Page 1

Vallans - Bulletin municipal - DĂŠcembre 2018

n a u l m m Le p’tit co

a l l n a s v . f . r w w w


2018, année de transition se termine. Le Conseil municipal a repris les dossiers en main et a préparé 2019. Après les travaux d’assainissement, il est temps de penser à la sécurité de nos concitoyens. Pour ce faire, les trois entrées de bourg vont être aménagées afin de réduire la vitesse. La traversée du bourg se verra modifiée avec des trottoirs plus larges, des resserrements de chaussée et un plateau surélevé. Les places de la mairie et de l’église seront aussi reconfigurées pour bien délimiter notre centre bourg et protéger nos enfants. L’objectif de tous ces travaux est bien entendu de rendre la circulation piétonnière plus facile et plus sécurisée. Une réunion publique de présentation des travaux sera organisée durant le 1er trimestre 2019. Nous reprofilerons aussi certaines rues hors du centre bourg. 2019 sera donc une année de remise en état de nos rues. Nous en reparlerons lors des vœux. En attendant le conseil municipal et moimême vous souhaitons une bonne année 2019.

Vous êtes cordialement invités aux vœux de la commune

le samedi 12 janvier 2019 à 11h à la salle des fêtes Le verre de l'amitié clôturera cette rencontre

2

Sommaire Vie communale : Départ en retraite de Sylvette Misbert . . Le Verger de Jeannot. . . . . . . . . . . . . . . . . Echange franco allemand. . . . . . . . . . . . . . Le RPI. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

26 mai 2019

p3 p3 p4 p5

Élections européennes

Environnement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 6-7 Inventaires des zones humides. . . . . . . p 6-7 Histoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 8-13 La commémoration du 11 novembre. . . p 8-9 L'église Notre-Dame a reçu la visite de l'association PARVIS. . . . p 10-11 Pour sourire mais aussi pour réfléchir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 12-13 Associations. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 14-15 SEP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 14 Don du sang. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 15 Coup de cœur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 15 Infos pratiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 16

N'oubliez pas d'aller vous inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre

Retrouvez toute l'actualité sur facebook et www.vallans.fr


Vie communale

Départ en retaite pour Sylvette Misbert Après 28 ans de bons et loyaux services au profit des écoliers vallanséens, Sylvette Misbert a fait valoir ses droits à la retraite. Une petite cérémonie à laquelle participaient ses collègues, les élus de la commune et du SIVU et sa famille, a été organisée pour marquer cet événement. Le maire Michel Halgan a retracé sa carrière : « Entrée en contrat aidé à la cantine le 1er septembre 1990, Sylvette Misbert est devenue cantinière en titre deux ans plus tard. Durant ces 28 ans au service de nos enfants, elle s'est toujours adaptée à un contexte évolutif avec beaucoup de sérieux mais sans se départir de sa bonne humeur. Elle a suivi les formations concernant la nutrition et l'hygiène et a su mettre en œuvre les circuits courts en évitant le gaspillage ». L'incendie de l'école reste un mauvais souvenir ; il a fallu recourir à un prestataire extérieur pour la confection des repas, «  mais Sylvette mettait un point d'honneur à apporter sa touche personnelle aux livraisons », sourit l'élu. La nouvelle retraitée qui a toujours manifesté beaucoup de tendresse «  envers ses petits

bouts de chou » se rappelle : «  Au début il fallait cuisiner 30 repas. On est passé par un pic de 90 à 95 pour revenir à 70 aujourd'hui ». Elle ajoute : « j'ai une pensée toute particulière pour Joël qui m'a proposée à ce poste ». Preuve que la cuisine était bonne, l'archiviste employé temporairement par la mairie venait déjeuner à Vallans, même lorsqu'il était au service d'une autre commune voisine. Sylvette est remplacée par Carole Poustay, 33  ans, qui exerçait auparavant son métier de cantinière à Épannes. Avant d’être employée par la commune de Vallans, Sylvette avait travaillé dans un routier et chez Renault, mais c'étaient des "plats préparés.

Le Verger de Jeannot L'assemblée ayant donné son feu vert, il avait, avec l'aide de Claude Paquereau, pépiniériste à Foussay-Payré (Vendée), sélectionné des variétés anciennes ou plus récentes, de pommiers, poiriers, cognassiers, pruniers, figuiers, pêchers et chênes truffiers. 41 arbres de demi-tige avaient été plantés durant l'automne 2013.

J

ean Richaudeau avait, en 2013, proposé au Conseil municipal d'implanter un verger conservatoire exempt de pesticides sur un terrain communal de 2 500 m2 attenant au Parc à Teurtous, l'idée étant de créer non seulement un lieu de conservation mais aussi un lieu de découverte pour les écoliers et les habitants.

À la suite du décès de Jeannot, trop tôt emporté par la maladie, le Conseil municipal a souhaité l'honorer en donnant son nom au verger qu'il avait largement contribué à créer et à entretenir. Lors de la cérémonie organisée à sa mémoire le 22 septembre dernier, les petits-enfants de Jean Richaudeau, Léa, Loris et Gabriel, ont dévoilé le panneau en forme de pomme indiquant "Le verger de Jeannot" en présence des membres de sa famille et du Conseil municipal. "Nous ne récolterons probablement pas de truffes avant la fin de notre mandat, mais nous devons un grand merci à Jeannot" a noté en souriant le maire Michel Halgan. Invitée à prendre la parole en conclusion de a cérémonie, Lucette Richaudeau a simplement déclaré, rejoignant la volonté de son mari : "mon souhait est que l'on entretienne ce verger le mieux possible". 3


Vie communale

Echange franco allemand Deux lycéens de Vallans accueillent leurs correspondants allemands. Le moyen le plus efficace d’apprendre une langue étrangère est d’effectuer un séjour d’une certaine durée en immersion complète dans le pays concerné. L’Office francoallemand pour la jeunesse met ainsi en œuvre en coopération avec les autorités scolaires allemandes et françaises le programme d’échange entre étudiants dénommé Brigitte Sauzay, nom d’une interprète d’allemand qui a travaillé auprès de trois présidents français et du chancelier Schröder. Au titre de cet échange les collégiens sont accueillis durant un trimestre dans la famille de leur correspondant et suivent les mêmes cours qu’eux. Deux lycéens de seconde domiciliés à Vallans, Roman Moinet, élève

4

Portrait communal de Vallans (Extrait)

au lycée de la Venise verte et Tristan Seigneuret, élève au lycée Jean Macé participant à ce programme, ont séjpourné l’an denier chez leurs correspondants allemands, respectivement Tim Cheidung à Schwerin, ville de près de 100 000  habitants tout au nord de l’Allemagne et Lena Unthan à Breizenburg, village situé près de Hambourg. Ils les accueillent chez eux jusqu’au mois de décembre. Les collégiens des deux nationalités s’accordent sur le fait que «  suivre les cours dans une langue étrangère nécessite beaucoup de concentration même si l’on n’a pas la pression de l’examen, le brevet des collèges n’existant pas outre Rhin ». Quelques-unes de nos pratiques surprennent les jeunes Allemands : «  les repas de famille où l’on passe trois heures à table et la pratique généralisée de la bise  ». «  Les journées d’enseignement

en Allemagne sont beaucoup plus courtes et Il n’y a pas de tableau blanc interactif ; si les repas sont plus légers, on grignote souvent » constatent de leur côté, les jeunes Français. Entre les deux échanges, les lycéens ont continué à correspondre  : « Durant la coupe du monde de football, après l’élimination de l’Allemagne, nous avons soutenu la France », sourit Lena.

La Communauté d'Agglomération du Niortais vient de publier le portrait communal de Vallans. Cette carte d'identité permet de connaître les évolutions démographiques, sociales et économiques de notre commune. Nous vous livrons un extrait de cette analyse basée sur les données Insee recueillies au dernier recensement en 2017.

seules sur la commune. En 2015, c'est +2,1% de ménages par an entre 2010 et 2015 soit +33 ménages sur la période contre +0,7% pour les communes de la même strate. 38% des ménages sont en couples avec enfant(s) et 34% en couples sans enfant(s). +23,5% de ménages (soit 15 familles) de personnes seules contre +9,2% pour les communes de la même strate.

- La population (803 habitants) connaît une croissance démographique plus forte que celle des communes de la même strate*. Son évolution annuelle moyenne est de +1,1% contre +0,5% pour les communes de la même strate démographique.

- Les actifs (406 actifs) sont en croissance de 0,4% contre 0,2% pour les communes de la même strate.

- Les ménages (332 ménages) également en croissance avec une augmentation du nombre de personnes

Nous espérons très prochainement publier le document dans sa totalité sur www.vallans.fr

- Les retraités sont en croissance de 42% soir 62 personnes en plus entre 2010 et 2015.

* communes de 0 à 1000 habitants


Vie communale

Le regroupement pédagogique : Vallans, La Rochénard, La Foye-Monjault 2018-2019 188 enfants 71

élèves à Vallans (Maternelle et 7CP),

68 élèves à La Foye Monjault (CP /CE1/CE2/CM

49 élèves à La Rochénard (CM1/CM2)

Rythme scolaire semaine de 4 jours (pas de classe le mercredi).

Centre de Loisirs La mairie de Vallans met à la disposition du centre de loisirs CAP'accueil d'Epannes, la garderie de Vallans le mercredi matin afin de pouvoir y accueillir des enfants de Vallans. A midi, les enfants qui sont inscrits pour la journée au centre de loisirs sont emmenés à Epannes pour le repas et les activités de l'après-midi. Actuellement 16 enfants sont accueillis à Vallans le mercredi matin. Travaux en cours à La Foye-Monjault. Construction de 3 classes, des anciennes classes sont démolies. L'organisation pour cette année scolaire est quelque peu perturbée ! Projet culturel Les 3 écoles vont profiter d'animations et d'une médiation culturelle dans le cadre du festival d'agglomération édition 2019 de la l'Agglomération du Niortais. La prestation des Matapestes a été retenue par les trois communes et la bibliothèque associative de La Foye-Monjault : Pour chaque école  : une conférence de 45 minutes présentant le clown et son univers ; 60 heures d'ateliers d'expression théâtrale autour du clown ; un spectacle de 30 minutes au sein de l'école ; la participation des enfants à la parade d'arrivée des clowns à Niort le 14 juin 2019. Ce projet étant onéreux il a été convenu avec les écoles qu'il engloberait les «  3 prochains projets lourds  » financés par le SIVU des Trois Villages (2019/2020/2021).

Du vent dans les peupliers

Erratum Dans le dernier ptit communal, nous vous informions que la commune de Vallans était labellisée territoire bio engagé (label régional décerné aux communes avec une surface significative en agriculture biologique et/ou un volume conséquent d'approvisionnement de la cantine en produits bio). Sur Vallans, nous avons cité trois fermes exploitant des terres en bio sur Vallans : Philippe Dieumegard, maraîcher et céréalier à Allerit, le GAEC la Barrière (famille Bouchet), céréaliers et futurs éleveurs de porcs sur le bourg et le GAEC de Chasserat (famille Massé), céréaliers basés sur Granzay Gript.... Mais nous avions oublié François Cuit, céréalier et éleveur de bovins et ovins sur Allerit, en agriculture biologique depuis 10 ans. Nos excuses à François pour cet oubli ! 5


Environnement

6


Inventaires des zones humides La commune s’est engagée par délibération dans l’inventaire des zones humides de son territoire dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) mené par la Communauté d’agglomération du Niortais. Le bureau d’études NCA Environnement, missionné pour l’inventaire, a présenté en séance aux conseillers municipaux les principaux résultats sur le territoire communal. - 690 hectares ont été prospectés ; - Au total, 497 sondages pédologiques ont été réalisés ; - 23,7 ha de zones humides ont été identifiées en dehors du périmètre de la zone humide du Marais poitevin ; - Plusieurs zones non humides à phénomènes hydrauliques ont été signalées comme présentant un intérêt vis-à-vis de la dynamique de l’eau. Il s’agit de secteurs inondables liées à des phénomènes de remontée de nappe ou de ruissellement et de zones hydromorphes en profondeur (au-delà de 25 cm de profondeur) ; - Concernant le réseau hydrographique, environ 3,8 km de linéaire de réseau hydrographique supplémentaire repérés lors des prospections de terrain ont été ajoutés aux données référencées (sans distinction entre fossé et cours d’eau) ; - 12  mares ou plans d’eau ont été recensés sur la commune en dehors du périmètre de marais ; - Des observations complémentaires ont été notées, en lien avec la dynamique de l’eau notamment une source, lavoirs, espèces patrimoniales, des zones ponctuellement inondées et des zones de remblai, etc. En tenant compte de la zone humide du Marais de Poitevin la commune totalise 236,7  hectares de zones humides (213 ha de marais + 23,7 ha de ZH effectives).

7


Histoire

Monuments aux Morts Pour fermer la page du centenaire de l’armistice 1918.

Apparus pour la grande majorité au lendemain de la première Guerre mondiale, les monuments aux Morts font partie intégrante du paysage de nos villes et villages, au même titre que la mairie, l’église et le cimetière. Pas un village n’a été épargné par la guerre qui a fait, côté français, plus d’un million quatre cent mille morts ou disparus. Au lendemain de l’Armistice, 9O % des hommes âgés de 20 à 50 ans sont des anciens combattants. Trois millions de blessés sont revenus des champs de bataille. Les sacrifices consentis doivent être honorés et rappelés.

8

Entre 1918 et 1925, trente mille monuments aux Morts ont été érigés partout en France par les municipalités, monuments aux Morts sur lesquels sont gravés les noms de ceux qui ont perdu la vie pour la patrie. L’inscription d’un nom se justifie pleinement lorsque le défunt, décédé ou d’une guerre ou d’opérations assimilées à des campagnes de guerre, est titulaire de la mention « Mort pour la France », et né ou domicilié légalement en dernier lieu dans la commune considérée. Certaines municipalités ont parfois étendu cette possibilité aux victimes dont le décès est consécutif à un fait de guerre. C’est ainsi qu’y figurent également les noms des victimes de la Seconde Guerre mondiale  ; puis ceux des guerres de décolonisation (Indochine, Algérie). La loi du 28 février 2012 reconnait le 11 novembre comme journée nationale du souvenir et de commémoration de tous les « Morts pour la France ». Les monuments aux Morts présentent de nombreuses symboliques : Les symboles guerriers : le poilu, le casque, les palmes, le rameau de chêne, le rameau d’olivier, la couronne de lauriers, la gerbe de blé. Les symboles funéraires religieux : l’urne funéraire, la croix chrétienne. Les femmes  : elles sont souvent les symboles féminins de la République (Marianne), de la victoire, de la liberté. Elles symbolisent également le deuil et la tristesse. Les symboles nationalistes : le drapeau, le coq gaulois, la croix de guerre. Celui de Vallans présente, au sommet de l’obélisque sur socle, le Coq Gaulois  : c’est un symbole ancien, il est l’emblème de la nation et de la France, il est fier, beau, courageux et combatif.

Deux palmes entrecroisées en métal rappellent le goût pour l’antique de cette époque, elles sont aussi le symbole du martyre. Des ornements associés sont également sur l’obélisque : drapeaux, couronne de lauriers, casque, armes et faisceaux de licteurs. Dès sa séance du 6 juillet 1919, le conseil municipal accepte le plan et le traité de gré à gré pour la construction du monument aux Morts.


Histoire

CommĂŠmoration du centenaire de l'Armistice du 11 novembre 1918

9


Histoire

L'église Notre-Dame a reçu la visite de l'association PARVIS

L 10

'association appelée PARVIS (PAtrimoine Religieux VIenne Deux-Sèvres) travaille à une présentation historique, artistique et chrétienne du riche patrimoine religieux du diocèse de Poitiers (Deux-Sèvres et Vienne). Elle a, en vingt ans, réalisé des dépliants pour plus de 400 églises et poursuit son travail en alternant, d’une part, des visites - découvertes sur le terrain, en relation avec le curé et la communauté locale de chaque église et d’autre part des travaux de groupe qui mettent en œuvre de multiples compétences pour préparer les notices sur les églises visitées. Ces visites sont l'occasion de rencontres enrichissantes et constructives entre des habitants

s’intéressant à leur église et des membres de l’association. Il apparaît ainsi que chaque église, même la plus modeste, dont aucun guide ni livre d’art ne fait mention, porte un message, pour peu qu’on veuille bien la regarder avec attention. Une délégation de l'association PARVIS comprenant un enseignant, un photographe et plusieurs spécialistes est venue le 26 mai visiter notre église sous la houlette du père Jacques Lefèbvre de Poitiers,. Ils ont été enchantés de découvrir "un petit joyau" et se sont montrés "surpris qu'elle ne soit pas classée monument historique". Plusieurs éléments ont en particulier retenu leur attention.


Histoire

Le confessionnal dû à un moine de Ligugé nommé Berger, dont plusieurs exemplaires existent dans le diocèse.

La croix de la passion du transept droit et au dessus le tableau de Saint-Louis Roy de France. INRI : "Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm", qui signifie Jésus le Nazaréen, roi des Juifs.

Le grand tableau très abîmé représentant l'Assomption de la Vierge

Le vitrail central et la statue du transept gauche représentant Notre-Dame des Victoires, la Vierge étant couronnée sur le vitrail et ne l'étant pas sur la statue, statue située à gauche signée Freidiani (Fecit Freidiani ie Freidiani l'a faite) en 1861.

Les chapiteaux du chœur roman, l'un étant orné de palmettes, un autre d'un animal non identifié

Lors de la séparation de l'Église et de l'État en 1906, l'inventaire relevait deux tableaux dans l'Église et ce sont bien les deux que nous voyons ici. Ils mériteraient tous les deux une restauration car depuis plus d'un siècle leur état est quelque peu inquiétant. C'est pour cela que Laurence Lamy, conservateur en chef des musées de Niort, a été sollicitée pour voir ce qu'il était possible de faire. Pour le moment, l'association PARVIS n'a pas encore publié le résultat de ses travaux mais nous détaillerons dans les prochaines éditions du P'tit Communal certains des éléments intéressants de notre église. A suivre… 11


Histoire

Pour sourire mais aussi pour réfléchir La lecture d'un livret de famille donné à l'occasion d'un mariage célébré le 23 août 1947 révèle quelques surprises.

12

Par Laubrière

Instructions de l'academie de médecine Après les pages décrivant l'identité des mariés et laissant la place de coucher sur le papier jusqu'à 10 enfants issus du mariage, les 15 pages suivantes sont consacrées à des instructions de l'academie de médecine sur les soins à donner aux enfants du premier âge formulées par cette institution dans sa séance du 7 juin 1904. Chapitre I La mortalité des enfants. Il débute par ce triste constat : "La mortalité infantile exagérée a été

signalée par tous les démographes comme une cause de dépopulation de la France. Il est donc utile d'appeler l'attention des parents sur les moyens efficaces et pratiques d'atténuer cette mortalité".

Chapitre II L'allaitement naturel et ses avantages. Qu'il soit pratiqué "par la mère, ou, à défaut, par une nourrice, sous les yeux de la famille, c'est le mode de


Histoire Pour clore ce chapitre, un paragraphe est consacré au danger des boissons alcooliques : "Toute mère ou nourrice qui ne veut pas faire de mal à l'enfant doit s'abstenir de liqueurs alcooliques ; elle doit même éviter de prendre en quantité trop considérable toute boisson contenant de l'alcool : vin, bière, cidre, etc." L'allaitement artificiel " Inconvénients de l'allaitement artificiel". Il débute par cette considération : "Il faut se rappeler que l'allaitement artificiel exclusif augmente considérablement les chances de maladie lorsqu'il n'est pas pratiqué au milieu de la famille, avec des soins minutieux ou par des personnes expérimentées".

nourriture qui donne les résultats les plus heureux, et diminue le plus les chances de mortalité infantile. Il est dangereux de donner à l'enfant, dès les premiers mois, une nourriture solide ; il ne faut pas oublier que c'est l'alimentation prématurée qui fait le plus de victimes chez les jeunes enfants". Suivent des considérations sur la durée de l'allaitement, le nombre de tétées, la suppression de l'allaitement : "On ne devra pas supprimer l'allaitement d'une façon définitive pendant les mois de juin, juillet, août, septembre et octobre". Un paragraphe intitulé "Mère et enfant dans le même lit" précise : "il est très dangereux que la mère ou la nourrice couche l'enfant dans son lit et le médecin doit le lui défendre absolument".

Ces prescriptions peuvent prêter à sourire au XXIème siècle. Pour les resituer dans leur époque, il faut rappeler qu'aux alentours de 1740 en France, près d'un nouveau né sur trois mourait avant d'atteindre son premier anniversaire, victime le plus souvent, d'une maladie infectieuse. Vers 1850, le taux de mortalité passe à 1 sur 6. Cette baisse est principalement liée au succès remporté par la vaccination contre la variole. Pourtant, au cours de la deuxième moitié du XIXème siècle, le taux augmente de nouveau en raison de l'industrialisation, de l'entassement dans les villes et de l'apparition du choléra.

S'il paraît étonnant qu'un livret de famille datant de 1947 reprenne des prescriptions formulées en 1904, c'est sans doute parce qu'elles étaient encore jugées pertinentes. Ce même livret de famille reprend ensuite des textes officiels parus ultérieurement sur le même sujet et sur l'encouragement aux familles nombreuses (primes à la natalité, Fondation Cognac-Jay, Fondation Lamy, médaille de la famille française, réductions sur les réseaux de chemin de fer français), toutes mesures qui engendrèrent ce que l'on appellera plus tard le baby boom. Ces documents appellent d'autres remarques : il était demandé à l'époque d'éviter de prendre en quantité trop considérable toute boisson contenant de l'alcool. En revanche il n'est nullement fait mention du tabagisme, qui s'est largement féminisé depuis et dont on sait les méfaits qu'il occasionne. Il y avait alors une tolérance à l'égard de l'alcool et du tabac qui est inconcevable aujourd'hui.

À partir de la fin du XIXème siècle, le taux de mortalité infantile reprend sa diminution grâce à la diffusion des pratiques d'asepsie et des politiques de surveillance des enfants et des nourrices. De l'ordre de 45 ‰ en 1950, il est aujourd'hui de 2,8 ‰ et les prévisions tablent sur un taux de 1,5 ‰ en 2050.

13


associations SEP

Les Vaillants Godillots en Sologne

Les puces Ouverture du Parc à Teurtous à 6h30, une belle journée se prépare, le soleil est présent. 32 exposants, mais peu de monde et encore moins d'acheteurs. Beaucoup de préparation et de frais pour peu de résultats. L'avenir de cette manifestation est remis en cause. La date du dimanche 7 juillet est tout de même programmée.

Les 90 ans

14

Cette année, les Vaillants Godillots avaient choisi la Sologne pour leur week-end prolongé de randonnées printanières. Petite mise en jambe à la Ferté-Beauharnais puis Souvigny le lendemain, entre forêts et étangs. Le surlendemain, balade près de l'étang du Puits et le long du canal de la Sauldre, créé durant le Second Empire pour assainir les terres argileuses et imperméables. Basés à Nouan-le-Fuzelier, ils ont découvert un environnement singulier à cheval sur trois départements, fait de chemins secrets, d'étangs mystérieux quoique créés par l'homme, de forêts sauvages ayant connu les équipages de chasse des rois de France et d'un habitat préservé constitué de maisons à colombages avec maçonnerie de briques. Le dernier jour a été consacré à la visite du château de Cheverny, des ses jardins et de son chenil, agrémentée d'une mini-croisière sur un canal qui aurait pu avoir sa place dans le Marais poitevin.

42 inscrits, malgré un effort financier concernant la restauration avec Aunis Traiteur. L'animation avait été confiée au Duo Coraline de Vendée. Difficile de faire oublier le karaoké. Les anciens président(e)s avaient été invités, 3 étaient présents. La date de l'AG de 2019 n'est pas figée, elle dépendra de la date de la fête du vin de La Foye-Monjault, pour ne pas faire doublon.

Jambon à la broche Une cinquantaine de convives ont profité de cette journée estivale, à l'ombre dans le Parc à Teurtous, pour déguster le délicieux jambon aux lentilles préparé par Jean Pierre et Anne Marie. Agréable journée qui s'est prolongée avec les jeux de cartes et les parties de boules. A l'année prochaine , le 23 juin.


Bénévoles

associations

Rallye vélo

Les collectes de sang en 2019 Les collectes auront lieu les jeudi 3 janvier, mardi 2 avril, mardi 16  juillet et jeudi 7 novembre à la salle Marcel Brelay d'Épannes de 16h30 à 19h30.

Une météo favorable a permis à 59 cyclistes de participer aux différentes épreuves concoctées par Céline et Louis-Marie, cela dans le périmètre Vallans / La Foye-Monjault / Beauvoir. Grand gagnant : la famille Pérochon de Faugerie aura le privilège d'organiser, avec la SEP, le rallye 2019 qui se déroulera le dimanche 26 mai. Des lots ont récompensé les participants. Un pique-nique de 71 convives a permis de continuer la journée dans une bonne ambiance.

Soirée musicale 26 janvier prochain

Pour donner il faut être âgé de 18 ans à 71 ans, être en bonne santé et peser plus de 50 kg. Un entretien médical permet de déterminer l'aptitude ou non au don. Il est vivement recommandé de ne pas venir à jeun et de s'hydrater avant et pendant la collecte. Il ne faut pas quitter la salle de prélèvement sans avoir pris la collation offerte par l'Établissement français du Sang, améliorée par les membres de l'amicale (selon la saison, fruits frais, brioche, potage de légumes etc.). Un espace jeu pour les enfants est prévu pendant le don de leurs parents. Pour un premier don, venir avec une pièce d'identité. Donner son sang est un geste altruiste et citoyen qui ne coûte qu'un peu de temps et permet de sauver des vies. Il n'existe pas de médicament susceptible de remplacer le sang. En France • Un million de malades sont soignés chaque année grâce aux dons de sang • 10 000 dons sont nécessaires chaque jour • 50 % des dons sont utilisés pour le traitement des cancers et des affections de longue durée.

Le quartet breton Dock à Billy en sera la vedette. Ce groupe s'était déjà produit en mars 2015. Pour en avoir une idée visitez leur site sur www.dockabillys.fr. Pensez à réservez votre soirée , les places seront limitées. Les modalités seront précisées ultérieurement.

Bibliothèque

La bibliothèque ouvre le mercredi de 17h à 19h.

P DE COU

« Venge-nous de la mine, avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis. À sa mort, mes poings menaçant le ciel. Je n’ai jamais cessé de le lui promettre. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, mort en paysan. Venger ma mère, morte en esseulée. J’allais tous nous venger de la mine. Nous laver des Houillères, des crapules qui n’avaient jamais payé leurs crimes. » Suite au décès de son frère Joseph, mineur, à cause du grisou dans la fosse Saint-Amé à Liévin en décembre 1974, Michel Flavent se promet de le venger un jour et quitte le nord de la France. Quarante ans après, veuf et sans attache, il rentre au pays pour punir le dernier survivant, un vieux contremaître, et enfin tourner la page.

15


Memento

Secrétariat de mairie : Ouvert au public : - lundi, mardi et jeudi de 14h à 18h30 - mercredi de 9h à 12h - vendredi de 12h à 13h et de 14h à 17h30 Téléphone : 05 49 04 80 84 - Fax : 05 49 04 89 35 Courriel : commune.vallans@orange.fr Internet : www.vallans.fr Terrain de tennis : 30 e/an, clé à retirer à la mairie Numéros utiles : Gendarmerie : 17 ou 05 49 04 50 03 Pompiers : 18 ou 112 (numéro européen) Urgence médicale : 15 ou 112 (numéro européen) Horaires des messes : Jours et horaires sont affichés à la porte de l’Eglise Bibliothèque municipale : Ouverture hebdomadaire et pendant les vacances scolaires : le mercredi de 17h à 19h. Cotisation annuelle par famille : 3,50 e Presse quotidienne : Courrier de l’Ouest : Correspondant : Gérald Fuseau tél. 05 49 04 88 02 ou 06 98 99 79 84 ou gerald.fuseau@gmail.com Nouvelle République du Centre Ouest : correspondante : Martine Magret-Delord tél. 06 15 42 51 00 ou mamagdel@sfr.fr Assistante sociale : Prise de rendez-vous au 05 49 79 06 04 Rencontres possibles à la DIPAS à Niort, au domicile du demandeur ou à la mairie de Vallans. Secours Catholique Permanence le mercredi 14h30 -18h Frontenay Rohan Rohan - Tel 06 98 12 69 23

Commerces

Boulangerie : La Vallantine : 05 49 05 79 45 La tournée s'effectue tous les jours entre 10h et 13h sauf le dimanche et le lundi. Tournée de pain : Richard : 05 49 04 50 42, tous les jours entre 9h et 10h sauf le mercredi et les jours fériés. Huîtres Thierry Latour : ostréiculteur le samedi matin devant la boulangerie 05 46 75 07 94 Taxi du marais : 06 33 87 88 19 Dépannage-vente-conseil-Electroménager : Techni-ménager - Sébastien Charret - Réparation 05 49 75 36 44 Art et pizza : tous les vendredis soir 06 35 66 02 49

Naissance : 9 juin Markus HERPIN 13 juin Lhéo JACQUES 27 Juin Louise FOREST 2 juillet Timothé MARTINEZ 13 septembre Samuel GOMBAUD 26 octobre Clarisse ROBERT 19 Novembre Suzanne GAUTREAU

Carnet

Mariage : 7 juillet, Dimitri COLOMBO et Julie DIEUMEGARD 21 juillet Jean-François JACQUOT et Marylène FORTIN 21 juillet Tony DORET et Ingrid BOY Décès : 3 Juillet Myriam MUDET 4 août Lucien ROCHE 3 novembre Claude MISBERT

Infos pratiques Le ramassage des ordures ménagères, la poubelle rouge, s’effectue chaque jeudi. Si une semaine comporte un jour férié, la collecte des conteneurs est reportée au lendemain. > Exemple : lorsque le jour férié tombe un lundi, mardi ou mercredi, la collecte du jeudi est reportée au vendredi. Le ramassage des emballages, la poubelle jaune, s’effectue le lundi des semaines paires (sauf jours fériés)

Déchetterie de Frontenay Rohan-Rohan fermée Déchetterie de Prin-Deyrançon Le Haut Pié Blanc - tél. 05 49 17 02 42

Eté et hiver

Lundi, mercredi et vendredi

9h - 12h et 14h - 18h

Mardi et jeudi

14h - 18h

Samedi

9h - 12h et 13h - 18h

Déchetterie de Beauvoir-sur-Niort "Le Bois Fort" - tél. 05 49 09 60 02

Eté et hiver

Lundi

9h - 12h et 14h - 18h

Mardi, mercredi, jeudi et vendredi

14h - 18h

Samedi

9h - 12h et 14h - 18h

Dimanche

9h - 12h

Dates à retenir 5 janvier. . . . . . . . AG du Club de l'Amitié 12 janvier (11h). . . Vœux du maire 18 janvier (19h). . . Galette des rois aux adhérents de la SEP 26 janvier (20h) . . Soirée musicale de la SEP 3 février. . . . . . . . . Journée jeux du Club de l'Amitié 10 février. . . . . . . . Repas de l'ACCA 2 mars. . . . . . . . . . Concours de belote du Club de l'amitié 14 avril . . . . . . . . . Repas du Club de l'amitié 27 avril . . . . . . . . . Animations de l'APE des 3 Villages 8 mai. . . . . . . . . . . Commémoration de la fin de la 2e guerre mondiale 26 mai. . . . . . . . . . Rallye vélo de la SEP 26 mai. . . . . . . . . . Elections européennes 23 juin (12h30). . . Jambon à la broche de la SEP dans le Parc à Teurtous 7 juillet . . . . . . . . . Vide-greniers de la SEP dans le Parc à Teurtous

Tri sélectif en apport volontaire, des conteneurs à verres sont à votre disposition en différents points de la commune. Aucun déchet ne doit être déposé à côté des conteneurs. Horaires autorisées pour éviter les nuisances : Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 19 h. Les samedis de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Les dimanches et jours fériés de 10 h à 12 h.

Responsable de la publication : Michel Halgan / Comité de rédaction : Colette Benoit, Gérald Fuseau, Jacqueline Giraud, Marie-Line Herpin, Michel Peltier. Conception graphique : Carol Barré Impression : Imprimerie Nouvelle Angevin - Niort

Profile for Mairie de Vallans

Bulletin municipal de Vallans décembre 2018  

Bulletin municipal de Vallans décembre 2018  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded