims (de 3,5 € à 27 €), avec sa cuisine tradi et originale ! Un service sympa, au comptoir ou à table, vous reçoit le midi du ven. au dim. et tous les soirs dès 19h ! En bonus : expos, terrasse et concert dominical à 15h avec service continu de 12h à 22h30 !

NASDROVIA 2 rue Maletache | Toulouse | 05 62 88 01 09 | Premier bar à vodka de la ville, en place du Larsen Lupin, il s'affirme dès son ouverture : 15 vodkas de tous les pays, sans oublier les incontournables (cocktails, vins, bières belges, whiskys, shooters...). Lieu de vie, sa prog parle d'elle même : chill out du lun. au mer., Djs à partir du jeu., zik éclectique, décorum tournant... Lun. au sam. dès 17h.

LE DELICATESSEN 11 rue Riquet | Toulouse | 05 61 62 49 00 | Bar-tapas Le Delicatessen. Ouvert tous les soirs même le dimanche. Happy-Hour de 18h30 à 19h30. Dans le quartier St Aubin, un café à l'atmosphère conviviale, une déco surprenante ! Un voyage dans le temps et l'espace. On y revient pour sa carte de tapas maison et profiter de sa sélection de bières. Réservation pour les groupes uniquement.

• 93


guides

L’IMPRO 7 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 78 94 L'Impro s'est refait une santé ! Nouvelle déco, nouvel aménagement et autres petites surprises mais toujours une atmosphère empreinte de douceur, calme et volupté... Un lieu sympathique où l'on peut se détendre, boire de bonnes bières, apprécier une expo, se laisser bercer par les rythmes jazzy ou assister à un concert... Dès 7h30 du lundi au samedi.

LA MECANIQUE DES FLUIDES 1 place Riquet | Toulouse | 06 52 80 51 32 | Effectivement, cette mécanique est fluide ! Il suffit de voir le bar s’animer sous vos yeux (pour de vrai !) ou d’apprécier le travail du barman : il maîtrise 38 shooters différents et 5 pressions de caractère qui changent régulièrement... À découvrir aussi : assiettes grignotage, expos, scène découverte et grande terrasse au calme... Mar. au sam. dès 17h.

LE BLIND TIGER 61 rue Pargaminières | Toulouse | 05 61 23 90 78 | À deux pas du capitole, l'ex-Tigre vous accueille avec ses larges et généreuses heures joyeuses du lun. au sam. Héritier des bars clandestins prohibés des années 20, il vous ouvre grand sa gueule : cave rock, boudoir et apéro acoustique pour ambiance à tous les étages. La large gamme de spiritueux et de sons rétros pour humeur sauvage vous feront rugir de plaisir !

LE TXUS 9 rue St Charles | Toulouse | 08 72 22 76 25 | T’en veux du quartier populaire et vivant ?! T’en veux de la bonne bière belge à foison ? T’en veux des bons gros concerts qui tâchent ?! T’en veux du ch’ti grolandais derrière le zinc ?! Bah ramène ta fraise au TXUS alors !! C’est pas vrai ça, faut tout leur dire à ces jeunes ! (du mardi au samedi à partir de 18h30, à l’heure de l’ happy hour !)

LE NAIN JAUNE 13 rue Valade | Toulouse | le-nain-jaune.fr | Lieu de rencontres et d'échanges incontournable, entre St Cyprien et Arnaud bernard, ce petit café culturel est plutôt costaud ! Concerts réguliers, du jazz au rock, en passant par le classique ou le maloya, le Nain voyage ! Il ramène aussi des expos tous les mois et sait accueillir avec son happy hour de 18 à 19h ! Du mardi au samedi dès 18h.

Ô Boudu Pont 1 rue de la République | Toulouse | 05 34 51 89 86 | Il y a à boire et à manger Ô Boudu Pont du matin à tard dans la soirée... Café du matin, plat du jour maison le midi, apéro et tapas le soir avec musique live, et brunch le weekend ! Au cœur de St Cyprien à 2 pas des carmes, la terrasse, la cave et l’équipe du Ô Boudu Pont vous attendent tous les jours de la semaine dans une ambiance populaire!

94 •

Restauration également


THE WILD ROSE 17 rue Maury | TOULOUSE | 05 62 73 09 32 | An English Pub : 6 bières pressions, happy hour de 18h30 à 20h30, fléchettes, matchs à la télé, soirées mix... mais pas que ! Petit, cosy, entre le rétro et le kitsch avec ses petits coins banquettes et ses bîches aux murs, un charme à l'ancienne, façon madeleine de Proust, s'en dégage... Entre St Aubin et Jean Jaurès, 7/7 dès 17h.

l'almanach 53 rue de la République | Toulouse | 09 83 87 52 70 | À 20 mètres de la place St-Cyprien, son style néo art deco et sa terrasse ensoleillée, ce nouveau lieu sait recevoir : large choix de bières belge, all. et artisanales (6 pressions), tapas bons et copieux (4 tapas 16,50 €, 19h à 23h). Idéal pour boire un verre entre amis. Dès 17h du mar. au ven. ,18h30 sam. Happy-hour 18h30-20h, bravas offertes, 19h-20h mar., mer., sam.

Le Petit Vasco 21 place de l’Estrapade | Toulouse | 09 73 58 24 04 | Petit bar convivial, petits vins qui vont bien, petite barmaide accueillante, petite carte sympathique de fromage & charcuterie et petites soirées joviales (apéro campagnard, vin du 20, soirée dégustation, etc...) !

Le filochard 6 - 8 place du Pont Neuf | Toulouse | 05 61 52 66 80 | Déjà 15 ans que le Filo distille sa bonne humeur 7/7 et nous offre un des plus beaux couchers de soleil de la ville ! Un bar populaire avec happy-hour de 19h30 à 20h30, équipe festive, concerts le jeudi et DJs le samedi ! Prog complète sur Facebook... NEW : Le Filo vous accueille maintenant toute la journée, à partir de 9h, et propose une petite restauration le midi !

THE DISPENSARY 1 rue Marthe Varsi | Toulouse | 05 61 42 00 88 | Un pub différent dispensant de bonnes cures pour le corps et l'esprit ! En peu de mots : petits plats soignés midi et soir, brunch le week-end, bières anglaises, Sailor Jerry Spiced Rum et autres curiosités... Niveau zik : vieux rock, noise, pop anglaise, punk, Pub Quiz le mardi, concerts à l’occaz... Matchs... Happy Hour à 19h30. Fermé le midi du lun. au ven.

L’Evasion 29 grande rue St Michel | Toulouse | 05 61 52 87 76 | À boire, à manger... mais pas seulement ! Un refuge pour évadés qui aiment partager une bonne assiette, boire un verre (6 pressions et plus de 30 bières à la bouteille) et profiter des quizz du mercredi ou des concerts du week-end ! En face de la prison St Mich'. Du lun. au ven. de 10h30 à 14h30, dès 17h du lun. au sam. Happy hour 7/7 de 18h à 20h.

• 95


guides

LE PETIT VOISIN 37 rue Peyrolières | Toulouse | 05 61 22 65 22 | Le PV est un lieu de rdv incontournable pour se détendre autour d'un verre avec ses tapas dès 3,50 € et son sublime mojito. Ici, pour 3 € + de 50 shooters, le punch et la pinte le mardi soir ! Sans oublier ses happy hours, ses baby-foot et une prog riche de concerts et soirées éclectiques. Ambiance décontractee et animée, toujours avec le sourire (7h30 à 2h du mat).

Le p'tit truc 45 rue Peyrolières | Toulouse | 05 34 44 96 85 | leptitruc.fr | Toute bonne adresse a son concept, ici les apéros gourmands musicaux ! Assiettes et tapas garantis producteurs locaux, bières et vins du coin, concerts acoustiques (chanson, hard swing, bossa, blues...) et rencontres cosmopolites font du P’tit Truc un lieu à (re-)découvrir... Du mardi au vendredi dès 18h, le week-end dès 14h. Service continu et tardif. Fermé lundi.

VASCO LE GAMMA 1 place de l’Estrapade | Toulouse | 05 61 50 68 11 | le-vasco.com | Pas de prise de tête au Vasco : emporte ta bonne humeur, ton envie de tapas et tes amis ! Viens jouer à notre fameux Quiz, profite de l'Happy Hour Pichet et du Sous-Bock Surprise... Révèle le CANARD qui est en toi ! (ouvert 7/7 dès 16h).

Ô BOHEM 138 grande rue St Michel | Toulouse | 05 67 68 55 64 | Ici on s'attache aux bonnes choses comme la culture - l'art imprègne les murs : c'est vivant... On y mange aussi (tapas, charcuterie et fromage), un bon verre à la main, dans la bonne humeur ! Un apéro, un repas, une scène, mettez le tout dans un shaker et vous passerez une bonne soirée ! En 2 mots : éclectique et enchanteur ! Du mar. au dim. dès 17h.

DELECT Bières et affinités 133 av. des Minimes | Toulouse | 09 82 38 87 19 | delect.fr | Bière au Nougat, Bières de soif, Bières Fumées, Bières légères, Bières de dégustation, Bières d'ouvriers, Vin d'orge, Un Barley Wine, Une Gueuze, Un Lambic, Une fermentation basse, Du Nectar, De la densité, Bières fruitées, Bières de moines, Bières en stock, Une Tireuse, Des Fûts, De la Fraîcheur... Du mardi au samedi : 11h-13h et 15h-20h ~ 21h selon humeur

96 •

Restauration également


Un Bout du Monde 18 rue des Pénitents Gris | Toulouse | 05 82 74 22 62 | unboutdumonde.fr | Quelque part entre le Capitole et St-Sernin, c'est un lieu que l'on aime chercher. De bouches à oreilles, les amateurs de bières viennent déguster et emporter quelques raretés directement importées des plus belles brasseries mondiales (plus de 100 références exceptionnelles et déjà incontournables !). Lun. au ven. 12h-15h, jeu. et ven. 18h-23h, sam. midi à minuit.

ENOTECA 31 42 rue de la Colombette | Toulouse | 05 31 98 25 47 | Une cave alternative au coeur de Saint Aubin ! On peut citer ses 300 vins et champagnes, ses 60 bières du monde et sa grande cave à Whisky, sélectionnés avec soin, mais ce serait réducteur. Tous les mois, ces sommeliers mélomanes proposent de nouvelles références, et leurs fameuses dégustations et fiestas oenologiques, dans une ambiance Wine & Soul...

AUTOUR D’UNE BIERE 259 avenue de Muret | Toulouse | 09 51 56 52 01 | autourdunebiere.fr | Au bord du Tramway, sur l'Avenue de Muret, venez fouiller dans nos étagères où siègent près de 400 références de produits houblonnés. Tous les mois, de nouvelles bières pressions sont à découvrir ou à redécouvrir. En octobre, la pression à l'honneur sera la RAGING BITCH de la brasserie Américaine Flying dog. Du mar. au sam. de 10h30 à 12h30 et de 15h à 20h30.

LE CRI DE LA MOUETTE  anal de Brienne - Square Heraclès | Toulouse | 05 62 30 05 28 C lecridelamouette.com | Erich, légende de la nuit toulousaine, vous accueille sur sa péniche, antre des amoureux de bonne musique... Une programmation riche, éclectique et toujours de qualité, le patron y veille personnellement ! Concerts funk, soul, rock, pop, electro, blues, groove, electro-jazz... P.a.f 3 à 5 €. Jeu. de 21h à 2h, ven., sam. et veilles de fêtes de 22h à 5h.

HOLD UP 27 boulevard de la Gare | Toulouse | holduptoulouse.fr | Plongée dans les années 20, ambiance gangster et contrebande pour le bar low cost du centre ville ! Pas d'inquiétude, seule la décoration est digne d'Al Capone et la prohibition est finie : des prix bas toute la nuit ! Cette banque pas comme les autres vous accueille de 12h à 7h du matin.

• 97


à la loop...

ClutchOrama#25

Créations multimédias [ CONCERT VIDÉO & MIX] Médiathèque José-Cabanis jeu. 4 déc. | 19h - 23h | grat. | clutchmag.fr

CONC ERT VIdÉo & MIX

Dernière Clutchorama de 2014 sous forme de nocturne à la Médiathèque José-Cabanis. La sortie du magazine de décembre sera accompagnée d’un vidéo-concert, des Dj’s sets de Ouifonk et 2spee, d’une exposition, d’un photomaton live et autres surprises ! (voir p.72).

Clutch invite à la...

MÉDIATHÈQUE

© Alexandre Faure

Flashback #21

En amont des dix ans des Kalakuta Selectors, Clutch s’excentrait du centre-ville pour une soirée à la Salle Nougaro (4 oct.). Soleil et bon temps en extérieur, musique, Vj’ing et good vibes à l’intérieur !

en off « Ça me donne envie de breaker sur la moquette ! » « Ça t’arrive jamais de rouler sur un œil quand t’es en vélo ? » « Y’a un nouveau lieu qui ouvre samedi soir. Enfin, c’est pas un nouveau lieu et c’est pas samedi soir... »

Abonne-toi à

!*

Inscris-toi sur : clutchmag.fr

Ce mois-ci dans clutchbox !

- La Carte Clutch : Festival Bd Colomiers 1 place achetée = 1 place offerte (voir p.18 et p.38) - La Carte SoundClutch : la sélection du mois avec Gibert Joseph - Flyer Centre culturel Bonnefoy et carte postale BD Colomiers - Cadeau Sergent Papers - Affiche et sticker Les Rhubarbus (voir clutchfolio p.18) Le magazine Clutch et d’autres surprises * Série limitée, réserve jusqu’au 30 novembre pour l'abonnement de décembre !

Toutes les infos sur : clutchmag.fr

ClutchToulouse


Profile for Clutch Toulouse

Clutch Toulouse nov. 2014  

La griffe culturelle | numéro 24 | nov. 2014 | gratuit.

Clutch Toulouse nov. 2014  

La griffe culturelle | numéro 24 | nov. 2014 | gratuit.

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded