Issuu on Google+

RAPPORT ANNUEL

2014 / 2015


Photo: Ep Jhu

À PROPOS DE CIVICUS CIVICUS est une alliance mondiale d’organisations et d’activistes de la société civile œuvrant au renforcement de l’action citoyenne et de la société civile dans le monde entier. Nos efforts visent à promouvoir les voix des plus marginalisés, en particulier celles des pays du Sud. Nous comptons des membres dans plus de 160 pays du monde entier. Depuis 1993, nous nous efforçons à améliorer les droits, les libertés, la santé et la vitalité de la société civile dans son ensemble. Nous sommes convaincus qu’une société saine est une société au sein de laquelle ses membres disposent d’opportunités multiples de participer, de se réunir, de délibérer et d’agir pour le bien commun. Nous travaillons pour la société civile, en protégeant et en développant “l’espace civique” - les libertés d’expression, d’association et de réunion - permettant aux citoyens et aux organisations de s’exprimer, de s’organiser et de mener des actions. Nous réalisons un suivi, une étude et une analyse régulière des événements et tendances mondiales qui affectent la société civile, et avons pour objectif de renforcer la société civile en rassemblant des acteurs variés, en produisant et en partageant des connaissances, et en en améliorant son efficacité. Nous cherchons à ce que les voix de la société civile soient entendues et afin d’y parvenir, nous communiquons, menons des campagnes et des plaidoyers. Notre alliance mondiale dépasse les divisions sectorielles, thématiques et géographiques, et l’adhésion est ouverte aux citoyens et aux organisations. Notre capacité à amplifier et à renforcer les voix et lutter pour les libertés des citoyens ordinaires va de pair avec une alliance mondiale forte. Nous sommes convaincus qu’ensemble, nous sommes plus forts.


Table des matières

01

page 1 MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE page 2 MESSAGE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

03

page 05 OBJECTIFS STRATÉGIQUES

05

02

page 3 RÉTROSPECTIVE DE

L’ANNÉE : TEMPS FORTS

04

page 13 AUTONOMISER

L’ALLIANCE ET L’ENSEMBLE DU RÉSEAU

page 19 CONSEIL D’ADMINISTRATION

06

page 21 BILANS FINANCIERS


MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE C’est avec un immense plaisir, mais aussi avec un peu de tristesse, que je rédige mon dernier message en tant que Présidente du Conseil d’administration de CIVICUS. Au cours de ce mandat, c’est avec joie et impatience que j’ai été le témoin de nouveaux développements au sein de CIVICUS. Cela a été un honneur pour moi de travailler au sein d’un Conseil d’administration aussi diversifié et engagé. Les moments passés à dialoguer et à mener des campagnes de plaidoyer avec les organisations membres de l’alliance m’ont grandement apporté. L’année dernière, j’ai été particulièrement impressionnée par la croissance rapide du nombre de membres de CIVICUS. En tant que femme née et ayant grandi en région rurale, au Zimbabwe, aujourd’hui à la tête d’une ONG internationale, il est vraiment important pour moi que CIVICUS représente véritablement les pays du Sud, et la société civile dans toute son ampleur. Etre une membre de CIVICUS et ainsi faire partie de ce réseau inspirant qui connecte sans crainte les voix des citoyens et des communautés avec les espaces politiques signifie aussi beaucoup pour moi. La Semaine Internationale de la Société Civile 2014 a été l’un des temps forts de mon agenda l’année dernière. Être entourée d’activistes impliqués dans un si grand nombre de défis différents a été une grande source d’inspiration. Ce Rapport annuel est un hommage à l’équipe de CIVICUS et au dur travail de nos membres. Je suis heureuse que les études menées par CIVICUS continuent à alimenter le débat au sein de la société civile, ainsi que dans notre communauté internationale au sens large. Le Rapport sur l’état de la société civile 2015 a mis en avant les difficultés auxquelles les organisations de la société civile (OSC) du monde entier se trouvent confrontées, et notamment à quel point le travail accompli par celles-ci se heurte à des difficultés urgentes en matière de ressources et financements. J’espère que la communauté de développement au sens large pourra lire ce rapport comme un appel à l’action, et trouvera de nouveaux moyens d’appuyer la société civile dans son action au sein d’espaces civiques qui plus est de plus en plus difficiles. Je souhaite à la famille CIVICUS - les membres de son Conseil d’administration, ses employés, ses membres et ses partenaires - le meilleur dans leurs futures entreprises. Cela a été pour moi un privilège de servir cette alliance au cours de ces dernières années et, bien que je ne siègerai plus au Conseil d’administration, je resterai en tant que membre, prête à apporter mon service et ma contribution à l’alliance. Votre voix et la mienne en tant que citoyens sont la véritable essence de l’humanité.

Nyaradzayi Gumbonzvanda

1


MESSAGE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL “...comment pouvons-nous contribuer à la réalisation de la vision d’un monde juste et durable d’ici 2030, et comment nous assurons-nous que les personnes au pouvoir rendent des comptes sur les promesses qu’elles ont faites ? Bienvenue dans notre Rapport annuel. Une fois de plus, c’est avec un sentiment mitigé que nous nous penchons sur l’année qui s’est écoulée. D’un côté, je pense que notre équipe relativement réduite a accompli un formidable travail en travaillant avec nos membres et partenaires à la promotion de l’action citoyenne. Nous continuons également à développer notre base de membres (en hausse de 95 % depuis que notre nouvelle politique d’adhésion a été introduite en juin 2014), notre travail programmatique et notre empreinte dans le monde (environ un quart des employés de CIVICUS sont basés ailleurs que notre siège social à Johannesburg). Mais d’un autre côté, cette croissance est largement motivée par le fait que les menaces pesant sur la société civile sont devenues plus fréquentes, et je crois que l’on peut y voir une reconnaissance du fait que nous devons nous serrer les coudes, en partie par le biais d’alliances comme la nôtre. Il est peut-être révélateur que deux de nos principaux projets actuels concernent l’espace civique. L’une d’entre elles, l’Initiative en faveur de l’espace civique est un partenariat entre CIVICUS, International Center for Not-for-profit Law, Article 19 et World Movement for Democracy (WMD). Cette initiative vise à protéger et à développer l’espace civique en favorisant un environnement juridique propice aux organisations de la société civile. Nous travaillons ensembles en partenariat depuis trois ans maintenant afin de soutenir nos collègues de la société civile de différentes manières. Par exemple, au cours de la seule année dernière, nous avons apporté notre soutien à 18 représentants de la société civile afin de leur permettre de présenter leur histoire aux Nations Unies à Genève, et nous avons co-organisé 115 événements dans 52 pays, qui ont été suivis par 1,3 million de personnes dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Action Citoyenne 2015. Dans le cadre de la seconde initiative, CIVICUS travaille en étroite collaboration avec Counterpart International et un groupe multi-donateurs sur l’Initiative pour l’innovation en faveur de la société civile (CSİI). Lancée en novembre 2014, l’Initiative vise à soutenir et à connecter la société civile et les OSC travaillant dans des espaces civiques ouverts, fermés ou avec des restrictions grâce à la mise en place de 6 plateformes régionales qui encourageront la coopération, l’innovation, la recherche, l’apprentissage et les échanges entre pairs. Il s’agit pour CIVICUS d’une formidable opportunité de dialoguer avec les donateurs dans un processus de co-création, afin de changer le paradigme des relations classiques OSC-donateurs et fournir de nouveaux outils innovants pour aider la société civile à protéger les espaces civiques faisant face à de plus en plus de restrictions. Nous continuerons bien entendu d’œuvrer à connecter nos membres entre eux et à donner plus de portée à leurs voix. Pour moi, l’un des temps forts de l’année dernière a été la Semaine Internationale de la Société Civile 2014. Organisée pour la première fois à Johannesburg, près de 700 activistes se sont rassemblés pour participer à près de 40 événements. Ce fut une semaine magique, qui a mis en avant la diversité et le dynamisme de la société civile mondiale, et j’ai hâte d’être à la prochaine Semaine Internationale de la Société Civile qui aura lieu en avril 2016 à Bogota, en Colombie (notre premier rassemblement mondial en Amérique latine depuis 20 ans). Concernant notre volonté d’amplifier les voix de la société civile, nous avons surtout concentré notre attention sur le chemin à parcourir pour parvenir aux nouveaux Objectifs de Développement Durable. Qu’il s’agisse de mobiliser des individus dans le monde entier par le biais de la campagne action/2015 (incubée et hébergée par CIVICUS) ou d’essayer d’orienter les négociations à New York par le biais du système des Groupes Majeurs et autres parties prenantes (dont CIVICUS est l’un des partenaires organisateurs du Groupe des ONG), nombre de nos collègues ont été fortement impliqués dans le processus de l’après-2015. Au moment où vous lirez ce Rapport annuel, les nouveaux “objectifs mondiaux” auront été annoncés, mais pour nous et nombre d’autres de la société civile, le vrai travail commence maintenant : comment pouvons-nous contribuer à réaliser la vision d’un monde juste et durable d’ici 2030, et comment nous assurons-nous que les personnes au pouvoir rendent des comptes sur les promesses qu’elles ont faites ? J’espère que nos réseaux et initiatives, tel que le projet DataShift, entreront en jeu particulièrement à ce niveau-là. Enfin, alors que nous nous rapprochons des élections du Conseil d’administration en 2016, je souhaitais rendre hommage au Conseil d’administration actuel. J’ai le sentiment d’avoir eu la chance d’accéder aux directives, que ce soit collectivement ou de manière individuelle, d’un Conseil d’administration formidable et exceptionnellement varié. C’est avec honneur et fierté que je présente le Rapport annuel de cette année à nos membres. Solidairement vôtre, Dhananjayan Sriskandarajah

2


Rétrospective de l’annEe Photo: CIVICUS

3


Temps forts L’alliance CIVICUS s’est agrandie de plus de 95 % depuis le lancement de notre nouvelle politique d’adhésion en juin 2014, et notre présence à l’international inclut des bureaux à New York, Genève et Londres, ainsi que notre siège à Johannesburg

CIVICUS a joué un rôle essentiel dans l’amélioration de la participation de la société civile dans les processus de développement mondial, avec des initiatives telles qu’action/2015, Développement Durable 2015 et DataShift, mises en place pour mieux informer et suivre les Objectifs de Développement Durable (ODD) et les processus post-2015.

Nous avons renforcé notre travail au sein du Conseil des Droit de l’Homme avec la soumission de 15 Examens Périodiques Universels (EPU) sur les menaces pesant sur les libertés d’expression, d’association et de réunion, ainsi que 27 déclarations orales et 22 événements organisés avec des partenaires soulignant les menaces qui pèsent sur la société civile ; nous avons aussi partagé ce que nous avons appris sur la participation à l’EPU dans un article distribué à nos partenaires et réseaux.

Avec un éventail de partenaires variés, nous avons célébré la Journée Mondiale de l’Action Citoyenne lors de 115 événements organisés dans 52 pays, que 1,3 million de personnes ont suivis sur les réseaux sociaux, et nous avons ainsi sensibilisé les populations du monde entier à l’importance de l’espace civique.

La Semaine Internationale de la Société Civile 2014 a rassemblé près de 700 acteurs de la société civile avec pour objectifs de se connaître, de partager des expériences et d’interagir, via plus de 40 événements et notamment l’Assemblée Mondiale de CIVICUS et les Prix à l’Innovation Nelson Mandela- Graça Machel.

Notre quatrième Rapport annuel sur l’état de la société civile a vu la contribution de 39 experts de premier rang sur le thème “des ressources pour la société civile”, ainsi qu’une section “Rétrospective de l’année” détaillant les principaux événements et tendances de la société civile, donnant lieu à d’intenses discussions grâce à une couverture médiatique et de débats sur les réseaux sociaux.

Nous avons mené 36 interventions dans le cadre du Fonds Spécial Crise, soit une augmentation de plus de 150 % par rapport à l’année précédente, ce qui nous a permis d’apporter notre soutien à des organisations du monde entier confrontées à des menaces sur leur droit d’existence, d’expression et de participation.

La méthodologie de notre Nouveau Contrat Social a vu la participation de plus de 400 personnes issues du gouvernement, de la société civile, du secteur privé et de la communauté scientifique, dans des dialogues multipartites traitant de défis communautaires essentiels.

Reconnaissant l’importance des approches basées sur des données concrètes, nous avons piloté deux nouveaux outils : Civil Society Monitor fournira des informations précises, vérifiées et en temps quasi-réel sur l’espace civique, et la méthodologie du Civil Society Pulse sera utilisée pour prendre périodiquement la température de la société civile.

Photo: CIVICUS

Pour contrer les menaces croissantes pesant sur l’espace civique dans le monde entier, l’Initiative pour l’innovation en faveur de la société civile (CSİI) a pour objectif de soutenir et de connecter la société civile et les OSC travaillant dans des espaces civiques ouverts, fermés ou avec des restrictions grâce à la mise en place de 6 plateformes régionales qui encourageront la coopération, l’innovation, la recherche, l’apprentissage et les échanges entre pairs. CIVICUS est un partenaire clé au sein de CSİI, travaillant en étroite collaboration avec Counterpart International et un groupe de coordination de donateurs multipartites. 4


Photograph by: Zubair Sayed

OBJECTIFS STRATÉGIQUES

Photo: CIVICUS 5


Photo: Gustave Deghilage

1

RENFORCER LES RÉSEAUX DE DÉFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME Continuant notre engagement en faveur du renforcement de la solidarité et de l’apprentissage parmi les défenseurs des droits de l’Homme (DDH), CIVICUS a organisé des opportunités dans le monde entier destinées à permettre aux DDH de partager leurs expériences et d’intéragir entre eux. Par exemple, en Afrique centrale, nous avons organisé une consultation régionale et une série de consultations nationales axées sur la manière dont la société civile peut interagir avec les gouvernements, le secteur de la sécurité, le pouvoir judiciaire et la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Le but était de traiter des préoccupations relatives aux droits de l’Homme, et de développer les connaissances en matière de normes internationales relatives aux droits de l’Homme. Une série de consultations menées au Burundi, en République Démocratique du Congo et au Rwanda se sont penchées sur comment la société civile peut collectivement traiter des défis relatifs aux droits de l’Homme à l’échelle locale et nationale. Des discussions se sont ensuivies sur comment partager les leçons tirées de l’action de la société civile dans les processus internationaux, et notamment l’impact de ceux-ci sur les droits de l’Homme et les relations de la société civile avec le gouvernement. Un atelier organisé conjointement avec des partenaires clés et portant sur la protection de l’espace civique en Afrique a rassemblé 40 leaders de la société civile, des défenseurs des droits de l’Homme, des représentants de donateurs et le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits

LA PROTECTION DES DROITS FONDAMENTAUX DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

de réunion pacifique et d’association. Un atelier supplémentaire a spécifiquement traité de “L’état des droits de l’Homme en Afrique : Avancées réalisées et défis”. CIVICUS a également collaboré avec la Coalition nationale des défenseurs des droits de l’Homme au Kenya pour organiser à Nairobi des consultations post Examen Périodique Universel (EPU), pendant lesquelles des représentants d’OSC ont identifié des stratégies visant à s’assurer que les recommandations de l’EPU relatif au Kenya soient mises en œuvre. RÉPONDRE AUX MENACES CONTRE LA SOCIÉTÉ CIVILE Grâce au Fonds Spécial Crise (FSC), nous apportons un soutien à des organisations pour contrer les menaces pesant sur les droits fondamentaux de la société civile. Par le biais de financements du Lifeline Embattled CSO Assistance Fund, CIVICUS a ainsi répondu à 36 demandes au cours de l’année dernière. Nous avons par exemple aidé une délégation vietnamienne à rencontrer le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la liberté de religion ou de conviction ; nous avons financé une réunion sur la stratégie de plaidoyer au Brésil afin de traiter de l’intolérance croissante de la part du gouvernement vis-à-vis de toute contestation ; et avons appuyé la formation de journalistes iraquiens dans des zones de conflit. Afin de sensibiliser la société civile et les défenseurs des droits de l’Homme menacés, CIVICUS rédige et diffuse régulièrement des alertes, des communiqués de presse, des lettres ouvertes et autres communications par le biais de nos réseaux, afin de braquer les projecteurs sur la société civile en crise, afin de s’assurer que ces menaces soient connues du public.

PLAIDOYER CIBLÉ Nos activités de plaidoyer, qui soulignent les menaces à la fois systémiques et épisodiques pesant sur la société civile dans le monde entier, ont inclus une mission solidaire internationale visant à sensibiliser aux restrictions juridiques croissantes appliquées à la société civile au Cambodge et une initiative de plaidoyer conjointe, avec les membres du consortium Lifeline, se concentrant sur les limitations grandissantes imposées à l’espace civique en Azerbaïdjan. Dans le cadre de notre campagne « La société civile derrière les barreaux », CIVICUS a continué à mener un plaidoyer en faveur de la libération de 25 activistes de la société civile actuellement emprisonnés du fait de leur travail. En juillet 2014, à l’occasion de la Journée internationale de commémoration de Nelson Mandela, le personnel de CIVICUS a tenu un piquet pacifique appelant à la libération immédiate de 15 activistes des droits de l’Homme emprisonnés dans le monde entier. Et en avril 2015, CIVICUS a rejoint la ‘Marche populaire contre la xénophobie’ à Johannesburg, protestant contre les violences xénophobes qui ont éclaté en Afrique du Sud, faisant sept morts et entrainant le déplacement de milliers de personnes. Enfin, nous avons continué à suivre au sein de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples l’affaire relative au gouvernement éthiopien, qui a gelé les fonds des derniers groupes dédiés aux droits de l’Homme restant dans le pays. Nous continuons à diffuser notre bulletin de veille de la société civile, qui présente un tour d’horizon aujourd’hui mensuel des menaces auxquelles la société civile est confrontée dans le monde entier. 6


Promouvoir la participation citoyenne et un espace civique dynamique

2

PRPROMOUVOIR UN ESPACE Promoting vibrant civic CIVIQUE DYNAMIQUE space Pour la quatrième année consécutive, The Civicen Space Initiative (CSI)civique is enl’Initiative faveur de l’espace tering its fourth year et of développer protecting and a cherché à protéger l’espace civique la promotion d’un expanding civic par space by fostering an environnement favorable enabling environment foraux civilorganisasociety tions de la société civile. Initiative organisations.  The CSI Cette focuses on se concentre sur les initiatives de la civil society initiatives at the global, société civile aux niveaux mondial, réregional, and national levels, and gional et national, et inclut un éventail varié d’interventions de projets - nocomprises a diverseetrange of intertre programme lié à l’Examen Périventions and projects – our Univerodique Universel (EPU), la campagne sal Periodic Review programme, Be the Change (Soyez le changement) the the Change Campaign, and et leBe programme d’Évaluation nationale the Enabling Environment National de l’environnement favorable (EENA, Assessment (EENA) sigles en anglais) entreproject, autres.among (Veuillez consulter les pages suivantes pour others (see following pages for key consulter les réalisations achievements of the pastmarquantes year). de l’année dernière.) In past CIVICUS organised Authe cours deyear, l’année dernière, CIV14 post and pre UPR consultations ICUS a organisé 14 consultations in Burkina Faso, Cambodia, Cameroon, préet post-EPU au Burkina Faso, au Cambodge, auDemocratic Cameroun, Republic en Côte of Cote d’Ivoire, d’Ivoire, en République Démocratique the Congo, Kenya, Lebanon, Libya, du Congo, au Kenya, au Liban, en Malawi, Nigeria, Sierra Leone, The Libye, au Malawi, au Nigeria, en Sierra Gambia, Vietnam and Yemen. Leone, en Gambie, au Vietnam etInau collaboration with national partners, Yémen. En collaboration avec nos partenaires nous avons we made 15nationaux, UPR submissions highsoumis rapports EPU, en lighting 15 restrictions on themettant freedoms avant les restrictions imposées aux of assembly, association, and exlibertés de réunion, d’association et pression, andet persecution of human d’expression, la persécution de rights defenders défenseurs des droits de l’Homme.

To ensure civil society’s perspectives Pour assurer queCIVICUS les perspectives in such forums, supported de la société civile soient entendues, 18 civil society representatives CIVICUS a apporté son soutien àto18 take part in Human Rights Council représentants de la société civile pour participer au Conseil des droitsWe de and UPR sessions in Geneva. l’Homme (CDH) et aux sessions de worked with regional and nationl’EPU à Genève. Nous avons travaillé al groups to organise 21 HRCetside avec des groupes régionaux nationaux afin d’organisé 21 événements events on a range of thematic and parallèles aux séances du CDH country specific situations, and sur un éventail de situations thématiques et spécifiques aux pays ; nous avons 7

réalisé 24 interventions verbales conjointes et indépendantes pour contribuer à orienter les questions en cours de l’agenda du Conseil. Pour partager ce que nous avons appris a ce sujet, nous avons publié un rapport, “Améliorer l’efficacité de l’EPU des Nations Unies : Une perspective de la société civile”, qui se penche sur les difficultés associées à la participation à l’EPU et propose des mesures afin de garantir l’intégration d’un plus grand nombre de parties prenantes en son sein. ENGAGEMENT ET PARTICIPATION CITOYENNE Avec un éventail de partenaires variés, nous avons célébré la Journée Mondiale de l’Action Citoyenne par 115 événements organisés dans 52 pays, que 1,3 million de personnes ont suivis sur les réseaux sociaux ; ce qui nous a permis de sensibiliser massivement à l’importance de l’espace civique. À la fin du mois de mars 2015, nous avons lancé le site internet de la Journée Mondiale de l’Action Citoyenne, permettant aux utilisateurs d’obtenir facilement des informations sur cette journée, de découvrir où des événements étaient organisés, et/ou de créer leur propre événement pour y participer. Les utilisateurs ont ainsi pu créer des événements à partir du lancement du site internet jusqu’à la Journée Mondiale de l’Action Citoyenne le 16 mai 2015. La plateforme en ligne de la campagne Be the Change a continué de grandir et compte aujourd’hui plus de 16 000 utilisateurs uniques, issus de plus de 150 pays et qui ont consulté le site internet dans plus de 40 langues.

CONNECTER LA SOCIÉTÉ CIVILE En réponse aux restrictions croissantes pesant sur les libertés d’association, de réunion et d’expression dans le monde, en septembre 2013, le Président américain Barack Obama annonça l’initiative ‘Stand with Civil Society’, un appel mondial au soutien de la société civile dans un environnement mondial de plus en plus restrictif. En réponse, un groupe de 40 co-créateurs venus de toute la planète, mené par USAID et l’Agence suédoise d’aide au développement international, se sont réunis en novembre 2014 pour lancer l’Initiative pour l’innovation en faveur de la société civile (CSİI). Mise en œuvre par Counterpart International et CIVICUS, CSİI a pour objectif de soutenir et de connecter la société civile et les ONG travaillant dans des espaces civiques ouverts, fermés ou avec des restrictions par la création de six plateformes régionales qui connecteront les organisations entre elles par le biais d’un apprentissage par les pairs, et leur fourniront les outils dont elles ont cruellement besoin pour soutenir leur travail et amplifier les voix de la société civile. Pour lancer le processus de création de CSİI, Counterpart International et CIVICUS ont co-facilité six ateliers de co-création de trois jours au Panama, en Tanzanie, en Turquie, au Sénégal, en Indonésie et au Maroc au cours de l’année 2015. Plus de 30 organisations et activistes de chaque région se sont réunis dans chaque atelier pour fournir des recommandations concrètes sur la marche à suivre pour développer ces plateformes, pour qu’elles répondent aux demandes et qu’elles soient développées sur mesure afin d’encourager l’innovation régionale et soutenir la société civile. Les ateliers ont fait appel à un processus conceptuel inclusif et ouvert bénéficiant de la contribution d’une vaste communauté de parties prenantes issues de chaque région.


Photo: CIVICUS

3

DÉMOCRATISER LA SCÈNE INTERNATIONALE

INTERAGIR AVEC LES INSTITUTIONS INTERGOUVERNEMENTALES CIVICUS vise constamment à renforcer les capacités de la société civile, du niveau local au niveau international, à participer efficacement à la gouvernance mondiale, et notamment aux débats et aux processus de prise de décision à cette échelle. L’APRÈS 2015 - LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Septembre 2015 marque la fin de la période des Objectifs du Millénaire pour le développement et le commencement des Objectifs de Développement Durable (ODD) qui guideront les agendas de développement internationaux pour les 15 prochaines années. CIVICUS a été activement impliqué dans les processus et dialogues visant à impliquer la société civile dans l’orientation de ces objectifs, ainsi que dans les stratégies relatives à leur mise en œuvre et à leur suivi, ceci ayant constitué une activité clé l’année dernière. Un élément important de cette activité a été de jouer un rôle de leadership dans les initiatives action/2015 et Développement Durable 2015 (SD2015). L’année dernière, nous avons appuyé 12 acteurs nationaux, ainsi que d’autres parties prenantes par le biais d’un grand nombre d’événements aux Nations Unies à New York, afin

de développer des plans de plaidoyer pour influencer la position de leur gouvernement sur l’agenda post-2015. Au cours de notre activité avec le consortium de l’Initiative en faveur de l’espace civique, nous avons fourni des contributions clés sur l’espace civique dans le cadre des discussions sur le post2015 et sous l’égide du Caucus des droits de l’Homme sur l’après-2015. Nous avons aussi travaillé avec des organisations internationales de la société civile partageant la même vision, afin d’exhorter les organisations de la société civile à ce que l’agenda post-2015 soit étayé par des normes internationales sur les droits de l’Homme, et notamment un environnement favorable à la société civile. Nous avons fourni des contributions aux discussions sur les indicateurs pour l’agenda post-2015, y compris par le biais d’une lettre ouverte à la Division statistique des Nations Unies, soulignant l’importance des libertés d’expression, d’association et de réunion pacifique, et des indicateurs de l’espace civique et de la législation associée. Nous avons également mis en lumière l’importance des indicateurs existants pour mesurer l’environnement favorable à la société civile. Reconnaissant l’importance de données de bonne qualité et précises pour suivre les ODD, ainsi que tout autre engagement similaire, CIVICUS fait partie de la “Révolution des Données”, bien exemplifié par le travail de notre projet DataShift destiné à développer les compétences et la confiance

des organisations de la société civile à générer et à utiliser des données générées par les citoyens pour suivre les progrès réalisés en matière de développement, exiger la reddition des comptes et mener des campagnes en faveur du changement en profondeur. CIVICUS a également participé activement au Partenariat Mondial pour des Données sur le Développement Durable. INTERAGIR AVEC LES PARTENAIRES Dans le cadre d’un grand nombre de conversations avec nos partenaires dans le monde entier sur la poursuite de l’engagement de la société civile dans le développement durable, CIVICUS a co-organisé une réunion au cours du Forum social mondial afin de discuter des mouvements conjoints de la société civile dans l’après septembre 2015. En février 2015, CIVICUS a participé à une session stratégique d’experts organisée au Kenya par le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur les libertés de réunion et d’association, ainsi qu’à un atelier à Washington, sur l’impact des initiatives multipartites sur la gouvernance, organisée par la Banque mondiale et Transparency and Accountability Initiative.

8


Photo: Kyle Harris

4

Connecter les acteurs de la société civile dans le monde entier

CONNECTER LES ASSOCIATIONS NATIONALES

INSPIRER DE NOUVEAUX CONTRATS SOCIAUX

LA SEMAINE INTERNATIONALE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

Le Groupe d’affinité des associations nationales (AGNA) de CIVICUS, un réseau permettant aux représentant d’organisations nationales dont le but est de partager des informations et leurs meilleures pratiques et de prendre part à des échanges de connaissances, a organisé un certain nombre de réunions régionales d’apprentissage entre pairs en Afrique, en Asie et en Amérique latine, ainsi que des échanges de connaissances thématiques entre pairs sur les initiatives d’autorégulation de la société civile et l’agenda post- 2015. Le réseau a également participé au Forum social mondial en Tunisie, organisant des ateliers sur la reddition des comptes, les efforts de campagnes de sensibilisation et l’espace civique.

Le projet de ‘Nouveau Contrat Social’, qui fait partie de notre Initiative en faveur de la société civile (voir page 7), vise à alimenter les conversations sur la compréhension et les relations qui sous-tendent les systèmes entre différentes forces au sein de la société. L’année dernière, sept partenaires, sélectionnés à partir de 948 applications émanant de 120 pays, ont mis en pratique une méthodologie révisée du dialogue multipartite sur le ‘Nouveau contrat social’ à Madagascar, au Sri Lanka, au Timor oriental, en Bolivie, au Venezuela, en Albanie et au Canada, faisant intervenir plus de 400 acteurs en total. Les thèmes abordés ont inclus la préparation aux catastrophes, la gestion des zones protégées et des ressources naturelles, l’intégration des groupes minoritaires et autochtones, et la violence sexiste.

Notre Semaine Internationale de la Société Civile 2014 a vu la participation de près de 700 délégués, et notamment des représentants de plus de 40 réseaux nationaux et régionaux de la société civile, à plus de 40 événements. Près de 30 % des participants étaient âgés de 30 ans ou moins, apportant la perspective de la jeunesse dans les débats. Le feedback reçu indique que les événements ont permis de renforcer les partenariats existants entre les participants, de faciliter l’établissement de nouveaux liens avec d’autres groupes de parties prenantes, et d’améliorer leurs connaissances par des mises en relation avec des experts.

La création d’un nouveau service régulier fournissant aux membres des mises à jour sur les opportunités d’apprentissage et de financement a renforcé l’appui du Secrétariat dans la fourniture d’opportunités aux membres nationaux. Le Secrétariat a facilité plusieurs actions solidaires pour des membres menacés d’AGNA, notamment ses membres au Venezuela, au Pakistan et en Chine. Au niveau national, CIVICUS a aussi soutenu le membre d’AGNA au Nigeria pour faciliter un dialogue entre le gouvernement et les représentants de la société civile sur une loi restrictive à l’égard des ONG, conçue pour limiter le financement international de la société civile. Plus de 36 membres d’AGNA et 8 observateurs ont participé à l’Assemblée Générale annuelle d’AGNA, qui s’est tenue parallèlement à la Semaine Internationale de la Société Civile 2014 à Johannesburg. 9

En novembre 2014, un séminaire international, qui s’est tenu à Johannesburg et visant à partager les principales conclusions et leçons tirées du projet, a rassemblé plus de 35 participants venus de 24 pays. Les dialogues nationaux et la consultation réalisée à l’échelle internationale ont abouti à la rédaction d’une boîte à outils. Sa version électronique, « Vers de nouveaux contrats sociaux : Utiliser les processus de dialogue pour promouvoir le changement social » a été publiée en mai 2015 et a déjà été consultée par des milliers de personnes. Cette boîte à outils a également été utilisée au cours d’une session spéciale d’un jour dans le cadre d’un séminaire d’échange entre pairs tenu à Istanbul en juin 2015, pour les représentants d’associations nationales d’AGNA de 15 pays.

La Semaine Internationale de la Société Civile 2014 est parvenue à réaliser nos ambitions d’organiser un événement plus durable, tout d’abord par la mise en œuvre d’une approche du financement diversifiée, évitant une dépendance excessive à des subventions uniques, et deuxièmement, par l’introduction de mesures de viabilité sociale et environnementale, et notamment en dématérialisant la documentation et en utilisant des prestataires de service et du matériel locaux. La prochaine Semaine se tiendra à Bogota, en Colombie, et sera organisée avec l’aide de l’un de nos partenaires locaux, la Confederación Colombiana de ONG (CCONG) sur le thème “Citoyens actifs, Actions Responsables”.


5

Générer et communiquer des connaissances et analyses

LE RAPPORT SUR L’ÉTAT DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

FAIRE LE SUIVI DE L’ESPACE CIVIQUE

L’édition 2015 de notre Rapport annuel sur l’état de la société civile s’est concentrée sur les ressources de la société civile. Il inclut les contributions de 39 grands penseurs de la société civile - un chiffre record-, détaillant les tendances, les problèmes et les difficultés associés au financement de la société civile. Le rapport propose également une section “Rétrospective de l’année”, qui analyse la manière dont la société civile a répondu aux grands événements internationaux, les tendances des manifestations et des menaces pesant sur les libertés civiques et les nouveaux développements enregistrés par la société civile.

Dans un contexte de reconnaissance croissante du rôle de l’environnement favorable à la société civile dans le renforcement de l’efficacité du développement et de la démocratie, CIVICUS a travaillé à développer une nouvelle compréhension de l’espace civique et de cet environnement favorable, ainsi que de nouveaux outils à des fins d’évaluation.

Outre le fait de générer de nouvelles informations et une nouvelle compréhension de la société civile, le Rapport sur l’état de la société civile tient lieu d’important outil de plaidoyer pour les organisations et activistes cherchant à défendre et à renforcer l’espace civique. Il a donné lieu à une discussion approfondie sur les forums publics et dans les réseaux sociaux, et cela a résulté sur une forte couverture dans les médias papier, radiotélévisés et en ligne.

Civil Society Monitor (CSM), une nouvelle initiative pilotée par CIVICUS en 2015, a pour but de mesurer l’espace civique dans les 193 pays membres des Nations Unies selon cinq catégories : ouvert, en rétrécissement, obstrué, réprimé et fermé. Le CSM se fonde sur des rapports d’étude compilés par des groupes de défense des droits de l’Homme de renom, des rapports des médias d’actualité et, aussi l’analyse de consultations régulières avec les membres, partenaires et autres activistes de CIVICUS sur le terrain.

pilote de l’espace de la société civile en Afrique australe, couvrant 14 pays. L’étude présente le type d’informations et d’analyses sur l’espace civique que CIVICUS espère fournir par le biais d’un portail internet pour tous les pays du monde : un outil pour permettre une meilleure compréhension de la nature de l’espace civique dans chaque pays, pour partager les meilleures pratiques et pour renforcer la capacité des citoyens à défendre l’espace civique dans leur propre pays.

En avril 2015, CIVICUS a publié un document de consultation sur le CSM, parallèlement à une étude

10


OUTILS D’ÉVALUATION ET DE DÉVELOPPEMENT DES CONNAISSANCES Dans le cadre du programme de CSI, l’Évaluation nationale de l’environnement favorable (EENA) est une initiative de recherche participative conçue pour créer une base de preuves scientifiques afin de mener un plaidoyer en faveur d’environnements favorables pour la société civile à l’échelle nationale. Les EENA sont effectuées dans des pays où la société civile a été menacée ou s’est trouvée confrontée à des difficultés dans son environnement juridique, réglementaire et politique. Un autre critère relatif au choix du pays est la nécessité qu’il y ait une chance raisonnable d’impact d’une EENA sur l’environnement favorable. CIVICUS a apporté son soutien à huit EENA cette année : au Brésil, au Cameroun, en Jordanie, au Mozambique, en Afrique du Sud, au Nigeria, au Panama et au Népal. CIVICUS a également continué à faire intervenir de multiples parties prenantes sur l’intégration de l’espace 11

civique à l’agenda post-2015 par le biais de missions ciblées auprès d’organes pertinents des Nations Unies. En décembre 2014, CIVICUS a réalisé une étude comparative du cadre juridique pour le financement des organisations de la société civile, visant à identifier les bonnes pratiques dans le cadre réglementaire en vue de parvenir à une viabilité financière des organisations indépendantes de la société civile. Un nouvel outil de recherche participatif – Civil Society Pulse – a été conçu pour développer la capacité de CIVICUS à interagir avec un grand nombre de leaders de la société civile, à fournir des données régulières, en temps voulu, sur mesure et compréhensibles d’un seul coup d’œil sur l’espace civique. À titre d’enquête transversale régulière des leaders de la société civile du monde entier et réalisée autour d’un panel, Civil Society Pulse recueille les points de vue de représentants de la société civile sur la situation de celle-ci dans leur pays et évalue leur confiance à créer un changement social. Si ce

nouveau système produira des résultats intéressants pour les chercheurs et universitaires, il est essentiellement conçu pour être utilisé comme outil pour les activistes et les organisations de la société civile, afin de pouvoir revendiquer de meilleures conditions au sein de leur pays et dans le monde entier. L’année dernière, CIVICUS a ajouté à son éventail d’outils et de ressources que nous avons créé pour nos membres et partenaires des guides sur des sujets tels que le plaidoyer pour l’après-2015, l’utilisation de processus de dialogues multipartites pour promouvoir le changement social, et la gestion des Procédures spéciales des Nations Unies. Des documents d’information importants, comme le Rapport sur l’état de la société civile, ont servi à amplifier les voix des principales parties prenantes sur des questions de gouvernance mondiale et à fournir une analyse précieuse sur les défis auxquels la société civile se trouve confrontée en termes de ressources.


Photo: Zubair Sayed DIALOGUER AVEC ET PAR LE BIAIS DES MÉDIAS Notre équipe de communications continue à jouer un rôle clé en menant notre action de plaidoyer, nos campagnes, en gérant nos adhérents et nos actions de sensibilisation. Au cours de l’année, nous avons œuvré à dialoguer avec nos membres et réseaux, et nous avons partagé d’importantes informations sur la société civile, par le biais d’un éventail de voies de communication, y compris notre infolettre e-CIVICUS, les médias classiques, les réseaux sociaux et notre site Internet. Nous produisons de manière proactive nos propres médias, et au cours de l’année dernière notamment, 26 entretiens vidéo, 32 communiqués de presse, 30 articles d’opinion et 4 entretiens/ reportages - partagés

par le biais d’un éventail de médias nationaux et internationaux. Le site Internet de CIVICUS et ses pages sur les réseaux sociaux sont d’importantes sources d’information régulières, ainsi qu’un moyen de partager nos ressources en matière de connaissances. L’année dernière, notre site Internet a enregistré 130 000 visiteurs, avec plus de 450 000 consultations de page. Nous avons atteint plus de 2,1 millions de personnes par le biais de Facebook, et plus de 12 millions de personnes par le biais de Twitter. Plusieurs fois par jour, nous partageons des informations pertinentes pour la société civile – sur les événements à venir, les publications, des

discussions thématiques et des profils, à la fois fournies par CIVICUS et nos membres. Nous avons aidé nos membres à élaborer leur profil en suivant et en partageant toutes les semaines leur contenu sur les réseaux sociaux.

12


Autonomiser l’alliance et le réseau dans son ensemble Nos membres L’adhésion à CIVICUS est au cœur de tout ce que nous faisons. La nouvelle stratégie de notre alliance a permis d’augmenter le nombre de nos adhérents de près de 96 % l’année dernière. Notre base d’adhérents inclut une vaste éventail sectoriel, thématique et géographique, et est ouverte aux individus comme aux organisations. Notre capacité à amplifier et à renforcer les voix et à la lutter par les libertés des gens ordinaires va de pair avec une forte alliance mondiale.

Les membres de CIVICUS se répartissent dans plus de 160 pays du monde entier.

Le nombre de nos adhérents a augmenté de près de 96 % depuis juin 2014.

13


Reconnaissant l’importance des leaders de demain, près de 25 % de nos membres sont des jeunes.

CIVICUS compte des membres dans 90 % des pays à revenus faibles à intermédiaires, et plus de la moitié de nos membres viennent de pays à revenus faibles à intermédiaires.

14


Consortium de l’Initiative en faveur de l’espace civique : CIVICUS est l’une des quatre organisations internationales, avec Article 19, International Centre for Not-for-Profit Law et World Movement for Democracy, qui mettons en œuvre l’Initiative en faveur de l’espace civique, avec l’appui de l’Agence suédoise d’aide au développement international (Sida). L’ENGAGEMENT DU RÉSEAU En octobre 2014, les membres votants de CIVICUS ont participé à une AGM virtuelle, permettant à un plus vaste éventail de ceux-ci de participer à notre AG selon leur convenance et les différentes régions et fuseaux horaires. Au cours de la Semaine Internationale de la Société Civile 2014, les membres et alliés de l’alliance ont pu entrer en contact, partager des idées et découvrir les initiatives à venir. Recherchant de nouveaux moyens par lesquels servir et travailler avec nos adhérents, nous avons créé le premier groupe de travail de membres qui guidera et contribuera au travail de l’alliance CIVICUS sur les questions de genre, impliquant les membres dans des questions transversales, se fondant sur l’expertise de l’alliance en matière de résolution de problèmes, de mise en place de réseaux et de soutien aux initiatives de recherches fondées sur des preuves tangibles et de politiques. Le Groupe de travail sur le genre commencera à travailler à la fin de l’année 2015.

15

Nous nous associons de plus en plus avec nos membres dans des projets conjoints, et recherchons leur contribution et leur expertise dans des questions de politique, de développement de programmes et de planification organisationnelle. CIVICUS fournit également un soutien financier et technique à nos partenaires via nos programmes de travail. L’année dernière, plus d’un million de dollars de notre budget annuel ont été directement consacrés à nos membres et partenaires dans le cadre de stratégies visant à apporter notre soutien et à collaborer au renforcement de la société civile dans le monde entier.

Groupe d’affinité des associations nationales (AGNA) : CIVICUS occupe la fonction de Secrétariat de réseau AGNA, fournissant un appui administratif dans la coordination des activités du réseau et au comité directeur élu tous les ans.


SOUTIENS ET PARTENAIRES CIVICUS s’engage à forger des partenariats pour le changement, car nous considérons qu’en travaillant ensemble en vue d’un même objectif, nous sommes plus forts. Tout le monde ne partage pas notre vision et nos valeurs, mais en tant qu’alliance mondiale unique et coordonnateur impartial et inclusif, nous cherchons toujours à favoriser le consensus et recherchons des terrains de convergence. Ce qui suit n’est qu’une petite sélection de la manière dont nous travaillons par le biais de partenariats.

Plateforme de la société civile pour l’efficacité du développement : CIVICUS est représentée dans les groupes de travail de la plateforme œuvrant en faveur de l’efficacité du développement de la société civile, notamment dans ceux portant sur l’environnement favorable à la société civile et les discussions sur le post-2015.

Partenariat mondial pour la coopération au développement effectif : CIVICUS met en œuvre l’une des initiatives mondiales lancées à la réunion de haut niveau du partenariat mondial qui s’est tenu au Mexique en avril 2014, le DataShift.

Communauté de démocraties : CIVICUS est membre du groupe de travail sur la favorisation et la protection de la société civile.

Sensibilisation au développement – Forum éducation et développement (DARE) : CIVICUS est membre du consortium de gestion pour la quatrième phase du projet DEEEP du Forum DARE.

Charte de la reddition des comptes des OING : CIVICUS est un membre fondateur et signataire de la Charte de la reddition des comptes des OING, et est actuellement représentée à son Conseil d’administration.

Photo: Zubair Sayed

16


Consortium Lifeline : Administrer l’assistance financière d’urgence et le soutien de plaidoyer des OSC menacées par le biais du Lifeline Embattled CSO Assistance Fund, qui est soutenu par différents donateurs internationaux (17 gouvernements) et fondations indépendantes.

Équipe de travail multipartite sur l’efficacité du développement et l’environnement favorable : CIVICUS est un représentant indépendant de la société civile au sein de l’Équipe de travail.

Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies : CIVICUS est partenaire organisateur du Groupe Majeur des ONG. Département de l’information des Nations Unies : CIVICUS a occupé la présidence de la 65e conférence annuelle d��diée aux ONG de ce département de l’ONU en août 2014.

Forum des Nations Unies pour la coopération au développement : CIVICUS, aux côtés d’ActionAid, est le représentant des OSC auprès du groupe consultatif du Forum.

17

Conseil économique et social des Nations Unies : CIVICUS et ses membres bénéficient d’un statut consultatif général pour participer aux sessions de l’ECOSOC, ses événements et commissions fonctionnelles.

Groupe consultatif des jeunes : CIVICUS réunit un groupe de jeunes activistes et leaders de la société civile du monde entier pour favoriser la participation des jeunes à la société civile.


LES INSTITUTIONS QUI ONT APPORTÉ LEUR SOUTIEN À CIVICUS L’ANNÉE DERNIÈRE SONT LES SUIVANTES Fondation Bill & Melinda Gates Fondation Charles Steward Mott Agence danoise de développement internationale (Danida) Commission Européenne Fondation Ford Aide au développement irlandaise Lifeline : Embattled Civil Society Organizations Assistance Fund Ministère finlandais des Affaires étrangères Ministère suisse des Affaires étrangères Fondation Nduna Oxfam Novib Open Society Foundation Human Rights Initiative Open Society Foundation for South Africa Open Society Institute of West Africa Agence suédoise d’aide au développement international (Sida) Taiwan Foundation for Democracy

Photo: David Holt

18


Conseil D’administration

19

NYARADZAYI GUMBONZVANDA PRÉSIDENTE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION & PRÉSIDENTE DU COMITÉ EXÉCUTIF Zimbabwe et Suisse

FELICIANO J. REYNA - VICE-PRÉSIDENT Venezuela

UYGAR ÖZESMI - TRÉSORIER ET PRÉSIDENT DU COMITÉ OPÉRATIONNEL Turquie

ELISA PETER - SECRÉTAIRE France et Royaume-Uni

ANABEL CRUZ - Présidente du Comité gouvernance et adhésion Uruguay

ANNE FIRTH MURRAY Nouvelle-Zélande et Etats-Unis


ANSELMO LEE South Korea

CAROLINE OROBOSA USIKPEDO-OMONIYE Nigeria

JOANNA KERR Canada

JOAO SCARPELINI Brazil

NABILA HAMZA Jordan and Tunisia

PAULINE WANJA Kenya

SAM WORTHINGTON États-Unis

Sylvia Karlsson-Vinkhuyzen Suède

WAEL HMAIDAN Liban

20


BILAN FINANCIER

ANNUEL AGRÉGÉ

Le bilan financier fourni aux pages suivantes a été validé et signé par le Conseil d’administration.

BILAN AGRÉGÉ DE LA POSITION FINANCIÈRE DE CIVICUS AU 30 JUIN 2015 12 mois au 30/6/2015 12 mois au 30/6/2014 Total Afrique Golden EU Total Afrique Golden EU en milliers d’USD Spot Spot du Sud du Sud ACTIFS

547

-20

2,818

3,345

528

21

1,239

1,789

Actifs non-courants

274

-22

3

255

272

20

2

293

-

196

-

196

-

224

-

224

47

8

3

59

58

10

2

69

- Prêt immobilier

226

-226

-

-

214

-214

-

-

Actifs courants

274

1

2,815

3,090

256

1

1,238

1,495

- Créances

60

1

520

581

28

1

242

271

- Revenu constaté

35

-

716

751

-

-

610

610

-832

-

832

-

-129

-

129

-

1,010

-

748

1,758

357

-

257

614

Total Actifs

547

-20

2,818

3,345

528

21

1,239

1,789

RÉSERVES ET PASSIFS

547

-20

2,818

3,345

528

21

1,239

1,789

Réserves

337

-21

342

658

356

20

207

583

- Fonds non affectés

687

-192

342

837

599

-156

207

650

- Capital social

-

0

-

0

-

0

-

0

- Écart de réévaluation - Conversion des devises réserve

-

109

-

109

-

138

-

138

-350

62

-

-288

-243

38

-

-205

Passif à court terme

210

1

2,476

2,687

172

1

1,033

1,205

- Comptes créditeurs

65

1

155

221

109

1

72

183

115

-

2,321

2,436

19

-

771

789

-

-

-

-

-

-

190

190

30

-

-

30

44

-

-

44

-

-

-

-

-

-

-

-

547

-20

2,818

3,345

528

21

1,239

1,789

- Terrains et bâtiments - Équipement

- Compte de prêts inter-bureaux - Liquidité et équivalents de liquidité

- Revenu différé - Créance - Provisions pour les indemnités de vacances - Taxes à payer Total Reserves and Liabilities 21


BILAN AGRÉGÉ DU RÉSULTAT GLOBAL DE CIVICUS Pour l’exercice s’achevant au 30 30/06/2015 Afrique Golden EU Total en milliers d’USD Spot du Sud Revenu agrégé :

30/06/2014 Afrique Golden EU Spot du Sud

Total

2,295

38

2,611

4,944

1,902

38

1,653

3,593

297

-

4,395

4,692

349

-

3,137

3,485

15

-

-

15

-

-

-

-

1,809

-

-1,809

-

1,543

-

-1,543

-

Bourses - Assemblée mondiale

-

-

-

-

-

-

-

Cotisations des membres

1

-

23

24

1

-

20

21

Loyers perçus

-

38

-

38

-

37

-

37

Autres revenus

156

0

1

157

4

0

39

43

Intérêts perçus

18

-

0

18

6

-

-

6

2,206

80

2,476

4,762

1,882

71

1,524

3,477

0

-

-

0

1

-

0

2

Communications

94

-

34

128

50

-

37

87

Dépréciation

23

14

1

37

11

15

1

26

Subventions et dons Revenu de la consultation Subventions

Dépenses globales : Dotations sur actifs directement

Charges financières

4

-

23

26

5

-

16

21

Gouvernance/supervision

15

-

18

33

2

-

22

23

Location, leasing et entretien du matériel

13

1

0

13

15

1

2

18

Occupation

25

65

46

136

23

55

39

117

Matériel de bureau et services

13

-

8

21

17

-

2

19

-

-

108

108

Déplacements des partenaires, conférences et

134

-

360

495

61

-

204

265

réunions

147

1

332

480

109

1

224

333

7

-

15

22

6

-

6

11

Salaires et indemnités du personnel

1,435

-

747

2,182

1,478

-

373

1,852

Frais de déplacement du personnel

63

-

179

242

104

-

63

167

1

-

584

585

-

-

536

536

233

-

20

253

-

-

-

-

88

-42

135

182

21

-33

129

116

Autres frais

Services professionnels Frais de recrutement (incl. précédemment

Sous-subventions Assemblée mondiale Surplus/(Déficit)

22


BILAN AGRÉGÉ DE LA VARIATION DES RÉSERVES DE CIVICUS Pour l’exercice s’achevant au 30 juin 2015 GOLDEN SPOT

nonaffecté $ - ‘000 Solde au 30 juin 2013 Surplus (déficit) net pour l'exercice

FOND RÉSERVE 578

conversion des devises

non- Révaluaaffecté tion du surFOND plus RÉSERVE

-190

-128

154

nonaffecté FOND

TOTAL

30

78

523

21

-

-33

-

-

129

116

Réévaluation des bâtiments

-

-

6

-6

-

-

-

Ajustement du à la conversion des devises

-

-53

-

-10

7

-

-56

599

-243

-156

138

38

207

583

88

-

-42

-

-

135

182

Réévaluation des bâtiments

-

-

5

-5

-

-

-

Ajustement du à la conversion des devises

-

-107

-

-24

24

-

-107

687

-350

-192

109

62

342

658

Solde au 30 juin 2014 Surplus (déficit) net pour l'exercice

Solde au 30 juin 2015

23

conversion des devises


TRÉSORERIE AGRÉGÉE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE Pour l’exercice s’achevant au 30 juin 2015 12 mois au 30/06/2015 Afrique Golden du Sud Spot EU Total en milliers d’USD Flux de trésorerie découlant des activités opérationnelles Trésorerie fournie par les bailleurs et locataires Trésorerie versée aux programmes, fournisseurs et employés Trésorerie (utilisée dans)/ générée par les opérations

12 mois au 30/06/2014 Afrique Golden du Sud Spot EU Total

2,306

39

3,778

6,122

1,898

38

1,348

3,283

-2,349

-66

-2,392

-4,807

-1,932

-59

-1,500

-3,491

-43

-28

1,386

1,315

-34

-22

-152

-208

Intérêts perçus

18

-

0

18

6

-

-

6

Intérêts versés

-

-

-

-

-

-

-

-

Impôts payés Entrées (sorties) de trésorerie nettes découlant des activités opérationnelles

-

-

-

-

-

-

-

-

-25

-28

1,386

1,333

-28

-22

-152

-202

-12

16

-2

1

-37

18

-1

-21

-19

-

-2

-21

-37

-

-1

-39

-

-16

-

-16

6

31

-

38

-

18

-

18

691

12

-893

-190

87

4

98

190

-12

12

-

-

-4

4

-

-

-

-

-190

-190

-

-

190

190

703

-

-703

-

92

-

-92

-

653

-

491

1,144

22

-

-55

-33

357

-

257

614

-

-

-

-

1,010

-

748

1,758

22

-

-55

-33

Trésorerie (utilisée dans les) activités d’investissement Acquisition de matériel IAméliorations aux bâtiments Dépréciation du PPE du fait du taux de change Trésorerie (utilisée dans) générée par les activités de financement Prêt à percevoir Immobilier Emprunt à payer Compte de prêts inter-bureaux Hausse/(baisse) nette dans les liquidités et équivalents de liquidité Liquidité et équivalents liquidité au début de l’année Liquidité et équivalents de liquidité à la fin de l’année

-

Pour demander un bilan financier complet validé et signé par le Conseil d’administration, veuillez nous contacter à l’adresse suivante : finance@civicus.org

24


contact us

Cover photograph by: Pasu Au Yeung

civicus.org

info@civicus.org

/CIVICUS

SOUTH AFRICA

SWITZERLAND

UNITED STATES

CIVICUS House 24 Gwigwi Mrwebi Street Newtown Johannesburg, 2001 Tel: +27 (0)11 833 5959

11 Avenue de la Paix CH - 1202 Geneva Tel: +41 (0)22 733 3435

355 Lexington Ave New York NY 10017 United States

@CIVICUSalliance

UNITED KINGDOM Unit 60 Eurolink Business Centre 49 Effra Road London SW2 1BZ Tel: +44 (0)20 7733 9696


RAPPORT ANNUEL 2014-2015