Issuu on Google+

#19 • Mai 2014 • Toulouse • gratuit

la griffe culturelle


ce mois-ci, dans ton Clutch...

ÉDITO & SOMMAIRE #19 | MAI 2014

Art book

L’idée est dans les cartons depuis quelques temps déjà. En fait, elle nous titille l’esprit depuis la création de Clutch. Numéro après numéro, le magazine met en avant un artiste toulousain (Ronald Curchod en l’occurrence, ce mois-ci). Bientôt 20 parutions, qui ont vu passer dans nos pages des créations aussi différentes que du streetart, de la photo, du dessin, du collage, ou de la sculpture. Depuis plusieurs mois, entre deux bouclages toujours aussi intensifs (on change pas), nous planchons sur un projet d’édition. Un véritable livre d’artistes, en tirage limité. Ce Clutch ArtBook nous tient à cœur. Parce qu’il s’inscrit dans l’identité et les valeurs défendues par notre petite société coopérative : la proximité, la découverte, le partage. Pourvu que toutes les conditions soient réunies, le livre sortira à l’automne. Car encore faut-il le mettre en place, financer les coûts d’impression et toute la logistique associée. C’est en partie pour cette raison que nous ferons appel aux ressources d’une plateforme de financement participatif. Restez connectés, on vous dira tout ça (et bien plus) sur : clutchmag.fr et facebook. | Les Clutchers

sondage clutch SPÉCIAL web & appli FLASHEZ et donnez votre avis ...

04 É  tat des lieux - Intermittents 08 Zone libre - DF. Le Mr Chill 16 Événement Festivals 24 Clutchfolio - Ronald Curchod 34 Art visuel | Agenda p.40 Mr Freeze, Hével, ...

42 Littérature - Indélébile, ... 44 Chroniques livres & bd 46 Spectacle vivant | Agenda p.50 Grande Guerre, Sujet, L'Agit, ...

52 Projection | Agenda p.55 Alexander Grothendieck, ...

56 Chroniques dvd & blu-ray 58 Concert & club

Nine Inch Nails, KKC Orchestra, Nosfell, ...

68 Chroniques disques 70 Clutchorama #20 - Théâtre Sorano 72 Agenda concert & club + de 550 dates !

Couverture : © RONALD CURCHOD | Voir Clutchfolio p.24 Magazine gratuit édité par la Scop Éditions 138 avec le soutien de l'association Les Clutchers. Directeur de publication & rédacteur en chef : Baptiste Ostré (baptiste.ostre@clutchmag.fr) • Collaborateurs : Ronald Curchod, Alexandre Faure, Youness Hamelat, Maylis Jean-Préau, Mathieu Leymonie, Mathieu Laforgue, Valérie Lassus, Nicolas Mathé, Paul Muselet, Mathilde Raviart, Quentin Saillant, Le Stavanger Masqué • Conception & direction artistique : La Fée Clutchette - julieleblanc.fr (pao@clutchmag.fr) • Directeur de publicité : Benoît Joyeux (benoit.joyeux@clutchmag.fr, 06 62 19 98 39) • Distribution : Becycle Pour recevoir le magazine dans votre établissement : benoit.joyeux@clutchmag.fr. Retrouvez le magazine sur Éditions 138 - Société Coopérative et participative à responsabilité limitée à capital variable de 7760 € RCS de Toulouse 753 921 675 • 68 avenue de l’URSS, 31400 Toulouse • editions138.fr Clutch a choisi un imprimeur éco-responsable : Imprimerie Escourbiac, Graulhet (81) / Sergent Papers. N° ISSN : 2262-5542. Dépôt légal à parution. Tous droits de reproduction réservés. L'éditeur décline toutes responsabilités quant aux visuels fournis par ses annonceurs et partenaires. Ne pas jeter sur la voie publique.


état des lieux

Qui veut la peau... des intermittents ?

Suite à un nouveau durcissement de leurs conditions, les intermittents sont dans la rue. Et oui, encore ! Une lutte qu’ils n’ont, en vrai, jamais abandonné et qui va bien au delà de la simple défense de leur régime. L’occasion de rétablir quelques vérités sur ces soi-disant privilégiés au coût exorbitant. | Nicolas Mathé

C

'

est comme s’ils n’avaient pas quitté les lieux depuis 2003 et le mouvement d’ampleur qui aboutit à l’annulation de nombreux festivals. Au TNT, réunis en assemblée

La suite du mouvement Sur les huit syndicats (3 pour le patronat, 5 pour les salariés) participant aux négociations, seulement deux (CGT et CGC) contestent l’accord et envisagent de déposer des recours avant l’agrément ou non du gouvernement. Malgré plusieurs signaux positifs de la part d’Aurélie Filipetti ou François Rebsamen, les intermittents restent mobilisés et tentent d’étendre le mouvement à d'autres secteurs professionnels. « Nous demandons que le gouvernement ne donne pas son agrément et que nos préconisations soient suivies. Tant que nous n’obtenons rien, il est envisageable que la situation de 2003 se reproduise », lance Corinne Guimbaud.

4•

générale à l’appel de la Coordination des Précaires et Intermittents de Midi-Pyrénées, les intermittents discutent des modalités de cette nouvelle lutte lancée suite à l’accord sur l’assurance chômage, trouvé le 22 mars dernier par les partenaires sociaux. « Ces accords et les conditions inacceptables dans lesquelles ils ont été conclus ne nous satisfont évidemment pas, mais c’est tout l’accord de 2003 que nous contestons toujours et avons toujours contesté », explique Corinne Guimbaud, membre de la coordination. La guerre des chiffres Pour bien comprendre les enjeux, un petit retour s’impose sur le climat général précédant les négociations. Premier constat, depuis environ quatre ans, le déficit de l’Unedic atteint chaque année 4 milliards d’euros. Et selon un


chiffre martelé par le Medef, récemment rappelé par la Cour des Comptes et largement relayé par les médias, le régime des intermittents (défini par les annexes 8 et 10 du régime général) coûterait à lui seul un milliard d’euros. Ou comment, en période de crise, insinuer l’idée que les avantages concédés à ces privilégiés d’intermittents - environ 112 000 indemnisés dont près de 3 500 en Midi-Pyrénées représenteraient à eux seuls un quart du déficit de l’assurance chômage. En préalable aux négociations, le Medef avait donc logiquement affiché l’ambition pure et simple de supprimer ce régime au « coût excessif ». Sauf que le calcul est en réalité biaisé. « Ce chiffre d’un milliard ne correspond à rien », soupire Corinne Guimbaud. « On fait comme si les intermittents relevaient d’une caisse à part, mais il n’y a qu’une seule et unique caisse, qui plus est basée sur la solidarité interprofessionnelle. C’est le principe de base de l’Unedic ». Même si l’idée de solidarité a du plomb dans l’aile ces temps-ci, « il n’est pas anormal que les personnes en situation de travail continu participent au financement d’une réalité

©

J. Le b

lan

c

Ce que change l’accord pour les intermittents  lafonnement du cumul P allocations/salaires Le cumul entre indemnités et revenus est désormais plafonné à 5,475 € par mois.  réation d’un délai d’indemnisation C Selon un calcul assez obscur, le « différé » d’indemnisation augmente sous certaines conditions le délai ouvrant l’accès aux allocations. Les intermittents devront désormais attendre un certain nombre de jours calculés en fonction des heures travaillées et de la rémunération. Hausse des cotisations Dans l’ensemble de l’accord sur l’assurance-chômage, les employeurs du spectacle sont les seules entreprises à voir leurs cotisations augmenter. Le projet prévoit une hausse de deux points, les cotisations passant de 10,8 % à 12,8 % (8 % côté employeurs, 4,8 % côté salariés).

•5


état des lieux différente et très spécifique qu’est le travail discontinu », rajoute Philippe, également membre de la coordination. D’autres chiffres donnent ainsi une vision différente de la problématique. Les intermittents estiment par exemple qu’ils représentent 3,5 % des allocataires et bénéficient de 3,4 % de l’ensemble des allocations perçues. De même, dans un rapport sur les métiers artistiques, le député PS Jean-Patrick Gilles prenait en compte le fait qu’en cas de suppression du régime des intermittents, il faudrait bien recaser ces derniers dans le régime général. En conclusion, il évaluait donc le « coût » des intermittents à 320 millions d’euros et non à un milliard. Sacrée différence. Boucs émissaires Dans une vidéo diffusée par la coordination des intermittents d’Île de France, il est clairement démontré que la courbe du déficit uniquement lié aux annexes 8 et 10 (des intermittents donc) et la courbe du déficit global de l’Unedic ne sont absolument pas liées. « Il n’y a pas si longtemps,

l’Unedic était encore bénéficiaire. Même en 2011, le solde entre cotisations perçues et allocations versées était positif. Pourtant, il y avait un déficit de 1,5 milliard seulement dû aux quelques 6 milliards engloutis par l’Unedic et Pôle Emploi en frais de gestion. Personne ne parle de ces chiffres là », s’emporte Corinne Guimbaud. Ces chiffres de fonctionnement concernent entre autres des audits et prestations de coaching à destination des chômeurs ainsi que les dépenses de contrôle à leur encontre. Dans la même vidéo, il est aussi rappelé que les premiers déficits de l’Unedic sont arrivés suite à la décision poussée par le Medef de baisser les cotisations en 2001 puis en 2002. La situation actuelle est le fruit de ce manque à gagner initial auquel se sont ajoutées les crises successives de ces dernières années. « Cela paraît bête à rappeler mais plus l’emploi se fait rare, plus il est difficile de financer la protection sociale », sourit Philippe. Autrement dit, les intermittents refusent d’endosser le rôle de bouc émissaire et dénoncent l’utilisation

Les propositions du comité de suivi Existence d’une annexe unique, rassemblant artistes et techniciens - Retour à une date anniversaire (date fixe pour le calcul des heures) et 507 heures recensées en 12 mois avec indemnisation sur 12 mois plutôt que 507 heures sur 10 mois ou 10 mois et demi - Plafonnement du cumul salaires et indemnités - Prise en compte des heures d’enseignement et d’heures faites au régime général.

6•


du soi-disant déficit comme un argument visant à réformer toujours à la baisse et à se servir des précaires comme variable d’ajustement. À vrai dire, les nouvelles réformes concernant le régime des intermittents (voir encadré page 5) ne sont pas les pires auxquelles ces derniers ont été confrontés. « Mais c’est toujours la même logique qui est en action. Petit à petit, le Medef cherche à vider totalement les annexes au régime général pour mettre tout le monde à la même enseigne. Les contrats courts, la flexibilité et la précarité touchant de plus en plus de monde, ils ne veulent pas que des régimes spécifiques servent d’exemple. Ce sont encore entre 400 et 600 millions d’euros qui vont être économisés sur le dos des pauvres », explique Corinne Guimbaud. De fait, réforme après réforme, on cesse d’indemniser une partie des allocataires et aujourd’hui ce sont 6 chômeurs sur 10 qui ne touchent rien.

absolument pas été prises en compte. Mais aussi parce que depuis le début, les intermittents ne défendent pas seulement cette fameuse exception culturelle française et agissent au nom de tous les précaires. À l’instar des intérimaires ou des chômeurs âgés, particulièrement touchés par le nouvel accord.

Deux projets de société D’ailleurs, au regard des menaces de suppression de leur régime qui ont pesé sur les négociations, les intermittents pourraient s’estimer heureux de ce maintien ainsi que de celui du nombre d’heures nécessaires à l’ouverture de droits (507 en 10 mois pour les techniciens et en 10 mois et demi pour les artistes). S’il n’en est rien, c’est non seulement que les préconisations chiffrées et argumentées du comité de suivi (voir encadré ci-contre) n’ont

En effet, ce jour-là, à l’Assemblée Générale au TNT, nombres d’interventions relèvent plus du procès global du libéralisme que de la défense d’intérêts corporatistes. « Ce sont eux les utopistes ! », s’exclame un participant, pointant le Medef et son rêve d’une main d’œuvre corvéable et docile. Les débats s’égarent souvent et débordent largement du cadre de l’intermittence et de la culture. Techniciens et artistes refont le monde. Qu’attendre d’autre de la part du monde du spectacle ?

les intermittents ne défendent pas seulement une exception culturelle, ils agissent au nom de tous les précaires

•7


zone libre

DF. Le Mr Chill

LES ÉCRITS RESTENT En novembre dernier, la disparition tragique d’Arthur Maillard - rappeur du groupe I2C - a choqué et endeuillé l’ensemble de la scène hip-hop toulousaine. Ce que l’on sait moins, c’est que le nommé DF venait de finaliser son projet solo le plus abouti : DF. Le Mr Chill. À l’occasion de la sortie de l’album, nous avons rencontré son équipe artistique, fins connaisseurs du personnage. | Paul Muselet

H

ans, Julien, Adrien, Mehdi et Malik. Dans le regard, la même détermination. Une fidélité sans faille au service de la mémoire de leur pote. Actifs au sein d’I2C, de Maigritude Records ou de la marque Le Rockwood, les cinq amis se sont battus pour que le projet d’Arthur voie le jour. « La question ne s’est même pas posée » lancentils d’emblée. « Vu la façon dont il a travaillé dessus, c’était logique ! On lui doit, car il le mérite. Avant son décès, 8•

le disque était déjà terminé. Nous tenions à respecter ce qu’il avait initialement prévu ». Un souci d’authenticité que l’on retrouve dans l’imagerie du projet, domaine de prédilection de Malik : « j’avais déjà fait deux pochettes. On en parlait tout le temps ensemble ! L’image est extraite d’un clip qu’on avait tourné dans le désert des Bardenas en Espagne. J’ai un peu retravaillé les visuels, mais je sais que ça ne le dérange pas ! On le connait tous assez bien pour savoir ce qu’il voulait ».


© Malick Simple

Auteur d’un premier Ep en 2011 (DF World), Arthur s’est davantage centré sur son personnage en développant sa singularité. Pour Hans, ce DF. Le Mr Chill ressemble fort à un autoportrait, honnête et sincère, amené dans une approche très personnelle : « il a beaucoup expérimenté en prenant des risques. C’est tout l’intérêt d’un projet solo. Quand tu écoutes l’album, tu entres dans son monde, plus que jamais ». Même constat pour Mehdi, voyant un lien très clair entre ses goûts musicaux et certains traits de sa personnalité. « Il s’intéressait à tout. Au fil du temps, il s’est imprégné de nouvelles sonorités, mais toujours dans le tranquille, l’apaisant. Il aimait la paix. Même dans les morceaux les plus violents, il reste toujours positif ». Ce qui a le plus frappé ses proches, c’était sa volonté de s’inscrire dans le temps et les consciences. Julien se souvient de leurs journées passées en studio : « il voulait figer sa création. Faire un disque intemporel et vrai, un objet qui allait rester. Cela représentait bien plus que des morceaux. D’ailleurs,

Actualités du mois de mai Ven. 2 : sortie d’un 3e titre inédit Ven. 9 : sortie d’un 4e titre inédit Ven. 16 : sortie du clip et mise en ligne d’un site internet Lun. 19 : sortie de l’album DF. Le Mr Chill

avant et pendant la conception de l’album, il réécoutait certains classiques du rap français. Les Fabe, les premiers Solaar... C’était comme une recherche : pourquoi les gens écoutent encore ces albums quinze ans après ? ». Mais qui est vraiment « Le Mr Chill » ? Une question à laquelle ses amis ont parfois du mal à répondre. « Arthur a construit une sorte de prolongement de lui-même où son ressenti passe par le second degré. Pour donner un exemple, il était fan du Big Lebowski ! Dans son genre, Le Duc est un personnage chill, poétique et décalé. Il fait son truc à la cool... dans son monde ». •9


brèves

Après le graff l’an dernier, le Mai des Cultures Urbaines mettra en avant les danses urbaines. Les compagnies et écoles de danse de Toulouse (mais pas seulement) seront à l’honneur jusqu’à la fin du mois dans plusieurs lieux de la ville (dont la Place du Capitole, avec une Block Party du 9 au 11 mai). À voir aussi, le spectacle Hip-hop Ways à la Halle aux Grains le 11 mai. | cultures.toulouse.fr

Plateforme musicale La FLIM (Fédération des Labels Indépendants de Midi-Pyrénées), en partenariat avec Cd1d.com, lance une plateforme régionale, avec l’objectif de renforcer le tissu des acteurs indés de la production musicale mais aussi de leur donner une plus grande visibilité. | 1d-Midipyrenees.com Anacharsis, de l’écrit aux paroles Autour de la sortie de Krimi, étrange anthologie de roman policier sous le 3e Reich (voir p.44), l’éditeur toulousain Anacharsis organise plusieurs rencontres. Le 23 mai à la librairie Floury-Frères (18h30), le lendemain au Kiosk Arnaud-Bernard (avec une projection de film, à 20h30), et le 27 mai à Montauban (librairie La Femme Renard, 19h). | editions-anacharsis.com

10 •

Et bon vent ! La coopérative Vent debout et l’Espace Job se réunissent autour de la 3e édition du festival Le vent se lève. Du 12 au 18 mai, une semaine de conférence gesticulée, de débats, d’apéroconcerts et d’expositions. | vent-debout.org, collectif-job.com

1Watt © Sileks

Pockemon Crew © Didier Michalet

Mai des Cultures Urbaines

L’art de rue fait son festival

La 11e saison du festival de rue de Ramonville fait son retour le 10 mai. En attendant le festival (du 12 au 14 septembre), la saison itinérante débutera avec Na Capa Tanta (voir p.55), puis donnera rendez-vous les 22 et 23 mai rue AlsaceLorraine, à Toulouse, pour Les Impromptus, interventions clandestines des compagnies 1 Watt et Nadaud In Situ. Rendezvous en juin pour la suite... | arto-ramonville.fr


brèves

On The ROck

© DR

Deuxième round. Le titre est explicite, la pochette aussi : le deuxième album de Face B s’offre une peinture de boxeur en artwork (de l’artiste Taner Ceylan) et enchaîne les uppercuts saturés tout au long de ses 9 titres. Avec une bonne base de groove-défouloir, ce punk-rock solide sera à entendre à la Dynamo, le 6 juin, pour une release party officielle avec Sortie 15, Westwego et Los Fuegos. | facebook.com/face.b.rock

Club Voodoo, le retour

Et à vos œuvres ! Le Musée des Abattoirs et le CIC Sud-Ouest lancent la première édition de Mezzanine Sud, concours ouverts aux artistes contemporains. Attention, fin des candidatures le 15 mai ! | lesabattoirs.org Nouveau club Inauguré le 3 mai, le Speak Easy est un nouveau club de Toulouse orienté electro, hip-hop... Au 1, chemin des Étroits (31 400). | facebook.com/Speak-Easy

Nailloux en musique Le samedi 24 mai et le 7 juin, les Rencontres musicales font leur retour avec des concerts sur le thème de la Catalogne. Honneur pour commencer à l’Orchestre de chambre de l’Empordà puis au Sant-Andreu Jazz Band. | rencontresmusicalesdenailloux.jimdo.com 12 •

© Wouzit

Pour sa dernière de la saison, le Club Voodoo réinvite Jennifer Cardini au Connexion Live. La Djette ressort les platines pour la sortie de la seconde compilation de son label, Correspondant. Le 17 mai, à 21h (8 et 10 €), elle sera accompagnée de Javi Rebondo et Drama. | riceandbeans.fr

À vos planches ! Comme chaque année, le festival Bd Colomiers organise un concours pour soutenir la jeune création. Lancé ce moisci, le concours durera jusqu’au 29 septembre. Par ailleurs, la ville poursuit son cycle Comics au Pavillon Blanc : le 17 mai, elle recevra à 16h le jeune auteur Jon McNaught, qui sera le même jour au festival Indélébile (voir p.42) | bdcolomiers.com


brèves

© 4CHA4

Les Veinards

Un bout du monde Le café culturel de la rue des Pénitents Gris a fêté ses trois ans et amorcé un nouveau départ. L’activité « salon de thé » laisse peu à peu sa place à une cave à bière « découverte ». De nombreuses références, souvent en provenance des Pays-Bas. Coup de cœur : une spécialité vieillie dix ans en fût à déguster. | facebook.com/UnBoutDuMonde

La Dynamo en danger ?

La Toulouse Connexion sera du côté de Rouen. Du 10 mai au 5 juin, le festival Veines Urbaines présentera de nombreux artistes des cultures urbaines, dont une belle affiche de Toulousains : Gilen, Jhano, Blasté, Nikko K.K.O, Malojo, K-Lamar, Rezo, Gutter, François Bel, Do Not Eat et bien d’autres. Oui, quelques-uns sont déjà passés dans nos pages ! Archi’courts Cinéastes ou architectes, le concours de création vidéo Archi’courts sur la thématique Voisiner, mode d’emploi se poursuit jusqu’au 31 mai. | Renseignements sur : cmaville.org L’impro, nouveau Après un mois de travaux, L’Impro ré-ouvre ses portes le 10 mai à partir de 20h. Les tenants des lieux promettent de nombreuses surprises pour ce nouveau départ. | 7 rue Gambetta

Plus de 1 000 concerts, quelques 100 000 passionnés de musiques accueillis dans ses murs, des expositions, des jams sessions... Il y a quatre ans, la Dynamo ouvrait la voie au renouveau des salles de concerts en centre-ville. On la pensait depuis durablement ancrée dans le paysage toulousain. Mais voilà qu’un projet de résidence hôtelière au-dessus de la salle vient considérablement la mettre en danger. Première soirée de soutien le 10 mai ! | facebook.com/MaDynamoDansMaVille 14 •


Il est en train de devenir le festival de musiques actuelles qui manquait tant à Toulouse. Pour sa 4e année d’existence, le Weekend des Curiosités s’affirme du 22 au 25 mai. Plus curieux, il révèle des artistes en pleine ébullition. Plus éclectique, il programme une trentaine de groupes allant du hip-hop à la folk, en passant par l’électro. Plus ambitieux, il s’étale sur 4 scènes dans le port de Ramonville et promet de la musique pour tous jusqu’au bout de la nuit.

Le weekend des Curiosités Moments rares

[Musiques actuelles] Ramonville-Saint-Agne | du 22 au 25 mai | grat. à 35 €, pass 80 € | leweekendde scuriosites.com

Cats on trees

© Ana Bloom


Guide festivals • 17

erait-ce l’année de la maturité pour le Weekend des Curiosités ? L’année où le jeune festival deviendra grand ? Celle où il entrera dans le cercle très fermé des festoches à ne pas manquer ? Pour son 4e anniversaire, une chose est sûre, le festival prend de l’ampleur et prend ses aises, débordant du Bikini et s’étalant dans le port de Ramonville. « Il y aura trois scènes en plein air, une gratuite avec des découvertes l’après-midi et un espace payant, le Port, dans lequel 2 scènes joueront en ping-pong. Ça va permettre d’éviter les temps

Rodrigo y Gabriela

Kavinsky

© Marcus Herring

© Tina Korhonen

Programmateurs cherchent jeunes talents Des noms qui n’empêchent pas l’événement de rester fidèle au concept d’origine. « En 2009 avec Bleu Citron nous avons lancé Les Curiosités du Bikini pour mettre en avant la scène émergente internationale et locale », explique Antoine Fantuz. Le principe : une soirée à 5 € avec 3 ou 4 groupes repérés, dont au moins un de la région. Le concept fait mouche, tant du côté des publics que de la scène

morts et de faire jouer jusqu’à 7 groupes par soirée ! », annonce Antoine Fantuz, programmateur du Bikini. Plus que jamais, le festival a misé sur ses fameuses curiosités qui le rendent si différent des festivals estivaux aux programmations copiéescollées. Une véritable audace par les temps qui courent. Remplir les salles avec des artistes ne passant pas en boucle sur RTL2 est loin d’être évident. Alors, bien sûr, pour attirer les foules, le Weekend des Curiosités a lui aussi ses VIP : Kavinsky, fameux depuis sa présence sur la bande originale de Drive, le duo mexicain virtuose de la guitare folk, Rodrigo y Gabriela, ou encore les nouvelles stars locales que sont les Cats on Trees.


Avec 13 000 entrées l’an dernier le festival doit faire mieux pour garantir son équilibre financier et donc sa pérennité. Pour transformer l’essai, les équipes de Bleu Citron et du Bikini se sont creusées les méninges et ont déniché de véritables pépites à travers le monde. Le jeudi, la soirée d’ouverture consacrée aux découvertes verra débarquer Mykki Blanco, ce chanteur made in USA, auteur de clips complètement barrés, n’a quasiment jamais joué dans l’hexagone. Autres noms annoncés, Salut c’est cool et son réjouissant mauvais goût mais aussi Sec, amateur de concerts dans la fosse au plus près de la foule. Samedi et dimanche aprèsmidi, sur la scène gratuite Curiosités, programmée en partenariat avec Progrès-Son, on pourra goûter en musique avec les rappeurs Fils de plume, Dawa Deluxe ou The Picture. Quand on vous dit pas de répit pour la musique...

artistique locale et compte près d’une vingtaine d’éditions à son actif. « Il y avait cet espace en plein air à côté du Bikini, nous avons eu envie de l’investir tout en restant dans le même esprit de découverte que les Curiosités. Nous avions aussi en tête de créer un festival de musiques actuelles éclectique qui faisait défaut à Toulouse », poursuit t-il.

Kid Wise

Mykki Blanco

Visuels : © DR

Guide festivals • 18


Ni électro, ni rock, ni hip-hop mais un peu tout ça à la fois. L’éclectisme est vraiment l’identité du festival. « Volontairement, on ne s’est pas orienté sur un seul style de musique comme à Rio Loco ou aux

Toulouse en force « Le Week-end des Curiosités est identifié par les groupes toulousains comme un festival qui leur appartient », assure Antoine Fantuz. Tout au long de l’année les programmateurs de Bleu Citron et du Bikini se promènent dans les concerts de la région, tendent l’oreille dans les discussions et surfent sur le net à la recherche de groupes locaux émergents. Les programmer, notamment en première partie au Bikini, et les suivre sur la durée fait partie de la mission qu’ils se sont donnés. « Ça fait 1 an et demi qu’on accompagne le groupe Kid Wise, en concert le dernier soir du festival, il a également été programmé aux Vieilles Charrues », se réjouit le programmateur. Pour Marie-Ange Martin de Bleu Citron, « le festival donne l’occasion aux groupes locaux de se produire devant un public nombreux et de se faire connaître, sa réputation dépassant désormais les frontières de la région ». Ce ne sont pas les vainqueurs du tremplin musical du Sicoval et de Décroche le son qui diront le contraire. Ils ont eux aussi remporté leur ticket pour le Weekend des Curiosités. Siestes électroniques », explique Antoine Fantuz. Amateurs d’electro/house la soirée du vendredi avec le duo Nu Circle est à vous. Le samedi sera partagé entre les fans de Kavinsky, outdoor, et les clubbeurs impénitents, indoor. Le dimanche, grand messe pour toute la famille. Entre les cocotiers du Bikini, s’installera le vide grenier rock’n’roll. Pas de balade à poney au programme mais les sons d’Acid Arab et une compétition de skateboard. De quoi patienter tout l’après-midi avant la dernière soirée placée sous le signe de Benjamin Clémentine, des Cats on Trees, de Rodrigo y Gabriela | Maylis Jean-Préau et de Thomas Azier.

Acid Arab

© Olcavaller


Guide festivals • 20 [Chanson] Montauban | du 26 mai au 1e juin | alorschante.com

Historique, le mot est faible lorsque l’on parle de Wah Wah UPS. L’association emblématique du campus Paul Sabatier existe depuis 1978 (!) et organise régulièrement des événements à la salle Le Cap. Festival plutôt confidentiel comparé aux autres événements de cette rubrique, Wah watt’s the fac ? n’en mérite pas moins le coup d’œil avec une programmation bien ancrée dans les mouvances dubstep, drum, reggae et electro. On recommande évidemment le nouveau show d’Undergang, extrait d’un nouvel album volcanique (Hang On, voir Clutch#17).

Prog. : ven. 16 mai - Jade, Örfaz, Epeak | jeu. 17 mai - Igorr Live Band, Undergang, Dawa Deluxe, Les voisines du dessous

[Electro, hip-hop] Salle Le Cap | ven. 16 et sam. 17 mai | 5 et 8 €, 10 € (pass 2 soirs)

Wah watt’s the fac ?

Présent à Montauban depuis 1986, on ne présente plus le festival Alors chante. Quoique. Dernier cap avant la trentaine, Alors chante s’offre une liste de concerts bien garnie entre la petite scène de découverte locales et la grande scène d’Eurythmie. Défileront ainsi pendant six jours, Zaz, Giedré, les Ogres de Barback, Thomas Fersen, Jeanne Cherhal, Renan Luce, Gaëtan Roussel, Jacques Higelin ou encore Fauve, voilà pour les plus connus. Reste alors de la place pour ceux qui n’ont pas encore de renommée, ainsi que pour des expositions et autres rencontres familiales en journée.

Alors… chante !

En 2012 déjà, le Théâtre Garonne avait accueilli une étape de La Voix est libre, festival itinérant né à Paris. Revoilà donc ce rendez-vous des musiques improvisées, autour d’un thème par soirée. De quoi en prendre plein les oreilles dès le premier soir, qui outre la toujours savoureuse présence de Fantazio, voit le retour du duo formé par Serge Teyssot-Gay et Joelle Léandre.

Prog. : Jeu. 5 juin - Fantazio, Benjamin Colin, Vincent Fortemps, Teun Verbruggen, Andrea Sitter, Yoann Durant, Serge Teyssot-Gay, Joëlle Léandre | ven. 6 juin - Raphaël Quenehen, Bernard Combi, Peter Corser, Mathieu Desseigne, Beñat Achiary, Erwan Keravec, Esmerine | sam. 7 juin - Kaori Ito, Julien Eil, Denis Charolles, Mohamed Shafik, Elise Caron, Bernard Lubat, Médéric Collignon, Philippe Gleizes

[Musique improvisée] Théâtre Garonne | du 5 au 7 juin | 11 à 22 € theatregaronne.com, jazznomades.net

La voix est libre


[ Indie Rock] Nîmes (30) | du 29 au 31 mai | grat. (journée) et 17 € (soir), 42 € (pass 3 jours) | thisisnotalovesong.fr

Jazz en Comminges en est déjà à sa douzième édition mais semble encore bénéficier d’un véritable élan de jeunesse. Pour preuve, un festival off entièrement gratuit qui, au cœur de St-Gaudens, propose des concerts déambulatoires et une multitude d’influences musicales : Alfie Ryner, Bazaar Boutik, Esther Nourri, Awek et bien d’autres colorent l’ambiance.

Prog. : mer. 28 mai - Le Jazz et la Pavane, Virgine Teychené quartet | Jeu. 29 mai - Terri Lyne, Carrington, Chucho Valdes & Afro Cuban Messengers | ven. 30 mai - Wycliffe Gordon Quartet, Monty Alexander (Harlem Kingston Express) | sam. 31 mai - Luigi Grasso Quartet, Dianne Reeves

[Jazz] Parc des expositions du Comminges du 28 mai au 1 juin | 12 à 33 €, 28 à 88 € (pass 2 à 4 soirs), off grat. | jazzencomminges.com

Jazz en Comminges

Dotée depuis septembre 2012 d’une scène de musique actuelle (Paloma), Nîmes en profite depuis deux ans pour faire venir la crème de la scène indie rock. Ambitieuse et passionnée, la programmation parle ici d’elle-même, qui aligne des groupes découvertes et des sensations confirmées durant 3 jours.

Prog. : Jeu. 29 mai - Filthy Boys, Speedy Ortiz, Temples, Man or Astro Man ?, Lee Ranaldo & The Dust, Ry X, Slowdive, The Fall, The Brian Jonestown Massacre, Southern, Suuns, Moodoid, The Jon Spencer Blues Explosion | ven. 30 mai - Wooden Ships, Courtney Barrett, Superchunk, Midlake, Meridian Brothers, Findlay, Ty Segall, Har Mar Superstar, Earl Sweatshirt, Cat Power (solo), Rodrigo Amarente, The Black Lips, Jungle, Neutral Milk Hotel, Daniel Avery | sam. 31 mai - Hummingbird, Vundabar, Rich Aucoin, Astronautalis, Rocky, Harold Martinez, Holy Ghost, Mofo Electroniq Party Plan, Sky Ferreira, Whomadewho, Golden Teacher, Acid Arab, Fatima Al Quadri, The Glitch Mob

This is not a love song

Outre une programmation musicale éclectique et alléchante (on a toujours voulu voir le KKC Orchestra et Anakronic Electro Orchestra partager l’affiche), la fête de l’Humanité a-t-elle encore une raison militante d’exister ? Le dimanche 8, le directeur Patrick Le Hyaric répondra sans doute à la question autour d’un meeting. L’occasion de souligner que le journal a récemment vécu un ravalement de façade salutaire.

Prog. : ven. 6 juin - La Jarry, Chouf, KKC Orchestra, Anakronic Electro Orchestra | Sam. 7 juin - Ti’bal tribal d’André Minvielle, Ezza, El Gato Negro, Afincao | dim. 8 juin - L’Orchestre de chambre de Toulouse & les Grandes Bouches, Juliette

[Chanson, jazz, electro] Zone verte des Argoulets | du 6 au 8 juin 12 et 15 € (pass 3 jours) | fetehuma31.fr

Fête de l’Huma


Guide festivals • 22

n sept ans, elle en a semé, La Grainerie, des artistes et des œuvres. Elle a ainsi permis la mise en place d’un réseau solide de création et de diffusion, ici, dans le grand Sud, vers l’Espagne, avec « Pyrénées de cirque » et, depuis février 2014, jusqu’en Suède avec « Autopistes ». La première édition de ce nouveau rendez-vous sera un peu la vitrine de ces échanges. Les Finlandais de Race Horse Company donneront le la d’un festival ébouriffant avec leur Petit mal pour notre plus grand bien. Les trois acrobates s’éclatent dans un monde qui s’écroule. On se demande même comment ils ne se font pas plus mal à se jeter sur leurs ballons, à tomber du mat, à se télescoper, à trampoliner en rond, avec une maîtrise parfaite de leurs agrès sur une bande son rock’n roll. Face Nord, on verra aussi les Suédois de Magmanus, les Norvégiens de Oddmann Productions, les Écossais Magmanus

[CIRQUE] Toulouse et agglo | du 23 mai au 8 juin 6 à 17 € | 05 61 24 92 02, la-grainerie.net

Iona Kewny et Joseph Quiby, des Canadiens... Pour changer des grands blonds, les Espagnols de Pugilatus côtoieront l’originalité et la poésie de 220 volts, compagnie d’ici, tout comme La famille Goldoni et ses grandes gueules qui la ramènent avec Du plomb dans le gaz... Sans oublier les parades : le 25 mai, un parcours dans la ville des artistes de « Chemins émergents » et en clôture, le 7 juin, « Toulouse en piste ». C’est pas le moment de traîner les pieds ! | Valérie Lassus

La « Caravane de cirques » que nous connaissions depuis 2007 a circulé tellement bien et tellement loin qu’elle s’est métamorphosée en « Européenne de cirques ».

Européenne de cirques Roule ma poule !

Andreane Leclerc

© Tristan Brand

© Alex Hinchcliffe


[Foire] Place du Capitole | du 15 au 18 mai grat. | 05 61 12 11 16

[Spectacle de rue] Leucate (11) | du 29 au 31 mai | grat. | solyfiesta.fr

[Expo] Toulouse | du 23 mai au 22 juin | grat. | toulouseartfestival.com

[Montagne & Aventure] Ax-les-Thermes (09) du 28 mai au 1e juin | explos-festival.com

7e édition pour Explos, le rendez-vous pyrénéen des amoureux de films de montagne et d’activités sportives (escalade, spéléo, parapente, kayak, slackline, canyon...). Le festival convie les meilleures productions cinéma mondiales du moment et invite les protagonistes (le freerider Xavier De Le Rue, le grimpeur Sean Villanueva, le parapentiste Thomas De Dorlodot ou le réalisateur Bertrand Delapierre).

Explos Film Festival

Initiales étranges (Fiat pour Festival International d’Art de Toulouse), affiche au minimalisme radical (la Garonne, bien verte)... Pour sa deuxième édition, l'ex Printemps de Septembre prend ses quartiers dans Toulouse (Abattoirs, Château d’eau, Jacobins, Augustins...) et ailleurs.

FIAT

Il n’y a pas que le Mondial du Vent à Leucate. La 17e édition du festival Sol y Fiesta est l’autre grand rendez-vous de la commune balnéaire, à peine à une heure et demie de Toulouse. Durant les trois jours du week-end de l’Ascension, des spectacles déambulatoires mettent les sens en éveil : théâtre, concerts, bandas (avec notamment les Cie Artonik et Oposito).

Sol y Fiesta

Le dimanche 18 mai, on retrouvera place du Capitole les fameux stands, animations, débats, concerts et histoires autour des langues. Mais il y aura aussi des propositions en amont : spectacle de Philippe Sahuc Saüc au Fil à plomb le jeudi 15 mai, conversation sur la défense de la langue d’oc le samedi, au Capitole (18h).

Forom des langues du monde


clutchfolio

Ronald Curchod le rêve animal

Expositions Ronald Curchod au Centre de l'Affiche, à l'espace culturel JOB, au collectif IPN, à l'atelier PICTO, et au théâtre du RING | jusqu'au 29 août ronald-curchod.net

Un total de 200 affiches disséminées dans cinq lieux de la ville. Après Mademoiselle Kat, le Centre de l’Affiche poursuit sa carte-blanche aux créateurs contemporains. Et permet d’appréhender toutes les facettes du travail de Ronald Curchod au travers d’escales graphiques.

« L'Homme descend du songe » Antoine Blondin

24 •


• 25


ur les étagères trônent des livres d’art mais aussi des bouquins sur les oiseaux ou la musique. Au-dessus, sont entassés des rouleaux d’affiches. Et la peinture, bien sûr : des dizaines de pinceaux et des pots de gouache par rangées. Situé dans l’arrière cour de sa maison à Toulouse, l’atelier de Ronald Curchod n’est que l’arbre qui cache la forêt : il y en a un autre, plus grand, dans le Lot où il conserve la majeure partie de ses créations. En trente ans de carrière, ce graphiste-illustrateur a de quoi remplir des pièces. Mieux, à l’écouter retracer son parcours, on se dit qu’il porte en lui toute une histoire du graphisme. La vingtaine entamée, il a quitté la Suisse, son pays de naissance, pour « fuir l’image des années 60 » et s’établir en France. « De 16 à 20 ans, j’ai baigné dans le style de cette époque, très neutre, presque abstrait. J’ai gardé cette envie d’aller à l’essentiel, mais j’étais surtout attiré par l’école

Polonaise : j’aime les images qui secouent ! ». Dans les rues de Toulouse, les affiches qu’il signe pour des festivals aussi différents que Cinélatino et Toulouse les Orgues sont toujours reconnaissables. Ronald Curchod a un univers bien à lui. Une démarche aussi : « J’essaye d’affranchir l’image de son message. Une fois que l’on enlève le texte et le contexte, l’illustration doit demeurer une création autonome ». Création qui ne se contente pas d’interpeller : son bestiaire d’animaux et compagnie attendrit autant qu’il dérange. Il y a un véritable jeu sur le subconscient dans ses illustrations, une dimension à la fois enfantine et sombre, matière des songes et des cauchemars. « Je joue, comme tout le monde » lance-t-il, le regard rieur derrière ses fines lunettes. « Je travaille sur l’inconscient, donc le sens des images est toujours ouvert. Seulement, la direction n’est pas indiquée ! ». | Baptiste Ostré


art visuel

Mister Freeze

Quitte ou double ? Le Frigo (Groupe GB, 378 route de Launaguet) - second lieu secret du 24 mai au 1e juin | fauteograff.com

omment figer dans l’espace et le temps une culture, par définition, éphémère ? Par essence, le graffiti n’est pas un art transi. Il va-et-vient, se pose aussi rapidement qu’il ne s’altère et seul le hasard permet de l’apprécier. Au détour d’une rue, d’une gare ou d’un terrain vague. C’est là toute son histoire. À première

vue, le graff n’a donc pas vocation à l’exposition en huis clos, encore moins à sa marchandisation. Qu’on se rassure, Mister Freeze ne sera pas un conclave d’esthètes gavés aux petits-fours. Le parti-pris de Faute-OGraff, association porteuse du projet : emmener les gens là où ils n’ont pas l’habitude d’aller. « La volonté de

Visuels : Mister Freeze 2013 © DR

Promouvoir les arts urbains, oui mais pas à n’importe quel prix ! L’association Faute-O-Graff l’a bien compris avec une seconde édition de Mister Freeze en deux entrées, penchant plus pour les dirty squat que pour les galeries aseptisées. Un instant suspendu aux bombes d’ici et d’ailleurs.


Mister Freeze est de mettre en avant un lieu atypique que les Toulousains ne connaissent pas ainsi qu’une sélection d’artistes très pointue » présente Loïc André, alias Mondé, membre de l’asso et graffeur depuis une quinzaine d’années. Jusque là, on n’est pas loin d’aller prendre une autre coupe de champagne. Sauf que ce Mr Freeze 2.0, baptisé « Night and Day » a voulu, une nouvelle fois, mettre en scène sa propre schizophrénie. Une ligne tracée entre deux mondes opposés : celui de la rue, des squats, du vandalisme et celui de l’art contemporain, des galeries, du business. « On veut montrer cette dualité avec deux lieux d’exposition cette année. Le Frigo (ancien squat de graffeurs à Launaguet), avec ses parois en métal, ses murs blancs et ses lumières artificielles où l’on pourra apprécier le travail qui se fait le jour, en atelier », explique Loïc. « Le second bâtiment est, lui, plus

à l’époque on pensait plus à payer les amendes qu’à vendre nos œuvres

urbain avec de grands espaces, de la briquette toulousaine. Comme pour rappeler que les graffeurs sont avant tout des activistes de nuit ». De mur à mur Un pied de nez aux galeristes avec ce second lieux, tenu secret jusqu’au vernissage, qui fera la part belle aux installations. « Ce volet de l’exposition sera plus consacré aux volumes avec des murs peints, des jeux de collages avec des affiches, des voitures dématérialisées... ». Cette année, 16 nouveaux artistes partagent leurs univers dans les box du Frigo (Alexöne, Fode, Zest, Momies, Zepha, Tanc...) pendant que 19 autres, dont certains déjà présents l’an passé, dévoileront une autre facette de leur travail (Tilt, Rezo, Lenz, Katre, Gris1, Costa...). On ajoutera également que 10 % de la vente des œuvres du Frigo sera reversé à la fondation des Orphelins d’Auteuil. Une façon de ne pas perdre de vue leur histoire, d’avancer sans trop marquer la rupture avec cette époque où le graff ne cherchait pas à se faire voir. Ni par les passants, ni par la police. « C’est vrai qu’à l’époque on pensait plus à payer les amendes qu’à vendre nos œuvres ». CQFD. | Youness Hamelat


art visuel

Hével

Théâtre Sorano | du 13 au 17 mai (expo du 6 au 17 mai) | 14h30 et 20h 5 € | sorano-julesjulien.toulouse.fr Grenade | du 31 mai au 26 juin mairie-grenade.fr

Entre exposition, installation et performance, l’artiste Natacha Mercier transforme le Sorano en garage d’art plastique. En voiture !

I

l y a un début à tout : fin avril, le Sorano a ouvert ses portes à la plasticienne Natacha Mercier pour une première résidence d’artiste entre ses murs. Tendance de fond plus que simple mode : ici et ailleurs, les théâtres bousculent les règles et élargissent leur champ artistique (voir p.70). Et cette première fois est loin d’être timide. Installée en Midi-Pyrénées depuis 2008, Natacha Mercier transforme le théâtre en atelier de mécanique artistique. Un « road movie à huis-clos, qui ne sera jamais le même à chaque représentation ». Soit un spectacle performatif accompagné des vidéos interactives de Guillaume Bautista et des créations musico-théâtrales de la Compagnie 2L avec pour person-

36 •

nage central sa première voiture, une Corsa de 529 971 km – avec moteur déboulonné en exposition. Il faut dire que l’artiste est passionnée d’automobile. « J’ai toujours baigné dans l’univers des conventions auto et motos. Mais la Corsa est aussi un medium. La voiture joue de nos jours un rôle dans les conditions sociales... » Une métaphore donc ? Peut-être, mais tout n’est pas si simple. Au contraire, comme l’attestent ses peintures (dont des acryliques sur... capot !) : Natacha Mercier aime ce qui ne se dévoile pas du premier coup d’œil. Hével, le nom de cette création, résume toute sa démarche. Traduit de l’hébreu, le mot signifierait tout autant « vanité » que « buée » ou « vapeur »...  | Baptiste Ostré

Calamines © Natacha Mercier - le garage MAC ville de Brive

Sous le capot


• 37


art visuel | et aussi...

Jean Denant

© Jean Denant - Galerie Anne de Villepoix

Lieu-Commun | du 24 mai au 5 juil. | 05 61 23 80 57, lieu-commun.fr

L’architecture comme médiatrice entre l’homme et le monde. Ces quelques mots contiennent en substance tout ce que renferment les créations de Jean Denant. À Lieu-Commun, le Sétois s’empare et modifie les espaces pour instaurer un dialogue entre les différentes étapes de la création. Toujours en lien avec le monde du bâtiment. La galerie est ainsi transformée en véritable chantier, incessant work in progress d’où s’échappent des panneaux, peintures et autres installations. Une première étape qui contraste avec le calme et le minimalisme de l’étage : littéralement, l’espace mental de l’artiste. | B.O.

Cheminements Lectoure (32) | jusqu’au 1 juin centre-photo-lectoure.fr

Amoureux de la rando en chaussettes montantes et dévoreur d’expositions d’art contemporain, que diriez-vous s’il était possible de faire de la rando au milieu d’œuvres d’art ? Lectoure et Aubiet ont relevé le défi en reliant leurs deux villes par l’art. Pour cela trois artistes se sont prêtés à l’exercice : Suzanne Husky, François Méchain et Olivier Nattes. Une performance vous attend au départ de Lectoure au centre d’art et de photographie, une autre à l’arrivée à Aubiet. Le tout dans une ambiance festive avec concert et rencontre avec les artistes. À vos chaussures. | M.R. 38 •

Monk Green Galerie & Dispensary du 16 mai au 20 juin | inkedproject.com

Après Lea Nahon l’an dernier, la Green Galerie et le Dispensary font venir à Toulouse un nouvel artiste belge. Sur les deux lieux, Monk exposera toute la palette de son travail. Graphiste, également street-artist, il présentera d’un côté That’s all Monks, joyeuse compilation de techniques diverses (pochoir, tattoo, dessin...) reliée par une prédilection pour les portraits colorés. De l’autre, Inked project est une collaboration entre l’artiste et une soixantaine (!) de tatoueurs internationaux : le premier s’y charge de dessiner des personnages, les autres y apposent leurs créations. Vernissages les 16 et 17 mai. | B.O.


AGENDA

art visuel

[*]

Jusqu’au 15.05 et du 16.05 au 12.06

Fake [Arts plastiques] Bibliothèque Universitaire de science | 118 route de Narbonne La Fabrique | 5 allées Antonio Machado

Jusqu’au 24.05

Un rien superlatif [Objet] Grenade | avenue Lazare-Carnot | mairie-grenade.fr

Jeux de miroirs, réel et virtuel, vrai et faux... Huit étudiants de l’Université de Toulouse présentent le résultat d’un atelier mené avec l’artiste Alain Josseau. Les créations interrogent le statut de l’image et sa diffusion à l’heure du mélange entre analogique, numérique et physique.

Issue des Beaux-Arts de Toulouse, Marion Brusley expose pour la première fois toute une série de détournements d’objets du quotidien. La démarche interroge d’une part la société de production mais aussi nos propres habitudes à la fois de consommation et de spectateurs dans la vie de tous les jours. Jusqu’au 31.05

Lumières de femmes [Photo] La clef des charmes | 28 rue des Blanchers | facebook.com/LaClefDesCharmes Le lieu était tout indiqué pour une exposition du photographe Christophe Merviel. Ce Toulousain d’abord spécialisé dans la photo d’objets s’oriente désormais vers le shooting de modèles. Il expose une série autour d’une double thématique : la pin-up et le nu artistique. De quoi éveiller les sens !

Jusqu’au 3.06

Les Divines [Dessin] L Danse | 18 impasse St-Roch | ldanse.com.fr Artiste multi-support que l’on croise souvent dans les crew electro de Toulouse, Mlle Forma rend hommages aux icônes féminines à travers sa série Les Divines. Edith Piaf, Janis Joplin, Frida Kahlo ou l’inévitable Marylin sont croquées mais surtout personnalisées. Ce qu’on retient reste ainsi avant tout le trait de l’artiste.

40 •


en r& extérieu ur à l’intérie

Jusqu’au 8.06

ROnald curchod (voir Clutchfolio p.24) Expositions multiples : Centre de l'Affiche, Espace JOB, IPN, PICTO, théâtre du RING jusqu'au 29 août | ronald-curchod.net

Capa, exil 1939 [Photos] Espace Art et Culture (Bram) | avenue Georges Clémenceau | essars.bram.fr Situé dans un parc en plein cœur de la ville de Bram, dans l’Aude, l’Espace Art et Culture dédie ses espaces aux œuvres du photoreporter Robert Capa. Une soixantaine de tirages consacrés aux événements de la Retirada par une légende de la photographie.

Jusqu’au 1.09

Mondes Touaregs [PEINTURE] Musée Henri-Martin (Cahors) | 792 rue Emile Zola | mairie-cahors.fr Le monde Touareg est aujourd’hui encore auréolé d’un certain mystère et d’incompréhensions. Cette exposition croise les regards d’un artiste (le peintre Georges Guinot) et d’un couple d’anthropologues (Suzanne & Edmond Bernus) pour témoigner de la richesse de cette civilisation.

Jusqu’au 31.10

Les Jardins du Muséum [Ouverture] Borderouge | 24-26 avenue Bourges-Maunoury | museum.toulouse.fr Nous sommes en plein quartier urbain et pourtant c’est à une véritable rencontre avec la nature que ces Jardins du Museum invitent. Ouverts début mai, à proximité de l’étang de la Maourine, cet ensemble de 4 hectares se découvre grâce à de nombreux ateliers. Bonus : durant 3 jours (du 30 mai au 1e juin), les jardins sont accessibles gratuitement.

Du 12 au 18.05

Mémoires Industrielles 3.0 [*] [Graff] Espace Job | 105 route de Blagnac | facebook.com/MemoireIndustrielle Lancé en 2011 par sept artistes toulousains, le concept de Mémoire Industrielle ne cesse de s’étoffer (et de s’exporter : Lille, Paris, Barcelone...). Pour ce troisième « hors série », Xerou, Spazm, Spot et leurs confrères invitent l’artiste Korail et imaginent une gigantesque maquette de complexe industriel à l’abandon, fabriquée à partir de matériaux de récupération.  Vernissage et concert le 13 mai, performance graffiti le 17 mai dans l’après-midi. | © Atria Crew

Le 17.05

La Nuit des Musées [Nocturne] Toulouse et en région | nuitdesmusees.culture.fr | 19h | grat. Dixième édition de cette manifestation qui tend à dépoussiérer nos bons vieux musées. Si la palme revient incontestablement aux Abattoirs (voir p.64), les autres lieux de Toulouse ne manqueront pas de propositions originales et décalées : performances, spectacles, concerts... La compagnie des Acrostiches fera ainsi du Musée St-Raymond un territoire d’expériences circassiennes !

Le 21.05

Tu m’en diras tant [Collage, dessin] Le Ver Luisant | 41 rue de la Colombette | leverluisant.fr Artiste plasticien mais aussi vidéaste, Benoît Balfet considère l’être humain comme un ensemble de données. Avec Tu m’en diras tant, il tente d’opérer une synthèse entre technologie et artisanat. Illustrations, billets d’humeur, papiers photocopiés et déchirés sont le vecteur de la libération de l’inconscient.

• 41


littérature

Indélébile s’encre dans la ville La Chapelle | du 16 au 18 mai | indelebile.org

Un week-end de rencontre à La Chapelle, des expos dans différents lieux de la ville ainsi que des projections et des concerts... Le festival Indélébile continue son petit bonhomme de chemin pour montrer toute la vitalité de la création graphique indépendante.

tales. Narration graphique, édition indépendante... Plus qu’un genre qui n’aurait pas vraiment de frontières, le festival toulousain défend surtout une démarche qui consiste à distinguer la recherche artistique de l’objet de consommation courante genre

© Soia

rebours des festivals classiques qui couvrent l’ensemble de la bande dessinée, depuis six ans, Indélébile a fait le choix, radical, de se pencher plus précisément sur les publications réellement créatives et expérimen-


Boule & Bill ou Titeuf, sans citer de noms. Chaque année, Indélébile offre ainsi un état des lieux de la création graphique française voire européenne mais aussi locale. Et cette dernière se porte à priori plutôt bien. Preuve de cette vitalité, Les Machines et Dédales, deux maisons d’édition jusqu’à présent basées sur Angoulême se sont récemment installées à Toulouse, s’ajoutant ainsi aux nombreux auteurs et structures déjà fédérées sous la bannière Indélébile. « C’est vrai qu’il y a une bonne densité ici. Dans le milieu de l’édition graphique indépendante, Toulouse est un peu en train de devenir une ville relais, comme peuvent l’être Strasbourg ou Marseille », se réjouit Soia, membre pionnière de l’association Indélébile, tout en regrettant tout de même le manque de lieux pour pouvoir diffuser cette création (voir Clutch#6). Rencontres En tout cas, le festival, lui, ne cesse de s’enraciner dans la ville, multipliant les passerelles et partenariats avec de nouveaux lieux et festivals comme celui des Jardins Synthétiques via un concert de Tom Terrien. Une manière d’avancer sans perdre de vue la convivialité. « On ne fait pas payer les stands aux auteurs invités. Honnêtement, je ne pense pas qu’ils vendent beaucoup pendant le festival mais il adorent venir à chaque fois », s’amuse Soia. « On essaye de créer un vrai lieu de rencontres et pas seulement

Dans le milieu de l’édition graphique indépendante, Toulouse est en train de devenir une ville relais de file d’attente en quête de dédicace ». Bref, Indélébile a apparemment trouvé une recette qui marche mais ne se repose pas pour autant sur ses lauriers. « Cette année des fidèles sont encore présents comme Misma ou Super Loto mais on a essayé de plus se diversifier en invitant des auteurs ou structures qu’on ne connaissait pas », explique celle qui a créé l’affiche de cette sixième édition. Une édition dont les temps forts seront notamment la présence de l’artiste allemande Angela Dalinger à Ombres Blanches ou encore la structure en volume créée par la revue bruxelloise Superstructure dans la cour de La Chapelle, lieu central du festival. À noter également la projection à l’ABC du documentaire UnderGronde, en présence du réalisateur Francis Vadillo ainsi que de plusieurs artistes présents dans le film. « C’est un film très révélateur sur le travail d’illustrateur ou d’auteur et qui s’inscrit parfaitement dans notre démarche », conclut Soia.   | Nicolas Mathé


livres L’abécédaire

OYC (Noire méduse)

Le Lyonnais Othmane Younés Chraibi fait ses débuts dans la fiction avec ce recueil. Sept histoires courtes, plus que des nouvelles au sens strict, habitées par un art des mots et un plaisir du langage tangibles. Par leur durée, certains de ses textes tiennent même de la poésie en prose. Mais qui dit finesse de l’écriture ne dit pas naïveté de bisounours. Au contraire : drogue, sexe, violence, les histoires dépeignent des personnages dignes de la littérature transgressive. Les illustrations faussement naïves de Clara Corman achève de donner à ce livre un aspect de conte pop schizo. | B.O.

Tom Waits, une biographie

Barney Hoskyns (Payot & Rivages)

600 pages. Il fallait au moins ça pour disséquer les 40 ans de carrière de Tom Waits. Il y a une forme de courage même à tenter de faire un portrait de l’homme à la voix trempée dans le bourbon. Car l’animal est insaisissable, crooner bukowskien doublé de rock-star goguenarde. Tellement insaisissable d’ailleurs, que cette biographie n’a rien d’officiel. Le critique rock louvoie donc, composant pour partie avec des témoignages de proches et de musiciens. Au travers d’analyses de ses albums, il bâtit également un voyage à travers l’esprit du chanteur. Qui aboutit à une irrépressible envie de les réécouter en boucle. | B.O.

Krimi

Vincent Platine (Anacharsis)

Les éditions Anacharsis poursuivent leur politique de redécouverte des oubliés de l’histoire de la littérature. Après Luigi di Ruscio (La neige noire d’Oslo, voir Clutch#17), la maison frappe très fort en publiant une anthologie du récit policier sous le 3e Reich. Écrites sous le régime nazi, ces nouvelles noires ont échappé aux interdictions grâce à leur statut d’œuvres de divertissement inoffensif. Comme toujours avec un genre largement sous-estimé, elles recèlent bien des niveaux de lecture, soit en s’inscrivant dans la ligne idéologique de l’Allemagne de 1933-45 soit en se posant en véritable acte de résistance. | B.O.

La semaine des 7 douleurs

Solenn Colléter (Wartberg)

D’emblée, on est en terrain familier. Et pas seulement parce que La semaine des sept douleurs prend pour cadre la ville de Toulouse (le roman est inclu dans une collection de « polars en régions »). Meurtres rituels aux implications bibliques - des prêtres, langues arrachées et émasculés -, enquêteur à la vie privée chaotique... Mais la forme classique et maîtrisée du whodunit importe ici moins que le fond. Les mécanismes du roman noir sont avant tout convoqués pour mettre à jour une thèse théologique fascinante, confrontant la Bible à une lecture psychanalytique aussi simple que concrètement révolutionnaire. | B.O.

44 •


bandes dessinées Blast T4

Manu Larcenet (Dargaud)

Ça y est, c’est la fin du voyage pour Polza, le personnage central hors normes de Blast, ogre marginal à la fois victime et bourreau et dont on ne sait toujours pas de quel côté classer les sentiments qu’il provoque en nous. Comme pour toute bonne série US qui nous aura passionné, la chute laisse un goût d’inachevé, mais cette exploration abyssale de la nature humaine restera a coup sûr gravée dans les mémoires. Comme le sera dans les rétines ce noir et blanc dont Larcenet parvient à faire jaillir mille nuances. Bref, on ne ressort pas indemne des ces quatre tomes à la fois glauques et lumineux. Une œuvre intense ! | N.M.

LES VIEUX FOURNEAUX

Wilfrid Lupano & Paul Cauuet (Dargaux)

Aujourd’hui installé à Toulouse, le scénariste Wilfrid Lupano associe de nouveau son humour caustique au trait débridé de Paul Cauuet. Cette fois, le duo quitte le registre des gitans du futur (L’Honneur des Tzarom) pour une comédie sociale du troisième âge ! À l’occasion d’un enterrement, trois amis d’enfance se remémorent le bon vieux temps. Les retrouvailles se transforment vite en une course contre-la-montre rocambolesque pour empêcher l’un des septuagénaires de se venger de son ancien patron. Outre la lutte des classes, cette tranche de vie cynique et tendre aborde subtilement la thématique du choc des générations. | P.M.

Ni dieu ni maître

Locatelli Kournwky & Leroy (Casterman)

La formule est célèbre. Son auteur moins. C’est le grand mérite de cet ouvrage qui, dans la veine du biopic historique, n’atteint pas le souffle romanesque des opus signés par Catel & Bocquet sur Kiki de Montparnasse ou Olympes de Gouges. Un brin linéaire, presque aussi austère que la rigueur morale de son personnage, ce récit s’avère indispensable pour redécouvrir ce partisan de la révolution par la violence qui passa plus de 43 années enfermé. Détenu pendant la Commune malgré une proposition d’échange contre 74 prisonniers (refusée par Thiers), il aurait été selon Marx le guide qui fit défaut au succès de l’insurrection. | N.M.

Moderne Olympia

Catherine Meurisse (Futuropolis)

Futuropolis ne nous avait pas préparé à ça. L’éditeur nous avait plus habitué à des planches et romans graphiques aussi sérieux que passionnants. Ici, ce dernier paramètre demeure mais Moderne Olympia est avant tout une comédie qui prête franchement à rire. Catherine Meurisse y imagine la vie rêvée de personnages célèbres de la peinture (Moderne Olympia répond à une commande du Musée d’Orsay) qui passent de toiles de maîtres à Romeo & Juliette ou aux comédies musicales. Fantaisiste, certes, mais pas moins érudit : l’auteur déroule et détourne l’histoire de l’art dans un one-shot qui ne lésine pas sur les gags. | B.O. • 45


spectacle vivant

La Grande guerre

Jeu de massacre

© DR

TNT | du 14 au 17 mai 19h30 ou 20h30 | 14 à 25 € 05 34 45 05 05, tnt-cite.com

Le collectif néerlandais Hotel Modern, connu pour ses piècesmaquettes filmées et projetées en direct, tourne depuis treize ans cette Grande guerre, évocation de la boucherie de 14-18, avec des jouets qui font mouche.

T

uez-moi, s’il vous plaît, quelqu’un, tuez-moi (...) », cette prière perdue dans une campagne dévastée, un soldat, Prosper, l’a vraiment entendue, il l’a écrit à sa mère. Il a aussi raconté comment on avait roulé sur des poilus blessés, comment on ne pouvait pas enterrer tous les camarades... La reconstitution d’Hotel Modern, d’une astucieuse candeur, se base sur ces lettres, à présent connues, des forçats des tranchés. Souvent bouleversantes par leur modestie et pour la réalité qu’elles décrivent, à des années lumières de l’histoire officielle à galons et moustaches gominées. On a beau connaître le scénario : la chair à canon, la boue, les grenades, le gaz moutarde, les

46 •

obus, la faim, les prisonniers, les corps vivants ensevelis et la vie qui reprend par dessus tout, voir l’immense bêtise en direct, entendre encore ces mots est poignant. RÉALISME Ce qui est paradoxal, c’est le réalisme de cet univers dont on sait qu’il est faux : un décor fragile et mouvant où le persil fait office d’arbres, autour duquel s’agitent les manipulateurs et qu’Arthur Sauer met en son. Peutêtre parce que ces mains, que l’on voit soudain intervenir dans le décor, font écho à celles des dirigeants cyniques d’il y a 100 ans qui prenaient les soldats pour des marionnettes. Cent ans, vraiment ? | Valérie Lassus


• 47


spectacle vivant | et aussi...

L’Agit au vert

Frères Ribouillot © Patrick Moll

Zone Verte des Argoulets | du 20 au 31 mai | agit-theatre.org

Voilà maintenant douze ans que l’Agit, le théâtre engagé itinérant, vient ressourcer ses quatre chapiteaux sur les plaines des Argoulets. À en juger la programmation d’une trentaine de spectacles, cette année encore les deux semaines de festival s’annoncent intenses. La première semaine prendra le temps de se poser dans l’univers africain. Et si vous avez 32 heures devant vous, la seconde semaine vous pourrez tenter le défi que lance l’Agit, finir le rendez-vous théâtral par 32 heures de spectacles non-stop avec à la clé un concert bien mérité. Alors tenté ? | M.R.

Sujet L’Escale (Tournefeuille) | mar. 27 mai 20h30 | 12 à 18 € | mairie-tournefeuille.fr

Qu’est-ce qu’une personne ? Sujet ambitieux, d’ailleurs présenté comme une « enquête (...) du GdRA », groupe à géométrie variable mené par Christophe Rulhes et Julien Cassier. Ce troisième opus du Triptyque de la personne est foisonnant et il n’est pas certain que toutes les chorégraphies, tous les textes soient indispensables... Mais certains moments sont très forts : un homme nu portant des bois de cerfs, la musique, et surtout, les témoignages vidéo troublants ou bouleversants qui interrogent sur ce qu’est la normalité. De la complexité du « je ». | V.L. 48 •

Pronomade(s) May B - Encausse-les-Thermes | sam. 24 mai 21h30 | grat. - Saison en Haute-Garonne de mai à déc. | pronomades.org

C’est reparti, pour cette aventure culturelle de grande utilité publique qu’est Pronomade(s). Centre national pour les arts de la rue depuis 2006, l’association diffuse et soutien depuis 2001 les créations de qualité jusque dans les endroits paumés de la campagne de Haute-Garonne, en collaboration avec les habitants. Pour commencer la saison 2014, la chorégraphe Maguy Marin, pas moins, est programmée à Encausse-les-Thermes avec May B, pièce qui a indéniablement marqué la danse contemporaine et laisse son empreinte depuis 33 ans. | V.L.


AGENDA

spectacle vivant

[*]

Jusqu’au 10.05

Nothing2Looz [Danses urbaines] Hall Comminges (Colomiers) | place des fêtes | nothing2looz.com Créée en 2008 à l’initiative d’un membre du célèbre Vagabond Crew (Abdelilah Chouari), la BreakinSchool est une fameuse école de danses urbaines. La troisième édition du festival Nothing2looz consacre la culture hip-hop avec toute une semaine de stages, master-class, débats, expos... Et l’incontournable finale le samedi : 4h de spectacles en présence des meilleurs danseurs mondiaux.

Le 13.05

Enquête d’impro [Impro] Espace St-Cyprien | 56 allées Charles de Fitte | mosaique-des-sens.fr 21h | 6 et 10 € Venez prendre part à une enquête policière improvisée. L’invitation est lancée par l’association Mosaïque des sens et la compagnie Improviz’ta vie. Elle transforme l’Espace St-Cyprien en scène de crime, avec la complicité du public : armes, témoins, mobiles... seront décidés sur place avant l’entrée en scène des inspecteurs improvisés.

Le 15.05

Il Maestro Furioso [Humour musical] Casino Théâtre Barrière | 18 chemin de la Loge | lucienbarriere.com 20h30 | 20 € 28 musiciens, 60 choristes, 2 heures d’un spectacle baroque entre burlesque et fresque musicale. À la baguette, Gilles Ramade mène cet Il Maestro Furioso inclassable, passe de Chopin, à Debussy, Mozart ou Vivaldi dans un déferlement lyrique puis virevolte dans une fantaisie humoristique. Décalé et impressionnant.

Du 15 au 24.05

Trahisons [*] [Théâtre] Théâtre Garonne | 1 avenue du Château d’eau theatregaronne.com jeu. et mer. à 20h, ven. et sam. à 20h30 | 7 à 22 € Au résumé, on se croirait dans un classique triangle amoureux (une femme trompe son mari avec le meilleur ami de celui-ci). Sauf que... Sauf qu’il s’agit d’une pièce d’Harold Pinter, qui plus est portée par la fabuleuse compagnie TG Stan. Une habituée du théâtre Garonne, qui propose ici une véritable vision de la nature humaine. Dans tout ce qu’elle a de plus insaisissable... | Tg Stan © Paul De Malsche

50 •


Du 20 au 28.05

Princes [Théâtre] T héâtre du Pavé | 34 rue Maran theatredupave.org

20h du mar. au sam., 16h le dim. | 6 à 18 €

Ce n’est pas à proprement parler une adaptation. Oui, le collectif Les Bâtards Dorés se base bien sur L’Idiot, monument de la littérature de Dostoïevsky. Mais les comédiens l’utilisent plus comme un matériau de départ pour un travail collectif, de l’écriture à la mise en scène, qui dresse des parallèles entre la Russie d’hier et la France d’aujourd’hui. Du 22 au 24.05

Zig-Zag [Création] Tournefeuille, Toulouse & Villeneuve-Tolosane | lusine.net

21h | grat.

Hors scène, dans l’espace public, la Cie Man Drake expérimente de nouvelles formes chorégraphiques et puise aussi bien dans la danse, que dans le théâtre, la musique ou le cinéma. Un parcours au fil des rencontres à l’initiative de L’Usine, scène conventionnée pour les arts dans l’espace public. Le 22 et 23.05

11/11/11 à 11h11 [Desproges revisité] Le Bijou | 123 avenue de Muret | 05 61 42 95 07 | le-bijou.net

21h30 | 10 et 12 €

La première fois, c’était donc en 2011, un 11 novembre, à 11h11. Du coup, on ne s’attendait pas à revoir ce spectacle, où deux comédiens reprennent et s’approprient avec une saveur certaine les textes de Desproges. Mais le succès aidant, revoilà Tom Pozieux et Alexis Gorbatschevsky. Le titre est resté, la fraîcheur aussi. Le 27.05

La Ludi vs Semi Lustrée [Impro] Salle le Cap | 118 route de Narbonne | luditoulouse.org

20h | 3 €

Parmi les plus anciennes ligues d’impro à Toulouse, La Ludi retourne dans son fief de l’Université Paul Sabatier pour affronter une troupe venue du Québec. Deux équipes de 6  comédiens amateurs vont jouer la comédie et démontrer le potentiel du théâtre d’impro (voir Clutch#12). Du 30.05 au 1.06

Sign’ô [Festival]  entre Culturel des Mazades | 10 avenue des Mazades C festival-signo.fr 18h30 le ven., 10h30 le sam., 11h30 le dim. | 18,80 à 25 € Festival des arts en langue des signes, Sign’ô s’adresse bien entendu aux publics malentendants mais pas uniquement. Cette 5e édition pluridisciplinaire accueille tout le monde avec une programmation variant entre ateliers, cinéma et théâtre.

Le 3.06

Just D’jal [Jamel Comedy Club] Le Bascala (Bruguières) | 12 rue de la Briqueterie | le-bascala.com

20h30 | 30 €

Il n’aura fallu à D’jal qu’un seul sketch pour conquérir les zygomatiques. Issu du Jamel Comedy Club, l’humoriste a fait le buzz avec « Le portugais » où il s’amuse des clichés avec un bagout et une énergie à revendre. Entre stand-up et one-man-show, Just D’jal déploie toute la palette du comédien, vannes vachardes et cartoon élastique.

• 51


projection

Alexandre Grothendieck théorème de la fascination Cinémathèque | jeu. 22 mai | grat. | grothendiecklefilm.tumblr.com

Premier documentaire de la Toulousaine Catherine Aira, Alexander Grothendieck, sur les routes d’un génie, ressuscite la figure d’un mathématicien surdoué, aujourd’hui devenu objet de délire mystique.

Grothendieck » explique la réalisatrice Catherine Aira. En partie seulement. Car en creusant un peu, il devient très vite clair que pénétrer le territoire de cet homme reviendrait à se jeter dans l’antre d’un ogre. « Toutes les personnes qu’il a rencontrées, aussi brièvement que cela puisse être, ont été soit exaltées soit entièrement brisées », selon elle. Fils d’un anarchiste Russe, né à Berlin en 1928, arrivé en France après un passage dans une Espagne secouée par la guerre civile, Alexander Grothendieck a traversé l’histoire du XXe siècle (dont un passage par les camps sous Vichy), marqué au fer

© DR

u’est-ce qui a poussé un brillant mathématicien, lauréat de la médaille Fields en 1966 (quasiment le prix Nobel), à tout envoyer balader pour disparaître de la circulation ? De 2005 à 2012, Catherine Aira et Yves Le Pestipon ont enquêté sur les traces que le génie Alexander Grothendieck a laissées derrière lui. Jusqu’à le retrouver, quelque-part en Ariège où il vit en reclus total. D’images du mathématicien ermite, le film n’en montre aucune : la caméra restera sur le pas de la porte. Une raison ? « C’est en partie par respect envers le choix de vie de

52 •


Toutes les personnes qu’il a rencontrées ont été soit exaltées soit entièrement brisées rouge les mathématiques avant de tourner au symbole gourou. Militant écologiste radical, mystique pétri de théories gnostiques que ne renieraient pas le Rust Cohle de True Detective (la Terre appartient au Mal, la fin du monde est proche), Grothendieck fascine aujourd’hui moins pour ses travaux sur la géométrie algébrique qu’en tant que prophète obscur. Fâché avec ses ex-confrères, il est brutalement rayé des livres. Orgueilleux, difficile, le génie ne remportait pas, au faîte de sa gloire, le concours de popularité. « On a essayé de comprendre comment cet homme est devenu un aimant dès lors qu’il s’est effacé ». Frontière Auteure d’un moyen-métrage déjà orienté ésotérisme (La petite fille aux os brisées), Catherine Aira avoue avoir été attirée par ce versant de la personnalité de Grothendieck. Mais plutôt que de se jeter à corps perdu dans l’attraction réelle qu’exerce son sujet, son film tend plutôt à démonter les mécanismes de la fascination - en ce sens, le professeur Yves Le Pestipon y joue le rôle de garde-fou. « La notion

de fantasme autour de cet homme est très importante » acquiesce la réalisatrice. « Il y a quelque chose du génie romantique chez lui, qui est alimenté par son silence ». Captivant, ce « portrait en creux » évite les pièges qui se tendaient à lui. Le film ne tranche jamais mais réussit à évoluer sur la crête où se brise la frontière entre génie... et délire. | Baptiste Ostré

Cinéma spontané « Yves Le Pestipon m’a parlé de Grothendieck au cours d’un reportage. Le sujet m’a passionné et nous avons commencé à travailler dessus en 2005. Nous n’avons pas trop réfléchi, c’était très spontané : on prenait une caméra et dès que quelqu’un nous appelait, nous foncions. Le film a été présenté pour la première fois à la Novela alors que la post-production n’était pas encore achevée ! Depuis, il a surtout été projeté en milieu universitaire. L’objectif est vraiment de le montrer dans le circuit des cinémas art & essai. On prend contact avec les diffuseurs et les distributeurs, on attend et on espère y arriver ! » | Catherine Aira, réalisatrice.

• 53


projection | et aussi...

Mind Game

campagne de Cicéron

Utopia (Toulouse) | dim. 1 juin | 21h cinemas-utopia.org

Cinémathèque | jeu. 22 mai lacinemathequedetoulouse.com

Ceux qui ont assisté au festival psychédélique Tripoteca (voir Clutch#16), pourraient bien ne jamais se remettre de Mind Game. Sorti en catimini en 2009, cet animé produit par le studio 4°C (Amer béton) est un trip filant à cent à l’heure, torrent d’inventivité plastique et narratif à faire pâlir Gaspar Noé période Enter the Void. De l’histoire (un jeune mangaka croise la route de yakuzas, on en dira pas plus), on retient avant tout des fulgurances visuelles non-stop, qui scotchent au siège, maltraitent, épuisent pour mieux enflammer les sens et nous lâcher avec un sérieux besoin d’en reprendre.  | B.O.

Seulement auteur de trois films, le réalisateur Jacques Davila était promis à siéger aux côtés des plus grands avant d’être emporté par le Sida en 1991. Dernier de ses films, La Campagne de Cicéron partage avec Rohmer le goût du vaudeville. Mais malgré ses qualités, le film passa inaperçu à sa sortie : ce n’est qu’après un travail de restauration de longue haleine (initié par la Cinémathèque de Toulouse et achevé en 2010), qu’il retrouvera sa place dans l’histoire du cinéma. Au-delà de l’œuvre ellemême, cette étrange comédie de mœurs a tout du film miraculé. | B.O.

Séquence Court-métrage

Mr Hublot © DR

Abc | ven. 16 et dim. 18 mai | 21h et 19h | sequence-court.com

Deuxième clap : le festival Séquence Court-métrage lance une nouvelle salve de courtsmétrages, et appelle le public à élire deux films qui pourront rejoindre une sélection finale en novembre prochain. Au vu du line-up, le choix risque d’être corsé. Tout d’abord à cause de la présence de Mr.Hublot, film d’animation français auréolé d’un oscar cette année. Mais les 6 autres films qui composent le programme méritent aussi le coup d’œil. Parmi eux, Inupiluk, prix du public à Clermont-Ferrand, fine observation sur deux habitants du Groenland. | B.O. 54 •


AGENDA

projection

[*]

Jusqu’au 14.05

Le cinéma des surréalistes [Rétrospective] La Cinémathèque de Toulouse | 11 rue du Taur | lacinemathequedetoulouse.com Le surréalisme au cinéma est d’ordinaire symbolisé par le Chien Andalou, cadavre exquis de Dali et Buñuel. Si l’ombre du cinéaste Mexicain plane sur cette rétrospective, la Cinémathèque plonge dans les racines de ce mouvement - et remonte jusqu’au chef d’œuvre d’Eisenstein, Le Cuirassé Potemkine.

Le 10 et 11.05

Nuovo Cinema Neo Cinetico [Ciné Live] Centre Culturel de Ramonville | Place Jean-Jaurès | festivalramonville-arto.fr C’est l’histoire d’une rencontre. Entre le collectif Toulousain Atria et les Italiens NaCaPa Tanta, qui revendiquent un cinéma fabriqué in-situ, affranchi des règles et techniques ordinaires. Les deux crew ont mené ensemble un travail autour de la destruction d’une résidence à Ramonville. Restitution et projection en direct de l’ouverture de saison du festival Arto.

Le 19.05 à 8h55

OTH, sur des charbons ardents [Docu rock] France 3 Midi-Pyrénées | lelokalproduction.com Pour un début de semaine rock’n roll, quoi de mieux qu’un documentaire sur le groupe punk montpelliérain OTH un lundi matin ? Produit par les Toulousains de Lokal Production (voir Clutch#13), ce film de Jérôme Prudent, présenté le mois dernier à la Cinémathèque, dresse le portrait de la scène rock alternative des 80’s à travers le parcours d’une formation mythique.

Le 24.05 à 17h

Les Vacances de M.Hulot [*] [Burlesque] Ciné-Rex (Blagnac) | Place des arts | cinerex-blagnac.fr Parmi le beau programme du Ciné Rex en mai (L’aurore, pièce maîtresse de Murnau, Plein Soleil, My Sweet Pepper Land...) on ne résiste pas à l’idée de s’attarder à nouveau sur Les Vacances de M. Hulot. Récemment restaurée, la comédie de Jacques Tati n’a, de toute façon, jamais pris une ride en ce qui concerne son humour absurde et poétique. | Les vacances de M.Hulot © Carlotta Films

• 55


dvd & blu-ray La Valse des pantins

Martin Scorsese (Carlotta)

La carrière de Scorsese aurait-elle été la même si La valse des pantins ne s’était pas planté ? Deux ans après Raging Bull, son échec ouvrira une période de rémission pour Marty. Arrivé trop tard, au début de ces années 80 qui préféraient le clinquant à la critique acerbe et la comédie noire. Ou trop en avance peut-être. Largement improvisé et porté par un De Niro des très grands jours (dans une version bouffonne de Travis Bickle), le film est un portrait grinçant de la célébrité à tout prix. Trente ans plus tard, sa prophétie cauchemardesque s’est réalisée grâce aux émissions de télé-réalité. | B.O.

L’intime conviction

Alwa Deluze (Anoki)

Passé 23 ans, nous pouvons tous être tirés au sort pour devenir jurés au cours d’un procès en assises (cours jugeant tout ce qui concerne les crimes et non les délits). Mais est-on préparé à faire face autant au sort des victimes que des bourreaux - que l’on doit condamner ou acquitter en se basant sur notre « intime conviction ». Ce docu de 52 minutes, produit par les Toulousains d’Anoki, suit justement les chocs, doutes et bouleversement d’un jury au tribunal de Foix - jusqu’à la sensation d’irréalisme que les plaidoiries d’avocats créént. Une première : de mémoire, jamais encore de tels instants n’avaient été filmés. | B.O.

Vandal

Hélier Cisterne (Blaq Out)

Chronique d’un passage à l’âge adulte, Vandal est aussi une découverte du cercle des « graffeurs vandales », cette branche du street-art plus intéressée par l’adrénaline et l’interdit que par des velléités artistiques. Hélier Cisterne avait déjà abordé le monde du graff dans ses courts-métrages (judicieusement en bonus). D’où le sentiment épatant de maîtrise qui constitue son premier long (auréolé du prix Louis-Delluc). Scénario, direction d’acteurs, bande-son : chaque élément de mise en scène témoigne d’une évidente maturation, et d’une authentique passion pour son sujet. Une admirable petite bombe. | B.O.

Rêves d’or

Diego Quemada-Diez (M6 Video)

Rêves d’or rappelle Sin Nombre, autre réalisation sur le parcours clandestin de Sud-Américains rejoignant les États-Unis à dos de trains. Ancien opérateur pour Loach, Iñarritu ou Spike Lee, Diego Quemada-Diez suit pas à pas un trio d’adolescents et parvient à amalgamer style documentaire (caméra portée, distance du sujet) et envolée fictionnelle (le final, d’une beauté qui n’a d’égale que sa tristesse). S’il n’épargne rien, il a l’intelligence de faire confiance à son matériau, fruit d’années de recherche. Pas de mélodrame, uniquement l’implacable, aride, règne arbitraire de la réalité. | B.O. 56 •


concert & club

enfonce le clou Nine Inch Nails © DR

Zénith | dim. 1 juin | 20h30 | 39,50 € | bleucitron.net, nin.com

Lorsque l’annonce d’un live de Nine Inch Nails au Zénith de Toulouse a été officialisée, nombreux se sont mis à espérer revendre les places qu’ils avaient déjà achetées pour le concert de Paris. Preuve que le passage par chez nous de Trent « Dieu » Reznor était inespéré. Avant le grand jour, petit résumé de l’univers [NIИ]... en neuf points. | Baptiste Ostré

1

Mais ça veut dire quoi Nine Inch Nails ? Des ongles de neuf pouces, style griffes de Freddy Krueger ? Ou des clous, comme ceux qui auraient servis à crucifier le Christ ? Trent Reznor n'a jamais été avare en commentaire. Ici ou là, il balaie le sujet en expliquant que cela donnait surtout un logo sympa comme tout. Certes. Une chose est sûre, [NIИ] n’est pas un groupe. Plutôt un projet à géométrie variable où seul le centre reste inamovible. Trent Reznor donc, auteur-compositeur-interprète, aux avant-postes du renouveau du metal-indus.

Trent Reznor

au Nouve e 2 group

En 2010, How to Destroy Angels réunit officiellement pour la première fois Reznor et sa femme, Mariqueen Manding mais aussi Atticus Ross et Rob Sheridan. Le groupe a produit deux EP et un album, Welcome to oblivion.


3

Albums

Cinq ans d’absence et finalement un album sous forme de digest de l’œuvre. Fin 2013, Hesitation Marks a annoncé le retour d’un Nine Inch Nails qu’on voyait déjà enterré. Il n’est pas interdit de présumer que ce disque pourrait être l’ultime de Reznor sous la bannière [NIИ] - le neuvième, qui plus est. Si cela venait à se confirmer, il laisserait une somme musicale de presque trois décennies, qui n’a pas fini de livrer ses secrets. Et si on ne devait en retenir que deux, ce serait tout d’abord The Downward Spiral, mythique album-concept des années 90 enregistré dans la maison où Charles Manson massacra Sharon Tate. Reznor récidivera en 2007 avec Year Zero, sixième disque au sous-texte apocalyptique, plein d'une fièvre paranoïaque condensant la folie des années W Bush.

4

Technologie

5

Le mixage « home-cinema » de With Teeth, les jeux de piste et clés Usb de Year Zero, des albums en téléchargement sous licence Creative Commons (Ghost I-IV)… Reznor a toujours su se servir des innovations technologiques pour pousser l'expérience musicale en avant.

6

Reznor a pris Live pour habitude de réviser son line-up de musiciens à chaque tournée. Mais il reste une constante : Nine Inch Nails est taillé pour la scène. À ce titre, le double dvd de la tournée All that could have been est un summum.

8

Reprise

Il y en a encore pour croire que « Hurt » est un titre de Johnny Cash.

9

Top clips

- « Closer » par Mark Romanek - « Only » par David Fincher - « Came back haunted » par David Lynch

7

Cinéma

L’association [NIИ] et 7e art ne date pas d’hier. Impossible d’oublier le tétanisant générique de Se7en, sur un remix de « Closer » par Aphex Twin. Entre David Fincher et Trent Reznor, le courant passe tellement bien que ce dernier signera la bande-son de Social Network (Oscar à la clé) et de Millenium.

Parodie

Beat electro, bruits chelous et piano angoissant : tout y est. Dans la vidéo « This is a Trent Reznor Song », un certain Freddy Scott se moque du style Trent Reznor. Et oui, c’est hilarant.


concert & club

KKC Orchestra © Fabien Espinasse

Fréquence libre

[Electro swing rap] Ôbohem | jeu. 15 mai | 20h | grat. Breughel | sam. 17 mai | 20h | grat. kkcorchestra.com

KKC Orchestra a franchi le pas en sortant un premier album swingélectro-rap, Géométrie variable, propice à un retour sur scène. Que le groupe n’a jamais vraiment quitté d’ailleurs. Rencontre avec le chanteur scratcheur Djul... | Propos recueillis par Mathilde Raviart Alors où étiez-vous pendant cinq ans ? Sur scène ! C’est vrai qu’on a fait que du live pendant tout ce temps pour apprendre ce beau métier. La scène t’offre une approche directe avec les gens, les faire bouger avec du swing et de jolis mots, ça marche super bien partout. On nous a beaucoup sollicités pour savoir quand on allait sortir un album, depuis 2009 on dit « l’année prochaine »... Il y avait un peu de peur de ne pas réussir à trouver les mêmes énergies que sur scène mais finalement on l’a fait et on en est fiers. Maintenant les gens peuvent partir avec cette trace de nous. De là est né Géométrie variable... On a mis du temps à choisir ces 12 titres, faire le tri dans nos 5 ans de sons n’a pas été simple. On a choisi de ne pas tout mettre, d’en garder pour le live. Ça passe d’une chanson électro swing à un morceau un peu plus posé avec un texte plus fort. Il n’y a pas vraiment de fil conducteur, à part celui de le mettre play et d’écouter. Sur la pochette, radios rétros et ghettos-blasters se côtoient, coïncidence ? Les radios rétros, c’est le père d’un ami qui nous a proposé de nous prêter sa collection de 400 postes vintage, une occasion comme ça ne se présente pas tous les jours ! On a trouvé que c’était une bonne image pour aller avec cet album. Sur une radio tu changes de fréquence et de son rapidement. Dans la vie on n’est pas tout le temps souriant ou énervé, ça change selon les jours, l’album reflète ça. 60 •


et aussi...

High Tone

Neutral Milk Hotel

[Electro Dub] Bikini | mer. 7 mai 21h | 19 et 20 € | lebikini.com

Avouons-le, on ne sait pas trop à quoi s’attendre avec ce retour d’High Tone sur scène. Car si le combo lyonnais a toujours impressionné en concert, son dernier album, Ekphron (coup de cœur du numéro précédent) joue avant tout sur les ambiances et s’amuse à reporter les montées trop évidentes. Apaisé, High Tone ? Intériorisé plutôt : chaque mélodie s’y inscrit dans une quête de perfection sonore, un horizon sensitif plus qu’un défouloir cathartique. On peut se tromper, mais cela laisse présumer d’une prestation un tant soit peu inédite et de quelques surprises. | B.O.

[Indie Rock] Metronum | mar. 27 mai 20h | 18 et 20 € | lachattealavoisine.net

Alléluïa, la bande à Jeff Magum fait une halte à Toulouse ! Attends, qui ça au juste ? Neutral Milk Hotel si tu préfères. Rien moins qu’une mythique formation de rock indé américain, à qui on prête une influence sur des groupes comme Arcade Fire. Lancée en 1989, la troupe a signé en 1998 un album majeur de la scène indie. Dans In the aeroplane over the sea, la voix de Magum s’ingénie à toujours donner l’impression d’être à contretemps, sur des instrus entre acoustique et électrique déglingué. Depuis, NMH avait un peu disparu des radars. Autant dire que les retrouver a quelque chose d’inespéré. | B.O.

SOOM T

SoomT © DR

[RAGGA - HIP-HOP] Dynamo | ven. 16 mai | 20h30 | 10 et 15 € | ladynamo-toulouse.com

Dans les quartiers chauds de Glasgow où elle a grandi, Soom T s’est frottée au punk, a lancé un mouvement politique pour la jeunesse puis rencontré le génial sound system Mungo’s Hi-Fi, dont elle est vite devenue la protégée. Sacré personnage donc ! Depuis, outre un album en forme d’ode à la ganja enregistré avec Disrupt du label Jahtari, la nouvelle princesse excentrique du raggamuffin multiplie les collaborations. Elle distille même ses propres riddims sur lesquels son flow supersonique teinté de sonorités indiennes (son pays d’origine) vole littéralement. Ovni ! (voir p.64) | N.M. • 61


Nosfell

cours de langues

[Pop] Connexion Live | mer. 28 mai 20h30 | 19 € | bleu-citron.net

Nosfell, simple terrien ? Pas sûr. Révélé il y a dix ans lorsqu’il remporte le prix « Attention Talent Scène » au Printemps de Bourges, le musicien semble naviguer bien loin du paysage musical conventionnel avec son premier album Pomaïe Klokochazia balek. out droit débarqué de Klokochazia, le pays imaginaire qu’il s’est construit durant son enfance, le personnage fascine. Il y a de quoi : lascif voire serpentin, Nosfell invite à la découverte de son univers unique et atypique, tant par sa gestuelle que par son chant. Crâne rasé, corps tatoué et torse nu la plupart du temps, il chante en klokobetz, la langue originelle de sa contrée lointaine. Empreint de poésie, son dialecte étrange trouve écho dans le violoncelle de son complice Pierre Le Bourgeois. Les mélodies épurées s’appuient sur des notes saccadées à la guitare plutôt que sur une section rythmique traditionnelle, achevant d’illustrer le conte dans lequel il nous entraîne. 62 •

Depuis, Nosfell a multiplié les disques et les collaborations, s’entourant notamment de Daniel Darc, Josh Homme (Queens of the Stone Age) et Brody Dalle (The Distillers). Avec la sortie en mars dernier de son quatrième album Amour Massif il opère un virage vers le français et l’anglais, ne chantant en klokobetz qu’à l’introduction et à la coda de l’album. Tout aussi énigmatique et envoûtant, cet opus aborde le thème de l’amour tour à tour avec sensualité, mélancolie et rêverie. Qu’on ne s’y trompe pas : loin des chansons d’amour sirupeuses, Nosfell, à la croisée entre pop et onirisme, livre ce qu’il préfère appeler des « chansons amoureuses ». | Quentin Saillant

Nosfell © Nhu Xuan Hua

concert & club


et aussi...

BOB LOG III [BLUES] Connexion Live | lun. 19 mai 20h | 8 et 10 € | connexion-cafe.com

Imaginez sur scène, un drôle de type portant des tenues d’homme-canon, orné d’un casque de moto dans lequel est encastré un téléphone faisant office de micro, et ne se séparant jamais de sa grosse caisse et de guitares quelque peu maltraitées. Cet étrange hurluberlu, c’est Bob Log III, pur produit de la folie américaine. Musicalement décapant, guitariste hallucinant, on a hâte de découvrir ce slider hors pair qui distille un blues aussi délirant que ses performances scéniques. Attention objet musical non identifié en approche sur la ville rose ! | M.L.

JOZEF VAN WISSEM [LUTH] Mandala | dim. 25 mai | 18h30 7 et 10 € | lemandala.com

De prime abord, à moins d’être un fan invétéré de Jim Jarmusch, le nom de Jozef van Wissem ne doit pas vous dire forcément grand-chose. Récompensé au dernier « Cannes soundtrack awards » pour l’éblouissante bande originale du non moins fameux Only lovers left alive, le Néerlandais est l’un des plus grands luthistes sur la scène mondiale. Si son poster est forcement accroché dans la lutherie la plus proche de chez vous, ne restez pas dans l’inconnu, et venez vous laisser envouter par une musique aussi hypnotique que planante. Frissons garantis. | M.L.

Les découvertes #6

Mama Rosin © DR

[Pop] Connexion Live | ven. 16 mai | 20h | grat. | connexion-cafe.com

S’il y a bien un lieu où la pop est accueillie à bras ouverts c’est au Connexion Live. Témoin : cette 6e édition des Découvertes maison. Au programme, trois groupes, trois pop. Dans la famille cajun-suisse je demande Mama Rosin. Un trio chevelu, protégé de monsieur Jon Spencer, qui réussit à faire renaître la musique de Louisiane mixée à des riffs de guitares garage. Dans le foyer californien, je demande Will Stratton, solitaire à la pop sensible. Et dans la fratrie pop-Bashung-ienne je demande Adieu Gary Cooper qui, s’inspirant d’une pop vintage, touche avec ses mots. Famille ! | M.R. • 63


concert & club

Semaine Nougaro, Sing sing sing

© Angel Modesto Correa Fontalvo

Les Demi Frères © G. Flandrin

[Hommage] Salle Nougaro | du 12 au 17 mai | 2 à 15 € | sallenougaro.com

D

ix ans après sa disparition, l’empreinte de Claude Nougaro sur Toulouse demeure bien réelle. Inaugurée par ses soins en 1986, la Salle Nougaro lui rend hommage une semaine durant avec des musiciens qui mettent en avant l'éclectisme musical du chanteur (le Commando Nougaro, en concert le 16 mai). Mais la programmation dépasse de loin le simple hommage. On y explore bien sa personnalité, via une exposition et une performance attendue de Christian Laborde (« Par monts et par mots », le 13 mai). Mais on plie aussi son univers jazzistique aux dimensions d’un cabaretspectacle (Les demi-frères enchantent Nougaro, le 15 mai), ou avec des versions inédites de ses chansons (en clôture par les Aeronotes). Manière de rappeler que, si Nougaro ne chante plus, il continue de nous parler.   | Baptiste Ostré

SOUND SYSTEM CULTURE #2 [DUB] Les Abattoirs | sam. 17 mai | 19h | 5 € toulousedubclub.com

P

our sa première « mythique » édition, le Sound System Culture avait vu trois bons milliers de personnes squatter la cour du musée des Abattoirs. Après la Jamaïque, cette deuxième campagne met à l’honneur Los Picos Colombianos. La soirée s’annonce une nouvelle fois haute en couleurs, avec aux commandes Blackboard Jungle Sound System qui accueillera Monosoniko Champetuo et Javier Fonseca, mais également l’indémodable Mad Professor et Dego Ranks, le tout avec en toile de fond nombre de peintures d’artistes colombiens. Pour finir en beauté, le Toulouse Dub Club laissera les clés de la baraque à I-station et Guachafita, représentants toulousains friands de musiques latines. Si en mai dernier on avait entendu les lignes de basses jusqu’à St Pierre, on espère bien cette année pousser jusqu’au Capitole. Bonus : un pass 2 jours avec le concert de Soom-T est en vente sur Talowa.com   | Mathieu Laforgue 64 •


• 65


concert & club

AS ANIMALS Lâchez les fauves © DR

[POP] Metronum | sam. 17 mai 20h | 17 à 20 € | jerkov.net

Révélation pop de ce début d’année 2014, le duo francilien d’As Animals investit en compagnie de sa meute la scène du Metronum. e duo pop mixte français a décidément le vent en poupe ces derniers temps. Après les toulousains de Cats on trees, c’est une autre doublette, parisienne cette fois ci, qui séduit la critique. Un peu à l’image de nos représentants locaux, c’est sur la toile, et via le single « I see ghost », (rien avoir avec le gosse de Sixième sens) que les deux complices d’As Animals ont attiré l’attention de nombre d’internautes l’été dernier. Quelques six mois plus tard, un album éponyme produit par Tore Johansson (Franz Ferdinand) arrive dans les bacs,

confortant toutes les belles choses promises par les deux Franciliens. Dès la première écoute, ça marche, on est clairement ravi de se laisser (ré) envouter par la voix suave et soul de Zara Desbonnes (« In my head »), tout en gardant dans la tête les mélodies ravageuses de l’alchimiste sonore Frédéric Grange (« Burn like a fire »). Rien à redire, ces deux là sont bien loin de s’entendre comme chien et chat, fusionnant parfaitement leurs personnalités dans un univers à la fois pop, soul, électro ou encore hip-hop (« It’s like that »).  | Mathieu Laforgue

30 millions d’amis ? Sur scène, c’est en meute que les Parisiens se déplacent, histoire d’encore plus libérer ce côté félin et tribal, présent tout au long du disque. Avec déjà une solide réputation en live, et des dates dans la capitale déjà cultes, il se pourrait bien qu’As Animals fasse partie des premiers très bons souvenirs du tout frais Métronum.


et aussi...

Hat Party

United for Jamaica

[Trance] Bikini | sam. 17 mai | 23h 16 et 18 € | asso-regarts.com

D’une soirée à l’autre, Toulouse vibre de plus en plus aux sons des musiques électroniques. Et dans le domaine, ce sont tous les styles qui se déclinent. La trance, qui semblait n’être plus que l’apanage d’happy few fait ainsi depuis plusieurs mois un retour fracassant. Histoire de garder la forme, cette nouvelle Hat party repeint le Bikini aux couleurs psychédéliques (Pachamamart et Move Your Finger), invite D-Sens et Meerkut et ramène d’Angleterre Dick Travor, alias Green Nuns of the Revolution, imposant précurseur aujourd’hui devenu ambassadeur du genre. | B.O.

[Reggae, Hip-hop] Bikini | mer. 28 mai 22h | 10 et 12 € | undergroov.com

L’an passé, à Marseille, la soirée United for Jamaica avait permis de récolter des dons pour la construction d’une maison de jeunes dans un quartier défavorisé de Kingston. La suite se passe désormais à Toulouse : initiateur du projet, Kabba Massa Gana montera sur scène en compagnie de reggae-men locaux (Mighty Earth, Dreadilicious) et d’internationaux (Hollie Cook). Conjointement organisé par l'association Undergroov, cette soirée de soutien fonctionne aussi sur l'ouverture d'esprit : après le hip-hop de Don Choa & Wawad, le final se fera en bass music avec Le Lutin et Epeak. | B.O.

Tristesse contemporaine

© Eric Beckman

[New Wave] Connexion Live | jeu. 15 mai | 20h | 9 et 12 € | connexion-cafe.com

Cafardeux, Tristesse Contemporaine ? On serait plutôt tenté de voir dans ce nom une sorte de jetlag permanent. Car le trio, composé d’une Japonaise, d’un Anglais et d’un Suédois installés à Paris, semble porter en lui un regard d’exilé. Musicalement, cela se traduit par des sonorités électro et new-wave sur lesquelles s’étend l’ombre du krautrock. Mais si chaque titre porte une promesse de rêverie cotonneuse, les mélodies ne tombent jamais dans le monochrome. Stay Golden, leur deuxième album, prouve avec une assurance certaine que cette musique est pleine de couleurs. | B.O. • 67


Flamenco

Rock latino

Groove cajun

Métal

disques Ethersens

Your Wandering Ghost (Scarlet Records)

Ils ont pris leur temps. Six ans après Ordinary Days, les toulousains sortent Your Wandering Ghost, un album technique aux envolées sombres, aériennes et mélancoliques. Si l’on retrouve à la guitare le bassiste d’Eryn Non Dae (cf. Clutch #14), l’univers sonore penche plutôt vers le métal progressif, quelque part entre Katatonia et Porcupine Tree, avec la voix puissante de Laurent Mora, particulièrement adaptée aux ambiances atmosphériques. Toutefois, sous la propreté et l’homogénéité du son, on regrettera le manque de singularité de certains morceaux, encore trop marqués par les références du genre. | P.M.

Rufus Bellefleur

Temple, Idols & Broken Bones (Autoprod)

Passé l’effet de surprise du premier album, mélange de hip-hop, de métal et de groove cajun, Rufus Bellefleur risquait la répétition. Or, le fantôme du bayou est loin d’être né de la dernière pluie acide. Moins immédiate mais plus maîtrisée, cette solide suite est à la fois un approfondissement des thèmes et une brèche vers d’autres mondes. Si le premier épisode s’inscrivait dans un imaginaire burtonien, celui-ci fait le grand écart entre Spielberg (Indiana Jones), Carpenter (Les aventures de Jack Burton) et... Scooby Doo. Un véritable art cartoonesque, qui tient autant des montagnes russes que du serial fantastique. | B.O.

MOXICA

Moxica (Sopalmo Production)

Fort d’un premier EP remarqué il y a deux ans, Moxica débarque avec une première galette éponyme purement murie, fabriquée en famille à la sueur du front. Au fil des pistes, les cinq franco-espagnols mélangent tantôt rock, folk ou flamenco s’appuyant sur des textes somptueux mis en valeur par des compositions musicales capables aussi bien de vous coller la chair de poule (« Recuerdos del Jaramar »), que de vous faire remuer votre carcasse (« Kiko »). Que les fans de la première heure se rassurent, « Lola » fait également partie d’une aventure qui prendra toute sa signification dans le partage sur scène. | M.L.

Azulenca

Plaza Massena (Autoprod)

Fonçons tête baissée dans les clichés. Oui, le flamenco de Plaza Massena donne envie de se prélasser au soleil. Oui, c’est le disque typique du printemps et des apéros en terrasse (mojito ou tequila, c’est à vous de voir). Mais c’est aussi plus que ça. Né à Auch en 2006, Azulenca est plutôt atypique dans le monde du flamenco. Car il s’agit d’un véritable groupe, réuni autour de la chanteuse aux origines andalouses Sylvia Morales. Percussions, contrebasse et guitare : s’ils respectent le cahier des charges, les musiciens injectent des mélopées jazzy dans le folklore. À découvrir sur scène au Mandala le 15 mai. | B.O.

68 •


AGENDA

concert & club

[*]

Du 9 au 11.05

Inox Festival [Electro] Complexe La Dune | 22h | 18 à 38 € (pass 2 jours 55 €) | inox-festival.com Sur le thème Space Edition, le festival Inox made in 2014 s’ouvre à la scène trance progressive. Les locomotives sont bien là (Sven Väth, Monika Kruse, Maceo Plex), les habitués aussi (Joachim Garraud, Carl Craig) mais il y a du nouveau (Ace Ventura, Easy Riders...) et une scène locale en ouverture (Animals in cage, Loko Driss, Sueloo, Clem Staunton...).

Le 10.05

Brian Culberston [Funk jazz] TMP (Pibrac) | 21h | 23 à 25 € | tmp-pibrac.com Il a partagé la scène avec Bootsy Collins ou Maceo Parker, entre autres grands noms, mais n’avait jamais encore touché le sol français. Le producteur, arrangeur et pianiste Brian Culberston a révolutionné l’approche du smooth jazz en y injectant les cuivres et l’énergie de véritables standards funk. Par moment, on se croirait revenu au temps de Sweet Sweetback !

Le 13.05

Maison Tellier - Terre Neuve [Folk] Connexion Live | 20h | 16 et 19 € | connexion-cafe.com Alliance entre sonorités americana et texte bien français, la Maison Tellier fonctionne grâce à une alchimie inattendue. Ce n’est pas de la chanson mais véritablement de la folk, des ballades rurales, comme on pourrait dire des mélodies country. À découvrir en ouverture, les Toulousains de Terre Neuve, duo formé par Andrew Richards (Uniform Motion) et Matthieu Miegeville (MOPA).

Le 16 et 17.05

Quartiers Nord [Culture et égalité] Jardin Marguerite Duras (La Vache) | 14h | grat. | 05 62 72 39 30 Près de 4 000 personnes accueillies l’an dernier : beau succès pour cette initiative de culture et de mixité sociale au nord de Toulouse. Mieux : la manifestation attire également un public venu du centre. Débats, expos, spectacles et ateliers composent cette nouvelle édition qui réunit une belle affiche de concerts : Rachid Taha, El Comunero, Trafiko, Dj Tick...

72 •


Du 22 au 24.05

Rencontres Insolites [Jazz] Mandala | 18h | grat., 7 et 10 € (dès 20h30) | lemandala.com Trois jours de rencontres musicales qui, chaque soir, débutent par un apéro-concert, puis des sorties d’ateliers (d’élèves du Conservatoire et de Music’Halle) et se terminent en live. Jazz de chambre le jeudi (Robin Fincker, Tom Arthurs et Denis Badault), ensemble jazz-soul survitaminé le vendredi (Hildegard Lernt Fliegen). Et le nouveau projet du quartet Julien Duthu en clôture.

Le 23.05

Tropicalia – Edition Prende La Vela [Urban Beats] Connexion Live | 20h | 6 € | connexion-cafe.com Avec ses sonorités chaleureuses brassant tout un folklore latino-américain, la scène tropicale donne des airs d’été avant l’heure. Mais la néo-cumbia, ce n’est pas uniquement l’art de danser en tongs. Dj producteur inventif et renommé, El Hijo de la Cumbia mêle aux sons traditionnels toute une panoplie de scratchs, beats et basses lourdes. Ses mix ont autant à voir avec le dance hall qu’avec la transe. Ouverture avec Pequi & Flim Flam Franck. Olé !

Le 27.05

Michel Cloup (duo) – Araucane [Rock] Dynamo | 20h30 | 11 et 13 € | jerkov.net Depuis la fin de Diabologum, Michel Cloup trace sa route, sans se soucier du paraître, de l’image et du marketing. Minuit dans tes bras, dernier album sorti avec Patrice Cartier (voir Clutch#14), l’impose à nouveau comme un (le) des meilleurs représentants d’un rock français immersif. La dimension chamanique de cette musique devrait ne pas laisser indifférent sur scène.

Du 29.05 au 1.06

Toulouse Hacker Space Factory [1984] Mix’Art Myrys | 19h | Part. libre | mixart-myrys.org Cette 5e édition du Toulouse Hacker Space Factory observe et sensibilise à la thématique de la surveillance numérique, qui occupe de plus en plus l’actualité (Edward Snowden, si tu nous entends). La musique sera aussi au rendez-vous : scratch, dubstep, mix (Fumuj, Netik, Fong Fong ou le Slivo Electric Klub) ainsi que des performances audiovisuelles.

Le 2.06

Dum Dum Girls [*] [Indie Rock] Connexion Live | 20h | 12 et 15 € | connexion-cafe.com Mélodies pop, riff surfs, dégaines de riot girrls : les californiennes Dum Dum Girls (clin d’œil à Iggy Pop) en jettent. Menée par la voix éthérée de Kirstin Gundred, ce girls band possède indubitablement un son bien à lui, entre lo-fi et pop 60’s qu’on aurait bien vu faire fureur chez les jeunes de Twin Peaks. | © DR

Le 7.06

Printemps du Blues [Festival] Salle Mitterrand (Carmaux) | 20h | 18 et 25 € | rocktime.org Deuxième année consécutive pour le Printemps du Blues à Carmaux, déjà terre d’élection du rock progressif (Rock in Opposition). Concentré sur une seule soirée, ce mini-festival invite des icônes du blues-rock. À commencer par Bill Deraime en ouverture, avec des classiques revisités, puis les intemporels The Animals. Et surtout, les fiers représentants du pub rock, Nine Below Zero !

• 73


AGENDA mar. 6.05 en & extérieur ieur à l’intér

concert & club

Apéro-concert | RURAL BLUES BAND

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

ClutchOrama#19 - Sortie du magazine au CENTRE DE L'AFFICHE (voir Clutch#18) EXPOSITION CLUTCHFOLIO #19 | RONALD CURCHOD | Vernissage 19h-20h Carte blanche musicale À... BLACK MARKET SESSION | Mix black music Vernissage dans la galerie - Mix sur le parvis | 19h - 23h | gratuit

apéro campagnard

Le Petit Vasco | 19h | Grat.

Scène ouverte | SYLVAIN PEYRIERES | Jazz manouche

Maison Blanche | 20h | Part. libre

Session irlandaise

Dubliners | 20h | Grat.

JAMLI | Melting music

La Petite Gouaille | 20h | Prix du repas

REMI PANOSSIAN | Piano

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

REGAL - WHITE MISTERY - HILTON - DIRTY BITCHES et THE REDNECKS Saint des Seins | 20h | 6 € Release party Alpaga | MOÏOSE - ALPAGA - RED WOODS | Rock La Dynamo | 21h | 5 € Release party | LA MEUTE RIEUSE

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

Sir Harry's Preposterous Pub Quiz

The Dispensary | 21h30 | Grat.

PUB QUIZ

mer. 7.05

Apéro-concert | RURAL BLUES BAND

Mulligan's | 22h | Grat.

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

ANTHONIN | Blues Broken Pop - Le jeu du Moloko Mystère | Dj set Apéro-quiz Battle Kids | Hip-hop

Le Filochard | 19h | Grat. Le Moloko | 19h | Grat. Café de la Concorde | 19h | Grat. Hip-hop arts | 19h30 | 2 à 6 €

Anniversaire du Cactus (30 ans) | MOXICA | Pop folk hispanisante Le Cactus | 19h30 | Grat. Scène ouverte ESTHER NOURRI ACOUSTIC TRIO | Jazz fusion Tiki Night et Exotica Mix JITTER ROOM Release party | Breakcore movie

Dubliners | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas The Dispensary | 20h | Grat. La Dynamo | 20h | 6 €

MR MAGNETIX - JERRY SPIDER GANG - LA MUERTE ELECTRICA Connexion Live | 20h | 7 € Ear Clinic (Veille de jour férié) | Dj set Le boeuf de ta mère | Jam session mensuelle

The Dispensary | 20h | Grat. Chez ta Mère | 20h | Part. libre

Get Your Dose | Mix post punk, cold wave, noïse

L'Almanach | 20h | Grat.

Movie Quizz

L'Evasion | 20h30 | Grat.

QUIZZ NIGHT

George and Dragon | 21h | Grat.

Quiz HIGH TONE - ZONGO SOUND - DINO - DJ TWELVE | Dub Scène ouverte Prince Diabaté et Edouard Chaize Quiz Release party | LA MEUTE RIEUSE ROZE - MY SONIC ROSE - THELMA ON FIRE | Rock

Vasco Le Gamma | 21h | Grat. Bikini | 21h | 17,5 à 20 € Cherche Ardeur | 21h | Grat. Nain Jaune | 21h | Grat. Vasco Le Gamma | 21h | Grat. Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 € Cri de la Mouette | 22h | nc

 onnect Session | THANOS - THE PUNISHER - KHK - BOUCLES ETRANGES K SUBURBASS - ALLIED - DJ PROMO - THE UPBEATS - ANDY C - NEGATIVE A Complexe La Dune | 23h | 18 à 22 €

74 •


jeu. 8.05

Pause Musicale | JEHAN et PRISCILLE PACOUD | Chansons Ostal d'Occitanie | 12h30 | Grat. Apéros-concerts | Tout Bossa Apéro-concert | RURAL BLUES BAND

Terrasse du Mandala | 18h | Part. libre Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

UNCLE JOE | Apero mento, calypso

L'Evasion | 19h | Grat.

Concert au Concorde | Rock, jazz

Café de la Concorde | 19h30 | 2 €

ESTHER NOURRI ACOUSTIC TRIO | Jazz fusion

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

DUO CAMARASA - VIVENT | jazz chelou

Txus | 20h | Grat.

NOT SO DJ'S | Funk

Père Peinard | 20h | Grat.

Scène ouverte | Spoken word

Maison Blanche | 20h | Grat.

TERROR - DEEZNUTS - NASTY | Métal SAPIN | Rock

La Dynamo | 20h | 20 € La Mécanique des Fluides | 20h | Part. libre

LES FONDS DE TIROIR | Trio accoustique

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat.

FAYSSAL AND GUESTS | World

Le Filochard | 21h | Grat.

31 Jump Street 3 | DJ SKILLZ | Electro

Connexion Live | 21h | 5 €

ETIENNE SEELIGMULLER | Dj set disco, funk, house, jazz, garage SIMON | Folk acoustique

Le Moloko | 21h | Grat. Petit Voisin | 21h | nc

Un plan à 3 | ORION RIGEL DOMISSE - JANEL et ANTHONY - TURBO NIGLO TRIO Amanita Muscaria | 21h | 5 et 8 € Jam Session | Boeuf du mois

Mandala | 21h30 | Grat. à 5 €

Music Bazaar #8 | DJ NO BREAKFAST | 60's 70's cumbia Human Jukebox | Karaoké humain

ven. 9.05

Apéros-concerts | Tout Bossa Apéro-concert | RURAL BLUES BAND

Mulligan's | 22h | Grat.

Terrasse du Mandala | 18h | Part. libre Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

CHRISTOPHE LIER TRIO | Jazz-trotteur LESS THAN FOUR | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas La Mécanique des Fluides | 20h | Part. libre

Ambiance jazz manouche THE JERRY KHAN BANGERS | Rock'n roll 50's Le Kalinka se la raconte en chansons | Spectacle J'ai rdv avec vous | BRASSENS SWING

Pour juin envoyez vos dates avant le 19 mai à agenda@clutchmag.fr

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat. L'Evasion | 20h30 | Grat. Kalinka | 20h30 | 20 € Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

• 75


AGENDA ven. 9.05

concert & club

YO NO COMPRO PAN | Salsa, cumbia

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

Koktail Break | HOOSKY | Electro

La Dynamo | 21h | 5 et 8  €

Heroes of Nineties | Mix 90's

Connexion Live | 21h | Grat.

LEPP FALL | Musique traditionnelle du Sénégal

Cherche Ardeur | 21h | Grat.

ONE THOUSAND DIRECTIONS - BIAS - BULLIES AT THE MOVIES La Dernière Chance | 21h | nc BOBBY SOX BLUES BAND | Chicago blues, texas blues

Petit Voisin | 21h | nc

La CREA à 3 ans ! Open Mic - DJ Set | AKYE BBOYKONSIAN

Le Communard | 21h | Grat.

DJ NO BREAKFAST | Glaneur de sons a tendance monomaniaque ! Un plan à 3 | MAMMOUTH - KOUMA

Le Tigre | 21h | Grat.

Amanita Muscaria | 21h | 5 et 8 €

LORENZO NACCARATO

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

THE ORIGINAL ROCKERS

Cri de la Mouette | 22h | nc

Les concerts du Mulli | Irish music

Mulligan's | 22h | Grat.

I nox Festival | EXTRAWELT - MONIKA KRUSE - PAN POT - CLASS A - RIKTAM et BANSI ROCKY - EASY RIDER - GMS - ACE VENTURA Complexe La Dune | 22h | nc NO STRING | Dj set sexykitsch

Le Moloko | 22h | Grat.

CLECKCLECKBOOM et BOUSSOLE | Electro

sam. 10.05

La Mandarine (ex Frigo) | minuit | 12 €

Hack'in Board | Live painting

La Mécanique des Fluides | 15h | Grat.

Apéros-concerts | Tout Bossa Apéro-concert | RURAL BLUES BAND

Terrasse du Mandala | 18h | Part. libre Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

CHRISTOPHE LIER QUARTET | Jazz-trotteur

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Soirée de réouverture | Et Hop ! - GUESTS | Rebirth

L'Impro | 20h | Grat.

DJ POULPE | Mix en eaux troubles

Père Peinard | 20h | Grat.

Ma Dynamo Dans ma Ville : soul, funk et hip-hop ! | Soutien La Dynamo | 20h | Part. libre JEHAN | Chanson Nothing2looz | Battle hip-hop

Chez ta Mère | 20h | Part. libre Hall Comminges (Colomiers) | 20h30 | nc

BRAZILIDADJI | Bossa nova

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat.

PTB | 90's loofok

L'Evasion | 20h30 | Grat.

Just Cooking | Electro jazz

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

LOS OUSTITIZ | Mix funk hip-hop

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

LES GALOPINS | Chanson

Le Champagne | 20h30 | Grat.

PRINCE DIABATE et EDOUARD CHAIZE | Duo de musique mandingue Chez Zoubir | 21h | Grat. Boogie Down | MR MENDEL - GONES THE DJ | Hip-hop, soul JACQUES ET DANIELLE | Chanson punks et sexuelles Brian Culberston | Funk, smooth jazz

Connexion Live | 21h | 5 € Cherche Ardeur | 21h | Grat.

Théâtre Musical de Pibrac | 21h | 23 à 25 €

ATEM en solo | Chanson Oyster Monster Club | VOLAGE | Rock garage

Café du Burgaud | 21h30 | 5 € Le Petit Bouchon | 21h30 | Grat.

ANGE B et DAVID D | Beatbox

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

CARTE BLANCHE - LES COCKS | Ska

Cri de la Mouette | 22h | nc

Inox Festival | DVBBS - NERVO - SVEN VATH - MACEO PLEX - CARL CRAIG - MAGDA Complexe La Dune | 22h | nc Vipères' Electrofuck Discosuicide Party | Dj set

Le Moloko | 22h | Grat.

Dj 2SPEE VS ROCKIN ROBIN | Rockab, rythm'n blues, popcorn, exotica Nasdrovia Bar | 22h | Grat.

76 •


DRICK CE | Bad boy in da bat cav

Le Tigre | 22h | Grat.

Mixed Grill | DJ SEB et 604 ANDERSON | Mix indie pop-rock Les concerts du Mulli | Irish music

Mulligan's | 22h30 | Grat.

XKORE | Electro MATT MENDEZ - MARTIN RAMIREZ | Electro

dim. 11.05

L'Almanach | 22h | Grat. Speak Easy | minuit | nc

La Mandarine (ex Frigo) | minuit | 10 €

LES EX-TATAS | Chanson française

Le Dahu | 15h | Grat.

CA PEUT PLAIRE A TA MERE | Trio de chansons affranchies!

Le Cactus | 19h30 | Grat.

Les concerts du dimanche

La Gouaille | 20h | Prix du repas

Dean Wareham

Théâtre Garonne | 20h | 10 €

JEHAN | Chanson

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

Scène ouverte

Le Filochard | 21h | Grat.

Inox Festival | TONY ROMERA - MATHIEU BOUTIER - JOACHIM GARRAUD La Dune | 23h | nc

lun. 12.05

Lancement semaine Nougaro | Hommage

Salle Nougaro | 19h | 2 €

scène ouverte acoustique

George and Dragon | 20h | Grat.

Quiz Bilingue

mar. 13.05

De Danu | 20h30 | Grat.

Le vent se lève | LA CEIBA Duras/Mitterrand | Apéro-spectacle

Espace JOB | 18h30 | Part. libre Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

apéro campagnard

Le Petit Vasco | 19h | Grat.

Le roi de la zic | Tremplin

Saint des Seins | 19h | nc

Vernissage Expo Zoé Pollard MARY et MISTERY | Pop

La Loupiote | 19h | Grat. La Petite Gouaille | 20h | Prix du repas

REMI PANOSSIAN | Piano LA MAISON TELLIER - TERRE NEUVE | Rock Folk

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Connexion Live | 20h | 16 et 19 €

Scène ouverte | SYLVAIN PEYRIERES | Jazz manouche

Maison Blanche | 20h | Grat.

OMBRES BLANCHES de Woody S. Van Dyke | Ciné-concert Cinémathèque | 20h30 | 3 à 9 € Claude Nougaro par monts et par mots | Conférence

Pour juin envoyez vos dates avant le 19 mai à agenda@clutchmag.fr

Salle Nougaro | 20h30 | 5 €

• 77


AGENDA mar. 13.05

concert & club

A vot'bon choeur | Tremplin

Le Bijou | 21h30 | 3 et 5 €

Sir Harry's Preposterous Pub Quiz

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

mer. 14.05

Duras/Mitterrand | Apéro-spectacle

Mulligan's | 22h | Grat.

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Le vent se lève | Pluri festival

Espace JOB | 19h | Part. libre

Moderne Égérie - Le jeu du Moloko Mystère | Dj set Apéro-quiz

Le Moloko | 19h | Grat. Café de la Concorde | 19h | Grat.

THE WOOLEN MEN | Indie rock

Saint des Seins | 20h | 6 €

ENTRE DEUX | Guitare manouche

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

GUSH - DJ MAMELLE BENT | Rock

Connexion Live | 20h | 19 €

Mercredi du jazz | VINCENT ALLOUI | Scène ouverte

Maison Blanche | 20h | Part. libre

OPIUM DU PEUPLE - MERCI TARZAN - STEAMBOAT WOODY | Rock La Dynamo | 20h | 8 € LULU'S NOT MY NAME | Pop folk cinématique psychédélique

L'Almanach | 20h | Grat.

ALFIE RYNER - OWLS ARE NOT - MATCHetFUSE | Electro punk Le Metronum | 20h30 | 5 et 8 € Quizz Delire LUC ARBOGAST | Troubadour moderne

L'Evasion | 20h30 | Grat. Casino Théâtre Barrière | 20h30 | nc

quizz night

George and Dragon | 21h | Grat.

PSYCHEDELIC REVOLUTION #5 | PYRAMIDAL - LIBIDO FUZZ La Dernière Chance | 21h | Part. libre Quiz jeu. 15.05

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

Pause Musicale | TANGONELLA | Tango de bal a capella Apéro-concert | La Lanterne Sourde Duras/Mitterrand | Apéro-spectacle

Ostal d'Occitanie | 12h30 | Grat.

Terrasse du Mandala | 18h | Part. libre Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Le vent se lève | Pluri festival

Espace JOB | 19h | Part. libre

TRIBAL SWING

Café Canailles | 19h30 | Grat.

Concert au Concorde | Rock, jazz

Café de la Concorde | 19h30 | 2 €

SUDESHNA BHATTACHARYA - APUBA MUKHERJEE | Musique indienne

Manding'art | 20h | 5 €

ROUDOLPHO | Duo improbable

Txus | 20h | Grat.

DJ MIREILLE | Tout et nawak

Père Peinard | 20h | Grat.

Oyster Monster Club | TRAVEL CHECK - THE SPACE PADLOCKS | Rock Le Bistrot | 20h | nc Apéro bal forro | CARLOS VALVERDE ET LE FORRO PIFADO Maison Blanche | 20h | Part. libre MARVIN | Noise

La Dynamo | 20h | 6 €

KKC en mode Bar-bars | KKC ORCHESTRA | Electrowsing, hip-hop LAPSUS | Chanson française THE TRIPPLE SLOPPED MOUNTAIN | Folk Maldone | Ciné-concert

Ôbohem | 20h | Grat.

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat. L'Evasion | 20h30 | Grat. Cinémathèque | 20h30 | 3 à 9 €

Les demi frères enchantent Nougaro | Cabaret humour Salle Nougaro | 20h30 | 13 et 15 € THE SWELL | Blues

La Mécanique des Fluides | 20h30 | Grat.

CLAIRE GIMATT | Chanson

Pizzeria Belfort | 20h30 | Grat.

Concert'o Filo | Surprise

Le Filochard | 21h | Grat.

Reggae inna town | LEGGOBEAT SOUND | Reggae digital

78 •

L'excale | 21h | Grat.


TRISTESSE CONTEMPORAINE - APRIL FOOLS - BOUDOIR MODERNE Connexion Live | 21h | 9 et 12 € Attention... Surprise !

Le Moloko | 21h | Grat.

Les 2 Moizelles | Chorale de St-Benêt La Chipotte

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

AZULENCA QUARTET | Flamenco

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

DJ LA GROSSE PUTE | Punk, new wave

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

DUO SEB AND ROD | Jazz manouche, chanson

Petit Voisin | 21h30 | 3 €

NOREVE - UNOFFICIAL PROJECT - THE FLORENTINES Human Jukebox | Karaoké humain

ven. 16.05

Mulligan's | 22h | Grat.

Quartiers Nord | Culture ouverte Apéro-concert | La Lanterne Sourde Duras/Mitterrand | Apéro-spectacle

Quartier La Vache | 13h30 | Grat. Terrasse du Mandala | 18h | Part. libre Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Le vent se lève | Pluri festival

Espace JOB | 19h | Part. libre

PAPA JO | Chanson qui fout la patate douce

Le Cactus | 19h30 | Grat.

Wah Watt's the fac | ÖRFAZ - JADE - EPEAK | Festival ZYNGA TRIO | Jazz manouche

Salle du CAP | 20h | 5 et 8 € Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

CARLA GAUDRE | Jam impro

L'Impro | 20h | Grat.

TRIBAL SWING PULCINELLA | Jazz omnivore

Cri de la Mouette | 22h | nc

Lacavalette (Lavalette) | 20h | Grat. Maison des Associations (Tarbes) | 20h | 5 à 15 €

WILL STRATON - ADIEU GARY COOPER - MAMA ROSIN NICOLAS CASSAGNEAU | Blues du monde

Connexion Live | 20h | Grat. Ste Croix (81) | 20h | Part. libre

LOVELY BONES | Soul groove

Le Communard | 20h | Grat.

THIS SILLY THINGS | Pop folk

La Mécanique des Fluides | 20h | Part. libre

WINNIPEG | Apéro concert folk, rock TÊTES DE CHIEN | Chanson

Le Tigre | 20h | Grat. Centre Culturel Henri Desbals | 20h30 | 3 à 8 €

THE MOONSHINERS - CARTE BLANCHE | Funk, groove BLACK CURLS | Trio folk accoustique DEXTER | Pop, rock Cabaret | CRI DU CHOEUR Le Kalinka se la raconte en chansons | Spectacle

Pour juin envoyez vos dates avant le 19 mai à agenda@clutchmag.fr

Amanita Muscaria | 20h30 | 5 € Le P'tit Truc | 20h30 | Grat. L'Evasion | 20h30 | Grat. Samba Résille | 20h30 | Grat. Kalinka | 20h30 | 20 €

• 79


AGENDA ven. 16.05

concert & club

COMMANDO NOUGARO | Chanson

Salle Nougaro | 20h30 | 13 et 15 €

Cha | Chanson

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

SOOM-T FEAT DUB-4 | Reggae, dub

La Dynamo | 20h30 | 10 et 15 €

THE JERRY KHAN BANGERS | Rock 50's

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

FLOWER POWER | Pure rock

Bistrot de Julie | 21h | Grat.

Mai des cultures urbaines | STRANGE ENQUÊTE Centre Culturel des Mazades | 21h | nc MELTING BLOOD | Funk rock

Petit Voisin | 21h | 2 €

Les 2 Moizelles | Chorale de St-Benêt La Chipotte

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

LA CABOCHE | Chanson réaliste

Café du Burgaud | 21h30 | 5 €

Deus ex machina | INITIATIVE H | Jazz rock

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Muundial Mix | DJ YEAHMAN | Mundial groove

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

 lectrophages | T.LACAZOVITCH - AQUARIAOHM - THE CASUAL - DOUDZ - KYAN E PITCHER | Techno, minimal Cri de la Mouette | 22h | nc  OBJECT - JUNIOR KAMBELL - CLEM STAUNTON Y Uk house, house techno

Premium | 22h | Grat.

Pequi's Tropical Party | Dj set

Le Moloko | 22h | Grat.

Les concerts du Mulli | Irish music

Mulligan's | 22h30 | Grat.

DJ PAIKAN THE HACKER | Electro

La Dernière Chance | 23h30 | Grat. La Mandarine (ex Frigo) | minuit | 12 €

MILU - SERGIO VICENTE - FUKUCHINWA - ROB D | Electro

sam. 17.05

Quartiers Nord | Culture ouverte

Video Club | 01h | 5 €

Quartier La Vache | 14h | Grat.

Urban Globe Trotters | Culture Hip-hop Le Chapeau Rouge (Carcassonne) | 17h | Grat. Barrio Loco | CIE YLAKOMBO - LES ROOTS DU RHUM Centre Animation Saint Simon | 17h | nc  ound System Culture#2 | MONOSONIKO - MAD PROFESSOR - BLACKBOARD JUNGLE S I-STATION - GUACHAFITA | Toulouse Dub Club Musée des Abattoirs | 18h | 5 € Apéro-concert | La Lanterne Sourde Duras/Mitterrand | Apéro-spectacle

Terrasse du Mandala | 18h | Part. libre Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Spectacle Aéronotes | Hommage à Nougaro

Salle Nougaro | 19h | 2 €

Le vent se lève | Pluri festival

Espace JOB | 19h | Part. libre

IGORRR LIVE BAND - UNDERGANG - DAWA DELUXE GMT invite Tony PETRUCIANNI | Exclu MESPARROW - AS ANIMALS | Indie Pop CODEX - SCHOOL OF ROCK BAND - THE GAWKS

Salle du CAP | 20h | 5 et 8 € Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Le Metronum | 20h | 14 à 20 €

Parc des Ramiers (Blagnac) | 20h | Grat.

DJ VEGA | Hip-hop JEFF ZIMA | Trash blues

Père Peinard | 20h | Grat. Crespin (81) | 20h | Part. libre

KKC en mode Bar-bars | KKC ORCHESTRA

Breughel | 20h | Grat.

WEIRD OMAN - DECHMAN et THE GARDENER - GINO NIEMITZ REMI GEFFROY | Jazz RENAUD RICHERMO | Rythm'and blues

Le Moloko | 20h | Grat.

Chez ta Mère | 20h | Part. libre Le P'tit Truc | 20h30 | Grat.

Ethnik Season 5 | Mystical Tribe | Tribaldance Salle Polyvalente (Foix) | 20h30 | 13 à 18 € URBAN BLISS | Funky jazz THE MISFEET PROJECT | Trip-hop n' roll

80 •

Nain Jaune | 20h30 | Grat. La Loupiote | 20h30 | Grat.


DJ PAIKAN | Dj set avec des morceaux de soul, funk, psyché etc dedans Club Voodoo | JAVI REBONDO - JENNIFER CARDINI

Txus | 21h | Grat.

Connexion Live | 21h | 8 et 10 €

THE JERRY KHAN BANGERS | Rockabilly

Cherche Ardeur | 21h | Grat.

SPINNING DUST | Rock, funk

Café du Burgaud | 21h30 | 5 €

Deus ex machina | INITIATIVE H | Jazz rock

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Psychédélic Discothèque | Garage rock surf

The Wild Rose | 22h | Grat.

ROLANDO BRUNO - GUACHAFITA | Cumbia, tropical bass

Cri de la Mouette | 22h | nc

Esquale Quilombo | Dj set, pirate music

Le Communard | 22h | Grat.

Flashing Lights #4 | FREDDY MASSIF (TOULOUSE SOUL CLUB) | Soul Nasdrovia Bar | 22h | Grat. ODYSSEY | DIFUZION VS ELECTROLUXE FAMILY | Dj disco set DJ NIKO | Que du bon son !

Le Moor | 22h | Grat. Le Petit Vasco | 22h | Grat.

DJ YEAHMAN | Mundial and global mix

Le Tigre | 22h | Grat.

Mixed Grill | Dj Seb vs Dj Mamelle Bent | Mix indie

L'Almanach | 22h | Grat.

Monstroplante | BONNIE LI - R.O. - ENKEPHALIN | Hip-hop

La Dynamo | 22h30 | 5 €

Les concerts du Mulli | Irish music

Mulligan's | 22h30 | Grat.

 razy Zone | COLD - KDS - LAY-D - NOISEBUILDER - FREDBULL - RUDBOY - NAVA C Techno, trance Crazy Garden (Muret) | 23h | 10 €  at Party 4 | GREEN NUNS OF THE REVOLUTION - DICKERS - D-SENS - MEERKUT H PACHAMAMART - MOVE YOUR FINGER - ZELPHIR | Trance psyché Bikini | 23h | 14 et 18 € PROXY | Electro MATT MENDEZ - MARTIN RAMIREZ | Electro

dim. 18.05

Speak Easy | minuit | nc La Mandarine (ex Frigo) | minuit | 10 €

Forom des langues du monde | Débats, concerts, animations LE BARDI MANCHOT | Ragtime, new orleans DAVID GRIMAL | Violon DIG - THE RHUM RUNNERS | Exotic r'n'r, blues TURBO NIGLO TRIO | Jazz manouche Les concerts du dimanche CARNIVAL IN COAL - OROB - CATHARS | Metal REMI GEFFROY | Jazz

Pour juin envoyez vos dates avant le 19 mai à agenda@clutchmag.fr

Place du Capitole | 12h | Grat. Le Dahu | 15h | Grat.

Orangerie de Rochemontès | 16h | 23 € The Dispensary | 19h30 | Grat. Le Cactus | 19h30 | Grat. La Gouaille | 20h | Prix du repas Saint des Seins | 20h | 10 € Chez ta Mère | 20h | Part. libre

• 81


AGENDA

concert & club

dim. 18.05

Scène ouverte

lun. 19.05

BOB LOG III | Furious Blues Rock

Connexion Live | 20h | 8 et 10 €

scène ouverte acoustique

George and Dragon | 20h | Grat.

Le Filochard | 21h | Grat.

MARQUEES | Psychédélique

La Dynamo | 20h | Part. libre

Quiz Bilingue

mar. 20.05

De Danu | 20h30 | Grat.

Arrêt de Tram | Restitution haïku cabarette

Place Georges Brassens | 18h | Grat.

apéro campagnard

Le Petit Vasco | 19h | Grat.

Apéro-concert | THE BAND FROM NEW-YORK Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Le roi de la zic | Tremplin

Saint des Seins | 19h | nc

PRINTEMPS PROVISOIRE | De saison

La Petite Gouaille | 20h | Prix du repas

REMI PANOSSIAN | Piano

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Scène ouverte | SYLVAIN PEYRIERES | Jazz manouche

Maison Blanche | 20h | Grat.

AQUASERGE ORCHESTRA - DJ NO BREAK FAST | Punk, rock

Salle du CAP | 21h | Grat. à 5 €

Sir Harry's Preposterous Pub Quiz

The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

mer. 21.05

La Dynamo | 20h30 | 7 €

Musique indienne | DEBAJYOTI et JOYEETA SANYAL

Entre chien et loup | SWAN

Mulligan's | 22h | Grat. Centre Culturel Alban-Minville | 18h30 | Grat.

Apéro-concert | THE BAND FROM NEW-YORK Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Le jeu du Moloko Mystère

Le Moloko | 19h | Grat.

Apéro-quiz

Café de la Concorde | 19h | Grat.

CYRIL AMOURETTE | Guitare

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

VIKTOR HUGANET - SEBASTOPOL | Rock

La Dynamo | 20h | 12,8 à 15 €

CLOE DUTREFLE | Chanson

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

Quizz Delire

L'Evasion | 20h30 | Grat.

quizz night

George and Dragon | 21h | Grat.

Scène ouverte

Cherche Ardeur | 21h | Grat.

Quiz spécial SUPER HEROS

jeu. 22.05

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

Pause Musicale | TRIO KOUYATE SAGNAL MURAT

Ostal d'Occitanie | 12h30 | Grat.

Apéro-concert | CAMILLE SECHEPET et THIBAUT SOULAS Terrasse du Mandala | 18h | Part. libre Quartiers en fête | LAO KOUYATE | Festival Le Chapeau Rouge (Carcassonne) | 19h | Grat. Apéro-concert | THE BAND FROM NEW-YORK Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre UNCLE JOE | Apero mento, calypso

L'Evasion | 19h | Grat.

Rayonnement synthétique | BLACKSHEPER | Vernissage, beatbox Musicophages | 19h | Grat. Pop-up store | Apéro-performance Wladimir Anselme | Songwriting TRIBAL SWING PTB | Chansons loufoques

82 •

Mamaroots | 19h | Grat. Centre d'animation Lalande | 19h | nc Café Canailles | 19h30 | Grat. La Mécanique des Fluides | 19h30 | Part. libre


Concert au Concorde | Rock, jazz

Café de la Concorde | 19h30 | 2 €

ZE BIGUINERS | Biguine des Antilles pour "célébrer" l'abolition de l'esclavage T xus | 20h | Grat. LOS OUISTITIS | El Wisti Mix

Père Peinard | 20h | Grat.

L e Weekend des Curiosités | Les Curiosités Du Bikini : SALUT C'EST COOL MYKKI BLANCO - SEC | Electro, techno, purée Bikini | 20h | 5 € et Grat. release party | DANCERS IN RED - GABELT | Rock

La Dynamo | 20h | 5 €

JAMESTOWN - BURNING WAVES | Métal

Petit Voisin | 20h | Part. libre

Présences vocales | COLLECTIF BIN°OCULAIRE

Théâtre Garonne | 20h30 | nc

Soirée hard rock | DORO

Rio Grande | 20h30 | 20 et 24 €

Tropical diaspora | MARCO LACAILLE

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

Le Bestiare | DUDE/BOX | Musique d’ascenseur et d’ailleurs

Connexion Live | 21h | Grat.

Écran Total avec Désirée Louve | Dj set et vidéoprojection Rencontres Insolites#2 | ROBIN FINCKER TRIO

ven. 23.05

Le Moloko | 21h | Grat. Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Human Jukebox | Karaoké humain

Mulligan's | 22h | Grat.

Pop-up store | Apéro-performance

Mamaroots | 11h | Grat.

Apéro-concert | CAMILLE SECHEPET et THIBAUT SOULAS Terrasse du Mandala | 18h | Part. libre Apéro-concert | THE BAND FROM NEW-YORK Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Le FILOPHONE by Zedrine! | Micro ouvert

Le Filochard | 19h | Grat.

Ariège Calling avec la Petite Fumée

Art'Cade | 19h | Grat.

Made in Desbals | KARAOKE ACOUSTIK

Centre Culturel Henri Desbals | 19h30 | Grat.

JEFF ZIMA TRIO | Jazz new orleans LILOW et SIR'KLO - VINCE STAPLE | Hip-hop TLG | Jazz Substitut | Psyché rock

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Saint des Seins | 20h | nc L'Impro | 20h | Grat. Art'Cade | 20h | nc

Tropicalia | EL HIJO DE LA CUMBIA - PEQUI - FLIM FLAM FRANCK (TSC) Connexion Live | 20h | 6 € DEMI PORTION - FAYCALl - RITZO - CLINICAL RECORDS - DJ HESA La Dynamo | 20h | 12 et 15 € LES ENNUIS COMMENCENT | Rock 50's Musée Centre d'art du verre (Carmaux) | 20h | Part. libre I AM A BAND | Beast records

Pour juin envoyez vos dates avant le 19 mai à agenda@clutchmag.fr

Le Communard | 20h | Grat.

• 83


AGENDA ven. 23.05

concert & club

ASKEHOUG | Chanson ST FLAVOUR - ELECTRO DELUXE

Chez ta Mère | 20h | 5 et 8  € Le Chapeau Rouge (Carcassonne) | 20h30 | 4 à 12 €

Notes de solidarité pour le peuple Syrien | Soutien Chapelle des Carmélites | 20h30 | 5 à 20 € HOT QUINTET | Lindi hop new orleans

L'Evasion | 20h30 | Grat.

Le Kalinka se la raconte en chansons | Spectacle Guilhem K | Chanson

Kalinka | 20h30 | 20 € Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

DJ PHEEL'S | Mix soul hip-hop Les Enfoiros de l'Insa

Nain Jaune | 20h30 | Grat. Centre Culturel des Mazades | 20h30 | nc

LES GALOPINS | Chanson

Art'Cade | 20h30 | nc

Bal Bollywood

Salle du CAP | 21h | 3 €

SEXTA FEIRA | Samba pagode

Cherche Ardeur | 21h | Grat.

SOIREE SOUTIEN BBOYKONSIAN - YEAHMAN | Hip-hop WELCOME AT JOHN WATERS et DIVINE'S | Soirée spéciale CLAIRE GIMATT QUARTET | Chanson

La Dernière Chance | 21h | nc Le Moloko | 21h | Grat.

Salle de la fontaine (Préserville) | 21h | nc

URBAN BLISS | Funk jazz

Petit Voisin | 21h | 3 €

DJ DALAI et DJ MARIA JAZMIN | Latino beats !

Le Tigre | 21h | Grat.

DALNY QUINTET | Jazz progressif

Café du Burgaud | 21h30 | 5 €

Rencontres Insolites | HILDEGARD LERNT FLIEGEN

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

School of Hip-hop Party #4 | DJ NICE | Hip-hop old school Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. DJ PROSPER - DJ VEGA - OFF WOOD - GALEX - ACOK Les concerts du Mulli | Irish music

Cri de la Mouette | 22h | nc Mulligan's | 22h30 | Grat.

L e Weekend des Curiosités | Club WE : KLANGKARUSSELL - WORAKLS Live MANGABEY - NU CIRCLE | Electro house Bikini | 23h | 20 et 22 € SIMINA GROGORIU | Electro Annif Sol City | Electro

sam. 24.05

Speak Easy | minuit | nc La Mandarine (ex Frigo) | minuit | 12 €

 STIF'ARTS | DEBAJYOTI et JOYEETA SANYAL - PATRICK PAYRE - LAKHDAR HANOU FE HÔTEL SAMARKAND | Ateliers, démos, concerts Place Arnaud Bernard | 10h | Grat. Pop-up store | Apéro-performance Marché des créateurs | CRI DU CHOEUR TEDx | Conférence Les Enfoiros de l'Insa

Mamaroots | 11h | Grat. Marché St. Aubin | 13h | Grat. Le Sorano | 13h30 | 39 € Centre Culturel des Mazades | 15h | nc

L e Weekend des Curiosités @ Scène Curiosités | DAWA DELUXE - WAMON' BAND FILS DE PLUME | Funk, hip-hop Le Port (Bikini) | 16h | Grat. L e Weekend des Curiosités @ Red Bull Boom Bus | SOULEANCE - GONES THE DJ Soul, hip-hop, electro Le Port (Bikini) | 16h | Grat. Chorale | EMEA | Théâtre musical

Théâtre Paul Eluard (Cugnaux) | 17h | nc

L e Weekend des Curiosités | I AM LEGION (Noisia et Foreign Beggars) - KAVINSKY (OUTRUN Live) - THE GLITCH MOB - FAKEAR - MURKAGE - BIGA RANX - PROLETER Electro, dubstep, ragga, hip-hop Le Port (Bikini) | 18h | 25 à 35 € Apéro-concert | CAMILLE SECHEPET et THIBAUT SOULAS Terrasse du Mandala | 18h | Part. libre Quartiers en fête | ALMA AFROBEAT ENSEMBLE Le Chapeau Rouge (Carca) | 19h | Grat. Apéro-concert | THE BAND FROM NEW-YORK Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre ORCHESTRE DE CHAMBRE DE L'EMPORDA

84 •

Halle de Nailloux | 20h | 12 €


TRIBAL SWING

Le P'tit Truc | 20h | Grat.

LUCIEN LA MOVAIZ GRAINE | Chanson

L'Atelier d'Alban (81) | 20h | Part. libre

DJ PAIKAN | Ethno groove

Père Peinard | 20h | Grat.

Anniversaire, 2000 jours du Vasco !

Vasco Le Gamma | 20h | Grat.

CHOUF | Chanson

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

Ezza | Groove touareg

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

SIRBA | Musique des balkans

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

KAOS KOOPERATIV - FRAKTURA - LAST BREATH

La Dernière Chance | 20h30 | Part. libre

DJ CODE | Fonk, musiques métissées avec des morceaux de soleil dedans LUCY PATANE et MARINA FAGES | Folk de buenos aires Les Footeux au bar | ? TROMBORANGA - DJ SALSAMANGO | Salsa

L'Evasion | 21h | Grat. Salle Garossos (Beauzelle) | 21h | 10 et 13 €

DEXTER - MUFFIN HEADS | Pop, rock

Petit Voisin | 21h | 5 €

Rencontres Insolites | JULIEN DUTHU'S NEW THING Barrio Loco | LA TORMENTA

Txus | 21h | Grat.

Café du Burgaud | 21h | 5 €

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Centre Animation Soupetard | 21h30 | Grat.

Reggae party | KNOWLEDGE - BRONCO

Cri de la Mouette | 22h | nc

Crossfader Showcase | MIINI - FRED THENE - TOHMAS - POPPA La Dynamo | 22h | 5 € Dj set | SASSO JARDIM ECLECTICO | Brazilian 60-s

Le Communard | 22h | Grat.

APOCALYPSE COW - BOB - GAEL | House, tech-house DJ NO BREAKFAST | Dj set

Premium | 22h | Grat. Le Moloko | 22h | Grat.

DJ MAMELLE BENT | Indie rock, indie pop et bootyshake DJ NICE | Hip-hop, soul and more

Nasdrovia Bar | 22h | Grat. Le Tigre | 22h | Grat.

Mixed grill | BOUDOIR MODERNE | Electro cold wave Les concerts du Mulli | Irish music

L'Almanach | 22h | Grat. Mulligan's | 22h30 | Grat.

L e Weekend des Curiosités | Club WE : ALESIA - CHATEAU BRUYANT PLAYERZ SKS (VANDAL CREW) | Dubstep, drum'n'bass Bikini | minuit | 10 et 12 € MATT MENDEZ - MARTIN RAMIREZ | Electro

La Mandarine (ex Frigo) | minuit | 10 €

APOCALYPSE COW AND FRIENDS | House, tech-house

dim. 25.05

Video Club | 01h | 5 €

Le Weekend des Curiosités - Vide Grenier | ACID ARAB | Electro, perse Bikini | 12h | Grat.

Pour juin envoyez vos dates avant le 19 mai à agenda@clutchmag.fr

• 85


AGENDA dim. 25.05

concert & club

TRIO BRAZILIDADJI | Bossa

Le Dahu | 15h | Grat.

A comme Anaconda | REMI GROUSSIN

Pavillon Blanc (Colomiers) | 16h | Grat.

Rio Loco | LA CEIBA | Merengue, cumbia

Médiathèque José Cabanis | 16h | Grat.

L e Weekend des Curiosités @ Scène Curiosités | SOUND SWEET SOUND - SUBSTITUT THE PICTURES | Rock, garage, pop Le Port (Bikini) | 16h | Grat. L e Weekend des Curiosités | RODRIGO Y GABRIELA - CATS ON TREES - BENJAMIN CLEMENTINE THOMAS AZIER - HILL VALLEY - KID WISE Le Port (Bikini) | 18h | 25 à 30 € Luth solo | JOZEF VAN WISSEM | Only lovers left alive

Mandala | 18h | 7 et 10 €

PARTICLES | Trio pop rock

Le Cactus | 19h30 | Grat.

Les concerts du dimanche

La Gouaille | 20h | Prix du repas

DELANEY DAVIDSON | Rock

The Dispensary | 20h | Grat.

CHOUF | Chanson

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

LE PROJET SEBSEB - AURORE CHEVALIER - SPARTAKUS | Slam

La Dynamo | 20h30 | 5 €

DELANEY DAVIDSON | Voodoo rythm

The Dispensary | 21h | nc

Scène ouverte

lun. 26.05

Le Filochard | 21h | Grat.

Apéro concert Avant Mardi | DUNG - PERCEPOLIS | Rock SOVIET SOVIET - SACRIFICE SEUL | Cold wave scène ouverte acoustique

George and Dragon | 20h | Grat.

Le Cabinet du Docteur Caligari / Zygel | Ciné concert

TNT | 20h | 14 à 25 €

Quiz Bilingue

De Danu | 20h30 | Grat.

Jam Station #4

mar. 27.05

Apéro-concert | STEF! | Chanson, théâtre

La Dynamo | 20h30 | 5 €

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

apéro campagnard

Le Petit Vasco | 19h | Grat.

Alors chante | ZAZ - BENSE - ALDEBERT SOPHIE ET... | Chanson

Eurythmie (Montauban) | 19h | nc La Petite Gouaille | 20h | Prix du repas

THE EX | Rock

Connexion Live | 20h | 10 et 13 €

Scène ouverte | SYLVAIN PEYRIERES | Jazz manouche NEUTRAL MILK HOTEL | Indie legend

Maison Blanche | 20h | Grat. Le Metronum | 20h | 18 à 20 €

MICHEL CLOUP - ARAUCANE | Chansons déjantées Les Ailes (Wings) | Ciné concert Sir Harry's Preposterous Pub Quiz

La Dynamo | 20h | 11 et 13 € Cinémathèque | 20h30 | 3 à 6,5 € The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pub Quiz

mer. 28.05

Art'Cade | 19h | Grat. Saint des Seins | 20h | 7 €

Mulligan's | 22h | Grat.

 lors Chante | LES HAY BABIES - HORLA - STRANGE ENQUÊTE - LES INNOCENTS A GIEDRE - LES OGRES DE BARBACK - BIG FLO et OLI Eurythmie (Montauban) | 14h30 | nc Trad'envie | FANFARE TRANSPIRENEUS - BORIS TROUPLIN

La Fenière (Pavie) | 18h | nc

Aude à Bowie | CONSERVATOIRE DE NARBONNE Le Chapeau Rouge (Carcassonne) | 19h | Grat. Apéro-concert | STEF! | Chanson, théâtre

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Dj Yeahman MuundialMix - Le jeu du Moloko Mystère Apéro-quiz

86 •

Le Moloko | 19h | Grat.

Café de la Concorde | 19h | Grat.


EL BEC TRIO | Jazz manouche

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

NOSFELL | Pop

Connexion Live | 20h | 19 €

Mercredi du jazz | VINCENT ALLOUI | Scène ouverte Electro Geek

Maison Blanche | 20h | Part. libre La Dynamo | 20h | 5 €

LE BAL OUF | Festif

La Loupiote | 20h | Grat.

LA DEMOISELLE INCONNUE | Chanson

Chez ta Mère | 20h | 5 et 8 €

Stoner et Burger by Schyzoïd Rock and the Cook

L'Almanach | 20h | Grat.

SUBSTITUT - RED WOODS | Psyché rock

Ôbohem | 20h30 | Grat.

ONE et ONE IS ALL | Folk rock

L'Evasion | 20h30 | Grat.

King Kong Power Quintet | ORLANDO QUINTET quizz night

Espace JOB | 20h30 | Part. libre George and Dragon | 21h | Grat.

Session occitane | Boeuf occitan

Cherche Ardeur | 21h | Grat.

Jazz en Comminges | VIRGINE TEYCHENE QUARTET - LE JAZZ ET LA PAVANE Parc des expos de St-Gaudens | 21h | 18 et 24 € Quiz spécial Games of Throne | Winter is coming !

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

United for Jamaica | KABBA MASSA GANA SOUND - MIGHTY EARTH SOUND - HOLLIE COOK DON CHOA et WAWAD - DREADILICIOUS - EPEAK - LE LUTIN Bikini | 22h | 10 et 12 € DJ PAIKAN - DJ PUSHIT - ALADIN

jeu. 29.05

Cri de la Mouette | 22h | nc

PAVIE JAZZ COMBO - LA PETITE LOUISE - FANFARE TRANSPIRENEUS La Fenière (Pavie) | 12h | nc Pause Musicale | DUO COGAN | Maloya folk jazz

Ostal d'Occitanie | 12h30 | Grat.

 is is not a love song | SOUTHERN - BRIAN JONESTOWN MASSACRE - THE FALLS - SUUNS Th THE JON SPENCER BLUES EXPLOSION - MOODOÏD Paloma (Nîmes) | 14h | Grat. à 17 €  lors chante | JEANNE CHERRAL - FRANCOIS et THE ATLAS MOUNTAIN - CHOUF A LIOR SHOOV - IAROSS - THOMAS FERSEN - PENDENTIF Eurythmie (Montauban) | 14h30 | nc Jazz en Comminges off | MEAJAM - ALFIE RYNER - BAZAAR BOUTIK Saint Gaudens | 14h30 | Grat. Apéro-concert | GUILLAUME BARRABAND Apéro-concert | STEF! | Chanson, théâtre Rencontre musicale | LAPSUS | Chanson pop

Mandala | 18h | Part. libre Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Musicophages | 19h | Grat.

 oulouse Hacker Space Factory | SLIVO ELECTRIC KLUB - BEYOND - PIERRE GORDEEFF T MUTAH et VINCE | Perfs, scratch, balkans Mix Art Myrys | 19h | Part. libre

Pour juin envoyez vos dates avant le 19 mai à agenda@clutchmag.fr

• 87


AGENDA jeu. 29.05

concert & club

TRIBAL SWING

Café Canailles | 19h30 | Grat.

Concert au Concorde | Rock, jazz

Café de la Concorde | 19h30 | 2 €

Koktail Jump | MODEK | Tremplin de musiques électroniques Connexion Live | 20h | 5 et 8 € MITSUHIRATO | Si on te demande, dis qu'tu sais pas mais viens

Txus | 20h | Grat.

JULIEN K | Cosmopolit'

Père Peinard | 20h | Grat.

CAT POWER (SOLO) | Pop, folk

Bikini | 20h | 28,30 à 31 €

Gangsta Rap Klezmer | ASHKENATON FEATDAVID GUETTO Maison Blanche | 20h | Part. libre LES GALOPINS | Chansons festives

Chez ta Mère | 20h | Part. libre

DADDY YANKEE | Reggaeton

Zénith | 20h30 | 38 à 53 €

DEEN BRUBIGO - FABULOUS - WADNESS | Hip-hop

La Dynamo | 20h30 | 18 et 19 €

MARIUS QUARTET | Jazz

Le Filochard | 21h | Grat.

J azz en Comminges | CHUCHO VALDES et LES AFRO CUBAN MESSENGERS TERRY LINE CARRINGTON Parc des expos de St-Gaudens | 21h | nc Moloko Freaks Circus | Soirée spéciale

ven. 30.05

Le Moloko | 21h | Grat.

Geraud Portal Quintet | Jazz

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Nicolas Gardel | HEADBANGERS | Electro funk groove

Cri de la Mouette | 22h | nc

Human Jukebox | Karaoké humain

Mulligan's | 22h | Grat.

LOS OUISTITIZ | Funk, swing, electro

Petit Voisin | 22h | nc

Trad'envie | TOCTOCTOC - NHAC - DU BARTàS DEBAJYOTI et JOYEETA SANYAL | Inde du nord

Salle polyvalente (Pavie) | 12h | nc Chapelle des Carmélites | 12h30 | Grat.

 is is not a love song | JUNGLE - FINDLAY - MIDLAKE - RODRIGO AMARANTE Th TY SEGALL - CAT POWER - NEUTRAL MILK HOTEL - BLACK LIPS Paloma (Nîmes) | 14h | Grat. à 17 €  lors chante | PETER PETER - JACQUES HIGELIN - GAETAN ROUSSEL A FLORENT MARCHET - OLIVIER JUPRELLE - LE NOISEUR - BESSA - OTTILIE Eurythmie (Montauban) | 14h30 | nc J azz en Comminges Off | POCO BLUE JAZZ QUARTET - SWING GUM - TOULTOUTIM THOMAS KRETZSCHMAR GYPSY QUARTET - ESTHER NOURRI Saint Gaudens | 14h30 | Grat. Apéro-concert | GUILLAUME BARRABAND Apéro-concert | STEF! | Chanson, théâtre

Mandala | 18h | Part. libre Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Rencontre musicale | THE NYMPHO VIRGINS

Musicophages | 19h | Grat.

CAROLINE JAZZ BAND | Swing

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Release party | ALEA JACTA EST | Hardcore

Saint des Seins | 20h | nc

WATUSI | Funk, soul, hip-hop, nu soul

L'Impro | 20h | Grat.

VIRUS - DISTINCT CULT - CARRION CRAWLER | Trashmetal

Café du Burgaud | 20h | 5 €

Hellfest | COLLECTIF BRUTAL FROG | Metal

Connexion Live | 20h | Grat.

SKIN AND WIRE - DIRTY GREED - SELAM | Rock, punk WOODEN CHILD | Duo folk THE BLUE LODGE | Trio jazz'n blues

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat.

Le Kalinka se la raconte en chansons | Spectacle L'affaire Capucine | Chanson SEGA MALOYA | Compo jazz maloya ZOE SUR LE PAVE | Chanson festive

88 •

La Dynamo | 20h | 5 € Chez ta Mère | 20h | Part. libre Kalinka | 20h30 | 20 € Maison Blanche | 20h30 | Part. libre Nain Jaune | 20h30 | Grat. Cherche Ardeur | 21h | Grat.

Pour juin envoyez vos dates avant le 19 mai à agenda@clutchmag.fr


AGENDA ven. 30.05

concert & club

MONTY ALEXANDER - WYCLIFFE GORDON

Parc des expos de St-Gaudens | 21h |

 oulouse Hacker Space Factory | MU - TRES BIEN - LEWIS / REP - ANKLEPANTS T R.ROO - D'INCISE | Electro, perfs Mix Art Myrys | 21h | Part. libre DJS GHETTOBLASTER QUEEN | A new-york next door party !

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

ANTEFORME - ALPHA et OMEGA | Post punk

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Overdrive | BODYSCRUB | Electro

Cri de la Mouette | 22h | nc

LUCIEN VICTOR | Dj set

Le Moloko | 22h | Grat.

Les concerts du Mulli | Irish music

Mulligan's | 22h30 | Grat.

ROCKIN ROBIN | Rock, punk

La Dernière Chance | 23h30 | Grat.

HUORATRON | Electro SUPERFLU | Electro

sam. 31.05

Le Tigre | 21h | Grat.

Le Tourtiers | Old fashioned jazz band

Speak Easy | minuit | nc La Mandarine (ex Frigo) | minuit | 12 €

J azz en Comminges Off | ROLLIVE AND SWING - MUSIC'HALLE - TOUBIB JAZZ BAND AWEK Saint Gaudens | 10h | Grat. Trad'envie | Journée de la danse

Salle polyvalente (Pavie) | 12h | nc

 is is not a love song | MOFO PLAN PARTY - SKY FERREIRA - GLITCH MOB - ACID Th ARAB - HOLY GHOST - VUNDABAR - RICH AUCOIN - HUMMING BIRD Paloma (Nîmes) | 14h | Grat. à 17 € Alors Chante | GRAND BLANC - RADIO ELVIS - FAUVE - CAUSE COMMUNE - BABX NEVCHE - ESTELLE MEYER - MARTIN RAHN - ESKELINA - S-CREW Eurythmie (Montauban) | 14h30 | nc Apéro-concert | GUILLAUME BARRABAND

Mandala | 18h | Part. libre

 oulouse Hacker Space Factory | FUMUJ - DJ NIX'ON - MISTER MODO T et UGLY MAC BEER et JESSICA FITOUSSI BEATSQUEEZE - DJ FONG FONG - DJ NETIK Spécial scratch Mix Art Myrys | 19h | Part. libre DISSIDENCE RADIO - BLACK PIGEON | Punk La Mécanique des Fluides | 19h30 | Part. libre E-KYOZ | Jungle, hip-hop KNS | Electro perse TRIOLELT | Musique trad orientale et grecque

Père Peinard | 20h | Grat. Maison Blanche | 20h30 | Part. libre Nain Jaune | 20h30 | Grat.

Has Been | Revival 40's-50's, rockabilly, electro rock

La Dynamo | 21h | 7 et 10 €

ZACHARY CALE - WOODEN CHILD | Folk from NYC

Café du Burgaud | 21h | 5 €

Jazz en Comminges | DIANNE REEVES - LUIGI GRASSO QUARTET Parc des expos de St-Gaudens | 21h | nc SOFREDH TIME - RESH GORDOU | Hip-hop, soul, r'n'b Blind Test spécial « Souvenir, Souvenir » Entre dos aguas | Flamenco fusion

Petit Voisin | 21h | 5 € Vasco Le Gamma | 21h | Grat. Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

FAB FROM TOULOUSE | Tech house

Connexion Live | 22h | Grat.

Dj set | ROCKIN ROBIN | Pop-corn maker

Le Communard | 22h | Grat.

DJ BROKEN POP

Le Moloko | 22h | Grat.

 oulitude Music présente Fair Play #9 | GONES THE DJ AND FRIENDS S Musiques éclectiques et sans limites Nasdrovia Bar | 22h | Grat. DJ DAOUD | Mix rock, rarities and goodies! Les concerts du Mulli | Irish music ZigoZik par FatiCat | Electro

90 •

Le Tigre | 22h | Grat. Mulligan's | 22h30 | Grat. Cri de la Mouette | 23h | nc


MATT MENDEZ - MARTIN RAMIREZ | Electro

dim. 1.06

La Mandarine (ex Frigo) | minuit | 10 €

ZOE SUR LE PAVE | Chanson française

Le Dahu | 15h | Grat.

Jazz en Comminges Off | LA CLASSE CHAM - JAMBALAYA GUMBO FIVE Saint Gaudens | 15h | Grat. Soirée(s) BONSOIR (!) | Deep house, electro

La Couleur de la Culotte | 18h | Grat.

MARCEL DORCEL ET SON ORCHESTRE DE MERDE | Parodies Les concerts du dimanche Ear Clinic avec Matt Crash ! | Dj set NINE INCH NAILS | Métal, indus Scène ouverte

lun. 2.06

Le Cactus | 19h30 | Grat.

La Gouaille | 20h | Prix du repas The Dispensary | 20h | Grat. Zénith | 20h | 39.5  € Le Filochard | 21h | Grat.

Dum Dum Girls | VORHEES - DUM DUM GIRLS | Pop indie C onnexion Live | 20h | 12 et 15 € The Growlers Quiz Bilingue

Saint des Seins | 20h | 8 et 10 € De Danu | 20h30 | Grat.

mar. 3.06 en & extérieur ieur à l’intér

( ClutchOrama#20- Sortie du magazine Clutch au THÉÂTRE SORANO (voir p.70) EXPOSITION CLUTCHFOLIO #20 | 19h - 23h | gratuit INSTALLATION PHOTOS & VIDÉOS | LES VIDÉOPHAGES CARTE BLANCHE MUSICALE à canal auditif - GUEST (Electro) REMI PANOSSIAN | Piano Scène ouverte | SYLVAIN PEYRIERES | Jazz manouche L'INDEX | Improvisation théâtrale Sir Harry's Preposterous Pub Quiz Pub Quiz

Pour juin envoyez vos dates avant le 19 mai à agenda@clutchmag.fr

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Maison Blanche | 20h | Grat. Cherche Ardeur | 21h | Grat. The Dispensary | 21h30 | Grat. Mulligan's | 22h | Grat.

• 91


Le Dahu 10 rue des blanchers | Toulouse | 05 61 13 73 13 | Plus besoin de chasser le Dahu ! On l'a trouvé entre la Daurade et St Pierre et il régale petites et grandes faims (de 3,5 € à 27 €), avec sa cuisine tradi et originale ! Un service sympa, que ce soit au comptoir ou à table, vous reçoit 7/7, midi et soir ! En bonus : expos, terrasse et tous les dimanches un concert (à 15h) avec service continu de 12h à 22h30 !

La Petite Gouaille 44 rue Peyrolières | Toulouse | 05 61 23 91 90 | Réputée pour le bon esprit et la cuisine façon grand-mère qui y règnent, c'est l'idéal pour un bon repas entre amis ! Formule à 13,90 € avec entrée de saison et plat au choix (grillades, poissons, magret, plats végétariens et le fameux camembert rôti), tout le monde s'y retrouve ! En prime : concert tous les mardis et expo mensuelle. 7/7, sauf dim. midi et lun. midi. Cave pour les groupes.

L'Extrapade 6 place de l'Estrapade | Toulouse | 05 34 51 20 10 | lextrapade.com | Après 15 ans passés à régaler les toulousains de poissons, l'Extrapade se met à la mode espagnole avec ses Pintxos, ses vins et sa bonne humeur... Tapas basques tous les soirs du mardi au samedi, burgers, bagels et salades le midi du lundi au vendredi. Sans parler des vins de régions et desserts très gourmands ; on en oublierait presque la terrasse...

LE PETIT MAGRE 4 rue Baronie | Toulouse | 05 61 22 55 48 | lepetitmagre.com | Un salon de thé/resto atypique et charmant où tout est fait maison : sur place ou à emporter. Depuis peu aussi en soirée, 3 plats du jour, buffet d’entrées et de desserts en libre service, tarif à la pesée pour petites et grosses faims (2,5 € les 100gr). Ne prenez que les entrées ou les desserts selon l’envie. En bref : parfait avant un théâtre ou un ciné ! Du mar. au sam, dès 19h.

LE BIJOU 123 avenue de Muret | Toulouse | 05 61 42 95 07 | le-bijou.net | Ici tout est fait maison ! Légumes de saison, produits de qualité, frais et locaux, composent le menu qui change tous les jours... Sans oublier la fameuse entrecôte ou la salade végétarienne ! Depuis peu, une petite boutique de produits équitables (dont le vin servi à table) a vu le jour... Inutile de vous rappeler les découvertes en concerts...

92 •

Service bar également


BALTHAZAR 50 rue des Couteliers | Toulouse | 05 62 72 29 54 | Un charmant voyage dans le temps. Un bistrot vintage chic qui fait ce qui ne se fait plus : beaucoup de recettes oubliées (pot-au-feu, blanquette, daube...), simples mais élaborées, mettant en valeur les produits du marché, donc de saison et locaux. Une cantine aux airs jazzy qui innove chaque jour et chaque semaine... Mar. au sam. midi, jeu. au sam. soir.

LE BISTRO 13 avenue des Minimes | Toulouse | 05 61 13 37 05 | le-bistro-toulouse.fr | Avant de s'installer aux Minimes, Mama a parcouru le monde pour en ramener les meilleures recettes. Elle nous régale tous les jours avec ses plats 100 % maison : buffets chauds et froids, plats à emporter, Mama allie qualité et quantité ! Sa bonne humeur contagieuse anime ce lieu de vie (soirées à thème) alors resservez-vous, ne la vexez surtout pas !

REST’O JAZZ 8 rue Amélie | Toulouse | 05 61 57 96 95 | restojazz.com | Digne d’un club de la Nouvelle Orléans des années 50, gangsters et cigares en moins ! Une déco feutrée, un service impeccable et le voyage commence... Côté resto, un subtil mélange de saveurs du Sud-Ouest et de cuisine traditionnelle. Côté scène, une programmation live pointue, jouant avec les formats et les influences. De 20h à 22h30 du mar. au sam.

LE DELICATESSEN 11 rue Riquet | Toulouse | 05 61 62 49 00 | Bar-tapas Le Delicatessen. Ouvert tous les soirs même le dimanche. Happy-Hour de 18h30 à 19h30. Dans le quartier St Aubin, un café à l'atmosphère conviviale, une déco surprenante ! Un voyage dans le temps et l'espace. On y revient pour sa carte de tapas maison et profiter de sa sélection de bières. Réservation pour les groupes uniquement.

L’Evasion 29 grande rue St Michel | Toulouse | 05 61 52 87 76 | À boire, à manger... mais pas seulement ! Un refuge pour évadés qui aiment partager une bonne assiette, boire un verre (6 pressions et plus de 30 bières à la bouteille) et profiter des quizz du mercredi ou des concerts du week-end ! En face de la prison St Mich'. Du lun. au ven. de 10h30 à 14h30, dès 17h du lun. au sam. Happy hour 7/7 de 18h à 20h.

• 93


LA MECANIQUE DES FLUIDES 1 place Riquet | Toulouse | 06 52 80 51 32 | Par définition : étude des fluides et des forces internes associées. Coté fluides : 5 pressions de caractère, cocktails, shooters... Côté forces internes : grande terrasse au calme face à la piscine Léo Lagrange, grignotage avec spécialité de tourtes, expos à venir et scène découverte éclectique. Ça mérite d'approfondir le sujet ! Mar. au sam. dès 17h.

LE PETIT VOISIN 37 rue Peyrolières | Toulouse | 05 61 22 65 22 | Le PV est un lieu de rdv incontournable pour se détendre autour d‘un verre, avec ses tapas a 3,50 € et son sublime mojito. Ici, + de 40 shooters à découvrir (choco-cookie, ginger, tagada...). Sans oublier ses Happy Hours, ses Baby-Foot et une prog riche de concerts. Ambiance décontractée et animée, toujours avec le sourire (7h30 à 2h du mat ).

Ô BOHEM 138 grande rue St Michel | Toulouse | 05 67 68 55 64 | Ici on s'attache aux bonnes choses comme la culture - l'art imprègne les murs : c'est vivant... On y mange aussi (tapas, charcuterie et fromage), un bon verre à la main, dans la bonne humeur ! Un apéro, un repas, une scène, mettez le tout dans un shaker et vous passerez une bonne soirée ! En 2 mots : éclectique et enchanteur ! Du mar. au dim. dès 17h.

Le filochard 6 - 8 place du Pont Neuf | Toulouse | 05 61 52 66 80 | Déjà 15 ans que le Filo distille sa bonne humeur 7/7 dès 17h et nous offre un des plus beaux couchers de soleil de la ville ! Un bar populaire avec happy-hour de 19h30 à 20h30, équipe festive, concerts le jeudi et DJs le samedi ! NEW : le FILOPHONE (micro ouvert, slam, musique) et le FILOFILE... dans une région du monde toutes les dernières semaines du mois !

Le Petit Vasco 21 place de l’Estrapade | Toulouse | 09 73 58 24 04 | Petit bar convivial, petits vins qui vont bien, petite barmaide accueillante, petite carte sympathique de fromage & charcuterie et petites soirées joviales (apéro campagnard, vin du 20, soirée dégustation, etc...) !

L’IMPRO 7 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 78 94 L'Impro s'est refait une santé ! Nouvelle déco, nouvel aménagement et autres petites surprises mais toujours une atmosphère empreinte de douceur, calme et volupté... Un lieu sympathique où l'on peut se détendre, boire de bonnes bières, apprécier une expo, se laisser bercer par les rythmes jazzy ou assister à un concert... Dès 7h30 du lundi au samedi.

94 •

Restauration également


VASCO LE GAMMA 1 place de l’Estrapade | Toulouse | 05 61 50 68 11 | le-vasco.com | Pas de prise de tête au Vasco : emporte ta bonne humeur, ton envie de tapas et tes amis ! Viens jouer à notre fameux Quiz, profite de l'Happy Hour Pichet et du Sous-Bock Surprise... Révèle le CANARD qui est en toi ! (ouvert 7/7 dès 16h).

LE NAIN JAUNE 13 rue Valade | Toulouse | le-nain-jaune.fr | Le Nain Jaune, il a pris des bonnes résolutions : plus de service le midi, donc bar ouvert du mar. au sam. dès 18h avec happy hour jusqu’à 19h. Nouvelle carte de tapas faites maison, servies dès 18h et jusqu’à tard pour sublimer vos apéros ou soirées. Alors à très vite pour des saveurs, concerts, expos et, surtout, partager des moments simples et agréables !

THE WILD ROSE 17 rue Maury | TOULOUSE | 05 62 73 09 32 | An English Pub : 6 bières pressions, happy hour de 18h30 à 20h30, fléchettes, matchs à la télé, soirées mix... mais pas que ! Petit, cosy, entre le rétro et le kitsch avec ses petits coins banquettes et ses bîches qui trônent au mur, un charme à l'ancienne, façon madeleine de Proust, s'en dégage... Entre St Aubin et Jean Jaurès, dès 17h du lun. au ven., 15h le sam.

LE TXUS 9 rue St Charles | Toulouse | 08 72 22 76 25 | T’en veux du quartier populaire et vivant ?! T’en veux de la bonne bière belge à foison ? T’en veux des bons gros concerts qui tâchent ?! T’en veux du ch’ti grolandais derrière le zinc ?! Bah ramène ta fraise au TXUS alors !! C’est pas vrai ça, faut tout leur dire à ces jeunes ! (du mardi au samedi à partir de 18h30, à l’heure de l’ happy hour !)

l'almanach 53 rue de la République | Toulouse | 09 83 87 52 70 | À 20 mètres de la place St-Cyprien, son style néo art deco et sa terrasse ensoleillée, ce nouveau lieu sait recevoir : large choix de bières belge, all. et artisanales (6 pressions), tapas bons et copieux (4 tapas 16,50 €, 19h à 23h). Idéal pour boire un verre entre amis. Dès 17h du mar. au ven. ,18h30 sam. Happy-hour 18h30-20h, bravas offertes, 19h-20h mar., mer., sam.

Le p'tit truc 45 rue Peyrolières | Toulouse | 05 34 44 96 85 | leptitruc.fr | Toute bonne adresse a son concept, ici les apéros gourmands musicaux ! Assiettes et tapas garantis producteurs locaux, bières et vins du coin, concerts acoustiques (chanson, hard swing, bossa, blues...) et rencontres cosmopolites font du P’tit Truc un lieu à (re)découvrir... Mar. au ven. midi et soir (dès 18h), sam. de 12h à 2h. Service tardif.

• 95


LE MANDALA 23 rue des Amidonniers | 05 61 21 10 05 | lemandala.com | Lieu incontournable et véritable laboratoire musical, voilà 27 ans que le Mandala fait vibrer nos oreilles ! Une programmation éclectique de concerts jazz, musiques du monde ou improvisées, ainsi qu’une saison de Leçons de jazz, festivals, jam sessions et apérosconcerts en terrasse. Jeu. au sam. dès 18h. Petite cuisine tous les soirs de concerts.

NASDROVIA 2 rue Maletache | Toulouse | 05 62 88 01 09 | Premier bar à vodka de la ville, en place du Larsen Lupin, il s'affirme dès son ouverture : 15 vodkas de tous les pays, sans oublier les incontournables (cocktails, vins, bières belges, whiskys, shooters...). Lieu de vie, sa prog parle d'elle même : chill out du lun. au mer., Djs à partir du jeu., zik éclectique, décorum tournant... Lun. au sam. dès 17h.

THE DISPENSARY 1 rue Marthe Varsi | Toulouse | 05 61 42 00 88 | Un pub différent dispensant de bonnes cures pour le corps et l'esprit ! En peu de mots : petits plats soignés midi et soir, brunch le week-end, bières anglaises, Sailor Jerry Spiced Rum et autres curiosités... Niveau zik : vieux rock, noise, pop anglaise, punk, Pub Quiz le mardi, concerts à l’occaz... Matchs... Happy Hour à 19h30. Fermé le midi du lun. au ven.

ENOTECA 31 42 rue de la Colombette | Toulouse | 05 31 98 25 47 | Une cave alternative au coeur de Saint Aubin ! On peut citer ses 300 vins et champagnes, ses 60 bières du monde et sa grande cave à Whisky, sélectionnés avec soin, mais ce serait réducteur. Tous les mois, ces sommeliers mélomanes proposent de nouvelles références, et leurs fameuses dégustations et fiestas oenologiques, dans une ambiance Wine & Soul...

Un Bout du Monde 18 rue des Pénitents Gris | Toulouse | 05 82 74 22 62 | unboutdumonde.fr | Situé quelque part entre le Capitole et Saint Sernin, Un Bout du Monde est un lieu que l'on aime chercher. De bouches à oreilles, les amateurs de bières viennent déguster et emporter quelques raretés directement importées des plus belles brasseries mondiales. Avec plus 100 références exceptionnelles, la cave UBDM est d'ores et déjà incontournable.

96 •

Restauration également


DELECT Bières et affinités 133 av. des Minimes | Toulouse | 09 82 38 87 19 | delect.fr | France, Belgique, Allemagne, Autriche, Tchéquie, Portugal, Hollande (le pays), Norvège, Ecosse, Angleterre, Irlande, Finlande, Argentine, Jamaïque, Japon, USA des Etats Unis d'Amérique, Québec... Champagne/Vins/Spiritueux... Autres Délectables. Du mardi au samedi - 11h-13h et 15h-20h

HOLD UP 27 boulevard de la Gare | Toulouse | holduptoulouse.fr | Plongée dans les années 20, ambiance gangster et contrebande pour le nouveau bar low cost du centre ville !  Pas d'inquiétude, seule la décoration est digne d'Al Capone et la prohibition est finie : des prix bas toute la nuit ! Cette banque pas comme les autres et son Dj explosif vous accueillent de 22h à 7h du matin du mer. au sam.

LE CRI DE LA MOUETTE  anal de Brienne - Square Heraclès | Toulouse | 05 62 30 05 28 C lecridelamouette.com | Erich, légende de la nuit toulousaine, vous accueille sur sa péniche, antre des amoureux de bonne musique... Une programmation riche, éclectique et toujours de qualité, le patron y veille personnellement ! Concerts funk, soul, rock, pop, electro, blues, groove, electro-jazz... P.a.f 3 à 5 €. Jeu. de 21h à 2h, ven., sam. et veilles de fêtes de 22h à 5h.

ice club 11 rue des Gestes | Toulouse | iceclubtoulouse.fr | Découvrez le nouveau club incontournable des nuits toulousaines ! Sous un décor à l’agencement architectural avec une forte empreinte des plus grands designers et dans un mobilier exclusif, le Ice Club vous attend 7 jours sur 7 !

LA MANDARINE 2 rue des 3 journées | Toulouse | Anciennement le Frigo, La Mandarine compte bien remplir les attentes des toulousains en matière de musique électronique. Avec une nouvelle direction artistique ainsi qu'une nouvelle équipe et une acoustique pointue et remodelée, ce club va vous offrir un accueil et un service au top. Du jeudi au samedi de minuit à 7h.

• 97


à la loop...

ClutchOrama#20

Spectacle, son et image

EN extérie u à l'inté r & rieur

[ ELECTRO] Théâtre Sorano | mar. 3 juin 19h-23h | grat. | clutchmag.fr, lesvideophages.free.fr, canalauditif.com

la griffe culturelle au THÉÂTRE SORANO

Le mardi 3 juin, la Clutchorama foulera les planches du Sorano pour la sortie du vingtième numéro du magazine avec deux ambiances : sets electro à l’extérieur, installations photos et vidéos à l’intérieur (voir p.70).

© Alexandre Faure

Flashback #18

L’ambiance, le lieu, la musique, le public. La Clutchorama de présentation du Weekend des Curiosités (voir p.16) a été un tel plaisir qu’on ne remerciera jamais assez Bleu Citron, le Bikini, le Lieu-Commun, Vect et No Breakfast pour cette soirée. Revivez la soirée en vidéo sur clutchmag.fr

en off « Y’a le feu dans ton frigo ! » « J’avais oublié : j’ai pas de mémoire... » D'ailleurs, tu disais quoi ? « Je me suis perdu dans ta phrase » *Série limitée, réservez jusqu'au 29 novembre pour la griffe de décembre

Ce mois-ci dans Réserve Ta Griffe*

- La Carte Clutch : 10% de remise sur l’ensemble de la cave Enoteca 31 - Boules quies offertes par Avant-Mardi - Stickers Mai 68 par Sergent Papers - L’affiche recto-verso Ronald Curchod (voir clutchfolio p.24) - Le magazine Clutch et d’autres surprises ABONNE-toi à Clutch ! Inscris-toi sur : reservetagriffe.com *Série limitée, réserve jusqu’au 30 mai pour la griffe de juin Suivez-nous sur :

facebook.com/ClutchToulouse

twitter.com/ClutchToulouse



Clutch Toulouse mai 2014