Issuu on Google+

LE TRAVAIL DU VERRE CHAUD


Travailler Avec Du verre chaud Ce mémo fait l’inventaire

Il sera utile aux

des risques les plus

employeurs pour faire

couramment présents

leur document unique

dans les ateliers de verre

d’évaluation des risques

à chaud et des mesures

professionnels et à tous

de prévention et de

ceux qui débutent dans le

protection.

métier du verre à chaud.


Ce mémo ne recense que les principaux risques présents dans les principales étapes du travail du verre à chaud. Il convient de le compléter en faisant une évaluation approfondie du risque. Le Cerfav peut vous y aider.


Risque dû aux rayonnements Caractéristiques du risque Une source de chaleur vive telle celle issue des fours de fusion, des fours de réchauffe, des chalumeaux, émet un rayonnement dans l’infrarouge et dans l’ultraviolet.

Ces 2 rayonnements sont nocifs bien qu’ils ne soient pas ressentis par le verrier. Leurs effets sont différés. L’accumulation des doses de rayonnement provoque des maladies telle la cataracte ou diverses atteintes de la conjonctive (Ptérygion par exemple).


Prévention du risque La prévention du risque dû aux rayonnements se fait en interposant, si possible, un filtre entre l’opérateur et la source de rayonnement. À défaut de pouvoir poser un filtre, l’opérateur doit porter des lunettes filtrantes.

Il n’existe pas de norme sur les filtres utilisés en soufflage. Il faut se rapprocher de celles sur le soudage.


Risque dû À LA CHALEUR Caractéristiques des risques Le code du travail ne définit pas la notion de chaleur. Cependant, au-delà de 28°C, la chaleur peut constituer un risque pour le verrier. La chaleur est produite par le rayonnement de différents équipements de l’atelier : four de fusion, four de réchauffe, chalumeau, torche, arche de recuisson et verre chaud.

Les effets de la chaleur pour le verrier se manifestent de différentes façons : sueur, fatigue, nausées, maux de tête, vertiges, crampes. Ils ne doivent pas être négligés puisqu’ils peuvent être annonciateur d’une déshydratation, d’un coup de chaleur.


Prévention des risques La prévention la plus efficace consiste à limiter l’exposition à la chaleur. Cela passe par l’aménagement de l’organisation du travail (pauses plus fréquentes, rotation des tâches), l’aménagement des locaux (ventilation), le choix des vêtements de travail (vêtement couvrant respirant en fibre naturelle).

Une hydratation régulière permet de lutter contre le coup de chaleur.


Risque de brûlure Caractéristiques des risques Pour pouvoir travailler le verre, il est nécessaire de le chauffer. Cela induit donc un risque de brûlure.

La brûlure peut être du fait du contact d’une partie du corps avec un matériau chaud ou d’une exposition longue à un rayonnement.


Prévention des risques Cela va de soi, mais la meilleure des protections réside encore dans le port de vêtements couvrants en fibre naturelle et des chaussures de sécurité. Ainsi, en cas de contact avec une surface chaude, le vêtement fera écran sans fondre (si le temps de contact est assez court bien sûr).

On peut aussi recourir à un assistant qui peut protéger l’avant-bras du souffleur avec une palette en bois.


Risque dû aux projections Caractéristiques des risques Il peut y avoir de nombreuses causes de projections de verre à différentes étapes :

• Lors du soufflage • Lors du détachage de la pièce • Lors du vidage des cachons • Etc.


Prévention des risques Les projections de verre peuvent être dûes :

• À un choc thermique • À un choc du verre avec une surface dure • À des contraintes physiques du verre trop importantes

Les lunettes de protection utilisées contre le rayonnement conviennent aussi pour la protection contre les projections de verre.


Risque de coupure Caractéristiques des risques Ce risque intervient au moment de sortir les pièces de l’arche de recuisson. En effet, si l’on ne prend pas garde, la main peut être en contact avec une partie coupante du verre, à l'endroit où le verrier a détaché sa pièce de la canne.


Prévention des risques L’attention ne suffisant pas toujours à éviter les coupures, le port de gants anti-coupure est conseillé.


Cerfav|Vannes-le-Châtel Rue de la liberté 54112 Vannes-le-Châtel T. +33 (0)3 83 25 49 90 www.cerfav.fr contact@cerfav.fr

partenaires


Fascicule de securite lors du travail du verre à chaud (soufflage de verre)