Issuu on Google+

Mensuel municipal

février

2009

-

n°283

Alexandre Cardonnel champion de France de judo

n°283

la rage de vaincre !

Supplément du Chilly magazine N°283 - février 2009

rendez-vous Culture O

Les Journées du Rock

O

Musique et images

O

Jeune Public

O

Racontines et Chansontines

Sports O

Tournoi des 3 Ballons

O

Escrime

O

Twirling-Bâton

O

Vos suppléments

Stage Sports Vacances

Et aussi O

Séjour jeunesse

O

Sortie Seniors

O

ARAC

ChillyRdv 283.indd 1

15/01/09 13:57:22

Chilly rendez-vous + Programme cinéma


Sommaire

Arrêt sur images > Actualité >

p.4

Événement Développement durable

p.7

Dossier

p.9

>

La photo du mois

p.6 p.6

Le tri sélectif

Vie locale

>

Population État civil Conseil Municipal des Enfants Sport Travaux Portrait Vie économique Démarchage à domicile Au Conseil Gestion communale Tribune d’expression Coups de cœur de la Médiathèque Bloc-notes

p.12 p.12 p.12 p.13 p.14 p.14 p.15 p.16

Chilly sous la neige

Le début de l’année 2009 aura été marqué par un temps hivernal digne de ce nom : froid, verglas et neige. Rendant plus difficiles les conditions de déplacement, cette météo aura tout de même offert un spectacle dont on ne se lasse pas. Le blanc manteau a tenu bon pendant plusieurs jours, faisant le bonheur de beaucoup d’entre nous.

p.16 p.17 p.17 p.18 p.19 p.19

n°283

Vos suppléments

Au fil de la vie

Supplément du Chilly magazine N°283 - février 2009

Décembre 2008

rendez-vous Culture O

Les Journées du Rock

O

Musique et images

O

Jeune Public

O

naissances

Racontines et Chansontines

Sports O

Tournoi des 3 Ballons

O

Escrime

O

Twirling-Bâton

O

Stage Sports Vacances

Et aussi O

Séjour jeunesse

O

Sortie Seniors

O

ARAC

ChillyRdv 283.indd 1

ma 15/01/09 13:57:22

Salles en son Dolby Stéréo SR et numérique Une des salles est équipée pour malentendants et malvoyants

Brendan et le secret de Kells

de Tomm Moore (France - 2009 - 1h15) dès 5/6 ans En 2e semaine pour les vacances ! L’Irlande au 9e siècle… Brendan, jeune orphelin de douze ans, vit dans l’abbaye-forteresse de Kells. C’est là qu’il fait la connaissance du vieux Frère Aidan, maître enlumineur et gardien d’un fabuleux Livre d’illuminations. Cette rencontre va changer le cours de sa vie, dès lors, le jeune garçon est envoûté par les sirènes de la création et n’a bientôt plus qu’une idée en tête : devenir à son tour enlumineur et terminer le travail du Livre ! Mais avant d’atteindre son but, Brendan doit tenir tête à l’abbé de Kells (son oncle) et pénétrer dans la forêt où l’attendent mille dangers. Avec l’aide d’une enfant sauvage de douze ans, Aisling, Brendan affronte ses plus grandes craintes, risquant même la mort. Des Vikings sanguinaires, un dieu-serpent mythique et un véritable esprit de la forêt ne sont que quelquesunes des rencontres que fait Brendan lors de son étourdissant voyage vers l’imagination... «Brendan et le Secret de Kells» est un projet ambitieux d’adaptation du Livre de Kells sous forme de long-métrage d’animation de 75 minutes. Réalisé par Tomm Moore sur un scénario de Fabrice Ziolkowsky, ce projet au budget de 5.34 millions d’euros est une co-production entre l’Irlande (Cartoon Saloon), la France (Les Armateurs) et la Belgique (Vivi Film). L’animation comprend 150 000 dessins... Catsuka.com

programme du 4 février 2009 au 3 mars 2009

mois

Eden à l’Ouest

de Costa-Gavras avec Riccardo Scamarcio, Eric Caravaca, Ulrich Tukur, Anny Duperey (France - 2009 - 1h50) Nouvel opus de Costa-Gavras : en 2e semaine Comme dans l’Odyssée, c’est en mer Egée que l’aventure d’Elias, notre héros sans légende, commence. Sur la même mer, sous le même soleil et le même ciel qu’à l’aube de la civilisation. Après bien des péripéties, dont une escale au paradis et un bref séjour en enfer, son épopée finit magiquement à Paris. Paris, que chaque errant voit briller au plus profond de ses rêves dans son sommeil incertain. Eden à l’Ouest tente de faire écho au parcours, à l’errance, à l’histoire de ceux - hier ce fut nous-mêmes ou nos pères et mères - qui traversent la terre, bravent les océans et les uniformes à la recherche d’un toit. L’histoire d’Elias n’est pas celle d’Ulysse, ni celle de Jean-Claude, ni la mienne. Mais je me reconnais dans Elias, cet étranger qui ne m’est pas étranger...

Nuit de chien

Les Trois singes

de Nuri Bilge Ceylan, avec Ahmet Rifat Sungar, Hatice Aslan, Yavuz Bingol (France/Italie - 2009 - 1h49 - VO) Troisième film et chef-d’œuvre du cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan Une famille disloquée à force de petits secrets devenus de gros mensonges, tente désespérément de rester unie en refusant d’affronter la vérité. Pour ne pas avoir à endurer des épreuves et des responsabilités trop lourdes, elle choisit de nier cette vérité, en refusant de la voir, de l’entendre ou d’en parler, comme dans la fable des «trois singes». Mais jouer aux trois singes suffit-il à effacer toute vérité ? Ce n’est pas seulement une leçon de mise en scène, c’est un sommet de la direction d’acteurs. Positif

Chilly Cine 283.indd 1

Alicia AUGUSTIN, Gopeshraj BOOPATHI, Dany BOUGRELLE, Tayeb BOUKECHICHE, Joris BURGEOT, Thomas-Raphaël CAPITAO, Mohamed CHOUIKHA, Luna DA SILVA, Yelena DEL FAVERO, Noha FETEIRA, Titouan FRANCO, Emma LE BRIS, Méliya LE DUFF, Romain RENOU, Erwan SALMON, Ilian TERRINE, Sonia THILLIEZ

de Werner Schroeter, avec Pascal Greggory, Bruno Todeschini, Amira Casar (France/Allemagne - 2009 - 2h) Le véritable meilleur film du mois : le dernier Shroeter Gare de Santamaria, nuit. Ossorio, un homme d’une quarantaine d’années, descend d’un train au milieu d’une foule de réfugiés et de soldats épuisés. C’est dans une ville assiégée que ce héros d’une résistance en débâcle tente de retrouver ses anciens alliés et celle qu’il aime. Mais la situation a bien changé, et les amis d’hier n’ont plus le même discours. Tandis qu’une milice déchaînée terrorise la ville, chacun cherche désormais à sauver sa peau. Le film qui ressemble à aucun autre: raffiné, insolent, opératique, lyrique, sensuel. Ténébreux et libéré. Libération Le cocktail préparé par Schroeter s’affirme comme la quête d’un nouvel absolu. On pense parfois à Jean Genet, à son génie de montrer l’attraction érotique et esthétique de la souillure et de la corruption. Le Monde Lyrisme assumé sans détour, peinture au premier degré des passions et des émotions humaines. La beauté du film est dans le contrepoint d’une ode à la vie. Cahiers du Cinéma Aucune rémission ne semble possible quant à l’état du monde, et pourtant, à force d’inventivité, de goût pour la surprise et d’humour cinglant et narquois, le précis de décomposition transmet une forme étonnante d’euphorie. Les Inrockuptibles

Programme cinéma Du  février au 3 mars 2009

14/01/09 10:44:43

2 CHILLY Magazine • février 2009 - n°283

mariages

Loïc VIEIRA de MAGAL et Elodie LAUROT, Jean BORRULL et Monica-Steluta CIOLCA

décès

José AMAT GARCIA, Jean-Pierre DUBOTS, Henriette LEMONNIER veuve AUFFRET, Thierry BATHIAS, Nicolas COSTEDOAT, René HUET, Henri LABLONDE, Jeannine COMMUNIER épouse ANTONI, Paul WALTER, André PIENIAZEK, Germaine LAMOINE épouse GAUDRY, Henri LAVEIX, Yvette HOLTHOF veuve LAVERGNE, Madeleine HAMON veuve FARJAUDOU


Édito TrOIS bONNES NOUVELLES POUr NOTrE VILLE

E

n ces temps particulièrement difficiles où crise économique et crise sociale se surajoutent à crise immobilière et crise financière, il est positif d’enregistrer trois bonnes nouvelles pour Chilly-Mazarin. En premier lieu, l’INSEE vient de valider les chiffres du recensement arrêtés au er 1 janvier 2006. La population communale ressort à 18 639 habitants, soit, par rapport aux chiffres de 1999, un accroissement de 771 habitants (+ 4,31 %). Cette évolution rend compte du dynamisme de notre ville, essentiellement porté par un niveau de naissances élevé. En second lieu, le Conseil Régional d’Île-de-France a approuvé le 27 novembre 2008, le Contrat Régional proposé par Chilly-Mazarin pour cinq investissements importants sur la période 2009-2013. Une fois approuvé par le Conseil Général de l’Essonne, ce contrat nous permettra d’engager, dès l’été prochain, les travaux de réhabilitation lourde de l’école Pierre et Marie Curie. Enfin, la Chambre Régionale des Comptes, qui a contrôlé la gestion et les comptes de la Ville de 2000 à 2006, a rendu son rapport définitif à la fin décembre. Ce document, très positif pour la Commune, a été présenté au Conseil Municipal du 26 janvier. Dynamisme, programme d’investissements ambitieux et contractualisé avec la Région et le Département, rigueur de la gestion et des comptes, ce sont effectivement de bonnes nouvelles pour Chilly-Mazarin.

QGérard FuNÈS

Maire de Chilly-Mazarin Vice-Président du Conseil Général de l’Essonne Chevalier de la Légion d’Honneur

Zoom

Remerciements particuliers à Stéphane Bonnet pour les photos.

Il l’a fait ! Pour Alexandre Cardonnel, membre du Judo Club Chilly-Mazarin – Morangis (JCCMM), c’est la consécration ! Médaille de bronze l’an dernier aux Championnats de France – Seniors 1ère division, il y décroche cette année la médaille d’or dans la catégorie des – 66 kg. L’athlète gravit donc les marches du podium sans passer par la case « argent ». Les épreuves se sont déroulées au stade Pierre de Coubertin de Paris, samedi 17 et dimanche 18 janvier. Alexandre enchaîne les combats avec brio et se retrouve en finale contre le favori, Sébastien Berthelot. Bien préparé, il ne se démonte pas et crée la surprise en mettant son adversaire au tapis, sur uchimata (nom de la prise de judo qui lui vaut la victoire), après 3 minutes de combat. Bravo ! Ce 1er titre de champion de France pour Alexandre Cardonnel confirme sa montée en puissance. Au-delà de l’exploit personnel, il traduit la force du JCCMM, représenté par 17 athlètes lors de ces championnats. L’histoire se répète pour le club puisque, l’an passé, c’était JeanDominique Vanbever qui réalisait la même performance en – 100 kg. Cette année, ce dernier se classe 5e et, chez les féminines, Frédérique Schmitt termine 7e en – 52 kg. Farid Ben Ali, grand espoir du club en – 60kg, a été contraint de déclarer forfait avant la compétition à cause d’un problème de dos.

Directeur de la publication : Gérard FUNÈS • Responsable de la rédaction : Sophie DILBERGER • Rédaction : Grégory CAILLE - Anne-Laure MONNOT • Crédit photos : Service CDL• Publicité : Françoise MALE - 01 69 10 37 65 • Maquette et mise en pages : PLB Communication - 01 49 87 07 07 • Impression : PJ Graph • Tirage : 9 800 exemplaires • Distribution : Groupe J.M. 01 69 25 31 28 • Pour tous problèmes concernant la distribution du magazine, contactez le : 01 69 10 37 65 • Ce magazine est imprimé sur papier sans chlore • Site internet : ww.ville-chilly-mazarin.fr • E-mail : contact@ville-chilly-mazarin.fr Licences d’entrepreneur de spectacles cat.2 : N°2-1017801 et cat.3 : N°3-1017800

CHILLY Magazine • février 2009 - n°283


Arrêt sur images Pôle Express

s

Le 15 décembre, la crèche familiale se réunissait autour d’un spectacle assuré par Titine et Poupoune. Ces deux compères, partis à la recherche de la maison du Père Noël, ont invité les enfants à les aider dans leur quête.

Le monde du silence

Le 17 janvier, la Médiathèque organisait Silence sur Image, un moment de rencontre et d’échange accessible aux sourds et malentendants. Au fil de la journée, plusieurs temps forts étaient proposés. Parmi ceux-ci, un atelier de Conférence particulière sensibilisation à la langue des signes Le 13 décembre, la MJC accueillait la Conférence des oiseaux française a permis d’apprendre les bases par le Théâtre Carpe Diem. Des oiseaux, toutes espèces de ce moyen de communication. confondues, se sont unis pour un voyage plein de surprises.

Ciné de Noël

Le 15 décembre, le Cinéma Truffaut accueillait les seniors de la ville pour une séance à tarif préférentiel : 1,50 € le billet. Une soixantaine d’entrées ont été comptabilisées pour le film Magique. Les spectateurs ont passé un bon moment à prix doux.

40 ans

Le 17 janvier, la résidence du Bois des Ormes, située dans le sud de la ville, fêtait son 40e anniversaire. À cette occasion, les habitants de cette résidence se sont donné rendez-vous pour partager un repas convivial.

Poésie

Le 16 décembre, la Maison de la Petite Enfance était en fête. Le soleil avait rendezvous avec la lune lors d’un spectacle poétique où chants et musique ont apporté gaieté dans le cœur des tout-petits.

Remise de cadeaux

Le 17 décembre, les pensionnaires de la résidence Arpage – Louis Pasteur ont reçu la visite de Gérard Funès et de Gérard Proux, Conseiller Municipal délégué aux seniors, venus leur remettre des chocolats et des fleurs.

 CHILLY Magazine • février 2009 - n°283

Soirée pyjama

Le 16 décembre, après la classe, les élèves de l’école maternelle Pasteur ont enfilé leur pyjama pour écouter attentivement de jolis contes. Dans ces histoires, Grand Lièvre et Petit Lion ont cherché un sapin et de la neige en Afrique, et Petit Ours, peluche cherchant un nouveau maître, a raconté ses aventures.


Arrêt sur images

Drôle de duo

Le 18 décembre, l’école maternelle Les Roseaux accueillait Stéphane et Pascal, deux artistes pleins d’humour pour un spectacle décalé. Bon public, les enfants ont ri et chanté, jouant avec les mots et les couleurs.

Les petites marionnettes

Le 18 décembre, le Relais Assistantes Maternelles proposait un spectacle suivi d’un petit encas. Les enfants se sont extasiés devant la maison des doudous et ont assisté à la fête d’anniversaire de Chipie. Parmi les occupants de la maison : Nounours, Biquette, Chaton et compagnie !

Repas de Noël

Le 18 décembre, le foyerrestaurant des seniors proposait un menu de fête. 50 personnes ont participé à ce déjeuner dans une ambiance très conviviale.

Dominante rouge

s

Le vernissage de l’exposition d’art contemporain Red Pictures s’est tenu le 12 janvier. Cette exposition est visible jusqu’au 13 février. Pour en savoir plus, rendez-vous en page 3 du Chilly Rendez-Vous.

Rois et reines

s

Le 12 janvier, 70 seniors se sont rendus au Cinéma Truffaut pour assister à la projection du film Agathe Cléry. À l’issue de la séance, ils se sont rendus au foyerrestaurant situé juste à côté pour partager la galette.

Décor grandiose

Quelques temps avant les vacances de Noël, l’école maternelle Les Saules avait installé un joli décor dans son hall d’accueil. Parmi les éléments, le gros ours a fait sensation !

Bande sonore

Suite au succès de la séance proposée l’an passé, Le Caméraman, grand classique du cinéma interprété par Buster Keaton, a de nouveau été diffusé au Cinéma Truffaut le 13 janvier. Le film muet a été porté par la musique du quatuor Prisme. CHILLY Magazine • février 2009 - n°283 


Événement

L’échange des vœux Vendredi 16 janvier, le Maire et les élus du Conseil Municipal présentaient leurs vœux au complexe sportif Jesse Owens. Cette cérémonie conviviale a réuni de nombreux acteurs locaux : entrepreneurs et commerçants, membres d’associations de la ville, enseignants, partenaires… Fin de l’intervention des jeunes élus du Conseil Municipal des Enfants. En lien avec le thème de la saison culturelle, cette manifestation a été placée sous le signe de l’image. De nombreuses photos des habitants étaient exposées dans le hall d’accueil et au sein de la salle, d’autres étaient projetées sur un écran grâce à la réalisation d’un diaporama informatique. Chaque participant a ainsi eu le plaisir de se découvrir ou de reconnaître un de ses proches parmi tous ces clichés.

Bernard Bresler, Maire-adjoint chargé des sports, JeanMichel Oudot, membre du bureau du Judo Club Chilly-Mazarin/Morangis (JCCMM), Bernard Jaulin, Directeur général de la société Jaulin, et Jean-Marie Cabaret, Président du JCCMM.

Régis Roy-Chevalier, Maire de Wissous, François Lamy, Député de la Circonscription et Maire de Palaiseau, Gérard Funès, François Garcia, Maire d’Athis-Mons, et Pascal Noury, Maire de Morangis. Prestation des élèves du cours de danse jazz de Fabienne Zanatti, professeur du Conservatoire de Musique et de Danse. Marc Verhaverbeke, ancien Directeur de la MJC, Albert Balesme, fonctionnaire territorial, Marie-Ange Tomi, Proviseur du lycée Yourcenar, Enrique Pinto, Maire-adjoint chargé de l’Urbanisme à Morangis, Éric Chevreau, nouveau Directeur de la MJC, et Jean-Pierre Cruse, Maire-adjoint chargé de la Culture.

M. Locatelli, directeur de la Résidence ArpagePasteur, entouré par son adjointe, Mme Sarcou (à gauche), et Rafika Rezgui, Maire-adjointe chargée de la Solidarité et de l’Emploi.  CHILLY Magazine • février 2009 - n°283

Christian Proponet, Conseiller Municipal chargé du Développement Économique et Commercial, M. Bargues, assureur, sa compagne, et Hélène Bétou, responsable du Service État Civil et Citoyenneté et chargée du commerce local.

La veille, ce sont les élèves de Sylvain Bobet et de Sandra Samson, respectivement professeurs d’accordéon et de danse classique, qui sont montés sur scène à l’occasion des vœux au personnel communal.


Actualités Développement durable

Diminuer les émissions de gaz à effet de serre Le Conseil Général de l’Essonne a dernièrement réalisé son Bilan Carbone. Cette étude a permis de dresser un constat actuel en matière d’émissions de gaz à effet de serre et de réfléchir à des axes d’amélioration pour le bien-être de la planète. Aujourd’hui, les niveaux d’émissions ont atteint une ampleur et une rapidité sans précédent à l’échelle géologique. La température moyenne a augmenté de 0,7°C au cours du XXe siècle et les prévisions sont inquiétantes. Le dernier rapport du GIEC prévoit une élévation comprise entre +2,4°C et +6,4°C d’ici la fin du X XIe siècle. Pour éviter, ou tout du moins limiter, les bouleversements at tendus, il est urgent de réagir dès à présent !

Qu’est-ce que l’effet de serre ?

À l’heure où les préoccupations environnementales sont majeures, nous entendons souvent parler d’effet de serre, sans toutefois toujours bien comprendre ce que cachent ces mots. L’effet de serre désigne un phénomène naturel indispensable à la vie. Sans lui, la température à la sur face de la Terre serait de –18°C. La planète est protégée et entourée d’une enveloppe gazeuse : l’atmosphère. Celleci absorbe une partie du rayonnement solaire et en rejette une autre. Ce mécanisme per met de maintenir une température moyenne de 15°C à la sur face terrestre.

Des inquiétudes grandissantes

La c ommunauté scient i f ique internationale, réunie au sein du Groupe Intergouvernemental d’Exper ts sur le Climat (GIEC), constate actuellement que ce processus naturel est perturbé par les activités humaines et notamment la consommation de combustibles fossiles. Le développement de l’ère industrielle a entraîné la libération de grandes quantités de ga z à ef fet de ser re (GES) dans l’atmosphère. Ces émissions, principalement de dioxyde de carbone et de méthane, sont essentiellement issues des secteurs des transpor ts, de l’industrie et du résidentiel.

Le Conseil Général s’engage

Co nsc ient de l’imp ac t de l’homme sur l’environnement, le Conseil Général de l’Essonne a réalisé son Bilan Carbone. Il s’agit d’un outil de calcul des émissions de ga z à ef fet de serre induites par les activités d’une entité (entreprise, collectivité ou établissement public) sur une période donnée. Il a été mis au point par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). Il s’appuie sur des informations telles que : consommations d’énergie, flux de matériaux, production de déchets, rejets divers, consommations des fournisseurs et des prestataires de services…

Ce Bilan Carbone a visé l’évaluation du niveau de responsabilité en matière d’émissions de GES, la vulnérabilité du ter ritoire aux ressources fossiles et la capacité d’action pour limiter l’impact sur le climat. Cet outil va permettre de réfléchir à l’adopt ion de st ratégies p our diminuer les émissions. L’objectif est d’at teindre une réduction de 75 % en 2050 (facteur 4), via les actions qui seront mises en œuvre à l’échelle du dépar tement. Les axes prioritaires identifiés concernent les transports, la biodiversité, l’activité économique et les bâtiments. Pour en savoir plus sur le Bilan Carbone (objectifs, méthodologie, etc.), consultez le site Internet www.ademe. fr/bilan-carbone. Pour découvrir en détails le Bilan Carbone de l’Essonne et les conclusions de cette étude,

Sources : Solving Efeso – Cabinet de conseil missionné par le Conseil Général dans le cadre de l’élaboration de son Bilan Carbone.

DÉVELOPPEMENT DURABLE W ÉCO-GESTES Une Saint-Valentin écologique

disponibles sur le marché. À vous de chercher À la fête des amoureux, certains cadeaux sont le plus beau cadeau écolo ! incontournables : fleurs, chocolats, lingerie… Et si vous envisagez d’envoyer une carte de En surfant sur Internet et en vous rendant dans Saint-Valentin à l’être aimé, pensez à la carte virtuelle pour éviter l’usage d’encre et de papier. des boutiques spécialisées, il est possible d’allier amour de votre partenaire et amour de De nombreux sites proposent des cartes la nature. Comment ? En offrant biologique et électroniques gratuites : dromadaire.com, cartepostalevirtuelle.com, cybercartes.com… équitable. Les fleurs biologiques sont cultivées sans Des vacances moins chères utilisation de produits chimiques toxiques Vous êtes peut-être en train de préparer vos et ne nécessitent pas une grande quantité vacances à la montagne. Ce séjour représente de chaleur et d’éclairage avant leur mise en vente. Pour le chocolat, songez au commerce un budget conséquent pour toute famille. Frais de transport pour arriver à destination, équitable. Des sous-vêtements produits en location du logement et du matériel, forfaits… fibres naturelles non traitées sont également

Pour réduire vos coûts, songez au matériel d’occasion. Vous redonnerez une seconde vie aux équipements inutilisés par leurs actuels propriétaires. De grandes enseignes commerciales spécialisées dans le domaine sportif proposent occasionnellement des trocs. Sur Internet, de nombreux sites recensent des annonces de particuliers vendant du matériel d’occasion : ski-zone.com, eskimosport.com… Et si vous préférez investir dans du matériel et des vêtements chauds neufs, n’oubliez pas que les soldes continuent jusqu’au 10 février. Guettez les bonnes affaires !

CHILLY Magazine • février 2009 - n°283 


Stress, angoisse, anxiété, dépression, névralgies, troubles du sommeil, tocs, dépendances, préparation d’épreuves, et toutes manifestations psychosomatiques.

Fenêtres

portes de garage

stores extérieurs volets roulants

portails

volets battants

Christian Micheneau Psycho - Relaxologue

Relaxation thérapeutique - Thérapies brèves Ni contraintes ni engagements : effets positifs immédiats. Rés. la Fontaine des Joncs 3, allée du pont des Maures CHILLY-MAZARIN

01 69 34 69 97

yves guesdon Psychothérapeute Gestion du stress Connaissance de soi Développement personnel Techniques psychologiques comportementales somatiques Séances à domicile

06 86 63 67 66 yg.dpmm@yahoo.fr

Ouvert tous les jours de 7h30 à 20h, sauf le mardi et le mercredi.


DOSSIER Dossier

Trier, c’est participer au développement durable Chilly-Mazarin s’est impliquée depuis 1997 dans le processus de collecte sélective. Au fil des ans, les administrés se montrent de plus en plus sensibles au respect de l’environnement et adoptent les bons gestes en matière de tri. Néanmoins, afin de pérenniser cette gestion des déchets, ces efforts doivent être accentués. La mobilisation de tous est primordiale afin de limiter l’évolution des coûts et de mettre en place une véritable politique de développement durable. Un acte éco-citoyen

Le tri des déchets nous implique tous et concourt à responsabiliser l’individu dans sa bonne conduite environnementale. En effet, sans la participation active de chacun des administrés, les collectivités locales ne seraient pas en mesure d’appliquer la même politique de gestion des déchets. Cette démarche présente de nom-

breux bénéfices. Si le tri peut impliquer des coûts supplémentaires dus à la complication des étapes de la collecte et du traitement, les communes peuvent en tirer un bilan financièrement positif, notamment grâce à la valorisation des déchets recyclables. Et si ce résultat n’est pas atteint d’emblée, le bénéfice environnemental reste présent, même s’il n’est certes pas facile à mesurer.

Évolution des tonnages 200

200

200

2008

Collecte des déchets ménagers

6097

6100

6146,33

5900,16

Collecte des emballages, papiers, journaux et magazines

548

540

681,62

705,82

Collecte du verre en porte-à-porte

452

430

424,08

427,88

Collecte du verre en apport volontaire

31

22,5

27,56

7,30

Collecte des encombrants

481

478,6

464,52

457,63

Collecte des déchets verts en porte-à-porte

186

230

345,08

368,45

Si l’on applique un ratio, un habitant de Chilly-Mazarin a produit, pour l’année 2008 : - 314,41 kg de déchets ménagers - 19,63 kg de déchets verts - 37,61 kg d’emballages, papiers, journaux et magazines - 23,19 kg de verre - 24,39 kg d’encombrants - un total de 419,23 kg de déchets. Comparativement aux années précédentes, il ressort que les habit ants de la ville tr ient davan tage leurs déchets. Le poids des déchets ménagers est quant à lui en baisse.

Une seconde vie

A près ac heminem ent au c en tre de tri de Villeneuve-le-Roi, les déchets triés que vous déposez au sein de vos conteneurs sont ensuite orientés vers des filières adaptées permettant leur recyclage, leur valorisation énergétique ou leur stockage. Le recyclage permet de préserver les ressources naturelles mais aussi d’économiser de l’énergie. C ollectés à votre domicile ou recueillis au sein d’une déchetterie, la plupart des déchets sont traités et transformés en de nouvelles matières premières qui serviront à fabriquer de nouveaux produits. Les bouteilles plastiques pourront

l Pour la petite histoire… l beaucoup savent que l’inventeur de la poubelle est…Eugène Poubelle ! Mais saviez-vous que cette invention de 188 prévoyait déjà le principe de collecte sélective ? En effet, à l’origine, le préfet avait conçu 3 boîtes à déchets : une pour les matières putrescibles, une pour les papiers et chiffons et une pour le verre, la faïence…ou les coquilles d’huîtres ! Ce règlement ne sera que très partiellement respecté et il faudra attendre près d’un siècle pour que le tri soit officiellement mis en place.

servir à la fabrication de vêtements et de linge de maison, les boîtes de conserves à celle d’une voiture ou d’une machine à laver. Les cartons, journaux et magazines pourront servir à réaliser de la pâte à papier. La ferraille sera fondue et retransformée. Une barquette d’aluminium pourra contribuer à la fabrication d’un vélo. Le textile recyclé sera destiné au rembourrage d’un tabouret ou d’une chaise. Le matériel informatique et les appareils ménagers seront réparés à des

CHILLY Magazine • février 2009 - n°283 9


DOSSIER

Dossier

QUE METTrE DANS VOS CONTENEUrS ? • Briques alimentaires • Boîtes et suremballages en carton • Bouteilles d’eau, de jus de fuits, de lait, d’huiles alimentaires • Flacons de produits ménagers et de toilette, • Boîtes de gâteaux, de conserve, bidons de sirops, canettes de boissons et barquettes • Papier blanc, prospectus, journaux et magazines sans film plastique

• Bocaux de conserve et pots en verre • Bouteilles en verre

fins caritatives ou démontés afin de récupérer tous les composants encore viables. Bref, le processus de tri, couplé au principe de revalorisation des déchets, permet d’allonger considérablement le cycle de vie de tout produit.

Rentabilité économique

Chilly-Mazarin reçoit des subventions en fonction de ses performances de tri, calculées par kilo, par an et par habitant, pour chaque type de matériau trié. La ville adhère au programme Éco-Emballages, organisme qui lui reverse ces aides financières. Cette société, à l’origine d’un par tenariat entre les

industriels et les collectivités locales, développe sur l’ensemble du territoire le tri sélectif et le recyclage. 85% des fonds ainsi collectés sont redistribués aux communes qui participent à la collecte sélective. Avec ce programme, offrant la garantie de reprise des matériaux par les industriels du recyclage, plus les habitants trient, plus les subventions sont importantes. Chaque administré est ainsi associé à la bonne gestion de sa collectivité tout en contribuant à la préservation de son environnement. Cette responsabilisation appelle à une prise de conscience ; tout geste individuel peut avoir des retombées globales. Vos efforts sont donc payants ! Depuis le 1er janvier

10 CHILLY Magazine • février 2009 - n°283

2009, le prix de reprise du verre a par exemple augmenté. Celui-ci fait l’objet d’une révision annuelle pour tenir compte de la variation du coût du calcin au niveau européen. Le prix de reprise passe ainsi de 19,29€  la tonne en 2008 à 19,91€ pour 2009,  soit une évolution de +3,2%. La participation au dispositif ÉcoEmballages se révèle une bonne façon de limiter le coût de traitement des déchets, ou tout du moins d’empêcher l’envolée des prix. Ce procédé permet en effet de compenser les nombreuses augmentations induites par leur traitement (hausse des carburants pour leur transport, prix de la main-d’œuvre…). Les diverses augmentations ont donc un

impact limité et le budget peut rester équilibré.

La déchetterie du SIREDOM

Depuis le 1er octobre 2008, sur présentation d’un badge d’accès délivré à l’accueil de la mairie, les habit ants de Chilly - M a z ar in ont la possibilité de se rendre à la déchetterie du SIREDOM située à Morangis. Performante, elle répond aux toutes dernières normes en matière de tri. Un système informatique novateur et centralisé permet une gestion transparente en temps réel. Huiles de vidange et textiles sont à déposer dans des conteneurs spécifiques. Des bennes recueillent vos métaux, gravats, déchets verts, bois,


DOSSIER

l Du nouveau pour les déchets ménagers l Afin d’assurer l’élimination des déchets ménagers, ChillyMazarin a décidé d’adhérer au SIMACUr (Syndicat Intercommunal Massy-Antony pour le Chauffage Urbain). Le prix de la tonne d’ordures ménagères incinérées est désormais de 98, € HT, contre 110 € auparavant. La commune réalise donc une économie en adhérant au syndicat, ce qui permet de mieux supporter d’autres coûts en augmentation. Ce prix est appliqué depuis le 1er janvier 2009 et l’adhésion sera effective en juillet. Le volume des déchets est estimé à 00 tonnes par an, avec une marge de plus ou moins 2 %. cartons et le tout venant. Un local est réservé aux déchets d’équipements électriques et électroniques : gros électroménager, écrans, petits appareils en mélange, lampes. Un second local est réservé aux déchets dangereux des ménages : bouteilles de gaz,

extincteurs, piles, batteries, consommables informatiques, solvants, peintures et vernis, colles et graisses, acides bases, bombes aérosols, produits phytosanitaires, bidons, huiles minérales, chlorates, nitrates, produits de laboratoire, et enfin produits non iden-

tifiés. Les pneus de véhicules légers y sont également acceptés. Sont systématiquement refusés : les ordures ménagères, boues de station d’épuration, déchets de centres médicaux ou d’activités de soins, produits radioactifs, déchets anatomi-

ques ou infectieux, cadavres d’animaux, carburants liquides, pneus jantés, pneus poids lourds ou agricoles, moteurs tous véhicules, l’amiante et les déchets amiantés. n

l Bon à savoir l Le tri demande un apprentissage de la part des habitants pour ne pas se tromper. En effet, les consignes de tri doivent être respectées ; chaque type de déchets doit être déposé avec vigilance dans le conteneur prévu à cet effet. Les usagers doivent donc être en mesure d’identifier les déchets afin de les jeter selon leur nature. En cas d’erreur de tri, cela induit une perte de temps au centre de tri et les déchets recyclables risquent d’être souillés, et alors inutilisables. Lorsqu’une erreur est commise, le bac est considéré comme infecté et, au final, c’est tout son contenu qui ne peut être revalorisé. Les poubelles mal triées ne sont pas acceptées et repartent alors avec les déchets non recyclables. En cas de doute sur un déchet, plutôt que de le jeter dans le mauvais conteneur, mettez-le donc plutôt avec vos ordures ménagères. CHILLY Magazine • février 2009 - n°283 11


Vie locale Population

18 639 C’est le nombre officiel d’habitants que compte Chilly-Mazarin au 1er janvier 2009. habitants supplémentaires. Au 1er janvier 2009, le département compte officiellement 1 214 290 habitants. Nous vous rappelons que la campagne 2009 de recensement bat son plein à Chilly-Mazarin. Celle-ci a débuté le 15 janvier et se poursuit jusqu’au 21 février. Si votre foyer est concerné par cette opération, vous êtes susceptible de recevoir la visite de Céline Durao, Laetitia Delahaye ou Philippe Nel, les 3 agents chargés de la collecte d’informations. Lors de leur passage, ceux-ci pourront vous présenter une carte officielle, et la photo ci-contre vous permet de les identifier. Essentielle, l’enquête annuelle de recensement permet d’éclairer les décisions publiques. n

Nos 3 agents recenseurs : Céline Durao, Philippe Nel et Lætitia Delahaye.

S

uite aux enquêtes annuelles de recensement de la population réalisées de 2004 à 2008, menées à l’init iat ive de l’INSEE (Inst it ut Nat ional de la Statistique et des Études Économiques), les chiffres viennent d’être publiés au Journal O f f iciel. Au 1er janv ier 2009, Chilly-Mazarin compte 18 639 habitants ayant leur résidence habituelle sur le ter r itoire de

la commune (population municipale). 127 personnes, représent ant la p opulat ion c omptée à par t, viennent gonfler ce chif f re. Leur résidenc e habituelle est située sur une autre ville mais ils ont conser vé une résidence sur le territoire communal ; il s’agit d’étudiants, de militaires, de personnes hospitalisées, etc. La population totale de Chilly-Mazarin s’élève donc

à 18 766 habitants. Depuis le recensement de 1999, la population de l’Essonne a quant à elle grimpé de 5,6 %, soit 64 000

Service État Civil et Citoyenneté au 01 69 10 37 51

Au fil de la vie en 2008 à Chilly-Mazarin Évolution de la démographie sur la ville 2008 2007

Naissances 318 331

Mariages 91 125

Décès 123 106

État civil

À quand le passeport biométrique ? Un épais brouillard flotte autour du lancement du passeport biométrique. En attendant, le prix du document a fortement augmenté.

P

our démarrer 2009, par décision gouvernementale, le prix du passeport augmente ! U n a d u l te d ev r a d é b o u r s e r 88 € (+ 28 €). Depuis quelques années, il n’est plus possi ble d’inscrire un enfant mineur sur le passeport de l’un de ses parents ; les enfants doivent disposer d’un passeport personnel. Hier gratuit pour les moins de 15 ans, il coûte désormais 19 €. Pour les 15-18 ans, comptez 44 € (+ 14 €). Cette hausse intervient avant même la mise en place du pas-

sepor t biométrique. Celui-ci comportera la photo numérisée et les empreintes digitales du titulaire, et sera réalisé dans les mairies équipées d’une station d’enregistrement des données. Chilly-Mazarin n’ayant pas été retenue, le Service État Civil et Citoyenneté cessera alors de traiter ces dossiers. Vous devrez vous déplacer dans une mairie équipée. 24 communes essonniennes accueilleront des stations d’enregistrement. Nous vous communiquerons cette liste ultérieurement.

12 CHILLY Magazine • février 2009 - n°283

En Essonne, le dispositif pourrait être mis en œuvre au cours du premier trimestre 2009, mais aucune date officielle n’a été arrêtée. Les délais d’obtention étant aujourd’hui inconnus, ne tardez pas à demander ou renouveler votre passeport dès à présent si nécessaire, sans obligatoirement attendre la mise en place du biométrique. Par ailleurs, renseignez-vous en amont avant de voyager afin de connaître les conditions d’entrée dans les pays étrangers. Pour cela, consultez les sites Internet des consulats

ou celui du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes : www.diplomatie.gouv.fr, espace Conseils aux voyageurs. La car te nationale d’identité devrait suivre le même chemin. Depuis janvier, son renouvellement en cas de perte ou de vol est facturé 25 €. Bien entendu, nous vous tiendrons informés … dès que nous serons en mesure de le faire ! n Service État Civil et Citoyenneté au 01 69 10 37 00


Vie locale Conseil Municipal des Enfants

Nouveaux élus

6 brèves

Jeudi 8 janvier, les nouveaux élus du Conseil Municipal des Enfants (CME) ont participé à leur premier Conseil Plénier.

Mise en place

51 élèves s’étaient portés candidats pour devenir membres du Conseil Municipal des Enfants – mandat 2008/2010. Dès le lendemain des élections qui se sont tenues du 8 au 16 déc embre 2008, les 25 jeunes élus se sont réunis pour préparer leur premier Conseil Plénier. Celui-ci, présidé par le Maire, aux côtés de Habib Hanana, Adjoint chargé de la Jeunesse, Christine Delabarre, Conseillère Municipale déléguée au CME, et Wilfrid Paul, coordinateur, s’est déroulé devant une as sist anc e no mbreus e. Pour débuter la séance, Gérard Funès a procédé à la proclamation officielle des résultats, puis à la lecture de la charte symbolisant l’engagement des membres de l’inst anc e. Lors d’un t o ur de t a bl e, c ha q ue élu a ensuite présenté les projets mis en avant lors de la campagne.

De nombreux axes

Soucieux de l’évolution du monde qui les entoure, les enfants ont plein d’idées pour faire avancer les choses. Suite à l’écoute de l’ensemble des projets formulés par les candidats, des pistes se dessinent et s’af fineront

au fil du temps. Parmi les préoccupations majeures : la santé, l’alimentation, l’écologie, la solidarité, la sécurité routière, etc. Les jeunes élus aimeraient par ailleurs développer les sor ties culturelles et favoriser l’organisation de rencontres sportives interécoles. Ils envisagent également des solutions pratiques pour améliorer le quotidien. De nombreuses actions et animations pourraient donc voir le jour après validation.

Au travail !

Deu x group es de t ravail mi xt e s, ét a bli s en f o n c t i o n d e s âges, c las s es et éc o les des

Demandez votre Carte Jeune 91 La Carte Jeune 91, lancée par le Conseil Général de l’Essonne, est un outil concret en faveur de l’autonomie des jeunes. Elle s’adresse aux Essonniens âgés de 16 à 19 ans au 1er janvier 2009. Pour une participation de 10 €, ceux-ci bénéficient d’un chéquier de 150 € valable un an auprès de 400 prestataires. Un bon plan utilisable pour les transports, les loisirs, la formation (BAFA, conduite accompagnée, permis B…), etc. À Chilly-Mazarin, cette carte est acceptée au cinéma Truffaut, à la MJC, à la piscine, et par les auto-écoles ECF et MGC. Depuis 2003, 240 000 cartes ont été distribuées aux jeunes Essonniens. Commandez la vôtre dès à présent (et impérativement avant le 30 juin) en téléchargeant le bon disponible sur www.cartejeune91.fr. Pour tout renseignement, téléphonez au 0 800 16 19 91 (appel gratuit, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30).

enfants, ont été composés. Des dates de réunion ont par ailleurs été c alées : les 28 janvier et 11 février. L’ensemble des élus y a été convié pour choisir les projets retenus en fonction de leur pertinence et de leur faisabilité. Durant les vacances de février, les jeunes membres apprendront à vaincre leur timidité lors d’un stage durant lequel seront abordées la prise de parole en public, l’argumentation, etc. Après ces vacances, le travail en groupes démarrera. Des thèmes seront choisis, un échéancier sera établi et les premiers contacts avec les partenaires seront lancés. n

« La violence, si tu te tais, elle te tue » Violences verbales, racket, agressions, harcèlement… Des jeunes sont victimes de violences au sein de leur établissement scolaire, dans les transports en commun, dans leur quartier. La ligne de Jeunes Violences Écoute permet de briser la loi du silence. Au 0800 20 22 23, les jeunes victimes ou témoins de violences peuvent exprimer leur souffrance et trouver un soutien moral. Appel anonyme – numéro gratuit depuis un poste fixe et d’une cabine téléphonique sans carte - accessible tous les jours de 8h à 23h. Depuis un téléphone portable, composez le 01 44 93 30 75.

l Les membres du CME 2008/2010 l École élémentaire Pasteur Noura ADALA Raphaël BALSAMO Fousseynou CISSOKKO Dounia LOUKAH Julia MOKDAD Victoria MOKDAD Nicolas ROUBEIX Divine SHUNGU École élémentaire du Château Isma BA Elina BONVENT Emma BOUKHEZZER

Léa CINIELLO École élémentaire Lorine GUARDIA Pierre et Marie Curie Nicolas PHAN Clément BENZAKEN École élémentaire Alexandre CHÂTEAU Jean de la Fontaine Yérim KUEVI-BEKU Léa MELIKECHI Léonie BARBOSA COSTA Nancy GIBBINS Florian NOEL Tchamissa MANUEL À noter : 15 suppléants ont également été élus. Jules QUEDEVILLE Un suppléant est appelé à remplacer tout élu qui Habib SLAMANI ne pourrait plus assurer son mandat, ayant été Robin TAYANT contraint de démissionner ou ayant été démis de ses fonctions. Retrouvez la liste des suppléants sur www.ville-chilly-mazarin.fr CHILLY Magazine • février 2009 - n°283 13


Vie locale Sport

Les as du volant Le Badminton Sport Loisir Chiroquois (BSLC), dit le ’‘bad’’, est en pleine forme. Outre les rendezvous sportifs, ses adhérents partagent de nombreux moments au fil de la saison.

L

e bad propose 2 formules : la pratique en loisir ou la pratique intensive avec compétitions à la clé. Les cours sont encadrés par des entraîneurs diplômés d’État et des créneaux d’accès libre ont été aménagés. Parmi les 235 adhérents, 50 adultes et 14 jeunes ont opté pour la compétition. « À misaison, les résultats sont positifs. Le BSLC est actuellement 10e sur 23 clubs engagés dans la Coupe de l’Essonne, 3e sur 12 à l’interclubs vétérans, et nos 5 équipes

mixtes jouant en départementale sont plutôt bien classées », se réjouit Christophe Verkest, VicePrésident fondateur du club, créé en 2002 avec sa femme Lydie et Jean-Marc Zamozik, Président. Les échanges, sportifs certes, mais avant tout humains, sont au cœur de la démarche du BSLC. On ne se contente pas uniquement de renvoyer le volant dans le camp adverse, mais on prend un réel plaisir à se retrouver. « Notre club est chaleureux et

amical et nous accordons beaucoup d’importance aux moments partagés ensemble ». Pour favoriser ces instants, tous les prétextes sont bons. « Nous organisons 4 tournois internes par an, pour célébrer les moments phares de la saison sportive. Nous passons alors la journée ensemble, dans la convivialité, autour de la pratique du badminton ». L’association participe à 4 critériums jeunes dans l’année, en accueille un ainsi qu’une jour-

née de championnat vétérans (cf. agenda du Chilly Rendez-vous). Dernièrement, certains joueurs ont pu profiter de stages de perfectionnement technique. Objectif 2009 : le club souhaite organiser, pour la première fois, un tournoi officiel. Pour c et te saison, le BSLC af fiche complet mais renseignez-vous avant septem bre si vous désirez le rejoindre. Pour tout renseignement, consultez le site www.bslc.info ou composez le 0 6 21 78 32 72. n

Travaux

Les chantiers se préparent Chilly-Magazine revient sur la suite donnée aux réunions de concertation organisées par la municipalité le 13 décembre 2008 avec les riverains concernés et fait le point sur la cogénération située rue de Gravigny.

L

es réunions de concer tat i o n, d e r nièrem ent o r ga nisées sur 3 points de la ville en présence de Henri Fiori, 1er adjoint au Maire chargé de l’Urbanisme et des Travaux, de membres de la c ommission Ur banisme et de Stéphanie Atger, Conseillère Municipale déléguée à la Communication et à la Démocratie Locale, ont permis de recueillir l’avis des habitants des zones concernées avant d’engager des travaux. Les riverains de la rue Élisée Reclus ont donné leur accord de principe pour instituer un sens unique

sur cette rue ainsi que sur la rue Émile Raspail, avec un stationnement permanent sous forme de chicanes. Les riverains de la rue Pasteur ont remis en question la proposition d’inversion du sens unique de la rue des Bleuets, et ont demandé la création d’un stationnement permanent,également sous forme de chicanes, ainsi que l’installation de coussins berlinois. La pose de potelets métalliques sur les trottoirs, celle d’un miroir à la sortie de l’allée des Myosotis et le déplacement du passage piétons à hauteur de l’arrêt de bus ont également été

14 CHILLY Magazine • février 2009 - n°283

évoqués. Enfin, les riverains de l’avenue Charles de Gaulle et de l’allée du Clos Fleuri ont approuvé la proposition d’instaurer une interdiction de tourner à droite à l’angle de l’avenue Charles de Gaulle (en venant de Morangis). Toutes ces propositions sont désormais à l’étude. La cogénération (système permettant la production simultanée de chaleur et d’électricité), située Parc de Gravigny, a fait l’objet à l’initiative de la résidence du Parc de Gravigny d’une pétition relative à ses émissions. Les défauts de conformité pointés par

la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement suite à une visite effectuée l’an dernier, ont été régularisés par la société Dalkia, gestionnaire. Avantageuse, cette installation permet de diminuer la production de CO2 et de réaliser des économies de l’ordre de 11%. Juridiquement, son fonctionnement est prévu jusqu’en 2010 ; l’Association Syndicale Libre a engagé une étude afin de déterminer son avenir après cette date. Rappel : il s'agit d'une installation privée dans des copropriétés privées. n


Vie locale Portrait

Une page se tourne… Jusqu’au 31 décembre 2008, Marc Verhaverbeke dirigeait la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) de Chilly-Mazarin. Depuis le 1er janvier 2009, officiellement à la retraite, cet amoureux des mots se consacre à sa passion : l’écriture. à l’adolescence. Sa rencontre avec Jean Cassou, dont il suit les cours en auditeur libre à l’École Pratique des Hautes Études, est déterminante. Il dévoile ses textes à cet homme aux multiples casquettes : écrivain, critique d’art, poète… Jean Cassou est intéressé et préface le premier recueil de poèmes de Marc. 5 autres suivront. Au fil de son parcours, Marc a par tagé sa passion des mots par le biais d’ateliers d’écriture. « Je n’ai pas vocation à faire des écrivains, je n’apprends pas aux par ticipants à écr ire car ils le savent, mais nous jouons avec les

Questionnement

Or iginaire du Pas-de-Calais, Marc arrive en région parisienne à 20 ans. Le bac en poche, il entame des études supérieures. La Faculté de Let tres de Nanterre vient d’ouvrir ses portes ; il y apprend français, grec et latin. Il se destine à devenir enseignant, mais un événement inat tendu bouscule son projet. Mai 68 balaye ses certitudes. « J’étais convaincu de vouloir transmettre des connaissances, mais pas sûr de vouloir le faire dans le cadre de l’Éducation Nationale ». Après une remise en question, Marc décide d’arrêter ses études universitaires et entre dans la vie active.

Des univers lointains

Un e s im p l e a nn o n c e s ur l a por te de son agence bancaire aura suf f i ; il devient employé à la BNP, par le plus grand des hasards. Bon élément, il rejoint une autre banque pour un poste de documentaliste et occupe parallèlement la fonction de responsable syndical… et de président bénévole de la MJC de

Morsang-sur-Orge. Son intérêt pour la culture est grandissant. Il l’aime sous toutes ses formes : lit térature, spectacle vivant, patrimoine… Un grand virage l’attend dans sa vie. Marc va progressivement quitter le secteur bancaire pour rejoindre le domaine culturel. Il travaille de 1983 à 1991 au Centre d’Action Culturelle de CorbeilEssonnes, dont 5 ans à la direction, avant une période plus difficile, durant laquelle il enchaîne les missions de courte durée. Il est alors amené à s’ouvrir aux autres cultures en voyageant beaucoup, essentiellement en Europe. Il devient ensuite directeur de la MJC de Noisiel de 1996 à 2001, puis directeur de la MJC de Chilly-Mazarin, fonction exercée durant 7 ans jusqu’à son départ en retraite.

Homme de lettres

Derrière sa belle moustache, Marc cache une sensibilité particulière pour l’écriture. « Elle est p our moi un moyen de se situer dans le monde qui nous entoure ». Il commence à écrire

mots. L’objectif est de simplement prendre du plaisir ! J’en prends beaucoup et mon écriture s’en ressent : elle est nourrie de ce que j’ai vu, de ce que j’ai lu, des rencontres que j’ai faites ». Marc poursuit désormais ses interventions en milieu scolaire et s’implique toujours à la MJC. Il fait partie du comité de rédaction de son journal interne et continue d’y animer ses ateliers d’écriture : un premier pour les jeunes le mercredi, et un second pour les adultes le samedi. Pour jouer avec les mots en sa compagnie, renseignez-vous auprès de la MJC au 01 69 09 01 87. n

l Du nouveau à la MJC l Suite au départ de Marc, c’est Éric Chevreau qui le remplace. Jusqu’ici directeur-adjoint, Éric gravit donc un échelon en acceptant ce nouveau poste. Marc peut partir l’esprit tranquille car son ancien collègue connaît bien les lieux et leur fonctionnement. Éric a, entre autres, suivi toutes les étapes de la réflexion et de l’élaboration du projet concernant l’obtention de l’agrément « Centre Social ». Ce dernier vient d’être délivré par la Caisse d’Allocations Familiales pour une première période allant du 1er janvier 2009 au 30 juin 2011. Un petit nouveau fait son apparition au sein de l’équipe de la MJC. Nous vous avions présenté son travail lorsqu’il tournait le film « Parcours », un documentaire sur les habitants de Chilly-Mazarin (cf. Chilly-Magazine n°271). Membre du Conseil d’Administration de la MJC depuis plusieurs années, Yann Morvan a été recruté au poste d’animateur au 1er janvier. Décidément, plein de nouveautés en ce début 2009… laissant présager une année riche en surprises ! CHILLY Magazine • février 2009 - n°283 15


Vie locale Vie économique

6 brèves Nouvelle animation commerciale Après le succès de sa choucroute, M. Ribeiro, gérant de la boucherie Saint-Éloi (76, rue de Gravigny), propose une dégustation et vente de couscous le samedi 7 février, de 9h à 18h. Un stand sera disposé devant son enseigne pour l’occasion. Cette opération s’inscrit dans le cadre du développement d’animations afin de faire vivre le commerce local et tend par ailleurs à favoriser le lien social. Venez nombreux à ce couscous géant ! Pour tout renseignement, composez le 01 69 09 63 54.

Témoignage et confidentialité La Police Nationale vous rappelle quelques règles générales à observer pour tout témoin ou victime de faits délictueux. Pour la joindre, composez le 17. Vous devrez donner vos nom et prénom lors de tout appel téléphonique. Ne craignez pas les représailles en communiquant ces informations ; votre nom, même figurant sur main courante, n’est pas porté à la connaissance des délinquants. Le Législateur a également prévu la possibilité de témoignage sous X. Par ailleurs, les policiers peuvent donner suite à l’appel crédible d’un administré ne souhaitant pas laisser son nom. Enfin, n’oubliez pas que la Police Municipale est à même d’informer rapidement la Police Nationale de faits délictueux.

Recherche familles d’accueil Le service de placement familial du Ministère de la Justice, basé à Montreuil-sous-Bois dans le 93, recherche des familles en région parisienne susceptibles d’accueillir des adolescent(e)s pour une durée entre 1 et 6 mois. L’indemnité est de 27,42 € par jour. Renseignements au 01 55 86 11 45 ou par courrier en écrivant à : EPE – 46 rue SaintDenis – 93100 Montreuil-sous-Bois.

Logement : un ennemi insoupçonné Chaque hiver, le monoxyde de carbone est responsable de plusieurs milliers d’intoxications dont une centaine mortelles. Gaz indétectable, il est le résultat d’une mauvaise combustion, quelle que soit la source d’énergie : bois, gaz (naturel, butane, propane ou pétrole liquéfié), charbon, essence… L’entretien de vos appareils de chauffage ou de production d’eau chaude, des conduits d’évacuation et des systèmes d’aération de votre logement est primordial pour éviter les intoxications. Pour plus de renseignements, consultez les sites www.logement.gouv.fr et www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr.

Merck-Serono : combat perdu Malgré les actions entreprises pour lutter contre la fatalité, les salariés du centre de recherche Merck-Serono ont été contraints de quitter leur poste.

I

ls se seront battus, mais cela n’aura pas suffi. Après avoir manifesté dans les rues de ChillyMazarin et de Paris, après avoir trouvé le soutien de la Municipalité qui s’est mobilisée pour relayer leur action auprès des diverses instances (Communauté d’Agglomération, Département, Région, État), les salariés du laboratoire pharmaceutique Merck-Serono n’ont pu empêcher la décision du groupe. La fermeture du site de Chilly-Mazarin était prévue pour le 31 mars 2009 ; finalement, le 19 décembre 2008,

le personnel (91 personnes au 09/10/08) préparait déjà ses cartons. En effet, quelques jours avant Noël, les chercheurs, techniciens et employés administratifs ont été invités à quitter prématurément les lieux. Dans un contexte défavorable, les questions se posent quant à l’avenir de ces salariés… et les réponses demeurent incertaines ! Selon des informations transmises par le Préfet, Jacques Reiller, quelques cadres de l’établissement seraient en train de créer 2 sociétés qui pourraient aboutir au

maintien d’une trentaine de salariés. Ces projets seraient soutenus par Merck pour les 3 premières années. La Direction du groupe s’est engagée à la signature d’une convention de revitalisation afin de créer au minimum 91 emplois sur le bassin d’emploi. La commune de Chilly-Mazarin serait associée au suivi des actions qui seront mises en œuvre. Nous vous tiendrons informés des suites qui seront données à ce dossier dans les prochains numéros du ChillyMagazine. n

Démarchage à domicile

Soyez vigilants ! Un administré a attiré l’attention des services communaux sur la venue d’un démarcheur à domicile dont les pratiques se sont avérées douteuses.

V

ous en avez peut-être entendu parler au journal télévisé ou à la radio : la commune de Houdain, dans le Pas-de-Calais, a interdit le démarchage au fournisseur privé d’électricité Poweo suite à des plaintes d’habitants affirmant que ses commerciaux se faisaient passer pour des agents d’EDF. La démarche est simple mais pour le moins douteuse. Des représentants du prestataire commercial de l’opérateur se seraient fait passer pour des agents EDF venus

16 CHILLY Magazine • février 2009 - n°283

contrôler les factures des abonnés. Ils leur proposaient alors un nouveau contrat sans spécifier qu’il s’agissait d’une offre concurrente à EDF. Un habitant de Chilly-Mazarin, victime de la manœuvre, a alerté la Mairie. Un démarcheur s’est présenté à son domicile, prétextant vérifier qu’il bénéficiait d’une remise de 10 % d’EDF. Sans explication véritablement concrète sur le contenu de l’offre proposée, il a alors sorti un nouveau contrat

en insistant pour que celui-ci soit signé sur le champ. Ces cas ne sont pas isolés, car depuis la médiatisation de cette affaire, des témoignages affluent des 4 coins de la France : Amiens, Brest, Bordeaux, etc. Ces pratiques illégales sont malheureusement très efficaces chez un public non averti. Nous vous conseillons donc de faire preuve d’une grande vigilance avant de signer tout engagement auprès d’un démarcheur quel qu’il soit. n


Vie locale Au Conseil

Principaux points du Conseil Municipal du 16 décembre 2008 Développement culturel 2008/2009

Classes de découverte 2009

Le Conseil Municipal a approuvé l’organisation des séjours de c las s e s de dé c o u ver t e pr ogrammés p our 2009. De janvier à juin, 7 séjours se dérouleront au Montcel pour 12 classes des éc oles élém ent aires de la ville. En outre, f in septembre, une classe de l’école élémentaire du Château partira en classe de mer à Lézardrieux, en Côtes d’Armor, et une classe de 4 e du collège Les Dînes-Chiens découvr ira Car let en mai. Au total, près de 400 enfants bénéficieront de ces séjours. Résultat du vote : unanimité.

Séjours jeunesse hiver/ printemps/été 2009

Le Conseil Municipal a approuvé l’organisation des séjours jeun e s s e p r o gr a mm é s p o ur l a p ér i o de hi ver/pr int emp s/été 2009. De février à août, 338 jeunes p our ront prof iter des 12 séjours prévus. Parmi les destinations : le centre communal du Montcel, Lézardrieux, Carlet, So ulac-sur-Mer en Gir o n de, Hossegor dans les Landes, ou encore l’Italie. Dans le cadre des pré-inscriptions, le versement d’un acompte de 30 € est institué. Résultat du vote : unanimité.

Le Conseil Municipal a approuvé les opérations prévues p our l a s a i s o n c ul t ur e ll e 2 0 0 82009 dans le cadre des deux grands axes retenus au titre de la Char te Dépar tementale de Développement Culturel (développement des pratiques artistiques en amateur et développement d’un programme d’actions en direction de publics spécif iques). Le Conseil Municipal s o lli c i t e d e u x s ubv e n t i o n s du Conseil Général : la première dans le cadre du dispositif des chartes de développement culturel, la seconde dans le cadre du dispositif de soutien aux projets « cinémas » pour l’opération « Renc ont res du Film Social 2009 ». Résultat des votes : 26 pour – 5 abstentions (V. Carantois + pouvoir R. Belorgeot, M. Girard, J-P. Beneytou, Y. Boidec).

Soutien aux RASED

Suite à l’annonce de mesures portant atteinte aux Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED), le Conseil

a adopté une motion de soutien en exprimant son opposition à la suppression de 3 000 postes d’enseignants spécialisés et en demandant au Gouvernement de maintenir et renforcer ce dispositif. L’utilité et l’efficacité du RASED organisé à l’école Pasteur, pour le nord de la commune, sont reconnues par tous et la ville souhaite l’organisation d’un second RASED pour le sud. Résultat du vote : 26 pour – 5 contre (V. Carantois + pouvoir R. Belorgeot, M. Girard, J-P. Beneytou, Y. Boidec). n

Courrier des lecteurs Monsieur le Maire, Je dicte à ma fille ces quelques lignes pour vous remercier chaleureusement de vos colis de Noël. Sachez que le plaisir de les recevoir puis de les déguster ne s’est pas émoussé au fil du temps. J’en profite pour vous dire que ChillyMazarin est une ville où il fait bon vivre. Elle a su garder son caractère de banlieue rurale agréable, et ceci grâce à vous et votre équipe. Soyez en tout autant remerciés. M. et Mme D.

Gestion communale

Une gestion saine La Chambre Régionale des Comptes d’Île-de-France a remis en décembre 2008 son rapport d’observations. L’examen de la gestion de la commune a porté sur la période 2000-2006. L’analyse des procédures assor tie de tests de validation n’a pas mis en lumière d’erreur ou anomalie susceptible d’altérer l’image f idèle des comptes. Le rapport se veut très positif puisque la situation financière de Chilly-Mazarin n’appelle pas d’observation majeure. Outre la fiabilité des comptes et l’analyse des finances communales, la Chambre s’est attachée à examiner :

- les charges de personnel La commune a su contenir le poids financier des frais de personnel en rationalisant sa gestion des ressources humaines et en pratiquant des économies en matière d’heures supplémentaires. - les subventions aux associations A u t i t r e du b u d g et 20 05, l a commune avait subventionné 147 a s s o c i a t i o n s, p o ur un e somme totale de 1 140 772 €. La Chambre s’est limitée à examiner le cadre conventionnel

et les obligations des 2 associations les plus impor tantes en termes d’enjeux financiers : la Maison des Jeunes et de la Culture et le cinéma François Truf faut. L’analyse de leur gest ion administ rat i ve n’app elle aucune remarque particulière en matière de conformité légale. - les marchés publics Les 2 dossiers examinés n’appellent pas non plus de remarque au regard du respect de la réglementation relative à l’achat public.

- le nouveau contrat de délégation de service public Le c ont rat d’af fer mage p our la distribution d’eau a été analysé et ne soulève pas de problèm e p a r t i c uli er. À l’o c c asion de la négociation de ce c o n t r a t, l a c o m m un e ava i t pris la précaution de s’entourer d’une exper tise ex terne. Il convient de noter que, depuis le 1er janvier 2007, la compétence « eau » a été transférée à la communauté d’agglomération Europ’Essonne. n

CHILLY Magazine • février 2009 - n°283 17


Expression libre Chilly-Magazine ouvre ses colonnes aux groupes politiques de la ville. Les textes publiés sont sous la seule responsabilité des signataires. Majorité Municipale Nous aimerions que cette année 2009 commence bien, mais lorsque la presse nationale titre pour la première fois en 16 ans « la récession est de retour en France », l’avenir paraît bien sombre. La c r ise éc onomique ent raîne br u t alem ent blocage des salaires, chômage aggravé et pouvoir d’achat en baisse pour les Français. Nul besoin d’en ex pliciter les répercussions directes, sur nos commerces de proximité entre autres. Or, le gouvernement ne prévoit ni véritable relance budgét aire, ni plan de soutien à l’emploi, au détriment des plus fragiles. Les premières victimes de cette situation sont les c ollec t i v ités lo c ales. Chilly-Ma zar in n’a pas c ont rac té d’empr unt s dit s « tox iques », pour tant les exercices budgétaires à venir vont être douloureux en termes de ser vices rendus

à la population car nous devrons ef fectuer des arbitrages drastiques. Assumer l’ensemble de nos responsabilités sans moyens financiers adaptés pour préser ver nos équilibres budgétaires est un défi. Le Président de la République mar tèle des promesses qui ne seront pas tenues car, selon ses propres termes, « les caisses de l’État sont vides ». Rappelons que les 15 milliards d’euros allègrement cédés aux plus aisés au début de son mandat creusent les finances publiques et obèrent les capacités d’intervention publique. Ce « bouclier f iscal » a coûté à la France. S’y ajoute la crise du marché, produisant une crise structurelle qui alourdira encore les charges des collectivités, alors que les tenants de l’orthodoxie budgétaire obtiennent 320 milliards d’euros de soutiens étatiques, sans réelle contrepar tie.

L’État vole donc au secours des intérêts privés, individualisés, sans garanties ni contrôle sur l’usage de cet argent. Quelle désinvolture vis-à-vis des nombreux salariés privés d’emploi ou souspayés qui, eux, doivent être les véritables moteurs de l’économie mais qu’on abandonne en marge de la société. Chilly-Mazarin ne sera pas épargnée par ces politiques nationales, nous appelons donc à la mobilisation et à la vigilance. Pour 2009, outre l’épanouissement personnel auquel c hac un a dr oi t, ou t re les vœu x que nous formulons pour une plus grande solidarité entre tous, entre territoires, nous souhaitons collectivement que chacun prenne la responsabilité de ne pas laisser ces politiques abîmer les fondements de notre République.

Beaucoup doit être fait à Chilly : aucun véhicule municipal propre, des espaces verts mal entretenus (le Parc des Champs Foux, le Parc animalier ou le vieux cimetière laissé à l’abandon !), un éclairage public énergétivore, un Plan de Déplacement Urbain (pistes cyclables et piéton) dangereux et mal conçu etc...

économies d’énergie et des économies de long terme pour les contribuables Chiroquois. La ville pourrait systématiquement privilégier des voitures propres, électriques ou hybrides pour sa flotte de plus de 70 véhicules. Enfin, un véritable effort doit être fait pour la cantine scolaire : proposer 10 menus Bio par an à nos enfants est ridicule et largement insuffisant !

Les élus de la Majorité Municipale

Opposition municipale Et si on parlait vraiment écologie !

Au moment où le Parlement commence à étudier la mise en œuvre de la deuxième partie du « Grenelle de l’environnement », il convient de s’interroger sur sa déclinaison au plan local. Jusqu’ici, l’environnement a été une politique parmi d’autres, menée à petits pas. Le Gouvernement fait clairement un choix dif férent, considérant que la préoccupation du développement durable doit être au cœur de toutes les décisions publiques. Il serait bon que Chilly en fasse autant ! Pour l’instant, notre ville accuse un très grand retard. La municipalité découvre ce sujet et commence, à grand renfort de publicité, à engager une réflexion. Que de temps perdu alors que les premiers agendas 21 communaux ont été mis en place depuis plus de 10 ans déjà …

Voici nos quelques propositions pour une ville écologiquement responsable ! Les éner gi es r enou velabl es doi vent êt r e développées pour les équipements de la ville, comme le chauffage solaire. La norme « Haute Qualité Environnementale » doit s’imposer dans toutes les constructions. Des lampes basse consommation doivent être syst émat i quement inst allées dans l es li eu x publics. C’est un moyen privilégié pour participer à la protection de l’environnement en réalisant des

Dans tous ces domaines, on peut concilier respect de l’environnement, qualité de vie des Chiroquois et aussi nécessité de réaliser des économies. C’est un enjeu vital : il en va de l’avenir de nos enfants !

Véronique CARANTOIS Présidente du Groupe de l’Opposition « L’Avenir à Chilly » Conseillère régionale d’île-de-France Membre de la Commission Agenda 21 du Conseil Régional

Opposition municipale « Chilly en mouvement » donne la parole aux parents d’élèves Des travaux indispensables mais des informations tardives À la rent rée 2009, en raison de t ravaux t rès impor tants (amiante, f issures, ascenseurs pour handicapés), les élèves et les enseignants de l’école Pierre et Marie Curie déménageront et seront accueillis à l’école La Fontaine. Les représentants de parents de cette école avaient tenté de poser le problème au printemps dernier puisque le conseil municipal du 19 mai avait voté cette décision. C’est seulement lors du conseil de l’école La Fontaine de novembre que l’adjointe à l’enseignement a fait état de cette installation et a annoncé que cette situation durerait jusqu’en  février 2010.

Comment faire tenir deux écoles en une? S’il est évident que la commune n’a pas d’autre choix pour permettre à tous les enfants d’avoir cours, il n’en demeure pas moins que cela pose de nombreux problèmes dont on peut se demander s’ils ont tous été envisagés. Car il ne s’agit pas seulement de confort mais aussi de sécurité. Qu’a-t-on prévu pour la circulation? Les horaires des deux écoles sont décalés le midi, mais l’entrée et la sortie risquent de s’avérer problématiques. Même si le Pédibus fonctionnait chaque jour, cela ne suffirait pas à empêcher les embouteillages et les voitures mal garées aux abords de l’école (certains parents habitant loin emmèneront leurs enfants en voiture). Des préfabriqués seront mis en place, mais rien n’est prévu pour les toilettes et les préaux (qui par temps mauvais accueillent déjà 290 élèves, imaginez donc avec 210 élèves de plus…). On peut supposer que les récréations seront aussi décalées mais

18 CHILLY Magazine • février 2009 - n°283

il faut souhaiter bon courage aux élèves et aux enseignants dont les classes donnent sur la cour. Comment se déroulera la cantine ? Actuellement les élèves mangent en deux services. Les salles p eu vent-ell es v r aiment ac c ueillir davant age d’élèves? Ce sera en tout cas bruyant donc peu reposant. Nous souhaitons avoir des réponses à ces questions afin que ces problèmes soient pris en compte avant ce transfert. Espérons que les travaux n’excéderont pas la durée annoncée car les conditions dans lesquelles les deux écoles vivront pendant six mois seront pénibles et les Chiroquois subiront les conséquences d’une circulation encore plus difficile.

Cédric Morgantini MoDem 06 83 87 78 40 contact@chillyenmouvement.fr


Coups de

de la médiathèque Livre adultes Le strip-tease de la femme invisible PAR MURIELLE RENAULT Éditions Le Dilettante Mélanie est en surpoids depuis l’enfance. À 35 ans, elle est mariée, obèse et malheureuse, son complexe d’infériorité ayant grossi avec elle. Tout pourrait changer si elle perdait du poids. Elle décide de s’inscrire à l’émission télévisée « Relooking extrême » et change d’une manière spectaculaire… Un roman détonant sur les mirages de l’apparence.

DVD video

CD Dear Science

Livre enfants Tous pareils : Petites pensées de sagesse caribou PAR ÉDOUARD MANCEAU Éditions Milan Avec beaucoup d’humour et de tendresse, cet album interroge l’air de rien le regard que chacun porte sur le monde et les autres. Textes et illustrations invitent autant à la réflexion qu’au sourire, pointant avec une économie de moyens aussi efficace qu’esthétique les petits travers humains, la superficialité des apparences. De quoi apprendre à regarder les choses avec un peu plus de distance et à abandonner certains préjugés. À mettre entre toutes les mains.

PAR TV ON THE RADIO Label Touch and Go 5 ans déjà que la comète TV On The Radio, groupe de rock américain originaire de Brooklyn, gravite autour de la planète pop en envoyant ses déflagrations soniques faites de décharges brutes et électriques. Cet album est à la fois pop, groovy, funk, freejazz, expérimental et grand public. Le quintet de Brooklyn y atteint une nouvelle dimension avec un disque post-moderne et labyrinthique qui préfigure la bande-son du troisième millénaire. La musique des newyorkais est plus riche et plus passionnante que jamais !

La Graine et le mulet UN FILM D’ABDELLATIF KECHICHE Distrib. Pathé Ce film débordant d’énergie et d’humanité décrit le parcours du combattant d’un vieil immigré qui souhaite ouvrir un restaurant spécialisé dans le couscous au poisson. Sa famille va peu à peu se souder autour de ce projet, devenu pour tous le symbole d’une quête de vie meilleure. Grâce à leur sens de la débrouille, et aux efforts déployés, leur rêve va bientôt voir le jour… ou presque…

Bloc-notes

FORMATION

L’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) d’Étampes propose une formation préparant au diplôme d’État d’Infirmier. Les épreuves écrites du concours d’accès se tiendront le 8 avril 2009, la clôture des inscriptions est fixée au 9 mars.

Renseignements auprès de l’IFSI – EPS Barthélémy-Durand – avenue du 8 Mai 1945 – BP 69 – 91 152 Étampes cedex. Tél. : 01 69 92 52 71 ou 72 ou 73.

CONSULTATIONS JURIDIQUES

Des permanences gratuites sont proposées au Centre d’Information des Huissiers de Justice à Évry, 3 jeudis par mois, et à la Maison de Justice et du Droit de Villemoissonsur-Orge, le 4e jeudi de chaque mois. Uniquement sur rendez-vous au 01 69 36 36 37. Au sein du Point d’Accès au Droit de Chilly-Mazarin (31 place de la Libération), une consultation d’avocat spécialisé en droit social

est assurée tous les 1ers lundis du mois et un avocat généraliste reçoit les 2es, 3es et 4es samedis de chaque mois. Sur rendez-vous au 01 69 10 59 59.

NOUVEAUX SUR LA VILLE Agence CIC

Activité : banque Adresse : 1 avenue Mazarin Responsable : Mme BURIN Tél. : 0820 08 60 19 (0,12 €/mn depuis un poste fixe) Fax : 01 60 49 19 57 Courriel : 10326@cic.fr

02SI

Activité : commercialisation, importation et exportation de tous matériels et composants électroniques et informatiques, hébergement de bases de données Adresse : 30 domaine de Bel Abord Responsable : M. BENTAYOU

SEAPI

Activité : distribution de prospectus, import-export Adresse : 1 résidence de la Croix

Blanche Responsable : M. RENCIOT

2BU Activité : conseil et représentation commerciale et administrative pour sociétés informatiques Adresse : 4 rue Henri Barbusse Responsable : M. MONCHECOURT

Staff Sécurité Privée Activité : gardiennage, surveillance Adresse : 33 domaine du Château Responsable: M. LABIADH

ENVIRONNEMENT Collecte des emballages, papiers, journaux et magazines Zone Nord : mercredi matin Zones Centre et Sud : jeudi matin

Collecte du verre Zone Nord : les mercredis matins 4 et 18 février Zones Centre et Sud : les mercredis matins 11 et 25 février

Collecte des encombrants Zone Nord : mardi 3 février

Zone Centre : mardi 10 février Zone Sud : mardi 17 février Zone jaune : mardi 24 février

Collecte des déchets ménagers Résidences zone Nord : mardi, jeudi et samedi Résidences zone Sud : lundi et vendredi Pavillons zone Nord : mardi et samedi Pavillons zone Sud : lundi et vendredi

Pour toute question concernant la sectorisation et les plannings de collecte sélective, vous pouvez contacter le n° indigo 0825 800 789 (prix d’une communication locale) du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi de 8h30 à 12h30. Pour toute question concernant les consignes de tri, contactez les services de la collecte sélective au 01 69 34 86 86 ou 01 69 34 22 02, ou consultez l’espace pratique sur le site de la ville : www.ville-chilly-mazarin.fr.

CHILLY Magazine • février 2009 - n°283 19



Chilly Magazine Février n°283