Page 1

N°26 - OCT. 2012 - 2 e

ENTREPRENDRE en Beaujolais Magazine de la Chambre de Commerce et d’Industrie

Salon de l’ENTREPRISE 2e édition

25 octobre 2012 de 9 h à 21 h ParcExpo Villefranche

DOSSIER

Sport et entreprise, un partenariat gagnant gagnant


Sécurisez s e g n a h c é s vo en ligne Que vous soyez une entreprise, une collectivité… LE CERTIFICAT DE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE FIDUCIO EST L’OUTIL INDISPENSABLE POUR SÉCURISER VOS ÉCHANGES EN LIGNE !

sée personnali e c n ta is s s A e ar téléphon p t e il a m r pa - pour toutes les téléprocédures : Système d'Immatriculation des Véhicules SIV, télétv@, déclarations URSSAF, .... - référencé sur toutes les plateformes de réponse électronique aux marchés publics - accès à des sites sécurisés (EBICS, réseaux et canalisation Ineris, portail HELIOS,…) - signature de documents à valeur probante (contrats, factures, devis)... - dématérialisation des documents

Inscrivez-vous directement : Votre contact à la CCI : Patricia Le Gal - Tél. 04 74 62 73 00 plegal@villefranche.cci.fr

www.chambersign.fr

Création: Shifumi - Photo : © Konstantin Sutyagin - Fotolia.com

RÉFÉRENCÉ PAR L’ETAT, il est délivré par le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie.


SOMMAIRE

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS N°26 OCTOBRE 2012

Réalisation : Chambre de Commerce et d’Industrie de Villefranche et du Beaujolais 317 Bd Gambetta - BP 70427 69654 Villefranche sur Saône Cedex Tél. : 04 74 62 73 00 Fax : 04 74 65 31 79 www.beaujolais-cci.com E-mail : cci@villefranche.cci.fr ISSN 1951-0918 Directeur de la publication : Noël COMTE Coordination de la réalisation : Elisabeth MEYZEN Rédactrice en chef : Elisabeth BALLERY Rédaction : Agence de presse Be-presse (M. Massip - F. Sigot)

4 TABLEAUX DE BORD 5 ÉDITORIAL

16 octobre 2012 Club Qualité Sécurité Environnement

6 ACTUALITÉS 8 PRODUITS 10 DOSSIER

18 octobre 2012 Club Azergues Entreprendre Club des Entrepreneurs de Anse/Limas

Sport et entreprise : un partenariat gagnant gagnant

17 SERVICES

Montage et réalisation du magazine : Shifumi - www.shifumi.com 69004 Lyon Flashage, impression, façonnage Imprimerie Chirat 42540 Saint-Just-la-Pendue

21

23 octobre 2012 • Création et reprise d’entreprise. Séance d’information d’une demi- journée à la CCI • Permanence INPI à la CCI

P.

À TABLE

25 octobre 2012 Salon de l’Entreprise à ParcExpo

18 NOUVELLES TECHNOLOGIES

19 AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Aleph-Networks optimise la recherche d’informations sur Internet

HBVS met la qualité au cœur de son action

20 TOURISME D’AFFAIRES

L’Hôtel Ici et Là dévoile ses atouts

21 À TABLE

19

P.

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Adhérent :

L’Hostellerie de la Ferme du Poulet se met au goût du jour

6 et 20 novembre 2012 Création et reprise d’entreprise. Séance d’information d’une demi-journée à la CCI. 8 novembre 2012 • Club Entreprendre en Val de Saône • Session de découverte GEFI à la CCI 8, 15, 22 et 29 novembre 2012 Permanence RSI à la CCI 12 novembre 2012 Permanence juridique baux commerciaux à la CCI 15 novembre 2012 • Club Azergues Entreprendre • Club des Entrepreneurs de Anse/Limas • Business Plan : pour tester pendant 1 h 30 votre projet et présenter votre plan d’affaires devant un jury d’experts à la CCI

22 ACTUALITÉS JURIDIQUES

22 novembre 2012 Atelier repreneurs : le plan de reprise

23 DOSSIER RHÔNE-ALPES ÉCONOMIE

26,27,28,29,30 novembre et 5 décembre 2012 Stage 5 Jours pour Entreprendre. Formation pour les futurs créateurs et repreneurs à la CCI.

Comment bien agencer son espace de vente ?

31 ACTUALITÉS CCI • Salon de l’Entreprise jeudi 25 octobre à ParcExpo • Un docteur pour le Beaujolais • Clubs des entrepreneurs •…

Abonnement 8 € (4 numéros par an) Tirage : 7000 exemplaires

G Vous souhaitez recevoir la NEWSLETTER de la CCI du Beaujolais G Vous souhaitez connaître les coordonnées des entreprises citées dans ce numéro

18 et 25 octobre 2012 Permanence RSI à la CCI

ACRT se dote d’une nouvelle agence

Photos : Francis Mainard Crédits photos : Atouts Beaujolais, Fotolia - ©olly, Hôtel Ici & Là, jouetsdesbois.com, Podec Production, Puissant Produits Récréatifs, Spora Médical. Tous droits réservés. Reproduction interdite sauf accord de la direction Entreprendre en Beaujolais

AGENDA

28 novembre 2012 Permanence INPI à la CCI 4 et 18 décembre 2012 Création et reprise d’entreprise. Séance d’information d’une demi-journée à la CCI. 6 décembre 2012 Club Entreprendre en Val de Saône Permanence RSI à la CCI 10 décembre 2012 Permanence juridique baux commerciaux à la CCI

P.

20

TOURISME D’AFFAIRES

10 et 11 décembre 2012 Stage Auto-Entrepreneur : tout savoir sur le statut d’autoentrepreneur à la CCI Contact CCI : Dominique Cérutti Tél. : 04 74 62 73 00

www.beaujolais-cci.com ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

3


TABLEAU DE BORD

Indicateurs économiques du Beaujolais Répartition des effectifs et des établissements par type d’activité dans le commerce

Les créations et reprises d’entreprise en Beaujolais 4e trim. 2011

122

19

2012

75

9

2011

123

22

2012

125

21

2011

126

24

2500

23

23

2000

3e trim.

effectifs nombre Ets

66 1500

36

2e trim.

50 1000

2012

162

28

2011

158

32

37

1er trim.

200

250

ail

s

ed

rce me

Au

tre

sc

er

om

vic

ét

ion

sd

pa es

/ré

sc oin

ts

ss tre

Au

Co

ra t

po or

to au ion

ur ee

ra t

re ls

ot

o

on

/m

ais

ot

am el

td en

pa Ré

iff

e

/m em

Éq

uip

mm

er ce

au

to

er so

nn

R

uip Éq

Taux d’occupation des hôtels du Pays Beaujolais

Co

em

en

td

el

Al

ap

im

(source CCI)

o

0

transferts

reprises

ire

créations pures

150

CH

100

ta

50

500

en

0

52

(source : CCI - Observatoire du commerce - mai 2012)

80

Répartition des grandes et moyennes surfaces (+ 300 m²) en Beaujolais par activité

70

60

alimentaire

12%

50

24%

automobiles, motos culture, loisirs

40

13%

30%

30 janv.

mars

2011

mai

juillet

2012

sept.

nov.

équipement de la maison équipement de la personne

21%

(taux en % - source INSEE)

(Source : CCI - Observatoire du Commerce-septembre 2011)

Entreprises toujours actives parmi celles créées depuis le 1er janvier 2001 Entreprises inscrites au RCS

Commerces et services de proximité

Prêt-à-porter et chaussures

Cafés Hôtels Restaurants

Restauration rapide

Moyenne à 1 an

84 %

81 %

86 %

82 %

72 %

Moyenne à 3 ans

63 %

62 %

69 %

61 %

42 %

Festivals et manifestations

(source : CCI - Observatoire du commerce - mai 2012)

4

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE AOÜT 20122012


ÉDITORIAL

Place au sport !

J

eudi 25 octobre la CCI du Beaujolais organise la seconde édition du Salon de l’Entreprise à ParcExpo à Villefranche sur le thème « Sport et entreprise, un même esprit d’équipe ». Le sport constitue un thème fédérateur, qui séduit toutes les générations de toutes les nations, et il est un puissant outil d’attractivité des territoires, comme en témoigne le succès que remportent les grandes fêtes sportives, la première d’entre elles étant à l’échelle planétaire les Jeux Olympiques et Para-olympiques. Plus près de nous, l’organisation d’une manifestation sportive d’envergure comme le Marathon du Beaujolais, qui se courra cette année le 17 novembre prochain, avec l’accueil de son encadrement et de ses nombreux coureurs et supporters, contribue au rayonnement touristique de notre territoire. Sous les couleurs Made in Beaujolais, votre CCI sera une nouvelle fois partenaire du Trophée inter-entreprises, la course de 12 km qui s’inscrit dans la cadre de cette manifestation sportive de rang international, tout comme elle a organisé la participation d’une équipe d’entrepreneurs du Beaujolais à une mini-étape du Paris-Nice cycliste lors de l’arrivée d’étape à Belleville en 2011. Tous les secteurs économiques que sont la restauration, l’hôtellerie, le commerce, les transports… mais aussi l’industrie et nombre de prestataires de services, ont un rôle essentiel à jouer et des retombées bénéfiques à attendre de la réussite de l’organisation d’une rencontre sportive de haut niveau sur leur territoire. Le sport est porteur d’une image particulièrement forte parce qu’il véhicule des valeurs humaines de premier ordre, comme le dépassement de soi.

Il forme l’individu à l’engagement collectif – ne parle-t-on pas de « l’esprit sportif ». L’économie emprunte d’ailleurs souvent le vocabulaire sportif ; Made in Beaujolais, la marque territoriale de votre CCI, signe ses différents partenariats sous la formule « l’esprit d’équipe des entreprises ! », et ce concept prend tout son sens lors d’une participation ou du soutien apporté à une rencontre sportive. A l’image de la victoire sportive, le succès économique de l’entreprise – mais aussi celui de la Nation – reflète bien l’énergie et les compétences des individus engagés collégialement dans la compétition. Au regard de ses nombreux liens, nous avons choisi dans le dossier de ce numéro d’octobre d’Entreprendre en Beaujolais, de vous présenter différents savoir-faire et expériences sous la forme de témoignages de dirigeants du Beaujolais pour lesquels le sport est devenu un point d’ancrage de leur business et un levier de croissance. Nous vous invitons donc autour du sport, ce thème fédérateur et convivial, à venir retrouver vos clients, vos fournisseurs, ainsi que vos collaborateurs – vos équipiers – de demain au Salon de l’Entreprise 2012 à ParcExpo jeudi 25 octobre à Villefranche ! Plus de 100 exposants vous attendent et de nombreuses conférences thématiques traitant de l’entrepreneuriat et de son environnement socio-économique répondront à vos attentes ! Noël Comte, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Villefranche et du Beaujolais

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

5


ACTUALITÉS

Chez Dargaud, de la nouveauté dans la continuité En reprenant le restaurant chez Dargaud en mai dernier, Cédric et Elodie Lavis ont tenu à conserver les fondamentaux de l’établissement. « Nous avons voulu maintenir le nom et poursuivre la préparation de plats traditionnels comme le coq au vin ou le poulet aux écrevisses », explique Cédric Lavis. Il compte bien aussi faire profiter ses clients de son expérience acquise auprès de prestigieux chefs étoilés, notamment Michel Bras à Laguiole, et Pierre Orsi à Lyon. En conjuguant nouveauté et tradition, le jeune couple a ainsi déjà trouvé ses marques auprès d’une clientèle locale et de passage. Cédric et Elodie Lavis  proposent à midi un menu du jour à partir de 12,5 euros à midi et un menu à 16 euros, 22 euros et 27 euros le soir, ainsi qu’une carte qui fait la part belle aux produits frais du cru. « Nous avons un cadre de travail exceptionnel, puisque le restaurant et le bar ont été rénovés. Et nous évoluons dans un environnement où nous trouvons de nombreux produits dans les fermes des environs qui sont nos principaux fournisseurs », souligne le couple. L’établissement est ouvert tous les jours, sauf le mardi soir et le mercredi.  

6

Changement de président pour le Cluster Beaujolais J

ean-Baptiste Maisonneuve, président des Autocars Maisonneuve à Saint-Jean d’Ardières (280 personnes ; 20 millions d’euros de chiffre d’affaires) vient d’accéder ce 24 septembre à la présidence du Cluster Beaujolais. C’est à la suite d’une étude de préfiguration initiée en 2007 par l’Etat et pilotée par la CCI du Beaujolais à la demande du Sous-Préfet, qu’a été créé le Cluster Beaujolais le 24 septembre 2009, associant à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Beaujolais, notamment l’Inter Beaujolais, la Chambre d’Agriculture, des Instituts de formation comme le Lycée Bel Air et l’Isara, mais aussi des entreprises du territoire, pour contribuer à la redynamisation du Beaujolais pour

sa partie viticole et initier des partenariats novateurs, également dans d’autres domaines d’activités. Présidé à sa création par Noël Comte, président du groupe SOTRADEL - Transports et Logistique, également président de la CCI du Beaujolais, le Cluster est un espace collaboratif multi-filières et territorial, qui fédère à ce jour 65 entreprises représentant 1136 emplois pour un chiffre d’affaires cumulé de 240 millions d’euros. Au terme d’une présidence de trois années, riche en projets comme en réalisations, traitant tout à la fois du développement touristique en lien avec la viticulture, d’un partenariat avec les acteurs économiques du Valais en Suisse, de la création d’une ligne de produits textiles associant les compétences iden-

tifiées sur le Pays Beaujolais, de la filière biomasse, de l’élaboration d’une marque de vins effervescents du Beaujolais, et de la promotion de la marque Made In Beaujolais comme bannière commune mise à la disposition des industriels du Beaujolais pour renforcer leurs actions de communication partagée, Noël Comte a souhaité être relevé de sa fonction à la tête du Cluster Beaujolais, appelé récemment sur d’autres missions importantes puisqu’il préside désormais l’OITC du Sud-Est (office inter-consulaire des transports et des communications), ainsi que le Comité des Ports du Bassin Saône-Rhône-Méditerranée constitué à l’initiative de l’État pour promouvoir le report modal vers le transport fluvial.

Stationnement : PIAF entre en scène L

a Ville de Villefranchesur-Saône a lancé début octobre un nouveau moyen de paiement pour faciliter le stationnement dans les rues payantes du centre-ville. Baptisé PIAF, il est destiné aux résidents, mais aussi aux professionnels et artisans. Il consiste en un appareil plus petit qu’un téléphone portable et très simple d’utilisation à déposer derrière le pare-

brise. L’utilisateur l’allume une fois garé, sélectionne son type de stationnement et l’arrête lorsqu’il retourne à son véhicule. Après 20 premières minutes gratuites, l’appareil décompte automatiquement le temps de stationnement. Les prépaiements ou rechargements s’effectuent par internet (www.monpiaf.fr) ou auprès du Point accueil stationnement

situé parking Chasset, place Humbert III. Ce moyen de paiement accepte également les abonnements. Enfin, sur simple connexion internet, une facture permet d’intégrer les frais de stationnement à sa comptabilité d’entreprise. Le prix d’achat de PIAF est de 25 euros. La Ville offre 10 euros de crédit de stationnement à la souscription.

En bref Bloc Notes mise sur les nouvelles technologies

Sans renier le support papier qui lui permet de distribuer 45 000 exemplaires chaque mois, le Bloc Notes, le magazine culture, loisirs en Beaujolais Val-de-Saône, s’ancre un peu plus dans les nouvelles technologies. « Notre objectif est de proposer de nouvelles solutions d’accès à l’information et des services à nos lecteurs et nos annonceurs. Les supports internet et application mobile sont

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

complémentaires et vont permettre aux annonceurs d’accroître leur visibilité », explique Olivier Massina, directeur du magazine gratuit réalisé depuis Villefranche-sur-Saône. Depuis quelques jours, le site myblocnotes.fr est en ligne.Entre diaporamas, bandes annonces des spectacles et cinémas, vidéos des magasins et agenda mis à jour de façon hebdomadaire, il offre une multitude d’informations. Sans compter le service puisqu’il permet aux internautes de

poster des avis sur les événements culturels et dispose d’un service de géolocalisation. « Les nouvelles technologies nous permettent de jouer la carte de la réactivité et l’interactivité », commente le directeur du Bloc Notes qui fête les 20 ans du support. « Le bon âge pour oser concrétiser nos idées, y compris les plus audacieuses », conclut Olivier Massina.


ACTUALITÉS

Puissants Produits Récréatifs met le turbo D

epuis mars dernier, Julie et Barthélémy Puissant ont repris la société Lemoine Produits Récréatifs à Anse. La succession de Jean-Paul Lemoine, créa-

teur de cette entreprise spécialiste de la commercialisation et l’entretien de véhicules récréatifs (jet ski, quads, motos trois roues Spyder…) s’inscrit dans la continuité, avec toutefois quelques nouveautés à venir : « nous allons développer la vente en ligne », annoncent les nouveaux dirigeants qui vont ainsi mettre à profit leurs dix années d’expérience professionnelle dans l’univers du e-commerce. De quoi trouver de nouveaux

marchés auprès d’une clientèle de spécialistes. « Nous pensons réaliser des ventes réparties à parts sensiblement égales entre les trois gammes de produits », anticipent Julie et Barthélémy Puissant. Outre la commercialisation de véhicules neufs, d’accessoires et de pièces de rechange, l’entreprise poursuit son activité d’entretien et de réparation avec l’ensemble des 5 collaborateurs de la société.

Les producteurs misent sur la vente directe L

es producteurs du Beaujolais avaient ce projet en gestation depuis plusieurs années, il s’est concrétisé début septembre à travers l’ouverture de la boutique « Cœur de Ferme » à Lucenay. « Nous avons tous une expérience de la vente directe dans nos exploitations respectives, et nous connaissons les exigences de la vente. Nous avons travaillé avec les acteurs locaux, notamment la Chambre d’agriculture et la Mairie de Lucenay, pour donner vie à ce projet », retrace Olivier Artigue, l’un des 14 producteurs associés à « Cœur de Ferme ». Conscients que l’organisation de la boutique et la qualité de

leurs produits seraient décisifs pour réussir, les producteurs se sont dotés d’une charte qui régit les relations au sein du nouvel espace. Ainsi, les OGM et les produits issus de l’élevage hors sol sont par exemple bannis des rayons. Ouvert depuis le 5 septembre, le point de vente commence à véritablement prendre ses marques. « Nous avons une clientèle d’abord locale, mais nous ciblons aussi les personnes qui font le trajet régulièrement entre le Beaujolais et Lyon, et pourquoi pas aussi quelques Lyonnais, car Lucenay n’est pas loin de l’agglomération  ». Les producteurs locaux sont, eux,

déjà séduits. «  Déjà quelques confrères nous ont fait part de leur souhait de nous rejoindre », confirme Olivier Artigue. En attendant, l’espace de vente propose une offre complète et variée de fruits, légumes, viandes, œufs, laitages, escargots, pains, plats cuisinés, confitures, vins et jus de fruits. Il a d’ores et déjà permis la création de deux emplois. « Nous avons embauché deux mi-temps à la boutique, mais nous avons aussi pour certains d’entre nous créé des emplois sur nos exploitations afin d’être en mesure de fournir régulièrement et qualitativement le magasin », souligne Olivier Artigue.

En bref AuxiliDys facilite la lecture des dyslexiques

Ils sont plus de trois millions en France pour qui la lecture est un calvaire. Mais grâce à AuxiliDys, les dyslexiques devraient retrouver le goût de la lecture. Fondée en juin dernier, la jeune entreprise commercialise en effet une police de caractère, baptisée “Dyslexie”, adaptée aux personnes atteintes de ce trouble neurologique. « Inventée par Christian Boer, un Hollandais

dyslexique, cette police de caractère permet aux dyslexiques de lire avec plus de facilité et moins de fatigue. Lorsque l’on sait que ces personnes lisent en moyenne en un an ce que lit tout un chacun en deux jours et que l’on reste dyslexique à vie, l’enjeu est de taille », souligne René Van Den Heuvel. Le créateur d’AuxiliDys détient l’exclusivité de commercialisation de cette police sur l’ensemble des pays francophones. « Cette solution s’adresse bien évidemment aux

dyslexiques, mais aussi aux orthophonistes, ou aux entreprises qui souhaitent afficher leur site internet en police Dyslexie par un simple clic, ainsi qu’au monde de l’édition, qu’elle soit sous forme numérique ou classique ». Il annonce avoir déjà signé plusieurs contrats avec des particuliers et des professionnels. La police Dyslexie est disponible à la vente sur le site internet.

L’Hôtel Les Pierres Dorées entièrement rénové Il aura fallu 4 mois de travaux à Stéphane Gonthier et Grégory Moreaud pour modifier radicalement le visage de l’ancien Hôtel des Tilleuls à Ambérieux. Désormais baptisé Hôtel Les Pierres Dorées, l’établissement dispose de 19 chambres entièrement rénovées, ainsi que d’une piscine, d’un jacuzzi, d’un sauna et d’une salle de sport. Sans compter l’espace séminaires et le restaurant qui peut accueillir jusqu’à 60 couverts. « Notre souhait est de proposer le meilleur rapport qualité prix à nos clients. C’est pourquoi nous avons maintenu des tarifs très abordables, même si notre établissement est classé 3 étoiles », soulignent les associés qui affichent chacun 20 ans d’expérience en hôtellerie et restauration. Ouvert depuis mi-septembre, l’Hôtel Les Pierres Dorées vise une clientèle d’affaires comme de tourisme. « Le potentiel est indéniable », analysent Stéphane Gonthier et Grégory Moreaud. Pour servir au mieux les clients, les associés mettent à leur disposition une équipe de neuf personnes.

www.auxilidys.fr

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

7


Le linge Made in Beaujolais se met à table Afin de répondre à la demande de nombreux touristes pour des souvenirs du Beaujolais non périssables, le groupement de professionnels du tourisme Atouts Beaujolais a lancé cet été une gamme d’articles textiles aux couleurs locales. Torchon, sac pour bouteille ou cabas sont disponibles auprès du camping d’Anse dont Valérie Bererd sa directrice, s’est fortement impliquée dans la création du concept. Les Offices de tourisme du territoire et de nombreux prestataires touristiques en assurent également la commercialisation. « Pour aller jusqu’au bout de notre démarche, nous avons voulu que tous les articles soient fabriqués intégralement en Beaujolais. C’est notre manière de promouvoir toutes les facettes du territoire : ses atouts touristiques, mais aussi ses savoir-faire industriels », explique Alexandra du Mesnil du Buisson, présidente d’Atout Beaujolais. Créée par une agence locale (Accentonic, à Limas) la charte graphique a été déclinée pour trois articles, entièrement fabriqués par des entreprises textiles du bassin de Tarare (Rauch ; Dechelette-Malleval ; RCP ; Senzo ATD et STR), du tissage à l’ennoblissement. « L’accueil est très positif, ajoute Alexandra du Mesnil du Buisson. Le sac à bouteille (2,5 €) est très souvent acheté comme paquet cadeau par des gens qui offrent une bouteille de beaujolais. Mais en plus, il est réutilisable ». Le projet a été soutenu par le Cluster Beaujolais dont l’engagement financier aux travaux de recherche et d’études a permis la réalisation de cette première gamme textile. Devant ce succès, la prochaine étape est déjà programmée : tablier avec traitement antitache, sac à pain et nappe devraient prochainement faire leur apparition. « L’idée serait d’élargir la gamme pour toucher aussi les professionnels de l’hébergement et de la restauration, qui sont aussi les ambassadeurs du Beaujolais auprès des touristes ».

Jouets des bois s’offre un site marchand Ouvert en juillet 2012, le site internet de vente jouetsdesbois.com propose environ 1000 références de jouets, jeux et articles de décoration en bois. A partir de quelques euros, du hochet premier âge au jeu de l’oie rétro en passant par l’avion en bois laqué noir aussi à sa place sur un bureau de quinquagénaire que dans un coffre à jouets - il y en a pour tous les goûts ! Références et photos détaillées, classement par thème, paiement en ligne et sécurisé : le site est agréable à visiter et très pratique. « J’ai créé ce site marchand en prenant le contre pied de la tendance « tout plastique et high-tech », de plus en plus dominante dans le monde du jouet. Nous proposons des produits plus intemporels, au design soigné et essentiellement des marques européennes », précise Julie Roussel, créatrice de jouetsdesbois.com. Alors que le commerce en ligne connaît une progression constante, le choix d’un marché de niche est pertinent. Quelques mois après le lancement du site à Lachassagne, la jeune femme envoie entre 10 et 20 colis par jour en occupant toujours un emploi hors de son entreprise. « Le modèle du commerce en ligne me permet de démarrer après avoir investi dans mon stock et mon matériel, mais sans être physiquement présente dans une boutique. Le site reste ouvert 24 h/24 h et 7j/7 », poursuit la jeune femme. En cette période précédant les fêtes de fin d’année, le volume des ventes devrait se multiplier. www.jouetsdesbois.com

8

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012


PRODUITS

Podec Production : une affaire qui marche Bon an mal an, ce sont plus de 1300 paires qui sortent chaque année des ateliers Podec Production, le spécialiste de la chaussure orthopédique sur mesure. Et dans ce nombre, il n’y en a pas deux identiques. « Pour chaque client, nous partons de zéro à chaque fois », explique Eric Caliot, qui a créé l’entreprise à Saint-Georges de Reneins en 2007. « Le principe est à chaque fois le même : nos clients podo-orthésistes nous procurent toutes les mesures et les particularités liées au handicap de l’utilisateur final, ainsi qu’un moule à partir duquel la chaussure va être fabriquée, et nous réalisons chaque fois un modèle unique. Nous ne travaillons pas en pointures, mais seulement avec du sur mesure, et souvent des mesures différentes entre les deux pieds, tout en mettant l’accent sur l’esthétique, un de nos points forts », poursuit Eric Caliot. Chaussure cuir classique pour des clients attachés à un style sobre depuis des années ou bien paire de baskets branchées inspirées par les marques en vogue, tout est possible. Dans l’atelier où s’empilent les rouleaux de cuir, cinq ouvriers s’affairent sur leurs machines à coudre et la table de découpe pilotée par informatique. « Un investissement réalisé cette année et qui va nous permettre de répondre à une demande qui augmente sans cesse », commente le chef d’entreprise. Avec un chiffre d’affaires de 312 500 euros en 2011, en augmentation régulière depuis la création de l’entreprise, Podec Production pourrait même doubler sa taille d’ici... une paire d’années !

Spora Médical sort couvert Spora Médical vient de lancer un nouveau produit : une couverture médicale bactériostatique soudée en polyuréthane, étanche, antibactérienne, antifongique et hypoallergique, qui agit comme un isolant face aux agressions extérieures. Décliné en deux modèles, Sporasecurit (pour les situations d’urgence et protection des victimes) et Sporabloc (adapté à la protection en milieu hospitalier), ce nouveau produit marque une diversification pour le groupe Maufranc, propriétaire de la marque Spora Médical. « Avec notre double culture issue de l’industrie textile et du secteur médical, nous continuons à évoluer en ajoutant la technique de la soudure à la couture traditionnelle, grâce notamment à un investissement important dans une presse de soudure haute fréquence », explique Yves Tardy, dirigeant de Maufranc. La société d’Ambérieux d’Azergues (12 personnes ; 1,5 M € de chiffre d’affaires en 2011) se place progressivement sur des marchés à plus forte valeur ajoutée (produits plus techniques, plus efficaces contre les infections nosocomiales) et toujours fabriqués en France. « Malgré le surcoût - environ 20 % par rapport à une couverture cousue - l’accueil est plutôt favorable chez nos clients (services d’incendie et de secours, centres hospitaliers...) qui, de plus en plus, prennent en compte les coûts de fonctionnement. Or, notre couverture, qui répond aux plus strictes exigences d’hygiène médicale, est plus durable, plus résistante, facile d’entretien et se compose de matières premières éco labellisées », précise le dirigeant. www.spora.fr

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

9


DOSSIER

Niche de marché pour les uns, modèle de management ou vecteur d’image pour les autres, le sport pénètre de plus en plus dans l’entreprise. D’ailleurs, le sport est une industrie, et l’une des rares à progresser dans ces temps d’atonie économique.

10

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012


DOSSIER

Exemple en matière de management ou porteur d’image de marque, le sport est de plus en plus présent dans l’entreprise. Par ailleurs, le sport est en tant que tel une filière économique à part entière. Quand le Beaujolais Nouveau associe son image avec un marathon en plein essor, quand un rugbyman professionnel devient donneur d’ordre pour un sous-traitant local ou que le handball caladois envisage son retour au premier plan en s’associant plus étroitement au monde économique, il est temps de faire un tour de piste sur ces entreprises qui misent sur le sport.

Sport et entreprise : un partenariat gagnant gagnant

E

n ce vendredi de septembre, les bureaux et ateliers du fabricant de mobilier urbain Argon Industrie accueillent un visiteur inhabituel, à la silhouette reconnaissable entre toutes... Stature de colosse, cheveux longs et barbe broussailleuse qui lui ont valu des surnoms sur les terrains de rugby du monde entier, Sébastien Chabal, un des sportifs les plus populaires de France, aujourd’hui joueur au LOU rugby, n’est pas venu dans la zone

industrielle du nord de Villefranche pour une opération promotionnelle. C’est bien en dirigeant de PME qu’il vient finaliser un contrat avec son fournisseur. Une des sociétés du rugbyman-entrepreneur, Chabal Sport, va en effet commercialiser des terrains multisport dont toutes les parties métalliques seront fabriquées par Argon Industrie. « En tant qu’ancien joueur de rugby, c’est bien sûr un grand plaisir de recevoir ici Sébastien Chabal »,

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

11


se réjouit Philippe Bachelet, dirigeant d’Argon Industrie. Mais le chef d’entreprise reprend aussitôt le dessus sur le fan de ballon ovale : « nous avons d’abord signé un contrat important pour la pérennité de l’entreprise, qui réalise environ un quart de son activité dans le domaine du sport. Un contrat que nous avons obtenu grâce à un ancien client satisfait de nos services et qui évolue aujourd’hui dans l’entourage de Sébastien Chabal. Un contrat finalement classique puisque nous avons eu les mêmes négociations qu’avec un client de tout autre secteur d’activité ».

Rugbyman professionnel et chef d’entreprise...

Au-delà du carnet de commandes, c’est aussi bien sûr un coup de projecteur sur une PME industrielle de dix personnes (1,5 M€ de chiffre d’affaires en 2012) guère habituée à cette mise en avant. « C’est vrai, c’est aussi une sacrée reconnaissance pour notre savoir-faire. Il faudra se servir commercialement de la notoriété de ce client pas comme les autres. Sans oublier que l’image, c’est bien, mais qu’il faut continuer notre travail tous les jours pour progresser » explique Philippe Bachelet. Un discours qui pourrait sortir de la bouche d’un entraîneur sportif. Et que ne désavouerait pas Sébastien Chabal, qui mène en parallèle les carrières de sportif de haut niveau et de chef d’entreprise, en prévision de sa reconversion professionnelle - la métallurgie n’est d’ailleurs pas tout à fait une découverte pour lui, puisque le champion a été tourneur-fraiseur avant de faire carrière dans le rugby. Si le plan de carrière du joueur illustre les liens encore présents entre certaines disciplines sportives et la réalité économique, le sport est-il pour autant un secteur économique comme les autres ? Oui, si l’on compare le fonctionnement des plus grands clubs professionnels, gérés comme des entreprises. Mais à un niveau plus local aussi, les liens entre l’économie, le monde de l’entreprise et le sport n’ont jamais été aussi étroits, et les passerelles plus nombreuses. 12

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

Président de club et dirigeant de PME

Ce n’est pas Jean-Claude Braillon, dirigeant du bureau d’études techniques Calad’Etudes (Limas) spécialisé dans les voies et réseaux et président du Villefranche Handball Beaujolais (VHB) qui dira le contraire. Viceprésident alors que l’équipe caladoise évoluait au plus haut niveau national, il a pris les rênes du club maintenant que le VHB s’est fixé pour objectif de remonter dans l’élite. « Je suis venu au handball parce que mes enfants y jouaient et que, finalement, il y a beaucoup d’analogies entre les fonctions de président de club et celles de dirigeant d’une PME, raconte Jean-Claude Braillon. Nous, dirigeants de petites entreprises, savons ce qu’est un budget, nous connaissons les contraintes de nos partenaires - Administrations, collectivités... - et nous sommes habitués


Le coaching assisté par le cheval est une pédagogie qui privilégie l’expérience.

aux tâches parfois ingrates comme les formalités administratives ou la logistique. Et même si l’on ne gère pas des sportifs amateurs comme des salariés, dans les deux cas, sans se substituer aux managers, il faut savoir être un meneur et montrer un but à atteindre ». Constitué pour un tiers par le parrainage financier d’une trentaine d’entreprises privées, le budget annuel du VHB (150 000 € par saison) demande à être géré avec un vrai savoir-faire professionnel. « Le club compte deux salariés, mais le travail du président bénévole reste indispensable », poursuit le dirigeant. S’il admet passer beaucoup de temps à s’occuper du club, il reconnaît qu’il a en retour des compensations, sinon des retombées économiques. « D’abord, j’apprécie tout simplement le plaisir de côtoyer des sportifs et de participer un peu à leurs performances. Il peut aussi y avoir des synergies pour Calad’Etudes, même si je ne fais pas ça dans ce but : j’y gagne en terme de relationnel avec d’autres chefs d’entreprise

Kanyo Consulting ou le cheval qui coachait à l’oreille des managers...

P

assionnée d’équitation, c’est à force d’analogies entre son expérience de cavalière et sa pratique professionnelle de coach en entreprise - le verbe « manager » est par exemple issu de « maneggiare », conduire un cheval au manège en italien - qu’Élisabeth de Saint Basile a créé avec son associé Jérôme Dumont l’Equicoaching. « Le coaching assisté par le cheval est une pédagogie qui privilégie l’expérience, en plaçant l’homme dans des situations inhabituelles. Face au cheval, pour obtenir un résultat sans résistance, il faut d’abord de l’humilité et essayer de se mettre à la place de l’autre », explique la dirigeante de Kanyo Consulting. Avec Jérôme Dumont, ancien ingénieur process et méthodes dans l’industrie, moniteur d’équitation et diplômé en équitation éthologique - l’école dite des « chuchoteurs » - tous deux proposent des interventions visant à développer la synergie d’une équipe, déclencher des changements ou développer l’écoute chez les managers. Et ce, toujours grâce à des exercices accessibles à tous : piloter sans contrainte, toujours à pieds, un cheval sur un parcours, amener en équipe un cheval à franchir un obstacle, etc. « Il n’y a aucun challenge physique, l’equicoaching se place sur le terrain du cheval : les sensations et les émotions. C’est un travail sur les fondamentaux du leadership : l’écoute, la communication non verbale, la confiance en soi ». Avec des clients comme BASF, Peugeot, Citroën, Concorde hôtels, Leroy Merlin, ETSCAF (groupe Air liquide) ou Accor, mais aussi des dirigeants de PME locales « équicoachés » individuellement, Kanyo Consulting entend voyager loin, en ménageant sa monture, bien évidemment.

www.Kanyoconsulting.com

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

13


Esprit montagne, le petit magasin qui monte, qui monte...

A

mener les sports de plein air et l’ivresse des cimes en pleine ville : c’est cela Esprit montagne, magasin de 140 m² ouvert en septembre 2011 rue de Thizy, à Villefranchesur-Saône, par un passionné de glisse. « Après une étude de marché, je me suis aperçu qu’il y avait de la place pour un commerce très spécialisé sur tous les sports pratiqués en montagne - glisse, escalade, randonnée... - et qui proposerait les marques les plus réputées dans leur domaine, tout en restant 100 % indépendant », argumente Nicolas Paulet. D’abord concentré sur le ski, il a élargi son offre sur d’autres domaines aussi pointus. « Mon positionnement est le conseil personnalisé avec des produits techniques sur lesquels il faut apporter la bonne information, et pour cela, rien ne remplace le face à face avec le client », précise le commerçant. Semelles thermo formables en magasin pour le ski ou la randonnée, atelier de réparation, partenariat avec les clubs et associations de pratiquants : « le service doit faire la différence », argumente Nicolas Paulet, qui juge plutôt positivement la concurrence de plus en plus présente sur le créneau des sports d’extérieur. « L’arrivée de grandes enseignes spécialisées et de commerces indépendants sur Villefranche donne de plus en plus de choix aux Caladois, qui ne sont plus obligés d’aller sur Lyon pour s’équiper, avant la saison de ski par exemple ». En vrai sportif, Nicolas Paulet sait de quoi il parle : participer à une compétition dans laquelle tout le monde respecte les règles est profitable à tous les participants.

14

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012


invités aux rencontres et, peut-être aussi ai-je une plus grande légitimité face à des clients à qui Calad’Etudes propose des prestations liées au sport : aires de jeux, terrains de sports... En tant que dirigeant d’un club de haut niveau amateur, mes clients savent que je sais de quoi je parle ».

l’équipe prend le relais. Chacun progresse en quittant sa zone de confort, en essayant d’aller là où il n’est pas à l’aise d’habitude... Sans oublier aussi que cela fait du bien de se retrouver ailleurs, hors les murs de l’entreprise, dans le cadre convivial du Marathon du Beaujolais Nouveau ».

« Les salariés aussi mouillent le maillot ! »

Un coach pour les dirigeants

Sortir du cadre l’entreprise, c’est ce que Parfois aussi, même s’il s’en défend, propose Élisabeth de Saint Basile, coach le sportif déteint sur le patron. C’est et dirigeante de Kanyo Consulting le cas lorsque Jean-Claude Braillon (lire l’encadré) dont le discours sur le constate avec plaisir que « dans une « leadership » des dirigeants s’appapetite structure de dix personnes rente parfois à celui d’un coach sporcomme Calad’Etudes, les salariés aussi tif : « beaucoup de dirigeants ont des mouillent le maillot ! » Ces analogies modèles de management en tête mais entre sport et entreprise, oublient parfois de travailLudovic Sève, dirigeant ler sur eux-mêmes. Nous de MCM Casing, distrileur proposons d’identifier buteur de boyaux synthéles ressorts de leur autorité tiques et fournitures pour naturelle. Nous les faisons Le sport est l’industrie des salaisons, travailler sur leurs compéles affectionne particuliètences de savoir être ». un loisir qui rement. Dans son bureau ne connaît pas Niche de marché pour les de Lucenay, donnant uns, modèle de managela crise. directement sur le golf ment ou vecteur d’image du Beaujolais - un sport pour les autres, le sport péqu’il ne pratique pourtant nètre de plus en plus dans pas - le manager l’avoue l’entreprise. D’ailleurs, sans ambages : « je crois le sport est une indusaux vertus du sport et naturellement, trie, et l’une des rares à progresser en celles-ci font partie de notre culture ces temps d’atonie économique. Avec d’entreprise : compétition, dépasse- plus de 100 000 coupes et trophées et ment de soi, mais aussi plaisir de tra- 120 000 médailles vendus par an, la vailler en équipe et prise en compte de société France Récompenses, à Arnas, l’échec afin de mieux rebondir », énu- est l’un des principaux assembleurs mère ce fan de football, de cyclisme et et grossistes spécialisés en France. de montagne. Un discours volontariste L’entreprise compte aujourd’hui cinq qui se concrétise... sur le terrain : pour salariés et a régulièrement recours à des la quatrième année consécutive, une sous-traitants dans ce secteur à l’activité équipe de six coureurs salariés de MCM très saisonnière. « Le monde du sport Casing - sur un total de huit ! - partici- associatif continue de se développer pera au Trophées Inter-Entreprises dis- en France et c’est notre principal marputé sur 12 kilomètres lors du Marathon ché, observe Laurent Soulier, gérant de du Beaujolais Nouveau (samedi 17 France Récompenses. Si les clubs comnovembre cette année). « Je trouve mencent à manquer de bénévoles encaque la course à pieds en équipe est une drants, c’est aussi que les pratiquants bonne métaphore de la vie d’une entre- sont de plus en plus nombreux, de tous prise : quand quelqu’un a une faiblesse, les âges et que les disciplines sont de

plus en plus diversifiées : bien sûr, le football reste indétrônable, mais parmi nos meilleures ventes figurent des trophées pour le rugby, la pétanque ou le cyclisme. Nous réalisons même de plus en plus régulièrement des modèles pour des sports considérés jusque-là comme des niches : hockey sur glace, équitation, pêche, vélo tout terrain... Pas de doute, le sport se porte bien. Nous avons même parfois du mal à répondre à la demande en raison de délais de fabrication incompressibles ! »

Le sport ne connaît pas la crise

Un foisonnement illustré aussi au niveau local par la montée en puissance du Marathon du Beaujolais Nouveau, qui a dû limiter le nombre de participants à 8000 cette année. « Pour moi, le sport est un loisir qui ne connaît pas la crise : si l’on part moins en vacances, ou moins longtemps, on se fait davantage plaisir en participant à un tournoi ou une course près de chez soi, entre amis, le week-end. Du coup, la demande pour nos produits est elle aussi en augmentation », juge Laurent Soulier. De son magasin d’articles de sport Esprit montagne, à Villefranche (lire l’encadré) Nicolas Paulet fait un peu la même observation : « les randonneurs sont chaque année plus nombreux. Pas étonnant : la marche à pieds est peut-être le seul sport gratuit. Il suffit juste de s’équiper d’une bonne paire de chaussures. Et dans ce domaine, les gens sont encore prêts à investir pour leur confort et leur sécurité ». Aussi pour l’esthétique, comme en témoigne Sylvaine Defay, dirigeante de Syléo Création (voir encadré) : « les sportifs sont demandeurs d’innovations techniques qui amènent un plus à leurs tenues : après les tissus techniques, ce sont maintenant les fibres optiques, les fils électroluminescents qui personnalisent des tenues de plus en plus sophistiquées : notre travail se rapproche finalement de la haute couture ». Une pratique qui se généralise, une demande de produits de plus en plus

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

15


techniques, des nouveaux marchés qui s’ouvrent pour des entreprises parfois à mille lieux de penser qu’elles allaient approcher ce secteur... Le sport, un remède contre la crise ? Finalement, les acteurs économiques qui le pratiquent ne sont pas loin de le penser. Matthieu Massip

Syléo Création réussit le grand écart entre technique et rêve d’enfant

À

première vue, on se croirait dans un rêve de petite fille : des présentoirs entiers de tuniques multicolores à paillettes, des justaucorps de gymnastes ou de patineuses à perte de vue, garnis de sequins ou de motifs en strass... Mais si Sylvaine Defay, ancienne gymnaste, a bien réalisé son rêve en créant Syléo Création, concepteur et fabricant de tenues personnalisées pour les sports artistiques, elle est aussi ingénieur spécialiste des matériaux. « C’est cette alliance entre le sport, l’esthétique et le travail des tissus techniques - tissus extensibles à base d’élasthanne - qui fait l’originalité de Syleo Création », explique la jeune femme. Dans des univers visuellement très codifiés où sa créativité s’exprime dans les motifs et les couleurs les plus chatoyants, Sylvaine Defay innove aussi grâce à sa connaissance des derniers développements techniques : impression numérique, peinture sur tissu ou motifs en fils électroluminescents... « Notre créneau, c’est le modèle unique, pour un sportif, un couple (patinage) ou toute une équipe, toujours sur mesure. Avec environ 500 pièces fabriquées par an dans notre atelier de Villefranche (125 000 euros de chiffre d’affaires), nous montons en gamme et nous nous diversifions : après le patinage, la natation synchronisée, la gymnastique rythmique et sportive, le monde du cirque et du spectacle, nous touchons de plus en plus d’activités. C’est un mouvement général : tous les sportifs accordent de plus en plus d’importance à l’esthétique de leurs tenues ». Et Syléo Création n’a pas fini de faire rêver petits et grands. www.syleo-creation.com

16

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012


SERVICES

ACRT se dote d’une nouvelle agence Après Bourg-en-Bresse et Mâcon, l’entreprise basée à Villefranche-sur-Saône, spécialiste de la téléphonie d’entreprise, de la sécurité électronique et des réseaux, vient d’ouvrir une agence à Lyon. Objectifs : faire preuve de toujours plus de réactivité et de proximité pour ses clients.

G

râce à son expertise dans l’installation et la maintenance des équipements de télécommunication mais aussi des systèmes d’alarme, de vidéo surveillance et de contrôle d’accès, ACRT affiche une progression régulière de son activité. Ainsi, l’an dernier, l’entreprise de Villefranche-sur-Saône, dont la clientèle est composée de TPE, mais aussi de PME, a vu son chiffre d’affaires progresser de 17 %, à 3,4 millions d’euros. « Notre activité est principalement tirée par les installations d’équipements télécom et d’outils permettant de faciliter la communication et les échanges internes de données. Nous sommes notamment de plus en plus souvent sollicités par des clients qui ont recours au télétravail ou qui emploient des collaborateurs free lance. Sans compter aussi ceux, de plus en plus nombreux, qui souhaitent installer des systèmes de visioconférence. De fait, aujourd’hui, 60 % de notre chiffre d’affaires vient des installations de télécommunication au sens large », explique Rémy Gardette, co-gérant d’ACRT. Pour accompagner sa croissance, l’entreprise créée en 1998 dans le Beaujolais, a choisi la stratégie de la proximité, du conseil et de la réactivité. « Nos clients En bref

ACRT intervient sur les projets d’alarme, de contrôle d’accès, de réseaux, de télécoms, des entreprises.

font appel à nous parce qu’ils savent qu’ils ont affaire à un prestataire local qui saura leur apporter du conseil, de la technicité, et qu’en cas de problème, nos équipes interviendront sous 4 heures puisque nous nous engageons contractuellement sur ce point  », fait valoir le directeur technique. Après Bourg-en-Bresse et Mâcon, c’est à Lyon qu’ACRT vient de se doter d’une agence. Comme dans chacune d’entre elles, l’équipe sera composée de commerciaux, mais aussi de techniciens et d’ingénieurs avant et après ventes. « Notre valeur ajoutée porte d’une part sur la proximité, mais aussi sur le conseil. Plus exactement les conseils. En effet, lorsque nous sommes consultés pour une installation télécom ou réseau, nous conseillons nos clients, outre sur les équipements,

mais aussi sur le choix de l’opérateur téléphonique le plus à même de répondre à leurs besoins. Nous leur apportons une solution clé en main », décrit Rémy Gardette. Au sein de l’entreprise, une équipe de sept personnes se concentre ainsi uniquement sur les solutions fixes, mobiles et réseau des opérateurs afin de proposer la solution la plus pertinente au regard des besoins des clients. Entre son siège et ses agences, ACRT emploie au total 37 collaborateurs. Et pour servir ses clients au-delà du Val de Saône, du Beaujolais et du Lyonnais où elle réalise la majorité de son activité, l’entreprise caladoise a constitué un réseau de compétences capable d’intervenir en tout point du territoire national et même dans les pays limitrophes.

Les commerçants indépendants peuvent accélérer et sécuriser leurs opérations de détaxe via PABLO-I

Baptisée PABLO-I, la téléprocédure est une déclinaison du Programme d’Apurement des Bordereaux par Lecture Optique de code-barres (PABLO) mis en place en 2009 chez les commerçants affiliés à un opérateur de détaxe. Elle permet de sécuriser et d’accélérer les opérations de détaxe pour les voyageurs ayant leur résidence habituelle dans un État non membre de

l’Union européenne. En effet, ces derniers peuvent sous certaines conditions déduire la TVA du prix des achats qu’ils effectuent en France. Les achats doivent correspondre à une vente au détail à caractère touristique, donc sans caractère commercial. Depuis le 1er septembre 2012, PABLO-I permet aux commerçants indépendants de dématérialiser leurs opérations

de détaxe. L’accès à PABLO-I est ouvert gratuitement, sur demande auprès du pôle d’action économique de la direction régionale des douanes de votre région, dont vous trouverez les coordonnées dans l’annuaire en ligne accessible sur le site Internet www.douane. gouv.fr. Pour devenir utilisateur, il suffit de procéder à l’ouverture gratuite d’un compte Prodouane

sur le site Internet, et de signer un formulaire d’adhésion à la téléprocédure. Ensuite, la démarche consiste à se connecter sur le site Internet https://pro.douane.gouv. fr, à s’identifier avec son mot de passe, puis à sélectionner le bouton « PABLO-I » pour accéder aux rubriques de saisie.

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

17


NOUVELLES TECHNOLOGIES

Aleph-Networks optimise la recherche d’informations sur Internet Après 18 mois de développement, la start-up caladoise entame la commercialisation de logiciels aux performances totalement inédites. L’un facilite les processus de recrutement, l’autre traque l’origine des informations.

C

’est bien connu, Internet offre des champs d’investigation infinis. Bien trop pour que ceux qui ne maîtrisent pas l’outil s’y perdent, ou n’y perdent beaucoup de temps. C’est pourquoi Aleph-Networks vient de mettre sur le marché deux logiciels permettant de faire le tri et d’optimiser la recherche d’informations. Le premier s’adresse directement aux recruteurs en quête de profils rares ou atypiques, ou désireux de vérifier les affirmations des candidats. « Notre outil permet de reconstituer des profils professionnels à partir d’un moteur de recherche très spécialisé. Il peut aussi être utilisé pour effectuer une veille sur certains profils », décrit Nicolas Hernandez, co-fondateur de Aleph-Networks. Testé auprès d’une dizaine d’acteurs du recrutement depuis quelques mois, Recruitement entame son parcours commercial. « Nous avons des formules basées sur un tarif comprenant un prix d’entrée et des clics. Cela offre une grande souplesse d’utilisation et de financement, puisque pour quelques dizaines d’euros, une société peut mener à bien plusieurs recrutements », annonce Nicolas Hernandez.

Tracer l’origine des informations Le deuxième produit développé par AlephNetworks vise un marché plus confidentiel. « L’information est multiple, parfois contradictoire, difficile à appréhender et bien souvent nous n’en connaissons pas vraiment la véritable source. Nous proposons donc à nos clients de chercher l’origine de l’information, et ce faisant de comprendre qui influence qui, savoir comment influencer sa cible, connaître le poids de son image et de celles des concurrents sur un marché », détaille le co-fondateur

18

Nicolas Hernandez, l’un des quatre co-fondateurs de Aleph-Networks

de la start-up caladoise. Les multinationales, et plus généralement les entreprises désireuses de s’implanter sur un nouveau marché ou à l’étranger, ont déjà manifesté de l’intérêt pour ce logiciel que AlephNetworks a pris soin de breveter.

De hauts profils de l’informatique et de l’Internet. Enfin, en plus de ces deux produits phares, la société mise aussi sur une solution bien plus sensible : l’échange de données de façon totalement anonyme. « En cas de conflit armé, politique ou industriel, les forces en présence peuvent avoir besoin de protéger leurs communications sur Internet en les rendant anonymes. Le logiciel que nous avons mis au point le permet, mais nous sommes là sur un marché de niche qui demande de la patience et de la confidentialité », analyse prudemment Nicolas Hernandez. Autant d’outils développés à partir de technologies mises au point en interne par l’équipe de AlephNetworks. Une équipe composée de véritables experts de l’informatique et de l’In-

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

ternet. Diplômés d’écoles d’ingénieurs, les 4 quatre co-fondateurs ont fourbi leurs premières armes chez de grands comptes industriels, des SSII ou des sociétés internationales, notamment Unilog et Kelkoo. « Il nous a fallu près de deux ans pour concrétiser nos projets », note le Pdg de l’entreprise fondée en février dernier. Pour relever ces défis, Aleph-Networks a levé plus de 260 000 euros auprès de Beaujolais Initiatives, Inovizi ainsi que plusieurs Business Angels membres de l’association beaujolaise. Les six collaborateurs de la jeune pousse se concentrent désormais sur la commercialisation de leurs produits, sans toutefois perdre de vue les potentialités de développement que peuvent encore offrir leurs technologies. Les experts de l’Internet et de l’informatique sont insatiables !


AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

HBVS met la qualité au cœur de son action Le bailleur social caladois livrera 120 logements en 2012. Une année conforme à son rythme de croisière, alors que les conditions de montage des opérations se tendent.

C

réée en 1897 par des chefs d’entreprise caladois pour loger leurs salariés, Habitat Beaujolais Val de Saône conserve intacte cette vocation d’assurer un logement de qualité accessible à tous. « Nous logeons environ 10 000 personnes », rappelle Gérard Paret, président du Conseil d’Administration d’HBVS. Pour autant, chez le bailleur social caladois, le nombre n’a de sens que s’il s’inscrit dans un contexte qualitatif, lequel sert de guide à l’action pour les 110 collaborateurs de la société dont la direction vient d’être confiée à Stéphanie Gauthier. Pour marquer son attachement à la qualité, HBVS est depuis 2005 certifiée qualibail, un référentiel permettant d’améliorer la visibilité de la démarche qualité d’un bailleur.

Une recherche de l’équilibre architectural et urbanistique dans les projets de construction En matière de construction, loin des grandes barres typiques des années 70 et 80, le bailleur social a opté pour de petits ensembles à taille humaine. « En moyenne, nos programmes se composent de 25 logements », précise Gérard Paret. HBVS attache également un soin particulier à la localisation de ses réalisations. « Nous nous sommes dotés d’un comité d’opportunités qui étudie chaque dossier que l’on nous soumet. L’objectif est de s’assurer que l’opération pressentie corresponde bien aux besoins de nos candidats à la location. Cela demande bien évidemment une solide connaissance du terrain, car certains projets peuvent ne pas être pertinents au regard de ces besoins », explique le président du conseil d’administration de HBVS, soulignant la difficulté croissante à trouver des terrains et à parvenir à maintenir un équilibre financier pour chacune des opérations. « La santé financière d’HBVS est bonne, mais les loyers et les charges sont de plus en

plus difficiles à recouvrir. Les subventions sont de moins en moins nombreuses et les coûts du foncier et de construction en progression. Tout ceci pourrait limiter à l’avenir notre capacité de construction ». Au-delà de l’équilibre financier, le bailleur social recherche également l’équilibre architectural et urbanistique. «  En proposant selon les sites des logements locatifs sociaux, locatifs intermédiaires ou encore en accession sociale à la propriété, nous favorisons la diversité sociale et le développement équilibré de notre région. Ainsi nos programmes de construction intègrent parfois dans les résidences des commerces de proximité, des locaux Gérard Paret, président du conseil d’administration destinés aux professions de HBVS libérales ou aux associations. Tous ces programmes sont pensés constante évolution en raison des livraiet réalisés, avec de nombreux architectes, sons, mais aussi des ventes. « En cédant dans le cadre de projets d’aménagement certains logements, nous permettons à de centres bourg, conduits sur l’initiative des locataires d’accéder à la propriété à des communes », fait valoir Gérard Paret. des tarifs abordables, car nos prix sont en général inférieurs à ceux du marché. Ces 4600 logements au prix moyen ventes nous permettent également de faire de 430 euros entrer un peu de trésorerie », explique le Cette année, HBVS livrera encore 120 président du conseil d’administration de logements, conformément à son rythme HBVS qui parvient ainsi à développer de croisière. La majorité est située dans le patrimoine. Pas assez pour répondre le département du Rhône, notamment sur favorablement à toutes les demandes de le territoire de la CAVIL, mais aussi en location. L’an dernier, 1200 dossiers ont Saône-et-Loire et dans l’Ain. De quoi été étudiés par le comité d’attribution des enrichir le parc existant, qui se compose logements qui n’a pu satisfaire que 731 de de 4600 logements dont le loyer moyen ces demandes. s’affiche à 430 euros. Le parc est en ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

19


TOURISME D’AFFAIRES

L’Hôtel Ici & Là dévoile ses atouts Le nouvel établissement caladois a ouvert ses portes fin août. En conjuguant convivialité, et modularité, l’hôtel compte séduire une clientèle d’affaires et familiale.

A

u cœur du centre ville de Villefranche-sur-Saône, c’est un établissement entièrement neuf et raffiné qui accueille depuis fin août ses premiers clients. L’Hôtel Ici & Là mise en effet sur la qualité et surtout la convivialité pour séduire. L’établissement est né de la rencontre d’un lieu et d’hommes de l’art. Situé sur les deux axes les plus fréquentés de Villefranche, le site d’accueil de ce tout nouvel établissement est, selon les propres termes de son concepteur Jean-Louis Wach, président d’Utiade, « sur un secteur à très forte commercialité qui lui assure une parfaite visibilité  ». Jean-Louis Wach, promoteur du projet, a réuni dix-sept investisseurs très impliqués localement qui, aux côtés des chefs Guy Lassausaie et Hervé Raphanel, ont procédé à l’analyse d’opportunité, laquelle s’est avérée très favorable à la réalisation d’un projet d’envergure. « Notre objectif est de cultiver la différence et de faire en sorte que les clients se sentent bien », résume Josette Vignat, co-fondatrice de l’établissement. Pour cela, la première impression a été soignée. Dès le vaste hall, les espaces détente invitent les clients à lâcher prise pour profiter du lieu. Originale et moderne, la décoration a été confiée à Dominique et Alain Vavro. Les décorateurs locaux ont décoré la quasi-totalité En bref

qu’il deviendra un lieu de rendez-vous. Nous avons quelques idées d’animations au sein de cet espace, mais pour l’heure, nous n’avons pas encore totalement bouclé notre programme. Avec la brasserie, notre objectif est identique. Il est ouvert sept jours sur sept, et nous proposons des menus et une carte volontairement abordables. Enfin, ce qui devrait véritablement nous différencier, c’est le service, qui peut être rapide pour répondre aux exigences de personnes actives qui veulent se faire plaisir avec des plats raffinés, sans perdre de temps », dévoile Josette Vignat. La cuisine a été confiée à Hervé Raphanel, par ailleurs directeur de l’hôtel et Guy Lassausaie, deux chefs étoilés qui misent sur les produits frais et de terroir, et sur une carte des vins qui fait la part belle aux crus locaux pour relever le défi de transformer ce nouvel établissement en adresse incontournable.

Accessibilité des personnes handicapées pour les établissements recevant du public : une mise aux normes obligatoire d’ici au 1er janvier 2015

La loi du 11 février 2005 pour “l’égalité des droits et des chances” prévoit que « tous les établissements recevant du public doivent être tels que toute personne handicapée puisse y accéder, y circuler et y recevoir les informations qui y sont diffusées, dans les parties ouvertes au public ». Artisans, commerçants, hôteliers, restaurateurs, prestataires de services, doivent donc mettre en place une démarche d’accessibilité. C’est une obligation

20

de l’établissement et de ses 78 chambres, à l’exception de deux suites où la direction de l’hôtel a laissé libre court à l’imagination des architectes Pierre Gardoni qui a conçu le bâtiment et de Christophe Duburcq. « Chacun a apporté sa touche personnelle et sa sensibilité pour façonner des espaces uniques », souligne Josette Vignat. Uniques dans leur décoration, les suites sont également modulables pour pouvoir être agencées en fonction du profil de leurs utilisateurs. Ainsi, les familles devraient apprécier de pouvoir transformer le salon des juniors suites en chambre d’enfant, alors que les hommes d’affaires pourront y organiser leurs rendez-vous. « Nous avons pensé cet hôtel pour qu’il puisse aussi bien accueillir une clientèle d’affaires que des vacanciers en famille », explique Josette Vignat. En plus de l’hôtel, trois salles de séminaires, également modulables à l’envi, ont été aménagées au dernier étage, avec vue sur la ville et le Beaujolais, et de surcroit un accès direct à de vastes terrasses et à la piscine, nichée sur le toit. Par ailleurs, une brasserie de 90 couverts et un bar complètent l’offre de l’Hôtel. « Nous souhaitons que les clients s’approprient cet établissement, notamment les Caladois. C’est pourquoi nous avons tenu à aménager un bar. Nous espérons

qui prend effet dès aujourd’hui pour l’édification de locaux neufs. Pour les autres établissements, les travaux doivent être réalisés avant le 1er janvier 2015. Les exigences de mise aux normes concernent tous type de handicap . Le texte prévoit ainsi que soit aménagé un cheminement accessible permettant d’accéder à l’entrée principale. L’identification de l’établissement doit être aisée (enseigne lisible et porte d’entrée suffisamment large).

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

À l’intérieur, il est nécessaire de prévoir des espaces de manœuvre avec possibilité de demi-tour, des portes et ascenseurs permettant le passage des personnes en fauteuil ; au moins un cabinet d’aisances accessible lorsque des sanitaires sont ouverts au public. De même, si l’établissement dispose de cabines d’essayage, elles doivent être accessibles aux personnes handicapées tout comme les équipements (caisses, comptoirs, poignées de

portes…) pour permettre un accès en position assise. De même, les caractères des étiquettes, tarifs, menus, doivent être suffisamment gros pour s’adapter aux handicaps visuels. Ces travaux de mise en accessibilité de l’établissement sont à la charge du propriétaire des murs, sauf conditions particulières inscrites au bail commercial. Il est donc nécessaire de vérifier les termes du bail précisant la charge des travaux de mise aux normes.


À TABLE

L’Hostellerie de la Ferme du Poulet se met au goût du jour Olivier et Catherine Degand viennent de reprendre une des institutions gourmandes de la Calade. Avec pour objectif de maintenir le cap de la qualité, tout en mettant au goût du jour une cuisine généreuse et axée sur le produit.

A

près de longues années de formation aux quatre coins de la France, et jusqu’au Palais de l’Élysée, suivies d’un quinquennat à leur compte dans le centre de Lyon, Olivier Degand et son épouse Catherine ont eu le coup de cœur pour l’Hostellerie La Ferme du Poulet, à Villefranche. « Nous recherchions un lieu proche de la ville et bucolique en même temps. Quand Jacques Rongeat, qui désirait passer la main nous a accueilli ici, nous n’avons pas hésité longtemps », raconte Olivier Degand. Séduit par le beau corps de ferme du 17e siècle, le couple a donc racheté la maison historique de la périphérie caladoise en début d’année, pour une réouverture dans la foulée, en juin dernier. Avec une volonté : poursuivre dans la continuité le travail de leur prédécesseur, tout en modernisant la maison et en l’ouvrant à une clientèle plus large. « Nous avons mis la décoration à notre goût sans tout bouleverser, car l’outil de travail est resté dans un état parfait  », commente le nouveau propriétaire, qui a préféré se concentrer sur ce qu’il sait encore faire de mieux : la cuisine. Là aussi, les fondamentaux sont respectés : du frais, local de préférence, et la mise en valeur du produit avant tout.

Sandre de Saône et ris de veau « La carte est volontairement courte : trois entrées ; trois poissons (eau douce et mer) ; trois viandes (blanche et rouge), et un premier menu qui change deux fois par semaine : nos hôtes sont assurés d’avoir des produits frais et de saison ». Pas de doute, le membre des Toques blanches lyonnaises connaît son métier sur le bout des doigts, ce qui lui permet d’exprimer une créativité toujours au service du bon produit. Quand Olivier Degand travaille le sandre de Saône, c’est « juste saisi à l’huile

Les époux Degand ont pris les commandes de l’institution caladoise.

de réglisse, betterave rôtie au poivre et citron vert ». Le ris de veau «  la pomme, pas la gorge », précise le chef, est ici marié au gamay ou caramélisé... Avec un menu du jour à 24 € (entrée/plat/dessert) et un menu de saison à 36 € (entrée/plat/fromage/dessert), l’Hostellerie La Ferme du Poulet a de quoi satisfaire les plus exigeants.

« Une formule moderne  » Mais c’est en pensant à ceux qui n’arrivent jamais à se décider pour un menu et qui voudraient pouvoir mêler plusieurs formules, que les époux Degand proposent le menu carte : des plats à partir de 18 € et des formules deux plats + fromage et dessert à 46 € ; trois plats + fromage et dessert à 58 €... à choisir dans toute la carte. « C’est une formule moderne qui permet à chacun de goûter, selon ses goûts et son budget, à l’ensemble de ce que nous proposons. Personnellement, au restaurant j’aime pouvoir goûter à tout, en choisissant des plats dans différents menus ! » Cette volonté de redynamiser la maison, en s’appuyant sur la base du métier se retrouve en salle, où œuvre Catherine Degand, le nouveau et souriant visage de l’Hostellerie. « Notre métier, c’est d’abord l’accueil : à deux pas de leur lieu de travail, les clients du midi s’accordent une pause qu’il nous convient de rendre la plus agréable possible ».

Formules séminaire Une carte des vins privilégiant le terroir, et notamment deux à trois références pour chacun des dix crus du Beaujolais y contribue grandement. Et pour ceux qui voudraient prolonger leur séjour, l’Hostellerie La Ferme du Poulet propose toujours des formules de séminaire à la demi-journée, à la journée ou résidentiel (9 chambres trois étoiles) avec deux salles de réunion (20 et 40 personnes) entièrement équipées. « Dans une zone d’activités dynamique, à 500 mètres de la sortie de l’A6, aux portes du Beaujolais viticole, la maison a vraiment un potentiel important à développer. C’est le but que nous nous sommes donné », ajoute Catherine Degand. C’est d’ailleurs tout le sens de la démarche engagée par les nouveaux propriétaires de L’Hostellerie de la Ferme du Poulet en vue d’obtenir le label d’État de Maître restaurateur. « C’est un engagement et une garantie de professionnalisme pour des consommateurs qui ont du mal parfois à s’y retrouver parmi l’offre de plus en plus foisonnante en matière de restauration », plaide Olivier Degand. Demeurer un repère de qualité et de bon goût en Calade : une belle ambition pour l’Hostellerie La Ferme du Poulet ! Hostellerie La Ferme du Poulet 180, rue Georges Mangin Villefranche-sur-Saône - Tél. 04 74 62 19 07 www.lafermedupoulet.com

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

21


ACTUALITÉS JURIDIQUES

Difficultés des entreprises : prévention

Papier imprimé : label écologique européen

Une circulaire du ministre de la Justice à l’intention des procureurs généraux indique que « la préservation de l’ordre public économique en période de crise exige du Ministère public qu’il assure pleinement les missions qui lui sont confiées par la loi ». Parmi ces missions figurent celles de la détection des difficultés des entreprises, de la participation aux cellules administratives de veille et de la remontée des informations à la Chancellerie. Ainsi, « dès lors que l’importance de l’entreprise le justifie, les parquets généraux doivent spontanément informer les services compétents du ministère de la Justice par des rapports aussi fréquents que l’exige l’évolution de la situation ».

Les substances chimiques utilisées étant susceptibles de compromettre la recyclabilité du papier imprimé et pouvant être dangereuses pour l’environnement et pour la santé humaine, un règlement européen définit des critères écologiques pour l’attribution de l’écolabel. Les produits concernés comprennent les journaux, les produits publicitaires et les bulletins, les revues, les catalogues, les livres, les fascicules, les brochures, les blocs, les affiches, les prospectus, les cartes de visite et les étiquettes. Déclaration n° 2012/48/UE de la Commission, 16 août 2012, JOUE n° L 223, 21/08.

Circulaire ministre de la Justice, 20 juin 2012.

Périodes complémentaires de soldes : déclarations dématérialisées Les commerçants peuvent choisir librement des dates de périodes complémentaires de soldes d’une durée maximale de deux semaines ou deux périodes d’une durée maximale d’une semaine, à condition que ces périodes s’achèvent au plus tard un mois avant le début des soldes nationaux. Ces périodes de soldes complémentaires sont soumises à déclarations préalables. La Direction générale de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) est autorisée à créer un traitement automatisé de données à caractère personnel, accessible par internet dénommé « Déclaration des périodes complémentaires de soldes », composé de deux modules : Télésoldes et Téléintrasoldes. Ce traitement informatisé a pour finalité la collecte, la saisie et l’enregistrement des déclarations préalables de périodes complémentaires de soldes. Ont accès à ce traitement : - Les professionnels pour leurs propres déclarations, - Les agents de la DGCCRF, des DDPP, DDCSPP, DIECCTE, DIRECCTE, - Le préfet du département d’implantation de l’établissement du déclarant. Arrêté 31 mai 2012 JO 5/07.

Messages publicitaires et écologie : guide de l’ADEME L’ADEME publie un guide anti-greenwashing (« blanchiment écologique » ou « désinformation verte ») d’autoévaluation des messages de communication. Réalisé par des professionnels pour des professionnels, ce guide est un outil de sensibilisation, d’aide à la décision et à la création dans le respect des règles d’une communication plus responsable à destination des professionnels. Il précise expressément que « cet outil ne permet en aucun cas d’obtenir un label, ni un certificat de validité. Il n’exclut notamment pas les compétences de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP), ni ne protège contre d’éventuelles poursuites judiciaires ». ADEME, Guide anti-greenwashing, septembre 2012. Télécharger le guide : http://ademe.typepad.fr/files/ademe_greenwashing_guide-2.pdf

URSSAF régionales Entre le 1er janvier 2012 et le 1er janvier 2014, les 88 URSSAF départementales se regroupent en 22 URSSAF régionales, soit une Urssaf dans chaque région administrative. La création de chaque Urssaf régionale devra concilier efficacité et proximité. Les sites actuels seront maintenus dans chaque département.

CGV site internet : reproduction illicite Pour le tribunal de commerce de Paris, le fait de s’inspirer, et a fortiori, de reproduire servilement les conditions générales de ventes (CGV) d’un site internet, déposées auprès de l’INPI et sans la moindre contrepartie financière, est qualifiée d’acte de parasitisme économique, les délits de contrefaçon de droit d’auteur (absence d’originalité des CGV) ou de concurrence déloyale (absence de risque de confusion) ne pouvant, en l’espèce, être invoqués. T. com. Paris 22 juin 2012.

Adresse électronique : déclaration au RCS Depuis le 1er septembre 2012, les commerçants personnes physiques ou morales peuvent déclarer le nom de domaine de leur site internet au registre du commerce et des sociétés (RCS). D. n° 2012-928 du 31 juillet 2012 relatif au registre du commerce et des sociétés

22

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

IS –Téléprocédures fiscales : dématérialisation à compter du 1er octobre 2012 À partir du 1er octobre 2012, toutes les petites entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés (IS) devront déclarer et régler leurs impôts par voie électronique. Les télédéclarations et les télépaiements peuvent être opérés directement par Internet (mode EFI) ou par l’intermédiaire d’un tiers, ex. expert-comptable (mode EDI). Les petites entreprises non soumises à l’impôt sur les sociétés bénéficient quant à elles d’un délai supplémentaire pour dématérialiser leurs procédures fiscales mais devront y procéder par étapes d’ici à la fin de l’année 2014. D. n° 2012-928 du 31 juillet 2012 relatif au registre du commerce et des sociétés


ENTREPRENDRE ENTREPRENDREEN ENBEAUJOLAIS BEAUJOLAISOCTOBRE OCTOBRE2012 2012 23


24

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012


ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

25


26

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012


ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

27


28

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012


ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

29


30

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012


Chambre de Commerce et d’Industrie du Beaujolais

ACTUALITÉS CCI

www.beaujolais-cci.com - Contact • Tél : 04 74 62 73 00 - E-mail : cci@villefranche.cci.fr

S p o r t et

se, entrepri rit

e esp un mêm ipe d’équ

Le Salon de l’Entreprise 2012 jeudi 25 octobre à ParcExpo

Village d’entreprises, espace de rencontres professionnelles et d’exposition, cette deuxième édition du Salon de l’Entreprise, placée sous le signe du sport accueille plus de 100 exposants. « Le sport est un élément clé du lien social, de la santé, de l’esprit d’équipe, de l’audace et de la performance, des valeurs partagées par l’entreprise », Philippe Joffard, président-directeur général de Lafuma.

Cette manifestation sera l’occasion pour tout entrepreneur de trouver une palette de réponses à ses interrogations, une véritable aide à la décision. Elle s’adresse également aux groupements d’entreprises, créateurs repreneurs et collectivités locales. Les nouveautés 2012 • Plusieurs rendez-vous d’expert : international, innovation.... • Le Quartier de l’Olympe : il constituera un espace mettant en valeur les clubs sportifs du Beaujolais et leurs sponsors privés • Une boutique sensorielle présentant les dernières tendances du marketing autour des cinq sens • De nouvelles animations : démonstrations d’équicoaching, initiation au golf

Les conférences 11 h - « Les pépinières d’entreprises en Beaujolais » ou comment ces couveuses sont sources de success story et de pérennité 17 h 30 - « Sponsoring et mécénat ou l’art d’investir, de communiquer et de soutenir des projets sportifs » 18 h 30 - « Le sport est-il une entreprise comme une autre ? » 19 h 30 - La remise des trophées «Excellence 2012» clôturera cette manifestation. Contact : Pascal Danger pdanger@villefranche.cci.fr Mylène Vivier mvivier@villefranche.cci.fr

Les rendez-vous d’experts d’une durée de 20 min permettront d’avoir une première information qui pourra être enrichie par des entretiens individuels. Pour chaque rendez-vous, deux horaires vous sont proposés. La sécurisation des données informatiques en entreprise

9 h 15

14 h 30

La relation banque-client

9 h 15

14 h 30

L’accessibilité des commerces et des Cafés Hôtels Restaurants

9 h 15

14 h 30

Financez votre développement à l’international

9 h 15

14 h 30

Facilitez vos partenariats techniques et commerciaux en Europe

9 h 45

15 h 00

Choisir et protéger une marque, une enseigne, une raison sociale

9 h 45

15 h 00

Santé au travail : de la visite médicale à la prévention

9 h 45

15 h 00

Handicap : intégrer la différence dans son entreprise

9 h 45

15 h 00

Appels d’offres européens : comment vendre au secteur public des 27 pays de l’UE

10 h 15

15 h 30

Trouver des financements au démarrage de l’activité

10 h 15

15 h 30

Comment rédiger son document unique

10 h 15

15 h 30

Vos formalités en ligne : certificat électronique, formalités à l’international…

10 h 15

15 h 30

L’adéquation homme-projet

10 h 45

16 h 00

Accueillir un jeune : participer au parcours des métiers

10 h 45

16 h 00

Les Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CCEF) : rôle et missions, comment les utiliser ?

10 h 45

16 h 00

Les réseaux sociaux en entreprise

10 h 45

16 h 00

Inscription en ligne sur : www.beaujolais-cci.com/salon

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

31


ACTUALITÉS CCI

Plus de 100 exposants…

(Sous réserve de modifications)

Venez découvrir le village d’entreprises en Beaujolais, Terre d’excellence

QUARTIER DES AFFAIRES ET FINANCES

RUE DU COMMERCE

AVIVA SANCRICCA Assurances

ARTEOGRAPH Marquage publicitaire – Enseignes www.arteograph.com

BEAUJOLAIS INITIATIVES Conseils, aide, appui, soutien et parrainage au financement et au développement des projets des créateurs d’entreprises www.beaujolais-initiatives.org BEAUJOLAIS BUSINESS ANGELS Financement, soutien au développement et à la croissance des PME locales www.beaujolais-cci.com CERFRANCE Conseil, expertise comptable www.cerfrance69.fr

CANON FAC SIMILE Commerce d’équipements de bureau FEDERATION DES ASSOCIATIONS DE COMMERCANTS ET ARTISANS DU PAYS BEAUJOLAIS www.chequecadeaubeaujolais.com GARAGE THIVOLLE SAS Citroën www.thivolle.com

OFFICE DE TOURISME DE VILLEFRANCHE-BEAUJOLAIS www.villefranche-beaujolais.fr CCI DU BEAUJOLAIS Service Commerce www.beaujolais-cci.com PRESTATIME Services aux entreprises www. prestatime.fr HOTEL ICI ET LA Hôtel – Restaurant – Centre d’Affaires http://hotelicietla.com LA BOUTIQUE SENSORIELLE Boutique Marketing Sensoriel

GIBUS COMMUNICATION - SIGNARAMA Enseignes, signalétique, marquage publicitaire www.villefranche69.signarama.fr

ZONE DES ACTIVITES INDUSTRIELLES

AVEC EXPERTS COMPTABLES

HOTEL AMBIANCE Hôtel - Restauration www.hotel-ambiance.com

ADEFIM RHODANIENNE Métallurgie www.opcaim.com

UBIFRANCE Aide à l’export pour entreprises françaises www.ubifrance.fr

LE KIOSQUE DE LA FORME Produits bio et complément alimentaire www.ericfavresport.com

BAT 3A Département Energies renouvelables

CIC LYONNAISE DE BANQUE Banque www.cic.fr

VIGNERONS DE BEL AIR www.vignerons-belair.com

COFACE Assurance crédit www.coface.fr

DIRECTION REGIONALE DES FINANCES PUBLIQUES

VILLEFRANCHE AUTOMOBILES SAS Renault www.thivolle.com

BNP PARIBAS Banque www.bnpparibas.net

VINS DESCOMBE Négoce de vin www.vins-descombe.fr

32

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

ESAT ANNE MARIE BEDIN Sous-traitance et service www.agivr.blogspot.fr GARDETTE INDUSTRIE Mécanique de précision www.gardette.fr LABARONNE CITAF Fabrication de citernes souples www.labaronne-citaf.fr


LEGROS MECANIQUE/FRAD Outillage machines spéciales levage

QUARTIER DES SERVICES

SOTRADEL LOGISTIQUE Transport logistique ww.sotradel.com

ACCELR-R2A Service et conseil aux entreprises www.conseil-plus.info

PASQUIER FAVRE Métallurgie www.pasquierfavre.fr

AMALLIA Logement social www.amallia.fr

ELITE IMMOBILIER Promotion Immobilière www.elite-immobilier.com

APPLIBOX Agence WEB www.applibox.com

MISSION LOCALE Accompagnement des jeunes de moins de 26 ans www.mission-locale.fr

ACROBART Travaux sur bâtiments urbains et industriels www. acrobart.fr

AUTOCARS MAISONNEUVE Transport public de voyageurs www.maisonneuve.net

ARFA Centre de Formation www.arfa-formation.fr

ACTIPOLE Promotion Immobilière www.actipole.fr

CALAD’IMPRIM Copieurs – fax- imprimantes www.caladimprim-villefranche.fr

CCI DU BEAUJOLAIS Centre de Formation www.villefranche-beaujolais.fr

MEDEF LYON RHONE www.medeflyonrhone.fr

CRMN Maintenance en propreté bâtiment www.crmn.fr

MAISON DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION Emploi et territoire www.mdef-paysbeaujolais.com

DG PROMO Agence de communication www.dgpromo.fr

ADECCO Interim www. adecco.fr

DLMC Conseil en marketing www.dlmarketingconseil.com

MASSAGES ASSIS (animation) Bien-être, détente, sports www.massagesassis.com

BOULEVARD DU DEVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DES RÉSEAUX

GOLIATH-MULTISERVICES Formation informatique et audits www.goliathmulti.com

CJD VILLEFRANCHE Centre de Jeunes Dirigeants d’Entreprises www. cjd.net

HABITAT BVS Logement social www.habitatbvs.fr

ISARA École d’ingénieur www.isara.fr

CCI DU BEAUJOLAIS Service Qualité Sécurité Environnement www.beaujolais-cci.com PORT DE VILLEFRANCHE ET PARCEXPO www.beaujolais-cci.com www.parcexpo.com

SYNDICAT MIXTE DU BEAUJOLAIS Développement du Territoire www.paysbeaujolais.com CAVIL Développement Economique www.cavil.fr CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L’ARTISANAT DU RHONE www.cm-lyon.fr ATOUTS BEAUJOLAIS Tourisme www.atouts-beaujolais.fr SCRIBES Assistance/Location bureaux équipés www.scribes.fr AGIR AVEC ELLES Promotion de la femme dirigeante, décideur économique, culturel, sportif et social www.agir-avec-elles.fr CLUSTER BEAUJOLAIS Coopération inter-entreprises www.clusterbeaujolais.com ERAI Accompagnement international www.erai.org BTP RHONE Fédération des Entreprises du BTP www.btp-rhone.ffbatiment.fr CCI DU BEAUJOLAIS Création, transmission, reprise www.beaujolais-cci.com MADE IN BEAUJOLAIS Marque Territoriale www.madeinbeaujolais.com

PROCELEC Installation alarme intrusion incendie, télésurveillance www.procelec.fr SEGUIGNE ET RUIZ Prestataires de service propreté www.seguigneruiz.com ATVI - DSMI TELECOM Téléphonie fixe et mobile www.dsmi-telecom.fr CALAD’IMPULSION Coopérative d’activités www.calad-impulsion.fr ADOSIS Communication Internet www.adosis.com LBI NT Informatique www.lbint.fr ACRT Télécommunications www.acrt.org

G2B TEMPORIS Intérim et recrutement www.temporis-franchise.fr SELPRO Intérim et recrutement www.selpro.fr POLE EMPLOI www.pole-emploi.fr

UNIVERSITÉ JEAN MOULIN LYON 3 www.univ-lyon3.fr

INNOVATION CCI DU BEAUJOLAIS Service 3I www.beaujolais-cci.com INPI Propriété Industrielle www.inpi.fr

QUARTIER DE L’OLYMPE CLUBS SPORTIFS OFFICE DES SPORTS DE VILLEFRANCHE BEAUJOLAIS RUNNERS AVIRON UNION NAUTIQUE CSV RUGBY NDVB (NATATION) WEEK END BEAUJOLAIS FOOTBALL CLUB

En savoir plus : www.beaujolais-cci.com/salon

SQUARE DES RESSOURCES HUMAINES AFPI RHODANIENNE Formation professionnelle/industrie www.afpi-cfai.com

Avec le soutien de :

BNPSI Portage salarial www.bnpsi.org CENTRE DE GESTION DU STRESS Centre d’Information et d’Intervention sur le Stress et l’Équilibre Psychosocial www.centres-gestion-stress.com DARCOR Conseil en gestion des Ressources Humaines www.darcor-ra.com

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

33


ACTUALITÉS CCI

Un docteur pour le Beaujolais Hélène Gibert, bien connue des nombreux acteurs du Beaujolais viticole, qui fut chef de projet au Lycée Bel Air à Saint Jean d’Ardières, vient de soutenir une thèse au laboratoire d’Etudes Rurales à Lyon : « requalification du vignoble du Beaujolais : une approche systémique ». Cette thèse brillamment réussie démontre l’évolution des stratégies de valorisation du vignoble Beaujolais dans un contexte socio-économique en mutation, tout en apportant un éclairage

spécifique sur les relations avec les territoires de consommation et de promotion que sont Lyon et Paris. Rappelons qu’Hélène Gibert s’est fortement engagée en 2008/2009 pour la mise en place du Cluster Beaujolais où elle a apporté une contribution significative dans l’émergence des premiers projets ayant trait à la diversification de la production. Par ailleurs, Hélène Gibert est également Ingénieur des Ponts, des Eaux et Forêts et vétérinaire. Elle est à présent Docteur en Géographie et Aménagement. Nous adressons à Hélène nos plus vives félicitations pour l’excellence des travaux présentés et ce parcours sans faute.

Bernadette Lafond fait découvrir l’hôpital de Beaujeu au Club des Entrepreneurs Avec 250 salariés, l’hôpital de Beaujeu est le premier employeur de la Communauté de Communes de la Région de Beaujeu. Bernadette Lafond, directrice de cet hôpital a présenté avec enthousiasme, ce mercredi 12 septembre aux entrepreneurs du Club de Beaujeu, la structure qu’elle dirige depuis 14 ans. Elle a tenu à rappeler l’importance de cet hôpital de proximité qui accueille des malades issus d’un périmètre géographique restreint, évitant ainsi tout déracinement familial.

Il est à noter également que les salariés, tant le corps médical que le personnel des services connexes, habitent également aux environs de Beaujeu. Sylvain Sotton, Maire de Beaujeu, également Président du Conseil de Surveillance de l’hôpital a salué la bonne gestion de cette structure hospitalière. La découverte de l’hôpital en tant que secteur économique a été particulièrement appréciée des membres du Club de Beaujeu. Contact : pdanger@villefranche.cci.fr

Information sur l’accessibilité Une trentaine de commerçants étaient présents à la réunion d’information de ce 27 septembre sur le thème de l’accessibilité, organisée par la CCI du Beaujolais, en partenariat avec la Mairie de Villefranche. Ils ont été accueillis par Jean Luc Lafond, élu commerce de la CCI et Martine Glandier, Adjointe déléguée à l’emploi, l’économie, le commerce, les halles & marchés et le camping de la ville de Villefranche. Isabelle Vallance, instructeur Accessibilité à la Direction départementale des territoires (DDT) de Lyon et Thierry Calvi, assistant d’études, à la DDT Antenne de Villefranche-Beaujolais, ont présenté la loi du 11 février 2005 : ses échéances, procédures et dérogations.

34

Didier Moulin, conseiller délégué à l’accessibilité et aux personnes handicapées et Daniel Banck, adjoint délégué à l’aménagement de l’espace urbain et au stationnement sont, quant à eux, intervenus sur la politique de la ville de Villefranche en matière d’accessibilité. Cette réunion s’est terminée sur un échange de questions des commerçants et de réponses des intervenants. Rappelons que Céline Massa, chargée de mission Qualité Sécurité à la CCIB répond aux questions des commerçants et aux Etablissements Recevant du Public (ERP) sur ce sujet. En savoir plus : cmassa@villefranche.cci.fr

ENTREPRENDRE EN BEAUJOLAIS OCTOBRE 2012

Identifier les normes et réglementations relatives à vos produits : Prestation gratuite sur rendez-vous. Enterprise Europe Network (EEN) vous propose, dans les locaux de la CCI du Beaujolais, d’identifier gratuitement l’ensemble des normes et réglementations auxquelles devront être soumis les produits que vous souhaitez fabriquer ou commercialiser. Suite à un entretien d’1 h 30 pour comprendre votre produit, l’EEN rédige, sous un mois, un rapport détaillant les normes et réglementations lui incombant sur le marché français. Vous pouvez aussi élargir votre demande, si vous souhaitez l’exporter, à d’autres pays. Par ailleurs une permanence mensuelle de l’EEN se tient chaque mois à la CCI. Prochaine permanence : 7 novembre Pour plus d’information, contactez André Robin ou Garance Muraille au 04 74 62 72 00.

Le Club du Beaujolais Val de Saône à Lancié Plus de 50 personnes ont participé ce jeudi 6 septembre à la visite du site du Savour Club à Lancié. À l’invitation de Jacky Ménichon, maire de Lancié, vice-président de la communauté de communes du Beaujolais Val de Saône, le club des Entrepreneurs du Beaujolais Val de Saône a ainsi découvert ce site de 11 000 m² couvert en phase de reconversion, suite à son rachat par l’intercommunalité. Les bâtiments seront prioritairement destinés à accueillir des entreprises du secteur vitivinicole. La restructuration du site devrait permettre à environ 10 entreprises de disposer ainsi d’un lieu qualitatif pour leur activité. À noter que ces bâtiments sont proposés à la vente. Les Maires des communes de la Communauté de Communes dont Bernard Fialaire, président de la structure intercommunale, étaient également présents aux côtés des entrepreneurs lors de cette visite très conviviale. Contact : pdanger@villefranche.cci.fr


• Sessions collectives de 30 heures en anglais, espagnol, italien, allemand et français langue étrangère : démarrage en octobre et novembre • Sessions individuelles sur mesure • Speaking in Public, prise de parole en public en anglais : 26 octobre, 16 et 23 novembre • Semaine intensive anglais pour les scolaires : du 5 au 9 novembre • Test TOEIC : 15 novembre > Et aussi les langues rares : chinois, russe, polonais Formations spÉcifiques « CommerÇants » • Excel perfectionnement : 16, 18 et 23 octobre • Word perfectionnement : 24, 25 et 30 octobre • Paquets cadeaux : 12 novembre • Décors de vitrines : 19 novembre > Anglais : Démarrage à tout moment de l’année Gestion & comptabilitÉ • Établir ses comptes de fin d’exercice : 13, 15, 20 et 22 novembre • Les déclarations sociales : 16 novembre • Les bases de la paie : 20, 23 et 27 novembre • Approfondissement de la paie : 6 et 11 décembre Management • Accompagnez et rentabilisez le changement dans votre entreprise : 16 et 23 novembre • Management d’équipe : 3, 4, 13 et 20 décembre Ressources humaines • Le comité d’entreprise, attributions et fonctions : 22 novembre Communication & DÉveloppement personnel • Formation de formateurs : 19, 20, 29 novembre et 11 décembre • Optimiser son temps et ses priorités : 10, 11, 20 décembre • Animer des réunions efficaces : 12, 13 et 27 novembre

@

Retrouvez toutes nos formations sur : www.beaujolais-cci.com

roi re d t ind

!

n

D.I.F.

ue l

FORMATION EN LANGUES

ot

d ivi

t àl a f or ma

io

La CCI du Beaujolais : votre partenaire formation

Pensez à v

CCI formation

Vente-relation client • Un accueil professionnel en face à face : 15 et 16 novembre • Réussissez vos actions de communication : 19 et 26 novembre • Gérer les réclamations clients au téléphone : 13 et 18 décembre Commerce international • Maitriser les fondamentaux du commerce international : 7, 14, 18 décembre • Les règles incoterms 2010 : 26 novembre • La TVA à l’international : 23 novembre • DEB et TVA intracommunautaire : 16 novembre • Crédits documentaires : 5 et 11 octobre • La douane et l’entreprise : 3, 10 et 17 décembre QualitÉ – HygiÈne – SÉcuritÉ • Les règles d’hygiène alimentaire dans la restauration : 5 et 12 novembre • Sauveteurs Secouristes du Travail : 10 et 11 décembre • Recyclage SST : 8 novembre Informatique • Améliorer vos supports de communication et vos images : 13 et 16 novembre • Partir à la conquête des réseaux sociaux : 20 novembre NOUVEAU ! • Initiation au micro-ordinateur : 24 octobre • Windows : 25 octobre • Word fonctions de base : 12 et 15 novembre • Word faux débutants : 19 et 22 novembre • Word mailing, modèles et formulaires : 26 novembre • Word trucs et astuces : 29 novembre • Excel fonctions de base : 16, 20 et 23 novembre • Excel faux débutants : 27 et 30 novembre • Excel trucs et astuces : 10 décembre • Excel base de données et tableaux croisés dynamiques : 13 novembre • Excel fonctions avancées et simulations : 15 novembre

Pour plus d’information, toute notre équipe est à votre disposition au 04 74 62 95 89 ! E-mail : formation@villefranche.cci.fr Notre centre est certifié ISO 9001


Eeb n26  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you