Page 1

ÉDITION SPÉCIALE

Centre hoSpitalier de l’Université de Montréal

AVRIL 2011

ChumagazIne UNE PAGE D'HISTOIRE S'ÉCRIT

Le 25 février 2011, la maquette du nouveau CHUM est dévoilée à la population du Québec et le coup d’envoi de la construction est donné. Dès le printemps 2016, un hôpital lumineux et fonctionnel accueillera les patients, leur famille et le personnel du CHUM. Voué à l'excellence des soins aux patients, le nouveau CHUM sera à l’avant-garde de tout ce qui se fait dans le monde aux plans des soins, de l’enseignement et de la recherche.

Édition sOUVENIR COUP D'ENVOI des travaux DÉVOILEMENT du consortium et du concept architectural ENTREVUE  avec Irene Marsh, directrice de projet, Santé Montréal Collectif


Le maire de Montréal Gérald Tremblay, le président du conseil d'administration du CHUM Me Patrick Molinari, le ministre de la Santé et des Services sociaux Yves Bolduc, le premier ministre du Québec Jean Charest, la présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l’Administration gouvernementale Michelle Courchesne et le directeur général du CHUM Christian Paire annoncent le lancement des travaux du nouveau CHUM.

« Le CHUM n’est plus un rêve. Le CHUM n’est plus un projet. Le CHUM est un chantier! » Michelle Courchesne, présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l'Administration gouvernementale

Vendredi, 25 FÉVRIER 2011 Un message bien spécial attend les employés du CHUM à leur arrivée au bureau ce matin-là. Dès qu’ils décrochent le combiné, leur directeur général, M. Christian Paire, leur annonce en primeur le coup d’envoi des travaux du nouveau CHUM. Conférence de presse à 10 h. Tous sont invités à vivre ce moment historique en assistant à l’événement dans les salles de visioconférence des trois hôpitaux. Moments intenses pour tous les acteurs du CHUM. À l’angle des rues Sanguinet et René-Lévesque, la fébrilité est à son comble. Le trafic matinal, les navettes du CHUM et les ambulances de l’Hôpital Saint-Luc s’entremêlent aux camions des télédiffuseurs, aux reporters à pied et aux taxis. Ce sont plus de 200 dignitaires, journalistes et dirigeants du CHUM qui s’entassent dans l’auditorium du pavillon Édouard-Asselin pour l’annonce du consortium choisi et du lancement des travaux du nouveau CHUM. Cette édition sOUVENIR du chumagazine est publiée par la Direction des communications du CHUM, 3840, rue Saint-Urbain, Montréal (Québec) H2W 1T8

Photographes Luc Lauzière (conférence de presse), Martin Viau (vox pop)

Éditrice Ève Blais

RÉVISION Johanne Piché

Rédactrice en chef Lucie Poirier

COMITÉ DE LECTURE Camille Larose, Nathalie Léveillé

CONCEPTION GRAPHIQUE Bruno St-Pierre

Impression Imprimerie Moderne

2 | CHUMAGAZINE | Avril 2011

CARICATURE Béha


Editorial

Le consortium SANTÉ MONTRÉAL COLLECTIF construira le nouveau CHUM

Christian Paire, directeur général

Une page d’histoire s’écrit! Je suis fier et heureux de vous annoncer que le proposant choisi pour la construction du nouveau CHUM est Santé Montréal Collectif. Le choix du proposant signifie que les travaux de construction du nouvel hôpital peuvent commencer dès maintenant. Le chantier de construction viendra donc rythmer le quotidien de notre centre hospitalier au cours des prochains jours, mois, années, tant et si bien que nous aurons un hôpital fonctionnel en 2016. Soyez assurés que vous serez informés de chaque développement pouvant vous toucher de près ou de loin. Bien informer toute la communauté du CHUM sur l’avancement des travaux de construction du nouvel hôpital sera pour nous une priorité : vous êtes le cœur, la force de ce centre hospitalier. Si la construction du nouveau CHUM démarre, celle du centre

de recherche, elle, va bon train. Deux projets intimement liés n’ont, rappelons-le, qu’un seul et même but : placer le patient au cœur de nos actions dans un contexte innovant aux plans des pratiques organisationnelles, de la technologie et de l’organisation. À terme, le nouveau CHUM sera en outre plus que jamais le vaisseau amiral de la médecine francophone en Amérique. Nos équipements de pointe et les professionnels qui travaillent avec passion pour assurer les meilleurs soins aux patients contribueront à positionner avantageusement le CHUM sur l’échiquier mondial de la médecine moderne. Je vous invite à plonger au cœur de cette édition souvenir du CHUMAGAZINE pour lire le reportage de cette journée déterminante dans la vie du CHUM.

Un grand jour pour Christian Paire, directeur général du CHUM, Jean Charest, premier ministre du Québec, Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux, Gérald Tremblay, maire de Montréal et toute la population du Québec.

La pelletée de terre traditionnelle qui avait davantage l'allure d'une pelletée de neige en ce 25 février 2011. De gauche à droite: Me Patrick Molinari, Yves Bolduc, Jean Charest, Christian Paire et Michelle Courchesne.

Avril 2011 | CHUMAGAZINE | 3


La conférence de presse Dans l’auditorium bondé du pavillon Édouard-Asselin, c’est avec réalisation. beaucoup de fierté que le directeur général du CHUM Christian La ministre Courchesne insiste sur la rigueur du processus et sur Paire, en compagnie du premier ministre du Québec Jean Charest, le fait que tous les critères ont été respectés. « Nous avons le meilleur de la présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de hôpital au meilleur prix », a-t-elle lancé à l’assistance. l’Administration gouvernementale Michelle Courchesne, du ministre Autre bonne nouvelle annoncée par M. Paire à l’ensemble de la de la Santé et des Services sociaux Yves Bolduc et du maire de communauté CHUM : un hôpital fonctionnel dès le printemps 2016! Montréal Gérald Tremblay, annoncent à la population québécoise le Alors que tous s’attendaient à deux grandes phases de déménagement, lancement des travaux du nouveau CHUM. M. Paire explique que notre partenaire a « Lorsqu’un jour on écrira la véritable « L’annonce est même en retard, lance Jean réussi le tour de force de livrer un hôpital Charest à la blague, puisque les travaux histoire du CHUM, je ne doute pas que capable de recevoir la quasi-totalité des ont débuté hier! » Me Patrick Molinari, l’on rappellera l’importance de l’événement patients dès le printemps 2016. président du conseil d’administration du d’aujourd’hui et que l’on reconnaîtra la part Après la période de questions CHUM, agit à titre de maître de cérémonie de notre institution à l’avenir des soins des journalistes, la pelletée de terre pour l’occasion. traditionnelle se passe sous la neige de santé. » Le nom du consortium choisi est dévoilé : puisque de joyeux flocons viennent - Me Patrick Molinari, Santé Montréal Collectif. Formé de couronner l’événement. À midi, tous président du conseil d’administration du CHUM quatre entreprises internationales, Santé repartent avec une nouvelle conviction : Montréal Collectif travaillera avec de nombreuses firmes d’architectes, « Le CHUM n’est plus un rêve. Le CHUM n’est plus un projet. d’ingénieurs et d’exploitation d’ici pour passer de la conception à la Le CHUM est un chantier! »

4 | CHUMAGAZINE | Avril 2011


Plus de 200 journalistes, dignitaires et membres de la communauté du CHUM étaient réunis au pavillon Édouard-Asselin de l'Hôpital Saint-Luc du CHUM pour l'annonce du coup d'envoi des travaux et du consortium choisi.

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés, était au nombre des participants.

Le dévoilement du projet architectural présenté par Santé Montréal Collectif.

Avril 2011 | CHUMAGAZINE | 5


ENTREVUE

Entrevue avec Irene Marsh, directrice de projet, Santé Montréal Collectif

Une femme de passion à la tête d’une mégaconstruction C’est une sympathique Écossaise, profondément amoureuse des gens, qui est à la tête du consortium choisi pour la construction du nouveau CHUM. Responsable de la réalisation du plus grand centre hospitalier en Écosse où elle a fait ses classes, Irene Marsh cumule plus de 30 ans d’expérience en gestion d’hôpitaux et en direction de projets hospitaliers, dont les15 dernières à la conception de nouveaux hôpitaux. Q - Madame Marsh, parlez-nous de ce qui vous a animée dans la création d’un complexe hospitalier ultramoderne au cœur de Montréal. J’adore le milieu hospitalier et j’ai tout de suite été emballée de participer à la création d’un nouvel hôpital qui place le patient en priorité. Montréal est une ville merveilleuse et il y a dans le nouveau CHUM un bouillonnement d’idées nouvelles. Réunir trois hôpitaux en un, tout en faisant preuve d’une sensibilité accrue envers le patient et son environnement, c’est le début d’une évolution et je suis enthousiaste à l'idée de faire partie de ce mouvement. Q - Cette dimension humaine dont vous parlez, comment se traduit-elle concrètement dans un mégahôpital de 268 000 m2 ? Nous avons tenu compte de l’expérience du patient et du personnel pour organiser l’espace de façon optimale. Une infirmière de Montréal a agi à titre de conseillère clinique et nous a accompagnés tout au long de la conception. Il faut dire aussi que l’abondance de lumière naturelle et les points de vue de Montréal vont créer un environnement extrêmement agréable pour les patients et le personnel. En plus d’être spectaculaires, les vues de grands repères montréalais tels que le mont Royal et le fleuve vont grandement faciliter l’orientation à l’intérieur de l’hôpital. Q - Un hôpital est un milieu en constante évolution, votre solution d’aujourd’hui sera-t-elle viable dans l’avenir? L’hôpital a été conçu selon le principe de la « grille universelle structurelle ». Les espaces sont modulables selon les besoins et peuvent

6 | CHUMAGAZINE | Avril 2011

se prêter à une expansion rapide, soit pour accueillir de nouveaux équipements, soit pour faire face à une demande plus grande dans une spécialité en particulier, comme la gériatrie par exemple. Nous n’avons pas de boule de cristal, mais nous avons consulté les différentes unités spécialisées afin de connaître et de prévoir leurs besoins pour l’avenir. Ma devise : écouter, comprendre, agir. Q - Vous dites pouvoir livrer un hôpital fonctionnel en 2016, comment allez-vous y parvenir? Initialement, nous avions prévu deux grandes phases de déplacement. Puis nous avons voulu faire mieux. Nous avons augmenté considérablement la volumétrie du bâtiment principal pour livrer la quasi-totalité des services cliniques dès le printemps 2016. Les bureaux administratifs, la bibliothèque et l’amphithéâtre suivront en 2019. Q - L’art et la culture sont des valeurs très chères aux yeux de notre directeur général. Comment avez-vous intégré l’art dans le nouveau CHUM? L’architecture du futur CHUM est une œuvre en soi. L’un de nos principaux architectes, Andrew King, est un artiste canadien et l’art fait partie intégrante de sa démarche. Par ailleurs, le futur CHUM abritera entre ses murs un vaste amphithéâtre et des éléments du patrimoine local tels que la maison Garth et le clocher de l’église Saint-Sauveur. Nous avons aussi prévu des espaces-boutiques au niveau de la rue. Tout pour que l’hôpital soit un milieu vivant, près des gens, et qu’il favorise la guérison de toutes les façons possible. Q - Pour terminer, qu’aimeriez-vous dire à la communauté du CHUM et aux gens du Québec au sujet de ce projet? J’aimerais exprimer toute ma gratitude envers les gens du CHUM, d’Infrastructure Québec et de la communauté qui ont été extrêmement professionnels, plaisants et accueillants tout au long du processus. C’est vraiment une grande famille qui s’est formée ici. J’aimerais aussi ajouter que ce projet rassembleur le sera aussi pour l’ensemble de la population québécoise, puisque beaucoup d’emplois seront créés dans les cinq prochaines années. En fait, nous prévoyons la création de 1500 emplois durant les périodes de pointe. La construction du nouveau CHUM sera un moteur économique formidable pour la ville de Montréal.


L’art et la culture dans le nouveau CHUM

« Quand on ouvre un hôpital à la culture, on dédramatise les lieux. On redonne au patient une idendité malmenée par la maladie. » - Christian Paire, directeur général du CHUM

« Quand on ouvre un hôpital à la culture, on dédramatise les lieux. On redonne au patient une identité malmenée par la maladie. » Tels étaient les propos de M. Paire au sujet de l’art et de la culture lors de sa récente présentation aux médias et à la communauté du CHUM. Fidèle à l’intention initiale, une large place a été faite à la culture et aux arts dans le nouveau CHUM. Des éléments de notre patrimoine ont été conservés dans le nouveau complexe hospitalo-universitaire et la richesse culturelle constitue un élément fondamental de l’expérience offerte aux visiteurs, au personnel, et même aux passants. • • • •

Le cube de la bibliothèque aura une façade animée en soirée qui changera à jamais le visage nocturne de Montréal. L’amphithéâtre constitue une forme d’art expressive et emblématique au cœur de l’esplanade-jardin. La façade de la maison Garth, site patrimonial de la rue Saint-Denis, a été reconstituée pierre par pierre et se trouve enchâssée dans une spectaculaire enceinte vitrée le long de la rue Saint-Denis. Le clocher restauré de l’église Saint-Sauveur constitue un repère visuel puissant à l'angle des rues Viger et Saint-Denis.

Avril 2011 | CHUMAGAZINE | 7


De la conception à la construction Livraison au printemps 2016 d’un hôpital certifié LEED entièrement fonctionnel

Le nouveau CHUM en bref

«Ça ressemble à tout, sauf à nos anciens hôpitaux. »

• • • • • •

- Le ministre Yves Bolduc

2,089 milliards $ 268 000 mètres carrés La Place Ville-Marie + 40 étages 772 chambres individuelles 26 unités d’hospitalisation 39 salles d’opération

PHASE 1 : 2016

PHASE 2 : 2019

• • • •

• • • •

Un hôpital entièrement fonctionnel Totalité des services hospitaliers Totalité des services thérapeutiques et diagnostiques Urgence 85 % des services ambulatoires

8 | CHUMAGAZINE | Avril 2011

TOUR DES BUREAUX ET BÂTIMENTS ADJACENTS 15 % des activités ambulatoires Amphithéâtre Bibliothèque Locaux clinico-administratifs


Un concept architectural centré sur le patient Quand efficacité spatiale

et harmonie se côtoient… Le concept architectural dévoilé lors de la conférence de presse du 25 janvier 2011 est totalement axé sur l’expérience du patient. Le nouveau CHUM offre donc une grande efficacité spatiale qui permettra au personnel de consacrer plus de temps aux services cliniques. « Chaque fois qu’on a dû faire des choix en raison d’une superficie très serrée, on s’est toujours demandés quel était le besoin du patient », explique Azad Chichmanian, architecte associé, Cannon + DCYSA. Si le patient est placé en tête des priorités, il faut toutefois ajouter que le personnel le suit de très près. Les employés passent parfois plus de temps à l’hôpital qu’à la maison. « Il faut que les espaces dans lesquels ils travaillent soient inspirants, accueillants, chaleureux », ajoute M. Chichmanian.

L’aménagement d’espaces accessibles et accueillants pour les familles favorisera leur intégration au processus de guérison des patients.

Quelques points forts du design au plan clinique: • • • • •

Cohabitation de certains services et liens fonctionnels privilégiés entre différentes unités pour favoriser l’interdisciplinarité. Ségrégation franche des fonctions hospitalière et ambulatoire, assurant ainsi la quiétude des unités de soins. Accès au centre d’oncologie réservé exclusivement à cette clientèle. Réduction des distances à parcourir pour les patients. Par exemple, le centre d’ophtalmologie qui accueille plus de 50 000 visites annuellement est situé près d’une entrée. Haut degré de standardisation des unités d’hospitalisation et des cliniques externes, ce qui facilite l’organisation du travail.

De grands espaces ouverts et des points de vue imprenables de la ville de Montréal contribueront à créer un milieu de vie inspirant et exceptionnel en plus de faciliter l’orientation intuitive à l’intérieur de l’hôpital.

L’amphithéâtre, point de repère central, au cœur du complexe hospitalo-universitaire.

Avril 2011 | CHUMAGAZINE | 9


Le voisinage du CHUM: un partenaire de tous les instants Le quartier du nouveau CHUM est le Faubourg Saint-Laurent, qui couvre un territoire situé de la rue Université, à l’ouest, à la rue Amherst, à l’est, et de la rue Sherbrooke, au nord, à la rue Viger, au sud. Coordonnatrice de la Table de concertation du Faubourg Saint-Laurent, M me Agnès Connat faisait partie des spectateurs enthousiastes à l’annonce de la construction du nouveau CHUM et de l’arrivée de ce spectaculaire voisin. « Ça fait déjà plusieurs années que nous attendons ce projet qui, pour nous, fait partie de la revitalisation du quartier, explique Mme Connat. Nous travaillons depuis deux ans déjà en collaboration avec le CHUM pour maximiser les effets

positifs de ce projet et pour minimiser les inconvénients qui pourraient se présenter ». Plusieurs membres de la communauté du Faubourg Saint-Laurent ont été parmi les premiers défenseurs du CHUM au centre-ville. Le lancement officiel des travaux est donc une excellente nouvelle pour eux. Dans les semaines qui suivront, les membres de la table de concertation organiseront une séance d’information pour présenter le projet aux citoyens, organismes communautaires, commerçants et autres représentants du quartier. Le même processus d’information et de consultation avait eu lieu l’an dernier lors du lancement des travaux de construction du Centre de recherche du CHUM.

Agnès Connat, coordonnatrice de la table de concertation du Faubourg Saint-Laurent et Dicki Chhoyang, agente de liaison, CHUM.

10 | CHUMAGAZINE | Avril 2011

Sylvie Lavallée Gardienne de la fonctionnalité clinique du nouveau CHUM Quand le regard de Sylvie Lavallée se porte sur la maquette du nouveau CHUM, ce qu’elle perçoit est plus qu’un magnifique projet architectural. Elle y voit les années de planification minutieuse qui ont conduit à la rédaction du Plan fonctionnel et technique, le document de référence remis aux soumissionnaires. Elle se remémore les dizaines d’ateliers de consultation menés au cours de la dernière année et revoit le processus rigoureux d’évaluation des propositions. Directrice de la planification clinique du nouveau CHUM, Sylvie Lavallée a assuré, en quelque sorte, la liaison entre la communauté du CHUM et les soumissionnaires chargés de traduire les besoins de l’hôpital. Travail monumental et pari gagné ! Elle se dit très satisfaite du projet présenté par Santé Montréal Collectif. « Notre partenaire a fait preuve d’une qualité d’écoute remarquable, il a bien compris nos attentes et cela a donné les résultats que nous sommes tous très fiers d’observer aujourd’hui. La liste des qualités du projet présenté par Santé Montréal Collectif est longue, tant au plan architectural qu'au plan clinique ». Toujours selon Sylvie Lavallée, le plus grand défi porte dorénavant sur la transition du CHUM actuel vers le nouveau CHUM. « La planification stratégique est en cours, l’avenir se dessine avec plus de précision et il arrive à grands pas. Cela pose, affirme-t-elle, des enjeux relatifs aux changements de pratique, aux façons de faire, mais le potentiel du projet d’avenir qui se profile justifie largement qu’on y mette les bouchées doubles dès maintenant. »


Quelles sont vos premières impressions sur votre nouvel hôpital ?

La communauté du CHUM était au rendez-vous! DANIELLE FLEURY Directrice des soins infirmiers

Dr ANDRÉ LACROIX Directeur général adjoint, Affaires médicales et académiques

C’est un coup de cœur et, en plus, 2016! C’est un gros, gros coup de cœur. Ça fait longtemps qu’on attendait ça, ça fait longtemps qu’on essaie… ce qu’on nous propose aujourd’hui, ça nous projette en avant… et dans un avenir pas si éloigné que ça.

On est tout à fait emballés! L’objectif principal était d’avoir le CHUM sur un seul site. Saga réalisée. L'intégration du centre de recherche à la partie hospitalière et à l'enseignement sera réalisée avec ce projet-là. On a de belles années devant nous.

Esther LeclerC Directrice générale adjointe, Affaires cliniques On a le plus beau projet! On a vraiment choisi le plus beau, le plus fonctionnel, le plus emballant des projets. L’architecture, c’est évident. La fonctionnalité, le souci des patients, du personnel, l’éclairage et la livraison rapide d’une bonne grande partie du projet. Ça, c’est majeur! Paul E. Landry Directeur de projet, nouveau CHUM

Ekram Rabbat, Président-directeur général, Fondation du CHUM C’est un grand jour pour ceux qui attendent depuis longtemps, mais c’est aussi un grand jour parce que ça se termine de façon royale. Nous avons un projet extraordinaire, avec un processus qui a été suivi de façon exemplaire. Sylvain Villiard Directeur général adjoint, nouveau CHUM Pour avoir été pendant 10 ans à la barre du projet, je suis très, très content de voir enfin la concrétisation de toute cette planification. Le projet est vraiment in-cro-ya-ble. Au-delà de ça, la fonctionnalité! La façon dont le patient va se retrouver à l’intérieur de tout ça comparativement aux hôpitaux d'aujourd’hui. On ne peut qu’être heureux pour tout le monde!

Jacques Turgeon Directeur du CRCHUM C’est fantastique puisque c’est la suite logique de ce qui devait arriver dans les éléments de mission du CHUM. Le centre de recherche est en construction. L’enseignement et les soins s’ajoutent. Ç’aurait été une énorme solitude de ne pas voir arriver le projet dans les délais et de faire en sorte que cette complémentarité si importante dans un hôpital tertiaire ne puisse arriver. C’est une grande journée!

C'est une annonce merveilleuse pour l'avancement du nouveau CHUM. Le concept architectural présenté par Santé Montréal Collectif est très innovateur, fonctionnel et de haute qualité. Je tiens à remercier tous les professionnels du CHUM et les experts externes qui ont participé au processus d'évaluation des soumissions techniques et financières; ce fut un travail rigoureux et tout à fait exceptionnel. Aujourd'hui, nous franchissons une étape importante et les travaux préparatoires de construction débutent immédiatement.

Avril 2011 | CHUMAGAZINE | 11


1 866 DON-CHUM 514 890-8077

Yvon Deschamps Porte-parole bénévole de la Fondation du CHUM

fondationduchum.com


chumagazine - ÉDITION SPÉCIALE, avril 2011  

Le chumagazine est publié par la Direction des communications du CHUM 3840, rue Saint-Urbain, Montréal (Québec) H2W 1T8

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you