Issuu on Google+

EDITO

des ressources humaines et créent plus d’emplois, sont les raisons d’être du CETIME.

RIAL

Conscient de ces nouveaux enjeux et fort de son potentiel humain et technologique, le CETIME L’industrie

mécanique,

électrique

et

électronique constitue la locomotive de l’industrie tunisienne, son fer de lance à l’export et le gisement le plus important en termes de marge de progression. Cette position de leader impose des obligations vis-à-vis du pays et de sa jeunesse : Créer plus de richesse, générer davantage d’emplois qualifiés et couvrir toutes les régions. In fine, la réussite de la révolution tunisienne dépendra, dans une large mesure, de la capacité de l’IME à relever ces trois défis de création de valeur, de création d’emplois et de développement régional. Relever ces défis est possible. Il y a trente ans l’IME était embryonnaire. Personne n’imaginait la Tunisie fournisseur de 1er rang des grands constructeurs automobiles ou aéronautiques. Aujourd’hui, c’est chose acquise et le savoir-faire tunisien dans ces domaines technologiques est reconnu. Donner un contenu économique à la révolution tunisienne est l’ambition que doit se fixer l’IME et à la réussite de laquelle le CETIME doit travailler et mobiliser toutes ses potentialités. Répondre aux besoins des entreprises du secteur pour que celles-ci deviennent encore plus compétitives grâce à une meilleure maîtrise technique et une meilleure organisation, dégagent plus de valeur ajoutée grâce à l’innovation et à la qualification

CETIME news

amorce dès à présent sa mutation organisationnelle afin de mieux servir la nouvelle ambition de l’Industrie Mécanique, Electrique et Electronique. Allez de l’avant en prônant l’innovation et la qualité dans l’ensemble de nos processus métiers, tels sont aujourd’hui les deux vecteurs de notre stratégie pour la prochaine période.

SOMMAIRE Edito : - Une ambition pour l’IME et pour le CETIME

P. 1

Actualités : - Mot de bienvenue de Mme Sofia Bahri DG du CETIME

P. 2

- Maîtrise de la chaîne du froid

P. 2

- Le CRT de Sousse s'équipera d’un système PLM

P. 3

Coopération internationale: - Coopération CETIME/CEMAFROID

P. 5

Témoignage: - La démarche environnementale Sté MIT

P. 6

Veille & Informations : - Climatisation automobile : un réfrigérant plus efficace en 2011 - Industrie 2011 a trouvé ses lauréats

P. 7 P. 8

Données du Secteur : - Comportement du secteur IME durant les 2 premiers mois 2011 - Indice des prix de vente industriels

Agenda :

Site web:

P. 10 P. 12 P. 13

http://issuu.com/cetimenews/docs

Responsable de la publication: SOFIA BAHRI Coordination : S. Ben Fadhel - ont participé à ce numéro : M. Hajji - T. Ben Saâd - A. Elloumi - R. Methamem – F. Guesmi M. Abdelhédi Photographe : E. Trabelsi - Conception et réalisation: A. Ghariani

LE CETIME - GP7 - Z.I. Ksar Saïd - 2010 La Manouba - Tél.: 70 146 000 - Fax : 70 146 071 Numéro vert : 80100348 - E-mail : contact@cetime.com.tn - site web : www.cetime.ind.tn


ACTUALITES

CETIME NEWS N° 52

Mot de bienvenue A l’occasion de la désignation de Madame Sofia Bahri Ben Chaâbane, Directrice Générale au CETIME, l’équipe du « CetimeNews » et tout le personnel du Centre présentent à Mme Bahri leurs sincères félicitations en lui souhaitant pleine réussite dans sa nouvelle mission et plus de succès et de rayonnement au Centre.

Maîtrise de la chaîne du froid Dans le cadre de la coopération Tuniso-Française et avec la collaboration du centre technique français CEMAFROID, spécialiste international dans le domaine du froid, le CETIME a organisé du 30 au 31 mars 2011 une action de formation portant sur le thème : « La maîtrise de la consommation d’énergie dans le domaine du froid ».

Durant les deux journées consacrées à la formation, les 17 participants venus de différents secteurs industriel et institutionnel ont eu l’occasion d’exposer leurs problèmes techniques et de bénéficier en échange, de solutions pratiques en vue d’optimiser leur consommation énergétique et maintenir ainsi leurs parcs du froid à un niveau optimum de sécurité et de fiabilité. Contact : M. F. Guesmi– poste: 1420

Page 2


ACTUALITES

CETIME NEWS N° 52

Le CRT de Sousse s'équipera d’un système PLM, d’ingénierie et développement virtuel de produits La mécatronique peut se définir comme l'utilisation simultanée des techniques du génie mécanique, de l'électronique, de l'automatisme, de la micro-informatique et de l'analyse système en vue de la conception et de l'optimisation de produits, d’équipements et de procédés. Elle nécessite dès le début de l'étude, l'intégration des différentes technologies répondant aux exigences fonctionnelles. On parle alors “d'ingénierie intégrée". La mise en œuvre de cette démarche conduit à repenser l'organisation interne de l'entreprise et son mode de fonctionnement. En effet l'entreprise est organisée par métier, or la mécatronique exige la pluridisciplinarité, l'ouverture vers d'autres métiers et la quête d'informations extérieures. Elle est aussi organisée séquentiellement (BE, BM, R&D, production…) alors que la mécatronique implique une approche globale et induit l'idée de relations coopératives (ingénierie concourante, co-conception…). Enfin, l'entreprise est hiérarchisée alors que la mécatronique conduit à la flexibilité. Le CRT - Centre de ressource technologiques du technopôle mécatronique de Sousse est crée pour le déploiement de la mécatronique dans l’industrie. Il s’agit donc de promouvoir le développement de la culture mécatronique principalement dans les entreprises mécaniciennes et assurer les moyens de compléter la formation des ingénieurs aux différents outils et technologies d’ingénierie et de développement de produits mécatroniques. Pour cet effet, le CRT s’équipera d’un système d’ingénierie et développement virtuel de produits, généralement appelé « système PLM ». Ce genre de système est considéré aujourd’hui comme un facteur de réussite essentiel pour les entreprises. La future plateforme PLM du CRT permettra de concevoir et expérimenter les produits en ligne en 3D dans le cadre d’un travail simultané et en temps réel entre de multiples lieux éloignés, par l'intermédiaire d'un internet sécurisé. Elle permettra un haut niveau d’intégration : les informations relatives aux éléments mécaniques, électriques et électroniques, ainsi qu’aux logiciels embarqués, sont intégrées dans une définition unique du produit, ce qui permet aux ingénieurs affectés aux différentes disciplines d’ingénierie de collaborer efficacement dès le début d’un projet. Ce système comprendra des applications, des services et des méthodologies en matière de : a) Gestion des processus métiers et du cycle de vie de produit b) Définition virtuelle de produit c) Simulation réaliste d) Fabrication numérique

Le futur logiciel de définition virtuelle de produits du CRT sera une solution qui incarne la conception virtuelle nouvelle génération, avec des outils dédiés pour l'ingénierie système, mécanique et équipement, ainsi que la conception de forme, ou encore la capture et la réutilisation de la connaissance. Le but de ce logiciel est principalement d’offrir une solution d’ingénierie mécatronique s’appuyant sur un environnement de développement simultané englobant tous les aspects du développement de produits, tels que la conception mécanique, l’électronique et les logiciels embarqués. Ainsi, la solution qui sera proposée par le CRT fournira une panoplie complète de solutions éprouvées et entièrement intégrées permettant de réaliser une maquette numérique complète du produit. Cette solution englobera les processus de développement de produits électroniques et électriques de bout en bout, de l’ingénierie système à la définition des pièces, à l’assemblage, à la fabrication et au recyclage, accélérant ainsi sensiblement le développement des produits. Cette solution apportera aussi l’intégration de services, tel que le flux de processus de CAO mécanique et de CAO électrique, ainsi que la gestion des données intégrée, avec notamment des bibliothèques de composants 3D. Entre autre cette solution proposera aussi une gamme de solutions

Page 3


ACTUALITES

CETIME NEWS N° 52

IMPD (développement de produits mécaniques intégré) destinés aux processus de développement électromécaniques intégrés ainsi que des solutions CSE (Ingénierie Système Collaborative) pour l'évaluation des besoins et la conception de l'architecture système en environnement collaboratif. La solution d’ingénierie mécatronique proposé par le CRT couvrira aussi : l'ingénierie des logiciels embarqués, l'ingénierie des PCB souples et rigides, l'ingénierie électrique et l'ingénierie électromécanique. D’autre part le futur logiciel de simulation du CRT proposera un environnement unique et complet de création, d’analyse et évaluation des résultats de modèle de simulation et permet d’intégrer intuitivement les solveurs les plus utilisés en analyse mécanique et multi-physique (ABAQUS, ANSYS, NASTRAN,…) pour réaliser rapidement des itérations conception-analyse dans un environnement de conception, telles que des analyses de contraintes linéaires ou modales sur des pièces ou des assemblages hybrides, ou encore des analyses de vibrations sur des assemblages complexes, ou des analyses cinématique de systèmes mécaniques utilisant le dynamique multi-corps, ou de l’analyse multi-physiques. De même, le futur logiciel de fabrication numérique (usine numérique) du CRT sera un environnement puissant permettant aux entreprises manufacturières de planifier, de concevoir, de simuler, d’appréhender et de gérer dans sa totalité le développement d’un process de production. Avec les outils d’usine numérique, les utilisateurs peuvent immédiatement évaluer des décisions de conception afin d’accélérer l’introduction de nouveaux produits, d’augmenter la production et le volume, d’optimiser le débit de production et d’améliorer le confort et la sécurité des opérateurs. Ce type de logiciel permet, entre autre, d’aider les préparateurs à définir les meilleures stratégies de production puis de les comparer pour ne retenir que la meilleure. Par ailleurs, et pour compléter sa solution CAO de développement de produit, le CRT s’équipera d’une plate forme de réalité virtuelle. En effet si dans la CAO on fait intervenir les lois géométriques, physiques et mécaniques, la réalité virtuelle quand à elle permet de prendre en compte des critères subjectifs comme l'ergonomie. Pour le monde de la CAO elle rend possible la mise en situation à la fois de l'utilisateur et du produit, à toutes les étapes du cycle de vie: conception, style, distribution, maintenance, formation. Ainsi cette plate forme sera constituée de différents équipements immersifs et à retours d’effort pour permettre : Le prototypage virtuel temps réel : visualisation réaliste et interactive de la maquette numérique d’un produit, Le ressenti du contact pour une simulation multi sensorielle, La manipulation d’objets virtuels de manière réaliste, L’immersion dans la maquette numérique pour réaliser des opérations de montage et de démontage de pièces à l’aide d’un bras à retour d’effort.

Par M. Mohamed Abdelhédi Contact : M. M. Hajji, Poste : 1528

Page 4


COOPERATION INTERNATIONALE

CETIME NEWS N° 52

Coopération LE CETIME

CETIME/CEMAFROID Dans le cadre de la coopération Tuniso-Française, deux cadres du CETIME ont participé durant deux semaines à un stage de formation aux laboratoires du centre technique français CEMAFROID, sur le thème « la métrologie et l’instrumentation su service du froid ». Ce stage a touché : les procédures d’étalonnage des capteurs et des enregistreurs de température. les méthodes techniques de contrôle des enceintes frigorifiques. les analyses de la consommation énergétique des équipements de production du froid.

Vérification d’enceinte frigorifique

Caractérisation d’enceinte climatique

Etalonnage des enregistreurs de température

Cette formation est d’un grand apport au CETIME qui se prépare à mettre au service de ses clients, un laboratoire d’étalonnage des capteurs et des enregistreurs de température.

Contact : M. F. Guesmi– poste: 1420

Page 5


Témoignage

CETIME NEWS N° 52

LA DÉMARCHE ENVIRONNEMENTALE: UN MOYEN D’AMÉLIORATION DES PERFORMANCES LE CETIME

Témoignage de l’entreprise MICROTECHNIC INTERNATIONAL TUNISIE Présentation de l’Entreprise : MICROTECHNIC INTERNATIONAL TUNISIE MIT est une société monégasque, au capital de 2.100.000 Dinars. La société a été créée en 1955 par la famille Approsio. Depuis cette date un seul changement d’actionnariat est intervenu en 1982, quand la société a été acquise par un groupe familial que dirige Monsieur Moncef Ben Aly Cherif. Spécialisée depuis l’origine dans la Plasturgie, MICROTECHNIC a organisé son activité autour des études de moules et de leur fabrication, la production de pièces techniques injectées, et l’assemblage de sous-ensembles composés de pièces injectées Mr Nawfel SELMI thermoplastiques Responsable Hygiène, Sécurité et La sous-traitance pour l’industrie automobile constitue le secteur d’activité principal de la Environnement chez société. D’autres secteurs industriels tels que le sport, les loisirs, le bâtiment et MIT l’électronique sont ciblés et commencent à prendre une place significative dans l’activité de la société. L’usine est implantée sur la zone industrielle de Kondar, dans le gouvernorat de Sousse. L’entreprise compte aujourd’hui un effectif de 194 personnes dont 157 opérateurs et 37 cadres et techniciens qui totalisent une moyenne d’âge de 30 ans.

Pourquoi adopter la démarche de management environnemental et pourquoi la Certification ISO 14001 ?

Un Système de Management Environnemental a pour but de développer la prévention et le retour d’expérience pour réduire les impacts négatifs sur l’environnement.

Bénéfices de la démarche : Faire de MIT un modèle ! La mise en place d'un SME nous permet de :

-Introduire une nouvelle culture dans la mentalité de nos employés qui respecte l’AUTRE, -C o n n a î t r e

et

maîtriser

nos

risques

environnementaux,

- Gérer efficacement la consommation de matières premières, de consommables et d'énergie (eau, électricité,…) pour assurer la rentabilité économique de l’entreprise, - Diminuer et maitriser nos déchets et nos rejets, Séparer

à

la

source

et

Recycler

le

maximum

des

déchets,

- Assurer la conformité aux exigences réglementaires et toutes autres exigences environnementales, - Augmenter la confiance de nos clients et des parties intéressées en notre capacité -

à

Améliorer

répondre

à

l'image

leurs de

besoins

marque

et

de

attentes,

l'entreprise,

- S'ouvrir sur de nouveaux marchés, -Donner l’exemple d’une entreprise responsable et citoyenne, -Assurer un lieu de travail propre et sécuritaire, -Accentuer l’effort sur l’usage de l’énergie renouvelable, -Bénéficier des avantages nationaux et internationaux pour le respect de l’environnement et la maîtrise de l’énergie

En conclusion, l’ISO 14001, ça rapporte ! Page 6

Contact : M. R. Methamem– poste: 1444


VEILLE & INFORMATIONS

CETIME NEWS N° 52

Climatisation automobile : un réfrigérant plus efficace en 2011 Honeywell et DuPont vont développer conjointement une unité de production pour un nouveau fluide réfrigérant utilisable en climatisation automobile. Celui-ci a un potentiel de réchauffement global 300 fois inférieur aux fluides actuellement utilisés et 97 % inférieur aux exigences de la nouvelle réglementation européenne. Honeywell et DuPont viennent d’annoncer la création d’une Architecture d'un système de climatisation automobile utilisant du CO2. joint-venture pour produire un nouveau réfrigérant, le Visteon HFO-1234yf, destiné aux systèmes de climatisation utilisés dans l’automobile. Cette joint-venture fait suite à un précédant accord commun de développement par lequel les deux entreprises ont mis au point le produit. Ce réfrigérant a un potentiel de réchauffement global (PRG) 99,7 % inférieur à celui actuellement employé dans ces systèmes. Il est en accord avec la réglementation européenne relative à une diminution du potentiel de réchauffement global des réfrigérants pour les systèmes de climatisation automobile (directive MAC). Les deux partenaires vont mettre en commun les ressources financières et technologiques nécessaires pour procéder conjointement à la conception, la construction et l’exploitation d’une unité de fabrication de dimension internationale destinée à ce nouveau réfrigérant. DuPont et Honeywell ont développé le produit conjointement mais vont le commercialiser séparément. Les systèmes actuels de climatisation automobile utilisent l’hydrofluorocarbure HFC-134a, qui présente un PRG de 1430. La Directive de l’Union européenne relative aux systèmes de climatisation mobile stipule que, à compter de 2011, tous les nouveaux véhicules devront utiliser un réfrigérant avec un PRG inférieur à 150, et qu’en 2017, toutes les voitures neuves vendues en Europe devront utiliser un produit réfrigérant à faible PRG. Le nouveau HFO-1234yf développé par DuPont et Honeywell, a un PRG de 4, soit 97 % inférieur aux exigences de la nouvelle réglementation. De plus, les essais ont montré que les systèmes de climatisation l’employant ont une plus grande efficacité énergétique que les systèmes alternatifs à base de CO2, particulièrement dans des conditions de températures ambiantes élevées. Validé par de nombreux essais depuis 2007 Honeywell et DuPont ont présenté le HFO-1234yf aux constructeurs automobiles en 2007, et depuis lors, celui-ci a subi de très nombreux essais pour tester sa sécurité et son efficacité, conduits par des organismes indépendants, tels que le Programme de recherche coopérative international de la SAE, auquel participent les principaux constructeurs. Les résultats des essais de la SAE ont montré que le HFO-1234yf offrait des performances environnementales supérieures à celles du CO2, produit réfrigérant alternatif, « tout en présentant le risque le plus faible pour une utilisation dans les systèmes de climatisation mobiles et en répondant aux besoins des consommateurs et de l’environnement ». Selon les estimations de l’industrie, il y a dans le monde plus de 400 millions de voitures équipées de systèmes de climatisation, chaque système utilisant entre un demi-kilo et un kilogramme de réfrigérant.

Jean-François Prevéraud Pour en savoir plus : http://www.honeywell.com & http://www.dupont.com http://www.industrie.com/it/automobile/climatisation-automobile-un-refrigerant-plus-efficace-des-2011.9858

Page 7


VEILLE & INFORMATIONS

CETIME NEWS N° 52

Industrie 2011 a trouvé ses lauréats Le trophée que recevront les sept élus du Jury Industrie 2011

DIAPORAMA VIDEO Le jury, dont Industrie & Technologies faisait partie, a tranché : les sept lauréats des trophées de l’innovation qui seront décernés sur le salon Industrie 2011, qui se tiendra du 05 au 08 avril à Eurexpo à Lyon, sont connus. Petite présentation des heureux gagnants.

Catégorie Technologie Pemtec propose une solution d’usinage électrochimique de précision de métaux. Le principe est de rompre la matière en la ionisant. La matière brute de la pièce à usiner est chargée positivement (anode), une autre pièce métallique, chargée négativement (cathode) a la forme de l’empreinte. Entre ces deux pièces passe un électrolyte (eau salée) qui dissout la matière à la surface de l’anode et l’évacue. En ajoutant à l’usinage électrochimique par enfonçage la vibration de l’électrode à 50 Hz et le traitement de l’effluent, Pemtec a augmenté la précision de la technique et l’a rendue plus écolo.

Catégorie Machine-outil Sur son site de Le Locle, en Suisse, à dix kilomètres de la frontière française, Emissa a développé une nouvelle machine capable de travailler deux pièces simultanément, à l’aide de broches verticales se saisissant chacune d’une pièce à usiner. Fraisage, alésage, perçage, tournage extérieur et intérieur, la Winflex Twinturn gère toutes ces opérations. Les porte-outils Piboturn, développés par la société sœur d’Emissa Pibomulti, sont à l’origine de cette innovation. Grâce à leur conception, l’opérateur peut régler mécaniquement et très finement (sur une course de +/- 1,5 mm) l’un des outils par rapport au second, après avoir constaté des différences entre les deux pièces usinées au premier essai. Les deux pièces des séries suivantes seront ainsi rigoureusement identiques sans que l’opérateur ait eu besoin de modifier le programme sur la commande numérique.

Catégorie Environnement de la machine

Le système d’inspection Equator de Renishaw est capable de faire de la comparaison sur pièces complexes. Basé sur une architecture parallèle, le palpeur de ce système de contrôle par contact mesure les dimensions de la pièce par rapport à un étalon préenregistré. Interfaçable avec les robots et les automates des machines-outils à commande numérique, l’Equator s’installe en vingt minutes, s’intègre dans la ligne de production et passe d’une pièce à une autre en quelques secondes. Le premier modèle, le seul disponible pour le moment, ne peut mesurer que des pièces de 300 mm de diamètre par 150 mm de haut.

Catégorie Ligne verte

Bulane propose aux industriels d’oublier leur budget gaz techniques pour leurs applications de soudage et de brasage. Le produit baptisé Dyomix par la start-up montpelliéraine est un électrolyseur, il produit à la demande un gaz combustible zéro carbone (oxygène + hydrogène) à partir d’eau et d’électricité. La température de la flamme obtenue peut dépasser les 2 500°C. Si l’invention évite l’achat de gaz couteux, elle diminue également les risques et simplifie les contraintes logistiques, puisque les industriels optant pour Dyomix n’ont plus à stocker de gaz sous pression.

Page 8


VEILLE & INFORMATIONS

CETIME NEWS N° 52

Catégorie Sécurité Contre la corrosion, Fuchs Lubrifiants lance une nouvelle gamme de fluides hydrofuges : Anticorit. Si elle a été choisie par le jury c’est que les produits qui la composent ne contienent pas de baryum, métal très hydrofuge, mais aussi très toxique pour la santé.

Catégorie Sous-traitance

Le Mach Navi I (I pour Intelligent) d'Okuma et présenté par Codem est une fonction de commande numérique qui détermine automatiquement les conditions de coupes optimales, en tournage comme en fraisage. En analysant les vibrations de l’outil, le programme définit les vitesses de rotation les plus proches des limites autorisées par la machine et qui annulent ces vibrations. En ressort un meilleur état de surface, une productivité améliorée et des durées de vie d’outils augmentées.

Prix spécial du Jury Sur la même problématique, la start-up Vibraction dévoile ChatterMaster, un logiciel de diagnostic des vibrations d’usinage. En deux heures le programme définit les actions correctives adaptées au problème rencontré à partir d’un moteur d’analyse et d’une base de données de solutions.

http://www.industrie.com/it/mecanique/industrie-2011-a-trouve-ses-laureats.11155

Adresse url pour

Consulter sur ISSUU tous les numéros du « Cetimenews »

http://issuu.com/cetimenews/docs

http://www.facebook.com/pages/La-Manouba/Cetime-news/158826304140599

Page 9


DONNEES DU SECTEUR

CETIME NEWS N° 52

Comportement du secteur IME durant les 2 premiers mois 2011 I/ Commerce extérieur

Exportations : Durant les 2 premiers mois 2011, les paramètres du secteur des industries mécaniques et électriques « IME » ont affiché une augmentation de 203,2 millions de dinars par rapport à la même période 2010. Soit l’équivalent de 18,3 % (1 313,5 MD contre 1110,3 MD). Toutefois, cette augmentation est inférieure à celle enregistrée en 2010 par rapport à 2009, qui a été évaluée à 28,2 %. La situation instable du pays a eu, en effet, un impact négatif sur l’évolution de l’export. Ce pendant, le secteur des IME demeure premier secteur exportateur et participe à hauteur de 35,5 % de l’ensemble des exportations manufacturières. Exportations, importation et taux de couverture du secteur IME (2 premiers mois) 2 500

80,0% 67,1%

70,0%

61,0%

2 000

54,2%

50,9%

49,9%

60,0% 50,0% 1956,6

1313,5

2048,3

1110,3

1702,4

1712,4

865,8

500

1045,2

765,4

1 000

1533,4

1 500

40,0% 30,0% 20,0% 10,0%

0

0,0% 2 mois 2007

2 mois 2008

Exportations (MD)

2 mois 2009

2 mois 2010

Importations (MD)

2 mois 2011

Taux de couverture (%)

Source : INS

Importations : Durant cette même période, les importations ont (1 956,6 MD

contre 2048,3

subi une baisse de 4,5 % soit 91,7 millions de dinars

MD pour la même période 2010).

Concernant le taux de couverture et comme indiqué dans le graphique ci-dessus, il

a atteint le maximum

enregistré durant les 5 dernières années et ce, en affichant une valeur de 67,1 %, soit une amélioration de 23,8 % par rapport à la même période de l’année 2010.

Pour le régime offshore, le taux de couverture a

affiché une valeur de 142,9 % mais il a subi une légère baisse de 3,5 % par rapport à l’année 2010 (voir graphique suivant). Cependant, le taux de couverture du régime général a enregistré une augmentation de 20 % passant de 11 % en 2010 à 13,2 % en 2011.

180% 160%

Taux de couverture et part de l'export des IME dans l'ensemble des produits 157,3% 148,1%

142,9%

140% 120%

Taux de couverture des IME pour le régime général

100% 80% 60% 40% 20%

Taux de couverture des IME

67,1% 50,9% 27,4% 9,8%

54,2% 32,8% 11,0%

35,5% 13,2%

0% 2 mois2009

2 mois2010

Taux de couverture des IME pour le régime offshore Export des IME / Export ensemble des produits

2 mois2011

Source : INS

Page 10


DONNEES DU SECTEUR

CETIME NEWS N° 52

II) Analyse par sous secteurs Le graphique suivant montre l’évolution des exportations des sous-secteurs :

N.B : -Matériel de transport : tracteurs, camions, bus et cars, voiture de tourisme, châssis et carrosserie … - Autres industries mécaniques : Toutes les industries mécaniques sauf le Matériel de transport

L’analyse de l’export par sous secteur montre que les industries électriques occupent la première place et représentent 67,2 % de l’ensemble du secteur IME, soit 883,1 MD. La seconde place à l’export revient aux autres industries mécaniques avec 22,8 % et la troisième au matériel de transport avec seulement 10 % du secteur IME. Cependant, et comme le montre le graphique ci-après, les importations pour les autres industries mécaniques sont classées en première position avec une part de 44,8 % soit 877,5 MD. Les importations des industries électriques viennent en seconde position avec 40,8 % alors que le matériel de transport occupe la troisième place avec une part de 14,4 %

Page 11


DONNEES DU SECTEUR

CETIME NEWS N° 52

INDICE DES PRIX DE VENTE INDUSTRIELS Base 2000 Année 2011 Janvier

Février

Produits de la sidérurgie

177,0

178,5

Tubes et tuyaux

126,1

126,1

Produits en acier

225,2

225,2

Métaux non ferreux

103,2

103,2

Produits de fonderie

124,1

124,1

Construction métallique

172,9

172,8

Réservoirs métalliques

188,3

176,4

Outillage et quincaillerie

162,9

162,9

Autres ouvrages en métaux

146,0

146,7

96,8

96,8

Equipements ménagers

120,3

120,3

Moteurs électriques

177,8

177,8

Matériel électrique

147,0

147,0

Fils et câbles isolés

385,0

385,0

Accumulateurs et piles électriques

190,1

190,1

Lampes et tubes électriques

123,1

141,9

43,0

42,5

Instruments de mesure

180,6

180,6

Matériels optiques

171,2

179,7

Cycles et Motocycles

122,9

122,9

TOTAL BRANCHE I.M.E.

149,6

149,7

MACH. ET MAT. MECA. ET ELECT.

Autres appareils d'usage général

Appareils de réception de l'image

Contact : M. A. Elloumi – Tél: 70 146 095 Page 12


AGENDAS

CETIME NEWS N° 52

Formations spécialisées au CETIME : Avril/Juin 2011 05-06

Avril

06-07

Avril

06-07

Avril

11-13

Avril

11-15

Avril

12-13

Avril

12-14

Avril

13-14 14

14-16

Avril Avril

Avril

Etalonnage et vérification des instruments de mesure

comment réaliser le diagnostic et la planification des

MAG

Mai

09-10

Mai

05-15

Juin

07-17

Juin

13-14

Juin

14-15

Juin

La GMAO au service de la maintenance

16-17

Juin

Les essais CEM sur les produits électriques

20-21

Juin

Technologies LED pour l'éclairage économique et de - (au CRT-Sousse)

Les essais destructifs et non destructifs des appareils à pression

Avril

Magnétoscopie niveaux I & II Les techniques de lubrification et de graissage des mécanismes industriels Règlementations, normes et codes de constructions soudées des appareils à pression

Les techniques de mesures des vibrations mécani-

04-06

Les essais de classification énergétiques des lampes

confort des locaux et des routes

l'aéronautique et mécatronique

Mai

ISO 14001 : pratique de l'audit interne

et appareils électrodomestiques - (au CRT-Sousse)

et le transfert de la technologie dans le secteur de

03-04

Etalonnage et vérification des instruments de mesure (au CRT-Sousse)

maintenance industrielle - (au CRT-Sousse)

(au pôle de compétitivité de Sousse)

Formation sur simulateur et pratique en soudage

19-27

Avril

Mai

Matériaux et leurs comportements au soudage des

Inspection en soudage des appareils à pression

20-23

31

opérations de maintenance appareils à pression

Les techniques de la thermographie infrarouge en Journée en partenariat avec ViaMéca sur l'innovation

(au CRT-Sousse)

Avril

Avril

Mai

L'efficacité énergétique des installations industrielles

18-19

20-21

28-29

ques des machines tournantes ISO 14001 : pratique de l'audit interne - (au CRTSousse) Comment maîtriser les dépenses et les coûts de maintenance? Formation qualifiante en sécurité des installations électriques H.T & B.T Radiologie industrielle niveau I (prérequis formation en radioprotection) Optimisation de la sous-traitance des étalonnages et/ ou de la vérification des instruments de mesure

Optimisation de la sous-traitance des étalonnages et/ ou de la vérification des instruments de mesure - (au CRT-Sousse) Contact: Mme F. Ammar - Tél: 70 146 000

+ Examen de qualification pour les 4 modules 26-27

Avril

28-29

Avril

03-04

Mai

10-11

Mai

10-18

Mai

16-20

Mai

17-18

Mai

18-20

Mai

26-27

Mai

26-27

Mai

Page 13

Comprendre les principes, l'esprit et le contenu de la norme ISO 9001 V.2008 Les critères de choix d'un éclairage et de confort économique Gestion d'un parc d'appareils de mesure Gestion d'un parc d'appareils de mesure - (au CRTSousse) Ultrasons niveau I Formation sur simulateur et pratique en soudage avec électrode enrobée L'auto-diagnostic énergétique des installations industrielles Conception, exploitation des armoires électriques basse tension (BT) Les systèmes photovoltaïques : caractérisation et essais de conformité La maintenance et contrôle de sécurité des dispositifs électro médicaux

& MIDEST & Maintenance Expo Du 15 au 18 novembre 2011 Email : info@midest.com

Site : www.midest.com

Le Congrès international de métrologie Paris Porte de Versailles (France)

du 03 au 06 octobre 2011

Email : info@cfmetrologie.com Site : www.metrologie2011.com

PLUMEE 2011, 2ème Colloque francophone pluridisciplinaires sur les Matériaux, l’Environnement et l’Electronique

Limoges (France)-

du 30 Mai au 1 Juin 2011

Site : http://plumee2011.xlim.fr/

Email : a.bocquillon@viameca.fr


% 22,8 . % 10

2011 2010

%

18,3

1 313,5 2010

1 110,3

.

% 35,5

% 10 : .2010

.

956,6 1 4,5 % %

67,1 %

23,8

. : % 67,2 .

: -

-

-

– -

: -

2010 –

:

-

: –6

www.cetime.ind.tn - 70 146 071 :

7

. . : 70 146 000 :

/

:


cetimenews 52 mars 2011