Issuu on Google+

LLEIDA, UNE DESTINATION PRÉFÉRENTIALLE DE VACANCES TOUTE L'ANNÉE Lleida, située dans une enclave géographique privilégiée –entre Barcelone et Madrid‐ , dans la partie ouest de la Catalogne, au nord‐ ouest de la péninsule Ibérique, limite au nord avec la France et Andorre. Cette ville est une destination bien connue des passionnés de montagne, de ski, de culture ou des sports d’aventure, mais c’est aussi une destination offrant de nombreux choix et possibilités touristiques idéaux pour des vacances en famille ou avec des amis. Une région dans laquelle les visiteurs peuvent profiter pendant les quatre saisons de l’année d’un environnement naturel agrémenté d’un patrimoine culturel et historique de premier ordre, du charme de nombreux villages intéressants d’un point de vue historique, de traditions ancestrales, d’un tourisme actif et d’aventure spécialement pensé pour les sportifs les plus exigeants, d’une succulente gastronomie ainsi que de l’authenticité et de la gentillesse de ses habitants. Ces dernières années, l’amélioration des communications a également contribué à renforcer Lleida en tant que destination touristique de premier ordre dans l’ensemble de l’État espagnol. En effet, on ne peut que souligner l’existence d’une infrastructure entièrement consolidée comme le train à grande vitesse qui relie Lleida avec Barcelone et Madrid et, par extension, avec le reste du pays. Quant à l’aéroport Lleida‐ Alguaire, celui‐ ci donnera un nouvel élan au secteur en incluant Lleida dans le réseau d’aéroports régionaux européens et en augmentant ainsi la connectivité avec plusieurs coins du continent. Dans le domaine naturel, Lleida offre des paysages très variés. Dans la zone de haute montagne des Pyrénées, les visiteurs trouvent une nature à l’état pur; citons plus particulièrement le Parc National d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici —le seul parc national de Catalogne— et les parcs naturels des Hautes Pyrénées et du Cadí‐ Moixeró. Dans les pré‐ Pyrénées se trouvent, parmi les sites les plus remarquables, le Parc Territorial Collegats‐ Terradets, la Réserve de Chasse du Boumort ou le défilé de Mont‐ rebec. La plaine offre soit des paysages calmes, parfois sobres et d’autres fertiles, embellis d’oliviers centenaires, d’arbres fruitiers et de terres de culture. Le Lac d’Ivars et Vila‐ Sana ou le Confluent du Sègre, le Cinca et l’Èbre sont parmi les sites les plus spectaculaires. Par ailleurs, les comarques de Lleida (nom donné aux divisions territoriales en Catalogne) sont les leaders en Espagne en matière de sports d’aventure, avec 171 sociétés qui organisent une cinquantaine d’activités aquatiques, aériennes et terrestres différentes. La démarcation de Lleida est également à la tête du secteur du ski: les 11 complexes sportifs regroupés sous la distinction “Neige de Lleida” offrent 460 Km de pistes (parmi lesquels 110 Km. sont enneigés par 1.358 canons à neige), une capacité pour déplacer 110.000 passagers/h grâce aux 106 remonteurs et plus de 30.000 places d’hébergement réglé à proximité des complexes d’hiver. À la richesse du patrimoine monumental —dont le legs roman est le principal élément, qui a pour vedette l’ensemble des églises de la vallée de Boí—, s’ajoute une offre festive variée et de nombreuses activités sportives et culturelles. Nous ne manquerons pas de citer les diverses initiatives qui ont contribué à permettre au secteur d’être rentable en toute saison, comme l’ouverture du Centre d’Observation de l’Univers du Montsec (PAM), un ambitieux projet qui combine la recherche, l’éducation, la diffusion et le tourisme culturel et scientifique; la mise en marche du Train des Lacs, train touristique qui relie la capitale et les pré‐ Pyrénées; la création de nouveaux espaces d’exposition (le Musée de Lleida, le Musée des Costumes en Papier de Mollerussa, le Musée du Ski


du Val d’Aran); des routes touristiques destinées à faire connaitre la richesse naturelle, culturelle et architecturale de la région (Route des Châteaux de Sió, Routes de Pyrénées Comtales, Pallars Nostalgique, Route du Vin de Les Garrigues, Routes Littéraires d’El Pallars, etc.)… La capitale, Lleida, mérite une mention particulière; en effet, son legs monumental (la splendide Seu Vella, joyaux de la période romane‐ gothique, ou le château de Gardeny) cohabitent avec des équipements ultramodernes comme La Llotja, un palais des congrès destiné aux rencontres professionnelles et aux grands spectacles. Informations de presse: Cabinet de Presse du Patronat de Turisme de la Diputació de Lleida Téléphone: 00 34 973 24 54 08 ‐ Fax: 00 34 973 24 55 58 E‐ mail: jcabases@diputaciolleida.cat Web: www.lleidatur.com Pour obtenir des photos ou des images: 00 34 973 24 54 08 / mgarcia@diputaciolleida.cat PRODUITS VEDETTE LA PLUS GRANDE SUPERFICIE SKIABLE DE L’ÉTAT ESPAGNOL LES PYRÉNÉES DE LLEIDA, 460 KILOMÈTRES DE PISTES Les 11 stations de ski des Pyrénées offrent dans l’ensemble la plus grande superficie skiable de l’Etat espagnol, avec 4.000 hectares, 460 km de pistes —parmi lesquels 110 km sont enneiges grâce à 1.358 canons à neige—, une capacité pour déplacer 109.403 passagers/heure à travers 106 remonteurs et plus de 30.000 places d’hébergement entre hôtels, campings, appartements et tourisme rural situes à proximité des stations de ski. Les possibilités de profiter de la neige dans les Pyrénées de Lleida sont nombreuses. Outre le vaste choix de ski alpin et nordique proposé par les 11 complexes touristiques d’hiver, s’ajoutent toute une série d’activités ludiques‐ sportives et d’après-ski qui ont donné lieu à une offre variée pour satisfaire les besoins de tous les publics et de tous les âges, dans des cadres de rêve. Parmi ces activités, se trouvent notamment les balades en raquettes, ou les excursions et balades en traineaux à chiens, des sorties à cheval, en quads, héliski et vols panoramiques en hélicoptère pour n’en citer que quelques‐ unes. Parmi les 11 complexes touristiques d’hiver situes dans les Pyrénées de Lleida, 6 sont de ski alpin (Baqueira Beret, Boí Taüll Resort, Espot Esquí, Port‐ Ainé, Port del Comte, Tavascan) et 7 de ski nordique (Baqueira Beret, Aransa, Lles, Ski Pallars Tavascan, Sant Joan de l'Erm, Tuixent-la Vansa et Virós-Vall Ferrera). Les complexes de Baqueira Beret et Tavascan proposent les deux disciplines. Pour plus de renseignements: Baqueira Beret (La Val d'Aran): Tél. 003493 205 82 92 / 0034973 63 90 25 ‐ www.baqueira.es Boí Taüll Resort (L’Alta Ribagorça): Tél. 00 34 973 69 60 44 ‐ www.boitaullresort.com Espot Esquí (El Pallars Sobirà) : Tél. 00 34 973 62 40 58 ‐ www.skipallars.cat


Port‐ Ainé (El Pallars Sobirà): Tél. 00 34 973 62 11 99 ‐ www.skipallars.cat Port del Comte (El Solsonès): Tél. 00 34 973 49 23 01 ‐ www.portdelcomte.net Tavascan (El Pallars Sobirà): Tél. 00 34 973 62 30 79 ‐ www.tavascan.net Aransa (La Cerdanya): Tél. 00 34 973 29 30 51 ‐ www.aransaski.com Lles (La Cerdanya): Tél. 00 34 973 29 30 49 ‐ www.lles.net Sant Joan de l'Erm (L’Alt Urgell): Tél. 00 34 973 29 80 15 ‐ www.santjoandelerm.com Tuixent‐ la Vansa (L’Alt Urgell): Tél. 00 34 973 29 82 43 ‐ www.tuixent‐ lavansa.com Virós-Vall Ferrera (El Pallars Sobirà): Tél. 00 34 630 82 7536 ‐ www.yetiemotions.com Tot Nòrdic: Tél. 609 78 80 87 ‐ www.totnordic.com Aéroport de Lleida-Alguaire: Tél. 00 34 973 03 27 00 ‐ www.aeroportlleida.cat Patronat de Turisme: Tél. 00 34 973 24 54 08 ‐ www.lleidatur.com LEADER EN TOURISME ACTIF ET SPORTS D’AVENTURE LLEIDA COMPTE 171 ENTREPRISES DANS LE SECTEUR S’il y a un endroit qui joint les sports d’aventure au plaisir de paysages incomparables et d’une nature débordante à toute époque de l’année, c’est sans aucun doute tout le territoire de Lleida et, de façon plus particulière, la région des Pyrénées de Lleida. Lleida est leader en Espagne depuis 1980 pour ce qui est de l’offre des sports d’aventure et du tourisme actif. Avec l’arrivée du printemps et le dégel, commence la période des sports d’aventure et du tourisme actif qui coïncide avec la fin de la saison de ski dans la plupart des stations des Pyrénées de Lleida. Dans l’ensemble des régions de Lleida travaillent 171 entreprises de tourisme actif et de sports d’aventure qui offrent plus de 50 activités différentes d’eau, terrestres et aériennes. Ces entreprises ont des contrats de services annuels qui se situent aux environs de 600.000 et donnent du travail à 2.200 personnes entre le personnel fixe et saisonnier, dont 700 sont employées toute l’année et le reste en saison. Les activités d’eau sont celles pour lesquelles la demande est plus importante avec 62% du total. Les activités de terre représentent 36% des services demandés et celles de l’air, dont la demande est d’un public moins nombreux, représentent seulement 2% des services offerts. Parmi les sports aquatiques, les eaux des rivières Noguera Ribagorçana, Noguera Pallaresa, Garonne et Sègre sont idéales pour leur pratique, aussi bien pour leur vivacité à certains endroits que pour leur tranquillité à d’autres. Le rafting est le sport roi de la modalité en eaux vives mais on remarque aussi d’autres sports comme le canoë‐ kayak, l’hydro speed, l’hydrotraîneau, le canyoning, les canoës gonflables et l’hydro bob. Le canyoning gagne des amateurs avec le temps; un des endroits idéaux pour le pratiquer est le défilé de Collegats. Pour ceux qui veulent pratiquer des sports en eaux plus tranquilles, l’offre est aussi ample et variée: canoë‐ kayak, motos aquatiques, activités sous‐ marines, l’open kayak, le ski nautique, la voile et l’ultra tube. D’autres modalités qui sont très pratiquées à Lleida grâce aux conditions de l’air sont les disciplines aériennes qui incluent des sports comme le parapente, le delta plane, les ballons aérostatiques, le vol sans moteur et les ultralégers. Certains espaces de Lleida idéaux pour les pratiquer sont la chaîne du Montsec, à Àger —lieu par excellence pour ces modalités—, l’aérodrome d Alfés, dans la région d’El Segrià, et les vallées d’Organyà.


Dans les modalités terrestres nous avons le VTT, l’escalade, la spéléologie, le saut a l’élastique et la randonnée, entre autres, qui se pratiquent toute l’année. En ce qui concerne l’escalade, a Lleida on peut pratiquer la modalité sur roche ou sur glace. Le Montsec, la Pica d’Estats (3.143 m, la cime la plus haute de Catalogne), le défilé de Terrages, Vilanova de Meià ou Sant Lloreç de Montgai sont des parages idéaux pour la pratiquer. Le trekking gagne des adeptes Dans la vaste gamme d’activités de nature qu’offrent les régions de Lleida, le trekking est une des modalités qui gagne des adeptes grâce, en bonne partie, a la création d’itinéraires qui parcourent quelques‐ uns des parages les plus suggestifs des Pyrénées —et de la plaine— de Lleida. El Pallars Sobirà offre l’itinéraire de la randonnée La Porta del Cel, un parcours qui unit sur un même chemin les Pyrénées de Lleida et l’Ariège française et passe par quatre refuges de la région d’El Pallas Sobirà. La traversée, de 65 kilomètres et un dénivelé accumulé de 11.000 mètres, a, comme ascension obligatoire, les cimes de la Pica d’Estats (3.143 m) et de Certascan (2.853 m). Le Parc National d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici offre la possibilité de réaliser une traversée qui parcourt les 9 refuges gardes de la zone à une altitude moyenne de 2.400 m avec un dénivelé accumulé de 9.200m et un parcours d’environ 55 km. Il s’agit de Carros de Foc, une façon de connaitre le parc en pratiquant le trekking de 5 et 7 jours en passant la nuit dans des refuges. Sous le nom de Cavalls del Vent fut étrenné en 2003 dans le Parc Naturel du Cadí‐ Mixeró un itinéraire très attrayant qui consiste à parcourir les huit refuges gardés au long d’un chemin sinueux et varié, de grande beauté. Les altitudes auxquelles se déroule le circuit vont de 910 à 2.520 m, avec une longueur de 97 km. et un dénivelé total positif de 5.200 m. Le Val d’Aran offre el Setau Sagèth (Septième Sceau), une traversée par des chemins signalises qui parcourt une bonne partie du sentier GR 211 et permet de jouir des paysages de haute montagne et de connaitre par soi-même l’histoire, la culture et l’architecture du Val d’Aran. Le Setau Sagèth est une traversée circulaire de 103 km de parcours et 9.100 m de dénivelé accumulé qui commence et finit à Vielha. La Route des Étangs Cachés est une traversée de haute montagne circulaire entre la Haute Cerdagne (Reserve Nationale Cerdanya‐ L’Alt Urgell) et la vallée de Madrid à Andorre au moyen d’un itinéraire qui, en utilisant le réseau de refuges de la zone, unit des cimes, des lignes de crête, des bois et 40 lacs. La traversée a un parcours de 73 km et 3.599 m de dénivelé accumulé. Encantats est une route de 92 km et 9.080 m de dénivelé accumulé qui parcourt le Val d’Aran, le Pallars Sobirà et l’Alta Ribagorça à travers le Parc National d’Aigüestortes et Estany de Sant Maurici. La traversée utilise des chemins historiques dont certains ont été récupérés et signalisés dans le cadre du programme Chemins Vivants, une initiative de Depana et du Parc National. La Grande Boucle, le tour du Val d’Aran et du Parc National, est l’union de Setau Sagèth et Encantats. L’itinéraire circulaire compte sept étapes avec début et fin à Vielha, et un parcours de 140 km et 6.305 m de dénivelé positif et 6.572 m de dénivelé négatif.


Il y a d’autres traversées de trekking qui parcourent en partie ou dans leur totalité le Val d’Aran et le Parc National d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici. C’est le cas de 4Cîmes, 4Langues, ascension à des montagnes emblématiques dont la base se trouve au Val d’Aran (Montardo, Pic du Gar, Pic du Portarró et la Tuca de Salvaguardia); Chemin Reiau, randonnée qui traverse 33 villages au long de 150 km avec 6.000 m de dénivelé positif, et Pass’Aran, traversée transfrontalière circulaire de 64 km et 5.155 m de dénivelé positif qui parcourt les vallées de Castillonnais, Birós et le Val d’Aran entre des montagnes vierges et de nombreux étangs. L’Intégrale Cadí-Cadiner réunit l’excursion classique par la crête et la face nord du Cadí et utilise le suppport du refuge de Prat d’Aguiló. En deux jours ou étapes elle va de Cap de la Fesa à Comabona et de Prat d’Aguiló à Estana. Le volume d’affaires atteint en 2011 fut de 20,6 millions d’euros en ne considérant que les services offerts par les entreprises du secteur. Cependant, l’impacte économique du secteur est de 62 millions d’euros si l’on inclut les concepts de l’activité même, l’hébergement, les repas et les extras. Pour plus de renseignements: Patronat de Truisme Diputació de Lleida. Tél. 00 34 973 24 54 08 Parc Olympique du Sègre. Tél. 00 34 973 36 00 92 École Catalane des Sports de Montagne. Tél. 00 34 902 27 52 85 Porta del Cel. Tél. 00 34 704 10 11 06 ‐ www.laportadelcel.com Carros de Foc. Tél. 00 34 973 64 06 98 ‐ www.carrosdefoc.com Cavalls del Vent. Tél. 00 34 663 78 90 85 – www.cavallsdelvent.com Chemins / Setau Sagèth, Encantats, la Grande Boucle, Via Calda et 4Cîmes, 4Langues. Tél. 00 34 973 64 24 44 ‐ www.setausageth.com Route des Étangs Cachés. Tél. 00 34 973 36 06 67 ‐ www.rutadelsestanysamagats.com Intégrale Cadí-Cadiner. Tél. 00 34 973 36 06 67 - www.cadiner.info Association de Sociétés de Sports d’Aventure d’El Pallas Sobirà. Tél. 00 34 973 62 03 25 LES JOYAUX DE L’ARCHITECTURE ROMANE DE LA VALLÉE DE BOÍ PATRIMOINE MONDIAL DE L’HUMANITÉ La Vallée de Boí (L’Alta Ribagorça), est une commune formée par huit petits bourgs et elle est connue pour la richesse de son patrimoine naturel et culturel, notamment pour son ensemble d’églises de style roman lombard, déclaré Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en l’an 2000. La reconnaissance donnée à l’ensemble roman de la Vallée de Boí en tant que Patrimoine Mondial de l’Humanité a donné un nouvel élan à cette partie des Pyrénées. En effet, il y a eu une augmentation du nombre de visiteurs curieux de connaitre, non seulement la richesse architecturale de ces 9 églises qui constituent l’ensemble roman, mais aussi la beauté des paysages qui entourent la vallée. Depuis la déclaration de Patrimoine Mondial de l’Humanité jusqu’à maintenant, l’ensemble roman de la Vallée de Boí a reçu 1,5 milions visiteurs, avec une moyenne de 130.000 visiteurs par an quand, avant l’an 2000, le chiffre était de 30.000 personnes. Un des éléments artistiques les plus caractéristiques et identifiables de la vallée est le Christ pantocrator de Sant Climent de Taüll, une des images emblématiques que l’on utilise pour représenter la Catalogne.


L’ensemble roman de la Vallée de Boí se compose des églises de Sant Ciment et Sainte Marie de Taüll, Saint Jean de Boí, Sainte Eulalie d’Erill la Vall, Saint Feliu de Barruera, la Nativité de Durro, Sainte Marie de Cardet, l’Assomption de Cóll et l’ermitage de Saint Quirc de Durro. Une des caractéristiques principales de cet ensemble est l’unité du style architectural. Ce sont des constructions bâties entre les XIe, XIIe et XIIIe siècles d’après des modelés venant du nord de l’Italie (roman lombard) qui se caractérisent par un travail soigné de la pierre, des clochers‐ tours sveltes et une décoration extérieure avec des arcs aveugles et des bandes lombardes. Les ensembles de peinture murale qu’abritent les églises de Sant Climent et Sainte Marie de Taüll et de Saint Jean de Boí, actuellement conservés dans le Musée National d’Art de Catalogne, sont des pièces remarquables, aussi bien que les tailles produites par l’atelier d’Ertil, notamment la Descente de la Croix de Sainte Eulalie d’Erill. Actuellement les églises de Sant Ciment et Sainte Marie de Taüll, de Saint Jean de Boí, de Sainte Eulalie d’Erill la Vall, de Saint Feliu de Barruera et de la Nativité de Durro sont ouvertes au public toute l’année. L’église de Sainte Marie de Cardet est ouverte pendant la Semaine Sainte et l’été et les temples de l’Assomption de Cóll et l’ermitage de Saint Quirc de Durro ouvrent un jour par semaine pendant les mois d’été. Afin de gérer, promouvoir et diffuser l’ensemble des églises romanes de la vallée, et pour programmer le service de visites guidées, on a conçu le Centre d’Art Roman de la Vallée de Boí, à Erill la Vall. Ce centre est organisé en cinq espaces bien différenciés: la réception et information aux visiteurs, la salle d’expositions temporaires, une salle de conférences, l’espace destiné à la bibliothèque et les bureaux de gestion et promotion. On a également incorporé un nouvel équipement pédagogique et interactif ayant pour thème “Mille ans d’Art Roman”, destiné à stimuler les visiteurs et à mieux connaitre le monde le l’art roman. Pour plus de renseignements: Office du Patronat de la Val de Boí Tél. 00 34 973 69 40 00 – Web: www.vallboi.com Centre d’Interprétation de l’Art Roman Tél. 00 34 973 69 67 15 – Web: www.vallboi.com/centreromanic/centre AIGÜESTORTES I ESTANY DE SANT MAURICI: LE SEUL PARC NATIONAL DE CATALOGNE GRANDE OFFRE DE NATURE DANS LES TERRES DE LLEIDA L’offre naturelle dont jouit Lleida est importante, dans les seuls Parc National de Catalogne, deux autres parcs naturels ainsi que divers espaces naturels de grand intérêt auxquels il faut ajouter la réserve nationale de chasse de Boumort. Le Parc National d'Aigüestortes i Estany de Sant Maurici constitue la plus authentique représentation de la haute montagne et la majesté de ses paysages ainsi que sa richesse en flore et faune en font un parc unique. Il fut déclaré parc national le 21 octobre 1995. L’espace naturel et seul parc national de Catalogne, réparti entre El Pallars Sobirà, El Pallars Jussà, L’Alta Ribagorça et Le Val d’Aran est


planté de sapins et de bois de pins noirs centenaires et il est irrigué par 200 étangs de montagne, où trouvent refuge des espèces comme l’isard, le grand tétras, la marmotte et le légendaire gypaète barbu. Dans le Parc on peut observer des phénomènes glaciaux comme les vallées en forme de U et les lacs naturels. Le paysage inclut des prés alpins, et les falaises les plus basses de la zone sont recouvertes de bois de sapins et de pins. Certains sommets ont une altitude proche des 3.000 mètres. Le parc national a reçu la certification de qualité de la gestion environnementale au niveau européen en recevant les distinctions EMAS et ISO 14001, octroyées par le Département de l’Environnement de la Generalitat. Il dispose également de la marque Q de qualité touristique octroyée par le Comité de Certification d’Espaces Naturels Protégés de l’Institut pour la Qualité Touristique Espagnole (certification promue par le Secrétariat General de Tourisme du Ministère de l’Economie et la Fédération Européenne de Parcs Nationaux et Naturels, section Europarc‐ Espagne). L’espace naturel a reçu en 2009 quasiment 255.000 visiteurs, désireux de pratiquer des activités ou, tout simplement, d’admirer la nature. Le Parc Naturel des Hautes Pyrénées Le Parc Naturel des Hautes Pyrénées fut créé en 2003 et se situe dans les Pyrénées Centrales catalanes; il s’entend sur 15 communes appartenant aux comarques d’El Pallars Sobirà et L'Alt Urgell (Alt Àneu, la Guingueta d'Àneu, Esterri d'Àneu, Alins, Llavorsí, Esterri de Cardós, Lladorre, Tírvia, Vall de Cardós, Farrera, Rialp, Soriguera, Sort, les Vallées de la Valira et Montferrer i Castellbò). La zone protégée inclue dans la délimitation du parc atteint quasiment 70.000 hectares, extension qui en fait le plus grand parc naturel de Catalogne; la superficie du Parc Naturel des Hautes Pyrénées représente en fait plus du tiers de la superficie globale de l’ensemble des parcs naturels catalans. Ce paradis naturel s’est énormément bien conservé jusqu’à aujourd’hui, ce qui nous permet d’y trouver encore une faune et une flore exceptionnelles. C’est là qu’habite l’une des plus grandes communautés d’isards et de grand tétras de Catalogne. On y trouve aussi, entre autres, des ours bruns et une présence importante d’oiseaux charognards. Par ailleurs, la grande différence d’altitudes dans le parc a créé une grande variété de paysages et, par conséquent, de végétation: près alpins, forêts de pin noir et de sapins, etc. Le Parc Naturel du Cadí‐ Moixeró Le Parc naturel de montagne du Cadí‐ Moixeró fut créé en juillet 1983, en raison de la nécessité de protéger la zone de la chaine du Cadí. Il a une superficie de 41.342 hectares, un des plus grands parcs naturels de Catalogne, répartis sur trois comarques: L’Alt Urgell, El Berguedà et La Cerdanya. C’est aussi l’espace protégé catalan ayant le plus grand nombre d’habitats et d’espèces de flore et faune d’intérêt européen (30 pour chacun) conformes à la Directive d’Habitats et Oiseaux de l’UE. Les deux grandes chaines du Cadí‐ Moixeró, unies par le col de Tancalaporta, forment une barrière de montagnes impressionnante, d’ouest en est, sur une extension d’environ 30 km, là où se séparent les eaux du Sègre (La Cerdanya et L’Alt Urgell) et du Llobregat (El Berguedà). El Pedraforca constitue une des montagnes les plus attrayantes et ayant le plus de tradition dans le monde de l’alpinisme catalan, car il s’agit d’un site d’escalade beau et risqué.


Zone naturelle d’El Pallars Jussà Dans la comarca d’El Pallars Jussa se trouve le Parc Territorial Collegats‐ Terradets, qui englobe des coins très particuliers comme le défilé de Mont‐ rebei, les étangs de Abstrus, la réserve de chasse de Boumort, la Vallée Fosca, la zone de la Terreta (abritant un importante colonie de vautours). On y trouve également des châteaux et des tours du Moyen Age situés à la frontière avec le monde islamique (Mur, L’Ordà, Sant Gervàs et Orcau), des églises romanes à Couvet, Abella et Llimiana, puis des villages fortifiés comme Salàs, Figuerola, Talarn et Moror. Reserve Nationale de Chasse de Boumort La Reserve Nationale de Chasse de Boumort fut créée en 1991, dans le but non seulement de protéger, de promouvoir et de profiter des espèces animales qui y habitent à l’état sauvage, mais aussi de préserver les écosystèmes auxquels appartiennent ces espèces. L’espace a une extension de 13.097 ha, repartis entre les communes des Vallees d’Aguilar (L’Alt Urgell), Baix Pallars (El Pallars Sobirà) et Abella de la Conca et Conca de Dalt (El Pallars Jussà). La réserve inclut les chaines de Boumort, Carreu, Cuberes et Batsacans. Le paysage dominant est de type subméditerranéen, avec des bois de pins secondaires de pin noir et de pin sylvestre qui se situent dans le domaine de la foret de chênes à petite feuille. Quant à la faune, l’espèce caractéristique de Boumort est le cerf, qui bénéficie dans ces chaînes d’une des populations les plus nombreuses et bien structurées des Pyrénées. Toute aussi conséquente est la présence d’isards de chevreuils et, bien que moins localisée, de daims. Pour plus de renseignements: Parc National d'Aigüestortes i Estany de Sant Maurici. Bureau d’information de Boí: Tél. 00 34 973 69 61 89 Bureau d’information d'Espot: Tél. 00 34 973 62 40 36 Web: gencat.cat/parcs/aiguestortes Parc Naturel des Hautes Pyrénées. Tél. 00 34 973 62 23 35 ‐ Web: www.gencat.cat/parcs/alt_pirineu Parc Naturel du Cadí‐ Moixeró. Tél. 00 34 93 824 41 51 ‐ Web: www.gencat.cat/parcs /cadi Réserve Nationale de Chasse de Boumort Tél. 00 34 973 68 02 57 - Web: http://mediambient.gencat.net/cat/el_medi/cassa/boumort.jsp Patronat de Turisme de la Diputació de Lleida. Tél. 00 34 973 24 54 08 - Web: www.aralleida.cat LLEIDA, PLAISIRS GASTRONOMIQUES LA CUISINE DE LLEIDA VARIÉE, NATURELLE, TRADITIONNELLE ET SAVOUREUSE Les caractéristiques de base qui définissent la cuisine de Lleida sont un caractère naturel, traditionnel et savoureux. La célèbre cuisine de Lleida offre une large variété de produits et des caractéristiques culinaires très différentes suivant qu’il s’agit de la cuisine des Pyrénées, des pré‐ Pyrénées ou de la


Plaine de Lleida. Les ingrédients sont la base d’une bonne cuisine et, si quelque chose caractérise la gastronomie des Terres de Lleida, c’est la grande variété et la richesse de ses produits. L’utilisation de cette matière première que la terre et l’environnement offrent, a fait de la gastronomie de Lleida un point de référence obligé pour les amateurs de la bonne cuisine. Il faut ajouter à la richesse gastronomique de ces terres, la richesse visuelle des paysages, un ensemble des plus recommandables pour tout visiteur, sans oublier que tout au long de l’année de nombreuses manifestations de gastronomie ludiques ont lieu, ce qui donne un attrait de plus a Lleida. Journées et campagnes gastronomiques Il faut noter que les régions de Lleida proposent, pendant toute l’année, une série d’initiatives (fêtes, journées, expositions) gastronomiques. Parmi celles‐ ci, on peut citer le populaire Rancho de Ponts, à La Noguera (février); le Rallye Gastronomique d’El Pallars Sobirà, avec des menus reposant sur des produits autochtones comme la girella (charcuterie d’agneau faite à base de tripes et de cœur), la truite ou la vache brune des Pyrénées (avril); les Journées gastronomiques de la Vallée du Lord (mai). Le Val d’Aran est devenu pionnier dans l’utilisation du caviar comme produit touristique exclusif. En mars il accueillera le Mes deth Caviar (Mois du Caviar), un évènement qui se centre sur la gastronomie et auquel participeront différents hôtels et restaurants qui offriront des menus spéciaux clos, reposant sur le caviar fumé et la chair fraîche d’esturgeon du terroir comme plat principal. En automne a également lieu la Mostra Gastronómica deth Lit avec le canard comme élément principal. D’autres initiatives qui jouissent d’un bon accueil sont les Journées Gastronomiques de la Seta de L‘Alta Ribagorça (octobre); les Journées Mycologiques d’El Pallars Jussà (octobre), les Journées Gastronomiques del Solsonès (d’octobre à décembre) et la Démonstration Gastronomique des Garrigues, où l’huile d’olive pure extra vierge, considérée comme la meilleure du monde, a un rôle de base (novembre-décembre) et la Démonstration Gastronomique “Cuisine de la Truffe” dans différentes localités autour du bassin de Rialb (décembre-mars). D’autre part, l’Association d’Hôtellerie de L’Alt Urgell a encouragé “Les fourneaux de L’Alt Urgell", une campagne gastronomique qui s’articule autour des produits du terroir. Il est impossible de parler de Lleida sans faire référence aux savoureux escargots qui se préparent “a la llauna” (plaque métallique déposée sur la braise), à la vinaigrette, à la gourmande, etc. Cette spécialité de la région donne même lieu à une fête ludico‐ gastronomique propre, l’"Aplec del Caragol" (Rassemblement de l’Escargot), qui se célèbre en mai et réunit plus de 200.000 personnes dans les Camps Elisis de la ville. Le rendez‐ vous gastéropode a été déclaré Fête d’Intérêt Touristique d’Intérêt et Fête Traditionelle d’Intérêt d’Intérêt en Catalogne. Une mention particulière mérite également la coca de recapte (sorte de fougasse), de saucisse, sardine ou aubergine et poivron grillés sur la braise, ainsi que d’autres spécialités gastronomiques des régions méridionales de Lleida. En ce qui concerne les desserts, les tourons d’Agramunt et d’Os de Balaguer sont reconnus dans toute la Catalogne ainsi que le chocolat à la pierre d’Agramunt et le miel de La Noguera. Divers restaurants, auberges et maisons rurales de la zone du Montsec font partie du projet “La cuisine du miel‐ Montsec 100%”, qu’encourage le groupement d’entrepreneurs Association Montsec Touristique. À quelques kilomètres de Lleida, on trouve un autre élément gastronomique qui se cultive sur de grandes extensions de terrain et qui produit le meilleur vin d’A.O. Costers del Segre. Les principales vignes se trouvent à Raimat (El Segrià), Castell del Remei, Vall de Baldomar et Artesa de Segre (La Noguera), Verdú et Vallbona de les Monges (L’Urgell), entre autres. Cabernet, merlot, grenache,


chardonnay, pinot noir, etc. sont quelques‐ unes des variétés qui remplissent de vins exquis les grands celliers de l’Appellation d’Origine, dont la visite est obligée. Il ne faut pas oublier la Fête des Vendanges et du Vin de Verdú, la Fête du Vin de Lleida ou la Foire du Vin des Pyrénées à Talarn. Pour plus de renseignements: Fédération Hôtelière de Lleida. Tél. 00 34 973 22 03 20 ‐ Web: www.hostaler.org Patronat de Turisme. Tél. 00 34 973 24 54 08 ‐ Web : www.lleidatur.com OFFRE TOURISTIQUE, PLUS ET MEILLEURE L’OFFRE DES TERRES DE LLEIDA AUGMENTE Aux attraits naturels, culturels, patrimoniaux et des activités sportives que proposent les comarques de Lleida, il faut ajouter une offre ample et complète d’hébergements qui actuellement représentent environ 58.000 places. Ainsi, les touristes qui souhaitent connaitre commodément les charmes des Terres de Lleida sans lésiner sur le confort, peuvent opter pour le confort et la qualité qu’offrent les 416 hôtels du territoire. D’une à cinq Etoiles, ces établissements hôteliers comptent 21.250 places pour satisfaire les exigences de tout type de public. Une autre option pour se loger sur les Terres de Lleida, en contact direct avec la nature est le camping, une modalité qui compte 62 établissements et 18.490 places. Le nombre d’établissements ruraux a augmenté au cours des dernières années, surtout grâce à la tendance du tourisme à profiter de la tranquillité de la campagne et de l’opportunité d’être en contact avec la nature dans une ambiance rurale. Actuellement on compte un total de 4.230 places. Dans les 7 dernières années le tourisme rural a doublé son offre (surtout dans la plaine de Lleida) en passant de 280 maisons à 596 à présent. Finalement, las comarques de Lleida réunissent 4.265 places d’appartements; 1.868 de refuges, et 4.919 d’installations pour les jeunes. Pour plus de renseignements: Patronat de Turisme de la Diputació de Lleida Tél. 00 34 973 24 54 08 ‐ Web: www.lleidatur.com NOUVELLES OFFRES LE LAC D’IVARS ET VILA–SANA LA PLUS GRANDE ZONE INONDABLE DE LA CATALOGNE INTÉRIEURE Le Lac d’Ivars et Vila‐ sana, dans la comarca d’El Pla d’Urgell, constitue un site touristique de qualité, notamment pour les loisirs et pour l’observation ornithologique. En effet, plus de 212 espèces d’oiseaux y ont été repérées et c’est également un lieu d’escale pour de nombreux oiseaux migrateurs. Cet espace naturel, le plus long de la Catalogne intérieure, compte 2,3 hectomètres cubes d’eau


répartie sur 126 hectares de superficie inondée. La longueur du lac est de 2.150 m sur 730 de large au maximum. Cet espace naturel a récupéré son eau après un demi‐ siècle d’assèchement. La récupération du lac permet désormais de disposer d’un espace d’un grand intérêt biologique, conservant à la fois son utilisation pour des fins agricoles et celles plus traditionnelles de cet environnement. Le lac fut asseché en 1950 mais il est toujours resté vivant dans la mémoire populaire des habitants de Lleida. Le lac est situé entre les communes d’Ivars d’Urgell et Vila‐ sana et l’accès se fait à travers des chemins signalisés depuis les villages de Vila‐ sana, Ivars d’Urgell et Vallverd. Une vingtaine de petites îles ont été créées sur le lac, favorisant ainsi la diversité biologique et de paysages. Il y a également été aménagé deux embarcadères, des points de vue à environ 5 mètres de hauteur permettant de mieux observer la faune, deux parkings, des bancs, des passerelles et deux accès au lac depuis la route qui relie Ivars d’Urgell à Vila‐ sana. Les zones humides accueillent une diversité importante d’espèces, notamment d’oiseaux, qui trouvent dans ces espaces leurs lieux de nidification, repos, refuge et alimentation au cours de leurs trajets migratoires. Tout au long de l’année, on peut observer plus de 200 espèces d’oiseaux, aussi bien sédentaires, qu’hivernaux, estivaux ou simplement de passage. Pour mieux connaître cet espace naturel, les visiteurs disposent de plusieurs itinéraires différents qui permettent de parcourir le lac. Il y a par exemple un parcours à cheval de 24 km qui passe par Linyola, longe le lac, traverse Vallverd et rejoint finalement Linyola; le sentier ornithologique qui passe par l’itinéraire principal de 3,5 Km et la variante du Chemin de Saint Jacques, qui passe par Barbens, Ivars d’Urgell et Vila‐ sana. Les visiteurs peuvent parcourir à pied ou à vélo un sentier de 24 km qui longe le lac et passe par Castelnau de Seana, Barbens, Ivars d’Urgell et Vila‐ sana. L’offre touristique de la zone s’est élargie et permet également d’avoir accès au service de navigation sur des barques avec rames dans deux zones limitées du lac. Pour plus de renseignements: Consortium du Lac d’Ivars et Vila‐ sana. Tél. 00 34 973 71 13 ‐ Web: www.plaurgell.org AVEC 400 ESPÈCES D’OISEAUX DANS LA RÉGION DE LLEIDA PARADIS DE L’ORNITHOLOGIE Les Terres de Lleida sont une région exceptionnelle pour le tourisme ornithologique, autrement appelé birding, car elles concentrent la plus grande partie de la diversité d’oiseaux qui existe en Catalogne, distribués dans un vaste territoire et sur toute une typologie environnementale qui va des Pyrénées jusqu’au confluent de l’Èbre, du Cinca et du Sègre, une zone qui abrite également les seuls espaces de steppe du pays et où l’on trouve certains des oiseaux difficiles à observer en Europe. Parmi les 8.600 espèces d’oiseaux connus dans le monde, 400 sont présentes en Catalogne, dont 90% peuvent se trouver à Lleida, certaines de manière exclusive, comme c’est le cas de l’outarde


canepetière, le lagopède alpin et le gypaète barbu entre autres. Grâce à la consolidation et à la récupération des espaces naturels de grand intérêt biologique, les passionnés de l’ornithologie trouveront un vrai paradis dans le Parc National d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici, le confluent du Sègre et du Cinca, le lac de barrage d’Utxesa, le lac de Terradets, le lac d’Ivars et Vila‐ sana, les terrains asséchés de Lleida, la chaîne du Montsec et le lac de Sant Llorenç. Par ailleurs, le Consortium du Montsec a dessiné 14 itinéraires qui guideront les passionnés de l’ornithologie et autres visiteurs à travers les meilleurs sites pour l’observation des oiseaux de la zone. Les parcours se regroupent en deux routes principales à faire en voiture, celle du Gypaète barbu et celle de l’Aigle (subdivisées en 7 itinéraires, 6 à faire à pied et un à VTT, signalisés par les banderoles correspondantes.) Office de Tourisme Ornithologique Au village de Seròs, dans la région d’El Segrià, à 28 km de la ville de Lleida, se trouve l’Office de Tourisme Ornithologique des Terres de Lleida, inscrit dans le réseau d’Offices de Tourisme de Catalogne, et c’est le seul en Espagne ayant ces caractéristiques. Le centre, situé au conseil municipal de Seròs, a pour but principal de promouvoir et diffuser la grande diversité ornithologique de la zone du confluent du Sègre et du Cinca ainsi que de l’ensemble des comarques de Lleida. Pour plus de renseignements: Office de Tourisme Ornithologique des Terres de Lleida. Tél. 00 34 973 78 00 09 ‐ Web: www.birding.cat LE CHEMIN DE SAINT JACQUES CATALAN SIGNALISATEUR DU TRONÇON MONTSERRAT ET ALCARRÀS Le Chemin de Saint Jacques offre la possibilité aux pèlerins de traverser la péninsule Ibérique depuis la partie la plus à l’est (le cap de Creus) jusqu’à celle plus à l’ouest (le cap de Finisterre). Sur le territoire catalan, les pèlerins peuvent découvrir des villes, des lieux et des comarques de l’intérieur disposant d’un patrimoine monumental et culturel de premier ordre mais qui sont encore méconnus du point de vue touristique. La récupération des principaux sentiers catalans du Chemin de Saint Jacques répond à la volonté d’intégrer la Catalogne dans un réseau consolidé de grands itinéraires culturels européens, dont le Chemin de Saint Jacques est l’exemple le plus important et représentatif. En Catalogne, cette nouvelle route touristique du Chemin de Saint Jacques s’articule sur l’axe Sant Pere de Rodes‐ Montserrat‐ Alcarràs. L’objectif est de consolider un réseau de chemins de pèlerinage et d’itinéraires culturels à parcourir à pied, en vélo et à cheval adéquatement aménagé avec des infrastructures d’accueil. Jusqu’à présent, le tronçon déjà signalisé est celui qui va du monastère de Montserrat jusqu’à Alcarràs, sur une distance de 140 Km pouvant être répartis en 5 étapes de 25‐ 30 Km/jour. La plus grande partie du parcours traverse différentes comarques de Lleida ‐ La Segarra, L’Urgell, El Pla d’Urgell et El Segrià —et de Barcelone‐ El Bages et L’Anoia— tout en suivant le tracé de l’ancienne voie romaine de Barcelone à Lleida et celui du sentier historique Chemin Royal d’Aragon, qui avance parallèle à la


voie rapide A‐ 2. Les sites touristiques traversés par le Chemin sont le monastère de Montserrat, la Seu Vella de Lleida, les centres historiques d’Igualada, Tàrrega et Cervera ou encore les églises romanes de Santa Maria del Camí et Sant Pere el Gros. Il existe également un guide de la première partie du Chemin de Saint Jacques, avec des informations historiques et culturelles sur le chemin, et des indications pour préparer le pèlerinage ainsi que des cartes et des informations sur les possibilités d’hébergement. Les chemins jacobéens sont un des grands itinéraires culturels les plus transités au monde. Ils sont même devenus un phénomène social qui rassemble des milliers de personnes chaque année. En Catalogne il existe une vingtaine d’associations d’amis du Chemin de Saint Jacques, chargées de préserver les sentiers du chemin jacobéen, d’éditer des guides et de conseiller les pèlerins partis à la découverte de ce chemin en terres catalanes. Pour plus de renseignements: Agence Catalane de Tourisme Tél. 00 34 93 484 99 00 – Web: www.turismedecatalunya.com CENTRE D’OBSERVATION DE L’UNIVERS DU MONTSEC ( COU ) UN SITE IDÉAL POUR OBSERVER ET CONNAÎTRE L’UNIVERS Le Centre d’Observation de L’Univers (COU), situé à 3,5 km d’Àger (La Noguera), a été conçu par le Consortium du Montsec comme un multi‐ espace adressé au tourisme culturel et scientifique qui prétend devenir le centre de référence de l’enseignement et la diffusion de l’astronomie et la géologie de Catalogne. El COU, qui fut inauguré le 3 avril 2009, inclut un bâtiment central où se trouvent les salles servant d’atelier et une exposition permanente portant sur différents thèmes comme l’astronomie, la géologie et la faune et la flore des environs du Montsec. L’espace extérieur est consacré au parc de télescopes, réservé à l’observation du ciel aussi bien de jour que de nuit, avec deux bâtiments munis d’une coupole d’observation chacun contenant deux télescopes automatiques, un cœlostat pour l’observation solaire et un ensemble de télescopes portables. L’Œil du Montsec abrite un planétarium numérique multimédia permettant de recréer le ciel actuel aussi bien que celui d’une autre époque ainsi que la reproduction de films du format de la coupole en entier. La coupole abattable de 12 mètres de diamètre du planétarium et un mur frontal mobile en font une plate‐ forme pour l’observation directe du ciel du Montsec. Couronnement du Parc Astronomique du Montsec La mise en marc he du COU, situé à Àger (La Noguera), est le couronnement du Parc Astronomique du Montsec (PAM) qui dispose déjà d’un autre équipement, l’Observatoire Astronomique du Montsec (OAdM), dans le village de Sant Esteve de la Sarga (El Pallars Jussà). L’investissement total pour le PAM revient à 6 millions d’euros, dont 4,3 ont été consacrés au COU et le reste au OAdM. Le PAM (www.parcastronomic.cat) jouit des caractéristiques uniques du Montsec qui font de cette chaîne de montagnes le site le plus privilégié en Catalogne pour l’observation astronomique. Le PAM,


avec ses deux équipements astronomiques, veut contribuer à la dynamisation de l’énorme potentiel touristique du Montsec, lié au patrimoine historique et artistique (Route Touristique Arnau Mir de Tost et de nombreuses constructions d’origine religieuse comme la collégiale de Saint Pierre d’Àger), au paysage et à la nature (défilés de Mont‐ rebei et Terradets, divers lacs et barrages etc. dont on peut profiter en prenant le Train des Lacs), aux sports de montagne (randonnées, deltaplane, canoë‐ kayac) à l’offre gastronomique (la “cuisine du miel”) et aux hébergements, à la géologie (gisements de La Massana, Fontllonga, Orcau ou Basturs), à l’astronomie et à l’ornithologie (les Routes Touristiques de l’Aigle et du Gypaète Barbu). Le COU offrira, cette année scolaire, une cinquantaine d’activités différentes s’adressant pour la première fois à tous les niveaux, de l’éducation maternelle jusqu’au bac, c’est-à-dire à des élèves de 3 à 18 ans, un chiffre qui représente le double des activités proposées jusqu’à présent. Une des nouveautés est l’introduction d’un atelier sur la géologie du Montsec. Le COU ouvre les fins de semaine. Les vendredis et veilles de fêtes, de 18h à 24h, les samedis de 10h30 à 14h et de 16h à 24h et les dimanches et jours fériés de 10h30 à 14h et de 16h à 22h. Les jours fériés en semaine, le centre fonctionne de 10h30 à 14h et de 16h à 22h et les veilles de fêtes, de 18h à 24h. Pour plus de renseignements: Consortium du Montsec Tél. 00 34 973 45 50 96 ‐ Web: www.montsec.info LE MUSÉE DIOCÉSAN DE LLEIDA BRILLE PAR LUI‐ MEME EXPOSITION D’UN MILLIER D’OBJETS D’ART Le nouveau Musée de Lleida, Diocésain et Régional, situé dans la ville de Lleida, présente au public un fonds de 10.000 pièces d’art venant de différentes collections et parmi lesquelles 1.000 font partie de l’exposition permanente ouverte au public. Inauguré en 2007, cet espace constitue un équipement moderne de 7.000m2 avec des services performants pour lesquels ont été investis 18 millions d’euros. Les musée, qui a reçu près de 170.000 visiteurs depuis l’inauguration du nouveau siège, offre la possibilité d’approfondir de façon agréable et pédagogique dans l’évolution du territoire, de la Préhistoire jusqu’au XIXe siècle, à travers les manifestations artistiques les plus variées. La visite du musée commence par la Préhistoire, avec des témoignages comme la recréation de la Grotte des Maures d’El Cogul (Les Garrigues) et de ses peintures rupestres. La visite continue par l’Age de Bronze et l’Age de Fer. Les visiteurs arrivent ensuite à l’époque ilergeta (ibérique), dont on peut observer de curieuses céramiques et des stèles funéraires ; l’étape suivante est la période romaine, avec une tête de méduse et les magnifiques mosaïques du bourg El Romeral. Le parcours avance à travers l’époque wisigothique, avec une halte obligée pour observer des restes spectaculaires, notamment ceux du baptistère de la basilique de Bovalar. De l’époque islamique on peut observer des objets très particuliers, par exemple un jeu d’échecs taillé sur des cristaux de roche originaires d’Àger. La visite nous mène ensuite à travers l’art roman, et là les objets vedette sont la Bible de Lleida et le Christ de Perves, ainsi que la recréation d’une abside en entier. De l’époque gothique nous citerons les peintures murales de la Pia Almoina (pie aumône), des


éléments venant de la Seu Vella de Lleida et des retables sculptés sur pierre de l’École de Lleida. De l’époque Renaissance nous trouvons des reliefs en albâtre, des peintures sur bois et des tapis flamands, tandis que les pièces les plus représentatives du Baroque sont l’Assomption de Torres de Segre et une maquette originale de la Nouvelle Cathédrale. Le musée dispose d’audio‐ guides modernes en quatre langues (catalan, castillan, français et anglais), organise des visites guidées, des ateliers didactiques et offre également des espaces polyvalents permettant d’organiser des activités variées. Les installations disposent aussi d’une boutique et d’une cafétéria. Le bâtiment, œuvre de l’architecte Joian Rodon, est adapté aux personnes handicapées physiques. Le musée a intégré l’ancienne église du couvent carmélite construit à l’origine sur le site du musée. Pour plus de renseignements: Musée de Lleida, Diocésain et Régional Tél. 00 34 973 28 30 75 ‐ Web: http://www.museudelleida.cat/ TOURISME ACCESSIBLE À LLEIDA PLUS D’UNE CENTAINE D’ÉTABLISSEMENTS ET D’INSTALLATIONS ACCESSIBLES Le Patronat de Turisme de la Diputació de Lleida, avec la participation de l’Association de Paraplégiques et Handicapés Physiques de Lleida (ASPID), a mis en marche un programme d’information touristique proposant plus d’une centaine d’établissements et d’installations totalement accessibles aux touristes handicapés. L’objectif de cette initiative est de permettre l’accès au tourisme à tous les groupes de la population. Le nouveau service est accessible par Internet à travers le site w.lleidatur.com/turismeaccessible, qui sert à renseigner sur les équipements disponibles dans toute la région de Lleida. Ces services incluent des hôtels, des centres balnéaires, des maisons de tourisme rural, des réserves de pêche, le Parc Olympique du Sègre, des terrains de golf, des espaces culturels, des musées, des stations de ski, le Parc National d���Aigüestortes i Estany de Sant Maurici et des espaces naturels comme le confluent du Sègre et du Cinca, le chemin naturel d’Utxesa, le Parc de la Mitjana, le lac d’Ivars et Vila‐ sana et Les Plaines de Son. Plus de la moitié des hôtels, pensions et appart‐ hôtels des Terres de Lleida sont adaptés à la norme européenne sur les barrières architectoniques et disposent de services pour les personnes handicapées. Plusieurs espaces naturels de la région de Lleida comme le Parc National d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici, sur la plaine d’Aigüestortes et aux alentours du lac de Sant Maurici, sont munis d’installations préparées pour des parcours en chaise roulante. Ces mêmes chemins peuvent également servir à des personnes à mobilité réduite et aux aveugles. Par ailleurs, 55 musées et espaces culturels ont été aussi adaptés pour en faciliter l’accès et la visite aux touristes handicapés. Pour plus de renseignements: Patronat de Turisme de la Diputació de Lleida. Tél. 00 34 973 24 54 08 ‐ Web: www.lleidatur.com/turismeaccessible Parc National d’ Aigüestortes i Estany de Sant Maurici.


Maison du Parc National d’Espot. Tel. 00 34 973 62 40 36 Maison du Parc National de Boí. Tel. 00 34973 69 61 89 - Web: www.parcsdecatalunya.net/aiguestortes.htm Mairie de Seròs. Tél. 00 34 973 78 00 09 ‐ Web: www.svt.es/seros Mairie de Lleida (Environnement). Tél. 00 34 973 70 04 55 ‐ Web: www.sostenibilitat.paeria.es LE VAL D’ARAN RENOUVELLE SON OFFRE NOUVEAUX SENTIERS DE RANDONNÉE ET CIRCUITS VTT Le Val d’Aran, à l’extrême nord‐ occidental de Catalogne, frontière avec l’Aragon et la France, est une vallée des Pyrénées où se trouve le cours supérieur de la Garonne, rivière qui s’ouvre chemin à travers les terres d’Aquitaine et débouche dans l’Atlantique, près de Bordeaux. Cette région a des particularités très différentes de celles des autres comarques catalanes et c’est la seule vallée atlantique des Pyrénées centrales. Le Val d’Aran a une histoire singulière, une langue propre (l’aranais, variante de l’occitan), une organisation politique spécifique (Conselh Generau) et un président (syndique) propre. Pour cette raison, la Generalitat de Catalunya a transféré certaines de ses compétences au Conselh Generau, entre autres certaines liées au tourisme. Le territoire aranais dispose d’un important patrimoine architectural et artistique, essentiellement de style roman; on y trouve des espaces idéaux pour la pratique de modalités de sport très variées, à toutes les époques de l’année. C’est là que se trouve la station de ski de Baqueira Beret, la plus importante de Catalogne et l’une des plus reconnues en Europe. Il y a également des installations sportives modernes comme la Patinoire de Vielha. Par ailleurs, c’est une bonne région pour déguster la gastronomie à base des produits de haute montagne. Suggestions de randonnées et de parcours VTT Le premier des parcours fut Carros de Foc (Charriots de Feu), suivi de Pedals de Foc (Pédales de Feu) et maintenant une nouvelle proposition très attrayante s’ajoute à la liste: Pedals d’Occitània (Pédales d’Occitanie), un parcours VTT pour connaître les Pyrénées d’une façon différente, tout en découvrant une culture, une gastronomie et un territoire en pédalant à travers le Val d’Aran et la région française de Comminges. Il s’agit d’un parcours de 200 km à travers des chemins et des pistes traversant des villages perdus et des forêts solitaires; un parcours à travers les terres d’Occitanie. Pedals d’Occitània et Pedals de Foc peuvent se réunir créant ainsi un seul parcours sans devoir repasser sur le même tronçon et en offrant un parcours de plus de 400 km. Le sentier de randonnée Setau Sagèth est une traversée qui se déroule entièrement dans le Val d’Aran. C’est un parcours à travers l’histoire de la vallée, de ses villages, ses rives et ses cols qui on vu transiter des mineurs, des bergers et des commerçants. Le Setau Sagèth est un circuit de montagne qui commence et termine à Vielha et qui parcourt une grande partie du sentier de grande randonnée GR 211. L’ensemble du circuit fait 103 km de longueur avec 9.100 mètres de dénivelé accumulé.


Encantats est une route de 92 km et 9.080 m de dénivelé accumulé qui parcout le Val d’Aran, le Pallars Sobirà et l’Alta Ribagorça à travers le Parc National d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici. La traversée se fait par des chemins historique dont certains ont été récupérés et signalisés dans le cadre du programme Chemins Vivants, une initiative de Depana et du Parc Nacional.” La Grande Boucle, le tour du Val d’Aran et du Parc National, est l’union de Setau Sagèth et Encantats. L’itinéraire circulaire compte sept étapes avec début et fin à Viella, et un parcours de 140 km et 6.305 m de dénivelé positif et 6.572 m de dénivelé négatif. Les passionnés d’alpinisme trouveront aussi leur plaisir dans le parcours récemment étrenné Route des quatre sommets, quatre langues, qui consiste à franchir quatre sommets emblématiques dont la base se trouve dans le Val d’Aran. La Via Calda, la randonnée et les eaux thermales La Via Calda est une route de 88 km de longueur qui traverse les contrées
 de l’Alta Ribagorça et du Val d’Aran, principalement par des itinéraires de montagne et par le Parc National d’Aigüestortes et Étang de Sant Maurici. Conçu par l’entreprise spécialisée Camins, le parcours a été étudié de façon à ce que les excursionnistes puissent alterner la randonnée et les eaux thermales tout en étant hébergés dans des hôtels uniques avec un forfait de services qui inclut aussi le transport des bagages sur chaque tronçon. Il est possible de la faire en quatre ou cinq étapes entre le 20 mai et le 20 octobre et, d’après les organisateurs il s’agit d’une route facile car elle suit des sentiers et ne comporte q’une étape de haute montagne. Parmi les principaux attraits de la Via Calda on peut citer les églises romanes de la Vallée de Boí, Patrimoine de l’Humanité, la découverte de la culture et de l’héritage culturel et artistique du spectaculaire Val d’Aran, les circuits des stations balnéaires de Caldes de Boí, des Banhs de Tredòs et des Thermes de la Baronia de Les, ou se laisser aller à la découverte de la gastronomie pyrénéenne. Centre Spécialisé de Technicisation Sportive de Sports d’Hiver Le Centre Spécialisé de Technicisation Sportive de Sports d’Hiver du Val d’Aran a ouvert ses portes en mai après l’accord signé par le Conselh Generau d’Aran, le Consell Català des Sports de la Generalitat de Catalunya et la Fédération Catalane de Sports d’Hiver. Cette infrastructure servira à développer une partie du programme de haut rendement sportif de Catalogne en sports d’hiver, à former de jeunes sportifs et à les situer dans les élites de cette pratique sportive aussi bien dans le cadre de l’état que dans l’international. Le Centre de Technicisation Sportive de Sports d’Hiver du Val d’Aran est une unité opérative, reliée à la Fédération Catalane de Sports d’Hiver, qui a pour objectif d’aider à la progression de jeunes promesses et à veiller sur leur formation intégrale. Les sportifs sélectionnés recevront une formation sportive et académique en plus d’un suivi médical et psychologique afin de garantir un état de santé adéquat à la pratique sportive et à un futur professionnel. Le centre accueillera des garçons et des filles de moins de15 ans pour ce qui est de la pré technicisation et des adolescents de 15 ans et plus dans les programmes de technicisation. L’infrastructure englobera des programmes de l’État pour handicapés, la détection de talent de ski alpin subventionné par le Conselh Generau d’Aran et le centre de technicisation catalan d’alpin, qui fonctionnent déjà. Il s’étendra en outre, au ski de fond et à diverses spécialités individuelles de glace


comme par exemple le patinage artistique et le curling. Quant aux infrastructures, le Conselh Generau d’Aran a habilité un étage de l’auberge de Salardú pour les jeunes boursiers en plus de remodeler les vestiaires du Palais de Glace de Vielha et d’avoir construit un gymnase à côté du nouveau terrain de football d'Arties Garòs. Le Conseil Supérieur des Sports a donné son approbation à la création du Centre Spécialisé de Technicisation Sportive de Sports d’Hiver du Val d’Aran, qui est soutenu par le Conselh Generau d’Aran, et qui se chargera de le gérer. Après dix ans de travaux intenses de la part des institutions, des clubs et des entités privées, le Val d’Aran a obtenu une classification qui le situe au plus haut niveau en ce qui concerne les centres de ces caractéristiques dans l’État. Mois du caviar À la gastronomie propre du Val d’Aran il faut ajouter maintenant le Caviar. Plusieurs restaurants de la région proposent le premier Mes deth Caviar (Mois du Caviar), qui aura lieu au mois de mars. Par ailleurs, la société Caviar Nacarii organise des visites guidées de la ferme piscicole afin de permettre aux visiteurs d’en mieux connaître l’histoire, l’origine, le cycle de vie et les étapes. Pour plus de renseignements Torisme Val d’Aran Tél. 00 34 973 64 06 88 ‐ Web: www.torismearan.org LES CHÂTEAUX DE LA SIÓ UN PARCOURS QUI REGROUPE UNE VINGTAINE DE FORTERESSES La Route des Châteaux de la Sió est un itinéraire touristique qui regroupe une vingtaine de châteaux des comarques de La Segarra, L’Urgell et La Noguera et dont le but est de promouvoir la richesse culturelle, de paysages et gastronomique de la région qui longe le cours de la rivière Sió, d’environ 70 Km de longueur, dans une vaste zone qui va de Cervera à Balaguer et de Torà à Tàrrega, Vilagrassa et Anglesola. Le parcours avance sur une zone plate entourée de terrains semés de céréales et offre la possibilité de visiter des châteaux, des tours de défense et des églises bâties vers la moitié du XIe siècle, lorsque les chrétiens conquirent la zone. L’itinéraire inclut la visite guidée de sept châteaux (Montsonís, Castell Formós à Balaguer, Florejacs, Les Pallargues, Vicfred, Les Sitges et Montclar). Pendant le parcours, il est également possible de voir, en traversant La Segarra, les forteresses de Montcortès de Segarra, Concabella, Ratera et L’Aranyó, qui devinrent plus tard des châteaux‐ palais. Dans la comarca de L’Urgell se trouve le château de Montfalcó, à Ossó de Sió, et dans La Noguera, les forteresses de Preixens, Pradell (une tour de défense transformée en château après la Reconquista ‐ reconquête des royaumes musulmans de la péninsule Ibérique par les souverains chrétiens‐ ), Les Ventoses et Montgai. L’itinéraire touristique inclut aussi la traversée de villages et la visite de certaines églises de La Segarra, L’Urgell et La Noguera comme celles de Saint Estève de Pelagalls, Saint Sauveur de Concabella et Saint Pierre de Muller. Parmi les arrêts obligés, il faut citer Montfalcó Murallat, Cervera, le monastère de Sant Ramon, Guissona, Agramunt, Cubells et Balaguer.


Dans le Centre d’Interprétation des Châteaux de la Sió qu’abrite le château de Concabella, dans la commune de Plans de Sió, se trouve un espace‐ musée qui permet aux visiteurs de connaître plus à fond la Route des Châteaux de la Sió et l’histoire des forteresses grâce a des panneaux informatifs, des photos et une projection audiovisuelle. Des dépliants avec tous les détails de l’itinéraire sont également disponibles. Pour plus de renseignements Centre d’Interprétation des Châteaux de Sió à Concabella. Tél. 00 34 973 55 41 51 Consell Comarcal de La Noguera Tél. 00 34 973 44 89 33 ‐ Web: www.ccnoguera.cat Consell Comarcal de La Segarra Tél. 00 34 973 53 13 00 ‐ Web: www.ccsegarra.com Consell Comarcal de L’Urgell Tél. 00 34 973 50 07 07 ‐ Web: www.urgell.cat L’AÉROPORT LLEIDA – ALGUAIRE UNE OPPORTUNITÉ EN OR POUR LE TOURISME DE LLEIDA Lleida‐ Alguaire, le premier aéroport commercial promu par le gouvernement de la Catalogne, a été conçu et construit comme l'épine dorsale de rééquilibrage territorial dans la région catalane, comme l'un des moteurs économiques de la région et Lleida comme un axe de liaison dans les Pyrénées. Il s'agit d'un engagement à fournir des infrastructures pour la mobilité unité territoriale de transport qui répondent aux exigences des principales zones de la demande et contribuer au développement économique du territoire dans le contexte économique mondial. Avec l'ouverture de l'aéroport, ce qui est le territoire est confronté à un nouveau défi et comme une occasion de créer nouveaux services à valeur ajoutée et les activités qui complémentent et, en même temps, bénéficient des avantages que cette infrastructure peut apporter. Les vols internationaux et nationaux, d'une part, servir à promouvoir la culture de Lleida, patrimoine historique et de la gastronomie et de la promotion des attraits pour les touristes. Les vols internationaux et nationaux, d'une part, servent à promouvoir la culture de Lleida, le patrimoine historique et la gastronomie et attirer l’intérêt des touristes. D’autre part, l’autorité territoriale de Lleida pour la mobilité a établi des autobus pour relier les vols réguliers d’Alguaire‐ Lleida avec les stations AVE routière et ferroviaire de la capitale du Segrià et la ville de Barcelone. Le service sera ajusté à l'offre prévisionnelle de vols hebdomadaires. En d'autres termes, les horaires de bus coïncideront avec ceux des avions. L'aéroport a été inauguré le 17 janvier 2009 et pendant les deux années et demie de fonctionnement environ 120.000 passagers sont passés par l’infrastructure aéroportuaire. Le 21 décembre 2011 l'aéroport a étrenné les premiers vols en provenance de l'espace de Schengen, ce qui coïncide pratiquement avec le deuxième anniversaire d’ouverture de l’Aéroport. L’aéroport a été très utilisé le dernier hiver, spécialement pendant la saison de ski. Le tour opérateur britannique Neilson-Thomas Cook ferma la dernière saison d’hiver de l’Aéroport de Lleida-Alguaire après 16 semaines pendant lesquelles il transporta un total de 26.367 passagers qui allaient skier.


L’entreprise opéra tous les dimanches du 19 septembre 2011 au 8 avril 2012 avec différents vols en provenance de Londres-Gatwik, Manchester, Belfast, Bristol et Birmingham. Cette année, pour la deuxième fois de suite, des skieurs britanniques arriveront à l’Aéroport de LleidaAlguaire pour aller skier dans les Pyrénées. Neilson-Thomas Cook transportera des skieurs dans les Pyrénées à partir du 23 décembre et maintiendra la connexion aérienne entre l’Aéroport d’Alguaire et le Royaume Uni tous les dimanches jusqu’au 7 avril. Les vols proviendront, comme l’an dernier, de Gatwitck (Londres), Manchester, Birmingham, Bristol et Belfast. Les avions qui atterriront sont des Airbus Boing, ayant une capacité de 300 passagers”. Pour plus de renseignements Aéroports de Catalogne Tél. 00 34 93 327 83 68 – Web: www.aeroports.cat LE TRAIN DES LACS PARCOURS TOURISTIQUE EN TRAIN DE LLEIDA À LA POBLA DE SEGUR Le Train des Lacs consiste en un parcours touristique de la locomotive à vapeur historique La Garrafeta, le long de la ligne Lleida‐ La Pobla de Segur, orienté vers le tourisme en famille et ayant pour but de promouvoir le patrimoine culturel et naturel ainsi que l’offre touristique et de restauration des contrées du Segrià, la Noguera et le Pallars Jussà. C’est une activité d’une journée qui permet non seulement de voyager dans une locomotive à vapeur historique, mais aussi de découvrir des paysages magnifiques. Le train passe par les lacs de Sant Llorenç, Camarasa, Cellers et Sant Antoni, longe la rivière Noguera Pallaresa et traverse les défilés impressionnants de Terradets et Collegats. On peut aussi profiter des monuments des villes de Lleida et Balaguer ainsi que de la gastronomie de la région. Il est également possible de concerter des visites guidées à La Pobla de Segur pour visiter l’Ensemble moderniste Mauri, le Moulin à Huile ou le Musée des Raiers. Le parcours entre Lleida et la Pobla de Segur s’effectue avec deux locomotives diesel modèles 10817 et 10820, qui furent construites en 1968 et étaient conçues pour des services mixtes de ligne et de manouvres Elles sont aussi connues sous le nom de “yé-yés”. Le matériel remorqué est formé de quatre voitures d’époque de la série 6000. La quatrième saison a été marquée par une grande affluence de voyageurs et un plus grand nombre de circulation par rapport à l’an dernier. En 2012, le train touristique a obtenu des chiffres record pour ce qui est du nombre de visiteurs avec un total de 5.000, une augmentation de 10% par rapport aux 4.518 de 2011. La demande atteinte a été importante et a satisfait les expectatives qui avaient été fixées en début de saison. En août, mois touristique par excellence, ont été enregistrés des chiffres légèrement plus élevés que ceux de juillet. La Route, fruit d'une initiative d'ensemble de FGC et du Conseil Général de Lleida, avec la collaboration de la Generalitat et des mairies des municipalités par lesquelles passe la ligne, a pris son essor en 2009.


Pour plus de renseignements: Bureau d’Information Touristique de La Pobla de Segur Tél. 00 34 973 68 02 57 Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya Tél. 00 34 93 205 15 15 Web: www.trendelsllacs.cat LA LLOTJA, NOUVEL ESPACE DE CONGRÈS LLEIDA RENFORCE LE TOURISME D’AFFAIRES La Llotja, le nouveau Palais des Congrès et Théâtre de Lleida est un bâtiment emblématique qui consolide la ville comme la deuxième capitale de tourisme d’affaires de Catalogne, après Barcelone, et servira également à promouvoir les évènements culturels. L’inauguration du nouvel équipement eut lieu le 21 janvier 2010 avec une représentation de l’opéra “Il Trovatore”, de Giuseppe Verdi, une coproduction ave le Grand Théâtre El Liceu de Barcelone. Avec La Llotja, la ville incorpore à son catalogue patrimonial un bâtiment original et un référent architectural international, un des meilleurs exemples de la Lleida moderne. Le Palais des Congrès compte 6 étages. Deux sont souterrains et les quatre autres au rez‐ de‐ chaussée. Le rez‐ de‐ chaussée est occupé par le hall d’entrée, la cafétéria, le restaurant, les deux salles multifonctionnelles (destinées à tout type d’évènements, foires, expositions, banquets etc.), l’auditorium principal (une salle de 852 mètres carrés de superficie ayant une capacité pour 1.000 personnes), les deux salles des congrès (pour 400 et 200 personnes), le foyer (apte, entre autres, pour l’installation de stands de produits ou de services), le centre d’affaires (un espace diaphane et flexible avec des zones de 20 à 80 mètres carrés) et le club La Llotja. Au sous‐ sol il y a un parking avec une capacité pour 471 places de stationnement. Le bilan d'activité de la Llotja de Lleida correspondant à 2011 indique que le public qui a assisté aux spectacles, congrès et réunions a augmenté de 2,2%. L'an dernier, plus de 91.000 personnes sont passées par l'équipement culturel et d'affaires dont 66.000 ont assité à des spectacles, 22.000 ont participé à des congrès et conventions et 24.000 à d'autres évèmements. Parmi les 144 évènements célébrés les trois secteurs de plus grande activité ont été le secteur médico-pharmaceutique (22 congrès), celui de l'administration publique (19) et le secteur de consultation et formation (19). Pour plus de renseignements La Llotja de Lleida Tél. 00 34 973 70 03 09 ‐ Web: www.lallotjadelleida.com TOURISME CULTUREL À LA HAUSSE LE RÉSEAU DE MUSÉES, UNE OFFRE CULTURELLE ATTRAYANTE ET VARIÉE Les comarques de Lleida présentent une série d’activités culturelles liées au tourisme culturel, dont le principal représentant est le Musée de Lleida, Diocésain et Régional, l’un des plus importants en Catalogne. La ville de Lleida —couronnée par un monument majestueux (la Seu Vella ou ancienne


cathédrale) et caractérisée par une offre culturelle abondante- s’enorgueillit, depuis 2007, de son nouveau Musée de Lleida, Diocésain et Régional qui est devenu, avec la Seu Vella, un des principaux points d’intérêt touristiques de la ville. Dans l’espace culturel du Musée de Lleida, parmi les 10.000 pièces du fond du musée, 974 œuvres d’art datées d’entre la Préhistoire et le XVIIIe siècle sont exposées de façon permanente. Situé dans la ville de Lleida, le Château du Roi est populairement connu sous le nom de Suda, mot arabe qui signifie “espace urbain fermé”. Le nom de “suda” faisait référence à la forteresse de l’époque d’Al-Andalus construite au IXe siècle à l’endroit qu’occupe aujourd’hui le château royal, mais c’est également le nom par lequel les sources médiévales désignent le quartier noble qui s’étendait sur la colline. C’était le palais où résidait le monarque lors de ses séjours à Lleida. Sa construction correspond à diverses étapes d’entre la fin du XIIe et le XIVe siècle, raison pour laquelle apparaissent ensembles les formes romanes et gothiques. C’était le plus important édifice civil de la ville et un centre notoire de décision politique. Ses murs furent les témoins de faits capitaux de l’histoire de la Catalogne et de la couronne d’Aragon. Outre les diverses Corts (cours) qui s’y célébrèrent, y eut lieu la très probable union matrimoniale entre Pétronille d’Aragon et Ramon Berenguer IV, comte de Barcelone, en 1150; la reconnaissance de Jacques Ier comme roi aux Corts de 1214, ou encore l’emprisonnement du prince Carles de Viana par son père, Jean II, en 1460. Le château des Templiers de Gardeny, à la ville de Lleida, a réouvert ses portes au public à partir de l’an 2006. L'ensemble monumental de Gardeny constitue l'un des témoignages les plus remarquables de l'architecture templière bâtie en Catalogne et aujourd'hui encore on conserve de nombreux témoignages de l'enceinte souveraine. Un espace délimité par un périmètre de murailles et flanqué de tours, à l'intérieur duquel sont répartis les différents bâtiments construits autour d'une cour centrale. Entre ces bâtiments nous soulignerons, d'un côté, la Tour-habitation, une construction solide de deux étages qui réunirait diverses dépendances: des espaces de stockage, de résidence ou la tour de l'hommage. Et d'un autre côté, l'église romane de Santa Maria de Gardeny, un édifice singulier de grande dévotion à son époque. Le Château de Gardeny de Lleida, situé près de ceux de Miravet, de Monzón, de Peñíscola et de la ville de Tortosa, fait partie de la route du temple Domus Templi. Ce voyage à travers le temps permet de découvrir une grande partie du patrimoine et de l'héritage templier de l'ancienne Couronne d'Aragon. Casa-Museu Leandre Cristòfol Balaguer… Parmi les nouvelles offres culturelles que la ville de Lleida a récemment incorporées, se distingue “El Camino de la libertad. Un museo de la paz en la frontera”, (Le Chemin de la Liberté. Un musée de la paix à la frontière) dans la comarca d’El Pallars Sobirà. Le musée servira à conserver la mémoire historique des routes d’évasion vers l’Espagne des 40.000 fugitifs du régime nazi, implanté en France durant la IIe G.M. Les trois points d’entrée principaux en Espagne des fugitifs à travers El Pallars Sobirà étaient Alòs d’Isil (col d’Aulà et Salau, des sentiers actuellement praticables et signalisés), Tavascan et Àreu. Le projet du musée inclut également la récupération du surnommé Chemin de la Liberté ou passage à travers les montagnes, utilisé par ceux qui fuyaient. À La Segarra a été créé la Route de la Guerre Civile comme un nouveau concept de tourisme, le


tourisme de guerre. Cette route touristique inclut des espaces comme le camp de prisonniers de Concabella; le champ d’aviation d’Aranyó et son refuge; le bunker du Canós, situé sur la ligne défensive 1.2; les fosses communes du cimetière de Cervera et des Aubins; l’Université de Cervera, autrefois utilisée comme hôpital, et l’école de Balmes, qui était utilisée comme banque de sang. El Pallars Jussà, dans le cadre du Parc Territorial Collegats-Terradets, offre la possibilité de parcourir les principaux châteaux de frontière, tout en profitant de la nature environnante. Le château de Mur et celui de Sant Gervàs représentent une attraction touristique qui, grâce au personnage du comte Arnau Mir de Tost, permettent d’expliquer le début de la Reconquista (reconquête des royaumes musulmans de la péninsule Ibérique par les souverains chrétiens). Par ailleurs, le château de Llordà, où vécut le comte avec sa famille lorsqu’il vint s’installer dans la région d’El Pallars, est le seul exemple bien conservé de palais de style roman en Catalogne. “El Pallars, frontera medieval” (El Pallars, frontière médiévale) offre la possibilité de visiter une douzaine de châteaux et de tours de défense militaires les plus complexes d’Europe à l’époque où le sud de la région d’El Pallars servait de frontière avec le monde islamique. Des sentiers et des châteaux qui sont la porte d’entrée à un environnement où les visiteurs pourront également découvrir le village d’Isona, un des principaux gisements de vestiges paléontologiques, tout en visitant des sites inédits de l’architecture romane comme Sainte Marie de Covet ou l’église de Capdella. La route des Châteaux de la Sió fait également partie des nouvelles offres culturelles de Lleida. Une section spécifique de ce dossier de presse lui a été consacrée. Le nouveau Musée des Costumes en Papier de Mollerussa regroupe une collection de presque 80 costumes en papier présentés au cours des différentes éditions du Concours National de Costumes en Papier qui atteint sa 47ème édition. Les costumes sont divisés en trois catégories (mode actuelle, époque et fantaisie) et se distinguent par leur design, originalité et confection. Les costumes et compléments exposés dans le musée sont élaborés exclusivement en papier et cousus à la main sans utiliser aucun type de colle. Le Musée des Papillons de Catalogne, le seul de ces caractéristiques qui existe dans le pays, a inauguré, en mai, ses nouvelles installations dans le village de Pujalt, situé dans la municipalité de Sort (le Pallars Sobirà). Il s’agit d’un bâtiment neuf de trois étages –ayant une superficie totale de plus de 500 m2—, qui a été construit avec des critères de soutenabilité et selon les caractéristiques de l’environnement rural puisqu’il conserve la structure extérieure d’une grange pyrénéenne... En bas, se trouve la salle d’expositions. Le premier étage accueille une salle d’audiovisuel, un espace pour des expositions temporaires et des ateliers scolaires tandis que le deuxième est destiné au laboratoire, à une bibliothèque thématique et au fonds scientifique n’est pas exposé. La nouvelle muséographie complètera l’exposition d’espèces de papillons catalanes avec une exposition des principaux types d’insectes et de leurs origines. Comme curiosité, dans ce cadre de l’origine des insectes, on pourra voir un fossile prédécesseur de ces organismes –le plus ancien qui soit connu- qui a plus de 500 millions d’années. Le Musée des Papillons de Catalogne, situé dans le hameau de Pujalt, permet d’admirer toutes les


espèces qui volent en Catalogne avec leurs variétés ainsi que les relations de ces animaux avec l’environnement, les secrets de leur vie et leurs habitudes. Avec plus de 4.000 exemplaires exposés, le visiteur peut savoir, non seulement quelles sont les espèces catalanes et leur biologie mais aussi des détails sur le mimétisme, le dimorphisme sexuel, géographique et saisonnier, les relations avec les autres insectes, la symbiose et les adaptations au milieu. En plus de la partie d’exposition, le Musée des Papillons de Catalogne propose des visites guidées et des visites scolaires, des ateliers d’observation des insectes et des papillons et d’autres activités divulgatives. L’entité a également habilité, dans la même municipalité, une “Route des Papillons” avec un ensemble de panneaux et pupitres qui offrent des indications sur les habitats et les caractéristiques des espèces de la zone afin de permettre leur localisation à l’époque correspondante. La municipalité d’Anglesola dispose de l’Espace du Char, un centre restauré où est exposée une intéressante collection de chars et qui explique leur fonction et leur procédé de fabrication. Par cette infrastructure on souhaite encourager le symbole d’identité du village et faire revivre les expériences qui font forgé le caractère des hommes et des femmes d’Anglesola. Le centre culturel fait à peu près 700 mètres carrés et accueille une intéressante collection d’une cinquantaine de chars, de harnais et de voitures à cheval sans compter les plus de 2.000 outils agricoles anciens et instruments de la paysannerie qui permettent de découvrir toutes les tâches qui se déroulent au long du cycle annuel de la paysannerie. En ce qui concerne les chars, il y en a de différents types qui étaient utilisés autrefois tel que le char de paysan, à tombereau, charriot couvert, funéraire, carriole, etc. avec l’explication de la fonction pour laquelle ils étaient destinés et leur procédé de fabrication. À l’intérieur du musée, il y a une salle interactive où l’on peut voir la recréation de deux types d’anciens métiers aujourd’hui disparus –très propres à Angles ola– et en relation intime avec les véhicules et les animaux qui les menaient: le bourrelier et le charron. Le centre abritera des expositions temporaires de chars suivant l’époque de l’année à laquelle ils s’utilisaient pour les différents travaux des champs. Castellar de la Ribera a ouvert le Musée de l’École Rurale, le premier espace de ces caractéristiques en Catalogne. L’infrastructure a été développée par la mairie et financée par le Mémorial Démocratique et la le Conseil Général de Lleida et permet de connaître l’évolution de l’école rurale au long du XXe siècle et jusqu’à nos jours. Le Musée de l’École Rurale se situe dans la grande salle de Cal Sastre, une ferme qui, depuis 1926 jusqu’à 1974 abritait l’école rurale de Castellar de la Ribera et qui a conservé intacte la classe où étudiaient les élèves, telle qu’elle était à l’après-guerre. Le centre ouvrit ses portes pendant la dictature de Primo de Rivera, continua pendant la Deuxième République et presque sans interruption pendant la Guerre Civile, se maintint pendant la dictature franquiste et ferma juste avant l’arrivée de la démocratie. Les visiteurs peuvent découvrir l’évolution de l’école rurale au long du XXe siècle jusqu’à nos jours grâce à des panneaux informatifs et du matériel de l’époque qui a été récupéré. La salle de classe originale de l’école de Castellar de la Ribera a des pupitres, des encriers, des livres, le tableau et la table du maître en plus des cartes de l’Espagne et du monde avec lesquelles les élèves apprenaient la géographie. L’endroit est présidé par un crucifix, le tableau de l’Immaculée Conception et une


photographie de Franco. Il y a en outre, une partie attribuée à l’école d’aujourd’hui qui a été reconstruite avec du matériel cédé par des écoles rurales du Solsonès en activité. La Mairie de Castellar de la Ribera ouvrit la classe au public en 2007 et encouragea ensuite la création d’un musée unique en Catalogne et qui a été inclus dans le réseau d’espaces de mémoire de Catalogne. Certains des anciens élèves ont contribué à la réalisation du projet en cédant du matériel original de l’époque comme leurs livres, leurs cahiers, etc Le Chemin Ignasià, que l’ordre des jésuites avait promu, commence à la maison natale de Saint Ignace, à la Basilique de Loiola (Guipúscoa) et finit à la Grotte de Manresa, où le saint vécu une profonde expérience spirituelle qui marqua sa vie. La route parcourt cinq communautés autonomes formant 650 km divisés en 27 étapes. Des Terres de Lleida jusqu’à la Catalogne Centrale, en traversant les contrées du Segrià, du Pla d'Urgell, de l’Urgell, de la Segarra, de l’Anoia, du Bages, à pied, à bicyclette ou à cheval, le pèlerin ne fait pas qu’un chemin spirituel d’introspection personnelle mais il a aussi le privilège de profiter de toute la richesse naturelle, paysagistique et culturelle qu’offre le Chemin à son passage par la Catalogne. Dans le cas des contrées de Lleida, les étapes son Fraga-Lleida (de 33 km), Lleida-Castellnou de Seana (32,8 km), Castellnou de Seana-Verdú (18 km), Verdú-Cervera (16 km) et Cervera-Igualada (37 km). Verdú est le début des dernières étapes de la traversée qu’on appelle Chemin Ignasià, qui, sur une distance de 100 km, mènent du village de l’Urgell à Manresa. Il convient de dire que l’ordre des jésuites qui gère la Maison Natale et Sanctuaire de Saint Pierre Claver, sont en train de mener à terme la construction d’une auberge afin d’accueillir les pèlerins —beaucoup d’entre eux viennent des EtatsUnis— qui en font un chemin de pèlerinage international. Il y aura 20 chambres réparties dans les deux étages du sanctuaire situé dans la rue Major de Verdú. L’Écomusée des bergers de la vallée d’Àssua est un équipement d’accueil et de prise en charge des visiteurs. Ce centre se situe à Llessui, dans la région d’El Pallars Sobirà, et occupe les locaux des anciennes écoles du village. Outre les différentes tâches d’information qui lui sont propres, l’Écomusée offre de nombreux services qui ont pour mission d’approfondir les connaissances sur le Parc des nombreuses personnes qui s’y rendent chaque année. L’Écomusée des bergers de la vallée d’Àssua compte trois rubriques générales (présentation de l’espace physique, présentation des protagonistes du musée —les bergers, le chien, la brebis— et une année de berger (rubrique divisée en quatre parties, chacune d’elles représentant une saison de l’année). Musée des Jouets et des Automates de Verdú… Pour plus de renseignements: Bureau d’Information Touristique du Pallars Sobirà Tél. 00 34 973 62 10 02
 - Web: www.pallarssobira.com Château des Templiers de Gardeny


Tél. 902 25 00 50 - http://www.domustempli.com/ www.verdu.cat Consell Comarcal del Pallars Jussà. Tél. 00 34 973 65 01 87 ‐ www.pallarsjussa.net Consell Comarcal del Pallars Sobirà. Tél. 00 34 973 62 10 02 ‐ www.pallarssobira.info Consell Comarcal de la Segarra. Tél. 00 34 973 53 13 00 ‐ www.lasegarra.org Musée de l’École Rurale Tels. 630 59 25 12 / 696 39 72 71 - http://castellarribera.ddl.net Musée de Lleida, Diocésain et Régional. Tél. 00 34 973 28 30 75 ‐ www.museudelleida.net Musée des Papillons de Catalogne-Musée Municipal de Sort Tél. 00 34 973 62 07 43 / 00 34 655 47 56 61 / 00 34 655 47 56 62 - http://www.papallones.net Espace du Char d’Anglesola Tél. 00 34 973 30 83 87 - www.anglesola.cat Musée des Costumes en Papier de Mollerussa Tel. 00 34 973 60 62 10 ‐ www.mollerussa.cat Torisme Val d’Aran. Tél. 00 34 973 64 18 15 / 00 34 973 64 01 10 ‐ www.torismearan.org Turó de la Seu Vella Tél. 00 34 973 23 06 53 – http://www.turoseuvella.cat ROUTES DE RÊVES ITINÉRAIRES POUR CONNAÎTRE LLEIDA ET EN PROFITER Les Terres de Lleida renferment la magie de la nature, de la culture et de ses gens dans chaque coin de sa géographie. Les découvrir est facile à travers une vingtaine de routes touristiques de rêve. 1. Route de l’Art Rupestre Les comarques de Lleida jouissent d’un important ensemble rupestre déclaré Patrimoine de l’Humanité en 1998. Des 16 gisements de la démarcation de Lleida il faut mentionner celui de la Roca dels Moros (le Rocher des Maures) de El Cogul, l’un des plus importants de Catalogne. Découvert en 1908, l’ensemble pictural de style naturaliste, réalisé à la fin du Paléolithique, compte 42 figures humaines et animales regroupées en scènes de chasse et plus de 250 gravures. Il faut aussi mentionner la Grotte d’Els Vilassos ou de Vilars, située dans le défilé homonyme, près de la commune d’Os de Balaguer. Le gisement, de l’Âge de Bronze, compte 29 figures schématiques.


D’autres ensembles rupestres visitables sont ceux de la Vallée de la Coma et Les Roques Guàrdies, dans Les Garrigues; les Aparets I, II, III et IV, Aitona I, II et III, la Grotte du Tabac et la Grotte d’El Cogulló, dans La Noguera, et le Roc Rumbau ou Rocher des Maures, dans L’Alt Urgell. Plus de renseignements Département de Culture de la Generalitat à Lleida. Tél. 00 34 973 27 92 00 ‐ www.gencat.es 2. Route des Cîteaux La Route du Cîteaux est formée de 65 municipalités apparentant à L’Alt Camp, La Coca de Barberà et L’Urgell. Les monuments les plus emblématiques sont les monastères de Santes Creus (L’Alt Camp), Poblet (La Conca de Barberà) et Vallbona de les Monges (L’Urgell), fondés au XIIe siècle. Ces constructions constituent l’un des ensembles cisterciens habités les plus remarquables d’Europe. Vallbona de les Monges est habité par une communauté de religieuses qui joignent le travail et la prière aux visites guidées et à l’artisanat. L’histoire du monastère commença en 1153, lorsque l’ermite Ramon de Vallbona rassembla là‐ bas une communauté mixte d’ermites. En 1176, les hommes étant partis au Montsant, des religieuses de Tulebras, Navarre, se joignirent à la communauté et constituèrent l’ordre des Cîteaux. Les restes des reines de la Couronne d’Aragon, Violante de Hongrie, épouse de Jacques Ier le Conquérant et sa fille Sancha d’Aragon reposent au monastère. Plus de renseignements Monastère de Vallbona de les Monges Tél. 00 34 973 33 02 66 3. Route de l’Huile La production d’huile de Lleida —l’une des meilleures du monde— se concentre dans une trentaine de villages des comarques de Les Garrigues, de L’Urgell et d’El Segrià, qui forment l’A.O Les Garrigues et, par extension, le noyau de ce qu’on appelle la Route de l’Huile. Les parages des garrigues, austères mais non exempts de charme, constituent le cadre parfait pour une excursion au cours de laquelle le voyageur peut acheter de l’huile (délicieuse et saine) et visiter certains points d’intérêt de la zone comme les musées et parcs thématiques, les châteaux de L'Espluga Calba et de La Floresta, les peintures rupestres d’El Cogul. Il est recommandé de s’y rendre en automne lorsque l’on peut observer le procédé de production dans les coopératives locales. Plus de renseignements Consell Comarcal de Les Garrigues Tél. 00 34 973 14 26 58 ‐ www.turismegarrigues.com Consell Comarcal de L’Urgell Tél. 00 34 973 50 07 07 ‐ www.urgell.org 4. Route de l’art Roman Route à travers les monuments romans de la géographie de Lleida dont le plus important exemple se trouve dans la Vallée de Boí, avec un ensemble de 9 temples déclarés Patrimoine de l’Humanité:


Sainte Marie de Cóll, Sainte Marie de Cardet, Saint Félix de Barruera, l’église de la Nativité et l’ermitage de Sant Quirc de Durro, Sainte Eulalie de Erill‐ la‐ Vall, Saint Jean de Boí, Sainte Marie et Sant Climent de Taüll. Dans le Val d'Aran on remarque les églises de Bossòst, Vielha, Escunhau, Arties, Salardú, Unha et Tredòs. Il y a des édifices à mentionner dans L’Alt Urgell comme la cathédrale de Sainte Marie de La Seu d'Urgell. Dans La Noguera s’élève la collégiale de Saint Pierre d’Àger, entre autres. Dans El Pallars Jussà on remarque le château et la collégiale de Sainte Marie de Mur. Dans El Pallars Sobirà se détachent le monastère de Sainte Marie de Gerri de la Sal et l’église de Son à València d'Àneu. Dans La Segarra nous avons des exemples comme l’église de Pelagalls. Dans El Segrià se remarquent la Seu Vella, l’église de Saint Martin et le Palais de la Paeria de Lleida. Dans El Solsonès nous trouvons la cathédrale de Sainte Marie et le Musée Diocésain et Régional de Solsona. Dans L’Urgell notons le monastère de Vallbona de les Monges. Plus de renseignements Patronat de Turisme de L’Alta Ribagorça Tél. 00 34 973 69 40 00 ‐ www.ribagorca.com Patronat de Turisme de la Diputació Tél. 00 34 973 24 54 08 ‐ www.lleidatur.es 5. Route du Temps On connaît sous ce nom la route qui englobe trois musées singuliers d’El Pallars: le Musée de La Conca Dellà, à Isona; le Musée des Conducteurs de trains de bois, à El Pont de Claverol, et l’Ecomusée des Vallées d'Àneu, à Esterri. Le Musée de la Conca Dellà parcourt le monde des dinosaures et organise des visites guidées au gisement crétacé où l’on peut contempler de vraies empreintes de ces animaux préhistoriques. En ce qui concerne le Musée des Conducteurs de trains de bois, il montre le métier de ces navigateurs fluviaux avec du matériel graphique et documentaire de radeaux et de conducteurs de trains de bois du monde entier. Quant à l’Ecomusée des Vallées d'Àneu, le principal représentant en est la Casa Gassia, un exemple de la vie traditionnelle de la montagne conté par ses dépendances. D’autres points autour desquels s’organise l’Ecomusée sont la scierie d’Alòs et l’ensemble monumental de Son. De plus, la municipalité de Coll de Nargó (L’Alt Urgell) a inauguré en août 2005 le Centre d’ Interprétation du Crétacé, Limite K‐ T, qui est une exposition permanente sur le monde des dinosaures dans laquelle sont exposés quelques restes fossiles trouvés dans la zone de la rivière Sallent (os, nids, dents et ongles), considérée l’un des plus grands gisements de nids de dinosaures connus dans toute l’Europe. L’Observatoire du Crétacé de Coll de Nargó, situé en pleine nature dans le Centre d’Interprétation du Crétacé, montre une grand variété d’œufs de dinosaure et, dans une zone particulière, de grandes empreintes et des restes de végétation de l’époque tels que des palmiers et des palétuviers. Plus de renseignements: Musée de la Conca Dellà


Tél. 00 34 973 66 50 62 ‐ www.parc‐ cretaci.com Musée des Raiers Tél. 00 34 973 68 01 32 ‐ www.catalunya.net/raiers Écomusée des Vallées d'Àneu Tél. 00 34 973 62 64 36 ‐ www.ecomuseu.com Centre d’Interprétation du Crétacé Tél. 00 34 973 38 30 48 ‐ www.collnargo.com 6. La Route du Vin Lleida‐ Costers del Segre est née. Un nouvel itinéraire touristique parcourant les différentes contrées de la province de Lleida a été créé; il s’agit de la Route du Vin de Lleida‐ Costers del Segre, un nouveau produit touristique permettant aux visiteurs de profiter du territoire tout en promouvant l’oenotourisme et le tourisme durable de qualité ainsi que la culture, le patrimoine, la nature, la gastronomie et les affaires. L’Association de la Route du Vin de Lleida a obtenu en décembre 2010 la certification officielle de la part du comité exécutif du Club de Produit des Routes du Vin d’Espagne et a le soutien du Secrétariat d’État du Tourisme, Turisme de Lleida‐ Mairie de Lleida, du Patronat de Promotion Économique de la Diputació de Lleida, de l’A.O. Costers del Segre et de la Fédération d’Hôtellerie de Lleida. Prochainement, elle fera partie également du Patronat de Tourisme de la Diputació de Lleida. Cette nouvelle route qui a comme slogan “Paisatge diVí” (Paysage diVin), parcourt les six contrées de Lleida (le Segrià, la Noguera, les Garrigues, le Pallars Jussà, le Pla d’Urgell et la Segarra) et est constituée par 17 caves qui élaborent des vins sous la certification de l’Appellation d’Origine Costers del Segre; 10 restaurants qui représentent la cuisine de Lleida, basée sur les produits naturels cultivés dans les différentes contrées de la province (fruits, légumes, huiles, viandes etc.); 7 établissements d’hôtellerie; 2 oenothèques et deux offices de tourisme. Les caves qui peuvent être visitées sont : Analec à Nalec; Casa Pardet à Verdú; Castell del Remei à Castell del Remei; Castell d’Encús à Talarn; Celler del Montsec à Artesa de Segre; Cérvoles Celler et Mas Blanch i Jové à La Pobla de Cérvoles; Costers del Sió à Balaguer; Lagravera à Alfarràs; L’Olivera Cooperativa à Vallbona de les Monges; Raïmat à Raimat; Sauvella à Orcau; Tomàs Cusiné à El Vilosell; Vall de Baldomar à Baldomar; Vila Corona à Vilamitjana; Vinya els Vilars à Arbeca et Vinya l’Hereu de Seró à Seró. Les restaurants qui font partie de cette route sont: Cassia, Celler del Roser, École d’Hôtellerie et Tourisme de Lleida, L’Estel de la Mercè Restaurant, Lo Caragol et Oasis à Lleida; Castell del Remei à Castell del Remei; La Solana de Foradada à Foradada; Lalà Restaurant à Tàrrega et Restaurant del Llac à Cellers. La route regroupe également les hébergements suivants: Cal Pastor à La Pobla de Cérvoles; Casa Arrufat à Nalec; Finca Prats Hotel Golf & Spa, Hotel Condes de Urgel et Hotel Zenit Lleida à Lleida; Hotel Terradets à Cellers et le Monastère de les Avellanes à Os de Balaguer. En outre, à Lleida on peut visiter les oenothèques Almenara Gourmet et le Celler del Roser Gastronomie et les offices de


tourisme de Lleida et de Tremp. En dehors des caves et des établissements d’hôtellerie, les visiteurs peuvent profiter d’un patrimoine naturel et monumental, spectaculaire, notamment la ville de Lleida, avec la Seu Vella, les restes de l’ancien peuple ibère d’Els Vilars d’Arbeca, les monastères de Vallbona de les Monges et Les Avellanes, le château de Verdú, les champs d’oliviers de les Garrigues ou les sites naturels du Montsec et de la Terreta. Pour plus de renseignements Route du Vin de Lleida‐ Costers del Segre Tél. 00 34 902 25 00 50 - Web: www.rutadelvidelleida.com 7. Route des Cathares (des “Bons Homes”) Cette route, le Chemin des Cathares, est un itinéraire touristique de 189 km entre le sanctuaire de Queralt et le château de Montségur (France) qui peut se faire à VTT, en voiture, à pied ou à cheval. Le Chemin des Cathares, devenu sentier de Grande Randonnée GR‐ 107, offre la possibilité de parcourir les routes de migration qu’utilisèrent les cathares entre les XIIe et XIVe siècles lorsqu’ils fuyaient la persécution de la croisée et l’Inquisition. L’itinéraire passe par des villes médiévales, des églises romanes et des châteaux. À part son aspect historique, la route circule à travers la zone protégée du Parc Naturel Cadí‐ Moixeró, qui permet de contempler des paysages charmants et des villages chargés de tradition tels que Gósol. On peut demander le Carnet de Route pour obtenir un diplôme à la fin du parcours. Plus de renseignements Mairie de Gósol Tél. 00 34 973 37 00 55 - http://gosol.ddl.net 8. Route des Châteaux L’un des itinéraires les plus suggestifs que le visiteur puisse trouver dans les Terres de Lleida est celui des Châteaux: il ne s’agit pas d’immenses forteresses mais d’édifices bien conservés qui nous transportent aux temps médiévaux lorsque ces terres marquaient la frontière entre les mondes arabe et chrétien. La Route des Châteaux de Lleida inclut 14 forteresses: Montsonís, dans La Noguera; Montclar, dans L’Urgell; Florejacs, Les Pallargues et Vicfred, dans La Segarra, et Arbeca dans Les Garrigues (la visite guidée se fait les dimanches à 11.00, 12.00 et 13.00 h, bien que Montsonís puisse également être visité les samedis à 17.00, 18.00 y 19.00 h). Finalement, les châteaux de Ciutadilla et Bellpuig, dans L’Urgell; Mur, dans El Pallars Jussà; L'Albi, dans Les Garrigues, et ceux d’Alòs de Balaguer, Ponts et Castell Formós, ainsi que le monastère de Sainte Marie de Gualter, dans La Noguera, ouvrent aussi leurs portes au public (horaire à convenir). Les groupes d’un un minimum de 30 personnes peuvent y accéder pendant toute la semaine en réservant antérieurement la visite. Plus de renseignements


Châteaux de Lleida Tél. 00 34 973 40 20 45 ‐ www.castellsdelleida.com Château de Verdú Tél. 00 34 973 34 70 07 ‐ www.viladeverdu.com Château de Ciutadilla Tél. 00 34 973 30 30 10 ‐ http://ciutadilla.ddl.net Château de L'Espluga Calba Tél. 00 34 973 15 60 05 ‐ http://esplugacalba.ddl.net Château de L'Albi Tél. 00 34 973 17 50 04 ‐ http://albi.ddl.net 9. Route des anciens Métiers Intéressant parcours ethnographique à travers la comarca de L’Alt Urgell qui a pour principal objectif de faire connaître les formes de vie, les habitudes et l’activité socio‐ économique à différents endroits et époques historiques. La route s’organise à travers différents espaces et musées thématiques. L’un d’eux est celui de la Vigne et du Vin, situé à El Pont de Bar, qui nous familiarise avec la tradition millénaire et vinicole de ces terres. Le Musée de la Laine d’Arsèguel, montre le fonctionnement d’un moulin à foulon du XVIIe siècle. Dans le même village, le Musée de l’Accordéon expose des exemplaires de cet instrument musical, de toutes les époques. À Coll de Nargó on peut visiter le Musée des Conducteurs de trains de bois et faire la connaissance de ce vieux métier. L’ancien moulin à farine de La Trobada, à Montferrer, montre le procédé de production de la farine. Le vieux Puits à Gel d’Oliana, le Musée du Paysan de Calbinyà et le Musée des Trémentinaires, à Tuixent —où l’on peut découvrir de nombreuses herbes médicinales – complètent la listes des espaces singuliers de L’Alt Urgell dont le but est de nous rappeler les métiers du passé. Plus de renseignements Consell Comarcal de L’Alt Urgell Tél. 00 34 973 35 31 12 ‐ www.ccau.cat 10. Itinéraires à travers la ville de Lleida Le Patronat de Turisme de la Mairie de Lleida offre au visiteur un total de 7 itinéraires à travers la ville de Lleida: « Le Modernisme de Lleida » (itinéraire qui permet d’admirer les principales façade modernistes de la ville de Lleida), « À travers les rues de la ville médiévale » (parcours du centre historique et de ses principaux monuments), «Petits coins importants» (promenade dans l’axe commercial de la ville plein d’édifices de grande valeur historique et artistique), «Promenade sur la Colline la Seu Vella» (qui fait connaître l’ensemble architectonique de la Seu Vella, du château de la Suda et les murailles), « Seu Vella » (visite de la cathédrale ancienne et monument emblématique de


la ville) « Centre d’ Interprétation De l’Ordre des Templiers de Gardeny » (visite commentée au château de Gardeny) et la « Route de la Lleida Secrète », qui parcourt d’intéressants vestiges romains et médiévaux découverts dans le sous‐ sol de la ville et ayant été récupérés comme les sous‐ sols du Musée du Palais de la Paeria, la muraille médiévale et andalouse du numéro 47 de la rue Anselm Clavé et l’abside de l’église médiévale de la place Saint Jean. Le parcours à travers le sous‐ sol de la ville de Lleida sera amplifié en y incorporant les vestiges romains découverts dans les bas‐ fonds de l’Auditorium Enric Granados. D’autre part, Turisme de Lleida met à la disposition du visiteur la carte touristique et commerciale Emocity, qui permet d’accéder à une offre exclusive de remises sur des équipements culturels, sur les offres de loisirs de la ville, dans les établissements commerciaux et de restauration et dans tout le système de mobilité public de la ville de Lleida. La carte est personnelle et intransférable. Elle a un prix de 7 euros et une validité de 48 heures. Plus de renseignements Turisme de Lleida Tél. 00 34 902 25 00 50 ‐ www.turismedelleida.cat 11. Routes de VTT Le Val d’Aran, un lieu privilégié pour le VTT Le Val d’Aran est un des lieux privilégiés pour la pratique du VTT. Peu importe la condition physique, on peut trouver l’excursion qui s’adapte à toutes les caractéristiques. Le réseau étendu de pistes forestières, de chemins et de sentiers, offre un éventail très large de possibilités, aussi bien pour ceux qui souhaitent profiter d’un contact direct avec la nature sans avoir à dépasser de grandes difficultés que pour les plus exigeants, avec des itinéraires techniques, de longues descentes et de grands dénivelés. C’est pour cette raison que le Centre VTT Val d’Aran a été créé dans le réseau des centres de VTT de Catalogne. Le Centre VTT Val d’Aran est prévu pour tous ceux qui pratiquent et aiment le VTT, de tout niveau, débutant ou expert, où ils trouvent un espace dans lequel ils peuvent pratiquer leur sport favori en toute tranquillité et sécurité ainsi qu’avec une série de services complémentaires de base pour la pratique de ce sport: points de lavage, de location et réparation ainsi que de points d’accueil et de renseignements joints à une série de prestations variées. Actuellement, il y a 26 itinéraires avec 427Km adaptés au VTT, variés, balisés et classifiés suivant leur degré de difficulté. VTT dans toutes les régions Le VTT jouit d’une demande chaque jour croissante et d’un nombre plus important de centres répartis dans toute la géographie de Lleida qui offre plus de 2.300 km.de chemins marqués et de nombreux services pour les cyclistes. Le dernier équipement ouvert dans les comarques de Lleida et qui fait partie du réseau de Centres VTT de Catalogne est le Centre VTT Montsec‐ La Noguera. Avec un point d’accueil au Camping de la Vallée d’Àger et un autre au monastère de Les Avellanes, le centre


offre un total de 490 kilomètres de circuits signalisés répartis sur 19 routes (4 très faciles, 6 difficiles et 5 très difficiles), 4 déviations de route et 3 correspondances qui passent par les communes d’Ager, de Les Avellanes et de Santa Linya et Os de Balaguer. Les amateurs des deux roues disposent aussi du Centre VTT La Seu‐ Alt Urgell, qui a son point d’accueil au Parc Olympique du Sègre, et dispose de 29 routes de difficulté diverse, avec 1.002 kilomètres de chemins marqués ce qui représente dans l’ensemble le circuit signalisé le plus long de la démarcation. Les parcours passent par des espaces de grand intérêt naturel autour de la rivière Sègre et du Parc Naturel du Cadí‐ Moixeró. À La Pobla de Segur, nous avons le Centre VTT du Pallars Jussà avec 9 routes et 270 km de chemins signalisés et le point d’accueil au Pavillon Municipal des Sports. Le centre a signalisé des itinéraires autour du lac de barrage de Saint Antoine, des bassins de La Noguera Pallaresa et du Flamicell ainsi que dans les chaînes de Boumort, Saint Corneli, Nerets, Saint Sauveur et Camporan Estall. Les cyclistes ont aussi à leur disposition le Centre VTT d’El Solsonès‐ Vall de Lord, à l’Office du Tourisme de la Vallée de Lord à Sant Llorenç de Morunys, qui propose 9 itinéraires et 150 km de circuits marqués qui passent par un large réseau de pistes forestières et de chemins entourés de bois de haute montagne ainsi que par des villages de grande beauté. D’un autre côté, l’itinéraire le plus récemment mis en marche dans les comarques de Lleida est Pedals d’Occitània (Pédales d’Occitanie), un parcours de 220 Km et un dénivelé de 6.000 m à travers l’Aran et le sud de la France où il traverse l’ancien comté de Comminges. Il a son point de départ et d’arrivée à Vielha et croise des paysages et des villages qui ont un charme spécial. Les cyclistes peuvent également opter pour Pedals de Foc (Pédales de Feu), proposition qui consiste à faire le tour à VTT du périmètre du Parc National d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici, avec un parcours de 220 km et environ 5.800 m de dénivelé positif accumulé. L’itinéraire passe par les comarques d’El Pallars Sobirà, d’El Pallars Jussà, L’Alta Ribagorça et Le Val d’Aran, et peut se faire en six étapes en compagnie d’un guide ou en solitaire ce qui prend trois jours ou plus. Plus de renseignements Parc National d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici Bureau d’information Boí. Tel. 00 34 973 69 61 89 Bureau d’information Espot. Tel. 00 34 973 62 40 36 - Web: www.parcsdecatalunya.net/aiguestortes.htm Zone Sportive Bossòst Tél. 00 34 973 64 72 41‐ www.aran.org Centre VTT de La Seu‐ L’Alt Urgell Tél. 00 34 973 36 00 92 ‐ www.parcolimpic.com


Centre VTT Montsec‐ La Noguera Camping de la Vallée d’Àger Tél. 00 34 973 45 52 00 ‐ www.campingvalldager.com Monastère de Les Avellanes Tel. 00 34 973 43 80 06 ‐ www.monestirdelesavellanes.com Centre VTT d’El Pallars Jussà Tél. 00 34 973 68 06 44 ‐ www.pallarsjussa.net Centre VTT Val d’Aran Tél. 00 34 973 64 72 41 ‐ www.coposevents.com Centre VTT El Solsonès‐ Vallée de Lord Tél. 00 34 973 49 21 81 ‐ www.lavalldelord.com Pedals d’Occitània Tél. 00 34 973 64 36 62 ‐ www.pedalsoccitania.com Pedals de Foc Tél. 00 34 973 64 36 62 ‐ www.pedalsdefoc.com 12. Route d’El Pallars Nostalgique El Pallars Jussà et El Pallars Sobirà ont bénéficié d’un nouvel élan économique et touristique avec la mise en route de l’initiative El Pallars nostalgique, une nouvelle route touristique et historique qui prétend attirer plus de visiteurs dans cette zone et qui s’adapte au projet du Train des Lacs. Cette initiative unit tourisme, artisanat, gastronomie, culture et paysage. El Pallars nostalgique est un séjour touristique qui propose un voyage historique de week‐ end de quatre jours afin de récupérer les anciens métiers, des produits alimentaires typiques, des lieux d’intérêt touristique, des musées et de revivre les transformations expérimentées pendant la première moitié du XXe siècle ainsi que les changements de formes de vie dans les comarques d’El Pallars Jussà et El Pallars Sobirà. L’agence de voyage Pirineu Emoció est chargée de vendre le produit El Pallars nostalgique. Le séjour touristique inclut le voyage avec le Train des Lacs de Lleida à La Pobla de Segur, les déplacements avec des chauffeurs de taxi connaisseurs de la zone et des visites à des espaces tels que l’ensemble moderniste Casa Mauri de La Pobla de Segur, l’usine de Liqueurs Portet, le Musée des Conducteurs de trains de bois, les anciens magasins de Salàs de Pallars, le Musée hydroélectrique et la centrale hydroélectrique de Capdella, le lac de Montcortés (celui d’origine glaciaire qui se trouve plus au sud), les salins et la maison du sel de Gerri de la Sal, le défilé de Collegats, Sort, l’Ecomusée des Vallées d’Àneu, la Scierie d’Alòs d’Isil, le musée des papillons de Pujalt, celui des bergers de Llessui dans la vallée d’Àssua et la fromagerie d’Altron. Les visites sont complétées de dégustations de menus typiques d’El Pallars.


Plus de renseignements Bureau d’Information Touristique de l’Office d’Information Touristique de La Pobla de Segur Tél. 00 34 973 68 02 57 Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya Tél. 00 34 93 205 15 15 ‐ www.trendelsllacs.cat 13. Routes littéraires dans El Pallars Sobirà La mairie de Sort est en train de développer le projet “La vallée d’Àssua et le Batlliu, un paysage de roman”, qui se base sur cinq itinéraires à pied dans les parages qui ont inspiré différents romans. Deux des itinéraires correspondent au livre Les veus del Pamano, de Jaume Cabré. Bien que les parages littéraires ne coïncident pas nécessairement aux scènes où fut tournée la mini série du même nom, le projet s’étendra à “La vallée d’Àssua et le Batlliu, un paysage de roman... maintenant aussi de film”, qui ajoutera un itinéraire à travers les endroits où a été tourné le téléfilm. Les vues del Pamano est une coproduction de TV3, Mallerich Films et Diagonal TV et a eu le soutien logistique du Patronat de Turisme de la Diputació de Lleida. La série, basée sur le roman homonyme de Jaume Cabré et située dans la vallée d’Àssua (El Pallars Sobirà). Le téléfilm, d’un budget de 2,7 millions d’euros, fut tourné en 2008 dans divers endroits de la vallée d’Àssua et à Barcelone. Le tournage dans les Pyrénées de Lleida eut lieu dans la vieille école d’Enviny, près de Sort, le cimentière de Tírvia, une hutte de Virós, Espot, Llessui, Sorre, Alins, le lac de Boren et Isil, ainsi que dans un grand nombre de paysages, routes, chemins et torrents qui donnent vie au village de Torena. Le reste des itinéraires dans la vallée d’Àssua qui ont été mis en route et qui sont déjà signalisés, sont créés à partir de scènes qui apparaissent dans le livre Pedra de tartera, de Maria Barbal; de fragments des œuvres País íntim et Mel i metzines, de ce même auteur; du Viaje al Pirineo de Lérida, de Camilo José Cela, et de Viatge al Pirineu de Lleida, de Josep Maria Espinàs, et de Tor, tretze cases i tres morts, de Carles Porta. Plus de renseignements: Mairie de Sort Tél. 00 34 973 62 00 10 ‐ www.sort.cat Tourisme Pallars Sobirà Tél. 00 34 973 62 10 02 ‐ www.pallarssobira.info 14. Route des Pyrénées Comtaux La Generalitat de Catalogne a créé l’itinéraire “Route des Pyrénées Comtaux” qui traverse et promeut le patrimoine culturel, naturel et historique de 14 comarques de la Catalogne pyrénéenne et pré‐ pyrénéenne et coïncide approximativement avec le territoire des 11 anciens comtés qui furent l’embryon de la naissance du pays. L’itinéraire joint les idylliques scènes pyrénéennes à la beauté des églises et des monastères romans, des châteaux, des ensembles médiévaux et des musées. De


L’Empordà à La Ribagorça, la route traverse des paysages de grande beauté, berceau de personnages historiques, et de scènes d’exploits, de légendes et de traditions. Au total ce sont 13 points remarquables qui ont été élaborés et 30 points d’intérêt. Dans le cas des comarques de Lleida, on peut visiter le Vieux centre de Gósol, l’ensemble médiéval de Solsona, les châteaux de Mur et de Llordà, l’ensemble médiéval d’Àger, l’église de Sainte Marie de Covet, l’ensemble roman des Vallées d’Àneu, le château de Sort, l’exposition sur Hug Roger III, l’ensemble roman de la Vallée de Boí, la cathédrale de La Seu d’Urgell et le Centre des Homélies d’Organyà. La route traverse 14 comarques, dont six sont de Lleida. Les itinéraires de Lleida sont : “Comtés de Pallars Jussà: les seigneurs de la montagne”, “Comté de Pallars Sobirà: roman parmi les montagnes”, “Comté de Ribagorça: la lumière des images” et “Comté d’ Urgell: une cathédrale parmi les hérétiques et les saints”. Dans le comté de Berga est incluse la commune de Gósol, et dans la vicomté de Cardona, le comarca d’El Solsonès. Le visiteur trouvera une offre touristique adaptée à ses préférences (hôtels, maisons rurales et camping), il pourra profiter d’une cuisine savoureuse, acheter tout type de produits alimentaires de qualité et profiter aussi de fêtes populaires et d’actes culturels. Plus de renseignements: Route des Pyrénées Comtaux Web : http://www.gencat.cat/diue/ambits/turisme/rutes/pirineucomtal/index.html Comté de Pallars Jussà ‐ Musée des Sciences Naturelles à Tremp Tél. 00 34 973 65 34 70 Comté de Pallars Sobirà ‐ Ecomée des Vallées d’Àneu à Esterri d’Àneu Tél. 00 34 973 62 64 36 Comté de Ribagorça ‐ Office de Tourisme de Barruera ‐ Tél. 00 34 973 69 40 00 Comté d’Urgell ‐ Tourisme Alt Urgell à La Seu d’Urgell ‐ Tél. 00 34 973 35 31 12

CALENDRIER D’ACTIVITÉS

JANVIER Fête des Trois Tours Balaguer (la Noguera), Bellver de Cerdanya (la Cerdanya), la Seu d’Urgell (l’Alt Urgell), Linyola (el Pla d’Urgell), Tarrega (l’Urgell) et les Borges Blanques (les Garrigues). Fête traditionnelle de Saint Antoine avec des défilés de chars et de cavaleries.


Foire de l'Huile de Qualité Extra Vierge – Foire des Garrigues. Les Borges Blanques (les Garrigues). Exposition de producteurs d’huile, machinerie d’élaboration, pépiniéristes, secteurs commerciaux et industriels. FÉVRIER Marche Beret de ski nordique Baqueira-Beret (le Val d’Aran). Une des épreuves les plus importantes du calendrier de ski nordique d’Espagne, avec des distances de 10, 20 et 30 km. Fête du Brut et de la Brute. Tora (la Segarra). Fête qui autour de personnages traditionnels maintenant devenus des géants. Carnaval. Solsona (le Solsones). Les géants dansent au son du Bufi, l’hymne du Carnaval. Ils sont les protagonistes de la fête ainsi que l’âne, Monsieur Carnaval, etc. Fête du Ranxo. Ponts (la Noguera). Repas collectif qui se prépare dans de grandes marmites face au public, grâce à la contribution populaire et qui a lieu avant que le Carême ne commence. Animac Lleida (le Segria). Démonstration Internationale de Cinéma d’Animation de Catalogne, qui inclut une foire relative à la technologie du cinéma et au processus de création artistique. MARS La Passion. Cervera (la Segarra). Plus de 200 figurants mènent à terme une grande représentation de la Passion au Théâtre de la Passion de Cervera. Foire de Saint Joseph Mollerussa (le Pla d’Urgell). Foire de machinerie agricole avec des éléments relatifs à l’élevage, aux industries complémentaires, à l’agro-alimentation, etc. Foire de la Pomme- de-terre et de la Truffe

Solsona (le Solsones). Foire de produits artisanaux d’alimentation en plus des pommes-de-terre du Solsones. Festivité de la Vierge des Douleurs.


Bellpuig (l’Urgell). Cérémonies et célébrations pendant la Semaine Sainte et Grande Procession Pénitentielle. Mise en scène du Chemin de Croix. Barruera (la Alta Ribagorça). Les gens du village mettent en scène et chantent les 14 étapes du Chemin de Croix, récupérant ainsi une ancienne tradition. AVRIL Démonstration de Cinéma d’Amérique Latine. Lleida (el Segria). Festival qui offre plus de quatre-vingt films de la meilleure cinématographie d’Amérique latine. Rallye Gastronomique du Pallars Sobira (le Pallars Sobira). Rallye organisé par l’Association de Gastronomie la Xicoia pour déguster les plats typiques de la contrée, Fête des Trois Tours. Anglesola (l’Urgell). Festivité traditionnelle en honneur au monde du cheval, avec des épreuves d’équitation, des concours d’attelages, foire des mules, défilé de chevaux, de voitures à chevaux et de montures… Fête des Sonneurs de Cloches. Os de Balaguer (la Noguera). Rassemblement de sonneurs de cloches venus de toutes parts et qui montrent comment on sonnait, autrefois, les cloches dans les églises. MAI Foire de Théâtre de Marionnettes Lleida (le Segria). Foire internationale de marionnettes avec la participation de compagnies de Catalogne, du reste de l’Espagne et du monde. Fête des Maures et des Chrétiens. Lleida (le Segria). Au cours des Fêtes de Mai de Lleida, mise en scène historique de la lutte des deux armées dans les rues de la ville et au pied des murailles de la Seu Vella. Foire de Saint Isidore. Solsona (le Solsones). Exposition de produits de machinerie agricole, industrie, bétail, artisanat, commerce, etc. Rassemblement de l’Escargot. Lleida (le Segria). Une centaine de groupes de la ville de Lleida se réunissent dans des stands dans les Camps Elisis pour manger des escargots, danser et s’amuser.


JUIN

Le Soleil à toute vitesse. Areu (le Pallars Sobira). Course dont l’origine est le conte de Pep Coll “L’homme qui courait plus vite que le soleil” et au cours de laquelle les participants doivent, à travers la montagne de Monteixo, marcher devant le soleil en faisant attention que l’ombre ne les rattrape pas.

Torches. Différentes localités des contrées du Pallars Jussa, Pallars Sobira, Alta Ribagorca et Val d’Aran célèbrent, la nuit de la Saint Jean, la fête des torches, “La Fête du Feu”. La nuit de la Saint Jean, les porteurs de torche descendent du Far avec les torches enflammées jusqu’au feu de la place et l’on y danse des danses traditionnelles. Fêtes de la Fauchaison et du Battage La Fuliola (l’Urgell). Représentation de comment se faisaient autrefois la fauchaison et le battage. Fête internationale des conducteurs de trains de bois flotté La Pobla de Segur (le Pallars Jussà). Récupération d’anciens systèmes de transport fluvial du bois. Fête qui prétend remémorer l’ancien métier des conducteurs de trains de bois flotté et exalter la culture des Pyrénées et l’histoire des contrées de montagne. La rencontre est organisée par l’Association Culturelle des Conducteurs de la Noguera Pallaresa.

Marché médiéval de Canonges. La Seu d’Urgell (l’Alt Urgell). Marché médiéval où l’on peut acheter des objets et des produits artisanaux, voir comment travaillaient autrefois les artisans de métiers traditionnels, goûter des recettes médiévales etc.

Démonstration d’Artisanat et Anciens Métiers. Fondarella (el Pla d’Urgell). Démonstration d’anciens métiers et d’artisanat dans les rues du village qui change alors de physionomie.

Promopallars.


La Pobla de Segur (el Pallars Jussà). Foire multisectorielle, avec une importance spéciale du secteur agro-alimentaire, artisanal et commercial.

JUILLET Roman Musical et Roman et Musique. LeVal d’Aran. Pendant les mois d’été, différentes églises du Val d’Aran abritent des concerts de musique avec une visite guidée dans les temples. Transsegre. Camarasa-Balaguer (la Noguera) Fête de l’eau au cours de laquelle les participants construisent des embarcations de fabrication propre et effectuent un parcours de deux jours le long du Sègre. Marché Romain de Iesso. Guissona (la Segarra). Guissona devient une ville romaine: commerçants, bains thermaux, gastronomie et danses accompagnent la légion impériale avec le César et la Cléopâtre de l’année. Rallye International de la Noguera Pallaresa. Sort (le Pallars Sobira). Épreuves de toutes les modalités de kayak avec représentations nocturnes et spectacles divers. Musique aux Châteaux La Noguera, la Segarra et l’Urgell. Cycle de concerts estivaux ayant les châteaux médiévaux pour cadre, qui parcourt les contrées catalanes Rencontre des Accordéonistes des Pyrénées à Arsèguel Arsèguel (Alt Urgell) Pendant une fin de semaine Arsèguel devient la capitale européenne des accordéonistes.

AOÛT Solistes en Alta Ribagorça. L’Alta Ribagorça. Cycle de concerts de différents styles musicaux autour des églises de la contrée avec la représentation d’interprètes de prestige international. Marché Médiéval. Guimera (l’Urgell).


Marché médiéval avec des représentations d’époque dans le cadre incomparable des rues du village. Concours de chiens de bergers du Pallars. Llavorsi (el Pallars Sobira). Championnat international au cours duquel les chiens, accompagnés de leurs maîtres, doivent prouver leur obéissance et habileté pour guider les troupeaux de moutons. Aquelarre. Cervera (la Segarra). Fête qui a lieu dans le centre historique de Cervera, avec des sorciers et des courses au feu et qui culmine avec l’apparition du bouc. SEPTEMBRE Démonstration Gastronomique deth Lit a la Val.

Divers restaurants font connaître la cuisine traditionnelle aranaise ainsi que les innovations gastronomiques. Le canard est le plat vedette.

Festival de Musique de Rialp. Rialp (le Pallars Sobirà). Concert dans différentes églises du Pallars Sobirà, avec des musiciens de prestige international.

Le Val d’Aran Foire de Théâtre de Rue de Tarrega. Tarrega (l’ Urgell). Vitrine des Arts scéniques où plus de 100 compagnies, 800 gestionnaires de théâtre de toute l’Europe et plus de 100.000 spectateurs font de Tarrega une fête. Foire agricole de Saint Michel. Lleida (le Segria). Elle constitue l’une des manifestations de foire agraire les plus importantes d’Espagne. OCTUBRE Montgai Magic. Foire de la Magie dans la rue. Montgai (la Noguera). Deuxième édition de cette foire qui se centre sur la magie dans toutes ses versions (spectacles closeup, magie mentaliste, magie théâtrale, magie de salon, globoflexie, illusionnisme, magie pour enfants). Jounées Gastronomiques du Champignon en Alta Ribagorca. L’Alta Ribagorca. Des restaurants de la région offrent le menu des champignons élaboré avec des produits autochtones.


Festival International d’Automne Organes du Ponent et des Pyrénées Diverses églises des contrées de Lleida. Musique de chambre interprétée par des professionnels de prestige. Fête du Vin et des Vendanges. Verdu (el Urgell). Le village se décore de motifs de vendange et des activités telles que le foulage (presser le raisin avec les pieds) sont organisées. Foire du Turrron et du Chocolat à la pierre. Agramunt (l’Urgell). Foire multisectorielle où des gens de foire, des artisans, des commerçants et des industriels offrent au visiteur du turron, du chocolat à la pierre et d’autres produits alimentaires de qualité. NOVEMBRE Démonstration Gastronomique des Garrigues. Las Garrigues. Pendant les fins de semaines, dans différentes localités, on peut déguster des menus élaborés avec des plats typiques de la contrée et ayant pour base l’huile d’olive extra vierge des Garrigues. Foire de la Perdrix. Vilanova de Meia (la Noguera). Démonstration et vente de perdrix femelles et mâles, et oiseaux curieux vivants. DÉCEMBRE Crèche vivante dans les localités de Prullans (la Cerdanya), Lleida (le Segrià), Vilandeny-Navès (le Solsonès), Penelles (la Noguera), Rocafort de Vallbona (l’Urgell), Ardèvol (le Solsonès) et Linyola (le Pla d’Urgell).

Concours national de robes en papier. Mollerussa (le Pla d’Urgell). Concours de type national qui réunit les meilleurs professionnels du fil et de l’aiguille en créations de papier. Plus de renseignements: Patronat de Turisme de la Diputació de Lleida Tél. 973 24 54 08 (cabinet de presse) www.lleidatur.com


Dossier de presse Terres de Lleida