Page 1

Roger Dewint


Roger Dewint Oeuvre gravé 1971-2000 Collection du Centre de la Gravure et de l’image imprimée

Centre de la Gravure et de l’Image imprimée de la Communauté française de Belgique


Sommaire

7

Préface René Léonard

9

Roger Dewint Laurent Berger

11

Histoires de Pesses en Tête Robert Kayser

13

Œuvre gravé

44

Catalogue

51

Éléments bio-bibliographiques

Nous tenons à remercier particulièrement les personnes, collectionneurs et institutions qui par leur aide ou leurs prêts nous ont permis de mener à bien cette manifestation : L’artiste Roger Dewint, son fils Martial de Selva-Dewint qui nous a fait don de près de 77 gravures à l’occasion de cette rétrospective, Laurent Berger, André Bougard, Nicole Carels, Ariane Fradcourt, Sylvie de Selva, René Léonard, Alexandre Vanautgaerden, Pascale Viscardy, Le Ministère de la Communauté française, Administration générale de la Culture et de l’Informatique, Direction générale de la Culture, Service général du patrimoine culturel et des arts plastiques, ainsi que les prêteurs qui ont préférés garder l’anonymat.

5


Préface

Petite composition bleue Eau-forte en couleurs, IV/XX, 24,7X34,5 cm, sans date

Après toutes les présentations et analyses parfois très poussées de l’œuvre de Roger Dewint, de l’homme aussi bien que du créateur, par des critiques, écrivains et personnalités autorisés ou très proches de son cheminement, cette brève introduction risque d’apparaître bien dérisoire, d’autant plus qu’elle vient s’ajouter au témoignage d’une si chaleureuse vivacité de son professeur et graveur émérite, Robert Kayser et des prises de vie en direct que propose Laurent Berger, de l’artiste reclus au cœur de son atelier, avec ses instants de “déchirures”. C’est aussi dans la magie du même lieu confiné à l’extrême, hors du temps, que j’ai eu le privilège d’une rencontre d’un rare enrichissement à bien des titres. C’était au lendemain d’une nécessaire remise en mémoire de l’ensemble de ses gravures en attente de cette exposition, en ce musée dont il a tenu si généreusement d’enrichir les collections, de quelques 80 pièces, témoins des différents moments de sa sensibilité toujours en éveil. Qu’il soit ici très chaleureusement remercié de ce geste insigne. Dans cet espace encombré s’il en est, d’une étonnante plénitude de silence, on perçoit toute la justesse de sa conviction qu’il est seul en péril et seul à pouvoir se sauver. Sans doute, cette angoisse quasi existentielle inscrite dans son œuvre, en écho à celle enracinée dès le départ dans tout son être aurait pu logiquement se traduire dans les traits d’une grande désespérance. Mais on a tôt fait de percevoir une force tranquille d’un homme qui a assumé la réalité en toute lucidité. Il ne regrette, me dit-il, et encore moins ne renie aucune de ces images abruptes, révélatrices ou sorties de son imaginaire. Pour lui, elles sont tout simplement porteuses des moments vécus en vérité et avec sa vérité, au contact des égarements voulus de l’homme et du chaos qu’ils ont généré. Un monde qui lui “fait peur” et plus spécialement celui tout proche de la ville agressive; seule une grande fenêtre, tant attendue, ouverte sur la nature, pourrait lui ménager quelque répit. Son constat sans complaisance de l’état de la société d’aujourd’hui, ne prend ni les accents d’un cri tragique, ni davantage ceux de la révolte; il s’en tient à cette “condescendance navrée” où souvent l’humour voile son tourment d’impuissance devant ces horizons hallucinants, ces plongées dans l’absurde et le mal-être des vivants. Si cette vision ne débouche pas sur une voie sans avenir, c’est que “la mort a pour nous des affections que nous lui rendons bien mal”, elle qui nous prépare “à un passage dans un espace où on est seul et où la solitude n’existe pas”. À la lumière de cette pensée interpellante, ces projections apocalyptiques, et plus particulièrement ces squelettes qui les habitent, autant que ces corps en voie de les rejoindre, véhiculeraient un autre sens que celui du noir pessimisme. Il s’agirait au contraire d’un “optimisme bien informé”, fort de la foi qu’il a en l’existence de cet “Esprit”, compagnon de nos vies de maintenant et dont il assure leur prolongement. Cette sérénité inaltérable, qui maîtrise le choc de tous les aléas et désastres, donne à son regard toute son acuité devant cette régression des êtres vers leur essence première et face à ce paysage d’autodestruction. Son art, né de sa nouvelle et personnelle objectivité, est d’évidence un moyen de connaissance du tréfonds de l’homme, qu’il poursuit par ailleurs, au gré des occasions, et dans un tout autre registre, qu’est celui du portrait individuel. S’il “a raison de faire ce qu’il fait actuellement” et selon la seule dictée de sa propre nature et par la voie de cette technique, toute en souplesse, de la gravure au sucre et à l’aquatinte dont la couleur fait toujours partie intégrante, “je n’ai jamais su faire une gravure en noir et blanc”, je ne serais pas surpris de le voir parfois succomber à la tentation de la peinture proche. Des tableaux qui s’inscriraient, sans aucun doute dans la lignée de sa longue et courageuse expérience, si j’en crois ce rêve dont il me fait part, celui de “pouvoir peindre un citron avec une extrême économie de moyens… un citron peint après Auschwitz et Hiroshima.” Extraordinaire synthèse de tout le parcours d’un artiste qui ne finira pas de nous interpeller nous et notre époque. René Léonard Mars 2001

7


Roger Dewint

Vous entrez dans la maison du graveur. Vous entrez dans la petite maison de l’homme qui vous invite. Vous allez être dans son silence. De l’homme aux lunettes qui est assis devant vous. Assis devant vous. Vous allez être dans son désordre; c’est lui qui vous le déclare. Vous le déclare lentement. Vous le déclare sûrement. Sa maison est si petite. Ensuite, vous ne voyez plus qu’une grande et large armoire avec de nombreux tiroirs. Vous devinez que c’est dans ces longs et fins tiroirs que se trouvent les gravures de l’homme qui vous invite. Vous êtes maintenant dans son silence; ce silence ne vous quitte plus. Le silence de l’homme aux lunettes assis devant vous. Lui qui va vous montrer ses gravures, lui qui va vous avouer ses déchirures. Vous pouvez entendre son cœur battre. Son cœur qui n’est pas le sien. Le cœur d’un autre. Alors l’hommes aux lunettes rondes vous montre des hommes aux lunettes rondes assis sur une chaise ou dans un fauteuil avec du désordre tout autour. Oui, vous pensez que vous voyez ce désordre tout autour. Des lames de couteaux traversent votre esprit. Votre esprit visiteur de la petite maison du graveur. Cette maison blanche avec des livres partout. Une musique bizarre résonne dans vos oreilles. L’homme tantôt diminue le son, l’homme tantôt augmente le son. Il ouvre ses longs et larges tiroirs, il y puise ses papiers gravés, il y puise ses décors soigneusement désordonnés. Des lames de couteaux traversent à nouveau votre esprit. Avant que le graveur n’ait un autre cœur, il songeait déjà à son rythme cardiaque. Alors le visiteur suit le rythme des gravures qui sortent de la grande et large armoire aux tiroirs fantastiques. “Il me semblait que tout fut brumeux et navré autour de moi.” Vous lisez les titres donnés par le graveur. Vous hésitez à l’interroger. Vous prenez quelques notes. Longtemps, l’homme a cherché ce qui lui correspondait. Puis, il s’est mis à graver sa violence. Cet homme vous parle des herbes de Molloy. Parfois, vous pensez voir des chevaliers, des voyageurs, des savants. On dirait que l’homme s’est lancé dans une guerre secrète. Cet homme qui vous verse du thé.. Cet homme qui vous accueille dans sa petite maison. “Les jardins suspendus”. Vous êtes attentif aux titres donnés au décors du graveur. Vous êtes le spectateur du théâtre de ses angoisses. Vous entendez à peine ses murmures. “Où sont mes médicaments ?” Vous êtes dans la petite maison blanche de l’éternel circulaire. Le graveur a la politesse du désespoir. Mais ses tiroirs ne s’arrêtent pas de s’ouvrir. De s’ouvrir devant vos yeux qui sont de passage sur les papiers de l’homme aux lunettes rondes. “Je veux, non, dans le fond je ne veux rien.” Alors comme pour répondre à la norme, il vous montre quelques catalogues. Le graveur tantôt s’assied, le graveur tantôt se lève. Il va de sa chaise à sa grande et large armoire qui conserve son histoire. Le graveur se gratte la jambe. Roger Dewint… Autour des hommes aux lunettes rondes assis, tout semble s’effondrer. Tout semble tomber. Les pots sont brisés, les verres sont cassés, les poignards sont bien aiguisés. Cet homme qui vous verse du vin, vous glisse discrètement sa difficulté d’être. “Vacances”. Des couteaux volent au-dessus de ma tête. Le graveur donne des titres légèrement décalés à ses gravures. Le graveur ne s’arrête jamais de graver. Pris dans son urgence. Pris dans son fourbi. Le graveur a sa propre logique du pire. Il garde le sourire au milieu de son désordre. Le graveur gratte encore sa jambe. Vous avez pensé qu’il n’y avait qu’une seule armoire. Vous vous trompez. L’homme a d’autres tiroirs dans sa tête fendue. D’autres gravures encore tirés dans son affrontement avec le monde. Tout lui tombe sur la tête. Tout va de travers. Et les herbes folles poussent. Vous respirez l’odeur amère du thé que le graveur vous a offert par une journée ensoleillée. L’homme dessiné aux lunettes tente de pénétrer sa chute, tente d’y vois sa maladie. “La pointe des désastres.” Le graveur dort-il bien la nuit dans sa petite maison près des bois ? Laurent Berger

8

9


Histoires de presses en tête

Académie de Watermael-Boitsfort, 12 octobre 1972, 19,22 h. atelier de Gravure et Lithographie, de Robert Kayser. “S’il vous plaît, comment il fait Pierre Caille 1, ou plutôt: “j’ai une question à poser: Comment Caille fait-il ses gravures?2 – j’ai là devant moi un nouvel élève, solide bonhomme qui a l’air de savoir ce qu’il veut. Manifestement la technique du vernis sauté rehaussé d’aquatinte – j’y reviendrai – est bien celle qui a “impressionné” notre nouvel ami, c’est celle de Pierre Caille, c’est la plus adaptée aux formats qui dépassent les formats du livre auxquels étaient soumis jusqu’il y a peu, la plus grande part des gravures. “Bien, bien, dis-je, la gravure comporte beaucoup d’approches, puisqu’il suffit d’obtenir d’une manière ou d’une autre des variations de niveaux sur une “planche”, et de procéder à une méthode d’encrage appropriée. (La presse étant l’indispensable complément, elle apporte l’estampage au papier en le contraignant à précision dans sa captation de l’image). “Bien, bien, dis-je, pensant qu’autant commencer par la demande de, ah oui Roger, il s’appelle Roger. Le vernis sauté, il convient aux artistes qui cherchent la vigueur évidente, la perception proche de celle fournie par le tableau... cependant que l’accentuation par la gravure ajoute, qu’elle est en soi inégalée, nous y reviendrons. Bien, bien, me dis-je, pensant que la gravure, c’est bien des techniques, qu’un graveur patenté doit posséder et maîtriser, ainsi que la bonne manière d’en faire et l’encrage et la presse, le choix et le traitement correct du papier n’étant pas des moindres soucis. “À l’ouvrage !” – coupe du zinc, ébarbage biseautage, polissage, dégraissage : la planche est faite – préparation du sucre : sucre amené à sirop, additionné d’une goutte d’acide nitrique, d’une petite part de pigment bleu de Prusse (qui demeure coloré malgré l’acide) il faut savoir que ce sucre préparé se “peint” sur la planche avec précision et aisance, au plus grand plaisir de l’artiste... Après séchage du dessin (la planche était tiédie), le vernis au bitume est apposé, séché à son tour: Alors, grand moment: l’eau chaude déversée sur la planche produit la SAUTE du vernis, très précisément en fonction du dessin au sucre, le vernis étant incapable d’isoler le sucre. Il “suffit” alors de mordre à l’acide. “Vous avez compris, Roger?” (se reporter à l’époque) “Ah oui, alors”.

Lima - La Molina Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/20, 39,3X24,5 cm, 1998

D’emblée Roger Dewint fait des planches de haute qualité: bien sûr une maturité d’artiste est présente, et son intuition du choix de la technique du vernis sauté (sucre) est pertinente. L’accentuation et l’intensité obtenues ainsi sont bien dans l’esprit de l’œuvre, qui produit un trait infiniment mobile capable de tracer un visage, et aussitôt l’environnement, et aussitôt l’interpénétration virevoltante de l’un et l’autre. Les “taches” obtenues par le vernis sauté accompagnent activement l’expression, et les champs de couleurs sont obtenus par l’effet des morsures de surfaces sur aquatinte (résine en grains). L’encrage se fait par bourrage des creux “à la poupée” ce qui demande une bonne maîtrise, un bon entraînement – que Roger acquit bien vite... “Il y met tout son cœur”, dit quelqu’un – tout son cœur... “Bien, Roger, et si tu faisais un burin?” “Je, le vernis saut” “... ah bon. Plus tard, “Dis, Roger, et une pointe sèche?” “@!<+#*#*=-ii*” ... ah bon. Trente ans après, Roger Dewint use toujours avec délectation de cette pratique plus que jamais parfaitement maîtrisée. Bien sûr songe-t-il à rendre ses techniques encore plus efficaces, ainsi le futur usage de “machine à mordre”, dans l’optique de celles utilisées en photogravure industrielle, lui permettra l’usage habituel du cuivre en place du zinc... Lima - La Molina

Je suis de ceux qui souhaitent éviter les logomachies débordant leur rôle, et ainsi mon meilleur souhait est-il que chacun savoure cette œuvre d’une immense authenticité – d’une valeur par surcroît de probation à la raison d’être de l’Estampe, hors même le pouvoir de multiplication.

Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/20, 39,3X24,5 cm, 1998

Robert Kayser novembre 2000 1 2

10

Non pas: “S’il te plaît, dessine-moi un mouton” Reconstitution approximative

11


Œuvre gravé

Légende…

12

13


Des couches de traits aboutissent au portrait Des plans de figuration tronquées arnaquant le discours narratif La tradition prise d’un hoquet de subversion Les formes narquoises happant le regard du spectateur, l’accrochant, l’immobilisant en leur sombre pouvoir. La fascinante éclosion des magmas fantomatiques engravés sur teintes et demi-teintes. L’humour bien entendu… Et pourtant, rien ne pardonne… In petto, la seule certitude, celle du scepticisme. Gita Brys-Schatan, IN R.D., Dessins, 1981 Art Prospect Gallery, Bruxelles

Trois personnages Eau-forte en couleurs, 6/10, 20X24,5 cm, 1971

14

Profil

A Kierkegaar

Eau-forte en couleurs, 6/10, 20X24,5 cm, 1971

Eau-forte en couleurs, 1/30, 39,2X39,2 cm, 1972

15


Anatomie face

Essai 1972 (n°2)

Eau-forte en couleurs, 14/30, 1972

Eau-forte en couleurs, 50X60 cm, 1972

Dewint dessine d’inénarables histoires d’un héros appelé Roger. Guy Gilsoul

16

17


La chute dâ&#x20AC;&#x2122;Icare Eau-forte et aquatinte en couleurs, 1/10, 31,7X49,6 cm, 1973

Dehors Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/10, 49,2X39, 1973

Sous terre Eau-forte et aquatinte en couleurs, 1/10, 31,7X49,6 cm, 1973

18

19


Hommage à Georg Trakl I Eau-forte en couleurs, 39X50 cm, 1973

Les éminences rocheuses du monde sans finalité de Beckett dans “Molloy”, l’odysée métaphysique de Joyce, l’univers carcéral de Kafka, médical au corps sulfureux de Céline, guerrier chez Malaparte, la bouffonnerie tragique de Ghelderode ou encore les vénéneux plaisirs de Sade forment un matériau kaléidoscopique dont s’empare le trait incisif et la sève chromatique de R. Dewint qui décime tout enracinement stable, toute valeur normative pour faire fulgurer le mouvement. Marie-Ange Brayer IN R.D. Monographie d’artiste, Bruxelles, 1990

20

Petit portrait d’esprit sentimental Eau-forte et aquatinte en couleurs, EA II/II, 49,8X38,7 cm, 1973

21


L’attente sur fond jaune

La rencontre

Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10, 49X39 cm, 1975

Eau-forte et aquatinte en couleurs, 4/10, 49,5X39 cm, 1975

Les sensations du corps L’univers de Roger Dewint est en relation étroite avec un certain vécu corporel, il procède d’insaisissables perceptions physiques : impressions de vertige, de dérapage, de gonflement, de déchirure. Le regard vacille, tourne, tourne et explose. Hyper-acuité des sens qui engendre parfois des monstres. Le coup de crayon torture le visage. La figure humaine est violée, barrée par l’interférence des collages, niée par les césures. Et, comme par un paradoxe violent, elle reste toujours centrale, fondamentale et omniprésente. Face sans regard, meurtrie, face écrasée, distordue. Puissance à la limite du supportable.

L’Inquisiteur Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/10, 50,2X39,2 cm, 1974

À la limite du tolérable car des visages qui appartiennent déjà au règne du démoniaque fonctionnent comme un miroir où se projettent le dissimulé, l’inavouable. Mais oui le spectateur est au bord du vertige des sens ! France Borel, IN R.D. Dessins, 1981 Art Prospect Gallery, Bruxelles

22

23


Et malgré nous bien trop tôt Eau-forte en couleurs, 2/10, 49X46 cm, 1976

L’Écho

Ulysse

Eau-forte et aquatinte en couleurs, EA II/II, 49,5X39,5 cm, 1976

Eau-forte et aquatinte en couleurs, EA 1/1, 74X49 cm, 1979

24

25


Pharaon

Les jardins de Braine : Lâ&#x20AC;&#x2122;herbe verte

Eau-forte et aquatinte en couleurs, EA II/II, 69X49,5 cm, 1980

Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/10, 25X29,5 cm, 1981

26

27


Sir Jaime Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10, 11,7X20 cm, 1984

Nekrozotar Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10, 11,7X19,8 cm, 1984

Je suis ici depuis une dizaine de jours Eau-forte et aquatinte en couleurs, 4/12, 29/24 cm, 1984

Marquis Ambrose de Spinola Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10, 11,5X19,7 cm, 1984

28

29


Éventail I Eau-forte et aquatinte en couleurs, 1/15, 39,5X49 cm, 1985

Vénus Eau-forte et aquatinte en couleurs, 13/15 et 11/15, 39X49,5 cm, 1985

Vision d’autant plus spectaculaire que la déflagration se produit en un espace parfaitement organisé, qu’elle anéantit un monde d’ordre et de raison. Ironie, car le sens apparaît clairement aux yeux du spectateur alors que les personnages représentés n’en distinguent pas le sens. Tragique, parce que chaque gravure contient une menace de mort. Philippe PANIER, mai 1987 Éventail II Eau-forte et aquatinte en couleurs, 1/15, 39x49 cm, 1985

30

31


La saveur des jours Eau-forte et aquatinte en couleurs, 2/6, 19,5X24,5 cm, 1987

Abracadabra Eau-forte et aquatinte en couleurs, EA II/II, 19,5X24,5 cm, 1987

On s’aperçoit que la main qui grave n’est pas toujours grave. Tantôt elle s’amuse à glisser des marguerites ou des cerfs-volants parmis les instruments chirurgicaux ou belliqueux, tantôt elle tourne en dérision les chefs de guerre, les assureurs ou les avocats, tantôt elle se moque d’ellemême avec une extrême courtoisie : C’était comme si elle et moi, au même instant, nous nous étions aperçus de ma présence. Dans l’incertitude de son existence, celui qui grave n’a pas manqué de briser les lunettes de ceux qui regardent! Ironise-t-il au sujet de sa propre terreur en posant sur le Toit du Monde un personnage qui perd ses ailes ? On en serait d’autant moins surpris qu’il y a vingt ans la Chute d’Icare l’inspirait déjà. D’absurde ou de grinçant, son humour devient noir. Anne-Marie La Fère, IN Karl Kerber Verlag, Bielefeld, 1993

32

Les clés Eau-forte en couleurs, 2/12, 38,7X49 cm, 1991

33


Kawabata –Elégies I Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/15, 49,4X39,5 cm, 1992

Heiner Müller II

Abstinence

Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/15, 24,7X14,7 cm, 1991

Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/10, 24,5X14,2 cm, 1994

34

35


Le RĂŞve Eau-forte et aquatinte en couleurs, HC I/II, 39,5X49,5 cm, 1994

Agricola Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/15, 50X29 cm, 1994

36

37


Middelharnis – Étude I Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20, 24,8X24,2 cm, 1995

L’éternel est circulaire Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/15, 40,1X49,7 cm, 1995

La perception du monde La compréhension de la réalité par l’artiste est à la base même de son œuvre. Il y puise son inspiration, ses idées et ses thèmes. Pour Roger Dewint, elle se lit sous le signe de la transgression. Il y a irrespect de ce qui serait l’ordre humain des choses.

La conception de l’œuvre Roger Dewint n’a jamais eu de théorie à propos de son travail: il existe, c’est tout. Il est le fruit de ce qu’il ressent, des idées qu’il a et qui parfois mûrissent longuement avant d’être gravées. Il recherche avant tout la représentation d’un climat intérieur, – celui d’une instabilité et d’un malaise – non celle d’un monde imaginaire auquel il ne croit pas et qu’il considère comme inutile. Il se soumet totalement à ce qu’il perçoit et évite ainsi toute tentative idéaliste ou romantique d’aménagement du réel… En cela, son œuvre est le simple miroir de la folie du monde, ou plutôt un reflet qu’il aurait fait sien par l’entremise des sentiments qu’il y exprime. Elle est le média d’un mal de vivre. La technique employée est la plus simple possible, le graveur fuit la virtuosité qui cache la vacuité du propos. Rien n’est ce qu’il devrait être : tout est subverti. C’est sans doute que Roger Dewint place son humour. Nicolas Schuermans, travail de séminaire, UCL, 1995

38

Middelharnis – Étude II Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20, 24,8X24,4cm, 1995

39


Le chemin de Middelharnis I Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20, 24,8X36,4 cm, 1995

Le chemin de Middelharnis IV Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20, 24,5X37,3 cm, 1995

Le chemin de Middelharnis II Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20, 24,2X36,4 cm, 1995

Le chemin de Middelharnis IV Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20, 24,5X37,3 cm, 1995

40

41


Catalogue

Le confort du rêve Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/12, 29X49,5 cm, 1995

AVERTISSEMENT Ce catalogue reprend les gravures de Roger Dewint conservées au Centre de la Gravure et de l’Image imprimée. Près de 120 œuvres de l’artiste font partie de la collection du Centre de la Gravure, qui a vu récemment enrichir son fonds par un important don (77 gravures) de Martial de Selva-Dewint. Le classement chronologique a été adopté pour cet inventaire. La notice descriptive des œuvres est composée des éléments suivants : titre - technique, justification du tirage – papier – mesures : les premières mesures correspondent aux dimensions du papier, les secondes à celles de l’impression, la hauteur précédant la largeur – les numéros d’inventaires de la Communauté française (CF) et du Centre de la Gravure (CG).

L’aisance morale Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/12, 29X49,5 cm, 1995

Les estampes appartenant à la Communauté française de Belgique font l’objet d’un dépôt permanent au Centre de la Gravure et de l’Image imprimée. Roger Dewint nous a fourni, dans la plupart des cas, toute les données techniques relatives à ses gravures (technique et nature du papier). Sauf mention spécifique, les estampes sont imprimées par l’artiste.

42


Sans date 2 personnes et chaises Sans date Petite composition bleue Eau-forte en couleurs, IV/XX Papier non identifié 40X50 cm - 24,7X34,5 cm CF 12458

Personnage sur fond vert Eau-forte en couleurs, 1/30 Papier non identifié 75,5X56 cm – 49X39 cm CF 12459

Ex-libris Wim Stillemans Sérigraphie Imrimé par Jacques Jauniaux Papier non identifié 14,5X14,5 cm – 14,5X14,5 cm CG OE863

1971 Trois personnages Eau-forte en couleurs, 6/10 Papier non identifié 38X56,5 cm – 20X24,5 cm CG OE875

Profil Eau-forte, /50 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 37,8X28,5 cm – 29,7X14,7 cm CG OE892

1972 A Kierkegaard Eau-forte en couleurs, 1/30 et 24/30 Papiers Arches et Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 64X62 cm – 39,5X39,5 cm CF 12460 et CG OE868

Essai 1972 (n°2) Eau-forte en couleurs Papier non identifié 70X80 cm – 50X60 cm CF 12457

Anatomie face Eau-forte en couleurs, 14/30 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 75,5X56,5 cm – 49,5X39 CG OE 878

1973 Sous terre Eau-forte et aquatinte en couleurs, 1/10 Papier Fabriano Roma 50X60 cm – 31,7X49,6 cm CF 13581

Dehors Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/10 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 75,5X56 cm – 49,2X39 CG OE869

La chute d’Icare Eau-forte et aquatinte en couleurs, 1/10 Papier Fabriano Roma 50X60 cm – 31,7X49,6 cm CF 13580

Seul Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 76X56 cm – 49X39,5 cm CG OE864

La Basse-cour Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 75,5X56 cm – 49X39,5 cm CG OE861

Appel Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 75,5X56,5 cm – 49X39,5 cm CG OE862

11975 L’attente sur fond jaune Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 Papier non identifié 60X70 cm – 49X39 cm CF 14266

La rencontre Eau-forte et aquatinte en couleurs, 4/10 Papier non identifié 60X70 cm – 49,5X39 cm CF 13579

Vœux – 1973 Eau-forte, EA III/III Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 37,8X28,5 cm – 14,5X11,5 cm CG OE770

Vœux – 1973 Eau-forte, EA 2/3 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 37,8X28,5 cm – 15,2X11,5 cm CG OE771

Vœux 1973-1 Eau-forte, EA 2/3 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 37,8X28,5 cm – 11,9X0,5 cm CG OE781

1981 Ultramarine Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/8 et EA I/I Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 99,5X70 cm – 79X48,5 cm

CG OE780

Portrait Eau-forte, EA II/II Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 37,8X28,5 cm – 16X9,6 cm CG OE782

Hommage à Georg Trakl I Eau-forte en couleurs Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 56X75,5 cm – 39X50 cm CG OE877

Petit portrait d’esprit sentimental Eau-forte et aquatinte en couleurs, EA II/II Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 75,5X56 cm – 49,8X38,7 cm

CG OE760

La Confirmation Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 37,8X56,5 cm – 19,7X24,4 cm

Nekrozotar Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 28,5X37,8 cm – 11,7X19,8 cm

CG OE814

Porpenaz Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 28,5X37,8 cm - 11,5X19,8 cm

Les jardins de Braine : Voici les amis Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/10 Papier Fabriano 50% coton 50X69,5 cm – 24,5X29,5 cm CF 16033

Soudeur au tunnel de Rupel Eau-forte et aquatinte en couleurs, VII/X Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 70X60 cm – 48,7X39,5 cm CF 14267

Et malgré nous bien trop tôt Eau-forte en couleurs, 2/10 Papier non identifié 60X70 cm – 49X46 cm CF 14265

L’Écho Eau-forte et aquatinte en couleurs, EA II/II Papier japon Kozu Gampi Torinoko-Shi 76,5X56 cm – 49,5X39,5 cm

1977 Résidence surveillée Eau-forte et aquatinte en couleurs, 14/20 Papier Arches 70X50 cm – 50X39 cm CF 14889

1979 Nocturne II Eau-forte et aquatinte en couleurs, 1/20 Papier Fabriano 105X75 cm – 74,5X48,5 cm CF 14890

Ulysse Eau-forte et aquatinte en couleurs, EA 1/1 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 99,5X70 cm – 74X49 cm CG OE880

1980

1974 L’Inquisiteur Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/10 Papier non identifié 60X50 cm – 50,2X39,2 cm CF 13582

44

CG OE879

La saveur des jours Eau-forte et aquatinte en couleurs, 2/6 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 40X50 cm – 19,5X24,5 cm CF 19011

Attentat à la banane Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/10 Papier Moulin du gué 59X70 cm – 38,7X49 cm CF 19016

CG OE761

CG OE762

L’homme écarlate Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 28,5X37,8 cm – 11,7X19,8 cm CG OE763

1976

Pharaon Eau-forte et aquatinte en couleurs, EA II/II Papier japon Kozu 97X65 cm – 69X49,5 cm

CG OE870

Sir Jaime Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 28,5X37,8 cm – 11,7X20 cm

CF 16037 et CG OE834

1989 La marquise de Gange Eau-forte et aquatinte en couleurs, 2/8 Papier Moulin du gué 37,5X57,5 cm – 24,2X24,8 cm CF 19037

Les beaux-frères Eau-forte et aquatinte en couleurs, 2/8 Papier Moulin du gué 37,5X57,5 cm – 24,2X24,5 cm

Les jardins de Braine : Tendresse Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/10 Papier Fabriano Roma 49,5X70 cm – 24,4X29 cm

Barabas Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 28,5X37,8 cm – 11,7X19,6 cm

CF 16035

CG OE764

Les jardins de Braine : Les grands travaux Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/10 Papier Fabriano Roma 49,5X70 cm – 24,5X29 cm

Marquis Ambrose de Spinola Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 28,5X37,8 cm – 11,5X19,7 cm

Lacoste Eau-forte et aquatinte en couleurs, 2/8 Papier Moulin du gué 37,5X57,5 cm – 24,4X23,7 cm

CG OE765

CF 19014

Folial Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 28,5X37,8 cm – 11,4X19,8 cm

1990

CF 19015

CF 16034

Les jardins de Braine : L’herbe verte Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/10 Papier Fabriano Roma 49,5X70,5 cm – 25X29,5 cm CF 16036

CG OE874

Vœux 1973-2 Eau-forte, EA 2/3 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 37,8X28,5 cm – 11,9X0,5 cm

Série de personnages de Michel de Ghelderode réalisée sur papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina :

CG OE766

Poupée Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 28,5X37,8 cm – 11,3X19,6 cm

1982

CG OE767

Où sont mes médicaments ? Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/10 Papier Fabriano 50% coton 50X70,5 cm – 24,5X29,5 cm

Le Roi Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 28,5X37,8 cm – 11,2X19,7 cm

CF 16032

CG OE768

La théorie des erreurs Eau-forte et aquatinte en couleurs, 2/2 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 70X100 cm – 50X60 cm CF 16031

1985 Éventail I Eau-forte et aquatinte en couleurs, 1/15 Papier Arches 56X76 cm – 39,5X49 cm

La danse moderne Eau-forte en couleurs, 4/12 Papier Somerset saunders 59X70 cm – 38,5X49 cm CF 19018

Le congrès des assureurs Eau-forte en couleurs, 4/12 Papier Somerset saunders 59X70 cm – 38,5X49 cm CF 19019

1991 Vue sur la mer Papier non identifié Eau-forte en couleurs, 2/10 59X70 cm – 38,5X49 cm CF 19020

CG OE829

1984 Je suis ici depuis une dizaine de jours Eau-forte et aquatinte en couleurs, 4/12 Papier Fabriano 66X50 cm – 29/24 cm

Éventail II Eau-forte et aquatinte en couleurs, 1/15 Papier Arches 56X76 cm – 39x49 cm

J’ai la chambre 14 au second Eau-forte et aquatinte en couleurs, 4/12 papier Fabriano 66X50 cm – 29X24 cm

Vénus Eau-forte et aquatinte en couleurs, 13/15 et 11/15 Papier Fabriano 56X76 cm – 39X49,5 cm

CG OE832

CF 18192 et CG OE831

CG OE833

CF 19021

CG OE830

CG OE826

Il n’y avait personne Eau-forte et aquatinte en couleurs, 2/10 Papier Arches 56X76 cm – 39X49,5 cm

Le siège d’Ostende Eau-forte en couleurs, 1/15 Papier Somerset saunders 59X70 cm – 38,5X49 cm

1987

Les lances de Breda Eau-forte en couleurs, 1/15 Papier Somerset saunders 59X70 cm – 38,5X48,6 cm CF 19022

Les clés Eau-forte en couleurs, 2/12 Papier Somerset saunders 59X70 cm - 38,7X49 cm

Abracadabra Eau-forte et aquatinte en couleurs, EA II/II Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 40X50 cm – 19,5X24,5 cm

CF 19023

CF 19012

CG PF9/1-8

45

Suite de 8 linogravures “sans titre” Papier simili-japon Van Gelder, 24/100 15X20 cm


Le Taciturne Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 24,5X14,3 cm

Le tout-venant Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 24,5X14 cm

CG OE801

CG OE806

Lama Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 20X12 cm

Abstinence Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 24,5X14,2 cm

CG OE812

CG OE802

CG OE807

CG OE811

Série Les Saisons réalisée sur papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina – Éditions des Musées Royaux de Belgique, Bruxelles :

Christophe Colomb Eau-forte et aquatinte en couleurs,6/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 20,5X13,5 cm

Les Pinces Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 24,5X14 cm

Le chemin de Middelharnis I Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20 70,5X50 cm – 24,8X36,4 cm

L’été Eau-forte et aquatinte en couleurs, 10/25 37,8X28,5 cm – 12X12,5 cm

CG OE818

CG OE772

CG OE803

CG OE808

Vanité Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 Papier simili-japon Van Gelder 48X32,5 cm – 24,6X14 cm

Le printemps Eau-forte et aquatinte en couleurs, 10/25 37,8X28,5 cm – 11,8X12,6 cm

CG OE819

CG OE773

Heiner Müller IV Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/15 38X28 cm – 24,5X14,5 cm

Le tremblement du Chef Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 37,8X56,5 cm – 24,8X24,4 cm

Le chemin de Middelharnis II Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20 70,5X50 cm – 24,2X36,4 cm

CG OE797

CG OE815

Le chemin de Middelharnis III Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20 70,5X50 cm – 25X37,2 cm

L’automne Eau-forte et aquatinte en couleurs, 10/25 37,8X28,5 cm – 11,9X12,6 cm CG OE774

Série des Rêves réalisée sur papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina :

Night-Shop Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 24,8X14,3 cm

CG OE820

Heiner Müller V Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/15 38X28 cm – 24,6X14,7 cm

Le chemin de Middelharnis IV Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20 70,5X50 cm – 24,5X37,3 cm

L’hiver Eau-forte et aquatinte en couleurs, 10/25 37,8X28,5 cm – 11,8X12,7 cm

CG OE809

CG OE821

CG OE775

Boccanera Eau-forte et aquatinte en couleurs, 710 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 24,4X14,3 cm

Le confort du rêve Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/12 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 56X75,5 cm – 29X49,5 cm

1997

CG OE810

CG OE 872

Série en hommage à Heiner Müller réalisée sur papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina : Heiner Müller I Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/15 38X28 cm – 24,7X14,7 cm CG OE794

Heiner Müller II Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/15 38X28 cm – 24,7X14,7 cm CG OE795

Heiner Müller III Eau-forte et aquatinte en couleurs, 9/15 38X28 cm – 24,5X14,7 cm CG OE796

CG OE798

1992

Rêve d’eau Eau-forte et aquatinte en couleurs, 4/8 37,8X28,5 cm – 14,6X11,5 cm

Kawabata – Élégies I Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/15 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 60X50 cm – 49,4X39,5 cm

CG OE776

CG OE890

CG OE777

Rêve terrien Eau-forte et aquatinte en couleurs, 4/8 37,8X28,5 cm – 14,5X11,7 cm

Kawabata – Élégies II Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/15 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 60X 50 cm – 49,5X39,7 cm

Rêve douloureux Eau-forte et aquatinte en couleurs, 4/8 37,8X28,5 cm – 14,6X11,4 cm

CG OE891

Rêve cloîtré Eau-forte et aquatinte en couleurs, 4/8 37,8X28,5 cm – 14,8X11,2 cm

Abîme d’oiseaux Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/15 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 60X50 cm – 49,4X39,6 cm CG OE889

Le Téméraire Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 19,9X11,7 cm

CG OE778

CG OE817

Série Middelharnis réalisée sur papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina : Middelharnis – Étude I Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20 37,8X56,5 cm – 24,8X24,2 cm

L’aisance morale Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/12 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 56X75,5 cm – 29X49,5 cm CG OE871

1996 Middelharnis – Étude II Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/20 37,8X56,5 cm – 24,8X24,4cm

1998 Bird Sérigraphie, 7/10 H.C. 50X35 cm – 21X31 cm Imprimé par Claudine Van den Abeele – Éditions de Marc Lerch, Eventerprise, Bruxelles CG OE816

Série Vues de Lima, réalisée sur papier artisanal de Pascal Jeanjean : Lima - La Molina Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/20 64,5X49,5 cm – 39,3X24,5 cm CG OE881

Lima - La Colina Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/20 64,5X49,5 cm – 39,3X24,3 cm CG OE882

Lima - La Planicie Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/20 64,5X49,5 cm – 39,3X24,7 cm CG OE883

Lima - La Duna Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/20 64,5X49,5 cm – 38,7X24 cm CG OE884

Lima - Costa Verde Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/20 64,5X49,5 cm – 39,3X24,5 cm

Arpenteur Eau-forte et aquatinte en couleurs, 2/8 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 37,8X56,5 cm – 19,7X24,5cm

CG OE885

CG OE813

G OE886

Lima -Miraflorès Eau-forte et aquatinte en couleurs, 3/20 64,5X49,5 cm –39,1X24,7 cm

Œdipe Eau-forte et aquatinte en couleurs, 14/18 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 20X17,8 cm – 13,8X14 cm CG LP43/1-1

1993

Cette gravure accompagne un des 18 exemplaires de tête du livre de Philippe Panier “Sophocle, la nuit”, illustré par R. Dewint, paru aux éditions de l’ambedui dans la collection “Textes pour le théâtre”, avril 1994

L’éloge d’Erasme Sérigraphie en 9 panneaux, 3/6 Imrimé par Jacques Jauniaux Papier non identifié 324X237 cm

Le Rêve Eau-forte et aquatinte en couleurs, HC I/II Papier japon Kozu Gampi Torinoko-Shi 56,5X76,5 cm – 39,5X49,5 cm

CG OE887

CG OE873

CG OE779

CG OE799

1994

© Jean Cosyn, Loverval

Ces gravures, présentées sous boîtier, ont été éditées et imprimées par Altamira ’métiers de l’image’ en 1991

Agricola Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/15 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 75,5X56,5 cm – 50X29 cm

Pedro Eau-forte et aquatinte en couleurs, 7/10 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 28,5X37,8 cm – 11,2X19,7 cm CG OE769

L’aventurine Eau-forte et aquatinte en couleurs, 5/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 24,5X14 cm

Poulette Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 19,9X13,7 cm

Non, rien Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/10 Papier Fabriano Artistico 100% coton, Grana Fina 38X28 cm – 19,9X11,7 cm

L’éternel est circulaire Eau-forte et aquatinte en couleurs, 6/15 Papier Fabriano Artistico 100 % coton, Grana Fina 50X60 cm – 40,1X49,7 cm

CG OE800

CG OE805

CG OE888

CG OE876

CG OE804

1995

46

47


Biographie de Roger Dewint

Né à Bruxelles le 18 avril 1942. Vit et travaille à Bruxelles. Professeur honoraire de dessin et de gravure de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles

Prix 1971 1972 1975 1978 1980 1982 1988 1990 1992

Prix Trait-Couleur-Volume, Crédit Communal de Belgique, Bruxelles, Gand, Tournai, Hasselt. Prix Muller, Bruxelles. Prix de l’Office des Métiers d’art du Brabant, Bruxelles. 1er et 3ème Prix, Annual Art Exhibition, Brownsville, U.S.A. Prix artistique de Boitsfort. Prix spécial d’édition au World Print Competition, San Francisco Museum of Modern Art, U.S.A. Mention au Concours d’idées pour la décoration de la Place du Rectorat, U.L.G., Sart Tilman, Liège. Mention à la Biennale de Mulhouse, France. Prix d’achat à la Biennale de Tuzla, Yougoslavie. Prix du Jury à la 2ème Biennale européenne de la Gravure d’Athènes. Prix Jos Albert, Académie Royale de Belgique, Bruxelles.

Principales expositions personnelles 1973 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1985 1986 1987 1990 Portrait de Roger Dewint

1991

Gravure à l’eau-forte, par son fils, Martial de Selva-Dewint, vers 1974

1992 1993 1995 1998 2000

Théâtre du Parvis, Bruxelles. Galerie Jaarsma, Deventer, Pays-Bas. Musée d’Architecture, La Poupée d’Encre, Liège. Galerie Flat 5, Bruges. Galerie Spoo Rive Gauche, Sablon, Bruxelles. Galerie Détour, Jambes. Art Prospect Gallery, Bruxelles. Interior Art Gallery, Bruges. Alexandra Monett Gallery, Bruxelles. BP Art Gallery, Anvers. Galerie Athéna, Menin. Art Prospect Gallery, Bruxelles. La Médiatine, Bruxelles. UCL, Bibliothèque de la Faculté de Médecine, Bruxelles. Galerie Nicole Castan, Echternach, Luxembourg. Centre provincial de Wégimont, Soumagne. Galerie U Mozarta, Prague, Tchéquie. Städtische Galerie, Paderborn, Allemagne. Fondation pour l’art belge Serge Goyens de Heusch, Bruxelles. Musée de Louvain-la-Neuve. Musée de la Maison d’Erasme, Bruxelles. Galerie Tandem – Le Mont des Arts, Bruxelles. Galerie du Musée de l’Université du Pérou, PUC, Lima, Pérou. Centre culturel de Braine l’Alleud, Galerie de la Régence. Musée Rabelais, La Devinière, Seuilly, France. Lycée Français Jean Monnet, Bruxelles

Principales expositions collectives 1972 1973 1974 1975

1976

48

Forum voor de Kunstambachten, Abbaye Saint-Pierre, Gand. Biennale internationale de la Gravure de Ljubljana, Yougoslavie. Forum voor de Graphiek, Abbaye Saint-Pierre, Gand. Biennale internationale de la Gravure de Fredrikstad, Norvège. Biennale internationale de la Gravure de Ljubljana, Yougoslavie. International Miniature Print Exhibition, Pratt Graphic Center, New York, U.S.A. United International Graphic Annual, Lehig University, Penn, U.S.A.. Annual International Art Exhibition, Brownsville, Texas, U.S.A. Concours international de Peinture, Musée de Sofia, Bulgarie. Forum voor de Kunstambachten, Abbaye Saint-Pierre, Gand. Biennale internationale de la Gravure de Fredrikstad, Norvège. Biennale internationale de la Gravure de Frechen, Allemagne.

49


1977

1978 1979

1980

1981

1982

1983

1984

Intergrafik, Berlin, Allemagne. “12 années d’acquisitions d’œuvres d’art par l’Etat Belge”, Musée des Beaux-Arts de Mons; Musée d’Art Moderne de Liège. “Lire dans l’œuvre d’art”, inauguration du Centre de Lecture de Gembloux. “Fête 76”, Jambes. Biennale internationale de la Gravure de Ljubljana, Yougoslavie. International Miniature Print Exhibition, Pratt Graphic Center, New York, U.S.A. Biennale de la Gravure de Miami, U.S.A. “Kunstbuchaustellung FIGURA 2”, Deutsches Museum des Bildende Künsten, Leipzig, Allemagne. “Un été à Seny”. “L’Art à la lettre”, Château de Colonster, Campus du Sart-Tilman, U.L.G., Liège. “Self Portrait 77” exposition itinérante au Japon présentée entre 1977 et 1979 à Kyoto, Osaka, Naguma, Takamatsu et Sakaide. “La gravure contemporaine en Belgique”, Maison de la Culture de Namur; Abbaye de Val Dieu, Aubel Charneux; Théâtre National de Belgique, Bruxelles. Biennale “Intérieur”, Ministère des Classes Moyennes, Courtrai. Biennale internationale de la Gravure de Ljubljana, Yougoslavie. Biennale internationale de l’Ex Libris, Saint-Nicolas. “Exposition des Acquisitions de l’État Belge”, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles. “Coulon, Dewint, Massart”, Musée d’Ixelles. Premio Biella per l’incisione, Biella, Italie. Intergrafik, Berlin, Allemagne. World Print Competition, San Francisco Museum of Modern Art; Anchorage Historical & Fine Art Museum; Roanoke College, Salem, U.S.A. “150 ans de gravure en Belgique”, Bibliothèque Royale de l’Albertine, Bruxelles. Ibizagraphic, Ibiza, Espagne. Independant Print Exhibition, Kanagawa, Japon. World Print Competition, El Paso Museum of Art, El Paso, U.S.A.; University Art Gallery, Albany, U.S.A.; Mount Saint Vincent College, Halifax, Canada; Michigan State University, East Lansing, U.S.A. Musée d’Art contemporain de Skopje, Macédoine. Biennale européenne de la Gravure de Baden Baden, Allemagne. Biennale internationale de la Gravure de Ljubljana, Yougoslavie. Festival international de Peinture, Cagnes-sur-Mer, France. “Œuvres sur papier”, Couvin. “Belgian Printmakers”, Atelier Gallery, Houston, U.S.A. Rice Museum, Rice University, Houston, U.S.A. Linea I, Gand. “Du masque au miroir”, Alexandra Monett Gallery, Bruxelles. Independant Print Exhibition, Kanagawa, Japon. “Mail Art Project”, De Volkskrant, Amsterdam; l’Langhuis, Zwolle; Muziekcentrum Vredenburg, Utrecht, Hollande. Miniprints Cadaqués; Galerie San Jordi, Girona; Galerie René Métras, Barcelone, Espagne. World Print Competition, Springfield Art Museum; Western Kentuky University, Bowling Green, Toledo Museum of Art, U.S.A.; Ring House Gallery, Edmonton, Canada. Biennale de Bradford, Grande-Bretagne. Biennale internationale de la Gravure de Fredrikstad, Norvège. Château de Charlottenburg, Berlin, Allemagne. Biennale internationale de la Gravure de Mulhouse, France. Ibizagraphic, Ibiza, Espagne. “International Mail Art Project: A sheet of paper”, Librije Hedendaagse Kunst, Zwolle, Hollande. Biennale de Tuzla, Yougoslavie. Poètes-graveurs, Maison de la Culture, Tournai; Palais des Beaux-Arts, Bruxelles; Musée de Bouvignies, Dinant. Alexandra Monett Gallery, 10ème anniversaire, Bruxelles. Rockford International Print Biennial, Rockford, U.S.A. Biennale internationale de la Gravure de Ljubljana, Yougoslavie. Biennale de l’Ex Libris, Musée Coimmunal, Saint-Nicolas. Biennale internationale de la Gravure, Cabo Frio, Brésil. L’image multiple, Altkirche, France. Biennale internationale de la Gravure, Séoul, Corée. Biennale internationale de la Gravure de Frechen, Allemagne. Biennale de petits formats, Couvin. “Technique dans l’art contemporain”, Théâtre National, Bruxelles. Biennale européenne de la Gravure de Mulhouse, France. Fête de la Gravure, Liège. Biennale de petits formats, Kunstforum Galerij, Schelderode. Biennale internationale de la Gravure de Katowitz, Pologne. Biennale internationale de la Gravure de Cracovie, Pologne.

50

1985

1986

1987 1988

1989

1990

1991

1992

1993

1996

Biennale internationale de la Gravure de Ljubljana, Yougoslavie. Biennale de la gravure de petits formats, Lodz, Pologne. Miniature Print Biennale, Séoul, Corée. Biennale de petits formats, Centre Culturel des Rièzes et des Sarts, Couvin. Linea 3, Gand. Triennale internationale de la Gravure de Grenchen, Suisse. Triennale internationale de la Gravure de Frechen, Allemagne. “Graveurs belges”, Centre genevois de la Gravure, Genève, Suisse. Biennale internationale de la Gravure de Séoul, Corée. “Petits formats du Musée de Couvin”, Musée de Couvin; Maison des Artistes, Bruxelles. “Carrefour de l’Estampe”, La Tour d’Aigue, Vaucluse, France. Biennale internationale de la Gravure de Ljubljana, Yougoslavie. Biennale de la gravure de petits formats, Lodz, Pologne. Premio Biella per l’incisione, Biella, Italie. Biennale de la Gravure de Tuzla, Yougoslavie. Biennale internationale de la Gravure de Sarcelles, France. Biennale internationale de la Gravure de Séoul, Corée. Salon international de l’Estampe de Ville d’Avray, France. Sobodna Belgijska Grafika, exposition itinérante en Pologne. Le million d’images, Strasbourg. Mostra Internazionale di Grafica, Catania, Italie. Poésie et Images, Xème Festival européen de la Poésie, K.U.L., Louvain. Rencontres internationales pour l’art, exposition de mail-art, Santiago du Chili. Biennale Miniature 4, Fredrikstad, Norvège. “Ripopée 1”, inauguration du Centre de la Gravure et de l’Image imprimée, La Louvière. Linea 5, Gand “Wallonie-Bruxelles, une tradition de l’image imprimée”, Maison de la Francophonie, Kinshasa, Zaïre; Musée de la Chau-de-Fond, Suisse. “Wallonie-Bruxelles, une tradition de l’image imprimée”, Musée des Beaux-Arts de Mons; Fondation Bolly-Charlier, Huy; Maison de la Culture de Namur. Biennale internationale de la Gravure de Ljubljana, Yougoslavie. Biennale de La Havane, Cuba. “L’Europe des graveurs”, Bibliothèque Municipale, Grenoble, France. “15 Grafikow Wspolnoty Francuskiej w Belgii”, Musée de Lodz, Pologne. Bristol Print 89, exposition itinérante présentée jusqu’en 1990 en GrandeBretagne et en Irlande. Biennale internationale de la Gravure de Ljubljana, Yougoslavie. Triennale internationale de la Gravure de Frechen, Allemagne. “20 graveurs de la Communauté française de Belgique”, Hôtel Communal de Châtelet. Interior Art Gallery, 20ème anniversaire, Stadshallen, Bruges. Tactil Art, Palais de l’UNESCO, Paris. Biennale de Lodz, Pologne. Mini Prints Cadaqués, Espagne. International Miniature Print Exhibition, Fredrikstad, Norvège. Exposition de petits formats, Couvin Fondation Bolly-Charlier, Huy Biennale internationale de Tuzla, Yougoslavie. Biennale de la Gravure de Sarcelles, France. Exposition internationale d’Ex Libris, Galerie Saint Laurent, Saint-Laurent-du-Pont, France. Mini Prints Cadaqués, Espagne. Mini Prints Exhibition in Japan, exposition itinérante au Japon. 2nd Kochi International Triennal Print Exhibition, Japon. Biennale internationale du petit format, Lodz, Pologne. Biennale de La Havane, Cuba. Triennale internationale de la Gravure de Frechen, Allemagne. Meguro Museum, Tokyo, Japon. Kumin Gallery, Tokyo, Japon. Ecole Régionale des Beaux-Arts de Nantes, Galerie L’Atelier sur l’Herbe, Nantes, France. “Acquisitions de gravure par la Communauté Française de Belgique de 1983 à 1994”, Centre de la Gravure et de l’Image imprimée, La Louvière. “Acquisitions récentes et – Les Bois d’Holbein–”, Musée de la Maison d’Erasme, Bruxelles. “Parcours gravé en Belgique”, Centre de la Gravure et de l’Image imprimée, La Louvière.

51


1997

1999

2000

Biennale de petits formats de Fredrikstad, Norvège. Acquisitions récentes, COCOF, Marche-en-Famenne. “L’eau-forte et ses dérivés”, Centre de la Gravure et de l’Image imprimée, La Louvière. “Erasme, ou l’éloge de la curiosité à la Renaissance”, Musée Départemental de l’Isère, Saint Antoine l’Abbaye, France. Métiers d’art de Bruxelles et du Brabant, ancien espace Knoll, Bruxelles. International Print Exhibition, Portland Art Museum, U.S.A. Exposition d’une gravure éditée pour la société importatrice des voitures Jaguar en Belgique, chez leurs 14 concessionnaires. “Le temps dans les villes”, Centre culturel La Vénerie, Boitsfort; Centre culturel de Comines. Interior Art Gallery, Hedendaagse Grafiek, Stadshallen, Bruges. Fondation pour l’art belge contemporain, œuvres de la collection, Bruxelles. “Féerie pour un autre livre”, Musée de Mariemont, Morlanwelz; Centre de la Gravure et de l’Image imprimée, La Louvière. Les Ateliers d’Images et d’Arts Plastiques, l’ARIAP, Matière à dire, Atelier/Galerie, Lille, France. “Les pays du temps, les timbres du millénaire”, Atelier de l’Ile, Val David, Canada. “Ah, la vache : de l’escargot à la vache : le Daily-Bul & l’Hélicon”, Havelange. “Les Éditions de la Pierre d’Alun, il n’y a de mots sans images”, La Maison Française, New York University, U.S.A.

Œuvres dans les collection publiques belges Musée d’Art Moderne, Bruxelles. Cabinet des Estampes et Chalcographie de l’Albertine, Bruxelles. Commission Communautaire Française de la Région Bruxelloise. Musée d’Ixelles. Centre de la Gravure et de l’Image imprimée, La Louvière. PMMK, Ostende. Musée Provincial de Bruges. Musée du Petit Format, Couvin. Parlement Belge, Bruxelles. Banque Nationale de Belgique, Bruxelles. Crédit Communal de Belgique, Bruxelles. Maison de l’Automobile, Bruxelles. Musée d’Art Moderne, Cabinet des Estampes, Liège. Musée de Louvain-la-Neuve. Musée de la Maison d’Erasme, Bruxelles. Musée de Mariemont, Morlanwelz. Communauté Française de Belgique. Fondation pour l’art belge contemporain Serge Goyens de Heusch, Bruxelles. Centre International de l’Ex Libris, Musée de Saint-Nicolas.

Œuvres dans les collections publiques Étrangeres De Volkskrant, Amsterdam, Pays-Bas. Cabo-Frio Print Collection, Brésil. Instituto per la Cultura, Catania, Italie. Art Institute, Chicago, USA. Musée International de la Gravure, Fredrikstad, Norvège. University of Arts, Kyoto, Japon. Museum des Bildende Kunsten, Leipzig, Allemagne. Collection Présidentielle et Université du Pérou, Lima, Pérou. Musée de Lodz, Pologne. Metropolitan Museum and Art Center, Miami, USA. Mindener Museum, Minden, Allemagne. MOMA, New York, USA. Philip Morris Inc, New York, USA. Imperial Bank, Oakland, USA. Shoong Foundation, Oakland, USA. Portland Art Museum, USA. San Francisco Museum of Modern Art, USA. California College for Arts and Crafts, San Francisco, USA.

52

Bank of America, San Francisco, USA. Musée d’Art contemporain, Skopje, ex-Yougoslavie. Galerie des Portraits, Musée de Tuzla, ex-Yougoslavie. Smithsonian Institution, Washington, USA.

Éditions de gravures 1977 1979 1980 1981 1982 1988 1991 1996 1997 1999

Christiani & Nielsen, Copenhague, Danemark. Musée d’Ixelles. Galerie de Prêt d’œuvres d’art, Bruxelles. San Francisco Museum of Modern Art, USA Art Prospect Gallery, Bruxelles. Interior Art Gallery, Bruges. École de la Cause Freudienne, Bruxelles. Poètes-graveurs, Maison de la Culture de Tournai. Le million d’images, Strasbourg, France. Recueil de linogravures édité par Altamira, Bruxelles. Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles. Ely Lilly, Bruxelles, Londres. Éditeur : Marc Lerch, Eventreprise, Bruxelles Jaguard Automobiles, Anvers, Belgium. Éditeur : Marc Lerch, Eventreprise, Bruxelles

Illustration de livres Éditions de l’Ambédui, Bruxelles : “Sophocle, la nuit” de Philippe Panier, 1994. Éditions La Pierre d’Alun, Bruxelles : “Inouïe nuit” de Jacques Izoard, 2000. Éditions Pittoresques, Bruxelles : “Nuages” de Roger Dewint, en collaboration avec Jean Coulon, 1997. “Il est temps, disait l’organiste, de monter là-haut” par Anne-Marie La Fère, 1998. “Du temps où le temps n’existait pas” de Jacques Izoard, 1999. “Roberte, ce soir, Via Omero” de Jacqueline De Clercq, 2000.

Principaux textes et articles sur Roger Dewint Divers auteurs IN catalogue Dewint – dessins, Art Prospect Gallery, Bruxelles, 1980. Erik Buelinckx, De verminkte mens in het grafish œuvre van Roger Dewint. Vrij Universiteit Brussel, Faculteit van Letteren en Wijsbegeerte. Academie jaar 1980-1981. Marie-Anne Bolle IN catalogue Roger Dewint, BP Art Gallery, Anvers et Bruxelles, 1985. A. Barrera Vidal et Annie Golaszewski IN catalogue Dewint, Setif S.A. Arts plastiques, Bruxelles, 1987. Samuel Szyke, Philippe Panier et Marie-Ange Brayer IN catalogue Roger Dewint – Art’90-0, Monographies d’artistes, Woluwé-Saint-Lambert, 1990. Anne-Marie La Fère IN catalogue Belgische Grafik der Gegenwart, Mindener Museum, Minden, 1993. Divers auteurs IN revue Le Courrier du Passant, numéro consacré à l’exposition de Roger Dewint au Musée de Louvain-la-Neuve, 1995. Nicolas Schuermans, Les loges de la Folie, Comparaison entre l’œuvre de Roger Dewint et celle d’Erasme: travail de séminaire. Université Catholique de Louvain, Faculté de Philosophie et Lettres. Année académique 1995-1996.

53


Cette publication a été réalisée à l’occasion de l’exposition “Roger Dewint” présentée au Centre de la Gravure et de l’Image imprimée du 5 mai au 5 août 2001. Elle bénéficie du soutien de la Communauté française, la Loterie Nationale, la Région Wallonne, la Ville de La Louvière et de la SMAP.

COMMISSAIRE

DE L’EXPOSITION :

Catherine de Braekeleer

COLLABORATION SCIENTIFIQUE : Dominique Durinckx et Julie van der Vrecken ÉTABLISSEMENT DU CATALOGUE RAISONNÉ :

Dominique Durinckx

COLLABORATION ADMINISTRATIVE : Laurence Devlaminck, Marie-Paule Gosset PRESSE : Julie Scouflaire assistée de Brenda Cipolletta SERVICE ÉDUCATIF : Bénédicte du Bois d’Enghien, Martine Meyer, Patricia Visentin RÉALISATION

TECHNIQUE :

Jean-Claude Laurent

GRAPHISME : Lay-in & Lay-out, Annick Biard PHOTOGRAVURE : Marc Segond, Édition & Imprimerie IMPRESSION : Édition & Imprimerie, Bruxelles CRÉDITS PHOTOGRAPHIQUES : Jean Cosyn, Sébastien Marcq, DGACH Raymond Saublains assisté de Julie van der Vrecken, et la Communauté française de Belgique

Centre de la Gravure et de l’Image imprimée de la Communauté française de Belgique 10 rue des Amours - 7100 La Louvière

Dépôt légal 2001/5326/1


Achevé d’imprimer en avril 2001

Profile for chantal.claerhoudt

Catalogue Roger Dewint  

Catalogue Roger Dewint  

Advertisement