Page 1

Prydegroup France S.A Bd de la fosse 11- Entrepôts de Thumeries, BP 35 62160 Grenay, France Tel: +33 (0)3 21 74 45 10 Fax: +33 (0)3 21 74 45 20 Email: info@prydegroup.fr www.cabrinhakites.fr Imprimé à Hong Kong. Sauf erreur ou omission. Document non contractuel.

Brochure-FR.indd 24

25/08/09 17:19:45

Brochure-FR.indd 1

25/08/09 17:13:24


Brochure-FR.indd 2

25/08/09 17:14:24

Brochure-FR.indd 23

25/08/09 17:19:31


*THE

IDEAS

2000

Cabrinha intègre le Groupe Pryde

2001

Pete lance les ailes Black Tip et Co2 Planches Surface to Air et Autopilot Membres fondateurs du team : Elliot Leboe, Julie Prochaska, Dylan Grafmyre Marc Ramseir entre dans le team pour toucher les riders Européens Martin Vari entre dans le team en Avril 2001 Martin Vari Champion du Monde Julie Prochaska Championne du Monde

AND EVENTS FROM

10 YEARS RIDING HAVE LED US TO

2002

Co2, Access André Philipp nous rejoint en fin de saison Elliot Leboe se déchire les ligaments du genou à Leucate Cabrinha déménage dans les locaux de NeilPryde Maui à Kahului Martin Vari Champion du Monde André Philipp Vice-Champion du Monde

WHERE WE ARE

TODAY. *

LES IDÉES ET LES ÉVÉNEMENTS DE 10 ANS DE RIDE QUI NOUS ONT AMENÉS LÀ OÙ NOUS EN SOMMES AUJOURD’HUI.

2003

Lancement du système Recon Riders : Martin, André, Julie, Marc, Elliot

2004

PETE CABRINHA REMPORTE LE TROPHÉE BILLABONG XXL AVEC LE RIDE D’UNE VAGUE DE 21 M À JAWS, MAUI, LE 10 JANVIER Article dans Time Magazine, Panthéon de l’Aventure Pro Span, Tap Out Riders : André, Gianni Aragno, Marc, Julie, Elliot

2005

Sortie du DVD Metropolis Présentation de l’aile Bow ( Crossbow, Switchblade ) Override, Custom, Sprint Riders : André, Susi, Damien Thomas Coquelet est Champion du Monde KPWT

2006

Pro Span Extrême André, Susi, Cam, Richman brothers (Shawn, Jesse)

2007

Sortie du DVD Catalyst

2008

Sync, IDS Jesse Richman est Champion du Monde KPWT

2009

Présentation de la Nomad Démarrage du Youth Empire

2010

L’Année du Rider

Brochure-FR.indd 3

25/08/09 17:14:57


PETE CABRINHA Lieu de résidence : Maui, Hawaii Années de pratique : Depuis le début Matériel : Nomads, S-Quad, Thruster Destination de surf trip favorite : Tahiti Autres passions en dehors du kite : L’art, la photographie, les voyages Quelle musique dans ton iPod ? Kanoa, Citizen Cope, Lupe Fiasco, Maroon 5, Stones, Bob Marley Indispensable : iPhone

Brochure-FR.indd 4

25/08/09 17:15:03


,

,

,

QU EST CE QUI FAIT DE 2010 L ANNEE DU RIDER

2010 marque le 10ème anniversaire des ailes de kitesurf Cabrinha. L’année du rider représente le début d’une ère nouvelle qui reconnaît la contribution de nos riders au sport et à la marque Cabrinha. 2010 marque aussi un changement d’orientation de la société vers une structure de développement basée sur les riders. Dans le terme ‘riders’, nous englobons aussi bien le débutant que le compétiteur professionnel. Nous sommes dans le kitesurf pour proposer du matériel de qualité à tous les styles de riders. Nous sommes concentrés sur l’expérience globale vécue par les riders et nous n’utilisons que des technologies qui profitent aux riders de façon palpable. L’année du rider célèbre aussi le style et la culture de notre sport, pas seulement les produits que nous fabriquons. Il se passe beaucoup de choses à terre et sur l’eau qui n’ont pas grand-chose à voir avec le type de matériel utilisé pour rider. Les riders eux-mêmes font la démonstration de leur style de vie autant que de leur talent sur l’eau. Je pense que cela contribue beaucoup à l’attrait du kitesurf.

Peux-tu définir ta vision du kitesurf en trois mots ?

PERFORMANCE. SIMPLICITÉ. STYLE. Le succès à long terme de notre sport dépend en grande partie de ces trois choses. La performance sera poussée par la concurrence entre les riders et entre les marques. Donc le niveau de performance des produits va continuer à progresser, c’est une certitude. Cependant, améliorer la performance tout en simplifiant le produit est un défi que seules quelques-unes des marques les plus habiles sauront relever. Et je pense enfin que le kitesurf doit réaligner son image et son attrait en général avec les sports qui partagent son ADN, comme le surf et le wakeboard. Je crois que le kitesurf a bien plus à offrir à ses clients que les toutes dernières technologies. Il correspond à une façon de vivre très agréable qui n’est pas toujours représentée comme il faudrait.

Après 10 ans de présence dans le kitesurf, quelle est la prochaine étape pour Cabrinha ?

Développer la marque Cabrinha dans les secteurs pertinents où elle est légitime. Nous avons déjà commencé à étoffer notre gamme de planches de surf, et nous avons l’intention de continuer dans cette direction. Nous investissons aussi lourdement sur le marché du matériel de course qui augmente rapidement. Nous voulons être une marque complète, capable de fournir du matériel haut de gamme aux riders de toutes les disciplines.

Brochure-FR.indd 5

25/08/09 17:15:10


JESSE RICHMAN

Age : 16 16 Lieu de résidence : Maui, Hawaii / mon board-bag Années de pratique : 7 Sponsors : Cabrinha, NPX Matériel : Nomad et Caliber ou S-Quad Site internet : www.jesserichman.com Si je n’étais pas kitesurfer professionnel, je serais : un pilote Quelle musique dans ton iPod?: iPod ? De tout Site internet favori : www.stumbleupon.com Qu’est-ce que tu regardes en ce moment? moment ? L’océan Un conseil pour mieux voyager : répétez après moi : c’est un sac de golf Indispensable : iPod

Brochure-FR.indd 6

25/08/09 17:15:17


TU VIENS JUSTE DE FINIR UN TOUR DE FRANCE EN CAMPING CAR AVEC 8 PERSONNES. C’était comment de l’intérieur ?

On a vraiment bien rigolé. Nous avons découvert des supers spots à travers la France et on a passé de bons moments. C’était une expérience très enrichissante, se retrouver avec d’autres riders du Team pendant 15 jours avec un seul but: trouver les meilleures conditions. Vu les tricks que tu envoies, tu dois souvent te faire mal. Lesquels font mal et comment restes-tu en forme ? TOUS. Quand je fais une grosse session je le ressens vraiment après. Mais je suis un entraînement pluridisciplinaire sérieux et je fais tout le temps attention à garder mon corps en bonne santé. Pourquoi le kitesurf te plaît-il tant ? Le kitesurf est vraiment un sport phénoménal, pratiqué par des gens extraordinaires. Ce sport m’a fait voyager dans le monde entier et m’a donné la possibilité de rider sur des spots de rêve. Tu as beaucoup voyagé. Peux-tu nous citer un spot où on ne pense pas aller, mais où on devrait, et expliquer pourquoi ? La plupart des spots de kitesurf où je suis allé sont des destinations bien connues. Personnellement, mes spots préférés sont l’Australie de l’Ouest, la Grèce, et chez moi à Maui. POUR L’INTERVIEW COMPLÈTE ALLEZ SUR CABRINHAKITES.COM

Brochure-FR.indd 7

25/08/09 17:15:20


SUSI MAI Age : 25 Lieu de résidence : Cabarete, République Dominicaine Années de pratique : 6 Sponsors : Cabrinha, Red Bull, Animal Matériel : Nomad et Caliber Site internet : www.facebook.com/susimai Si je n’étais pas kitesurfeuse professionnelle, je serais : au chômage Quelle musique dans ton iPod ? Linkin Park, Xavier Rudd, Eminem, Reggae Qu’est-ce que tu regardes en ce moment ? True Blood (une série américaine) Un conseil pour mieux voyager : toujours avoir des sucreries dans son bagage à main. C’est parfait quand on est fatiguée après un long vol et qu’on doit prendre un autre avion ou aller à l’hôtel.

Brochure-FR.indd 8

25/08/09 17:15:29


,

,

,

,

TU AS ETE TRES OCCUPEE AVEC LES SHOOTINGS PHOTOS, LES , , , PLATEAUX TELE, LES COMPETITIONS ET LE PARACHUTISME. Quels ont été les moments forts de l’année passée ? J’ai beaucoup bougé. En février j’ai organisé un trip kitesurf entre filles en République Dominicaine et à Necker Island, avec Tuva Jensen, Tomoko Okazaki et Tracy Kraft. Jusqu’à présent c’est mon meilleur souvenir de l’année. Je me suis baladée en voiture à Cuba, j’ai fait un essai pour la télé à Londres, d’autres séances télé en Californie et à Orlando, et j’étais au Triple S de Hatteras qui est ma compétition préférée de l’année. J’ai passé mon brevet de parachutisme récemment pour sauter en solo, je veux sauter à nouveau bientôt Ton ‘Mai Tai Camp’ avec Bill Tai n’en est qu’à sa troisième année et il attire beaucoup l’attention des médias. En quoi est-il si intéressant ? C’est drôle parce qu’on ne fait pas de pub pour le Mai Tai, on en parle à personne d’autre que les gens que nous invitons. Mais les nouvelles vont vite avec Twitter, tout le monde est connecté maintenant. C’est incroyable de voir à quel point le Camp a grandi ces dernières années pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, et je crois que ce qui rend l’événement si attrayant est qu’il soit si exclusif. Les participants sont triés sur le volet par Bill Tai, un investisseur en capital-risque de la Silicon Valley. Il a une telle capacité à sentir les gens qu’au final l’équipe est toujours super intéressante et très positive. Je suis vraiment heureuse d’être impliquée dans un événement avec du kitesurf et des businessmen de haut vol. Je trouve ça fantastique que des gens si intelligents soient si heureux de faire simplement voler une aile. D’après toi, comment faire venir plus de femmes au kitesurf ? Je crois que la première chose est de concevoir plus de matériel spécifique pour les femmes. Les filles veulent se sentir belles sur l’eau et si elles voient du matériel avec un look féminin dans un magasin elles auront envie de l’essayer. Et si on parlait plus des filles qui font du kitesurf cela donnerait envie à d’autres de s’y mettre, ça leur parlerait. Je n’ai eu envie de faire du kitesurf qu’après avoir vue des filles déchirer sur l’eau. POUR L’INTERVIEW COMPLÈTE ALLEZ SUR CABRINHAKITES. COM

Brochure-FR.indd 9

25/08/09 17:15:32


DAMIEN LEROY / “Damo” Age : 27 Lieu de résidence : Naples, Floride Années de pratique : 10 Sponsors : Cabrinha, The Black dog, Corner Five, NPX, Lynch Associates Matériel : Crossbow, planche de course custom, combinaisons NPX Assassin, Custom 136 Site internet : www.damienleroy.com Si je n’étais pas kitesurfer professionnel : je chercherais sans succès à faire l’acteur ou le mannequin. Quelle musique dans ton iPod ? Beaucoup de Jack Johnson, Modest Mouth, ACDC Site internet favori : MPORA – Pure action sports Un conseil pour mieux voyager : les pilules pour dormir pendant un long voyage Indispensable : baume à lèvres et protection solaire

Brochure-FR.indd 10

25/08/09 17:15:33


,

TU AS FAIT DU SKI DE COMPETITION ET , TU TE CONCENTRES A PRESENT SUR LA COURSE RACING EN KITESURF. Pourquoi aimes-tu autant la vitesse ? J’aime simplement essayer tout ce que ce sport permet de faire, je ne veux pas m’ennuyer. C’est mon sponsor fringues Rob Douglas qui m’a fait découvrir la vitesse. C’est lui l’américain le plus rapide et il sera le plus rapide du monde cette année. En vitesse, c’est l’homme à battre. Il m’a poussé à partir avec lui au Costa Rica pour nous entraîner, et je suis aussitôt devenu amoureux de la vitesse. Nous étions trois à lâcher les watts run après run dans du vent très fort. On cherchait à aller le plus vite possible sur la partie plate du plan d’eau, et à ralentir en arrivant dans un clapot énorme à la fin du parcours de vitesse. Il y a eu des chutes impressionnantes. Sensations énormes ! Ensuite nous nous somme envolés pour la France et le Championnat du Monde de vitesse. J’étais là pour voir Rob gagner et l’assister en cas de besoin. Rob a fini 3ème et moi 4ème. Finir juste derrière lui a été grandiose. C’est là que je suis devenu accro. Les records vont tomber Quelle est l’importance du matériel dans le résultat obtenu par le rider ? Mon père m’a élevé dans l’idée que le matériel importe peu. Je crois qu’une fois qu’on dispose d’un matériel qui marche, tout est dans le mental. Je le pense sincèrement. J’ai gagné le championnat national de course-racing l’année dernière avec des ailerons sans profil fabriqués par mon père dont tout le monde se moquait. Si tu arrives à fabriquer quelque chose de correct, tout réside ensuite dans ta capacité à t’y habituer et à le faire marcher pour toi. A part le ski, le kitesurf et la pêche, tu as aussi ton brevet de pilote. En quoi toutes ces activités sont-elles liées ? Je suis attiré par le processus d’entraînement et de progression de n’importe quelle activité. Une fois que j’ai atteint mes objectifs, j’ai besoin de me trouver un nouveau challenge. Passer mon brevet de pilote fut un processus d’apprentissage très amusant. Le dernier en date est le paramoteur – c’est un truc de fou ! Toutes ces activités ont en commun de nécessiter un entraînement sérieux et de l’engagement pour progresser. POUR L’INTERVIEW COMPLÈTE ALLEZ SUR CABRINHAKITES.COM

Brochure-FR.indd 11

25/08/09 17:15:36


ANDRE PHILLIP / “Dre / Drizzle” Age : 28 Lieu de résidence : Antigua, Hawaii et aéroports Années de pratique : 9 Sponsors : Cabrinha, lunettes Kaenon, combinaisons NPX Matériel : Custom 140, Switchblade, chausses Ronix ONE Si je n’étais pas kitesurfer professionnel : j’aurais un job monotone Quelle musique dans ton iPod ? Reggae, Rap, Hip-Hop Site internet favori : www.kitescoop.com Un conseil pour mieux voyager : charger son iPod, avoir de quoi lire Indispensable : ma planche de surf

Brochure-FR.indd 12

25/08/09 17:15:53


,

,

,

,

TU AS ETE SACREMENT BIEN ENTOURE CES DERNIERS TEMPS. Comment les autres riders influencent-ils ta façon de rider et les choses que tu produis – les rails que tu construis, les films, les photos ? J’ai l’habitude de rider avec une bande de copains parce que c’est comme ça qu’on s’amuse le plus. On se nourrit de l’énergie des autres et on se pousse à essayer des choses nouvelles. En réunissant un groupe de riders à l’esprit créatif on obtient des progrès dans tous les domaines : films, photos, constructions, ride. Un de tes objectifs est de montrer du kitesurf à la télévision. Qu’est-ce que cela apporterait au sport ? J’ai toujours souhaité que le kitesurf se développe et devienne un sport de glisse légitime comme le surf, le skate, le wake, le snow. Pour que ça arrive il faut qu’on en voit à la télévision, pour que des masses de gens voient ce qu’il est possible de faire. Le kitesurf est enfin à un niveau où la façon de rider, de filmer, et le matériel ont une qualité que les gens aimeraient regarder. Alors j’espère que bientôt nous passerons plus souvent à la télé et que nous donnerons envie à plus de monde de pratiquer notre sport. Tu es un mentor pour des riders comme Jake Kelsick, non seulement pour le ride, mais aussi pour le business. Quels conseils leur donnes-tu ? J’essaye d’enseigner aux jeunes riders prometteurs qu’être un kitesurfer professionnel, c’est bien plus qu’être simplement un bon rider. Il faut du respect, pour soi-même, pour les autres, pour la profession. Je connais beaucoup de bons riders qui ne sont pas et ne seront sans doute jamais professionnels à cause de leur attitude. Ne soyez pas celui qui déchire mais que personne n’apprécie parce qu’il est trop prétentieux ou ne veut jamais donner un coup de main. Utilisez vos compétences pour rencontrer des gens de la profession et créer de bonnes relations. Mettezvous en valeur ! Faites-vous un site internet avec des informations sur vous et vos retombées média, mettez des vidéos de vous en ligne. Quoi que vous fassiez, n’oubliez jamais que le kitesurf est fun et ne stressez pas si les choses n’arrivent pas aussi vite que vous le souhaiteriez. Allez rider, amusez-vous et travaillez dur, et la suite se mettra en place d’elle-même. Tu as commencé récemment à jouer au golf. Des surfers pro comme Kelly Slater et Rob Machado disent que c’est la meilleure activité quand il n’y a pas de vagues. Des similitudes ? Je cherchais quelque chose à faire quand il n’y a ni vent ni vagues et le golf me semblait être une bonne idée. La première fois que j’ai tapé dans une balle de golf, je suis devenu accro. C’est assez similaire dans le sens où on ne peut jamais vraiment maîtriser complètement le sujet. Les sessions sont toujours différentes car les conditions changent tout le temps, c’est un challenge qui peut être gratifiant et c’est ce qui m’intéresse. POUR L’INTERVIEW COMPLÈTE ALLEZ SUR CABRINHAKITES.COM

Brochure-FR.indd 13

25/08/09 17:16:09


CAMERON DIETRICH / “Cam / C-Diddy” Age : un gosse des années 80 Lieu de résidence : Maui, Hawaii Années de pratique : 7 Sponsors : Cabrinha, lunettes Anon, combinaisons Hyperflex, ailerons FCS, Kazuma, Dakine Surf Matériel : Nomad, S-Quad, custom Thruster, ailerons FCS Kelly 2.1 Hex core, Caliber 139, combinaisons Hyperflex Amp. Fusil de chasse sous-marine Riffe Island, presse-agrume Breville, et le plus important : ma carte American Express, que je mets à rude épreuve ! Si je n’étais pas kitesurfer professionnel je serais : pilote de voiture de course ou éducateur pour enfants. Quelle musique dans ton iPod ? Ça dépend de mon humeur, ça va de Morcheeba et Rystoop à Tool et POD, plus beaucoup de reggae Site internet : www.camdietrich.com Site internet favori : Surfline Qu’est-ce que tu regardes en ce moment ? La bande-annonce de Modern Collective Un conseil pour mieux voyager : voyagez léger et prenez un sweatshirt avec vous dans l’avion Indispensable : ma planche de surf Brochure-FR.indd 14

25/08/09 17:16:15


TU FAIS DU SURF, DU KITESURF, DU SKATE, ET DE LA CHASSE SOUS MARINE. Quel est le dénominateur commun à toutes ces activités pour toi ? Le skate et le kitesurf sont le prolongement de mon surf et de mon amour pour l’océan. Avant tout ça je faisais de la plongée libre et de la pêche sousmarine avec mon père et mon grand-père. Je dirais que ces activités ont toutes des racines dans quelque chose qui a démarré dans l’eau. Quelle est pour toi la différence entre le surf et le kitesurf ? Et bien la vérité c’est qu’il n’y en a plus beaucoup. Le matériel a tellement progressé que les deux expériences sont vraiment similaires. J’utilise les mêmes planches pour le kite et pour le surf 9 fois sur 10 maintenant. Cela me permet de passer plus de temps sur l’eau les jours ventés. Quand le vent devient trop fort pour surfer, je fais toujours du kite. Et quand le vent tombe, je sors en surf. Chaque fois que je suis à l’eau je suis heureux. Quelles sont les idées fausses au sujet du kitesurf ? Les gens pensent qu’il faut rider de telle ou telle manière pour s’amuser. Quelle que soit la façon de rider, si vous appréciez ce que vous faites l’expérience est positive. Je ne juge personne d’autre que moi-même. Une autre idée fausse est que le kitesurf est dangereux. Cabrinha est très concerné par la sécurité des pratiquants et la sérénité du ride. Le sport n’en serait pas là où il en est aujourd’hui sans les innovations apportées par Cabrinha pour la sécurité. Tu travailles sur la Recherche et le Développement et aussi comme rider du Team. Lequel est le plus gratifiant ? Les deux sont similaires. Le R&D implique de sortir de sa zone de confort et tenter de décrypter ce dont les autres auront besoin pour prendre plus de plaisir sur l’eau. En tant que membre du Team tu rides en essayant d’avoir un regard extérieur sur toi-même pour rendre ton style aussi fluide et plaisant que possible. Dans les deux cas tu essaies d’innover pour continuer à faire avancer le sport. Quelles ont été tes sessions particulièrement mémorables ? Rider avec mes amis et ma famille, mais mes deux sessions préférées sont : la Micronésie avec Jody et Gavin pour la ‘Best Odyssey’. Extraordinaire à tous points de vue. Des gens incroyables, des vagues incroyables. Et aussi faire du kite en planche de stand-up avec ma mère dans les Caraïbes. J’ai emmené ma mère sur l’eau avec un petit vent léger et c’était formidable de passer au-dessus des récifs et de faire ensemble une balade mémorable. POUR L’INTERVIEW COMPLÈTE ALLEZ SUR CABRINHAKITES.COM

Brochure-FR.indd 15

25/08/09 17:16:22


DAN SWEENEY Age : 15 Lieu de résidence : Royaume Uni Années de pratique : 3 Sponsors : Cabrinha, NPX, Monster, Blue Juice Multimedia Matériel : Nomad, Custom, S-Quad Site internet : www.dansweeneyuk.co.uk Si je n’étais pas kitesurfer professionnel, je serais : descendeur en vélo tout-terrain Quelle musique dans ton iPod ? Atmosphere, Hilltop Hoods, Linkin Park, Gang Starr, Bob Marley Indispensable : ordinateur portable et casque audio

Brochure-FR.indd 16

25/08/09 17:16:25


,

TU AS GAGNE UN CONTRAT , , DE SPONSORING EN PARTICIPANT A DES EVENEMENTS POUR LES JEUNES EN ANGLETERRE. Cela a changé ta vie ? C’est arrivé très vite. Je ne m’y attendais pas du tout et c’est incroyable à quel point ça m’a aidé en tant que rider. Je peux maintenant me fixer des objectifs pour aller plus loin. Chris et Dave m’ont énormément apporté, ainsi que d’autres membres du Team. Ce programme pour les jeunes a eu tellement de succès que ‘Youth Empire’ a été lancé partout dans le monde. Quel est ton rôle ? Maintenant que le programme Youth Empire démarre vraiment, je m’occuperai du site internet Youth Empire UK en mettant les forums à jour avec toutes les infos et plein d’autres choses. Comme ça va se développer dans le monde entier, il va y avoir un immense réseau de tous les jeunes kiters du monde. Je vais me déplacer partout en Angleterre cette saison pour organiser des rencontres, ce qui veut dire faire des trips wakeboard, aller à des compétitions et apprendre et rencontrer des gens nouveaux pour s’amuser encore plus avec le sport que nous aimons. Tu fais parti de la prochaine génération de kitesurfers. Quels autres jeunes riders voudrais-tu soutenir et pourquoi ? Je pense que Polly, une jeune fille d’ici en Angleterre, a un gros potentiel. Elle a une bonne attitude envers tous les aspects du kitesurf, elle est là pour s’amuser et bien faire, et elle apprend de nouveaux tricks à une vitesse incroyable ! Est-ce qu’il y a une discipline du kitesurf en particulier qui plaît plus aux jeunes ou est-ce le sport en général qui les attire ? Ça dépend. La plupart des jeunes sont attirés par les compétitions de freestyle. La course-racing ou la navigation dans les vagues sont des trucs de grand-père à leurs yeux ! Mais les choses vont certainement changer cette année. En ce moment je suis à fond pour rider avec des chausses. C’est avec ça que je m’amuse le plus. Donc je crois que les wakeskates, les chausses et les planches de vagues auront de plus en plus de succès quand notre génération aura la possibilité de les essayer correctement. Tu as des projets intéressants dans les tuyaux. Lequel t’excite le plus ? Je travaille en ce moment avec une équipe qui filme un peu de tout : la vie de tous les jours, la navigation, l’entraînement et les compétitions. Ils vont essayer de vendre une série d’épisodes à une grande chaîne télé ici en Angleterre. On verra bien si ça marche. Mais vous verrez aussi d’autres choses de ma part dont je ne veux pas parler pour l’instant.

Brochure-FR.indd 17

POUR L’INTERVIEW COMPLÈTE ALLEZ SUR CABRINHAKITES.COM YOUTH EMPIRE DANEMARK Youthempirekiteboarding.dk YOUTH EMPIRE ALLEMAGNE Youthempirekiteboarding.de

25/08/09 17:16:29


‘‘la nouvelle répartition de souplesse de cette planche me met en confiance pour les réceptions rapides et brutales des tricks avec loop de l’aile et passage de barre.

Et elle a un look d’enfer !’’ - Dave, Caliber ‘‘Je la veux toute noire avec quelques

couleurs vives... Fais-moi confiance.’’ Dré sur le graphisme de la Custom ‘‘impulsion énorme, très bonnes réceptions. avec les chausses sync ça donne une super board.’’ – alberto, Caliber

‘‘un mot

IMPULSION Cette board est énorme.’’ – Dave, Custom

‘‘J’adore cette planche

‘‘Cette planche va étonner beaucoup de monde.’’ - ian, rival

elle a tout ce que je veux.’’ – Damien, Custom

‘‘Conçue pour être comprimée sur les rails, rider sur des kickers, ou “Poper” sur eau plate... Peu importe vraiment où vous l’utiliserez parce qu’elle s’y sentira tout de suite bien.’’ - Dre, Custom

‘‘une planche facile à rider qui profite aux poids lourds.’’ - Damien, Prodigy

‘‘la meilleure planche de freestyle jamais réalisée.’’ - Jesse, Caliber

Caliber 127 x 38 / 130 x 40 / 133 x 41 136 x 42 / 139 x 43.5 cm recommandée pour + tricks freestyle + gros sauts + Freeride

Brochure-FR.indd 18

‘‘une très bonne planche polyvalente.’’ – Dave, rival

Custom

Dre pro-modèle

133 x 40 / 136 x 42 140 x 42.5 / 144 x 43 cm recommandée pour + la navigation wakestyle + les tricks avec pop + la mer agitée

ProDigy 133 x 41 / 140 x 42 147 x 43 / 153 x 44 cm

rival 135 x 42.5 145 x 43.5 cm

recommandée pour + le freeride + Planer tôt + Progresser

recommandée pour + le freeride + Progresser

Plasma 146 x 46 cm recommandée pour + le petit temps

25/08/09 17:17:18


‘‘elle a Du PuNCh !’’ - Jesse, thruster

‘‘De 50 cm mou aux grosses séries récif au large, cette planche est “une luge fusée, un tapis volant, un pinceau d’un pleine de ressources.’’ - Cam, s-quad pour dessiner sur les vagues.- Cam, thruster ‘‘une planche agile et très perfor-

‘‘Comment éviter à vos amis de boire des bières un jour de vent léger ? Prêtez-leur votre Nugget.’’ – ian

mante’’ - Damien, thruster

‘‘la meilleure planche à tout faire dans les vagues.

associée au depower de la Nomad, la nouvelle thruster me permet de vraiment surfer une vague plutôt que de juste la rider.’’ – Dave

‘‘sii tu veux t’amuser dans les vagues choisis la Nugget.’’ - Damien

New

New Wakeskate 120 x 40 cm

Nugget (4’ 4”) 135 x (19.3”) 49 cm

Recommandée pour + Les tricks de skate + Les sauts sans straps

Recommandée pour + Le freestyle en surf + Les sauts sans straps

Brochure-FR.indd 19

New

New

s-killit (5’10”) 178 x (20”) 51 cm

thruster (6’1”) 185 x (18.5”) 47 (6’3”) 190 x (19.3”) 49 cm

s-quaD (5’7”) 170 x (18.5”) 47 (6’1”) 185 x (18.75”) 47.6 cm

Recommandée pour + Surfer + Le petit temps

Recommandée pour + Surfer + Le petit temps

Recommandée pour + Surfer + Le petit temps

25/08/09 17:17:46


‘‘J’aime sa façon de voler, je sais toujours où elle est et

je peux la contrôler les yeux fermés’’-

susi, Nomad

‘‘C’est l’aile à prendre pour partir en trip. elle fait tout.’’ -Cameron, Nomad

‘‘quelle aile rapide et réactive !’’ - Damien, Nomad ‘‘la CrossboW est uNe Ferrari, à coup sûr un moteur rapide.’’ - rob Douglas ‘‘C’est l’aile la Plus utilisÉe De moN quiver. le depower et la vitesse de l’aile en virage me permettent d’aller à des endroits de la vague que je n’aurais jamais pu atteindre avant.’’ - Dave, Nomad

‘‘raPiDe Comme l’ÉClair,, portance incroyable. arrêtez rrêtez de chercher.’’ - Jesse, Nomad

NomaD iDs

Brochure-FR.indd 20

Recommandée pour + Les tricks freestyle + Surfer + Les loops de l’aile

- Damien, Crossbow

‘‘l’aile a l’air aussi rapide qu’elle l’est en vol.

elle remonte au vent comme aucune autre aile avec laquelle j’ai ridé, et tu restes suspendu en l’air pendant un temps incroyable dans les sauts.’’ - Dave, Crossbow

CrossboW iDs

(mètres) 4 / 5.5 / 7 / 9 / 11 / 13 Caractéristiques + Loops de l’aile puissants + Conserve la puissance dans les virages + Design offrant un depower important + Aile la plus rapide en kite loop + Parfaite pour surfer + 6 lattes gonflables

‘‘Cette aile n’est que fluidité et finesse.’’

7 / 9 / 10 / 11 / 13 / 16

Shape / Géométrie + Aile Hybride + Flèche modérée + Arche prononcée

Caractéristiques+ Excellent upwind + Excellente remontée au vent + Profils dédiés à la vitesse + La plus grande plage d’utilisation + Toile soutenue aux extrémités + 7 lattes gonflables

pour +Recommandée + + La course + Le vent léger + Sauter / Le vol plané

Shape / Géométrie + Aile Bow + Flèche prononcée + Arche modérée

25/08/09 17:18:22


ouglas

en vol.

le j’ai ridé, e dans les

‘‘la switchblade est maintenant complètement au point. elle se positionne

parfaitement dans la fenêtre. la puissance est constante. elle convient aussi bien pour l’eau plate que pour attaquer les rampes et les sliders. mais le top c’est qu’on dirait être tracté par un cable de téléski.’’ - greg Norman Jr., switchblade

‘‘Chaque aNNÉe Cette aile s’amÉliore eNCore. C’est la seule aile que je peux rider en wakestyle engagé, et puis sans rien y changer la passer à ma femme pour qu’elle sorte en freeride.’’ - Dave, switchblade

‘‘enfin une aile toute Noire !’’ - Dre, switchblade ‘‘la sWitChblaDe est uNe Des ailes les Plus FluiDes que J’ai Fait voler. elle passe en douceur dans le vent et le clapot et c’est une aile très prévisible. elle délivre une puissance constante qui la rend facile à tirer vers soi quand on envoie des tricks.’’ - Dre, switchblade

sWitChblaDe iDs 4 / 6 / 7 / 8 / 9 / 10 / 12 / 14

Caractéristiques + Traction stable et prévisible + Excellente en déhooké + Parfaite pour le Freeride et le Freestyle + Excellente en déhooké

Brochure-FR.indd 21

Shape / Géométrie + Aile Bow + Flèche modérée + Arche modérée

Recommandée pour + Naviguer déhooké + Les tricks avec impulsion

‘‘C’est l’aile la plus facile à décoller de l’eau.’’ - Dave, Convert

‘‘une ne aile que n’importe qui peut faire voler.’’- Damien, Convert

CoNvert iDs 3.5 / 5 / 7 / 9 / 12 / 15

Caractéristiques + Maniement aisé + Excellent redécollage + 4 lattes gonflables + Durabilité extrême

Shape / Géométrie + Aile Hybride + Flèche modérée + Arche prononcée

CoNvert iDs se 3.5 / 5 / 7 / 9 / 12

Recommandée pour pour+ All + Recommandée pour + La navigation freeride + La navigation freeride + Progresser + Progresser + Les écoles, enseigner + La navigation tout terrain

25/08/09 17:19:04


10 ANS DE INNOVATION.

MERCI D ETRE VENU. ,^

Brochure-FR.indd 22

VOYAGES CAMPING EXPLORATION SURF , DECOLLAGES TESTS PHOTOS PRODUCTION FUSION SANS HARNAIS AMIS

FUN

SESSIONS , EPIQUES RIDE STYLE LANCER VOLER TOURNER CHUTES DESIGN JOUER CONSTRUIRE ^ REVER FILMER 25/08/09 17:19:09


Brochure-FR.indd 2

25/08/09 17:14:24

Brochure-FR.indd 23

25/08/09 17:19:31


Prydegroup France S.A Bd de la fosse 11- Entrepôts de Thumeries, BP 35 62160 Grenay, France Tel: +33 (0)3 21 74 45 10 Fax: +33 (0)3 21 74 45 20 Email: info@prydegroup.fr www.cabrinhakites.fr Imprimé à Hong Kong. Sauf erreur ou omission. Document non contractuel.

Brochure-FR.indd 24

25/08/09 17:19:45

Brochure-FR.indd 1

25/08/09 17:13:24

Year of the Rider brochure Fr  

Year of the Rider brochure French