Issuu on Google+

Natalia LL, Consumer Art, 1972 (détail) - Collection 49 Nord 6 Est – Frac Lorraine, Metz - © LL

FRAC FOREVER ŒUVRES DE LA COLLECTION DU 49 NORD 6 EST - FRAC LORRAINE

DOSSIER DE PRESSE 26.09.12 > 25.02.13 centrepompidou-metz.fr


FRAC FOREVER

SOMMAIRE

1.  FRAC FOREVER, PRÉSENTATION GÉNÉRALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 03 2.  PARCOURS DE L’EXPOSITION ET ARTISTES EXPOSÉS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 04 3.  VISITES COMPLICES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 06 4.  PRÉSENTATION DU 49 NORD 6 EST - FRAC LORRAINE : SES MISSIONS ET SA COLLECTION .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 07 5. GÉNÉRIQUE .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 09 6. PARTENAIRES .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 7.  INFORMATIONS PRATIQUES .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 8.  VISUELS PRESSE

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2

13


FRAC FOREVER

1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE FRAC FOREVER

ŒUVRES DE LA COLLECTION DU 49 NORD 6 EST - FRAC LORRAINE Exposition ouverte au public du 26 septembre 2012 au 25 février 2013 GALERIE 3

Le Centre Pompidou-Metz fête les 30 ans des Fonds régionaux d’art contemporain (Frac) en invitant le Frac Lorraine à investir la Galerie 3.

L’exposition Frac Forever est coproduite avec le Frac Lorraine.

Près de deux cent œuvres de la collection photographique du Frac Lorraine sont présentées dans la Galerie 3 du Centre Pompidou-Metz, plongée dans l’obscurité. Une expérience de visite originale est offerte au public : découvrir à la lueur de lampes torches les œuvres exposées. Cette présentation exceptionnelle d’une collection publique se poursuit en dehors des espaces du Centre Pompidou-Metz à travers la ville. Une trentaine d’« habitants-complices » vont ainsi convier le public, chaque dimanche durant toute la durée de l’exposition, à partager des histoires d’œuvres, offrant ainsi une approche intimiste et conviviale de l’art. Près de soixante artistes majeurs de ces quarante dernières années sont représentés, avec parmi eux Bernd et Hilla Becher, Nicholas Nixon, Roman Opalka, Peter Downsbrough, Willie Doherty, Hamish Fulton, Roman Signer, Gina Pane, Esther Ferrer, Joel-Peter Witkin, William Wegman, Marine Hugonnier, Eric Poitevin, Lee Friedlander, Balthasar Burkhard…

3


FRAC FOREVER

2. PARCOURS DE L’EXPOSITION ET ARTISTES EXPOSÉS Nuits et songes

Extension du domaine de l'intime

Quand le soleil se couche, une autre réalité faite d’ombre et d’imaginaire se lève. Durant la nuit notre perception se réinvente, notre lucidité se relâche pour que nous glissions dans le rêve, espace intime de tous les possibles. Les certitudes et la rationalité s’estompent pour laisser émerger l’inconscient personnel et collectif. Les artistes s’emparent de ces espaces-temps où doute, illusion et onirisme s’entremêlent pour devenir fictions et jeter de nouveaux regards sur le monde.

Qui est cet autre qui me ressemble mais n’est pas moi ? Pénétrer dans l’intimité des esprits, des corps, des secrets partagés… à la recherche d’une complicité possible, tels seraient les enjeux de la représentation en portrait. Photographiés dans leurs lieux de vie, les sujets revendiquent leur identité et position sociale. Mais lorsque le corps est seul face à l’objectif, ce sont certains tabous de la société comme la vieillesse, la difformité physique, le sexe, la maladie et la mort, qui sont transgressés.

Artistes : Robert Adams, Dieter Appelt, Mark Cohen, Bernard Faucon, Gilbert Fastenaekens, Yves Guillot, Ralph Eugene Meatyard, Éric Rondepierre, Sandy Skoglund, Patrick Tosani, Deborah Turbeville, William Wegman, Joel-Peter Witkin.

Artistes : John Coplans, Georges Dureau, Patrick Faigenbaum, Karen Knorr, Jirí Kovanda, Nicholas Nixon, Thomas Struth.

Nuées et nuages

Vieillissement de la peau ou corrosion d’architectures industrielles en déclin, le travail du temps agit sur l’homme comme sur le paysage. S’inspirant du « panta rei » (tout coule, tout passe) d’Héraclite, les artistes réfléchissent sur le phénomène de la disparition en récoltant les images et les symboles de la fragilité du territoire et du vivant.

Futur antérieur

Flottants, vaporeux et éphémères, les nuages attirent notre regard vers les espaces infinis du ciel. Toujours changeants et en perpétuel mouvement, ces agglomérats de particules interrogent les limites du visible et de la matérialité. Les artistes s’inspirent de ces éléments naturels insaisissables pour imaginer d’autres lignes possibles, qui ne viendraient pas circonscrire le monde mais l’ouvrir à de nouvelles perceptions.

Artistes : Bernd & Hilla Becher, Pierre de Fenoÿl, Peter Downsbrough, Gilbert Fastenaekens, Roman Opalka, Éric Poitevin.

Artistes : Joachim Bonnemaison, Pierre de Fenoÿl, Hamish Fulton, Luigi Ghirri, Marine Hugonnier, Barbara & Michael Leisgen, Roman Signer.

Arbre à vies Qu’est-ce que la forêt ? Les réponses diffèrent : « berceau de l’humanité », « paradis perdu », « domaine des esprits »… pour certains ; « milieu hostile », « lieu de perdition »… pour d’autres. Qu’est-ce que l’arbre alors ? Un végétal certes, mais pas comme les autres. Ses feuilles, ses couleurs, son tronc symbolisent le temps terrestre d’avant les hommes aussi bien qu’ils reflètent le moment présent. Tandis que les arbres deviennent aux yeux des artistes une géographie de signes à décrypter, la forêt s’offre à eux comme une traversée initiatique.

Wonder woman Comment les artistes femmes s’approprient-t-elles les questions politiques et sociales ? Bien au-delà des discours, elles utilisent souvent leur propre corps pour prendre position. Elles déconstruisent l’ensemble des limites et codes qui régissent la vie publique et privée des individus. Elles n’hésitent pas à bousculer et remettre en cause la répartition des rôles et des genres.

Artistes : Robert Adams, Balthasar Burkhard, Arnaud Claass, Pascal Duthoit, Gilbert Fastenaekens, Lee Friedlander, Werner J. Hannappel, Jean-Luc Tartarin.

Artistes : Esther Ferrer, Natalia LL, Gina Pane, Lotty Rosenfeld, Jo Spence, Cecilia Vicuña.

4


FRAC FOREVER

Conversation sous forme de poème incomplet de Marco Godinho Galerie 3

L’envolée d’Agra de Sarkis Forum

L’intervention de Marco Godinho est le fruit d’un échange de mots - sorte de ping-pong ludico-poétique – avec la directrice du Frac Lorraine. Pensée comme une contribution pour le catalogue monographique de l’artiste, Conversation sous forme de poème incomplet nous conduit dans les méandres croisés de leurs imaginaires, d’ « île » à « inachevé ». Ces mots dialoguent avec l'accrochage des photographies présentées en Galerie 3 du Centre Pompidou-Metz.

L'envolée d'Agra est une bande sonore captée par l'artiste dans le Taj Mahal, immense mausolée de marbre blanc du XVIIème siècle, dédié par un empereur moghol à son épouse favorite. Les résonances de la pierre, le brouhaha tranquille perturbé par les pas, les chuchotements et les cris d'enfants nous transposent dans un environnement à la fois familier et étranger. Intemporels, ces sons nous transportent loin, loin, très loin… L’envolée d’Agra, Sarkis, 1995 Installation sonore, durée : 15' Collection 49 Nord 6 Est – Frac Lorraine Acquisition 1996

Intervention in situ, Lettrage adhésif sur les murs. À propos de Marco Godinho : Marco Godinho est né en 1978 à Salvaterra de Magos (Portugal). Il vit et travaille entre Paris et le Luxembourg. Marco Godinho sonde en permanence l’espace et le temps, que ce soit d’un point de vue physique, sensoriel ou mental. Toutes ses interventions tendent à dépister, à dévoiler les traces de l’invisible.

À propos de Sarkis : Né en 1938 à Istanbul (Turquie), Sarkis vit et travaille à Paris Depuis les années 1970, Sarkis développe une œuvre mélangeant souvenirs personnels aux regards des grands faits historiques : colonisation, guerres, génocides..

www.marcogodinho.com www.sarkis.fr

5


FRAC FOREVER

3. VISITES COMPLICES

Comment un chef de gare, un magistrat, un médecin ou un sidérurgiste perçoivent-ils les oeuvres ? Qu’évoquent-elles à un architecte, un pompier ou un journaliste ? Que leur racontent-elles ?

La préparation des « visites complices » par Nadège Coste Après avoir mené un projet avec des étudiants de l’Université de Lorraine autour de l’exposition « Formes brèves, autres, 25 » (Frac Lorraine, janvier-avril 2012), Nadège Coste et le Frac Lorraine avaient envie de poursuivre leur collaboration. C’est donc tout naturellement vers elle que le Frac s’est tourné pour l'accompagnement des complices dans la préparation de leurs visites, rencontrant ainsi le souhait de Nadège Coste d’établir avec l’individu un rapport autre que le face-à-face (scène-salle) du théâtre et d’expérimenter d’autres formes de partage.

Des « complices » proposent de recevoir le public, chez eux ou dans un lieu qu'ils ont l'habitude de fréquenter. Tous les dimanches, ils racontent à un petit comité une histoire ayant pour point de départ une œuvre de l'exposition. Ils se plaisent à partager leurs récits, leurs fantaisies ou leurs folies, s'appuyant sur leurs émotions face aux oeuvres, passant ainsi des photographies de Witkin à des scènes de crime, des déserts de Lee Friedlander aux indiens d'Amérique, des forêts de Pascal Duthoit aux contes de fée... Autant d'aventures intimes et personnelles, d'expériences insolites que le public peut découvrir !

À propos de Nadège Coste : Nadège Coste est metteuse en scène au sein de la Compagnie Des 4 Coins, actuellement en résidence à l’Espace BMK/Théâtre du Saulcy à Metz.

Les « complices » : Carole, Catherine, Charlotte, Christopher, Claire, Dominique F., Dominique L., Emmanuelle, Francis, Fabrice, Hélène, Hervé, Jacqueline, Julian, Karine, Laurence, Laurent, Magali, Matthieu, Mélanie, Michel, Patrick, Pauline, Philippe M., Philippe S., Richard, Serge, Stefan, Stéphanie, Véronique, Vivienne.

Tous les dimanches du 30 septembre 2012 au 24 février 2013 à 10:30 et 17:00.

Nadège Coste est également intervenante au sein de l’Ensemble Scolaire de la Miséricorde (Metz) auprès des lycéens pour l’option de spécialisation théâtre, de l’UFR Lettres et Langues de l’Université de Lorraine dans le cadre des ateliers de pratiques théâtrales et metteuse en scène de l’atelier théâtre de l’Espace BMK/Théâtre du Saulcy. La Compagnie Des 4 Coins crée cette saison La Vortement de Saverio La Ruina au Théâtre du Centaure à Luxembourg. Nadège Coste a été invitée par le Centre PompidouMetz en 2010 dans le cadre d'Imaginez Maintenant pour la performance théâtrale Duramen.

Les réservations sont limitées à 10 personnes par séance.

www.compagniedes4coins.com

Gratuit

Inscriptions à l’adresse suivante en précisant le jour et l’horaire : visites.complices@centrepompidou-metz.fr Le lieu exact du rendez-vous sera communiqué lors de la réservation. Les réservations sont prises en compte jusqu'au vendredi 12h pour la séance du dimanche qui suit.

6


FRAC FOREVER

4. PRÉSENTATION DU 49 NORD 6 EST - FRAC LORRAINE SES MISSIONS ET SA COLLECTION

Le 49 Nord 6 Est - Fonds régional d’art contemporain de Lorraine est à la fois un lieu d’exposition et une collection à la disposition d’une région. Convaincu par l’idée que l’art ne s’adresse pas seulement à l’esprit et à la vue, il expose souvent des œuvres qui peuvent s’appréhender par l’ouïe, le toucher ou l’odorat et invite le spectateur à une autre perception. Il propose également une série d’événements variés (rencontres, performances, conférences, cinéma, concerts…) permettant à chacun d’approcher autrement la thématique d’exposition.

La collection en chiffres

Financé par le Conseil Régional de Lorraine et l’Etat, le Frac possède une collection de plus de 800 œuvres, qui sont montrées dans des lieux aussi variés que la Cité Radieuse à Briey, la Maison natale de Jeanne d’Arc à Domremy, la Bibliothèque nationale de France (BnF) à Paris, le MoMA à New York ou la Biennale de Sydney.

324 artistes dont : - 111 artistes femmes - 213 artistes hommes

813 œuvres dont : - 412 photographies - 85 vidéos et films - 73 installations - 49 œuvres papier - 45 peintures - 33 sculptures - 19 œuvres immatérielles

Acquisitions de ces 10 dernières années : - 2002 : 11 œuvres - 2003 : 24 œuvres - 2004 : 16 œuvres - 2005 : 5 œuvres - 2006 : 13 œuvres - 2007 : 13 œuvres - 2008 : 39 œuvres - 2009 : 45 œuvres - 2010 : 10 œuvres - 2011 : 21 œuvres

49 Nord 6 Est - Frac Lorraine, 1bis rue des Trinitaires, F-57000 Metz Tél. : 00 33 (0)3 87 74 20 02 E-mail : info@fraclorraine.org www.fraclorraine.org http://collection.fraclorraine.org www.facebook.com/fraclorraine.news twitter.com/fraclorraine

Prêts : En moyenne chaque année : 310 œuvres soit 38% de la collection

Ouverture : mardi - vendredi : 14h - 19h & samedi & dimanche : 11h - 19h Entrée libre

7


FRAC FOREVER

LIGNES DE FUITES ET D’HORIZON par Béatrice Josse, Directrice du Frac Lorraine

Et d’ailleurs : qu’est-ce que le temps ? La grande question de Ian Wilson (pièce orale de 1982).

« La collection, un héritage somme toute récent, s’est construite à partir de 1984 selon une distinction entre œuvres photographiques et œuvres dites plastiques, les premières devant former la collection d’un Centre photographique à Metz (John Coplans, Patrick Faigenbaum, Joël-Peter Witkin…), les secondes étant conservées par le Musée départemental d’art ancien et contemporain des Vosges (Daniel Buren, Niele Toroni, Frank Stella, Sigmar Polke…).

Décosterd et Rahm, architectes de l’immanence, ont ajouté à la peinture qui recouvre les murs des salles d’exposition quelques gouttes de gingembre, connu pour ses vertus érotiques, afin d’éveiller les sens du visiteur. Cette peinture inodore agit comme un placebo, c’est ici la croyance et la disposition d’esprit du visiteur qui font toute la différence. Isabelle Krieg, en réalisant des mappemondes disséminées dans l’enceinte du Frac, attire notre attention sur les détails d’un espace quotidien que l’on tend à ne plus voir. Guère plus visible, la peinture murale monumentale de Tania Mouraud ne peut se voir que du sommet de la tour du Frac. Elle s’insère dans le panorama urbain et souligne la volonté du Frac de ne pas cantonner l’art à l’intérieur de ses murs mais de le penser comme une force éclatée, vouée à se disséminer dans l’espace public. Lors de son installation dans l’Hôtel Saint-Livier, le plus vieil édifice civil de la ville de Metz, le Frac a confié à Thierry Hesse, écrivain, la réalisation d’un « historique officiel » du bâtiment. Placé sous l’égide de la création, il fourmille d’anecdotes, d’interprétations et de faits avérés qui peuvent être vrais ou pas… C’est également l’histoire patrimoniale de la ville que Dector & Dupuy nous relatent dans leurs visites guidées, cependant ils l’agrémentent de toutes autres hypothèses élaborées à partir de griffonnages, de traces urbaines. C’est la grande et la petite histoire qui s’entrechoquent avec poésie et humour.

En outre, la volonté de soutenir la création française et plus particulièrement régionale a déterminé l’acquisition, à la même époque, de nombreux artistes travaillant en Lorraine (Bertrand Gadenne, Bertholin, Étienne Pressager…), avec une forte représentation de la peinture, aujourd’hui en dépôt au Musée Pierre Noël de Saint-Dié-des-Vosges. Entre 1992 et 2000, de nombreuses œuvres sont venues rééquilibrer les tendances de la première époque : œuvres en volume (Basserode, Thomas Huber, Wim Delvoye, Pascal Convert…), œuvres en extérieur (Tania Mouraud, Thomas Hirschhorn, Jan Fabre), œuvres vidéos (Philippe Parreno, Douglas Gordon, Pierre Bismuth…). L’héritage conceptuel et minimal fut par ailleurs assez largement représenté durant cette phase, avec l’achat de pièces de Claude Rutault, Élisabeth Ballet, Didier Vermeiren, Peter Downsbrough.

Que reste-t-il à une institution lorsqu’elle achète pour sa collection des formes d’art vivant ? Au-delà des traces matérielles, l’œuvre existe surtout dans la mémoire des spectateurs qui l’ont vue et la transmettront par voix orale. Cette transmission est au cœur de la pièce de Nina Beier & Marie Lund, L’Empreinte. Pour cette intervention, les médiateurs ont la tâche de restituer un récit entendu une seule fois, à propos d’œuvres qui auraient pu être présentées. Le travail de mémoire est alors en œuvre dans son processus de perte et de transformation des informations originelles. Une autre histoire se construit. Enfin Mario García Torres propose un simple titre dans une liste d’œuvres. Sa Pièce manquante correspond potentiellement à toutes les œuvres passées, présentes et futures ; celle que l’on désire et celle qui manque à toutes les collections : le chef-d’œuvre ?

En proposant l’acquisition d’œuvres protocolaires et performatives, cette collection tente à partir des années 2000 de revendiquer le peu de place laissée aux pratiques éphémères, privilégiant ainsi des œuvres qui puisent leur force dans la suggestion plutôt que dans la monstration. A partir de 2004, les œuvres proposées « de manière permanente » aux visiteurs dans l’auguste bâtiment médiéval messin rebaptisé 49 Nord 6 Est se présentent sous la forme d’un parcours entre le matériel et l’immatériel, la réalité et sa mise en fiction. Le travail de signalétique, conçu par les graphistes Nik Thoenen et Maia Gusberti, à l’occasion d’une commande publique, témoigne d’une réflexion sur la pérennité des œuvres et des structures qui les accueillent (liste des artistes de la collection sur le mur extérieur destinée à disparaître).

Mais, malgré les déclarations d’intention et autres revendications, une collection est le reflet d’un instant «t» autour d’une pensée toute prête à être remise en cause. Elle sera toujours en devenir, la finitude est son dessein et son in-accomplissement. »

Dans cette idée de remise en question du rôle pérenne de l’institution, une webcam mise en place par Dora Garcia surveille une salle d’exposition du Frac, 24h sur 24 et sept jours sur sept. Les images sont diffusées en direct sur un site internet. Cette pièce, conçue pour fonctionner « pour toujours », pose les questions suivantes : que signifie « pour toujours » à l’échelle de vie et d’envie d’une artiste, d’une institution et d’une œuvre d’art ?

8


FRAC FOREVER

5. GÉNÉRIQUE

L'EXPOSITION FRAC FOREVER EST UNE CO-PRODUCTION DU CENTRE POMPIDOU-METZ ET DU 49 NORD 6 EST - FRAC LORRAINE

GÉNÉRIQUE Commissaire : Béatrice Josse L’ÉQUIPE DU 49 NORD 6 NORD EST - FRAC LORRAINE Président Roger Tirlicien, Conseiller Régional, Maire adjoint de Moyeuvre-Grande Directrice Béatrice Josse Chargée de la collection et de la diffusion : Émeline Coulon Chargée des publics et de la programmation culturelle Chéryl Gréciet Chargée de médiation et de documentation Licia Demuro Coordinatrice des expositions et de la communication : Eléonore Jacquiau Chamska Chargée d’information et multimédia Valérie Audren-Guelton Régisseur Pierre Soignon assisté d’Aude Terver Chargée d’administration Cécile Rogel Secrétaire Joëlle Lehnen L’ÉQUIPE DU CENTRE POMPIDOU-METZ Président Alain Seban Président d’honneur Jean-Marie Rausch Vice-président Jean-Luc Bohl Représentants du Centre Pompidou : Alain Seban, Président, Agnès Saal, Directrice générale, Jean-Marc Auvray, Directeur juridique et financier, Bernard Blistène, Directeur du département du Développement culturel, Donald Jenkins, Directeur des publics, Frank Madlener, Directeur de l’Institut de Recherche et Coordination Acoustique/ Musique, Alfred Pacquement, Directeur du Musée national d’art moderne

Représentants de Metz Métropole : Jean-Luc Bohl, Président Antoine Fonte, Vice-président Pierre Gandar, Conseiller communautaire, Patrick Grivel, Conseiller communautaire, Henri Hasser, Vice-président, Thierry Hory, Vice-président, Pierre Muel, Conseiller délégué, William Schuman, Conseiller communautaire Représentants du Conseil Régional de Lorraine Jean-Pierre Masseret, Président, Nathalie Colin-Oesterlé, Conseiller régional, Josiane Madelaine, Vice-présidente, Roger Tirlicien, Président de la Commission Citoyenneté, Santé, Solidarité, Animation des territoires, Thibaut Villemin, Vice-président Représentant de l’État Nacer Meddah, Préfet de la Région Lorraine, Préfet de la Zone de Défense et de Sécurité Est, Préfet de la Moselle Représentant de la Ville de Metz Dominique Gros, Maire de Metz, ville siège de l’établissement, Thierry Jean, adjoint au Maire Personnalités qualifiées Frédéric Lemoine, Président du directoire de Wendel, Patrick Weiten, Président du Conseil général de la Moselle Représentants du personnel : Philippe Hubert, Directeur technique ; Benjamin Milazzo, Chargé du développement des publics et de la fidélisation Direction Laurent Le Bon, directeur, Claire Garnier, chargée de mission auprès du Directeur Secrétariat général Emmanuel Martinez, secrétaire général, Pascal Keller, secrétaire général adjoint, Hélène De Bisschop, responsable juridique, Julie Béret, chargée de mission auprès du directeur et du secrétariat général, Émilie Engler, assistante de direction Pôle administration et finances Jean-Eudes Bour, responsable de pôle - agent comptable, Jérémy Fleur, chef comptable, Audrey Jeanront, assistante de gestion ressources humaines, Ludivine Morat, assistante de gestion administration générale,

9

Alexandra Morizet, chargée des marchés publics, Véronique Muller, assistante de gestion en comptabilité Pôle bâtiment et exploitation Philippe Hubert, directeur technique, Christian Bertaux, responsable bâtiment, Sébastien Bertaux, agent technique, électricien, Vivien Cassar, agent technique bâtiment, Jean-Pierre Del Vecchio, administrateur systèmes et réseaux, Pierre Hequet, technicien bâtiment, Christian Heschung, responsable des systèmes d’information, Stéphane Leroy, chargé d’exploitation, André Martinez, responsable sécurité, Jean-David Puttini, agent technique peintre Pôle communication et développement Annabelle Türkis, responsable de pôle, Erika Ferrand-Cooper, chargée de communication et d’événementiel, Marie-Christine Haas, chargée de communication multimédia, Louise Moreau, chargée de communication et des relations presse, Amélie Watiez, chargée de communication et d’événementiel, Pauline Fournier, assistante relations publiques Pôle production Anne-Sophie Royer, responsable de pôle Charline Becker, chef de projet Frac Forever, Floriane Benjamin, assistante de production, Clitous Bramble, régisseur d’espaces, Alexandre Chevalier, régisseur d’espaces, Jean-Philippe Currivant, régisseur technique, Olivia Davidson, chef de projet, Jennifer Gies, chef de projet, Thibault Leblanc, régisseur spectacle vivant, Éléonore Mialonier, chef de projet, Fanny Moinel, chef de projet, Marie Pessiot, chargée de production spectacle vivant, Irène Pomar-Marcos, chef de projet, Jeanne Simoni, assistante de production Pôle programmation Hélène Guenin, responsable de pôle Claire Bonnevie, éditrice, Géraldine Celli, chargée de programmation Auditorium Wendel et Studio, Anaïs Lellouche, chargée de recherches et chargée de mission auprès du directeur, Stéphanie Molins, chargée de recherches, Alexandra Müller, chargée de recherches et d’exposition,


FRAC FOREVER

Dominique Oukkal, fabricant, Alexandre Quoi, chargé de recherches, Élodie Stroecken, chargée de coordination du pôle programmation Pôle publics Aurélie Dablanc, responsable de pôle Fedoua Bayoudh, chargée du développement des publics et du tourisme, Djamila Clary, chargée des publics et du développement des ventes, Jules Coly, chargé de l’accueil et de l’information des publics, Anne-Marine Guiberteau, chargée de la programmation jeune public et des actions de médiation, Benjamin Milazzo, chargé du développement des publics et de la fidélisation, Anne Oster, chargée des relations avec les établissements de l’enseignement Stagiaires Virginie Baudrimont, Noémie Gotti, Anna Katharina Kraft, Jean-Marcel Muller, Pauline Ramos Ibanez Alexandra Tripodi

REMERCIEMENTS Nos remerciements vont aux « habitants complices » : Carole, Catherine, Charlotte, Christopher, Claire, Dominique F., Dominique L., Emmanuelle, Francis, Fabrice, Hélène, Hervé, Jacqueline, Julian, Karine, Laurence, Laurent, Magali, Matthieu, Mélanie, Michel, Patrick, Pauline, Philippe M., Philippe S., Richard, Serge, Stefan, Stéphanie, Véronique, Vivienne. Ainsi qu’à Marco Godinho, Nadège Coste et aux artistes. Nos remerciements vont également aux prestataires ayant participé au projet : SGP Lorraine, Lumidéco, l’Apave, le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Moselle, Blackwall Green, Sandra Petch (pour la traduction anglaise), Ulrike Lowis (pour la traduction allemande), Graphik, Graphilux.

10

Le Fonds régional d’art contemporain de Lorraine bénéficie du soutien du Conseil Régional de Lorraine et du Ministère de la Culture et de la communication - Direction régionale des affaires culturelles de Lorraine. Le Centre Pompidou-Metz remercie l’ensemble de ses prestataires ainsi que leurs équipes : Lustral, Clean Alliance, Cofely, GDF Suez, Librairie Flammarion, Phone Régie, Restaurant La Voile Blanche, SGP Lorraine.


FRAC FOREVER

6. PARTENAIRES L’exposition Frac Forever est une co-production du Centre Pompidou-Metz et du 49 Nord 6 Est - Frac Lorraine. Le Centre Pompidou-Metz est la première décentralisation d’un établissement public culturel national, le Centre Pompidou, réalisée en partenariat avec une collectivité territoriale, la Communauté d’agglomération de Metz Métropole. Le Centre Pompidou-Metz est un établissement public de coopération culturelle, dont les membres fondateurs sont l’État, le Centre Pompidou, la Région Lorraine, la Communauté d’agglomération de Metz Métropole et la Ville de Metz. Il bénéficie du soutien de Wendel, mécène fondateur.

G R A N D M E C E N E D E L A C U LT U R E

11


FRAC FOREVER

7. INFORMATIONS PRATIQUES HORAIRES D’OUVERTURE HORAIRES Lundi........................ 11 : 00 – 18 : 00 Mardi........................ fermeture hebdomadaire Mercredi................... 11 : 00 – 18  : 00 Jeudi......................... 11 : 00 – 18 : 00 Vendredi................... 11 : 00 – 18 : 00 Samedi..................... 10 : 00 – 20 : 00 Dimanche................. 10 : 00 – 18 : 00 Les caisses ferment 45 minutes avant la fermeture du Centre Pompidou-Metz

TARIFS Tarif unique : 7 € Le ticket vous donne accès à l’ensemble des expositions présentées le jour de votre visite. L’entrée est gratuite, sur présentation d’un justificatif, pour : — les moins de 26 ans, — les enseignants en activité (Pass éducation ou carte professionnelle française), — les visiteurs handicapés et leur accompagnateur, — les demandeurs d’emploi inscrits en France (justificatif de moins de 6 mois), — les allocataires du RSA ou de l’aide sociale (justificatif de moins de 6 mois), — les titulaires du minimum vieillesse, — les guides interprètes et conférenciers nationaux, — les titulaires de la carte Icom, Icomos ou Aica, — les titulaires d’une carte de presse, — les artistes membres de la Maison des Artistes, — les agents du Centre Pompidou et de ses organismes associés (BPI, IRCAM) sur présentation de leur badge, — les adhérents du Centre Pompidou (une gratuité pour une entrée achetée). Ont accès à la file prioritaire : — les titulaires du Pass du Centre Pompidou-Metz, — les visiteurs handicapés et un accompagnateur, — les titulaires de réservations, de tickets d’entrée ou de contremarques, — les titulaires de la carte Icom, Icomos ou Aica — les titulaires d’une carte de presse. Pass annuel Centre Pompidou-Metz : 33 € Renouvellement Pass 30 € (tarif préférentiel applicable pour tout renouvellement dans un délai maximum de 3 mois après l'échéance du Pass)

Audioguides : 3 € Des audioguides multimédia sont disponibles uniquement au comptoir de la billetterie. Langues : français, anglais et allemand. Accessibles aux déficients auditifs (BIM). Pour tout renseignement supplémentaire : centrepompidou-metz.fr

COMMENT ACHETER SON BILLET ? Sur place : vous pouvez acheter vos billets aux guichets du Centre Pompidou-Metz. En ligne : sur notre site Internet : centrepompidou-metz.fr à la rubrique Billetterie. Auprès de nos réseaux partenaires : Digitick, Fnac, France Billet et TicketNet.

VISITES GUIDÉES GROUPE Visite guidée avec un conférencier du Centre Pompidou-Metz : Tarif : 170 € Langues : français, anglais, allemand Ce tarif comprend l’entrée aux expositions, la visite guidée d’1h30 par un conférencier et les frais de réservation pour un groupe. Les visites de groupe sont strictement limitées à 20 personnes. Visite libre ou avec un conférencier extérieur au Centre Pompidou-Metz : Tarif : 7 € par personne + 20 € de frais de réservation qui vous garantissent un accès prioritaire. Les visites de groupe sont strictement limitées à 20 personnes. Réservation obligatoire et exclusivement sur notre site Internet centrepompidou-metz.fr, à la rubrique Billetterie.

ÉVÈNEMENTS Dans le prolongement de ses expositions, le Centre Pompidou-Metz propose une programmation artistique pluridisciplinaire régulière dans les espaces dédiés que sont l’Auditorium Wendel et le Studio. Ces évènements portent sur tous les champs de la création artistique.

12

Spectacles vivants : — Danse, théâtre, performances et concerts : 5 € / 10 € / 15 € / 20 € selon le spectacle Cinéma : 5 € la séance (tarif unique) / gratuit pour les adhérents Rencontres/Conférences : — Paroles d’artistes : Entrée libre dans la limite des places disponibles — Gratuit pour les adhérents — Initiation à l’Histoire de l’art du xxe siècle : 5 € (tarif unique) — Initiation à l’Histoire du design : 5 € (tarif unique) — Un dimanche, une œuvre : Accès libre pour les visiteurs munis d’un billet d’entrée aux expositions ; dans la limite des places disponibles. Inscription le jour même aux caisses.

COMMENT VENIR AU CENTRE POMPIDOU-METZ ? À pied : à 2 min de la gare TGV de Metz Ville, à 10 min du centre historique. En voiture : autoroutes A4 (Paris/Strasbourg) et A31 (Luxembourg/Lyon), sortie Metz Centre. Un parc de stationnement souterrain est accessible par l’avenue François-Mitterrand, tous les jours et 24h/24. Parking de 700 places. En bus : autoroutes A4 (Paris/Strasbourg) et A31 (Luxembourg/Lyon), sortie Metz Centre. Un dépose minute groupe est disponible sur l’avenue François-Mitterrand puis des places de parking réservées aux bus et autocars sont accessibles par l’avenue Louis-LeDébonnaire. En train : Gare TGV de Metz Ville. Trains directs : à 1h20 de Paris, à 40 min de Luxembourg Ville. Gare Lorraine TGV (à 29 km de Metz, navettes à disposition). Trains directs : à 2h de Lille Europe, à 4h de Rennes, à 5h de Bordeaux, à 2h40 de Francfort. En avion : aéroport de Metz-Nancy Lorraine (33 km/20 min environ), aéroport de Luxembourg (69 km/45 min), aéroport de Sarrebruck (79 km/1h), aéroport de Zweibrücken (110 km/1h20). Centre Pompidou-Metz 1, parvis des Droits-de-l’Homme CS 90490 F-57020 Metz Cedex 1 +33 (0) 3 87 15 39 39 contact@centrepompidou-metz.fr centrepompidou-metz.fr Retrouvez le Centre Pompidou-Metz sur Facebook et Twitter !


FRAC FOREVER

8. VISUELS PRESSE Une sélection de visuels de l’exposition sont téléchargeables en ligne à l’adresse suivante : centrepompidou-metz.fr/phototheque Nom d’utilisateur : presse Mot de passe : Pomp1d57

13


dp fracforever