Page 1

LE SALARIE DESIGNE « Quelles compétences dans quel contexte ? » Matinées de la Prévention Février 2013

Salarié Désigné

Février 2013

1


Le salarié désigné

Le contexte La compétence Le choix Salarié Désigné

Février 2013

2


Le salarié désigné : les origines Extraits de la directive 89/391/CEE " La présente directive a pour objet la mise en œuvre de mesures visant à promouvoir l’amélioration de la sécurité et de la santé des travailleurs au travail. À cette fin, elle comporte des principes généraux concernant la prévention des risques professionnels et la protection de la sécurité et de la santé … ainsi que des lignes générales pour la mise en œuvre desdits principes. …

Salarié Désigné

Février 2013

3


Le salarié désigné : les origines Extraits de la directive 89/391/CEE (suite) ... L’employeur désigne un ou plusieurs travailleurs pour s’occuper des activités de protection et des activités de prévention des risques professionnels de l’entreprise et/ou de l’établissement. Les travailleurs désignés ne peuvent subir de préjudice en raison de leurs activités de protection et de leurs activités de prévention des risques professionnels. Afin de pouvoir s’acquitter des obligations résultant de la présente directive, les travailleurs désignés doivent disposer d’un temps approprié. Si les compétences dans l’entreprise et/ou l’établissement sont insuffisantes pour organiser ces activités de protection et de prévention, l’employeur doit faire appel à des compétences (personnes ou services) extérieures à l’entreprise et/ou à l’établissement. "

Salarié Désigné

Février 2013

4


Le salarié désigné : la solution « IPRP » Extrait de la loi 2002-73 L’article L. 241-2 du code du travail est complété par deux alinéas ainsi rédigés : « Afin d’assurer la mise en œuvre des compétences médicales, techniques et organisationnelles nécessaires à la prévention des risques professionnels et à l’amélioration des conditions de travail, les services de santé au travail font appel, en liaison avec les entreprises concernées, soit aux compétences des caisses régionales d’assurance maladie, de l’organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics ou des associations régionales du réseau de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail, soit à des personnes ou à des organismes dont les compétences dans ces domaines sont reconnues par les caisses régionales d’assurance maladie ou par ces associations régionales. »

Salarié Désigné

Février 2013

5


Le salarié désigné : la solution « IPRP » Extrait du décret 2003-546 I. - Aux fins d’assurer l’application des dispositions de l’article L. 241-2, le service de santé au travail fait appel aux compétences d’un intervenant en prévention des risques professionnels. Cet intervenant peut être : 1. Une personne employée par l’entreprise ou le service de santé au travail interentreprises et habilitée en application de l’article R. 241-1-4 ; ..... 5. Une personne ou un organisme habilité en application de l’article R. 241-1-4. Lorsque l’entreprise a le choix entre les deux formes de service mentionnées à l’article R. 241-1, elle ne peut faire appel à des compétences extérieures que si ses propres compétences sont insuffisantes. II. - Le concours de l’intervenant en prévention des risques professionnels est subordonné à la conclusion d’une convention passée entre celui-ci et l’employeur ou le président du service de santé au travail interentreprises.

Salarié Désigné

Février 2013

6


Le salarié désigné : la solution « IPRP »

Salarié Désigné

Février 2013

7


Le salarié désigné : nouvelle obligation réglementaire Extraits de la loi du 20 juillet 2011 Art. L. 4644-1. − I L’employeur désigne un ou plusieurs salariés compétents pour s’occuper des activités de protection et de prévention des risques professionnels de l’entreprise. Le ou les salariés ainsi désignés par l’employeur bénéficient, à leur demande, d’une formation en matière de santé au travail dans les conditions prévues aux articles L. 4614-14 à L. 4614-16. A défaut, si les compétences dans l’entreprise ne permettent pas d’organiser ces activités, l’employeur peut faire appel, après avis du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, en son absence, des délégués du personnel, aux intervenants en prévention des risques professionnels appartenant au service de santé au travail inter entreprises auquel il adhère ou dûment enregistrés auprès de l’autorité administrative disposant de compétences dans le domaine de la prévention des risques professionnels et de l’amélioration des conditions de travail.

Salarié Désigné

Février 2013

8


Le salarié désigné

Le contexte La compétence Le choix Salarié Désigné

Février 2013

9


Le salarié désigné : les Carsat s’engagent « Pour vous permettre de répondre à ces obligations et développer les compétences du salarié désigné, les services prévention des Carsat du Grand Est (Alsace - Moselle, Bourgogne et Franche - Comté, Nord - Est) proposent, parmi leurs actions, une offre de formation spécifique. Une première formation de 3 jours (selon conditions prévues par le code du travail), intitulée « Intervenir sur les Risques Professionnels et la Santé en Entreprise », constitue un préalable au parcours d’acquisition de compétences du salarié désigné. Des formations telles que « Évaluer les risques professionnels », « Analyser un accident de travail», formations à la maîtrise de risques spécifiques, … décrites dans les pages suivantes constituent ce parcours. Ce salarié désigné doit vous aider dans la mise en œuvre de votre politique de prévention. L’élaboration et le développement de cette politique sont les thèmes de formation à destination du chef d’entreprise « Gérer la Sécurité en Entreprise». Votre interlocuteur Carsat vous accompagnera dans l’élaboration de votre projet de prévention. »

Salarié Désigné

Février 2013

10


Le salarié désigné : la formation de base

Salarié Désigné

Février 2013

11


Le salarié désigné : formation complémentaire

Salarié Désigné

Février 2013

12


Le salarié désigné : formation complémentaire

Salarié Désigné

Février 2013

13


Le salarié désigné : formation « phare »

Salarié Désigné

Février 2013

14


Le salarié désigné

Le contexte La compétence Le choix Salarié Désigné

Février 2013

15


Le salarié désigné : logigramme de décision Le chef d’entreprise veut désigner un salarié

La fonction existe

Désignation après avis IRP : modification fonction

Salarié Désigné

Février 2013

16

Page suivante


Le salarié désigné : logigramme de décision Le chef d’entreprise veut désigner un salarié, la fonction n’existe pas

La compétence existe

Formation complémentaire Désignation après avis IRP : définition fonction

Salarié Désigné

Février 2013

17

Page suivante


Le salarié désigné : logigramme de décision Le chef d’entreprise veut désigner un salarié, la compétence n’existe pas

Souhait de désigner en interne

Soit formation intégrale Soit embauche Désignation après avis IRP : définition fonction

Salarié Désigné

Février 2013

18

Page suivante


Le salarié désigné : logigramme de décision Le chef d’entreprise ne dispose pas des compétences et ne souhaite pas désigner un salarié en interne

Soit appel aux compétences du service pluridisciplinaire de son SiST Soit appel aux compétences d’un IPRP dûment enregistré auprès de la Direccte

Établissement d’une convention après avis des IRP

Salarié Désigné

Février 2013

19


Prévention et Gestion des Risques Professionnels CRAM Alsace-Moselle

Merci pour votre attention

FIN DE L’INTERVENTION Carsat Section Information / Documentation Jean Claude Dorkel

Salarié Désigné

Février 2013

20

Matinée de la prévention  

Salarié désigné février 2013