Page 1

Der de nier la m rap an por dat t d ure 'act 201 ivitĂŠ 1-2 016

Retrouvez toutes les infos de la CCI du Doubs sur Facebook

RAPPORT D’ACTIVITÉ www. do u b s .c c i .f r

UNE ANNÉE D’ACTIONS DE L A CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU DOUBS

Édito 2016 a ÊtÊ la dernière annÊe des 6 ans du mandat consulaire. Au moment oÚ vous prenez connaissance de ce document, les Êlections de novembre dernier ont permis à une nouvelle assemblÊe de 40 Êlus d’être aux commandes de la CCI du Doubs jusqu’en 2021. J’en ai ÊtÊ Êlu le PrÊsident pour 5 ans avec autour de moi un Bureau de 10 dirigeants d’entreprise. 2016, dernière annÊe du mandat, a ÊtÊ marquÊe par la prÊparation de la fusion des CCI rÊgionales de Bourgogne et de Franche-ComtÊ (effective depuis le 1er janvier 2017). La nouvelle organisation attendue a forcÊment eu un impact sur les actions conduites au niveau territorial dans un contexte budgÊtaire de plus en plus contraint. La CCI du Doubs a recentrÊ ses actions sur les territoires et les TPE avec une volontÊ de proximitÊ en privilÊgiant les rencontres de terrain et les sujets qui impactent l’avenir du tissu Êconomique tels que la transformation digitale ou la formation des jeunes, notamment avec ImÊa, notre Êcole de commerce post bac. Je tiens à vous signaler par ailleurs que le contrôle de la Chambre RÊgionale des Comptes sur notre structure portant sur les exercices 2009 à 2015 est terminÊ. Le rapport de ce contrôle est positif. Dans un contexte de diminution budgÊtaire, il souligne la bonne gestion de la CCI et ses efforts dans le cadre de la construction rÊgionale. Je vous invite à prendre connaissance des actions rÊalisÊes dans le document qui vous est proposÊ et vous assure de mon entier dÊvouement à la cause des entreprises.

Dominique Roy PrÊsident de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs

Les ĂŠtablissements du Doubs ,QGXVWULH ÂŤWDEOLVVHPHQWV

6HUYLFHV

ÂŤWDEOLVVHPHQWV VDODULÂŤV GHVHIIHFWLIVVDODULÂŤV WRXVVHFWHXUVFRQIRQGXV

 

VDODULÂŤV GHVHIIHFWLIVVDODULÂŤV WRXVVHFWHXUVFRQIRQGXV



ÂŤWDEOLVVHPHQWV

 VDODULÂŤV



&RPPHUFH ÂŤWDEOLVVHPHQWV

VDODULÂŤV GHVHIIHFWLIVVDODULÂŤV WRXVVHFWHXUVFRQIRQGXV

Source : CCI de Doubs - Établissements actifs au 20/09/2016

Une CCI active

AGEN

DA

1 1 rĂŠunions du Bureau dont certaines dĂŠcentralisĂŠes Ă Arc et Senans, Clerval, MontbĂŠliard, Morteau et Pontarlier.

4 assemblÊes gÊnÊrales - 21 mars à Besançon – 13 juin à Morteau – 10 octobre à Clerval — 21 novembre à Besançon

L a CCI a organisĂŠ ou participĂŠ Ă plus de

100 ĂŠvĂŠnements ĂŠconomiques

8 0 reprÊsentations dans des structures Êconomiques. Les Êlus de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs y reprÊsentent les intÊrêts des entreprises.

DĂŠfendre les intĂŠrĂŞts des entreprises L

a CCI est engagÊe dans une mission de porte-parole et de dÊfense des intÊrêts des 17 000 Êtablissements du Doubs. Avec ses prises de position, elle participe activement au dÊbat public sur les questions Êconomiques. Aperçu.

FĂŠvrier

Courrier adressÊ au PrÊsident de Pays de MontbÊliard AgglomÊration pour alerter sur la baisse de chiffre d’affaires des commerçants et des artisans d’Audincourt impactÊs par les travaux de mise en place du Bus à Haut Niveau de Service. Courrier au Maire de Besançon afin de favoriser le dialogue entre les exploitants des cellules commerciales et les agents de la Police municipale suite aux verbalisations liÊes au stationnement dans le quartier des Chaprais, en travaux.

Mars

Le monde Êconomique, reprÊsentÊ par la CCI du Doubs, la CMAI RÊgionale (DÊlÊgation du Doubs), la Chambre InterdÊpartementale d’Agriculture du Doubs et Territoire de Belfort, le MEDEF Doubs, la CGPME Doubs, l’UPA Doubs, l’UIMM Doubs, la FÊdÊration du Bâtiment et des TP du Doubs, le ComitÊ rÊgional des Banques de Franche-ComtÊ, alerte pour faire part de son Êtonnement quant au dÊcret fixant la liste et le ressort des Tribunaux de Commerce spÊcialisÊs, ne confirmant pas le Tribunal de Commerce de Besançon comme Tribunal de Commerce spÊcialisÊ.

Rapport d’activitÊ 2016 - Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs

Juillet

Courrier au PrÊfet du Doubs, pour attirer son attention sur la nÊcessitÊ et l’importance d’informer les restaurateurs en amont de travaux de dÊviation de Chenecey-Buillon et Roset-Fluans rendant l’accès difficile à leurs clients et sur la nÊcessitÊ de prÊvoir une signalÊtique adaptÊe.

AoĂťt

DÊsignation d’un membre de la CCI du Doubs comme reprÊsentant au sein de la Commission d’Indemnisation liÊe au Bus à Haut Niveau de Services

1


Coup d’œil sur 2016 23 JANVIER

MAI

AVRIL

MARS

ImĂŠa, l'ĂŠcole de commerce des CCI du Doubs et de HauteSaĂ´ne se munit d'un site internet et d'une page Facebook

Dans le cadre des Open business : CybercriminalitĂŠ, ProtĂŠgez votre entreprise

ConfĂŠrence Banque de France Les entreprises en Bourgogne Franche-ComtĂŠ : bilan 2015 et perspectives 2016

La CCI du Doubs a lancÊ 3 Web sÊries sur les thèmes de la crÊation d’entreprise, l’urbanisme et le numÊrique

La Maison de l’Economie se dote d’une nouvelle salle haut de gamme et d'un site internet

Remise des TrophĂŠes de l'International

S'informer

L

a CCI produit des outils d'information et de communication destinĂŠs aux entreprises et aux dĂŠcideurs ĂŠconomiques

Expression Active, la belle ĂŠconomie

fr www.doubs.cci.

janv ier > mar

ZINE LE MAGA UE DE ÉCON OMIQ S DU DOUB LA CCI

L'ARBRE À CHAPE UNE PÉPITE TOURISTIQUE

PT JUNGLE CONCE AU CŒUR DE MONTBÉLIARD

DES PAPIERS PEINTS BISONTINS

PAGE 31

PAGE 27

PAGE 22

INE LE MAGAZ DE ÉCONO MIQUE DOUBS LA CCI DU

AUX :

BIEN SERVI CHEZ BALDUCELLI

PERRIN AQUA DÉCOUPE DISTINGUÉ

PAGE 27

no 65

PAGE 29

no 66

juil. > sept .

ZINE LE MAGA UE DE ÉCON OMIQ S DU DOUB LA CCI

avril > juin 2016 UNE FEMME À LA TÊTE DE POLYSÉCURITÉ

VIE UNE SECONDE POUR LES TILS MACHINES-OU

2016

MANGER LOCAL À PONTARLIER

OBJECTIF E-COMMERCE

PAGE 29

PAGE 28

PAGE 22

PAGE 21

INE LE MAGAZ DE ÉCONO MIQUE DOUBS LA CCI DU

TENDA

NCE

APPRENT

ISSAGE

BESANÇON ""100 % VRAC""

COMMENT MÉCANIC OUTIL TRAVAILLE AVEC LA SUISSE

n° 1232 du 23 fÊvrier au 08 mars 2017

DES TRANSPORTS A L’HORIZON 2019/ 2020

Extrait : Le futur Êchangeur de Sevenans conducteur d'opÊration va devenir  un Êchangeur de type ce dernier. Le chantiers chez APRR. La difficultÊ de autoroutier , rÊsume ce chantier de 3 se fera en 3 phases. ans est qu'il sera nouveau diffuseur Sylvain FlÊty, La première qui rÊalisÊ  sous circulation entre la RD437 et s'achèvera en septembre RN1019/A36 qui la RN1019 afin de , rappelle devrait s'achever de cette annÊe faciliter l'accès à sera de crÊer le mi-2018. l'hôpital. Suivra kilomètres de RN1019 la phase de crÊation en 2x2 voies : livraison Interviendra alors la dernière est de 120 MEUR. de l'Êchangeur phase qui prÊvue dÊbut 2020. 60 000 vÊhicules Le montant global consistera à passer le tronçon empruntent chaque de 4 de ce chantier pris jour l'A36. APRR en charge par APRR en prÊvoit 80 000 MontbÊliard - evolitY à l'horizon 2020.  : le

La Semaine Economique Comtoise propose un panorama hebdomadaire gratuit

projet bus THNS TOUTMONTBELIAR rue de la Schliffe D.COM, 08/03/20 17

Extrait : Les travaux favoriser la mobilitÊ evolitY, transport à haut niveau de service (THNS), de Êconomiques, Êducatifs,tous les habitants du Pays de vont dÊbuter à MontbÊliard MontbÊliard, assurer culturels et de loisirs et les autres lignes directement la desserte . Les objectifs sont de de l'agglomÊration du de tous et de permettre globaux se dÊrouleront rÊseau de transports en commun, une bonne interconnex les grands pôles notamment grâce de 2017 à 2018 ion entre le THNS montant total des aux pôles d'Êchanges travaux sur le secteur pour une mise en service des principaux. Les global (pour les lignes 1 et 2 du du centre-ville de travaux lignes 1 et 2) de THNS prÊvue en MontbÊliard (hors 81,22 MEUR HT. janvier 2019. Le parvis gare) est de 5,5 MEUR HT sur un budget Les travaux

sur l’Êconomie et les territoires de Franche-ComtÊ. EnvoyÊe gratuitement par mail, sur inscription, Elle compte 8 500 abonnÊs dont les deux tiers de dÊcideurs du secteur privÊ.

no 67

UNIONS COMMERCIALES : AGIR POUR LA PLANĂˆTE PAGE 29

de la RN BARBIER (Eric). L'EST 57 prennent forme REPUBLICAIN DOUBS, 07/03/20

17

Extrait : La future RN 57 à 2x2 voies (35,7 M₏), jusqu'à au fin 2019, date prÊvue nord de Besançon prend forme. dont le coÝt de D'importants travaux de mise en service rÊalisation est ÊvaluÊ sont en cours et de ce tronçon. Le 2015-2020 , prÊcise à 34 M₏ (27,5 M₏ sont à venir dernier maillon, pour l'Etat et 6,5 Olivier Thirion, le entre la RD 1 et nous n'avons pas M₏ pour la RÊgion) directeur de ce encore  est inscrit au contratDevecey, projet à la Dreal. rÊalisation de l'Êchangeurreçu les autorisations budgÊtaires  Nous espÊrions de plan commencer cette . Les efforts vont sud, incluant la giratoire, rue des annÊe mais donc se concentrer crÊation de deux Vergers. Concernant giratoires, rue les prochains mois l'autre point noir sur la de la RN57, Micropolis,2, de part et d'autre de la RN 57 et un autre les travaux ne dÊbuteront pas avant 2020.

conjoncture ĂŠco

PAGE 27

IGEANT DE DIR ROLES

PĂ´le VĂŠhicule du Futur, 10 ans de rĂŠussites

conjoncture ĂŠco

4 fois par an des indicateurs de conjoncture par bassin ĂŠconomique

S CCI

Cette analyse est produite par le dĂŠpartement ÂŤ ĂŠtudes ĂŠConomiques et territoriales Âť de la CCi du doubs au 10 dĂŠCembre 2015

Les entreprises investissent malgrÊ tout Le Grand Besançon (CAGB+) :

S

03/10/2016

l’Êquilibre commercial, stratÊgique

Doubs Central :

L’agglomÊration de MontbÊliard :

1er semestre 2016

2e semestre 2015

2e semestre 2015

1er semestre 2016

1er semestre 2016

2e semestre 2015

Haut-Doubs : • Industrie : de nombreux projets. Armstrong investit 20 M₏ sur deux ans pour accueillir une nouvelle ligne de production : 15 embauches sont prÊvues. Jura Filtration se dÊveloppe sur la ZAE du Crêt de Dale. Les fromageries Marcel Petite agrandissent leurs capacitÊs d’affinage. Platex innove en proposant aux hôpitaux des plateaux anti bactÊriens.

• Industrie : la sous-traitance horlogère souffre alors que les manufactures suisses, pour l’heure en surcapacitÊs, rapatrient un maximum de fabrications. Heureusement pour la filière luxe locale, les marchÊs de la maroquinerie et de la joaillerie demeurent toniques..

• Commerce : tirÊe par le Franc fort et le dÊveloppement de l’offre, l’activitÊ 2015 Le Grand Besançon (CAGB+) :

aura ÊtÊ exceptionnelle. Le dynamisme du secteur contribue à limiter la hausse du nombre de demandeurs d’emplois sur le bassin. • Industrie : Worldplas poursuit sa politique de diversification et • AmÊnagement les travaux prÊparatoires à l’arrivÊe de la fibre optique sont lance la production de panneaux de signalisation 100 %: recyclables. visibles, annonçant Le Groupe Guillin, leader europÊen dans la fabrication et lela dÊsenclavement numÊrique du territoire. commercialisation d'emballages plastiques thermoformÊs, poursuit 2e semestre 2015 son dÊveloppement à l’Êtranger avec l’acquisition de l’allemand KREIS. • Commerce : la part des soldes dans les chiffres d’affaires et surtout dans les rÊsultats, diminue d’annÊe en annÊe. La pÊriode reste utile, notamment pour Êcouler les stocks, mais avec des marges rÊduites. La

2e semestre 2015

croissance

emploi

multiplication des promotions tout au long de l’annÊe et les achats sur ALLEMAGNE ET SUISSE VOISINE,

1er semestre 2016

• Outre Rhin, la production a augmentÊ de 0,2 % pour 2016 (1,4 % contre 1,8 %) • AmÊnagement : seul secteur dont les effectifs intÊrimaires ont2015 (+ 1,2 %) mais aussi 2e semestre 2015 en octobre, confirmant ainsi le rebond de l’industrie. et 2017 (1,6 % contre 1,9 %). La raison principale est rÊgressÊ en 2015, la construction reste en difficultÊ. Un ÊlÊment

internet expliquent en grande partie ce changement.

luxe

automobile

er 1luxe semestre 2016

commerce

travaux publics

automobile

Haut-Doubs :

2).indd 1

Pays Horloger : • Industrie : en proie aux difficultÊs, la filière horlogère suisse recentre ses productions et privilÊgie les fabrications internes. Pour la sous-traitance française, la question de la diversification des marchÊs devient d’autant plus une prioritÊ.

2e semestre 2015

1er semestre 2016

2e semestre 2015

1er semestre 2016

croissance

emploi

industrie agro-alimentaire

luxe

1er semestre 2016

automobile

commerce

travaux publics

UneChiffre webd'affaires sÊrie  Services des1 226 entreprises, K₏ • 19 % bonjour !  propose 3 Êpisodes sur les actions de la CCI en matière d’urbanisme, de crÊation d’entreprise et de numÊrique. DiffusÊe sur les rÊseaux sociaux, elle est en ligne sur le site : www.doubs.cci.fr

La page Facebook

ExĂŠcutĂŠ

Ressource fiscale 3 298 K₏ • 52 %

6 291 Kâ‚Ź

Le budget 2016 Les produits

bâtiment

E XPRESSION AC TIVE → NUMÉRO 65 | AVRIL-MAI-JUIN 2016

• La Suisse : on peut dÊsormais considÊrer que l’industrie horlogère suisse, en mutation, est entrÊe en rÊcession. Ce qui aura nÊcessairement des consÊquences sur l’emploi frontalier.

2 semestre 2016 e

1er semestre 2016

2e semestre 2016

croissance

emploi

industrie agro-alimentaire

luxe

automobile

Luxe&Tech, dix ans au service du dÊveloppement Êconomique • Industrie : les adhÊrents de l’association Luxe&Tech, sous-traitants du luxe, filière d’excellence, auront largement contribuÊ, pendant toute cette pÊriode, au maintien du tissu industriel local mais aussi au rayonnement du Pays Horloger dans son ensemble. • Commerce : les enseignes annoncÊes au printemps (comme la FNAC et Intersport) poursuive leurs travaux avant ouverture imminente, avec la perspective de rayonner loin en Suisse voisine.. • AmÊnagement : les travaux prÊparatoires au Parc Naturel RÊgional du Doubs Horloger se poursuivent. Au BÊlieu, le projet de centre d’affaires  le Cadran  proposera aux entreprises suisses, notamment, une localisation de choix pour dÊvelopper leurs activitÊs en direction des marchÊs français et europÊens.

1er semestre 2016

ALLEMAGNE ET SUISSE VOISINE

2e semestre 2016

• Allemagne : la croissance est confirmÊe, l’excÊdent budgÊtaire atteint des records. RÊsultats : 15 M₏ de baisses d’impôts sont programmÊs en 2017, pour les particuliers comme pour les entreprises.

1er semestre 2016

• Tourisme : le bel ÊtÊ aura permis de sauver un dÊbut de saison plombÊ par la mÊtÊo. La baisse de frÊquentation des touristes chinois, souvent en transit vers Paris ou la Suisse, semble compensÊe par une augmentation des visiteurs europÊens, en provenance de Belgique ou de Suisse par exemple.

• AmÊnagement : le choix par les voisins Neuchâtelois, par votation, de lancer les travaux des contournements routiers du Locle et de la Chaux de Fonds offre des perspectives de fluiditÊ accrue du trafic frontalier, et pourquoi pas, de chiffres d’affaires pour les entreprises des travaux publics françaises.

• Outre Rhin, En 2015, la comparaison FranceAllemagne reste douloureuse : le dÊficit budgÊtaire de la France a dÊpassÊ les 70 Milliards d'euros, l’excÊdent allemand approchÊ les 12 Mds₏. DÊbut 2016, la situation Êconomique demeure florissante, notamment à la frontière française. En fÊvrier 2016, le taux de chômage dans le Bade Wurtemberg Êtait de 4 % : le plus bas du pays.

2e semestre 2015

1er semestre 2016

5

• Commerce : le franc fort continue de booster l’activitÊ des commerces grâce aux voisins suisses. Une attractivitÊ commerciale qui est confortÊe par la mise en place, depuis la fin de l’ÊtÊ, d’une navette de desserte gratuite, entre pÊriphÊrie et centre-ville. Sur MÊtabief, un projet de galerie commerciale, sur 1.300 m², contribuera au renouveau de l’attractivitÊ du pied des pistes.

• Commerce : la clientèle suisse, de par sa prÊsence massive, continue de tirer l’activitÊ et le dÊveloppement rapide de l’offre, comme l’illustre l’annonce de l’arrivÊe de la FNAC et d’Intersport à Morteau.

ALLEMAGNE ET SUISSE VOISINE

• Construction : le ralentissement de l’activitÊ en Suisse voisine, impacte le secteur de la construction. Cela n’empêche pas les entreprises d’innover telle Vermot, avec la mise au point d’une solution gÊothermique dans la couche d’enrobÊ qui fait fondre neige et verglas : NovathermŠ. • Tourisme : la neige tombÊe en fÊvrier et en mars aura "sauvÊ" la saison même si la perte de chiffre d'affaires de dÊcembre 2015 et janvier 2016 ne pourra être compensÊe. L’ouverture du complexe nautique de Malbuisson devrait contribuer durablement au dÊveloppement d’une offre globale 4 saisons  bleu / blanc / vert .

Pays Horloger :

la question suisse • Industrie : la faible dÊpendance des entreprises locales vis-à-vis de la Suisse voisine implique que la crise horlogère impacte peu un dÊveloppement d’abord tournÊ vers les marchÊs français et europÊens.

4

• Commerce : le pouvoir d’achat des voisins suisses, boostÊ par le taux de change, est à l’origine du surcroÎt d’activitÊ.

4

Haut-Doubs :

le commerce poursuit son expansion Ă deux chiffres

5

1er semestre 2016

de l’agglomÊration.. les producteurs du Doubs et du Territoire de Belfort • Construction : les permis de construire semblent • La ramènent 45 mÊdailles du salon de l’Agriculture. Un Suisse : la dÊgradation du climat dans l’horlogerie se 2e semestre reprendre. Le bout du tunnel pour le secteur ? 2016 • AmÊnagement dynamisme illustrÊ, sur le nord Doubs, par l’investissement poursuit et inquiète de part et d’autre de la frontière.: alors Dansque l’État confirme son engagement de localiser près de 800 fonctionnaires au Pôle Viotte, au sein d’un de l’entreprise Lehman (fromagerie) de 2,5 M₏ le dans des commerce, avec un cours du franc suisse qui se maintient ensemble tertiaire de plus de 15.000 m², le lancement, en collaboration locaux de 4 000 m² à Vieux Charmont. autour de 1,10 CHF pour 1 ₏, on peut avec parler de rÊcession. la CCI, de la rÊvision du PLU de Besançon ville, doit permettre de reconsidÊrer sinon rÊaffirmer la place de la ville centre au cœur d’une • Commerce : les travaux du THNS (Transport à Haut travaux publics bâtiment agglomÊration Êlargie de près de 200.000 habitants. Niveau de Service) impactent fortement l’activitÊ des

1er semestre 2016

• AmÊnagement : la crÊation, dÊbut septembre, du Pôle MÊtropolitain du Nord Franche ComtÊ, dans le respect de l’identitÊ des agglomÊrations de MontbÊliard et de Belfort, illustre la volontÊ des habitants mais aussi des entreprises à participer à des projets de dÊveloppement à l’Êchelle d’un bassin de plus de 300.000 habitants.

2e semestre 2016

Ce qu’on peut retenir de l’actualitÊ en France : le redÊmarrage, enfin ?

centres villes d’Audincourt et de Valentigney. A l’Êchelle que les commerces de proximitÊ se sont ÊloignÊs des cœurs de villes au profit des pÊriphÊries, prioritairement sur les voies de passage. Ce qui pose la question de l’attractivitÊ des centres.

euphorie commerciale • Industrie : les entreprises en prise avec le dynamisme de l’industrie automobile, telles Schrader, bÊnÊficient de la reprise mais aussi d’une stratÊgie d’innovation dans la durÊe. La filière agroalimentaire poursuit son expansion.

Le site internet : www.doubs.cci.fr

commerce

L’agglomÊration de MontbÊliard :

1er semestre 2016

centres-villes, des commerces "chahutÊs" par ALLEMAGNE ET 2e semestre 2016 des travaux • Commerce : les soldes ont dÊçu sur fond de baisse de frÊquentation • Industrie : dans l’automobile, alors que les • Allemagne : si le taux de chômage % en mai) du(6,1 centre-ville. La mÊtÊo passable de juin mais aussi la concurrence externalisations (informatique, R&D, services en estgÊnÊral‌) à son plus bas niveau depuis 1992, la Bundesbank d’internet et du commerce en pÊriphÊrie y sont sans doute pour se poursuivent, le dynamisme retrouvÊ de la marque • La croissance ÊtÊ plus importante que prÊvu au a revu à la baisse les prÊvisions de croissance du situation prÊoccupante beaucoup. Une même si l’annoncead’une au Lion, nourrit l’ensemble du tissu Êconomique local. portÊe par l’investissement (+ 2,4 % au T1). 1er trimestre, PIB à 1,7 % pour 2016 et 1,4 % pour 2017. Un lÊger occupation à 100 % des Passages Pasteur, avec notamment er Dans le luxe, Cristel poursuit son dÊveloppement en L’objectif 2016 de 1,5 % paraÎt crÊdible. 1 semestre 2016 l’installation de l’enseigne  Superdry , conforte l’attractivitÊ du cœur tassement, pas un changement de tendance. investissant 3 M₏. Dans les industries agroalimentaires,

2e semestre 2015

bâtiment

E XPRESSION AC TIVE → NUMÉRO 64 | JANV IER-FÉ VRIER-MAR S 2016

vous incontournable des microtechniques en Europe. Un succès qui ne dÊment pas, confortÊ cette annÊe avec l’obtention par Besançon de la labellisation  Medtech Biotech  et le lancement du cluster  Aeromicrotech . Des succès collectifs qui valident et confortent le savoir-faire des entreprises dans les domaines porteurs que sont le mÊdical et l’aÊronautique. SUISSE VOISINE

E XPRESSION AC TIVE → NUMÉRO 66 | JUILLE T - du AOÛSCoT, T - SEPT les EMBRE Êtudes 2016 montrent

• En France, la croissance patine : la Banque de France a revu ses prÊvisions de croissance à la baisse

unelebaisse de la consommation des mÊnages (- 0,7 % d’optimisme : en Bourgogne Franche-ComtÊ (source : FNAIM)

11:52 industrie agro-alimentaire

industrie agro-alimentaire

4

1er semestre 2016

Ce qu’on peut retenir :

2e semestre 2015

• La Suisse horlogère un nouveau cycle industriel. en la octobre), moteur de laer croissance française depuis volumeentame des transactions a augmentÊ de 11,2 %, et ce, malgrÊ baisse 1 semestre 2016 Sans parler de rÊcession, dÊcennie detant croissance à deux dÊbut 2015. A noter que le secteur du bâtiment des loyersune (-6 %) constatÊe sur Besançon que sur Dijon. reste en berne avec une baisse de 20 à 30 % des m2 chiffres s’achève. La dynamique Êconomique des zones construits en 2015. frontalières devra s’adapter. emploi

1er semestre 2016

2e semestre 2016

les soldes ne sont plus ce qu’elles Êtaient‌

2e semestre 2015

1er semestre 2016

• Tourisme : ici aussi la clientèle chinoise en transit est devenue une source de recette significative. Les entreprises se demandent comment fixer ces visiteurs quelques jours sur place.

croissance

2e semestre 2016

e

Commerce : des situations contrastĂŠes

1er semestre 2016

des investissements dans l’industrie

• Commerce : 2015 aura ÊtÊ exceptionnelle. En pÊriphÊrie, la 4 ème zone commerciale du Grand Pontarlier ( aux Rosiers ) ouvre en janvier tandis que les 15 parcelles du crêt de Dale ont trouvÊ preneurs. Au centre-ville, la carte Altitude, renouvelÊe, illustre le dynamisme des acteurs Êconomiques.

2e semestre 2016

2 semestre 2015 • Tourisme : les investissements sur Malbuisson, tant publics avec le centre nautique que privÊs comme le projet de rÊsidence hôtelière  les Rives Sauvages , confortent l’attractivitÊ de la zone Mont d’Or / Deux lacs 1er semestre 2016 à long terme.

• Commerce : le centre-ville accueille avec soulagement une nouvelle enseigne de la grande distribution, avec 250 m² de surface commerciale. CôtÊ tourisme, la baisse de frÊquentation de 30 % d’un ÊtÊ sur l’autre interpelle et inquiète.

de grande surface à la frontière. L’offre globale est dynamique, en prise avec la MICRONORA,clientèle tempssuisse fort de deproximitÊ la rentrÊe de l’AUD (Aire Urbaine du Doubs), un potentiel de plus de 50.000 habitants doute encore sous • Industrie : MICRONORA, avec prèssans de 850 exposants, est leexploitÊ. rendez-

1er semestre 2016

• Commerce : avec le franc suisse fort, l’activitÊ bat des records, tout particulièrement en pÊriphÊrie, même si les centres-villes bÊnÊficient moins de la manne frontalière. Cependant, la dÊgradation de la conjoncture Êconomique en Suisse voisine, en particulier dans l’horlogerie, et les incertitudes qui pèsent sur le taux de change ₏/CHF nourrissent l’inquiÊtude.

Pays Horloger :

2e semestre 2016

• Commerce(CAGB+) : le dÊveloppement de l’offre se poursuit avec un nouveau projet Le Grand Besançon :

le dynamisme commercial interrogĂŠ par la conjoncture en suisse

une activitĂŠ commerciale exceptionnelle

1er semestre 2016

• Industrie : de nouvelles productions sont attendues chez Bourbon Automotive, un site majeur du Pays Horloger avec près de 250 emplois. Le chantier naval Franco-Suisse de Villers le Lac, avec la fabrication de plus de 80 bateaux à son actif, poursuit son dÊveloppement. Mais les sous-traitants horlogers pâtissent du ralentissement suisse.

Reprise ĂŠconomique : le doute persiste

1er semestre 2016

• Industrie : le dynamisme des sites industriels majeurs et de la filière agroalimentaire, portÊ par des produits innovants et des marchÊs porteurs, ne se dÊment pas.

Cette analyse est produite par le dĂŠpartement ÂŤ ĂŠtudes ĂŠConomiques et territoriales Âť de la CCi du doubs au 11 mars 2016.

le Pôle MÊtropolitain officialisÊ • Industrie : sur le bassin d’emploi du Nord Franche-ComtÊ, les difficultÊs d’Alstom inquiètent aussi sur le Pays de MontbÊliard. Les bonnes nouvelles sont du côtÊ du redressement spectaculaire du Groupe PSA, confortant par là même le rôle moteur du site historique de Sochaux et relancent l’emploi, notamment dans le secteur du travail intÊrimaire. Faurecia n’est pas en reste avec un bÊnÊfice net en hausse de 56 % au premier semestre 2016.

l’industrie : toujours un moteur clÊ de l’Êconomie locale

Cette analyse est produite par le dĂŠpartement ÂŤ ĂŠtudes ĂŠConomiques et territoriales Âť de la CCi du doubs au 16/09/2016.

2e semestre 2016

Haut-Doubs :

conjoncture ĂŠco

L’agglomÊration de MontbÊliard :

Pays Horloger :

1er semestre 2016

1er semestre 2016

2e semestre 2016

• Commerce : la rÊnovation/reconstruction du centre commercial de la Petite Hollande  les Hexagones  est annoncÊe pour 2017. Le dispositif ECHOP, lancÊ par l’agglomÊration en collaboration avec la CCI, va permettre de proposer pour une pÊriode test de 6 mois, des cellules commerciales vacantes à destination de porteurs de projets. • Tourisme : les Chinois, en lien avec PSA ou le FCSM, sont de plus en plus nombreux à sÊjourner sur le Pays de MontbÊliard.

• AmÊnagement : l’accès de la RN 57 sera à deux fois deux voies entre l’Êchangeur de Devecey et l’A36 les travaux commencent. En centre-ville, les rÊflexions quant à la mutation de l’Hôpital Saint Jacques, se poursuivent. Sur le futur Pôle tertiaire de Besançon-Viotte, les fouilles archÊologiques dÊmarrent.

4

conjoncture ĂŠco

2e semestre 2016

2e semestre 2015

1er semestre 2016

• Commerce : en questionnement, le centre-ville de MontbÊliard espère une nouvelle dynamique en lien avec l’Êlaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU), les assises du commerce qui se sont tenues rÊcemment, ou la rÊvision du SCoT, à l’Êchelle du pÊrimètre de la nouvelle agglomÊration, c’est-à-dire intÊgrant 72 communes. L’enjeu : une nouvelle attractivitÊ.

2e semestre 2016 1er semestre 2016

• Commerce : l’activitÊ commerciale, globalement, souffre. La gestion concertÊe des Êquilibres entre zones d’une part, entre centre et pÊriphÊrie d’autre part, doit être une prioritÊ. Comptetenu du passage progressif de la gestion de l’ensemble des ZAE à l’Êchelle communautaire, un travail de mise en perspective de l’offre commerciale globale s’impose. Si l’agrandissement de Châteaufarine ne semble plus à l’ordre du jour, le dÊploiement des Marnières doit dÊmarrer et les travaux autour de la RN 57 risquent de bientôt perturber les accès à la zone de Valentin.

• Industrie : le secteur automobile a retrouvÊ des couleurs, en phase avec les objectifs atteints du plan  back in the race  de PSA. Le constructeur investit 110 M₏ dans un nouvel atelier de ferrage et a recours à des salariÊs en CDI intÊrimaires. La sociÊtÊ Nedey, après 6 M₏ de travaux, est la première concession privÊe en France pour la marque au Lion. LISI Automotive inaugure de nouveaux ateliers à Dasle. Le dÊveloppement annoncÊ de General Electric sur le Territoire favorisera la dynamique de reprise à l’Êchelle de l’Aire Urbaine.

2e semestre 2015

1er semestre 2016

1er semestre 2016

• Industrie : ParkÊon, spÊcialiste mondial des horodateurs et de la billettique, est rachetÊ par le fonds capital-investissement Astorg (Luxembourg). L’entreprise, avec ses 430 salariÊs sur le site de Besançon, a rÊalisÊ un chiffre d’affaires de 225 M₏ en 2015, en hausse de 25 %.

l’industrie tire à nouveau l’activitÊ

Le Le Pays Pays Doubs Doubs Central Central affiche affiche des des signes signes de de redynamisation redynamisation de de plus plus en en plus plus visibles visibles :: une une nouvelle nouvelle participation participation rÊussie rÊussie au au salon salon parisien parisien  Made  Made in in France , France , le le dynamisme dynamisme de de l’association l’association de de commerçants commerçants  Baume  Baume Bienvenue , Bienvenue , le le lancement lancement du du SCoT, SCoT, le le dÊveloppement dÊveloppement du du parc parc Êolien, Êolien, les les investissements investissements d’IME d’IME by by Estimprim Estimprim sur sur Autechaux‌ Autechaux‌

2e semestre 2015

• Commerce : si le centre-ville bÊnÊficie de deux nouvelles locomotives, les Passages Pasteur, (17 000 m² de boutiques) et la librairie l’Intranquille Plazza, (1 500 m²). ‌ La pÊriphÊrie n’est pas en reste : aux Marnières, les dÊmolitions commencent pour faire la place d’ici deux ans à 40 000 m² de surfaces commerciales nouvelles.

•. La ZIF (Zone Implantation Fournisseurs) affiche complet avec bientôt 450 emplois •. Le lancement de la nouvelle 3008, après 80 M₏ d’investissements, à la rentrÊe •. Une première nationale : une convention de partenariat scientifique dans l'Ênergie, la mobilitÊ durable et les systèmes intelligents embarquÊs. Signataires : la RÊgion, le CNRS, l'UniversitÊ de BFC, l'UTBM et l'ENSMM

2e semestre 2016

Le Grand Besançon (CAGB+) :

centre-ville, une dynamique commerciale nouvelle • Industrie : sur Etalans, l’entreprise Vieille MatÊriaux parachève la construction de bâtiments. Sur Besançon, les incertitudes sur la reprise de ParkÊon inquiètent malgrÊ de bonnes perspectives de marchÊs.

• Industrie : 340 adhÊrents dont 285 entreprises d’Alsace et de Franche-ComtÊ, plus de 140 projets : le Pôle VÊhicule du Futur est un vÊritable succès. En parallèle, le dynamisme de PSA sur le Nord Doubs ne se dÊment pas :

1er semestre 2016

Le commerce en questions

sont ĂŠtablis et communiquĂŠs en assemblĂŠe gĂŠnĂŠrale ainsi que dans le magazine de la CCI, Expression active. EA67 (original

L’agglomÊration de MontbÊliard :

Cette analyse est produite par le dĂŠpartement ÂŤ ĂŠtudes ĂŠConomiques et territoriales Âť de la CCi du doubs au 17 juin 2016.

OMPAGNE, MA CCI M'ACC JE VOTE ! PA

Les indicateurs

oct. > dĂŠc. 2016

PAGE 20

ÉLECTION

DIRIGEANTS :S RÉSEAUX ! LA BONNE VOIE VERS L'EMPLOI CULTIVEZ VO

INFRASTRUCTURES

Sevenans - Échange ur A36 : on entre ARNOLD (Laurent) dans le concret . L'EST REPUBLIC AIN MTB, 08/03/20 17

fr www.doubs.cci.

.cci.fr www.doubs

no 64

s 2016

Ă€ la Une...

La SEC

Le magazine trimestriel de la CCI est adressÊ gratuitement à tous les dirigeants du Doubs inscrits au registre du commerce et des sociÊtÊs. En 2016, plus de 82 entreprises ont fait l’objet d’un article sur leur activitÊ dans le magazine. Expression Active est consultable en ligne sur le site de la CCI et son abonnement à la version numÊrique est gratuit. .cci.fr www.doubs

LA SEMAINE ÉCONOMIQUE COMTOISE

2e semestre 2016

commerce

travaux publics

bâtiment

• La Suisse : les exportations sont en hausse, malgrÊ la hausse du Franc. Le chômage de jeunes est infÊrieur à 4 %. La capacitÊ d’adaptation de l’Êconomie helvÊtique impressionne. Paradoxalement, la Suisse voisine, horlogère, qui subit la crise de mutation de la filière, entre en crise. CôtÊ France, on s’interroge sur les mesures de restriction sur la libre circulation des personnes que les autoritÊs suisse devront annoncer ou prendre d’ici le printemps 2017, trois ans après la votation de 2014.

Ce qu’on peut retenir de l’actualitÊ en France : la crise de confiance perdure • La reprise tarde, malgrÊ des indicateurs plutôt favorables (taux de chômage en baisse, climat des affaires qui s’amÊliore, investissements en hausse dans l’industrie). Mais la consommation stagne. • Construction : les ventes de logements progressent fortement, notamment dans le neuf mais aussi dans l’ancien, mais pas les prix.

E XPRESSION AC TIVE → NUMÉRO 67 | OC TOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2016

Ce qu’on peut retenir : Fin de rÊcession dans l’industrie ? • Après 3 ans de recul, la production manufacturière en France a progressÊ de 1 % en France (source : INSEE, 11 premiers mois de 2015). Le point noir reste l’emploi : 140 000 destructions en 3 ans. À tempÊrer en partie en raison du basculement croissant des emplois de l’industrie vers les services (ex : transports, intÊrim, ‌). • Inflation : les prix ont stagnÊ en France en 2015, en raison de la chute du prix du pÊtrole, mais pas seulement. Des prix qui stagnent traduisent aussi le fait que l'Êconomie tourne en sous-rÊgime. 5

Ressources publiques 690 K₏ • 11 % Autres produits 221 K₏ • 4 % Produits financiers 272 K₏ • 5 % Produits exceptionnels 584 K₏ • 9 %

Les charges

Chiffre d'affaires 1 226 K₏ • 19 %

Autres produits 221 K₏ • 4 %

ExÊcutÊ Ressource fiscale 3 298 K₏ • 52 %

Charges financières 8 K₏ • 1 % Impôt sociÊtÊs 133 K₏ • 2 %

Produits financiers 272 K₏ • 5 %

6 291 Kâ‚Ź

Frais de personnel 3 191 K₏ • 52 %

Charges exceptionnelles 73 K₏ • 1 %

Ressources publiques 690 K₏ • 11 %

Produits exceptionnels 584 K₏ • 9 %

5ÂŤSDUWLWLRQGXEXGJHW

Impôts et taxes 254 K₏ • 4 % Autres charges 780 K₏ • 13 %

ExĂŠcutĂŠ

6 119 K₏ Achats externes 1 680 K₏ • 27 %

RÊpartition du budget 2016 Charges exceptionnelles )RQFWLRQQHO 73 K₏ • 1 %





'LUHFWLRQJQUDOH Charges financières HW3UVLGHQFH

Impôt sociÊtÊs 133 K₏ • 2  %

HWWUDQVYHUVDX[

Impôts et taxes 254 K₏ • 4 %

ExĂŠcutĂŠ

GXEXGJHW



6 119 Kâ‚Ź 



(QWUHSUHQHXULDWHW

GÂŤYHORSSHPHQWGHVHQWUHSULVHV )RUPDOLWÂŤV

,QIRUPDWLRQÂŤFRQRPLTXH



Le budget ExÊcutÊ 2016 se solde par un rÊsultat positif. Les ÊlÊments d’exploitation ont bien suivi la ligne directrice du budget prÊvisionnel aussi bien en charges qu’en produits. Supporter une baisse de 16 % de la Ressource Fiscale par rapport à 2015 ne fÝt pas sans difficultÊs, il fÝt nÊcessaire de moduler les activitÊs et les actions en fonction de cette contrainte.

‹FROH,PHD

L’existence de produits financiers et de produits exceptionnels supplÊmentaires participe Êgalement à la rÊussite de ces bons rÊsultats.

$FWLYLWÂŤVORFDWLYHV

Avec une rÊpartition du budget de l’ordre de 58 % pour les activitÊs

)LQDQFHPHQWGHV6<0&)$ 

Autres charges 780 Kâ&#x201A;Ź â&#x20AC;˘ 13 %

2

2SÂŤUDWLRQQHO



8 Kâ&#x201A;Ź â&#x20AC;˘ 1 %

6HUYLFHVJÂŤQÂŤUDX[

Frais de personnel 3 191 Kâ&#x201A;Ź â&#x20AC;˘ 52 %

Achats externes 1 680 Kâ&#x201A;Ź â&#x20AC;˘ 27 %

opĂŠrationnelles et de 42â&#x20AC;&#x2030;% pour le fonctionnel, ce dernier budget exĂŠcutĂŠ de la mandature sâ&#x20AC;&#x2122;inscrit bien dans la continuitĂŠ des prĂŠcĂŠdents, avec la volontĂŠ de maximiser le budget sur des actions Ă destination des entreprises.

Rapport dâ&#x20AC;&#x2122;activitĂŠ 2016 - Chambre de Commerce et dâ&#x20AC;&#x2122;Industrie du Doubs

5


MAI

SEPTEMBRE

JUIN

OCTOBRE Imea l'école de commerce de la CCI fête ses 84 diplômés.

Assemblée Générale à Morteau : 10 ans d'économie frontalière, observer pour agir.

Assemblée Générale d'installation pour les élus 2016-2021.

La CCI accueille une centaine de dirigeants d'entreprise des clubs bisontins pour l'apéro club de rentrée

Open Business : Génération Z, les mutants arrivent dans l'entreprise.

NOVEMBRE

Participer à l'avenir des territoires l

a CCI collecte, analyse et apporte de l’information économique aux décideurs locaux. Elle accompagne également les entreprises concernées par les documents d’urbanisme.

APPORTER UNE EXPERTISE SUR L’ÉCONOMIE LOCALE La CCI produit des études et assure une veille économique territoriale constante. 10 ans après une première 10 ans d’économie frontalière, observer pour agir étude sur l’économie frontalière, une seconde a Franche-Comté frontalière, des impacts relatifs différents été présentée en juin 2016 pour comparer les deux périodes. Elle a souligné Les flux de travailleurs frontaliers les effets côté francais en matière d’emploi et d’activité économique (commerce, industrie, immobilier) ainsi que les impacts des décisions suisses (monnaie, votation) de façon plus générale.

5 500  /  3,4%  

Elle est informée dès l'engagement de l'élaboration d'un document. Elle a toute légitimité pour enquêter auprès des entreprises ressortissantes avant, pendant et après l'élaboration des projets de territoire. Le Président de votre CCI peut demander à être consulté à tout moment au cours de la procédure, et autant de fois qu'il le demande. Lorsqu'elle l'estime nécessaire, la CCI peut même aller jusqu'à demander à la collectivité une réunion spécifique, ou s'adresser au Préfet pour provoquer une réunion entre les communes et l'ensemble des personnes associées. En 2016, la CCI du Doubs a traité 20 PLU avec des enquêtes auprès des entreprises et des accompagnements individualisés.

7 000  /  39,6%   500  /  1%   7  000  /  26,8%  

Elle a apporté des contributions aux projets de SCoT du Doubs Central, de PMA, du Haut Doubs, apporté un appui au projet de Parc naturel Régional (PNR) du Doubs Horloger.

3 000  /  16%  

Nombre de  frontaliers  d’après  CCI  du  Doubs  pour  juin  2015       Part  d’ac>fs  travaillant  en  Suisse,  données  EFIGIP  (mai  2014)  

Les informations recueillies par le dispositif de suivi des effets suisses, mis en place par la CCI depuis 15 ans, a servi de base au travail. L  es communes et leurs groupements interviennent dans l'aménagement et le développement économique de leur territoire. Les documents d'urbanisme, principalement les Plans Locaux d'Urbanisme (PLU), fixent les règles de planification, d'occupation et de protection du sol qui s'imposeront. L  a CCI a le statut de Personne Publique Associée (PPA). Cela lui permet de suivre ces documents pour s'assurer de la prise en compte des activités économiques dans leur élaboration.

Mission Val de Morteau Pour le compte de la Communauté de Commune du Val de Morteau, la CCI apporte son expertise du territoire en assurant des rendez-vous annuels avec 50 entreprises locales (agroalimentaire, bois, automobile, mécanique, horlogerie et microtechniques). Ce relevé d’informations permet d’alimenter et de contribuer à orienter les réflexions/actions de la collectivité en matière économique.

Ressources :

•A  IDES AUX ENTREPRISES SUR LES TERRITOIRES http://les-aides.fr • FICHIERS DES ENTREPRISES LOCALES http://www.aef.cci.fr

INFORMER SUR LA RÉGLEMENTATION ENVIRONNEMENTALE ET LA SÉCURITÉ Le club environnement/sécurité a organisé 3 réunions avec 35 participants d’entreprises. Il réunit des chefs d’entreprises et des responsables Qualité Hygiène Sécurité et/ou Environnement du Doubs 1  1 bulletins d’actualité réglementaire environnement et sécurité et 1 récapitulatif annuel ont été envoyés à 502 abonnés dans le Doubs. Avec 443 thèmes abordés dont 210 textes réglementaires français et européens.

125 demandes confidentielles

ont été traitées par Info Direct Environnement/sécurité sur simple appel au 03 81 25 26 27 Rivières : des actions collectives pour la réduction des rejets des professionnels • sur le bassin versant du Doubs et du Dessoubre, l’action Loue est réalisée en partenariat avec le Syndicat Mixte du Dessoubre, la Communauté de Communes du Val de Morteau) et avec l'appui financier de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée et Corse. La CCI a conduit 15 VISITES et 11 ACCOMPAGNEMENTS D'ENTREPRISES pour les informer et les inciter aux bonnes pratiques de lutte contre les pollutions. • sur le bassin versant de la Loue, après un état des lieux des pratiques et la sensibilisation de 142 PROFESSIONNELS durant 3 ans, la seconde phase a été lancée. Compte tenu de

son engagement dans l'état des lieux et de sa légitimité à accompagner les entreprises, la CCI du Doubs participe activement à cette nouvelle action. 102 COMMUNES SONT CONCERNÉES (76 communes du Syndicat Mixte Loue et 26 communes du Syndicat Mixte des Milieux Aquatiques du haut-Doubs). Près de 200 établissements seront visités d’octobre 2016 à décembre 2018 par la CCI 25 pour > vérifier s’ils rejettent une pollution susceptible de porter atteinte à la station d’épuration communale ou au milieu rural > régulariser d’éventuelles situations non conformes > sensibiliser les chefs d’entreprises aux bonnes pratiques et aux technologies propres, > aider les entreprises à bénéficier des aides financière mises en place

LA MAISON DE L’ÉCONOMIE ORGANISE LES ÉVÉNEMENTS PROFESSIONNELS CLÉ EN MAIN Cet équipement de la CCI du Doubs a bénéficié d’un lifting haut de gamme en 2016. Son offre s’est enrichie d’une salle de conférence haut de gamme, de 179 places, confortable, fortement marquée par l’identité régionale dans les matériaux utilisés et les thèmes de décoration. Avec dorénavant 1 400 m2 dédiés aux événements professionnels, la Maison de l’économie a organisé et accueilli 217 manifestations - dont 8 congrès -. 476 occupations de salles ont été enregistrées par des clients extérieurs.

Rapport d’activité 2016 - Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs

3


Agir pour l’Entrepreneuriat

L

a CCI du Doubs accompagne les initiatives de création et de reprise d’entreprise afin de favoriser l’installation et le développement d’entreprises pérennes sur l’ensemble du territoire. L’espace Entreprendre assure des prestations d’information, de formation, de conseils. Le dispositif Visa Reprise permet la labellisation de repreneurs de PMI de plus de 10 salariés.

FORMALITÉS : UN INTERLOCUTEUR UNIQUE

CHIFFRES CLÉS 1 380

immatriculations

ENTREPRENDRE EN CHIFFRES

522 porteurs de projets accueillis physiquement — 631 contacts téléphoniques — 450 demandes traitées — 35 réunions d’information « Entreprendre »avec 289 participants — 28 ateliers thématiques (étude de marché ou dossier financier prévisionnel) avec 178 participants — 7 stages : « 5 jours pour entreprendre »avec 67 stagiaires — 256 rendez-vous individuels organisés pour accompagner le porteur de projet dans ses démarches de création ou reprise d’entreprise (dont 148 rdv entretiens découvertes, et 27 rdv juridiques) — 10 dossiers de demande de financement ARDEA traités (6 en création/reprise et 4 en croissance) — 38 entreprises ont été accompagnées

2 792

VISA-REPRISE

modifications

896

radiations

493

demandes d’aide ACCRE

295

formalités cartes des professions immobilières

290

déclarations de commerçants non sédentaires

Visa-Reprise en 2016 c'est :

Dispositif des CCI de Franche Comté, du conseil régional de l’Ordre des Experts-Comptables Bourgogne Franche Comté, du Comité régional de la Fédération Bancaire Française et de la chambre interdépartementale des Notaires de Franche-Comté, Visa-Reprise propose de qualifier confidentiellement des candidats à la reprise de PMI locales de plus de 10 salariés. Le dispositif apporte un accompagnement dans le projet, ouvre les portes des réseaux économiques, et facilite l'accès aux opportunités de cession grâce à un partenariat avec tous les acteurs de la transmission / reprise.

35 postulants à la reprise de PMI/PME reçus, — 6 comités de qualification réunis — 8 candidats présentés — 5 candidats labellisés — 4 reprises effectives abouties — 1 importante opération de croissance externe réalisée par un repreneur Visa Reprise

Appel d’Aire Le club des entreprises Pays de Montbéliard et Nord Franche-Comté a proposé une année 2016 active à ses 70 adhérents : visite de l’entreprise Courvoisier, assemblée générale avec l’intervention de Farid Bousbaine, auteur de « Cartes sur table », table ronde sur les parallèles entre le sport et l’entreprise, et soirée de gala à l’Axone avec visite des coulisses et de la salle, et spectacle humoristique, à Montbéliard.

Se mobiliser

pour le développement des entreprises Conseil et Appui Juridique + de 1 200 demandes, dont

165 rendez-vous individuels -

50 rendez-vous Accessibilité

114 contacts dédiés aux créateurs

214 contacts sur des

difficultés économiques

500 contacts liés à l’accessibilité

4

Les Open#Business, lancés en 2016 par la CCI, s’adressent aux entreprises et leur proposent des conférences/débats aux thèmes en phase avec la nouvelle économie du numérique et l’émergence de nouveaux modèles économiques. 3 Open#Business ont été organisés en 2016. 1  5 mars : Cybercriminalité : escroqueries en ligne, piratages informatiques, attaques de réseaux… Protégez votre entreprise ! 90 participants

31 mai : Génération Z :

les mutants débarquent dans l’entreprise – Comment les nouvelles générations, le numérique et les nouveaux modèles économiques bouleversent les façons de travailler et de manager. 120 participants 3  octobre : Économie collaborative : demain, tous ubérisés ? – Chance ou danger ? Comment appréhender ces nouveaux enjeux ? 150 participants

Rapport d’activité 2016 - Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs

…/…


…/…

Se mobiliser pour le développement des entreprises CJP

Prévention ation sur la Centre d'inform s des entreprises des difficulté

qp

SÉCURITÉ ALERTE COMMERCES Les

ASSOCIATIONS DE COMMERÇANTS

Prévention ation sur la Centre d'inform s des entreprises des difficulté

IENS

ENTRET

dj._ ELJDI

ltés des difficu la Prévention rmation sur Centre d'info prises. té. Faites des entre une fatali sont pas bénéficiez ltés ne preneurs, Les difficu reux entre rmations d'info de nomb ez e profit comm Jeudi et nels de tiens du profession des Entre la part de sées de personnali prévention e et de la l'entrepris

Ce réseau d’alerte par SMS, mis en place et financé par la CCI du Doubs depuis 2011, fonctionne en collaboration avec la Préfecture du Doubs, la Gendarmerie, la Police © Nationale et les Associations de commerçants. Il permet de limiter et prévenir des délits en informant dans un délai très court des faits et du lieu. Il compte 1 200 adhérents, a lancé 300 alertes et 200 000 SMS en 2016.

0 N

c

0

·.;:::; ro

z

La CCI soutient les activités des associations commerciales sous de multiples formes : juridique,

Urssaf

a.

u

RS,

IQ) TVA

CIP Doubs

Fournisseurs Impôts •

Trésorerie s I m p ôt s so ,ates

er �n banqu�

strie

et d’Indu Commerce Chambre de Doubs du Territoriale

de paiemen Retards

CIP Doubs

et d’Industrie erceeau de Comm e Villarc Chambre 46, avenu s du Doub çon cedex Territoriale 25042 Besan

Litiges c1ients

ts

Mon ban

quier

25 59 Tél. 03 81 25 ceau doubs.cci.fr erce@ ue Villar 46, avencomm x

nçon cede S 25042 Besa 59 DU CIP DU DOUB 25 25RES Tél. 03 81MEMB doubs.cci.fr commerce@

CCIFRANCE

NUMÉRIQUE

Les faits susceptibles de faire l'objet d'une alerte SMS • les vols à main armée ou avec violence • les vols à l'étalage commis en bande • les escroqueries (par faux paiement, à la fausse qualité,

conception & réalisation

Dans le Doubs, la CCI assure le suivi numérique individuel de 40 entreprises pour les accompagner dans leurs démarches.

moyens de au « rendez-moi »).

Qui ? Le dispositif est destiné aux commerces, cafés, hôtels, restaurants et prestataires de services aux particuliers du Doubs. Alerte Commerce est une initiative de la Préfecture du Doubs, de la Gendarmerie nationale, de la Police nationale et de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs.

Pourqu oi ?

Contact 81 25 26 50 nmontagnon@doubs.cci.fr Direction Entrepreneuriat et Développement des Entreprises

Nicolas Montagnon - 03

Chambre de Commerce

et d’Indsutrie du Doubs 46 av. Villarceau - 25000 Besançon Cedex Tél. : 03 81 25 25 25 www.doubs.cci.fr

Comme nt ?

Dès qu’un professionnel appelle le 17 pour informer la gendarmerie ou la police nationale qu’il a été victime d’un des faits énumérés précédemment, le centre opérationnel et de renseignement de la Gendarmerie ou le centre d’information et de commandement de la Police diffusent l’alerte par un SMS collectif. Sous le titre « Alerte Commerces », il décrit succinctement les faits constatés, le lieu, les renseignements connus sur le ou les auteurs. L’information doit parvenir aux services de gendarmerie ou de police dans un délai ne dépassant pas une heure suivant les faits. Chaque numéro de téléphone portable est répertorié dans un fichier, propriété de la CCI du Doubs et déclaré à la CNIL.

Combie n ?

Le message SMS « Alerte Commerces » a pour objectif de contribuer à la sécurité des commerces de proximité en permettant à leurs prendre des mesures de prévention responsables de utiles et adaptées à une situation particulière.

L’adhésion au dispositif « Alerte Commerces » est entièrement prise en charge par la gratuite pour tous les commerçantsCCI du Doubs et et prestataires de services ressortissants de la CCI du Doubs.

Inscription en ligne sur www.doubs.cci.fr * Flashez ce code pour vous inscrire à Alerte Commerces * Téléchargez une application de lecture de QR code sur votre smartphone

al.fr

ation www.cip-n

Juges Co France\

'-J"r"

15:09 9:23:42 07/07/2015 26/09/11

de Métiers Chambres et de l'Artisanat

DIFFICULTÉS Le Centre d’Information et de Prévention renseigne gratuitement et confidentiellement les chefs d’entreprise s’ils pressentent des difficultés dans leur entreprise, s’inquiètent de l’avenir, souhaitent se préparer à toute éventualité. Un ancien juge du tribunal de commerce, un expert-comptable ou commissaire aux comptes et un avocat sont présents au cours d’un entretien strictement confidentiel sur rendez-vous le 2ème jeudi de chaque mois, à la CCI du Doubs. 30 rendez-vous ont eu lieu en 2016.

ALERTE COMMERCES

Le dispositif permet aux commerça nts de devenir acteur de leur sécurité. Il est gratuit.

: CCI du Doubs - 2015

La 2ème édition des clés du numérique a réuni, le 3 octobre, 120 participants aux 10 ateliers et 2 conférences plénières animés par des professionnels de la filière numérique régionale. La manifestation est organisée en partenariat avec l’association Silicon Comté et soutenue par la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté et Doubs La Fibre.

d 2

1 e 2015.ind 1.indd CIP plaquett cip-plq1

Avec le soutien du Comité régional de Franche-Comté de la Fédération Bancaire Française

TOURISME

technique et financière. En 2016, elle a soutenu financièrement les projets d’animation de 6 associations du Doubs.

PRÉFÉRENCE COMMERCE 600 points de vente dans le Doubs ont été démarchés par les étudiants d’Imea pour les sensibiliser à l’intérêt de la démarche nationale Préférence Commerce, proposée par la CCI. Ce label valorise la qualité d'accueil et de service de commerces de proximité envers leurs clients. 93 contrats ont été signés pour la labellisation 2017/2018.

Le réseau de professionnels privés du tourisme, Grand vert, devient régional et compte désormais 90 établissements adhérents. Le 2 mai, des rencontres pour un tourisme durable sont organisées à la CCI pour sensibiliser les professionnels, leur proposer de l’information sur les dispositifs d’accompagnement et les aides financières et partager des expériences.

LE RÉSEAU DES PROFES SIONNELS DU TOURISME DE FRANCH E-COMTÉ

GRAND VERT est une marque déposée par la CCI du Doubs. Elle fédère les professionnels privés du tourisme de Franche -Comté quelle que soit l’activité proposée aux touristes et visiteurs :

• hébergement, • restauration, • sites et parcs de loisirs, • production artisanale ou régionale…

Grand Vert s’affiche slow

tourisme ! Prendre le temps des rencontres, de faire découvrir la culture franc-comtoise et de faire savourer les spécialités régionales , autant d’engagements que prennent les adhérents Grand Vert.

Grand vert c’est,

Une solution pour le développe ment de votre entreprise : > Adhérer à une marque qui fédère toutes les activités du tourisme de Franche-Comté > Se positionner sur le développement durable et le slow tourisme > Améliorer sa performa nce professionnelle > Développer la communi cation de son entreprise .

Fiche GV A5.indd 1 18/10/2016 17:15

Former les compétences futures

P

ar son école de commerce, Iméa, en étant active en faveur de l’apprentissage ou en participant à la gouvernance de Sifco, la CCI s’engage pour la formation.

IMEA, L’ÉCOLE DE COMMERCE POST BAC

CHIFFRES CLÉS 198 étudiants sur 3 campus

Besançon : 110 Montbéliard : 54 Vesoul : 34

> 84 diplômés pour les promotions 2016

La rentrée 2016 a étendu l’offre de l’école avec une formation bac + 3 Responsable Manager de la Distribution option Digital business destinée aux étudiants. Pour la première année, Negoventis Bac + 2 a été accessible aux lycéens via le portail APB (admission post bac).

Les étudiants dans la course contre le cancer Pour la 3e année, les étudiants d’Imea ont pris en charge l’organisation de cette épreuve festive et solidaire au profit de la lutte contre le cancer qui a réuni plus de 2 000 participants en mai 2016. Démarche commerciale, prospection de sponsors, de partenaires, de bénévoles, prévision budgétaire et suivi, logistique, communication de l’événement… Autant d’actions en lien avec les cours de l’école au service de cette manifestation caritative. Un chèque de 16 700 € a été remis à la ligue par les étudiants Iméa.

SIFCO ACCOMPAGNE LES SALARIÉS D’ENTREPRISES

L’APPRENTISSAGE, UNE CARTE À JOUER Le service Apprentissage de la CCI du Doubs accompagne les entreprises et simplifient leurs formalités en matières d’apprentissage. La CCI du Doubs participe au financement des Centres de Formation d’Apprentis. En 2016, elle a contribué à hauteur de 122 000 euros aux CFA Hilaire de Chardonnet à Besançon (dont elle est propriétaire du site) et au CFA du Pays de Montbéliard. Par ailleurs, elle est partie prenante dans l’institut Supérieu de l’Apprentissage (ISA) et les formations en apprentissage d’Imea.

L’organisme de formation, certifié Iso 9001, est présent à Besançon Belfort et Vesoul. Les CCI du Doubs, de Haute-Saône et du Territoire de Belfort sont membres de son conseil d’administration. Sifco poursuit son développement dans les formations diplômantes de niveaux III à II. En 2016, 4 formations, dont 2 nouvelles sont venues étoffer l’offre de formation de courte durée :

CHIFFRES CLÉS • 1 850 000 € de CA • 20 000 € de Recette • 22 domaines d’intervention • 5 formations diplômantes bac +

Assistante gestion de ressources humaines

• 500 entreprises clientes

Assistante de direction

• 4 500 salariés stagiaires

contrats

Formacadre, Manager d’un centre de profit

• 70 000 heures de formation

enregistrés

Responsable de développement commercial

1 351

177 avenants 384 ruptures

SIFCO a participé activement au plan 500 000 initié par l’État par la mise en place d’actions financées par la Région et le pôle emploi dans les domaines de la bureautique, de la paie, de la création d’entreprise et la reprise d’entreprise.

• 140 intervenants spécialistes • 155 modules de formation inter entreprises réalisés sur les 3 sites

• + de 50 bilans de compétences réalisés • + de 60 salariés ou demandeurs d’emplois ont suivi un parcours de formation de 350 à 450 heures en moyenne.

Rapport d’activité 2016 - Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs

5


International et industrie une stratégie au niveau régional

E

n 2016, CCI International est un service commun aux quatre CCI de Franche-Comté. Il s'appuie sur un comité de pilotage composé d'élus, tous chefs d'entreprises. Sa mission consiste à apporter un soutien aux entreprises dans le développement de leurs activités à l'international, quel que soit le profil, le secteur d'activité, la taille ou le niveau d'internationalisation.

CHIFFRES CLÉS Hotline Info Conseil

986 sollicitations d’entreprises exportatrices, dont :

437 Doubs

275 Jura

Le 24 mars, la 9e édition des Trophées de l’International a mis à l’honneur 5 entreprises régionales. Organisés par CCI International, le Conseil régional et la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, ils récompensent les entreprises franc-comtoises performantes sur les marchés étrangers. 22 entreprises franc-comtoises exportatrices ont participé.

95

179

Territoire de Belfort

HauteSaône

Formalités internationales

27470 formalités réalisées (certificats d’origine, Carnets ATA, légalisations….)

4 010 Doubs

5 200 Jura

5163

13 097

HauteSaône

Les trophées • TPE performante à l’international : Auréa Technology - Besançon (25)

Territoire de Belfort

• PME / ETI performante en Europe : Groupe Guillin, - Ornans (25) • PME / ETI performante au Grand Export : Eurochêne - Saint-Lothain (39)

Participants aux actions collectives

437 (Journées techniques, journées pays, Clubs d’Affaires, Conférence…)

204

Doubs

94 Jura

53

HauteSaône

73

• Deux trophées supplémentaires ont également été décernés • un « coup de cœur du jury » à la société MacPlus, - La Chapelle Sous Rougemont (90), qui candidatait dans la catégorie Europe.

13

Territoire de Belfort

Autres

• un Trophée d'Honneur au Groupe Bel, qui est présent dans 130 pays et réalise 80% de son chiffre d'affaires à l'étranger

Conception & réalisation : Communication CCI du Doubs avril 2017 - photos : Laurent Cheviet

LA PERFORMANCE À L’EXPORT RÉCOMPENSÉE

102 entreprises emmenées en prospection à l’étranger

54

Doubs

27 Jura

17

HauteSaône

Le Programme Proxi Pass’Suisse Allemagne lancé en 2015, s’est poursuivi en 2016 avec 80 participants aux différentes actions du programme, 29 à des actions locales, 51 à des actions à l’étranger. Proxi’pass propose des ateliers,

3

Territoire de Belfort

séminaires marchés et sectoriels, rendez-vous experts, formations, salons, missions commerciales… cette palette d’outils est destinée à faciliter le développement des entreprises franc-comtoises sur ces marchés de proximité.

L

e Pôle Régional de Développement Industrie – PRDI – propose aux entreprises des actions autour des grands enjeux de demain. En 2016, plus de 1 000 participants dont près de la moitié dans le Doubs ont bénéficié des actions CCI et plus de 250 entreprises ont été conseillées et suivies. La Sensibilisation à l’impression 3D

-U  ne journée 3D avec l’ENSMM a réuni plus de 120 participants dont plus de 80 % dans le Doubs pour cet enjeu stratégique pour l’industrie.

Énergie

- L es rendez-vous des acteurs de l’énergie (tous les 2 ans). Événement clé de la filière de l’énergie, cette manifestation contribue à la structuration de la « vallée de l’Energie » avec pour but de développer de nouveaux courants d’affaires et attirer des investisseurs, structurer la filière énergie Grand Est et promouvoir, en France et à l’international, la fière énergie dans son ensemble. Bilan • Plus de 450 participants • 114 Donneurs d’Ordres, représentant 64 Entités • 151 Fournisseurs de Solutions, plus de 20 % d’entreprises du Doubs • 8 pays représentés • Plus de 1 500 RDV planifiés

-P  remier atelier « Opportunité » à Neuchâtel sur le thème de la collecte d’énergie pour l’autonomisation des capteurs dans l’automobile : 12 experts (entreprises, chercheurs et consultants) actifs dans les domaines des capteurs, du marché de l’automobile, dans la récupération d’énergie et l’efficience énergétique. -S  VP tel énergie : 150 entreprises informées (30 % dans le Doubs) -N  ewsletter énergie envoyée à plus de 500 contacts -V  eille réglementaire mensuelle adressée à plus de 1 200 contacts qualifiés

Croissance

- L a RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) correspond à la responsabilité d'une entreprise vis-à-vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et sur l'environnement. Un moteur pour dynamiser la croissance et un levier de compétitivité. -1  speed-meeting, 3 tables-rondes, 18 ateliers pratiques ont été proposés sur une journée, à laquelle une centaine de participants dont 50% du Doubs.

BESANÇON

Innovation

-C  ollaboration avec le CEA de Valduc (Commissariat à l’Energie Atomique) ayant pour objectif de contribuer au développement des PME par l’innovation en mettant à disposition son savoir (faire et son capital de brevets. Table-ronde et rendez-vous entreprises-experts CEA ont réunis une cinquantaine de participants. -2  4h d’innovARC 2016 – thématique : « Technologies innovantes et services numériques : vers des combinaisons prometteuses » - 80 personnes ont participés à cet événement dont 40% dans le Doubs

Industrie du futur

-P  résentation à une cinquantaine de participants du programme régional de soutien proposé aux entreprises dans le cadre de « l’Usine du futur en Franche-Comté »

Intelligence Économique Innovation

-2  exercices inter-entreprise de gestion de crise visant à mettre en situation les entreprises sur la base d’un scénario réalisé : 16 entreprises participantes

UNITÉ DE MONTBÉLIARD

Besançon 46, avenue Villarceau - 25042 Besançon Cedex - T. 03 81 25 25 25 - F. 03 81 25 25 00 Montbéliard 4, rue Jean Bauhin - BP 17 365 - 25207 Montbéliard Cedex - T. 03 81 31 25 25 - F. 03 81 31 25 00 Pontarlier 16, rue du Vieux Château - 25300 Pontarlier - T. 03 81 25 26 80 - F. 03 81 38 89 84

ANTENNE DE PONTARLIER

www.doubs.cci.fr contact@doubs.cci.fr

Rapport d'activité CCI du Doubs 2016  

Ce rapport d’activité 2016, en présentant le bilan des actions réalisées, est porteur à la fois des convictions des élus de la CCI du Doubs...

Advertisement