Page 1

CAPUCINE MÉLET portfolio architecture

sélection de travaux 2014 2018


CAPUCINE MÉLET / Née le 24 octobre 1993 - 24 ans / 3, rue Stéphane Fuchs - 47300 Villeneuve-sur-Lot Appt 10 - 17, rue Rodolose - 31300 Toulouse / +33 6 25 72 79 86 / capucine.melet@gmail.com / Permis B - véhicule personnel

COMPÉTENCES / INFORMATIQUE InDesign

Archicad 2D et 3D

Illustrator

Artlantis

Photoshop

Autocad

Lightroom

Revit

Sketchup

Grasshooper + Rhino

Twinmotion

Vectorworks

// Maîtrise systèmes d’exploitations Mac OS X et Windows // Validation C2i // Pratique de la découpe laser // Notions en impression 3D // Maîtrise Suite iWork Apple et Suite Microsoft Office / LANGUES // Français - Langue maternelle // Anglais - niveau B1 // Espagnol - niveau scolaire INTÉRÊTS PERSONNELS / SPORT // Régulièrement : Ski, Volley-Ball, Natation, Salle de sport // Pendant neuf ans - Gymnastique // Pendant deux ans - Tennis / CULTURE // Projet sélectionné dans le top 50 sur 378 équipes pour le concours Hyde Park Library London organisé par Archasm // Participation atelier de bois et métal pendant un semestre à l’école d’art visuel de l’Université Laval à Québec // Abonnement revues - AMC, d’Architectures // Passion pour la photographie - reportages photographiques pour des évènements (anniversaire, grossesse, naissance...) // Participation aux 29ème RDV de l’architecture à Toulouse // Pendant deux ans - Atelier photographique numérique et argentique, Atelier de stylisme // Création d’un logo personnel / VOYAGES 2017 New York Mexique Québec 2014 - 2005 Espagne, Corse, Italie

2016 Québec Île de Fogo, Terre Neuve Andalousie Espagne, côte Est

2015 Finlande Espagne


FORMATION ET DIPLÔMES 2017.09 - en cours

Master 2 Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse / Toulouse, 31000

2016.09 - 2017.05

Master 1 - Programme de mobilité internationale Ecole d’Architecture de l’Université Laval / Ville de Québec, QC, Canada

2016.06

Licence d’Architecture Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse / Toulouse, 31000

2013.06

DUT Génie Civil Université Paul Sabatier / Toulouse, 31000

2011.06

Baccalauréat Scientifique mention Assez Bien Lycée Georges Leygues / Villeneuve sur Lot, 47300

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES / STAGES 2017.09 - 2018.02

2015.07 - 2015.08

2014.09

2013.04 - 2013.06

2012.06

Stagiaire - SARL MUNVEZ MOREL ARCHITECTES Stage formation pratique en agence de 40 jours à temps partiel / Toulouse, 31000 // Dessin et conception pour les projets de l’agence à différents stades d’étude // Production de documents contractuels et administratifs Stagiaire - Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement du Lot-et-Garonne (CAUE47) Stage de «première pratique» hors agence de six semaines / Agen, 47300 // Réalisation d’un document sur la réhabilitation des maisons des années 60 // Rencontre avec des élus et des particuliers pendant les conseils avec les architectes // Participation à une ouverture de plis et à un jury d’appel d’offre pour un marché public Stagiaire - SARL «Ramo-Netto-Brico Stage ouvrier de deux semaines / Villeneuve sur Lot, 47300 // Travaux de peinture sur des chantiers, en intérieur et en extérieur Stagiaire - Agence d’architecture Alain-Bernard MORO Stage de validation de DUT Génie Civil de sept semaines / Toulouse, 31300 // Etude d’un projet personnel sur un terrain existant à Villeneuve sur Lot Stagiaire - Agence d’architecture Archit’em et Bureau d’Etudes Techniques Citéa Stage de première année de DUT Génie Civil de trois semaines / Villeneuve sur Lot, 47300 // Découverte du métier d’architecte et en parallèle des activités d’un BET travaux publics

/ EMPLOIS 2018.02 - en cours

Monitrice au sein de l’atelier de projet S6 (3ème année) de Pierre COURTADE et Norbert ETILE ENSA de Toulouse, 31106

2014.07 - 2014.08

Employée saisonnière - GIFI Six semaines à 35h / Villeneuve sur Lot, 47300 Employée saisonnière - France Prune Deux semaines à 45h / Casseneuil, 47300

2013.07 - 2013.08

Employée saisonnière - Intermarché Sept semaines à 30 et 35h à différents postes / Villeneuve sur Lot, 47300

2012.07 - 2012.08

Employée saisonnière - Intermarché Six semaines à 30 et 35h à différents postes / Villeneuve sur Lot, 47300

2011.12

Employée saisonnière fêtes de fin d’année - Epicerie Fromagerie La petite étable Deux semaines à 25h / Villeneuve sur Lot, 47300

2011.07

Employée saisonnière - Epicerie Fromagerie La petite étable Trois semaines à 25h / Villeneuve sur Lot, 47300

2010.07

Employée saisonnière agricole - castrage du maïs Quatre semaines / Penne d’Agenais, 47300


v

sommaire

projets COCHLEA auzeville tolosane, occitanie OPEN MIND IN CANOPY hyde park, londres

06 08 16

FOGO MUSEUM fogo island, terre neuve

26

LOGEMENTS INDIVIDUELS GROUPÉS lisle sur tarn, occitanie

34

CULTIVER LE TRÉSOR lisle sur tarn, occitanie

40

L’ONDULATION THÉÂTRALE toulouse, occitanie

46

analyses BORNEO SPORENBURG west 8, amsterdam

50 52

CABANAS NO RIO aires mateus, portugal

54

MAISON ALENTEJO aires mateus, portugal

56

installation éphémère SANS DESSUS DESSOUS fogo island, terre neuve

voyages, architectures et paysages

58 60

66


06 83


v

projets


.01

COCHLEA

AUZEVILLE-TOLOSANE, OCCITANIE enseignants : S.GRUET, B.MARCATO, D.MESSU avec L.SOULA

Septembre 2017 à Janvier 2018 0 10 20

50

1 1

100

1/500 0

5

1/250

10

20

0 1

5

10

1/200 0 1 2

1/100 0 0.5 1

1/50 0

0.5

0

0.2

0

0.1

1

2

GSEducationalVersion

« Penser l’habitat » - Projet de logements participatifs Dans une ère où la pénurie de logements est un enjeu majeur, la notion « d’habiter » se place au centre de la réflexion. En effet, en réaction aux grands ensembles souvent très impersonnels, de nouveaux modèles d’habitats se développent. La sortie d’une vision individualisée du logement en France est au cœur du sujet et fait place à une démarche collective, partagée. Ce procédé n’est pas innovant, puisque très répandu dans d’autres pays comme la Belgique ou le Canada, où l’habitat groupé est un modèle à part entière, et est soumis à de vraies législations. Le principe d’habitat participatif s’avère être un projet fragile à mener et à réaliser. C’est un projet qui fait intervenir beaucoup d’acteurs et qui s’inscrit dans une vision à long terme. L’idée de départ de ce projet est de proposer un cœur d’îlot entouré de bâti, au socle continu en rez-de-chaussée qui tient les limites de la parcelle sur laquelle le projet s’implante. Ce socle est surmonté d’extrusions ponctuelles et régulières ou non, pour contenir les appartements plainpied ou en duplex. En parallèle, le mouvement d’enroulement épousant la forme bâtie offre une gradation des espaces publics jusqu’à la sphère privée, en passant par le coeur d’îlot dépoyé en plusieurs zones (placette collective arborée, jachère fleurie, potagers communs, arbres fruitiers, plantes aromatiques, petits fruits...). L’aménagement du coeur d’îlot permet aux habitants de s’approprier leur lieu de vie et de qualifier l’espace extérieur commun.

08 83

1/20

GSEducationalVersion

0.5

0.2

1

0,5


EducationalVersion

TENIR LA PARCELLE

S’ENROULER ET ACCÉDER

PERCER

S’ÉLEVER // Intentions urbaines et volumétrie


L T

LOC AL

Ra ng

em en

ts

POU BEL LES

T

LOC AL

VEL OS

L

ents

Rangem

ents

gem

TRE S

Ran

ALY

Ran

AIB

I

T4 EL

AU

HAS NAH

T3 ROB INE

Atelier d'arts plastiques

T6D

Range

Salle polyvalente

T4 LEK

de lle ue Sa siq mu

ments

HIL

IA

T5D

BOI TES

CHA

AUX

RFI

LET

Ac

bli

Bi

T3 JUL

eil

cu

e

qu

ot

ts en em de ng Ra tériel ma ort sp

cell

iers

ent

gem s

Rangements

Atelier bricolage its

tit

res

s fru

à pe

arb

chambres d'amis

T3 ABID

T2 HOUTA T3 KAOUANI

ve

cti

lle

tte

co

ce

pla

s

ue

tiq

iva

r pr

pla

llie

aro

ce

ma

ntes

tif T3 MM HA T4

I

T5

AM T4

EL

S

TH MO

fru

ES

arb

EN RG

JU

KH DA

rs

itie

res

s

un

mm

ers

co

tag

po

T

ie

ur

re

fle

jac

T2 RAMOUL

T3 PALOMEDE

T4 ARAFAT

T3 T6

MI OU

RR

KE E

I

E

AN

LL

RI

SE

MA

ND LU

US

AU

RO

PE

T4

AM

CH

T2

00

+1.

T2 PEREZ

T5 REMOU T3 MEHBALI

T3 MEHBALI

1 1000

100

.00

+0

L

50

L

0 10 20

.15

+0

1/500 0

5

1/250

10

20

0 1

5

50

20

10

Rez de chaussée

1/200

GSEducationalVersion

0 1 2

5

10

1/100 0 0.5 1

2

5

1/50 0

0.5

0

0.2

0

0.1

1

2

5

1/20

0.5

0.2

1

2

0,5

1

GSEducationalVersion

10 83

R+1


T3 KER MAS

T5 DEN OIX

T3 KON E

T

T

L T3 BERNOUSSI T2 FRADIN

Cellier commun

T5 DJELLOUL

T

T T5 MARDLINI

T4 ALSABAGH

celliers privés

T3 HAMDI

T2 CHARPENTIER

T3 QUARIN

T3 HAMDI

L

R+2 GSEducationalVersion

Les angles du rez de chaussée sont occupés par des espaces communs aux habitants (salle polyvalente, de musique, bibliothèque, espace enfants, ateliers...), et permettent de mettre à distance les logements entre eux et vis à vis du rond point assez circulant. Ils assurent la continuité du socle en rez de chaussée mais aucun étage n’est construit au dessus pour éviter aérer le volume, laisser la lumière pénétrer à l’intérieur de l’îlot...

Plans séquences / Parcours de la rue au logement

Lors de la conception du projet, il a fallu prendre en compte le fait que tous les participants ne disposent pas des mêmes moyens (d’après un vrai programme participatif élaboré auparavant). Cependant, il nous semblait primordial qu’aucune des familles ne se sente défavorisée vis-à-vis d’autres familles. Pour répondre à cela, nous avons intimisé les entrées des logements, optimisé l’orientation des pièces de vie et leurs ouvertures en fonction de la lumière, de la vue et de l’usage.

R+3


V

C

S E

A

+1

A

GSEducationalVersion

GSEducationalVersion

12 83


La perennité et l’évolutivité ont également été au coeur de la réflexion : deux systèmes porteurs ont été mis en place selon les étages et en fonction des besoins, pour une plus grande modularité des logements. Des espaces « vides » faisant office de rangements collectifs ou de celliers privatifs (selon les demandes des familles) résultent d’une trame de départ rigide mais peuvent être ajoutés, soustraits ou combinés à des appartements selon les souhaits.

0 10 20

50

1 1000

100

+0,00

B

VOIRIE

CHEMIN PIETON

+0,15

SECONDE ENTREE

1/500 0

5

10

20

0 1

5

+1,00

50

LOCAL POUBELLES Cuisine_ 15,00 m2

Cuisine avec cellier attenant_ 15,00 m2 1/250

Chambre_14,00 m2

10

Salle de bain_6,00 m2

20

Chambre 1_14,00 m2

Cuisine_ 15,00 m2

T3 JULIA

A

T5D CHARFI

Entrée séparée_ 4,00 m2

0 1 2

5

10 WC_4,00 m2

WC_4,00 m2

Cuisine_ 15,00 m2

Cellier_ 3,50 m2

T6D NAHHAS

T3 ROBINEAU

Chambre_14,00 m2

1/200

Séjour_28,00 m2

1/100

Salle d'eau_4,00 m2

A

Salle d'eau_4,00 m2

Séjour Salle à manger_33,00 m2

0 0.5 1

2

5

Séjour_28,00 m2 Chambre 1_10,50 m2

Séjour_28,00 m2

Bureau_8,00 m2

Bureau_8,00 m2

BOITES AUX LETTRES

1/50

Jardin_16,50 m2

Jardin_15,00 m2

Celliers communs

Jardin_20,00 m2

0

0.5

1

2

Jardin_14,00 m2

accès espace des enfants

5

B

1,00

ACCES COEUR D'ILOT

Extrait étudié au 1:100 1/20

0

0.2

0

0.1

0.5

0.2

1

2

0,5

1

Coupe longitudinale

Façade Ouest


1 1000

00

1/500 0

5

1/250

10

20

0 1

5

50

10

20

1/200 0 1 2

5

10

1/100 0 0.5 1

2

5

1/50 0

0.5

0

0.2

0

0.1

1

2

5

1/20

0.5

0.2

1

2

0,5

1

Extrait de façade dessinÊ au 1:50

14 83


TOITURE NON ACCESSIBLE 50cm

1. Coiffe d’acrotère métal 2. Couche de gravier de protection 3. Etanchéité 4. Isolant thermique 5. Dalle de compression avec chaînage et ferraillage métallique 6. Prédalle 7. Revêtement intérieur

MUR EXTERIEUR 36cm

1. Lame béton extérieur couleur beige 2. Joint d’étanchéité 3. Isolant thermique 4. Elément en béton coulé sur place (porteur) 5. Treillis soudé 6. Connecteur 7. Lame béton intérieur couleur claire

0 10 20

50

1 1000

100

JONCTION PLANCHER INTERMEDIAIRE-TERRASSE

1/500 0

5

1/250

1/200

10 45cm 20

50

1. Dalle sur plots 2. Plots 3. Pare-vapeur 0 1 5 10 4. Isolant thermique 5. Etanchéité 6. Plancher en béton

20

0 1 2

5

10

1/100 0 0.5 1

2

5

PLANCHER REZ-DE-CHAUSSEE

1/50 0

0.5

50cm

1

2

5

1. Carrelage ou Parquet 2. Chape en béton 3. Dallage en béton 4. Isolant thermique 5. Film polyéthylène 6. Hérisson 7. Terrain naturel 1/20

FONDATIONS 0

0.2

0.5 1 de sol en béton 1. Traitement

2

désactivé 2. Grille d’évacuation des eaux 3. Hérisson 4. Drain 5. Longrine en béton armé 6. Massif de fondation ponctuel en béton

Coupe terre ciel correspondante dessinée au 1:50

0

0.1

0.2

0,5

1

Détails techniques dessinés au 1:20


.02

OPEN MIND IN CANOPY HYDE PARK, LONDRES

enseignants : L.BÉLANGER, G.GUIMONT avec A.VERON, M.WERBROUCK

Janvier à Avril 2017

Concours Archasm «Hyde Park Library London» Projet sélectionné dans le Top 50 sur 378 équipes

Hyde Park, véritable poumon végétal au coeur de l’effervescence permanente de la ville de Londres, accueille quotidiennement londoniens et touristes, pour un moment de répit. À l’image de Londres, où s’entremêlent depuis toujours art, littérature et sciences, ce parc est un lieu culturel, qui regroupe beaucoup d’évènements : concerts, expositions (serpentine gallery), festivals... Le projet de bibliothèque s’implante donc dans un lieu dynamique, et se doit de l’être aussi. A l’ère du numérique, la fréquentation des bibliothèques «classiques» décline peu à peu, pour laisser place à une culture individualisée et non partagée. Le projet souhaite recréer des échanges à travers des pratiques sociale et culturelle, et réinventer la bibliothèque intergénérationnelle, pensée pour tous, en regroupant les formes classiques et nouvelles de diffusion de la culture. Elle sera une transition entre le passé et l’avenir, et se voudra évolutive de par l’aménagement et l’aspect multifonctionnel et dynamique des espaces intérieurs et extérieurs.

16 83


// Schémas de concept volumétrique

Niveau +1

Niveau 0

0 5 10 20

40 foot

Niveau -1 0 5 10 20

40 foot

0 5 10 20

40 foot

0 5 10 20

40 foot

// Vue extérieure


La bibliothèque s’affranchit de la contrainte des rayonnages en exploitant l’excavation, et libère ainsi le champ de vision entre une voie cyclable structurante du parc et la voie piétonne qui longe le lac. L’architecture légère et aérienne de l’étage, principal lieu de création, laisse pénétrer la lumière au travers d’un tissu métallique continu unificateur, plus ou moins dilaté selon les besoins, s’aligne à la canopée des arbres du parc et surplombe le lac. L’impact sur l’environnement est alors minimal et le projet se fond dans la singularité du contexte.

// Coupe perspective longitudinale

18 83


// Vue étage // Vue coursive «habitée»


// Vue depuis le café // Vue de l’accueil

20 83


24

0

1

4

1

2

1

2

2

inches

3 29

26

24

28

27

25

24 24

29

28

3

10

20 23 22

« inhabited » wall 2 3

2

3

4

7 2

8

0 20 40

11

15

2

21

2 -3

12

4

160

inches

6

16

12

80

3

9 -10

6

19

13 3

18

14

1

29 17

5

1. Hall d’accueil 2. Sanitaires publics 3. Circulations verticales secondaires 4. Vestiaires 5. Espace d’attente et expositions 6. Cafétéria et terrasse 7. Salle de lecture ensoleillée 8. Archives 9. Salle de remise en état 10. Locaux techniques 27. Bureaux du personnel en open space 28. Coursives habitées 29. Lieux de pause et de détente

BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE 11. Vitrines de nouveautés 12. Accueil et prêt de tablettes numériques 13. Postes informatiques libre-service 14. Espace multimédia pour tous - individuels 15. Espace multimédia pour tous - collectifs 1. Hall d’accueil

BIBLIOTHÈQUE IMPRIMÉE 2. Sanitaires publics

11. Vitrines de nouveautés 3. Circulations verticales secondaires 4. Vestiaires 16. Espace jeunesse 5. Espace d’attente et expositions 17. Espace bibliothèque adultes - romans 6. Cafétéria et terrasse 18. Espace bibliothèque adultes - documentaires 7. Salle de lecture ensoleillée 19. Espace bibliothèque enfants 8. Salle des archives 20. Périodiques magazines 9. Salle deetremise en état 10. Locaux techniques

BIBLIOTHÈQUE CRÉATIVE

21. Salle de jeux créatifs pour enfants 22. Salle d’immersion sonore 23. Auditorium 24. Salles de travail 25. Fab Lab 26. Atelier IMPRIMÉE de conception graphique BIBLIOTHÈQUE 11. Vitrine de nouveautés 16. Espace jeunesse 17. Espace bibliothèque adulte - romans 18. Espace bibliothèque adulte - documentaires 19. Espace bibliothèque enfants 20. Périodiques et magazines


toiture terrasse non accessible

1 2 13 4 25 6 37 48 5 69 10 7 8 11 9 12 13 10 11 12 1314

1. Couvertine en métal et support couvertine 2. Gouttière métallique pour récupération des eaux 3. Relevé d’étanchéité bitumineuse 4. Dalle rigide ou gravillons - ép. 150mm 5. Isolation thermique incompressible - ép. 70mm 6. Bac acier

façade

7. Pare pluie et finition métallique 8. Support métallique perforé pour écoulement des eaux 9. Maillage flexible métallique - GKD Metal Fabrics modèle Escale

plancher haut niveau 1

10. Structure métallique primaire - 300 * 300mm 11. Structure métallique secondaire Poutrelle métallique en U - section 300 * 90mm Poutrelle métallique en I - section 300 * 180mm

12. Isolation thermique souple - ép. 130mm 13. Sous face plafond plâtre et fixations - ép. 50mm

15 14 15

mur rideau

14. Menuiserie aluminium à vitrage fixe 15. Double vitrage

plancher bas niveau 1

16. Parquet bois en chêne massif - largeur de lattes 200mm 17. Lambourdes et passage des gaines électriques - ép. 20mm 18. Equerre métallique 19. Béton armé - ép. 80mm 20. Bac acier - ép. 80mm 21. Finition métallique et étanchéité 22. Structure métallique primaire - section 300 * 300mm 23. Isolation souple - ép. 130mm 24. Structure métallique secondaire

< magazines

sport et santé

< magazines

sport et santé

Poutrelle métallique en U - section 300 * 90mm Poutrelle métallique en I - section 300 * 180mm 16 17 18 1619 1720 21 18 19 20 21 22 23 24 25 26 2227 23 24 25 2628 27

25. Film d’étanchéité 26. Isolation rigide - ép. 80mm 27. Sous face plafond en plâtre et fixations - ép. 50mm

faux plafond

28. Accroches métalliques 29. Plafond acoustique en lames de bois - section 200 * 40mm

30. Poteaux structurels déployés métalliques section creuse 600 * 600mm

mur rideau

31. Double vitrage fixe avec menuiserie aluminium

29 28 29 30 31 30 31

aménagement extérieur

32. Miroir d’eau 33. Bac en acier 34. Film d’étanchéité 35. Dalle extérieure en béton apparent - ép. 250mm 36. Gravier remblaiement après fouilles - ép. 300mm 37. Système d’éclairage extérieur étanche 38. Système de circuit et de récupération d’eau 39. Drain - diamètre 150mm

sous bassement niveau -1 32 33 34 35 32 33 34

40. Terrain naturel creusé 41. Panneau de drainage enrobé 42. Mur de soubassement en béton armé - ép. 300mm 43. Isolation acoustique souple - ép. 80mm 44. Isolation thermique souple - ép. 150mm 45. Revêtement intérieur en béton apparent - ép. 70mm

35 36

plancher bas niveau -1 3637 38 3739 3840 41 42 39 43 4044 4145 4246 4347 4448 4549

46. Revêtement de sol béton ciré - ép. 50mm 47. Dallage en béton - ép. 150mm 48. Pare vapeur 49. Isolation incompressible - ép. 100mm

fondations

50. Semelle filante - 700 * 300mm 51. Graviers concassés - ép. 300mm 52. Drain rigide perforé - diamètre 150mm 53. Membrane géotextile

46 47 48 49

50 51 52 53 50 51 52 53

22 83

0 0

10 20 10 20

40 40

80

inches

80

inches


L’architecture proposée est rythmée par des transparences, doubles hauteurs, un patio ouvert sur le ciel, des coursives extérieures couvertes, un ruban d’escaliers «habités», finalement une diversité d’espaces pour s’assoir, individuels ou partagés, et privilégie une lecture aisée de l’espace pour l’utilisateur à tout endroit de la bibliothèque, ainsi qu’une liberté de mouvement et d’expériences. Nous avons pu entrer dans le détail du projet, en travaillant sur la signalétique intérieure et extérieure de la bibliothèque, ainsi que sur le mobilier intérieur. Par ailleurs, nous avons conçu un flyer pour promouvoir la bibliothèque

// Coupe perspective transversale


// Vue sur les gradins «habités»

24 83


// Vue aménagement extérieur


.03

FOGO MUSEUM

FOGO ISLAND, TERRE NEUVE enseignants : E.BERNIER, M.CHARBONNEAU avec L.BUNOUT

Un lieu d’échange culturel Situé entre le Fogo Inn et le Long studio, près du village de Joe Batt’s Arm, le Fogo Museum est un lieu d’échange culturel. Le projet répond au manque, voire à l’absence de diffusion de la culture, de l’histoire de l’île et de l’artisanat local. En premier lieu, par le biais de deux expositions permanentes pour « raconter Fogo  » ; en second lieu, une boutique d’objets typiques pour « emporter un fragment de l’île avec soi ». Un salon de thé complète le programme dans le but de faire interagir les locaux et les touristes, et de favoriser les échanges entre eux. L’organisation du projet proposé et la disposition des différents éléments du programme met en relation de façon claire le bâtiment avec son environnement si singulier, où se mêlent harmonieusement minéral, végétal et eaux, de mer ou de lac. Un cheminement accessible depuis le village de Joe Batt’s Arm, semi enterré en partie, permet de dévoiler le projet peu à peu.

26 83

Novembre à Décembre 2016


0 5

25

50

90

// Situation


// Vue entrée

// Coupe longitudinale

// Plan premier étage

// Plan rez de chaussée

01

5

10

20

28 83


Ce bâtiment est intégré à son site grâce à deux lanières de 10 m chacune, implantées de part et d’autre d’un ruisseau. Ainsi, il vient capturer un fragment du paysage pour l’intégrer en son coeur. Les cheminements au sein du projet sont guidés dans un premier temps par les cadrages de vues tous différents et inédits, et intègrent un passage sur deux terrasses, qui, quant à elles, offrent des panoramas sur le paysage. L’exposition sur l’histoire, celle sur l’artisanat et la boutique sont des lieux complémentaires, et ont donc été conçues sur la base d’un parcours unificateur, s’articulant autour du patio central, et mettant ainsi en valeur le passage du ruisseau. Dans un second temps, la déambulation du visiteur est guidée par la lumière : des failles zénithales horizontales, ou des failles verticales éclairent les parois d’exposition et rythment le parcours.


// Vue terrasse couverte

// Vue hall d’accueil

// Intégration façade d’entrée


Les matériaux utilisés sont à l’image de Fogo : du bois gris horizontal en façade rappelle la notion de parcours continu, tandis que du bois brut vertical marque le rythme recherché par les ouvertures, et cadre les vues tout au long du cheminement. La déclinaison de deux types de bois instaure une dualité au sein du bâtiment, faisant écho à la coexistence des deux fonctions principales, le musée et le salon de thé, pour diffuser et échanger.


// Maquette 1:200

// Vue terrasse cafĂŠ

32 83


// Maquette coupe partielle


.04

LOGEMENTS INDIVIDUELS GROUPÉS LISLE SUR TARN, OCCITANIE enseignants : P.COURTADE, N.ETILE avec L.SOULA, M.PEREZ

Février à Juin 2016

Redynamiser les centres anciens Lisle sur Tarn est une bastide du XIIIème siècle au patrimoine architectural notable, et possède un système viaire singulier de par son orthogonalité. De part et d’autre de la place principale, filent deux des axes majeurs du bourg, du Nord-Est au Sud-Ouest. Les 4 groupements de parcelles sur lesquelles s’implantent le projet des logements individuels groupés, se situent entre ces deux rues structurantes de la bastide (rues du Canard et Raymond Lafage). Deux typologies ressortent de l’analyse du parcellaire : morphologie en bande ou en masse. Nous nous sommes basées sur trois principes urbains. Premièrement, dédensifier le bâti afin de créer des espaces communs pour les accès et permettre aux logements de s’ouvrir sur l’arrière des parcelles et d’être traversants (typologies en bandes notamment). Deuxièmement, le gabarit du bâti sera en R+1 au Sud et en R+2 au Nord pour permettre un ensoleillement plus intéressant et avoir un projet à échelle humaine depuis la rue. Troisièmement, les parcelles étant étroites et longues et les logements devant être individuels et avoir leur propre entrée, nous avons eu recours à l’imbrication des logements pour que chacun d’eux bénéficie d’un plateau entier (étage) et d’un demi plateau. Ainsi, tous les logements sont de plain pied ou en duplex.

34 83


d r a n a C u d

o u t e li e r s

e u R

836 GSEducationalVersion

834

C

835 833

e

L a f a g e

u

832 831 830 e

829

r n o

828

t

881

827 m

o

882 y

869

d

u

a

883

GSEducationalVersion

R R

u

e

H

// Image satellite de la bastide

n

C

R

r d r i P l a c M e a y

d i

e

n

a

868

n

a

867 865

a

S

d e

s

R 866


e u

R

Le logement traité individuellement est un T4 en duplex, situé au dessus d’un T2 qui occupe le rez de chaussée. On y accède par un escalier filtré par une structure en lamelles de bois. Celui-ci mène à un parvis d’entrée puis à un espace d’entrée intérieur. Au R+1, on trouve deux chambres avec chacune leur dressing, et une salle de bain.

d e

Nous avons également décidé ensemble de trois principes architecturaux communs que nous avons appliqué lors de la conception individuelle d’un logement. Le premier est d’avoir des habitats traversants pour profiter d’une double orientation et d’un apport de lumière important. Le second est de concevoir des entrées et espaces extérieurs filtrés et distancés de la rue par une structure en moucharabieh. Il n’y a pas d’entrée directement sur la rue, mais un espace de T5 transition, espace tampon, qui intimise la séquence d’entrée. Enfin, en ce qui concerne la matérialité, les deux premiers a niveaux, considérés comme un socle, seront en brique, tandis que le R+2 sera un volume plus léger, en bois, tout comme l’ensemble des menuiseries et des volets.

Ce choix a été motivé par le fait de pouvoir bénéficier à l’étage d’une belle hauteur sous plafond avec structure apparente pour la pièce de vie (salon et cuisine ouverte), et d’une terrasse ensoleillée en lien direct. Une bande servante regroupe au R+1 l’entrée, et au R+2 une buanderie et escalier. Elle dessert les chambres et les pièces d’eau au R+1 et au R+2, la pièce de vie côté Ouest et une chambre avec salle de bain et dressing côté Est, qui bénéficie de son propre balcon couvert. +10,30 Toitur e 30

%

+9,20

+ 6,41

+ 5,60 + 5,35 S

R S

R

+ 3,00 + 2,80 + 2,50

0,00

Vide Sanitaire

Parcelle 880

Terrasse T2

Parcelles 881 - 882

R ue Sadi Carnot

Parcelles 830 - 831

Jar din privé T 2 R d C

Parcelle 826

// Coupe transversale AA Capucine - dessinée au 1:50 GSEducationalVersion

+ 10,30 + 10,10

+ 8,80

T5 a

+ 5,60

d e

Chaudière

+ 5,60

e

+ 2,80

R

u

+ 2,80

0,00

0,00

Vide Sanitaire

ts T4 - T5

R u e des Couteliers

Parcelles 830 - 831

// Coupe longitudinale DD commune - dessinée au 1:50

// Façade principale Sud Ouest - dessinée au 1:50

Vide Sanitaire

Parcelles 829 - E s p a c e c o m m u n

CAPUCINE

Parcelles 828 - 827

MARIE ET LORETTE

Rue Raymond L


1 29

3

B

26

8

Pla

ha

15

7

nc

2 12

4

90

D

51

9

1 0

A

63

Liné

Fo ur ca

aire

en

st 60 ré

de

17

rang

5

50

em

65

en

D

t su

r le

pla

nd

e tr

l

1

0

70

16

49

Par celle Par celle 831 83 0

o u t e li e r s

90

avai

80

Terrasse 18,4 m2 Sol : plancher bois pour l'extérieur Garde corps : filtres en bois

Bo et îtes a d'e range ux le xté me ttre rie ur nts s

22

5

11 3

E

31

6

70

Pan

Cuisine 13,5 m2

faîti

ère

44

C

Sol : carrelage gris 120*120 aspect béton taloché Pl. haut : Charpente bois apparente HSPfaitage : 3,5m HSPmin : 3m

90

ne

A

S R

47

4 59

0

1

s

45

e

1

La vais ve en selle cast ré

F

81

Pan

ne

inte

rm

éd

1

iaire

CA

0

88

B

10

PU

CIN

E

Salon 17,2 m2 Sol : carrelage gris 120*120 aspect béton taloché Pl. haut : Charpente bois apparente HSPfaitage : 3,5m HSPmin : 3m

Liné

27

5

B

em

gaz

en

t ra

dia

teur

s, lu

min

TV

aire s et

gai

sV

MC

rad

iate

ur

31 1

Gar man de ge r

88

ne

B

C

EC

Frig

inté

s

gaz

o

Buanderie 4,8 m2

44

gré

Sol : carrelage gris 120*120 aspect béton taloché Plafond : placo sous charpente

do VMC ub le en plaf flux on d

R S

Chambre parentale et salle de bain 15,2 m2 Sol : plancher chêne massif largeur 135*22mm Pl. haut : charpente bois apparente HSPfaitage : 3,5m

Pa

Sèc

he

2

au

19

se

gaz

13

0

D'

ssag

e en

linge

tre

lam

bo

La

s

linge

30

6

A

ve

urde

14

5

Surface aménageable totale : 105,3 m2

Escalier en bois et armatures en métal

10

4

VMC double flux

58

EP

20

0

D

5

85

Surface espace extérieur totale : 27,9 m2

14

rang

rad iate ur

ur

de

8

iate

19

aire

rad

Terrasse privée 5 m2 Sol : plancher bois pour l'extérieur Garde corps : filtres en bois

60

Lave vaisselle

79

11 4

E

Epaisseur prévue pour les gaines techniques

50 90 5

50

Suite parentale (salle d'eau/ dressing) 19,5 m2

Pan

ne

faîti

Cuisine 10 m2

90

ère

Sol : parquet stratifié noyer 80mm Pl. haut : charpente bois traditionnelle HSPmin : 2,70m

Sol : carrelage 90*90cm Pl. haut : charpente bois traditionnelle HSPmin : 2,10m

Barbecue et point d'eau Enfoncement pour ranger les accesoires

60

Frigo

30

46

60

T3 b

Four encastré

80

16

EP

0

Pan

ne

30

0

inte

rm

éd

u

11 0

Pan

ne

inte

rm

éd

A

30

iaire

e a d i a r n o t

d

2 1 2

n

C

B

S

C

R

5

E

1

Sol : carrelage 90*90cm Pl. haut : charpente bois traditionnelle HSPmin : 2,70m

21

TT

60

RE

F

iaire

Salon/Salle à manger 32 m2

LO

27

o

Terrasse 25 m2

R

a

y

B

m

Sol : parquet bois d'extérieur 80mm Pl. haut : structure métallique en portique HSPmin : 2,10m Bardage bois servant de garde corps

e

T3 a

R

u

D

D' 30

0

4

// Plan R+2 - dessinée au 1:50 A

1 74

25

EP

9

B

90

22

rad

9

iate

ur

26

3

gaz

28

6

0

C

26

D

90 1 0

5

90 Par celle Par celle 831 83 0

50

60

60

55

R étag gt ères

D

10

0

65

23

50

45

3

5

Bo et îtes a d'e range ux le xté me ttre rie ur nts s

22

5

E

32

45

A

Salle de bain 6,3 m2 18 0

1

4

S R

60

6

29

29

o u t e li e r s

25

5

7

Sol : plancher chêne massif largeur 135*22mm Pl. haut : hourdis apparent (poutrelles/voutins) HSP : 2,50m

16

Sol : carrelage gris 120*120 aspect béton taloché Pl. haut : hourdis apparent (poutrelles/voutins) HSP : 2,50m

20

5

4 1

38 48 Sol : plancher chêne massif largeur 135*22mm Pl. haut : hourdis apparent (poutrelles/voutins) HSP : 2,50m

gaz Ré

CA

0

8

83

Ret

EC

om

au

se

PU

19

po

ur

e de

iate

34

utre

rad

CIN

27

e

2

83

Chambre enfant 13,7 m2

Entrée 11,4 m2

1

Sol : carrelage gris 120*120 aspect béton taloché Pl. haut : hourdis apparent (poutrelles/voutins) HSP : 2,50m

tre

po

utre

/ Ré

se

10

au

éle

c

A

B

En

lles

E

14

8

Rgt esca sous lier

s

En

tre

po

utre

B

/ Ré

se

EF

C

6

1

C

16

2

48

Cha

/EC

4

ud ière

au

19

WC 2,5 m25

19

C'

5

60

R étag gt ères

B

Tabl Dis eau él jonc ec teur .

Sol : carrelage 120*120 aspect béton taloché

70

R étag gt ères

lles

14 0

R

94

2 54

85

87

Escalier en bois et armatures en métal R

3

15

0 55

Chambre 13 m2 Sol : parquet stratifié noyer 80mm Pl. haut : hourdis apparents (voutins poutrelles) HSP : 2,50m

16 0

T3 b

Rangements

4

E

D

réserve pour tuyaux VMC double flux

EP

4

Tableau électrique dijoncteur

90 5 90

Sol : carrelage beige 60*60cm Pl. haut : hourdis apparents (voutins poutrelles) HSP : 2,50m

90

r a d i a t e u r

1

8

90 10

Lave linge

54 90 50

50

2 2 49

e

m y

r a d i a t e u r

a C

h

S m P 2

a 2

m

5

111

r

r a d i a t e u r

e

u

91

b

0

50

H

R

9

43

e

71 50

90

3

58

90

2

R

r

90

14

74

b

o

n

60 0

d

60

m

0

5

12

a 2

12 0

h

S m P 2

15

C'

0

71

C

87

H 9

C

17

6,87 m2

C

Rangements

B

T3 a

C

14

Congélateur

a r n o t

W

2

14

Buanderie/ Rangements 6 m2

Sèche linge

C

0

84 9

a d i

-

13 8

1

2

S

5

10

17

76

e

2

10

E

B

u

B

95

A

R

D

S m P 2

10

TT

50

RE

Sol : carrelage beige 60*60cm Pl. haut : hourdis apparents (voutins poutrelles) HSP : 2,50m

94

LO

S

H

8

WC 2 m2

Sol : carrelage beige 60*60cm Pl. haut : hourdis apparents (voutins poutrelles) HSP : 2,50m

10

58

Entrée 8 m2 Parvis d'entrée/Loggia 10 m2 Sol : parquet bois d'extérieur 80mm Pl. haut : hourdis apparents (voutins poutrelles) HSP : 2,50m

1

10

0

Chaudière

50

D

S

12

56

3

50

A

Surface espace extérieur totale : 27,9 m2

Lafage

58

29 6

Parvis d'entrée 4,5 m2 Sol : revêtement bois d'extérieur Plancher haut : poutrelles apparentes et entrevous plats isolés plaqués par le dessous

Surface aménageable totale : 105,3 m2

99

S

C

0

C

17

15

Chambre enfant 14,7 m2 65

A

72

2

4

MA

RIE

D

// Plan R+1 - dessinée au 1:50


La brique porteuse est apparente à l’intérieur du R+1 et peinte en blanc avec joints apparents. Au R+2, le mur du fond de la cuisine est en lattes de bois de récupération lissé, le reste est un revêtement de placage en bois blanc. La lumière sur la terrasse peut être atténue grâce à une structure portique en bois sur laquelle peuvent grimper des plantes. Nous avons du composer avec les vraies limites parcellaires, pour les intérieurs et les délimitations. Les appartements ont été traités en détail : les descentes d’eau, la ventilation, l’électricité, tous les matériaux du sol au plafond, à la fois de gros oeuvre, de second oeuvre et de détails intérieurs (production d’un catalogue regroupant tous ces éléments).

1 _ Maquettes coupe-façade de détail 1:20 Enveloppe des escaliers donnant accès aux logements en duplex en R+1 et détail suite parentale appartement T4 2 _ Maquettes coupe-façade de détail 1:20 Détail moucharabieh de la séquence d’entrée et structures des planchers et murs à tous les étages 3 _ Maquette de l’îlot aménagé avec 4 logements - 1:50 Détail entrée commune avec escaliers privés Balcon de la chambre du T4 au dernier étage 4 _ Maquette de l’îlot aménagé avec 4 logements - 1:50

38 83


// 1

// 3

// 2

// 4


.05

CULTIVER LE TRÉSOR

LISLE SUR TARN, OCCITANIE enseignants : P.COURTADE, C.PRITCHARD projet individuel

Septembre 2015 à Janvier 2016

Centre de recherches et d’études sur les bastides albigeoises (C.R.E.B.A.) Il s’agit ici d’implanter un centre de recherches et d’études sur les bastides de l’albigeois à Lisle-surTarn, bastide du XIIIème siècle. Le projet de CREBA s’inscrit dans la ville en respectant l’alignement bastidaire mais se démarque par sa matérialité, la pierre travertin. L’implantation accroche volontairement toutes les limites de la parcelle qui lui est destinée, et recrée ainsi une cour intérieure publique, élément d’ailleurs caractéristique de Lisle sur Tarn. Cet espace public est réellement une pièce de la ville et instaure un échange entre projet et ville. Il est rythmé d’une part grâce à des espaces libres, qui peuvent recevoir des manifestations en lien avec le centre de recherche, mais aussi grâce à des zones minérales (miroirs d’eau) et végétales. Le minéral et le végétal mettent à distance de manière douce la salle de lecture au Sud, élément clé du programme, et l’espace extérieur plus intime couvert et ponctué par des bancs à l’Ouest. La massivité du bâti s’exprime à travers un volume haut et opaque qui abrite le précieux, c’est à dire les fonds documentaires sur les bastides albigeoises du XIIIème siècle. Ce volume surplombe deux autres entités accueillant le public, plus transparentes, perméables, et tournées vers la cour intérieure. La salle de lecture ouverte sur l’espace public accroche ainsi la lumière douce du nord. La séquence d’entrée rythme le passage, et peut être une continuité de l’exposition, en extérieur couvert. Elle met en valeur la massivité de l’étage qui exprime architecturalement le trésor du programme.

40 83


Ru

e

Eti

en

ne

Co

mp ayre

PLAN SITUATION capu

// Image satellite de la bastide Ru

e Sa di Ca rno

GSEducationalVersion GSPublisherVersion 0.0.16.100

GSEducationalVersion

t


A A A

// 1

60

ciré nte prédalles béton ECS Descente d'eaux pluviales 0m e

oufflage

170

170200 170 200 170200170 200 170 200170

P HS

Sanitaires public

Petit dépôt

Circuit VMC

Sanitaires public a Vestiaires B Sanitaires public

Sanitaires public

P:

4

HS

eil cu 'ac e d2m² 1 eil c4mu Ba Pc: dH'Sa² eil e u m u nq 12 acc Ba e d'S²P : 4m il e u Hm nq 12 ac4cmu a ' : B e dH2SmP² l u nq 1 c4muei Ba c: dH'SaP² e u m nq 12 4m : Ba

Vestiaires 15m² Sol : résine claire Plafond : structure apparente Murs : béton matricé bois

Vestiaires

EP

ECS

Plan masse d’entrée / 1:500 Perspective 1 / Façade et de séquence

EP

ECS

P:

HS

es ud rea ts Bu agenm² s 15 e u d : 4m rea HnSetPss Bu aged u 5m² rea 1 ts m Bu agendmSe²Ps: 4 u15H rea ts: 4m Bu ageHnSmP² s 15 e u d 4m rea StPs : Bu ageHnm² 15

P

HS

15m²: bois Mobilier Sol :HSP résine claire : 4m Plafond : structure apparente Murs : béton matricé bois Mobilier : bois HSP : 4m

4m

P:

4m

HS

Perspective 2 / Cour intérie

EP

EP EP

EP

é Ptr: 'HeSn S d 7m² ée SA 'entr: 4m S d 7HmS²P ée SA tr4m 'eSnP : S d H7m² e SA tr: é4m 'HeSnP S d 7m² SA m

u nq

ess: bois es Mobilier d15m² u d Sol des: 4mclaire résine ECS auu:HSP ts apparente rea tusreeVestiaires a: estructure n15m² t ²matricé bois Bu ageBnPlafond ²r ag n u Murs : béton m e m B 5 gMobilier :1résine 15 m² : claire bois a4Sol m m: structure 15 : 4apparente Vestiaires HSP : 4mm es Plafond ECS P : béton SPmatricé : 4 bois H15m² u d HSMurs :Mobilier SP : bois :H résine claire rea nts PlafondSol HSP : 4m ECS u : structure apparente B age m² Vestiaires Murs : béton matricé bois 15

200

t 100

e

ntr d'e ²

S 7mpublic Entrée SA e 4m

Hall d'accueil

cu ccuueil 'aacc 'ac ' e d ue d public que d qu Sanitaires n n q Baan eil Ba B cSanitaires u public 'ac d ue Sanitaires public nq

Sanitaires public Vestiaires Vestiaires Vestiaires Sanitaires public

4m

Entrée public ée

Hall d'accueil

Sol : béton ciré Plafond : structure apparente HSP : 4m 44m² Sol : béton ciré Plafond : structure apparente HSP : 4m

Linéaire d'usuels Sanitaires public Sanitaires eil eil public

Sanitaires public Sanitaires Petit public dépôt Sanitaires public

Sanitaires public Petit dépôt

rno

Descente d'eaux pluviales

Présidence Petit dépôt

P:

HS

Hall d'accueil

295

Joint de dilatation Joint de dilatation Joint de dilatation Joint de dilatation Joint de dilatation

Sanitaires public public Sanitaires Sanitaires public Salle informatique

Zone d'attente Hall d'accueil

Epaisseur "creusée" fond béton apparent Linéaire haut continu : passage gaines CTA + électricité pour luminaires encastrés

Linéaire d'usuels

Petit dépôt

Mobilier 44m² bois : 4m Sol HSP : béton ciré Plafond : structure apparente 10m² HSP : 4m Mobilier bois 44m² HSP : 4m Sol : béton ciré Plafond : structure apparente 44m² HSP : 4m Sol : béton ciré Plafond : structure apparente HSP : 4m 44m²

:4

Linéaire d'usuels

+0,2m

dilatation dilatation de de Joint Joint

Salle informatique

Zone d'attente Hall d'accueil 10m²

Epaisseur "creusée" fond béton apparent Sol : béton ciré Linéaire haut continu : passage gaines CTA 905+ électricité pour luminaires encastrés Plafond : structure apparente HSP : 4m

91 100

Joint de dilatation

Salle informatique

Zone d'attente

170

200 200

295

10m² Mobilier bois HSP : 4m 10m² Mobilier bois HSP : 4m

170

170 170

m

:4

+0,2m 91 905 3m² 10m² 200 123 100 Epaisseur "creusée" fond béton apparent 20080 Sol : parquet en chêne massif Plancher bas surélevé de 20cm Linéaire haut continu : passage gaines CTA + électricité pour luminaires encastrés Plafond : structure apparente prédalles béton Epaisseur séparative utile +0,2m Retombée de poutre 30cm - HSP : 3,50m HSP : 4m "creusée" fond béton apparent Epaisseur 200 80 123 100 Aménagements de rangements : passage gaines CTA + électricité pour luminaires encastrés Linéaire haut continu 20m² 10m² Epaisseur "creusée" fond béton apparent 3m² 15m² 15m² Sol : parquet en chêne massif Epaisseur séparative utile de 10m² Plancher bas surélevé 20cm Linéaire haut continu : passage gaines CTA + électricité pour luminaires encastrés Sol : résine claire Sol : résine claire Plafond : structure apparente prédalles béton Aménagements de rangements 200 80 bas surélevé 123 de 20cm 100+0,2m Plancher Plafond : structure apparente Plafond : structure apparente 20m² Retombée de poutre 30cm - HSP : 3,50m ² HSP : 4m 3m² Sol : béton ciré m² Murs : béton Murs : béton matricé bois 2m²matricé bois Sol : parquet en chêne massif 1HSP 12 m : 4m m HSP : 4m : structure apparente prédalles béton EpaisseurPlafond séparative utile 2 ECS m Plafond : structure apparente prédalles béton 4 1 15m²: 4 15m² HSP10m² : 3,80m Aménagements de rangements P : claire P : Sol : résine 4m HSP : 4m 20m² : résine claire Sol 15m² 200 80 bas surélevé 123 de 20cm 100 15m² HS HS Plafond 3m² Plancher P apparente S : structure apparente : structure Plafond15m² Sol : parquet en chêne massif H Sol : résine claire Sol : résine claire Sol : béton ciré matricé bois matricé bois Murs : béton Murs : béton 15m² 15m² 15m² 15m² Plafond : structure15m² apparente prédalles béton 15m² Sol : résine claire 10m² Plafond : structure EpaisseurPlafond séparative utile Plafond : structure apparente 4m :apparente : 4m : structure prédalles béton ² claire claire ECS résine résine Sol :HSP Sol :HSP 15m² claire 15m²apparente claire Sol : résine Sol : résine Sol : résine Sol : résine claire HSP claire : 4m m Plafond : structure apparente Plancher bas surélevé : béton matricéapparente bois Aménagements de rangements Murs : bétonMurs matricé bois : structure Plafond Plafond : structure apparente 12 : résine claire : résine HSPclaire : 3,80m de 20cm Sol: structure Sol: structure apparente apparente Plafond Plafond apparente apparente Plafond : structure Plafond 20m² 200 : structure Murs :Mobilier béton matricé bois Solmatricé : béton ciré : bois 3m²Plafond Mobilier : bois matricé bois : béton Murs apparente apparente structure structure bois bois matricé Murs : :béton Murs : :béton 4mMurs : béton matricé bois bois bois matricé matricé : bétonPlafond Murs Murs : béton Sol : parquet en chêne massif 15m² :15m² bois : 4m : 4m P: HSP bois Plafond : structure apparente bétonECS HSPHSP : 4m : béton 4m 4m HSP :matricé HSP :matricé HSP : 4m Mobilier ECS 4m : béton 4m HSP : Murs HSP : Murs 10m²bois prédalles ECS ECS 15m² Plafond : structure apparenteHSP prédalles béton Sol :: résine Sol : résine claire HS HSP 4m claire : 4m : 4m: 3,80m HSPHSP ECS ECS Plancher bas surélevé de 20cm Plafond : structure apparente Sol : résine claire Plafond : structure apparente HSP : 4m Sol : béton ciré 15m² 15m² Murs : béton matricé bois Murs : béton matricé bois Plafond : structure apparente 200 Plafond claire : structure apparente prédalles béton résine Sol :R Sol : résine HSP : 4m HSP : 4m ue claire ECS Murs : béton matricé bois 15m² 15m² Plafond : structure apparente Plafond : structure apparente HSP10m² : 3,80m Sol : résine claire Sol : résine claire Mobilier : bois Murs : béton matricé bois Murs : béton matricé bois Plancher bas surélevé de 20cm Sa Plafond : structure apparente Plafond : structure apparente 200 HSP : 4m HSP : 4m HSP : 4m di Sol : bétonECS ciré Murs : béton matricé bois Murs : béton matricé bois HSP : 4m HSP : 4m Plafond : structure apparente prédalles béton ECS Ca HSP : 3,80m

Linéaire d'usuels Salle informatique

Zone d'attente

905 Sol : béton ciré Plafondapparente : structure Plafond : structure apparente "creusée" fond béton apparent Epaisseur Plafond : structure HSP ::passage 4mapparente HSP : 4m continu gaines CTA + électricité pour luminaires encastrés haut Linéaire

10m²

4912148 121 49 170 121

EP

P HS

Circuit VMC Circuit VMC Circuit VMCCircuit VMC

60 244

Descente d'eaux pluviales

60

oufflage

eevé de 20cm

905

200: 3,50m Retombée de poutre 30cm - HSP fond béton apparent 10m² "creusée" Epaisseur béton apparent fond Epaisseur "creusée" apparent béton fond Plancher bas surélevé de 20cm Epaisseur 905 luminaires pour électricité + Epaisseur CTA gaines : passage continu Linéaire :haut séparative utile encastrés encastrés luminaires pour électricité CTA +"creusée" gaines passage Linéaire haut continu encastrés + électricité pour Linéaire haut continu : passage gaines CTAAménagements de-luminaires rangements 280 Retombée de601 poutre 30cm HSP : 3,50m 20m²

200

Hall d'accueil HSP : 4m 905 Linéaire d'usuels 44m²

Joint de dilatation

60244

Petit dépôt t dépôt Petit dépôt

e 10m² 10m² Plancher surélevé de 20cm surélevébas de 10m² 20cm oufflage Plancher bas surélevé Sol : béton ciréde 20cm béton ciré Solprédalles :apparente béton ciré : structure prédalles béton pparente béton ECS apparente : 3,80m prédalles béton Pe: :structure 3,80m HSP HSP : 3,80m

oufflage

10m² Mobilier bois HSP : 4m

l l ée cal 295 rée ca ntr enttrée Lo ageLoocaagee n L nag d'e ² dEP''emn² d 7 ² mé 4m² méén4mm²² SAS 7mSAS S 7m m m4m 4 :295 200 4m SPA: 4m SP :: 44m P 4m P: l HSP HéSe HSP : ca HS H HS 295 ntr 200 Lo age e ' n S d 7m² mé 4m² SA m

Hall d'accueil Hall d'accueil 220 200 Hall d'accueil 44m² 44m² 44m²Linéaire d'usuels Sol : béton ciré Sol : béton ciré

91+0,2m

Présidence 200

Plancher bas surélevé de 20cm 601 d'usuels Linéaire d'usuels Linéaire 200 Présidence 80 123 Linéaire d'usuels Salle informatique Présidence

280

192 49 100 100 192121 48 192 48 Circuit 49 VMC 48 49 48 192 121 VMC Circuit

+0,2m

100

épôt

Zone d'attente

EP

200

905

91

10m² 200 Plancher bas surélevé de 20cm

905 de601 Retombée poutre 30cm - HSP : 3,50m

100 192

100 100

24460100

123 100 123

+0,2m +0,2m

Présidence

601 905

Circuit VMC

100 +0,2m

280

Zone d'attente

91

295 200

Chaises en tissu

Circuit VMC

60 10060 244

100

100

Salle de lecture

601

200

280 60100

91 91

244 60 60

23

Joint de dilatation Joint de dilatation Joint de dilatation Joint de dilatation Joint de dilatation

80 123 80

ve utile ve utile ngements ngements

280 Bureaux en220 bois clair

Zone d'attente Zone d'attente Zone d'attente

Salle de lecture

Mobilier bois Réseau Sol : parquet en chêne massif HSP : 4m HSP : 4m électrique HSP :libre 4m sous le plancher Plafond : structure apparente prédalles bétonpassage des gaines dans l'épaisseur 220 295 295 295 HSP : 4m 127m² 10m² Sol : parquet en chêne massif Mobilier bois 220 Plafond : structure apparente prédalles béton HSP : 4m HSP : 4m

200 200

200

100

100 540

100

100 91

SP : 3,50m SP : 3,50m

220 220

220

Bureaux en bois clair Chaises en tissu

200

540

100

Bureaux en bois clair Chaises en tissu

170

540 540

mp ayr e

127m² : parquet en chêne massif ructure apparente prédalles béton HSP : 4m

200

540

Linéaire d'usuels Linéaire Linéaire d'usuels d'usuels Linéaire Linéaire d'usuels d'usuels

alle de lecture

170 170

Salle de lecture

EP 127m² parquet en chêne massif Sol : parquetSol en :chêne massif Bureaux en bois clair Sol : parquet en chêne massif béton Plafondapparente : structure apparente prédalles d : structure prédalles béton Chaises en tissu Plafond : structure apparente HSP : 4m prédalles bétonRéseau électrique HSP : 4m passage des gaines dans l'épaisseur libre sous le plancher HSP : 4m

idence idence

Réseau électrique 127m² passage des gaines dans l'épaisseur libre sous le plancher Sol : parquet en chêne massif 220 Plafond : structure EP apparente prédalles béton 127m² Réseau électrique HSP : 4m Sol : parquet en chêne massif passage des gaines dans l'épaisseur libre sous le plancher Plafond : structure apparente prédalles béton 10m² 10m² 220 HSP : 4m 10m²bois 127m² Mobilier boisMobilier

Réseau Bureaux en boisélectrique clair Réseau électrique passage des gaines Réseau dans libre sous le plancher passage des gaines dans librel'épaisseur sous le plancher électrique Chaises enl'épaisseur tissu passage des gaines dans l'épaisseur libre sous le plancher

170 170

Epaisseur "creusée" avec étagères fond béton apparent Epaisseur "creusée" Epaisseur avec "creusée" étagères avec fond étagères béton apparent fond béton apparent Epaisseur "creusée" Epaisseuravec "creusée" étagères avec fond étagères béton apparent fond béton apparent Linéaire bas interrompu : radiateurs intégrés intégrés Linéaire bas Linéaire interrompu bas: interrompu radiateurs : radiateurs intégrés Linéaire basLinéaire interrompu bas :interrompu radiateurs :intégrés radiateurs intégrés

A

l ca Lo age n mé 4lm² ca : 4m Lo HaSgPe nl moéca4m² e L ag : 4m n P méca4HmlS² Lo agPe: 4m nS mé H4lm² ca 4m Lo HaSgPe: n mé 4m²

EP

Entrée public

Salle de lecture

EP

200 200

170

A

127m² EP EP Sol : parquet en chêne massif Réseau électrique EP Plafond : structure apparente prédalles bétonpassage des gaines dans l'épaisseur libre sous le plancher HSP : 4m

Salle de lecture Salle de lecture Salle de lecture 127m² 127m²

10m² 10m² 91 surélevé de 20cm 20cm surélevé de 20cm

Miroir d'eau Mise à distance de la salle de lecture depuis l'espace public

Réseau électrique passage des gaines dans l'épaisseur libre sous le plancher

Salle de lecture

A A A A

EP

Entrée public

Mise à distance de la salle de lecture depuis l'espace public

EP

oufflage

EP

200

Descente d'eaux pluviales

EP EP

Descente d'eaux pluviales

Luminaires encastrés dans le coffrage haut orientés plafond lumière indirecte et diffuse

Gaines reprise et soufflage CTA

Luminaires intégrés au mobilier lumière directe sur les tables

Gaines chauffage et eau chaude sanitaire (ECS)

Miroir d'eau Mise à distance de la salle de lecture depuis l'espace public

Gaines électriques - passage entre les lambourdes

Prise électrique encastrée bureau, dissimulée par un rabat en bois

Panneaux acoustiques à lamelles en bois Réseau VMC sanitaires et bouches d’aspiration

Radiateur encastré dans le coffrage bas

A

C EP

EP

A

127m² Sol : parquet en chêne massif Plafond : structure apparente prédalles béton HSP : 4m Bureaux en bois clair Chaises en tissu

Bureau admin 14m² HSP : 4m

220

200

295 200

540

Bureau admin 13m² HSP : 4m

Bureau admin 13m² HSP : 4m

Sanitaires personnel

A

Sanitaires personnel

A

100

170

15m² HSP : 4m

601 Perspective 2 / Cour intérieure

280

15m² HSP : 4m

91

905

200

100

Présidence

Linéaire d'usuels

10m² Plancher bas surélevé de 20cm

stockage Epaisseur "creusée" fond béton apparent 54m² HSP : 4m haut continu : passage gaines CTA + électricité pour luminaires encastrés Linéaire

Magasin de

+0,2m

80

123

Magasin de stockage

100

54m²

B

48

244 Joint de dilatation

20m² Sol : parquet en chêne massif Plafond : structure apparente prédalles béton HSP : 4m

49

HSP : 4m

Salle informatique

Epaisseur séparative utile Aménagements de rangements 3m²

Magasin de stockage 54m² HSP : 4m

Petit dépôt

Sanitaires public

Douches F

15m² Sol : résine claire Plafond : structure apparente Murs : béton matricé bois HSP : 4m

15m²

10m² Plancher bas surélevé de 20cm Archives externalisées Sol : béton ciré Plafond : structure apparente prédalles béton ECS HSP : 3,80m

192

HSP : 4m

15m²

60

HSP : 4m

Joint de dilatation

200

Circuit VMC

60

121

Retombée de poutre 30cm - HSP : 3,50m

B

Linéaire d'usuels

Epaisseur "creusée" avec étagères fond béton apparent Linéaire bas interrompu : radiateurs intégrés

béton

170

Réseau électrique passage des gaines dans l'épaisseur libre sous le plancher

Salle de lecture

Sanitaires public 15m² Sol : résine claire Plafond : structure apparente Murs : béton matricé bois HSP : 4m

ECS

Ves

Sol : Plafond : s Murs : bé Mo H

Douches H 15m² HSP : 4m

C

100

Reprise

TA - Soufflage

Bureau direction 30m²

200

Bureau admin 14m² HSP : 4m

HSP : 4m

Bureau admin 13m² HSP : 4m

EP

Descente d'eaux pluviales

Bureau admin 13m² HSP : 4m

// 2

Sanitaires personnel 15m² HSP : 4m

Plan R+1 / 1:100 -Echelle d’édition 1:1 Sanitaires personnel 15m² HSP : 4m

Magasin de stockage 54m² HSP : 4m

B

Magasin de stockage 54m²

C

HSP : 4m

B 2

Magasin de stockage 54m² HSP : 4m

Archives xternalisées 15m² HSP : 4m

Douches H 15m²

// 3

HSP : 4m

42 83

-1,5

0m


B

A

Bureau admin 14m² Sol : béton ciré Mobilier en bois HSP : 4m

C

Bureau admin 13m² Sol : béton ciré Mobilier en bois HSP : 4m

Bureau admin 13m² Sol : béton ciré Mobilier en bois HSP : 4m

Sanitaires personnel EC

S

15m² Sol : résine claire Murs : béton matricé bois HSP : 4m

Circ

uit

VM

C

Sanitaires personnel 15m² Sol : résine claire Murs : béton matricé bois HSP : 4m

Magasin de stockage maquette

Sor

tie

toitu

re

54m² HSP : 4m

Cha

uff

erie

Magasin de stockage 54m² HSP : 4m

90 5

eure

389

0

980 5 Magasin de stockage 54m² HSP : 4m

EC

S

90

Sor

tie

toitu

re

Douches F

VM

C

15m² HSP : 4m

A Archives externalisées 15m² HSP : 4m

Circ

uit

Douches H

VM

15m² HSP : 4m

C

Entrée public

Bureau direction 30m² Sol : béton ciré Mobilier en bois Panneaux acoustiques en bois HSP : 4m

1 2

94 5 C

B

// 4

l ca Lo age n mé 4m²

Zone d'attente 10m² Mobilier bois HSP : 4m

P HS

A

ée

ntr d'e ²

S

7m

SA

m

:4

P:

4m

HS

B

n

Hall d'accueil 44m² Sol : béton ciré C Plafond : structure apparente HSP : 4m

-1,5

0m

12

85

WC hand

Salle conférence Espace extérieur enfants

5m² HSP : 4m

80m² Panneaux acoustiques et sièges en tissu HSP : 4m

Sous pergola en bois 45m²

D EP

+0

,0m

12m² Production d'ECS/chauffage Réseaux aller et retour HSP : 4m

En

ue 12m²

nq

Ba

15m² : résine claire structure apparente éton matricé bois obilier : bois HSP : 4m

on

fére nc

e

10m² HSP : 4m

EP

+0

pé da go

,2m

giq

Petit dépôt

ue

m

4 P:

HS

s de au ts e r Bu agenm² 15

E

sa lle

ne l/c

Présidence

E

Pas

sa

10m² Séparé de la présidence par une épaisseur utile HSP : 4m

ge

S

15m² Sol : résine claire Murs : béton matricé bois HSP : 4m

Zone d'attente

ga

ines

Sanitaires public EC

C

d'a

ire ct

stiaires

u cc

20m² HSP : 4m

VM

cè sd

127m² Sol : parquet chêne massif Plafond : prédalles apparentes béton Mobilier bois HSP : 4m

Salle informatique

Circ uit

Ac

tré ep ers

on

Salle de lecture

eil

105

r cr eu

ge

eu

D

ffa au

aiss

ch

- ép ls

ines

ga

ue

25m² HSP : 4m

ge

d'us aire Liné

Chaufferie

Zone accueil et vestiaires

Pas

12m² HSP : 4m

sa

Local poubelles Rep Sou ris fflag e e

0

e

Salle pédagogique 30m² Sol : chêne massif Plafond et murs : béton apparent Mobilier en bois HSP : 4m

CTA 15m² Deux réseaux : soufflage et reprise� HSP : 4m

10m² HSP : 4m

CTA

En Local ménage 4m² HSP : 4m

SAS d'entrée

Sanitaires public 15m² Sol : résine claire Murs : béton matricé bois HSP : 4m

5 3

30

m :4

7m²

Rid

Hall d'accueil

ea HSP : 4m u d' AC

44m² HSP : 4m

Rgt m mob ur ile

TGBT 4m² HSP : 4m

Vestiaires

EC

S

EP

SP

tré ep ub lic

H

15m² Sol : résine claire Murs : béton matricé bois HSP : 4m

Banque d'accueil

A

Ep aiss inté eu grat r utile ion : su zone pp ort s d'ex TV , pr posi ojec tion, tio n

Salle d'exposition

12m² HSP : 4m

64

05

48m² HSP : 4m

Bureau des agents

4 ét

ag

ères

15m² HSP : 4m

de

5m

l

Salle de tri

,6m

126

C ns

B

48 5 0

+0

Liv ra iso

0

20m² HSP : 4m

// 5

1 _ Vues extérieures

2 _ Plan détaillé de la salle de lecture 150-

3 _ Coupe perspective de la salle de lecture 4 _ Plan R+1 / dessiné au 1:100 5 _ Plan RdC / dessiné au 1:100 6 _ Façade Coupe BB

GSEducationalVersion

// 6


L’intention principale est de légitimer le projet du CREBA en rendant le savoir accessible, aux touristes mais aussi aux habitants, qui font eux-mêmes partie de l’histoire et sont souvent intéressés par leur patrimoine commun. Les doubles murs sont constitués de béton structurel, apparent à l’intérieur du bâtiment, et de pierre travertin visible sur toutes les façades. Ce béton porteur est bardé en bois sur la séquence d’entrée, afin de donner un aspect plus léger à ces murs qui portent l’étage, massif, tant par son aspect que par son poids. Les principales ouvertures sont fixes et situées au niveau de la salle de lecture. Les autres façades se veulent plus opaques. Le même bois se retrouve au niveau de la pergola qui finit de cadrer l’espace public. Des poutres de bois inclinées permettent de filtrer la lumière et de redonner une intimité à un espace public aéré. Depuis cet espace, on a aussi une vision privilégiée sur l’extérieur du centre sans être vu grâce aux zones végétales de l’espace public.

Toiture terrasse non accessible et acrotère 1 - couvertine en métal et support couvertine - fixation couvertine 2 - relevé d’étanchéité bitumineuse 3 - récupération des eaux gouttière métallique 4 - dalle rigide ou gravillons 5 - isolation thermique incompressible continuité mur et acrotère 6 - pare vapeur

1 2 3 4 5 6 7 8 9

Plancher haut RdC 7 - chainage horizontal BA (liaison entre le plancher et le mur porteur) - planelle 6*23cm 8 - dalle de compression béton armé ép. 18cm 9 - prédalle en béton armé ép. 5cm (2m de largeur) : liaisons entre les prédalles apparentes au plafond

10 11 12 13 14

Double mur extérieur et menuiserie

15 16 17

10 - mur porteur béton apparent à l’intérieur ép. 20cm (modules de 2m de large et à hauteur variable) 11 - isolant thermique ép. 15cm 12 - film d’étanchéité - lame d’air ép. 5cm 13 - pierre travertin de parement agrafée ép. 15cm (modules de 25, 50, 75 ou 100cm de hauteur par 50 ou 100cm de large) 14 - attache en acier galvanisé entre la pierre extérieure et le béton intérieur 15 - linteau poutre BA de retombée ép. 50cm supporté par deux poteaux (20*20cm) implantés devant le cadre de menuiserie 16 - précadre bois plaqué sur l’épaisseur du mur 17 - menuiserie bois à vitrage fixe avec pareclose Plancher bas RdC 18 - parquet flottant en chêne massif ép. 2cm, sur lambourdes permettant le passage des gaines électriques pour les luminaires de la salle de lecture intégrés au mobilier - chape ép. 4cm 19 - bavette 20 - bac en béton avec évacuation creusée - 2cm d’eau : mise à distance par rapport à l’espace public grâce à un miroir d’eau 21 - dallage en béton lié au mur de soubassement ép. 15cm 22 - isolant ép. 8cm - étanchéité

18 19 20 21 22

Fondations superficielles 24

23 - mur de soubassement en BA avec évacuation des eaux 20*50cm 24 - gravier remblaiement après fouilles 25 - drain 26 - semelle filante 50*20cm 27 - terrain naturel creusé pour y installer les fondations

23 25 26 27

44 83

// Détail façade coupe AA


// Plans séquence du parcours de l’extérieur jusqu’à la salle de lecture

Toiture terrasse non accessible et acrotère 1 - couvertine en métal et support couvertine

1

- fixation couvertine

2 3

2 - relevé d’étanchéité bitumineuse 3 - récupération des eaux gouttière métallique 4 - dalle rigide ou gravillons 5 - isolation thermique incompressible continuité mur et acrotère 6 - pare vapeur

7

4 5 6 8 9

Plancher haut R+1 7 - chainage horizontal BA (liaison entre le plancher et le mur porteur) - planelle 6*23cm

10

8 - dalle de compression béton armé ép. 18cm 9 - prédalle en béton armé ép. 5cm (2m de largeur) : liaisons entre les prédalles apparentes au plafond

11 12 13

Double mur extérieur et menuiserie

14

10 - mur porteur béton apparent à l’intérieur ép. 20cm (modules de 2m de large et à hauteur variable) 11 - isolant thermique ép. 15cm 12 - film d’étanchéité - lame d’air ép. 5cm 13 - pierre travertin de parement agrafée ép. 15cm (modules de 25, 50, 75 ou 100cm de hauteur par 50 ou 100cm de large) 14 - attache en acier galvanisé entre la pierre extérieure et le béton intérieur Plancher bas intermédiaire R+1 (liaison intérieur/extérieur) 15 - béton ciré ép. 2cm

- chape ép. 4cm 16 - chainage horizontal BA (liaison entre le plancher et le mur porteur) - planelle 6*30cm 17 - dalle de compression BA ép. 30cm car charge importante des magasins de stockage 18 - prédalle BA ép. 5cm

15 16 17 18 19 20

19 - poutre BA 70cm de retombée 20 - isolant thermique ép. 50cm car relation intérieur/extérieur - structure primaire réseau de porteurs d’entraxe environ 3m (correspondant aux murs de la séquences d’entrée) qui reprend les charges surfaciques des magasins de

21 22

stockage de l’étage 21 - plaques ciment suspendu (type plaque fermacell powerpanel HD pour un usage en plafond à l’extérieur) sur la sous face du plancher Mur porteur séquence d’entrée 22 - mur porteur en béton armé, habillage en bardage bois Revêtement de sol espace public 23 - caniveau et route 24 - carreaux de céramique dans les tons de gris de 34*200cm pour marquer la continuité des murs au niveau du sol et délimiter les espaces minéraux et végétaux - béton désactivé gris entre deux rangées de carreaux Fondations superficielles 25 - mur de soubassement en BA 26 - gravier remblaiement après fouilles

23 24

28 - semelle filante 50*20 en dessous des murs porteurs

25 26 27

29 - terrain naturel creusé pour y installer les fondations

28

27 - drain

29

// Détail façade coupe BB


.06

L’ONDULATION THÉÂTRALE TOULOUSE, OCCITANIE

enseignants : L.DIDIER, L.LARNAUDIE avec L.TUBERT

Février à Juin 2015

Une halle urbaine : potentiels des contraintes

Toulouse, Victor Hugo. Un parking, un marché animé par de vrais artisans culinaires, deux usages ; autour, circulations et passages continus. Une effervescence sonore et visuelle, dans un tissu dense d’interactions urbaines et sociales. L’idée première : conserver l’esprit d’échange, d’interactivité entre différents acteurs. Une nouvelle qualification des espaces est proposée : création d’une unité flottante et légère reposant sur des volumes habités, massifs, s’élevant vers la lumière. Ainsi, un maillage triangulaire retranscrit cette idée de voile, et peut épouser toutes sortes de forme. Des percements rythment l’espace pour créer une perméabilité. Le projet, caractérisé par son horizontalité, atténue la sensation actuelle d’étouffement en ce cœur urbain. Un constat : aux alentours de Victor Hugo, nombreuses sont les compagnies théâtrales disposant de petits locaux. 46 83


Une réponse : des « ateliers-vitrines » de l’artisanat du théâtre, du spectacle. Mettre en avant ce qui se passe avant la représentation, le travail qui ne se voit pas, mais qui pourtant se ressent en tant que spectateur. En bref, exposer la partie immergée de l’iceberg. Comment ? Une modularité importante, des espaces évolutifs laissant place à la création sous toutes ses formes. Apparition d’une nouvelle rue à l’usage de service entre les zones d’ateliers, façades qui se répondent, offrant plus d’attrait aux usages de l’existant, des terrasses de café aux restaurants.

// Mise en scène du processus de la fabrication théâtrale


// 2

// 1

// 4

// 4

// 3 1 _ Maquette 1:500 - impression 3D et module en bois sculptés 2 _ Maquette 1:200 - carton bois et découpe laser

// 3

// 3

// 3 3 _ Maquette 1:50 - extrait du projet 4 _ Maquette 1:5 - Assemblage bois / tiges filetées et boulons


Quatre maquettes ont été réalisées : une au 1:500ème à l’imprimante 3D après une modélisation Grasshooper, une au 1:200ème, un extrait au 1:50ème et un détail d’assemblage au 1:5ème. Finalement, cet atelier nous a amenés à débuter le projet par la structure, de manière à la mettre en relation avec l’usage voulu. Nous avons tenté d’exploiter au maximum les potentialités de la structure retenue, ici le maillage trois directions en bois. Au fur et à mesure de l’avancement du projet, nous avons toujours fait le parallèle entre usage et structure, en essayant d’exploiter les potentiels des contraintes imposées, notamment par le site. Certaines séances de projet ont eu lieu au Fab Lab, où l’on a pu expérimenter l’imprimante 3D et se perfectionner sur la machine de découpe laser. Pour le détail de liaison au 1:5ème, nous avons utilisé des tiges et boulons métalliques, ce qui nous a permis de nous rapprocher le plus possible de la réalité de l’assemblage constructif en bois d’un maillage. Le partenariat avec l’INSA a été très formateur puisque nous avons abordé de manière assez poussée les détails constructifs et les principes structurels fondamentaux.

// Modélisation avec Rhino et Grasshopper

// Coupe AA

A

// Elevation

C B C

A

B

// Plan Plan 1/200


50 83


analyses


.07

BORNEO SPORENBURG

WEST 8, ADRIAAN GEUZE, AMSTERDAM enseignants : A.COSTA avec F.MATRAY, E.PUPIER

Janvier à Mai 2016

Analyse urbaine Bornéo et Sporenburg sont deux presque-îles situées à l’Est du centre d’Amsterdam, ville en front de mer. Elles constituaient les docks de la ville à l’époque des colonies hollandaises. Elles furent les témoins d’une économie et d’une industrie florissante avant d’être laissées en friche. En 1996, la ville décide de faire de l’ancienne friche un nouveau quartier hautement densifié à la manière hollandaise (100 log/hectare). L’idée est de concevoir un lieu où les loyers sont assez faibles et où les portes de chaque logement individuel s’ouvrent sur les rues. Plus de 100 architectes et urbanistes ont contribué à la création de ce quartier dédié aux nouvelles typologies de maison, à l’espace urbain et aux classes moyennes. L’agence West 8, et notamment le paysagiste Adriaan Geuze, ont eu un rôle majeur dans la conception du master plan. Gabarit des logements et mixité des concepteurs : comment la trame permet de révéler l’espace public en privilégiant l’intimité des habitants ? « L’horizon et les plaines hollandaises ne sont pas uniquement d’une importance culturelle mais ils sont aussi un lieu essentiel de retour sur soi-même » Adriaan Geuze La ville d’Amsterdam a été construite en majeure partie le long des canaux en demi cercles concentriques qui émergent dans le fleuve IJ. Ils sont le résultat d’une politique urbaine réfléchie au début du 17ème siècle. La forme des deux presqu’îles Borneo et Sporenburg est issue de leur ancienne fonction de zone portuaire. L’eau est un élément fort à Amsterdam, ce qui se ressent dans l’urbanisme mis en place, tant en centre ville que dans le projet urbain d’Adriaan Geuze sur ces anciens docks. On peut lire en plan une implantation horizontale du programme, et parallèle à l’espace public caractérisé par l’eau.

52 83


Java KNSM

Sporenburg

Borneo

// Implantation urbaine : concentricité en centre ville, linéarité à Borneo Sporenburg

// Le pont Pythonburg qui culmine au dessus de l’horizontalité habitée

// Espace public «dur» - rues, trame

// Surélévation des météorites par rapport à l’horizontalité habitée

4m R+3 10-12m

R+2 R+1

// Espace public «dur» en rapport avec l’eau - quais, ponts, plages

RdC

// Verticalité à petite échelle - Rapport largeur/hauteur important

Amarage bateaux

Voirie carrossable

Voirie non carrossable

1 - Rondin de bois diamètre 25cm / hauteur 50cm 2 - Système d’accroche arceau en métal boulonnage 3 - Plaque de scellement 4 - Plaque de finition métallique 5 - Quai en béton 6 - Rambarde métallique circulaire

16 - Pavés de ciment pour chaussée ép. 10cm 17 - Sable ép. 15cm 18 - Gravier ép. 15cm 19 - Gros gravats « 31.5 » ép. 30cm 20 - Fond de forme à -60cm

23 - Pavés longs de ciment pour trottoir ép. 10cm 24 - Sable ép. 10cm 25 - Gravier ép. 10cm 26 - Gros gravats « 31.5 » ép. 20cm 27 - Fond de forme à -40cm

Voirie non carrossable 7 - Pavés de ciment pour trottoir ép. 10cm 8 - Sable ép. 10cm 9 - Gravier ép. 10cm 10 - Gros gravats « 31.5 » ép. 15cm 11 - Fond de forme à -35cm 12 - Terrain naturel 13 - Grille métallique 14 - Drain 15 - Caniveau en cuvette

21 - Pavés de ciment posés en cuvette pour l’écoulement des eaux 22 - Pavés de ciment 20 cm * 50 cm ponctuellement rabaissés pour passage des vélos de la chaussée au trottoir et accessibilité

Variante 1 / assemblage pavés rectangulaires / utilisation piétons

6

Système d’éclairage 28 - Lampadaire apparent forme circulaire métallique 29 - Système de scellement dans le sol par massif béton

Variante 2 /assemblage pavés rectangulaires / utilisation voitures

13 14 15

Mur de façade habitation

Variante 3 assemblage pavés longs / utilisation piétons - prolongement de l’habitation

28 29

22 21

30 - Briques apparentes et lame d’air 31 - Menuiserie coupée / Couche d’isolant 32 - Blocs maçonnés fonction porteuse 33 - Seuil menuiserie et larmier 34 - Bloc béton et solin métallique 35 - Drain en pied de façade 36 - Longrine BA 37 - Semelle filante BA

30 31 32

33 34

23

1 2 7

16

23

8

17

24

4

9

18

25

5

10

19

26

11 12

20

27

3

Ea u

Voirie non carrossab le

Voirie carrossable

Voirie non carrossable

35 36 37

Coupe de principe / Du port à l’habitation Echelle 1:20


.08

CABANAS NO RIO

AIRES MATEUS, PORTUGAL enseignants : N.JOUENNE avec G.CHELPI, M.GOUINEAU, L.SOULA

Septembre à Décembre 2015

Analyse sociologie Le sujet du semestre en sociologie était l’étude d’un habitat minimum. Parmi les différents facteurs qui qualifient l’habitat minimum, retenons en quatre qui sont : la surface, le confort, l’intimité qu’il offre et la capacité à répondre aux besoins vitaux de ses occupants. Tout est donc relatif à l’habitant qui occupe l’endroit, à sa perception du confort, de l’espace minimum vital et de ses besoins propres. L’habitat se dessine en fonction de son propriétaire, de son statut social et de son vécu, son histoire de vie. L’habitat minimum peut être une réponse à deux problématiques, deux situations opposées, par obligation (caractère permanent ou provisoire) ou par choix (conviction personnelle). Les Cabanas No Rio d’Aires Mateus, sont des habitats minimums en terme de surface mais avec un confort maximal et un emplacement privilégié, au bord de la rivière Sado dans la région de Comporta, au Sud du Portugal. C’est un projet très récent, de 2013, destiné à la location pour quelques nuits. Le travail s’est décliné en un dossier d’analyse sur ce projet, d’un point de vue architectural puis sociologique, ainsi qu’une maquette des cabanas et de l’environnement (rapport à l’eau, topographie). Ce projet entre dans la catégorie des habitats minimum où l’on habite par choix, cependant la différence avec la plupart d’entre eux réside dans la durée et le caractère exceptionnel de séjour dans ces cabanes. Elles sont presque un luxe que tout le monde ne peut pas s’offrir, et de ce point de vue naît le paradoxe entre habitat petit et simple mais habitat de luxe, peu accessible. La clientèle qui peut s’offrir un séjour dans les cabanes doit être sensible à l’environnement et à l’architecture, pour finalement accepter la petite surface. Cet aspect est assumé et maîtrisé par l’architecte.

54 83


// Maquette rĂŠalisĂŠe en carton bois, carton gris et noyer


.09

MAISON ALENTEJO

AIRES MATEUS, PORTUGAL enseignants : P.FAVE avec M.GOUINEAU

Octobre 2014

Analyse architecture Nous avons étudié une maison remarquable dans le cadre du projet du premier semestre de deuxième année : la maison Alentejo d’Aires Mateus au Portugal. Cette maison est le fruit d’une réflexion profonde sur la lumière diffuse et indirecte, et sur les dispositifs d’excavation à l’intérieur d’un volume extérieur pur. Bien que visiblement simple, tout a un sens précis et a été soigneusement étudié. Il semblerait que ce soit aussi une recherche de simplicité, donnant lieu à une atmosphère sereine. Il nous a semblé qu’elle est une maison plus conceptuelle que véritablement habitable, traduisant plusieurs idées essentielles et utiles pour des projets futurs : le plein/le vide, la lumière/l’ombre, le privé/le public, et enfin le seuil. Le travail de reproduction du projet en maquette a pu aider à en comprendre toutes les subtilités.

56 83


58 83


v

installation éphémère


.10

SANS DESSUS DESSOUS FOGO ISLAND, TERRE NEUVE enseignants : E.BERNIER, M.CHARBONNEAU avec C.BATIFOULIER

Septembre 2016

Une installation éphémère L’île de Fogo se situe au Nord de Terre Neuve au Canada. L’une de ses spécificités notables est qu’elle est longée par la route des icebergs, éléments que l’on voit apparaître ou disparaître au fil des saisons. Nous avons repéré quelques formes fortes sur l’île : la forme archétypale des maisons de pêcheurs, les studios d’artistes, ainsi que les icebergs. L’iceberg est un élément fort et paradoxal à la fois, majestueux et éphémère. Il est une ponctuation du paysage. La visibilité éphémère de ces derniers depuis l’île nous paraît néanmoins être un élément porteur de projet. Pour imaginer l’installation, le point de départ de la réflexion a été la forme simplifiée d’un iceberg, décomposée en plusieurs formes identiques : le triangle. Cela aboutit finalement à plusieurs installations dissociées mais interdépendantes : des tétraèdres, réinterprétant ensemble une des formes fortes du paysage de l’île. Au moment de la conception de l’installation nous n’avions pas encore visité l’île de Fogo, il a donc été plus intuitif pour nous de concevoir une installation qui fonctionne à plusieurs endroits de l’île. Nous avons donc essayé de la considérer dans son ensemble plutôt que de choisir un endroit spécifique. Nous avons cependant repéré une zone de l’île, au Nord-Est, proche de la route des icebergs et dans laquelle on retrouve la forme angulaire des studios.

60 83


FORME FORTE - L’ICEBERG

TRIANGULATION

DISSOLUTION

MISE EN FORME

Sandy Cove

Oliver’s Cove

N


62 83


Ce projet se veut donc être modulable et déplaçable. Les tétraèdres sont tous les quatre uniques, à hauteurs variables (de 1 à 2 mètres). La disposition du plan n’est pas fixe, et dépend de la volonté des différents acteurs. Les éléments produisent plusieurs sens selon l’endroit où ils sont placés et selon la disposition choisie. Ils recréent des spatialités et produisent également des lieux de sociabilité, de contemplation, et orientent le regard vers la terre (paysage bâti ou non) ou vers la mer, selon l’orientation des ouvertures. Le projet présente également un rapport différent entre le proche et le lointain : de loin on distingue une composition de forme, à proximité, on peut rentrer dans l’œuvre et la parcourir, la vivre, s’y asseoir pour profiter du paysage, d’une vue singulière. La lecture de ces deux échelles permet d’amener un côté surprenant à l’installation. C’est également un outil pour prendre la mesure de l’espace et de la grandeur du paysage. Le module prend forme de jour comme de nuit et permet la contemplation du paysage. La nuit, ils semblent être des lanternes, des points de repères. La structure, basée sur un système de chevalet, permet de déplacer l’installation, de l’intégrer à plusieurs types de paysages. Pour finir, ce module contraste entre la présence et l’absence des formes fortes de l’île, se veut être une structure à taille humaine pour pouvoir à la fois être transporté mais surtout s’adapter à l’île, et non l’inverse.


64 83


c

SANS DESSUS DESSOUS . FOGO ISLAND .

10 VIS À BOIS d.8mm x2

LAMPE DE POCHE x4

14 ECROUS HEXAGONAUX x1

+ TIGE ZINC x1.50 M

CÂBLE 7x7 + 16 BAGUES ALU x7.50 M

ETAPE 3 : Articulation du tétraèdre

PANNEAU FIBRE BOIS 3½"x4’x8’ x1

+

+

a PIÈCE DE BOIS A

SOCLE MIROIR + ASSISE

PIÈCES DE BOIS B

PIÈCE DE BOIS C

ETAPE 4 : Rétractable - référence du chevalet

+

+

+ 40 CLOUS À MEUBLE x4

b

b

a

POUR CETTE CONSTRUCTION, IL VOUS FAUT :

ETAPE 2 : Vissage

ETAPE 1 : Découpe des différents éléments

ETAPE 5 : Mise en place des câbles

+ 4 ECROUS PAPILLON x1

+

+

ETAPE 6: Clouage du voile anti-gel - 2 épaisseurs

10 OEILLETS A VISSER EPINETTE SEC 3x2x8’ x1 x11

TEMPS & COÛT :

+ VOILE ANTI-GELÉE + MIROIR x3

152 $

3H PAR MODULE (EN BINÔME)

// Fiche technique de construction du module CHARLOTTE BATIFOULIER & CAPUCINE MELET - CRITIQUE 1


« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Marcel Proust

66 83


voyages, architectures et paysages


68 83


Effervescence urbaine, New York, 2017.02 CrĂŠdits photographiques : Capucine MĂŠlet


Vues depuis la High Line, New York, 2017.02 Crédits photographiques : Capucine Mélet


MoMa, New York, 2017.02 Station du path, Santiago Calatrava, New York, 2017.02 CrĂŠdits photographiques : Capucine MĂŠlet


74 83


Extraits de Fogo Island, Terre Neuve, 2016.10 Crédits photographiques : Capucine Mélet


76 83


Caves Bell-Lloc, RCR, Palamos, Gérone, Espagne, 2015.08 Crédits photographiques : Capucine Mélet


Bibliothèque, Alvar Aalto, Rovaniemi

Musée Alvar Aalto, Jyväskylä

78 83

Maison privée, Alvar Aalto, Rovaniemi


Université, Alvar Aalto, Helsinki

Eglise, Lassila Hirvilammi architectes, Jyväskylä

Centre civique, Alvar Aalto, Säynätsalo

Finlande, 2015.09 Crédits photographiques : Capucine Mélet


Piscine municipale, Alvar Aalto, Jyväskylä

80 83


Centre civique, Alvar Aalto, Säynätsalo

Finlande, 2015.09 Crédits photographiques : Capucine Mélet


Palais Alcazar, Séville

Alhambra, Grenade

82 83

Mosquée de Cordoue


Palais Alcazar, Séville

Musée d’art contemporain couvent Madre de Dios, Séville

Madinat Al Zahara, Nieto Sobejano Arquitectos, Cordoue

Andalousie, 2016.04 Crédits photographiques : Capucine Mélet


3, rue Stéphane Fuchs 47300 Villeneuve sur Lot capucine.melet@gmail.com +33 6 25 72 79 86

Crédits photographiques : Capucine Mélet

Capucine Mélet _ Portfolio 2018  
Capucine Mélet _ Portfolio 2018  
Advertisement