Page 1

EDITO RIAL

LE CETIME FACE À SES DÉFIS

Le CETIME célèbre en ce mois de mai 2012 son trentième anniversaire. Depuis sa création en 1982, le Centre a déployé des efforts considérables pour mener à bien sa mission d’appui et d’assistance aux entreprises du secteur des IME. Aujourd’hui, et grâce à une bonne notoriété acquise à l’échelle nationale et internationale et à une riche expérience et connaissance du tissu industriel tunisien, le CETIME possède de vrais atouts pour enrichir son portefeuille clients en puisant notamment dans son intelligence collective.

Un deuxième axe, non moins important, concerne le développement du prototypage à travers la mise en place d’une unité d’usinage numérique et d’une unité de prototypage électronique que le CETIME s’apprête à concrétiser dans le cadre de son implantation au pôle technologique de Sousse à travers le Centre de Ressources Technologiques, CRT pour accompagner le développement technologique des entreprises relevant du secteur électronique.

Ainsi, et tout en étant conscient de l’importance cruciale de l’étape actuelle par laquelle passe l’économie nationale et de l’ampleur des défis de performances qu’exige le contexte économique international en général et tunisien en particulier, le Centre a établi sa vision stratégique pour les cinq prochaines années et une feuille de route pour atteindre ses objectifs.

Et pour appuyer le développement du capital humain des entreprises, le CETIME a choisi de mettre en place un programme tridimensionnel à leur profit couvrant le volet valorisation des compétences à travers la préparation à la qualification dans les différents domaines liés au cœur du métier des secteurs mécanique, électrique et électronique. Et pour accompagner les mutations techCette vision stratégique vise essentiellement d’accéder à un nologiques dans ce domaine, le CETIME est appelé à niveau de performance lui permettant de devenir le partenaire concevoir de nouveaux thèmes de formation en adéquaprivilégié des entreprises du secteur des IME pour les accom- tion avec ces référentiels. pagner dans les différentes actions d’innovation et d’amélioration de leur potentiel technologique et de là, à contribuer effi- SOMMAIRE cacement à l’amélioration du positionnement de la Tunisie en Edito: tant que site de production à plus forte valeur ajoutée techno- - Le CETIME face à ses défis. P. 1 logique tout en dotant le produit tunisien d’une reconnaissanActualités: ce à l’échelle internationale lui permettant de conquérir de - Entreprises, ceci vous concerne! le PCAM P. 2 nouvelles parts de marché. Parmi les axes sur lesquels repose la politique d’intervention - Tunis-Med Industrie 2012 : le carrefour de P. 3 l’innovation du CETIME au profit de l’amélioration du potentiel technoème P. 4 logique des entreprises industrielles tunisiennes figure l’enri- - Une première en Afrique : 18 Conférence des CND à Durban, Afrique du Sud. chissement de l’infrastructure qualité du Centre pour pouvoir - Mondiale Réunion de Coordination du projet AFRA P. 4 répondre aux besoins les plus exigeants des entreprises en RAF /8/043 terme d’essais de conformité par rapport aux standards internationaux et aux directives européennes allouant l’accès au - Audits réussis pour 3 laboratoires du CETIME P. 5 marché européen. Parallèlement, le CETIME envisage d’élar- - Participation conjointe CETIME/FEDELEC au P. 6 Salon « MEDELEC & ENER 2012 » gir les champs d’accréditation de ses laboratoires pour couvrir les besoins en métrologie, CND, et caractérisation des maté- Données du secteur IME: - Le secteur IME enregistre un bilan mitigé et riaux. une baisse des exportations pour mars 2012

.

Agendas:

http://www.tunis-medindustrie.com/

P. 7

P. 13


CETIME NEWS N° 59

Entreprises, Ceci vous concerne ! Le PCAM : Programme d’Appui à la Compétitivité des entreprises

et à la facilitation de l’accès au Marché Le PCAM, est un programme financé par l’Union Européenne, mettant à la disposition des entreprises industrielles et de services liés à l’industrie plus de 13.000 homme-jours d’expertises locales et internationales pour un budget estimé à environ 10 million d’Euros, il reprend et impulse la mise en œuvre des Programmes Nationaux Qualité et Coaching et élargit son champs d’intervention pour mener des actions pilotes dans le domaine du Marquage « CE ».

1. Pour le volet Qualité (PNQ) : le PCAM vise l’introduction des Systèmes de Management de la Qualité dans au moins 400 entreprises selon les référentiels horizontaux tels que l’ISO 9001, l’ISO 14001, l’OHSAS 18001 et l’SA 8000 ainsi que selon les référentiels sectoriels tels que l’ISO 9100 et l’ISO TS 16 949, ISO 17025 et ISO 17020.

2. Pour le volet Coaching (PNC) : le PCAM projette d’assister 300 entreprises en vue de perfectionner leurs performances techniques et managériales, telles que l’amélioration de leur productivité, la mise en place d’un bureau d’étude ou de méthode en leur sein, la mise en place d’une cellule de veille stratégique, l’assistance à la maîtrise de procédés technologiques, l’amélioration de leurs fonctions marketing et commerciale, l’aide à leur positionnement à l’international. 3. Pour le volet Marquage « CE » : les actions concerneront 40 entreprises pour lesquelles le PCAM mobilisera des experts internationaux en vue de les assister dans leurs démarches afin d’apposer la marque « CE » sur au moins un de leurs produits. (Action réservée aux entreprises appartenant aux secteurs IME et produits de construction).

4. Pour le volet Financement : - votre entreprise contribuera au financement du coût de l’expertise PCAM à hauteur de 15 % dont 70 % sera remboursé après la fin de l’action. - votre contribution au frais d’accompagnement du CETIME pour la mise en place de l’action sera de 30 % du coût global et les 70 % seront prises en charge par le FODEC, à travers l’ITP. Le CETIME, en tant que partenaire privilégié des entreprises du secteur IME mettra à votre dispositions ses compétences confirmées pour :

- définir vos besoins en matière de coaching technique et/ou non technique en cas de besoin - établir un diagnostic préalable sur l’état des lieux de l’entreprise par rapport au besoin identifié et concevoir un plan d’action définissant les objectifs spécifiques à atteindre et les résultats escomptés de l’action à mener . - participer activement avec les experts recrutés par le PCAM à la mise en œuvre des actions de Qualité et/ ou de Coaching, voire de marquage CE dont les entreprises pourraient bénéficier. Pour de plus amples informations sur le PCAM, nous vous demandons de bien vouloir prendre attache avec M. Mahmoud Ramzi EL METHAMMEM par Téléphone au 71 146 044 ou par E-mail à l’adresse : R.elmethamem@cetime.com.tn ou contact@cetime.com.tn

CETIME news

Site web:

http://issuu.com/cetimenews/docs

Responsable de la publication: SOFIA BAHRI Coordination : Sabah Ben Fadhel - ont participé à ce numéro : Taoufik Ben Saâd - Adel Elloumi - Fairouz Ammar - Asma Kharrat

LE CETIME - GP7 - Z.I. Ksar Saïd - 2010 La Manouba - Tél.: 70 146 000 E-mail : contact@cetime.com.tn - site web : www.cetime.ind.tn

Page 2

Fax : 70 146 071


ACTUALITES

CETIME NEWS N° 59

volonté de la part des organisateurs de consacrer

Tunis-Med Industrie 2012 un intérêt particulier à la valorisation du produit

13-16 juin

Le carrefour de l’innovation Pour être au diapason des nouvelles technologies industrielles, un rendez vous très important est à ne pas manquer, il s’agit du Salon International du Partenariat Industriel et de l’Innovation, baptisé « Tunis-medindustrie » qui tient sa 2ème édition du 13 au 16 juin 2012 au Parc des expositions du Kram, parallèlement avec le Forum international de l’électronique « Fortronic » et Tunisia Investment Forum qui se tient les 14 et 15 juin à l’hôtel Ramada Plaza – Gammarth. Ce salon à vocation méditerranéenne, s’ouvre de plus en plus à l’international pour offrir aux entreprises tunisiennes animées d’un désir de tisser le maximum de partenariats ou de solutionner en temps réel, leurs problèmes techniques et commerciaux, de larges perspectives de développement à travers les rencontres avec les donneurs d’ordre, fournisseurs, partenaires et sous-traitants venus des quatre coins du monde.

industriel tunisien en mettant en avant le potentiel technique et technologique des entreprises et en jetant la lumière sur les nouvelles pistes d’amélioration de leur compétitivité. L’innovation étant désormais le propulseur de la croissance pour la création d’emplois et le principal facteur de compétitivité et de différenciation, ce salon présente à cet effet, en plus des ateliers techniques et des workshops dédiés à la promotion de l’innovation, un vaste programme de rencontres multisectorielles B to B avec les professionnels de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique, du plastique, et de l’automobile, connu pour le rôle de locomotive qu’il joue dans la promotion aussi bien du site Tunisie que des exportations nationales.

Le CETIME , en tant que partenaire stratégique des entreprises du secteur des IME, est présent à cet évènement à côté des institutions d’appui et de soutien à l’industrie pour aider les entreprises à mettre en avant leur savoir faire , saisir les nouvelles opportunités qui se présentent à eux et profiter du nouveau contexte économique national de l’après révolution, qui leur procure Ainsi, et à l’image des objectifs stratégiques assignés de nouveaux atouts en plus de l’attractivité hisà l’industrie tunisienne en termes de développement torique du site Tunisie. technologique et attraction des grandes enseignes internationales, l’organisation de ce Salon concorde Le salon est à ce titre plus qu’un moyen d’accéavec cette volonté de booster la dynamique de crois- der à de nouveaux marchés, c’est un outil indissance et d’ouverture à l’international. D’ailleurs, le pensable pour le développement de l’image de thème qui lui a été choisi « meeting with innovamarque de l’entreprise et de sa notoriété. tion » ou « rencontre avec l’innovation » traduit une http://www.tunis-medindustrie.com/

Page 3


ACTUALITES

CETIME NEWS N° 59

18ème Conférence Mondiale des CND & Réunion de coordination du projet AFRA RAF /8/043 Durban, Afrique du Sud - du 16 au 20 avril 2012 L’Afrique a accueilli, pour la première fois de son histoire, un événement mondial des plus reconnus, c’est la conférence mondiale sur les Contrôles Non-Destructifs (WCNDT), qui s'est tenue au Centre international des congrès de Durban, Afrique du Sud, du 16 au 20 avril 2012.

Madame Asma KHARRAT Sous directrice au CETIME et Responsable du Centre d’Examen en CND a participé à cet événement en qualité de Coordinatrice Nationale du projet AFRA RAF 8043 intitulé : Promotion Self-reliance and Sustainability of Nondestructive Testing Facilities. Cette conférence a enregistré la présence de 1552 participants provenant de 89 pays. Le programme de cette manifestation a comporté environ 520 présentations techniques et scientifiques portant sur les dernières nouveautés en matière de techniques de contrôle. L'exposition a couvert une superficie de 9500 m2, ce qui représente environ la taille d'un terrain de rugby, avec 120 exposants, fournisseurs d'équipements ou de services. La conférence avait pour thème "Les CND au Service de la société" et plusieurs thématiques ont été abordées dont notamment : - les projets AIEA en cours dans le domaine du CND et les projets futurs, - un atelier sur la Qualification et la certification du personnel CND et l’accord de reconnaissance multilatérale, - un atelier sur la recherche dans le domaine des CND, etc... A l’issue de cette conférence, les membres de l’ICNDT dont notamment la Commission Tunisienne des Contrôles non Destructifs « COTEND » ont voté pour le choix du pays qui abritera la 20ème conférence mondiale sur les Contrôles Non-Destructifs (20ème WCNDT) qui sera tenue en 2020 en Corée du Sud à Séoul après celle de 2016 qui aura lieu à Munich en Allemagne.

Parallèlement à cet évènement, et dans le cadre du projet RAF /8/043, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique « AIEA » a organisé la réunion de coordination assistée par les coordinateurs du projet des pays membres : Tunisie, Algérie, Angola, Cameroun, République démocratique du Congo, Ghana, Maroc, Maurice, Nigeria, Afrique du Sud, Soudan, République Unie de Tanzanie et Zimbabwe. Les coordinateurs AFRA ont rappelé que la 6ème Conférence Africaine sera accueillie par le Cameroun en 2014 et que celle d’après sera en 2016 en Algérie. Notons par ailleurs, que ces événements présentent pour le CETIME une occasion propice pour mettre en valeur ses diverses prestations dans le domaine des essais non destructifs et pour nouer de nouveaux partenariats à l’échelle régionale, africaine et internationale. Contact : Mme Asma Kharrat - Tél. 70 146 099

Page 4


ACTUALITES

CETIME NEWS N° 59

Audits TUNAC réussis pour 3 laboratoires du CETIME Dans le cadre du maintien du système d’accréditation de ses laboratoires selon la norme ISO/ CEI 17025 édition 2005, le CETIME a passé avec succès les 4èmes audits de surveillance de ses laboratoires métrologie dimensionnelle et de performances énergétiques des réfrigérateurs ainsi que l’audit initial pour le laboratoire d’essais de performances énergétiques des climatiseurs. Actuellement le laboratoire de métrologie dimensionnelle du CETIME est accrédité par le TUNAC pour les étalonnages suivants : - pieds à coulisses de 0 – 500 mm - micromètres standards 0 – 100 mm - micromètres à touches sphériques, - micromètres à touches fixes fines et à touches tronconiques de 0 – 100 mm - Cales étalons de 0,5 à 100 mm.

Laboratoires d’essais de performances énergétiques des climatiseurs et réfrigérateurs

Il est à signaler que le CETIME prépare l’extension de son champ d’accréditation en matière de métrologie dimensionnelle à partir de l’année 2012 et ce, pour couvrir les instruments suivants : - comparateurs mécaniques - comparateurs digitaux - piges - tampons lisses et filetées - bagues lisses et filetées - marbres Il est prévu également l’extension de l’accréditation aux laboratoires suivants: - Le laboratoire d’essais sur lampes - Le laboratoire d’essais de sécurité électrique - Le laboratoire d’essais mécaniques Ainsi, à l’horizon 2013, le nombre de laboratoires accrédités serait égal à 6 contre 3 actuellement.

Page 5

Laboratoire de métrologie dimensionnelle

Contact : M. Adel Elloumi . Tél. 70 146 095


ACTUALITES

CETIME NEWS N° 59

Partenariat UTICA / CETIME Participation conjointe CETIME / FEDELEC au salon professionnel « MEDELEC & ENER 2012 » La 6ème édition du Salon professionnel « Medelec » s’est tenue à la Foire Internationale de Sfax, du 7 au 10 mars 2012, conjointement avec la 3ème édition du Salon de Energies Renouvelables « Ener » sous le patronage du Ministère de l’Industrie et du Commerce. Ces deux salons rassemblent chaque année, au côté des organismes d’appui, à l’instar de la Fédération Nationale de l’Electricité et de l’Electronique « FEDELEC », la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz « STEG », l’Agence Nationale pour la Maitrise de l’Energie « ANME », et la Chambre syndicale des énergies renouvelables, les opérateurs et acteurs du secteur (industriels, hommes d’affaires, décideurs, chercheurs et universitaires) tunisiens et étrangers (Italie, Inde, Arabie Saoudite, Lybie…) et ce, dans un espace international d’exposition, de démonstrations d’innovations, de colloques et de forums scientifiques. Pour cette édition 2012, le CETIME et la FEDELEC ont décidé, dans un esprit de collaboration et de mutualisation de leur savoir faire au profit du développement du secteur des IEE, de participer conjointement aux activités de ce salon en vue de conjuguer leurs efforts pour présenter une offre aussi complète que possible aux entreprises du secteur et veiller à l’écoute de leurs besoins en termes de certification produits, accès aux marchés, Contrôle Qualité, Formation, Assistance technique, etc. Le programme commun d’interventions a porté sur « L’innovation dans le secteur électrique ». L’inauguration du salon a été assurée par Monsieur Mohamed Lamine CHAKHARI, Ministre de l’Industrie et du Commerce dans un élan d’exhortation des investisseurs et hommes d’affaires à déployer davantage d’efforts pour promouvoir les activités électriques et électroniques, en tête de liste des exportations nationales. Il est important de signaler à ce titre, que l’organisation de cette édition a été marquée par une conjoncture économique difficile, caractérisée essentiellement par le ralentissement de la croissance économique et la hausse continue des coûts de production de l’énergie. Un effort soutenu est à saluer à ce titre, de la part des professionnels et chefs d’entreprises de la région de Sfax de vouloir renouer avec le développement économique et œuvrer à surmonter les obstacles entravant la relance de l’activité économique dans le secteur des IEEE, qui demeure un secteur phare de l’économie nationale. Le bilan de la participation conjointe CETIME/FEDELEC au Salon est globalement positif, étant donné l’afflux assez important des visiteurs au Stand FEDELEC/CETIME et les demandes d’intervention et de collaboration formulées. Ce résultat a été atteint aussi grâce à la qualité des interventions présentées lors des deux journées du Forum CETIME/FEDELEC et aux débats qu’elles ont suscitées de la part des participants à ces interventions. http://www.salon-medelec.com/

Page 6


DONNEES DES IME - (1/6)

CETIME NEWS N° 59

Le secteur IME enregistre un bilan mitigé pour le 1er trimestre 2012 et une baisse des exportations du mois de mars 2012 par rapport à mars 2011

I/ Analyse globale du commerce extérieur : Durant le premier trimestre de l’année 2012, les paramètres du secteur des industries mécaniques et électriques « IME » ont affiché une augmentation au niveau des exportations par rapport à la même période de l’année 2011. Cette augmentation est de 8,6 % (2 406,3 MD pour les 3 premiers mois de l’année 2012 contre 2 215,7 MD pour la même période 2011). Toutefois, ce dernier taux a enregistré en 2011 une augmentation de 25,5 % par rapport à 2010 d’où, on remarque une décélération du rythme de croissance des exportations. Cependant, le secteur des IME reste le premier secteur exportateur et participe à hauteur de 37,4% de l’ensemble des exportations des produits et ce malgré une légère baisse de sa part. Exportations, importation et taux de couverture du secteur IME (3 premiers mois) 4 500

80,0%

70,3%

4 000

70,0%

60,6%

61,2%

3 500

52,4%

60,0%

52,6%

3 000

2 406,3

3 152,4

2 215,7

3 356,8

1 765,5

500

2 533,1

1 000

1 327,4

1 587,1

1 500

2 593,2

2 000

3 972,5

50,0%

2 500

30,0% 20,0% 10,0% 0,0%

0 3 mois 2008

3 mois 2009

Export (MD)

3 mois 2010 Import (MD)

3 mois 2011

Export des IME / Export ensemble des produits 37,4%

3 mois 2012 3 mois 2011

37,6%

33,0%

3 mois 2010 30,0%

32,0%

34,0%

36,0%

3 mois 2012

Taux de couverture (%)

Source : INS

Page 7

40,0%

38,0%


DONNEES DES IME - (2/6)

CETIME NEWS N° 59

Le secteur IME enregistre un bilan mitigé pour le 1er trimestre 2012 et une baisse des exportations du mois de mars 2012 par rapport à mars 2011 Durant cette même période, les importations ont affiché une augmentation de 26 % (3 972,5 MD contre 3 152,4 MD pour les trois mois de 2011). Cette augmentation a engendré des répercussions négatives sur le taux de couverture. En effet, et comme indiqué dans le graphique ci-dessus, ce taux a atteint une valeur de 60,6% soit une baisse de 13,8 % par rapport à la même période de l’année 2011. Pour le régime offshore, le taux de couverture a affiché une valeur de 152 % et enregistré une légère augmentation de 1,9% par rapport à l’année précédente. Concernant le régime général, le taux de couverture a enregistré une baisse de 16,1% en passant de 12,4 % en 2011 à 10,4 % en 2012.

Taux de couverture selon le régime 3 mois 2012

3 mois 2011

3 mois 2010

152,0% 10,4%

Taux de couverture selon le sous secteur 3 mois 2012

30,1% 32,8% 112,0%

60,6% 149,2%

3 mois 2011

45,6% 33,8% 119,8%

12,4% 70,3% 144,2%

3 mois 2010

26,8% 29,2% 99,5%

10,4% 52,6%

Le secteur IME

Régime général

Matériel de transport Autres Industries mécaniques

Régime offshore

Industries électriques

Source : INS

Conclusion : Pour le 1 er trimestre 2012, il ressort que : Le rythme des exportations des IME a baissé par rapport à l’année précédente, en effet, leur taux d’évolution n’est que de 8,6% , alors que le premier trimestre 2011 a enregistré une augmentation de 25,5% par rapport à 2010. Le taux de couverture des IME a baissé de 70,3 % (2011) à 60,6% (2012) L’IME est toujours en tête des secteurs exportateurs avec 37,4 % de l’ensemble des produits conte 37,6 % pour la même période de l’année précédente. La majorité des exportations (88,9%) provienne du régime off-shore. Page 8


DONNEES DES IME - (3/6)

CETIME NEWS N° 59

Le secteur IME enregistre un bilan mitigé pour le 1er trimestre 2012 et une baisse des exportations du mois de mars 2012 par rapport à mars 2011

II/ Analyse par sous secteurs : Le graphique suivant montre l’évolution des exportations des sous-secteurs : Export des sous secteurs matériel de transport,mécanique et électrique

Répartition de l'export du secteur IME ( 3 mois 2012)

3000 9,4%

2500 2000 24,7% 1587,7

1500

1527,7 1130,7

1000 500 0

66,0% 593,5

490,5

479,3

144,3

208,7

225,1

3 mois 2010

3 mois 2011

3 mois 2012

Export Industries Electriques (MD) Export Autres Industries Mécaniques (MD) Export Matériel de Transport (MD)

Source: INS

N.B : - Matériel de transport : tracteurs, camions, bus et cars, voiture de tourisme, châssis et carrosserie … - Autres industries mécaniques : Toutes les industries mécaniques sauf le Matériel de transport

L’analyse de l’export par sous secteur montre que les industries électriques occupent la première place et représentent 66 % de l’ensemble du secteur IME, avec 1587,7 MD soit une légère augmentation de 3,9% par rapport à l’année précédente ce qui a influé l’évolution de l’ensemble du secteur. On remarque que 39,5% de l’industrie électrique provienne de l’activité fils et câbles électriques qui a enregistré une augmentation de 7,51% par rapport aux 3 premiers mois de 2011 alors que pour 2011, l’augmentation est de 48,4% par rapport à 2010. On trouve en seconde place l’export les autres industries mécaniques (24,7 % de l’IME), Ce sous- secteur a enregistré une augmentation de 23,8 % alors qu’il a enregistré pour l’année précédente une baisse de 2,3 %.

Page 9


DONNEES DES IME - (4/6)

CETIME NEWS N° 59

Le secteur IME enregistre un bilan mitigé pour le 1er trimestre 2012 et une baisse des exportations du mois de mars 2012 par rapport à mars 2011 En 3ème place, on trouve le matériel de transport qui représente seulement 9,4 % du secteur IME. Ce sous-secteur a enregistré une amélioration de l’export de 7,9 % par rapport au 1er trimestre 2011. Concernant les importations, représentées dans le graphique ci-après, on remarque que les autres industries mécaniques sont classées en première position avec une part de 45,5 % soit 1807,9 MD. Les importations des industries électriques viennent en seconde position avec 35,7 % de l’ensemble des importations du secteur IME alors que le matériel de transport occupe la troisième place avec une part de 18,8%. Import des sous secteurs matériel de transport, mécanique et électrique

Répartition de l'import du secteur IME ( 3 mois 2012)

4500 4000 3500

18,8% 1417,4

3000

1136,1

35,7% 1275,6

2500 2000 1500

1807,9 1682,3

45,5% 1419,0

1000 500 538,4

457,8

3 mois 2010

3 mois 2011

747,2

0 3 mois 2012

Import Industries Electriques (MD) Import Autres Industries Mécaniques (MD) Import Matériel de Transport (MD)

Source : INS

Conclusion : Les 2/3 des exportations proviennent du sous secteur électrique qui a enregistré une légère augmentation de 3,9% par rapport au 1er trimestre de l’année 2012. Cependant, les exportations du sous secteur autres industries mécaniques et matériels de transport ont enregistrés respectivement une augmentation de 23,8 % et 7,9 % . Baisse de 34% du taux de couverture du sous secteur matériel de transport. En Mars 2012, Les IME ont enregistré une baisse de 3,3 % par rapport à la même période de l’année précédente. Ce fléchissement est le plus important enregistré depuis le mois de janvier 2011 qui n’a affiché que 0,7 % de baisse par rapport au premier mois 2010.

Page 10


DONNEES DES IME - (5/6)

CETIME NEWS N° 59

III ) Nombre d’entreprises, emplois et investissements du secteur : Tableau : Nombre d’entreprises et emplois de l’IME : Sous-Secteur

Totalement Exportatrices

Non Totalement Exportatrices

Total

Nombre

Emplois

nombre

Emplois

nombre

Emplois

Industries Electriques, Electroniques et Electroménagers (IEEE)

241

76 827

125

9 189

366

86 016

Industries Mécaniques et Métallurgiques (IMM)

184

13 814

427

23 992

611

37 806

Total

425

90 641

552

977

123 822

33 181

Source : API Répartition par activité : Totalement Exportatrices

Non Totalement Exportatrices

Total

Fils+câbles+faisceaux

102

7

109

Mat.de distribution et commande

51

28

79

Composants électroniques

60

5

65

Lampes et appareils d'éclairage

13

23

36

Electroménager

1

31

32

Moteurs, génératrices et transformateurs

18

13

31

Divers

17

13

30

Appareillage pour moteurs et véhicules

14

3

17

Appareils d'émission et transmission

4

7

11

Électronique grand public

2

8

10

Accumulateurs et piles

1

6

7

Machi.de bureau et mat. Informatique

1

5

6

Équipements de contrôle processus indus.

1

2

3

Construction métallique et quincaillerie

30

145

175

Traitement des métaux

53

59

112

Ouvrages en métaux

20

78

98

A/ IEEE

B/ IMM

Page 11


DONNEES DES IME - (6/6)

CETIME NEWS N° 59

Totalement Exportatrices

Non Totalement Exportatrices

Total

Fabrication d'équipements

18

80

98

Chaudronnerie

8

82

90

Industries automobiles

26

42

68

Fonderie

14

16

30

Construction navale

14

5

19

Motocycles et bicyclettes

5

14

19

Transformation d'acier

2

17

19

Fabrication de tubes

4

11

15

Métaux non ferreux

3

13

16

Forge, emboutissage, estampage, métallurgie des poudres

7

7

14

Sidérurgie

1

9

10

Divers

5

0

5

NB: Certaines entreprises opèrent dans plusieurs activités à la fois. Source : API

Comme indiqué dans le tableau ci-dessus, le secteur des Industries Mécaniques et Electriques (IME) compte actuellement 977 entreprises ayant 10 emplois et plus. Les entreprises de l’IME représentent 17,1 % du total des entreprises des industries manufacturières. Elles emploient 123 822 personnes dont 69,5 % dans le sous secteur électrique, électronique et électroménager qui représente seulement 37,5 % de l’ensemble des entreprises du secteur. Parmi les 977 entreprises industrielles du secteur, 285 sont à capitaux 100 % étrangers, 436 sont à participation étrangère provenant principalement des investisseurs de l’Union Européenne. On recense 206 unités en partenariat avec les français, 126 avec les italiens et 47 avec les allemands. Le secteur des IME occupe la 3ème place des investissements industriels devancé par les secteurs agro-alimentaire et industries diverses. En effet, Les investissements déclarés du secteur IME durant les 3 premiers mois 2012 représentent 182,2 MD (17,1 % des investissements industriels) contre 150,4 MD durant la même période de 2011, soit une augmentation de 21,1 %.

Contact : M. Adel Elloumi - Tél. 70 146 095

Page 12


CETIME NEWS N° 59

FORMATION 2012 Code

Intitulé du stage

Durée /j

Prix /DT HT

Juin Juil. Août Sept Oct. Nov. Déc.

Matériaux – Technologies de Soudage Essais de qualification des soudeurs et des modes MTS 5 opératoires de soudage selon NF EN 287-1 et NF EN ISO

4 js

1000

18-21

9 js

2200

12-22

15 js

3000

14 js

2900

REC 1 Préparation à l'examen de recertification en ressuage

2 js

700

REC 2 Préparation à l'examen de recertification en magnétoscopie

2 js

700

REC 3 Préparation à l'examen de recertification en ultrasons

3 js

1000

3 js

1000

MD 1 Métrologue niveau I (Contrôle qualité)

2 js

500

MD 2 Métrologue niveau II (Gestion et suivi des étalonnages)

3 js

750

MD 3 Métrologue niveau III (Calcul des incertitudes de mesure)

3 js

750

18-21

15614 Contrôle Non Destructif (CND) CND 4

Radiologie industrielle niveau I (pré-requis formation en radioprotection)

CND 5 Ultrasons niveau II CND 6

Radiologie industrielle niveau II (niveau requis formation en radiologie niveau I)

1-19 6-23

Recertifications en CND niveaux 1 et 2

REC 4

Préparation à l'examen de recertification en radiologie industrielle

11-12 8-9 28-30 27-29

4-6

Métrologie Dimensionnelle 2-3 7-9 11-13

Inspections & Contrôles des Installations : Electriques, Gaz et Appareils de Levage 5 js

1100

10 js

2000

4-15

3 js

1000

27-29

MD 1 Métrologue niveau I (Contrôle qualité)

2 js

500

MD 2 Métrologue niveau II (Gestion et suivi des étalonnages)

3 js

750

MD 3 Métrologue niveau III (Calcul des incertitudes de mesure)

3 js

750

ICI 1 ICI 2 REC 4

Contrôle des installations intérieures de gaz selon NT109.05 Formation qualifiante en sécurité des installations électriques H.T & B.T Préparation à l'examen de recertification en radiologie industrielle

17-21

4-6

Métrologie Dimensionnelle 2-3 7-9 11-13

Inspections & Contrôles des Installations : Electriques, Gaz et Appareils de Levage ICI 1 ICI 2

Contrôle des installations intérieures de gaz selon NT109.05 Formation qualifiante en sécurité des installations électriques H.T & B.T

Page 13

5 js

1100

10 js

2000

17-21 4-15


CETIME NEWS N° 59

FORMATION 2012 Code

Intitulé du stage

Durée /j

Prix /DT HT

Juin Juil. Août Sept Oct. Nov. Déc.

Conformité des Produits Electriques CPE 3

Contrôles et essais normalisés des appareils électrodomestiques

3 js

540

3 js

540

12-14

Systèmes Electriques SE 1

Conception, exploitation et entretien des installations électriques

SE 2

Sécurité électrique BT

3 js

540

SE 3

Initiation à l’habilitation électrique

2 js

500

2 js

500

SE 4

Les Bonnes pratiques CEM dans les équipements et installations électriques

17-19 8-10 12-13 10-11

Efficacité Énergétique EE 1

L'économie d'énergie sur les installations industrielles

2 js

500

EE 2

L'économie d'énergie sur les installations d'air comprimé

2 js

500

2 js

500

3 js

540

3 js

540

3 js

540

3 js

540

EE 3

Contrôle par Thermographie infrarouge des installations industrielles

12-13 17-18 14-15

Qualité, Sécurité & Environnement QSE 4 QSE 5 QSE 6 QSE 7

Les exigences du système de management de la qualité selon la norme ISO 17020 Audit Interne du système de management de la qualité selon la norme ISO 9001 Audit Interne du système de management environnemental selon la norme ISO 14001 Audit Interne du système de management de la qualité selon la norme ISO 17020

12-14 18-20 09-11 13-15

Contact : Mme Fairouz AMMAR - Tél. 70 146 402

http://issuu.com/cetimenews/docs http://www.scribd.com/documents#all?sort=date&sort_direction=descending&display_format=mix&page=1

Page 14


2012

% 66 : % 24,7

2012 % 8,6 1201 2 406,3

. % 9,4 .2011 2012

.2011

2 215,7

% 3,3

2011 %25,5 % 37,4 . 3 972,5 % 26 % 60,6 .% 75,4 2011

: -

-

2010 –

-

– :

-

–6

www.cetime.ind.tn - 70 146 071 :

7

. . : 70 146 000 :

/

:

Cetimenews 59 mai 2012  

"Cetime news" bulletin électronique, édité par Le Centre Technique des Industries Mécaniques et Électriques Tunisie - numéro spécial 30 ans...