Issuu on Google+

LES FLUX MIGRATOIRES DANS LE COTENTIN

Novembre 2010

Sommaire

Les flux migratoires dans le Cotentin ........................................ 2   Fort exode des jeunes...............................................................5   Le Cotentin retient ses cadres et attire les retraités .................. 7  


LES FLUX MIGRATOIRES DANS LE COTENTIN

28% des nouveaux arrivants viennent de BasseNormandie, soit du département de la Manche (Centre et Sud Manche), 14.5%, du Calvados, 11.1% et de l’Orne, 1.7%.

Le recensement de la population établi par l’Insee permet d’observer les échanges migratoires d’un territoire sur 5 années. Chaque enquête de recensement interroge les personnes sur leur lieu de résidence 5 ans auparavant. Cette question ne concerne que les populations âgées de 5 ans ou plus. Les caractéristiques sociodémographiques prises en compte sont celles déclarées lors de l’enquête de recensement.

Les personnes qui ont quitté le Cotentin sont pour plus d’un tiers restées en Basse-Normandie, dont 18.1% dans la Manche, 17.7% dans le Calvados et 1.8% dans l’Orne.

D’après les résultats du recensement 2007 de l’Insee, le Cotentin enregistre plus de départs (17 933) que d’arrivées (15 311).

Répartition Région de destination provenance des établissements des desdéparts nouveaux pardu tranche arrivants Cotentin d'effectif dans le Cotentin Basse-Normandie Ile-de-France

16% 28%

Bretagne Haute-Normandie

3% 3%

Provence-Alpes Côte d'Azur

3%

Pays de Loire

4%

Rhône-Alpes Nord-Pas-de-Calais

6% 20%

7% 10%

Centre Autres

Source : Insee, recensement de la population 2007, exploitation principale

CCI CHERBOURG COTENTIN – Novembre 2010

2


Répartition Région de destination des établissements des départs pardu tranche Cotentin d'effectif Basse-Normandie Bretagne

14%

Ile-de-France

3% 3%

Pays de Loire

37%

3%

Haute-Normandie

4%

Provence-Alpes Côte d'Azur Rhône-Alpes

5%

Centre 6%

Aquitaine 11%

Autres

14%

Source : Insee, recensement de la population 2007, exploitation principale

Bilan migratoire par région 7 000 6 000

Arrivées

Départs

Solde

5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 -1 000 -2 000 -3 000

Source : Insee, recensement de la population 2007, exploitation principale

CCI CHERBOURG COTENTIN – Novembre 2010

3


Le bilan migratoire du Cotentin est déficitaire, -2 621. Ce déficit est largement creusé par un échange défavorable avec la Basse-Normandie ; 4 187 arrivées contre 6 739 départs soit un solde de -2 551. En effet, le Calvados enregistre un nombre d’arrivées en provenance du Cotentin important, dont plus de 2 000 pour la seule ville de Caen. Cet exode vers la cité caennaise est en grande partie dû à son rôle de pôle universitaire régional.

CCI CHERBOURG COTENTIN – Novembre 2010

4


FORT EXODE DES JEUNES

En 5 ans, 8 553 jeunes de moins de 25 ans ont quitté le Cotentin et seulement 4 614 l’ont rejoint. Le solde des arrivées et des départs est très nettement négatif pour la classe d’âge des 20 à 24 ans, 1 862 arrivées contre 4 229 départs. Ce sont en majeure partie les actifs ayant un emploi (y compris apprentissage et stage rémunéré) de cette classe d’âge, 50.8%, et des étudiants, 39.4%, qui ont quitté le Cotentin.

Toutes classes d’âges confondues, le Cotentin a perdu 827 actifs. Le solde migratoire des jeunes actifs du Cotentin est déficitaire, 2 438 jeunes de moins de 25 ans ont quitté le Cotentin contre 1 328 arrivées. Passé 30 ans, le solde des actifs arrivant dans le Cotentin est excédentaire, + 270. L’exode des étudiants est massif, 3 720 partants contre 1 184 arrivants soit un solde négatif de ­ 2 536. En 5 ans, 1 300 étudiants du Cotentin ont rejoint la ville de Caen. Cette commune concentre à elle seule 35% des migrations d’étudiants en provenance du Cotentin. Viennent ensuite les villes de Rennes, de Saint-Lô et de Paris dans des proportions moindres, respectivement 5.7%, 3.6% et 3% des étudiants partants ont rejoint ces villes.

Bilan migratoire par tranche d'âge 7 000

Arrivées

Départs

Solde

6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 -1 000 -2 000 -3 000

Source : Insee, recensement de la population 2007, exploitation principale

CCI CHERBOURG COTENTIN – Novembre 2010

5


Bilan migratoire par type d'activité 9 000 7 000

Arrivées

Départs

Solde

5 000 3 000 1 000 -1 000 -3 000

Source : Insee, recensement de la population 2007, exploitation principale

CCI CHERBOURG COTENTIN – Novembre 2010

6


LE COTENTIN RETIENT SES CADRES ET ATTIRE LES RETRAITES

En analysant la répartition des arrivants et des partants par catégorie socioprofessionnelle, deux types d’activités enregistrent un excédent migratoire : les cadres et professions intellectuelles supérieurs, +66, et les retraités, +608. En 5 ans, le Cotentin enregistre l’arrivée de 1 675 cadres en provenance principalement d’Île-deFrance, 19.8%, du reste de la Basse-Normandie, 18.2%, de Bretagne, 16.2% et de HauteNormandie, 8.1%.

Les migrations d’actifs dans le Cotentin sont étroitement liées au tissu industriel de la région. Si les premières régions pourvoyeuses de nouveaux actifs dans le Cotentin sont la BasseNormandie, l’Île-de-France, la Bretagne et la Haute-Normandie, on constate un flux important d’actifs en provenance de villes au tissu industriel similaire (port et marine notamment). Cette tendance s’observe dans les deux sens, les départs vers des villes au tissu économique similaire (Brest, Toulon, Le Havre et Lorient) sont également nombreux.

Ville de provenance des actifs (Flux>=100) 600 500 Ouvriers 400 Employés 300

Prof. Intermédiares

200

Cadres

100

Artisans, commerçants, chefs d'entreprise

0

Source : Insee, recensement de la population 2007, exploitation principale

CCI CHERBOURG COTENTIN – Novembre 2010

7


En 5 ans, le Cotentin a attiré 1 862 retraités, seulement 1 253 l’ont quitté, soit un solde excédentaire de 608. Le Cotentin attire de nombreux retraités d’Île-deFrance. Le littoral est un lieu d’implantation privilégié pour ces nouveaux arrivants, notamment la Côte des Isles et le Val de Saire.

Cette structure diffère de la répartition des nouveaux arrivants, toutes catégories confondues, sur le territoire. En effet, plus de 50% des 15 311 arrivants du Cotentin se sont implantés dans la communauté urbaine de Cherbourg.

Répartition Région de provenance destination des établissements des desdéparts retraités pardu tranche Cotentin d'effectif IDF 2% 2%

10%

Basse-Normandie Haute-Normandie

3%

PACA

3% 43%

5%

Pays de Loire Centre

5%

Picardie Bretagne

9%

Languedoc-Roussillon 18%

Autres régions

Source : Insee, recensement de la population 2007, exploitation principale

CCI CHERBOURG COTENTIN – Novembre 2010

8


Analyse réalisée par Pierric Hourçourigaray (CCI de Cherbourg-Cotentin). Pour toutes informations complémentaires sur cette étude, contactez Pierric Hourçourigaray :

02-33-23-32-15

phourcourigaray@cherbourg-cotentin.cci.fr

Source :

Insee, recensement de la population 2007, exploitation principale

Publication de la Chambre de commerce et d’industrie de Cherbourg-Cotentin, Hôtel Atlantique, boulevard

Félix Amiot, BP 839, 50108 Cherbourg-Octeville Cedex

Directeur de la publication : Jean-Claude Camus

Toutes nos études sont disponibles sur www.ecotentin.fr


Les flux migratoires dans le Cotentin