Clutch Toulouse février 2014

Page 1

#16 • Février 2014 • Toulouse • gratuit

la griffe culturelle



ce mois-ci, dans ton Clutch...

ÉDITO & SOMMAIRE #16 | FÉVRIER 2014

Graphisme

Il paraît que 2014 sera l’année du graphisme. Pour fêter le 20e anniversaire de la revue Graphisme en France, le Ministère de la Culture et de la Communication et le Centre National des Arts Plastiques lancent un grand événement national, pour montrer « la créativité, la diversité et la vitalité » des graphistes de l’Hexagone. Avec, entre autres : un numéro spécial de la revue, la création d’une police de caractère en libre circulation ou la publication d’un Guide de la commande de design graphique. À côté, voilà que la première Fête du graphisme déboule à Paris (du 8 janvier au 18 février) sans que l’on comprenne bien le lien entre les deux manifestations. Et si on nous promet un événement décentralisé, on ignore pour l’heure si Toulouse sera concerné - ni dans quelle mesure. Mais l’initiative pourrait avoir le mérite de faire sortir de l’ombre un métier rarement considéré à sa juste valeur et pourtant si présent dans nos vies. Souhaitons donc que cette année soit belle et bien celle du graphisme... en France. | Les Clutchers

04 É tat des lieux - Danses hip-hop 08 Zone libre - Metronum 16 Clutchfolio - Olivier Valsecchi 26 Art visuel | Agenda p.34 Sigmar Polke, Made in Asia, ...

36 Littérature - Comics indépendants, ... 38 Chroniques livres & bd 40 Spectacle vivant | Agenda p.48

Festival CDC, Orchidées, Onomatopée, ...

50 Événement - 50 ans Cinémathèque 54 Projection | Agenda p.56 Festival Tripoteca, Festival TV Luchon, ...

58 Chroniques dvd & blu-ray 60 Concert & club

Festival Impro-Focus, Woodkid, ...

66 Événement - Outsiders Festival 70 Chroniques disques 72 Clutchorama #17 - Ôbohem 74 Agenda concert & club + de 550 dates !

Couverture : Time of War #14 © Olivier valsecchi | Voir Clutchfolio p.16 Magazine gratuit édité par la Scop Éditions 138 avec le soutien de l'association Les Clutchers. Directeur de publication & rédacteur en chef : Baptiste Ostré (baptiste.ostre@clutchmag.fr) • Collaborateurs : Alexandre Faure, Youness Hamelat, Maylis Jean-Préau, Mathieu Leymonie, Mathieu Laforgue, Valérie Lassus, Nicolas Mathé, Mathilde Raviart, Paul Muselet, Le Stavanger Masqué, Olivier Valsecchi • Conception & direction artistique : La Fée Clutchette - julieleblanc.fr (pao@clutchmag.fr) • Directeur de publicité : Benoît Joyeux (benoit.joyeux@clutchmag.fr, 06 62 19 98 39) • Distribution : Becycle Pour recevoir le magazine dans votre établissement : benoit.joyeux@clutchmag.fr. Retrouvez le magazine sur Éditions 138 - Société Coopérative et participative à responsabilité limitée à capital variable de 7760 € RCS de Toulouse 753 921 675 • 68 avenue de l’URSS, 31400 Toulouse • editions138.fr Clutch a choisi un imprimeur éco-responsable : Imprimerie Escourbiac, Graulhet (81) / Sergent Papers. N° ISSN : 2262-5542. Dépôt légal à parution. Tous droits de reproduction réservés. L'éditeur décline toutes responsabilités quant quant aux visuels fournis par ses annonceurs et partenaires. Ne pas jeter sur la voie publique.


état des lieux

DANSE HIP-HOP à TOULOUSE Peace, Love and Unity (?)

Dans le milieu de la danse hip-hop, les avis sont quasiment unanimes : la place prépondérante qu’occupait Toulouse dans les années 80 ne serait plus qu’un lointain souvenir. Alors, « le hip-hop c’était mieux avant » ? Clutch lance le battle... | Paul Muselet

C

autionnons une vérité n’ayant rien d’une légende urbaine. Toulouse fut une ville pionnière du hip-hop en France, notamment par le biais du breakdance (ou « break », style de danse acrobatique et physique se pratiquant au sol). Danseur et activiste depuis 1982, Abdul Djouri peut en témoigner. Ce membre fondateur de la compagnie Olympic Starz se souvient d’un temps où la scène locale rayonnait sur le plan international. Depuis, il dirige le Centre d’Art Chorégraphique des Danses Urbaines (CACDU) créé à l’initiative de la Mairie. Chaque année, il met en place un événement

Les styles de danse hip-hop Danse au sol : Breakdance Danse debout : Popping, Locking, Hype, Hip hop New Style, House, Top Rocking

4•

prestigieux : le Trophée Masters, rencontres internationales de break à la Halle aux Grains. Si le temps d’un week-end, ce grand battle convie les meilleurs breakers mondiaux, la structure cherche aussi à impulser et développer des initiatives locales tout au long de l’année. « Ce n’est pas toujours facile » reconnait Nasser Hadjadji, membre du CACDU. « Il y a eu une période creuse ici, c’est vrai. Il y a eu un manque dans la transmission, entre l’ancienne et la nouvelle génération. Des villes comme Lyon ont su réagir plus tôt et cela a porté ses fruits. Il faut bien sûr enseigner les mouvements propres à cette danse et leur technique, mais pour nous, ce n’est pas suffisant. Le hip-hop véhicule des valeurs. Des notions de partage, de paix et de tolérance. Les jeunes l’oublient aujourd’hui ». Un avis que partage Ben Younes, danseur depuis plus de vingt ans et professeur de « debout »


© J. Leblanc

(voir encadré) dans plusieurs écoles toulousaines. Pour lui, la scène locale souffre d’un manque d’unité néfaste au développement de cette culture : « la définition du caractère underground que porte le hip-hop a pu être mal interprétée. Un côté individualiste s’est développé ici, alors qu’à l’époque il y avait une certaine solidarité entre les acteurs. La plupart des ruptures sont dues à des différences de mentalité entre les personnes qui gèrent les écoles. Ça crée des écoles de pensée... et des désaccords. C’est dommage et c’est une réalité ».

État d’esprit « battle » Certains clivages proviendraient-il d’une conception différente de la notion de compétition ? En hip-hop (et plus particulièrement en break), les critères de jugement des concours les plus prestigieux se basent sur la confrontation, comme le rappelle Ghost, danseur et professeur au CACDU : « aujourd’hui, la configuration est simple. Les breakers ne sont reconnus que par le battle. C’est très difficile d’être légitime en tant que prof de danse. C’est un milieu très masculin où l’esprit de compétition est central.


état des lieux Il faut composer avec la fierté et les égos de chacun ». Dans ce contexte dominé par l’influence des résultats obtenus lors d’événements majeurs comme le Battle Of The Year (concours allemand, l’équivalent des championnats du monde), certaines individualités toulousaines ont tout de même réussi à tirer leur épingle du jeu. Keyz et Abd-L (Abdelilah Chouari) ont remporté trois titres de champions du monde avec la célèbre compagnie

parisienne « Vagabond Crew ». Ici, Abdelilah Chouari est à l’origine de la création de la Break’in School et organise le Nothing2Looz au Hall Comminges à Colomiers (unique en son genre, l’événement est le seul battle en France à associer les danses debout et au sol, traditionnellement séparées dans les concours). Pour lui, l’esprit de compétition est essentiel au maintien du niveau des compagnies. Plutôt que l’unité, c’est cet état d’esprit qui aurait

En parlant de danses urbaines... Aujourd’hui mieux identifié par le public, le hip-hop masque parfois l’existence d’autres danses ayant vu le jour en milieu urbain. Petit tour d’horizon non exhaustif avec François Chaignaud (programmé ce mois-ci au festival du CDC), danseur contemporain et globe-trotter des dancefloors. Krump (Los Angeles) : Née dans les années 80 dans les quartiers afro-américains, cette danse se pratique en duel sous la forme du battle. Energique et explosive, elle reproduit une gestuelle de combat. Passinho (Rio de Janeiro) : Issue des favelas, elle fusionne plusieurs danses sur de la musique électronique de carioca. Mouvements très raides et jeu de jambe très rapide. Twerking (Jamaïque) : Danse de club liée au dancehall. Mimant l’acte sexuel par les mouvements du bassin, elle a récemment été récupérée par la culture mainstream aux Etats-Unis.

6•

Dubstep (Angleterre) : Née en 2011 de façon atypique suite à un buzz internet. Après s’être filmés seuls dans l’espace urbain, les danseurs ont diffusés ces nouveaux pas sur le web. Mécanique, cette danse imite les accélérations et arrêts sur image propres au traitement vidéo. Pantsula (Johannesburg) : Liée à l’émergence de la house music de Chicago. Danse de groupe, théâtrale et virtuose. Elle se danse à l’unisson par équipes de 3 ou 4. Kuduro (Angola) : À la fois danse, et genre de musique électronique né au milieu des années 90. Très populaire depuis sa diffusion par les sounds systems portugais à la fin des années 2000.


cruellement manqué à la scène locale, au début des années 2000 : « il y avait une belle dynamique ici, avec une bonne mentalité, et en même temps... c’était la guerre entre les groupes ! Mais une guerre positive, où tout le monde se tirait vers le haut. Je pense que la scène a régressé, car beaucoup ont arrêté, tandis que certains se sont reposés sur leurs acquis. L’esprit de défi a disparu. Or, c’est ce qui pousse les danseurs à se surpasser ! ». L’élitisme propre au breakdance de haut niveau nous ferait presque oublier l’importance de la pratique amateur à Toulouse... Une danse toujours populaire Aujourd’hui, la quasi-totalité des écoles de danse propose des cours de hiphop avec de plus en plus d’adhérents, notamment du côté des filles en danse debout. Laura Thouault, de l’association L Danse, a fondé l’école d’arts urbains Hip Hop Arts en collaboration avec le danseur Tito en 2006. Pour elle, le hip-hop est devenu plus accessible avec l’arrivée de nouveaux styles laissant davantage de place à l’interprétation : « les styles sont moins cloisonnés qu’avant. Les clivages entre les danses s’effacent. Elles se croisent, avec une part

beaucoup plus importante laissée au freestyle. Les danseurs sont très polyvalents. Cela dit, il faut connaitre les bases, car les mouvements ont une origine. Le hip-hop a du sens et une histoire ». Au niveau national, l’ascension fulgurante du festival Juste Debout à Paris-Bercy (passé de 400 à plus de 18 000 spectateurs en l’espace de 10 ans) corrobore cette analyse. L’événement a su conserver les codes du hip-hop tout en s’ouvrant aux autres danses, comme en 2005 où un battle « d’expérimental » s’est ajouté à la programmation. Attentive à la façon dont les nouvelles danses se diffusent, Annie Bozzini directrice du CDC de Toulouse (voir p.40) - pense qu’internet a totalement bouleversé leur mode de transmission : « sur le plan chorégraphique, les danses se diffusent beaucoup plus vite. Les vidéos postées sur le web véhiculent des possibilités infinies d’imitation et de reproduction à un niveau planétaire. Les jeunes ont accès à tout de façon instantanée ». Pour James Carlès (son centre de danse accueille le BPM un des rares battle de la ville ouvert aux amateurs), si la pratique du hip-hop reste aussi vive en loisirs, « c’est aussi et surtout grâce à l’apport des autres danses ».

M.A.P.C.U Créé à l’initiative de la Mairie de Toulouse en 2009 pour fédérer les acteurs liés aux cultures urbaines au sens large, le Mouvement Associatif Pour les Cultures Urbaines rassemble seulement 3 structures liées à la danse : L Danse (membre), OSK et l’AJDR (sympathisants).


Photos : © Thierry Schneider

zone libre

Le Metronum

Entre cadence et dissonance Clutch a pris la ligne B jusqu’au terminus à Borderouge, pour découvrir la nouvelle salle de musiques actuelles, le Metronum, inaugurée en fanfare le premier week-end de février. Nouveau temple de la musique ou espace fourre-tout ? On fait le point. | Maylis Jean-Préau

U

n bloc blanc en béton. Tout autour, une ambiance de quartier fantomatique plongé dans les travaux Et à l’intérieur du cube, des installations à faire pâlir d’envie les autres métropoles : une salle de concert de 600 places, la music box, soit un espace de travail et de concert de 200 places, un centre de ressources, des locaux de répétition, un studio d’enregistrement, un pôle bureau... Bref, le lieu rêvé, tant pour le public que pour les professionnels du secteur. Du moins sur le papier. Il nous a été impossible de rentrer dans le bunker avant 8•

l’inauguration. On a du se contenter de rester derrière la grille... Car si la salle ouvre dans les temps, son rôle, sa gestion, son organisation et même sa programmation restent un tantinet flous - des concerts dans le cadre des festivals Détour de chant, les Inouïs du Printemps de Bourges et Décroche le son sont annoncés. Et à quelques semaines des élections municipales, le Metronum représente bien plus qu’un simple projet culturel. Valoriser les musiques actuelles et structurer la filière. Voilà les deux objectifs affichés par la municipalité dès l’origine du projet. Le Metronum


n’a pas pour vocation de concurrencer le Bikini mais d’apporter au public un lieu de diffusion complémentaire, et au monde musical local un outil performant, un espace ouvert a partager. « Nous menons depuis trois ans une concertation afin d’alimenter le projet du Metronum », explique Cyril Della Via, du réseau de musiques actuelles Avant-mardi. « Douze séances de travail ont déjà eu lieu avec les acteurs de la culture et ont permis de faire remonter des besoins : nous avons par exemple proposé la music box, cet espace modulable pour des showcases ou des filages. Les artistes manquent cruellement de ce type d’équipement à Toulouse ». Si le monde de la culture a eu son mot à dire dans ce projet municipal, sa place au Metronum reste mal définie. Qui aura accès au lieu et dans quelle mesure ? Cette infrastructure qui a coûté la bagatelle de 7,4 M€ saura t-elle répondre à la fois aux attentes des associations, des professionnels et du quartier qu’elle est censé éveiller ? Parmi les premiers noms cités dans les bureaux du Metronum, il y a le cluster MA Sphère. « Les différentes

structures du cluster vont permettre d’accompagner les artistes et les associations, de les aider à se professionnaliser en mettant à leur service du portage salarial, de la communication, de l’administratif... », assure Geoffroy Kieffer, le coordinateur. Supplément d’âme Les petits génies de Bakélite, collectif de graphistes indépendants, ont eu la chance de pénétrer en avant première au Metronum. On leur doit l’identité visuelle du lieu, la signalétique et la typographie du nom Metronum qui apparaît en défonce dans la façade. « Nous nous sommes inspirés des patterns, des motifs géométriques qu’on trouve sur les partitions des orgues de barbarie », lance Benoît Sicre. « Nous avons aussi pris en main la scénographie de certains espaces comme le bar et le patio où nous avons installé trois stèles évoquant le lien avec l’histoire de la création musicale ». Une façon d’apporter un supplément d’âme à cet espace dont l’histoire reste à écrire.

•9


brèves

Couronné d’un prix de révélation catégorie « soliste instrumental » aux Victoires de la Musique, Fabrice Millischer fera découvrir le répertoire de l’orchestre d’harmonie avec quatre pièces originales le mercredi 12 février à la Halle aux Grains. Organisé par l’Université de Toulouse, le concert est gratuit pour les étudiants. | orchestre-h2o.fr

Les sélections eXpressionS Musiciens, à vos accords ! Le 15 février et le 1e mars, le Phare recevra les auditions pour le tremplin musical qui aura lieu durant le prochain festival eXpressionS Jeunes de Tournefeuille (du 23 au 25 mai). Les inscriptions sont ouvertes pour tous styles et tout groupe de Haute-Garonne âgé de 25 ans maximum. | tremplin@mairie-tournefeuille.fr Portes ouvertes Non pas une mais deux : le 21 (de 14h à 18h) et le 22 février (9h à 18h), l’Etpa ouvre ses portes pour découvrir ses formations : une spécialisation en photographie (since 1974) qui est depuis 2012 complétée par une formation en Game Design (ex-multimedia) à l’entrée d’Auzeville-Tolosane (voir Clutch#13). | etpa.com

10 •

La clef des charmes Les ateliers d’effeuillage (voir Clutch#15) continuent à la Clef des charmes, le 8 février à 19h (attention 5 personnes maxi). La boutique de lingerie fine propose également un atelier coiffure rétro le 13 février et un atelier make-up retro le 21 février. | laclefdescharmes.com Diner Out Le 21 février dès 18h, le Diner ouvre ses portes au 27 rue Gabriel Péri. Ambiance american vintage (hot-dogs) pour ce bar-resto atypique et chaleureux. Pour la surprise, tournez la page !

se déchaîne Formé à Colomiers city, le trio guitare-basse-batterie Monstre a sorti début janvier son tout premier LP. Dix titres rock-noise autoproduits avec une cover signée Nicolas Jaoul (Clutchfolio#3) et Anna Carrouaille. On en reparle bientôt. | monstremusic. bandcamp.com

Monstre © Nicolas Jaoul

Fab. Millischer © DR

HOMME E ORCHESTR



Tempo D'La Balle © F. Schadoroff

brèves

Retour à Empalot Après deux éditions dans les jardins du Grand-rond, l’Agit retourne à Empalot pour sa 15e édition. Du 19 au 21 février, le programme mélangera spectacles et rencontres. Théâtre, performances, musique et cinéma (La vierge, les coptes et moi, le jeudi) seront entrecoupés de débats et discussions avec des associations qui font bouger le quartier et ses habitants. En préambule, l’Agit sera au Théâtre du Pavé avec la pièce On/Off (du 11 au 15 février, voir p.46). | agit-theatre.org La créa en chœur Concours amateur destiné au public de la région, les ateliers À vot’création présenteront une vingtaine de photographies aux Musicophages le 21 février, dès 17h30. Initiée par l’association À vot’bon chœur, cette soirée-vernissage sera aussi l’occasion pour les visiteurs d’élire leur coup de cœur. | avotbonchoeur.com

Crous toujours !

La Cup est pleine

S’il accompagne les étudiants toulousains dans leur vie quotidienne, le Crous soutient également des initiatives culturelles. Une Semaine Culturelle rassemblera artistes et étudiants du 17 au 21 février. Exposition photo et théâtre au Crous le lundi, danse flamenco le mardi à la Mac Chapou (avec la cie Lunares), théâtre mercredi et jeudi et final en concert le vendredi avec Red Woods et Mamani Keita (toujours à la Mac Chapou). | crous-toulouse.fr

Après Piau et Gourette, la tournée de la troisième N’Py Cup (voir Clutch#15) s’achève en beauté les 8 et 9 février à La Mongie (Grand Tourmalet). Un rendez-vous de sport d’hiver et de culture avec des démos et de la musique toute la journée. | n-py.com

Portes ouvertes (SUITE...) Le samedi 22 février, de 10h à 13h, l’Institut Supérieur des Médias de Toulouse organise une « matinale » dédiée à la communication et au journalisme sous forme de job dating. Pour tout savoir sur les formations... | essentiel-des-medias.com, iscpa-ecoles.com

12 •



RAPPEL

Dans le Clutch de janvier, nous avons traité plusieurs manifestations de début février. Petit rappel de l’épisode précédent. En musique : les Inouïs du Printemps de Bourges (7 et 8 février au Metronum), Heretik System et Spiral Tribe (8 février à l’Inox). En théâtre : Nunzio (7 et 8 février au Sorano). Et pour les festivals : Polars d’hiver (du 5 au 8 février à Cugnaux) et Cuba Hoy ! (du 7 au 9 février à Tournefeuille). | clutchmag.fr

Portes ouvertes (...et fin) Prép’art, formation de prépa privée aux écoles d’art publiques organise deux journées d’information et de conseils à l’orientation sur les métiers et formations artistiques. Entre ces ateliers-débats (11h à 12h et 15h à 16h), les étudiants invitent à découvrir leurs travaux. Rendez-vous le samedi 15 et dimanche 16 février (10h-18h). | prepart.fr

Higelin se promène Jacques Higelin © DR

Ezza © DR

brèves

Besoin de vacances ?

Du 21 au 23 février, le parc des expositions accueille le salon du tourisme Mahana : ouverture sur le monde et voyages thématiques au menu (dont un espace consacré au « tourisme de mémoire »). | salonmahana.com

Théâtre amateur Quatre jours, 34 spectacles : la quinzième édition du festival Théâtre d’Hiver promet un sacré marathon. Du 7 au 10 février, dans treize salles de Toulouse (majoritairement des centres-culturels), cet événement centré sur la pratique amateur offre un large choix de formes théâtrales. | fncta-midipy.fr 14 •

Le lendemain de son concert (complet) à la Halle aux Grains dans le cadre de Détours de chant, Jacques Higelin redonnera de la voix à St-Gaudens. L’artiste qui a sorti son 19e disque l’an dernier - est invité par Pronomades, centre national des arts de la rue basé à Encausse les Thermes. | sam. 8 fév., 21h, pronomades.org



clutchfolio

Olivier valsecchi travail au corps

Dust #09 (2009)

Clutchorama #16 | Auditorium Saint-Pierre des Cuisines | jeu. 6 fév. oliviervalsecchi.com, opiomgallery.com

Olivier Valsecchi voit des formes humaines partout. Pas étonnant dès lors, que ses photographies mettent le corps en scène. Mais si ses images attirent d’abord par leur maîtrise, elles entêtent par leur dimension subconsciente. En seulement trois séries aussi somptueuses que dérangeantes, il nous rappelle que la beauté peut-être terrifiante. THE VEIN - série selfportraits

« Je photographie pour ne pas devenir folle » Jane Evelyn Atwood

Time of War

#14 (2012)


• 17


S

ur le site de l’Opiom Gallery, qui le représente, on peut voir une vidéo d’Olivier Valsecchi en plein shooting de la série Klecksographie (ci-dessus). La durée a beau être courte et le montage « cut », on saisit d’emblée le caractère ultra technique de ce jeune photographe. Inspirés par les tests de Rorschach et travaillés par une symétrie kubrickienne, ces clichés ont nécessité de nombreuses séances de trois ou quatre heures pour douze modèles (suite à un

Mana II - série Klecksography (2012)

casting de quelques 50 personnes). « Cinquante ou cent photos étaient nécessaires pour en avoir une qui donne l’illusion de la symétrie. Tout le monde finissait épuisé » raconte-t-il. Car tout a été conçu et monté en direct, en construisant les superpositions grâce à des jeux de perspectives (entendez : pas de retouche sur ordinateur). Perfectionniste, Olivier Valsecchi ? Lui, préfère parler de « maîtrise de l’imperfection ». C’est le côté dérangeant de ses photographies, où l’anato-


King - série Klecksography (2012)

mie humaine renvoie à une étrangeté subconsciente. « L’esthétique est importante mais je ne fais pas de la photo de mode. J’ai une fascination pour les corps inachevés, abîmés. Il y a quelque-chose qui tient de l’amputation. Dans chaque série, on retrouve des corps meurtris, c’est ma clé ». Une clé - pour ne pas dire obsession ? qu’il approfondit continuellement : éxténué et encore sous l’influence du radicalisme de Klecksographie, il a enchaîné avec Time of War, complé-

ment plus proche du portrait de Dust, sa toute première série. « Dust était plus immédiat, Time of War demande de creuser » résume-t-il. Prudent, il annonce tout de même qu’un troisième épisode pourrait venir boucler ce travail. Mais le véritable challenge semble ailleurs : « Je dois désormais montrer que mon univers n’est pas contraint par la forme humaine. Mais je ne me lasserais jamais du corps, c’est une matière trop belle ! ». | Baptiste Ostré


Time of War #12 (2012)


Time of War #02 (2012)


Time of War #07 (2012)


Time of War #16 (2012)


Time of War #13 (2012) Time of War #10 (2012)



événement

Sigmar Polke : contre-poison La démultiplication de l’humour – Abattoirs | jusqu’au 4 mai | lesabattoirs.org

Peintre majeur de la seconde moitié du XXe siècle, l’Allemand Sigmar Polke fut aussi un expérimentateur azimuté, utilisateur de formes multiples proches du collage et traversées de références aux contre-cultures. | Baptiste Ostré

D

u cancer qui l’a emporté à 69 ans, on entend souvent dire qu’il serait dû à certains pigments toxiques qu’il utilisait dans ses tableaux. Le terme d’alchimiste accolé à l’œuvre de Sigmar Polke n’est pas une simple coquetterie : l’Allemand ne lésinait pas sur les expérimentations, collaborant parfois avec des chimistes pour obtenir des réactions et transformer les matières. « C’était une bataille de l’image » explique Olivier Michelon, directeur des Abattoirs. « Sigmar Polke est arrivé dans

26 •


Photos : Sigmar Polke © The Estate of Sigmar Polke / Adagp Paris - par Werner Bauman

Les Multiples aux Abattoirs Moins de quatre ans après sa mort, Sigmar Polke est au-devant de la scène : une exposition revient actuellement sur la période des années 80 aux années 2000 à Grenoble, tandis qu’une rétrospective complète ouvrira en avril au Moma (New-York). À Toulouse, les Abattoirs ont choisi une voie intermédiaire. Dans un parcours inversé (l’exposition débute aux années 2000 pour remonter aux années 60), le musée retrace l’intégrale de sa collection de Multiples. En tout, plus de 200 créations partagées entre sérigraphie, photographies, posters... « La question de la reproduction est au cœur de son œuvre » assure Olivier Michelon. « En ce sens, les Multiples ne sont pas des brouillons pour ses peintures mais une véritable clé de sa démarche ». La démultiplication de l’humour laisse également entrevoir tout l’avant-gardisme de l’auteur. Jouant parfois sur des variations subtiles, l’enchaînement des images donne une sensation de copiercoller avant l’heure, un art du sampling qui n’a pas attendu l’arrivée du numérique pour exister. un monde où la peinture a déjà perdu le combat. Elle n’est plus l’art dominant. Son travail pose une question : qu’est-ce que c’est que d’être artiste ? C’est de continuer à faire des images, à produire des formes... ». Contemporain d’Andy Warhol, avec qui il partage le travail sur les reproductions, mais aussi complice de Gerhard Richter, Polke a mené toute sa vie une recherche sur la place de la peinture en forme de critique corrosive : photographie, lithographie, trame en offset (procédé d’impression le plus

régulièrement utilisé, qui deviendra sa marque de fabrique). Si certaines œuvres de collages le rapprochent du mouvement Dada, elles sont traversées par de multiples courants de contreculture. Ceux de son époque, bien sûr, en premier lieu le psychédélisme : le champignon qui se dresse (ou se dissimule) sur certaines images n’intervient pas comme un simple clin d’œil. Mais il y a aussi chez Polke un goût pour l’invisible et l’occulte, qui le poussera même à revisiter l’ésotérisme du Livre des morts égyptiens.


événement Réalisme-capitaliste Derrière une ironie « poil à gratter », son travail développé depuis la fin des années 60 et jusqu’à sa mort en 2010 tient aussi à un engagement politique. Né en Allemagne de l’Est avant que sa famille ne passe à l’Ouest, formé à Dusseldorf, expérimentant un temps la vie dans une communauté « hippie », il aurait donné sa première expositionperformance dans un grand magasin.

Sa critique de la société de consommation prend toute son ampleur dans sa manière de détourner des codes et pratiques d’ordinaires réservés aux médias, qui donnera très tôt naissance au « réalisme-capitaliste », réponse allemande au pop-art. « Son influence sur l’art est aujourd’hui manifeste » assure Olivier Michelon. « On peut même considérer qu’il a été en partie un terreau pour le mouvement punk ! ».

Perturbations © Florian Kleinefenn

Perturbations : la musique en mouvement Un étage plus bas, juste derrière l’exposition consacrée à Sigmar Polke, trois pianos à queue déambulent, se cognent aux murs, repartent de plus belle. Une batterie joue toute seule, frappée par des rayons cosmiques (vous avez bien lu). Un signal télévisuel est distordu jusqu’à créer un bourdonnement visuel et sonore terrifiant. Première exposition monographique consacrée à l’artiste Céleste Boursier-Mougenot, Perturbations présente en tout cinq œuvres (dont deux inédites) où les objets s’animent d’une vie qui leur est propre. « Le mouvement se substitue au son dans une sorte de chorégraphie » résume-t-il. Fascinantes, ces « intelligences artificielles » questionnent aussi notre rapport à la technologie. « Aujourd’hui, tout est smart » explique Olivier Michelon. « Les téléphones, les ordinateurs, les télévisions... Le travail de Céleste à un côté féérique mais aussi un pendant cauchemardesque parce qu’il nous renvoie à l’emprise que la technologie a sur nos vies ». Dans son désir d’insuffler la vie à des objets inanimés, l’artiste pourrait ne pas en rester là : « L’idée était au tout départ de donner de la vitalité à des végétaux. C’est une étape, j’ai toujours pour projet de faire se déplacer une colonne de 250 arbres ! » annonce-t-il.



art visuel

© Nguyen Hatsushiba

Made in Asia

Good Morning Vietnam Toulouse | jusqu’au 15 fév. tchin-tchine.com

Jusqu’au 15 février, la 7e édition du festival Made in Asia porte son regard sur le Vietnam avec une programmation diversifiée.

L

ourd et ronflant, le rock alternatif de Ina Ich est loin de l’image exotique que l’on peut se faire du Vietnam. À l’instar d’une partie de cette 7e édition du festival Made in Asia, le groupe bénéficie en fait d’une double culture. Celle de sa pianiste et fondatrice KimThuy Nguyen, française d’origine vietnamienne. En concert le 6 février au Connexion Live, cette formation montre bien que le temps a coulé depuis l’époque où le Vietnam n’était que l’ennemi indéfini de GI’s américains paumés en pleine jungle (oui Rambo, c’était pas ta guerre). Fidèle

à ses habitudes, Made in Asia bat en brèche les idées reçues et prouve que ce pays de 90 millions d’habitants ne se repose pas (seulement) sur une culture millénaire. Inclus dans la liste des Next Eleven (onze pays susceptibles de peser de plus en plus sur l’économie du XXIe siècle), le Vietnam est aussi riche de diversité artistique. Plus d’une centaine d’événements célèbre cette vitalité : battle de hip-hop le 7 février à l’Espace Bonnefoy, cinéma, musique (dont le jazz de Nguyen Lê le 11 février à la Salle Nougaro) mais aussi de nombreuses rencontres et débats... | Baptiste Ostré

Vietnam Next : parcours d’art Ce serait une première en France : un parcours d’art contemporain dans Toulouse, dédié aux artistes vietnamiens. Si l’Espace Croix-Baragnon et la Chapelle des Carmélites croiseront France et Vietnam avec une exposition sur le thème des « féminités », le Lieu Commun donnera dans l’excentricité avec les cartographies en trois dimensions de Tiffany Chung. Jusqu’au 28 février, la fondation Écureuil dévoilera l’œuvre de Jun Nguyen-Hatsushiba. Entre film de course sous-marine ou évocation de l’offensive du Têt, ses créations vidéos explorent l’identité du Viet Nam.

30 •



art visuel | et aussi...

Battle Graphique

© DR

Odyssud (Blagnac) | sam. 15 fév. | dès 11h | odyssud.com

Les battles ne sont pas réservés qu’au domaine du hip-hop. Depuis bientôt 10 ans, des graphistes s’affrontent à coup de souris sur le ring d’Odyssud à Blagnac. En direct, des pros, débutants ou amateurs se lancent dans une bataille créative dont le sujet sera dévoilé juste avant le début de la compèt’. La difficulté restant l’épreuve de vitesse : les concurrents ne disposent que de trois petites heures pour imaginer puis concrétiser leur création. Autant dire que ce battle graphique s’apparente plus à un sprint qu’à une course... de font ! | B.O.

Un peu, beaucoup... la vie Galerie du Château d’eau | jusqu’au 23 mars galeriechateaudeau.org

On est d’abord étonné par les œuvres d’Arno Brignon : sa série Joséphine a presque tout de l’album de famille. Pourtant, c’est tout le sujet de son auteur que de transformer ces clichés en recherche sur la place du père. Sous la thématique « Un peu, beaucoup... la vie » se cachent des travaux questionnant la notion de famille. Une histoire de génération, aussi : si Arno Brignon est travaillé par sa paternité nouvelle, Anna Galàn met en scène des couples d’un âge certain tandis que Sara Mei Hermann confectionne des portraits dont les modèles ont été photographiés sur plusieurs années. | B.O. 32 •

Artoulous’expo Centre Congrès Diagora | du 13 au 16 fév. artoulouse.com

Rendez-vous des artistes de Midi-Pyrénées, Artoulous’expo c’est plus qu’un salon-marché d’art, c’est une rencontre entre plusieurs univers. Céramistes, mosaïstes, artistes des arts numériques et peintres se chargeront d’abattre, le temps de ce salon, les cloisons entre l’économie et la culture. L’espace de quelques jours, trois cent artistes sélectionnés pour le cru 2014 participeront à faire connaître leur art aux quelques deux mille visiteurs venus refaire leur déco intérieure pendant les ventes aux enchères ou pour les pros venus écouter les conférences proposées. | M.R.



AGENDA

art visuel

[*]

Jusqu’au 11.02

Romans Policiers du Monde [Festival] Espace Paul-Eluard (Cugnaux) 2 rue du Pré-Vicinal | 05 61 76 88 90 | mairie-cugnaux.fr Dans le cadre du festival Polars d’Hiver (voir Clutch#15), cette exposition présente 10 tableaux tentant de prendre en compte toutes les composantes du roman noir. Enigmes, questions sociales, découvertes culturelles et autres tensions mondiales. Le festival lui se déroulera entre le 5 et le 8 février.

Jusqu’au 14.02

Hello I Love You [Architecture] Maison de l’architecture 45 rue Jacques Gamelin | 05 61 53 19 89 | maisonarchitecture-mp.org Drôle de nom d’exposition, qui vient chercher une référence aux Doors. Mais si Jim Morrisson voulait à son époque ouvrir les portes de la perception, les deux architectes réunies ici poussent les frontières. Fruit d’un voyage autour du monde, Hello I love you, won’t you tell me your name ? retrace des rencontres avec les créateurs qui font l’architecture contemporaine.

Jusqu’au 22.02

K-Lamar [Custom] Green Galerie | 4 rue du Coq d’Inde | facebook.com/GreenGalerie Customisation de mobilier et de planches de skate, toiles, toys, peinture à la bombe et au pochoir... la Green Galerie accueille l’art de l’anachronisme de K-Lamar, artiste marseillais ayant un fort penchant pour la désorientation spatio-temporelle et l’art urbain.

Jusqu’au 27.02

Contretemps [Dessin] Plateforme d’art (Muret) 1 square des combattants d’Afn | 05 34 63 98 19 | mairie-muret.fr À l’été 2012, l’artiste Françoise Maisongrande passe plusieurs semaines au sein du Centre de Détention de Muret. Après y avoir mené des ateliers, elle se met dans une position d’observatrice et couche son regard sur toile, en photo ou en vidéo, se concentrant particulièrement sur le rythme particulier de la vie dans ce lieu.

34 •


Alors on danse ?

Jusqu’au 27.02

OLIVIER VALSECCHI (voir Clutchfolio p.16) Exposition Clutchfolio #16 | Auditorium Saint-Pierre des Cuisines | oliviervalsecchi.com Dans le cadre de la Clutchorama #16... | jeudi 6 février | 19h à 20h30 (grat.)

Habiter [Photo, dessin] Grenade | avenue Lazare Carnot | mairie-grenade.fr Plusieurs notions se bousculent et se rencontrent dans cette exposition, invitant une dizaine d’artistes. Habiter, c’est d’abord une notion de territoire et d’espace mais aussi une question de perception. Un vortex reliant l’objectif et le suggestif, mis en avant par le biais de techniques multiples (dessins, gravure, lithographie, vidéo, photo...).

Jusqu’au 28.02

Geometrias en equilibrio [Photo] Institut Cervantes | 31 rue des Chalets | 05 61 62 48 64 | toulouse.cervantes.es Qu’est-ce qu’une photo sereine ? C’est ainsi que le photographe Kike Aspano, architecte et prix découverte à PhotoEspaña en 2013, décrit cette série de Géométries en équilibre, images ou les corps s’égalisent avec leur environnement, clichés en noir & blanc travaillés par une dynamique de l’anonymat.

Jusqu’au 26.04

Étrange Nature [*] [Collectif] Pavillon Blanc (Colomiers) | 1 place Alex Raymond | pavillonblanc-colomiers.fr Dessin, installation, sculpture ou encore suspension : quatre artistes aux techniques complémentaires offrent un travail sur la nature. Mais si elle irrigue leur travail c’est pour mieux déstabiliser et créer des formes hybrides, proches de l’univers biomécanique. | Cécile Beau © DR

Du 4.02 au 12.03

Le bestiaire des photographes [photo] Centre Culturel Henri-Desbals | 128 rue Henri-Desbals | 05 34 46 83 25 Régulièrement, la galerie du Château d’eau exporte ses expositions. Le Centre Culturel Henri-Desbals accueille sur ses murs ce « bestiaire » de photographies allant de l’animal empaillé à la macrophotographie en passant également par des croisements entre l’Homme et l’animal dignes du Dr. Moreau.

Du 11.02 au 15.03

Poussière de carnaval [photo] Médiathèque St-Cyprien | 63 rue Réclusane | 05 62 27 63 30 Alors que la 3e édition du Carnaval de Toulouse se profile peu à peu (rendez-vous le 5 avril), le collectif toulousain Poussière d’image revient sur l’événement de 2013 avec une série de portraits pris sur le vif : l’occasion de trouver des idées de costumes et maquillages pour avril !

Du 11.02 au 22.03

Errances [Gravure] Le Majorat (Villeneuve-Tolosane) 3 boulevard des Ecoles | 05 62 20 77 40 | villeneuve-tolosane.fr Il y a du mouvement dans les gravures de Véronique Goosens. Des trajectoires qui menacent de se dissoudre dans des décors charbonneux, abrupts, presque comme au lendemain d’un chaos massif. Ces Errances construisent des histoires d’individus et de couples, dans une démarche proche de l’expressionisme.

• 35


littérature

Cycle BD de Colomiers

Independants days Conférence de Bill Kartalopulos Pavillon Blanc (Colomiers) sam. 15 fév. | 16h | grat. (sur résa) | 05 61 63 50 00, pavillonblanc-colomiers.fr

© DR

Après le succès du cycle consacré aux super héros de bandes dessinées, le Pavillon Blanc et la mission BD de Colomiers continuent d’explorer l’imaginaire américain, cette fois par le prisme des comics indépendants.

L

es assidus du Pavillon Blanc à Colomiers sont désormais incollables sur Superman, Spiderman et autres Wolverine, tous ces super-héros auxquels était consacré le premier cycle de conférences sur les comics américains. Ils savent que si ces hommes en collant sont aujourd’hui des aspirateurs à dollars inépuisables, ils n’en sont pas moins issus d’une profonde tradition américaine. En 2014, place donc à un versant un peu moins connu de la bande dessinée US, les comics indépendants. Car à l’instar de notre célèbre gaulois à moustache, depuis tout temps aux États-Unis, une communauté d’auteurs nommés Crumb, Joe Matt, Seth, Jason Lutes ou bien Art Spiegelman résiste à l’envahisseur Capitalismus. Eux aussi nous disent beaucoup de choses sur

36 •

la société américaine et certains, dont Jason Lutes, seront présents à Colomiers pour des conférences futures (de mars à mai). Mais pour cette première de l’année, place d’abord à Bill Kartalopoulos, à propos duquel un article d'une page ne suffirait pas à résumer les activités. Conférencier, éditeur, critique, fondateur du Brooklyn Comics and Graphics Festival, rédacteur, ex-assistant d’Art Spiegelman et au passage précurseur dans le domaine de la bande dessinée numérique... Il viendra présenter le statut de la bande dessinée dans la culture américaine, de ses origines à ses évolutions les plus récentes et notamment les convergences avec le monde de l’art. | Nicolas Mathé


et aussi...

Romain Puértolas L’Autre Rive | ven. 28 fév. | 19h | grat. autre-rive.com

L’extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea. Voilà, le seul titre du roman phénomène de Romain Puertolas ampute ce petit billet presque de moitié. D’accord on exagère, même qu’il reste de la place pour vous dire que ce jeune trentenaire, dont le premier livre a été le raz de marée triomphant de la rentrée littéraire 2013, sera à la librairie l’Autre Rive le vendredi 28 février. Une rencontre qui promet tant la réussite de cette œuvre loufoque est indéniable et a surpris jusqu’à son auteur (qui ne s’attendait même pas à être publié un jour...). | B.O.

Cérémonie Assassine Librairie Série B | sam. 15 fév. | 15h | grat. librairieserieb.fr

Dans Cérémonie Assassine, premier roman publié chez l’édieur Les 2 Encres, la Toulousaine Pascale Marie Quiviger combine sa passion pour l’Histoire et l’archéologie à une fiction empruntant aux codes du polar. Relevée d’un soupçon d’occulte, l’enquête se tisse autour du meurtre d’une fille de sénateur dans un Mexique où moderne et passé, politique et rites ancestraux, s’entrechoquent, témoignant d’une connaissance certaine du pays de Machete. L’auteur présentera (et dédicacera) ce thriller samedi 15 février à la librairie Série B (dès 15h). | B.O.

Journée Nirvana

Roman de Boddah © DR

Gibert-Joseph Musique | sam. 22 fév. | 15h | 05 61 11 17 77

Ressortez les jeans-troués et les chemises de bûcheron canadien : le samedi 22 février, Gibert Joseph Musique atteindra le Nirvana. La journée sera intégralement dédiée au groupe de Seattle, avec un mix-hommage de X-Tof. Surtout, dès 15h, l’auteure Héloise Gay de Bellissen sera présente pour dédicacer son Roman de Boddah. Ni tout à fait fiction, ni tout à fait réel, ce livre dresse un portrait de Kurt Cobain vu au travers des yeux de son ami imaginaire. Une biographie inventée mais documentée, au style d’écriture tentant de retrouver toute la spécificité du mouvement grunge. | B.O. • 37


livres Chiennes fidèles

Williams Exbrayat (Story Lab)

Signe des temps, ce premier roman est introuvable en librairie : publié par une maison d’édition 100 % numérique (Story Lab), il se lit en tournant les pages sur son smartphone ou sa tablette. Technophobes, ne passez pas votre chemin. Déjà parce que ces courtes cinquante pages ne font pas regretter l’absence de papier. Mais surtout parce que vous risqueriez de passer à côté de la plume de Williams Exbrayat. Dès les premières pages, le Toulousain épate par sa maîtrise d’un langage argotique donnant corps à son anti-héros, Maddog, un « private » aux pratiques forcément discutables et au goût immodéré pour les femmes. | B.O.

On Board

Jérôme Brezillon (Textuel)

Disparu à seulement 47 ans en mars 2012, le photoreporter Jérôme Brezillon a poursuivi une carrière protéiforme, couvrant le 60e festival de Cannes, collaborant avec Libé, Les Inrocks ou Telerama. Reporter de guerre à ses débuts, il fut surtout un passionné de l’Amérique, qu’il a longtemps photographié. On comprend aisément dès lors pourquoi il a signé, entre autres, un reportage sur Bruce Springsteen : comme le Boss, Brezillon est un homme des grands espaces et des mythes fondateurs, qu’il a immortalisé à bord de trains sillonnant le pays et que ce livre posthume permet de découvrir. | B.O.

L’année du Gorafi

Le Gorafi (Denoël)

Cette fois, ce n’est pas une blague : Le Gorafi publie bel et bien un best-of de sa toute première année d’existence (et chez Denoël, pas le petit éditeur à la sauvette). Les connaisseurs retrouveront les articles qui ont fait le succès du site d’infos parodiques, tellement bien chiadés que certains organes de presse se sont parfois fait prendre au piège. Détail piquant, la tendance aboutit désormais à l’effet inverse : il arrive de confondre news bien réelles et pastiche. Au fond, une fois passés les rires, il se pourrait bien que Le Gorafi révèle ce qui cloche dans le traitement du journalisme contemporain. | B.O.

Pulp

Collectif (La Bourdonnaye)

Alors oui, directement on pense au carton qui ouvrait Pulp Fiction : « feuilleton ou roman grandguignolesque imprimé sur du papier de mauvaise qualité ». On y est presque, à ceci près qu’il n’y a pas de papier mais du numérique (oui, encore, voir ci-dessous). Les éditions La Bourdonnaye ont lancé une collection basée sur le même principe que les séries télévisées : des récits courts à lire en une vingtaine de minutes, avec 6 épisodes pour chaque titre, regroupés sous forme de saisons et publiés à dates fixes. À ce jour, cinq « séries » sont déjà disponibles. Petit plus : en fin de saison, il est possible de se procurer l’intégrale sur papier. | B.O.

38 •


bandes dessinées Lune l’envers

Blutch (Dargaud)

De Blutch, on croit tout connaître, son humour volontiers cynique, la poésie d’un univers mental et chimérique. Mais s’il est une chose qui le distingue par-dessus tout, c’est une volonté jamais démentie de surprendre. Lune l’envers ne déroge pas à cette conduite. Blutch y chamboule les règles de la narration jusqu’à créer une confusion telle que le sens de son histoire s’appréhende moins par l’intellect que par l’instinct. De ce récit difficilement résumable (si ce n’est que la bd y est un organe du Pouvoir), on ressort persuadé que les liens entre Blutch et Fritz Lang période Metropolis n’ont jamais été aussi évidents. | B.O.

Delirium

Philippe Druillet (Ed. des Arènes)

Légende de la bande-dessinée, fondateur de Métal Hurlant et des Humanoïdes Associés, le Toulousain Philippe Druillet fait un retour fracassant après plusieurs années de silence. Dans Delirium, hallucinante biographie, il ausculte le lourd passé de sa famille pétainiste et l’ombre d’un père chef de la Milice. Druillet se livre sans concessions, ne cachant rien de son histoire personnelle jusque dans les moments les plus douloureux. Mais c’est aussi une histoire du 9e art qui se dessine au fil des pages, tant il fait partie de ceux qui ont donné au genre ses lettres de noblesse. Indispensable. | B.O.

Le transperceneige

Lob & Rochette (Casterman)

Durant toute la durée du festival d’Angoulême, les éditions Casterman consacraient une exposition au Transperceneige. Pas de hasard : la récente adaptation ciné par Bong Joon-Ho justifie cette actualité. Mais on ne va pas bouder le plaisir d’enfin découvrir une bande-dessinée considérée comme un classique de l’anticipation. À classer non loin de Soleil Vert pour sa description d’un chaos broyeur d’Hommes : un train lancé à toute allure autour de la Terre contient les derniers survivants d’une nouvelle ère glaciaire. Au fil d’un récit en 3 tomes, Lob et Rochette tissent un discours chargé d’une dimension sociale captivante. | B.O.

SeuleS contre tous

Miriam Katin (Futuropolis)

Dans Lâcher prise (voir Clutch#15) Miriam Katin exorcisait les démons du passé par la force des choses (son fils s’installe à Berlin). En 2005, elle publiait un premier roman-graphique, Seules contre tous, dans lequel elle retraçait son enfance hongroise durant les persécutions nazies. Contraintes de fuir leur foyer et d’entrer dans la clandestinité un an seulement avant la fin de la guerre, mère et fille trouvent des refuges de fortune. Mais loin de se résumer à un devoir de mémoire, Miriam Katin relate un quotidien partagé entre jeunes années innocentes et violence de la réalité, qui rend ce premier ouvrage d’autant plus attachant. | B.O.

• 39


spectacle vivant

Festival International CDC

Des danses et des hommes Toulouse et Tournefeuille | du 11 au 27 fév. | entre 16h et 20h30 5 à 25 € | 05 61 59 98 78, cdctoulouse.com

Pour son dixième anniversaire, le Festival international de danse contemporaine s’intéresse aux artistes qui ont choisi de revisiter les danses populaires ou urbaines à travers le monde, pour en tirer sagesse et émotions fortes. | Valérie Lassus

ouvent, la danse est considérée comme un continent divisé : en États qui sont autant de styles ; en courants exclusifs ; en écoles cloisonnées et figées dans leur histoire. C’est un tort. Les chorégraphes, ceux dont le métier est d’inventer la danse, désireux de s’ébrouer d’une formation trop étriquée, par curiosité, par faim d’autre chose, par la conscience que le génie est partout, sont régulièrement allés chercher hors les murs la matière première de créations à montrer dans les théâtres. Avec un métissage accru et la prise de conscience de l’importance de nos racines, cette tendance s’accroît peut-être. On pense bien entendu aux danses urbaines qui ont trouvé leur

chemin vers les salles. L’Éloge du puissant royaume d’Heddy Maalem qui clôturera le festival est bien la mise en scène du Krump (Kingdom Radically Uplifted Mighty Praise), danse née dans les ghettos de L.A et contenant une dimension spirituelle. Pourtant, Heddy Maalem est loin d’être un hiphopper notoire. Cependant, s’il n’est plus rare de voir les danses urbaines d’aujourd’hui sur une grande scène, l’éventail des inspirations des chorégraphes apparaît sans limites. Coupé-décalé La programmation du festival offre de superbes exemples de cette tendance. À commencer par le très beau À partir d’une histoire vraie de Christian Rizzo. Portée par huit danseurs et deux batteurs, inspirée


Éloge du puissant royaume © Patrick Fabre

des folklores méditerranéens, c’est une pièce contemporaine, sensible, sensuelle, vivante, captivante. James Carlès, avec comme complice la chorégraphe sud africaine Robyn Orlin, présente le Coupé-décalé, danse populaire ivoirienne, dans une création éponyme, colorée et sapée. Entre rumba, hip-hop et variété française, on se moque ici avec allant de la politique et des travers sociaux. Les inspirations sont aussi surprenantes que variées si l’on considère le travail de Marie-Caroline Hominal dans Froufrou, né de l’observation en Haïti de cérémonies vaudou qu’elle croise avec le music-hall occidental... Également dans la veine ethnographique, József Trefeli et Gábor Varga rajeunissent la czardas, une danse

traditionnelle hongroise, avec une énergie et une virtuosité qui n’ont rien à envier aux battles de hip-hop. Samuel Matthieu, dans R, va puiser son inspiration dans le rondeau, une danse gasconne qu’il met en musique électronique. Faisant aussi œuvre d’historien, Alexandre Roccoli a interrogé la mémoire des ouvriers et des mineurs pour construire Empty Picture ou l’impossible mémoire de la classe ouvrière. Toutes ces créations montrent l’éminent rôle social de la danse, bien au delà du divertissement - qui n’est pas pour autant mis de côté ! - comme une nécessité profondément humaine que résumait Pina Bausch par cette sentence : « Dansez, sinon nous sommes perdus ».


spectacle vivant

Orchidées, Fleurs d’artifice Orchidées © Brenta De Villers

TNT | du 19 au 22 fév. | 19h30 ou 20h30 | 9,50 à 25 € | 05 34 45 05 05, tnt-cite.com

Le comédien et metteur en scène italien Pippo Delbono revient au TNT avec une brassée d’orchidées... pour nous dire tout le mal qu’il pense du mensonge.

P

ippo Delbono est un chercheur nostalgique. Il voudrait renouer avec un théâtre spontané, non codifié. Comme celui qu’il a observé au Burkina Faso où il y a « du théâtre dans les rues, dans les arbres, sur les places, tout le temps ». Sa troupe rassemble déjà des hommes et des femmes - pas toujours professionnels de la scène - dont la personnalité a insufflé un caractère unique à ses créations. Ici, la joyeuse compagnie joue avec les artifices et les faux-semblants du plateau (de théâtre et de cinéma), avec pour étendard l’orchidée, fleur tellement copiée en version synthétique qu’elle est, pour le metteur en scène, le parangon de la duplicité. Dans une société où tout est spectacle, 42 •

où toute information est une représentation contrôlée de la réalité, Delbono déclare dans une interview : « je cherche à retrouver un théâtre de la vie, de la vérité, et de la révolution. Je ne sais pas encore comment. Je cherche ». Du coup, Orchidées fait un peu fourre-tout. On y croise les grands auteurs et ma coiffeuse, cela foisonne : mots, danses, images et l’on ne sait pas forcément quoi faire avec ces questions / propositions faites au public. Le travail est en cours. Coïncidence avec Onomatopée, présenté au théâtre Garonne et qui poursuit le même but ? Ou besoin impératif de plus d’honnêteté ? La révolution, c’est par là ! | Valérie Lassus


• 43


spectacle vivant Isabella Rossellini © Andre Rau

Bestiaire d’amour

Effroyablement fabuleux Théâtre Sorano | ven. 14 fév. | 20h 8 à 18 € | 05 81 91 79 19 sorano-julesjulien.toulouse.fr

Le Sorano, en partenariat avec le Muséum d’Histoire Naturelle nous convie pour la Saint Valentin à une conférence sur la sexualité des insectes... Ce n’est pas sérieux ?

O

ui et non. Oui, parce que toutes les informations données, que ce soit sur la libido des escargots, le manque de savoir vivre de la mouche ou le 69 chez le ver de terre sont rigoureusement exactes. Non, parce qu’il est difficile de ne pas sourire quand Isabella Rosselini, mise en scène par JeanClaude Carrière, raconte avec malice les orgies sexuelles du monde animal, la concurrence entre les mâles, les perversions et camouflages, le clonage naturel, bref, toute la fantaisie, l’atrocité et la diversité de la nature. Oui, la Isabella Rosselini, l’égérie de Lancôme, l’actrice de cinéma (Blue Velvet, Sailor et Lula, Les yeux noirs, La mort vous va si bien, etc.). 44 •

En 2008, encouragée par Robert Redford, elle se lance dans la réalisation avec un sujet qui lui tient à cœur depuis son plus jeune âge : les petites bêtes. C’est ainsi qu’est née la série de courts-métrages Green Porno, dont certains seront projetés au cours de cette conférence. Reine tragique de la nuit en velours bleu ou déguisée en mante religieuse (mâle, dévoré par sa compagne pendant l’acte...), le charme opère. En plus, c’est drôle, bien que les mœurs de certains insectes nous fassent presque passer pour des agneaux. Pas sûr, d’ailleurs, que vous deviez vous inspirer de ce cours (magistral) pour la suite de votre soirée en amoureux... | Valérie Lassus


• 45


spectacle vivant | et aussi...

Onomatopée

© Sanne Peper

Théâtre Garonne | du 26 fév. au 6 mars | 20h ou 20h30 | 7 à 22 € | 05 62 48 54 77, theatregaronne.com

Lorsque quatre collectifs complices, Tg Stan, De Koe, Dood Paard et Maatschappij Discordia s’acoquinent, on pourrait craindre un show de petites pitreries entre potes. Il y en aura, mais pas que, lors de cette première française. Boxon, répliques absurdes, animaux braillards, objets rebelles... C’est le collectif à l’œuvre ou l’exercice de l’anarchie en scène : l’abolition du pouvoir, la place aux alternatives, à la spontanéité, à tous les possibles. Cinq garçons de café improbables du plateau font table rase. La liberté, c’est tout sauf sinistre. | V.L.

On/off Théâtre du Pavé | du 11 au 15 fév. 20h | 4 à 18 € | 05 62 26 43 66, theatredupave.org

Rémi de Vos est un auteur qui s’attaque à nos sociétés asservies avec férocité et fait voler en éclats les apparences avec allégresse. C’est à partir de Débrayage et de Conviction intime que l’Agit a monté les scénettes de On/Off. « Je travaille donc je suis » pourrait caricaturer l’homme moderne, rendu schizophrène à force de contradictions. Et quand la tension est trop forte, les plombs sautent. Cette vision sinistre d’une communauté qui détruit méthodiquement ses maillons faibles, prend pourtant sous la plume de de Vos des tournures désopilantes. | V.L. 46 •

Quel petit vélo... Le Ring | du 4 au 8 fév. | 19h | 8 et 12 € theatre2lacte.com

C’est l’histoire du petit vélo de George Pérec, d’une jeunesse légère et insouciante des années 1960 en Algérie, d’un doux moment littéraire qui n’oublie pas de dénoncer subtilement l’enrôlement des jeunes gens dans les rangs de l’armée. C’est aussi le premier acte d’un programme cabaret mis en scène par Jean-Jacques Mateau. Une manière simple de mettre des visages sur la poésie moderne et joueuse de George Pérec. La pièce se poursuit en set musical ouvert aux amis musiciens pour prolonger encore un peu l’ambiance des sixties. | M.R.



AGENDA

spectacle vivant

[*]

Jusqu’au 1.03

In Extremis XL [Pluri] Théâtre Garonne | 05 62 48 54 77 | theatregaronne.com Le festival In Extremis XL se poursuit et s’achève en beauté en laissant la part belle à des formes musicales. Musique croisée avec la littérature pour Éric Lareine et Pascal Maupeu (Ellis Island, le 8 février). Rock touchant à l’art contemporain pour le duo de Michel Cloup (voir Clutch#14) qui s’accompagne de Béatrice Utrilla et Françoise Lebrun le 27 février. Mais il y aura de la danse aussi, avec une création de Maguy Marin en clôture le 28 février et le 1e mars.

Du 4 au 22.02

Trois Tchekhov [Théâtre] TNT | 05 34 45 05 05 | tnt-cite.com

20h du mar. au sam. | 9,5 à 25 €

Entre Tchekhov et le comédien et metteur en scène Christian Benedetti c’est une longue histoire. Le directeur du Théâtre-Studio d’Alforville reprend ses mises en scène de La Mouette (du 4 au 8 février), Oncle Vania (11 au 15 février) et Les trois sœurs (18 au 22 février). Classique ? Pas tout à fait : en débarrassant le dramaturge Russe de toute fantaisie d’époque, il redonne à ses pièces un sentiment urgent de modernité. Du 5 au 15.02

Nez Rouge [Festival] Salle Altigone (St-Orens) | 05 61 39 17 39 | altigone.fr Comme le veut la tradition de ce festival, cette 19e édition s’ouvre le 5 février sur une création du Lido, l’école des arts du cirque de Toulouse (en participation libre). Manière de rappeler encore une fois que l’art clownesque a bien évolué depuis notre enfance et que les spectacles proposés ici, entre micro-acrobaties et tourbillon d’humour, émerveillent toutes générations.

Du 11 au 15.02

Les amours inutiles [Théâtre] T héâtre du Grand-rond | 05 61 62 14 85 grand-rond.org

21h du mar. au sam. | 10 et 12 €

Déjà accueillies l’an dernier au Théâtre du Grand-rond, les compagnies Ma Muse et De l’Inutile remontent sur scène avec leur adaptation réussie de quatre textes de Maupassant (Le moyen de Roger, Le lit 29, L’inutile beauté et La serre). Quatre manières de décortiquer l’amour sous des formes diverses...

48 •


Du 13 au 15.02 et du 20 au 22.02

Le 14 et 15.02

La vie c’est ce qui vous arrive... [*] [Musique] T héâtre du Chien Blanc | 05 62 16 24 59 theatreduchienblanc.fr

20h30 du jau. au sam. | 8 et 12 €

Les Amis de Monsieur, compagnie du Théâtre du Chien Blanc, a pioché dans 5 nouvelles de Sam Shepard, extraites du recueil À mi-chemin, pour ce spectacle intitulé : La vie c’est ce qui vous arrive pendant que vous rêviez de faire autre chose. Cinq fragments de vies et de mots qui se mêlent à la musique pour cette création portée par le comédien Jean-Paul Bibé et le guitariste Jérémie Guiochet. | Sam Shepard © Guillaume Volbrecht Festival International d’Impro [Ludi] Salle Le Cap (Université Paul-Sabatier) | luditoulouse.org

20h | 3 et 5 €

Après le festival Impulsez ! lancé par la Bulle Carrée (voir Clutch#12), le théâtre d’impro a droit à un nouvel événement international. C’est cette fois la Cie de la Ludi - que l’on croise régulièrement à l’Ôbohem - qui sera aux manettes de matchs où s’affronteront des représentants venus de Suisse ou d’Italie mais aussi de France. 1,2,3... contez ! [Festival] Montberon | 06 73 76 29 52 | associationdiam.com En plus de son renommé festival de théâtre amateur, l’association Diam de Montberon organise également un festival centré sur le conte. Le premier jour sera réservé aux adultes avec un « pot pourri de contes pas farouches » déclamés par Colette Mignon. Le lendemain, de 10h30 à 18h, de nombreux contes seront à écouter toute la journée. Du 18 au 22.02

Qu4tre [Danse] Théâtre du Pont-Neuf | 05 62 21 51 78 theatredupontneuf.fr 19h30 du mar. au jeu., 20h30 ven. et sam. | 8 et 12 € Une scène, deux laboratoires : deux box plutôt dans lesquels quatre corps se mettent en mouvement. Deux danseuses, et des musiciens. Batterie, guitare, ordinateur s'activent dans ce croisement de danse contemporaine et de musique live.

Du 20 au 22.02

Jon Fosse, saison 1 [Théâtre] Le Hangar | 05 61 48 38 29 | lehangar.org

20h30 | 8 et 10 €

Comédienne de formation, Séverine Astel passe de l’autre côté des planches pour cette proposition théâtrale en sept épisodes à partir de pièces de Jon Fosse. Son but n’est pas de mettre en scène une adaptation mais de se baser sur un univers pour explorer l’inertie. Le 25 et 26.02

Le Comte de Bouderbala [Stand-Up] Odyssud | 05 61 71 75 10 | odyssud.com

20h30 | 21 à 35 €

De tous les comiques sortis du Jamel Comedy Club, le Comte de Bourderbala doit rentrer dans le top 3 (avec Dedo et Yacine). Ancien basketteur international algérien, cet humoriste s’inscrit dans la tradition du stand-up avec ses vannes piquantes. Son plus est un réel talent de comédien et une écriture acérée qui appuie des moments d’improvisation savoureux.

• 49


événement

50 ans de la Cinémathèque l’emploi du temps

Du cinéma plein les yeux - Espace EDF Bazacle | jusqu’au 27 avr. | bazacle.edf.com Rétrospective Isabelle Huppert | jusqu’au 16 fév. | lacinemathequedetoulouse.com

Cette année, la Cinémathèque de Toulouse fête ses 50 ans. Étalée sur toute la saison, la programmation revient sur l’histoire et les activités de la maison fondée par Raymond Borde, tout en préfigurant l’avenir. Retour vers le futur... | Baptiste Ostré e pas se fier au calme qui règne dans le hall d’entrée de la Cinémathèque, seulement troublé par quelques curieux venus regarder les affiches d’une exposition autour du mélodrame. En coulisses, l’ambiance est plutôt à l’urgence, mélange de stress et d’euphorie (surtout d’euphorie). À quelques jours du lancement de l’exposition Du cinéma plein les yeux (voir encadré), l’équipe de Natacha Laurent et Franck Loiret est sur le pied de guerre. En ce début

1964

naissance de la cinémathèque 50 •

d’année, l’événement marque les cinquante ans de la Cinémathèque de Toulouse. Une vingtaine d’affiches au format hors-normes, autrefois accrochées sur la façade d’un cinéma fermé depuis les années 70. Toutes signées de la main d’André Azaïs, elles auraient finies à la benne si Raymond Borde, fondateur de la Cinémathèque, ne s’y était pas intéressé. Fouilles Des anecdotes comme celle-ci, le lieu en fourmille : qu’on pense par exemple au Ring, un des tout premiers films d’Alfred Hitchcock retrouvé aux puces de St-Sernin (voir Clutch#15). « C’est une histoire exceptionnelle mais c’est aussi le quotidien d’une Cinémathèque » raconte


Natacha Laurent, comme si de telles découvertes étaient presque banales. « Il y a effectivement un décalage entre la perception que le public a de la Cinémathèque et le travail que l’on mène. Fouiner, fouiller, cela fait partie de la recherche » explique-t-elle dans un sourire. Ce cinquantième anniversaire vient donc à point nommé pour mettre en exergue les différentes missions menées rue du Taur mais aussi à Balma (voir encadré). « Plutôt que de faire un temps fort, nous avons choisi d’étaler l’anniversaire sur toute l’année, ce qui nous permet de mieux mettre en évidence notre travail et notre histoire ». Et de faire tomber quelques préjugés ? Pourquoi pas, il est vrai qu’une Cinémathèque peut parfois souffrir d’une image de musée. « Mais ça n’a rien à voir ! » bondit Natacha Laurent. « Le cinéma ne fonctionne pas sur les mêmes réseaux de collection-

© Cinémathèque Toulouse

neurs, il est tellement ancré dans nos vies qu’on l’oublierait presque. Il n’y a pas la même approche ».

75 000 affiches

Les temps modernes Et parce que l’Histoire n’attend pas pour être écrite (ou conservée), le temps à l’intérieur d’une Cinémathèque s'écoule de manière particulière : « Il faut savoir détecter aujourd’hui ce qui demain sera précieux » nous résume-t-on. Aujourd’hui, c’est déjà hier : qui aurait crû en 1964 ou 1965, lorsque Raymond Borde et une poignée de passionnés fondaient cette Cinémathèque dans une « petite » ville de Province, que

Il faut savoir détecter aujourd’hui ce qui sera précieux demain


événement son rayonnement dépasserait les frontières du pays quelque cinquante ans plus tard ? Depuis ces débuts balbutiants, la Cinémathèque a parcouru bien du chemin. Cinquante ans, c’est la moitié d’une vie, ma bonne dame. C’est aussi, peu ou prou, la moitié de l’âge du cinéma lui-même. Pourtant, alors que la fréquentation de la salle n’a jamais été aussi forte, la Cinémathèque semble plutôt en pleine jeunesse. « Un anni-

versaire tel que celui-ci aide à reprendre l’histoire depuis le début, on mesure le chemin parcouru et ce vers quoi nous désirons aller. Il faut désormais s’adapter, se rénover, pour être en phase avec le contexte. Disons que la Cinémathèque de Toulouse a su se développer et s’inscrire dans le XXe siècle. Nous devons maintenant faire en sorte qu’elle s’ancre dans le XXIe siècle ». Avec quelques années de retard ? Le temps est relatif...

© Cinémathèque Tlse - A. Azais

Du cinéma plein les yeux Dans l’ouvrage édité en parallèle de l’exposition à l’espace EDF-Bazacle (voir Clutch#15), on peut voir des photos d’une époque pas si lointaine où les façades de cinéma du centre-ville s’ornaient d’énormes panneaux d’affiches peintes à la main, conférant aux salles un aspect artistique aujourd’hui moins évident. Si le livre, édité par les éditions Loubatières, regroupe la totalité des affiches d’André Azaïs (soit 184 œuvres), la Cinémathèque ne peut en exposer qu’une vingtaine. « Vu leur taille, il nous aurait fallu une surface impossible ! » s’amuse Natacha Laurent. L’exposition reste une première : jamais encore ces créations n’avaient quitté la Cinémathèque, dont le fond de 75 000 affiches en fait la première collection de France. « Le cinéma ne se limite pas qu’au film, il laisse derrière lui des affiches, des dossiers de presse, des photos... Il n’y a pas de préférence pour tel ou tel support, tous sont nécessaires et indissociables. Certains films perdus existent encore grâce à quelques photos... » explique Natacha Laurent.

5 films restaurés

et édités par la Cinémathèque de Toulouse. Parmi lesquels La Grande Illusion, Verdun, visions d’Histoire, La campagne de Cicéron, La vendeuse de cigarette...


Double anniversaire Il est moins visible pour le grand public, mais c’est pourtant le cœur de la Cinémathèque. Ouvert en 2004, le Centre de Conservation de Balma fête ses 10 ans. Derrière ce bâtiment de près de 700 m² se cache le véritable trésor : la collection de films bien sûr, mais aussi des costumes, éléments de décors, archives...

© Cinémathèque Toulouse

1965: Film Noir En 1955, Raymond Borde (accompagné de Étienne Chaumeton) signait le premier ouvrage-référence sur le genre, Le panorama du film noir américain. Du 18 février au 19 mars, elle rend hommage à l'âge d’or du thriller en une vingtaine de films (La soif du mal, Les Tueurs, Laura, Gilda...).

membre de la Fédération Internationale des Archives du Film (Fiaf)

42 300

copies inventoriées

Isabelle Huppert, marraine des 50 ans « Isabelle Huppert est particulièrement attachée à Toulouse. Elle était venue pour la première fois à la Cinémathèque en 1997, à l’invitation de Daniel Toscan du Plantier et elle y a retrouvé le tout premier film dans lequel elle avait jouée ! Elle représente à elle seule une page entière de l’histoire du cinéma, qui continue de s’écrire. C’était un rêve quand elle a tout de suite décidé d’accepter de parrainer nos 50 ans ». Natacha Laurent (rétrospective jusqu’au 16 février).


projection

Festival Tripoteca, Psyché délices

The Vein Magma © Dvein

Utopia (Toulouse) | mar. 11 et jeu. 13 fév. | 20h30 | 8 € les deux soirées cinemas-utopia.org, tripoteca.ro

Les 11 et 13 février, Tripoteca ouvre les portes de la perception : la deuxième édition de ce festival né à Bucarest revisite le psychédélisme à l’aune des arts numériques.

À

lui seul, le teaser du festival est une explosion de couleurs et de formes distordues, promesse d’un événement sévèrement perché. Né en Roumanie en 2012 avec une rétrospective des créations psychés locales des années 70 à nos jours, ce festival totalement indépendant a très vite fait parler de lui. À tel point qu’après Bucarest, cette seconde édition gagne un tour d’Europe, de Londres à Paris en passant par Sofia. Bonne nouvelle, une étape à Toulouse fera de l’Utopia le haut lieu de l’exploration des nouveaux champs de conscience en faisant revivre la contre-culture chère à Ken Kesey et Aldous Huxley. Mais pas de risque de se crâmer les neurones (quoique) : deux jours durant, les substances hallucinogènes se transmettront par le biais des 54 •

arts numériques, terrain d’expérimentation des nouvelles frontières de la perception. Et au vu des premiers éléments, on avait rien vu d’aussi cosmique depuis Enter The Void de Gaspar Noé. En tout cas, l’événement tutoie l’infini avec une sélection de projets en provenance de 17 pays : une cinquantaine de courts-métrages dont quelques clips bien barrés (Connan Mockasin, Tame Impala, Daedelus...), des concerts croisés de performances visuelles en ouverture (Thiaz Itch et Pink Alien le mardi, Dr. Strange et Albertine Positron le jeudi), des installations et aussi une exposition de peintures numériques. L’Utopia prévient : l’événement n’est pas recommandé aux personnes souffrant d’épilepsie... Pas étonnant. | Baptiste Ostré


et aussi...

Des images aux mots

Blue Velvet

Utopia, Cratère, Abc... | du 3 au 9 fév. (Toulouse), du 10 au 23 fév. (en région) des-images-aux-mots.fr

Utopia (Toulouse) | du 12 au 25 fév. cinemas-utopia.org

Après la découverte d’une oreille sur un terrain vague, Jeffrey (Kyle Mc Lachlan) s’improvise détective privé. Accompagné de Sandy (Laura Dern), le jeune enquêteur va très vite faire la rencontre de Dorothy Vallens, incarnée par une Isabella Rossellini plus femme fatale que jamais (voir p.44), et Franck, sale type de service joué par un Dennis Hopper pas vraiment remis de son trip Apocalypse now. En réalisant Blue Velvet, polar violent, sensuel, voir carrément pervers, David Lynch donnait en 1986 une leçon de cinéma dont il a le secret. Attention : film culte. | M.L.

Le cinéma entremêle, joue et déconstruit les images de genre des sociétés, témoin et reflet de notre époque il l’est aussi de son évolution. C’est ce que met en lumière la septième édition du festival des films LGBT. Si l’actualité ces derniers temps a délié les langues sur notre territoire, où en est le débat chez nos voisins cinéastes ? Focus sur l’Allemagne, le Canada, les Pays-Bas, le Pakistan, l’Iran, l’Israël, la Serbie et les USA. Vingt-neuf films seront présentés avec autant de sujets à débattre pour que les regards changent sur les communautés lesbiennes, gays, bi et trans. | M.R.

Festival TV

Hero Corp © Calt Production

Luchon | du 12 au 16 fév. | festivaldeluchon.tv

Zappez pas. Non parce qu’on vous voit venir, tout ça parce que Patrick Poivre d’Arvor, le retraité du JT, se paye une semaine au pied des montagnes dans le costume de président du festival TV de Luchon. Enlevez plutôt votre doigt de la télécommande, parce que la petite lucarne s’agite d’un vent nouveau. Même qu’on est curieux de découvrir l’adaptation du livre Des fleurs pour Algernon et les nouvelles saisons d’Hero Corp, du Visiteur du futur et des Chroniques de Métal Hurlant, preuve que le festival ne s’intéresse pas qu’au tube - cathodique - mais aussi aux phénomènes 2.0. | B.O. • 55


AGENDA

projection

[*]

Le 14.02 à 20h

AlexandeR Grothendieck, sur les routes d’un génie [Doc] Vieux Temple (70 rue Pargaminières) | grothendiecklefilm.tumblr.com C’est un peu le Salinger des mathématiques : Alexander Grothendieck, lauréat de la médaille Fields, a disparu de la circulation dans les années 90, coupant les ponts avec le monde. Une petite équipe de Toulousains a mené l’enquête pour retrouver sa trace en Ariège. Signé Catherine Aira et Yves Le Pestipon, ce documentaire dresse un portrait fascinant de ce mathématicien visionnaire.

Le 16.02 à 20h10

Le colosse de Rhodes [Dernière Zéance] Utopia (Toulouse) | cinemas-utopia.com Des arènes, des combats, des gladiateurs en jupette... Non, ne fuyez pas tout de suite : certes Le Colosse de Rhodes est aujourd’hui un monument de kitsch en Technicolor. Mais il est surtout le premier film officiel de Sergio Leone, qui injecte déjà sa patte dans les codes du peplum. Le film sera présenté par Mathieu Soler, spécialiste de l’Antiquité.

Le 21.02 à 21h15

Les Guerriers de la nuit [Extrême Cinémathèque] Cinémathèque | lacinemathequedetoulouse.com Yeah ! Le film culte de l’immense Walter Hill sur grand écran. Tenez-vous bien les enfants car même si Les guerriers de la nuit porte fatalement le sceau du temps, il reste un pur moment de plaisir estampillé 80’s où une ribambelle de gangs se mettent sur la gueule pendant toute une nuit. De la guerilla urbaine old school.

Le 28.02 à 21h et le 2.03 à 19h

56 •

Séquence-court [*] [Présélection] Abc | abc-toulouse.fr Le dernier festival (voir Clutch#13) est encore dans les têtes que l'asso Séquence reprend ses habituelles présélections. Pour cette première de 2014, sept films (plus une surprise) donnent des nouvelles de la production française : animation, fiction et une bonne dose d’imagination. | Premier Automne © DR


• 57


dvd & blu-ray Alabama Monroe

Felix Van Groenigen (M6 Vidéo)

Tous ceux qui avaient pris leur claque avec La merditude des choses, précédent film du Belge Felix Van Groenigen attendaient cet Alabama Monroe. Miracle : le film comble tous les espoirs qu’on y plaçait et impose ce réalisateur comme un des auteurs les plus intéressants du cinéma européen actuel. À travers cette déchirante histoire d’amour entre une tatoueuse et un joueur de banjo rêvant d’Amérique, Van Groenigen redonne le goût du mélodrame : si sa patte de metteur en scène fait à nouveau des merveilles, c’est avant tout la finesse et l’équilibre de son écriture qui emporte la mise. | B.O.

Mondwest

Michael Crichton (Aventi)

Michael Crichton n’était pas qu’un écrivain de best-sellers ou un producteur tyrannique (on se souvient du 13e Guerrier). Décédé en 2008, il fut aussi réalisateur, notamment de ce Mondwest dans lequel un parc d’attraction géant propose à ses visiteurs de réaliser tous leurs fantasmes grâce à des robots (difficile de ne pas penser à ce qui donnera plus tard Jurassic Park). Evidemment, rien ne se déroulera comme prévu : les robots, emmenés par un Yul Brynner pré-Terminator, se mettent à étriper les touristes. À redécouvrir en attendant un spin-off en série télé sous la houlette de Chris Nolan et J.J. Abrams. | B.O.

Dark Star

John Carpenter (Carlotta)

Comme bien souvent avec ce genre de projet (à la base un film d’étudiant), l’envers du décor compte presque plus que le résultat. Ça tombe bien : un doc de presque deux heures dissèque ce premier film de Dan O’Bannon et John Carpenter, qui aura une incidence sur leur carrière (le premier s’en inspirera pour Alien, l’autre lui répondra avec The Thing). Et même si les effets spéciaux cheap, l’humour burlesque et les têtes de hippie des acteurs rendent Dark Star difficile à prendre au sérieux, l’inventivité géniale de ces futurs grands du cinéma de genre en fait un véritable objet de fascination. Un Graal pour tous les fans de Big John. | B.O.

Machete Kills

Robert Rodriguez (Wild Side)

Machete Kills ou l’anti-Expendables. Là où les gros bras sont alignés chez Stallone dans une vaine tentative de renouer avec l’âge d’or des 80’s, la troupe réunie par Robert Rodriguez semble totalement consciente de l’idiotie de la démarche. Les vieilles trognes de blockbuster (Mad Mel Gibson - sobre ?) ou autres (Charlie Sheen - clean ?) s’en payent donc une bonne tranche, en compagnie de Danny Trejo et de toujours plus belles pépées (Michelle Rodriguez, Jessica Alba, Amber Heard) que Rodriguez s’évertue à mettre en valeur. Cette liberté l’autorise à peu près tout et n’importe quoi, comme une superbe paire de tétons flingueurs. | B.O. 58 •



concert & club

Impro-Focus #4, Libre jeu

Nicolas Cante © 3RX

[Festival] Le Mandala | du 20 fév. au 1e mars | 21h30 | 7 et 10 € (sauf « Leçon de Jazz » à 20h30, 10 et 13 €) | lemandala.com

Le Mandala, antre de la scène jazz et laboratoire musical ouvert sur le monde depuis presque 30 ans, a toujours reçu à bras ouverts les musiques expérimentales comme les expériences musicales.

S

oyons francs, il y aura toujours des mauvaises langues pour qualifier cette musique d’élitiste voire bruitiste. Qu'à cela ne tienne, prenez ces grandes bouches au défi et emmenez-les au Mandala se dégourdir les écoutilles. Vivre l'expérience d'un concert de musiques improvisées, c'est se prendre la liberté en pleine face. Toucher du doigt un vaste panorama de possibles, contempler les musiciens échanger et créer de manière spontanée. Alors forcément, ça peut vous renverser, vous chambouler votre petit univers musical bien douillet, peut-être un poil formaté. Mais, dans tous les cas, la claque émotionnelle est assurée. Alors, tendez la joue et laissez-vous guider. 60 •

Pour vous servir, 6 concerts, vrais instantanés d'une scène florissante. Tout d’abord, une « Leçon de jazz » exceptionnelle (20 février), un solo électro-acoustique de Nicolas Cante au piano (le 21) puis le projet italien de Swedish Mobilia (le 22) couvert d'éloges par la presse jazz internationale. Suite des festivités avec le spectacle « The Return Of Master Crows » (le 27) de Jessica Constable (voix) et Philippe Gelda (clavier). Puis la performance du compositeur Pierre Jodlowski et du collectif éOle en duo avec le batteur, percussionniste, improvisateur et compositeur suisse, Babel (le 28). Et enfin, l’aventure sonore de Franz Hautzinger et Lê Quan Ninh (1e mars). | Le Stavanger Masqué


et aussi...

Ghetto Sonido [Tropical Sound] Dynamo | sam. 22 fév. 21h | 5 et 7 € | ladynamo-toulouse.com

Les soirées Guachafita sont devenues des incontournables à Toulouse et ont permis de mettre au devant les musiques tropical bass. Pas étonnant de retrouver Laundrymix dans cette première Ghetto Sonido, qui s’inscrit dans ce même mouvement. Le ton est donné : aventurier et métissé, à l’image d’El Gato Negro, formation nomade née dans le Metro de Barcelone avant de transiter du Mexique à l’Argentine pour atterrir à Toulouse. Cumbia, latin jazz, reggae ou hip-hop se baladent joyeusement, jusque dans les beats technos de Dj YeahMan!, autre invité de cette soirée sans frontières. | B.O.

Sepultura [Bloody Roots] Bikini | mar. 25 fév. 18h30 | 23 à 27 € | spm-prod.fr

Pour toujours, Sepultura demeurera l’auteur de « Roots Bloody Roots » et... pas grand-chose d’autre. De la formation initiale, ne reste que le bassiste, Paulo Jr., et une tripotée d’albums tentant de faire oublier Max Cavalera, parti depuis bien longtemps fonder Soulfly. En octobre dernier, la sortie de The Mediator Between Head And Hands Must Be The Heart (salut, Fritz « Metropolis » Lang !) a créé une surprise d’autant plus conséquente : le retour en (très) grande forme d’un groupe qu’on avait quasiment enterré. La scène permettra d’authentifier s’il s’agit bel et bien d’une résurrection. | B.O.

SAVAGES

Savages © DR

[POST PUNK] Connexion Live | lun. 17 fév. | 20h | 12 à 15 € | connexion-café.com

Londres, quatre filles pas vraiment dans le vent au secours d’un rock n’roll qu’elles considèrent légèrement « émasculé » depuis un certain temps. Voilà comment on pourrait très vulgairement présenter les Savages. Avec un premier album au nom plus qu’évocateur, Silence yourself, les Londoniennes balancent un post punk à décoiffer n’importe quel membre de la garde royale. Voix rauque, grosse basse, batterie frénétique, riffs de guitares démesurés, la bande à Jehnny Beth (ex-John & Jehn) dynamite tout sur son passage, libérant ainsi en live la sauvage qui est en vous. | M.L. • 61


concert & club

WOODKID Âge d’or [POP ORCHESTRALE] Zénith jeu. 13 fév. | 20h30 | 32 et 39 € bleucitron.net

© Daniel Sannwald

Révolution musicale de l’année passée, Woodkid, auteur du déjà cultissime Golden age, vient mystifier le Zénith toulousain.

C

laque musicale plus que phénomène de mode, le Lyonnais livrait début 2013 une première galette quasi parfaite, fabriquée sur mesure, dans les moindres détails. En réussissant à mettre en mots et en musique une histoire personnelle pas toujours évidente, Yoann Lemoine en a fait frissonner plus d’un. Véritable icône outre atlantique, créateur de tubes inimitables comme « Run boy run », ce jeune trentenaire semble

déjà titiller l’apogée de son talent, et ce après un seul et unique album. Sur scène, même topo, la magie opérant à chacune des sorties du Rhodanien, qu’il soit campé derrière un piano, un orgue, ou à travers une voix qui en dit tellement long. Parce que chaque expérience est unique, il semble difficile de passer à côté du « projet » Woodkid, histoire de voir de quel bois cet ovni musical se chauffe. | Mathieu Laforgue

Flashback Artiste multi-facettes avant d’être virtuose sur les ondes, Yoann Lemoine a fait ses premières apparitions sur le devant de la scène caméra en main. Avec nombre de collaborations notoires - entre autres The Shoes, Moby ou Lana Del Rey (et oui le clip de « Born to die » c’est lui) -, le Lyonnais s’est imposé comme un clippeur hors pair. Également récompensé à de nombreuses reprises pour des spots publicitaires, il paraissait évident qu’il mette lui même en images ses compositions. Le résultat fera là encore tomber bien des mâchoires, en témoigne l’exceptionnel « I love you ».

62 •


et aussi...

Big Splash Arena [Lucha Libre] Bikini | sam. 22 fév. | 23h 18 et 22 € | lebikini.com

Le monde se divise en deux catégories : ceux qui regarderont le catch sur une chaîne de la TNT et ceux qui auront pris leurs places pour la Big Splash Arena. Le samedi 22 février, le Bikini contracte les muscles pour recevoir sur le ring 6 catcheurs pros internationaux, dans la tradition de la Lucha Libre, qui s’affronteront entre des battles de Dj Set (Mr Magnetix, Pro7 vs Pfel, Tim Ismag vs Virtual Riot, Kds...) avec vidéo interactive par la VJ Echovisuelle et perf’ de la pin-up Noémie Alazard. Au milieu de ce decorum hors normes, le public sera seul juge : les Dj’s perdant seront... épilés ! | B.O.

In Bikini Dura Electro [Electro] Bikini | ven. 21 fév. | 23h 17 et 18 € | lebikini.com

Il reste un pilote aux manettes de l’Aeroplane. Depuis le splitt avec Stephan Fasano, peu de temps après la sortie d’un premier album (We can’t fly), le Belge Vito de Luca poursuit le vol seul. Et si un nouvel opus se fait attendre, Aeroplane continue de défendre la nu-disco grâce à de nombreux remixes. Ce Jet électronique atterrira pour la première fois à Toulouse aux côtés de grands de l’electro (rien moins que Riton et le furieux Djedjotronic) et de deux espoirs : Scntst et Crayon, respectivement chez Boys Noize et Kitsuné. Oui, deux indicateurs de goût : on embarque les yeux fermés. | B.O.

CLEAR SOUL FORCES

Clear Soul Forces © DR

[Hip-hop] Connexion Live | mar. 11 fév. | 20h | 10 € | qualidistrict.com

Pour leur première collaboration, l’asso Quali District et l’émission Conçu pour Durer (Radio Campus) convient les Clear Soul Forces de Détroit, une première à Toulouse. Symbole fort des faillites de l’american dream, les ruines de la Motorcity voient toujours l’éclosion de talents musicaux uniques en leur genre. Ce quatuor propage un rap puissant, à la fois frais et old school (non, les deux ne sont pas antinomiques). Là où le groupe détonne, c’est dans sa capacité à s’accaparer la scène, les artifices laissant place au dynamisme du flow. Un charisme bluffant pour des artistes aussi jeunes. | S.M. • 63


concert & club | et aussi...

The Original Wailers – The Gladiators

The Original Wailers © DR

[Reggae] Bikini | mar. 18 fév. | 20h | 25 et 30 € | jerkov.net

Des groupes n’ayant résisté à la disparition d’un charismatique leader, il y en a en pagaille. Quand cette légende est en plus Bob Marley, on excuserait presque que les musiciens reprennent ad libitam les tubes d’antan. Pourtant, en sortant en 2012 l’EP Miracle, les Wailers ont prouvé qu’ils avaient aussi des choses à dire. Seul rescapé de la formation initiale, Al Anderson mène ses compagnons sur la route d’un retour aux roots. Un reggae que ne renieraient pas The Gladiators, désormais accompagnés au chant d’un jeune prometteur : Droop Lion. | B.O.

Les Curiosités du Bikini [Pop] Bikini | jeu. 27 fév. | 20h grat. et 5 € | lebikini.com

Dégaine de dandy échappé de la tête de Wes Anderson, un type se déhanche dans le clip « Go out for a walk » de Common Diamond. L’air de ne pas prendre au sérieux les mouvements du bassin. Pourtant, la sensualité ne manque pas dans le songwriting pop du duo Toulousain. Tout comme elle transpire de « Photomaton », petit tube electro-pop orchestré par Jabberwocky. Autant qu’elle s’insinue dans le revival 60’s de Natas Loves You, à la manière d’un bondissant fantôme du Summer of Love en culotte. Quelques charmes et délices de cette partie à trois, nouveau volet des Curiosités du Bikini. | B.O. 64 •

MOTORAMA [INDIE POP] Connexion Live | jeu. 20 fév. 8 à 10 € | connexion-cafe.com

Bienvenue à Rostov-Na-Donou, ses températures négatives, sa cold wave... Grands fans du paysage musical anglo-saxon, les Russes de Motorama distillent depuis quelques années une musique aussi rafraichissante que la brise matinale de leur bourgade natale. Produit par le label bordelais Talitries record, le quintet vient présenter son Calendar dans l’hexagone. On ne peut que vous conseiller de visionner le clip forestier « To the south » et, une fois séduits, d’aller découvrir la formation très new-wave de Vladislav Parshin sur scène. Qui a dit qu’une vague de froid était annoncée ? | M.L.


Omar Sosa [Jazz afro-cubain] Salle Nougaro jeu. 20 fév. | 20h30 | 15 à 23 € sallenougaro.com

S’il restait des frontières (musicales) à abattre, c’est bien à Omar Sosa qu’on confierait le marteau pour les faire tomber. Cubain d’origine, le pianiste doit avoir des pieds qui le démangent autant que ses doigts au moment de composer un morceau. Car si on ressent bien les couleurs qui rappellent le latin-jazz du Buena Vista Social Club, son Quartet Afrocubano s’imprègne de tous les courants musicaux qui passent à sa portée, des plus traditionnels aux plus modernes (le hip-hop). Le résultat déborde d’une telle inventivité que l’étiquette « world music » prend tout son sens. | B.O.

Matt Elliott [Folk] Dynamo | sam. 8 fév. | 20h30 12 et 15 € | jerkov.net

Dans le genre, on a connu plus déconneur. Même si le titre fait sourire, l’album Only Myocardial Infarction Can Break Your Heart plonge dans une folk sombre comme une tombe, drapée dans le manteau de la gravité. Autrefois connu sur les scènes electro sous le pseudo Third Eye Foundation, Matt Elliott poursuit depuis 2003 une carrière folk parallèle. Mais le sérieux papal de l’ensemble déraille parfois comme un rire sous cape au gré d’expérimentations sonores. Une élégance de la mélancolie qui promet un concert vertigineux de maîtrise, accompagné des locaux Alone with Everybody. | B.O.

DEPORTIVO

Deportivo © DR

[ROCK FRANÇAIS] La Dynamo | mer. 12 fév. | 20h | 13 à 16 € | ladynamo-toulouse.com

Il y a dix ans, Deportivo naissait dans une « Salade ». Pour fêter sa première décennie, le trio francilien a sorti Domino en autoproduction, une nouveauté pour ces derniers. Dès les premières notes, ça sent franchement bon le retour aux sources, avec un mélange de rock fougueux, et de textes ravageurs faisant la part belle à la langue de Molière, une des forces du groupe. Clairement taillés pour la scène, les morceaux « Personne n’arrive à l’heure » et « Imbéciles » donnent hâte de voir les Parisiens exprimer leur regain d’énergie en live. | M.L. • 65


événement

Outsiders festival main bass sur la ville © DR

[ELECTRO] Connexion Live, Bikini, Dynamo | du 13 au 16 fév. outsiders-agency.com

Voilà quelques années que la bass music, autrefois confinée à l’underground, est sortie du bois, portée par l’énergie sans faille de quelques producteurs chevronnés. Retour sur un son mutant à l’occasion de l’Outsiders Festival qui lui offre une place de choix. | Youness Hamelat l a fallu du temps à la bass music pour se faire une place au soleil. Ces « Dirty Dj’s » que les raveurs rêvaient (ou non d’ailleurs) d’extirper des champs et des caves vers les scènes et les pistes branchées. Du Petit Voisin au Bikini. De Maddslinky à Britney Spears... Hier le dubstep, aujourd’hui le trap. L’électro est un serpent facétieux qui n’en finit plus de muer et s’insinuer dans toutes les strates de la musique. Justement, la musique, Julien Despiau 66 •

alias SKS ne la connait que trop bien. Membre du collectif Vandal Crew, le producteur ne s’est pas laissé emporter par la vague. « La drum’n bass existe depuis le début des années 90 tout comme la techno », explique-t-il. « C’est un son qui a toujours été underground. Des artistes comme Noisia sont très populaires sans avoir basculé dans des sonorités commerciales ». Hors de question donc de voir un quelconque phénomène de mode


s’agiter au dessus des platines. Certes, mais un mouvement s’est amorcé. Et Toulouse est vraisemblablement l’un des rouages les plus scintillants de cette mécanique. « Au regard du nombre de soirées bass music et de leurs fréquentations, on peut largement se rendre compte que ce style occupe une place prédominante sur la scène électro toulousaine ». Si SKS a vu l’arbre s’effeuiller après AZF et la fermeture de l’ancien Bikini, il fait partie de ceux

qui ont replanté la bass music au centre de la ville. Des labels (Not4Kids, Vandal records), des collectifs et assos (Reg@rts, Karsoundsystem) des soirées et festivals (Koalition, Code, Playground, Dirty Dancin’) créent une sorte d’émulation grouillante mais salutaire. D’aucuns diront dans l’air du temps. Les vrais, eux, danseurs introspectifs devant l’éternel, répondront que Toulouse poursuit ce qu’elle a commencé il y a bien longtemps.

La playlist du festival L’Outsiders Festival, nouvelle réunion d’entertainment auditif, pourrait presque passer inaperçu tant l’offre électro foisonne à Toulouse. Or, le petit dernier n’arrive pas sur la pointe des pieds mais à grand renfort de têtes d’affiches fracassantes et de bonnes graines locales. Une « playlist » éclectique pour enflammer le Connexion Live, le Bikini et la Dynamo.

Opening Connexion Live | jeu. 13 fév. | 21h | 5 €

Une ouverture pleine de douceurs avec El Chiquinho, Dj des cultissimes Hypnolove (Record Makers), prédicateur de pop sucrée, oscillant entre new wave synthétique, disco et mutant rock. Les frères d’armes de Mehari (Champ’Cain Records) lui emboiteront le pas avec quelques productions space-disco aériennes. Nouveaux venus sur la scène électro toulousaine, les producteurs de Boussole Records (soutenus par Difuzion Crew) viendront se présenter pendant que Cold (Reg@rts) étalera les plaisirs de la minimale. Enfin, Dj Nice (Play That Records) dans un registre plus hip-hop et Miss Leïa (Vandal crew), princesse neurofunk énervée, livreront leurs plus beaux moments de bravoure.


Gridlock & Prolix © DR

événement

Midnight in Toulouse Bikini | sam. 15 fév. | 23h | 18,50 à 20 €

Bikini | ven. 14 fév. | 23h | 15,50 à 18 €

On ne vous a pas menti. La bass music sera bien au centre de ce festival avec le label britannique Ram Records, élu depuis plusieurs années meilleur label drum’n bass. Saluée pour sa première à Venise, la soirée Night Runner joue un crossover avec Dirty Dancin’ où l’on verra notamment des pointures anglaises comme DC Breaks, Mind Vortex ou Frankee. Le clou du spectacle sera probablement le duo Gridlock & Prolix dont les apparitions sur les scènes européennes sont extrêmement rares. À ne pas rater, le warm-up assuré par SKSet Stunts du Vandal Crew.

Boston Bun © DR

Ram Toulouse

Après plusieurs éditions en Europe, les soirées Midnight In reviennent à Toulouse sous le signe du label Ed Banger Records. Pedro Winter aka Busy-P débarque avec quelques ouailles. Notamment Feadz, nouvelle figure de proue du label ou Boston Bun, dont la lean house souffle un véritable vent de fraicheur sur le paysage électronique français. On n’oubliera pas de citer le Difuzion Crew emmené par Sophonic, XPLCT, Traxx Dillaz et Gon ainsi qu’un de leur petit protégé, Harlou, signé sur leur label Champ’Cain Records.

Night Runner Pharoahe Monch © DR

Dynamo | dim. 16 fév. | 20h | 21 à 23 €

Les organisateurs n’ont pas laissé les amateurs de hip-hop sur le carreau avec la venue inattendue de Pharoahe Monch. Pour la première fois à Toulouse, le rappeur New-Yorkais distillera son flow inimitable. Il sera accompagné de Boogie Blind, membre des X-Ecutioners et producteur de génie. Coté francophone, Gones The Dj tiendra la mesure avec les talentueux Dj Mayday et Greg da Otist.


• 69


Chanson surréaliste

Ska, rock steady

Noise, indus

Bande originale

disques Raymonde Howard

Le Lit (We Are Unique Records)

Le plaisir qu’a du prendre Raymonde Howard dans la composition de cet album ne fait pas de doute. Elle signe ici la bande-originale du film Le Lit, court-métrage de Raphaëlle Bruyas. En se basant uniquement sur le script, elle a pu s’imprégner d’une dimension onirique, en toute simplicité : une guitare, une basse, une batterie et une voix voluptueuse, jouant sur les motifs répétitifs, mais toujours en injectant des variations. Ici, ce sont des voix qui se mêlent les unes aux autres. Ailleurs, c’est un violoncelle qui s’incruste. Huit titres brefs mais joyeusement acidulés, comme une version pop d’Alice au Pays des Merveilles. | B.O.

Näo

III (Jarring Effects)

Quatre minutes d’intro plongées entre bourdonnement de drone, éclats de balles, synthés caverneux et batterie tapageuse. Näo annonce la couleur : ce troisième album sera d’un noir d’encre, sous-tendu par une rage sinueuse ne demandant qu’à prendre le contrôle. Noise et indus, III demeure sous l’influence de Nine Inch Nails, Reznor restant le référent auquel le groupe semble toujours vouloir se mesurer (avec succès, oui). Par son tissage d’ambiance explosant dans de violentes décharges électro-rock, son sens jamais brouillé de la mélodie qui fait mouche, cet album est peut-être la meilleur nouvelle depuis le Battlefield d’Ez3kiel. | B.O.

The Branlarians

The first and maybe the only (Coproduction)

Après quelques années de tournées diverses et variées, The Branlarians livrent un premier album qui respire bon la franche camaraderie. À travers The first and maybe the only, les gersois montrent l’étendu de leur potentiel, fort d’un sympathique melting-pot musical. Tantôt reggae ou rock steady en soirée (« One shot », « Kung-fu masta »), les six compères peuvent tout aussi bien vous accompagner le dimanche sur votre canapé (« Rainy day »). Rajoutez à cela des morceaux comme le très tarantinien « Dirty western story », et on espère que cette première livraison sonore ne restera pas sans lendemain. | M.L.

TÊTES RAIDES

Les Terriens (Tôt ou Tard)

Les années passent, mais les Têtes Raides jamais ne trépassent. Ce groupe emmené par l’emblématique Christian Olivier (chant, textes) puise autant dans la puissance d’un rock anarchiste que dans la pudeur d’une chanson à la fois réaliste et évocatrice. Depuis plus de 30 ans (oui, m’sieurs dames), les Têtes Raides sont sur les routes, offrant, à l‘image de leurs concerts, une discographie élégante et racée. Cette « épopée du quotidien en 12 chansons, les pieds dans la glaise et la tête dans les étoiles » produite par l’ingénieur californien Mike Cresswell (Fatboy Slim, General Elektriks), joue encore une fois dans la cour des grands. | L-S.M.

70 •





AGENDA

concert & club

[*]

Le 8.02

Les Découvertes #5 [Groove Pop] Connexion Live | 20h | grat. | connexion-cafe.com Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette cinquième édition des Découvertes ne joue pas petit bras. Le 8 février, le Connexion Live reçoit une doublette : Yoyoyo Acapulco et Mama Rosin, groupe réputé pour ses prestations live de garage rock au groove cajun (avec la caution du Jon Spencer Blues Explosion).

Le 9.02

Breton [*] [Electro pop] Bikini | 20h | 18 à 21 € | lebikini.com Sensation de la scène pop British, Breton vient défendre au Bikini son second album, War Room Stories, chroniqué dans notre précédent numéro. Mené par Roman Rappak, ce collectif est réputé en live pour donner corps à toutes ses expérimentations, musicales mais aussi visuelles. Un coup de cœur pour cette pop multimédia à nulle autre pareille. | Breton © DR

Le 18.02

The Exploited [Punk not dead] Connexion Live | 20h | 15 et 18 € | connexion-cafe.com Souvenirs souvenirs : pour l’auteur de ces lignes, The Exploited c’était avant tout une pochette. Celle de l’album Beat the Bastards et son crâne rehaussé d’une crête d’os, découvert en pleine période acnéique proto-rebelle. Précurseur du punk hardcore, le groupe n’a apparemment pas baissé de rythme depuis sa formation en 1979 et garde toujours la crête haute. À voir également le même soir : Old Man Markey et Steamboat Woody.

Le 20.02

Petit Fantôme [Pop] Saint des seins | 20h | nc | lesaintdesseins.com Généreux, ce Petit Fantôme : après un premier EP sorti en 2011 (Yallah), il sort une mixtape gratis et diffuse des enregistrements à qui veut bien les écouter. Projet solo d’un des membres de François & The Atlas Mountain (Pierre Loustaunau), Petit Fantôme fait le pont entre textes profondément intimes et mélodies pop surprenantes dans un ensemble à l’équilibre aussi fragile qu’indéniable de grâce.

74 •


Le 20.02

Oldelaf – Mr Tristan [Chanson drôle] Lo Bolegason (Castres) | 20h30 | 13 à 20 € | bolegason.org C’est une première pour Oldelaf, auteur de l’hymne générationnel (oui, parfaitement !) « La tristitude ». Sorti fin janvier, son nouvel album Dimanche n’a pas été d’abord testé sur scène, comme il en a pourtant l’habitude. De la découverte donc au menu de ce nouveau show, qu’on imagine toujours aussi frapadingue, entre chanson délirante et humour musical.

Le 20 et 21.02

BigFlo & Oli [Hip-hop] Dynamo | 20h | 18 € | ladynamo-toulouse.com À seulement 17 et 20 ans, BigFlo & Oli ont déjà partagé la scène avec Orelsan, Keny Arkana, ou C2C. Les deux frangins ont fait leur l’adage selon lequel la valeur n’attend pas le nombre d’années : aisance du flow, finesse des compositions, textes chiadés et prestations scéniques qui valent le détour... Alors qu’un EP devrait bientôt sortir, le duo n’a pas fini de faire parler de lui.

Le 21.02

Enter the Grid [Neurofunk] Inox (Complexe la Dune) | 23h | 13 et 15 € | kosenprod.com En attendant le festival Triphonik en mars, l’équipe de Kosen Prod ne chôme pas. Le 21 février, le club de l’Inox recevra un grand rassemblement 100 % neurofunk avec des Dj’s venus de toute l’Europe : Chris.Su, Billain, Nickbee, Engage, Dementia, Opsen & Primal Therapy, Landscapers et Hanbleceya...

Le 22.02

Gadjo Zaz Trio [Swing] Chronic Argo | 20h | grat. | chronic-argo.com Vous nous en voulez encore d’avoir annulé l’exposition d’Arnaud Bauville (le clutchfolio de janvier) ? Qu’à cela ne tienne, l’artiste est de retour mais cette fois au sein de son groupe jazz Gadjo Zaz Trio pour une soirée sur le thème du swing des années 40. L’occasion de découvrir le bel esprit de ce trio inspiré.

Le 26.02

Terre-Neuve – Bruit Qui Court [Rock] Dynamo | 20h | nc | ladynamo-toulouse.com Basse, batterie, clavier... Tous les ingrédients du rock sont bien présents chez Bruit Qui Court. Mais les Toulousains ne se contentent pas de faire monter la sauce. Au micro, le chanteur scande, slame, transforme les concerts en actes militants. De l’autre côté, le collectif folk-rock Terre-Neuve n’est pas en reste : on y retrouve Mathieu Miegeville, déjà-vu au sein de Mopa et Agora Fidelio.

Le 28.02

L’Herbe Folle [Chanson] Le Moulin (Roques s/Garonne) | 20h30 | 8 € | lemoulin-roques.com Le voilà ! L’Herbe Folle sort enfin son nouvel album, dans lequel le groupe adapte à sa sauce des textes littéraires (Baudelaire, Hugo ou Lafontaine pour les plus connus) sans jamais sacrifier la recherche musicale. Après plusieurs concerts (voir Clutch#11), le groupe remonte sur scène pour cette sortie officielle.

• 75


AGENDA mer. 5.02

concert & club

Détours de Chant | HERVE SUHUBIETTE

Centre Culturel Alban-Minville | 15h | 3 à 6 €

Apéro-quiz | Devine !

Café de la Concorde | 19h | Grat.

Quel petit vélo... | MYRRHMAN | Jazz, théâtre

Le Ring | 19h | nc

Détours de chant | LA REINE DES AVEUGLES Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Aperock | EUGENE et RICHARD (CROCVINYL) | Mix

The Petit London | 19h | Grat.

Détours de Chant | GUL | Chant et divers

Cave Poésie | 19h30 | 12 €

Scène ouverte (emmenez vos instruments)

Le Chabrot | 20h | Grat.

Détours de Chant | JULES - BOLOC | Chanson loufoque

La Dynamo | 20h | 13 €

HEARTSNATCHERS - POP 1280 | Post-punk, electro-pop

Saint des Seins | 20h | 6 €

T WO JAZZ | Swing, latino

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

GAVLYN et DJ REEZE -TCHAD UNPOE - RIOT | Hip-hop

Connexion Live | 20h | 10 et 12 €

LA BELLE ET LE STUPIDE | Chanson swing

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Soirée METAL | Apéro métalleux

La Mécanique des Fluides | 20h30 | Grat.

KELLYLEE EVANS | Jazz

Salle Nougaro | 20h30 | 18 et 20 €

Apero-quiz

Café de la Concorde | 20h30 | Grat.

Quizz Délire

L'Evasion | 21h | Grat.

Olivox - Enregistrement de l'émission Tétris Campus fm Maison Blanche | 21h | Part. libre Quiz

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

Détours de Chant | VALERIAN RENAULT | Enclumé

jeu. 6.02

La Pause Musicale | LES CYRANOIAQUES

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

Salle du Sénéchal | 12h30 | Grat.

Concer'tôt | BUDAPEST | Trip-hop Alors on danse ?

Rio Grande | 18h45 | Grat.

ClutchOrama#16 - Sortie du magazine à saint-Pierre des cuisines

battle de danse hip-hop - dès 21h | avec la team élite du Cacdu + guests expo CLUTCHFOLIO #16 (voir p.16) | OLIVIER VALSECCHI | 19h - 23h | 3 €

Concert au Concorde | Rock, jazz

Café de la Concorde | 19h | 2 €

Quel petit vélo... | GELDA et FIANCETTE | Jazz, théâtre Détours de chant | LA REINE DES AVEUGLES

Le Ring | 19h | nc

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Les Jeudis des Abattoirs : Chemins mêlés | Ciné concert Musée des Abattoirs | 19h | Grat. Apéro-danse Compagnie Sarah Boy

Péniche Didascalie (Ramonville) | 19h | Grat.

Détours de Chant | GUL | Chant et divers

Cave Poésie | 19h30 | 12 €

TRIBAL SWING | Swing

Café Canailles | 19h30 | Grat.

LIQUIDATION FOR JUBILATION | Chanson free rock improvisée

Txus | 20h | Grat.

L es Nuits de l'Alligator | DEAD COMBO - KID KARATE - BLACK REBEL MOTORCYCLE CLUB Rock Bikini | 20h | 25,5 à 28 € AS ANIMALS | Pop, rock CORDCORE | Hard cordes EL BEC TRIO | Jazz manouche Festival Made In Asia : LÊ CÀT TRONG LY X Y | Electro CONSORTIUM DES CHANSONNIERS FOUS | Full acoustic DAYDREAM IS REAL - THANX FOR THE ADD | Punk, rock

76 •

La Dynamo | 20h | nc Mamie et les Ours | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Connexion Live | 20h | 12 € La Dynamo | 20h | 5 € Chronic Argo | 20h | Grat. Klub 23 | 20h | 3 €


Détours de Chant | JULIETTE - STRANGE ENQUÊTE Halle Aux Grains | 20h30 | complet TRIO BEY.LER.BEY | Jazz

Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

Afro jam session THE SIDE PROJECT | Voice et bass

Nain Jaune | 20h30 | Grat. Monsieur tout le monde | 20h30 | Prix des tapas

Détours de Chant | GASANDJI | Perf musicale Centre Culturel Alban-Minville | 21h | 3 à 8 € Jeudi Scopitone #1 | DESIREE LOUVE | Clips vidéo vs vinyles LES GENS D'ICI | Chanson française DJ NO BREAKFAST | Music bazaar, 60s 70s rare exotic sounds Détours de Chant | DELINQUANTE | Chanson Jam Session | Boeuf

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 € Mandala | 21h30 | Grat. à 5 €

ADVENTURE PARTY | Swing, ghetto funk

Petit Voisin | 21h30 | Part. libre

Human Jukebox | Ask your song

Mulligan's | 22h | Grat.

FRANZ O'CLOCK - DJs FIX et FOXY | Pop, rock

ven. 7.02

Le Moloko | 21h | Grat. Le Filochard | 21h | Grat.

Cri de la Mouette | 22h | nc

Détours de chant | LA REINE DES AVEUGLES

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

estival Cuba Hoy ! | DJ ZUMZUM - SAMBA DO MORRO - FARRANGOLA F Samba Port de Rencontres (Tournefeuille) | 19h | Grat. Détours de Chant | GUL | Chant et divers

Cave Poésie | 19h30 | 12 €

MOXICA | Compos délicieusement hispanisantes DRINK'N'DRAW | Apéro dessin CLAUDE LOU | Chanson

Le Cactus | 19h30 | Grat. La Mécanique des Fluides | 19h30 | Grat.

Centre Animation Saint Simon | 19h30 | Grat.

CORDCORE | Hard cordes

L'Esquile | 20h | Grat.

OPENIGHTMARE - GHOST ON TAPE - I WAS A TEENAGE ALIEN Café du Burgaud | 20h | nc THE LADY FOUR | Jazz vocal

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

AWEK - FREE BEANS | Blues

Art'Cade | 20h | Grat. à 10 €

Soirée 80's | Remember

Verdon Café | 20h | Grat.

MERCI TARZAN - PELVIS DOUGLAS | Punk rock

L'Autan | 20h | Grat.

HAS BEEN 30’s | COLOTIS ZOE (CARAVAN PALACE) - PROLETER - SENOR ZAZOU Electro swing La Dynamo | 20h | 8 et 10 € ENOA | Pop, rock

Chronic Argo | 20h | Grat.

FAB FROM TOULOUSE | Electro tech, freeky

Premium | 20h | Grat.

RUE DES PALMIERS | Rock

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

WRC TRIO | Jazz

Au comptoir et à table | 20h | Grat.

I nouïs du Printemps de Bourges | ALONE WITH EVERYBODY - RUBY CUBE BUDAPEST - KID WISE Le Metronum | 20h | Grat. ZE LUIS | Musique du monde

Salle Nougaro | 20h30 | 12 à 18 €

LE CONSORTIUM DES CHANSONNIERS FOUS | Trio déjanté Maison Blanche | 20h30 | Part. libre LE BARDI MANCHOT | Swing

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

MATE A MOA | Bossa

L'Evasion | 20h30 | Grat.

BRAZILIDADJI | Bossa nova

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat.

EHKA - LAYLOW et SIR'KLO - THE PROCUSSIONS S Hip-hop TRIO BEY.LER.BEY | Jazz Festival Musiques du monde Pour mars envoyez vos dates avant le 18 février à agenda@clutchmag.fr

Lo Bolegason | 20h30 | 13 et 15 € Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

Centre Culturel Henri Desbals | 20h30 | Grat.

• 77


AGENDA ven. 7.02

concert & club

UNCLE JOE | Mento, calypso

Ôbohem | 21h | nc

Détours de chant | MARIN | Fantaisie

Chapeau Rouge | 21h | Grat.

DELINQUANTE | 2 filles, 2 accordéons

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

ASCEPROD | Rap

Petit Voisin | 21h30 | nc

DJ DEJA VU | Aphrodibeat, 60's 70's groove

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Voyages et rêves | SONNY TROUPE | Jazz gwo ka

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Vintage Pinball 2 | DJ DEUCE | Retrofutur, library, psyche, funk JAHYANA - PAIAKA - DJ YEAHMAN! | Reggae Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Mulligan's | 22h30 | Grat.

Soirée Années 80 | Pop, rock

Bikini | 23h | 5 € avec conso

REGGAE ROOTS MELODY ft CONSCIOUS EMBASSY JUAN CHRISS | Electro

sam. 8.02

Le Moloko | 22h | Grat. Cri de la Mouette | 22h | nc

La Dernière Chance | 23h | 3 € L'Autre | 05h | Grat.

estival Cuba Hoy ! | CLERUU et MHA - TRAFIKO DUO F Port de Rencontres (Tournefeuille) | 11h30 | Grat. YO YO YO ACAPULCO | Mix do brasil

Gibert Joseph Disques | 16h | Grat.

Quel petit vélo... | PLASTIC | Jazz, théâtre Détours de chant | LA REINE DES AVEUGLES

Le Ring | 19h | nc Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

In Extremis XL : Ellis Island | ERIC LAREINE et PASCAL MAUPEU Théâtre Garonne | 19h | Grat. Festival Cuba Hoy ! Fiesta Tropicale | CALLE REAL - GUESTS Le Phare | 19h | 20 à 29 € HUBERT POL | Chanson réaliste JULIEN K | Cosmopolit'

Café du Burgaud | 20h | 5 € Père Peinard | 20h | Grat.

THE LADY FOUR | Jazz vocal

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Un Pavé dans le Jazz | WHAHAY TRIO - FGH TRIO

Théâtre du Pavé | 20h | 4 à 14 €

Les Découvertes | GUS66 - YOYOYO ACAPULCO - MAMA ROSIN Connexion Live | 20h | Grat. MATT ELLIOTT | Folk

La Dynamo | 20h | 12 et 15 €

GLOWFISH | Soul groove

Chronic Argo | 20h | Grat.

MISTY WHITE | Folk, blues

Made in Vinyls | 20h | Grat.

L es Inouïs du Printemps de Bourges | STRANGE ENQUÊTE - TCHAD UNPOE - EZZA BOUNCE!!! Le Metronum | 20h | Grat. Soirée rock | THE HOP HOP HOP - THE TAIKONAUTS - DJ FANTOMAS - PLUGIN SPARTA Rio Grande | 20h30 | 5€ estival Cuba Hoy ! | BLACK OWLZ - FISCAL PARADISE F Cumbiafrobeat Port de Rencontres (Tournefeuille) | 20h30 | Grat. Festival Cuba Hoy ! Ciné concert | ESTEBAN SAPIR et LE VELO QUARTET L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 13 à 19 € Anniversaire 2 ans de Maison Blanche | Surprise Maison Blanche | 20h30 | Part. libre LA BELLE ET LE STUPIDE | Duo eclectique jazz -folk Soirée Occitane | Concert et restauration

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat. L'Atelier d'Alban (81) | 20h30 | 10 €

étours de chant | KALAKAN - MOONLIGHT BENJAMIN D Clôture Centre Culturel des Mazades | 20h30 | Grat. DADEF QUARTET - LAKHDAR HANOU | World THE VICKERS - SHE HUNTS KOALAS | Rock psyché TEO FLAMENCO | Rumba et flamenco

78 •

Espace Job | 20h30 | Grat. La Dernière Chance | 21h | Part. libre Ôbohem | 21h | nc


DJ SASSO | Mix do brazil

La Loupiote | 21h30 | Grat.

BLACK MARKET SESSION | Pointues oldies trucs chiadés d'avant

Txus | 22h | Grat.

oulouse Dub Club # 11 | BUSH CHEMISTS - IRATIONS STEPPAS - ACKBOO T ITAL SOUNDS HI-FI | Reggae, dub Bikini | 22h | 11,8 à 15 € RUDYMENTAIRE | Folk

Petit Voisin | 22h | nc

Dr Wax, Chills and Fever #2 | Soul, r'n'b, jump blues and more Nasdrovia Bar | 22h | Grat. FOLKORE AGENCY | Electro

La Dynamo | 22h | nc

Plastic Fangs #6 | A et Ω | 80's wave, ebm, post punk, pop

Le Moloko | 22h | Grat.

VICIOUS | Rock

Le Communard | 22h | Grat.

SOIREE CROSSFADER INFORMAL | Techno, deep house

Cri de la Mouette | 22h | nc

Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Mulligan's | 23h | Grat.

LYA 2007 ON TOUR | ELYPTIK TREVORS - DOLBY-D LIVE - DRUMLOCH - ELECTROBUGZ Techno Rachdingue | 23h | 12 à 18 € Excess : anthology of rave | SPIRAL TRIBE - HERETIK SYSTEM L'Inox | 23h | 20 et 25 € Festival Cuba Hoy ! Double after : cubaine et tropicale | Mix Le Phare | minuit | 6 et 8 € INFORMAL | Techno, house, minimal

dim. 9.02

Festival Cuba Hoy ! Journée littéraire

L'Autre | 05h | Grat.

Port de Rencontres (Tournefeuille) | 11h30 | Grat.

Festival Cuba Hoy ! | TROPIQUE DU CANCER

L'Escale (Tournefeuille) | 15h | 6 à 10 €

estival Cuba Hoy ! | IMPERIAL ORPHEON - DJ ZUMZUM F Cuba, brésil, antilles Port de Rencontres (Tournefeuille) | 18h30 | Grat. Scène Ouverte

Ôbohem | 19h | Grat.

MELANIE ET LES AUTRES | Trio pop

Le Cactus | 19h30 | Grat.

M.O.D. | Crossover trash

Saint des Seins | 20h | nc

BRETON - DID | Electro, rock MATE A MOA | Jazz NASHVILLE PUSSY - ESPERIT ! | Rock HEART ATTACK - EVILNESS | Métal

Bikini | 20h | 18,5 à 21 € Borriquito Café | 20h | Grat. Connexion Live | 20h | 14 à 20 € La Dynamo | 20h | 5 et 7 €

Jam Session | World music

Le Filochard | 21h | Grat.

Scènes Ouvertes World Music

Le Filochard | 21h | Grat.

Pour mars envoyez vos dates avant le 18 février à agenda@clutchmag.fr

• 79


AGENDA lun. 10.02

concert & club

RCO - initiation à la Langue des Signes

L'Evasion | 18h30 | Grat.

IMMOLATION - BROKEN HOPE | Métal

La Dynamo | 20h | 15 et 18 €

CUCHICHEO | Tango y milonga

Chronic Argo | 20h | Grat.

9 ans du PP | STEEVE et STAN | Ciné-concert

mar. 11.02

Père Peinard | 20h30 | Grat.

9 ans du PP | LA BRIQUE - NOT SO DJ'S | Impro et Funk groove Père Peinard | 19h30 | Grat. REMI PANOSSIAN | Piano

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

«Set The Controls Tour» THE AUSTRALIAN PINK FLOYD SHOW Zénith | 20h | 45,5 à 56,5 € Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 20h | Part. libre Karaoke

Borriquito Café | 20h | Grat.

CLEAR SOUL FORCES - FREDDIE MASSIF et SKET | Hip-hop C onnexion Live | 20h | 8 et 10 € Festival Tripoteca | PINK ALIEN - THIAZ ITCH | Psyché Utopia (Toulouse) | 20h30 | 6,50 € Karaoké du Saint

Saint des Seins | 21h | Grat.

Festival Made In Asia - Soirée Nguyên Lê | Jazz oriental Salle Nougaro | 21h | 12 à 18 € LIOR SHOOV | Musiques et sons du monde

Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

Sir Harry's Preposterous Pub Quiz | Quiz délire PUB QUIZ | Guess what ?

mer. 12.02

The Dispensary | 21h30 | Grat. Mulligan's | 22h | Grat.

XXELLES | Jazz fusion

La Fabrique (CIAM) | 12h45 | Grat.

Aperock | ANTEFORME | Mix

The Petit London | 19h | Grat.

Apéro concert avec BEAUTY et THE BEAST | Rock

Le Filochard | 19h | Grat.

9 ans du PP | DJ SASSO - DJ BOUKANE - DJ PAIKAN

Père Peinard | 19h30 | Grat.

"Don Giovanni" | ANTONIO PAPPANO | Opéra filmé L'Escale (Tournefeuille) | 19h45 | 12 et 15 € ENTRE DEUX | Swing, manouche

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Scène ouverte Les mercredis du jazz | VINCENT ALLOUI Maison Blanche | 20h | Part. libre LA YEGROS | Cumbia

Connexion Live | 20h | 17 et 18 €

DEPORTIVO - BELLEGARDE | Pop, rock

La Dynamo | 20h | 15 et 17 €

Mix Made in | Jazz

Le Chabrot | 20h | Grat.

Scène ouverte

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

FABRICE MILLISCHER (SOLISTE) | Classique

Halle Aux Grains | 20h30 | Grat.

LOS ALKIMISTOS | Duo chanson française

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

XXELLES | Jazz fusion

La Fabrique (CIAM) | 20h30 | Grat.

Soirée Métal

La Mécanique des Fluides | 20h30 | Grat.

Apero-quiz

Café de la Concorde | 20h30 | Grat.

Quizz Délire

L'Evasion | 21h | Grat.

Quiz

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

LIOR SHOOV | World

jeu. 13.02

Pause Musicale | TRAN QUAN HAI | Made in asia TRIBAL SWING | Swing TONES | Folk ESTHER NOURRI DUO | Duo guitare voix

80 •

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

Salle du Sénéchal | 12h30 | Grat. Café Canailles | 19h30 | Grat.

La Mécanique des Fluides | 19h30 | Part. libre Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas


BABYSHAMBLES | Pop, rock

Bikini | 20h | 30,5 à 33 €

Scène ouverte spoken word | Slam

Maison Blanche | 20h | Part. libre

HOLY WAVE | Garage psyché

L'Autan | 20h | Grat.

SETH GUEKO | Rap

La Dynamo | 20h | 16 €

COLLECTIF VRACK

Chronic Argo | 20h | 5 €

MARCEL DORCEL et SON ORCHESTRE DE MERDE | Chanson à poil Cherche Ardeur | 20h | Grat. KIJOTE | Chansons à texte en solo

Txus | 20h | Grat.

WALLY | Chanson, humour

Rio Grande | 20h30 | 16 et 20 €

WOODKID | Pop orchestrale

Zénith | 20h30 | 32 à 39 €

DAINIS TENIS | Piano prodigieux

L'Escale (Tournefeuille) | 20h30 | 10 et 14 €

DAVID CAIROL | Soul, reggae BEAUTY et THE BEAST | Duo chanson

Ôbohem | 20h30 | nc Monsieur tout le monde | 20h30 | Prix des tapas

P18 LIVE MACHINE - LA YEGROS | Cumbia Made in Asia | HÔTEL SAMARKAND | World Concert au Concorde | Rock, jazz

Lo Bolegason | 20h30 | 13 à 15 € Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 € Café de la Concorde | 20h30 | 2 €

Tripoteca | ALBERTINE POSITRON - DR.STRANGE | Psyché Utopia (Toulouse) | 20h30 | 6,50 € THE BOOZE | Irish trad punk

La Dernière Chance | 21h | 5 €

OUTSI DERS FESTIVAL – DAY #1 OPENING PARTY | MEHARI LIVE - CHIQUINHO - COLD BOUSSOLE - DJ NICE - MISS LEIA | Electro, trap, dustep Connexion Live | 21h | 5 € Soirée "20 ans de la Loi Toubon" | DJ 604 ANDERSON | Pop indé, punk,... Le Moloko | 21h | Grat. TRIBAL SWING | Jazz funk

Le Filochard | 21h | Grat.

ILD CHILD - MADISON MYARADE - WARREN MINUTE - DJs FIX et FOXY W Rock Cri de la Mouette | 21h | Grat. 9 ans du PP | ZE TIUBES | Brassens en Tziganie GATSHEN'S | Chansons franco-congolaises RONCHITE - D'J ZOIDBERG - RESEARCHEMICAL B Garage, minimal DJ NO BREAKFAST | Stoned thursdays MORGAN TRIO | Jazz HUMAN JUKEBOX | Ask your song

Pour mars envoyez vos dates avant le 18 février à agenda@clutchmag.fr

Père Peinard | 21h30 | Grat. Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 € Petit Voisin | 21h30 | Part. libre Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. Mandala | 21h30 | 7 et 10 € Mulligan's | 22h | Grat.

• 81


AGENDA ven. 14.02

concert & club

9 ans du PP | LA BRIQUE - DJ NICE | Impro et mix

Père Peinard | 19h30 | Grat.

Made in Asia | MICHELE NGUYEN

Centre Culturel de Ramonville | 19h30 | 5,50 à 10 €

FREDERIKA QUARTET | Love songs

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

TRIBAL VOIX SAINKHO NAMTCHYLAK | Tribe

Saint Girons | 20h | 10 et 14 €

Soirée Valentine’s

Verdon Café | 20h | Grat.

Soirée FACTEUR,vient trouver l'amour...

Borriquito Café | 20h | Grat.

TURISAS | Folk métal

Connexion Live | 20h | 18 €

KENDRA MORRIS | Pop

La Dynamo | 20h | 17 €

MORTELLE SOIRÉE | Saint valentin

Chronic Argo | 20h | Grat.

J UNIOR KAMBELL et SERATO RUIZ et LORIS SUELOO VS DAVID SQUARE Techno Premium | 20h | Grat. TOULOUSE GIPSY BAND | Jazz

Au comptoir et à table | 20h | Grat.

« Il était une fois l'Inde » BHARATI | Bollywood

Zénith | 20h30 | 39 à 59 €

Consult Your Doctor - Rude boy funky groove Maison Blanche | 20h30 | Part. libre DJ BOUKAN | Mix afro, soul, funk

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

LE BARDI MANCHOT | Ragtime, new orleans

L'Evasion | 20h30 | Grat.

LAURA CAMPELLO | Flamenco-soul Made in Asia | HÔTEL SAMARKAND | World

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat. Espace Croix Baragnon | 20h30 | 5 à 10 €

Jam-Ô-miX | JAMO (SCARECROW) | Mix Kill Your Darlings with DJ BILLY JUNE | Mix GATHSEN'S | Chanson world FLIPPIN'HECK | Punk rock DJ YEAHMAN | MundiaMix, dancefloor métissé MACHA GHARIBIAN | Jazz folk world

Ôbohem | 21h | nc The Dispensary | 21h | Grat. Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 € Petit Voisin | 21h30 | Part. libre Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

"Whip it on me baby !" #7 | TNA | Latin soul, mod beat, northern soul Le Moloko | 22h | Grat. STRAIKA - MATAYAH - DJANA - SEVEN FAYA | Reggae Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Cri de la Mouette | 22h | nc Mulligan's | 22h30 | Grat.

utsiders | FRANKEE - GRIDLOCK et PROLIX - MIND VORTEX - RAM RECORDS w O et DC BREAKS - VANDAL CREW | Dn'b Bikini | 23h | 15,5 à 18 € DJ NO STRING | Mix MISKA - MISSFEAT - MIGUEL CAMPBELL | Deep house After Friday Circus | Electro

sam. 15.02

La Dernière Chance | minuit | Grat. Opium Club | minuit | 14 et 15 € L'Autre | 05h | Grat.

BERNARDO SANDOVAL | Flamenco rock

Le Cactus | 19h30 | Grat.

CHEIK OF SWING | Swing

Café Bazacle | 20h | Grat.

FREDERIKA QUARTET | Love songs MADEMOISELLE K | Rock

Rest'Ô Jazz | 20h | Grat. Connexion Live | 20h | 17 et 18 €

atcha Party #6 | ZIVELI ORKESTAR - KASSLA DATCHA - ROMS DES FOINS D Balkanique La Dynamo | 20h | 10 € MATISS | Latin’ groove KURT GAINSBARRE et THE MACER | Techno LE BARDI MANCHOT | Groove jazz

Chronic Argo | 20h | Grat. Premium | 20h | Grat. Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Qué Nervious | FRANCOIS DOREMBUS - MARC DEMEREAU Le Moulin (Roques) | 20h30 | 8 €

82 •


9 ans du PP | LA BRIQUE - BARAKA FRIT' SOUND SYSTEM

Père Peinard | 20h30 | Grat.

LES EX-TATAS | Chanson française

La Loupiote | 20h30 | Grat.

THE ALBOUYZ | Pop, folk

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

PARTICLES - CÛBE - HERE BE SWALLOWS | Rock, post-rock Be Acoustic | 20h30 | Grat. sur résa SIRBA | Musique des balkans

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

Ça se passe près de chez vous | Concert de soutien

L'Evasion | 20h30 | Part. libre

RENAUD RICHERMO | Blues-jazz

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat.

Eclectik Circus GRINDHOUSE #3 | L'1PROBABLE MC et DJ SPAZM - GUESTS Hip-hop La Mécanique des Fluides | 20h30 | Part. libre THE BOOZES - STEREO - GIMMICK FIVE SYNDICATE Rock, irish SDF Sainte Foy d’Aigrefeuille | 21h | Grat. MAELSTROM - DUSK AND DAWN | Rock

La Dernière Chance | 21h | 5 €

CUMBIA AL POBRE | Cumbia

Ôbohem | 21h | nc

Soirée vente aux enchères des célibataires RAY BIG BAND | Swing

Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

Salle Garossos (Beauzelle) | 21h | 7 et 10 €

GATHSEN'S | Chanson world

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

The Bridge#3 | Avant-première Impro Focus

Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Le Coeur de la meule #6 | DJ 2SPEE | Soul, funk, hip-hop Lost in the Jungle #1 | E-KYOZ - DJ VEGA | Jungle, dn'b

Petit Voisin | 22h | 3 €

Concert - DJ set | THE ROARING 420'S - CIRIAC | Rock psyché DJ MAMELLE BENT | Assassin valentin

Nasdrovia Bar | 22h | Grat. Le Moloko | 22h | 5 € Le Communard | 22h | Grat.

JAMES et BROCK LANDERS - HED IKX - DIGITAL AGREMENT - PEHA Cri de la Mouette | 22h | nc BLACK MARKET SESSIONS | Black atlantic groove

L'Almanach | 22h30 | Grat.

Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Mulligan's | 23h | Grat.

Outsiders Festival - Day #3 | Midnight In Toulouse | HARLOU - BOSTON BUN FEADZ - PEDRO WINTER aka BUSY P - DIFUZION | Electro Bikini | 23h | 18,5 à 20 € Soirée Heroes of Nineties | Mix 90's

Connexion Live | 23h | Grat.

VID AKA EGAL 3 | Electro

dim. 16.02

L'Autre | minuit | Grat.

Nino et nous

Médiathèque José Cabanis | 16h | Grat.

BIG BAND 31 CADET | Jazz

MJC Roguet (St Cyprien) | 16h30 | Grat.

GRAND CORPS MALADE - CHARLES PAS | Slam, rock Scène Ouverte PETER'S FRIENDS | Duo soul WRC | Jazz

Bikini | 18h | 26.5 à 29 € Ôbohem | 19h | Grat. Le Cactus | 19h30 | Grat. Borriquito Café | 20h | Grat.

ouTsIDErs fEsTIVal " pHaroaHE MoNCH" | Gones the DJ | Electro La Dynamo | 20h | 21 à 23 € Scènes Ouvertes World Music

lun. 17.02

RCO - initiation à la Langue des Signes Blind test du PP SAVAGES | Rock, post-punk CUCHICHEO | Tango y milonga The Bridge #3 | Echange jazzistique Pour mars envoyez vos dates avant le 18 février à agenda@clutchmag.fr

Le Filochard | 21h | Grat.

L'Evasion | 18h30 | Grat. Père Peinard | 20h | Grat. Connexion Live | 20h | 12 et 15 € Chronic Argo | 20h | Grat. Espace JOB | 20h30 | nc

• 83


AGENDA mar. 18.02

concert & club

Apéro-concert | VENT D'HALEINE | Tribute a capella Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Qu4tr | Danse contemporaine et musique live

Théâtre du Pont Neuf | 19h30 | 8 à 12 €

REMI PANOSSIAN | Piano

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

THE ORIGINAL WAILERS - THE GLADIATORS FEAT DROOP LION Bikini | 20h | 25,5 à 30 € Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 20h | Part. libre Quiz | Devine !

Borriquito Café | 20h | Grat.

THE EXPLOITED - OLD MAN MARKLEY - STEAMBOAT WOODY Connexion Live | 20h | 15 et 18 € KARAOKÉ THÉÂTRAL

Espace Palumbo de Saint-Jean | 20h30 | Grat.

PRESQUE OUI | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

Sir Harry's Preposterous Pub Quiz | Quiz délire

The Dispensary | 21h30 | Grat.

PUB QUIZ | Guess what ?

mer. 19.02

Mulligan's | 22h | Grat.

Apéro-concert | VENT D'HALEINE | A capella

Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Aperock | ALPHAOMEGA | Mix

The Petit London | 19h | Grat.

Qu4tre | Danse contemporaine et musique live CORDCORE | Hard cordes

Théâtre du Pont Neuf | 19h30 | 8 à 12 € Centre Culturel Alban-Minville | 20h | Grat.

Open Mic | Impro hip-hop

Père Peinard | 20h | Grat.

CYRIL AMOURETTE TRIO | Jazz fusion

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

MR WONG | Sound system

L'Autan | 20h | Grat.

TAV FALCO - MISTY WHITE AND THE MEN OF EARTH

Connexion Live | 20h | 10 et 12 €

LE RANG DU FOND - LA FAMILLE LAFLEUR | Chanson festive GADJOZEFF | Swing nouvelle orléans The Waiting Room #3 | ARTISTE SECRET | Electro LA PETITE SEMAINE | World Jam Session | MATHIEU ROYER TRIO | Jazz Soirée Métal Apero-quiz Quizz Délire Quiz PRESQUE OUI | Chanson

jeu. 20.02

Pause Musicale | M'ORGAN TRIO | Groove jazz Showcase MOTORAMA | Pop

La Dynamo | 20h | nc Le Chabrot | 20h | Grat. Le Metronum | 20h | nc Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Au comptoir et à table | 20h | Grat. La Mécanique des Fluides | 20h30 | Grat. Café de la Concorde | 20h30 | Grat. L'Evasion | 21h | Grat. Vasco Le Gamma | 21h | Grat. Le Bijou | 21h30 | 5 à 12 €

Salle du Sénéchal | 12h30 | Grat. Gibert Joseph Disques | 17h | Grat.

Apéro-concert | VENT D'HALEINE | Tribute a capella Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Qu4tre | Danse contemporaine et musique live TRIBAL SWING | Swing

Théâtre du Pont Neuf | 19h30 | 8 à 12 € Café Canailles | 19h30 | Grat.

PETIT FANTÔME | Pop

Saint des Seins | 20h | nc

MARKO'S MELT DOWN | Rock

Père Peinard | 20h | Grat.

GERARD BERTOLINO TRIO | Jazz

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Forró Pifado invite ses amis du trad | Bal forrô, trad Maison Blanche | 20h | Part. libre SEX CUISTOTS | Punk culinaire MOTORAMA - GARCIAPHONE | Indie, pop

84 •

L'Autan | 20h | Grat. Connexion Live | 20h | 8 et 10 €


BIG FLO ET OLI | Hip-hop

La Dynamo | 20h | 18 €

LAST MINUTE SWING | Swing manouche

La Mécanique des Fluides | 20h | Part. libre

PAPA JO | Chanson qui fout la patate douce

Txus | 20h | Grat.

OMAR SOSA QUARTETO AFROCUBANO | Latin jazz KARAOKÉ THÉÂTRAL

Salle Nougaro | 20h30 | 15 à 23 €

Ancienne salle des fêtes de Gagnac-sur-Garonne | 20h30 | Grat.

DANIEL STEC TRIO - Jam session jazz

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

OLDELAF - MR TRISTAN | Chanson, humour

Lo Bolegason | 20h30 | 15 à 20 €

Concert au Concorde | Rock, jazz

Café de la Concorde | 20h30 | 2 €

estival Impro Focus | CHRISTINE WODRASKA - ROBIN FINCKER TRIO F Leçon de jazz Mandala | 20h30 | 10 et 13 € AUTISTIC YOUTH - CHESTNUT ROAD - YOUTH AVOIDERS | Hardcore La Dernière Chance | 21h | 5 € Concert au profit de l’association d'Action Pour les Orphelins Roumains Ôbohem | 21h | Part. libre DJ NO STRING | Soul, punk, rock'n roll

Le Moloko | 21h | Grat.

CAMEL JACKSON | Funk rock

Le Filochard | 21h | Grat.

AS REGALEC - COSMO - PEARBLOSSOM HIGHWAY - DJs FIX et FOXY D Pop, psyché Cri de la Mouette | 21h | nc Osons | Auditions publiques

Le Bijou | 21h30 | Grat.

LES DES SONT JETES DE RS | Mixtape hip-hop

Petit Voisin | 21h30 | 5 € (avec CD)

All naked party #6 | ROCKIN ROBIN | Sex, vodka and rock'n roll Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

ven. 21.02

HUMAN JUKEBOX | Ask your song

Mulligan's | 22h | Grat.

Opening - Shooter offert sur présentation du Clutch

The Diner | 18h | Grat.

Apéro-concert | VENT D'HALEINE | Tribute a capella Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Made in Desbals #2 | MILOUD CHABANE | Slam Centre Culturel Henri Desbals | 19h30 | Grat. MARLENE et FRANCOIS | Folk

Café du Burgaud | 20h | 5 €

DOC SCANLON SWINGSTERS | American hot swing Soirée 70's | Remember

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas Verdon Café | 20h | Grat.

BIG FLO ET OLI | Hip-hop

La Dynamo | 20h | 18 €

ELECTRIC RABBIT | Rock

La Mécanique des Fluides | 20h | Part. libre

Pour mars envoyez vos dates avant le 18 février à agenda@clutchmag.fr

• 85


AGENDA ven. 21.02

concert & club

AUDREY GRAHAM et JEROME LORETTI | Techno, house FRED TEISSEIRE TRIO | Jazz

Premium | 20h | Grat. Au comptoir et à table | 20h | Grat.

Semaine Culturelle CROUS | REDWOODS - MAMANI KEITA MAC de Chapou | 20h | Grat. Qu4tre | Danse contemporaine et musique live

Théâtre du Pont Neuf | 20h30 | 8 et 12 €

Soirée reggae | LUTAN FYAH - THE BANYANS

Rio Grande | 20h30 | 14 et 18 €

UNCLE JOE | Mento, calypso

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

SIDADE ROSE | Samba pagode

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

BLACK CURLS | Trio folk accoustique

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat.

Cotton Club | BIG BAND DE MURET

Salle Alizé (Muret) | 20h30 | 5 à 15 €

GO!ZILLA - SOUND SWEET SOUND | Rock psyché

La Dernière Chance | 21h | 5 €

SOUL DRIFTER | Reggae

Ôbohem | 21h | nc

Soirée Spéciale The Beatles | DJ CAMILLE - DJ POPISSIMO Connexion Live | 21h | Grat. AURORE CHEVALIER | Chanson electro hip-hop

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

L'A.B | Pop, folk

Petit Voisin | 21h30 | Au chapeau

DJ VEGA | Hip-hop, soul, funk, 60s à nos jours

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

Festival Impro Focus | NICOLAS CANTE SOLO PIANO BLACK MARKET SESSIONS | Black atlantic groove

Mandala | 21h30 | 7 et 10 € Le Moloko | 22h | Grat.

FUNKBRAINER LIVE ! - DUBSTEPH - MARCO MESSARI - KEN AKI Cri de la Mouette | 22h | nc Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Mulligan's | 22h30 | Grat.

In Bikini Dura Electro #6 - Sosh : Volume Units Night | CRAYON - SCNTST - RITON DJEDJOTRONIC - AEROPLANE | Electro Bikini | 23h | 15,5 à 18 € Enter the grid | LANDSCAPERS - DEMENTIA - ENGAGE - NICKBEE - BILLAIN - CHRIS.SU PRIMAL THERAPY VS OPSEN | Neurofunk L'Inox | 23h | 13 et 15 € LOKSLEY SOFOLK | Electro

sam. 22.02

L'Autre | 05h | Grat.

N'Py Downtown | Electro, workshop, animation, dégust... La Compagnie Française | 14h | Grat. journée nirvana | Romance tribute

Gibert Joseph Disques | 15h | Grat.

Apéro-concert | VENT D'HALEINE | Tribute a capella Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre LUCIEN LA MOVAIZ GRAINE | Chanson

Les ateliers d'Eauvive | 19h30 | Part. libre

MARLENE et FRANCOIS | Folk

Café du Burgaud | 20h | 5 €

DJ POULPE | Aqua music

Père Peinard | 20h | Grat.

DUO COGAN | Swing, maloya

Café Bazacle | 20h | Grat.

DOC SCANLON SWINGSTERS | American hot swing

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Ghetto Sonido #1 | EL GATO NEGRO - DJ YEAHMAN - GUACHAFITA Cumbia, tropical La Dynamo | 20h | 8 € GADJO ZAZ TRIO | Swing ROB D | Techno

Chronic Argo | 20h | 5 € Premium | 20h | Grat.

Ethnical love trance | ALPSY LOW - LUTIN DES BOIS - DJEMDI Salle du CAP | 20h | 5 € BRU CKNER Symphonie n°9 en Ré mineur | ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE Classique Halle Aux Grains | 20h | nc Qu4tre | Danse contemporaine et musique live ALEX BEAUPAIN | Chanson KARAOKÉ THÉÂTRAL

Théâtre du Pont Neuf | 20h30 | 8 et 12 € Salle Nougaro | 20h30 | 13 à 20 € SDF Mondouzil | 20h30 | Grat.

NOSOTROS PODEMOS EL MUNDO | Trio chanson bricolée Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

86 •


L'ERE CON | Rock déjanté

L'Evasion | 20h30 | Grat.

TRIBAL SWING | Groove, hardswing

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat.

MOTMAINA FAMILY - LMN MC - THE RUSTY BELLS | Rock, hip-hop Lo Bolegason | 20h30 | Grat. THE HOT DOGZ | Rock'n'roll

Ôbohem | 21h | nc

Blind Test | Spécial Pub ZUT - DREADILICIOUS - DJ LE LUTIN | Groove

Vasco Le Gamma | 21h | Grat. La Dernière Chance | 21h | 5 €

BLACK MARKET SESSIONS | Black atlantic groove Festival Impro Focus | SWEDISH MOBILIA | Impro libre

La Loupiote | 21h30 | Grat. Mandala | 21h30 | 7 et 10 €

Toulouse House Nation 2 | LA PETITE TEAM - DALE COOPER

L'Episode | 22h | Grat.

Rave in the Cave By Boudoir Moderne | Coldwave, post-punk L'Almanach | 22h | Grat. LIVE ELECTRO Fairplay #6 by Gones the Dj and friends GROOV’Hits Connection | DJ DAVYD VENER | Hip-hop "Dig that groove" # 7 | DJ BROKEN POP | Eclectic rock mix Bring Back The Sound | Reggae, rocksteady, soul, nothern BLACK MARKET SESSIONS | International music of resistance DJ PAIKAN | Multi mix de trucs de fonds de tiroirs qui tuent JAHRDINIANS - SOUL DRIFTER | Reggae Les Concerts du Mulli | Rock, irish

Petit Voisin | 22h | nc Nasdrovia Bar | 22h | Grat. Connexion Live | 22h | Grat. Le Moloko | 22h | Grat. Le Filochard | 22h | Grat. Le Communard | 22h | Grat. Txus | 22h | Grat. Cri de la Mouette | 22h | nc Mulligan's | 23h | Grat.

Big Splash Arena | PRO7 - VIRTUAL RIOT - DJ PFEL (C2C) - TIM ISMAG - MR MAGNETIX Electro, trap, dubstep Bikini | 23h | 17,5 à 20 € Soirée Anniversaire Pierre et Val | Electro

L'Autre | minuit | Grat.

"RÊVE PARTY" | PSYKOYOT - PSYBOB THERAPY - THE MACER - BONE MACHINE KURT GAINSBARRE | Techno, progressive trance Video Club | minuit | 5 €

dim. 23.02

Le Bruit Court que c'est Dimanche... | MAGNETIK MOSQUITO - GUESTS Post rock, trip hop Musicophages | 16h | Grat. TEA DANCE TEA LIGHT | Tea party Scène Ouverte LA PETITE SEMAINE | Duo breton

Pour mars envoyez vos dates avant le 18 février à agenda@clutchmag.fr

Connexion Live | 18h | 5 € Ôbohem | 19h | Grat. Le Cactus | 19h30 | Grat.

• 87


AGENDA dim. 23.02

concert & club

THE BLUE LODGE TRIO | Jazz

Borriquito Café | 20h | Grat.

The Return of the Ear Clinic | Mix

The Dispensary | 20h30 | Grat.

Scènes Ouvertes World Music

lun. 24.02

Le Filochard | 21h | Grat.

RCO - initiation à la Langue des Signes

L'Evasion | 18h30 | Grat.

Blind test du PP

Père Peinard | 20h | Grat.

AU REVOIR SIMONE | Pop

Connexion Live | 20h | 15 et 20 €

CUCHICHEO | Tango y milonga

mar. 25.02

Chronic Argo | 20h | Grat.

EPULTURA - LEGION OF THE DAMNED - FLOTSAM et JETSAM - MORTILLERY S Métal Bikini | 18h30 | 23,8 à 27 € Apéro-concert | CUARTETO TAFI | Chanson world Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Soirée InCOGNu | Conférence débat

La Mécanique des Fluides | 19h45 | Grat.

REMI PANOSSIAN | Piano

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 20h | Part. libre Karaoke

Borriquito Café | 20h | Grat.

LYA | Folk, rock

La Dynamo | 20h | nc

J'accélère sur le retour | AXELLE AIR | One woman show Cherche Ardeur | 20h | Grat. Les Séances de tes Idoles « Rolling Stones » | Projection Connexion Live | 20h30 | Grat. SAMAL AND KEF - INSAME HATS PES | Hip-hop, rock Sir Harry's Preposterous Pub Quiz | Quiz délire PUB QUIZ | Guess what ?

mer. 26.02

Mulligan's | 22h | Grat.

Apéro-concert | CUARTETO TAFI | Chanson world Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre Aperock | DISKO POPOV | Mix

The Petit London | 19h | Grat.

ALAIN ANGELI et XAVIER FARO | Piano, sax

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

GAETAN ROUSSEL | Chanson

Bikini | 20h | 30 à 35 €

Scène ouverte Jazz

Maison Blanche | 20h | Part. libre

BURNING LADY | Punk rock

L'Autan | 20h | Grat.

THE WARLOCKS | Shoegaze, space rock

Connexion Live | 20h | 10 et 12 €

TERRE NEUVE - BRUI​T QUI COURT | Rock

La Dynamo | 20h | nc

ALMADOCE

Le Chabrot | 20h | Grat.

Session occitane | Boeuf Soirée Métal

Cherche Ardeur | 20h | Grat. La Mécanique des Fluides | 20h30 | Grat.

Apero-quiz REAL LIFE VERSION | Rock, punk Quizz Délire Quiz

jeu. 27.02

Petit Voisin | 21h | 3 € The Dispensary | 21h30 | Grat.

Pause Musicale | CORDES ET ÂMES | Dvorak et Haydn

Café de la Concorde | 20h30 | Grat. Ôbohem | 21h | nc L'Evasion | 21h | Grat. Vasco Le Gamma | 21h | Grat.

Salle du Sénéchal | 12h30 | Grat.

Le vase où meurt cette verveine | MARIE SIGAL Lettres musicales Bibliothèque de Mondonville | 18h30 | Grat.

88 •


Apéro-concert | CUARTETO TAFI | Chanson world Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre TRIBAL SWING | Swing

Café Canailles | 19h30 | Grat.

JULIEN K | Cosmopolit'

Père Peinard | 20h | Grat.

EASY LIVING | Duo guitare voix

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Un Pavé dans le Jazz : Die Hochstapler | Jazz aventureux Goethe Institut | 20h | 5 et 10 € L es Curiosités du Bikini Vol.18 | LE COMMON DIAMOND - NATAS LOVES YOU JABBERWOCKY | Pop electro Bikini | 20h | Grat. à 5 € FIREDOG EMPIRE | Pop

L'Autan | 20h | Grat.

Carnaval Antillais | Déguisé

Borriquito Café | 20h | Grat.

FILS DE PLUME - LE BARDI MANCHOT | Perf. danse, expo, dj sets Connexion Live | 20h | 5 € LES JEUDIS DU ROCK | DESTIJL - CAMERA - MAN SIZE

La Dynamo | 20h | nc

"Unlimited Sounds" | WALKEENBIRD - GRETTA | Rock

Klub 23 | 20h | 4 €

K-LANDO | Tu verras bien

Txus | 20h | Grat.

In Extremis XL : Nous vieillirons ensemble | MICHEL CLOUP DUO Rock chamanique Théâtre Garonne | 20h30 | nc ANDY PUDDING | Solo théâtral et musical

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

CAMEL JACKSON FAMILY | Chanson

Monsieur tout le monde | 20h30 | Prix des tapas

Concert au Concorde | Rock, jazz

Café de la Concorde | 20h30 | 2 €

MICHEL - MONSTRE | Rock, garage

Petit Voisin | 21h | Part. libre

Concert au profit de l’asso sportive de l'école vétérinaire Ôbohem | 21h | Part. libre Retro Groove session | HUGUES MARLY | Jazzfunk, b.o.f, soul PAPA JOE | Samba reggae, funk Fest'INP | Tremplin rock

Le Moloko | 21h | Grat. Le Filochard | 21h | Grat.

Cri de la Mouette | 21h | nc

LES VENTS MALINS | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

Session Made In | PIERRE BARDOUX (BLACKMARKET)

Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat.

estival Impro Focus | PHILIPPE GELDA - JESSICA CONSTABLE F Chanson et impro Mandala | 21h30 | 7 et 10 € HUMAN JUKEBOX | Ask your song

ven. 28.02

Mulligan's | 22h | Grat.

Apéro-concert | CUARTETO TAFI | Chanson world Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre

Pour mars envoyez vos dates avant le 18 février à agenda@clutchmag.fr

• 89


AGENDA ven. 28.02

concert & club

Sortie d'album FRANZ O'CLOCK - Expo éphémère | Pop electro Musicophages | 19h | Grat. HAYCE LEMSI | Hip-hop

La Dynamo | 19h | 23 €

EEDS OF MARY - BURNING WAVES - ADIKT - GENTLY YOURS S Rock alternatif La Mécanique des Fluides | 19h | Part. libre SERENITY QUARTET | Swing, bossa, be bop

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Soirée 90's | Remember

Verdon Café | 20h | Grat.

CORNEILLE | Chanson

Salle Alizé (Muret) | 20h | 25,5 à 28 €

PAINT IT BLUES | Soul, blues

Chronic Argo | 20h | Grat.

Check this Out vol. 2 | Electro

Premium | 20h | Grat.

EL GATO NEGRO Y LA LOCA ZEBRA

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

ARNAUD NEYROLLES TRIO | Jazz

Au comptoir et à table | 20h | Grat.

BARTOK | ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE | Classique

Halle Aux Grains | 20h | nc

Soirée rap | ZED - DOUME - DIMEH - ASHU - SET et MATCH Rio Grande | 20h30 | 10 et 14 € L'HERBE FOLLE | Chanson

Le Moulin (Roques sur Garonne) | 20h30 | 8 €

TEO | Flamenco

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre

JULIAN BABOU TRIO - Jam session | Jazz, funk

Nain Jaune | 20h30 | Grat.

BLUE SUSPECT BAND | Blues, rock

L'Evasion | 20h30 | Grat.

SEGOLENE ET JULIEN | Bossa, funk

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat.

Ouverture

Grand Théâtre d'Albi | 20h30 | Grat.

Free Beats Party | DJ OFF WOOD | Mix

Ôbohem | 21h | nc

Aelita | STEREOPOP ORCHESTRA | Ciné-concert

Espace Bonnefoy | 21h | Grat.

LES VENTS MALINS | Chanson

Le Bijou | 21h30 | 10 et 12 €

Shhhh, There's a Party in the Basement | DJ MAMELLE BENT Nasdrovia Bar | 21h30 | Grat. DJ VEGA AND RACHO | Mix

Petit Voisin | 21h30 | nc

Festival Impro-Focus | COLLECTIF EOLE - DUO BABEL-JODLOWSKY Mandala | 21h30 | 7 et 10 € oirée Mix Thomas Delafosse (Campus Fm) - Corrado (Built To Last) S Oldies and goodies Connexion Live | 22h | Grat. WE ARE WANTED (W.A.W) | STEREOLIEZ - TAKINE - KARTEL PLAYERS La Dynamo | 22h | 5 € KALAKUTA SELECTORS | Compas, biguine, cumbia, afrobeat BUSTIC PLASTER - LES FRERES PARISH | Hip-hop fusion

Le Moloko | 22h | Grat. Cri de la Mouette | 22h | 5 €

Les Concerts du Mulli | Rock, irish Dark Entries | Goth rock, post punk, new wave, electro BOUDOIR MODERNE | Electro

sam. 1e.03

Mulligan's | 22h30 | Grat. Bikini | 23h | 6 € avec conso La Dernière Chance | minuit | Grat.

Apéro-concert | CUARTETO TAFI | Chanson world Théâtre du Grand Rond | 19h | Part. libre DJ VEGA | Hip-hop

Père Peinard | 20h | Grat.

ALAIN CHARAZAC | Impro guitar MEAJAM | Jazz fusion

Café Bazacle | 20h | Grat. Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Soirée coups d'coeur | APOKALYPSO - TIWIZA | Musiques du monde Art'Cade | 20h | Grat. SUPER SOUL - JOE'S FUNKY BUSINESS - DJ DR WAX | Funk, soul

La Dynamo | 20h | 10 €

ANNACRUIZE | Funk

Chronic Argo | 20h | 5 €

ANGE B DAVID D | Rencontre impro beat-box SPICY REVERB | Pop, rock

90 •

Maison Blanche | 20h30 | Part. libre L'Evasion | 20h30 | Grat.


BRAZILIDADJI | Bossa nova

Le P'tit Truc | 20h30 | Grat.

ELEKTRO VAN - DELUXE | Hip-hop, jazz, funk Le cri du choeur | World, classique

Lo Bolegason | 20h30 | 12 à 17 €

Auditorium St-Pierre des Cuisines | 20h30 | 9 et 12 €

SOIREE KARTIER LIBRE | Punk

La Dernière Chance | 21h | Part. libre

LOVELY BONES | Pop, rock

Ôbohem | 21h | nc

Festival Impro Focus | IREA - LÊ QUAN NINH - FRANZ HAUZINGER Mandala | 21h30 | 7 et 10 € BLACKOUT SOUND SYSTEM | Reggae

Petit Voisin | 22h | 5 €

Soirée Mix 80's | New wave, post punk

Connexion Live | 22h | Grat.

Concert - DJ set | GINGER SPANKING - BUNKORE | Rockabilly

Le Moloko | 22h | Grat.

ROCKIN ROBIN | Thirty years of rock

Le Communard | 22h | Grat.

SOIREE CROSSFADER INFORMAL | Techno, deep house

Cri de la Mouette | 22h | nc

Les Concerts du Mulli | Rock, irish

dim. 2.03

Mulligan's | 23h | Grat.

Soirée(s) BONSOIR (!) | Deep house, electro

La Couleur de la Culotte | 18h | Grat.

Scène Ouverte

Ôbohem | 19h | Grat.

FREE POP LEMON | Duo rock 60's to 80's

Le Cactus | 19h30 | Grat.

New Orleans Dimanche Gras | LE BARDI MANCHOT | Swing The Dispensary | 19h30 | Grat. ROBERTO GERVASI QUARTET | Jazz

Borriquito Café | 20h | Grat.

Scènes Ouvertes World Music

lun. 3.03

Le Filochard | 21h | Grat.

RCO - initiation à la Langue des Signes

L'Evasion | 18h30 | Grat.

CUCHICHEO | Tango y milonga

mar. 4.03

Chronic Argo | 20h | Grat.

TRIO ARCADIS | Classique

Espace Croix Baragnon | 18h30 | 5 à 9 €

REMI PANOSSIAN | Piano

Rest'Ô Jazz | 20h | Prix du repas

Scène ouverte Jazz Manouche | SYLVAIN PEYRIERES Maison Blanche | 20h | Part. libre Quiz | Devine !

Borriquito Café | 20h | Grat.

LOUDBLADT - BENIGHTED - FLESHDOLL | Death métal

Connexion Live | 20h | 13 €

Sir Harry's Preposterous Pub Quiz | Quiz délire

The Dispensary | 21h30 | Grat.

PUB QUIZ | Guess what ?

mer. 5.03 soutenez ne votre scè locale

Mulligan's | 22h | Grat.

EL BEC TRIO | Jazz manouche

Rest'Ô Jazz | 20h | Grat.

ClutchOrama#17 - Sortie du magazine à L'ÔBOHEM (voir p.72)

arte blanche musicale À ProgRÈS-SON | Rock C PROJECTION CLUTCHFOLIO #17 | FRANÇOIS BEL | 19h - 2h | participation libre

OPEN MIC LES INROCKS »Sosh aime les Inrocks Lab »

Connexion Live | 20h | Grat.

Scène Ouverte

Le Chabrot | 20h | Grat.

Scène ouverte

Cherche Ardeur | 20h | Grat.

Apero-quiz Quizz Délire Pour mars envoyez vos dates avant le 18 février à agenda@clutchmag.fr

Café de la Concorde | 20h30 | Grat. L'Evasion | 21h | Grat.

• 91


BALTHAZAR 50 rue des Couteliers | Toulouse | 05 62 72 29 54 | Un charmant voyage dans le temps. Un bistrot vintage chic qui fait ce qui ne se fait plus : beaucoup de recettes oubliées (pot-au-feu, blanquette, daube...), simples mais élaborées, mettant en valeur les produits du marché, donc de saison et locaux. Une cantine aux airs jazzy qui innove chaque jour et chaque semaine... Mar. au sam. midi, jeu. au sam. soir.

REST’O JAZZ 8 rue Amélie | Toulouse | 05 61 57 96 95 | restojazz.com | Digne d’un club de la Nouvelle Orléans des années 50, gangsters et cigares en moins ! Une déco feutrée, un service impeccable et le voyage commence... Côté resto, un subtil mélange de saveurs du Sud-Ouest et de cuisine traditionnelle. Côté scène, une programmation live pointue, jouant avec les formats et les influences. De 20h à 22h30 du mar. au sam.

L'herbe tendre 45 rue des Paradoux | Toulouse | 05 61 14 17 80 | l.herbetendre.over-blog.com | Produits frais et maison, assiettes composées généreuses (sans oublier les végétariens), desserts gourmands, soupes japonaises Ramen du jeu. au ven. soir, vins vignerons récoltants, bières bretonnes Coreff. En journée salon de thé, livres, expos, patio... convivialité, simplicité et détente... un comme chez soi sans se ruiner ! Fermé dim. et lun.

LES TERRASSES DE ST ROME 39 rue St Rome Toulouse | 05 62 27 06 06 | terrasses.saint.rome.free.fr Depuis 17 ans, un des secrets les mieux gardés de Toulouse ! À 30 mètres du Capitole, une entrée discrète vous mène à une vaste et belle terrasse fleurie... Au menu : service à l’ancienne et cuisine régionale, authentique et généreuse. Des plats sans fioritures avec un très bon rapport qualité/prix ! Du lun. au sam. midi et soir.

LE NEW DELHI 9 rue de l’Industrie | Toulouse | 05 61 62 20 64 | newdehli-toulouse.com | 1e resto indien au classement cityvox, on comprend pourquoi ! Entre Gabriel Péri et la Colombette, ce doyen sur Toulouse offre une décoration et un service agréables, des plats généreux dont une nouveauté (bœuf à l’indienne), des prix très raisonnables et une atmosphère invitant au voyage... Un conseil ? Mieux vaut réserver ! 7/7 midi et soir.

92 •

Service bar également


LE PETIT MAGRE 4 rue Baronie | Toulouse | 05 61 22 55 48 | lepetitmagre.com | Un salon de thé/resto atypique et charmant où tout est fait maison : sur place ou à emporter. Depuis peu aussi en soirée, 3 plats du jour, buffet d’entrées et de desserts en libre service, tarif à la pesée pour petites et grosses faims (2,5 € les 100gr). Ne prenez que les entrées ou les desserts selon l’envie. En bref : parfait avant un théâtre ou un ciné ! Du mar. au sam, dès 19h.

LE BISTRO 13 avenue des Minimes | Toulouse | 05 61 13 37 05 | le-bistro-toulouse.fr | Avant de s'installer aux Minimes, Mama a parcouru le monde pour en ramener les meilleures recettes. Elle nous régale tous les jours avec ses plats 100 % maison : buffets chauds et froids, plats à emporter, Mama allie qualité et quantité ! Sa bonne humeur contagieuse anime ce lieu de vie (soirées à thème) alors resservez-vous, ne la vexez surtout pas !

LE PERY 22 rue Gabriel Péri | Toulouse | 05 61 62 13 62 | lepery.com | Du petit déjeuner tôt le matin aux Tapas du soir en passant par notre brasserie midi/soir, Le Péry vous accueille chaleureusement tous les jours et même le dimanche pour son Brunch! Quiz, Happy Hours, Aperitivo Expañol et toutes nos soirées font de ce lieu à la terrasse chauffée, un bar où l'ambiance est toujours conviviale.

LE BIJOU 123 avenue de Muret | Toulouse | 05 61 42 95 07 | le-bijou.net | Ici tout est fait maison ! Légumes de saison, produits de qualité, frais et locaux, composent le menu qui change tous les jours... Sans oublier la fameuse entrecôte ou la salade végétarienne ! Depuis peu, une petite boutique de produits équitables (dont le vin servi à table) a vu le jour... Inutile de vous rappeler les découvertes en concerts...

Le Petit Vasco 21 place de l’Estrapade | Toulouse | 09 73 58 24 04 | Petit bar convivial, petits vins qui vont bien, petite barmaide accueillante, petite carte sympathique de fromage & charcuterie et petites soirées joviales (apéro campagnard, vin du 20, soirée dégustation, etc...) !

• 93


L’Evasion 29 grande rue St Michel | Toulouse | 05 61 52 87 76 | À boire, à manger... mais pas seulement ! Un refuge pour évadés qui aiment partager une bonne assiette, boire un verre (6 pressions et plus de 30 bières à la bouteille) et profiter des quizz du mercredi ou des concerts du week-end ! En face de la prison St Mich'. Du lun. au ven. de 10h30 à 14h30, dès 17h du lun. au sam. Happy hour 7/7 de 18h à 20h.

LE TXUS 9 rue St Charles | Toulouse | 08 72 22 76 25 | T’en veux du quartier populaire et vivant ?! T’en veux de la bonne bière belge à foison ? T’en veux des bons gros concerts qui tâchent ?! T’en veux du ch’ti grolandais derrière le zinc ?! Bah ramène ta fraise au TXUS alors !! C’est pas vrai ça, faut tout leur dire à ces jeunes ! (du mardi au samedi à partir de 18h30, à l’heure de l’ happy hour !)

L’IMPRO 7 rue Gambetta | Toulouse | 05 61 21 78 94 Douceur, calme et volupté... L'Impro est un lieu sympathique où l'on peut se détendre, boire de bonnes bières, apprécier une expo, se laisser bercer par les rythmes jazzy ou assister à un concert... Dès 7h30 du lundi au samedi.

Ô BOHEM 138 grande rue St Michel | Toulouse | 05 67 68 55 64 | Ici on s'attache aux bonnes choses comme la culture - l'art imprègne les murs : c'est vivant... On y mange aussi (tapas, charcuterie et fromage), un bon verre à la main, dans la bonne humeur ! Un apéro, un repas, une scène, mettez le tout dans un shaker et vous passerez une bonne soirée ! En 2 mots : éclectique et enchanteur ! Du mar. au dim. dès 17h.

Le filochard 6 - 8 place du Pont Neuf | Toulouse | 05 61 52 66 80 | lefilochard.fr | Déjà dix ans que le Filo distille 7/7 sa bonne humeur communicative et vous offre un des plus beaux couchers de soleil de la ville ! Un bar populaire avec ses happy hours (18h30-19h30), ses grignotages qui ne manquent pas pour prolonger l’apéro, des expos régulières, une équipe festive, et surtout, on vient y discuter et danser avec son voisin. Concerts les jeudis, scène ouverte les dimanches.

LE NAIN JAUNE 13 rue Valade | Toulouse | le-nain-jaune.fr | Le Nain Jaune, il a pris des bonnes résolutions : plus de service le midi, donc bar ouvert du mar. au sam. dès 18h avec happy hour jusqu’à 19h. Nouvelle carte de tapas faites maison, servies dès 18h et jusqu’à tard pour sublimer vos apéros ou soirées. Alors à très vite pour des saveurs, concerts, expos et, surtout, partager des moments simples et agréables !

94 •

Restauration également


LE DELICATESSEN 11 rue Riquet | Toulouse | 05 61 62 49 00 | Bar-tapas Le Delicatessen. Ouvert tous les soirs même le dimanche. Happy-Hour de 18h30 à 19h30. Dans le quartier St Aubin, un café à l'atmosphère conviviale, une déco surprenante ! Un voyage dans le temps et l'espace. On y revient pour sa carte de tapas maison et profiter de sa sélection de bières. Réservation pour les groupes uniquement.

NASDROVIA 2 rue Maletache | Toulouse | 05 62 88 01 09 | Premier bar à vodka de la ville, en place du Larsen Lupin, il s'affirme dès son ouverture : 15 vodkas de tous les pays, sans oublier les incontournables (cocktails, vins, bières belges, whiskys, shooters...). Lieu de vie, sa prog parle d'elle même : chill out du lun. au mer., Djs à partir du jeu., zik éclectique, décorum tournant... Lun. au sam. dès 17h.

THE DISPENSARY 1 rue Marthe Varsi | Toulouse | 05 61 42 00 88 | Un pub différent dispensant de bonnes cures pour le corps et l'esprit ! En peu de mots : petits plats soignés midi et soir, brunch le week-end, bières anglaises, Sailor Jerry Spiced Rum et autres curiosités... Niveau zik : vieux rock, noise, pop anglaise, punk, Pub Quiz le mardi, concerts à l’occaz... Matchs... Happy Hour à 19h30. Fermé le midi du lun. au ven.

LE PETIT VOISIN 37 rue Peyrolières | Toulouse | 05 61 22 65 22 | Le PV est un lieu de rdv incontournable pour se détendre autour d‘un verre, avec ses tapas a 3,50 € et son sublime mojito. Ici, + de 40 shooters à découvrir (choco-cookie, ginger, tagada...). Sans oublier ses Happy Hours, ses Baby-Foot et une prog riche de concerts. Ambiance décontractée et animée, toujours avec le sourire (7h30 à 2h du mat ).

LE MANDALA 23 rue des Amidonniers | 05 61 21 10 05 | lemandala.com | Lieu incontournable et véritable laboratoire musical, voilà 27 ans que le Mandala fait vibrer nos oreilles ! Une programmation éclectique de concerts jazz, musiques du monde ou improvisées, ainsi qu’une saison de Leçons de jazz, festivals, jam sessions et apérosconcerts en terrasse. Jeu. au sam. dès 18h. Petite cuisine tous les soirs de concerts.

l'almanach 53 rue de la République | Toulouse | 09 83 87 52 70 | À 20m de la place St Cyprien, avec sa déco années 30, ce nouveau lieu de vie et d’échanges sait recevoir : large choix de bières belges, all. et fr. (6 pressions !), tapas maison originaux (19h à 23h), expos régulières... Pour résumer : idéal pour boire un verre entre amis ou se détendre au coin du feu... Dès 17h du mar. au sam., Happy-hour 18h30-20h.

• 95


CONNEXION LIVE 8 rue Gabriel Péri | Toulouse | 09 77 08 59 64 | connexion-cafe.com | Attention ! Haut lieu de la culture Toulousaine ! Une programmation à la fois ouverte, éclectique et pointue. Tout au long de l’année, profitez de la terrasse couverte, des concerts et des expos novatrices qui font la part belle aux assos culturelles, aux collectifs ainsi qu’à des artistes méconnus ou à la notoriété avérée. Du lun. au sam. dès 17h.

Le p'tit truc 45 rue Peyrolières | Toulouse | 05 34 44 96 85 | leptitruc.fr | Toute bonne adresse a son concept, ici les apéros gourmands musicaux ! Assiettes et tapas garantis producteurs locaux, bières et vins du coin, concerts acoustiques (chanson, hard swing, bossa, blues...) et rencontres cosmopolites font du P’tit Truc un lieu à (re)découvrir... Mar. au ven. midi et soir (dès 18h), sam. de 12h à 2h. Service tardif.

VASCO LE GAMMA 1 place de l’Estrapade | Toulouse | 05 61 50 68 11 | le-vasco.com | Pas de prise de tête au Vasco : emporte ta bonne humeur, ton envie de tapas et tes amis ! Viens jouer à notre fameux Quiz, profite de l'Happy Hour Pichet et du Sous-Bock Surprise... Révèle le CANARD qui est en toi ! (ouvert 7/7 dès 16h).

LA MECANIQUE DES FLUIDES 1 place Riquet | Toulouse | 06 52 80 51 32 | Par définition : étude des fluides et des forces internes associées. Coté fluides : 5 pressions de caractère, cocktails, shooters... Côté forces internes : grande terrasse au calme face à la piscine Léo Lagrange, grignotage avec spécialité de tourtes, expos à venir et scène découverte éclectique. Ça mérite d'approfondir le sujet ! Mar. au sam. dès 17h.

AUTOUR D’UNE BIERE 259 avenue de Muret | Toulouse | 09 51 56 52 01 | autourdunebiere.fr | À côté du Fer à Cheval, près de 200 réfs vous attendent : belges, nordistes et allemandes ! Les pressions changent régulièrement et permettent de tester avant d’emporter... Pour les néophytes, suivez les conseils avisés qu’on y prodigue ! Concert chaque 1e vendredi du mois et idées cadeaux (anniv, noël...). Mar. au sam.10h30-12h30 et 15h30-20h30.

96 •


LA HOUBLONNIERE 37 rue de la République | Toulouse | 09 51 14 53 71 | la-houblonniere.fr | Au cœur de St Cyp, caché par des travaux, un plaisir pour les amateurs de bonnes bières : 250 références en rayon, belges et françaises, toutes locales ou artisanales ! Le patron souriant connait toutes ses bières par cœur (12 ans d’exp.) et vous conseillera si vous avez peur de vous y perdre... Ouv. lun. 16h, mar. au ven. 12h et sam.11h. Ferm. 22h.

DELECT Bières et affinités 133 av. des Minimes | Toulouse | 09 82 38 87 19 | delect.fr | Lambic ? Gueuze ? Blonde ? Brune ? Rousse ? Verte ? Amère ? Aromatique ? Lisse ? Charpentée ? Assise ? Pétillante ? Liquoreuse ? Sucrée ? Salée ? Sèche ? Café ? Chocolat ? Pruneau ? Banane ? Litchi ? Fruits Rouges ? Pamplemousse ? Prune ? Badiane ? Eau de Rose ? Gingembre ? Pour des dames ? Des messieurs ? Puis-je vous conseiller ? Du mardi au samedi : 11h-13h et 15h-20h.

LE CRI DE LA MOUETTE anal de Brienne - Square Heraclès | Toulouse | 05 62 30 05 28 C lecridelamouette.com | Erich, légende de la nuit toulousaine, vous accueille sur sa péniche, antre des amoureux de bonne musique... Une programmation riche, éclectique et toujours de qualité, le patron y veille personnellement ! Concerts funk, soul, rock, pop, electro, blues, groove, electro-jazz... P.a.f 3 à 5 €. Jeu. de 21h à 2h, ven., sam. et veilles de fêtes de 22h à 5h.

ice club 11 rue des Gestes | Toulouse | iceclubtoulouse.fr | Découvrez le nouveau club incontournable des nuits toulousaines ! Sous un décor à l’agencement architectural avec une forte empreinte des plus grands designers et dans un mobilier exclusif, le Ice Club vous attend 7 jours sur 7 !

HOLD UP 27 boulevard de la Gare | Toulouse | holduptoulouse.fr | Plongée dans les années 20, ambiance gangster et contrebande pour le nouveau bar low cost du centre ville ! Pas d'inquiétude, seule la décoration est digne d'Al Capone et la prohibition est finie : des prix bas toute la nuit ! Cette banque pas comme les autres et son Dj explosif vous accueillent de 22h à 7h du matin du mer. au sam.

Restauration également

• 97


à la loop...

ClutchOrama#17

soute nez votre scèn locale e

Semaine du rock [ ROCK] Ôbohem | mer. 5 mars | 19h-2h participation libre | clutchmag.fr, obohem.fr, progres.son31.free.fr

la griffe culturelle

à L'ÔBOHEM

Après l’Auditorium St-Pierre le mois dernier, cette nouvelle Clutchorama retourne dans les bars en mode « bœuf » avec les musiciens de Progrès-son et avec les projections des œuvres de l’artiste du prochain clutchfolio, François Bel. (voir p.72)

© Alexandre Faure

Flashback #15 En partenariat avec Détours de Chant, la Clutchorama investissait Le Bijou avec une vingtaine de musiciens (Pierick, Mr.Tristan, Entre Dos Aguas...) et quelques tableaux de l’artiste Arnaud Bauville.

en off « Tu fais une expo et t’as pas de tableaux ? Fatch ! »

Nos excuses au Délicatessen !

« La semaine prochaine, ça tombe quand ? » « Combien vous êtes dans ta tête ? » *Série limitée, réservez jusqu'au 29 novembre pour la griffe de décembre

Ce mois-ci dans Réserve Ta Griffe*

- Stickers In Bed With Sergent Papers - Affiche recto-verso Olivier Valsecchi (Clutchfolio#16, voir p.16) - Le magazine Clutch, des stickers inédits et d’autres surprises Inscris-toi sur : reservetagriffe.com *Série limitée, réserve jusqu’au 28 février pour la griffe de mars

Suivez-nous sur :

facebook.com/ClutchToulouse

twitter.com/ClutchToulouse




Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.