Guide de l'entrepreneur 2022

Page 1

GUIDE DE L’ENTREPRENEUR FAÇONNEZ VOTRE AVENIR !



ÉDITO OSEZ L’AVENTURE par Frédéric Bagnoud, Secrétaire général de la Fondation The Ark

Chaque année en Suisse, près de 45’000 nouvelles entreprises sont créées par des personnes qui osent se lancer et cherchent à concrétiser leurs idées pour en faire un métier ! Ces entrepreneurs en herbe sont prêts à vivre une aventure unique, qui les poussera à sortir de leur zone de confort et à dépasser leurs limites. « Je suis convaincu que ce qui sépare les 50 % d’entrepreneurs qui réussissent des 50 % qui échouent, c’est la persévérance. » : cette citation de Steve Jobs illustre bien le défi qui attend les futurs entrepreneurs. L’aventure de l’entrepreneuriat est un parcours sinueux, parsemés d’épreuves et de défis, où la persévérance et le travail sont les meilleurs alliés des nouveaux entrepreneurs. Être entrepreneur permet de se fixer ses propres objectifs, avec le sentiment de liberté et d’indépendance que cela implique. C’est également l’occasion de réaliser son rêve et de construire, brique après brique, un business en accord avec ses valeurs et sa vision du monde.

The Ark, la Fondation pour l’innovation en Valais, est, depuis sa création en 2004, au service des entrepreneurs, autant les nouveaux venus que les patrons chevronnés. Par le biais de son Incubateur, elle propose des prestations complètes au service des entrepreneurs innovants actifs dans les domaines technologiques. Ce guide a pour but de donner quelques conseils pratiques dans le domaine de l’entrepreneuriat. Et qui sait : il pourrait aussi vous convaincre de vous lancer dans l’aventure exigeante, mais passionnante, de l’entrepreneuriat !



SOMMAIRE INTRODUCTION De votre idée à votre entreprise Entretien avec Sébastien Mabillard BUSINESS PLAN Structurer votre Business Plan BUSINESS MODEL Contenu FORME JURIDIQUE Principales différences Démarches juridiques CÔTÉ ADMINISTRATIF Assurances sociales obligatoires Assurances complémentaires Contrat de travail Facturation CÔTÉ FINANCES Trouver un financement Crowdfunding Tokénisation Exemple d’utilisation de capital Impôts PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE Le droit à vos idées STRATÉGIE DE COMMUNICATION Marketing classique Marketing digital Réseaux sociaux Design Thinking POUR ALLER PLUS LOIN Gestion du temps 10 bonnes raisons de créer votre start-up Outils entrepreneur POUR EN SAVOIR PLUS Contactez -nous

6 6 8 10 11 12 13 14 15 18 22 23 25 26 27 28 29 31 32 34 36 38 39 42 43 44 45 50 52 53 55 56 58 58


6

Guide de l’entrepreneur 2022

INTRODUCTION Toute création d’entreprise débute nécessairement par l’éclosion d’une idée. À contrario, toutes les idées ne donnent pas forcément naissance à une entreprise !

Un projet de création d’entreprise se construit autour de la pertinence de l’idée originelle. Comme toute construction, il faut des bases solides. Les premières étapes de validation du concept d’entreprise sont primordiales. Elles permettront d’ancrer le projet dans son environnement et dans la durée.

DE VOTRE IDÉE À VOTRE ENTREPRISE VALIDER L’ IDÉE DE BASE Cette phase de réflexion est malheureusement bien souvent négligée par les nouveaux entrepreneurs qui se lancent tête baissée dans la création opérationnelle de leur entreprise. Cependant, il est indispensable de passer du temps afin de valider l’idée avant de s’engager personnellement et financièrement dans un projet de création d’entreprise.

C’est cette réflexion structurée, ces questionnements qu’apporte un coaching, notamment celui d’un Incubateur d’entreprises comme celui proposé par la Fondation The Ark en Valais, afin de parcourir le chemin, parfois tortueux, qui mène de l’idée à l’entreprise.


Introduction

Guide de l’entrepreneur 2022

CONNAÎTRE SON MARCHÉ

UNE IDÉE À VALEUR AJOUTÉE

L’inventeur ou le porteur de projet imagine bien souvent que son idée ne peut être que bonne. Malheureusement, sa réflexion et son analyse sont essentiellement basées sur des hypothèses trop personnelles, ne tenant pas suffisamment compte d’un élément capital : le marché.

Tout business présuppose que le produit ou le service imaginé réponde à un besoin spécifique sur le marché. Ce produit ou ce service doit impérativement amener une plus- value aux consommateurs, plus- value qui pourra être valorisée et monnayée auprès des futurs clients. Après avoir mieux cerné les attentes et les besoins du marché, bon nombre de porteurs de projet doivent redéfinir leur idée de départ et adapter leur offre. Bien souvent, de l’idée originelle, il ne restera que le concept de base. La déclinaison en produit ou en service aura évolué. Cette déclinaison de l’idée n’est en fait rien d’autre que la définition de l’offre commerciale. Celle - ci doit être une traduction concrète en produit ou en service, des attentes du marché.

Le porteur de projet n’a bien souvent pas validé le bienfondé de ses hypothèses de départ et surtout, n’a pas analysé en profondeur le marché auquel il veut s’adresser. Il est avant tout indispensable d’imaginer et de connaître le client type de son futur produit ou service. Le porteur de projet doit devenir « inquisiteur » afin de connaître les moindres détails de son marché : sa taille, son potentiel, ses habitudes d’achat, ses références, ses critères de choix, etc. Pour cela, il doit sortir de son bureau, aller sur le terrain, confronter son idée à ses clients- types. Cette phase de validation de l’idée sur les marchés est cruciale. C’est un travail fastidieux, consommateur de temps, mais indispensable.

7

Si lors de la première étape, les besoins, l’organisation et les habitudes du marché ont été parfaitement compris et analysés, il sera aisé de déterminer une offre commerciale.

L’offre commerciale se résumera donc à trois questions, ou plutôt, à la réponse à ces trois questions :

L’enjeu est de pouvoir répondre à deux questions • Qu'allez-vous vendre ? essentielles : • À qui ? • Votre produit ou service imaginé répond-il à un véritable besoin ? • Y a-t-il un marché, une demande suffisante pour en faire un business ?

C’est cette réflexion et ce travail de validation qui doivent prévaloir dans tout lancement de projet. Cette phase de pré - étude de marché peut être grandement facilitée et accélérée grâce à un soutien extérieur, axé sur la veille de marchés et de réseaux d’informations. Ces apports sont pragmatiques. Cela se résume le plus souvent par une investigation préliminaire qualitative sur le terrain, sans base statistique très poussée ; simplement un coup de sonde du marché afin d’en extraire un sentiment, un ressenti. Les professionnels de la création d’entreprise aident ainsi à se poser rapidement les bonnes questions, à confronter les idées et à valider le concept d’entreprise à la lumière des besoins observés sur le marché visé.

• Pour combien ? Elle comprendra une définition du produit ou service proposé, en mettant en exergue la plus - value objective, un client cible et une valeur monétaire.

UN LONG CHEMINEMENT Au final, rien ne sert de brûler les étapes et de se lancer tête baissée dans le développement technique d’un produit ou dans le packaging d’une offre commerciale sans connaître en détail son marché, ses habitudes et ses véritables besoins. Seule la réponse spécifique à un besoin peut être valorisée et faire l’objet d’un business. Le passage de l’idée à l’entreprise est parfois un chemin tortueux et difficile, mais il est nécessaire de passer par ces phases de réflexion et de compréhension du marché avant de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Mieux comprendre son futur client pour mieux répondre à ses attentes et créer son entreprise sur des bases solides, sur le long terme, telles sont les ambitions des nouveaux créateurs d’entreprise.


8

Guide de l’entrepreneur 2022

LANCEZ VOTRE BUSINESS ET, SURTOUT, PARLEZ-EN ! Entretien avec Sébastien Mabillard, responsable de l’Incubateur de start-up The Ark

Cela fait plus de 17 ans que la Fondation The Ark accompagne des jeunes pousses innovantes dans le monde de l’entrepreneuriat. Responsable de l’Incubateur de start - up, Sébastien Mabillard a côtoyé de nombreux entrepreneurs en herbe et livre quelques conseils à l’intention des personnes qui souhaitent lancer leur business.

SELON VOUS, QUELLES SONT LES QUALITÉS PRINCIPALES D’UN BON ENTREPRENEUR ? Devenir entrepreneur, c’est se lancer dans une aventure nouvelle et excitante qui requiert avant tout le goût du challenge et de la persévérance. Tout entrepreneur doit savoir se challenger et communiquer son enthousiasme à son équipe, ses investisseurs, ses partenaires. La clé, c’est d’être totalement convaincu par son idée, pour pouvoir la transmettre à toutes les personnes qui, de près ou de loin, vous aideront à construire votre projet d’entreprise.


Guide de l’entrepreneur 2022

9

QU’EST-CE QUE L’ÉTAT D’ESPRIT ENTREPRENEURIAL POUR VOUS ? C’est de vouloir apporter quelque chose de nouveau, de complémentaire à ce qui existe déjà. Se démarquer de ce qui se fait et avoir une vision innovante, qui bouscule les pratiques établies. De manière générale, l’entrepreneur n’a pas peur de ses idées et ose les concrétiser. Au final, il n’y a que celui qui n’essaie pas qui n’arrive pas. COMMENT BIEN DÉBUTER LORS DE LA CRÉATION DE SA START - UP ? Il est important de s’entourer des bonnes personnes et de fédérer les compétences nécessaires au bon développement de son projet. Des organismes de soutien tels que l’Incubateur The Ark peuvent amener le coup de pouce dont vous avez besoin pour fonder votre entreprise. Avec comme mission de soutenir les jeunes entrepreneurs, l’Incubateur The Ark dispose de solides compétences pour encadrer et aider les projets de start-up. QUELS CONSEILS DONNER AUX PERSONNES QUI VEULENT SE LANCER DANS L’ENTREPRENEURIAT ? Partagez votre projet avec votre entourage et écoutez les suggestions, les propositions ! C’est dans l’échange et le partage que se créent les opportunités. N’hésitez pas à demander de l’aide lorsque vous avez l’impression de ne plus avancer : des organismes tels que l’Incubateur The Ark sont là pour vous aider à concrétiser vos projets d’entreprise !


10

Guide de l’entrepreneur 2022

BUSINESS PLAN Toute création d’entreprise débute nécessairement par l’éclosion d’une idée. À contrario, toutes les idées ne donnent pas forcément naissance à une entreprise !

Un projet de création d’entreprise se construit autour de la pertinence de l’idée originelle. Comme toute construction, il faut des bases solides. Les premières étapes de validation du concept d’entreprise sont primordiales. Elles permettront d’ancrer le projet dans son environnement et dans la durée. Un Business Plan se fonde sur des faits, des hypothèses et des estimations : il convient donc de bien distinguer les chiffres et les scénarios estimés des faits ( 20 à 40 pages, avec annexes, devraient largement suffire pour un Business Plan ). Lors de l’établissement d’un Business Plan, pensez à établir plusieurs scénarios (optimistes, réalistes, mauvais).


Business Plan

Guide de l’entrepreneur 2022

11

STRUCTURER VOTRE BUSINESS PLAN Un business plan doit traiter des thématiques suivantes : RÉSUMÉ

FINANCES

Idée commerciale, perspectives d’avenir, stratégie, management, produits, marché, planification financière, opportunités et risques, éventuellement offre de participation

Résumé des chiffres- clés : chiffre d’affaires, besoin en investissements, retour sur investissement, … ( joindre en annexe les chiffres détaillés ) MARKETING

ENTREPRISE Historique du projet, forme juridique, structure et montant du capital, équipe dirigeante et opérationnelle, contrôle de gestion, conseillers

Description de la stratégie générale, puis détails sur les marchés-cibles et groupes de clients, les relations publiques, la publicité, la vente, la distribution, l’assortiment, les produits, les services et les prix

MANAGEMENT ET PERSONNEL Organigramme comprenant l’ensemble de l’équipe, responsabilités, formation et expérience en management des personnes - clés, planification et promotion du personnel MARCHÉS Débouchés ( potentiel et croissance ), structure et segmentation de la clientèle, volume de ventes prévu, analyse de la concurrence et du marché

CALENDRIER Délais, objectifs par étapes ANNEXES Extrait du registre des poursuites, bilan et compte de résultat prévisionnels et plan des liquidités, copies des contrats de crédit et de prêt, des cautionnements, des extraits de comptes de dépôt ainsi que des évaluations immobilières. Si disponibles : études de marché, lettres de référence et certificats de travail et brochures de l’entreprise.


12

Guide de l’entrepreneur 2022

BUSINESS MODEL

Le Business Model ( modèle d’affaires ) désigne une représentation synthétique de la façon dont un projet doit générer des revenus. Le Business Plan découle du Business Model.


Business Model

Guide de l’entrepreneur 2022

Le Business Model doit permettre de répondre aux trois questions principales suivantes :

DIFFÉRENCE ENTRE BUSINESS MODEL ET BUSINESS PLAN

• Comment va-t-on gagner de l’argent avec son idée ? • Qui va payer ?

13

par Alexandre Osterwalder, co - auteur de Business Model Generation : A Handbook for Visionaries, Game Changers and Challengers Propos recueillis par Christoph Fischer ( Bulletin Alumni HEC n° 79 )

• Pour quoi ?

Il est important d’aborder la création d’entreprise avec une logique de Business Model. En tant qu’entrepreneur, d’une fois que vous avez votre idée, vous devez rapidement identifier les sources potentielles de revenus. A ce stade, il ne s’agit pas d’être original à tout prix. Beaucoup de choses ont déjà été pensées et il n’est parfois pas nécessaire de tout réinventer. Plus le Business Model est simple à comprendre par vos interlocuteurs ( notamment vos investisseurs... ), mieux cela vaut. En revanche, s’il est novateur, il faut l’expliquer en faisant le pont avec des modèles d’affaires déjà connus et approuvés. Il est également important de confronter votre offre au marché. Il convient ainsi d’être ouvert et de s’adapter rapidement aux feedbacks du marché afin d’ajuster son Business Model.

Le Business Model doit schématiser des informations sur les thématiques suivantes : • Propositions de valeurs • Segments de clientèle visés • Canaux de distribution • Relation à ses clients • Réseau de partenaires pour créer ces propositions de valeur • Activités à mettre en œuvre pour fournir son produit  / service • Structure des coûts • Modèle de revenus

« En quelque sorte, le Business Model explique la logique globale de l’entreprise. Il explique ce que l’entreprise crée comme valeur ( l’offre ), comment elle le fait, pour qui, et comment elle pense gagner de l’argent. Le Business Plan explique plutôt comment le Business Model est implémenté et par quelle équipe de management. Il faut d’abord un bon modèle d’affaires avant de pouvoir écrire un Business Plan qui précise et développe les projets d’implémentation, les milestones, les projections financières et les risques potentiels ».


14

Guide de l’entrepreneur 2022

FORME JURIDIQUE Plusieurs types de formes juridiques sont possibles pour une entreprise. Parmi elles, les plus courantes sont l’entreprise individuelle ( RI ), la société à risque limité ( Sàrl ) et la société anonyme ( SA ). Pour la première, il n’y a pas de personnalité juridique, et donc aucune séparation entre l’entrepreneur et l’entreprise. Pour la Sàrl et la SA, le patrimoine de l’entrepreneur est complètement indépendant de celui de l’entreprise.


Forme juridique

Guide de l’entrepreneur 2022

15

PRINCIPALES DIFFÉRENCES RI

SÀRL

SA

Pas de capital propre ( si ce n’est la fortune personnelle de l’entrepreneur )

Min. CHF 20’000 .– libérés à 100 %

Min. CHF 100’000.– libéré à 20 % mais au min. CHF 50’000.–

PARTICIPATION

Aucune

Parts sociales ( au moins une part par associé ) Valeur minimale : CHF 100.–

Actions nominatives Valeur minimale : 1 ct.

FONDATEURS

Une seule personne

Un au minimum

STATUTS

Pas nécessaire

Obligatoires

REGISTRE DU COMMERCE

Inscription obligatoire uniquement si le chiffre d’affaires dépasse CHF 100’000.– par an. Facultative sinon.

Inscription obligatoire

CAPITAL

Obligatoire Contrôle ordinaire si, durant deux années de suite, deux des trois critères ci - après sont remplis : • Total du bilan supérieur à CHF 20 millions • Chiffre d’affaires supérieur à CHF 40 millions • Nombre d’employés supérieur à 250

ORGANE DE RÉVISION

Pas obligatoire

Le contrôle ordinaire, qui peut être également demandé par les actionnaires disposant d’au moins 10 % du capital- actions, exige un rapport complet à livrer au conseil d’administration et un rapport résumé de la révision à livrer à l’assemblée générale. Les autres entreprises subissent généralement un contrôle limité. Cela se limite à une enquête, un examen analytique et la vérification de détails. Si tous les associés sont d’accord, les petites Sàrl (moins de 10 employés à temps plein) peuvent renoncer à la révision.


16

Guide de l’entrepreneur 2022

Forme juridique

RAISON INDIVIDUELLE ( RI ) Avantages • Grande liberté dans la gestion de l’entreprise • Une raison individuelle peut – en théorie du moins – naître sans capital. Dans la réalité, un capital minimum sera nécessaire pour démarrer • Impôts : il n’y a pas de double imposition des bénéfices, c’est - à - dire du revenu à la fois de l’entreprise et de l’entrepreneur • Fondation : aucune formalité, peu de frais (  seulement dans le cas où l’inscription au Registre du commerce est nécessaire  ) • Charges administratives : elles sont moins élevées que pour une Sàrl ou une SA.

Inconvénients • Responsabilité : le propriétaire répond à hauteur de la fortune de son entreprise, mais également de sa fortune privée • Le nom du propriétaire est connu ( contrairement à la SA ) • Pas de libre choix de la raison sociale, le nom du propriétaire devant obligatoirement apparaître dans la raison sociale • Procédure sévère de la poursuite pour dettes ayant pour objet la réalisation forcée de l’ensemble des valeurs patrimoniales du débiteur ( dans la mesure où l’entreprise est inscrite au registre du commerce ) • Assurances sociales : les entrepreneurs en entreprise individuelle ont le statut de travailleur indépendant. Ils sont, en grande partie, responsables de leur prévoyance.

D’un point de vue juridique, cette forme est préconisée lorsqu’une seule personne physique exerce une activité commerciale. L’entreprise individuelle est idéale pour les professions libérales (  architectes, artisans, médecins, avocats et entreprises commerciales locales  ).

SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE ( SÀRL ) Avantages • Capital minimum exigé relativement faible • Raison sociale : le choix du nom est libre, mais l’ajout « Sàrl » est obligatoire. Le nom peut être protégé

Inconvénients • Double imposition sur le rendement et le capital de la Sàrl, ainsi que sur le revenu et la fortune de l’associé • Fondation : frais de fondation plus élevés que pour l’entreprise individuelle

• Responsabilité : limitée au capital social • Un fondateur au minimum est nécessaire • Prestations sociales : les associés collaborant peuvent être considérés comme employés et assurés • Les bénéfices issus de la vente des parts sociales ne sont pas imposables

• Organes, capital et parts sociales peuvent être consultés librement dans le registre du commerce, ouvert au public • Frais de gestion plus élevés que l’entreprise individuelle : protocoles, assemblée des associés, formulaires fiscaux, etc.

Le format « Sàrl » se prête particulièrement aux entreprises petites à moyennes, étroitement liées aux personnes. La Sàrl est idéale pour les sociétés familiales ou les sociétés dont les bailleurs de fonds participent activement à la gestion des affaires.


Forme juridique

Guide de l’entrepreneur 2022

17

SOCIÉTÉ ANONYME ( SA ) Avantages

Inconvénients

• Responsabilité limitée au montant investi dans le capital - actions pour les actionnaires, sauf en cas d’action délictueuse ou de négligence.

• Capital minimal plus élevé ( CHF 100’000.– ) que pour une Sàrl. • Fondation : formalités nombreuses, frais élevés.

• La répartition des parts entre les actionnaires n’est pas inscrite au registre du commerce. • Prestations sociales : les actionnaires collaborants sont considérés comme employés et sont obligatoirement assurés. • La raison sociale peut être choisie librement, mais l’ajout « SA » est obligatoire. • Augmentation possible de l’influence du fondateur, via des actions à droit de vote privilégié, une restriction de transfert d’actions ou une répartition des actions.

• Double imposition du rendement et du capital de la SA, ainsi que sur le revenu ( dividende ) et la fortune des actionnaires. • Instructions strictes concernant la comptabilité : réserves juridiques, mesures en cas de surendettement, etc. • Frais de gestion élevés : protocoles, rapports de gestion, comptabilité, assemblée générale, formulaires fiscaux, organe de révision, etc.

• Image mieux valorisée de la SA, par rapport à la Sàrl et à l’entreprise individuelle La SA est la forme d’entreprise typique, associée à des besoins en capital élevés. Cette forme juridique est donc idéale pour toute entreprise axée sur le profit.

AUTRES FORMES DE SOCIÉTÉS Il existe encore bon nombre d’autres formes juridiques possibles pour votre société : société simple (forme imposée d’office lorsqu’il existe plusieurs associés), société en nom collectif, association, fondation ou encore société coopérative.

Liens utiles • Portail national de référence pour la création d’entreprise • Portail en ligne pour les entreprises • Code des obligations

www . pme . admin . ch www . easygov . swiss www . admin . ch


18

Guide de l’entrepreneur 2022

Forme juridique

DÉMARCHES JURIDIQUES NOTIONS DE BASE Les éléments suivants sont à décider avant la création formelle de votre société : • Déterminer le but de votre société • Choisir le nom ( raison sociale ) de votre entreprise. Celui - ci est libre, sauf pour les entreprises individuelles, où le nom du propriétaire doit obligatoirement apparaître • Choisir une adresse ( siège social ) • Déterminer le montant du capital, ainsi que le nombre d’actions ou de parts sociales • Prendre contact avec une banque pour ouvrir un compte de consignation au nom de la société en formation. Le montant libéré ( total ou partiel ) doit être versé sur le compte • Penser aux aspects logistiques ( téléphone, raccordement internet ) • Réserver le nom de domaine sur internet et l’hébergeur • Déterminer les statuts de l’entreprise • Déposer éventuellement votre marque auprès de l’IPI • Contacter les éventuels membres du conseil d’administration ( si vous optez pour une SA ) ainsi que l’organe de révision • Contacter les gérants potentiels de votre société ( si vous optez pour une Sàrl )

Liens utiles • Création d’entreprise • Raison sociale • Dépôt d’une marque • Noms de domaine

www . pme . admin . ch www . zefix . ch www . e - trademark . ige . ch Hébergeur de domaine ( Infomaniak ou Switchplus )


Forme juridique

Guide de l’entrepreneur 2022

CRÉATION D’ENTREPRISE EN 9 ÉTAPES (AVEC L’AIDE DU NOTAIRE) 1. Demandez à votre banque une attestation du montant à disposition sur le compte de consignation ( capital bloqué ). 2. En compagnie des autres fondateurs de l’entreprise, vous devez vous rendre chez le notaire pour l’assemblée constitutive de votre entreprise. Si vous ne pouvez vous y rendre personnellement, vous pouvez donner une procuration à un tiers qui vous représentera. Si les futurs administrateurs, respectivement les gérants, ne participent pas à l’assemblée, ils signeront une lettre confirmant l’acceptation du mandat qui leur est confié. 3. Rédigez une convention d’actionnaires. 4. Le notaire aura préparé une proposition de statuts qui sera discutée et adaptée en fonction de votre société. 5. Lors de l’assemblée constitutive, le notaire donne lecture de l’acte constitutif. 6. Les fondateurs ou leurs représentants signent l’acte ainsi que les autres documents préparés par le notaire ( statuts, réquisition d’inscription au registre du commerce, … ). 7. Le notaire envoie l’acte constitutif, les statuts et les autres documents signés au registre du commerce ( voir estimation des frais ). 8. Le registre du commerce fait ensuite parvenir au notaire un extrait confirmant l’inscription de la société. 9. L’inscription de votre société au registre du commerce lui confère la personnalité juridique. Elle peut ainsi acquérir librement des droits et obligations.

19


20

Guide de l’entrepreneur 2022

FRAIS D’INSCRIPTION AU REGISTRE DU COMMERCE Les frais d’une inscription au registre du commerce dépendent de la forme juridique choisie. Voici les frais avec lesquels il faut compter ( sommes approximatives en CHF ):

Raison individuelle à partir de 120.–

Société en commandite ou Société en nom collectif à partir de 240.–

Société Anonyme ou Société à Responsabilité Limitée* à partir de 600.–

Droit de signature 30.– / inscription

Inscription d’une fonction 20.– / inscription

Établissement d’une réquisition d’inscription Jusqu’à 100.–

Dresser et authentifier les justificatifs d’inscription Jusqu’à 120.–

Renseignements juridiques et examen de pièces justificatives Entre 100.- et 250.–

À la suite de votre inscription au registre du commerce, vous recevrez certainement une offre pour vous inscrire dans un annuaire ou autre registre, à laquelle est annexée un bulletin de versement pour un montant de l’ordre de CHF 700.–. Ce genre d’offre émane principalement de deux sociétés, NMC Registre SA / Registre pour le commerce et l’industrie ( Zurich ) et GHI Register und Publikationen AG / Registre des arts et métiers, du commerce et de l’industrie ( Aarau ). Outre son caractère onéreux, l’inscription dans un tel registre est facultative et, en général, peu utile. Il est donc conseillé de ne pas y donner suite.

* Lorsque le capital - actions, le capital social ou le capital de dotation des entités juridiques dépasse CHF 200’000.–, l’émolument de base est majoré de 0,2 pour mille de la tranche du capital excédant ce montant ; il ne peut toutefois s’élever à plus de CHF 10’000.–.

Forme juridique


Forme juridique

Guide de l’entrepreneur 2022

21

RÉDIGER LES STATUTS

CONVENTION D’ACTIONNAIRES

Les statuts de votre entreprise doivent contenir quelques éléments incontournables, que nous avons listés ci-après. À noter que certains des articles ci- après ne concernent que la constitution d’une SA.

La convention d’actionnaires est un contrat dont le contenu n’est pas fixé par la loi. Elle vise à clarifier le rapport entre les actionnaires, complétant ainsi les statuts de la société. Vous trouverez ci-après les principaux thèmes qui devraient faire partie d’une convention d’actionnaires en bonne et due forme.

Chapitre 1

• Nom des parties

Raison sociale, siège, durée et but de la société • Préliminaires

Chapitre 2 Capital-actions ( montant, actions nominatives, transferts, augmentation, nouvelles actions, … )

• Buts du contrat ( décrits avec précision ) • Durée du contrat

Chapitre 3 Assemblée générale ( convocation, droits, droit de vote, … )

• Règles sur la prise de décision

Chapitre 4

• Règles sur le vote

Conseil d’administration ( pour les SA ) • Règles sur les restrictions au droit de propriété sur les actions

Chapitre 5 Organe de révision

• Règles fixant la valeur des actions

Chapitre 6 Comptabilité et bénéfice ( réserves légales, dividendes, … )

• Règles fixant des obligations personnelles

Chapitre 7

• Règles favorisant certains associés

Dissolution et liquidation de la société • Pénalités conventionnelles

Chapitre 8 Publications et for juridique

• Rupture ou résiliation de la convention

Date et signature ..............................................................

• Dispositions finales • Lieu et date

Le service Incubateur de la Fondation The Ark peut aider les entreprises technologiques en création en Valais à formaliser les statuts de leur entreprise.

• Signature de tous les participants • Éventuelles annexes

N’hésitez pas à nous contacter au besoin :

incubateur@theark.ch


22

Guide de l’entrepreneur 2022

CÔTÉ ADMINISTRATIF La vie d’un entrepreneur passe par le développement d'idée, de produit, de technologie ou encore de service. Mais elle passe également par l’inévitable travail administratif. Les pages qui suivent résument vos principales obligations en la matière.


Administratif

Guide de l’entrepreneur 2022

23

ASSURANCES SOCIALES OBLIGATOIRES ASSURANCE VIEILLESSE ASSURANCE - CHÔMAGE ( AC ) ET SURVIVANTS (AVS) Toutes les personnes salariées affiliées à l’AVS ont l’obligation de cotiser à l’AC. Le but de l’AC est d’assurer une ASSURANCE INVALIDITÉ (AI) convenable du manque à gagner causé par ASSURANCE PERTE DE GAIN (APG) compensation le chômage, l’insolvabilité de l’employeur ou encore une L’objectif de ces trois assurances sociales est de garantir le minimum vital aux ayants droit. Sont assurées toutes les personnes exerçant une activité lucrative dès 17 ans, jusqu’à l’âge de la retraite. Votre entreprise doit obligatoirement être affiliée à une caisse de compensation. Vous n’avez, en principe, rien à faire. La caisse de compensation prend contact avec vous suite à la publication dans la FOSC (registre du commerce ). Cependant, l’obligation de s’affilier vous incombe, vous devez donc vous assurer que cette formalité soit effectuée si aucune caisse ne vous contacte. À noter que les caisses de compensation facturent des frais administratifs pour couvrir les coûts. Ces frais varient en fonction des caisses. En tant qu’employeur, vous êtes responsable envers la caisse du paiement de l’ensemble des cotisations ( part de l’employeur mais aussi part de l’employé ). Les taux totaux prélevés sur les salaires sont les suivants :

État au 01.01.2021 *

• AVS 8,7 % • AI

1,4 %

• APG 0,5 % • AC

2.2 %

* Ces montants sont partagés à parts égales entre l’employeur et l’employé.

réduction des horaires de travail. La cotisation de base est de 2,2% pour les salaires jusqu’à CHF 148’200.–. Une cotisation de solidarité de 1 % est ajoutée pour les salaires dépassant CHF 148’200.– ( état au 01.01.2021 ). Ces montants sont partagés à parts égales entre l’employeur et l’employé.

PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE ( LPP ) Votre entreprise doit s’affilier à une institution de prévoyance pour le paiement des cotisations LPP, si la société occupe des employés soumis à la LPP. Le but de cette assurance est de permettre aux personnes âgées, aux survivants et aux invalides de maintenir un niveau de vie approprié lors de la réalisation d’un cas d’assurance. En principe, la caisse de compensation AVS doit s’assurer que votre entreprise, affiliée pour le paiement des cotisations AVS, soit également affiliée à une institution de prévoyance. Tout salarié percevant un salaire annuel supérieur à CHF 21’510.– doit obligatoirement être assuré par l’employeur. Une partie des cotisations couvre le risque ( décès avant la retraite ) et l’autre partie la prévoyance. Les cotisations sont au minimum paritaires ( 50 % employé et 50 % employeur ).


24

Guide de l’entrepreneur 2022

Administratif

ASSURANCE ACCIDENT ( LAA )

ASSURANCE MALADIE

Vous devez conclure une assurance - accident pour vos employés. Le but est de garantir des prestations d’assurance en cas d’accidents professionnels et non professionnels. Cette assurance prend notamment en charge les frais médicaux et les incapacités temporaires. Elle prévoit également des rentes complémentaires en cas d’invalidité ainsi que des rentes pour conjoint ou enfant d’invalide.

En règle générale, l’employeur n’a pas l’obligation d’assurer ses employés contre les conséquences d’une maladie. Cependant, les employeurs peuvent proposer à leurs salariés une assurance collective privée pour perte de gain en cas de maladie.

En principe, l’assurance - accident non professionnelle ( AANP ) est à la charge de l’employé, alors de l’assurance-accident professionnel ( AAP ) et les éventuelles autres cotisations sont prises en charge par l’employeur. Les primes varient en fonction des sociétés d’assurance et des risques ( selon l’âge, la profession, ... ). Vous êtes ainsi libre de vous affilier auprès de n’importe quelle société d’assurance. Généralement, des sociétés d’assurance vous contactent à la suite de la publication dans la FOSC ( registre du commerce). Il est donc important de demander des offres et surtout de les comparer !

ASSURANCE MATERNITÉ Les femmes exerçant une activité lucrative ont droit à percevoir le 80 % de leur dernier salaire durant les 14 semaines suivant la naissance de leur enfant. Les versements de cette assurance sont inclus dans les prestations de l’APG. Par ailleurs, les frais médicaux découlant de la grossesse et de l’accouchement sont pris en charge par l’assurance maladie.

L’employeur doit déclarer immédiatement à l’assureur les accidents voire les éventuelles maladies professionnelles.

ALLOCATIONS FAMILIALES En tant qu’entrepreneur, vous devez vous affilier auprès d’une caisse d’allocations familiales privée ou auprès de votre caisse interprofessionnelle d’allocations familiales, si la société occupe des employés. Le but de cette assurance est de garantir une contribution aux parents pour les aider à assumer l’entretien de leurs enfants. L’employeur est tenu de verser des contributions en pourcent de sa masse salariale, même si ses employés n’ont pas d’enfant à charge. La caisse procède à une compensation directe entre les prestations dues et reçues. Le montant et la forme des allocations varient selon les cantons. Le minimum est de CHF 200.– par mois et par enfant. Il existe également des allocations pour formation professionnelle ( de 16 ans à la fin de la formation, mais au plus tard jusqu’à 25 ans ). Certains cantons prévoient également des allocations de naissance ou d’adoption.

En Valais, le montant d’allocation familiale est de CHF 275.– par enfant ( CHF 375.– dès le 3ème ). Il atteint CHF 425.– pour les enfants en formation ( CHF 525.– dès le 3ème ). Une allocation de naissance ou d’adoption de CHF 2000.– est en outre versée.


Administratif

Guide de l’entrepreneur 2022

ASSURANCES COMPLÉMENTAIRES Même si votre entreprise est bien gérée, elle n’est pas à l’abri d’un contretemps. Il est ainsi essentiel qu’elle puisse continuer à fonctionner, et ce quoi qu’il arrive. Différentes assurances facultatives peuvent être souscrites par les entreprises, afin de minimiser les risques et éviter de mettre en danger l’activité économique.

Voici les principales assurances qui pourraient vous intéresser :

• Assurance bâtiment Incendie, dégâts d’eau, …

• Assurance inventaire Mobilier, équipement informatique, …

• Assurance construction Si travaux de construction ou de rénovation

• Assurance véhicules Pour la flotte de véhicules de l’entreprise

• Transport des biens ou des marchandises • Assurance perte d’exploitation En cas de force majeure

• Assurance responsabilité civile Utile en cas de poursuites en responsabilité civile. Cette assurance peut être souscrite par l’entreprise ou l’entrepreneur

• Assurance protection juridique Protège contre des frais et les tracas dus à un conflit en justice

ASSURANCE CYBER - CRIMINALITÉ La cyber - criminalité comprend de nombreux risques, auxquels les entreprises sont confrontées : extorsion de données, vol de données personnelles, réputation et image, perte de chiffre d’affaires. Tous ces risques engendrent un coût financier très important, si l’entreprise subit une cyber- attaque. De nombreuses entreprises ont été fortement fragilisées suite au piratage de leurs systèmes informatiques et de leur site internet, n’ayant pas les moyens financiers suffisants pour pouvoir couvrir les frais d’avocats, la perte de chiffre d’affaires et l’indemnisation de leurs clients.

25


26

Guide de l’entrepreneur 2022

Administratif

CONTRAT DE TRAVAIL ! ATTENTION ! Certaines dispositions du CO sont impératives. Le contrat de travail ne peut pas y déroger ! Voir notamment les articles 319 et suivants.

GÉNÉRALITÉS Afin de développer ses activités, votre société sera probablement amenée à engager des collaborateurs. Voici ci - après quelques points importants lors de la conclusion d’un contrat de travail. Par le contrat de travail, l’employé s’engage, pour une durée déterminée ou non, à travailler au service de l’employeur. Ce dernier promet de lui payer un salaire. Le contrat de travail n’est soumis à aucune forme spéciale, il peut être conclu oralement ou par écrit.

La protection des travailleurs relève de la loi fédérale sur le travail dans l’industrie, l’artisanat et le commerce.Cette loi établit les règles minimales de protection d’intérêt public et laisse le soin aux conventions collectives de les compléter. Par exemple, elle fixe, de manière générale, la durée maximale hebdomadaire à 45 heures.

CONTENU DU CONTRAT DE TRAVAIL Il est conseillé de rédiger un contrat écrit afin de définir clairement les droits et obligations de chacune des parties.

Le contrat doit contenir au minimum les informations suivantes : • Nom des parties ( employeur et salarié ) • Date d’entrée en service • Travail à fournir • Salaire à payer en contrepartie • Tenir compte des conventions collectives de travail

Des dispositions ayant trait aux rapports de travail peuvent être prévues dans un document de nature générale ( règlement d’entreprise, conditions générales, etc. ). Toutefois, pour que ces dispositions s’appliquent, il faut que le contrat de travail y fasse expressément référence.

Liens utiles Code des obligations et contrat www . admin . ch Plateforme des administrations suisses www . ch . ch

Pour les points qui ne seraient pas réglés par le contrat de travail ( par ex. le délai de congé, le droit aux vacances, etc .), les dispositions du Code des Obligations ( CO ) ( ou de la convention collective s’il en existe une ) s’appliquent à titre subsidiaire.


Administratif

Guide de l’entrepreneur 2022

ÉTABLIR UNE FACTURE CORRECTE Dès le début de l’activité d’une entreprise, il faut se préparer à faire rentrer de l’argent, et donc à facturer des produits ou des services. Il est donc important de mettre sur pied un système de facturation efficace et surtout correct au niveau formel. En effet, si une facture ne remplit pas les critères formels, il est possible que des problèmes surgissent avec la TVA et l’Administration fédérale des contributions.

Vos factures doivent donc contenir au moins les éléments suivants:

EXEMPLES CORRECTS DE FACTURES AVEC TVA Facture non détaillée Total TVA ( 7.7 % ) incluse CHF 3’000.–

Facture détaillée Prestation 1 CHF 3’400.–

• Nom et adresse de votre entreprise Prestation 2 CHF 2’300.– • Votre numéro TVA ( si vous êtes assujetti ) Total brut ( sans TVA ) CHF 5’700.– • Nom et adresse du destinataire. Le nom de la personne à laquelle est adressée la facture vient en principe après la raison sociale

- Rabais 10 % CHF 570.– Total net CHF 5’130.–

• Date de livraison ( si elle n’est pas identique à celle de la facture )

TVA 7,7 % CHF 395.–

• Description précise du bien ou du service

Total TVA incluse CHF 5’525.–

• Prix ( contre - prestation ) de la livraison ou du service • Taux de TVA appliqué (par ex. « 7,7 % de TVA en sus » ). La mention Toutes taxes comprises ou TTC n’est pas suffisante • Assurez-vous également que le bulletin de versement soit correct ( via votre banque ). L’indication de l’IBAN peut être utile lors de facturation à l’étranger • Signature : les factures n’ont pas besoin d’être signées pour valoir comme instrument légal

27


28

Guide de l’entrepreneur 2022

CÔTÉ FINANCE Pour lancer votre entreprise, il est bien entendu nécessaire de trouver des fonds. Différentes sources de financement existent. Les pages qui suivent vous donnent quelques pistes et idées pour vous aider à lancer financièrement votre business !


Finance

Guide de l’entrepreneur 2022

29

TROUVER UN FINANCEMENT Les entrepreneurs ou les porteurs d’un projet d’entreprise devraient pouvoir apporter un maximum de fonds propres. Toutefois, trouver les fonds nécessaires au lancement et au développement de votre entreprise n’est parfois pas chose aisée.

LA VIE D’UNE ENTREPRISE ET SES BESOINS EN FINANCEMENT

EXPANSION

STADE PRÉCOCE

Exemple d’une entreprise dans un domaine technologique :

PHASE

ACTIVITÉS

MONTANT (CHF)

TEMPS INVESTISSEURS (MOIS)

Concept

Développement du concept d’entreprise

10’000 à 20’000

2à6*

Créateurs, 3F ( Friends, Family, Fools )

Amorçage

Créer le business plan, rechercher le financement, composer le groupe des créateurs, étude de faisabilité

50’000 à 500’000

6 à 24

Créateurs, 3F, business angels, capital-risque ( en phase d’amorçage ), banques avec activités de financement de start-up

Démarrage

Développement du produit / service, préparation de l’accès au marché

500’000 à 2’000’000

6 à 24

Business angels, co-investissements, capital-risque

Phase 1

Accès au marché

1’000’000 à 5’000’000

6 à 12

Capital-risque

Phase 2

Echelonnage des produits / services

2’000’000 à 20’000’000

12 à 48

Capital-risque

Phase 3

Expansion du marché

2’000’000 à 20’000’000

6 à 36

Capital-risque

Relais

Financement intermédiaire pour la préparation à l’introduction en bourse ( IPO )

2’000’000 à 20’000’000

6 à 36

Capital-risque

* Dans le cas d’un développement technologique, on peut aussi investir pendant 3 ans jusqu’à atteindre un degré de maturité suffisant pour la commercialisation. Source : START Unternehmenszentrum Zurich


30

Guide de l’entrepreneur 2022

Finance

La Confédération et les cantons ne soutiennent que de manière subsidiaire le financement d’entreprises. Voici toutefois quelques soutiens possibles dans le canton du Valais :

CENTRE DE CAUTIONNEMENT ET DE FINANCEMENT www . ccf - valais . ch Cette entité propose les aides financières et prestations suivantes : • Investissement en capital dans votre société via des fonds d’amorçage, dès le tout début de votre projet. Investissement maximal de CHF 50’000.–*, voir CHF 100’000.– pour les projets au potentiel jugé exceptionnel • Investissement dans le développement de sociétés à fort potentiel via un fonds de capital-risque • Investissements de soutien et / ou de capital proximité, à différents moments de la progression de votre entreprise* • Garanties facilitant l’octroi de crédits bancaires ou leasings, ainsi que des garanties bancaires* • Subventions pour des démarches visant une amélioration de la compétitivité * • Cofinancement du conseil : permet de financer une partie des études préalables à un investissement • Aide au financement de participation ( s ) à des foires commerciales et / ou technologiques. Financement jusqu’à 50 % des frais.

FONDATION THE ARK www . the ark . ch La Fondation ne propose pas de financement direct, mais soutient les entreprises par des prestations de coaching, d’hébergement. Par le biais notamment de son Incubateur d’entreprises, elle finance également des prestations de partenaires spécialisés ( brevets, droit, communication, … ).

La Fondation The Ark peut aider votre start-up ou entreprise à monter des projets Innosuisse ou à obtenir son soutien.

INNOSUISSE www . innosuisse . ch Innosuisse, l’Agence suisse pour l’encouragement à l’innovation, est affiliée à l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie. Elle encourage les start-up et les projets de création d’entreprise de manière personnalisée, via son programme « Start-up Coaching / Training ». Cette structure nationale soutient également les entreprises dans le cadre de coopérations internationales, ainsi que les start-up qui souhaitent s’implanter au niveau international. Innosuisse encourage aussi des projets d’innovation basés sur la science que les entreprises, principalement des PME, mènent conjointement avec des partenaires de recherche.

* Conditions minimales pour obtenir un soutien de la part du CCF : projet innovant, réalisation d’un chiffre d’affaires de manière prépondérante à l’extérieur du Valais, impact sur l’emploi important.

Enfin, elle soutient les réseaux et les événements dans des domaines d’innovation importants. Ses mentors aident les entreprises à lancer leurs projets.


Finance

Guide de l’entrepreneur 2022

31

FINANCER SA SOCIÉTÉ OU SON PRODUIT VIA DU CROWDFUNDING Comment financer sa société ou le lancement de son produit via des plateformes de crowdfunding ? Le crowdfunding, appelé également financement participatif, est une source de financement en plein essor. Une méthode en cinq étapes vous accompagne pour réaliser des levées de fonds efficacement.

1. Définir votre projet

3. Planifier votre campagne

Avant de se présenter auprès d’une plateforme de crowdfunding, il est important de bien se préparer et d’avoir un projet cohérent, viable et donc prêt à être soumis au public. La plupart des plateformes requièrent des documents complets sur le projet afin de l’étudier au mieux pour l’éventuelle levée de fonds.

Pour inciter vos contributeurs à investir dans votre projet, il est important d’élaborer une stratégie de communication au préalable. Les questions qu’il faut vous poser sont : « À qui voulez-vous vous adresser ? Quand ? Comment ? ». La communication est essentielle dans le crowdfunding et c’est pourquoi il est important d’informer votre réseau de proches afin qu’ils soient les premiers à vous soutenir, mais aussi qu’ils en parlent autour d’eux. En général, les petits investisseurs suivent les grands et il est donc important de convaincre les grands investisseurs en premier lieu si l’on veut avoir des chances de réussir son crowdfunding.

Ces documents ( vidéos, images, textes ) doivent répondre à plusieurs questions telles que : • À combien se monte la cible de financement ?

4. Atteindre ses contributeurs

• Combien de temps la campagne doit-elle durer ?

Il faut aussi établir les contreparties, c’est-à-dire des récompenses pour vos investisseurs, car il sera plus facile de trouver des contributeurs s’ils reçoivent quelque chose en retour.

Une fois en ligne, votre projet doit avoir la plus grande visibilité possible. Il est ainsi fondamental de faire du bruit autour de vous. Partagez sur les réseaux et par mail, mais aussi rencontrez des potentiels investisseurs en personne. « Les premiers jours sont essentiels » affirme Jacky Casas. En effet, la majorité des projets victorieux sont ceux qui réussissent à atteindre le 20- 30 % de leur cible dès la première semaine.

2. Soumettre votre projet

5. Clore la campagne

Le choix de la plateforme dépend de plusieurs facteurs, dont l’objet du financement de l’entreprise et le montant qu’elle cherche à récolter. Après avoir choisi le type de plateforme adapté à votre projet, vous pourrez soumettre votre projet aux coachs de l’outil de crowdfunding. Ces derniers donnent un feed-back sur la viabilité du projet et des conseils pour l’améliorer avant qu’il ne soit mis en ligne sur la plateforme.

Une fois la somme atteinte, la plateforme de crowdfunding vous verse l’argent. Elle retient cependant des frais de commission et de transaction (entre 5 et 10 % selon la plateforme ). Il est important de communiquer régulièrement avce vos investisseurs pour les tenir informés sur le développement de votre société. Finalement, si le projet n’atteint pas sa somme cible, l’argent est rendu aux investisseurs. Outre Raizers et WeWakeIt, il existe d’autres plateformes de financement participatif telles que Ulule, Indiegogo et KickStarter.


32

Guide de l’entrepreneur 2022

Finance

LA TOKÉNISATION : UN MOYEN DE FINANCEMENT POUR VOTRE START- UP par Victor Busson Chief Marketing Officer, Taurus Group SA

Pour comprendre la tokénisation, il est essentiel de différencier trois catégories de jetons : les jetons de paiement ( payment tokens ), les jetons d’utilité ( utility tokens ) et les jetons d’investissement (ou asset/security tokens ). La première catégorie correspond aux crypto-monnaies. La deuxième contient des jetons qui donnent accès à un usage ou à un service numérique, comme par exemple, des points de fidélité pour récompenser des clients ou encore un droit de vote pour prendre certaines décisions en fonction de règles de gouvernance mise en place dans une communauté. Les jetons issus de ces deux dernières catégories n’ont souvent aucune valeur légale, tout au plus très limitée. On les oppose aux jetons d’investissement. Ces derniers ont une valeur légale, car ils représentent, sous forme numérique, des valeurs patrimoniales telles que des parts dans des actifs réels ( p. ex. une part de propriété d’un bien immobilier ) ou des entreprises ( p. ex. des actions d’une PME ).

Il est donc possible pour les PME suisses d’émettre leurs actions sous la forme de titres tokénisés enregistrés sur une blockchain, publique ou privée. De la même manière, les investisseurs qui détiennent ces security tokens bénéficient du même niveau de protection juridique qu’un investisseur traditionnel détenant un papier - valeur, comme par exemple un actionnaire détenant un certificat d’action papier. Autrement dit, 1 action tokénisée = 1 action traditionnelle.

Lorsque l’on parle du processus de tokénisation, on se réfère, le plus souvent, à la catégorie des security tokens. Il s’agit donc du processus de numérisation d’actifs existants, où l’on fait correspondre un jeton à un actif ou à une part d’un actif. Ce jeton, une fois émis, est enregistré sur un registre distribué de type blockchain, qui fait office de registre officiel.

La digitalisation permet d’aller encore plus loin : il existe de nouvelles places de marchés électroniques pour actifs numériques ( supportant les actions tokénisées ), permettant non seulement d’effectuer des levées de fonds auprès de clients, d’une communauté ( crowdinvesting B2C ), ou d’investisseurs ( crowdinvesting B2B ) ; mais aussi d’acheter et de vendre ces actions tokenisées à n’importe quel instant sur un marché secondaire. Taurus Digital Exchange ( www.T-DX.com ) est l’une des premières places de marché réglementées de ce type dans le monde. Une levée de fonds ou une augmentation de capital devient plus rapide, plus simple et à moindre coût, car sans intermédiaire. Les actionnaires ( employés, fondateurs ou investisseurs ) peuvent bénéficier d’une meilleure liquidité et transparence. Les fondateurs peuvent créer des programmes d’engagement pour leurs collaborateurs à travers une distribution et une gestion simplifiée d’actions ou de bons de participation.

La tokénisation ouvre la porte à une véritable révolution sur le marché des capitaux privés, à savoir celui des actions des entreprises non cotées en bourse, du monde de l’art ou de l’immobilier, puisque l’infrastructure utilisée aujourd’hui pour financer et échanger ces types d’actifs est encore très archaïque, à savoir manuelle et sous forme papier. La Suisse fait office de pionnière dans ce domaine. En effet, le Conseil Fédéral Suisse a mis en vigueur, en février 2021, le premier lot de modifications issues de la nouvelle loi sur la technologie des registres distribués, qui a marqué une avancée légale majeure au niveau international. Le Code des Obligations suisse ( art. 973d-i ) reconnaît maintenant officiellement le transfert et le stockage de valeurs mobilières ( actions, obligations, etc ) sous la forme de droits valeurs inscrits enregistrés électroniquement sur un registre distribué.

Les avantages liés au processus de la tokénisation sont nombreux, à la fois pour les PMEs et pour les investisseurs. On simplifie notamment la gestion et le transfert de titres qui se fait désormais de façon électronique, en quelques clics, avec une vue d’ensemble de la table de capitalisation. Auparavant, la vente / achat d’actions nécessitait obligatoirement la signature manuscrite multi-parti d’un Share Purchase Agreement.


Guide de l’entrepreneur 2022

33

Toutefois, avant de tokéniser ses actions, il est important de se poser plusieurs questions : • Quel objectif cherchez-vous à remplir ? Simplifier la gestion administrative et gagner du temps ? Lever des fonds ? Créer un marché secondaire afin de débloquer de la liquidité pour les investisseurs actuels ? • Êtes - vous clair sur les conséquences de la tokénisation ? La transparence notamment. • Auprès de quelle audience souhaitez-vous lever des fonds ? Votre communauté d’utilisateurs ( pour augmenter l’engagement ), des nouveaux investisseurs, etc... • Quelle structure du capital souhaitez-vous tokéniser ? Le capital- actions, la dette, etc… ? • Est-ce que vous souhaitez admettre au négoce sur le marché secondaire les actions de la société ? • Quel type de schéma de liquidité souhaitez-vous mettre en place ? Des enchères hebdomadaires, mensuelles, trimestrielles, voire annuelles ou alors un segment de négoce en continu comme sur une bourse traditionnelle ?

La démarche à suivre pour commencer le processus de tokénisation est relativement simple en Suisse et il existe de nombreux acteurs et solutions clé en main. Il faut compter entre 10 jours et plusieurs semaines en fonction du cas de figure. Dans tous les cas, la première étape consiste en une modification des statuts de la société, la seconde à la préparation de l’opération et enfin à l’émission des titres sur la blockchain.


34

Guide de l’entrepreneur 2022

COMMENT UNE START-UP UTILISE-T-ELLE SON CAPITAL DURANT SA PREMIÈRE ANNÉE D’EXISTENCE ? Lors de la création d’une jeune pousse, les questions liées au financement, au budget, aux liquidités et aux finances apparaissent très rapidement. La start - up valaisanne DePoly développe un procédé qui permet de recycler tous les objets en PET grâce à une décomposition chimique écologique. Sa directrice, Samantha Anderson, nous confie comment, lors de l’année qui a suivi sa création, elle a investi son capital.

COMMENT AVEZ-VOUS DÉPENSÉ VOTRE CAPITAL INITIAL L’ANNÉE SUIVANT LA CRÉATION DE VOTRE START- UP ? Pour nous, cela a été un peu différent que pour d’autres start-up car, la première année après notre création, nous avons été bloqués pendant la majeure partie de celle-ci ( en raison de la situation Covid-19 ). Mais nous avons utilisé notre capital principalement pour des articles consommables pour la recherche et des équipements d’installation pilote.


Guide de l’entrepreneur 2022

35

QUELS ONT ÉTÉ LES INVESTISSEMENTS LES PLUS IMPORTANTS ? Très clairement, les machines achetées pour l’usine pilote. Lors de notre premier tour de financement, nous avons obtenu le plus gros investissement de notre histoire ! LESQUELLES DE VOS DÉPENSES SE SONT FINALEMENT AVÉRÉES BEAUCOUP PLUS ÉLEVÉES QUE PRÉVU ? Pour nous, il s’agissait de frais juridiques, principalement des frais administratifs généraux, des frais de brevet et ceux liés au dépôt de la marque. POUVEZ-VOUS NOUS PARLER DES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES LORS DE VOS PREMIERS PAS EN TANT QU’ENTREPRISE, ET ÉGALEMENT NOUS FAIRE PART DES SOUTIENS QUI VOUS ONT ÉTÉ UTILES ? Une grande partie des difficultés que nous avons rencontrées au début concernait l’achat de pièces et la recherche des ressources dont nous avions besoin. Nous avons été soutenus par une société d’ingénierie ( Artelia ) qui nous a beaucoup aidés à cet égard. Nous avons également bénéficié du soutien de nos coachs, de nos mentors et, finalement, de nos Venture Capital qui sont toujours présents !

La jeune entreprise DePoly est fière d’avoir pu se lancer et continue le développement de sa technologie de pointe, qui favorise une vision circulaire de l’économie en plaçant le recyclage au cœur de son fonctionnement ! Un procédé qui semble intéresser de nombreux investisseurs puisque, à fin 2020, la start-up a bouclé un tour de financement de 1,3 million de francs !


36

Guide de l’entrepreneur 2022

IMPÔTS En Suisse, la compétence fiscale appartient à la Confédération, aux cantons et aux communes. Les entreprises ( personnes morales ) doivent s’acquitter d’un impôt sur le bénéfice et le capital. Pour ces deux impôts, les autorités fiscales se chargent, en temps voulu, de vous contacter pour vous acquitter des montants dus. À cela s’ajoute la taxe sur la valeur ajoutée. Pour cette dernière, les sociétés doivent s’annoncer spontanément auprès de l’Administration fédérale des contributions.

RAISON INDIVIDUELLE ( PAS D’IMPÔT ) Les raisons individuelles ne sont pas imposables. Chaque entrepreneur individuel est imposable sur son revenu privé et commercial ainsi que sur sa fortune privée et commerciale, sans pouvoir les séparer.

SA ET SÀRL ( DOUBLE IMPOSITION ) Contrairement aux sociétés de personnes, on distingue clairement, pour les sociétés anonymes et les Sàrl, le privé de l’entreprise. Les SA et les Sàrl sont taxées en tant qu’entreprises, les actionnaires et les associés en tant que personnes privées. Mais cette nette séparation conduit cependant à une double imposition au plan économique. Ainsi d’une part, le bénéfice de la SA est imposé et d’autre part, l’actionnaire doit payer un impôt sur le revenu sur les dividendes versés. Il en va de même pour le capital- actions. La SA doit payer des impôts sur le capital et l’actionnaire doit s’acquitter d’un impôt sur la fortune, en fonction de la valeur des actions.

IMPÔT SUR LE BÉNÉFICE NET Les SA et les Sàrl payent un impôt sur le rendement. L’assujettissement à l’impôt débute le jour de l’inscription au registre du commerce. Il s’agit en principe d’un impôt simple en pourcent du bénéfice. Un taux fixe est appliqué ( par exemple 8,5 % pour la Confédération ). Il existe cependant différents systèmes selon les cantons et les communes. Le canton du Valais utilise pour sa part un barème mixte à plusieurs niveaux, échelonné en fonction du montant du bénéfice.

Finance


Finance

Guide de l’entrepreneur 2022

AUTRES IMPÔTS

TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ( TVA )

Les principaux impôts autres que ceux mentionnés ci-dessus sont :

• Impôt Anticipé ( IA ) Destiné à inciter les titulaires de comptes bancaires à déclarer leurs avoirs, ou les actionnaires leurs dividendes.

• Taxe professionnelle Prélevée par les communes sur la base des critères suivants : • le chiffre d’affaires • le nombre d’employés • la surface de locaux utilisés ( ou les loyers payés ).

Le niveau de la taxe varie selon les communes.

• Droit de timbre Prélevé lors de l’émission et le commerce de titres et le paiement de primes d’assurances.

IMPOSITION DU CAPITAL Tous les cantons ( mais pas la Confédération ) perçoivent un impôt sur le capital. Habituellement, il s’agit d’une redevance fixée entre 3 et 9 ‰. Le canton du Valais utilise pour sa part un tarif légèrement progressif. Dans la majorité des cantons, l’impôt sur le capital englobe le capital-actions, ou le capital social, ainsi que les réserves déclarées.

37

La TVA est un impôt indirect prélevé par la Confédération sur les entreprises prestataires de services en Suisse, lors de l’importation de biens et auprès des acquéreurs de services fournis par des entreprises ayant leur siège à l’étranger. Le taux normal est de 7,7 % du chiffre d’affaires, il est de 3,7 % dans le secteur de l’hébergement et de 2,5 % sur les denrées alimentaires et les boissons non alcoolisées, les livres, les journaux et revues, les médicaments, ainsi que les activités sportives et culturelles ( état au 01.01.2021 ). En principe, toutes les entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires supérieur à CHF 100’000.– sont soumises à la TVA. Si vous n’êtes pas certain d’atteindre ce montant, vous disposez d’un délai de trois mois avant de vous annoncer à l’Administration fédérale des contributions ( AFC ), sinon vous devez vous inscrire dans le mois qui suit le début de votre activité commerciale. Si vous ne remplissez pas les conditions, vous pouvez toutefois choisir, sous certaines modalités, une imposition volontaire que vous demanderez, également par écrit, à l’AFC.


38

Guide de l’entrepreneur 2022

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE J’ai une idée géniale qui pourrait être un business prometteur. Mais comment éviter de me la faire voler, copier ou tout simplement qu’elle soit exploitée par quelqu’un d’autre ?


Propriété intellectuelle

Guide de l’entrepreneur 2022

LE DROIT À VOS IDÉES Il est vital pour un entrepreneur de pouvoir protéger son idée et exploiter librement son invention. C’est tout l’enjeu de la « propriété intellectuelle » ou IP ( pour Intellectual Property ). Celle - ci se donne comme objectif de garantir à son titulaire l’exclusivité du droit d’exploitation sur une idée de business. Pour une entreprise, qui plus est en démarrage, il est primordial de pouvoir valoriser son ou ses idées. Il y a plusieurs chemins pour y arriver : soit via un brevet soit via une marque. Ces deux éléments deviennent ainsi un élément essentiel du capital de la société. Ceux -ci serviront entre autres à rassurer les futurs investisseurs. Dès lors, de véritables stratégies de protection de l’IP doivent être développées. Les créateurs d’entreprise peuvent être soutenus dans cette démarche par des professionnels afin d’étudier la brevetabilité de leur idée ou tout simplement pour connaître les libertés d’exploitation, c’est-à-dire savoir s’il n’y a pas de restrictions à la commercialisation de leur idée.

39


40

Guide de l’entrepreneur 2022

Propriété intellectuelle

LE DESIGN

LA MARQUE

Un design protège la forme extérieure d’un produit en deux dimensions ou d’un objet en trois dimensions. La forme se caractérise par la disposition de lignes, de surfaces, de contours ou de couleurs, ou encore par le matériau utilisé.

Une marque est un signe distinctif protégé permettant à une entreprise de différencier ses produits ou ses services de ceux d’autres entreprises.

Un design peut être protégé à condition d’être nouveau, de se distinguer de designs existants par des caractéristiques majeures et de n’être contraire ni à la loi ni aux bonnes mœurs. En outre, la forme ne doit pas être déterminée uniquement par la fonction de l’objet pour lequel elle est destinée.

Peuvent être des marques tous les signes susceptibles de représentation graphique : • Des mots ( p. ex. Victorinox ) • Des combinaisons de lettres ( p. ex. ABB )

Grâce au dépôt d’un design auprès de l’Institut fédéral de Propriété Intellectuelle, vous pouvez interdire à des tiers d’utiliser à des fins industrielles ou commerciales, autrement dit fabriquer, mettre en vente, importer ou exporter, des produits ayant un design identique ou similaire au vôtre. Et ceci pendant 25 ans au maximum.

• Des combinaisons de chiffres ( p. ex. 501 ) • Des représentations figuratives ( p. ex. logo des CFF ) • Des formes tridimensionnelles ( p. ex. étoile Mercedes ) • Divers autres signes.

La taxe de base pour un dépôt de design est de CHF 200.–. Chaque design supplémentaire déposé au moyen de la même demande est facturé CHF 100.– (au maximum CHF 700.–). Une taxe de publication de CHF 20.– s’ajoute pour chaque représentation du design. La première publication est comprise dans la taxe de base.

En protégeant votre marque, vous avez le droit exclusif d’utiliser la marque pour désigner des produits et des services et de disposer librement de votre droit ( p. ex. octroyer des licences ). Vous pouvez aussi interdire à tout tiers d’utiliser un signe identique ou similaire au vôtre pour désigner des produits ou des services identiques ou similaires.

La taxe de dépôt d’une marque en Suisse pour une durée de protection de dix ans est de CHF 550.-. L’enregistrement de votre marque peut être prolongé de dix ans en dix ans.

Liens utiles • Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle ( IPI ) • Accélérateur The Ark

www . ige . ch www . the ark . ch / accelerateur


Propriété intellectuelle

LE BREVET Un brevet est un titre de protection délivré par l’État pour une invention technique. Au sens juridique du terme, une invention est une solution à un problème technique. Pour être brevetable, une invention doit être nouvelle, ne pas découler de manière évidente de l’état de la technique pour l’homme du métier et être applicable industriellement. Grâce au brevet, vous possédez pendant 20 ans au maximum le droit d’exclure tout tiers de l’utilisation professionnelle de votre invention. Pendant tout ce temps, vous êtes en droit d’interdire l’utilisation de votre invention sans votre autorisation à des fins économiques. En contrepartie, vous devez exposer votre invention dans les détails et la rendre publique. Une protection peut être uniquement accordée par un office national. Il n’existe actuellement pas de brevet mondial. Ainsi, vous devez déposer votre brevet dans tous les pays où vous désirez une protection. Il est conseillé de faire appel à un conseil en brevets ! Lorsqu’on manque d’expérience, rédiger correctement une demande de brevet peut poser problème. La Fondation The Ark, et principalement son service Accélérateur, dispose des compétences en la matière et pourra vous aider.

L’Institut fédéral de la propriété intellectuelle perçoit : • CHF 200.– pour le dépôt de la demande de brevet et CHF 500.– pour l’examen de la demande. • Le détenteur d’un brevet doit ensuite verser des annuités, qui s’élèvent à CHF 100.– dès la quatrième année, et augmentent ensuite de CHF 50.– chaque année jusqu’à CHF 900.– la vingtième année. • Ces montants ne tiennent pas compte des coûts généraux au cas où vous faites appel à un spécialiste.

Guide de l’entrepreneur 2022

41


42

Guide de l’entrepreneur 2022

STRATÉGIE DE COMMUNICATION Ça y est ! Vous tenez votre idée d’entreprise, vos produits, votre Business Plan et votre Business Model. Reste maintenant à trouver des clients et à vous faire connaître sur le marché. Pour cela, il convient de mettre en place une stratégie marketing, qui devra notamment contenir les éléments du marketing - mix, à savoir vos produits, les prix, les moyens de distribution et la promotion à faire. Pour être efficace, un bon plan marketing doit viser en priorité la clientèle cible de votre entreprise. Il ne s’agit en effet pas d’être visible à tout prix et partout.

La stratégie marketing doit s’appuyer sur des outils de promotion, qui doivent être combinés. En voici quelques-uns, séparés en deux grandes catégories : le marketing « classique » et le marketing « digital ».


Stratégie de communication

Guide de l’entrepreneur 2022

43

MARKETING CLASSIQUE LOGO Afin de renforcer l’image de votre entreprise, il est important de pouvoir disposer d’une identité qui est rappelée sur tous vos supports de communication. Un logo d’entreprise est donc indispensable. Si l’on va plus loin dans la démarche, l’établissement d’une charte graphique ( expliquant comment bien utiliser le logo et les différents supports marketing ) peut être très utile.

BROCHURES Plaquette d’entreprise, flyer, liste de prix, … qui permettent de fixer les différentes prestations de votre entreprise sur papier ou en digital.

Prestataires : Graphiste, agence de communication et imprimerie

ANNONCES DANS LES MÉDIAS Par exemple, des campagnes de presse ( presse écrite, radio, TV, cinéma ) qui sont également un bon moyen de se faire connaître. Cependant, celles - ci ont un coût important.

Prestataires : Agence de publicité des différents médias ( par ex. Impact Medias pour la presse écrite, Rhône FM publicité,… ), graphiste ou agence de communication

CAMPAGNE DE RELATIONS PUBLIQUES Lors du lancement d’un nouveau produit ou service ou lorsqu’un évènement intéressant arrive dans la vie de votre entreprise ( 1’000e client, 5’000e machine produite,… ), il est intéressant de diffuser un communiqué de presse aux principaux médias de votre région. Si l’information est intéressante et pas trop publicitaire, vous augmentez ainsi les chances que la presse s’intéresse à vous et effectue un compte - rendu. Avant de diffuser un communiqué, pensez à sélectionner les médias intéressants pour votre entreprise ( médias généralistes, spécialisés, régionaux, nationaux,… ).

SALONS ET EXPOSITIONS Les salons et expositions sont un bon moyen de faire connaître votre entreprise à un public bien défini, en fonction du positionnement de la manifestation. Des coûts sont à prévoir pour l’engagement du personnel sur le stand ainsi que l’agencement de celui-ci. S’ajoute bien évidemment à ces frais les coûts de location du stand (surface), qui varient selon l’importance des salons.

Prestataires : Organisateurs de manifestation, créateurs de stands ( JokImport, Texner, Novaprint,… )

GADGETS PUBLICITAIRES Aux couleurs de votre entreprise, ces petits gadgets publicitaires ( bonbons, stylos, porte - clés,… ) peuvent permettre de laisser un « souvenir » à moindre coût à vos clients. Ces objets sont particulièrement utiles lors des salons et expositions ou lors de vos visites clientèle.

Prestataires : Sociétés spécialisées ( JokImport, Texner,… ), agence de communication


44

Guide de l’entrepreneur 2022

Stratégie de communication

MARKETING DIGITAL SITE INTERNET ET BLOG

GOOGLE ADS

De nos jours, un site internet est pratiquement incontournable pour toute entreprise qui se respecte, quel que soit son domaine d’activités. Ce dernier doit contenir un maximum d’informations utiles pour le client. Il doit être construit pour les besoins du client et non pas de ceux de votre entreprise. Un site internet peut constituer un moyen de vente privilégié, sans intermédiaire. Par ailleurs, il peut être utile de compléter votre site internet « classique » par un blog, qui permet davantage d’interactivité. Il faut toutefois veiller à l’alimenter régulièrement, afin de garder l’attention des lecteurs.

C’est un service de publicité de Google. Il permet de mettre des annonces sur des sites internet ou sur le moteur de recherche. Des analyses fines de l’impact de ces campagnes sont facilement récupérables depuis l’interface de Google.

Prestataires : Agences web / communication, outils en ligne tels que Wordpress, Wix, Site123, ...

Prestataires : Google, via son outil en ligne Google Ads

RÉSEAUX SOCIAUX

Le fait d’être bien positionné sur les moteurs de recherche est vital pour votre entreprise. Un travail sur le contenu de votre site internet, sur les mots - clés présents dans les pages ainsi que les liens externes doit être entrepris.

La présence de votre entreprise sur Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn, Youtube, Snapchat ou encore TikTok permet d’augmenter sa notoriété. Elle permet en outre d’entrer en relation directe avec vos clients et de pouvoir obtenir leur avis sur vos produits. Bien - sûr, il est nécessaire de sélectionner uniquement les réseaux sociaux compatibles à votre société. La gestion de ces réseaux sociaux prend beaucoup de temps et doit être soignée. Il s’agit de ne pas se lancer tête baissée dans ces réseaux, au risque que cela soit contreproductif.

Prestataires : Sociétés spécialisées ( JokImport, Texner,… )

Prestataires : Agences spécialisées en community management, réseaux sociaux

RÉFÉRENCEMENT NATUREL

NEWSLETTER Cet outil permet d’envoyer des informations directement à vos clients, via des lettres d’informations électroniques ou des e-mails personnalisés

Prestataires : Agences de communication, outils gratuits en ligne pour l’envoi tel que Campaign Monitor ou MailChimp


Stratégie de communication

Guide de l’entrepreneur 2022

45

RÉSEAUX SOCIAUX Sources : https://www.blogdumoderateur.com/

Les réseaux sociaux sont devenus omniprésents dans notre société. Ce phénomène social peut se présenter comme une véritable plus - value pour votre entreprise. En effet, ces outils vous permettent d’accroitre votre présence numérique et donc de vous faire remarquer plus facilement. Visibilité, notoriété, réseautage sont les mots d’ordre de cette nouvelle forme de communication. Simple et efficace, les réseaux sociaux se présentent comme la nouvelle arme du web. Mais encore faut-il savoir les utiliser correctement. Effectivement, les réseaux fonctionnent selon un système de points le tout basé sur des algorithmes. Si vous ne prenez pas en main vos réseaux, votre entreprise risque d’être noyée dans un flot numérique. Nous allons donc vous donner quelques trucs et astuces afin de vous démarquer et de faire prospérer votre entreprise dans ce lieu très compétitif que sont les réseaux sociaux.

INSTAGRAM La plateforme maitresse des contenus audiovisuels, soyez créatifs et exprimez-vous ! Quand publier sur Instagram ? Deux jours et deux créneaux horaires de préférence. Les deux jours les plus stratégiques sont le lundi et le jeudi. Quant aux créneaux horaires, de 07h00 à 09h00 et de 17h00 à 18h00. Ainsi, vous aurez une portée plus importante, car le nombre d’utilisateurs actifs à ce moment-là est relativement élevé.


46

Guide de l’entrepreneur 2022

Stratégie de communication

Quels sont les objectifs principaux ?

Les outils intéressants d'Instagram

Il vous faut avoir trois objectifs principaux en tête lorsque vous entamez une communication par le biais d’Instagram :

• Instagram Shopping est une fonctionnalité vous permettant de mettre en vente des produits de votre marque ou de rediriger vers votre site internet pour faire du commerce en ligne. Cette fonctionnalité permet également aux utilisateurs de la plateforme d’accéder et de découvrir les contenus ( photos et vidéos ) des produits ou des services issus de votre entreprise. Il s’agit principalement d’un outil de boutique en ligne. Instagram vous servira alors de vitrine.

• Mettre en valeur votre activité. Votre feed représente votre identité. La qualité de vos contenus détermine la qualité de vos prestations et l’image de votre entreprise. Un contenu soigné indiquera une entreprise de confiance. • Faire connaitre vos produits et vos services au plus grand nombre. • Se rapprocher de sa communauté en montrant les coulisses de vos avancées, de vos recherches, de votre entreprise, de vos projets grâce à des stories. Les stories sont de courtes vidéos disponibles sur votre profil durant 24h00. Ce temps écoulé, la plateforme efface votre story. Ces stories permettent d’attiser la curiosité des internautes et de leur faire découvrir des nouveaux aspects de votre entreprise. Votre communauté aura ainsi accès à du contenu exclusif.

Quels sont les audiences d'Instagram ? En 2021, la plateforme Instagram dénombre plus d’1,3 milliards d’utilisateurs actifs mensuels. Quotidiennement, plus de 500 millions de comptes sont actifs à travers le monde. La plateforme attire majoritairement les jeunes internautes. En effet, plus de 71 % des internautes ont moins de 35 ans. Ce réseau est principalement féminin avec plus de 54% de femmes contre 46% d’hommes. Finalement, nous constatons que plus de 90 % des utilisateurs suivent des entreprises ou des marques.

Quelques conseils • Mettre ses produits et ses services en situation afin de comprendre rapidement leur champ d’application et leur donner vie. • Avoir une identité visuelle assez forte avec des photos et des vidéos de qualité. • Soyez authentique et spontané en utilisant des stories. • Communiquez au travers d’influenceurs ou de personnes clés de votre domaine d’activité afin d’accroitre votre visibilité et votre notoriété. • Utilisez dans vos publications des hashtags pertinents. Misez sur la qualité et non pas sur la quantité, la moyenne conseillée est de 7 à 10 hashtags. • N’hésitez pas à mentionner les personnes présentes sur vos photos ou vidéos afin d’atteindre également leur propre communauté et donc d’étendre la portée de votre publication.

• Instagram for Business est une fonctionnalité de la plateforme qui permet de vous distinguer en tant qu’entreprise auprès de vos abonnés. Ainsi, une distinction est faite entre le privé et le professionnel. Ce compte professionnel est également conçu à l’aide de fonctionnalités dites call-to-action qui donnent la possibilité d’appeler ou de contacter votre entreprise de manière simple et rapide. Le profil professionnel vous donne également accès à des analyses et des statistiques concernant vos abonnés et vous permet également de mesurer les performances de vos publications. • Snapppt est utile uniquement dans le cas où vous souhaiter faire du e - commerce. En effet, cet outil vous permet de transformer vos photos publiées sur la plateforme en fiche produit. Ce procédé permet aux internautes d’accéder en un clin d’œil aux différentes informations concernant votre produit. • Mojo est un outil vous permettant de créer des stories originales, impactantes et professionnelles. Cet outil est simple et efficace. • InShot est un outil de montage photo et vidéo s’adaptant parfaitement au format imposé par Instagram.


Stratégie de communication

Guide de l’entrepreneur 2022

47

LINKEDIN Le B2B des réseaux sociaux, cette plateforme sociale est idéale pour des relations professionnelles et des échanges de business à business. Quand publier sur LinkedIn ?

Quelques conseils

Les jours de semaine, à savoir le lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi représentent les jours idéaux pour vos publications. Les créneaux horaires conseillés sont de 08h00 à 10h00 et de 17h00 à 18h00. Ainsi, vos chances d’être remarqué sur la plateforme sont plus élevées, car les membres du réseau sont plus actifs durant ces laps de temps.

• Utilisez les hashtags dans vos publications en fonction de votre cible et des centres d’intérêt de votre communauté.

Quels sont les objectifs principaux ?

• Soignez vos accroches pour attirer l’attention. Un contenu qualitatif aura plus de chance d’être retenu par votre cible.

• Utilisez les contenus visuels ( images, vidéo et pd f) afin de vous faire remarquer en un coup d’œil. • Utilisez du storytelling dans vos publications. Racontez une histoire, la vôtre ou celle de votre entreprise.

Nous pouvons mettre en évidence trois objectifs principaux : • Développer son réseau en faisant de la prospection. • Promouvoir son activité en montrant son expertise et en augmentant sa visibilité.

• Identifiez les personnes impliquées dans votre publication. Cela vous permettra d’obtenir une portée supplémentaire et donc d’accroitre la visibilité et l’impact de votre publication.

• Partager du contenu et de l’actualité notamment la vie de l’entreprise et en mettant en avant son équipe.

• Misez sur l’engagement et sur la qualité. Une communauté qualitative et engagée est la clé du succès sur LinkedIn.

Quels sont les audiences de LinkedIn ?

Les outils intéressants de LinkedIn

En 2021, LinkedIn compte plus de 575 millions d’utilisateurs à travers le monde, avec plus de 260 millions d’utilisateurs actifs par mois . En ce qui concerne la répartition par genre, nous observons que 52 % des utilisateurs sont des hommes et 48 % des femmes. La tranche d’âge la plus active sur ce canal est en moyenne estimée à 44 ans. Un dernier fait intéressant, plus de 85 % des décideurs B2B ( business to business ) utilisent LinkedIn.

• Campaign Manager représente l’outil de gestion publicitaire de LinkedIn. Il permet aux utilisateurs de créer, lancer et évaluer les performances des campagnes publicitaires sur la plateforme. Cet outil en ligne guide les annonceurs pour lancer leurs campagnes afin d’atteindre un plus grand réseau professionnel. • ProspectIn est une extension vous permettant d’entièrement automatiser vos tâches de prospection sur la plateforme LinkedIn, tout en restant sous les limites quotidiennes imposées par le réseau social. L’objectif consiste à séquencer vos actions en fonction de délais et de conditions spécifiques, le tout de manière intégralement automatisée. • LeadFuze est un outil de prospection automatisée. Il s’agit d’un moteur de recherche qui rassemble les données professionnelles du monde entier. Cet outil vous permet de trouver les coordonnées de n’importe qui ( pour peu qu’il possède un compte LinkedIn ) sur votre marché cible avec un accès illimité.


48

Guide de l’entrepreneur 2022

Stratégie de communication

TWITTER L’information en temps réel des réseaux sociaux. Cette plateforme s’illustre par sa spontanéité. Des messages courts et clairs. L’actualité à tout moment. Quand publier sur Twitter ?

Quelques conseils

Les jours de semaine ( du lundi au vendredi ) sont les périodes idéales de publication. Au niveau horaire, nous faisons une distinction entre la publication grand public et la publication B2B. Pour le grand public, l’idéal est de 07h00 à 09h00 et de 11h30 à 13h30. Les internautes sont majoritairement actifs durant ces créneaux horaires. En ce qui concerne la relation B2B, il est préférable de communiquer entre 12h00 et 15h00 et entre 17h00 et 18h00.

• Maximisez votre présence sur la plateforme en l’utilisant comme un support clientèle supplémentaire.

Quels sont les objectifs principaux ?

• Utilisez des contenus visuels qui attirent l’œil ( image, vidéo et gifs ). L’objectif est que l’on vous remarque parmi l’abondance de contenu présent sur la plateforme.

Les objectifs se déploient en trois points principaux : • Faire sa veille et contrôler sa e-réputation. La e-réputation est simplement la réputation de votre entité dans l’univers numérique. Il est très important que vous ayez conscience de ce qu’il se dit sur vous et votre entreprise afin de pouvoir rebondir et d’adapter au mieux vos communications. • Partager de l’actualité en se rapprochant et en interagissant avec vos abonnés. • Améliorer sa visibilité et son image de marque et créer de la viralité, c’est-à-dire une diffusion rapide de vos contenus sur les réseaux sociaux afin de créer un effet viral.

Quels sont les audiences de Twitter ? Twitter dénombre environ 326 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde. Les tranches d’âge les plus impliquées sur la plateforme sont les 25-34 ans et les 35-44 ans qui composent respectivement 25 % et 24 % de l’audience. Finalement, nous dénombrons plus d’utilisateurs masculins ( 60 % ) que féminins ( 40 % ).

• Utilisez des hashtags populaires afin d’être plus facilement retrouvé sur le réseau. Plus le hashtag sera utilisé par des membres, plus il sera populaire. • Allez à l’essentiel ( vous ne disposez que de 280 caractères ).

• Twitter nécessite une fréquence de publication. Trouvez une fréquence de publication qui vous convient et essayez de maintenir le rythme dans le temps.

Les outils intéressants de Twitter • Twitter for business consiste à créer un compte Twitter spécialement pour votre entreprise et ainsi éviter de mêler le privé et le professionnel. Il s’agit d’une excellente plateforme pour les entreprises qui souhaitent atteindre et se connecter à un nouveau public. La communication y est simple et efficace. Des entreprises de toutes tailles utilisent Twitter pour développer leurs activités. • Tweetdeck est un outil de veille qui permet de gérer facilement votre présence sur Twitter. Si vous détenez plusieurs comptes et publiez régulièrement sur ce réseau social, l’outil affiche, sous forme de tableau de bord, les contenus relatifs à chacun de vos comptes, en colonnes. Les meilleurs atouts de Tweetdeck sont ses fonctionnalités de veille sur plusieurs comptes et la planification des tweets. • Buffer est un excellent outil de planification de publications. Il permet une bonne gestion des comptes. Il permet également d’analyser les résultats de vos posts. • Talkwalker est un outil de veille stratégique. Il vous permet d’analyser ce qui se dit de votre entreprise sur le web. Cet outil fonctionne principalement par mots - clés et vous fournit toute une série de données utiles à votre entreprise. Il est garant de votre réputation en ligne.


Stratégie de communication

Guide de l’entrepreneur 2022

49

FACEBOOK Facebook se présente comme le leader des réseaux sociaux avec plus de 2,895 milliards d’utilisateurs actifs mensuellement. Quand publier sur Facebook ?

Les outils intéressants de Facebook

Selon une étude réalisée par HootSuite, les meilleurs jours de publication sont le lundi, le vendredi, le samedi et le dimanche. Au niveau des heures, les meilleurs créneaux sont : 9h00, 15h00 et 18h00. Cet agenda de publication vous permet d’accroître les chances que votre publication soit remarquée sur la plateforme.

• Facebook Business Manager vous aide à organiser et gérer votre entreprise. Il vous permet également de créer des audiences, de diffuser des campagnes publicitaires et d’obtenir des rapports sur vos publications et vos publicités. Ainsi, vous aurez une vision d’ensemble et serez en possession de statistiques vous permettant d’affiner vos méthodes de communication en fonction des résultats.

Quels sont les objectifs principaux ?

• Facebook Insights permet une analyse approfondie de la portée organique de vos publications. Cet outil favorise également la récolte de données relatives à votre audience sur le réseau et permet ainsi de calibrer vos prochaines actions communicationnelles sur la plateforme.

Nous relevons trois objectifs clés qui régissent la plateforme : • Construire une communauté et la fidéliser. • Relayer du contenu comme vos événements, vos articles, vos actualités, etc. •Mettre en avant vos produits, vos actions, vos services, vos compétences, ... mais aussi des informations générales et la vie de votre entreprise.

Quels sont les audiences de Facebook ? En 2021, la Suisse compte plus de 4,2 millions d’utilisateurs de la plateforme. Au niveau de la tranche d’âge, 49 % des visiteurs représentent la tranche 25 - 49 ans. Nous dénombrons également plus de 40 millions d’entreprises qui utilisent l’outil de chat Messenger de Facebook afin de faciliter la prise de contact.

Quelques conseils • Publiez des contenus visuels : vidéos et images natives. La vidéo représente le type de post possédant le meilleur taux d’engagement. Ces publications sont plus attractives et attirent plus facilement l’attention. • Misez sur des publications qui incitent à la réaction des internautes. Plus les internautes se sentent impliqués plus vous gagnerez à vous faire connaitre et accroitre votre communauté. • Utilisez la publicité en ligne Facebook Ads pour être visible. Facebook vous offre la capacité de cibler précisément votre audience et de leur diffuser des publicités pour leur faire effectuer des actions appelées conversions. Ce ciblage favorise le retour sur investissement. Si vous ciblez à l’aide de votre publicité une audience potentiellement intéressée par vos services, vos produits ou autre, vous pourrez alors gagner des clients qualitatifs et durables.

• Pixel Facebook représente un morceau de code ( html ) que vous intégrez sur vos pages de votre site web et qui vous permet de suivre les activités des personnes présentes sur votre site web.

Pour conclure cette section, il n’est pas nécessaire que vous adoptiez l’intégralité de ces réseaux sociaux. Investissez celui ou ceux qui vous semble pertinent dans le cadre de vos activités. Il vaut mieux posséder moins de comptes mais les soigner que d’en posséder trop et de les négliger. Vous l’aurez donc compris les réseaux sociaux se présentent comme une véritable plus- value pour votre entreprise. Ainsi, vous gagnerez en visibilité et en notoriété numérique. À présent, à vous de jouer !


50

Guide de l’entrepreneur 2022

Stratégie de communication

DESIGN THINKING par David Corthay, fondateur de Vertical Studio

L’EXPÉRIENCE CLIENT AU CENTRE DE VOTRE PME Mettre l’expérience client au coeur de sa PME, au lieu de se focaliser sur les produits à développer, c’est le maître - mot du Design Thinking. Cette approche, qui peut se pratiquer à tout moment, mais notamment lors de la mise en place de votre Business Plan, permet aux entreprises de répondre aux besoins des clients. David Corthay, nous partage son savoir au sujet de cette pratique qui place les besoins des consommateurs au coeur de la réflexion stratégique. Les entreprises évoluent toutes dans la culture de l’innovation. Celle-ci touche à plusieurs dimensions : l’humain, l’économie ( modèle d’affaires ) et le progrès technologique, qui est de plus en plus puissant. « L’entreprise est pressée au milieu de ces trois forces. Elle doit trouver un chemin et s’adapter à ce nouveau milieu », précise David Corthay.

MÉTHODE EN CINQ ÉTAPES Le Design Thinking n’est pas orienté solution, mais problème, selon David Corthay. Il suit un processus qui contient cinq étapes - clés :

1. Empathie envers les utilisateurs L’inspiration et la compréhension des besoins non satisfaits : cela permet de regarder le problème à travers les yeux des clients. « Le client ne doit jamais être réduit à l’acte d’achat. Il s’agit de le prendre dans un contexte plus large et de cerner ses émotions ». Cette phase fait appel aux sciences humaines, voire à l’ethnographie lorsqu’il s’agit d’obtenir un maximum d’informations sur les clients. Le « parcours » des clients au sein de l’entreprise est également analysé, tout comme les sentiments qui les habitent à chaque étape. Le tout dans le but de cerner les points de frustration.

APPROCHE MULTIDIMENSIONNELLE

2. Définition du problème

Ce dernier prend l’exemple de Matel, qui a essayé de mettre sur le marché des haut-parleurs connectés pour enfants. Les parents sont rapidement montés au créneau et le produit a dû être retiré du marché, car jugé pas pertinent. « Dans ce cas, Mattel n’avait pas une connaissance suffisante de son écosystème client ».

3. Génération d’idées

La valeur de l’innovation se trouve d’abord dans la transformation de l’expérience client plutôt que dans la technologie. Le Design Thinking permet une approche des problèmes par le développement de solutions. Le cas emblématique est l’iPod : ce n’était pas, à son lancement, une innovation technologique, mais plutôt une nouvelle façon de consommer de la musique. Idem pour la Wii de Nintendo : c’était d’abord la proposition d’une autre manière de jouer, de façon plus immersive. Le Design Thinking est apparu au tournant des années 80 aux Etats-Unis, dans le contexte de la révolution technologique et de la poussée de l’économie des services. Cette approche est clairement centrée sur l’humain, alors que la technologie est en creux. Grâce à son côté multidimensionnel lié à l’humain, l’économie et la technologie, elle évite par exemple de déstabiliser une entreprise qui aurait une tendance à miser principalement sur la technologie, sans tenir compte des clients ou de son modèle d’affaires.

Une fois les points de frustration recueillis, il s’agit d’effectuer une synthèse et de définir quels sont les problèmes.

Cette phase permet de visualiser de nouvelles opportunités et d’explorer de nouvelles idées, sans restriction ( du moins dans un premier temps ). Cela peut se faire via des brainstormings, des dessins, des workshops ou encore des approches « What if ».

4. Prototypage Rapidement, des prototypes vont apparaître, avant de sélectionner la ou les bonnes solutions.

5. Test Des tests en grandeur nature doivent ensuite être organisés pour vérifier la pertinence des réflexions avant l’implémentation des solutions sur le marché. Cette approche emprunte des éléments au Lean Start-up ou au Google Sprint. Même dans cette phase, le client est toujours au coeur du processus, puisque c’est lui qui va tester les prototypes.



POUR ALLER PLUS LOIN Dans ce dernier chapitre, nous vous transmettons quelques derniers conseils et outils pratiques pour votre quotidien d’entrepreneur ou de futur entrepreneur. Profitez-en pour les appliquer, si ceux-ci vous inspirent !


Pour aller plus loin

Guide de l’entrepreneur 2022

GESTION DU TEMPS POUR UN ENTREPRENEUR Le temps c’est de l’argent. Cette devise bien connue est particulièrement vraie pour un entrepreneur. En effet, la multitude de tâches et d'activités à gérer personnellement rend la gestion du temps absolument primordiale et nécessaire au bon déroulement du processus de développement de l’entreprise.

LES 8 RÈGLES D’OR

1. Fixer un cadre Posez-vous la question : quelle est la raison d’être et la mission de mon entreprise ? Il est important de fixer un cadre à ses activités et de ne pas en sortir. Le risque est grand de se disperser dans des tâches qui n’ont pas de rapport avec votre domaine d’activités.

2. Activités à valeur ajoutée La règle du 20 / 80 dit qu’il faut s’occuper en priorité du 20 % des activités les plus essentielles pour l’entreprise, car elles génèrent le 80 % des résultats positifs. Il est très tentant de se tourner vers les activités que l’on aime faire et de délaisser celles que l’on aime moins. Il vous faut donc vous concentrer sur les activités à valeur ajoutée.

3. Priorisation des tâches Pour chaque semaine, il faut constituer une liste des tâches à faire. Et les classer selon le degré d’importance et d’urgence. Les tâches urgentes / importantes en numéro 1, les peu importantes en 2 etc... Pour une meilleure efficacité, effectuez votre tâche d’une seule traite et commencez par ce que vous appréciez le moins faire.

4. Identifier les facteurs voleurs de temps Il existe une multitude de facteurs qui vous volent du temps ( informatique, déplacements, séances, collègues, … ). Analysez et identifiez les éléments qui vous subtilisent du temps pour les contrecarrer.

5. Savoir dire non Ne pas dire oui à tout et n’importe quoi permet un gain de temps inestimable. Il faut cependant analyser la demande et l’intérêt de la tâche. Il est impératif de faire comprendre à votre interlocuteur que le refus est dû à un manque de temps et pas d’envie.

53


54

Guide de l’entrepreneur 2022

6. Planification de son temps La planification de vos activités est essentielle. Un planning efficient devrait se composer de 60 % d’activités planifiées et 40 % de temps libre pour les imprévus.

7. Se discipliner C’est certainement la règle la plus difficile à mettre en place. Le premier facteur de perte de temps, c’est vous - même. Il vous faudra faire une introspection sur vous - même et changer vos habitudes.

8. S’organiser La mise en pratique de toutes ces règles nécessite une certaine rigueur et une bonne organisation. Certains outils comme Outlook et Excel vous permettent de gérer et coordonner au mieux vos tâches et vos rendez-vous.

CONNAÎTRE SES LIMITES Il est important de connaître ses limites et se fixer des objectifs ambitieux, mais qui restent réalistes. Il faut également repérer toutes les sources de perte de temps et de déconcentration : les messageries instantanées, la consultation trop régulière des e-mails, les discussions trop nombreuses avec les collègues, ... Une bonne gestion du temps passe inévitablement par de la discipline..

Utilisez la méthode NERAC pour la gestion et le suivi de vos tâches et activités N oter les activités et les tâches à accomplir E stimer la durée des activités R éserver du temps pour les imprévus A rbitrer par priorités, urgences et

importances les activités C ontrôler l’avancement des tâches et reporter

les tâches inachevées

Pour aller plus loin


Guide de l’entrepreneur 2022

55

10 BONNES RAISONS DE CRÉER VOTRE START-UP Ça y est ! Vous avez trouvé « L’ » idée innovante qui vous permet de créer votre propre entreprise. Mais à un moment donné, il faut faire le pas et vous lancer dans le grand bain de l’entrepreneuriat. Vous hésitez ? Voici 10 raisons – parmi d’autres – de vous lancer. 1. Être votre propre patron

6. Choisir vos collègues de travail

Qui n’en a pas rêvé ? Décidez par vous-même de l’avenir de votre entreprise : c’est cette possibilité – qui est également une responsabilité – que vous offre l’aventure «start-up».

C’est vous qui sélectionnez vos collaborateurs, vos partenaires et vos fournisseurs. Et, par choix, vous ne travaillerez qu’avec les bons !

2. Réaliser votre rêve ou votre idée

7. Faire ce que vous aimez

Avec votre start-up, vous pourrez réaliser votre idée propre et participer à une aventure fabuleuse dans laquelle vous aller pouvoir vous impliquer.

La création de votre propre entreprise, c’est à coup sûr la garantie de faire ce que vous aimez, du moins pour la majeure partie de votre temps de travail. On n’échappe pas aux formalités.

3. Métro, boulot, dodo, c’est fini En tant que patron, vous bénéficiez d’une importante liberté dans l’aménagement du temps de travail. Fini les horaires imposés ! Certes, dès le début, les heures vont s’accumuler afin de bien valider votre projet et se lancer sur votre marché - cible. Mais vu que le sujet vous passionnera et que vous travaillerez pour vous - même, vous ne verrez pas le temps passer !

4. Rapidité d’action Tout va très vite dans le domaine des start-up, notamment celles qui touchent les technologies. En fondant la votre, vous pourrez imprimer votre propre rythme et rompre avec un mode de décision lent, souvent l’apanage des grandes entreprises.

5. Un bel accomplissement de soi Faire ce à quoi vous aspirez, développer une idée en laquelle vous croyez, c’est excellent pour l’ego et pour l’accomplissement de soi. Sans tomber dans la psychologie, la création d’une start - up contribuera certainement à forger ou à affirmer encore votre personnalité.

8. Être entouré comme jamais Vous n’êtes pas seul dans cette aventure. Vous pouvez à tout moment bénéficier de soutiens concrets venant d’organismes et institutions qui ont la vocation de vous supporter dans votre travail d’entrepreneur. Ils peuvent vous apporter, via un coaching et des aides ciblées, une aide spécifique et un partage d’expériences. C’est le cas notamment au seins de l’Incubateur The Ark.

9. Accumuler expériences et connaissances Vous engrangerez un nombre impressionnant de choses sur la vie des sociétés, et la vie en général. Vous découvrirez les ficelles de l’entreprenariat, les loies en vigueur, les trucs pour vendre son produit et se vendre... Cela vous sera utile, quoi que devienne votre start-up. Une école de vie en somme !

10. Et si vous fondiez le nouveau Facebook Certaines start-up, basées sur des idées fortes et originales, conaissent un succès rapide et fulgurant. Fonder le prochain Google ou Facebook : c’est tout le mal que l’on peut vous souhaiter. Mais pour avoir une chance d’y parvenir, il faut oser,... oser vous lancer dans le grand bain de l’entreprenariat. Qu’attendez-vous ?


56

Guide de l’entrepreneur 2022

OUTILS ENTREPRENEUR SÉLECTION D’OUTILS WEB QUI FACILITENT LA VIE DES ENTREPRENEURS Quels sont les outils web les plus utiles pour un entrepreneur ? Disponibles sur Internet, les outils ci - dessous sont pour la plupart gratuits. Ils sont créés dans le but d’aider les entreprises à gérer leurs activités quotidiennes de manière simplifiée. Que ce soit pour gérer les réseaux sociaux, surveiller la réputation en ligne de son entreprise, gérer ses tâches et ses notes, envoyer des newsletters, créer une présentation dynamique de son entreprise, créer un business plan en ligne ou autre, le web propose souvent des outils qui correspondent aux besoins et attentes des nombreux entrepreneurs qui fourmillent dans ce monde.

En voici quelques-uns : • Awario permet de surveiller sa réputation en ligne à l’aide de mots clés spécifiques (https://awario.com/). Version gratuite • Bit.ly permet de raccourcir les liens (http://bitly.com). Version gratuite • Buffer permet d’optimiser votre présence sur les réseaux sociaux en programmant les publications (http://buffer.com). Version de base gratuite • Canva vous permet de créer des présentations, des affiches et du contenu visuel pour les réseaux sociaux (www.canva.com). Version de base gratuite • CleverReach permet de programmer des campagnes d’e-mailing et de newsletters (www.clever- reach.com). Version de base gratuite • Domainr indique quel nom de domaine est disponible pour votre site internet (https://domainr.com/). Version gratuite • Easel.ly vous permet de créer des infographies simplement (www.easel.ly). Version gratuite • Enloop peut vous aider à concevoir votre Business Plan et le partager avec les utilisateurs pour recevoir un feedback (http://enloop.com). Version de base gratuite • Evernote remplace vos post-its et permet de partager vos idées avec vos collaborateurs (http://evernote.com).Version de base gratuite • Expensify vous permet de faciliter la gestion de vos factures (www.expensify.com). Version de base gratuite

Pour aller plus loin


Pour aller plus loin

Guide de l’entrepreneur 2022

• Flipboard est un magazine personnel pour suivre et partager les actualités qui vous intéressent (http://flipboard.com). Version gratuite • Followerwonk peut analyser votre présence sur Twitter (www.followerwonk.com). Version de base gratuite • Froont permet de réaliser des maquettes web en responsive design (http://froont.com). Version de base gratuite • Gimp est un outil gratuit pour la création de visuels (www.gimp.org). Version gratuite • Google Docs permet de stocker tous types de fichiers et d’y accéder depuis n’importe où (http://docs. google.com). Version gratuite • Hootsuite est un tableau de bord qui permet de gérer les réseaux sociaux (http://hootsuite.com). Version de base gratuite • Jumpchart permet de créer des maquettes pour votre site web et inviter d’autres utilisateurs à esquisser les différentes pages du site (https://jumpchart.com/). Version gratuite • LastPass est une application de gestion de mots de passe qui sauvegarde vos mots de passe en ligne et les sécurise (https://www.lastpass.com/fr/). Version gratuite • NoCRM.io permet de suivre vos ventes et simplifie le processus de traitement des commandes (https://youdontneedacrm.com/fr). Version gratuite • RescueTime mesure le temps passé sur les appareils numériques et sur le web et permet d’améliorer sa productivité (https://www.rescuetime.com/). Version gratuite • StartMyStory vous accompagne lors des différentes étapes de création de votre Business Plan (https://www.startmystory.fr/). Version gratuite • Wix permet de créer son propre site internet facilement (https://fr.wix.com/). Version gratuite • Youseemii analyse la présence de votre entreprise sur le web et les réseaux sociaux, et présente un panorama complet avec tous les tweets et publications vous concernant (http://www.youseemii.fr/) Version de base gratuite

Retrouvez plus de 200 outils sur notre portail gratuit des outils web www . the ark . ch /fr/ outils et en tout temps avec le hashtag # outil entrepreneur.

57


POUR EN SAVOIR PLUS

CONTACTEZ-NOUS La Fondation The Ark, et tout spécialement son Incubateur d’entreprises, est là pour aider les jeunes entreprises désirant s’installer en Valais.

+ 41 58 332 21 20

incubateur @ the ark . ch

www . the ark . ch / incubateur

Fondation The Ark Rue de l’Industrie 23 1950 Sion Suisse

© Contenu protégé. Toute reproduction interdite, sauf accord de la Fondation The Ark.



SCANNEZ LE QR-CODE POUR AVOIR ACCÈS À LA VERSION DIGITALE


Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.