Page 1

Master-classes à succès !

Nouveaux professeurs

Les chroniques musicales et voyageuses du CRD en Chine et Russie

Éblouissant concert anniversaire au théâtre Croisette pour les 40 ans du Conservatoire


Mots

La lettre du directeur

PAR ALAIN PAVARD

L

a canicule a laissé sa place à une belle saison automnale dont la douceur des jours et les couleurs régénérées de la nature procurent un certain apaisement. C’était aussi le retour vers l’école, le collège ou le lycée et la reprise des activités parallèles comme celles du Conservatoire pour plus de 1 150 élèves cette année encore. Je souhaite aux élèves de partir du bon pied, de ne pas laisser le temps se perdre et d’épuiser leurs ressources dans cet art vivifiant, la Musique, qui les élèvera et leur fera oublier les contrariétés passagères. Croire et ne jamais renoncer sera mon voeu pour cette année scolaire. Palmarès des examens de fin d’année 2018 : les examens départementaux des 1er et 2e cycles ont montré une fois de plus la qualité de l’enseignement dispensé à Cannes : 78 élèves cannois ont réussi leur passage de cycles 1 et 2 toutes disciplines confondues, 28 élèves ont obtenu la mention TB dont 16 à l’unanimité avec Félicitations. Par ailleurs, plusieurs autres élèves se sont largement distingués  : trois ont obtenu le Certificat d’Études Musicales complet (CEM) en fin de 3e cycle, huit ont obtenu le Diplôme d’Études Musicales complet (DEM) en fin de cycle spécialisé, un est entré au CFMI de Lyon (Loana Gaïo) et deux autres ont réussi les difficiles concours d’entrée d’un Conservatoire National Supérieur : Sara Di Costanzo au Conservatoire Royal de Bruxelles et Daniel Goldobine à la Hochschule de Munich. Ces brillants résultats montrent bien que la motivation et la persévérance sont toujours récompensées. J’adresse mes félicitations à tous ces élèves ainsi qu’à leurs parents qui les soutiennent, surtout dans les moments difficiles. Je félicite également tous les professeurs de l’excellente pédagogie qu’ils prodiguent à leurs élèves. Les 40 ans du CRD ont été célébrés le 26 juin au magnifique Théâtre Croisette par un florilège de formations vocales, orchestrales et théâtrale. Le programme d’une haute qualité a été présenté à guichet fermé devant plus de 850 personnes. La musique provençale accueillait le public dans le hall d’entrée avant le discours chaleureux de Thomas De Pariente, Adjoint au Maire de Cannes, délégué à la Culture. Soixante musiciens à cordes issus de la méthode Suzuki, authentiques fleurons du Conservatoire dont les plus jeunes n’avaient pas 4 ans, ont en-

suite ouvert ce concert festif. Puis, tel un crescendo irrésistible, le public a écouté avec grande émotion l’orchestre régional à cordes des élèves interpréter le superbe concerto pour 4 violons de Vivaldi et la belle élégie de Fauré pour violoncelle*. Après le brillant big-band de Jazz du Conservatoire, les auditeurs ont savouré de splendides pages lyriques de Rossini, Bizet et Bernstein pour clôturer par un flamboyant Pomp and Circumstance d’Elgar interprété par un orchestre symphonique composé de près de 100 musiciens accompagné d’un chœur de plus de 180 chanteurs. * Solistes : Paul Ballesta, Viane Favennec, Marie Nicolaï, Eve Vandekerkhove (violons) et Blanche Ballesta (violoncelle) Je remercie tous les professeurs, agents administratifs et parents d’élèves qui ont apporté leur précieux concours à la réussite de cet événement exceptionnel, sans oublier Alain Baldocchi qui a suivi avec grand soin les répétitions orchestrales, Gilles Caïulo, qui a coordonné l’excellente communication et l’organisation artistique, Patricia Fernandez, professeur de chant lyrique, qui a fait vibrer le théâtre dans sa magistrale interprétation de Carmen et Maud Boissac, directrice de la Culture, qui a félicité les nombreux participants à la fin du spectacle. Festival du Jeune Art Russe : pour sa treizième édition, le Festival du Jeune Art Russe ouvert par Tatiana Shumova, Présidente du Festival International Russe et Hélène Trofimovskaya, Directrice du Festival, a proposé un regard croisé sur les futurs jeunes artistes franco-russes au cours de trois concerts avec le concours du CRD de Cannes, de l’Académie de musique Gnessine de Moscou, du Conservatoire de musique de Moscou et de la Fondation Spivakov. Trois concerts donnés du 19 au 21 août au Temple protestant de Cannes devant une salle pleine à craquer. Les jeunes musiciens russes étaient les chanteurs lyriques Farrukh Pirov (contre-ténor de l’Académie de Musique Gnessine de Moscou) et Dayana Asadziaye (soprano du Conservatoire de Moscou) accompagnés au piano par Oleg Khoudiakov du Conservatoire de Moscou. Leur exigeant programme autour de Liszt, Haendel, Gluck, Chopin, Hahn, Rimski-Korsakov et Rachmaninov et la brillante exécution des solistes a véritablement conquis le public. Le jeune organiste de 14 ans, Alexeï Sizonov, de l’Académie de Musique Gnessine de Moscou, a réussi le lendemain une prouesse en interprétant avec grand talent des pièces de Nieland, Bach, Krebs, Guil-


mand, Pierné, Chostakovitch et Andriessen … Le dernier soir mit en scène les mêmes artistes russes et les cannois Sara Marroni (soprano lyrique), Kriszta Salat Hanga (mezzo-soprano), Sara Di Costanzo et Lisa Kordic (flûtistes), Clément Douziech (contrebasse) et Matteo Sausse (percussion), accompagnés au piano par Eugénie Goldobine. Le programme général composé d’œuvres de Monteverdi, Chopin, Tchaïkovski pour la partie russe puis de Séjourné, Dittersdorf, Bizet, Doppler et Delibes pour la partie française, et les prestations réussies des solistes, furent particulièrement appréciés. Ce dernier concert permis de découvrir également les talents de pianiste du jeune Alexeï Sizonov dans le 3e Impromptu de Schubert. Ces heureuses rencontres musicales entre jeunes artistes franco-russes sont aujourd’hui attendues chaque été par un public averti et chaleureux. Suquet des Arts du 24 au 26 août : nous avons eu le plaisir d’écouter en la Chapelle St Anne du Musée de la Castre lors de cette 5e édition deux beaux concerts. Tout d’abord, le 24, fin de l’Académie Internationale de Flûtes. Vingt-cinq brillants élèves venus de France, d’Italie, de Turquie, d’Ukraine, de Bulgarie sous la conduite de divers professeurs dont Caroline Debonne (CRD de Cannes), ont offert un concert savoureux d’une élégante exécution. Puis le lendemain pour le deuxième concert, plusieurs jeunes artistes cannois : Domitien Roser et Alexandre Tzanavaris (piano 4 mains), Sara Di Costanzo et Lisa Kordic (flûtes), Laura Fabresse (cor), Sara Marroni et Kriszta Salat Hanga (chanteuses lyriques) accompagnés par Eugénie Goldobine interprétaient des œuvres de Bizet, Mozart, Joplin, Massenet, Delibes, Strauss, Offenbach ... un total ravissement pour les nombreux visiteurs qui ont comblé la Chapelle lors des deux concerts. Merci à Nathalie Boyera de son invitation à cette belle manifestation. Rentrée scolaire du 3 septembre  : à l’initiative de Madame Françoise Nyssen, Ministre de la Culture et de Monsieur Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale, la rentrée scolaire 2018 a été marquée à Cannes par le sceau de la musique vivante dès l’arrivée des écoliers et collégiens dans onze établissements. Il est à noter que seul de conservatoire de Cannes dans le département 06 avait répondu favorablement à cette invitation des deux ministères l’an dernier. Ce sont dixhuit établissements scolaires cannois qui, cette année, ont été pourvus de musiciens, professeurs et élèves, tous bien en

place dès 8h pour accueillir écoliers et collégiens. Cette présence artistique a permis de créer un climat d’apaisement et de confiance pour ceux qui, certainement inquiets, venaient découvrir un nouvel établissement, de nouveaux professeurs et camarades, mais aussi un climat de convivialité et de joie partagée lors des retrouvailles après de longues vacances d’été. Être accueillis ainsi, les sens en éveil et l’esprit attentif par la musique est un signe de bon augure pour que l’année commence et se prolonge bien. Une vidéo faite quelques jours plus tard par le service communication du ministère de la Culture a mis à l’honneur cette rentrée scolaire dans plusieurs ville de France et particulièrement à Cannes, voir lien ci-après : https://www. dailymotion.com/video/x6t8ndo Je remercie tous les professeurs et élèves qui, par leur présence, ont manifesté auprès des écoliers et collégiens leur enthousiasme et l’amour de la musique. Deux nouveaux projets dans le milieu scolaire qui enrichissent l’EAC à Cannes : à la suite des projets innovants déjà mis en place dans les écoles, collèges et lycées autour des violons, guitares électriques, percussions et du théâtre, c’est cette année le Oud, instrument à cordes pincées et les chants orientaux qui sont étudiés auprès de Ihad Ezzeldin au collège des Mûriers et dans les lycées Bristol et Carnot. Souhaitons aux collégiens et lycéens qui ont découvert la musique orientale de partager de grands moments de plaisir dans leur apprentissage. L’Amérique centrale : l’association Cannes Appassionata permettra en avril 2019 à un orchestre à cordes composé d’une douzaine des jeunes élèves des cycles 3 et spécialisé, ou plus si les moyens financiers le permettent, et deux solistes trompettiste et percussionniste* de s’envoler pour le Costa Rica, invités par l’Institut National de la Musique. Ils donneront quelques concerts avec les élèves de l’Orquesta Juvelil Nacional à San José, capitale, mais aussi dans d’autres villes du pays et à Panama city sous la direction de Marie-Christine Forget et de Gabriela Mora. Il est toujours fascinant de voir les brillants musiciens de notre établissement, ambassadeurs de la ville l’espace de quelques jours, jouer sur des scènes internationales et se fondant avec autant d’aisance dans une formation symphonique au côté d’autres jeunes musiciens étrangers. Cela s’est déjà produit en Russie puis en Chine avec un égal succès et ces merveilleuses aventures si formatrices et uniques en France doivent être soutenues aussi longtemps que possible. * Benjamin Sayaque (trompette) et Mattéo Sausse (percussions) Et la Russie : quatre autres élèves** se rendront à la même période à l’Académie Gnessine de Moscou accompagnés du professeur Eugénie Goldobine grâce à l’aide de l’association de parents d’élèves et de Cannes Appassionata. De ce fabuleux voyage, les jeunes élèves qui ne connaissent pas encore ce prestigieux conservatoire supérieur russe, reviendront comme tous ceux qui les ont précédés, émerveillés et encore plus convaincus de l’exigence et de l’intelligence à apporter dans les études musicales. ** Aurore Serragli (basson), Jeanne Bétry (harpe), Kriszta Salat et Sara Marroni (chant lyrique) Un grand merci aux deux associations qui œuvrent conjointement pour honorer le mérite des jeunes talents cannois et de la Région Sud. Je vous souhaite une nouvelle année scolaire rayonnante de réussite.


Mots GÉRER LA SCOLARITÉ AU CONSERVATOIRE AVEC L’APPLICATION « IMUSE »

PAR ALAIN BALDOCCHI, DIRECTEUR ADJOINT, CONSEILLER AUX ÉTUDES

C

ette rentrée scolaire a été marquée par la possibilité offerte à chaque élève du Conservatoire de se réinscrire ou de déposer une candidature sur une application « en ligne ».

Si de nombreux désagréments ont émaillé vos démarches – imputables notamment à l’ergonomie du logiciel, pour vous comme pour nous ! – le cap a pu être heureusement franchi grâce à l’implication de chaque agent du Conservatoire QUELQUES CONSEILS pour traiter les dossiers qui nous sont parvenus. L’éditeur de l’apPOUR BIEN UTILISER plication nous a informés que des L’APPLICATION améliorations visuelles et ergonomiques sont en cours d’élabo• Utilisez un navigateur internet récent (Firefox, Edge, Chrome, ration. Nous ne manquerons pas Opéra) avec les dernières mises à d’appliquer les mises à jour dès jour. qu’elles seront disponibles. En dehors des opérations d’inscrip• L’application utilise des fenêtres tion au conservatoire, l’application appelées « pop-up », que les navigateurs internet peuvent offre de multiples outils pour gébloquer lors de leur ouverture. rer votre dossier administratif au Le cas échéant, et selon le Conservatoire, que nous passons paramétrage de votre navigateur, ici rapidement en revue. autorisez l’application imuse à ouvrir des pop-up.

• Si vous avez oublié votre mot de passe ou que vous en demandez-un pour la première fois, l’application vous fera parvenir un mot de passe complexe. Celui-ci s’avère temporaire. Personnalisez votre mot de passe une fois entré dans l’application.

Souvenez-vous de l’adresse pour vous y connecter : https://conservatoire.villecannes.fr/extranet L’accès à votre espace personnel est possible aussi depuis les pages réservées au Conservatoire sur le site Internet de la Mairie de Cannes : http://www. cannes.com SUIVI DE LA SCOLARITÉ

Pour suivre la scolarité des élèves (vos enfants ou vous-même), cliquez sur l’onglet « élèves », puis sur le nom de l’élève concerné. Dans la nouvelle fenêtre qui se présente à vous, parcourez les différents onglets. Vous pouvez visualiser les jours et horaires de cours affectés à vos enfants, leurs évaluations, l’historique de leur scolarité au Conservatoire, et le répertoire qu’il a étudié (cette dernière fonctionnalité n’est pas encore utilisée par tous les professeurs). Si certaines informations manquaient dans votre espace, n’hésitez pas à vous rapprocher du professeur concerné.


Focus SARA DI COSTANZO, FLÛTISTE, ADMISE AU CONSERVATOIRE ROYAL DE BRUXELLES

C

’est le 29 mars dernier que Sara, élève de Caroline Debonne, a réussi le concours d’admission du Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Beaudoin Giaux en première année de Bachelor. • Le parcours : « J’ai commencé la flûte traversière à l’âge de 7 ans au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Cannes dans la classe de Caroline Debonne pour obtenir mon Diplôme d’Études Musicales (DEM). J’ai eu la chance de participer à de nombreuses master classes organisées par le Conservatoire. J’ai donc reçu de précieux conseils de prestigieux flûtistes : Maxence Larrieu, Claude Lefebvre, Vincent Lucas, Silvia Careddu, Julien Beaudiment, Jocelyn Aubrun, Greg Pattillo… Sans oublier le support régulier de Florent Bontron (flûte solo à l’Orchestre Régional de Cannes PACA). Au cours de mes études, j’ai eu l’occasion en 2015, avec d’autres élèves du Conservatoire, de participer à l’échange avec l’Académie Gnessine de Moscou. J’ai été membre de l’Orchestre Les Flûtes d’Azur regroupant les meilleurs élèves du département avec lequel je me suis produite en France, en Italie et en Allemagne où nous avons remporté en 2013 le Concours International d’Orchestre de Flûtes à Fribourg. En 2017, j’ai interprété en solo la Suite orchestrale en Si Mineur de Bach avec l’orchestre à vocation régionale PACA lors de concerts en France et en Italie. » • Les projets : « Aujourd’hui, je n’ai pas forcément de projet fixe, mais une chose est certaine c’est de pouvoir acquérir

de nouvelles expériences afin de me perfectionner et de me diversifier dans les domaines qui touchent la musique. J’aimerais essayer d’autres styles (Jazz, Funk, Beat Box flûte), d’autres instruments, d’autres matières…» « La musique est là dans chaque instant de ma vie. Dès que j’en ai l’occasion, je m’en mets dans les oreilles. Vous me verrez très souvent avec de la musique autour de moi, et si ce n’est pas le cas, cela veut dire que j’en chantonne une secrètement dans ma tête. C’est vrai que ma vie serait bien monotone sans la musique. Elle est pour moi un point de repère, un refuge. Grâce à elle j’arrive à m’évader, m’exprimer et trouver réconfort et courage pour aller de l’avant. Elle m’a ouvert sur un monde nouveau, sur de nouvelles perspectives. Et j’ai pu découvrir tant de nouveautés, rencontrer tant de belles personnes avec qui partager de merveilleux moments.  Je tiens à remercier le Conservatoire de Cannes, tous mes professeurs ainsi que les associations des parents d’élèves et Cannes Appassionata de toujours m’avoir soutenue et de m’avoir permis de faire ce que je fais aujourd’hui ! » Félicitations à Caroline Debonne, professeur au CRD de Cannes, qui a su élever Sara, depuis ses premiers sons jusqu’à l’accomplissement d’un brillant cycle spécialisé !


LOANA GAÏO, CFEDM DE LYON

PIANISTE, ADMISE AU

J

«

’ai intégré le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Cannes en 2006 après avoir effectué une initiation au piano à l’âge de 4 ans. Élève de Denis Weber, Ghislaine Ballester et David Levy, j’ai également pratiqué le piano dans le cadre de la musique de chambre en quatuor et quintette avec Alain Baldocchi. Après avoir obtenu le DEM de culture et formation musicale (mention TB classe de Marybel Dessagnes) et le DEM de piano (mention B classe de David Levy), une nouvelle étape dans ma vie de musicienne se dessine : le CEFEDEM de Lyon, afin de suivre le cursus menant à l’obtention du Diplôme d’État d’enseignement instrumental classique à contemporain en piano. » Ce que représente la musique pour moi-même ? «  Elle m’a toujours accompagnée et m’aide à me construire au quotidien. Elle représente ma source d’expression, au-delà des paroles qui peuvent parfois être insuffisantes dans la transcription fidèle de mes émotions. Pour moi, elle est ainsi synonyme de liberté. Elle m’incite à me dépasser constamment et constitue le fondement même de mon épanouissement. »

Des projets ? « L’obtention du Diplôme d’État au CEFEDEM de Lyon me permettait ainsi de transmettre ma passion à travers l’enseignement. Je souhaiterais également participer au monde du spectacle vivant, notamment en tant qu’accompagnatrice ou chambriste, puisque j’apprécie particulièrement l’énergie et la communion créées au sein d’un groupe. La scène constitue toujours pour moi une expérience riche en émotions, et représente un moment de partage intense et unique. » Bravo à Loana et à tous les professeurs du CRD de Cannes qui l’ont accompagnée sur le chemin de cette réussite


Focus DANIEL GOLDOBINE

BRILLANT TITULAIRE DU BACHELOR D’ORGUE ET DE COMPOSITION AU CONSERVATOIRE ROYAL DE BRUXELLES ET ADMIS À LA HOCHSCHULE FÜR MUSIK DE MUNICH

J

Parcours au CRD de Cannes

«

’ai commencé la musique à l’âge de six ans au Conservatoire de Cannes en 2002. Mon parcours a été à ses débuts très divers : après un an de violon, j’ai étudié les percussions pendant cinq années. Cependant une vraie révélation s’est faite à mes 10ans quand j’ai découvert le piano puis à douze avec l’orgue. J’ai donc décidé de définitivement opter pour ce dernier. Depuis grâce à ces deux instruments, j’ai pu participer à des programmes d’échanges d’étudiants musiciens et me produire comme pianiste à l’Académie Gnessine de Moscou ainsi qu’aux Académies de musique de Hanoï et de Hué au Vietnâm ; et comme organiste durant deux sessions du Festival du Jeune Art Russe de Cannes. Finalement j’ai obtenu les D.E.M. de piano (2015) dans la classe de Michel Capolongo et de culture musicale (2012) dans la classe de Marybel Dessagnes avant d’être admis en septembre 2015 au Conservatoire Royal de Bruxelles dans les classes d’orgue et de composition. Je remercie également Henri Pourtau, mon professeur d’orgue, qui a été un vrai guide pour moi. »

avoir à la base une clé donnée par le compositeur pour les comprendre, sont impossibles à déchiffrer d’une manière unanime, ce qui en fait aussi un art souvent énigmatique. C’est le travail de l’interprète de pouvoir à la fois restituer au mieux la pensée du compositeur mais aussi de pouvoir y mettre du sien pour laisser plusieurs portes ouvertes à la pensée de l’auditeur et ne pas le piéger dans un carcan univoque. L’orgue me semble fantastique dans ce domaine car il peut rendre une palette extrêmement variée de timbres, comme un orchestre manié par une seule personne, ces sons et timbres étant d’autant plus de portes ouvertes à l’appréciation et l’interprétation de l’oreille humaine, avec un répertoire immense s’étalant des débuts de la Renaissance à notre époque, fait rare pour un instrument. Mais surtout, chaque orgue étant unique et n’ayant pas exactement les mêmes jeux, et donc timbres, cette particularité encourage également la subjectivité de l’auditeur et les interprétations diverses pouvant être faites d’une seule et même œuvre musicale. »

• Réussites en 2018 « Le 8 juin 2018, après trois ans d’études au Conservatoire Royal de Bruxelles, j’ai obtenu le Bachelor d’orgue avec la mention « Grande distinction » dans la classe de Bernard Foccroulle et Ghislain Leroy, suivi peu après le 22 par le Bachelor de composition avec la mention « Satisfaction » dans la classe de Daniel Capelletti. Entre-temps pour élargir mes horizons artistiques, j’ai passé et réussi l’examen d’entrée en cycle de Master d’orgue à la Hochschule für Musik de Munich le 18 juin. Ce fut un grand bonheur pour moi de savoir que j’ai été admis dans une institution aussi réputée, et je suis heureux d’avoir l’occasion de découvrir un nouveau pays, un nouveau professeur également fort réputé (Bernhard Haas) et de m’initier à sa langue que je ne connais encore que très peu ! »

• Mes projets « Réussir mes deux ans d’études puis obtenir mon Master à Munich sont évidemment mes objectifs principaux. Mais je considère le fait d’étudier pendant un moment uniquement l’orgue comme une occasion d’approfondir ma maîtrise de cet instrument et notamment de préparer d’éventuels concours d’interprétation. Ce serait une nouvelle expérience pour moi et un moyen d’élargir mon répertoire aussi car j’ai encore le souhait de devenir un organiste concertiste. Cependant, par réalisme, j’espère reprendre un jour mes études en composition et passer un diplôme d’enseignant en orgue, en formation musicale ou peut-être devenir même pianiste accompagnateur pour diversifier mes champs de compétence et mieux faire face au destin de musicien professionnel. »

• Ce que représentent la musique et mon instrument pour moi « La musique est pour moi un art qui fait encore plus appel qu’un autre à la subjectivité de chacun car les différentes organisations possibles des sons, qui en soi ne veulent rien dire, si elles peuvent

Bravo Daniel, bonne chance pour ces beaux projets artistiques qui déboucheront sans aucun doute sur une très belle carrière !


Focus

LES MOMENTS MUSICAUX DE FORVILLE

D

éjà 4 ans que ces Moments musicaux charment et exaltent le public venu toujours plus nombreux pour les savourer, lors de leur balade matinale du dimanche au Marché Forville ! C’est avec plaisir que le CRD a suivi cette initiative dès sa création par Thomas De Pariente, Adjoint au Maire de Cannes, délégué à la Culture. Ce qu’en pense Armand Reynaud, professeur au CRD, coordinateur du département jazz et musiques actuelles Amplifiées, qui planifie les programmations de ces instants depuis ces deux dernières années : « Le jazz et les musiques actuelles amplifiées sont devenus indissociables de ce lieu convivial et de ses auditeurs fidèles ! C’est au fur et à mesure de l’évolution de ces concerts que j’ai pu trouver les formations et les programmations adéquates à ces quinze Moments musicaux annuels dont j’ai la charge de début septembre à mi-octobre

et de mi-mai à fin juin. Une vision créée de toute note pour honorer ces instantanés de partage ! D’un apport pédagogique indéniable, ils représentent une merveilleuse opportunité de faire jouer les élèves des deux départements jazz et musiques actuelles. J’ai donc intégré ces préparations, ces répétitions dans ma pédagogie tout au long de l’année  : 45 minutes de prestation constitue pour des élèves, un challenge important et une gageure peu commune. Présent sur scène à leur côté, j’accompagne souvent ces formations très variées tant au niveau du style de musique (jazz, pop, chansons françaises, funk, soul ...) que du nombre de musiciens (du duo au septet). C’est ainsi que mon expérience professionnelle de musicien leader les encadre et les rassure dans une interaction conviviale et chaleureuse. Merci à Nathalie Boyera qui chaque année essaye d’améliorer les conditions de jeu pour les élèves. » Prochain rendez-vous le dimanche 7 octobre pour une nouvelle rentrée musicale chaleureuse et rythmée !


Focus LES CHRONIQUES MUSICALES ET VOYAGEUSES DU CRD PAR PAULE ELLIOTT (CHANNEL RIVIERA). AVRIL 2018, LA CHINE ET LA GRANDE MURAILLE !

L

e jeune orchestre à cordes régional, dix élèves cannois et quatre autres provenant des conservatoires de Toulon, Draguignan et Nice, revient de Chine où il a donné cinq concerts sous la direction de Marie-Christine Forget. L’orchestre était Invité par Mmes Guo Mengli, directrice de l’École secondaire affiliée au Conservatoire central (supérieur) de Chine et Yali Zhang, directrice adjointe d’une association d’échanges et de coopération. Le groupe a été chaleureusement accueilli à l’aéroport par M. Zhu He, professeur et quelques autres enseignants chinois de l’École affiliée. Le but de ce voyage était multiple: Il avait pour objectif de permettre aux jeunes musiciens français de se produire, avec leurs jeunes homologues chinois, sur les mêmes scènes, avec le même répertoire, notamment quelques extraits de l’Opéra Carmen de Bizet, de découvrir les richesses culturelles et patrimoniales du pays et de renforcer les liens d’amitié qui existent entre les deux pays. Les jeunes musiciens de l’orchestre à cordes étaient accompagnés d’Alain Pavard, le dynamique et talentueux directeur du CRD de Cannes, des professeurs Caroline Debonne (Flûte), Patricia Fernandez (Chant lyrique) et d’Yves Augeix, trésorier de l’association Cannes Appassionata. Au terme d’un long vol de 15 heures avec escale à Amsterdam, le groupe est arrivé à Pékin, ville tentaculaire de plus de 20 millions d’habitants. Après un accueil chaleureux et fleuri, les hôtes

chinois ont conduit le groupe en bus vers l’hôtel ‘Master Inn’ situé dans une université du centre-ville. Cette première semaine à Pékin a été intense, selon le directeur Alain Pavard : « Les élèves ont répété chaque jour avec les élèves chinois sous la direction de Xiao Yi et de Marie-Christine Forget et ils se sont produits avec succès dans deux beaux lycées, n° 35 et 20, de Pékin. Les professeurs Caroline Debonne, Patricia Fernandez, Élodie Fargeot et moi-même avons donné des master classes aux étudiants chinois, participé aux concerts avec orchestre et un pianiste chinois et confronté nos expériences avec les professeurs et directeurs rencontrés ». La Grande Muraille de Chine Paysage extraordinaire et lieu magique pour la prestation de ces jeunes lauréats de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur… et Yves Augeix d’ajouter : « En dépit de l’intensité des séances d’échanges artistiques, les élèves ont pu visiter la Cité interdite, le Palais d’été, la place Tiananmen et, moment fort de leur voyage, découvrir l’une des sept merveilles du monde : la Grande Muraille de Chine. Les instruments sur le dos (sauf violoncelles et contrebasse), ils ont gravi quelques centaines de marches, certaines faisant presque 45 cm de hauteur sur une pente parfois à 50%, pour donner un concert inoubliable. Les acclamations des auditeurs chinois présents ont ravi ces jeunes artistes qui ont honoré l’enseignement français et partagé leur enthousiasme avec tous ceux qui avaient grimpé en haut de la Muraille ». Wuhan, la ville aux 114 conservatoires Après une nuit en train, en couchette très confortable avec écran TV individuel, le groupe s’est retrouvé à Wuhan, grande mégapole de 11 millions d’habitants, ville aux mille lacs où se situe la plus importante concentration de Français en Chine, ville qui compte aussi quelque 114 conservatoires ou facultés de musique ! Accueilli par M. David Dai, directeur de l’association d’échanges avec l’Europe et Lily Wang, sa collaboratrice, elle aussi les bras char-


gés de fleurs à l’attention des Français, le groupe a visité la ville en bus, dès son arrivée, avant d’être conduit vers le luxueux hôtel universitaire Mingde. Tout comme à Pékin, deux concerts ont été donnés avec les élèves chinois dans de magnifiques auditoriums, tandis que l’auditoire a été exalté par le talent des jeunes solistes français, tout autant que par celui les professeurs qui ont été parfois accompagnés par des pianistes chinois. Lors de ce séjour, la troupe française a visité le splendide Théâtre Qintay, le pavillon Qingchuan, le parc de Nananzui, la tour de la Grue jaune... La célèbre École d’Arts de Wuhan a offert au groupe français, lors d’une séance privée, un merveilleux spectacle traditionnel de théâtre, chant et danse. Il a été suivi d’une promenade et d’un mini concert improvisé au bord du fleuve Yang Tsé en présence de journalistes et de caméramans télé… selon le responsable M. Dai, quelque 370 000 personnes auraient visualisé l’enregistrement de l’événement sur Internet en quelques jours seulement… Échanges fructueux : deux partenariats pédagogiques établis. Enfin, «  les rendez-vous avec quelques hautes personnalités du monde artistique et économique ont fait de ce séjour à Wuhan le point crucial de ce déplacement, ajoute Alain Pavard. Deux partenariats pédagogiques ont été établis avec M. Zhang Xingping, Président de l’Université Jianghan et M. Nie Lei, Proviseur du lycée n° 1

de la zone de développement économique et technologique. Le fait d’avoir aussi rencontré les hauts dignitaires de la Fondation de Yiduo Wen dont son Président, le vice-ministre M. Zhao, laisse supposer de beaux projets d’échanges en perspective pour les élèves et les professeurs pendant leurs vacances ». Parmi les plus beaux souvenirs ... Selon les dires d’un étudiant chinois lors du dernier concert à Wuhan, les jeunes musiciens et leurs accompagnateurs ont été reçus « comme les stars du Festival de Cannes » avec tapis rouge, dès la sortie du bus jusqu’à l’entrée de l’auditorium, des fleurs et une haie d’’honneur de jeunes filles en habit traditionnel. Pour ce qui est de la gastronomie, les repas ressemblaient pour la plupart à de véritables banquets où 25 à 30 plats, plus délicieux les uns que les autres, étaient servis sur les vastes tables rondes en l’honneur des musiciens français. Nous ne pouvons que saluer, une fois encore, l’implication continue de l’association Cannes Appassionata et de ses partenaires privés (Rotary Club de Grasse, Lions Clubs Cannes Côte d’Azur et Cannet Olivetum) et du secteur public (Conseil Départemental), sans oublier Alain Pavard, le directeur du CRD de Cannes, d’avoir su insuffler avec autant d’énergie, et de réussite, ces échanges internationaux uniques en France.


Quelques témoignages d’élèves, professeurs et accompagnateurs : «  L’esprit musical, artistique mais aussi amical étaient très présents tout au long de cette aventure. Ils ont entraîné un épanouissement complet sur place. Ainsi nous profitions de chaque instant pour progresser en nous inspirant de la culture musicale chinoise. Enfin, l’échange avec les jeunes

gravés dans ma mémoire, notamment le jour où nous avons joué sur la Grande Muraille de Chine. Ce site mythique, majestueux, s’étendant à perte de vue, entouré d’une brume mystérieuse, et nous, qui jouions… Ce moment était vraiment magique ! D’autre part, les

conservatoires où nous avons été accueillis étaient fantastiques. Les élèves étaient chaleureux et avenants ». Rebecca Johns

musiciens chinois fut une expérience très marquante qui nous a permis de nous confronter à leur niveau et nous a poussé à aller au bout de nos limites pour qu’ensemble, nous tentions d’exécuter le plus parfaitement possible nos pièces musicales. Merci beaucoup à l’association Cannes Appassionata sans qui se voyage n’aurait jamais été possible. Merci à Monsieur Pavard et à Yves qui ont toujours été présents et à notre écoute. Merci d’avoir rendu ce voyage e plus incroyable et magique possible ». Marie Nicolai « Ce voyage était très enrichissant au niveau musical et social. Notre petit groupe a ce point commun, celui d’aimer la musique et d’avoir envie de la partager. Autour de ce sentiment, implanté dans chacun de nous, des liens se sont tissés au fil du temps. De nombreux souvenirs resteront

« J’ai pu entendre de magnifiques voix et transmettre mon savoir en donnant des Master Class aux élèves Pékinois puis aux professeurs de Wuhan tous très demandeurs. J’ai mis à l’honneur le chant français et enflammé le public chinois en interprétant des airs de Carmen de Bizet accompagnés magnifiquement par l’orchestre d’élèves chinois et cannois sous la baguette magistrale de notre Chef d’Orchestre Marie Christine Forget: un vrai bonheur ! Caroline Debonne, professeur de Flûte nous a littéralement transportés dans son concerto de Vivaldi. Enfin l’enthousiasme fut à son comble lorsqu’Alain Pavard a entonné Amazing Grâce à la Cornemuse  ! Que d’émotions vécues ! » Patricia Fernandez, professeur au CRD de Cannes « Que nos enfants ont de la chance d’avoir vécu cela après Moscou et Venise ! J’ai été très ému par l’accueil qui nous a été réservé et par l’intensité des échanges. J’ai touché du doigt à plusieurs reprises la curiosité bienveillante et l’immense intérêt des chinois pour la culture française. Que cela fait du bien ! Je me mets à rêver sur les partenariats qui pourraient découler d’un tel voyage. Je les imagine fructueux et magnifiques. Bref, vous l’avez compris, je suis à mi chemin entre l’état de ravissement total et la déprime post-voyage-extraordinaire. Qu’a dû vivre Marco Polo à son époque ! » Philippe Ballesta, parent d’élèves accompagnateur


Focus CINQ ÉLÈVES DE LA CLASSE DE JAZZ ET DE PIANO À MOSCOU ! PAR PAULE ELLIOTT (CHANNEL RIVIERA)

T

rois élèves du département Jazz & Musiques Actuelles amplifiées du CRD de Cannes et un élève du département piano classique, accompagnés par Armand Reynaud, professeur de Musiques Actuelles Amplifiées, ont été invités en avril 2018 par la prestigieuse Académie Gnessine de Moscou.

Pendant leur séjour d’une semaine, les élèves ont assisté à différents cours et ont reçu des master-classes individuelles des professeurs russes. Une magnifique et enrichissante occasion pour eux de découvrir la très haute qualité de l’enseignement russe, de se confronter au haut niveau des élèves et de jouer avec eux. Leur semaine fut très chargée du matin au soir, les élèves russes travaillant jusqu’à 8 h par jour à l’Académie et dans les couloirs de leur résidence. Le concert a permis d’apprécier en première partie la grande sensibilité et la virtuosité de Paul Aujoulat (élève de David Lévy) dans des pièces de Bach, Liszt, Debussy et Rachmaninoff. En seconde partie, l’ensemble de jazz, composé de Julien N’Diaye au saxophone, de Clément Douziech à la contrebasse, de Kévin Surfaro à la batterie et

d’Armand Reynaud au piano, a interprété essentiellement des compositions des musiciens en scène. L’auditoire composé d’élèves et de professeurs de l’Académie a été impressionné et très enthousiaste par la prestation des élèves cannois. Un accueil très chaleureux leur a été réservé. Les musiciens français ont été accompagnés durant tout leur séjour par des étudiants parlant parfaitement le français, ce qui leur a permis de visiter Moscou et ses incontournables : la Place Rouge, le Kremlin, le Conservatoire Tchaïkovski, le Musée Tretyakov, le Métro, mais aussi d’assister à de nombreux concerts classique, jazz et de musiques actuelles à l’Académie et dans des clubs de la ville. L’occasion pour eux d‘écouter, mais aussi de jouer, de faire le « bœuf » jusqu’à très tard dans la nuit ! « Je remercie les élèves pour leur maturité et leur enthousiasme, ce fut une expérience artistique et humaine très riche pour nous, et déjà pour certains l’envie de poursuivre des études supérieures à l’étranger. Merci à M. Pavard, l’association des parents d’élèves et l’association Cannes Appassionata sans qui ce séjour n’aurait pu se réaliser … », a déclaré M. Armand Reynaud


Focus ÉBLOUISSANT CONCERT ANNIVERSAIRE

AU THÉÂTRE CROISETTE POUR LES 40 ANS DU CONSERVATOIRE DE CANNES !

PAR PAULE ELLIOTT (CHANNEL RIVIERA)

Q

elle soirée mémorable ! Quelle u célébration ! Une interminable standing ovation dans une salle comble, chauffée à blanc … résultat d’un spectacle de haut niveau, organisé avec talent et doigté dans les moindres détails, par le conservatoire. Ce succès est amplement partagé avec la Mairie de Cannes, fruit d’une politique volontariste axée sur le programme 100% Éducation artistique et culturelle dans tous les quartiers. L’adjoint au Maire de Cannes, délégué à la Culture, Thomas de Pariente, a justement rappelé la place qu’occupait le Conservatoire dans la ville, du dépar-

tement à l’international et ses 140 événements étalés dans l’année. Parmi les personnalités nous avons noté la présence d’Anne-Marie Dumond, vice-présidente du Conseil départemental, de parents d’élèves, amis du Conservatoire et professeurs. Alain Pavard a remercié la Ville de son soutien total puis a détaillé quelques missions du conservatoire notamment dans le milieu scolaire, loué l’enthousiasme et le talent des élèves, l’engagement sans faille des professeurs et le soutien des parents dans le long apprentissage de cet art difficile à apprivoiser pour leurs enfants : la musique. « Mais quel bonheur de la pratiquer », ajouta-t-il, « la musique suscite la curiosité artistique, forme une jeunesse épanouie, ouverte sur le monde, sensible, volontaire et capable d’aller au-delà d’elle-même jusqu’à l’excellence. » Il suffit d’observer les noms des 66 élèves du Conservatoire cités dans le Résonances hors-série distribué au public pour s’en convaincre : depuis 2008, année du dernier anniversaire du CRD, beaucoup ont réussi les redoutables concours d’entrée dans les conservatoires supérieurs de Paris, Lyon, Genève, Lausanne, Bruxelles, Amsterdam, Innsbruck, Essen, d’autres élèves ont trouvé des postes dans des orchestres prestigieux tels l’Orchestre national de Wuhan (Chine), l’Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam ou l’Orchestre National de Lille, d’autres enfin ont choisi la voie de l’enseignement et sont devenus professeurs. Le Conservatoire de Cannes a donc bien rempli sa mission et son directeur a su créer l’impulsion nécessaire qui a engendré le développement de l’établissement et élevé les niveaux des élèves. Beaucoup d’émotion à l’ouverture du rideau  ! 60 élèves violonistes, altistes et violoncellistes des méthodes Suzuki âgés pour la plupart de 4 à 6 ans étaient en scène encadrés par les professeurs Danielle Calvayrac, Mariko Baujard, Vanessa Leteuré et Florence Laugénie. Haut comme trois pommes, ils ont fait craquer le cœur de l’auditoire par leur belle tenue et leur merveilleuse prestation. L’ensemble à cordes cannois à vocation régionale qui, tout juste de retour de Chine, interpréta un concerto


en si mineur pour 4 violons de Vivaldi (solistes : Paul Ballesta, Marie Nicolaï, Viane Favennec, Eve Vandekerkhove) puis l’élégie de Fauré pour violoncelle (soliste Blanche Ballesta) sous la direction de Marie-Christine Forget. Finesse d’exécution, exquises sonorités et émotion assurée pour un public captivé. Jazzy Jazzy  ! Éblouissante performance de cet orchestre de jazz composé lui aussi de 60 jeunes musiciens qui a interprété des musiques de John Williams et John Barry arrangées par Jean-Christophe Di Costanzo, professeur et chef d’orchestre. Formidable succès pour cet ensemble mené d’une justesse et vivacité exemplaires et qui mis plein d’étoiles dans les yeux des auditeurs. Place au théâtre  ! Avec le talentueux chanteur et comédien Sacha Maugée-Mariette accompagné de quelques figurants, un vrai divertissement ! L’orchestre symphonique du Conservatoire dirigé par Marie-Christine Forget dans les œuvres de Rossini (ouverture du Barbier de Séville), Bizet (Carmen), la Habanera avec la merveilleuse chanteuse lyrique Patricia Fernandez puis le Chœur des gamins, avant de terminer avec American de Bernstein. Cent cin-

quante enfants et une vingtaine d’élèves de la classe d’art lyrique étaient alors en scène derrière un brillant orchestre de plus de 70 musiciens. Le spectacle est allé crescendo avec Alain Pavard à la baguette dans le célèbre Pomp and Circumstance d’Elgar pour terminer cette soirée anniversaire avec éclat et sous une interminable standing ovation hautement méritée. Espérons que cet éblouissant spectacle n’est que le premier d’une série à venir ! Nul besoin d’attendre un anniversaire, les riches facettes de nos artistes en herbe méritent d’être encouragées de manière régulière… Bravo encore et merci à tous pour cette parenthèse musicale enchanteresse !


Focus BRILLANTS CONCERTS SCOLAIRES DE PERCUSSIONS DES ÉLÈVES DU CRD ET DE CEUX DES COLLÈGES GÉRARD PHILIPE ET DES MÛRIERS DANS LE CADRE DE L’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

L

es concerts scolaires de percussions du 30 mars coordonnés par les professeurs du CRD Andres Ramos et Thomas Prévost au théâtre de la Licorne ont été un succès !

Au sein d’un programme commun, 5 élèves du Conservatoire et 25 collégiens inscrits dans les projets innovants étaient réunis sur scène. Les collégiens ont pu découvrir un travail musical approfondi qui suscitera peut-être chez certains d’eux la vocation d’approfondir leurs études musicales au CRD. Le programme interprété, exigeant de concentration, de rythme et de musicalité, fut composé d’arrangements de polyrythmies traditionnelles africaines à des classiques du jazz en passant par les musiques de films sans oublier « Bidon 217 », composition originale des élèves des Mûriers. 26 classes des écoles primaires cannoises ont composé un jeune public débordant d’enthousiasme ! Nous ne pouvons qu’encourager et développer ces fusions de savoir-faire entre les élèves du CRD et ceux touchés par les actions EAC pour leur épanouissement et la réalisation de nouveaux projets-concerts d’envergure !


Talk ACADÉMIE D’ÉTÉ 2018 : DESSINER LA MUSIQUE !

J

oie, partage et talent pour cette 14e édition de l’Académie d’été du Conservatoire de Cannes et deux magnifiques concerts pour la clôturer ! Le premier s’est tenu dans les jardins du Conservatoire, l’autre au théâtre la Licorne. Le public émerveillé a apprécié des œuvres de compositeurs divers de Zanetti à Michael Jackson présentées sous formations diverses, du duo à l’ensemble orchestral et vocal, et a chaleureusement applaudi les 69 stagiaires et leurs professeurs.. En partant du l’idée de «  Dessiner la musique  », les lignes pédagogiques et artistiques ont traversé toutes les esthétiques de la musique ancienne et baroque à la musique dite « actuelle » en passant par la pratique de l’improvisation et de la création. Qu’ils soient jeunes débutants ou déjà confirmés, tous ont eu la joie de progresser dans la connaissance de la musique en général et de la technique de leur instrument en particulier. Au delà des notions techniques, l’équipe pédagogique attentive au bien-être de tous a su donner à

chacun des stagiaires l’occasion de s’exprimer et de développer sa personnalité propre. Les témoignages des élèves, des parents et des enseignants sur le Livre d’Or sont d’ailleurs éloquents : « Vive le Conservatoire et tout cet amour de la Musique partagé » ; « Je suis complètement pleine de joie, de bonheur » ; « Merci aux professeurs pour le temps consacré aux élèves, leur patience, leur bienveillance » ; « Merci et bravo aux enfants pour leur attention, leur travail et leur joie de JOUER » ; « Ma fille a énormément changé grâce à vous ». Les 12 professeurs-artistes sont remerciés pour leur total engagement : Christiane Mélani-Benedetti et Jean-François Lorenzetti (pianistes), Jany Muckensturm (violoniste), Silvia Peneva (altiste), Dimitri Goldobine (luthiste, guitariste, claveciniste, orgue médiéval), Alexandre Davin (batteur, atelier improvisation, présentation de la musicothérapie), Florian Gourio (saxophoniste, atelier création), Alain Deshayes (bassiste), Margaux Girardeau (chanteuse, atelier Dali – Khalo), Laetitia Capelle (chanteuse, animatrice), Caroline Debonne (flûtiste), Stéphane Catalanotti (direction musicale, atelier culture), Régine Capelle (pianiste, chanteuse, atelier chorale, coordinatrice). Le prochain rendez-vous est d’ores et déjà pris du 8 au 13 juillet 2019 pour la nouvelle session !


Talk QUELQUES ÉCHOS DE LA CLASSE DE HARPE

C

ette année encore la classe de harpe a participé à de nombreux projets à Cannes, dans le département et à l’étranger. Grand moment estival que le séjour artistique en Italie, à Piasco avec notamment la visite de l’usine Salvi et du musée de la harpe. Tous ont découvert, yeux grands ouverts et émerveillés comment les luthiers réalisent l’intégralité des harpes ainsi que la facture de ce magnifique instrument à travers les siècles. Plus studieux cette fois, certains élèves ont été invités à participer au printemps à de passionnantes master-classes : à St Laurent du Var avec Élisabeth Fontan-Binoche qui leur a fait partager son amour pour le grand compositeur Marcel Tournier, à l’Académie Rainier III de Monaco avec

Pierre-Michel Vignaut pour travailler autour du grand répertoire. En juin, c’est Gwenaelle Ferret, professeur assistant au Conservatoire National Supérieur de Paris, invitée par le Conservatoire de Cannes, qui a proposé à toute la classe un week-end sur l’élaboration d’une méthode de travail et sur l’histoire des pièces jouées. Enfin, bravo à Éléonore Coveliers, Eya Laribi, Clémence Verdier, Mélisande Bontron, Adeline Vauvy, Jeanne Betry, Faustine Calvet et Alice Coveliers qui ont toutes été récompensées au concours des « Harpes juniors » à Nice et au Concours « Prodig’art » à Cannes Nous adressons toutes nos félicitations au professeur Cécile Maudire pour insuffler un tel dynamisme dans la joie d’une passion partagée : celle de la Harpe !

MASTER-CLASS DE TROMPETTE C’est un honneur pour le CRD que d’avoir accueilli en mai dernier Guy Touvron, ancien collègue d’Alain Pavard au CNSM de Paris dans la classe du grand trompettiste Maurice André, pour une série de master-class autour de la trompette et des cuivres. Récompensé par trois Grands Prix Internationaux – Munich, Genève et Prague - il a très tôt commencé une brillante carrière à ce jour couronnée par 3.500 concerts avec de prestigieux orchestres sous la direction de chefs tels que Menuhin, Serge Baudo, Sylvain Cambrelaing, Jean-Claude Casadesus, Emmanuel Krivine, Michel Plasson, Claudio Scimone, etc. Guy a enregistré plus de soixante-quinze disques (EMI, BMG, Philips, Ligia Digital, Erato) et, parallèlement à sa carrière de soliste, il est un pédagogue qui a le souci de transmettre son expérience aux jeunes artistes dans de nombreuses Master-Class et Académies : Juilliard School de New-York, Tokyo, Nice, Biella... Professeur au CNR de Paris et à la Schola Cantorum, il est par ailleurs Officier de l’Ordre National du Mérite et Chevalier des Arts et Lettres. Enfin, Guy a publié la biographie de Maurice André Maurice André, une trompette pour la renommée, aux éditions du Rocher.

AVEC GUY TOUVRON

Ce que Marc Partisani, professeur de trompette au CRD de Cannes, pense de cet échange : «  Nous avons eu cette année le privilège de recevoir Monsieur Touvron, l’un des grands représentants de l’école de trompette française. Personnage haut en couleur, Guy a émaillé la master-class de nombreuses anecdotes glanées au cours de cette vie de tournées à travers le monde. Il a orienté son enseignement autour des qualités techniques, insistant sur la notion de plaisir, d’expression, d’émotion. La généralité de ses propos lui permet de toucher un public large aux sensibilités multiples. Les professeurs des classes de cuivre du Conservatoire de Cannes étaient également présents car les qualités musicales de cet artiste touchent tout musicien, professionnel ou non. Il n’a pas hésité à nous parler de ses doutes, de ses difficultés et des moyens employés pour y remédier, remettant en question des dizaines d’années de pratiques instrumentales pour sa part, donnant à tous les auditeurs des voies de recherches personnelles et de travail à venir. Cette rencontre avec un « grand monsieur de la trompette » doublé d’un homme aimable et charismatique fut une grande chance pour les élèves et les professeurs présents ! » Nous remercions également le magasin Tout pour la musique de Nice pour le prêt d’instruments et la réalisation de l’exposition.


Talk MASTER-CLASS DE PERCUSSIONS PAR GILLES RANCITELLI

C

’est avec joie que le Conservatoire de Cannes a reçu en mars dernier pour une série de master-class publiques le concertiste Gilles Rancitelli.

Soliste a l’Orchestre de Saint-Étienne puis a l’Orchestre de la Garde Républicaine, il est depuis 1998 membre de l’Orchestre National de France (Dutoit, Gatti, Haitink, Masur, Muti, Osawa...) et fonde en 2003 avec ses collègues l’ensemble AD’ONF (festival de Montpellier et Radio France). Ouvert à tous les styles musicaux, il participe à de nombreux enregistrements de musique de films signées par Legrand, Petit, Vangelis, Serra... Ce qu’en dit Andres Ramos, professeur et responsable du département percussions au CRD de Cannes : «  Gilles a partagé un grand nombre de précieux conseils sur la technique instrumentale ainsi que sur l’interprétation du répertoire d’orchestre, sans compter les anecdotes qu’il a su nous rapporter avec humour sur les grands chefs et sur les coulisses du travail d’un orchestre. Je suis ravi car il a ouvert une porte à nos élèves qui ne connaissent pas le monde des grands orchestres ! Il a également réussi aussi à faire travailler les plus jeunes pour leur proposer une belle initiation au tambour de basque,

un des accessoires les plus importants des percussionnistes à l’orchestre. Pour ces jeunes musiciens, commencer le tambour de basque avec un des solistes de l’Orchestre National de France restera une très belle expérience. » Témoignages d’élèves : « Ce fut un réel plaisir que de rencontrer Monsieur Rancitelli. Il est dynamique et généreux. Je suis repartie avec de nouveaux outils techniques, j’ai compris l’importance de bien connaître les œuvres interprétées ainsi que de porter plus d’attention aux autres instruments afin de bien me placer dans l’ensemble. Merci au Conservatoire pour cette expérience très enrichissante ! » Geneviève Desjardins

« Gilles Rancitelli nous a transmis diverses recommandations pour passer un concours. Il nous a donné de bons conseils, notamment sur les nuances et le jeu à adopter avec un orchestre, mais également sur les baguettes et accessoires adéquats pour approcher les différents styles de jeu. » Matteo Sausse Le CRD de Cannes adresse ses plus vifs remerciements à Gilles Rancitelli !


Talk MASTER - CLASS D’INSTRUMENTS ANCIENS

L

e printemps dernier a été riche en événements consacrés à la musique et aux instruments dits « anciens  », autrement dit, préclassiques.

Le 7 avril, Pascal Gallon, professeur de luth des conservatoires d’Aix et de Toulon, partageait avec nos élèves ses multiples expériences. Multi-instrumentiste, Pascal joue avec un bonheur égal le cistre (instrument à cordes pincées métalliques) et tous les modèles de la danse Renaissance. Il nous proposa donc de deux master-classes : celle de luth (où nous pûmes apprécier la finesse et la profondeur de son travail musical, notamment avec un quatuor d’instruments à cordes pincées) et celle de danse où, luthistes ou non luthistes, ont évolué et dansé au rythme de branles, pavanes et allemandes. Le récital que Pascal donna le soir même dans la salle d’orchestre (avenue des Arlucs), fût une sorte de parcours encyclopédique autour des instruments à cordes pincées de la Renaissance. Le public découvrit non seulement différents modèles de luths, mais aussi des instruments rares et étranges, tel que l’Orpharion, espèce de luth à cordes métalliques (ou, si vous préférez, cistre accordé comme

un luth), à la résonance douce, longue, lumineuse et presque immatérielle. Le 16 juin à Miramar (salle des expositions), Charlotte Marck (organiste, claveciniste, compositrice, professeur de clavecin du Conservatoire de Nice) fit découvrir à nos élèves clavecinistes et pianistes le clavicorde, le plus sensible des instruments à clavier. La quasi-absence de mécanique (qui est beaucoup plus élémentaire que celle du piano ou du clavecin) met le doigt du musicien en contact presque direct avec la corde. Le clavicorde est le seul instrument à clavier (non électrique) capable d’exécuter un vibrato et, en général, de modifier le son après l’attaque. Il est donc très difficile à jouer, car il exige un très grand contrôle de la qualité de chaque note. Son seul « désavantage », le très faible volume sonore. Du coup, le domaine du clavicorde n’est pas un grand concert public, mais l’intimité d’un studio. C’est un instrument à jouer surtout pour soi-même et pour un public intime or, lorsque l’on en joue dans une petite salle et que le silence absolu s’installe, le public a l’impression de se retrouver à l’intérieur même de l’instrument, ainsi chaque infime détail du discours musical et chaque petite nuance est mis en valeur, un mezzo-forte produit par exemple l’effet psychologique d’un fortissimo. C’est ce que le public a découvert lors du récital que Charlotte donna le soir, avec un programme de musique allemande des XVIIe-XVIIIe siècles (Kuhnau, Kirnberger, J.S. et C.Ph.E. Bach… Dimitri Goldobine (professeur d’instruments anciens)


News RICHARD GARSON, PIANISTE ACCOMPAGNATEUR DE LA CLASSE DE CHANT ACTUEL

L

e Conservatoire de Cannes est heureux d’accueillir Richard Garson comme nouvel accompagnateur de la classe de chant actuel de

Jeanne Ball.

Après avoir débuté l’étude du piano classique, Richard est instantanément séduit par de grands artistes de jazz tels que Miles Davis, Michel Petrucciani et Chick Corea Akoustic band ! C’est une véritable révélation de vocation et de sensibilité musicale ! Son parcours d’études se répartit entre la France et les États-Unis. Devenu professionnel, il passe de nombreuses années en piano-bar, donne des concerts et accompagne le chanteur cubain Al Pollan et la

chanteuse anglaise Lizzy Parks. Il est également pianiste résidant du palace Belles-Rives au Cap d’Antibes depuis huit années et membre du groupe hommage à Chick Corea Chic to Chick. « Ce qui me tient à cœur dans le partage musical que représente l’accompagnement au piano des voix, c’est de pouvoir découvrir et encourager les chanteuses et chanteurs en devenir ainsi que ceux déjà confirmés. Un timbre de voix, c’est une signature vocale, c’est parfois inimitable, unique. C’est le véritable « instrument-roi » ! Je suis heureux d’assister Jeanne Ball dans son enseignement vocal, elle est passionnée, talentueuse et pédagogue. »


News ATELIERS D’OUD ET DE CHANT ORIENTAL AVEC IHAB EZZELDIN

L

e Conservatoire de Cannes est heureux d’accueillir cette année Ihab Ezzeldin afin d’enseigner l’Oud et le chant oriental. Formé à l’Institut de Musique Orientale d’Alexandrie, il est également élève de Baligh Hamdi, compositeur égyptien. En France, Ihab suit une formation professionnelle musicale au CFPM (Centre Formation Professionnelle de Musique). Chanteur-compositeur et joueur d’oud agréé auprès de la radio-télévision d’Alexandrie en Égypte (plusieurs enregistrements pour la radiotélé d’Alexandrie), chanteur au sein de l’orchestre « SAÏD DARWISHE » à Alexandrie, il intervient aussi au centre « ETM » (Ecole des Technologies Musicales) à Genève (Suisse). • Chant oriental, quels sont les buts définis : - initier les élèves débutants au chant oriental et pour ceux qui souhaitent l’approfondir, élever leur niveau, - mettre en place une nouvelle expérience en interprétant différents styles et genres pour apprendre le répertoire classique oriental : Oum kalthoum et Fairouz ainsi que Farid El Atrache, Abd Elwahab, - développer une éducation modale et auditive qui permettra à l’élève d’acquérir progressivement une autonomie musicale.

• L’Oud, les objectifs : - l’apprentissage se fera principalement et simultanément à l’oral avec des partitions, ce qui permettra de développer une oreille musicale, - la transmission à l’élève de toutes les techniques d’utilisation du plectre en étudiant les principaux styles de la musique instrumentale orientale tels que la Tahmila, le Bashref, le Samai ainsi que les gammes « Maquam » et les modulations, - savoir accorder son instrument. « Cette pédagogie insiste sur l’importance de travailler l’écoute, la disponibilité, l’élève apprendra ainsi à mettre en pratique tous ses atouts techniques et culturels pour développer son expression, son langage personnel dans le but de se mettre en situation d’improvisation, de création et de créativité. Je souhaite offrir aux élèves un nouveau voyage musical avec des normes et des sonorités différentes, élargir leur vision du monde oriental. Permettre ainsi la découverte de l’histoire de la musique orientale et son rayonnement ».


MER. 22 (HORAIRES À PRÉCISER) CRD CHÂTEAU, BLEUETS, ARLUCS, RANGUIN Journée Portes ouvertes

MARS 2018

CONCERTS - 2018/19 - ENTRÉE LIBRE

CONSERVATOIRE DE MUSIQUE ET THÉÂTRE DE CANNES (CRD)

OCTOBRE DU DIM. 9 AU DIM. 21 À 11H30 MARCHE FORVILLE Moments musicaux de Forville classe d’Armand Reynaud (jazz, percu, musiques actuelles, Bossa)

NOVEMBRE SAM. 17 DE 13H À 16H CONSERVATOIRE Initiation au clavecin et au clavicorde pour les pianistes 1 SAM. 24 DE 14H À 19H ARLUCS Master-classe de chant lyrique

DIM. 10 À 16H LICORNE Les Ans-chanteurs SAM. 9 DE 9H À 12H CONFÉRENCE ET DE 13H À 16H MASTER-CLASS CONSERVATOIRE SALLE 208 Conférence et Master-classe Sound design dans le jeu vidéo par Schwartz Aymeric DIM. 17 À 16H LICORNE Concert Métissage SAM. 23 DE 13H À 16H CONSERVATOIRE Initiation au clavecin et au clavicorde pour les pianistes 3 DIM. 24 À 18H LICORNE Conte musical

MARDI 4 DE 10H À 12H30 ET DE 14H À 17H) CONSERVATOIRE Gestion du trac avec Patrick Roger

SAM. 30 ET DIM. 31 MIRAMAR ET CRD Musique et écriture contemporaine Master-class (9h-18h CRD) et Concert (Dim. 31 à 16h) par Mercier Thierry et Helène Breschand

SAM. 8 À 18H LICORNE Les classes Suzuki célèbrent Noël !

SAM. 30 À 20H ÉGLISE PROTESTANTE CONCERT CHORAL

DÉCEMBRE

VEND. 14 À 20H LICORNE Noël des Instruments ! VEND. 21 À 20H LICORNE Noël des Voix !

2019

JANVIER SAM. 19 DE 13H À 16H CONSERVATOIRE Initiation au clavecin et au clavicorde pour les pianistes 2 SAM. 26 À 20H ÉGLISE PROTESTANTE Concert Chant lyrique DIM. 27 À 18H30 CHAPELLE ST CASSIEN Concert de la classe de musique ancienne MER. 30 À 20H THÉÂTRE ALEXANDRE III Évaluations des classes de théâtre

FÉVRIER SAM. 2 À 17H ET À 20H MIRAMAR Musique de chambre et piano à quatre mains DIM. 3 À 16H LICORNE Concert BattSax

LUNDI 27 ET MARDI 28 À 18H30 ET 20H LICORNE Écoliers en Scène MER. 29 À 20H MIRAMAR Concert Création-compositions MER. 29 À 20H THÉÂTRE ALEXANDRE III Rencontres des classes de théâtre DU DIM. 12 MAI AU DIM. 30 JUIN À 11H30 MARCHE FORVILLE Moments musicaux de Forville (jazz, percu, musiques actuelles, Bossa)

JUIN SAM. 1er À 16H30 ET 20H THÉÂTRE ALEXANDRE III Rencontres des classes de théâtre DIM. 2 À 16H LICORNE Opérette MER. 5 DE 10H À 18H CRD Garden party

AVRIL

SAM. 6 DE 9H À 12H CONFÉRENCE ET DE 13H À 16H MASTER-CLASS CONSERVATOIRE SALLE 208 Conférence et Master-classe Sound design dans le jeu vidéo par Schwartz Aymeric VEND. 26 À 20H, ENTRÉE PAYANTE ÉGLISE ND DES PINS Cartes blanches à Ensemble à cordes cannois à vocation régionale

JEUDI 6 À 20H ET VEND. 7 À 20H LICORNE Écoliers en Scène SAM. 8 À 20H ÉGLISE PROTESTANTE Concert harpe SAM. 15 À 20H ÉGLISE PROTESTANTE Musique Ancienne DIM. 16 À 16H LICORNE Chœurs en fête ! MER. 12 À 17H ET 20H MIRAMAR Musique de chambre et piano à quatre mains

SAM. 27 À 20H MIRAMAR Audition du Cycle supérieur

MER. 19 20H MIRAMAR Concert des Disciplines d’érudition

DIM. 28 À 16H LICORNE Big-Band de Jazz

MAI SAM. 4 DE 13H À 16H CONSERVATOIRE Initiation au clavecin et au clavicorde pour les pianistes 4 DIM. 5 À 18H LICORNE CONGA ! DIM. 12 À 16H LICORNE Orchestre à cordes et musiques tziganes

DIM. 30 À 16H, ENTRÉE PAYANTE ÉGLISE ND DE BON VOYAGE Grand concert de fin d’année

JUILLET SAM. 13 À 17H LICORNE Concert clôture Académie d’été

d’infos sur cannes.com

Un événement #MairiedeCannes

Résonances N° 46 - Octobre 2018  

Le magazine du conservatoire à rayonnement départemental de musique et théâtre de Cannes.

Résonances N° 46 - Octobre 2018  

Le magazine du conservatoire à rayonnement départemental de musique et théâtre de Cannes.