Page 1

DES SOURIRES ET DES POMMES

DES SOURIRES ET DES POMMES

Louis Dubost Valérie Linder

Le pommier en tremble encore comme un gros chat le soleil s’est juché entre les branches

Poèmes de

Louis Dubost Illustrations de

si tu as faim ne crains rien

Valérie Linder

croque les pommes et le soleil avec

Pour lecteurs à partir de 5 ans et jusqu’à plus que centenaires.

La collection « Le Farfadet bleu » a quitté les éditions L’Idée bleue et poursuit son aventure sous l’enseigne des éditions Cadex.

le farfadet bleu CADEX

ISBN 978-2-913388-78-9 Prix : 9 €

9 782913 388789

fb

le farfadet bleu CADEX ÉDITIONS

19, rue d’en Quissé - Russan 30190 SAINTE-ANASTASIE

www.cadex-editions.net


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 2


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 3

Des sourires et des pommes


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 4

Louis DUBOST, né en 1945 dans le Brionnais (Saôneet-Loire), vit en Vendée. Retraité de l’enseignement, il vient de se mettre en retrait de l’édition (Le Dé bleu) pour passer plus de temps à contempler le temps qui passe sur ses travaux d’écriture (un peu), de jardinage (bio) et les rires de ses (bientôt sept) petits-enfants. Auteur d’une trentaine d’ouvrages, en particulier de Fine pluie mouche l’escargot et Tu me libellules, deux anthologies dans la collection « Le Farfadet bleu », il vient de publier un livre de nouvelles On a mis Papy dans le coffre de la voiture (éditions Le Bruit des autres, 2009) et un premier roman La Demoiselle aux lumas (Geste éditions, 2010). Valérie LINDER, née en 1969 à La Roche-sur-Yon (Vendée), vit à Clisson, près de Nantes. Elle enseigne les Arts Appliqués. Plasticienne, elle a exposé ses travaux dans plusieurs lieux en France. Elle a illustré La Belle Vitesse d’Ariane Dreyfus, Mange-matin de Valérie Rouzeau et Un éditeur… Voilà ! (collectif) parus dans la collection « Le Farfadet bleu ». Elle a illustré d’autres textes d’auteurs, notamment ceux d’Amandine Marembert (Du baume stick dans la douceur, La Yaourtière éditions), Ariane Dreyfus (couvertures de L’Inhabitable et La terre voudrait recommencer chez Flammarion, Iris c’est votre bleu au Castor Astral), Hoai Huong Nguyen (P a r f u m s et D é s e r t s c h e z L’Harmattan). Les éditions Esperluète ont publié Grammaire de l’amante en 2005 et J’habite une seule maison en 2008, dont elle signe à la fois les textes et les illustrations. Par ailleurs, elle crée et diffuse de petites collections de cartes postales.


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 5

Louis Dubost

DES SOURIRES ET DES POMMES Illustrations

Valérie Linder

Ouvrage publié avec le concours du Centre National du Livre

le farfadet bleu CADEX ÉDITIONS

2010


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 6


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 7

SEL SOLEIL SORCIERS

1 le mot soleil n’est pas le soleil et les sept sorciers hésitent encore cela va de soi 2 soleil haut beaux sorciers les sept mains échangent le sel cela va de soi

7


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 8

3 les mains des sorciers ne tremblent guère pour flÊchir le soleil cela va de soi 4 les mains tant belles et si peu de sel les sept sorciers croquent le soleil cela va de soi

8


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 9

5 le sel le soleil dans les mains les sorciers hĂŠlas meurent par sept chacun pour soi


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 10

PAYS

Ici le ciel ordonne la pluie et le beau temps ce n’est pas un ciel où l’on joue avec le soleil les oiseaux y sont habiles à froisser les mots à parler et déparler dans l’indifférence du jour

10


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 11


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:49

Page 12

MIDI

Midi ne pèse guère sur la pierre et la pierre son juste poids le soleil rassure les oiseaux qui hésitent simplement horloger dans la tiédeur verte.


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:49

Page 13

TONDEUSE

La tondeuse n’aboie plus. Son maître la morigène. Alors tout doucement elle replie ses deux roues avant, pose sa tête dessus, et remue la queue.


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:49

Page 14

POMMIER

Le pommier en tremble encore comme un gros chat le soleil s’est juchÊ entre les branches si tu as faim ne crains rien croque les pommes et le soleil avec

14


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:49

Page 15


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:50

Page 16

LIBELLULE

Demoiselle légère au vol immobile Demoiselle légère au vol supersonique Demoiselle légère preste, effarouchée Demoiselle court-vêtue d’un lambeau de soleil Demoiselle qui fuit la bise de septembre Quelle grâce inquiète te hante, libellule ?


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:50

Page 17


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:51

Page 18

HIRONDELLES

Le feu parfois devient friable celui-ci soleil sur un vol d’hirondelles qui va qui vient au gré des vents adverses si peu détourné au cours du voyage lorsque grésillent soudain les ailes.


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:51

Page 19

PHÉNIX

Comment oublier l’oiseau boréal les ailes déployées contre le jour qui meurt dans le feu d’épines ses œufs pareils à des mots extrêmes brasillent encore dans les yeux dénicheurs.

19


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:51

Page 20

MÉSANGE

Une étincelle de sang sur la branche la mésange pâle épave de plumes et d'effroi entre sève et glu raidit enfin sa plainte. Mes rancunes d’enfant suintent dans la mémoire mais l’ange mauvais a quitté le jardin et ses culottes courtes aujourd’hui je tiens vigueur et remords de la mésange écorchée


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:51

Page 21

WYANDOTTE

OK ma poule dit l’oncle Sam dans sa ferme du Montana il compte les œufs les gros œufs verts comme des dollars ainsi pond pond pond la poule de l’oncle Sam

NdlA – Ce poème figure dans Les Zanimots de Didier Godart (éditions Le Dé bleu).

21


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:51

Page 22

FORCE MAJEURE

Le phare froisse les petits chalutiers le port les chemins qui mènent au port avec presque pas de lumière ne plus s’étonner si force majeure quelques poèmes moutonnent en nous Octobre témoigne une fois de plus le gros insecte métallique ment comme il respire une mouette rieuse nargue son charabia son rire cisaille la laine des crachins


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:52

Page 23


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:52

Page 24

Parce qu’il pleut plus qu’ailleurs la lune a mis les moutons dans son lit ses yeux ont la douceur des lupins une sagesse qui pâture et bien davantage.


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:53

Page 25


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:53

Page 26

L’ESCARGOT EST SÉRIEUX AVEC L’OBJET DE SES RÊVES

Après l’averse l’été renverse les jardins et le cœur gros dedans la coquille l’escargot s’en va dans l’herbe maigre pareil au temps qui passe au large et si humble Il s’en va l’escargot vers la Bourgogne ou la Vendée et le voici qui fait trace dans les allées mal ratissées au milieu du dictionnaire parfois ça met le temps


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:53

Page 27

Que signifie écrire pour l’escargot e a o s’abouchent au carré d’escourgeon voyelles à mâcher dans le vert humide du thym de l’ortie ou du papier poisseux le chemin grignoté se dérobe encore Poème escargot écrit petit avec de longs silences rognés rongés il s’attarde s’en va sur la page qui oublie et ça dérange un peu les mots tirés au cordeau l’escargot est sérieux avec l’objet de ses rêves.


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:53

Page 28


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:55

Page 29


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:56

Page 30

L’ESCARGOTIER

Malgré la pluie cet homme là-bas qui fouille les haies et les talus les herbes au pied des arbres il va et vient vêtu de sac et de corde anonyme il n’a que les mots et les os et le saviez-vous la langue nouée.


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:57

Page 31

DES JOURS SANS

Il y a des jours sans où rien ne va ni ne va pas où rien n’a vraiment de sens bouts des doigts et demi-mots pas de rires pas de larmes vraiment rien un peu moins que rien comme le frôlement de la nuit avant la nuit faire avec.

31


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:57

Page 32

TROP BREF

Quand l’été n’a plus que la pluie et les os que le ciel est trop bref pour l’œil tout se tient à la vie à la mort dans le cœur.


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:57

Page 33


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:58

Page 34

COMPTINE

Les mots ne manquent pas d’air la mer ne manque pas d’eau les mots en l’air la mer à vau-l’eau les mots amers la mer à mi-mots les mots à mots la mer amère et quand les mots n’ont plus d’o et quand la mer n’a plus d’r les mots la mer la mer les mots ne roulent pas sur l’or.

34


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:58

Page 35


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:58

Page 36


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:58

Page 37

LES MOTS

Les gros les petits ceux de la fin jetés en l’air et qui blessent les doux les vifs qui vont seuls qui font mal et dont on se soûle les fous les coupés les sans un les de trop qu’on n’a pas trouvés les sautés les pas pipés les oubliés les comptés qu’on garde sous le coude pour avoir le dernier et ceux de tous les jours qui se bousculent que l’on souffle dont on souffre qui font l’amour qui sont la mort rien que des mots des mots des mots


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:59

Page 38

LE BOUT DU MONDE

Le bout du monde est au bout du chemin et le chemin il va jusqu’où ?

À l’autre bout il y a le bonheur et l’autre bout c’est encore loin ?


DesSourires3.qxp

8/11/10

16:01

Page 39


DesSourires3.qxp

8/11/10

16:03

Page 40

Tu colles au chemin comme un escargot têtu Tu erres dans le monde le corps et le cœur à la peine

À bout de forces pour joindre un bout à l’autre c’est quoi un homme, c’est ça ?

L’homme est un vaste monde le bonheur un chemin possible et pourquoi tu n’irais pas jusqu’au bout ?


DesSourires3.qxp

8/11/10

16:03

Page 41


DesSourires3.qxp

8/11/10

16:03

Page 42

ABC SALUT LES COPAINS

Un cheveu sur la langue Alix commence la récré avec une BD Bernard très inquiet cherche en vain Bianca derrière la mappemonde flegmatique Christopher lit d’horribles histoires de vampires plus sage Daniel bouche bée est l’amoureux muet de Manon Élise se demande songeuse où peut bien être la vraie vie pour un peu François irait demain revoir sa Normandie quant à Gaston le pauvre il fait toujours une gaffe après l’autre Hector le bel Hector rêve de ses cousines à Saint-Malo Isidore, mais où donc est passé ce satané farceur

42


DesSourires3.qxp

8/11/10

16:03

Page 43

le gros Jacques s’empiffre beuark ! de bananes à la moutarde magne-toi, Karl, on t’attend l’école n’est pas encore finie Luce n’a pas de vélo mais une cigale dans la tête Marion, elle, pas de cigale mais un vélo et des yeux myosotis Nicole agace les garçons avec des trucs en plumes dans les couettes et presque le bonheur Olivier son cousin n’a d’yeux que pour elle Patrice s’en fiche complètement il trie ses billes le compte y est quand un ange passe sous le préau on peut entendre sangloter Quentin Robert envie son grand frère parti au Montana pêcher la truite


DesSourires3.qxp

8/11/10

16:03

Page 44

dès qu’elle sourit Sylvie fait rougir les garçons et même le maître le père de Tristan est poète ce qui va sans dire vu le prénom Uta arrive tout droit de Berlin timide blonde et bilingue pas revoir Valérie qui s’en va à Paris et pourquoi on sait pas peut-être qu’elle y verra au théâtre la sœur de William Xavier s’en moque bien la télé c’est mieux pas cher et chez soi elle n’a pas de chez soi Yasmina SDF et sans-papiers et Zoé gentille commère siffle déjà la fin de la récré

(Dans ce poème, les prénoms font allusion à des poètes, des écrivains, des acteurs de cinéma, des gens « connus » — essayer de les retrouver.)


DesSourires3.qxp

8/11/10

16:03

Page 45


DesSourires3.qxp

8/11/10

16:03

Page 46

Ă€ Alix, Ethan, Laurette, Lilian, Lou-Ann, Marie, Martin et Nahel. (L. D. et V. L.)


DesSourires3.qxp

8/11/10

16:03

Page 47


DesSourires3.qxp

8/11/10

15:48

Page 1


DesSourires3.qxp

8/11/10

16:04

Page 48

Achevé d’imprimer en novembre 2010 sur les presses de In-Octo à Salasc (Languedoc-Roussillon). Dépôt légal : 4e trimestre 2010. © Cadex Éditions, 2010 ISBN 978-2-913388-78-9


DES SOURIRES ET DES POMMES

DES SOURIRES ET DES POMMES

Louis Dubost Valérie Linder

Le pommier en tremble encore comme un gros chat le soleil s’est juché entre les branches

Poèmes de

Louis Dubost Illustrations de

si tu as faim ne crains rien

Valérie Linder

croque les pommes et le soleil avec

Pour lecteurs à partir de 5 ans et jusqu’à plus que centenaires.

La collection « Le Farfadet bleu » a quitté les éditions L’Idée bleue et poursuit son aventure sous l’enseigne des éditions Cadex.

le farfadet bleu CADEX

ISBN 978-2-913388-78-9 Prix : 9 €

9 782913 388789

fb

le farfadet bleu CADEX ÉDITIONS

19, rue d’en Quissé - Russan 30190 SAINTE-ANASTASIE

www.cadex-editions.net

Profile for Cadex Éditions

Des sourires et des pommes de Louis Dubost et Valérie Linder  

Des sourires et des pommes est publié dans la collection « Le Farfadet bleu ». La particularité de cette collection « jeunesse » est de rend...

Des sourires et des pommes de Louis Dubost et Valérie Linder  

Des sourires et des pommes est publié dans la collection « Le Farfadet bleu ». La particularité de cette collection « jeunesse » est de rend...

Profile for cadex
Advertisement