Page 1

ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 35 26 Août au 01 Septembre 2007 ----------------------------------12 au 18 Eloul 5767

Le footballeur français Rudy Haddad, ancien joueur du PSG et de Valenciennes est arrivé en Israël pour évoluer sous les couleurs de Maccabi Tel-Aviv avec qui il a signé un contrat de trois ans.

La e-letter du Beth Mosché

Cher(e)s ami(e)s, Juste un petit coucou avant la reprise. Cela va me permettre de me remettre dans le bain et de m’assurer que tout fonctionne bien autour de notre communication via Internet. A partir de la semaine prochaine vous retrouverez votre e-letter avec les anciennes et des nouvelles rubriques.

Chabbath : Ki Tavo Entrée vendredi 31/08 à 20h17 Sortie samedi 01/09 à 21h20 Horaires des Offices Vendredi soir à 19h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 18h45, suivi à 19h45 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith.

Vous recevrez aussi le Mensuel Beth Mosché – Spécial Tichri 5768, dans les jours qui viennent. Comme vous avez pu le constater votre e-letter a changé de look. Je vous en dirai plus la semaine prochaine.

Nous voici tous de retour de vacances, tout bronzés, plein de bons souvenirs et remontés à bloc pour commencer ce magnifique mois de Tichri. J'espère que vous avez passé un bon été vous aussi, même s'il n'est pas tout à fait fini pour certains, et que vous en avez profité pour « ne rien à faire »!!! Je ne vais pas vous prendre plus de temps cette semaine. Je vous laisse, pour ceux qui viennent d’arriver, défaire vos valises et vous remettre dans le train train quotidien. Bonne semaine (Chavoua Tov)

Haphtara : SAMUEL Raphaël Séoudah Chlichite : ACIA

« Les mauvaises tentations peuvent vous détourner du bon chemin, beaucoup plus que vos propres tentations ».

Les obsèques du cardinal Lustiger à NotreDame de Paris se sont déroulés le 10 Août dernier. Ils ont été précédées d’un temps familial de prière juive sur le parvis de la cathédrale, souhaité par le cardinal. Le Psaume 113 a été d’abord lu, en hébreu et en français, par un arrière petit cousin du cardinal, Jonas Moses-Lustiger. Puis Arno Lustiger, cousin de l’ancien archevêque, a récité le Kaddish, prière rituelle juive des endeuillés.

La famille Choukroun est heureuse de vous convier à la Bar Mitzvah de leur fils Jonathan. La mise des téfilines aura lieu le Jeudi 6 Septembre à 8h30. Samedi 8 septembre , office à 9h20 avec lecture de la Haphtara « Nitsavim, Yayélekh ». Le Comité souhaite à Jonathan. et à toute sa famille grand Mazal Tov.

Attention, je vous rappelle que les inscriptions pour le Talmud Torah 5768 auront lieu les Dimanches 2 et 9 Septembre à 9h30. Les cours commenceront dès le 02 Septembre. Les tarifs pour l’année 5768 n’ont pas bougé. Soit par mois, 22€ pour 1 enfant et 11 € pour les suivants.

Vous voulez perfectionner la lecture de vos prières en hébreu, Mr Benhamou Adrien, donne des cours tous les mardis soirs à la synagogue à 19h30. Prière de contacter la synagogue au numéro ci-dessus pour réserver. Cours gratuit.

Dans un tout petit village très croyant, la caserne des pompiers vient de prendre possession d'un nouveau camion. Pour ne vexer aucun représentant des religions représentées dans la bourgade, le maire décide d'inviter le pasteur, le curé et le rabbin à la cérémonie de remise des clefs. À la fin de la fête, le pasteur arrive et lit simplement quelques versets de la Bible. Ensuite, le curé va se mettre devant le camion fait quelques prières en latin, puis balance sur le camion quelques gouttes d'eau bénite. Et pour finir, le rabbin passe à l'arrière du camion, sort une scie à métaux de sous sa cape... et retire 30 centimètres du tuyau d'échappement.


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 36 02 au 08 Septembre 2007 ----------------------------------19 au 25 Eloul 5767

Le 5 septembre 2007 : Sortie nationale du film israélien de Etgar Keret et Shira Geffen, "Les Méduses » (Caméra d'or au dernier festival de Cannes). L’histoire : Tel-Aviv, aujourd'hui. Le jour de son mariage, Keren se casse la jambe et doit renoncer à sa lune de miel aux Caraïbes. Une mystérieuse petite fille sortie de la mer change la vie de Batya, la jeune femme qui la recueille et qu'elle suit comme son ombre. Joy, une employée de maison en exil va, sans le vouloir, renouer les liens entre une vieille femme sévère et sa fille...

Chabbath : Nitsavim & Vayélekh Entrée vendredi 07/09 à 20h03 Sortie samedi 08/09 à 21h05 Horaires des Offices Vendredi soir à 19h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 18h30, suivi à 19h30 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : Mr Jonathan CHOUKROUN Séoudah Chlichite : Mr Freddy SILVERA

« La plus grande gloire qui puisse être rendue au Créateur, c’est de lui ramener ses enfants les plus égarés ».

L’acrostiche des 4 lettres du mois de Eloul (dernier mois de l’année avant Roch Hachana), forment la phrase « Ani lédodi védodi li » (J’appartiens à mon bien aimé et mon bien aimé m’appartient ).

La e-letter du Beth Mosché

Cher(e)s ami(e)s, Je suis heureux de vous retrouver grâce à notre nouveau moyen de communication qu’est la e-letter. Comme vous avez pu le remarquer, celle-ci a changé de look. J’ai profité de mes quelques moments de détente durant mes vacances, pour vous proposer une forme plus coloré et plus aéré. J’espère que ce nouveau look répondra à vos attentes. En ce qui concerne les rubriques, vous retrouverez systématiquement à chaque e-letter, « l’actu du jour », « les actualités communautaires », « Le saviez-vous », « les horaires de Chabbath », « la réflexion de la semaine » et la « revue de presse ». Selon les semaines, vous aurez des informations sur « les entrées cinéma », « la science », « le sport » et plus particulièrement les exploits de nos sportifs israéliens, « les histoires drôles », « l’agenda des autres communautés », « le coin cuisine, « musique », « religion » etc.. J’ai rajouté deux nouvelles rubriques, que vous retrouverez en page 2. La première concerne : « Le coin Halakha ». Il est toujours difficile de trouver un moment dans la journée,

même 5 minutes, pour ouvrir un livre et étudier quelques règles de Torah simples dans un premier temps, puis plus complexes. Sachant que vous êtes des fidèles de la e-letter et que la lisiez régulièrement, j’ai pensé que c’était un bon moyen pour vous initier à cette étude. Nous commencerons dans ce numéro par « Le Chabbath ». Toutes les halakhots sont prises à partir du Choulhan Haroukh, la référence pour les séfarades et même pour les ashkénazes. Le deuxième thème concernera l’histoire d’Israël. Je pense que nous avons des lacunes sur l’histoire de notre peuple depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948. Cette rubrique sera donc consacrée aux événements les plus importants qui se sont déroulés depuis le moment de la décision de l’ONU de la création de l’Etat d’Israël . Et de temps en temps je vous mettrai des chansons israéliennes en phonétique avec traduction, et pourquoi pas, quelques phrases en hébreu. Bonne rentrée à tous et à bientôt. Vous recevrez d’ici quelques jours le numéro spécial « fêtes de Tichri », par courrier et non par e-mail. Alors surveillez votre boîte à lettres. Freddy SILVERA

La famille Choukroun est heureuse de vous convier à la Bar Mitzvah de leur fils Jonathan. La mise des téfilines aura lieu le Jeudi 6 Septembre à 8h30. Samedi 8 septembre , office à 9h20 avec lecture de la Haphtara « Nitsavim, Yayélekh ». Le Comité souhaite à Jonathan et toute sa famille un grand Mazal Tov.

À Deauville, un type rentre dans un bar et commande : - Garçon, un gin ! Soudain 20 séfarades se retournent et lui demandent : - Quelle taille ?


La e-letter du Beth Mosché

Semaine 36 - 02 au 08 Septembre 2007

(Source tirée du site http://www.un.org/french/)

TRAITE SUR CHABBATH: INTRODUCTION « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton D… : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié." – (Exode. 20:8-11) La sainteté du Chabbat est si éminente que, grâce à ce jour, le salut est à la disposition de notre volonté comme l'affirment nos sages dans le traité Chabbat 118b : "Si Israël observe deux Chabbat scrupuleusement, il sera aussitôt sauvé de l'exil", comme il est dit : "Aux eunuques qui observent mes Chabbat [mes Chabbat au pluriel, donc au moins deux] puis plus loin : 'Je les amènerai sur ma Sainte Montagne" Isaïe. Le caractère bénisseur du septième jour s'affirme déjà dans notre quotidien, comme le rapporte le Zohar : "Les six jours de la semaine puisent leur bénédiction dans le Chabbat". Aussi, l'observance de deux Chabbat dispensera-t-elle au peuple une bénédiction suffisante pour lui permettre de répudier l'exil. Il nous faut donc attirer cette illumination chabbatique en cédant notre coeur à la Reine des jours et en soumettant notre volonté à celle du Roi de l'univers. Une telle attitude est conforme à la raison, puisque nos sages affirment que la sainteté du Saint, béni soit-Il, la sainteté du Chabbat et la sainteté d'Israël sont toutes trois considérées comme une seule. Rabbi Akiva renforce cette idée en affirmant que la lettre "Chine", initiale du mot Chabbat, avec ses trois branches réunies à une même base, symbolise ces trois ordres de Sainteté. Ainsi, la relation intime entre le peuple juif et le Chabbat enfantera la paix. D'ailleurs, n'est-ce pas notre espoir en souhaitant l'un à l'autre, Chabbat Chalom [Chabbat de Paix]. L'un et l'autre sont étroitement liés par leur initiale commune : le "Chine" de l'harmonie.

Détail sur lequel portera notre étude Si D… veut, nous verrons plusieurs halakhots sur Chabbat. Le sujet est vaste et il est vrai que nous ne pourrons que le survoler. Pour ceux que cela intéressent et qui veulent approfondir certaines règles, il existe dans les librairies spécialisées, plusieurs livres sur le sujet. Nous commencerons la semaine prochaine par la liste des 39 travaux interdits, puis nous aborderons - bli néder -, les sujets sur « l’allumage des bougies », « le kiddouch », «la prière du samedi matin », «la Séoudah Chilichite», «la Havdala »..., puis nous détaillerons les 39 travaux interdits. Vaste programme.

ISRAËL : Naissance d’une nation. Le 29 novembre 1947, l'Assemblée Générale de l'ONU adopte, (résolution 181) le plan de partage de la Palestine en deux Etats, l'un arabe, et l'autre juif — Jérusalem ayant un statut particulier sous l'égide de l'ONU. Le projet est soviéto-américain, il passe en commission le 25 novembre et est ratifié le 29. La convergence entre les deux puissances (russes et américains) en conflit fait sensation. Les pays arabes refusent le plan de partage : les Arabes de Palestine et les gouvernements de tous les États arabes, refusent d'accepter les recommandations de la résolution 181, et font savoir qu'ils s'opposeront par la force à l'application de ces recommandations. Plan de partage de 1947 Selon le Plan de Partage, l'État juif comprenait la plaine côtière, qui s'étend de Haïfa à Réhovot, l'est de la Galilée et le désert du Néguev, incluant l'avant-poste de Umm Rashrash au sud (maintenant appelé Eilat). L'État arabe devait recevoir l'ouest de la Galilée, avec la ville de St Jean d’Acre, les monts de Cisjordanie, et le sud de la côte, s'étendant du nord de Majdal (aujourd’hui Askelon), et comprenant l'actuelle Bande de Gaza, avec une partie du désert le long de la frontière egyptienne. La ville de Jaffa à population majoritairement arabe, au sud de Tel Aviv, devait initialement faire partie de l'État juif. Elle fut finalement comprise dans l'État arabe avant que le Plan de partage ne soit adopté par l'ONU, formant ainsi une enclave . Le partage et la création des trois États (État juif, État arabe et État de Jérusalem sous administration internationale), sont votés par 33 voix contre 13 avec 10 abstentions. Ont voté pour : États-Unis d'Amérique, Australie, Belgique, Bolivie, Brésil, Biélorussie, Canada, Costa Rica, Danemark, République dominicaine, Équateur, France, Guatemala, Haïti, Islande, Libéria, Luxembourg, Pays-Bas, NouvelleZélande, Nicaragua, Norvège, Panamá, Paraguay, Pérou, Philippines, Pologne, Suède, Tchécoslovaquie, Ukraine, Union Sud-Africaine, URSS, Uruguay et Vénézuéla. Ont voté contre : Afghanistan, Arabie saoudite, Cuba, Égypte, Grèce, Inde, Iran, Irak, Liban, Pakistan, Syrie, Turquie, et Yémen. Se sont abstenus : Argentine, Chili, Chine, Colombie, Salvador, Éthiopie, Honduras, Mexique, Royaume-Uni, Yougoslavie. Un coup d'État au Siam empêcha la délégation de ce pays de prendre part au vote. Ont pour mission de veiller à la transition sur le terrain : Bolivie, Danemark, Panama, Philippines et Tchécoslovaquie. (Source tirée du site http://www.un.org/french/)

Dans la prochaine e-letter : 14 Mai 1948, proclamation de l’Etat d’Israël.


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 37 09 au 15 Septembre 2007 ----------------------------------26 Eloul 5767 au 3 Tichri 5768

Le footballeur israélien Yossi Benayoun, capitaine de l’équipe nationale, a été recruté par le club mythique de Liverpool pour la saison prochaine. Il devrait percevoir un salaire de 100.000 sheckels par mois, même s’il reste sur le banc de touche.

La e-letter du Beth Mosché

Cher(e)s ami(e)s, L’actualité de la semaine est bien sur l’approche imminente des fêtes de Tichri. A partir de Mercredi soir, nous nous retrouverons à la synagogue pour fêter Roch Hachana , le nouvel an de l’année 5768.

Chabbath : Haazinou – Chabbath Chouva Entrée vendredi 14/09 à 19h50 Sortie samedi 15/09 à 20h50

Je voudrai tout d’abord vous renouveler tous mes vœux de bonne et heureuse année à vous et votre famille. Que vos désirs les plus fous se réalisent et que cette nouvelle année apporte au peuple juif la paix et la sérénité sur sa terre.

Horaires des Offices Vendredi soir à 18h30 Samedi matin à 9h20 Samedi après midi, cours à partir de 18h30, suivi à 19h30 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith.

Comme vous avez pu le constater, cette année encore, l’ACIA vous a adressé un magnifique petit livret sur les prières pour la fête de Roch Hachana. J’espère que vous en ferez bon usage et qu’il vous sera très utile.

Haphtara : Mr Thomas Benhamou

Cette année 5768 est une année de Chémita. Je ne vais donc pas vous parler de Roch Hachana dans l’actualité du jour mais plutôt vous donnez quelques explications sur la Chémita.

Séoudah Chlichite : Mr Robert SAMUEL

« Si quelqu’un te fait honte, ou te fait un affront, ne réponds pas, mets ta main sur la bouche et tais-toi, de peur que ton cœur ne s’emporte. ».

(Source Guysen) Initiative originale du comité des « Gardiens de la Chemita ». Cet organisme, qui a pour vocation le soutien au respect de la loi Thoraïque de jachère imposant un repos total des cultures d’Israël tous les sept ans, propose aux juifs qui résident hors du pays, d’acquérir pour un prix symbolique une mini parcelle de terrain d’une surface de 1,35m² sur laquelle sera plantée un arbre fruitier ou un légume, qui sera délaissé pendant un an, leur permettant ainsi d’accomplir cette loi souvent considérée comme théorique, en respect avec la tradition.

La chémita est en fait un Chabbath pour la terre. Ce n’est pas une coutume agricole mais c’est un commandement de la Torah , applicable uniquement en Eretz Israël. [voir Lévitique, chapitre 25 et Déteurome Chapitre 15 et 31]

C’est une année qui revient tous les 7 ans au cours de laquelle la terre est mise à jachère (en repos) et ou on ne sème, ni ne consomme des produits récoltés sur la terre d’un juif. Plusieurs problèmes se posent de nos jours sur la Chémita. Le premier concerne les frontières de l’état d’Israël. Il est clair que les frontières d’aujourd’hui ne correspondent pas à celles données par Hachem au moment de l’entrée de notre peuple, quarante ans après sa sortie d’Egypte. Le deuxième est relatif à la période pendant laquelle s’appliquent les lois qui régissent la Chémita. Nous savons que l’année de la Chémita commence avec Roch Hachana et se termine au coucher du soleil de la veille du Roch Hachana suivant. Il est donc interdit durant cette période de travailler la terre. Mais quand est-il des fruits et légumes cultivés la sixième année et conservés dans une enceinte frigorifique ou congelés ? A priori, ils sont permis mais il faut être sûr que ces produits ont poussé durant la sixième année. On s’aperçoit que tout cela est bien compliqué. Pour approfondir votre étude, je vous joins un fichier pdf qui entre dans le détail de ces lois. Bonne lecture. Freddy SILVERA

Roch Hachana – Horaires des offices : Veille : Mercredi soir : 19h00 1er jour : Jeudi matin à 08h30 – Haphtara : Dov Bellahsen Jeudi après midi à 18h30 suivi de Tachlikh 2éme jour : Vendredi matin à 08h30 – Haphtara : Emile Méguira

Le Comité souhaite une bonne intégration à la famille TAÏEB David (fils de Simon Taïeb). Ils sont arrivés le 26 Juillet dernier en Israël, malgré la grève générale qui menaçait de paralyser l’aéroport Ben Gourion. Ils faisaient parti des 600 olim de France venu essentiellement de Paris et de Marseille. Ils ont été accueillis à leur descente d’avion par le président de l’Etat, Shimon Peres, le ministre de l’Intégration, et le grand Rabbin d’Israël.


La e-letter du Beth Mosché

Semaine 37 - 09 au 15 Septembre 2007

Tiré du livre « Ces années là – 50 ans Jubilé d’Israël » de N. Mishal. Et du site internet Wikipédia

TRAITE SUR CHABBATH: Les 39 Travaux interdits

Comme je vous l’avais précisé la semaine dernière, nous commencerons les halakhot de Chabbat par uniquement l’énumération des 39 travaux interdits durant Chabbat, mais avant nous allons définir la notion de travail. Le détail de chaque interdiction sera vu plus tard. Qu'est-ce qu'un travail interdit Chabbat ? Avant de donner une liste des travaux interdits chabbath, il nous faut définir la notion de travail et, par là, dissiper une confusion fort répandue. Tout le monde connaît, en effet, la fameuse réplique à l'annonce de l'interdit d'allumer ou d'éteindre la lumière électrique : Pourquoi est-ce interdit ? Ce n'est pas un travail! Il n'y a pas d'effort à faire ! Cette réaction est fondée sur, dirions-nous, une erreur de conception: la Thora distingue deux termes pour traduire le mot travail : avodah et méla'ha . Le travail que la Thora interdit est appelé méla'ha. Voici la définition qu'en donne le Dayane Isidore Grunfeld dans son livre "Le chabbath pour le comprendre et l'observer". Le travail interdit chabbath "c'est la réalisation d'un but réfléchi, au moyen d'une technique pratique. Plus précisément encore: c'est un acte qui démontre la domination du monde par l'homme grâce à son intelligence et son habileté". De là, résulte une constatation d'importance: la notion d'effort n'intervient pas dans cette définition. Ainsi, mettre un plat à cuire sur un feu, chabbath, constitue une infraction aux lois du chabbath puisque Cuire est l'un des 39 travaux interdits ce jour. En revanche, si l'on passe une partie de la journée du chabbath à déplacer dans son appartement des chaises, des tables ou des fauteuils, ce travail aura certes compromis notre repos chabbatique, mais sans toutefois avoir entraîné la transgression de l'une des 39 interdictions du chabbath. Pourquoi "39" travaux interdits ? Les 39 travaux interdits le jour de chabbath constituent un éventail complet de toutes les activités productrices de l'homme. Lorsqu'après la Sortie d'Égypte, les Juifs durent construire le Michkane dans le désert (temple provisoire et démontable qu'ils construisaient et démontaient à chaque changement d'étape), Hachem leur enseigna la priorité du respect du chabbath par rapport à la construction du Michkane. Puisque cette construction nécessitait 39 types d'activité, ils conclurent alors que ces 39 travaux étaient interdits le chabbath. Les 39 travaux et leurs dérivés Avoth et Toldoth Les 39 travaux nécessaires à la construction du michkane sont appelés des avoth, mot hébreu qui, littéralement, signifie "les pères", dans le sens de 39 travaux de base. Toutefois, les travaux ayant une quelconque ressemblance aux 39 activités de base sont eux aussi interdits le chabbath. Ce sont des "toldoth", mot qui signifie "dérivés". Voici un exemple: cuire est l'un des 39 travaux interdits (pères) chabbath. Faire fondre un métal est un dérivé du travail de cuire. Le travail "père" et le "dérivé" sont tout aussi interdits l'un que (Tiré du livre de Gérard Touaty l’autre. « Guide pratique des Lois du Chabbat » )

ISRAËL : Naissance d’une nation. Le 14 Mai 1948, proclamation au musée de Tel Aviv de la fondation de l’État d’Israël et de la formation du gouvernement provisoire; A 16h, les membres du Conseil National se réunissent, Rue Rothschild. Avec émotion, David Ben Gourion*, Chef du gouvernement provisoire, lut la déclaration d’indépendance (à lire dans la prochaine e-letter). « Eretz Israël est le lieu où naquit le peuple juif, c’est là que se forgea son caractère spirituel, religieux et national » déclara-t-il. « La nation juive dispose des mêmes droits légitimes que toutes les autres nations d’une manière indépendante dans un État souverain…. C’est pourquoi nous proclamons par la présente la fondation de l’État juif dans le pays d’Israël – l’État d’Israël … ». Le Rabbin Y. L. Fishman, vétéran de l’Agence Juive, récita le Chéhéyanou (prière juive pour remercier Hachem d’être témoin de ce moment). Le soir même du 14 Mai 1948, la grande invasion des armées arabes est déclenchée. Le plan arabe prévoyait que l’armée Égyptienne s’empare des colonies près du Néguev, fasse route vers Askelon et Ashdod, avant d’atteindre Tel Aviv. Les armées syrienne, libanaise et irakienne, devaient traversée la vallée de Jeré’el pour rejoindre Haïfa. Tsahal commençait à peine à s’organiser. Les forces israéliennes subirent de grosses pertes. Deux semaines après le début des hostilités, il ne faisait plus aucun doute que l’invasion arabe était un échec face à la résistance, la détermination et la combativité des soldats israéliens. Le 1er armistice entra en vigueur le 11 Juin 1948.

•David Ben Gourion, né à Plonsk en Pologne, le 16 octobre 1886, dans une famille sioniste. Il décédé à Tel-Aviv le 01 décembre 1973. Sa biographie en quelques lignes : Sa famille émigre en Palestine en 1906. Il vit pauvrement et travaillera dans des exploitations agricoles. Il entre au Comité du Poale Sion et en 1910 il devient journaliste au journal du parti à Jérusalem et il change son vrai nom Grun par un nom d’ emprunt de Ben Gourion (héros de la résistance juive contre les romains). En 1921, il est élu secrétaire générale de la Histadrout (Association générale des travailleurs en Eretz Israël). Il privilégie essentiellement le développement économique du pays, l’unité socialiste, le développement nationaliste et l’auto-défense juive. Il devient en 1935, Président de l’Agence Juive. En 1939, Ben Gourion dirige un semi-état. Il a son gouvernement (l'Agence Juive), sa police, son armée (la Haganah), son parlement (Asefat ha-nivharim), sa population (450.000 juifs). Ben Gourion et le mouvement sioniste mondial décident au congrès sioniste de Baltimore (USA) de revendiquer un état juif sur toute la Palestine, impliquant le départ des Britanniques. Le 14 mai 1948, (un jour avant le départ des Britanniques, afin de respecter le Chabbat, David Ben Gourion lit au nom du gouvernement provisoire la Déclaration d'Indépendance de l'État d'Israël. Le même mois il crée Tsahal, qui regroupe la Haganah, l'Irgoun et le Lehi. Il est 1er ministre du 25/02/49 au 26/01/54 puis du 03/11/55 au 26/06/63. Il prend sa retraite à 84 ans, et décède en 1973. Il est enterré au Kibboutz de Sdé-Boker. Dans la prochaine e-letter : Texte de la déclaration d’indépendance


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 38 16 au 22 Septembre 2007 -----------------------------------

La e-letter du Beth Mosché

04 au 11 Tichri 5768

La Campagne de la Tsédaka 2007 s’est ouverte le 28 Juin dernier. Michel Jonas a accepté d’être le parrain de l’édition 2007 de l’Appel national pour la tsédaka. Il a effectué le jeudi 28 juin, en compagnie de Gil Taïeb, le président de la campagne 2007, une visite d’institutions sociales de la Communauté. La journée a été marquée par une chaleur humaine exceptionnelle et une grande émotion.. Le CRIF et le Centre Rachi d’Art & Culture, présentent « Et puis un jour … l’exil » sur les juifs de Tunisie, le Lundi 17 Septembre à 20h30 au centre Rachi. Un des invités André Nahum.

Chabbath et Yom Kippour Entrée vendredi 21/09 à 19h35 Sortie samedi 22/09 à 20h35 Horaires des Offices Vendredi soir à 19h00 Kol Nidré à 19h15 Samedi matin à 7h30

Cher(e)s ami(e)s, Nous avançons dans le mois de Tichri et après Roch Hachana, nous voilà proche de Yom Kippour. Pendant ces dix jours qui séparent ces deux fêtes, nous avons le devoir de réfléchir aux actions passées et aux changements que nous déciderons de faire pour l'année à venir. Seule cette préparation et cette réflexion donnent à Yom Kippour sa véritable dimension de "Jour du Pardon". Nos fautes ne seront pardonnées que si nous réussissons à nous repentir « Techouva ». Cette année Yom Kippour tombe un Chabbath. Il est donc important que nous soyons présents et que notre repentance soit sincère. J’ai du vous en parler dans le mensuel du mois de Tichri, sur l’importance du Chabbath. Il est dit dans le Talmud que si nous respectons deux chabbath, la venue du Machia’h serait proche.

Je vous rappelle que tout de suite après Kippour débutera la fête de Souccoth. La synagogue s’est dotée d’une nouvelle Souccah en fixe. Par contre il convient maintenant d’installer les tentures, mettre le toit et surtout préparer et disposer toutes les décorations. Ces opérations débuteront le dimanche 23 Septembre après l’office du matin, soit vers 9h00. Toutes les personnes souhaitant m’aider et en même temps faire une grande mitzvah (la première après Kippour) sont les bienvenues. Plus on sera de personnes, plus on ira vite. Attention : il n’y aura pas Talmud Torah Dimanche 23 Septembre, lendemain de Kippour, afin que nous puissions remettre la synagogue en état. Merci de votre compréhension. Freddy SILVERA

Profitons de cette occasion ou Yom Kippour, qui est dit le Chabbat des Chabbath, tombe un samedi, pour débuter notre action afin de permettre au Machia’h de venir libérer le peuple juif.

Haphtara matin: Mr Meyer SISSO Haphtara après-midi : Mr Simon SISSO

« Ne te mêle pas d’une dispute qui ne te concerne pas. Les autres finiraient par se réconcilier et toi tu resterais fâché ».

Un homme va a la synagogue le jour de Yom Kippour. La scène offerte à son regard le déconcerte : un officiant, au milieu de la salle, dit tout haut des prières. Dans les travées, personne n'écoute, tout le monde bavarde. Le visiteur demande a un fidèle : " Excusez-moi, mais qui est cet homme, là, au milieu de la synagogue, et que fait-il ? " Le fidèle : " C'est le ministre-officiant. Il est en train de dire les piyyutim. " Le visiteur : " C'est quoi, les piyyutim ? ". Le fidèle : " Les piyyutim, ce sont des prières supplémentaires ". Le visiteur : " Mais a quoi ça sert ? ". Le fidèle : " Ça sert a faire en sorte que le jour de Kippour, jour sacré entre tous, les gens ne restent pas a rien faire et a bavarder bêtement entre eux ". ( Michel Gurfinkiel, 1998. )


La e-letter du Beth Mosché

Semaine 38 - 16 au 22 Septembre 2007

(Source tirée du site http://www.un.org/french/)

TRAITE SUR CHABBATH: Enumération des 39 travaux interdits durant Chabbat. Labourer – Semer - Récolter Lier en gerbes - Battre le grain – Vanner - Trier – Tamiser – Moudre – Pétrir Cuire au four - Tondre la laine – Laver – Peigner – Teindre – Filer – Tisser Séparer deux fils - Faire un nœud - Défaire un nœud – Coudre – Découdre – Chasser – Tuer - Racler/Gratter – Tanner – Tracer – Découper - Ecrire deux lettres – Effacer – Construire – Détruire - Allumer le feu – Eteindre - Donner le dernier coup de marteau - Porter du domaine privé au domaine public ( et vice-versa)

La semaine prochaine : Quelques généralités sur le Chabbath

ISRAËL : Naissance d’une nation. Voilà le texte de la déclaration d’indépendance, lu par David Ben Gourion le 14 Mai 1948, « ERETZ-ISRAEL (le Pays d'Israël) est le lieu où naquit le Peuple Juif. C'est là que se modela sa forme spirituelle, religieuse et politique. C'est là qu'il vécut sa vie indépendante. C'est là qu'il créa ses valeurs tant nationales qu'universelles et qu'il donna au monde le Livre des Livres Eternels. Exilé de Terre Sainte, le peuple juif lui demeura fidèle tout au long de sa Dispersion et il n'a jamais cessé de prier pour son retour pour y restaurer son indépendance. nationale. Mûs par ce lien historique et traditionnel, les Juifs s'efforcèrent au long des siècles de revenir dans le pays de leurs ancêtres. Au cours de ces dernières décennies ils rentrèrent en masse dans leur pays. Pionniers, réfugiés, combattants, ils ont défriché les déserts, ressuscité la langue hébraïque, construit des villes et des villages, créé une communauté évoluant sans cesse, maîtresse de son économie et de sa culture, recherchant la paix mais sachant se défendre, apportant à tous les habitants du pays les bienfaits du progrès et aspirant à l'indépendance nationale.

En l'an 5657 (1897) le Premier Congrès Sioniste convoqué par le père spirituel de l'Etat Juif, Théodore Herzl, proclama le droit du Peuple juif à sa renaissance nationale sur le sol de sa patrie. Ce droit fut reconnu par la Déclaration Balfour du 2 novembre 1917 et ratifié par un Mandat de la Société des Nations, donnant ainsi une sanction internationale aux liens historiques entre le Peuple juif et le Pays d'Israël et reconnaissant le droit du Peuple juif d'y réédifier son Foyer national. La catastrophe nationale qui s'est abattue sur le peuple juif, le massacre de six millions de Juifs en Europe, a montré l'urgence d'une solution au problème de ce peuple sans patrie par le rétablissement d'un Etat juif qui ouvrirait ses portes à tous les Juifs et referait du peuple juif un membre à part entière de la famille des Nations. Les survivants des massacres nazis en Europe, ainsi que les Juifs d'autres pays, ont cherché, sans relâche, à immigrer en Palestine sans se laisser rebuter par les difficultés ou les dangers et n'ont cessé de proclamer leur droit à une vie de dignité, de liberté et de labeur dans la patrie nationale. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la communauté juive de ce pays a pris sa part de la lutte pour la liberté aux côtés des nations éprises de paix, afin d'abattre le fléau nazi, et elle s'est acquis, par le sang de ses combattants comme par son effort de guerre, le droit de compter parmi les peuples qui fondèrent les Nations-Unies. Le 29 novembre 1947, l'Assemblée générale des Nations-Unies a adopté une résolution demandant la création d'un État juif en Palestine et invité les habitants de la Palestine à prendre les mesures nécessaires pour l'exécution de cette résolution. Cette reconnaissance, par les Nations-Unies, du droit du Peuple juif à créer son État est irrévocable. C'est là le droit naturel du Peuple juif d'être, comme toutes les autres nations, maître de son destin sur le sol de son propre État souverain. EN CONSÉQUENCE, NOUS, MEMBRES DU CONSEIL REPRÉSENTANT LA COMMUNAUTÉ JUIVE DE PALESTINE ET LE MOUVEMENT SIONISTE, NOUS NOUS SOMMES RASSEMBLÉS ICI, EN CE JOUR OU PREND FIN LE MANDAT BRITANNIQUE ET EN VERTU DU DROIT NATUREL ET HISTORIQUE DU PEUPLE JUIF ET CONFORMÉMENT A LA RÉSOLUTION DE L'ASSEMBLEE GÉNÉRALE DES NATIONSUNIES, NOUS PROCLAMONS LA CRÉATION D'UN ÉTAT JUIF EN TERRE D'ISRAËL QUI PORTERA LE NOM D'ÉTAT D'ISRAËL. NOUS DÉCLARONS que, dès l'expiration du Mandat, en cette veille de Cabbath, 6 Iyar -5708 (I4 mai 1948) et jusqu'à l'installation des autorités régulières de l'État, dûment élues, conformément à la Constitution qui sera adoptée par l'Assemblée Constituante convoquée avant le 1er octobre 1948, le Conseil National remplira les fonctions de Conseil Provisoire de l'État et son organisme exécutif, le Directoire national, fera fonction de Gouvernement provisoire de l'État juif qui sera appelé " Israël ". L'ÉTAT D'ISRAËL sera ouvert à l'immigration juive et aux Juifs venant de tous les pays de leur Dispersion; il veillera au développement du pays pour le bénéfice de tous ses habitants; il sera fondé sur la liberté, la justice et la paix selon l'idéal des prophètes d'Israël; il assurera la plus complète égalité sociale et politique à tous ses habitants sans distinction de religion, de race ou de sexe; il garantira la liberté de culte, de conscience, de langue, d'éducation et de culture; il assurera la protection des Lieux Saints de toutes les religions et sera fidèle aux principes de la Charte des Nations-Unies. L'ÉTAT D'ISRAEL se montrera prêt à coopérer avec les institutions et les représentants des Nations-Unies pour l'exécution de la résolution du 29 novembre 1947 et s'efforcera de réaliser l'union économique dans tout le pays d'Israël. NOUS DEMANDONS aux Nations-Unies d'aider le Peuple juif à édifier son État et de recevoir l'État d'Israël dans la famille des Nations. NOUS DEMANDONS - face à l'agression dont nous sommes l'objet depuis quelques mois - aux fils du peuple Arabe de l'État d'Israël de préserver la paix et de prendre leur part dans l'édification de l'État sur la base d'une égalité complète des droits et devoirs et d'une juste représentation dans tous les organismes provisoires et permanents de l'État. NOUS TENDONS LA MAIN, en signe de paix et de bon voisinage, à tous les pays voisins et à leurs peuples. Nous les invitons à coopérer avec le Peuple juif rétabli dans sa souveraineté nationale. L'État d'Israël est prêt à contribuer à l'effort commun de développement du Moyen-Orient tout entier. NOUS DEMANDONS au peuple juif dans sa Dispersion de se rassembler autour des Juifs d'Israël, de les assister dans la tâche d'immigration et de reconstruction et d'être à leurs côtés dans la grande lutte pour la réalisation du rêve des générations passées : la rédemption d'Israël. Confiants en I'Éternel Tout-Puissant, nous signons cette Déclaration en cette séance du Conseil Provisoire de I'État, sur le sol de la Patrie, dans la ville de TelAviv, cette veille de Cabbath, 5 Iyar 5708, 14 mai 1948. »


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 39 23 au 29 Septembre 2007 ----------------------------------Du 11 au 17 Tichri 5768

Le légendaire joueur de basket Tal Brody bientôt sur la scène politique ? Selon le quotidien Yediot Aharonot, l'ancienne star du Maccabi Tel-Aviv envisagerait de se présenter à la Knesset, dans le cadre du Likoud. Il aurait été récemment démarché par Binyamin Netanyahou.

Chabbath ‘Hol Hamoèd Entrée vendredi 28/09 à 19h20 Sortie samedi 29/09 à 20h20 Horaires des Offices Vendredi soir à 19h00 Samedi matin à 9h20 Samedi après midi, cours à partir de 18h00, suivi à 18h45 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : BENHAMOU Adrien Séoudah Chlichite : SAMUEL Robert

« Quand on arrive à comprendre que tout ce qui nous arrive est pour notre bien, on transforme cette existence en paradis. ».

Vous connaissez tous le site Internet Guysen.com (site d’informations). Guysen est une agence de presse indépendante de toute tutelle politique ou autre. Elle s’oppose au terrorisme et à toute manifestation de racisme, d’antisémitisme ou de judéophobie. Elle fournit sur sont site Internet l’essentiel des événements en Israël minute par minute ainsi que divers dossiers plus intéressants les uns que les autres. Eh bien Guysen peut maintenant être vu à la télé. A travers le canal 58 sur Noos , canal 90 ou 94 pour Numéricable et canal 88 pour Free.

La e-letter du Beth Mosché

Cher(e)s ami(e)s,

profiter durant ces 7 jours.

Voilà la période allant de Roch Hachana à Kippour, période appelé « fêtes austères » ou « jours de pénitence » s’est terminée avec en clôture pour Yom Kippour la prière de la Néila.

Tous ceux qui désirent y rester pour faire leur repas sont les bienvenus.

Comme pour dire à Hachem, nous désirons continuer à rester dans ton enceinte sacré, nous enchaînons tout de suite, pour certain le soir même de Kippour, avec la construction de la Souccah. Vous allez, je l’espère, tous vous empresser dans votre jardin pour construire votre propre Souccah qui vous protégera durant 7 jours. La synagogue se dotera aussi d’une nouvelle Souccah, qui a été cette année, complètement remodelée. Par contre il reste encore quelques parois et des décorations à installer. Je vous rappelle que c’est une grande mitzvah de participer au montage de la souccah, même accrocher un simple fruit. Je compte donc sur vous, dimanche 23 septembre après la téfila du matin, c’est-à-dire, vers 9h00 pour finaliser la souccah, afin que nous puissions en

Le dimanche 30 septembre, j’organiserai un repas à 12h30 pour les enfants du Talmud Torah. Il est donc important qu’ils soient tous présents. Vous les récupérerez exceptionnellement à 13h30. Une autre grande mitzvah est l’achat du loulav. N’oubliez pas de vous en procurer. Ils sont vendus partout dans Paris et région parisienne avec des prix allants de 15 à 150 €. C’est une obligation de se procurer et de faire l’action d’aller acheter son loulav. Même un pauvre doit mettre de l’argent de côté pour accomplir cette mitzvah. Freddy SILVERA

Haphtaroth : 1er jour de Souccoth : Mr BELLAHSEN Dov 2éme jour de Souccoth Mr MEGUIRA Emile

Souccoth – Horaires des offices : Veille : Mercredi 26 Septembre Min’ha suivi d’Arvith : 19h00 1er jour : Jeudi 27 Septembre Cha’hrit à 09h15 Jeudi après midi à 19h00 2éme jour : Vendredi 28 Septembre Cha’hrit à 09h15

Israël compte 7,1 millions d'habitants, selon les chiffres publiés par le Bureau central des statistiques à l'occasion de Roch Hachana. La population juive, forte de 5,4 millions de personnes, représente 76% des habitants, en augmentation de 1,5% par rapport à 2006. 20% de ceux-ci sont arabes (1,4 million), en croissance de 2,6% en comparaison avec l'année passée, alors que les 4% restants sont essentiellement des nouveaux immigrants de l'ex-URSS, non juifs, qui ont bénéficié de la loi du retour grâce à un parent ou un conjoint juif.


La e-letter du Beth Mosché

Semaine 39 - 23 au 29 Septembre 2007

Tiré du livre « Ces années là – 50 ans Jubilé d’Israël » de N. Mishal. Et de sites internet

TRAITE SUR CHABBATH:

Quelques généralités sur le Chabbath Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

Il me semblait difficile de commencer les halakhots de Chabbath sans vous parler des préparatifs. Un sujet que je n’aborderai pas dans ces halakhots, concerne celui de la cuisson de la nourriture durant Chabbat. Sujet délicat à traiter et très complexe. Je pense qu’il serait intéressant que l’on puisse l’aborder, un samedi après-midi avec notre cher ami Emile Méguira, qui s’était déjà lancé dans cette tâche l’année dernière.

Choul’han ‘Aroukh – Siman 242 Il est écrit « Tu considéreras le Chabbath comme un délice (‘oneg Chabbath) » - Yecha’yahou 58,13. C’est pourquoi il faut s’empresser d’honorer le chabbath et cela commence par l’obligation de se délecter.

La viande Bien que l’on est pas l’obligation halakhique de manger de la viande le chabbath, il est recommandé d’en acheter si on peut se le permettre. Chacun se procurera de la viande, du vin et des mets variés selon ses moyens, et chaque communauté honorera le chabbath par les aliments et les boissons qu’elle apprécie. Celui qui ne peut pas se permettre d’honorer le chabbath par de la viande, l’honorera selon ses possibilités. Si on n’a pas assez d’argent pour faire les trois repas (vendredi soir, samedi midi et la séoudah chlichite), on se procurera au moins de quoi en faire deux et on évitera de se faire aider d’autrui. On limitera les dépenses de la semaine afin de pouvoir se procurer ce qu’il faut pour les repas chabbatiques. Si on ne peut pas non plus se procurer de quoi faire deux repas, on pourra accepter l’argent d’un fonds de charité.

Le poisson Il est bon de manger du poisson à chacun des trois repas du chabbath, et au moins au premier et troisième repas. Si l’on n’aime pas le poisson, on n’a pas besoin de se forcer, le chabbath ayant été donné pour qu’on s’en délecte et non pour qu’on en souffre. Il faut se rincer les mains, se nettoyer la bouche en mangeant du pain et boire une boisson quelconque entre le poisson et la viande. Si on mange le poisson avec une fourchette, il est justifié de se montrer moins stricte et de ne pas se laver les mains.

ISRAËL : Naissance d’une nation. Comme je l’ai fait au précédent numéro pour David Ben Gourion, à chaque fois qu’un personnage important de l’histoire interviendra, je vous rajouterai en fin d’article quelques lignes sur sa biographie. 5 & 6 Avril 1948 l’opération Nachshon. Fin Mars 1948, l’état major de la Hagana se réunit au domicile de David Ben Gourion à Tel Aviv et décide de mettre à exécution l’opération Nachshon. L’objectif principal de cette opération, lancée dans la nuit du 5 Avril, était de rétablir les liaisons avec Jérusalem et surtout de permettre de lever le siège auquel sont soumis les juifs de Jérusalem, en leur apportant des vivres. Pourquoi avoir choisit comme nom de code « Nachshon »? Nachshon ben Amidav était un personnage biblique qui fut le premier à traverser la mer Rouge lors de la sortie d'Égypte des hébreux durant l'Exode. Déroulement des opérations. Depuis fin Mars, les troupes d’Abdel Kader Husseini, empêche les convois de ravitaillement d’atteindre Jérusalem. La ville est assiégée et la population juive est rationnée. David Ben Gourion confie cette opération à Shimon Avidan, commandant de 5éme la brigade Givati, qui part à la conquête de Jérusalem avec 1500 soldats, découpé en trois bataillons. Le premier bataillon occupe les villages arabes situés dans la zone de départ des convois, dont le village de Qastel. Le second bataillon s'attaque aux villages surplombant la route à partir de Bab el Oued mais ne parvient pas à prendre Beit Mahsir et Saris. Le troisième convoi parti la même nuit arrive au petit matin à Jérusalem. Sur 3000 tonnes de ravitaillement, seuls 1800 tonnes sont acheminées. Le 6 Avril, la Hagana occupe les villages au sud ouest de Latrun – positionnement restant pour le moment entre les mains des Britanniques. Le 8 Avril, Abdel Kader Husseini réussit à reprendre le de Qastel, mais il tombe sous les balles des soldats israéliens. Pendant que le village assiste aux funérailles de leur leader, deux compagnies du Palmach, dirigées par David Eleazar reprennent le village et le rase. L’opération pris fin le 20 Avril 1948. On compta 57 victimes et 72 blessés parmi les soldats israéliens. Cette opération, symbolisa le passage d’une guérilla en une opération militaire qui était la plus grande opération de la guerre d’Indépendance.

Soldat de la Haganah dans le village de Qastel le 5 avril 1948 La semaine prochaine « Suite des généralités sur Chabbath »

La semaine prochaine « Israël : Naissance d’une nation : Capitulation du quartier juif de Jérusalem »


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 40 30 Septembre au 06 Octobre ----------------------------------Du 18 au 24 Tichri 5768

Coupe Davis : Israël a battu dimanche dernier le Chili. Le joueur de tennis israélien Doudi Sela a battu le chilien Fernando Gonzalez, au terme de 5 heures de jeu. Israël participera donc pour la première fois au mondial de l'année prochaine. La sélection israélienne de gymnastique rythmique a décroché son billet pour les Jeux Olympiques de Pékin. Elle a accédé à la finale du championnat du monde de gymnastique rythmique qui a lieu dimanche dernier en à Grèce à Patras. Elle s’est retrouvé 5éme avec un total de point de 16.050. derrière la Russie, l’Italie, la Bulgarie et la Belarus. La France est 8éme avec 15.525 points. Irina Risenson, une des meilleurs gymnaste, est arrivée 7éme en individuelle, avec 66.225.

Haphtara Chémini Atseret : SAMUEL Gabriel Haphtara Sim’ha Torah : SILVERA David Chabbath Béréchit Entrée vendredi 05/10 à 19h05 Sortie samedi 06/10 à 20h05 Horaires des Offices Vendredi soir à 19h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 17h30, suivi à 18h30 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : SISSO Meyer Séoudah Chlichite : MEGUIRA Emile Dimanche matin : 8h Office de Cha’harit

« Ne te crois pas par orgueil supérieur aux autres. Sois humble comme la poussière que chacun foule aux pieds . ».

La e-letter du Beth Mosché

Cher(e)s ami(e)s, Le jeudi 04 Octobre 2007, à 19h00, l’ ACIA fêtera Simha Torah à la synagogue. « Simha Torah » signifie « se réjouir de la Torah ». Pour cette fête, la communauté adultes, familles et surtout enfants - se réuniront pour la célébrer. C'est une fête joyeuse, et c'est ce que nous désirons qu’elle soit dans notre communauté. Nous commencerons par les hakafot processions avec les Sifrei-Torah. Les feuilles de chansons à la main, les adultes porteront les Sifrei-Torah, les enfants porteront des drapeaux et nous danserons et chanterons autour de la téba (centre). Le comité serait vous souhaite Hag saméa’h à tous et que cette fête soit des plus mémorables ! Le mime Marceau, de son vrai nom Marcel Mangel est décédé à Paris le jour de Yom Kippour à l’âge de 84 ans, entouré de sa famille. Né le 22 mars 1923 à Strasbourg, il est le fils du boucher de la Communauté polonaise Adath Israël. Il reconnaît avoir beaucoup souffert lorsque Hitler a lancé l’anathème sur la

« juiverie mondiale » et se souvient aussi de la guerre d'Espagne. Lorsqu'il a quinze ans, Strasbourg est évacuée. La famille part se réfugier en Dordogne. Ses dons artistiques, pour la peinture notamment, le conduisent à s'inscrire à l'école des arts décoratifs de Limoges. En 1943, Marcel "entre dans la Résistance française. Faussaire de génie, il copiera et imitera des papiers d'identité pour que ses camarades entrés en résistance puissent circuler. Après la déportation de son père (qui mourra à Auschwitz), Il débute sa carrière à Paris en 1946. Il est l’élève d'Etienne Decroux, le père du mime moderne. Il crée sa compagnie en 1947. Le 22 Mars 1947, date de ses 24 ans, il crée le personnage BIP, clown blanc en pantalon large te maillot rayé. et représente des mimodrames et pantomimes comme le Manteau en 1951, d’après Nikolaï Gogol. Il se lance ensuite dans une carrière de soliste qui lui permet de se produire de New York à Tokyo et lui apporte une célébrité mondiale. Afin d'assurer la relève de son art, il fonde l’École internationale de mimodrame à Paris en 1978. Marcel Mangel est Officier de la Légion d'Honneur, Commandeur de l'Ordre National du Mérite et Commandeur des Arts et Lettres.

Fin des fêtes de Souccoth – Horaires des offices : Hocha-ana Rabba : Mercredi matin office à 07h00 Veille de Chemini Atséret : Mercredi soir : 19h00 Chémini Atséret : Jeudi matin à 09h15 Veille de Simh’at Torah : Jeudi après midi à 19h00 Sim’hat Torah : Vendredi matin à 08h45

Au procès de Nuremberg, dix criminels nazis ont été pendus (bli néder – pour Pourim 5768, je vous expliquerai les liens entre la méguilah d’Esther et le procès de Nuremberg), le 16 Octobre 1946, soit le 21 Tichri 5707. Ce jour est le septième jour de Souccoth c’est à dire Hocha-ana Rabba. D’après la tradition du Zohar (Tsav 32), Hocha-ana Rabba est le jour du jugement dernier, jour où les verdicts du jugement d’Hachem sont scellés.


La e-letter du Beth Mosché

Semaine 40 – 30 Septembre au 06 Octobre 2007

Tiré du livre « Ces années là – 50 ans Jubilé d’Israël » de N. Mishal. Et du site internet Wikipédia

TRAITE SUR CHABBATH:

ISRAËL : Naissance d’une nation. 28 Mai 1948 : Capitulation du quartier juif à Jérusalem.

Quelques généralités sur le Chabbath Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

Choul’han ‘Aroukh – Siman 242 L’entretien du corps L’honneur du chabbath, c’est tout ce qu’on prépare d’avance en l’honneur du chabbath : se laver le visage, les mains, les pieds à l’eau chaude le vendredi ; changer de vêtements et en mettre de beaux pour ne pas porter le même costume le chabbath qu’en semaine. Siman 260 – Si on ne peut se laver tout le corps, on se lavera au moins le visage et les mains à l’eau chaude. Celui qui se consacre entièrement à l’étude devra lui aussi, prendre le temps de se laver e,n l’honneur du chabbath. Il est bon, si possible, de faire la tévila dans un mikvé le vendredi. Les femmes ont également l’obligation de se laver. Dans tous les cas, il faut veiller à ne pas se laver juste avant le crépuscule pour ne pas risquer le profaner le chabbath.

Les vêtements Il faut se changer avant le début de chabbath pour recevoir le chabbath dignement vêtu et ne pas faire comme les personnes qui ne se changent que le chabbath matin. On change de vêtements même lorsqu’on est seul chez soi, car on ne s’habille pas en l’honneur des hommes, mais en l’honneur du chabbath ou de la fête. « Pendant la semaine en deuil, l’endeuillé doit changer de vêtements et mettre des habits de chabbath, mais elle ne change qu les vêtements de dessus ». Il n’est pas nécessaire d’avoir des chaussures réservées pour le chabbath, mais il convient de les entretenir et de bien les cirer et de les faire reluire. Celui qui réserve des chaussures pour le chabbath, acquiert un mérite particulier.

C’est un véritable drame qui se produisit le 28 mai 1948. Ce jour là, les 1 400 Juifs restant furent expulsés, 340 furent faits prisonniers. Au total 69 Juifs tombèrent pendant le siège qui avait déjà commencé avant le départ des forces britanniques. Ils avaient été évacués de leurs pauvres demeures, plusieurs fois centenaires, construites dans le quartier juif au sein de la Vieille Ville, là où précisément habitaient, dans de somptueuses villas, l’aristocratie, l’élite juive et la caste sacerdotale à l’époque du deuxième Temple. La plus grande partie des vingt-sept synagogues et yeshivot (écoles talmudiques) du quartier avaient été détruites pendant les combats. Les autres lieux de culte servirent de latrines ou d’écuries. Après plusieurs jours de combat, le commandement de la Hagana comprit que le quartier juif aller tomber entre le smains des jordaniens. L’ordre fut donné aux soldats du Palmach de prendre part au conflit : « Soldats ! Cela fait deux mille ans, depuis l’époque du roi David, qu’aucun juif n’a pu franchir les murs de la Vieille ville. Il nous faut oser et réussir. ». Les troupes qui furent envoyés, réussir à atteindre et s’emparèrent du mont Sion avec l’intention de s’approcher du quartier juif, mais les bombardements étaient de plus en plus intense et ils durent se résigner. Un appel fut envoyé sous forme de télégramme « Nous n’avons aucun commandant à notre tête, nous manquons de munitions et le moral des troupes est au plus bas. Si les attaques persistent, nous sommes perdus. ». Le 26 Mai, les attaques jordaniennes sont tellement fortes et la pression est accrue sur les soldats du Palmach, que ceux-ci ne parvinrent pas à franchir les portes de la Vieille ville. Le samedi 28 Mai 1948, les résidents du quartier juif de Jérusalem, rendirent les armes.

La maison Il convient de balayer la maison en k’honneur du chabbath. On couvrira la table d’une nappe dès le début du chabbath jusqu’après la havdala, et il convient de couvrir toutes le stables d’une nappe propre aussi bien à la maison qu’à la synagogue. Il convient de ne pas faire de lessive le vendredi, afin de pouvoir se consacrer aux préparatifs du chabbath en toute tranquillité (ndlr : et surtout afin d’éviter d’étendre celui-ci avec le risque qu’il ne sera pas sec avant l’entrée du chabbath). La semaine prochaine « Allumage des bougies du chabbath »

Photos : John Phillips

La semaine prochaine « Israël : Naissance d’une nation : Événement durant le deuxième semestre 1948 »


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 41 07 au 13 Octobre 2007 -----------------------------------

La e-letter du Beth Mosché

Du 25 Tichri au 01 Hechvan 5768

Basket : la sélection israélienne a battu, la semaine dernière, la Macédonie et s’est qualifiée pour les championnats d'Europe. Les Israéliens ont battu les Macédoniens 92 à 87. Ils affronteront pour les éliminatoires du championnat d'Europe les Russes, les Serbes et les Grecs. Le grand-maître d'échec israélien, Boris Gelfand est arrivé en troisième position à l'issue des championnats du monde de la discipline à Mexico. Le champion du monde est de nationalité indienne.

Cher(e)s ami(e)s, Compte tenu du peu de temps que nous avons eu entre les fêtes de Souccoth et Chemini Atséret, je n’ai pas eu un seul moment à moi pour vous concocter votre eletter. Vous avez donc entre les mains une version très « light ». Chavoua Tov

La famille Dessiaume vous informe que la Bat-Mitzvah de leur fille Déborah aura lieu le : Dimanche 7 Octobre 2007 à la synagogue. L’office de Cha’harit débutera à 8h00, suivi de la profession de foi qui sera réalisée par Déborah et suivi d’un petit déjeûner. Vous êtes tous cordialement invités.

Chabbath Noa’h Entrée vendredi 12/10 à 18h51 Sortie samedi 13/10 à 19h50 Horaires des Offices Vendredi soir à 18h30 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 17h30, suivi à 18h15 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : MEGUIRA Emile Séoudah Chlichite : SAADOUN Lucien Dimanche matin : 8h Office de Cha’harit

L'ancien grand rabbin d'Israël et directeur de la Yeshiva Mercaz Harav , Rav Avraham Shapira, s'est éteint à l'hôpital Shaaré Tsedek de Jérusalem, à l'âge de 96 ans. Le Rav Avraham Shapira était l'un des dirigeants les plus influents du courant sioniste religieux.

Vendredi 28 Septembre 2007 : Les 24 membres du conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI), qui siège à Washington, ont élu Dominique Strauss-Kahn comme nouveau directeur général de l'institution internationale qui regroupe 185 pays. Le français était donné favori devant son seul concurrent, le tchèque Joseph Tosovsky, soutenu par la Russie. Dominique Strauss-Kahn, âgé de 58 ans succède à l'Espagnol Rodrigo Rato, démissionnaire. Il prendra ses fonctions le 1er novembre prochain. A la suite de sa nomination, Dominique Strauss-Kahn s'est dit déterminé à réformer "sans tarder" l'institution sexagénaire. "Je suis déterminé à engager sans tarder les réformes dont le FMI a besoin pour mettre la stabilité financière au service des peuples en favorisant la croissance et l'emploi", a affirmé l'ancien ministre socialiste. "Je veux remercier (le président de l'Eurogroupe) Jean-Claude Juncker, grâce à qui tout a commencé ; Nicolas Sarkozy, qui au nom de la France a appuyé avec force ma candidature ; les ministres de l'Union européenne qui m'ont fait confiance et plus largement tous ceux qui m'ont apporté leur voix", a-t-il conclu. La candidature de l'ancien ministre de l'Economie avait été avancée par le président Nicolas Sarkozy dans le cadre de sa politique "d'ouverture" vers la gauche. Après l'annonce de la nomination de Dominique Strauss-Kahn, le président de la République a salué "une grande victoire pour la diplomatie française", ajoutant que "c'est ça l'ouverture". DSK, est né le 25 Avril 1949 à Neuilly sur Seine. Après avoir séjourné durant son enfance au Maroc, puis à Monaco, il étudie à HEC et à l’Institut d’Etudes Politiques à Paris. Il est licencié en droit public, docteur en sciences économiques et professeur agrégé de sciences économiques


Semaine 41 – 07 au 13 Octobre 2007

La e-letter du Beth Mosché

Un Secret : Réalisé par Claude Miller, adapté du best-seller du psychanalyste P. Grimbert. Sortie le 03 Octobre avec dans les rôles principaux : P. Bruel – C. De France – L. Sagnier – J. Depardieu – M. Amalric Le film est construit comme une saga familiale se déroulant sur plusieurs décennies, à partir des années trente. Mathieu Almaric y campera le narrateur adulte, François. Ses parents seront incarnés par Patrick Bruel et Cécile de France. Ludivine Sagnier jouera Hannah, la première épouse L’histoire : L'exploration d'un lourd secret de famille et l'histoire d'une passion, à travers le voyage intérieur de François, un enfant solitaire qui s'invente un frère et imagine le passé de ses parents. Le jour de ses quinze ans, une amie de la famille révèle au jeune François une vérité bouleversante, mais qui lui permet enfin de se construire. Paru l'année dernière, quelques mois avant que des voix ne s'élèvent contre la discipline thérapeutique découverte par Sigmund Freud (Le Livre noir de la psychanalyse), ce court roman a bouleversé des milliers de lecteurs et été récompensé par le Prix des lectrices du magazine Elle, et le Goncourt des lycéens. Largement autobiographique, « Un secret » s'inspire d'une histoire familiale à l'origine de la vocation de psychanalyste de l'auteur, qui commence son récit par cette phrase : « Fils unique, j'ai longtemps eu un frère ». Frère fantasmé jusqu'à cette révélation qui bouleverse son existence : son père a été marié avant la guerre, et il a bel et bien eu un fils, mort ainsi que sa mère en déportation à Auschwitz… Il a ensuite fondé leur famille avec la femme qui lui avait toujours paru belle entre toutes, la propre soeur de sa défunte épouse, qui était également mariée avant-guerre, et dont le mari est également mort en stalag.

Le film sera projeté au Cinéma J. Prévert à Aulnay. Je vous propose une sortie le Lundi 5 Novembre –

Le Fonds Social Juif Unifié organise, le dimanche 21 octobre 2007, la 7e Journée du Livre d’Histoire et de Recherche Juives. Placé sous le double patronage de Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication et de Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale, cet événement s’inscrit dans le cadre de "Lire en Fête". Il est proposé simultanément à Paris, Bordeaux, Grenoble, Marseille, Montpellier, Nîmes, Rennes, Toulouse, Jérusalem, Ashdod et Haïfa. Lors de cette journée, historiens, chercheurs, écrivains, français et européens, font découvrir à un large public, les racines et les richesses du patrimoine juif. Au programme : des conférences, des débats, des séances de dédicaces, des projections, etc. Dans la perspective du 60ème anniversaire de l’Etat d’Israël, Paris, Nîmes, Grenoble et les villes israéliennes ont retenu des thématiques liées à la naissance de ce pays et à son histoire. Seront retracées l’épopée de l’Exodus ou encore celle des Mahal, ces volontaires français qui s’engagèrent pendant la guerre d’Indépendance. A Marseille, les Juifs tunisiens seront à l’honneur tandis qu’à Bordeaux on s’intéressera à l’exode des Juifs égyptiens. A Toulouse, on évoquera la modernité de Pierre Mendès France à l’occasion du centenaire de sa naissance. A Montpellier, on rendra hommage à Stefan Zweig, écrivain à la destinée tragique. A Paris, la journée sera clôturée par la remise du Prix 2007 du Livre d’Histoire et de Recherche Juives « Georges Attali ». Ce prix est décerné à un auteur de langue française par un jury d’historiens.

Pour Paris le lieu de la rencontre est :

La séance est à 21h. Suivi ensuite d’un repas sandwich à la synagogue.

Espace Rachi – 39 rue Brocca 75005 Paris

Prix : 10€ - Me prévenir au 01.48.79.37.10

Tel : 01.42.17.10.70.

avant le 24 Octobre pour que je puisse réserver.

Début à 09h avec la projection du film « Exodus »


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 42 14 au 20 Octobre -----------------------------------

La e-letter du Beth Mosché

Du 02 au 08 Heschvan 5768

Le tirage au sort de la phase des poules de la coupe de l’UEFA a placé Hapoel Tel-Aviv dans le groupe G avec Tottenham (G.B.), Anderlecht (Belgique), Getafe (Espagne) et Aalborg (Danemark). La première rencontre se déroulera le 25 octobre par un match à Tel-Aviv entre Hapoel et Tottenham.

L’industrie du diamant israélien a représenté 6,6 milliards de dollars d'exportation l'an dernier soit près d'un quart des revenus commerciaux d'Israël. La moitié des diamants bruts du monde ont transité par Israël et plus d'une pierre sur deux achetée aux États-Unis en vient.

Cette semaine, j’ai choisi de vous présenté un livre d’Annette Levy-Willard sur la deuxième guerre du Liban de Juillet 2006. Il vient de paraître chez R. Laffont pour un prix moyen de 19€ (287 pages). Qui est Annette Levy-Willard ? Grand reporter au quotidien Libération, elle est journaliste d’investigation. Elle écrit des articles sur la guerre du Liban, les réseaux terroristes et la montée de l’extrême droite. En 1999, elle devient correspondante permanente à Los Angeles et couvre les attentas du 11 Septembre, la guerre d’Irak. Le livre :

Chabbath Lekh Lékha Entrée vendredi 19/10 à 18h37 Sortie samedi 20/10 à 19h37 Horaires des Offices Vendredi soir à 18h30 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 16h00, suivi à 17h30 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : SILVERA David Séoudah Chlichite : COHEN Raymond

Tranquillement installée à Jérusalem début juillet 2006, A. Levy-Willard s’est trouvée brusquement emportée par le vent d’une guerre surprise, celle qu’Israël a été contraint de mener contre le Hezbollah libanais, après la capture sur son propre territoire de deux soldats de Tsahal. Avec son amie journaliste Paul Henriette Levy, elle prend la route du Nord. Pendant 33 jours, elles vont suivre l’un des conflits les plus meurtriers du conflit de l’histoire du Proche Orient. Partout dans le Nord, c’est le bruit assourdissant des bombar-

-dements. Au sifflement terrifiant des Katiouchas répondent les tirs d’artillerie israéliens. Nous sommes le mercredi 12 juillet 2006, à l’aube. Une pluie de roquettes vient de s’abattre sur des localités du nord du pays. C’est l’affolement. Les habitants se terrent dans les abris. On le saura plus tard, c’est une manœuvre de diversion qui va permettre aux hommes de Hassan Nasrallah de kidnapper Ehud Goldwasser et Eldad Regev. Fidèle à sa stratégie de communication qui ne fait pas dans la dentelle, le groupe terroriste libanais pavoise sur Al-Manar : « En accord avec ses obligations, le Hezbollah a décidé de faire libérer prisonniers et détenus. Le mouvement a réussi à capturer deux soldats sur la frontière avec la Palestine occupée ». Réuni en urgence, le gouvernement israélien n’a pas tardé à prendre sa décision : la réplique sera la guerre. Le lundi 14 août, c’est enfin le cessezle-feu. Qui a gagné ? Qui a perdu ? Chaque camp crie victoire. « Une vraie guerre finalement : les Israéliens ont fait 15 500 sorties aériennes sur le Liban, le Hezbollah a tiré 3790 missiles sur Israël. Parmi les victimes dans la population civile, 42 Israéliens et 1070 Libanais ont été tués. Pour les morts en uniforme, 120 soldats israéliens et seulement 65 miliciens tués affirme le Hezbollah, qui se cache toujours en réalité il aurait perdu plus de 500 hommes ».

Dimanche matin : 8h Office de Cha’harit

« Ne méprise aucun homme, ni aucune chose, car il n’y pas d’homme qui n’ait son heure , ni chose qui n’est sa place. ».

Sortie Cinéma + Sandwich le 05 Novembre. Rendez vous à la synagogue à 19h30 – Tarif 10€. Réponse souhaitée avant le 25 Octobre.

Madonna et le Groupe Fifty Cent en Yiddish. Un duo ultra orthodoxe de Bné Brak vient d’enregistrer un album aux États-unis , intitulé « Rap in Yiddish », qui fait déjà fureur parmi de nombreux fans. Les tubes sont basés sur des musiques d’artistes internationaux alors que les paroles véhiculent un contenu religieux. Les plus hautes autorités rabbiniques orthodoxes se sont déjà prononcées contre ces «musiques étrangères» exigeant que les disques ne soient pas vendus en Israël. L’acquéreur des droits a indiqué que les albums pourraient porter la mention « Non destiné aux orthodoxes ». Malgré cette interdiction on compte plus de 10 000 commandes dans les magasins de disques, alors que nombreux sont ceux qui se sont déjà procuré la version MP3 des chansons "interdites.


La e-letter du Beth Mosché

TRAITE SUR CHABBATH:

Semaine 42 – 14 au 20 Octobre 2007

ISRAËL : Naissance d’une nation. L’Altaléna , le navire de guerre de l’Irgoun.

L’allumage des bougies Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

Choul’han ‘Aroukh – Siman 263 Allumer une lumière avant le chabbath est une obligation imposée par nos Sages. Il faut accorder un soin particulier à cette mitsva par une belle lumière car le Rav Houna dit : «Celui qui a l'habitude de s'efforcer d'avoir de belles lumières mérite des fils érudits» (Chabbath 23b). Il convient donc que les femmes prient après l'allumage pour demander à Hachem, de leur accorder des fils talmidei 'hakhamim (érudits), qui rayonnent par leur Torah, la prière étant plus sûrement acceptée au moment où l'on accomplit la mitsva. D'après la halakha, il suffit d'allumer une seule lumière en l'honneur du chabbath, mais nous avons l'habitude d'en allumer au moins deux, une pour zakhor et une pour chamor. Plus on allume de lumières en l'honneur du chabbath, plus on a du mérite. Certaines femmes ont l'habitude d'en allumer sept et même plus, d'autres en allument autant qu'il y a de personnes au foyer et elles en ajoutent une à chaque nouvelle naissance. Dans nos communautés les femmes mariés allument deux bougies et les jeunes filles une seule. Seule la mère de famille fait la bénédiction, les jeunes filles l’écoutant pour apprendre.

Une femme qui a l'habitude d'allumer sept lumières en l'honneur du chabbath ne doit à priori pas en allumer moins. Si elle veut abolir cet usage pour n'en allumer dorénavant que deux, pour une raison pécuniaire ou autre, il est préférable qu'elle fasse hatarath nédarim (annulation de vœux) en présence de trois hommes, parce qu’elle n’a pas dit « bli néder » (sans vœu) avant de commencer à en allumer sept régulièrement. En revanche, si c’est de façon occasionnelle qu'elle ne peut pas respecter son habitude (lorsqu'elle se trouve à la clinique, où elle n'a que deux lumières à sa disposition et qu'il lui est impossible de s'en procurer sept, par exemple), elle n'a pas besoin de faire d’annulation de voeu. Il est d'ailleurs préférable de stipuler, la première fois qu'on en allume sept, qu’on n'accepte pas cette habitude en tant que nèdèr. On peut alors l'abandonner sans qu'aucune annulation de voeu soit nécessaire. La semaine prochaine « Allumage des bougies du chabbath. Suite .. »

Le 22 Juin 1948, l’Altaléna, le bateau de guerre du mouvement de résistance Irgoun est bombardé par Tsahal depuis Tel Aviv et coule après avoir refusé de rendre les armes. Que s’est-il passé et pourquoi ? Il s’agit en fait d’une guerre fratricide entre L’Irgoun et la Haganah. L’Irgoun avait fait embarquer des rames et des bénévoles d’Europe à bord du bateau. Lorsque celui-ci jeta l’ancre à Tel Aviv, les chefs de l’Irgoun exigèrent que 20% de l’armement soit remis à ses hommes. Ben Gourion n’ayant pas apprécié, rejeta la demande et ordonna le bombardement de l’Altaléna. Le 28 mai, l’Altaléna commence son chargement à Port de Bouc avec une cargaison impressionnante. L’État d’Israël est prévenu et essaye de négocier avec l’Irgoun. Dans un premier temps l’Etat propose d’acheter l’ensemble de la cargaison. L’Irgoun refuse et propose une médiation 50-50. Ben Gourion ne peut accepter sous le prétexte que cette demande représentait une atteinte grave à l’unité nationale et constituait une tentative de mutinerie. Le 21 Juin, le bateau quitte Tel Aviv et s’approche d’un petit village « Natanya », à 30 km de là. Il commence à décharger des munitions. Puis il reprend la route vers Tel Aviv dans la nuit du 21 au 22 Juin. Arrivé près des côtes, l’armée donne un ultimatum de 10mn pour se rendre. N’ayant reçu aucun signe elle commence à bombarder l’Altaléna. Un mortier touche la cale et le bateau brûle avant de prendre l’eau. Le commandant de la force qui fit couler l’Altaléna n’était autre que le lieutenant-colonel Yitsak Rabin, futur Premier Ministre d’Israël.

Quelques dates clés de l’année 1948 28 Avril : L’Irgoun envahit Yafo. 01 Mai : l’opération Yiftach, qui a pour mission de libérer la Haute Galilée, est lancée sous le commandement de Yigal Alone. 14 Mai : Ben Gourion proclame la création de l’Etat d’Israël. 22 Juin : L’Altalena prend feu après avoir été bombardé par l’armée israélienne. 17 Juillet : La lire israélienne devient la monnaie officielle de l’Etat d’Israël. 27 Juillet : Tsahal fait vœu d’obéissance à l’Etat d’Israël. 28 Juillet : 1er défilé militaire de Tsahal à Tel Aviv 29 Août : Golda Meyerson (Meïr) est nommée ambassadrice d’Israël à Moscou 15 Octobre : Opération Yo’av – la prise de Beer- Cheva 8 Novembre : 1er recensement de la population. 716.000 Juifs et 70.000 autres dénominations La semaine prochaine « Israël : Naissance d’une nation : Accord de cessez-le-feu et les premières élections »


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 43 21 au 27 Octobre ----------------------------------Du 03 au 09 Heschvan 5768

La semaine dernière, la délégation israélienne aux Jeux paralympiques de Shanghai, est rentrée au pays. Les sportifs handicapés israéliens ont raflé 36 médailles dans cette compétition : 10 d'or, 16 d'argent et 10 de bronze.

Limoud est une association qui vise à promouvoir un apprentissage dynamique et ouvert des différentes facettes de la vie juive. Elle organise pour la 2ème année en France,une grande conférence ouverte à tous qui se tiendra du 26 au 28 octobre à l'hôtel du Parc du Coudray, à 32 km de Paris, près de Fontainebleau. De nombreuses activités seront proposées autour de plusieurs thèmes (Torah, Concert, Communautés, Cuisine, Histoire, Danse, Philosophie, Musique, Israël..). Res. 06.32.79.05.89

Chabbath Vayéra Entrée vendredi 26/10 à 18h24 Sortie samedi 27/10 à 19h25 Horaires des Offices Vendredi soir à 18h30 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 17h00, suivi à 17h45 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : BENGHOZI Maurice Séoudah Chlichite : BENGHOZI Maurice Dimanche matin : 8h Office de Cha’harit

La e-letter du Beth Mosché

Vous avez des enfants entre 18 et 26 ans, 350 places sont disponibles par le mouvement Taglit pour cet hiver Communiqué de presse : Taglit, « découverte en hébreu », est un programme éducatif, destiné à faire découvrir Israël aux jeunes de 18 à 26 ans, qui n’ont jamais séjourné dans ce pays, dans le cadre d’une association ou d’un programme éducatif. Il a pour objectif de renforcer leurs racines et leur identité lors d’un séjour offert, de 10 jours. Au programme : visites et découverte du pays sous toutes ses facettes, historique, géographique et sociale. Sont également planifiées des rencontres avec des personnalités politiques ou intellectuelles, des étudiants et des acteurs de la société israélienne. A partir du 23 décembre 2007, plusieurs séjours sont organisés, avec une nouveauté cet hiver : un groupe dédié aux étudiants plus âgés (22-26 ans), intéressés par des contacts avec la société israélienne, la découverte du monde de l’entreprise et de l’économie israélienne ou celle du milieu universitaire. Taglit est un programme international, géré en France, depuis 6 années par le département Jeunesse du Fonds Social Juif Unifié. Le Fonds Social Juif Unifié assume la responsabilité du bon fonctionnement du programme et la

sélection des participants sur dossier et entretien. Le financement de ce séjour est assuré conjointement par l’Etat d’Israël, de grands philanthropes juifs, et pour la France, par l’AUJF (Appeul Unifié Juif de France). Le Fonds Social Juif Unifié (FSJU), reconnu d’utilité publique, est l’institution centrale du Judaïsme français dans les domaines de la solidarité et de l’identité. Il représente les 180 associations adhérentes auprès des pouvoirs publics et des collectivités territoriales. Information et inscription Taglit : 0820 820 513

Bertrand Delanoë, maire de Paris, Anne Hidalgo et Pierre Shapira, adjoints au maire, et Roger Pinto, Président de SIONA, inaugureront la pose des photos des trois soldats israéliens détenus en otage par des organisations terroristes : Oudi GOLDWASSER, Eldad REGEV et Gilad SHALIT. Cette cérémonie a eu lieu, en présence des représentants des familles, et des personnalités françaises et israéliennes, vendredi dernier au Square Itsak Rabin à Paris.

Attention passage à l’heure d’hiver dans la nuit du Samedi 27 Octobre. MOINS 1 HEURE.

« N’oublie pas Celui qui t’a donné la vie, Celui qui t’a créé. Reconnais-le dans toutes tes voies et ressens Sa Présence toujours devant toi ».

Nous avons appris le décès de la sœur de Mad SISSO Meyer à l’âge de 95ans, survenue dans la nuit de samedi dernier. Elle a été enterrée en Israël la semaine dernière. Nous souhaitons à la famille toutes nos condoléances les plus attristées.


La e-letter du Beth Mosché

TRAITE SUR CHABBATH:

Semaine 43 – 21 au 27 Octobre 2007

ISRAËL : Naissance d’une nation. Accord de cessez-le-feu.

L’allumage des bougies Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

Choul’han ‘Aroukh – Siman 263 (suite des halakhots sur l’allumage des bougies) Même un pauvre qui n'a pas de quoi se nourrir a l'obligation d'allumer une lumière du chabbath. Il doit aller de porte en porte, pour se faire donner de l'huile ou une bougie et allumer, car les lumières font partie du onèg chabbath (la joie du chabath). Celui qui n'a pas de quoi acheter à la fois une lumière du chabbath et du vin pour le qiddouch doit d'abord acheter de quoi allumer une lumière. Il pourra faire le qiddouch sur du pain. Le vendredi de 'Hanouka, si on ne dispose que d'une seule lumière, on doit l'allumer avec bénédictions en l'honneur de `Hanouka. On allume ensuite une lumière électrique comme lumière du chabbath, et on peut même réciter la bénédiction lehadliq nér chel chabath. D'après certains décisionnaires, si on n'a pas la possibilité d'allumer de lumière électrique et qu'on ne possède qu'une seule bougie, il est préférable, de nos jours où de toute façon des lumières éclairent la maison, d'allumer la bougie dont on dispose en tant que lumière de 'Hanouka : elle compte en même temps pour la «paix du foyer », pour qu'on ne trébuche pas contre une chaise ou un autre objet. Mais d'autres décisionnaires sont d'un avis différent. Si on dispose de deux lumières, on en allume une pour 'Hanouka et une pour le chabbath, même si c'est le deuxième soir de 'Hanouka ou

Les négociations pour un accord de cessez-le-feu avec l’Egypte débutèrent sur l’île de Rhodes sous les auspices de l’Américain Raplh Bunch, envoyé des Nations Unis. Itzak Rabbin, Iga’el Yadin, Arieh Simon et Yehoshafat Harkavi, représentaient les officiers de la délégation israélienne. Au début des pourparlers, les revendications des deux parties divergeaient totalement. L’Egypte exigeait qu’Israël évacue les zones importantes du territoire qu’elle occupait, notamment la ville de Beersheva. De son côté Israël demandait que l’Egypte se replie vers les lignes sous mandant britannique. Pendant les négociations, Israël fit un geste en direction des Egyptiens, en les autorisant à faire évacuer une brigade égyptienne prise au piège dans la poche de Faluja. L’un des soldats égyptien était un jeune capitaine du nom de Gamal Abdel Nasser, qui devra plus tard président de l’Egypte. Après six semaines de discussions, les deux parties parvinrent à un accord qui prévoyait que les égyptiens resteraient dans la bande de Gaza et que le reste de la région du Néguev deviendrait un territoire israélien. La convention portait également sur les lignes de cessez-le-feu qui devaient devenir les lignes d’armistice et sur la région de Nitzana qui devait être démilitarisée. L’accord de cessez-le-feu entre Israël et l’Egypte fut signée le 24 février 1949.

plus. Lorsqu'on allume, il faut que la majeure partie de la mèche visible prenne feu, de façon à ce que la flamme s'élève bien haut d’elle-même dès qu’on retire l’allumette. Il n’est pas nécessaire de faire brûler la mèche avant l’allumage, mais certaines personnes ont l’habitude d’allumer et d’éteindre la mèche avant l’allumage, de façon à ce qu’elle soit déjà noircie et que le feu prenne plus facilement. Si les lumières du chabbath s'éteignent quelques minutes après l'allumage à cause d'un courant d'air, etc..., la femme elle-même peut les rallumer sans dire la bénédiction lorsqu'elle est absolument certaine que le coucher du soleil n'a pas encore eu lieu. Mais s'il est possible que le soleil se soit déjà couché, elle ne les rallumera pas au risque de profaner le chabbath. Si elle a accepté le chabbath en allumant les lumières ou s'il s'agit d'une Achkenaze qui a l'habitude d'accepter le chabbath en allumant, elle demandera à un autre membre de la famille qui n'a pas encore reçu le chabbath de les rallumer à sa place (à condition que ce soit avant le coucher du soleil). Certains pensent que le vendredi de 'Hanouka également, si les lumières de 'Hanouka se sont éteintes avant le coucher du soleil, il faut les rallumer. D'après la stricte halakha cependant, on n'est pas obligé de rallumer les lumières de 'Hanouka si elles se sont éteintes, le vendredi de 'Hanouka non plus. La semaine prochaine « Allumage des bougies du chabbath. Suite .. »

Itzhak Rabin, Iga’el Yadin, Arieh Simon et Yehoshafat Harkavi, officiers de la délégation israélienne, lors des négociations de cessez-le-feu à Rhodes (Photo : GPO) La semaine prochaine « Israël : Naissance d’une nation : Accord de cessez-le-feu avec le Liban et la Jordanie »


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 44 28 Octobre au 03 Novembre ----------------------------------Du 10 au 16 Heschvan 5768

Football : Anderlecht a battu Hapoël Tel-Aviv par 2 buts à 0 lors du premier match de la phase des poules de la coupe de l’UEFA. Baskett : Le Maccabi Tel-Aviv s’est imposé de justesse par 74 à 71 face à Le Mans, lors de la première rencontre comptant pour l’Euroligue.

Une innovation israélienne unique en son genre : une centrale transformant la bouse de vaches en électricité a été inaugurée à Emek Hefer. Quotidiennement, cette installation va convertir 600 tonnes de détritus provenant de 150 fermes de la région, pour produire 2 mégawatts de courant. La compagnie Granit Hacarmel, propriétaire de l'exploitation, a investi 40 millions de shekels dans ce projet -l'un des seuls au monde dans le domaine.

Chabbath Hayé Sarah Entrée vendredi 02/11 à 17h12 Sortie samedi 03/11 à 18h18 Horaires des Offices Vendredi soir à 17h30 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 16h00, suivi à 16h45 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : BELLAHSEN Dov Séoudah Chlichite : BELLAHSEN Dov Dimanche matin : 8h Office de Cha’harit ATTENTION : Jeudi 1 Novembre – FERIE Office de Cha’harit à 8h30

« A l’entrée de Chabbath, une nouvelle âme se joint à la nôtre. Elle séjourne en nous durant Chabbat, comme une invitée, puis, après la Havdala, elle nous quitte pour remonter auprès du Créateur ».

La e-letter du Beth Mosché

Invité par Nicolas Sarkozy, Ehud Olmert a effectué une visite officielle à Paris le lundi 22 octobre dernier. Le séjour du Premier ministre israélien a comporté trois moments forts : une réunion avec le président de la République, un entretien avec son homologue français François Fillon, et une rencontre avec les dirigeants des organisations juives et associations d'amitié France-Israël sociale. Ont été également planifiées des rencontres avec des personnalités politiques ou intellectuelles, des étudiants et des acteurs de la société israélienne. Après avoir entrepris une visite éclair à Moscou, la semaine dernière, à l'issue de laquelle Mr Olmert s'est déclaré "encouragé" par les propos du président russe Vladimir Poutine concernant le programme nucléaire iranien. L’objectif majeur des entretiens avec ses interlocuteurs français et britanniques, est de leur transmettre des informations sur l’évolution et les progrès de l’Iran en matière nucléaire. Depuis son arrivée au pouvoir en Mai dernier, le Président Sarkozy a fortement durci la position de la France sur le dossier nucléaire iranien. Il avait déjà mis en garde en Août contre « une alternative catastrophique : la bombe iranienne ou le bombardement de l’Iran ». « Israël et la France partagent le souhait que le programme nucléaire iranien se fasse dans la plus grande transparence

Et à des fins pacifiques. Ni pour la France, ni pour Israël il n’est acceptable que l’Iran soit doté de l’arme nucléaire » a rappelé David Martinon, porte parole de la présidence. E. Olmert a assuré ne pas avoir discuté avec N. Sarkozy d'une frappe militaire contre l'Iran, précisant qu'ils avaient évoqué "un large éventail d'actions qui ne sont pas nécessairement extrêmes". "Je crois que nous pouvons réussir avec elles », a-t-il dit, dans une allusion à un durcissement des sanctions internationales. Mrs Sarkozy et Olmert ont également passé en revu les différents points qui seront évoqués à la conférence d’Annapolis, le mois prochain aux EtatsUnis, notamment le droit au retour des palestiniens, le statut de Jérusalem et la sécurité d’Israël. D’ailleurs N. Sarkozy a déclaré « que la sécurité d’Israël était indiscutable et ne pouvait faire l’objet de négociations ». A l'issue de plus d'une heure de déjeuner, N. Sarkozy a raccompagné E. Olmert sur le perron de l'Elysée en lui donnant, devant photographes et caméras, une chaleureuse et longue accolade. Les relations entre la France et Israël se sont nettement réchauffées depuis que N. Sarkozy à pris la Présidence en mai dernier et s’est posé en « ami » d’Israël. E. Olmert s’est rendu, aussi, à Londres mardi dernier, pour rencontrer le Premier Ministre Gordon Brown afin d’avoir un appui supplémentaire sur les sujets évoqués ci-dessus.

Rappel sortie Cinéma à Jacques Prévert le Lundi 5 Novembre pour voir le film « Un secret » avec P. Bruel. Rendez vous à 19h30 pour le « repas sandwich ». Ceux qui ne pourront être présents à 19h30, je leur remettrai leur repas à 20h45 devant le cinéma. ATTENTION la séance est à 21h00 précise. Nous sommes à ce jour 42 personnes.


La e-letter du Beth Mosché

TRAITE SUR CHABBATH:

L’allumage des bougies Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

Choul’han ‘Aroukh – Siman 263 (suite des halakhots sur l’allumage des bougies) Nous n'avons généralement pas l'habitude d'éteindre l'électricité avant d'allumer les lumières du chabbath car cela n'entraîne aucun risque de berakha récitée inutilement. A priori, il convient de mettre les vêtements du chabbath avant l'allumage. Mais s'il est tard et qu'on risque de laisser passer le temps de l'allumage en s'habillant, on allume d'abord et on s'habille ensuite. Une femme mariée qui a l'habitude de rester tête nue chez elle, doit se couvrir la tête pour réciter la berakha sur les lumières du chabbath (il serait bon qu'elle s'habitue à ne pas rester tête nue chez elle non plus). Une femme qui porte une perruque (ce qu'elle peut faire chez elle bien qu'il lui soit interdit de sortir ainsi dans le domaine public) peut rester en perruque pour réciter la bénédiction sur les lumières du chabbath, ainsi que toutes les autres berakhoth. C'est une belle coutume de donner de l'argent pour la tsédaqa avant d'allumer. Choul’han ‘Aroukh – Siman 263 (suite des halakhots sur l’allumage des bougies) Qui a l’obligation d’allumer ? Allumer les lumières du chabbath est une mitswa imposée par nos Sages. Il ne s'agit pas simplement d'un acte facultatif qu'on peut faire si on le désire mais pas lorsqu'on n'en a pas envie c'est une obligation. Les hommes aussi bien que le femmes sont astreints à avoir une lumière (au moins) dans leur foyer le chabbath. Cette mitswa incombe davantage aux femmes parce qu'elles sont l'âme du foyer, veillent à ses besoins et s'y trouvent en permanence, mais un homme qui vit seul, un veuf par exemple doit également allumer et réciter la berakha.

La semaine prochaine « Allumage des bougies du chabbath. Suite .. »

Semaine 43 – 21 au 27 Octobre 2007

ISRAËL : Naissance d’une nation. Accord de cessez-le-feu. Le 23 mars 1949, un accord est signé avec le Liban (voir le texte ci-dessous). Israël évacue 14 villages qu’il a occupés et la frontière internationale demeure inchangée. Voici des extraits de l’Armistice signé entre Israël et le Liban : Article 1 : En vue de favoriser le retour à une paix définitive en Palestine, et en raison de l’importance à cet égard d’assurances mutuelles concernant les opérations militaires futures des Parties, les principes suivants, qui seront pleinement observés par les deux Parties durant l’armistice, sont affirmés ci-après : L’injonction faite par le Conseil de sécurité de ne pas recourir à la force militaire dans le règlement de la question palestinienne sera dorénavant scrupuleusement respectée par les deux parties. Les forces armées de terre ou de l’air de l’une des quelconques parties n’entreprendront ni ne projetteront aucune agression contre la population ou les forces armées de l’autre partie, ni ne les menaceront d’une telles action... Article 5 : La ligne de démarcation d’armistice suivra la frontière internationale entre le Liban et la Palestine. Dans la zone de la ligne de démarcation d’armistice, des effectifs militaires des Parties ne comprendront que des éléments défensifs, ainsi qu’il est prévu à l’Annexe à la présente Convention.... Article 6 : Tous les prisonniers de guerre détenus par l’une ou l’autre des Parties à la présente Convention et appartenant aux forces armées régulières ou irrégulières de l’autre Partie seront échangés comme suit: L’échange des prisonniers de guerre sera entièrement effectué sous le contrôle et la surveillance des Nations Unies. Cet échange aura lieu à Ras El Nakoura dans les 24h qui suivront la signature de la présente Convention. Les prisonniers de guerre contre lesquels une action judiciaire serait en cours, de même que ceux qui sont condamnés pour crime ou délit, seront inclus dans cet échange. Tous les objets d’usage personnel, valeurs, lettres, documents, pièce d’identité et autres effets personnels de quelque nature que ce soit, appartenant aux prisonniers de guerre échangés, leur seront rendus, ou, en cas de décès ou d’évasion, seront rendus à la Partie aux forces armées de laquelle les prisonniers appartenaient... Pour et au nom du Gouvernement du Liban, lieutenant-colonel Toufik Salem. Pour et au nom du gouvernement d’Israël, lieutenant-colonel Mordechai Maklef. Ces accords conclus directement entre les deux parties ne pouvaient être modifiés unilatéralement. Bien que provisoires, ils conféraient aux frontières un caractère presque permanent qui durera pendant 18 ans. L’agression arabe dégageait Israël de toute obligation morale à l’égard des frontières précédant l’agression.

La semaine prochaine « Israël : Naissance d’une nation : Accord de cessez-le-feu avec la Jordanie et la Syrie »


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 45 Du 04 au 10 Novembre ----------------------------------Du 17 au 23 Heschvan 5768

Samedi 10 Novembre à 20h30 au CCEEE , 2 rue Jules Verne à St Leu la Forêt, une soirée de prestige est prévue. Évelyne Cohen au piano et Benjamin Ducasse au violon interpréterons des musiques juives de tous les temps. Du Folklore aux grands compositeurs juifs de musique classique. Contact J. Sberro au 01.39.60.26.21

Le Technion de Haïfa a été classé 38éme meilleur institut technologique du monde dans une enquête réalisée par l'université de Shangaï (Chine). Les 15 premières facultés de cette liste sont américaines, mais celle d’Harvard considérée comme la meilleure du monde, n’est classée que 35éme dans les domaines technologiques

Chabbath Tolédoth (veille Roch Hodech) Entrée vendredi 09/11 à 17h01 Sortie samedi 10/11 à 18h07 Horaires des Offices Vendredi soir à 17h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 16h00, suivi à 16h30 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : BELLAHSEN Nissim Séoudah Chlichite : ATLAN Gérard Dimanche matin Roch Hodech Kislev 7h45 Office de Cha’harit

« N’abandonne pas la voie de la piété, même si l’on se moque de toi et n’aie pas honte d’accomplir une mitzvah ».

La e-letter du Beth Mosché

Découverte des plus anciens vestiges du premier Temple. Sur le site du Premier temple détruit en 586 avant JC par les Babyloniens et site du Second temple, détruit par les Romains en l'an 70, des vestiges archéologiques remontant au premier Temple, celui donc construit par Chlomo HaMele’h, ont été découverts dans les gravats d'une excavation par les autorités archéologiques israéliennes, suite à des travaux entrepris par l’autorité musulmane qui administre le Mont du Temple (Waqf) sur l'Esplanade des mosquées à Jérusalem. Ces vestiges consistent en des dizaines de fragments de poterie, notamment de jarres déterrées, des fragments de céramique et d’os d’animaux. "Tous les indices recueillis montrent que ces objets, à l'exception de deux, remontent au VIIIème siècle environ avant JC, à l'époque des rois de Judée " a indiqué le professeur Ronny Reich chargé avec d'autres experts de la datation. "Il s'agit d'instruments de cuisine ordinaires, qui ne portent pas d'inscription en hébreu antique et qu'on ne peut associer à ce stade à un culte du Temple" a relevé ce professeur de l'université de Haïfa (Nord d’Israël). Un autre archéologue, Yuval Baruch, Professeur et Directeur de l’Institut de Recherches Archéologiques de Jérusalem, a indiqué que les vestiges avaient été déterrés dans la partie sudest de l'Esplanade, où le Waqf, l'office des biens musulmans, avait effectué des travaux de canalisation en Août dernier.

C'est la première fois, selon les chercheurs, qu'il a été possible de localiser l'emplacement sur l'Esplanade des Mosquées, de vestiges archéologiques aussi anciens. Ils ont conclu que ces données archéologiques qui révèlent à la fois l’emplacement et les caractéristiques du Temple, pourraient aider les chercheurs à reconstruire une réplique de l’édifice. En septembre dernier à Ramat Shlomo, un quartier du nord de Jérusalem, une carrière de pierre datant de l’époque d’Hérode le Grand a été mise à jour suite à des travaux en vue de la construction d’une école. Les archéologues dépêchés sur place ont très vite constaté qu’il s’agissait d’un site datant de la période de la fin du second temple. Il s’agirait bien d’une carrière de pierre exploitée par Hérode pour les travaux de rénovation du Temple de Jérusalem qu’il avait entrepris en 19 avant JC. Selon les experts, c’est là que les immenses pierres que l’on peut encore apercevoir au Mur occidental et dans ses alentours ont sans doute étaient taillées. Cette carrière se distingue par la dimension impressionnante de ses pierres, dont la longueur atteint parfois 8 mètres. Elles semblent identiques à celles trouvées dans la partie inférieure de l’enceinte du mont du Temple. De plus, sur le site les archéologues ont trouvé des pièces de monnaie et des débris de poteries datant du premier siècle après l’ère chrétienne, ce qui semble confirmer l’hypothèse que la carrière était encore en activité à cette époque.

Mr Benhamou Adrien donne des cours de pratique de la lecture hébraïque, tous les mardis à 19h30 à la synagogue. Le premier cours a eu lieu mardi dernier et nous étions 4 élèves.


La e-letter du Beth Mosché

TRAITE SUR CHABBATH:

L’allumage des bougies Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

Choul’han ‘Aroukh – Siman 263 (suite des halakhots sur l’allumage des bougies) Qui a l’obligation d’allumer ? Il est bon que ce soit le mari qui s'occupe de préparer les lumières du chabbath, qu'il mette des bougies dans le candélabre par exemple, etc., (dans certains foyers, le mari allume d'abord la mèche, sans berakha, et l'éteint tout de suite, pour qu'elle soit prête et facile à allumer) ou qu’il allume des lumières dans une autre pièce ou dans la cuisine, etc., mais il ne récite pas de berakha pour cet allumage, même s'il allume des lumières dans la salle manger avant que son épouse n'ait allumé. Si le mari a récité la berakha et allumé des lumières du chabbath dans la chambre à coucher avant que sa femme n'allume dans la salle à manger, celle-ci n'a plus le droit de réciter la berakha lorsqu'elle allume elle même. Son mari n'a toutefois pas besoin de lui payer le prix de la mitzvah qu’il lui a ravie, comme on doit le faire lorsque l’on « vole » une mitzvah à un autre. Mais a priori, bien sûr, c’est la femme qui a préséance sur l’homme pour cet allumage.

Une célibataire qui vit seule, ou une veuve ou une divorcée ont également l’obligation d’allumer des lumières pour le chabbath et les fêtes. Idem pour celui dont l'épouse, pour une raison quelconque, n'allume pas : il doit allumer lui-même et réciter la berakha. Il est préférable que ce soit lui qui procède à l'allumage, même si sa fille (de plus de douze ans) vit avec lui. Cependant, s'il est malade ou âgé et qu'il ne peut allumer lui-même, il peut confier à sa fille le soin d'allumer à sa place.

Un homme marié qui passe le chabbath seul à la maison (lorsque sa femme est à l'hôpital par exemple) ou qui passe le chabbath seul ailleurs, etc., a l'obligation d'allumer les lumières du chabbath avec berakha là où il passe le chabbath, même si son épouse en allume aussi là où elle se trouve.

La semaine prochaine « Allumage des bougies du chabbath. Suite .. »

Semaine 45 – 04 au 10 Novembre 2007

ISRAËL : Naissance d’une nation. Accord de cessez-le-feu. Le 4 Avril 1949, un nouvel accord est signé avec la Jordanie. Les négociations furent difficiles car elles eurent lieu pendant que les armées se livraient bataille. Les troupes israéliennes atteignirent Eilat, occupant ainsi entièrement le Néguev. Les négociations avec la Jordanie se déroulèrent sur l’île de Rhodes. Les pourparlers se soldèrent par un accord qui donnaient à Israël le contrôle du « petit triangle », de la route de Wadi Ara, et de la responsabilité de la ligne ferroviaire en direction de Jérusalem. Par contre Jérusalem Est avec la vieille ville ainsi que la Cisjordanie passent sous le contrôle de la Jordanie qui les annexera en 1950. Il doit y avoir libre accès aux lieux saints à tous les fidèles du monde entier ; musulmans, Juifs et Chrétiens. Accord de cessez-le-feu. Le 20 Juillet 1949, accord de cessez-le-feu signé avec la Syrie. Comme prévu, les négociations avec la Syrie s’avérèrent des plus difficiles. Les discussions eurent lieu dans la zone neutre du pont de Bnot Ya’akov (Pont des « filles de Jacob ») et durèrent quatre mois. Quatre jours avant le début des négociations, un coup d’état du colonel Husni Zaïm, soutenu par les États-unis, se produisait en Syrie. Dés le début des négociations, le gouvernement syrien manifeste son désir de ne pas accepter comme base de ligne d’armistice la frontière syrano-palestinienne et prétend obtenir un débouché sur la mer de Galilée occidentale (séparant ainsi le Liban et Israël) et reporter vers l’ouest la frontière syrano-israélienne. Cette demande était irrecevable pour Israël. La Syrie a un atout majeur, elle occupe encore des territoires israéliens et l’État d’Israël s’étant retiré du Liban Sud est privé d’un moyen de pression indirect sur Damas. Après de nombreuses manœuvres de la part des Etats-Unis et de la France pour arriver à un compromis, les deux parties acceptent comme base de discussions les propositions élaborées par le médiateur français Henri Vigier, à savoir, le retrait total des troupes syriennes ainsi que le repli de celles-ci vers la frontière internationale. Toutefois, l’accord avec la Syrie se démarquait des autres sur un point : il était prévu que les zones évacuées à l’est des lacs Houlé et Tibériade, resteraient démilitarisées et que les résidents arabes qui avaient fui pendant la guerre seraient autorisés à revenir. L’accord avec la Syrie, marqua officiellement la fin de la Guerre d’Indépendance. L’année 1949 constitue un tournant dans l’histoire du premier conflit israélo-arabe : grâce aux accords d’armistice de Rhodes on assiste à la seule tentative sérieuse en vue du règlement du conflit. Les quatre armistices conclus, s’ils n’apportent pas encore la paix définitive, contribuent du moins à stabiliser la situation et par le jeu de l’accoutumance préparent sans aucun doute les esprits aux négociations de paix. Dans un premier temps, ces accords d’armistice soulignent la volonté de certains dirigeants arabes de sortir du problème palestinien le plus rapidement possible.

La semaine prochaine « Israël : Naissance d’une nation : 25 Janvier 1949 – Premières élections en Israël »


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 46 Du 11 au 17 Novembre ----------------------------------Du 01 au 07 Kislev 5768

Actualité Actualité Ciné Cinéma À travers le collectif « combattre la solitude des personnes âgées », le FSJU est partenaire du lancement du film les toits de Paris. Ce film réunit Michel Piccoli, prix 2007 d’interprétation masculine au festival de Locarno, Mylène Demongeot , Marie Kremer, et Maurice Benichou. Une avant-première est organisée en présence de l’équipe du film lundi 12 novembre à 20 heures au cinéma »Les Parnassiens », 98 bd Montparnasse à Paris. La projection sera suivie d’un débat. Réservation auprès du Fonds social juif unifié au 01 42 17 10 10.

Le saviezsaviez-vous ? Le nouveau concurrent de Google (moteur de recherche sur Internet) pourrait être israélien. Emil Ismalon, physicien et fondateur de la société Collarity affirme : « les gens me disent que la recherche avec Google est très bien… Je leur demande alors de regarder ce à quoi ressembleront les moteurs de recherche dans 15 ou 20 ans ». Fondé en 2005 sur la base de nombreux brevets à son nom, la compagnie israélienne Collarity pourrait devenir le plus sérieux concurrent du moteur de recherche de Google dans quelques années.

Dates & Horaires Chabbath Chabbath Vayétsé Entrée vendredi 16/11 à 16h52 Sortie samedi 17/11 à 17h57 Horaires des Offices Vendredi soir à 17h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 16h00, suivi à 16h30 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : BENHAMOU Thomas Séoudah Chlichite : DESSIAUME Eric

La ré réflexion de la semaine « Ne ferme jamais ta main aux pauvres et aux indigents; et ne sois pas insensible aux besoins de tes proches ».

La e-letter du Beth Mosché L’actualité actualité de la semaine

ODin Din Aviv, en concert le 19 Novembre prochain à Paris, avec le soutien du Keren Kayemet Leisrael (KKL). Née en Israël en 1974 dans une famille de musiciens, Din Din chante et joue depuis sa plus petite enfance Din DIn a étudié la danse et le ballet avec "le Ballet israélien" à l'école de danse du professeur Dorit Gasner et la danse africaine avec le maître Aysha Diale. Après qu'elle ait terminé ses études au Lycée "Aliance" Din Din a servi dans l'armée israélienne comme chanteuse solo pour le Groupe de Divertissement d'Armée de l'air. Son enseignement musical inclut le chant Indien et elle joue aussi bien des tambours Tobla comme en Inde, des percussions africaines avec Uri Nave, « Congas » avec le maître Avi Tzarfati, Elle a reçu des leçons de piano et réalisé deux ans de tambour. Elle a maîtrisé sa voix à l'École Rimon de Musique. Elle mêle à la musique israélienne des thèmes ethniques d'Orient et d'Occident avec une voix chaude et mélodieuse qui enchante le public depuis plusieurs années. Son travail musical est fortement acclamé. Certaines des récompenses qu’elle reçoit sont : " Artiste Révolutionnaire de l'Année " avec Gaya – la chanson de "Shir Lahava" chantée par Din Din est devenu une chanson culte pour de nombreuses personnes en Israël.

"Chanson de l’année", par l'Académie de musique israélienne, avec la chanson "Im Telech" d’ Idan Raichel lance par la radio IDF et la radio G. ACUM , n° 1 du hit parade des chansons pour l’année 2003. 2006 a vu le démarrage de sa carrière solo avec son album "Sodotay" (Mes secrets), devenu rapidement disque d’or De plus trois titres de cet album figurent au hit parade en 2007 - "Mukeret Li Mipa'am", "Sodotay" and "Mashma'uyot". Après cet album elle entame une tournée à travers le monde. Din Din et son producteur Moshe Da'abul ont reçu l’ ACUM's "Golden Feather" Awards pour la “Meilleur Production” et « Le meilleur nouvel album » pour une artiste féminine. Din Din Aviv sera en France pour la première fois dans le cadre d'une tournée organisée par le KKL, avec le soutien du Service culturel de l'Ambassade d'Israël. Venez découvrir Din Din Aviv la nouvelle star de la chanson israélienne, au Café de la Danse à Paris le 19 novembre, à Nice le 20 novembre, et le 22 novembre à l'Espace Damyel à Marseille. Pour Paris : Café de la Danse – 5 passage Louis Philippe 75011 Paris (métro Bastille). Prix des places entre 25 et 50 €. Renseignement et réservation au KKL : 01.42.86.88.88

Les Informations de notre Communauté Communauté Les prières du mois pour la sœur de Mad SISSO Meyer auront lieu le Mardi 13 Novembre à 19h30 à la synagogue. Les prières pour les 8 jours pour Mr Rosenblat Léon auront lieu le Dimanche 11 Novembre à 16h45, École Or Yossef 29 Rue de Thionville 75019 Paris.


La e-letter du Beth Mosché

Le coin de la Halakha TRAITE SUR CHABBATH:

L’allumage des bougies Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

Choul’han ‘Aroukh – Siman 263 (suite des halakhots sur l’allumage des bougies) Qui a l’obligation d’allumer ? D'après la halakha, les jeunes filles célibataires qui habitent chez leurs parents et dépendent d'eux n'ont aucune obligation d'allumer, et les Séfaradim n'ont jamais eu cette habitude. Même si elles désirent se montrer plus strictes et allumer des lumières du chabbath dans leur chambre par mesure de piété, elles n'ont pas le droit de réciter la berakha. Elles doivent d'abord écouter la berakha que récite leur mère lorsque celle-ci allume les lumières dans la salle à manger et répondre amen, et elles peuvent ensuite allumer dans leur chambre sans dire de berakha. A plus forte raison les fils célibataires n'ont-ils pas le droit de réciter la berakha sur des lumières du chabbath qu'ils allument dans leur chambre, au foyer paternel.

Que les parents soient en Erèts Israël ou en 'houts laarèts, un élève qui habite en internat doit allumer des lumières dans sa chambre à coucher et utiliser des bougies assez grandes pour qu'elles brûlent encore à son retour après le repas. Lorsqu'il allume, il doit d'abord réciter la berakha. S'ils sont plusieurs dans la chambre, ils peuvent procéder à l'allumage chacun à tour de rôle : les autres écoutent la berakha et s'acquittent ainsi de leur obligation.

Même chose dans un internat de filles : les jeunes filles doivent allumer avec berakha dans leur chambre à coucher. Si elles sont plusieurs à partager la même chambre, une seule allume, et elles procèdent ainsi à tour de rôle. Si, pour une raison quelconque, il leur est impossible d'allumer dans leur chambre et allument dans la salle à manger de l'internat, et si chacune des jeunes filles bath mitsvah désire allumer sa propre lumière, elles doivent toutes écouter la berakha que récite l'une d'entre elles, qui doit aussi avoir l'intention d'acquitter ses compagnes ; chacune allume alors la lumière placée devant elle, sans réciter de bénédiction. Tel est l'usage séfarade.

Semaine 46 – 11 au 17 Novembre 2007

ISRAEL ISRAËL : Naissance d’une nation.

25 janvier 1949 : Premières élections à l’Assemblée statutaire.. Sur les 25 listes de candidats ou partis qui se présentèrent aux élections à l'Assemblée statutaire (Parlement), on ne compta que 12 élus. Les quelque 500 000 électeurs en droit de voter qui participèrent au scrutin donnèrent 46 sièges au Mapai, 19 au Mapam, 16 à des partis religieux, 14 au Herut, 7 aux sionistes, 5 à la liste progressive et 4 au Séfaradim ; trois autres listes se partageaient un petit nombre de sièges. Les résultats ne donnèrent à aucun parti une majorité suffisante pour former un gouvernement sans établir de coalition. Le 14 février 1949, soit trois semaines après les élections, l'Assemblée statutaire se réunit à Jérusalem. Participèrent au rassemblement Haïm Weizmann, président du Conseil d' Etat temporaire, les Grands Rabbins, les juges, les généraux de l'armée ainsi que de nombreuses autres personnalités. Après avoir entonné l'hymne national - Hatikva -, les représentants élus firent voeu d'obéissance à l'Etat. Deux jours plus tard, l'assemblée adopta la loi de transition et nomma le parlement - la Knesset - ; l'Assemblée prit quant à elle le nom de "première Knesset". Le jour suivant, le 17 février, Haïm Weizmann devint le premier président de l' Etat d'Israël. On décida tout d'abord que le mandat du président serait égal à celui des membres de la Knesset (quatre ans), avant qu'une loi ne l'étende à cinq ans. Une semaine après son élection à la présidence, Haïm Weizmann chargea David Ben Gourion de former un gouvernement. Le 8 mars 1949, le premier gouvernement d'Israël se présenta devant la Knesset. Le gouvernement, qui comptait 12 membres, reposait sur une coalition entre le Mapai et des partis situés à sa droite sur l'échiquier politique. Les principaux portefeuilles furent attribués à des membres du Mapai : Ben Gourion assuma les fonctions de Premier ministre et de ministre de la Défense, Moché Sharet fut nommé ministre des Affaires étrangères, Eliezer Kaplan ministre des Finances, Dov Yosef ministre de l'Approvisionnement et du Rationnement et Zalman Shazar ministre de l'Education. Moché Shapira et les rabbins Fishman et Levine furent ministres pour les partis religieux. Pinchas Rozen fut désigné ministre de la justice. Le premier gouvernement israélien se mit alors au travail, mais pas pour longtemps. En effet, difficultés et crises attendaient.

D. Ben Gourion

La semaine prochaine « Allumage des bougies du chabbath. Suite .. »

M. Sharet

E. Kaplan

D. Yosef

La semaine prochaine « Israël : Naissance d’une nation : Portrait de Haïm Weizmann »


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 47 Du 18 au 24 Novembre -----------------------------------

La e-letter du Beth Mosché

Du 01 au 07 Kislev 5768

Les autres Communauté Communautés

L’actualité actualité de la semaine

Hôtel de Ville de Créteil. Dimanche 25 Novembre – Exposition consacrée à « 3000 ans de l’histoire du Temple ».

Les autres Communauté Communautés N’oubliez pas que la campagne de la Tsédaka a débuté depuis le 15 Novembre. Plusieurs artistes et personnalités se mobilisent pour récolter plus de fonds. En 2006, la campagne avait récolté 2 651 016€ sont 2 331 016 € ont été redistribués à une centaine d’associations. Le Chabbat de la Tsédaka est prévu le Samedi 24 Novembre prochain. Comme à son habitude dans notre Communauté, l’ensemble des dons récoltés lors de ce chabbath seront transmis à l’AUJF Tsédaka. Comme nous ne pouvons faire monter toute la synagogue à la Torah, vous pouvez vous aussi faire un don en m’adressant un chèque à l’ordre de AUJF Tsédaka – Campagne 2007. Un article spécial Tsédaka se trouve en page 2.

Collecte ACIA sur les années précédentes : 2000 (1476 €) - 2001 (1266 €) - 2002 (1213 €) 2003 (1327 €) - 2004 (1786 €) - 2005 (1708 €) 2006 : 1617 €

Dates & Horaires Chabbath Chabbath Vayichla’h Entrée vendredi 23/11 à 16h44 Sortie samedi 24/11 à 17h51 Horaires des Offices Vendredi soir à 17h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 16h00, suivi à 16h15 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : SISSO Simon Séoudah Chlichite : TAIEB Simon

La ré réflexion de la semaine « Si l’on te fait des remontrances, réjouis-toi comme si tu avais trouvé un trésor ».

Football

– Yossi Benayoun « LA STAR »

Mercredi 7 Novembre dernier : Liverpool contre Besiktas d’Istanbul. Yossi Benayoun est-il le nouveau roi de Liverpool. C'est le sentiment qui prédomine au lendemain de la large victoire des Reds 8 buts à 0, face au Besiktas d'Istanbul. Touché par la grâce, le joueur israélien Yossi Benayoun a illuminé cette rencontre de trois buts et de deux passes décisives lors des matches retours de la première phase de la Ligue des Champions. Tous les journaux locaux rendent à ce jour hommage au capitaine de la sélection israélienne, une performance saluée également dans le monde arabe et notamment par le plus grand quotidien saoudien Al-Wattan qui titre « la magie de Benayoun est à couper le souffle ! » Dos au mur, les hommes de Rafael Benitez se devaient de l'emporter pour espérer poursuivre leur aventure dans la plus prestigieuse des compétitions de football. C'est le moment choisit par Yossi Benayoun pour se signaler.

De son vrai nom Yosef Shaï Benayoun est né le 05 Avril 1980, à Dimona, ville du Néguev en Israël. Issu d'une famille pauvre, il incarne une belle réussite de la société israélienne. Après une expérience d’un an peu satisfaisante à l’Ajax Amsterdam due à un problème d'acclimatation à la vie européenne, Yossi Benayoun revient à 16 ans au Maccabi Haïfa où il perce réellement. Trois ans passés en tant que capitaine au Racing Santander, en Espagne, il rejoind West Ham United, néo-promu dans la «Premier League» anglaise. Il devient capitaine de l’équipe nationale d’Israël, et est un milieu offensif pouvant jouer en soutien de l’attaquant ou sur les côtés. Il possède une certaine aisance à créer du jeu et à jouer de manière simple. Souffrant d’un manque de finition, Yossi Benayoun passe un nouveau cap en signant à Liverpool lors de l’été 2007. A 27 ans, Yossi Benayoun est considéré comme le sportif le plus populaire de son pays. Devançant même largement les stars du basket du Maccabi Tel Aviv, champions d'Europe en titre.

Les Informations de notre Communauté Communauté A la demande du grand Rabbin de France Haïm Sitruk, il est demandé à toutes les communautés d’organisé un Chabbat plein le Samedi 8 décembre – Chabbat de Hannoukka. Je vous propose donc de vous inscrire avant le 25 Novembre (32 places disponibles dans la véranda). Un seul tarif pour les adultes – ados et enfants fixé à 10 €. Dans l’après-midi avant et après la Séoudah Chlichite, Emile Méguira nous dispensera de ses cours toujours aussi intéressants. DEPECHEZ VOUS


Semaine 47 – 18 au 24 Novembre 2007

La e-letter du Beth Mosché

APPEL POUR LA TEDAKA:

Le Fonds Social Juif Unifié est une association créée depuis 1950, reconnue d'utilité publique, depuis 1985, présidée par David de Rothschild, jusqu'en juin 2006. Le 19 juin 2006, Pierre BESNAINOU a été élu Président du FSJU et de l'AUJF. C'est l'institution centrale de la communauté juive de France, première communauté juive d'Europe, au plan social, éducatif et culturel. L'appel national pour la tsédaka est une campagne de collecte du FSJU, créée en 1992 par le Dr Marcel Goldstein lors de la crise économique qui a secoué la France et continue ses effets depuis plus de 10 ans. C'est une campagne de collecte unitaire, organisée par le FSJU, l'AUJF et l'ensemble des associations culturelles, éducatives, religieuses, sociales et sportives de la communauté juive en France. Pendant la campagne de collecte, les délégués des 6 régions françaises se mobilisent avec les associations sociales, culturelles, religieuses et sportives pour la collecte à travers toute la France. Cette collecte est octroyée aux associations sociales oeuvrant dans le domaine du sanitaire et social, l'aide à la famille, à l'enfance, aux adolescents et jeunes adultes, aux personnes âgées, aux exclus sur projet dûment motivé. Chaque programme est étudié par une Commission d'Orientation Budgétaire, composé d'élus et de professionnels. Le Conseil National composé d'élus vote la répartition des programmes subventionnés.

La définition de la tsédaka C'est un devoir de solidarité, de responsabilité, de justice sociale, de générosité. C'est une valeur fondamentale et un acte de foi permanent en la dignité de l'homme. C'est vrai, aujourd'hui les collectes sont importantes. Les besoins sont tout aussi importants. En France environ 120 associations juives sont adhérentes au FSJU et oeuvrent auprès des populations les plus démunies, n'arrivent à couvrir qu'un tiers des besoins estimés. C'est à des programmes de ces associations, dûment étudiés, que va la collecte de l'Appel national pour la tsédaka, en toute transparence. L'Appel national pour la tsédaka est la seule campagne unitaire nationale. La collecte est redistribuée à l'ensemble des associations sociales adhérentes au FSJU sur des programmes étudiés par des professionnels et des élus. De plus, vous pouvez préciser la destination de votre don par thème (Lutte contre la précarité et l'exclusion, personnes âgées, personnes handicapées, soutien et aide des jeunes en difficulté

Où va l'argent ? Le Fonds Social Juif Unifié est une association créée en 1950, reconnue d'utilité publique depuis 1985. La gestion de ses comptes est strictement contrôlée, par des personnalités élues et par 2 commissaires aux comptes et soumise au contrôle des Pouvoirs Publics (Préfecture, Ministères ...). La collecte n'est pas destinée au FSJU, mais aux associations dont les programmes sont étudiés parla Commission Budgétaire du FSJU. Les frais de Fonctionnement de la Campagne Les frais de fonctionnement de la campagne de l'appel national pour la tsédaka représentent environ 12 % du montant de la collecte. Une association est reconnue pour avoir une bonne gestion lorsque les frais n'excédent pas 20%. A titre indicatif des associations non juives reconnues, ont des frais situés entre 37 et 39 %. De plus, les frais de fonctionnement sont réduits au minimum car le nombre de salariés est réduit. Le FSJU fait beaucoup appel aux bénévoles. Une action suivie Le don fait à l'Appel national pour la tsédaka va permettre de traiter une situation dans son ensemble, c'est le seul moyen d'aider réellement les personnes à se réinsérer. Le Fonds Social Juif Unifié est une association reconnue d'utilité publique dont les comptes sont certifiés par 2 commissaires aux comptes et qui regroupe environ 180 associations qui oeuvrent dans le social, l'éducatif et le culturel. En France, nous avons près de 40 000 personnes qui manquent de tout. Sans l'Appel national pour la tsédaka, combien de misère pour notre communauté. Si nous n'aidons pas les juifs de France, qui les aidera ? Nous ne pouvons pas laisser les plus démunis et les plus fragiles d'entre nous sur le bord du chemin. Aujourd'hui, les juifs de France ont besoin d'exprimer leur solidarité et de montrer qu'ils sont responsables. Une communauté unie et solidaire est beaucoup plus forte, beaucoup plus déterminée.

VOUS VOULEZ FAIRE UN DON Adressez un chèque à l’ordre de AUJF Tsédaka que vous enverrez à l’adresse de la synagogue. Je vous retournerez un reçu CERFA provisoire. Rappelez vous que 66% de votre don, sont directement déductibles de votre impôt, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Si vous faites un don de 147 € - vous déduisez 97,02 €. Votre don ne vous coûte que 49,98 €.


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 48 Du 25 Novembre au 01 Décembre ----------------------------------Du 08 au 14 Kislev 5768

Sports Eh bien, nous avons eu une semaine sportive très chargée. 19/11: Les basketteurs de Maccabi Tel-Aviv se sont inclinés en Espagne face à Malaga, dans le cadre de l’Euroligue, sur le score de 93 à 70. 21/11: Les basketteurs de l'équipe Hapoel Jérusalem ont battu par 107 à 68, leurs adversaires de Kazan dans le cadre de la coupe de l’ULEB, tandis que Hapoel Galil Elyon s’imposait également face à Anvers, sur le score de 93 à 83. 22/11: Football : Israël l’a emporté par 1 à 0 face à l’équipe de Macédoine dans le cadre des matchs de qualifications pour l’Euro 2008, mais hélas c’était pour l’honneur car elle était déjà éliminée.

Les autres Communauté Communautés Le Chabbat de la Tsédaka a eu lieu Samedi dernier. Pour ceux qui ont fait des dons et pour les autres, vous êtes priés de m’envoyer votre chèque au nom de l’AUJF Tsédaka. Je vous retournerai un reçu Cerfa provisoire. Je vous rappelle les chiffres des années précédentes pour notre communauté.

2000 (1476 €) - 2001 (1266 €) - 2002 (1213 €) 2003 (1327 €) - 2004 (1786 €) - 2005 (1708 €) 2006 : 1617 €

Dates & Horaires Chabbath Chabbath Vayécheb Entrée vendredi 30/11 à 16h39 Sortie samedi 01/12 à 17h49 Horaires des Offices Vendredi soir à 17h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 16h00, suivi à 16h15 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : SAADOUN Jonathan Séoudah Chlichite : DESSIAUME Eric

La ré réflexion de la semaine « Priez Hachem et demandez Lui souvent que votre cœur languisse la terre d’Israël ».

La e-letter du Beth Mosché L’actualité actualité de la semaine Cette semaine, mon attention s’est portée sur deux informations importantes qui se sont déroulées en France.

La première concerne la photo de nos trois soldats israéliens pris en otages, voilà plus d’un an maintenant. Comme je vous l’avais précisé il y a quelques semaines, la photo avait été apposée le 19 octobre 2007 dernier, avec l’approbation de la Mairie de Paris sur la place Y. Rabin à Paris. Celles-ci ont été souillées en début de semaine dernière. Le président de Siona, Roger Pinto, a publié un communiqué pour dénoncer ces actes de vandalismes. La deuxième concerne la fameuse affaire Al-Dura. Pour rappel il s’agit du reportage de France 2 diffusé en septembre 2000 et commenté par C. Enderlin, montrant un enfant palestinien, Mohammed Al-Dura, tombant sous des balles qui proviendraient de l’armée israélienne au carrefour de Netzarim dans la bande de Gaza. Israël a démontré qu’il était quasiment impossible que l’enfant eut été atteint par une balle israélienne.

En 2004, Philippe Karsenty, le directeur de Media-Ratings avait, sur son site Internet, qualifié de "supercherie" et de "série de scènes jouées" le reportage du correspondant permanent de France 2 en Israël. Ces images retransmises dans le monde entier avaient d'ailleurs provoqué des actes antisémites des plus violents en France et dans d'autres pays. Depuis plusieurs années, Israël souhaitait que les « rushes » du reportage, puissent être visionnés par leur service. Mais à chaque fois la demande a été rejeté. En 2006, Philippe Karsenty, avait été reconnu coupable de diffamation pour avoir accusé C. Enderlin d’avoir truqué ce reportage. A la suite du pourvoi en appel, la 11éme chambre de la cour d’appel a demandé de visionner les rushes. Chose faite la semaine dernière. On remarque dans les rushes, dans les secondes qui suivent l’image de l’enfant inerte, que celui-ci leve le bras et regarde vers la caméra. C’est un des éléments qui poussent P. Karsenty à affirmer qu’il y a eu mise en scène. Une nouvelle audience est prévue le 27 Février prochain.

Les Informations de notre Communauté Communauté Repas Chabbatique du Samedi 8 Décembre (Chabbat de Hannouka). Je vous rappelle qu’un Chabbat plein est prévu le Samedi 8 décembre à 12h30 à la synagogue. Attention la véranda ne peut contenir que 32 places. Dépêchez-vous de réserver. PAF : 10€ (adultes – ados ou enfants). C’est pas cher compte tenu de l’inflation galopante depuis quelque temps. Fin des inscriptions le Jeudi 29 Novembre afin de me permettre de faire les achats et d’organiser le repas qui sera préparé par des mains de chefs. Le repas débutera à 12h30, suivi des chants de Chabbat et de Hannouka, puis de cours qui nous serons dispensés par E. Méguira. Nous enchaînerons ensuite sur Min’ha suivi de la Séouda’h Chlichite, d’Arvith et de l’allumage de la 4éme bougie de Hannouka.


La e-letter du Beth Mosché

Le coin de la Halakha TRAITE SUR CHABBATH:

L’allumage des bougies Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

Choul’han ‘Aroukh – Siman 263 (suite des halakhots sur l’allumage des bougies) Qui a l’obligation d’allumer ? Un jeune homme ou une jeune fille qui vivent en internat, et qui dînent le vendredi soir dans leur famille ou chez des amis, mais rentrent ensuite dormir dans leur chambre d'internat, doivent allumer les lumières du chabbath avec bérakha à partir de plag hamin'ha. Ils acceptent alors le chabbath dès ce moment, mais ils ne sont pas obligés d'accepter le chabbath s'ils allument dans la demi-heure qui précède le coucher du soleil. Ils doivent mettre assez d'huile ou utiliser d'assez grandes bougies pour que les lumières brûlent encore à leur retour. S'ils sont invités à passer tout un chabbath ou des vacances, ils sont dispensés de l'allumage par celui de la maîtresse de maison, car ils sont considérés comme des membres de la famille.

Une belle-fille qui passe le chabbath chez ses beaux-parents peut allumer des lumières du chabbath avec bérakha dans la chambre à coucher que ceux-ci mettent à sa disposition. Sa belle-mère allume avec bérakha dans la salle à manger. Il en est de même pour une fille mariée qui passe le chabbath chez ses parents avec son mari : elle allume avec bérakha dans la chambre que ceux-ci mettent à sa disposition.

Lorsque quelqu’un est invité dans sa famille ou chez des amis et qu’on met une chambre à sa disposition, il doit allumer les lumières de chabbath avec bérakha dans la chambre qu’on lui a réservée. De même doit-on allumer les lumières de chabbath dans sa chambre lorsqu’on est à l’hôtel. Si les propriétaires de l’hôtel craignent les risques d'incendie et ne permettent pas l'allumage dans les chambres, on peut allumer avec bérakha dans la salle à manger. Mais si d'autres ont déjà allumé leurs lumières dans la salle à manger, on ne pourra plus dire la bérakha : dans ce cas, on la récitera sur une lumière électrique qu'on allumera dans la chambre à coucher.

Lorsqu'on est invité le vendredi soir, et qu'on rentre dormir chez soi après le repas, on allume chez soi les lumières du chabbath avec bérakha avant de partir, si on sort après pelag hamin'ha, même s'il fait encore grand jour. Il faut mettre assez d'huile ou utiliser des bougies assez grandes pour que les lumières brûlent encore quand on rentre dormir. Mais on ne récite pas de bérakha lorsqu'on allume les lumières et qu'on sort de chez soi avant pelag hamin 'ha. La semaine prochaine « Allumage des bougies du chabbath. Suite .. »

Semaine 48 – 25 Novembre au 01 Décembre 2007

ISRAEL ISRAËL : Naissance d’une nation.

Portrait de Haïm Waizmann 17 février, Haïm Weizmann devint le premier président de l' Etat d'Israël. Qui était-il ? Professeur de Chimie et dirigeant sioniste, premier président de l'Etat d'Israël. Né à Motol, petit village de Biélorusse le 27 novembre 1874, Weizmann fut actif dans le Mouvement Sioniste depuis sa création. Déjà à l’âge de 11 ans, il a écrit une lettre «politique» à un des ses professeurs de l’école, où il plaidait ardemment pour l’idée qui l’obstinait: « les Juifs doivent rentrer à Sion ». Avant de devenir homme politique, Haïm Weizman s’est fait un nom en qualité de chercheur en chimie (il avait fait ses études en Russie, en Allemagne et en Suisse). En 1903 il fut l'un des fondateurs de la "Fraction démocratique", qui soutenait l'idée du "sionisme pratique". En 1904, il émigra en Angleterre. Au cours de la Première guerre mondiale il a inventé un nouveau procédé de production de l’acétone nécessaire pour la fabrication des munitions de guerre. Le gouvernement britannique a beaucoup apprécié l’invention de Weizman, ce qui a permis à ce dernier d’établir de bonnes relations avec les hommes politiques britanniques et de les faire intéresser par les idées du sionisme. En 1917 il joua un rôle important dans les débats menant à l'obtention de la Déclaration Balfour où il s’engage officiellement à contribuer à la formation, en Palestine, «d’un foyer national pour le peuple juif». Il obtint plus de 100 brevets dans le domaine de chimie. De 1920 à 1948, avec une seule brève coupure (1931-35), Weizmann fut le président de l'Organisation Sioniste Mondiale. Il prêchait la modération concernant les Arabes. Jusqu'à 1937, il appela à une parité politique entre les deux peuples de Palestine, sans tenir compte du déséquilibre de leur force numérique. A partir de 1937, il soutint l'idée du partage entre deux Etats séparés, de préférence dans le cadre d'une Fédération du Moyen-Orient. Weizmann soutint le Programme de Biltmore institué par David Ben Gourion, qui appelait à la création d'une communauté juive en Palestine. La politique modérée de Weizmann n'était pas en accord avec le combat violent qui se développait; de plus, son absence de Palestine aggravait son manque de contacts avec les dirigeants du pays. Cependant, il garda un prestige considérable, et se trouva en première ligne du combat final (1946-48) pour la création de l'Etat d'Israël. Weizmann devint le premier président de l'Etat à l’âge de 74 ans, en mai 1948 (en prêtant serment le 16 février 1949), mais à cause de ses problèmes de santé, il n’a pas prit une part active aux décisions politiques. Ses projets : Il portait une attention particulière à la construction des écoles et des universités en Israël. C’est lui qui a mis la première pierre dans le bâtiment de l’Université Juive « l'Université Hébraïque de Jérusalem », ouverte en 1925 et l'Institut Weizmann des Sciences de Rehovoth, ouvert en 1934. Il est mort le 9 novembre 1952. Le tombeau de Weizman est situé à Rehovot, dans le jardin de l’institut de recherche qui porte son nom. Une de ses citations bien connue : “Le difficile demande du temps, l‘impossible un peu plus.”


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 49 Du 02 au 08 Décembre ----------------------------------Du 15 au 21 Kislev 5768

Sports Coupe du monde de football : Le tirage de la coupe du monde de football qui aura lieu en Afrique du Sud en 2010, a été réalisé dimanche dernier à Durban. Dans le groupe de la France on trouve : la Serbie, la Roumanie, La Lituanie, l’Autriche et les Iles Férroés. Dans le groupe 2 d’Israël, on trouve : la Grèce, la Suisse, la Moldavie, le Luxembourg et la Lettonie.

Religion Hannouka. Vous avez tous reçu le journal du mois de décembre donnant les principales règles concernant l’allumage de la Hannoukia. Je vous rappelle les principales dates : Mardi 04 décembre au soir allumage de la 1ere bougie. Vendredi 07 décembre – allumer la Hannoukia (4 bougies) avant les bougies de chabbat et avant 16h36. Samedi 08 décembre au soir, après 17h47 – faire la Havdalah, puis allumer la Hannoukia (5 bougies). Dimanche 09 décembre – à 18h, organisation de l’allumage de la 6éme bougie à la synagogue – office, suivi d’un buffet boissons et beignets – Entrée gratuite Mardi 11 décembre – allumage de 8éme et dernière bougie. Fin de la fête mercredi 12 décembre au soir.

Dates & Horaires Chabbath Chabbath Miqets Entrée vendredi 07/12 à 16h36 Sortie samedi 08/12 à 17h47 Horaires des Offices Vendredi soir à 17h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 16h00, suivi à 16h15 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith.

La e-letter du Beth Mosché L’actualité actualité de la semaine La conférence d’Annapolis L’heure est à l’optimiste. La conférence d’Annapolis qui se veut de relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens a débuté mardi dernier à Annapolis aux Etats-Unis. Plus de 30 pays dont la France, La Russie,la Chine, L’Allemagne, la Grande Bretagne ainsi 16 pays arabes, y compris la Syrie (mais avec une forte proportion de pays arabes hostiles à Israël) étaient là pour cautionner la démarche. Le discours commun entre les deux partis s’est terminé à quelques minutes de l’ouverture de la conférence. Il a été lu par G. Bush. Ce discours s’est voulu très ouvert afin de préparer plusieurs sommets de discussions qui devront aboutir en fin 2008 à la création d’un état palestinien. Plusieurs commissions vont être créées sur des sujets épineux comme « le retour des réfugiés », « Jérusalem Est comme capital pour le futur état palestinien », « l’eau » etc… Sur le retour des réfugiés, G. Bush a affirmé que ces personnes devait avoir la possibilité de retourner dans un état palestinien mais avec un point fort étant qu’ « Israël était le foyer national du peuple juif » Sur le statut de Jérusalem, G. Bush n’a pas voulu aborder le sujet et a simplement spécifié qu’il était « bien trop sensible ».

Du côté de la rue palestinienne, les groupes islamistes palestiniens de Gaza ont affirmé leur opposition à la relance du processus de paix entre Palestiniens et Israéliens. Le Hamas a déclaré «rejeter par avance toutes les solutions de paix qui négligent les droits du peuple palestinien». Mahmoud Zahar, un des chefs du mouvement à Gaza, a notamment rappelé que «la Palestine va du fleuve Jourdain jusqu'à la mer Méditerranée, des frontières syrienne et libanaise au nord, à la frontière égyptienne au sud", exprimant ainsi le refus de tout droit à l’existence d’Israël. Du côté de la rue israélienne, plusieurs manifestations contre ce sommet ont été déclenchées. Une des plus importantes est celle de plusieurs milliers de juifs s’étant déplacer devant le Kotel afin de prier contre la partition d’Ehud Olmert à ce sommet. Le grand Rabbin Ovadia Yossef a annoncé le retrait du parti Shass de la coalition si E. Olmert accepte une partition de Jérusalem.

Les Informations de notre Communauté Communauté Repas Chabbatique du Samedi 8 Décembre (Chabbat de Hannouka). On est au complet. Pour ceux qui n’ont pas pu s’inscrire, vous pouvez nous retrouvez vers 16h pour Min’ha suivi de la Séoudah Chlichite.

Haphtara : CHOUKROUN Jonathan Séoudah Chlichite : BOUAZIZ Albert

La ré réflexion de la semaine « Une preuve de sincérité : lorsque l’on veut transmettre à autrui ce que l’on a soit même appris. »

Chlochims : Les chlochims pour Mr ROSENBLAT Léon (zl) auront lieu le dimanche 2 décembre à 18h30 à la synagogue 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois. Prière de l’hiver dans la Amida : Selon mon calendrier, le mercredi 5 décembre au soir – dans la prière d’Arvith, n’oubliez pas de lire dans la deuxième partie de la Amida, la prière de l’hiver au lieu de celle de l’été.


La e-letter du Beth Mosché

Le coin de la Halakha

Semaine 49 – 2 au 08 Décembre 2007

ISRAEL ISRAËL : Naissance d’une nation.

TRAITE SUR CHABBATH:

L’allumage des bougies Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

1949 11 février, l’emblème national. Le 11 Février, le conseil d’état approuve l’emblème national. Après avoir délibéré pendant neuf mois et passé en revue près de 450 propositions, le comité chargé de sélectionner l’emblème national porta son choix sur l’œuvre réalisé par les frères Shamir. Elle représente un symbole composé de la ménorah trouvé sur l’arche de Titus orné d’une branche d’olivier de chaque côté. Quelques illustrations philatéliques de l’époque :

Choul’han ‘Aroukh – Siman 263 (suite des halakhots sur l’allumage des bougies) Qui a l’obligation d’allumer ? Les soldats de garde la nuit du chabbath, qui ne rentrent qu'au petit matin et ne profitent donc pas des lumières allumées le vendredi avant le chabbath, ne doivent pas en allumer, car celui qui est dans l'impossibilité de faire une mitsva en est dispensé. Mais s'ils terminent leur garde pendant qu'il fait encore nuit, ils doivent allumer avant le début du chabbath des bougies assez longues pour qu'elles durent jusqu'à leur retour. S'ils craignent que les bougies ne soient éteintes lorsqu'ils reviennent, ils allumeront sans réciter de bérakha. Les soldats qui campent sous des tentes où il est dangereux d'allumer des bougies, ne doivent pas allumer leurs lumières du chabbath sous la tente, même s'ils y prennent leurs repas. Ils utiliseront plutôt l'électricité qu'ils allumeront spécialement en l'honneur du chabbath et réciteront la bérakha : lehadliq nér chel chabbath.

Une accouchée qui passe le chabbath à l’hôpital, dans une clinique ou une maison de convalescence, doit allumer les lumières à côté de son lit, si c’est là qu’elle prend ses repas, même si son époux en allume à la maison également. Mais si d’autres ont déjà allumé des lumières du chabbath dans la chambre, elle n'a pas besoin d'en allumer, et elle n'a même pas besoin de s'associer à cette mitsva en participant aux frais de l'allumage auquel procède l'hôpital, celui-ci en donnant probablement automatiquement droit, de même qu'il assume tous ses autres besoins. Si la direction de l'hôpital, de la clinique ou de la maison de convalescence, ne permet pas aux malades d'allumer près des lits, pour des raisons médicales ou autres, l'accouchée peut allumer dans la salle à manger si elle y prend ses repas. Cependant, elle ne doit pas allumer avec bérakha si d'autres ont déjà allumé avant elle : dans ce cas, elle se contentera d'allumer une lumière électrique dans la chambre où elle dort, comme nous l'avons expliqué plus haut. D'après le rite séfarade, si elle veut elle aussi allumer dans la salle à manger, elle le fera sans réciter de bérakha.

11 Mai, Israël devient membre des Etats Unis Un an après avoir proclamé son indépendance, Israël devint le 59éme membre des Nations Unis. Cette adhésion intervient après que la première demande d’Israël eut été rejetée. Trente sept Etats votèrent pour, douze contre et neuf s’abstinrent. Extrait du texte : • Ayant reçu le rapport du Conseil de sécurité relatif à la demande d’admission d’Israël à l’Organisation des Nations Unies, • Notant que, de l’avis du Conseil de sécurité, Israël est un État pacifique, capable de remplir les obligations de la Charte et disposé à le faire, • Notant que le Conseil de sécurité a recommandé à l’Assemblée générale d’admettre Israël à l’Organisation des Nations Unies, • Prenant acte, en outre, de la déclaration par laquelle l’État d’Israël “accepte sans réserve aucune les obligations découlant de la Charte des Nations Unies et s’engage à les observer du jour où il deviendra Membre des Nations Unies”, • Rappelant ses résolutions du 29 novembre 1947 et du 11 décembre 1948, et prenant acte des déclarations faites et des explications fournies devant la Commission politique spéciale par le représentant du Gouvernement d’Israël en ce qui concerne la mise en œuvre desdites résolutions, L’Assemblée générale, • Remplissant les fonctions qui lui incombent aux termes de l’Article 4 de la Charte et de l’Article 125 de son règlement intérieur, • 1. Décide qu’Israël est un État pacifique qui accepte les obligations de la Charte, qui est capable de remplir lesdites obligations et disposé à le faire; • 2. Décide d’admettre Israël à l’Organisation des Nations Unies.

La semaine prochaine « Allumage des bougies du chabbath. Suite .. »

Après le vote, le ministre des Affaires Étrangères Moshé Sharet fut accueilli par de chaleureux applaudissements à l’Assemblée des Etats-Unis.


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 50 Du 09 au 15 Décembre -----------------------------------

La e-letter du Beth Mosché

Du 22 au 28 Kislev 5768

Les autres Communauté Communautés La Tsedaka au Palais des congrès Le prochain rendez-vous de la Tsédaka 2007 est prévu lundi 17 décembre au Palais des Congrès de Paris. Autour de Michel Jonasz, Michel Boujenah, Hughes Aufray, Rika Zaraï, Passi, Frédéric Lerner, Jonathan Cerrada, Pierre Darmon, et des invités surprise. Pour réserver des places dans le carré d’or : 01 42 17 10 08.

Religion Hannouka. Dimanche 09 décembre – à 18h, organisation de l’allumage de la 6éme bougie à la synagogue – office, suivi d’un buffet boissons et beignets – Entrée gratuite Mardi 11 décembre – allumage de 8éme et dernière bougie. Fin de la fête mercredi 12 décembre au soir. ROCH HODECH « TEVET « Dimanche 09 décembre soir Lundi 10 décembre Jour de Roch Hodech Tevet

Dates & Horaires Chabbath Chabbath Vayigach Entrée vendredi 14/12 à 16h36 Sortie samedi 15/12 à 17h48 Horaires des Offices Vendredi soir à 17h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 16h00, suivi à 16h15 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : MEGUIRA Emile Séoudah Chlichite : AMMOUIAL Laurent

La ré réflexion de la semaine « Quand règne la paix et l’harmonie, les hommes se rencontrent. Ils échangent des idées et chacun démontre à l’autre des aspects inconnus de la Vérité. Car chacun possède des points forts, des certitudes mais aussi des faiblesses, des sources de doutes et d ’erreurs dont il ignore parfois jusqu’à l’existence. En confrontant ses opinions à celles d’autrui, il pourra déceler ses propres erreurs et les corriger. Ce qui est impossible pour l’être isolé »

L’actualité actualité de la semaine Lecture : Le dernier livre de Michel Drucker : « Mais qu’est ce que l’on va faire de toi ? ». Depuis plus de quarante ans, Michel Drucker fait partie de l’univers Audiovisuel du PAF français. On connaît son visage, son ton souvent repris par des imitateurs, son humour et surtout sa gentillesse légendaire. M. Drucker est né en 1942, dans un petit village de Normandie. Il grandit à Vire, sous-préfecture du Calvados. Chaque soir, de la fenêtre de sa chambre, il regarde passer le train Granville-Paris en rêvant du jour où il montera dedans, fuyant une enfance où « rien n’était fait pour son malheur et où tout y a contribué ». Médecin de campagne marqué à vie par ce qu’il a vécu en captivité dans les camps de Compiègne et Drancy, son père, juif originaire d’Europe centrale, se l’est juré : ses fils feront de grandes études, l’unique moyen d’intégration. Les deux frères de Michel répondront à cet impérieux désir (Jean, l’aîné, fera l’ENA ; Jacques, le benjamin, médecine). Michel, lui, ne pourra pas. Cancre dans une famille où l’excellence scolaire est un devoir sacré, il s’en va très jeune, à dixsept ans, avec pour seul bagage la rage d’échapper au reproche paternel qui a hanté son enfance, et bien au-delà : « Mais qu’est-ce qu’on va faire de toi ? »

Son histoire est une exceptionnelle réussite. Il est à la fois la mémoire du petit écran, l’ami des stars françaises et étrangères, le confident des politiques et l’animateur le plus populaire de la télévision française, notamment avec son émission qui passionne des millions de spectateurs le dimanche après midi sur France 2 : « Vivement Dimanche » et qu’il anime et coproduit depuis 1998. Il débute à l’ORTF avec les grands comme Pierre Desgraupe, Léon Zitrone, Georges de Caunes, Roger Couderc... De 1965 à 1973, il tient la rubrique sportive du journal télévisé. En 1974, il change de registre et choisit la variété. Il enchaîne alors les émissions cultes comme « Champs Elysées », « Star 90 », « Studio Gabriel ». Il anime aussi régulièrement des émissions de prestige comme « La nuit des Molières », « Les Césars », « Les Victoires de la musique », ou encore les soirées de réveillon. Derrière les rencontres et les anecdotes hautes en couleur, on découvre dans ce livre, les fêlures d’un autodidacte qui a construit sa vie comme une longue course cycliste, étape après étape, pour prouver sa vraie valeur aux siens. Une autographie sans fard. Michel Drucker se considère comme le dernier survivants du PAF de la première génération de la télévision en noir et blanc. A lire et à relire. Un beau cadeau de fin d’année civile. Edité chez B. Laffont. Prix public 21€00.

Les Informations de notre Communauté Communauté Fête de Hannouccah : N’oubliez pas Dimanche 9 décembre à 18h, allumage de la 6éme bougie de Hannoucah. Après la prière du soir, allumage des bougies, chants de Hannouccah par les enfants du Talmud Torah, cadeaux pour les enfants, les ados et s’il en reste pour les adultes, puis buffet boissons et beignets de Hannouccah, tout cela accompagné d’une musique adéquate. ENTREE GRATUITE

Jeudi 13 décembre à 8h00, Bar Mitzvah du petit Jérémie AMMOUIAL. Venez nombreux. L’ACIA renouvelle ses vœux de Mazal Tov au jeune Bar Mitzvah et à toute sa famille.


Semaine 50 – 9 au 15 Décembre 2007

La e-letter du Beth Mosché

Le coin de la Halakha

ISRAEL ISRAËL : Naissance d’une nation.

TRAITE SUR CHABBATH:

L’allumage des bougies Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

1949 4 Mai, Anecdote Le défilé des troupes de Tsahal à l’occasion du premier anniversaire de l’Indépendance de l’État d’Israël, ne parvint jamais à destination. L’itinéraire choisi pour le défilé entraîna un désordre complet. Le Premier Ministre, David Ben Gourion, ordonna l’établissement d’une commission d’enquête afin de connaître les raisons de ce défilé manqué.

Choul’han ‘Aroukh – Siman 263 (suite des halakhots sur l’allumage des bougies) Qui a l’obligation d’allumer ? Une accouchée peut allumer les lumières du chabbath chez elle, même si elle saigne abondamment, et il en est de même pour les autres femmes lorsqu'elles sont nidda ou ont leurs règles. Elles doivent allumer les lumières du chabbath avec bérakha, comme elles sont tenues de réciter la birkath hamazon et les autres bénédictions de jouissance. Elles ont également l'obligation de faire la prière et le Kiddouch ou les autres mitsvoth de ce genre. Tel est l'usage dans toutes les communautés juives Une aveugle allume les lumières du chabbath avec bérakha puisqu'elle jouit de la lumière qui permet aux autres de voir et de la diriger là où elle le désire (le cas est identique à celui de la bérakha «yotser hameoroth» qu'un aveugle doit réciter pour la même raison). Mais si elle est mariée à quelqu'un qui voit, il est préférable que ce soit lui qui allume et récite la bérakha.

D'après certaines opinions, si une femme a oublié d'allumer les lumières du chabbath et que son mari ne l'a pas fait non plus, elle devra dorénavant allumer une lumière supplémentaire. Mais d’autres décisionnaires sont moins stricts, surtout si elle n’en a pas les moyens, et l’autorisent à mettre un peu d’huile qu’elle n’en mettait jusqu’à présent, ou à se servir des bougies un peu plus longues. Il en est de même si elle a allumé moins de lumières que d’ordinaire : d’après certaines opinions, elle doit en allumer une de plus dorénavant. Mais de nos jours l'électricité est de toute façon allumée et il n'est donc pas nécessaire de lui imposer cette mesure. Même si elle a complètement oublié d'allumer, elle pourra continuer à allumer le même nombre de lumières qu'auparavant, si par ailleurs la pièce est éclairée à l'électricité.

Une femme qui s'est intentionnellement abstenue d'allumer les lumières du chabbath pendant une longue période, et regrette ensuite sa conduite en décidant d'observer dorénavant scrupuleusement la Torah et les mitsvoth, n'est pas soumise à cette sanction d'allumer une lumière supplémentaire. Même si elle avait déjà pris l'habitude d'allumer deux lumières au début de son mariage et qu'elle s'est arrêtée ensuite, elle n'a pas besoin d'en allumer plus de deux à présent, surtout à notre époque où nous laissons l'électricité allumée La semaine prochaine « Allumage des bougies du chabbath. Suite .. »

Transport d’artillerie 22 Juin, Éducation Le Ministre de l’Éducation, Mr Zalman Shazar, fait adopter la loi sur l’enseignement obligatoire en vertu de laquelle tout enfant de moins de 14 ans doit aller à l’école élémentaire. Zalman Shazar est né le 24 novembre 1889 en Biélorussie et décédé le 15 Octobre 1974 à Jérusalem. Il reçoit une éducation religieuse stricte. Entre 1949 et 1951, il est nommé Ministre de l’Éducation et de la Culture. Le 21 Mai 1963, il devient le 3éme Président de l’État d’Israël. 07 Août, Transport Après un long arrêt de service, la ligne ferroviaire en direction de Jérusalem est ré ouverte. Les habitants de Jérusalem, dont David Ben Gourion, accueillent chaleureusement les passagers du premier train en provenance de Tel Aviv.. 17 Août, Théodor Herzl Les restes de Théodor Herzl, de son nom hébreu Benjamin Ze’ev l’homme qu eut l’idée de la fondation de l’État d’Israël, furent ramenés de Vienne (Autriche) en Israël. Les chefs de l’État et de l’armée ainsi que de nombreuses personnalités assistèrent à la cérémonie organisée à l’aéroport. Les obsèques nationales se tinrent à Jérusalem. Les reste de Théodor Herzl furent enterrés sur le mont Menuchot qui fut rebaptisé « Mont Herzl » après l’inhumation. Les dépouilles mortelles de Paulina et Hans Herzl, les deux enfants de Theodor Herzl qui étaient enterrés au cimetière juif de Bordeaux en France, ont été transférées en septembre 2006 en Israël et inhumées à Jérusalem. Dans son testament, explique le Haaretz, Theodor Herzl demandait à être enterré avec sa famille proche dans l’Etat juif, une fois que celui-ci aurait été créé. Or, si les parents et la sœur d’Herzl ont été inhumés à ses côtés, le transfert des dépouilles de ses deux enfants aînés s’était heurté à de nombreux obstacles, notamment religieux. En effet, Hans s’était converti au christianisme. Il s’est aussi donné la mort après le décès de sa sœur. L’inhumation de Paulina et d’Hans a finalement été rendue possible grâce, notamment, à l’intervention du grand rabbin d’Israël Shlomo Amar. Le 6 décembre dernier les restes du seul petit-fils de Herzl, Stephen Norman, ont été amenés en Israël


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 51 Du 16 au 22 Décembre ----------------------------------Du 07 au 13 Tevet 5768

Les autres Communauté Communautés Rabbanit Franckforter La Rabbanit Franckforter organise un cours sur « Le rôle de la femme dans la religion juive », à Villepinte, 1 Place Condorcet le Lundi 17 Décembre à 20h. Public exclusivement féminin. Pour les hommes qui accompagneront leurs femmes, un cours sur la paracha de la semaine sera donné par le Docteur Mazouz.

Religion Jeune du 10 Tevet - Mercredi 19 décembre Début du jeûne 06h55 - Fin : 17h32 Ce jeûne commémore l’établissement du siège sur Jérusalem par Nabuchodonosor, siège qui a duré 3 ans et qui s’est achevé par le premier exil dit « Exil de Babylone ». Redoublons nos prières pour que le Machiah nous soit envoyé le plus tôt. Sanhédrin A l’instar d’Ezra, le grand Rav Mosche Halbertsam a surmonté toutes les critiques pour restaure un Sanhédrin en développement et de nombreux rabbins d’Israël l’ont suivi en dépits d’inévitables difficultés politiques et religieuses. Cette si inattendue unité n’a-t-elle pas un parfum pré messianique ?

Dates & Horaires Chabbath Chabbath Vayé’hi Entrée vendredi 21/12 à 16h38 Sortie samedi 22/12 à 17h50 Horaires des Offices Vendredi soir à 17h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 16h00, suivi à 16h15 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith. Haphtara : SAMUEL Gabriel Séoudah Chlichite : BOUAZIZ Albert

La ré réflexion de la semaine « Le sommet de la sagesse est atteint par ceux qui comprennent vraiment que la sagesse est encore très lointaine »

La e-letter du Beth Mosché L’actualité actualité de la semaine De l’Or Papou pour le 3éme temple Lu dans Actualités Juives plusieurs sites Internet.

et

sur

A l’occasion de sa venue à Jérusalem pour les fêtes de Souccoth dernier, une délégation d’habitants de Papouasie Occidentale de Nouvelle Guinée a offert un kilo d’or à l’Institut du Temple qui milite en vue de la reconstruction du troisième Temple. Cet or servira à fabriquer des ustensiles, tels qu’ils sont décrits dans la torah, et qui seront utilisés durant le culte lorsque le troisième Temple sera reconstruit. Le deuxième Temple d’Hérode a été détruit par les Romains en l’an 70 de note ère. Se dressent aujourd’hui sur le site du Temple, les mosquées du Dôme du Rocher et d’Al Aqsa. En partant la délégation a précisé à l’Institut du Temple qu’ils étudiaient régulièrement la Bible et qu’il voulait appliquer à la lettre le verset du livre du prophète Zaccharie spécifiant « Et on viendra de loin pour prendre part à la construction du Temple de l’Eternel… ». Ils ont rajouté que cette offrande ne serait pas la dernière.

Plusieurs de ces objets dont le fameux candélabre à sept branches, devenu l’emblème de l’État hébreu, coulé en or massif, sont exposés au public dans le musée. Je l’ai particulièrement visité lors de mes dernières vacances en Israël. Si vous vous rendez à Jérusalem, vous prenez les escaliers se situant face au mur du côté de l’entrée des hommes. Arrivé en haut vous prenez la première rue sur votre gauche et le musée est à votre gauche. Ne vous attendez pas à un musée de 500 m²; il est tout petit avec une première salle contenant des objets divers à acheter, puis une arrière salle d’à peine 20m² avec les quelques objets fabriqués tels qu’ils ont été décrits dans la Torah. L'organisation Institut du Temple est composée de chercheurs et d'artisans, ils ont déjà préparé des plans, mais aussi recréé des objets de culte utilisés à l'époque des premiers Temples.

L’Institut, créée il y a 20 ans dans la vieille ville de Jérusalem s’est donné comme but de fabriquer à l’identique les ustensiles minutieusement décrits dans la Torah et qui servaient aux prêtres pour assurer le culte.

Commentaire sur la paracha de la semaine Vayé’hi : « Jacob vécut dans le pays d’Égypte dix sept ans » Even Choév précise que la terme igie (Il vécut) dont la valeur numérique est de 34, symbolise la vraie vie de plénitude , de bonheur sans nuage de Jacob; à savoir, les dix sept années que Joseph passa auprès de son père et les dix sept années que le Patriarche vécut en Égypte. Le reste de ses années était plutôt un calvaire qu’une vie dans l’acceptation heureuse de ce terme. Il eut à subir l’hostilité d’Esau, le stratagème et les fourberies de Laban, l’affrontement avec l’ange, le drame de l’outrage de Dina, la mort prématurée de Rachel, sa bien aimée, le deuil de sa mère la disparition de Joseph, la capture de Siméon et les années de disettes ….


Semaine 51 – 16 au 22 Décembre 2007

La e-letter du Beth Mosché

Le coin de la Halakha

ISRAEL ISRAËL : Naissance d’une nation.

TRAITE SUR CHABBATH:

L’allumage des bougies Tiré dit Yalqout Yossef de Rabbi Yossef Qaro z.l.

Choul’han ‘Aroukh – Siman 263 (suite des halakhots sur l’allumage des bougies) Qui a l’obligation d’allumer ? Si la femme a oublié d'allumer les lumières un yom tov, on ne lui impose pas comme sanction de l'oblige à allumer une lumière supplémentaire, surtout lorsque la pièce est éclairée par une lumière électrique ; on ne la lui impose d'ailleurs pas le chabbath non plus, comme nous l'avons vu.

Il n'est pas nécessaire d'allumer des lumières du chabbath au beith hakenesseth ; de nos jours, personne n'y prend ses repas et on n'a donc pas institué d'y faire d'allumage. On a toutefois l'usage d'en allumer dans certaines communautés parce qu'il est dit : «Honorez D. par des lumières», mais il n'y a pas lieu de réciter de bérakha pour ces lumières et il n'est pas nécessaire de les allumer à l'endroit où elles devront rester. On peut donc les allumer quelque part pour les mettre ailleurs ensuite (avant le chabbath).

Dans certaines communautés, le bedeau à l’habitude de faire l’allumage sans bérakha avant le début de chabbath et l’officiant récite cette bérakha à voix haute environ une demi-heure plus tard : il faut supprimer cet usage qui ne se justifie absolument pas et qui a été institué par des ignorants qui ne connaissent pas la halakha.

Certains ont l’habitude de mettre assez d’huile dans les lumières allumées à la synagogue pour qu’elles brûlent jusqu’à la fin de l’après-midi du chabbath et c’est ce qu’ils font les veilles de fêtes également. Cela pour honorer le beith hakenesset , comme il est dit « Honorez D. par des lumières ». Il n’y a pas à craindre que ce soit du gaspillage.

La semaine prochaine « Bénédiction sur l’allumage.»

1949 30 Août : budget d’austérité Le premier budget de l’Etat hébreu s’élève à 40,1 millions de lires. Pour éviter la catastrophe économique, les Ministres acceptent les budgets restreints qui leur sont alloués sans aucune protestation. Même au niveau de la population un régime d’austérité est institué. Exemple de ration journalière : pain illimité, 60 grammes de maïs, 58 grammes de margarine, 8 grammes de pâtes, 200 grammes de fromage frais, 600 grammes d’oignons et 5 grammes de biscuits. La ration de fromage était de 75 grammes par mois.

07 Septembre : Vive les Impôts .. La knesset décide de soumettre l’ensemble des citoyens israéliens à l’impôt sur le revenu. 02 Novembre : Agriculture Plus de 3000 vaches débarquent en Israël en provenance des Etats Unis, dans la cadre d’une aide d’urgence dont l’objectif est d’améliorer la qualité du lait. 07 Novembre : l’Opération « Tapis Magique » Alya « Marvad Hakessamim » (Opération « Tapis magique ») au cours duquel 50 000 juifs du Yémen, principalement des enfants, sont amenés en Israël par un gigantesque pont aérien de 380 avions. L’opération était restée secrète jusqu’à plusieurs semaines après qu’elle ait eu lieu. La communauté juive du Yémen date de l’époque de la Bible. Durant des siècles, les Juifs du Yémen vécurent dans la misère et les Musulmans les privèrent de toute liberté. Malgré les persécutions, les Juifs de cette contrée restèrent fidèles à la religion de leurs ancêtres, gardant espoir, confiants en la prophétie qui annonçait leur futur retour à Sion. Au cours de l’année 1949, 250 000 juifs ont fait leur Alya, la plupart en provenance d’Europe. Par manque de place, ces nouveaux immigrants logèrent dans des baraquements militaires et des camps, avant d’être déplacés vers les camps de transit. Pour cette seule année, l’État avait besoin de plus de 3000$ pour absorber chaque immigrant, soit environ plus de 700 000$. Ce qui représentait un montant supérieur à son propre budget.


ACIA – Beth Mosché - 3, Avenue Clermont Tonnerre 93600 Aulnay sous Bois Site Internet : Bethmosche.free.fr Téléphone : 01.48.79.37.10

Semaine 52 Du 23 au 29 Décembre -----------------------------------

La e-letter du Beth Mosché

Du 14 au 20 Tébet 5768

Israë Israël

L’actualité actualité de la semaine

Conférence des donateurs : Lundi dernier à Paris, l'Autorité Palestinienne a réussi à récolter 7,4 milliards de dollars (dont 68 millions € par la France). Mahmoud Abbas avait exhorté les donateurs à apporter une aide financière rapide pour éviter une ''catastrophe totale à Gaza et en Judée-Samarie''. La somme attribuée dépasse de loin les 5,6 milliards $ qu'il réclamait. Inscrite dans la continuité de la conférence d'Annapolis, cette conférence à laquelle participait près de 90 donateurs est destinée à fournir un soutien financier et politique à l'Autorité palestinien. Ce soutien doit lui donner les moyens de construire un Etat viable.

Dates & Horaires Chabbath SEMAINE 52 Chabbath Chémoth Entrée vendredi 28/12 à 16h43 Sortie samedi 29/12 à 17h53 Haphtara : CHOUKROUN Mickaël Séoudah Chlichite : ATLAN Gérard SEMAINE 01 Chabbath Vaéra Entrée vendredi 04/01/08 à 16h50 Sortie samedi 05/01/08 à 17h59 Haphtara : SILVERA David Séoudah Chlichite : MEGUIRA Emile

Horaires des Offices Vendredi soir à 17h00 Samedi matin à 09h20 Samedi après midi, cours à partir de 16h00, suivi à 16h15 de Min’ha, de la séoudah Chlichite et d’Arbith.

La ré réflexion de la semaine « Ne parle pas quand ça n’est pas le moment et sans but utile. Surveille ce qui sort de ta bouche »

Au nom du Comité, je vous souhaite une bonne et heureuse année civile 2008. Un peu de repos s’impose en cette fin d’année. Je vous retrouverai donc début Janvier.

Commentaires sur les prochaines parachiot Chémoth : Naissance de Mosché : « L’enfant grandit, elle l’amena à l afille de Pharaon: il fut pour elle, comme un fils. Elle appela son nom : Moïse et dit - car de l’eau je l’ai tiré- » (Chemoth Chapitre 2 – verset 10) Le 7 Adar , un fils naquit à Yokheved et Amram. Lorsqu’il vint au monde, la maison s’illumina de la lumière de la Shékhina. L’enfant naquit circoncis, signe qui indiquait qu’il allait être un tsaddik. Jusqu’à trois mois, Yokheved réussit à cacher l’existence de Mosché aux Égyptiens. Yokheved mit Mosché dans un panier et accompagnée de sa fille Myriam, le déposa sur le Nil. Le jour où Mosché fut livré aux eaux du Nil était el 6 Sivan. Les anges du Ciel implorèrent Haschem : ‘Mosché doit-il périr ce jour là, le jour où il est destiné à donner la Torah aux enfants d’Israël ? ». Vaéra : Les sept premières plaies : « Le cœur de Pharaon s’endurcit » (Vaera – Chapitre 7 – verset 13) Rav Dessler explique que l’endurcissement de cœur de Pharon n’était pas un décret d’Haschem, mais plutôt la conséquence naturelle de ses fautes continuelles. Nos sages disent : ‘Celui qui veut se purifier est aidé d’En haut; celui qui veut se souiller, on lui ne donne l’occasion’. L’homme est libre de choisir sa propre direction dans la vie. Mais une fois qu’il avance dans le chemin qu’il a choisi, il lui est de plus en plus difficile de faire marche arrière. Un faute commise une fois appelle au repentir, une faute commise deux fois semble permise, une faute commise trois fois devient une vertu aux yeux de celui qui la commet (au nom de Rav Yisraël Salanter). Pharaon s’est fermé le chemin de la téchouva car, en persistant dans sa voie erronée, il s’est rendu progressivement insensible à la vérité (Mikhtav Mi Eliahou 2 Chemot)

E_Letter_2007  

26 Août au 01 Septembre 2007 ----------------------------------- Le footballeur français Rudy Haddad, ancien joueur du PSG et de Valencienne...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you