__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

No 4 - Fév. 2015

LIFESTYLE

SELECTION De l’immobilier et plus si affinité

LIFEST YLE

INTERVIEW

K ALÉIDOSCOPE

Le chalet, métamorphose d’un symbole suisse

Franz Bachem, une passion pour le bois et le mobilier

Notre sélection immobilière de chalets


IMPRESSUM // N°4 – Février 2015

Parutions // 10 numéros par an Direction Marketing // Fabrice Gay-Balmaz Rédaction // Pascal Viscardi Graphisme // Mathias Regamey Gestion de projet // Véronique Grossmann, Loïse Delacrétaz Contact // laselection@cardis.ch Cardis SA Avenue Mon Repos 14 1005 Lausanne +41 21 781 01 01 www.cardis.ch Toute reproduction des textes ou photos, même partielle, est interdite.


LIFESTYLE SELECTION No 4 - Février 2015

EDITO

Parfaite allégorie de la Suisse, le chalet séduit célébrités, architectes, esthètes et vacanciers du monde entier, depuis des siècles. De simple « cabane en bois » perchée sur les monts helvétiques (et pas seulement) à véritable œuvre architecturale contemporaine, le chalet a connu une évolution aussi bien technique qu’esthétique, sans pour autant renoncer à son charme typique. Nous irons explorer son histoire et tenterons de reconstruire la création de ce mythe helvétique ! Pour continuer ce quatrième volet de la Lifestyle Selection, nous partirons à la rencontre d’un véritable passionné de bois et de chalets : Franz Bachem, fondateur de la boutique de meubles « Le Trésor ». Amoureux du bois, Franz nous racontera comment il a quitté son Allemagne natale afin de s’installer à Monthey pour cultiver son amour du chalet. Il nous donnera également quelques idées originales pour décorer votre chalet. Pierre Hagmann Directeur région Genève, La Côte et Montagne

Afin de conclure au mieux cette nouvelle édition, je suis fier de vous présenter notre sélection de résidences secondaires en montagne. Implantés au sein des stations les plus recherchées en Europe (Gstaad, Verbier, Le Crosets, Vilars-Sur-Ollon, Gryon, Caux), nos chalets sont aussi bien modernes que respectueux de la tradition ! Bonne lecture !

-3-


LIFE ST YLE -4-


» -5-


L IF E ST YL E

Le Chalet Le « Chalet suisse » ou la métamorphose d’un symbole helvétique

-6-


t suisse Caractérisé par l’emploi massif de bois, matériau qui en constitue la majeure partie de son ossature, le chalet est l’un des symboles les plus représentatifs de la Suisse. Initialement considéré comme « pittoresque » puis élevé au rang de construction « logique et rationnelle » par les architectes du début du 19e siècle, le chalet séduit grâce à ses nombreuses décorations et réussit le défi d’allier son charme d’antan aux exigences architecturales modernes, sans pour autant perdre de son attrait. -7-


L IF E ST YL E

Une définition du terme « chalet »

Effectivement, contrairement aux clichés liés à ses prétendues origines, il n’est pas une création pureLes premières apparitions de ce que l’on pourrait ment suisse. D’ailleurs le chalet n’est pas non plus nommer un « chalet » seraient à dater du XIVe siècle. spécifique aux pays de l’arc alpin. On en a touQuant au terme en lui-même, il s’agirait d’un dérivé jours trouvé en Norvège, en Espagne, au Canada et du mot préromain « cala » signifiant « lieu abrité ». jusqu’au Japon ou en Australie. Selon le dictionnaire historique de la Suisse, le terme « chalet » désigne des « constructions rurales édifiées Autre idée reçue préconçue : le chalet n’ a pas été sur des défrichements isolés ou sur des pâturages de inventé dans le but de « décorer le paysage », mais moyenne et haute altitude ». il doit son existence à des besoins concrets. Correspondant à un type d’ architecture dite «vernaculaire» Symbole de la simplicité et d’harmonie avec la nature, (construction dépourvue d’architecte, dont le seul du romantisme et de liberté, le chalet devra cepen- but est celui de satisfaire les besoins du peuple), les dant attendre le XIXe siècle pour entamer sa méta- chalets ont plu aux habitants des montagnes avant morphose en une construction de type manufacturée. tout grâce à leur côté simple et réellement utile.

Une construction fonctionnelle afin de répondre à une nécessité concrète

La construction d’un mythe (pas si) typiquement suisse

Longtemps considéré uniquement comme un refuge basique et méconnu, il aura fallu attendre le XVIIIe siècle avant de voir s’imposer le chalet comme la parfaite allégorie de la Suisse, et ce, bien qu’il ne soit pas « typiquement » helvétique.

De tous les pays ayant arboré ce genre d’habitat, la Suisse est celle qui a réellement réussi à valoriser et créer un « mythe » autour du chalet. Cependant, la Suisse et ses habitants a-t-elle créé le mythe ou le mythe s’ est-il créé de lui-même ?

-8-


Bien qu’il soit difficile de répondre à cette question, la suite de l’analyse mène à penser que le mythe se soit construit de lui-même, ou plutôt grâce aux nombreuses personnalités, architectes (anglais et Prussiens du XIXe siècle notamment ayant fortement contribué à la naissance du dit style « suisse ») et aux grands de ce monde qui en ont vanté la beauté…

Disparition de la diversité locale des chalets, au profit du « chalet standard »

À l’ heure de la création des États-nations, tout symbole, hymne, mythologie, véritablement ancrée (ou non) dans la culture locale (voire inventée de toute pièce) était bonne à prendre. C’est ainsi que se sont formés les pays d’Europe, au milieu de plusieurs points de ralliement culturels plus au moins authentiques.

On retrouve quatre caractéristiques parfaitement représentatives que ce qu’est un « Style de chalet suisse » : de grandes fenêtres et des panneaux en bois, des faisceaux de construction exposés avec des découpages décoratifs, des toits en pignon jouissant de larges gouttières, des balcons au premier ainsi que (souvent) au deuxième étage.

Au départ, il existait plusieurs types de chalets. À titre d’ exemple, les grands chalets de la Gruyère étaient imposants dans le but d’abriter les vaches, les chalets valaisans étaient eux petits et disséminés à cause des conditions économiques défavorables. « À Jean-Jacques Rousseau raconte cette construction chaque région son type de chalet », du moins cette dans son ouvrage intitulé « La Nouvelle Héloïse » phrase était vérifiable à une époque lointaine... en la décrivant comme une « sorte de maison de bois où se font les fromages et diverses espèces Progressivement, la diversité originelle a disparu au de laitages dans la montagne ». Grâce au philo- profit d’un modèle stéréotypé renvoyant à une présophe genevois, le chalet franchit les frontières, tendue pureté originelle largement idéalisée. Porté devient alors le refuge des amants, le symbole par l’ engouement pour le beau pittoresque, ce chalet de la simplicité et de l’harmonie avec la nature. en madriers, souvent très orné, va s’imposer.

-9-


L IF E ST YL E

« De plus en plus nombreux sur nos monts, les chalets sont plus que jamais indissociables de la notion de loisirs et de vacances à la montagne. »

- 10 -


- 11 -


L IF E ST YL E

Bien plus qu’une « simple » cabane pittoresque Parfait exemple de l’architecture pittoresque suisse, le chalet possède bel et bien une importance dans l’histoire de l’architecture mondiale. Depuis toujours, il est une source de fascination en tant que construction de type primordiale, superbement conservée au sein de l’Urschweitz. Symbole à la fois de nostalgie et d’avenir, le chalet a su non seulement résister aux affres de la modernité, mais a également évolué afin de s’approprier les nouvelles tendances. Dernier vestige des constructions urbaines du Moyen-Âge, le chalet (de par sa composition entièrement faite de bois) permet à ses constructeurs une grande liberté de composition, de fantaisies et de détails. La maison en bois laisse apparaître son ossature, son « organisme », son intimité.

lets dans le monde entier. Un exemple parmi tant d’autres, Charles Dickens (l’auteur britannique du fameux roman « Oliver Twist ») en possédait un au sein de sa propriété de Gad’s Hill (Grande-Bretagne).

Les grands de ce monde adoraient déjà nos chalets en 1837 Loin de s’imposer en plaine et de bénéficier d’un « plan » étudié par les Suisses pour le promouvoir à l’ échelle internationale, le chalet a charmé les amateurs d’ architecture et les grands de ce monde naturellement (bien qu’ aidé par de nombreux architectes internationaux, comme nous l’avons souligné précédemment) et progressivement. Dès 1837, on constate un fort intérêt pour ces constructions par des personnalités importantes telles que Balzac, Napoléon III ou encore la Reine Victoria.

Bien que son matériau de base (le bois) fût alors C’est d’ailleurs cette liberté créative et cette construc- considéré comme extrêmement inflammable, donc tion « simple » qui favoriseront l’exportation des cha- peu adapté au mode de vie moderne, le chalet s’ est - 12 -


adapté en intégrant des structures métalliques. Sa modernisation est intimement liée au développement des voies de fer (véritable vecteur de transfert culturel) durant la révolution industrielle et les nombreux débouchés économiques qu’elle a entrainés.

le chalet devait passer du stade d’habitat tout simplement « utile » à celui d’habitat tout simplement « agréable ».

En 1934, les chalets ne sont peut-être plus très « utiles », mais les Suisses y sont attachés. On veut à tout prix éviter une triste urbanisation des villages Changement de statut : d’architecture de montagne. C’ est à ce moment-là que la plupart nationale à modèle universel des chalets sont réaffectés en résidences secondaires, Avant le début du 20e siècle, les régions de montagne sans pour autant y incorporer des éléments trop étaient difficiles d’accès et les nouvelles techniques luxueux. La tradition et ses charmes doivent être et et matériaux avaient du mal à gravir les monts. En seront conservés. 1867, lors de l’Exposition universelle de Paris, on constate que l’art des constructions en bois était ren- Le chalet contemporain : une maison tré dans une nouvelle ère et suscite finalement un de vacances design et chaleureuse grand intérêt. Aujourd’hui, 40% des 900 chalets présents en L’attrait des architectes pour les constructions alpines Gruyère ont été rénovés en résidences secondaires. réside sans doute, en partie, sur le côté économe des De plus en plus nombreux sur nos monts, les chalets matériaux, de la main d’œuvre ainsi que sur la vitesse sont plus que jamais indissociables de la notion de de réalisation. Les ornements et les découpes dans loisirs et de vacances à la montagne. le bois jouent aussi un rôle important. Bucoliques et lorgnant du côté de la Renaissance ou du style Louis Comme nous l’ avons vu au sein des paragraphes préXV, ces détails « primitivistes » sont souvent inspirés cédents, les architectes se sont toujours intéressés au par la nature ou/et les formes géométriques afin de chalet. Certains, parmi les plus illustres et renommés, créer des compositions chargées de symboles. l’on transformé jusqu’à faire de cette simple habitation vernaculaire une véritable œuvre architecturale Le chalet commence dès lors à embrasser le mode de contemporaine. À l’image des créations des archivie moderne, les nouvelles technologies de construc- tectes Hans-Jörg Ruch (Saint-Moritz), EM2N Archition et ne s’arrêtera plus d’ évoluer. Le bâtiment rus- tects (Zürich) ou de MJD (Haute-Nendaz, Valais), le tique et pittoresque passe un cap en joignant l’utile à chalet se décline en plusieurs visions tant épurées/ l’agréable ; le chalet attirera de plus en plus de monde minimalistes que luxueuses, sans pour autant néglijusqu’ à s’imposer comme la résidence secondaire ger les éléments des constructions originelles. incontournable. Commandes à distance, chauffage au sol, sono, éclairage étudié, cuisine en inox, crépi lisse, nouvelles S’adapter et évoluer pour ne pas disparaître : de construction « utilitaire » normes parasismiques, phoniques et thermiques ; rien n’est de trop pour le chalet moderne. Souvent à véritable résidence secondaire destinés aux personnes jouissant d’un fort pouvoir Le chalet avait pourtant la nécessité d’ évoluer, sous d’achat (le prix des terrains constructibles plafonne peine de disparaître. Les exploitations alpines n’en à CHF 12’000.- le m2 à Nendaz, par exemple), les avaient progressivement plus besoin. À ce stade, chalets contemporains proposent un confort et un deux enjeux essentiels ressortaient : proposer un design encore plus importants que ceux offerts par lieu de vie adapté aux exigences modernes, mais les résidences urbaines. Ce n’est cependant pas une aussi permettre à cette modeste construction de raison de renoncer au vieux bois massif, typique du bois d’ évoluer afin de séduire les masses. En somme, look « chalet d’Heidi ». - 13 -


L IF E ST YL E

En résumé Séducteur en diable et toujours (plus au moins) authentique, le chalet a su conquérir bien des générations de consommateurs, d’ architectes, d’ historiens et d’ esthètes en tout genre. En passant de lieu rustique et utilitaire à résidence secondaire de luxe, ce type d’habitation a encore bien de beaux jours devant lui… Finalement, la force de ce qui autrefois n’ était qu’une « simple cabane en bois perdue dans la montagne » peut se résumer en quelques points essentiels : sa parfaite adaptabilité aux nouveaux matériaux et aux nouvelles modes, la facilité de sa construction, la noblesse de ses matériaux de base (qui en font également sa caractéristique), son charme pittoresque, mais également toute sa « mythologie » qui en font l’un des symboles les plus caractéristiques de notre pays.

- 14 -


- 15 -


INT ER VIEW - 16 -


» - 17 -


IN T E RV I EW

FRANZ BACHEM, UNE VIE CONSACRÉE À L AMOUR DU BOIS

Résident à Monthey mais allemand d’origine, Franz Bachem est le propriétaire de « Le Trésor », l’établissement de référence consacré à l’ameublement de chalet. Amoureux du bois depuis bien longtemps, Franz nous raconte comment il est arrivé en Suisse pour concrétiser sa passion pour les chalets. Il nous donnera également quelques bonnes idées afin de décorer idéalement votre résidence secondaire de montagne !


IN T E RV I EW

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

développé avec le temps. La concrétisation et l’aménagement d’espaces pour satisfaire les besoins individuels sont donc devenus mes passions.

Je m’appelle Franz Bachem et je suis né en 1961 à Mulheim an Der Ruhr, en Allemagne. J’ai fondé Le Trésor Pourriez-vous nous présenter en 2000 afin de proposer des intérieurs répondant à votre équipe ? l’ individualité de chacun. Mon métier d’ ébéniste m’ a Nous sommes une petite équipe très polyvalente. Chaévidemment grandement aidé dans cette démarche. cun a ses points forts et travaille main dans la main Mon expérience de plusieurs années dans l’ hôtellerie avec ses collègues. En règle générale, vous trouverez et la gastronomie m’a aussi doté de compétences ap- Pascal Graf à la vente, ses conseils sont très compépréciables. Connaissant l’ activité de l’ intérieur, je suis tents et personnalisés. à même de donner, en plus de conseils esthétiques, des idées très fonctionnelles et pratiques afin de faciliter En dehors des activités relatives à la vente, Michèle Michaud s’ occupe de la communication et de la gesles diverses tâches que ces métiers proposent. tion des clients. Dominique Goossens travaille dans notre atelier, c’ est aussi lui qui livre nos clients. Charly D’où vous vient cette passion Monay-Michaud est quant à lui responsable de l’admipour le bois et le mobilier ? nistration et de la comptabilité. Depuis toujours les activités créatives m’ ont beaucoup intéressé. J’ ai eu la chance de débuter ma formation Ma femme Susanne et moi travaillons au développement professionnelle comme ébéniste dans un cadre très de l’ entreprise, cherchons inlassablement de nouvelles créatif et plein d’idées. L’ amour du bois et des meubles idées. Nous sommes à l’affût des nouvelles tendances s’ est ainsi imposé de lui-même et s’ est ultérieurement et élaborons également des propositions personnelles. - 20 -


- 21 -


IN T E RV I EW

- 22 -


- 23 -


IN T E RV I EW

derne et de matériaux de construction traditionnels. Comment en êtes-vous arrivé à vous spécialiser dans le mobilier pour chalet ? Les maisons sont devenues plus claires, les pièces plus Mon engagement dans le tourisme m’a emmené en Suisse. J’y ai vu un énorme potentiel dans l’ aménagement de magnifiques chalets des Alpes valaisannes et vaudoises, j’ ai donc voulu y apporter ma contribution. C’est ainsi que j’ ai ouvert une boutique de meubles qui n’ a cessé de se développer, et les clients ont afflué de toute part.

spacieuses. Les parties à vivre ouvertes ont remplacé la multitude de petits recoins. L’ aménagement intérieur a suivi cette évolution. Les matériaux sont pris dans la nature : bois massif, racines, cuirs, peaux, pierres, etc. La finition des matériaux reste cependant « nature » et si possible brute, le design épuré. Les contrastes sont très recherchés. Par exemple, la combinaison bois-acier ou une table ancienne avec des chaises modernes sont actuellement des associations très prisées.

On parle souvent de l’évolution du chalet ou du « chalet contemporain ». Pourriezvous nous expliquer en quelques mots Où puisez-vous en quoi consiste cette évolution ? votre inspiration ?

Il y a un peu plus de 10 ans, le style chalet correspondait à l’architecture et à l’aménagement des chalets tra- Je voyage volontiers et je reste en contact avec beaucoup ditionnels de 1900. Nos clients étaient friands d’ anti- de personnes. Je me rends sur les foires en Suisse et à quités ou de reproductions de style rural. l’ étranger, m’entretiens avec les créateurs. Le monde est toujours plus ouvert, les gens voyagent et rapportent Puis l’ architecture a évolué. Les maîtres d’œuvre se avec eux diverses influences. Tout l’art de la décoration sont lancés dans une combinaison d’ architecture mo- (et plus précisément de la décoration de chalets) consiste - 24 -


en réussir à conserver le traditionnel et de le combiner Quels sont les « must have » actuels, en avec un côté plus « exotique ». Cette démarche est pro- matière de décoration ? bablement ce qui définit le mieux mon travail. Prenez place dans un confortable canapé de cuir teinté artisanalement et prélassez-vous sur une peau de Admettons que je sois intéressé par les mouton douillette. À côté, illuminez la pièce à l’aide de chalets traditionnels et que je veuille savoir quels sont les incontournables en la douce lumière d’une lampe en cornes de cerf, posée sur une console en verre. Au final, le plus important matière de décoration. Que me conseil- est de toujours se sentir bien !

leriez-vous ?

Si vous êtes amateur de chalets traditionnels, je vous conseillerais les antiquités ou les reproductions de bonne facture, l’ artisanat traditionnel et les sujets de la vie alpine.

Même principe que la question d’avant, cependant cette fois je suis un inconditionnel de chalets contemporains.

Infos & contact : Le Trésor Meubles chalets et tendances

Osez, ne soyez pas conventionnel  ! Prenez, par exemple, un plateau de table d’un bois très rustique et associez-le avec un piètement en acier brut ou chromé. Accrochez à votre mur une tête de vache en alu poli… - 25 -

www.letresor.ch Avenue du Simplon 23 1870 Monthey Tél. 024 472 94 61 info@letresor.ch


KALÉI DO SCOPE - 26 -


»

E - 27 -


- 10 -


VERBIER Réf. N°3794w

- 29 -


VERBIER

Voir d’autres images »

Elégant chalet avec son mazot, vue imprenable Cette très belle propriété a l’avantage d’être située au cœur de Verbier et de surplomber d’une vue panoramique le Grand Combin, le village de Verbier et les Alpes environnantes.

• 586 m2, 11.5 pièces • Terrain de 1’250 m2 • Home cinéma 12 places • Centre wellness • Terrasse orientée Sud Prix : CHF 13’900’000.- / Réf. N° 3794w

Contact: Karyl Chabloz 021 962 86 62 montreux@cardis.ch - 30 -


LES CROSETS

Voir d’autres images »

Chalet mitoyen au bord des pistes de ski Magnifique chalet mitoyen situé dans un endroit idyllique et profitant d’un ensoleillement maximal avec superbe vue panoramique sur les Dents du Midi.

• 160 m2, 4.5 pièces • Chambres à coucher en suite • Terrasse • Cuisine agencée moderne • Salon avec cheminée Prix : CHF 2’400’000.- / Réf. N° 5671w

Contact: Karyl Chabloz 021 962 86 62 montreux@cardis.ch - 31 -


GSTAAD Réf. N°6121w

- 32 -


- 33 -


GSTAAD

Voir d’autres images »

Véritable joyau dans un écrin de verdure Situé à proximité immédiate de Gstaad, ce sublime chalet se distribue sur 3 niveaux et offre des pièces généreuses, dont notamment son séjour de 70 m². Il bénéficie d’un emplacement privilégié au cœur des montagnes, offrant ainsi une très belle vue avec son orientation plein Sud, tout en étant proche des commodités. • ~ 300 m2, 9 pièces • Terrain de plus de 3’000 m2 • 6 chambres à coucher avec salle de bains priv. • Vaste séjour avec cheminée • Matériaux haut de gamme Prix : CHF 9’975’000.- / Réf. N° 6121w

Contact : Thomas Geiser 021 962 86 62 montreux@cardis.ch - 34 -


VILLARS-SUR-OLLON Chalet Beverley 

Situé dans un environnement exceptionnel, à proximité du prestigieux Hotel Royalp*****, du centre sportif New Sporting, de la piste de ski et de la gare de Roche Grise. A quelques minutes seulement à pied ou en voiture du centre de la station. • 7 pièces, 200 m2 • Construction de haut standing • A quelques minutes de la station • Grand salon • Garage pour 2 voitures Prix : CHF 3’200’000.-

Contact: Pierre Hagmann 022 888 18 18 geneve@cardis.ch - 35 -


VILLARS-SUR-OLLON Chalet Clipper : construction de haut standing entièrement rénovée en 1999

Somptueux chalet offrant un confort exceptionnel et une vue magnifique. Sur les hauts du Domaine de la Résidence, avec belle vue sur les Alpes savoyardes, Les Dents-du-Midi et la chaîne du Muveran. Le centre de la station de Villars est à environ 8 minutes de voiture.

- 36 -


Voir d’autres images »

• 9 pièces, 490 m2 • Environnement calme et bucolique • Grands balcons • Piscine intérieure et sauna • Cour arrière pour 5 voitures Prix : CHF 6’400’000.-

Contact: Pierre Hagmann 022 888 18 18 geneve@cardis.ch - 37 -


GRYON

Voir d’autres images »

Chalet « Le Renard d’Argent »

Magnifique chalet de style contemporain avec d’immenses baies vitrées offrant un espace ouvert des plus agréable et lumineux. Coup d’œil exceptionnel sur la vallée du Rhône et les Dents-du-Midi.

• 6 pièces, 210 m2 • Terrain de 1’163 m2 • Environnement verdoyant • Domaine skiable à proximité • Orientation plein Sud Prix : CHF 2’950’000.-

Contact : Pierre Hagmann 022 888 18 18 geneve@cardis.ch - 38 -


CAUX

Voir d’autres images »

Chalets d’exception avec vue à couper le souffle Erigés sur les hauteurs de Montreux, ces deux chalets d’exception sont construits sur plusieurs parcelles totalisant 3’659 m2. Ils bénéficient d’une vue époustouflante sur tout le bassin lémanique ainsi que les montagnes avoisinantes. • Chalets spacieux et lumineux • 12 pièces au total • Matériaux de haute qualité et écologiques • 2 chalets indépendants • Refuge paradisiaque entre ciel et terre Prix : CHF 6’900’000.- / Réf. N° 590w

Contact: Sébastien Rota 021 925 33 55 vevey@cardis.ch - 39 -


VERBIER Réf. N°3008w

- 40 -


- 41 -


VERBIER Propriété unique dans un écrin de verdure « Ski-in & Ski-out », cette très belle propriété a l’avantage d’être située au cœur de Verbier, offrant ainsi une très belle vue panoramique sur les Alpes suisses et glaciers environnants. Possibilité de découvrir de nombreuses randonnées dans une nature préservée. • 670 m2, 11.5 pièces • Terrain de 12’750 m2 • Espace bien être • Chambres en suite • Pièces généreuses Prix : CHF 38’000’000.- / Réf. N° 3008w

Contact: Karyl Chabloz 021 962 86 62 montreux@cardis.ch - 42 -


VERBIER

Voir d’autres images »

Chalet neuf en vieux bois, au cœur de Verbier Ce très beau chalet en vieux bois entièrement neuf aux belles finitions sis dans un quartier résidentiel et idéalement centré au cœur même du village, offre un très beau dégagement sur les Alpes Suisses et la station de Verbier. • 12 pièces, 540 m2 • Belle terrasse orientée Sud • Espace détente • Ascenseur privatif • Finitions au gré du preneur Prix : CHF 13’000’000.- / Réf. N° 2660w

Contact: Karyl Chabloz 021 962 86 62 montreux@cardis.ch - 43 -


LIFESTYLE

SELECTION De l’immobilier et plus si affinité

No 3 - Déc. 2014

De l’immobilier et plus si affinité

No 2 - Nov. 2014

No 1 - Oct. 2014

LIFESTYLE

SELECTION

LIFESTYLE

SELECTION De l’immobilier et plus si affinité

L I FE ST Y L E

I N T E RV I E W

KALÉIDOSCOPE

L IF E ST YLE

IN TE RV IE W

K A LÉ ID OS COPE

LIF E ST YLE

IN TE RV IE W

K A LÉ ID OS COPE

Créez votre propre cave à vin

François Grognuz

Notre sélection immobilière

Charles et Ray Eames, icônes du design

Fabio Poujouly, un esthète au goût avisé

Notre sélection immobilière

La quête du confort domestique automatisé

Maurice Viscomi, spécialiste en domotique

Notre sélection immobilière

No 1 - Oct. 2014

No 2 - Nov. 2014

No 3 - Déc. 2014

Rendez-vous au prochain numéro

Profile for Cardis | Sotheby's International Realty

Lifestyle selection No 4 - Version française  

Quatrième volet de notre magazine digital "Lifestyle Selection" consacré pour l'occasion aux chalets. Vous ne connaissez pas l'histoire et...

Lifestyle selection No 4 - Version française  

Quatrième volet de notre magazine digital "Lifestyle Selection" consacré pour l'occasion aux chalets. Vous ne connaissez pas l'histoire et...

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded