__MAIN_TEXT__

Page 1

OSCAR


3.

1914 - 1918 | Oscar

D

écembre 2012, je découvre une trentaine de cartes postales d’un autre temps. Elles ont été écrites par Oscar, mon arrière grand-oncle, alors qu’il combattait pendant la guerre de 1418 et envoyées à sa sœur, mon arrière-grand-mère. Il y relate son ennui, son inquiétude et sa vie dans les tranchées, celle d’un poilu ordinaire qui parle de choses ordinaires dans une situation extraordinaire. Oscar avait 19 ans (pas encore la vingtaine) quand il a été appelé sous les drapeaux. L’ennemi s’est rendu aux portes de Paris avant de se replier dans l’Aisne. La France a besoin de plus de soldats. La classe de 1915 est mobilisée plus tôt que prévu. Le 19 décembre 1914, Oscar quitte sa famille à Valenton (actuel Val-de-Marne) et s’apprête à connaître l’enfer des tranchées. Il rentre au 10ème bataillon de chasseurs à pied, caserne à Langres et, comme beaucoup de soldats, fera l’Artois, la Somme, Verdun… Oscar décède en 1970, bien après la grande guerre. Mais, il est resté marqué: une plaie au crâne, une blessure au bras gauche, un doigt en moins et l’esprit traumatisé. Oscar n’en parlera plus jamais. “La grande guerre nous as tous tués, si ce n’était physiquement ce le fut moralement”. Quatre générations (100 ans) nous séparent. J’ai 26 ans. Mes pairs n’ont jamais connu la guerre. Depuis la mort du dernier poilu il y a cinq ans, 14-18 sonne maintenant comme une période ancienne, classée dans la boîte monarchie, révolution française, guerres napoléoniennes. Et pourtant, comprendre comment et pourquoi cette guerre s’est produite permet de saisir les événements qui en découlent ainsi que notre époque. Pour comprendre, je suis retourné sur les lieux où Oscar s’est battu, sur les endroits de France qui, il y a cent ans, ont été le centre de l’attention du monde. J’ai vu les champs qui étaient, autrefois, des “no man’s land”, senti l’esprit des tranchées, “l’enfer sur terre”.

Oscar | 1914 - 1918

4.

Dans ces champs et forêts il y avait des tranchées, des boyaux, des postes de commandement… Photographié aujourd’hui en argentique au format 4,5x6, ces paysages, qui ont repris leurs fonctions originelles, évoquent la gravité du lieu. Pour conjurer la mémoire, plutôt que de photographier monuments aux morts, sépultures, mémoriaux, et autres traces “visibles” de notre histoire, j’ai cherché à restituer aux lieux “communs” leur identité passée en intitulant chaque photo par le nom de la tranchée qui la traverse et les coordonnées géographiques, des séquences de chiffres qui ne sont pas sans rappeler les matricules des soldats. Mes images s’accompagnent des archives de mon ancêtre. L’ensemble honore mon héritage personnel tout en s’inscrivant dans la question du devoir de mémoire collective. Clément Beraud.


5.

1914 - 1918 | Oscar

Oscar | 1914 - 1918

Oscar à la fête des conscrits de 1914, à la gauche du porteur de drapeau, le menton fier. Son petit frère François est à genoux, à la droite de l’homme au tambour.

Lettre d’Oscar à sa sœur, fin décembre 1914.

“Chère sœur, J’ai reçu ta carte avec plaisir car j’attendais avec impatience que l’on me réponde aux lettres que je vous ai envoyées. Ce qui m’ennuie c’est que papa et maman n’en aient pas reçu. J’ai écrit tous les deux jours. Et à l’heure que j’écris il est 7h du soir je n’ai encore rien reçu. Mais j’attends une lettre pour 9h. J’ai donc encore 2h à attendre. On ne reçoit la dernière levée qu’après l’appel qui se fait à 8h30. Je finis par m’ennuyer car je trouve les réponses longues. Je pense à vous tous continuellement. Je rêve quelquefois à Valenton, mais ce n’est qu’une illusion. Je vous embrasse aussi fort que je vous aime. Oscar.”

6.


7.

1914 - 1918 | Oscar

Lettre d’Oscar à sa sœur, hiver 1915.

“Chère sœur, J’ai reçu ta carte et j’étais content car je n’avais pas eu de nouvelles de vous depuis un peu. Je me porte bien et espère que vous êtes de même. Je n’ai rien à te dire sur le départ car on est pas sûrs si nous partons la semaine prochaine. Enfin nous faisons de l’exercice de bataillon, c’est pas pour des prunes. Je vous embrasse tous les quatre de tout cœur. J’ai eu des nouvelles de ma tante. Ton frère Oscar.”


9.

1914 - 1918 | Oscar

Lettre d’Oscar à sa sœur, hiver 1915.

“Chère sœur, J’ai reçu ta lettre ce matin et je suis bien peiné pour 2 façons. L’une parce que tu es souvent malade or on l’est toujours plus qu’on ose le dire. L’autre parce que papa et maman s’ennuient. Voilà les deux points qui m’inquiètent. Pourquoi s’ennuient-ils comme cela ? Ils ont pourtant assez à faire avec le travail. Il faut se faire une raison on n’y meurt pas tous là-bas. Le jour approche mais qui sait, cette guerre peut finir d’un moment à l’autre. Travaillez fort tous à seule fin de ne pas vous apercevoir que je ne suis pas près de vous. Ne vous ennuyez pas pour rien. Quand je serai là-bas, ce sera une autre affaire. Je ne me fais pas de bile. Faites donc comme moi. Embrasse bien fort mes parents. Ton frère qui t’embrasse. Oscar.”

Oscar | 1914 - 1918

10.


11.

1914 - 1918 | Oscar

Lettre d’Oscar à ses parents, mars 1915.

“Chers père et mère. Dans ce que Nini m’apprend, vous devez être ennuyés. C’est malheureux surtout si le travail ne se fait pas, il pourrait s’amener mais travaillez et c’est pas le travail qui doit manquer. Cela n’est pas fait pour remettre ma mère qui est encore souffrante. Je reste mais on parle fort et c’est presque officiel que nous serons habillés dans la nuit de samedi à dimanche. Votre fils qui vous embrasse bien fort et de tout cœur. Oscar.”

Oscar | 1914 - 1918

12.


Oscar | 1914 - 1918

Combat de Noulette, Artois | été 1915.

Tranchées Françaises. Tranchées Allemandes.

14.


15.

1914 - 1918 | Oscar

Oscar et son petit frère, François (engagé au 46ème R.I).


17.

1914 - 1918 | Oscar

Lettre d’Oscar à sa sœur, janvier 1916.

“Chère sœur, J’ai reçu ta carte de bonne année et je suis content que tu aies pensé à moi. J’ai reçu ce matin une lettre de papa et il ne me fait aucun vœux, lui ; Que se passe-t-il donc ? Moi j’ai écrit un peu avant le jour de l’an, j’ai pensé à vous tous et il n’y a que toi qui m’aies souhaité l’an la première. Ne me cache rien car tu sais, cela m’ennuierait que mes parents aient de la peine et je partirais à Valenton au risque de passer au tourniquet. Encore une fois merci de ta jolie carte. Elle prouve que tu es bien française. Ton frère qui t’embrasse et s’ennuie de toi, Oscar. Embrasse papa et maman ainsi que François.”


19.

1914 - 1918 | Oscar

Lettre d’Oscar à sa sœur, été 1916.

“Ma chère sœur, Je t’envoie une carte de la collection et fais réponse en même temps à ta lettre. Je suis heureux d’avoir une sœur qui pense à moi mais crois-moi je pense souvent à toi aussi et je sais qu’il y a là-bas une sœur qui m’aime. Enfin les jours passent, bientôt nous serons bons pour une tripotée. Je ne vois plus rien à te dire. Je t’embrasse bien fort et de tout cœur. Ton frère qui t’aime Oscar.”


Combat de Soyécourt, Somme | août 1916.

Tranchées Françaises. Tranchées Allemandes.


23.

1914 - 1918 | Oscar

Oscar | 1914 - 1918

Oscar bléssé, à gauche, le bras en écharpe.

24.


11.

1914 - 1918 | Oscar


27.

1914 - 1918 | Oscar

Lettre d’Oscar à sa sœur, printemps 1917.

“Chère sœur, Je te remercie de ta charmante carte et je m’empresse de te répondre. Je réclame quelques mouchoirs à François quand il viendra. J’aurais été heureux de pouvoir aller à Valenton malheureusement le destin était là. Les affaires qui m’ennuient seraient peut-être terminées. Comme je serai maintenant longtemps sans y aller. Ça s’arrangera sans peine. Ton frère qui t’embrasse bien tendrement. Oscar.”


29.

1914 - 1918 | Oscar

Oscar | 1914 - 1918

“Une série des ‘as’ de mon poste” le 26 février 1919.

30.


33.

2014 - 2018 | Oscar

Caserne de Langres. N. 47° 50’ 59.2722’’ E. 5° 19’ 57.7122”

Oscar | 2014 - 2018

34.


35.

2014 - 2018 | Oscar

Boyau des Corons. N. 50° 25’ 25.7622’’ E. 2° 43’ 52.0242’’

Oscar | 2014 - 2018

Fort de Vaux. N. 49° 12’ 2.9088’’ E. 5° 28’ 11.2722’’

36.


37.

2014 - 2018 | Oscar

Boyau Faury. N. 50° 24’ 26.1432’’ E. 2° 43’ 17.8212’’

Oscar | 2014 - 2018

Boyau Bram Sud. N. 49° 52’ 12.1044’’ E. 2° 47’ 36.7002’’

38.


39.

2014 - 2018 | Oscar

Point 606 a. N. 49° 52’ 12.0936’’ E. 2° 47’ 41.0274’’

Oscar | 2014 - 2018

40.


41.

2014 - 2018 | Oscar

Abri du ravin. N. 50° 24’ 56.5272’’ E. 2° 42’ 20.019’’

Oscar | 2014 - 2018

PC3, Boyau des cordonniers | Boyau des abris boches. N. 50° 24’ 47.433’’ E. 2° 44’ 14.4522’’

42.


43.

2014 - 2018 | Oscar

Bois 6 : Poste d’eau. N. 50° 24’ 49.8312’’ E. 2° 42’ 39.1782’’

Oscar | 2014 - 2018

44.


45.

2014 - 2018 | Oscar

Tranchée du Roi. N. 49° 51’ 46.7964’’ E. 2° 47’ 20.9616’’

Oscar | 2014 - 2018

Fort de Douaumont. N. 49° 13’ 3.072’’ E. 5° 26’ 20.3316’’

46.


47.

2014 - 2018 | Oscar

Boyau Louis. N. 49° 51’ 55.137’’ E. 2° 48’ 26.2182’’

Oscar | 2014 - 2018

48.


49.

2014 - 2018 | Oscar

Tranchée de Lucifer. N. 49° 27’ 25.6998’’ E. 3° 31’ 22.0764’’

Oscar | 2014 - 2018

50.

Profile for Clément Beraud

Oscar  

Il y a 119ans naissait Oscar.

Oscar  

Il y a 119ans naissait Oscar.

Advertisement